Page 1

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N Response to the questionnaire for cities applying to become candidate cities to host the XXI Olympic Winter Games in 2010

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010 Réponse au questionnaire pour les villes demandant à être candidates à l’organisation des XXIes Jeux Olympiques d’hiver en 2010


Canada, or Kanata, in the language of one of our First Nations, means "meeting place". And as vast and wide a country as it is, Canada remains a place of coming together. A place where different cultures and traditions are woven into a rich, vibrant tapestry of life, like nowhere else on earth. A country with two official languages, English and French, and countless unofficial ones. We are driven by nature. It is never far from hand, heart or mind. Our shores touch three oceans; our mountains, the sky. The land, inescapably, touches the soul. And where the sea meets the sky, Canada invites the world to come together in Vancouver for the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games.

C A N A DA

Canada ou Kanata,

dans la langue d’une de nos Premières nations, ce mot signifie « lieu de rencontre ». Et tout vaste et étendu qu’il soit, le Canada demeure un lieu de rassemblement. Un endroit où les différentes cultures et traditions s’entremêlent en une mosaïque éclatante comme nulle part ailleurs sur terre. Un pays où coexistent deux langues officielles, le français et l’anglais, et d’innombrables autres langues non officielles. Nous sommes inspirés par la nature. Elle est la muse derrière nos talents, notre courage et notre créativité. Trois océans viennent s’échouer sur nos rives. Nos montagnes grimpent jusqu’au ciel. Et notre

âme, inéluctablement, est façonnée

par notre terre. Le Canada invite

le monde entier à se rassembler

à Vancouver pour les Jeux

Olympiques d’hiver et les

Jeux Paralympiquesd’hiver de 2010,

là où mer et ciel se rejoignent.


Vancouver, Canada

INDEX

INDEX

I N T RO D U C T I O N

Introduction Concept Opinion publique

S I T E S S P O RT I F S

2 4 6

SOUTIEN POLITIQUE

Futur comité de candidature 8 Soutien du gouvernement 10 Aspects juridiques 12 I N F R A S T RU C T U R E GÉNÉRALE

Survol de l’infrastructure de transport Infrastructure de transport Aéroport Environnement Météorologie

14 16 18 20 22

I N T RO D U C T I O N

Dates des Jeux Olympiques d’hiver Concept des sites sportifs Infrastructure des sites sportifs Village olympique et village des médias

24 26 28 30

LOGISTIQUE ET EXPÉRIENCE

Hébergement Transport Sécurité Expérience

32 34 36 38

FINANCEMENT

Budget de candidature 40 Contributions du gouvernement 42 Perspectives de revenus du COJO 44

ANNEXES

Carte A Carte B Carte C

Introduction Concept Public Opinion

S P O RT S V E N U E S

3 5 7

Dates of the Olympic Games Sports Venue Concept Sports Venue Infrastructure Olympic and Media Villages

25 27 29 31

P O L I T I C A L S U P P O RT

Future Candidature Committee 9 Government Support 11 Legal Aspects 13 G E N E RA L I N F RA ST RU C T U R E

Transportation Infrastructure Overview Transportation Infrastructure Airport Environment Meteorology

15 17 19 21 23

LO G I ST I C S A N D EXPERIENCE

Accommodation Transport Security Experience

33 35 37 39

FINANCING

Candidature Budget Government Contributions OCOG Revenue Generating

41 43 45

ANNEXES

Concept général Infrastructure de transport Sites sportifs

Tableau I Tableau II Tableau III Tableau IV Tableau V

Infrastructure de transport Sites sportifs Hébergement Transport Météorologie

Map A Map B Map C

General Concept Transportation Infrastructure Sport Venues

Chart I Chart II Chart III Chart IV Chart V

Transportation Infrastructure Sport Venues Accommodation Transportation Meteorology


1. INTRODUCTION M OT I VAT I O N

I M PAC T E T H É R I TAG E

Le dernier dimanche des Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City, les Canadiennes et Canadiens se sont rassemblés, comme jamais auparavant, dans les salons et les lieux publics pour voir l’équipe canadienne masculine de hockey sur glace tenter de décrocher la médaille d’or. Trente millions d’habitants étaient unis dans une expérience commune de fierté nationale – et une appréciation bien ancrée du Mouvement olympique. Aucun autre événement ne peut unir une nation ou le monde comme le font les Jeux Olympiques, d’hiver ou d’été. Et aucun autre événement ne repose sur un ensemble de valeurs, d’éthique et de traditions plus étroitement lié aux valeurs du Canada.

À l’instar du Mouvement olympique, le Canada tisse diverses cultures et traditions en une toile riche et vivante, reflet de toute la diversité humaine. Des gens venus des quatre coins du globe se sentent chez eux, au Canada. Les Jeux Olympiques d’hiver et les Jeux Paralympiques d’hiver de Vancouver 2010 permettront, de diverses façons, d’unifier le pays, renforçant le tissu social et les liens qui assurent sa cohésion. Pour le Canada, cette unité sera l’un des plus importants legs des Jeux et elle servira à sensibiliser aux valeurs de l’olympisme et à l’importance du sport comme moteur de changement positif.

Du point de vue du Canada, les Jeux Olympiques d'hiver et les Jeux Paralympiques d'hiver sont bien plus qu’un simple événement sportif. Au même titre que leur pendant estival, ils sont l’aboutissement quadriennal du rêve de paix durable pour l’humanité grâce au sport – rêve que tous les Canadiens et Canadiennes chérissent. En tant que pays ouvert sur le monde entier, le Canada a pour mission de contribuer au développement d’une société mondiale plus pacifique. Au sens le plus large, la motivation première du Canada en vue de l’accueil des Jeux est un prolongement de cette mission. Elle est le reflet d’un désir collectif de servir et de renforcer le Mouvement olympique, car le Mouvement olympique offre à l’humanité davantage d’espoir en un avenir de compréhension, d’amitié, de respect mutuel, d’esprit sportif et de paix que toute autre force au monde. En accueillant les Jeux, le Canada pourra aider à répandre cet espoir et accomplir du même coup sa mission sur le plan international. La motivation du Canada provient du désir de montrer au monde entier la Colombie-Britannique et la « région du Nord-Ouest du Pacifique », ce que seuls les Jeux peuvent faire. Reconnue pour sa spectaculaire beauté naturelle, la ville cosmopolite de Vancouver est constamment désignée comme la ville où il est le plus agréable de vivre et une des six destinations touristiques les plus prisées. Whistler a été nommée, ces huit dernières années, meilleur centre de ski en Amérique du Nord et un des meilleurs centres de villégiature quatre saisons. Whistler a créé des installations de sport d'hiver de classe internationale tout en conservant son environnement originel et naturel, ainsi que son hospitalité de charmante petite ville.

2

La ville et la région profiteront des retombées économiques que les Jeux apportent toujours, et elles jouiront de nombreux legs matériels tangibles, dont de nouvelles installations sportives de classe internationale qui serviront à des fins multiples, des programmes sportifs et culturels, et d’importantes améliorations à l’infrastructure du transport, en particulier sur l’autoroute menant à Whistler et le transport en commun entre l’aéroport et la ville. Un investissement conjoint des secteurs public et privé dans les villages des athlètes laissera un grand nombre de logements à prix abordable, tant à Vancouver qu’à Whistler. Ces améliorations donneront une impulsion considérable au sport, au tourisme et au potentiel d’accueil de la Colombie-Britannique en plus d’améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et de promouvoir les questions qui touchent ces dernières. Pour terminer, les amitiés qui se formeront dans le monde à cause des Jeux viendront consolider l’esprit olympique et laisseront un héritage social durable qui revêt la plus haute importance pour nous tous.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


1. INTRODUCTION M OT I VAT I O N

I M PAC T A N D L E G AC Y

On the last Sunday of the Salt Lake City Olympic Winter Games, the people of Canada gathered, like never before, in living rooms and public places to watch the Canadian men’s ice hockey team compete for the gold medal. A country of 30 million stood together in a shared experience of national pride and deep-seated appreciation for the Olympic Movement. No other event has the power to unify a nation or a world like the Olympic Games, winter or summer. And no other event is rooted in a set of values, ethics and traditions more closely aligned with the values of Canada.

Like the Olympic Movement, Canada weaves different cultures and traditions into a rich, vibrant tapestry that reflects the full diversity of humanity. People from all over the world feel at home in Canada. The Vancouver 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games will serve to unify our country in new ways, strengthening the social fabric and the ties that bind us. For Canada, this unity will be one of the most important legacies of the Games and it will serve to raise awareness of the values of Olympism and the importance of sport as a catalyst for positive change.

From Canada’s point of view, the Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games are far more than a sporting event. Like their summer counterpart, they are the quadrennial culmination of humanity’s continuing dream of peace through sport—a dream that all Canadians share. As a nation reaching out to the world, Canada’s mission is to contribute to the development of a more peaceful, global society. In the broadest sense, Canada’s principal motivation for hosting the Games is an extension of that mission. It reflects a collective desire to serve and strengthen the Olympic Movement because the Olympic Movement offers humanity more hope for a future of understanding, friendship, mutual respect, fair play and peace than any other force in the international arena. By hosting the Games, Canada can help spread that hope and fulfil its international mission at the same time. Canada’s motivation stems from a desire to showcase British Columbia and "the Pacific Northwest" on the global stage that only the Games can provide. Known for its spectacular, natural beauty, the cosmopolitan city of Vancouver has been repeatedly named the world’s most liveable city and one of the six most desirable visitor destinations. Whistler has been named the top ski resort in North America for the last eight years and one of the top four-season resorts. Whistler has developed worldclass winter sports facilities while retaining its pristine, natural environment and charming, small town hospitality.

The city and region would benefit from the positive economic impact the Games always deliver and would enjoy numerous tangible physical legacies, including new multi-use world-class sport facilities, athletic and cultural endowment programs, and major infrastructure improvements in transportation, particularly on the highway to Whistler and in the mass transit connection between the airport and the city. Joint public and private sector investment in Athletes’ Villages will result in major, affordable housing legacies for both Vancouver and Whistler. These improvements will dramatically boost British Columbia’s sport, tourism and convention potential and also result in improved accessibility and appreciation for disability issues. Finally, the friendships formed in hosting the Games by our people around the world will strengthen the Olympic Spirit and leave the kind of enduring human legacy that is most important to all of us.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

3


2. CONCEPT N OT R E V I S I O N Pour la première fois, les Jeux d'hiver se tiendraient sur le bord de la mer, au milieu des montagnes en suivant un fiord splendide menant à un centre de ski de classe internationale. Vancouver et le cadre enchanteur de nos Jeux « Entre mer et ciel » promettent des expériences inoubliables aux athlètes, à la famille olympique, aux spectateurs, aux résidents et aux milliards de téléspectateurs. Notre plan commence par le village principal des athlètes, situé en bordure de l’océan, dans le cœur de Vancouver et au centre des sites olympiques. Le village des athlètes est relié, par un réseau de parcs et une promenade riveraine, à notre stade couvert existant de 55 000 sièges. C'est au stade que se dérouleront les cérémonies d'ouverture et de clôture, et de remise des médailles. Les autres installations de ce secteur comprennent l’actuelle patinoire de hockey sur glace dotée de 17 000 sièges, des théâtres, des parcs et d'autres commodités publiques. Quatre des sites sportifs de Vancouver se trouvent à moins de 20 minutes du village des athlètes, et les deux autres sites sportifs de Vancouver, à moins de 40 minutes. Le deuxième village des athlètes, à Whistler, servira aux autres compétitions sportives de plein air. Les athlètes seront hébergés dans une atmosphère de parc, à moins de 15 km de tous les sites sportifs de Whistler et adjacent au centre nordique proposé. Whistler offre à la famille olympique une intimité qui rappelle Lillehammer, ainsi que le décor et les services qui en ont fait l’un des meilleurs centres de villégiature au monde. Notre plan repose sur un solide engagement public et privé et sur une équipe chevronnée et engagée, en vue de livrer des Jeux bien gérés et dépourvus de tout risque. SÉLECTION DES SITES La sélection des sites optimise l’utilisation des excellentes installations existantes et les complète par de nouvelles installations, dont l’utilisation sera assurée et durable. Les éléments clés de notre concept sont les suivants : • Deux villages olympiques – le village principal à Vancouver et l’autre à Whistler – permettront aux athlètes d’atteindre en moins de 40 minutes leurs sites de compétition. • Des sites existent déjà pour les cérémonies d'ouverture et de clôture, et de remise des médailles, le hockey sur glace et le patinage artistique, ainsi que les épreuves de ski alpin, de surf des neiges et de ski acrobatique.

4

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010

• De nouveaux sites seront construits pour le curling, le patinage de vitesse, les épreuves nordiques et le bobsleigh, le skeleton et la luge. Des engagements des gouvernements ont été obtenus pour la construction et l’exploitation permanente de ces sites. • Les emplacements ont été sélectionnés en fonction de leur proximité du village des athlètes, de l’accès au transport en commun et de l’engagement du propriétaire éventuel à l’égard du développement du sport, ainsi que du climat, de la topographie, des critères environnementaux et de la planification urbaine. • Tous les sites sportifs pourront accueillir confortablement la famille olympique, les médias et les spectateurs. • Un système de transport combiné innovateur déplacera efficacement, vers tous les sites, les athlètes, la famille olympique, les médias, les bénévoles et les spectateurs. • Plus de 20 000 chambres d’hôtels seront situées à moins de 20 minutes des centres-villes et des villages des athlètes. • L’infrastructure des télécommunications et des technologies de l’information est constamment mise à niveau et répondra aux exigences olympiques actuelles et futures. U T I L I SAT I O N P O S T- O LY M P I Q U E • Le village des athlètes à Vancouver sera transformé, après les Jeux, en un ensemble de commerces et de logements à prix abordable. Le village des athlètes à Whistler sera converti en habitations et en logements pour les athlètes à prix abordable. • Au besoin, les nouveaux sites sportifs comprendront des dotations en vue de couvrir les coûts d’exploitation futurs et les conventions d’accès pour que le sport profite à jamais de ces legs olympiques. • Les plans de site prévoient un héritage partagé avec les grandes universités, reconnaissant le lien important qui unit sport et formation. L'aménagement des installations aux universités offrira aux athlètes les conditions idéales pour s’adonner à leur sport et poursuivre leurs études universitaires, en plus de favoriser la recherche en sciences du sport et en médicine sportive. • Grâce à un investissement dans les technologies durables, l’efficacité de l’exploitation des sites existants et nouveaux sera assurée à long terme et ces derniers serviront de point de référence à la conception d’installations de même type.


2. CONCEPT OUR VISION This would be the first Winter Games to be held on the sea, surrounded by mountains with a trip through a magnificent fiord to a world-class ski resort. Vancouver and the compelling setting of our "Sea-to-Sky" Games promises unforgettable experiences for athletes, the Olympic family, spectators, local residents and billions of television viewers. Our plan begins with the main Athletes’ Village, located in an oceanfront setting, in the heart of Vancouver and at the centre of the Olympic venues. The Athletes’ Village is connected by a park system and a seaside stroll to our existing 55,000 seat covered stadium. The stadium will be home to the Opening and Closing Ceremonies and Medal Ceremonies. Other facilities in this area include the existing 17,000 seat Ice Hockey venue and a number of performing arts theatres, parks and public amenities. Four of the Vancouver sports venues are within 20 minutes of the Athletes’ Village and the two remaining Vancouver sports venues are within 40 minutes. A second Athletes’ Village in Whistler will serve the athletes for the remaining outdoor sports competitions. Athletes will be accommodated in a park-like setting within 15 km of all Whistler sports venues and adjacent to the proposed Nordic Centre. Whistler offers the Olympic Family the kind of intimacy that recalls Lillehammer and provides the setting and services that have made it one of the leading resort communities in the world. Anchoring our plan is a strong public and private commitment, combined with an experienced and committed team, to deliver a well managed, risk-free Games. VENUE SELECTION Venue selection maximizes the use of excellent existing facilities and augments them with new facilities, which will have assured, sustainable, long-term use. The key components of our concept are: • Two Olympic Villages - the main village in Vancouver and the other in Whistler, will ensure that all athletes are 40 minutes or less from their competition venues.

• New venues will be built for Curling, Speed Skating, the Nordic events and Bobsleigh, Skeleton and Luge. Government commitments for the construction and ongoing operation of these venues have been obtained. • Locations have been selected based on their proximity to the Athletes’ Village, access to public transit and the commitment by the prospective owner to sport development, as well as climate, topography, environmental criteria and city planning. • All sport venues will comfortably accommodate the Olympic family, media and spectators. • An innovative, multi-modal transportation system will efficiently move athletes, Olympic Family, media, volunteers and spectators to all venues. • More than 20,000 hotel rooms within 20 minutes of the city centres and Athletes’ Villages. • State-of-the-art telecommunications and information technology infrastructure are being constantly updated and will meet the current and future Olympic requirements. P O S T- O LY M P I C S U S E • The Athletes’ Village in Vancouver will be converted to a mix of market and affordable housing. The Athletes’ Village in Whistler will be converted to affordable housing and athletes’ accommodation. • Where required, new sports venues will include endowments to cover future operating costs and access agreements to ensure that sport will benefit in perpetuity from these Olympic legacies. • Venue plans include a shared legacy with leading universities, recognizing the important link between sport and education. Facility development at universities will present athletes with ideal conditions to pursue their sport and academic development, as well as foster ongoing sport science and sport medicine research. • Investment in sustainable technologies in new and existing venues will result in long-term operating efficiencies and benchmark the design of such facilities for the future.

