Page 1

GRAND’MARE

LOGEMENT

“Il nous faut attirer les familles ” Yvon Robert, premier adjoint au maire de Rouen

N° 35 - 1ER DECEMBRE 2011

Page 2

Page 3

14 “verre et acier” seront rasés PATRIMOINE Rouen, capitale des orgues FUITES D’EAU La traque des Oreilles d’or CRISE Le Crédit municipal à la rescousse

Page 5

Page 8

Page 7

Petit-Quevilly

le grand élan bâtisseur En plein centre-ville, au bord d’une avenue Jean-Jaurès déjà métamorphosée par l’arrivée du métro, l’ancienne caserne Taillandier va devenir le royaume du hi-tech. Symbole du renouveau d’une voisine de Rouen prise par la fièvre constructrice. Page 4 Déclinaison de Foie Gras

Brochettes de Saint-Jacques lardées, jus d’écrevisse, gratin de champignons et risotto Entremet Haute-Couture


N° 35 - 1er décembre 2011

Moments forts 15, Place de la Haute Vieille Tour - 76000 Rouen Tél. 02.35.98.28.25 Fax : 02.35.98.28.62

✔✔ Au conseil Prochain conseil municipal de Rouen ce vendredi 2 décembre, dès 17h30, dans la salle des conseils de l’Hôtel de ville.

✔✔ Rouen givrée Le Poème harmonique

✔✔ Téléthon 25e édition, samedi 3 et di-

✔✔ Football National, 17e journée : les Canaris

✔✔ Emploi Le dernier Café de l’emploi de

✔✔ Basket Le SPO Rouen va avoir besoin de

manche 4 décembre. Retrouvez toutes les manifestations locales sur coordination76e.telethon.fr

Web Radio - Le journal de Rouen - www.tendanceouestrouen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 50 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

l’année se tient samedi 3 décembre de 8h30 à 10h30 à l’Echiquier, à Rouen.

AU COURRIER

lancera les festivités. En concert ce vendredi 2 décembre à 20h45, à l’église Saint-Vivien.

de l’US Quevilly reçoivent Epinal au stade Lozai, ce vendredi 2 décembre à 19h. ses supporters, samedi 3 novembre à 20h à la salle des Cotonniers, face à Antibes.

EXPLIQUEZ-VOUS

“Loin des feux de la rampe” “Habitante des Hauts de Rouen, je m’interroge sur l’organisation d’une nuit des Trophées, le 10 décembre prochain. Pourquoi cette soirée qui coûte cher aux contribuables quand, dans nos quartiers, les associations ont du mal à survivre. Cet argent serait mieux dépensé s’il tombait dans leurs caisses, car beaucoup de leurs bénévoles travaillent pour les habitants avec de petits moyens, sans avoir besoin des feux de la rampe ni des dorures de la République”. France

“Pas solidaires, les parlementaires” “Le gouvernement, qui ferait bien lui aussi de faire un effort, a proposé aux députés de diminuer leurs indemnités. La plupart d’entre eux, UMP comme socialistes, ont répondu “non” ! Dans ces temps difficiles pour tout le monde, il conviendrait que nous nous donnions tous la main”. J.P. Nais

■■ Pour vos courriers, vos communiqués Ecrivez-nous à Tendance Ouest Rouen, 15, place de la Haute Vieille Tour - 76000 Rouen, ou sur redactionrouen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Rouen,

15, place de la Haute Vieille Tour - 76 000 Rouen - Tél 02.35.98.28.25

URBANISME  Le Plan local d’urbanisme de Rouen doit s’adapter au changement

“Il nous faut attirer les familles” Rouen révise son Plan local d’urbanisme (PLU), un sujet sur lequel les habitants peuvent s’exprimer jusqu’au 17 décembre. Entretien avec Yvon Robert, premier adjoint au maire en charge de l’urbanisme. ■■ E n j a n v i e r , u n nouveau Plan local d’urbanisme de Rouen sera adopté. A quoi va-t-il servir  ? “Ce document fixe la réglementation en matière d’urbanisme pour toute la ville : formes, hauteurs, largeurs des bâtiments, répartition entre constructions et espaces naturels, etc. Le PLU de Rouen actuel remonte à 2004. Nous l’avons modifié quatre fois depuis, mais cette fois, nous allons plus loin en travaillant depuis deux ans sur une procédure de révision.” ■■ Pourquoi vouloir le réviser ? “Il nous faut inscrire dans le PLU, et c’est un sujet majeur, une répartition obligatoire des tailles de logements dans les constructions neuves.” ■■ C’est-à-dire...

■■ “Les investisseurs misent sur des T1 et T2. Cela va à l’encontre de l’intérêt général de la ville”, affirme Yvon Robert.

“Nous voulons qu’il y ait, dans chaque programme neuf, au minimum 25 % de T4 et plus, et au maximum 30 % de T1 et T2. Il s’agit d’un grand enjeu d’avenir : il y a à Rouen de moins en moins de grands logements pouvant accueillir des familles. Aujourd’hui, presque 50 % du neuf est composé d’appartements de une ou deux pièces. Cela ne pouvait plus durer !” ■■ Quelle était la menace pour Rouen ? “Nous risquions de voir des constructions neuves entièrement composées de petits logements, propriétés d’investisseurs louant

ensuite à des étudiants ou des jeunes couples. La loi Scellier marche très bien à Rouen... Mais une ville vit aussi sur une répartition équilibrée entre les tailles des logements, un équilibre entre les tranches d’âge. Dix ans avec toujours moins de T3 ou T4 disponibles, cela fait beaucoup, sachant que 1 000 logements sont construits chaque année. En outre, les petits appartements ont tendance à faire grimper les prix”. ■■ Cette révision du PLU touche aussi la question du logement social... “Oui, nous voulons imposer qu’à l’intérieur des loge-

ments sociaux neufs, 15 % des appartements soient des logements dits très sociaux.” ■■ Pourquoi souhaitez-vous également assouplir les contraintes vis-àvis des bâtiments protégés non entretenus. “Il existe une dizaine d’immeubles ou de maisons protégés à Rouen qui se dégradent et pour lesquels des travaux de réhabilitation sont devenus trop coûteux pour les propriétaires. La révision du PLU propose donc, dans ces cas très précis, que nous puissions les démolir et reconstruire. Il ne faut pas tomber dans une protection trop rigide du patrimoine, pouvant générer des friches. Il s’agira là d’un léger assouplissement, à la marge”. ■■ Une vie, six dates 1949 : naissance 1989 : élu 1er vice-président de l’agglomération rouennaise. Pilote la création du métro 1995-2001 : maire de Rouen 2004-2011 : 1er vice-président du Conseil général 2008 : premier adjoint au maire de Rouen 2010 : devient vice-président de la Crea


N° 35 - 1er décembre 2011

3

Pôle Delta, le nouveau berceau de l’artisanat

Dans les Hauts de Rouen Les sept locaux - dont la superficie variera de 180 à 270 m2 - feront la part belle aux ateliers qui représenteront 80 % de la surface. Les 20 % restant seront consacrés aux bureaux. les ensembles seront loués entre 1 000 et 1 500 € par mois. “Les locaux pourront être adaptés en fonction de

la demande des entreprises”, précise-t-on à Rouen Seine Aménagement, le maître d’oeuvre. “Proposer ce genre de superficie intéressera les PME, car on n’en trouve que très rarement à Rouen”, indique Lucien Bolotte, directeur général de l’Etablissement Foncier de Normandie. “Ce projet nous a beaucoup plu, explique le directeur de Rouen Seine Aménagement. La redynamisation du quartier de la Grand Mare passe par son développement économique.” Et pour le favoriser dans ce quartier des Hauts de Rouen, les entreprises pourront bénéficier jusqu’en 2014 du dispositif de zone franche urbaine (ZFU) permettant aux entreprises, répondant à certains critères d’éligibilité, de profiter d’exonération fiscales et sociales. La livraison est prévue pour juin 2012. Le budget engagé est de 2 millions d’euros. Anne Letouzé

Photo Agence Unanime

L

e Pôle Delta ? C’est un futur bâtiment destiné à héberger des entreprises d’artisanat. Sur la parcelle de 3000 m 2, faisant face à l’immeuble Alpha du quartier de la Grand Mare, une construction de 1 600 m2 va bientôt sortir de terre. Le chantier va débuter dès janvier prochain. Tout sera prévu pour y accueillir sept entreprises. “Il n’y a pas beaucoup de locaux disponibles pour les artisans dans la région. Le Pôle Delta répond à une demande forte” se réjouit Yvon Robert, adjoint au maire en charge de l’urbanisme et du logement.

■■ Dès le second semestre 2012, sept entreprises pourront s’installer dans ce nouveau bâtiment de la Grande Mare dédié à l’artisanat. Une réalisation signée Unanime architectes.

Derrière Mac DO Mont Riboudet - Quartier DOCK 76


4

N° 35 - 1er décembre 2011 

NEWS

Petit-Quevilly, grandes ambitions Finances Comment financer

autant de chantiers ? Grâce aux investisseurs privés, à des services adaptés aux besoins ou aux subventions. “J’ai désendetté la ville”, rappelle le maire.

Doux En 2012 et 2013, dix

kilomètres de pistes cyclables vont faire leur apparition dans la ville. Améliorer le cadre de vie fait partie des priorités de la municipalité.

Joyau Petit-Quevilly possède un joyau historique : la chapelle romane Saint-Julien, bâtie au XIIe siècle pour Henry II Plantagenêt, duc de  Normandie et roi d’Angleterre.

Hôpital En plein essor, l’hôpital Saint-Julien fait partie du CHU de Rouen et est installé à Petit-Quevilly. Depuis la rentrée, il accueille un  Centre régional de soins dentaires.

“Un cercle vertueux” La commune de 22 300 habitants se sent pousser des ailes. Grand artisan de cette dynamique amorcée dans les années 1990 par l’ancien édile François Zimeray, Frédéric Sanchez, le maire PS, sait, quand il

Photo Heka

P

our le Petit-Quevilly, c’est le chantier de la décennie, le symbole d’un renouveau. En plein centre-ville, au bord d’une avenue Jean-Jaurès déjà métamorphosée il y a quinze ans par l’arrivée du métro, l’ancienne caserne Taillandier revit. Dans deux ans, elle se nommera Seine Innopolis et pourrait générer un demi millier d’emplois dans les domaines de pointe des technologies de l’information et de la communication. Autour de cette future pépinière hi-tech portée par la Communauté d’agglomération, et non loin du collège Fernand-Léger ouvert en 2008, 250 logements ainsi que des commerces vont sortir de terre. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Il faut citer la “résidentialisation” du quartier Saint-Julien, le prochain réaménagement du quartier Neruda, le projet de logements sur la friche Cofrafer en face de la mairie, ou le futur éco-quartier Flaubert à cheval entre Rouen et Petit-Quevilly... Bref, un rapide coup d’œil dévoile une ville prise d’une fièvre constructrice et modernisatrice unique en son genre.

■■ L’ancienne filature La Foudre, la plus grande du genre en France au XIXe siècle, était devenue la caserne Taillandier, entrepôt pour l’armée. Dans un peu plus de deux ans, elle deviendra Seine Innopolis, une pépinière hi-tech, en plein cœur d’un quartier réinventé.

le faut, se transformer en professeur d’éthymologie : “Le Petit, dans Petit-Quevilly, signifiait à l’origine “près du centre-ville”. Ce serait donc trompeur de reléguer notre ville à la banlieue.” Une manière de dire que la commune veut sa part du lion dans le développement du cœur de l’agglo et de la rive gauche. “L’ouverture du Pont-Flaubert en 2008 a of-

fert à la ville une opportunité historique de s’ouvrir”. Aujourd’hui, l’ancienne cité industrielle (qui a compté jusqu’à 15 usines de textile au XIXe siècle), longtemps la plus pauvre de la rive gauche, attire. En témoigne le nombre de promoteurs privés ayant décidé d’investir dans de nouveaux programmes immobiliers. “Oui, nous sommes dans un

cercle vertueux”, se réjouit le maire. “Nous avons su inspirer la confiance”. La vision du maire tient en trois points : “une ville pour tous, une vraie ville centrale et active et une ville paisible”. En trois ans, 1 000 nouveaux logements vont voir le jour. Et l’accent est mis sur l’accession à la propriété et le locatif, dans une ville comptant déjà 45 % de logements

sociaux. Conséquence : les prix de l’immobilier partent à la hausse et un changement sociologique se profile. Frédéric Sanchez assume : “Bien sûr que nous souhaitons l’arrivée de cadres à Petit-Quevilly. Mais nous souhaitons surtout que toutes les catégories sociales soient présentes, pas que des bobos !” Mais pour attirer une nouvelle population,

construire des logements ne suffit pas. La municipalité crée ainsi de nouveaux services aux quatre coins de la ville. Trois crèches et plusieurs garderies ont vu le jour. Fait assez rare pour être souligné, une classe de maternelle a également été ouverte par l’Education nationale à la rentrée. Roulez jeunesse. Thomas Blachère

La ville de la Foudre et des Canaris

La ville rayonne Autour du stade Lozai, la municipalité a mis la main à la poche pour développer le “Pôle foot” de l’USQ : apparition de terrains synthétiques, nouveaux vestiaires

et adaptation du stade aux exigences du championnat de National. “Ce club populaire participe au rayonnement de la ville et lui donne une bonne image”, soutient Frédéric Sanchez.

Photo Heka

Le direct d’un web radio, l’actualité musicale, les sorties, mais aussi l’essentiel de l’information

E

n matière de théâtre et de ballon rond, Petit-Quevilly occupe une place de choix dans le paysage rouennais. Il y a d’abord les Canaris de l’US Quevilly, connus dans la France entière pour leurs parcours exceptionnels en coupe de France.

■■ Le stade Lozai, “temple” de l’USQ, se modernise.

De l’autre côté de la Sud III, en centre-ville, le théâtre de La Foudre, Scène nationale avec Mont-Saint-Aignan, est l’aimant culturel de Petit-Quevilly. Avec ses 460 places, la salle propose une programmation de haute qualité et créative, attirant chaque mois des spectateurs de toute l’agglomération.


N° 35 - 1er décembre 2011

5

NEWS

Photo Isabelle Jouvante

Rouen givrée : un crû 2011 plus Crea, Rouen... Récompenses en économe mais plein d’idées série dans l’agglomération

Après Tourville, un Carrefour Planet à Barentin COMMERCE 

■■ Le magasin a été inauguré mardi 29 novembre.

Il est présenté comme l’hypermarché du XXIe siècle. Après Tourville-la-Rivière, Barentin est la deuxième commune de l’agglomération à accueillir un Carrefour Planet. L’ancien magasin, ouvert en 1973, a subi une profonde modernisation. Qu’est-ce qui

change ? L’ergonomie a été repensée et le magasin s’organise en neuf espaces spécialisés bien identifiables : Marché, Bio, Surgelés, Beauté, Mode, Bébé, Maison, Média et Saisonnier. Une foule de nouveaux petits services voient également le jour.

Rouen Givrée arrive. L’événement se déroulera en effet du 3 au 31 décembre. décliné en trois pôles d’animation : le village de Noël, le jardin des neiges et le lac gelé. L’association des commerçants de Rouen a travaillé cette année avec la Ville pour proposer des ac-

PATRIMOINE 

M

tivités. Qu’en est-il du budget alloué ? Cette année il est de 200 000 € contre 220 000 € l’an passé. “Rouen Givrée doit rester un moment de fête pour les Rouennais. Néanmoins, il faut rester soucieux des finances de la ville” souligne Valérie Fourneyron, maire de Rouen.

