Issuu on Google+

ST PIERRE DE VARENGEVILLE

PHARMACIENS

“Notre métier va changer” Marie-Hélène Lalande, présidente du syndicat des pharmaciens de Seine Maritime

N° 53 - 12 AVRIL 2012

PAGE 2

PAGE 3

L’art s’invite au château de la Matmut ALZHEIMER PAGE 5 La découverte des chercheurs rouennais AU ZENITH PAGE 18 Bénabar fête ses 10 ans de carrière EXPLOIT Aveugle, elle triomphe à l’arc

PAGE 24

Les Dragons champions Rouen est devenu champion de France de hockey pour la troisième année consécutive. Après leur récent titre de champions d’Europe, les Dragons concluent en beauté une saison exceptionnelle. PAGE 13

Photo Romain Flohic

Invincibles !


N° 53 - 12 avril 2012

Moments forts 30, avenue de la République - 76000 Rouen Tél. 02.35.98.28.25 Fax : 02.35.98.28.62

Web Radio - Le journal de Rouen - www.tendanceouestrouen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 45 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancerouen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

✔✔ Meeting Philippe Poutou, candidat du NPA à la présidentielle, est en meeting à la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers, jeudi 19 avril à 20h.

✔✔ Jobs d’été Forum organisé par le Réseau information jeunesse, vendredi 13 avril, de 10h à 18h, à la Halle aux Toiles, à Rouen.

✔✔ Bénabar L’un des chanteurs les plus populaires de France en concert au Zénith de Rouen, dimanche 15 avril, à 17 h. Lire page 18.

✔✔ Secours Le SAMU de Rouen ouvre ses

✔✔ Voitures Normandy Rétro Show, rendezvous des voitures de collection, à l’espace des Marégraphes, dimanche 15 avril.

✔✔ Football Après la coupe de France, retour

AU COURRIER

portes et dévoile ses coulisses, samedi 14 avril, au CHU Charles-Nicolle de Rouen.

au championnat de National. L’US Quevilly reçoit Martigues, ce samedi 14 avril, à 15h.

EXPLIQUEZ-VOUS

“Je pourrais voter deux fois ! ”

pharmaciens  Rémunérés pour des conseils aux patients

“Venu étudier à Rouen, j’ai naturellement décidé de m’inscrire sur les listes électorales pour pouvoir voter aux prochaines élections. Il y a une semaine, je reçois ma nouvelle carte d’électeur. Mais quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que je venais également d’en recevoir une au domicile de mes parents, où j’étais inscrit jusqu’alors. Si l’envie m’en prenait, je pourrais donc voter deux fois (à mes risques et périls) ! Je trouve cela étonnant que les mairies ne communiquent pas entre elles pour éviter ce genre de couac”.

Une convention va modifier le rôle des pharmaciens. Rencontre avec Marie-Hélène Lalande, présidente du syndicat des pharmaciens de Seine-Maritime.

aborde également la question du générique... “En effet, désormais, nous avons obligation de délivrer toujours la même marque de médicaments génériques aux patients âgés de plus de 75 ans.”

■■ Qu’est-ce qui va changer dans votre métier à travers la nouvelle convention passée entre l’assurance maladie et les syndicats de pharmaciens ?

■■ Comment voyezvous votre profession dans dix ou vingt ans ? “Je pense que cette convention va monter en puissance. Le but est de l’étendre à d’autres pathologies. Nous délivrons des médicaments, ce n’est pas un acte anodin et cela demande que nous puissions le faire dans de bonnes conditions, en ayant le temps de renseigner et d’informer les patients.”

Mathieu

“On veut danser” ! “Tous ces gens qui fréquentent les thés dansants pour maintenir une forme que les trente glorieuses ont bien amenuisée ne sont pas d’accord avec l’augmentation brûtale de 10 % en 2012. Lieu de convivialité et d’échange de souvenirs, leur prix de 10 euros était pratiqué partout par accord tacite, les thés dansants tombant sous le coup de la loi 1901. Ceux organisés par des sociétés, amicales ou autres étaient parfois plus chers... mais avec un goûter amélioré. Faut-il boycotter ces réunions et aller jouer au scrabble” ? Claude Fourny

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Rouen, 30, avenue de la République - 76000 Rouen, ou sur redactionrouen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Rouen,

30, avenue de la République - 76000 Rouen - Tél. 02.35.98.28.25

“Notre métier va changer”

“La mesure la plus visible est la mise en œuvre d’une mission d’accompagnement. Concrètement nous pourrons assurer le suivi de patients, atteints de certaines pathologies. Cette mesure sera mise en place dès janvier prochain pour les patients atteints de maladies cardiaques et prenant des anticoagulants. Courant 2013, nous suivrons également les patients en traitement contre l’asthme.” ■■ En quoi consiste ce suivi ? “Nous proposerons deux entretiens annuels aux patients. Ils seront entièrement remboursés par l’assurance maladie. Nous ne sommes pas médecins, ce sera des entretiens pédago-

Nos DIFFUSEURS 

C

■■ “C’est une véritable révolution. Nous sommes vraiment reconnus comme professionnels de santé.”

giques durant lesquels nous expliquerons l’importance d’être bien suivi, les complications qui peuvent survenir en cas de mauvais usage du médicament. Si le patient est mieux informé sur la nécessité de contrôles fréquents et d’une prise régulière de son traitement, nous pensons pouvoir diminuer le nombre d’hospitalisations liées aux mauvais usages. Parce qu’ils sont donnés au cours d’un entretien individuel, ces conseils ont plus de poids que délivrés derrière un comptoir. ” ■■ Qu’est-ce que cela va vous apporter ? “C’est une vrai révolution

Fitness,

parce que c’est la première fois qu’il y a codification, c’est-à-dire rémunération d’un acte pharmaceutique. Cela représente pour notre profession une diversification du mode de rémunération, tout en mettant en valeur notre rôle de professionnels de santé et d’éducateurs. Pour assurer cette mission, des cours d’éducation thérapeutique ont été intégrés dans le cursus des étudiants en pharmacie. Enfin, l’obligation de formation continue, qui existe déjà, va s’en trouver renforcée et sera encore plus contrôlée.” ■■ Cette convention

■■ Une vie, six dates 1954 : naissance à Arras 1977 : diplômée de la Fac de médecine d’Amiens 1983-89 : pharmacienne, à Rouen, rue de la République 1983 : membre du syndicat des pharmaciens 1994 : s’installe à PetitCouronne 2012 : présidente du syndicat des pharmaciens de Seine-Maritime

c’est tendance !

ela fait vingt ans que les Rouennais gardent la forme grâce au Club Moving. Abonnements pour les grands sportifs ou visites ponctuelles, chacun choisit selon ses besoins. Une fête du fitness y sera organisée samedi 14 et dimanche 15 avril (sur réservation), en présence du “trainer” international Christophe Besse. Bougez et n’oubliez pas de vous informer, Tendance Ouest y est distribué ! Pratique. Club Moving, 10 place Saint Marc, à Rouen. Tél. 02 35 89 99 75.

■■ Moving Rouen participe à la fête du fitness. Tarif : 42 € pour les deux jours.


N° 53 - 12 avril 2012

demain

3

A Saint-Pierre-de-Varengeville, l’art va mener la vie de château une nouvelle vague de travaux, entre 2009 et 2011, afin de réaliser ce nouveau projet : rendre l’art contemporain accessible au plus grand nombre. L’inauguration officielle aura lieu d’ici fin avril, mais les œuvres ont déjà investi le rez-de-chaussée et les salles voutées du sous-sol, depuis fin 2011. En tout, 400 m2 de galeries d’exposition ont été aménagées sur deux étages. Le parc, d’une superficie de 6 hectares, pourra accueillir les œuvres de sculpteurs invités. C’est au peintre et sculpteur Philippe Garel qu’a été confiée l’exposition inaugurale. Les pastels de Jean-Pierre Le Bozec y ont également pris place. Enfin, depuis 2012, le château accueille l’université d’entreprise du groupe la Matmut. Le but est avant tout de rendre l’art contemporain accessible au plus grand nombre. En effet, l’accès à ce centre d’art est gratuit. Anne Letouzé

Photo Matmut/Thomas Gogny

L

e château de brique rouge qui se dresse fièrement à SaintPierre-de-Varengeville est au final l’œuvre de Gaston Le Breton, directeur des musées départementaux, qui avait acquis la propriété en 1887. car du bâtiment sorti de terre au XVIIe siècle, il ne reste que les fondations. Très délabré ,il a été détruit par Gaston Le Breton. Seuls ont pu être gardés la chapelle et un petit pavillon de style Louis XIII. Sur les fondations d’origine, le château a été reconstruit après de longues années de travaux qui se sont achevées vers 1898. Gaston Le Breton, riche amateur, disposait désormais d’un endroit de choix pour accueillir ses collections. La Matmut joue les mécènes Racheté en 1969 par la Matmut, le château est devenu depuis peu le Centre d’Art Contemporain de SaintPierre-de-Varengeville. Les bâtiments ont connu

■■ Dans le parc de six hectares qui entoure le château, propriété de la Matmut, un arboretum, une roseraie et un jardin japonais ont été aménagés. Les extérieurs du nouveau Centre d’art contemporain ont été conçus pour accueillir des sculptures.


4

N° 53 - 12 avril 2012

NEWS

L’espoir renaît sur l’île Lacroix Histoire

 Composée à l’origine de deux îlots, rattachés par la suite, l’île Lacroix s’est appelée île de la Moucque jusqu’au XVIIIe siècle. Elle est habitée depuis plusieurs siècles.

Festive Plusieurs cabarets et

guinguettes ont existé sur l’île, qui a compté jusqu’à 25 cafés ! En 1962, le Théâtre de La Lyre, anciennement  Folies Bergères, a fermé ses portes.

Population Près de 2 000

Rouennais vivent sur l’île Lacroix,  électoralement rattachée à la rive sud. Mais “beaucoup veulent partir”, estime le comité des habitants.

L’esprit de l’île Ville

dans la ville, ayant même eu son maire autoproclamé (!), l’île Lacroix a toujours cultivé une identité atypique. L’esprit des îliens, disent certains.

S

i tout s’était passé comme prévu, l’île Lacroix offrirait aujourd’hui un visage bien différent. En 2008, lors de la campagne municipale, l’équipe de “Rouen Motivée” portée par Valérie Fourneyron avait fait du réaménagement de ce quartier insulaire un projet-phare de la mandature. Mais les finances fortement dégradées de la Ville ont changé la donne, obligeant la municipalité à remettre son ambition à plus tard. Le “grand regret” de la députéemaire. Ce regret pourrait toutefois être ravalé dès 2014. Vendredi 6 avril, le conseil municipal a voté le lancement d’un atelier urbain de proximité (AUP) encadrant la vaste concertation qui aboutira, “avant la fin de l’année 2013”, au lancement d’un concours de maîtrise d’œuvre urbaine et paysagère.

“Un endroit magique” Promenez-vous sur l’île Lacroix, discutez avec ses habitants ; le constat est criant : le quartier apparaît aujourd’hui vieillot. L’île a besoin d’un nouveau souffle. Sa population a considérablement pris de l’âge. Le traditionnel “refuge” paisible de fonctionnaires et des classes moyennes n’est plus ce qu’il était, dégradé par la présence de plusieurs “verrues”, dont la ruine de l’ancien complexe aquatique Océade (1989-1991) ou les terrains de sport à l’abandon. Les HLM, gérés

■■ Bombardée durant la seconde guerre mondiale, l’île Lacroix a perdu ses maisons d’ouvriers et de bateliers au profit, à partir des années 1960, d’immeubles massifs accueillant alors bon nombre de fonctionnaires et d’agents territoriaux. Aujourd’hui, la population est vieillissante.

par Rouen Habitat et représentant près de la moitié des logements de l’île, auraient aujourd’hui besoin d’une grande cure de jouvence. La voirie laisse à désirer, la peinture s’écaille et les aires de jeux sont devenues des zones mortes. “Nous avons vu notre qualité de vie se dégrader en moins de dix ans”, affirment plusieurs habitants de longue date,

membres du Comité des habitants de l’île Lacroix, fort de 95 adhérents. “Entre les rives droite et gauche, l’île donne parfois l’impression d’être nulle part”. Pour ces îliens purs et durs, l’annonce d’un nouveau projet et d’une grande concertation est donc vécue avec optimisme. “Un formidable espoir”, selon Corinne Leroy, leur présidente. Ils

auront des choses à dire. Leurs demandes tiendront en quatre mots : propreté, sécurité, stationnement et équipements. Craignant pour leur tranquillité, ils refusent mordicus la création d’une passerelle, évoquée de longue date, mais soutiennent à 100 % l’aménagement d’une véritable promenade sur les bords de quais, “avec des bancs, des

lampadaires et un cheminement accessible”. Surtout connue pour sa piscine et sa patinoire, l’antre des Dragons, l’île Lacroix jouit d’un potentiel inestimable. Idéalement située, qui plus est en face de la future gare Saint-Sever, dotée d’un vaste espace vert dans sa partie est, accueillant plusieurs clubs sportifs de premier rang

(le Rouen Hockey Elite, le Canoë Club de Rouen ou le Club nautique et athlétique de Rouen), la dernière île sur la Seine avant la mer a tout pour rebondir. “C’est un endroit magique qui n’a pas été traité à sa juste valeur”, confie Valérie Fourneyron. Le chantier promet d’ores et déjà de s’étendre bien audelà de 2014. Thomas Blachère

Une très longue liste d’urgences Sur Facebook, 6 565 personnes aiment Tendance Ouest. Et vous ?

L

a liste des travaux à mener est impressionnante. Des pieds d’immeubles aux espaces verts, le réaménagement de l’île devra aborder toutes les facettes. La consultation sera large, promet la municipalité. Habitants, travailleurs, sportifs, intellectuels, port ou encore Voies navigables de France seront écoutés. L’ambition de la mairie est multiple : enraciner le sport et la détente à l’est de l’île, faire de ses berges une longue promenade, amorcer une “reconquête

■■ L’île Lacroix abrite de nombreuses assistantes maternelles. Ces dernières réclament des aires pour les enfants.

paysagère” de la partie urbaine, supprimer les friches, développer l’usage du vélo, rénover les immeubles... “Nous allons nous heurter à certaines contradictions”, reconnaît Mme Fourneyron. Par exemple, le refus des îliens que leur île devienne un parking, notamment les soirs de match, face au projet d’extension de la patinoire. “Nous ne pouvons dépenser des millions”, met en garde le maire. “Le projet s’inscrira à partir de 2014”. Le chantier-phare d’un second mandat socialiste ?


N° 53 - 12 avril 2012

5

NEWS CHU de Rouen : les chercheurs découvrent un nouveau gène à l’origine des formes précoces de l’Alzheimer Jeudi 5 avril, le Dr Campion et le Pr Hannequin, à la tête de l’unité Inserm 1079 et du Centre national de référence malades Alzheimer jeunes basé au CHU de Rouen, présentaient le fruit de leurs recherches : le SORL 1.C’est le nom du gène découvert,

au conseil municipal 

impliqué dans les formes familiales précoces de la maladie d’Alzheimer. Il y a quelques mois, un nouveau séquenceur, appareil d’analyse, a été installé au CHU, financé en partie par la Région. “Il permet d’analyser en une seule fois la totalité du gé-

nome humain, soit 20 000 gènes, quand auparavant les chercheurs devaient étudier ces gènes un par un.” C’est ainsi qu’a été détecté le fameux SORL1. Les chercheurs peuvent désormais détecter des anomalies chez les personnes qui ne sont pas encore

malades. Si la forme précoce ne concerne qu’une petite minorité de malades d’Alzheimer, les recherches qui sont menées sur ces cas précis, bénéficieront à tous les malades. “Le but sera de trouver un traitement qui s’attaquera aux causes de la maladie.”

Rouen obtient une aide pour le Conservatoire

●● agenda 21  La vie en Vert

La municipalité met le turbo pour montrer son engagement en faveur du développement durable. Lors du dernier conseil, onze des 64 délibérations étaient ainsi estampillées “Agenda 21”, du nom de ce plan d’actions. La Ville va tenter de décrocher le label “Cit’ergie”, qui prévoit notamment une réduction de 20 % de ses émissions de gaz à effet de serre.

