Issuu on Google+

Chapitre  1  

Tout a commencé l’été dernier lorsque nous avons rendu visite à mon grand-père Georges. Son métier d’inventeur l’occupait tellement qu’il n’avait pas le temps de venir nous voir. Alors, l’année dernière, mes parents ont décidé qu’on irait tous chez lui. C’est ainsi qu’en début juin nous quittâmes notre maison en Californie avec mon frère Zach et ma soeur Blinn pour aller passer nos deux mois de vacances d’été sur la côte Est des Etats-Unis. Notre père repartit seul au bout de quelques jours pour aller au travail et fit la navette entre les deux côtes un weekend sur deux pendant le restant de notre séjour. C’était la première fois que nous ne passions pas toutes nos vacances d’été chez nous en Californie. Aussi, dès que nous avons atterri à l’aéroport et débarqué de l’avion, nous ne pouvions plus nous tenir tranquille. Zach n’arrêta pas de courir en zigzag dans tout l’aérogare tout le temps que nous nous dirigions vers la sortie des bagages, alors que Blinn ne cessa pas de parler un instant. « Oh, la, la. » rouspèta ma mère alors qu’elle récupérait nos valises du carrousel à bagages, « Je comprends bien que c’est exaltant d’être ici, mais il est grand temps que vous vous calmiez! Je n’en peux plus! » « C’est vrai, ça. Votre mère a raison. » dit mon père sur un ton plus calme, « Vous savez bien que votre grand-père n’aime pas ce genre d’agitation chez lui, surtout quand il travaille sur un nouveau projet. » « C’est une autre de ses inventions? » lui demandais-je, « La dernière était vraiment géniale! »


« Laquelle? “ me demanda Zach, « Celle qui permettait d’entendre et de comprendre les animaux? » « Ouais, tu as raison. Celle-là était vraiment incroyable ! » déclara Blinn. « Je ne sais pas s’il est en train de mettre au point une nouvelle invention. » répondit mon père en poussant le chariot à bagages plein de valises vers le comptoir de location de voiture, « il a juste dit qu’il allait être très occupé cet été. » « Ca doit surement être important pour qu’il ne puisse pas venir comme d’habitude chez nous. » dis-je. Lorsque les valises furent empilées dans le coffre de la voiture de location et que nous ayons tous mis notre ceinture de sécurité, mon père prit la route en direction de chez mon grand-père. Nous étions impatients d’aller explorer sa maison au bord du lac et les environs.


Chapitre  2

Comme d’habitude, mon frère Zach et ma sœur Blinn jouaient en équipe contre moi à cache-cache dans la maison. J’avais désobéi en pénétrant dans le bureau de mon grand-père, mais c’était l’endroit parfait pour se cacher! Je les entendais s’interroger en même temps qu’ils se rapprochaient. « Je t’ai vu! » dit Zach en ouvrant la porte du bureau. « Je savais que tu serais là! Je ne te l’avais pas dit Blinn? » « Si, tu avais raison, il faut toujours qu’il aille dans les endroits interdits! » Etant sur le point de partir, Blinn remarqua quelque chose. « Oh regarde, qu’est-ce que c’est ça, Sam? » me demanda-t-elle en pointant du doigt une grande sphère transparente près du bureau. « Je ne sais pas, je me demande bien ce que ça peut être. Allons voir! » dis-je. J’étais vraiment intrigué par cette bulle. C’était rond, fabriqué dans une sorte de matière plastique transparente. A l’intérieur on pouvait distinguer des chaises et un grand tableau de bord rempli de boutons, de poignées et de manettes. On s’est tous déplacés autour de la bulle pour trouver le moyen de rentrer à l’intérieur. « Voilà l’entrée! » dis-je. « Je rentre en premier, vous me suivrez après. » « Pourquoi on irait pas tous en même temps? » demanda Zach. « Ok, si tu veux, mais ne touchez à rien, d’accord? » leur dis-je. Zach ne peut pas s’empêcher de toucher tout ce qui se trouve à sa portée.


