Issuu on Google+

“Non, nous ne sommes pas isolés” N° 23 - 8 septembre 2011

Jean-Bernard Seille, maire de Hautot-sur-Seine, la plus petite commune de la Crea.

Page 2

DOSSIER SPECIAL Pages 13 a 16 Gardez la forme toute l’année ! ARCHIVES Page 3 Le grand déménagement cantines scolaires Les élèves mangeront bio et local SORTIES Le retour des Puces rouennaises

Page 5

Page 19

Rentrée

Des classes hors normes D’année en année, les établissements rouennais mettent en place des classes pas comme les autres. Elles permettent aux élèves de consacrer du temps à leur passion comme celle de la musique (photo). Page 4

Photo : Barbara Cabot

AGGLOMERATION


N° 23 - 8 septembre 2011

Moments forts ✔✔ Macadam & Co Le festival dédié aux gens ✔✔ Canteleu La Saint-Gorgon, grande fête po-

15, Place de la Haute Vieille Tour - 76000 Rouen Tél. 02.35.98.28.25 Fax : 02.35.98.28.62

Web Radio - Le journal de Rouen - www.tendanceouestrouen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 50 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

AU COURRIER

de la rue se déroule à Rouen, vendredi 9 et samedi 10 septembre. Hôtel de Ville et jardins.

pulaire cantilienne, se tient vendredi 9 et samedi 10 septembre. Ambiance assurée.

✔✔ Puces rouennaises Le Parc des expositions réunit 300 brocanteurs, vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 septembre, à partir de 10h.

✔✔ Allez les Dragons Les hockeyeurs

✔✔ Etudiants Modulo, du 12 au 22 sep-

✔✔ Football Choc au sommet en National :

tembre, à l’université de Rouen : tout sur les services, les associations et la vie étudiante.

rouennais reçoivent Grenoble pour le Match des Champions, samedi 10 septembre à 20 h. le FC Rouen accueille le Paris FC, vendredi 9 septembre, à 20h, au stade Diochon.

EXPLIQUEZ-VOUS

“Encore un effort”

AGGLOMÉRATION  Comment se porte la plus petite commune de la Crea ?

“Nous voyons circuler quantité de voitures rue SaintNicolas. Il est grand temps de l’interdire définitivement à la circulation. Une petite fille a failli dernièrement être renversée. La rue Ganterie a été entièrement réaménagée, qu’advient-il de la rue de l’Hôpital qui prolonge celle-ci. Il aurait été logique de lui faire subir le même lifting. Mais le désastre réside aussi en la rue de la Champmeslé, une véritable verrue de par ses pavés disjoints, comme la rue du Petit Salut. A. Alan

“Commémorer” ? “Une partie de ma famille est morte sur les champs de bataille de 39-45. Lors des commémorations de la Libération de notre région, est-ce vraiment le sacrifice des soldats et des victimes civiles que l’on salue. Il faut bien avouer que certains maires comptent sur cette période pour animer leur commune à bon marché. Au lieu de participer à la construction d’une Normandie plus forte, ils se contentent de l’enterrer encore une fois chaque année”. T. Lecrosnier

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Rouen, 15, place de la Haute Vieille Tour - 76000 Rouen, ou sur redactionrouen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Rouen,

15, place de la Haute Vieille Tour - 76 000 Rouen - Tél 02.35.98.28.25

“Nous ne sommes pas isolés” Une fois par mois, la parole sera donnée aux maires des petites communes de l’agglomération. Pour débuter, honneur au petit poucet : Jean-Bernard Seille, maire d’Hautot-surSeine, 354 habitants. ■■ A quoi ressemble la plus petite commune de la Crea ? “Malgré notre taille, ce n’est pas la campagne. Hautot est située à vingt minutes de Rouen, entre la forêt et la Seine, au cœur d’une zone industrielle et portuaire mais dans un cadre magnifique. Beaucoup d’habitants travaillent ou ont travaillé de l’autre côté de la Seine, à la raffinerie ou au port. Notre population est périurbaine et se renouvelle. Il y a assez peu d’anciens.” ■■ Vous représentez... 0,07 % de la population de l’agglomération ! Etesvous pris au sérieux au sein de la Crea ? “Oui, nous ne sommes pas un village isolé. Je fais partie des 150 membres du conseil communautaire. Un siège pour 354 habitants, c’est un record ! Il existe aussi une direction, dans la Crea, qui défend les intérêts

■■ Jean-Bernard Seille, maire d’Hautot-sur-Seine : “Il y a un siècle, il y avait ici quatre fermes et quatre cafés”.

des 45 petites communes. Nous bénéficions ainsi d’un fonds d’aide, un dispositif financier intéressant, qui nous permet de boucler notre budget”. ■■ Etre le maire d’un si petit village n’est pas toujours évident... “Nos marges de manœuvre financières sont en effet très faibles. Ici, nous n’avons pas de services administratifs comme dans les grandes villes. Il faut tout gérer avec une petite équipe de six employés communaux. Et puis le maire doit rassembler, mobiliser, avoir le courage de dire non quand nous n’avons pas les

moyens. Politiquement, je suis encarté au Parti socialiste mais le conseil municipal, composé aujourd’hui de neuf conseillers, est divers. Il n’y a pas d’opposition, seulement une liste d’intérêt général. Il faut donc chercher toutes les bonnes volontés.” ■■ Hautot a toujours une école. Celle-ci peutelle survivre ? “C’est un sujet d’inquiétude, c’est vrai. Nous avons une classe unique de 25 élèves en élémentaire et 15 élèves en maternelle. Problèmes : le nombre d’élèves en maternelle diminue et il faut continuer à entretenir les locaux. Je sais qu’il ne nous

sera pas possible de reconstruire, un jour, une école.” ■■ Que feriez-vous si vous étiez président de la Crea ? “Je crois que je prendrais la compétence des bacs de l’agglomération à la place du Département ! Je proposerais aussi de créer une liaison fluviale régulière entre Rouen et Duclair, entre avril et octobre. Je suis sûr que cela favoriserait le tourisme. Enfin, et cela concerne mon village, je ne rattacherais pas, dans le Schéma de cohérence territoriale (Scot), Hautotsur-Seine, Val-de-la-Haye et Sahurs à Duclair, mais plutôt à Canteleu, vers laquelle nous sommes davantage tournés.” ■■ Une vie, cinq dates 1959 : naissance à BourgAchard (Eure) 1994 : s’installe à Hautotsur-Seine 2008 : devient conseiller municipal 2008 : devient directeur du pôle financier de la Ville de Petit-Couronne 2010 : nommé maire en juin en remplacement d’Alain Demombynes, démissionnaire.


N° 23 - 8 septembre 2011

3

La valse des archives départementales L

a tour des archives départementales, malgré ses 27 étages et 37 kilomètres de rayonnages, ne suffisait plus, avec le site de Darnétal, à absorder les témoignages du passé. Ses responsables ont du se pencher sur la réorganisation et le réaménagement des fonds. Les opérations ont commencé : cette année, 20 kilomètres d’archives auront été déplacés.

87 km de rayonnages “Un nouveau site a été ouvert au pôle culturel de Grammont et l’organisation repensée afin d’être plus lisible pour le public”, indique Florent Lenègre, directeur adjoint. Désormais, les archives seront réparties entre trois sites, totalisant 87 kilomètres de rayonnage : la tour du Conseil général, le site de Darnétal et le nouveau site de Grammont. “Chacun a une vocation différente. Les lecteurs se repéreront donc plus facilement : en fonction de la nature du document recherché, ils sau-

ront où aller.” Ainsi, le pôle culturel Grammont hérite des archives anciennes, d’une pancarte de Charlesle-Chauve de 863 aux papiers datés de 1940. La tour des archives hébergera les documents contemporains, à partir de1940 : ce que l’on appelle la bibliothèque administrative (les journaux officiels, les documents administratifs, etc.), la presse. A Darnétal seront conservées les archives privées spécialisées dans le monde du travail et de l’architecture. “En amont, nous effectuons un travail de reconditionnement : les fonds sont dépoussiérés et remis dans des boîtes neutres, préservant les documents.” Prochain mouvement prévu : déplacer des archives de Darnétal vers l’Hôtel du Département. L’ensemble de ce travail, conséquent, ne devrait être terminé qu’en 2013 et coûtera 450 000 €. “Une fois l’opération finie, nous devrions être tranquilles pour vingt-cinq ans.”

■■ Les archives les plus précieuses sont conditionnées dans des boites individuelles. Ici, Florent Lenègre, directeur adjoint des archives départementales, tient un document officiel encore muni du sceau et remarquablement conservé.

PORTES OUVERTES Les 16, 17 et 18 SEPTEMBRE 2011


4

N° 23 - 8 septembre 2011

NEWS

Des classes pas comme les autres Rares A l’opposé de l’anglais,

l’allemand ou l’espagnol, le russe, le chinois, le portugais, l’italien ou encore l’arabe sont beaucoup moins répandus.

Conservatoire Pour inté-

grer des classes à horaires aménagés, il faut s’inscrire au mois de mars. Les élèves passent ensuite un concours de sélection.

Sport Depuis l’année dernière,

des classes expérimentales ont été mises en place. Les élèves suivent des cours le matin et font du sport ou des activités culturelles l’après-midi.

Unique Le lycée Marcel Sembat est un des seuls du Grand Ouest à proposer l’enseignement de la LSF. Il héberge également les épreuves du CAPES dans cette discipline.

I

ls sont à l’école primaire, au collège ou au lycée et ont choisi de s’inscrire dans des matières peu communes. C’est le cas au lycée Les Bruyères de SottevilleLès-Rouen : “Nous proposons de l’arabe, du russe et du portugais” explique Jean-François Delporte, proviseur du lycée. “Les élèves les choisissent souvent à cause de leurs origines et s’ils savent les parler, ils ne maîtrisent qu’imparfaitement l’écrit.” Opter pour des langues peu répandues est un moyen comme un autre de sortir du lot. Arabe ou chinois “Quand il s’agit d’intégrer de grandes écoles, cette spécialité permet de tirer leur épingle du jeu. Un de nos élèves a pu intégrer la Rouen Business School parce qu’il maîtrisait l’arabe.” Au lycée Jeanne-d’Arc de Rouen, ou encore à Louise Michel de Saint-Etienne-duRouvray, le chinois fait partie des matières enseignées. “C’est une langue d’avenir, qui sera importante dans le monde de demain”, estime Carole Hervieu, la directrice du collège Louise Michel. Un an après le lancement, les collégiens hésitent encore à franchir le pas mais ceux qui l’ont fait ne sont pas déçus. “Tout dépend de leur motivation. S’ils sont assidus, il est possible en un an de faire de gros progrès.”, appuie Li Lu, professeur de chinois. Golf ou langue des signes ! Les sportifs trouvent aussi leur compte. Au lycée Les

■■ Au lycée Marcel Sembat, à Sotteville-Lès-Rouen, les élèves qui le souhaitent ont la possibilité de suivre des cours de LSF, c’est-à-dire de Langue des Signes Française, enseignée par un professeur sourd.

Bruyères, une section a été aménagée permettant aux adolescents doués pour le foot de bénéficier de plusieurs entraînements dans la semaine. Plus original, depuis cette année, les collégiens de Jean Lecanuet peuvent intégrer la section golf ! Autre décor : dans une salle de cours du lycée Marcel Sembat de Sotteville, le pro-

fesseur ne parle pas et chacun s’applique à reproduire les signes qu’il exprime. Et pour cause, les élèves présents ont choisi comme option la LSF ou Langue des Signes Française. “Ils sont une quarantaine en seconde cette année, c’est beaucoup,” estime Gildas Le Hire, directeur de l’établissement. C’est un enseignant sourd qui est chargé des cours. “Au

début, nous sommes venus par curiosité et parce que la langue des signes, c’est un peu mystérieux, se souviennent Diariatou et Florian, élèves de 1ere. Puis, cela nous a intéressé de plus en plus.” Les élèves avouent que les débuts ne sont pas évidents mais sont loin de regretter leur choix. Se décider pour une option particulière peut être source

de travail supplémentaire. Les classes à horaires aménagés, qui permettent aux élèves de suivre des cours au Conservatoire parallèlement à leur scolarité, le prouvent. Musique ou danse “Nous avons 210 élèves inscrits cette année”, indique Philippe Chevallier, principal du collège Fontenelle de Rouen. “Leur emploi du

temps est chargé, car ils passent chaque semaine entre 7 à 12 heures au Conservatoire”, note Philippe Tailleux, directeur des études, chargé des élèves du collège. Mais à chaque fois, quelque soit la matière, c’est davantage qu’une option insolite qu’ont choisi ces élèves. C’est le plus souvent l’opportunité de vivre leur passion. Anne Letouzé


N° 23 - 8 septembre 2011

NEWS Les bacheliers 2011 reçus par Valérie Fourneyron “J’accueille ici votre réussite” a lancé Valérie Fourneyron, maire de Rouen, en guise de bienvenue aux bacheliers rouennais. “Vous avez décroché un diplôme qui compte et qui est une marque de reconnaissance de votre travail”, a-t-elle continué. Nombreux sont ceux, parmi

ROUEN 

La papeterie à l’italienne

P Photo Marianne Sirgo-Donnaes

L’ENSEIGNE

■■ Anne Picard a misé sur des marques de renom.

