Issuu on Google+


§OUTITilSGOLAINE

Contrats truffés d'anomalies {

 lorsouelesecteurdusou/ \ ti." lcohire est en plein H Lboom,

les clauses abu-

sives dans les contrats des opéra-

teurs qui dispensent les cours

sont nombreuses. Après avoir

mené 450 contrôles en2072 et 2013, les fier unilatérale.ment services de la répres2Olî2 les caractéristiques fraudes ont des sion du contrat (durée et prix), frais relevé 200/o dânomalies. Parmi d'inscription non remboursables les plus courantes: défaut d'inôrmême si la société ne trouve pas mation surles prix, tarifs incluant l'avantage fiscal lié au soutien de professeur et ne peut ôurnir la

4so ænttôton et 2Ol3 en

Unüîr,âæ

qui e,eûte cltr,tt, vec un objectif de cinq millions

pro-

scolaire sans préciser que cette réduction est soumise à condition,

grammés pour fin 2013 mais guère plus de 418000 réellement ouverts, la mise en place du dossier médical personnel (DMP) tourne au fiasco.

I-linitiative était pourtant bonne.

moniser le parcours de soins et, ainsi, de mieux maîtriser les dépenses de santé, soit jusqu'à 7 milliards d'euros d'économies escomptées par an. F,>rpérimenté en2006,1e DMP végète, en raison notamment de

unique,

etc,l

II|§ECTICXDI§ DT GNAI|DIS CUITUNTS

lâttachement des patients à la protection de leur vie privée. I1 a été relancé en 2008, mais ce n'est que depuisjanvier 2011 que les Fran-

Toxiques aussi pour I'homme

Et ils restent libres d'y faire figurer ce qu'ils veulent, ce qui rend souvent le DMP inopérant, car Poûarulr{liâé trop incomplet et, au final, fort peu utilisé par les professionnels. Dbir le retard actuel. Ce gâchis coûte cher. Dans un document interne révélé par Le Parisien du 4 janvrer,le Conseil national de la qualité et de la coordination des soins estime que o500 rnilli.ons d'euros ont été aersés depuis 2004" pour financer le

n les savait nocifs pour les

abeilles. La Commission

à

européenne a dàilleurs

üandiWùa,

restreint l'usage de trois pesticides

du groupe des néonicotinoïdes pour deux ans en raison des risques sanitaires importants qu ils présentent pour les abeilles (imidaclopride, thiamethoxame, clothi-

anidine), mais ils peuÿent aussi

menée par l'Efsa, lAutorité eu-

ropéenne de sécurité des aliments, sur deux insecticides de la

famille des néonicotinoïdes,

f imidaclopride, principe actifdu

Gaucho, et làcétamipride. Ils peuvent oafecter defaçon d,lfaoorable le déoeloppement des.nBwones

et des structures cérébrales associées

à desfonctions telles gue I appren-

la mémoirer, affirment

Iâs-

être neurotoxiques pour l'homme.

tissage et

surance maladie. Déjà, en f6',riet 2073, la Cour des

C'est la conclusion d'une étude

les experts de

DMP. Des fonds provenant essentiellement

de

comptes avaitpointé du doigt ce système complexe, chiffrant à 210 millions d'euros la facture du DMP entre 2004 et 2011, etvraisemblablement le double, tant les dérives financières dans sa généralisation abondaient. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, v el;rt u reo oir Ia go ur.t e r n an c e du proj e t u. ll ser ait en ef[et temps de mettre fin à cette gabegieJ

4

prestation, mode de paiement

pour laquelle il a reçu mandat écrit ait été effectivement conclue et constatée par un acte. Par conséquent, une clause qui prévoit le versement d'une somme à un agent même si la vente n'a pas été conclue n'est en aucun cas valable. S'il n'y a pas eu vente, il ne peut y avoir commission (Cassation, ch. civ., n" t2-!3897,27/1l-lt3).1

consultation et de soins hospitaliers... I-lobjectif étaît d' eviter doublons et actes inutiles, afin d'har-

In dmâierl milnîlll

;lJ*mtîn:-

AcErrct lMtroErfrÈnE. PAs Dt vtrIÜÏl, PA§ Dt COililII§§IOI| Aucune somme n'est due àun agent immobilier, à quelque titre que ce soit, avant que l'opération

À lbrigi.r., .n

2004, le dispositif devait à terme concerner tous les Français et regrouper dans un document inôrmatisé accessible à toutes les professions sanitaires, du médecin traitant à l'hôpital, toutes les informations nécessaires au suivi du patient: antécédents médicaux, examens, traitements, comptes rendus de

çais peuvent demander sa création.

classement de lbrganisme à un palmarès s4ns aucun justificatif, mr.-se en avant d'un agrément d'Etatinexistant. Nombre de sociétés truffaierrt leurs contrats de clauses abusives ou illicites: pos-

Qur cnorsrR s22

i

FÉvRrER 2014

Lcs

niveaux

d'exposltlon

dolventêtre

abalssés.

l'Efsa. Certains des niveaux actuels d'exposition acceptable recommandés pourraient ne pas constituer une protection sufâsante, les valeurs de réference toxicologiques en vigueur doivent être abaissées, conclut l'Efsa. Le plus tôt sera le mieux.l


AClUAII1É

TOPI.EXII.

VAGGIT COillNT

Un antitussif à oublier

Six victimes indemnisées Six personnes.ont reÇu des offres

(oxomé- de 1'génération, a des propriétés sédamazine) n'était plus remboursé tives qui peuvent être intenses et qui per* epuis 2010, le Toplexil

d'indemnisation de l'État pour avoir contracté, suite à une vaccination contre la grippe A (HlN1), une narcolepsie, une pathologie qui

qu'à 15%. Motif, un service mé- durent en journée. C'est sans doute une dical rendu (SMR) faible dans le traite- des raisons inavouables qui a fait son sucment de la toux sèche. Bien que èontre-in- cès auprès des parents : ce sirop a le mérite diqué depuis 2011 chez les les î\-^ déEàA, les petits J.{^l . ).,^ oetits même dtt,' d'endormir quand, au momenr du coumoinsdedeuxans,enraison :; ::--',:: d,effets secondaires imnor- a dîa_LllrllrÙlâ, Àer^,l ils sont sonr secoués secorrés de cher.

provoque des somnolences excessives au cours de la journée et des pertes brutales du tonus musculaire. Plusieurs études européennes ont démontré une augmentation du risque de narcolepsie chez I'enfant et I'adulte jeune ayant reçu cette vaccination. En septembre, une étude française a confirmé la responsabilité dans la survenue de cette pathologie des

M

quintes de toux. Cependant, aux Etats-Unis, des surdoses

accidentelles ont conduit aux décès d'en-

Sanofi, que le Toplexil n'est plus pris en charge par làssurance maladie. Surpre-

nant, d'autant que les génériques du Toplexil ne sont pas concernés. Mais cela a deux avantages. D'une part, le prix rt'étant plus administré, il peut augmenter librement. Dbutre part, le laboratoire peut dé- ' sormais faire de la publicité pour son pro- .' duit. Reste que le Toplexil nâ pas fait la preuve de son efficacité pour soigner Ia toux sèche, son indication (il ne doit sur z tout pas être pris en cas de toux grasse). Àæ Ses effets secondaires, eux,

fants de moins de six ans. Le Toplexil n'étant pas un médicament anodin, il est préftrable de s'en passer. I

lqr

teToplexll n'est plus

rrmboursé.

u

sont à prendre au o

sérieux : lbxomémazine, un antiallergique

6

CAnTE D'IDlIf lITf . vAüDm Aü,OI| GüE La carte nationale d' identité est désormais valable-quinze ans, au lieu de dix auparavant (sauf

pourles mineurs).

changement concerne les cartes délivrées depuis janvier Ie 1"' 2004, sans aucune démarche à effectuer. Ce

lA GTIPPI A

t

vaccins Pandemrix (GlaxoSmithKline) et Panenza (Sanofi -Pasteur),

largement utilisés lors de la pandémie grippale de 2009-2010. UOffice national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam) a offert la somme de 48000 € en réparation à ces personnes âgées de 3 à 69 ans. Somme provisionnelle qui pourra être réajustée en fonction de l'état de santé des victimes. D'autres indemnisations pourraient être accordées. LOniam a été saisi par 21 personnes atteintes de narcolepsie après vaccination. Au total, 61 personnes ont fait état de narcolepsies: 56 par le Pandemrix, 3 par le Panenza et 2 par des vaccins antigrippaux non identifiés.

S^*"*, De gfaves nOIl-COnfOfmitéS

FÉvRrER

2014.

s22 Que cnorsrn

5


ACTUAIIÎÉ

rIf,El§

DE POISSOil

De I'eau vendue au prix du poisson Trempage prolongé, injections,

utilisaflon d'additifs favorisant la rétÊntion d'eau... Ces pratiques illicites, visant à augmenter artificiellement le poids des filets de poisson, semblent devenues monnaie - courante. À tel point que le Syndicat national du commerce extérieur des produits congelés et surgelés (SNCE) a décidé de réagir et a commandité une

étude intitulée Fraudfiletso. " Les premiers résultats d'analyse sur 6 espèces sont édifiants (voir le dossier complet dans le n" 142 du magazine professionnel PDM). Les filets de pangas enregistrent les plus mauvais scores, avec 48% des échantillons hors des clous. Viennent ensuite le colin dAlaska, le cabillaud et la lotte américaine (avec des fraudes de l'ordre, respectivement, de 28, 18 et 74"/").le Hoki et le . saumon Keta font figure de bons élèves avec moins de 570 de produits non conformes. Mais ces résultats ne représentent sans doute que la face émergée de I'iceberg. Resterait à poursuivre l'étude pour toutes les espèces

commercialisées. Une tâche

colossale,

{&

nécessitant des moyens financiers énormes. Encore faudrait-il que

EDF a mls sa

marque et, surtout, §on flchler cllents au §ervlce de re tlllale photovoltalque.

PHOTOVOT.TAÏQUE

EDF à I'amende

EDF par lAutorité de la concurrence .Ihpérateur est reconnu coupable dhvoir abusivement

a constitué un avantage significatifpour EDF ENR, affirme lAutorité de la concurteîce, et « ses concurrents ont été durablement afectés par lbnwmble de æs pratigues, qui ont

fichier

?erturbé, dès le départ, toute réelle possibi.lité de concurrence,. Voilà qui justifie lhmende. Cela ne consolera pas les particuliers qui

ne amende de 13,5

vient d'être infligée

millions d'euros à

favorisé sa filiale en photovolta'ique EDF ENR. EDF a mis sa marque Bleu Ciel

d'EDE

son image de marque et son

clients (20 millions de noms !), au service de sa frliale photovoltaïque. IJutilisation des informations détenues de manière exclusive par EDF au titre de son ancien monopole

ASPARIAT'II

la filière se

pnügtrnvln

du ressort du gendarme de la

concurrence.l

est rarement le cas. Selon l'Efsa, il n'existe de sécurité des.' pas de risque potentiel que làspartafircPro-

elon l'étude publiée en décembre par

lAutorité européenne

aliments (Efsa), ul'aspartame et ses. voque un cancer ou affecte le fonctionneproduits de dégradation sont sîtrs pour la ment cognitifdes enfants et des adukes. Ces conclusions sont loin de convaincre le ansommation humainer. «Au.x niveaux ach.tzls d'expositidn, ce ofaux sucrer, utilisé dans plus de 6000 produits (sodas, yoghourts, mé-

Réseau environnement sânté

(RES), qui regroupe scienti-

doa expottU mnào qJ cailâe

problème de toxicité, afrrmerelle. Il n'y aurait donc pas lieu dhbaisser la dose journalière acceptable (DJA), fixée à 40 mg/kg de poids corporeVjour. Concrètement, pour atteindre cette DJA, un aduke de 60 kg devrait sucrer chaquejour son café avec une centaine de sucrettes à thspartame ou avaler douze canettes de boissonsligk, dosées au niveau maximal autorisé, ce qui

responsabilise.

fait installer des panneaux photovolparEDF ENR en croyant avoir aîfaireàBleu Cield'EDS mais ça, ce n'estpas

La polémique continue

dicaments, erc), neposepas de

l'ensemble de

ot

taïques

fiques, associations de malades

et ONG. Le Réseau souligne que la DJA a été édictée sur la

base d'études issues de

l'industrie, dans les

années 70, mais pas d'études émanant de scientifiques «indépendantsr. I1 réclame donc une commission d'enquête parlementaire, en France et en Europe, sur les manquemenB graÿes, tant de I'Efsa qræ de I'Anses (Agence nationale de sécurité de l'alimen-

tation), concernant lhspartame.

i

sot comom IlI âVIOil Un communiqué

d'un site américain, gadgetduck,com, reÇu dans Ia boîte mails d'un journaliste de Que Choisir,fait la promotion du Knee defender, littératement " Ie défenseur du genou, t II s'agit en fait de deux petites pinces, vendues 2L,g5 $(environ 16 €), qui permettent au passager d'un avion d'empêcherf inclinaison du dossier du siège

situé devant lui, pour éviter d'avoir les genoux sous Ie menton pendant le vol. Simple et discret, mais Pas sûr que le voyageur victime du " blocage » aPprécie

!t

6

Que cuotstn

522.

FÉvRtER 2014


ACTUAI.ITÉ

7 TIIUTI'§I.IES §AI{Tü

Les réseaux

encourages

TIICH§Liltt, CHAiilE EfAsflC rIT À ilIOIUTAGE RA?rDE

Une loi votée en décembre autorise les mutuelles à mieux rembourser ceux de leurs clients' qui ont recours à un professionnel

I

nvestissement rentable

de leur réseau de soins. Les instituts de prévoyance et les assureurs classiques avaient déjà cette possibilité. La disposition concerne les opticiens, dentistes

rflqr.ffilN'qFE

et audioprothésistes, et ne s'applique pas aux médecins, infi rmiers, kinésithérapeutes...

9 référenÈes

z

180 taillÊs de pneùs

trffiîàffiIA;ït6'â

U =

I

9

PNfI}VEMII|I§SEPA

o ô

Demandez les listes blanches et noires

Single

I

Appelée Sepa (pour european paiements area), la réforme des virements

et des prélèvements interviendra au plus tard au 1s juillet 2014. Elle

simplifiera sans doute la vie des consommateurs de

{lqsdeux) Couverture: > 80* du parc rculânt

_*r *'!€PA .

ff,'

l'Union européenne. Mais il

convient d'être vigilant, car une de ses conséquences est de

rendre possible un prélèvement sur votre compte avec une seule autorisation, présentée par I'orEanisme qui bénéficiera du prélèvement. Jusqu'à présent, la personne prélevée devait elle aussi donner une autorisation écrite à sa banque, lUnion

IâBNP e§t unê des rares

àavolr

lnrormé sescllents sur ce§

llstes.

'tt lf anqued'habitude,froid,stress: ,\ / I b Âontage des chaines àneige I V lest souvent une galère. Avec

sa nouvelle chaîne Elastic fit, Michelin revendique un montage en moins de

3 minutes. A Que Choisia nous avons mis deux ôis plus de temps, mais cela reste très raisonnable. Nous nhvons pas eu à nous creuser la tête, il nly a rien à attacher, le sens de montage est très simple et les éléments importants sont repérés par des numéros dans un ordre chrono-

logique. Et la notice est limpide. Espérons toutefois que les étiquettes résistent au roulage et aux intempéries. Autre bon point: la dépose de la chaîne est tout aussi pratique, Nous avons également apprécié la présence de gants munis de grandes

manchettes, qui protègent bien mains et habits, même s'ils onttendance à se coincer entre la chaîne et le pneu lors des manipulations. En roulage à allure réduite, même sur sol sec, la chaîne reste bien en contact avec la bande de roulement. Côté efficacité sur la neige, les maillons à croisillons ayant déjà îait leurs preuves, il ne dewait pas y avoir de problème. Vendue à partir de 130 € selon les dimensions des

pneus, cette chaîne se situe dans la moyenne supérieure. produit innovant qui apporte un vrai plus par sa simplicité d'utilisation. Nous conseillons toutefois de faire un essai de montage avant de partir sur les routes enneigées, pour se familiariser avec la chalne.

IEEEIIEUn

européenne a anticipé les risques de fraudes. Son règlement, qui a force de loi, impose aux banques de proposer à leurs clients des listes dites blanches" ou

"

*noiresr. Dans le premier cas, il

s'agit d'une liste limitative de prélèvements autorisés et, dans le second, d'une list-e d'organismes dont la banque doit refuser les prélèvements sur le compte. D'après les constatations faites fin 2013 par I'UFC-QUe Choisir, rares sont les banques qui informent de la possibilité de mettre de telles listes en place. La BNP Paribas fait exception. Elle a inclus un message clair dans les relevés de compte envoyés aux clients; N'hésitez pas à vous tourner vers votre agehce pour en savoir plus. FÉvRrER

2ot4

i

i22

QUE

cHorsrR 7


Le piège de la qualification T\ rôle de surprise pour des consom| | mateurs qui ont fait installer un appareil de chauffage àbois depuis u

un an. Alors qu'iIs se sont inscrits dans les temps sur un site de la grande distribution pour échanger les certificats d'économie d'énergie associés à làcquisition de leur matériel de cJrauffage contre des bons dhchat, ils reçoiventune fin de non-recevoir. Leur dossier n'est pas conforme.,C'est que, début 2013, le ministère de I'Ecologie a mo-

Le

d'économie d'énergie (QCn' 503) liés aux appareils de chauffage au bois. Depuis, il faut faire appel à un artisan ou à une entreprise qualifiée Qralibois, alors que cette exigence n'est pas requise pour toucher le

bien suivi le stage de formation Qralibois et fourni une attestation de réussite. Mais il peut se passer de longs mois entre lât-

et i:ilifiiîj'rfii:i: i:

I:ennqnûae être qurüliée, ayaüboa

d'impôt! C'est un piège pour les clients. Qrand ils doivent entrer le numéro dàgrément pour finaliser leur dossier, ils découvrent que thrtisan ou l'entreprise qui est intervenue ne lb pas. Pourtant, ces professionnels ont crÉdit

(1) Toux etfectit pratiqué au (2) Applicoble à compter du

certlf Icats d'économle d'énergle.

difié les règles dâttribution des certificats

11,3496 15,12t6

4

trimestre 2073.

1"/1/14 OO du

26/12/13).

Ilf

\

gnorcr

rrrlrl§[cr lrr

rountl

4"trimestre2013

II|DICI DU COITî

qualification. Et il n'y avait que 7 99 4 entreprises qualifiées sur l'ensemble du terri-

toire début 2013. On serait actuellement autour de 2500, c'est encore très insufrsant pour couwir le territoire et répondre à la demande. La vigilance s'impose. I

> 3000 € et < 6000

chauffaie au bols donne drolt.ux

DT

+0,6916

!A COII3ÎNUCÎIOil

Vaiiation annuelle moyenne, 3e trim. 2013

Brut horaire Brut mensuel

1

§ICâV (rugr/m/rorr) PERFORI\,1ANCES

445,38 €

SOURCE: MORNIN6STÀR, INC,

WWW.MORNINCSTAR.FR

SUR LES 52

SEMAINES

+0,413

Sicav monétaires euro

IIICIDII|I§ BAI|CâIRIS fnAI§ PLAfOIfilfS

Depuis Ie 1-"janvier, Ies frais bancaires pour incident de paiement sont plafonnés à 8 € par opération et à 80 € par mois. Pour les personnes en situation de fragi lité financière (souscrivant une offre adaptée de nature à limiter les incidents de paiement), le plafond est fixé respectivement à 4 € et 20 €. a

DÉPEIUST§ DE SANTT

Les plus fragiles

mal remboursés es Français paient une partie de leurs

Ce sont surtout des femmes et des per-

soins de leur poche. Ils ont financé directement 9,60/o de la consommation de soins etdebiens médicauxen2}72. Problème: les restes à charge (après remboursement de

sonnes âgées. En mauvaise santé, ces personnes souffrent dàffection de longue durée. Et un cinquième d'entre elles supporte

Svo

thssurance maladie) les plus

élevés, soit 2700€, par an en moyenne, se concentrent

aàâu!éL

Que cnorsrn

sz2.

FÉvRtER 2014

,ont

COnOennéA

sur 5ÿo des assurés selon le rapport 2013 du Haut conseil pour thssurance maladie. Un tiers de ces restes à charge élevés sont liés à des prothèses dentaires, 15ÿo à des hospitalisations, 13%o à des médicaments et 11%o à des consultations médicales. Or, les assurés concernés sont les plus fragiles.

8

dea iïïjïi:iiïjl:iï: conseil

esti*L urgent d'éva-

luer le niveau de leurs restes à charge après remboursement des assurances complémentaires. Des données actuellement impossibles à croiser avec celles de làssurance maladie. Toute réforme qui viserait à réduire encore les niveaux de remboursement de làssurance maladie devra, en tout cas, tenir compte de la situation de ces patients.l

Sicav obligations euro long

terme

ff

À

1,5996

+2O,71?t$

Sicav actions France

pnfx

+

COil§Of,IMATIOII lxucsuùr8r

Sur 12 mois (12112-12/13\

PT.AIOilD SüCUNITü SOCIAII

\

Par

ÎAUX

rois (au L'/1/2014)

D,rflÎüntt lücm. rorr

T.,r-,rtr,tro*

avec

0,0493

limm E-i

«Modes de vie» Chaque semaine, retrouvez

QwÜtolslr

dans les chroniques de

FruncGlnlo Rendez-vous tous les mardis, en direct, à 14h15 www.quecholslr.or8 www.france-lnto.com


ACIUAIITf

QGü-rii guerre

CES ARTICLES PEUVENT

sE RÉVÉLER DANGEREUX, LES FABRICANTS DEMANDENT LEUR RETOUR

TRI SÉLECTIF

La

des logos

lors, recyclable ou pas, ce produit que vous voulez jeter? Vous avez beau Ie retourner dans tous les sens, le doute demeure, Pas étonnant, car le fametxpointvert qü figure sur tous les emballages nâ rien à voir avec le caractère recyclable ou non dubien, il signifie seulement quef industrielverse sa cotisation à un éco-orgarisme. Que doz Choisir le dénonce

qubn s'yretrouve, lAdeme (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) a été chargée d'élaborer un nouveau logo qui

figurerait exclusivement sur les emballages et les produits recyclables. C'est le Tiiman. I1 aurait

I fairepasserdansunartidedécry?I tant les raisons pour lesquelles nous I avoàs tendance à croire les stars, I même lorsqu'elles parlent de doI maines qu'elles ne maîtrisent pas. I Lartide donne des exemples frapI pants. Ainsi, comliien d'hommes I thnimateur anglais Michael?arI kinson a-t-il induits en erreur en I pretendantquesionpouvaituriner I sur un mur à 60 cm de distance, I c'est qubn nâvait aucun problème I de prostate? Les chercheurs ne I blâment pas que le show-biz. Des I médecins peuvent asséner des | âneries plus grosses qu'eux. C'est | le cas du célèbre docteur Spock, I dont les livres de puériculture,

DE SARDINE au sel de Guérande et à I'estragon de la marque ltinéraire des Saveurs (société Capitaine Cook) vendues chez lntermarché entre le 11 mars et le 31 décembre 2013. Pots de 125 g. Lot n'341. Date de péremption: 6 décembre 2015. pnoelÈnE: présence de débris de verre. oùs'aDrEssEn: magasins lntermarché

pour remboursement.

Leuropération lobbying a dàil-

fois consécutive dans le

a

@ J

best-sellers des années 50 et 60, prétendaient que, pour éviter la mort subite du nourrisson, il fallait le coucher sur Ie ventre. Nous aussi, en France, avons nos médecins mal inspirés. Au premier rang : Pierre Dukan, dont le régime figure pour la quatrième

tradition-

palmarès des cinq pires régimes promus par des célébrités établiparla British Dietetic Asne1

IOUETS EOA PRINCISSE ROSE de la marque Canenco commercialisés par Monoprix. pRoBLÈilE: sécurité non conforme. oüs'aDREssER3 magasins Monoprix pour remboursement. Té1. 0 800 05 8000.

Y,-îi?i'iiJi.' t",:T*T;.'.: fiii,{o=

ara,,,,s et ranges a ra marn. uocar oe 72 cr. or-uo et lot concerné : o5/09/2ot7/2 hh: mm nxFFn 93 Kenya. nRoBLEME: nsque oe présence de morceaux de verre. oùsnDREssEn: magasins Auchan pour remboursement.

ffiHt u I

532610, 532618, 532619, 532620, 53262L, 532622, 532623, 532624, 532625. pRoBLÈME: défaillance au niveau de I'attache murale. TUMINAIRSS SAPIN 8T ËTOII.I CONIONAÀIA, code'.526779 eï 526785. pnoslÈur: câble d'alimentation non conforme à la norme de sécurité électrique. où s'aDREssER: ma gasins r ê1.

Conforama.

RATATOUIILE PROVTNçAI,! r. [ECt8nC, marque Nos régions ont du talent. Bocal de 600 g. Lot: 1221H RAB 881 entre 11h35 et 12h33. DLUo; 0U08/2016. pnoglÈur: risque

également des diètes que personne ne songerait à suiwe, comme res-

làir

au-dessus d'un

plat au

lieu de le manger. Et le régime sans gluten, supposé assurer une perte de poids et une meilleure santé même quand on n'est pas malade cæliaque (gC d 517),y fait une entrée remarquée.l

"

HAnlcors vEBTs AUcHAN, extra-fins.

sociation. Ce palmarès comprend

pirer

l

SIPHONS A CHANTITLY des marques saveur et dégustation, Tutti Cuisine et Tay's Kitchen, dont le bouchon est en matière plastique (réf. K85356, G1O4160, TAYS010). pRoaLÈME: défaillance technique pouvant provoquer des blessures graves. où s'AoREssER: retour.siphon@ saveuretdegustation.f r.

comrnission début décembre,

d'être gagnée. <)

0800 100233.

desserrer. où s'aoRÊssER3 revendeurs Trek pour réparation. lnformations au 05 62 12 08 10.

leurs convaincu les sénateurs réunis en

avant que le Sénat ne rétablisse le projet T[iman en séance plénière. Les consommateurs sauront peutêtre si les produits qu'ils achètent se recyclent en 2075. .. à moins de nouveaux revirements. La bataille du recyclable semble loin

Té1.

of t MARQUE TnEK, références des modèles concernés sur www.guechoisir.org (rubrique Les produits au rappel). pRoBLÈuE: le boulon de fixation du frein avant peut se

vÉt os

pas.

Les âneries des célébrités

f}ÿ"r*:,*,m

AILIITTIS

nifestement pas envie de faire sa-

paz!

PRoBLÈME:

la DCCCRF). oùsnDnEssER: lieux d'achat.

voir qu'un bon tiers de leurs produits ne se recycle de

n'de lot: 11032 et 11044.

non-conformité. Retrait du marché ordonné par

qui lâccompagnent, mais son décret d'application nh jamais été publié. Les industriels bataillent dur pour l'enterrer, ils nbnt ma-

ae noo4de

depuis longtemps, car avec sa couleur et son dessin, il entretient la confusion. Pour

FR,

dû entrer en vigueur en janvier 2072, remplacer le point vert et tous les logos d'Eco Emballages

llnlroir.üe,a profuûAne

§ArrÉ

DÉTEcrBURs Dt BUÀ,IÉI DIcoN, réf. DSA 1oo

de présence de morcèaux de métal.

oûsnDREssER, magasins Leclerc. Té1.

0800874 187.

WWwl Plus de 1600 produits rappelés sur W* [ notre slte url.quechoisir.orglrappel522

Vous pouvez aussi consulter la banque de données européenne : http://ec.europa.eu/consumers.dyna/rapex/

-l

raDex-archives-frcfm

FÉvRrER

2ot4 ç s22 QUE cHorsrR 9


ACTUAI.ITf

ASSUNANCE HABITATIOITT

Touiours en hausse comme les années précédentes, de nombreuses assurances multirisques habitation augmentent. Et la fidélité à son assureur ne semble pas jouer pour le client. Exemple avec Gérard N., de

Ville-dAvray (92).

NESPRE§SO trU»

MILK

Un air de déià-vu

Sa

o

résidence secondaire, un chalet de 130 m2 situé dans la Loire, est assurée contre le vol depuis les années 60 auprès des AGF, une compagnie reprise depuis par Allianz. En s'en tenant aux cinq dernières années, Gérard N. a calculé la hausse subie. * En 2009, lo prime était de 336,20 €, explique-til à Que Choisir. L:année suiuonte, elle est passée à 359,04 €. En 2012, la prime est de 425,86 € et de 486,16 € en 2014. Soit 44,6Y, d'ougmentotion sur cinq ons.,, Et, aujourd'hui, négocier est plus difficile. oDu temps des AAF, il étoit possible d'obtenir une ristourne. Mois auec Allionz, il n'y a plus oucune morge de manæuure,, regrette Gérard N.

U

É À

u

z o o

@

Prlx:20O€ CâpâcltÉ ré§ervolr{cafetièrê}; 1

I\ l\

I

espresso, la marque leader

#ff1,:l',$nt;,ï;

lorsqu'il sâgit de lancer une nouvelle cafetière, en lbccurrence la

Le talon

point delue technique, cette machine n'est pas vraiment innovante. La nU,

dAchille

Milk

Une récente étude d'Accenturê,

société de conseils en management, technologie et externalisation, révèle ..une insoilsfaction croissonte des consommoteurs en motière de seruice clientu. Ainsi, 87% des sondés (12867 personnes dans 32 pays) se plaignent de devoir contacter le prestataire *d de multiples reprises pour lo même raisonu. S6% trouvent le temps d'attente excessif et 83 % regrettent de devoir répéter «sons cesseo à des interlocuteurs différents les raisons de leur appel. Enfin, 547o _

des 401 consomnateurs français

sondés ont indiqué'avoir quitté un fournisseur pour un autre en?aison d'un service client défaillant. Une tendance surtout marquée dans la

téléphonie

mobile, la grande U

É

o É

distribution et la banque de détail.

J J

a u

j

"U, Milk,

elle met le paquet. Toutefois, d'un

SERVICtrS CI.IEI|TS

I

Fol&toBl:3.6 kilos

est une déclinaison de la

"U"

base, commercialisée depuis plus

de

dun

an autour de 100 €. Une "U, de base lbn pouvait déjà compléter par un accessoire autonome, vendu 70 €, qui permet de faire de la mousse de lait. que

oU, Milk, c'est en fait du udeux-en-unr! La cafetière etle mousseur à lait sont livrés ensemble au prix de 200 €. Nous avons pris en main la "U, Milk, afin de procéder àune première évaluation. Premier constat, elle

Avec la

est plus encombrante que la

uU,

clas-

sique, le support du mousseur ne pou-

vant pas être détaché de la base. Le ônctionnement du mousseur est, lui, assez simple. Lorsqubn le remplit de lait, tout juste sorti du réfrigerateur, il

est conseillé d'ignorer les limites maxi males graduées sur le réservoir et de ne pas a1ler au-delà de thnneau du mélangeur. Selon la pression (longue ou courte) que lbn exerce surle bouton de mise en marche, on obtient, au bout de 60 secondes, une mousse chaude ou

froide qu il ny a plus qtià verser dans la tasse. La mousse est-elle onctueuse

?

Le test de la cuillère se révèle probant quand elIe est chaude, la cuillère ne tombe pas dans la tasse. En revanche, celle-ci plonge rapidement avec de la mousse froide. Si, pour la présentation, on reste loin des suggestions en images de Nespresso, côté goût, la mousse obtenue aère le cafe et rend la dégustation agréable. LaparlJre cafetière de la uU, Milk est cependant la même que la "U, de base. Elle partage donc avec cette dernière les défauts du système de capture/éjection: la capsule tombe automatiquement dans le bac de récupération, une fois le cafe dans la tasse. Conséquence, s'il veut l'allonger, l'utilisateur nh que quelques petites secondes pour appuyer sur lin des boutons de commande qui envoie à nouveau de l'eau.

@

<All "tJ" need is Milk", publicité clame la de Nespresso. Manière de sous-entendre qu'il vous faut absolument la *U» Milk. Nous n'en sommes pas pleinement convaincus au regard de notre premièie prise en main.

www!,', Retrouvez notre vidéo WW'' I sur url.quechoisir.orgl cafe522 ou flashez ce code

'-û

Trop de clients mécontents.

r

FÉvRrER

2ot4 + s22 euE cHolsrR 11


ACTUAI.ITÉ

DTPAI§ilAGE À DOMICII.E

É ttA.

Le voisin

imaginaire

Les spécialistes du dépannage d'urgence à domicile ne savent plu§ quoi inventer pour gruger le client (QC n*510). Après les fausses cartes des mairies

Ê

o

x

ou des services officiels dans tes boîtes aux lettres, voici la lettre manuscrite du voisin. serviable. ,,Chers uoisins, ie suis M,Thierry (ou autre prénom,

z Ë z u 3 o

&..Ls

F ts

ÿ"o'

ndlr), uotre nouueau technicien

o

de quartier. Je me déploce 7 jours sur 7, 24 heures sur 24,

6

z

§â

r

pour tous vos soucis, urgence ouuerture de porte ou toilettes, pl omber i e, ch a uff og e

C*nvne à la p*rito d'attente aux caisses ou aux guichets est I'objet de nombreuses récriminations. Pour la première fois, un hypermarché, le magasin Carrefour de Montesson, dans les Yvelines (photo), a expérimenté la file unique, afin d'améliorer les délais. Une technique déjà adoptée par la SNCF, la Poste, ou encore les aéroports. Le client attend, parqué avec d'autres, dans un espace délimité par des rubans. Un écran lui donne le numéro de la caisse auquel il doit se rendre dès qu'elle se libère. Cela se traduit-il par un réel gain de temps pour le consommateur? Pas sÛr. Mais I'expérience de Montesson va être pérennisée et étendue à d'autres grandes surfaces,l Le temps

cnÉDm§oNcIEn

serrurerie, électricîté, vitrerie, dégorgement., Évidemment, ce Thierry n'existe pas, il s'agit d'Ün réseau de dépannage à domicile très organisé qui couvre toute l'Île-de-France.

PRÉCI§IOilS

l--

It. Conduite

Condamné pour

I accompagnee (Oc n' 520, p. 8). La formation

défaut d'information bsence

d'attertissement expli-

^ K§,;;,!;,ï,i:,!l::';:,;î!;*!1, c'est-à-dire de plaônd du taux d'intérêt) ": c'est pour ce motifque le tribunal de grande

instance (TGI) de Grenoble Crédit foncier coupable de manquement à son

a

jugé le

Si les taux d'intérêt étaient en hausse, les mensualités augmentaient... jusqu'à une certaine limite (le fameux cap). Au-delà, si les taux continuaient de grimper, c'était le capital restant dû qui gonflait à son tour I Le TGI de Grenoble a condamné le Cré-

Det clienta mal infonnéa um leun

dit foncier à rembourser

aux plaignants tous les intérêts versés au-delà du d'information endevoir plafond de la mensualité, vers un couple de l'Isère pnêt immobllien ls11« les emprunteurs ?ouayant déposé plainte en 2010. Avec, toujours selon le tribunal, aaient légitimement croire qu'il s'agissait du cap du taux". Le tribunal a, en outre, préun prejudice lié à l'existence d'un amortissement négatif. Concrètement, avec cisé que le Crédit foncier s'était rendu coul'envolée des taux d'intérêt à partir de pable de udol, (manæuwe trompeuse). O

2007, plus les einprunteurs remboursaient et plus le capital dû augmentait! Un véritable piège, contre lequel les clients n'avaient pas été mis en garde ou même

seulement avertis. Bien au contraire, la rédaction alambiquée du prêt immobilier laissait croire qu'il était sécurisé grâce au plafonnement du taux d'intérêt. En réalité, seules les mensualités étaient capées.

12

QuE cHorsrR 522

+ FÉvRrER 2014

Le Crédit

CI.ÉDIT FONG'r€,R. -

d!lL:T:ÊIE CAISSE Ô.EPAR6NE

foncier

I I | I I | I I I I I

de + herr.s (1 heure de théorie + 3 heures de pratique) exigée

oorrl'accompagnateur

denuis le l" octobre (JO du 26/7/20L3) n'est obligatoire oue sl le jeune apprend à conduire sur un véhicule équiPé d'un dispositif à double commande qui peut être loué auprès d'une auto-école.

I

I Agences I

I immobilières I I I II I II

roc n" 52L, o. r3\.Le tribunat

de grande instance de Paris n'a oas condamné Laforêt

oour ses tarifs prohibitifs

dans ses forfaits .. honoraires de location,, mais le réseau Ambroise lmmobilier, franchisé de Laforêt.

Jétait bien gardé

d'avertir sur les rlsques liés à son prêt

«capé».

-,x,gl,.*

Rètrouvez chaque semaine les chroniques conso de oueCftoÀilr sur

nâdlovlmlAutorcutêt.


ACTUAIIlf 7

OIIT

II GACIUÉ

Lingettes bébé:

enfin les fesses propres

ans Que Choisir n" 519 de

novembre 2013, I'UFC-

Qre Choisir dénonçait,

la base des résultats de ses tests de

sur

PAIEilIEI§ÎS SEPA

lin-

gettes et laits de toilette pour bébé, la saturation dans ces produits de mo1écules allergisantes, toxiques ou à effet de perturbateur endocrinien. Et exigeait des fabricants, dans lhttente d'un renforcement du cadre réglementaire, qu'ils éliminent ces composés de leurs produits. Les professionnels des cosmétiques avaient répondu sur I'air de

z À =

z I o La composltlon des

llngettesva êtne revue.

