Issuu on Google+

No 24 octobre-novembre-dĂŠcembre 2008 janvier2009

WWW.ville-cournonterral.fr


Moments intenses de Cournonterral

Cérémonie
du

11
novembr e

Voeux
à
la
population


E d i t o r i a l

Que retiendra-t-on de l’année 2008 ? Sur la scène

internationale, sans nul doute, l’arrivée de Barack Obama, un afro-américain, à la tête des Etats-Unis d’Amérique. Son élection a soulevé une vague d’espoir outre atlantique et insufflé un vent de renouveau bien au-delà. Mais 2008 restera à jamais marquée par la crise financière qui fragilise aujourd’hui l’économie mondiale, semant le désarroi et l’incompréhension, augurant des lendemains qui déchantent. A l’aube de l’année 2009 et à l’échelle de notre commune, il n’est pas question de baisser les bras. Certes la conjoncture économique et financière défavorable, la rigueur des dotations de l’Etat vont impacter lourdement le budget communal et nous serons amenés à faire des choix, à différer certains projets. Ainsi la délocalisation du plateau sportif, près de la future piscine Poséidon, sera retardée. Mais les études se poursuivront afin que le moment venu nous soyons fins prêts. Nous nous efforcerons d’être au plus près de vos préoccupations. Les travaux réalisés sur la Route départementale 5 et sur la Route Départementale 114 seront terminés au mois de février. Le rond Point ainsi créé sécurisera les entrées et sorties du village. Dans la même période débuteront les travaux de réalisation de la piscine Poséidon et la rénovation de la cantine scolaire municipale afin que nos enfants puissent bénéficier de repas élaborés sur place. Des études seront également menées afin de réaménager l’avenue de la Gare du Midi, sur la portion comprise entre le nouveau rond-point et le plan de la Croix. Nous continuerons à travailler avec l’équipe que je conduis dans l’intérêt de tous. Nous renforcerons les solidarités à tous les niveaux, avec nos anciens, notre jeunesse, les familles, les associations… Chères cournonterralaises, chers cournonterralais, à toutes et tous, je souhaite une bonne et heureuse année 2009. Thierry BREYSSE Maire
de
Cournonterral Vice-Président
de
Montpellier
Agglomér ation

Sommaire Page 2 et 3

Le coin de l’histoire

Page 10 à 15

Vie associative

Page 16 à 26

Votre municipalité

1


Le

c

oin de l’

Histoire

LES
PAILLASSES
 AU
SECOURS
DE
LA VITICULTURE (suite
et
fin)

66
759
SIGNATURES
(suite) « L'Hérault viendra, nous nous en portons g a rant, avec les délibérations de 300 communes, 3 000 signatures de conseillers municipaux, et 60 000 au total. » Ces propos de F. Astier au préfet, dans leur rencontre du 12 décembre, vont-ils pouvoir être honorés ? Il s'agit de convaincre les maires des villages et des villes de l'Hérault et de montrer l'authenticité des signatures. Aussi les membres du syndicat du 3e canton envoientils un peu partout des feuilles de pétitionnement, qui devront être légalisées. Les responsables municipaux doivent apposer le sceau de leur commune sur chaque feuille, en en-tête, et légaliser les signatures. L'ensemble de ces documents, recueillis à Cournonterral (
6
) , sera ensuite remis au Conseil Général. Pour rassembler le maximum d'appuis, il faut solliciter non seulement les viticulteurs, mais aussi tous les habitants de l'Héra u l t . Ils doivent comprendre qu'ils sont solidaires. Si la mévente persiste, tout le monde en souffrira. Mineurs de Graissessac, fabricants de Lodève, commerçants de Montpellier et des villes de l'Hérault, pêcheurs de Cette et de Palavas, sériciculteurs et filateurs Ganges, à tous on adresse des appels pressants. Certains vont répondre à l'attente. Des communes de la montagne qui n'ont pas un seul pied de vigne ont été les premières à donner leur appui. Les mineurs de Graissessac ont fait parvenir au syndicat une liste de plus de 500 signatures. Par contre, Béziers répond peu et, le 14 janvier, à quelques jours de la clôture du pétitionnement, Cette n'a fourni qu'une liste de 32 noms (7). Dès le 6 janvier, Pézenas a fourni 1 407 noms, Saint-André-de-Sangonis 1 015, Puisserguier 902, Cournonterral 839. L'action entreprise par F. Astier et ses collègues n'offre pas une démarc h e totalement originale. En 1892, les gens de l'Ouest ont agi ainsi. 2

Mais que veut-on obtenir depuis Cournonterral ? Il s'agit de faire pre n d re conscience aux pouvoirs publics de l'ampleur du mécontentement. On rêve de voir tous les départements viticoles du Midi imiter l'entreprise héraultaise. Quel poids auraient 2 ou 300 000 signatures de contribuables représentant 2 millions d'habitants ! Cela montrerait « la détermination du midi qui ne veut plus être traité en paria ». F. Astier et ses amis espèrent pouvoir envoyer aux ministres « en guise d'étrennes, 60 000 signatures des viticulteurs de l'Hérault ». Va-ton y arriver en si peu de temps ? La publication régulière des listes de pétitionnement dans les journaux locaux m o n t re l'évolution des résultats (
8
) . Le 20 décembre, trois communes ont fourni 888 signatures ; le 31 décembre on dépasse les 30 000 ; le 7 janvier 1894, 50 000 ; le 13, 60 000. Finalement, le dernier bilan, dressé le 24 janvier 1894, s'élève à 66 759 s i g n a t u res, recueillies par le syndicat de Cournonterral dans 309 communes sur les 338 que compte alors le département. La moisson est abondante : l'ensemble des feuilles, reliées, forme deux volumes de 800 pages. C'est impressionnant ! Pour donner plus de poids à ces listes, on a demandé aux maires et aux conseillers municipaux de signer en tête, « ce qui équivaut à une véritable délibération ». F. Astier peut donc se flatter d'avoir obtenu ce que se proposait son syndicat : « entretenir une certaine agitation salutaire dans toutes les communes du département et attirer ainsi l'attention publique sur la situation des vignerons du Midi ». Que va-t-on faire maintenant de ces pétitions ? Le Conseil Général et le syndicat des viticulteurs du 3e canton choisissent des délégués qui vont les porter à Pa r i s . Le premier désigne, le 23 janvier 1894, quatre

de ses membres : Augé, Laissac, Giraud et Heultz ; le second, trois syndiqués : le Conseiller général Tédenat, le Conseiller d ' a r rondissement Baissette et Martin, directeur de la « Ligue Viticole ». F. Astier insiste pour que les communes qui le peuvent votent des fonds, pour envoyer des représentants, qui fourniront « une escorte digne de maires ou de conseillers municipaux » et il incite les viticulteurs à les accompagner en prenant « des trains de plaisir ». Ils devront se munir des délégations des sociétés, des syndicats et des municipalités, assister aux réunions, harceler les députés et les sénateurs de la région, appuyer de leur présence toutes les démarches entreprises, encadrer les délégués lors de leur visite au Palais-Bourbon, au Luxembourg ou à l'Elysée. Le 26 janvier, Astier insiste encore pour que les municipalités envoient des délégués à Paris. Si elles ne le peuvent, qu'elles écrivent ou télégraphient aux députés de l'Hérault et que les cercles et les comités de toutes les nuances en fassent autant. Les délégations, les lettres, les dépêches seront des arguments puissants. Ainsi, Salis reçoit ce message des électeurs de Cournonterral et Cournonsec : « Tous unis, vous demandons de défendre énergiquement les intérêts des viticulteurs, de soutenir les mesures réclamées par syndicat et d'inviter les députés de l'Hérault à accompagner les délégués aux ministères. » De fait, lettres et dépêches affluent de tous côtés. Les délégués ne devront pas craindre de parler haut aux ministres, forts de tant de signatures et d'appuis des élus héraultais et de personnalités comme P. Lero y- B e a u l i e u , membre de l'Institut. A eux de faire valoir que « les populations méridionales si activement, si profondément républicaines, qui ont si vaillamment contribué au triomphe de la République, attendent de ce gouvernement


Le

c

Histoire

oin de l’

d'égalité et de fraternité les mesures de solidarité nécessaires à leur existence ». Que les envoyés de l'Hérault rappellent bien aux responsables politiques que la crise n'est pas passagère mais profonde et que seules des mesures radicales peuvent sauver la récolte méridionale ! Les viticulteurs du Midi se sentent forts aussi, parce qu'ils ont derrière eux les Conseils généraux de l'Hérault, du Gard, de l'Aude, du Vaucluse et des Pyrénées-Orientales. Les Conseils généraux des départements viticoles du Midi avaient été conviés à une Conférence I n t e rdépartementale, à Montpellier, le 10 janvier 1894. Etait-ce légal ? Y. Guyot s'était opposé, sur ce point, à Charles Mayet. Finalement, certains des Conseils sollicités, ceux du Var, des Bouches-du-Rhône, ou de la Haute-Garonne et de la Gironde, avaient décidé de s'abstenir ou n'avaient pas répondu (9). Les résultats de ce pétitionnement furent-ils à la hauteur des espérances ? Le 18 février 1894, Martin délégué du syndicat à Paris, rend compte de sa mission à ses mandants. Il a rencontré Vigier, ministre de l'Agriculture, Marty ministre du Commerce, Burleau ministres des Finances et Casimir Périer, président du Conseil, ainsi que des députés à la Chambre et d'autres personnalités. L'insatisfaction se lit dans son ra p p o r t . L'assemblée estime que l'œuvre du syndicat n'est pas achevée et que l'agitation s'impose car on note « une résistance inexplicable du gouvernement pour apporter des prompts et efficaces remèdes à la crise », selon les mots du conseiller général de Capestang, Augé. « La patience n'est plus de mise et il faut entrer carrément dans la voie de la résistance à outrance, même, au besoin, ne pas craindre de sortir de la légalité pour faire enfin ouvrir l'oreille à ceux qui refusent de l'entendre. » A ce moment du débat, Astier intervient pour dire « qu'il n'y a rien à attendre de l'initiative du gouvernement ». Le projet sur le mouillage est sans efficacité. Quant aux droits d'octroi, la chambre vient de les augmenter de 10 à 12 F pour certaines villes. Que faire ? Les avis sont partagés. M. Rouanet prône l'agitation active. Le syndicat de Cournonterral qui a si bien commencé doit poursuivre son œuvre. Il est sûr de l'adhésion de tous les viticulteurs. Fa u t-il que les élus démissionnent ? Selon ce viticulteur de Cruzy, il ne faut pas agir ainsi mais plutôt « pratiquer l'obstruction par inertie de tous les élus du suffrage universel, c'est-à-dire la grève des corps élus, jusqu'à ce qu'on les révoque ou qu'on les poursuive. Que le Conseil général refuse de siéger, tout comme le Conseil d'arrondissement. Que les maires ferment les mairies et refusent toute relation avec le gouvernement. Ce serait la grève générale

des élus, des électeurs et des contribuables ». F. Astier se montre diplomate et affirmant que le syndicat ne recul devant aucune des responsabilités qui lui incombent et qu'il envisage, avant tout, la réussite de la revendication des viticulteurs. Mais les responsables de Cournonterral n'ont pas l'autorité nécessaire pour provoquer la réunion des Conseils généraux et d'arrondissement et des maires de tout le département. Vont-ils pour autant laisser tomber ?

VERS
DE
NOUVELLES
ENTR
E
P R
I
S
E
S Ce serait mal connaître F. Astier que de le croire. De mars à octobre 1894 il va lancer, avec la collaboration des membres de son syndicat et de personnes mobilisées depuis le 3 décembre, trois créations nouvelles : un Comité de Défense de la Viticulture, une Société d'Encouragement à l'Agriculture et une foire-exposition des vins. Le Comité de défense Pour défendre au mieux les viticulteurs, Astier pense qu'il faut créer une organisation qui inclut à la fois des hommes politiques et des syndicalistes. C'est pourquoi, lors de la réunion du 16 février 1894, on désigne un groupe de personnes chargées de préparer la constitution de ce Comité de Défense. Le 26, les choses se précisent au cours d'un rassemblement tenu à la mairie de Montpellier, d'où se dégage l'esprit de décision des viticulteurs : « Il faut montrer au gouvernement qu'il ne s'agit pas d'une agitation superficielle, comme on paraît le croire dans les sphères officielles, mais bien d'un mouvement qui remue les masses profondes du suffrage universel. Le spectre de la misère fait de nous tous Méridionaux qu'on dit plus bruyants que décidés, des hommes résolus à aller jusqu'au bout de leurs droits. Le gouvernement s'en apercevra bientôt. » Mais comment faire valoir ces revendications ? Sur la tactique, les avis divergent. Astier se prononce contre l'obstruction et donne sa préférence à la démission des corps élus. Mais Nègre et Rouvier, qui sont conseillers généraux, s'opposent aux deux propositions, tandis que d'autres membres présents se demandent s'il ne faudrait pas, à l'exemple des Roussillonnais, en novembre 1893, aller jusqu'au refus de l'impôt. Au congrès, dont on prévoit la tenue le 6 mars 1894, de trancher. Ce jour-là, s'entassent dans la salle des concerts, à Montpellier, 1 000 à 1 500 délégués, représentant 300 communes. L'union scellée en décembre tient bon. Il y a là, des maires et des adjoints, dont Mistral, b ras droit de Castets à la mairie de