Une petite bosse sur la porte abritait un bouton rouge portant l’inscription « ouverture ». Blinn appuya sur le bouton et la porte coulissa. Nous rentrâmes tous les trois dans la bulle. La première chose qui attira mon attention fut le tableau de bord rempli de manettes et de boutons. Zach remarqua dans un coin un ordinateur portable posé sur une table. Pendant ce temps, Blinn examinait les chaises. « Pourquoi les chaises ont-elles des ceintures de sécurité? » se demanda t’elle tout haut. « Sam, pourquoi est-ce que l’on voit une fourmi sur l’écran de l’ordinateur? » demanda Zach. Je levais les yeux et lisais ce qu’il y avait d’inscrit sur l’écran. On pouvait lire: « Touchez l’écran pour démarrer » « Non Zach, n’y touche pas! » lui dis-je. « J’ai pas fait exprès! » répondit-il. Tout à coup, tout devint noir et la bulle se mit à bouger dans tous les sens. J’avais l’impression d’être à l’intérieur d’une balle en plastique dégringolant une pente. « Vite, asseyez-vous sur les chaises et bouclez les ceintures! » hurlais-je. On s’est tous assis et on a attaché les ceintures. Une fois les secousses passées, tout redevint calme. On ne distinguait que l’obscurité à l’extérieur de la bulle, mais au moins, nous, on pouvait se voir. « Super, Zach, voilà, tu l’as fait! Comment est-ce qu’on va expliquer ça à Grand-père? » lui demandais-je. « Je ne sais pas » répondit-il. Il était terrorisé et au bord des larmes. J’étais moi-même un peu nerveux et je décidais qu’il était temps de sortir de cette bulle. Je me levais pour partir mais la porte n’était plus là.


« Zach, Blinn, la porte était bien ici? » leur demandais-je. « Je ne la trouve pas!? »


Chapitre  3 Aaahh!! Qu’est-ce que c’est? » cria Zach en sautant de son siège. Une énorme tête avec de gros yeux noirs nous fixait de l’extérieur de la bulle. Sous ces yeux et attaché à la tête, il y avait comme une sorte d’appendice ressemblant à la pince à épiler qu’a l’habitude d’utiliser ma mère, et au dessus, deux grosses antennes. « Ca me semble être une fourmi géante » répliqua Blinn avec une voix tremblotante. Bien qu’elle adore les animaux, la taille de celle-ci la terrorisait. « Qu’est-ce qu’il se passe? Qu’est-ce qu’on va faire? » demanda t’elle. « Restons calmes » dis-je, « Je suis sûr qu’il y a une solution pour s’échapper d’ici, il suffit simplement de la trouver. » J’essayais d’être rassurant pour ne pas les voir céder à la panique. Comment pouvions-nous nous trouver face à face avec une fourmi, ça n’avait aucun sens. Avionsnous été transporté dans un endroit où vivent des fourmis géantes ou avions-nous été réduits à la taille de fourmis? C’est alors que la fourmi baissa ses antennes pour les coller à la bulle. On retenait tous notre respiration en attendant une éventuelle attaque, mais celle-ci resta dans cette position. « Regarde Sam, il y a quelque chose d’inscrit sur l’ordinateur. Qu’est-ce que ça dit? » demanda Blinn. Je commençais à lire:

Au secours! Il y a une grande inondation au-dessus. Faites attention. Nous essayons de contenir l’eau et d’évacuer la reine. Transmettez le message. Suivez moi et soyez prudents.


« Qu’est-ce que ça veut dire? Mais enfin, où est-on? » demanda Zach perplexe. « Peut-être que la fourmi communique avec nous grâce à l’ordinateur. Les fourmis utilisent leurs antennes pour communiquer entre elles » dit Blinn. « Ca veut dire qu’elle pense que nous sommes une fourmi! » En regardant à l’extérieur, on réalisa que la bulle avait pris l’apparence d’une fourmi. Deux grosses antennes étaient reliées à la bulle, légèrement au-dessus de nous. Nous étions sans doute assis dans ce qui constituait la tête de la fourmi car juste à l’arrière on pouvait voir l’abdomen avec ses trois pattes de chaque côté. Nous étions assis en hauteur, comme des pilotes dans le cockpit d’un avion. « Essayons de lui répondre en utilisant nos antennes » suggéra Blinn. « Comment on va faire ça, Blinn? » lui demandais-je. « Peut-être qu’on devrait essayer d’écrire quelque chose sur l’ordinateur, on verra bien ce qu’il se passe. » dit Zach en m’interrompant. « Ok. Qu’est-ce qu’on écrit? » dis-je. « On a intérêt à se montrer amicaux pour qu’elle ne se retourne pas contre nous. Quelquefois les fourmis peuvent être très agressives. » dit Blinn. J’étais sur le point d’écrire le premier mot, ce qui aurait pu prendre un certain temps car je ne sais pas écrire sur un clavier, quand Zach remarqua un symbole représentant un micro sur l’ordinateur. « Sam, est-ce que cet ordinateur fonctionne avec la reconnaissance vocale, comme celui de papa? » demanda Zach. « Si c’est le cas, on pourrait parler dans le micro pour gagner du temps. »


