Issuu on Google+

ECONOMIE

“En Haute Normandie, le surendettement a diminué” N° 72 - 13 SEPTEMBRE 2012

Christian-Jacques Berret, directeur régional de la Banque de France

Page 2

PATRIMOINE Page 20 Deux jours de découvertes insolites

Plein feu

sur la colocation

Pour les étudiants rouennais, elle est souvent considérée comme un premier pas vers l’indépendance et la liberté. La colocation, qui séduit aussi de jeunes actifs, a ses adeptes mais aussi ses détracteurs. Bienvenue à “l’Auberge normande” ! Page 4.


N° 72 - 13 septembre 2012

Temps forts 30, avenue de la République - 76000 Rouen Tél. 02.35.98.28.25 Fax : 02.35.98.28.62

Web Radio - Le journal de Rouen - www.tendanceouestrouen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 45 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancerouen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

AU COURRIER

✔✔ Commerce La Braderie d’automne revient à Rouen vendredi 14 et samedi 15 septembre. Près de 150 commerçants participants.

✔✔ Kindarena Deux belles affiches à venir :

✔✔ Patrimoine Ce week-end des 15 et 16 septembre, place aux Journées européennes du patrimoine. Notre page spéciale, p. 20

✔✔ Hockey Premier match de Ligue Magnus.

✔✔ Elbeuf sur Fête Grand week-end festif

✔✔ Arts des Hauts Dernier jour du 9e festival

placé sous le signe du sport urbain, samedi 15 et dimanche 16 septembre, à Elbeuf.

le Tournoi des Léopards (basket) dimanche 16 et France-Suède (tennis de table) mardi 18. Les Dragons de Rouen reçoivent Epinal, samedi 15 septembre, 20h, à la patinoire de l’île Lacroix.

des Hauts-de-Rouen, samedi 15 septembre. Un grand bain d’arts urbains.

EXPLIQUEZ-VOUS

“Les génériques à la mode”

“Après les médicaments génériques, voici maintenant les paquets de cigarettes génériques ! Alors à quand les politiciens génériques ? Car à l’époque actuelle, où le pays doit faire des économies, cela diminuera certainement les impôts des contribuables” ! P. Dubost

“Navrés...”

“Rouen, ville propre ? Mais très certainement, si l’on suit la méthode Coué, car c’est écrit partout. Ayant parcouru un certain nombre de villes françaises et européennes, il m’apparaît qu’aucune n’est aussi sale que Rouen... ville touristique. “Rouen, ma ville change” ! Hélas oui, mais pas dans le bon sens. Saletés, incivilités, sirènes assourdissantes. Le tableau est bien triste”. Ch. Labarre

“Une bonne image”

“Rouennais d’origine vivant désormais en région parisienne, je suis surpris de découvrir que Rouen a ici une bonne image, celle d’une ville historique agréable. Quand on y vit, on a parfois tendance à l’oublier”. D. Martelli

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Rouen, 30, avenue de la République - 76000 Rouen, ou sur redactionrouen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Rouen,

30, avenue de la République - 76000 Rouen - Tél. 02.35.98.28.25

URGENCES SAMU : faire le 15 POLICE SECOURS : le 17 SAPEURS-POMPIERS : le 18 CENTRE ANTI-POISON : 02 35 88 44 00 VETERINAIRE - SOS VETO : 02 35 36 30 00 GAZ (dépannage) : 0 810 433 076 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 333 076 SOS MÉDECINS : 02 33 01 58 52 MÉDECINS DE GARDE : 02 35 58 76 33 PHARMACIES DE GARDE : 32 37 CHU CHARLES NICOLLE : 02 32 88 82 84 PEDIATRIE : 02 32 88 80 29 HOPITAL SAINT-JULIEN : 02 32 88 65 65 CLINIQUE DE L’EUROPE : 02 32 18 11 69 MAIRIE DE ROUEN : 02 35 08 69 00 ALLO ROUEN ESPACES PUBLICS : 0 820 000 760 ALLO COMMUNAUTE (LA CREA) : 0 800 021 021

ÉCONOMIE  La Banque de France analyse la situation régionale

“Le surendettement a diminué” Christian-Jacques Berret, directeur de la Banque de France de HauteNormandie, dresse un panorama mitigé de l’économie régionale. ■■ Comment sentezvous cette rentrée économique ? “Malgré l’ambiance anxiogène actuelle, aucun indicateur économique régional n’est pour l’heure dans le rouge. Je crois que tout le monde est satisfait d’avoir évité une nouvelle crise financière durant l’été. Nous attendons encore les grandes décisions européennes. Ceci-dit, il faut reconnaître que le climat général n’est pas très porteur.” ■■ Existe-t-il une spécificité haut-normande dans cette crise ? “Les indicateurs régionaux sont moins négatifs que dans le reste de la France, notamment dans l’industrie et les services marchands. La situation est relativement favorable, même si la Banque de France prévoit un mauvais 3 e trimestre. En juillet, nous avons, par exemple, constaté une augmentation de 2,5% des encours de crédit dans les

■■ Sur le surendettement, Christian-Jacques Berret estime que “l’encadrement du crédit revolving semble porter ses fruits”.

grandes entreprises et de 4,1% dans les PME, par rapport à juillet 2011. Le crédit circule, les banques continuent de prêter malgré la prudence générale. Il n’y a pas eu de credit crunch (pénurie de crédit). De ce côtélà, le combat est gagné.” ■■ Le surendettement des particuliers s’est-il aggravé ? “Nous traitons environ 10 000 dossiers de surendettement par an dans la région. Après plusieurs années de hausse, nous avons enregistré une baisse en 2012, contrairement à la tendance générale en France. Sur les sept premiers mois de l’an-

née, le nombre de dossiers déposés a diminué de 5,8%. C’est une bonne nouvelle, mais il faut se méfier, car il existe souvent un décalage entre la situation économique et sociale et l’évolution du surendettement. Et puis, nous avons quelques inquiétudes car la détérioration de la situation dans l’industrie, très présente en Haute-Normandie, pourrait créer du chômage, et donc du surendettement”. ■■ On entend souvent parler de la Banque de France, mais quel est son rôle en province ? “En région, elle a plusieurs missions : garantir la bonne

circulation et l’entretien de la monnaie, réaliser des enquêtes économiques, mettre à jour les fichiers bancaires sur les particuliers ou les entreprises, assurer la médiation du crédit et traiter les dossiers de surendettement. La collecte d’informations sur les 7400 entreprises cotées est un travail immense. Chaque année, nous réalisons 1500 entretiens, nous recensons les informations sur la vie des entreprises, les impayés, les crédits à long terme, les risques, et nous analysons les comptes sociaux des sociétés réalisant plus de 750 000 € de chiffre d’affaires. Ces informations sont très protégées et uniquement accessibles aux établissements de crédit.” ■■ Une vie, six dates 1956 : naît en Guinée 1984 : entre à la Banque de France (BdF) 1990 : élu au Conseil général de la BdF 1 9 9 4  : a d j o i n t d u conseiller financier Asie du Sud Est à l’ambassade de France de Singapour 1996 : directeur de la BdF du Lot 2009 : directeur de la BdF de Haute-Normandie


N° 72 - 13 septembre 2012

DEMAIN

Le port de plaisance de Rouen mise sur l’hivernage I

l n’y a pas si longtemps, en 2008, était inauguré le port de plaisance de la Crea. Quatre ans plus tard, il va de nouveau être en chantier. Pour l’agrandir. “Dès l’origine, il avait été décidé de faire les travaux en deux phases”, tient à rappeler Frédéric Sanchez, président de la communauté d’agglomération.

Station d’hivernage En fait, il ne s’agit pas seulement d’agrandir mais aussi de perfectionner l’offre du site. Pour ce projet, une enveloppe de 3,6 millions d’euros a été prévue. La capacité d’accueil du port de plaisance va être augmentée de 25 places : il y aura bientôt 85 anneaux disponibles pour amarrer les bateaux. Car le port arrive presqu’à saturation : son taux de remplissage a été de 95 % sur les douze derniers mois. Une station de carburant ainsi qu’une station de pompage des eaux usées, deux structures très attendues

des plaisanciers, vont être installées. Le port de plaisance va également étoffer sa capacité d’accueil de vingt places de parking. Par ailleurs, une aire de carénage, une aire de mise à sec ainsi qu’une aire de mise à l’eau vont être aménagées. Ces nouvelles infrastructures devraient faire du port une station d’hivernage et permettre ainsi le développement d’une activité nautique complémentaire. “Nous voulons favoriser l’installation d’une activité économique autour de la plaisance”, soiligne Frédéric Sanchez. Une aire dédiée aux camping-cars va également être mise en place. La rénovation des infrastructures existantes est également au programme. Le début des travaux est fixé pour janvier prochain afin que l’essentiel soit prêt pour l’arrivée de l’Armada. “Ce port est un élément de plus dans la transformation des bords de Seine et des quartiers Ouest.”

■■ Rouen est un port de plaisance de fond d’estuaire et donc de taille modeste par rapport à d’autres. Cependant, la demande est là et les travaux trouveront donc leur utilité. Et il existe un vrai potentiel économique autour de l’hivernage.

3


4

N° 72 - 13 septembre 2012

NEWS

Ils ont choisi la colocation Contrat Le bail monocontrat

exige la signature d’un seul colocataire mais ne donne aucune garantie en cas de litige. Il est conseillé de signer un bail multicontrat.

350 C’est le nombre de loge-

ments proposés à la colocation par le CROUS. Ils ne sont pas très demandés, les étudiants préférant souvent des studios indépendants.

Sociallyroom Tout juste

lancé par Quentin Michaud et Enguerran Thiery, ce site communautaire aide à trouver une colocation et dispense les conseils de base.

11 mois C’est la durée de

vie moyenne d’une colocation. La brièveté de ce mode de logement s’explique par le fait qu’il concerne principalement des étudiants.

E

La vie en communauté C’est l’un des intérêts premiers de la colocation : l’avantage économique de ce mode de vie. Parfois, elle est la seule solution pour sortir du cocon familial sans pour autant se ruiner. Voilà pourquoi la colocation concerne en majorité une population étudiante. Si les colocataires peuvent bénéficier des aides pour le logement, le budget s’en trouve encore allégé. C’est le cas de Mélanie et de Jérémy (photo de Une) en colocation à Rouen depuis un an. Ils ne feraient marche arrière pour rien au monde. Ce qui leur plaît ? Avoir quelqu’un à qui parler en rentrant le soir et disposer d’un grand appartement pour un loyer individuel moindre. Dans leur duplex, chacun a sa chambre. “C’est essentiel d’avoir son espace vital et de pouvoir s’isoler quand on le souhaite”, lancent-ils en cœur. Car des contraintes, il y en a. Xavier en a fait les frais. Pour lui, l’expérience ne

Photo Mathias Hohweyer

lle est souvent considérée comme un premier pas vers la liberté : la colocation a ses adeptes, mais aussi ses détracteurs. Pour certains, c’est le symbole de la convivialité, de la bonne humeur, la version franco-française de l’Auberge espagnole. Pour d’autres, l’expérience s’est révélée moins sympathique. Quels sont donc les ingrédients d’une colocation réussie ?

■■ Thomas, Sophie, Suzanne, Antoine et Mathias sont tous des jeunes actifs mais ils ont pourtant choisi de vivre en colocation. Un bon compromis quand on n’aime pas se retrouver tout seul le soir et qu’on a envie de profiter d’un grand appartement pour un petit loyer.

s’est pas prolongée au-delà d’un mois. “Je ne connaissais mon colocataire que depuis peu et je pensais que tout se passerait bien. Mais nous avions tous les deux nos habitudes. C’est vite devenu insupportable.” Vivre en communauté demande bien sûr de faire des concessions. “Il faut vraiment prendre le temps de réfléchir avant de s’en-

gager dans une colocation”, insiste Quentin Michaud, fondateur du site internet sociallyroom.com dédié à ce mode de vie. ‘Il est fortement conseillé d’apprendre à bien connaître les personnes, sinon la colocation peut vite tourner au cauchemar.” Et les cas de litiges sont nombreux, rendant alors la vie commune insupportable. La colocation, c’est aussi

et avant tout, pourrait-on dire, un état d’esprit : “Dès que l’on rentre dans une colocation, il faut se dire que l’on est chez nous et non pas chez soi, sinon c’est le début des problèmes.” Des jeunes actifs adoptent eux aussi la colocation. C’est le choix de Thomas, Sophie, Suzanne, Antoine et Mathias (notre photo). Ils ont entre 24 et 33 ans,

travaillent tous les quatre. Chez eux, tout est rodé. Les filles sont à l’étage, les garçons au rez-de-chaussée. Le premier avantage est économique, mais le côté communautaire est essentiel. “C’est un peu une seconde famille”, se réjouit Thomas, un des heureux colocataires. Car pour tous, la colocation est devenue une source permanente d’amitié. Finie l’in-

dépendance ? Surtout pas ! “Chacun peut mener sa vie tout en respectant celle des autres, mais si l’un de nous fait une erreur, les autres sont tolérants. C’est pour ça que ça marche !” Il a fallu à chacun composer avec les caractères des autres pour bâtir une vraie communauté et ériger la colocation... en art de vivre. Anne Letouzé


N° 72 - 13 septembre 2012

5

NEWS

SÉCURITÉ Polices

municipale et nationale “main dans la main”

■■ Les deux polices vont renforcer leur travail en commun.

L

a convention signée pour trois ans, vendredi 7 septembre, par Yvon Robert, maire de Rouen, et Pierre de Bousquet, préfet de SeineMaritime, a consacré une collaboration plus étroite entre la police municipale et la police nationale.Un

diagnostic local de sécurité a permis de mettre en lumière les besoins de la ville. Concrètement, les deux forces pourront travailler de concert dans les quartier plus difficiles. Des collaborations seront aussi mises en place pour les affaires de stupéfiants.

En présence de Valérie Fourneyron, l’ancienne maire de Rouen devenue ministre des Sports, le Kindarena de la Crea a été inauguré et a reçu ses premiers spectateurs, samedi 8 septembre. Aux animations extérieures et intérieures, a succédé le di-

ROUEN 

A

manche un grand tournoi de futsal, avec la présence remarquée sur le terrain de Lilian Thuram. Lundi 10 septembre, le Palais des sports a accueilli son tout premier cours de zumba. Résultat : 980 participants, un record de France, assure la Crea.

