Page 1

AGGLOMERATION

“Nous voulons maintenir les espaces agricoles” N° 57 - 10 MAI 2012

Franck Meyer, maire de Sotteville-sous-le-Val

PAGE 2

ILE LACROIX C’est l’heure du grand triathlon !

PAGE 11

La Crea

mise sur l’or vert Tout en œuvrant pour le maintien des industries rouennaises, la communauté d’agglomération vise à faire de son écrin de forêts et de verdure un royaume pour les randonneurs et promeneurs. PAGE 4.


N° 57 - 10 mai 2012

Moments forts 30, avenue de la République - 76000 Rouen Tél. 02.35.98.28.25 Fax : 02.35.98.28.62

Web Radio - Le journal de Rouen - www.tendanceouestrouen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 45 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancerouen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

✔✔ Bonnes affaires La Braderie de printemps se tient à Rouen vendredi 11 et samedi 12 mai. 250 commerçants sont de la partie.

✔✔ Steac’tival Festival de théâtre d’improvisa-

✔✔ No(w) future Le 106 va vous faire rêver et espérer, avec ce festival autour de l’utopie. A partir du vendredi 11 mai. Lire page 15.

✔✔ Triathlon Le triathlon de Rouen aura lieu

✔✔ Fait-main 35 exposants sont attendus

✔✔ Chiots Le salon des chiots est organisé

pour la Journée du fait-main, samedi 12 mai, de 10h à 19h, sur l’esplanade Marcel Duchamps.

AU COURRIER

tion, vendredi 11 et samedi 12 mai (le soir), à la Maison de l’université, à Mont-Saint-Aignan.

dimanche 13 mai sur l’île Lacroix. Plus de 400 participants sont attendus. Lire page 11.

au Parc Expo de Rouen, samedi 12 et dimanche 13 mai. Entrée payante.

EXPLIQUEZ-VOUS

“Repenser les transports” “J’ai lu attentivement dans votre dernier numéro les explications de Dominique Randon (viceprésident de la Crea en charge des transports publics). Sur l’ensemble, je suis d’accord avec lui. Je lui suggère cependant une autre idée facile à réaliser : un transport public SNCF, avec des navettes qui s’arrêtent en gare de Darnétal. La ligne Rouen-Amiens pourrait en effet desservir les villes, villages, arrêts en supprimant des voitures qu’il ne veut plus à Rouen, grâce à des parkings relais disponibles sur place. Pour mémoire, dans un temps où un vrai service public existait, le trajet entre Darnétal et Rouen Rive droite s’effectuait par le train en... six minutes ! R. Couchaux

“En avant le bio” “Je me réjouis que les produits locaux et ‘naturels’ s’imposent petit à petit dans nos assiettes et dans nos vies. On peut sincèrement regretter la disparition du petit marché bio de la place Lelieur, mais je trouve que notre Ville n’a guère de choses à se reprocher, elle qui a donné une place à l’alimentation biologique dans les cantines de nos bambins. Il faut continuer sur cette voie !” J. Morgane

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Rouen, 30, avenue de la République - 76000 Rouen, ou sur redactionrouen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Rouen,

30, avenue de la République - 76000 Rouen - Tél. 02.35.98.28.25

AGGLOMÉRATION  Les “petits” maires de la Crea ont la parole

Nous avons encore trois fermes Sotteville-sous-le-Val, 757 habitants, se situe à la frontière avec l’Eure, près de Tourville-la-Rivière. Entretien avec son maire, Franck Meyer. ■■ Quel regard posezvous sur votre commune, où passent l’A13 et la voie SNCF Paris-Le Havre ? “Nous avons des atouts et quelques inconvénients. Notre proximité avec de grandes infrastructures, comme l’autoroute, la zone commerciale de Tourville ou la gare de Oissel, est intéressante. Historiquement, Sotteville-sous-le-Val est au croisement de trois zones d’influence : Rouen, Elbeuf et Pont-de-l’Arche. Nous sommes donc situés en limite du développement urbain.” ■■ Attirer sans dénaturer la commune est au cœur de vos préoccupations... “Oui, ce positionnement pourrait devenir un inconvénient si nous n’arrivions pas à mettre en valeur nos atouts naturels : campagne et soleil, puisque nous sommes orientés plein sud. Depuis dix ans, notre travail consiste à maintenir une

ÉLECTIONS 

S Présidentielle Tous les résultats de la Seine-Maritime sur notre site

■■ Devenu maire de la commune à 35 ans, Franck Meyer est très attaché au “vivre ensemble” et à la ruralité.

agriculture périurbaine. Nous voulons diversifier l’habitat tout en l’intégrant dans la ruralité, sans déborder sur les espaces agricoles. Et nous avons réussi notre pari : Sotteville compte trois fermes dont une gérée par un jeune agriculteur.” ■■ Vos atouts sont-ils uniquement agricoles ? “Non, nous faisons tout pour tirer profit de nos espaces naturels, existant ou en reconversion. Notre choix a été de nous tourner vers les loisirs “verts”. Sur notre territoire, nous disposons de deux étangs, dont l’un est une zone de réserve naturelle. En outre, depuis 2010,

l’ancienne carrière (l’étang du Val-Renoux) est devenu un lieu de pratique sportive (kayak, randonnée...) et nous venons de signer une convention avec la Ligue de protection des oiseaux. Ce lieu devient ainsi un éco-site sportif. A la fin du mandat, nous aurons réussi à améliorer le vivre ensemble et la qualité de vie.” ■■ Le vivre ensemble, qui vous est si cher, passe par l’intégration des nouveaux habitants... “Oui, Sotteville a accueilli près de 200 habitants supplémentaires en dix ans. Sa population est jeune. Nous avons toujours cher-

ché à faire cohabiter cette population rurbaine et les représentants de la ruralité. Le conseil municipal regroupe ainsi des femmes et des hommes de tous les âges. Nous ne voulons pas devenir un village-dortoir, car ce risque existe.” ■■ Si vous étiez président de la Crea, qu’aimeriez-vous changer ? “Je réorienterais la politique des transports pour désenclaver le territoire. La communication avec le centreville doit être améliorée. Je pense aux petits villages, mais aussi aux quartiers défavorisés. Car les grands utilisateurs de transport en commun sont bien identifiés : ce sont les jeunes et les personnes âgées.” ■■ Une vie, six dates 1965 : naît à Petit-Quevilly 1992 : s’installe à Sotteville-sous-le-Val 1998 : nommé directeur de l’école Hergé du village 2001 : élu maire 2010 : devient vice-président de la Crea, en charge du développement de l’administration électronique 2012 : candidat (Nouveau centre) aux législatives dans la 4e circonscription

Les Algériens votaient aussi à Rouen

aviez-vous que près de 10 000 ressortissants algériens de SeineMaritime (hors Le Havre) étaient appelés aux urnes à Rouen, du mardi 8 au jeudi 10 mai, pour les élections législatives algériennes ? Deux bureaux de vote ont été installés dans l’ex-chancellerie, 3 rue Saint-Maur. Il s’agit du renouvellement de l’Assemblée Populaire Nationale, la chambre basse du parlement algérien. Sur les 389 députés, élus pour cinq ans, quatre représentent les Algériens de France,

■■ Rue Saint-Maur, le consulat d’Algérie à Pontoise a installé deux bureaux de vote.

l’Hexagone étant divisée en deux zones (nord et sud). Deux députés sont élus par zone. “Nous craignons que les électeurs rechignent à se déplacer”, confiait peu avant le vote Liamine Chebli, responsable du service juridique au consultat d’Algérie, à Pontoise, dont dépendent sept départements. D’autant plus que, cette année, les électeurs de la zone nord avaient à choisir entre... 23 listes différentes. Parmi ces candidats, “beaucoup sont nés en France”, souligne M. Chebli.


N° 57 - 10 mai 2012

demain

3

Coup de neuf pour le Gymnase Tony Parker

3,2 millions de travaux Il faut dire que les pratiques sportives ont évolué. Il est normal, et nécessaire, que le bâtiment change et s’adapte. “Le projet global a été chiffré à 3,2 millions d’euros hors taxe. Il sera réalisé en deux temps, mais nous avons voulu nous projeter pour avoir une vision cohérente du gymnase à venir.” Le premier volet devrait débuter fin 2012. Parmi les travaux qui seront réalisés, l’installation d’un nouveau dojo. Sa surface passera de

140 m2 à 290 m2 et il pourra être scindé en deux pour accueillir différents clubs. Parallèlement seront réhabilitées des salles de gymnastique et de danse.

Jusqu’à 600 spectateurs Les travaux plus lourds seront entrepris dans un deuxième temps, en 2014 : “Le hall d’entrée va être reconstruit pour y aménager des zones de convivialité.” Dans les salles, de nouvelles tribunes vont être installées. La nouvelle configuration permettra également l’installation de tribunes mobiles. “Nous pourrons accueillir jusqu’à 600 personnes.” Jusqu’à maintenant, pour des causes de sécurité, le gymnase ne peut accueillir plus de 250 personnes. Les lieux ne devraient fermer que durant la seconde phase de travaux. La pratique sportive ne s’arrêtera pas pour autant : la mairie envisage d’installer un gymnase hors les murs.

Photo : Cabinet Stoffel et Lefebvre

D

ans quelques années, les anciens bâtiments du gymnase Tony Parker, au centre sportif des Coquets de Mont-Saint-Aignan, se seront métamorphosés en locaux flambant neufs. “Ce gymnase existe depuis quarante ans”, rappelle Pierre Léautey, maire de Mont-Saint-Aignan. “Depuis sa construction, il n’y a jamais eu de travaux significatifs.” Ce sera bientôt chose faite, avec le projet de rénovation entrepris par la Ville.

■■ Le projet de rénovation du gymnase Tony Parker a été lancé en septembre 2010, le cabinet d’architectes a été désigné en novembre 2011. Les travaux devraient commencer fin 2012. pour se finir en 2015.


4

N° 57 - 10 mai 2012

NEWS

L’or vert de l’agglomération 350 C’est le nombre de kilomètres des randonnées pédestres qui sont proposées dans l’agglomération. Chemins de la Crea, GR ou PR, il y en a pour tous les goûts.

Locaux

La demande d’aménagement de sentiers de randonnées vient surtout des habitants, cette spécificité n’étant pas encore identifiée au niveau touristique.

Nouveau La carte des ran-

données s’étoffe peu à peu. Le dernier chemin mis en place relie Yainville à Jumièges. L’occasion de découvrir le patrimoine autrement.

Internet Chaque parcours

proposé par la communauté d’agglomération est disponible gratuitement et téléchargeable sur le site internet de la Crea.

Pour les randonneurs et les sportifs “Nous sommes dans la vallée de la Seine, les paysages sont magnifiques et très variés.” Les amoureux de la marche, tout comme les communes, souhaitent voir se développer l’offre de randonnée. “C’est un outil de valorisation du territoire et permet aux communes d’attirer du

Photo : La Crea

L

es sentiers et chemins de randonnées existaient bien avant que naisse la Crea. Mais cette dernière souhaite désormais en faire un point fort d’attraction pour l’agglomération en remettant en état ces parcours-nature et en en créant de nouveaux. Car les loisirs verts ont le vent en poupe. Et les demandes pour de nouveaux itinéraires ne cessent d’affluer. “Nous avons voulu rassembler tous les itinéraires gérés par la Crea dans l’Ouest du territoire sur une seule carte”, explique Priscilla de Sainte Marie, responsable du service tourisme. Cette carte est diffusée depuis fin mars et se trouve victime de son succès. Pourquoi s’intéresser autant à cette ressource verte ? L’agglomération rouennaise n’est pas encore connue pour ses chemins de randonnée mais elle pourrait le devenir. “Nous disposons actuellement de 36 circuits concernant les boucles de la Crea.” Sans compter tous les chemins qui ne sont pas gérés par la communauté d’agglomération.

■■ La Crea vient de publier une carte actualisée des sentiers de randonnées proposés dans le territoire ouest de la communauté d’agglomération. Dans les années à venir, de nouveaux chemins pourraient être balisés.

monde.” Les circuits proposés devraient ravir les randonneurs par leur diversité. A travers les “Crea Balades”, par exemple, les promeneurs découvrent, au fil du chemin, les trésors du patrimoine dans leur écrin de verdure. Jumièges, SaintPierre-de-Varengeville, le château du Trait se dévoilent autrement. “Sur ces parcours, les promeneurs

disposent de l’itinéraire à suivre, ainsi que des explications sur les monuments qu’ils croisent.” Les plus sportifs ne sont pas non plus oubliés. Sur le nouveau plan diffusé par la Crea figurent trois parcours sportifs. Le premier est dédié aux joggueurs qui peuvent ainsi faire une boucle de 2 à 5,5 km dans la foret du Trait-Maulévrier. Le

deuxième est un parcours sportif aménagé près de Duclair. Le dernier se trouve à Canteleu et propose 21 agrès. Il est aménagé pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Pour le moment, les agents de la Crea font le tour des chemins existants pour déterminer les besoins, avant d’en définir de nouveaux. Car les projets ne manquent

pas pour développer le tourisme vert dans ce petit coin de Seine-Maritime. “Nous avons ciblé des zones qui présentent un intérêt en terme de paysage ou encore de patrimoine. Des zones où les demandes de chemins balisés sont nombreuses.” Il reste ensuite à déterminer s’il est possible ou non d’installer un sentier. Enfin, la Crea travaille sur l’élaboration

de chemins urbains. “Pour ce type de randonnées, la demande existe également.” Le nouveau plan est disponible gratuitement au siège de la Crea, rue Pasteur à Rouen, dans les pôles de proximité ainsi qu’à l’Office de tourisme de Rouen et dans les points d’informations d’Elbeuf, de Duclair et de Jumièges. Anne Letouzé

Jusqu’à Compostelle en passant par Rouen

L Faits divers, sports, actualité rouennaise en direct sur internet

e balisage du chemin de Compostelle devrait débuter d’ici à la fin de l’année. Un des itinéraires historiques de la route de Saint-Jacques verra le jour en Haute-Normandie. Il a été retrouvé et reconstitué grâce au travail des membres de l’association “Sur les chemins de Compostelle”. Le chemin des Anglais “Ils ont identifié un tracé qui part de Dieppe, passe à Rouen et repart vers l’Eure”, explique Priscilla de Sainte Marie. Ce chemin permet-

tait autrefois aux pèlerins anglais de rejoindre le sanctuaire de Saint Jacques, en partant de chez eux. “Nous allons reconstituer au plus proche le chemin historique, en évitant les points dangereux.”