Montpellier et qui va devenir président du Comité de Défense. Les conseillers généraux fidèles (Audibert, Rouvier, Laissac, Nègre ) sont présents aux côtés de conseillers d ' a r rondissement et d'une foule de propriétaires. On constate d'abord que la crise s'aggrave. Depuis quelques mois, la maind'œuvre a baissé d'un tiers et le prix moyen de la journée a diminué sensiblement. Il importe, plus que jamais, de s'organiser et d'agir. Le Comité de Défense est donc mis en place. Il comprend des élus, des présidents ou des délégués de syndicats, de comices agricoles et vinicoles, de chambres de commerce… Mais quelle tactique retenir ? Le 16 février on n'a pas su trancher. L'obstruction est repoussée. La démission collective des élus se heurte à l'opposition de Bergasse. On y apporte alors deux correctifs. D'abord elle ne doit pas être vue comme un acte politique, mais comme la décision ultime « de gens décidés à aller jusqu'au bout pour le salut commun ». Ensuite, comme le rappelle Nègre, on n'a pas l'intention de la voter pour l'immédiat, mais seulement d'en adopter le principe. Ainsi édulcorée, la démission éventuelle des corps élus peut être votée à l'unanimité. On n'en rappelle pas moins, une fois de plus, les revendications de base (10) : abrogation du décret autorisant le sucrage des vendanges et le mouillage des marcs, application des droits sur l'alcool à toutes les boissons, autres que le vin provenant de la fermentation de raisins frais et les cidres, poires, hydromels, abaissement immédiat des tarifs des transports des vins sur une base kilométrique décroissante, avec égalité de traitement pour toutes les régions. Le congrès clos, comment va évoluer la situation ? Quelques gestes concrets sont posés. En mars 1894, la municipalité de Béziers décide de supprimer les droits d'octroi sur le vin, à compter du 1er janvier 1895, ce qui amène Astier à demander à M. Castets d'en faire autant pour Montpellier - sans succès. Mais ce qui ressort de la lecture des journaux de l'époque, c'est surtout la volonté des responsables de calmer le jeu. Le député de la 1re circonscription, Salis, s'écrie le 28 mars : « Vos manifestations ont eu de l'écho, elles ont été belles et je puis vous assurer qu'elles ont produit des résultats heureux. Vous devez rester calmes maintenant. » Trois jours après, Astier qui avait demandé que l'on donne mandat au Comité pour décider le moment voulu si l'agitation devait reprendre, affirme qu'il faut laisser aux élus « le temps moral nécessaire pour amener une solution ». S ' a m o rce alors une démobilisation, dont témoigne la presse : la crise de mévente qui constituait quotidiennement la trame des 3


LES
PAILLASSES
 AU
SECOURS
DE
LA VITICULTURE
(suite
et
fin) Le

coin de l’Histoire

informations régionales cède la place à la grande grève de Graissessac, qui occupe les colonnes des journaux durant plus de quatre mois. Mais, déjà, Astier a tourné ses regards vers d'autres domaines.

c

ulture

LES CONCERTS LES CONCERTS LES CONCERTS LES CONCERT

(6) L'abondante
correspondance
née
de
ce mouvement
ne
nous
est
pas
connue.
Où
se trouvent
les
dossiers
?
Nous
n'avons
trouvé que
 quelques
 lettres
 dans
 les
 A.M.
 de Cournonterral,
comme
celle
d'Etienne
Courty , propriétaire
de
vignes
américaines
à
SaintG
e
o
rg
e
s
-
d
'
O
r ques
 qui
 prône
 la
 grève
 de l'impôt.
 «
 Celui-ci
 est
 absolument indispensable
au
gouvernement.
Il
faudrait donc
nous
liguer
pour
le
lui
r efuser.
Ce
serait la
ligue
des
vins
contre
les
pots
de
vins.
» Il
exprime
sa
défiance
à
l'égar d
des
hommes politiques
:
«
C'est,
je
crois
se
bercer
d'une illusion
chimérique
que
de
compter
sur
la Chambre
pour
nous
venir
en
aide…
Nos hommes
politiques
en
général
ne
poursuivent qu'un
 but
 :
 chasse
 aux
 ministère
s
, Concert
de
Jazz
New
Orleans envahissement
 des
 fonctions
 gra
s
s
e
m
e
n
t rétribuées,
le
veau
d'or
est
toujours
debout.
» L'ambiance était chaude samedi 8 novembre au soir dans la salle du Conservatoire du (7) Ch.
Mayet
écrit
à
propos
de
cette
ville
: Château Mallet ! «
La
mer
y
dépose
à
bas
prix
des
vins
du En effet, la municipalité organisait un concert de Jazz dans la pure tradition New littoral
méditerranéen,
vins
lourds
d'alcool, Orleans et le public était au rendez-vous ! Environ 120 personnes ont fait le de
 couleur
 foncée
 et
 qui
 serv
i
r ont
 à déplacement et ont assisté à cette représentation haute en couleur. «
remonter
»…
les
vins
faibles
de
la
terre Le groupe Distilland Jazz Band, constitué de 6 musiciens jouant du saxo, banjo, française.
Car
il
est,
paraît-il,
nécessaire
de trombone à coulisse, trompette, sousaphone ou encore « planche à laver » washboard «
remonter
»
les
vins
natur els
et
excellents
que a su sans problème recréer l'ambiance chaleureuse des années 20 et le concert s'est j'ai
bus,
à
Cournonterral,
»
par
exemple
(19 conclu par un tonnerre d'applaudissements. janvier
1894,
cité
par
le
P .M.). (8) L'évolution
des
pétitions
se
lit
à
tr avers
les 24
listes
publiées,
presque
chaque
jour,
entre le
20
décembre
et
le
24
janvier .
La
progression est
rapide
: 8 8 8 
s i g n a t u r e s 
d e 
3 
c o m m u n e s le
20
décembre 6 0 0 7 
s i g n a t u r e s 
d e 
3 7 
c o m m u n e s le
25
décembre 22
604 
s ign a t u re s
d e
131 
c o mm u n es le
30
décembre 41
614 
s ign a t u re s
d e
205 
c o mm u n es le 
4 
ja n v ier 54
 330
 signatures
 de
 251
 communes le 
10 
j a n v ie r 62
 061
 signatures
 de
 283
 communes le 
15 
j a n v ie r 66
 759
 signatures
 de
 309
 communes le 
24 
j a n v ie r (9) le
gouvernement
déclare
cette
rencontre illégale.
 Cependant
 le
 préfet,
 mandé
 par certains
conseillers
généraux,
s'y
rend
mais, précise-t-il,
à
titre
officieux. A RESERVER (10)
 Les
 pancartes
 brandies
 lors
 de
 la manifestation
 du
 12
 décembre
 1893
 les SUR VOTRE AGENDA résumaient
bien
:
suppression
des
octrois,
des Samedi 3 octobre 2009 bouilleurs
de
cru,
guerre
aux
vins
de
raisins Fiesta Espagnole secs,
prohibition
des
vins
artificiels,
guerre
à la
viticulture
de
Bercy. Soirée
organisée
par
la
municipalité

Louis
Secondy 4


c

ulture

LES CONCERTS LES CONCERTS LES CONCERTS Les 4 saisons de Vivaldi au temple Mercredi 6 décembre, plus de 130 personnes s'étaient réunies au temple de Cournonterral pour assister au concert des élèves du Conservatoire National de Région. Les œuvres de Vivaldi, Britten et Mendelssohn ont enchanté le public conquis par le talent des jeunes musiciens.

LES CONCERTS LES CONCERTS

LES CONCERTS

Chorale Nadalenca Une centaine de personnes a assisté au concert donné par la chorale Nadalenca à l'église St Pierre de Cournonterral. Au programme : L'anonciada de Mistral, Nadal dels aucels et O nuoch de Rameau, Per non languir de Sabolyi et bien d'autres chants de Noël. Ce concert était organisé par le service culture municipal en partenariat avec l'association occitane locale « Cournon Terra d'Oc ».

M E D I AT H E Q U E P R O G R A M M E D E S A N I M A T I O N S LES
ATELIERS
DE
MARIANNE Mercredi 14 Janvier à 14h30 : Atelier
créatif

 Petites mains « Les monstres attaquent » Enfants
5/8
ans
(8
enfants
maximum) Mercredi 4 et 11 Mars à 14h30 : Atelier
créatif
 Les lettres sous toutes leur formes pour décorer ma chambre (Inscription pour les deux cours) Enfants
8/12ans
(8
enfants
maximum) Mercredi 4 Février à 10h30 : Atelier
créatif
 A n i m a t i o n -Sp ec t ac l e « La bo it e à coucous » Enfants
 6
 mois/3ans
 (12
 enfants maximum)

M e rc redis 21 et 28 Janvier à 14h30 (Inscription pour les deux cours) Enfants
à
partir
de
8
ans
 (12
enfants
maximum)

LES
PETITS
DEBROUILLARDS
 Mercredis 4 et 11 Mars à 14h30 (Inscription
pour
les
deux
cours) Thème : La robotique

GERARD
ET
MARIANNE
RACONTENT Mercredi 4 Février à 14h30

ORIGAMI Intervenants : Paul et Annette HASSENFORDER Mercredi 18 Mars de 14h30 à 16h30 Je crée mon jeu (pliage de papier) et je joue. Enfants
à
partir
de
8
ans.

CONFERENCE
PETITE
ENFANCE Mercredi 4 Février à 18h30 Thème : Premiers gestes, pre m i e r s secours Avec la participation de l'association Aqualove et d'un médecin PMI.

CALLIGRAPHIE
CHINOISE Intervenante : Sophie LIOTTIER

ÉVEIL
MUSICAL Intervenantes : Emmanuelle et Fabiola Mardi 20 Janvier à 10h Mardi 10 Mars à 10h

5


S

colarité ECOLE
MATERNELLE
LA
CALANDRETTE

Spectacle
de
noël Les enfants de l'école maternelle La Calandrette ont assisté au spectacle de noël « Le Bal des chiffons » présenté par la compagnie L'AWANTURA. Le jeune public s'est émerveillé devant les vêtements et accessoires qui prenaient vie, parlaient et dansaient avant le grand bal de noël. L'as des savates finit par tomber amoureux du joli escarpin de satin rouge, sous l'œil bienveillant de Maestro le smoking ! Une histoire tendre et pleine d'humour que les enfants ont beaucoup appréciée.

Repas
de
fête
à
la
maternelle
pour
célébr er
Noël.

Musée
de
Noël
à
l'école
maternelle
La
C alandrette
:
 les
créations
originales
des
petits
élèves

La
chorale
des Aînés
du Théron,
dirigée par
Nathalie Laborie,
a accompagné
le Père
Noël
à
la maternelle
pour un
goûter chantant
avec les
enfants.

6


S

colarité ECOLE
PRIMAIRE
GEORGES
BASTIDE

Marché
de
Noël

La
municipalité
remercie
tous
les
enfants
ayant
participé
au
concours de
dessin
organisé
à
l’occasion
de
la
venue
du
Père
Noël
et
félicite tout
particulièrement
les
6
gagnants
des
écoles
Georges
Bastide
et Sainte
Jeanne
d’Arc
:
Lou,
Angèle,
Lucas,
Clément,
Alexis
et
Charles. Ils
ont
été
récompensés
pour
l’occasion
par
un
beaulivre
choisi
en fonction
de
leur
âge.

Le vendredi 12 décembre, l'école Georges Bastide a vécu son maintenant traditionnel et attendu marché de Noël. Tout le monde était au rendez-vous. : Monsieur le Temps, froid et venteux ; les enfants, fiers derrière leurs tables et finalement, les amis de l'école, parents, familles et membres du conseil municipal. Ce fut l'occasion d'échanges, de discussions parmi tous les visiteurs et bien sûr, ceux-ci en profitèrent pour compléter leurs petits achats de Noël. Le choix était présent et il y en avait pour tous les goûts. Les gourmands ont été gâtés par les tapenades, roses des sables, mendiants, gâteaux. Les décorateurs des tables et sapins de Noël aussi ! Les calendriers illustrés, cadeaux durant un an, furent nombreux à la vente et à l'achat ! Les parents des associations « Nos marmots et leur école » et « La semaine de quatre jours » prirent une grande part à ce côté convivial du marché de Noël et donc à sa réussite. Ils ont proposé des crêpes, des gaufres, du vin chaud etc. Plein de choses fort agréables par ce temps hivernal. La FCPE quant à elle s'est occupée de faire signer une pétition (approuvée par nos trois associations de parents d'élèves) contre la suppression des RASED. Les sommes recueillies par les différentes classes du CP au CM2, serviront à financer des projets, des achats de livres ou des sorties au musée Fabre. A tout le monde : merci et bonne année 2009.

Spectacle
de
Noël Dans la salle Victor Hugo bien chauffée, les petits et grands élèves de l'école Georges Bastide ont assisté à leur spectacle de Nöel : « DALILI trois contes africains ». Ce spectacle, loin des sapins enneigés, venait illustrer pour cette année scolaire, le thème choisi par les enseignants : « L'Afrique ». DALILI un spectacle de rencontres. C'est l'histoire du clown et du conte, mais aussi de l'Afrique et de l'Occident à travers deux personnages, deux univers, deux couleurs et deux poésies.

C'est aussi un spectacle de voyages celui d'une clown française en terre africaine, celui d'un conteur tchadien embarqué, malgré lui, dans l'univers du clown. Trois contes constituent la trame du spectacle. Ils mettent en scène des animaux, évoquant à la fois la vie quotidienne africaine et les penchants nobles ou vils de l'homme. Ces contes sont originaires du Centre du Tchad : la hyène et le puits ou comment une hyène trop bête est restée coincée au fond d'un puits ; le bouc, le lion et la hyène ou par quelle ruse le bouc marabout échappe aux griffes du lion et de la hyène ; l'éléphante, le singe, la hyène et l'écureuil ou comment l'écureuil s'est nourri sur le dos de l'éléphante. Les enfants ont ri des situations cocasses provoquées par le clown ou le conteur. Ils ont eu un petit aperçu de la musique et de la danse africaines. Ce duo d'acteurs si différents et pourtant si proches dans ce voyage, s'est terminé par des applaudissements bien mérités.

7


S

colarité ECOLE
SAINTE
JEANNE
D’ARC

Une
fin
de
trimestr e
gourmande
 Les activités de ces mois d’automne ont été pour le moins inspirées des cuisines de Lucullus avec la traditionnelle semaine du goût, sur le thème « Herbes et Aromates ». Pour cette nouvelle édition, on a mis à l’honneur la construction du goût, son apprentissage par la cuisine, la découverte des saveurs, l’importance, des sens dans la dégustation d’un plat, le cheminement personnel dans la découverte d’un goût autour d’un cocktail étonnant : serpolet, thym, miel, citron… Une 19e édition qui a fait la joie de tous les enfants de la petite section de maternelle au CM2.

Au cours d’une activité extra scolaire, les GS, CP et CE ont découvert à Agropolis Museum, « La Châtaigne, de l’arbre à l’assiette ». La châtaigne est un fruit plein de mystères et de paradoxes. Quelle est la différence entre châtaigne et marron, entre marron et marron d’Inde ? Ces questions simples appellent des réponses parfois complexes qui sont présentées lors de cette exposition conviviale, réalisée en collaboration avec le Parc National des Cévennes, le Musée des Vallées cévenoles et l’Université de Florence. Et ces châtaignes, fruits exquis de l’automne épanoui, nous les avons dégustées bien chaudes et craquantes dans la cour de l’école… Miam, un régal !

