Page 1

y e o x u J Publi &

o Bn

! é â r h T te


BRUSSELS ANTWERP GHENT PARIS BREST ST-GERMAIN-EN-LAYE GENEVA MUNICH STUTTGART POINTS OF SALE : www.ousoleil.com


Chers Spectateurs, On le dit, on l’assène à longueur de jours et de temps : c’est la crise! Et on nous promet qu’elle va durer. Comme une calamité, une peste, une malédiction. «Ils n’en mourraient pas tous mais tous étaient frappés» disait Lafontaine qui était un grand homme! En effet, nous sommes tous frappés par la morosité ambiante et les sombres perspectives. Au Public, la fin d’année est traditionnellement l’époque des grands projets qui se mettent en place pour la saison suivante, le temps où une programmation prend forme et où les envies rebondissent et les enthousiasmes renaissent. C’est la période où il est bon de rappeler notre crédo. Nous faisons du théâtre pour vivre de nouveaux défis et, n’étant sûrs de rien et cultivant le doute, pour tracer notre route. Pour suivre des chemins de traverses et pour éviter les ornières de la morosité. Nous faisons du théâtre parce que nous croyons en l’avenir et aussi pour ne pas oublier. N Nous faisons du théâtre parce que c’est la chose qui peut paraitre futile en ces temps bousculés, mais qu’il faut faire avec le plus grand sérieux sans se prendre au sérieux. Et aussi peut-être parce que finalement c’est sans doute «bien plus beau lorsque c’est inutile» comme dirait Cyrano. Nous le faisons en artisans amoureux de leur art, parce que c’est notre arme contre les idées reçues, les procès d’intentions, la bêtise, la laideur, la solitude... et parce que ce n’est pas parce qu’on ment qu’on ne dit pas la vérité ! Et finalement parce que nous aurions tort de ne pas croire absolument aux vertus de la scène et de ses représentations du monde. Cette crise, nous allons la traverser... faisons le vœu de la traverser ensemble, faisons le vœu de la solidarité. Et faisons aussi le vœu que cette crise soient accompagnée de loin en loin par des crises de fou rire, des crises de joies et des crises de foi... en l’avenir!

Patricia Ide & Michel Kacenelenbogen

3 Décembre 2011


Sommaire

Les voeux des artistes Conte de Noël

p 5   8

p 9    15

Réveillon au Théâtre

p 16    17

Idées cadeaux

p 19 21

Jeux Infos spectacles

4 Décembre 2011

p 22 25

p 26


Les

Voeux des Artistes Faut que ça tienne debout, Nos amours, Not’ Belgique, Nos amis Nos spectacles, Nos rires, Nos larmes partagées, Nos chemins, Et surtout, Notre incommensurable espoir. Guy Theunissen

Je me disais que pour 2012 je pourrais souhaiter: des lundis ravis, des mardis aux lits, mercredis à part, le jeudi thé, pour vendredi de l’or, ange les samedis et dimanchhhhut. Sans oublier le plaisir du théâtre dans les pièces du Public... Xavier Delacollette

5 Décembre 2011


LesVoeux des Artistes

Shiva Elle a accompli dans un rythme infini de dissolution et de naissance, la danse symbolisant le renouvellement du monde et se tourne maintenant vers nous avec le sourire qu’on lui connaît, les yeux pétillants d’espoir et les six bras chargés de fruits et fleurs aux senteurs que je traduis pour vous et à vos très chers : Amour, Santé, Paix, Amitié, Bonheur et Prospérité. Le tout associé à un grain de folie pour emprunter le tunnel 366 de 2+0+1+2 = Bonne et heureuse Année à tous. François Ebouele

Des souhaits pour l’an 2012... Alors que Nostradamus nous prédit des changements catastrophiques, une apocalypse, ainsi que mille scénarios des plus farfelus, la situation actuelle n’en reste pas moins préoccupante. Je souhaite, pour cette année nouvelle, que personne ne se laisse gagner par l’apathie et que chacun et chacune prenne part aux changements qu’il souhaite voir de part et d’autre. Du courage et de la confiance ! Et beaucoup d’amour. Emilienne Tempels

2012 sera mieux que 2011 j’en suis certain, vivement 2013 et 2014. Meilleurs Vœux ! Virgile Magnette

2012 sera un cru exceptionnel ! Bonne année à tous ! Mirabelle Santkin

6 Décembre 2011


LesVoeux des Artistes

En 2012... Le Danemark prend la présidence tournante de l’Union Européenne et succède à la Pologne, Les Etats-Unis prennent la présidence tournante du G8, Saint- Barthélémy abandonne son statut de région ultrapériphérique de l’Union européenne et rejoint les pays et territoires d’outre-mer, Guimarães et Maribor deviennent capitales européennes de la culture, la conférence des Nations Unies sur le développement durable se passe au Brésil...