■■ Par souci pratique, dans certains endroits, l’itinéraire vers Compostelle empruntera des chemins de la Crea.

Par souci de commodité, lorsque cet itinéraire passe à proximité d’un des sentiers de randonnée déjà aménagé par la Crea, il empruntera le même chemin. La Fédération départementale des randonnées pédestres ainsi que la région devraient en superviser une partie.


N° 57 - 10 mai 2012

NEWS

Photo FC Rouen

Thierry Granturco sauve le FC Rouen du désastre Au bord du gouffre, le FC Rouen a finalement évité la faillite grâce à Thierry Granturco (photo), Eric Lelièvre et Emmanuel Schreder, qui ont accepté d’injecter 1,4 million d’euros dans le club. Celui-ci devrait ainsi rester en National la saison prochaine.

L’ENSEIGNE

art urbain

Des ouvertures sur mesure

T

■■ Les produits sont réalisés dans l’atelier de l’entreprise.

C

ela fait plus de 25 ans que les “Fermetures de l’Ouest européen” exercent leur savoir-faire en Haute-Normandie. Basée à Saint-Jacques-surDarnétal, l’entreprise, spécialisée dans la fabrication et la pose de fenêtres et menuiserie PVC ou alumi-

5

num pour les particuliers, emploie huit personnes. “Nous faisons principalement de la rénovation et travaillons directement avec les particuliers”, explique Christian Delaistre, le gérant de l’entreprise. Pratique. www.fermetures-ouest-europeen.com

M .  G r a n t u r c o d e v r a i t prendre la présidence du FCR à la fin de la saison. De son côté, la Ville de Rouen, “satisfaite” de cette issue positive, a réitéré sa “volonté de continuer à soutenir le FCR (...) dans le respect de nos engagements et des contribuables rouennais”.

La Seine-Maritime attire de plus en plus de touristes Deux études menées par l’INSEE et la TNS Sofres révèlent que le département de Seine-Maritime attire de plus en plus de touristes. Le nombre de nuitées a ainsi augmenté de 10 % en 2011, pour culminer à 10 millions, soit 900 000 de plus qu’en 2010. Ces statistiques

dévoilent en outre que la saisonnalité a peu d’impact sur la fréquentation touristique puisque le nombre de voyages programmés demeure constant entre avril et décembre. La preuve que les campagnes de promotion du département portent leurs fruits ?

Transformateurs transfigurés

ransformateur, transforme-toi ! Dans le cadre du festival Rouen Impressionnée 2011, six artistes du collectif rouennais HSH Crew ont sorti leurs bombes pour relooker sept blocs ERDF situés rive gauche, à Rouen. Entre décembre 2011 et février, ces cubes de béton sont passés à l’ère de la couleur et de l’art urbain. “Carte blanche” “C’était vraiment agréable de pouvoir peindre sur ces mobiliers urbains plutôt laids”, reconnaît Lison de Ridder, l’une des artistes engagés dans l’opération. “D’autant plus que nous avions carte blanche. Les gens du quartier viennent voir et

sont contents. J’espère que ce genre de démarche sera renouvelé”. Trois des sept blocs repeints sont situés sur les quais bas rive gauche, au niveau du pont Jeanne d’Arc : deux ont été relookés par Sébastien Diologent, le troisième - l’homme vert aux ampoules - par son frère Nikodio. En vous éloignant de la Seine, vous découvrirez l’œuvre de Henri Wagner (ici en photo) au 1, bd d’Orléans, puis celle d’Elia David, entre Joffre Mutualité et les quais. Enfin, place des Emmurées et rue de Lessard, se trouvent les transformateurs relookés par Lison de Ridder et Paatrice Marchand.

■■ Henri Wagner, alias Rengaw, a injecté de la couleur et un brin de folie dans ce transformateur du bd d’Orléans.


6

N° 57 - 10 mai 2012

présidentielle

2012

François Hollande, président de la République : de Rouen et Bois-Guillaume au palais de l’Elysée

Né à Rouen le 12 août 1954, François Hollande grandit rue des Carmes puis à Bois-Guillaume. Elève brillant au pensionnat Jean-Baptiste de La Salle, il se défoule au FC Rouen. Son père, médecin ORL, se présente en 1959 puis 1965 aux municipales de Rouen

ROUEN 

sur une liste d’extrême droite. Sa mère,assistante sociale, est plutôt de gauche. En 1968, la famille déménage à Neuilly. Diplômé de Sciences Po puis de HEC, François Hollande intègre l’ENA (promotion 1980), où il rencontre sa future conjointe, Ségolène

La gauche s’enracine

■■ Juste après 20h, des dizaines de militants ou sympathisants de gauche se sont réunis à Rouen, notamment en face de l’Hôtel de Ville.

S

ans surprise, François Hollande s’est confortablement imposé à Rouen lors du second tour, en réunissant 59,42 % des voix. Que nous apprend ce score ? D’une part, qu’il dépasse le simple report des voix de tous les candidats de gauche lors du premier tour (52,8 %), faisant penser qu’une partie des électeurs de François Bayrou (9,2 %) s’est reporté en faveur du candidat PS lors du second tour. Un déplacement des voix de Marine Le Pen (11 %) vers le candidat du

PS paraît moins probable. D’autre part, la gauche rouennaise sort renforcée de la bataille, en obtenant un score très supérieur à celui de Ségolène Royal en 2007 (+ 5,5 points). La rive gauche porte bien son nom Hormis à Bois-GuillaumeBihorel et Mont-Saint-Aignan, où Nicolas Sarkozy arrive en tête, le reste de l’agglomération a massivement voté en faveur du nouveau président, dont les scores dépassent souvent 60, voire 65 % sur la

rive gauche. Cette situation doit rassurer les candidats de gauche lors des élections législatives, en juin. Dans la 1re circonscription (Rouen rive droite), dont Valérie Fourneyron est l’actuelle députée, François Hollande obtient 56,2 % des suffrages. Une coloration plus marquée encore dans les 3e et 4e circonscriptions (Rouen et agglomération rive gauche), où le candidat socialiste a obtenu 66,8 % et 63,9 % des voix. La droite résiste bien dans la 2e circonscription

(53,6 % en faveur de Nicolas Sarkozy), redécoupée en 2010 et regroupant désormais les cantons d’Argueil, Bois-Guillaume-Bihorel, Boos, Buchy, Darnétal et Gournay-en-Bray. La députée Françoise Guégot (UMP) partira donc favorite à sa propre réélection. D’autant plus, qu’en face, le PS sera absent. C’est Véronique Moinet (Europe Ecologie Les Verts) qui aura la tâche de défendre les couleurs de la gauche rose-vert selon l’accord passé entre les deux partis.

■■ “Un grand moment d’émotion”

■■ “Place à la bataille des législatives”

■■ “Bien peu de gens pariaient sur lui”

Valérie Fourneyron, députée-maire (PS) de Rouen : “C’est un grand moment de joie et d’émotion. Enfin, un homme socialiste a su rassembler les Français derrière un projet de changement. Je remercie très sincèrement tous les électeurs de notre ville. Par leur choix, ils ont également donné à l’équipe municipale que je conduis un encouragement fort.”

Alfred Trassy-Paillogues, député et secrétaire départemental de l’UMP en Seine-Maritime : “Je suis déçu, bien sûr. Les Français ont fait un choix, mais je ne crois pas que ce soit le bon pour la France. Maintenant, nous nous lançons dans la bataille des législatives pour éviter que tout le pouvoir soit concentré dans les mains d’un seul parti politique”.

Laurent Fabius, député (PS) de Seine-Maritime et président de la Crea. “Le rêve est devenu réalité! Mais il est vrai que, quand François Hollande s’est lancé dans la candidature et les primaires, bien peu de gens pariaient sur ses chances. Il a réussi à rassembler au-delà du PS”, a-t-il confié au Parisien.

Royal. En 1981, il devient chargé de mission auprès de Mitterrand, puis candidat PS, la même année, aux élections législatives en Corrèze, sur les terres de Jacques Chirac. Il doit toutefois attendre 1988 avant de devenir député. Attaché à son départe-

ment d’adoption, ildevient maire de Tulle en 2001 puis prend la tête du Conseil général en 2008. Il quitte alors sa place de 1er secrétaire du PS qu’il occupe depuis 1997. Le destin brisé de DSK en fait en 2011 le favori des primaires socialistes. On connait la suite.

ROUEN

LE HAVRE

Inscrits : 57 627 Votants : 46 010 Participation : 80 %

Inscrits : 112 770 Votants : 83 604 Participation : 74 %

F. Hollande : 59,42 % N. Sarkozy : 40,58 %

F. Hollande : 58,63 % N. Sarkozy : 41,37 %

DIEPPE

FéCAMP

Inscrits : 22 270 Votants : 17 384 Participation : 78 %

Inscrits : 14 396 Votants : 10 950 Participation : 76 %

F. Hollande : 58,64 % N. Sarkozy : 41,36 %

F. Hollande : 60,34 % N. Sarkozy : 39,66 %

YVETOT

SOTTEVille

Inscrits : 8 287 Votants : 6 649 Participation : 80 %

Inscrits : 20 092 Votants : 16 304 Participation : 81 %

F. Hollande : 56,29 % N. Sarkozy : 43,71 %

F. Hollande : 65,44 % N. Sarkozy : 34,56 %

le grand-quevilly

bois-guillaume-b.

Inscrits : 18 700 Votants : 15 744 Participation : 84 %

Inscrits : 17 052 Votants : 13 935 Participation : 82 %

F. Hollande : 67,53 % N. Sarkozy : 32,47 %

N. Sarkozy : 56,2 % F. Hollande : 43,8 %

saint-etienne-du-r.

mont-saint-aignan

Inscrits : 16 571 inscrits Votants : 13 220 Participation : 80 %

Inscrits : 12 837 Votants : 10 660 Participation : 83 %

F. Hollande : 70,45 % N. Sarkozy : 29,55 %

N. Sarkozy : 52,51 % F. Hollande : 47,49 %

■■ Ambiance de fête dès 20h, dimanche dernier, devant le siège du Parti socialiste à Rouen, rue de la République.


N° 57 - 10 mai 2012

2012

Sarkozyste en 2007, la Haute-Normandie rejoint la France “rose” En Haute-Normandie, le nouveau président est arrivé en tête du second tour de l’élection présidentielle avec 52,5 % des voix, contre 47,45 % pour Nicolas Sarkozy, un score presque inversé par rapport à l’élection 2007, dans laquelle était enga-

7

présidentielle

gée Ségolène Royal. De son côté, l’abstention est restée stable entre les deux tours, avoisinant les 19 %. Dans le détail, si l’Eure reste à droite (le président sortant y a obtenu 52,45 % des suffrages), la Seine-Maritime demeure fortement ancrée à gauche, puisque

petit-quevilly

elbeuf

Inscrits : 12 597 Votants : 9 909 Participation : 79 %

Inscrits : 9 453 Votants : 7 014 Participation : 74 %

F. Hollande : 67,26 % N. Sarkozy : 32,74 %

F. Hollande : 65,62 % N. Sarkozy : 34,38 %

canteleu

maromme

Inscrits : 9 057 Votants : 7 285 Participation : 80 %

Inscrits : 7 334 Votants : 5 694 Participation : 78 %

F. Hollande : 67,86 % N. Sarkozy : 32, 14 %

F. Hollande : 61,37 % N. Sarkozy : 38,63 %

OISSEL

DéVille-lès-rouen

Inscrits : 7 148 Votants : 5 788 Participation : 81 %

Inscrits : 7 079 Votants : 5 342 Participation : 75 %

F. Hollande : 66,29 % N. Sarkozy : 33,71 %

F. Hollande : 61,74 % N. Sarkozy : 38,26 %

GRAND-COURONNE

CAUDEBEC-lès-ELBEUF

Inscrits : 6 862 Votants : 5 204 Participation : 76 %

Inscrits : 6 591 Votants : 4 865 Participation : 74 %

F. Hollande : 65,8 % N. Sarkozy : 34,2 %

F. Hollande 60,89 % N. Sarkozy 39,11 %

ST-PIERRE-lès-ELBEUF

DARNéTAL

Inscrits : 6 414 Votants : 4 998 Participation : 78 %

Inscrits : 5 761 Votants : 4 498 Participation : 78 %

F. Hollande : 59,84 % N. Sarkozy : 40,16 %

F. Hollande : 61,56 % N. Sarkozy : 38,44 %

■■ Les militants et élus UMP ne se sont pas attardés après 20h, au siège départemental, place de la Haute Vieille Tour.

