Page 1

LE REGARDEUR.....

AU FIL DU TEMPS.....


Le regardeur Sur les territoires. Curiosité et discrétion. discret, sans jamais passer à côté des choses de la vie... des hommes. « Chercheur-cueilleur ». Il va ou l’on peut découvrir, dévoiler un projet, une construction, partout ou l’esprit de bâtisseur, l’art de faire chez l’homme, cet irrépressible besoin de se réaliser, historique, patrimonial, ou cet esprit toujours renouvelé se manifeste et exprime ce que nous sommes. De nos traces ancestrales aux signes de notre temps: architectures, sculptures, paysages, artisans, artistes. Leurs inventions et les gestes qui s’y rapportent. La technique et l’œuvre. Son interprétation est vivante, jamais figée, on perçoit sans aucun doute les gestes des hommes à l’ouvrage . Et ce regard est d’une commune douceur que l’on retrouve dans la pierre immortalisée, la main de l’ouvrier, l’ondulation du champ, le vif d’un climat. Monde humain, citadin, naturel ou animal. Il se fond. La fougue et l’instinct sauvage des chevaux Barbe du Maroc est saisi avec cette douceur de l’écoute, un véritable échange. Jamais l’homme n’est oublié ni séparé de son environnement. Et, comme une ligne de vie, un fil, le trait net d’une perspective ou un jeu d’ombre qui montent, encore, vers le vivant: le câble du pont suspendu rejoint la perspective d’une route ou d’un champ, l’éolienne fusionne avec le trait de lumière, solaire, l’objet de l’observation, avec l’horizon. Le ciel est là souvent. Une façon, une signature dans ce regard là. Son amour de toutes ces formes d’expressions de la vie et des talents humains l’a amené a une démarche de recueil. Re-cueillir ces images. L’édition. Au Fil du Temps. Trouver, suivre, et montrer. Pour accueillir la plus belle part des hommes. Pas une démonstration. Une exposition sensible de ce que l’on sait faire. Savoir faire et le faire savoir.


COMMUNICATION...... Forge de Laguiole Drimmer Roquefort Société Ganterie Causse EDF énergie nouvelle Soulage L’Aubrac Musée de Giverny Musée Toulouse Lautrec Château de Bournazel Salon du Cheval/ Maroc..................


L’AUBRAC terre de légende.....

L’AUBRAC....terre de légende


R E Dessine l’énergie

EDF

une énergie dans le vent !


ARCHITECTURE Lacombe

L’air du Viaduc

AVEYRON


FONDATION

TISSEO

O.N.A Maroc


2013


Musée TOULOUSE-LAUTREC


LA MAIN DE L’HOMME MAROC

Salon de l’artisanat marocain


Ganterie CAUSSE

DRIMMER


EDITION...... Co-fondateur des éditions AU FIL DU TEMPS Collection Beau Beauxx art artss Colection Architecture Collection Métiers d’art


BEAUX ARTS


P.THEBAULT


ARCHITECTURE


MosquĂŠe Hassan2


METIERS D’ART...... FORGE DE LAGUIOLE GANTERIE CAUSSE TAILLEUR DE PIERRE PLEYEL CHARLES PARIS

A VENIR : CHANEL GUERLAIN JOHN GALLIANO BOUCHERON.....................


SAVOIR-FAIRE


PRESSE...... Co-fondateur d’un magazine culturel TOCADE Travaux patronnés par l’UNESCO Travaux diffusés dans la presse par BAYARD-EDITION


COULISSES

COULISSES 70

LE ROI DE L’ÉVASION d’Alain GUIRAUDIE

Un vendeur de matériel agricole d’une quarantaine d’années rencontre une jeune fille en fugue de 17 ans. De cette croisée des chemins va naître une relation particulière, mouvementée, riche, dramatique. Le synopsis du «Roi de l’évasion», troisième long-métrage du réalisateur aveyronnais Alain Guiraudie tient en deux lignes, mais comme dans ses précédentes réalisations, celui qui est présenté comme un des futurs grands du cinéma français, surprendra sans aucun doute. Le clap de fin du tournage a retenti fin septembre. Tourné en un peu plus d‘ un mois entre Gaillac et Albi (Tarn), il ne sortira en salles qu’au mieux, le printemps prochain. Mais d’ores et déjà, Alain Guiraudie franchit un palier avec cet opus. Produit par Sylvie Pialat, ancienne compagne de Maurice Pialat, et sa maison de production Les films du Worso, il a été realisé avec une toute nouvelle équipe technique et de production. Le premier rôle a éré confié à Hafsia Herzi, toute jeune et récente révélation de «La graine et l mulet». Fidèle à son univers rural et ouvrier, Guiraudie aborde ici la crise de la quarantaine, la réalité du monde rural, les contextes économiques et politiques actuels, le sexe, l’amour, la fuite. Tocade était sur les lieux du tournage et vous livre ici les premières images du «Roi de l’évasion».

tocade OCTOBRE-NOVEMBRE 2008

tocade OCTOBRE-NOVEMBRE 2008

ALBI - 24 septembre 2008- 16 h 38 - SCENE 11/2 Texte : Philippe Gagnebet Photo : Patrice Thébault

71


MISSIONS...... GRANDS TRAVAUX ! COLAS Sahraouis Way Maroc ALSTOM Tramway de Rabat Maroc EIFFAGE Viaduc de Millau


Patrice THEBAULT Tél : 06.85.90.63.43

Au fil du temps....

le regardeur 1  

livre photos

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you