●● europe  Un million pour les quais bas

Le conseil a validé une subvention extraordinaire d’un million d’euros de la part du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), pour le projet d’aménagement des quais bas rive gauche, dont le coût total avoisine les 18 millions d’euros.

●● motion  La pollution fait l’unanimité

A la suite des pollutions aux particules fines à répétition, les élus Europe Ecologie Les Verts ont présenté une motion d’urgence afin, entre autres, que l’information aux habitants soit améliorée, la circulation des véhicules réduite les jours de pic de pollution et l’interdiction des poids lourds en centre-ville “enfin décidée”. Elle a été votée à l’unanimité.

P

ériode électorale oblige et finances de la Ville à sec : le dernier conseil municipal de Rouen, vendredi 6 avril, n’a pas accouché de grandes décisions. La présence de militants du Droit au logement (DAL) et du groupe “STOP EPR” ont à peine pimenté les débats. A noter toutefois une “petite” révolution concernant le Conservatoire régional de Rouen : la hausse de la participation de la Crea à son budget. En 2012, 2013 et 2014, la communauté d’agglo versera à la Ville 200 000 € par an sous la forme d’une aide au fonctionnement dédiée au 3 e cycle et cycles spécialisés du

Conservatoire dans le cadre de la promotion d’excellence. En échange, la municipalité proposera, dans cette formation, le même tarif à tous les élèves de la Crea.Au vu des statistiques, cette décision est logique : alors que la Ville finance près de 80 % du budget de l’établissement, seulement 56 % des élèves accueillis sont domiciliés à Rouen, tandis que 26 % vivent dans les autres communes de la Crea. La nouvelle a fait bondir la sénatrice Catherine Morin-Desailly (Nouveau centre), qui défendait cette idée, selon elle, depuis 2006. Elle s’est réjouit, non sans ironie, que sa proposition soit reprise.

■■ Le budget du Conservatoire atteint 4,1 millions d’euros.


6

N° 53 - 12 avril 2012

NEWS François Bayrou fait bouillir la Halle aux Toiles Alors qu’une fuite à quelques dizaines de mètres donnait des sueurs froides aux agents de Gaz de France (page 12), le candidat du Mouvement Démocrate (MoDem) à l’Elysée tenait un meeting dans une Halle aux Toiles surchauffée, mercredi 4

TRAVAUX EN VILLE ●● préfecture  Rue de Tanger. Reconstruction

suite à l’incendie du magasin Brico Dépôt. Stationnement interdit sur 15 emplacements. Jusqu’au 31 août.

●● préfecture  Rue du Renard. Du boulevard

Jaurès au numéro 241. Circulation réduite et alternée, stationnement interdit. Jusqu’au 13 avril.

●● préfecture  Rue de Carville. Remplacement des branchements plomb. Circulation interdite, sauf riverain. Jusqu’au 18 avril. ●● gare rive droite  Rue de Brazza. Travaux sur l’éclairage public. Circulation réduite et stationnement interdit. Jusqu’au 16 avril. ●● boulingrin  Création d’un îlot entre la rampe Beauvoisine et le boulevard de l’Yser. Déviation mise en place. Jusqu’au 18 juin. ●● hyper-centre  Rue Lenepveu. Pose de conduites. Circulation interdite entre les rues Deshayes et Lecanuet. Accès riverain maintenu. Jusqu’au 13 avril. ●● hyper-centre  Rue Percière. Comblement de cave. Circulation interdite rue percière. Circulation réduite rues Ganterie et Saint-Lô. Jusqu’au 26 avril.

●● hyper centre  Rue Boudin. Aménagement du plateau piétonnier.Circulation interdite. Circulation réduite rue aux Juifs. Jusqu’au 27 avril. ●● hyper centre  Rue aux Ours. Stationnement interdit entre les rues Jeanne d’Arc et des Vergetiers Circulation interdite jusqu’à la rue Camille SaintSaëns. Jusqu’au 4 mai.

●● centre rive droite  Quai du Havre. Stationnement interdit sur 50 mètres en rive sud de la chaussée sud, avant le carrefour formé avec le pont Jeanne d’Arc. Jusqu’au 31 août.

●● RIVe gauche  Place Carnot. Travaux de réaménagement de la ligne 7 de bus. Circulation modifiée et stationnement limité. Une déviation est mise en place.

●● RIVe gauche  Saint-Julien. Construction de logements. Circulation interdite rue Roger Bésus à partir de la rue de Chanzy. Circulation réduite autour de la place des Chartreux. Jusqu’en avril 2013.

URGENCES SAMU : faire le 15 POLICE SECOURS : le 17 SAPEURS-POMPIERS : le 18 CENTRE ANTI-POISON : 02 35 88 44 00 VETERINAIRE - SOS VETO : 02 35 36 30 00 GAZ (dépannage) : 0 810 433 076 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 333 076 SOS MÉDECINS : 02 33 01 58 52 MÉDECINS DE GARDE : 02 35 58 76 33 PHARMACIES DE GARDE : 32 37 CHU CHARLES NICOLLE : 02 32 88 82 84 PEDIATRIE : 02 32 88 80 29 HOPITAL SAINT-JULIEN : 02 32 88 65 65 CLINIQUE DE L’EUROPE : 02 32 18 11 69 MAIRIE DE ROUEN : 02 35 08 69 00 ALLO ROUEN ESPACES PUBLICS : 0 820 000 760 ALLO COMMUNAUTE (LA CREA) : 0 800 021 021

élection 

avril. Après avoir rendu visite aux salariés de la raffinerie Petroplus, à Petit-Couronne, François Bayrou a prononcé un discours devant près de mille personnes, au côté de l’ancien maire de Rouen, Pierre Albertini, l’un des cadres de son équipe de campagne.

Future ligne Paris Normandie : la gare à Saint-Sever confirmée La nouvelle a ravi les grands élus de la région. Le 5 avril, lors de son dernier conseil d’administration, Réseau ferré de France (RFF), le maître d’ouvrage, a décidé de poursuivre le projet de ligne nouvelle Paris-Normandie. Deux options ont été validées : le

doublement des voies dans le Mantois et la construction d’une nouvelle gare à Rouen Saint-Sever. “C’est une étape décisive qui est franchie”, a estimé Valérie Fourneyron, maire de Rouen. RFF avait jusqu’à la mi-juin pour décider. Le projet va pouvoir avancer.

L’UMP ne laissera rien au hasard

L

es troupes de l’UMP sont en ordre de marche. Dans la 1 re circonscription, Rouen et Mont-Saint-Aignan, Jack Duval, conseiller municipal à Rouen, a revêtu l’habit du chef d’orchestre. “Nous recevons des consignes nationales, mais, localement, nous avons beaucoup d’autonomie”, confie le délégué de circonscription. Combien d’adhérents tractent et boîtent ? Jack Duval n’en révèle pas le nombre, affirmant que celui-ci a “légèrement augmenté” en 2011. Présente sur les marchés, l’UMP rouennaise, dont le QG donne sur la place de la haute Vieile Tour, s’active également au collage d’af-

fiches, “uniquement sur les supports officiels, les colonnes Morris”. Ces “opérations commando” s’intensifient à mesure que l’élection approche. Le premier collage est confié à une entreprise, puis c’est aux militants d’assurer l’entretien, la veille et le remplacement, si besoin. Mais la campagne consiste aussi “à faire la chasse aux abstentions” et à faciliter les procurations des adhérents absents le jour du vote. L’UMP ne néglige pas non plus les maisons de retraite, selon Jack Duval. Enfin, le jour du vote, le parti présidentiel place “un maximum d’adhérents dans les bureaux de vote. Ils sont assesseurs. C’est une présence citoyenne”.

■■ “Le matin du vote, nous vérifierons que les affiches du candidat soient clean”, explique Jack Duval.


N° 53 - 12 avril 2012

7

NEWS Les personnes âgées de la résidence Arc V de Rouen menacées de devoir quitter les lieux

Après des semaines de rumeurs et de tergiversations, l’UMP aurait choisi l’avocat rouennais Jérôme Hercé, membre du Parti radical, pour devenir son candidat dans la première circonscription de Seine-Maritime (Rouen rive droite et Mont-Saint-Aignan) lors des prochaines élections législatives. Jean-François Bures et Bruno Devaux étaient également pressentis. Etrangement, mercredi 11 avril, soit cinq jours après l’annonce de cette candidature (par l’intéressé lui-même), la direction nationale de l’UMP n’avait toujours pas officialisé la nouvelle auprès du bureau de la 1re circonscription. “Il y a derrière cela un réseau très caché”, confie un membre local du parti.

●● travaux Le pont Jeanne d’Arc enlève le haut Le chantier, débuté il y a un an, touche à sa fin. Le pont Jeanne d’Arc vient d’enlever le haut (de ses habits de travaux) et exhibe désormais de nouveaux garde-corps et une peinture toute fraîche. En revanche, il n’enlèvera le bas que plus tard, la Crea procédant aux derniers travaux de consolidation, devant permettre dans quelques mois le passage des nouvelles rames de métro, plus longues, plus lourdes.

personnel ont appris le 4 avril, alors que la cessation d’activité a été fixée au 19 avril. “Aucun membre du personnel n’a encore reçu de lettre de licenciement alors que nous sommes sensés partir le 19 avril”, s’indigne Soulimani Karima directrice adjointe de cette

mont-st-aignan 

Plus cher que prévu...

N

ous assistons à l’enlisement d’un projet”, tonne Catherine Flavigny, conseillère municipale UMP à Mont-Saint-Aignan. L’objet de sa colère : la réhabilitation décidée par le maire PS du centre culturel Marc Sangnier, toujours en attente après deux appels d’offre non concluants. Bataille politique “Pierre Léautey a menti aux habitants, en promettant que le coût ne dépasserait pas 5,5 millions d’euros”. Le deuxième appel d’offre l’a fait grimper à 6,7 millions. “Un écart de 28% !” dénonce l’opposition qui, au pouvoir avant 2008, avait proposé un projet à 8 millions d’euros, “plus ambitieux et

résidence pour personnes âgées autonomes et semiautonomes. En signe de protestation, personnel et résidents ont manifesté samedi 8 avril. Les actions devraient s’enchaîner. “Nous continuerons jusqu’à ce qu’une solution concrète soit trouvée pour

les résidents”. Une importante manifestation est prévue pour le jeudi 12 avril. Elle sera suivie d’une réunion qui réunira les représentatns du Conseil général, de l’Agence Régionale de Santé et de la Ville pour trouver une solution.

permettant de décloisonner le quartier”. Une fois élu, Pierre Léautey (PS) avait fait marche arrière, préférant une réhabilitation à une reconstruction, relançant ainsi tout le processus. “Les études et les concours ont coûté un million d’euros à la commune”, estime l’opposition. De son côté, M. Léautey assume : “Deux appels d’offre, cela n’a rien d’exceptionnel. En trois ans et demi, nous avons fait beaucoup plus que la droite en sept ans”. Selon lui, la crise aurait fait bondir certains coûts. Un troisième appel d’offre devrait être lancé avant l’été. “Ce projet, nous le ferons aboutir”, affirme le maire.

Perspective KArine Millet

●● législatives Rouen : l’UMP aurait choisi son candidat dans la 1re circonscription

La nouvelle est arrivée par le biais d’une lettre. D’après un jugement rendu le 19 janvier par le tribunal de commerce de Paris, la société gérant la résidence Arc V, située route de Lyons à Rouen, a été placée en liquidation judiciaire. Une nouvelle que résidents et

■■ Le projet de centre culturel voulu par la majorité PS.


8

NEWS Vous croisez un triton ? Photographiez-le ! L’opération, très sérieuse, viendra aider l’observatoire des amphibiens (tritons, salamandres, crapauds, rainettes et grenouilles) et des reptiles (lézards, serpents et tortues), animaux souvent menacés.

L’ASSOCIATION

initiative 

L’esprit de l’essaim

U

■■ L’association propose des formations en apiculture, qui sont ouvertes à tous.

D

Une ruche-école Elle possède une rucheécole à Bosc-le-Hard. On y dispense une formation

sur deux ans. La première année est consacrée à l’apiculture. Au cours de la deuxième année, les élèves se spécialisent dans l’élevage de reines et la sélection, via la biométrie. Cette formation est ouverte à toutes les générations et une place de choix est faite aux personnes handicapées. Les cours ont lieu le samedi de 14h à 18h. Abeilles et essaims regroupe aujourd’hui plus de cent adhérents et une soixantaine de stagiaires. Pratique. Abeilles & Essaims 76, mairie, place du Petit Marché, Bosc-leHard. Tél. 02 35 33 13 18 ; essaim.76.free.fr

●● foire Prochaine invitée : la Belgique

Le Maroc, invité d’honneur de la Foire de Rouen, a manifestement attiré les foules cette année. En effet, le premier bilan indique une hausse de 8 % de la fréquentation. Mais à peine une édition s’achève-t-elle que l’autre commence. C’est la Belgique qui sera sous le feu des projecteurs en 2013.

●● pétroplus La date de dépôt d’offres repoussée

D’abord fixée au 15 mars, la date limite pour le dépôt des offres de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, avait été repoussée au 5 avril. Elle est désormais fixée au 30 avril. Par ailleurs, l’Intersyndicale a annoncé la venue, lundi 16 avril, de Jacques Cheminade, candidat de Solidarité et Progrès à la présidentielle.

●● Rouen Travaux place de l’Hôtel de Ville

Avant de débuter l’aménagement de la ligne 7, la Crea remplace les canalisations du réseau d’eau potable, place de l’Hôtel de Ville à Rouen. Organisés de nuit pour limiter les nuisances, les travaux, commencés le 10 avril, devraient être terminés début juin. Voitures et piétons peuvent circuler mais les voies seront réduites.

L’initiative, nommée “Un dragon dans mon jardin”, est soutenue par la Crea, les départements de SeineMaritime et de l’Eure, et le parc des Boucles de la Seine normande. Les photos peuvent être envoyées par mail à maisons-des-forets@lacrea.fr ou ens@cg76.fr.

Ce week-end, trouvez votre job d’été ou professionnel Votre vie prendra peutêtre un nouveau tournant ce week-end. La Halle aux Toiles accueille, vendredi 13 avril, la 12e édition de “Job d’étés”, organisée par le CRIJ. Des centaines d’offres seront affichées et des ateliers organisés pour apprendre à rédiger un CV,

entre autre. Le lendemain, samedi 14 avril, se tiendront les entretiens d’excellence Normandie organisés à la Rouen Business School, de 13h30 à 18h. Les jeunes, à partir de la 3e, pourront rencontrer des professionnels de différentes filières d’excellence.

Un parc sensoriel pour mal-voyants

n beau concept, celui d’un jardin sensoriel pour malvoyants, a vu le jour le 30 mars dernier. Dans le cadre de leurs études, un DUT en technique de commercialisation, Mathilde Lengin, Julie Martot, Leila Bezzour et Constance Capo-Canellas devaient réaliser un projet de leur choix. “Nous avions envie de faire quelque chose d’utile et de durable” explique Mathilde Lengin. Lieu de relaxation C’est ainsi qu’est née l’idée d’un jardin sensoriel à destination des enfants en déficience visuelle de l’association Normandie Lorraine. Le but était d’améliorer leur quotidien, mais

aussi de mettre en lumière les actions de l’association. Les quatre jeunes filles ont conçu ce parc comme un lieu de relaxation sur fond de musique, un endroit clos et rassurant, parsemé de plantes vives et d’aromates pour stimuler les sens. La tête pleine d’idées, Mathilde Lengin précise que “des photographies des enfants, réalisées par un photographe professionnel, seront affichées sur des stores dans le parc”. Lors de l’inauguration du parc, les artistes étaient présents afin d’y exposer leurs œuvres. Pratique. Parc sensoriel, Centre Normandie Lorraine, 58, route de Darnétal, le Mesnil-Esnard.

Photo Laura Lelandais

Photo La Crea

Une chasse-photo pour sauver nos amis à sang froid

epuis janvier 2008, l’association “Abeilles et Essaims” développe ses activités orientées sur la sauvegarde de l’abeille noire. Tout est parti de la bonne volonté de quatre amis amoureux de la nature. En marge de cette activité de sauvegarde, viennent se greffer d’autres activités liées à la protection de la nature et la biodiversité. Par exemple, l’association assure la pollinisation dans tout le département en créant des ruchers dans les villes et les villages.

N° 53 - 12 avril 2012

■■ Le parc se veut être un lieu relaxant.