François Hollande s’impose nettement (54,94 %) dans un territoire qui, en 2007, avait légèrement penché pour Nicolas Sarkozy (50,2 %). Un dernier facteur, observable dans toute la France, est à noter : la percée des votes blancs ou nuls. Alors qu’au premier

et maintenant 

tour, ceux-ci représentaient seulement 1,51 % des électeurs inscrits, le chiffre a subitement bondi à 5,06 % lors du second tour. La marque visible du mécontentement d’une partie de l’électorat des extrêmes, en premier lieu celui du Front national.

Place aux Législatives

■■ Dès le dépouillement terminé, la bataille pour les Législatives débutait. Dans le nouveau contexte d’une présidence de gauche, plusieurs circonscriptions pourraient basculer en Seine Maritime.

E

n Seine Maritime, comme partout en France, ce sont la disparité des reports des votes Front national et MoDem et la “discipline républicaine” du Front de gauche qui ont favorisé l’élection de François Hollande. Le FN en embuscade Dès dimanche soir dernier, une fois établi ce constat sur les chaînes de télévision et les stations de radio, une seconde bataille électorale s’est amorcée dans le département : celle des Législatives prévues les 10 et

17 juin. Déjà, les résultats locaux de la Présidentielle étaient passés au crible et les calculettes se mettaient à bourdonner. Dans les cinq circonscriptions de la région rouennaise, les députés sortants ne devraient pas avoir de gros soucis à se faire pour leur réélection (lire page 6), qui pourrait être néanmoins contrariée si le Front National, en embuscade, s’invitait au second tour en provoquant une triangulaire. La situation pourrait en revanche être nettement

moins confortable dans les autres circonscriptions. Au Havre, la retraite d’Antoine Ruffenacht en faveur de son dauphin Edouard Philippe a rebattu les cartes. Le nouveau maire, face à une remontée en puissance de la gauche concrétisée par le score de François Hollande, n’est pas en position très favorable pour défendre les couleurs de l’UMP face au socialiste Laurent Logiou. Tandis que Catherine Troallic pourrait succéder au député sortant communiste dans l’autre circons-

cription havraise. Dans les 6e (Dieppe), 9e (Fécamp)et 10e (Pays de Caux) circonscriptions, le Front national est en mesure de figurer au second tour. A qui profitera la triangulaire ?

Un ministre normand ? La Seine Maritime et l’agglomération rouennaise se distinguent aussi sur un autre point : au moins deux ministrables pourraient entrer dans le futur gouvernement : Laurent Fabius au Quai d’Orsay et Valérie Fourneyron aux sports.

■■ “Un moment extraordinaire”

■■ “Le retard était trop important”

■■ “Un programme pas réaliste”

Yvon Robert, premier maire-adjoint de Rouen (PS) : “C’est un moment extraordinaire. Cela faisait longtemps que nous nous battions pour que la France ait un président de gauche, pour porter des valeurs de justice et de solidarité. C’est ce qui a manqué depuis 2002. Ces dix dernières années, la justice n’était pas la valeur qui gouvernait”.

Jack Duval, délégué UMP de la 1re circonscription : “Je m’incline devant le résultat de la démocratie. Depuis le premier tour, il était à peu près certain que le président Nicolas Sarkozy ne parviendrait pas à refaire son retard. Même si la fin de campagne a été brillante et s’est accélérée chez nous, nous partions avec un retard trop important”.

Catherine Morin-Desailly, sénatrice Nouveau centre de Seine-Maritime : “La victoire de François Hollande va se retrouver confrontée très vite au principe de réalité. Le programme du candidat Hollande n’est pas réaliste quand on connaît l’état des comptes publics de la France. A l’enthousiasme va succéder la désillusion”.


8

NEWS Les quais bas rive gauche fermés à la circulation Depuis ce mercredi 9 mai, les quais bas rive gauche, à Rouen, sont fermés à la circulation, privant les automobilistes d’un parking gratuit bien connu en bord de Seine. Le stationnement y sera interdit jusqu’au 5 juin, à 19h très exactement. La cause ? La prépa-

santé

La télévision du futur

L Photo Film C3D-Convergence images / Alban Vian

L’ENTREPRISE

■■ Lors du tournage du programme “Relief d’une vie” consacré à la sculpture de Jean-Marc de Pas.

E

N° 57 - 10 mai 2012

n mars 2011, C3DConvergence Images a créé le buzz en lançant le lipdub de Décathlon : un clip chantant au cours duquel les employés du magasin d’Evreux faisaient la promotion de l’enseigne. Vision artistique Du spot publicitaire au documentaire, en passant par le film institutionnel, C3D Convergence Images se démarque par une approche originale des sujets traités. Cette société de production haut-normande, basée à Freneuse et gérée par un producteur-réalisateur passionné, Alban Vian, a également été la première à se lancer dans la “3D relief” pour la télévision. Son

activité a débuté en 2006 avec la réalisation d’un film promotionnel pour le ministère du tourisme du Mali. Puis les contrats se sont enchaînés : films sur le champagne, développement du programme court “Relief d’une vie”... “Un film ne se fait pas en un claquement de doigts. Il nécessite une démarche, une préparation assez longue. Comment amener le documentaire ? Toucher le spectateur ? Il faut introduire l’aspect artistique, tout en restant objectif ! ” explique Alban Vian. Pratique. C3D Convergence Images, 218 bis route d’Elbeuf, Freneuse. Sur le web : www. convergence-images.com

●● polar  Rouen théâtre d’un meurtre...

Rodolphe Fontaine a choisi Rouen comme théâtre de son dernier roman. Le corps de la victime est retrouvé par le héros, gisant au pied du pont Flaubert... Nostalgie, quand tu nous tues, édition les 2 encres, 230 p., 19 €.

●● Rouen  La patinoire Guy Boissière fermée

Jusqu’au 4 septembre, la patinoire Guy Boissière de l’île Lacroix demeurera fermée au public. Durant ces quatre mois de fermeture, les machines produisant du froid vont être révisées et des travaux de maintenance vont être effectués pour permettre à tous de patiner de plus belle dès la rentrée.

●● bonsecours  Une école détruite

Les engins ont commencé à détruire les locaux historiques de l’école Notre-Dame, installée depuis 1875 à Bonsecours, route de Paris. A la place sera construit un immeuble, “Terrasses en Seine”, accueillant 34 appartements, du T2 au T5. Livraison prévue début 2014.

ration et le déroulement de la prochaine édition des 24 heures motonautiques, qui se déroulera du samedi 26 au lundi 28 mai. Durant cette période, les quais bas rive gauche accueilleront également le célèbre restaurant itinérant, L’Ours noir.

Avez-vous pensé à déclarer vos impôts sur le revenu ? Les contribuables de SeineMaritime ont jusqu’au jeudi 31 mai minuit pour déposer leur déclaration de revenus 2011. Celles et ceux qui déclarent leurs revenus sur impots.gouv. fr bénéficient d’un délai supplémentaire fixé au jeudi 21 juin minuit. Une

application smartphone est même disponible ! La Seine-Maritime compte 699 094 contribuables, dont 370 998 imposables. Ces derniers ont versé 737,4 millions d’euros en 2011 et les trois quarts d’entre eux ont opté pour un paiement mensualisé.

Les bébés ont besoin de “souplesse”

e pédiatre, spécialiste des 0-16 ans, est l’interlocuteur privilégié des parents. La sécurité sociale recommande de le consulter 15 jours après la naissance de l’enfant, tous les mois jusqu’au 6e mois, puis à 9 mois, 12 mois, 16 mois, 20 mois, 2 ans, puis deux fois par an. Evoluer à son rythme Quels sont les besoins d’un nourrisson ? “Il a besoin d’être aimé par sa mère, bien nourri, que l’on s’occupe de lui, indique Robert Amar, pédiatre à Rouen. L’enfant qui, à 9 mois, peut jouer à cache-cache et cherche à enlever ce qui lui cache un objet, va bien intellectuellement”. Côté diététique, les spé-

cialistes semblent amorcer un léger retour en arrière. Aujourd’hui, si l’allaitement est artificiel, ils préconisent ainsi l’introduction des farines avec gluten, des purées et des compotes dès 4-5 mois, et des protéines animales dès 5-6 mois. Chaque nourrisson évolue à son rythme. Temps de sommeil, nombre de repas : “Il faut faire tout cela en souplesse et surtout ne pas imposer.” Au niveau de l’hygiène, quand l’enfant a le nez encombré, pensez à faire des lavages au sérum physiologique. Et respectez le calendrier vaccinal : jusqu’à 18 mois, plusieurs vaccins doivent être pratiqués.

■■ Quand votre enfant a le nez encombré, pensez à faire des lavages avec du sérum physiologique.


N° 57 - 10 mai 2012

NEWS décidé, lors du dernier conseil municipal, d’implanter deux caméras de vidéo-surveillance. La mairie entend ainsi stopper, ou du moins diminuer, les incivilités dont sont victimes ses habitants. Le dispositif sera financé par Rouen Habitat, le bailleur social.

Les ports du Havre, Rouen et Paris, membres du GIE Haropa, ont publié les résultats de leur trafic pour le 1er trimestre 2012. De 22,3 millions de tonnes, celui-ci est identique à celui de 2011. Le trafic fluvial, de 7,5 millions de tonnes, a augmenté de 5 % par rap-

photographie

L’éducation pour tous

C

Photo AFEV

L’ASSOCIATION

■■ Les membres de l’association assurent l’accompagnement individuel de jeunes à travers différentes actions.

L

d’aller de l’avant. L’Afev met également en place des initiatives citoyennes et solidaires à destination des familles. C’est le cas du projet Kaps (Kolocation À Projets Solidaires) qui soutient des colocations étudiantes avantageuses, en échange d’un engagement bénévole. Mercredi 23 mai, de 12h30 à 20h, l’Afev organisera sa fête annuelle des solidarités locales, place Saint-Sever. Une bonne occasion pour ses membres de sensibiliser la population sur l’accès à l’éducation pour tous. Pratique. Afev RouenEvreux, place Emile Blondel, à Mont-Saint-Aignan. Tél. 02 32 76 93 29 ; www.afev.org

●● bihorel  La Poste se modernise

Le bureau de poste situé dans le secteur de Bihorel fermera ses portes au public à partir du lundi 14 mai. Le lieu va subir un petit “lifting”. Réouverture prévue début juillet. Durant les travaux, les clients devront se rendre dans le bureau de poste du secteur Bois-Guillaume, situé au 300 rue de la République.

●● Haute-Normandie  La Miss est rouennaise

Le concours de beauté organisé par la société Miss France et Endemol se tenait, samedi 5 mai, à Yvetot. Sur les neuf candidates qui prétendaient au titre de Miss Haute-Normandie, c’est Marine Doyen, une Rouennaise, qui a été choisie. L’heureuse élue, âgée de 20 ans, est actuellement en première année de licence d’Anglais.

●● écriture  Un collégien rouennais se distingue Mathieu Reymond n’est pas vieux, mais fait partie des cinq lauréats du concours de nouvelle du Festival international du livre et du film qui se tient à Saint-Malo. La nouvelle écrite par ce jeune écolier scolarisé au collège Fontenelle, à Rouen, a été retenue parmi plus de 3 000 textes envoyés par des jeunes âgés de 11 à 18 ans.

port au 1er trimestre 2011. L’arrêt de la raffinerie Petroplus n’est pas étrangère à la diminution du trafic des vracs liquide (-7 %). Enfin, si le trafic de céréales, la spécialité de Rouen, 1er port européen dans ce domaine, a reculé, celui du charbon a connu un bond 20 %.

Photo GPMR / P. Boulen

Deux caméras doivent être très prochainement installées dans le quartier Grammont, à Rouen. Celles-ci permettront de surveiller l’immeuble Jules-Adeline. Car ce bâtiment, qui devrait être bientôt démoli, est régulièrement dégradé. Le conseil municipal a donc

Les trois ports de l’axe Seine résistent face à la crise

NovoFoto déniche les talents

ela fait maintenant deux ans qu’Aurélien Ritter, gérant de la galerie NovoFoto, à Rouen, organise tous les mois un concours de photographies autour d’une thématique liée à l’actualité régionale ou nationale, ou sur un thème général. Une chance pour tous En juin, la musique sera à l’honneur. Les fous de l’objectif ont jusqu’au 20 mai pour déposer à la galerie deux photos. La semaine suivante, le jury, composé de trois personnes, examinera la qualité technique, l’originalité et l’émotion qui se dégagent des clichés. Les photos gagnantes seront exposées et mises en vente à

la galerie. L’auteur touche 15 à 20 % sur chaque vente. Depuis sa création, 25 concours NovoFoto ont eu lieu, réunissant quelques 6 600 photos de 987 photographes ! Aujourd’hui, plus de 260 photos ont été exposées dans cette galerie qui a vendu plus de 1000 clichés. Ce concept novateur donne une formidable opportunité à tous les photographes amateurs et professionnels de mettre en valeur leurs photographies en les exposant dans une galerie. Une belle reconnaissance. Pratique. Galerie NovoFoto, 7 rue Thouret, Rouen. Tél. 09 50 17 64 88 ; www. novofoto.net, concours anonyme et gratuit.

