Issuu on Google+

eSPaCe DU PaLaiS La cure de beauté s’achève

CHÔMAGE

“Rouen sort la tête de l’eau” N° 8 - 5 mai 2011

SaNte Gare au retour des tiques

Frédérique Pellier, responsable statistiques de Pôle emploi Normandie. Page 2

UN LoNg Combat La tête de Mahori restituée SoRtieS Dans les coulisses de l’Opéra

Page 3

Page 7

Page 8

Page 17

Immobilier

Les prix à la hausse 96 2

Le marché semble s’orienter vers une reprise avec une augmentation des prix marquée pour les petites surfaces. PageS 4, 5 et 6.

de N Espace orm Commercial and ie du Mesnil Roux (Carrefour)

M ar s1 9 u1 ed

N 15

A 15 0

ru

Bd


N° 8 - 5 mai 2011

Les temps forts de la semaine 15, Place de la Haute Vieille Tour - 76000 Rouen Tél. 02.35.98.28.25 Fax : 02.35.98.28.62

Web Radio - Le journal de Rouen - www.tendanceouestrouen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 50 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

✔✔ Tête maorie Lundi 9 mai, le Muséum d’Histoire Naturelle de Rouen restituera la tête maorie à la Nouvelle-Zélande (lire p. 8)

✔✔ César Le cinéma L’Omnia accueille un invité

✔✔ Nature La Semaine du Bois et de la Forêt, du 9 au 15 mai, invite à découvrir les différents acteurs de la filière bois.

✔✔ Google Un bus “Mon entreprise en ligne”

✔✔ Festival Les Zazimuts proposent du 9 au 14 mai des manifestations pour tous, organisées par des associations étudiantes.

✔✔ Baseball Les Huskies de Rouen reçoivent Toulouse, dimanche 8 mai, au stade Saint-Exupéry, dans le cadre du championnat Elite.

AU COURRIER

de prestige, vendredi 6 mai, à 20 h : le cinéaste Michel Leclerc, lauréat d’un César 2011.

sera sur la place Saint-Marc, lundi 9 mai. Organisé par la CCI régionale, Google, Oxatis et SFR.

EXPLIQUEZ-VOUS

“Vous avez dit 24 heures...”

“Les 12 heures Motonautiques viennent de finir. Une 48e édition, bien différente des précédentes puisqu’elle ne durait non pas 24 heures mais 2 x 6 heures. Vous conviendrez que c’est loin d’être la même chose. Pourquoi les organisateurs ont-ils continué d’annoncer sur de grandes affiches 4 par 3, que Rouen accueillait les 24 heures Motonautiques ? Garder l’appellation ne ramènera malheureusement pas les 24 heures qui ont fait la renommée de Rouen.” M. Cantilly

“Pourquoi scier nos arbres ?”

“J’ai lu que les tilleuls de la rue Eugène Boudin allaient être coupés, “car trop étendus”. Mais n’est-ce pas la vocation d’un arbre que de s’étendre ? Quelle raison profonde peut justifier cette décision ? Nous faire croire que l’on renforce le caractère piétonnier d’une rue en coupant ce qui en fait son charme est une aberration. Nous semblons bien loin, dans notre ville, de tout discours écologique sur la protection de la faune et de la flore, pourtant tant vantée actuellement. Les arbres sont indispensables, ils font partie de la nature, le béton partout est froid et laid. Je ne comprends pas cette manie de scier les arbres à tour de bras”. Mme Treussart

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Rouen, 15, place de la Haute Vieille Tour - 76000 Rouen, ou redactionrouen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Rouen,

15, place de la Haute Vieille Tour - 76 000 Rouen - Tél 02.35.98.28.25

CHÔMAGE  Le bassin d’emploi rouennais sort la tête de l’eau

“Rouen est plus dynamique” Les derniers chiffres de l’emploi poussent à l’optimisme. Dans la région, le bassin rouennais est en pôle position. Entretien avec Frédérique Pellier, responsable des statistiques de Pôle emploi. ■■ L e s d e r n i e r s chiffres de l’emploi sontils encourageants ? “En mars, nous avons constaté dans la région une diminution de 1,4 % sur un mois et surtout de  0,3 % sur un an, du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, c’est-à-dire sans aucun travail. Alors que ce dernier chiffre était stable depuis un an, il part enfin à la baisse, ce qui est très positif. “Pour les catégories B et C, concernant les personnes en contrat précaire ou en intérim mais toujours en recherche d’emploi, leur nombre diminue légèrement depuis le début de l’année, même si la hausse sur un an reste importante (+ 4 %). C’est tout de même positif. Dans une région comme la nôtre, comptant beaucoup d’intérim, quand ce dernier repart, c’est le signe d’une reprise durable.”

NOS DIFFUSEURS 

L

’épicerie Nadia a pris le relais de l’enseigne Ponpon, installée depuis très longtemps au 16, rue de la République, à Bihorel. Le lieu, qui a gardé le charme et le cachet d’un commerce d’antan, tient lieu d’épicerie fine, de crémerie, de primeurs. On y privilégie les produits de la région et l’actualité locale avec la distribution de Tendance Ouest Rouen. L’épicerie est ouverte tous les jours, sauf le lundi, de 9 h à 12h30 et de 15h30 à 19h30, et le dimanche de 9 h à 12h30.

■■ Frédérique Pellier, du Pôle emploi de Haute-Normandie, note des signes de reprise durable.

■■ Le bassin d’emploi rouennais s’en sort-il mieux ? “Indéniablement, avec un taux de chômage à 9,8 %, sous la moyenne départementale et régionale, Rouen est sur une bonne dynamique. Un exemple : 30 % des intentions d’embauche des entreprises haut-normandes proviennent du bassin rouennais, qui regroupe pourtant 25 % des demandeurs d’emploi dans la région. Cet écart révèle la bonne dynamique rouennaise.” ■■ L ’ e m p l o i d e s jeunes semble avoir redressé la barre...

“Tout à fait. Après avoir souffert au début de la crise, dès 2008, la situation de l’emploi des moins de 25 ans s’est largement améliorée sous l’effet des mesures gouvernementales : contrats aidés, développement de l’alternance, etc. En un an, sur le bassin rouennais, le nombre de demandeurs d’emplois jeunes a baissé de 3,8 %, le meilleur chiffre de la région. Mais il ne faut pas oublier qu’ils demeurent aussi nombreux (environ 5 000) que les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.” ■■ C’est le point noir des chiffres de l’emploi ? “L’emploi des seniors s’est

très lourdement détérioré. Le nombre de demandeurs a bondi de 14 % sur un an. Il y a un effet “âge”, c’est évident. Même si la tendance ralentit, la situation est très dégradée”. ■■ Si la tendance est à la reprise durable, quels sont les métiers les plus recherchés par les entreprises ? “Dans le bassin de Rouen, les aides à domicile, employés de maison, agents d’entretien ou de sécurité et vendeurs sont très demandés, ce qui n’est pas une surprise. Mais, plus étonnant, nous constatons des besoin pour certains métiers plus qualifiés : secrétaires, attachés commerciaux, employés de banque...” ■■ Une vie, six dates 1972 : naissance à Rouen 1996 : DESS de statistiques et économétrie 1997 : rejoint l’Observatoire économique du Lot 2001 : chargée d’études à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris 2004 : naissance de son premier enfant 2008 : responsable statistiques au Pôle emploi de Haute-Normandie.

L’épicerie Nadia, à Bihorel

■■ L’épicerie Nadia a ouvert ses portes en octobre 2010.

A Bihorel, vous trouverez aussi notre journal : . à la boulangerie “les 3 pipes”, rue P. Caux . au bar des Amis, rue J. Roy . “Aux caprices d’Eloïse”, rue d’Etancourt . à la mercerie, rue d’Etancourt . à la boulangerie-pâtisserie, place du Gal de Gaulle . chez le traiteur, rue des Canadiens . au Super U, av. du Mal Juin . à la boulangerie, route de Neufchâtel . à la Supérette ED, rue du Champ des oiseaux


N° 8 - 5 mai 2011

3

L’Espace du Palais termine sa cure de beauté D

epuis septembre dernier, le parvis de l’Espace du Palais est en travaux. “Le centre commercial a été inauguré en 1994, mais nous avons rapidement constaté des infiltrations d’eau au niveau du parvis, qui sert de toit au centre commercial, explique Gilles Boyden, directeur de l’Espace du Palais. Nous avons donc engagé une procédure à l’encontre du constructeur, en 1998. Au bout de douze ans de cette procédure, le financement des travaux a été réalisé par l’assurance dommage ouvrage.” Assurer l’étanchéité Avec les infiltrations, la place s’est rapidement dégradée. La dalle a donc dû être démolie pour être entièrement refaite afin d’assurer l’étanchéité de l’ensemble. “Une fois la dalle faite, nous avons mis des rebords et de l’eau colorée, durant 24 heures pour être sûr de l’étanchéite de ce nouveau parvis.” “Nous avons réparti les travaux sur plusieurs phases,

pour reconstituer le parvis progressivement. Le chantier a été assez délicat à mener sous cet angle-là, car le site est occupé par des bureaux, des habitations et des restaurants. Il fallait organiser les travaux de façon à ce qu’ils ne nuisent pas à l’activité commerciale. Par exemple, nous avons refait les terrasses des restaurants en hiver pour ne pas leur porter préjudice.” Les travaux sont maintenant dans leur phase finale. Les ouvriers travaillent au niveau de la passerelle de la rue Saint-Lô. Ce passage sera fermé les 9 et 10 mai pour permettre de couler la dalle de béton. “Pour le moment,nous avons de l’avance sur notre planning et devrions pouvoir libérer le parvis pour la mi-mai. Nous entrerons dans la saison estivale sans avoir les inconvénients des travaux.” En tout, ce sont près de 3 000 m2 de surface qui ont été refaits pour un montant total d’un million d’euros. Anne Letouzé

■■ Le 11 mai prochain, le gros des travaux devrait être fini. C’est un parvis entièrement neuf et étanche qui accueillera les animations prévues sur le lieu durant l’été.


4

N° 8 - 5 mai 2011

IMMOBILIER

Plus c’est petit, mieux ça se vend Prix A Rouen, le prix du mètre

carré varie du simple au double, passant de 1 200 € dans les Hautsde-Rouen à plus de 3 000  € dans le quartier de la gare.

Ecart Selon les agents immo-

biliers, en une quinzaine d’années, la différence de prix s’est nettement comblée à Rouen entre la rive droite et la rive gauche.

Neuf ”Dernièrement, nous avons

identifié environ 1 100 logements nouveaux par an qui seront construits dans les 5, 6 ans à venir”, estime Yvon Robert, maire-adjoint de Rouen.

Qualité La localisation seule

ne suffit pas à définir le prix de vente d’un bien. Sa qualité et sa consommation d’énergie sont devenues des critères de premier plan.

C

e premier semestre, l’immobilier rouennais “ne se porte pas trop mal”, estime Nadine Lucas, de l’agence République Immobilier. Le marché est dynamisé par les primo et secundo-accédants, ainsi que par les investisseurs. Les prix sont à la hausse : une augmentation qui est plus particulièrement marquée sur les petites surfaces, type F1/ F2. “Elles se vendent vite, elles se vendent bien”, constate Me Grégoire Ozanne, porte-parole de la Chambre des notaires de Seine-Maritime. Dans tous les cas, la tendance est à la négociation, les biens se vendent à condition d’être à un prix cohérent, en adéquation avec le marché. Enfin, “la remontée des taux d’intérêt se manifeste mais elle est progressive”, affirmet-il. Les banques prêtent encore à des taux oscillant entre 4,01 et 4,85 %, échelonnés sur 20 à 30 ans. De 1200 à 3500 € le mètre carré à Rouen Les avis des professionnels divergent quant à l’analyse de cette situation. Philippe Salomon (agence Laforêt) parle d’un réajustement des prix tandis que Sébastien Villery, de l’agence Thillard & Duhamel, pense que “cette période est, au contraire, terminée. Les prix sont stables”. Devenir propriétaire reste un projet de vie. 23 à 24  % des acquéreurs sont des primo-accédants, qui achètent plutôt des surfaces de 60 à 70 m2. Depuis la crise économique, l’achat im-

■■ Depuis quelques mois, le marché des logements de type F1 et F2 connaît un rythme soutenu à Rouen, où les prix tendent à se stabiliser avec la remontée récente des taux d’intérêt.

mobilier répond à un réel besoin familial ou professionnel. L’emplacement est primordial : “Ils choisissent le domicile principal en fonction des temps de trajet”, précise Me Ozanne. Les consommateurs sont aussi attentifs aux résultats du Diagnostic Prévisionnel Energétique, source d’âpres discussions au moment de négocier. Traditionnellement, les

quartiers prisés se situent à l’intérieur de l’enceinte formée par les boulevards du Boulingrin et de l’Europe. La rive gauche est moins recherchée par les ménages aisés. Cependant, “l’écart de prix entre les quartiers se réduit en terme de géographie, mais il augmente entre les biens de qualité (construction, emplacement, DPE, isolation)”, indique Philippe

LOGEMENT 

Salomon. Patricia Kowalczyk, de l’agence des Arts, souligne aussi “l’existence de micro-marchés” qui créent “d’énormes disparités” sur certains secteurs. A titre indicatif, les prix pratiqués dans l’ancien : - Gare : 3000 à 3500 €/m2 - Hyper Centre – SaintMarc : 2000 à 3000 €/m2 Les biens situés en bordure

des quais subissent une décote de 20 % par rapport à ceux implantés dans les rues adjacentes. - Saint-Sever  : 1 800 à 3 000 € / m 2. Les biens, construits le long des lignes du Métro-Bus, sont assez cotés. Les immeubles qui bordent les quais de la rive gauche se vendent de 1 500 à 1 800 € /m2. - Saint-Hilaire / Mont Gar-

Marianne Sirgo-Donnaes

la mairie prône la mixité urbaine

P Musique, infos sur votre web-radio

gan : 2 500 à 3 000 € / m2 - Jardin des Plantes : 1 800 à 2 300 € / m2 - Rouen Ouest : 2 000 € / m2 - Ile Lacroix : 2 000 € /m2 - Hauts-de-Rouen  : 1 200 à 2 200 € / m 2 . Les petits quartiers situés dans le vieux quartier des Sapins comme les rues autour du groupe scolaire Debussy attirent”, note Patricia Kowalczyk.

our Yvon Robert, 1er adjoint chargé de l’urbanisme et du logement, “le premier axe de la politique urbaine de la municipalité de Rouen est un axe démographique, fondé sur le développement durable et la récupération de tous les espaces trop peu utilisés. Nous souhaitons aussi développer des logements diversifiés dans les quartiers et soutenir tous types de logements. Depuis 2008, nous imposons dans tout programme 25% de logements sociaux avec un minimum de grands logements

(T4/ T5) (30%, et un maximum de T1/T2 de 30 %.” “Actuellement, il y a des constructions neuves un peu dans tous les quartiers. C’est à l’ouest que la puissance publique a le plus de poids : sous le pilotage de la Ville dans le quartier Luciline, de l’Agglomération dans le quartier Flaubert”.