N° 53 - 12 avril 2012

NEWS Le Robec victime d’un gros coup de pompe Après les journées chaudes et ensoleillées de la fin mars, le petit ruisseau ne coulait plus, rue Eau de Robec. Le Robec serait-il donc à sec ? Que le passant se rassure, le problème est technique et non pas météorologique. Après avoir été puisée dans la vraie

chu 

Pour les bébés d’aujourd’hui

U Photo Laura Lelandais

L’ENSEIGNE

■■ Nomaya propose tout ce qu’il faut pour bébé.

L

es bébés rouennais modernes ont à présent leur magasin. Nomaya, présent sur Internet, a ouvert une boutique à Rouen le 7 mars. Elle propose du matériel design, original et innovant pour les bébés, de 0 à 2 ans, et leurs parents. “L’idée de

9

créer Nomaya m’est venue lorsque j’ai eu mon premier enfant” explique Loïc Harnisch, propriétaire et papa connaisseur. Pratique. Nomaya, 15 rue de la Vicomté, Rouen. Ouvert lundi 14h-19h, et du mardi au samedi 10h-19h.

rivière coulant quelques mètres plus profond, l’eau est acheminée jusqu’à son lit aménagé à ciel ouvert par des pompes de relevage. Or, elles sont tombées en panne. Les nouvelles pompes sont arrivées et devraient être installées d’ici à la semaine prochaine.

Tour de France : la Ville de Rouen recherche 200 bénévoles Le Tour de France passera à Rouen les 4 et 5 juillet prochains. L’événement entraînera dans son sillage près de 4 500 personnes, sans compter les milliers de spectateurs. La Ville a besoin de 200 bénévoles pour des missions d’accueil, de logistique, de sécurité

et d’animations, afin de permettre le bon déroulement de ces deux journées très particulières. Vous êtes intéressé ? Une réunion d’information et de recrutement est organisée mardi 17 avril, à 18h30, à la Salle Sainte-Croix des Pelletiers, à Rouen.

Le standard traite 4 000 appels par jour !

ne fois, une personne a appelé pour savoir si elle pouvait garer son scooter dans sa chambre”! raconte Hervé Levasseur, adjoint aux responsables du standard du CHU de Rouen. De tels appels ne sont pas les plus courants. Généralement, on appelle le standard pour prendre rendez-vous, demander des nouvelles d’un proche ou des renseignements administratifs. “15 % de nos communications sont des appels en interne.” 24 heures sur 24 Le standard fonctionne toute l’année, jour et nuit. Ils sont 26 agents à se relayer pour assurer ce service. Chaque standardiste re-

çoit en moyenne 450 à 500 appels par jour. Et chaque communication dure ne moyenne 26 secondes. Ce standard gère les cinq sites du CHU de Rouen, soit 7500 postes téléphoniques. “Nous avons des bases de données répertoriées par noms, entités ou salles de soins, sites. Mais nous traitons tellement d’appels qu’en quelques mois, nous nous en souvenons.” A cette activité courante s’en rajoutent d’autres, notamment le déclenchement du Plan Blanc ou plan d’urgence qui vise à faire face à une activité accrue de l’hôpital (afflux massif de victimes d’un accident, d’une épidémie, d’une contamination nucléaire).

■■ “Il y a des communications plus difficiles, quand on est confronté à la mort… “


10

NEWS Le chocolatier Beyer a soutenu l’US Quevilly à sa façon A chaque grand événement dans l’agglomération, la chocolaterie Beyer, rue Grand-Pont à Rouen, aime y participer à sa façon. C’est donc naturellement qu’elle a manifesté son soutien à l’US Quevilly en créant une sculpture faite avec près de six kilos de cho-

colat. Exposée en vitrine, elle représente deux buts et les écussons de chacune des équipes de la dernière demi-finale de coupe de France : l’USQ et Rennes. Face à la petite figurine de vache, aux couleurs quevillaises, une petite crêpe symbolise le club breton.

L’ENTREPRISE

solidarité textile 

Les pros de l’enquête

E

■■ Sur le site de Petit-Quevilly, Médiamétrie dispose d’une centaine de postes répartis sur deux plateaux.

S

on nom est devenu familier : Médiamétrie est cette entreprise qui mène des enquêtes à longueur d’années auprès des consommateurs de médias. En avril, son site de Petit-Quevilly fêtera ses 5 ans. “Nous recueillons l’avis d’un pannel représentatif d’individus. Ces données brutes sont ensuite traitées à notre siège de Levallois-Perret qui en tire des analyses”, explique Stéphanie Ingot, directeur des études Cati France et Pannel. 365 jours par an Actuellement, les 70 salariés du site quevillais effectuent des études pour des chaînes de télévision. “Nous travaillons 7 jours

N° 53 - 12 avril 2012

sur 7, toute l’année. Pour avoir des études au plus proche de la réalité, nous ne pouvons pas ne pas faire d’enquête pendant une journée.” Les consommateurs sont interrogés sur lers habitudes de consommation des différents médias. “A Petit-Quevilly, comme à Amiens, où nous avons un autre site qui a ouvert en 2000, les équipes travaillent sur tous les médias, pour éviter de créer des habitudes.” Un système de quotat a été établi pour chaque étude afin d’obtenir un pannel d’interrogés le plus fiable possible. A noter : l’entreprise prévoit une session de recrutement en septembre prochain.

●● emploi  On recherche des “mamies nounous” Kinougarde, spécialisée en garde à domicile d’enfants de 3 à 11 ans, recrute des jeunes retraitées à Rouen et dans l’agglomération. Une centaine d’offres d’emploi sont à pourvoir. Pour postuler, tél. 02 35 52 03 65, www. kinougarde.com ou au 19 rue de la République, à Rouen.

●● un euro !  Le Parc de Clères change de proprio Dans quelques jours, le Conseil général deviendra très officiellement propriétaire du Parc animalier de Clères et de son château, au nord de Rouen, pour un euro symbolique. Ils étaient jusque-là propriété du Muséum d’Histoire Naturelle, légués par Jean Delacour en 1967.

●● port  Les péniches de Kinder : une bonne idée Lors de la récente Semaine internationale du transport et de la logistique, la compagnie maritime Marfret, Ferrero et STEF ont reçu le prix de la “Meilleure organisation innovante entre un chargeur et un prestataire logistique” pour la mise en place en décembre du premier transport frigorifique sur barge fluviale de produits agroalimentaires, entre les ports de Rouen et Gennevilliers.

t si vous preniez l’habitude de trier vos textiles  ? Depuis 1995, l’association Solidarité Textiles, soutenue par les collectivités locales et l’éco organisme TLC (textilelinge-chaussure), promeut l’insertion socioprofessionnelle d’hommes et de femmes en difficulté. 70 conteneurs Agréée chantier d’insertion, l’association propose des emplois de collecte ou de tri, et de revalorisation des textiles d’occasion. “Une fois perçus, les textiles sont triés par saison et par type de vêtements”, explique Patrice Hannequin, responsable de Solidarité Textiles. Actuellement, 70 conte-

Opération portes ouvertes au SAMU de Rouen Samedi 14 avril, le SAMU de Rouen ouvre ses portes au public. Une occasion inespérée de découvrir les coulisses du 15. Vous pourrez visiter le centre de régulation des appels, apprendre les gestes des premiers secours en participant à des ateliers ou

encore faire un tour par l’unité de décontamination. Les visiteurs pourront voir également les véhicules d’intervention. Ne ratez pas le rendez-vous, samedi 14 avril, de 10h à 17h, devant l’amphithéâtre Flaubert. L’entrée est libre et gratuite.

L’emploi par le recyclage

neurs sont répartis sur le territoire de la CREA. A terme, il en faudrait un pour 2 000 habitants. Le dernier a été posé place Eugène Delacroix au Grand-Quevilly, le 27 février. Il faut environ trois à quatre mois pour que les gens se l’approprient. Les textiles recyclés sont donnés à des associations ou revendus par Frip & Co, entreprise d’insertion partenaire de Solidarité Textiles. Cette entreprise a en charge les opérations commerciales, telles que la vente aux particuliers, aux grossistes français, européens ou à l’exportation, principalement vers l’Afrique. Pratique. www.solidaritetextiles.fr

■■ Solidarité Textile est soutenue par les collectivités locales et l’éco-organisme TLC.


N° 53 - 12 avril 2012

NEWS La base de loisirs de Jumièges veut attirer plus de vacanciers La base de loisirs de Jumièges le Mesnil poursuit sa mue. Propriété de la Région Haute-Normandie, des Départements de SeineMaritime et de l’Eure et des communes de Jumièges et Mesnil-sous-Jumièges, sa gestion est confiée depuis février à la société Vert

●● grand-mare Un nouveau centre commercial

Un nouveau Cocci Market vient d’être inauguré dans le quartier de la Grand-Mare, en présence de Valérie Fourneyron, maire de Rouen. Cela fait maintenant deux ans que les habitants du quartier attendaient l’ouverture de cette supérette, qui s’étend sur 190 m2. Tous espèrent que cette arrivée donnera une dynamique nouvelle à ce centre qui compte encore quelques cases vides, en attente de commerçants.

●● presidentielle Poutou et Besancenot à Rouen

Le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste à l’élection présidentielle sera de passage à Rouen, jeudi 19 avril. Il vient dans le cadre d’un meeting organisé à la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers, à 20h. Philippe Poutou sera accompagné d’Olivier Besancenot, candidat à l’élection présidentielle en 2007 et de Christine Poupin, porteparole du NPA.

●● pollution Le Préfet crée un comité d’action

A cause des épisodes répétés de pollution aux particules dans l’agglomération rouennaise, le préfet de SeineMaritime, Pierre Bousquet, a créé, mardi 3 avril, un comité d’action, avec pour mission de mettre en place des actions de prévention sur le long terme. Vendredi 6 avril, il prenait les premières mesures en demandant aux véhicules de réduire leur vitesse de 20 km/h sur les axes limités à 90 km/h.

11

gens d’ici 

S

Marine. Un vaste projet de redynamisation y est mené. Si la plage a été refaite en 2011, son camping est actuellement en rénovation. En mai, lors de la réouverture, la base disposera d’un parc “Loisirs et aventures” et pourra accueillir des séjours à vocation sportive.

Arsene 76 : le collège du futur fait ses preuves Depuis septembre, huit collèges de Seine-Maritime expérimentent l’Espace numérique de travail “Arsene 76”, une plateforme d’échanges, de services et de partage dématérialisée, utilisée par les enseignants, les élèves, voire leurs parents. 92 % des professeurs

et 67 % des élèves l’utilisent. Le cahier de texte en ligne est le plus plébiscité. Face à ce succès, le Conseil général a annoncé la généralisation d’Arsene 76 à tous ses collèges. Dix nouveaux établissement en bénéficieront à la rentrée 2012-2013.

Toute la gouaille de Robert le Brun

itué aux abords de la place Saint-Marc à Rouen, la brasserie “Le Grand Saint-Marc” est devenu un lieu incontournable. Aux habitués se mêlent touristes étrangers ou régionaux. L’équipe est appréciée de tous et surtout le propriétaire de l’établissement, Robert le Brun. La figure du quartier Avec son épouse, il impulse à son établissement une dynamique impressionnante. Car l’homme vit son travail comme un bonheur perpétuel. Il est très rare de le voir bougonner. L’acrobate de la tasse de café n’hésite pas, malgré les “coups de feux” du midi, à s’engager dans des séances humoristiques

parfois piquantes ou à lancer des blagues au gré des conversations. Il apprécie l’humour mais pas seulement, car il ne dédaigne pas les débats philosophiques, politiques ou encore sportifs. Bref, il ne manque pas de ressort, le bougre, ni de répartie. Breton, originaire de Vannes et fier de sa région, il partage parfois avec ses clients des anecdotes truculentes sur le Morbihan. Robert rentre dans sa septième année au Grand Saint Marc et ne compte pas s’arrêter là. A 50 ans, ce personnage garde bon pied bon œil au sein d’un établissement devenu une adresse incontournable du quartier.

■■ Robert Lebrun entretient la bonne humeur dans sa brasserie de la rue Armand Carrel, à Rouen.


N° 53 - 12 avril 2012

12

Tout un quartier de la rive droite paralysé par une fuite de gaz Une importante fuite de gaz a paralysé une partie du centre-ville de Rouen, mercredi 4 avril. La fuite s’est produite vers 14 h au niveau de la rue des Augustins, où ont lieu d’importants travaux sur les canalisations d’eau. C’est l’un des engins du chantier

●● SUICIDE Des enfants découvrent un homme pendu en forêt Samedi 7 avril, peu avant 18 h, des enfants d’une dizaine d’années ont découvert la scène au niveau de la rue de Bellevue, à Elbeuf, dans une parcelle forestière. Un homme était pendu à un arbre. Ils ont alors prévenu un riverain qui a immédiatement alerté les secours et la police. Sur place, les pompiers ont effectué un massage cardiaque, en vain.

●● ROUTES Un week-end de Pâques très alcoolisé A Pâques, on n’abuse pas que du chocolat, visiblement. Samedi 8 et dimanche 9 avril, dans l’agglomération rouennaise, les forces de l’ordre ont arrêté pas moins de neuf personnes conduisant en état d’ébriété. Les alcoolémies mesurées allaient de 1,02 à 2,34 g/litre de sang. Cette dernière a été atteinte par un homme d’une cinquantaine d’années, circulant à Saint-Etienne-duRouvray. Il avait été signalé samedi, vers 19h45, après avoir percuté un autre véhicule, rue Michel Poulmarch, sans faire de blessés. Il avait les yeux brillants et se répétait constamment, selon la police.

●● ROUEN Il glisse et meurt écrasé sous un bus Jeudi 5 avril, un homme d’une trentaine d’années est décédé à Rouen après être passé sous un bus. Les faits se sont produits vers 22h20, avenue Champlain. D’après les premiers éléments de l’enquête, l’homme courait parallèlement au bus qui venait de quitter son arrêt. Déséquilibré, il aurait glissé et se serait retrouvé sous les roues du bus. Une douzaine de pompiers a été envoyée sur place. Malgré l’intervention des secours, la victime est décédée rapidement.

ALCOOL 

V

VOL, RECEL 

OISSEL 

Trois adolescents de 16 et 17 ans ont été arrêtés à SaintAubin-lès-Elbeuf, dimanche 8 avril, après avoir volé dans une voiture en stationnement. Alertée, la brigade anti-criminalité avait découvert sur place les trois jeunes qui, à leur arrivée, ont laissé tomber au sol un casque de moto. Ils avaient également en leur possession un sac à dos de moto contenant un casque, un téléphone portable et ses accessoires “main libre”. Tous les trois résident à Cléon.

L

●● ELBEUF Deux voleurs de gasole interpellés Deux hommes, en train de siphonner le réservoir d’un poids lourd, ont été arrêtés par la police à Elbeuf, lundi 9 avril, vers 0h40. Un témoin les avait aperçus en train de s’activer près du camion. Les deux siphonneurs, à la vue des forces de l’ordre, se sont réfugiés dans leur voiture. Lors du contrôle, une forte odeur de diesel s’est alors échappée de l’habitacle. A l’arrière : un bidon de 20 litres, plein de carburant. L’un des deux hommes a reconnu le vol. Près du poids lourd, se trouvait un deuxième bidon plein. Le bouchon du réservoir du camion était ouvert et une pompe, permettant d’aspirer le précieux fluide, était encore en place.

●● RACKET Elle sort un couteau et réussit à intimider ses agresseurs Elle ne manquait pas de cran ! Jeudi 5 avril, une jeune femme a réussi à faire fuir deux hommes qui cherchaient à extorquer de l’argent à son compagnon et à elle-même devant un distributeur de billets, place Voltaire, à Sotteville-lès-Rouen. Lorsque les deux malfrats au visage dissimulé sont apparus, menaçant le couple à l’aide d’une arme de poing, la femme a sorti un couteau, du genre Opinel, et les a fait fuir.

d’ambulanciers récupèrent un vieil homme à son domicile pour l’emmener faire un banal examen de santé. Ils ne sont pas pressés et roulent tranquillement. A Anquetierville, le joueur de cartes s’arrête à une intersection. Puis il s’y engage. Il n’avait pas vu l’ambulance, qui le percute violemment sur la droite.

