Page 1


ZEBRA GRAPHIC SHOP Rapport de stage #1 FDD Communication Graphique Session 2011//2013 Erwan Le MouĂŤl


PrĂŠface

1


8h04, un lundi matin, me voilà en train de rédiger ce que j’appelerais un préface. Je tenais à faire cette petite mise en bouche pour en quelque sorte montrer le plaisir que je ressens par rapport au fait que j’ai enfin pu «attérir» en Communication Graphique. C’était un réel désir, une envie. Je tiens donc à faire un clin d’oeil à mes professeurs sans qui je ne serais pas à la terrasse de ce café Alréen en train de rédiger ces quelques phrases, et également à certains anciens collègues du lycée qui ont su m’encourager dans ce choix et me montrer que j’en étais capable. Ce rapport est le premier d’un trio, la balle est dans mon camp. J’ai eu la chance de faire partie des 15 chanceux de cette session. Je saurais en faire bon usage. Bonne lecture. 2


Le Sommaire

5


Préface......................................................... (1-2) FIRST PART.................................................... (3-12) Le sommaire.................................................. (5-6) L’introduction................................................ (7-8)

La présentation.............................................. (9-10) Organigramme................................................ (11) Matériel......................................................... (11)

Situation géographique................................... (12) SECOND PART.................................................. (13-28) La journée type du stagiaire chez Zébra............ (15-16) Les différentes tâches.................................... (17-18)

E-mailing Start People..................................... (19-20) Retouche Jeannine......................................... (21-22)

Les trophées................................................. (23-28) THIRD PART.................................................... (29-44) Merci !.......................................................... (31-32)

La conclusion................................................ (33-34) Annexes........................................................ (35-40) END.............................................................. (x-x)

6


L’intro duction

7


Dans le cadre de ma formation en Baccalauréat Professionnel Communication Graphique, j’ai effectué un stage en entreprise d’une durée d’un mois au sein du studio graphique ZEBRA GRAPHIC SHOP.

Un oeil plus professionnel en plus du coup d’oeil déjà très avisé de nos chers professeurs. Très intéressé par le secteur de la publicité, une entreprise comme ZEBRA m’a permis d’en découvrir différents aspects.

J’attendais avec impatience cette période de formation en entreprise.

Les objectifs que je m’étais fixés étaient de découvrir le fonctionnement d’un studio graphique, le vocabulaire employé, le rapport avec la clientèle… et développer ma prise en main des logiciels Photoshop, Illustrator et InDesign.

J’attendais de recevoir beaucoup de mon maître de stage et de son collègue. J’appréhendais également un peu de rentrer dans ce monde que je cotoie principalement de l’extérieur jusqu’à maintenant.

J’ai ainsi fait mes premiers pas en entreprise au mois de mai 2012…

Je redoutais surement aussi d’avoir affaire à un regard extérieur sur mon travail.

8


La PrĂŠsen tation 9


L’entreprise Zébra fait partie du secteur privé, elle possède un statut de SARL. Son siège social se situe 18 rue de Kerleren à Hennebont, Zébra se trouve 27 rue Maréchal Foch. Zébra Graphic Shop est un studio graphique qui propose plusieurs services comme : réalisations de plaquettes, cartes de visite, site internet, flyers, affiches, vidéos, animations flash... En parallèle, ils proposent des impressions numériques sur différents types de papiers y compris sur toile (montage de la toile possible) et également des expositions temporaires sur des thèmes précis. D’ailleurs, plusieurs élèves de Duguesclin ont déja exposés leus oeuvres dans la galerie de Zébra.

Bruneau Legendre a crée Zébra en 2002, à l’époque l’agence se trouvait à Hennebont. Vers 2007, Jérôme Le Clanche effectue plusieurs stages au sein de Zebra, il sera embauché dans la foulée. En 2008, l’agence contacte Thomas Daveluy pour la réalisation du site web de l’entreprise, il continuera à collaborer avec l’équipe de Zébra pour ce qui concerne les sites web, animations flash et autres vidéos. L’entreprise a investi dans un traceur jet d’encre de 64 pouces pour les impressions numériques. La boutique actuelle possède une surface de 80m2. L’entreprise travaille en continu avec d’autres entreprises telles que LA POSTE ou encore START PEOPLE.