En 2012 ... il y aura des élections présidentielles en France et aux Etats -Unis, une coupe d’Afrique des Nations de football et un championnat d’Europe en Pologne et en Ukraine, des jeux olympiques d’été à Londres, une finale du concours Eurovision de la chanson à Bakou en Azerbaïdjan... En 2012, l’année du Dragon, il y aura un 29 février... En 2012, il y aura une éclipse solaire annulaire, une autre totale, et une éclipse lunaire partielle... et selon le calendrier Maya, la fin d’un monde... peut-être?

En tout cas en 2012, il y aura, et ça c’est certain, en Belgique à Bruxelles, au Théâtre le Public, de beaux et grands moments de théâtre en votre compagnie... Je vous souhaite une très belle année 2012, et de magnifiques moments de vie. Caroline Kempeneers

Je souhaite à tous beaucoup de santé et que toutes les mamans gagnent au lotto ! Benjamin Boutboul 2012, c’est du neuf, c’est du joli ! Baptiste Blampain

7 Décembre 2011


LesVoeux des Artistes

De l’extravagance, de la joie, de l’amour, des baisers, des étreintes, des envies, des rêves et de l’audace, des bêtises, des rencontres, des diners, des partages, des sorties, des bons jours, des au revoir, des retrouvailles, des pardons, de la persévérance, de la douceur, du silence… Et si les peines ne vous ont pas épargnés, pourvu que vous la croquiez à pleines dents, cette année 2012, et que le 31 décembre vous puissiez vous dire : « Je ne me suis pas oublié. » Babetida Sadjo

Au diable la crise, le manque d’argent, de gouvernement, le manque d’espoir. Moi, je vous souhaite la neige en été, des livres enchantés, des arbres qui chantent, des bateaux volants, des épopées fantastiques et des baguettes magiques pour faire de cette année, et des autres à venir, une année où le rêve est possible… N’oublions pas notre âme d’enfant et allons au bout de nos envies… Du changement s’annonce, moi je vous le dis ! Sophie Jonniaux

8 Décembre 2011


Trois petites souris Un conte de Michel Vanderlinden IllustrĂŠ par GĂŠraldine Servais

9 DĂŠcembre 2011


R

ue Braemt, le premier bus ne passera devant le théâtre endormi que dans quelques heures. Le petit matin est encore loin. Sur le trottoir désert, on entend à peine les chants de Noël que crachotent de petits haut-parleurs accrochés le long des rues qui dégringolent vers la place Saint-Josse. Presque silencieusement, comme si elles craignaient de réveiller le monde, quelques voitures ramènent chez eux des couples fatigués rentrant d’un traditionnel réveillon familial. Sur les banquettes arrière, des enfants endormis. C’est la nuit de Noël, et derrière les voilages de certaines fenêtres, clignotent encore ici et là quelques sapins. à leurs pieds, il ne reste des cadeaux échangés que des papiers déchirés et des rubans entortillés.

10 Décembre 2011

Dans la grande salle du Public plongée dans le noir le plus profond, pas un chat, évidemment. Et c’est tant mieux parce que trois petites souris à la queue leu leu trottinent entre les sièges. Les moustaches frémissantes, elles parcourent systématiquement les rangées, s’arrêtant brusquement par instant, sur leurs pattes dressées, reniflant le silence. Elles esquissent, dirait-on, un petit pas de danse puis repartent, descendent et remontent les escaliers. On les dirait en tournée d’inspection. Mais une tournée particulière et précieuse : ces petites souris sont les fées de la nuit de Noël et chaque année, elles viennent lancer les charmes qui protègent, tracer les signes qui inspirent et chanter de leurs petites voix de souris les incantations qui repoussent les mauvais esprits. Chacune veille et protège une partie du théâtre : il y a la fée des salles, au pelage rouge vif, la fée des plateaux,