Photo Marianne Sirgo-Donnaes

L’immeuble Jules Adeline placé sous vidéo-surveillance

’Association de la fondation des étudiants pour la ville (AFEV) œuvre à Rouen depuis 20 ans. Formée autour de bénévoles, de personnes en service civique ou salariées, son objectif est de combattre les inégalités en matière d’éducation. Vaste programme... Redonner confiance L’accompagnement individuel d’un jeune est le principal levier d’action de l’AFEV. Il se matérialise, selon les âges et les besoins, par un accompagnement à la lecture ou à l’autonomie, par exemple. Le but ultime poursuivi par l’association est de stimuler la confiance en soi pour permettre à ses jeunes

9

■■ Aurélien Ritter est le fondateur de cette galerie innovante qui ouvre ses portes à tous les photographes.


N° 57 - 10 mai 2012

10

Escroquerie en bande organisée en Haute-Normandie : coup de filet dans le Calvados Fin avril, la gendarmerie de Caen a procédé à une vague d’interpellations dans le cadre d’une affaire d’escroquerie en bande organisée ayant notamment touché Rouen et la HauteNormandie. Les faits auraient débuté en 2008 dans l’agglomération de Caen.

Selon les premières investigations, menées conjointement entre la brigade de recherche de la gendarmerie de Caen et le groupe d’intervention régional (GIR), au moins quatre sociétés de rénovation de l’habitat avaient été créées par les suspects. Après

PETIT-QUEVILLY 

Un terrible coup de poing

●● SOTTEVILLE Une promeneuse happée par un train Une femme est décédée, samedi 5 mai, à Sotteville-lèsRouen, dans la soirée, après avoir été percutée par un train. Le drame s’est déroulé au niveau de la gare de triage. C’est un train reliant Rouen à Paris qui aurait happé la victime, âgée de 60 à 70 ans, apparemment en train de promener son chien. Elle a été tuée par le choc, ainsi que son animal.

●● mer Deux pêcheurs décèdent au large de Dieppe Deux marins-pêcheurs sont décédés après avoir fait naufrage au large de Dieppe, samedi 5 mai. Les deux hommes étaient partis à bord de leur navire de pêche “La Pomme” et devaient retrouver en mer le “Julie Cédric 4”. C’est l’équipage de ce dernier qui, ne voyant pas le navire arriver à l’heure dite, a alerté les secours. L’hélicoptère Dauphin de la marine nationale a retrouvé, à environ un mille de Saint-Aubin-sur-Mer, la coque retournée du doris près de laquelle se trouvait un canot de sauvetage et un premier corps sans vie. Le second a été retrouvé à proximité de la plage de Saint-Aubin.

●● ROUEN Une balle de fusil dans le bulletin de vote Il y en a qui ont une façon pour le moins agressive d’exprimer leur mécontentement. Dimanche 6 mai, dans l’un des bureaux de vote de Rouen, situé à l’Hôtel de ville, une balle de fusil a été retrouvée dans un bulletin de vote lors du dépouillement.

●● pays de bray Un enfant écrasé sous un tracteur Terrible drame, jeudi 3 mai, dans le village du MesnilFollemprise, au nord de Neufchâtel-en-Bray : un enfant de cinq ans est mort écrasé par un tracteur de la ferme familiale. C’est son grand-père qui conduisait l’engin et n’aurait pas vu son petit-fils.

●● ROUEN Ados pas futés sur cyclo volé Rouen, quartier Grammont, mercredi 2 mai. Vers 23 h, trois collégiens de 14 et 15 ans, sans casque, enfourchent un cyclomoteur et remontent péniblement l’avenue Grammont. A quelques dizaines de mètres, un équipage de la brigade anti-criminalité aperçoit la scène. Le gyrophare est enclenché. A leur vue, les trois jeunes paniquent et tentent de fuire, mais le deux-roues motorisé se couche et le trio finit à terre. Les policiers n’ont plus qu’à les cueillir. Ils ont été interpellés et placés en garde à vue pour recel de vol en réunion.

●● ROUEN Le gérant de bar arrête le voleur Le patron avait l’œil. Jeudi 3 mai, à 4 heures du matin, rue de la Savonnerie, à Rouen, le gérant d’un bar a luimême maîtrisé et livré à la police un homme de 24 ans qui aurait volé le sac à main de l’une des clientes. Juste après les faits, le patron avait vu l’homme jeter des objets dans une poubelle, à la sortie de l’établissement. Quand la client s’est plainte de s’être fait dérober son sac, le gérant a immédiatement fait le lien et est passé à l’action.

●● agglomération Deux cadavres repêchés dans la Seine en 24 heures Samedi 28 avril, le cadavre d’un homme né en 1949 a été repêché dans la Seine, au niveau du boulevard maritime, à Petit-Couronne. Il pourrait s’agir d’un suicide. Le lendemain, à Rouen, c’est le corps sans vie d’une femme âgée de 40 à 50 ans qui a été retrouvé dans le fleuve. Son identité n’était alors pas connue.

●● petit-quevilly Il la bat et tente de la violer Dimanche 30 avril, un homme ivre, résidant à PetitQuevilly, a été placé en garde-à-vue pour avoir battu sa femme et tenté de la violer. Il en a été empêché par l’un de ses enfants, né en 1999, qui s’est interposé pour protéger sa mère, tandis que sa sœur, née en 1997, appelait la police.

L

e 26 juillet 2009 au petit matin, les videurs d’une discothèque de l’agglomération rouennaise invitent les derniers clients, ivres, à quitter l’établissement. Soudain, l’un des vigiles se prend un coup de poing si violent qu’il “tombe dans les pommes”. Il est transporté aux urgences. Le jeune homme est victime

CANNABIS 

L

A

sa version est tout autre, à l’image des déclarations d’autres témoins : “Il y avait une bagarre générale devant la boîte. Je suis intervenu pour séparer mon frère du groupe. On m’a pris à partie, j’ai donné un coup sans savoir à qui je le donnais”. Le 3 mai, le prévenu a été condamné à une amende de 800 € avec sursis.

jeune homme en train d’ingérer une substance. Cela ressemble à du cannabis. Le consommateur s’en débarrasse. Il est contrôlé. Il a en sa possession quelques graines de cannabis et une carte bleue volée. L’interpellé, interrogé, avoue fumer quotidiennement trois à quatre joints. Pour autant, il ne se considère pas

comme accro. Le prévenu, originaire de Saint-Etiennedu-Rouvray, suit une formation pour laquelle il est rémunéré par la Mission locale. Presque innocemment, il indique aux forces de l’ordre acheter sa consommation grâce “à l’argent de la subvention de la Mission locale”. Il se ravise face au juge à qui il répond l’avoir

payée avec son argent de poche : “Il s’agissait de petites quantités, madame !” Aujourd’hui, ce dernier ne fume plus. Il est retourné en prison puisque faisant l’objet en parallèle d’un mandat de dépôt pour violences aggravées ainsi que d’un mandat d’arrêt prononcé par le tribunal de Grasse, pour extorsion.

En voiture, elle percute un policier

u matin du 20 avril 2010, deux policiers régulent la circulation rue de Brisout de Barneville, à Rouen, afin de faciliter le déchargement d’un camion. La conductrice d’une 206 s’arrête quelques mètres derrière, s’impatiente et le fait comprendre. A l’arrêt, elle fait des accélérations, la voiture

PEDOPHILIE 

L

des lieux. Son récit, imprécis, est laborieux pour les forces de l’ordre. Il raconte qu’à l’intérieur de la discothèque, “un individu s’est énervé, la situation a dégénéré. Le grand frère qui était sorti est rentré et a donné un violent coup de poing. Il a pris la fuite et appelé les pompiers”. Le grand frère reconnaît le coup mais

Principalement en HauteNormandie et en Bretagne”. “Au minimum une centaine” de personnes auraient été escroquées. Huit véhicules ont été saisis ainsi que 1 350 000 €. A ce jour, 18 personnes ont été arrêtées et sept d’entre elles mises en examen.

“Il s’agissait de petites quantités !”

e 3 mai dernier, un homme d’une vingtaine d’années a comparu devant le tribunal correctionnel de Rouen pour avoir consommé du cannabis en mars 2011. Il a été condamné à payer une amende de 400 €. Trois ou quatre joints Le 23 mars, à Rouen, les policiers remarquent un

ROUEN 

de plusieurs fractures du crâne. 30 jours d’incapacité totale de travail A son réveil, il ne se souvient de rien mais son ami vigile se propose de témoigner. Les deux hommes se rendent au commissariat quelques jours plus tard. L’employé dénonce l’auteur des violences : un habitué

un démarchage téléphonique, les salariés de ces entreprises s’employaient à faire signer des contrats à des personnes vulnérables. “Des personnes âgées, des personnes isolées”, souligne le procureur de Caen. “95% de la clientèle se trouvait en dehors du département.

est secouée de soubresauts. L’agent de sécurité lui demande de patienter.

Elle force le passage Alors qu’elle se poste à sa hauteur, la conductrice enclenche la marche avant, percute la jeune policière au genou droit. Celle-ci s’écarte et l’automobiliste part se garer. Cette dernière travaille

à la CPAM toute proche. Le soir, cinq policiers l’attendent à son domicile. Elle est arrêtée et menottée sous l’œil effaré de sa fille et de ses voisins. La victime, examinée, ne présente qu’une sensibilité au genou. Le 3 mai dernier, la prévenue, en pleurs, tente d’expliquer son geste au tribunal correctionnel de Rouen : “Je

lui ai fait signe que je voulais aller à gauche. Elle a refusé, cela m’a énervée. Quand elle s’est déplacée pour venir me voir, j’en ai profité pour tourner. Je me suis garée, je suis descendue et suis repassée à pied devant l’Hôtel de Police. J’ai bien vu qu’elle n’avait pas été percutée, elle continuait son travail”. Délibéré le 24 mai prochain.

Il traite l’enfant de “petite vicieuse”

es enfants aiment s’amuser chez leur oncle et leur tante à Saint-Etienne-du-Rouvray. Lui est sociable et part régulièrement en promenade avec eux. Sauf qu’entre 1993 et 1997, à plusieurs reprises, il agresse sexuellement l’une de ses nièces. Elle a entre 7 et 10 ans. Il lui caresse le sexe et les fesses. Un jour, il l’attire dans son atelier pour qu’elle lui touche les parties intimes. Une autre fois, devant la télévision, il aurait introduit son doigt dans le sexe de

l’enfant, 5 à 6 fois. La scène se serait reproduite plus tard, près d’un étang. Alors qu’elle est plus âgée, elle le repousse. “Avant, tu étais plus gentille”, lui aurait-il lancé. Un jour, en voiture, il lui caresse le sexe, elle se décale. Il aurait tenté d’acheter son silence en proposant un billet de 50 francs. Récidive à la foire Ce n’est qu’une fois adulte qu’elle se confie à son compagnon, qui réagit mal. Finalement, elle se livre à son frère et porte plainte en avril

2010, plus de dix ans après les faits. A l’automne 1998, à l’occasion de la Foire Saint-Romain, l’homme s’en prend à une autre fillette. Assis dans le “Petit Huit”, il lui caresse le bas du dos. Plus tard, les enquêteurs découvrent à son domicile plusieurs DVD et cassettes pornographiques, pédopornographiques et zoophiles ainsi qu’une collection d’armes. Le prévenu a-t-il conscience de la nocivité de tels actes sur une fillette ? L’expert en doute. L’homme

a reporté sa culpabilité sur l’enfant, traitée de “petite vicieuse”. “J’aime toucher la chair (...). Je voulais lui faire plaisir”, répète-t-il. Le 2 mai, il apparaît tantôt moqueur, tantôt effaré, devant le tribunal correctionnel de Rouen. Il reconnaît les caresses sexuelles sur les deux fillettes mais nie farouchement toute pénétration digitale. Il a finalement été condamné à trois ans de prison avec sursis et doit verser 8 000 € de dommages et intérêts à sa nièce. Marianne Sirgo-Donnaes


N° 57 - 10 mai 2012

11

SPORTS

Photo Romain Flohic

Le triathlon de Rouen 2012 met l’accent sur le développement durable Le triathlon de Rouen est de retour. Cette 20 e édition se déroule ce samedi 12 et dimanche 13 mai sur l’île Lacroix. Cette année, l’épreuve a été placée sous le signe du développement durable et a reçu un label “vert” de la part de la Fédération française

de triathlon et, plus exceptionnel encore, du Comité national olympique et sportif français. Concrètement, des points de tri sélectif seront installés sur l’ensemble du site dans des zones de propreté. La gestion de l’eau sera également très surveillée. Samedi 12, se

tiendra le colloque Sport et Santé. Les sportifs engagés ont rendez-vous le dimanche. Pas moins de 400 athlètes sont attendus cette année, répartis entre plusieurs épreuves, dont la très attendue demi-finale du Championnat de France jeunes, mais aussi l’épreuve

100% féminine, Handi-Tri, le relais des étudiants de la Rouen Business School, le relais des Clubs de sport rouennais, le relais des Entreprises, etc.. Le rendez vous est donné dimanche 13 mai dès 9h pour la première épreuve. Jusqu’à 18 h.