Deux récompenses viennent de tomber successivement sur l’agglomération. La Crea a reçu le Trophée des villes électro-mobiles dans la catégorie des plus de 200 000 habitants. Il distingue les territoires les plus dynamiques dans le domaine de la mobilité

électrique. Rouen a reçu le “Coup de cœur du Jury” pour “Macadam & Co”, le festival des gens de la rue. Ce prix met en avant le travail des professionnels de l’urgence sociale et des travailleurs sociaux, ainsi que les bénévoles des associations qui l’ont créé.

Rouen, capitale des orgues

ission Orgues. C’est le nom donné à ce programme établi par la Ville de Rouen, en 2009. Son but ? Valoriser, entretenir et restaurer ce patrimoine exceptionnel. L’orgue de l’abbatiale SaintOuen, chef d’œuvre du facteur d’orgue Cavaillé-Coll, est même mondialement connu. Une floraison d’artistes Rouen compte une quarantaine d’orgues, dont 26 lui appartiennent. “Elle a toujours été une cité prospère, depuis la Renaissance. C’est une terre de passage et les artistes y étaient nombreux”, explique François Ménissier, professeur d’orgue au Conservatoire de Rouen

et conseiller technique. La renommée de la ville est telle que les facteurs d’orgues viennent de l’étranger pour s’y installer. Boiseries du XVIe, comme à Saint-Vivien, instruments créés par les Lefebvre, célèbre facteur d’orgues, dans la chapelle de Charles Nicolle... tous les siècles sont représentés à Rouen. Cependant, “c’est surtout la capitale de l’orgue romantique et symphonique, deux styles du XIXe siècle.” La Ville a donc entrepris de faire restaurer certains d’entre eux. Des manifestations sont organisées afin de mieux faire connaître et apprécier cet instrument imposant, mais qui reste souvent dans l’ombre.

■■ L’orgue de choeur de Saint-Sever est actuellement restauré, grâce à la Mission Orgues.


6

N° 35 - 1er décembre 2011 

NEWS Incendies mortels : 14 immeubles “verre et acier” de la Grand’Mare vont être rasés L’expert a rendu son verdict, les autorités et le bailleur social Immobilière Basse Seine ont tranché. Mardi 29 novembre, c’est vers 19h que la nouvelle est tombée à la préfecture : quatorze des 18 Lods “verre et acier” de la Grand’Mare seront détruits. Les quatre

TRAVAUX EN VILLE ●● COTEAUX OUEST  Rue Manchon Frères. Tra-

vaux sur le réseau d’eau. Entre les rues de Constantine et Mustel. Circulation interdite, sauf riverains. Jusqu’au 23 décembre.

●● PASTEUR  Trémie Pasteur. Rénovation de

l’éclairage public. La nuit, circulation interdite dans la trémie. Déviation par le quai Gaston Boulet et l’avenue du Mont Riboudet. Jusqu’au 16 décembre, de 20h à 6h.

●● GARE  Route de Neufchâtel. Création d’une voie

de bus (Ligne 7). Circulation réduite selon l’avancement des travaux.

●● BOULINGRIN  Travaux d’agrandissement de la station de métro. Circulation des véhicules et stationnement interdits au sud de la place.

●● CENTRE RIVE DROITE  Rue Louis Ricard. Création d’une voie de bus (Ligne 7). Circulation interdite. ●● CENTRE RIVE DROITE  Rues de Joyeuse et des Minimes. Stationnement interdit par endroit en rive sud. Jusqu’au 9 décembre. ●● CROIX-DE-PIERRE  Rue du Colonel Trupel. Mesures d’urgence à la suite d’un effondrement. Circulation interdite, sauf riverains et livraisons. Jusqu’au 25 janvier. ●● PONT JEANNE D’ARC  Circulation interdite sur

la voie de circulation la plus en aval du pont, dans le sens nord-sud. Voie réservée à la circulation piétonne. Jusqu’au 31 décembre.

●● CHU  Rue du Pr Stewart. Rénovation de l’éclairage public. Circulation et stationnement des véhicules ponctuellement interdits, accès riverains maintenu. Jusqu’au 9 décembre, de 9h 16h. ●● SAINT-HILAIRE  Route de Darnétal. Circulation réduite autour du parvis de l’église. Stationnement interdit par endroits. Jusqu’au 9 décembre. ●● RIVE GAUCHE  Rue Lafayette. Création d’une voie de bus (Ligne 7), entre la rue du Mail et la place Carnot. Circulation et stationnement fortement perturbés. Jusqu’au 16 décembre.

●● RIVE GAUCHE  Rues de la Pie aux Anglais et Abbé Lemire. Circulation réduite et stationnement interdit par endroits. Jusqu’en décembre 2012.

URGENCES SAMU : faire le 15 POLICE SECOURS : le 17 SAPEURS-POMPIERS : le 18 CENTRE ANTI-POISON : 02 35 88 44 00 VETERINAIRE - SOS VETO : 02 35 36 30 00 GAZ (dépannage) : 0 810 433 076 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 333 076 SOS MÉDECINS : 02 33 01 58 52 PHARMACIES DE GARDE : 32 37 CHU CHARLES NICOLLE : 02 32 88 82 84 PEDIATRIE : 02 32 88 80 29 HOPITAL SAINT-JULIEN : 02 32 88 65 65 CLINIQUE DE L’EUROPE : 02 32 18 11 69 MAIRIE DE ROUEN : 02 35 08 69 00 ALLÔ ROUEN ESPACES PUBLICS : 0 820 000 760

COMMERCE 

R

immeubles conservés, soit 80 logements, seront entièrement réhabilités “pour les amener à un niveau de sécurité équivalent à celui des constructions actuelles”, a garanti l’Immobilière Basse Seine (IBS), qui sera épaulée dans cette tâche par un expert de l’Etat. Au total,

280 logements seront rasés et leurs locataires relogés. La déconstruction devrait démarrer avant la fin 2012. IBS promet de remplacer chaque logement perdu par un nouveau. A la place des 14 immeubles détruits, l’organisme HLM promet de construire 110 nouveaux

logements sociaux de type maison, dont la livraison pourrait intervenir en 2015. Enfin, 170 autres logements sociaux verront le jour dans d’autres quartiers de Rouen. Le préfet Rémi Caron a donné son aval au plan proposé par IBS et la Ville de Rouen.

L’Etat séduit par le projet de Rouen

ouen est le 8 e centre commercial à ciel ouvert. Quand il s’agit de le défendre, nous le défendons”, a plaidé Valérie Fourneyron, jeudi 24 novembre, devant des représentants du monde économique et de l’Etat, lors de la signature du troisième volet (après 1997 et 2003) du plan FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce). Une première étape Visiblement, le projet rouennais a séduit le secrétariat d’Etat chargé du commerce, ce dernier ayant donné, “en moins d’un an”, son accord pour subventionner une partie des travaux à venir. Que trouve-t-on au menu de

la première tranche du FISAC III ? Plus de 1,6 million d’euros pour réaménager les rues Eugène Boudin et aux Juifs, rénover les vitrines des commerçants, ainsi que près de 420 000 € pour améliorer la signalétique, l’offre de livraison ou la communication sur l’attractivité du commerce - comprenant la création du site internet de l’association commerçante des Vitrines de Rouen, l’organisation de la Braderie ou la mise en place d’un observatoire du commerce. Tout sera bouclé fin 2012. Place alors à la seconde tranche d’un plan qui en compte trois. Facture estimée : 7 millions d’euros.

■■ De gauche à droite : M. de Montchalin (ACAR-Vitrines de Rouen), M. Hérail (CCI de Rouen) et Mme Fourneyron.


N° 35 - 1er décembre 2011

NEWS

Récompensée pour sa pâte à modeler végétale Marianna Payovitch, 53 ans (photo), fait partie des quatre lauréates du concours “Graines de créateurs” organisé par la Chambre régionale de commerce et d’industrie. Elle vient de mettre au point une pâte à modeler 100 % végétale et des plaques de

Haute-Normandie : le chômage en nette hausse en octobre La dégradation du marché de l’emploi n’a pas épargné la Haute-Normandie. Fin octobre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A inscrits à Pôle emploi s’est établi à 87 800, soit un bond de 1,8% par rapport à fin septembre (+1 591). Sur un an, le

jeux en plastique... végétal. Après une carrière dans le commerce des produits bio, l’entrepreneuse est aujourd’hui hébergée au laboratoire de physique des matériaux, sur le Technopôle du Madrillet. “J’espère commercialiser mes produits mi-2012”, confie-t-elle.

CRISE 

Baqc et sa borne de recharge

B

■■ Christophe Gaillard et Agnès Cresseaux, les gérants de l’entreprise Baqc.

Pas besoin d’être rouennais pour toquer à sa porte. L’usager y dépose un objet – 90% de bijoux, parfois des œuvres d’art – en échange

A

faciles d’accès pour faire le plein en électricité. Ces bornes rechargent le véhicule gratuitement pour 15 ou 20 kilomètres, ce qui permet au client de se déplacer gratuitement pour faire ses courses. Baqc a ainsi lancé le concept d’accès à la recharge. Le client occasionnel devra appeler un numéro indiqué et composer le code qui lui sera donné pour se servir en électricité. Les clients réguliers seront munis d’un badge pour pouvoir s’alimenter aux bornes. Pratique. Baqc, 51 rue de la République, à Dévillelès-Rouen. Tél. 02 32 10 38 53. Courriel : christophe.gaillard@baqc.eu

●● LIGNE 7  Edgar Menguy (UMP) veut des réponses

Edgar Menguy, conseiller municipal d’opposition à Rouen et président du Groupe UMP Réussir Ensemble, avait présenté une motion réclamant un moratoire sur les travaux de réaménagement de la ligne 7 de bus. Selon lui, ils représentent une menace pour le commerce local. Mais le chantier a débuté. Edgar Menguy a adressé un courrier au maire, dans lequel il s’étonne de l’absence de réponse et exige les détails du chantier.

●● ÉTUDIANTS  Comment être éco-responsable ?

Le tour de France des gestes éco-responsables est de passage à Rouen  : le 6 décembre au Resto U du panorama de Mont-Saint-Aignan, le 7 décembre à celui de Martainville, le 8 à celui du Madrillet.

●● PRÉCISION  A propos de la garantie Loca-Pass

A la suite de notre numéro spécial immobilier (Tendance Ouest Rouen du 24 novembre 2011), la Chambre des propriétaires et copropriétaires de Seine-Maritime tient à préciser que la garantie Loca-Pass n’existe plus. Désormais, seule l’avance du dépôt de garantie (avance Loca-Pass), qui s’élève à 500 €, peut être assurée.

chômage est en hausse de 4,4%. En détail, la SeineMaritime (+1,5%) apparaît moins durement touchée que l’Eure (+2,6%). Toutes catégories confondues (A, B et C), le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 0,7% en octobre dans la région.

Le Crédit municipal prête sur gage

L’ENTREPRISE

Déville-lès-Rouen, l’entreprise Baqc travaille dans les infrastructures pour véhicules électriques. Les deux gérants, Christophe Gaillard et Agnès Cresseaux, se penchent sur la question du rechargement des véhicules électriques, de plus en plus présents en ville. Baqc fabrique donc des bornes de recharge pratiques et modulaires, capables de s’adapter à l’environnement urbain. Comment ça marche ? L’entreprise joue la carte des concepts originaux, comme celui de la borne de recharge offerte avec panneau publicitaire. Celles-ci sont vendues aux supermarchés ou autres endroits

7

raqué en 2010, le Crédit municipal de Rouen aurait pu fermer boutique. Or, l’établissement a su redresser la barre. A quoi sert-il, au fait ? Descendant du Montde-Piété, un crédit municipal est un établissement public communal spécialisé en prêts sur gage. “Il a une fonction bancaire et sociale”, explique Emmanuelle Jeandet-Mengual, maire-adjointe de Rouen en charge des finances. “Il permet aux gens de récupérer quelques sous rapidement”.

duquel il obtient un prêt, jusqu’à 80% de la valeur de l’objet pour les bijoux et 50% pour les objets d’art. Minimum accepté : 20 €. Le prêt moyen atteint 520 € à Rouen. Six mois pour décider Pour déterminer leur valeur, les biens déposés sont pesés ou, au besoin, expertisés. “La personne a ensuite six mois pour faire un choix : soit il rembourse le prêt et les intérêts (de 7,7 à 15,4 %) et repart avec l’objet, soit il paye les intérêts et dispose de six mois supplémentaires pour rembourser”, détaille Laurent Daupley, le directeur. Si l’usager ne peut rembourser, l’établissement vendra le bien aux enchères.

■■ Le Crédit municipal de Rouen est le seul de Normandie.


8

NEWS

Photo GPMR - Patrick Boulen

Le trafic reprend entre  le port de Rouen et la Libye Bonne nouvelle pour le Grand port maritime de Rouen : la reprise du trafic commercial avec la Libye est bel et bien confirmée. Dès la fin septembre, le port de Rouen avait enregistré le chargement, entre autres, de 70 000 tonnes de blé vers le pays d’Afrique

L’ENSEIGNE

FUITES D’EAU 

Une année scolaire optimale

S

■■ Théo, élève d’Optima Cours.

L

a nouvelle enseigne de soutien scolaire, Optima Cours, a ouvert récemment sur Rouen et propose des cours du CP à niveau Bac +. L’élève a le choix entre cours en centre où à domicile. Au programme, préparation aux examens, ateliers

N° 35 - 1er décembre 2011

méthodologiques, cours particuliers ou en groupe. Optima Cours s’adapte au niveau de l’élève, et suit avec attention son évolution. Pratique. Optima Cours, 24 Allée Eugène Delacroix, Rouen. Tél. 02 35 03 13 44 ; www.optimacours.fr.

du Nord. Nouvelle étape le 24 novembre : pour la première fois depuis l’opération militaire, un navire à destination de la Libye a fait escale au terminal de Radicatel. L’Ardent (photo) a chargé des tourets de câble avant de prendre la mer, direction Benghazi.

Politique : “Rouen Ensemble”, un groupe de réflexion est né Tout juste créé, “Rouen Ensemble” se définit comme “un groupe de réflexion”. Il est composé de Laurence de Kergal (Nouveau Centre, élue municipale), Nicolas Zuili (centriste, élu municipal), Bruno Devaux (UMP, élu municipal), Christophe Chomant (Gauche

Moderne), Salah Benbia (UMP) et Cyrille Grenot (NC). Assurant qu’aucun d’eux “n’a vocation à mener la liste municipale de 2014”, ils plaident pour “une majorité qui tienne ses engagements électoraux et fasse peser Rouen au sein de son agglomération”.

La Crea rattrape son retard

elon un palmarès établi par le Journal du Dimanche, en 2009 Rouen se situait à la 3 e place des villes gâchant le plus d’eau à cause de fuites. Près de 31,71 % du précieux liquide acheminé dans les canalisations étaient perdus. C’est pourquoi début 2010, une équipe spécialisée, “Les oreilles d’or”, a été créée pour traquer les fuites.

année, une partie du réseau est renouvelée. “L’an passé, 6,9 km de canalisations ont été refaites”, note Jacques Perrier, directeur adjoint en charge de l’exploitation de l’eau à la Crea. “Les 28 communes gérées par la régie de l’exploitation d’eau de la Crea représentent 1 482 km de canalisations. Les parties les plus anciennes du réseau datent de 1870.”

Renouveler le réseau A l’aide d’un appareil perfectionné, ces techniciens écoutent et détectent les endroits où les canalisations sont défectueuses. En 2010, près de 241 fuites ont été mises au jour, 230 pour les dix premiers mois de 2011. Chaque

En 2010, le taux de perte était déjà passé à 29,79 %. Pour 2011, les services pensent pouvoir tabler sur un taux égal ou inférieur à 25 %. “Il est illusoire et même impossible de n’avoir aucune fuite. Ce sera déjà une bonne réussite de descendre à un taux de perte de 20 %.”