Devant le fauteuil P 11, Olga lance : « Ô ! Toi retardataire qui déboule énervé En te précipitant, en marchant sur les pieds Que la prochaine fois tu sois bien plus aimable Et n’oublie surtout pas d’éteindre ton portable. » Les trois petites souris font ainsi halte devant d’autres sièges, jusqu’aux strapontins. Irina

et Macha dansant légèrement tandis qu’Olga invoque les esprits du public. Puis elles grimpent sur la grande scène obscure. Et cette fois, c’est au tour d’Irina la bleue de diriger la danse. Elle mène ses deux sœurs côté cour : « Ô ! Esprits des acteurs qui contez des histoires Et qui avez brillé sur scène tant de fois Protégez ceux qui jouent des extinctions de voix, Des entorses, des rhumes et des trous de mémoires. » Irina longe les murs puis le cyclo au fond du plateau pour arriver côté jardin, les deux autres à sa suite. La petite danse reprend.

Conte de Noël

au poil bleu nuit, et, toute jaune citron, la fée des loges. Elles vont et viennent partout dans le théâtre désert, s’arrêtant aux endroits stratégiques où leurs formules magiques auront le plus d’effet. « Stop ! » lance Olga, la fée-souris rouge des salles. « C’est ici ». « Tu es sûre ? » s’inquiète Macha, la souris-fée des loges. « Absolument. H 17. C’est ici que Madame Verbeustel pleura la mort de Desdémone le 5 février 2002. C’est une bonne place pour invoquer l’esprit des spectateurs. Allons-y. » Et pendant que Macha et Irina, la fée des plateaux, mettent leurs queues en accrochecœur et se dandinent sur place, Olga s’éclaircit la gorge et récite son incantation : « Ô ! Public du Public, aux mille âmes diverses, Pour toute une saison fais claquer les bravos, Que jaillissent tes rires, que tes larmes se versent, Et que tu sois heureux quand tombe le rideau. » Les trois petites souris reprennent leur course folle, et glissent jusqu’au bord de la scène. Devant le fauteuil A 6, même cérémonial. Olga chante cette fois : « Ô ! Vous les spectateurs assis au premier rang Qui êtes près de ceux que vous admirez tant Faites donc que la grippe vous épargne bien tous Et qu’aucun d’entre vous n’éternue ou ne tousse. »

« Ô ! Mânes des auteurs, modernes ou classiques Qui ciselez les mots et taillez les répliques Inspirez aux acteurs les accents prodigieux Qui font rire les cœurs et font pleurer les yeux. » En file indienne, les trois fées se dirigent au centre du plateau. Et Irina entonne sa troisième supplique : « Ô ! Toi metteur en scène, Ô ! Grand ordonnateur, Architecte précis qui dirige les choses Fais que tout ton génie passe par les acteurs Pour nous offrir toujours des spectacles grandioses. » Irina entraîne les deux autres jusqu’à un pendrillon qui tombe des cintres. Avec une agilité incroyable, elles escaladent le long rideau de tissu noir et se mettent à courir tout là-haut sur les perches et les câbles des projecteurs. Arrivée à l’aplomb du centre de la scène, Irina chantonne : « Ô ! Vous les scénographes et grands décorateurs Maîtres sons et lumières et chœur des régisseurs

11 Décembre 2011


Conte de Noël

Veillez bien que jamais un incident technique Ne viennent perturber le miracle scénique. » Macha la jaune, prenant à son tour les devants dégringole la tête en bas et retrouve les coulisses. Sans attendre, elle mène ses copines jusque dans les loges en se glissant sous la porte. Elles grimpent toutes les trois le long des pieds de chaises et se retrouvent au milieu des boîtes de poudre et des fards à joue. « Il fait noir comme dans un four ! » remarque Irina qui vient d’entrer en collision avec un bâton de rouge à lèvres qui tombe par terre. « Aidez-moi les filles, je n’y arrive pas seule » dit Macha. Et les trois petites souris unissent leurs efforts pour pousser sur l’interrupteur. Toutes les ampoules s’allument d’un seul coup tout autour du miroir. Après un instant d’éblouissement qui les fige toutes les trois, les souris se regardent dans la glace. Irina lisse ses moustaches bleues, Olga lustre le pelage de son ventre rouge et Macha ne fait rien, elle se regarde simplement et se trouve parfaitement jaune et ravissante ! Après cet intermède, Macha rappelle ses sœurs à l’ordre et le rituel des enchantements reprend. « Allons les filles, cessez de vous admirer et mettons-nous à l’ouvrage. » Et le petit dandinement des souris recommence. « Ô Descamps et Massart, Pinglaut et Godinas Dont l’immense talent resplendit sur les planches Faites qu’à chaque fois le miracle se fasse Tous les jours, tous les soirs et relâche dimanche. » Puis, devant un autre miroir auquel pend une fausse barbe :