Photo François Béguin

Photo Romain Flohic

Le Kindarena n’a pas raté sa grande première

Les Emmurées dans de beaux draps

peine les travaux ont-ils débuté que les surprises ont surgi place des Emmurées : le parking couvert a dû être entièrement emmailloté. Un second diagnostic a en effet montré que l’amiante était présente dans la peinture et les joints du bâtiment. Le bâtiment a dû être mis sous cloche. Trois millions d’euros “La phase de déconstruction s’en trouve compliquée”, relève Yvon Robert, maire de Rouen. “Ce qui a considérablement augmenté les coûts.” De 300 000 € initialement, le coût de cette partie des travaux a grimpé à un million d’euros ! Sans compter que la phase de désamian-

tage retarde de deux mois le commencement du chantier. Les travaux d’aménagement à proprement parler ne pourront être entamé qu’en début 2013. Les ouvriers se concentreront tout d’abord sur l’aménagement du sol avant d’entamer la réalisation des halles. Celles-ci devraient accueillir le marché ainsi que des animations. Le temps des travaux, le marché a pris place boulevard Clemenceau, depuis le 27 juillet. Pour élaborer ce projet, qui va coûter 3 millions d’euros à la Ville, des ateliers urbains de proximité ont été réunis. La nouvelle place devrait être fin prête fin 2013, début 2014.

■■ La mise sous cloche et le désamiantage du parking des Emmurées ont sensiblement augmenté le coût des travaux.


6

NEWS

Photo GPMR

Deux paquebots en escale au Port de Rouen Deux géants s’étaient donné rendez-vous au terminal Croisières du Port de Rouen, lundi 10 septembre. Le premier, le Black Watch, long de 205 mètres, venait tout droit de Douvres, avec 793 passagers à son bord. Le second, baptisé L’Europa et long de 199 mètres, est

L’ASSOCIATION

TRAVAUX

Entrez dans la danse

N

■■ Le danseur Abib Sow allie rigueur et précision, énergie et générosité.

D

es percussions, une gestuelle stylisée, des mouvements corporels aériens  : les danses africaines séduisent de plus en plus. Depuis 2007, Abib Sow et Alba Lefebvre, fondateurs de l’association Métis’Art, se font les ambassadeurs des danses traditionnelles et afro-contemporaines. Abib Sow, diplômé de l’école internationale des danses africaines traditionnelles et contemporaines, s’est forgé une solide expérience de danseur interprète au sein de la compagnie Germaine. Voyager par l’art Metis’Art a pour objectif d’initier et d’apprendre aux Rouennais et Yveto-

N° 72 - 13 septembre 2012

tais les danses d’Afrique de l’Ouest telles que le Mandingue, le Sabar, le Mbalax et l’Afro-contemporain. “Nous souhaitons trouver d’autres partenaires pour nous ouvrir par la danse et l’art en général sur d’autres cultures”, indique Alba Lefebvre. Aujourd’hui, Métis’Art mène tout un travail autour de l’Afrique. Chaque cours hebdomadaire ou stage mensuel s’apparente à un voyage au cours duquel les adhérents appréhendent la culture sénégalaise. Pratique. Cours le mardi ou mercredi soir à Planète bien-être, 23 rue Racine, Rouen. Inscriptions au 09 52 07 40 96. Internet : metisart.over-blog.com.

affrété par le croisiériste allemand Hapag Lloyd. Parti de Hambourg, il a redescendu la Seine, mercredi 12 septembre. Les curieux pourront apercevoir le Black Watch à nouveau en décembre puisqu’il s’arrêtera à Rouen pour une journée.

Future prison : on redémarre tout à zéro ? La future prison de Rouen ne fait plus parler d’elle et pour cause : le dossier est en attente. La préfecture de Seine-Maritime ne peut rien faire avant que les concertations entre les ministère de la justice et du Budget aient eu lieu. Une fois l’élément budgétaire

connu, il faudra encore trouver un lieu d’implantation, ce qui risque de se révéler également assez long. Par ailleurs, la nouvelle politique carcérale pourrait remettre en cause la taille de cette future prison. Et donc modifier le projet rouennais.

On va bouchonner place Saint-Paul

œud routier stratégique à l’est de Rouen où transitent chaque jour 35 000 véhicules dont 8 % de poids lourds, la place Saint-Paul s’apprête à subir cinq semaines de travaux. A partir de lundi 17 septembre, les services de l’Etat, à travers la Direction interdépartementale des routes Nord-Ouest (Dirno), va procéder à la rénovation de l’étanchéité de la chaussée et des ouvrages d’art (ponts, bretelles, etc.) formant le carrefour de la place. “Une opération complexe”, reconnaît Alain de Meyère, le directeur de la Dirno. Datant de 1979, la structure même de la place n’avait en-

core jamais été renouvelée. Il faudra ainsi “mettre à nu” plusieurs portions du carrefour pour remplacer en profondeur l’étanchéité et les joints de chaussées entre la place et les ponts. Interventions nocturnes Si la circulation restera possible tout au long du chantier, excepté deux nuits, le nombre de voies sera considérablement réduit. Consciente de la gène qu’occasionneront les travaux, la Dirno rappelle qu’elle n’a pas pu les effectuer durant l’été, Rouen étant déjà fortement perturbée par d’autres chantiers. L’opération de la place Saint-Paul doit être terminée avant la tenue de la Foire Saint-Romain.

■■ Une deuxième phase de travaux est prévue en 2013. La première coûtera 300 000 € à l’Etat.


N° 72 - 13 septembre 2012

NEWS

Le colonel Jean-Pierre Gesnot a pris la direction du groupement de gendarmerie de Seine-Maritime, mardi 11 septembre, à l’issue d’une cérémonie officielle dans les quartiers de la gendarmerie mobile, à Mont-SaintAignan. Agé de 44 ans, il a désormais les 978 gendarmes du département sous sa responsabilité. Il remplace le colonel Jacques Plays, nommé à la sous-direction de la police judiciaire, au sein de la Direction générale de la Gendarmerie nationale, à Issy-les-Moulineaux (92).

●● POLITIQUE  Nouvelles têtes au Conseil général Le Conseil général de Seine-Maritime compte deux nouveaux conseillers généraux : les socialistes MaryFrançoise Grenet et Pierre Carel, respectivement élus des cantons de Mont-Saint-Aignan et Sotteville-lès-Rouen ouest. Ils occuperont les sièges de Pierre Léautey et Luce Pane, tous deux élus députés, pour cause de non-cumul des mandats.

●● ROUEN  Un toit en métal rue Jeanne d’Arc Mercredi 5 septembre, dans la soirée, la scène n’est pas passée inaperçue : un toit métallique complet a été livré puis hissé au sommet de l’immeuble de la rue Jeanne d’Arc touché par un violent incendie au cours de l’été.

L’église Saint-Nicaise a traversé les siècles mais se dégrade peu à peu. Détruite plusieurs fois au cours de son histoire et elle a été rebâtie partiellement en béton armée en 1935 par l’architecte rouennais Pierre Chirol. Mais le matériau supporte mal le poid

ÉTUDIANTS 

S

du temps. Depuis quelques mois, des pare-gravats ont été posés pour consolider le façade sud de l’édifice : mise à nu, la ferraille rouille faisant éclater le béton. Des travaux d’entretien de la toiture ont cependant été faits récemment, mettant l’édifice hors d’eau.

Trois fermetures de classes annulées en Seine-Maritime A l’issue du Conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN) de Seine-Maritime, lundi 10 septembre à la préfecture, la direction académique est revenue sur le projet de fermeture de plusieurs classes suite aux différentes requêtes déposées depuis

la rentrée scolaire par les enseignants, les parents d’élèves et les syndicats. Ainsi, l’école maternelle Boucher de Quincampoix, l’école primaire Préhistoval de Gouy et l’élementaire Ferry à Dieppe, ne perdront finalement pas de classes cette année.

Dix jours de rentrée culturelle

ur le campus de MontSaint-Aignan, c’est un point de rendez-vous incontournable. La Maison de l’université, qui propose des spectacles tout au long de l’année universitaire, est devenue au fil du temps une référence culturelle. “La salle de spectacle accueille 50 spectacles dans l’année”, détaille Pierre Hébert, le responsable administratif, théâtre, musique ou même cirque des lieux. Tout gratuit La rentrée culturelle, cette année, débutera le 2 octobre. Au programme : de nombreux évènements gratuits pour les étudiants. Et sur les différents campus. Tout commencera à l’UFR

de Sciences par un atelier cirque dirigé par Le Baron Perché et le club de jonglage de l’INSA. Jusqu’au 12 octobre, le menu de cette longue rentrée s’annonce dense : ateliers divers et variés, conférences, expositions et nombreux spectacles. Au programme : le concert du groupe Noise, les sketchs Hymne à l’Humour et Raymond Devos, textes innés et dits de la compagnie Still Kiddin’ et son atelier, l’atelier Slam animé par Monsieur Mouch, et bien d’autres évènements encore. Pratique. Maison de l’université, Place Emile Blondel, à Mont-Saint-Aignan. Plus d’infos sur www.univrouen.fr/rentreeculturelle

Photo Université de Rouen

Photo Delphine Claveau

L’église Saint-Nicaise se dégrade peu à peu

●● SÉCURITÉ  Seine-Maritime : un nouveau chef pour les gendarmes

7

■■ La Maison de l’Université propose des spectacles mais également des activtiés aux étudiants.


8

N° 72 - 13 septembre 2012

NEWS

Photo Com SDIS76

Seine-Maritime : les pompiers ont un nouveau patron

●● JEUX  PAR ALYMPIQUES  Florien Merrien décroche le bronze à Londres Quatrième, et donc déçu, en individuel, le pongiste licencié à Grand-Quevilly a remporté la médaille de bronze de tennis de table par équipe, vendredi 7 septembre, aux Jeux paralympiques de Londres. Florien Merrien, Jean-Philippe Robin et Yann Guilhem, tenants du titre, ont remporté la petite finale (classe 3) face à la Corée du Sud.

●● GRAND OUEST  Un fonds spécial pour les PME Les régions Haute et Basse-Normandie, Bretagne et Pays de la Loire ont présenté, le 7 septembre à Caen, Grand Ouest Capital Amorçage, un fonds d’amorçage dédié aux PME et doté de 30 millions d’euros. GOCA a pu voir le jour grâce à l’implication de CDC Entreprises, la filiale du groupe Caisse des Dépôts, et d’autre partenaires bancaires régionaux. Il est censé permettre aux PME porteuses de projets innovants de se développer.

●● ROUEN  Quais des Livres, 13e édition La fameuse bourse aux livres revient, comme chaque fin d’été, sur les quais de Rouen. Dimanche 16 septembre, de 7h à 18h, l’association Rouen Conquérant organise la 13e édition entre les ponts Jeanne d’Arc et Guillaumele-Conquérant, rive droite. Nouveau cette année : la présence d’un salon des auteurs et éditeurs normands.

Le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de Seine-Maritime a changé de directeur. Vendredi 7 septembre, le colonel André Benkemoun a succédé au colonel Eric Renée, devenu directeur par intérim en janvier dernier après le décès brutal

du colonel Christian Ménage. André Benkemoun, qui a débuté sa carrière professionnelle de sapeurpompier en 1985 en région parisienne, a été précédemment directeur du SDIS du Lot-et-Garonne (20032006) puis du SDIS du Doubs (2006-2012).

A Petit-Couronne, Mélenchon en appelle à François Hollande En visite lundi 10 septembre à la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, qui devrait être fixée sur son sort le 2 octobre prochain, Jean-Luc Mélenchon, le leader du Front de gauche, a lancé un “appel” au président de la République. Il a demandé à François

Hollande de “prendre en charge” le dossier, très sensible, de la raffinerie rouennaise. “La France ne peut accepter qu’on ferme toutes ses raffineries, elle y perdra son indépendance”, a lancé le tribun devant une partie des salariés du site.

Vers l’électronique “intelligente”

RECHERCHE

P

etit dernier de la recherche rouennaise, le CISE, pour Campus Intégration Systèmes Embarqués, a été officiellement inauguré. Hébergé au cœur du Technopôle du Madrillet dans un bâtiment flambant neuf de 4 700 m2, ce nouveau cocon d’innovations est piloté par l’école d’ingénieurs ESIGELEC et son institut de recherche IRSEEM. Un savoir-faire local Constitué de quatre plateformes-laboratoires, le CISE imagine l’électronique (la mécatronique pour être précis...) de demain, appliquée, principalement, aux industries aéronautique et automobile. Ses ingénieurs y conçoivent et testent les

composantes des futurs voitures propres ou sans conducteur, avions électriques, systèmes de navigation, robots... Les questions de consommation énergétique sont centrales. “Nos plateformes nous permettent de faire la démonstration du savoir-faire de notre école et du territoire”, indique Eric Durieux, directeur de l’ESIGELEC. Le CISE a coûté 14 millions d’euros et a été financé par l’Union européenne, l’Etat, la Région Haute-Normandie, le Conseil général de Seine-Maritime, la Crea, la Chambre de commerce et d’industrie de Rouen et l’ESIGELEC. Thomas Blachère

■■ Une plateforme du CISE est consacrée aux véhicules autonomes. Ici lors de l’inauguration, le 6 septembre.


N° 72 - 13 septembre 2012

NEWS RD13, une route “étudiante” à Grand-Couronne La bretelle d’accès du lycée Fernand Léger, à GrandCouronne, dont les travaux ont débuté en septembre dernier, a été inaugurée jeudi 6 septembre. Elle permet de relier directement le lycée à la RD13, évitant aux élèves apprenant à conduire des poids

●● HAUTE-NORMANDIE  Une nouvelle carte créée pour les étudiants

Elle s’appelle la “Carte région liberté” et vient d’être lancée par le Conseil régional de Haute-Normandie. Destinée aux étudiants de première année, cette carte a pour but de soutenir leur pouvoir d’achat. Créditée de 100 €, elle peut être utilisée pour acheter des livres, des places de cinéma, des abonnements. En tout, 16 000 étudiants devraient pouvoir en profiter.

●● OUVRAGE  Gilles Vervish s’attaque aux publicités

septembre, à 15h30.

Le professeur de philosophie d’roigine rouennaise revient en librairie avec son ouvrage “Quelques grammes de philo dans un monde de pub”. Il y décortique quelques unes des réclames qui envahissent notre quotidien. L’auteur sera en dédicace à l’Armitière, samedi 15

●● MAROMME  L’école de musique baisse ses tarifs

L’école municipale de musique de Maromme baisse ses tarifs. Pour la pratique instrumentale, il en coûtera 54 € contre 74 € l’an passé. Pour les adultes, la cotisation passe de 272 à 210 €. La nouvelle grille tient compte du revenu fiscal des parents ou des adultes inscrits.