E

nfance et

J

eunesse

DES ENFANTS DE PLUS EN PLUS NOMBREUX DANS LES STRUCTURES D'ACCUEIL MUNICIPALES Depuis
 la
 rentrée
 de
 septembre,
 les
 effectifs d'enfants
fréquentant
les
dispositifs
mis
en
place par
la
commune,

ne
cessent
de
cr oître. En
effet,
hormis
l'ALSH
maternel
(Accueil
de
Loisirs Sans
Hébergement,
-
10
%
de
fréquentation)
et l'ALAE
maternel
(Accueil
de
Loisirs
Associé
à
l'Ecole, -
5
%),
toutes
les
autr es
structures
ont
vu
le
nombr e d'enfants
augmenter. Pour
 l'Aide
 aux
 Devoirs
 (études
 surveillées
 et accompagnement
à
la
scolarité)
on
a
enregistré
en décembre
15
%
de
fréquentation
en
plus.
Plus
de
100 enfants
 sont
 présents
 chaque
 semaine
 sur
 ce dispositif. L'ALSH
 primaire,
 qui
 est
 dorénavant
 installé
 au château
Mallet
a
eu
en
moyenne
40
enfants
présents chaque
jour
pendant
les
vacances
de
la
Toussaint. Lors
de
ces
vacances,
les
années
précédentes,
la moyenne
était
comprise
entre
25
à
30
enfants. L'ALAE

situé
au
même
endroit
connaît
actuellement des
 pics
 à
 70
 enfants.
 Cette
 situation
 est complètement
nouvelle.
C'est
une
fréquentation
de
+ 20
%
par
r apport
à
l'année
dernière. Ainsi,
en
prenant
en
compte
tous
les
dispositifs

(Aide aux
Devoirs,
ALSH
maternel,
primaire
et
Ado,
ALAE esplanade,
maternel
et
château)
c'est
au
total
près
de 10%
d'enfants
en
plus
qui
sont
accueillis
chaque semaine
par
les
services
municipaux. En
conséquence,
la
collectivité
accueille
entre
300
et 350
enfants
dans
ces
accueils
de
loisirs,
chaque
midi. Enfin,
certains
mercredis,
il
y
a
plus
de
80
enfants
et jeunes
qui
participent
aux
activités
pr oposées
par
la municipalité.

SEJOURS
SKI Enfin, à l’aube des fêtes de fin d’année, sur le marché de Noël… chacun a pu apprécier et déguster le vin chaud délicatement parfumé aux épices, tout en chinant sur l’étal, décorations ou friandises. Bravo aux 3 enfants de MS, CE1 et CM2 qui ont eu un prix au concours de dessin de Noël organisé par la municipalité sur le village.

Le
loto
de
l’école A quelques jours des vacances de Noël, un spectacle « Les enchanteurs » et le goûter de Noël, ont ravi les enfants. Les plus grands ont tenté leur chance à la « Quine ». Merci à tous ceux qui ont participé à cet événement… Nous
vous
donnons
rendez-vous
le
31
janvier
pour
notre repas
dansant. 8

Ados En partenariat avec le Sivom Entre Vène et Mosson, la commune propose un séjour neige à Porté Puymorens pour les 11/17 ans (20 places disponibles) du 9 au 13 février 2009. Contact
:
François
04
67
85
60
61 Enfants La commune organise un séjour neige pour les 6/12 ans au Mont Aigoual du 9 au 12 février 2009. Contact
:
Delphine
06
85
03
38
93


E

nfance et

J

eunesse ACCUEIL
DE
LOISIRS
MUNICIPAL
MATERNEL

CONFERENCE
DEBAT La première conférence débat de la rentrée, organisée par le service enfance jeunesse municipal, s'est déroulée le 8 octobre dernier sur le thème de « L'alimentation des enfants et des ados ». Sophie Torelle, psychologue à l'Ecole des Parents et des Educateurs ainsi que Martine Pa r re et Anne Ke l n e r, respectivement puéricultrice et médecin à la PMI, ont répondu aux nombreuses questions des participants, tant sur le plan nutritionnel qu'éducatif. La
 prochaine
 conférence-débat
 se déroulera
le
4
février
2009
à
18h30 et aura pour thème « Comment agir en situation d'urgence chez le jeune enfant ? ».

L'accueil de loisir municipal maternel a proposé pour les vacances de la Toussaint, un apr��s-midi de fêtes aux enfants de la crèche et du Relais Assistantes Maternelles. Sur le thème d'Halloween, fantômes, sorcières, vampires ont accueilli les plus jeunes. Tout ce petit monde déguisé et maquillé s'est re t rouvé pour un temps de rondes, chansons et petits jeux avant de reprendre des forces autour d'un goûter tiré du sac. A quand la prochaine rencontre ? Aux vacances de février !

ACCUEIL
DE
LOISIRS
MUNICIPAL
PRIMAIRE

Le
Père
Noël
a
offert
pour
le
plaisir
de
tous, Nos
pâtissiers
en
herbe
ont
prépar é un
nouveau
jeu
de
société
aux
enfants.
 eux-mêmes
la
galette
des
comme
de
vr ais professionnels
.


Les missions de la MLJAM (Mission Locale des Jeunes de l'Agglomération de Montpellier) Accueillir : Le conseiller établit avec chaque jeune une relation de confiance lui permettant de connaître ses contraintes afin de pouvoir lui apporter des outils adaptés à sa situation. Informer : Les conseillers informent les jeunes sur leurs droits et leurs devoirs dans tous les domaines (emploi, formation et vie quotidienne). Orienter
:
Les conseillers sont formés afin d'établir des diagnostics et guider les jeunes vers l'orientation qui leur convient.

Accompagner
: Lorsqu'un lien est établi avec un conseiller, celui-ci devient son référent tout au long de son parcours. En cas de difficultés particulières, le suivi social et professionnel est renforcé. Permanence de la mission locale : tous les 15 jours, le jeudi aprèsmidi au pôle jeunesse (château Mallet). Prochaine permanence : 29 Janvier 2009 www.montpellier-jeunes-emploi.fr

9


V

ie associative

Le vendredi 17 octobre, les parents ont voté pour les délégués de parents d'élèves maternelle et primaire. Nous les remercions pour la confiance qu'ils nous ont exprimée. Cette année, la rentrée maternelle a été fortement mouvementée. La fermeture de la 7e classe a amené tous les parents à se mobiliser avec nos associations et l'important soutien de la municipalité, ce qui a permis le maintien de cette classe. Nous espérons continuer avec vous à défendre nos écoles de Cournonterral pour le bien-être des enfants. Dès Janvier, nous suivrons les travaux de rénovation de la cantine ainsi que la qualité des repas (qui ne seront plus fait directement à Cournonterral) et nous serons à votre écoute pour toutes les suggestions ou difficultés qui surviendront lors de cette période transitoire. Nous serons votre porte parole auprès de la mairie et API restauration qui resteront attentifs à vos remarques. Pour le début de l'année 2009, de nouvelles réformes menacent nos écoles : disparition des RASED, disparition des instituteurs remplaçants, disparition des maternelles… Nous resterons très attentifs à ces changements et nous vous tiendrons informés régulièrement des nouveautés. Etant vos représentants dans l'école, votre avis est important pour la faire avancer. Vous pouvez nous contacter à l'e-mail suivant : nosmarmots.cournon@free.fr. N'hésitez pas !!! De plus, pour améliorer le quotidien des écoles, nous organiserons un «
Loto
des
enfants »
le
Dimanche
8
 mars
 après-midi. Nous espérons que vous serez toujours aussi nombreux. L'année passée, nous avons pu acheter du matériel audio pour la maternelle et des reproductions de tableaux participant au projet pédagogique pour l'école primaire. Merci à tous et continuons à travailler ensemble pour défendre les intérêts de nos marmots.

Nous ra p p e l o n s aux responsables d'associations qu'Olivia Georges, correspondante Midi Libre sur la commune, est à leur disposition pour rédiger
et
publier gratuitement
les articles concernant leur structure. Vo u s p ou ve z l ui adr es ser vo s informations pa r courriel : olivia.georges@wanadoo.fr ou laisser vos documents en mairie sous pli cacheté à son nom. Dans tous les cas, veuillez la contacter au 09 53 72 18 75 ou par courriel. Retrouvez aussi, les informations Midi Libre de la commune sur : http://cournonterral.24hactus.com

La première phase du championnat de notre équipe Régionale III s'est brillamment déroulée. L'équipe a accédé en Régionale II en remportant une nette victoire 17 à 3 contre Castelnau-lelez. La Pré-Régionale se maintient en faisant parité 10 à 10 contre Sète. La Départementale II monte en division I avec une victoire sur Sète de 16 à 2. L'équipe Départementale III accède à la division II en battant Montpeyroux 14 à 4. Pour la Départementale IV, pas de montée mais une défaite logique 4 à 6 contre Béziers (absence d'une joueuse).

CREONS
ET
PROTEGEONS
NOTRE
PATRIMOINE Les bénévoles des « Jardiniers de France » ont participé activement cette année encore à l'embellissement de notre commune : - conception et suivi du jardin du Foyer Rural, - taille de la vigne du Château Mallet, - taille des trois oliviers de l'avenue Jean Jaurès, - trocs de plantes, - plusieurs ateliers et conférences à la demande des adhérents. Retenez les dates des ateliers du 1er trimestre 2009. Le
31
janvier « Comment prendre soin des orchidées et des cactées » et créations de compositions, suivi d'une tombola, au club des Aînés du Théron, rue du Dr Ombras. Le
14
février
« La taille des arbres fruitiers » chez un adhérent. Le
14
mars « Les tailles et travaux de fin d'hiver » chez Jeanine et Paul Champion, rue des Condamines. Venez nombreux participer à nos rencontres toujours très chaleureuses et riches d'échanges. Pour
plus
de
renseignements
contactez
la
correspondante
locale
Marianne
Duchêne
 au
06
66
09
14
53.

 10


V i e 
d ’ i c i

V

ie associative L e s 
 a d r e s s e s 
 u t i l e s Horaire d’ouverture Mairie

La Ligue contre le cancer (antenne de Cournonterral), Christine Raynaud et Jocelyne Terme, vous présentent leurs meilleurs voeux pour l'année 2009. Nous sommes à votre écoute pour vous apporter aide et soutien, pour vous orienter si vous avez besoin d'un interlocuteur. Le plan de bataille ambitieux sur 5 ans, du "Plan Cancer", se poursuit cette année encore. Plus que jamais, l'accent est mis sur le renforcement de la prévention et le dépistage, l'amélioration de la qualité des soins, l'accompagnement humain, le soutien et la recherche. N'hésitez pas à nous contacter. Nous vous remercions d'être nombreux à soutenir nos actions. Ligue contre le cancer Antenne de Cournonterral Christine
Raynaud
-
Jocelyne
T erme
04
67
85
08
69

LES
NORDISTES
DU
THERON L'association Les Nordistes du Théron a pour but de tisser des liens entre ses membres et d'organiser des rencontres amicales mais aussi de faire connaître la culture des gens originaires du nord de la France et vivant à Cournonterral ou ses environs. Le 7 septembre a eu lieu le traditionnel « moules frites » au restaurant « Les Marronniers ». Les ch'tis ont élu leur nouvelle présidente : Béatrice Lancelot. Le 14 septembre, les nordistes ont participé à la Foire aux associations et ont enregistré plusieurs adhésions. Le 19 octobre, ils se sont réunis pour un après-midi goûter jeux de cartes et de société. Le 7 décembre, ils se sont retrouvés pour fêter la St Nicolas : cette fête est en effet très importante pour les gens du nord (St Nicolas distribue des friandises aux enfants…). Bien entendu, les ch'tis se retrouveront en janvier pour la galette des rois. Pour contacter l'association : Béatrice
Lancelot
06
13
56
68
73 Michel
Montaye
04
67
47
71
80 Véronique
Berten
04
67
85
31
58

ARKITU
2008 Pour la seconde édition de cet événement, ARKITU a une nouvelle fois rencontré un public nombreux et enthousiaste. Pe i n t res, sculpteurs, spectacle de danse, performance peinture et parcours sensoriel, sur un thème de départ évoquant la caverne de Platon, ont suscité l'intérêt des adultes et des enfants. Nous les en remercions vivement et nous leur donnons rendez-vous l'année prochaine pour d'autres émotions.

6e
NUIT
DES
CEVENNES
:
 SAMEDI
18
AVRIL
2009 Exposition de voitures de course anciennes l'après-midi. Départ de la course en direction des Cévennes en fin de journée. Si vous souhaitez exposer vos voitures, contacter Serge Privat au 06 08 54 73 70.