10


Organi gramme Jérôme Le Clanche Gérant Graphiste

Bruneau Legendre Gérant Graphiste Zébra

Thomas Daveluy Webdesigner

Matériel

Dans un environnement plutôt design et moderne, Jérôme et Bruneau travaillent sur 2 iMac 24 pouces, sur un Mac Book Pro pour gérer les impressions, et possèdent 2 imprimantes bureau laser et le traceur.

11


Situation GĂŠo graphique

12


La journée type du stagiaire chez ZÉBRA 15


Une Journée type

epyt eénruoJ enU

7h le réveil sonne. ennos lievér el h7 Café & cigarette. etteragic & éfaC Douche. ehcuoD 8h03, le bus arrive. evirra sub el ,30h8 8h15, je monte dans letnbateau eiroL no direction itcerid uaLorient. etab el snad etnom ej ,51h8 Démarrage 9h le matin, »? av ajeç«serre sniam lesse mains l erres«ça ej ,va nita?». m el h9 egarraméD Je m’installe. .ellatsni’m eJ Avant de se lancer, café oblige. .egilbo éfac ,recnal es ed tnavA Les croissants sont de la partie. .eitrap al ed tnos stnassiorc seL La journée démarre. .erraméd eénruoj aL Je reprends ce sur .rioquoi s uaje elltravaillais iev al siallla iavveille art ejau iousoir. q rus ec sdnerper eJ Les clients passent et s’en vont, ,tnov ne’s te tnessap stneilc seL les coups de téléphonent fusent. .tnesuf tnenohpélét ed spuoc sel Ça coupe, ,epuoc aÇ ça colle, ,elloc aç ça discute, ,etucsid aç ça enregistre, ,ertsigerne aç ça importe, ,etropmi aç ça discute, ,etucsid aç ça questionne... ...ennoitseuq aç et surtout ça bosse ! ! essob aç tuotrus te 17h : fin de journée «A»demain, ! eérios ebonne nnob ,soirée niamed!».A« eénruoj ed nfi : h71 La journée est finie.

.einfi tse eénruoj aL

16


Les Diffé rentes tâches 17


Lors de ce stage, on m’a offert l’opportunité d’avoir une vue étendue sur le métier de graphiste. Mon tuteur et son collègue, et ami, sont plutôt habitués à accueillir des stagiaires et surtout de Duguesclin, ils savent donc comment rendre un stage enrichissant, intéressant et agréable. Plus précisément, j’ai eu beaucoup de projets à réaliser. Du montage de photos de familles jusqu’au (re) design d’un journal interne d’entreprise, en passant par l’e-mailing, la retouche photo, une plaquette ou encore des propositions de visuels sur un thème imposé.

Dans un premier temps, j’ai beaucoup apprécié cette multitude de tâches car j’ai pu jongler entre les différents logiciels. J’ai également aimé cette variété car j’ai pu apprendre de nombreuses choses que je ne connaissais pas encore ou me perfectionner dans les choses que j’avais déjà appréhendé auparavant. Toute cette variété de projets étaient vraiment enrichissantes. C’est ce que je souhaite à tout stagiaire. De plus, Jérôme et Bruneau ont été très présents dans mes projets, à l’écoute et aux critiques constructives, je pense m’être beaucoup amélioré dans ma manière de travailler. J’ai évolué dans mes façons d’aborder les différents travaux qui se présentent à moi.

18


E-Mailing Start People Bruneau m’a confié ce projet car il pensait que cela était dans mes cordes, et ça m’a de suite enjoué car je n’avais jamais eu à faire d’e-mailing. Un e-mailing est un courrier qui sera diffusé à plusieurs contacts de l’entreprise concernée pour faire passer un message général par mail. Bruneau m’a donc fait parvenir un exemple d’e-mailing qu’il avait réalisé auparavant pour «Start People», il m’a également donné les textes à insérer dans mon travail. Il m’a aussi donné le code «Fotolia» d’un objet vectoriel à commander sur le site pour le projet. J’ai donc commencé par étudier l’exemple d’e-mailing

de Bruneau pour m’imprégner de la charte graphique de «Start People». Toute l’équipe de votre agence Start People vous souhaite de bonnes fêtes de Pâques.