■■ Les membres des Oreilles d’or écoutent les bruits qu’ils repèrent, grâce à leur équipement, pour détecter les fuites.


N° 35 - 1er décembre 2011

9

NEWS Anaïs Maimberte décroche la couronne de Miss Rouen 2012 Elle a 19 ans, suit des études d’infirmière et vit au Grand-Quevilly. Depuis samedi 26 novembre, elle est également Miss Rouen 2012. Anaïs Maimberte (à droite sur la photo) est devenue la nouvelle reine de beauté rouennaise lors de l’élection organisée par

●● SANTÉ  Dernière ligne droite pour l’étude Elfe

Elfe, l’etude longitudinale française depuis l’enfance, qui a pour but de suivre des nourrissons de leur naissance jusqu’à leur 20e année, entrera dans sa 4e et dernière phase, du 28 novembre au 5 décembre. Durant cette période, 200 nourrissons, avec l’accord de leurs parents, pourront être suivis sur la Haute-Normandie. Huit cliniques et centres hospitaliers participent à cette étude, dans la région.

CHINOIS 

INSA de Rouen : l’annonce du déficit sème la pagaille Le 17 novembre, le ministère de l’Enseignement supérieur révèle que sept établissements accusent un déficit pour la seconde année consécutive. Parmi eux : l’INSA de Rouen. Panique à bord. Le recteur de l’académie de Rouen calme le jeu et évoque “des charges

Mademoiselle Evénements à la Halle aux Toiles. Sa dauphine est Marine Fortin, 22 ans, en BEP secrétariat à la Mairie de Rouen. Dans l’année qui va suivre, les nouvelles miss-ambassadrices seront attendues à au moins 70 manifestations locales !

La langue qui monte à Rouen

D

●● MIXITÉ  Le BTP veut s’ouvrir aux femmes

Photo Marianne Sirgo-Donnaes

Les métiers du bâtiment et des travaux publics lancent une campagne de communication. A travers des témoignages et des fiches de renseignement, l’objectif est de montrer aux femmes qu’elles y ont leur place et qu’il est possible pour elles de s’y épanouir. “Le but n’est pas d’intégrer des femmes parce que c’est la mode, mais parce que leur présence enrichit l’entreprise”, affirme Marc-Antoine Troletti, président de la Fédération Régionale des Travaux Publics de Normandie.

●● PRATIQUE  Le CIO change de nom

Afin d’éviter les confusions pour les élèves et les familles ainsi que les partenaires et le personnel avec le “CIO Rouen-Sud”, basé rive gauche, à côté de l’inspection académique de Seine-Maritime, le nom du centre d’information et d’orientation de Rouen a changé. Il s’appelle maintenant le “CIO Rouen-Centre”.

exceptionnelles”. Le Conseil régional, de son côté, dénonce la “fuite” du ministère. Le déficit découle en réalité d’un lourd investissement dans des travaux menés en 2009. Finalement, tout est bien qui finit bien : un budget équilibré est promis pour 2012.

■■ Cette classe de seconde du lycée Jeanne d’Arc a choisi le chinois en langue vivante 3.

epuis dix ans, les élèves de l’Académie de Rouen peuvent apprendre le chinois en seconde ou troisième langue. A Rouen, il est enseigné au collège Barbey d’Aurevilly et au lycée Jeanne d’Arc. L’intérêt pour cette langue grandit, les effectifs aussi. A la rentrée, 485 élèves se sont mis au chinois dans le public et 367 dans le privé. Découvrir une culture Comment apprendre une langue si différente des indo-européennes ? “Je commence par montrer les pictogrammes. Les élèves parviennent à trouver le sens des caractères de base qui ressemblent beaucoup au dessin”, explique Yi-Ping

Wang, professeur de chinois à Jeanne d’Arc et Barbey d’Aurevilly. A l’identification des caractères, s’ajoutent la reconnaissance et la compréhension des cinq tons (ou intonations) de la langue chinoise. “Au bout de quelques séances, lycéens et collégiens parviennent à se présenter de manière simple”. Leur motivation est grande. “C’est très joli à écrire, à entendre” affirme l’un, “la civilisation, c’est l’une des premières choses qui m’a attirée” ajoute un autre. Pour certains, “c’est une autre manière de penser.” Et nombreux y voient un atout supplémentaire dans leur future carrière professionnelle.


10

N° 35 - 1er décembre 2011 

NEWS

Le collège Gounod de Canteleu, Le maire de Sotteville “punit” un modèle de modernité sa première adjointe Le nouveau collège Charles Gounod, dans la rue du même nom à Canteleu, a été officiellement inauguré vendredi 25 novembre. La reconstruction de l’établissement, bâti en 1972 mais devenu vétuste, était très attendue. Des locaux d’enseignement et annexes,

RECHERCHE 

Rouen à travers l’objectif

L

■■ Arnaud Serander, président du Photo club de Rouen, dans le laboratoire photo.

L

e photo club de Rouen est l’une des plus anciennes associations rouennaises, puisqu’il fêtera bientôt ses 120 ans. Il symbolise l’histoire de plusieurs générations de passionnés de photographie. Il compte aujourd’hui une soixantaine d’adhérents d’âges différents. L’association propose des sorties photographiques ou encore des ateliers de retouches numériques le samedi matin, et une ou deux réunions par mois. Débutants et confirmés Durant ces réunions, les membres soumettent leurs photos à l’analyse de tous. “C’est en écoutant les commentaires des autres

que l’on progresse”, estime Arnaud Serander, le président. Les photographes sont de tous niveaux, les débutants apprenant des plus expérimentés, et le club a permis à des jeunes de se découvrir une vocation. Ces passionnés de l’objectif participent aussi à des concours, comme celui du “marathon photo” proposé par la FNAC de Rouen. Des expositions sont également organisées, l’une d’elles a lieu en ce moment à l’hôtel Ibis de Saint-Sever. Pratique. Photo-club de Rouen, maison des associations, 11 avenue Pasteur, Rouen. Tél. 02 35 03 97 31, photoclubrouen. free.fr.

e lymphome ? C’est cette tumeur qui s’attaque aux lymphocytes, de petites cellules qui défendent l’organisme. C’est la sixième cause de cancer et il touche chaque année 14 000 personnes en France. “Tous les ans, nous accueillons 300 nouveaux patients atteints de lymphome B”, explique Hervé Tilly, directeur du centre Henri Becquerel de Rouen et Président du Conseil Scientifique du Groupe d’étude des lymphomes de l’adulte (GELA).

Faire reculer la maladie Une recherche menée par ce groupe d’étude vient de prouver l’efficacité d’un traitement du lymphome B

DARNÉTAL 

la quasi-totalité de ses délégations. Le député-maire Pierre Bourguignon (PS), qui briguera un nouveau mandat à l’Assemblée nationale, n’a pas apprécié la hardiesse de son adjointe. Les militants désignaient leur candidat aux législatives ce jeudi 1er décembre.

Lymphome : Rouen se distingue diffus à grande cellule, une des nombreuses sortes de lymphomes. L’étude, publiée dans The Lancet, une revue médicale mondialement reconnue, a démontré que l’ACVBP, une association de drogues de chimiothérapie utilisée en France pour le traitement du lymphome B, est plus efficace que le CHOP, traitement très répandu aux Etats-Unis chez les patients “jeunes” (entre 18 et 60 ans). “Les effets secondaires sont plus lourds, parce que le traitement est plus intensif, mais le taux de survie est plus important sur le long terme.” C’est un pas de plus dans la recherche pour faire reculer toujours plus la maladie.

■■ Hervé Tilly a travaillé sur cette étude, menée sur 400 patients, avec une centaine d’autres chercheurs.

Un jardin tinctorial va voir le jour

D

ans le cadre d’une démarche globale initiée par le Conseil général, visant à sensibiliser les élus aux problématiques environnementales, la municipalité de Darnétal a réfléchi à l’aménagement d’un jardin tinctorial, ou “jardin des couleurs”.

Photo Sirgo Donnaes

Photo Laura Lelandais

L’ASSOCIATION

On ne s’attaque pas à un vieux loup de la politique sans prendre des coups. A Sotteville, Luce Pane vient d’en faire l’expérience.En visant l’investiture du PS pour les prochaines élections législatives dans la 4e circonscription, la première adjointe au maire a perdu

dont la cantine, et des locaux de maintenance flambant neufs ont vu le jour. Coût de l’opération : plus de 15,4 millions d’euros. De Haute qualité environnementale (HQE), l’établissement est équipé de panneaux photovoltaïques producteurs d’électricité.

■■ Christian Lecerf et Didier Marie ont signé le “Pacte départemental de Développement Durable”, le 25 novembre.

Ce lieu de détente, de rencontres intergénérationnelles, de biodiversité, de pratiques écologiques se veut également un lieu de mémoire et de transmission du patrimoine industriel. C’est pourquoi Darnétal, qui

s’est développé autour des industries textiles, a choisi de mettre à l’honneur les plantes tinctoriales. Ce jardin de découverte permettra de connaître ces espèces si particulières dont les substances permettent de teindre les fibres. En outre, le projet comporte un point de compostage de déchets verts, la mise en œuvre de récupérateurs d’eau, des nichoirs, des ateliers pratiques d’apprentissage de la culture bio. Le jardin devrait voir le jour au premier semestre prochain.


N° 35 - 1er décembre 2011

PORTRAIT-PASSION

11

5 800 km à pied jusqu’à Jérusalem  à la rencontre de l’Autre D

epuis son périple, Benoît Moulin “ne tient plus en place”, comme il le dit lui-même. A Bois-Guillaume, il a retrouvé sa maison et son job confortable de cadre dans une banque. Mais avec des fourmis dans les jambes et une tonne de souvenirs en tête. Un retour sur terre sans transition après six mois hors du temps. “L’art de l’essentiel” A 52 ans, il vient de boucler à pied, et seul, le trajet entre la Normandie et Jérusalem : 5 801 km à travers l’Europe et le Proche-Orient. Quelle mouche avait donc piqué ce père de trois enfants? “Il ne s’agissait pas d’un pèlerinage, mais d’une périgrination”, confie ce chrétien avide de dialogue entre les peuples et les religions. “C’était tout sauf une démarche solitaire, mais plutôt l’envie de prendre le chemin pour aller à la rencontre de l’autre”. Et la récolte d’humanité fut prolifique : Benoît Moulin a partagé le quotidien de

170 personnes, comme l’en atteste son petit livre de voyage rempli de témoignages polyglottes. Parti le 7 mai, il a atteint son but, Jérusalem, le 30 octobre. Dans le Mur des lamentations, il a glissé une clé USB pleine de messages de paix. Son voyage hors norme lui a fait découvrir l’hospitalité dans toute sa beauté. “Plus je m’éloignais vers l’Est, plus cela devenait fabuleux. En Anatolie, au milieu de la Turquie, il suffisait que je m’asseye 15 secondes à la terrasse d’un café pour que l’on m’offre un thé. Cinq minutes plus tard, plusieurs personnes se proposaient de m’héberger”, dit-il, des étoiles dans les yeux, conscient de vivre “un vrai changement intérieur”. “Au Moyen-Orient, j’ai découvert l’art de l’essentiel”. Un trésor qu’il entend partager. Son voyage est à revivre sur le site www.paix-eirhnh-salam-shalom.blogspot.com. Contact : benoit.moulin@ orange.fr

●● ROUEN  Le site de l’office de tourisme cartonne

Ils sont de plus en plus nombreux à faire un tour sur le site internet de l’Office de tourisme de Rouen. Les chiffres de fréquentation ont bondi : 434 631 internautes ont consulté le site, soit une hausse de 30 % en un an.

●● LIVRE  Au temps des Trente Glorieuses

Charles Delaquaize, dit Burchell, a vu Rouen évoluer au fil des Trente Glorieuses et en a fait de nombreux clichés. Burchell ombres et lumières sur Rouen, emmène à la découverte de la ville et de l’œuvre du photographe. Un ouvrage de Guy Pessiot et de la Bibliothèque municipale de Rouen, édition des Falaises.

●● FC ROUEN  Lumière géante sur le terrain annexe

Le 23 novembre, après quelques déboires dûs à la météo et au poids des mâts (plus d’une tonne pour 23 mètres de haut !), un hélicoptère a déposé l’éclairage du terrain annexe du FCR. Un chantier impressionnant.

■■ Benoît Moulin est parti avec le strict minimum, 10 kg sur le dos, et est revenu avec ‘l’essentiel’ : l’enrichissement humain. “De retour en France, j’ai eu le sentiment de rentrer d’un week-end prolongé”, s’étonne-t-il.

HUMANITAIRE 

I

L’Afrique en vert... et contre tout

ls sont allés au bout de leur périple. De Rouen à Kongoussi au Burkina Faso. A vélo, ils ont traversé le désert mauritanien, côtoyé d’autres modes de vie et surmonté leurs inquiétudes. Ce voyage leur restera comme une moisson de souvenirs qui les grandit et les pousse vers l’avant. Emmenés par Lionel Groult, l’infatigable raideur rouennais, les jeunes de la Mission locale, Charlène, Antonine, Jane, Thibault, Loïc, Bertrand et Alexis, viennent de rentrer de leur mission, fati-

gués heureux. En lien avec des associations implantées localement, 1 000 cuiseurs économes ont été installés dans une soixantaine de familles, un mode de cuisson qui offre ce triple avantage de permettre aux femmes de cuisiner plus vite, avec moins de bois et d’émissions polluantes. Alexis se souviendra toujours de l’accueil formidable des villageois. “On tire beaucoup de leçons d’un tel voyage. Cela permet de relativiser et d’être ensuite plus entreprenant dans sa propre vie”.

■■ La petite troupe est allée des cuiseurs économes jusqu’au Burkina Fasso.


N° 35 - 1er décembre 2011 

12

Un squat part en fumée dans le centre-ville de Rouen de l’immeuble, comptant 12 logements, se partage entre quelques locataires et des appartements vides. Une personne a dû être relogée. Plus de 30 sapeurspompiers ont été dépêchés sur place. Le feu a été éteint vers 20h26 sans qu’aucun blessé ne soit à déplorer.

Un incendie a ravagé un appartement situé au rezde-chaussée d’un petit immeuble de la rue Louis Ricard, à Rouen, lundi 28 novembre, vers 19h45. Selon la police, l’appartement incendié était squatté, à l’instar d’un deuxième logement du 1er étage. Le reste

●● ROUTES Un mort sur le boulevard de l’Europe Le choc a été violent. Mardi 22 novembre, un peu avant 23h, un Rouennais de 39 ans a trouvé la mort à bord de sa 106, après avoir heurté de plein fouet une BMW, au croisement du boulevard de l’Europe et de la rue du Mail. La police cherche encore à savoir lequel des deux avait grillé le feu rouge. Le conducteur de la BMW et son passager ont été légèrement blessés.

●● ROUEN Deux cambrioleurs présumés arrêtés grâce à la vigilance du voisin Deux individus, soupçonnés de vouloir commettre un cambriolage, ont été arrêtés par la police, dimanche 27 novembre, dans les Hauts de Rouen. Tout avait débuté par un vol de clés. Un riverain de la rue Juste Dumanoir s’était fait subtiliser les clés de sa maison et de l’une de ses voitures. Allant signaler le vol au poste de police, il avait confié à son voisin la mission de surveiller son domicile, persuadé que les voleurs reviendraient... Et vers 21h40, la Brigade anti-criminalité fut alertée. Le voisin venait de voir un individu en train d’ouvrir le portail de la maison voisine. Raté ! A l’arrivée des policiers, le rôdeur avait fui. Re-belote vers 00h30. Le voisin rappela la police : les rôdeurs étaient de retour. Cette fois, la police eut plus de chance, apercevant les deux rôdeurs présumés, deux Rouennais de 29 et 18 ans, à bord d’une voiture. Ils furent facilement interpellés.