Afrelnliül

ailx

Üÿrrrudaa|.

traîne des factures élevées, une

et distributeurs, analyser les règles en

assee inaperçue, I'entrée en ügueur, prévue au 1"'février 2014, du nouveau règlement européen sur les modes de paiement (Sepa) est loin d'être anodine pour les consommateurs français et risque de faire exploser les fraudes en matière de prelèvemènts. En effet, la genéralisation àl'Union européenne de ce nouveau système de paiement aboutit à modifier leurs modalités de contrôle. Les banques seront désormais aveugles sur les prelèvements et tout opérateur, français ou européen, pourraobtenir, surlabase d'un simple mandat, paiement de sa créance, qu'elle soitjustifiée ou non. A l'heure d'Internet, qui a démultiplié les fraudes par carte bancaire, ce basculement ne peut manquer d'inquiéter. Heureusement, le règlement a prévu un mécanisme de «liste blanche» et noire» de prélèvements devant per"liste mettre au client de dresser auprès de sa banque des listes des benéficiaires autorisés ou interrdits. Mais qui a entendu sa banque en parler? Personne! Alors que le règlement faisait obligation de communiquer autour de cet outil préventif,, l'information par les banques est âux abonnés absents, comme là révélé notre enquête en ligne et

pression supplémentaire surles réseaux

matière d'étiquetage énergétique et

celle de terrain de nos associations locales.

et une instabilité climatiqug accrue.

d'écoconception, mais également renforcer les relations avec les autorités de surveillance ÿia 7a mise à disposition des résultats d'enquête, et sensibiliser le public et les médias pour faire pression sur. les entreprises défaillantes. Cette campagne s'étale sur trois ans. Les résultats des premières enquêtes seront connus prochainement. Le site

Cela explique peut-être le report de six mois de l'entrée en vigueur du règlement décidée mi-janvier par Bruxelles... D'ici 1à, soyez ügilant sur vos comptes et n hé-

"

si

C était

dangereux, ça ne serait pas au-

à ses adhérents de ne plus utiliser de met$isothiazolinone (ou MIT), un conservateur qui remplace souvent les parabens. Et le syndicat conseille de

toisé par la réglementatioz,! Mais ils ont été obliges de faire évoluer leur position au vu de l'explosion dàllergies signalées par les dermatologues et les pédiatres: leur lobbyeuropéen (Cosme-

ne pas attendre une modification réllementaire pour opérer ce retrait. Comme quoi, les professionnels acceptent l'idée que la réglementation

tics Europe) recommande maintenant

commandations des experts.

peut être en retard par rapport aux re-

a

IIITIRNIT TIOBILE Lapplication u Info Réseaux,,

Iancée mi-novembre par l'UFC-O-ue Choisir, a été téléchargée plus de 20 000 fois, ce qui a pem'üs Ia mise en place de la carte de la couverture réelle de I'lnternet mobile (par technologie/par opérateur) dès décembre. Consultez-la sur notre site quechoisir.org.t

ITOU§AGI§SOITS

Eff icacité énergétique : << Marl«et Watch>> veille

a déperdition énergétique des

le respect

de la réglementation parles fabricants

Aussi, l'UFC-Qre Choisir sàssocie à 16 organisations de la société civile en Europe pour participer à la campagne européenne nMarket Watch» (surveillance des marchés). Cette dernière shttaque aux 100 TWh (valeur estimée) perdus chaque année parce que les produits électroménagers ne sont pas aussi efficaces qu'ils le devraient.

A

Qre Choisir entend vérifier

produits électroménagers en-

travers cette plateforme, I'UFC-

de la plateforme est consultable làdresse www.market-watch.eu.

t

à

sitez pas

à

vous rapprocher de votre banque

pour mettre en place des listes noires et blanches de vos prélèvements!

S$"'

[f

I

I netrouvezAlalnBazot

sur son blog www.alain-bazot.fr

FÉvRrER 2or4 & s22

Qur cnorsrn 13


COURNIIN

Errrs-LE sAVorR Adressez vos courriers au 233, bd voltaire,75555 Paris cedex 11

ÿouS ?al', devcz

frenle evros !

êolt 1.{1§r Fin août,

à Monétier, près de Briançon avec la boîte de vitesses de ma Golf 1.4 TSI achetée neuve en janvier 2010. Les vitesses ne passent plus ou de façon aléatoire.Je contacte immédiatement mon garagiste Volkswagen à Lyon, qui me conseille de laisser mon véhicule sur place, à son homologue V\M de Briançon. Je fais appel à l'assistance Volkswagen. Au lieu du prêt d'un véhicule auquel je mhttendais, on mh proposé un rapatriement p ar ttaiîi plus de 6 h de trajet, soit 3 h de plus qu'en voiture. Et j'étais accompagné de deux passagers, avec de Iourds bagages, et loin de la gare. Cette (05),

snrn§IlArnwAYs

Comment ne rien

rembourser

Avec mon épouse, nous avons pris un billet dàvion non échangeable et non remboursable auprès de British Airways. Au départ de Paris, nous avons raté notre vol pour Londres. Le billet retour Londres/Paris a été automatiquement

o N l

z 6 U

Boîte de vitesses défaillante

jhi un problème

première déception n'était gu'un début. Le garuge de Briançon nâ détecté aucun problème sur ma Golf, diagnostic qui s'est accompagné d'une âcture de 75,96 €' dont 34,95 €, pour un essai véhicule sur 9 km.

La TVA a bon dos

retour en France, nous aÿons Éclamé à la compagnie le remboursement des taxes dâéroport afiérentes aubillet non utilisé, comme la réglementation sur le transport aérien lâutorise. En réponse, on nous a indiqué que seules les taxes de la partie ualler, nous seraient restituées, soit29,92 €, et que notre demande de remboursement donnerait

Intéressée parl'achat d'un sac de voyage Lipauk, afrché 169 € au magasin du Printemps Haussmann, à Paris, je demande à lavendeuse thrticle enbleu marine. Mal-

Airways.l

GEORGES ESTRYI{, LE CHESNAY (78)

KnuP§ J'ai

garage 700/0. Reste 20%o pour moi. Après

discussion, mon garagiste aporté sa par-

ticipation à 750/0. Soit 639 € toujours à ma charge. Contacté Volksvragen, qui nàrrête pas de vanter la fiabilité de ses voitures dans ses publicités, mâ opposé une fin de non-recevoir.l MARTINE BELLON, LYON (69)

PNIXD,UITI§AG

annulé. Nous avons dû acheter un autre billet à l'aéroport, plus cher. De

lieu à perception de frais. Or, ils s'élèvent à 30 € par personne ! Bien joué British

Or, ayarfi relanéle compteur, jài pu constater qu'un seul kilomètre avahété effectué. Le garuge a reconnu les faits, sans importance dhprès Iui, puisque le tarif essai est nforfaitairer. Deux semaines plus'tard, nouveau problème de boîte de vitesses. Mon garagiste de Lyon diagnostique un vice caché au niveau de laboîte devitesses, qu'il faut changer alors que ma Golf aÊ fiche 43000 km. Montant de la dépense, près de 4300 €. Volkswagen accepte de prendre à sa charge 70o/o delafacture et le

heureusement, le jour de ma visite, le 29 nwembre,il ny en a plus en stock dans ce coloris. La vendeuse me dit qu'il sera

disponible

d'ici4 à5 jours. Le4dé-

cembre, je téléphone. Le sac est bien disponible en bleu marine. Au passage, on m'informe que, à cause de la hausse de la TVA, son prix est désormais de 775 €,. Moi qui croyais que IaTVA nhugmentait

qu'à compter du7"' janvier 2014... Et, si je compte bien, + 6 €, c'est nettement plus que l'augmentation de la TVA, qui passe de 79,6 à20o/o.) ANNE.MARIE BOREiISTEIN, PARIS (75)

obsolescence organisée fait l'acquisition, iI y a quelques années, d'une machine Krups pour « souder » des sacs

de congélation. ilappareil fonctionne encore très bien mais je ne trouve pius les sacs. Les vendeurs me disent que les recharges ne se font plus. Contacté, Krups m'afflrme en effet que les sacs sont épuisés. Pourtant, I'appareil est toujours proposé à Ia vente. On trouve enSERGE MERCIER, ROsCOFF (29) core quelques recharges sur Internet mais jusqu'à quand ?.

14 eue cHotsrR

822 + FÉvRrER 2014


GOUNnIIN Les manuscrits et documents non utilisés

ne sont pos restitués,

Les taxes plombent la facture

TAUPOIABIT

Un ami, au chômage, n'a qu'une aide mensuelle de 492,90 € pour vivre. II vient de recevoir sa facture d'eau. Vu ses faibles ressources,-il est particulièrement économe. Pour une consommation de 6 m3, il doit payer 80,05 € qui se répartissent comme suit: 7,83 € pour les 6 m3 consômmés auxquels s'ajoutent72,22 € detaxes et redevances diverses.Ilpaye donc presque p.BArrrrï, DoMnTERRE-suR-BEsBRE (03) dix fois plus en taxes que d'eau consommée. Est-ce bien juste ? r VI§APNTMIIN

Modification non stipulée

Titulaire, depuis juin 1986, d'une carte Visa Premier, jâi sollicité la mise en jeu de

ffissirys!

Assurance rachat de franchise voiture de locationr, remis en 1986, je ne trouve nulle

la gara*ie «ruchat de franchise, à lbccasion d'une location de voiture, tel que cela mhvait étévanté lors de thdhésion à

part cette limitation à 100 km.J'en fais part à \4sa Premier, qui mbbjecte que, depuis 7986,lanotice a subi plusieurs modifications et que ctst à la banque émettrice de Visa Premier. Le service relation clients de la carte d'informer son client des modila carte refuse. oConformément à la défni.tion du voyage garanti, écrit-il, votre dépla-1 fications à chaque renouvellement de carte. cement initialement Prévu diit être supéricur . Or, aucun document ne m'a été remis. à une distance de 100 km de ootre doruicile' Jài interroge plusieurs possesseurs de carte Visa Premier: comme moi, ils ignorent ou de ootre lieu de travail habituel. 06 il apn' cette obligation de la banque. Il me semble ootre déplacernent était gue ?as ?rélaraît que Visa Premier devrait informer ses au àplus de L00 krn., Alalécture du contrat et de la notice d'information intitulée clients des garanties modifiées.t)

uIJn nouveau service exclusifVisa Premier

cur§rrfr§mMoEArDA

MOBI1T

commande d'une cuisine. Elle a été installée en partie le 30 avril. Mais malgré plu-

jhi dû attendre jusqu à fin novembre pour obtenir la fin de siews letffes recommandées,

la livraison de ma commande et f installa-

tion définitive de ma cuisine. Qrelle valeur accorder à un tel contrat de VvEs GIDRoL,

SAI

services?l

NTE-FoY-LÈS.LYoN (69)

Orange pousse à la roue

Fidèle lecteur de Qye Choisir, j'aiopté pour le télephone portable Doro §72, meilleur choix de votre test (QC ti 511) mais, suivant les recommandations de la notice (un

peu juste pour

PIUGIOT 308 §W

Le servicg attendra

I-lenseigne Mobalpa (cuisine.s, bains et rangements) assortit ses bons de commande d'un contrat de services rassurant oir on peut lire: uNous nous engageons à répondre à vos éoentuelles dernandes sous 72 heures owrées et à tout mettre en æuore par la suite pour ÿous satisfaire., C'est donc en toute confiance gue j'ai passé

ÎfffPüOmE

JACQUES RIUiIE, LAMORLAYE (60)

un débutant de 83 ans

comme moi), jàivoulu consulterle manuel complet et suis tombé sur un site à 1,50 €

la minute, sans obtenir la moindre information. Première arnaque. Ensuite, toujours en suivantles conseils de Que Choisir, j'étais intéressé par le contrat OùgamiZen d'Orange. Je me suis adressé à la boutique Orange de la Plaine, à Toulouse. Là, je

Les sièges

s'envolent Un matin dbctobre, jâi constaté que la porte de ma Peugeot 308 SW avait été fracturée. A l'intérieur, les trois sièges arrière avaient disparul Pour mon garagiste, mon cas n était pas isolé. Il mh également précisé que la seule parade connue étak de verrouiller les sièges avec des antivols de vélo ! Je suis

stupé-

fait de voir que les ingénieurs de chez Peugeot, qui ont mis au point des sys-

voulais achete.r le portable en question et prendre làbonnement qui va avec. pr, seion les vendeurs, Cétait impossibb. À force de persuasion, ils mbnt convaincu de signer un abonnement Livebox Play et, sans avoir rien demandé, je me suis retrouvé en plus. avec un forfait WP Post 4G Let's Go.

tèmes de verrouillage des jantes et des barres de toit, sont incapables d'en inventer pour les sièges. Plus stupéfiant encore, le coût de leur remplacement (pièces et main-d'æuvre): dans mon

Heureusement, la formule était accompagnée d'un bon de rétractation que jâi fait jouer. A croire que les boutiques d'Orange ne pensent qtià faire du fric! Une bonne note quand même, la technique mardre. . . O

voiture. Heureusement, l'opératiot a été prise en charge par mon assureur, au titre de la garantie vol, déduction

ROBERT BRUYEZ, LOUBENS.LAURAGAIS (31)

VVES MAROLLEAU, LE PECQ (78)

il s'est élevé à. . . 8 800 €, soit la moitié du prixpayé pourlàcquisition de ma

cas,

faite deLaftanchise de 300

FÉvRrER

2oL4.

€.4

sz2 QUE cHorsrR

15


deux ans, nous nous associons à nos homologues belges, espagnols, italiens et portugais pour demander a'ux automobilistes de chaque pays leur avis sur la fiabilité des voitures qu'ils conduisent.

Tous

tteuÊte LECTEURS

-

I

lTSwitwæ,a

pnr.rrranÈs

W

DES MAnQUES"

3 DACIA

â MAZDA 5 BMW 6 JEEP 7 r§rA

u total, 29665 conducteurs belges, espagnols, français, italiens et portugais

notre lettre numérique hebdomadaire du 23 avril 2013. Grâce aux réponses reçues, il a été possible de calculer le taux de fiabilité modèIe par modèle et marque par marque, en prenant en compte le nombre etla fréquence des pannes déclarées,l'âge du véhicule et le nombre de kilomètres parcourus. Qratorze critères ont été pris en considération: moteur, alimentation en carburant, électronique du moteur/câblage et allumage, refroidissement, embrayage et boîte de vitesses, freins, direction/ roues/roulements et essieux, échappement, système électrique hoTs moteur, chauffage/ventilation et climatisation, équipements intérieurs, équipements extérieurs, équipements de sécurité et équipements high-tech. Nous avons classé 34 marques pour 178 voitures. Le parc français est composé de véhicules âgés de 5 ans en moyenne. 720/o sont des diesels parcourant 76316km/anen moyenne, 260/o des essence (10435 km/an) et 270 des hybrides (14526 km/an). ô 16 0ue cHotsrR s22. FÉvRrER 2014

I

Les voitures sont classées en 5 catégories:

citadines, compactes, familiales, monospaces et

14 SUV

(1).

Elles sont

présentées par marque, modèle, cylindrée de la motorisation (suivie d'un «D» pour un diesel) et période de commercialisation. Nous donnons, en pourcentage, leur indice de fiabilité. Ainsi, la Honda Jazz (1r€ ligne du tableau "citadines», p. 17), 1300 cm3, commercialisée depuis novembre 2008, affiche un indice de fiabilité de 98,9%, autrement dit 1,1% de ce modèle a connu une ou plusieurs pannes depuis son acquisition. (7) Les modèbs APL ou encore les coupés cobriolets n'ont pu ëtre éu o I u és f oute d' é ch o nti llo ns

suffisomment représentatifs.

** **

** **

**

Ntssail 11 M|ïSUBISH|

*it

to LIRE LES TABLEAUX

** **

SUZUKI

9

43 46 34 41

Y"

1 HONDA 2 TOYOÏA

YVES MARTIN, AVEC NADIA EJDAA

ont répondu à I'enquête fiabilité menée avec nos homologues européens. En France, un questionnaire avait été encarté dans le Que Choisir d'avril 2013 (î" 513) adressé aux abonnés et une version en ligne a été intégrée à

nqc:\t^

DEFraBrLrrÉ

t2 auot 13 14

lE

REilAULT JAGUAR MERCEDES

T6 SUBARU

t7 vw

18 ctTRoËil T9 HYUNDAI

20

tl

22 23

SAAB

vowo PEUGEOÏ FORD

2a rExus

,5

TANGIA

26 SEAÏ

,,

OPEI

28

MrNr

29

CHRYSTER

30 FrAl 31 12 33

3'

CHEVROIET SMART LANDROVER ALFAROMEO

** **

**

** ** ** ** ** ** ** **

** **

t t t t t t t t t t*

I

u

x À

o o N


ryfn:t

FIABILITE AUTO 7

'""\

4'

CITADIITES

lre

Hoxol.,tazz

10

RENAULT CIIO

SA PLUS MAUVAISE PLACE: 8€

'il s'agit du même nom de voiture, ce sont en fait deux générations différentes qui sont représentées dans notre classement: la première est apparue en 2002 (restylée en 2004) en Europe et la seconde est arrivée en 2008. Honda a su faire évoluer son petit modèle, dont la deuxième mouture fait son entrée dans notre palmarès en décrochant la première place. ll n'en est pas de même pour la Jazz de la première génération, qui a connu quelques pépins mécaniques. Par exemple: des roulements de roues arrière

fragiles, une boîte de vitesses CVT peu endurante, des soucis pour éteindre les feux de croisement (un rappel a été organisé début 2011 pour corriger ce défaut sur les modèles de première génération). Ces soucis, qui ne sont pas systématiques, ne

nuiset

pas trop à la fiabilité

générale du modèle puisque, dans le pire des cas, la Honda Jazz occupe la 8" place du classement. Ces bons résultats

confirment la

suprématie des modèles japonais en termes de fiabilité, cinq voitures nippones étant présentes parmi les dix meilleures du tableau.

1100 9los-4/o9

91J

1600D

1U09

91,5

fFI DAC|ASandero 1sooD

06/08

91,5

11 CITRoËN ca

t3

1400 8/Os-77/09 t{ooD to/os-2/o9

crrRoËNca

14 IOYOTAYaTIS T5 PEUGEOT206

20 22 23 24 25 26 2? 28 29

SA MEIILEURE PLACE: 12e

e Sandero n'occupe que la 12" position cette année, après avoir tenu la première place des citadines dans notre palmarès de la fiabilité il y a deux ans (0C n" 500). Son indice de fiabilité passeainsi de 98% en 91,57o çette 2012 à "seulement» année. Un score qui n'est pas ridicule mais qui traduit quelques défauts chroniques comme, certainement, les soucis que peut

F

z cÉ o f,

o o

rencontrer son moteur Diesel d'origine Renault (le Sandero est conçu sur une base de Renault Clio). D'ailleurs, la Clio 1500 D, qui utilise le même moteur, se classe 31" et affiche un taux de fiabilité de 85,5%, soit presque 13 points

de moins que le Sandero. La version 1.5 dci est, en outre, la seule citadine de Dacia qui a pu être retenue dans notre palmarès, car les modèles à essence ne sont pas assez nombreux sur le marché français pour être pris en compte. Ce qui, au final, joue en sa faveur puisque le 7.2 L6 V connaît des soucis de fiabilité avec un problème connu de soupapes sur les modèles de l'année 2010. Une défaillance qui a donné lieu à un rappel fin 2011. À côté de cela, le Sandero, qui intèBre peu de composants électroniques, n'a pas beaucoup de problèmes sur ces équipements.

91.3 91,1

1400 3/03-5/06 91 1400 04/06 90, 16 PEUGEOT2OT 1000 10/05 88.3 t7 IOYOïAAygo 1300 LO/O1-2/O9 88,1 18 TOYOTAYaTiS 19 CTTROËNBerlingo 1600D 10/02-1108 t8 1500D

RENAULT CIIO

2t RENAULTKanSoo l5ooD

DACIA Sandero

wni:,

1300 11/08 98,9 *** *** 11OO 4lO9-7O/72 c, 2 RENAULI CIiO 3 RENAULÎTwingo 1100 7/o7'12/77 95, *** /t TOYOTAYaTiS 1300 2/09-8/17 35J *** 1200 1OlO8-Ur3 9'['2 ** 5 FORD Fiesta 1000 slos - 1,112 94.1 ** 6 clTRoËNc1 1000 to/o5-2/o9 93.9 ** T ÎOYOIAYaris 1200 12/04-t1/08 92.1 ** E HoNDAJazz ** t400D 2/os-8177 91.9 I TOYOIAYaTiS

E

HONDA Jazz SA MEILIEURE PLACE:

^î,$zuo

9/os-4/o9

8?:'

01/08

e7,U

04106

87

RENAULTCIio

1200 4/O9-7O/t2 87,2

PEUGEOÏ207

1600

1000 7lo5-72/LL

PEUGEOT 107

l4OOD 1600D Polo vvt CtTRoËNBerlinco 1600D PEUGEOTPartner 1600D FORD Fiesta

85,i

0sl09

86,6

o2l08

8§,6

03/08

85,5

1200 9/o3-r2/L2

t5,8

tO

PEUGEOÏ207

1600D 04/06

85,6

3l

REI{AULT clio

tsooD

4lo9-10/12

85,5

32

CITRoËN ca

1400D

77/09

85,3

3t

crrRoËN ca

11oo 8lo5-17/09 1400D 4/05-s/09

83,8

t8

39 d0

*

** ** ** ** ** ** t*

** **

e4,t

tt,4 10/03-8/05 8r,9 lsooD 14OoD 9/os-10/08 82 1400D 8/05-11/09

RENAULI Clio FORD Fiesta

PEUGEOÏ207

14000

PEUGEOï 206

1400D

41 FlAl 500

1200

42 FIAIGrande Punto 43 FlAl Punto

13OOD

***

** ** ** ** ** ** ** **

1600D 10/08-1/13 tt,3

B6 crrRoËN ca

37

** ** **

10/08-1/13 86,t

FIAI Panda

34 VW Polo 35 FORD Fiesta

**

1200

04/06

8t.a

0u08

80,8

12105-6/08

80,6

6/03

ao,s

3/03-5/06 8t

**

-

t2l15

BoN (85 À 94%) TRÈs BoN (95 À 1oo% DE FlABlLlrÉ) MAUVAIS (0 À 69%) MoyEN (75 A 84%) L4ÉDtocRE (70 A74%)

r

FÉvRrER

rr

2ot4+s22 Qur cuotstR 17


§m \

FIABII.IIEAUTO

ÎOYOTA Prius

ÎOYOIA Prius 3 AIFARoMEOGiulietta

1500 H.' 71105-8/O9

06/to

1,40û

TOYOTA

{

Prius

3 AUDIA3

1600 D

07/o8

6 PEUGEOï308 7 AUDIA3 8 MERCEDES Classe B 9 BMWSérie1

1600D

04111

2000 D

07/o8

SA MEIILEURE PLACE:

lre

SA PLUS MAUVAISE PLACE: 2E

deux éditions de nI I epuis notre oalmarès de la t -/ nuottiie, Toyota caracote

en tête du classement des compactes avec sa Prius, apparue

sur le marché français en 1997. Cette année encore, le modèle hybride de troisième génération (depuis 2009) se révèle une valeur sûre. Néanmoins, son taux de fiabilité passe de 99"Â en 2072 à97,1% en 2014. Une très légère baisse qui peut être due au rappel préventif qui a été dillgenté pour contrôler le circuit de freinage des véhicules produits en 2009. Sinon, aucun souci ne perturbe la carrière du modèle emblématique

du constructeur japonais. Lancienne génération de Prius est également loin d'être ridicule puisqu'elle arrive en seconde position. Pour elle aussi, le taux de fiabilité baisse un peu en passant de 98% en2Ot2 à 95,5% en 2014. Mais ces résultats, assez élevés et relativement constants, montrent que la Prius vieillit bien. À noter qu'elle est ici concurrencée essentiellement par des modèles allemands. La seule voiture française qui se faufile parmi les 15 premières compactes est la'Peugeot 308 en version 1600 D, classée 6u dans notre tableau.

FORD Focus SA MEILLEURE PLACE: 25e

SA PLUS MAUVAISE PLACE:

plutôt et

près des positions honorables en 2008 (6"

7"), pratiquement renouvelées en 2010 (7" et

8"), la Focus est descendue dans le

classement en 2OL2 en accédant au mieux au 13" rang. Cette année, elle ferme la marche de notre palmarès dans sa.version 1600 de troisième génération. C'est

D

lr,

d'ailleurs la seule à écoper de avec un indice de fiabilité de 61,3% qri est le plus faible parmi des 178 voitures représentées. Ueme les modèles précédents font pas beaucoup mieux puisque la * meilleureo Focus, une 1600

18 our cHorsrR 522 I

ceux

ne

D

FÉvRrER 2014

46ê

de deuxième génération, n'occupe que la 25" place avec un indice de fiabilité de 86,4%.ll faut dire que ce moteur 1.6 TDCI a rencontré des soucis de ventilateur de

refroidissement (infiltration d'eau dans le boîtier électronique de commande du ventilateur), de tendeur de courroie de distribution, ou encore des bugs électroniques, une faiblesse de la batterie et plusieurs mises à jour. De quoi ternir

son image. Au final, quelle que soit sa date de commercialisation, la compacte de Ford ne se retrouve jamais dans la moitié de notre

bonne classement.

MERCEDES Classe A

2000D 4/08-8/12

2000D

AlOe-rc/11

2000 D

s/o4-2/07 t2/06-10/o9

10 KIA Cee'd

1600 D

11 VWGolf 12 VW Golf

2000 D

10/03

1400

13

-

8/08

1I

1600 D

8/08-17/72 9/O7 -3/11

HYUNDAI i3O

1600D

6/07 - 72/77

15

TOYOTAAUT|S

1400

VW Golf

2000D

t6

PEUGEOT3OS

17 RENAULTMégane 18 IOYOTACorolla

0 t2/06-70/12 8/O8-Lt/12

1500 D

t/09-3/72

1400 D

8/O4-8/07

19 VW Golf

1600 D

8/O8-LUL2

20 BMWSériel

2000 D

3/O7

KIA Cee'd

1600 D

to/09-s/12

MERCEDESCIaSSe B

2000

crlRoËNc4

1600

L7/O4-7/08

2a vw Golf

1900 D

fi/æ-e/o8

EF{ FoRD Focus

1600D

L0/o4-72/07

16

PEUGEOT3OS

1600

9/O7

27 28

CITROËN C4

1600D

07/11

2l

22

2t

,g

o ? Ë fr IE

1800H"' 09i09

-7/Lt

0 3/05-3/O8

-3/tt

OPELAstra

1700 E

1.7/06-lu09

AUDlA3

2000 D

4/O5-6/08

30

REilAULTMécane

1500 D

9/06-12/08

31 32 33

CrrROËN C4

1600 D

lo8-1/11

MERCEDES C|asse A

2000D 6/04-3108 1600D t/oB-s/Lt 1600D tL/O4-7/O8

FORD Focus

3{ CITROËN C4 35 36

37 38

CHEVROLETCTUze

2000 D

6/09-6/12

FORD Focus

1800 D

10/o4-12/07

PEUGEOT3OT

1600 D

9/OL-5/05

1600 D

6/0s-7/06 7lO4- LO/06

PEUGEOÎ3OT

39 OPELAstra

r700 D

{O

NENAULÎMécaNe

1900 D

to/o2-9/06

41

PEUGEOT3OT

2000 D

9lOL-5/Os

{2

1500 D

to/02-9/06

43 VOLVOV50

1600 D

o4/07

44

FIAÏ Bravo

1600 D

o4/07

45

OPELAstra

1700 D

t2/o9-7/12

1600 D

09/71

RENAUTTMécane

EEI rono rocus .HyBR;DE

*

*** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** * * * * * * * * * * * * * tt

*** TRÈs BoN (9s À 1oo% DE FtABtLtTÉ) ** BoN (85 À 94%) I a+a I üeôôciÈ iiô I iastirî ünÙvÀs io I ogtl

r'46ÿeN izs


il*rrro, .r""'% I

E ntrlutttaguna

RENAULT Laguna les trois Renault Laguna au milieu

japonaises

des allemandes, des et... d'une Citroén C5 (la seule

le début "top de carrière assez laborieux du modèle familial de Renault, qui autre française présente dans 20'). On est loin du

avait connu de gros soucis de fiabilité. Pour preuve, en 2010, Laguna 1900 D se plaÇait dans fond du classement avec un indice de fiabilité de seulement

la le

83,47". Renault s'est donc attaché à résoudre les problèmes de

Ainsi,

génération en génération. cette première mouture de la

Laguna lll (la familiale en est à sa troisième évolution), commercialisée en 2002 a bénéficié d'une attention particulière et les pannes sont devenues assez rares. Le palmarès paru en 2012 confirmait déjà la bonne tendance et Ia Laguna, avec un indice de fiabilité dê92o/o, ratait de peu la troisième marche du podium. Sa

2000 D 4/o5-1/O7 tO.3 6 FORD Mondeo 7 RENAULÎLaguna 1500D 9/O7-5/O9 tqa 2000 D 3/o5-3/1O tqa I BMW Série 5 1900D 5lO4-r2l18 tot 9 SKODAOctavia 10 TOYOTAAvensis 2000 D 6/06-7/09 S.t

11 RENAULï Laguna 2000 D 06/09 1900

2000D

11/07 89.4 ** ** 3/o5-3lto It

celle des modèles allemands. Cette année, la voiture progresse encore et affiche un excellent score de 93,8%: à 0,3 point de la première I C'est plutôt de bon augure pour la quatrième génération, annoncée en 2015.

I,4 AUDI A4

2000

L2/07

CITROEN

8t'?

lE

crnoËn cs

1600D 8/O4-12/07 t8/t

16

BMW Série 3

2000

CTTROËI{ Cs

2000D 8lo4-12/O7

t,t

20000

la.c

1?

18 BMw Série

3

19 VW Passat

20

MERCEDES Classe

2I

AUDIA4

C

D 3/o3-2/Os 03/70

Sir.|

1900D 4/05-10/10

,tt

2200

iB.,

D

3/o7

-2/11,

tt, D 4/O4-5/O7 lt'a 2000 D 7/08-70112 tl,r

2000D 9/o4-tL/o7 1600

sA METLLEURE PLAGE: 15e I Sn plUS MAUVAISE PLACE: 34e

la

de 88,47"). Mais c'est la dernière mouture, apparue en 2008, qui représente le moins bon. Dans cette nouvelle version, la c5

2ooo D ne se crasse au mieux que 23,etdernière lorsqu'elle reçoit

les modifications apportées en2072 Oans la gamme n'améliorent pas la fiabilité puisque la C5 2000 D vendue depuis 2012 se classe

** ** ** ** ** ** ** ** ** **

** **

26 PEUGEOÏ407 27 Vw Passat 28 MERCEDESCIaSSeC 2100D

C5

le moteur 1600 D. Même

D

9/O4-

2/o4-2/o7 8t 2/o7-9/ro tt 2000 D 4/o4-5/O7 ta,a 2000D 4/o5-to/10 tl

mitigé

**

1,

24 MERCEDESCIaSSeC 2200D 2000D 2§ FoRD Mondeo

'est un bilan plutôt pour la familiale de Citroën qui offre du bon et du moins bon. Le bon, on le retrouve avec I'ancienne génération de C5, qui atteint une 15u place honorable (indicè.de fiabilité

** ** ** **

1T AUDIA4 BMW Série 3

D

TTC

** ** ** ** **

fiabilfté était alors au niveau de

22 PEUGEOÏ407 23 ctrRoËN c5

! i $ ü 3

tdr 1600D t2/O8 2000D 9/o7-5/o9 t!,4

3 MERCEDES Classe C 2100 D 2/o4-2/o7 ,l /t TOYOTA Avensis 2000 D 5/o3-5/oo ta3 2000D 03/10 m.,t 5 BMw Série 5

SA MEILLEURE PLACE: 2G I SN PIUS MAUVAISE PLACE: 298

armi les quinze voitures plus fiables, on trouve

SKODA Octavia

^'Wrr,*u

avant-dernière. ll faut dire qu'en diesel la voiture a pâti de nombreux défauts de jeunesse:

3/o7-2/rl 11, 19ooD 3/o5-91o7 tl.c nenautttaguna EEI 30 ALFAROMEOl59 1900D

O7/O5

80,t

2000D

t2/o8

lo,l

31 OPEI lnsignia

encrassement de la vanne EGR, 1900D 7/Os-1t/O8 üOJ OPELVectra à-coups du moteur, embrayage qui patine (dans certains cas, 2000D 08/12 3s crrRoËN cs Citroën prendrait même en 1600 UOg-LOl12 EE crnoËr cs charge une partie des réparations (95 *** TRÈs BoN À 1oo% DE FtABtLtrÉ) ** BoN (85 À 94%) de l'embrayage de moteur 2000 D * MoyEN (75 À 84%) r MÉDrocRE (7o A74%) rt I/AUVA|S (0 À 697") fabriqués jusqu'en 2011), soucis de volant de direction, d'efficacité W$ii-',''t -. du rrein o. rtiiiànn"rÀni, :ln*;331,.:?Ltir"i"tiln"t climatisation, de fuite de de suspensibn hydraulique, RETROUVEZ SUR NOTRE SITE INTERNET d'ESP... Heureusement que DE 10S0 VOTTURES TESTÉES PAR NOTRE'LUS qualités routières et son LABORATOIRE ET SUR CtRCUIT, ET COMPAREZ au-dessus de la LES MODÈLES QUI VOUS INTÉRESSENT. sauvent la mise à la C5.

3l

x.r lt t

D

o.

! nj

liquide dABS, ses confort concurrence

t"

FÉvRrER

2ot4.

s2z eue cnotstR

19


f,Flî?fifr \

FIABILITE AUTO

lr'o*orro.r,

E RENAUTI crand Modus 2 RENAULTScénic 3 VwTouran 4 TOYOïA Corolla Verso 5 DACIA Logan MCV 6 CITROËil C3 Picasso

RENAULT Crand Modus SA MEILLEURE PLACE:

lre

elle progression pour le Grand Modus qui, en deux ans, a gagné onze places pour devenir le monospace le plus fiable de notre enquête. Une remontée qui semble prouver que les problèmes rencontrés sur le moteur 1.5 dci (fragilité des coussinets de bielle) ne sont plus

qu'un mauvais souvenir sur les modèles postérieurs à 2002 année de commercialisation du Grand Modus, en I'occurrence un Modus *allongé', lui-même conçu à partir du châssis de la Clio lll. Le Grand Modus reprend en effet des organes mécaniques éprouvés et il est logique qu'il ne souffre

pas de défauts de jeunesse, son prédécesseur, le Modus, ayant essuyé les plâtres. Exit les soucis

de direction, de lève-vitres ou de réception radio médiocre d'avant 2007. Les premières versions du Grand Modus ont toutefois connu des soucis sur le mécanisme de réglage de la banquette arrière, qui risquait de se débloquer (un rappel a été organisé début 2010). Remplacés par le Captur, les Modus et Grand Modus ne sont plus commercialisés depuis 2012 mais demeurent très disponibles sur le marché de l'occasion. On peut donc trouver ce véhicule fiable à un prix intéressant.

',%j4ffi 150dD 72/07 - 11/12 1900 D 70/06-ro/70

** ** **

1500D 0u07

*.*

1900 D

6/oe4/n

1600 D 9/O8- 7/73 2200 D 4/07 -3/09

I 9

VW Golf Plus

1900 D 1lgs-2los

OPEL MEriVa

1700 D 17/O5-6/70

RENAUTT Scénic

1500D 9/06-6/O9

11 RENAULTScéNic

1500 D 6l09-3h2

12

RENAULTModUS

1500 D 7/O4-72/07

t3 1{

CIIROËN xsara Picasso

1600 D 03/o4-9/10

FORDS.MAX

2000 D r/06-9/10

t0

15 TOYOTACorolla Verso

2000 D 5/O4-4/O7

16 cllRoËN c4 Picasso 17 FORD Focus C-MAX

2000 D

2/O7 -72/LO

1600 D 12/o4- 1/O7 1900 D 2l03-10/06

t9

CIIROËN c4 Picasso

20 CIIROËilC4

1600 D LO/10-6/t3

Picasso

2t

RENAULI crand Scénic

1900D 4/O9-3/12

22

CIÎROËN xsara Picasso

2000 D 03/o4-s/70

2000D 7/Os-LO/10

2a 2§

PEUGEOT

5008

SA MEILLEURE PLACE:

338 I SN PIUS MAUVAISE PLACE: âTE

e Peugeot 5008 1600 D

avait fait une entrée

de avec

remarquée à la 5" place

notre classement de 2012, un indice de fiabilité de 94'/". Cette année, il fait nettement moins bien et chute en 33"

position.

Une dégringolade certainement due aux problèmes à sur son moteur: turbo fragile, mauvais serrage des injecteurs, ratés de fonctionnement... son grand frère équipé du moteur

répétition

p â fi f I o

Pis:

du taOteau. Avec son médiocre taux zOOO D se

retrouve dernier

de fiabilité de72,5%, cette ecope d'un I, soit la plus mauvaise

version

deuxième appréciation,

20 0ue cHorsrR 522 + FÉvRrER 2014

toutes catégories confondues. En cause, divers soucis: courroie de distribution (bruit, galet tendeur), conduite de turbo mal fixée (perte de puissance), bruit de fonctionnement (reprogrammation du calculateur d'injection), ou encore fuites de carburant (rappel en 2011 pour installer une protection sur la canalisation incriminée). Les choses semblent toutefois s'être grandement améliorées ces deux dernières années. Aussi, mieux vaut opter pour un modèle commercialisé après 2010. Souhaitons que le nouveau Peugeot 5008, apparu en 2013, se révèle plus fiable.