12 Décembre 2011

« Ô Demoulin, Deseure et autres Pizzuti, Actrices et acteurs, qui faites les beaux soirs De notre bon public, acceptez nos mercis. Que ce que vous offrez reste dans nos mémoires. » Et pour finir, dernière petite chorégraphie devant la tringle des costumes : « Ô grands esprits des troupes, Molière, Shakespeare, Penchez-vous sur ces jeunes, impatients et fous Protégez ces acteurs qui sont notre avenir Que ces talents nouveaux éclatent devant nous. » Un instant de silence et d’émotion suit cette dernière incantation. Olga pousse un profond soupir. « Bien joué les filles. Beau boulot. Voilà le théâtre protégé pour une année entière. Il ne nous reste plus qu’à rentrer chez nous jusqu’à l’an prochain. » « Quoi !? » fait Irina : « On ne va pas grignoter quelque chose ? Après tout ce travail, on l’a bien mérité, non ?! » Olga réplique : « C’est que la nuit avance et que le jour approche. Vous savez pourtant bien qu’on ne peut pas traîner ici et prendre le risque de nous faire voir. » Macha intervient : « C’est que je meure de faim, moi ! Et puis c’est Noël pour tout le monde. » « Bon d’accord. Mais alors vite fait sur le pouce.» répond la souris rouge. Toutes les trois repassent sous la porte des loges et rebondissent sur les marches qui mènent au grand hall où sous les tables du restaurant traînent encore quelques miettes de gâteau et de pain parmi les confettis. Voilà nos trois souris qui grignotent allègrement. Au bout d’un moment, Irina la petite fée bleue, grimpe sur le bar à la recherche d’autres reliefs, et Macha la rejoint. Olga leur dit : « Descendez immédiatement. Assez mangé, on rentre. »


le réveillon. Au même instant, Imane va chercher dans les loges les costumes qui iront au pressing, et elle trouve la loge toute éclairée et du rouge à lèvres sur le sol. Elle pense que décidément les acteurs ne respectent pas grand-chose et qu’ils ont dû partir en hâte fêter le réveillon. Mohammed qui passe l’aspirateur dans la grande salle, découvre de minuscules points noirs, pareils à des crottes de souris, entre deux rangées de sièges. Il pense que décidément les fées ne respectent pas grand-chose.

Conte de Noël

« Qu’est-ce que tu peux être rabat-joie ma vieille Olga. » « Tout ça m’a donné soif. » fait Macha. Et elle escalade une coupe au fond de laquelle un peu de champagne chaud a perdu toutes ses bulles. Elle se laisse glisser dans ce bain délicieux et le sirote à petits bruits. Voyant cela, Irina fait de même dans un fond de cognac. Olga est furieuse : « Vous êtes complètement folles !!! Revenez ! Vous allez être ivres et vous ne serez plus en état de sortir d’ici. » à regret, et en émettant de petits rots de souris, Macha sort de son verre. Mais comme elle est effectivement pompette, elle le renverse, il roule sur le bord du bar et vient se fracasser à deux pas d’Olga dont l’indignation est à son comble. Mais ça ne se voit pas parce qu’elle est déjà toute rouge. Irina aussi sort de son verre, la tête lui tourne un peu, elle zigzague un instant sur le bar puis veut descendre en s’accrochant à un torchon qui glisse, entraînant dans sa chute une pile de tasses qui étaient posées dessus. Tout explose en éclats et fait un grand fracas. Les trois petites souris affolées foncent vers la sortie. Une fois à l’air libre et froid du petit matin qui pointe le bout de son nez, Olga gourmande ses sœurs jaune et bleue, et un peu grises à présent. « Ouf ! On s’en est sorties. Et vous avez de la chance que tout ce ramdam n’ait pas déclenché l’alarme. La fois prochaine fois, je vous laisse vous débrouiller et tant pis pour vous si on vous retrouve endormies au fond d’une bouteille. » Le matin de Noël, un pâle soleil éclaire la façade du théâtre. Lyda, la première arrivée se dirige vers son domaine, les cuisines. Elle découvre effarée les débris de verre et de faïence au pied du bar. Elle pense que décidément certains spectateurs ne respectent pas grand-chose et qu’ils ont dû fêter un peu trop