●● ELBEUF Le cœur brisé, il s’énerve sur des voitures A Elbeuf, un jeune homme de 21 ans avait visiblement mal vécu une dispute avec sa petite amie, dimanche 27 novembre, vers 2h55. En colère, il s’en était pris aux rétroviseurs de trois voitures stationnées dans la rue du Neubourg. Interpellé par les policiers de la Brigade anticriminalité, il titubait, sentait l’alcool et “avait les yeux qui brillaient”. Il a expliqué qu’il venait de se disputer avec sa compagne.

●● LE HAVRE Casse à la voiture-bélier contre le magasin Lacoste Les faits, plutôt inhabituels, se sont produits lundi 28 novembre, vers 3h40 du matin, au Havre. A bord d’une Volkswagen Golf, les individus sont allés violemment percuter la vitrine de la boutique Lacoste, rue Bernardin de Saint-Pierre, avant de remplir le coffre de leur véhicule de vêtements. Ils ont fui juste avant l’arrivée de la police. Après une course-poursuite, la Brigade anti-criminalité (BAC) a finalement perdu la trace des voleurs. C’est vers 4h30 que la voiture-bélier a été retrouvée rue Jean Jaurès. Le butin, ou peut-être une partie seulement, se trouvait encore dans le coffre. Une enquête est en cours.

●● PROSTITUTION Arrêtée dans un camion Une prostituée roumaine, en train de “travailler” dans la cabine d’un camion stationné sur le boulevard d’Orléans à Rouen, a été arrêtée par la police vendredi 25 novembre vers 1h du matin. Peu avant, les policiers avait repéré la jeune femme de 25 ans en tenue provocante sur le bord de la route. Elle et son client ont été auditionnés à l’Hôtel de police.

●● ROUEN Pris avec des parfums de contrebande Mercredi 23 novembre, à Rouen, un jeune homme de 17 ans originaire de Darnétal a été arrêté par des policiers de l’Unité de sécurité des transports en commun, en patrouille du côté de la rue de la Pie-aux-Anglais. Dans le sac de sport qu’il transportait, s’entassaient des dizaines de flacons de parfum de contrebande. Le jeune homme a fini par expliquer que le sac était bien à lui et qu’il venait d’acheter la marchandise à Paris, dans le but de la revendre dans l’agglomération rouennaise.

AGRESSION SEXUELLE 

Q

uatre mois de prison avec sursis, telle a été la peine prononcée à l’encontre de Stéphane, par le tribunal correctionnel de Rouen, le 23 novembre. Prévenu et victime, tous deux légèrement déficients mentaux, s’étaient rencontrés dans un établissement de travail protégé. Ils se fréquentaient beaucoup, puis

IMMIGRATION 

A

A

caisse, ce qu’elles ont fait. L’individu a rapidement fui à pied vers le centre-ville couronnais, avec plusieurs centaines d’euros en poche. Les deux employées, sous le choc, ont été prises en charge médicalement. La police mène l’enquête pour retrouver l’individu.

Choquée, elle veut se tuer

les liens s’estompèrent. Le 23 février 2007, Stéphane décida tout de même de l’inviter à déjeuner, chez lui, en présence d’un copain. La jeune femme accepta. Agressée durant 15 mn Soudain, alors qu’elle était à table, Stéphane l’attrapa par les bras pour l’embrasser sur la bouche. La femme, sourde muette, se débattit.

Dans la lutte, ils tombèrent à la renverse. Alors qu’elle se relevait, il l’entraîna ensuite dans la chambre. Elle résista en s’accrochant au cadre de la porte. En vain. Il la poussa sur le lit. Tout en lui maintenant les mains derrière la tête, il lui caressa la poitrine. La jeune femme parvint à s’enfuir. De retour à son

domicile, elle avala médicaments et alcool. Elle fut retrouvée inconsciente. Stéphane, interpellé peu après, avoua aux policiers qu’il “avait en tête d’avoir une relation sexuelle avec elle”. Face au tribunal, il a parlé tour à tour de chatouilles, d’accident, avant de finir par reconnaître les faits.

française. Il se maria sous sa nouvelle identité avec Millie, en 2007, au Cameroun. Tous les documents officiels étaient en règle. Cinq mois plus tard, le couple se présenta au services des douanes : Marcel fut à nouveau interpellé et incarcéré. Millie s’installa en France, seule avec leurs enfants et sans papiers, ces

derniers ayant été confisqués. A sa sortie de prison, Marcel déclara les vols de leurs documents officiels : certificat de nationalité française, passeports, acte de mariage Les nouveaux papiers permirent à la famille de sortir de l’illégalité et de s’insérer : Millie obtint une carte de résident et le couple fit

une demande de prestations familiales. Mais le 23 novembre, Marcel et Millie ont comparu devant le tribunal correctionnel : lui pour dénonciation mensongère, prise du nom d’un tiers, obtention frauduleuse de document et escroquerie, elle pour séjour irrégulier et recel de faux documents. Verdict le 25 janvier.

Petit vol, grosse conséquence

u voleur ! Au voleur !”, avait crié ce 21 novembre l’employé d’une parfumerie, dans la galerie commerciale de Rouen Saint-Sever. La police, en patrouille, était intervenue rapidement. Anzor Gotoua, qui tentait de prendre l’escalator, fut plaqué au sol, puis palpé. Les forces de l’ordre ont récu-

BRAQUAGE 

L

Un homme cagoulé, et muni d’une arme de poing, a fait irruption, jeudi 24 novembre vers 19h15, dans une boulangerie de la rue Pierre d’Etat, à Petit-Couronne. Brandissant son arme, il aurait exigé que les deux caissières lui remettent le contenu de la

Qui est vraiment Marcel ?

la fin des années 1990, Marcel, camerounais, avait fait appel à un passeur pour entrer en France avant d’être condamné à une interdiction du territoire pendant 10 ans. Pendant quelques années, il erra entre les deux pays puis se présenta sous une autre identité et obtint finalement la nationalité

ROUEN 

Vol à main armée dans une boulangerie de Petit-Couronne

péré alors dans sa poche un flacon de parfum à l’emballage écrasé, d’une valeur de 69 €. Il était 12h35 lorsqu’il fut interpellé, puis placé en garde à vue. “J’ai volé dans le but de revendre” La jeune femme, interrogée, expliqua : “J’étais près de la sortie, j’ai vu un homme sortir tranquillement en faisant

sonner la borne. Je l’ai suivi”. Le lendemain, 22 novembre le détenu passait en comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Rouen, pour récidive de vol à l’étalage. Le jeune homme, sans emploi, affirma aux magistrats “avoir volé dans le but de revendre”. “Petit vol, grosse conséquence, compte tenu de la

personnalité de monsieur”, s’est exclamé le ministère public.

Récidive : prison ferme Le prévenu a été condamné à 3 mois de prison ferme. En outre, sa peine de sursis avec mise à l’épreuve, prononcée en juillet 2008, a été révoquée à hauteur de 3 mois.

“Donne-moi la caisse ou je t’éclate”

e 15 octobre, l’hôtesse de caisse, 57 ans, finissait sa première journée de travail dans une stations essence du Mesnil-Esnard, lorsque deux individus, munis d’un pied de biche,ont fait irruption. “Tu me donnes ta caisse ou je t’éclate”, aurait crié l’un d’eux. Retour en arrière. Dans l’après-midi, deux copains en galère, Birance N’Diaye et Bissenty Mendy, s’étaient mis d’accord pour faire un braquage. Le soir même, Bissenty, en scooter, récupère Birance à la gare

de Rouen. Ils montent au Mesnil-Esnard, se garent face à la station, de l’autre côté de la route de Paris. Le conducteur conserve son casque, le passager enfile une cagoule et une paire de chaussettes en guise de gants, puis s’arme du pied de biche. Un couple intervient “J’ai vu la porte s’ouvrir. L’un était debout, l’autre courbé. Il m’a menacée avec le pied de biche. Je me suis reculée. Ils ont pris l’argent”, explique la victime. Au même moment, un couple est passé en voi-

ture. En voyant Birance, cagoulé, et Bissenty traverser en courant la route, les clients se sont doutés qu’un vol venait d’être commis. Ils suivent la moto le temps d’identifier la plaque d’immatriculation. Vers 21h35, les policiers ont été alertés et la moto repérée rive gauche, au rond point des Bruyères. Les deux amis ont tenté de faire demi-tour. En vain. Ils prennent alors la fuite à pied avant d’être retrouvés et interpellés. Les forces de l’ordre ont découvert dans

le coffre de la moto le pied de biche et le sac de sport, avec la recette de la station service : 219,20 €. Face au tribunal correctionnel de Rouen, le 22 novembre, les détenus ont reconnu les faits. “J’ai agi dans le feu de l’action. Maintenant, je regrette. Mais, je ne l’ai pas menacée”, a affirmé Birance. Il a été condamné à 20 mois de prison ferme. Bissanty doit purger une peine de 4 ans dont 18 mois avec sursis, assortie d’une mise à l’épreuve de 2 ans. Marianne Sirgo-Donnaes


N° 35 - 1er dÊcembre 2011

13


14

SPORTS

Photo RHE 76

Hockey : les Dragons assurent avant le derby Samedi 26 novembre, en Ligue Magnus, les Dragons ont brillé à domicile face à Gap (6-4). Ils se sont toutefois fait peur, rejoints au score à la 58e minute. Les montagnards ont alors joué leur dernière carte en sortant le gardien, mais Thinel a inscrit le dernier but

dans une cage vide. Rouen conforte sa place de leader. Trois jours plus tard, en coupe de la ligue, mardi 29 novembre, les Dragons ont battu Briançon (4-3) lors de la demi finale aller. Prochain match ce vendredi 2 décembre, à Amiens (Ligue Magnus, 11e journée)

N° 35 - 1er décembre 2011

Le meilleur de la boxe régionale a rendez-vous à Rouen Samedi 3 décembre à partir de 20h, le Boxing Club de Rouen organise les demi finales des championnats régionaux de boxe amateur senior Elite (filles et garçons), à la Halle SaintExupéry, à Rouen. Une quinzaine de combats sont au programme, mettant

aux prises des boxeurs de Haute et Basse-Normandie. Les Rouennais pourront compter sur les deux frères tchétchènes Mansour et Anzor Madiev, concourrant respectivement dans les catégories moins de 75 kg et moins de 69 kg. Entrée 10 €.

NATIONAL Alors que Quevilly peine, Rouen reste au contact du leader

VOLLEY

La belle opération du FCR

La preuve par 9 selon l’ALCM

A

Sochaux, samedi 26 novembre, l’AL Canteleu-Maromme n’affrontait pas n’importe quel adversaire, lors de la 9e journée de Nationale 1. Car la saison dernière, les Sochaliens s’étaient illustrés en battant l’ALCM dans son antre. Ils rêvaient donc de faire tomber à nouveau le leader, devant leurs supporters, nombreux. Mais ils ont vite déchanté. En une heure de temps, l’ALCM a plié le match sans aucune résistance de l’autre côté du filet. Six points d’avance au classement Le coach cantilien, Dukic, a été très exigeant avec ses joueurs et le jeu des

Haut-Normands s’est révélé fluide et efficace. Le score parle de lui même: 3-0 (25-17 25-19 25-11). Avec ces trois nouveaux points encaissés, CanteleuMaromme prend une nouvelle longueur d’avance sur le deuxième, Les Herbiers Vendée. Désormais, six points séparent les deux équipes. Le prochain match aura lieu à domicile, contre le CNVB de Montpellier (13 e), le samedi 10 décembre à partir de 20h au gymnase Calmat. La formation montpelliéraine a la particularité de réunir des jeunes internationaux français. Pour l’ALCM, une victoire serait un pas de plus vers la montée.

●● RUGBY  Le Stade rouennais doit réagir Après une petite pause en Fédérale 2, les affaires reprennent. Dimanche 4 décembre, les rugbymen rouennais se rendent sur la pelouse de Compiègne (4e). Treizième du classement et décevant depuis le début de saison, le Stade rouennais sera attendu au tournant.

●● DANSE SUR GLACE  Un ROC étincelant à Cholet Le Rouen Olympic Club participait le week-end dernier au tournoi de France de Cholet de danse sur glace. Les Rouennaises y ont brillé, réalisant cinq podiums sur 6 possibles, dont trois premières places (Solène Mazingue, Camille Fleury et Mégane Queval). Le club est désormais 4e au classement national. Prochaine étape les 10 et 11 décembre, à Viry-Châtillon.

●● PATINAGE ARTISTIQUE  Trophée des deux rives L’Ecole sportive de patinage artistique rouennaise (ESPAR) organise le Trophée des deux rives, dimanche 4 décembre, à la patinoire de l’île Lacroix. La compétition opposera des patineurs de divisions 3, 4 et 5 de la ligue de Normandie-Bretagne. De 9h à 17h, entrée gratuite.

BASKET 

N

Photo B. Morvan / FC Rouen

■■ Intraitables une nouvelle fois, l’AL Canteleu-Maromme est montée un peu plus en puissance à Sochaux.

■■ Zahir Zerdab, auteur de l’unique but rouennais face à Créteil. Le FC Rouen, deuxième du classement, reste dans la course au titre.

n’a pas vraiment brillé en s’inclinant face au Paris FC (2-0). Les Franciliens restaient sur six matchs sans défaite. Ce sont eux qui ont ouvert le score par l’intermédiaire de l’ancien quevillais Murcy à la 13 e minute, d’un joli lob trompant le gardien normand. Les Parisiens doubleront la

mise à la 51e minute suite à un cafouillage de la défense jaune et noire. Actuellement, neuf équipes se tiennent en cinq points entre la quatrième et la douzième place. Après sa défaite, l’USQ pointe à la 8e place. Pour la prochaine journée, les Rouennais se rendent, samedi 3 dé-

cembre, au Poiré-sur-Vie (10e) tandis que l’US Quevilly reçoit le 3e du championnat, Epinal, vendredi 2 décembre à 19h. En cas de victoire quevillaise et rouennaise, Le FC Rouen pourrait réaliser une excellente opération en prenant de l’air sur l’un de ses concurrents directs.

Le naufrage du SPO Rouen en Pro B

ouvelles défaites pour le SPO Rouen en Pro B. Samedi 26 novembre, c’est face à Boulogne-sur-Mer que les Rouennais se sont inclinés (99-106). Si le SPOR a su s’imposer lors des matchs amicaux de pré-saison et en coupe de France dernièrement, il en est tout autrement en championnat. Les joueurs de Michel Veyronnet, en manque de confiance flagrant, ne sont pas parvenus à trouver le déclic pour faire basculer la rencontre. Lors de ce match,

les adversaires auront dominé du début à la fin. Cette troisième défaite d’affilée envoyaient donc les Rouennais dans les profondeurs du classement, en avant-dernière position (17 e). Et mardi 29 novembre, la situation s’est dégradée un peu plus après l’échec (le septième en 10 rencontres), du SPOR à Châlons-Reims (80-67). Au pied du mur, les Rouennais reçoivent Antibes (10e), qui reste sur deux victoires consécutives, samedi 3 décembre à 20h.