■■ Yvon Robert, maire-adjoint de Rouen.

“L’autre grand lieu de développement futur se situe autour de la gare rive gauche, quand elle sera décidée, à partir du débat public de 2012. ”


N° 8 - 5 mai 2011

5

IMMOBILIER Emprunt immobilier : il ne faut jamais s’endetter au-delà de ses capacités Quelle somme puis-je emprunter ? A quel taux ? Ai-je droit aux prêts sociaux, au 1 % patronal ? Avant de signer un compromis de vente, l’idéal est de connaître sa capacité d’endettement, de s’être renseigné sur les diverses possibilités de finance-

INVESTIR 

“Le boom des primo-accédants”

■■ Séverine Blot, présidente du regroupement des agences Orpi de Rouen, dans son agence de Déville.

D

ix-neuf agences Orpi de l’agglomération se sont regroupées au sein d’un groupement d’intérêt économique (GIE). Entretien avec sa présidente, Séverine Blot. Le regroupement a-t-il permis à vos agences d’affronter plus facilement la crise ? “Bien sûr. Aucune agence n’a fermé. Au contraire, depuis 2008, huit nouvelles ont ouvert. L’avantage, pour les acheteurs ou les vendeurs, est qu’ils peuvent disposer de nos offres dans toute l’agglomération”. Comment se porte le marché ? “Pendant la “crise”, nous n’avons pas trop souffert. Aujourd’hui, les taux d’inté-

rêt ont augmenté et les prix sont stables. Notre souci actuel est que nous manquons de biens à vendre, entre ceux qui attendent encore avant de vendre et ceux qui préfèrent faire des travaux d’agrandissement plutôt que d’acheter un bien plus grand. Mais depuis le début de l’année, 80 % des transactions ont été réalisées par des primo-accédants. C’est très bon signe”. Face à Internet, les agents immobiliers sont-ils encore utiles ? “Nous avons toute notre place. Notre premier rôle, c’est le conseil : trouver un bien répondant aux critères des acheteurs, construire son financement... Internet est avant tout une vitrine”.

Q

situation familiale, votre mode de vie. Tout l’enjeu de l’emprunt consiste à trouver un taux d’endettement correct (inférieur à 33 %), d’établir un équilibre entre les charges et les ressources. La durée du prêt dépend de l’âge de l’acquéreur et de l’endettement. Plus la du-

rée du prêt est longue, plus le taux augmente. Choisir un taux d’intérêt fixe est le plus rassurant. A noter que le prêt doit être garanti par une assurance décès invalidité - incapacité de travail, que l’on n’est pas tenu de souscrire auprès de sa banque.

Pour être tranquille, visez le neuf

uels sont les avantages d’investir dans le neuf ? Est-ce forcément plus onéreux que l’ancien  ? “Cela vaut la peine d’étudier la question”, estime Laeticia Georget, responsable information et communication chez Investir immobilier Normandie. Ne pas négliger les aides publiques Aux traditionnels PTZ+ (prêt à taux zéro renforcé) et dispositif Scellier, s’ajoutent des aides liées à l’emplacement de la construction : TVA à 5,5 %, subvention de 10 000 € (dans le cadre de l’Agence nationale pour le renouvellement urbain).  L’Etat encourage l’acqui-

sition de biens certifiés Bâtiments Basse Consommation, une norme aux avantages fiscaux non négligeables. Isolation optimisée, étanchéité à l’air, ventilation contrôlée permanente, utilisation des énergies renouvelables, application de la Nouvelle réglementation acoustique, tout concourt à favoriser les économies d’énergie. “On peut calculer à l’euro près ce que le logement va consommer. Cela fait partie des avantages liés au neuf. Au cas par cas, cela vaut le coup d’acheter dans le neuf, je ne suis pas sûre que ce soit plus cher… Les 20 à 25 ans de consommation d’énergie vont jouer”.

Photo www.images-in-situ.fr

ENTRETIEN

ments auxquelles on peut prétendre, en fonction de sa situation personnelle et/ou professionnelle, de l’emplacement et du type du bien convoité. Plus le dossier sera bon, plus vous serez en mesure de faire jouer la concurrence. La banque examine votre

■■ Futurs appartements à Déville-lès-Rouen.

Renseignements


6

N° 8 - 5 mai 2011

IMMOBILIER Terrains constructibles : “ils sont rares à Rouen, donc les prix grimpent” A Rouen-même, les terrains à vendre sont rares. Les anciennes friches industrielles à proximité des zones portuaires sont vouées à être aménagées. Deux grands espaces urbains verront bientôt le jour : le projet “Luciline Rives de Seine” et l’éco-quartier Flaubert.

TRAVAUX EN VILLE ●● PASTEUR  Boulevard de Lesseps, circulation des véhicules interdite sur la file de circulation sud, de la chaussée sud de la rue Amédée Dormoy à la rue Jean Ango. La circulation dans le sens ouest-est, se fait sur la file de circulation médiane de la chaussée sud.

INVESTIR 

“Au nord du Mont-Riboudet, entre les quartiers du Sacré-Cœur et de la Préfecture, on trouve au moins quatre ou cinq petits projets, de 40 à 60 logements. Vous retrouvez cela aussi sur la rive gauche : rue de l’Essart, rue de Bammeville, rue Malherbe. L’avenue Jean Rondeaux est

aussi un lieu de développement”, indique Yvon Robert, maire-adjoint à l’urbanisme. Selon Me Grégoire Ozanne (notre photo), porte-parole de la Chambre départementale des notaires, quelques parcelles constructibles sont disponibles au nord de Rouen à des prix variables

en fonction de l’emplacement, de la vue sur la ville (100  000 € et plus). En s’éloignant, les prix redeviennent “raisonnables”, du côté de Quincampoix, Barentin, Pavilly. Plusieurs programmes immobiliers sont également en cours ou à venir au sud de Rouen.

Et si vous faisiez construire ?

●● JOUVENET  Rues du Fond de la Jatte, de Bellevue, des Marronniers, Langlois, Court et Jouvenet, circulation et stationnement perturbés. Jusqu’au 31 mai. ●● BOULINGRIN  Travaux d’agrandissement de la station de métro-bus. Circulation et stationnement des véhicules interdits sur un quart de la partie sud de la place. Jusqu’au 31 décembre 2012. ●● VIEUX-MARCHÉ  Rue Percière, circulation des

véhicules interdite à partir de la rue Saint-Lô. Le sens unique est inversé à partir de la rue Ganterie. Jusqu’au 31 juillet.

●● RIVE GAUCHE  Avenue Rondeaux, circulation

réduite et stationnement interdits sur la contre-allée nord du Bd de l’Europe. Jusqu’au 1er octobre 2012.

●● EUROPE  Boulevard de l’Europe, circulation ré-

duite dans le sens Est-Ouest. Stationnement interdit au droit des travaux. Jusqu’au 20 mai, de 9 h à 16 h.

BLOC NOTES URGENCES SAMU faire le 15. CHU CHARLES NICOLLE : 02 32 88 82 84 PEDIATRIE : 02 32 88 80 29 CENTRE ANTI-POISON : 02 35 88 44 00 HOPITAL SAINT-JULIEN : 02 32 88 65 65 CLINIQUE DE L’EUROPE : 02 32 18 11 69 SOS MÉDECINS : 02 33 01 58 52 SAPEURS·POMPIERS : 18 POLICE SECOURS : 17  COMMISSARIAT : 02 32 81 25 00 GENDARMERIE : 02 35 07 89 50 GAZ (dépannage) : 0 810 433 076 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 333 076 PRÉFECTURE : 02 32 76 50 00 ALLÔ LA MAIRIE : 02 35 08 69 00 PHARMACIES DE SERVICE Tél. 39 15 / 02 32 08 04 30 ou 02 32 88 89 95

■■ Selonr les spécialistes, il est parfois plus intéressant pour les familles de faire construire plutôt que d’investir dans l’ancien.

S

elon le Ministère de l’Ecologie et du développement durable, un peu plus de 450 000 logements ont été autorisés à construire en 2010 en France, dont 240 460 maisons individuelles, soit une hausse de 15,6 % par rapport à l’année précédente. Le secteur, dynamisé par les dispositifs financiers gouvernementaux, pourrait connaître un ralentissement du à la hausse des taux d’intérêts et des prix du foncier. Pascal Campion, agent commercial chez le constructeur

Maison France Confort depuis vingt-sept ans, estime que le marché de la construction devient moins accessible aux primo-accédants. “Les vendeurs de terrain sont trop gourmands”. Pourtant, faire construire reste à son avis plus intéressant que d’investir dans l’ancien. Il explique que “sur le plateau Est, avec des terrains à 70 000 ou 75 000 euros, il est toujours plus intéressant de faire construire que d’acheter de l’ancien. Dans la construction, les frais de notaire sont réduits puisqu’ils

ne concernent que le terrain, il n’y a pas de frais d’agence”. Ainsi, il évalue l’ensemble des taxes (raccordements au tout à l’égout, aux différents réseaux électriques, d’eau potable, de téléphone) et des frais engagés dans l’aménagement intérieur et extérieur du logement neuf moins cher. “La majeure partie des clients souhaite quatre chambres sur deux niveaux, dont une au rez-de-chaussée, et un garage. Leur choix a complètement basculé vers la maison équipée en PVC avec volets

roulants. Sauf cas particulier, on ne vend plus de soussol”, indique Pascal Campion. Chez le constructeur Maison France Confort, il faut compter 1000 à 1100 euros le mètre carré, 1300 à 1400 euros si vous faites appel à un architecte. La maison est livrée “prête à décorer”. Enfin, l’agent commercial insiste sur le sérieux du contrat. “Toutes les dépenses doivent être prévues. Les fonds ne doivent jamais être débloqués avant les travaux”.

Venez découvrir notre nouvelle gamme de MAISONS ECO-CONCEPT

Consultez nos terrains à bâtir sur :

www.maisons-france-confort.fr

C A I S S E D ' E PA R G N E DE BASSE-NORMANDIE


N° 8 - 5 mai 2011

7

NEWS Amaury Vassili, déjà disque d’or... en chocolat Le chocolatier Philippe Beyer a créé une pièce spécialement pour l’Eurovision 2011, en l’honneur du jeune rouennais qui représentera la France : Amaury Vassili. Tombé sous le charme de la voix du ténor, le chocolatier a travaillé deux jours entiers pour lui exprimer-

son soutien. “Je pense sincèrement qu’il va remporter la compétition, il a une voix extraordinaire”, affirme le chocolatier. Situé rue Grand Pont depuis près de trente ans, Philippe Beyer s’inspire de l’actualité régionale pour ses créations en chocolat.

SANTÉ  En forêt ou dans votre jardin, gare aux parasites suceurs de sang...

Il fait chaud, les tiques attaquent

P

Maladie grave Dans la région, environ 10 % des tiques sont porteuses de la bactérie responsable de la maladie de Lyme. “Si une tâche rouge se forme et s’étend au niveau de la morsure, c’est le principal facteur de diagnostic de l’infection, note le spécialiste. Mais à ce stade, les antibiotiques sont efficaces”. En revanche, si l’infection n’est pas enrayée rapidement, les complications arrivent, “articulaires et neurologiques, beaucoup plus dures à traiter”. Avant une balade en forêt, un pique-nique dans un champ ou une séance de jardinage, quelques précautions s’imposent. “Les femmes enceintes et

JUSTICE 

Photo O’Tom

erchée sur une herbe, elle n’attend plus que votre mollet pour mordre. Qui ? La tique, acarien parasite pullulant dans nos forêts, parcs et jardins. Ces bestioles affamées de sang peuvent transmettre la maladie de Lyme. Une infection rare, mais à ne pas prendre à la légère. “Les tiques reviennent en mai, mais avec les chaleurs précoces, elles ont dû arriver plus tôt”, estime le Professeur Loïc Favennec, responsable du service parasitologie du CHU Charles-Nicolle. Où logent-elles ? Sur la plupart des végétaux, principalement en forêt.

■■ Certaines tiques, par régurgitation, peuvent transmettre à l’homme la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Ici, un “tire-tique” en action.

les enfants doivent faire tout particulièrement attention, précise Loïc Favennec. Chez les plus petits, une tique peut se loger dans le cuir chevelu et passer inaperçue”. En règle générale, “évitez les shorts ou les bras nus, et préférez les vêtements de couleurs claires, où on les repère mieux”. Après un bain de vé-

gétation, un petit examen du corps s’impose, notamment des plis de la peau, appréciés des tiques : aisselles, genous, aine... Et si une bestiole vous a mordu ? Otez-là à l’aide d’une pince à épiler ou d’un tire-tique, vendu en pharmacie, “mais évitez surtout l’éther, contrairement aux idées reçues. Cela fait régur-

giter la tique”. Après l’avoir enlevée, désinfectez et notez l’endroit mordu. Car si une tâche rouge apparaît jusqu’à trois semaines après, il faudra consulter un médecin. “Et si une tique est restée accrochée plus de 24 heures, il est également prudent de consulter”, conclut le Pr Favennec. Thomas Blachère

Faites entrer le grand public

D

epuis quelque temps, le monde judiciaire haut-normand et rouennais tente de s’ouvrir au grand public. Dernier exemple en date, le lancement, à partir du vendredi 6 mai, d’une exposition exceptionnelle, au coeur du Palais de justice de Rouen, dans la magnifique salle des procureurs. Si le but premier de cet événement est de mettre en lumière l’histoire du palais et l’incroyable travail de restauration effectué entre 2004 et 2010, c’est aussi

l’occasion “de s’ouvrir et de faire connaître les métiers de la justice”, comme l’explique Pascaline Chamboncel, magistrate et secrétaire générale du parquet général. Une telle ouverture, souhaitée de longue date par les chefs des cours rouennaises, est assez “rare” pour être soulignée. “C’est également l’occasion de montrer combien l’Etat sait aussi investir pour rendre toute sa dignité à un lieu historique, qui est aussi un lieu de justice, de travail et d’accueil du justiciable”.

■■ La salle des procureurs va devenir un lieu d’exposition.


8

N° 8 - 5 mai 2011

NEWS Un salon pour prendre  sa carrière en main Le salon de l’évolution professionnelle se déroule pour la première fois ce samedi 7 mai, à la Halle aux toiles de Rouen. Prévu de 10 h à 18 h, actifs et demandeurs d’emploi y sont invités pour s’informer et partager sur leur projets de carrière ou de reconversion professionnelle.