• Venues already exist for Opening and Closing Ceremonies, Medals Ceremonies, Ice Hockey, and Figure Skating, as well as the Alpine, Snowboarding and Freestyle events.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

5


3. OPINION PUBLIQUE Selon une étude menée par Ipsos-Reid en mars 2002, plus de 80 % des Canadiens appuient la candidature de Vancouver pour les Jeux Olympiques d’hiver et les Jeux Paralympiques d’hiver de 2010. La consultation à grande échelle que la Société de la candidature de Vancouver 2010 (Vancouver 2010) mène de façon continue auprès des athlètes, des organismes sportifs et communautaires, et des entreprises constitue un de ses principes directeurs clés. De cette façon, Vancouver 2010 crée des liens avec toutes les parties intéressées et gagne l’appui très enthousiaste de la population. Cette approche éclairée et englobante a valu à Vancouver 2010 un solide appui de la part des groupes suivants : • Les athlètes et les organismes sportifs • Tous les ordres de gouvernement, y compris les partis de l’opposition • Les municipalités et villes environnantes • Le grand public • Les gouvernements autochtones locaux (Premières nations) • Les associations communautaires et multiculturelles

tient en partie au fait que Vancouver 2010 a démontré sa volonté d’adopter un processus de candidature ouvert, englobant et consultatif en tenant compte des problèmes soulevés par les personnes qui ont exprimé leurs inquiétudes face à l’accueil des Jeux. Nous estimons que cette approche a rendu la candidature encore plus solide. Les inquiétudes de la collectivité constatées au cours du processus de consultation portent notamment sur les répercussions pressenties des Jeux sur les entreprises locales, le transport et la congestion, de même que l’éviction possible des locataires à faible revenu demeurant à proximité des sites olympiques. Vancouver 2010 travaille de concert avec les groupes communautaires afin de s’assurer que le processus de planification continu tient compte de ces inquiétudes. Afin de mieux informer la collectivité, Vancouver 2010 a mis en œuvre un programme de consultation à grande échelle et travaille en étroite collaboration avec les organismes sportifs, les groupes environnementaux, communautaires, culturels et de gens d'affaires, de même qu’avec les entreprises partenaires, dont un grand nombre siège au conseil d’administration. De plus, Vancouver 2010 a mis sur pied un bureau communautaire à Whistler et communique avec toutes les parties intéressées par le biais d’un site Web, de mises à jour électroniques et de bulletins envoyés à des milliers d’abonnés Internet.

• Les associations de gens d’affaires et de tourisme • Les travailleurs • Les organismes culturels et artistiques En plus des engagements financiers de la part du gouvernement, Vancouver 2010 a reçu des contributions financières et en ressources de la part d’entreprises et d’associations locales et nationales œuvrant, entre autres, dans les secteurs suivants : tourisme, finances, énergie, immobilier, sports, transports, construction, foresterie, technologie, télécommunications, assurances, services professionnels et médias. Il existe une certaine opposition à la tenue des Jeux Olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Cette opposition

6

Afin de sensibiliser les citoyens au projet, de les informer et de les faire participer à la préparation des plans, Vancouver 2010 poursuit son programme de consultation publique en collaboration avec ses partenaires gouvernementaux, le Comité olympique canadien (COC) et le Comité paralympique du Canada (CPC). La mise en place d’un meilleur financement des programmes de développement du sport durant le processus de candidature, de même que la présentation dans les écoles d’un programme éducatif destiné aux jeunes constituent d’autres projets de sensibilisation de la population. À ce jour, Vancouver 2010 a fait plus de 500 présentations communautaires et a su rejoindre les Canadiens et Canadiennes de partout au pays.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


3. PUBLIC OPINION According to research by Ipsos-Reid in March 2002, more than 80% of Canadians support the Vancouver Bid for the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games. One of the key, guiding principles of the Vancouver 2010 Bid Corporation (Vancouver 2010) is ongoing broad-based consultation with the athletes, sport, business and community organizations. Vancouver 2010 is building relationships with all of its stakeholders and we have received very strong public support. This responsible and inclusive approach has earned Vancouver 2010 strong support from the following: • Athletes and sports organizations • All levels of government, including opposition parties • Surrounding municipalities and cities • General public • Local Aboriginal Governments (First Nations) • Community and multi-cultural associations • Business and tourism associations • Labour • Arts and cultural organizations In addition to financial commitments from government, Vancouver 2010 has received financial and resource contributions from local and national corporations and associations including, but not limited to, the following sectors: tourism, finance, energy, real estate, sport, transportation, construction, forestry, technology, telecommunications, insurance, professional services and the media.

There is some opposition to Vancouver’s Bid to host the 2010 Winter Games. In part, this is because Vancouver 2010 has demonstrated its commitment to an open, inclusive and consultative bid process, by addressing the issues of those who have voiced concerns about hosting the Games. We believe our Bid has been made stronger by this approach. Community concerns encountered during the consultation process include the perceived effect on local businesses during the Games, transportation and congestion, and the possible displacement of low-income renters near Olympic venues. Vancouver 2010 is working with community groups to ensure that our on-going planning process addresses their concerns. To better inform the community, Vancouver 2010 has undertaken an extensive public consultation program and established close working relationships with sports organizations, environmental, community, cultural and business groups and corporate partners, many of whom are represented on our Board of Directors. In addition, we have established a community office in Whistler, and communicate with all our stakeholders through newsletters, email updates to thousands of Internet subscribers and a web site. To educate, inform and involve citizens in the preparation of our plans, we will continue our public consultation program in conjunction with government partners, the Canadian Olympic Committee (COC) and the Canadian Paralympic Committee (CPC). Other public awareness initiatives include development of incremental funding of sport development programs during the Bid and delivering a youth and education program to schools. To date, Vancouver 2010 has made more than 500 community presentations and reached Canadians across the country.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

7


4 . F U T U R C O M I T É D E C A N D I D AT U R E Vancouver 2010 a obtenu l’autorisation du COC et de la Ville de Vancouver pour présenter la candidature de Vancouver à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver et des Jeux Paralympiques d’hiver de 2010. Les membres partenaires de la Société, chargés des interventions au titre de la candidature et de sa mise en œuvre, sont le COC, les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique, la Ville de Vancouver et la Resort Municipality of Whistler. Ce partenariat unique en son genre et efficace se poursuivra sous le nom de Comité de candidature de Vancouver 2010 si Vancouver est acceptée comme ville candidate. Tous les renseignements relatifs à Vancouver 2010 s’appliqueront au Comité de candidature de Vancouver 2010. Vancouver 2010 a adopté les politiques clés de régie cidessous, dont la plupart mettent l’accent sur le rôle influent du COC dans la candidature: • Le conseil d’administration (le Conseil) est chargé de superviser la conduite et la progression de Vancouver 2010. • Le Conseil a délégué une bonne partie de ses pouvoirs à un comité de direction actif et dynamique composé de représentants de chacun des partenaires. • Outre le comité de direction, quatre comités permanents ont été constitués au sein du Conseil : vérification et finances; candidature et régie; éthique; relations internationales. • Le COC se réserve le droit de nommer le tiers des membres du Conseil et du comité de direction, ainsi que le tiers des membres du comité vérification et finances, et du comité candidature et régie. • Toutes les nominations au Conseil et au comité de direction exigent le consentement de tous les membres partenaires, y compris du COC.

vérification soient en place. Le président du comité vérification et finances est un représentant du gouvernement de la Colombie-Britannique. LE CONSEIL Le Conseil est actuellement constitué de 59 administrateurs (51 membres votants et 8 membres d’office) provenant de la Colombie-Britannique et d’autres régions du Canada. Le Conseil est composé de représentants de tous les membres partenaires, des Premières nations locales, du CPC, des organismes de sport, de l’Association de développement olympique de Calgary, des syndicats, des organisations touristiques, des milieux culturels et des affaires, ainsi que d’athlètes ayant compétitionné dans des sports d’hiver et d’été. Cinq des administrateurs sont des athlètes olympiques et un autre est un athlète paralympique. De plus, tous les membres canadiens du CIO siègent au conseil d’administration. C O M M I S SA I R E À L’ É T H I Q U E Le Conseil a élaboré un code d’éthique mettant l’accent sur le fait que Vancouver 2010 sera gérée de façon : • éthique et transparente; • à satisfaire au degré le plus élevé d’examen public; • à assurer la confiance du public en ce qui a trait à l’intégrité de Vancouver 2010. Le Conseil a nommé commissaire à l’éthique un ancien juge en chef de la Colombie-Britannique. Son rôle consiste à aider à la mise en application du code d’éthique et à donner des directives à cet égard. G E S T I O N E T É Q U I P E D E B É N É VO L E S

• Le président du COC est vice-président du Conseil, membre du comité de direction et président du comité des relations internationales. Le COC lui a octroyé un droit de veto en ce qui concerne certaines décisions financières clés prises par le comité de direction.

Vancouver 2010 est gérée par une équipe solide et dévouée, dotée d’une vaste expérience dans les domaines du sport, de la culture, de la pérennité de l'environnement, de la gestion des événements, des affaires et des relations avec le public. Ce personnel à temps plein est soutenu par plus de 300 bénévoles et athlètes qui investissent leur temps, leurs connaissances et leur expérience dans l’élaboration de la candidature de Vancouver.

• Le comité vérification et finances a la responsabilité de s’assurer que les données financières appropriées sont accessibles, notamment les rapports financiers trimestriels fournis au comité de direction et les renseignements sur la vérification requis par le CIO. De plus, il doit veiller à ce que des systèmes de contrôle internes et des processus de

Tous les ordres de gouvernement ont mis en place des secrétariats au sein de leurs organismes respectifs, qui ont pour but de collaborer avec Vancouver 2010. Deux Premières nations locales ont mis sur pied un secrétariat similaire.

8

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


4 . F U T U R E C A N D I D AT U R E C O M M I T T E E Vancouver 2010 has been authorized by the COC and the City of Vancouver to present Vancouver’s Bid to organize the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games. The Member Partners of Vancouver 2010, who have joint responsibility for the actions and conduct of the Bid, are the COC, the Governments of Canada and British Columbia, the City of Vancouver and the Resort Municipality of Whistler. This unique and effective partnership will continue as the Vancouver 2010 Candidature Committee, should Vancouver be accepted as a Candidate City. All information regarding Vancouver 2010 would apply to the Vancouver 2010 Candidature Committee. Vancouver 2010 has adopted the following key governance policies, many of which emphasize the influential role of the COC in our Bid: • Board of Directors (the Board) has the responsibility to oversee the conduct and progress of Vancouver 2010.

B OA R D The Board is currently composed of 59 Directors (51 voting and 8 ex officio) from British Columbia and other regions of Canada. The Board includes representation from each of the Member Partners, local First Nations, the CPC, sports organizations, the Calgary Olympic Development Association, labour, tourism organizations and members of the cultural and business communities and athletes who have competed in both summer and winter sports. Five of our Directors are Olympians and one is a Paralympian. Our Board of Directors also includes all Canadian IOC Members. ETHICS COMMISSIONER The Board has developed a Code of Conduct emphasizing that Vancouver 2010 will be managed in a manner which: • is ethical and transparent;

• The Board has delegated much of its authority to an active and committed Executive Committee composed of representatives of each of the Member Partners.

• will withstand the highest degree of public scrutiny; and

• In addition to the Executive Committee, there are four Standing Committees of the Board: Audit & Finance, Nominating/Governance, Ethics and International Relations.

The Board has appointed a former Chief Justice of British Columbia as Ethics Commissioner. His role is to assist in the implementation of, and provide guidance relating to, the Code of Conduct.

• The COC has the right to appoint one-third of the Board and Executive Committee as well as one-third of each of the Audit & Finance and Nominating/Governance Committees. • All appointments to the Board and Executive Committee require unanimous consent of all Member Partners, including the COC. • The President of the COC is a Vice Chair of the Board, member of the Executive Committee and Chair of the International Relations Committee. The COC has designated him to have veto authority with respect to certain key financial decisions made by the Executive Committee. • The Audit & Finance Committee has oversight responsibility to ensure appropriate financial information is available, including quarterly financial reports provided to the Executive Committee and audit information required by the IOC, and to ensure internal control systems and audit processes are in place. The Chair of the Audit & Finance Committee is a representative of the Government of British Columbia.

• will ensure public confidence in the integrity of Vancouver 2010.

M A N AG E M E N T A N D VO L U N T E E R T E A M Vancouver 2010 is managed by a strong, dedicated staff with extensive experience in sport, culture, environmental sustainability, event management, business and community relations. This full-time staff is supported by more than 300 volunteers and athletes who actively contribute their time, knowledge and experience to the development of Vancouver’s Bid. Each level of government has established secretariats within their respective organizations, dedicated to working with and assisting Vancouver 2010. Two local First Nations have established a similar secretariat.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

9


5. SOUTIEN DU GOUVERNEMENT Tous les ordres de gouvernement ont pris des engagements financiers importants envers Vancouver 2010 et ont accepté d’appuyer la candidature et les projets sportifs connexes mis de l’avant par Vancouver 2010 lors des phases « pré-demande de candidature », « demande de candidature » et « candidature ». Tous les ordres de gouvernement se sont engagés envers Vancouver 2010 à collaborer dans le but de mettre au point les garanties exigées par le CIO en ce qui a trait au soutien financier et logistique qui sera nécessaire à l’organisation des Jeux. De plus, tous les ordres de gouvernement sont déterminés à travailler avec dynamisme afin de mener à bien les projets d’infrastructure nécessaires. Vancouver 2010 souhaite consolider les partenariats qui existent déjà entre les collectivités, le Canada et le monde. Vancouver 2010, le COC, de même que les gouvernements locaux, régionaux et fédéral ont déjà établi de solides partenariats et souscrivent pleinement aux Jeux. A P P U I À L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010 Le premier ministre du Canada, le très honorable Jean Chrétien, a annoncé publiquement le 8 novembre 2001 que le gouvernement fédéral appuyait la candidature de Vancouver. Le premier ministre de la Colombie-Britannique, l’honorable Gordon Campbell, a annoncé le 24 juillet 2001 l’appui inconditionnel de son gouvernement à la candidature de Vancouver 2010. Le City of Vancouver Council a donné son appui unanime à la candidature lors de la réunion du conseil du 26 mars 2002. Tous les ordres de gouvernement ont pris des engagements financiers importants à l’égard de la candidature de Vancouver 2010.

S O U T I E N AU X P RO G R A M M E S D E L E G S Le gouvernement de la Colombie-Britannique a prévu des fonds pour les programmes de legs, y compris le nouveau Olympic Arts Fund, évalué à 13 millions de dollars américains, et le Physical Fitness and Amateur Sports Fund, évalué à 27 millions de dollars américains. De plus, le projet LegaciesNow est un programme de 3 millions de dollars américains offert pendant le processus de candidature et qui vise à promouvoir le développement des sports partout dans la province. Il fournit aux jeunes athlètes des programmes, des services et un entraînement de niveau international et il aide la collectivité à acquérir les moyens nécessaires pour accueillir des manifestations sportives d’envergure internationale. S O U T I E N AU X P RO G R A M M E S D ’ I N F R A S T RU C T U R E S C O N N E X E S Le gouvernement de la Colombie-Britannique a promis des investissements dans l’infrastructure qui appuieront non seulement la candidature de Vancouver 2010, mais qui amélioreront également la qualité de vie des collectivités, rehausseront la renommée de Vancouver à l’échelle internationale, fourniront des occasions d’affaires et stimuleront le développement économique de Vancouver et du Canada, notamment l’amélioration marquée de la route Sea to Sky, qui relie Vancouver à Whistler. Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique envisagent des investissements supplémentaires dans l’infrastructure, notamment la construction d’un train léger sur rail assurant la liaison entre l’aéroport international de Vancouver et le centre-ville, de même qu’un agrandissement important du Vancouver Convention and Exhibition Centre (VCEC).

S O U T I E N AU X J E U X D E 2010 À VA N C O U V E R Les gouvernements provincial et fédéral ont accepté de mettre en œuvre les programmes d’investissement nécessaires à la construction des sites olympiques et paralympiques et de fournir les fonds de dotation appropriés. Vancouver 2010 collabore avec tous les ordres de gouvernement afin de mettre au point les dispositions qui assureront les services de sécurité, de police et d’autres services essentiels nécessaires à la tenue des Jeux.

10

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


5 . G OV E R N M E N T S U P P O RT All levels of government have made substantial financial commitments to Vancouver 2010 and have agreed to support the Bid and related sport projects undertaken by Vancouver 2010 through the pre-Applicant, Applicant and Candidature phase. Vancouver 2010 has obtained commitments from all levels of government to work together to finalize the necessary guarantees to the IOC in respect to all the financial and logistical support that will be required for the organization of the Games. In addition, all levels of government are committed to working aggressively towards completing necessary infrastructure projects. Vancouver 2010 desires to strengthen existing partnerships between our communities, Canada and the world. Vancouver 2010, the COC and national, regional and local governments have already established a strong partnership and are wholeheartedly committed to these Games. S U P P O RT F O R T H E VA N C O U V E R 2010 B I D Canada’s Prime Minister, the Right Honourable Jean Chrétien, publicly announced the Federal Government’s support for Vancouver’s Bid on November 8, 2001. The Premier of British Columbia, the Honourable Gordon Campbell, committed his government’s full support to Vancouver 2010 on July 24, 2001. The City of Vancouver Council gave unanimous endorsement to our Bid at its Council meeting on March 26, 2002. All levels of government have made substantial financial commitments to our Bid.

S U P P O RT F O R L E G AC Y P RO G R A M S The Government of British Columbia has committed funds for legacy programs including the new Olympic Arts Fund, valued at $13 million USD, and the Physical Fitness and Amateur Sports Fund, valued at $27 million USD. In addition, the "LegaciesNow" initiative is a $3 million USD program, available during the bid process, to province-wide sports development. It is providing young athletes with world-class programs, services and training, as well as helping build community capacity in hosting international sports events. S U P P O RT F O R R E L AT E D I N F R A S T RU C T U R E P RO G R A M S The Government of British Columbia has committed to infrastructure investments that will not only support Vancouver 2010’s Bid, but will also improve the quality of life within our communities, enhance the international reputation of Vancouver, provide local business opportunities and stimulate economic development throughout Vancouver and Canada, such as significant upgrades to the Sea-to-Sky highway linking Vancouver and Whistler. The Governments of Canada and British Columbia are considering additional infrastructure investments, including a light rail link between Vancouver International Airport and downtown, and a major expansion of the Vancouver Convention and Exhibition Centre (VCEC).