www.startpeople.fr

Exemple d’e-mailing en basse définition

Pour démarrer mon travail, j’ai donc ouvert «Illustrator» pour commencer à poser les contraintes de la charte graphique. Il m’a donc fallut créer les formes récurentes de «Start People» pour le fond et l’encart noir en haut à gauche qui recevra le texte imposé. Il

19


m’a fallut aussi poser les textes et objets récurents comme le logo et la baseline, qui se trouvent plus ou moins à la même place sur les documents «Start People» et l’adresse du site internet de l’entreprise. Pour la suite, je suis allé sur le site «Fotolia» pour récupérer l’objet que je devais insérer dans le projet, je l’ai donc téléchargé en vectoriel pour pouvoir l’utiliser au mieux sur «Illustrator». Pour l’originalité de la création et la personnalisation, je n’ai donc pas mis l’objet tel que je l’avais téléchargé. J’ai supprimé certaines parties ou déplacé certains stickers de la valise. J’en ai également crée à l’image de l’entreprise «Start People». J’ai fais par exemple de faux tampons avec le logo «Start People». Une fois cette valise terminée, je l’ai posée dans mon document sans précision particulière.

comme cela pu régler le format de ce dernier. Pour continuer, j’ai placé mes textes correctement pour avoir un certain équilibre dans mon document et une lecture claire de l’information. J’ai également eu à faire un petit objet «Embraquement Immédiat» pour le côté fantaisie mais toujours en lien avec le message à faire passer. J’ai terminé par une dernière modification des emplacements de mes objets pour une clarté évidente dans mon e-mailing. J’ai alors demandé l’avis de Jérôme et Bruneau sur mon travail. Jérôme était satisfait, Bruneau m’a demandé de retoucher à la taille de certains objets et de décaler quelques textes. Bruneau possède un regard plus avisé sur les documents «Start People» grâce à son expérience. Une fois validé, j’ai donc pu lui envoyé ce projet via le serveur de Zébra.

Objet récupéré sur Fotolia

Ensuite j’ai posé les textes que l’on m’imposait, à commencer par l’encart récurent dont je parlais précédemment, j’ai

E-Mailing final

20


Re touche Jeannine Une cliente entre dans Zébra, et demande à Jérôme si le fait d’enlever des défauts et de l’usure était possible sur une vieille photo. Jérôme lui dit que surement mais qu’il fallait voir la photo en question d’abord. La dame, de son prénom Jeannine, nous sort de son sac une grande photo sur fond ovale. Un tryptique plus exactement. Une sorte de photographie sur laquelle on aurait redessiné quelques parties comme cela ce faisait dans l’ancien temps. Jérôme lui dit que oui c’était faisable. Il lui annonça le perix et la dame accepta. Nous avons donc commencé par numériser cette photo en 4 fois car le scanner est trop petit et ne peut prendre cette

photographie en entier. Nous l’avons alors numérisé à 300 dpi dans le but de l’imprimer à nouveau par la suite. Je me suis donc chargé de ce petit projet. J’ai alors ouvert mes 4 parties de photos dans Photoshop et j’ai commencé par les recoller ensemble pour reformer cet ovale départ. Il y avait, en effet, pas mal de défauts sur cette photo. Pour la retouche, j’ai commencé par utiliser l’outil tampon pour effacer les traces de l’assemblage de mes 4 parties. Ensuite, toujours à l’aide du même outil, j’ai effacé les défauts existants sur cette photo. Défauts causés par la vieillesse de l’oeuvre et de l’action d’une personne qui a surement tenté de nettoyer

21


la photo à l’aide d’une éponge. Une fois ces défauts retirés, je me suis attaqué à la reproduction de certains détails. Plus précisément, sur la photo, les personnages possèdent de petits motifs blancs sur leurs vêtements, il m’a fallut alors de recréer ces petits traits blancs. Pour continuer ma retouche, je me suis occupé de retoucher la colorimétrie. De par le scanner et le temps, cette photo a perdu un peu de sa couleur d’origine. J’ai donc redonné un coup

de pouce à ses couleurs. J’ai commencé par retravailler le fond autour des personnages en lui redonnant une teinte bleuetée assez homogène, j’ai également retouché les yeux des personnages et leurs visages. Pour finir, à l’aide des courbes, j’ai retravaillé la totalité de la photo. Je l’ai légèrement éclairée et contrastée. Je l’ai ensuite envoyé à Jérôme via le serveur pour qu’il s’occupe de l’impression. Voilà comment j’ai participé à la réfection de ce souvenir de famille.