« Bonne idée, allons-y » dis-je en appuyant sur le symbole du micro. « On a juste à parler et l’ordinateur retranscrira ce que l’on dit » « On doit trouver un nom pour notre bulle en forme de fourmi » suggéra Zach. « On ne peut pas dire à la fourmi que nous sommes tous les trois assis dans cette tête, sinon elle nous attaquera à coup sûr! » « Bien, est-ce que quelqu’un a une suggestion? » demandais-je. « Qu’est-ce que vous pensez de Tête de Bulle? demanda Zach. « Ca nous décrit assez bien.» « Hum.. Qu’est-ce que tu penses de ça Blinn? » lui demandais-je, « Je pense que c’est un chouette nom. » « Salut, mon nom est Tête de bulle. Je ne suis pas sûre que tu puisse me comprendre » dit Blinn, « mais je veux absolument t’aider » L’ordinateur écrivit le message et j’appuyais sur la touche « entrée ». Le message s’effaça, laissant place à un curseur clignotant dans le coin supérieur gauche de l’écran. C’est alors qu’apparu un autre message.

Mon nom est Trap-Jaw. Ma mission est de protéger la reine. Elle est en danger. Nous l’avons déplacée 5 étages plus bas, mais l’eau continue sa course. Nous devons la transférer vers une autre colonie. Merci pour votre aide. Je leur lis le message.


Chapitre  4

Nous avions tous les yeux fixés sur l’ordinateur. Nous étions stupéfaits au point de ne plus pouvoir parler. Finalement, Zach rompit le silence. « Comment est on supposé faire avancer Tête de bulle? » demanda-t-il. « Peut-être qu’on devrait utiliser la manette. » répondis-je. « Zach, attrape la manette, fais-la bouger et regardons ce qu’il se passe ». Comme Zach est très habile aux jeux vidéos, c’était à lui de piloter la bulle. Je servirai de co-pilote, m’occuperai des boutons et des poignées et Blinn sera chargée de la communication avec les fourmis. Zach pris la manette et la poussa en avant mais rien ne se passa. Il essaya de la déplacer vers la gauche et la droite mais la bulle ne bougeait toujours pas. « Ca ne marche pas » dit-il, « qu’est-ce qu’on pourrait bien faire d’autre? » « Est-ce qu’il y a un interrupteur marche-arrêt quelque part? Ca pourrait être aussi simple que ça ». Zach regarda autour et trouva l’interrupteur sur le côté du tableau de bord. Il appuya sur « marche » et tout le tableau s’éclaira. Après quelques bips sonores, la bulle paraissait prête. Zach pris une nouvelle fois la manette et la poussa vers l’avant. Cette fois-ci la bulle fit une embardée, évitant de justesse la fourmi. « Fais attention, tu as failli la tuer! » criai-je. « C’est un peu plus sensible que ce que je croyais » répondit Zach, « J’essaierai d’être plus délicat la prochaine fois ». Cette fois-ci, il mania la manette doucement et nous partîmes. Nous suivions Trap-Jaw dans ce qui semblait être un tunnel principal. Il y avait de nombreux embran-


chements qui s’échappaient de l’artère principale, dans lesquels grouillaient un grand nombre de fourmis. A chaque fois, elles se touchaient mutuellement les antennes. Subitement, Trap-Jaw changea de direction. « Fais attention Zach » dis-je, « tu ne voudrais pas qu’on emboutisse le mur!! » Zach négocia parfaitement son virage et continua derrière la fourmi. Après quelques pas, on s’arrêta au pied d’un escalier abrupt. Trap-Jaw nous toucha de nouveau avec ses antennes. « Sam, il y a un autre message sur l’écran d’ordinateur » dit Blinn, « elle nous dit quelque chose ». Je lu le message tout haut: « Faites attention les escaliers sont glissants à cause de l’humidité, utilisez votre glue pour adhérer à chaque marche. » « Qu’est-ce qu’elle veut dire? » demanda Zach. « Blinn, tu en connais un rayon sur les fourmis, de quelle glue parle-t-elle? » « Je ne suis pas sûre. » répondit Blinn. « Les fourmis sécrètent des substances, peut-être que l’une d’entre elles est de la glue. » « Bien, regardons lequel de ces boutons peut faire l’affaire » dis-je. J’appuyais sur chaque bouton méthodiquement en partant de la gauche vers la droite pour voir si l’un d’entre eux pouvait correspondre. Au septième essai, je tirais sur une poignée et un grand jet de liquide jailli de l’avant de la bulle. L’ordinateur grésilla de nouveau et un autre message apparut.

Ok, allons-y, le temps presse.

« Bon, on dirait que c’était de la glue! » dis-je.Zach manoeuvra la manette vers l’avant et nous


descendîmes les marches. Le niveau de l’eau montait à mesure que l’on s’enfonçait plus profondément dans la terre. A l’instant où nous atteignîmes le niveau dans lequel se trouvait la reine, l’eau touchait l’abdomen de notre fourmi-bulle.