FOOTBALL A trois journées de la fin de la saison de National

BASKET

La pression retombe

Rouen sur un petit nuage

L

ors de leur dernière sortie à domicile en Pro B, les joueurs du SPO Rouen ont obtenu une magnifique victoire face à Denain (95-75), samedi 5 mai. Une réussite insolente Face au 16e du classement, les joueurs de Michel Veyronnet avaient à cœur de réussir ce dernier match devant leur public, aux Cotonniers, avant de rejoindre l’an prochain le nouveau Palais des sports Kindarena. Dans une ambiance surchauffée pour l’occasion, les Rouennais, assurés de se maintenir en Pro B après leur victoire sur Antibes lors du match précédent, commençaient la rencontre tambour bat-

tant, libéré, avec un taux de réussite exceptionnel aux lancers. Le SPOR a surclassé ses adversaires du soir lors de la première mi-temps, pour afficher 18 points d’avance à la pause (53-35). En deuxième période, les Normands ont réussit l’essentiel : contenir les assauts des joueurs de Denain, tout en affichant une adresse insolente sous le panier adverse. Un état de grâce qui a même poussé Michel Veyronnet à lancer les jeunes pousses du club afin que tout le monde participe à cette soirée remplie d’émotion. Le SPO Rouen terminera sa saison sur le parquet de Vichy, condamné à la descente, mercredi 16 mai.

●● BOXE  Brice Romaric Bassolé qualifié pour les Jeux olympiques de Londres

Brice Romaric Bassolé, boxeur du Burkina Faso s’entraînant depuis décembre 2011 au Ring de l’agglomération elbeuvienne et boursier de l’opération “La Seine-Maritime, un tremplin pour les jeux”, vient de se qualifier pour les Jeux olympiques 2012 de Londres. Agé de 21 ans, ce boxeur prometteur évolue dans la catégorie des “super légers moins de 64 kg”.

●● PATINAGE  Le ROC propose des cours gratuits... ou presque

En mai, patine comme il te plaît. Jusqu’à la fermeture de la patinoire, début juin, les cours de patinage sont gratuits au Rouen Olympic Club (ROC), les mardis et jeudis de 17h30 à 18h30 et les samedis de 9h15 à 10h. Seule la licence de 37,62 € est obligatoire. Renseignements au 06 14 74 50 63.

BASEBALL 

Photo François Béguin

■■ Après une saison laborieuse en Pro B, les Rouennais jouent désormais libérés.

■■ Les joueurs de l’US Quevilly ont su se remobiliser après leur défaite en finale de la Coupe de France. Ils sont désormais assurés d’évoluer en National la saison prochaine.

assuré son maintien en National en obtenant face au Paris FC le petit point qu’il lui manquait pour terminer leur première saison à ce niveau. Après la belle victoire obtenue le jeudi 3 mai à Epinal (1-0), et quelques jours après leur défaite en finale de Coupe de France, les Canaris entamaient mal

le match, encaissant le premier but au bout de 25 minutes de jeu. Juste avant la mi-temps, les Parisiens doublaient la mise. A la fin de la première mi-temps, le score était nettement à l’avantage des visiteurs (2-0). Toutefois, au retour de la pause, les joueurs de Régis Brouard ont réussi à réduire

la marque par Beaugrard, à la 67e minute. Une fois n’est pas coutume, les Quevillais finissaient par égaliser dans les arrêts de jeu, grâce à Jouan. Actuellement 12 es au classement, les Canaris pourront recevoir Niort (3e), vendredi 11 mai, en toute sérénité. François Béguin

Premier faux pas pour les Huskies

D

pour les Huskies, incapables de reprendre l’avantage. Score final : 3-2 en faveur de Sénart.

Mais le second match de la rencontre n’a pas suivi le même scénario pour Chris Mezger (lanceur) et ses coéquipiers. Car si Joris Bert a ouvert le score pour Rouen sur le premier lancer, Sénart a finalement égalisé lors de la 5e manche avant de prendre le dessus dans la dernière manche. Trop tard

Au classement, les Huskies restent toujours en tête, avec 13 victoires et une seule défaite après sept journées. Le prochain match aura lieu à Rouen. Les Normands accueilleront Montpellier (6e sur 8). Après ce match, les Huskies iront disputer un challenge organisé à Sénart/Montigny, du 16 au 20 mai. Dans la poule 2, Rouen retrouvera Savigny, le Paris UC et Toulouse.

imanche 6 mai face à Sénart, les Huskies de Rouen ont subi leur première défaite de la saison. Pourtant, le premier match a souri aux Rouennais, vainqueurs 3-1.

Photo Romain Flohic

Photo François Béguin

C

es derniers jours, la pression est retombée du côté des deux clubs rouennais de National. Le FC Rouen s’est imposé face au Poiré-sur-vie (2-0), vendredi 4 mai, avant que l’US Quevilly ne confirme son maintien en obtenant le match nul face au Paris FC (2-2), lundi 7 mai. La bonne fin de saison du FC Rouen Après l’annonce du départ du président Pascal Darmon au profit de Thierry Granturco (lire page 5), les joueurs du FCR ont donc engrangé leur troisième victoire consécutive en championnat. Au stade Diochon, le premier but du match a été inscrit peu après la demi-heure de jeu sur une bonne percée de Ndoh dans la surface, dont le centre arrivait sur Rodriguez puis Mendy, qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Sept minutes plus tard, le buteur Mendy était à l’origine d’un bon centre déposé sur la tête de Zerdab, qui a inscrit le second but de la partie (2-0 à la mi-temps). Aucun but ne sera plus marqué. Les Diables rouges demeurent donc sixièmes au classement. Les joueurs de Manu Da Costa se rendront en terre bretonne, à Vannes (4e) le vendredi 11 mai. De son côté, l’US Quevilly a

■■ Chris Mezger au lancer.


12

France MONDE

poutine

Une troisième fois En costume sombre et cravate rouge, devant 3 000 personnes réunies au Kremlin lundi 7 mai lors de la cérémonie d’investiture, Vladimir Poutine (élu en mars président de la Russie) a prêté serment. Son discours s’est voulu particulièrement grave : “Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle étape du développement national. Nous devrons résoudre des tâches d’une ampleur nouvelle. Les années à venir vont être déterminantes pour le destin de la Russie et nous devons comprendre que la vie des générations futures, les perspectives historiques de notre Etat et de

notre nation dépendent de nous !” Motif de cet accent dramatique : usé par le temps, le “système Poutine” n’a plus de prise sur les nouvelles générations. Venues à l’âge adulte bien après le chaos de l’ère Eltsine, elles supportent mal des méthodes autoritaires qui leur paraissent archaïques. “J’ai tout fait pour que les gens soient libres et regardent l’avenir avec confiance”, a assuré Dmitri Medvedev, président intérimaire qui laissait sa place lundi à Poutine. Mais c’est précisément la confiance qui fait défaut aujourd’hui en Russie.

Election de françois hollande

Les marchés avaient anticipé Selon les analystes financiers de la banque BNP Paribas, “l’élection de François Hollande n’a eu aucune conséquence sur les marchés. Il semble qu’elle ait été largement anticipée par ceux-ci. Hollande a souvent évoqué le sujet de la dette dans ses interventions. De plus, un consensus est en train de naître en Europe sur la nécessité d’une

politique de croissance, qui est la priorité pour les marchés…” Si les places financières asiatiques ont eu une nuit difficile le 6 mai (Tokyo en forte baisse de 2,78 %, Hong Kong de 2,61 %), ce fut à cause de la crise politique en Grèce et des mauvais chiffres de l’emploi aux Etats-Unis.

N° 57 - 10 mai 2012

Le septième Président

■■ Pour Valérie Trierweiler, sa compagne, le nouveau Président de la République François Hollande n’est pas un personnage secret. Pourtant sa personnalité, sa carrière, son parcours politique sont peu connus des Français.

L

e septième président de la Ve République était depuis le début de la campagne - situation inédite - en position de favori. Mais beaucoup de Français, même chez ses électeurs, n’ont qu’une idée floue de sa personnalité et de sa carrière. François Hollande, 57 ans, diplômé de l’ENA et d’HEC, fut pendant onze ans le “patron” du Parti socialiste – ce qui lui valut l’inimitié de Martine Aubry, qui l’avait évincé de ce poste en 2008 mais lui tresse aujourd’hui des couronnes en public. 

Le candidat “normal” Il ne fut jamais Premier ministre, ni même ministre : ce qui lui valait, jusqu’à 2011, les dédains d’éléphants comme Laurent Fabius ironisant sur son “inexpérience”. Cette absence de portefeuilles dans le curriculum vitae de Hollande est une singularité de plus, tous les précédents chefs de l’Etat (depuis 1958) ayant été membres ou chefs d’un gouvernement. D’où la surprise du 16 octobre 2011, quand François Hollande, pourtant qualifié de “fraise des bois”

par Fabius et de “capitaine de pédalo” par Mélenchon, triomphe à la primaire socialiste et devient le candidat de son parti à la présidentielle – avant de mener une campagne imperturbable et de battre au final Nicolas Sarkozy. François Hollande s’est présenté comme un candidat “normal” : un adjectif bien trouvé. Sa taille moyenne, son visage rond et sa calvitie le font ressembler au citoyen lambda. Ses habitudes aussi : il habite un quartier populaire de Paris, assiste aux matchs de foot, lit L’Equipe et fait du vélo.

Est-ce un personnage secret ? “Non”, dit sa compagne la journaliste Valérie Trierweiler : “ce qu’on voit de lui est vrai”. “Mais si”, affirme son fils Thomas (qui a participé avec lui à la bataille présidentielle) : “Il est insaisissable !” Hollande travailla pour Mitterrand dès 1981, mais dans l’orbite de Delors dont il partageait la vision de l’Europe et de la social-démocratie. De cette époque date le jugement chaleureux que son ami Jean-Pierre Jouyet porte sur lui : “François est le meilleur de sa génération.”


N° 57 - 10 mai 2012

DETENTE

LA RECETTE

Au fil de l’eau Depuis le 1er mai, la pêche en rivière de seconde catégorie permet la capture des plus beaux carnassiers. Pêcheurs, à vos cuillers !

Filet de sandre sur purée légère pour 4 personnes ●● 700 g de filet de sandre

avec peau

●● 200 g d’os de poulet ●● 600 g de pomme de terre :

300 g pour la purée, 300 g pour cuire avec la peau ●● 5 cl d’huile d’olive, 60 g de beurre, 1 branche d’aneth, 1 branche de thym pour le jus ●● 1 oignon et 1 carotte, ●● 1 dl de lait Faire revenir les os de poulet à belle coloration, retirez l’excédent de graisse. Ajouter la garniture aromatique puis l’eau à mi-hauteur. Laisser cuire doucement en dégraissant régulièrement (le liquide doit réduire), puis passer au chinois fin. Pour la purée : éplucher les pommes de terre, les cuire à la vapeur, les passer au

moulin à légumes, ajouter le lait chaud et confectionner la purée.

Verticalement 1 – Profonde réflexion. 2 – Petit pâté de maisons. Ancien nom de l’Iran. 3 – Après bis. Minerai de nickel qui a subi un premier grillage. 4 – Il est en proie à des accès de colère. Cri de prise d’assaut. 5 – Plantation de saules. Vient d’avoir. 6 – Note désuète. Elle peut devenir de la jalousie. 7 – C’est une vieille querelle. Taille du poil. 8 – Qui peut encore être chargé. Support matériel de l’hérédité. 9 – Très prudent. A la pointe de l’épée. 10 – Commirent un kidnapping.

LES MAREES

Sudoku

L’horaire des marées du 11 au 17 mai DIEPPE

BM

FECAMP

PM

BM

LE HAVRE

DEAUVILLE TROUVILLE

PM

PM

Dates

Coeff.