S U P P O RT F O R T H E 2010 G A M E S I N VA N C O U V E R The Federal and Provincial Governments have agreed to undertake the necessary capital programs to construct the Olympic and Paralympic sport venues and to properly provide for their endowment. Vancouver 2010 is working with all levels of government to finalize arrangements for the provision of security, policing and other essential services required to stage the Games.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

11


6. ASPECTS JURIDIQUES Il n’existe aucun obstacle juridique au Canada quant à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver et des Jeux Paralympiques d’hiver, et aucune nouvelle loi n’est requise. Le Canada a déjà accueilli avec succès les XXIes Jeux Olympiques, à Montréal, en 1976, et les XVes Jeux Olympiques d’hiver, à Calgary, en 1988. LO I E X I S TA N T E E T LO I P RO P O S É E C O N C E R N A N T L E S P O RT La Loi sur la condition physique et le sport amateur, promulguée en 1961, est à la base du financement fédéral du sport et des loisirs au Canada, et a servi à favoriser, promouvoir et développer la condition physique et le sport amateur partout au pays. Le 10 avril 2002, le gouvernement du Canada a déposé un projet de loi sur l’activité physique et le sport qui vise à favoriser, promouvoir et développer l’activité physique et le sport. En outre, il établit un centre de règlement extrajudiciaire des différends sportifs, et enchâsse dans la Loi la politique du gouvernement du Canada en matière d’activité physique et de sport. Le projet de loi est conforme à la nouvelle Politique canadienne du sport, dont les objectifs sont d’accroître et d’améliorer la participation, l’excellence et les ressources. Le projet de loi remplacerait la Loi sur la condition physique et le sport amateur. P O L I T I Q U E C A N A D I E N N E E N M AT I È R E D E D O PAG E Au Canada, le dopage est réglementé par la Politique canadienne sur le dopage sportif, (la « Politique »), adoptée par les organismes directeurs de sport en janvier 2000. Il faut noter que cette Politique reconnaît explicitement que les personnes qui lui sont assujetties peuvent également être assujetties à d’autres règlements et politiques antidopage (notamment ceux du CIO et des fédérations internationales). La Politique n’exclut en aucun cas l’application des autres règlements et politiques antidopage pertinents. Le Centre canadien pour l'éthique dans le sport (CCES) est un organisme national sans but lucratif chargé de l’application des règles d'éthique et d'équité. Le CCES gère le programme de lutte contre le dopage du Canada, y compris les systèmes d’appel, d’arbitrage et de réintégration mis en place pour protéger les droits des athlètes. Les intervenants du sport au Canada adoptent collectivement la Politique et l’intègrent à leurs règlements administratifs internes respectifs. Le COC exige que tout athlète, entraîneur ou organisme directeur de sport désirant faire partie du Mouvement

12

olympique adopte la Politique canadienne sur le dopage. Toutes les fédérations nationales de sport et l'association des athlètes du Canada, Athlètes CAN, ont également adopté la Politique. La Politique n’est pas enchâssée dans la loi, pas plus qu’elle ne criminalise les infractions de dopage impliquant l’usage d’une substance proscrite ou d'usage restreint. Il existe une législation canadienne (non liée au sport) qui soutient la Politique en assujettissant à la Loi les questions d’importation, de fabrication et de distribution de plusieurs substances figurant sur la liste des substances proscrites par le CIO. C E RT I F I C AT I O N I S O 9 0 02 Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont d’un commun accord adopté une Stratégie canadienne sur l'éthique dans le sport, y compris un cadre stratégique complet pour un sport sans drogue et un programme national rigoureux de contrôle du dopage. Le programme a reçu la certification ISO 9002 pour la spécification 18873:1949 publiquement vérifiable et est conforme au cadre stratégique et aux exigences de la Norme internationale relative au contrôle du dopage. AG E N C E M O N D I A L E A N T I D O PAG E ( A M A ) Le Canada, par l’entremise du secrétaire d’État au Sport amateur, est membre du conseil de l’AMA et représente les Amériques au comité exécutif de l’AMA. De plus, des experts canadiens sont membres des comités de travail de l’AMA (juridique; finances et administration; éthique et éducation; santé, médecine et recherche). En août 2001, le conseil de fondation de l’AMA a élu Montréal (Canada) comme siège permanent de l’AMA. L’inauguration officielle du siège permanent de l’AMA à Montréal et les assemblées inaugurales du comité exécutif et du conseil de fondation au Canada se tiendront en juin 2002. Le Canada dirige l’élaboration d’un instrument international de lutte contre le dopage dans le sport et participe activement à la création d’un Code de l’AMA. L’instrument et le Code devraient être déposés en février 2003 et mis en œuvre pour les Jeux Olympiques de 2004.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


6. LEGAL ASPECTS There are no legal obstacles in Canada to the organization of the Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games and no new laws are required. Canada has already successfully hosted the Games of the XXI Olympiad in Montreal in 1976 and the XV Olympic Winter Games in Calgary in 1988. E X I S T I N G A N D P RO P O S E D L AWS I N R E L AT I O N TO S P O RT The Fitness and Amateur Sport Act, passed in 1961, provided the basis for federal funding of sport and recreation in Canada, and has served as a catalyst to encourage, promote and develop fitness and amateur sport throughout the county. On April 10, 2002, the Government of Canada tabled a Bill on Physical Activity and Sport. The objects of the proposed legislation are to encourage, promote and develop physical activity and sport. Furthermore, it establishes an alternative sport dispute resolution centre and entrenches in law the Government of Canada’s policy regarding physical activity and sport. The Bill is consistent with the new Canadian Sport Policy which has the sport goals of enhanced participation, excellence and capacity building. The proposed legislation would replace the existing Fitness and Amateur Sport Act.

body to adopt the Canadian Policy on Doping. All Canadian national sport federations and the national association of Canadian Athletes, Athletes CAN, have also adopted the Policy. The Policy is not set in law or legislation, nor does it criminalize doping infractions involving the use of a banned or restricted substance. Canadian legislation (not sport related) exists that supports the Policy by committing to law matters of importation, manufacturing and distribution of many of the substances on the IOC Banned List. I S O 9 0 02 C E RT I F I C AT I O N The Federal, Provincial and Territorial Governments have together adopted a Canadian Strategy for Ethical Conduct in Sport, including a comprehensive policy framework for drug-free sport and a rigorous domestic doping control program. This program has been certified under the ISO 9002 Publicly Auditable Specification 18873:1949 and conforms to the Framework and Requirements of the International Standard for Doping Control. WO R L D A N T I - D O P I N G AG E N C Y

CANADIAN POLICY ON DOPING Doping in Canada is regulated by the Canadian Policy on Doping in Sport, (the Policy), adopted by sport governing bodies in January 2000. It is important to note that this Policy explicitly recognizes that those subject to it may be subject to other anti-doping rules and policies (such as those of the IOC and international federations). The Policy in no way excludes the application of the other relevant anti-doping rules and policies. The Canadian Centre for Ethics in Sport (CCES) is a national, non-profit organization committed to a fair and ethical sport system. The CCES manages Canada’s doping control program, including the appeal, arbitration and reinstatement systems that are in place to protect athletes’ rights. Canada’s sport stakeholders collectively adopt and incorporate the Policy into their respective internal by-laws. The COC requires any person wishing to participate in the Olympic Movement either as athlete, coach or sport-governing

Canada, through the Secretary of State (Amateur Sport), is a member of the WADA Board and represents the Americas on the WADA Executive Committee. As well, Canadian experts are members of WADA Working Committees (Legal, Finance & Administration, Ethics & Education, Health, Medical and Research,) In August 2001, the WADA Foundation Board voted to locate the WADA permanent headquarters in Montreal, Canada. The official opening of the Montreal WADA headquarters and the inaugural Executive/Board meetings in Canada will take place in June 2002. Canada is leading the development of an international instrument on anti-doping in sport and actively participating in the development of a WADA Code. The instrument, and the Code are expected to be tabled in February 2003 and implemented for the 2004 Olympic Games.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

13


7. S U R V O L D E L’ I N F R A S T R U C T U R E D E T R A N S P O R T Le concept de Vancouver pour les Jeux est élaboré de façon à ce que les routes et les systèmes de transport actuels, de même que les améliorations prévues, assurent un transport rapide, efficace, sûr et confortable aux athlètes, à la famille olympique et aux spectateurs. Un vaste réseau à grande capacité d’autobus, de routes, de trains légers sur rail, de chemins de fer de banlieue, de transport aérien et maritime assure la liaison entre toutes les régions de Vancouver et répond aux besoins de deux millions d’habitants. Le réseau de transport en commun de Vancouver dessert 400 000 personnes par jour. L’infrastructure de transport existante de Vancouver a également assuré avec brio le transport d’un grand nombre de participants et de bénévoles au cours de grandes manifestations sportives internationales, de festivals culturels, de compétitions de feux d’artifice et d’autres événements spéciaux, tels que l’Exposition universelle de 1986, les visites royales et les sommets des dirigeants. Le système de transport en commun dessert déjà la plupart des attractions et des aires de loisirs de la ville, de même que la plupart des sites olympiques existants et à venir de Vancouver et de Whistler. Ce réseau comprend un train léger sur rail rapide et économique, de même qu’un chemin de fer de banlieue qui assure la liaison entre Vancouver et les environs. Au cours des dix dernières années, la Greater Vancouver Transportation Authority (TransLink) a investi des sommes considérables afin d’améliorer le système de transport en commun et elle est résolue à continuer d’améliorer les services qu’elle fournit dans la ville et la région. L’aéroport international de Vancouver a été déclaré le meilleur aéroport en Amérique du Nord (catégorie de 15 à 25 millions de passagers) au chapitre de la satisfaction de la clientèle par l’Association du transport aérien international (IATA); il verra sa capacité augmenter d’ici 2010. Des services d’hélicoptères et d’hydravions à flotteurs pour le transport de passagers sont également offerts dans le secteur riverain de Vancouver et desservent Whistler, Victoria et Seattle (États-Unis).

14

Le cyclisme et la marche peuvent être pratiqués tout au long de l’année à Vancouver grâce au climat doux dont jouit la ville. En fait, Vancouver offre plus de 595 km de pistes cyclables sécuritaires et accessibles, des allées piétonnières continues dans le secteur riverain et des traversiers pour passagers, qui relient le site du village olympique au centreville, ainsi qu’à un grand nombre de sites olympiques. Le gouvernement de la Colombie-Britannique a confirmé son intention de mettre en œuvre un important programme d’aménagement de la route Sea to Sky vers Whistler qui sera terminé avant 2010. Ces améliorations accroîtront la capacité, la sûreté et la fiabilité de la route et répondront aux besoins de transport liés aux Jeux. Voici certains projets d’infrastructure qui ont été proposés, mais qui sont encore en cours de négociation : • Prolongement et accroissement de la capacité du système de train léger sur rail entre l’aéroport international de Vancouver et le centre-ville. • Accroissement de la flotte d’autobus (de 1 200 à 1 600 véhicules). • Accroissement de la fréquence du service maritime local. Le nombre de projets d’infrastructure supplémentaires nécessaires à la tenue des Jeux sera négligeable. À l’heure actuelle, seules des installations d’entrée au bassin supplémentaires sont prévues; elles seront destinées à un traversier pour passagers reliant le centre-ville de Vancouver, l’aéroport de Vancouver et Squamish. Une fois débarqués, les spectateurs prendront en correspondance un autobus ou un train pour se rendre à Whistler assister aux activités.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


7. T R A N S P O R TAT I O N I N F R A S T R U C T U R E O V E R V I E W Vancouver’s concept for the Games is developed in such a way that the current road and transit systems and planned improvements will ensure fast, efficient, safe and comfortable travel for athletes, the Olympic Family, and spectators. A high-capacity and extensive network of buses, roads, light rail, commuter rail, air and marine links all regions of Vancouver and meets the needs of our population of two million. Vancouver currently moves 400,000 people per day on public transit. Our existing transportation infrastructure has also successfully moved large numbers of participants and volunteers during large international sport events, cultural festivals, fireworks competitions and other major events such as the 1986 World Exposition, Royal visits and world leaders’ summits. Public transit already services most of the City’s attractions and recreational areas, as well as most of the existing and new Olympic venues in Vancouver and Whistler. This transit system includes a fast and economical light rail and commuter rail to connect Vancouver and its suburbs. Over the past decade, the Greater Vancouver Transportation Authority (TransLink) has made major investments to improve public transportation, and it is committed to continue improving these services in the City and region. The Vancouver International Airport has been rated by International Air Transport Association (I.A.T.A). as the number one airport in North America (15 to 25 million passenger category) for customer satisfaction and will see additional capacity added between now and 2010. Passenger helicopters and floatplanes also operate out of Vancouver’s downtown waterfront and provide service to Whistler, Victoria and Seattle, U.S.A.

Because of its mild climate, Vancouver can be considered a year-round bicycling and walking city. In fact, Vancouver has safe and convenient bicycle routes covering more than 595 km, and has continuous waterfront walkways and passenger ferries that link the Athletes’ Village site to the downtown core and many of the Olympic venues. The Government of British Columbia has confirmed its commitment to undertake a significant improvement program on the Sea-to-Sky Highway to Whistler to be completed before 2010. These improvements will increase capacity, road safety, and reliability and will accommodate the Olympic travel demands. Infrastructure projects, which have been proposed but are still being negotiated, include: • Extension of, and expanded capacity of, the light rail system from the Vancouver International Airport to downtown. • Increased bus fleet (from 1,200 to 1,600 vehicles). • Increased local marine service. Additional infrastructure projects required for the Games will be minimal and, at present, planning includes additional docking facilities for a passenger ferry service between downtown Vancouver, the Vancouver airport and Squamish, where spectators would transfer to buses or trains to arrive in Whistler for events.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

15


8 . I N F R A S T RU C T U R E D E T R A N S P O RT La Greater Vancouver Transportation Authority (TransLink) gère un vaste système de transport en commun, qui assure plus de 18 % des déplacements quotidiens dans Vancouver et 11 % des déplacements régionaux quotidiens vers Vancouver, de même qu’un grand système régional qui dessert les banlieues. En 2000, l’achalandage annuel a atteint les 128 millions de trajets payants. TransLink compte un système d’autobus servant au transport en commun, le service de train léger sur rail, le chemin de fer de banlieue et le service passager maritime, et assure la gestion des principales routes régionales.

Le BC Rail est un service de transport ferroviaire qui assure la liaison quotidienne entre Vancouver et Whistler. Pour les Jeux de 2010, des wagons supplémentaires seront ajoutés afin d’assurer ce service entre Squamish et Whistler.

AU TO RO U T E S E T VO I E S P U B L I Q U E S

T R A N S P O RT M A R I T I M E

On peut accéder à Vancouver par plusieurs autoroutes et voies publiques depuis l’Est du Canada et les États-Unis, notamment la route transcanadienne 1 et l’Interstate 5.

Ville riveraine, Vancouver utilise les couloirs de navigation naturels. Le SeaBus est un service de transport naval rapide qui relie le centre-ville de Vancouver aux collectivités de la rive Nord et aux stations de ski locales. Les navires existants assurent un service régulier dans le port qui fait 2,8 km et transportent plus de 16 000 passagers par jour. Il a été proposé qu’un navire supplémentaire soit ajouté à la flotte d’ici 2010, ce qui ferait passer la capacité de transport à 24 000 passagers par jour. Pendant les Jeux, des navires et une infrastructure temporaires seront ajoutés afin d’accroître le nombre de spectateurs qui pourront se rendre à Whistler par voie maritime.

RO U T E S En moyenne, 5,5 millions de déplacements ont lieu chaque jour dans la région de Vancouver. Le volume de circulation est généralement au plus bas hors saison, soit de novembre à mars. AU TO B U S S E RVA N T AU T R A N S P O RT EN COMMUN Vancouver compte actuellement 1200 autobus fonctionnant à l’électricité, au carburant diesel et au gaz naturel sur 171 itinéraires, de même que 250 véhicules de transport adaptés aux personnes à mobilité réduite. Plus de 70 % des autobus de la flotte sont actuellement accessibles aux personnes à mobilité réduite, et ils le seront à 100 % d’ici 2010.

Vancouver est également desservie par deux autres entreprises ferroviaires. VIA Rail assure la liaison entre Vancouver et d’autres villes importantes du Canada, dont Edmonton, Winnipeg, Toronto et Montréal, et Amtrak assure la liaison entre Vancouver, Seattle, Portland, San Francisco et Los Angeles.

Il existe également un traversier pour passagers exploité en entreprise privée qui effectuera le trajet entre le village des athlètes, le centre-ville, le stade où auront lieu les cérémonies d’ouverture et de clôture et un grand nombre d’attractions, d’aires de loisirs et de parcs importants de Vancouver. T R A N S P O RT A É R I E N

TRAIN LÉGER SUR RAIL Le SkyTrain est une ligne de train léger entièrement automatisée de 29 km qui relie le centre-ville de Vancouver à trois villes de banlieue. La ligne sera prolongée de 20 km cette année. Il a été proposé qu’avant 2010, un nouveau lien de 24,9 km soit ajouté au réseau entre l’aéroport international de Vancouver et le centre-ville de Vancouver. C H E M I N D E F E R D E BA N L I E U E Le West Coast Express est un service de chemin de fer de banlieue de 65 km qui relie les banlieues de l’Est au centre-ville de Vancouver et qui transporte, en semaine, plus de 7500 passagers par jour. Pendant les Jeux Olympiques, le West Coast Express pourra offrir des heures de service prolongées. 16

L’aéroport international de Vancouver servira de porte d’entrée aux Jeux Olympiques d’hiver et aux Jeux Paralympiques d’hiver de 2010. Les hélicoptères de transport de passagers desservent plus de 100 000 passagers par année entre le port du centre-ville de Vancouver, Victoria et Seattle (États-Unis). Un service régulier entre Vancouver et Whistler sera mis en place en 2003. Il existe également trois transporteurs aériens d’hydravions à flotteurs qui desservent le marché du transport d’appoint et du tourisme de la Colombie-Britannique côtière. Leurs flottes, qui totalisent 40 avions munis de flotteurs, transportent 200 000 passagers par an.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


8 . T R A N S P O R TAT I O N I N F R A S T R U C T U R E The Greater Vancouver Transportation Authority (TransLink) manages an extensive public transport system that carries more than 18% of daily travel within Vancouver and 11% of the daily regional travel to Vancouver, as well as a large regional system serving the suburban districts. In 2000, annual ridership reached 128 million revenue journeys. TransLink includes the public bus system, the light rail and commuter rail service, and the marine passenger service, and is responsible for the major regional roadways.

BC Rail is a passenger rail service that operates daily from Vancouver to Whistler. For the 2010 Games, additional commuter rail cars will be brought in to supplement this service between Squamish and Whistler. Vancouver is also served by two other passenger rail companies: VIA Rail, which connects Vancouver to other key cities in Canada including Edmonton, Winnipeg, Toronto and Montreal; and Amtrak, which connects Vancouver to Seattle, Portland, San Francisco and Los Angeles.

M OTO RWAYS A N D H I G H WAYS Vancouver is accessible by several major motorways and highways from Eastern Canada and the United States, including the Trans-Canada Highway #1 and Interstate #5.

MARINE

PUBLIC BUSES

Because of our oceanfront setting, Vancouver makes use of the natural marine passageways. The SeaBus is a waterborne rapid transit service, connecting downtown Vancouver with the North Shore communities and local ski mountains. The existing vessels provide frequent service across the 2.8 km harbour and carry more than 16,000 passengers per day. An additional vessel is proposed for the fleet by 2010, increasing the capacity to 24,000 passengers per day. During the Games, temporary vessels and infrastructure will be added to increase the capacity of spectator services to Whistler.