Anne Picard, gérante de Cart E Couleur, est seule en France à proposer la fameuse marque italienne Campo Marzio. Vous retrouvez chez elle les produits de ce designer italien : stylos, plumiers, trousses, carnets, cahiers ou cartes. Elle s’appro-

5

visionne aussi auprès de Fabriano, enseigne de papeterie artisanale de luxe. Mme Picard propose enfin cartes, faire-part et petites boîtes personnalisables. Pratique. 228 rue de Martainville, Rouen. Tél. 02 32 12 56 72. Ouvert du mardi au samedi.

les bacheliers, qui s’apprêtent à partir vers d’autres horizons. Mais pour les étudiants qui resteront ici, et pour ceux qui arrivent, la maire de Rouen a tenu à rappeler que le ville se situe à la deuxième place nationale des villes étudiantes les moins chères.

Prix de l’accueil 2011 : votez pour votre commerçant préféré L’édition 2011 du Prix de l’accueil de Rouen est ouverte. Le grand public peut voter pour ses trois commerçants et artisans préférés, sur le site internet www.rouen.fr. Celui qui aura récolté le plus de votes recevra le Prix du Public. Un tirage au sort sera égale-

ment effectué parmi les votants et l’un d’eux gagnera un week-end pour deux à Londres. Les votes seront clos le 28 octobre prochain. Quant au Prix de l’accueil 2011, il sera décerné par un jury spécial. Le tenant du titre est le Zèbre à Pois, rue aux Ours.

Petite révolution dans les cantines

eu de villes ont osé. A la rentrée, Rouen est devenu seul maître de ses cantines municipales, après quinze années de gestion confiée à la société Avenance, entreprise privée de restauration collective. En reprenant les manettes en régie directe, la Ville propose désormais des produits bio et locaux. Du bio et du local dans les plats “Cela permet une nette amélioration de la qualité et de la diversité des plats”, se réjouit Christine Argelès, maire-adjointe en charge du dossier. Pendant deux ans, la municipalité a préparé cette petite révolution, obligée “d’apprendre un savoir-faire

que l’on ne maîtrisait plus”. Dans les Hauts de Rouen, c’est désormais elle qui gère la cuisine centrale. C’est elle aussi qui a passé de nombreux contrats avec des agriculteurs de la région pour fournir en produits sains ou bio les cantines rouennaises. Cet été, elle s’est ainsi associée avec les associations des Défis Ruraux et Locale et Facile. Objectif : garantir 780 000 repas par an et près de 5 500 par jour, sans compter ceux servis dans les centres de loisirs et les crèches. “Pour produire 6 000 yaourts ou 5 000 poulets, forcément, les agriculteurs se sont organisés”, précise le maire Valérie Fourneyron.

■■ Tout n’est pas bio, mais le changement est radical.


6

N° 23 - 8 septembre 2011

NEWS Axe Seine : Rufenacht rêve d’une “meute” à la bretonne De passage à Rouen le 2 septembre pour rencontrer les grands élus et acteurs socio-économiques, Antoine Rufenacht, commissaire général pour le développement de la Vallée de la Seine dans le cadre du projet du Grand Paris, est à la recherche du consensus.

TRAVAUX EN VILLE ●● PASTEUR  Rue du Renard. Travaux sur façade. Circulation et stationnement réduits au numéro 173. Jusqu’au 30 septembre.

●● GARE-JOUVENET  Remplacement de bran-

chement plomb. Circulation et stationnement très perturbés rue Bonnefoi (jusqu’au 30 septembre), rue de Blainville (jusqu’au 16 septembre), rue des Pleins Champs (jusqu’au 30 septembre) et rue Jouvenet (jusqu’au 30 septembre).

●● BOULINGRIN  Place du Boulingrin. Travaux

d’accroissement de la capacité du tramway. Circulation interdite sur un quart de la partie sud de la place. Stationnement interdit. Jusqu’en décembre 2012.

●● BOULINGRIN  Rampe Beauvoisine et Boulevard de l’Yser. Circulation et stationnement réduits lors des travaux. Jusqu’au 30 décembre.

●● BOULINGRIN  Tous les jeudis matins, jour de marché, stationnement interdit sur toute la largeur du parking et sur une longueur de 25 mètres à partir de la fin de l’emprise de chantier lié au tramway. Jusqu’au 31 octobre.

BLOC NOTES URGENCES SAMU faire le 15. CHU CHARLES NICOLLE : 02 32 88 82 84 PEDIATRIE : 02 32 88 80 29 CENTRE ANTI-POISON : 02 35 88 44 00 HOPITAL SAINT-JULIEN : 02 32 88 65 65 CLINIQUE DE L’EUROPE : 02 32 18 11 69 SOS MÉDECINS : 02 33 01 58 52 SAPEURS·POMPIERS : 18 POLICE SECOURS : 17  COMMISSARIAT : 02 32 81 25 00 GENDARMERIE : 02 35 07 89 50 VETERINAIRE - SOS VETO : 02 35 36 30 00 GAZ (dépannage) : 0 810 433 076 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 333 076 ALLÔ LA MAIRIE : 02 35 08 69 00 PHARMACIES DE SERVICE Tél. 39 15 / 02 32 08 04 30 ou 02 32 88 89 95

Vous êtes demandeur d’emploi Titulaire d’un BAC ou de niveau BAC avec expérience et vous souhaitez vous qualifier dans le domaine de la logistique.

Nous vous proposons une formation BAC+2

Le Titre Professionnel de Technicien Supérieur en Méthodes et Exploitation Logistique Début de la Formation le 21/09/2011 Durée 1064 heures Formation financée par le Conseil régional

Contactez-nous AFT IFTIM 125, rue de Paris - 76800 Saint-Etienne-du-Rouvray Tél. 02.35.66.67.28 slemoing@aifc-nord.com

TRANSPORTS 

D

“Notre réussite est conditionnée à deux impératifs : que ce projet soit réaliste et que tous les acteurs locaux se l’approprient... en meute, comme les Bretons”, a exprimé l’ancien maire du Havre. Il doit rendre ses premières propositions au gouvernement le 30 septembre prochain.

Allô Rouen, un numéro pour signaler les problèmes Mercredi 7 septembre, la Ville de Rouen a ouvert “Allô Rouen Espaces publics”, une nouvelle ligne téléphonique permettant de signaler des problèmes de voiries, de propreté ou d’espaces verts. “L’objectif est de réaliser l’intervention dans les 48  heures, sachant

que ce délai ne s’applique pas à certains cas particuliers, par exemple les nids de poule et les tags”, détaille la municipalité. A vos combinés ! Allô Rouen Espaces publics : 0 820 000 760 (0,12 € la minute), du lundi au vendredi sauf jours fériés de 8h15 à 17h.

TCAR : coup de jeune aux tarifs

e p u i s l e 1 er s e p tembre, la TCAR a mis en place une nouvelle gamme tarifaire valable sur le réseau de la Crea. Changement majeur : l’apparition d’abonnements spécifiques pour les moins de 12 ans et les moins de 17 ans. On retrouve la volonté de la Crea d’alléger la facture de rentrée des familles de l’agglomération. 120 € d’économie En détail, qu’est-ce qui change ? Deux nouvelles formules d’abonnement voient le jour : Jeunes moins de 12 ans 365 jours, à 60 €, et Jeunes de moins de 17 ans 365 jours, à 130 €. Jusqu’à présent, les moins de 17 ans devaient opter

pour la formule demi-tarif, soit 180 € pour l’année en 2010-2011. La différence est significative : pour un enfant de moins de 12 ans, l’économie atteint 120 €. A noter cependant que pour les formules déjà existantes (demi-tarif et Sésame), les tarifs ont augmenté d’environ 4 % par rapport à l’an passé. Sur le terrain, “cette rentrée est plutôt calme”, reconnaît la direction de la TCAR. “Peu de changements ont été opérés sur les lignes”. Les usagers du Noctambus auront remarqué toutefois que la ligne N3 a été prolongée jusqu’à la résidence des Cateliers, à Saint-Etienne-duRouvray.

■■ Les moins de 17 ans payent moins cher cette année.


N째 23 - 8 septembre 2011

7


8

N° 23 - 8 septembre 2011

NEWS

Photo Université de Rouen

Rouen, 13e des villes étudiantes où il fait bon vivre

IMAX AU GAUMONT 

Dans le classement 20112012 du magazine “L’Etudiant” des villes étudiantes où il fait bon vivre, Rouen a gagné deux places. Désormais 13e, sur 42 villes passées à la loupe, Rouen monte sur le podium (3e) au classement des “grandes villes”, derrière Montpellier

et Rennes. Les classements de Rouen par catégories : emploi (13e), transports (14e), offre de formations (15e), culture (15e), logement (17e), sports (20e) et sorties (21e). Elle ne figure pas dans le top 25 en “environnement” ni en “rayonnement international”.

C’est la Rolls du cinéma

■■ Pour Transformers ou Harry Potter, la hausse de la fréquentation a été spectaculaire.

T

rès courante aux Etats-Unis, la technologie imax est encore confidentielle en France : seules cinq villes disposent du matériel adéquate. Et les habitants de l’agglomération font partie des heureux bénéficiaires. Pour faire simple, l’imax est au cinéma ce que le BlueRay est au DVD. La projection numérique avait déjà marqué un grand pas en avant pour les salles obscures, améliorant considérablement la qualité de l’image. La nouveauté avec

ce système d’utilisation, venu tout droit du Canada, est qu’il n’y a plus un, mais deux projecteurs numériques, d’où un rendu de très belle qualité sur l’écran. Pour éviter tout décalage entre les images, les deux projecteurs s’autorèglent en permanence. “Sur de la 3D, cette technologie permet un très beau rendu puisque l’un des projecteurs diffuse les images pour l’œil gauche et l’autre pour l’œil droit. La différence est sensible avec de la 3D “classique”, explique Arnaud Delabarre,

chef d’équipe opérateur. Le son est également un des points forts de cette technologie. “Les enceintes ont été conçues spécifiquement pour la marque et brevetées”.

Du très grand spectacle ! Le résultat est au rendezvous : le spectateur se retrouve totalement immergé dans l’univers du film. “Les normes sont strictes : la salle de projection doit répondre à des critères bien particuliers afin de permettre une utilisation et un rendu optimum.” En service au Gaumont

Grand-Quevilly depuis juillet 2010, la salle imax attire. David Guillouard, responsable de l’exploitation, se montre satisfait des résultats de la première année. Pour certains films comme Transformers ou Harry Potter, la hausse de la fréquentation a même été spectaculaire : “Nous avons enregistré deux fois plus d’entrées que pour les salles classiques. Pour des films comme ceux-là, les gens voulaient du grand spectacle. 75% d’entre eux désiraient voir le film en imax et rien d’autre !”


N° 23 - 8 septembre 2011

NEWS

Photo Clémence Dupont

Le Rouen Sapins FC a enfin son minibus

●● CAF AU HAVRE  Fabius et Fourneyron s’indignent

Laurent Fabius et Valérie Fourneyron, les deux députés socialistes rouennais, se sont élevés vendredi 2 septembre “contre le passage en force du gouvernement” qui, par l’intermédiaire de la ministre Roselyne Bachelot, a signé un arrêté autorisant la fusion des quatre Caisses d’allocations familiales (CAF) de Seine-Maritime au Havre. Vingt communes de la Crea se sont déjà opposées à cette idée. Les deux élus ont appelé “au retrait de cette décision”.

●● TERRITOIRES  Des cafés pour débattre du SCOT

Le sujet est un peu austère, c’est pourtant l’avenir de nos territoires qui est en jeu. Alors que la Crea doit élaborer son Schéma de cohérence territoriale (SCOT), censé réorganiser l’espace et fixer les objectifs en matière d’habitat, d’économie, de tourisme, de transports, d’agriculture ou de développement durable, elle invite les habitants de l’agglomération à en débattre lors des “cafés du SCOT”. Débutés le 6 septembre à Mont-Saint-Aignan, ils se poursuivent tout au long du mois dans différentes communes. Infos sur la-crea.fr ou tél. 02 35 52 92 08.

●● DÉVILLE-LÈS-ROUEN  L’école Charpak inaugurée

Déville-lès-Rouen a une nouvelle école. Inaugurée samedi 3 septembre, l’école Charpak est la troisième école primaire de la commune. Le bâtiment, de Haute qualité environnementale, a coûté 4 millions d’euros.

9

Les jeunes du Rouen Sapins football club ont reçu, jeudi 1er septembre, le minibus promis il y a un an par Alain Le Vern, président du Conseil régional. Cette aquisition a été possible grâce au dispositif “276, ça roule”, destiné à offrir plusieurs véhicules aux pe-

GENS DE LA RUE 

D

ans un contexte social qui se dégrade, Macadam & Co, le festival des gens de la rue co-organisé par l’Autobus du Samu social et la Ville de Rouen, revient ce week-end pour la quatrième année consécutive. Le thème de cette édition : la précarité des femmes. “A Rouen, nous avons décidé de nous serrer les coudes et d’être toujours plus présents sur ce front”, souligne le maire Valérie Fourneyron. Macadam & Co entend redonner la parole aux gens de la rue à travers deux jours d’activités et de festivités. “Par le théâtre ou l’art plastique, des moyens d’expression sont donnés

tits clubs. “C’est un véritable soutien pour notre club, important dans la vie sociale du quartier”, a déclaré Djamel Bouali, le président du Sapins FC, qui connaissait des problèmes de transport pour se rendre aux compétitions. La saison démarre sur les chapeaux de roues.

Le Tour de France 2012 devrait faire étape à Rouen

La Grande Boucle, tout le monde se l’arrache, mais peu de villes l’accueillent. En 2012, Rouen aurait de bonnes chances de figurer sur le tracé de la 99e édition, comme ville-étape. C’est le 4 juillet, au début de la compétition, que le peloton le plus médiatisé

du monde devrait faire halte chez nous. Le dernier passage du Tour de France à Rouen remonte à 2002. La ville avait reçu l’arrivée de la 5e étape, remportée par Jaan Kirsipuu. Depuis la création du tour, Rouen a figuré à 17 reprises sur le tracé de la course.

