Page 1

The European Court ~ Tribune

Dimanche 17 Janvier 2010

Journal Hebdomadaire officiel de la Cour Européenne n° 41

Les caisses sont vides

Anniversaire Princier

En cette   période   de   crise,   les   caisses   de   la   Cour   Européenne   sont   vides. En effet, malgré le   fait   que   les   donations   resteront,   probablement   au   même   niveau   que   l’année   précédente,   le   budget   qui   sera   affecté   aux   pèlerins   voulant   se   rendrent en Terre Sainte   sera   réduit   de   près   de   13 %,   ainsi   de   18   millions   de   pièces   d’or,   on passe à 11,5 millions,   le   reste   de   la   sommes   devant   être   employés   pour  les  pauvres   que   la   crises   économiques   à   laissé dans la misère.

C’est donc   avec   un   budget plus que restreint   que   la   commission   de   finance   devra   statuer   le   18 janvier.   Ces chiffres   on   été   discuté   lors   du   dernier Conclave, prési­ dé comme il se doit par   le   Président   de   l’Opus   Dei   Roger   II,   le   Baron   du Rhin, qui a commencé   très légèrement en retard   du   fait   d’une   météo   capricieuse.   C’est   dans   ce contexte que certaines   compagnies   sensées   conduire   les   pèlerins  en   Terre   Sainte   en   profite   pour tenté d’extorquer la   cour Européenne.  

Jeudi 14 janvier 2010, la   Princesse   Hélène   de   Turn und Taxis fêtait ses   trente   ans.   C’est   avec   quelques   rides   supplé­ mentaires   que   la   Princesse   arriva   à   la   cour Européenne avec la   désagréable   sensation   d’être au carrefour de sa   vie,   elle   entre   en   effet   dans   le   cercle   des   trentenaires.   L’impéra­ trice Marie­Louise, et les   Reines de Suède Désirée   Clary   et   de   Naples   Marie­Amélie,   lui   ont   offert un énorme gâteau   en   véritable   guimauve.   Les Monarques serait­

Elles jalousent   de   la   Princesse   Hélène   de   Turn   und   Taxis   et   auraient­elles   voulu   la   faire grossir ? Ce serait   mesquin de leur part !

En ce   vendredi   15   janvier   2010,   les   monarques   de   la   Cour   Européenne   se   sont   rendu au relais d’Alsace,   la   Taverne   Karsbraü   pour   le   rituel   déjeuner   hebdomadaire.   Presque   tous les éminents monar­ ques   de   la   cour   Euro­ péenne étaient présents à   ce   déjeuner,   a   part   le   Tsar Pierre II de Russie   qui une fois de plus était   très   occupé   et   n’a   pas   rejoint   les   monarques.   Ce   fut   également   l’occasion   de   lever   son   verre en l’honneur de la   Princesse   Hélène   de   Turn und Taxis !

En ce   vendredi   15   janvier   2010   en   début   L’ambassadeur   des   Mo­ narques de la  Cour Eu­ ropéenne le Roi Georges   II   d’Angleterre   et   le   Consul   Jean   IV   de   Portugal, se sont retrou­ vés afin de finaliser leur   entretien   avec   le   Pape   Léon   XII.   En   effet,   les   sujets   à   l’ordre   du   jour   étaient plus que délicats   et   le   Roi   de   Portugal   Jean IV avait peur de ne   pas réussir à garder son   calme. C’est donc grâce   aux   conseils   du   Roi   Georges II, que Jean IV   a   réussi   à   défendre   ses   positions sans s’énerver.

Tout d’abord   ce   fut   la   gestion   de   l’information   concernant   l’évolution   de la grande réforme qui   fut remise en cause. Puis   Jean   IV   s’empara   du   sujet   brûlant   de   la   succession   de   la   Reine   de   Prusse   en   remettant   en   cause   la   façon   dont   son   replacement   avait   été mal géré et du risque   de   démotivation   de   la   Reine   Marie­Amélie   de   Saxe.   Puis   ce   fut   l’épineux   problème   des   évolutions   de   poste   au   sein   de   la   cour   qui   fut   discuté.   Enfin   les   entretiens   individuels,   sujet brûlant.

En ce   vendredi   15,   les   Roi   de   Pologne   Stanislas   Ier   et   de   Portugal   Jean   IV,   se   sont   retrouvés   dans   le   nouveau   château   du   Régent   Philippe     II   d’Orléans, ils devaient y   retrouver le Marquis de   Galice   et   sa   nouvelle   compagne   Zora.   Après   avoir fait visiter son tout   nouveau   château,   le   régent   invita   ces   convives aux agapes du   diner. Pour le désert, le   Roi   de   Portugal   avait   fait   spécialement   pour   cette   occasion   sa   fameuse galette des Rois   qui réjoui les convives.

Déjeuner Alsacien

Diplomatie de haut vol

Soirée Château

Journal disponible uniquement auprès des membres éminents de la Cour d’Europe.

Journal N°41  

Journal du 17 Janvier 2010

Advertisement