Photo François Béguin

Photo Romain Flohic

L

e FC Rouen a enfin renoué avec la victoire, vendredi 25 novembre, lors de la 16e journée de National en s’imposant sur la plus petite des marges face à Créteil (1-0). Les Rouennais, qui restaient sur quatre matchs sans victoire, ont mis quelques minutes à rentrer dans le jeu. C’est après quelques occasions de part et d’autres, que les Diables rouges ont ouvert la marque juste avant la pause, sur un coup franc bien délivré par Schianchi pour la tête gagnante de Zerdab au point de penalty (1-0). L’USQ impuissante à Paris Au retour des vestiaires, les joueurs d’Eric Garcin ont subi les occasions franciliennes, mais se sont dépassés pour conserver ce petit but d’avance si précieux. Objectif réussi : le FCR engrange trois points. “Après un mois difficile comme celui que l’on vient de vivre, c’est logique que cela ne reviennent pas comme ça. Il fallait gagner à tout prix. C’est fait”, déclarait Eric Garcin lors de la conférence de presse d’après match. Cette victoire permet au FCR de remonter à la deuxième place du classement de National, un point derrière Niort (32) et un point devant Epinal (30). L’US Quevilly, de son côté,

■■ Jason Siggers auteur de 27 points face à Boulogne.


35 - 1er décembre 2011 N°

FRANCE MONDE

DSK ET LA THÉORIE DU COMPLOT

Elle réapparaît à New York

L

e journaliste new-yorkais Edward Epstein, 71 ans, spécialiste des théories du complot et des pistes farfelues, a créé une excitation médiatique en affirmant que l’UMP avait mis sur écoute le Blackberry de DSK ; et qu’une vidéo de surveillance de l’hôtel montrait deux employés se réjouir après que Nafissatou Diallo ait déclaré avoir été agressée. Comme indices, c’est faible. Pourtant les médias occidentaux ont orchestré la rumeur pendant plusieurs jours. D’où indignation de Claude Guéant : “un vrai fantasme”. Et de Jean-François Copé :

“une thèse grotesque”. De son côté, l’association de supporters de DSK exige qu’une commission parlementaire “réalise une enquête sur les différents éléments connus à ce jour afin de contribuer à la manifestation de la vérité dans cette affaire du BlackberryGate”. L’association est moins éloquente en ce qui concerne l’enquête de Lille, qui jette une lumière plutôt crue sur la vie cachée de Dominique Strauss-Kahn : parties fines, call-girls, proxénètes et policiers – sur fond de politique et de franc-maçonnerie, déplorent les responsables des loges lilloises.

AU MAROC AUSSI

Les islamistes font une percée Comme en Tunisie, bientôt en Egypte et peut-être en Syrie ? Au Maroc, le 27 novembre, le parti islamiste Justice et Développement (PJD) a remporté la majorité des sièges au parlement. Ses thèmes : lutte contre la corruption des dirigeants traditionnels ; réforme de la justice, de l’enseignement et de la santé.

15

Comme dans les autres pays arabes, le PJD tire sa force de son action sociale efficace et de son langage simple, “proche du peuple”. Il est d’ailleurs issu du mouvement égyptien des Frères musulmans, comme le Hamas palestinien. Contrairement aux réseaux du type al-Qaida, le PJD ne remet pas en cause la monarchie.

À Durban, l’après-Kyoto dans l’impasse

Retour à l’Europe des Six ?

■■ Le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel retrouveront les chefs d’Etat et de gouvernement des “Vingt-Sept” les 8 et 9 décembre à Bruxelles. L’idée court à Berlin de redimensionner l’Europe…

S

ommet européen de deux jours à Bruxelles, les 8 et 9 décembre, pour parler une fois de plus de l’aggravation de la crise de la dette ! Les chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-Sept prennent l’habitude d’entendre la chancelière Angela Merkel chanter l’air de la rigueur, accompagnée par Nicolas Sarkozy. “Non à l’Europe allemande”, disaient en 1952 les gaullistes et les communistes alliés contre le projet de Communauté européenne de défense… Cette vieille crainte d’une domination de l’Allemagne sur le continent est en train de renaître dans les pays européens du Sud. A la une d’un quotidien

de Madrid, une caricature sur les élections aux Cortès montrait récemment Mme Merkel disant entre ses dents : “Laissons les Espagnols croire que nous les laissons choisir leur politique.” Seuls les pays “les plus sérieux”... Arc-boutée sur les fondamentaux de l’économie germanique, la chancelière refuse une solidarité financière entre les Etats de la zone euro. Elle refuse aussi le fameux “saut fédéral”, qui ferait le pari de maintenir ensemble des économies disparates en assujettissant les Etats à un pouvoir supranational. En même temps, Mme Merkel affirme que les convulsions des marchés “ne menacent pas vraiment

l’euro”, et qu’on pourra s’en sortir à condition de s’administrer un remède de cheval et une “disziplin” de fer. Berlin caresse aussi une idée subversive : redimensionner l’Europe autour de ses six pays les plus “sérieux”.

Un pacte restreint D’après l’hebdomadaire allemand Welt am Sonntag, Angela Merkel a entrepris de convaincre Nicolas Sarkozy de la nécessité de créer, début 2012, un nouveau “pacte de stabilité et de croissance” qui ne concernerait que les six pays de la zone euro bénéficiant d’une notation AAA : France, Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Finlande, Luxembourg. Le nouveau dispositif se

fonderait sur des accords bilatéraux, selon le modèle de l’accord de Schengen sur la circulation des personnes - dix pays membres seulement. Cette manœuvre permettrait de se désencombrer des Etats laxistes en recentrant l’Union européenne sur son “noyau dur”… tout en évitant de se lancer dans une impossible réforme des traités. La rumeur s’en répandant, la ministre française du Budget, Valérie Pécresse, s’est empressée de réfuter à la radio l’éventualité de ce “pacte restreint” qui enterrerait le dogme d’une Europe toujours élargie : idée d’avant la crise mais à laquelle la classe politique française persiste à se référer.

Egypte : élections à risque

L ■■ Des leaders de communautés religieuses, dont Mgr Desmond Tutu, sont venus assister à la conférence.

I

ncapacité des Etats à s’engager sur le long terme ? Alors que les indicateurs du réchauffement climatique ne cessent de s’aggraver, la communauté internationale semble de plus en plus indifférente au problème. En s’ouvrant le 28 novembre à Durban en Afrique du Sud, la convention des NationsUnies sur le réchauffement semblait résignée à ne pas renouveler le protocole de Kyoto qui expire dans quelques semaines. Sur les 190 pays officiellement représentés à Durban, aucun des gros pollueurs planétaires - Etats-Unis, Chine, Inde - n’a daigné faire le déplacement. Le Japon, la Russie, le Canada ont fait savoir qu’ils ne feraient

plus aucun effort pour limiter leurs émissions de gaz à effet de serre. Seule l’Union européenne - 16 % seulement des émissions mondiales - reste bien disposée. Mais faire l’effort seule ne signifierait rien. Pendant ce temps, le puissant Brésil prépare une déforestation gigantesque qui horrifie les climatologues. “Il ne manquait plus que cela”, disent-ils, en pointant les autres signaux d’alarme : hausse du niveau des océans, rétractions estivales record de la banquise arctique, migrations animales et végétales, et des séries d’événements météorologiques extrêmes en trop grand nombre.

es législatives en Egypte ont débuté le 28 novembre dans un climat de violence - 40 morts et 3 000 blessés place Tahrir la semaine dernière. Enjeu : la désignation de deux chambres. Force principale en lice : le parti “Liberté et justice” animé par les Frères musulmans. Face aux “Frères” et à leurs partenaires de l’Alliance démocratique : les partis laïcs libéraux, rassemblés au sein du “Bloc égyptien”. Et un autre parti religieux, plus extrême que les Frères musulmans : les salafistes du “Bloc islamiste”. Les jeunes révolutionnaires de la place Tahrir et les mouvements de gauche sont marginalisés d’avance. Leur coalition, intitulée “La révolution continue”, fera vraisemblablement un faible score.C’est une question de sociologie. Les jeunes révolutionnaires représentent un infime pourcentage de la po-

■■ Place Tahrir la semaine dernière, les jeunes révolutionnaires manifestaient toujours contre le gouvernement, mais ils représentent un infime pourcentage de la population égyptienne.

pulation égyptienne, pauvre et illettrée en majorité. Quant aux classes moyennes urbaines, effrayées par le désordre et la violence, elles se contenteraient d’une prolongation du pouvoir militaire actuellement en

place. L’armée, en effet, est l’acteur principal de la société égyptienne. Dotés de vastes pouvoirs économiques, contrôlant nombre d’entreprises privées, entretenus par le Pentagone pour empêcher toute guerre avec

Israël, les généraux ne sont pas près de renoncer à leur hégémonie sur la société. Tout au plus doivent-ils rester diplomates, et ne pas afficher trop ouvertement la tutelle qu’ils imposeront aux futurs élus civils…


N° 35 - 1er décembre 2011

16

DETENTE

LA RECETTE

LA TABLE

Le Bouchon du Vieux Palais a trouvé la bonne formule

Clin d’œil sur la lentille Elle accompagne subtilement les plats de saison dans laquelle on entre. Elle se marie spontanément avec le porc, le lard fumé, la saucisse ou le petit salé. Très riche en fer et magnésium, adoptez la lentille sans modération. Crème de lentilles au porc et lard fumé Pour 4 personnes

Préparation et cuisson : moins de 30 mn ●● 600 g d’échine ●● 80 g de lard fumé ●● 200 g de lentilles du Puy ●● 1 oignon ●● 2 gousses d’ail ●● 1 bouquet garni ●● 1 bouquet de ciboulette ●● 2 dl de crème double ●● Sel et poivre du moulin

Faire suer le lard coupé en dés et l’oignon haché. Ajouter les lentilles, mouiller avec 1/2 l d’eau, saler, ajouter le bouquet garni et

laisser cuire 15 mn environ. Faire revenir 4 à 5 mn la viande taillée en gros bâtons. Vérifier la cuisson des lentilles, ôter le bouquet garni, ajouter la crème et laisser cuire 3 à 4 mn à tout petit feu. Servir la crème de lentilles et les bâtons de porc, parsemés de ciboulette ciselée, dans des assiettes creuses. Alternative viande : l’échine peut être remplacée par de la pointe de filet.

toutes nos recettes sur

Mots croisés Verticalement 1 – Tombée du jour. 2 – Insecte au vol lourd et bruyant. 3 – Il remporte les plis. Etendre à la façon d’un marin. 4 – A l’estomac bien lesté. Torrent pyrénéen. 5 – Fonds de bouteilles. Ouvres les fenêtres. 6 – Il ne rumine plus. On peut le remplir d’essence. 7 – Tremblement de terre en mer. Tantale en équation. 8 – Prises au sein. 9 – Ça encombre le trottoir. Elle révèle une bonne adresse. 10 – Relatif au Rhin. Elle s’ajoute à l’air, à la terre et au feu.

A B C D E F G H I J

7 8 9 T I E S T U T R N E O A T N M E I E R S U T S A V E

E A U

4 R E P U E

5 C U L S

6 U R E

10 R H E N A N

41

06.20 00.35 06.05 12.35 05.35 12.20 05.45 12.05 18.50 13.10 18.35 18.00 18.10 -

Lundi 5

42-44 07.30 01.40 07.10 01.05 06.45 00.45 06.45 00.35 20.00 14.15 19.40 13.45 19.10 13.25 19.05 13.15

Mardi 6

47-51

Mercredi 7

54-58 09.25 03.45 09.05 03.10 08.30 02.50 08.20 02.40 21.45 16.15 21.30 15.35 20.50 15.25 20.40 15.10

Jeudi 8

62-65

08.30 02.45 08.10 02.15 07.40 01.50 07.35 01.45 21.00 15.20 20.40 14.45 20.05 14.30 19.55 14.20

10.05 04.35 09.50 03.55 09.10 03.45 09.00 03.30 22.30 16.55 22.15 16.20 21.30 16.10 21.20 15.50

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

6 U R E

B I D O N

05.15 12.05 05.05 11.25 04.30 11.15 04.40 10.55 17.45 17.30 23.55 16.50 23.40 17.05 23.25

5 C U L S

A E R E S

42-41

10 R H E N A N

G A V E

Samedi 3

4 R E P U E

BM

E A U

BM

7 8 9 T I E S T U T R N E O A T N M E I E R S U T S A V E

PM

48-45 04.20 11.10 04.10 10.30 03.30 10.20 03.25 10.00 16.45 23.35 16.30 22.55 15.45 22.45 15.50 22.25

B I D O N

BM

PM

Coeff.

Vendredi 2

A E R E S

PM

DEAUVILLE TROUVILLE

G A V E

BM

LE HAVRE

Dates

Dimanche 4

PM

FECAMP

2 3 H A A S N N E E L T O O N N G E R R

2 3 H A A S N N E E L T O O N N G E R R

DIEPPE

Horizontalement A – Personne ne souhaite passer entre les mains d’un tel chirurgien ! B – Ils sont fatigants ! Thorium en réduction. C – Précède la date. Qui manque de courage. D – Bandes de roulement. Tube fluorescent. E – Il coule en Afrique. Ville d’Algérie. F – Bourreau de travail. Apprécie. G – Inviter à sortir. H – Un homme à la mode. Transpire. I – Narine de cétacé. Société anonyme. J – Te promènes sans but. C’est une révélation. Les solutions

Sudoku

L’horaire des marées du 2 novembre au 8 décembre

D

ans la petite rue du Vieux Palais, voilà un petit restaurant dans lequel une petite halte s’impose. Le Bouchon du Vieux Palais, à quelques mètres de la place du Vieux Marché, jouit d’une solide réputation à Rouen et la mérite. Son nom évoque à lui seul la bonne cuisine française. De petite proportion, il propose une carte intéressante, à des prix raisonnables et dans une ambiance très agréable. Cerise sur le saucisson, le service se révèle de grande qualité.

Une cuisine authentique C’est en semaine, à midi, que nous sommes allés y mettre les pieds sous la table. La formule du jour propose l’entrée-plat ou le plat-dessert pour 12,50 €, ou l’entrée-plat-dessert

1 C R E P U S C U L E

1 C R E P U S C U L E

LES MAREES

A B C D E F G H I J

A B C D E F G H I J

Horizontalement A – Personne ne souhaite passer entre les mains d’un tel chirurgien ! B – Ils sont fatigants ! Thorium en réduction. C – Précède la date. Qui manque de courage. D – Bandes de roulement. Tube fluorescent. E – Il coule en Afrique. Ville d’Algérie. F – Bourreau de travail. Apprécie. G – Inviter à sortir. H – Un homme à la mode. Transpire. I – Narine de cétacé. Société anonyme. J – Te promènes sans but. C’est une révélation.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

■■ Dans la ruelle du Vieux Palais, le Bouchon propose quelques beaux classiques de la gastronomie française.

Verticalement 1 – Tombée du jour. 2 – Insecte au vol lourd et bruyant. 3 – Il remporte les plis. Etendre à la façon d’un marin. 4 – A l’estomac bien lesté. Torrent pyrénéen. 5 – Fonds de bouteilles. Ouvres les fenêtres. 6 – Il ne rumine plus. On peut le remplir d’essence. 7 – Tremblement de terre en mer. Tantale en équation. 8 – Prises au sein. 9 – Ça encombre le trottoir. Elle révèle une bonne adresse. 10 – Relatif au Rhin. Elle s’ajoute à l’air, à la terre et au feu.

pour 2 euros de plus. Mais ce sera, dans ce cas-là, l’ardoise noire qui dictera votre menu. Pas grave, constaterez-vous, tant la cuisine est de qualité. Ce jour-là, le Bouchon sert des tripes accompagnées de frites maison. Parfumée, fondante, peu grasse et très bien assaisonnée, la viande séduit les palais. Le restaurant mise sur des saveurs authentiques. C’est finalement l’image que l’on se fait d’un bon bouchon. En dessert, ce sera crumble poire-chocolat : des valeurs sûres qui visent juste. Verdict : une très bonne adresse à découvrir ou redécouvrir. Pratique. Le Bouchon du Vieux Palais, 21, rue du Vieux Palais, à Rouen. Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi. Tél. 02 35 89 65 02.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A BLA METEO Risque de vent fort C Vendredi 2 décembre - Temps : ciel variable à très nuageux. D - Températures : minimales de 6 à 7°, maximales de 9 à 10°. E - Vent : nord-ouest. F Samedi 3 décembre - Temps : arrivée d’une nouvelle perturbation. Possible coup de vent. G - Températures : minimales de 4 à 6°, maximales de 8 à 10°. H - Vent : sud-ouest. I Dimanche 4 décembre - Temps : averses, éclaircies et vent. Fortes pluies la nuit suivante. J - Températures : minimales de 4 à 6°, maximales de 9 à 10°. - Vent : sud-ouest.