15 Décembre 2011


Réveillon de Nouvel An au théâtre 31 décembre 2011, une soirée chaleureuse pour les amoureux de théâtre ! Débutez votre soirée dans les bulles de champagne, assistez ensuite, à 21h00, à une représentation de votre choix…

Georges Dandin in Afrika d’après Molière Quand j’avais 5 ans je m’ai tué d’Howard Buten My name is Billie Holiday de et avec Viktor Lazlo La place de spectacle et la coupe de champagne au Public pour 35€

Ou assistez à 20h30 au Palais des Beaux-Arts à

L’éthique du lombric de Stefano Benni Tarif unique au Palais des Beaux-Arts : 25€

16 Décembre 2011


… Et poursuivez votre soirée en partageant le plaisir d’une table festive et gourmande au Resto du Public.

Menu de réveillon du 31 décembre 2011 70€ hors boissons

La papillote de foie gras de canard parfumée au gingembre et feuille de citronnier La terrine de homard aux cèpes et lamelles de truffes Le brick de filet de rable de lièvre aux épices L’envol de Pierre Marcolini Café et mignardises

Réservez votre réveillon de Nouvel An au théâtre dès aujourd’hui au 0800/944 44 (Conditions spéciales pour les abonnés)

Retrouvez toute l’information concernant les spectacles et le réveillon du Public sur www.theatrelepublic.be 17 Décembre 2011


Le Public

au Palais des Beaux-Arts L’éthique du lombric de Stefano Benni

Palais des Beaux-Arts - Salle M 29/12 > 31 /12/2011 à 20h30 Mise en scène Sylvie De Braekeleer Avec Bernard Cogniaux et Marie-Paule Kumps UNE CRÉATION ET PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC © I. De Beir

Après « Tout au bord », le nouveau succès public du tandem Kumps-Cogniaux dans l’univers drôle, poétique et décapant de Stefano Benni, un auteur italien qui égratigne avec humour et tendresse les relations humaines. Marie-Paule Kumps et Bernard Cogniaux vous racontent des histoires, plein d’histoires ! .... Des histoires signées Stefano Benni, l’un des auteurs contemporains italiens parmi les plus étonnants, les plus intéressants; un auteur en colère, inventif et drôle ! Entrez dans un monde fantastique et loufoque, vivez des situations désopilantes et abracadabrantes ! L’auteur jongle et invente des univers à la fois invraisemblables et étrangement familiers. Il raconte un monde où la naïveté, la fantaisie, la poésie, ont cédé le pas au cynisme, au réalisme plat, à la rentabilité. Entre Boris Vian et Woody Allen, il choisit le rire comme riposte au cynisme du monde contemporain! Une langue inventive et moqueuse : c’est délirant, jouissif, génial et personne n’est épargné. Ses personnages déconcertants, comiques ou pathétiques bouleversent parfois, émeuvent toujours.

INFOS/RÉSERVATIONS 0800 944 44 - www.theatrelepublic.be ou directement au Palais des Beaux-Arts au 02 507 82 00 – Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles 18

Prix des places : 25€ - Tarif préférentiel pour les abonnés du Public : 12€/place Décembre 2011


Le théâtre est une fête. Nous vous convions à des spectacles où se mêlent l’émotion, l’audace et l’étonnement. Nous invitons des artistes de grand talent à partager avec vous de belles soirées de théâtre. Et nous vous proposons aussi les plaisirs et les services qu’un théâtre peut offrir. Et plus encore…

Idées Cadeaux

Au Public c’est Noël toute la saison!

Un espace pour le plaisir et les idées cadeaux

© Malika Gouider

… pour de douces soirées d’hiver, les Planches vous reçoivent avant et après les spectacles dans une ambiance feutrée. Thés rares, cafés raffinés, vins fins et beaux bouquins, idées cadeaux, chocolat chaud, douceurs et voluptés…(*)

Les Planches, une belle façon de (se) faire plaisir (*) les bénéfices dégagés par ce nouvel espace sont entièrement investis dans la création artistique du théâtre

19 Décembre 2011


Idées Cadeaux

Du théâtre sous le sapin

!

