Issuu on Google+

The European Court ~ Tribune Bonne Année 2010

Corruption ?

Dimanche 10 Janvier 2010

Journal Hebdomadaire officiel de la Cour Européenne n° 40

Scoop : Le Pape Abdique !

En   ce   début   d’année   2010,   votre   journal   préféré   tenait   à   vous   faire   part   de   ses   meilleurs   vœux   pour   la   nouvelle  décennie   qui   s’ouvre devant nos yeux   ébahies !   Le   temps   fil   aussi   vite   que   le   vent.   Cette année verra la fin   de   la   croisade,   qui   devrait se terminer avant   fin   juin,   avec   une   étape   cruciale fin février avec,   la tentative de reprise de   Saint­Jean   d’Acre,   véritable répétition avant   la   bataille   finale   que   devra   avoir   lieu   devant   les murs de Jérusalem.

En ce mercredi 6 janvier   2010,   une   missive   fut   apporté   à   la   Princesse   de   Turn   und   Taxis,   émanant d’un pèlerin qui   voulant   se   rendre   en   terre­sainte   et   avait   oublié   de   remettre   à   la   Cour   Européenne   les   documents   nécessaire   pour   obtenir   son   sauve­ conduit   vers   la   terre­ sainte,   avait   accompa­ gné   ses   documents   avec   une bourse contenant dix   pièces d’or. La Princesse   Hélène,   refusant   de   se   compromettre   fit   immé­ diatement retourner cette   bourse à son expéditeur.

Ce fut mardi, lors de la   visite   à   la   Cour   Européenne de l’ancien­ ne   Reine   de   Prusse   Sophie­Dorothée   de   Hanovre,   venu   faire   ses   adieux au Pape Léon XII   et à la Cour Européenne,   que   le   sujet   sur   la   prochaine abdication du   Pape   fut   invoqué.   En   effet, la Reine de Prusse   ayant abdiquée après 42   années de bons et loyaux   services,   selon   la   for­ mule consacrée, a provo­ qué un débat sur l’âge à   laquelle   les   monarques   présents   comptaient   abdiquer.    Le    Roi   de  

Pologne,   Stanislas   Ier,   indiqua, qu’en ce qui le   concerne,   il   a   encore   beaucoup   d’année   de   règne   devant   lui,   et   qu’il   n’abdiquera   que   lors­qu’il   aura   atteint   l’âge de 62 ou 63 ans,   et   le   Roi   Jean   IV   de   Portugal,   déclara,   que   bien qu’il soit plus âgé   que Stanislas Ier et par   conséquent   qu’il   lui   restait   moins   d’année   de règne devant lui, se   retirerait   vers   le   même   âge. C’est alors que la   Pape   déclara   qu’il   abdiquera   le   30   mars   2014, une révélation !

Jeudi 7, le lendemain de   l’Epiphanie,   le   Roi   de   Portugal   Jean   IV,   apporta   à   la   cour   Européenne   une   Galette   des   Rois   faites   par   ces   mains, digue d’un roi, et   cela   tombe   plutôt   bien   car ils étaient nombreux   à y avoir goutés et tous   firent   connaitre   au   Roi   de Portugal qu’elle était   délicieuse.   Léon   XII,   le   Pape, reconnu lui­même   qu’elle était très bonne à   plusieurs reprise. Le Roi   Jean   IV   n’était   pas   mécontent   d’avoir,   pour   une fois, fait l’unanimité   en   sa   faveur.   Mais   une   fois n’est pas coutume !

L’Abbesse   Goethe,   qui   est la grande intendante   chargée   de   la   bonne   santé des membres de la   Cour   Européenne,   se   rendra au sein de celle­ ci   dans   les   prochaines   semaines,   afin   d’y   rencontrer   le   Pape   et   tous   les   membres   de   la   Cour   Européenne,   afin   de   s’assurer   que   les   conditions de travail des   monarques   n’est   pas   trop   pénible   et   qu’elles   correspondent aux règles   éditées   par   le   Duc   du   Travail, qui espère ainsi   éviter   des   arrêts   de   travail,   quelque   peu   intempestif.

En  ce début d’année, et   la   fin   de   la   croisade   approchant,   de   nom­ breux   pèlerins,   prirent   contacts   avec   la   Cour   Européenne, si bien que   la   pauvre   Impératrice   Marie­Louise,   ne   savait   plus ou donner de la tête,   il   faut   dire   qu’elle   était   seule   pour   faire   face   à   cette   situation   étant   donné   que   la   Reine   de   Naples était en vacances,   ainsi que la Princesse de   Turn und Taxis et que la   Reine de Suède, Désirée   Clary   était   malade.   Heureusement,   tout   est   rapidement   rentré   dans   l’ordre.

Une   fois   de   plus   la   peste   ravage   les   rangs   des   monarques   de   la   Cour   Européenne,   en   effet, après, la Reine de   Bohême,   Eléonore   de   Neubourg,   après   le   Prince   Guillaume   III   d’Orange,   et  le   Roi   de   Grèce   Othon   Ier,   c’est   au   tour   de   la   Reine   Désirée   Clary   d’être   atteinte   par   les   symp­ tômes de la peste. Bien   sur   les   médecins   n’en   sont   absolument   pas   certains,   mais   cela   commence à faire beau­ coup   tout   de   même.   Espérons qu’elle ne fe­ ra plus de victimes. 

Une Galette Royale

Visite inattendue 

Chapeau de Roue

La Peste

Journal disponible uniquement auprès des membres éminents de la Cour d’Europe.


Journal N°40