CIIROËNC4 Crand Picasso RENAUTI Grand Scénic

1500 D 4/O9-3/72

26 VWTouran

2000D 2/O3-tO/06

28

OPEL Meriva

1700 D 4/O3-70/Os

29 30

RENAUTT

crand Scénlc

1900D 4/04- 4/09 1500 D 4/04- 4/09

Scénic

1900 D 9/06-6/09

Scénic

1900 D 6/03-8/06 1600 D 77/09- 10/L3

34

CIIROËN xsara Picasso

1600

03/04-9/70

35 CIIRoËN C4 Grand Picasso 36 FORD Focus C-MAX 37 FORD Focus C-MAX 38 OPEI Zafira 39 RENAULT Scénic

1500 D 77/70

40

1900 D 5/O5-17/07

***

*

** ** **

** ** **

** ** ** ** **

** *t

** *

* *

RENAUTT Grand Scénic

31 REilAUtT 32 REIAULT

**

OPEL Zafira

1500 D 09/06 1600 D 2/O7 - tt/ro 1700 D 12/07

6/03-8/06

1600

**

rnÈs BoN (95 À 100% DE FrABrLrrÉ) BoN (85 À 94%) MoyEN (7s As4v") MÉDrocRE (7o A74v"lta MAUVATS (0 À 69%)

r


rïrf.tFïf'f FIABILITE AUTO 7

Touiours cher n \ L)

HONDA CR-V SA MEILLEURE PLACE: lIE

voiture, signalons quelques cas de turbo défaillant ou encore de mise à jour du logiciel d'injection.

ette troisième génération de CR-V réalise quasiment un sans-faute en termes de fiabillté. Les grosses avaries sont inexistantes depuis 2008 sur cette version 2 200 D, qui

Le SUV de Honda ne génère pas de gros soucis et se révèle

un investissement sÛr: Pour preuve, son indice de fiabilité demeure stable: 94,1% cette année contre 94% en 20t2.

reprend le moteur déjà monté sur le précédent modèle. Parmi les plus gros défauts de cette

elon notreenquête, la dépense moyenne annuelle pour I'entretien en France s'élève à 272 € (soit une progression de 14 € en deux ans), toutes marques et tous modèles confondus. A cela, il faut ajouter un budget moyen de 350 € liés aux réparations (panne ou usure normale), A noter que ces coÛts sont 25% plus élevés pour les voitures diesels que pour celles à essence (respectivement

293 et 236 € pour l'entretien, puis 378 et 300 € pour les réparations). Avec un coÛt moyen de 205 €, Dacia est

NISSAN Qashqai SA MEILIEURE PLACE:

Ê.

lle

SA PLUS MAUVAISE PLACE: 14e

éià lors de notre oiereo.nte enquête, le Qasnqai ne briliait pas et se classait 5" et 6e sur neuf. Cette année, le SUV de Nissan ne fait guère mieux en décrochant la 11" puis la dernière place. Le pire est que

I IJ

deux générations du modèle et que le " restylage' de 2010 n'a pas permis d'améliorer sa

I

-

ce classement concerne les

%"^

lt suv M DACIA

DUSTET

ft NISSAN X-Trail 4 TOYOTARAV-4 § PEUGEOT3OO}

6 HYUNDAI Santa Fé ? TOYOTARAV-4 Ê VWTiEUan

$ F

PEUGEOÎ 3008 RENAULT KOIEOS

z

E

o

1â BMWX3 13

9 É

^w,É?%

\

E. xoron cn-v

llssmt

Qashqai

abilité. Et cela particulièrement sur la version 1.5 D, qui connaît des soucis d'injecteurs, de filtre à particules et même des cas de canalisation de turbo mal montée.

fi

2200D 1500D

O4/rO

2200

9/07 -8/10

D

t2lo6-11/12

2200D 2000D

06/0s

2200

ouo6

D 2200 D 2000 D 1600 D

3/09-77/12

1/06-3/09 9lo7 -3/11

06/09

2000D 05/08 1500D' 1/O7-3/tO 2000

D

9106-8/72

2000D oz/os o5 fn llr!ê^! i1500D tânh n?/1n 03/10 E NlsSANQashqai ^â.h^.i

g ô I

FORDKuga

lll,l

**

t8.t ** cr't **

§.l ** i,lÛit **

tt., ** tc,t ** at.a ** tt'Ü ** t,a ** tÏtt

**

tû,t ** t+t * )4, tl':

*

+

pour la troisième fois consécutive le constructeur dont les voitures sont les moins chères à entretenir. Mais pour combien de temps encore? En effet,

Renault lalt partle des trol§ marques, evec Honda et Mercedes, à n'avolr pas relevé sês prlx depuB 20u.

u É u

z zz I

cependant les efforts de Mercedes qui, après une baisse de 5% de 2009 à 2011, ne relève pas ses prix entre 2011 et 2013. La palme du maintien des prix revient à la marque Honda. avec une évolution de + 1 % seulement en quatre ans!

Au final, entre 2011 et 2013, sur les 19 marques que nous

avons classées, 3 baissent leur prix, 3 les maintiennent et 13 les augmentent.

depuis plusieurs années, le

constructeur procède à des « ajustements» réguliers et le coût des opérations d'entretien ne cesse de grimper. Ainsi, la marque

cotlr

affiche la plus forte hausse

des prix (+ 37% en deux ans et + 58% en quatre ans!). Par ailleurs, Dacia n'est pas la seule marque à se placer sous la barre des272€. Ford la talonne en remontant de la 12e à la 2e place, avec un coût moyen annuel de 258 €. De plus, après une forte augmentation de ses prix entre 2009 et 2011 (+27%),Ford a corrigé le tir avec une baisse de 12% entre 2011 et 2013. Juste après Dacia, c'est Fiat qui fait flamber ses prix: +33% en deux ans, Le constructeur

italien dégringole ainsi de la 2e à la 7" place. sans surprise, Mercedes, BMW, Audi et Volvo restent les constructeurs les plus onéreux, avec un coût d'entretien annuel allant de 4OB à 476 €. Notons

1 DACIA 3 TOYOTA

r9

4 PEUGEOÎ 6 t{tssAN 7 FIAÎ 8 RENAULÎ I'O

I

CITnOËN 300

loo

10 HONDA 11 KIA

to0

12 SKODA

EOO

t0, rÀ MAZDA

i6

MERCEDES

18 AUD| 19 VOwO (1) Voir QC

FÉvRrER

zot4

nos

i

477 et 500.

s22 Que cxotstn

21


@ \

FIABITITE AUTO

Mmîrr;xüaili@ La

fiablllté d'une margue

et d'un modèle se forge sur la durée. Et la réponse

du service après-vente du constructeur y contribue à

condltlon qu'l! sache être à

l'écoute des cllents.

/^\ \-/

5

courant, lhutomobiüste doit aussi faire face aux incidents, bref à l'imprévu. Or, de ce côté, ça ne shrrange pas puisque nos enquêtes fiabilité montrent qræ le taux de pannes, toutes marques confondues, progresse continuellement. I1 est ainsi passé de 70,20/o

ue ce soitpourlâchat d'unevoiture neuve OU OUnveruCUle

dbccasion,la fiabilité de la marque et du modèle reste le premier critère pour les automobilistes français. Selon notre dernière enquête fiabilité (1), ils sont 3570 à placer cet argument en tête pour un véhicule nzuf et 34%o pour un dbccasion. Viennent ensuite

dans l'enquête parue en 2008 à14,30/o cette année. La

serrée, une pièce défectueuse

lmposslble de tout

sont parfois réalisées sous la forme d'un rappel.

prévolr

en occasion) puis le prix dhchat et la consommation. Si la fiabilité est âussi importante aux yeux des conducteurs, c'est que l'entretien d'une voiture coûte cher. UAutomobile club association indique qu'en 20721e poste entretien a représenté 130/o dans le budget auto des particrrliers pour un véhicule à essence et79o/o pour un diesel. Une dépense

menées par les marques avant

FÉvRtER 2014

panne peut donc également trouver son origine dans la montée en cadence des lignes de production, dans un outil d'usinage usé, une vis mal

voiture nécessitera des modifications. Celles-ci

Malgré les batteries de tests

r

dtfca orab b s,. lndépendamment de I'emploi du véhicule, la

à élucider engendrent un coût élevé de reparation.

des réponses, en neuf comme

Oue cHorsrR s22

fÉcologie, du !éveloppement durable et de I'Energie,

dt fa b r ic a ti o n

pannes souvent complexes

toute commercialisation, des voitures tombent encore en panne sur les routes. Pourquoi ? Dhbord, parce que le risque zéro n'existe pas. Ensuite, parce qtiil est impossible pour un constructeur de tout prévoir.

Vollswagen précise que oærtains ékments

ne

?euoent

être mis en éaidence gue dans des conditions d utilisation p articu lières (climat, p o u sière, vieillissement,

profl

de

conduite, terrain accidenté, etc.),

. 70002 Renâult Mêgane ll Estate du 11 juillet 2003 au 29 août 2008. Le spoiler de toit peut se détacher (f ragilité des supports). . 46000 Toyota Yarls, Corolla, Avensis, Avensls Verto, Plcnlc Gt Camry de 2000 à 2004. Risque de mauvais déploiement de I'airbag (marque Takata) du passager avant en raison d'un défaut d'assemblage du système pyrotechnique. Ce rappel concerne aussi Honda et Nissan. . 19756 Citroën Cl, C3, C3 pluriel, n§3 et l.lemo

22

Selon le ministère de

to Iéran c es

venant d'un fournisseur, ou encore un connecteur électrique mal branché, etc. Au final, tout au long de savie, afortiorz dans les premiers mois de commercialisation, une

faute, semble-t-il, à la complexité croissante des nouveaux modèles mis surle marché, à bord desquels l'électronique foisonne. Ces

les besoins personnels (2770

qui se situejuste derrière Iàchat et le poste carburant. Au-delà de l'entretien

ou sont la conséguence de

Le rappel: la bête nolre des constructeurs Les campagnes de rappels

dilipntées par

les constructeurs

concernent les déâuts qui pourraient remetilre en cause la sécurité des automobilistes.

Ainsi, pour Citroën,

ole

processus de décision de lancer

mbinais on

de p lus

critères : dangerosité,

ieurs

probabi

279 rappels ont été réalisés en France en 2010, puis 149 en 2077 ett73 en2072. Sur les onze premiers mois de 2013, «seulement» 79 actions de rappel dâutomobiles ont été menées en France. Ily a deux interprétations possibles à cette baisse. Lloptimiste y verra un accroissement de la fiabilité des voitures, le pessimiste pensera que les

constructeurs cherchent à éviter cette phase. C'est plutôt ce dernier qui aurait raison. D'abord, parce qr/ils des ne veulent pas "donner idées » aux propriétaires n'ayantrien remarqué d'anormal ou, plus embêtant, qui auraient déjà fait réparer leur voifure sans nhvoir rien demandé. Ensuite, cela leur évite de provoquer dans les ateliers une affluence de propriétaires non concernés mais inquiets. Enfin, certains industriels cherchent à échapper au rappel pour

une cam?agne résulte de la co

.

litil

fréguence, présence ou non de signaux dblerte pour le

client...» Cette pratique,

éviter un effet de panique et préserver leur image de marque. Leur solution: procéder à des opérations correctives en secret.

coûteuse pour la mârque,

tend toutefois à diminuer.

et des Pçugeot 102 206 +,207 et Blpper 1.4 Hdi. Non-conformité des coussinets de bielles (risque de casse moteur). , 14152 Ni§$n Mlcra fabriquées en Angleterre de novembre 2002 à mai 2006. Risque de mauvais serrage d'un boulon de la direction. . 9056 Lând Rover Freelander et Evoque ?.2 dierel fabriqués de janvier 2012 à )uin 2073, Risque de fuite de carburant, qui peut s'accumuler sur la culasse et prendre feu.

Défauts corrlgés «en douce» Elles shppellent « opération technique », « mise. à jour», «remise à niveau, ou encore «action entretien». Ce sont des interventions de correction dun défaut réalisées lorsque le véhicule entre dans lâtelier pour une simple révision, sans que le propriétaire en soit forcément informé. C'est, par exemple, ce quà mis en place Volkswagen avec le


r,8T4rTTT',t

FIABILITE AUTO 7

constructeurs ne manquent pas d'imagination pour refuser la prise en charge d'une

Les

réparation demandée. Florilège.

BilIW

13 srnns wwos :i,'.

.1.--,

.:

|

. _,-,..ê),,.

,:

,

i-

.-

'.::tr'i

généroliil rur wtre véhlcutq nous nous permettrons d e réwndr e que lo presse etressltes lntemet

Pluslêurs constructeurs préfèrent aglr au cas par c.5 plutot que de procédcr à un rappel.

remplacement de I'huile de la boîte devitesses DSG6. I-huile dbrigine peut causer des passages de vitesses

inappropriés et engendrer un inconôrt de conduite. Alors que les véhicules sont rappelés dans dhutres pays, le constructeur a choisi une méthode plus discrète en France: les voitures sont modifiées lors d'une visite dans un garage de la marque. Tânt pis pour les autres.

IdempowBMV( dontles moteursdieselà4et 6 cylindres, susceptibles d'équiper tous les modèles de la marque, sont sujets à une fragrhté de leur chaîne de

distribution (QC rf 521). Plutôt que de lancer un

rappel national, BMW préfère traiter le problème au câs par cas. Cette pratique, commune à tous les constructeurs, constitue âridemment une entrave à la libre concurrence car, lorsque vous .rhmenezpasvo$e voiture dans le réseau du

constructeur, votre voiture rfest pas «remise à niveau». Les concessionnairès d'une marque sont informés mais pas les garages indépendants

'

ou les centres autos. Et si

f intervention n'est pas effectuée, le simple désagrément dbrigine peut vite se transformer en catastrophe, avec des coûts de

reparation importants. seule solution pour thutomobiliste :

se retoumerrtfs le constructzur en espérant une prise en charge des réparations. Attention, toutefois, avant de contacter le service clientèle,

il faut pouvoir justifier, factures à lhppui, d'un entretien réalisé par un orofessionnel selon les

r,

loin derrière, respectivement à 65, 64 et 620/o de satisfaction.

crrnotrf 33

ftais (480/o de satisfaits). Il faut dire que certains industriels ont I art de rejeter

.t

précorusaüons du constructeur

(voir aussi'p. 61).

Parfois un zeste

de mauvaisefol

Si on peut comprendre qu'il soit impossible de fiabiliser une voiture à 10070, il est

moins admissible qge læ constructeurs ne Prennent Pas toujours leurs responsabilités. Dhutant qu'ils affirment être sensibles à la satisfaction

sont responsoblesde leurs éçlts et ne représentent, en oucun cos, le wint de we officiel de BMw.

problèmes par la marque, Toyota, Dacia et Nissan sont

Mais c'est Opel qui est le moins enclin à participer aux

du

client! Affirmation que notre récente enquête sur les services clientèles @) malmène quelque peu. Ainsi, en cas de problème, seulement 79 %o des automobilistes sont

satisfaits de la prise en charge technique. Llaccueil est juge bon (85%o de satisâits), le service disponible et

I'interlocuteur compétent (79V0), mais c'est moins bien en termes de compréhension du problème et de délai de réponse (7 6Vo). Enfrn, ça se corse au moment dâborder 1a prise en charge financière! A peine plus d'un conducteur sur deux s'estime satisfâit. Si Honda se hisse en tête avec 80%o de clients satisfaits de la prise en charge de leurs

la faute sur lâutomobiliste. I-In ancien chargé de clientèle du service après-vente d'un constructeur français nous a avoué qu'il disposait de plusieurs lettres ÿpes à envoJu aux dients mécontents. Exitlaprise en compte des cas particuliers et les courriers personnalisés. Ces réponses impersonnelles sont destinées à «désamorcer, les diverses situations, pas à

apporter des solutions. Plus grxre, la missive est parfois tournée de manière à rendre

lâutomobiliste fautif: entretien mal réalisé, mauvaise

utilisation du véhicule. . . Etcela même si le problème est connu du constructeur. Le consommateur doit alors

recourir

un expert indépendant pour faire reconnaître son bon droit. Une démarche parfois longue mais qui porte en gén&al ses fruits. à

(1) voir p. 16. (2) Enquëte sotisfoction réolisée entre mars et juillet 2012. 77600 personnes oyont rëpondu à notre questionnoire ont jugé les seruices clientèles des morques dons lo portie prise en chorge technique des problèmes et/ou dans lo portie prise en charge finoncière.

ptécirrnt w'un

â)entuet déîatrt fltr lo chaine de dlstribution pourroft etre

n opporatt que vatre

ühlule

a êté p r ésenté, p our dîagnostl c

et

remlse en étot, ou garage x (Ndlr, hors réseau). cet étot defoit nous priue d'un ouistechnlque éclairé, Par con5l4luent, nous ne diswfins pas cl'étéments nous permettont

de r ép o ndre f ov orobl ement

à

votredemande,r,

IIAT

ïl

norrro

uspermettons

I d'otttrer votre oüentlon sur te |

tuft

que tes condtttons

d'uttlistton

laEstvle de conduite exercent I une lnfluence déterminonte sur lo I bngévtté de certoines pièces.

,,

tonD

ir

I

33 rissue ae tr:ovoux eîlecfirës por gon équiæ (...),le chel d'otetier I m'o ossuré que uotre Ford Mondeo

I

I

quotité et

I répond ouxnormes de I de fiooitité ëtobties par Ford.

,,

IIYUI§DAI

r|n "l

JJ

ruousnesommes pos en

I mesure de îoire une étucte ate I dossier a poste rlorl sur dës I réwrotions détà etfectuées, et I horc du réseou Hyundoi.

,,

vowo (3 xousnesommesposen mesure depouvoir présogbr delo durëe de uie d'un organe (...). Celle-ct dépend de nombreux la(f;eurs qui peuvent déposser

totrte bgtque d'ordre technlque, cl'

entr etien o u fr nonclen

FÉvRrER 2oL4

a

»

s22 euE cHorsrR

23


Comme tous les ans, la loi de finances 2Ot4 modifie les règles du crédit d'impôt créé pour inciter les particuliers à se lancer dans les travaux d'économies d'énergie. Et cette fois, il y a du mieux.

ÉcONOMIES D,ÉNERGIE

De né,rllleoincita plafond de revenus,. c'est clair et facile à retenir. Le taux de 750/o est accordé sous conditions de

ÉLISABETH CHESNAIS

ensé convaincre les particuliers de faire des travaux d'économies d'énergie pour réduire leurs factures de chauffage, le fa-

ressources. I1 shpplique à tous les équipements et travaux éligibles au CIDD, qu'il s'agisse de travaux d'isolation, du système de chauffage, de

meux crédit d'impôt développement durable (CIDD) change en fait beaucoup plus au gré des impératifs budgétaires que des enjeux énergétiques. Ces dernières années, son intérêt pour les consommateurs nh fait que s'étioler. Cette fois, la loi de finances pour2014 le réserve aux «bouquets de travaux» qui permettent des économies d'énergie substantielles. Mais le dispositifgagne en clar té et son taux de 25Vo devient incitatif.

I'installation d'un chauffe-eau solaire ou d'un appareil de chauffage au bois... Pour en bénéficier, le plafond de revenus est fixé à24043 € pour la première part de quotient familial, majorée de 5 617 €"irour la première demi-part et de 4427 €,

- 'SIMPLIFICATION Le gouvernement avait annoncé un..choc de sim-

plificationn il y a quelque temps. Il est bien réel en matière de crédit d'impôt. Jusqu'à présent, on jonglait entre dix taux différents qui s'étalaient de

fuilx

1070 pour les chaudières à condensation, 11 % pour Ie photovoltaïque, 15 7o pour l'isolation, les PAC (pompes à chaleur) air/eau,la régulation du système de chauffage, 260/o pour le remplacement d'un appareil de chauffage aubois, le chauffe-

taux aont ptropoaéa aulie;r de dix auparutlunt

eau thermodynamique ou la pompe à chaleur géothermique,

à 32o/o pour un chauffe-eau solaire ou une éolienne. Et ces taux étaient majorés de 8 points en cas de bouquets de travaux, c'est-à-dire au moins deux interventions associées. C'était complexe, les commerciaux peu scrupuleuxjouaient sur la confusion pour annoncer des aides surévaluées. Depuis le 1"' janvier, il n'y a plus que deux taux, 15 et25o/o, et même un seul hors

24 oue cHorsrR szz

r

rÉvRteR zot+

par der4,i-part supplémentaire.

'

CAP SUR LES BOUQUETS DE TRAVAUX de 25o/o est accordé à tous les ménages sans condition de ressources. Pouryavoir droit, il faut se lancer dans un bouquet de travaux, interrenir au moins sur deuxpostes. Les aides sont donc réservées aux rénovations énergetiques lourdes, recentrées sur les interventions qui réduisent fortement les consommations d'énergie. Ce taux de 25o/o améliore nettement Ie soutien à l'isolation, lbpération la plus effi.cace pour diminuer ses besoins en chauffage, c'est une bonne nouvelle. On peut, par exemple, associer l'isolation de la toiture à celle de murs, ou au changement des fenêtres à

À l'irrrr.rr., le taux

simple vitrage par du vitrage performant, ou encore au remplacement de la chaudière hors d'âge par un modèle à condensation, à moins de préfe-

rer opter pour un appareil à bois ou un chauffeeau solaire. On bénéficie de250/o de crédit pôt sur le tout, c'est intéressant.

d'im-

DÉPENSE ÉTNIÉE sUR DEUX ANS Les travaux envisagés peuvent être effectués sur deux ans, ce qui permet aux particuliers d'étaler la dépense tout en bénéficiant du crédit d'impôt


GIF!'!FI Écowoums o'ÉNERGIE

Des

RECOlIlIU

travaux bientôt GAR[]|I

réservés

I'Environnement', il se traduit désormais par Reconnu Garant de l'Environnement,, mais peu importe, I'essentiel ce sont ces trois lettres. En 2015, seuls les travaux effectués par des professionnels qui

«

détiennent la mention RGE donneront droit au crédit d'impôt. Et si vous

de

250/o

sur l'ensemble la deuxièm" anïée. L.s

tuellement, prime rénovation, éco-prêt à taux zéro, pour faire baisser la facture.

'BAISSEDELATVA

Logiquement, si les professlonnels jouent le jeu, le montant des devis devrait être orienté à la

baisse. Le taux de TVA passe"en effet de 7 à5,5o/o sur tous les travaux qui relèvént de la rénovation thermique des logements, ainsi que sur ceux qui y sont associés.

-'

DES CERTIFICAÎS D'ECONOMIE

D'ENERGIE À RÉCUPÉRER

Les travaux éligibles au crédit d'impôt rapportent tous un certain nombre de certificats d'économie d'énergie. On peut les monnayer contre des espèces sonnantes et trébuchantes ou les céder à lârtisan ou à l'entreprise en échange d'une réduction sur le coût des travaux. Leur montant est de plusieurs centainê§ d'euros pour des travaux d'isolation ou une chaudière à ôondensation, ce n'est pas négligeable. Mais en profiter demande de la 503). Il faut s y prendre tôt, persévérance (qC

"" avantla signature du devis, si on veut s'inscrire sur un site de la grande distribution, que ce soit Leclerc, Auchan ou Carrefour. I1 faut également s'assurer que le professionnel n'a pas l'intention de sâpproprier les certificats pour les revendre de son côté aux fournisseurs d'énergie. Cet engagement doit figurer en toutes lettres sur le devis, c'est la seule garantie fiable pour le client. Le plus

DE

RGE

RGE. Ce sigle signifiait « Reconnu Grenelle de

travaux se rentabilisent à terme par la diminution des consommations d'énergie, surtout si on profite des autres mesures en vigueur, réduction de laTVA, certificats d'économie d'énergie et, éven-

souhaitez souscrire un éco-prêt à taux zéro, cette exigence entre en vigueur dès le 1e' juillet prochain. Pour éviter les mauvaises surprises, exigez que I'artisan ou lêntreprise vous présente son attestation avant de signer le devis. Diverses marques et certifications y donnent droit, que ce

énergétique, Qualibat, Qualifelec, ou encore une

soit Eco Artisan, Les Pros

de travaux il détient

de la performance

des marques de Qualit'Enr,

Qualipv Qualisol, Qualibois ou Qualipac. Mais on peut être RGE dans le domaine du solaire thermique et pas dans celui de I'isolation, il faut vérifier le certifi cat de qualification du professionnel pour savoir sur quels postes

cette mention.

simple consiste à négocier une ristourne en échange de la cession des certificats, il faut seulement s'as-

surer que le professionnel n'a pas gonflé la note pour l'accorder. Pour le savoir, comparer plusieurs devis demeure une méthode efÊcace.

- ' AIDES SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES

DAI|S

Le crédit d'impôt sur le photovoltai:que est supprimé. Compte tenu

du démarchage à domicile très actif dans ce secteur et des tarifs

conditions de ressources, avec un plafond de 25 000 €

prohibitifs pratiqués (QC n' 514), Que Choisir s'en félicite, les clients devraient être moins

Un éco-prêt à taux zéro. Le cumul du crédit d'impôt et de l'éco-prêt à taux zéro est possible,

faciles à gruger. Les récupérateurs d'eau de pluie n'ont plus drgit

un certain plafond de ressources, le même que celui de la prime rénovation (25000€ pour une personne, 35000€ pour un couple, 42 500€,pour trois, 50 000€ pour quatre). IJéco-prêt à tauxzéro estplafonné à20000€ en cas de bouquet de deux travaux, 30000€ pour trois catégories de travaux, il se rembourse sans intérêts sur une durée maximale de quinze ans. Le dispositif est intéressant mais les banques rechignent souvent à l'accorder, il faut s'armer de ne pas dépasser

au crédit d'impôt. Les propriétaires

bailleurs n'ont plus droit au crédit d'impôt pour les logements qu'ils louent. Le

se lancer, Que Choisir recommande de prendre rendez-vous avec l'Espace info énergie ou le Point rénovation info service(1) le plus proche de son domicile. Les conseils y sont gratuits, mais surtout objectifs et indépendants de toutes les fi-

Avant de

ne se rentabilisent

jamais (Qc n" s18). Supprimer ce crédit

I

d'impôt aurait évité

(7) Coordonnées sur le site wLuw.renouation-inf o-seruice.gouu.fr ou ou O 81O 740 240.

FÉvRrER

crédit d'impôt sur

le petit éolien est maintenu. C'est une mauvaise nouvelle, car le marché des particuliers porte essentiellement sur les éoliennes de pignon et de toit, qui

persévérance.

lières professionnelles.

DfTAII.

et un maintien regrettable

pour une personne seule, 35 000€ pour un couple et 7500€ par personne supplémentaire, soit 50000€ pour un couple avec deux enfants.

condition de

TE

Des suppressions

Une prime rénovation. Les bouquets de travaux qui portent sur f isolation etlou les équipements de chauffage donnent droit à une prime exceptionnelle de 1350 €, mais elle est accordée sous

à

,

des dépenses inutiles.

zol4

ç

s22 QUE cHotstR

25


En attendant la réforme fiscale annoncée par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, la loi de finances pour 2014 (JO du 30 décembre 2013) s'inscrit dans la continuité. Les gestes du gouvernement en faveur du pouvoir d'achat des ménages restent modestes, malgré un léger coup de pouce pour les bas revenus. u1\ dI. \i\

ê\ É )a

\

0

j

ên attendantln Wuoe JEAN-PAUL GEAI

ace àla grogne fiscale qui risque de perdurer, I'exécutif change de ton sur la remise à plat de la fiscalité. Dans ses væux du 31 décembre, François Hollande a parlé pour la première fois de réduire les impôts. .,/e souhaite pouvgir à terrne, baisser les irnpôts», adéclaré le chef de l'Etat. Des propos qui faisaient écho à ceux tenus la veille du vote de aouhaûtpn la loi de finances pour 2014 par

F fp pn;elaem üt

puwin bnaaen loa lntpô,tL Dûci là, paaaoa àla, uiate

le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve: *Ilfautgue la

il

presionfscale diminue, parce qu' n'y a pas de reforme f.scale qui puisse être conduite à bon port iil ny a pas dimi.nution de lapræsionfiscale." Pour l'heure, ce qui attend les ménages en matière d'impôts cette année est loin de concrétiser la pause fiscale promise.

IMPOT SUR LE REVENU

nrorvnrucr rtr.ü Prélevée à I'automne en même temps que la taxe d'habitation, la

redevance audiovisuelle a été fixée à 133 € en

métropole(+2€par rapport à 2013) et 85 € en outre-mer (+ 1 €).

26

nÉcel nu paRÈug

Après deux années de gel, le barème de I'impôt sur le revenu est de nouveau indexé sur le coût de la vie et chaque tranche d'imposition se voit revalorisée de 0,8 7o (taux d'inflation en 2013). Tous les seuils et limites traditionnellement indexés sur ce barème se trouvent donc relevés dâutant. Toutefois, le seuil du revenu fiscal de référence qui ouvre droit à des exonérations (redevance audiovisuelle),

oue cHorsrR s22 § FÉvRrER 2014

des dégrèvements d'imposition locale (taxes foncière et d'habitation pour la résidence principale) ou de prélèvements sociaux (CSG et CRDS) est majoré de 40/o. Enfin, le gel des deux années pré-

cédente§ a été particulièrement pénalisant pour fami[es aux ressources modestes, qui s'étaient retrouvées imposables alors qu'elles ne l'étaient pas auparavant. Afin dhlléger leur imposition ou le moirde les "sortir» du barème d'imposition, tant de la décote (remise d'impôt) bénéficiant aux premières tranches d'imposition est rehaussé de 5o/o et porté à 508 €. Par ailleurs, la déduction forfaitaire de 10% accordée automatiquement aux salariés au titre des frais

les

professionnels est maintenue, mais plafonnée 72097 € pour les revenus perçus en 2013.

à

FIN D'EXONÉRATION FISCATE

Depuis le 1" janvier, la participation de l'employeur aux contrats d'assurance complémentaire santé (contrat de groupe obligatoire) est considérée comme un avantage en nature et soumise à l'impôt sur le revenu. Ce qui augmente d'autant le revenu imposable des salariés bénéficiaires. Et les majorations de retraite ou de pension de 10%o pour charges de famille (trois enfants ou plu$, jusquâ présent exonérées, sont désormais fiscalisées. A noter que, depuis le 1"'janvier, le taux des cotisations retraite des salariés a avgmenté de 0,750/0, avec une nouvelle hausse de 0,3o/o au7"' janvier 2077.


ffi BAISSE DU QUOTIENT FAMITIAL

im lifl'Ë[!Fr:a*

Le quotient familial, qui permet aux ménages posàbles dbbtenir une réduction d'impôt en fonclion de leurs revenus et du nombre d'enfants à charge, a été abaissé, passant de 2000 à 1 500 de réduction d'impôt par demi-part. Pour les rents célibataires, divorcés ou séparés vivant seuls charge, l'avantage etayafl\au et ayan\au moins un enfant à charge, en impôt procuré par la part entièré accordée premier.nfrnt 4O4O charge pàsse de 4040 enfant à charqe titre du premier 3 540 € (7770 €, en cas de garde alternée)' Il plafonnè à 8g7 €, pour la'personne vivant seule

€ pa-

.*E-rs 2013

,

Jusqu'à De

1"

Or.

6011

ÉpnncuE ET PLACEMENTS

rMPosriloN

DU

cAPtrAt ALtcxÉe

SUR CELLE DU TRAVAIT

D'[üP0SlTlONir

6011C

> Livrets bancaires. Jusqu'à présent, les détenteurs d'un ou plusieurs livrets bancaires avaient le

un.prélèvement libératoire.à | 5,5% 240/o :l:1",'(+ gP-t:t^Plrt 75,5o/o de prélèvements sociaux) ou choiD. ltrrt-T-Ieurs revea leurs lnterets ajoutés aJoutes à cles intérêts des slr l'rmPosltlon sir f imposition l4?" 26631 e I UX à 26631C ;iliiI Dans le premier cas, la banque soustrayait nus. *De 16631 26631 Glrecre% qu'elle versalt dT:..,:; quere versait 39,570 rnterets acquis acqus Jy,5 ;il#-g I fO91, des intérêts ------r----ment au fisc; dans Ie cond, seulement les 75,5o/o

11991G à 11991

àu à reste

mais ayant supp-orté à titre exclusif la charge ou pl*i"rr, Ë"A"tr pendant au moins ciiq

-

I

d'un D" ?l3r? ans. #iffia

I

ot

rn

se

de CSG et CRDS. Désormais, le montant total

l-eptafondresteaussiinchangéà4672€poürlesffdesintérêts,tous1ivretsconfondus,doitêtreajouté Supérieuf

:i:"ryt' |I i::::ÏÏï'-ïffiJ'dÏ,:d"-ffi:îtïiï:Ïîü:: PART réduction complémànpour elles, montant -

(1) PAR

de la

le

o'*

€,. moment de se,condaire pour por;r

iaire d'impôt sur le revenu est porté à7612 Alors que leur suppression avait été un envisagée, 1", uu"niuger fiscaux liés aux frais ,.olariïé pour les parints d'élèves du et d'étudànts ont êté maintenus: 61 € pa? an un enfant scolarisé dans un collège, i5a e un élève dans un lycée et 183 € pour un étudiant dans le

supérieur.

SALATRES constitutionnel, lataxe à7So/odes'salairessupérieursà1million d,euros a été reformulée: cè sonrles enrreprises employant ces hauts-salaires qui devront ï'a.q.ritt.i pÉndant deux t t . _ qE, u La tare & 75Vo ans. En revanche, ."*;: Jejaru,,p,',é,reconse, ,,,na p4ée constitutionnel a sanctio TA1E SUR tES TnËS HAUTS Censurée l'an dernier par le Conseil

loi de finances modifiant le plané l,article de la

lee

qnn

ençloqeW0

prévoyait le i'assurance encore

fonnement de f impôt'sur la fortune. Il d'inclure dans les i"rr"rrrm pris en .o*pi" dans calcul de I,ISF les revenus u latents , de vie, ceux que les contribuables nbnt pas

g:l::]il1i,i:i ,"-",:ît (emplol àdomlclle,etc.)

RABorÉEs

FrscALEs NlfllESF|ScALEDt(AlrutEED NrcHEs .o*pt"r de I'imposition des revenus de

2013, 'soni revues à ta balsse. À un ménage ne pèUt plus diminuer son impôt sur ÿl I §.

l. r"u"n r?.

phis de lo ooo"e par le jeu

;llh, .IL flmf 1r1.

des'niches

,x*f*i;rffitî;JïiHlfË:thrn*: plafond cerde .lrr

il

.hr*p

d'application

ce

(restau-

i" _ I : a

ôrrv rêrrênrrc

l, titrr'lairc cf rlnne imnoeé

""l.rn ".rrt

ËJ.'ïîï'iÏîl*;*;i,1Ë;îTi:""%':T 45 %), sauf si le montant des intérêts est inférieur à 2 000 €. Dans ce cas, l9nrtS"u1t. Beut opter pour un prélèvement forfaitaire à 240/0, prélevé dèsjanvier. Si le contribuable se voit débiter une somme supérieure à ce qu'il doit, le fisc lui remboursera la diftrence en août, lors de la réception de l'avis d'imposition

définitif'

> Livret d'épargne populaire. Le LEP, dont la rémunération est exonérée d'impôt sur le revenu

et de prélèvements sociaux, est réservé aux contribuables qui justifient chaque année que l'impôt sur le revenu établi à leur nom n'excède Pls 1n

certain montant (769€ en2073).La loi de fi-

nances 20!4 élargit le champ d'application de ce produit d'épargne en calculant désormais-ce plaiond en fonctün du revenu fiscal de référence.

fmffi;mî"ËË'.9:ffii::i:iî:"xïJif; pour 2013 (qg1.t.ju indiqué dans de réference

I'avis d'imposition_reçu en 2014) est inférieur ou égal à 24237 ÿe montant est augmenté de 5-662

§

.€,.

pour la

demilart

supplémentaire (soit

29 899 € pour un couple soumis à une imposition suicommune) et de 44.57-€ 9o.9r !1.demi-parts

\,rriî,'oii::î"ffâiif:*';î,i:,rî;T

le i"' janvier 2Ôi4 s'il se revuvurro avant ovr üvrets uv.rçrr ouverts vèIe plus fâvorable. >

valeurs moüillères. Les intérêts

et

dividendes

ffîï#ifii,ffi:i:Ji,3,1î'.ï:?nï::ffi:

de 40o/o sry l.es dividendes ..tl13ltl"îY, ef l^es ménages déclarant moins de 2000 € d'inté'.êts

ffiD-il lïà:Ï.,,rî'"lJHxl*:mi:îÏJ"""îi::àj::.ImffiJl'f,",îÏi}.":,"',o"',:pré1èvementforfatLes plus-values de cession de valeurs mobilières ,rr* *uur., et organismes d'intérêt généra1.a b"t Qflffiffif .) sont désor(actiôns, tains dispositifr

.dÀ*"

la loi Malr'aux

obligations, Sicav, _FCP' * - -qWIl mais soumisel au UaJel;-a-e^tiryÎ::ll M;fXM;l ! ,,,lï,ntdiquotientfami1ial'1ffilavecdesabattementsa11antde507o(àpartirde

non lucratif les cËtisations syndicalei ou aux par- 3 tis politiques, ou encore la râduction d'impôi rU- H

.

FÉvRtER

2ot4.

t:1,:"Ï:

sz2 QUE cnotstR

27


gnffiî-,| \

IMPOTS 2014

deux ans de détention), jusqu'à 65%o (au-delà de ans). Un second dispositif instaure un abattement de 50%o après seulement un an de détention et jusqu'à85o/o après huit ans pour les per-

huit

sonnes qui investissent dans la création de nouvelles PME. Les plus-values réalisées par les dirigeants de ces entreprises partant à la retraite

bénéficient, en outre, d'un abattement fixe d'un montant de 500000 €. >

Assurance vie. Les droits de succession sur la

tiansmission des contrats dâssurance vie de plus

de 700000 € (après abattement de 152500 €) passent de 25o/o à 37,250/o. Les contrats investis en actions dans le secteur du logement et de l'économie social et solidairti bénéficient d'un abattement supplémentaire de 200/o.