Chapitre  5

L’endroit entier était rempli de fourmis. Les tunnels se rejoignaient autour d’une salle en forme de cône. En haut de celle-ci s’agitait une armée de fourmis autour de la reine. Quelques fourmis ouvrières la nourrissaient pendant que les fourmis soldats empêchaient quiconque de s’en approcher. « Comment allons-nous faire pour évacuer la reine? On dirait qu’aucune fourmi ne peut passer le barrage des soldats. » dit Blinn dans le micro tout en appuyant sur le bouton « entrée » afin d’activer la reconnaissance vocale. La réponse sur l’écran ne se fit pas attendre.

Nous devons évacuer la reine, avec ou sans l’aide des soldats. Avez-vous des propositions?

Nous nous mîmes tous à chercher un moyen d’approcher la reine sans provoquer une attaque des fourmis soldats. Nous savions que cela serait très dangereux. Les fourmis n’hésitent pas à utiliser leurs dards ou leur venin contre des prédateurs, voire même contre d’autres fourmis. Sans que l’on s’y attende, une énorme vague jailli dans le tunnel, balayant la quasi-totalité des fourmis présentes sur le cône. « Zach, fais demi-tour et grimpe l’escalier aussi vite que tu le peux! » le pressais-je. « Nous devons nous réfugier en hauteur si on ne veut pas finir noyés. » Zach déplaça légèrement la manette en avant sur la droite. Pendant ce temps là, Blinn criait dans le micro à Trap-Jaw de nous suivre.


« Sam, fais partir toutes ces fourmis, je ne peux plus atteindre les escaliers! » dit Zach. « Appuie sur les boutons et regarde ce qu’il se passe! ». J’appuyais sur des boutons et tête de bulle se mit à sauter, se renversa sur un côté, recula et se mit debout. « Whaou, c’est incroyable, à trois, j’appuie en même temps sur les boutons pour se lever et sauter, comme ça on pourra assommer des fourmis et dégager le passage. Prêt? Un…deux….trois! » La bulle se leva et sauta, nous propulsant en haut des escaliers et éjectant les fourmis de notre passage. En regardant autour de nous, nous vîmes Trap-Jaw à nos côtés qui regardait vers le niveau inférieur. Les fourmis n’étaient plus là, l’eau avait tout englouti. Nous descendîmes à nouveau les escaliers pour essayer de retrouver la reine. Six travailleuses portaient la reine en essayant désespérément de ne pas se faire entraîner par le courant. La reine était en très mauvaise posture, mais que pouvions-nous faire? « Le seul moyen pour la sauver est de la ramener vers les escaliers, pour que l’on puisse la transporter à l’extérieur » dis-je « mais les fourmis ne savent pas nager! » « Fabriquons-lui une embarcation pour la faire flotter jusqu’aux escaliers » suggéra Blinn. « Bonne idée » répondit Zach. « Mais que pourrions-nous utiliser? » « Si on utilisait une petite feuille? Ca pourrait fonctionner. » déclarais-je. « Il faut simplement qu’on retourne en chercher une à l’extérieur ». Blinn communiqua notre proposition à Trap-Jaw qui acquiesça.


Chapitre  6

Nous prîmes le même chemin qu’à l’aller, espérant ne pas nous égarer dans le dédale des tunnels. Ce n’était pas tâche facile car le flot incessant des fourmis dans les deux directions nous ralentissait. Enfin, nous vîmes de la lumière au bout du tunnel. « On a presque atteint la sortie, je vois la lumière du jour. » dis-je. « Maintenant, il ne nous reste qu’à trouver une grande feuille pour la ramener à la reine. » Soudain, une énorme vague pénétra dans le tunnel. « Vite, fais demi tour et cours! » hurla Blinn. « L’eau va nous emporter. » Zach fit une rapide manœuvre à 180 degrés et actionna la manette à fond vers l’avant pendant tout le trajet. La bulle rebroussait une nouvelle fois chemin pour s’échapper du tunnel. « Tourne ici à droite! » dis-je. « On doit échapper à cette eau! Essai de changer de direction autant que possible, avec un peu de chance le courant perdra de sa force après quelques virages. » « Zach nous éloigna de la trajectoire principale de l’eau et nous arrivâmes rapidement dans des tunnels plus secs. Il relâcha alors la pression sur la manette et s’arrêta au seuil d’une grotte située en contrebas. La grotte était inondée mais on pouvait quand même percevoir une lumière. « Oh non.. » dit Blinn faiblement. « Toutes ces petites choses que l’on voit flotter sont des œufs et des cocons contenant des larves. Regardez! Il y a même des ouvrières qui étaient probablement chargées de nourrir les larves. Elles sont toutes mortes, noyées.. » Nous étions abasourdis, stupéfaits de l’ampleur des dégâts causés par l’eau. Quelques fourmis commençaient à nettoyer la grotte en évacuant les corps et creusaient des trous pour laisser filer