Vancouver currently has 1,200 electric, diesel and natural gas buses on 171 routes, as well as 250 custom transit vehicles for persons with a disability. More than 70% of the fleet is currently accessible for the disabled and by 2010 the fleet will be 100% accessible.

There is also a privately run passenger ferry service between the Athletes’ Village site, downtown, the Opening and Closing Ceremonies Stadium and many of Vancouver’s major attractions, recreational areas and parks.

LIGHT RAIL

AIR

SkyTrain is a 29-km fully automated light rail line that connects downtown Vancouver with three suburban cities and a major expansion of 20 km will be completed this year. It is proposed that before 2010, a new link of 24.9 km, between the Vancouver International Airport and downtown Vancouver, be added to the system.

The Vancouver International Airport will serve as the gateway to the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games. Passenger helicopters serve more than 100,000 passengers per year between Vancouver downtown harbour, Victoria and Seattle, U.S.A. A regular schedule service between Vancouver and Whistler will be operational in 2003. There are three floatplane airlines that serve the commuter and tourism market of coastal British Columbia. Their combined fleet of 40 float-equipped aircraft carry 200,000 passengers annually.

ROA DWAYS On average, 5.5 million trips are taken within the Vancouver area per day. Traffic volumes are typically lower during the off-peak season of November to March.

COMMUTER RAIL West Coast Express is a 65-km commuter rail service that connects eastern suburbs with downtown Vancouver and carries more than 7,500 passengers per weekday. During the Winter Games period, West Coast Express will have the capability to run extended hours of service.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

17


9 . A É RO P O RT A É RO P O RT I N T E R N AT I O N A L D E VA N C O U V E R L’aéroport principal pour les Jeux de 2010 sera l’aéroport international de Vancouver, situé à 13 km du village des athlètes et de la zone principale d’hébergement dans le centre-ville de Vancouver. Des services de transport en commun, de fréquentes navettes d’hôtels, des limousines, des taxis et des autocars desservent l’aéroport, qui est opérationnel 24 heures sur 24. Un projet d’établissement avant 2010 d’une liaison directe par train léger sur rail entre l’aéroport et le centre-ville est actuellement en négociation. Selon un sondage annuel effectué par l’Association du transport aérien international (IATA), l’aéroport international de Vancouver se classe premier en Amérique du Nord et quatrième à l’échelle internationale en ce qui a trait à la satisfaction des passagers (dans la catégorie « 15 à 25 millions de passagers »). Il a été conçu pour être l’un des aéroports les plus accessibles du monde pour les passagers à mobilité réduite et pour leur offrir sécurité, confort et dignité. Il est reconnu comme étant la porte

Asie-Pacifique du Canada et il est le deuxième aéroport en importance au pays; il dessert 16 millions de passagers; 252 000 tonnes de marchandises y transitent et on y compte 295 000 décollages et atterrissages par an. Au cours des dix dernières années, l’administration de l’aéroport international de Vancouver a investi 544 millions de dollars américains dans l’amélioration de ses infrastructures. L’aéroport a également investi 600 millions de dollars américains supplémentaires dans un plan d’immobilisations qui permettra d’accroître la capacité de l’aéroport d’ici 2010. Ce plan, qui comprend l’agrandissement de l’aérogare, du réseau routier et des parcs de stationnement, vise à permettre à l’aéroport de desservir 22 millions de passagers par an. De plus, le nombre de portes internationales d’embarquement passera de 26 à 32 d’ici 2010. L’aéroport international de Vancouver offre des vols directs par l’entremise de 26 compagnies aériennes vers 65 destinations en Amérique du Nord, en Asie, en Europe, en Australie, en Amérique latine et dans le Pacifique Sud.

Existants (2001)

Nouveaux totaux (2010)

3

3

Nombre de portes internationales d’embarquement

26

32

Nombre de portes nationales d’embarquement

24

32

5 000

8 000

Nombre de terminaux

Passagers/heure (arrivées)

Un aéroport secondaire, l’aéroport international d'Abbotsford, prend en charge le service passagers des vols réguliers et nolisés, la fabrication et la maintenance aérospatiales, les opérations aériennes commerciales, privées et gouvernementales, ainsi que des installations et des services complets de soutien à l’aviation. Situé à 75 km du centre-ville de Vancouver, l’aéroport d'Abbotsford sera utilisé en fonction de la demande durant les Jeux de 2010. Deux autres aéroports sont situés, l’un à Squamish, à 58 km au sud de Whistler, et l’autre à Pemberton, à 36 km au nord de Whistler.

18

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


9 . A I R P O RT VA N C O U V E R I N T E R N AT I O N A L A I R P O RT The primary airport for the 2010 Games will be the Vancouver International Airport, located 13 km from the Athletes’ Village and main accommodation area in downtown Vancouver. Public transit, frequent hotel shuttles, limousines, taxicabs and tour buses, serve the airport. The airport is operational 24 hours a day. A direct light rail link from the airport to downtown is proposed and is currently under negotiation to be built before 2010. The Vancouver International Airport is rated number one in North America and number four worldwide for passenger satisfaction on the I.A.T.A. annual survey (15 to 25 million passenger category). It has been designed to be one of the most accessible airports in the world to ensure the safety, comfort and dignity of passengers with disabilities. It is referred to as Canada’s Asia Pacific Gateway and is the

second busiest airport in the country, currently serving some 16 million passengers, 252,000 tonnes of cargo, and 295,000 take-offs and landings each year. Over the last 10 years, the Vancouver International Airport has invested $544 million USD in developing its facilities. The Airport has an additional $600 million USD capital plan that will see additional capacity added between now and 2010, including expansion of the air terminal buildings, taxiing system, roads and parking. The expansion plan is designed to service 22 million passengers per year and will increase the number of international gates from 26 to 32 by 2010. The Vancouver International Airport offers direct flights via 26 airlines to 65 destinations in North America, Asia, Europe, Australia, the South Pacific and Latin America.

Existing (2001)

New Totals (2010)

3

3

Number of International Gates

26

32

Number of National Gates

24

32

5,000

8,000

Number of Terminals

Passengers/Hour (arrival)

A secondary airport, Abbotsford International Airport, hosts scheduled and charter airline passenger service, aerospace manufacturing and maintenance, commercial, private and government flight operations, and a full complement of aviation support services and facilities. The Abbotsford Airport is located 75 km from Vancouver city centre and will be used as necessary during the 2010 Games. There are also airports located in Squamish, 58 km south of Whistler, and in Pemberton, 36 km north of Whistler.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

19


10 . E N V I R O N N E M E N T Vancouver est une ville d’une spectaculaire beauté naturelle, soucieuse du maintien et de l’amélioration de la qualité de l'environnement et de sa durabilité. La qualité de l’air de Vancouver se classe parmi les meilleures des villes du monde, et ses bassins hydrographiques, conservés dans leur état originel, offrent une eau potable de qualité supérieure. Vancouver est l’une des neuf régions métropolitaines au monde à avoir été sélectionnées pour participer au concours international de conception du maillage urbain (International Sustainable Urban Systems Design Competition) en vue de démontrer que Vancouver est en mesure d’assurer la durabilité de l’environnement jusqu’en 2100. Le plan stratégique régional de qualité de vie (Livable Region Strategic Plan) constitue la stratégie de croissance régionale de Vancouver. Depuis son adoption en 1996, le plan a fourni le cadre stratégique de prises de décisions en matière de transport et d’utilisation régionale des terres pour aider à maintenir la qualité de vie de la région et protéger l’environnement face à la croissance prévue. À Whistler, « Moving towards environmental sustainability » (vers la durabilité de l'environnement) est une priorité convenue qui est soutenue par un plan stratégique, des limites globales de croissance, un traitement avancé des eaux usées et l’examen des effets environnementaux au titre des développements importants. Un partenariat communautaire dynamique d’organisations en tête de file a adopté The Natural Step Framework for Sustainability. L’initiative, connue sous la devise « Whistler. It’s Our Nature », est administrée par le Whistler Centre for Sustainability (centre pour la durabilité de Whistler). I N C I D E N C E S E N V I RO N N E M E N TA L E S Les améliorations à l’infrastructure ou la création de nouveaux sites et installations nécessaires à la candidature seront assujetties à la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale, ainsi qu’à la politique et aux règlements environnementaux du gouvernement provincial et des administrations locales. Ces évaluations sont exhaustives et comportent un examen des effets du projet sur l’environnement, l’économie, la société et la culture. Elles décrivent comment les effets défavorables seront évités ou atténués. Compte tenu de notre évaluation préliminaire des incidences, la plupart des sites proposés auront sur l’environnement des effets de faibles à modérés. Les plans des nouvelles installations réduiront au minimum les incidences, par le biais de plans d’atténuation et de protection environnementale à la fine pointe. Dans l’ensemble, l’accueil des Jeux n’aura aucun effet défavorable important sur l’environnement.

20

P RO J E T S E N V I RO N N E M E N TAU X P E R M A N E N T S Vancouver 2010 s’est engagée à favoriser et à mettre en valeur les technologies durables. Technologie du bâtiment écologique Les bâtiments et l’infrastructure de Vancouver 2010 afficheront les meilleures techniques de conception et de construction du bâtiment écologique qui soient. Le système de cotation du bâtiment le plus respecté en Amérique du Nord, le Leadership in Energy and Environmental Design (LEED), servira de norme et les installations existantes et nouvelles répondront au plus haut niveau de certification qu’il soit raisonnablement possible d’atteindre. Logements à prix abordable et développement durable des collectivités Les villages des athlètes, tant à Vancouver qu’à Whistler, ne feront pas que présenter des modèles de collectivités viables et de technologies du bâtiment écologique; ils offriront aussi des logements à prix abordable, avec la collaboration des autorités municipales. La situation du village des athlètes dans le secteur False Creek à Vancouver constituera un legs et favorisera l’achèvement de la remise en état de cet ancien parc industriel et le développement durable de la collectivité conformément aux plans d'aménagement urbain existants pour ce parc. Des logements à Whistler à prix abordable pour les employés aideront également à combler un important besoin de la collectivité. Transport durable Un système de transport combiné a été planifiée pour transporter les spectateurs, les bénévoles et le personnel. Le plan de transport réduira la consommation d’énergie, la pollution atmosphérique locale et la congestion; il limitera les émissions de gaz à effet de serre et fera appel aux nouvelles technologies, notamment les piles à combustible. Gestion de l’énergie La région tire 90 % de ses besoins en énergie électrique des sources renouvelables et dispose d’un programme vigoureux de promotion du développement de nouvelles sources d'énergie à partir de techniques écologiques vérifiées par des spécialistes indépendants. Vancouver 2010 planifie d’acquérir certains de ses besoins énergétiques pour les Jeux à partir de sources renouvelables et écologiques par le biais de la technologie photovoltaïque, des génératrices à piles à combustible, du chauffage solaire et des pompes à chaleur à groupe électrogène.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


10 . E N V I R O N M E N T Vancouver is a city of spectacular natural beauty, passionately committed to maintaining and improving environmental quality and achieving sustainability. Vancouver's air quality is among the highest of the world's cities, and its pristine watersheds provide a high level of drinking water quality. Vancouver is one of nine metropolitan areas from around the world selected to participate in the International Sustainable Urban Systems design competition to show how Vancouver can achieve sustainability by 2100. The Livable Region Strategic Plan is Vancouver's regional growth strategy. Since its adoption in 1996, the plan has provided the framework for making regional land use and transportation decisions to help maintain regional quality of life and protect the environment in the face of anticipated growth. In Whistler, "Moving towards environmental sustainability" is a stated priority supported by a strategic plan, overall limits to growth, advanced wastewater treatment and environmental review for major developments. An exciting community partnership of leading organizations adopted The Natural Step Framework for sustainability. The initiative, known as "Whistler. It’s Our Nature", is administered by the Whistler Centre for Sustainability.

O N G O I N G E N V I RO N M E N TA L P RO J E C T S Vancouver 2010 is committed to encouraging and showcasing sustainable technologies. Green Building Technology Vancouver 2010 buildings and infrastructure will showcase the best in green building design and construction techniques. North America’s most respected building rating system, Leadership in Energy and Environmental Design (LEED), will be used as the standard with new and existing facilities meeting the highest certification level that can be reasonably attained. Affordable Housing and Sustainable Communities Athletes’ Villages in both Vancouver and Whistler will not only showcase model sustainable communities and green building technologies, but will also provide for affordable housing, in cooperation with city authorities. Locating the Athletes’ Village in Vancouver’s False Creek area will be a legacy and an important catalyst for completing the remediation of this former industrial site and developing a sustainable community in accordance with existing city plans for the site. Affordable employee housing in Whistler will also help to fill an important community need. Sustainable Transportation

E N V I RO N M E N TA L I M PAC T Improvements to infrastructure or the development of new venues and facilities required for our Bid will be subject to the Canadian Environmental Assessment Act, as well as provincial and local government environmental policies and regulations. These assessments are comprehensive and include a review of the environmental, economic, social and cultural effects of the project. They outline how adverse effects will be avoided or mitigated. Based on our preliminary assessment of impacts, the majority of proposed venues will have low to moderate environmental effects. Plans for new facilities will minimize impacts through mitigation and state-of-the-art protection plans. Overall, there will be no significant adverse environmental effects associated with hosting the Games.

A multi-modal transportation system is planned to transport spectators, volunteers and staff. The transportation plan will reduce energy use, minimize local air pollution and congestion, limit greenhouse gas emissions, and showcase new technologies such as hydrogen fuel cells. Energy Management This region derives 90% of its current power needs from renewable sources and has an aggressive program to encourage the development of new power sources from independently verified green technology. Vancouver 2010 plans to acquire some of its power needs for the Games from renewable and green sources through photovoltaic technology, fuel cell generators, solar heating and group-source heat pumps.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

21


11 . M É T É O R O L O G I E Vancouver 2010 est confiante d’être en mesure d’assurer la tenue de toutes les compétitions de plein air des Jeux Olympiques d'hiver et des Jeux Paralympiques d'hiver de 2010 et d’offrir un climat confortable pour toutes les activités non compétitives. Les détails de météorologie à Vancouver et à Whistler sont fournis au Tableau V. Durant les mois de février et mars, qui correspondent à la période des Jeux, la ville de Vancouver jouit de températures douces et d’un enneigement minimal. Les spectateurs se sentiront à l’aise de se déplacer entre les sites et pourront savourer tout ce que Vancouver peut leur offrir. Les conditions météorologiques ont été l’un des principaux facteurs dans le choix des sites de compétition en plein air.

épaisseur substantielle de neige et de températures idéales pour maintenir de bonnes conditions d'enneigement durant la période des Jeux. Whistler Mountain et Blackcomb Mountain accueilleront les épreuves de ski alpin. La moyenne des températures et de l’enneigement indique d’excellentes conditions de ski durant cette période, et la visibilité ainsi que le régime des vents conviennent au déroulement des épreuves techniques et de vitesse. Les compétitions antérieures qui ont connu un franc succès confirment les conditions météorologiques favorables de la région. La température, l’enneigement, la visibilité et le régime des vents au Centre nordique de Whistler conviennent très bien à toutes les compétitions nordiques.

Cypress Mountain, une montagne locale de Vancouver, accueillera les épreuves de ski acrobatique et de surf des neiges. Cet endroit a depuis toujours bénéficié d’une

22

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


11 . M E T E O R O L O G Y Vancouver 2010 is confident in being able to run all the outdoor competitions for the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games and provide a comfortable climate for all non-competition activities. The details of meteorology in Vancouver and Whistler are provided in Chart V. During the months of February and March, the timeframe for the Games, the City of Vancouver enjoys mild temperatures and minimal snowfall. Spectators will be comfortable travelling to and from venues and will be able to enjoy all that Vancouver has to offer. Weather was one of the most important factors in selecting suitable outdoor competition sites.

Cypress Mountain, a local Vancouver mountain will host the Freestyle Skiing and Snowboarding events. Historically this location has had a substantial snow base and ideal temperatures for maintaining good snow conditions, in the Games period. Whistler and Blackcomb Mountains will host all the Alpine events. The average temperatures and snowfall indicate excellent snow conditions during this period and visibility and wind conditions are good for running the technical and speed events. Past successful competition history confirms the favourable weather conditions in this area. Temperatures, snowfall, visibility and wind conditions at the Whistler Nordic Centre are very suited for all the Nordic competitions.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

23


12 . D AT E S D E S J E U X O LY M P I Q U E S D ’ H I V E R Si Vancouver est choisie comme ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver de 2010, ces derniers se dérouleront sur deux semaines, soit du vendredi 5 février au dimanche 21 février 2010. Les Jeux Paralympiques d’hiver de 2010 auront lieu deux semaines après les cérémonies de clôture des Jeux Olympiques d’hiver de 2010, soit du vendredi 5 mars au dimanche 14 mars 2010. Cette période de six semaines est optimale pour la tenue des Jeux Olympiques d’hiver et des Jeux Paralympiques d’hiver de 2010 pour un certain nombre de raisons :

C A PAC I T É S D ’ H É B E RG E M E N T • Durant cette période, l’aéroport international de Vancouver et les réseaux routiers pourront accueillir un achalandage accru. De plus, les hôtels, tant à Vancouver qu’à Whistler, pourront composer avec l’afflux des membres de la famille olympique et des spectateurs. • Aucun autre événement important susceptible de nuire au bon fonctionnement des Jeux n’aura lieu dans la ville. • Toutes les améliorations prévues et proposées en ce qui a trait aux infrastructures de transport et de sport seront terminées avant ces dates.

C O N D I T I O N S AT M O S P H É R I Q U E S • Les conditions atmosphériques sur les sites extérieurs de compétition ont la réputation d’être excellentes : elles permettent aux athlètes des performances optimales, en plus d’offrir confort et sécurité aux spectateurs. • Depuis longtemps, Whistler accueille avec succès des épreuves de ski alpin, de ski acrobatique et de surf des neiges. Au cours des vingt dernières années, Whistler a réussi à accueillir toutes les épreuves de ski alpin prévues durant les semaines qui coïncident avec la période olympique proposée, et une seule épreuve de ski alpin a été annulée au cours d’un week-end durant la période paralympique proposée.