Lundi

8h/12h

13h30/18h30

Mardi

8h/12h

13h30/17h00

Mercredi

8h/12h

13h30/17h00

Jeudi

8h/12h

13h30/18h30

Vendredi

8h/12h

14h00/17h00

Mairie (standard et location de salles) 04 67 85 00 11 Fax 04 67 85 45 97 CCAS 04 67 85 60 52 Urbanisme 04 67 85 60 51 Etat-Civil 04 67 85 60 50 Communication 04 67 85 60 67 Service enfance jeunesse 04 67 85 60 61 Comptabilité 04 67 85 60 53 Bibliothèque 04 67 85 60 59 Cantine 04 67 85 60 60 Service technique 04 67 85 60 54 Fax : 04 67 17 04 69 Déchetterie

04 67 85 59 03

Lundi

13h30 à 18h30

Mardi

13h30 à 18h30

Mercredi

9h00 à 12h00

Jeudi

13h30 à 18h30

Vendredi

13h30 à 18h30

Samedi

9h00 à 12h00

Dimanche

9h00 à 12h00

Police Police municipale Police municipale (urgence) Gendarmerie Nationale (Gigean) Pompiers Pompiers Cournonterral Médecins
généralistes
: Dr. Sicard Cabinet des Dr Pécastaing, Breysse, Martocq, Molinier Ambulance Guillaume La Poste Perception

13h30 à 18h30

13h30 à 18h30

17 04 67 85 60 55 06 86 48 18 12 04 67 78 72 66 18 04 67 85 36 73 04 67 85 00 97

04 67 85 00 30 04 67 73 28 19 06 69 04 03 20 Fax : 04 67 85 61 45 tél : 04 67 85 61 40 04 67 85 01 18

Ecole maternelle "La Calandrette" Ecole Primaire "Georges Bastide" de l'esplanade Ecole Primaire "Georges Bastide" du château Mallet Ecole Libre "Ste Jeanne d’Arc" Crèche " Les Bout’Choux "

04 67 85 60 57 06 74 62 58 36 04 67 85 60 64 04 67 85 31 57 04 67 85 37 26

Relais assistantes mat 04 67 47 24 43 Maison de retraite 04 67 85 35 50 Présence Verte 06 26 34 13 66 SIVOM (standard) 04 67 47 72 88 MONTPELLIER AGGLOMERATION (collecte et traitement des déchets) 08 00 88 11 77 SDEI (Pignan) 08 10 36 33 63 ERDF 0800 123 333 (gratuit) HERAULT TRANSPORTS 08 25 34 01 34 S.P.A. 04 67 85 12 65 Eglise catholique de Cournonterral 04 67 85 02 89 Eglise réformée 04 67 85 46 86 11


V

ie associative

ELA VANIO Au Togo, la rentrée scolaire 2008/2009 a eu lieu le 6 octobre avec une très bonne nouvelle : l'écolage est à présent pris en charge par l'Etat, ce qui veut dire que l'école est enfin gratuite au Togo. Les frais de scolarité se résument alors au coût de l'uniforme, de la cantine et des fournitures scolaires. Ama Sena, la directrice de l'école que nous parrainons, a donc vu gonfler ses effectifs : 1302 enfants sont scolarisés à Adakpamé dont 28 élèves à parrainer. Autre bonne nouvelle : l'eau a été rétablie dans l'établissement grâce aux dons que nous avons adressés. La braderie organisée par l'association en octobre dernier nous a permis de récolter 462& de bénéfices nets. Nous remercions chaleureusement tous ceux qui nous ont aidés au gra n d déballage et remballage ainsi que tous les acheteurs. Excellente année 2009 à tous, sous le signe de la solidarité et de la fraternité.

TOUS
EN
JEUX La
ludothèque
«
Tu
Coulajoues
»
est un espace dédié aux jeux. On y trouve toutes sortes de jeux de sociétés, de jouets et "un espace petite enfance". L'association TOUS EN JEUX est un endroit ouvert à tous où se retrouvent enfants et familles pour jouer ensemble. Les enfants de 0 à 10 ans constituent notre public privilégié. Cette année, nos hora i res ont été modifiés, nous réalisons un nouvel atelier jeux pour les plus de 8 ans. Deux vendredis par mois nous leurs proposons une animation exclusivement réservée entre 16h30 et 18h30. Une fois par mois, nous nous retrouvons entre ados (+12 ans)/adultes. Rejoignez-nous à partir de 21 heures les vendredis
30
janvier, 6
février
et
20
mars, à la ludothèque (sous l'hôtel de ville), pour vous amuser dans une ambiance conviviale autour de jeux de stratégies, de cartes ou d'animations... La ludothèque recherche aussi des bénévoles pour l'aider dans ses ateliers, si vous avez du temps libre contactez-nous! Contact

Anne
KELLER
04
67
85
20
94.


Deux
nouveaux
conteneurs
pour
le
Bénin
 Le bilan de cette année 2008 aura été plus que satisfaisant concernant les actions de notre association. En effet, le 8 novembre dernier, deux nouveaux conteneurs de 33 m3 chacun, chargés de matériels médicaux, notamment d'équipements complets pour chambres d'hôpitaux ainsi que de très nombreux autres articles de soins complémentaires ont été envoyés à Cotonou. Les demandes à caractère orthopédique ont pu être également satisfaites. Bien d'autres lots intéressant aussi les enfants et les écoles ainsi que l'administration étaient du voyage. Amitié France-Bénin dispose encore, entre autres, d'une ambulance Renault Master toute équipée avec son brancard, instruments médicaux et dispositif d'assistance respiratoire par oxygène. Malheureusement « l'attente » est le point faible d' « Amitié France-Bénin », à savoir que l'état de ses finances ne suit pas toujours l'élan de générosité qui la porte. Partiellement subventionnée par la mairie de Cournonterral et le Conseil général de l'Hérault, soutenue par les cotisations de ses adhérents, elle organise chaque printemps une soirée-repas avec orchestre et artistes africains dont les bénéfices viennent améliorer son budget. Mais tout cela reste insuffisant et ne permet pas toujours de faire face aux besoins ponctuels. Ceci pour dire que, faute de moyens suffisants d'ici de longs mois encore, cette ambulance, tant attendue par le centre hospitalier de Porto-Novo, ne pourra pas être acheminée vers le Bénin… C'est pourquoi « Amitié France-Bénin » lance un appel à toutes les bonnes volontés pour qu'elles se manifestent et viennent participer, chacunes selon ses possibilités, à cette lutte contre la misère qui sévit au Bénin. N
o
t
r e
prochaine
soirée-repas
est
prévue
pour
le
samedi
4
avril
2009,
à
partir
de
19
h,
salle
V.
Hugo. Nous vous invitons à retenir déjà cette date et à en parler autour de vous (parents, voisins, amis et connaissances). Plus vous serez nombreux, plus vous nous aiderez à pérenniser les actions que nous menons en faveur du Bénin. Amitié
France-Bénin BP
34
-
34660
Cournonterr al

 france.benin@wanadoo.fr http://www.amitiefrancebenin.com

12


V

ie associative

REVEIL
COURNONTERRALAIS Le Réveil Cournonterralais a fêté sa traditionnelle Ste Cécile, patronne des musiciens. A 18h, la messe a été célébrée par Monseigneur l'évêque Claude Azéma accompagné du Père Claude d'Argoubet. Les morceaux classiques joués par le Réveil Cournonterralais ont été appréciés du public venu nombreux. A 19h, se sont tenus les discours d'usage avec remise des récompenses à la salle du Peuple en présence du maire de la commune Thierry Breysse, de son conseil municipal et de JeanPierre Moure, maire de Cournonsec, conseiller général du canton et 1er vice-président de Montpellier Agglomération. Cette soirée s'est achevée par un repas dansant, salle Victor Hugo, dans une ambiance conviviale et bonne enfant. Le
20e
Festival
de
Musique
aura
lieu
les
30
et
31
mai
pr ochains avec la participation de 8 formations musicales, belge, suisse, italienne et espagnole, entre autres ; soulignons également la présence des Grognards du 18e RT d'Epinal. L'entrée du festival est gratuite.

Le Boxing Club a enregistré deux résultats importants : Samir Founou a remporté la finale dans la catégorie senior homme en boxe amateur des moins de 81 kg, le 20 décembre dernier à Prades ; il est donc qualifié pour les 32e du championnat de France. Quant à Rabgaouy Marouan, il a terminé demi-finaliste après avoir remporté les quarts de finale à Marseillan, dans la catégorie cadet homme en boxe amateur des moins de 63 kg.

Un grand merci à monsieur le Maire et son Conseil municipal qui nous ont permis de d é m a r re r, toujours au château Mallet, la 24e campagne nationale des Restos du Cœur, une nouvelle campagne hivernale dans un climat économique et social très difficile et sans précédent. « Les restos, ça ne devrait plus exister ! » mais personne ne peut annoncer aux 700 000 personnes qui viennent dans les centres… circulez c'est fini. Les plus démunis ont toujours été les grands oubliés de l'histoire et il aura fallu des gens, comme l'abbé Pierre ou Coluche pour porter leur cause haut, fort et sans intérêt personnel, pour leur venir en aide. Pour information le centre de Cournonterral, pendant la campagne 2007/2008, a distribué 12 964 repas. La distribution alimentaire se fait les mardis et les vendredis de 9h00 à 11h00. Il est toujours possible de s'inscrire avec des documents récents (voir en mairie) lors des jours d'ouverture. La responsable de centre Mauricette
Mahé 04
67
85
06
44 06
74
62
60
35 13


V

ie associative

LE
4
OCTOBRE
2008
LE
FOYER RURAL
A
FETE
SES
25
ANS Après l'accueil des « anciens » - des re t rouvailles chaleureuses et un peu émouvantes - l'anniversaire s'est poursuivi, au son du hautbois sur la place de l'église. Et, comme il y a 25 ans, ce fut un moment de plaisir et de rires grâce à P i e r re Péralta et son truculent personnage « Jojo la Tchatche ». Ce spectacle a été désopilant et parfois émouvant. Le vernissage de l'exposition des intervenants artistiques a clôturé, autour d'un verre, cet anniversaire simple et sympathique (en plus des oeuvres de nos intervenants actuels, étaient exposées les oeuvres des artistes qui ont fait longtemps partie du Foyer rural, Sylvie Dedet, Jeanine Gaal et Michel Puech). Merci aux élus et à tous ceux qui sont venus partager ces moments avec nous.

STAGES
2009 Stages
«
mosaïque
» J.Borrell
04
67
85
53
96
et
Fanny
 06
26
40
51
62 Pour les adultes et adolescents : 45& adultes - 30& ados 31 janvier et 1er février 2009 18 et 19 avril 2009 Pour les enfants : 3 demi-journées : 45& 17 (après-midi) et 18 février 2009 Stages
«
vitrail
» A.Borrell
04
67
85
53
96
 et
06
68
89
60
21 Pour les adultes et adolescents : 30& 17 et 18 janvier 2009 14 et 15 mars 2009 Stages
arts
plastiques
enfants C.Gomez (nouvelle animatrice) 04
67
85
09
38
et
 J.Borrell
04
67
85
53
96 J'essaie de donner aux enfants les moyens de concrétiser leur imagination et leurs rêves. Nous tra v a i l l e rons le dessin, la peinture, les matériaux de r é c u p é ration (coquillages, emballages, m o rceaux de bois...), le carton, le papier… 11 et 18 février 2009 de 14h à 16h30 : 7& par demi-journée - 13& pour 2 demijournées

Stage
«Apprivoiser son bassin et tonifier son périnée» NOUVEAU Alice
Reudet

04
67
45
46
64 Par une démarche de prise de conscience par le mouvement, cet atelier propose aux femmes de redécouvrir les qualités de tonicité et d'élasticité du périnée à travers la méthode Feldenkrais. 21 mars de 14h30 à 18h30 et 22 mars de 10h à 14h30 : 45& les 2 demi-journées Stage
danse
brésilienne
et
Capoeira NOUVEAU J.Borrell
04
67
85
53
96 La date n'est pas encore fixée mais ce stage permettra de sensibiliser les participants à l'une de ces deux activités. N'hésitez à prendre contact si vous êtes intéressé !

Les
ateliers
arts
plastiques
enfant
du
mercr edi sont
à
présent
dirigés
par
Corinne
Gomez
qui succède
à
Silvina.

CHASSEURS
ET
PR
O
P R
I
E
T AI
R
E
S Pour la première fois dans le département, Avec ses 250 adhérents, l'association des Chasseurs et Propriétaires l'Association Départementale des Chasseurs de de Cournonterral tient une place importante dans la commune. Cette Grand Gibier de l'Hérault organisera le Brevet année, nous avons procédé au renouvellement du Conseil Grand Gibier. d'Administration et à l'élection d'un nouveau bureau. Bien que les La soirée de présentation aura lieu le v
e
n
d
r edi
30
Janvier
2009 traditionnels lâchers de gibier de tir n'aient pas eu lieu, nous espérons à
18h45
à l'annexe de la Fédération à Bédarieux. que tout le monde a retrouvé avec plaisir garrigues et vignes et a Pour tous renseignements contacter le responsable profité pleinement de cette saison qui touche déjà à sa fin. Nous départemental : remercions par avance tous les bénévoles qui se joindront au bureau B
a
r
b
e
i
r a
Eric
au
06
87
10
93
07
 pour les travaux d'entretien du territoire de chasse qui débuteront dès b
a
r
b
e
i
r a
.
e
r
i
c
@
w
a
n
a
d
o
o
.
f
r février. Excellente année à tous et toutes. h
t
t
p
:
/
/
w
w
w 
. a
n
c
g
g
.
o
r g
/
a
d
3
4 Le bureau L'Union Départementale des Premiers Secours de l'Hérault (U.D.P.S 34), dont le siège est à Cournonterral, vous propose toutes les formations secourisme du PSC 1 au monitorat ainsi que incendie et SST pour les entreprises. Tarif PSC1 : 60 & (étudiant 40& - moins de 16 ans 30 &) Nous avons organisé deux sessions de PSC1 pendant les vacances scolaires de Noël, le lundi 22 et mardi 23 décembre et le samedi 3 et dimanche 4 janvier 2009 à l'EAI de Montpellier. Il est possible de venir apprendre les gestes qui sauvent avec ses enfants, la plus jeune inscrite pour la première session avait tout juste 11 ans. Contact
:
bruno-udps34@orange.fr
-
04
67
71
30
21
ou
06
84
19
36
76 14


V

ie associative

TAMBOURIN
CLUB
CO
U
R
N
O
N
T
E
R
R A
L
A I
S La foire des associations aussitôt terminée, petite organisation au sein du Club de Tambourin et voilà que l'Ecole de Tambourin démarre sa saison 2008/2009 dans de bonnes conditions. Soixante enfants de 7 à 16 ans ont intégré leur équipe respective en fonction de l'âge et disputent actuellement la première phase de leur championnat jusqu'aux vacances de Noël. Quatre équipes sont inscrites en championnat, deux équipes dans la série benjamin, une dans la série minime et une dans la série cadet. Nous apprécions la dynamique des entraîneurs, leur sérieux. Nous reconnaissons les qualités de nos jeunes joueurs et remercions les parents de participer pleinement lors des déplacements à l'extérieur. A noter aussi le coté positif de ce début de saison2008/2009 : l'équipement complet de tous nos joueurs et joueuses (survêtement, sac de sport) qui permet de nous identifier au sein du Club ainsi que lors des rencontres à l'extérieur. Le bureau encourage fortement nos jeunes sportifs et leur souhaite de très bons résultats. Le Bureau

CO
L
L
E
C
T
I
F S
E
M
A INE
DES 4 J
O
U
R
S Le premier trimestre de l'année scolaire 2008 /2009 a été riche en évènements : Fo
i
r e
aux
associations
: La foire aux associations s'est déroulée le 14 septembre dernier. Nous avons profité de cette belle journée pour partager, avec de nombreux parents, des moments conviviaux. N'hésitez pas à nous rejoindre à tout moment. Vi
d
e
-
g
r enier
d'automne
:
Notre vide grenier d'automne s'est déroulé le dimanche 28 septembre sous un beau soleil. 97 exposants ont répondu présents et de nombreux chineurs sont venus apprécier la diversité des stands. P
rochain
rendez-vous
le
17 mai
sur
l'esplanade.