Offrir des soirées au Théâtre c’est simple et original Le chèque « Dîner-Spectacle » pour 2 personnes à 90 € (valeur 100 €) :

2 x 1 place de spectacle à choisir* dans le programme de saison

2 x 1 dîner (menu : entrée - plat – dessert/ hors boissons) au Resto du Public

avant ou après le spectacle.

Le chèque « Découverte » à 80 € par personne (valeur : 100 €)

1 place x 3 spectacles à choisir* dans le programme de saison 1 dîner (menu: entrée - plat - dessert / hors boissons) au Resto du Public avant

ou après un des 3 spectacles de votre choix.

*Sous réserve des disponibilités lors de la réservation. + 5€ pour le spectacle Cyrano de Bergerac

20 Décembre 2011


Commandez vos chèques cadeau* au 0800 944 44 en spécifiant votre choix et le nombre. (Paiement par carte de crédit ou cash uniquement). Ceux-ci vous seront envoyés chez vous (comptez 3 à 4 jours ouvrables pour que ceux-ci soient dans votre boîte aux lettres) ou vous

Idées Cadeaux

En pratique

pouvez venir les retirer au théâtre. Vous pourrez les personnaliser en y apposant le nom de la personne à qui vous voulez l’offrir et bien sûr le vôtre.

Pour être sûr qu’ils soient à temps sous le sapin, ne tardez pas à les commander !

*D’autres formules cadeau, pour Noël ou tout autre occasion, sont disponibles auprès de notre service de réservation.

21 Décembre 2011


Jeux

Retrouvez le sourire... 1 2

3

6

4

5

7

8

10 9

22

11 DĂŠcembre 2011


Jeux 13

12

A. Yasmine Laassal B. Isabelle Defossé C. Yaya Mbilé D. Jo Deseure E. Murielle Jacobs F. Patricia Ide G. Guy Theunissen H. Alain Leempoel I. Janine Godinas J. Nicole Valberg K. Claude Semal L. Marie-Paule Kumps M. Thierry Lefèvre N. Christelle Cornil O. David Pion

15

Solution: A. 4 / B. 13 / C. 1 / D. 5 / E. 15 / F. 8 / G. 6 / H. 7 / I. 10 J. 2 / K. 11 / L. 12 / M. 9 / N. 14 / O. 3

14

23 Décembre 2011


1

2

3

4

5

6

7

8

9

10 11 12 13 14 15 16

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Le mot caché: «Chaque année il y en a 2 et 1 au Public»

Découvrez le mot caché et gagnez peut-être l’une des 2 x 50 places pour Red de John Logan Envoyez votre réponse à : concours@theatrelepublic.be avant le 30 décembre 2011 Les 50 gagnants seront avertis personnellement par mail. Retrouvez la solution du Mots Croisés sur notre site dès le 3 janvier 2012.

24 Décembre 2011


Horizontal 1. Stanley, Gilles, Cyrano, Sganarelle, Lennie,…au Public mais quel est donc son nom à la ville? Elle peut être pauvre, suffisante, ou riche - Tendre ou de Glace 2. Recueil de bons mots - Sim ne les aimait pas, même au singulier 3. Cette saison, ces confidences le seront trop - Le théâtre réalise beaucoup de chose avec celle du Ministère de la Communauté française 4. Démonstratif - Le dessin est plus attrayant quand il ne l’est pas - C’est-à-dire 5. Cette saison, nous en accueillerons beaucoup, des grands, des connus, des nouveaux mais jamais des communs! - Demi gavroche - Quand un vers ou un discours l’est, c’est qu’il est faible 6. Excellentes rôties et pourtant quand elles sont alimentaires il vaut mieux éviter de les chauffer Il écouta l’acteur Baron pour ce qui est de la tragédie 7. Nous le sommes toutes…quelque part - Quand le spectacle est bon, le public le réclame - Nid anglais ou néerlandais 8. Les «2» sont des vélos ou des motos - A haute dose, ils ne sont pas bons pour la peau 9. Journal du Public - Pain - Femme de Popeye 10. Roi en turc ou en tchèque - Joute picturale de John Logan 11. Coyette ou Massart - Eclose 12. Une verte précieuse - Rouleau impérial - Valeur refuge 13. Un théâtre pour le plaisir - Comédie de Philippe Vauchel ou guide des montagnes himalayennes 14. La vache! - Familier - Il l’a fait quand il avait cinq ans dans le titre de la pièce d’Howard Buten Gad Elmaleh y est le chauffeur d’un grand patron: Gérard Depardieu 15. Roi de comédie - Non acquise par l’expérience - Commune française réputée pour son brie 16. César 2009 du Meilleur film, réalisé par Martin Provost avec Yolande Moreau - Le Public en compte trois.