9

POLLUTION 

L

lourds de passer dans les quartiers pavillonnaires jouxtant l’établissement. Une partie de cette bretelle a été réalisée par les élèves de la section “Travaux Publics”, accompagnés par la Direction départementales des routes. L’aménagement a coûté 240 000 €.

Les suicides plus nombreux en Haute-Normandie La Haute-Normandie est dans le triste peloton de tête des régions comptant le plus de suicides, nous apprend l’Agence régionale de santé. Entre 2005 et 2008, le taux de décès provoqué par suicide y était de 34,8 pour 100 000 hommes et de 10,22 pour

100000 femmes, alors que la moyenne nationale est respectivement de 23,5 et 7,8. En Haute-Normandie, les territoires les plus touchés sont ceux de Dieppe et Evreux-Vernon. En France, chaque année, près de 10 000 personnes parviennent à se donner la mort.

Ses effets néfastes sur la santé

a pollution est un problème récurrent en Seine-Maritime.Les études ont montré que la pollution extérieure est particulièrement élevée dans les zones fortement urbanisées qui concentrent les industries et un important trafic routier. Dans le département, les zones de Port-Jérôme et de Grand-Couronne sont les plus concernées. Mesures collectives “La pollution est dangereuse parce que des produits chimiques cancérigènes se greffent sur les particules que nous respirons”, explique Pierre Czernichow, professeur de santé publique. “Plus ces particules sont petites, plus elles pénètrent

profondément dans les poumons.” Or ces substances sont irritantes. “On constate qu’après un pic de pollution, les crises d’asthme mais aussi les problèmes cardio-vasculaires augmentent considérablement”. Sur le long terme, ces substances sont à l’origine de maladies chroniques touchant le système respiratoire. “La pollution est une affaire collective, il faut donc mettre en place des mesures d’intérêt général”. Outre la réduction du trafic routier en cas de pic de pollution, l’une des mesures à prendre serait d’inciter les industriels à utiliser des combustibles contenant moins de souffre, qui est un des principaux polluants.

■■ A Rouen et au Havre, fumées industrielles et trafic routier se conjuguent pour aboutir à une récurrente pollution.


10

NEWS Après dix ans d’attente, le moulin tourne à nouveau Il souffle un air de renouveau sur le Robec. Ce vendredi 14 septembre, après des années de rénovation, la nouvelle roue du moulin de Saint-Amand sera inaugurée. Datant du XIe siècle, aujourd’hui propriété de Didier Fillâtre dont le père a participé dès 1987 à sa

●● PALMARÈS  Rouen, une ville où il fait bon vivre C’est l’Etudiant qui le dit ! D’après une enquête menée par le magasine, la ville de Rouen se retrouve en 13e position des villes où il fait bon vivre pour les étudiants au classement général des grandes villes. Elle garde ainsi la même position dans le classement que l’an passé. Les grandes villes gagnantes sont Toulouse, Grenoble et Montpellier.

●● PETIT-COURONNE  Les associations à la fête Toutes les associations se retrouveront en un seul et même lieu, au centre de loisirs de Petit-Couronne, dimanche 16 septembre de 10h à 18h, pour la fête des associations. C’est l’occasion de découvrir toutes les activités proposées du sport aux activités manuelles et créatives.

●● PATRIMOINE  Enfin du neuf pour la chapelle du Lycée Corneille Les travaux traînaient au grand désespoir d’Alain Le Vern, président du Conseil régional de Haute-Normandie. Le projet d’aménagement de la chapelle du Lycée Corneille redémarre enfin puisqu’une solution a été trouvée pour installer une billetterie ainsi que des sanitaires. La Chapelle, destinée à devenir une salle de concert pour la musique classique, devrait pouvoir débuter sa saison culturelle en 2014.

N° 72 - 13 septembre 2012

BRADERIE 

sauvegarde, le moulin a pu revivre grâce, notamment, à l’aide des élèves du lycée professionnel Bernard Palissy de Maromme. Situé au 2 rue du Tour à Rouen et visible depuis la rue des Petites Eaux de Robec, il sera ouvert lors des Journées du patrimoine.

Guillaume Coutey devient le nouveau maire de Malaunay A Malaunay, le changement est arrivé jeudi 6 septembre, au cours d’une réunion du conseil muncipal avec l’élection à l’unanimité du nouveau maire de la ville : Guillaume Coutey. Elu conseiller municipal en 2001 avec Joël Clément et premier adjoint

en 2009, il succède ainsi à Stéphane Deschamps qui avait donné sa démission. Il a choisi comme premier adjoint Claude Leumaire. Professionnellement, il est le directeur de cabinet de Christophe Bouillon, député de la 5e circonscription et maire de Canteleu.

Les commerces à l’heure d’automne

P

etit à petit, l’esprit braderie s’enracine à Rouen. Vendredi 14 et samedi 15 septembre, l’association commerçante des Vitrines de Rouen organise son quatrième événement du genre. Car il y en a deux par an : la Braderie de printemps et celle d’automne.

Jeux et brocante D’après les organisateurs, près de 150 commerçants du centre-ville proposeront leurs produits à petit prix. En mai dernier, le beau temps avait permis d’attirer une foule nombreuse dans les rues piétonnes du vieux centre. “La mayonnaise prend et les commerçants sont satisfaits”, croit savoir

José Ortuzar, le vice-président des Vitrines de Rouen. Cette fois-ci, l’association commerçante a décidé d’apporter une touche de nouveauté : un “espace enfants”, entre le parvis de la Cathédrale et la place de la Calende. On y trouvera, dès 16h30 le vendredi et tout le samedi, des ateliers et animations variés : jeux en bois, maquillage, bricolage, peinture, etc. Les chineurs, également amateurs de bonnes affaires, noteront enfin la présence d’un marché à la brocante, rue Eugène Boudin, en face du Palais de justice. Pratique. Informations sur www.vitrines-de-rouen.com

■■ L’immense majorité des commerçants bradeurs se situeront dans le centre-ville piétonnier de Rouen.


N° 72 - 13 septembre 2012

PASSION

11

Sylvain Groud danse ses émotions des personnes âgées. Après une période d’adaptation, il est devenu partie intégrante des lieux, il fait partie des murs. Comme lui faisait remarquer l’un de ses amis : il a inventé le syndrome du chat. Lorsqu’il est là, personne n’y fait attention mais on remarque toute de suite son absence. Pour Sylvain Groud, la danse s’inspire et se nourrit de tous les aspects de la vie quotidienne, même et surtout de ceux que l’on ne voudrait pas voir : la maladie et la fin. “La danse me permet d’expliciter aux autres ma vision du monde.” Pour lui danser est un engagement. Qu’importe de le faire sur les planches d’une scène ou dans les couloirs d’un établissement de santé. Au contraire, évoluer au milieu de ces personnes lui permet d’enrichir ses créations artistiques. Samedi 15 septembre, il donnera sa vision du CHU au travers d’une déambulation insolite dans les locaux de l’hôpital.

Photo David Morganti

I

l a la démarche souple, féline même. On le sent prêt à danser à chaque pas tant la danse imprègne toute la vie de Sylvain Groud. Il a élevé son art au rang de façon de vivre. Et l’a fait entrer jusque dans les couloirs du CHU où il est presque comme chez lui. Et pour cause : depuis six ans, il y est en résidence. Danser, c’est s’engager Sylvain Groud n’est pas tombé dans la danse quand il était tout petit. Jusqu’à ses 16 ans et un vrai pari, il s’est consacré à la gymnastique. “Une amie m’a mis au défi de suivre des cours de danse avec elle. J’y suis allé.” L’adolescent se révèle alors un tel danseur qu’il est repéré immédiatement. Depuis, la danse a envahi sa vie. Non content de créer sa propre compagnie, il s’installe en résidence au CHU. En outre, depuis quatre ans, il a installé son studio de danse dans les locaux de la maison de retraite de Boucicault. Au milieu même

■■ Peu importe le lieu, Sylvain Groud danse partout, sur une scène de théâtre, au milieu des couloirs du CHU de Rouen ou au sein d’une usine désaffectée. Mais son but est toujours le même  : montrer sa vision du monde.


N° 72 - 13 septembre 2012

12

Bagarre à la sortie d’une boîte de nuit : un mort à Rouen On ne sait pas encore ce qui a causé cette bagarre à la sortie de la boîte de nuit, le Palace, située rue Malherbe à Rouen. Il est 5h40, dimanche 9 septembre, lorsqu’une querelle éclate entre deux hommes à la sortie de cette discothèque. Le premier frappe le second

●● GRAND-QUEVILLY Supérette braquée : la police cherche des témoins Lundi 3 septembre, vers 17h15, deux hommes cagoulés et armés d’un flashball avaient fait irruption et braqué une caissière de la supérette “C Express” située place Eugène Delacroix, au Grand-Quevilly, avant de prendre la fuite. La police a lancé un appel à témoin pour tenter de les retrouver. Si vous avez été témoin de la scène ou possédez des informations susceptibles d’aider les enquêteurs, contactez la brigade criminelle de la Sûreté départementale, au 02 32 81 25 00 (24 h/ 24).

●● SAINT-ETIENNE Il s’écrase contre un muret Un jeune homme de 19 ans est en réanimation au CHU de Rouen, grièvement blessé dans l’accident de la route qu’il avait lui-même engendré lundi 10 septembre, à l’intersection de la rue Marx Dormoy et de la rue Jean de la Fontaine, à Saint-Etienne-du-Rouvray. Vers 12h30, à bord de sa Peugeot 807, dans laquelle se trouvait également sa soeur de 17 ans, le jeune conducteur aurait voulu doubler un autre véhicule, sans se rendre compte que celui-ci tournait à gauche. Le choc a alors retourné la 807 sur le toit, qui a violemment fini sa course contre un muret. La sœur et le conducteur de l’autre voiture n’ont été que légèrement blessés.

●● ETRETAT Un motard anglais meurt sur la route Un motard britannique de 33 ans est décédé dimanche 9 septembre près d’Etretat, sur la D 39, après avoir été heurté de plein fouet par une Volvo break arrivant dans le sens inverse. Celle-ci aurait tourné à gauche à vive allure, selon certains témoins, juste devant la moto. Le choc fut inévitable. L’arrivée de l’hélicoptère de la Sécurité civile n’a pas suffi. Le motard est décédé sur place.

●● BOLBEC Encore un face à face mortel C’est une imprudence qui lui a coûté la vie. Samedi 8 septembre, au sud de Bolbec sur la RD6015 (Le HavreRouen), une longue file de voiture s’était formée. Cette situation a dû impatienter le conducteur d’une Clio âgé de 75 ans, qui s’est subitement déporté sur la gauche, malgré la ligne continue, et a entrepris de dépasser. Mais un autre véhicule arrivait en face... L’imprudent, après avoir percuté une première voiture, a heurté violemment une seconde. Ce deuxième choc lui fut fatal. Deux autres automobilistes ont été légèrement blessés.

●● INSOLITE Le faux policier faisait régner “l’ordre” Il rêvait d’être policier mais son délire l’a conduit au poste. Mardi 4 septembre, vers 20h30, à Petit-Quevilly, une patrouille de la compagnie départementale d’intervention avait aperçu deux voitures arrêtées. Sur l’une d’elles, une Renault Mégane, un gyrophare clignotait. Les policiers ont alors décidé de se rapprocher, mais l’homme au gyrophare s’est éloigné. “Je ne suis pas policier !” a-t-il avoué, une fois arrêté. Voulant se saisir de l’arme coincée dans sa ceinture, il a été immédiatement plaqué contre le volant puis menotté. L’arme, une réplique d’un SIG Sauer tirant des balles en plastique, lui a été retirée. Sur lui et dans la voiture, les policiers ont ensuite découvert plusieurs plaques et un brassard de police. Alcoolisé au moment des faits, l’homme, âgé de 43 ans, est originaire de Quincampoix. Il a expliqué avoir “contrôlé” l’autre automobiliste après une incivilité en voiture.

TOXICOMANIE 

D

qui s’écroule inconscient et meurt un peu plus tard. La victime, âgée de 22 ans, vivait à Déville-lès-Rouen. L’homme qui l’a frappé, âgé de 23 ans est originaire d’Etrepagny. Arrêté, il a été placé en garde-à-vue. Il a par la suite été placé en détention provisoire.

L

D

Twingo verte, ancien modèle. Projeté à 15 mètres, il se trouve toujours entre la vie et la mort. Le chauffard, lui, est activement recherché. Les témoins de la scène sont invités à contacter dans les meilleurs délais la Sûreté départementale au 02 32 81 42 25 (24h/24)

plus de papier d’identité. Le 21 août, un ami et lui se rendent à la mairie de Barentin. I. repère un appareil photo et le vole. Le fonctionnaire, qui se souvient des jeunes hommes, prévient la gendarmerie. Dans l’après-midi, le voleur est reconnu grâce à sa cicatrice. Le 3 septembre, il se rend. “C’était facile. Je

l’ai volé pour le revendre et m’acheter de l’héroïne”, indique-t-il. A la fouille, les gendarmes sont surpris de retrouver les clés d’une Opel, déclarée volée le 31 août. “C’est une personne que j’ai vue une fois au square Verdrel, explique le prévenu. J’ai trouvé bizarre qu’elle m’échange sa voiture contre 5 grammes d’héroïne. Mais,

je n’étais pas bien et j’y ai vu le moyen d’aller rendre visite à mon amie à Barentin”. Bien que son avocat ait plaidé un aménagement de peine pour cause d’entrée en cure de désintoxication, le prévenu a été condamné le 5 septembre à 6 mois de prison par le tribunal correctionnel de Rouen et placé sous mandat de dépôt.

Shit, attroupement et rébellion…

e 3 septembre, les policiers surveillent les allées et venues dans le quartier Grammont, à Rouen. Ils aperçoivent soudain un jeune homme, joint à la bouche, sortir d’une supérette avec un sac à la main. Il s’approche de deux autres hommes, en voiture, à qui il donne ledit sac. S., le jeune

VOL 

Etrange coïncidence. Dimanche 9 septembre, à 3h40, non loin de la discothèque Le Palace, où s’est produit deux heures plus tard une bagarre mortelle (lire ci-contre), un piéton âgé de 20 ans originaire de Sotteville a été très grièvement blessé, fauché par une

De l’héroïne contre une voiture

’une consommation festive d’héroïne, I., 24 ans, tombe peu à peu dans la dépendance à l’été 2010. Il n’a plus envie de se lever, de travailler, et se sent profondément mal. Chaque jour, il consomme 2 à 3 grammes. Et il perd tout : emploi, logement, famille. Fin juin 2012, quand il sort de détention, il n’a

ROUEN 

Qui a fauché le jeune fêtard à la sortie du Palace ?

homme, se rend compte alors qu’il est observé et jette en l’air un sachet avant de s’éloigner rapidement pour s’engouffrer dans une coursive.