Personne n’est grièvement blessé, excepté le patient. Ejecté de son brancard Ce dernier souffre d’un traumatisme crânien, de multiples lésions traumatiques ainsi que d’un affaissement du poumon droit. La victime décède trois jours plus tard à l’hôpital. L’auteur de la collision, contrôlé, a encore plus de 2 grammes d’alcool

par litre de sang... Le 3 avril, le prévenu a assuré devant le tribunal correctionnel de Rouen “s’être arrêté à l’intersection”. “Quand on consomme ce taux d’alcool, le champ de vision est extrêmement rétréci”, a rétorqué le procureur. Le prévenu encourt 15 mois de prison dont 9 mois avec sursis. Décision le 13 avril.

d’autres objets. Les policiers, en épluchant le listing du commerçant, parviennent à faire les rapprochements avec diverses plaintes. Le responsable reconnaît l’homme grâce aux photos et enregistrements vidéo. P. est interpellé le 29 mars. Le 3 avril, il comparaissait détenu devant le tribunal correctionnel de Rouen

pour avoir volé dans l’agglomération rouennaise, de juin à mars, portefeuilles, téléphones et ordinateurs portables, GPS, sac à dos, documents administratifs, veste, chéquiers, matériel chirurgical, lunettes, débris d’or, jeux vidéos... “Je suis sorti de prison en septembre 2010, j’ai été suivi par une association avec laquelle j’ai

travaillé. Après, j’ai été laissé seul. Je me suis mis à voler des choses faciles laissées dans les voitures entrouvertes. C’est le hasard. Je vole et revends tout de suite pour avoir des liquidités”, a-t-il affirmé aux juges. Il a été condamné à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans.

On veut l’expulser, il finit en prison

e 5 mars dernier, en région parisienne, M., 25 ans, fume un joint. Le jeune homme marocain, contrôlé en situation irrégulière, est interpellé. Il fait l’objet d’une mesure de reconduite à la frontière prononcée par le préfet des Hauts de Seine. Après plusieurs jours passés en centre de rétention, il

STRATAGEME

A

est intervenu pour stopper la fuite. L’équipe d’intervention a été contrainte d’ouvrir la chaussée pour fermer les vannes d’alimentation. Les habitants ont pu regagner leurs pénates vers 21h30. Au total, mille personnes ont été privées de gaz.

Une vingtaine de larcins à son actif

ourant octobre, une victime porte plainte pour vol. Les enquêteurs se rendent compte a posteriori que l’objet dérobé a été cédé 40 minutes plus tard à une enseigne spécialisée en occasions. P., sur présentation d’une pièce d’identité, y a déposé l’article, comme il l’avait fait pour une quarantaine

●● ELBEUF Trois mineurs arrêtés pour vol

a dû fermer boutique. Au total, 280 personnes ont été évacuées dont certaines regroupées à la Halle aux Toiles. Ironie de l’histoire, c’est dans cette même Halle aux Toiles que François Bayrou était en meeting (lire page 6). Toute la soirée, GRDF

Il percute l’ambulance : un mort

endredi 4 mars 2011, vers 20 h, un homme de 42 ans rejoint des amis pour un tournoi de cartes dans le Pays de Caux. Alors que la soirée se termine, l’homme, fortement alcoolisé, décide de dormir sur place. Le lendemain matin, il sirote quelques cafés avant de rentrer chez lui. Au même moment, une équipe

C

qui a éventré une canalisation de gaz, obligeant les pompiers à faire évacuer les habitants dans un rayon de 100 mètres. La rue de la République, des quais jusqu’à la rue Alsace Lorraine, a été entièrement vidée et coupée à la circulation. Le cinéma Omnia, par exemple,

est libéré. Toutefois, il doit se présenter à plusieurs reprises devant le Consul marocain afin de faire valider son identité. Mais il ne s’exécutera pas.

“Je veux faire ma vie ici” M., titulaire d’une licence marocaine en gestion et commerce, parle français. Il est arrivé en métropole il y a

quatre ans, en transitant par la République Tchèque. Très rapidement, il s’installe avec une jeune femme en région parisienne. Financièrement, il est aidé par sa famille et effectue quelques travaux au noir. “Je veux faire ma vie ici, créer une famille ici. J’ai plein de choses à faire en France”, déclare-t-il aux autorités. Pourtant, le 3

avril dernier, il est présenté en comparution devant le tribunal correctionnel de Rouen pour s’être soustrait à une mesure de reconduite à la frontière entre les 15 et 30 mars, à Oissel. Quinze jours d’emprisonnement ont été prononcés à son encontre. On voulait l’expulser, on l’emprisonne.

“Il s’est pris pour le Père Noël”

20 ans, le responsable dans un supermarché discount de Notre-Dame de Bondeville ne compte pas ses heures. Il y travaille depuis deux ans lorsqu’il met au point son stratagème. Entre juin et août 2010, il fait passer, sans payer, plusieurs caddies de marchandises. Pour ce faire, il soudoie une caissière contre rétribution et impose aux autres de faire passer certaines personnes, familles et amis, à l’autre caisse. Au moment de payer, les clients font mine de se

servir de leur carte bleue : ils l’insèrent, font le code puis la retirent. Le responsable intervient pour procéder discrètement à une annulation du ticket. Nourritures et GPS La magouille à répétition finit par alerter la direction. Et les soupçons se portent sur le jeune homme. Ils se confirment lors de l’inventaire, très déficitaire. En novembre, en portant plainte, le supermarché dénonce une perte de près de 23 000 €. Le responsable en cause est licencié.

Le 5 avril dernier, magouilleur et “clients” comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Rouen. “J’ai perdu la tête. C’était pour compenser le fait que je vivais chez eux”, a expliqué le jeune homme. “Il était séparé de sa compagne, il avait besoin de la reconquérir, de se faire aimer de sa famille. Il s’est rendu compte de leur générosité alors qu’eux-mêmes sont confrontés aux difficultés économiques. Il s’est pris pour le Père Noël”, a indiqué son avocate.

du quotidien, mise à part quelques GPS par-ci, par-là. Chaque jour, les magasins annulent des tickets de caisse, suite à des erreurs. Pour autant, les 23 000 € ne peuvent être automatiquement imputés aux prévenus puisque les tickets, non nominatifs, ne désignent pas les personnes bénéficiaires”, a rappelé le procureur. Deux, trois et dix mois de prison avec sursis ont été prononcés à l’encontre des onze prévenus impliqués, en fonction de leur degré de responsabilité.

“Le gain, c’était la nourriture

Marianne Sirgo-Donnaes


N° 53 - 12 avril 2012

SPORTS

Photo Romain Flohic

Baseball : les Huskies veulent enchaîner à Pessac

“J’ai besoin de m’impliquer”

même parvenus à passer devant dans les dernières minutes du match. En vain. Pas de changement au classement : les Rouennais restent 16es à deux points de Quimper, premier relégable. 30e journée de Pro B, vendredi 13 avril : NantesSPO Rouen.

Rouen reste au sommet

■■ Le 7 avril, Laura Flessel a donné le coup d’envoi du match de Pro B entre le SPO Rouen et Bordeaux.

Aimez-vous pour aimer l’autre ! Et avec le sport, si on trouve un canal de communication, c’est déjà un pas vers ces valeurs.” ■■ Les Jeux olym piques ont lieu cet été à Londres. Ils auront pour vous une saveur particulière, 16 ans après vos deux médailles d’or obtenues à Atlanta... “Ce seront mes cinquièmes JO et mes derniers, comme je l’ai annoncé. Les 21 et 22 avril, je serais au tournoi de qualification olympique de Bratislava pour décrocher mon ticket. Quant à Londres, vous savez, en tant que battante, j’irai pour gagner. On ne travaille pas pour être deuxième !”

●● VOLLEY  Canteleu-Maromme, pour le plaisir !

Samedi 14 avril, à 20h, les volleyeurs de l’AL Canteleu-Maromme, déjà assurés d’évoluer en Ligue B l’an prochain, disputent leur avant-dernier match à domicile de la saison de Nationale 1. Ce sera face à Dunkerque. Rendez-vous à 20h au gymnase Calmat, à Canteleu.

●● cyclisme  Véranda Rideau-U tient bon

La semaine dernière, l’équipe Véranda Rideau-U HauteNormandie n’a pas fait que de la figuration lors du 60e Circuit de la Sarthe. Lors de la 5e et ultime étape, Justin Jules a obtenu une belle 5e place. Au classement général final, c’est Romain Mathéou, 43e, qui obtient le meilleur résultat de la nouvelle formation pro haut-normande.

●● danse sur glace  Deux Rouennaises vicechampionnes de France

Lors des derniers championnats de France de danse sur glace, à Reims, deux pensionnaires du Rouen Olympic Club (ROC) sont devenues vice-championnes de France de la discipline : Mégane Queval (espoir 2e année) et Cyrielle Piquiot (juniors-seniors). Solène Mazingue (benjamins 1re année), a terminé 3e de sa catégorie.

es Dragons sont devenus champions de France en remportant à Grenoble, samedi 7 avril, le sixième match de la finale de Ligue Magnus (0-4). Score final : quatre victoires à deux pour les Rouennais, qui ont clos par un nouveau sacre une saison presque parfaite. Rouen n’a pas tremblé lors de cet ultime match. Grâce à une bonne discipline - qui leur avait fait défaut lors des 3e et 4e matchs -, ils sont parvenus à empêcher les Brûleurs de loups grenoblois d’attaquer, Fabrice Lhenry, le gardien des Dragons, se permettant même un “blanchissage” en bonne et due forme. A la fin du premier tiers-temps, Marc-André Thinel ouvrait la marque (0-1). Dans le tiers-temps suivant, le meilleur pointeur des play-offs, Carl Mallette, alourdira la note en un peu plus d’une minute (0-3). Dans le dernier tiers, les joueurs de Rodolphe Garnier se contentaient de préserver leur avance face à des Grenoblois émoussés physiquement. Rouen enfoncera le clou en fin de match, grâce à Loïc Lampérier (0-4). 12 titres de champion Les Rouennais peuvent donc savourer une troisième coupe Magnus consécutive, portant à 12 le nombre to-

NATIONAL 

Photo Romain Flohic

■■ Pourquoi soutenez-vous cette opération de “sponsoring citoyen”, menée par Kinder auprès d’associations sportives de l’agglo de Rouen ?

“Je crois que chaque sportif de haut niveau ressent un jour l’envie de s’impliquer. Je me suis découverte à travers le sport. On y apprend à se respecter et à aimer son prochain. Cela reflète ce que j’ai envie de vivre au quotidien et qui a, malheureusement, tendance à se perdre aujourd’hui. Savoir dire ‘bonjour’, ou ‘merci’.

Les joueurs du SPO Rouen se sont inclinés de justesse, samedi 7 avril, à domicile, face à Bordeaux (86-90) lors de la 29 e journée de Pro B. Les Bordelais ont mené quasiment toute la rencontre malgré un bon retour des joueurs de Michel Veyronnet qui sont

L

De passage à Rouen, l’escrimeuse Laura Flessel, marraine de l’opération “5 maillots pour l’enfance”, a répondu à nos questions.

■■ S’engager, c’est important pour vous ?

est encore longue. Lors de la prochaine rencontre de championnat, dimanche 15 avril, les Huskies se déplaceront sur la pelouse des Panthères de Pessac, vainqueur de ses deux matchs face à Montpellier lors de la précédente journée. Les Rouennais seront favoris.

Le SPO Rouen perd d’un cheveu face aux Bordelais

HOCKEY Les Dragons de Rouen ont décroché leur troisième titre consécutif

ENTRETIEN

“Je suis une grande curieuse et j’ai apprécié l’originalité de cette démarche, les liens intergénérationnels qu’elle tisse. C’est un engagement citoyen et sportif. Le 7 avril, j’ai donné le coup d’envoi du match entre le SPO Rouen et JSA Bordeaux. Cela m’a permis de revoir les associations lauréates et de passer un moment avec les jeunes. Mais je suis aussi une fan de basket. Je suis venue me faire plaisir !”

Après un départ en fanfare en championnat Elite, les Huskies de Rouen avait bien mérité un week-end de Pâques de de repos. Même si les Rouennais ont remporté leurs six premiers matchs (en trois journées), le championnat débute tout juste et la route

13

■■ Les Dragons, entourés de jeunes pousses du Rouen Hockey Elite 76, avaient donné rendez-vous à leurs supporteurs, mardi 10 avril, pour fêter leur nouveau titre.

tal de titres obtenus par le club. Et pourtant, après leur victoire historique en Continental Cup en janvier, les joueurs de Rodolphe Garnier avaient connu une passe délicate, illustrée par une défaite à Paris-Bercy en finale de la coupe de France, face à Dijon (7-6). Mais en conservant leur première

place au classement de la saison régulière, les Dragons avaient été dispensés du premier tour des playoffs. Au final, les Grenoblois auront donc joués cinq matches de plus. La saison terminée, le staff va devoir composer l’effectif de la saison à venir. De leur côté, certains joueurs n’ont

même pas eu le temps de savourer cette victoire, à l’instar de Julien Desrosiers, en préparation (à Rouen) avec l’équipe de France de hockey. Les Bleus affronteront l’Italie par deux fois avant de se rendre en mai au championnat du monde en Suède et en Finlande. François Béguin

Comme une baisse de régime

L

e dernier week-end de championnat n’a pas vraiment souri aux deux clubs de l’agglomération rouennaise. Lors de cette 31e journée, le FC Rouen s’est incliné à domicile vendredi 6 avril face à Ajaccio GFCO (0-1) tandis que l’US Quevilly s’est incliné (3-0) à Nîmes. Face aux Corses, les Rouennais avaient encaissé l’unique but juste après le début de la deuxième mi-temps, sur un centre mal repoussé mais bien converti par Boesso. Les

Canaris, sans surprise au vu de l’échéance historique qui les attendait en coupe de France, ont joué avec le frein à main, encaissant trois buts signés Ogunbiyi, Haddou et Rippart. Les Diables rouges, désormais septièmes, ont perdu une place au classement, tout comme l’USQ, 14 e à sept points du premier non relégable, Beauvais. Les Rouennais se rendent à Colmar vendredi 13 avril alors que l’USQ recevra Martigues, samedi 14 avril, à 15h, au stade Lozai.

■■ Le FCR et l’USQ ne sont pas au mieux en championnat.


14

France MONDE

erika

Une justice très politique

I

ndignation en Bretagne et chez les défenseurs de l’environnement. La Cour de cassation va se prononcer le 24 mai sur le procès de Total dans l’affaire de la marée noire de l’Erika (1999). Or, l’avocat général et le rapport préparatoire préconisent la cassation sans renvoi de l’arrêt attaqué, c’est-à-dire l’annulation, non seulement de la condamnation en appel, mais de tout le dossier. Donc l’enterrement de l’affaire, le droit français devant s’incliner devant les conventions internationales… Argument : le naufrage ayant eu lieu hors des eaux ter-

ritoriales françaises, peu importe que les côtes françaises aient été souillées. Cette décision, très rare, est une décision politique. L’avocat général dépend du ministère de la Justice. Il s’agit d’effacer une jurisprudence visant les responsables des catastrophes pétrolières : comme si la pollution de 1999 n’avait pas eu de cause. Or l’arrêt condamnant Total était d’une importance historique : il consacrait la notion de “préjudice écologique”, en fonction de laquelle Total a dû indemniser les régions Bretagne, Pays de la Loire et Poitou-Charentes.

gaz de schiste

Promesses et déceptions En France, les pétroliers texans continuent la pression sur le gouvernement pour faire abolir la loi interdisant l’extraction de gaz de schiste par fracturation hydraulique (nuisible pour les sous-sols, l’eau, l’atmosphère, la santé et les paysages). Mais les premières prospections sérieuses en Europe (Pologne) sont décevantes :

346 milliards de m seulement, selon l’Institut national de géologie polonais, alors que l’Agence américaine de l’information sur l’énergie promettait un potentiel inouï de 5 300 milliards de m3. Or, les gisements français sont inférieurs aux polonais, d’après les estimations américaines ellesmêmes. 3

40 000 islamistes en congrès au Bourget

■■ Au Bourget samedi 7 avril, l’intellectuel Tariq Ramadan a stigmatisé toutes les politiques migratoires en Europe.