Un festival unique en France à ceux qui n’en ont pas”, poursuit Evelyne Dehut, la présidente de l’Autobus du Samu social de Rouen. Une bonne manière, pour le grand public, de réviser en profondeur ses préjugés et d’approcher aussi le monde associatif ou professionnel du travail social. Pratique. Vendredi 9 septembre, à l’Hôtel de Ville de Rouen, de 14 h à 16h30 : théâtre forum avec les gens de la rue et exposition-photo sur la précarité au féminin, signée Marie-Pierre Dieterlé. Samedi 10, dans les jardins de l’Hôtel de Ville, de 14 h à 21 h : concerts, expositions d’œuvres des gens de la rue, animations diverses et informations.

■■ Caroline Dutartre, Valérie Fourneyron et Evelyne Dehut.


N° 23 - 8 septembre 2011

10

Un fourgon se coince sous une trémie du quai du Havre Un de plus. Un fourgon Renault de location (notre photo) s’est encastré sous la trémie du quai du Havre, au niveau du boulevard des Belges, mercredi 31 août, bloquant ainsi la circulation pendant près d’une heure. Le véhicule s’était engagé vers 14h50 dans le tunnel,

●● COURSE-POURSUITE Le voleur toujours en fuite

Une course-poursuite de près d’une heure a mis gendarmes et policiers à cran, lundi 5 septembre, vers 19h30. A l’origine : une tentative de vol par effraction à Saint-Martin-du-Vivier, au nord-est de Rouen. Repéré, l’individu, au volant d’une R19 volée dans la Somme, a pris la fuite en trombes. Déterminé, il a dévalé l’A28, a refusé de s’arrêter à un contrôle près du tunnel de la Grand’Mare, a percuté un véhicule de la Dirno avant de pénétrer dans Rouen et rouler à contre-sens pour rejoindre le boulevard industriel. Sur un parking, rue Newton, à Saint-Etienne, l’homme a essuyé un tir de flash-ball avant de foncer sur un policier, le blessant à la clavicule, puis a disparu. La voiture a été retrouvée, pas l’homme. Une enquête est en cours.

●● ROUTE Une jeune femme se tue au Houlme

Une jeune femme de 19 ans s’est tuée mardi 6 septembre, à 20h40, rue du Général de Gaulle, au Houlme. Sa voiture, seule en cause, a violemment percuté un arbre. Le passager avant a été grièvement blessé aux jambes et un troisième, assis à l’arrière du véhicule, plus légèrement.

●● VOL Une dame suisse retrouve son sac grâce au civisme de deux Rouennais Qui a dit que le civisme avait disparu ? La preuve du contraire a été donnée à Rouen, dimanche 4 septembre. Vers 22h30, devant la cathédrale, un individu avait dérobé à l’arrachée le sac à main d’une Suissesse de 76 ans. Le voleur n’avait pas prévu qu’un témoin, un Rouennais né en 1979, se mettrait à courir à sa poursuite. Essoufflé et en sueur, il est finalement tombé dans les griffes de Police secours. Entre temps, le sac à main suisse avait disparu... Ce n’est que peu après que s’est alors produit le deuxième acte de civisme : un promeneur a découvert le bien et l’a rapporté au commissariat.

●● SQUAT La rue du Lieu de Santé sous tension

Neuf squatteurs du 30, rue du Lieu de Santé, à Rouen, ont été interpellés vendredi 2 septembre au soir. La Brigade anti-criminalité avait repéré un groupe en train de taguer la façade d’un immeuble. Si, six d’entre eux ont été maîtrisés, trois autres ont fui dans leur squat, du haut duquel ils auraient jeté sur les policiers des poubelles, des seaux d’eau usagée et du gaz lacrymogène... Fuyant par les toits, ils ont finalement été interpellés à leur tour. Les neuf squatteurs, 22 ans en moyenne, ont été placés en garde à vue. Le lendemain, une trentaine de jeunes solidaires ont manifesté devant le commissariat, rue Brisout de Barneville. Les squatteurs ont donné rendez-vous le samedi 10 septembre devant la bâtisse.

Voleur récidiviste, il évite la peine-plancher JUSTICE 

Le tribunal correctionnel de Rouen a condamné le 29 août dernier à un an ferme un Rouennais de 44 ans pour vol en récidive. S’il ne lui a pas infligé de peine-plancher, c’est que la situation sociale de l’individu, divorcé depuis huit ans, ancien toxicomane, sans profession car handicapé et sans domicile fixe depuis quatre mois, était complexe. La condamnation faisait suite à plus de quinze autres pour divers faits délictueux : conduite en état d’ivresse, vol avec

effraction ou avec violences... Lors du dernier en date, qui l’a amené au tribunal, il avait cassé la vitre d’une voiture avec sa béquille et s’était emparé de trois sacs à l’intérieur, contenant un ordinateur portable et des vêtements. Il présentait un taux d’alcool de 1,05 gramme/ litre de sang lors des faits. “L’emprisonnement ferme ne lui permettra pas de retrouver un comportement en conformité avec les règles de la société”, a affirmé son avocate.

JUSTICE 

L

dans le sens est-ouest, sans savoir qu’il excédait la hauteur maximale autorisée, soit 1,90 m. Le dernier accident similaire remontait au 25 juin dernier. La hauteur maximale des véhicules autorisés dans les trémie devrait être bientôt portée à 1,80 m.

L’étrange mort d’un couple à Grand-Quevilly Un couple a été retrouvé mort, jeudi 1er septembre en fin d’après-midi, dans leur logement du GrandQuevilly, rue Georges Clemenceau. Les raisons de ce double décès restent mystérieuses. C’est la fille de la femme décédée qui, s’inquiétant de ne pas avoir

de nouvelles, avait décidé de se rendre à son domicile. Face au silence, elle a dû faire appel aux pompiers pour accéder à l’appartement, avant de découvrir les deux corps. Le compagnon de la mère, âgé de 32 ans, aurait reçu un coup de couteau dans le ventre.

Le SDF violent remis en liberté

e 29 août, un SDF de 35 ans a agressé un policier dans un commissariat rouennais alors qu’il sortait à peine de cellule de dégrisement. Jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Rouen, il a pourtant été libéré. Sorti de cellule après avoir décuvé, l’homme s’était rendu à l’hôpital pour demander de la nourriture, qu’on lui refusa. L’individu est alors retourné au commissariat et s’est dirigé vers les bureaux pour se servir un café. C’est là qu’une altercation avec un agent a éclaté. Selon le policier, l’homme a voulu lui porter un coup au visage, s’est agrippé à sa chemise au niveau de la cla-

vicule en le griffant, avant qu’ils ne tombent tous deux sur le sol. Le policier a eu quelques contusions et deux jours d’interruption totale de travail. Le prévenu, lui, a plaidé la légitime défense, reconnaissant qu’il avait réagi vivement sans comprendre ce qu’il se passait. Condamné plusieurs fois pour vol, exhibition sexuelle ou outrage, l’homme est suivi par un psychiatre, sous curatelle et dans une situation de pauvreté extrême. Dans l’attente d’un rapport d’expertise, le tribunal a ordonné sa remise en liberté, tout en l’avertissant qu’en attendant la prochaine audience, le 11 octobre, aucun écart ne serait toléré.

■■ Le SDF affamé a agressé un policier.


N° 23 - 8 septembre 2011

SPORTS

Photo Romain Flohic

Baseball : un remake de la finale de 2010 à Saint-Exupéry Les Huskies sont à une marche de la finale du championnat Elite. Dimanche 11 septembre, sur le terrain Pierre Rolland du Stade Saint-Exupéry, à Rouen, la demi-finale des play-offs les opposera aux Lions de Savigny. Il y a un air de déjà vu, puisque

c’était l’affiche de la finale 2010. Rouen, 3e de la saison régulière, a dû écarter Toulouse la semaine passée pour en arriver là. Ce n’est pas le cas de Savigny, directement qualifié en demifinale grâce leur 1re place en saison régulière. La fatigue aura-t-elle son mot à dire ?

11

Premier vrai test contre Grenoble pour les Dragons Après une série de cinq matchs amicaux gagnés, le Rouen Hockey Elite s’est incliné à deux reprises face à Neuilly-sur-Marne (5-4) puis Amiens (6-2), handicapé par de nombreuses absences, avant de rebondir mardi 6 septembre contre le même Amiens (4-1-). Le

premier match officiel de la saison des Dragons se tient samedi 10 septembre à 20h, à domicile, face à Grenoble, pour le Match des Champions. Un véritable test en vue du début du championnat de Ligue Magnus, à Villard de Lans, le 17 septembre.

FOOTBALL Le FC Rouen et l’US Quevilly, leaders en National

BASKET

Ils ont pris le contrôle

Un tournoi pour se roder

■■ Le 3e Tournoi national des Léopards se déroule vendredi 9 et samedi 10 septembre à la salle des Cotonniers.

A

l’aube d’une nouvelle saison pour le SPO Rouen en Pro B, qui débutera le 1er octobre à domicile face à Vichy avec comme objectif une montée en Pro A afin d’inaugurer en beauté le futur Palais des sports, la Ligue de basket de HauteNormandie organise pour la troisième année consécutive le tournoi national des Léopards. Tous les clubs pro hauts-normands seront présents ce weekend à Rouen, à la salle de Cotonniers : le Saint-Thomas Basket (Pro A), l’ALM Evreux (Pro B) et le SPO Rouen (Pro B), ainsi qu’un invité de marque, Gravelines, vainqueur de la Semaine des As l’an passé

et quatrième de la saison 2010-2011 de Pro A. Vendredi 9 septembre, à 18h, en guise d’ouverture, l’ALM Evreux rencontrera les Havrais de Saint-Thomas Basket. La rencontre sera suivie d’un concours à trois points et de la rencontre SPO Rouen-BCM Gravelines, à 20h30. Qui succédera à SaintThomas ? Samedi 10, après un début de journée bien rempli par le tournoi Kinder jeunes (minimes du championnat de France), les équipes professionnelles reprendront le dessus lors de la finale des perdants à 18h puis la grande finale à 20h30. Saint-Thomas Basket est le tenant du titre.

Photo US Quevilly

Photo SPO Rouen

P

lus rien n’arrête les clubs de l’agglomération rouennaise en National. Vendredi 2 septembre, lors de la cinquième journée, les Diables Rouges du FC Rouen ont fait le travail à Cherbourg, s’imposant sur le score de 1 à 0. Dès l’entame de match, les Rouennais se sont montrés entreprenants. A tel point qu’ils ont ouvert le score à la 2e minute, à la suite d’un centre de Pierre Vignaud bien coupé par Dona Ndoh. Bien dans le jeu, les joueurs d’Eric Garcin ont pourtant subi un coup dur à la 30e minute, leur passeur décisif Pierre Vignaud étant exclu du terrain après un mauvais tacle sur un Cherbourgeois. Réduits à dix, les Diables rouges ont toutefois réussi à défendre leur maigre avantage et engranger trois nouveaux points, les plaçant en tête du championnat (13 points) à égalité avec Epinal, auteur d’un match nul contre Vannes (2-2), et Niort, vainqueur face au Poiré-sur-Vie (1-0). Efficacité redoutable De son côté, l’US Quevilly impressionne toujours et continue son parcours exceptionnel. Le weekend dernier, les Jaunes et noirs se sont brillamment imposés à domicile face à Colmar (4-0). Pourtant malmenés durant tout le

■■ Bien que dominés, les Quevillais ont passé quatre buts à leurs visiteurs alsaciens, par Colinet (18e), Valéro (54e), Jouan (73e) et Laup (79e).

match, les Canaris auront ont fait preuve d’une efficacité redoutable. “Malgré la victoire, bizarrement, il s’agit du match que nous avons le moins bien maîtrisé depuis le début du championnat”, estime Régis Brouard, l’entraîneur de l’US Quevilly. “Nous avons été efficaces, ce qui a manqué à Colmar.

Le score aurait pu être tout autre”. Conséquence : les Quevillais se retrouvent leaders du championnat avec le même nombre de points que le FC Rouen. Lors de la sixième journée, les Rouennais affronteront le Paris FC, vendredi 9 septembre, à 20h, au stade Diochon, tandis que l’US

Quevilly va effectuer un nouveau déplacement difficile en Ariège, à Luzenac, ce samedi 10 septembre à 18h. “Malgré un contexte délicat, avec un terrain petit, il faudra profiter de la confiance accumulée pour gagner face à cet adversaire actuellement en difficulté”, confie Régis Brouard.


12

N° 23 - 8 septembre 2011

AUTOMOBILE

2 CV Toujours dans les cœurs Certains se souviennent de la date de la bataille de Marignan. Mais les “Citroënnistes” retiennent plutôt celle du 27 juillet 1990, qui marque l’arrêt de production de la fameuse Deudeuche. Depuis, les amoureux de la 2 CV se réunissent régulièrement à cette date anniversaire pour parader

AUTO 

avec leur deuche, ou l’un de ses dérivés, Dyane, Méhari ou Ami 6. Leur 19 e rencontre s’est déroulée à Salbris, en Sologne, pour établir un nouveau record de fréquentation en attirant environ 7 000 passionnés, certains venus de Nouvelle-Zélande, du Ghana, du Brésil et du Japon !