Entretien d’embauche autour d’un café La nouvelle formule de recrutement, les cafés de l’emploi, se déroule une nouvelle fois, ce samedi 7 mai, au bar l’Échiquier, espace du palais à Rouen. Sans restriction d’âge ou de niveau d’étude, cette rencontre permet aux demandeurs d’emploi de s’en-

Une vingtaine d’exposants seront présents et plusieurs ateliers-conférences seront organisés tout au long de la journée. “Comment créer ou reprendre une entreprise”, “la meilleur façon de booster sa carrière”, seront les thèmes abordés lors de ces conférences.

tretenir directement avec les chefs d’entreprises, qui évaluent plus facilement les potentiels de chacun. D’origine caennaise, ce rendez-vous prévu entre 8h30 et 10h30 est désormais mensuel et offre de réelles perspectives d’emploi aux Rouennais.

L’HISTOIRE  Rouen est la première ville de France à franchir le pas

L’ENTREPRISE

La 3D, mieux que la réalité

La tête maorie retrouve sa terre

E

■■ Sébastien Varea devant la technologie dite de réalité augmentée, développée chez AFT - 3D Arts.

D

epuis dix ans, Actual Foncier Topographie (AFT), à La Vaupalière, ouvre son champ de compétences - l’expertise topographie - à des spécialités peu communes, sous le label 3D Arts : la modélisation du patrimoine en 3D et la réalité augmentée. Féru d’archéologie, Sébastien Varea, gérant avec Christelle Larson, y voit une continuité avec son métier d’origine, géomètre. “Grâce aux lasers et scanners, nous obtenons des modélisations dont la précision atteint 1/10e de millimètre”, lancet-il. “C’est mieux qu’une photo !” L’entreprise a ainsi numérisé la tête maorie de Rouen (lire ci-contre), les temples égyptiens de

Karnak, la Promenade des Anglais à Nice, la baie du Mont-Saint-Michel, une villa de Pompéi et bientôt... le château de Versailles, pour Google. “Il y a un intérêt scientifique et patrimonial, puisqu’on conserve à l’identique, virtuellement, ces objets”. Mais AFT est allé plus loin en mettant en place un système de réalité augmentée. Des images en 3D sont incorporées en direct dans une vidéo. Frédéric Sanchez, maire de PetitQuevilly, a été le premier à l’utiliser lors de la présentation de Seine Innopolis. “On redonne du pouvoir aux élus. Leur projet surgit en 3D entre leurs mains. On peut bouger les immeubles, pivoter, zoomer”. C’est magique.

●● BONSECOURS  Une piscine au lieu d’une prison

C’est la proposition de Laurent Grelaud, maire de Bonsecours. Si la prison ne devrait pas se trouver directement sur le territoire de la commune, elle serait néanmoins toute proche. Le maire propose donc de faire construire au même endroit une piscine intercommunale, la plateau Est ne disposant plus de bassin nautique depuis trois ans.

●● PROJET  Quid des quais bas rive gauche?

Leurs aménagements seront déterminés par le jury, jeudi 19 mai. Composé pour un tiers chacun d’élus, de maîtres d’oeuvre et de représentants de collectivités, il planchera sur les copies des quatre urbanistes finalistes du concours d’architecture. D’un montant de 15 millions d’euros, le chantier se déroulera entre printemps et automne 2012.

●● A VENDRE  Le Bar Big Ben cherche un repreneur

Situé au pied du célèbre Gros Horloge, le bar Big Ben est à vendre. Le lieu de 270 m2 avait été acheté, il y a sept ans, par Patrice Casella. Il reste à trouver un repreneur pour cet endroit situé en plein coeur du quartier historique de Rouen.

lle a été retrouvée, au 4e étage du Museum d’Histoire Naturelle, au cours des travaux faits pour la réouverture du lieu, fermé en 1996. “Lorsqu’un guerrier maori mourait, sa tête, considérée comme le siège de l’âme, était coupée puis conservée un moment avant d’être enterrée, explique Sébastien Minchin, directeur du Muséum. Au XIXe siècle, ces têtes tatouées sont devenues de véritables objets de collection. Beaucoup d’entre elles ont été ramenées en Europe. Celle-ci a été donnée au Museum en 1875, par un certain M. Drouet, de Paris. Nous ne savons ni quand, ni comment elle est arrivée en France.” Après la découverte de la tête s’est posée la question de son devenir. “C’est un reste humain : il n’était pas question de l’exposer, comme on le faisait au XIXe siècle, pour présenter les rites de peuples du bout du monde.” Fallait-il la conserver dans la réserve, dans de bonnes conditions, tant au niveau de l’éthique que de la conservation, ou la rendre ? Car depuis une vingtaine d’années, les Maoris, par la biais du musée néo-zélandais de Te Papa Kaïhautü , demandent qu’on leur restitue les restes de leurs ancêtres, afin de les inhumer. Si certains pays ont

INITIATIVE 

■■ Rouen sera la première ville française à rendre une tête maorie. Elle sera suivie bientôt par d’autres : on estime à plus d’une dizaine le nombre de têtes conservées en France.

accepté de le faire, la France le refuse, les considérant comme un objet patrimonial et donc inaliénable. Il a fallu une loi spéciale Les restes humains n’ont pas de statut juridique, et donc aucune protection devant la loi. La Ville de Rouen a donc décidé d’engager une

première procédure de restitution, fin 2007. Celle-ci a été annulée par Christine Albanel, alors ministre de la Culture, qui affirmait que cette tête, étant un bien patrimonial, était inaliénable et ne pouvait être rendue. Un projet de loi nominative de circonstance, qui permettrait cette restitution,

est donc proposée en 2007 par Christine Morin-Desailly, alors maire-ajointe à la culture. Valérie Fourneyron, devenue maire, a poursuivi cette démarche. Grâce à cette loi, votée en mai 2010, la tête maorie sera rendue une fois pour toute à son peuple mercredi prochain 9 mai.

Un Rouennais crée un raid en Australie

L

a course “The Track Outback Race”, organisée par Jérôme Lollier, Rouennais d’origine, est sur le point de commencer en Australie. Cette course regroupe au total 25 coureurs expérimentés, de toutes les nationalités et venant de tous les continents. “Notre but n’est pas d’avoir une centaine de coureurs au départ mais des sportifs de tous les horizons. Cette course ne s’adresse pas à tout le monde”, explique Jérôme Lollier. Après dix mois de préparation et plu-

sieurs voyages de reconnaissance, la première édition de l’Outback Race débute mardi prochain 10 mai.

■■ Jérôme Lollier devant l’ayers Rock, appelé aussi Uluru.

Dans un cadre “sécurisé mais authentique”, l’épreuve donnera l’impression aux coureurs d’être des pionniers à la recherche de territoires vierges et de sortir des sentiers battus. Lors de ces 560 kilomètres de piste au cœur du continent australien, une équipe médicale, six véhicules et 4 000 litre d’eau seront disponibles à proximité des participants en cas de coup dur.


N° 8 - 5 mai 2011

9

NEWS Un Carrefour Planet débarque à Tourville Supermarché “nouvelle génération” du groupe, un Carrefour Planet a ouvert ses portes, mercredi 4 mai, à Tourville-la-Rivière. Dévoilé en août 2010 et testé dans la banlieue lyonnaise, le nouveau concept entend bouleverser l’image et l’organisation du supermarché.

Se voulant plus proche du client, il s’organise en plusieurs espaces thématiques : bio, surgelés, marché, maison, mode, media, etc. Il entend aussi développer les petits services rendus aux consommateurs, avec la présence, entre autres, de conseillers.

De nouveaux radars aux feux rouges de Rouen Depuis le 28 avril, cinq nouveaux radars de franchissement de feu rouge sont en service dans la ville de Rouen. Ils sont situés à l’angle de la rue St Gilles et de la route de Lyons, de la rue d’Elbeuf et de la rue Méridienne, de l’avenue Jean Rondeaux et Brisout

de Barneville, boulevard des Belges et de la rue du Contrat Social, de la rue de Bapeaume et de la rue du Havre. Tous ceux qui tentent de “griller” un feu devront désormais en payer le prix : quatre points assortis d’une amende de 135 euros...

POLICE MUNICIPALE  Vous avez perdu votre sac ? Il vous attend peut-être...

L’ENTREPRISE

Tea time aux Thés de Rollon

Au service des objets trouvés

C

■■ Situé rue Rollon, une centaine de variétés de thé sont à votre disposition.

U

n nouveau magasin de vente de thé a ouvert ses portes à Rouen le 15 avril dernier près de la Place du Vieux Marché. Il propose plus de 100 variétés de thés en vrac, en sachet ou en boîte, de toutes les couleurs, ainsi que des mélanges “fantaisie” (mélanges de fruits, fleurs…) et “exclusifs”, seulement proposés par la maison de thé. Le propriétaire, à l’écoute des envies et préférences de ses clients, est prêt à apporter des conseils pour leur bien-être. Gage de qualité, il a mis l’accent sur des thés d’exception, de la maison George Cannon, qui s’adressaient jusqu’alors plutôt aux épiceries fines ainsi qu’aux res-

taurateurs, et commence à se faire connaître auprès du grand public. Un quart des produits proposés est issu de l’agriculture biologique, et une autre partie du commerce équitable. Produits haut de gamme, mais accessibles à toutes les bourses, les prix vont de 3,50 € à 46 € les 100 grammes. On peut également trouver dans la boutique des accessoires, de 20 € à 150 €, des paniers cadeaux  : théières, services à thé, cuillères… et des chocolats et confiseries. Pratique. Les Thés de Rollon, 27, rue Rollon. Ouvert du mardi au samedi de 9 h à 13 h et de 14h30 à 19 h, et le dimanche de 10 h à 13 h. Tél. 02 35 36 54 57.

●● REFUS  La fin du projet pour La Vaupalière ?

Un ensemble commercial et de loisirs avait été proposé par la SCI “L’orée de la Vaupalière”. Le projet est cependant mal engagé puisqu’il a rencontré le refus de la commission nationale d’aménagement commercial. Les 28 150 m2 de cet ensemble ne devraient donc pas sortir de terre, à moins qu’un recours ne soit accepté par le tribunal administratif.

●● PORT  L’enquête publique est terminée

Depuis le 28 mars, l’enquête publique sur l’approfondissement du chenal du Grand port maritime de Rouen a permis de collecter les avis des acteurs concernés dans les départements de Seine-Maritime, de l’Eure et du Calvados. Les préfets devraient rendre leur décision avant la rentrée de septembre.

●● CONCOURS Un livre exceptionnel à gagner

Jusqu’au 15 mai, sur notre site www.tendanceouestrouen.com, partez avec nous à la découverte de la Normandie vue du ciel. A gagner, chaque jour, le livre de photographies de Jérôme Houyvet “Vol au dessus du littoral de Normandie, du Tréport au Mont Saint-Michel”.

’est la caverne d’Ali Baba de la Police municipale. Dans un petit local de la rue Orbe, des centaines d’objets en tout genre débordent des étagères. Parapluies, casques de moto, sacs, dominos, lunettes, lisseur à cheveux, palmes, platines... Leur point commun : ils ont été perdus. La mairie nous a ouvert les portes de ce service peu connu du grand public. “Tous les jours, nous sont rapportés des objets trouvés sur la voie publique, raconte Régine Giguel, responsable du service. Notre “fournisseur” le plus régulier est sûrement la TCAR, qui récupère en permanence des objets perdus dans les transports en commun. Le reste provient de particuliers, de commerces, de la Police nationale, de la Mairie...” En 2010, 3 400 objets orphelins se sont ainsi retrouvés chez les policiers municipaux de Rouen.

C’est l’histoire d’un dentier... Parfois, les trouvailles sont originales. Actuellement, plusieurs sabres de samouraï attendent ainsi sagement leur propriétaire dans la salle des objets trouvés. Un jour, c’est un dentier qui a atterri sur ces étagères. Après plusieurs semaines, son propriétaire s’est fina-

■■ Régine Giguel, responsable du service des objets trouvés, mène parfois l’enquête pour contacter le propriétaire.

lement présenté à la police municipale, tout heureux de retrouver sa dentition. A tel point qu’il l’a immédiatement replacée dans sa bouche ! Comme ce fut le cas pour ce monsieur, les deux tiers des objets trouvés, dont un millier de documents administratifs (cartes d’identité,

MONT-SAINT-AIGNAN 

L

e golf de Mont-SaintAignan a 100 ans cette année. “C’est un des premiers golfs créés en ville en France, rappelle Xavier Gorge, président du golf de Mont-Saint-Aignan. Avant, ils se trouvaient sutout dans les stations balnéaires. Ici, le golf s’est installé sur des terres où l’on extrayait du caillou.” Durant la guerre, les officiers américains, basés à Evreux, venaient là faire du golf. “Ils se rendaient jusqu’ici en avion et atterrissaient sur le parcours.” De 150 après la guerre, le golf de Mont-

permis de conduire...) renvoyés vers les administrations concernées, retrouvent leur propriétaire. Les autres sont détruits au bout de quatre mois... sauf les objets de valeur, revendus au bout d’un an et un jour par les Domaines. A noter que l’inventeur, terme désignant la personne

ayant trouvé l’objet, peut le garder chez lui après avoir rempli une fiche à la police municipale. Toutefois, il n’en deviendra propriéraire qu’au bout de... trente ans ! Pratique. Service des objets trouvés, Police municipale, 40, rue Orbe, à Rouen. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h15 à 17h.

Le golf fête ses cent ans

Saint-Aignan compte aujourd’hui 700 membres, dont 150 jeunes. C’est un sport qui continue à faire des émules : 110 enfants suivent des cours. “Nous sommes avant tout un golf sportif : nos équipes participent à des compétitions.” Depuis sa création en 1912, si les arbres ont pris beaucoup d’ampleur, le Club House est resté le même. De 1930 à 1980, le terrain n’a pas bougé. Aujourd’hui encore, il reste “dans son jus” : 5 700 m2 de green impeccable, à deux pas de la ville.

■■ Xavier Gorge est le président du golf créé il y a un siècle.


10

N° 8 - 5 mai 2011

NEWS

■■ Le samedi, le public a assisté à une course tronquée.

■■ Dans les coulisses des nouvelles “12  heures”.

■■ Les bolides descendus sur la Seine.