Vertical 1. Evangéliste - C’est un nez, un roc, une péninsule,... - Permet de corriger un oubli épistolaire 2. Printemps - Grande école de l’hexagone - Ancienne approbation - Vieux loup - «…et coutumes» 3. La 2011 -2012, quelle est belle, point d’exclamation! - Do - A bu jusqu’à plus soif 4. Pratique secrète et artificieuse - En anglais Velvet ou comme en français le «s» final en moins 5. Cette saison Le Public en accueillera plus d’une centaine - Le fromage des gastronomes en culotte courte 6. Lorelei en est sa fée - Règle - Un bon contre la déprime est de se prendre soi-même à contre-pied 7. Se jettent pourries quand le spectacle est mauvais - Edité - Le sujet de «Paix Nationale» de Geneviève Damas, n’est-il pas que le pays le reste? 8. Diderot ou la malice - Pronom personnel - Doublé dans la bonne 9. Réalisateur et scénariste italien - Selon Gao Xingjian, ne pas en avoir en est un aussi - Comparue 10. Avec un «e» devant c’est la version électronique -Pierre Carlet de Chamblain - Le spectateur le fait pour exprimer son mécontentement. 11. Ils encouragent les arts et les lettres - Venue au monde 12. Dans - Vieux oui du sud - Limiter dans un certain domaine - Possessif 13. Cette saison nous retrouverons ce Georges en Afrique - «Sincèrement» ce «Libertin» a été «un Mari idéal»! 14. Prénom signifiant brave en arménien, lion en hébreu - La messe est finie! - Co-directrice, actrice ou poisson rouge - La Vénus des Perses 15. Effrayante dans «Soudain l’été dernier» elle nous revient tout en émotion dans «La vie devant soi» - Roulée 16. Héros de la guerre de Troie - Le Public en est un pour le plaisir - Pour les ultra minces!

25

Décembre 2011


Les spectacles

pour bien commencer l’année Red

de John Logan

Traduction d’Alexia Périmony avec la collaboration de Christopher Hampton

Grande Salle - 20/01 > 03/03/12 Mise en scène Michel Kacenelenbogen Avec Patrick Descamps et Itsik Elbaz

UNE CRéATION ET PRODUCTION DU THéâTRE LE PUBLIC

Les 39 marches

de John Buchan et Alfred Hitchcock

Adaptation de Patrick Barlo / Adaptation française de Gérald Sibleyras

Salle des Voûtes - 26/01>31/03/12 Mise en scène Olivier Massart avec Joséphine de Renesse, Gaétan Lejeune, Michelangelo Marchese et Marc Weiss UNE CRÉATION ET PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC

Quand j’avais cinq ans je m’ai tué d'Howard Buten

Adaptation de Jean-Pierre Carasso Petite Salle - 09/12 > 28/01/12 Création - Comédrame romanesque Mise en scène Magali Pinglaut Avec Baptiste Blampain, Benjamin Boutboul, Xavier Delacollette, Caroline Kempeneers, Mirabelle Santkin, Chloé Struvay et Emilienne Tempels UNE CRÉATION ET PRODUCTION DU THÉÂTRE LE PUBLIC.

Studio du Palais des Beaux-Arts - 24 /01 > 04/02/2012

Les Névroses sexuelles de nos parents de Lukas Bärfuss

Avec Sarah Brahy, Jean-Claude Derudder, Béatrix Ferauge, Nicolas Ossowski, Thierry Janssen Chantal Lempereur et Guy Pion Mise en scène Guy Pion UNE PRODUCTION DU THéâTRE DE L’éVEIL, EN COLLABORATION AVEC LE SPAS ET EN CORéALISATION AVEC LE THéâTRE LE PUBLIC.

26 Décembre 2011


Réalisé avec l’aide de Ministère de la Communauté française – Service du Théâtre

édité sur papier recyclé.

éditeur responsable : Patricia Ide

Rue Braemt 64-70, 1210 Bruxelles Infos/Réservations : 0800/944 44 www.theatrelepublic.be

/home_32_ptit_acte_noel_s18-web  

http://www.theatrelepublic.be//documents/uploads/home_32_ptit_acte_noel_s18-web.pdf

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you