MERCEDES

La C Coupé : un certain art de vivre

Nouveau vocabulaire

Face à l’omniprésence de la langue anglaise dans les rouages de l’économie, des défenseurs de la langue française réagissent, y compris dans l’automobile. Une très officielle commission de notre République a élaboré à cet effet une nouvelle liste de vocabulaire automobile. Elle a été publiée le 8 juin

dernier au Journal officiel. Plusieurs termes se rapportent aux véhicules hybrides - exemple : “plug-in hybrid” se traduit par véhicule hybride rechargeable - et sont consultables à partir du lien suivant : http://www.ccfa.fr/actu/ une-terminologie-francaise-pour-le-vehiculehybride.html.

Votre rubrique automobile avec

■■ Mieux dotée que les autres versions, la Mercedes C Coupé se signale aussi par un lot de packs et d’options qui l’enjolivent un peu plus en y mettant le prix.

L

a création d’un coupé en partant des bases d’une berline n’a rien de compliqué : il suffit de changer quelques panneaux de carrosserie et le tour est joué ! Pourtant, ici, cette transformation a quelque chose de magique au regard, en insufflant une jolie dose de charme à un modèle certes reconnu mais conventionnel. Par rapport à la berline C et à son pendant break, le nouveau coupé change donc de registre par une silhouette

imprégnée d’une forte sportivité. La voiture plaisir L’élan visuel de ce coupé 2 portes à trois volumes, avec coffre séparé, tient aussi au soin apporté à certains détails. Passages de roue bien remplis, jantes alu de 17 pouces minimum, calandre spécifique, optiques agressives avec feux diurnes à LED, y ajoutent du “chien”. L’introduction de ce coupé dans la Classe C se justifie donc essentiellement par son bel habillage, chargé

de magnifier les multiples qualités de cette gamme fraîchement remodelée, et par-là même passablement modernisée. Le renfort de cette troisième carrosserie “plaisir” dans la gamme d’accès aux Mercedes propulsion permet aussi à l’étoile d’apporter enfin une réplique sérieuse à ses rivaux traditionnels dans cette catégorie. Dans cet esprit, ce coupé hédoniste taillé pour les esthètes est pourvu de motorisations toniques, à partir

de 35 900 € en 1.8i 156 ch, y compris les deux diesels, de bon calibre avec 170 et 204 ch. Au volant de ce dernier bloc, on sent l’auto bien posée sur ses roues et le plaisir de conduite est assurément au rendez-vous avec des chevaux à la sonorité rauque qui avancent bien. Et sans jamais consommer beaucoup.

tous nos essais sur

JOURNées pORtes OUVeRtes Les 17 & 18 septembRe* Une 5 portes aux allures de citadine chic 3 portes. De série : ESP. Assistance au démarrage en côte. Stop&Start. VIP Service. De 97 à 115 g/km de CO2, 3 motorisations dont l’inédit TwinAir (essence), élu Moteur Vert de l’Année 2011, Aide au créneau Magic Parking, 16 coloris dont 4 b-colore, Navigation et connectivité Blue&Me Tom Tom Live™. Le Luxe a une nouvelle dimension : 3,84 m exactement.

CREATIONS AUTOMOBILES - ROUEN - Tél. 02.32.10.59.59 136, avenue du Mont Riboudet


N° 23 - 8 septembre 2011

13

SPÉCIAL FORME

Photo www.photo-libre.fr

Gardez la forme toute l’année, c’est possible !

SALLES DE SPORT 

Photo DR

“L

■■ Séance d’oxyendodermie.

De récentes études scientifiques ont mis en avant les vertus de l’injection d’oxygène comme traitement esthétique. Le professionnel propulse, via un appareil spécifique, l’oxygène pressurisé à travers la peau. Cette méthode, l’oxyendodermie, est destinée à

désintoxiquer et rajeunir les cellules dermiques, effacer rides et cernes, redessiner l’ovale d’un visage, ou traiter les vergétures. Pratique. Gym’s new form’s, 33, route de Darnétal, Rouen. Tél. 02 35 07 04 44, 80 €. La séance de 75 minutes.

e sport n’apporte que de bonnes choses : la santé, une bonne condition physique, un meilleur moral, moins de stress et d’anxiété”, professe Gérard Ménard, directeur de Gym’s new form’s, une salle de sport rouennaise.La rentrée et son lot de bonnes résolutions se profilent. Certains s’inscrivent en salle de sport afin de retrouver ou de garder une bonne condition, d’être plus dynamique, d’améliorer leur système cardiovasculaire et cardiorespiratoire. “Il faut de la persévérance. Il n’y a pas de miracle : s’il n’y a pas d’effort, il n’y aura pas de résultat”, rappelle-t-il. “Mais le but n’est pas de se

au long de l’année tonus et dynamisme. Nous vous proposons quatre pages spéciales pour découvrir ou redécouvrir les techniques de remise en forme, du sport aux herbes, en passant par les médecines alternatives. Bonne rentrée, sous le signe de la vitalité !

Bouger sur mesure retrouver sur les rotules. Les clients veulent souvent aller plus vite que la musique. Vous pouvez y aller deux fois par semaine, sans en faire deux heures par jour !” Découvrez le “pilates” Généralement, les salles de sport proposent des activités variées : musculation, body pump, body sculpt, cardio training, vélo, tapis de course, body step, body attack, fitness, toning ou gold. La zumba reste très à la mode, considérée comme un cours “fashion”. Autre tendance de la rentrée, le pilates, une gymnastique douce permettant de travailler les muscles en profondeur, pour le dos ou la sangle abdominale.

PISCINE TRANSAT

Photo DR

Quand l’oxygène devient un soin esthétique INNOVATION 

Pour certains, les vacances semblent déjà loin. A la rentrée, le stress et la fatigue peuvent très vite reprendre le dessus. A l’automne, le retour de la pluie et du froid fragilisent nos organismes. Halte au fatalisme : les recettes sont nombreuses pour garder tout

■■ En plein essor, les salles de sport innovent.

Rue de Verdun - 76420 BIHOREL - Tél. 02 35 61 70 70


14

N° 23 - 8 septembre 2011

SPÉCIAL FORME

Les bienfaits d’une médecine ancestrale L

a médecine chinoise tend à s’imposer comme un complément non négligeable de celle que l’on connaît, dite allopathique. “C’est une médecine causale”, explique Chrystelle Cablan, acupuncteur à Rouen. “Les symptômes sont des signaux d’alarme. En remontant à la source, on soigne le mal et donc ses manifestations.” Ils sont de plus en plus nombreux à y avoir recours pour des traitements de fond mais pas uniquement. “ L’acupuncture est aussi employée pour entretenir sa forme ou la retrouver si on l’a perdue.”

■■ C’est sur une statue de ce genre, que Chrystelle Cablan, comme tous les étudiants de l’université de Pékin, a passé ses examens. Chacun des points mène à une fonction ou un organe du corps humain et permet de soulager de nombreux maux.

Après l’été, surveillez votre assiette ALIMENTATION 

C’EST NATUREL 

Photo photo-libre.fr

L

■■ Manger sain est aussi important que de faire du sport.

R

éorganiser son assiette. C’est la première des choses à faire, avant même de se remettre au sport, au moment de la rentrée. L’été est souvent prétexte à des écarts alimentaires, les beaux jours étant propices aux retrouvailles autour d’un bon repas. “A la rentrée, il est important de retrouver un rythme alimentaire, qui a été perdu pendant les vacances,” indique Brigitte Bénard, diététicienne au CHU CharlesNicolle. Eviter le grignotage Ce rythme ? C’est prendre un petit-déjeuner, un déjeuner et un dîner à heure régulière. “Sauter des re-

pas est contre-indiqué : cela épuise l’organisme et favorise le grignotage.” De plus, manger à heure fixe permet de ne pas avoir faim à toute heure et donc d’éviter le grignotage. “Nous conseillons de faire un repas consistant le midi, en combinant féculents et fibres, pour tenir toute la journée. Le soir, un dîner léger suffit. L’alimentation est un carburant dont a besoin notre corps. Le soir, nous en avons moins besoin.” C’est aussi le moment de préparer son organisme à passer l’hiver, en commençant dès maintenant une cure de vitamines. “Rien ne vaut celles apportées par les fruits comme les agrumes.”

A l’écoute du corps La médecine chinoise ne s’exerce pas uniquement au bout de petites aiguilles. Elle peut se pratiquer à travers des massages qui augmentent le bien-être en redynamisant les énergies. Et certains choisissent cette solution avant de se replonger dans une vie active trépidante. Diminuer le stress, se

sentir mieux dans son corps ou tout simplement perdre les quelques kilos pris durant l’été, peut être envisagé avec les principes de la médecine chinoise. C’est ce qu’explique Nathalie Hari ,de Theraform :“Nous utilisons la digipuncture pour aider nos clients à maigrir.” En utilisant les mêmes méridiens que pour l’acupuncture, celle-ci aide le corps à mieux gérer les apports nutritionnels et ainsi mincir durablement. “Par ce biais, nous gérons également mieux les pulsions sucrées.” La nutripuncture est un autre moyen de redonner à l’organisme l’énergie perdue. “Pour établir un diagnostic, nous nous basons sur la kinésiologie”, note Chrystelle Cablan. “En étudiant les réflexes neuromusculaires, nous pouvons déterminer quel organe ou fonction réagit mal.” A partir de là, des oligoéléments sont prescrits à la personne pour que tout rendre dans l’ordre.

Le tonus est dans les plantes

es plantes regorgent de vertus insoupçonnées. Pour en savoir plus, direction les “Herbes de Chiron”, l’herboristerie de la rue Damiette, à Rouen. “Enormément de plantes redonnent du tonus physique ou psychique”, explique Frédéric Malparty, en fouillant dans ses vieux grimoires. Vous êtes stressé ? Essayez l’aubépine, la marjolaine ou l’aspérule odorante. “A l’automne, il est bon aussi de renforcer son système immunitaire et d’aider les poumons”, dévoile l’herboriste,

qui préconise des cures de trois semaines. “L’éleuthérocoque, appelé aussi ginseng russe, a la particularité de redonner du tonus aux organes qui en ont besoin”. On trouve aussi l’echinacea, ou le lapacho, régénérateur de sang et éliminateur de toxine. En cas de fatigue déjà avancée, l’herboriste vous conseillera le quinquina, le cola, le damiana, l’anis vert ou le shii-ta-ke, un champignon japonais. “La meilleure prévention est celle qui évite à l’organisme de s’encrasser”, résume Frédéric Malparty.

■■ Frédéric Malparty, herboriste aux “Herbes de Chiron”.


N° 23 - 8 septembre 2011

SPÉCIAL FORME

15

Aquagym : ils pataugent en plein bonheur U

ne image très “troisième âge” lui colle encore à la peau. Il suffit pourtant de pousser la porte d’un centre aquatique pour se rendre compte que l’aquagym est loin d’être ringarde. A la piscine Transat, à Bihorel, un lundi soir, une trentaine de personnes, des femmes surtout, 40 ans de moyenne d’âge, s’agitent dans deux bassins au rythme d’une musique techno. Sur le bord, deux maître-nageurs, tels deux chefs d’orchestre en maillot, leur dictent les mouvements à suivre. L’ambiance est bonne, les rires fusent.

Sans se faire mal Ici, comme dans d’autres centres aquatiques de l’agglomération, plusieurs types d’activités sont proposés. Vingt-deux cours par semaine au total. Au menu : aqua-fitness, aquaslim, pour raffermir et affiner, aqua-power, plus dynamique, aqua-stretch, tout en souplesse et aquadanse, très ludique. “Il n’y a

pas de milliers de gestes, tout est dans l’intensité”, explique Samuel Mainot, le directeur des lieux. L’eau permet une activité physique sans chocs ni traumatismes. Tout cela grâce à la fameuse poussée d’Archimède ! De 15 à 80 ans, le public est large. Et les hommes ? “Il y en a encore peu, mais nous les accueillons avec plaisir !”, rassure Samuel Mainot. Si la semaine et le matin sont davantage fréquentés par les personnes plus âgées, le midi et le soir, l’eau se remplit d’actifs à la recherche de bien-être. Autre activité aquatique en vogue, l’aquabiking séduit de plus en plus. Le principe : pédaler sur un vélo immergé. “Moi qui suis peu sportive, l’impression de fatigue est moins forte sur le moment. On ne se rend compte de l’effort fourni qu’une fois que l’on arrête”, raconte Charlotte, 25 ans, qui le pratique à la piscine Eurocéane, à Mont-Saint-Aignan. En plus, c’est plutôt rigolo !”

Aérobic : petit lexique des nouvelles tendances FITNESS 

■■ En aérobic, il y en a pour tous les goûts.

Le body balance mixe stretching et relaxation, en s’inspirant du yoga, du taï-chi et du Qi Guong. Le body jam mélange fitness et danse. Le body attack cherche à

faire brûler un maximum de graisses. Le body bike se pratique sur un vélo de salle. Le body combat est un cocktail de boxe, karaté et taekwongo.

■■ Durant 30 à 45 minutes, un cours d’aquagym permet de pratiquer une activité physique modérée à intense sans risque de traumatismes et dans une ambiance conviviale.


16

N° 23 - 8 septembre 2011

SPÉCIAL FORME

Photo www.photo-libre.fr

Marcher, la plus accessible  des activités douces

INSOLITE 

Rire pour vivre mieux

■■ Bon pour le corps, bon pour la tête : c’est prouvé !

F

aire du sport augmenterait la fierté et le respect de soi. C’est ce qu’a révélé une étude menée en 2010 en Europe sur 10 000 femmes de 16 à 30 ans. Et les conséquences de celle-ci vont encore plus loin. La majorité des femmes fait d’abord du sport pour des raisons de santé et d’esthétique. Mais au-delà du bien-être, le sport apporte aussi une véritable force mentale.