Motonautiques : le naufrage

Pilotes, spectateurs, organiateurs, tous ont déploré une course peu attrayante et un public maigrichon. Huée sur le podium, le maire de Rouen Valérie Fourneyron en a pris injustement pour son grade, tout comme les péniches de passage qui ont régulièrement interrompu la

course, le samedi. En début de semaine, les réactions plus officielles ont afflué. Valérie Fourneyron a ainsi rappelé que la version tant décriée de la compétition avait été décidée “sous l’autorité de l’Etat et en présence de tous les interlocuteurs concernés”. Pour la municipalité, “2011 a été une année de transition, pas à la hauteur de l’événement”. Elle souhaite que l’édition 2012 soit organisée “avant l’été”, demandant à tous les partenaires de ne “pas manquer le (prochain) rendez-vous”.

L’ASSOCIATION

La confiance par le travail

■■ L’association Promaction accorde une oreille attentive aux demandeurs d’emploi en situation délicate.

S

a mission : l’insertion. Sur l’île Lacroix, l’association Promaction tente de créer des liens entre des particuliers ou des entreprises à la recherche de personnel et des demandeurs d’emploi en quête de réinsertion. Les métiers recherchés : l’entretien de logements et d’espaces verts, la garde d’enfants, la manutention, le secrétariat… Ici, le travail est vu comme le moyen de retrouver confiance en soi. Le slogan de Promaction, “faites-vous aider en aidant les autres”, reflète bien l’esprit de l’association, qui joue la carte de la so-

lidarité. Elle regroupe 13 salariés permanents et plus de 200 bénévoles. “Chaque demandeur d’emploi trouve ainsi une écoute et un soutien, pour bâtir son projet professionnel”, expliquent les dirigeants de Promaction. L’association ouvrira ses portes mercredi prochain 11 mai, et proposera des rencontres entre employeurs et demandeurs d’emploi. Avec la Croix Rouge, elle organisera aussi une collecte de sang. Pratique. Promaction, 10, rue de l’industrie. Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 13 h et de 14 h à 18 h. Tél. 02 35 70 95 93.

Photos Romain Flohic

D

éception : le mot est revenu dans toutes les bouches, samedi 30 et dimanche 1 er mai, lors de la dernière édition des... 12 h Motonautiques, la fameuse épreuve des 24 heures de Rouen ayant été réduite de moitié depuis l’accident mortel qui a endeuillé la course en 2010.

■■ 28 bateaux étaient présents. Les teams vainqueurs : Privilège (classe 1), Dailly Inshore (classe 2) et Tech Motor (classe 3).


N° 8 - 5 mai 2011

11

SPORTS

Photo Romain Flohic

Base-ball : décidément, les  Huskies ne sont pas du matin ! A croire que les Huskies de Rouen jouent mieux l’aprèsmidi que le matin ! Après un match nul le 17 avril contre Sénart, les Rouennais ont à nouveau montré deux visages à Pessac. Ils ont perdu le premier match (2-1), puis se sont repris en beauté en remportant le deuxième

“round” (6-0). Derrière ce score fleuve, on retiendra la belle série de lancés de Keino Perez qui s’est offert un “no hit-no run” de cinq manches. Le prochain match de championnat Elite aura lieu à Rouen dimanche 8 mai, face aux Tigers de Toulouse.

Le FC Rouen en vacances  avant de filer à Bayonne Le FC Rouen, exempt le week-end dernier lors de la 38e journée du championnat de National, a enchaîné deux semaines de repos. Une pause qui aura peutêtre permis aux Rouennais d’évacuer la déception des derniers résultats. Dans le haut du classement, Bas-

tia s’est imposé face à Alfortville (4-0), Amiens a obtenu le nul face à Strasbourg (1-1) et Guingamp a buté sur Luzenac (1-1). Les joueurs d’Eric Garcin, 8es à treize points du podium, vont affronter l’Aviron Bayonnais FC, ce samedi 7 mai à 19 h.

HOCKEY  Pour Guy Fournier, le manager du Rouen Hockey Elite 76

“La priorité : renforcer la défense”

Le SPO Rouen met fin à sa série noire BASKET 

■■ Très adroits aux lancers, les Rouennais se sont fait du bien, mardi 3 mai, en battant Châlons-Reims.

les visiteurs ne reviennent au score (à neuf points) dans la deuxième partie du second quart-temps. A la mi-temps, les Rouennais menaient 50-43. L’écart a grandi lentement pendant le troisième et le quatrième quart temps, jusqu’à atteindre 28 points d’avance pour le SPOR. Les joueurs de Châlons-Reims ont concédé beaucoup trop de fautes (28 contre 19 pour les Hauts-Normands) et ont fini avec deux joueurs à cinq fautes. Grâce à cette victoire, le SPO Rouen a repris la 3e place, après la défaite de Fos-sur-Mer face à Nantes (73-72). Il affrontera Charleville-Mézières, lanterne rouge, ce samedi 7 mai.

Les filles de CanteleuMaromme reléguées  en N3 VOLLEY 

FOOTBALL 

■■ Canadien de naissance, rouennais de cœur, Guy Fournier travaille dans l’ombre pour préparer une équipe puissante en vue de la saison 2011-2012.

longtemps en Elite tchèque. En fonction de l’argent qu’il me restera, je peaufinerai l’attaque.” L’équipe de France a débuté les championnats du monde. Comment la jugezvous ? “Le hockey français a fait un bond depuis les années 1980. Que le Canada accepte de

venir jouer à Paris-Bercy en est la preuve. La France a des joueurs de grands talents, dangereux même contre les meilleures nations”. Un favori pour ce mondial ? “Mon cœur penche pour le Canada, mais j’espère que la France se maintiendra dans le groupe A.”

Photo Romain Flohic

L

■■ Les filles de l’ALCM n’ont pas réussi à se sauver.

Pour le dernier match de la saison en Nationale 3 féminine, les filles de l’UGS Rouen Ouest se sont inclinées (3 sets à 0) le week-end dernier face à Evreux (9e). Les Rouennaises, 7e en fin de saison, resteront en N3 la saison prochaine. Elles retrouveront, malheureusement, leurs homologues de Canteleu-Maromme, battues 1-3 face à Metz (10e). Dernière de la poule, l’ALCM n’a pas réussi à se sauver.

Comptez-vous partir de Rouen un jour? “J’ai eu une belle occasion de l’étranger il y a plusieurs années que j’ai refusée : j’ai compris que je m’étais enraciné, que j’en étais heureux. C’est le plus important, je suis très bien ici.” Propos recueillis par François Béguin

L’US Quevilly prend les commandes

es voilà leaders ! En battant Mantes (2-0), samedi 30 avril à domicile, l’US Quevilly est désormais en tête du groupe A du championnat de CFA. Retour sur un match clé. A la 23e minute, Frédéric Weis a ouvert le score pour Quevilly, sur un corner mal négocié par les visiteurs. A la 52e minute, le FC Mantois a concédé le deuxième but sur un exploit personnel de Murcy. Si les Canaris pointent désormais à la première place,c’est également grâce au faux-pas de l’ex-leader

bastiais face à Aubervilliers (1-1). Les Quevillais sortent donc d’une excellente série de trois victoires consécutives qui leur permet de conforter leurs chances de jouer l’an prochain en National. Ils ont un petit point d’avance au classement sur Bastia, mais toujours un match de plus à disputer. Photo François Béguin

L

es joueurs de Michel Veyronnet se sont imposés assez nettement, mardi 3 mai, face à l’équipe de Châlons-Reims, sur le score de (95-72) lors de l’avant dernière journée de championnat de Pro B et juste avant le début des play-offs. La rencontre a été entièrement maîtrisée par des Rouennais très adroits dans les deux premiers quarts temps (19/32). Cette réussite s’est notamment illustrée aux lancers, avec deux magnifiques jets à trois points réalisés d’affilée par Pierric Poupet, meilleur marqueur de la rencontre avec 29 points. Les locaux ont disposé jusqu’à 21 points d’avance, avant que

Photo RHE 76

Photo François Béguin

O

ù en est le RHE côté transferts ? “Nous avons une obligation de résultats. L’équilibre est toujours très compliqué à atteindre. J’ai un budget identique à l’année dernière et, pour un champion de France, refaire une équipe avec le même budget n’est pas toujours facile. Nous avons notre quatuor offensif (Mallette, Thinel, Guenette et Desrosiers) ainsi que les jeunes Rech et Vallier et les défenseurs Alen et Janil qui ont prolongé leur contrat. En revanche, nous avons perdu Olsson et Holmqvist. Babka va arrêter sa carrière mais restera dans notre structure. Calle Bergström ne reviendra pas.” Qui gardera les buts la saison prochaine ? “Fabrice Lhenry est prêt à rester. C’est un garçon très rigoureux à tous les niveaux. Il lui reste encore quelques belles années devant lui. Nous souhaitons conserver le même duo, avec Sebastian Ylönen. J’espère qu’un jour, Sebastian prendra la cage en tant que numéro 1.” Va-t-on voir de nouvelles têtes ? “Je me concentre sur les défenseurs. J’ai des pistes intéressantes en Suède et en Finlande et une filière tchèque, avec d’excellents CV, dont un joueur qui a joué 300 matchs en NHL et a évolué

■■ Anthony Laup et l’US Quevilly mènent le bal en CFA.

Les Jaunes et noirs se rendent à Avion (8e) samedi 7 mai à 18 h, dans l’espoir de confirmer sa nouvelle place de leader. Bastia, lui, évoluera chez la lanterne rouge, Noisy-le-Sec.


N° 8 - 5 mai 2011

12

Des Irlandais en ULM atterrissent d’urgence sur l’autoroute A28 ! Jeudi 28 avril, vers 13 h 45, un ULM a atterri sur l’autoroute A28 (Le Mans Rouen). C’est dans l’Orne que l’incident, peu banal, s’est produit. L’engin, un Pegasus Quik, s’est posé sans encombre sur une voie, dans la direction Alençon-Rouen, avant

●● ROUTE Une femme motard décède sur l’A151 Dimanche 1er mai, la passagère d’une moto est décédée sur l’autoroute A151, vers Pissy-Pôville. L’accident s’est produit dans le sens Dieppe-Rouen, vers 19 h. La passagère a chuté avant de percuter la glissière de sécurité. Agée de 39 ans, elle est rapidement décédée malgré l’intervention des secours.

●● DUCLAIR Incendie dans une maison de retraite Un incendie s’est produit dans la Résidence pour personnes âgées Germaine-Coty de la rue Ronnenberg, à Duclair, vendredi 29 avril. Vers 23 h 20, le feu a pris dans l’un des appartements. Une trentaine de sapeurspompiers a été dépêchée. Au final, un appartement a été entièrement détruit et cinq autres impactés par les flammes. Intoxiquée, une voisine a été hospitalisée au CHU Charles-Nicolle.

PRISON  

L

es faits remontent à 2007. En juillet de cette année-là, à la maison d’arrêt Bonne-Nouvelle, à Rouen, trois condamnés partageaient une cellule : un homme atteint de schizophrénie, Lakhel Benabou, et un certain “Gérard”. Une nuit, le personnel pénitentiaire a constaté un problème dans la cellule. Un détenu était

SOTTEVILLE

Un feu s’est déclenché, lundi 2 mai en fin d’après-midi, dans un pavillon de la rue Bapeaume, à Canteleu. Les circonstances restent floues. L’incendie est parti d’une chambre. Il a été éteint par les pompiers appelés sur les lieux. Il n’y a pas eu de victime, mais des maisons voisines ont été endommagées.

L

Dans la nuit du samedi 30 avril au dimanche 1er mai, impasse Adrien Auzout, la police a interpellé deux jeunes domiciliés à Bihorel, qui avaient forcé les portières de cinq véhicules différents. Le duo avait essayé de les faire démarrer un par un, en vain. Si les voitures n’ont finalement pas été volées, elles ont été dégradées. Un des deux jeunes était en état d’ébriété.

●● EXPLOSIF Un obus découvert à La Poste Jeudi 28 avril, un peu avant midi, les employés du bureau principal de La Poste, à Rouen, ont eu la mauvaise surprise de voir la pointe d’un obus dépasser d’un colis. Immédiatement, ils ont alerté les services de police. Les démineurs ont été appelés sur place et une quinzaine d’employés et quelques clients ont dû sortir. L’obus, d’origine allemande, datait de la seconde guerre mondiale, mesurant près de 30 cm de long. L’expéditeur était domicilé dans le Val d’Oise. Heureusement, la munition était dépourvue d’amorce et ne présentait aucune dangerosité. Il pourrait s’agir d’un échange entre collectionneurs.

VIOLENCES  

A chaque instant, informez-vous sur tout ce qui bouge dans la région et dans le monde

L

étendu sur son lit, pieds et poings liés. Ce dernier, extrait de la geôle, s’est alors confié à un agent pénitentiaire. Selon lui, les difficultés auraient commencé après qu’il ait refusé d’écrire à son grand-père pour demander des mandats au bénéfice de Lakhel. Il a indiqué avoir reçu des coups de serviette humide. Rapidement, les

co-détenus furent interrogés. “Gérard” a ainsi fini par avouer “avoir attaché la victime pour la faire râler. Avec Lakhel, on l’a frappé”. A l’inverse, ce dernier est resté sur la version initiale imaginée avec son comparse, évoquant un “jeu bizarre qui consiste à s’attacher les uns les autres.Celui qui craque le premier doit payer

des cigarettes”. Il a reconnu toutefois une partie des violences. Pourtant, lors de l’audience, lundi 2 mai dernier, il a nié farouchement ses premières déclarations : “Je n’ai jamais dit ça. […] Moi, je suis désolé, je n’ai rien fait”. Pas convaincus, les juges ont condamné Lakhel Benabou à 8 mois de prison ferme.

dans la boîte de nuit...

“Une bagarre typique” Une fois dehors, ils essaient d’entrer à nouveau, ou demandent à être remboursés. L’un s’approche avec un couteau, l’autre projette un verre en direction du vigile. L’employé se défend. Chacun part de son côté. Alors que Juan reprend

le volant, il est arrêté peu après par la police. Lorsque les forces de l’ordre procèdent aux contrôles habituels, l’interpellé a un taux d’alcool de 0,96 mg par litre d’air expiré, soit près de deux grammes dans le sang. Devant le tribunal correctionnel, le 26 avril, les frères ont reconnu les faits. L’avocate de Juan parle d’une

“bagarre typique de discothèque qui ne tourne pas très bien, avec des couteaux qui sortent”. Elle estime qu’il “n’y a pas la volonté d’en découdre”. Ils voulaient “juste s’amuser et boire plus que de raison”. Les deux frères, on s’en doutait, ont néanmoins été condamnés à un mois de prison avec sursis.

