Issuu on Google+

Les collections

Les expositions du musée se développent sur trois étages, ainsi qu’au niveau des fondations, où se trouvent les fouilles archéologiques. Au rez-de-chaussée, la « Salle des versants de l’Acropole » abrite des découvertes provenant des sanctuaires érigés sur les flancs de l’Acropole et de l’habitat qui s’y est développé jadis, pendant toutes les périodes historiques. Au premier étage, la « Salle des œuvres archaïques », dans les parties Est et Sud, présente les sculptures grandioses qui ornaient les premiers grands temples de l’Acropole. On y trouve également les offrandes des fidèles, comme les Corès (statues de jeunes femmes), les cavaliers, les scribes, les statues de la déesse Athéna, les statues masculines, les reliefs en marbre, les petits ex-voto en bronze et en terre cuite. Le programme de l’exposition atteint son point culminant au troisième étage, dans la « Salle du Parthénon ». Les reliefs de la frise, représentant la procession des Panathénées, ont été placés, pour la première fois, en ordre continu, tout autour des murs extérieurs de la salle. Entre les colonnes en acier, au même nombre que celles du Parthénon, ont été

fixées les métopes, plaques en relief, représentant des sujets mythologiques. Les sculptures plus grandes que nature des deux frontons ont été placées sur des piédestaux à l’Est et à l’Ouest. Le fronton Est représente la naissance de la déesse Athéna, sortant de la tête de Zeus, et celui de l’Ouest, la dispute entre Athéna et Poséidon. Après la « Salle du Parthénon », le visiteur retourne au premier étage, où sont présentés les Propylées, le temple d’Athéna Nikè et l’Érechtheion. Des sculptures en ronde-bosse de la période classique, des répliques d’époque impériale, des reliefs votifs et honorifiques des 5e et 4e siècles av. J.-C., des bases de statues décorées de reliefs et des portraits y sont exposés. En fin de parcours, une sélection d’œuvres datant de la fin de l’Antiquité et du début de la période byzantine est présentée. Des vestiges de l’ancienne ville d’Athènes, découverts lors de la construction du musée, enrichiront le programme de l’exposition. Les fouilles archéologiques sont actuellement visibles à travers le sol en verre du rez-de-chaussée. Les visiteurs du musée auront bientôt la possibilité de se promener à travers les ruines de cet ancien quartier d’Athènes.


musée de l’Acropole - plan du musée