22


Les Trophées Bruneau et Jérôme ont reçu un mail leur expliquant le sujet suivant : réaliser 3x3 propositions de trophées dans le cadre du Grand Prix du Cercle Humania, en bref ce projet consistait donc à faire trois propositions différentes pour les trophées, adaptées à chaque prix à chaque fois. Juste pour information, ce projet est celui qui m’a pris le plus de temps à réaliser. Jérôme a décidé d’y participer avec moi, pour ce qui était de la création des différents visuels. Nous avons reçu dans un mail, quelques informations pratiques à la réalisation de ce projet. Nous avons donc reçu les dénominations de chacun des prix, il y avait «Le Grand Prix Cercle Humania», «Le Prix Innovation RH» et «Le Prix RSE». Avec les noms nous avions des logos déjà existants de chaque prix.

RSE

Les logos tels que nous les avons reçus dans le mail 23


Pour commencer, j’ai cherché des explications, des définitions des termes qui nous étaient donnés tels que «Innovation RH», «Cercle Humania» ou encore «RSE». J’ai fais cela pour cibler au mieux les différents thèmes de ces prix. Après quelques recherches personelles, Jérôme m’a montré ce qu’il avait produit de son côté en m’expliquant la démarche. J’ai de suite accroché sur l’idée, Bruneau également. On a donc décidé de garder son idée de côté et de poursuivre les recherches. Pour les recherches, je faisais principalement de petits croquis sur papier et je tentais de reproduire ces idées sur Illustrator. J’avais plus ou moins deux idées qui me revenaient tout le temps, une première très symbolique constituée de petits objets vectoriels assez simpliste et minimaliste, et une deuxième qui consistait à faire un nuage de tags assez droit et organisé. «Tags» que je trouvais en fonction des définitions que j’avais lu sur les différents prix. J’ai donc décidé de montrer mes recherches à Jérôme et Bruneau qui m’ont de suite dit que l’idée des tags étaient très intéréssante et que mes autres recherches n’étaient peut-être pas assez neutre pour des gens lambda. J’ai alors mis de côté

mes recherches et j’ai approfondi l’idée des tags. Pour donner un certain dynamisme à ces visuels, je me suis dis que l’association de plusieurs polices d’écritures pourraient convenir. J’ai donc testé de nombreuses polices, puis j’ai fini par trouver une multiplication de polices qui faisaient que ma créa devenait une image tout en gardant sa lisibilité et son message. J’ai ensuite pris l’initiative de décliner cette idée pour les 2 autres prix non traités. J’ai montré à nouveau mes productions à Jérôme et Bruneau qui après quelques modifications collectives, ont validés ce que j’avais proposé. En voyant cette déclinaison, les gars m’ont demandé de décliner l’idée de Jérôme que nous avions gardé de côté. J’ai donc pris son idée de base que j’ai adapté à chacun des autres prix à l’aide d’objets vectoriels traitant des différents thèmes et avec toujours un objet clair se répétant dans chaque fond de ces créas. Lorsque je m’occupais de cette déclinaison, Bruneau et Jérôme ont reçu un mail de La Poste leur indiquant qu’en fait deux propositions différentes de visuels suffisaient, et que pour la troisième ont devaient utiliser les logos qui nous avait été fournis dans le tout premier mail. Ce qui nous simplifiait la tâche

24


Tout au long de son travail habituel, Jérôme se penchait sur les trophées proprement dit. On nous avait donné un exemple de trophée dans le premier mail, nous avions la consigne de nous en inspirer clairement. Jérôme s’est occupé de cette tâche et nous a donc crée un trophée qui collait vraiment à l’esprit de l’exemple et de la demande. Il m’a donc envoyé sa création en format .psd avec son tout premier visuel inséré dans ce trophée. On a donc vu ensemble les réglages qu’il avait appliqué sur cette intégration pour que je puisse en faire de même sur les huit autres. J’ai alors intégré tous les visuels que nous avions validés sur les supports réalisés par Jérôme.

paré un dossier pour Jérôme. J’y ai alors mis une version de chaque trophée fini mis en situation sous le format .psd, une version également finie mais cette fois-ci sous le format Tiff, une .ai et une versionde chaque visuel à plat en PDF. Jérôme a tout récupéré et a donc tout envoyé à La Poste pour une éventuelle validation immédiate. Nous éspérions grandement que cela plaise dès le premier essai.