Elections
des
parents
d'élèves
: Les élections des parents d'élèves ont eu lieu vendredi 17 octobre 2008. Nous avons obtenu 6 postes à l'école primaire et 3 postes à la maternelle. Nous remercions tous les parents pour leurs votes. P
rojet
 d'aménagement
 de
 la
 cour
 de
 récréation
 : L'idée approuvée par notre association est que les bénéfices tirés de nos actions 2007/2008 pour l'école Georges Bastide soient consacrés à

Notre permanence quotidienne enre g i s t re une recrudescence inquiétante de disparitions de chats sur différentes communes : Cournonterral, Cournonsec et bien d'autres limitrophes. Nous mettons en garde les propriétaires car les chats en liberté sont exposés aux chiens errants, aux véhicules, aux empoisonnements, pièges de toutes sortes posés en toute illégalité afin de les dépouiller de leur fourrure et finir en vestes, manteaux, sacs à mains, jouets… ou bien volés pour la vivisection. Un lourd tribut payé par ces animaux confiants. De la souffrance et de la cruauté qui pèseront lourdement sur les épaules de ceux qui les achèteront. Les S.P.A se battent pour dénoncer l'enfer enduré par ces animaux innocents et arrêter cette cruauté mais le combat est dur et parfois sans suite faute de témoignages et de preuves. Nous conseillons et recommandons aux propriétaires de tenir leurs chats à l'intérieur des habitations et sous surveillance constante à l'extérieur car le danger est réel. Parfois même sans que l'on s'en doute à proximité d'un lieu de vie qui se veut paisible et sécurisé. Soyez très vigilants pour le bonheur de vos compagnons. Les aimer c'est les protéger. 04
67
85
12
65 s
p
a
c
o
u
r
n
o
n
t
e
r
r a
l
@
o
r a
n
g
e
.
f
r

l'aménagement de la cour de récréation. Il nous a semblé important de créer un groupe de travail (élus, équipe éducative, A.L.A.E, autres associations) pour réfléchir sur les aménagements de nos espaces récréatifs. L'objectif de ce groupe est d'aménager ces espaces en permettant à tous les enfants de bénéficier d'une surface suffisante de qualité, favorable à leur épanouissement, et à leur sécurité. La première réunion a eu lieu le 10 novembre. La séparation de la cour en 3 zones différentes semble retenue (sportive, ludique, calme), nous avons fait un point sur les équipements et les traçages au sol existants, et nous allons étudier les différentes possibilités qui s'offrent à nous. L'aménagement de la zone calme semble être la priorité. Nous lançons un appel aux personnes qui pourraient offrir à l'école leurs compétences (peintre, sculpteur, maçon, menuisier…) ou du matériel (sportif, peinture…). Merci de prendre contact avec nous ou le directeur de l'école. Création
des
«
News
des
4
jours
»
: Nous sommes très fiers d'avoir créé ce journal pour les parents, afin de mieux les informer de la vie des enfants dans nos écoles. Il sera diffusé dans les cartables des enfants, une fois par trimestre (novembre, février, mai), nous espérons avoir de nombreux lecteurs. M
a
r ché
de
noël
: Le 12 décembre a eu lieu le marché de noël à l'école George Bastide. Nous avons invité le père Noël (le vrai) pour une séance de photos. Nous vous remercions de participer activement avec nous à nos actions afin de pouvoir apporter encore plus aux enfants et aux écoles et nous vous souhaitons à tous une bonne et heureuse année 2009. Contact
:
06
28
04
84
70
 collectifsemaine4j@msn.com
 w
w
w 
. e
-
m
o
n
s
i
t
e
.
c
o
m
/
c
o s 15


Dossier PROJET
DE
CREATION
D'UNE
 AIRE
D'ACCUEIL
POUR
LES
GENS
 DU
VOYAGE Vous avez pu constater sur les panneaux d'affichage en mairie, au Ramassol, rue Bastide de l'Oulieu, sur le lieu-dit Prélong, par voie de presse dans le Midi Libre du 29-11-08, sur le site Internet de la commune et lors de la réunion publique du 3 décembre 2008 qu'une enquête publique concernant l'implantation d'une aire d'accueil des gens du voyage a eu lieu. Elle s'est achevée le 15 janvier 2009. Le Commissaire Enquêteur dispose dès lors d’un mois pour apporter un avis consultatif à sa réalisation.

Pour
en
savoir
plus
: La loi n° 2000-614 du 5 juillet 2000 relative à l'accueil des gens du voyage, prévoit la mise en œuvre d'un dispositif départemental d'accueil des gens du voyage. Cette loi a un double objectif :  assurer la libre circulation des biens et des personnes et répondre ainsi à l'aspiration des gens du voyage itinérants à séjourner dans les lieux d'accueil dans des conditions décentes.  répondre au souci légitime des élus locaux d'éviter des stationnements illicites qui occasionnent des difficultés de coexistence avec leurs administrés. Sur l'ensemble du département de l'Hérault, les besoins ont été évalués à :

Projet
d'Aménagement
 de
l'Aire
d'Accueil
des
gens
du
voyage

 24 aires d'accueil de 15 à 40 places, soit environ 700 places de caravanes.  9 à 10 aires de petits passages de 10 places maximums, soit une centaine de places de caravanes.  9 aires de grand passage permettant d'accueillir 150 caravanes chacune. Toutes les communes de plus de 5000 habitants ont l'obligation de réaliser une aire d'accueil des gens du voyage. La commune de Cournonterral a délégué sa compétence « création, gestion et entretien des aires d'accueil pour les gens du voyage et les terrains familiaux pour les sédentaires » au SIVOM entre Vène et Mosson.

Localisation
de l'opération Le secteur d'implantation de l'aire d'accueil des gens du voyage, d'une superficie de 5098 m2, se situe au lieu-dit Prélong, à environ 1,5 km à l'est du c entre de Cournonterral. L ' a i re d'accueil pro j e t é e c o m p o r t e ra 20 places sur 10 emplacements de 150m2 regroupant chacun 2 places et 5 blocs sanitaires desservant chacun 4 places.

16


Dossier TRAVAUX
D'AMENAGEMENT
DU CARREFOUR
RD5/RD114

ACCES
PISCINE
INTERCOMMUNALE CREATION
D'UN
ROND-POINT Les travaux ont commencé en octobre 2008 et seront terminés en février 2009. La construction de la piscine sera réalisée par la suite. Objectifs du projet :  Sécuriser les différents mouvements dans le carrefour (entrées, sorties du village et accès vers la mer), en réduisant les vitesses.  Créer les accès à la future piscine de l'agglomération et au futur plateau sportif, aussi bien pour les véhicules motorisés, que pour les cyclistes et les piétons. Les
aménagements
comprennent
:  La réalisation d'un giratoire à 4 branches sur la RD5 avec une légère déviation de la RD5 pour favoriser un ralentissement de l'axe principal à l'approche du rond point.  L'élargissement de la RD 114 vers la mer sur toute la longueur du projet de la piscine, avec l'abattage des platanes, après avis favorable de la commission départementale des sites. Cet élargissement a permis de créer un terre-plein central protégeant les mouvements de tourne à gauche pour accéder à la piscine et les sorties des propriétés riveraines.  Le recalibrage des évacuations des eaux pluviales à partir d'une étude hydrologique du secteur, par la création de fossés redimensionnés et de busage « Type Pont cadre » pour les diverses traversées de la chaussée ou sous les cheminements cyclables et piétonniers. Un exutoire des fossés a été prolongé vers le ruisseau de la Billière à partir d'un système de trop plein sur le fossé principal de la RD5 qui évacuera principalement les eaux vers le Coulazou.  La création d'une traversée piétonne décalée et protégée par des feux tricolores à « appel piétons » au droit du cheminement piétonnier venant de la Rue des Carignans le long de la salle V. HUGO, pour favoriser l'accès des piétons et plus particulièrement des scolaires aussi bien à la piscine qu'au futur plateau sportif en toute sécurité, ainsi que le raccordement de la piste cyclable a ces équipements. Dans le rond point, des passages piétons et la continuité de la piste cyclable seront bien évidement également assurés.  La mise en place d'un éclairage public en périphérie du rond point. Pose de mats de 10m pour assurer une visibilité maximale la nuit. Les îlots centraux seront revêtus d'un béton désactivé couleur ocre pour améliorer leur visibilité ; cette couleur contrastant avec la couleur de la chaussée. Ces travaux sont financés par le Conseil Général de l'Hérault pour un coût de 836 120,40 &HT. Un traitement paysager sera réalisé dans un deuxième temps, aussi bien pour l'agrément de la partie centrale du rond-point que pour les délaissés latéraux, notamment au droit de la piscine. Ces travaux seront pris en charge par la commune de Cournonterral.

17


ça se passe chez nous Semaine
Bleue Dans le cadre de la semaine bleue (semaine nationale des re t raités et personnes âgées), la municipalité a offert gracieusement une après-midi récréative à ses aînés. Cette action organisée par Marie-Line Gibert, déléguée aux seniors, a rassemblé plus de 160 personnes dans la salle Victor Hugo, en présence de plusieurs élus de la commune. Après le discours de bienvenue de monsieur le maire, Thierry Breysse, Bruno Naccini, chanteur à voix découvert sur M6

lors de l'émission « Incroyable talent », a offert durant deux heures toute l'étendue de son talent : opéra, opérette, grands airs napolitains, arias célèbres mais aussi des chansons de Luiz Mariano, Tino Rossi et Dario Moreno. A l'issue du récital, le « chanteur à la voix d'or » a participé en toute convivialité au goûter offert par la municipalité. Cette re n c o n t re fut l'occasion d'échanges amicaux avec le public, en toute simplicité.

MAISON
DE
RETRAITE
LES
GARRIGUES C
o
m
m
é
m
o
r ation
du
11
novembre Comme chaque année à l'occasion de la cérémonie de commémoration du 11 novembre, Mr Jean-Pierre MOURE, en tant que conseiller général du canton du Pignan, a remis un cadeau à trois résidents, anciens combattants, de la maison de retraite « Les Garrigues ». Un plaid ainsi que de la confiture de châtaigne le tout dans un joli coussin bleu fut très apprécié de ces derniers.

Repas
des
familles Autour d'un succulent repas très attendu de tous, les familles, la direction, le personnel, les membres du conseil d'administration ont entouré c h a l e u reusement les résidents pour leur plus grand plaisir. Chants, danses, musiques, ont égayé cette journée. La présidente Marie-Line Gibert, a tenu lors de son discours à re m e rcier le personnel pour son organisation, sa présence et son travail exemplaire accompli au quotidien. Elle a remercié aussi les familles et les résidents pour la confiance accordée. La
 Chorale
 des
 Aînés
 à
 la
 Maison de
Retra
i
t
e Mercredi 17 décembre, la chorale du Club des Aînés est venue chanter à la maison re t raite, sous la direction de Nathalie Laborie, chef de coeur. Thierry Breysse, Maire de Cournonterral, Marie-Line Gibert, présidente de la maison de re t raite et déléguée aux seniors, Mauricette Noé, adjointe aux affaire s 18

sociales et vice-présidente du conseil d ' a d m i n i s t ration étaient présents pour l'occasion. Chants de Noël, tombola et goûter ont égayé le quotidien des résidents dans la joie et la bonne humeur. Certains résidents ont même participé à la chorale en poussant la chansonnette. Les aînés ont promis de revenir souvent donner de la joie aux plus anciens

Un apéritif a été servi pour la circonstance en présence de Marie-Line GIBERT, présidente de la maison de retraite, de Jean-Jacques MOLINA, directeur de l'établissement, ainsi que de plusieurs membres du conseil d'administration et du personnel. Ce fut l'occasion pour nos trois résidents de nous conter leurs souvenirs et rappeler l'importance du devoir de mémoire.


ça se passe chez nous REPAS
DES
AINES Samedi 13 décembre avait lieu le traditionnel repas de Noël des aînés o rganisé par le Centre Communal d'Action Sociale à la salle Victor Hugo. Plus de 320 personnes se sont retrouvées pour partager ce moment de convivialité en présence de Thierry Breysse, maire de la commune, de Jean-Pierre Moure , conseiller général du canton et 1er viceprésident de Montpellier Agglomération ainsi que des membres du conseil municipal et du CCAS. Tous deux ont souligné la place importante des seniors dans notre société et la nécessité de maintenir un lien intergénérationnel. Ils ont souhaité à l'assemblée d'excellentes fêtes de fin d'année. Le réveil Cournonterralais a animé l'apéritif au cours duquel Monsieur le maire a remis un élégant bouquet de fleurs à Mauricette Noé, adjointe au C CAS, pour la re m e rcier de son investissement et de son dévouement.

A l'issue du savoureux repas de fête préparé par « le Délice des Princes », les convives ont apprécié le spectacle haut en couleurs « Passions », composé de chants et danses du sud. Une cinquantaine de goûters ont été servis à domicile aux personnes malades ou handicapées, ne pouvant pas assister au repas. Une
après-midi
récréative
a
réuni
les
enfants des
écoles
et
les
seniors
de
la
commune
pour une
rencontre
intergénérationnelle
à l'initiative
de
l'association
Clic
Maill'Age.

Comme
chaque
année,
Montpellier
Agglomération
a
invité
nos
aînés
à une
visite
de
la
foir e
exposition
2008.