E

trange hasard : au Bourget (Seine-SaintDenis) le week-end dernier, en pleine campagne présidentielle, et peu après la tuerie de Toulouse commise par un jeune islamiste, 40 000 personnes ont pris part au congrès de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF).  Cette mouvance n’admet pas qu’on la rapproche des violences terroristes. Elle affiche sa loyauté envers les principes républicains. Mais elle avait invité un imam du Qatar connu pour ses apologies de l’hitlérisme et de la Shoah, et dont la venue en France fut interdite en dernière minute par le ministre de l’Intérieur…

N° 53 - 12 avril 2012

Un autre intellectuel islamiste, l’Egypto-Helvète Tariq Ramadan, a quant à lui pu s’exprimer pendant une heure à la tribune du Bourget. Dans son allocution (retransmise sur écrans géants), il a dénoncé la décision de Claude Guéant à l’encontre de l’imam du Qatar. Puis il a accusé le gouvernement français de discriminer les musulmans, de ne rien faire pour les banlieues, et de traiter les immigrés “comme des animaux”.  Stigmatisant toutes les politiques migratoires en Europe, il a revendiqué la totale liberté de circulation et d’expression pour toutes les composantes de l’islam, y compris les plus radicales.

“Il ne parle qu’à la gauche”

■■ Le candidat du Parti socialiste François Hollande était en meeting à Aulnay-sous-Bois samedi 7 avril, une banlieue “visible” avec ses troubles et son record d’abstention. Mais qu’en sera-t-il des banlieues des classes moyennes en difficulté ? 

L

a campagne officielle est ouverte depuis le 9 avril. Nicolas Sarkozy a enclenché la sur-vitesse : il propose de participer (avant le second tour) à deux débats, au lieu d’un seul comme le veut la tradition de la Ve République… Sarkozy au canon Affichant sa confiance en son étoile, il déclare ne pas croire au désintérêt de l’opinion : “Les salles sont pleines, les audiences télévision et

radio sont bonnes. Pour ma part, je dirais même que la mobilisation est plus forte que ce que j’ai connu lors de la précédente campagne : je sens monter la vague” ! “Je parle à tous les Français alors que mon adversaire ne parle qu’à la gauche”, martèle Nicolas Sakozy. Cela dit, la campagne du président-candidat continue à miser sur une aversion de l’électeur de droite à l’égard de François Hollande. D’où

les formules acides : “Je crois en une France forte, pas en une France frileuse, haineuse, jalouse, ignorant les réalités du nouveau monde.”

Hollande riposte Face à ces boulets de canon, François Hollande garde sa posture d’homme sans frilosité, sans haine, sans jalousie. Et sans fermeture au monde… Au contraire, c’est Sarkozy qu’il accuse de “manquer de

hauteur de vues” vis-à-vis de l’étranger. Le président sortant ayant dit vouloir éviter à la France la situation de l’Espagne, le candidat socialiste attaque : “Bel exemple de solidarité européenne ! Au nom de quelle gestion vient-il donner quelque leçon que ce soit ? C’est lui qui a augmenté la dette de 600  milliards d’euros, creusé les déficits… Et il viendrait dire qu’il y a un risque pour le pays s’il y avait l’alternance ?”


N° 53 - 12 avril 2012

15

AUTOMOBILE

L’A1 Sportback cultive l’art du compromis

Une tonalité “premium” L’angle d’ouverture assez faible des portes arrière, comme le seuil d’entrée relativement élevé, ne débouche pas sur un accès à bord tout confort aux places postérieures. Une fois assis, on y est pas mal, compte tenu du contexte. Définie comme une quatre places, l’A1 Sportback peut cependant aussi être homologuée en 5 places, en

●● Une citadine

■■ Modèle d’accès au prestige d’Audi, l’A1 propose une personnalisation poussée. A l’instar de la carrosserie bicolore, où le deuxième ton se limite à la peinture des arches sur la trois portes, mais couvre aussi le toit sur la Sportback.

option gratuite. Enfin, le coffre, inchangé, s ‘avère correct dans le cadre d’une utilisation péri-urbaine. Élaborées dans une évidente tonalité “premium”, les six niveaux d’équipement, comme les options de toutes natures, pléthoriques et parfois high-tech, permettent à ceux qui souhaitent y mettre le prix, de se forger l’A1 Sportback que les autres n’auront pas ! Sur le plan technique, la plus petite des Audi a été

Chevrolet dédouble sa gamme Cruze

■■ La Cruze 5 portes se singularise par un spoiler.

Chevrolet la plus vendue au monde, la Cruze est désormais proposée sous une nouvelle silhouette deux volumes à cinq portes qui s’ajoute donc à la berline tricorps à quatre portes, lancée il y a 18 mois. Ce dédoublement de la gamme souligne l’esprit de conquête de la marque américaine, déterminée à gagner du terrain en s’adaptant aux particularités de chaque marché. Or, les Européens préfèrent conduire des compactes à 5 portes, à l’inverse de tous les autres continents ! Dans les deux cas, la ligne reste agréable et fidèle à l’esprit Chevrolet sur sa face avant, commune aux deux carrosseries. En revanche, la partie arrière a été entièrement redessi-

●● L’A1 en terrain

conquis : Aussi incroyable que cela puisse paraître à une époque où la concurrence est exacerbée, les pairs d’Audi sont encore quasiment absents du créneau des citadines chic. Et avec l’A1 Sportback, Audi entend bien conserver une jolie longueur d’avance.

I

l y a tout juste deux ans, Audi lançait l’A1, une citadine à trois portes sans véritable équivalent sur le marché, et il renforce à présent les arguments de son modèle d’accès à la marque en élargissant cette gamme avec une cinq portes, dénommée A1 Sportback selon la tradition maison. La greffe de deux portes arrière la rend indiscutablement plus pratique en favorisant l’installation aux places postérieures. En revanche, l’évolution du volume intérieur ne modifie pas fondamentalement l’habitabilité de la Sportback. D’autant qu’elle reprend intégralement la longueur de l’A1 3 portes.

Repères

née à partir du pied milieu, comme l’illustre d’ailleurs la forme du vitrage de la porte arrière, en forme de crosse de hockey sur la nouvelle mouture, d’allure plus ramassée. Et ce n’est pas qu’un effet d’optique, la cinq portes étant raccourcie de 9 cm sur la quatre portes pour 4,51 m de long. Effet collatéral, la capacité du coffre a légèrement diminué, passant à 413 litres, contre 450 l. pour la 4 portes. La palette des motorisations, forte de deux blocs essence (1.6i 124 ch et 1.8i 141 ch) et d’un diesel (2.0 VCDi 163 ch), comme les finitions de la gamme Cruze cinq portes, se décalquent sur celles des quatre portes, mais avec des prix allégés de 500 €.

conçue comme s’il s’était agi d’une grande. En témoigne sa prise de poids limitée de 25 kg sur la trois portes. Enfin, le surcoût de la Sportback sur la trois portes correspondante est de 700 €. Fabriquée à Bruxelles, dans une usine libérée par Volkswagen, l’A1 Sportback reprend à son compte tout ce qui a déjà fait le succès de la version initiale. On pense aux épures soignées du châssis, compatibles avec un large choix de quatre mo-

torisations essence délivrant entre 86 ch (1.2 TFSi) et 185 ch (1.4 TFSi), et deux diesel 1.6 TDi de 90 et 105 ch. Avec en option, la “magique” boîte à double embrayage à sec S-Tronic. Au volant, l’A1 se révèle aussi à l’aise en zone urbaine que sur l’autoroute grâce à un accord châssis/motorisation des plus estimables. Une direction précise et d’agréable consistance, ainsi qu’une suspension très correcte,

embellissent la conduite de cette petite auto qui se comporte comme une vraie routière lorsqu’elle bénéficie de fortes puissances. Cela dit, le 1.2 TFSi 86 ch de base ne manque pas de nerf, pas plus que le plus petit diesel TDi 90, assez sonore sur les intermédiaires mais vigoureux en couple. Et avec un appétit d’oiseau.

tous nos essais sur

“premium” : Reposant sur des bases techniques simples, l’A1 Sportback n’en a pas moins une forte valeur ajoutée liée à ses finitions et prestations supérieures. Soit, à la louche, un surcoût d’environ 2 600 € sur une citadine de bonne marque, pour rouler dans une auto plus originale et attractive qu’un modèle ordinaire. ●● Un diesel novateur

en vue : A partir de juin prochain, la gamme diesel recevra le renfort d’un novateur 2.0 TDi de 143 ch ayant la faculté de couper automatiquement deux de ses quatre cylindres lorsqu’on n’en a pas besoin (à vitesse stabilisée par exemple), et adoucir ainsi la consommation. ●● Verdict :  16/20 Sécurité ***  Finition ****  Confort ***  Economie d’usage ****  Séduction/Prix ***


16

N° 53 - 12 avril 2012

LIVRES

“L’amour sauvera le monde”

Michael lonsdale Inoubliable Frère Luc dans le film “Des Hommes et des dieux”, Michael Lonsdale nous fait partager sa foi dans un livre (1).

comme lorsqu’un grand bonheur spirituel arrive, c’est un cadeau”.   ■■ Comment est née votre foi ? Dès l’enfance ? “Pas vraiment. Mon père ■■ Comment Xavier ne pratiquait pas. Je ne Beauvois vous a-t-il pro- sais pas s’il croyait en Dieu, posé d’interpréter Frère nous n’en avons jamais Luc ? parlé. Quant à maman, elle “Cela s’est fait tout bête- avait été traumatisée par ment, dans cette brasserie, les Sœurs en Angleterre. à la table d’à côté. Xavier Comme elle ne devait sans Beauvois voulait faire un doute pas être très sage, on film sur les moines de Tib- lui disait des choses effroyhirine et souhaitait que je ables, qu’elle finirait en enjoue. J’ai lu le scénario et fer, qu’elle serait damnée. visionné deux de ses films Elle en avait gardé un très précédents. Il m’a semblé mauvais souvenir, mais elle intéressant comme metteur n’était pas hostile au Christ. en scène, j’ai donc accepté”.  C’est elle qui m’en a parlé la ■■ Qu’est-ce qui vous première et m’a donné un a plu dans le rôle de Frère livre qui s’appelait “The life of Jesus”. J’ai tout de suite Luc ? trouvé ce personnage très “Luc est un exemple magni- sympathique”. fique d’une vie de foi donnée complètement aux autres. Il ■■ Comment le Christ incarne mon idéal : ne plus s’est-il révélé à vous ? s’occuper de soi, constamment se dédier aux autres. “Mon cheminement vers la Cela ne pouvait être que foi s’est fait par étapes très douces, grâce à différentes positif, magnifique”.  rencontres. J’ai été baptisé ■■ Ce rôle a-t-il ren- à 22 ans. Quand j’ai cherforcé votre foi ? ché une marraine, j’ai eu la “Ma vie n’a pas changé. C’est chance de rencontrer une

femme aveugle extraordinaire. Elle m’a pris en main spirituellement parce que le père Dominicain qui m’a baptisé était très occupé. Elle m’a tout expliqué dans la tendresse. Il y avait un côté maternel que j’aimais bien”. ■■   À un moment, avez-vous douté ? “Jamais”. ■■   Même à 40 ans, lorsque vous avez été frappé par des deuils ? “J’ai connu un moment de grand chagrin puisque j’ai perdu la même année sept personnes que j’aimais. J’étais effondré. Mais je n’ai pas douté. Au contraire, j’ai demandé à Dieu “Sauve-moi car je n’en peux plus”. Sa réponse est venue immédiatement. Mon parrain, venu par hasard à Paris, m’a dit : “Tu ne vas pas bien. Il y a des gens qui prient juste à côté de chez toi. Je t’emmène si tu veux”. C’était un groupe de prière qui appartenait au “Renouveau charismatique.” Et là je suis tombé sur ce que je cherchais : des personnes qui chantaient,

■■ Michael Lonsdale à propos de son rôle dans le film “Des hommes et des dieux” : ”Frère Luc incarne mon idéal : ne plus s’occupper de soi, constamment se dédier aux autres.” 

qui priaient les uns pour les autres, qui partageaient. L’année d’après, on a fondé avec Mgr Rey, “Magnificat”, un groupe de prière pour les artistes”. 

dèle d’amour que le Christ. Personne d’autre ne m’a dit “Aime ton prochain comme toi-même” et aide ceux qui souffrent”.

■■ En quoi la foi estelle importante dans votre vie quotidienne ?

■■ Est-ce pour cette raison que votre livre s’intitule “L’Amour sauvera le monde” ?

“Tout le monde cherche un modèle de vie et je n’ai pas trouvé de plus beau mo-

“Je suis persuadé que c’est Dieu qui aura le dernier mot et Dieu est amour. C’est

Le best of de “50 ans de vie politique”

Une histoire de l’Armée… signée de Gaulle

A

“L

lain Duhamel, le plus connu, le plus redouté aussi des journalistes politiques français, laisse aller son humeur au gré de souvenirs bien triés, dans un ordre alphabétique courant de Claude Allègre à Dominique de Villepin. Entre les deux, sans trop s’embarrasser de neutralité, un peu plus d’une cinquantaine de personnalités, politiques pour la plupart, sélectionnées selon le degré de sympathie ou d’acidité qu’il pouvait mettre à leur

évocation. Le grand talent de cet homme de parole et de plume est de savoir brosser des portraits qui donnent des couleurs aux figures les plus pâles. Et s’il saute aux yeux qu’il a plus d’affinités avec un Lionel Jospin ou un JeanLuc Mélenchon qu’avec une Marine Le Pen, c’est qu’il a des convictions passionnées qu’il cherche d’autant moins à dissimuler qu’elles sont des plus “politiquement correctes”. 

Portraits souvenirs Auteur : Alain Duhamel Genre : politique Edition : Plon 342 pages, 20,50 €

a France fut faite à coups d’épée” :  une formule restée célèbre. Mais on connaît moins l’ouvrage dont elle constitue la première phase :  “La France et son armée”, écrit par le jeune capitaine de Gaulle à la fin des années 1920, puis remisé dans un tiroir avant d’en être ressorti pour publication en 1938. La présentation qu’en fait Hervé Gaymard met en avant la querelle Pétain - de Gaulle  suscité par la

rédaction de cette histoire de l’Armée française, des origines jusqu’à la Première Guerre mondiale. Intérêt historique, donc, mais aussi politique tant y sont visibles les affinités de son auteur, assez indulgent pour l’Ancien régime, très critique pour le XIXe siècle - y compris Napoléon - et admiratif de l’armée de la IIIe République. A la suite, du même auteur, une étude non moins méconnue :  “Histoire des troupes du Levant”

La révélation de surprenantes affinités…

Cette femme de convictions a su s’imposer

“J

C

’eus ce rare privilège de contribuer au dialogue entre la rose et le lys”, écrit Cyrille Schott, conseiller du Président Mitterrand puis préfet à Colmar et à Caen. Ce rôle d’intermédiaire entre le comte de Paris et le Président de la République, il le doit à la mission de suivi de l’organisation du millénaire capétien que lui avait confiée François Mitterrand en 1986. Irions-nous jusqu’à parler d’amitié ?  Le fait est que le

Président socialiste et Mgr le Duc d’Orléans se connaissaient de longue date et s’estimaient cordialement. Bien loin de nous cantonner dans la petite histoire, ce livre nous apprend qu’un prétendant n’est pas nécessairement un homme du passé, et nous donne à voir ce qu’est un chef d’État qui a une haute idée de sa fonction. Etre capables de telles affinités par-delà les divergences n’appartient qu’à des hommes de qualité. 

La rose et le lys Auteur : Cyrille Schott Genre : politique Edition : Plon 220 pages, 18,90 €

e n’était qu’hier, et cela déjà semble si loin… Les années Giscard. A 85 ans, Monique Pelletier, ancienne secrétaire d’Etat puis ministre de Valéry Giscard d’Estaing, se dit qu’elle est maintenant à l’heure du bilan. Cette icône des droits des femmes et de la légalisation de l’avortement a mené bien d’autres combats, notamment celui de la prévention contre la drogue. Toute une vie politique racontée à grand renfort

d’anecdotes pour la plupart savoureuses, dont parfois certaines figures de premier plan ne sortent pas grandies !  Un livre de souvenirs, donc ?  Certes, mais pas seulement : toujours passionnée par la vie sociale, Monique Pelletier a parsemé ses pages de considérations sur le présent et de pensées d’avenir. Non, elle n’est pas de ces “politiques de passage” pour qui la vie s’arrête dès qu’ils ont quitté leur maroquin.

aussi en réaction à la phrase de Dostoïevski “La Beauté sauvera le monde” que nous avons choisi ce titre. La beauté, c’est un attribut de Dieu, mais ce n’est pas cela qui va sauver le monde”. Propos recueillis par Benoît de Villeneuve

(1) “L’Amour sauvera le monde”, Michael Lonsdale, Éditions Philippe Rey.