Il défend sa fille... à sa façon

n père de famille de Saint-Etiennedu-Rouvray a été condamné, mardi 26 avril, à une amende de 500 € pour avoir commis des violences à l’encontre de policiers. Retour en arrière. L’homme était sorti dans son quartier à la recherche d’un groupe de jeunes soupçonnés d’avoir agressé sa fille. A la vue d’un

ROUEN  

C’était l’A28, en réalité, peu fréquentée en milieu de journée. L’affaire aurait pu virer au drame, puisque l’ULM a frôlé une ligne haute tension. Au final, le père et son fils ont pu rejoindre l’aérodrome de Bernay... mais sur le plateau d’un camion de dépannage.

En boîte, les frères sortent le couteau

e 6 février dernier, Julien et Juan, deux frères, passent la soirée dans une discothèque de l’agglomération rouennaise. Les jeunes hommes s’alcoolisent. Quand le videur demande à l’ami qui les accompagne de sortir, les frères protestent : ils n’ont pas fini de consommer les bouteilles d’alcool achetées

U

heures plus tôt du comté d’Essex avec l’idée de rejoindre Bernay (Eure). Il était accompagné de son fils. Piégés par la brume, les deux Irlandais, inquiets, avaient subitement préféré rejoindre la terre ferme, voyant sous leurs pieds un vaste ruban d’asphalte...

Deux détenus abusent d’un plus faible

●● CANTELEU Incendie dans un pavillon

●● ROUEN Cinq voitures visitées en une nuit

d’être stationné sur la bande d’arrêt d’urgence et d’y attendre le dépannage, aussitôt déclenché par le concessionnaire autoroutier et les gendarmes. Le pilote de l’ULM, un comptable irlandais de 45 ans originaire de Wexford, avait décollé quelques

attroupement d’adolescents, il avait stoppé son véhicule à proximité, faisant fuir trois des cinq jeunes. Les deux derniers étaient restés sur place. C’est alors que le père de famille les a attrapés et secoués, leur criant d’avouer “qui sont les jeunes qui ont agressé ma fille”. Arrivées sur place et constatant que le ton montait, les forces

de l’ordre sont intervenues pour interpeller l’homme. Stupéfait, ne comprenant pas qu’on l’arrête, ce dernier s’est alors débattu pendant son menottage.

Regrets pour les jeunes Avec le recul, le prévenu a reconnu s’en être pris aux mineurs “sans même demander à sa fille s’il s’agissait des

bonnes personnes”, mais il a nié avoir été violent à l’égard des fonctionnaires. “Ils ont voulu me mettre les menottes, je suis tombé par terre, le policier a chuté avec moi. C’est moi qui ai été blessé, j’ai eu une côte fracturée”, a-t-il déclaré. “Mais protéger ses enfants, ce n’est pas s’en prendre à d’autres, ce n’est pas bousculer”, a rappelé le procureur.

Vol et violences entre SDF

e 17 août 2007, vers 2 heures du matin, les forces de l’ordre étaient intervenues rue Mustel, à Rouen, afin de mettre un terme à une bagarre entre cinq SDF. Lundi 2 mai, presque quatre ans plus tard, l’affaire est passée devant le tribunal correctionnel. Dépouillé dans la nuit L’un des SDF, blessé le soir des événements, a raconté : “J’étais en train de dormir sur un banc, quand trois hommes et une femme m’ont réveillé pour me voler deux

couvertures, un téléphone, du tabac…” Peu après, les policiers avaient repéré deux hommes en possession des couvertures et une femme s’empressant de se débarrasser d’un sac. Ils furent interpellés et les objets furent rendus à la victime. Ce n’est que le lendemain que la police mit la main sur Steve Hébert, le quatrième agresseur, en récidive de vol avec violence. “J’étais assis place Saint-Vivien, en train de boire une bière, a témoigné ce dernier face au juge. Carole vient

vers moi, elle me propose d’aller chercher des cigarettes… En revenant, on rencontre deux hommes qui affirment s’être fait voler des couvertures”. D’après le prévenu, les choses se seraient envenimées quand le groupe réclama des comptes au SDF assoupi. “Nous avons tous les quatre donné des coups”, a-t-il dit au tribunal, niant toutefois le vol. “Ils m’ont tout mis sur le dos, mais je n’ai rien pris, je suis parti de mon côté”. Problème : les déclarations de Steve n’ont pas concordé avec celles de la

victime. Cette dernière n’a pas tant reproché les violences que le vol. “Je suis réveillé par Hébert qui m’immobilise pendant que Carole me donne des coups de pied, a-t-il indiqué. Il me vole ma montre, ma chevalière, mon téléphone portable, une paire de lunettes de soleil, quelques euros...” Finalement, l’inculpé a été mis en cause par l’un des trois autres complices. Steve Hébert a été condamné à cinq mois de prison ferme pour récidive de vol avec violence.


N° 8 - 5 mai 2011

FRANCE MONDE

GROSSESSE ?

La discrétion de Carla Bruni La “première dame de France” attend-elle un enfant ? La rumeur vient des magazines people, qui l’ont lancée à partir d’une “source proche du couple présidentiel”. Dans sa dernière interview, au début de cette semaine, Carla Bruni-Sarkozy s’enveloppe de discrétion. On comprend pourquoi : à peine lancée, la rumeur de sa grossesse a pris une allure politique. L’opposition soupçonne les Sarkozy de jouer de la fibre émotionnelle dans la perspective de 2012... Cette malveillance socialiste est peut-être l’une des causes de l’évolution

politique de Carla : elle qui se disait “viscéralement de gauche” il y a trois ans, se déclare aujourd’hui “ultrasarkozyste et plus du tout, du tout de gauche”. Que pense-t-elle de 2012 ? Elle dit qu’il “serait mieux pour la France” que Nicolas Sarkozy se représente, parce qu’il est, à son avis, “le meilleur”. Et l’éventuel heureux événement ? “Je voudrais bien parler de ma vie familiale, de mes rêves personnels, des détails de certaines choses. Mais là, je suis en quelque sorte bouche cousue”, répond-elle aux journalistes. Ce n’est pas une confirmation. Ce n’est pas non plus un démenti.

QUOTAS DANS L’ÉQUIPE DE FRANCE

Le vrai-faux scandale Vrai ou faux ? Les cadres de la FFF, lors d’une réunion le 8 novembre dernier, ont-ils réellement jugé – et dit – que chez les Bleus il n’y avait “pas assez de Français de souche” ? Dénoncés à ce sujet par le site Mediapart, ces cadres protestent énergiquement. Mais le directeur technique national François

13

Blaquart a été suspendu de ses fonctions le 1er mai. Le suivant dans le collimateur est Laurent Blanc, menacé lui aussi... Scepticisme chez les professionnels (sachant les mauvaises performances de l’équipe) : “La Halde peut passer la FFF au kärcher au nom de la morale, de toute façon le problème n’était pas là.”

Guerre en Libye :   l’OTAN dans l’engrenage

Les Etats-Unis ont tué Ben Laden

■■ Dans la nuit du 1er au 2 mai, scènes de liesse dans les rues de Washington et de New York.

Dix ans après le 11 septembre, les Américains ont leur revanche : ils ont enfin supprimé le chef d’Al-Qaïda.

S

tupeur mondiale ! Au soir du 1er mai, Barack Obama apparaît sur toutes les télévisions américaines et déclare : “Je suis en mesure d’annoncer aux Américains et au monde que les Etats-Unis ont mené une opération qui a tué Oussama Ben Laden, le dirigeant d’AlQaïda, un terroriste responsable du meurtre de milliers d’innocents.” Selon la Maison Blanche, cette exécution a été opérée par les services spéciaux de l’armée américaine agissant en territoire pakistanais. Et elle n’a fait que trois victimes en plus de

Ben Laden lui-même.

Dix ans après le 11 septembre, la vraie revanche américaine ? Aussitôt des centaines de New-Yorkais se rassemblent autour de “Ground Zero”, le site de l’attentat du 11 septembre 2001. Des milliers d’habitants de Washington se réunissent devant la Maison Blanche, brandissant des affichettes improvisées “Bin Laden is dead !”. Une flambée d’enthousiasme s’empare des Etats-Unis d’une côte à l’autre... Dans le reste du monde, la fièvre saisit toutes les salles de rédaction ; des centaines de milliers d’internautes se jettent sur leur clavier. Les questions fusent : où l’avait-on enfin trouvé ?

Dans une grotte des zones tribales, là où les insurgés taliban tiennent en échec l’armée pakistanaise ? Pas du tout : dans un immeuble des environs d’Islamabad, la capitale du Pakistan. A-t-on une photo du cadavre ? Oui, mais l’armée américaine ne l’a pas encore diffusée. Celle qui circule sur Internet est un faux. Où est le cadavre ? Disparu à jamais : au début de la matinée du 2 mai, les télévisions américaines CNN et MSNBC annoncent qu’il a été immergé en mer par les forces américaines... Etrange. Faut-il comprendre que les redoutables services secrets pakistanais, qui avaient longtemps protégé Ben Laden, l’avaient finalement laissé tomber ? Faisant ainsi un somptueux cadeau

pré-électoral à Obama, que la droite républicaine accusait de faiblesse – voire de sympathies “islamiques” ? Interpol appelle à des “mesures spéciales de vigilance.” “Le terroriste le plus recherché au monde n’est plus, mais la mort de Ben Laden ne représente pas la disparition des organisations affiliées à Al-Qaïda ou inspirées par Al-Qaïda, qui continuent et vont continuer à s’impliquer dans des attaques terroristes à travers le monde.” Depuis cinq ans, le label “Al-Qaïda” désigne des organisations dispersées, dépourvues de commandement central. Par exemple “Aqmi”, le mouvement terroriste qui frappe les intérêts français au Maghreb et en Afrique subsaharienne.

1,5 million pour Jean-Paul II

L ■■ Le fils de Kadhafi a été tué par les forces de l’OTAN.

B

ombardements de l’OTAN près de Zentane... Mais surtout, le soir du 30 avril dans un quartier chic de Tripoli, trois missiles de l’OTAN tirés sur une résidence de la famille de Mouammar Kadhafi : celui-ci en est sorti indemne, mais son fils cadet Saïf al-Arab et trois de ses petits-enfants ont été tués. D’où réaction vengeresse du gouvernement kadhafiste : “Tenter d’assassiner Mouammar Kadhafi et tuer une partie de sa famille, cela excède le mandat de l’ONU qui s’en tient à la protection des populations civiles !” “Les cibles de l’OTAN sont militaires, nous ne visons pas les civils”, répond évasivement le général Charles Bouchard, chef des opé-

rations de l’OTAN en Libye... Il veut ainsi nier que les alliés soient pris dans un engrenage. L’escalade des frappes de l’OTAN ne suffit d’ailleurs pas à dissuader les troupes de Kadhafi de continuer les opérations. Le 2 mai, leurs blindés ont repris l’offensive contre la ville de Misrata, coupée du reste du pays, et où des centaines de réfugiés africains survivent misérablement dans les terrains vagues de la zone portuaire. Objectif des kadhafistes : empêcher les secours internationaux d’accéder au port, et obliger ainsi la ville à capituler. Slogan de Tripoli : “Le dirigeant (Kadhafi) a offert la paix à l’OTAN, mais l’OTAN la refuse.”

es médias avaient prédit “moins de trois cent mille personnes”. Il en est venu près d’un million et demi. Celui qui fut sans doute le plus grand pape du XX e siècle s’était fait connaître de la planète entière, ouvrant le dialogue sur tous les continents. En même temps, Jean-Paul II avait “réveillé” le catholicisme mondial en lui insufflant un tonus inédit. Pour parachever cette extraordinaire trajectoire, l’athlète de Dieu avait terminé son existence terrestre en icône de la souffrance : manifestation de solidarité avec tous les malades du monde... “Que Jean-Paul II soit un saint, nous n’en doutions pas”, répétaient d’innombrables pèlerins à Rome le weekend dernier. Un saint d’aujourd’hui, compréhensible à la fois par les non-croyants et par les croyants... A travers l’exemple de JeanPaul II, le christianisme ca-

■■ Sœur Marie Simon-Pierre dont la miraculeuse guérison a été attribuée à Jean-Paul II.

tholique devenait message pour l’humanité entière, comme le concile Vatican II en avait eu l’intuition dans les années 1960. ien d’étonnant donc à ce qu’une foule immense déferle dans les rues de Rome et qu’elle

défile presque sans interruption, pendant 48 heures, devant le cercueil de Jean-Paul II exposé dans la basilique. Benoît XVI, qui fut le conseiller et ami de JeanPaul II, lui a rendu un hommage émouvant dans

l’homélie de la messe du dimanche matin où il a proclamé bienheureux le pape polonais. Larmes et acclamations dans la foule gigantesque... Vraiment Karol Wojtyla était aimé, et il le demeure.


14

N° 8 - 5 mai 2011

AUTOMOBILE

La DS 5 traduit l’essor de la marque

CITROËN 

NISSAN

La Micra : une citadine cohérente

■■ a prochaine DS5 vise l’international.

P

etit clin d’œil à son glorieux passé, la ligne DS permet surtout à Citroën de se doter progressivement d’une gamme de modèles de luxe pour renforcer ses positions. Initiée par la petite trois portes DS3 au succès conséquent, et sur le point de commercialiser la DS4, pendant raffiné de la C4, le constructeur parisien vient de dévoiler, au Salon de Shanghaï en Chine, le prochain maillon de la lignée, la DS5. Pour la marque au double chevron, l’affaire devient importante car ce modèle à la croisée des genres, entre grand SUV et “crossover”, aborde un domaine qu’elle n’a pas eu à traiter depuis

DISTINCTIONS  

longtemps : le grand luxe. Au-delà d’une imposante silhouette pétrie de finesse visuelle et bien caractéristique du design maison, c’est surtout à l’intérieur de la DS5 que ça se passe. Avec l’association des matériaux les plus nobles à une qualité de finition qui se veut étayée par le prestige du geste artisanal, dans la pure tradition du luxe “à la française”. Là est le grand défi de Citroën, habitué à tutoyer la technologie de pointe. La DS5, lancée fin 2011, le relèvera avec panache en étant animée par un système diesel Hybrid4 de 200 ch à 4 roues motrices, assorti d’émissions réduites à 99 g/km de CO2 .

■■ Honnête citadine qui en donne au minimum pour son argent, la nouvelle Nissan Micra s’impose par la cohérence de son concept bien mené.