Encaisser les chocs 73 % des femmes interrogées affirment que la pratique d’un sport les rend émotionnellement plus fortes. Pour celles-ci, le sport aide à se fixer des objectifs, à s’imposer une certaine rigueur, à acquérir une bien meilleure

confiance en elles. Il est vécu comme une plusvalue dans la vie de ces actives qui disent se relever plus facilement après un échec ou une épreuve douloureuse. L’activité sportive leur apprend à faire preuve de beaucoup plus de volonté et de détermination. Par exemple, elles appréhenderont une reconversion professionnelle comme un défi. Mais nul besoin pour ressentir ces bienfaits de se fixer une préparation de championne. L’entretien de sa forme quinze minutes par jour chez soi ou au grand air, ou encore 30 à 40 minutes trois à quatre fois par semaine dans une salle de sport ou de remise en forme, suffirait.

●● BIEN-ÊTRE Pensez aux huiles essentielles Employées aussi bien pour des inhalations, des bains ou des massages, les huiles essentielles peuvent aider à aborder la rentrée sereinement et avec énergie. L’huile essentielle de carotte par exemple est utilisée pour ses vertus stimulantes.

●● ACTIVITÉS Bougez, c’est la rentrée ! Pour découvrir les activités que vous pouvez pratiquer près de chez vous, rendez-vous, samedi 10 et dimanche 11 septembre, de10 h à 19h, au Hangar H2O pour “Sentez-vous sport, santé vous bien”. Renseignements sur www.sentezvoussport.fr

●● MARCHE NORDIQUE Se remettre au sport Pour ceux qui ont délaissé le sport depuis longtemps, la marche nordique est le moyen de reprendre une activité physique en douceur. Marcher en s’aidant de batons, sollicite de nombreux muscles, les réhabituant à l’effort. L’Entente Athlétique du Plateau Est et la Maison médicale des sports proposent cette activité. Informations sur eape.athle.com et sur www.mms-europe-rouen.com

et un brin de volonté. La randonnée détend, aère et renforce le corps. Même les cardiaques, en respectant quelques précautions de base, peuvent la pratiquer. Plus d’informations sur cdrp76.free.fr, le site du Comité dpéartemental de la randonnée pédestre.

Photo Institut Français du yoga du rire et du rire santé

Le sport renforce aussi la confiance et l’estime de soi FEMMES 

Rouen a quelques beaux atouts pour les randonneurs : des bords de Seine aux forêts en passant par la proche campagne. Et les bienfaits de la marche ne sont plus à prouver. Alors pourquoi ne pas vous lancer ? Voilà une activité qui nécessite peu de matériel

■■ “C’est une récréation que l’on s’offre dans une semaine de travail”, explique un participant.

U

tiliser le rire comme une thérapie ? Il fallait y penser. La méthode vient d’Inde, où elle a été inventée et expérimentée pour la première fois en 1995, par Madan Kataria. Depuis, la discipline a séduit de nombreuses personnes et des clubs du rire se sont créés un peu partout dans le monde, comme à Rouen, où il s’en est ouvert un en janvier dernier. “C’est une véritable méthode de développement personnel qui est basé sur le rire”, explique Mirindra Ramaroson

qui dirige le club du rire de Rouen. Les animateurs suivent même une formation très sérieuse pour diriger au mieux ces séances de rire.

Se libérer l’esprit “Au tout début, le rire est forcé, mais par la suite il devient naturel.” Saviez-vous qu’il existe une quarantaine de rire différents ? Le rire du lion, de la machine ou de la poule sont autant d’instruments utilisés pour atteindre le bien-être des participants. “Le rire joue un rôle au niveau social et

psychologique. Il génère une meilleure confiance en soi et aide à vaincre la timidité.” En outre, rire peut s’apparenter à un véritable sport car c’est une activité assez physique, qui laisse les participants fatigués, mais heureux, à la fin d’une séance. “Rire, permet d’évacuer le stress d’une façon énergique.” Tous les âges se retrouvent dans ces clubs du rire : du retraité aux adolescents en passant par les actifs. “Ceux qui viennent ressentent souvent un mal-être ou une timidité et participent au club

du rire pour être mieux socialement.” Frédéric Crochet est enseignant et un fidèle du club du rire. “Depuis que j’ai commencé, mes élèves me trouvent plus “cool”. Rire apporte une tranquillité d’esprit et aide à relativiser les petits problèmes quotidiens”. En plus d’évacuer le stress, rire aide à voir la vie en rose. Ce qui confirme cette maxime qu’aime à utiliser le fondateur de cette discipline : “On ne rit pas parce que l’on est plus heureux, mais l’on est plus heureux parce que l’on rit.”


N° 23 - 8 septembre 2011

FRANCE MONDE

PROCES CHIRAC

“Trop mal pour y assister” “Il me semble que la demande présentée par ses conseils peut être acceptée”, a déclaré le procureur Michel Maes le 5 septembre. Souffrant, selon le respecté neurologue Olivier Lyon-Caen, de “graves troubles neurologiques”, Jacques Chirac a donc été dispensé de comparution à son procès pour détournement de fonds publics – qui s’ouvrait à Paris, lundi. Son absence est acceptée Ce procès doit durer jusqu’au 23 septembre et concerne dix prévenus. Peut-il se tenir alors que son principal protagoniste est en trop mau-

vais point désormais pour y prendre part? Le tribunal a répondu oui.  Si le procès tout entier avait été ajourné après avoir attendu aussi longtemps, cela aurait été inacceptable, a réagi François Hollande. Même si “l’ absence de Jaques Chirac n’est ni bonne pour la justice ni bonne pour le chef de l’Etat.” Pierre Moscovici juge que cette situation met en question l’immunité des présidents de la République : “Ces faits prouvent l’absurdité du statut pénal du chef de l’Etat qui fait qu’un homme, vingt ans après, n’est plus en état de répondre en justice…

RENTRÉE SCOLAIRE

“Je veux rassurer les parents” “Je veux rassurer les parents, chaque enfant aura dès la rentrée un enseignant. Il y a 850 000 professeurs qui vont accueillir les 12 millions d’élèves. C’est un exercice compliqué, complexe, mais nous avons une très bonne administration à l’Education nationale qui fait bien les choses et la rentrée va bien se passer sur le plan administratif

et technique”, annonçait Luc Chatel, ministre de l’Education nationale le 5 septembre. Affirmant que “environ 40 000 élèves supplémentaires seront accueillis dans le secondaire en cette rentrée”, il ajoutait : “ce sont les chiffres de l’Education nationale”, alors que le Snes-FSU parle de 80 000 élèves supplémentaires.

DSK : retour très médiatique, mais l’opinion s’en lasse

U

ne bousculade de caméramen et de photographes, mais une lassitude croissante dans l’opinion publique : le retour en France du couple Strauss-Kahn, le 4 septembre, a donné lieu à un non-événement. Les commentateurs avaient beau spéculer sur la date de la future “première parole” de DSK (“dans les quinze jours”), les sondages montraient que les Français ne s’y intéressaient plus. Quant aux socialistes, ce retour ne les arrange pas,

17

c’est le moins qu’on puisse dire. Martine Aubry se fait soudain sévère envers l’antiféminisme de “Dominique”. Benoît Hamon, porte-parole du PS, déclare : “S’il doit parler, c’est bien, s’il ne parle pas ça ne changera pas le fait que, en ce qui nous concerne nous, nous restons concentrés sur ce qui relève de l’action politique de court et moyen terme…” Bref : “ce retour ne change rien au calendrier du PS et de sa primaire.”

Des écoutes embarrassantes

■■ Claude Guéant défend l’action menée par les policiers du renseignement contre un journaliste du Monde et un haut fonctionnaire suspectés d’être impliqués dans les accusations contre Nicolas Sarkozy, dans le cadre de l’affaire Bettencourt.

“Repérages deconnexions” ou écoutes illégales ? Claude Guéant argumente, la gauche et la presse s’indignent.

P

our la droite, cette affaire n’est qu’un “marronnier” : une banalité, dans le vieil argot des salles de rédaction. Mais pour la gauche et la plupart des journaux, c’est plus grave. En juillet 2010, Frédéric Péchenard, directeur général de la police nationale, demande à Bernard Squarcini, chef de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), une enquête administrative concernant David Sénat, conseiller de la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie. Sénat

est soupçonné de livrer des procès-verbaux de l’affaire Bettencourt à un journaliste du quotidien Le Monde, Gérard Davet… Squarcini fait alors examiner les relevés des communications téléphoniques de Davet. L’analyse de ces factures détaillées, les “fadettes” en langage de police, sur cinq jours permet d’établir le lien entre le journaliste et Sénat. Puis Squarcini fait son rapport, qui remonte jusqu’au ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux. L’affaire explose ! Alerté, Le Monde proteste, bientôt suivi par d’autres médias. Aujourd’hui le nouveau ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, proteste qu’il ne s’agissait pas d’écoutes

mais de repérages de connexions. L’Elysée fait savoir que “l’objectif n’était pas d’espionner un journaliste, mais de rechercher un fonctionnaire qui violait le secret professionnel”. Le Monde riposte : “Si tel avait été le cas, pourquoi ne pas avoir directement surveillé M. Sénat ?” En enquêtant sur les connexions téléphoniques de Gérard Davet, la police a violé quant à elle la liberté de la presse, s’indignent les journalistes. Ils accusent : “c’est une violation de la loi sur le secret des sources pour tenter de colmater les fuites du dossier Bettencourt !” Survolté, François Hollande s’écrie en meeting, d’une voix éraillée qu’on ne lui connaissait pas, qu’avec

Sarkozy l’Etat devient suspect. L’affaire Sénat-Davet va-t-elle devenir la première arme de la campagne présidentielle ? Le Monde porte plainte. La juge Sylvia Zimmermann s’apprête à convoquer Péchenard et Squarcini. Ceux-ci invoquent d’avance l’article 20 de la loi sur les écoutes, qui dispense celles-ci de toute procédure légale et de toute autorisation écrite si elles visent à défendre “les intérêts nationaux”… Mais ces intérêts étaient-ils en jeu dans le cas de Mme Bettencourt et de son entourage financier ? Il ne s’agissait, après tout, que d’une question de financement de campagne électorale.

Chasse aux Noirs dans Tripoli

“D

es hommes armés de fusils sont arrivés chez moi. Je me suis enfui avec ma femme sans rien emporter. Mon frère est passé il y a quelques jours dans ma maison. Il n’y a plus rien, même les meubles ont été pillés…”, raconte Paul Adou aux journalistes occidentaux. Artisan carreleur malien, il a immigré à Tripoli en 2006 avec sa femme, attiré par les salaires de l’époque Kadhafi. A la chute de la ville, raconte-t-il, il a été chassé de chez lui sous menace de mort. Il s’est réfugié sur le port de Sayad, à quelques kilomètres de la capitale, comme un millier d’autres originaires du Mali, du Nigéria ou du Tchad.  Déjà méprisés en tant que Noirs par la population de Tripoli, ils sont maintenant haïs : on les confond avec les mercenaires de Kadhafi (qui ont tous pris la fuite), et les milices islamistes les

■■ En Libye, la population se livre à une véritable chasse à l’homme contre des populations noires, assimilées aux mercenaires du Colonel Khadafi.

arrêtent par centaines pour les interner dans des prisons provisoires. Beaucoup sont abattus. Les femmes sont violées. Immigré nigérian, Festus raconte son histoire : “Je travaillais ici depuis sept ans. Aujourd’hui,

je suis comme en prison. Je ne peux pas quitter le port, je risque de me faire tuer…” Ce drame est décrit par quelques journaux français, mais les télévisions continuent de n’en rien dire.  De même, elles ne disent

pas que les principales villes de Libye sont contrôlées aujourd’hui par les anciens chefs du GIC, un réseau armé lié à Al-Qaeda.  Les reportages continuent de miser sur une révolution “populaire et démocratique”.


18

DETENTE

LA RECETTE

N° 23 - 8 septembre 2011

LA TABLE

Cap sur brasserie accueillante au Marégraphe

Une rentrée pleine d’énergie Qui n’a pas faim à l’heure du goûter ? N’attendez pas que les doigts se lèvent et concoctez pour vos petits ogres ces deux délicates recettes. Œufs au plat déguisés Pour 6 personnes Préparation : 10 mn

●● 6 oreillons d’abricots au sirop (1 boîte) ●● 6 petits suisses de 30 g ●● 6 cuillerées à soupe de crème fraîche ●● 6 cuillerées à soupe de sucre en poudre ●● 1 sachet de sucre vanillé ●● 1 carré de chocolat noir

Bien égoutter les oreillons d’abricots. Dans un saladier, mettre les petits suisses, la crème fraîche et le sucre en poudre. Bien délayer jusqu’à complète dissolution du sucre et

obtention d’un mélange à la fois crémeux et homogène. Pour servir, répartir cette crème dans 6 petits plats individuels, genre poêlon, en lissant bien avec le dos de la cuillère. Au centre de chacun d’eux, c’est-à-dire au milieu de chaque “blanc d’œuf”, disposer un oreillon d’abricot, côté bombé vers le haut, pour simuler les jaunes des œufs au plat. Pour parfaire l’imitation et simuler le sel et le poivre, saupoudrez chaque œuf au plat d’un peu de sucre.

toutes nos recettes sur

Mots croisés Verticalement 1 – Qui renseigne sur l’identité. 2 – C’est l’or du chimiste. Rompre les chaînes. 3 – Indien chassé en Amérique. Généralement, il coupe à tout débat. 4 – Cuit à l’huile. Chercha en profondeur. 5 – Manques de générosité. 6 – Pas nés de la dernière pluie. Bien attrapés. 7 – Ils sont placés à la tête des entreprises. Il pose une condition. 8 – Berceau des Eudois. Séjours à l’hôtel. 9 – Au bout du rouleau. Elément vital. 10 – Diminuera le volume.