Le Club des Aînés du T h é ron a offert un spectacle gratuit à toutes les personnes de Cournonterral âgées de plus de 50 ans. Des délégués des Clubs environnants, des élus de la municipalité ainsi que le président départemental des Aînés Ruraux étaient venus observer et encourager une telle manifestation. De nombreuses personnes non adhérentes au Club avaient abandonné le train-train habituel et la télé pour venir passer un moment agréable en notre compagnie. Quand à la qualité du spectacle il n'y a eu que des éloges. Les artistes se sont surpassés avec les lumières et une sono bien réglées. Le but, s'ouvrir à tous, faire bouger les gens, ro m p re l'isolement était atteint et le président ne cachait pas sa satisfaction tout en restant modeste car au spectacle comme au restaurant c'est à la sortie que l'on peut dire si c'était bien. Le Club espère pouvoir renouveler cette opération, si possible encore mieux et en faire bénéficier encore plus de monde. Le président et les membres du Club des Aînés du Théron vous souhaitent une excellente année 2009 à tous et vous donne rendez-vous pour le G
rand
Loto annuel,
Dimanche
 15
 Février,
salle
V. H
u
g
o
. 19


M

DIVERS L'EFS organise une collecte de sang le 6 février de 15h à 19h30 au centre V. Hugo. L'Etablissement Français du Sang compte sur vous ! La vie de nombreux malades et accidentés de la vie en dépend. Contact
:
N°
Azur
0810
150
150
 http://www.dondusang.net

Depuis le 1er octobre 2008, les particuliers employeurs peuvent adhérer au CES U banc aire d ire cte me nt sur www.cesu.urssaf.fr pour déclarer les personnes employées à leur domicile (ménage, repassage, petit bricolage…). Plus besoin de passer par la banque, tout est accessible sur le site Internet : adhésion, rémunération et déclaration d'un employé. Dans un espace sécurisé, particuliers et employeurs peuvent accéder à leurs précédentes déclarations, simuler le montant des cotisations, consulter les attestations d'emploi, changer leurs coordonnées bancaires, etc. En modernisant son offre, le Centre National CESU répond aux besoins des particuliers employeurs. En limitant le recours aux chéquiers CESU et en favorisant la déclaration par Internet, il renforce sa politique de développement durable.

RENCONTRE
 NOUVEAUX
ARRIVANTS Samedi 29 novembre, le maire Thierry Breysse, entouré de nombreux élus a reçu à l'Hôtel de Ville les personnes récemment installées dans la commune. Chaque année, le maire a pour habitude de réunir les nouveaux arrivants afin de leur présenter les membres de l'équipe municipale, le village dans lequel ils ont choisi de résider et d'expliquer les grandes orientations de la commune. Dans cette période de récession économique et de diminution des aides de l'Etat, le maire a souligné combien il était nécessaire d'assurer une parfaite maîtrise des finances communales tout en maintenant un investissement apte à garantir le confort de vie de tous les concitoyens : des petits travaux qui améliorent le quotidien aux chantiers de plus grande envergure. Ainsi, actuellement, un grand chantier est en cours de réalisation. Il s'agit de l'aménagement d'un rond-point sur la RD5 et la RD114, dite route de la mer,

unicipalité

ceci afin de sécuriser l'entrée du village. Les travaux réalisés par le Conseil Général doivent se terminer en février 2009. Alors, commencera la réalisation de la piscine intercommunale Poséidon. Cet équipement tant attendu, sera quant à lui, réalisé par Montpellier Agglomération. En ce qui concerne la commune, elle va entreprendre au début de l'année 2009, la rénovation de la cantine municipale où 240 enfants prennent leur repas quotidiennement. Le maire, à cette occasion, a rappelé que la municipalité avait choisi de faire réaliser les repas sur place par un cuisinier professionnel à la plus grande satisfaction des enfants et des aînés qui souhaitent bénéficier du portage des repas. Cette réunion avec les nouveaux arrivants a permis de faire plus ample connaissance, chacun prenant la parole et exprimant ses attentes. Ce moment d'échanges s'est prolongé en toute convivialité autour du verre de bienvenue.

C
e
n
t
r e
 National
 du
 Chèque
 Emploi Service
Universel 3
avenue
Emile
Loubet 42961
Saint
Etienne
Cedex
9 Tél
:
08
20
86
85
84
(0, 12
&TTC/min) Site
Internet
:
www .cesu.ursaaf.fr Courriel
:
cncesu@urssaf.fr Le
 nouveau
 numéro
 de
 téléphone d'ERDF
:
0800
123
333
(appel
gr atuit)

INFORMATION
:
VENTE
DES TICKETS
REPAS Vous
avez
perdu
 un
objet
? Rendez-vous
au
Poste
 de
Police
municipal
 (hôtel
de
ville)
 où
des
objets
tr ouvés
sont ramenés
fréquemment.

Depuis le 3 novembre 2008, la vente des tickets repas pour les restaurants scolaires a lieu chaque semaine en mairie selon les jours et hora i res ci-après : Lundi de 8h à 9h et de 16h à 18h Mardi de 8h à 9h et de 15h à 17h Mercredi de 8h30 à 12h. ATTENTION
!
Les
tickets
repas
ne sont
plus
vendus
en
dehors
de
ces périodes.

20

QUE
DEVIENT
LE
MA TERIEL INFORMATIQUE
OBSOLETE
 DE
LA
MAIRIE
? La municipalité a décidé de faire un geste solidaire en faveur des plus démunis en offrant une seconde vie à son matériel informatique obsolète. En effet, dès qu'un ordinateur est remplacé, il est vidé intégralement de son contenu et gracieusement donné à l'association « Faso Savoirs » qui l'achemine par container au Burkina Faso.


M

unicipalité

MEDAILLE
DU
TRAVAIL Plusieurs cournonterralaises et cournonterralais ont été conviés à l'Hôtel de Ville afin de recevoir des mains de Monsieur le Maire, la médaille d'honneur du travail en présence de nombreux élus et des familles des récipiendaires. Cette cérémonie empreinte de convivialité a été l'occasion pour Thierry B reysse, maire de Cournonterral, de rappeler le rôle essentiel du travail dans notre société. Faire en sorte que chacun puisse bénéficier d'un emploi est une aspiration logique et naturelle. Nous ne devons pas, a précisé le maire, oublier celles et ceux qui sont en situation de recherche d'emploi et qui vivent dans la précarité, dans l'incertitude face à l'avenir. Ont été honorés dans la catégorie « Argent » (20 ans de travail) Mmes DESSUP Annie, LLISO Lucette, BELLON Sylvie, ESTIMBRE Monique et FAGET Francine ; ainsi que Mrs BEUSNARD Mario, ANINAT Gérard, TERME JeanPierre, CAZELLES Maurice, REY Lionel, AIGOUY Daniel, FOURNIER Albert,

RIGAUD Philippe et RUEDAS Philippe. Ont été honorés dans la catégorie « Vermeil » (30 ans de travail), Mme DOMINGUEZ Josephe et Mrs DELLONG Joël, GINE Jean-Claude et Patrick PAPPALARDO. Ont été honorés dans la catégorie « Or » (35 ans de travail) Mmes SALO R D Patricia, LUBRANO Renée, PUECH

Jacqueline et SIGNOUREL Marie ainsi que Mrs ANINAT Robert, GAUTIER Patrick, VERNET Christian et MARROT Francis. Avant de clôturer cette réception autour d'un apéritif, les dames ont reçu un magnifique bouquet de fleurs et les messieurs un carton de vin offerts par la municipalité.

MEILLEURE
CONSERVATION
DES
ARCHIVES
MUNICIPALES Le 22 octobre dernier, Serge Privat, délégué à la culture, accompagné des membres du GRAC (Groupe de recherche des Archives de Cournonterral) rencontrait en mairie le responsable des Archives départementales de l'Hérault. Cette réunion avait deux finalités : 1- Avant tout, recenser les richesses documentaires cournonterralaises antérieures à 1789 encore conservées en mairie. De très nombreux parchemins, le plus ancien datant du 13e siècle, constituent l'essentiel de ce « trésor ». 2- Dans un second temps, il s'agissait de veiller à la bonne conservation de ce fonds. En effet, ces précieux documents étaient jusqu'à présent disposés dans des placards où l'humidité et les changements de température altéraient gravement l'état de ces parchemins. Il a donc été décidé de confier aux archives le soin de conserver précieusement ces documents forts anciens, témoignage du riche passé de notre village.

RAPPEL
:
URBANISME
 (Le
service
est
fermé
le
mardi
matin)

Les formulaires de demande d'urbanisme (permis de construire, déclaration préalable, permis d'aménager, etc.) ont changé depuis octobre 2007. Vous pouvez vous les procurer en mairie ou sur le site : www.2equipement.gouv.fr/formulaires/accueil.htm Cadastre : les plans du cadastre sont actuellement en ligne et disponibles sur le site : www.cadastre.gouv.fr Ce service vous permet de rechercher, consulter et commander des feuilles de plan.

RECENSEMENT
MILITAIRE 1ERE
PERIODE
 (JANVIER
FEVRIER
MARS) Les
jeunes
doivent
se
fair e
recenser en
Mairie
dès
leurs
16
ans
révolus.
 Ils
devront
se
présenter
en
Mairie, munis
du
livret
de
famille. 21


M C

onseil

M

unicipalité

unicipal

Cette sécurisation nécessite une extension du réseau régional d'eau brute réalisé par la Compagnie d'aménagement de la région BasRhône et du Languedoc afin de préserver les ressources et les milieux naturels actuellement Orange 2 enfants I)
FINANCES
COMMUNALES
 et plus 2,60& 2,60& t r o p s o l l i c i t é s e t d e g a r a n t i r Prestations et services - Révision des tarifs à l'approvisionnement en eau sur des territoires école compter du 1er janvier 2009 ne dépendant que d'une seule ressource. privée Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, Rose Afin de mettre en œuvre ce projet, un Comité Personnel 4,00& a approuvé à l'unanimité les nouveaux tarifs + extérieurs 4,00& de Pilotage regroupant les principaux services des prestations et services qui sont de l'Etat et des collectivités locales a été applicables à partir du 1er janvier 2009. institué. 6)
Fonds
de
Solidarité
pour
le
Logement
- La Ville de Montpellier et la Communauté 1)
 Droits
 d'inscription
 bibliothèque Abondement
du
dispositif d'Agglomération de Montpellier, suite à la municipale sollicitation de BRL participent à la réalisation Familles : 16,50 & Depuis le 1er janvier 2005, en application de d'un schéma directeur d'eau brute, en cours Personne seule : 12 & la loi du 13 Août 2004 sur les libertés et de finalisation. Enfant scolarisé : 1,50& responsabilités locales, le Conseil général est L'eau brute présente en effet de nombreux en charge de la gestion du dispositif Fonds de usages potentiels : irrigation des terres agricoles, arrosage des espaces verts et des 2)
Cimetière
droits
de
place
pour
vente
de Solidarité pour le Logement (FSL). j a rdins, eau industrielle, apport pour la plantes
et
fleurs
à
l'entrée
du
cimetière
: 52 &/ jour Ce dispositif a pour objet d'aider les défense incendie, soutien d'étiage… populations les plus démunies en favorisant La maîtrise et le développement de cette leur accès au logement ou en participant au ressource conditionnent le développement et 3)
Primes
aux
nouveaux-nés
:
 20 & règlement d'un impayé de loyer, de charges l'aménagement du territoire de l'ensemble de locatives, de gaz, d'électricité ou de téléphone la Communauté d'Agglomération de 4)
Location
de
salles
et
de
matériel La grande et la petite salle Victor Hugo ne sont par l'octroi d'aides financières. Il finance Montpellier. également des mesures d'accompagnement plus proposées à la location. social lié au logement et un parc de logements Le conseil Municipal a émis à l'unanimité un temporaires par l'intermédiaire d'associations avis favorable quant à l'intégration de la Bergerie compétence « développement et gestion des et de structures conventionnées. Résidents : Location réseaux d'acheminement de l'eau brute du les après-midi 72 & Compte tenu du contexte social actuel, le Bas-Rhône et du Languedoc » au sein des en semaine Location 1 jour 220 & conseil municipal a décidé à l'unanimité statuts de la Communauté d'Agglomération Location 2 jours 370 & d'abonder le dispositif Fonds de Solidarité de Montpellier. Caution 350 & pour le Logement pour un montant de Rapport
annuel
sur
le
prix
et
la
qualité
du Extérieurs Location 1 jour 420 & 1500 &. service
 public
 de
 l'assainissement
 et Location 2 jours 700 & rapport
annuel
sur
le
prix
et
la
qualité
du Caution 550 & service
public
d'eau
potable II)
INTERCOMMUNALITE
 Personnel Le conseil municipal a approuvé à l'unanimité communal Location 80 & le rapport annuel sur le prix et la qualité du Caution 350 & Adhésion
à
l'Association

des
Communes service public de l'assainissement pour Forestières
de
l'Hérault
 Elus Location 80 & La commune a décidé de renouveler son l'année 2007 établi par la Communauté Caution 350 & adhésion à l'Association des Communes d'Agglomération de Montpellier ainsi que le Matériel (tables, rapport annuel sur le prix et la qualité du Forestières du département de l'Hérault. chaises et service public d'eau potable - exercice 2007 tréteaux) : Modification
des
statuts
de
la
Communauté établi par le Syndicat Interc o m m u n a l résidents, location : 50 & d
'
A
g
g
l
o
m
é
r ation
 de
 Montpellier
 - d'Adduction d'Eau des communes du Bas Développement
 et
 gestion
 des
 réseaux Languedoc d'acheminement
de
l'eau
brute
du
Bas5)
Tickets
de
cantine Transfert
 de
 compétence
 à
 HÉRA
U
L T Rhone
et
du
Languedoc L'extension des compétences de la ENERGIES
(Syndicat
mixte
d'énergies
du Couleur
 Public
 Détail
 Détail



Tarif C o m m u n a u t é d ' A g g l o m é r a t i o n d e Département
de
l'Hérault) ticket concerné

cantine ALAE

ticket
 & Montpellier, concernant le développement et Le conseil municipal, à l'unanimité demande, la gestion des réseaux d'acheminement de en complément de l'adhésion de la commune l'eau brute du Bas-Rhône et du Languedoc, au titre de la compétence électricité, le Bleu 1 enfant s'inscrit dans la démarche AQUA 2020 initiée transfert à Hérault Energies des blocs de école 2,85& 0,60& 3,45& par la Région Languedoc Roussillon et les 5 compétences distribution publique de gaz et publique départements membres afin de définir les conseil en énergie partagée. Blanc 2 enfants orientations générales à mettre en œuvre pour et plus 2,60& 0,60& 3,20& faire face aux défis de la sécurisation de la école ressource en eau. publique COMPTE
RENDU
DU
CONSEIL MUNICIPAL
DU
24
SEPTEMBRE
2008

22

Vert

1 enfant 2,85& école privée

2,85&


M C

onseil

M

unicipalité

unicipal

Sentier
pédestre
«
les
Touats
»
-
Nouveau tracé
-
Convention
de
partenariat
entre
le SIVOM
VENE
ET
MOSSON
et
la
commune de
COURNONTERRAL Dans le cadre du projet de territoire, le SIVOM entre Vene et Mosson a aménagé neuf i t i n é ra i res pédestres de découverte du patrimoine paysage. Par délibération du 7 d é c e m b re 2005, le conseil municipal de COURNONTERRAL a décidé de créer un sentier dénommé « les Touats » sur le territoire de la commune. Une convention a été signée avec le SIVOM entre Vene et Mosson pour la gestion de ce sentier. Face à l'engouement suscité par ces sentiers, le SIVOM a étudié de nouvelles propositions de tracés et à proposé un nouveau tracé du sentier « les Touats » approuvé à l'unanimité par le conseil municipal.