l’eau. C’était un travail vraiment pénible mais qui devait être accompli pour la survie de la colonie. « Nous devons, d’une manière ou d’une autre, retrouver le moyen d’atteindre l’extérieur. » dit Zach. « La vie de la reine en dépend! » « Tu as raison » dit Blinn, « mais quel chemin emprunter? » Nous redescendîmes quelques tunnels, sans autre projet que celui de trouver une sortie. Après quelques minutes de recherche, on s’arrêta dans un cul-de-sac. « Et maintenant? » demanda Zach, « on dirait bien qu’il n’y a pas d’issue » « Eh, regardez là-haut! » dis-je. « On dirait qu’il y a de la lumière au-dessus de nous! Peut-être que nous sommes plus proche de la sortie qu’on ne pensait. » « Je la vois aussi! »s’exclama Blinn. « Comment va-t-on faire pour creuser un trou et aller à l’extérieur? » Nous regardâmes autour de nous et vîmes un long bout de bois. Après avoir réglé quelques boutons, tête de bulle ramassa la brindille et Zach nous ramena vers le fond du tunnel. On creusa un trou assez gros pour y faire passer la bulle et utilisant le bout de bois comme une perche, nous remontâmes à la surface. Une fois à l’extérieur de la colonie, une grande surprise nous attendait.


Chapitre  7

Des fourmis s’étaient positionnées en formation carrée à quelques pas de l’entrée principale de la colonie. Elles avaient toutes incliné leur abdomen en position d’attaque et semblaient s’apprêter à utiliser leurs dards venimeux. Utilisant nos antennes, Blinn en demanda les raisons à une fourmi qui passait devant nous.

Nous devons arrêter le flux de l’eau. Nous avons découvert que notre principal ennemi se situe sur le toit. Nous devons l’arrêter.

Un garçon était en train de verser de l’eau avec une bouteille à l’intérieur de la colonie. Il regardait en souriant les fourmis se tortiller devant lui. Finalement, il vida complètement sa bouteille et se leva pour aller la remplir. « Allons chercher une feuille » dit Zach. « On dirait que les fourmis s’occupe du problème de l’eau. » « Nous devons trouver une grande feuille pour que les ouvrières puissent la tenir. » expliqua Blinn. « Elle doit être sèche pour être plus facile à transporter. » Nous trouvâmes rapidement une grande feuille qui nous convenait, proche de l’entrée que nous avions fait. On pu rapidement l’attraper, maintenant que je savais quel bouton utiliser, et rebroussâmes chemin. Malheureusement, le trou n’était pas assez grand pour laisser passer la feuille, nous avons donc laissé tombé la feuille pour pouvoir agrandir le trou. Enfin, nous pouvions ramener la feuille dans la colonie.


« Bon, est-ce que vous avez une idée de la direction à prendre? » demanda Zach. « Je sais que nous devons descendre de 5 étages mais pas beaucoup plus. » « Trouvons un tunnel qui descend et on essaiera de repérer notre chemin à partir de là » dis-je en espérant que cela fonctionnerait. On réussi à descendre dans les niveaux inférieurs de la colonie. Le niveau de l’eau augmentait au fur et à mesure que l’on progressait vers le bas. Il y avait de plus en plus de fourmis maintenant, allant et venant le long des tunnels.

Poussez-vous! On doit transférer la reine à un niveau supérieur. Nous avons besoin de l’aide de tout le monde. Suivez-moi!

La fourmi qui venait de nous toucher semblait n’avoir aucun plan. La confusion était totale. « Non, c’est toi qui dois nous suivre! » dit Blinn dans le micro. « Nous sommes allé chercher une feuille afin de faire une embarcation pour sauver la reine. S’il te plaît, indique nous le chemin jusqu’à elle. » La fourmi sembla perplexe mais retira ses antennes et nous conduisit jusqu’à la reine. « Nous devons créer une chaîne en nous tenant par les pattes jusqu’à ce que la feuille atteigne la reine. » Je parlais dans le micro pour que l’ordinateur traduise aux fourmis. « Faîtes monter la reine dessus et nous ferons flotter la feuille le long de la chaîne jusqu’à ce qu’elle touche l’escalier. »


Les fourmis se mirent en position avec une efficacité étonnante, et en un rien de temps, la feuille atteignit la reine. Les ouvrières installèrent la reine avec précaution sur la feuille, soulagées de voir passer un si précieux chargement. Lorsque la reine accéda à l’escalier, elle parût soulagée mais un peu secouée. Cependant, elle était prête à se diriger vers un autre emplacement.