A B C D E F G H I J

PM

PM

2 3 4 5 A U F R U T R A E I D T I L N S E N O R O N I N D E A S

6 7 8 9 A G E U G E U S E R E S A N E N U N T I E S T A E E U U S E S I S T

10 R E S S E R R E R A

Dates

Coeff.

Vendredi 9

61-67

10.45 05.05 10.30 04.35 09.55 04.15 09.42 04.22 23.05 17.35 22.50 17.05 22.05 16.50 21.56 16.53

Samedi 10

72-77

11.30 06.05 11.15 05.25 10.35 05.15 10.22 05.18 23.50 18.25 23.35 17.45 22.45 17.40 22.34 17.41

Dimanche 11

81-84

12.10 06.45 11.55 06.05 11.10 06.00 10.56 06.02 19.05 18.25 23.20 18.20 23.08 18.20

Lundi 12

86-88 00.25 07.25 00.10 06.40 11.45 06.35 11.28 06.37 12.45 19.35 12.30 18.55 23.55 18.50 23.40 18.53

Mardi 13

88-88 00.55 07.55 00.40 07.10 13.15 20.10 12.55 19.25

Mercredi 14

88-86 01.30 08.25 01.15 07.40 00.25 07.35 00.10 07.39 13.45 20.35 13.30 19.55 12.45 19.50 12.27 19.53

Jeudi 15

84-82 01.55 08.50 01.45 08.10 00.55 08.00 00.39 08.07 14.15 21.05 13.55 20.25 13.15 20.15 12.56 20.20

12.15 -

BM

BM

07.05 11.58 07.09 19.20 19.23

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

10 R E S S E R R E R A

BM

DEAUVILLE TROUVILLE

6 7 8 9 A G E U G E U S E R E S A N E N U N T I E S T A E E U U S E S I S T

PM

LE HAVRE

2 3 4 5 A U F R U T R A E I D T I L N S E N O R O N I N D E A S

BM

FECAMP

L I B E R E R

L I B E R E R

PM

Horizontalement A – Marin mal intentionné. B – Excessive. C – Son duvet remplit les édredons. Lettres de diplôme. D – Personnel masculin. Décoctions de plantes dans l’eau. E – Il parcourt une partie de l’Afrique. Comme un ver. F – Appréciation sur une copie. Petit chemin. G – Timbre plus aigu que le baryton. Elle occupe le haut de l’affiche. H – Humour grinçant. Prise au piège. I – Elle échange produits contre argent. J – Marque d’infinitif. Donna un coup de main. Les solutions

Sudoku

L’horaire des marées du 9 au 15 septembre DIEPPE

A B C D E F G H I J

1 N O M I N A T I V E

1 N O M I N A T I V E

LES MAREES

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A B C D E F G H I J

Horizontalement A – Marin mal intentionné. B – Excessive. C – Son duvet remplit les édredons. Lettres de diplôme. D – Personnel masculin. Décoctions de plantes dans l’eau. E – Il parcourt une partie de l’Afrique. Comme un ver. F – Appréciation sur une copie. Petit chemin. G – Timbre plus aigu que le baryton. Elle occupe le haut de l’affiche. H – Humour grinçant. Prise au piège. I – Elle échange produits contre argent. J – Marque d’infinitif. Donna un coup de main.

Verticalement 1 – Qui renseigne sur l’identité. 2 – C’est l’or du chimiste. Rompre les chaînes. 3 – Indien chassé en Amérique. Généralement, il coupe à tout débat. 4 – Cuit à l’huile. Chercha en profondeur. 5 – Manques de générosité. 6 – Pas nés de la dernière pluie. Bien attrapés. 7 – Ils sont placés à la tête des entreprises. Il pose une condition. 8 – Berceau des Eudois. Séjours à l’hôtel. 9 – Au bout du rouleau. Elément vital. 10 – Diminuera le volume.

■■ Le Marégraphe est idéal pour une pause-déjeuner sur les quais de Seine.

L

es Rouennais ont cette chance de pouvoir déjeuner en bord de Seine, à quelques minutes du centre-ville. Installé dans d’anciens hangars, le Marégraphe a remplacé les marchandises par un bar brasserie où l’on peut aussi bien prendre un verre que s’arrêter pour manger. Déjeuner en terrasse Comme le soleil était ce jour-là de la partie, nous avons pu profiter de la terrasse, avec une vue imprenable sur le fleuve. Un vrai bonheur. La carte propose un menu à 13,90 €, entréeplat ou plat-dessert et café. Le choix est assez large et la formule décide tout le monde. Mes deux voisins de table choisissent un magret de canard et une andouillette sauce moutarde, accompagnés de frites. Le

magret est, semble-t-il très bon. L’andouillette est un peu sèche, mais la sauce, bien relevée, le fait vite oublier. Etant au bord de l’eau, j’ai préféré du poisson : une aile de raie, sauce aux câpres et tagliatelles. Bon choix : la sauce souligne et rehausse la chair subtile du poisson. Pour le dessert, en face de moi l’on se décide pour une crêpe au sucre, servie avec un petit pot de chocolat, tandis que j’opte pour une mousse au chocolat, aérienne et parfumée. Au Marégraphe, les plats demeurent classiques mais bons, le service très sympathique. Pratique. Le Marégraphe, quai de Bois-Guilbert. Ouvert du lundi au jeudi de 8h à 20h, le vendredi de 8h à 22h30 et le samedi de 16h à 22h30. Tél. 02 35 15 15 15.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A LA METEO B Très perturbé C Vendredi 9 septembre D - Temps : ciel nuageux au programme. - Températures : minimales de 14 à 16°, maximales de 22 à 24°. E - Vent : sud-ouest. F Samedi 10 septembre - Temps : estival avec risque d’orage. G - Températures : minimales de 14 à 16°, maximales de 24 à 26°. H - Vent : sud-ouest. I Dimanche 11 septembre - Temps : calme le matin avec dégradation pluvieuse l’après-midi. J - Températures : minimales de 13 à 15°, maximales de 22 à 24°. - Vent : sud-ouest.

Lundi 12 septembre

- Temps : ciel très nuageux avec risque d’ondée. - Températures : minimales de 13 à 15°, maximales de 21 à 23°. - Vent : sud-ouest.


N° 23 - 8 septembre 2011

●● CONCERTS . Florent Pagny.  Pour fêter ses 50 ans, le chanteur français viendra donner un concert au Zénith de Rouen, le 16 novembre prochain, à 20h30. Les billets seront au tarif unique de 28 € et vendus seulement sur le site internet vente-privee.com, à partir du 7 septembre. . Opéra de Rouen.  L’Opéra de Rouen ouvre sa saison avec un concert symphonique. Le programme reprendra des œuvres des compositeurs européens Kodaly, Rota, Tchaïkovski. Ce vendredi 9 septembre, à 20 h et dimanche 11, à 16 h. Tarifs. de 5 € à 30 €. Réservations au 0810 811 116 ou sur www.operaderouen.fr . Dave à Pavilly.  Le chanteur Dave sera samedi 10 septembre à Pavilly, où il donnera un concert. Rendezvous au Parking de la Dame Blanche, à 20h30. Gratuit. . Les orgues de Saint-Ouen.  Une fois encore, les voûtes de l’abbatiale retentiront au son des orgues. C’est Gérard Brooks qui donnera ce récital. Licencié de musique à l’université d’Oxford, l’organiste est aussi directeur actuel du London Organ Improvisation Course, qui attire des étudiants venus du monde entier. Rendezvous dimanche 11 septembre, à 17h. Tarifs. 10 €/7 €.

Déville-Lès-Rouen fête la Saint-Siméon

Les mille et une histoires du pays d’Elbeuf

Samedi 10 et dimanche 11 septembre se dérouleront sous le signe de la fête à Déville-Les-Rouen, avec la Saint-Siméon. Samedi, dès 10h, un marché artisanal s’installera sur le parvis du centre culturel, rejoint à partir de 14h par un stand de maquillage et

Dimanche 11 septembre, partez donc à Elbeuf pour une promenade autour du cours Carnot. A travers cette rue incontournable d’Elbeuf, c’est une plongée au sein de la Belle-Epoque et de ses maisons bourgeoises qui sera proposée aux visiteurs

ÉVÉNEMENT 

C

un sculpteur de ballons, sans oublier la fête foraine. Les animations continueront dimanche, avec, entre autre, une prestation de l’orchestre symphonique, à 15h, sur le parvis du centre culturel. Retrouvez toute la programmation sur www. deville-les-rouen.fr

et aux curieux. Loin d’être tranquille et oisive, cette balade réserve aux promeneurs quelques surprises. Pratique. Laissez-vous conter le territoire d’Elbeuf, rendez-vous à 15h, place François-Mitterrand, entrée du cours Carnot. Tél. 02 32 96 30 40.

Les trésors des Puces rouennaises

’est le rendez-vous incontournable de tous les chineurs et adeptes d’antiquités. Ce week-end, les puces rouennaises et ses 300 brocanteurs déposent leurs valises au parc des expositions de Rouen. Ils sont venus de France, mais également de Belgique, de Hollande, d’Allemagne et du Luxembourg, pour proposer à Rouen de quoi ravir le modeste chineur comme le collectionneur à la recherche d’un bel et rare objet. Bienvenue aux “pedireposphilistes” ! Ouvertes aussi bien aux professionnels qu’aux amateurs, les Puces proposent au regard des visiteurs des milliers de tentations. Il y

en aura pour tous les goûts mais aussi pour toutes les bourses. Enfin, des experts seront à disposition des intéressés pour les conseiller, gratuitement. Cette année, une exposition inédite a été mise en place autour des repose-pieds. Une soixantaine de specimens seront exposés là pour le plus grand bonheur des “pedireposphilistes”. Pratique. Parc expo de Rouen, vendredi 9 septembre, de 10h à 21h, samedi 10, de 10h à 20h, dimanche 11 septembre, de 10h à 19h.Tarifs. 6,30 €/5,30 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Informations sur www.pucesrouennaises.com.

Photo Droits réservés

Photo Mademoiselle Orchestra

SORTIES

19

■■ Il y en aura pour tous les goûts et toutes les bourses.


20

SORTIES Tina Arena en concert aux Docks 76 Pour débuter sa tournée européenne, Tina Arena, a choisi de passer à Rouen, aux Docks 76. Le rendezvous est fixé au samedi 10 septembre, à 16 h, pour ce concert gratuit en plein air, sur l’esplanade, que donnera la chanteuse australienne d’origine sicilienne,

●● LE COIN DES CHINEURS . Bonsecours.  La ville organise, dimanche 11 septembre, sa traditionnelle foire à tout. Rendez-vous avenue Numa Servin.

N° 23 - 8 septembre 2011

ELBEUF 

connue, entre autre, pour la bande originale du Masque de Zorro, “I want to spend my life time loving you”, titre qu’elle a interprété avec Marc Anthony. Les fans pourront ensuite participer à la séance de dédicaces qui se déroulera sous la mezzanine.

Découvrez les bords de Seine à vélo C’est le troisième rallye vélo qui est organisé à partir de la Bouille. Après avoir emprunté le bac pour traverser le fleuve, l’aventure commence. C’est parti pour 15 kilomètres de randonnées, sur un parcours balisé en bord de la Seine. Vous pouvez vous inscrire seul

La saison s’ouvre sur des pirouettes

L

. Isneauville.  Une autre foire à tout prendra ses quartiers, dans la salle des fêtes d’Isneauville.

●● ANIMATIONS . La Saint Gorgon.  A Canteleu, on fête ces vendredi et samedi 9 et 10 septembre, la Saint-Gorgon. Entre le cirque ambulant, les spectacles, les concerts et le feu d’artifice qui animeront ce week-end festif, aucun instant ne sera laissé à l’ennui. Retrouvez l’ensemble de la programmation sur www.canteleu.info

Photo Droits réservés

●● EXPOSITIONS . Derniers jours.  Il ne vous reste plus que quelques jours pour profiter de l’exposition “Les instantanés du bonheur”, installée à l’Hôtel du département à Rouen. Après le 23 septembre il sera trop tard. Ouverte du lundi au vendredi de 9h à 18h. L’exposition sera visible les samedi 17 et dimanche 18 septembre, de 9h à 12h et de 14h à 18h. Gratuit.

ou en famille, le parcours étant adapté aux enfants. Au retour, prévu à 16h, une collation sera offerte à la salle polyvalente. Pratique. Dimanche 11 septembre, rendez-vous à 9h15, au parking près du bac à la Bouille. Renseignements, tél. 02 35 18 01 48.

■■ La voltige avec Titoune semble un jeu d’enfant.

es trapèzes se balancent sans peine, et emmènent dans leur course les voltigeuses du cirque Trottola. Parmi elles, Titoune, reconnaissable à sa chevelure de feu, qui fend les airs et évolue tout làhaut aussi naturellement que le commun des mortels marche dans la rue. C’est à elle et ses deux compères, qu’il est donné d’ouvrir la saison culturelle du CirqueThéâtre d’Elbeuf.

du public qui les regarde depuis le sol. Chacune d’entre elles a son style bien à elle elles sont tour à tour drôles, ou sérieuses, toujours charmantes. Ces traits de caractère, elles les font ressortir au cours de ce spectacle qui n’est composé que de voltige et rien d’autre. On comprend qu’elles l’aient nommé “Vole et tais-toi”. Elles livrent à leur public l’essentiel de leur art, la voltige, le reste est superflu.