Caillasse et cannabis Il rejoint alors d’autres jeunes hommes du quartier. Alors que les forces de l’ordre essayent de l’inter-

peller, il aurait tenté le tout pour le tout en incitant les “copains” à “caillasser” les policiers. Finalement, il est arrêté et fouillé. Les policiers retrouvent sur le jeune prévenu 270 € ainsi que de la résine de cannabis dans un emballage identique à celui des cinq boulettes retrouvé sur un toit. Le 5 septembre dernier, le

prévenu a comparu détenu devant le tribunal correctionnel de Rouen. S’il a reconnu la consommation de cannabis, il a nié la transaction de stupéfiant. “Je ne vois pas pourquoi on m’accuse de cela. Moi, je n’ai rien lancé. Je n’ai rien à voir ! Je veux juste récupérer mon argent.” L’homme a été condamné à 4 mois de prison ferme.

L’occasion a-t-elle fait le larron ?

ans la nuit du 21 au 22 juin dernier, la fête de la musique bat son plein à Rouen comme en agglomération. Parmi les fêtards, quatre jeunes hommes de 20 à 27 ans s’amusent et s’enivrent. A Grand-Quevilly, le groupe d’amis passe devant le local d’une compagnie d’assurances. La porte est ouverte.

TRICHE AU BAC 

L

e 21 juin, à Rouen, jour de l’examen du bac au lycée Blaise Pascal, un jeune homme menace de se suicider depuis l’une des fenêtres du troisième étage de l’établissement. L’homme se rétracte et part s’enfermer dans les toilettes, où il déchire sa fausse pièce d’identité, qui finit aux toilettes. Interpellé, il sort du lycée menotté. Etudiant à l’université, il venait de se présenter à l’épreuve de mathématiques du baccalauréat... à la place de son ami bachelier. Plus tôt, l’étudiant, mal

La société aurait-elle déjà été visitée plus tôt dans la soirée ? “Des gamineries” D’abord hésitants, ils rentrent. En plusieurs voyages, ils emportent écrans plats, photocopieur, caisse monnayeur, imprimante, etc. Seulement, la police, alertée par la précédente effraction, intervient. Deux des quatre

jeunes sont pris en flagrant délit. Les deux autres sont arrêtés peu après. Tous avouent. Les équipements sont restitués. Et, effectivement, le relevé des enquêteurs révèle des empreintes différentes de celles des quatre amis. Le 7 septembre, les quatre inculpés ont comparu devant le tribunal correction-

nel de Rouen. “On a pris quelques trucs”, reconnaît l’un des compères. “C’était comme ça ! Ça ne m’intéressait pas. J’ai pris cela bêtement”, confesse un autre. Un mois de prison avec sursis, 800 € d’amende ou deux mois de prison ferme, telles ont été les peines prononcées à l’encontre des prévenus.

Faux candidat “par amitié” renseigné, avait fait une entrée remarquée en salle d’examen, refusant de déposer son portable comme lui demandait le surveillant. L’étudiant s’était alors assis à la place du bachelier. Mais dix minutes plus tard, la proviseur, avertie de ce problème, était intervenue. Qui sont les deux tricheurs ? Amis, ils habitent tous deux à Oissel, dans un quartier difficile. Le jeune homme, diplômé en Master 2 de mathématiques, est du genre brillant. Tantôt animateur, tantôt professeur et tuteur

à la faculté, il est jugé par son entourage comme une personne de confiance. Le bachelier, moins appliqué, aimerait suivre une formation post-bac. Or, il connaît de réelles difficultés et passe le bac pour la 3e fois. Prison avec sursis Le 7 septembre, au tribunal correctionnel de Rouen, le procureur de la République a déploré qu’une telle intelligence ait servi à ce type de comportement, “mise au service d’un intérêt particulier plutôt qu’au service de la société”. L’étudiant s’est-il

senti forcé ? Oui. Cela lui a-t-il posé un problème moral ? Aussi. Le jeune homme l’a répété : “Il n’était pas question d’argent. Je l’ai fait par amitié, après avoir été plusieurs fois relancé”. Le bachelier a été condamné à 3 mois de prison avec sursis, une peine à laquelle s’ajoute la sanction disciplinaire du rectorat, soit l’interdiction de se présenter à tout examen national pendant 5 ans. Quant à l’étudiant, il devra effectuer un travail d’intérêt général de 105 heures. Marianne Sirgo


SPORTS

Photo FFTT Clément Sogorb

Tennis de table : France-Suède au Kindarena Ce sera la première équipe de France à fouler le sol du Kindarena. Mardi 18 septembre, le nouveau palais des sports accueille la rencontre de tennis de table France-Suède, qualificative pour les championnats d’Europe. Les tricolores font partie de la

NATIONAL 

Le SPO tient la forme

L Photo François Béguin

BASKET

■■ Le SPO Rouen retrouvera Evreux au Kindarena. Ici, samedi 8 septembre, lors de l’inauguration des lieux.

Le SPO Rouen a inauguré le Kindarena de la meilleure des manières, samedi 8 septembre, en s’imposant en amical contre Evreux (72-52). Les Rouennais n’ont pas pris le temps de se reposer : lundi 10 septembre, aux Cotonniers, ils ont facile-

ment battu Caen (N2), 85 à 69, avant d’affronter Lille mercredi. Ce week-end, retour au Kindarena : les joueurs de Laurent Sciarra participeront au Trophée des Léopards, aux côtés de l’ALM Evreux (Pro B), du Havre (Pro A) et du club belge Charleroi.

poule A, réunissant, outre la Suède, le Portugal, la Serbie, l’Espagne et surtout l’Allemagne, championne d’Europe en titre. Les deux premiers de la poule disputeront les quarts de finale prévus en 2013 à Schwechat, en Autriche. Début du match à 20h. Entrée 10 €.

13

Hockey : les Dragons démarrent la saison à la maison Samedi 15 septembre sera donné le top départ de la Ligue Magnus 2012-2013. Pour les Rouennais, la saison débutera à domicile avec la réception d’Epinal (20h). Les Spinaliens avaient terminé à la 10 e place la saison passée. Une semaine avant, le 8

septembre, le RHE a remporté son premier trophée de la saison en s’imposant face à Dijon (3-1) lors du Trophée des Champions. Toutefois, mardi 11 septembre, Rouen a trébuché sur la glace d’Angers (défaite 4-3) lors de la 1re journée de coupe de la Ligue.

Quevilly ne trouve pas la solution

’US Quevilly continue sa série noire. Vendredi 7 septembre, les Canaris ont enregistré une nouvelle défaite en National, en s’inclinant à Luzenac (1-0), pourtant lanterne rouge du championnat. Ou plutôt... ex-lanterne rouge, cette place étant désormais occupée par l’USQ.

Un seul point Dans ce duel de mal classés, Luzenac a obtenu sa première victoire de la saison sur un pénalty obtenu par Soukouna, fauché dans la surface, et bien transformé par Ech-Chergui (54e, 1-0). Dans ce match, intense dans les duels, les Canaris ne sont pas parvenus à se créer les

occasions nécessaires pour revenir à la marque. Leur bilan : un petit point, soit un maigre match nul et cinq défaites au compteur. Il y a de quoi s’inquiéter. Lors de la septième journée, les joueurs de Laurent Hatton tenteront de redresser la tête en recevant le Poiré-surVie, vendredi 14 septembre, à 19 h. La tâche s’annonce compliquée puisque le club vendéen reste sur une belle victoire sur le Red-Star (41) et occupe actuellement la sixième place du classement, avec un bilan de trois victoires, un nul et deux défaites. Les Quevillais auront fort à faire. Une nouvelle défaite les plongerait en plein doute.

Photo François Béguin

N° 72 - 13 septembre 2012

■■ Les Canaris n’ont toujours pas gagné cette saison.


N° 72 - 13 septembre 2012

14

FOOTBALL

Photo Arnaud Denis/FC Rouen

Les rouennais trébuchent face à Colmar : réaction attendue face au Red Star Le FC Rouen n’ a pas réussi à réaliser la passe de trois lors de la sixième journée de championnat de National, vendredi 7 septembre. Dommage, car les Rouennais avaient un joli coup à jouer. Finalement, dans leur stade Diochon, ils se sont inclinés face à Colmar

Photo Jean-François Damois/FC Rouen

A

■■ L’équipe au complet a posé dans le port, lundi 10 septembre.

A venir : -Vendredi 14 septembre : Red Star 93-FC Rouen

matique, mais vendredi 14 septembre, les joueurs de Didier Olé-Nicolle auront à cœur de réagir sur la pelouse du Red Star 93, actuellement 16e et qui ne s’est imposé qu’une seule fois cette saison. C’était face à Amiens (1-0), lors de la 2e journée.

Le FC Rouen version 2012-2013

L’agenda des matchs aller

L

pour un deuxième carton jaune. Les Alsaciens ont alors profité de la faille pour inscrire le but de la victoire, signé Louisy Daniel (71e). Cette défaite fait perdre aux Rouennais, désormais sixièmes, deux places au classement. Rien de dra-

FC ROUEN  Les Diables rouges repartent au combat avec un groupe renouvelé

CALENDRIER

e nouveau staff du FC Rouen vise désormais la montée en Ligue  2 en trois ans. Après un début de saison encourageant, retrouvez le calendrier des matchs aller du championnat de National : -Samedi 4 août  : Epinal-FC Rouen (1-1) - V e n d r e d i 1 0 a o û t  : FC  Rouen-Fréjus SaintRaphaël (1-0) - V e n d r e d i 1 7 a o û t  : Amiens-FC Rouen (1-0) - S a m e d i 2 5 a o û t  : FC  Rouen-Carquefou (2-1) -Vendredi 31 août : BourgPéronnas-FC Rouen (0-2) -Vendredi 7 septembre : FC Rouen-Colmar (1-2)

(1-2). L’ouverture du score n’a pas tardé pour les Alsaciens, grâce à Mezriche dès la 13e minute de jeu, avant que les Diables rouges n’égalisent par Mboup. En deuxième mi-temps, le match a sûrement basculé lorsque ce même Mboup a été expulsé à l’heure de jeu

-Mardi 18 septembre : Le Poiré sur Vie-FC Rouen -Vendredi 21 septembre : FC Rouen-Paris FC -Vendredi 28 septembre : Bastia CA-FC Rouen -Vendredi 5 octobre : FC Rouen-Orléans -Vendredi 19 octobre : Cherbourg-FC Rouen -Vendredi 2 novembre : FC Rouen-Boulogne -Vendredi 9 novembre : Vannes-FC Rouen -Vendredi 23 novembre : FC Rouen-Metz -Samedi 1 er décembre : Luzenac-FC Rouen -Vendredi 14 décembre : FC Rouen-US Quevilly -Vendredi 21 décembre : Créteil-FC Rouen -Samedi 12 janvier : FC Rouen-Uzès Matchs retour à partir du samedi 19 janvier.

Les chevilles ouvrières

près avoir frôlé le chaos financier et changé d’équipe dirigeante, le FC Rouen repart au combat avec un effectif largement remanié. Si une douzaine de joueurs poursuit l’aventure, à l’in-

tersaison, le FCR a recruté activement. Et ils sont neuf nouveaux arrivants : Julien Jahier (Epinal), Sébastien Persico (Orléans), Abdellah Asbabou (Epinal), Sega Keita (Troyes, prêt), Anthony Soubervie

(Bayonne), Matthieu Fontaine (Reims), Pape Ibra Mboup (Cherbourg), Théo Defourny (Lyon, prêt) et le jeune Najib Ammari (Marseille, prêt). Les départs : Jean-Paul Mendy (Orléans), Alain

Cantareil (Istres), JeanFrançois Verger (Colmar), Clément Dragon (Cannes), Jérôme Hergault (Luzenac), Ande Dona Ndoh (Luzenac), Jérémy Prieur (US Quevilly) et Guy N’Gosso (Carquefou). Photo Romain Flohic

Najib Ammari

Abdellah Asbabou

Gauthier Bernard

Nicolas Burel

Milieu

Milieu n°25 28 ans Au club depuis 2012

Défenseur 21 ans

Milieu n°23 24 ans

Formé au club

Formé au club

Franck Chaussidière

Ousmane Cissokho

Damien Da Silva

Théo Defourny

Milieu n°22 34 ans Au club depuis 2011

Attaquant n°27 25 ans Au club depuis 2012

Défenseur n°18 24 ans Au club depuis 2010

Gardien n°1 20 ans Au club depuis 2012

Rémy Dugimont

Matthieu Fontaine

Théo Gabe

Julien Jahier

Attaquant n°21 26 ans Au club depuis 2011

Défenseur n°29 25 ans Au club depuis 2012

Milieu 18 ans Au club depuis 2011

Attaquant n°19 31 ans Au club depuis 2012

Sega Keita

Benjamin Leclerc

William Louiron

Pape Ibra Mboup

Attaquant n°7 20 ans Au club depuis 2012

Milieu n°20 22 ans Au club depuis 2012

Défenseur n°2 34 ans Au club depuis 2009

Milieu n°12 25 ans Au club depuis 2012

20 ans Au club depuis 2012

Thierry Granturco

D. OlléNicolle

Alan Mermillod

Sébastien Persico

Michel Rodriguez

Anthony Soubervie

Président depuis mai 2012

Entraîneur

Gardien n°16 24 ans Au club depuis 2011

Attaquant n°9 25 ans Au club depuis 2012

Défenseur n°5 33 ans Au club depuis 2010

Défenseur n°17 28 ans Au club depuis 2012

Guy Tape

Pierre Vignaud

Stephen Vincent

Zahir Zerdab

Milieu 20 ans

Défenseur n°8 29 ans Au club depuis 2009

Milieu n°11 26 ans Au club depuis 2011

Milieu n°10 30 ans Au club depuis 2011

44 ans

Eric Lelièvre Viceprésident depuis 2012

51 ans Au club depuis 2012

Raphaël Livramento Entraîneur adjoint depuis 2012 37 ans

En provenance de la réserve


N° 72 - 13 septembre 2012

FRANCE MONDE

BERNARD ARNAULT

Un tollé de gauche à droite

T

ollé contre Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe français LVMH ! En faisant savoir le 8 septembre sa décision de demander la double nationalité belge, et bien qu’il démente que ce soit pour des raisons fiscales, il s’est attiré un concert de reproches de la part de la classe politique. Les députés PS réclament “une commission d’enquête sur l’évasion fiscale”. Le chef du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Bruno Le Roux, crie carrément à la “trahison” : “Bernard Arnault a déjà montré qu’il avait l’habitude de quitter le pays. Je

ne pense pas que ce soit la taxe sur les 75 % qui le fasse partir. Je pense qu’il fait partie de ces Français qui acceptent mal que la gauche soit au pouvoir…” A droite, on n’est pas moins violent envers l’entrepreneur. Ainsi le fulminant député UMP, Droite populaire, Jacques Myard : “Si un grand patron français n’a pas d’autre sentiment patriotique que l’affection qu’il porte à son compte en banque, il ne mérite que le plus profond mépris” , déclare-t-il, quoiqu’il considère la politique socialiste comme “économiquement irresponsable et politiquement condamnable”.