Chapitre  8

Bien qu’étant quelques marches au-dessus de l’endroit où la reine avait été déposée, nous étions pratiquement au même niveau que ses yeux. Elle était vraiment beaucoup plus grosse que le reste des fourmis. « Pourquoi est-ce qu’elle ne bouge pas? » demanda Zach, « elle a l’air perdu. » « Les reines des fourmis sont habituellement aveugles car elles passent leur vie à pondre des œufs dans une chambre obscure, c’est sans doute pour cela qu’elle ne peut se rendre compte d’où elle est. » expliqua Blinn. « Elle doit être totalement désorientée. » Venant de nulle part, nous vîmes arriver Trap-Jaw qui nous cherchait.

Vous voilà donc! Je vous ai cherché partout. Je m’inquiétais pour vous après que nous fûmes séparés dans la panique pour éviter la grande vague.

« Trap-Jaw, on est si contents de te voir sain et sauf! » dit Blinn dans le micro. « Allons mettre la reine à l’abri »

Trap-Jaw acquiesça et descendit quelques marches. Elle tapa doucement sur une patte de la reine pour attirer son attention. La reine baissa ses antennes pour toucher celles de Trap-Jaw puis après quelques instants, elles commencèrent toutes deux à grimper les marches. Nous nous écartâmes pour les laisser passer puis nous les suivîmes. Un groupe de fourmis descendait vers nous et la


procession s’arrêta. Il y eut un moment d’agitation pendant que les antennes se courbaient et se touchaient puis le calme revint. La file se scinda en 3 au premier embranchement. Le premier groupe parti tout droit pendant que le second se dirigeait vers la droite et le troisième restait sur place. « C’est très intelligent. » dis-je. « Ils ont décidé d’envoyer deux groupes dans des directions différentes pour trouver le meilleur moyen de sortir d’ici. » Après un court instant, un groupe revint mais pas l’autre. La décision fut prise de suivre le groupe qui était de retour. Nous reprîmes la marche. Nous continuâmes ainsi jusqu’à ce que nous atteignîmes une ouverture, non loin de l’entrée principale.

Nous devons mettre la reine en lieu sûr en attendant de trouver un nouvel emplacement pour elle. Commencez à chercher dans les alentours, mais faites attention aux lézards!

Je lisais le message à voix haute et me demandais quel genre de lézard pouvait bien vivre ici. Il se trouve que je suis passionné par les lézards de toutes formes et couleurs. Connaître quel genre de lézards nous devions éviter nous aiderait à ne pas croiser leur chemin. « C’est vrai, les lézards mangent les fourmis! » s’exclama Blinn. « On pourrait bien finir en casse-croûte pour lézard! » Juste à cet instant, nous vîmes un énorme ballon rouge palpitant qui se dirigeait vers nous. Quand le ballon sembla dégonflé, nous réalisâmes que notre pire cauchemar était devenu réalité.


« Fan de chichourne! C’est un anolis vert! » dis-je avec le souffle coupé. « Et il n’est pas content! Ce ballon rouge s’appelle un fanon et il l’ accroît pour impressionner la femelle ou montrer sa puissance. Espérons qu’il essaie d’impressionner une femelle. Zach, amène nous en lieu sûr avant qu’il ne soit trop tard! »

Zach, une fois de plus, saisi la manette et la poussa à fond vers l’avant durant tout le trajet. Tout le groupe de fourmis nous imita et après une course folle pour sauver nos vies, on se faufila dans l’anfractuosité d’un mur à proximité. Nous retenions notre respiration pendant qu’un lézard passa devant nous, suivi de près par un autre dodelinant de la tête et gonflant son fanon. L’ anolis était uniquement intéressé par la femelle.


Chapitre  9

Après un soupir de soulagement, nous regardâmes les alentours pour voir si tout le monde s’était réfugié en sécurité dans la fissure. Il y avait un grand nombre de fourmis, mais la reine était introuvable. « Trap-Jaw, où est la reine? » demanda Blinn dans le micro. « On ne la voit nulle part. »

La reine est fatiguée et a décidé de se reposer. J’ai essayé de la convaincre d’avancer un peu plus mais elle ne pouvait plus bouger. Alors je l’ai portée et laissée dans une racine d’arbre. Je cherchais un endroit plus sûr et c’est comme ça que je vous ai trouvés.