H

ormis les fabricants de poupées-mannequin pour adolescentes, qui ont imaginé des autos miniatures rose-bonbon pour promener tout ce joli monde sur les routes des songes, il n’y a jamais eu de “voitures de femmes”. Elle fait “craquer” les dames Néanmoins, parfois, certaines autos font plus spécialement “craquer” les dames que d’autres. Depuis près de trente ans, la Nissan Micra est de celles-là, se fon-

dant dans la ville pour servir, et séduire aussi, celles et ceux qui la mènent. En piste depuis quelques semaines, la quatrième génération prolonge l’œuvre accomplie en continuant d’arborer ses gentilles rondeurs, sa marque de fabrique. Escorte des femmes et hommes d’Europe, elle se doit désormais aussi d’épouser ceux des autres continents. A telle enseigne que la Micra vendue ici nous vient d’Inde, mais elle est également produite au

L’honneur et le mérite

Créée par Napoléon en 1799, la Légion d’honneur, dont la dernière promotion de Pâques vient d’être publiée, récompensait les faits d’armes des soldats de l’Empire. Devant un certain dévoiement de son attribution, le Gal de Gaulle lance en 1960 un second ordre national, le Mérite. Aujourd’hui, ces deux décorations récompensent les serviteurs de l’Etat.

Mexique, en Thaïlande et en Chine, puis distribuée dans 160 pays. Cela signifie qu’elle s’inscrit davantage dans le compromis qu’auparavant. Et explique le méchant plastique qui habille la planche de bord, les deux boîtes à gants minuscules, ou bien la direction seulement réglable en hauteur. Et l’absence définitive de tout diesel sous le capot ! Cependant plutôt bien équipée dès la première des quatre finitions, la Micra fait quand même de l’œil à

la gente féminine à partir du second niveau Acenta, avec un bloque-sac à main dégagé de l’assise du siège avant passager. Et puis, avec son unique 3 cylindres 1.2i de 80 ch qui pulse sympathiquement, en boîte 5 comme en BVA CVT, la Micra (à partir de 10 490 €) ne déçoit vraiment pas volant en mains, maniable et rassurante en toutes circonstances. Et en plus, sa bouille est plutôt sympa, couplée à quelques couleurs acidulées !


N° 8 - 5 mai 2011

DETENTE

LA RECETTE

15

LA TABLE

Le Bistronome : au bonheur du gourmet

Du carpaccio, qui l’eût cru ! Elégance et originalité au menu des fines bouches. Du poisson ou de la viande, crus, pour un hors-d’œuvre de choix ! Coquilles Saint-Jacques et thon frais marinés Pour 4 personnes

Préparation : 5 mn ●● 6 noix de coquilles

Saint-Jacques nettoyées

●● 250 g de thon frais émincé

très finement

●● 4 cuill. à soupe d’huile

d’olive, 2 citrons verts ●● 4 branches d’aneth ●● Sel, poivre du moulin

Décongelez ou si elles sont fraîches, essuyez les noix de coquilles Saint-Jacques et émincez-les très finement. Disposez-les au centre des assiettes et entourez-les de

lamelles de thon frais. Mouillez avec le jus des citrons verts. Salez très légèrement et donnez 2 ou 3 tours de moulin. Versez ensuite l’huile en filet. Placez les assiettes dans un endroit frais (mais pas au réfrigérateur) jusqu’au moment de servir. Ciselez les feuilles d’aneth et répartissez-les au dernier moment sur les assiettes.

toutes nos recettes sur

Mots croisés Verticalement 1 – Qui remonte au tout début. 2 – Taillées en pointe. 3 – Un proche de Jules Ferry. Pour faire les choses à moitié. Point de saignée. 4 – Adverbe de position. Tourmentée de manière incessante. 5 – Incapable d’en recevoir davantage. 6 – Remercie sans ménagement. Couvre-chef. 7 – Salutation angélique. Elle est très entourée. Démonstratif. 8 – Engin à moteur. Son début annonce un nouvel ordre des choses. 9 – Affluent du Danube. Gris voire noir. 10 – Matière physique. Pinces de table.

A B C D E F G H I J

BM

BM

B E R E T

7 8 9 A B L V E E C I A N I N N L E E S E O C R U I E L

E R I N E S

6 V I R E

10 E P S

Samedi 7

74-70 02.40 09.35 02.25 08.55 01.40 08.45 01.25 08.49 15.05 21.50 14.50 21.10 14.10 20.55 13.50 21.07

Dimanche 8

67-63

Lundi 9

59-55 03.55 10.55 03.45 10.15 03.05 09.55 02.50 10.06 16.30 23.15 16.20 22.40 15.40 22.20 15.25 22.27

Mardi 10

53-51 04.50 11.45 04.40 11.05 03.55 10.50 03.45 10.54 17.30 17.15 23.40 16.40 23.20 16.29 23.23

Mercredi 11

51-51

05.50 00.15 05.40 12.15 04.55 11.55 04.54 11.57 18.40 12.50 18.25 17.55 17.44 -

Jeudi 12

52-55

07.10 01.25 06.50 00.55 06.15 00.35 06.11 00.37 19.55 14.05 19.40 13.35 19.10 13.15 18.59 13.16

03.15 10.10 03.05 09.30 02.20 09.20 02.04 09.26 15.45 22.30 15.35 21.50 14.50 21.35 14.34 21.45

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

10 E P S

3 4 5 S E R E N E P O L M B E I S I E N A D E R E S E N

79-76 02.05 09.00 01.50 08.20 01.05 08.10 00.49 08.14 14.25 21.15 14.15 20.35 13.30 20.25 13.11 20.31

6 V I R E

PM

Coeff.

Vendredi 6

E R I N E S

PM

Dates

7 8 9 A B L V E E C I A N I N N L E E S E O C R U I E L

BM

DEAUVILLE TROUVILLE

B E R E T

PM

LE HAVRE

3 4 5 S E R E N E P O L M B E I S I E N A D E R E S E N

BM

Horizontalement A – Susceptible d’être perçue. B – Cela vaut bien une bouchée de pain. Petit if. C – Ses sanctuaires shintoïstes se comptent parmi les plus anciens. Bien calculé. D – Personnification de la Terre. Clameur dans le stade. Durée légale. E – Jeu de pieds grec. Instinctif. F – Animal à détruire. G – Est employé pour créer une association d’idées. Fondateur de la ville de Lavinium. Base de projets. H – Chef de file. Il joua sur la confusion des genres. I – Commune du Cher. Naturelle. J –solutions Capitaux. Les 2 B I S E A U T E E S

2 B I S E A U T E E S

PM

FECAMP

À

l’angle de la rue Beauvoisine et de la rue du Cordier, une façade rouge et noire attire l’oeil du passant affamé. Bar couvert de cuivre, petites tables, serviettes en tissu à carreaux rouges, le Bistronome marie décor ancien et moderne pour créer une ambiance sympathique.

Le goût au rendez-vous A midi, la maison propose deux formules intéressantes à 9,50 € pour un plat unique, ou 12,50 € pour entrée-plat ou plat-dessert. Mes voisins de table optent pour un tartare de boeuf accompagné de frites maison. La viande est fraîche et bien assaisonnée. Ma voisine et moi-même préféront des ravioles à la truffe blanche, un plat original et délicieux dont la saveur ne peut que

Sudoku

L’horaire des marées du 6 mai au 12 mai DIEPPE

A B C D E F G H I J

1 O R I G I N E L L E

1 O R I G I N E L L E

LES MAREES

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A B C D E F G H I J

Horizontalement A – Susceptible d’être perçue. B – Cela vaut bien une bouchée de pain. Petit if. C – Ses sanctuaires shintoïstes se comptent parmi les plus anciens. Bien calculé. D – Personnification de la Terre. Clameur dans le stade. Durée légale. E – Jeu de pieds grec. Instinctif. F – Animal à détruire. G – Est employé pour créer une association d’idées. Fondateur de la ville de Lavinium. Base de projets. H – Chef de file. Il joua sur la confusion des genres. I – Commune du Cher. Naturelle. J – Capitaux.

■■ Le Bistronome, une bonne adresse qui conjugue plats classiques et originaux.

Verticalement 1 – Qui remonte au tout début. 2 – Taillées en pointe. 3 – Un proche de Jules Ferry. Pour faire les choses à moitié. Point de saignée. 4 – Adverbe de position. Tourmentée de manière incessante. 5 – Incapable d’en recevoir davantage. 6 – Remercie sans ménagement. Couvre-chef. 7 – Salutation angélique. Elle est très entourée. Démonstratif. 8 – Engin à moteur. Son début annonce un nouvel ordre des choses. 9 – Affluent du Danube. Gris voire noir. 10 – Matière physique. Pinces de table.

ravir les palais même les plus difficiles. En dessert, le tartare de fraise, très frais, sur un coulis de fruit rouge est une façon de finir le repas tout en légèreté. La majorité de la tablée préfère cependant goûter au moelleux chocolat-speculoos. C’est une combinaison orginale et réussie qui ne déçoit personne. Autre “plus” de la maison : le serveur, souriant et sympathique fait oublier la petite attente entre les différents plats. Pratique. Le Bistronome, 93 rue Beauvoisine, Rouen. Ouvert du lundi au samedi de 11h45 à 14h15, et le jeudi, vendredi et samedi soirs de de 19h45 à 22h30 (dernière prise de commande). Tél. 02 32 10 11 57.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A LA METEO B C Averses orageuses ! Vendredi 6 mai - Temps : plus chaud. Ciel voilé. Eventuellement un D coup de tonnerre en fin de soirée. - Températures : minimales de 8 à 10°. Les maximales à 25°. E 23 - Vent : sud-est faible. F Samedi 7 mai - Temps : Chaleur estivale. Ciel de plus en plus au fil des heures. G chaotique - Températures : minimales de 12 à 14°. Les maximales 24 à 26°. H - Vent : sud-est faible. Dimanche 8 mai I - Temps : temps lourd. Le ciel se charge de nuages menaçants. Des averses orageuses. - Températures : minimales de 12 à 14°. Les maximales J 23 à 25°. - Vent : sud-est faible.

Lundi 9 mai

- Temps : assez instable avec un risque d’averse. - Températures : minimales de 12 à 14°. Les maximales 20 à 22°. - Vent : sud-ouest faible.

Ensoleillé

la météo de la région au quotidien, c’est sur Couvert Nuageux Averses Pluie Orageux «www.tendanceouest.com»

Neige


16

SORTIES

MANIFESTATIONS . Du 4 mai au 7 juin, exposition empruntes Vikings, Café-librairie Ici&Ailleurs, 31 rue Damiette, Rouen. . Mercredi 11 mai, 14h, L’aventurarium de Théodore la Bougeotte , Le Rive gauche, Saint-Etienne du Rouvray. . Vendredi 6 mai, 20h, le cinéaste Michel Leclerc (césar 2011 du meilleur scénario pour “Le nom des gens”) sera présent à l’Omnia. . Vendredi 6 mai, 20h30, Carte Blanche (danse), Le Rive gauche, Saint-Etienne du Rouvray. . Vendredi 6 mai, 15h et 19h30, laboratoire Théâtre Obligatoire, Théâtres des 2 Rives, 48, rue Louis Ricard. Entrée libre sur réservation. . Samedi 7 mai, de 7h à 17h, Foire à tout. Ecole JeanPhilippe Rameau, 6 bis rue Jean-Philippe Rameau. Renseignements au 02 35 60 18 26. . Vendredi 6 mai, 20h30, Eloge de la Pifométrie. Avant-Scène, rue Georges Clémenceau, Grand-Couronne. Tarif : 10 € / TR : 7 €. Tél. 02 32 11 53 55. EXPOSITIONS . Du 15 avril au 3 juillet, Baroque en Flandres (dessins). Rubens, van Dyck, Jordaens, Musées des beauxarts de Rouen, esplanade Marcel Duchamps. . Jeudi 19 mai, à partir de 18h30, “Marges”, (photographies de Patrizia Di Fiore), Galerie photo du Pôle image Haute-Normandie, 13 rue de la Chaine, Rouen. CONCERTS . Jeudi 5 mai, 20h, Les têtes Raides, le 106, quai Jean de Béthencourt. Tarif. Location : 23€, TR : 21€, guichet : 26€, abonnés : 10€. Réservations : 02 32 10 88 60, www.le106.com. . Jeudi 5 mai, 20h30, Susana Baca (Musique du monde), Hangar 23, Boulevard Emile Duchemin, Rouen. Tarif : 19€, TR : 15€. Réservations : 02 32 18 28 10, www.hangar23.fr. . Samedi 7 mai, 20h, One Two Two, La Baraque, 46 rue du Nord, Rouen. Entrée payante. . Samedi 7 mai, 20h30, Michel Jonasz, Abraham (Théâtre-Musique tzigane), Hangar 23, Boulevard Emile Duchemin, Rouen. Tarif : 25€, TR : 21€. Reservations: 02 32 18 28 10, www.hangar23.fr. . Mercredi 11 mai, 20h30, Les Rossignols, Maison de l’Université, Mont-Saint-Aignan. Tarif 12€, TR 8 et 5€. Renseignements : 02 32 76 92 00, www.univrouen.fr/mdu.

ture des lieux, l’événement, confié à l’Atelier 231, propose une façon divertissante de profiter d’un spectacle de rue dans un cadre atypique et historique. Pratique. Printemps Robert le Diable, samedi 7 et dimanche 8 mai, entrée libre de 10h à 18h.

Les cinémas Ariel de Mont Saint-Aignan, Omnia de Rouen, l’auditorium du Musée des Beaux-arts et la bibliothèque du châtelet accueillent la 6e édition du festival « A l’Est, du nouveau ». Il propose une sélection des meilleurs opus de la production récente de

films de pays d’Europe Centrale et orientale. Découverte cinématographique et programmation innovante garanties. Pratique. Du 5 au 13 mai à Rouen et Mont St-Aignan. Tarif plein : 5€, TR : 3,90€, par séance, PASS : 25 ou 15€. Infos : 02 32 08 32 40.

ÉVÉNEMENT Une farandole d’animations sous la houlette des étudiants

Une semaine tout “Zazimuts”

L

es associations étudiantes et les étudiants eux-mêmes, préparent, du 9 au 14 mai, une semaine d’animations culturelles et citoyennes. Cette année, Les Zazimuts ont lieu au printemps et non en fin d’année. De nouvelles dates pour un tout nouveau format. Cette nouvelle version est conçue uniquement par des associations étudiantes et soutenue par la ville de Rouen, pour la mise en place de spectacles. Au programme, plusieurs concerts comme Orchester à la Maison de l’Université, lundi 9 mai à 20h, ou le Summer Music Show, place SaintMarc jeudi 12 mai à 19h. A suivre également, une journée de commémoration de l’abolition de l’esclavage qui se tiendra sur le parvis Pasteur devant la faculté de Droit toute la journée du mardi 10 mai. Les Zazimuts donneront l’occasion à un large public de découvrir durant une semaine l’univers artistique proposé par les étudiants Haut-Normands et leurs associations. Pratique. Les Zazimuts de Printemps, du 9 au 14 mai, Rouen et Mont St-Aignan. Tous les événements sont gratuits sauf le ciné-concert à l’Omnia et le festival Rockamembert. Infos : 02 35 07 80 27, www.rouen.fr.