Lundi 5 décembre

- Temps : passage pluvieux marqué avec vent fort. Averses. - Températures : minimales de 6 à 8°, maximales de 9 à 11°. - Vent : ouest.


N° 35 - 1er décembre 2011

17

AUTOMOBILE

BMW Série 1 : tout est modifié

Repères ●● Une “BM” fran-

E

n mettant côte à côte la première Série 1 née en 2004, et la seconde génération qui vient d’arriver, la similitude de leurs silhouettes 5 portes, style “break de chasse”, est frappante. Elle illustre l’importance que revêt pour la marque ce modèle d’accès au prestigieux macaron bleu et blanc, qui se doit par-là même de “ratisser large”. La première génération ayant réussi son affaire, la seconde la suit à la trace. Mais sans recourir aux mêmes armes ! A commencer par le style extérieur qui a nettement évolué pour insuffler davantage de caractère à la dernière mouture. Au travers des traitements de surface très sculptés, à l’instar d’un capot nervuré, ou de grands phares triangulaires qui mettent en relief la rituelle calandre “en double haricot” de la marque.

Connectée à internet Plus concrètement, la nouvelle génération a été allongée de 8,5 cm (dont 3 cm sur l’empatement), gagnant aussi 1,7  cm en largeur pour une hauteur inchangée. Cela se traduit dans

■■ La nouvelle BMW Série 1 sert avec efficacité tous les registres de la conduite, du déplacement quotidien au pilotage, dans un bon confort de suspension et affiche un caractère encore mieux que sa devancière, côté luxe et brio.

l’habitacle par un bénéfice de 2,1 cm supplémentaires pour les genoux aux places arrière, et une capacité de coffre en hausse de 30 litres. A bord, tout est haut de gamme. Inspirée par les modèles supérieurs, la planche de bord se signale par sa console centrale élargie et un grand écran central couleur. Moult aides à la conduite innovantes sont proposées… en option. Et avec l’exclusif Pack ConnectedDrive de pointe, l’auto

communique avec internet, recevant les infos trafic en temps réel. Architecturalement parlant, elle est à la pointe par sa masse abaissée de 30 kg. Comme l’ensemble des BMW, la Série 1 est une propulsion, moteur avant et roues arrière motrices. Extrapolés de la gamme Mini (et donc fruits des accords BMW-PSA Peugeot), les 4 cylindres essence ont du ressort mais font aussi valoir une sobriété et des

émissions de CO2 guère éloignées de celles des diesels, notamment grâce à la généralisation du start-stop. BMW va plus loin en installant de série une commande qui libère plus ou moins de “punch moteur” en fonction d’un choix défini, “confort”, “sport” ou “ECO PRO”. Et en option, une suspension adaptative peut ravir les mordus de conduite. Au volant, il suffit de dévaler un col de montagne pour la sentir littéralement “sur

des rails”, tant elle épouse la trajectoire. Plutôt souple, et d’ailleurs confortable, la suspension conventionnelle induit du roulis, sans pour autant ternir son assurance. Mais l’amortissement piloté, optionnel, ajuste l’auto aux desiderata des conducteurs avertis… Enfin, “pied léger”, on stabilise la consommation entre 7,4 l. à 12,6 l./100, essence ou diesel. Prix. 24 versions de 25 450 € à 38 500 €.

çaise: Outre le fait que BMW fait la mise au point des bases roulantes de tous ses prototypes sur son site d’essais de Miramas, entre Istres et Salon-de-Provence, c’est un designer français, Nicolas Huet, ayant ses attaches en Touraine, qui a tracé les volumes de la nouvelle Série 1. ●● A la carte : Malgré cinq niveaux d’équipements, BMW accentue l’individualisation avec deux exécutions plus typées, l’une tonique (Sport) et l’autre raffinée (UrbanLife), afin de s’accorder aux goûts de chacun. Fort de l’expérience Mini, les possibilités de personnalisation par accessoires ont également été démultipliées. ●● Moins consommer : Tout en cultivant la sportivité de ses modèles, BMW a joué un rôle pionnier dans la chasse au CO2 avec la standardisation du programme EfficientDynamics. Un nouveau pas en avant a encore été accompli avec le mode “ECO PRO”. ●● Verdict :  15.5/20 Sécurité ****  Finition ****  Confort ****  Economie d’usage ***  Séduction/Prix **

tous nos essais sur


18

SORTIES

N° 35 - 1er décembre 2011

Le livre de jeunesse fait son festival à Rouen Pour sa 29e édition, le festival du livre et de la jeunesse réunit plus de 110 auteurs et illustrateurs, tous dévoués à faire la le bonheur des jeunes lecteurs. Vous rencontrerez aussi sur le parcours plus de 60 maisons d’éditions. Enfin, ce festival ne serait pas ce

qu’il est sans la présence de stand d’animations et de jeux qui font la joie de toute la famille. Pratique. Du vendredi 2 au dimanche 4 décembre, Rouen, quai bas Jean Moulin. Tél. 02 35 70 37 38. Sur internet : www.festivallivre-rouen.fr.

EXPOSITION La maison Christofle à l’honneur à l’office de tourisme de Rouen

Des trésors de raffinement

L

’art de la table a ses lettres de noblesse en France, pays de la gastronomie. La maison Christofle, qui possède une usine à Yainville, près de Duclair, s’est fait un nom dans le secteur de la haute orfèvrerie et exerce son talent sur les tables du monde entier.

Pièces de collection

Pratique. Esprit(s) de Noël, du samedi 3 au jeudi 22 décembre, tous les jours de 14h30 à 18h30. Office de tourisme, Salle Georges d’Amboise, place de la cathédrale, à Rouen. Entrée libre et gratuite.

HUMOUR 

Photo Claude Weber

L’entreprise, à sa naissance en 1830, évoluait dans le secteur de la bijouterie, avant de s’investir par la suite dans la haute orfèvrerie. Les chefs d’œuvre se sont accumulées au cours de ces deux siècles. L’exposition, “Esprit(s) de Noël”, organisée à l’Office de tourisme, est une belle occasion pour en admirer quelquesuns. Pièces historiques ou de designers seront de sortie pendant quelques jours. L’exposition propose des pièces incontournables de la marque, comme les couverts Malmaison en argent sertis de diamants, ou encore la collection Jardin d’Eden, qui vient d’être créée et dont les couverts sont entièrement décorés. A ne pas rater.

■■ Venez vous émerveiller devant les pièces exceptionnelles de la maison Christofle, grand nom de la haute orfèvrerie à la française.

Le clan des divorcées au Zénith

L

e Zénith de Rouen ouvre ses portes au théâtre. Le clan des divorcées met en scène le divorce vécu par trois femmes diamétralement opposées. Stéphanie, Mary et Brigitte partagent leur vision et leur expérience du divorce. Toutes trois sont issues de milieux sociaux différents.

personnages. Formées au café-théâtre, les trois comparses ne se ménagent pas sur scène. L’humour d’Alil Vardar, qui joue le travesti, son sens du burlesque et de la dérision et son accent “marseillais” créent l’effet comique escompté. Inutile d’en dire plus, cette pièce est à vivre.

L’action se déroule sur un rythme “endiablé”. C’est Alil Vardar qui a écrit cette farce pour rendre hommage à la gente féminine. Le succès de cette pièce repose aussi sur la formidable énergie des

Pratique. Le clan des divorcées, dimanche 4 décembre, à 15h30, au Zénith de Rouen, 44 avenue des Canadiens, Le Grand Quevilly. Tarifs de 39 à 42 €. Informations : 02 32 91 92 92.

■■ Trois personnages, trois visions du divorce.


N° 35 - 1er décembre 2011

SORTIES

. Face Nord  Un quatuor virtuose pour des gestes acrobatiques et sportifs. Vendredi 2 et samedi 3 décembre à 20h30, dimanche 4 à 15h, au Cirque-théâtre d’Elbeuf. Tarifs de 5 à 14 €. Informations au 02 32 13 10 50. . Display/copy only  Voilà un quintet d’hommes joyeux marquant le début d’un beau compagnonnage sur trois saisons avec la chorégraphe Joanne Leighton. Mardi 6 décembre, à 20h30, Le Rive Gauche, SaintEtienne-du-Rouvray. Tarifs entre 18 et 21 €. Infos au 02 32 91 94 94. . Magie  Le spectacle d’Alan Hart est une comédie magique dans la droite lignée de l’illusionnisme. Cet habitué des plateaux TV sera à Franqueville-Saint-Pierre mercredi 7 décembre, à 15h, centre culturel Bourvil. Tarif 5 €. Informations au 02 35 80 20 39. . Anne Roumanoff  Retour sur la scène rouennaise du théâtre Charles Dullin pour l’humoriste avec son spectacle “Anne naturellement”, dans lequel elle caricature toutes sortes de personnages du politicien aux jeunes en passant par le monde de l’entreprise. Jeudi 8 décembre, à 20h. Tarif entre 27 et 31 €. Infos au 02 35 68 48 91.(Photo Sébastien Rabany)

●● CONCERTS

. Debout sur le Zinc  Le groupe “multi-ambiances” est en tournée en France et en particulier au 106, samedi 3 décembre, à 20h. Tarifs : à partir de 18,70 € . Classique  L’université de Rouen Mont-Saint-Aignan reçoit Zhu Xiao Mei, le temps d’un concert. Au programme : des œuvres de Mozart, Schubert et Schumann. Rendez-vous mardi 6 décembre, 20h30, Amphitéâtre Axelrad, Faculté des Lettres de Mont-Saint-Aignan. . Abbamania  Abba reste toujours le groupe de folie qui faisait le buzz dans les années 70. Mardi 6 décembre, 20h30, Zénith de Rouen. Tarifs entre 38 et 45 €. . Rotor Jambreks University  Avec ses lunettes noires et sa guitare à la main, il remonte le temps et examine en détail la déflagration qu’a été la naissance du rock’n roll. L’occasion de faire passer sa passion à ses enfants. Mercredi 7 décembre au club 106, 15h. Informations : www.le106.com ou 02 32 10 88 60. . Hubert-Félix Thiéfaine  On ne présente plus Thiéfaine. En tournée pour la sortie de son seizième album studio “Suppléments de Mensonge.” Jeudi 8 décembre, 20h30, au Zénith de Rouen. Tarifs entre 34 et 43 €.

●● EXPOSITIONS

. Une capitale des symboles  C’est une balade dans Paris à la découverte des monuments et des lieux les plus emblématiques. Rendez-vous à la Médiathèque Boris-Vian, à Caudebec-lès-Elbeuf. Entrée gratuite. Informations au 02 35 74 64 10. . Les mots d’où  Exposition atypique à Saint-Étiennedu-Rouvray, où les mots français d’origine étrangère seront à l’honneur du jeudi 1er au vendredi 30 décembre, au centre Jean-Prévost. Infos 02 32 95 83 66. . Artistes en herbes  Exposition sur le “Malade imaginaire” vu par les enfants dans l’atelier de dessin encadré par Marie Voslion. Du jeudi 1er au mardi 20 décembre, au Théâtre de l’Echo du Robec, Darnétal. Infos 02 35 88 98 86.

●● ENFANTS

. Dans ma marmite  Il s’agit de contes pour enfants dans le cadre de l’exposition sur les sorcières à la médiathèque Anne Franck de Déville-lès-Rouen. Mercredi 7 décembre. Informations au 02 32 82 52 22.

C’est une interprétation étonnante et spectaculaire de l’histoire qui a fait rêver tant d’enfants. Cette version de Blanche Neige pourrait venir tout droit d’un rêve. Le jeu des acteurs et la puissance du décor emmènent dans une féérie captivante. Ce

AU 106 

conte, pourtant classique, provoque l’étonnement des enfants mais aussi des parents grâce à son interprétation orginale. Pratique. Blanche Neige, dimanche 4 décembre à 16h30, Hangar 23, Rouen. Renseignements 02 32 76 23 23. Tarif 6 €.

Les antiquaires envahissent le Parc Expo de Rouen Le Salon des antiquaires est de retour à Rouen. Partez à la découverte de pièces rares et d’objets d’époque. Un seul mot d’ordre est de mise chez les exposants : l’authenticité. Le temps d’une visite, vous pourrez vous plonger dans d’autres siècles. Si vous dénichez

un exposant-historien, attendez-vous à quelques d’histoires et anecdotes sur l’objet qui aura retenu votre attention. Pratique. Salon des antiquaires, du jeudi 1er au dimanche 4 décembre, Parc des expositions de Rouen Tél. 02 35 18 28 28.

Cœur de Pirate nous parle d’amour

D

Photo BD

Photo La nouvelle cie

La féérie de Blanche Neige émerveille le Hangar 23

●● SPECTACLES

19

■■ Coeur de Pirate revient avec son nouvel album “Blonde”

ébut 2009, “Cœur de Pirate”, jeune femme d’à peine 20 ans, enflammait la France. Presque trois ans plus tard, Béatrice Martin sort son nouvel opus, “Blonde”. Au Quebec, la terre natale de la chanteuse, le mot signifie “compagne”. L’album parle d’amour. Ambiance sixties Un amour vu sous toutes les coutures avec les yeux d’une jeune femme qui, en trois ans, est passée du statut de petite star naissante à celui d’artiste à part entière mais aussi de femme ayant multiplié les joies ainsi que les déceptions amoureuses. Elle a voulu en parler et s’est associée à Howard Bilerman, patron du studio Hotel2Tango,

habitué à enregistrer avec des bandes, à l’ancienne. La chanteuse est ainsi rentrée dans le son des années 1960. Des histoires d’amour, une ambiance sixties, l’album connaît déjà un succès. Son style s’est étoffé de sonorités jazzy. Son inspiration, elle est allée la prendre chez les stars françaises des années 60, comme Françoise Hardy ou Sylvie Vartan. On s’attend à la consécration de la jeune artiste qui pourrait pirater définitivement le cœur des français. Pratique. Cœur de Pirate, mercredi 7 décembre, à 20h, Hangar 106, à Rouen. Tarif 27 €. Renseignements 02 32 10 88 60.


20

SORTIES

Photo Guy Vivien

Le Poème harmonique ouvre Rouen Givrée

●● SPECTACLES . Humour à La Foudre  Le Théâtre de la Foudre du Petit-Quevilly accueille un cabaret-cirque burlesque mis en piste par le comédien-clown Gilles Defacque. Jeudi 1er et vendredi 2 décembre, à 20h. Tarifs entre 10,70 et 14,70 €. Informations au 02 35 03 29 78. . Les jeux de l’impro  Régulièrement programmé, le spectacle “d’1pro sportive” animé par la compagnie Jeux d’Rôles est de passage au Théâtre du P’tit ouest, à Rouen, samedi 3 décembre, à 20h. Rue de Buffon. Informations au 02 35 98 15 60. . Danse, théâtre et clowneries  Le Safran collectif vous invite à découvrir trois spectacles entre danse, théâtre et performance de clown, lundi 5 décembre, à 19h30, au Théâtre de la Chapelle Saint-Louis, à Rouen. Tarif 5 €. Informations sur www.chapellesaintlouis.com et au 02 35 98 45 05. . Les nouvelles étoiles du cirque de Russie  Ce spectacle de cirque avec orchestre se jouera mardi 6 décembre, au théâtre Charles Dullin, au Grand-Quevilly. Informations sur www.theatre-charles-dullin.com ou au 02 35 68 48 91.