?

pour ces premières propositions. Les logos nous avaient été transmis en PDF, j’ai donc pu les reprendrent en vectoriel sur Illustrator rapidement. Nous avions donc nos trois visuels déclinés pour chaque prix. Donc neuf visuels comme dans la demande de départ.

J’avais pour consigne également d’incruster dans le socle de chaque trophée, le nom du prix concerné et l’incription «2012» sauf pour les trophées arborant les logos ou je stipulais juste le «2012». Une fois tout cela bouclé, j’ai pré-

25


Les différents visuels à plat de chacun des trophées

Je prendrais contact prochainement avec les gars pour savoir ce qui a été sélectionné par l’entreprise.

26


M M ii s s e e e e n n s s ii tt u u a a tt ii o o n n

27


28


Merci !!!

31


J’ai passé une période de formation en entreprise vraiment très agréable. Une première découverte du métier de graphiste grâce à Zébra. Je tenais donc à remercier l’équipe de cette «boite» extra ! Tout d’abord, un merci général pour l’accueil que j’ai eu, la mise en confiance immédiate et l’ambiance qui règne au sein de ce lieu. Plus précisément, je remercie Bruneau Legendre pour sa sympathie, son implication dans ma formation, ses critiques toujours très constructivesetj’enpasse.Ungrandmerciàlui! Je tiens également à remercier mon tuteur, Jérôme Le Clanche, pour sa constante présence tout au long de ma formation, son implication, sa générosité, ses nombreux conseils. Je ne peux malheureusement pas tout citer, la liste est longue. Je remercie aussi Thomas Daveluy malgré les courtes entrevues, pour son humour, ses anecdotes et son personnage. Pour faire court, vous l’aurez compris : Merci les gars Merci Zébra !

32


La Conclu sion 33


C

ette période de formation en entreprise est à présent achevée. J’en garderais un très bon souvenir grâce à l’équipe extra de Zébra. Je m’étais fixé de nombreux objectifs, comme me perfectionner dans les logiciels que je cotoie habituellement tels que Photoshop, Illustrator & InDesign, avoir un aperçu de la variété des travaux dans un studio graphique. Je voulais également me rendre compte du timing que l’on pouvait s’accorder selon les différentes demandes des clients, et j’en passe. Je pense avoir rempli la quasi-totalité de ces objectifs fixés. J’ai pu réaliser de nombreuses choses. Une chose qui m’a marqué le plus c’est qu’il faut vraiment savoir se détacher de ses influences personelles et savoir cibler au mieux la demande. La neutralité est vraiment importante en graphisme concernant les demandes clients. J’entends par là, que pour une affiche de «Fest-Nozh» par exemple, il ne faut pas produire une

affiche multicolore lookée «2.0», à bon entendeur. Cela parait logique mais on continue à en aperçevoir dans les rues... Ce stage m’a également démontré le travail en équipe, en classe on partage mais ce n’est pas le même rapport. En entreprise, le prartage est plus constructif et le fait de mélanger mon jeune savoir avec l’expérience des gars m’apporté beaucoup et m’a forcé à modifier le regard que je porte sur mes travaux. Pour finir, ce stage m’a beaucoup apporté vous l’aurez compris. Je pense qu’il m’a énormément fait évoluer dans mes habitudes de travail et dans ma vision du graphisme. Cela m’a également conforté dans mon choix d’études. Graphiste est officiellement un métier qui me plait.

34


Annexes

35


E-mailing réalisé sur illustrator pour Start People

Retouche d’un vieux cliché sous Photoshop 36


N° 1 // MAI 2012

Une nouvelle perspective pour Gus ?