La France et son armée Auteur : Charles de Gaulle Genre : histoire Edition : Perrin 378 pages, 22 €

Le soleil peut attendre Auteur : Monique Pelletier Genre : mémoires Edition : Anne Carrière 200 pages, 17 €


N° 53 - 12 avril 2012

DETENTE

LA RECETTE

17

LA TABLE

Au Clos Saint-Marc, les gourmands sont dans la place

La truite, votre poisson d’avril En avril, les truites se découvrent au bout du fil pour faire frétiller nos papilles avec cette recette peu compliquée et bien normande qui fait mouche. Truite à la normande Préparation :  15 mn Cuisson :  25 mn ●● 4 truites portion nettoyées

et vidées

●● 1 litre de moules nettoyées ●● 25 g de beurre ●● 2 échalotes hachées ●● 2 oignons émincés ●● 1 verre de vin blanc ●● 30 cl de crème fraîche ●● 2 cuillères à soupe de per-

sil ciselé

●● Sel, poivre

Mettez les échalotes à suer avec le beurre dans un faitout. Ajoutez les moules et le vin blanc. Cuisez 5 minutes à feu vif en

remuant à mi-cuisson. Récupérez les moules cuites et filtrez le jus de cuisson. Otez les moules de leurs coquilles. Versez le jus de cuisson dans une petite casserole, ajoutez la crème fraîche et laissez réduire 5 minutes à feu doux. Salez et poivrez. Dans un plat à four, placez les truites portion. Ajoutez les oignons émincés et les moules. Arrosez de la sauce. Faites cuire 15 mn dans un four préchauffé à 200°C. Au moment de servir, saupoudrez de persil ciselé.

toutes nos recettes sur

Mots croisés Verticalement 1 – Retenir contre son gré. 2 – Rendu plus clair. Volcan sicilien. 3 – Plante des mares et des ruisseaux. Du césium réduit. 4 – Répété, il figure le rire ou bien les pleurs. Ensemble formé par plusieurs vers. 5 – Point cardinal. On ne peut plus naturelles. 6 – Que l’on ne saurait mettre en doute. Ils roulent dans la gorge. 7 – Réduites à un état de dépendance total. 8 – Recoud les lèvres d’une plaie. 9 – Mesurent le bois. C’est pour deux. 10 – Redonne à qui de droit.

A B C D E F G H I J

PM

BM

DEAUVILLE TROUVILLE

PM

PM

6 7 8 R E S E U E S T L O U U R E M E I R S E R E S U

9 10 S E T E R R E E S N T T I T B U I E

Dates

Coeff.

BM

BM

Vendredi 13

52-47

05.05 12.10 04.45 11.25 04.05 11.05 04.02 11.17 17.40 17.25 23.55 16.55 23.35 16.47 23.48

Samedi 14

44

06.10 00.40 05.55 12.35 05.25 12.10 05.16 18.55 13.15 18.45 18.25 18.14 12.23

Dimanche 15

44-46 07.35 01.50 07.20 01.15 06.55 00.50 06.45 01.05 20.25 14.30 20.05 13.55 19.45 13.30 19.39 13.45

Lundi 16

49-53

08.55 03.10 08.35 02.35 08.10 02.15 08.04 02.31 21.30 15.45 21.10 15.10 20.45 14.50 20.43 15.09

Mardi 17

58-63

09.55 04.20 09.35 03.40 09.05 03.20 09.02 03.49 22.25 16.50 22.05 16.05 21.35 15.50 21.30 16.21

Mercredi 18

67-71

10.45 05.15 10.20 04.35 09.50 04.15 09.47 04.48 23.05 17.35 22.45 16.55 22.15 16.35 22.09 17.12

Jeudi 19

75-79

11.25 05.55 11.05 05.15 10.30 04.55 10.25 05.33 23.45 18.20 23.25 17.35 22.50 17.15 22.43 17.51

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

9 10 S E T E R R E E S N T T I T B U I E

BM

LE HAVRE

6 7 8 R E S E U E S T L O U U R E M E I R S E R E S U

PM

FECAMP

2 3 4 5 E C H E P R I S U E T R S S E S T I O R N E N O N T P E N C H E A S E S

2 3 4 5 E C H E P R I S U E T R S S E S T I O R N E N O N T P E N C H E A S E S

DIEPPE

Horizontalement A – Celle du coeur est synonyme de grande insensibilité. B – Touchée par la flèche de Cupidon. Clé des chants. C – Pronom relatif. Mettre à l’épreuve. D – Ancienne Russie. Danse de théâtre au tempo lent et doux. E – Pays balte. Bisons d’Europe. F – Il embellit le décor. G – Il doit entrer dans la mortaise. Symbole du titane. H – Rat sans coeur. Pays des Mille et Une Nuits. I – Elle fait monter les prix. Avalé d’un trait. J – Coupes court. Noir de fumée. Les solutions

Sudoku

L’horaire des marées du 13 au 19 avril

C

’est un bistrot comme on les aime, simple mais avec cette touche d’originalité qui donne envie d’y retourner. Le Clos Saint-Marc, en face de la place du même nom, est un petit restaurant à la décoration chaleureuse, au service agréable et à la cuisine sans fausse note.

Présentation soignée et cuisine de qualité Entrée-plat ou plat-dessert (du jour) à 11 euros : les prix sont très abordables. Ce sera une terrine maison pour débuter. Très réussie, agrémentée de noisettes et servie avec un pain frais et craquant, l’entrée donne un bon aperçu de la qualité de la cuisine du bistrot. Petit plus : les plats sont très bien présentés. Mon voisin de table a opté pour des

1 S E Q U E S T R E R

1 S E Q U E S T R E R

LES MAREES

A B C D E F G H I J

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A B C D E F G H I J

Horizontalement A – Celle du coeur est synonyme de grande insensibilité. B – Touchée par la flèche de Cupidon. Clé des chants. C – Pronom relatif. Mettre à l’épreuve. D – Ancienne Russie. Danse de théâtre au tempo lent et doux. E – Pays balte. Bisons d’Europe. F – Il embellit le décor. G – Il doit entrer dans la mortaise. Symbole du titane. H – Rat sans coeur. Pays des Mille et Une Nuits. I – Elle fait monter les prix. Avalé d’un trait. J – Coupes court. Noir de fumée.

■■ L’ambiance conviviale du Clos Saint-Marc attirera les amateurs de bistrot.

Verticalement 1 – Retenir contre son gré. 2 – Rendu plus clair. Volcan sicilien. 3 – Plante des mares et des ruisseaux. Du césium réduit. 4 – Répété, il figure le rire ou bien les pleurs. Ensemble formé par plusieurs vers. 5 – Point cardinal. On ne peut plus naturelles. 6 – Que l’on ne saurait mettre en doute. Ils roulent dans la gorge. 7 – Réduites à un état de dépendance total. 8 – Recoud les lèvres d’une plaie. 9 – Mesurent le bois. C’est pour deux. 10 – Redonne à qui de droit.

bouchées à la reine qui ont, semble-t-il, fait leur effet. En plat, je choisis l’émincé de volaille au paprika, servi dans un petit plat à tajine sur un plateau de bois. A côté, une portion de frites maison toutes chaudes. La viande est tendre, parfaitement cuite, et les saveurs sont au rendez-vous. Deuxième succès. En guise de dessert, mais c’est hors menu, je me laisse tenter par le café gourmand (5 €), composé de cinq petites gourmandises délicieuses et sortant du déjà-vu “mousse au chocolat-crême brûlée”. Bref, le Clos Saint-Marc séduit à tous les niveaux. Une très bonne adresse. Pratique. Le Clos SaintMarc, 112 rue Martainville, à Rouen. Tél. 02 35 71 46 48.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A LA METEO B Temps plus frais C Vendredi 13 avril - Temps : ciel variable, belles éclaircies D - Températures : minimales de 3 à 5°, maximales de 11 à 13°. E - Vent : Nord. F Samedi 14 avril - Temps : ciel menaçant avec risque d’averse. Frais. G - Températures : minimales de 3 à 5°, maximales de 11 à 12°. H - Vent : Nord. I Dimanche 15 avril - Temps : souvent gris et très frais, J gouttes possibles. Venté. - Températures : minimales de 4 à 6°, maximales de 10 à 11°. - Vent : Nord.

Lundi 16 avril

- Temps : plus sec mais frais et venté. Ciel variable. - Températures : minimales de 4 à 6°, maximales de 11 à 13°. - Vent : Nord-Est.


18

. L’art de la fugue  Poèmes visuels sur fond de décor cubique, effets sonores amplifiés, les corps s’emballent au rythme des variations musicales. Le spectacle dégage force et émotion. Vendredi 13 avril à 19h et dimanche 15 à 15h au Cirque-théâtre d’Elbeuf. Tarifs de 5 à 14 €. Informations, tél. 02 32 13 10 49. . Opéra méconnu  La Croisade des dames est un opéra de chambre en un acte, sur un livret d’Ignaz Franz Castelli. Une œuvre méconnue que Bernard Tétu a sû travailler en transmettant au public la richesse mélodique ainsi que l’espièglerie de cette œuvre. Vendredi 13 avril à 19h30 au Théâtre des deux rives, Rouen. Entrée libre. Réservation, tél. 02 35 70 22 82. . Les hommes viennent de mars et les femmes de venus  Ah, ces femmes et ces hommes qui cherchent à comprendre le comportement, forcément bizarre, du sexe opposé ! Mardi 17 avril, à 20h, Zénith, Grand-Quevilly. Tarifs fe 36 à 49 €. Informations, tél. 02 32 91 92 92. . Joyeux anniversaire  Le téléphone du dimanche fête ses 20 ans, et pour cette occasion organise une manifestation. Dimanche 15 avril, de 10 à 11h, le public pourra assister à une émission spéciale, dans les studios de RCF Haute-Normandie, 41 route de Neufchâtel au 3e étage. Informations sur mamanbiche.over-blog.fr

●● découverte . Activités nature  Le parc accrobranches de RouenPréau, qui a réouvert le 7 avril propose désormais le Ouistiti Park. Conçue pour les enfants de 2 à 12 ans, cette nouvelle activité propose des structures gonflables, un mini-parcours aventure et un jeu d’adresse en bois. Arbr’en cie, impasse de la Folletière, Préaux. Tél. 02 35 65 44 92. Informations sur www.arbreenciel-aventure.com

SORTIES Ali Amran chante la Kabylie au Trianon Transatlantique

La Normandie se découvre au musée Corneille

Voila dix ans qu’il rend hommage à la Kabylie. Ali Amran est l’ambassadeur de cette région d’Algérie et touche le cœur d’un public immédiatement captivé par les concerts de l’artiste. Son secret ? Être authentique dans ses textes et sa musique et provoquer

La “maison manante” de Corneille est la propriété du département de SeineMaritime depuis 1874. Dans le cadre de l’événement “Au printemps la Normandie se découvre”, ce lieu est une étape incontournable pour adultes et enfants. Ils découvriront le

concert 

B

Pratique. Bénabar, dimanche 15 avril, à 17h, Zenith, 44 Avenue des Canadiens Grand Quevilly. Tarifs de 15 à 48 €. Informations : 02 32 91 92 92

. Thomas Dutronc   Le chanteur sera en concert à Rouen, mais la soirée affiche complet. Mardi 17 avril à 20 h, au Hangar 106, Rouen. . Concert trompette et orgues  Le concert de trompette et d’orgue du dimanche 15 avril sera l’occasion de revenir sur l’histoire de l’instrument à vent. Dimanche 15 avril à 17h à l’ église Saint-Thomas de Cantorbery. Entrée gratuite. Info : tél. 02 35 14 30 00. . Chef d’œuvres classiques  Les Fastes romains de Vivaldi et Haendel sont des perles de la musique sacré des plus intenses issues d’une période noire de l’histoire. Dans le cadre de Territoires baroques, dimanche 15 avril, à 16h, Théâtre des Arts de Rouen. Tarifs de 16,50 à 30 €. Informations, tél. 0 810 811 116.

■■ Bénarbar débarque au Zénith avec ses chansons pleines de rêve.

Visions d’un papou sur nos coutumes

L

Photo Marc Dozier

. The Rockignol’s au Café noir  Trois musiciens  chevronnés propose une soirée de rock festif. Une batterie en carton et autres accessoires déroutants seront au menu, vendredi 13 avril à 21h au Café Noir, 28 rue de la République,  Rouen Entrée libre. Tél.02 32 12 13 48 .

. The Serge Gainsbourg Expérience  The Serge Gainsbourg Expérience : c’est un mélange de guitares rock, des claviers au son psychédélique, une rythmique rythm’n’blues/ jazzies reprenant répertoire de Gainsbourg. Samedi 14 avril à 20h au Théâtre Charles Dullin, Grand Quevilly. Tarifs de 10 à 19 €. Informations : tél. 02 35 68 48 91.

■■ Mudeya Kepanga, chef papou, découvre la France.

vacances

Pratique. Maison des Champs – Musée Pierre Corneille, Petit-Couronne. Tél. 02 35 68 13 89.

tions des textes de l’artiste. Bénabar le voyageur, Bénabar le charmeur et Bénabar l’artiste engagé pour le soutien d’une société multiculturelle et humaniste fait vibrer son public. Il taquine avec talent les étoiles du show business qui ont rapidement admis le chanteur dans leur cercle. Même s’il attache de l’importance à l’excellence de ses enregistrements, la scène reste le lieu que l’artiste préfère pour faire passer les messages et les émotions.

●● CONCERTS

. Revolver au 106  Le groupe révélation de 2009 avec plus de 100 000 exemplaires vendus de leur premier album sera au 106 pour le plus grand plaisir des amoureux de la musique pop. Vendredi 13 avril à 20h. Tarifs de 12 à 18 €. Informations : tél. 02 32 10 88 60 ; www. le106.com

fameux four à pain, source d’inspiration pour des ateliers multiples qui ne déplairont pas aux jeunes en mal de pâtisserie maison.

Le charme rêveur de Bénabar

énabar , c’est dix ans de carrière, trois victoires de la musique. Il est aussi l’un des artistes les plus appréciés du public français. Tous les ingrédients sont réunis pour une soirée de rêve au Zenith. Le rêve, c’est justement ce qu’il utilise sans réserve pour l’écriture et sa musique. L’amour de la scène Celui qui se destinait à une carrière de cinéaste, réalise aujourd’hui sous couvert de la chanson, des morceaux musicaux proches du court métrage. Il suffit de l’écouter et de fermer les yeux. L’imagination prend le pas sur la réalité et les images défilent dans nos têtes, comme autant d’illustra-

muséum 

l’émotion par l’évocation des richesses musicales et culturelles Kabyles. Pratique. Vendredi 20 avril à 20h30 au Trianon Transatlantique, 114 Avenue 14 Juillet, Sottevillelès-Rouen. Tarif à partir de 17 €. Informations, tél. 02 35 73 65 99.

Photo Christophe Rihet

●● SPECTACLES

N° 53 - 12 avril 2012

ors des prochaines Singeries du jeudi, organisées par le Muséum d’Histoire Naturelle de Rouen, le public fera la connaissance de Mudeya Kepanga. Qui est-ce ? un chef Papou, venu passer plusieurs mois en France afin de l’observer à loisir. Le changement est de taille et les surprises nombreuses mais il a pris plaisir à découvrir notre pays. Il passera la soirée au Muséum pour livrer ses impressions sur la “tribu française”. Personnage étonnant ai-

mant manier humour et finesse d’esprit, le papou philosophe partagera son animation avec Marc Dozier, photographe spécialisé, parti il y a des années, à la rencontre des tribus les plus reculées de la région d’Océanie. Ensemble, ils animeront cette soirée, première étape d’une action d’envergure sur Rouen. Pratique. Les Singeries du jeudi, le 19 avril, 20h30, Muséum d’Histoire Naturelle, Rouen - Réservation indispensable, tél. 02 35 71 41 50.

