Page 1

The European Court ~ Tribune

Dimanche 5 Juillet 2009

Edition Spéciale n°4  Edition Spéciale n°4 : spéciale Mariage Impérial

Edition spéciale mariage Impérial de Marie­Louise de Habsbourg et Napoléon Ier Contexte historique et rencontre : Marie­Louise Marie­Louise   de   Habsbourg,   Archiduchesse   d’Autriche   petite­nièce   de   l’ancienne   Reine   de   France   Marie­ Antoinette,   décapité   à   la   révolution, fille de l’empereur   François Ier d’Autriche et de   Marie­Thérèse   de      Naples   (dont la Tante, Marie­Louise   se   trouve   être   également   sa   belle­mère).   Elle   est   née   en   1791 à Vienne en Autriche au   château impérial.

Napoléon Ier,   Empereur   des   Français,   né   Napoléon   Bonaparte en 1769, couronné   Empereur en 1804. De famille   modeste,   il   fit   une   carrière   militaire   brillante   il   fut   nommé général de Brigade à   24   ans   et   se   vis   rapidement   confié   l’armée   d’Italie   ou   il   remporta   de   brillantes   victoires.   C’est   peut­être   ce   qui   lui   donna   des   rêves   de   grandeur.

C’est par hasard que Marie­ Louise   et   Napoléon   se   sont   rencontrés.   En   effet,   Marie­ Louise   entretenais   une   correspondance   abondante   vers   toutes   les   cours   Européenne,   et   c’est   après   quelques   échanges   avec   le   Roi du Portugal Jean IV, qui   lui   conseilla   d’écrire   à   l’Empereur   des   Français,   malgré   les   18   années   de   guerre livrée entre la France 

et l’Autriche.   D’abord   Cordiale   les   lettres   devin­ rent de plus en plus enflam­ mé.   La   rencontre   devenait   alors   inévitable.   Se   fut   le   coup de foudre immédiat et   réciproque. Dès lors, ils ne   se   sont   plus   quittés.   Commença  alors  un  travail   de longue allène la mise en   place du mariage avec tous   les   préparatifs  qu’une  noce   impériale requière.

Le Mariage et le Sacre : Le Mariage

Le Sacre

La Garden Partie

Le repas

C’est devant   le   Grand­ Electeur   Palatin   que   se   sont   présentés   Marie­Louise   et   Napoléon   Ier   afin   d’officialiser   leur   mariage   devant l’assemblé élective du   trône   impérial,   passage   obligé   pour   tout   monarque   digne de se nom. Et c’est d’un    «Oui»   franc   et   tonnant   que   Napoléon   affirma   son   désire   de devenir le mari de Marie­ Louise.

C’est en la Cathédrale Sainte   Marie de l’Indulgence que les   époux   impériaux   se   sont   retrouvés   pour   le   mariage   religieux   devant   l’assemblé   des proches et des monarques   venu   de   toute   l’Europe   pour   assister   à   ce   moment   au   combien   important.   C’est   le   Cardinal   Lebecque   qui   présida   une   cérémonie   grandiose avec des cœurs de   fort belle tessiture. 

C’est dans   le   jardin   de   leur   résidence d’été qu’eut lieu la   réception, compte tenu de la   chaleur   de   cette   journée   de   grand  soleil,  ce   fur  une   très   bonne   idée.   Après   la   fastidieuse   séance   des   portraits ou jamais l’on est à   la   place   qu’il   faut,   trop   en   avant,   trop   arrière,   trop   au   soleil,   trop   à   l’ombre…   les   invités   se   sont   jeté   sur   les   rafraichissement   et   la   cervoise   et   le   champagne   coulèrent à flot pour la plus   grande   joie   de   tous   les   invités. Ce fut l’occasion, une   fois   de   plus   de   retrouver   l’Impératrice   Marie­Thérèse   d’Autriche, la Reine de Suède   Désirée   Clary,   la   Reine   de   Naples   Marie­Amélie,   la   Princesse   Hélène   de   Turn­ und­Taxis, ainsi que les Rois   Stanislas   Ier   de   Pologne   et   Jean   IV   de   Portugal   et   le   Régent de France Philippe II.

Un somptueux   repas   attendait   les   convives,   les   mets les plus délicats étaient   au programme ainsi que les   meilleurs vins de France et   les meilleurs fromages. Une   farandole   de   désert   pour   rassasier   tout   le   monde   et   enfin,   la   pièce   montée,   à   l’effigie   de   leur   rencontre  rencontre :   le moyen de courrier le plus   efficace   du   moment  moment !   Puis,   vient   le   moment   du   bal,   ouvert comme il se doit par   l’Empereur   et   l’Impératrice   sur   une   musique   moderne.   Ce   fut   donc   une   journée   mémorable   qui   vient   clore   un an de préparatif.


Journal disponible uniquement auprès des membres éminents de la Cour d’Europe.

Edition Spéciale N°4  

Edition Spéciale Mariage de Marie-Louise et Napoléon Ier

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you