Photo : Barbara Cabot

AGENDA

Fermé au public depuis des années, le château féodal de Robert le Diable ouvrira ses portes ce week-end. Situé sur la commune de Moulineaux, c’est la CREA qui a racheté le château en 2007 et entrepris un vaste projet de réaménagement. En attendant la réouver-

Découverte cinématographique avec « À l’Est, du nouveau »

■■ Du 9 au 14 mai, de nombreuses animations sont programmées par les étudiants. Concerts, journée de commémoration, fêtes : il y en aura pour tous les goûts.

Un rockeur nommé Aubert au Zénith

J

ean-Louis Aubert, ancien chanteur et guitariste du mythique groupe Telephone, se produira au Zénith de Rouen le 11 mai. L’icone du rock français chantera Roc-Eclair, son dernier album hommage à la vie. Entre concentré de tubes Pop et un Jean-Louis Aubert au micro et quasiment sur tous les instruments, le show offre autant de magnifiques balades que de titres énergiques. Son 7e album solo est un hommage à son père et des amis proches

Photo : Barbara d’Alessandri

Photo : Les Plastiqueurs

C’est Le printemps de Robert le Diable

N° 8 - 5 mai 2011

■■ Jean-Louis Aubert sera au Zénith de Rouen le 11 mai.

disparus récemment. L’artiste, du haut de ses 56 printemps, a donc mis de côté l’image du rebelle, préférant ici parler d’amour et de cœurs brisés. Il partagera ses chansons lors du concert à partager en famille, l’un des plus attendus de l’année où le célèbre naturel de Jean-Louis Aubert fera encore une fois merveille ! Pratique. Jean-Louis Aubert, mercredi 11 mai, 20h au Zénith de Rouen. Tarifs. Cat 2 : 37€. Cat 1 : 43€. Point de vente : www.premierrang.trium.fr


N° 8 - 5 mai 2011

SORTIES Les villes d’Amfreville la Mivoie, Belbeuf, Bihorel, Bonsecours, Darnétal, Franqueville-Saint Pierre, le Mesnil Esnard, Montmain, Saint Léger du Bourg, Saint Denis et Saint Martin du Vivier sont le théâtre du festival intercommunal de musique organisé du 6 au

ENTRETIEN

DÉCOUVERTE 

Le Trianon Transatlantique

“T

■■ Régis Senecal est à la tête du Trianon Transatlantique depuis 1995.

Cette salle de spectacle était à l’origine une salle de cinéma, créée dans les années 30. Elle n’a ouvert dans sa version actuelle, c’est-à-dire en tant que salle de concert, qu’en 1992. ■■ Quelle est sa particularité ? Le Trianon Transatlantique est une scène conventionnée pour la chanson francophone et la résidence d’artistes. Nous avons la volonté d’y accueillir toujours plus de chanteurs et de musiciens de l’ensemble de la francophonie, qu’ils viennent de

pays proches ou éloignés de l’hexagone Nous donnons quelques concerts de rock et de pop mais 90% de notre programmation est faite de chansons françaises. ■■ Quelle direction lui donnez-vous ? Mon souhait est que le Trianon soit réellement un lieu de découverte de la chanson francophone et d’artistes émergents. L’idée forte est de découvrir les artistes de demain pour leur donner une chance ici. Pratique. Trianon Transatlantique, 114 avenue du 14 juillet, Sotteville-lèsRouen. Info. sur www.trianontransatlantique.com.

●● SPECTACLE  La magie sous vos yeux Tous les tours de magie se dérouleront, sous les doigts du magicien Yves Méret, juste sous les yeux des spectateurs. C’est un spectacle en close-up qui en étonnera plus d’un. Le mardi 10 mai, 21h, à l’Emporium, rue Beauvoisine, Rouen. Participation libre.

Dans les coulisses de l’Opéra

ous à l’Opéra” est une journée de découverte de tous les opéras de France. Le Théâtre des Arts a choisi pour sa part de se découvrir au travers d’un jeu de piste. Le visiteur est une chanteuse remplaçant au pied levé la diva malade qui devait interpréter Carmen. Avant de monter sur scène, elle suit différentes étapes qui la mènent dans de nombreux coins et recoins du lieu. Un moment privilégié qui permet de voir comment s’organise la vie au sein de l’opéra. Une journée qui permet de désacraliser le lieu. Pratique. Tous à l’Opéra, samedi 7 mai de 14h à 18h. Entrée gratuite.

SORTIE NATURE 

L

a semaine du bois et de la forêt offre l’occasion d’aller à la rencontre des acteurs de la filière bois. Les forêts et le matériau qu’elles produisent ont de multiples facettes, que le public pourra découvrir au cours de visites et de portes ouvertes. Une grande fête du bois aura lieu le dimanche 15 mai pour clôturer l’événement. Pratique. Du 9 au 15 mai. Programme complet des 26 manifestations gratuites organisées dans ce cadre sur www.anoribois.com.

FESTIVAL 

■■ La semaine est organisée par Anoribois, l’interprofession de la filière bois de Haute-Normandie

Voitures et musiques célébrées au 106

A

●● BONNES AFFAIRES  Le retour des vides-greniers Avec les beaux jours reviennent les vides greniers et son lot de flanneurs et de gens à la recherche de la bonne affaire. Le Mesnil-Esnard enaccueillera un le dimanche 15 mai. Les inscriptions sont ouvertes le 7 mai, de 10h à 12h, à l’espace Léonard de Vinci. Rens. 06 22 16 75 32.

Pratique. Fast and Curious, du 7 au 28 mai. Expositions, DJ set Nimä Skill interieur Vinyl, Car Watch, Kustom Kulture, Lowrider. Samedi 7,

Depuis 1997, des rallye touristiques sont organisés. Les inscriptions pour le prochain rallye, qui aura lieu le 22 mai prochain, sont ouvertes jusqu’au 8 mai. Pour garder toute la surprise les organisateurs n’ont pas encore donné la destination de ce rallye. Tarif (repas du soir compris) : 15 €. Tél. 02 32 95 93 39 ou 06 65 52 98 86.

■■ La salle des costumes, où est conservée la robe de Carmen, sera ouverte aux visiteurs.

L’appel de la forêt

vec “Fast and Curious”, du 7 au 28 mai, le Hangar 106 s’ouvre à tous les publics en programmant de nombreuses manifestations : des concert, aux conférences, en passant par les projections cinéma. Une autre façon de découvrir le développement de la musique et de l’automobile, toutes deux symboles d’un style de vie.

●● INSCRIPTIONS  Le rallye touristique

15 mai. Du classique au pop rock, il y en aura pour tous les goûts. Pratique. La programmation est sur www.le-mesnilesnard.fr Pourl’ensemble des concerts, réservation au 02 32 86 56 62. Entrée : 5 €. Gratuit moins de 12 ans.

Photo : Colombe Clier

Saâne au Vallon Suisse. La balade sera dirigée par des animateurs, qui assureront également l’encadrement. Le départ a lieu de la MJC Grieu à 6h15. Le soir, à l’arrivée, un pot amical ainsi qu’une paëlla sont offertes. Pratique : renseignements, tél. 02 35 52 07 78.

Photo : Anoribois

La grande randonnée organisée ce 7 samedi mai est un événement incontournable pour tous les fans de marche. Pour ceux qui craignent pour leurs pieds, il existe plusieurs versions de la randonnée : 43, 22 ou 7 kilomètres. Les plus courageux marcheront du Val de

Festival intercommunal de musique du Plateau Est

Photo : Timothy Saccenti

Sortie-randonnée avec paëlla à la clé

■■ Quelle est l’histoire du Trianon Transatlantique ?

17

■■ Carl Craig sera en concert exceptionnel au 106 le 7 mai.

22h, Clubbing. Dimanche 8, 11h, mercredi 11, 14h, Cars, Omnia. Mardi 10, 20h, Conférence,8 mile, Omnia. Mercredi 11, 18h30, Cycle of the mental machine. Samedi 14 de 15h à 23h, dimanche 15 de 11h à 18h, Station 106 : week-end kustom & BBQ. Lundi 16, 20h, Crash, Boulevard de la Mort, Omnia. Vendredi 20, 19h, Conférence. Samedi 21, 22h, Concerts. Mardi 24, 20h, Easy Rider, Macadam à 2 voies, Omnia. Samedi 28, 20h, Concerts. Retrouvez le programme sur www.le106.com


18

SUR LES ECRANS UGC

N° 8 - 5 mai 2011

CINEMA

A l’affiche : Fast and furious

Centre commercial St Sever - Rouen - Tél : 08 92 70 00 00.

●● Tosca : jeu. 5 à 19h45 avec Roberto Alagna, filmé au Théâtre Antique d’Orange.

●● Thor (VF 3D DOLBY) : tous les jours 10h45, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30.

●● Fast and furious (VF DOLBY) : tous les jours 11h, 13h45, 16h20, 19h45, 22h15.

●● L’aigle de la neuvième légion (VF) : tous les jours 10h40, 13h35, 15h50, 18h05, 20h20, 22h30.

●● Voir la mer (VF DOLBY) : tous les jours 10h50, 13h45, 15h45, 17h45, 19h55, 21h55.

●● De l’eau pour les éléphants (VF DOLBY) : tous les jours 10h55, 13h55, 16h25, 19h50, 22h15.

●● La ballade de l’impossible (VO DOLBY) : tous les jours 10h50, 14h, 16h35, 19h40, 22h15.

●● Où va la nuit (VF DOLBY) : tous les jours 11h05, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20.

●● Le Chaperon Rouge (VF DOLBY) : tous les jours 10h40, 15h55, 20h.

●● Et soudain, tout le monde me manque (VF DOLBY) : tous les jours 13h55, 17h55, 22h.

●● Rio (VF 3D DOLBY) : tous les jours 11h10, 14h, 16h05, 18h05, 20h, 21h55.

●● Rio (VF DOLBY) : sam. 7, dim. 8 à 10h40, 14h05,

15h55. ●● Pina (VF 3D DOLBY) : tous les jours sauf jeu. 5 à 20h05. ●● Titeuf le film (VF DOLBY) : tous les jours 10h35, 13h50, 16h. ●● La croisière (VF DOLBY) : jeu. 5, 10h45, 13h45, 16h, ven. 6, sam. 7, dim. 8, lun. 9, mar. 10,10h45, 13h45, 16h, 17h55, 22h10,. ●● Moi, Michel G, Milliardaire, Maître du monde (VF DOLBY) : tous les jours 14h05, 17h55, 21h40. ●● Source Code (VF DOLBY) : ven. 6, sam. 7, dim. 8, 10h55, 16h05, 19h45, jeu. 5, lun. 9, mar. 10, 16h05, 19h45. ●● La fille du puisatier (VF DOLBY) : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. ●● Coup d’éclat (VF DOLBY) : sam. 7, dim. 8, 18h10, 20h15, 22h05, jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar. 10, 11h15, 14h10, 16h15, 18h10, 20h15, 22h05. ●● Tomboy (VF DOLBY) : tous les jours 18h05, 19h50, 21h45.

OMNIA Rouen - 28 rue de la République - Tél. 02 35 07 82 70

●● Country strong (VO) : tous les jours à 11h (sauf

ven. 6, lun. 9, mar. 10), 13h30, 15h50, 18h10, 20h45. ●● La ballade de l’impossible (VO) : jeu. 5, lun. 9, mar. 10, 14h30, 17h20, 20h15, ven. 6, 14h30, 17h20, 21h30, sam. 7, dim. 8, 10h30, 14h30, 17h20, 20h15. ●● HH : Hitler à Hollywood : jeu. 5 à 15h50, 20h40, ven. 6, lun. 9, mar. 10 à 15h50, dim. 8 à 11h, 15h50. ●● L’homme d’à côté (VO): jeu. 5, lun. 9, 13h30, 18h, ven. 6, sam. 7, mar. 10 à 15h45, dim. 8 à 18h. ●● Animal Kingdom (VO) : tous les jours 10h40 (sauf jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar.10) 14h10, 16h40, 19h20, 21h40. ●● Il était une fois un meurtre (VO) : jeu. 5, sam. 7, 13h25, 18h, ven. 6, dim. 8, lun. 9, mar. 10 à 13h25. ●● La fille du puisatier : sam. 7, dim. 8, 10h30, 14h, 19h30, jeu. 5, lun. 9, mar. 10, 14h, 16h30, 19h30, ven. 6, 14h, 16h30. ●● L’étrangère (VO) : dim. 8, lun. 9, 14h10, 19h25, jeu. 5, sam. 7, mar.10 à 16h40. ●● Rabbit Hole (VO) : dim. 8, lun. 9, 16h45, 21h50, jeu. 5, sam. 7, mar.10 à 14h10. ●● La pecora nera (VO) : jeu. 5, lun. 9 à 15h45, ven. 6 à 19h30. ●● Les couleurs de la montagne : sam. 7, dim. 8 à 10h40. ●● Mr. Nice (VO) : ven. 6, sam. 7, mar. 10 à 18h, jeu. 5 à 20h35. ●● Le destin (VO) : ven. 6 à 20h. ●● 8 Mile (VO) : mar. 10 à 20h. ●● Le départ (VO) : jeu. 5 à 19h30. ●● Nesvatbov (VO) : ven. 6 à 18h. ●● All that I love (VO) : ven. 6, mar.10 à 20h30.

■■ Ce cinquième épisode se révèle le plus spectaculaire. Les personnages existent réellement avec des comportements qui sonnent juste. Mené à un rythme trépidant, ce film laisse le spectateur cloué sur son fauteuil.