EOI|U§.MAIUS AUTO Alors que le bonus écologique sur le prix des voitures a été corrigé à la baisse le 1u, novembre dernier, depuis le 1"' janvier, l'achat d'une grosse cylindrée supporte un malus plus important. Le

PEA

est relevé et porté de

132000 à 150000 € depuis le 7"'janvier 2074. Rappelons que le PEA permet de gérer un por-

tefeuille de valeurs mobilières en franchise d'impôt sur le revenu (mais non de prélèvements so-

ciaux) à condition de n'effectuer aucun retrait pendant cinq ans. Parallèlement, un nouveau PEA est créé, visant à financer les PME et les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et dont le plafond des versements est fixé à 75 000 € (voir Que CboisirArgent

n'

133, actuellement en vente). Ce

PEA-PME

est

cumulable avec un PEA classique et fonctionne

TAUX

D'ÉMIssIoN

0 à 20 g/krn

BoNUs

(élec.) 5300(

4000 c 150€

g/km

61 à 90 Rlen au-delà de 91 g/km < 110 g/km (hybrîde) 3300€

COUPS DE POUCE POUR

RETANCER I,E TOGEMENT

Plus-values immobilières. Leur fiscalité baisse. Depuis le 1"' septembre2073,la cession d'un bien immobilier (hors résidence principale) est exonérée d'impôt

au

TIf,IBNI

TISCAI.

DI

15 C

Exigé depuis le mois

d'octobre 2011 pour la plupart des actions engagées devant les tribunaux, il est supprimé depuis le 1e' janvier 2014.

Terrains à bâtir. Contre toute attente, la fiscalité sur la vente de terrains à bâtir va être allégée en20!4 par rapport à2073. Le Conseil constitutionnel a en effet censuré la décision du gouvernement qui voulait supprimer les abattements

pour durée de détention. Ainsi, les terrains à bâtir bénéficient des abattements applicables aux

28

DOISSOIfS

Eulncrlrrrs Une nouvelle taxe de 1 € par litre frappe les boissons riches en caféine et en taurine (Redbull, Monster, Burn...).

bout de 22 ans au lieu de 30 auparavant.

En outre, un abattement exceptionnel supplémentaire de 250/o s'applique aux cessions réalisées entre le 1"'septembre 2073 etle 31 août 2074.11, sera prolongé jusqu'au 31 décembre 2016 en cas de vente d'immeubles situés dans les communes appartenant à une zone d'urbanisation continue de plus de 50000 habitants définie pour l'application de la taxe sur les logements vacants.

que cHorsrR s22

.

FÉvRrER 2014

F

E

ê

c7G= *1"..- i$k,:l'':3

i?;ffiffi *i, Du 1er lulo au

fr Banqüa

I

'

lfu-,

,.a;x,-e

a-.S.h",-M

ComPtes d'ÉPargne

Ë

,tu,Ë rJ

ü

selon les mêmes règles.

r=o 'IltMfrnu IMMOBILIER

d u J

seuil de déclenchement de ce malus est fixé à 130 g de CO, Far km (malus de 150 €). Les malus s'échelonnent de 150 à 8000 € (plus de 200 g de corlkm). DE CO,

> PEA. Le plafond du

u

nTGIf,II DI nTTnAITt

COilIPlTillIIlAINI Pnüroil

La possibilité accordée aux adhérents des régimes Préfon et assimilés (Corem et CRH) de déduire de leur revenu imposable un montant supplémentaire de cotisations qui correspond aux rachats de droits antérieurs dans la limite de deux années de cotisations est prolongée d'un an, jusqu'au

31 décembre 2014.

contrlbuables au revenu tlscal de rétérence lnférleur ou égal à 24237 C. Le pl.fond du PEA passe à 150000€.

Le LEp est réservé aux

immeubles bâtis et la prise en compte du montant de l'inflation dans le calcul des plus-values demeure en vigueur, En ce qui concerne f impôt sur le revenu (79o/o),

les abattements sont, tout comme pour les immeubleslde 60/opour chaque année de détention au-delà de la 5" année etjusqu'àLa27" et de 40/o la22".Ensuite, il y a exonération. Pour les prélèvements sociaux, ils sont de71650/o pour chaque année de détention au-delà de la 5" etjusqu'à la 21", puis de 7,600/o pour la 22" et de 90/o pour chaque année au-delà de la 22", soit une exonération au bout de 30 ans. Toutefois, contrairement aux immeubles bâtis, les terrains à bâtir ne bénéficient pas de lâbattement exceptionnel de 250/o supplémentaire appliqué aux cessions passées avant le 37 août2074. En revanche, ils ne sont pas soumis à la surtaxe pour les plus-values immobilières d'un montant supérieur à 50 000 €. Hausse des droits de mutation. Lors de

Iâcqui

sition d'un bien immobilier, les départements pouvaient jusqu'à présent appliquer un taux d'im-

position maximal de 3,8o/0. Ils sont autorisés à monter jusqu' à 4,5 o/o pour les opérations réalisées entre le 1" mars 2074 etle 29 févier 2016. Cette mesure vise à les aider à financer les allocations de solidarité comme le RSA (revenu de solidarité active), IAPA (allocation personnalisée d'autonomie) ou la compensation du handicap.

i


/

CFIOISIR 30

LAVtr-VAIs§IfLtr

33

QUAr.rrf pHoro

TEST

:

LABO

DES SMARTPHONES

36 rOUn§ ENCASTRABLES

40

MoilTn§ CONNECTÉES

42

TilCTII|TT§ SANS FIL

45 X.AÏIE-trITGtr SÉCHANTS 46

rilPnilrfffr!§

MULTIFONCTIONS

4e

Pour réaliser les tests

rfffiwstun 0LED

de ce mois-ci, nous avons

acheté 114 prodults, mobilisé 7 laboratolres

lous nos tests sont dhnùnlble3 et rétullèremênt ml§ à lour suf

etdépensé 192796C

url.guechoisir.orgltest522

ACCÈS PAYANl

\

ITOTNI EXPIRÎISI LES PRODUITS TFSTÉS

Tous les produits ôue

nous testons sont achetés anonymement dans le commerce, en plusieurs exemplaires selon les besoins du test. Nous les payons comme vous le feriez vous-mêmes.

'

ingénieurs de notre service essais comparatifs dans des laboratoires indépendants et qualifiés, en partenariat avec nos homologues européens. Les produits sont testés selon leur aptitude à la fonction, leur ergonomie et leur sécurité. NOSTESTS DE SERVICES

NOS TESTS DE PRODUITS

Nous enquêtons sur

Nous testons tous les

l'ensemble du territoire, avec

produits à partir d'un protocole établi par les

l'aide de nos associations locales, afin de recueillir

des informations sur la qualité et la fiabilité des services ou des

conseils prodigués par les professionnels et les prix qu'ils pratiquent. NOUS N'ACCEPTONS AUCUNE PUBTICITÉ Les résultats de nos tests comparatifs et les informations que nous

publions ne peuvent faire l'objet d'aucune exploitation commerciale ou publicitaire.

@ @ @ @

MEILLEUR CHOIX. C'est le meilleur

produit du test, tous critères confondus, sauf le prix qui n'est pas pris en considération dans la note globale. BON CHOIX. Sans être le meilleur

du test, c'est un bon produit qui

mérite votre attention. MEILLEUR RAPPORT QUALITÉ/PRIX. Le produit ne manque pas de

qualités compte tenu de son Prix. C'est le meilleur compromis.

NE PAS ACHETER. DES défAiIIANCCS

graves, qui peuvent mettre en jeu la sécurité ou la santé des consommateurs, affectent le produit.

FÉvRrER

2ot4 ü 322 Qur cxotstn 29


f,AVE.

tefficacité de lavage et de séchage en programmes standard et économique prime. Nous avons également accordé une attention particulière à l'ergonomie

VAISSELLE

des riîodèles testés.

ANNE-SoPHIE SIAMANE, RÉDACTEUR TECHNIQUE AISSAM HADDAD

De plru en plur; énqtsnea ans la hiérarchie de l'élec

troménager, le lrve-vaisl selle se situe quelque part

entre le lave-linge et le sèche{inge : d'une utilité indéniable, mais pas indispensable. Cela ex-

.

Pourrêdulreles

con§ommatlons, Bosch stocke dans un

LeSmca

réservolr (lcl en vert) I'eau du dernler

rlnçage, afln tle la réutlllser lors du cycle

se révéler très gour-

mande en eau: en moyenne, elle en nécessite 30 litres. Pour arriver à limiter la consommation, il faut vraiment s'en tenir à un lavage dans l'évier prérempli et éviter de rincer sous le robinet ouvert. Mais attention, si le lave-vaisselle a des avantages,

nbubliez pas que tout

bois, en particulier les nouvelles assiettes et plats en bambou, n'y a pas !

GLOBALE

20 IAVE.VAISSEI.I.E t2à14

I

cm de

wu'

< I

30

Nos conseils pour bien choisir son lave-vaisselle sur url.

quechoisir.orglvaisselle522

eue cHorsrR s22

i

FÉvRtER 2014

largeur

*** *** ***

Slemens SN55M548EU

2

SlemcnsSN25M23TEU

3

LG D14446IXS

**

5 Hotpolnt LFFS[/ 1210CFR

6 Essentlel

*** *** ***

B ELV 454b

7 Smet BLV2-R2

I

Mlele G4210i

** **

9 Brandt DFH1331 to De Dletrlch DVF1235W

tt

***

A,DP7442 A+ 6Swh

**

t3

Whlrlpool ADC8773 t4 Electrolux ESF6513LYW 1§ Far lV1248

l6

9r

** I

I

BEKO DFN24325

cm de

*** *** *** **

Mlele C4700SC

EI Fasor 21F458

{

Prollne SDW49-1SL

LIRE LE TABLEAU Avant de commencer

WWWWI

r

o 6

APPiÉCIATIOl{

ne peut pas y être lavé. La vaisselle en

sa place

sédulre.

rétro pour

z zf

ces

derniers temps pour séduire la clientèle. Poussés par I'étiquetage énergétique, devenu obligatoire, ils ont réussi à réduire fortement la consommation d'eau et d'électricité des appareils. Parfois au prix d'un allongement de la durée de programme. En mode économique, la consommation d'eau ne dépasse pas les 15 litres, et 1 kWd'électricité suffit, chauffage de l'eau compris. Autant de raisons d'abandonner la vaisselle à la main,

qui peut vite

F d

de lavage sulvant.

plique certainement pourquoi à peine plus de la moitié des ménages français en sont équipés. Les fabricants

ont pourtant redoublé d'efforts

BLV2-R2 mlse sur la couleur et un deslgn

la phase d'essais, on procède au rodage des lave-vaisselle sur cinq cycles en utilisant de la vaisselle propre.

LAVAGE EÎ SÉCHAGE Nous évaluons, pour chaque appareil, le

programme principal (normal ou, à défaut, automatique) et le Programme «éCo», SUr trois à cinq cycles.

Tout au long du test, le filtre est laissé tel quel: il n'est pas nettoyé, afin de reproduire en laboratoire les conditions d'utilisation quotidienne dans un foyer. La vaisselle est

constituée, pour moitié, d'assiettes,

couverts, verres et tasses, salis avec des traces d'aliments cuits et d'aliments frais selon les normes: æul thé, épinards, viande,

jus de tomate et flocons d'avoine. Nous ajoutons au chargement une casserole et quatre boîtes en plastique propres, pour juger l'efficacité de séchage


CHOISIR LAVE-VAISSELTE

7

12-T4 COUVERTS

*

-.

:;-+r+-reæ===b*É-o, êÊü . ; î=:IîI

siemens SN55M548EU

tlt

a

| **

lrr,e/zo

simplement excellent. Sobre, facile à programmer et à utiliser, il s'en sort bien avec les assiettes, les verres et les couverts. Le séchage est efficace, y compris sur le plastique. Les bras d'aspersion et le filtre se nettoient facilement. Dommage que le programme économique soit aussi long, mais c'est la contrepartie d'une efficacité égale à celle du programme normal.

Il*

IIT I *** II*

I

I Il* II

***

*

IT

th31

2ht3 2h40

th16 2h72

th02

r**

,

2h 15

0h56

** ** Il

2h75 2h49 2h22 t h40

III TIT

lI*

2h76 2h29 2h05

I **

I lI

rrl

2h08

***

2h52 2h72 2h33

2h34

Une autre casserole et deux plats sont encrassés avec un mélange «maisono, plus coriace, à base de viande cuite et séchée et de chocolat fondu. Les produits détergents

|**

** ** tr ** It *** lI ** ** ** ** Ir *** II

** ** *!t * II **I* ** ** ** ** II *** lI ** rI ** ****tI ** II ** *****Il

** * * ** * * ** ** **

**

rl

*****lI

** **I*

*****II

*

* **

** * **

***.**I

r

****l

*

*

** rI rr

****Il *r**II

*-*

* *

** **

*****r

* * * * *****II

*

*

I I I

* ** ! * ** I

r***lr

utilisés sont les mêmes pour tous les aPPareils, seule la quantité varie selon la capacité. CONSOMMATIONS EAU

ÉrEcrRrclrÉ On fêit la moyenne de ET

la consommation sur

lm,vzo

I lI

T

**

** TI TI *** Il ***

*rr** *II**

*** r ** **

*lI*

plusieurs lavages. Le surplus d'eau utilisé lors de la régénération pour éliminer le calcaire est pris en compte. NIVEAUSONORE cinq personnes donnent leur avis. on complète

2h58 3h

3h22 3h

2h47 2h49 3h28 2h36

2n45 4h05

2h34 2h25 2n44

*lI**

I II

2h57

3h33

**rr*

***

3ht2

*** I

*** ** ** *** ** ** *** ** ** *** ** ** *** ** ** *** ** * *** *** * *** ** * *** *** ** *** *** ** ** ** * ** ** * *** ** ** *** * * ** * * ** * *

3h14 2h50

2h48 2h39

** ** ** **

l'appréciation par des mesures au sonomètre.

FAC|UTÉ D'EMPtot

Deux personnes jugent la orogrammation,

l'ergonomie des touches, le nettoyage du filtre, etc.

* ** *

** ** *

.

|u,a/zo

Si vous cherchez un lave-vaisselle pas trop cher et qui s'en tire bien avec la vaisselle de tous les jours, c'est celui-là qu'il vous faut. Mais ne vous attendez pas à des miracles avec les plats très sales, ni en séchage: ce ne sont pas ses points forts. Le programme standard est long et peu économe en énergie. Mieux vaut opter pour le programme économique, qui ne prend que cinq minutes de plus et consomme moins pour une efficacité équivalente. ll fait un peu trop de bruit pour être installé dans une cuisine ouverte.

* *** 81,3 s9,9 57,7 84,5 60 60,2 84,4 59,7 60 84,6 60,1 61,5 84,8 59,7 59,6 84,6 59,8 59,4 88,6 59,9 67,3 80,3 59,8 56,9 85 59,6 62,2 84,9 60,4 60,2 85,7 59,8 59,7 85,6 59,8 59 82,5 59,4 55,1 84,6 59,8 63,4 85,4 60 61,9 85,6 59,8 61,8

** ** ** ** * * ** I I * * * I I I

** ** *** *** ** ** ** ** ** ** ** ** ** ** **

** * *

** ** **

PL: pose libre. Sl: semi-întégrable

(encostrable auec bondeou en façode).

l: intégroble

|*

269 4

> Ce t3 couverts est un cran en dessous des meilleurs, mais c'est un bon appareil. Certes, il ne déroge pas à la règle qui veut que les lave-vaisselle ne parviennent pas à bien nettoyer plats et casseroles... Mais il est peu gourmand en électricité, notamment en programme économique. Attention toutefois, ce dernier, s'il est efficace, dure une heure de plus que le programme standard. Uentretien ne pose pas de problème particulier. Seule l'ouverture du bac à liquide de rinÇage laisse un peu à désirer.

> Si les plats et les casseroles ne faisaient pas partie de notre test, ce lave-vaisselle serait, sur les deux programmes, tout

Ir ** lr *** ** ***

Proline FDP12648W

yilst

(encostroble ouec bondeou sur le dessus de lo oorte).

. . 0 . . . . .

84,3 44,9 60,9 85,5 44,6 58,5 85,2 44,6 58,6 .

.

. . .

o

. I I

. .

b D

. . . .

.

a

. . .

a: oui; -: non.

*** TRÈS BON ** BON * MOYEN I MÉDIOCRE II I\4AUVAIS

FÉvRlER

2ot4

t

s22 QUE cHotslR

31


r tgst

LABO

IAvI-vAISSELLE

9 COUVERTS

\--

s-- ,.6,tli,,

'"

§..

ec

r,Ëii II ri ,rrtrr

ts

É

Miele G4700SC

949a

I

**

Bosch SPS50E22EU lrg,z/zo

> Cher à I'achat, ce modèle est peu gourmand en eau et en électricité si on choisit le

programme économique. Mais il faut être patient, car ce cycle dure plus de 3 heures. Reste que les résultats sont là. En programme

normal ou éco, la vaisselle de tous les jours ne pose aucun problème à cet appareil, qui parvient même à limiter les dégâts avec les plats et casseroles, la bête noire des lave-vaisselle. Au niveau ergonomie, il se révèle simple à utiliser. On regrette tout de même que le filtre ne soit pas démontable, ce qui le rend difficile à nettoyer.

I

2

I

LG D14446IXS

BoschSMSS3M5SFF

6

Esscntlel B ELV 454b

I

9

l0

6s 47irg

Mlele G4210i BrandtDFH1331

DeDletrlch DVF1235W ADP7442 A+ 6Swh

ll ProllneFDP12648W tt WhlrlpoolADÇ8773 la Electrolux ESF6513LYW l§ Far 1V1248 16 Beko

DFN2432S

9 couverts/4s cm de

I

2 3 Filor

{

large

Mlele C4700SC 8oschSPS50E22EU 21F458

Prollne SDW49-1SL

43412

I 50 3slls 143 341 9

i

32

qug cHorsrR s22

r

FÉvRtER 2014

l

49 36',13 )49,37i12

(1) 5ur lo bose de 280 cycles/on, hors détergent.

|

**

Fasor 2LF458 I

rglzo

375 a

|

I

> ll ne faut pas compter sur lui pour les plats et casseroles, mais pour le reste, il répond présent. À noter, cet appareil sèche bien les récipients en plastique. En plus de ses bonnes performances, il est facile à vivre: la vaisselle se charge sans problème et les proBrammes sont simples à sélectionner et à lancer. On peut également changer le panier à couverts de place. Deux bémols toutefois: la durée des programmes excède les deux heures et il n'y a qu'une seule clayette pour les tasses dans le panier supérieur.

50 39 lt 51 4t 10 48426

SlemonsSN55M54SEU SlemenrSN25M23TEU

ô

600 a

*

|

rr,e/zo

Ses performances sont moyennes, mais il est tout de même bien moins cher que ses concurrents. Que ce soit en programme économique ou classique, ce modèle lave et sèche bien la vaisselle quotidienne. ll s'en sort moins bien avec les plats et les

casseroles.-La température des programmes est indiquée, le chargement de la vaisselle aisé. Autre point

fort:

la consommation

d'énergie, faible en programme économique. On regrette, là encore, la durée des programmes, supérieure à deux heures, et une poignée de porte trop petite.

es fabricants mettent souventen avant la faible consommatiÇl énergétique de leurs appareils. À raison, puisque les lave-vaisselle ont fait de gros progrès. lls mobilisent aujourd'hui beaucoup moins d'eau: de 60 litres dans les années 80, ils sont passés à 10 litres par lavage, voire pour les plus récents, en programme économique, grâce au filtrage de la dernière eau de rinçage qui sert de première eau pour le cycle suivant. Quand on sait que laver la vaisselle à la main revient à gaspiller

I

30 litres d'eau au bas mot, I'affaire est entendue: mieux vaut laisser faire la machine. À condition de ne pas passer systématiquement les assiettes sous le robinet avant de lancer le lave-vaisselle... > Concrètement, selon nos calculs basés sur 280 cycles, l'utilisation d'un lave-vaisselle coûte en eau et en électricité 50 € par an, en moyenne, en programme standard, entre 35 et 50 € en programme économique. Tous les appareils de notre test n'ont pas le même comportement.

En programme standard, nous avons relevé un écart de plus de 20 € sur une année. Le plus gourmand est le Miele G421.OL qui revient à 65 €, et le plus économe, le Whirlpool ADG8773, qui consomme pour 43 € d'eau et d électricité, En programme économique, les différences sont moins sensibles. Avec le moins coûteux, le Smeg BLV2-R2, la facture se limitera à 35 €, contre 50 euros avec le Far LVt248. > Notre tableau permet également de mesurer l'écart de coût, pour un même appareil, entre les programmes standard et économique. Dans le cas du Brandt DFH1331, et pour une efficacité comparabie, il y a 25 € de différence. Mais pour réaliser cette économie, il faut prendre son mal en patience, car le programme économique, c'est logique, dure presque deux heures de plus que le programme standard. Pour le Far LV1248, nul besoin de faire de savantes équations, entre les deux options il y a seulement 11 centimes d'écart!


CHOISIR \

TEST LABO

SMARTPHONES

De plus en plus

nombreux

sont ceux qui se satisfont

de leur smartphone pour prendre des photos. Faut-il pour autant remiser les appareils photo compacts ? Pour la qualité des prises de vues, ces derniers conservent tout de même l'avantage.

CONTRE

APPAREII.SPHOTO CYRIL BROSSET, RÉDACTEUR TECHNIQUE NEIL MCPHERSON

Iæmatch enima4oe fréquemment la place des appareils photo compacts, mais que valent réellement les smart-

ls prennent de plus en plus

promettent des clichés ud'une qualité tionnelle

»

et lss operformances

excep-

égales à celles des

appareils photo compacts »?

Pour le savoir, nous avons fait subir à six smartphones haut de gamme les mêmes tests qu'aux appareils photo (à titre de comparaison, nous avons repris dans notie tableau les résultats de

trois modèles de compacts déjà évalué$. Certes, ils nbnt pas à rougirde leurs perfor-

lwt dépend

de awt rtvo,,an

four- d,eXiAen*g ---z-' --

-mances. En plein joua ils nissent généralement de belles photos. Mais dès que la luminosité baisse, la netteté se dégrade, les clichés sâssombrissent et des parasites apparaissent sur l'image plus rapidement qu'avec la plupart des compacts. Llabsence de certains équipements et de réglages manuels peut également nuire aux ré-

sultats, Alors oui, un smartphone peut remplacer un appareil photo compact d'entrée de gamme, mais à condition de ne pas être trop exigeant sur la quaiité.O

LESCOMPACTS

LESSMARTPHONES

N'importe quel capteur d'appareil photo compte au moins 10 mégapixels, ce qui suffit pour un usage classique. Presque tous les modèles ont un zoom optique, pour agrandir les images, et un stabilisateur, pour compenser les tremblements de la main et limiter les risques que I'image soit floue. Un flash, rétractable ou non, est toujours présent.

Certains capteurs plafonnent encore à 3 mégapixels, ce qui limite les possibilités d'agrandissement. Sur les smartphones, il faut se contenter d'un zoom numérique, qui a tendance à détériorer l'image. À quelques exceptions près, le stabilisateur d'image est lui aussi numérique. Quant au flash, certes de plus en plus présent, il n'est pas encore généralisé.

Elle varie fortement selon les appareils, surtout si les conditions de luminosité sont diffi ciles. Certains modèles gèrent bien mieux que d'autres les photos en intérieur.

généralement de belles photos à la lumière du jour, mais ils ont souvent plus de mal que les compacts à gérer la baisse de la luminosité.

Les smartphones prennent

Si de plus en plus d'appareils intègrent du Wi-Fi, les possibilités

qu'il offre varient d'un modèle à I'autre. Un GPS permet parfois de géolocaliser les photos en

extérieur.

Les compacts sont faciles à

Grâce au

wi-Fi et à la connexion

partager rapidement ses clichés. Les photos peuvent être géolocalisées, y compris si on se trouve dans un bâtiment. 3G ou 4G, on peut

Les smartphones sont

faits

prendre en main mais peuvent être un peu encombrants. Certains ont un viseur. Seuls

d'abord pour téléphoner, attention à ne pas mettre un doigt devant l'objectif. Certahs modèles sont munis d'un bouton de déclenchement.

5i quelques modèles disposent d'une petite mémoire interne, photos et vidéos sont en général stockées sur une carte SD (non livrée).

Les photos sont enregistrées dans la mémoire interne ou sur carte mémoire (moins présente sur les modèles haut de

automatique est privilégié, il est possible de

Malgré la généralisation des prises de vue panoramiques et en rafale, les réglages avancés restent limités. Mais télécharger des applications permet détendre les possibilités de I'appareil.

quelgues modèles offrent un écran tactile.

Si le mode

procéder à des réglages manuels. Les divers modes

scènes peuvent aussi se

révéler pratiques.

gamme).

FÉVRTER

201.4.322

QUE CHOTSTR

33


r I test

SMARTPHONES CONTRE APPAREITS PHOTO

LABO

\ct(üfi***.*"'

Apple iPhone 55

,osa

Samsung Galaxy S4

LG C2

l**lrz,r7zo

> Apple avait promis que l'appareil photo de son dernier-né serait à la hauteur. ll n'a pas ménti. Les clichés de I'iPhone 55 sont plutôt bien exposés, avec une belle définition et des couleurs naturelles, même s'il leur manque un peu de piqué sur les bords et que les images

deviennent vite sous-exposées et très bruitées dès que la luminosité faiblit. La vidéo aussi, de très bonne qualité le jour, a tendance à être sous-exposée, floue et bruitée en basse lumière. Iautofocus est rapide et précis. Quant au flash, il manque de puissance. Lécran est de bonne qualité mais les images

risquent d'être saccadées lors des panoramiques. Enfin, le délai de déclenchement est trop long (une demi-seconde).

frec

l*lu,e/zo

)

329 4

|*

HTC One

|u,o/zo

)

Ses photos sont de bonne qualité à la lumière du jour, bien que légèrement sous-exposées et manquant de piqué sur les bords. En lumière réduite, le rendu est plutôt satisfaisant, même si l'autofocus a plus de mal à faire la mise au point et que le temps de pose un peu long augmente le risque que le sujet soit flou. Le LG G2 est I'un des rares smartphones à intégrer un

À la lumière du jour, les couleurs sont naturelles et les images bien détaillées, bien que parfois un peu sous-exposées. Mais en basse lumière, l'écran s'assombrit, l'autofocus peine à faire la mise au point et des parasites (bruit) apparaissent. Le niveau sonore des vidéos a tendance à fluctuer et un bruit de fond est perceptible. Méfiez-vous aussi du flash, qui

stabilisateur optique. En

manque de puissance, et du cadrage un peu étroit (31 mm en équivalent 35 mm) qui peut rendre difficiles les photos de groupe ou de paysage. Bon point,

revanche, il n'a pas de lecteur de carte mémoire. Photos et vidéos doivent donc être stockées dans la mémoire interne de 16 Go (soit 10 Go environ d'espace libre). Le grand écran est

particulièrement confortable à utiliser. Enfin, l'appareil offre un impressionnant mode rafale de 12 images/seconde.

a93 a

|

*

|u,a/zo

> HTC nous promettait une orestitution plus fidèle de la réalité*, grâce à ses ultrapixels qui ocaptent 3 fois plus de lumièreu. Dans la pratique, nous avons trouvé des photos surexposées, des noirs peu profonds et un manque de détails. En basse luminosité, c'est encore pire: I'autofocus a du mal à faire la mise au point et les photos sont bruitées. -La puissance du flash ne permet pas de rattraper ces défauts, Heureusement, de faibles nlveaux de distorsion et de vignetage, ainsi qu'un

en revanche, pour le stockage des photos, au choix dans la mémoire interne ou sur une carte microsD. Attention à ne pas

confondre le Galaxy 54 avec le calaxy 54 Zoom (voir enc. p. 35).

stabilisateur optique assez efficace, tirent l'ensemble vers le haut. La réactivité de l'appareil fait aussi plaisir à voir. Dommage que I'on doive se contenter d'un capteur de 3 mégapixels.

APPRÉCIATToN GLOBATE

6 SMANTPHOIUIS xAcE À r nppnnrns PHOTO COMPACTS

6ré4.

NorEsuR20

\';k

SMARTPHONES

ALcc2 E Samsung

i

** "**

I

* *** ** ** ******

Calaxy 54

HIC One Noklâ Lumia 1020

IIIIT

n;râ!

13

n:

â.

130

3

r[a.

142

38

a.

Xperia Z1

APPAREITS PHOTO COMPACTS

t

2 3

** *** 7 *rt t * * rr20 i'

Panasonlc Lumix DtÿC-LF1 Canon lxus 255HS

Nikon Coolpix 53500

LIRE LE TABLEAU

puis un jury a apprécié la

netteté au centre et sur

QUALITÉPHoTo Nous avons testé la fonction photo des smartphones comme nous le faisons

habituellement pour les

appareils photo compacts. Ainsi, pour noter la définition, nous avons photographié une mire aux focales longue et courte (au format Jpeg),

34 eue cHorsrR

s22

.

les bords de I'image, Nous avons aussi jugé la caoacité à prendre des photos dans diverses conditions de luminosité ên évaluant la netteté, I'exposition et le bruit (parasites) des clichés obtenus. Nous avons également jugé I'effi cacité du flash à 1, puis 3 et

FÉvRtER 2014

5 mètres. Un jury composé de deux experts et trois amateurs s'est prononcé sur différentes prises de vue en intérieur. Enfin, le stabilisateur d'image a été testé en

installant Ie smartphone

sur une machine simulênt le tremblement de la main. OUALITÉVIDÉO Un jury s'est prononcé sur la qualité des images et

du son de scènes filmées en lumière du jour et en faible luminosité. euaurÉ DE uÉcRAN Sa lisibilité a été évaluéê au soleil et en faible lumière. Langle de vue, intéressant pour les photos prises à bout de bras, a également été apprécié, tout comme la qualité de l'écrên en mode lecture.

PERFORMAilCES

Pour chaque modèle testé, nous avons mesuré le temps de démarrage (délai nécessaire pour prendre une première photo), le délai entre le déclenchement et la prise de vue (une fois la mise au point effectuée, sujet situé à 1 m) et le délai entre deux prises de vue. Le jury a aussi évalué

divers paramètres

(les réglages de base, par exemple).

n. o.: non opDlicoble TRÈs BoN

*** ** BON * MOYEN I MÉDIOCRE TI IVAUVAIS

1e2 143

i27


GHOISIN Les résultats de notre

669 4

juLe meilleur

|

* | tt,zlzo

de lo Photo, et de En fait, son

loin., assure Nokia.

capteur de 38 millions de Pixels facilite surtout les recadrages et les agrandissements. CÔté qualité, on regrette des problèmes

d'exposition, de traitement des couleurs et de parasites. En lumière réduite, I'image est un Peu bruitée et un sujet en mouvement risque d'être flou. lautofocus manque de réactivité et le flash de puissance. Côté vidéo, les couleurs sont approximatives et des détails disparaissent en basse lumière. Enfin, le Lumia 1020 surprend par I'absence de mode rafale et par sa lenteur: 5 secondes pour lancer l'appli photo, 1 seconde pour déclencher la prise de vue et 5 autres secondes pour prendre un autre cliché.

Sony Xperia 21 599 4

>

|

*

|

ro,z/zo

La qualité des photos est

relativement satisfaisante, que ce soit à la lumière du jour ou en

pour ceux qui sont déçus par la quallté des cllchés des smartphones, mais qul n'ont pas envle de s'encombrer de deux appareils pour téléphoner et prendre des photos, des fabricants ont conçu des produits innovants.

!es

10 et QX100

I

F d

appareil censé résister à I'eau et poussière ne prêente Pas de défaut rédhibitoire, il apparaÎt " assez moven dans la Plupart des critères.Seul le flash est vraiment décevant. De son cÔté, l'écran montre ses limites lorsque la lumière baisse (Problèmes de netteté et de luminosité, couleurs qui deviennent fades et bruit). lautre souci, c'est sa lenteur: 0,6 seconde pour que la Photo soit prise et 2 secondes avant de pouvoir passer à la suivante.

É à la

u

I

Y É F

r

zÀ U

o = u

I

z I

=

peu élégant, mais grâce à ces objectifs intelligents" (smart "

> lls ressemblent à de simples objectifs et pourtant ce sont des appareils photo à part entière, avec capteur, zoom optique, bouton de déclenchement... Les

Les apparclle photo Sony QXlo (à tauche) et Qx100 (à drolte) se

Sony QX10 et QX100 se connectent à un smartPhone (indifférencié à condition qu'il

cllpsent sur le téléPhone.

on les regarde à sa guise. Les Qx sont livrés avec un système de griffe qui permet de les clipser sur le téléphone. Certes, l'ensemble est encombrant et

soit compatible iOS ou Android) depuis lequel on peut affiner le cadrage, modifier les réglages et faire la mise au point. On Y stocke russi les clichés Pris et

lens), le smartphone se transforme en un véritable appareil photo. Le Qx100 est le

plus cher (360 €) mais offre une belle qualité d'image (il a obtenu t3,3l21 lors de nos tests; QC n" 520, p. 9) et un zoom 3,6x. Le Qxto est plus polyvalent (zoom 10x) et plus abordable, même si le résultat est un peu décevant (il se contente d'un tt,7/2o1.

Le Samsung Galaxy 54 Zoom un smartphone, on peut télécharger des applications, aller sur lnternet, jouer, consulter la

> ll s'agit d'un véritable appareil photo sur lequel a été greffé le système d'exploitation Android. Vous pouvez prendre de beaux

météo, lire ses e-mails, etc. on peut aussi partager sur les réseaux sociaux les photos gue I'on vient de prendre, aussi

clichés grâce à son capteur de 16 Mpixels, son zoom 10x, et de nombreux réglages et effets ludiques. Avec une note globale de L3,3l2Q (voir notre site www.quechoisir.org), il fait partie des bons modèles compacts présents sur le marché. son originalité, c'est son grand écran tactile de 109 mm de diagonale sur lequel on retrouvetout l'univers Android, Comme avec

basse luminosité. !autofocus est assez rapide, surtout quand on utilise le bouton de déclenchement plutôt que l'écran. Au final, si cet

;----7

url.quechoisir.org/photosz2 'U,

touiours plus aboutis

Des croisements Nol«ia Lumia 1020

test d'appareils photo compacts sur

facilement qu'avec un smartphone. ll suffit pour cela de se trouver près d'une borne Wi-Fi ou d'insérer une carte slM (un

abonnement est nêcessaire, à moins de profiter de I'option multi-SlM que proposent certains opérateurs de téléphonie mobile). Dans ce dernier cas, vous

Cet

apparell photo SamsunS se Gonnecter à lnternet.

permet de

pourrez même utiliser le 54 Zoom pour téléphoner, même s'il est plutôt encombrant Pour un smartphone. ll coÛte 399 €, mais SFR le subventionne comme un téléphone. Dans le même style, Samsung propose un appareil hybride hyperconnecté, à objectifs interchangeables, le samsung NX (comptez 1200 €).

Visionnaires ou insensés? ette année 2014 devrait être celle des Google Glass. Après des mois de

test, les lunettes connectées de Google devraient enfin être commercialisées, Grâce à leur mini-écran placé devant l'æil droit, on pourra accéder à des informations sur ce que l'on sera en train de faire ou voir, se diriger grâce au GPS inclus,

envoyer des messages, etc. Bien sûr, il sera aussi Possible de prendre des photos et de

téléphoner. Toutes les commandes se dirigeront à la voix. Ainsi, vous n'aurez qu'à

demander à parler à I'un de vos contacts pour I'avoir en ligne peu après. De même, dire «prends une photoo suffira pour obtenir un cliché de ce que vous serez en train de regarder. Magique, quoiqu'un peu inquiétant! Dans le même genre, 2014 devrait aussi être l'année de I'iWatch, la montre connectée dAPPle. Rien n'a

tr

Gootle Glass: l'équlpement de dcmaln ?

filtré sur ses capacités, mais nul doute qu'elle aussi offrira la possibilité de faire des photos et téléphoner. Tout comme la Galaxy Gear, une montre connectée déjà en vente signée Samsung (voir test p. 40).

FÉvRtER

2ot4

r

s22 QUE cHolslR

35


CHOISIR \---

TEST

'-

LABO

*t*&ry....

rOURS

Si les nouveaux modèles cuisent plutôtbien et entoute sécurité, ils ne font pas mieux que ceuxtestés précédemment et toujours en vente. Et des üifférences existent parmi les

ENCASTRABLES

nouveautÉs,

ERWAN SEZNEC, RÉDACTEUR TECHNIQUE LAURENT BAUBESTE

Une lutnr- üoluvrée ucun des 18 fours encastrables que nous avons testés n'est vraiment décevant, et encore moins dangereux. Compte tenu des températures extrêmement élevées qu'atteignent les fours (jusqu à 500'C en pyroÿse), la sécurité est évidemment un point que nous exa-

J

o F

r

minons attentivement. Sur un seul appareil, le Faure FOP27901XK, la vitre extérieure peut poser un problème, puisqu'elle atteint

z tr

o o o

745'C en mode nettoyage. A améliorer.

Pas qu'une question de

prlx

Côté performances, il y a four et four. Les marques de distributeurs à 350-450 € que nous avons inclus dans notre sélection sont à la peine. Pour cuire un grand gâteau type génoise, oui. Pour réussir un rôti ou saisir une volaille avec précision, il vaut mieux regardervers le haut de notre tableau. Un four se

APPRÉCIATIoN GLOBALE

Wd

aa ütté,len mar4rln cherr

notre four à plus de 2 000 €, qui se classe en milieu de ta-

bleau. Mis à part une fabrication de toute évidence soignée, on cherche en vain les fonctionnalités quijustifient un tel prix, plus de trois fois supérieur à celui d'un Brandt de bonne facture comme le FP72668. Le Whirlpoolà7699 € est un cas particulier. C'est le premier four à induction grand public. Au vu de nos tests, inutile de

précipiter pour l'acheter (voir p. 38) ! Ironie du sort, trois des quatre premiers fours de ce test sont des produits du groupe FagorBrandt, aujourd'hui en graves difficultés, à f image de toute la filière française du gros électroménager. Nous revenons, dans notre dossier pages 38-39, sur les raisons de cette situation. se

I

36

0uE cHorsrR

522.