Vendredi 11

72-66

Samedi 12

60-54 04.55 11.55 04.45 11.20 03.55 10.45 03.47 11.09 17.30 17.25 23.50 16.40 23.15 16.27 23.37

Dimanche 13

PM

Horizontalement A – C’est elle la star au moment d’halloween. B – Olivier sauvage. C – Au fond de la bouche. De même nature. D – Fin de récit. Temps géologique. Elle fut la première dame. E – Ayant donc fait preuve d’un gros effort. Quatre à Rome. F – Tente de domestiquer. G – Il se plante à chaque départ. Un pour Einstein. Terminaison infinitive. H – Plante des marais. Septième lettre grecque. I – Bien charpentée. Coin de Paradis. J – Un des Centaures. Sans bavure. Les solutions

BM

BM

04.05 11.05 03.50 10.30 02.55 09.55 02.53 10.20 16.35 23.25 16.25 22.55 15.30 22.20 15.28 22.44

50

05.55 00.20 05.45 12.20 04.55 11.45 04.49 18.35 12.55 18.30 17.45 17.38 12.05

Lundi 14

48-47

07.00 01.25 06.50 00.55 06.10 00.15 06.03 00.37 19.45 13.55 19.35 13.25 18.55 12.50 18.53 13.07

Mardi 15

48-50

08.15 02.35 07.55 02.05 07.20 01.30 07.19 01.42 20.55 15.05 20.40 14.35 20.05 14.05 19.59 14.11

Mercredi 16

52-55

09.25 03.40 09.05 03.10 08.25 02.40 08.22 02.49 21.55 16.10 21.35 15.35 20.55 15.10 20.52 15.17

Jeudi 17

59-62

10.20 04.40 09.55 04.05 09.15 03.40 09.13 03.53 22.45 17.05 22.25 16.25 21.35 16.00 21.36 16.17

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

LA TABLE

“Al’1”, une cuisine généreuse au pied de la cathédrale

Pour les pommes rondelles : cuire les pommes de terre à l’eau salée avec la peau. Les laisser refroidir après cuisson. Les couper en rondelles épaisses et laisser la peau, les colorer au beurre dans une poêle sur les deux faces. Détailler le filet de sandre en portion, quadriller la peau à l’aide d’un couteau tranchant, poêler à l’huile côté peau en premier. Dressage de l’assiette : disposer au centre la purée, entourer des pommes rondelles, surmonter le sandre, verser un cordon de jus de volaille autour. toutes nos recettes sur

Mots croisés Horizontalement A – C’est elle la star au moment d’halloween. B – Olivier sauvage. C – Au fond de la bouche. De même nature. D – Fin de récit. Temps géologique. Elle fut la première dame. E – Ayant donc fait preuve d’un gros effort. Quatre à Rome. F – Tente de domestiquer. G – Il se plante à chaque départ. Un pour Einstein. Terminaison infinitive. H – Plante des marais. Septième lettre grecque. I – Bien charpentée. Coin de Paradis. J – Un des Centaures. Sans bavure.

13

Verticalement 1 – Profonde réflexion. 2 – Petit pâté de maisons. Ancien nom de l’Iran. 3 – Après bis. Minerai de nickel qui a subi un premier grillage. 4 – Il est en proie à des accès de colère. Cri de prise d’assaut. 5 – Plantation de saules. Vient d’avoir. 6 – Note désuète. Elle peut devenir de la jalousie. 7 – C’est une vieille querelle. Taille du poil. 8 – Qui peut encore être chargé. Support matériel de l’hérédité. 9 – Très prudent. A la pointe de l’épée. 10 – Commirent un kidnapping.

■■ Le printemps revenu, Al’1 fait le plein de touristes gourmands.

P

lace de la cathédrale, Al’1 est une adresse bien connue des Rouennais comme des touristes. Les plats traditionnels français et de grandes salades garnies sont les stars de la carte. Première remarque : l’espace n’est pas très large et vous serez parfois un peu proche de vos voisins, dans une atmosphère pouvant rapidement devenir bruyante lors des grandes affluences. La décoration est soignée et le service ultra-réactif. Grandes proportions Côté plats, que les gourmands se rassurent, Al’1 ne fait pas dans la demiportion. J’ai choisi celui du jour : un filet mignon accompagné de pommes de terre sarladaises. C’est une assiette gargantuesque qui m’est servie quelques

minutes plus tard. Belle surprise : c’est délicieux. La viandre est tendre et parfumée, et les pommes de terre, parsemées d’oignons, de lardons et de champignons, sont un succès. Chez Al’1, difficile en revanche de manger pour moins de 20 €, à moins de ne prendre qu’un plat (vu la quantité, cela peut suffire !). En dessert, j’ai pourtant craqué pour le nougat glacé maison, assorti de crème anglaise et de coulis (6,50 €). Encore une fois, la qualité est bel et bien au rendez-vous. Ma voisine a commandé un fondant au chocolat, également maison. Sa texture et sa forte concentration en cacao l’ont séduite ! Pratique. Al’1, Place de la Cathédrale, à Rouen. Tél. 02 35 36 52 61.

LA METEO Fraîcheur matinale Vendredi 11 mai

- Temps : pluies suivies d’un temps plus sec. Baisse des températures. - Températures : minimales de 10 à 11°, maximales de 14 à 15°. - Vent : Nord-Est.

Samedi 12 mai - Temps : Plus ou moins nuageux, risque d’averses très limité. - Températures : minimales de 5 à 6°, maximales de 14 à 15°. - Vent : Nord-Est.

Dimanche 13 mai

- Temps : temps généralement calme, fraîcheur matinale marquée. - Températures : minimales de 4 à 5°, maximales de 14 à 15°. - Vent : Nord-Est.

Lundi 14 mai

- Temps : Poursuite du temps calme. - Températures : minimales de 6 à 7°, maximales de 17 à 18°. - Vent : Nord-Est.


LOISIRS-SORTIES Photo : La Crea

N° 57 - 10 mai 2012

●● DéCOUVERTE DéCOUVERTE Tous à l’Opéra

●● nature Le Printemps de Robert le Diable

●● CONCERT Le charme folk de Mariee Sioux

✔✔ Samedi 12 mai, de 10h à 16h30, au Théâtre des Arts, à Rouen. Entrée libre. Tél. 02 35 98 50 98.

✔✔ Samedi 12 et dimanche 13 mai, de 10h à 17h30, Château Robert le Diable, à Moulineaux. Gratuit.

✔✔ Vendredi 11 mai, à 21h30, à l’Emporium Galorium, à Rouen. Tarifs de 5 à 8 €. Tél. 02 35 71 76 95.

●● EXPOSITION Quand l’art rencontre la nature

●● SPECTACLE Le théâtre autour du globe

●● Découverte Vous avez dit équitable ?

✔✔ Jusqu’au 31 juillet, exposition en plein air, libre d’accès, marais de l’Aulnay. Tél. 02 32 11 53 71.

✔✔ Du samedi 12 au dimanche 20 mai, dans l’agglomération rouennaise. Infos sur globe-theatre.fr.

✔✔ Du 12 au 27 mai, Artisans du monde, à Rouen. Infos. www.artisansdumonderouen.org info.

Dans le cadre du programme “Tous à l’Opéra”, l’art lyrique se met à nu. Ateliers costumes, chant, scénographie et mise en scène sont au programme.

Des photographes professionnels ont réalisé une série de photos poétiques “grands format” du marais de l’Aulnay, à Grand-Couronne.

●● découverte Foire à tout de la Grand’Mare . Une foire à

tout est organisée par le Comité de coordination de la Grand’Mare dans ce quartier des Hauts-de-Rouen. L’instant idéal pour chiner et découvrir des perles rares.

Le chateau de Robert le Diable s’anime quand vient le printemps. Animations, jeux et ripailles redonneront vie aux ruines majestueuses.

Venez découvrir le théâtre du monde entier lors du festival Globe Théâtre. Cette année, les pays de l’Europe de l’Est sont à l’honneur.

au hangar H2O 

Du 12 au 27 mai se tiendra à Rouen la quinzaine du commerce équitable. Samedi 12 mai, à partir de 10h Artisans du monde proposera des dégustations.

Tous les secrets d’un génie

L’

✔✔ Samedi 12 mai, à la Grand’Mare. Infos complémentaire au 02 35 60 39 44.

La journée du fait-main. C’est l’un des plus grands

marchés de la création de Rouen. Près de 30 créateurs dans les domaines de la mode, de l’image et du design seront présents devant le Musée des Beaux-Arts.

✔✔ Samedi 12 mai, de 10h à 19h, sur l’esplanade Marcel Duchamp, à Rouen.

Votez pour le groupe de l’année. Au cours de deux soirées, 16 groupes de musique s’affronteront à Barentin lors du concours Emergenza. Les heureux élus pourront participer à la finale nationale. ✔✔ Vendredi 11 et samedi 12 mai, à partir de 19h, au Théâtre Montdory, Barentin. Tarif : 13 €. Billetterie sur place uniquement.

Cette chanteuse guitariste originaire de Californie livre un répertoire influencé par la musique traditionnelle du peuple Sioux. Elle vient pour la 2e fois à Rouen.

■■ Autoportrait de Léonard de Vinci (vers 1516).

espace de sciences H2O vient d’ouvrir une nouvelle exposition retraçant la formidable histoire de l’un des plus grands génies de tous les temps : Léonard de Vinci. Venez découvrir quelquesuns des secrets de celui qui, au XVIe siècle, inventa et dessina les concepts de l’hélicoptère, du parachute et même du scaphandre.

scientifiques pourraient bien naître. Au programme : un film sur la vie de l’homme, des panneaux expliquant ses expérimentations et maquettes, une animation “labo” et surtout, clou de l’exposition, la possibilité de vous prendre en photo avec l’éternelle Mona Lisa dans le photomaton “Joconde”. Un gadget que De Vinci aurait très bien pu imaginer !

Tout sera fait pour qu’à la sortie de cette rencontre, vous soyez devenu incollable sur la vie de l’artiste. Des vocations artistiques et

Pratique. Jusqu’au dimanche 2 septembre, à l’espace H2o, quai de Boisguilbert, à Rouen. Tarif : 3 € Tél. 02 35 529 529.


N° 57 - 10 mai 2012

15

SORTIES

●● DÉCOUVERTE Le port vu depuis la Seine

●● PATRIMOINE Le Moulin de la Pannevert

✔✔ Tous les mercredis à 14h30, jusqu’au 7 novembre. Tarifs : de 5,70 à 8 €.Tél. 02 32 08 36 51.

✔✔ Les 12 et 13 mai de 11 h à 18h, Moulin de la Pannevert, à Rouen. Tél. 06 14 09 76 13.

C’est à bord de la vedette Cavelier de la Salle II que commence la visite portuaire qui vous emmène à la découverte du port, atout majeur de la ville de Rouen.

FESTIVAL 

Au 106, le futur, c’est maintenant !

D

urant trois week-ends consécutifs, le Hangar 106 accueille le festival “No(w) future”. De quoi susciter l’intérêt des Rouennais avides de rêves et d’espoirs. Un festival des utopistes ? Il fallait y penser et oser ! Après “Fast and Curious”, le 106 récidive dans un concept festivalier qui nous emmènera aux limites du possible. L’utopie a-t-elle encore sa place au XXIe siècle ? Quel sera notre futur ? Les réponses seront peut-être à trouver dans les concerts,

CINÉMA 

Tous les ans, l’Association pour la sauvegarde du Moulin de la Pannevert organise une fête. L’occasion de découvrir ce lieu plein de charme sur les bords du Robec.

expositions, projections et conférences au programme. A vous de choisir. . Nuit du Gonzo. Concerts, émission. Vendredi 11 mai. . Concerts. L’Humanophone avec Vibrants Défricheurs, Surnatural Orchestra et Bernard Lubat, Jeffrey Lewis & The Junkyards, L’Utopique Bal avec Vibrants Défricheurs et Bernard Lubat, samedi 12 mai, de 20h à 2h. . Conférence. “Les Diggers de San Francisco”, dimanche 13 mai, à 15h Pratique. Toute la programmation sur www.le106.com

■■ Duo graphique et musical, Gangpol & Mit se produira dimanche 13 mai, à 16h15.

Le meilleur du court métrage à Rouen

C

■■ Le festival se partage entre l’Ariel et l’Omnia.

DÉCOUVERTE

omme chaque année, pendant trois semaines, des réalisateurs de tous horizons sont en compétition pour obtenir le convoité Prix du court métrage. Au cours du festival, une trentaine de courts seront projetés au fil des trois sessions programmées les mercredis 16, 23 et 30 mai. Le jury sélectionnera trois films par session. Ceux-ci iront en finale le 6 juin. Un festival très apprécié L’événement se partage entre l’Ariel et l’Omnia République. Toutes les infor-

mations sont à retrouver sur le site internet du Courtivore (www.courtivore. com). Il est possible d’y consulter la liste des films sélectionnés pour le festival (rubrique “festival 2012”) ainsi que de voir quelques extraits. Le festival Courtivore est un instant de rencontre très apprécié des Rouennais. Pratique. Festival Courtivore : du 11 mai au 6 juin. Ouverture le 11 mai à l’Ariel (Mont-Saint-Aignan)et clôture le 6 juin à l’Omnia. Tarif : 3€ par soirée.

Reggae : le retour de Jamdown

J

amdown est un groupe de reggae roots bien connu à Rouen, qui a vu le jour au début des années 90. Ses deux fondateurs, Luc et Moussa, sont amis d’enfance. Ce groupe, ils ont eu l’idée de le créer après avoir quitté leur Côte d’Ivoire natale pour s’installer en France. Moussa est à la basse et au chant, Luc au clavier et chant, Mus à la batterie, Amir à la guitare et chant et Alex à la guitare. Pourquoi Jamdown ? “C’est le nom d’un bidonville de Jamaïque et c’est un mot

qui exprime aussi le fait de danser et de bouger”, détaille Moussa. Sur les thèmes traditionnellement abordés par le genre - l’amour, l’oppression, la souffrance le groupe compose ses arrangements. “La musique que nous faisons n’est pas calculée, le reggae est plus une musique de sensations.” Jamdawn signe son retour avec la sortie d’un nouvel album, Forever. Et un concert de promotion, le 16 mai. ■■ Jamdown présentera son nouvel album mercredi 16 mai, au Bateau Ivre.