CUMUL DES MANDATS

Les Français le rejettent Selon un sondage Ifop publié le 10 septembre, 59 % de Français se disent favorables à une interdiction totale du cumul des mandats. Ils répondent “oui” à la proposition suivante : “Entre maire et député, il faut choisir et la règle doit être stricte : chaque élu ne peut détenir qu’un seul mandat, soit maire soit député”. Seulement 28 %

des Français interrogés se prononcent en faveur d’un “cumul limité” : un mandat national et un mandat local avec l’argument : “un député qui n’est pas un maire risque de perdre de perdre le lien avec le terrain”. Si ce sondage est confirmé par d’autres, c’est la fin d’une coutume typiquement française.

15

Hollande change de style

■■ En choisissant le plateau du “20 heures” de TF1, le président de la République a voulu s’adresser au plus grand nombre de Français possible. Son message annonçant une certaine austérité a-t-il été reçu ?

“Ce ne sera pas l’austérité mais le sérieux budgétaire”, assurait, le 10 septembre, le ministre du Travail Michel Sapin en commentant les mesures annoncées par le chef de l’Etat. Il n’y aura pas d’économies dans l’éducation, la sécurité et l’emploi, avait dit Hollande. En intervenant la veille au soir à la télévision, le président de la République jouait gros : il fallait rétablir la confiance

évaporée durant l’été. Changement de style et de ton ! C’était de nouveau le Hollande offensif de la campagne présidentielle, clair et ferme en paroles. Face à l’angoisse Plus question de donner du temps au temps, la crise était plus grave que prévu et le Président se posait en chef de guerre. Attitude indispensable s’il voulait faire passer la pilule. Car

l’effort de 30 milliards “pour boucler le budget 2013” sera partagé en trois : 10 milliards d’économies, 10 milliards de prélèvements de plus sur les grandes entreprises, 10 milliards sur les “ménages aisés”. Le gel du barème de l’impôt sur le revenu, sauf pour les deux premières tranches, vise à ponctionner fiscalement les ménages, et l’adjectif “aisés”, pour restrictif qu’il soit

en apparence, ne trompe personne. Sans oublier les réformes de structures… Le marché du travail sera modifié dans le sens de la “flexibilité” et Hollande prévient : si les syndicats se refusent à un accord négocié, “l’Etat prendra ses responsabilités” en faisant une loi. Les gouvernements de gauche ont toujours eu les coudées franches pour ce genre de choses.


16

N° 72 - 13 septembre 2012

AUTOMOBILE

La nouvelle Audi A3 frappe fort

Repères ●● Au Mondial : Lancée en

3 portes, l’A3 sera exposée au Mondial de l’Automobile de Paris, du 29 septembre au 14 octobre 2012, dans sa physionomie 5 portes Sportback, alors qu’une inédite version “Sport Limousine”, avec coffre apparent, sortira en 2013.

A

vant l’entrée en scène de la petite A1, l’A3 a longtemps été le modèle d’accès aux quatre anneaux enlacés, l’emblème du constructeur d’Ingolstadt. Et si la première génération de l’A3, sortie en 1996, constituait une alternative plus chic aux compactes généralistes, sa relève de 2003 s’avérait déjà largement plus huppée. La dernière mouture de cette courte lignée, lancée le 13 septembre prochain, pousse le bouchon plus loin par une qualité omniprésente. Il suffit de contempler sa robe pour constater combien la bonne dose de grâce naturelle qui s’exhale de ses volumes épurés tient à un soin du détail constant et méticuleux, jamais développé à ce point dans cette catégorie. Tels ses “yeux de chat”, autrement dit, les blocs optiques avant parés de feux diurnes à LED, ciselés avec art, mais surtout ajustés dans la carrosserie comme des pièces d’horlogerie. La nouvelle A3 joue à fond la carte de la technicité par un allégement de 80 kg, en moyenne, sur sa devancière,

●● Moteur : La palette des

motorisations sera renforcée par un 1.6 TDi 105 ch limitant le CO2 à 99 g, puis d’une évolution du 2.0 TDi portée à 184 ch, avec 106 g/km de CO2. En essence arrivera un étonnant 1.4 TFSi 140 ch, dit “cylinder on demand”, désactivant 2 cylindres sur 4 lorsqu’ils ne sont pas utiles.

Plus performante que sa devancière sous toutes ses facettes, la nouvelle génération de l’Audi A3 parvient aussi à se positonner un peu plus favorablement sur le marché.

malgré des dimensions voisines et un équipement à son avantage.

Très “premium” Cet atout majeur résulte de la somme des petits gains de poids obtenus un peu partout. Si l’on peut juger l’accès à bord de cette 3 portes un peu juste en hauteur, le traitement intérieur recueille l’adhésion par la bonne perception des matières d’habillage. Mais la boîte à gants n’est pas

La Mii dans l’esprit du siècle

grande et les rangements peu nombreux. À l’avant comme à l’arrière, l’habitabilité est satisfaisante, comme la contenance du coffre. Tout se montre bien ordonnancé, avec un volant cuir offrant une préhension agréable, une clim et une radio dès la finition de base Attraction. Sur les versions plus relevées, un grand écran couleur central, fin comme une tablette graphique, s’escamote à la coupure du

contact, avec cent autres options sophistiquées à la clé. Au lancement, l’A3 est animée par un nouveau turbo-diesel 2.0 TDi 150 ch, et deux blocs essence, 1.4 TFSi 122 ch et 1.8 TFSi biinjection 180 ch, mais cette palette s’élargira ensuite rapidement. Conduit en avant-première, l’innovant 1.4 TFSi 140 ch fait excellente impresssion avec du répondant et la formidable faculté de passer en mode 2 cylindres dès qu’on

relève la pression de l’accélérateur. Notre consommation a avoisiné les 8 l./100, mais on aurait pensé pouvoir faire 0,5 l./100 de moins ! Le 2.0 TDi 150 ch n’est pas moins intéressant, avec son couple très linéaire, efficient mais jamais brutal. En contrepartie, la conso descend facilement jusqu’à 5,2 l./100.395 cm3.

tous nos essais sur

●● Cinq finitions : La nou-

velle A3 est proposée avec 5 niveaux de finition. Le premier, Attraction, généralise quelques équipements clés. Les deux stades suivants donnent le choix entre une atmosphère tonique (Ambition) ou confortable (Ambiente). Au-dessus, S Line insuffle un caractère très sportif, alors qu’Ambition Luxe joue la carte du raffinement. ●● Verdict :  16,5/20

Sécurité ****  Finition ****  Confort ***  Economie d’usage ***  Séduction/Prix ***

SEAT 

Dirigeants, n’embauchez plus !

■■ Variante de la VW Up!, la Seat Mii qui vient d’entrer en scène lui est techniquement identique.

P

our élaborer sa mini-citadine, où la compression des prix tient lieu d’argument choc, le groupe Volkswagen a suivi la voie déjà tracée par ses alter-ego Toyota-PSA ou HyundaiKia : concevoir un modèle unique clôné sur plusieurs marques. Appelé Up! chez VW, Citigo chez Skoda ou Mii chez Seat, chaque membre de ce trio est issu de la même usine de Bratislava, en Slovaquie.

Tirer les prix vers le bas Cependant, les concepteurs de ce projet ambitieux n’ont pas manqué d’insuffler une certaine personnalité à chacune de ces trois variantes d’un même thème, afin qu’elles s’accordent au mieux à la philosophie des marques

dont elles portent le label. Ainsi, la calandre trapézoïdale de la Mii s’avère plus ramassée que celle de la Citigo. A l’arrière, le hayon est de facture classique alors que les feux qui le cernent, implantés en hauteur, composent deux triangles qui améliorent la lisibilité des clignotants. Enfin, la présentation intérieure de la Mii fait la synthèse entre l’habitacle joyeux de la Up! et celui, sérieux et pratique, de la Citigo ! Et, dans le détail, la ventilation des équipements diffère. En revanche, sur le chapitre technique, les sœurs de Bratislava sont identiques en tout, avec un 3 cylindres essence 1.0i décliné en 60 ch (à partir de 8.345 €) et 75 ch, avec boîte 5 vitesses ou robotisée 5 rapports.

ZELIM

COURTIER EN COMPETENCES

www.zelim.fr Des indépendants travaillent pour vous


N° 72 - 13 septembre 2012

DETENTE

LA RECETTE

Prenez place pour un repas de chasse Pour une cuisine au poil et qui ne manque pas de cuisse, envoyez la venaison ! Et nous danserons la gigue tant que sauteront les plombs !

Perdrix rôties à l’orange Pour 4 personnes Préparation : 30 mn ●● 4 jeunes perdrix prêtes à cuire, gardées à température ambiante ●● 40 g de beurre ●● 3 c. à soupe d’huile d’olive ●● 4-6 feuilles de laurier (facultatif) ●● 1 citron, 10 cl de vin blanc sec ●● 3 c. à soupe de marmelade d’oranges à écorce hachée Préchauffez le four à 230°C (th. 8). Coupez les perdrix en deux. Placez-les dans un plat allant au four, côté coupé contre le fond. Faites chauffer le beurre et l’huile dans une petite poêle, puis versez ce mélange sur les perdrix. Salez, poivrez et ajoutez les feuilles de laurier. Faites cuire 15 minutes

dans la partie supérieure du four. Les perdrix doivent être cuites à point et dorées. Brossez le citron sous l’eau tiède ; râpez le zeste et exprimez le jus du fruit ; mettez le tout dans une petite casserole, ajoutez le vin et la marmelade. Faites cuire à feu modéré en remuant. Quand le mélange est homogène, réduisez le feu pour garder la sauce chaude. Disposez les perdrix sur un plat chaud. Retirez le laurier. Versez la sauce dans le plat de cuisson des perdrix et portez à ébullition en grattant le fond pour dissoudre les sucs. Versez dans une saucière et servez avec les perdrix. toutes nos recettes sur

Mots croisés Horizontalement A – Spécialité italienne qui se marie bien avec les tomates. B – Cité de sages. Inconcevable. C – Attaquée par un nuisible des céréales. Strontium. D – Ses programmes sont divers et variés. Devait-on l’appeler monsieur ou madame ? Son jeu peut mener en prison. E – Points communs entre un indien et un oasien. Consomment sans ménagement. F – C’est un glucide. Travaux de l’INSEE. G – Ecologistes. Provocation de bambin. H – Fête traditionnelle. Racine à croquer. I – Cales. Colères. J – Elle tourne. Dérive.

Verticalement 1 – Donner un bref signalement. 2 – On peut en faire de délicieuses tapas. Racine pour l’oreille. 3 – Saint-pierre. Il varie d’un élève à un autre. 4 – Coeur à l’ouvrage. Très mince. 5 – Porter au nues ou bien réserver. 6 – Ce sont des choses insignifiantes. Tête de train. 7 – Indication de boussole. Regroupement d’une colonie. 8 – Saint bien connu des Manchots. Sont donc propriétaires. Son cours est jalonné de ksars. 9 – Etage du jurassique. 10 – Là où nichent certains oiseaux. On la tient par l’oreille pour la porter à sa bouche.

LES MAREES

Sudoku

L’horaire des marées du 14 au 20 septembre DIEPPE

PM

BM

FECAMP

PM

BM

LE HAVRE

DEAUVILLE TROUVILLE

PM

PM

BM

Dates

Coeff.

Vendredi 14

73-80

11.25 05.50 11.05 05.10 10.25 05.00 10.13 05.05 23.40 18.10 23.25 17.30 22.40 17.20 22.27 17.28

Samedi 15

87-92

12.05 06.35 11.45 05.55 11.05 05.50 10.49 05.51 18.55 18.15 23.20 18.10 23.03 18.13

Dimanche 16

97-101 00.20 07.20 00.05 06.40 11.45 06.35 11.24 06.35 12.45 19.40 12.25 18.55 23.55 18.50 23.39 18.56

BM

Lundi 17

104-106 00.55 08.05 00.45 07.20 12.25 13.25 20.25 13.10 19.40 -

Mardi 18

106-105 01.40 08.45 01.25 08.00 00.40 07.55 00.17 07.57 14.00 21.05 13.50 20.20 13.05 20.15 12.39 20.17

Mercredi 19

103-99 02.20 09.25 02.05 08.40 01.20 08.35 00.58 08.37 14.40 21.40 14.30 21.00 13.45 20.55 13.20 20.57

Jeudi 20

94-88

07.15 19.35 12.01

07.17 19.37

02.55 10.00 02.50 09.20 02.00 09.10 01.41 09.16 15.20 22.20 15.10 21.40 14.25 21.30 14.03 21.36

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

Horizontalement A – Spécialité italienne qui se marie bien avec les tomates. B – Cité de sages. Inconcevable. C – Attaquée par un nuisible des céréales. Strontium. D – Ses programmes sont divers et variés. Devait-on l’appeler monsieur ou madame ? Son jeu peut mener en prison. E – Points communs entre un indien et un oasien. Consomment sans ménagement. F – C’est un glucide. Travaux de l’INSEE. G – Ecologistes. Provocation de bambin. H – Fête traditionnelle. Racine à croquer. I – Cales. Colères. J – Elle tourne. Dérive. Les solutions

Verticalement 1 – Donner un bref signalement. 2 – On peut en faire de délicieuses tapas. Racine pour l’oreille. 3 – Saint-pierre. Il varie d’un élève à un autre. 4 – Coeur à l’ouvrage. Très mince. 5 – Porter au nues ou bien réserver. 6 – Ce sont des choses insignifiantes. Tête de train. 7 – Indication de boussole. Regroupement d’une colonie. 8 – Saint bien connu des Manchots. Sont donc propriétaires. Son cours est jalonné de ksars. 9 – Etage du jurassique. 10 – Là où nichent certains oiseaux. On la tient par l’oreille pour la porter à sa bouche.