FÉvRtER 2014

ESSAIS DE CUISSON

ô".

18 rouns TITCASTRABITS

a4

"êdz-

AKZlVS900CKlnduction

** ** * ** ** ** * 1

** ** ** ** ** **

AKZN/7B6IX

7 Bo§Ch HB873C552F

8 Samsung NV70F2793NS Whlrlpool AKZ232lX

10

tt

t2 1l t4

gOP220110 Faure FOP27901XK lkea Làttskôtt 602.457.65

t7

**

Sme3 SFP120

* * *

Electrolux E0Z5700AOX

15 Roslères RFT5577AV t6 Far (Conlorama) Fl\I P65XAT1

2

Prollne (Darty) l\4FP6500SSB

LIRE LE TABLEAU Les performances priment. Un produit qui présente un grâve défaut de sécurité est déclassé. PERFORMANCES Les essêis ont été réalisés

en cuisson traditionnelle

'%

NorEsuR2o

Slemens H875BC552F

I

'$;rlb,"

<,1

Sauter SFP990X DeDletrlch D0P1150X

un mauvais calcul, étant entendu, par ail-

Un fotrn tneu

t'ffi

êd,c,

garde des années. Le payer cher n'est pas

leurs, qu'un produit peut être hors de prix sans tout à fait convaincre. C'est le cas de

<

et en mode ventilé ou chaleur tournante. Nous âvons chron0métré le temps de préchâuffage à 200 "c en convection et 175'C en mode ventilé. Après stabilisation, la température moyenne

réellement atteinte

a été relevée, ainsi que la plus température la basse et la plus haute, afin de

contrôler l'homocénéité de la chaleur. Pour la cuisson, des petits gâteaux ont été enfournés

** ** * * * *


CHOISM Plus de fours testés sur

o***

7

iirl"queeho!§!r.Grgy'four§22

F d

É

U I I .o

É

r j

Sauter SFP990X 899 4

|

Brandt FP1266B

** lr4e/zo

|' Ce four est certes cher mais c'est un très bon produit, le haut de gamme de la marque Sauter. Pyrolyse et multifonction, chaleur tournante, beaucoup d'accessoires. Plusieurs modes de cuisson avec, à chaque fols, une température idéale suggérée. Le préchauffage est rapide et la stabilité de température excellente. La consommation demeure raisonnable. Les Sauter ont réputation d'être faciles à utiliser. Celul-ci demande un petit temps de prise en main,

la

599

t

|

**

lm,s/zo

et qui monte rapidement en préchauffage. La stabilité de température reste correcte, mais les équipements sont incomplets. Pas de tournebroche (tant pls pour les volailles) et pas de seconde grille (et nos petits gâteaux

mais rien de dramatique, les fonctions se paramètrent assez logiquement.

pour t0 personnes?). Quelques critiques: les modes de cuisson sont indiqués par des symboles (certainement limpides pour ceux qui les ont conÇus...), l'affichage sera difficile à lire si le four n'est pas à hauteur des yeux et l'éclairage intérleur est faible. Dommage.

GONSOMMATIOII

risryr

|

**

|t,s7ro

> La marque ne nous a pas convaincus avec son four à induction (voir p. 38) mais propose

F Pour 350 € de moins que le Sauter, un

four remarquablement simple à utiliser

I

Whirlpool AKZM786lX 649 t

ici un produit tout à fait satisfaisant. D'autres sont aussi bien notés. Nous distinguons celui-ci parce qu'il respecte très bien la température demandée (mieux que le Sauter SFP990X),

affiche une bonne stabilité de température et offre de bons résultats en cuisson. Les cuisiniers exigeants apprécieront. À déconseiller aux technophobes, toutefois. Même nos experts ont eu du mal à s'orienter dans sa programmation. Elle paraît simple, avec deux sélecteurs et deux touches, mais ne vous y fiez pas.

UTILISATION

"

TEMP. VITRE ExTÉRIEURE

:"r'J:"§st,:"*, )pî;t;;;;:i",'g;""

t%.4

** *** *** *** *** ** *** * *** ** *** ** *** ** *** ** *** ** *** * *** * *** ** *** *** ** *** *** ***

** ** *** *** ** *** *** ** **

*** ** ** **

Min:s

Min:s

7t3O

4:41

10:58

-

6:32

10:49

5:3713:.29

7:47

6:05

8:19

5:01

8:04

5:52

10:49

5:48/3:24

8:48

5:15

5:40

7:42

16:33

72:26

4:53

15:58

9-. 1

3:18

9:07 12:43

6:51

6/4:59 7:39 5:55

!2t34

7:45

12:33

6:56

et I'uniformité du brunissage évaluée. Puis, nous avons fait cuire de grands 8âteaux et un poulet, en vérifiant la coloration et le degré de cuisson. À la sortie du four, ce dernier devait afficher

au moins 85'C. Pour Ie gril,

*** * ** ** ** ** ** ** * ** ** **

I

** ** ** ** ** ** ** *** ** ** ** **

*** *** *** *** ***

** * * ** I I

*

*

** *** ** Il * * * I * ** ** I ** * I ** * * rI * * * T * * * I

nous avons fait dorer des toasts sur toute la surface de la grille. CONSOMMATION La consommation a été mesurée en

électrique

préchauffage, pendant la cuisson et en veille.

SÉCURITÉ Nous avons cherché à

"c 0,9

28

o.2

33

0,6

37

0,8

28

0,9

67

0,5

32

0,8

37

0,8

35

0,7

57

0,6

47

0,4

53

58 o,7

26

'c

** ** ** ** * *** ** ** 66 ** 54 ** ** * ** n.a. ** t** * *** ** ** 53 66 *** ** ** ** *** ** ** 44 *** 75 ** *** ** *** 73 145 ** *** *** ** ** ** *** ** 83 33 * *** *** ** ** *** ** ** 47 * *** ** ** 69 51

0,6

39

0,s

47

0,5

42

60

0,5

42

60

0,5

42

60

déceler d'éventuels points de contact avec les circuits électriques. Le risque de brûlure a été mesuré au niveau des commandes, de la vitre et de la sortie d'air.

53

52

*

***

I

*** ** ** *** *

Une charge a permis de tester la sécurité

antibasculement. UTILISAIION Trois experts ont évalué la facilité d'emploi, la clarté des notices ainsi que le niveau sonore.

58 67 52

7t 72' 67 68 58 74

66 58 68 66 50 63 64 63

o: oui; -: non.

n.o.: non opplicoble

*** TRÈs BON ** BON * I/|OYEN I MÉDIOCRE II MAUVAIS

FÉvRtER 2074

+ 522 QUE cHolslR


FOURS ENCASTRABTES

lES l{f,ITItr'ITUNS

oflÀ rrsrfs

APPRÉcIATIoN

rr

GLOBALE

lOUrOUn§trIfIItIrIr % I

NorEsuR2c

** **

Sâuter SFP930

2 Sauter SFP940

**

3 Sauter SFP970

a Bosch H8A648252F

** ** **

5 Sauter SFP945

6 Br.ndt FP1061 7 Slemens H864AB521F

I

Slemens HB65AB522F

** **

9 slemens HB75C8560F 10 De Dletrlch D0P1160

t1 Slemens HB75CR560F De

t3 *

** **

Dletrlch D0P1140

Brandt FP1,264

Résu ltats détai lés sur url.quechoist.or g/1 our522 et dans Que Câoisir n" 500 et 511 I

Ce n'est pas

encore au point

Si I'induction a créé une nouvelle famille de tables de cuisson, côté

fouç la rupture technologique majeure n'est pas pour tout de suite. Whirlpool promet *jusqu? 50% d'énergie êt de temps» économisés avec I AKZM8900GK (ou AKZM8920GK lnox),

toujours pas cuits ! Toutefois, il s'en sort bien en mode normal (résultats du tableau). Le modèle

testé coûte... 1699 €. ll est assez contraignant, puisque ni

38

Oue cHorsrR 522

I

La tendance semble quasiment

irréversible, mais dhutres fabriqués dans I'Hexagone se portent heureusement très bien.

fillères d'éEuipements pour

Pour la culsson en mode

lnductlon, Il faut recourlr excluslvement à des plats comp.tlbles en lnox ou en acler émalllé.

Contraltn.nt.

le verre ni la céramique ne sont compatibles avec l'induction. Celle-ci requiert, de surcroît, l'emploi d'une lourde plaque dont l'installation est malaisée, et gui, une fois posée, diminue

sensiblement la cavité disponible pour la cuisson en induction. Bref, à revoir. Autre innovation de ce même four, un système de nettoyage Starclean, moins gourmand et tout aussi efficace que la pyrolyse, selon Whirlpool. Moins énergivore, oui. Aussi efficace, non. Le mode Starclean laisse des résidus sur la vitre et dans la cavité.

FÉvRrER 2014

Ia maison

riste paradoxe, trois des quatre meilleurs fours de notre test font partie du même groupe en grave difÊculté, l'espagnol Fagor, plombé par la grave crise qui affecte son marché national. Fagor a quatre usines en France, soit 1 800 salariés. Il shgit en fait de celles de Brandt, que Fagor a racheté en 2005. S aint-Jean-de-1aRuelle (45) fabrique des fours, des cuisinières et des tables à induction, Vendôme (41) des tables de ctrisson et des hottes aspirantes, Aizenay (85) des micro-ondes et La Rbche-surYon (85) des lave-vaipselle, des lave-linge séchants et des sèche-linge. Le groupe

Brandtlui-même aeuune

premier

four à induction grand public. Avec en prime, «des résultots de cuisson homogënes: fini les plots trop cuits à I'extérieur ou trop crus à l'intérieur,. Premier test sur un rôti de bæuf de 700 g, programme automatlque, réglages prédéterminés imposés par Whirlpool. Le temps de cuisson passe bien de 45 à 29 minutes et la consommation baisse de 30%. Problème, le rôti n'est pas cuit... Nouveaux essais avec deux volailles, en mode induction. Cette fois, le temps de cuisson augmente de 4 minutes par rapport à un four classique, et les poulets ne sont

Laüin du made inÿrrrnen, Ceet demaiil

histoire mouvementée. Iszu d'une scission de ïhomson

enL992,l,aÉotpéré, au fil du temps, les marques De Dietrich, Sauter et Vedette. En 2000, il a absorbé Moulinex. Lequel, un an plus tard, afait

faillite. Seb a repris

1e

petit

électroménager, et le groupe israélien Elco, le gros. Mais Elco a tout revendu, en2005, à Fagor.

Délocallsatlon,

la tendance lourde Vous avez du mal à suivre? Vous r/êtes pas les seuls. Dans l'électroménager, les cessions, rachats, regroupements se succèdent sans pause depuis

des décennies, au

grand

désarroi des salariés concernés, comme des consommâteurs qui souhaiteraient privilégier la production locale. La tendance de fond, hélas pour tous, est au départ du gros électroménager - vers dàutres cieux, Chine, Tirquie ou Pologne. LG, Samsung, Bosch-Siemens,

'

Electrolux, Indesit ou

lMhklpool sont présents dans ce dernier pays, qui produit plus de sixmillions de

téléviseurs p*r an (contre

üro

pour la France). Le Smic polonais étartde 370 €bruts par mois en20t3 et le salaire moyen de 800 €. Difficile de s'aligner. Toutefois, contrairement à une idée reçue, les pays à plus bas coût de main-d'æuvre ne gâgnent pas toujours au

Monopoly

industriel. Les filiales marocaine et polonaise de Fagor, par exemple, sont en situation aussi difficile que sa branche française. Dans le gros électroménager made in France, la main-d'æuwe représente environ 20ÿo du coût de fabrication, qui représente lui-même un tiers à 4070 du prix de vente au détail. Schématiquement, quand vous achetezun lave-linge à 400 €, 30 à 40 €, pas davantage, rémunèrent les ouwiers français qui lbnt fabriqué. Diviser les salaires par trois ou quatre améliore sensiblement la marge du fabricant mais ne


FOURS

Lipsheim (67), spécialisé dans

du produit soit en France, et que «au ruoins 500/o de sa

fours très haut de gamme. c'est à peu près

tout!

Electrolux

a programmé la de son usine de Revin (08),

d

É

u J

pourrait être relancée par le nivernais Selni, qui garderait

ts

E À

fin

qui fabriquait les derniers lave-linge tricolores. Elle

U

Beaucoup d'apparells sont fabrlqués en Pologne, Chlne ou Turqulê.

la modernisation

joue pas tant que cela sur le

dâides

prix de vente final (les

I'industrie polonaise sur lapériode 20742020...

distributeurs prennent 40 o/o). Les industriels délocalisent aussi

pour des raisons

logistiques ou techniques. La Pologne offre une main-d'æuwe compétente idealement placée

et

pour la Autant notre

desservir l'Europe, de Russie à I'Espagne. d'éléments sur lesquels

ministère du

Redressement

productif nh guère de

à

de

prises,

volonté ne par a approuvé des politiques

malgré toute sa d aider FagorBrandt. I1 faudrait pas oublier, ailleurs, que la France

des fabricants mainüennent des usines dans des payt reputés chers, c'est en misaàt sur la qualité et la

Qrand

productivité,

à

l'image de

Bosch-Siemens et Miele, dont le haut de gamme est souvent made in Germany. En France, si FagorBrandt disparaissait, resteraient l'usine Rosières de Lunery (18) qui fabrique fours et plaques de cuisson, Whirlpool à

européennes qui vont conduirè Amiens (80) pour les à verser 12,5 milliards d'euro§ sèche-linge et BSH, à

fewier. Parmi les raisons de électroménager se porte bien, grâce à Seb. Avec 25000 salariés, dont 6000 en France, le numéro un mondial du secteur fabrique dans

l'Hexagone à peu près tout ce

consommation stipule que le

fabricant odoit informer le

vendeur professionnel de lo période pendont loquelle les pi èces

dispensab les à l'utilisotion des biens seront in

disponibles sur le marché. Cette infor m atio n est oblig otoi r emê.nt délivrée ou consommatèur por le vendeur". Lusage, en électroménager, est d'assurer la disponibilité des pièces pendant cinq ans. Si le fabricant fait faillite, il n'y a plus de certitude. Faut-il pour autant renoncer à acheter des équipements FagorBrandt?

Non, d'abord parce que, au lieu de disparaître, ses marques seront plutôt rachetées. Ensuite, les réparateurs anticipent les

pénuries et font des stocks de pièces d'usure pour les marques connues (qui ont souvent les mêmes sous-traitants). Les risques de se retrouver

avec un four irréparable dans cinq ans sont probablement moins élevés avec FagorBrandt qu'avec les marques de distributeurs. But, Conforama et Proline ont trouvé un fournisseur anonyme pour leurs fours. Rien ne dit que ce sera le même en 2018...

dApple, officiellement «made in Chinar, mais dont une part infime (470) de la..valeuo est dbrigine prixviennent des EtatsUnis, du Japon, dAllemagne et de Corée. Les Chinois de

ménagers, friteuses, balances, machines à expressos, etc. Plus discrètes, les entreprises spécialisées en chauffe-eau, radiateurs, chaudières ou poêles tirent également leur

sont simplement payés

pour les assembler.

épingle du jeu. Sans oublier la 6lière des appareils de chauffage au bois, qui emploie déjà plus de 20000 personnes, selon les chiffres du syndicat (SER). Dix fois FagorBrandt Et elle recrute, car le

!

Le mede ln France est-ll de Donne quallté? Pour les fours, les résuhats du test que nous publions dans ce numéro le laissent penser, puisque le vainqueur, le Sauter SFP990X, est fabriqué à Orléans. Inversement, les marques de distributeur de Conforama, Darty et But,

marché est prospère. En 2072, 490 000 appareils, très

pour la majorité importées dAsie, fsment la marche.

majoritairement made in France, ont éé vendus, soit une progression de 5%o par rapport

Notre enquête sur la fiabilité des appareils ménagers

publiée dans notre numéro de (8Cd 521) apporte

à2017. Derrière les marques les plus connues,

exporté! La gestion du label n'est pas si simple. Qrant à la notion de 5070 de la valeur d'un produit, elle peut être débattue à l'infini. Llexemple le plus connu est l'iPhone

chinoise. Tous les composants

dont vous avez besoin dans votre intérieur: robots

des énergies renouvelables

Larticle 111-1 du code de la

oaleur, correspondent à une activité exercée en France. Certains fabricants français, comme Seb, mettent assez peu ce label en avant. I1 faut dire que 30%o de ce que Seb vend en France est importé, et que 700/o de ce qu il y fabrique est

180 salariés sur 390 et fabriquerait des moteurs de lave-linge pour Electrolux. La décision sera prise en garder le moral, notre petit

Plus de lave-llnge, mals des poêles à bols

faut gue o le lieu defabrhation, d'assemblage ou de montage"

les plaques de cuisson et les

Et

l cHolsln ENCAS*Ë;7

janvier

Invicta

et Godin, existent plusieurs

quelques éIéments de réponse

dizaines de fabricants.

complémentaires. En ce qui

Le casse-tête

les marques Sauter et

concerne les fours encastrables,

de la labelllsatlon Le gouvernement a créé, en 2011, un label «Origine France garantie», afin dâider les consommateurs à s'y retrouver. Pour y avoir droit,

il

Brandt

quatrième et cinquième, à un cheveu du trio de tête composé par Bosch, Siemens et Electrolux. Cocorico ! se classent

I E. S.

FÉvRrER 2014

+ sz2

QUE

cHorsrR 39


GHOISIR

TEST

,

i Lnso lekw$rmd{

MONTRES

La

_

'dqni

facilité d'emploi prime

dans notre évaluation, les

interactions entre montre et smartphone suivent.

Attention: les modèles les

plus élaborés ne sont pas forcément les plus pratiques êt l'écran en couleurs

CONNECTEES

réduit l'aritonomie.

CAMILLE GRUHIER, RÉDACTEUR TEcHNIQUE VINcENT ERPETDING

Iln aurzntidaetlrl. au Wi9nrlt

à or.

'heure de la montre intelligente a sonné. Qrinze ans après sa première tentative ratée (la SPH-WP1O, une sorte de téléphone miniature monté sur bracelet), Samsung lance la Galaxy Gear. Histoire de ne pas être en retard si Apple commercialise une iWatch en2}l4,comme la rumeur le laisse penser. a'scconimr,, I1 n'est pas seul : Sony pro-

wtt

pose un modèle depuis

auaaû

2072.

litrB l'hewte.-

11

l' a depuis peu

fait

évoluer vers une deuxième mouture, la Sm aruratch 2. De petits fabricants, comme Pebble, Cookoo ou Strata, sont eux aussi entrés en lice.

Du plus slmple au plus élaboré I-lépoque est certainement assez propice: les smartphones se sont imposés et leur écran a tendance à sàgrandir, Du coup, ils APPRÉCIATtoN GLOBALE

sont mieux dans un sac que dans une poche. Disposer d'un uavertisseur» au poignet devient cohérent. Car c'est bien de cela dont il s'agit. La montre, connectée à votre smartphone grâce à une liaison

Bluetooth, vibre lorsque vous recevez un appel ou un SMS. Certains modèles se contentent d'une icône en guise de noti-

fication, d'autres affichent le nom de la personne qui vous appelle ou le message reçu. De thppareil le plus simple au plus élaboré, les fonctions varient. Plusieurs modèles préviennent des notifications des réseaux sociaux, de la réception d'e-maiIs. La montre la plus futuriste, celle de Sam-

sung, permet même de décrocher et de

FONCIlOl{S

El

Pebbte watch

170

4 5

Meta Watch Strata

150

Cookoowatch

120

LIRE LEIABLEAU MONTRE/

SMARTPHOT{E on observe le

comportement de chêque montre en réception d'appel et s'il est possible de déclencher un appel depuis la montre. on évalue ensuite la lecture de SMS (notification de message et confort de

40

Oue cHorsrR s22

lecture). La possibilité d'utiliser les réseaux sociaux directement depuis la montre est un plus. Enfin, le laboratoire mesure la distance maximale à laquelle la montre et Ie smartphone peuvent être connectés. FONCTIONS Nous évaluons les

fonctions basiques d'une

.

FÉvRrER 2014

J

ci

C'est la nouveauté hlgh-tech du moment. Pour comblen de temps?

"6r,

ffir *:* *** *** **Ti *** *** *** ***' *** ** *** ** ** *** I T ** * * ! I ** T * II

76

!^- l],lïERACTIOl{

d

FACILITÉ D'UlILISATIOT{ /ô^

o,

.!rr,, 270

ô

)

appuyer sur un bouton pour l'afficher. Pas forcément pratique. a

COITI|ICTÉES

Samsung Calaxy Cear

É

dicter un message. Accessoiremènt, on peut lire l'heure Gi si !), mais il fauçarfois

6 MONTNTS

E

U

montre, à savoir I'affichage de I'heure, la programmation d'un réveil et la sécurité (la possibilité de verrouiller la montre par un code et de la faire biper quand le smartphone en est trop éloigné). QUAIITÉ DE I.IÉCRAI{ Un expert iuce lisibilîté (au soleil, âvec lumière

ambiante et dans le noir), défi nition, contraste et résistance aux rayures, FÀcILITÉ D'UTItISATIoN 0n examine les réglages de base de la montre

(date, heure et

synchronisation avec un smartphone) pour vérifier qu'ils sont simples. Lutilisation courante et Ies divers

boutons présents sont également évalués, de même que I'installation d'applications (recherche et téléchargement). Enfi n, le confort de la montre au poignet est important. BATTERIE

Lautonomie pour un

usage normal (cycle d'utilisation de la montre

et de veille) est mesurée

** ** ** *

76h 55h 133 h

99h 500 h

43h

lorsque la batterie est entièrement chargée, puis après une charge de 15 minutes. n. a.: non opplîcoble (1) Utilise une pile clossique. (2) Uniquement ouec Samsung ôaloxy Note 3 (cf fiche), puis smartphones Samsung

(1)


i cHorSIn

-.----------::=::-7

MONTRESCONNECTEES

'

F d

I

o o

Sony Smartwatch 2

tlt t

Samsung Galaxy Gear 2704

| ** | rclzo

élaborées (avec la Samsung Galaxy Gear). Elle offre un écran tactile en couleurs (donc énergivore), ce qui oblige à la recharger tous les trois jours environ. Bien sÛr, elle prévient en cas d'appel ou de message. Elle permet aussi de déclencher un appel ou de décrocher, à condition d'utiliser un casque Bluetooth, car elle n'a ni micro ni haut-parleur. De nombreuses fonctions sont intégrées par défaut (météo,

bouche. Le fabricant a ajouté I'assistant vocal S-Voice, pour piloter la montre à la voix (une fonction perfectible). La Galaxy Gear est assez imposante (73 g), mais esthétiquement réussie.

'

Connexion au smartphone très simple (NFC)

offre de nombreuses fonctions, intégrées (contacts, calendrier, réseaux sociaux, etc.) ou à télécharger depuis le Google Play Store. Les photos sont de qualité correctes et directement copiées dans le smartphone (la mémoire de la Galaxy Gear est réservée aux applications). Dommage que cette montre ne soit compatlble qu'avec les smartphones Samsung (Galaxy Note 3, puis tous les smartphones comme le 54, une fois la mise à jour Android 4.3 effectuée) et que I'autonomie soit limitée à 55 h (à cause notamment de l'écran tactile en couleurs). Elle

calculatrice, réglages des alarmes, etc.), et il est possible d'en ajouter depuis la boutique en ligne coogle Playstore (on y accède depuis,. le smartphone). Une centaine d'applications dédiées sont disponibles (dont des versions

E

. Écran lisible et résistant aux rayures. Facilité d'utilisation. Accès à des centaines d'applis (Google Playstore) . Assez grand rayon de connnexion entre le smartphoneEt la montre

El

EAutonomie limitée

Samsung. Autonomie limitée

Connexion au smartphone très simple (NFC) . Nombreuses interactions montre/smartphone . Simplicité et confort. Verrouillage par code

E compatible

avec quelques smartphones

Les montres intelligentes

sont l'une des illustrations de la grande tendance actuelle qui veut que les objets soient connectés, sous-entendu

«au smartphone». ce dernier devient le centre de pilotage d'accessoires liés au sport, au bien-être ou à

mise Android 4.3 effectuée. .: oui:.: non. oprès

à

jour

wWWW

. l-J

Regardez

*T* TRÈs BoN ** BoN * MoYEN I MÉDlocRE II MAUVAIS

notrevidéode la

ou flashez ce code

tto.

.ldê

à

m.ntar lentement...

l**

I rs,c/zo

> La Pebble est le fruit d'un projet financé par les internautes uia le site Kickstarter. C'est participative»:vous le principe de la

"finance contribuez à hauteur de votre choix à un projet. À contre-courant des montres truffées de fonctions, elle offre I'essentiel mais elle le fait bien. lécran est monochrome (du coup, l'autonomie est excellente) et il n'est pas tactile : les manipulations se font avec quatre boutons. La Pebble ne pèse que 37 g, mais elle reste un peu encombrante au poignet. lutilisateur est bien sûr averti en cas d'appel, il peut le rejeter mais pas y répondre (si l'appelant figure dans les contacts, son nom s'affiche). ldem pour les SMS. On peut aussi piloter le baladeur quand on écoute de la musique depuis son smartphone. Quelques applications sont à télécharger depuis des sites dédiés, mais il s'agit de petits jeux et surtout de fonds d'écran. Les joggeurs apprécieront la compatibilité avec l'application Runkeeper, pour suivre leurs performances. Bonne qualité d'écran . Assez grand rayon de connexion entre le smartphone et la montre. Fonction réveil

El E

Pas tl'écran

tactile . Finitions « plastique»

@ \/

wlthln$.

I'univers de la maison. Du bracelet pour mesurer vos dépenses caloriques (QC n'520) au pèse-personne, cle

développê

urc

tammrcntlèrc, de lr balâncê connectêc ru baüyphonc.

la bouilloire électrique à la gamelle pour chien (vous êtes prévenu quand elle est vide, ouf !), et du système anticambriolage à la fourchette gui vous aide à manger lentement... On oscille souvent entre I'utile et le ridicule! Mais la tendance n'est pas près

'i{ry samsung Galaxy Gear sur

g1l.Or".hoisir.orglmontre522

Pebble Watch | rs,sTzo

> Samsung a fait fort: sa montre dispose d'un écran tactile, d'un appareil photo de 1,9 Mpx (c'est la seule de notre sélection), d'un micro et d'un haut-parleur. On peut donc répondre à un appel en portant son poignet devant la

> Légère (47 g) et confortable au poignet, la Smartwatch 2 est I'une des montres les plus

adaptées de Facebook ou de Twitter). La montre peut se verrouiller avec un code et une alerte prévient si on s'éloigne trop du smartphone, au risque de couper la connexion.

| **

de s'essouffler.

F 2

u É o É

o o BoulllolrÊ lKettle: vou3 êtÊt prêvenu quand c'est chaud.

FÉvRrER

20t4.

s22 euE cHotstR

41


GHOISIR

TEST

I LABO

ENCEINTES

[a qualité du son reste le principal critère d'évaluation pour des enceintes, qu'il s'agisse de modèles avec ou sans

fiI. Mais la procédure de configuration, parfois 'complexe et mal expliquée,

SANS FIL

pénalise certaines références.

CAM-ILLE GRUHIER, RÉDACTEUR TECHNIQUE FRANÇOIS PATEMON

Le oofJ oara condan es chaînes hi-fi, avec amplificateur, tuner et lecteur de CD, doivent faire face àune nouvelle concurrence. Après les stations d'accueil, auxquelles on connecte son iPod (QCd 499), voici les enceintes sans fiI, qui se passent de contact physique avec le baladeur. La musique va de l'un à I'autre par les airs, comme par magie. En fait, les appareils sont connectés, en Wi-Fi ou en Bluetooth le plus souvent, viale réseaulocal. Grâce à cette liaison sans

fili

Iz o

on peut jouer directement la musique

z

stockée dans son ordinateur, dans sa tablette tactile ou dans son smartphone, après avoir

installé une application disponible dans lApp Store (Appl.) ou le Google Playstore (Android). Mieux encore, il n'est même

plus nécessaire de stocker les fichiers: les enceintes sont compatibles avec les services d'écoute de musique ou de radio en streaming comme Deezer, Q»buz, Spotify ou Tünein. Ce test nous a toutefois permis de constater que, derrière ces beIles piomesses, se cachent

quelques difficultés. D'abord, la configuration initiale n'est pas toujours des plus simples. Ensuite, l'écoute en streaming, justement, ne fonctionne pas à tous les coups. Tous les protocoles de communication

Rendu plutôt correct La qualité du son qui sort de ces enceintes reste le critère le plus important. Et là, il faut admettre que nous avons été agréablement QuE cHotstR 822

i

o

FÉvRrER 2014

o

fll permettent, par exempll' d'écouter la muslque stockée sur une tablette Les encelntes sans

ulo une llalson Wl-Fl ou Bluetooth notamment.

surpris par quelques appareils, notamment ceux du haut du classement. Evidemment, ils ne supportent pas la comparaison avec les .,vraies, enceintes choyees par les puristes du son. Mais pour des formats compacts, ils s'en sortent honorablement. Certains fabricants ont choisi dbffrir Ia possibilité de connecter un iPod ou un iPhone à l'aide d'un connecteur.

Dea yawtoe.oloa à klfifriæcité iné4ale

sans fil(Wi-Fi, DLNA, etc., voir p.44) ne sont pas aussi efÊcaces; celui qui nous a le plus convaincus est même un système propriétaire, celui de Sonos.

42

À I

Il faut faire attention

au

type retenu : Apple a récemment remplacé son vieux connecteur à 30 broches par un modèle plus petit, dénommé

Lightning; selon les enceintes,

c'est l'un ou

l'autre. Vous trouverez aussi sur certaines références une entrée jack, pour connecter un lecteur CD. Si vous envisagez un achat, regardez également les formits de fichier compatibles. Toutes les enceintes lisent le MP3, mais pas forcément les formats moins répandus.

I

10 EITCEII|TIS SAITS

TIf

Playbar

E Sonos Play:S 3 Denon Cocoon

[l

Home

ptrlllps Fidelio A5 (AWs000/10)

5 CambrldSeAudio lvllnx Air 100 6 PanasonlcSC-NEs 7 Bowers & w,lklrc z2 8 PIONEET XW-SMA4 9 Sony RDP-XA7ooiP

10 BoseSoundlinkAir LIRE LE ÏABLEAU QUALTTÉDUSON

enceintes ne peuvent pas reproduire les frêquences les plus basses du spectre sonore (en dessous de 70 Hz): elles sont trop petites. Cela dit. le son doit être Ces

de qualité. Pour nous en assurer, nous avons réalisé deux séries de mesures en chambre anéchoïque, ce qui permet de supprimer lâ réflexion des ondes acoustiques sur les murs. La première vise à


CHOISIR ENCEINTES SANS FIT

Sonos Playbar 700 c

|

Sonos Play:5

** lt,z/zo

.ooc

** lm,l/zo

> Autre forme, autre couleur, mais toujours un son de qualité pour ce modèle Sonos. Dommage, toutefois, que l'effet stéréo soit à peine perceptible et que le son se révèle quelquefois un tantinet agressif (métallique).

> La Sonos Playbar peut servir de système audio pour une télé ou comme enceinte pour écouter de la musique. Malgré sa courbe de réponse un peu chahutée, elle a fait I'unanimité

jury (medium bien présent et graves satisfaisants). D'autre part, Sonos est le seul à proposer une compatibilité aussi étendue avec les services d'audio streaming, que vous pilotiez votre installation depuis un smartphone sous iOS ou sous Android, ou bien depuis un

du

Comme sur la Playbar, Sonos utilise un protocole de communication sans fil

propriétaire connecté au réseau local. Dans les faits, c'est assez convaincant. La Play:S se pilote ensuite depuis une application

installée sur smartphone ou tablette tactile (iOS ou Android), ou bien depuis un ordinateur (PC ou Mac). Le concept de Sonos, c'est de bâtir chez soi un maillage d'enceintes pour diffuser de la musique différente dans chaque pièce (il faut évidemment acheter une enceinte par pièce...). Le fabricant propose d'autres modèles que les deux testés ici (Play:l, Play:3, Sub), dans diverses

ordinateur (PC ou Mac). Sonos utilise un protocole de communication sans fil qui lui est propre. ll n'est compatible ni avec le protocole Alrplay dApple, ni avec le DLNA, ni en Wi-Fi classique. ll doit quand même être branché au réseau local (routeur ou box) uio

un câble Ethernet. Pour placer I'enceinte dans une autre pièce, il faut acheter un accessoire à 50 € (Sonos eridge). Ce protocole propriétaire fluidifie toutefois le mode «mgl{irssrn», qui O sert à piloter plusieurs appareils de la marque E (installés dans différentes pièces, par exemple)' E npplications Android et iOS bien conçues

tailles. Tous sont compatibles avec de nombreux services de streaming (Deezer, Spotify, Tunein, etc.). Pas de configuration du Wi-Fi nécessaire . Accès à de nombreux services d'audio streaming. Applications mobiles bien conçues E Peu de connectiques . Consommation en veille trop élevée (8 W)

E

5

ft.

0ualité de fabrication E E pat d'entrée jack (pour connecter un lecteur Co, o.t exemple) . Prix élevé . consommation

!

< en veille élevée (6 W, 30 fois plus-qu'une TV!)

APPRÉCIATION GLOBALE

l

Philips Fidelio A5

3ooa

l**lrz,s/zo

> Philips présente un éventail très étendu d'enceintes sans fil. La Fidelio A5 se situe dans le milieu de gamme et offre, pour un prix correct, un son satisfaisant. Le jury a apprécié la qualité globale, le son bien équilibré sur I'ensemble du spectre et pour tout type de musique. ll faut dire que le format bloc, assez compact, n'est pas le plus proplce à la restitution de la stéréo. Philips a nettement amélioré son application mobile et AirStudio + se révèle plus réactive que la version précédente, AirStudio. Son interface est plus claire et plutôt agréable à utiliser, dommage qu'elle affiche toutes les sources même lorsqu'elles ne sont pas disponibles (PC éteint, par exemple). Elle permet notamment de lancer la musique disponible sur un serveur DLNA (en général un PC). Mais l'application n'est pas indispensable pour écouter la radio uio lnternet: l'enceinte dispose de 5 boutons de présélection. La Fidelio A5 ne propose que le Wi-Fi comme protocole de communication fil (pas dAirPlay ni de Bluetooth).

sans

El Configuration Wi-Fi aisée (WPS) . Application compatible avec Deezer, Spotify et Tunein Manque de graves. En DLNA, pas toujours

E

possible de lire des listes de lecture en MP3

,.{i#ffË;l{.i-&

*

** *** * ** ** ''*

* * *

déterminer la courbe de réponse: on adresse à l'enceinte des fréquences couvrant l'ensemble du spectre (des graves aux aigus) et on mesure le niveau de signal en sortie d'enceinte, La seconde révèle le taux de

t t t*

I

.** *

**

distorsion (déformation du signal d'origine). Plus il est important, moins bonne est la qualité de restitution audio. LJn test d'écoute complète ces mesures. Nos spécialistes ont

jugé la restitution sonore de différents types de musique

***fi

II II II II II

: : : :a

**

**

t t

* frlr IT : * * *** : II ** :a I **

** ** **

!I

*

r:1

(orchestre, rock, etc.), la qualité des attaques et l'espace sonore. FAGILITÉ D'EMPIOI La notice et la facilité d'installation de l'appareil, notamment pour le connecter au réseau local en fonction des protocoles sans

fil (Wi-Fi, Bluetooth,

l

:^

a

:a aa-aaa-a--aa -a-a-aa'

DLNA, etc.) sont évaluées. Ensuite. on note la simplicité des réglages de base (volume, changement de piste, etc.) et

d'utilisation propre

(lancer la lecture en DLNA, uio l'application dédiée, iouer une . playlist, etc.). 0n juge

le mode

7

"multiroom"

(piloter plusieurs

enceintes depuis un seul appareil) lorsqu'il est disponible. ÎEMPSD'ACCÈS ll s'agit du temps nécessaire pour la diffusion de la musique après allumêge de l'appareil,

depuis une application oU Un SETVCUT DLNA. CONSOMMATION ÉLECTRIOUE Elle est mesurée en

fonctionnement et en

stand by (c'est souvent durant les longues périodes d'inactivité que ces appareils consomment le plus).

FÉvRtER

2ot4

r

a: oui: -: non.

*** TRÈs BON ** BON * MOYEN

T

II

I\4ÉDIOCRE

MAUVAIs

522 QUE cHolslR


r TEst

LABO

ENcErNrEs sANs Frr.

Les principaux protocoles sans ne fois connectée à votre réseau lnternet, I'enceinte se pilote sans

fil

smartphone les appareils émettant en Bluetooth et de les (valider le fait qu'ils "appairer, se sont reconnus en saisissant un code). Sa portée est limitée

fil depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Lâ connexion entre les deux appareils peut s'établir selon différents protocoles. aAIRPLAY. C'est un protocole spécifique à Apple. Une fois

à une dizaine de mètres, mais

il consomme peu d'énergie. Les amateurs de fichiers encodés en haute qualité pourront être limités par le fait que la bande passante du Bluetooth (3.0 et

l'enceinte confi gurée sur. le réseau local, n'importe quel appareil de la marque (iPhone, iPad, iPod, iTunes depuis un ordinateur) la reconnaît. LAirplay apporte une réelle facilité d'utilisation mais semble incapable de lire des fichiers audio dont les fréquences d'échantillonnage sont supérieures à 44,1kHZ. Toutes les enceintes testées, excepté les deux modèles Sonos et le Philips Fidelio A5, sont compatibles. a BIUETOOTH. Ce protocole de communication sans fil est très simple à mettre en æuvre. ll suffit de rechercher depuis son

ultérieurs) soit limitée à 24 Mbits/s: c'est suffisant pour transmettre la musique codée en 16 bits et 44,1 kHz (cas le plus fréquent), mais pas pour un codage en 32 bits. Deux modèles sont compatibles: le Panasonic 5C-NE5 (version 2.1, bande passante limitée à 3 Mbits/s) et le Cambridge Audio Minx Air 100.