Une poignée de fourmis furent envoyées à l’extérieur pour aller chercher la reine. Elles revinrent avec de mauvaises nouvelles, la reine avait disparu. Pour la première fois, les fourmis semblaient comme tétanisées, elles ne savaient plus quoi faire. « On doit retrouver la reine » dit Blinn. « La colonie ne pourra pas fonctionner sans elle. Ce qui signifie que toutes les fourmis vont mourir. Nous devons faire quelque chose! » « Je suis d’accord mais je ne sais pas comment les motiver. » dis-je en regardant l’air maussade des fourmis autour de nous. « Allons voir si l’on peut retrouver nous-même la reine » déclara Zach. « Nous avons trois paires d’yeux après tout, et nous pouvons scruter dans plusieurs directions. » On communiqua notre décision à Trap-Jaw qui acquiesça à peine, et quittâmes notre cachette. De voir les fourmis si tristes et déprimées nous motivait d’autant plus pour retrouver la reine.


Premièrement, nous sommes allés nous assurer que la reine n’était pas revenue à son emplacement de départ dans le grand arbre. Ne la trouvant pas, nous continuâmes prudemment en direction de l’entrée principale. Les fourmis étaient toujours dans la même position, attendant le retour du garçon. Qu’envisageaient-elles pour empêcher le garçon de continuer à verser de l’eau dans la colonie? Blinn s’étaient déplacée avec sa chaise vers le fond de la bulle pour observer à l‘arrière. Zach surveillait le côté gauche tout en pilotant. Je regardait à l’extérieur vers la droite. Nous avançâmes ainsi un moment, suivant en zig-zag une ligne imaginaire, jusqu’à ce que nous arrivâmes sur une grande place teintée de brun rougeâtre. « Qu’est-ce que c’est ce grand rond blanc là-bas? » demanda Zach en pointant son doigt à gauche vers l’extérieur. Nous jetâmes tous un coup d’œil dans cette direction en essayant d’imaginer ce que cela pouvait être. « Oh mon.. C’est une balle de baseball, et cette place brun-rougeâtre doit être le terrain! » m’exclamais-je. « Je n’arrive pas à croire à quel point cela paraît différent quand on est si petit! » « Elle est là! » s’exclama Blinn. « Sur la pelouse, là-bas! » Nous nous retournâmes et vîmes la reine à moitié recouverte par les hautes herbes. « Comment a-t-elle fini ici? » s’étonna Zach. « C’est loin du grand arbre. » Nous fîmes demi-tour et nous dirigeâmes vers la reine. Quand nous l’atteignîmes, elle se coucha sur le côté, complètement épuisée. A force d’efforts, en tirant et poussant, utilisant presque tous les boutons et manettes du tableau de bord, nous arrivâmes à la ramasser et à la ramener dans la fissure du mur.


Chapitre  10

Nous rentrâmes dans la fissure avec la reine sur notre dos et l’installâmes au milieu. Comme éblouies par un éclair, les fourmis se mirent à courir dans toutes les directions. Une fois de plus, les antennes se connectaient avec une remarquable rapidité, et des messages envahissaient constamment l’écran de l’ordinateur.

La reine est très faible car elle n’a pas mangé depuis un moment. Vite! Ramenez-lui de la nourriture le plus vite possible.

J‘en lu un autre:

Nous devons aussi trouver une nouvelle colonie pour la reine ou alors, si l’ancienne est à nouveau sécurisée, ramenez-là et installez-là dans une nouvelle chambre.

Maintenant que la reine était de retour parmi elles, les fourmis s’affairaient tout autour de nous. Elles avaient organisé leurs tâches efficacement, certaines étaient parties chercher de la nourriture, certaines cherchaient un emplacement pour une nouvelle colonie et d’autres évaluaient l’état de l’ancienne. « Que pensez-vous que l’on devrait faire? » demandais-je à Zach et Blinn. « Les fourmis ont l’air de maîtriser la situation » répondit Blinn. « Après tout, elles vivent sur Terre depuis des millions d’années, je suis sûre qu’elles sauront se débrouiller. »