●● EXPOSITIONS . Les sorcières  Découvrez leurs secrets, les mœurs, leur cuisine… Tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Du jeudi 1er au samedi 17 décembre, à la médiathèque Anne-Franck, à Déville-lès-Rouen. Informations au 02 32 82 52 22.

●● CONCERTS . Paul Personne  Ce guitariste n’est pas Monsieur tout-le-monde ! Le surdoué de la guitare arrive en Normandie avec son nouvel album “Personne à l’Ouest”. Samedi 3 décembre, 21h, à La Traverse de Cléon. Informations au 02 35 81 25 25. . Concert de Noël  Le traditionnel concert de Noël d’Amfreville-la-Mivoie sera donné mardi 6 décembre au centre culturel Simone-Signoret. Informations au 02 32 98 90 35. . Avez-vous entendu Irma ?  Irma, c’est un feeling soul enchanteur. Elle sera en concert au Trianon Transatlantique, à Sotteville-lès-Rouen, mardi 6 décembre à 20h30. Tarif à partir de 19,80 €. Informations sur www. trianontransatlantique.com ou au 02 35 73 95 15. . Wu Lyf  Du rock, inclassable et surprenant, au club 106, mardi 6 décembre, à 20h. Informations sur www. le106.com ou au 02 32 10 88 60.

Le Collectif Artishow se met à l’heure des Antilles Les Antilles seront à l’honneur lors de la prochaine soirée organisée par le collectif Artishow, à la discothèque le Moonwalk. Il s’agira de sensibiliser et d’initier le public aux danses traditionnelles des Antilles et de passer ensuite à la pratique lors

d’une nuit rythmée par le zouk, la salsa, la biguine, le soukouss et bien d’autres encore. Soirée explosive et enivrante en perspective. Pratique. Soirée antillaise, vendredi 9 décembre dès 20h au Moonwalk, 66 route de Bonsecours, Rouen. Tarif 15 € (boisson incluse).

C’est la Selva Morale de Claudio Monteverdi qui ouvrira, cette année, les festivités de Rouen Givrée. Le concert est donné par le Poème Harmonique, dirigé par Vincent Dumestre, qui a, pour l’occasion, intégré dans ses rangs des élèves des conservatoires de

Rouen, Dieppe et Evreux. Pièces de polyphonie austères ou beaucoup plus exubérantes de la musique baroque rythmeront la soirée. Pratique. Selva Morale de Monteverdi, vendredi 2 décembre, à 21h, église Saint Vivien, Rouen. Informations : 02 32 08 13 50.

SPECTACLE GLACÉ 

C’est Noël chez les Dragons !

●● SORTIES . Jeunes créateurs de mode  Le club de mode Talents de la Rouen Business School est à l’origine de ce défilé. Le but ? Repérer de jeunes créateurs. Samedi 3 décembre, 18h, à la Halle aux Toiles, Rouen. Tarif 8 €. . “Musée haut, musée bas”  Interprétée par la compagnie “l’Athéa”, cette pièce de J.M Ribes sera jouée samedi 3 décembre au théâtre en Seine de Duclair. Tarifs de 5 à 7 €. Informations : theatrededuclair.fr ou 06 12 66 45 31. . Salon toutes collections  Le 10e salon organisé par le Club philatélique de Rouen et région se déroulera à la Halle aux toiles de Rouen, dimanche 4 décembre, dès 10h. Informations au 02 35 70 68 63. . Marché de Noël  Le marché de Noël de Caudebeclès-Elbeuf aura lieu à l’espace culturel André-Bourvil, dimanche 4 décembre. Informations au 02 35 74 64 09. . Répulsion  Projection du film de Roman Polanski et discussion sur le thème “découverte d’un auteur”, à la Maison pour tous de Sotteville-lès-Rouen, mardi 6 décembre, à 20h. Informations au 02 35 72 31 05.

N° 35 - 1er décembre 2011

■■ Les hockeyeurs s’affronteront lors de quatre épreuves.

FESTIVAL 

sion Philippe Candeloro. Le célèbre patineur va mettre le feu à la glace, avec sa troupe pendant 1h30. La suite du programme sera consacrée à une confrontation amicale entre les hockeyeurs de Rouen qui se mesureront et se départageront sur quatre épreuves. Entre les exercices de puissance, de vitesse et d’adresse, et la série de pénalties, qui sera le plus fort ? Ce sont les internautes qui ont sélectionné les joueurs qui s’affronteront dans les diverses disciplines. Pratique. Le Noël des dragons, samedi 17 décembre à partir de 14h30, Patinoire Ile Lacroix, Rouen. Tarif 8 ou 10 €. Réservations au 02 35 88 96 88 .

“Bombes 2 Bal” pour finir en beauté

L

e festival, “Chants d’Elles”, cette manifestation qui honore les textes et les voix féminines, touche déjà à sa fin, puisque le concert de clôture arrive à grand pas, à la Maison de l’université. En attendant la saison prochaine, que l’association organisatrice “A travers chants” espère encore plus riche en ateliers culturels, c’est les “Bombes 2 Bal”qui clôtureront le festival 2011. Le groupe, composé de six chanteurs-musiciens et de deux danseurs, arrive tout

THÉÂTRE 

Le Challenge de Noël, événement organisé par le Club de hockey amateur de Rouen, est pour le public rouennais un rendezvous incontournable et une façon pour le club de le remercier pour son soutien indéfectible depuis le début des aventures du club dans l’élite nationale. Philippe Candeloro va faire chauffer la glace Les Dragons restent l’une des équipes phare de la Ligue Magnus de ces deux dernières décennies et s’avèrent être un excellent club formateur ayant fourni une quantité non négligeable d’internationaux à l’équipe de France. L’équipe fête Noël et a invité pour l’occa-

droit de Toulouse. Tous chantent et louent les vertus et le charme de la langue occitane. Ce ne sera pas seulement un concert mais un vrai bal populaire. Et pas n’importe quel bal puisque celui-ci sera enrichi de musette, reggae mais aussi ska, salsa, tango et danse africaine. Explosif ! Pratique. Bombes2bal, samedi 3 décembre, à 20h30. Salle de spectacle de la Maison de l’université de Mont-Saint-Aignan. Tarifs : 5€, 7,20 €, 11,20 €. Réservation au 02 35 74 18 70

■■ Venez danser au son de “Bombes2bal” le 3 décembre.

L’avarice revisitée sur les planches

Q

uand l’Avare s’invite sur les planches de la scène du théâtre de l’Almendra, on sait dès le départ que les rebondissements seront nombreux. Cette fois, les comédiens se plient donc au texte de Molière, qui n’avait pas son pareil pour décrire les troubles du quotidien. Valère aime Elise, fille d’Harpagon, et Cléante, son fils, est amoureux de la belle Marianne que le vieil homme veut épouser même si son seul amour reste sa cassette remplie de pièces d’or sonnantes

et trébuchantes. Une histoire d’amour, enfin deux… et peut-être même trois ! Pour l’occasion, ce grand classique de la comédie a été quelque peu revisité par la troupe de théâtre. Au lieu d’un, le spectateur se retrouve nez-à-nez avec deux Harpagons. On plonge alors avec délice dans une comédie où l’argent mène la vie de certains… 

■■ L’Avare de Molière a été revisité par la troupe.

Pratique. L’Avare, dimanche 4 décembre à 15h à l’Almendra, rue Paul Baudouin, Rouen. Tarif 5 €. Tél. 02 35 70 52 14.


N° 35 - 1er décembre 2011

SUR LES ECRANS UGC

CINEMA

A l’affiche : Le Chat Potté

A

vec son grand chapeau et ses longues bottes en cuir, le Chat Potté est repérable de loin. Pour l’heure, il a réussi à s’échapper de prison et il se lance à la recherche de deux bandits qui seraient en possession des haricots magiques permettant l’accès au château des Géants, là-haut dans le ciel, où séjourne la célèbre oie aux œufs d’or. Dans sa quête, il tombe sur un redoutable bretteur qui se révèle être une femme, Kitty Pattes de Velours, la plus célèbre et voleuse d’Espagne. Certains personnages récents de films d’animation sont si séduisants ou si cocasses que les spectateurs ont envie d’en savoir un peu plus sur eux. C’est le cas du Chat Potté, présent dans la série “Shrek” depuis le second épisode. Avec ses yeux malicieux en amande, son pelage soyeux, sa séduction naturelle, surtout auprès des dames !, et son épée d’habile bretteur, il a séduit maints spectateurs.

Centre commercial St Sever - Rouen - Tél : 08 92 70 00 00

●● Intouchables (Grande salle) : tous les jours

11h05, 14h20, 16h50, 19h50, 22h20. ●● Intouchables (Grande salle) : tous les jours 10h40, 13h25, 15h50, 18h15, 20h40. ●● Le Chat Potté : tous les jours 10h45, 13h45, 15h45, 17h45. ●● Le Chat Potté (3D) : tous les jours 11h10, 14h10, 16h10, 18h10, 20h10, 22h10. ●● Les Lyonnais : tous les jours 10h55, 13h50, 16h, 18h10, 20h20, 22h30. ●● The Lady (VOST) : tous les jours 11h10, 14h, 16h40, 19h40, 22h15. ●● Rhum Express (VOST) : tous les jours 11h, 14h15, 16h45, 19h35, 22h05. ●● Twilight 4 - Révélation (1ère partie) : tous les jours 10h55, 14h, 16h35, 19h45, 22h20. ●● Mon pire cauchemar : tous les jours 20h15 (sauf mar.), 22h25. ●● Mission : Noël, les aventures de la famille Noël : sam., dim. 11h, 13h50, 15h55. ●● Time out (VOST) : tous les jours 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30. ●● Les adoptés : tous les jours 11h05, 13h30, 15h40, 17h50, 20h, 22h10. ●● L’art d’aimer : jeu., ven., lun., mar. 10h50, 14h05, 16h05, 18h, 19h55, 21h55, sam., dim. 18h, 19h55, 21h55. ●● Or noir (VOST) : jeu., ven., mar. 11h15, 14h05, 16h45, 19h30, 22h10, sam., dim. 19h30, 22h10, lun. 11h15, 14h05, 16h45, 22h10. ●● Les aventures de Tintin - Le secret de la licorne : sam., dim. 11h15, 14h05, 16h25. ●● Les immortels : tous les jours 10h50 (sauf dim.), 13h25, 15h40, 17h55, 20h10, 22h25. ●● Les neiges du Kilimandjaro : jeu., lun., mar. 10h45, 13h20, 15h35, 17h50, 20h05, 22h20, ven., sam., dim. 15h35, 17h50, 20h05, 22h20. ●● Un monstre à Paris : sam., dim. 10h55, 13h40.

OMNIA 28 rue de la République - Rouen - Tél. 02 35 07 82 70 ●● Americano : tous les jours 14h, 16h30, 19h40, 21h50. ●● Hara-Kiri : Mort d’un samouraï (VOST) : jeu., ven., lun., mar. 15h30, 18h, 20h45, sam., dim. 13h30, 18h, 20h45. ●● Footnote (VOST) : jeu., ven., lun., mar. 13h35, 15h45, 20h40, sam., dim. 11h05, 15h45, 20h40. ●● Le Gruffalo : sam., dim. 11h, 13h35. ●● Peau d’Âne : sam., dim. 13h35, 18h10. ●● Or noir (VOST) : tous les jours 14h05, 17h15, 20h15, scéance suppl. sam., dim. 10h30. ●● Il était une fois en Anatolie (VOST) : jeu., sam. 17h05, 20h05, ven., dim., lun., mar. 14h, 20h05. ●● Le tableau : ven., mar. 17h20, sam., dim. 10h30, 14h15, 16h25. ●● Noces éphémères (VOST) : jeu., lun. 13h35, 18h05, ven., mar. 13h35, sam. 18h05. ●● L’exercice de l’état : jeu., sam., lun. 15h30, 20h40. ●● La couleur des sentiments (VOST) : ven., sam., dim. 20h, lun. 17h05. ●● The artist : ven., dim. 15h30, 20h40, mar. 15h30. ●● Colorful (VOST) : sam., dim. 10h35. ●● Jeanne captive : ven., lun., mar. 13h30, sam., dim. 11h10, 16h. ●● Polisse : ven., dim., mar. 17h45. ●● Toutes nos envies : jeu. 16h45, ven., lun., mar. 14h, 16h45, sam. 10h35, 14h, dim. 10h35. ●● Sleeping beauty (VOST) : jeu., ven., lun., mar. 18h10. ●● Mariage à l’italienne (VOST) : dim. 17h05. ●● Les témoins : jeu. 20h (soirée ciné-débat dans le cadre de la Journée Mondiale de Lutte contre le SIDA).

Cinéma Pathé Docks 76 Centre commercial Docks 76 - Rouen - Tél : 08 92 69 66 96 ●● The Lady : tous les jours 11h, 14h, 16h40, 19h30, 22h15. ●● Les Lyonnais : tous les jours 11h15, 13h50, 16h, 18h10, 20h20, 22h30. ●● Le Chat Potté : tous les jours 11h, 18h, 20h, 22h.

21

■■ Avec ses yeux malicieux en amandes, le Chat Potté séduit. Une jolie balade dans l’enfance…

●● Le Chat Potté : tous les jours 14h, 16h. ●● Intouchables : jeu., lun. 11h15, 13h10, 14h, 15h30,

16h30, 17h50, 19h10, 20h10, 21h40, 22h30, ven. 11h15, 13h10, 14h, 15h30, 16h30, 17h50, 19h10, 19h35, 20h10, 21h40, 22h10, 22h30, sam. 11h15, 13h10, 14h, 15h30, 16h30, 17h50, 19h10, 19h40, 19h50, 20h10, 20h15, 21h40, 22h10, 22h20, 22h25, 22h30, dim. 10h50, 11h15, 13h10, 14h, 14h30, 15h30, 16h30, 17h, 17h35, 17h50, 18h10, 19h10, 20h10, 21h40, 22h30, mar. 11h15, 13h10, 14h, 15h30, 16h30, 17h50, 19h10, 20h10, 20h15, 21h40, 22h30. ●● Polisse : tous les jours 11h, 14h, 16h40, 19h40, 22h20. ●● Time out : tous les jours 11h15, 13h50, 16h, 18h10, 20h20, 22h30. ●● Twilight 4 - Révélation (1ère partie) : tous les jours 11h, 13h, 15h20, 17h45, 20h10, 22h35. ●● Contagion : tous les jours sauf dim. 11h15, 13h40, 15h45, 18h, 20h15 (sauf sam., mar.), 22h30, dim. 11h15, 20h15, 22h30. ●● L’art d’aimer : jeu., ven., lun., mar. 11h15, 13h20, 15h10, 17h, 18h50, 20h40, 22h30 (sauf ven.), sam. 11h15, 13h20, 15h10, 17h, dim. 13h20, 15h10, 20h40, 22h30. ●● Les adoptés : tous les jours 11h15, 13h40, 15h45, 17h50, 20h, 22h10 (sauf sam.). ●● Mon pire cauchemar : tous les jours 11h15, 13h30, 15h35, 17h40 (sauf dim.), 19h45 (sauf sam.), 21h50. ●● Or noir : jeu., ven., lun., mar. 11h, 13h45, 16h20, 19h20 (sauf ven.), 21h50, sam. 11h, 19h20, dim. 19h20, 21h50. ●● Les aventures de Tintin - Le secret de la licorne (3D) : sam. 15h35, dim. 15h35, 17h45, lun. 13h30. ●● Les aventures de Tintin - Le secret de la licorne : sam., dim. 11h, 13h25, mar. 14h15. ●● Toutes nos envies : jeu. 11h, 22h20, ven. 11h, dim. 19h55, 22h20, lun., mar. 11h, 17h, 19h55, 22h20. ●● Un monstre à Paris : jeu., ven., lun., mar. 11h, sam., dim. 11h, 13h50, 15h40, 17h30.