.DINA

(DTGTTAL LTVTNG

NETWORK AILIANCE). C'est

un standard dérivé du Wi-Fi qui permet à différents appareils de se comprendre quelle que soit leur marque. Concrètement,

Précieuses

I'ordinateur (qui doit lui aussi être certifié DLNA) met à disposition, dans un espace

préalablement partagé, des

fichiers audio que I'enceinte, à la demande d'un smartphone (lui aussi certifié DLNA), vient lire. Les Philips Fidelio A5, Panasonic SC-NE5, Pioneer XW-SMA4

et

Denon Cocoon I'intègrent. awl-Fl. Tout le monde connaît maintenant le Wi-Fi, qui permet de connecter à des ordinateurs, des tablettes, des smartphones

et d'autres objets communicants à lnternet haut débit sans fil, et ce sur plusieurs dizaines de mètres. Le réseau Wi-Fi requiert un hotspot ou un routeur (la box), sauf dans le cas du Wi-Fi Direct (qu'on appelle aussi le partager des "Wi-Di.). Lui sert à données entre différents appareils sans point d'accès intermédiaire, comme pour une liaison Bluetooth, par exemple. Seuls les deux modèles Sonos ne sont pas compatible's.

Le streaming r tr A /l I VI

ode de diffusion en continu d'un flux audio to, vidéo), le streamins permet de le lire sans qu'il ait été préalablement téléchargé. Le fichier n'est pas stocké sur I'ordinateur, la tablette ou le smartphone, mais sur un serveur distant, géré par le prestataire de service de streaming. ll existe de nombreux sites de musique en streamint audio, soit généralistes soit spécialisés dans un genre

ffi"inEm $nru,",

musical. Deezer et Spotify sont les plus connus, Qobuz s'est fait un nom pour la musique classique.

D'ordinaire, ils proposent plusieurs

formules d'abonnement. !écoute est gratuite depuis un ordinateur mais, dans ce cas, la musique est entrecoupée de spots publicitaires. En payant 10 € par mois, vous écoutez en illimité toute la musique que

44

Qur cHotstR s22

I

FÉvRrER 2014

POUR

IA NAI'IO

vous souhaitez, sans publicité, et depuis votre appareil mobile en plus de l'ordinateur. Une connexion lnternet est requise pour lire la musique, mais ces services proposent aussi de la télécharger, pour qu'elle soit

disponible hors connexion. Certains sites, comme Aupeo, Tunein ou Wuner, offrent la possibilité d'écouter en streaming les radios du monde entier.

E![trE!0tr

Nous avons testé la compatibilité de ces services

avec les enceintes sans fil. Compatible avec tous, le

système AirPlay.dApple est le plus convaincant. Lorsque ce protocole n'est pas disponible, ou qu'on utilise un smartphone ou une tablette sous Android, ces sites de streaming ne fonctionnent pas toujours (l'application doit intégrer cette fonction). Mention particulière pour les enceintes Sonos, compatibles avec de très nombreux services.

notices T I Il

es enrgintes sans

fil que

nous avons testées offrent un son de qualité

correcte, voire carrément bon pour les meilleures. Mais leur installation vire parfois au casse-tête! Manque de clarté des notices, vocabulaire assez technique pour les néophytes... Une aide sera sans doute bienvenue, surtout pour les modèles Panasonic SC-NE5, Sonos (modes d'emploi très médiocres) et Pioneer XW-SMA4. Ce dernier est . livré avec un simple poster

couvrant trois références différentes. Sa lecture est compliquée, il faut aller sur le site du fabricant pour télécharger une notice dite "complète", mais la mention Wi-Fi Direct mentionnée sur le site ne figure pas sur la notice ! L'explication

concernant le DLNA est ridicule, impossible pour qui n'est pas familiarisé avec ce protocole de s'en sortir... Dans notre notation, la qualité sonore prime sur la facilité d'installation. Mais quand Ie son n'est même pas exceptionnel (ce qui est le cas avec la Pioneer), mieux vaut, sans doute, passer son chemin. Heureusement, une fois qu'elles sont installées, ces enceintes ne posent plus aucun problème d'utilisation, quelle que soit la source musicale (musique stockée sur un smartphone, SerVeUr DLNA oU bieN service de streaming).

trEiEElEIEsila

connexion

WI-Fi de votre enceinte est compatible avec la technologie WPS (Wi-Fi

Protected Setup), il ne sera pas nécessaire de saisir

le long et fastidieux mot de passe de votre box.


CHOISIR

TEST LABO

\ a-tkk

t ..

;.

i.:

f,AVE.I.INGE

I L

.lÉ

i..

appareils deux-en-un offient avant tout un gain de place. Car, côté performances, ils restent moyens, surtout pour la fonction lavage,laquelle prime devant le séchage, la facilité d'emploi, et l'enchaînement lavage-séchage. Ces

u É

,

É

SECHANTS

! J

u

ERWAN SEZNEC, RÉDACTEUR TECHNIQUE LAURENT BAUBESTE

Appanoru

,ara

APPRÉCIATION

éÆlat

DÉrÀ TEsrÉs*

séchants. Ils lavent à peine correctement et restituent, après séchage, un linge fripé, ce

II

2010 et 2073 ettoujours en vente (voir lableau cicontre), tous mieuxâotés que le Beko arr'lve en tête ici ! Habituées au sommet du classement, Bosch et Siemens, marques de la flrme BSH, déçoivent. Le groupe nous avait dis.tç;lmodàlpa suadés de tester ces deux modèles en 2010, arguant d'un renouvellementimminent de gamme qui finalement n'a pas eu lieu. Au vu des résultats, on comprend pourquoi. Une seule chose à dire en faveur du Vedette VI:158224Y et.du Brandt: comme ce sont des tops, ils ont un encombrement minimum

W

NOTE SUR

20

Efflcaclté. Elle est évaluée

à 40'c sur jeans, draps, chemises, etc., en coton et synthétiques salis de taches d'encre, lait, graisse, huile d'olive. La durée des programmes est rapportée au kilo de linge. Rlnçage. On mesure les résidus alcalins dâns l'eau.

799

EWW1486HDW

g

899

WDC964OB FR

Brandt

candyEV0w4853D Crand'o Evo Alisé

-Résultats

détai llés sur sJrl.qileËfT§i§âr.srgl§iR8e§3:

kg

** II

* II* * II* ** ITI I* I I* I

sÊCHAGE

Durée. on la note pour trois programmes: coton prêt à ranger (charge maxi et demi-charge), taux d'humidité final de 0% (+/- 3%); coton prêt à repasser, humidité résiduelle de 12% (+/- 4%) ; synthétiques: taux d'humidité de 2% (+/- 3%).

ô

MATION

k";,-)r.":":-fu;,..?:;;:?:t;.y"

599

Essorage. Le linge est pesé avant et après lavage. Consommatlon eau/ électricité. EIIè est mesurée sur les deux programmes et en charge réduite (3 kg de coton). Nlveau sonore. Cinq personnes l'évaluent (même chose lors du

c0N50M-

MATION

849

séchâce).

Electrolux

t0

s Bosch WVD24560FF 829 S Slemens WD12D560Ft 829

IAVAGE

4

1070D69 Aqualtis F96400WHR 6 N/otion Direct Drive

WTD6284SF

s Brandt WTDB3845F 899

LIRE LE TABLEAU

LG

coNsoM-

tr/min

VLF64LS'

3

et dans §êre Cr?§i§,ir n'§â6

-,.;i,,*

5I.AVE.I.INGE

4 Vedette

Hotpolnt-Arlston

sÉcHAGE e)

APPRÉCIATION GLOBALE

, vedetteVLTSS224V

a

WD14H461FF IQ5OO

exigu des vêtements qubn peut porter... froissés.*

BekoWDA96160

** **

T Hotpolnt-Arlston

(45 cm de large). Pour laver et bécher en appartement

1

20

WT278OS

49U Aqualtis

lettét font mieux

a+

NOTE SUR

s. Mlele

sur le

critère froissement (nous ne publions Pas cette note dans notre tableau)... Faute de nbon choixr, nous préférons vous orienter vers dix modèles testés en

sücHArrrs

rT

IOU'OUN§ EIT VTITÎE ar.

iètre niveau global pour ces six lave-linge qui leur vaut de tous écoper de

GtOBAtE

I.ES 10 MEII.TEURS

*I

** ** *** *** * *** *

Homogénéitê de séchage, Sur coton prêt à repasser, on détermine l'écart type entre l'article le plus sec et le plus humide. Sur synthétiques: trois experts en repassage notent le froissement (la note ne figure pas dans le tableau). Consommation eau/ électrlcité, Elle est relevée lors de chaque

** ** ***

* ** ** I* ** I* ** l* ** *I

**

* * * * *

*l

*** ** * ** ** I* *** II ** II

cycle puis ramenée au kilo de linge séché.

FAcrurËo'EMPLor Chargement/ déchargement,

programmation, entretien, notices, etc. sont évalués par trois experts.

(1) Dimensions: les toq mesurent 45 cm de lorge:

FÉvRrER

I *** ** *t ** ** * ** *** ***

les frontoles 60 cm.

(2) Le critère îroissement du linge ne figure pas dans le tobleau: tous ces produits sont notés aa sur ce critère.

*** TRÈs BoN ** BON * MOYEN I MÉDIOCRE II IVAUVAIS

2ot4 ç s22 Que cxotstn 45


GHOI§IR ï-

TEST--=-

i

LABO

"E*tu',.,

IMPRIMANTES

,

Que ce soit pour imprimer, copier ou scanner, les modèles

testés sont sans défauts

majeurs. Il faut toutefois comparer performances

MULTIFONCTION

et équipements, et tenir compte du coût d'impression,

lui

peut exploser en

cas d'usage occasionnel.

CYRIL BROSSET, RÉDACTEUR TECHNIQUE VINCENT ERPELD!}IG

elk-paâguy,nrlnt i les multifonctions se sont imposées dans u g les foyers, c'est grâce à leur capacité à im-

primer, copier et scanner rapidement et =F F simplement. D'ailleurs, les résultats de Ug nos tests montrent une fois de plus que Ia plu- J part des machines présentes sur le marché JJ l conviennent à un usage domestique. En fait, le z choix du modèle dépend avant tout des fonctionnalités dont vous powriez avoir besoin. Si

C'eet

h

nhhe.aae

en éau*æ*n%A qui üoiü la dififiétwtce

quasiment toutes

les

DE I]IMPRESSION

machines permettent

TIUITIEOITCTIOI|

la changer sl une

ieule couleur vlent à manquer. On n'a pas ce

soucl avec quatre

cartouches (photo).

46

0ue cHotstR 522. FÉvRrER 2014

TEXTE NOIR

S

NOÎE SUR 20

centimes d'€

Epson XP-810 Cenon Pixma N/C7150

3 EpsonxP-710 4 EpsonXP'610 B Canon Plxma N/C5550 6 Canon Pixma N,4C6450 Brother Brother Brother to Brother 1t Brother

I I

MFC-J870DW MFC-J650DW DCP-J752DW DCP-J552DW lvFC-J470DW

HP Envy 4500

13 Epson XP-510 14

1t t6 t7

énormément. O

prlmalres,ll feut

,&mi§

20 IMPRIMAIITTS

désormais d'imprimer sans fil depuis n'importe quel ordinateur, smartphone ou tablette

de la maison, d'autres opportunités sbuvrent aux utilisateurs, grâce au Cloud et au NFC (lire encadré Connectivité, p. 48). En fonction de vos besoins, vérifrez également que l'imprimante intègre un lecteur de carte mémoire, la technologie Pictbridge ou une prise Ethernet. Un chargeur de documents ou l'impression recto verso automatique peuvent aussi se révéler très pratiques. Enfin, au-delà du prix d'achat, prerLez en compte le coût d'utilisation de la machine. Et pour cela, mieux vaut ne pas trop se fier aux données fournies par les fabricants, souvent enjolivées. Nos tests montrent, en effet, qu'en fonction du modèle et de l'emploi que lbn en faït,le cofit d'une page peut varier

Surles modèles où une cartouche unlque contlent les troli couleurs

APPRÉCIATIOil GLOAALE

cotT

WorkForce WF-3520DWF Canon Pixma N/G3550 Canon Pixma lVG2450 HP Deskjet 2540

18 Brother DCP-J4110DW t9 Epson WorkForce WF-2530WF

20 HP Deskjet 1510

\

LIRE LE TABLEAU

I

roxcrtox rupRruAirrE uimpression de textes, de

I documents intégrant des I craphes et de Dhotos (pour I cesdernières, le oapier

I I

préconisé par le fabricant est utilisé) sert à tester la qualité

E I etlarapiditédesmachines. 9 I Letempsd'impressionest

mesuré depuis le lancement sur l'ordinateur. La résistance des tirages à l'humidité et à la lumière, ainsi que la facilité d'instâllation et d'utilîsetion entrent en ligne de compte. FONCTIONSCANNER On évalue le temps et Ia

qualité de numérisation (prévisualisation incluse)

d'un texte, d'une page en couleurs et d'une photo, ainsi que la facilité d'utilisation. FOl{ClION COPIEUR Nous apprécions la qualité et le temps nécessaire pour copier une page A4 de texte et une page de magazine. Là aussi, la facilité d'emploi est prise en compte.


CHOI§In

Tout sur les imprimantes dans notre dossier

Nwvt 7 sur 'lr**

rrrlnrrar\gi5!6.,Ofglimprime522'1"W F

Canon Pixma MC7150

Epson XP-810

> Bien qu'elle soit plus compacte et qu'elle coÛte 30 € de moins, cette canon Pixma a plusieurs arguments pour rivaliser avec I'Epson XP-810. Non seulement elle intègre un maximum d'équipements (seuls la technologie Pictbridge et le fax manquent à l'appel) mais, en plus, elle affiche un des meilleurs compromis entre la qualité et la vitesse d'impression. Elle est notamment I'une des rares

> Cette multifonction haut de gamme fait le plein d'équipements, du fax au chargeur de documents recto verso, en passant par un grand écran tactile de 8,8 cm de diagonale. ll est également possible d'imprimer à distance, depuis un smartphone ou une tablette, en Wi-Fi ou par e-mail, mais aussi de stocker dans le Cloud les documents scannés. Côté performances, elle assure. IEpson XP-810 imprime vite et bien, même si les bords des lettres peuvent être un peu irréguliers et les photos

moyenne, il peut être multiplié par 2,5 en cas d'usage occasionnel (voir Lire le tableau). lEpson xP-810 est donc une valeur sûre. Mais si vous n'avez pas besoin d'autant de fonctionnalités, vous pouvez

N

légèrement sous-saturées et tirant vers le cyan. si son coÛt d'utilisation demeure dans la

vous tourner vers d'autres modèles Epson meilleur marché tels que l'{P-710 ou I'XP-610.

o o

ItPRttaxlll TEXTE ET 5 PACES

etàsous-satureraété constatée). Son plus gros défaut, c'est le surcoût engendré en cas d'utilisation occasionnel le (+ 423 Y"), soit plus de cinq fois plus qu'en

imprimantes à mettre moins de deux minutes pour imprimer une photo au format A4 sans que le résultat en pâtisse (seule une légère tendance à tirer sur le rouge

F É I

usage intensif. C'est d'ailleurs un point où pèchent la

plupart des imprimantes canon de notre sélection.

(oPrËun

SCANNER PHOTO EN COUL. A4

1 PAGE A4

A4

,"a

*àft'*

** **

** *** ** ** ** ** ** **

lx* | u,uzo

ltoa

200 4

** **

***

** *

**

***33

** *

** *

** **' **

**

** **

***33 ** ***

29 26 33 32

27 23 33

34 33 33

40 44 27 38

** ***

4t

** ** * ***

43

***30

coûT

41

** ** ** ** ** ** ** ** **

** ** ** ** ** ** **

** *

** **

?,u

01:07 03:52 01:05 01:06 03:40 03:26 02:10 02:09 O2tO7

02:10 02:07 07:23 01:07 02:35

** **

02:17

01:50

**

** *** *** * ** * * *

01:58 01:58 02;53 02117

I

04it5

0116

n. a.

02:42 O1tl7

DE HMPRESSIoN Nous imprimons des fichiers jusqu'à épuisement des cartouches (de grande capacité si possible), puis nous calculons le coût d'impress;on (encre seule) de 10 pages de texte noir, d'une page de graphiques en couleurs et d'une photo 10 x 15 cm. Nous imprimons égêlement

*

01:39

01:55

**

05117

01:33

01:55

** **

* I *

02:1€

01:56

03:49 01:17

02:18

03:31 n. a.

æ.:44 01:45 ô9:14 02:56

* * *** * *** ** * ***ff*** * *** *** ** * * *** ** *** * * *** * *** ** * *** ** *** *

* * *

** **

*** *** ** ** * ** * * * ** ** *

*** *** *** *** *** *** *** *** ***

* ** ** *** *** *** *** *** ***

*** *** *** *** *** ** ***

* *** ** ** ***

***

I

n.

n.

**

** ** ** ** ** I ** ** **

30 pages de texte et de Braphiques couleurs sur une période de 3 semaines, machine éteinte entre chaque tirage. Un surcoût de 100 7" signifie que l'impression coûte deux fois plus cher en utilisation occasionnelle (les cycles de nettoyage des têtes d'impression, gourmands en encre, sont plus fréquents)

t

*** ** * ** ** *** * ** ** * ** a. *** ]l ** ** * ** ** *** aa ** ** * *** * *** * ** *********** ** * ** * *** * *** * ** ** * ** a. *** * ** ** ** * a. *** ll ** ** **

*

n.

** n.a. ** II

* ******** ** ** n. a. ***

** ** I

n.a.

* Il

*** ll

18,9 5

t4,4

13,8 13,6 74,7

-

18

6 5 5

.

Ces informations n'entrent pas dans la note globale. CONNECTIVITÉ ll s'agit de la variété et de la sirnplicité des différents modes

de connexion disponlbles. IMPRESSION DIRECIE La qualité et la vitessê

d'imoression d'une photo

.

.

.

.

a

a

a

a

.

a

.

.

a

.

.

.

.

aaaaaa

a-aaa

4

2 . 16,2 5 -

a

24 4

15.2 2 .

a

aaa

a

a

a

.

.

a

a

-aaa

.

a

* * *** * *** lt 15,9 4 ** * *** n.a. *** * 30,6 4 - . ** ** I n.a. *** * 27P 2 .

qu'en utilisation intensive.

.

4

2

.

a

5

12,6

24

.

-aa-aaa -aaaaa aaaaa

M.7 5 18 4 184-. 16,6

.

.

.

.

.

a

-aaaaaaaa

- - .

- .

- .

'd'impression

au format 10 x 15 cm uid Pictbridge et depuis une carte mémoire sont évaluées.

a:oul:-:non.

d'électricité quand I'imprimante est éteinte, puis en veille et, enfin, en fonctionnement, Le bruit généré par les appareils

*** ** BON * MOYEN I MÉDIOCRE TI IVAUVAIS

CONSOMMATION EÏ BRUIT Nous notons la consommation

.

n. o. : non opplicoble TRÈS BoN

est également mesuré.

FÉVRTER 2014

ç

s22 QUE CHOTSTR

47


r test

LABO

rMPRrMANrEsMULrrFoNcrroNs

11rh,,,,

Brother MFC-J870DW 145 e

| **

| u,r7zo

> Cette imprimante affiche un prix de vente raisonnable au vu de !a quantité d'équipements qu'elle intègre : fax, prise Ethernet, impression Pictbridge et depuis une carte mémoire, etc. Limpression directe depuis un smartphone ou une tablette est aussi possible et, grâce à la technologie NFC, il suffit d'approcher son mobile de I'imprimante pour qu'il soit reconnu. En revanche, ses

performances sont un peu en retrait par rapport à celles de ses rivales. Les lettres ne sont pas parfaitement nettes et les photos sortent un peu floues, ternes, granuleuses et pouvant virer sur le jaune. Ses coûts

d'impression sont assez élevés, mais augmentent à peine en usage occasionnel.

Canon Pixma MG5550 93a

|

**

HP Envy 4500

8oe

| rl,rTzo

l**

| m,s7ro

>c'est la solution pour ceux qui ne veulent pas dépenser une fortune dans une imprimante. Certes, la HP Envy 4500 se contente des équipements de base, mais elle arbore une connexion Wi-Fi et un mode d'impression recto verso automatique. cÔté performances,

>C'est l'une des meilleures imprimantes de notre test et elle coûte moins de 100 €. Certes, elle n'a pas tous les équipements mais elle permet d'imprimer en Wi-Fi depuis un smartphone ou une tablette tactile, et prend en charge Google Cloud Print et Apple AirPrint. On peut même télécharger l'application Pixma Printing Solutions pour contrôler son imprimante à distance. Qu'il s'agisse de texte, de graphes ou de photos, les impressions sont nettes et les couleurs

elle n'a aucu;r défaut majeur. Que ce soit pour imprimer, copier ou scanner, elle effectue la tâche demandée correctement et dans des délais raisonnables. Les coûts d'impression sont toutefois un peu élevés pour des pages de texte noir. Dommage, enfin, qu'elle n'intègre que deux cartouches (une de noir et une incluant les trois couleurs primaires).

vives. Qui plus est, la Pixma MG5550 est rapide. En fait, ses défauts majeurs sont surtout le bruit, la difficulté à éliminer les bourrages papier et, surtout, son surcoût de 425% en utilisation occasionnellel

Si une seule des couleurs vient à manquer, il faut quand même changer la cartouche.

L€s

fabricânts n'ont que ce mot à la bouche, la

«connectivité» Mals que revêt concrètement ce

our détrôner la technologie

Sl

jet d'encre, qui

placer des modèles laser, mais sans grand succès jusque-là. Certes, la Samsung CLX-4195FW que nous avons testée, est particulièrement rapide. Avec elle, 28 secondes

suffisent pour imprimer une photo au format A4, La plupart des modèles à jet d'encre mettent autour de 2 minutes. Son autre point fort (comme la plupart des lasers), c'est la précision et la rapidité avec laquelle elle imprime du texte noir. En plus, elle est simple à utiliser et ne coûte pas cher à I'usage.

que cHorsrR

sz2.

Sam3unt

Quasiment toutes les imprimantes se connectent au réseau domestique, sans fil (Wi-Fi) ou par le biais d'un câble Ethernet relié à la box. Vous pouvez ainsi lancer une impression depuis n'importe quel ordinateur de la maison. Le Wi-Fi direct permet de connecter I'imprimante depuis un autre appareil, sans box.

ctx-{t93FW

domine le marché des imprimantes domestiques, des fabricants tentent de

48

l!

!mprlmevlte ct blen du t€xte

nolr, elle eit cn revanche à la

pelncsur

l3s lmprcsslons an couleurs.

lmprimer t0 pages de texte ne revient qu'à 27 centimes et une photo en couleurs à 17 centimes, quelle gue soit la fréquence d'utilisation. Les modèles laser n'ayant pas à effectuer de cycles de nettoyage, les coûts d'impression sont stables, même en cas d'usage occasionnel. La numérisation et la copie ne posent pas non plus de problème. Pour autant,

FÉvRrER 2014

terme?

ne comptez pas sur elle,

Elle permet de lancer une impression depuis une carte mémoire, une clé USB ou un appareil photo compatible grâce à la technologie Pictbridge. (impression peut aussi se faire à partir d'un smartphone ou d'une tablette par le biais d'une application (gratuite) ou grâce

par exemple, pour

imprimer correctement des graphes ou des photos en couleurs. Dès qu'elle

s'aventure hors de I'impression monochrome, le rendu est flou, granuleux et sombre. Qui plus est, elle est très chère (490 €) et ses 45 cm de hauteur (contre 20 cm

pour la plupart des jets

d'encre) en font un modèle très encombrant.

aux technologies Google cloud Print et Apple Air Print. Le NFC relie I'imprimante à un smartphone juste en approchant ce dernier. LE CLOUD rln I Grâce à lui, vous pouvez, depuis I'imprimante,

I stocker sur un serveur les documents et I ohotos scannés, afin de les consulter plus tard I depuis n'importe quel terminal connecté. I

I

tl est aussi possible de les envoyer par e-mail.


GHOISIR

TEST

g 2 f

\

o â

LABO

Jusqu'alors confidentielle, la technologie Oled repart à la conquête du marché des

téléviseurs, les fabricants

OIED

s'apprêtant à développer leur

offre, Premières impressions avec notre test sur un

modèle Samsung de 55 pouces (:.eo cm), le KE55S9.

ARNAUD DE BLAUWE, RÉDACTEUR TECHNIQUE FRANCOIS PALEMON

llWdoruh coufl dea

qtund!

vec I'ultra haute définition, ou 4K (voir QC 518, p. 11), "" l'autre nouveauté du rayon télé ces derniers mois a été l'Oled,

autrement dit l'Organic Light-Emmittinq

Diode (diode électroluminescente orga-

nique). Certes, les industriels proposaient des écrans équipés de cette technologie depuis quelques années déjà, mais lbffre était anecdotique, concentrée sur des appareils de petite taille et hors de prix. Cette époque est aujourd'hui révolue, des modèles de grand format arrivent sur le marché. Ils demeurent très onéreux, mais si l'Oled parvient à séduire les consommateurs, les prix baisseront. Une technologie prometteÛse I-Oled se caractérise par une superposition de plusieurs couches semi-conductrices organiques placées entre deux électrodes dont I'une au moins est transparente. À f ir,rr.r." du LCD-LED classique,

l'Oled ne nécessite pas de rétroéclairage. En bonne logique, les niveaux de noir et des nuances de gris sont bien supérieurs.

L'espace colorimétrique est également plus étendu et les temps de réponse très réduits. En outre_, la lumière étant plus diffuse, les écrans Oled ne présentent pas les problèmes de directivitê des LCD-

LED. I-Oled permet, par ailleurs,

de

produire des écrans flexibles et de les intégrer à des supports très variés. Pour ce test, qui vise à donner une première appréciation sur cette technologie, nous avons décidé, une fois n'est pas coutume, de nous faire prêter un téléviseur, à savoirle Samsung KE55S9, un modèle de 55 pouces (140 cm) vendu actuellement autour de... 8 000 € ! t.,

\

BArrc D,trSSAr SAMSUNG KE55S9 En raison de sa forme incurvée, le Samsung KE55S9 ne se fixe pas à un mur. Côté équipements et fonctionnalités, il est très bien fourni... mais pas plus qu'un modèle de 40 pouces (101 cm) des séries 7000 et 8OO0 de la marque. On retrouve ainsi la 3D, la Smart TV la

navigation sur lnternet, la possibilité d'enregistrer des contenus issus des tuners TNT et INT-HD sur un disque dur externe, le contrôle vocal et gestuel... Ce téléviseur est aussi livré avec deux télécommandes, I'une standard et l'autre simplifiée dite Smart Touch Control, un équipement répandu chez Samsung. ll propose, en outre, le «multivue», un mode qui permet à deux personnes de regarder deux programmes différents en même temps. Pour cela, il faut chausser les lunettes 3D dotées d'écouteurs fournies avec l'appareil. Les deux images s'affichant simultanément, ces lunettes sont indispensables pour ne regarder qu'un seul des deux programmes. Nos RÉsuLTATs Le

lurydevlsllon. llécran incurvé est un

atout marketing, mais techniquement son intérêt est limité. 5i I'on bouge légèrement, on peut être gêné par des reflets quand on se trouve dans un milieu très éclairé. Notre appareil Oled était comparé à trois modèles LCD-LED de même taille (Samsung UE55F9090,

551A7909, Panasonic TX-65WT600). Tous les membres du jury I'ont décrit comme nettement supérieur. Le contraste de I'image est bien meilleur. LG

r:

k..

I

roooe

Celle-ci est aussi plus fluide et présente moins d'artefacts. Le rendu des couleurs et la restitution des effets 3D sont un cran au-dessus. Le laboratohE. La chute de contraste n'atteint pas 10% lorsque I'angle de vision est de 80". À 50", cette perte de contraste est à peine mesurable. Un véritable atout par rapport aux modèles LCD-LED. Les taux de contraste relevés sont très hauts, cet écran Oled offrant une luminosité très forte tout en gârdant des niveaux de noir très faibles. constat

paradoxal: si notre jury a déploré les réflexions gênantes de l'écran incurvé, celles mesurées sont... très faibles. Cet écran semble donc intrinsèquement capable d?bsorber une bonne partie de l'éclairage direct. La consommation,

souvent présentée comme avantageuse avec l'Oled, constitue un point faible. Elle est de 137 W en fonctionnement avec le réglage oHome mode', et passe à 157 W une fois les réglages optimisés. C'est beaucoup mieux qu'un écran plasma mais de nombreux êcrans LCD-LED de cette taille descendent sous les 80 W. Côté ergonomie, aucun défaut majeur n'est à signaler. Ce Samsung nous a impressionnés

par

la qualité de l'image restituée. ll est plus

performant que les meilleurs LCD-LED du moment et préfigure certainement les téléviseurs de demain. Mais âvant de succomber aux charmes de l'Oled, attendons que les prix baissent!

Le Samsung KE55S9 permet à

deux

personnes de regarder deux programmes dlfférents simultanément, grâce à des lunettes 3D munles d'écouteurs. Liimage est impressionnante et pratlquement aussi bonne que ts G lorsqu'on ne regarde qu'un U programme. Seul souci, la qualité o o du son, qul est perfectible. FÉvRrER

zot|

r

s22 QUE cHorsrR

49


ne ferait-on pas pour conserver une belle chevelure abondante, synonyme de jeunesse et de bonne santé? Les fabricants de produits antichute le savent bien, qui nous font miroiter des effets faramineux. En réalité, les études qu'ils mènent ne sont presque jamais concluantes. N J =

= f

CHUTE DE CHEVEUX

U

auxw

FABIENNE MALEYSSON AVEC GAELLE TANDRY

utres temps autres mceurs, alors que la calvitie a longtemps été un reflet du

J

vieillissement que les hommes étaient L. À. obligés d'accepter avec fatalisme, il est aujourd'hui du dernier chic d'arborer un crâne lisse. Pour autant, tout le monde n'a pas envie de succomber à cette mode qui, de toute façon, ne risque guère de gagner la gent feminine. La chute de cheveux plus ou moins visible demeure donc un problème dbrdre esthétique et psychologique pour nombre de nos contemporain(e)s. Les industriels de la cosmétique le savent bien, qui se disputent le marché à coup d'innovations largement montées en épingle et de slogans plus prometteurs les uns que les autres. Faut-il y croire? Peut-on enrayer la chute de cheveux et, si oui, comment? Le point en quatre questions.

NoTRE

I eneuÊrr h:"r-tt*,.'

Nous avons examiné les études fournles par les fabricants de quatorze lotions

et trois compléments

alimentaires censés aider à la repousse des cheveux

(voir pp.52-55).

-'

POURQUOI LES CHEVEUX TOMBENT.ILS?

I1 existe plusieurs causes à ce phénomène. I-lalopé-

cie androgénétique est la plus courante. Son nom évoque les deux coupables de son apparition, les androgènes (hormones mâles) et la génétique (la calvitie guette davantage ceux dont les ancêtres étaient chauves). Elle apparaît fréquemment chez les hommes avec l'âge mais ellè existe aussi chez les femmes, car les hormones mâles sont présentes en petites quantités dans lbrganisme féminin. Les chutes saisonnières sont également répandues,

50 0ue cHorsrR s22

r

FÉvRrER 2014

o =

-9

en particulier pendant les quelques semaines qui se trouvent à cheval sur la fin de l'été et Ie début de lâutomne, mais aussi au printemps. Un problème de santé peut aussi être en cause,

notamment une hypo ou hyperthyroïdie, ou une carence importante en certains minéraux ou vitaminefl, oLa carence enfer induit une cltute de che,ueux, c'est certain. Mais pour une défcience plus modérée, les données sont contradictoires, précise le docteur Pascal Reygagne, dermatologue, directeur du centre Sabouraud, unité spécialisée dans les pathologies des cheveux, située à l'hôpital Saint-Louis à Paris. Si le taux ex infirieur à 30 pg/l,

?eut tenter une supplémentation. D'autres carences, par exemple en certaines vitam.ines B, peuvent induire 0n

une chute mais elles se rencontrent rareruent dans nos contrées, sauf en cas de régime très déséguilibré., Il existe, enfin, des chutes réactionnelles, après un accouchement, lhrrêt de la pilule, une intervention

chirurgicale, une très forte fièvre, un choc émotionnel ou certains traitements médicamenteux (anticancéreux, immunomodulateurs, antithyroË diens de synthèse, etc.,voir QC Santéri L2).

-'coMMENTRÉAGIR? D'abord en ne s'inquiétant qu'à bon escient. 11 est normal de perdre une centaine de cheveux par jour. On peut commencer à se poser des questions quand on en retrouve sur son oreiller le matin, ou sur ses vêtements en quantité plus importante que d'habitude. Dans ce cas, il faut consulter. Votre


r:

' " '.,.

,,.":t

ils nbnt pas d'impact sur la chute. Réagir ainsi comporte un effet secondaire dbrdre psychologique: mécaniquement, davantage de cheveux tomberont à chaque shampoing, donnant f impression que la chute-empire. De quoi engendrer

une inquiétude sans fondement.

'

EXISTE.T.IL DES TRAITEMENTS EFFICACES?

i,i :.i

Un médicament, le finastéride, peut être prescrit,

# généraliste pourra éventuellement diagnostiquer des causes passées inaperçues comme une carence

en fer, un dérèglement hormonal, une insuffisance thyroïdienne. Mais seul le dermatologue maîtrise les techniques d'exploration fines comme le trichogramme (voir encadré ci-dessous).

,Lel

caudp,a

de la pante

tont vaniéet

'

FAUI.IL MODIFIER

SES

HABITUDES?

La chute de cheveux est une des nombreuses raisons qui devraient inciter à làrrêt du tabac, car il s'agit d'un facteur favorisant. Penser également à se protéger la tête quand on s'expose au soleil. Et enfin, ne pas trop maltraiter ses cheveux: éviter les tractions excessives (lorsqubn les attache trop serrés), la chaleur dun sèche-cheveux approché trop près de la tête, les permanentes et autres colorations/décolorations trop fréquentes. En revanche, il ne sert à rien d'espacer les lavages, car

Les bonnes techniques Parmi les techniques les plus fiables, I'une sert davantàge au diagnostic, l'autre est utilisée o posteriort. >Le trichogramme. ll consiste à prélever une quarantaine de cheveux sur trois zones spécifiques du cuir chevelu, pour étudier les racines et le diamètre des cheveux au microscope. ll permet de quantifier I'importance de la chute et d'avoir une idée plus précise de ses causes. C'est une bonne technique de diagnostic, mais cela ne permet pas de juger de façon fiable de l'efficacité d'un traitement. I

>Le phototrichogramme. Après avoir rasé une toute petite zone du cuir chevelu, on en fait une photo

«macro» qui pourra être reproduite à intervalles réguliers. on comptabilise ensuite le nombre de cheveux total et on repère ceux qui sont en phase de pousse (anagène) et en phase de chute (télogène). Cela permet de mesurer I'efficacité d'un traitement. Les laboratoires utilisent parfois des méthodes proches mais plus sophistiquées, vidéotrichogramme ou trichoscan notamment.

mais il est réservé aux hommes. Nous ne rentrons pas dans les détails car il n'est pas en vente libre, seul un médecin peut estimer qu'il sera adapté à tel ou tel cas. Il faut savoir cependant que ses eÊ fets secondaires possibles ne sont pas anodins: troubles de l'érection, douleurs testiculaires, augmentation du volume des seins (gynécomastie), dépression... Qrant aux solutions en vente libre , elles sont de trois types. ) Des lotions: celles à base de minoxidil peuvent se révéler efficaces (voir pages suivantes). Mais dès qubn arrête de les prendre, leur effet cesse. Qrant aux autres, leur efficacité est soit très modeste, soit

douteuse au

vu de tous les biais affectant

les

études que nous ont fournies les fabricants.