24

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


12 . D AT E S O F T H E W I N T E R O LY M P I C G A M E S The 2010 Olympic Winter Games will take place during the two-week period from Friday, February 5 to Sunday, February 21, 2010 if Vancouver is chosen to host the Games. The 2010 Winter Paralympic Games will commence two weeks following the closing ceremonies of the 2010 Olympic Winter Games and run from Friday, March 5 to Sunday, March 14, 2010. This six-week period is optimal for hosting the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games for a number of reasons:

HOSTING ABILITIES • In this time period, there is excess capacity at the Vancouver International Airport and on transit and roads, and hotels in both Vancouver and Whistler can accommodate the influx of Olympic Family and spectators. • No other major events will occur in the city that would conflict with running the Games. • All the planned and proposed transportation and sport infrastructure improvements would be completed in advance of these dates.

W E AT H E R • The weather at the outdoor competition venues has a strong record of excellent conditions to allow for peak performances by athletes and comfort and safety for spectators. • Whistler has a long-standing and successful history of hosting Alpine, Freestyle and Snowboarding events. During the last 20 years, Whistler has successfully staged all its scheduled Alpine events during the proposed Olympic period and only one weekend Alpine event was cancelled during the proposed Paralympic period.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

25


13 . C O N C E P T D E S S I T E S S P O R T I F S Vancouver 2010 a entrepris un long processus en vue de choisir les sites de compétition pour les Jeux de 2010. Pour chacune des disciplines olympiques et paralympiques, des groupes de travail ont été formés afin d’évaluer les sites proposés. Ces groupes de travail, composés de représentants techniques des fédérations nationales de sport et des organismes sportifs provinciaux, ont consulté les fédérations internationales et les experts des éditions antérieures des Jeux Olympiques et Paralympiques afin de définir les emplacements éventuels des sites et d’émettre des observations sur la conception de ces derniers. Les athlètes de l'équipe nationale sont également consultés en ce qui concerne les sites proposés, les plans de conception et les plans opérationnels. Les facteurs ci-dessous ont servi de principes directeurs : • Les exigences techniques des fédérations internationales de sport • La météorologie

Nous avons trouvé des sites de classe internationale hors du commun qui respectent et dépassent les normes des fédérations internationales, préparant la voie pour un environnement sportif de haut niveau où les athlètes pourront se surpasser dans des compétitions équitables pour remporter des médailles olympiques. À cet effet, le concept général du sport doit, au départ, optimiser l’utilisation des excellentes installations existantes, puis les compléter avec de nouvelles installations durables. Tous les sites proposés répondent à un ensemble de principes fondamentaux : • Respecter et dépasser les exigences d’accueil des Jeux Olympiques d'hiver et des Jeux Paralympiques d'hiver de 2010. • Définir les dispositions relatives à leur utilisation après les Jeux, assurant ainsi une utilisation permanente au profit du sport, y compris la dotation des coûts d'exploitation.

• La distance du village des athlètes

• Être en mesure d’accueillir les coupes mondiales annuelles des divers sports, avant et après les Jeux.

• Les besoins de la famille olympique

• Accroître l’accessibilité des athlètes ayant un handicap.

• Les incidences sociales et sur les collectivités • L’héritage

• Favoriser le développement du sport à tous les niveaux, de la base jusqu’au sport de haut niveau.

• Le transport

• Favoriser et optimiser l’utilisation toute l’année.

• Les incidences environnementales

• Être adaptables tant aux activités récréatives qu’au sport de haut niveau.

• L'aménagement pour accès facile • Le budget

• Être accessibles au grand public et favoriser une participation sportive accrue. • Assurer des legs durables en vue d’entraîner les générations futures d’athlètes canadiens. • Se développer en harmonie avec le milieu et les collectivités environnantes. • Améliorer, dans la mesure du possible, la biodiversité et l’habitat de la région.

26

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


13 . S P O R T S V E N U E C O N C E P T Vancouver 2010 has undertaken an extensive process to select competition venues for the 2010 Games. For each of the Olympic and Paralympic disciplines, Work Groups were established to evaluate the proposed sites. These work groups are comprised of technical representatives from National Sport Federations and Provincial Sport Organizations. These groups consulted with the International Federations and experts from previous Olympic and Paralympic Games to identify potential venue locations and comment on venue design. National Team athletes are also being consulted with on the proposed venues, design and operational plans. The following factors were used as a guideline: • Technical requirements of the International Sports Federations • Meteorology

We have identified outstanding, world-class venues that meet and exceed International Federation standards, setting the stage for a high performance environment where the athletes can challenge themselves in fair competition in the pursuit of Olympic medals. To that end, the overall sport concept is to maximize the use of excellent existing facilities as a foundation and then enhance them with newly-constructed sustainable facilities. All proposed venues meet a set of underlying principles: • Meet and exceed requirements of hosting the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games. • Identify post-games use provisions ensuring ongoing use to the benefit of sport, including operating cost endowments.

• Distance from the Athletes’ Village

• Be capable of hosting annual World Cups in their respective sports, before and after the Games.

• Olympic Family requirements

• Increase the accessibility for athletes with a disability.

• Community and social impact • Legacy

• Enhance sport development at all levels, from the grassroots to high performance.

• Transportation

• Encourage and maximize year-round usage.

• Environmental impact

• Be adaptable to recreational, as well as, high performance use.

• Barrier-free accessibility • Budget

• Be accessible to the public and foster increased athletic participation. • Provide lasting legacies to train the next generations of Canadian athletes. • Develop in harmony with their setting and surrounding communities. • Where possible, enhance the biodiversity and habitat of the area.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

27


14 . I N F R A S T R U C T U R E D E S S I T E S S P O R T I F S Deux emplacements sont proposés pour les Jeux Olympiques d'hiver et les Jeux Paralympiques d'hiver de 2010 : Vancouver et Whistler.

• Le ski acrobatique et le surf des neiges auront lieu à Cypress Mountain qui domine la ville de Vancouver et se trouve à 20 km du village des athlètes de Vancouver.

Il est proposé que la plupart des épreuves et des sites olympiques soient regroupés à Vancouver, y compris les cérémonies d'ouverture et de clôture, les cérémonies de remise des médailles qui auront lieu tous les soirs, le Centre principal de presse, le Centre international de radio et de télévision, le hockey sur glace, le patinage artistique, le patinage de vitesse, le patinage de vitesse sur courte piste, le curling, le ski acrobatique et le surf des neiges, ainsi que la plupart des festivals artistiques et culturels.

• Les épreuves de ski alpin et de vitesse se dérouleront sur les pistes de descente de classe internationale de Whistler Mountain, à 9 km du village des athlètes de Whistler.

Whistler sera l’hôte du ski alpin, du biathlon, du ski de fond, des épreuves nordiques combinées, du saut à ski, du bobsleigh, du skeleton, de la luge et de toutes les épreuves paralympiques. Elle accueillera également un centre des médias et un festival culturel. S I T E S S P O RT I F S E X I S TA N T S

• Le ski alpin et les épreuves techniques se dérouleront à Blackcomb Mountain, à 14 km du village des athlètes de Whistler. S I T E S S P O RT I F S S U P P L É M E N TA I R E S Les sites à construire pour les Jeux comprennent : • La piste de bobsleigh, de skeleton et de luge à Whistler, qui sera située à 15 km du village des athlètes de Whistler. • La piste de curling au Hillcrest/Nat Bailey Stadium Park de Vancouver, qui sera située à 4 km du village des athlètes de Vancouver.

Nombre des sites proposés pour les Jeux de 2010 sont déjà construits et ne nécessitent qu’une légère remise à neuf.

• La deuxième patinoire intérieure de hockey sur glace à l’Université de la Colombie-Britannique, qui sera située à 11 km du village des athlètes de Vancouver.

• Le hockey sur glace se déroulera à la General Motors Place, construite en 1995, à 2 km seulement du village des athlètes de Vancouver.

• Les installations nordiques au Centre nordique de Whistler, qui se trouveront à 8 km du village des athlètes de Whistler.

• Le patinage artistique et le patinage de vitesse sur courte piste se partageront les installations à Hastings Park, qui ont été construites en 1967. Les sites nécessiteront quelques rénovations; ils sont situés à 8 km du village des athlètes de Vancouver.

• L’anneau de patinage de vitesse à l'Université Simon Fraser, qui sera situé à 18 km du village des athlètes de Vancouver.

28

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


14 . S P O R T S V E N U E I N F R A S T R U C T U R E Two locations are proposed for the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games: Vancouver and Whistler. The majority of the Olympic events and venues are proposed to take place in Vancouver, including Opening and Closing Ceremonies, nightly Medal Ceremonies, Main Press Centre, International Broadcast Centre, Ice Hockey, Figure Skating, Speed Skating, Short Track Speed Skating, Curling, Freestyle Skiing and Snowboarding and the majority of the Arts and Cultural Festival. Whistler will host Alpine Skiing, Biathlon, Cross-Country Skiing, Nordic Combined, Ski Jumping, Bobsleigh, Skeleton, Luge, all the Paralympic events, a Media Centre and Cultural Festival. E X I S T I N G S P O RT S V E N U E S Many of the venues proposed for the 2010 Games are already built and require only minimal refurbishment. • Ice Hockey will take place at General Motors Place, which was built in 1995 and is only 2 km from the Vancouver Athletes’ Village. • Figure Skating and Short Track Speed Skating will share the facilities at Hastings Park, which were built in 1967. The venues will require some renovations and are 8 km from the Vancouver Athletes’ Village.

• Freestyle Skiing and Snowboarding will be located on Cypress Mountain overlooking Vancouver and only 20 km from the Vancouver Athletes’ Village. • Alpine Skiing, Speed Events will run on Whistler Mountain’s world-class downhill courses, 9 km from the Whistler Athletes’ Village. • Alpine Skiing, Technical Events will run on Blackcomb Mountain, 14 km from the Whistler Athletes’ Village. A D D I T I O N A L S P O RT S V E N U E S Venues to be constructed for the Games include: • Bobsleigh, Skeleton and Luge Track in Whistler will be located 15 km from the Whistler Athletes’ Village. • Curling Rink at Vancouver’s Hillcrest/Nat Bailey Stadium Park and will be located 4 km from the Vancouver Athletes’ Village. • Ice Hockey (2nd Arena) at the University of British Columbia and will be located 11 km from the Vancouver Athletes’ Village. • Nordic facilities at the Whistler Nordic Centre and will be located 8 km from the Whistler Athletes’ Village. • Speed Skating Oval at Simon Fraser University and will be located 18 km from the Vancouver Athletes’ Village.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

29


15 . V I L L A G E O LY M P I Q U E E T V I L L A G E D E S M É D I A S V I L L AG E S D E S AT H L È T E S

V I L L AG E D E S AT H L È T E S À VA N C O U V E R

De l’emplacement riverain unique en son genre à Vancouver au décor spectaculaire entouré de montagnes à Whistler, les deux villages à services complets offriront aux athlètes non seulement des lieux d’hébergement sécuritaires et confortables à proximité des sites des Jeux, mais ils leur laisseront également des souvenirs mémorables de leur séjour dans les villes d’accueil. Une capacité globale de 4500 lits est prévue afin que les athlètes séjournant dans un village aient la possibilité de visiter l’autre village. Chacun des villages des athlètes offrira :

À False Creek sur le bord de l’eau, avec une vue prenante sur le centre-ville et les montagnes, le village principal des athlètes sera situé dans un emplacement idéal, tous les sites de compétition de Vancouver se trouvant à moins de 30 minutes, et certains, tels que ceux des cérémonies d’ouverture et de clôture, seront facilement accessibles à pied. Après les Jeux de 2010, le village des athlètes de Vancouver sera transformé en logements à prix abordable, en installations communautaires et en parc. Vancouver envisage le développement d’une collectivité viable sur ce site pour de nombreuses années, et elle a adopté en 1999 un énoncé de politique contenant des principes de planification urbaine durable à l’égard du site. Ces principes sont parfaitement en accord avec l’idéal olympique et permettront l’intégration du village des athlètes dans le plan global de Vancouver relatif à la mise en valeur de ces terres.

• La proximité des sites olympiques et des installations culturelles et de divertissement. • La sécurité et un environnement exempt d’obstacles pour les personnes à mobilité réduite. • La toute dernière technologie permettant un accès instantané aux résultats et facilitant les échanges sur Internet et par d’autres modes de communication. • Un système de conception, de construction et de gestion qui fait appel à des techniques environnementalement évoluées pour économiser l’énergie, l’eau et les autres ressources, réduire le gaspillage, éviter l’usage de substances toxiques et recycler autant de matériaux que possible. • L’hébergement d’au plus deux personnes par chambre, ainsi que des espaces appropriés de bureaux, d’entreposage et de traitement pour le personnel de soutien du CNO. • Les services de soutien du CNO, une polyclinique, ainsi que des installations de divertissement, de loisirs et de services. Le village des athlètes de Vancouver sera financé par des partenariats publics et privés conjointement avec le soutien provincial et fédéral. La Ville de Vancouver est actuellement propriétaire des terres qui accueilleront le village des athlètes. Le terrain du village des athlètes à Whistler sera fourni par le gouvernement provincial. Les gouvernements fédéral et provincial fourniront une contribution pour dépenses en capital afin de permettre le développement privé de logements permanents et temporaires qui serviront de village des athlètes et, par la suite, de logements à prix abordable.

30

V I L L AG E D E S AT H L È T E S À W H I S T L E R Niché dans un décor montagneux remarquable, le village des athlètes à Whistler sera aménagé en collectivité permanente. Après les Jeux de 2010, les habitations serviront de logements à prix abordable et d’hébergement des athlètes. Les logements seront bâtis selon des principes de construction durables. Le terrain sera fourni à la collectivité par le gouvernement provincial. V I L L AG E S D E S M É D I A S Les représentants de la presse électronique et écrite seront hébergés dans des hôtels appropriés à Vancouver et à Whistler. La plupart des représentants de la presse écrite se trouveront à moins de 10 minutes de marche du Centre principal de presse, situé au Vancouver Convention and Exhibition Centre. Un centre secondaire de presse sera établi au Whistler Conference Centre, et des salles à proximité seront affectées aux représentants de la presse.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


15 . O LY M P I C A N D M E D I A V I L L A G E S AT H L E T E S ’ V I L L AG E S

VA N C O U V E R AT H L E T E S ’ V I L L AG E

From the one-of-a-kind, waterfront location in Vancouver to a spectacular setting ringed by mountains in Whistler, the two full-service Villages will provide athletes not only with secure and comfortable accommodation close to Games venues, but with lasting memories of their stay in our host cities. Overall Village capacity of 4,500 bed spaces is planned in order to ensure that athletes staying in one Village will have an opportunity to visit the other Village. Each Athletes’ Village will offer:

On Vancouver’s False Creek waterfront, with amazing downtown and mountain views, the main Athletes’ Village is ideally located, with all Vancouver competition sites within 30 minutes and some, such as the Opening and Closing Ceremonies, within walking distance. Following the 2010 Games, Vancouver’s Athletes’ Village will be converted to affordable and market housing as well as parkland and community facilities. Vancouver has envisioned the development of a sustainable community on this site for many years, and adopted a policy statement outlining sustainable urban planning principles for this site in 1999. These principles are perfectly aligned with the Olympic ideals and will allow the Athletes’ Village to be integrated into Vancouver’s overall plan for the development of these lands.

• Proximity to Olympic venues, as well as, cultural and entertainment facilities. • Security and a barrier-free environment for persons with disabilities. • The latest technology permitting instant access to results and facilitating exchanges over the Internet and other modes of communication. • A design, construction and management system using environmentally progressive techniques to conserve energy, water and other resources, reduce wastes, avoid the use of toxic materials and recycle as many materials as possible. • Accommodation for a maximum of two persons per room, as well as, appropriate office, storage and treatment space for NOC support staff. • NOC support services, a polyclinic, as well as, entertainment, recreation and service facilities. The Vancouver Athletes’ Village will be financed through a combination of public/private partnerships in conjunction with provincial and federal support. The City of Vancouver presently owns the land and will make it available to be used for the Athletes’ Village. The Whistler Athletes’ Village land will be provided by the Provincial Government and the Federal and Provincial Governments will provide a capital contribution to allow for private development of permanent and temporary housing for use as the Athletes’ Village and subsequent use as affordable housing.

W H I S T L E R AT H L E T E S ’ V I L L AG E Situated in a remarkable mountain setting, the Athletes’ Village in Whistler will be developed as a permanent community. Following the 2010 Games, the housing will be used for affordable housing, as well as, post-Games accommodation for athletes. The housing will be developed utilizing sustainable building principles. The land will be provided to the community by the provincial government. M E D I A V I L L AG E S Representatives of broadcast and print media will be accommodated in appropriate hotels in Vancouver and Whistler. Most representatives of the print media will be within a 10-minute walk of the Main Press Centre, housed in the existing Vancouver Convention and Exhibition Centre. A Sub Media Centre will be established in Whistler at the Whistler Conference Centre and media representatives will be allocated rooms nearby.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

31


16 . H É B E R G E M E N T Durant les Jeux Olympiques d'hiver et les Jeux Paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, la famille olympique et les visiteurs auront droit à un service de qualité supérieure et à des choix d’hébergement élégants et confortables pour satisfaire à tous les goûts. L’industrie première de Vancouver est le tourisme. La ville dispose ainsi de tout un éventail d’hôtels qui seront en mesure d’héberger toutes les personnes accréditées et les visiteurs de l’extérieur de la ville. Les collectivités de Vancouver et de Whistler disposent de près de 30 000 chambres, dont plus de 20 000 sont situées à moins de 20 minutes des centres-villes. La région de Vancouver comprend actuellement plus de 23 000 chambres d’hôtels, et environ 2200 chambres

32

supplémentaires viendront s’y ajouter en 2010. La plupart de ces chambres sont situées dans un rayon de 10 km du centre-ville de Vancouver et à quelques pas de nombreux sites. Dans la région de Whistler, se trouvent plus de 5800 chambres d’hôtels, et environ 1600 chambres supplémentaires viendront s’y ajouter en 2010. Presque toutes ces chambres sont situées à moins de 10 km de Whistler, et souvent à distance de marche des sites alpins. Compte tenu du nombre d’hôtels, Vancouver 2010 n’a pas prévu un village des médias, mais logera les représentants des médias dans les hôtels à proximité de tous les sites et autres commodités.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


16 . A C C O M M O D AT I O N During the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games in Vancouver, the Olympic Family and visitors will be provided with high quality service and with elegant and comfortable accommodation to suit a variety of tastes. Vancouver’s number one industry is tourism, resulting in a generous inventory of hotels that will be able to accommodate all accredited persons and out-oftown visitors. Between the communities of Vancouver and Whistler, there is an inventory of almost 30,000 rooms, more than 20,000 of which are within 20 minutes of the city centres.

expected by 2010. The majority of these rooms are located within a radius of 10 km of downtown Vancouver and are within walking distance of many of venues. In the Whistler area there are more than 5,800 hotel rooms and approximately 1,600 additional rooms are expected by 2010. Almost all of these rooms are within 10 km of Whistler and many are within walking distance of the Alpine venues. Given the quantity of hotels, Vancouver 2010 is not planning for a media village but will house the media in hotels close to all the venues and other amenities.