17

LA TABLE

La magie gastronomique du Bistronomique

■■ Le Bistronomique est un petit resto plein de charme et de bonne humeur où la gourmandise est reine.

C

’est un petit restaurant situé rive gauche, rue Saint-Julien, qui a su prendre tous les bons côtés du bistrot et du restaurant gastronomique pour les marier en un seul et même lieu : le Bistronomique. Le patron accueille avec le sourire et nous prévient que l’on va découvrir la nouvelle décoration du restaurant. On se sent tout de suite à l’aise. Crème de petits pois et sa faisselle aux herbes Ici, l’ardoise change tous les quinze jours. Petit plus : le soir, le patron propose des tours de magie ! Pour l’heure nous sommes impatients de voir ce que le cuisto fera surgir de ses fourneaux, dans le cadre d’un menu complet, à 16,90 €. En entrée, j’opte pour la crème de petit pois et sa

faisselle aux herbes. Le goût très doux des pois est relevé par la petite acidité de la faisselle. C’est excellent, coloré et original. Je continue avec un sauté de crevettes au sésame noir et son risoto crémeux. Le sésame apporte aux crustacés un petit côté croquant très agréable. Enfin ,pour finir en beauté, je me décide pour le clafoutis à la rhubarbe et son jus de fraise. Un régal. La présentation est très soignée. C’est aussi beau que bon. Petit plus : la maison propose une riche carte des cafés pour les amateurs. Le service est souriant et professionnel. En sortant, on n’a qu’une envie : revenir. Pratique. Le Bistronomique, 134 rue Saint-Julien, 76100 Rouen. Tél. 02 35 72 58 37.

LA METEO Passages nuageux Vendredi 14 septembre

- Temps : matinée calme. Quelques gouttes possibles. - Températures : minimales de 11 à 13°, maximales de 19 à 21°. - Vent : Ouest.

Samedi 15 septembre - Temps : passages nuageux. Temps globalement sec. - Températures : minimales de 11 à 13°, maximales de 19 à 21°. - Vent : Nord-Ouest.

Dimanche 16 septembre

- Temps : ensoleillé malgré quelques nuages l’après-midi. - Températures : minimales de 9 à 11°, maximales de 22 à 24°. - Vent : Variable.

Lundi 17 septembre

- Temps : un peu plus de nuages que la veille. - Températures : minimales de 9 à 11°, maximales de 23 à 25°. - Vent : Est.


Photo Flora Loyau

LOISIRS-SORTIES

N° 72 - 13 septembre 2012

●● FESTIF Les arts investissent les rues

●● PSYCHÉDÉLIQUE Retour au 106

●● INSTRUCTIF Les ateliers du Muséum

✔✔ Samedi 15 septembre, à partir de 13h30, plaine Robinson et centre Pernet, à Sotteville-lès-Rouen.

✔✔ Jeudi 20 septembre, à 20h, Hangar 106, à Rouen. Tarifs 17/22€. Infos. 02 32 10 88 60

✔✔ Chaque mercredi jusqu’au 24 octobre, de 10h à 11h30, Muséum de Rouen. Infos. 02 35 71 41 50.

●● MUSICAL La femme à barbe fait sa rentrée

●● CONTEMPORAIN Le siège et la BD

●● LYRIQUE Dans les coulisses de Carmen

✔✔ Samedi 15 septembre, à 15h, Maison des loisirs/ Quartier Saint Gervais, Rouen. Infos. 02 35 71 91 09

✔✔ Jusqu’au dimanche 30 septembre, ENSA Normandie, à Darnétal. Gratuit. Infos. 02 32 83 42 25.

✔✔ Jeudi 20 septembre, à 19h, Théâtre des Arts, Rouen. Gratuit. Résa. nécessaire au 02 35 98 50 98.

Beau début de rentrée au 106 avec les groupes Body Fit et Kim Gordon. Ambiance garantie avec Body Fit qui s’inspire du psychédélisme des Pink Floyd.

Carcasses, squelettes et vidéos, tel est l’intitulé des ateliers proposés par l’artiste Sophie Grassard. Ils auront pour thème le squelette, qu’il soit en fil de fer, perles...

Photo Christian Steiner

La ville de Sotteville accueille une partie du festival Art des Hauts. De nombreuses activités sont proposées : mandala, jeux collectifs, mais aussi concerts.

Le label indépendant La femme à barbe fête sa rentrée avec de nombreux artistes tel que Lady Arlette, Claire Jau, Qu’en pensent Gertrude ou encore Battan L’Otto.

●● DÉCOUVERTE L’auto façon rétro. Près de 120 véhicules anciens sont attendus au Normandy Retro Show, rassemblement de propriétaires amoureux de patrimoine automobile. En cas de mauvais temps, la manifestation sera annulée.

✔✔ Dimanche 16 septembre, de 9h30 à 12h30, à l’Espace des Marégraphes, à Rouen, quais de Seine Rrive droite. Gratuit.

Festival des Arts Croisés. L’Espace Clara, à Clères,

accueille une centaine d’artistes des arts vivants, de la peinture, des arts “médiatiques”, de la bande dessinée, mais aussi de la musique. De multiples concerts au menu : General Levy, Elisa Jo, Christine, Scarecrow, Fenouil et les Fines Herbes, Octantrion, etc. ✔✔ Du vendredi 14 au samedi 15 septembre, à l’Espace Clara, rue Edmond Spalikowski, Clères. Pass 2 jours : 10 €. Gratuit pour les moins de 14 ans.

Drôles d’oiseaux dans le ciel Dieppois. Des cerfs-volants du monde entier participent au festival international de Dieppe. “Les trésors de l’humanité” sera la thématique de cette nouvelle édition. Plus de 40 pays y sont représentés. ✔✔ Samedi 15 et dimanche16 septembre, de 10h à 18h30, à Dieppe, sur 8 hectares de pelouse face à la mer. Accès libre.

●● CONCERTS De Gaga à Arlette, il n’y a qu’un pas. Lady

Arlette est une artiste du label La Femme à Barbe. Elle s’inspire d’artistes comme Brigitte Fontaine ou encore Alain Bashung. Son style, c’est poésie et rock dentelle.

✔✔ Vendredi 21 septembre, à 21h, au Saxo, 11 place Saint-Marc, à Rouen. Entrée libre. 02 35 98 24 92.

Oriana a cappella. L’ensemble vocal Oriana de Rouen, sous la direction de Gérard Carreau, offrira une heure de musique a cappella à la Chapelle du SacréCœur. Au programme : œuvres de la renaissance anglaise et française et du XXe siècle. ✔✔ Samedi 15 septembre, à 17h, Chapelle du Sacré Cœur, 7 rue d’Ernemont, à Rouen. Entrée libre.

L’ENSA, en partenariat avec la ville de Darnétal, réunit dans le cadre du festival Normandiebulle deux disciplines artistiques : le siège contemporain et la BD !

Rencontre avec le metteur en scène Frédéric Roels lors d’une répétition publique et commentée de l’œuvre de Georges Bizet, Carmen.


N° 72 - 13 septembre 2012

19

SORTIES

●● INVENTIF Le salon du loisir créatif

●● BAROQUE Concert à Mont-Saint-Aignan

●● CHINER Foire à tout de la Croix-de-Pierre

✔✔ Du jeudi 20 au dimanche 23 septembre, au Parc des expositions de Rouen. Tarif : 7 €.

✔✔ Dimanche 16 septembre, à 18h, église SaintThomas de Cantorbery. Gratuit. Tél. 02 35 74 18 70.

✔✔ Dimanche 16 septembre, dès 7h, quartier Croixde-Pierre, à Rouen. Gratuit.

Rendez-vous incontournable pour tout ceux qui aiment réaliser des ouvrages de leurs blanches mains. Conseils, astuces et ateliers-découverte sont au programme.

Le violon baroque et l’orgue croiseront leurs notes pour un concert d’orgue qui associera Benjamin Alard (orgue) et François Fernandez (violon baroque).

●● FESTIVITÉS Elbeuf sur Fête. La cité elbeuvienne est en ébullition,

OUVERTURE 

✔✔ Plus d’informations sur www.mairie-elbeuf.fr

L

ces samedi 15 et dimanche 16 septembre. Au programme “d’Elbeuf sur Fête” : sports urbains, braderie, spectacles, concerts, village des associations... Avec la présence exceptionnelle de l’athlète Christophe Lemaitre.

●● DÉCOUVERTE Remontez le temps. L’abbaye de Jumièges pro-

pose un nouvel outil nommé “Jumièges 3D”, utilisant le principe de la réalité augmentée. Grâce à 30 tablettes numériques, découvrez l’abbaye originelle. ✔✔ Abbaye de Jumièges. Tél. 02 35 37 24 02.

●● EXPOSITION Patboun. Le Centre d’art contemporain de SaintPierre-de-Varengeville accueille l’artiste Patboun et ses œuvres faites d’une foule d’objets amassés au fil des ans.

✔✔ Jusqu’au samedi 10 novembre, chapelle du centre contemporain de Saint-Pierre-de-Varengeville.

Evénement majeur et attendu des chineurs de l’agglomération rouennaise, l’attraction de cette édition sera l’exposition d’artistes locaux sur tout le parcours.

C’est la rentrée à l’Almendra

e théâtre de l’Almendra rouvre ses portes pour une saison 2012-2013 prometteuse. Les lieux donneront une fois de plus la priorité aux artistes locaux et à l’éclectisme des arts. La soirée d’ouverture se veut être représentative de la programmation. Tout commencera par la découverte du cirque-théâtre musical avec la compagnie “Damé” qui interprètera “En attendant Suzanne”. Sans transition, le théâtre emmènera son public dans l’univers du groupe

rouennais Latché Swing. Au programme : du swing manouche et des compositions originales qui donneront au public une furieuse envie de danser. La soirée se clôturera en fanfare avec le groupe Pusca, une formation de cuivres aux allures d’orchestre tzigane. C’est parti pour un voyage aux rythmes délurés des musiques d’Europe de l’est.  Pratique. Vendredi 14 septembre, à 20h, théâtre l’Almendra, 1bis rue Paul Baudoin, à Rouen. Entrée libre. Infos. 02 35 70 52 14.

■■ Le groupe Latché Swing se fait accompagner depuis peu d’une voix féminine.


N° 72 - 13 septembre 2012

JOURNÉES DU PATRIMOINE

●● JOYAU Sur les échaffaudages de Saint Maclou

●● PÉDAGOGIQUE Blainville se dévoile aux petits

●● DÉCOUVERTE Les secrets d’un château

✔✔ Dimanche 16 septembre, 10h, 11h, 14h, 15h, 16h. Résa. obligatoire 02 32 08 32 40.

✔✔ Les 15 et 16 septembre, Château de BlainvilleCrevon. Tarif : 3 €. Réservations au 02 35 91 67 29.

✔✔ Samedi 15 au dimanche 16 septembre, de 10h à 18h, Château de Miromesnil, Tourville-sur-Arques.

Le chantier de restauration de l’église Saint-Maclou, joyau gothique rouennais, est accessible. Une occasion inespérée de contempler cette dentelle de pierre.

●● DÉCOUVREZ AUSSI... Lieux connus. Des visites commentées de l’Hôtel de

Région, du Pôle régional des Savoirs et de la Chapelle Corneille sont organisées.

✔✔ Les 15 au 16 septembre, de 10h à 17h, à Rouen. Pour l’Hôtel de Région, rendez-vous au 5 rue Schuman. Chapelle du Lycée Corneille : devant le portail, rue Maulévrier. Pôle des Savoirs : 115 bd de l’Europe. Informations au 02 35 52 31 81.

Retour vers le futur. Edition et mise en vente d’un timbre et d’une carte postale à l’effigie de la locomotive à vapeur 231 G 558. Un bureau de poste temporaire disposant d’une oblitération spéciale fonctionnera les 15 et 16 septembre. ✔✔ Au 15 rue de la gare,Sotteville. Tél. 02 35 72 30 55

L’Opéra, la nuit. A l’occasion des Journées du patrimoine, le théâtre des arts ouvre ses coulisses pour une visite guidée de nuit. Le public pourra se glisser, le temps d’une heure, dans la peau d’un gardien pour découvrir les lieux insolites... ✔✔ Samedi 15 septembre, de 22h30 à 00h30, Théâtre des Arts de Rouen. Gratuit. Réservation conseillée au 02 35 98 50 98.

Les métiers autour du Robec. A travers une visite

guidée, l’office de tourisme fait découvrir les métiers qui se sont développés autour de la rivière le Robec. ✔✔ Les 15 et 16 septembre, 11h. Rendez-vous devant la fontaine de la place du Lieutenant Aubert.

Impressionnant. Le site du château de Robert le Diable, à Moulineaux, ouvre au public pour une visite libre. Des visites commentées des douves et de l’intérieur du château sont également organisées. ✔✔ Samedi 15, de 14h à 17h30 et dimanche 16 de 10h15 à 17h30, visites guidées. Résa. 02 32 76 44 96.

Inédit. L’hôtel de Crosne, devenu aujourd’hui le siège du tribunal administratif de Rouen, ouvre ses portes. Des guides conférenciers feront découvrir le salon de musique et le parc. ✔✔ Samedi 15 septembre, à 14h, 14h20, 15h, 15h20, 16h, 16h20. Au 53 av. Flaubert, à Rouen. Billet à retirer sur place à 13h30.

Le château de Blainville se découvre lors de ces Journées du patrimoine. Des ateliers sur le thème du Moyen Age seront proposés aux enfants.

PETIT-QUEVILLY 

Découvrez la cour intérieure ou encore l’exposition de jeux anciens, à l’occasion des Journées du patrimoine. Vous pourrez aussi admirer le potager.