)Des compléments alimentaires: I'arbitre en la matière est lAgence européenne de sécurité alimentaire. Désormais, aucun aliment ni complément alimentaire ne peut prétendre avoir d'effets sur la santé sans son aval, même si certains industriels semblent f ignorer. lagence n'a autorisé personne à prétendre enrayer la chute des cheveux. La seule allégation autorisée est "contribue au rnaintien de cheoeux norrnaux".Elle concerne les produits contenant certaines quantités (prévues par la réglementation) de biotine (vitamine B8), zinc et/ou sélénium. Le§ autres demandes, par exemple celles concernant les autres vitamines B ou la cystine, nbnt pas été validées. ) Des shampoings: oll æt impossible gu'un simple sharnpoingait un efet antichute, précise Pascal Reygagne. Le temps de contact n'estPas sufi.sant?our gue les ingrédienî puissent agin lls ne pourront &tentuellement quaméliorer I'aspeü de la cheaelure, par exemple en lui donnant daaantage devolume.n C'est toujours bon à prendre quand elle a tendance à se clairse-

mer mais cela ne résout pas le problème. Les quelques fabricants qui nous ont fourni une étude sur leur shampoing nous ont encore moins

convaincus que pour leurs lotions. Citons en par-

ticulier Vichy, qui nous indique que ses allégations «sont

toutes justfi.ées dans le dossier

d'inforrna-

tion accessible aux autorités de contrôle». Vu le laxisme desdites autorités, qui ferment les yeux sur les allégations trompeuses omniprésentes dans le rayon antichute, ce n'est pas pour nous rassurer! I r)> FÉvRrER

20t4.

r.22 euE cHorsrR

51


tlttf,JTn \ CHUTEDECHEVEUX NOTRE ENQUÊTE

Dtx+efit pnoduitt paaéa Comment les études devraient être menées Pour prouver un effet, les études scientlfiques devraient répondre à des exitences préclses. Ce n'est

quasimênt iamals le cas.

testé

) Le produit doit être contre placebo et avec une zone témoin.

peut principe actif qui joue ou le simple fait

Faute de placebo, on ne pas savoir si c'est le

de masser la tête, par exemple. Par ailleurs, l'absence de placebo rend toutes les évaluations subjectives (questionnaires auprès des patients) totalement inopérantes. Quelqu'un qui s'est appliqué une lotion quotidiennement pendant mois, en sachant qu'elle

des est

censée freiner la chute de cheveux, aura tendance à qu'en effet sa chevelure plus fournie. Ce n'est que

dire est

> Les suiets participant à l'étude doivent correspondre aux personnes auxquelles

s'adresse le produit. Seulement des femmes ou seulement des hommes ou les deux. Ce n'est pas toujours le cas. lls doivent être en nombre suffisant: au moins 30 pour le groupe traité et 30 pour le groupe placebo. > Les slogans affichés sur I'emballage ou la publicité

doivent rendre compte honnêtement des résultats C'est rarissime. La plupart du temps, on se sert des réponses subjectives, donc sans valeur scientifique (voir ci-dessus),

lorsqu'une partie des patients emploie un placebo et que ces patients-là sont signifi cativement moins satisfaits que ceux utilisant des *cobayes,. Et on vrai produit qu'on peut amalgame celles franchement enthousiastes et celles orendre en comote cet vaguement polies, du genre subjectif. Quant à la zone témoin (demi-tête non traitée), *oui, un peu', à la question <êtes-vous satisfait?'. Plus elle permet de s'assurer grave, beaucoup tordent l'effet vient bien du produit non, par exemple, de complètement la réalité en naturel d'une chute détournant le pourcentage de réponses positives (voir fiche saisonnière. ll n'est donc excessif d'affirmer que les du produit Aminexil). On vous études qui ne font intervenir promet - 80% de chute? Ne pensez pas que là où vous ni placebo ni zone témoin perdiez 100 cheveux vous en ne prouvent rien. perdrez 20 mais que 80% des ) Le critère de jugement utilisé doit être en Iien testeurs ont eu I'impression que la chute était (un peu, I'allégation. Le critère de moyennement ou beaucoup) référence est la densité de cheveux par centimètre carré. moins marquée

le

avis

que et I'arrêt pas

avec

,

Peu importe, en revanche, la vitesse de pousse: ce que le client attend, c'est que ses cheveux tombent moins, pas qu'ils poussent plus vite.

52 Que cHorsrR s22.

FÉvRrER 2014

a,u peia,tæ üin

Nous avons demandé aux fabrieants de ces 17 lotions ou compléments alimentaires de nous fournir les études à l'appui de leurs allégations. Bilan très décevant. Qu'ils s'appliquent ou qu'ils s'avalent, bien peu de traitements prétendant enrayer la chute des cheveux ont

prouvé leur efficacité.

tES TOTIONS ALOSI|L 5%

JOHNSON AND JOHNSON . Coût du traitement pour trois mois {une boite): r1r a . Coût total du traitement:

No§lïÿ

impossible à détermlner, la fin du traltement tenant à chaque cas

individuel.

c'est, avec son petit frère dosé à 2%, le seul produit à ne pas afficher d'allégations publicitaires chiffrées sur I'emballaee. Paradoxe. c'est -l aussi le seul, toujours avec la version 2%, gui a dû prouver son efficacité avant la mise sur le marché puisgu'il a le statut de médicament. Cette lotion comporte 5% de minoxidil, une molécule dont plusieurs études contre placebo montrent I'efficacité. Ce n'est pas un traitement miraculeux, certaines personnes y sont insensibles, mais la repousse est, chez d'autres, marquée: la densité augmente de 6 à 33% selon les études et les sujets. Le fabricant fournit une étude, sur 4 mois et sur 352 hommes, attestant de I'efficacité de son produit présenté sous une nouvelle forme, la mousse. ll s'agit d'une étude en double aveugle contre placebo, donc une des plus sérieuses de notre comparatif. La densité capillaire, mesurée par

phototrichogramme, augmente de 13% avec le produit, c'est significativement plus important quhvec le placebo. Ceux qui l'appliquent sont à 70% satisfaits contre 42% avec le placebo (ce qui montre bien qu'un produit.

sans principe actif peut contenter près de la moitié des testeurs!). Effets

indésirables à signaler,

surveillés sur un an: une

irritation du cuir chevelu chez 6% des patients et des maux de tête chez2%. D'après les données de la littérature, les allergies ne seraient pas rares après plusieurs années de traitement. Ce produit est plutôt contraignant: on doit l'appliquer deux fois par jour, l'odeur n'est pas agréable, sans compter les effets

secondaires. D'ailleurs, 10% des sujets enrôlés en début d'étude ne I'ont pas terminée, une proportion importante. Or, dès que lbn

arrête le traitement, ses effets cessent.


r:rrTllïlt CHUTEDECHEVEUX 7

Coût des

traltement§: êlevé.

Elflcaclté:

quasl nulle. À

o F

z o zo F

J I

deux applicatians par semainen. Ou comment mettre toutes les chances de son côté pour l'étude

I'emballage insiste sur oseu,ement

z

clinique tout en ne décourageant pas trop les clients. létude

ALOSTIL 2%

Àla#,'r

. coût du traitement pour trois mois (une boîte): r|oa. . €oût total du traitement: lmpossible à déterminer, la fin du traitement tenant à chaque cas individuel. Les formules concentrées à 2% de minoxidil sont un peu moins

efficaces que celles concentrées à 5% mais la différence n'est pas énorme. Une étude comparative mesure 25% contre 30% de cheveux en plus en moyenne au bout de deux ans; une autre compte 9% contre 12% à un an. C'est en tout cas la seule concentration envisageable chez les femmes, car la version 5% induit une hypertrichose (pilositê envahissante... mais ailleurs que sur le cuir chevelu) chez beaucoup

r

d entre e[es. Cet effet secondaire est constaté aussi chez les hommes mais il est moins gênant. Pour ne pas le favoriser, il faut bien se laver les mains après application et éviter d'appliquer la lotion avant le coucher, car elle peut imprégner la taie d'oreiller en contact avec le visage. tr[EE[EI§l D'autres laboratoires commercialisent des produits à base de minoxidil: Cooper, Bailleul, Sandoz et Mylan (sous le nom de Minoxidil) ou encore Pierre Fabre (sous le nom dAlopexy).

LOTION CYSTINE 86 BAILLEUL

. Corlt du traitement: {l a pour une bolte de deux flacons (trois mols).

pendant un mois et demi, puis

trois fois par semai$-e pendant un mois et demi, Les mesures sont

faites par phototrichogramme.'

o u u

Limite essentielle de cette étude: elle ne comporte pas de placebo. Globalement, les résultats sont corrects: après douze semaines, on dénombre en moyenne 996 de cheveux en plus. La tolêrance est bonne et les qualités cosmétiques du produit jugées satisfaisantes par les patients. Cependant, toutes

<

les chevelures ne réagissent pas

f

o

) o À É

u F J

ambitionnait au départ de vérifier que la lotion augmentait bien la

& densité capillaire - le critère le plus intéressant - mais comme elle la diminue, on n'en parle plus dans les résultats mis en avantl En fait, la lotion fait tomber plus vite les cheveux déjà en phase de

chute. Du coup, le fabricant peut se réjouir de constater, à la fin, que moins de cheveux sont dans cette phase. Mais il n'y en a pas plus sur la tête pour autant!

NÉOGÉMC VICHY . Coût du traitement:2lta pour trois bojtes (trols mols). Que des hommes dans l'êtude: délicat d'inférer pour les femmes. Elle a été menée trois mois en double aveugle contre placebo sur 100 sujets. Le protocole est bien pensé : phototrichogramme,

ü

cheveux en plus en moyenne, cela n'équivaut qu'à environ 1% de

fondomentole, les bulbes en dormance se T4ysillsnl ») | En outre, I'effi cacité n'est démontrée que sur trois mois. Avant, une étude au bout de deux mois sur 16 sujets conduit à douter que le

cheveux supplémentaires ! Quel contraste avec I'emballage, qui parle de renaissance capillaire, et avec la pub, qui a inondé panneaux d'affichage et presse (odécouuerte

Néogénic ait une meilleure efficacité que le placebo. Et on ne sait rien de ce qui se passe après les trois mois d'étude. Bien peu pour un produit vendu très cher.

expertise du dermatologue et autoévaluation des sujets. Les résultats sont modestes: 1 700

PHYTOCYANE TRAITEMENT ANTI.CHUTE PHYTO

;#u,,

. Coût du traitement:71 e pour deux boltes (deux mois).

Uétude fournie a été menée sur 23 hommes et 21 femmes ayant appliqué la lotion selon le schéma indiqué sur la boîte: chaque jour

u

22 hommes ont participé à l'étude, c'est très peu, et elle ne comporte ni zone témoin ni placebo. Les mesures sont effectuées par vidéotrichogramme. Les sujets

devaient s'appliquer la lotion trois fois par semaine alors que

ts

o

pour deux boltes (trols mois).

o T d

É E

PHYTOLIUM 4 PHYTO . Coût du traitement:82e

positivement à ce produit: la publication précise que *le nombre de cheveux o ougmenté ou est resté stable chez 79% des potients». On ne sait pas chez quelle proportion de patients il est resté stable et, manifestement, 21% ont continué à perdre leurs Èheveux. Dès lors, I'allégation antichute: 81%, basée "efficacité sur l'appréciation subjective des

patients ne reflète pas les résultats de l'étude.

77 femmes de 38 ans en moyenne sont suivies *pendant une période de deux d huit mots", alors que I'emballage indique que le traitement d'attaque dure un mois. Pas de zone témoin, ni placebo, On ignore au bout de combien de temps I'efficacité est évaluée. Ni à quelle fréquence les "testeuses" appliquent la lotion. Les causes de leur chute de cheveux sont mélangées: les deux tiers souffrent de chutes réactionnelles à la suite d'accouchement, d'anesthésie, d'amaigrissement, etc. Dans ce cas, il n'est pas rare que le

problème se résorbe de lui-même. Le fait de constater une chute moins sévère après quelques mois ne renseigne donc en rien sur I'efficacité du produit. De plus, celle-ci est évaluée par un test de traction qui donne des résultats

la loucheo et la façon de les

exprimer (ochute très améliorée", *chute amélior6s») est, elle aussi, très imprécise. Une étude floue qui ne prouve pas grand-chose malgré l'allégation u efficacitë antichute prouuée I 5 %,.

FÉvRrER

2ot4 a s22 euE cHotsrR 53


tffi \

CHUTEDECHEVEUX

1

NOTRE

:ENQUÊTE "&tqstu*r.ry*"

(SUiTe)

TRIPHASIC RENÉ FURTERER

CURE DE FORCE KLORANE

32 hommes de 37 ans en moyenne ont participé à l'étude pendant trois mois. Pas de zone témoin, pas de placebo. Comme

. Coût du trâitement: 32 4 pour une bolte (trols mols)o) Le fabricant fournit un protocole très précis et des résultats résumés. Létude porte sur 30

femmes de 18 à 50 ans présentant une chute réactionnelle (stress, fati gue, postaccouchement) ou saisonnière, des phénomènes qui

ont tendance à se résorber naturellement. on ne peut rien dire des hommes et des autres types de chute. ll n'y a ni zone témoin ni placebo. Les patientes s'appliquent la lotion trois fois par semaine pendant six semaines. !évaluation est faite par phototrichogramme, Les mesures portent sur le pourcentage de cheveux en phase de chute et sur le rapport cheveux en phase de pousse/cheveux en phase de chute. Mais ce n'est pas un bon critère: imaginons que tous les cheveux en phase de chute

pour RF 80 ci-dessous, le protocole est on ne peut plus détaillé et les résultats résumés. Ce qui est mesuré objectivement: tombent d'un coup après application de la lotion, les résultats sembleront positifs et pourtant le patient aura moins de cheveux sur la tête! Le slogan " 89% de cheueux fortifiés" est le reflet de I'avis des utilisateurs, cêst totalement subjectif. Pourtant, l'étude ambitionnait d'objectiver ce point avec un test de traction mais ses résultats ne nous ont pas été communiqués, ce qui laisse supposer qu'ils sont négatifs. (1) Au rythme de 70 puluérisotions 2 à 3 fois por semoine roie por roie, comme indiqué, on voit mol comment un flocon peut durer trois mois.

AMINEXIL PRO VICHY DERCOS . Coût du traitement: 120 e pour trols boltes (un mois et deml).

[étude est menée sur 119 hommes et femmes de 20 à 50 ans qui s'appliquent la lotion une fois par jour pendant trois mois. C'est davantage que ce qui est conseillé sur la bolte (une fois par jour pendant six semaines puis trois fois par semaine pendant six semaines). Pas de placebo, pas de zone témoin. !évaluation est faite par trichoscan. Chez les femmes (à qui est destiné ce produit), cette mesure objective montre seulement une améliorâtion de la densité capillaire de 5,3%, ce qui est limité ! Appréciation subjective des volontaires: 72%

trouvent

que cette lotion est efficace pour réduire la chute, Traduction publicitaire: n- 72% de chute, test clinique sur 778 personnes.n Celte allégation est doublement malhonnête: ce n'est pas du test clinique que sort ce chiffre de

72%mais d'un avis subjectif de

54 que cHorsrR 822 r

t3t

. Coût du traitement: pour deux boltes (trois mois).

3C

ucF{v

{rlÏ I fuu* ;

personnes ayant participé à ce test; et ce n'est pas - 72% de chute mais 72?odes personnes qui ont I'impression que la chute est plus ou moins enrayée! Par ailleurs, la photo «avant-aprèso

fait croire à une nette amélioration alors que ce n'est le cas que chez moins de la moitié de sujets. Enfin, la boîte parle de molécule à l'effi cacité prouvée contre placebo mais le test clinique que le fabricant nous a fourni ne comporte pas de placebo! Et pour

couvrir trois mois d'utilisation comme dans l'étude, il faut acheter cinq boltes. Enfin, est-ce un hasard si l'aminexil, nom donné par Vichy à sa molécule, fait penser à

FÉvRrER 2014

"minoxidil"?

la densité moyenne augmente de 7 cheveux par centimètre carré, soit 4%, C'est peu! Mais comme,

par ailleurs, S3% des volontaires considèrent leur chevelure plus dense, c'est ce chiffre qui est

RF

80 RENÉ

. Coût du

repris: *Dès Ia 7re a)re, efficacité ontichute prouuée: 83%.. Encore une allégation mensongère, car demander aux gens leur avis ne revient pas à prouver quoi qUe ce soit. Signalons la présence

de deux perturbateurs endocriniens, dont un (le BHA) que la plupart des industriels de la cosmétique ont déjà supprimé de leurs formules.

FURTERER

traitement:334

pour une bolte (trois mois). ÿ

31 femmes de 18 à 60 ans

présentant une chute réactionnelle se sont prêtées à l'étude. Elles se sont appligué la lotion pendant trois mois, une fois par semaine sur la moitié de la tête. Le protocole est on ne peut plus détaillé et les résultats résumés. lls montrent 1'mm de

pousse supplémentairqisur la zone traitée. C'est une moyenne: sur 26 femmes, on observe un

ü effet; chez 5 autres, il ne se

passe rien. Bien que «pousse dava ntoge o et u tomb e moins, ne soient pas synonymes, la traduction marketing est:

*Efficocité ontichute dès la première cure: 84% de résultats posiilrfs..

LOTION PÉTROIE HAHN . Coût du traitement:61e pour quatre boltes (quatre mois). Les sujets sont deux groupes de 20 hommes: un s'applique la lotion, I'autre un placebo trois fois par semaine pendant six mois. Jusqu'ici tout va bien (à part I'effectif trop faible). Ensuite, ça se gâte. Les mesures sont faites au triÇhogramme et non au phototrichogramme (voir encadré p. 52). Elles portent sur la proportion de cheveux en phase de chute. Elles montrent qu'il n'y a pas de changement significatif au bout de six mois avec la lotion. Plus ennuyeux, au bout de deux mois, elle est moins efficace que le placebo. Mais le fabricant prend le temps de traitement qui I'arrange (quatre

mois), et mélange données signifi catives et non signifi catives au sens statistique du terme. Ce n'est pas scientifiquement

correct. De plus, en fin d'étude, les sujets ne sont plus que 15 dans chaque groupe au lieu de 20: un quart a abandonné, on ne sait pas pourquoi (traitement trop contraignant à long terme? Effets secondaires?). Enfin, sur la boite, rien n'indique clairement qu'il faut poursuivre le traitement pendant quatre mois. sans doute cela découragerait-il le chaland

I


ffit CI{UTE DE CHEVEUX 7

W frr*

QUINAFORT KLORANE . Coût du trâltement:664

pour deux boltes (deux mols). Selon létude, 32 hommes s'appliguent la lotion sur la moitié de la tête (l'autre moitié servant de zone témoin) pendant deux mois trois fois par semaine. Après 56 jours, les cheveux de la demi-tête traitée ont poussé de 1 mm de plus selon la mesure objective. lnterrogés, 93% des sujets se sont dits satisfaits: ils

_'l

J

-W.

sont très perspicaces pour avoir perçu ce millimètre de différence! lallégation garde un silence poli sur cette pousse bien modeste et qui, surtout, n'a rien à voir avec l'effet recherché. Les personnes ne veulent pas avoir les cheveux

plus longs mais en avoir plus!

KERATII{E FORTE BIOCYTE . coot du traltemênt: ta5t pour clnq boltes (trois mols) Le fabricant communique une étude sur 20 femmes qui ont des cheveux u frogiles et stressés * mais pas spécialement de problèmes de chute! Au bout de trois mois, elles ont perdu

entre 6 et 9070 de cheveux en moins (moyenne 30% en moins). Et que dit l'emballage: o jusqu'à 90% de chute en rnoins»! ll n'y a pas de placebo, donc on ne sait

NEOPTIDE DUCRAY . Cott du trâitêment; t9a pour une bolte (trois mois). Le.dossier fourni est confus: nous disposons d'un protocole mais pas des résultats correspondants, et de résultats résumés d'une autre étude sans le protocole gui

va aveclComme pour I'autre produit Ducray, Creastim, le fabricant parle d'une augmentation des cheveux en phase de pousse et d'une diminution de ceux en phase de chute mais non chiffrées. Par ailleurs, une 3" étude, menée sur 2 190 patientes ayant consulté chez des dermatologues, est fournie. Ces patientes ont été traitées pendant quatre mois, ce

qui n'est pas cohérent avec le

---}tT'

t

conditionngment, qui permet un traitement'de trois mois. Médecins et patients estiment le produit efficace mais ce jugement est fondé sur une simple observation visuelle, sans mesure plus précise. Surtout, l'étude parle de 2 190 patientes au départ, puis de 2119, et à la fin il n'en reste

que 1676, soit plus de 20% operdues de uue4 probablement trop peu satisfaites du traitement pour l'avoir poursuivi.

CREASTIM DUCRAY . Cott du traltement:

tES COMPTEMENTS ATIMENTAIRES

s§g

19t

pour une boite (deux mois). Étude menée sur 32 femmes pendant deux mois. Produit réservé aux chutes de cheveux

$i

pas si cette amélioration est due,

par exemple, à I'arrêt des chutes saisonnières. Et cette personne qui a vu une amélioration de

d'une chute postaccouchement... Faute de données plus précises,

difficile de conclurel De toute façon, ce produit est hors la loi car la réglementation européenne exige désormais que lAgence européenne de sécurité alimentaire ait approuvé les allégations nutritionnelles et de santé portées sur les aliments et compléments alimentaires. Ce n'est pas le cas ici.

90% se remettait peut-être

CAPILTAIRE REVITALISAilT OENOBIOL . Coût du trsltement: 474 pour trois boltes (trois mois)

Contrairement à Biocyte, Oenobiol a présenté un dossier à lAgence européenne de sécurité alimentaire. Mais celle-ci, peu encline à aller au-delà de ce que disent les études, a juste autorisé les fabricants à afficher ncontribue ou mointien de cheveux normouxa Cette phrase peu engageante n'a pas plu à Oenobiol, qui a traduit osanté et vitolité des cheveuxn mais précise aussi ochongements

de soisono, une manière habile de faire comprendre aux femmes que c'est bien la chute de cheveux qu'on entend

freiner, sans enfreindre ouvertement la réglementation. La composition est quasi identique

rabattre sur ses prétentions. Pour conclure, que garantit ce produit? Que si vous le prenez, vous aurez des cheveux

«normaux». La belle affaire!

venant au test de traction après

stress ou fatigue intense) et non chroniques. Évaluation par phototrichogramme et test de traction. Comme René Furterer, Ducray nous fournit dès protocoles

deux mois. Mais ce test, qui consiste à tirer les cheveux des patients en des points précis, n'est pas très fiable. Lorsqu'on le

. Coût du traltementi 322t pour six boltes (six mols)

hyperdétaillés (ça fait sérieux) mais des résultats très résumés

mesure la plus intéressante, il est rare que les résultats soient en corrélation. De plus, à aucun

La publicité de ce produit, diffusée dans un magazine à fort tirage (Version femino),

'

(ça cache quelque chose). Ainsi, même si on nous assure que l'augmentation des cheveux en phase de pousse et la diminution

de ceux en phase de chute sont statistiquement signifi catives, elles ne sont pas chiffrées. Le seul chiffre précis qu'on ait, c'est la réduction de67ÿo des cheveux

moment la densité totale de cheveux n'est prise en compte. Enfin, les chutes dont souffrent le's testeuses se résorbent souvent d'elles-mêmes. Donc, les données fournies par le fabricant ne nous permettent pas de confirmer I'efficacité de son produit.

complément

à ougmenter le nombre de cheueux, à octiver et stimuler lo poussen. Ce qui s'appelle en

occasionnelles (postaccouchement,

fait en parallèle au phototrichogramme,

à celle d'un

alimentaire que celui-ci a remplacé, gui s'appelait antichute capillaireo et " affichait "oide ù freiner la perte,

ATPHAREGUL ARLOR NATURAL SCIENTIFIC

annonce i "Un très célèbre magazine de consommoteurs a publié les essais de neuf compléments alimentai res pour les cheveux. Seul Alpharegul o été jugé acceptoble.o Juste

acceptable, ce n'est pas brillant et cela ne dit rien de I'efficacité.

Le fabricant nous fournit deux études, si résumées qu'elles en deviennent difficiles à évaluer. Son allégation ocontre lo chute des cheueuxo est hors la loi. ll invoque des turbulences internes

pour expliquer ce retard à se conformer à la réglementation mais cela fait plus d'un an que les fabricants auraient dû modifier leur communication.

FÉvRrER

2014.922

QUE cHorsrR

55


Des ménages investissent toutes leurs économies dans des opérations qui virent au cauchemar. Des dérives d'être exceptionnel les.

CONSTRUCTION

(voir cicontre): une i dommages ou'rrage» souscrite par le promoteur auprès de Gaia, un assureur da-

nois, oia SFS, un courtier luxembourgeois ayant plusieurs cabinets en France. o La souscri?tion de contrats dt domlilages ouürage selon le mode de la ARNAUD DE BLAUWE (adeblauwe@quechoisir.org)

T I | !I

a construction a toujours traîné dans son _

siflage son lot de dysdnctionnements. Si les litiges liés aux programmes de défiscalisa-

tion sont monnaie courante depuis des années, laissant souvent les investisseurs impuissants (voir l'exemple de Nancy p. 58), un nouveau scandale pourrait bientôt défrayer la chronique, celui de làssurance dommages ouvrage (voir p. 57). Cette garantie, obligatoire en France, doit être souscrite par celui qui fait construire (le promoteur, dans le cadre d'une opération collective). La udommages ouvrage», qui prend effet une fois la garantie de parfait achèvement d'un an expirée, couvre

taaduunæ asnmaqoa ouvtl@{r/p wut êtt|æ; aouaoûte à l'éüwqe,tt

la réparation des malfaçons visées par la garantie décennale

(par exemple, mauvaise tenue

de la charpente, défauts d'étanchéité...). Cette der-

nière est due par tous ceux qui interviennent sur le chantier, architecte, entreprises du bâtiment, etc., lesquels souscrivent une assurance professionnelle pour le cas où leur responsabilité serait engagée. La u dommages ouvrage », qui coûte cher, est la spécialité de quelques grosses compagnies dàssurances. Mais, comme lhutorisent les tentes européens sur la libre prestation de services, la LPS, les assureurs peuvent accorder leur garantie dans rlimporte lequel des Etats de l'Union, même s'ils n'y ont pas de représentation physique. Un courtier se charge généralement de faire le lien entre les parties. C'est ce schéma qui a été suivi dans l'affaire de Vendenheim

56

0uE cHorsrR s22

r

FÉvRrER 2014

LPS

a tendance à s'étendre, constate Marc Mention,

ancien courtier et agent d'assurances qui milite à de Strasbourg. Cette assurance est déjà source de litiges avec des comPagnies bien im' ÿlantées dans I'Hexagone. Alors, ima§nez guand cellesci sont sitltées à l'étranger à I abri d'&tentuelles procéduræ gui deoiennent forcément très complexes. »

fUFC-Qre Choisir

Assureurs laxistes et promoteurs véreux Pour engranger des clients, ces assureurs proposent des tarifs de 20 à 30ÿo moins élevés que ceux pratiqués habituellement. «En échange, ik ne sontpas toujours très regardants et vi§lants sur les docuruents exigés pour accorder la garantie,poursuit Marc Mention. Résultat, des constructeurs ou proruoteurs ?eu scru?uleux îengoufrent dans ee boulevarl. , Si le chantier se passe bien et quàucune malfaçon n'est relevée, c'est tout bénéfice pour tout le monde. Dans le cas inverse, et comme à Vendenheim, lâssureur peut cher cher à se défausser en invoquant des déclarations fausses ou incomplètes lors de la souscription de lhr surance. Refusant d'intervenir, il laisse les particuliers ayant adhéré à lbpération dans l'embarras. De telles situations pourraient se mukiplier. Aussi, avantde signerun contratde vente d'immeuble enétat futur dhchèvement (Vefa), vérifrez chez le notaire auprès de quel assureur la udommages ouwage» a été

souscrite. Selon nos informations, il faudrait notamment se méfier de dew compagnies adeptes de la LPS, Elite et Millenium Insurance. Présentées comme de nationalité anglaise, elles sont immatriculées à Gilbraltar, ooù lesformalités sontplus simples,. Et le ,,fnancement de ces structures serait des plus opaguesu.l


Aurore Ïhomas a

Tuiles en série

dû lnstaller un étal dans Ia pièce

prlnclpale de son duplex pour éviter que son plafond

Près de Strasbourg, la solidité même

d'une résidence récente est en cause. Et personne ne veut assumer les malfaçons. ans la construction,

lorsgu'ilpbut., Comme

laVefa (vente en état

souvent en pareil cas, de nombreux intervenants ne répondent plus.

futur dhchèvement) est déjà une

formule qui peut

être périlleuse (QC

i

f

o À

p.58). Mais ajoutezlun

o É

u ü Au premler abord, .r: on comprend que la résidence

Les Fédinoises représentée

assureur dommages ouwage qui, face aux nombreuses malfaçons, nâssume pas et vous avez tous les ingrédients d'une catastrophe immobilière en cours. Vendenheim, près de

Strasbourg (67): les cinq petits immeubles de la résidence Les Fédinoises, «achevée, en fewier 2010, abritent quirrze logements, dont six acquis par un bailleur social, CUS habitat. -

parJean-Luc Lippert? En liquidation judiciaire depuis mai 2013, à l'instar de pludeurs entreprises intervenues sur le chantier. I-lassurânce dommages ouvrage? La compagnie danoise, Gaia, qui agit en LPS (libre prestation de services, voir p. 56), demande lânnulation

du contrat auprétexte ode fausses déclaratiozsr lors de sa souscription. IJarchitecte, René Fenus? "J'aifait une déclaration de sinistre

slfrondre.

ne

u È

Le promoteur, la SCI

577,

De loin, l'ensemble paraît

É

Les Fédlnolses

n'a pas

été

construitedans les règles de

'':. .

I'art.

de coûteux travaux de consolidation ou la destruction pure et simple. Restera alors à se demander si les responsables désignés seront effectivement en mesure de payer, de nombreux acteurs ayant quitté la scène... La mairie a, elle, pris ses précautions. En décembre 2011, sur

ternPs ?asse, de nouoelles

mafaçons nous sont signalées, enchaîne Jean-Pierre

Montereau, directeur des services techniques de Vendenheim. Lprès une nouoelle expertise que nous aoons sollicitée, nous aoons déci.dé, en décembre, de

occupe avec son mari et ses deux enfants, Aurore Thomas, 32 ans, vit un cauchemar. Les dalles soulevées sur les terrasses dàccès aux logements laissent entrevoir des défauts de construction. On a la certitude de leur existence une fois chez elle: un étai est planté au milieq de la pièce

professionnelle, la Mutuelle du

les recommandations

bâtim.ent. Voyez aaec elleu,

des experts judiciaires,

prolonger I'arrêté de péril., A l'écouter, cette opération usentait mauoais, dès lbrigine. avait déjà

répond-il. Le notaire,

elle apubliéun aruêté de

entendupailer en mal du

M"JeanWakmann?

péril imminent (interdiction

pro mo teur, confi

libéré les 5ÿo de fonds bloqués par des accédants

d'habiter) concernant les logements de CUS habitat. o Nos logernents étaient

après nous être rendus compte

principale pour éviter que"les planchers ne bougent. ole bois utilisé pour I'ossature n'est pas de bonne gualité, décrrt Aurore Thomas. De plus,

dlndons de la farce

de

Pour sortir de cet imbroglio,

appartements, lhrrêté de péril est non imminent. «Nous powons par conséquent

propret. Illusion. Car dans le duplex de trois pièces qu'elle

le chaufage au sol a été mis

àfond alors gue le bois n'était ?as encore sec, ce gui l'a d,ifor m é. D' autre s de s ordre s sont à déplorer Par exemple, I I inon

dation

des sous-s o ls

auprès de

Il

7r7on assurance

a

dans làttente de la levée des réserves, lesquelles ne lbntjamais été!

Les particuliers,

les copropriétaires se sont

tournés vers la justice. Les prerapports des experts désignés par le tribunal de grande instance de Strasbourg pointent le manque de solidité même de lbuvrage. Leur rapport final devrait trancher entre

spécialement afectés

d'un

par

des

défauts, note un responsable de

lbrganisme. Rien nla

étéfait dans les règles lbrt., Pour les autres

continuer de okre dans nos a??artentents, à conditi.on de ne pas surcltarger en meubles les planchers, de ne pas recevoir trop de monder,

explique Aurore Thomas.

oAufur

et à mesure que le

"On

e Jean-Pierre Montereau. Nous l'aoons d'ailleurs poursuioi au pénal

que les docum.ents

joints

à sa demande de permis de construire ne coneÿondaient pas à laréalité. Condarnné enprernière instance et en appel, il iæt poltl,ou en cassation. Dans cette histoire, les dindons de lafarce ce

sont

ces

ino es ti

parthuliers qui ont b e aucoup

d'argent

(200000 €pour les Thomas, par exemple). » Aujourd'hui, le bout du tunnel dans lequel ils sont entrés paraît encore bien

FÉVRIER 2oL4

)

loin.l

s22 OUE CHoISIR

57


i

(s4)

Chronique d'un naufrage Uensemble immobilier la Bergamote devait assurer !eurs vieux jours. Au lieu de cela, il a plongé dans la détresse des dizaines de petits investisseurs qui se retrouvent surendettés.

ERWAN SEZI{EC

alors 140 logements répartis

T Tne barre cie beton sur trois cages d'escaliers. I I i--".rse. dans un état Il est en piètre état. Zéphyr a l-/ a. délabrement une idée qui va se révéler avancé, wde à 99

o/o,

et dont la

démolition programmée coûtera plusieurs millions d'euros. La rénovation ratée de f immeuble de la Bergamote, dans le quartier du HaueduLièwe, à Nancy (54), est sans

doute un des échecs les plus spectaculaires dTne décennie pourtant riche en catastrophes

immobilières. Les particuliers que lbpération a ruinés comptent par dizaines. Le tout sur fond de subventions de lAgence nationale dhmélioration de I'habitat (Anah) et de prêts

catastrophique. Au lieu dàgir en promoteur et de réhabiliter le bâtiment, la société entreprend de vendre les appartements un par un à des particuliers. Cela leur permettra, soutient Zéphyr, de bénéficier d'un taux réduit de TVA et de toucher des subventions de lAnah. Dans la foulée, Zéphyr rebaptise l'immeuble la Bergamote.

se

à des investisseurs dénués d'expérience débloqués sans la

moindre précaution. Avec, comme architecte, un élu de la communauté urbaine

du Grand Nancy, spectatrice passive du naufrage...

I-lhistoire commence en 1990. I-limmeuble sâppelle alors les Bouleaux. Il fait partie d'un lot de trois barres identiques totalisant plus de 400 logements, propriété de lârmée. Celle-ci les vend à un promoteur de Nancy qui fait rapidement faillite. Dès 1992, les Bouleaux sont repris par une société versaillaise, Zéph1,r lmmobilier, conseillée

par un cabinet nommé Luce/ BCIF. I- immeuble comprend

58

que cHorsrR s22

i

FÉvRrER 2014

Prix de revente

multlplié par dix

La commercialisation se fait cahin-caha. Zéphyr connaît des difficultés et revend finalement l'immeuble en bloc en !997. Mais c'est pour le reprendre, dès août 2000, à la barre du tribunal de commerce, car làcheteur a fait faillite... Dix ans se sont passés, l'immeuble a changé, quatre fois de main et la réhabilitation n'a toujours pas commencé. Au contraire,

bâtiment se délabre. La communauté urbaine du Grand Nanry, à cette époque, enclenche la rénovation du quartier du Haut-du-Lièvre,

le

vaste ensemble de barres des années 7970. Zéphyr Immobilier, de son côté, relance la commercialisation des appartements. Les

prix,

40000 € pour un T3 ! Et pour

nàvait le profil requis pour investir dans un chantier

cause.

de réhabilitation. Llagence

qu'au prix où

du Crédit agricole de Lorraine la plus proche est pourtant à2krîseulement de la Bergamote. Même cécité du côté de lAnah, qui verse

défient toute concurrence

:

Il n'est plus question dàppartements mais de plateaux en béton où tout est à refaire. En fait, un rapidê calcul permet d'établir il

a racheté

f immeuble, Zéphyr apayé chaque appartement environ 4000 €. Il les revend dix fois

pluscher. Sonbénéfice promet d'être fabuleux. de 2002,1e marché de l'immobilier entre dans une période d'euphoriç. Les ventes décollent. Zéphyr passe par des réseaux d&endeurs qui trouvent enfin des clients, en particulier en loi Robien. Tous, à de très rares exceptions près, habitent loin de Nancy. Une simple visite sur site aurait été de nature à désillusionner les plus confiants. Les banques suivent et débloquent les prêts.

A partir

Le Crédit agricole de Loraine, à

lui seul, finance une

vingtaine dàcquisitions, sans rencontrer un seul emprunteur! Tout se fait à distance. le recul, explique

"Aoec Séverine Vaselli, porte-parole des copropriétures, nous ne com?renons ?as corument des

oert Certains gagnaient moins de 2000 €

?ersonnes ont obtenu lefeu dc la bangue."

par mois, ils dépassaient les plafonds d'endettement généralement admis. Aucun

des centaines de milliers d'euros de subventions pour de la rénovation, alors qtiil sàgit de réhabilitation lourde, aussi complexe que de la construction pure et simple.

Gestion inexistante Sur le plan juridique, la

confusion règne. Il y a un chantier, mais pas de promoteur, du moins officiellement. Les particuliers copropriétaires, censés être en première ligne, habitent loin du site. Le patron deZéphyr

Immobilier, Patrice Guillaume, a choisi un architecte élu de la communauté urbaine du Grand Nancy, Jean-Jacques Guyot. Il supervise les travaux, mais seulement ceux des parties communes... Chaque propriétaire est censé se débrouiller pour son appartement. En réalité, des marchés collectifs sont conclus mais personne ne surveille réellement le chantier. Confié à une filiale de Bouygues (Pertuy), il prend un retard considérable. Patrick E, un artisan qui a travaillé à la Bergamote à l'époque, décrit


m

CONSTRUCTION 7

Ulmmeuble de la Bertamote, ducentre de nancy. Une anclenne proprlété de I'armée dont la réhabllltatlon a rulné des dlzalnes de partlcullers mal conselllés. à quelques pas

u É

x É rr

oun désordre insensé, de la sous-traitance opaque, des . ouariers travaillant au notr dans tous les coins. Rien ne

se

passait comme prévu, I'eau de pluie coulait sur les cuisines gue je venais d'installerr.

Au milieu

des années

2000,

les ventes dâppartements se

poursuivent alors que

l'immeuble prend l'eau par les toits! Impos,é par Zéphyr, le notaire, M" Eric Picquout, basé à Cassel (59), enregistre

mettre en garde les acheteurs. Le contrat de syndic est confié au cabinet nancéen Univers. Inexplicablement (i1 a refusé de nous répondre), celui-ci laisse filer les impayés, et notamment ceux de Zéphyrl Encore propriétaire de les ventes, sans

nombreux appartements, la société ne paye pas ses charges.

Rebelote à Orléans Ne tirani aucune leçon de la B

ergamote, Zéphyr r ejoue

encore, la réhabilitation tourne à la catastrophe. Enorme

est cauchemardesque.

diftrence

avec Nancy, 27 victimes deZéphyr à Orléans lancent une action en jùstice. Surles conseils de lâvocat Hugues Leroy, en 2008, les particuliers attaquent Adelor, mais aussi le notaire pour défaut de conseil. Ils obtiennent chacun entre

jamais compté plus de quelques dizaines de locataires. Ils ont tous été relogés: les infiltrations d'eau ont rendu la Bergamote insalubre. Elles étaient massives pour une raison simple: une partie de l'immeuble nhyant jamais

76000 et42000 € de

Fin août,

dommages-inté rêts $ . " Nous avons ciblé le notaire paræ qu'il a une astarance qui garanti.t

inoccupés ont été vandalisés: sanitaires démolis, fiIs de cuiwe arrachés, etc. (photos ci-dessu$.