The Vancouver area currently has more than 23,000 hotel rooms, and approximately 2,200 additional rooms are

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

33


17. T R A N S P O R T P L A N D E T R A N S P O RT O LY M P I Q U E Un système de transport combiné unique en son genre et fonctionnel assurera un réseau de communication accessible et efficace pour la famille olympique, les athlètes, les représentants officiels, les commanditaires, les médias, les bénévoles et les spectateurs. Les exigences en matière de transport seront comblées grâce à une combinaison ingénieuse de voies terrestre, ferroviaire, maritime et aérienne. A R R I V É E S E T D É PA RT S L’aéroport international de Vancouver servira de porte d’entrée aux Jeux Olympiques d’hiver et aux Jeux Paralympiques d’hiver de 2010. Dans le cadre des Jeux, un système de transport, constitué de bus-navettes, de fourgonnettes et de voitures, assurera le transport de la famille olympique, des représentants des médias et des commanditaires à leur lieu d’hébergement à Vancouver et à Whistler. Les spectateurs se rendront de l’aéroport vers leur lieu d’hébergement par transport en commun, taxi, busnavette ou voiture privée. T R A N S P O RT À VA N C O U V E R La plupart des sites de Vancouver sont situés à moins de 30 minutes de conduite du village des athlètes et des hôtels du centre-ville, et certains à distance de marche. • Les athlètes seront transportés en fourgonnette ou en bus entre les sites de compétitions et de cérémonies. • Des voitures et des fourgonnettes de service communes ou réservées transporteront les autres membres de la famille olympique. • Des navettes réservées aux médias assureront le transport entre les hôtels désignés pour la presse écrite et électronique, le Centre principal de presse et le Centre international de radio-télévision, et d’autres navettes assureront le transport vers les sites.

34

• Un vaste réseau de bus, de trains légers, de trains de banlieue et de traversiers transporteront les spectateurs et les bénévoles vers les sites, les lieux de cérémonies et autres lieux d’activités. Un réseau de transport semblable sera mis à la disposition des athlètes, de la famille olympique, des médias et des spectateurs résidant à Whistler. T R A N S P O RT E N T R E VA N C O U V E R ET WHISTLER La route vers Whistler sera considérablement améliorée avant 2010 afin de répondre aux besoins croissants des collectivités de la région. Cette route améliorée et les services ferroviaires et maritimes répondront aux besoins de toutes les personnes accréditées. Afin de mieux répondre aux besoins de la famille olympique, des voitures et des fourgonnettes seront disponibles pour le transport des membres entre Vancouver et Whistler. Des hélicoptères serviront également à transporter les personnes jouissant d'une protection internationale, les membres du CIO, les cadres supérieurs du CIO, les présidents de fédérations internationales, les secrétaires généraux et leurs invités. Les athlètes seront également transportés par hélicoptère de Whistler à Vancouver pour les cérémonies de remise des médailles qui auront lieu tous les soirs. Des autocars assureront le service entre les parcs relais de Vancouver et les sites de Whistler en vue de transporter les spectateurs et les bénévoles. Des traversiers réservés aux passagers serviront également au transport des spectateurs et des bénévoles de Vancouver à Squamish, une collectivité située à 60 km des sites de Whistler. Les passagers prendront ensuite en correspondance un bus ou une liaison ferroviaire existante à Squamish pour le reste du trajet jusqu’à Whistler.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


17. T R A N S P O R T O LY M P I C T R A N S P O RTAT I O N P L A N A unique and efficient multi-modal system will ensure accessible and effective transportation links for the Olympic Family, athletes, officials, sponsors, media, volunteers and spectators. The transportation requirements will be met through an imaginative combination of road, rail, marine and air. A R R I VA L S A N D D E PA RT U R E S The Vancouver International Airport will serve as the gateway to the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games. A Games transportation system consisting of shuttle buses, vans and cars will transport the Olympic Family, media and sponsors to their accommodation in Vancouver or in Whistler. Spectators will travel from the airport to their accommodation by public transportation, taxis, shuttle buses or private automobiles. VA N C O U V E R T R A N S P O RTAT I O N Most Vancouver venues are located within 30 minutes travel time from the Athletes’ Village and downtown hotels and some within walking distance. • Athletes will be transported by vans or buses to and from competition venues and ceremonies. • Dedicated or motor pool cars and vans will transport other Olympic Family members. • Media shuttles will run from designated media and broadcaster hotels to the Main Press Centre and the International Broadcast Centre, where shuttles will provide transport to the venues.

• An extensive network of bus, light rail, commuter rail and ferries will transport spectators and volunteers to venues, ceremonies and other events. A similar transportation network will be available for athletes, Olympic Family, media and spectators residing in Whistler. T R A N S P O RTAT I O N B E T W E E N VA N C O U V E R A N D W H I S T L E R The highway to Whistler will be upgraded significantly before 2010, to accommodate the growing needs of the communities in this area. The improved highway, in combination with rail and marine services, will meet the requirements of all accredited persons. To meet the needs of the Olympic Family, cars and vans will be available to transport members between Vancouver and Whistler. Helicopters will also be used to transport Internationally Protected Persons, IOC members, executive IOC staff, IF Presidents, Secretaries General and their guests. Athletes will also be transported by helicopter from Whistler to Vancouver for the nightly Medal Recognition Ceremonies. Motor coaches will travel between Vancouver park-and-ride lots and Whistler venues in order to transport spectators and volunteers. Passenger-only ferries will also be used to transport spectators and volunteers from Vancouver to Squamish, a community 60 km from the Whistler venues. Passengers would then transfer to bus or an existing rail link in Squamish for the remainder of the trip to Whistler.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

35


18 . S É C U R I T É La Gendarmerie royale du Canada (GRC) assurera la direction de la formation d’un groupe intégré de planification policière avec d’autres agences. Ce corps unique sera chargé de coordonner la sécurité durant les Jeux Olympiques d'hiver et les Jeux Paralympiques d'hiver de 2010. Un Centre de commandement central, chapeauté par la GRC, coordonnera toutes les opérations de sécurité. Les agences fonctionnant selon le système de commandement unifié, British Columbia Emergency Management System (système de gestion des secours d'urgence), comprennent la GRC, le service de police de Vancouver, le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), les Forces canadiennes et d’autres organismes locaux de sécurité publique. La GRC assure le service fédéral, provincial et municipal de police dans la province de la Colombie-Britannique. Le service de police de Vancouver est l’organisme local d'application de la loi, chargé du maintien de l'ordre dans la ville de Vancouver. Ces organismes ont une longue expérience de coopération en

Organisme de sécurité publique

ce qui a trait aux événements internationaux et ont travaillé en étroite collaboration dans le cadre d’opérations mixtes de planification et de commandement. Le SCRS sera chargé d’effectuer l’évaluation des menaces et de soumettre des rapports secrets en matière de sécurité au gouvernement du Canada, à la GRC et aux services de police responsables de la sécurité des Jeux. De plus, le SCRS effectuera au nom de la GRC les vérifications de l’accréditation de sécurité. R E S S O U RC E S P O U R L A S É C U R I T É Le personnel embauché pour remplir des fonctions de maintien de l’ordre sera uniquement recruté parmi les agents de la paix formés et provenant des ressources existantes en Colombie-Britannique. Un personnel policier supplémentaire pourra être affecté par d’autres provinces au Canada. On aura recours, selon les besoins, aux services du personnel privé et bénévole chargé de la sécurité.

Ressources provinciales totales

Région de Vancouver

Police – régulière

7 650*

3 700*

Police – gendarmes spéciaux/ réservistes

1 000

480

Privé de sécurité agréé

6 500

3 950

485

270

Shérifs adjoints**

* Projections pour 2010 (selon un taux de croissance de 5,3 %).

Les ressources des Forces canadiennes pourront être utilisées pour augmenter les services de police et d’urgence affectés au soutien des Jeux de 2010. Au besoin, un soutien militaire pourrait comprendre du personnel, des installations, de l’équipement et du transport, ou toute autre expertise spécialisée. Tout soutien est régi par les lois canadiennes et est assujetti aux exigences et aux politiques opérationnelles des Forces canadiennes. On fera constamment appel à la toute dernière technologie afin de réduire au minimum les ressources humaines requises pour la sécurité. Cette technologie comprendrait les caméras de surveillance, le système mondial de localisation (GPS), les systèmes automatiques de détection d'intrusion, les systèmes de surveillance de la qualité de l'air et les magnétomètres. Les 36

** Les Services des shérifs sont formés d’agents de la paix armés qui assurent la sécurité des prisonniers et des tribunaux, qui peuvent être déployés pour des fonctions de sécurité.

améliorations de la technologie seront surveillées afin que les plus récentes versions de ces dispositifs soient employées pour optimiser le déploiement des organismes de sécurité publique et de sécurité privée. La Ville de Vancouver a accepté que son Centre des opérations d'urgence (C.O.U.) à la fine pointe de la technologie, situé au Centre régional de communications d'urgence (ECOMM), serve de centre olympique de commandement de la sécurité publique. Le C.O.U. est équipé des tout derniers logiciels capables de surveiller les ressources et les activités. L’ECOMM est un fournisseur de communications d’urgence pour les sites olympiques, et tous les organismes de sécurité publique ont la capacité de communiquer entre eux par le biais de ce centre, qui offre des communications continues.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


18 . S E C U R I T Y The Royal Canadian Mounted Police (RCMP) will provide the lead in forming an Integrated Police Planning Group with other agencies. This single body will have the responsibility for coordination of security during the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games. A Central Command Centre, headed by the RCMP, will coordinate all security operations. Agencies operating under the unified command system (British Columbia Emergency Management System) include the RCMP, Vancouver Police Department, the Canadian Security Intelligence Service (CSIS), Canadian Forces and other local public safety agencies.

events and have worked closely together under joint planning and command operations. CSIS will be responsible for providing threat assessments and security intelligence reports to the Government of Canada, RCMP and police agencies responsible for Games security. In addition, CSIS will conduct security accreditation checks on behalf of the RCMP. R E S O U RC E S F O R S E C U R I T Y Personnel who are engaged for policing duties would be restricted to trained peace officers provided from existing resources in British Columbia. Additional police personnel can be provided by other jurisdictions throughout Canada. Private security and voluntary security personnel would be used as appropriate.

The RCMP provide federal, provincial and municipal policing in the Province of British Columbia. The Vancouver Police Department is the local law enforcement agency responsible for policing the City of Vancouver. These agencies have a long history of cooperation in dealing with international

Public Safety Agency

Total Provincial Resources

Vancouver Region

Police – Regular

7,650*

3,700*

Police – Special Constables/Reserves

1,000

480

Private Licensed Security

6,500

3,950

485

270

Sheriffs Services Deputies**

*

Police Projected 2010 Figures (based on 5.3% growth rate).

The resources of the Canadian Forces can be utilized to augment the police and emergency services assigned to support the 2010 Games. If required, military support could include services such as personnel, facilities, equipment and transportation or other specialized expertise. All support is governed by Canadian law and subject to operational requirements and policies of the Canadian Forces. The latest technology will be utilized in every effort to reduce the number of human resources required for security. This technology would include surveillance cameras, GPS tracking, automatic intrusion alarm systems, air monitoring devices and magnetometers. Technology improvements will be monitored to

**

Sheriff Services are armed peace officers that provide security for prisoners and Courts that can be deployed for security duties.

ensure the latest of these devices is employed to maximize the deployment of public security and private security agencies. The City of Vancouver has agreed to provide its state-of-the-art Emergency Operations Centre (EOC), located at the regional emergency communications centre (ECOMM), as an Olympic Public Safety Command Centre. The EOC is equipped with the latest software capable of tracking resources and activities. ECOMM is the provider of emergency communications for all Olympic sites and all public safety agencies have the capability of communicating together through this centre, making communications a seamless operation.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

37


19 . E X P É R I E N C E Vancouver et le Canada comptent à leur actif une vaste et fructueuse expérience de l’accueil d’événements sportifs internationaux. Des Championnats mondiaux de patinage artistique de 2001 à Vancouver jusqu’aux Championnats mondiaux de ski acrobatique de 2001 à Whistler, nous avons acquis une expérience internationale exceptionnelle en matière d’accueil.

l’occasion d’accueillir les visiteurs et de faire montre de notre héritage, de notre histoire et de notre hospitalité légendaire. Nous faisons preuve de cette même volonté de servir par la planification et l’exécution des événements dans les moindres détails, pour faire en sorte que nos invités rapportent chez eux des souvenirs merveilleux de leur séjour parmi nous.

La réussite quant à l’accueil des événements s’explique en partie par les installations de classe internationale, l’infrastructure efficace et l’expertise technique. Cependant, elle nécessite également de l’expérience dans la planification des événements, de l’enthousiasme de la part des bénévoles, une vision et une volonté à toute épreuve. Les Canadiennes et Canadiens ont la chance de posséder ces qualités qui sont inhérentes à leur culture. Nous sommes très fiers de notre pays et de nos collectivités distinctes, et cherchons

Si Vancouver est choisie comme ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver et des Jeux Paralympiques d'hiver de 2010, nous mettrons à contribution l’expérience du Canada en matière d’accueil des événements et la contribution que bien des Canadiennes et Canadiens ont faite à titre de personnel de soutien, d’entrepreneurs et de bénévoles lors de manifestations telles que les Jeux Olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City et les Jeux Olympiques de 2000 à Sydney.

La liste ci-dessous énumère quelques-unes des épreuves unisport dont le Canada a été l’hôte : Sport d’hiver

Date

Compétition

Lieu

Ski alpin

2002

Championnats canadiens de ski alpin

Whistler (C.-B.)

Ski alpin (pour skieurs handicapés)

2002

Coupe du Monde

Kimberley (C.-B.)

Ski de fond

1995

Championnats mondiaux

Vernon (C.-B.)

Curling

2002

Championnats mondiaux de curling junior

Kelowna (C.-B.)

Patinage artistique

2001

Championnats mondiaux de patinage artistique

Vancouver (C.-B.)

Ski acrobatique

1991-2002

Coupe du Monde et 2001 Championnats mondiaux

Whistler (C.-B.)

Hockey sur glace

2001

Championnats mondiaux de hockey junior

Kamloops (C.-B.)

Surf des neiges

1996-2001

Coupe du Monde

Whistler (C.-B.)

Multisport / Autres

1984-2002

Vancouver Sun Run

Vancouver (C.-B.)

2001

Championnats mondiaux d’athlétisme

Edmonton, Alberta

1999

Jeux panaméricains

Winnipeg, Manitoba

1994

Jeux de Commonwealth

Victoria, (C.-B.)

1992

Championnats mondiaux de squash

Vancouver, B.C.

Vancouver est également habituée à accueillir de grands événements internationaux, notamment la Conférence de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) en 1997, le Sommet Clinton-Eltsine en 1993, la Réunion des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth en 1988 et EXPO 1986, une exposition universelle qui a attiré plus de 23 millions de visiteurs.

38

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


19 . E X P E R I E N C E Vancouver and Canada have an extensive and successful record of hosting international sports events. From the 2001 World Figure Skating Championships in Vancouver to the 2001 World Freestyle Championships at Whistler, we have accumulated exceptional, international, hosting experience. Success in hosting events is due in part to world-class facilities, efficient infrastructure and technical expertise. However, it also requires event planning experience, enthusiastic volunteers, vision and dedication. Canadians are fortunate to embrace these qualities as part of our culture. We are very proud of our country and our individual communities and seek the opportunity to

welcome visitors to enjoy our heritage, history and hospitality. We exhibit that same sense of dedication with detailed planning and execution of events, ensuring that our guests take home wonderful memories of their time spent with us. If Vancouver is selected to host the 2010 Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games, we will draw upon Canada’s experience in hosting events and the contributions that many Canadians have made as staff, contractors and volunteers on events such as, the 2002 Olympic Winter Games in Salt Lake City and the 2000 Olympic Games in Sydney.

The following is a list of some of the events Canada has hosted: Winter Sport

Date

Competition

Location

Alpine Skiing

2002

Canadian Alpine Championships

Whistler, B.C.

Alpine Skiing (for the disabled)

2002

World Cup

Kimberley, B.C.

Cross-Country Skiing

1995

World Championships

Vernon, B.C.

Curling

2002

World Junior Curling Championships

Kelowna, B.C.

Figure Skating

2001

World Figure Skating Championships

Vancouver, B.C.

Freestyle Skiing

1991 - 2002

World Cup and 2001 World Championships

Whistler, B.C.

Ice Hockey

2001

World Junior Hockey Championships

Kamloops, B.C.

Snowboarding

1996 - 2001

World Cup

Whistler, B.C.

Multi-Sport/Other

1984 –2002

Vancouver Sun Run

Vancouver, B.C.

2001

World Championships in Athletics

Edmonton, Alberta

1999

Pan American Games

Winnipeg, Manitoba

1994

Commonwealth Games

Victoria, B.C.

1992

World Squash Championships

Vancouver, B.C.

Vancouver is also accustomed to hosting major international events including the Asia Pacific Economic Cooperation (APEC) meeting in 1997, the Clinton/Yeltsin Summit in 1993, the Commonwealth Heads of Government Conference in 1988 and EXPO ’86, a World Exposition which attracted more than 23 million visitors.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

39


2 0 . B U D G E T D E C A N D I D AT U R E La mobilisation de fonds pour Vancouver 2010 est en bonne voie. À ce jour, 18,5 millions de dollars américains, soit 87 % des fonds requis, ont déjà été reçus ou souscrits. Tous les chiffres indiqués sont en millions de dollars américains.

L E S S O U RC E S D E S F O N D S B U D G É T I S É S Millions de $US

% des fonds budgétisés

Gouvernement fédéral

5,7

$

26,5

%

Gouvernement provincial

5,7

$

26,5

%

Secteur privé et administration locale

10,1

$

47,0

%

Total

21,5

$

100

%

LES BUDGETS DES DÉPENSES Millions de $US Phase 1 (pré-demande et demande de candidature)

11,5

$

Phase 2 (candidature)

10,0

$

Total

21,5

$

Le budget total ci-dessus comprend toutes les dépenses de Vancouver 2010, à compter du moment de sa mise en œuvre en juin 1999 jusqu’à son dénouement après la décision du CIO en juillet 2003. Le budget des dépenses de Vancouver 2010 comprend une provision de 3 millions de dollars américains pour son programme LegaciesNow, un programme de développement des sports à l’échelle de la province, qui offre aux jeunes athlètes des programmes, des services et un entraînement de classe internationale, en plus d’aider la collectivité à accueillir des événements sportifs internationaux.