Les splendeurs de Saint-Julien

J

oyau méconnu, la chapelle Saint-Julien s’ouvre au public. Venez découvrir ce bijou de l’architecture romane, unique dans l’agglomération rouennaise. Ses splendides peintures murales du XIIe siècle, entièrement restaurées, sont un vestige exceptionnel de l’art du Moyen Age. La visite sera par ailleurs l’occasion de découvrir l’installation Caillebotis de l’artiste Guy Lemonnier. Cette pièce monumentale s’inscrit dans le cadre de l’exposition “L’in-

EXCEPTIONNEL 

20

ventaire, volume 2”, présentée au FRAC. Elle propose au public de découvrir toutes les œuvres acquises par le centre d’art en 1985. Samedi 15 septembre, une visite commentée de l’exposition au FRAC, à 14h, puis à la chapelle, à 15h, est organisée. Vous aurez la possibilité de rencontrer Guy Lemonnier qui présentera son œuvre et répondra aux diverses questions du public. Pratique. Chapelle Saint Julien, à Petit Quevilly. Gratuit. Infos. 02 35 63 75 00

■■ Durant les journées européennes du patrimoine, venez découvrir les fresques de la chapelle Saint-Julien.

Derrière les portes de l’Archevêché

Q

ue se cache-t-il derrière le grand portail de l’Archevêché de Rouen ? Deux parcours sont proposés au public à 14h et 18h. Dans un premier temps, il sera possible de circuler librement dans les jardins, la salle des Etats, les salles basses et les anciennes cuisines des lieux. Ce circuit dure environ 45 minutes. Ensuite, une visite guidée du Grand salon ainsi que du Salon des insignes sera proposée par des guides conférenciers pendant une heure.

Horaires des visites de l’Archevêché : 14h, 14h30, 15h, 15h30, 16h, 16h30, 17h. A noter également, dimanche 16 septembre ,de 10h à 16h, se tient la journée des peintres amateurs à l’Abbatiale Saint-Ouen de Rouen. Cette année, le thème porte sur les ombres et lumières de l’Abbatiale. Pratique. Archevêché, 2 rue des Bonnetiers, Rouen. Gratuit. Billets à retirer sur place à 13h30. Infos. 02 35 71 21 52. Abbatiale SaintOuen de Rouen : gratuit, tél. 02 35 07 27 70

■■ L’exceptionnel bâtiment de l’Archevêché de Rouen est un lieu “secret” à découvrir absolument.


N° 72 - 13 septembre 2012

SUR LES ÉCRANS UGC Saint-Sever C. Commercial Saint-Sever - Rouen - Tél. 08 92 70 00 00 ••Associés contre le crime... : jeu. 13, lun. 17, mar. 18, 10h45, 13h25, 15h35, 17h45, 19h55, 22h05 ; ven. 14, 10h45, 13h25, 15h35, 17h45, 22h05 ; sam. 15, dim. 16, 19h55, 22h05. ••Camille redouble : tous les jours 10h45, 13h25, 15h40, 17h55, 20h10, 22h25. ••Ce que le jour doit à la nuit : tous les jours 10h35, 13h40, 16h45, 19h50. ••Cherchez Hortense : tous les jours 11h10, 13h45, 15h50, 17h55, 20h05, 22h10. ••Des hommes sans loi (VO) : tous les jours 10h50, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30. ••Du Vent dans mes mollets : jeu. 13, ven. 14, mar. 18, 10h50, 14h, 16h, 18h, 19h55 ; sam. 15, dim. 16, 18h, 19h55 ; lun. 17, 10h50, 14h, 16h, 18h. ••Expendables 2 : tous les jours 10h55, 13h50, 16h, 18h10, 20h20, 22h30. ••Killer Joe (VO) : tous les jours 11h, 13h55, 16h05, 18h10, 20h20, 22h30. ••l’âge de glace 4 la dérive des continents : sam. 15, dim. 16, 11h10, 14h. ••Le guetteur : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 11h10, 14h10, 16h10, 18h10, 20h10, 22h10 ; sam. 15, dim. 16, 16h10, 18h10, 20h10, 22h10. ••Les Enfants Loups, Ame & Yuki : sam. 15, dim. 16, 10h45, 13h30, 15h45. ••Les saveurs du palais (av. prem.) : jeu. 13, 20h. ••Monsieur Lazhar : tous les jours 11h05, 14h05, 16h05, 18h05, 20h05, 22h05. ••Quelques heures de printemps (av. prem.) : lun. 17, 20h. ••Rebelle : sam. 15, dim. 16, 11h, 13h40, 15h45, 17h50. ••ROBOT ET FRANK (av. prem., VO) : ven. 14, 20h. ••Sammy 2 : sam. 15, dim. 16, 10h55, 13h45. ••Sexy Dance 4 : jeu. 13, 10h55, 13h35, 15h40, 22h15 ; ven. 14, lun. 17, mar. 18, 10h55, 13h35, 15h40, 20h, 22h15 ; sam. 15, dim. 16, 15h40, 20h, 22h15. ••Superstar : tous les jours 17h45. ••The dark knight rises : tous les jours 10h40, 13h45, 16h50. ••The dark knight rises (VO) : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, dim. 16, lun. 17, 20h. ••The secret : tous les jours 10h50, 13h45, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25. ••Total Recall Mémoires Programmées : tous les jours 22h20. ••Voisins du troisième type : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. ••Jason Bourne: L’héritage (av. prem.) : mar. 18, 20h15.

Omnia 28, rue de la République - Rouen - Tél. 02 35 07 82 70 ••Rengaine (av. prem.) : lun. 17, 20h. ••Alyah (av. prem.) : mar. 18, 20h. ••Camille redouble : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 14h, 16h30, 19h30, 21h45 ; sam. 15, dim. 16, 10h30, 14h, 16h30, 19h30, 21h45. ••Le jour de la grenouille : jeu. 13, sam. 15, lun. 17, 18h, 22h ; ven. 14, dim. 16, mar. 18, 16h05, 20h05. ••Ombline : tous les jours 13h50, 18h, 20h. ••The we and the I (VO) : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 13h30, 15h40, 19h45, 21h55 ; sam. 15, dim. 16, 10h50, 13h30, 15h40, 19h45, 21h55. ••Cherchez Hortense : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, 13h30, 15h35, 19h45, 21h50 ; sam. 15, dim. 16, 11h, 13h30, 15h35, 19h45, 21h50 ; mar. 18, 13h30, 15h35, 21h50. ••Wrong (VO) : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 16h, 18h, 22h ; sam. 15, dim. 16, 10h45, 16h, 18h, 22h. ••Confession d’un enfant du siècle (VO) : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 13h35. ••Dark Horse (VO) : tous les jours 17h50. ••La Vierge, les Coptes et Moi (VO) : tous les jours 14h, 20h. ••Les Enfants Loups, Ame & Yuki : sam. 15, dim. 16, 10h30, 13h35. ••Les Enfants Loups, Ame & Yuki (VO) : tous les jours 15h25, 21h45. ••Home : tous les jours 17h45.

21

CINEMA

Camille redouble

16h10, 18h10, 20h10, 22h10.

••Quelques heures de printemps : mar. 18, 20h10. ••Rebelle : jeu. 13, lun. 17, 18h10 ; ven. 14, mar. 18, 18h10, 20h15 ; sam. 15, 11h, 14h, 16h05, 18h10, 20h15 ; dim. 16, 11h, 14h, 16h05, 18h10. ••Sammy 2 : sam. 15, dim. 16, 11h, 13h45. ••Superstar : jeu. 13, lun. 17, 11h, 13h40, 15h55, 20h10, 22h25 ; ven. 14, mar. 18, 11h, 13h40, 15h55, 22h25 ; sam. 15, 22h25 ; dim. 16, 20h10, 22h25. ••The dark knight rises : jeu. 13, dim. 16, lun. 17, mar. 18, 11h, 14h10, 17h20, 20h30 ; ven. 14, sam. 15, 11h, 14h10, 17h20, 20h30, 21h45. ••Total Recall Mémoires Programmées : tous les jours 11h, 14h10, 17h10, 20h, 22h30.

Gaumont Grand-Quevilly 26, bd P. Brossolette - Grand-Quevilly - Tél. 08 92 69 66 96

••Associés contre le crime... : jeu. 13, ven. 14, lun.

■■ Retour en arrière pour une quadragénaire qui se retrouve adolescente... Humour et nostalgie pour cette comédie à la française, avec son lot d’émotions et de jolies surprises.

Après une séparation douloureuse avec Éric, son mari depuis vingt-cinq ans, Camille fait la fête avec ses amis et s’évanouit. Elle se réveille à l’hôpital, où elle comprend qu’elle est retournée vingtcinq ans en arrière, au moment où elle a rencontré Éric. Une ballade nostalgique et pleine d’humour Une quadragénaire se retrouve plongée dans le monde de son adolescence  : c’était déjà le thème de “Peggie Sue s’est mariée”, de Francis Ford Coppola. Mais Noémie Lvovsky l’a agrémenté de ce qui fait le charme des comédies réussies à la française : la légèreté alliée à la nostalgie. En interprétant elle-même cette jeune fille de 16 ans, Noémie Lvovsky prouve que, au cinéma, le talent permet toutes les audaces. Car, passé les premières secondes

••Associés contre le crime... : jeu. 13, ven. 14, lun.

17, mar. 18, 15h50 ; sam. 15, dim. 16, 11h, 15h50. ••Broken (VO) : tous les jours 22h. ••Du Vent dans mes mollets : jeu. 13, ven. 14, mar. 18, 13h30, 17h50, 19h50 ; sam. 15, dim. 16, 10h30, 13h30, 17h50, 19h50 ; lun. 17, 13h30, 17h50. ••Shadows (VO) : jeu. 13, sam. 15, lun. 17, 16h05, 20h ; ven. 14, dim. 16, mar. 18, 18h, 22h.

Pathé Docks 76 Centre Commercial Docks 76 - Rouen - Tél. 08 92 69 66 96

••Abraham Lincoln: Chasseur de vampires : jeu.

13, lun. 17, 11h, 13h30, 15h40, 17h50, 20h05, 22h20 ; ven. 14, mar. 18, 11h, 13h30, 15h40, 17h50, 22h20 ; sam. 15, 22h20 ; dim. 16, 20h05, 22h20. ••Camille redouble : tous les jours 11h, 13h15, 15h35, 17h55, 20h15, 22h35. ••Ce que le jour doit à la nuit : tous les jours 11h, 14h05, 17h15, 20h30. ••Cherchez Hortense : jeu. 13, dim. 16, 11h, 13h30, 15h30, 17h35, 19h40, 21h45 ; ven. 14, sam. 15, 11h, 13h30, 15h30, 17h35, 19h40 ; lun. 17, 11h, 13h30, 15h30, 17h35 ; mar. 18, 11h, 13h30, 15h30.

de surprise, le spectateur marche à fond avec ce décalage, qui finit par n’en être plus un, tant la reconstitution de l’époque - en particulier dans les vêtements des adolescentes - est bien fait et l’ensemble rythmé et plein de drôlerie. Cette ballade nostalgique et pleine d’humour dans le passé montre que, si l’on ne peut changer son destin, on a toujours la possibilité de s’en accommoder, comme le dit si bien la prière de la sérénité, dite par l’horloger. Surtout, l’héroïne trouvera le moyen d’avoir les conversations qu’elle n’a jamais eues avec ses parents de leur vivant, ce qui donne lieu aux scènes les plus émouvantes d’une œuvre originale, pleine de jolies surprises et interprétée par une bande de comédiens de grand talent. Marie-Christine d’André

••David et Madame Hansen : jeu. 13, ven. 14, lun.

17, mar. 18, 11h, 16h15, 18h15 ; sam. 15, dim. 16, 11h, 18h15. ••Des hommes sans loi (VO) : tous les jours 11h, 14h10, 17h, 19h45, 22h15. ••Du Vent dans mes mollets : tous les jours 11h, 13h45, 15h45, 17h45, 19h45, 21h45. ••Expendables 2 : tous les jours 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30. ••Jason Bourne: L’héritage : mar. 18, 19h30, 22h15. ••Killer Joe (VO) : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, 11h, 13h45, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25 ; sam. 15, dim. 16, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25 ; mar. 18, 11h, 13h45, 15h55, 18h05, 22h25. ••l’âge de glace 4 la dérive des continents : ven. 14, mar. 18, 20h10 ; sam. 15, 11h, 14h10, 16h10, 18h10, 20h10 ; dim. 16, 11h, 14h10, 16h10, 18h10. ••Le guetteur : tous les jours 11h, 14h20, 16h20, 18h20, 20h20, 22h20. ••Les Kaïra : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 14h, 20h15, 22h25 ; sam. 15, dim. 16, 14h, 16h10, 20h15, 22h25. ••Les saveurs du palais : lun. 17, 20h. ••Monsieur Lazhar : tous les jours 11h, 14h10,

17, 14h10, 16h40, 19h45, 22h15 ; sam. 15, 19h45 ; dim. 16, 19h45, 22h15 ; mar. 18, 14h10, 16h40, 22h15. ••Bowling : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 13h55, 16h40, 19h40, 22h10 ; dim. 16, 11h05, 13h55, 16h40, 19h40, 22h10. ••Camille redouble : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 14h, 16h30, 17h50, 19h45, 22h15 ; dim. 16, 11h, 14h, 16h30, 17h50, 19h45, 22h15. ••Des hommes sans loi : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 13h50, 16h30, 17h45, 19h40, 22h20 ; dim. 16, 10h50, 13h50, 16h30, 17h45, 19h40, 22h20. ••Expendables 2 : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30 ; dim. 16, 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30. ••Hit and run : jeu. 13, lun. 17, 13h35, 15h40, 20h15, 22h25 ; ven. 14, 13h35, 15h40, 22h25 ; sam. 15, 22h25 ; dim. 16, 20h15, 22h25 ; mar. 18, 13h35, 15h40. ••Jason Bourne: L’héritage : sam. 15, mar. 18, 19h30, 22h15. ••l’âge de glace 4 la dérive des continents : ven. 14, mar. 18, 20h15 ; sam. 15, 14h, 16h45, 20h15 ; dim. 16, 11h10, 14h, 16h45. ••L’Étrange pouvoir de Norman : sam. 15, 13h35, 15h45 ; dim. 16, 11h10, 13h35, 15h45. ••Le guetteur : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 13h40, 15h40, 20h15, 22h20 ; dim. 16, 11h10, 13h40, 15h40, 20h15, 22h20. ••LOL USA : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 13h40, 15h55, 18h05, 20h15, 22h30 ; dim. 16, 11h, 13h40, 15h55, 18h05, 20h15, 22h30. ••Magic Mike : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 13h50, 16h45, 19h45, 22h15 ; sam. 15, dim. 16, 19h45, 22h15. ••Premium rush : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, 13h45, 15h50, 17h55, 20h05, 22h15 ; dim. 16, 11h, 13h45, 15h50, 17h55, 20h05, 22h15 ; mar. 18, 13h45, 15h50, 20h10, 22h15. ••Rebelle : ven. 14, 19h45 ; sam. 15, 13h45, 16h35 ; dim. 16, 11h15, 13h45, 16h35. ••Sammy 2 : sam. 15, 14h, 16h40 ; dim. 16, 11h10, 14h, 16h40. ••Sexy Dance 4 : tous les jours 18h. ••Sexy Dance 4 (3D) : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 13h30, 15h50, 20h10, 22h20 ; dim. 16, 10h55, 13h30, 15h50, 20h10, 22h20. ••The dark knight rises : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 14h, 17h15, 20h30 ; sam. 15, 14h, 18h50, 21h45 ; dim. 16, 10h40, 14h, 17h15, 20h30. ••The secret : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 13h30, 18h, 20h15, 22h30 ; dim. 16, 11h, 13h30, 18h, 20h15, 22h30. ••Total Recall Mémoires Programmées : jeu. 13, ven. 14, lun. 17, mar. 18, 14h, 16h50, 19h45, 22h20 ; sam. 15, dim. 16, 19h45, 22h20. ••Un bonheur n’arrive jamais seul : jeu. 13, lun. 17, mar. 18, 13h50, 16h45, 19h30, 22h10 ; ven. 14, sam. 15, 13h50, 16h45, 22h10 ; dim. 16, 11h, 13h50, 16h45, 19h30, 22h10. ••Voisins du troisième type : jeu. 13, ven. 14, sam. 15, lun. 17, mar. 18, 13h45, 15h50, 17h55, 20h, 22h10 ; dim. 16, 11h, 13h45, 15h50, 17h55, 20h, 22h10.