Llimmeuble, au mieux, nh

été

finie, il n'est pas étanche

!

les appartements

sa soktabilité, relève M'Leroy exactement la même pièce à Orléans @S).La société achète rnais il n'est pas le seul responsable dans cette afaire.,., un foyer Sonacotra déiâffecte, qu'elle revend par lots à partir " Pour combler la mesure, Zép\r connaît aussi des de2004 en le rebaptisant uRésidence des Portes déboires avec un programme à Bar-le-Duc (55). de Sologner. Architecte,

Plus aucun assureur ne couvre la copropriété, dont les impayes

Jean-Jacques Guyot ; syndic,

raser la Bergamote.

Univers; notaire, M" Picquout. Là encore, Zé:phyr organise des allers-retours incompréhensibles avec une autre société (Adelor) et,1à

Propriétaires ruinés Nulle part pourtant la confusion n'est portée au stade atteint à la Bergamote.

A thutomne

2073,1a situation

se chiffrent en centaines de milliers d'euros. La valeur de l'immeuble n'est pas nulle, elle est négative. Tout porte à

croire, en effet, qt/il va falloir

Coût

estimé, deux à quatre milüons dèuros ! Tiès embarrassée par ce naufrage, dont elle n'est pas responsable mais quèlle a vu venir sans réagir,

la communauté urbaine du Grand Nanry accepterait de payer la note, après e»<propriation. Les investisseurs auront perdu jusquhu dernier centime. Dans le pire des cas, ils dewont supporter le coût de démolition du bien. Qlelques

propriétaires

se

battent

courageusement. La majorité dbntre eux, hélas, ruinée, est accablée par le naufrage et ne réagrt plus. Sans parler de la présence totalement incongrue, au sein de làssociation des

copropriétaires, des anciens conseillers financiers de la société Zéphyr lmmobilier, Ies fondateurs du cabinet

Luce/BCIF! Eux

aussi avaient acheté quelques appartements,

à titre personnel... Ils comptent désormais sur la puissance publique pour solder les bourdes monumentales

commises dans cette

affaire.l

Arrêt de lo cour d'oppel d'Orléons du 78 octobre 2O7O.

(7)

FÉvRrER

2ot4

j

s22 QUE cHotsrR

59


CONSO PRATIOUE Regardons Ie plafond

Stop aux mauvais cool«ies Les cookies vous pistent sur lnternet pour vous envoyer de la publiclté ciblée. comment les évlter.

Le plafond de la Sécuritê soclale

scrt de base de calcul à de nombreuses cotisatlons soclales prélevées sur les salalres.

CoNSENTEMENT PRÉAtABLE oBLIcAToIRE

'Votre consentement à la diffusion de cookies est reguis, sauf s'ils sont indispensables (la sauvegarde d'un panier d'achats, par exemple). De plus en plus de sites affichent un «pop-up» qui demande votre accord. Mais ils ne sont pas assez nombreux aux yeux de la Cnil (Commission nationale de I'informatique et des libertés). Aussi publie-t-elle sur son site une bolte à outils destinée aux professionnels et au grand public. Aux premiers, elle propose un kit de code informatigue pour intégrer la procédure d'obtention du consentement de l'internaute. À ce dernier, elle donne des conseils pour éviter les mauvais cookies. La Cnil livre ses conseils uio une vidéo et des fiches.

>consell n' 1: chassez les cooldes tlers. Dans les paramètres du navigateur, désactivez-les. Dans Firefox, par exemple, allez privée", puis dans l'onglet "Vie "Règles de conservation' et sélectionnez * Utiliser les paramètres personnalisés pour I'historique». Enfin, décochez la case «Accepter les cookies tiers,.

Réévalué au moins une fois par an en fonction de l'évolution moyenne des salaires, le plafond de la Sécurité sociale est fixé à 3 129 € (+1,4%) pour 20t4. rEs coTrsA?loÎ{s RErnAmE

\

I'lnstallation des principaux

Activez-la (dans lnternet Explorer 10, elle fonctionne par défaut) pour informer les sites que vous refusez pisté. Toutefois, rien ne les d'être mals aussl unc vldéo. contraint à en tenir compte. ll existe aussi des extensions Firefox, notamment DoNotTrackMe, Disconnect, chostery, Truste TPL (décochez la case Report " New Tracking Data to TRUSTe» lors de I'installation). >Coffiell n'3: attentlon aux réseaux soclaux. Si vous visitez des sites comportant des boutons de réseaux sociaux (Facebook, Twitter...), ces derniers sont informés de votre pâssage. Bloquez ce traçage si vous ne souhaitez pas partager le site consulté. ll existe pour cela une extension libre et gratuite, Share me not. >Conseil n' 4: limitez le traçage dans Adobe Flash. Flash autorise I enregistrement d'informations permettant de vous tracer. Pour y faire obstacle (c'est conseillé), connectez-vous au gestionnaire de paramètres en ligne, puis configurez les paramètres de confidentialité pour chacun des I onglets. )Conseil n' 5: stoppez le chargement de ressources d'autres sltes. Le navigateur télécharge automatiquement des ressources présentes sur desserveurs tiers. On peut l'empêcher avec lêxtension RequestPolicy. >Conseil n'6: bloquez les publicités. AdBlockPlus neutralise les pubs. Attention, certaines régies publicitaires ne sont pas filtrées et vous traceront quand même. Pour l'éviter, cliquez sur l'icône ABP (en haut à droite de la fenêtre Firefox), sélectionnez * Préférences de filtres" et décochez la case *Autoriser certaines publicités non intrusives".l

60 oue

cHorsrR s22

|

FÉvRrER 2014

complémentaires) est limité lui aussi à la moitié de ce plafond, soit 1564,50 € par mois en 2014.

tEs coÏIsAltoNs AssuRAl{CE CHOMAGE

>Consell n'2: empechez

traceurs. Les navigateurs intègrent tous I'option Do not track". "

partie du salaire soumise aux cotisations vieillesse, tant salariales que patronales, est limitée au plafond de la Sécurité sociale. Au-delà, le salarié ne cumule pas de droits pour sa retraite de base. Pour les régimes de retraite complémentaire (Agirc et Arrco), les cotisations sont calculées sur le salaire dans la limite de 3 fois le montant du plafond, soit 9387 € par mois cette année pour les salariés non cadres, et jusqu'à 8 fois, soit 25032 € pour les cadres. En contrepartie, le montant de la retraite de base (hors retraites

'La

Elles sont calculées sur la totalité du salaire, dans la limite de 4 fois le plafond de la Sécurité sociale. De même, les revenus pris en considération pour le calcul des allocations versées aux chômeurs ne peuvent pas dépasser 4 fois ce plafond.

INDEMNIlÉs

\

ET

ÊxoNÉRATIoNS

Les indemnités Quç touchent les femmes en congé de maternité sont calèulées sur un salaire maximal égal au

montant du plafond de la Sécurité sociale, soit 3129 €. Ce plafond sert aussi à fixer des limites d'exonération de charges.

-

sociales. Ainsi, les indemnités de licenciement sont exonérées de cotisations sociales dans la limite de 2 fois le plafond annuel. Quant aux gratifications versées aux stagiaires, elles sont exonérées de charges dans la limite de 12,5% du plafond horaire de la Sécurité sociale (23,32 € en 2014). Le plafond de la Sécu sert aussi en cas de contentieux avec I'Urssaf: les créances de faible montant peuvent être annulées si elles sont inférieures à... L,27% du plafond mensuel!

I (O

r'

I

ffi*#ül';xnsâËpü.,ôû

'rÀ 3oclale sert de varlrblê d'rlustement Le platond de lô pour de nonbreu§es cotlsatlons soclales.


lndex des flches conso pratique sur url.quechoisir.org/con5o522

Quelles garanties?

Les services associés

En portant la garantle de ses véhlcules à sept ans, le constructeur sud-coréen Kla entend attirer de nouveaux cllents. Encore faut-ll savoir falre le dlstinguo entre les différentes garantles existantes.

Hormis les modèles slmples permettant uniquement le retrait d'argent, les cartes bancalres offrent des servlces assoclés parfois lntéressants.

{/rti.I u &rtirï'î{itii-ri-a !}fi ::a; i{â{ !' ï *' i}L 1)}rriülui*isi

LEs cARANIIES LÉGAI.ES

Elle comprend parfois une assurance décès ou invalidité en cas d'accident lors d'un voyage en France ou à l'étranger (s'il a été

'

payé avec la carte), plus rarement une assurance rapatriement. Comme toutes les assurances couvrant les voyages, celle de votre carte comporte moult exclusions, comme les sinistres causés par des émeutes, des événements

LA CARA}ITIE CONTRACTUËILE

propre

est à chaque marque, Les "consommables» -'Elle (batterie, plaquettes de frein, pneumatiques...) en sont souvent

climatiques imprévisibles

d rJ F

exclus. Pour qu'elle entre en jeu, l'entretien du véhicule (la «révision») doit être réalisé selon les normes du constructeur. Uemploi de pièces détachées différentes de celles utilisées par le constructeur est possible. Depuis le règlement européen 1,400/2002 du 3tl7Ù2,le propriétaire d'un véhicule n'est pas tenu de le faire entretenir dans le réseau du constructeur

ou les suites d'une maladie

ts

connuê avant le départ.

C!

Votre carte pcut être âssocléê à des assurancc§. Ronseliinez-voui.

La banque vous proposera peut-être une assurance perte et vol des moyens de

paiement et de vos clés. UUFC-Que Choisir déconseille d'y souscrire. Assez chère 0usqu'à 30 € par an), elle est d'une utilité discutable. Le plus souvent, en effet, la banque doit prendre la fraude à sa charge en cas de piratage de votre carte, avec ou sans utilisation du code confidentiel. Quant au vol, il doit avoir été commis avec agression pour que vous soyez couvert. C'est rarement le cas, un sac arraché n'étant pas une agression. Le porte-morinaie électronique et le paiement sans contact sont de plus en plus présents sur les cartes bancaires. Vérifiez la gratuitéde leur usage.

i Éiti

rF.

-

15.052). En revanche, les travaux sans lien avec cette garantie peuvent être effectués par un réparateur non membre du réseau sans que cela remette en cause la garantie contractuelle.

plus des services liés à la cârte nationale, elle comporte en général une assurance rapatriement pour les voyages à l'étranger si elle a servi à régler le billet ou le séjour. l-assurance peut couvrir les membres de votre famille et s'étendre aux premiers soins, à I'hospitalisation et aux démarches d'urgence, avec des plafonds variables.

'En

LES EXTENSIONS DE GARANTIE

'

[t[.:..piril,4i

-

l

offre des prestations identiques

à celles des cartes

bancaires internationales simples mais avec des plafonds plus êlevés et des gar-anties supplémentaires. Les plus utiles: l'assurance perte des bagag€s à la valeur des biens égarés (et non selon un forfait, comme le pratiquent les compagnies aériennes), I'assurancé voiture de location avec ou sans franchise, la responsabilité civile et I'assistance juridique à l'étranger. Vous bénéficiez également d'une assurance dépannage remorquage, mais celle-ci est souvent comprise dans votre assurance auto. EEEIEIEE t-es conditions d'apdlication de ces services peuvent varier dans le temps. La banque est tenue de vous informer de la mise à jour de ces conditions à chaque renouvellement de la carte.l

(concessionnaire, agent exclusif). ll peut s'adresser à un garage indêpendant ou à un centre auto (Feu vert, Speedy, Midas...), dès lors que la prestation est conforme aux préconisations du constructeur, Une clause du contrat de garantie peut obliger I'acquéreur à confier son véhicule à un concessionnaire ou à un agent agréé si seuls sont concernés les travaux effectués en exécution de la garantie contractuelle. Le constructeur assurant gratuitement la prise en charge peut exiger la certification et l'agrément préalable du réparateur (civ. tre, 2Ùl3lt3,n' 72-

!t*t'È{â.l,&ï iidTS&i!r.r:41.ftÀLff

Chère, elle

Elles sont de deux ans pour tout achat d'un véhicule neuf ou d'occasion et garantissent contre les défauts de conformité (à compter de I'achat) et les vices cachés (dès leurs découvertes). Elles obligent le vendeur à prendre en charge les réparations dues au caractère défectueux ou non conforme d'une pièce.

La plupart des constructeurs proposent des extensions de garantie de deux ou trois ans, en général payantes et assorties d'une clause de kilométrage. Elles prennent fin au premier c,es deux termes atteints (5 ans ou 75000 km, par exemple). Ces extensions sont transmissibles d'un propriétaire à I'autre en cas de vente d'occasion de la voiture, qui reste couverte jusqu'à l'échéance de la garantie à condition qu'elle ait été

régulièrement entretenue. D'oÙ I'importance de faire viser le carnet d'entretien du véhicule et de garder toutes les

-

factures.O Klâ étcnd

t

l.

rantlede

sesvêhlculesà §ept

À FÉvRtER

2014.

tns.

a22 QUE cHotstR

61


VOS DROITS Nos experts vous répondent et nos associations locales vous aident. Coordonnées sur www.quechoisir.org, rubrique «Où s'adresser en cas de litige?»

GE

banque, c'est pourquoi la Banque

seul le créancier est titulaire d'un

postale ne peut présenter de copie de cette autorisation. En clair, il sufirait

mandat de prélèvement automatique. qu'en eas de contestation. Vous disposez

277-7 du code de la consommation rf 579,p. 18)?

que quelqu'un de mal intentionné connaisse notre numéro de compte bancaire pour effectuer un prélèvement. Les banques n'ont-elles pas lbbligation de vérifier les autorisations avant dbpérer un prélèvement?

MICHEL DECORTE, PÉRENCHIES (59)

MARIE-PASCAIE WAttET, PREUX.AU.SART (59)

GAnAtlrm

Une durépWorr ssatûe Sur le site de l'enseigne Electro-dépôt, je suis tombé sur une publiôité pour un four

micro-ondes indiquant que la garantie était gratuite pendant un an. Ensuite, Ie distributeur incitait le consommateur à souscrire une extension de garantie de trois ans au prix de 19 €, Cette proposition n'est-elle pas trompeuse, sachant que de tels produits sont couverts par une garantie légale de deux ans fixée par lhrticle (voir aussi QC

EE

du vice, révélé par expertise). En plus de ces garanties légales, le commerçant

peut proposer des garanties commerciales (art. L. 211-15, code consommation),

qui peuvent être payantes. Avant d'y souscrire, vérifiez si elles présentent une utilité: durée supplémentaire, garanties offertes (intervention rapide, prêt de matériel), exclusions... Par principe, le cumul de ces garanties est autorisé. En

F É U U

ô J

z u

Ma fille

Lorsque vous achetez un produit,

le vendeur est tenu, par la loi, de vous garantir durant deux ans des défauts de conformité (art. L. 211-4 et suiv. code consommation, à compter de la délivrance du bien) et des vices cachés (art. 1641 et suiv. code civil, à compter de la découverte

N

Èd)àtone*rü aaru, mrrndat

a constaté, sur son relevé de compte à La Banque postale, un débit de 10,60 € pour frais de prélèvement impayé présenté par lhgence immobilière chargée de la gestion de son logement étudiant. Or, aucune autorisation de prélèvement sur ce compte nh été signée, les loyers étant débités du compte de ses parents. Interrogée, la Banque postale a fourni une réponse qui mh stupéfiée: lbrganisme bénéficiaire conserve les justificatifs et n'est pas tenu de les transmettre à 1a

\

L.

I.A BAIIOUE POSTAI.T

revanche, si au vu des documents remis par votre vendeur, celui-ci ne vous a pas informé de vos garanties légales pour vous

inciter à souscrire à son offre, vous pouvez lui reprocher de vous avoir induit en

erreur et demander I'annulation de ladite offre (art. 1116 code civil et L. 121-1, code conso,). Faites appel, si besoin, à une

association locale de l'UFC-Que Choisir.O

ASSUNANCES

cas, votre établissement, comme le

créancier, doit être en possession d'un mandat de prélèvement automatique.

ll lui appartient donc de vérifier si Je prélèvement présenté correspond bien à l'autorisation qu'il détient. La règle est différente pour les prélèvements Sepa. En effet, pour ce dispositil

généralisé à compter du

sureur. Dans un cas comme dans l'autre, je ne suis pas responsable. Une de mes connaissances m'a indiqué que mon assurance multirisque habitation sera résiliée automatiquement si je déclare un troisième si-

nistre - responsable ou non - dans les mois à venir. Est-ce exact?

MM! L. FONTENAY-AUX-ROSES (92)

1€r

février,

La vérification de la banque ne se fera

d'un délai de 13 mois pour réagir et obtenir le remboursement d'un prélèvement que vous n'avez pas

autorisé (art. L. 133-18 code conso.). Si besoin, contactez une association

locale de l'UFC-Que

lanaûi &ilx

Dans la même année, j ai subi dçux dégâts des eaux, signalés à mon as-

tout dépend s'il s'agit d'un

prélèvement national ou d'un prélèvement Sepa (espace unique de paiement en euros),-Dans le premier

uatuL

EEI

Choisir.l

ttrlia?

oans le cas où vous êtes amené

déclarer un sinistre, même non responsable, votre assureur peut résilier votre contrat d'assurance. Mais cette faculté doit être prévue dans le contrat. larticle R. 113-10 du code des assurances précise que cette résiliation doit intervenir au plus tard dans un délai d'un mois à compter de sa

à

connaissance du sinistre. Passé ce délai, sachez que l'assureur pourra aussi faire jouer sa

J,Ai E/'ICORE,

ü<d

ialoNDÉ I

0N N'A66firc wh w$ qri

ta lîihbr!

faculté de résiliation annuelle à échéance du contrat, sans

avoir à justifier d'un motif, en respectant cette fois un préavis de deux mois (art. L. 113-12 code des assurances).

ll doit signifier la résiliation par

lettre recommandée ADRESSEZ VOS QUESTIONS À OUE CHO'sIR, 233, BD VOLTAIRE, 75011 PARIS. LES MANUSCR'Ts

62

ETDOCUMENTS

NON UT'I'SÉS NE SONTPAS RESTIIUÉ5

que cHorsrR s22 o FÉvRrER 2014

avec accusé de

réception.l


Défendez-vousavec,\SWW

noslettrestypessur

url.quechoisir.orgllettres522

rAcflrm

llne pluir,

EDr

de taxoa

rflüPHotrt

uN6(/A 6u( w1AXCï,L',$rttÉ6AL,1u'clûitr'l

i'cq Li

PonrAEr.E

LeA limitoa

& llllinité

En lisant attentivement ma facïve d'électricité, je mâperçois qt/EDF me îait payer IaTVA sur plusieurs taxes,

Qand j ai souscrit un fofut'tl1irntté clwz Orangg on mâ dit que Cétait <<tout com-

d'électricité et la contribution au service public de l'électricité (CSPE).

pris». Pourtant, régulièrement, mes factrues

notamment sur les taxes locales

comportent des montants à payer pour des appels hors forfait. N'est-cepas abusifli

Est-ce bien légal?

R. BIAI{CHARD, VIEUX-BOUCAU-LES-BAINS (40)

NEilA TIAZEAS, LOPERHET (29)

EEI

EEI

oui. tarticle 267 du code général des impôts dispose que

les taxes, à I'exception de la taxe sur la valeur ajoutée elle-même, doivent être incluses à la base d'imposition de votre consommation d'énergie à la TVA. Ainsi, en métropole, la contribution tarifaire d'acheminement (CTA) est soumise à un taux de TVA de 5,5 % tout comme I'abonnement pour un

Pour être de plus en plus compétitifs, aujourd'hui, les opérateurs de téléphonie mobile redoublent de formules attractives. Si ces offres peuvent parfois être alléchantes, elles comprennent bien

compteur jusqu'à 36 kV,A (article

278-0 bis,

B du code général

des impôts). Le taux de TVA de 20% (depuis le 1e' janvier 2014) est, lui,

souvent, malgré leur appellation, certaines

appliqué à votre consommation et aütres taxes, à savoir la contribution aü service public de l'électricité (CSPE) et les taxes sur la consommation fi nale d'électricité (TCFE). 4

limites. Uoffre illimitée d'Orange, en réalité, ne vise pas les numéros spéciaux, surtaxés et courts, se restreint à 250 correspondants différents par mois et à 3 heures maximum d'appels voix. Les limitations en question sont tolérées par le Conseil national

?RODUIT§BIO

qdép,wqale «ntuafu n C.hiru,o

acheté en pharmacie de la gelée bio proposée par 3 .Chênes Laboratoires. Le pot sbrne des logos bio (AB français et européen)rt de la mention o traditionnelle 100 0/0, mais on peut aussi lire sur l'étiquette «Produce in RPC et packaged in France,.

l'ai

royaLe

Intrigué, j'aiLu (écrit en petit sur l'emballage) qu'il s'agissait de gelée

royalebio fabriquée en Chine. Qrand on sait que dans ce pays la pollution est importante, on s'interroge. Commeirt être sûr qubn y respecte les mêmes règles que chez nous en matière de produits bio? A côté du logo AB, ily a un logo NLP dontj'ignore la signification. Pouvez-vous éclairer ma lanterne? PASCAL BoURGUIGNo,{, VÉNISSI EUx (69)

EKI

de la consommation (avis du 3O/L7/tL), à condition qu'elles figurent en caractères

Iautorisation d'utilisation du

logo AB peut être délivrée à des

produits importés dans la mesure où ils respectent les dispositions du règlement CEn' 834-2007 en vigueur. Ce dernier précise les règles applicables en matière de production, d'étiquetage et de contrôles. La Chine

suffisamment lisibles dans les publicités,

n'est pas un pays où les règles de

les documents commerciaux ou

production biologiques applicables sont reconnues comme équivalentes

contractuels de l'opérateur. si ce n'est pas le cas, vous pouvez formuler une

à celles de l'Union européenne. Par conséquent, afin de pouvoir arborer le

réclamation pour défaut d'information précontractuelle (art. L. 111-2 code de la consommation). Vous pourrez ainsi obtenir

logo AB, les produits importés de Chine doivent être couverts par «un certificot de contrôle relotif à l'importofion de produits issus de l'ogriculture biologique dons lo Communouté europëenneu.Ce

certificat, en cours de validité, doit être délivré par l'autorité compétente ou par une autorité ou un organisme de contrôle habilité du pays tiers concerné (décret n' 2OO4-892 du 26/08/04

relatif aux procédures d'examen des demandes d'autorisation à commercialiser des produits de l'agriculture biologique en provenance

ê

soit I'annulation de votre contrat, soit des dommages et intérêts pour compenser le préjudice subi; Par ailleurs, si vous estimez avoir été induit en erreur par cette publicité, faites un signalement à la direction départementale de la protection des. c'çq( t$eAA4" populations ,t10t{ârü(, uo/;f{e Y0kfl$ pour pratique

çt{;u^tltilË.... Ç11t|u.l/ii{e...

eÎ{0'«e

commerciale

(r

Al,(l(f-

trompeuse (art.L.12L-L).

^urtit.

En cas de

de pays tiers), Quant au logo NLP, Nature

difficulté,

Life Protect, il s'agit d'une charte par laquelle les sociétés adhérentes

à

n'hésitez pas

vous rapprocher

s'engagent à commercialiser des

produits respectant une éthigue fondée sur différents principes: ne pas faire travailler des enfants de moins de 13 ans, protection de la planète contre toute source de pollution, etc.i

de I'une des associations locales de I'UFC-

FÉvRtER

201.4.522

Que

Choisir.l

QUE

cHorsrR 63


Ln

BA§'Dl'GALAI§

t,i,

f

.. u,.

Ï

cE soNT sEs 170 ASSOCIATIONS LOCALES. ', " ELLESTIENNENT DES PERMANENCES

UFC-QUE CHOISIR DE L'ARTOIS, 16, RUE ARISTIDE.BRIANO, 62OOO ARRAS

Trou d'air dans

RÉGULIÈRES POUR VOUS CONSEILLER ET VOUS DÉFENDRE.

I'assurance

n habitant dArras achète un vol Paris-San Francisco avec sa carte

BOUCHTS-Du-n$ôil[

Rési

I

UFC.QUE CHOISIR DE MARSEILLE,5, RUE COLBERT, 13001 MARSEILLE

iation a busivê*r;r.-,

Cet habltant des Bouches-du-Rhône se croyait assuré pour sa nouvelle voiture.

W,ffiff

Après un accldent, il apprend qu'il n'est pas couvert. llassurance avait résilié le contrat sans respecter les règles.

onsieur N., des Bouchesdu-Rhône, souhaite assurer sa nouvelle voiture auprès de la même compagnie que son

précédent véhicule. Toutes les démarches avec thssureur sont faites oia

Internet. Tfois mois plus tard, monsieur N. a un accident causant d'importants dégâts à la voiture. Les ré-

parations sont évaluées à 7000€. déclare lhccident à son assureur mais celui-ci refuse toute indemnisation au motif qu'il n'est pas assuré. Surpris, le consommateur confie son dossier

I1

à l'UFC-Qre Choisir de Marseille. Cette dernière découwe que thssureur a utilisé une autre adresse Internet que celle de lhssuré, lors de la constitution

de son dossier, afin dbbtenirun complément d'information concernant sa nouvelle acquisition. Ne recevant pas les renseignements demandés, la compagnie a procédé à la résiliation du

EAY§ BASQUE

une réslllatlon dolt êtrc lalte par

lettre recommandée avec

accusé de

réceptlon.

contrat et en a informé son client par Internet, mais toujours à la mauvaise adresse. Or, en matière dbssurances, la résiliation est très encadrée, souligne lhssociation locale. Par un cour-

rier à thssureur, elle rappelle

que, quelle que soit la cause de la résiliation du fait de lâssureur, celle-ci doit obligatoirement être

signifiéeàl'assu-

l,ladneele

Visa Premier. Il ne prend pas dàssurance annulation puisque sa.carte offre ce service. Qrelques jours avant le départ, il signale à CWI-Visa Premier que sa mère est mourante et qu'il annule sonvoyage. Au décès de sa mère, il enrloie les documents nécessaires, dont le certificat de décès. Visa Premier refuse le dossier. Le consommateur demande des explications. I-lassureur répond en axigeant un dossier médical circonstancié qui indigne le médecin ayant accompagnéla défunte jdsqu à son dernier souffi.e. Visa Premier finit par procéder au remboursement mais de la moitié seulement du prix du billet dhvion. Le client confie son problème à fUFC-Qre Choisir de lArtois. Un simple courrier de làssociation locale rappelant les conditions générales de

Premierlui a permis dbbtenir le remboursement de la totalité du billet dâvion.<)

vente de la carte Visa

lptr;1il

re- üililée nétAit cornmanoee avec ;;éd;ô- Pat lc bonne

ré par lettre

o È u 2

tion. La résilia-

tion par mail est donc non conforme à la loi et ne peut être opposée à làssuré. Dixjours plus tard, monsieurN. obtenait satisfaction. Ô

zo E

-i remboursement d'un vol. annulé pour cause de décès, falt partle des prestatlons de Ia carte vlsa Premler. Le

uFc-euE cHorsrR DU pAys BAseuE,9, RUE sArNrE-uRsuLE 64too BAYoNNE

Élise L. P., une habitante d'Halsou (64), achète un ordinateur chez Darty.Iappareil tombe en panne trois fois de suite durant sa période de garantie. Excédée, la cliente demande son remboursement. Darty accepte et reprend I'ordinateur. Peu après, une lettre d'un particulier f informe que I'ordinateur, racheté dans Ie magasin Darty de Dax, contient toutes ses données personnelles. Élise prévient la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) et consuite l'UFC-O-ue Choisir de Bayonne, qui lui conseille de saisir Ie juge de proximité. Pour le juge, Ia persistance des données personnelles ne consti-

cnAvf DAIfsr.AMüMoInx.

tue pas une violation de Ia vie privée, mais il a malgré tout condamné Darty dédommagement des pannes successives survenues sw son PC.t

64 que

cHorsrR s22

.

FÉvRtER 2014

à

verser à Élise L. P. 400 € en


NOUS VOUS DEFENDONS

rrAurs.Dr.srrur

TII;38 iEË351§,?li i'âiLïBEL*'

-'

IIIOSEI,I,E UFC.QUE CHOISIR DE MOSELLE-EST,

Exclusion sans preuve

d

È q

x z À É F o

Uassureur avance des problèmes de santé entérieurs à la souscription du crédit pour ne pas garantir le décès de son client. Mais, faute de questionnaire santé initial, il ne peut en apporter la preuve.

T e crédit renouvelable proposé I chez Conforama en 7994 était L assorti dine assurance vie facultative. À l'époque, il sufrsait de cocher la case u avec assurance vie facultative» et la signature valait dédaration dlêtre sans problèmes médicaux particuliers, et de correspondre à des critères d'âge et dàctiüté professionnelle. Monsieur M., des Hauts-de-Seine, coche et signe. Puis il honore ses remboursements mensuels jusqu'e n 2072, mort. Son épouse déclare sa disparition auprès de Facet, organisme de prêt. Mais elle reçoit un reannée de sa

fus de prise en charge de Ia garantie décès par Cardif. Lassureur se base sur les exclusions figurant dans la notice d'information remise à la conclusion du contrat de prêt, et évoque un décès odes suites de maladie ou-d'accident antérieurs à la date de soustiption

ISÈRE

La g.rantle décès

a mls

à

quijustifie-

rait cette exclusion. Comme aucun document n'existe, lâssureur retourne un questionnaire médical à faire remplir par le médecin ayant constaté le décès. Le document complété confirme què la mort n'est pas due aux suites

d'uhe maladie antérieure. Lassociation locale exige la prise en ch arge par Cardifetdemande

BNP Paribas

de stopper les

pré-

Ièvements qui se poursuivent pour

Id

qurrltiorunofue

Lanté n'avail

iamaia exirté

rembourserle cré-

dit. Qrinze mois après la disparition de monsieur M., le dossier est enfin clos, BNP Paribas restitue les 2100 €

Roulements grippés

intérieure et sont détériorés par la rouille. Les aiguilles portent directement sur la traversê et, faute d'être graissées, ont endommagé gravement la traverse. Les réparations s'élèvent à

7682€,, dont monsieur G. demande la prise en charge par Citroën. Devant le refus de la marque, làutomo-

biliste contacte l'UFC-Qre Choisir de l'Isère, qui lui conseille de saisir le jugê de proximité. Pour

sa défense, le

ès la première utilisation de son lave-linge, acheté298 € surle site

Cdiscount.com, un habitant de

Bitche (57) remarque des fuites d'eau çi il signale aussitôt au service après-vente. Il faut plusieurs appels pour qu'un technicien se déplace et constate que la fuite se situe au niveau du tambour, ce qui rend lbppareil irréparable. Le client demande thnnulation de sa commande et son remboursement. Sans réponse de Cdiscount, il sollicite thide de l'UFC-Qre Choisir de Moselle-Est, Par courrier, Iâssociation locale rappelle à l'enseigne qu'elle est te-

nue dâccepter lânnulation de la commande en application de lhrticle du code de la consommation relatif à la garuntie légale de conformité. Une seconde lettre sera encore nécessaire pour que Cdiscount récupère Ie lave-linge défectueux et rembourse le client.

i

indûment prélevés à son épouse.l

UFc.QUE cHoIsIR DE UISÈRE, 24 BIS, RUE MALLIFAUD, 38100 GRENOBLE

n remplaçant des pneus hiver par des pneus d'été, le concessionnaire Sada Citroën d'Eylens (38) constate que les roulements à aiguilles du train arrière de la Citroën C5 de monsieurG;nbntpas debague

fin

Cardifcopie du questionnaire

santé rempli par son mari

à la

Lave-linge non étanche

aux prélèvements.

du contrat». Contactée, 1'UFC-Qre Choisir 92 conseille à la veuve de demander

BP 45, ESPACE ACTI-CHAPELLE, 57470 HOMBOURG.HAUT

concessionnaire fait valoir que son client produit une attestation d'un garàge et non une expertise contradictoire, et avance que la C5, utilisée pendant 9 ans,

a

parcouru 130000 km

ar,ant de présenter un problème. Le juge

de proximité reconnaît la preuve de l'usure anormale du train arrière attestée par un professionnel. Il souligne aussi que la défaillance de la pièce n'est pas due à l'âge du véhicule, ni à son kilométrage, mais à une usure anormale qui a son origine dans un vice caché. Le concessionnaire Citroën a été condamné à rembourser le montant des réparations augmenté de 233 €, de dommages et intérêts.l

IRâNCBBIEN.ETNI

Vous avez reçu une invitation pour participer à un re.pas gratuit précédé d'une présentation de produits dans le domaine du bien-être et du confort.

PT,ACIMINTENVIilS Vous avez confié des capitaux à une officine spécialisée dans le placement en vins.

NATURAIPRODUCTS Cette société vous propose de nombreux produits dans le domaine de la beauté et de la santé. Satisfait ou mécontent, votre témoignage intéresse le Réseau anti-arnaques, BP 414, 85504 Les Herblers cedex (temoi gnage@arnaques-inf os.org). WWU' I WU' I

-_.j

temoi gna ge@arnaques-infos.org

FÉvRrER

2ot4 s s22 euE cHorsrR 65


€.oun notn Un mois a été nécessaire à un couple du Nord pour faire admettre que c'était bien I'arrivée de la 4C qui interférait dans la réception des chaînes télé.

PAR ARNAUD DE BTAUWE

(adeblauwe@quechoisir.org)

o É

z U

ô

e déploiement du réseau de téléphonie mobile 4G pose quelques problèmes pour la réception des chaînes de Ia TNT, la télévision numérique terrestre, que de très nombreux foyers reçoivent encore grâce à leur antenne Âteau (QC f 520, p. 5 et QC n" 518, p. 9).

Mais que les téléspectateurs confrontés

? [arrivée de la 4G .Les

foyers situés dans

une zone concernée par la mise en service de relais 4G qui constateraient udes perturbations permonentes» dans la réception de la TNT uia I'antenne du toit doivent contacter le 970818818 (prix d'un appel local, du lundi au vendredi de 8 à 19 h) ouvert par lAgence nationale des fréquences (ANFR). Si les interférences sont bien liées au déploiement de la 4G (les fréquences de ce réseau sont, en effet, proches de celles de la TNT), un antenniste prendra rendez-vous. ll installera un filtre sùr I'antenne, ce qui résoudra le problème. I intervention est rapide et son coût (de 100 à 150 €) directement pris en charge par les opérateurs de téléphonie mobile. Fin 2013,

8000 filtres

avaient déjà été installés.

66

que cHorstR 822

.

à

de telles difficultés se rassurent: IANFR, lAgence nationale des fréquences, a la solution. Il suffit de mettre en place un filtre sur l'antenne pour que tout rentre dans lbrdre. Une opération simplissime, confiée à un antenniste, et gratuite pour le consommateur (voir ci-contre). Mais, dans les faits, thffaire

peut traîner comme en témoignent Michel et Yvette Brézault, qui vivent à HallennesLez-Haubourdin, près de Lille (59). "Dans l'après-midi du 23 octobre, j'ai ooulu regarder la télévision: plus rien, raconte Yvette. Je me suis alors sounenue gue le bulletin municipal nous

informait

gue I'arrhtée de

guar tie r p o urrai t p e r tur b er /a TNZ , Ni une, ni deux,

la4G dans notre

ré les chaînes P» Autant de vérifications que les Brézault avaient bien effectuées mais

sans résultat. I-laprès-midi, ils ne reçoivent que quelques chaînes, ocelles situées sur les multiplex les plus éloignés de la bande de fréguence de

la4G (F2, F3.../», précise Michel.

Et le soir, seul le programme Grand Lille TV anime leur téléviseur. Un mols d'attente Retour de vacances. Yvette contacte à nouveau I'ANFR, oOn a continué à me balader, commènte-t- elle. À un ?tottent, on a même évoguéJe oent czntme ?out)ant être la source du

m.al., Le temps passe et l'écran reste toujours noir, ou presque! I1 faut attendre un mois pour que 1ANFR consente à recon-

naître que le dysfonctionnement est «proba-

blement lié à la 4G» Ouf! I-laveu enfin arraclré, les choses s'enchaînent rapidement. uTiois

jours plus tard, un antenniste était à la maison, poursuitYvette. En guelgues minutes, il ainstallé unf.ltre sur l'antenne. Et depuis tout fonctionne

Un üoir l'avw arurrrr:*,é,loa chutcn vont trà uite

elle compose le numéro

mis en place par IANFR. Mais pour Yvette, c'est la

douche froide. oOutre l'accueil gui n'a pas été top, mon inteilocuteur a très vite botté en touche. Il m'a dit d'attendre deux ou troisjours et de rappeler sije ne receaais toujours rien. Je lui ai alors répondu gue je m'apprêtais à partir en oacances. Sa répligue m'a

parfaitement. » Cette mésaventure laisse

un goût amer aux époux

Brézatlt. o On a eu I'im-

prexion gue lANFRfaisait tout pour

ne ?as aaoir à interq.tenir; estime Michel. Cornrne si elle ne ooulait pas prendre en charge tro! de dor

siers. Combien

de personnes

ont-elles été traitées

téléspectatrice éconduite rappelle juste avant son départ. Nouvelle désillusion oVous êtes sîtr gue ce n'est

ainsi ?, Interrogée par Que Choisir,lANFR - qui s'est, depuis lors, excusée auprès du couple nordiste - évoque « des tests préalables à I'allumage ofi.ciel dæ relais 4G dont le centre d'appels n'a,.)ait pas connaissance, d'où ces

?as üotre antenne ? Aoez-cuoas bien reconfgu-

contretemps.

laissée sans

voix: "Bon,

dans

pas besoin de télévision!",

FÉvRrER 2014

ce cas,

uous n'altez

T..a

»l


QC février