Superbes dessins Avec ce film, les studios DreamWorks offrent une jolie balade dans l’enfance et la jeunesse du compagnon de Shrek. Les dessins sont superbes, les couleurs très jolies et l’animation fluide. Certaines scènes sont de véritables morceaux de bravoure, en particulier celles dans les nuages, en route pour le château des Géants, avec un excellent rendu des nuages. L’histoire, qui parle du pardon des offenses et de rachat, dispense, sans en avoir l’air, une jolie petite morale, et ravira petits et grands.

●● Or noir : tous les jours 13h45, 16h30, 19h30, 22h15, scéance suppl. dim. 10h50.

●● Twilight 4 - Révélation (1ère partie) : tous les jours

13h30, 15h35, 17h55, 20h, 22h20, scéance suppl. dim. 11h. ●● Les aventures de Tintin - Le secret de la licorne : tous les jours 13h30, scéance suppl. sam. 15h50. ●● Les aventures de Tintin - Le secret de la licorne (3D) : jeu., ven., lun., mar. 15h45, dim. 11h, 15h45. ●● Les immortels : tous les jours 14h, 17h, 19h45, 22h20. ●● The Lady : tous les jours 13h45, 16h30, 19h30, 22h15, scéance suppl. dim. 10h50. ●● Contagion : tous les jours 17h55 (sauf dim.), 20h10 (sauf sam.), 22h30, scéance suppl. ven. 14h. ●● Rhum Express : tous les jours 13h45, 16h30, 19h30, 22h20, scéance suppl. dim. 11h. ●● Mon pire cauchemar : tous les jours 13h30, 15h50, 17h55, 20h15, 22h20, scéance suppl. dim. 11h15. ●● Le casse de Central Park : tous les jours 13h30, 15h50, 18h, 20h15, 22h20, scéance suppl. dim. 11h. ●● Polisse : jeu., ven., lun., mar. 13h45, 16h30, 19h30, 22h15, sam., dim. 19h30, 22h15. ●● L’incroyable histoire de Winter le dauphin : sam., dim. 15h50, scéance suppl. dim. 11h. ●● L’incroyable histoire de Winter le dauphin (3D) : sam., dim. 13h30. ●● L’ordre et la morale : tous les jours sauf sam. 13h45 (sauf dim.), 22h15. ●● La source des femmes : tous les jours 16h30, 19h30, scéance suppl. dim. 10h50. ●● On ne choisit pas sa famille : jeu., ven., lun., mar. 13h35, 15h45, 18h05, 20h10, 22h20, sam. 18h05, 20h10, dim. 18h05, 20h10, 22h20.

Le Melville 75 Rue du Général Leclerc - Rouen - Tél : 02 32 76 73 21

Cinéma Gaumont Grand Quevilly 26 bd Pierre Brossolette - Grand Quevilly - Tél : 08 92 69 66 96

●● Intouchables : tous les jours 13h30, 14h15, 15h35,

16h40, 17h55, 19h05, 20h05, 21h30, 22h30, scéance suppl. dim. 11h. ●● Le Chat Potté : tous les jours sauf sam. 15h, 19h05, sam. 13h50, 19h05. ●● Le Chat Potté (3D) : tous les jours 17h, 21h30, scéance suppl. dim. 11h15. ●● Le Chat Potté (IMAX 3D) : tous les jours 13h45, 15h55, 18h, 20h05, 22h15, scéance suppl. dim. 11h. ●● Mission : Noël, les aventures de la famille Noël (3D) : sam., dim. 16h30, scéance suppl. dim. 11h10. ●● Mission : Noël, les aventures de la famille Noël : tous les jours 13h30. ●● Les Lyonnais : tous les jours 13h35, 15h45, 18h, 20h10, 22h20, scéance suppl. dim. 11h.

●● L’art d’aimer : tous les jours 14h (sauf ven., lun., mar.), 15h45, 17h30, 19h15, 21h

●● Voyage au Tibet interdit : ven. 20h (soirée ren-

contre). ●● Je m’appelle Bernadette : jeu., lun., mar. 16h, sam., dim. 13h45. ●● Donoma : jeu., dim., mar. 18h15, sam., lun. 20h45. ●● Tous au Larzac : jeu., sam., lun. 14h, 16h30, 21h15, ven., dim., mar. 13h30, 19h, 21h15. ●● La source des femmes (VOST) : jeu., sam., lun. 19h, ven., dim., mar. 16h30. ●● Les neiges du Kilimandjaro : tous les jours 14h15, 16h15, 18h30, 20h30. ●● Trilogie Welcome in Vienna - Episode 1 : sam. 16h, lun. 18h15. ●● Trilogie Welcome in Vienna - Episode 2 : jeu. 20h45, sam. 18h15, dim. 16h. ●● Trilogie Welcome in Vienna - Episode 3 : ven. 16h, dim., mar. 20h45.


22

No 35 - 1er decembre 2011

IMMOBILIER LOCATION ROUEN ■ Rouen, à louer bel appartement F2 dans résidence de bon standing, situé au 1er étage, avec ascenseur, balcon, cave et 1 place de parking, situé rive gauche, rue méridienne, 590 € charges comprises. Particulier. Tél 02.35.36.11.40

■ Rouen, 370.800 €, Gare, vds, investiss. ou habitation, maison de ville, 180 m2, compr. entrée, séjour, s. à m., 5 chambres, cuis., 2 s. de d., lingerie, grenier et cave. Investisseurs : possib. de séparation par niveau. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26 ■ Rouen, vds dans petite résid. au calme, à prox. clinique Saint-Hilaire, appt T3 env. 70 m2, entrée, séjour, cuis. aménagée, s. de b., wc séparé, 2 chambres, cave indiv. et garage. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

IMMOBILIER VENTES

■ Rouen Est, 320.000 €, vds, 4 km, maison lumin. 140 m2 de 2008 compr. grand séjour, cuis améric. éq., 4 chambres, lingerie, jardin, belle maison à voir absolument. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

■ Rouen, 166.000 €, prox. mairie, dans bel immeuble entretenu, bel appt de type F4, 80 m2 avec 3 chambres, prox. commerces, écoles, transports. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

ROUEN ■ Rouen, 140.400 €, vds superbe appt T3 lumin., 60 m2, parf. état avec vue impren. sur église du Sacré-Coeur, entrée, séjour avec balcon, cuis. aménagée, s. de b. et wc séparé, 2 chambres, grenier et cave indiv. + garage priv. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

■ Rouen, 299.000 €, vds dans immeuble récent (2008), appt 82 m2 hab. au dernier étage avec terrasses (17 m2), orienté plein sud, séjour ouvert sur cuis., 3 chambres, s. de b., wc séparé, 2 places de park., grande cave. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

■ Rouen, 218.000 €, vds, prox. commerces et transports, beau duplex 96 m2 avec 3 chambres, 1 s. de b., 1 s. d’eau, box en ss-sol, cellier sur le palier. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

AGGLOMERATION ■ Le Petit-Quévilly, 197.000 €, vds, Exclusivité, Hôtel de Ville, belle maison 100 m2 hab., avec séjour double, cuis. séparée, 2-3 chambres, bureau, lingerie. A voir absolument. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

■ Le Mesnil-Esnard, 263.000 €, vds maison indiv. plain-pied, coup de coeur pour ce pavillon de 100 m2 en parf. état au calme dans secteur privilégié et recherché, entrée, vaste séjour avec chem. insert, cuis. tte éq., 3 chambres, s. de b. avec balnéo, 2 wc, garage, magnif. jardin arboré, terrasse. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

saisissez votre petite annonce en ligne sur

■ Sotteville-lès-Rouen, 299.000 €, vds, prox. métro, belle maison indiv. 120 m2 hab., compr. entrée, séjour, cuis. séparée, bureau, 3 grandes chambres, combles aménageables, s. de b. et s. de douche sur ss-sol complet, jardin, garage et dép. Côté Particuliers Tél. 02.35.98.54.26

■ Peugeot 207 1,6 HDI 90 cv 2010 Premium, 32 000 km, 12 500 €, état neuf. Particulier. Tél. 06.82.35.92.21.

■ Peugeot 406 3 000 €, TBE, CT OK, embrayage refait, très propre, attelage, factures présentées. Particulier. Tél. 06.83.74.43.21. le soir.

AUTOMOBILES PEUGEOT ■ Peugeot 508 2.0 HDi, 29.300 €, 140 cv, finition Féline, 11 km, 07/2011, full option avec xénon et affichage tête haute, véhicule n’ayant jamais roulé, gtie constr. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

RENAULT ■ Grand Scenic III DCi, 15.500 €, 105 cv, Authentique, 7 pl., 05/2010, 35.254 km, clim man., radio cd MP3, régul.-limit. vit., rétro extér. électr. dégivrants, vitres teintées, garantie OR 12 mois. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64


No 35 - 1er decembre 2011

■ Modus 1.5 DCi, 11.100 €, 65 cv, Expression, 09/2010, 7.714 km, clim. man., commandes au volant, radio cd. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

■ Twingo II 1.5 DCi, 9.900 €, 65 cv, Rip Curl, 08/2010, 8.330 km, clim. man., direct. ass., radio cd MP3, commandes volant, garantie OR 12 mois. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

■ Clio II DCi, 11.300 €, 70 cv, Expression, 09/2010, 16.552 km, lève-vitres av. électr., projecteurs antibrouillard, rétro extér. électr. dégivrants, garantie OR 12 mois. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

■ Espace 2.0 DCi, 23.300 €, 150 cv, Alyum, 06/2010, 28.446 km, j. alliage, clim. régulée, carte Renault mains libres, régul.-limit. vit., aide au park. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

■ Wind TCE, 13.290 €, 100 cv, Dynamique, 10/2010, 4.650 km, clim. man., régul. vit., radio cd MP3, roue de secours, garantie OR 12 mois. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

23

■ Megane III CC TCE, 17.200 €, 130 cv, Dynamique, 06/2010, 2.314 km, aide park., allum. autom. des feux croisement et de l’essuie-vitre, clim. régulée, toit verre, régul.-limit. vit., peint. métal., carte de démarrage Renault "mains libres". Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

■ Laguna Estate III 1.5 DCi, 17.800 €, 110 cv, Black Edition Carminat, 09/2010, 3.552 km, allum. autom. des feux croisement et essuie-vitre av., Carminat Tom Tom, clim. autom. j. alliage 16’, radio cd, bluetooth, régul.-limit. vit. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

■ Micra 1.5 DCi, 9.990 €, Connect, 5 ptes, 13.246 km, 07/2010, liaison tél. bluetooth, j. alu, lecteur clé USB et jack, ordi de bord, gtie constructeur. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

■ Mini One, 12.900 €, pack Salt, ess., 75 cv, 08/2009, 26.809 km, clim. auto, bandes noires, ordi de bord, j alu, gtie 12 mois. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

■ Fiat 500 1.2, 10.900 €, finition Lounge, 18.541 km, 06/2010, équipé clim., ordi de bord, liaison tél., j. alu, toit panor. gtie 12 mois. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

■ Ford Galaxy GHIA 110 ch, fév. 2000, 6 places, TBE, entretien garage, 259 000 km, 3 000 €. Tél. 02.35.18.19.46 ou 06.88.68.78.46.

■ Polo 1.4 TDi, 8.200 €, 70 cv, 12/2008, 63.972 km, 3 ptes, clim., vitres électr., gtie 6 mois. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

MOTOS ■ Scooter Peugeot TKR Furious, 1.600 €, an. 10/2009, 2503 km, couleur noir mat, 1re main, état neuf. Tél. 06.68.45.18.30.

AUTRES MARQUES ■ Yaris D4D, 9.900 €, finition confort, bte auto, 09/2009, 51.505 km, 3 ptes, clim. auto, allumage auto, aide stationnement arr., gtie 12 mois. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

■ Mercedes Classe A CDi, 15.990 €, 180 cv, Avantgarde Autotronic, CVT, 03/2008, 41.622 km, clim. autom., ordi bord, siège conduct. réglable en hauteur. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

■ Fiat 500 1.2, 10.900 €, finition Lounge, 19.293 km, 06/2010, équpé clim., ordi de bord, liaison tél., j. alu, toit panor., gtie 12 mois. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

OFFRES D'EMPLOI ■ Recherche équipiers polyvalents (h/f) pour les restaurants McDonald’s de Barentin, Saint-Etienne-du-Rouvray, Grand-Quévilly et Bois Guillaume, CDI à temps partiel, 20 h par semaine, heures flexibles (9 € brut de l’heure). Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 08 rue Jacques Monod 76130 Mont-Saint-Aignan

■ Recherche managers (h/f) pour les restaurants Mc Donald’s de Rouen et agglomération, poste à temps complet (35 h par semaine). Expérience souhaitée. Salaire de 1.500 € brut mensuel pour débutant pouvant évoluer selon expérience. Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 08 rue Jacques Monod 76130 Mont-Saint-Aignan

■ Recherche barista (h/f) pour l’espace Mc Café du restaurant Mc Donald’s de Rouen Gros Horloge. Votre mission : garantir le service et la satisfaction des clients au quotidien, préparer et disposer les produits proposés par Mc Café, assurer la tenue de l’espace Mc Café ainsi que de la salle clients. CDI à temps partiel, 20 h par semaine, heures flexibles (9 € de l’heure). Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 08 rue Jacques Monod 76130 Mont-Saint-Aignan

DEMANDES D'EMPLOI ■ Assist. de vie diplômée avec expér. garde pers. âgée (repas, sorties, garde nuit, etc...). dispo 7 jours/7. Paiement CESU. Tél. 06.61.45.82.80.

BONNES AFFAIRES ■ Remorque Franc P412, de 500 kg, pneus de 135/12, caisse long. 140 x larg. 108 x haut. 55, avec bâche, roue de secours. Etat neuf. 350 €. Tél. 06.13.39.92.90.

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Rouen, 15 place de la Haute Vieille Tour, 76000 Rouen ou faxez-le au 02.35.98.28.62. Vous pouvez également saisir votre annonce sur "www.tendanceouestrouen.com".

choisissez votre rubrique ■ Golf VI TDi, 16.700 €, 105 cv, finition Confort Line, 5 ptes, tt équipé avec pack City, clim auto, j. alu, 10/2009, 39.179 km, gtie 12 mois. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

■ Recherche agent entretien (h/f) pour les restaurants Mc Donald’s de Rouen Gros Horloge et de Bois Guillaume. CDI à temps partiel, 87 h/mois, du mardi au samedi, en matinée et sur l’heure du midi (9 € brut de l’heure). Expérience souhaitée. Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 08 rue Jacques Monod 76130 Mont-Saint-Aignan

Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

Forfait 4 lignes

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3 4

■ Clio 1.5 DCi, 7.031 €, 85 cv, Extrême Foncée, 03/2008, 59.148 km, ABS + AFU, ordi bord, direct. ass., radio cd, peint. métal. Renault Retail Group, Tél. 02.32.10.41.41, 06.37.85.18.64

■ RAV 4 D4D, 177 cv, Clean Power, finition pack techno, 4x4, clim. auto, vitres surteintées, 07/2006, 126.598 km, gtie 6 mois, moteur neuf échange Toyota. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

■ Micra 1.2, 7.900 €, 65 cv, finition mix, 5 ptes, clim., vitres électr., 19.456 km, 09/2010, gtie constr. Nissan MSA Tél. 02 35 89 14 22

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin.


24

N° 35 - 1er décembre 2011 

Tendance Ouest Rouen du 1er décembre  

Découvrez la dernière édition de votre journal gratuit à Rouen.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you