Ce mois-ci, Tempelestrum, tet, omniaere illiquatio cum ventem vel idercie nihitate non-

Félicitations à tous pour l’engagement, le professionnalisme et le pragmatisme dont vous avez su faire preuve dans ce nouveau challenge. É

A

D

vec l’obtention du label AFAQ, USG Restart s’affirme comme un acteur de plus en plus performant sur son marché, très attentif à la satisfaction de ses clients et partenaires et apte à répondre aux nouveaux besoins dumarché. Notre démarche d’amélioration continue partagée par tous et la certification qui l’accompagne, valident notre capacité à nous développer et nous

I

T

Actualité & Projets

Ce mois-ci, Tempelestrum, tet, omniaere illiquatio cum ventem vel idercie nihitate non-

O

renforcer pour anticiper et répondre aux besoins dumarché de l’accompagnement et du placement dans l’emploi. Je sais pouvoir compter sur vous tous pour que cette certification soit le garant pour nos clients actuels et futurs d’une démarche p e r m a n e n t e d’amélioration toujours plus affirmée, source d’efficacité, de mutualisation et d’harmonisation de nos bonnes

Une nouvelle perspective pour Gus ?

Ce mois-ci, Tempelestrum, tet, omniaere illiquatio cum ventem vel idercie nihitate non-

Proposition de mise en page pour un journal interne sous InDesign 37


Nom + adresse de l’expéditeur

Nom + adresse de l’expéditeur

MONSIEUR DUPONT 2 RUE DU DOCTEUR PASCAL 21000 DIJON

MONSIEUR DUPONT 2 RUE DU DOCTEUR PASCAL 21000 DIJON

Nom + adresse de l’expéditeur

Nom + adresse de l’expéditeur

C

MONSIEUR DUPONT 2 RUE DU DOCTEUR PASCAL 21000 DIJON

MONSIEUR DUPONT 2 RUE DU DOCTEUR PASCAL 21000 DIJON

Nom + adresse de l’expéditeur

C

Re-design de lettres sous Photoshop et Illustrator

MONSIEUR DUPONT 2 RUE DU DOCTEUR PASCAL 21000 DIJON

Création d’un personnage «Start People» policier sous Illustrator à l’aide d’objet vectoriels Fotolia 38


Montage photo de famille sous Photoshop

Schéma type «La Poste» pour une plaquette de Bruneau sous Illustrator 39


LA VAE, pourquoi ?

“ “

Les étapes clés de votre VAE :

(...) toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle.

La validation des acquis de l’expérience (...) a pour objet l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification.

ART L 6111-1 et L6411-1 du code du travail.

Avec la Directe Unité Territoriale du 95, vous pouvez bénéficier GRATUITEMENT d’une action d’accompagnement et de suivi renforcé dans le cadre de votre parcours VAE.

USG Restart vous accompagne à :

> Identifier le diplôme, le titre ou la certification au regard de votre expérience

> Rédiger et présenter le livret 1 de recevabilité auprès de l’oragnisme certificateur

> Rédiger et présenter le livret 2 donnant droit à la validation du titre visé > Vous préparer à soutenir votre demande de validation devant le jury

Quelles conditions ? > > > >

Vous êtes demandeur d’emploi inscrit à Pôle Emploi Vous résidez dans le département du Val d’Oise Vous avez plus de 45 ans Vous justifiez d’au moins 3 ans, en continu ou en discontinu, dans le domaine correspondant à la certification demandée

Quels diplômes ? > Diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés par l’État allant du CAP au BTS pour l’éducation nationale

> Titres professionnels du

Ministère de l’emploi, de l’agriculture...

> CQP des branches professionnelles

Comment financer ma VAE quand je suis demandeur d’emploi ? USG Restart vous accompagne dans la préparation de votre dossier de financement auprès :

> de l’État > du Conseil Régional d’Ile de France (Chéquier VAE) > du Pôle Emploi Pour plus d’informations et nous rencontrer :

01 30 76 60 70

du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00

Proposition de re-design, plaquette USG, sous InDesign avec photos basse définition

Proposition de webdesign pour l’accueil d’un site sous Photoshop 40


EN x


ND x


Rapport De Stage ZÉBRA  

Rapport De Stage ZÉBRA ZÉBRA's Trainee Report

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you