40

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


2 0 . C A N D I D AT U R E B U D G E T The raising of funds for Vancouver 2010 is well underway. To date, $18.5 million USD or 87% of the funds required have been received or committed. All figures shown are in millions of US Dollars.

S O U RC E S O F B U D G E T E D F U N D I N G $ Million USD

% of budgeted funding

Federal Government

$

5.7

26.5%

Provincial Government

$

5.7

26.5%

Private sector and local government

$

10.1

47.0%

Total

$

21.5

100%

EXPENDITURE BUDGETS $ Million USD Phase 1 (Application and Pre-Application)

$

11.5

Phase 2 (Candidature)

$

10.1

Total

$

21.5

The total budget above includes all expenditures of Vancouver 2010 from the time of its inception in June 1999 through to its wind-up following the IOC decision in July 2003. Vancouver 2010’s expenditure budget includes a provision of $3 million USD for its LegaciesNow program, a province-wide sports development program that is providing young athletes with world-class programs, services and training, as well as helping build community capacity in hosting international sports events.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

41


21 . C O N T R I B U T I O N S D U G O U V E R N E M E N T Le Comité organisateur des Jeux Olympiques de 2010 sera structuré en tant qu’organisme sans but lucratif dont les membres seront le gouvernement du Canada, le gouvernement de la Colombie-Britannique, la Ville de Vancouver, la Resort Municipality of Whistler et le Comité olympique canadien, et dont les directeurs comprendront des membres canadiens du CIO. Le financement proviendra de sources privées et publiques. Nous prévoyons que le financement de l’infrastructure des Jeux sera principalement public, tandis que celui des activités des Jeux sera essentiellement privé. G O U V E R N E M E N T D U C A N A DA Le gouvernement du Canada s’est engagé à financer l’infrastructure des sites sportifs et les coûts connexes de dotation, en partenariat avec le gouvernement de la Colombie-Britannique et les collectivités de Vancouver et de Whistler. En outre, des engagements seront pris afin d’assurer les services fédéraux essentiels, notamment la sécurité, les douanes et l’immigration, sans frais pour le Comité organisateur.

42

P ROV I N C E D E L A C O LO M B I E - B R I TA N N I Q U E Le gouvernement de la Colombie-Britannique s’est engagé à financer l’infrastructure des sites sportifs et les coûts connexes de dotation, en partenariat avec le gouvernement du Canada. Il s’est aussi engagé à entreprendre et achever un programme d’aménagement important sur la route menant à Whistler. De plus, des engagements ont été pris afin d’assurer des services provinciaux, notamment la sécurité, l’entretien des routes et autoroutes et des plans d'urgence, et cela sans frais pour le Comité organisateur. Le gouvernement de la ColombieBritannique a garanti à la Ville de Vancouver et à la Resort Municipality of Whistler qu’elles n’auront à assumer aucun coût découlant des engagements et des obligations qu’elles prennent au titre de la candidature de Vancouver ou de l’organisation des Jeux de 2010. V I L L E D E VA N C O U V E R En décembre 1998, la Ville de Vancouver a conclu une entente de candidature avec le COC et Vancouver 2010. Selon cette entente, la Ville convient que, si sa candidature est retenue pour accueillir les Jeux de 2010, elle signera une entente de ville hôte avec le COC et le CIO.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


21 . G O V E R N M E N T C O N T R I B U T I O N S The Organizing Committee for the 2010 Games will be structured as a not-for-profit corporation whose members will be the Government of Canada, Province of British Columbia, City of Vancouver, Resort Municipality of Whistler and Canadian Olympic Committee, and whose Directors will include IOC Members in Canada. Financing will be a combination of private and public funds. We anticipate that funding for Games infrastructure will be primarily public while funding for Games operations will be primarily private. G OV E R N M E N T O F C A N A DA The Government of Canada has committed to fund the sports venue infrastructure and related endowment costs in partnership with the Government of British Columbia and the communities of Vancouver and Whistler. In addition, commitments will be made to provide essential federal services, including security, customs and immigration, at no cost to the Organizing Committee.

P ROV I N C E O F B R I T I S H C O L U M B I A The Government of British Columbia has committed to fund the sports venue infrastructure and related endowment costs in partnership with the Government of Canada. The Government of British Columbia has also committed to undertake and complete, a significant improvement program on the highway to Whistler. In addition, commitments have been made to provide provincial services, including security, highway and road maintenance and emergency planning, at no cost to the Organizing Committee. The Government of British Columbia has indemnified both the City of Vancouver and the Resort Municipality of Whistler against any costs arising from commitments and obligations they make related to the Vancouver bid or to the organizing of the 2010 Games. C I T Y O F VA N C O U V E R In December 1998, the City of Vancouver entered into the Bid City Agreement with the COC and Vancouver 2010. Pursuant to that agreement, the City of Vancouver agreed that, if Vancouver is successful in its bid to host the 2010 Games, it will sign a Host City Agreement with the COC and the IOC.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

43


22 . PERSPECTIVES DE REVENUS DU COJO Outre les revenus provenant de la télévision et du programme TOP qu’elle recevra du CIO, Vancouver 2010 prévoit que les Jeux Olympiques d'hiver et des Jeux Paralympiques d'hiver rapporteront environ 370 millions de dollars américains au pays.

A P E RÇ U D E S S O U RC E S É V E N T U E L L E S D E R E C E T T E S D U C O J O Millions $US Commandites

201

$

Vente de billets

115

$

Marchandise sous licence

30

$

Autres sources

24

$

Total

370

$

Nota: La valeur a été actualisée en dollars de 2002.

D’autres sources peuvent comprendre, sans s’y limiter : • Un programme de monnaie et de timbres olympiques • Une vente des avoirs • Des programmes de cartes tarifs • Les recettes de la vente de billets d’événements culturels • Les ventes d’aliments et de boissons • Des dons • Diverses sources Le Canada représente un environnement de marketing des sports de renom. Il a su à plusieurs reprises tirer des recettes substantielles de grandes manifestations amateurs et professionnelles de classe internationale. Vancouver et, en particulier, l'Ouest canadien comptent à leur crédit des résultats commerciaux des plus avantageux obtenus lors d’événements, tels que les Jeux Olympiques d’hiver de 1988, les Jeux du Commonwealth de 1994, les Jeux panaméricains de 1999 et, tout récemment, les Championnats mondiaux de patinage artistique de 2001 et les Championnats mondiaux d'athlétisme de 2001. Vancouver 2010 a déjà soulevé l’enthousiasme du marché local en s’assurant un financement de 18,5 millions de dollars américains en vue d’une candidature ferme et viable pour les

44

Jeux Olympiques d'hiver et les Jeux Paralympiques d'hiver de 2010. Plus de 80 entreprises canadiennes ont contribué, par des fonds ou des services, à la préparation de la candidature. Le secteur privé représente 46 % du financement, et plus de 60 % de ces fonds proviennent de sources canadiennes à l’extérieur de la province de la Colombie-Britannique, ce qui témoigne du soutien de tout le pays à l’accueil des Jeux au Canada. Dans une perspective internationale, Vancouver et la région bénéficient économiquement d’une situation mondiale de choix, et de liens directs avec l’Asie-Pacifique. Vancouver dispose d’une industrie touristique florissante et elle est une destination vacances très prisée par les touristes du monde entier, en particulier de l’Europe, de l’Asie et des Amériques. Afin d’optimiser les recettes éventuelles pour le CIO et le COJO, Vancouver 2010 s’engage pleinement dans un plan conjoint de marketing entre le COC, la Ville de Vancouver et le COJO, qui ne fera pas double emploi avec le programme TOP du CIO, et n’y portera pas atteinte de quelque manière que ce soit. En s’appuyant sur des travaux de recherche substantiels sur les retombées économiques de grands événements antérieurs qui se sont déroulés au Canada et en Amérique du Nord, et la consultation de grands spécialistes internationaux en marketing, Vancouver 2010 est convaincue de pouvoir générer les recettes susmentionnées.

S O C I É T É D E L A C A N D I DAT U R E D E VA N C O U V E R 2010


2 2 . O C O G R E V E N U E G E N E R AT I N G P O T E N T I A L Over and above the IOC grants for TV and TOP revenues, Vancouver 2010 anticipates generating approximately $370 million USD domestically in Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games revenue.

O U T L I N E O F P OT E N T I A L O C O G R E V E N U E S O U RC E S $ Million USD Corporate sponsorship

$

201

Ticket sales

$

115

Licensed merchandise

$

30

Other sources

$

24

Total

$

370

Note: The value has been discounted to year 2002 dollars

Other sources may include but are not limited to: • Coin and stamp program • Asset disposal • Rate card programs • Cultural event ticket revenue

Olympic Winter Games and Winter Paralympic Games. More than 80 Canadian companies and businesses have contributed funding or services to help prepare the Bid. The private sector represents 46% of this funding and over 60% of those dollars have come from Canadian sources outside the Province of British Columbia. This is testament to the support of the entire country towards hosting the Games in Canada.

• Food and beverage sales • Donations • Miscellaneous Canada represents a sophisticated sports marketing environment with a history of generating substantial revenues from major world-class amateur and professional events. Vancouver and western Canada, in particular, are credited with highly successful commercial results for such events as the 1988 Olympic Winter Games, the 1994 Commonwealth Games, the 1999 Pan American Games and, most recently, the 2001 World Figure Skating Championships and 2001 World Championships in Athletics. Vancouver 2010 has already leveraged the enthusiasm of the domestic marketplace by securing $18.5 million USD towards ensuring a thorough and viable bid for the 2010

From an international perspective, Vancouver and the region benefit economically from its prime global location, which includes direct links to the Asia Pacific. Vancouver has a thriving tourism industry and is an extremely popular destination for people from all over the world, particularly Europe, Asia and the Americas. To maximize potential revenue for the IOC and the OCOG, the Vancouver 2010 Bid fully commits to a joint marketing plan between the COC, the City of Vancouver and the OCOG that will not overlap with, or prejudice in any manner, the TOP program of the IOC. Based on extensive research of revenue results from past major events in Canada and North America, and consultation with leading international marketing experts, Vancouver 2010 is confident of generating the revenue figures presented above.

VA N C O U V E R 2010 B I D C O R P O R AT I O N

45


ANNEXES M A P S A N D C H A RT S L E S C A R T E S E T L E S TA B L E A U X


MAP A:

GENERAL CONCEPT

C A RT E A :

CONCEPT GÉNÉRAL WHISTLER

LEGEND LÉGENDE Existing

Existant

Planned

Prévu

Additional

Supplémentaire

Proposed

Proposé

S P O RT V E N U E S Alpine – Speed Events

Ski alpin – épreuves de vitesse

Alpine – Technical Events

Ski alpin – épreuves techniques

Biathlon

Biathlon

Bobsleigh

Bobsleigh

Cross Country Skiing

Ski de fond

Curling

Curling

Figure Skating

Patinage artistique

Freestyle Skiing

Ski acrobatique

Ice Hockey (#1)

Hockey sur glace (no 1)

Ice Hockey (#2)

Hockey sur glace (no 2)

Luge

Luge

Nordic Combined

Épreuves nordiques combinées

Skeleton

Skeleton

Ski Jumps

Saut à ski

Snowboarding

Surf des neiges

Speed Skating

Patinage de vitesse

Short Track Speed Skating

Patinage de vitesse sur courte piste

O LY M P I C I N F R A S T RU C T U R E

VA N C O U V E R

5 km

S I T E S S P O RT I F S

INFRASTRUCTURE OLYMPIQUE

Opening & Closing Ceremonies

Cérémonies d'ouverture et de clôture

Medal Ceremonies

Cérémonies de remise des médailles

Athletes’ Village

Village des athlètes

International Broadcast Centre

Centre international de radio-télévision

Main Press Centre

Centre principal de presse

Media Centre (Whistler)

Centre des médias

Main Hotel Area

Zone des principaux hôtels

Airport

Aéroport

Train Station

Gare


MAP A:

GENERAL CONCEPT

C A RT E A :

CONCEPT GÉNÉRAL

VA N C O U V E R

5 km 1 km


MAP A:

GENERAL CONCEPT

C A RT E A :

CONCEPT GÉNÉRAL

WHISTLER

5 km 1 km

T R A N S P O RTAT I O N I N F R A S T RU C T U R E I N F R A S T RU C T U R E D E T R A N S P O RT Motorway

Autoroute

Highway

Route

Major Road Networks

Réseaux routiers principaux

Commuter Rail

Chemin de fer de banlieue

Light Rail

Train léger

Waterway

Voie navigable


MAP B:

T R A N S P O R TAT I O N I N F R A S T R U C T U R E

C A RT E B :

I N F R A S T RU C T U R E D E T R A N S P O RT WHISTLER

LEGEND LÉGENDE Existing

Existant

Planned

Prévu

Additional

Supplémentaire

Proposed

Proposé

T R A N S P O RTAT I O N I N F R A S T RU C T U R E I N F R A S T RU C T U R E D E T R A N S P O RT

VA N C O U V E R

5 km

Motorway

Autoroute

Highway

Route

Major Road Networks

Réseaux routiers principaux

Commuter Rail

Chemin de fer de banlieue

Light Rail

Train léger

Waterway

Voie navigable


MAP B:

T R A N S P O R TAT I O N I N F R A S T R U C T U R E

C A RT E B :

I N F R A S T RU C T U R E D E T R A N S P O RT

VA N C O U V E R

5 km 1 km


MAP B:

T R A N S P O R TAT I O N I N F R A S T R U C T U R E

C A RT E B :

I N F R A S T RU C T U R E D E T R A N S P O RT

WHISTLER

5 km 1 km


MAP C:

S P O RT V E N U E S

C A RT E C :

S I T E S S P O RT I F S WHISTLER

LEGEND LÉGENDE Existing

Existant

Planned

Prévu

Additional

Supplémentaire

Proposed

Proposé

S P O RT V E N U E S Alpine – Speed Events

Ski alpin – épreuves de vitesse

Alpine – Technical Events

Ski alpin – épreuves techniques

Biathlon

Biathlon

Bobsleigh

Bobsleigh

Cross Country Skiing

Ski de fond

Curling

Curling

Figure Skating

Patinage artistique

Freestyle Skiing

Ski acrobatique

Ice Hockey (#1)

Hockey sur glace (no 1)

Ice Hockey (#2)

Hockey sur glace (no 2)

Luge

Luge

Nordic Combined

Épreuves nordiques combinées

Skeleton

Skeleton

Ski Jumps

Saut à ski

Snowboarding

Surf des neiges

Speed Skating

Patinage de vitesse

Short Track Speed Skating

Patinage de vitesse sur courte piste

O LY M P I C I N F R A S T RU C T U R E

VA N C O U V E R

5 km

S I T E S S P O RT I F S

I N F R A S T RU C T U R E O LY M P I Q U E

Opening & Closing Ceremonies

Cérémonies d'ouverture et de clôture

Medal Ceremonies

Cérémonies de remise des médailles

Athletes’ Village

Village des athlètes

Main Hotel Area

Zone des principaux hôtels

Airport

Aéroport


MAP C:

S P O RT V E N U E S

C A RT E C :

S I T E S S P O RT I F S

VA N C O U V E R

5 km 1 km


MAP C:

S P O RT V E N U E S

C A RT E C :

S I T E S S P O RT I F S

WHISTLER

5 km 1 km


136 km/4 à 6 voies 77 km/2 à 6 voies 665 km/4 à 6 voies 645 km/2 à 4 voies 56 km/voie double 49 km/voie double 2,8 km/2 bateaux 595 km s.o. 2,02 NM/20 bateaux 24,9 km/voie double 1 bateau à la route existante

Route

Principal réseau routier urbain

Principal réseau collecteur municipal

Chemin de fer de banlieue

Trains légers

Voie navigable (bateau-bus)

Chaussée partagée

Route (Whistler)

Voie navigable (Vancouver-Squamish)

Trains légers (aéroport – centre-ville)

Voie navigable (bateau-bus)

PRÉVUE

SUPPLÉMENTAIRE

PROPOSÉE

DÉFINITIONS

Grande artère urbaine à plus de 2 voies, en général à grand débit. Chemin à plus de 2 voies acheminant la circulation dans la ville, avec droit de priorité. Conçue pour être sécuritaire, commode et directe, la chaussée est un agencement de voies réservées aux vélos, de pistes séparées ou partagées avec les piétons. Les chaussées partagées de banlieue partagent le chemin avec les voitures sur les rues locales ou résidentielles et sont parallèles aux grandes voies de communication.

Principal réseau collecteur municipal

Chaussée partagée

public

mixte

mixte

mixte

Principal réseau routier urbain

9 à 12 millions

1,1 à 1,2 milliard

20 millions

400 à 700 millions

$US

Route à accès contrôlé, en général à chaussées séparées, où la limite de vitesse est supérieure à 80 km.

2009

2009

2009

2009

Fin

Voie publique principale reliant des localités, en général de 2 à 4 voies, où la limite de vitesse est supérieure à 80 km, et à points de contrôle à accès limité.

2009

2004

2009

2004

Début

Financement (public/privé/mixte)

Route

s.o.

s.o.

31,34 NM/20 bateaux

123 km/2 à 4 voies

s.o.

s.o.

s.o.

118,6 km/voie unique

s.o.

s.o.

123 km/2 à 3 voies

s.o.

Entre la ville et les sites extérieurs

Construction/Modernisation

Autoroute

Nota : L’intérieur des limites de la ville comprend le District régional de Vancouver (DRV).

EXISTANTE

Autoroute

À l’intérieur de la ville

(nombre de voies de circulation ou de voies ferrées)

Longueur (en km) + capacité

I N F R A S T RU C T U R E D E T R A N S P O RT

Type d’infrastructure de transport

TA B L E A U I :


136 km / 4 to 6 lanes 77 km / 2 to 6 lanes 665 km / 4 to 6 lanes 645 km / 2 to 4 lanes 56 km / double track 49 km / double track 2.8 km / 2 boats 595 km Not applicable 2.02 NM / 20 boats 24.9 km / double track 1 boat to existing route

Highway

Major Urban Arterial Network

Major Municipal Collector Network

Commuter Rail

Light Rail

Waterway (Seabus)

Bikeway

Highway (Whistler)

Waterway (Vancouver-Squamish)

Light Rail (Airport -Downtown)

Waterway (SeaBus)

PLANNED

ADDITIONAL

PROPOSED

DEFINITIONS

A major urban thoroughfare with a generally large traffic capacity, more than 2 lanes. A road to feed traffic within town, with right of way, more than 2 lanes. Designed to be safe, convenient and direct, are a mix of dedicated bike lanes, paths either separated from or shared with pedestrians. Commuter bikeways share the road with cars on local or residential streets and are parallel to major arterial roads.