Pratique. Jamdown, mercredi 16 mai, au Bateau Ivre, à Rouen.


N째 57 - 10 mai 2012

16


N° 57 - 10 mai 2012

CINEMA

SUR LES ÉCRANS

Dark Shadows

Omnia 28, rue de la République - Rouen - Tél. 02 35 07 82 70

• The Day He Arrives (Matins calmes à Séoul) (av.

prem., VO) : mar. 15, 20h30. • 11 Fleurs (VO) : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 13h30, 15h45, 18h, 20h40 ; sam. 12, dim. 13, 11h05, 13h30, 15h45, 20h40. • Dark shadows (VO) : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 14h, 16h35, 19h30, 21h50 ; sam. 12, dim. 13, 10h30, 14h, 16h35, 19h30, 21h50. • Babycall (VO) : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, 13h35, 15h40, 20h45 ; sam. 12, dim. 13, 15h40, 18h10, 20h45 ; mar. 15, 13h35, 15h40, 20h40. • Le Secret de l’enfant fourmi : jeu. 10, ven. 11, 14h05 ; sam. 12, 10h35, 14h05 ; dim. 13, 10h35, 19h40 ; lun. 14, mar. 15, 14h05, 19h40. • Walk away Renee (VO) : tous les jours 14h, 16h30, 20h. • Avé (VO) : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, 20h40 ; sam. 12, dim. 13, 11h10, 18h. • Les Vieux chats (VO) : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 13h30, 15h45, 18h ; sam. 12, dim. 13, 13h30, 15h45, 20h40. • Tue-moi (VO) : jeu. 10, ven. 11, dim. 13, lun. 14, mar. 15, 21h50 ; sam. 12, 10h30, 21h50. • L’enfant d’en haut : jeu. 10, lun. 14, 14h10, 19h45 ; ven. 11, mar. 15, 16h20, 21h45 ; sam. 12, 10h35, 14h10, 19h45 ; dim. 13, 10h35, 16h20, 21h45. • Twixt (VO) : jeu. 10, ven. 11, 16h20 ; dim. 13, 22h ; lun. 14, mar. 15, 16h20, 22h. • 2 days in New York (VO) : jeu. 10, sam. 12, lun. 14, 16h20, 21h45 ; ven. 11, dim. 13, mar. 15, 14h10, 19h50. • La vida Util (VO) : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 18h10. • Week-end : ven. 11, 20h. • Lame de fond (VO) : sam. 12, dim. 13, 18h. • Tout va bien, The Kids Are All Right (VO) : dim. 13, 15h30. • Wall.E : sam. 12, dim. 13, 11h, 13h35. • Le Magicien d’Oz : sam. 12, 16h20 ; dim. 13, 10h35.

Pathé Docks 76 C. Commercial Docks 76 - Rouen - Tél. 08 92 69 66 96

• American Pie 4 : tous les jours 10h50, 13h10,

15h30, 17h50, 20h10, 22h35. • Avengers (3D) : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 10h50, 13h35, 15h, 16h25, 18h, 19h15, 21h, 22h10 ; sam. 12, dim. 13, 10h50, 13h35, 16h25,

© 2012 Warner Bros. Entertainment Inc.

UGC Saint-Sever C. Commercial Saint-Sever - Rouen - Tél. 08 92 70 00 00 • American Pie 4 : tous les jours 11h, 13h25, 15h45, 18h05, 20h10, 22h30. • Avengers : tous les jours 10h40, 13h45, 16h35, 19h40, 22h05. • Avengers (3D) : tous les jours 11h, 14h25, 17h25, 20h20. • Dark shadows (VO) : tous les jours 10h50, 13h25, 15h40, 17h55, 20h10, 22h25. • Dépression et des Potes : tous les jours 11h05, 13h55, 16h, 18h, 20h, 22h30. • Indian Palace (VO) : tous les jours 10h45, 14h, 17h20, 19h50, 22h20. • La Cerise sur le gâteau : tous les jours 19h50, 22h. • Le prénom : tous les jours 10h55, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30. • Les vacances de Ducobu : tous les jours 11h10, 13h50, 15h50, 17h50. • Maman : tous les jours 10h30, 12h20, 14h15, 16h10, 18h05, 20h05, 22h05. • Margin call (VO) : tous les jours 10h45, 13h25, 15h40, 17h55, 20h15, 22h30. • Sea, No Sex and Sun : tous les jours 10h30, 12h25, 14h20, 16h15, 18h10, 20h25, 22h20. • Street dance 2 (3D) : tous les jours 10h35, 12h25, 14h15, 16h15, 18h10, 20h05, 22h10. • Sur la piste du Marsupilami : tous les jours 10h50, 13h40, 15h50, 18h, 20h15, 22h25. • W.e Wallis Et Edouard (VO) : tous les jours 10h40, 14h05, 17h30, 19h55, 22h20.

17

■ L’imagination débordante de Tim Burton est à l’œuvre. L’histoire d’une famille déjantée, d’un vampire et d’une sorcière, avec deux acteurs sensationnels dans leur rôle .

E

n 1752, comme beaucoup d’Anglais, les Collins ont émigré aux Etats-Unis, avec leur jeune fils Barnabas, où ils ont bâti une fortune dans le commerce du poisson. Devenu adulte, Barnabas, dont les parents sont morts accidentellement, règne en maître sur l’entreprise. Un jour, après avoir rejeté l’amour d’Angélique (il ignorait qu’elle était une sorcière), il est confronté à la plus terrible des vengeances. Adaptation d’une célèbre série TV, qui a enchanté Tim Burton adolescent, ce film, qui met en scène un vampire se réveillant après deux siècles de sommeil, permet au cinéaste de laisser libre cours à son imagination débordante. Car cette histoire de vampire et de sorcière met en scène une famille aux membres assez déjantés, et elle est truffée de clins d’œil cinématographiques qui réjouiront les amateurs. Les effets spéciaux sont extraordinaires, en particulier ceux de la bataille finale, et

18h, 19h15, 21h, 22h10.

• Dark shadows (VO) : tous les jours 10h50, 13h10, 15h30, 17h50, 20h10, 22h30.

• Hunger games : tous les jours 11h15, 13h40,

16h30, 19h20, 22h10. • Indian Palace : tous les jours 11h, 14h, 19h30, 22h15. • Indian Palace (VO) : tous les jours 16h45. • La Cerise sur le gâteau : jeu. 10, ven. 11, dim. 13, lun. 14, 20h30, 22h20 ; mar. 15, 22h20. • Le prénom : tous les jours 11h, 13h30, 15h50, 18h, 20h15, 22h30. • Le roi lion (3D) : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 11h ; sam. 12, dim. 13, 11h, 13h45, 15h45, 17h45. • Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 13h10 ; sam. 12, dim. 13, 11h15, 14h, 16h. • Les vacances de Ducobu : jeu. 10, lun. 14, 11h, 15h55, 18h ; ven. 11, sam. 12, dim. 13, 11h, 13h45, 15h55, 18h ; mar. 15, 11h, 15h55. • Maman : tous les jours 11h, 13h10, 15h, 16h50, 18h45, 20h40, 22h35. • Margin call (VO) : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. • Nouveau départ : Et si on achetait un zoo? :

les décors font revivre les années 1970, avec beaucoup de précision, voire d’humour. Johnny Depp est sensationnel, mais il se ferait presque voler la vedette par Eva Green, impressionnante en méchante et séduisante sorcière au cœur brisé. L’humour est de la partie (mais pas assez souvent), et les scènes “gore” sont traitées avec le maximum de discrétion. Il manque néanmoins à ce film brillant un supplément d’âme ou d’émotion pour en faire un grand film. Marie-Christine d’André

● Fantastique américain. De Tim Burton,

avec Johnny Depp (Barnabas Collins), Michelle Pfeiffer (Elizabeth Collins Stoddard), Helena Bonham Carter (le docteur Julia Hoffman), Eva Green (Angelique Bouchard), Jackie Earle Haley (Willie Loomis), Bella Heathcote (Victoria Winters/Josette Dupres), Chloë Grace Moretz (1 h 52).

jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 11h, 14h15, 17h, 19h40, 22h20 ; sam. 12, 19h55, 22h20 ; dim. 13, 19h40, 22h20. • Projet X : tous les jours 11h15, 14h30, 16h30, 18h30, 20h30, 22h30. • Sur la piste du Marsupilami : tous les jours 11h, 13h40, 15h55, 18h10, 20h20, 22h35. • W.e Wallis Et Edouard (VO) : tous les jours 11h, 14h15, 17h10, 19h40, 22h15.

Gaumont Grand-Quevilly 26, bd P. Brossolette - Grand-Quevilly - Tél. 08 92 69 66 96

• American Pie 4 : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14,

mar. 15, 13h40, 15h45, 17h55, 20h05, 22h30 ; dim. 13, 11h, 13h40, 15h45, 17h55, 20h05, 22h30. • Avengers : tous les jours 13h50, 18h. • Avengers (3D) : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 16h40, 19h30, 21h, 22h10 ; dim. 13, 10h40, 16h40, 19h30, 21h, 22h10. • Battleship : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 13h50, 16h40, 19h30, 22h15 ; sam. 12, 19h30, 22h15 ; dim. 13, 10h45, 19h30, 22h15. • Blanche Neige : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14,

mar. 15, 14h, 15h45, 19h45 ; dim. 13, 11h, 14h, 15h45, 19h45. • Dark shadows : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 13h30, 15h, 15h45, 17h, 18h, 19h30, 20h15, 21h30, 22h30 ; dim. 13, 11h, 13h30, 15h, 15h45, 17h, 18h, 19h30, 20h15, 21h30, 22h30. • Dépression et des Potes : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, mar. 15, 14h, 16h45, 19h45, 22h15 ; dim. 13, 11h, 14h, 16h45, 19h45, 22h15 ; lun. 14, 16h45, 19h45, 22h15. • Je Te Promets - The Vow (av. prem.) : ven. 11, 20h10, 22h20. • La cabane dans les bois : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 13h45, 15h50, 20h15, 22h30 ; dim. 13, 11h, 13h45, 15h50, 20h15, 22h30. • Le prénom : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 13h45, 16h30, 17h55, 19h45, 22h15 ; dim. 13, 11h, 13h45, 16h30, 17h55, 19h45, 22h15. • Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : sam. 12, 14h, 17h ; dim. 13, 11h10, 14h, 17h. • Les vacances de Ducobu : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 13h40, 16h, 18h05 ; dim. 13, 11h, 13h40, 16h, 18h05. • Lock out : jeu. 10, sam. 12, dim. 13, lun. 14, 14h, 17h15, 22h15 ; ven. 11, mar. 15, 17h15, 22h15. • Mince alors ! : jeu. 10, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 20h, 22h20 ; dim. 13, 11h, 20h, 22h20. • Sans issue : jeu. 10, ven. 11, mar. 15, 17h, 20h15, 22h20 ; sam. 12, lun. 14, 13h40, 17h, 20h15, 22h20 ; dim. 13, 11h, 13h40, 17h, 20h15, 22h20. • Sea, No Sex and Sun : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 13h50, 16h, 18h, 19h30, 22h20 ; dim. 13, 11h, 13h50, 16h, 18h, 19h30, 22h20. • Street dance 2 (3D) : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 13h45, 15h50, 17h55, 20h, 22h20 ; dim. 13, 11h, 13h45, 15h50, 17h55, 20h, 22h20. • Sur la piste du Marsupilami : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30 ; dim. 13, 11h, 13h30, 15h45, 18h, 20h15, 22h30. • Titanic (3D) : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, lun. 14, mar. 15, 13h30, 17h15, 21h15 ; dim. 13, 10h40, 13h30, 17h15, 21h15.

Le Melville 75, rue du Général Leclerc - Rouen - Tél. 02 32 76 73 21

• Barbara : jeu. 10, ven. 11, lun. 14, mar. 15, 16h30, 18h45, 21h15 ; sam. 12, dim. 13, 14h15, 16h30, 18h45, 21h15. • La terre outragée : jeu. 10, sam. 12, lun. 14, 13h30, 18h15 ; ven. 11, dim. 13, mar. 15, 15h45, 20h30. • Les Adieux à la reine : jeu. 10, dim. 13, 13h45, 18h30, 20h45 ; ven. 11, lun. 14, 13h45, 16h15, 20h45 ; sam. 12, mar. 15, 13h45, 16h15, 18h30. • 38 témoins : jeu. 10, ven. 11, sam. 12, dim. 13, lun. 14, 14h, 16h, 18h, 21h ; mar. 15, 16h, 18h, 21h. • Hasta la Vista! : jeu. 10, sam. 12, lun. 14, 15h45, 20h30 ; ven. 11, dim. 13, mar. 15, 13h30, 18h15. • L’Exercice de l’Etat : jeu. 10, dim. 13, 16h15 ; ven. 11, lun. 14, 18h30 ; sam. 12, mar. 15, 20h45.


18

No 57 - 10 mai 2012

IMMOBILIER LOCATION ROUEN

■ Rouen, 375 € c.c., loue studio 20 m2 dans résidence avec gardien, parking en sous-sol, laverie, 10 min. fac de droit, prox. transports. Libre 1er juin. Particulier. Tél. 06.21.60.67.58.