C

ondamné à perpétuité, Dominic Toretto croupit dans sa prison, jusqu’à ce que Mia, sa sœur, aidée de Brian O’Connor, son ami qui a maintenant quitté la police, le fassent évader. Après cet exploit, Mia et Brian, maintenant mariés, coulent des jours heureux à Rio. Sur place, ils retrouvent Vince qui leur apprend qu’il avait proposé à Dominic un coup spectaculaire : braquer un train transportant des voitures de luxe. Immédiatement, le couple décide de participer à ce casse audacieux. Mais l’affaire se passe mal, et il y a des morts. Cependant, Mia et Brian retrouve Dominic, à cette occasion, et ils parviennent à s’enfuir. Le problème, c’est que les voitures appartenaient à un certain Hernan Reyes, un des plus puissants mafieux du pays. Bientôt, entre la police, conduite par Luke Hobbs, et les hommes de main d’Hernan Reyes, qui entend bien récupérer son bien, les héros ont fort à faire. D’autant plus qu’ils découvrent, dans une des voitures volées, une puce électronique contenant les comptes de Reyes. Après quelques passages à vide, ce cinquième épisode se révèle le plus spectaculaire. Au début, les films re-

posaient sur un concept assez simple : des belles filles et des belles voitures, le tout enrobé de belles cascades et de superbes courses-poursuites. La particularité de cette cinquième mouture, c’est que, outre les scènes spectaculaires, les personnages existent réellement,

avec des comportements qui sonnent juste (une rareté dans ce genre de film !). Justin Lin, qui maîtrise parfaitement son sujet, offre un festival de scènes toutes plus spectaculaires les unes que les autres, avec des effets spéciaux très réussis et un rythme trépidant qui laisse

le spectateur cloué sur son fauteuil. Réglé comme une montre, le scénario déroule son intrigue sans temps morts ni faux pas, pour la plus grande joie des spectateurs. Le réalisateur a réuni tous les comédiens des précédents épisodes (Vin Diesel était absent des 2e et 3e épisodes, tandis que Paul Walker était absent du 3e), en y incluant Dwayne Johnson, un excellent challenger pour Vin Diesel. Si l’on ajoute que cet épisode est un peu plus sentimental que les précédents, avec pour thème principal la famille, ce qui n’est pas courant dans ce genre de film, on comprendra que le plaisir est total, d’autant que les violences sont modérées. Attention à ne pas rater la surprise du générique de fin ! Marie-Christine d’André Film d’action américain (2011) de Justin Lin, avec Vin Diesel (Dominic Toretto), Paul Walker (Brian O’Connor), Dwayne Johnson (l’agent Luke Hobbs), Jordana Brewster (Mia Toretto), Matt Schulze (Vince), Joaquim de Almeida (Hernan Reyes) (2 h). Juché

toute l'actualité du cinéma


N° 8 - 5 mai 2011

19

CINEMA

suite...

●● Bonds (Walking too fast) : ven. 6 à 20h30, dim. 8

à 20h30. ●● Essential killing (VO) : sam. 7 à 19h30. ●● Indigènes d’Eurasie (VO) : sam. 7 à 20h30. ●● Vostok (VO) + Industria (VO) : sam. 7 à 21h15. (ciné-concert avec le groupe Ray Bartok). ●● Les contes de la ferme : dim. 8 à 11h. ●● Bibliothèque Pascal (VO) : dim. 8 à 18h. ●● Deep end (VO) : dim. 8 à 20h30. ●● Kor (VO) : lun. 9 à 18h. ●● Assis sur ma branche, je suis bien (VO) : lun. 9 à 20h30, mar. 10 à 18h. ●● Aurore (VO) : lun. 9 à 20h30. ●● Si je veux siffler, je siffle (VO) : mar.10 à 20h30.

Cinéma Pathé Docks 76 Centre commercial Docks 76 - Rouen - Tél : 08 92 69 66 96

●● Fast and furious 5 (VF) : tous les jours 11h, 14h, 16h45, 19h35, 22h15.

●● De l’eau pour les éléphants (VF) : tous les jours

11h15, 14h10, 16h35, 19h20, 21h40. ●● Où va la nuit (VF) : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. ●● Thor (VF 3D) : tous les jours 11h, 13h20, 15h35, 17h50, 20h10, 22h30. ●● Bon à tirer (B.A.T) - (VF) : tous les jours 11h15, 13h45, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25. ●● Rio (VF 3D) : tous les jours 11h, 16h, 18h, 20h10, 22h20. ●● Rio (VF 2D) : tous les jours à 14h. ●● Titeuf le film (VF 2D) : sam. 7, dim. 8, 11h, 14h20, 16h20, 18h20. ●● Winnie l’ourson (VF) : sam. 7, dim. 8, 10h55, 12h20. ●● Rango (VF) : sam. 7, dim. 8, 11h, 14h, 16h10, 18h20. ●● Numéro quatre (VF) : jeu. 5, 11h, 15h55, 18h05, ven. 6, lun. 9, mar. 10, 11h, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25, sam. 7, dim. 8, 13h45, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25. ●● Mon père est femme de ménage (VF) : jeu. 5, ven. 6, lun. 9, 11h, 13h55, 15h35, 17h15, 19h, 20h40, 22h20, sam. 7, dim. 8, 20h40, 22h20, mar. 10, 13h55, 15h35, 17h15, 19h, 20h40, 22h20. ●● La fille du puisatier (VF) : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. ●● La croisière (VF) : tous les jours 11h15, 13h50, 15h55, 18h, 20h05, 22h10. ●● Et soudain, tout le monde me manque (VF) : tous les jours 11h15, 14h10, 16h10, 18h10, 20h10, 22h10. ●● Coup d’éclat (VF) : tous les jours 11h15, 14h15, 16h15, 18h15, 20h15, 22h15. ●● Moi, Michel G, Milliardaire, Maître du monde (VF) : jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar. 10, 11h15, 14h30, 16h30, 18h30, 20h30, 22h30, sam. 7, dim. 8 à 20h30, 22h30. ●● Scream 4 (VF) : tous les jours 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30 (sauf mar.10).

Cinéma Gaumont Grand Quevilly 26, bd Pierre Brossolette - Grand Quevilly - Tél : 08 92 69 66 96

●● Fast and furious 5 (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun.

9, mar. 10, 13h45, 16h30, 17h45, 19h40, 22h20, dim. 8, 11h, 13h45, 16h30, 17h45, 19h40, 22h20. ●● De l’eau pour les éléphants (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h30, 16h10, 17h45, 19h40, 22h20, dim. 8, 11h, 13h30, 16h10, 17h45, 19h40, 22h20. ●● L’aigle de la neuvième légion (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 14h, 16h45, 19h30, 22h15, dim. 8, 11h, 14h, 16h45, 17h45, 19h30, 22h15. ●● Voir la mer (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 14h, 16h10, 18h10, 20h15, 22h20, dim. 8, 11h15, 14h, 16h10, 18h10, 20h15, 22h20. ●● THOR (VF 3D) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30, dim. 8, 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30. ●● Bon à tirer (B.A.T) - (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 14h, 16h45, 19h30, 22h15, dim. 8, 11h, 14h, 16h45, 19h30, 22h15. ●● John Rabe (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 16h45, 22h15, dim. 8, 11h, 16h45, 22h15. ●● Et soudain, tout le monde me manque (VF) : tous les jours 14h, 19h30. ●● La croisière (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 14h, 16h10, 18h10, 20h15, 22h20, dim. 8, 11h15, 14h, 16h10, 18h10, 20h15, 22h20. ●● Source Code (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 14h, 16h10, 18h10, 20h15, 22h20, dim. 8, 11h, 14h, 16h10, 18h10, 20h15, 22h20.

●● Scream 4 (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10,

13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30, dim. 8, 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h20. ●● La fille du puisatier (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h30, 15h40, 17h50, 20h, 22h15, dim. 8, 11h, 13h30, 15h40, 17h50, 20h, 22h15. ●● Le Chaperon Rouge (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h30, 15h45, 17h50, 20h20, 22h30, dim. 8, 11h, 13h30, 15h45, 17h50, 20h20, 22h30. ●● Titeuf (2D) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 15h50, 18h, dim. 8, 11h15, 15h50, 18h. ●● Titeuf (VF 3D) : tous les jours 13h45, 20h15, 22h15. ●● Rio (VF 2D) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h40, 18h, dim. 8, 11h15, 13h40, 18h. ●● Rio (VF 3D) : tous les jours 15h45, 20h05, 22h20. ●● Winx Club, l’aventure magique (VF) : sam. 7 à 13h40, dim. 8, 11h00, 13h40. ●● Big Mamma : de père en fils (VF) : jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar. 10, 13h30, 15h45, 20h, 22h30, sam. 7, dim. 8, 15h45, 20h, 22h30. ●● La proie (VF) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h30, 15h40, 20h, 22h20, dim. 8, 11h, 13h30, 15h40, 20h, 22h20.

Le Melville 75 Rue du Général Leclerc - Rouen - Tél : 02 32 76 73 21 ●● La classe ouvrière va au paradis (VO) : jeu. 5, lun. 9 à 18h, ven. 6 à 20h30, dim. 8 à 15h35. Débat à l’issue de la projection avec Alain Krivine. ●● Reflets dans un oeil d’or (VO) : ven. 6 à 13h45, sam. 7, mar. 10 à 20h30, dim. 8 à 18h. ●● Macbeth (VO) : jeu. 5, lun. 9 à 20h30, sam. 7, mar. 10 à 18h. ●● Incendies : ven. 6 à 18h05, dim. 8 à 20h30, mar. 10 à 15h35. ●● Angèle et Tony : jeu. 5, sam. 7, dim. 8, lun. 9, mar. 10 à 13h45, ven. 6 à 16h15. ●● La lisière : jeu. 5, sam. 7, lun. 9 à 15h35. ●● Où va la nuit : tous les jours 14h15, 16h35, 18h40, 20h45. ●● La solitude des nombres premiers (VO) : tous les jours 13h30, 16h, 18h20, 21h. ●● Tomboy : tous les jours 14h, 17h35, 21h15. ●● Après Béjart, le coeur et le courage : ven. 6, dim. 8, mar. 10 à 15h45. ●● La Barra (VO) : jeu. 5, sam. 7, lun. 9, à 19h20. ●● Quelques jours de répit : ven. 6, dim. 8, mar. 10 à 19h20. ●● Les rêves dansants...Pina Bausch : jeu. 5, sam. 7, lun. 9 à 15h45.

■■ Tous les ingrédients d’un excellent film d’aventures.

L’aigle de la 9e légion

E

n 140 après J.-C., l’Empire romain, qui domine la majeure partie de l’Europe, s’arrête au nord de l’Angleterre au mur d’Hadrien, que nul n’ose franchir. C’est pourtant ce que fera Marcus, accompagné d’un jeune esclave, pour tenter de retrouver les restes de la neuvième légion, commandée par son père et disparue, corps et biens, vingt ans auparavant. Après “Le dernier roi d’Écosse” et “Jeux de pouvoir”, Kevin Macdonald se tourne vers l’Antiquité pour raconter l’histoire de ce fils à la recherche de l’honneur perdu de son père.

On trouve dans cette œuvre épique tous les ingrédients d’un excellent film d’aventures, avec ce qu’il faut de bagarre et de bravoure, mais aussi quelques longueurs. Les images, le plus souvent nimbées d’une brume toute britannique, sont superbes. Aventures britanniques (2010) de Kevin Macdonald, avec Channing Tatum (Marcus), Jamie Bell (Esca), Donald Sutherland (l’oncle Aquila), Tahar Rahim (le prince), Istvan Goz (le centurion), Mark Strong (Guern), Paul Ritter (Galba) (1 h 55).

Grand Mercure Square Raoul Sanson - Elbeuf - Tél : 08 92 68 00 72

●● De l’eau pour les éléphants : jeu. 5 à 20h30,

ven. 6 à 21h45, sam. 7, 14h15, 19h30, 21h45, dim. 8, 14h15, 16h45, 19h30, lun. 9, 14h15, 20h30, mar. 10, 19h30, 21h45. ●● L’aigle de la neuvième légion : jeu. 5 à 20h30, ven. 6 à 19h30, sam. 7, 16h45, 19h30, 21h45, dim. 8, 10h30, 14h15, 16h45, lun. 9 à14h15, mar. 10 à 21h45. ●● Fast and furious 5 : jeu. 5 à 20h30, ven. 6 à 19h30, 21h45, sam. 7, 14h15, 16h45, 19h30, 21h45, dim. 8, 10h30, 14h15, 16h45, 19h30, lun. 9 à 20h30, mar. 10, 19h30, 21h45. ●● Tomboy : ven. 6 à 19h30, sam. 7, 16h45, 19h30, dim. 8 à 16h45, lun. 9 à 14h15, mar. 10 à 19h30. ●● D’un film à l’autre : ven. 6 à 19h30, lun. 9 à 14h15. ●● La fille du puisatier : ven. 6 à 21h45, sam. 7, dim. 8 à 19h30, lun. 9 à 14h15. ●● Scream 4 : ven. 6 à 21h45, sam. 7 à 14h15. ●● Winnie l’ourson : dim. 8 à 10h30. ●● THOR (VF 3D) : jeu. 5 à 20h30, ven. 6, sam. 7, mar. 10 à 21h45, dim. 8, 14h15, 19h30, lun. 9 à 20h30. ●● THOR (VF 2D) : sam. 7 à 14h15, 16h45. ●● Rio (3D) : sam. 7 à 14h15. ●● Rio (2D) : dim. 8 à10h30, 14h15. ●● Titeuf (3D) : sam .7 à 16h45, dim. 8 à 10h30. ●● Titeuf (2D) : dim. 8 à 16h45. ●● La croisière : jeu. 5 à 20h30, ven. 6 à 19h30, sam. 7 à 21h45. ●● Partir : mar.10 à 20h30. Séance suivie d’un débat sur les violences conjugales. ●● Jimmy rivière : dim. 8, mar. 10 à 19h30, lun. 9 à 20h30.

■■ La Méditerranée n’est pas forcément un long fleuve tranquille...


20

N° 8 - 5 mai 2011

DECOUVERTE

Immodis Deville

ORPI Immodis OUVRE sa e 2 AGENCE 307, route de Dieppe

Deville-les-Rouen - 02.32.82.99.70

Partenaire financier

Rencontrez 3 professionnels de votre secteur qui vous feront profiter des solutions immobilières du premier réseau immobilier de France BON POUR UNE ESTIMATION OFFERTE

Contactez Clément GIORDANI pour une simulation gratuite Tél. 02.32.76.76.32

Vous êtes vendeur ou vous souhaitez connaître la valeur de votre bien Retournez ce bon à Orpi IMMODIS Deville - 307, route de Dieppe 76250 Deville-les-Rouen - 02.32.82.99.70 ❍ Monsieur ❍ Madame ❍ Mademoiselle Nom ........................................................................... Adresse ........................................................................................................................................................ Téléphone .................................................................................................................................................... Souhaite faire évaluer : ❍ la maison

❍ l’appartement

❍ le terrain

Adresse du bien : ........................................................................................................................................ pour connaître la valeur de vente, sans engagement de ma part. Cette offre n’est pas limitée dans le temps, vous pouvez la conserver et en faire profiter vos amis. www.orpi.com

“Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent.” Siège social : 28 route de Créteil - Sainte-Geneviève-des-Bois - 91700 - Tél. 01 69.51 00 00 - Fax : 01 69 51 18 18 cafpi@cafpi.fr - www.cafpi.fr - S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 11 040 000 euros - SIRET n° 510 302 953 - RCS EVRY - N° de gestion 2009 B 00365- CODE APE 6619 B - ORIAS 09047385 - RC.I.O.B N° 51621.


Tendance Ouest Rouen du 5 mai