Faites une “Poses” à la base de loisirs

L

a base régionale de Léry-Poses s’étend sur un territoire vaste de 1300  hectares dont 650 hectares en eau sous forme de lacs et d’étangs. Elle s’apprête à accueillir les animations organisées lors des vacances de printemps. En plus des activités proposées, des stages sont proposés aux enfants tout au long de cette période. Encadrés par des moniteurs, ceux-ci sont destinés aux enfants âgés de 8 à 14 ans. Les disciplines concernées se passent pour la majorité

■■ Les plus jeunes pourront s’intier à l’art du tir à l’arc.

en plein air. Escalade, tir à l’arc, voile au lac du Mesnil, escalade sur les falaises, spéléologie et kayac seront au menu de ces stages. Ceux-ci sont très demandés et il est donc conseillé de se renseigner au plus vite pour inscrire vos enfants. Pratique. Base Régionale de loisirs de Léry-Poses, rue de Savoie, Poses. Réservations, tél. 02 32 59 13 13. Liste des stages disponible sur www.basedeloisirslery-poses.fr. Tarif : 160 € le stage(possibilité financement CAF bons vacances).


N° 53 - 12 avril 2012

SORTIES Normandy Retro Show remonte le temps C’est au cœur de la ville de Rouen, au bord de la Seine, du côté de l’espace des marégraphes, qu’il faudra vous balader pour découvrir l’exposition de voitures anciennes. Le mois d’avril sonne le début d’une série de six rendez-vous organisés par Normandy

ENTRETIEN

“Je

19

activités 

Rétro Show. Partez à la rencontre de ces passionnés de voitures anciennes entretenant un patrimoine qui ne doit pas disparaître. Pratique. Dimanche 15 avril de 9h30 à 12h30, Espace des marégraphes, Rouen. Infos : www.normandyretroshow.com

L

■■ Comment avezvous construit ce premier album ? “Cela s’est fait de façon très naturelle. J’ai écrit la plupart de mes chansons dans ma chambre et me les suis fredonnées pour moi seule avant de me dire que j’allais les chanter devant d’autres ou même en faire un album. Puis j’ai commencé à les interpréter sur scène et ça a plu.” ■■ Vous qualifiez votre musique de pop tragi-comique. Pourquoi ? “On associe habituelle-

■■ Où prenez-vous votre inspiration ? “De partout ! Des journaux, des livres, de mes voyages. Assise à observer les gens. J’imagine ce qui peut se passer derrière tous ces visages que je croise. J’adore ces histoires qui surviennent dans la vie des gens parce qu’elles peuvent être beaucoup plus incroyables que ce que l’on lit dans des fictions.”

soucis quotidiens. Parmi les invités, notons Little Bob, Chloé Lacan, R-Wan ou encore la Chorale des plaintes. Pratique. Samedi 14 avril de midi à minuit, à l’AvantScène, Grand-Couronne. Gratuit. Réservations : tél. 02 32 11 53 55.

L

■■ Après avoir sorti un single intitulé Bad Medicine, Liz Green présente son premier album “O, Devotion”.

ment ce terme aux pièces grecques ou aux poèmes épiques. Mais je trouve qu’il s’adapte très bien à la musique qui peut être très triste et en même temps incroyablement joyeuse. Et puis j’aime cette idée de transmission d’une histoire à travers ces chansons.”

La démarche est osée. Êtesvous capable d’assister pendant douze heures d’affilée à des concerts ? Manifestation à succès, le festival met en avant artistes de renom et futurs talents. Tout ce petit monde rencontrera un public prêt à chanter, rire et danser pour se gausser des

Profite de tes vacances à Rouen

chante des contes ”

iz Green donnera un concert sur la scène du Hangar 106, ce vendredi 13 avril, à 20h.

Douze heures musicales non stop à Grand-Couronne

■■ Des stages de rollers seront proposés aux enfants.

théâtre 

L

es vacances d’avril se profilent déjà à l’horizon. Une nouvelle fois, la ville de Rouen met en place “Tes vacances à Rouen”. Il y en aura pour tous les goûts : . Le village des jeux  : il propose des animations sportives gratuites et sans inscription. Activités réservées au 4-13 ans tous les jours entre 13h30 et 16h30. A noter : lundi 23 avril au centre sportif de la petite bouverie : athlétisme, tir à l’arc, hockey, etc. . Planète Vacances Sports : activités gratuites avec inscription au préalable. Notons des leçons de natation pour les 6-10 ans. Stage du 2 au 4 mai entre 13h30 et

14h15 et entre 16 h et16h45 Infos, tél. 02 35 98 10 11. Du roller, ça vous intéresse ? Un stage est prévu les 2 et 3 mai de 14 h à 15h30. Infos auprès des Spiders de Rouen, tél. 06 64 86 56 28. . Planète Vacances loisirs : sorties organisées. Vous y retrouverez des stages artistiques, culturels et sportifs Participation de 8 à 16 €. A na pas rater : l’après-midi karting, pour les 13-17ans les 24 avril et 3 mai de 13h15 à 16h30. Tarif : 8 € . Pratique. Retrouvez l’ensemble du programme “Tes Vacances à Rouen” sur le site www.rouen.fr. Informations : tél. 02 76 08 90 43. Début des inscriptions jeudi 12 avril.

Les enfants sur les planches

e théâtre est un moyen de découverte et d’exploration de soi-même et des autres. L’Echo du Robec met en place un atelier théâtre pour enfants. Il sera axé sur l’expression corporelle. Comment occuper l’espace jeu, seul ou en groupe ? Travailler son imaginaire ? Exprimer son ressenti et développer sa sensibilité ? Comment connaître son propre corps afin qu’il devienne l’instrument par lequel passera toute créativité ? L’atelier explorera également l’improvisation,

mais également la respiration, la diction et la voix. Les enfants seront guidés dans cet apprentissage par Sabeline Campo qui animera l’atelier. La comédienne a joué dans “Charlotte for ever” de Serge Gainsbourg, “Madame Bovary” de Claude Chabrol et “La garçonne” d’Etienne Perrier. Pratique. Du lundi 23 au samedi 28 avril de 14 à 17h. Représentation le 28 avril à 20h30 au Théâtre de l’Écho du Robec. Plus d’informations, tél. 02 35 88 61 73.

■■ La comédienne Sabeline Campo animera les ateliers dans le théâtre de l’Echo du Robec.


20

N째 53 - 12 avril 2012


N° 53 - 12 avril 2012

SUR LES ÉCRANS UGC Saint-Sever

21

CINEMA

A l’affiche : Battleship

Centre Commercial Saint-Sever - Rouen - Tél. 08 92 70 00 00

●● 2 days in New York (VO) : tous les jours 17h50, 20h, 22h25. ●● Battleship  : tous les jours 10h55, 14h10, 17h, 19h45, 22h15.

●● Blanche

Neige  : tous les jours 10h45, 13h25, 15h40, 17h55, 20h10, 22h20. ●● Cloclo : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, dim. 15, mar. 17, 21h45. ●● Hunger games : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, dim. 15, mar. 17, 10h40, 13h50, 16h40, 19h40, 22h05 ; lun. 16, 10h40, 13h50. ●● Le choc des titans 2 : La colère des Titans (3D) : tous les jours 22h15. ●● Le fils de l’autre (VO) : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, dim. 15, mar. 17, 11h10, 14h05, 16h25, 19h30 ; lun. 16, 11h10, 14h05, 16h25. ●● Le roi lion : tous les jours 11h, 14h. ●● Le roi lion (3D) : tous les jours 16h, 18h, 20h. ●● Les Adieux à la reine : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, dim. 15, lun. 16, 19h50, 22h05 ; mar. 17, 22h05. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : jeu. 12, sam. 14, dim. 15, lun. 16, mar. 17, 11h10, 13h50, 15h50. ●● Lock out (av. prem.) : lun. 16, 20h. ●● Mince alors ! : tous les jours 11h05, 13h45, 15h55, 18h05, 20h15, 22h25. ●● My week with Marilyn (VO) : ts les jrs 11h, 17h45, 19h55. ●● Nouveau départ : Et si on achetait un zoo? (av. prem.) : mar. 17, 19h50. ●● Plan de table : tous les jours 10h35, 12h25, 14h15, 16h15, 18h10, 20h05, 22h05. ●● Projet X : tous les jours 10h50, 13h55, 15h50, 22h30. ●● Radiostars  : tous les jours 11h05, 13h45, 16h, 18h10, 20h20, 22h30. ●● Rec 3 Génesis : tous les jours 10h45, 12h30, 14h20, 16h20, 18h20, 20h20, 22h20. ●● Sur la piste du Marsupilami : tous les jours 10h50, 12h20, 13h30, 14h30, 15h45, 16h45, 18h, 20h15, 22h30. ●● Titanic (3D, VO) : tous les jours 13h20, 17h, 20h40.

Omnia 28, rue de la République - Rouen - Tél. 02 35 07 82 70

●● Avé (av. prem.) : ven. 13, 20h30 ; dim. 15, 18h. ●● Rock’n’love (av. prem.) : mar. 17, 20h. ●● A pas de loup : jeu. 12, sam. 14, lun. 16, 13h30, 17h50 ;

ven. 13, dim. 15, mar. 17, 15h30, 20h40. ●● Les nouvelles aventures de Capelito : sam. 14, dim. 15, 11h15. ●● Nana : jeu. 12, sam. 14, dim. 15, mar. 17, 14h15, 16h25 ; ven. 13, lun. 16, 14h15, 19h50. ●● Trabalhar Cansa : jeu. 12, sam. 14, lun. 16, 15h30, 20h40 ; ven. 13, dim. 15, mar. 17, 13h30, 17h50. ●● Twixt : jeu. 12, ven. 13, lun. 16, mar. 17, 14h10, 16h30, 20h, 22h ; sam. 14, dim. 15, 10h35, 14h10, 16h30, 20h, 22h. ●● Low life : jeu. 12, 16h40 ; ven. 13, dim. 15, mar. 17, 14h, 20h ; sam. 14, lun. 16, 14h, 16h40. ●● 2 days in New York : jeu. 12, ven. 13, mar. 17, 14h, 16h20, 19h45, 21h50 ; sam. 14, dim. 15, 10h30, 14h, 16h20, 19h45, 21h50 ; lun. 16, 14h, 16h20, 21h50. ●● Perfect sense : ven. 13, mar. 17, 17h30 ; sam. 14, 11h ; dim. 15, 11h, 17h30. ●● Young adult : jeu. 12, lun. 16, 19h50, 21h50 ; ven. 13, mar. 17, 16h40 ; sam. 14, 10h30, 19h50, 21h50 ; dim. 15, 10h30. ●● Bellflower : jeu. 12, sam. 14, lun. 16, 17h30 ; ven. 13, dim. 15, mar. 17, 20h45. ●● Bye Bye Blondie : jeu. 12, 13h30, 18h ; ven. 13, mar. 17, 15h45 ; sam. 14, 11h10, 20h40 ; lun. 16, 13h30. ●● Cloclo : jeu. 12, sam. 14, lun. 16, 13h35, 20h35 ; ven. 13, dim. 15, mar. 17, 13h35. ●● Entre les bras la cuisine en héritage  : jeu. 12, lun. 16, 15h45 ; ven. 13, sam. 14, dim. 15, mar. 17, 13h30. ●● Nouveau souffle : jeu. 12, dim. 15, 19h40, 21h45 ; ven. 13, lun. 16, 16h25, 21h45. ●● If.... : jeu. 12, 20h40. ●● Michael : ven. 13, 18h. ●● Le Vilain Petit Canard : sam. 14, dim. 15, 10h35. ●● L’Atelier enchanté : dim. 15, 11h. ●● Avanti! : dim. 15, 17h. ●● Crulic - The Path to Beyond : sam. 14, 18h. ●● Elle s’appelle Ki : dim. 15, 20h30 ; lun. 16, 18h. ●● Hey is Dee Dee Home : sam. 14, 20h30. ●● L` Ile d’abricot : lun. 16, 20h30 ; mar. 17, 18h. ●● La Dette : mar. 17, 20h30. ●● Le Maître de musique : lun. 16, 19h30.

Pathé Docks 76 Centre Commercial Docks 76 - Rouen - Tél. 08 92 69 66 96

●● 2 days in New York  : jeu. 12, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 11h15, 13h50 ; ven. 13, dim. 15, 11h15, 13h50, 20h30.

●● Battleship : ts les jours 11h, 14h10, 16h50, 19h30, 22h15. ●● Cloclo : tous les jours 11h, 13h55, 16h50, 19h45, 22h. ●● Hunger games  : tous les jours 10h50, 13h40, 16h30, 19h20, 22h10.

●● Le choc des titans 2 : La colère des Titans (3D) : jeu. 12, ven. 13, 11h, 16h, 18h10, 20h20, 22h30 ; sam. 14, dim. 15, lun. 16, 11h, 14h, 16h, 18h10, 20h20, 22h30 ; mar. 17, 11h, 14h, 16h, 18h10, 20h30, 22h30.

■■ Attention, superproduction américaine ! Une bataille navale sur grand écran avec des scènes spectaculaires : le spectateur en prend plein la vue.

A

lex est resté un grand enfant, qui a le don de faire échouer tout ce qu’il entreprend au désespoir de son frère aîné, Stone. celui-ci, de guerre lasse, le fait embaucher dans la Navy où il se trouve lui-même, en espérant que cela lui mettra un peu de plomb dans la cervelle. Alex est en poste à bord d’un destroyer au large d’Hawaï, lorsqu’un objet volant non identifié plonge

dans l’océan, puis émerge sous une forme menaçante et immense, suivi d’une dizaine d’autres… Porter à l’écran des adaptations de jouets et de jeux de société est devenu la dernière mode à Hollywood. Notre bonne vieille bataille navale sert de fil conducteur à cette superproduction qui pratique l’art de la destruction massive avec conviction.  Les producteurs ont fait

●● Le

fils de l’autre  : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. ●● Le roi lion (3D) : tous les jours 11h, 13h, 14h55, 16h50, 18h45, 20h40, 22h35. ●● Les Adieux à la reine : tous les jours 15h55, 18h05, 22h35. ●● Les infidèles : jeu. 12, 20h15, 22h30 ; ven. 13, sam. 14, dim. 15, lun. 16, mar. 17, 11h, 20h15, 22h30. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : jeu. 12, ven. 13, 11h ; sam. 14, dim. 15, lun. 16, mar. 17, 11h, 13h10, 15h. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout (3D) : dim. 15, lun. 16, 16h50, 18h40 ; mar. 17, 16h50. ●● Lock out (av. prem.) : lun. 16, 20h30, 22h30. ●● Mince alors ! : ts les jrs 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. ●● My week with Marilyn (VO)  : tous les jours 11h15, 13h50, 15h50, 17h55, 20h. ●● Nouveau départ : Et si on achetait un zoo? (av. prem.) : mar. 17, 19h45, 22h15. ●● Projet X  : tous les jours 11h15, 13h10, 15h, 16h55, 18h45, 20h40, 22h35. ●● Radiostars : ts les jrs 11h, 14h, 16h05, 18h10, 20h20, 22h30. ●● Sur la piste du Marsupilami : tous les jours 11h, 13h, 13h50, 15h10, 16h, 17h20, 18h10, 19h30, 20h20, 21h40, 22h30. ●● Target : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, dim. 15, 22h30.