22

No 72 - 13 septembre 2012

IMMOBILIER LOCATION ROUEN ■ Rouen, centre ville, à louer studios et F2 en bon état pour étudiant, cau tionnement. Particulier. Tél. 02.35.02.03.08 ■ Rouen cathédrale, à louer beau meublé 18 m2, immeuble pierre de taille classé, kitchenette, entrée, s. de b., 2e étage, 2 portes-fenêtres, balcon, asc., digi., interphone, libre, 350 € HC. Particulier. Tél. 06.79.39.06.82

■ Rouen, 890.000 €, Droite, vds immeuble rénové de 8 appts (F2, F3, F5) et 1 commerce, gros rapport : 7,50 %, classe énergie D. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78 ■ Rouen, 149.900 €, entre Saint-Sever et Jardin des Plantes, vds bonne maison de ville jum. d’un côté, séjour-salon 30 m2, 3 chambres possib. 4, jardin, prévoir qques travx, classe énergie F. A saisir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

AGGLOMERATION ■ Limite Déville-Maromme, loue garage individuel, sol dur pour meubles ou voiture. Particulier. Tél. 02.35.89.21.10 (après 14 h).

IMMOBILIER VENTES ROUEN ■ Banlieue Rouen, 216.000 € Rive Gauche, vds Immeuble de 3 appartements et 1 commerce, 1 garage, prévoir travaux d aménagement, classe énergie F. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen, 435.000 €, rive droite, prox. Docks 76, vds ensble imm. compr. 1 local comm. avec vitrine de 75 m2 env., 1 local comm. avec vitrine de 55 m2, 1 atelier ou stockage de 140 m2, bureau de 160 m2, 7 parkings ds cour int., poss. de transformer en appart, classe énergie F. A voir. Prix à débattre. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen, 330.000 € FAi. Gare. Exclusivité. Vds bel appt de caractère F5 compr. hall d’entrée, séj./salon avec cheminée, cuis. amér. amén., 3 chambres, bureau, s. de b. amén. Beaucoup de charme. Faibles charges. Possib. parking. Classe énergie en cours. Réf.0109-01-03462. Cabinet SENECAL, Rouen Tél. 02 35 72 38 28 www.senecal-immmobilier.com

■ Rouen, 199.000 € FAi. Exclusivité. Idéalement situé proche gare, ds petite copropriété, vds bel appt F3 compr. entrée, grde pièce de vie av. cheminée, cuis., s. de b., 2 chambres, dressing, cave. Possib. parking. Les + : très faibles charges, bonne exposition, traversant. Classe énergie C. Réf.0109-01-03483. Cabinet SENECAL, Rouen Tél. 02 35 72 38 28 www.senecal-immmobilier.com

■ Rouen, 78.500 € FAi. Centre. vds appt type F1 compr. pièce principale, coin cuis., salle de douche, wc. Faibles charges. Investisseurs. Classe énergie en cours. Réf.0109-01-01733. Cabinet SENECAL, Rouen Tél. 02 35 72 38 28 www.senecal-immmobilier.com

■ Rouen, 106.500 € FAi. Cité administrative. Vds appt. T2 idéalement situé d’env. 50 m2 av. séjour, 1 chambre, cuis. amén., s. de b., wc, balcon et cave. Idéal 1e acquisition. Proche T. car et commerces. Classe énergie : en cours. Réf. 0109-01-03498. Cabinet SENECAL, Rouen Tél. 02 35 72 38 28 www.senecal-immmobilier.com

■ Rouen St-Clément/St-Julien, 70 500 € FAI. Vds beau studio d’env. 25 m2 en rez de jardin avec terrasse, compr. pièce principale avec coin kitchenette, salle de douches avec wc. A voir ! Classe énergie en cours. AGENCE DE LA GARE Tél. 02 35 70 24 34

■ Cleon, 190.500 € FAi. Proximité, vds charmante maison au calme offrant 5 chambres, 1 s. de douche, 1 s. de b., wc, cuis. amén., salle-salon, grenier, garage, abri de jardin. Maison avec de beaux volumes. Classe énergie D. Réf. 0109-01-03681. Cabinet SENECAL, Rouen Tél. 02 35 72 38 28 www.senecal-immmobilier.com

■ Rouen, 523.000 €, banlieue rive gauche, vds immeuble rénové de 11 appts meublés dans quart. calme, jardin, park., gros rapport de 8,60 %, classe énergie E. A saisir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen, 70.500 € FAi. Place Cauchoise. vds beau F1 au 2e étage sur cour d’environ 23,21 m2 compr. entrée, séjour, coin kitchenette séparé, salle de bains avec wc, classe énergie E. AGENCE DE LA GARE Tél. 02 35 70 24 34

saisissez votre petite annonce en ligne sur retrouvez toute l'information quotidienne sur

■ Rouen, 215.000 €, Jardin des Plantes, vds maison de caract., séjour, salon, véranda, cuis. éq., 3 chambres, garage, jardin, classe énergie D. A voir. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78


No 72 - 13 septembre 2012

■ Rouen Cauchoise, 180.000 € FAI. vds belle maison d’environ 78 m2, atypique, compr. entrée, cuis. indép. ouverte sur séjour, salon avec cheminée, 2 wc, 2 s. de b., 2 à 3 chambres. A voir ! Classe énergie F. AGENCE DE LA GARE Tél. 02 35 70 24 34

AGGLOMERATION ■ Elbeuf, 132.000 €, centre, vds immeuble avec restaurant libre en rez de chaussée, possibilité de 3 studios à létage. A saisir ! Classe énergie F. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78 ■ Barentin, 159.000 € FAI. Proximité. Vds pavillon dans un charmant village au calme. Nbrs prestations récentes. Cuis. A/E, beau séjour, 2 belles chambres, s-sol total. Jardin d’env. 550 m2. A découvrir rapidement ! Classe énergie en cours. Réf. 0109-01-03706. Cabinet SENECAL, Malaunay Tél. 02 32 82 19 36 www.senecal-immmobilier.com

■ Bonsecours, 265.000 € FAi. Baisse de prix. Plateau Est. Ds résid. récente sécurisée, vds magnifique T3 compr. hall d’entrée, grd séjour, cuis. A/E, 2 chambres (possib. 3), 2 s. de b., 2 wc. Terrasse. 2 places de parking, cave. Lumineux. Commerces à pied ! Classe énergie en cours. Réf.0109-01-03551. Cabinet SENECAL, Rouen Tél. 02 35 72 38 28 www.senecal-immmobilier.com

23

■ Grand Couronne, 149.500 €, Vds murs, local 2 80 m env., tous commerces + appt F3, 60 m2 env., classe énergie F. A voir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78 ■ Saint-Etienne-du-Rouvray, 146.500 € FAI. Proche mairie, cette charmante maison de ville de 4 pièces très bien exposée vous attend avec son séjour-cheminée, sa cuis. A/E, son salon-véranda, ses 2 grdes chambres, son bureau, s. de douche + wc indép., sa terrasse et sa cave. A visiter rapidement ! Classe énergie G. Réf. 0109-01-03707. Cabinet SENECAL, Rouen Tél. 02 35 72 38 28 www.senecal-immmobilier.com

■ Saint-Aubin-lès-Elbeuf, 222.500 € FAI. Prox. Vds maison avec beaucoup de charme vous offrant : cuis. A/E, salle/ salon avec poêle à bois, 4 chambres, wc, s. de b. + douche, bureau, cellier, buanderie, salon d’étage. Garage, terrasse et plusieurs dépend. Classe énergie D. Réf.0109-01-03679. Cabinet SENECAL, Rouen Tél. 02 35 72 38 28 www.senecal-immmobilier.com

■ Mont-Saint-Aignan, 295.000 € FAI. Vds belle maison de caractère compr. entrée, séjour avec cuis. amén. ouverte, 3/4 chambres, 2 s. de b., salon très sympa donnant sur terrasse et jardin paysager. Beaucoup de charme. Classe énergie D. A visiter ! AGENCE DE LA GARE Tél. 02 35 70 24 34

SEINE-MARITIME ■ Fresne-le-Plan, 276.000 €, 16 km CHU, vds joli pavillon tradit. de 142 m2 hab. sur 1.200 m2 de terr., séj./salon 37 m2, cuis. équip., 4 chambres dont 1 en rdc, mezzanine, soussol total, belles prestations, classe énergie : E. A voir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Longueville-sur-Scie, 138.500 € FAi. Vds belle maison en colombages d’env. 120 m2 compr. entrée, cuis. ouverte sur séjour avec cheminée, salon avec cheminée, 2 wc, 4 chambres et un bureau, s. d’eau. Le tout sur un beau terrain d’env. 600 m2. Proximité commerces et gare. Classe énergie G. AGENCE DE LA GARE Tél. 02 35 70 24 34

BONNES AFFAIRES ■ Canaris, 2012, 15 € pièce ou 25 € le couple., mâles et femelles, jaune ou panaché. Tél. 02.35.68.43.34, Grand Quevilly ■ Salle à manger, chêne massif : buffet 2 corps sculpté, table 2 allonges dessus versailles, meuble hifi chêne, lustre Louis XV bronze, le tout 400 € + lave-vaisselle peu servi 180 €, Rouen. Tél. 06.82.95.23.27.

■ Gazinière inox Sauter garantie, 3 feux gaz 1 elect. four elect. pyrolyse porte securite enfant. Prix neuf 799 € vendu 500 €. Tél. 02.35.68.24.97 ou 06.30.92.64.45 ■ Meubles salle à manger, chambre, table cuisine, chaises bar, fauteuil, machine à coudre Singer, bibelots, vaisselle, tente + materiel de camping. Lot foire à tout et divers materiel. Tél. : 06 03 08 32 00

saisissez votre petite annonce en ligne sur

■ Proche Vascoeuil, 500.000 € FAi. vds belle propriété de caractère d’env. 260 m2 habit., plus s-sol, compr. hall d’entrée, grde salle de réception avec salon et cheminée, bureau/petit salon, cuis. A/E, 5 chambres, 2 dressings, lingerie, hammam, le tout sur env. 7.350 m2 de terrain dont une peupleraie, belle terrasse, exposition sud. Classe énergie D. AGENCE DE LA GARE Tél. 02 35 70 24 34

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Rouen, 30 avenue de la République, 76000 Rouen ou faxez-le au 02.35.98.28.62. Vous pouvez également le télécharger sur "www.tendanceouestrouen.com".

choisissez votre rubrique Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

■ Sotteville, 235.000 €, Jardin des Plantes. Vds beau pavillon de plain-pied sur 410 m2 de terrain, séjour, salon 30 m2, cuis. éq., 2 chambres, dép., cave, 2 garages, chauff. gaz, classe énergie D. A voir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Malaunay, 277.000 € FAI. Vds maison en parfait état, très beaux volumes. Grd séjour, cuis. A/E, 3 chambres, bureau et 1 chambre d’appoint. S-sol total. Jardin d’env. 500 m2. A découvrir ! Classe énergie : D. Réf. 0109-01-03701. Cabinet SENECAL, Malaunay Tél. 02 32 82 19 36 www.senecal-immmobilier.com

saisissez votre petite annonce en ligne sur

| AVRANCHES 90.5 | BAYEUX 106.1 | CAEN 100.2 | CHERBOURG 93.4 | LESSAY 95.2 | COUTANCES 104.4 | | GRANVILLE 106.2 | SAINT-LO 101 | VILLEDIEU 96.9 | ALENÇON 89.4 | MORTAGNE 92.3 | ARGENTAN 94.4 | | VIMOUTIERS 97.8 | DOMFRONT 98.1 | FLERS 100.4 | BAGNOLES, LA FERTÉ 103.3 | L'AIGLE 103.6 |

DEMANDES D'EMPLOI ■ Maçon, rech. travaux maçonnerie, carrelage, isolation, cloisons, travail soigné, CESU accepté. Tél. 06.65.73.29.77 ■ Dame sérieuse et compétente rech. heures de ménage et/ou repassage sur Rouen et agglomération, 10 € nets par heure. Tél. 06.23.58.81.84. ■ Exp. enseignement donne cours remise à niveau français, anglais, maths. Tél. 06.31.47.73.68. ■ Peinture et décoration, homme sérieux rech. petits travaux intérieurs et extérieurs, paiement en CESU. Tél. 06.12.15.13.45 ou 02.35.89.47.10. ■ Agente Administrative recherche emploi, 8 ans d’expérience, sur Rouen où son agglomération. Tél. 06.80.94.75.95. ■ Homme sérieux rech travaux de rénovation, peinture, papier peint, etc. Paiement CESU. Tél. 02.35.92.45.07 ou 06.47.60.43.86.

Forfait 4 lignes

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3 4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin.


N째 72 - 13 septembre 2012

24


Tendance Ouest Rouen du 13 septembre 2012