Page 1

The European Court ~ Tribune

Dimanche 24 Janvier 2010

Journal n°42

Entretien quand tu nous tien  Entretien quand tu nous tien ! 

La Commission des Finances

Les entretiens   individuels,   voulu   par   le   Pape   Léon   XII   touchent à leurs fins. Le Tsar   Pierre   III,   légat   du   Pape,   déjà habitué à cette pratique   qu’il   a   mis   en  application  à   son   arrivé   à   la   Cour   Européenne,   il   y   a   de   cela   bientôt deux ans, termina ses   entretiens par la Princesse de entretiens par la Princesse de   Sardaigne   Marie­Joséphine   de Savoie, qui a terminé juste   à   temps   sa   formation   en   psychologie pour ce prêter à   cet   exercice   et   le   Roi   de   Grèce   Othon   Ier.   Quant   au   légat   Stanislas   Ier,   Roi   de   Pologne, qui endosse ce rôle   pour   la   première   fois,   commença   par   les   membres   les «facile» avant de finir par   les plus tumultueux  les plus tumultueux : Jean IV   et    le    Régent   Philippe II

D’Orléans. Outre le fait que   ses   entretiens   doivent   mettre   en   lumière   le   chemin   parcourus en un an, il a aussi   pour   mission   d’évaluer   le   travail de chacun au sein de   la   Cour   Européenne   pour   finalement  définir  et  justifier   l’augmentation   des   pensions   allouées   par   le   Pape   aux   membres   de   la   Cour   Européenne.   Bien   sur,   une   nouvelle fois compte tenu de   la   crise   financière   que   traverse   l’Europe   toute   entière,   ces   augmentations   son à un niveau très faible au   grand damne des monarques   qui escomptaient une pension   quelque   peu   revalorisée.   Mais   compte   tenu   de   la   somme   alloué   on   ne   pouvait   mieux.

En ces   temps   de   crise,   l’argent dans les coffres de la   Cour   Européenne   vient   à   manquer   et   c’est   avec   un   budget   réduit   d’un   tiers   que   la commission des finances à   dues   statuer   sur   le   financement   ou   pas   des   dossiers des pèlerins voulant   se   rendre   en   Terre­Sainte.   Beaucoup de demande, en ces   temps ou la croisade touche à   sa  fin,  mais  peut  d’élus,  car   cette   année   contrairement   à   l’année   précédente   ou   66   %   des   pèlerins   avaient   pus   se   rendre en Terre­Sainte. Cette   année,   ils   ne   pourront   plus   qu’être   44   %.   Mais   que   voulait   vous   avec   7   millions   de pièces d’or en moins dans   les caisses, on ne peut guère

Faire mieux  mieux !   Mais   les   Membres de la Commission   des finances, malgré ce fait,   semblaient   ignorer   les   mis   en   garde   du   Président   de   l’Opus Dei sur la nécessité   de ne pas s’écarter trop du   budget   impartie   pour   cette   commissions   des   finances.   Mais   comme   le   Baron   du   Rhin   n’en   ait   pas   à   son   premier paradoxe, le budget   impartie fut dépassé de plus   de   50%   et   cela   malgré   les   rappels constants du Roi de   Portugal   Jean   IV   les   informant   dossier   par   dossier,   l’état   d’épuisement   des   caisses.   Il   faudra   donc   imputer ce dépassement sur   la   prochaine   commission   qui promet d’être difficile.

Une Peur Bleue  Une Peur Bleue  En   ce   mercredi   matin,   alors   que l’aurore d’un matin trop   pâle   éclaire   à   peine   de   sa   lumière opaline et lunaire les   ruelles   quasi   désertent   qui   bordent la Cour Européenne.   Une   ombre,   inquiétante   et   menaçante   se   faufilant   à   travers   les   buissons,   et   escamote   la  grille   du  Palais   du Vatican pour se retrouver   juste   derrière   la   Princesse   Hélène   de   Turn   und   Taxis.   Celle­ci,   qui   avait   senti   l’ombre   s’approcher,   était   pétrifiée   de   terreur  terreur !   Allait­ elle se faire égorger, comme   un   simple   manant  manant ?   Soudain   l’ombre   sortie   sa   main   en   direction   de   son   visage   et   dit  dit : Bou  : Bou ! C’était Jean IV qui   voulait   faire   peur   à   la   Princesse,   ce   qui   l’amuse   toujours  toujours !   La   Princesse   poussa   un  cri   à  réveiller   un   mort, voilà qui la réveilla  mort, voilà qui la réveilla !

Mystères Papale  Mystères Papale ! En   ce   jeudi   21   janvier,   dès   Bêtise,   quand   à   Jean   IV,   potron­jacquet,   alors   que   après   quelques   secondes   de   Jean   IV,   Roi   de   Portugal   réflexion indiqua 10 kilos. Le   s’apprêté   à   regagner   son   Pape   arbora   alors   un   large   château,   il   s’arrêta   dans   le   sourire   et   leur   donna   la   bureau   du   Prince   d’Orange   réponse  réponse :   «4,72   grammes,   Guillaume   III   ou   se   trouvait   vous   voyez   ainsi   que   sans   également   le   Roi   unité de mesure il est difficile   d’Angleterre   Georges   II.   Ils   de donner une réponse juste  de donner une réponse juste »   en   vinrent   à   discuter   de   la   justifiant   ainsi   la   fiche   réunion des représentants des   d’entretien individuel tout en   membres   de   la   Cour   précisant   qu’elle   était   Européenne   auprès   du   Pape   perfectible.   Puis   au   sujet   du   Léon   XII,   et   Georges  Georges II,   se   remplacement de la Reine de   remémora   deux   anecdotes   Prusse par le Roi de Grèce en   conté   par   le   Pape   à   cette   disant   qu’un   œil   neuve   occasion, lors de la question   apportait   souvent   de   grand   portant  sur  le  contenu  de  la   changement   et   il   l’illustra  l’illustra :   fiche de l’entretien individuel.   «Quand   je   suis   arrivé   dans   Il   leur   dit   ceci  ceci :   «  « combien   l’atelier   de   reliure,   j’ai   pèse   un   million   de   billes   remarqué   qu’il   utilisait   un   d’acier   d’un   millimètre   de   disque   comme   gabarit   qu’ils   diamètre  diamètre ? » Chacun d’y alla   échangeaient   d’un   pupitre   à   de   son   calcul  calcul :   Georges   II   l’autre,   et   j’ai   donc   trouvé   indiqua   une   tonne,   en   se   qu’il   valait   mieux   le   faire   rendant   très   vite   compte   qui   rouler  rouler ! » Bleffant non  » Bleffant non ? disait une

Anniversaire de Jean IV En   ce   vendredi   22   Janvier   2010,   le   Roi   de   Portugal   ème  Jean  Jean IV   fêtait   son   39ème  anniversaire,   pour   l’occa­ sion   et   comme   l’on   fait   avant   lui,   les   Reines   de   Naples, Marie­Amélie et de   Suède,   Désirée   Clary,   il   s’est   octroyé   un   jour   de   congé bien mérité de façon   à   superviser   les   opérations   concernant le diner du soir   en son château avec toute sa   famille.   Ainsi   que   pour   le   lendemain où nombre de ses   amis étaient attendus.

          


Journal disponible uniquement auprès des membres éminents de la Cour d’Europe.

Journal N°42  

Journal du 24 Janvier 2010

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you