« Bien, nous devrions aller dehors observer l’armée de fourmis » suggéra Zach, « j’aimerais voir ce qu’elles ont en magasin pour ce garçon! ». Nous jetâmes un dernier coup d’œil dans la fissure et nous en allâmes. Nous marchâmes lentement et très prudemment jusqu’à l’entrée principale de la colonie, où les fourmis se tenaient toujours dans la même position. Comme nous approchions les lignes arrières de la formation, nous vîmes le garçon revenir avec la bouteille d’eau. Seulement, cette fois, il passa devant l’entrée principale et se dirigea vers un petit tas de terre fraîchement déplacé. « Qu’est-ce qu’il fait? » demanda Blinn déconcertée. « Il va verser de l’eau dans le tunnel que nous avons utilisé pour ramener la feuille et sauver la reine, et va inonder toutes les issues potentielles. » dis-je, atterré que ce garçon puisse être aussi méchant. « Zach, ramène-nous près des fourmis. » demanda Blinn. « Nous devons leur dire ce que ce garçon est sur le point de faire. » Zach manoeuvra Tête de bulle de manière à plier nos antennes et les connecter avec celles d’un soldat. « Le garçon va utiliser le tunnel que nous avons creusé plus tôt pour inonder la colonie. » Blinn cria dans le micro. « Vous devez l’arrêter maintenant! ». Le soldat tourna la tête et bougea ses antennes sur le côté pour se connecter avec les fourmis proches de lui. Avec une rapidité étonnante, le message fut transmit aux avant-postes, et se déplaçant d’un seul bloc, elles s’approchèrent du garçon. Sans s’arrêter, elle grimpèrent sur ses pieds et ses jambes comme un raz-de-marée. A mesure qu‘elles avançaient, elles piquaient le garçon à cha-


cun de leurs pas. Le garçon se releva subitement avec un cri de surprise et commença à courir en se frottant les jambes pour retirer les fourmis. Les fourmis battirent en retraite vers le tas de terre et se remirent en formation. « Whaou! C’était incroyable! »déclara Zach, « je n’aurais jamais pensé que de si petits insectes pouvaient en fait faire fuir un si grand et méchant garçon! » « Sans rire! » Blinn et moi dîmes en même temps. « La reine pourra réintégrer l’ancienne colonie après tout. » ajouta Blinn. « Les fourmis sont très malignes et savent très bien s’organiser pour différentes tâches, comme nettoyer, combattre l’ennemi, s’occuper de la reine. Quel bel exemple de solidarité! » Zach déplaça la manette pour rejoindre les autres fourmis. Soudain, tout devint noir et la bulle se mit à trembler une nouvelle fois.


Chapitre  11

« Zach, qu’est-ce que tu as encore fais? » criais-je à plein poumons. J’étais hors de moi, où allions-nous atterrir cette fois-ci? « Rien » dit-il dans un sanglot. « J’essayais juste de faire demi-tour pour rejoindre les autres fourmis, mais j’ai accidentellement appuyé sur le bouton au dessus de la manette et tout s’est détraqué… » « Sam, arrête ça! ». Commanda Blinn. « Ca ne set à rien de se crier dessus. Ca ne va pas nous aider! » Bien sûr, elle avait raison, mais hurler me soulage toujours quand je suis énervé. Je pris une grande respiration pour apaiser mes nerfs et jaugeais les environs. « C’est incroyable! On est revenu dans le bureau de Grand-père! » criais-je gaiement en tournant sur moi-même. « Cool! C’est le plus beau moment de ma vie!dit Zach sur un ton excessivement dramatique. « Sortons d’ici avant que quelqu’un ne vienne nous chercher. » dit Blinn en sautant de son siège et en se dirigeant vers la porte qui avait réapparu de manière inattendue. Nous ouvrîmes la porte et sortîmes de la bulle les jambes tremblantes. « Attendez une minute! Est-ce que ça veut dire qu’il existe un bouton pour nous ramener ici, intéressant .. » dis-je perdu dans mes pensées. « Les enfants, c’ est l’heure de l’apéro! » appela notre mère. L’apéro est une tradition dans notre famille. Nous avons l’habitude de le prendre avant le dîner, et toute notre famille se rassemble dans le salon pour profiter de la compagnie de chacun avec des biscuits apéritifs et des boissons.


Blinn, Zach et moi accordons beaucoup d’importance à ces apéros, c’est toujours marrant et on passe un bon moment. « Avant que l’on descende » dis-je en tendant mon bras devant moi « on doit jurer que l’on ne dira rien de ce qu’il s’est passé, ok? » Ils me regardèrent tous les deux et posèrent doucement leur main sur la mienne. C’était notre secret. « Bien, on dirait que l’on peut revenir en appuyant simplement sur un bouton, alors qu’est-ce que vous diriez de repartir à l’aventure bientôt? » leur demandais-je. En premier lieu, ils furent stupéfaits par ma proposition, puis ils comprirent. « Ca serait vraiment amusant! » répondit Blinn. « Je peux pas attendre! La prochaine fois on devrait emporter à manger avec nous, juste au cas où! » dit Zach en gloussant. Nous descendîmes où mes parents étaient déjà en train de servir l’apéro. « Venez les enfants, asseyez-vous et détendez-vous! », Et en effet, on avait besoin de se détendre.

FIN


The Amazing Bubble