Le conseil municipal a autorisé, à l'unanimité, le maire à signer un Contrat Enfance et Jeunesse pour la période 2008-2011. Ce contrat confirme ainsi l'engagement de la ville et sa volonté d'accompagner les familles au quotidien, et de les confirmer dans leur place de parent et de citoyen face à l'enfant dont elles ont la responsabilité. Il permettra d'assurer la continuité des services rendus à la population en matière d'éducation.

II)
URBANISME
 Dénomination
de
la
voie
du
lotissement
LES GARRIGUETTES Le conseil municipal a décidé à l'unanimité de dénommer la voie du lotissement Les Garriguettes de la façon suivante : Impasse des Garriguettes III)
INTERCOMMUNALITE


III)
INTERCOMMUNALITE

Commission
 locale
 d'évaluation
 des Rapport
annuel
d'activité
du
service
de transferts
de
charges
-
Désignation
d'un délégué
titulaire
et
d'un
délégué
suppléant distribution
 d'au
 potable
 du
 Sy
n
d
i
c
a
t I
n
t
e
r co mmunal
 d'Adduction
 d'eau
 des La loi du 12 juillet 1999, relative au re n f o rcement et à la simplification de la communes
du
Bas
Languedoc c o o p é ration intercommunale, organise la Le Conseil Municipal a approuvé à l'unanimité p ro c é d u re d'évaluation des transferts de le rapport annuel d'activité du service de charges entre les communes et les E.P.C.I à l'adduction d'eau potable - exercice 2007 fiscalité pro p re. La commission entre la établi par le Syndicat Interc o m m u n a l Communauté d'Agglomération de COMPTE
RENDU
DU
CONSEIL d'Adduction d'eau des communes du Bas Montpellier et les communes qui la MUNICIPAL
DU
29
OCT OBRE
2008 Languedoc composent, est donc créée afin de valoriser les transferts de compétences réalisés, d'adopter le rapport d'évaluation des charges IV)
ADMINISTRATION
GENERALE transférées et ainsi permettre un juste calcul I)
FINANCES Dépôt
des
archives
communales
anciennes des attributions de compensation. Cette CLETC se compose de 90 membres désignés Budget
supplémentaire
de
l'exercice
2008 aux
archives
départementales La présentation des grandes lignes des Les conditions actuelles de conservation des en leur sein par les conseils municipaux. Après vote à bulletin secret, sont désignés en sections de fonctionnement et archives de la commune de Cournonterral ne qualité de délégués de la commune de d'investissement du budget supplémentaire permettent pas d'assurer ni une bonne C O URN O N T ER RA L à l a c o m mi ssi o n 2008 met en évidence de nouvelles conservation ni une bonne communication d'évaluation des transferts de charges de inscriptions ne représentent que 0,59% du des archives sans risque de dégradation ou l a C o mm u n a u t é d' A gg l o m é ra t i o n d e Budget Primitif. d'altération de ce riche patrimoine. Faute de Montpellier Le Conseil Municipal a adopté le budget locaux adaptés, les documents qui couvrent - Délégué titulaire Thierry BREYSSE supplémentaire par chapitre de la commune une période du XIIIe au XVIIIe siècle sont - Délégué suppléant Jean-François LOPEZ de Cournonterral pour l'année 2008 arrêté, en séparés sur plusieurs endroits et ne sont pas IV)
REGLEMENTATION
PUBLIQUE
 équilibre, en section de fonctionnement à sécurisés. 27 600,00 & et en section d'investissement à La Direction des Archives Départementales ayant émis un avis favorable sur ce projet, le Établissement
du
règlement
des
marchés 5000,00 &. de
 la
 commune
 de
 Cournonterral
 conseil municipal a décidé à l'unanimité de Modification déposer les archives communales anciennes II)
ENFANCE
-
JEUNESSE Par délibération du 28 mai 2008, le conseil aux archives départementales afin de garantir municipal avait approuvé le règlement des S
i
g
n
a
t
u
r e
 du
 Contrat
 Enfance
 Jeunesse une parfaite conservation de ces documents. marchés de la commune de Cournonterral. 2008-2011
entre
la
CAF
de
Montpellier
et Une demande avait alors été formulée la
commune
de
Cournonter ral concernant la suppression d'une disposition Les contrats enfance et temps libre fixant le COMPTE
RENDU
DU
CONSEIL de l'article 1 du projet de règlement relative à partenariat financier en matière de politique MUNICIPAL
DU
17
DECEMBRE
2008 la nationalité. de l'enfance et de la jeunesse entre la ville de Après examen de cette requête, il s'avère Cournonterral et la CAF de Montpellier sont nécessaire de modifier la rédaction de l'article arrivés à échéance le 31 décembre 2007. 1 de la manière suivante : I)
FINANCES
COMMUNALES
 ARTICLE 1 : Conditions quant aux L'évolution du contexte législatif a conduit à la demandeurs : suppression des contrats enfance et temps Indemnité
de
conseil
au
comptable
public « Les personnes physiques ou morales libre, pour instituer un contrat unique, le A la suite du renouvellement des conseils habilitées à exercer un commerce pourront C o n t rat Enfance et Jeunesse (CEJ), fixant municipaux, le conseil municipal a décidé de obtenir l'autorisation d'occuper un l'ensemble des actions de la ville à destination prolonger la mission de conseil assurée par emplacement de vente sous réserve de des enfants et adolescents jusqu'à l'âge de 18 Monsieur Pierre BREMOND dans le cadre de p ro d u i re les justificatifs imposés par la ans. La ville de Cournonterral souhaite, dans la gestion courante, et de lui allouer législation et la réglementation à savoir : la d é c l a ration préalable et la carte ou ce contexte, apporter un soutien éducatif aux l'indemnité correspondante. l'attestation pro v i s o i re, délivrées par la familles au travers d'actions ciblées et de p r é f e c t u re pour permettre l'exerc i c e modes d'accueil adaptés aux besoins. d'activités non sédentaires. »

23


M C

onseil

M

unicipal

Le conseil municipal a approuvé à l'unanimité le règlement modifié des marchés de la commune de COURNONTERRAL soumis par le maire. V)
MOTION
CONCERNANT
LE
SERVICE MINIMUM
D'ACCUEIL
DANS
LES
ÉCOLES Par la loi 2008-790 du 20 août 2008, le gouvernement a décidé, sans aucune information ni concertation préalable avec les collectivités locales, d'instituer un service minimum d'accueil dans les écoles maternelles et élémentaires. L'article 2 de cette loi, qui modifie le Code de l'éducation, stipule en effet : « Tout enfant scolarisé dans une école maternelle ou élémentaire publique ou privée sous contrat est accueilli pendant le temps s c o l a i re pour y suivre les enseignements prévus par les pro g rammes. Il bénéficie gratuitement d'un service d'accueil lorsque ces enseignements ne peuvent lui être délivrés en raison de l'absence imprévisible de son professeur et de l'impossibilité de le remplacer. Il en est de même en cas de grève, dans les conditions prévues aux articles L. 133-3 à L. 133-12. » Sur le principe, cette mesure constitue un précédent préoccupant en ce qu'elle impose à une collectivité de se substituer à l'Education Nationale dans l'organisation de ses créneaux pédagogiques, dans ce qui constituait jusquelà une compétence de l'Etat. L'intervention des communes, en matière d'éducation, est considérable et comporte la construction, l'entretien, l'équipement et le fo n c t i o n n e m e n t d e s é t a b l i ss e m e n t s d'enseignement du premier degré, des sites sportifs, de lieux culturels, la délivrance de fournitures scolaires, la rémunération d'agents communaux de service et d'intervenants extérieurs, le transport d'élèves sur les sites d'activités scolaires, la participation aux dépenses extrascolaires, de restauration… Le conseil municipal considère que les collectivités locales n'ont pas à se substituer durant le temps d'enseignement à l'Etat sur qui repose la responsabilité exclusive d'assurer le service public d'éducation. A ce titre, le Conseil se place dans la continuité de la ligne du bureau de l'Association des Maires de France (AMF) qui s'est récemment prononcé à l'unanimité contre l'application de ce texte. En effet, cette loi porte en elle-même le risque d'un désengagement ultérieur de l'Etat puisqu'elle remet pour la première fois en cause sa compétence éducative sur le temps scolaire au profit d'un simple temps d'accueil. Cette mesure complique singulièrement l'organisation des services de l'enfance et des 24

unicipalité

personnels chargés de l'accueil périscolaire. Sous les atours d'une mesure présentée comme consensuelle, c'est aussi le droit de grève qui est détourné en tentant de diviser au passage personnel communal et enseignants alors que leur entente et leur coopération au quotidien sont garantes de la qualité d'accueil de nos enfants. Le débat concernant l'accueil des enfants dans les écoles soulève le problème de la difficile conciliation entre deux droits constitutionnels : le droit de grève et un principe général du droit de même portée juridique dégagée par le Conseil d'État : la continuité du service public. Dans la pratique, le délai de 48 heures laissé aux communes pour organiser la substitution de personnels disponibles à des enseignants en grève s'avère beaucoup trop court, compte tenu de la complexité et de l'ampleur du dispositif à mettre en oeuvre. Chaque école, chaque classe peut être concernée par un mouvement de grève, dans des proportions totalement différentes. En conséquence, lors de grèves massives, les villes de petite ou moyenne dimension ne disposeront pas de personnel en nombre suffisant pour le remplacement des grévistes. Ce texte de loi, dans son contenu, ne fait pas référence aux normes d'encadrement et aux compétences des éventuels encadrants. En effet, les règles qui s'appliqueraient à ces personnels encadrants sont sans commune mesure avec celles, drastiques, auxquelles est habituellement soumise la municipalité pour l'accueil des enfants en dehors du temps scolaire. Aujourd'hui, cette loi impose à la municipalité de constituer une liste de personnes susceptibles d'accueillir les enfants, sans aucune règle, sans normes d'encadrement, sans aucune exigence de qualification ou de qualité de service. C'est l'un des rares cas de figure en France où la législation est aussi peu rigoureuse, dès lors qu'il s'agit d'encadrement d'enfants aussi jeunes, par du personnel non enseignant. Il est exigé, d'ordinaire, en permanence, que ce soient des titulaires du BAFA qui assurent l'encadrement des enfants, que des contrôles de compétences soient effectués, des stages de formation organisés et des agréments formellement obtenus pour le moindre intervenant bénévole dans les classes.

Dans l'état actuel, le Conseil municipal : - DÉNONCE l'imprécision de la loi 2008-790 du 20 août 2008, et le manque de garanties, notamment en terme de sécurité, auxquels elle expose les enfants, leurs parents et -en dernier recours- le Maire dont la responsabilité pénale menace d'être engagée au moindre incident - DEMANDE à l'État, pour toutes les raisons énoncées dans la présente motion, de revoir cette loi dans la concertation et de redonner à l'éducation nationale l'intégralité des missions de service public d'éducation qui lui incombent y compris celles liées à l'absence des enseignants. - CONFIRME, dans l'attente, que contrainte par ladite loi, malgré les difficultés d'application, les problèmes de principe que cette loi pose et les risques qu'elle fait encourir, la commune continuera, dans la mesures de ses moyens, notamment humains, à mettre en place le service minimum d'accueil.

Avez-vous
remarqué
? La commune a adopté un nouveau logo


L’avez-vous r e m a r q u é? TRAVAUX
REALISES
OU
SUIVIS PAR
LES
SERVICES TECHNIQUES
D'OCTOBRE A
DECEMBRE
2008 NETTOYAGE
/
PROPRETE
/
ESPACES VERTS La collecte des ordures ménagères par l'Agglomération de Montpellier a été modifiée lundi 24 novembre. Ceci a généré un certain temps de prise en compte par les administrés et a conduit l'équipe pro p reté à intervenir pour ramasser les déchets sortis en dehors des jours de tournée. Rappel La collecte est effectuée suivant le planning ci-dessous sur l'ensemble du village : Déchets ménagers résiduels (Bac gris) : Mardi et Samedi Déchets recyclables (Bac jaune) : Jeudi Bio Déchets (Bac orange) : Mercredi Encombrants : 2e Lundi du mois La période automnale est traditionnellement liée à la chute des feuilles. Grâce à l'aspiratrice, nous essayons d'éviter une accumulation trop importante des feuilles dans les fossés, caniveaux, et autres lieux pouvant créer des obstacles à l'écoulement des eaux lors de fortes pluies. Toutefois, dans certaines voies, les feuilles proviennent bien souvent d'arbres situés dans les j a rdins privatifs. Il incombe aux propriétaires de veiller au ramassage de celles-ci. Le civisme de chacun permettrait à l'équipe de propreté de pouvoir encore une fois être plus réactive sur les espaces totalement publics. Dans le cadre de l'aménagement du Parking de la Vigne du Parc, un dispositif de corbeilles à papier et un distributeur de « sacs à crotte » ont été mis en place.

Suite à des actes de vandalisme, nous avons dû remettre en état le Labyrinthe Végétal dans le parc du Château Mallet. A cette occasion, nous avons procédé à une remise en forme de l'ensemble des végétaux du Parc et des allées prolongeant ainsi l'action menée en 2005 et 2006 par un chantier d'Insertion. La campagne d'élagage des arbre s d'alignement (principalement les mûriers) a été également un temps fort de cette période.

 Rue du Dr Ombras, un passage piéton c o m p l é m e n t a i re à l'entrée de la rue Mallet, et une meilleure protection de l'accès des enfants à l'école du château Mallet par une inscription au sol.