Qu’elles accomplissent leurs prouesses, 10 mètres au-dessus du sol, ne semble pas les inquiéter. Et ce n’est pourtant pas simple ce qu’elles exécutent tout làhaut, au gré de leurs envie, pour le plus grand bonheur

Pratique. Vole et tais-toi, samedi 10 septembre à 18h et dimanche 11 à 17h, dans les jardins de l’hôtel de ville, à Elbeuf. Pour adultes et enfants à partir de 4 ans. Gratuit. Renseignements au 02 32 13 10 50.


N° 23 - 8 septembre 2011

SUR LES ECRANS UGC

CINEMA

A l’affiche : Présumé coupable

H

Centre commercial St Sever - Rouen - Tél : 08 92 70 00 00

●● Destination finale 5 (3D - Grande Salle) :

tous les jours 11h10, 14h20, 16h20, 18h20, 20h20, 22h20. ●● La planète des singes : les origines (Grande Salle) : tous les jours 10h40, 13h35, 15h50, 17h55, 20h05, 22h15. ●● La planque : tous les jours 11h, 14h20, 16h20,18h20, 20h20, 22h20. ●● Sexe entre amis : tous les jours 10h50, 13h30, 15h45,18h, 20h15, 22h30. ●● Présumé coupable : tous les jours 11h, 13h45, 16h,18h10, 20h15, 22h25. ●● Habemus papam (VOST) : tous les jours 10h40, 13h20, 15h30,17h40, 19h50, 22h. ●● L’ange du mal (VOST) : tous les jours 11h10, 14h, 16h30,19h45 (sauf mar.), 22h05. ●● La guerre est déclarée : tous les jours 11h05, 13h50, 15h55,18h, 20h05, 22h10. ●● Les schtroumpfs : sam., dim. 11h15, 13h45, 15h50. ●● Tu seras mon fils : tous les jours 10h45 (sauf dim.), 13h35, 15h45, 17h55, 20h10, 22h20. ●● Un jour : tous les jours 14h15, 19h50 (sauf jeu.). ●● Cowboys et envahisseurs : tous les jours 10h50, 17h20, 22h15. ●● Comment tuer son boss ? : jeu., lun., mar. 10h40, 13h50, 15h55, 18h05, 20h10, 22h15, ven. 10h40, 13h50, 15h55, 18h05, 22h15, sam., dim. 18h05, 20h10, 22h15. ●● R.I.F. : tous les jours 10h55, 13h55, 15h50, 20h. ●● Mes meilleures amies : tous les jours 22h. ●● Impardonnables : tous les jours17h45. ●● Captain America : first avenger : tous les jours 17h30, 22h25. ●● La piel que habito (VOST) : tous les jours jeu., ven., lun., mar. 10h55, 14h10, 20h, sam., dim. 20h. ●● Cars 2 : sam., dim. 10h50, 13h15, 15h25. ●● Les bien-aimés : tous les jours 14h05, 19h40. ●● This must be the place (VOST) : tous les jours10h45, 17h15, 22h25.

■■ La tragédie de l’affaire d’Outreau, qui a bouleversé la France, est traitée dans cette œuvre forte et poignante.

●● Tex Avery cartoons n°2 (VOST) : sam., dim. 11h10. ●● La balade sauvage : jeu., ven., lun., mar. 13h30, 18h20, sam., dim. 18h20.

Cinéma Pathé Docks 76 Centre commercial Docks 76 - Rouen - Tél : 08 92 69 66 96

●● Sexe entre amis : tous les jours 11h, 13h30, 15h45,18h, 20h15, 22h30.

●● Présumé coupable : tous les jours 11h15, 13h45,

OMNIA Rouen - 28 rue de la République - Tél. 02 35 07 82 70 ●● Présumé coupable : jeu., ven., lun., mar. 14h, 16h35, 19h40, 21h50, sam., dim. 10h30,14h, 16h35, 19h40, 21h50. ●● Au revoir (VOST) : tous les jours 14h10, 16h25, 19h45. ●● Le monde de Barney (VOST) : jeu., ven., lun., mar. 15h30, 20h45, sam., dim. 11h, 15h30, 20h45. ●● 18 jours (VOST) : jeu., ven., lun., mar. 14h. ●● Neds (VOST) : tous les jours 13h30, 15h50, 18h15, 20h50 (sauf mar.). ●● Blackthorn (VOST) : jeu., ven., lun., mar. 16h30, 21h45, sam. 10h35, 14h10, 21h45, dim. 10h35, 14h10, 19h35. ●● The murderer (VOST) : jeu., sam., lun. 15h30, ven., dim., mar. 20h40. ●● Les winners (VOST) : jeu., ven., lun., mar. 14h10, 19h35, sam. 16h30, dim. 21h45. ●● Les bien-aimés : jeu., ven., lun., mar. 17h15, 20h10, sam., dim. 10h30, 14h, 20h10. ●● Melancholia (VOST) : jeu., sam., lun. 20h40, ven., dim., mar. 15h30. ●● Une séparation (VOST) : tous les jours 18h10. ●● Pain noir (VOST) : jeu., ven., lun., mar. 21h45, sam. 10h35, dim. 10h35, 21h45. ●● The future (VOST) : tous les jours 13h35. ●● Les contes de la nuit : sam., dim. 11h, 13h30.

21

15h55,18h05, 20h15, 22h25 (ven. 9 septembre à 20h15, en présence de Philippe Torreton).

●● ●● Destination finale 5 (3D) : tous les jours 11h, 14h20, 16h20, 18h20, 20h25, 22h30.

●● La guerre est déclarée : tous les jours 11h15, 13h50, 15h55,18h, 20h05, 22h10.

●● Captain America : first avenger (3D) : tous les

jours 11h, 14h, 16h50, 19h25, 22h. ●● Comment tuer son boss ? : tous les jours 11h15, 14h15, 16h15, 18h15, 20h15, 22h15. ●● Cowboys et envahisseurs : tous les jours 11h15, 14h05, 16h40, 19h50, 22h20. ●● Green lantern (3D) : jeu., lun. 15h40, 17h55, 20h10, ven. 15h40, 20h10, sam., dim. 20h10, mar. 15h40. ●● Bad teacher : tous les jours 11h, 14h, 16h, 20h10, 22h15. ●● Cars 2 : ven. 18h10, sam., dim. 13h50, 18h10, mar. 18h10. ●● Cars 2 (3D) : sam., dim. 11h15, 16h. ●● La piel que habito (VOST) : tous les jours 17h55. ●● La planète des singes : les origines : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h15, 22h30. ●● Super 8 : tous les jours (sauf sam. et dim.) 11h15, 13h50, 16h, 18h10, 20h20, 22h30, sam., dim. 20h20, 22h30. ●● Tu seras mon fils : tous les jours 11h, 13h40, 15h45, 17h50, 19h55, 22h. ●● Les schtroumpfs : sam., dim. 11h, 15h50. ●● Les schtroumpfs (3D) : ven., mar. 18h, sam., dim. 13h40, 18h. ●● Les Tuche : jeu., ven., lun., mar. 11h, 13h40, 22h30, sam., dim. 22h30. ●● R.I.F. : tous les jours 11h15, 14h05, 16h05,18h05, 20h05, 22h05.

uissier de justice, Alain Marécaux en connaît bien les rouages et, bien sûr, les possibles dérapages. Mais il ne pouvait imaginer qu’il en serait la tragique victime. Un matin, à l’aube, des gendarmes font irruption dans sa maison et procèdent à son interpellation, ainsi qu’à celle de son épouse. Leurs trois enfants sont réveillés et confiés aux services sociaux. Sans savoir de quoi il est accusé, Alain Marécaux est interrogé sans ménagement par les gendarmes. L’affaire d’Outreau vient de commencer et, avec elle, la descente aux enfers d’un des malheureux accusés. Cette histoire tragique, qui a bouleversé la France, est racontée du point de vue du seul Alain Marécaux, puisque Vincent Garenq signe une adaptation de son livre “Chronique de mon erreur judiciaire”, publié aux Éditions Flammarion. Philippe Torreton est comme habité par son personnage (il a perdu 27 kilos pour tourner la scène de la grève de la faim !), et il campe avec beaucoup de subtilité et de réserve cet homme hébété qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Ce film coup de poing n’est cependant pas un film à charge contre la justice et, en particulier, contre le jeune et inexpérimenté juge Burgaud, même si l’on demeure consterné par cette instruction baclée, menée tambour battant. C’est la tragédie d’un homme qui est racontée dans cette œuvre, laissant un goût amer, et le cinéaste n’a pas besoin d’effets faciles pour en faire ressortir toute l’horreur. 13h50, scéance suppl. dim. 11h.

●● Captain America : first avenger (3D) : tous les

jours 16h40, 19h40, 22h20. ●● Comment tuer son boss ? : jeu., ven., lun., mar. 13h45, 15h50, 18h, 20h15, 22h30, sam., dim. 20h15, 22h30. ●● Bad teacher : tous les jours 22h20. ●● Cars 2 : sam. 13h30, 18h, dim. 11h, 13h30, 18h. ●● Cars 2 (3D) : sam., dim. 15h45. ●● Case départ : tous les jours 14h, 19h45. ●● Colombiana : tous les jours 22h20. ●● Cowboys et envahisseurs (IMAX) : tous les jours 11h, 14h, 16h50, 19h45, 22h30. ●● Destination finale 5 (3D) : tous les jours 11h10, 13h50, 15h55, 18h, 20h, 22h30. ●● Harry Potter et les reliques de la mort - partie 2 : tous les jours 13h45, 19h30, scéance suppl. dim. 10h50. ●● Harry Potter et les reliques de la mort - partie 2 (3D) : tous les jours 16h30, 22h15. ●● La piel que habito : jeu., lun., mar. 14h, 16h30, 19h30, 22h15, ven. 14h, 16h30, sam., dim. 19h30, 22h15. ●● La planète des singes : les origines : tous les jours 11h, 13h30, 15h45, 17h55, 20h10, 22h25, scéance suppl. dim. 11h. ●● Mes meilleures amies : tous les jours 13h45, 16h30, 19h30 (sauf lun.), 22h15 (sauf lun.). ●● M. Popper et ses pingouins  : sam. 14h, 16h30, dim. 11h15, 14h, 16h30. ●● R.I.F. : tous les jours 13h40, 16h,18h05, 20h15, 22h20, scéance suppl. dim. 11h. ●● Les schtroumpfs : tous les jours 13h30, 15h45, 17h55, scéance suppl. dim. 11h10. ●● Les schtroumpfs (3D) : tous les jours (sauf mar.) 20h05. ●● Super 8 : tous les jours 16h45, 22h20, scéance suppl. dim. 11h. ●● Tu seras mon fils : tous les jours 13h35, 15h45, 18h, 20h10, 22h20, scéance suppl. dim. 11h. ●● Un jour : jeu., ven., lun., mar. 13h30, 15h40, 17h50, 20h, sam., dim. 20h. ●● Zookeeper : sam. 13h30, 15h40, 17h50, dim. 11h10, 13h30, 15h40, 17h50.

Le Melville 75 Rue du Général Leclerc - Rouen - Tél : 02 32 76 73 21

●● Habemus papam (VOST) : tous les jours 13h30,

Cinéma Gaumont Grand Quevilly 26, bd Pierre Brossolette - Grand Quevilly - Tél : 08 92 69 66 96

●● Sexe entre amis : tous les jours 11h, 14h, 17h,19h45, 22h30.

●● L’ange du mal : tous les jours 11h, 14h, 16h45,19h45, 22h25.

●● La planque : tous les jours 11h, 13h40, 16h,18h05, 20h, 22h20.

●● Captain America : first avenger : tous les jours

15h30,17h30, 19h30, 21h30. ●● La piel que habito (VOST) : tous les jours 14h, 16h20, 19h, 21h15. ●● The tree of life (VOST) : tous les jours 17h15. ●● Carré blanc : tous les jours 13h45, 15h30, 20h. ●● The trip (VOST) : tous les jours 20h45. ●● L’art de séduire : tous les jours 16h40. ●● Ni à vendre ni à louer : tous les jours 14h15. ●● Une vie tranquille (VOST) : tous les jours 18h30.