Major Municipal Collector Network

Bikeway

Public

Joint

Joint

Joint

(Public/Private/Joint)

Major Urban Arterial Network

9 - 12 Million

1.1 - 1.2 Billion

20 Million

400 - 700 Million

$ in USD

A main public road connecting towns and cities, typically 2 - 4 lanes with speeds exceeding 80 km and with limited access control points.

2009

2009

2009

2009

End

Highway

2009

2004

2009

2004

Start

Source of Financing

A controlled access and typically divided highway with speeds exceeding 80 km.

Not applicable

Not applicable

31.34 NM / 20 boats

123 km / 2 to 4 lanes

Not applicable

Not applicable

Not applicable

118.6 km / single track

Not applicable

Not applicable

123 km / 2 to 3 lanes

Not applicable

From City boundary to outlying venues

Construction / Upgrade

Motorway

Note: Within City boundary includes the Greater Vancouver Regional District (GVRD)

EXISTING

Motorway

Within City boundary

Length (km) + capacity (# of traffic lanes or tracks)

T R A N S P O R TAT I O N I N F R A S T R U C T U R E

Type of Transportation Infrastructure

C H A RT I :


Patinage artistique et patinage de vitesse sur courte piste Ski acrobatique et surf des neiges Ski alpin – épreuves de vitesse Ski alpin – épreuves techniques

Hastings Park

Cypress Mountain

Whistler Mountain

Blackcomb Mountain

Curling Patinage de vitesse Hockey sur glace, 2e patinoire intérieure Épreuves nordiques Bobsleigh, skeleton et luge

Hillcrest/Nat Bailey Stadium Park

Patinoire intérieure de l’Université Simon Fraser

Patinoire intérieure de l'Université de la Colombie-Britannique

Centre nordique de Whistler

Piste de Whistler

SUPPLÉMENTAIRES

Hockey sur glace

Sports

General Motors Place

EXISTANTS

Sites sportifs

TA B L E A U I I : S I T E S S P O R T I F S

12 000

15 000

7 000

9 000

6 000

15 000

15 000

12 000

15 000

17 000

Capacité d'accueil totale

1980

1966

1984

1967

1995

Année de construction

2006

2005

2006

2004

2005

2005

2005

2005

2006

2008

2008

2007

2008

2007

2007

2007

2007

2006

2009

2009

34 200 000

62 100 000

18 600 000

37 300 000

15 500 000

3 100 000

6 200 000

6 200 000

15 500 000

6 200 000

en $US

Début

Fin

Coût de construction

Construction/ Modernisation

public

public

mixte

public

public

public

public

public

public

public

(public/privé/mixte)

Financement


Figure Skating & Short Track Speed Skating Freestyle Skiing & Snowboarding Alpine Skiing - Speed Events Alpine Skiing – Technical Events

Hastings Park

Cypress Mountain

Whistler Mountain

Blackcomb Mountain

Curling Speed Skating Ice Hockey 2nd Arena Nordic Events Bobsleigh, Skeleton & Luge

Hillcrest/Nat Bailey Stadium Park

Simon Fraser University Arena

University of British Columbia Arena

Whistler Nordic Centre

Whistler Sliding Track

ADDITIONAL

Ice Hockey

Sports

S P O RT V E N U E S

General Motors Place

EXISTING

Sport Venues

C H A RT I I :

12,000

15,000

7,000

9,000

6,000

15,000

15,000

12,000

15,000

17,000

Total Spectator Capacity

1980

1966

1984

1967

1995

Year Built

2006

2005

2006

2004

2005

2005

2005

2005

2006

2008

2008

2007

2008

2007

2007

2007

2007

2006

2009

2009

34,200,000

62,100,000

18,600,000

37,300,000

15,500,000

3,100,000

6,200,000

6,200,000

15,500,000

6,200,000

Cost in US$

start

end

Construction

Construction / Upgrade

Public

Public

Joint

Public

Public

Public

Public

Public

Public

Public

(Public/Private/Joint)

Source of Financing


5 746

Whistler – Total

1 158

0

414

744

1 584

0

0

0

1 584

Prévues

227

140

87

0

8 649

3 637

560

3 236

1 216

Existantes

453

0

453

0

623

0

0

623

0

Prévues

Dans un rayon de 10 à 50 km du centre-ville

NOMBRE DE CHAMBRES

1 611 3 818

29 049

0

867

744

2 207

0

0

623

1 584

Prévues

5 973

4 468

515

990

23 076

6 014

1 171

8 788

7 103

Existantes

TOTAL

Les hôtels non cotés à Vancouver sont des hôtels et des motels qui ont choisi de ne pas être cotés par le système de l’AAA, mais qui, selon Tourism Vancouver, obtiendraient une cote comprise entre 1 et 4 étoiles.

Les hôtels non cotés à Whistler sont des hôtels qui ont également choisi de ne pas être cotés. Selon Tourism Whistler, la majorité d’entre eux seraient cotés entre 3 et 5 étoiles.

*

**

Les hôtels à Vancouver sont cotés selon les Lodging Requirements & Diamond Rating Guidelines de l’American Automobile Association (AAA) généralement reconnues comme principal programme d'attribution des cotes d’hospitalité en Amérique du Nord. Les hôtels à Whistler sont classés selon le système des étoiles.

HÉBERGEMENT TOTAL

4 328

428

Hôtels 3 étoiles

Non cotés**

990

Hôtels 4 et 5 étoiles

WHISTLER

14 427

Vancouver – Total

611

Hôtels 2 étoiles 2 377

5 552

Hôtels 3 étoiles

Non cotés*

5 887

Existantes

Dans un rayon de 10 km du centre-ville

HÉBERGEMENT

Hôtels 4 et 5 étoiles

VANCOUVER

TA B L E A U I I I :


611

2 diamond hotels

428 4,328 5,746

3 star hotels

Non-rated**

Whistler Totals

1,158

0

414

744

1,584

0

0

0

1,584

Planned

227

140

87

0

8,649

3,637

560

3,236

1,216

Existing

453

0

453

0

623

0

0

623

0

Planned

Within 10-50 km of the City Centre

N U M B E R O F RO O M S

3,818

29,049

0

867

744

2,207

0

0

623

1,584

Planned

1,611

TOTAL

5,973

4,468

515

990

23,076

6,014

1171

8,788

7,103

Existing

Non-rated hotels in Vancouver are hotels and motels that have chosen not to be rated by the AAA system, but according to Tourism Vancouver, would receive classification between 1 to 4 diamonds.

Non-rated hotels in Whistler are hotels that have also chosen not to be rated but the majority, according to Tourism Whistler, would be classified as 3 to 5 star accommodation.

*

**

Ratings in Vancouver are based on the American Automobile Association (AAA) "Lodging Requirements & Diamond Rating Guidelines" generally accepted as North America’s premier hospitality rating program. Ratings in Whistler are based on Star ratings.

TOTAL ACCOMMODATION

990

14,427

4 + 5 star hotels

WHISTLER

Vancouver Totals

2,377

5,552

3 diamond hotels

Non-rated*

5,887

4 + 5 diamond hotels

VANCOUVER

Existing

Within 10 km of the City Centre

C H A R T I I I : A C C O M M O D AT I O N


15 5

CPP

CIR TV

1

Zone des principaux hôtels à Whistler

Aéroport international de Vancouver

9

125 130 124 131 124 124

Ski alpin -– épreuves de vitesse

Ski alpin – épreuves techniques

Biathlon

Bobsleigh, luge et skeleton

Ski de fond

Saut à ski

5

129

Centre secondaire de presse à Whistler

CIR TV Vancouver

131

Hôtels des médias à Whistler

22

22

3

22

2

6

127

2

1

14 116

116

Cérémonies d’ouverture et de clôture, et de remise des médailles

Village des athlètes à Whistler

130 130

Zone des principaux hôtels à Whistler

Aéroport international

Distances en km

17

23

Patinage de vitesse

7 17

12 26

Surf des neiges

11

1

17

7

7

102

11

Patinage de vitesse sur courte piste

11

Hockey sur glace – patinoire intérieure II

26

Ski acrobatique 9

12

Patinage artistique

Hockey sur glace – patinoire intérieure I

7

Curling

116

15

Hôtels des médias à Vancouver

Village des athlètes à Whistler

1

9

Cérémonies d’ouverture et de clôture, et de remise des médailles

1

4

13

Village des athlètes à Vancouver

14

Zone des principaux hôtels à Vancouver

14

Aéroport international de Vancouver

T R A N S P O RT

Zone des principaux hôtels à Vancouver

Aéroport international

Distances en km

TA B L E A U I V :

8

8

15

8

14

9

113

12

15

102

14

116

Village des athlètes à Whistler

18

20

8

11

2

20

8

4

106

12

4

4

2

4

13

Village des athlètes à Vancouver

110

110

117

110

116

111

11

115

117

102

116

9

Cérémonies d’ouverture et declôture, et de remise des médailles

16

18

4

9

1

18

4

3

102

11

2

7

2

7

9

Cérémonies d’ouverture et de clôture, et de remise des médailles

23

23

4

23

3

7

128

2

117

15

1

131

Hôtels des médias à Whistler

11

17

4

12

2

17

4

4

102

11

2

2

4

1

15

Hôtels des médias à Vancouver

20

20

3

20

2

4

126

2

115

12

2

129

Centre secondaire de presse

10

17

4

12

2

17

4

4

102

11

2

2

4

1

15

CPP Vancouver

121

121

128

121

127

122

126

128

11

113

127

5

CIR TV Vancouver

25

28

14

13

11

28

14

9

113

11

11

11

12

11

5

CIR TV Vancouver


9 15 15 5

Opening & Closing Ceremonies & Medal Ceremonies

Media Hotels Vancouver

MPC

IBC

Main Hotel Area Whistler

Vancouver International Airport

125 130 124 131 124 124

Alpine Speed

Alpine Technical

Biathlon

Bobsleigh/ Luge / Skeleton

Cross Country Skiing

Ski Jumping

5

129

Sub Press Centre Whistler

IBC Vancouver

131

Media Hotels Whistler

9

116

Athlete Village Whistler

Opening & Closing Ceremonies & Medal Ceremonies

130

Main Hotel Area Whistler

International Airport

All distances in km

17

23

Speed Skating

7

22

22

3

22

2

6

127

2

1

116

14

130

17

12 26

Snowboarding

11

1

17

7

7

102

11

1

1

1

4

14

Main Hotel Area Vancouver

Short Track Speed Skating

11

Ice Hockey Arena II

26

Freestyle Skiing 9

12

Figure Skating

Ice Hockey Arena I

7

Curling

116

13

Athlete Village Vancouver

Athlete Village Whistler

14

Vancouver International Airport

Main Hotel Area Vancouver

International Airport

All distances in km

C H A R T I V : T R A N S P O R TAT I O N

8

8

15

8

14

9

113

12

15

102

14

116

Athletes’ Village Whistler

18

20

8

11

2

20

8

4

106

12

4

4

2

4

13

Athletes’ Village Vancouver

110

110

117

110

116

111

11

115

117

102

116

9

Opening & Closing Ceremonies & Medal Ceremonies

16

18

4

9

1

18

4

3

102

11

2

7

2

7

9

Opening & Closing Ceremonies & Medal Ceremonies

23

23

4

23

3

7

128

2

107

15

1

131

Media Hotels Vancouver

11

17

4

12

2

17

4

4

102

11

2

2

4

1

15

Media Hotels Vancouver

20

20

3

20

2

4

126

2

115

12

2

129

Sub Press Centre Whistler

10

17

4

12

2

17

4

4

102

11

2

2

4

1

15

MPC Vancouver

121

121

128

121

127

122

126

128

11

113

127

5

IBC Vancouver

25

28

14

13

11

28

14

9

113

11

11

11

12

11

5

IBC Vancouver


Minimale

Maximale

TEMPÉRATURE Moyenne

MÉTÉOROLOGIE

Minimale

Maximale

HUMIDITÉ Moyenne

2,2 3,2 2,8 1,4

Midi

15 h

18 h

21 h

8,2

9,2

10,1

11,5

10,8

3,6

5,2

6,5

7,4

6,5

55,8

48,5

44,2

41,8

46,1

96,3

95,1

94,1

91,1

94,4

82,1

77,6

74,3

76,4

84,8

-2,2 -3,0 s.o.

Midi

15 h

18 h

21 h

1,7

s.o.

4,5

6,4

4,0

s.o.

1,1

2,2

1,6

-2,6

67,9

s.o.

55,3

47,2

56,1

s.o.

97,9

95,5

97,0

98,8

89,7

s.o.

81,3

75,2

80,3

-3,6 -4,8 -6,2

Midi

15 h

18 h

21 h

8,2

4,4

4,4

8,6

10,4

0,15

-0,2

-0,03

0,92

1,07

55

64

73

62

48

100

100

100

100

100

97,1

98,3

95,5

93,7

94,2

nord-nord-ouest

nord-nord-ouest et sud-est

sud-est

sud-est

sud-est

calme

sud

sud

calme

calme

est

est

ouest-nord-ouest

est

est

3 658 930 845

Whistler

Cypress Mountain

Centre nordique de Whistler

ALTITUDE (en mètres)

LIEU

Vancouver

-7,6 -9,2

15 h

21 h

-3,7

Midi

18 h

-9,2 -4,8

9h

0,4

0,1

0,1

2,4

3,5

-4,1

97

s.o.

s.o.

66

56

s.o.

117

174

193,8

s.o.

10

10

9,8

PRÉCIPITATIONS Nombre de jours Nombre de jours Annuellement Période des Jeux

-3,6

-2,9

-1,0

-1,6

100

s.o.

s.o.

100

100

s.o.

6

3

6,5

BROUILLARD En cm durant la période des Jeux Période des Jeux

s.o.

s.o.

92,8

92,5

99,8

143

152

236

0

Minimale

nord-nord-est

nord-est

sud-ouest

4,4

5,1

7,8

7,05

2,4

177

203

290

3,24

Maximale

165

171

259

2,07

Moyenne

ÉPAISSEUR DE NEIGE

nord-nord-est et est sud-ouest

5,8

5,1

6,1

9,1

5

calme

2

4

calme

calme

11

12,5

15

12

9

Tendances générales Direction km/h

DIRECTION DU VENT

CENTRE NORDIQUE DE WHISTLER: Chiffres obtenus de la Station météorologique des Services de technologie forestière (890 mètres), 2001-2002 (aucun relevé horaire antérieur)

-2,8 -0,8

9h

CYPRESS MOUNTAIN: Chiffres obtenus de la Station météorologique d'Environnement Canada (930 mètres), 2002 (aucun relevé horaire antérieur)

-8,5 -4,0

9h

WHISTLER: Chiffres obtenus de la Station météorologique d'Environnement Canada à Whistler Village (658 mètres), 1992 à 2001

-1,3

9h

VANCOUVER: Chiffres obtenus de la Station météorologique d’Environnement Canada à l’aéroport international de Vancouver (3 mètres), 1992 à 2001

TA B L E A U V :


Minimum

Maximum

TEMPERATURE

METEOROLOGY

Average

Minimum

Maximum

HUMIDITY

1.4

21h00

8.2

9.2

10.1

11.5

10.8

3.6

5.2

6.5

7.4

6.5

55.8

48.5

44.2

41.8

46.1

-4.0 -2.2 -3.0 n/a

12h00

15h00

18h00

21h00

n/a

4.5

6.4

4.0

1.7

n/a

1.1

2.2

1.6

-2.6

67.9

n/a

55.3

47.2

56.1

96.3

n/a

97.9

95.5

97.0

98.8

95.1

94.1

91.1

94.4

-0.8 -3.6 -4.8 -6.2

12h00

15h00

18h00

21h00

8.2

4.4

4.4

8.6

10.4

0.15

-0.2

-0.03

0.92

1.07

55

64

73

62

48

100

100

100

100

100

97.1

98.3

95.5

93.7

94.2

n/a

81.3

75.2

80.3

89.7

82.1

77.6

74.3

76.4

84.8

Average

-3.7 -7.6 -9.2

15h00

18h00

21h00

3 658 930 845

Vancouver

Whistler

Cypress Mountain

Whistler Nordic Centre

ALTITUDE In Metres

-4.8

12h00

LOCATION

-9.2

09h00

0.1

0.1

2.4

3.5

0.4

97

n/a

n/a

66

56

n/a

117

174

193.8

n/a

10

10

9.8

PRECIPITATION Number of Days Number of Days Annually Period of Games

-3.6

-2.9

-1.0

-1.6

-4.1

n/a

n/a

100

100

100

n/a

6

3

6.5

WIND DIRECTION

143

152

236

0

Minimum

North Northeast

Northeast

Southwest

Southwest

177

203

290

3.24

Maximum

SNOW DEPTH

North Northeast & East

North Northwest

165

171

259

2.07

Average

4.4

5.1

7.8

7.05

2.4

5.8

5.1

6.1

9.1

5

Calm

2

4

Calm

Calm

11

12.5

15

12

9

Km per Hour

North Northwest & Southeast

Southeast

Southeast

Southeast

Calm

South

South

Calm

Calm

East

East

West Northwest

East

East

General Tendencies Direction

FOG In cm during period of Games Period of Games

n/a

n/a

92.8

92.5

99.8

WHISTLER NORDIC CENTRE: From the Forest Technology Services Weather Station (887 meters), 2001 -2002 (No hourly reading before)

-2.8

09h00

CYPRESS MOUNTAIN: From the Environment Canada Weather Station (930 meters), 2002 (No hourly reading before)

-8.5

09h00

WHISTLER: From the Environment Canada Weather Station in Whistler Village (658 meters), 1992 - 2001

3.2 2.8

18h00

2.2

12h00

15h00

-1.3

09h00

VANCOUVER: From the Environment Canada Weather Station at the Vancouver International Airport (3 meters), 1992 - 2001

C H A RT V:


ENTRE MER ET CIEL I N S P I R É S PA R L A N AT U R E

www.hiver2010.com

S E A TO S K Y D R I V E N BY N AT U R E

www.winter2010.com

Vancouver 2010 Applicant File  
Vancouver 2010 Applicant File  
Advertisement