 Au carrefour du pont de Beaulieu et de la route de Pignan, une matérialisation des tra j e c t o i res autorisées, pour permettre d'éviter des confusions constatées à différe n t e s reprises par certains automobilistes. Des compléments de signalisation verticale ont été également apportés.

E
S
P ACES
 PUBLICS
 (Voirie,
 Places, Chemins…) A la suite de la matérialisation de la Zone Bleue, une opération de mise en peinture a été réalisée sur le mobilier urbain pour donner une image cohérente du centre village (uniformisation de la couleur des potelets, etc.). Des marquages au sol ont été réalisés afin de pallier le stationnement gênant et améliorer la sécurité des usagers :  Place Camille Salan de part et d'autre du passage piéton devant la Médiathèque  Grand' Rue devant l'accès piétons de l'Ecole Jeanne d'Arc et devant l'entrée de la Résidence La Marquerose.

BATIMENTS
ET
EQUIPEMENTS PUBLICS Des travaux ont été réalisés au cimetière. Réfection de l'allée centrale du cimetière avec réalisation d'une partie centrale de 3m en bicouche, avec accotement en gravillon type « grain de riz » blanc. Remise en peinture des panonceaux délimitant les « carrés » du cimetière ancien. Remise en peinture de deux WC, du portail du cimetière neuf et des portes des locaux techniques. Taille et mise en forme de végétaux y compris sur les tombes abandonnées. Confection de crochets « porte a r rosoirs » à chaque point d'eau et complément du parc d'arrosoirs. Dans les prochaines semaines un complément en gravillons fin sera fait dans certaines allées secondaires des deux cimetières, pour améliorer aussi bien l'aspect esthétique que fonctionnel.

25


L’avez-vous r e m a r q u é? LE
TRI
SELECTIF
:
 UN
GESTE
ECO-CITOYEN Certains motifs usagés ont été réparés et notamment celui situé au bas de la rue du Dr Ombras à côté du Temple, en lui donnant une couleur plus uniforme.

A la Bergerie communale, les rampes d'accès en ciment ont été prolongées afin de faciliter l'accessibilité des personnes âgées ou le déchargement de matériel lors des nombreuses utilisations par nos concitoyens. Les toilettes publiques de la rue de la Mourade (à côté de la place Viala) ont été agrémentées de carrelage au sol et de faïence sur les cloisons, afin d'en faciliter le nettoyage et d'éviter une humidification trop importante des murs. Des aménagements complémentaire s s e ront aussi réalisés dans celles de l'esplanade dans les prochaines semaines. DIVERS De nouveaux motifs sont venus compléter les illuminations de Noël. Remplacement des anciennes guirlandes colorées plan de la Bibliothèque (contre l'hôtel de ville) et rue du Jeu de Ballon, par des traversées étoilées.

Création d'une nouvelle tra v e r s é e place Camille Salan (devant la Médiathèque) Ces nouveaux motifs sont en « LED », technologie plus économique et plus respectueuse de l'environnement.

26

ETUDES
/GRANDS
TRAVAUX Les travaux de sécurisation de l'entrée Nord du Village par la RD 114 sur le secteur de la Route de la Taillade, entre l'avenue Jean Jaurès et l'avenue Danton Demar ont été réalisés comme prévu en collaboration avec le département. Ceux-ci avaient pour objectif, rappelons-

Depuis mi juillet, les zones pavillonnaires de notre commune ont vu l'arrivée de deux nouveaux bacs destinés au tri sélectif. Dotées d'un couvercle orange, ces nouvelles poubelles ont pour but d'accueillir les biodéchets c'est-à-dire les déchets fermentescibles d'origine alimentaire et organique. Ils sont ensuite acheminés vers l'usine de méthanisation Améthyst située dans la ZAC Garosud de Montpellier. L'utilisation de ces nouveaux bacs complète le tri de nos déchets qui jusqu'à présent se faisait à l'aide des poubelles jaunes (déchets recyclables) et grises (déchets ménagers résiduels). Mode
d'emploi
:

Les biodéchets dans la poubelle orange

le, de sécuriser cette zone urbanisée par un aménagement de bordures et d'îlots au carrefour de l'avenue Danton Demar, par la mise en place de deux plateaux traversants pour ralentir la vitesse et par un re c a l i b rage du revêtement de la chaussée. photo Les travaux du Rond Point de la RD 5 avec la route de la mer battent leur plein et seront terminés en février 2009, avant le démarrage des travaux de la piscine par la Communauté d'Agglomération de Montpellier. Une étude est lancée avec le département pour réfléchir au réaménagement de l'avenue de la Gare du Midi (entre la RD5 et le plan de la Croix).

On y met les déchets fermentescibles dégradables d'origine animale ou végétale tels que filtres à café, épluchures de légumes, reste de repas. Un seau d'une capacité de 10 litres, installé dans la cuisine, facilite le dépôt des biodéchets avant de les déverser dans le grand bac orange d'une contenance de 45 litres. Pendant la période estivale, Montpellier A g g l o m é ration recommande de limiter l'usage du bac orange aux seuls déchets végétaux et de les envelopper soigneusement dans du papier journal. De juin à septembre, Montpellier Agglomération mettra à la disposition des usagers des sacs biodégradables pour faciliter le tri durant la période d'été.

Les déchets ménagers résiduels dans la poubelle grise Afin de valoriser au maximum nos détritus, emballages plastiques souillés, aluminium, p roduits d'hygiène… sont collectés à domicile dans la poubelle à couvercle gris.

Les déchets recyclables dans la poubelle jaune (emballages carton et plastique) Les
jours
de
collecte
ont
changé
: Bacs gris collectés le mardi et samedi Bacs jaunes collectés le jeudi Bacs oranges collectés le mercredi


alendrier C des manifestations F E V R I E R Vendredi
6
février
de
15h
à
19h30
: Collecte de sang Organisée par l'ESF, au centre V. Hugo L'Etablissement Français du Sang compte sur vous ! La vie de nombreux malades et accidentés de la vie en dépend. Contact
:
N°
Azur
0810
150
150
 http://www.dondusang.net Dimanche
8
février
à
17h30
: Loto de la Diane de Cournonterral Salle Victor Hugo Dimanche
15
février
à
16h30
: Loto des Aînés Salle Victor Hugo

M A R S Dimanche
8
mars
: Loto les marmots et leur école Salle Victor Hugo Samedi
28
mars
: Concert du Chœur d'enfants du CNR Organisé par la municipalité Eglise Saint Pierre - gratuit

CARNAVAL 2009 : Quelques
dates
à
retenir Organisé par le Groupe Carnavalesque Samedi
31
janvier,
7
et
14
février
dès 8h30
: Fougasset Vente de brioches afin de récolter des fonds pour le carnaval.

Mardi
24
février
à
19h
: Corso nocturne Départ salle V. Hugo Final sous les Halles Contact
:
Yoann
Agati
06
81
62
65
05 Mardi
24
février
à
22h
: Bal de l'Echelle Salle V. Hugo Bal costumé avec intrusion de l'échelle vers minuit Gratuit

Samedi
21
février
dès
8h30
: Marché du Pailhasse Vente par des particuliers de vêtements et Mercredi
25
février
:
 accessoires propres aux pailhasses. Les Pailhasses 11h30 : Démonstration d'empaillage par 12h00 : Habillage à la Croix 14h30 : Défilé Daniel Pons 12h00 : Concours de carthagène avec 15h/18h : Pailhasses (aucun spectateur admis) jugement du public (contact
Laurent
Régis
06
81
58
26
28) 21h00 : Jugement du Pailhasse Dimanche
22
février
à
15h
: Corso Défilé de 14 chars en musique Animations foraines Départ à la Croix Contact
:
Yoann
Agati
06
81
62
65
05

Pour
tous
renseignements complémentaires
sur
le
carnaval
: http://cournoncarnaval.canalblog.com http://www.pailhasses.com http://georges.borg.free.fr

A V R I L Samedi
18
avril
après-midi
: 6e Nuit des Cévennes Organisée par l'association Retro Rallye 34 Expositions de voitures de courses anciennes l'après-midi Départ de la course en direction des Cévennes en fin de journée. Si
vous
souhaitez
exposer
vos
voitures, contacter
Serge
Privat
 au
06
08
54
73
70.

M A I Dimanche
17
mai
toute
la
journée
: Vide-grenier de printemps Organisé par le Collectif pour la semaine de 4 jours Plus
d'infos
:
06
28
04
84
70 Samedi
30
et
dimanche
31
mai
:
 20e Festival International de Musique Organisé par le Réveil Cournonterralais

27


Portrait André
MACIA En septembre dernier, est paru aux éditions Thélès, l'ouvra g e d'André Macia « Le Thérébinthe, Histoire d'une famille d'émigrés espagnols en Algérie ». L'auteur nous a malheureusement quittés en janvier 2008 avant la parution de son roman. Résidant avec son épouse depuis plus de 25 ans dans la commune, c'est le portrait d'un amoureux de l'écriture que nous vous proposons aujourd'hui.

André
Macia est né le 11 Octobre 1929 à Oran en Algérie Française, petit dernier d'une famille de quatre enfants. D'origine espagnole, c'est le père d'André Macia qui arriva à l'âge de 3 ans en Algérie quittant la région de la Mancha, berceau de la famille. A Tlemcen, André passera toute son enfance et son adolescence entouré d'une famille spécialisée dans la fabrication d'espadrilles. A la mort de son père, il n'a que 16 ans et devient pourtant chef de fabrication au sein de l'entreprise familiale. Enfant déjà, le goût pour l'écriture l'habite et il est doté d'une naturelle facilité pour mettre en forme rédactions et autres devoirs scolaires au grand dam de ses camarades d'école ! Et quelques années plus tard, c'est tout naturellement avec des poèmes qu'il contera fleurette à Nadia, sa fiancée qu'il épousera en 1955. A l'âge de 25 ans, il décide de quitter la fabrication de l'espadrille pour…. les eaux et forêts, domaine dans lequel il passe concours et réussit, étant affecté à la Défense et Restauration des Sols (DRS) dans la localité de Béni-Bahdel. André et sa jeune épouse Nadia, récemment nommée institutrice couleront des jours heureux dans cette magnifique région 28

Cette rubrique, intitulée PORT R A I T, a pour objectif de présenter les femmes et les hommes qui vivent dans notre village et contribuent à sa diversité.

montagneuse jusqu'en 1962 où les accords d'Evian sonnent le glas de cette belle époque d'insouciance…Pour le jeune couple, c'est l'heure du départ, laissant amis et souvenirs derrière eux… L'arrivée en métropole est assez brutale car André est muté à Farebersviller située à 10 km de la cité minière de Forbach. Côté climat, c'est le choc ! De plus, il n'est pas évident de trouver sa place dans un pays qui est le sien sans l'être vraiment… C'est à ce moment difficile de sa vie qu'André éprouve le besoin de coucher sur le papier ses pensées, ce difficile déracinement loin de son pays natal… A ce moment-là, il écrit surtout pour lui-même, rédigeant une sorte de journal intime. Cinq années plus tard, c'est sans regret que Nadia et André quittent la Lorraine pour le Doubs où Monsieur Macia est affecté à 60 km de Besançon en tant que technicien forestier. Le couple passera 16 ans dans cette région. En 1983, Nadia et André s'installent enfin à Cournonterral, Nadia travaillant comme institutrice à l'école maternelle de la commune et André en tant que technicien supérieur à l'ONF, à Gignac. On pourrait penser que dès la retraite, c'est tout naturellement qu'André se remit à écrire…mais pas du tout ! Il est très heureux et ne ressent pas le besoin de confier ses pensées à une feuille de papier. Ses premières années de retraite furent consacrées à la chasse veillant à la gestion sur le terrain du gibier et à l'aménagement de sa maison. Comme souvent chez les écrivains, le besoin d'écrire arrive après un déclic…Pour André, ce sera suite au décès de son meilleur ami de

Beni Bahdel en 1997. Ce dernier, élu maire de cette commune, fut enlevé le 18 mai 1962 par les fellagas et libéré au bout de quelques jours. De nombreuses années plus tard, une de ses dernières volontés fut de laisser à ses petites filles ce précieux témoignage. C'est tout naturellement à André qu'il demandera cette dernière faveur… Sur cette lancée, naîtra le premier ouvrage d'André Macia intitulé « Les années d'insouciance », témoignage historique de l'époque où encore jeunes mariés Nadia et lui-même vivaient à Beni-Bahdel. Puis en 2005, commence la rédaction de son ouvrage intitulé « Le Thérébinthe » Histoire d'une famille d'émigrés espagnols en Algérie, véritable roman traitant de la vie des pionniers espagnols, les ancêtres de la famille, venus s'installer en Algérie, existence pleine de sacrifices et de privations mais où la dignité était toujours de mise. Pour la rédaction de cet ouvrage, c'est à un véritable travail de fourmis que se livrèrent André et son épouse : réunir les documents d'Etat Civil parfois perdus dans le départ précipité d'Algérie, se remémorer les souvenirs et anecdotes racontés par les anciens durant l'enfance… Le Thérébinthe traite d'un sujet d'actualité en racontant l'histoire de la famille de Nadia et d'André…Car leur histoire est un peu celle de tous ces premiers immigrés qui peuplèrent dès le XIXème siècle l'Algérie, le Maroc ou encore la Tunisie.

Le
premier
livre
d'André
Macia
est aujourd'hui
en
rupture
de
stock,
victime de
son
succès… André
Macia,
«
Les
années
d'insouciance
» Ed.
Bellier,
388
p,
2001 Actuellement
disponible
à
la
libr airie Les
Sèves
-
49
rue
de
l'Univer sité
Montpellier André
Macia,
«
Le
Thér ébinthe
»
Histoire d'une
famille
d'émigrés
espagnols
en
Algérie, Ed.
Thélès,
372
p,
2008


Moments intenses de Cournonterral Une
arrivée
du
père
Noël
«
en
fanfar e
»

Directeur
de
la
publication: Thierry
Breysse Service
communication: Mairie
de
Cournonterral Création
Conception:
 VPL
Communication Impression
JF Impression Imprimé
sur
papier
recyclé dépôt
légal
juillet
2001


Moments intenses de Cournonterral

Arbre
de
Noël
 des
enfants
du
personnel

L’équipe
municipale
vous
souhaîte
une
bonne
année
2009

Repas
de
Noël
des
aînés.


test journak cournonterral