Gaumont Grand-Quevilly 26, bd Pierre Brossolette - Grand-Quevilly - Tél. 08 92 69 66 96

appel à Peter Berg, fils d’un historien naval, passionné par cet univers, qui a transformé son film en un bel hommage à la Navy.  Le spectateur en prend plein la vue avec ce film dont l’action se déroule la plupart du temps en mer. Les monstres sont impressionnants, avec une mention particulière pour les boules de feu et d’acier qui détruisent tout sur leur passage, et ils sont à l’origine des scènes les plus

spectaculaires. Cependant, si le film est réussi sur le plan visuel, le scénario, lui, pêche par son classicisme et ses personnages à la psychologie peu fouillée. Malgré ces défauts, ce film spectaculaire et sans temps morts est distrayant. Marie-Christine d’André

toute l'actualité du cinéma

●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : jeu. 12, ven. 13,

sam. 14, mar. 17, 14h10, 17h ; dim. 15, 11h10, 14h10, 17h ; lun. 16, 17h. ●● Lock out (av. prem.) : mar. 17, 20h10, 22h20. ●● Mince alors !  : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h35, 15h45, 17h55, 20h05, 22h20 ; dim. 15, 11h, 13h35, 15h45, 17h55, 20h05, 22h20. ●● Nouveau départ : Et si on achetait un zoo? (av. prem.) : mar. 17, 19h30, 22h15. ●● Plan de table  : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h45, 15h45, 17h50, 20h, 22h15 ; dim. 15, 11h15, 13h45, 15h45, 17h50, 20h, 22h15. ●● Projet X  : jeu. 12, ven. 13, lun. 16, mar. 17, 14h10, 17h15, 19h45, 22h30  ; sam. 14, 14h10, 17h15, 20h, 22h30  ; dim. 15, 11h15, 17h15, 19h45, 22h30. ●● Radiostars : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h35, 15h45, 17h55, 20h05, 22h20 ; dim. 15, 11h, 13h35, 15h45, 17h55, 20h05, 22h20. ●● Rec 3 Génesis  : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h45, 16h, 18h, 20h, 22h30 ; dim. 15, 11h15, 13h45, 16h, 18h, 20h, 22h30. ●● Sur la piste du Marsupilami : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h30, 14h30, 15h45, 16h45, 17h55, 19h, 20h10, 21h30, 22h25 ; dim. 15, 11h, 13h30, 14h30, 15h45, 16h45, 17h55, 19h, 20h10, 21h30, 22h25. ●● Target : jeu. 12, ven. 13, dim. 15, lun. 16, 15h45, 22h20 ; sam. 14, mar. 17, 15h45. ●● Titanic (3D) : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h30, 17h15, 21h10 ; dim. 15, 10h45, 13h30, 17h15, 21h10.

●● Aux yeux de tous : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, 13h45,

17h, 20h15, 22h30 ; dim. 15, 11h15, 13h45, 17h, 20h15, 22h30 ; mar. 17, 13h45, 17h, 20h15. ●● Battleship : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h50, 16h45, 19h40, 22h20  ; dim. 15, 10h50, 13h50, 16h45, 19h40, 22h20. ●● Blanche Neige  : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 14h10, 15h45, 18h, 19h40, 22h20 ; dim. 15, 11h, 14h10, 15h45, 18h, 19h40, 22h20. ●● Cloclo  : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h35, 16h35, 19h30, 22h ; dim. 15, 10h45, 13h35, 16h35, 19h30, 22h. ●● Fetih 1453 (VO) : sam. 14, 19h30 ; dim. 15, 14h. ●● Hunger games  : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h40, 16h35, 19h30, 22h ; dim. 15, 10h45, 13h40, 16h35, 19h30, 22h. ●● L’oncle Charles  : jeu. 12, ven. 13, lun. 16, 13h35, 17h55, 20h05  ; sam. 14, mar. 17, 13h35, 17h55  ; dim. 15, 11h, 13h35, 17h55, 20h05. ●● Le choc des titans 2 : La colère des Titans (3D) : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, mar. 17, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h25 ; dim. 15, 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h25. ●● La dame en noir : jeu. 12, ven. 13, sam. 14, lun. 16, 19h45, 22h20 ; dim. 15, 11h, 19h45, 22h20 ; mar. 17, 22h30.

Le Melville 75, rue du Général Leclerc - Rouen - Tél. 02 32 76 73 21

●● A

moi seule  : jeu. 12, sam. 14, lun. 16, 14h, 18h  ; ven. 13, 16h15 ; dim. 15, mar. 17, 16h15, 20h30. ●● La terre outragée : tous les jours 13h30, 15h45, 18h30, 21h. ●● Les Adieux à la reine : tous les jours 14h15, 16h30, 18h45, 21h15. ●● 38 témoins : jeu. 12, sam. 14, lun. 16, 16h15, 20h30 ; ven. 13, dim. 15, mar. 17, 14h, 18h. ●● Hasta la Vista! (VO) : jeu. 12, sam. 14, lun. 16, 16h, 20h45 ; ven. 13, 18h15 ; dim. 15, 13h45, 18h15 ; mar. 17, 16h. ●● Indignados : mar. 17, 20h. ●● El chino ! : jeu. 12, lun. 16, 18h15 ; ven. 13, 16h. ●● Une bouteille à la mer : sam. 14, 13h45 ; dim. 15, 20h45 ; mar. 17, 18h15. ●● L’Exercice de l’Etat : jeu. 12, lun. 16, 13h45 ; ven. 13, 20h45 ; sam. 14, 18h15 ; dim. 15, 16h. ●● We Want Sex Equality (VO) : ven. 13, 20h.


22

No 53 - 12 avril 2012

IMMOBILIER LOCATION ROUEN ■ Rouen près CHU et toutes commodités, loue F2 et F3 bis libres, tout confort, calme, double vitrage. Tél. 06.88.64.29.44. ■ Rouen Boulingrin près CHU, loue F2, 45 m2 environ, au calme, double vitrage, tout confort, libre. Particulier. Tél. 06.07.35.90.22. ■ Rouen, 700 € CC, résid. StSever, loue T3 proche CC StSever et métro. cuis., séjour, 2 chambres, parking s/sol. Classe énergie D. FA/DG : 1 mois de loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

■ Rouen, 735 € c. c., dans résid. J.F. Millet, loue T3 avec sèjour, 2 chambres, grd balcon et 2 places parking s/sol. Classe énergie D. FA/DG : 1 mois loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

■ Rouen, 580 € CC, Rédidence Al. Helluin, proche St Sever, loue T2 bis, av. séjour, coin cuis., chambre + bureau, prkg. Classe énergie D. FA/DG : 1 mois de loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

■ Rouen, 786 € c. c., résid. Grand Voile, loue T4 ds résid. sécurisée, 3 chambres, cuis., séjour, balcon, parkin, classe énergie D. FA/DG : 1 mois loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

■ Rouen, 595 CC, résid. Armada, loue T2 bis ds résid. sécurisée, coin cuis. équip., séjour + chambre + bureau, balcon, pkg. Classe énergie D. FA/DG : 1 mois loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) 0810400434 akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

■ Rouen, 493 € c. c., résid. cours St-Gervais, loue T1 dans résid. de standing en centre ville, avec parking s/sol, classe énergie D. FA/DG : 1 mois de loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

■ Rouen, 405 € c. c., résid. St-Sever, loue T1 proche centre com. St-Sever et métro, coin cuis. équip., parking, classe énergie D. FA/DG : 1 mois loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

AGGLOMERATION ■ Sotteville, P. Bertel. Bureau, loue 74 m2, 1 entrée, 2 bureaux, chauffage électr., climatisation, 3 parkings. Particulier. Tél. 06.09.50.57.66.

■ Petit Quevilly, 662 € c. c., résid. St-Christophe, loue T3 neuf ds résid. fermée par portail, pkg. privé. Classe énergie D. FA/DG : 1 mois de loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

■ Sotteville-lès-Rouen, 587 € c. c., loue T2 dans résidence Junon, coin cuis. équip., parking. s/sol, classe énergie D. FA/DG : 1 mois de loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

■ Elbeuf, 500 €, rue des Martyrs, plein centre ville, loue grand F4 rénové compr. entrée, salle, salon, 2 chambres, cuis. indép. équip., s. de b., wc indép. Chauff. central au gaz indiv. dble vitrage. 1e étage. Parking fermé sécurisé. Dans le quartier le plus agréable d’Elbeuf. Avenir Marketing Immobilier Tél. 06 07 47 33 72

■ Petit Quevilly, 551 € c. c., résid. Le Normandie, loue T2 coin cuis. équip., séjour, chambre, s. de b., ascenseur, parking, classe énergie D. FA/DG : 1 mois loyer HC. Tél. 0810 400 434 (prix d’un appel local) akerys-immobilier.com RCS TLSE 400 158 572

IMMOBILIER VENTES AUTRES DEPARTEMENTS ■ Proche Vannes (56), vds maison 1975 sur 470 m2, 240.000 €. Classe énergie E, hall, cuis. amén., séj. 37 m2, chambre, sdb, wc, véranda, garage 2 voitures, cellier, étage 3 chambres, douche, wc. Particulier. Tél. 06.37.88.92.87.

saisissez votre petite annonce en ligne sur

AUTOMOBILES PEUGEOT ■ 308 SW 1.6 L HDi, Premium, 6/2010, 110 cv, noire, 33.500 km. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ Peugeot 406, 3.000 € à débattre, T.B.E., CT ok, embrayage et courroie de distrib. refaits, très propre, attelage, factures présentées. Particulier. Tél. 06.83.74.43.21 (le soir).

■ Peugeot 206+, 8 990 €, 1.1, 60 cv, 5 ptes trendy, noire, 16 300 km, 18/02/2010, gtie 12 mois, radio CD, clim., vitres élect., dir. assist., fermeture central., ABS, airbags. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26


No 53 - 12 avril 2012

■ 508 2L HDi, 5/2011, 140 cv, gris cendré, 7.200 km. Automobile Nicolas Bois-Guillaume Tél. 02 35 12 44 00

■ 308 RCZ 2L HDi, 4/2011, 163 cv, noire, 9.900 km, GPS 3 D, cuir, JBL. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

23

■ 3008 2L HDi, Premium Pack, 11/2011, 150 cv, Vapor grey, 5.100 km. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

RENAULT ■ Renault Clio 1.5 DCi, 8.990 €, Authentique, 70 cv, 5 ptes, 42 000 km, 12/11/2009, gtie 12 mois, radio CD, ferm. central., vitres élect., dir. assistée. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ 3008 1.6L HDi, Active, 12/2011, 112 cv, gris shark, 18.300 km, GPS. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

AUTRES MARQUES ■ 308 1.6L HDi, Business Pack, 12/2011, 92 cv, Vapor grey, 2.600 km, GPS, Toit panoramique. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 308 1.6L HDi, Nav Teq, 01/2011, 110 cv, gris alu, 13.500 km, GPS. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 5008 1.6L HDi, Premium Pack, 3/2011, 112 cv, gris alu, 11.000 km, 7 places. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 308 CC Féline 2L HDi, 7/2011, 163 cv, noire, 5.100 km, jantes 18, GPS, cuir. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 207 SW 1.6L HDi, Outdoor, 7/2011, 6.600 km, 92 cv, gris alu. Automobile Nicolas Bois-Guillaume Tél. 02 35 12 44 00

■ Partner Tepee 1.6L HDi, 6/2010, 110 cv, gris alu, 24.200 km. Automobile Nicolas Bois-Guillaume Tél. 02 35 12 44 00

■ BMW 316 i, année 1997, gris métal, TBE, 58 600 km, 5 800 €. Tél. 02.35.68.42.66

■ Seat Altea XL 1.6 TDi, 15 990 €, 105 cv Référence Pack Style, 17 800 km, 28/04/2011, gtie 24 mois, radio CD, clim. manuel., jantes alliage, régul. vit., dir. assist., vitres électriques. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ Seat Ibiza SC 1.2 TDi, 10.990 €, 75 cv Style, 3 ptes, 33 200 km, 26/08/2010, gtie 12 mois, radio CD, vitres élect., ferm. central., dir. assit., clim. manuelle, régul. vit., rétro rabbat. électriques. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ Seat Leon 2.0 TDi, 16 990 €, 140 cv Style, 5 ptes, 12 940 km, 30/06/2011, gtie 24 mois, radio CD, clim. auto, jantes alliage, régul., ESP, dir. assistée. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ Seat Ibiza SC 1.6 TDi, 14.690 €, 90 cv Style Copa, 3 ptes, 9 000 km, véhicule de direction, gtie 24 mois, radio CD, Bluetooth, USB, vitres élect., jantes alliage, rétro élect. rabbat., régul. de vitesse. -Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

■ Sénior retraité auto-entrep. est à votre disposition 7/7 jours pour coupe gazon, vidange voiture sur place, contrôle boîte de vitesse + cartouche + filtre. Petits prix. Tél. 06.22.44.30.39. ■ Vous avez besoin d’aide pour répondre à un courrier, classer tous vos dossiers, apprendre à créer une lettre sur votre ordinateur ? Tél. au 06.27.47.91.51 (50% de réduction d’impôts).

BONNES AFFAIRES ■ Living en merisier (2,40m) composé d’un bar, 1 vitrine, 1 table avec 2 rallonges, 6 chaises cannelées, 1 meuble TV. 1.800 € à débattre. Tél. 02.35.89.63.85.

■ Hyundai Getz CRDi 82 pack clim., 2004 120.000 km, 3 portes, 5 cv, gris métal, anti-brouillard, révision 120.000 km effectuée, 3.000 €. Tél. 02.35.95.58.74.

■ Volkswagen Polo, 7 990 €, 1.4 TDi 70 cv, 3 ptes, noire, 91.000 km, 09/07/2008, gtie 12 mois, clim, CD, vitres élect., dir. assist., régul. vit., fermeture centralisée. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

retrouvez toute l'information en vidéo sur

■ Toyota Aygo, 6 490 €, 1.0 VVTI, 3 ptes Up, rouge, 33 000 km, 30/04/2008, gtie 12 mois, radio CD, vitres élect., fermeture central., ABS, airbags, dir. assistée. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Rouen, 30 avenue de la République, 76000 Rouen ou faxez-le au 02.35.98.28.62. Vous pouvez également le télécharger sur "www.tendanceouestrouen.com".

choisissez votre rubrique Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

■ Seat Ibiza ST TDi, 11 490 €, 75 cv Style, gris track, 23 500 km, 19/10/2010, gtie 24 mois, radio CD, vitres élect., dir. assist., anti-brouil., fermeture centralisée. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

DEMANDES D'EMPLOI

Forfait 4 lignes

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3 4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

■ Ford Focus 1.6 TDCi, 13 990 €, 90 cv, FAP, Titanium, 5 ptes, 32 600 km, 22/06/2010, gtie 12 mois, radio CD, bluetooth, vitres élect., radar de recul, clim. auto, régul. de vitesse. Seat Rouen, Continental Automobiles Tél. 02.32.10.26.26

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin.


N° 53 - 12 avril 2012

portrait-passion

24

Aveugle, Michèle Elard triomphe à l’arc J

eune, elle aurait bien aimé faire du sport. Comme tout le monde. Mais atteinte d’une maladie génétique évolutive, elle souffre de mal-voyance et bientôt d’une cécité complète. “Jusqu’à ce jour, il y a huit ans, j’ai eu la possibilité de me lancer dans le tir à l’arc avec l’Association rouennaise des sportifs aveugles et amblyopes (ARSAAH)”, raconte Michèle Elard, “et tout de suite, je m’y suis sentie vraiment à l‘aise.” Et de fait, au bout de trois ans de pratique seulement, à raison de deux heures par semaine, cette habitante de Bonsecours décroche son premier titre de championne de France Handisport qu’elle reprend ensuite à trois reprises. “Mon meilleur souvenir, c’est surtout l’an dernier, aux championnats d’été à La Teste-deBuch (33) quand j’ai battu de 94 points le record national !” Tirer à 30 mètres Un sourire dans la voix, teintée d’une pointe de fierté,

Michèle Elard poursuit : “Le tir à l’arc, c’est avant tout un travail sur soi. Un millimètre de trop sur un geste et c’est 50 centimètres d’écart sur la cible” prévient-elle. Puis elle ajoute : “Pour moi qui suis nerveuse, c’est un sport qui me calme. Il faut faire le vide dans sa tête.” Il reste que la performance intrigue : comment peut-on être aveugle et tirer dans le mille à 30 mètres ? “Grâce à un système de potence avec un repère tactile qui nous sert de guide” explique-telle. “Mais c’est surtout des heures et des heures de travail pour trouver la position exacte. Et un travail qui se mène en équipe !” insiste-telle reconnaissante à l’égard de son entraîneur, Michel Coquelin qui la suit depuis le début. Aujourd’hui, Michèle Elard a acquis de l’assurance. “Mon parcours, c’est aussi une revanche sur le handicap, l’envie de montrer qu’on peut être aveugle et aller loin” conclut-elle. Ariane Duclert

■■ Grâce à l’association rouennaise des sportifs aveugles et amblyopes (ARSAAH), Michèle Elard a pu réaliser son rêve : faire du sport. Elle a déjà décroché quatre fois le titre de championne de France Handisport.


Tendance Ouest Rouen du 12 avril 2012