AGGLOMERATION

■ Limite Déville-Maromme. Particulier loue garage individuel, sol dur pour meubles ou voiture. Tél. 02.35.89.21.10 (après 14h).

IMMOBILIER VENTES ROUEN

■ Rouen Gauche, 55 000 €, prox. Jardin des Plantes, vds maison 2 pièces + cuis. à rénover avec jardin de 70 m2. Possib. d’extension avec permis de construire accepté pour 46,4 m2. A saisir ! Classe énergie G. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen, 216.000 €, banlieue rive gauche, vds immeuble de 3 appts et 1 commerce, 1 garage. Prévoir travaux d’aménagement. Classe énergie F. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78 ■ Rouen Droite, 435 000 €, prox. Docks 76, vds ensemble immobilier comprenant 1 local commercial avec vitrine de 75 m2 env., 1 local commercial avec vitrine de 55 m2, 1 atelier ou stockage de 140 m2, bureau de 160 m2. 7 parkings dans cour intérieure. Possibilité de transformer en appartements. Classe énergie F. A voir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen Gauche, 120.000 €, prox. jardin de plantes, vds 2 maisons de ville à rénover sur parcelle de 200 m2 env. Possib. d’extension avec permis de construire accepté pour 102 m2. A voir ! Classe énergie G. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen, 245.000 €, Rive gauche, vds jolie maison indép., de caractère avec séj./salon 30 m2, cuis. équipée, 4 chambres, bureau, caves, garage, jardin, classe énergie E. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen, 215.000 €, Jardin des Plantes, vds maison de caractère, avec séjour, salon, véranda, cuis. équip., 3 chambres, garage, jardin, classe énergie D. A voir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen, 235.000 €, Droite Cauchoise, vds immeuble de 5 appartements en bon état, bonne rentabilité de 8.35 %. A saisir ! Classe énergie E. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Axe Rouen-Dieppe, 188.000 €, vds longère sur ter2 rain 658 m env., cuis., coin repas, séj./salon, bureau, 3 chambres, SDD, dépendance. Classe énergie E. FIM ROUEN tél. 02.35.07.71.72

■ Rouen, 523.000 €, banlieue rive gauche, vds immeuble rénové de 11 appts meublés dans quartier calme, jardin, parkings, gros rapport de 8,60 %, classe énergie E. A saisir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen Gauche, 149 990 €, entre Jardin des Plantes et StSever, vds maison de caractère, séj./salon 30 m2, 3 chambres, possib. 4. Véranda. Caves. Jardinet. Prévoir quelques travaux. A voir ! Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Rouen - Saint-Sever, 110.000 €, vds bel appt F2 dans petite résidence de standing avec parking s/sol, classe énergie E. Agence Saint-Clément Immobilier Tél. 02 35 03 81 17 06 11 83 11 78

■ Canteleu, 222.000 €, vds pavillon indiv. soigné, bel environnement, séj/salon cheminée, cuis. équip., 3 chambres, 2 s. de b., garage ss-sol, chauff. gaz, jardin paysager, charreterie. Classe énergie D. FIM ROUEN Tél. 02.35.07.71.72

AGGLOMERATION

■ Canteleu, 198.000 €, proche Maromme et autoroute, vds pavillon rénové, séjour avec cheminée, cuis. équip., 3 chambres, terrasse, garage, chauf. gaz, jardin 300 m2. Classe énergie D. FIM ROUEN Tél. 02.35.07.71.72

■ Canteleu, 259.000 €, vds pavillon vue sur Seine, jardin paysager 1000 m2, gd séjour chem., cuis. amén., 4 chambres, 2 s. de b., sous sol complet. Classe énergie D. FIM ROUEN tél. 02.35.07.71.72

■ Le Houlme, 108.000 €, idéal 1er achat ou investisseur, vds maison briques, cuis. amén., séjour, 2 chambres possib. 3, jardin 140 m2, bâtiment classe énergie E. FIM ROUEN Tél. 02.35.07.71.72

■ Malaunay, 209.000 €, vds ravissant pavillon, garage accolé, cuis. équip. ouverte sur séj/salon chem., 4 chambres, 2 s. de b., jardin 543 m2. Classe énergie E. FIM ROUEN Tél. 02.35.07.71.72


No 57 - 10 mai 2012

■ Notre-Dame-de-Bondeville, 198.000 €, vds ravissant pavillon sur s/sol complet, cuis. équip. ouverte sur séj/salon, 3 chambres, superbe s. de b., jardin 235 m2. DPE en cours. FIM ROUEN Tél. 02.35.07.71.72

■ Prox. Pavilly, 146.000 €, vds maison entièrement rénovée, 25 mn de Rouen, garage, 2 chambres, séj/salon, s. de b., cour 300 m2, terrasse classe énergie F. FIM ROUEN Tél. 02.35.07.71.72

SEINE-MARITIME

■ Clères, 159.000 €, vds maison centre ville, entrée, séjour salon, 3 chambres, s. de b., garage, terrain 220 m2. Classe énergie D. FIM ROUEN Tél. 02.35.07.71.72

■ Saint-Jean-du-Cardonnay, 245.000 €, centre, vds beau pavillon sur s/sol complet, cuis. équip., séj/salon chem. 42 m2, 3 chambres + bureau, jardin 500 m2. Classe énergie D. FIM ROUEN tél. 02.35.07.71.72

19

AUTRES DEPARTEMENTS ■ Caen, 292.000 €, à 5 mn de Caen, bus de ville, vds jolie maison de 1968 construite en briques rouges, sur 3 niveaux, rdc : entrée, escalier, couloir, 2 chambres, s. d’eau, wc, garage. Etage 1 : séjour, salle à manger cheminée sud, grde cuis., s. d’eau, wc. Etage 2: 3 belles chambres, salle de bain, wc. Joli terrain sud de 461m2, à voir vite ! Beau potentiel. Foncier : 1000 €. Chaudière à condensation neuve, conso 120 € /mois. Prévoir travaux de décoration. Idéal activité libérale en RDC. Réf. 7444006. Contacter Stéphane Stankovic 06 66 12 37 34. Agence Nouvelles-Demeures.com

■ Port-en-Bessin-Huppain, 380.000 €, vds très belle grange de 19e totalement rénovée en 2003 pour une surface habitable de 170 m2, sur un terrain de 1045 m2, au calme, entre mer et campagne. Trés belles prestations, cuisine de 30 m2 A/E en Godin, sol en traberin en rch, garage compris. Salle salon de 47 m2 avec cheminée insert Godin, buanderie, wc. A l’étage : 4 chambres, mezzan., bureau, s. de b., s. d’eau, wc, jardin au calme, clos de murs avec terrasse carrelée, parking goudronné, portail éléctrique, alarme, isolation renforcée, chauffage central au fuel. Produit rare, à voir rapidement ! Réf. 7454738. Contacter Fabrice Hoffnung 06 22 22 28 52 Agence Nouvelles-Demeures.

■ Luc-sur-Mer, 416.000 €, vds charmante maison de caractére en pierre du 19e de 173 m2 dans un bourg tous commerces à 800m de la mer et 17 km de Caen. Comprenant une entrée hall, cuisine de 19 m2, salle de 20 m2, salon de 34 m2, wc. A l’étage, 3 chambres dont 2 assez spacieuses, bureau, s. de b., s. d’eau avec wc. Grenier aménageable. Dépendance de 57 m2 toute aménagée pour les amis, pouvant être utilisée en gîte pour 6 personnes. Un deuxieme grenier aménageable de 120 m2. 4 garages, une cour, jardin de curé de 500 m2. Caratére authentique, rénovation faite avec goût. Réf. 7450625. Contacter Fabrice Hoffnung 06 22 22 28 52. Agence Nouvelles-Demeures.

■ Saint-Contest, 280.000 €, exclusivité, superbe environnement pour cette jolie maison année 50 (doublée brique creuse), au calme à 5 mn au nord de Caen, très propre, maison 150 m2, terrain de 770 m2, grand séjour lumineux de 43 m2 avec cheminée, 1 chambre en RDC, wc, cuis. et son arrièr. cuis., s. de b. Etage: 1 s. d’eau, 3 chambres, 1 wc, tres grand dble garage, s-sol partiel. Double vitrage, pompe à chaleur + chaudière électrique neuve, ravalement neuf. (FAI 4%). Réf. 6011954. Contact Stéphane Stankovic 06 66 123 734. Agence Nouvelles-Demeures.

■ Langrune, 411.000 €, front de mer surelevé avec vue panoramique de 130 m2 plus véranda de 36m2. Etat extérieur et intérieur exceptionnel. Comprend 1 entrée par véranda plein sud (isolation, chauffage et spa balnéo) cuis. A/E de 12 m2, salon vue mer 22 m2, 2 chambres, 1 wc, 1 s. d’eau. A l’étage 2 chambres, s. d’eau, wc et 1 palier. Deux garages, cour et jardin clos de mur. Double vitrage PVC. A 16 km de Caen. Produit rare, à voir très rapidement ! Contacter Fabrice Hoffnung 06 22 22 28 52 Agence Nouvelles-Demeures.

AUTOMOBILES

DEMANDES D'EMPLOI

AUTRES MARQUES

■ Propose tonte gazon, taille haies, petit élagage, petits services bricolage, sénior dispo 7/7 jours, prix garantis jusqu’à fin 2013. Tél. 07.60.89.49.08

■ BMW 316 i, année 1997, gris métal, TBE, 58 600 km, 5 800 €. Tél. 02.35.68.42.66

■ Caen, 489.000 €, exclusivité, rare, vds contemporain de plain-pied, idéal aussi en recherche d’appt, quartier université, de 135 m2 + grand garage sur 800 m2 de terrain à 2 mn du tram, avec séjour salle à manger 60 m2, cuis.ouverte A/E, le tout sur une grande terrasse sud avec arbres persistants plantés recemment. Bien arboré. 4 chambres, s.de b., s. d’eau, chauffage gaz de ville, 100 €/mois. Foncier 2000 €/an. Réf. 7469569. Contacter Stéphane Stankovic 06 66 12 37 34 Agence Nouvelles-Demeures.

saisissez votre petite annonce en ligne sur

BONNES AFFAIRES ■ Vélo Homme VTC 18 vitesses marque Peugeot, 80 €. Tél. 06.38.74.44.43. ■ Meuble TV + lecteur DVD + téléviseur Thomson 52 cm + décodeur TNT. Faire proposition. Tél. 02.35.88.91.24. ■ Matériel de camping, tentes, duvets, divers, PPE eauélectrique neuve caravane, stab. Tunessi L309D pour pièces lots foire à tout. Tél. 06.03.08.32.00.

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Rouen, 30 avenue de la République, 76000 Rouen ou faxez-le au 02.35.98.28.62. Vous pouvez également le télécharger sur "www.tendanceouestrouen.com".

saisissez votre petite annonce en ligne sur

choisissez votre rubrique Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

Forfait 4 lignes

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3 4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin.


20

PORTRAIT-PASSION

N° 57 - 10 mai 2012

Karim Jaâfar, le poète de l’écriture D

ans son salon aux allures de palais marocain, la conversation s’installe autour d’un thé à la menthe. Karim Jaâfar raconte comment est née “sa” calligraphie, le “style Jaâfar”, de grandes lettres encrées de couleurs au calame, où l’écriture cède le pas à l’image. “Quand je suis arrivé du Maroc à l’âge de 13 ans, je me suis retrouvé avec des enfants qui ne savaient rien de ma culture”. C’est à travers sa culture que l’on existe, pense Karim Jaâfar qui fait alors découvrir à ses camarades français l’écriture arabe. Choisi par l’Unesco A 26 ans, il a passé treize ans au Maroc, treize en France se sent franco-marocain, et veut sceller les deux cultures. “La calligraphie, c’est l’Art de l’écriture”, mais c’est avant tout l’Art qui servira de point de rencontre. Quittant les rivages codés de la calligraphie traditionnelle et religieuse, Karim Jaâfar

crée ainsi son propre style, une écriture arabe qui parle à l’universel. Aujourd’hui connu et reconnu dans les deux mondes occidental et musulman, aux cimaises des galeries parisiennes ou sur la chaîne Al Jazeera venue l’an dernier tourner un documentaire dans son petit pavillon de Cléon, Karim Jaâfar a été choisi récemment par l’Unesco pour illustrer un ouvrage sur la civilisation arabo-musulmane, traduit en quatre langues. Il y exprime ses valeurs, l’amour, la tolérance, la liberté d’expression, qu’il étire en lignes et arabesques sur fond blanc. Ce qui importe, c’est la fluidité du mouvement, le geste parfait et sincère, jailli comme un souffle, d’une concentration intense. “Voilà pourquoi je ne travaille que la nuit”, confie l’artiste. Pour le silence. Et il ajoute : “Le premier trait doit être le bon. C’est un art dans lequel on ne peut pas tricher”. Ariane Duclert

■■ Karim Jafaâr, de son petit pavillon de Cléon, a su imposer son style dans le monde de la calligraphie arabe. Un style aujourd’hui reconnu puisqu’il a été choisi par l’Unicesco pour illustrer un ouvrage sur la civilisation arabo-musulmane.

Tendance Ouest Rouen du 10 mai 2012  

Edition de de Tendance Ouest Rouen du 10 mai 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you