22

No 23 - 8 septembre 2011

IMMOBILIER LOCATION AGGLOMERATION ■ Saint-Etienne-du-Rouvray, rond point des Vaches, loue maison F4 plain-pied, 100 m2, séj., salon, cuis., 2 chambres + bureau, lingerie, salle de bains, cave, double vitrage, prox., loyer 735 €, dispo 01/11/2011 jardin 900 m2. Particulier. Tél. 06.32.33.73.40

AUTRES DEPARTEMENTS ■ Caen, 400 € + charges, loue studio 33 m2, proche Fac, centre ville, commerces, parking. Particulier. Tél. 06.84.55.63.65 ■ Caen, loue F4, séjour balcon, 3 chambres, grands placards, s. de b. baignoire, cuis., cave, park., chauff. collectif, DPE C. loyer 610 euros + charges. Particulier. Tel. 02.31.75.25.43 ■ Cormelles-le-Royal, 305 € + charges 95 €, loue appartement F1, proximité Caen, 35 m2, parking privé. Particulier. Tél. 02.31.85.14.12. ■ Ifs, 465 €, F3, rue du Chemin Vert, 65 m2, ds résid. calme, proche comm., séjour avec balcon, 2 chambres, cuis. séparée, chauff. et eau chaude collectifs, parking en sous-sol. Classe énergie : NC. Loyer + 200 € charges, DG 465 €, FA 424.06 €. Réf. 3682920 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06

■ Ifs, 810 €, pavillon récent ds bourg, de 102 m2, compr. 4 p.p. avec salon, séjour de 30 m2, cuisine ouv., 3 chambres. Et. : s. de b. + 2 lavabos, gge, chauff. électr. Classe énergie D. DG 810 €, FA 651.76 €. Réf. 3683378 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06 ■ Ifs, 325 €, F1, 7 impasse des Maronniers, 25 m2, ds petite résidence calme, séjour avec coin nuit, petite cuisine indépend. Cave et parking. Classe énergie E. Loyer + 25 € charges, DG 325 €, FA 325.06 €. Réf. 3683547 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06

IMMOBILIER VENTES AUTRES DEPARTEMENTS ■ A Caen, vends appartement F3, 59 m2, 3e étage ss ascenseur, ensoleillé, prox. écoles, bus, crèche, commerces, faibles charges. Particulier. Tél. 02.31.34.62.17

retrouvez toute l'information en vidéo sur

AUTOMOBILES CITROEN ■ Citroën C4 HDI 92, 13.900 €, Airdream Business, an. 28/05/2010, gris clair métallisé, GPS, ABS, antibrouillards, cond. centrale des portes, Bluetooth, direction assistée, régulateur de vitesse. Garantie 12 mois Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ Citroën Ds3 1.6 E-HDI, 20.900 €, 90 Airdream So Chic, an. 28/06/2011, 1.300 km, roue de secours galette, GPS pack select confort MyWay, pack select cuir, peinture blanc banquise toit noir, jantes alliage 17" Bellone diamantées blanches, coques de rétroviseurs extérieurs chromées. Garantie 23 mois Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ C3 1.6 HDi, 16.500 €, 110 cv, exclusive, 3.800 km, an. 07/2010. Gtie constr. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Citroën C1 1.0I, 6.500 €, Airdream Attraction, an. 07/2009, 16.074 km, blanc, ABS, airbags frontaux. Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ Citroën C3 HDI, 6.900 €, 70 pack clim., an. 01/2006, 93.000 km, gris moyen métallisé, peinture métallisée vernie, ordinateur de bord, rétroviseurs électriques, 6 HP, radio CD, lève-vitres électrique. Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ Citroën C-Crosser HDI, 29.900 €, 160 Millenium, an. 05/05/2011, gris clair métallisé, peinture métallisée, GPS, ABS, antibrouillards, cond. central des portes, Bluetooth, direction assistée, régulateur de vitesse. Garantie 24 mois Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ Citroën Ds4 1.6 E-HDi, 27.100 €, 110 Airdream So Chic, an. 06/2011, 2.355 km, BMP6, peinture métallisée, système de navigation eMyWay, pack cuir mistral, climatisation auto, aide au stationnement. Garantie 23 mois Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ Citroën Jumpy Combi L2H1 HDI, 24.980 €, an. 06/2011, 3.300 km, 120 Millenium, gris clair métallisé, peinture métal. Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ Citroën C5 2.0 HDi, 24.900 €, 140 cv, FAP Millenium Tourer, an. 23/05/2011, 34 km, blanc nacré, GPS, kit Bluetooth, climatisation auto, airbag de genoux, aide au stationnement, phares auto. Garantie 24 mois Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

PEUGEOT

saisissez votre petite annonce en ligne sur

■ 3008 HDi 1.6 Premium pack 112 cv, peint métal, toit panoramique, clim. auto, rideaux pare soleil, roue secours jantes alu, véhicule non fumeur, stationnement garage, gtie 18 mois, disponible de suite, 13.800 km, 23.800 €. Tél. 06.72.19.69.62


No 23 - 8 septembre 2011

RENAULT ■ Laguna coupé, 2.0L, 21.900 €, DCi, 150 cv, dynamique, an. 05/2009, 29.200 km. Gtie 12 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

AUTRES MARQUES

23

■ Insight executive, 15.900 €, hybride, an. 03/2010, 14.900 km. Gtie constr. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ BMW 318 D, 22.900 €, 143 cv, luxe, an. 12/2008, 63.000 km. Gtie 9 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Civic hybrid, 14.900 €, an. 06/2009, 46.000 km, 115 cv. Gtie constr. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00 ■ Volvo S40 1.6L, 13.900 €, D Feeling, an. 08/2009, 65.900 km. Gtie 9 mois. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00 ■ Civic 2.2L ICTDi, 17.200 €, 140 cv, exécutive, an. 03/2009, 33.500 km. Gtie constr. Photo non contractuelle. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00 ■ Honda CRZ 1.5L, 22.300 €, luxury, an. 09/2010, 10.000 km, hybride. Gtie constr. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00 ■ Porsche 911 Carrera S coupé, 64.000 €, an. 13/12/2007, assistance parking arrière, chargeur 6 CD, jantes Carrera classic 19", module de navigation étendue, module de téléphone pour PCM, toit coulissant/relevable électrique, tapis de sol, échappement sport, climatisation auto. Garantie 12 mois. Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ Toyota Verso D4D, 20.900 €, 126 cv, Lounge, 7 places, an. 08/2009, 29.000 km. Gtie constr. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Ford Fusion 1.4 TDCi Plus, 4 cv fiscaux, 68 cv, véhicule état neuf, peu servi, dernier CT ok, clim. manuelle avant, vitres élect., volant cuir avec commandes au volant du lecteur (6 CD en façade), radio. Tél. 06.01.91.71.42

■ Audi A4 2.0 L, 31.900 €, TDi, 143 cv, Ambition Luxe, an. 05/2010, 18.200 km. Gtie constr. Honda, Sporty SAS Tél. 02.32.10.27.00

■ Volkswagen Polo 1.6 TDI, 12.400 €, 75 CR FAP Trendline, an. 30/09/2009, gris foncé métallisé, pack confort de conduite, ABS, airbags frontaux, airbag latéral avant, antipatinage et ABS, cond. centrale des portes, direction assistée, ESP, filtre à particules, régulateur de vitesse, rétroviseurs électriques, lève-vitres élect. Garantie 12 mois Garage du Centre, Citroën Pavilly Tél. 02.35.92.03.20

■ Adecco Medical recrute 2 secrétaires médicales H/F, Intérim-CDD, titulaire du bac SMS, maitrise du vocabulaire médical exigé. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr ■ Recherche managers pour les restaurants McDonald’s de Rouen et agglomération : CDD de 6 mois à temps complet. (9,48 euro brut de l’heure) Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 8 rue Jacques Monod, 76130 Mont Saint Aignan ■ Recherche équipiers polyvalents pour les restaurants McDonald’s de Rouen et agglomération : CDI à temps partiel, 20 heures par semaine, heures flexibles. (9 euro brut de l’heure) Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 8 rue Jacques Monod, 76130 Mont Saint Aignan ■ Adecco Medical recrute 2 kinésithérapeutes H/F, Intérim CDD, diplôme exigé, spécialités gériatrie- handicap. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr ■ Adecco Medical recrute 2 ergothérapeutes H/F, d iplôme exigé, spécialités rééducation-convalescence. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr ■ Adecco Medical recrute 5 infirmiers H/F, diplôme exigé, débutants acceptés, convalescence-rééducation, CDD-CDIInterim. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr

DEMANDES D'EMPLOI ■ Cours art pictural, aquarelle, huile, dessin...Cours semi-particuliers Rouen centre. Inscription dès à présent. Renseignements au 06.17.66.58.87 ou au 02.35.98.65.46.

BONNES AFFAIRES ■ 2 tables de conférence de très belle qualité, état neuf, pieds repliables, 100 € et 150 €. Tél. 06.17.66.58.87. ■ 2 vélos : vélo course homme jaune paille 10 vitesses état neuf et vélo femme blanc, 10 vitesses, état neuf, prix à débattre sur place. Tél. 02.35.71.97.96. ■ Lit enfant 1,20 m x 0,60 m, pin massif miel avec tiroir, sommier lattes, matelas, alèse, tour lit, très bon état, valeur 470 €, vendu 210 €. Tél. 02.35.75.48.38. ■ Lit 1 personne, 1 m x 2 m, sommier sur pieds + matelas "Maison de la Literie", peu servi, état neuf, valeur 1.000 €, vendu 420 €. Tél. 02.35.75.48.38.

saisissez votre petite annonce en ligne sur

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Rouen, 15 place de la Haute Vieille Tour, 76000 Rouen ou faxez-le au 02.35.98.28.62. Vous pouvez également saisir votre annonce sur "www.tendanceouestrouen.com".

OFFRES D'EMPLOI ■ Recherche femme de ménage pour le restaurant McDonald’s de Rouen Gros Horloge (CDD de 6 mois) du lundi au vendredi de 7h30 à 10h30 (9 euro brut de l’heure). Expérience souhaitée. Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 8 rue Jacques Monod, 76130 Mont Saint Aignan ■ Recherche femme de ménage pour le restaurant McDonald’s de Bois Guillaume (CDD de 6 mois) du lundi au vendredi de 8h à 10h30 (9 euro brut de l’heure). Expérience souhaitée. Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 8 rue Jacques Monod, 76130 Mont Saint Aignan ■ Recherche homme d’entretien pour le restaurant McDonald’s de Grand Quevilly (CDD de 6 mois) du lundi au vendredi de 8h à 10h30 (9 euro brut de l’heure). Expérience souhaitée. Envoyer CV + LM à candidatures-mcdorouen@orange.fr ou au 8 rue Jacques Monod, 76130 Mont Saint Aignan ■ Cabinet expertise comptable recherche un collaborateur(trice) confirmé, expérience solide en cabinet. Porte feuille PME PMI diversifié. Envoyer CV + lettre de motivation à Tendance Ouest Rouen, 15 place de la Haute Vieille Tour, 76000 Rouen

■ Adecco Medical recrute 3 IBODE H/F, expérimentés ou diplômés, CDD-INTERIM. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr ■ Cabinet d’expertise comptable recherche secrétaire ayant des connaissances en secrétariat juridique. Envoyer CV + lettre de motivation à Tendance Ouest Rouen, 15 place de la Haute Vieille Tour, 76000 Rouen ■ Adecco Medical recrute 3 Infirmiers H/F, diplôme exigé, débutants acceptés, services techniques, CDD-CDI-Interim. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr ■ Adecco Medical recrute 3 Infirmiers H/F, d iplôme exigé, débutants acceptés, gériatrie-handicap, CDD-CDI-Interim. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr ■ Adecco Medical recrute 4 aide-soignants H/F, diplôme exigé, débutants acceptés, tous services, CDD-CDI-Interim. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr ■ Adecco Medical recrute 3 kinésithérapeutes H/F, CDDCDI, diplôme exigé, spécialités convalescence-rééducation. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr ■ Adecco Medical recrute 3 sage-femmes H/F, diplôme exigé, salle de naissance, suite de couche, maternité, CDD-INTERIM. Contacter Adecco Medical au 02.35.88.64.64 ou rouen@adeccomedical.fr

choisissez votre rubrique

Forfait 4 lignes

Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3 4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin. *Offre non-cumulable réservée aux particuliers, limitée à 1 bulletin par numéro et par famille.


24

PORTRAIT-PASSION

N° 23 - 8 septembre 2011

Manue se voit pousser des ailes C

omme sa voix, son regard pétille de vie. Presque surprise par la belle histoire qu’elle est en train de vivre, Manue, Emmanuelle Delarue de son vrai nom, trace sa route sans brûler d’étape. Elle savoure, au présent. Le 10 octobre, la chanteuse rouennaise franchira un cap qui en ferait rêver plus d’un : la sortie nationale d’un premier CD. Sans planifier son succès, à tout juste 30 ans, celle qui travaille de jour comme préparatrice en pharamacie dans le centre de Rouen séduit tous ceux qu’elle croise.

Du reggae aux chansons de fille Ses premières armes, Manue les fait à partir de 15 ans comme choriste dans le milieu reggae et hip-hop rouennais. Un héritage de jeunesse dont certaines sonorités colorent les treize titres de son premier album, intitulé “Treize”. “J’ai rencontré la boîte de production rouennaise Nautylus il y a quatre ans et nous avons

évoqué ensemble la possibilité de réaliser un album”, retrace l’artiste. La sauce prend, Manue travaille des dizaines de titres, s’entoure de musiciens et se dévoile comme conteuse du quotidien. “Les chansons engagées, ce n’est pas mon fort. J’ai préféré mettre en mots des tranches de vie”. Une plongée délicieuse, parfois surprenante : elle y fait ainsi une déclaration d’amour... à son chien. “Finalement, je fais pas mal de chansons de filles”, s’amuse l’artiste. “J’écris mes textes dès que j’ai une idée, dans ma voiture ou sur une pause déjeuner”. En octobre, son CD sera dans les bacs et Manue n’en revient toujours pas. “Cela me paraissait tellement compliqué d’en arriver là...”, glisset-elle, consciente que le plus dur commence : charmer la France, avec l’aide inconditionnelle de Nautylus. Pratique. A découvrir sur www.nautylusprod.com, sur Facebook “Manue” ou Myspace “Mannivelle”.

■■ La voix “soul” de Manue sortira en CD le 10 octobre prochain. En attendant, la chanteuse rouennaise se produira à Rouen, au café-concert “Le Chat Vert”, rue de l’Ancienne Prison, jeudi 15 septembre au soir.


Tendance Ouest Rouen du 8 septembre 2011