Page 1

LUCILINE

AGGLOMERATION

Le premier bébé du futur quartier

“C’est aux urbains de s’adapter” ! N° 52 - 5 AVRIL 2012

PAGE 3

GARE La pollution continue de régner

Jean-Pierre Breugnot, maire de la commune de Gouy PAGE 2

PAGE 5

FORMATION PAGE 7 Le CNAM accueille les bateliers du futur DECOUVERTES Au printemps, visitez Normand

PAGE 14

Météo

Les experts du ciel Quel temps va-t-il faire à Rouen et dans l’agglomération ? Pour y répondre, les dix prévisionnistes du Centre régional de Météo France, basés au pied de la tour de contrôle de l’aéroport de Boos, épluchent et interprètent des milliers de données. PAGE 4.


N° 52 - 5 avril 2012

Temps forts 30, avenue de la République - 76000 Rouen Tél. 02.35.98.28.25 Fax : 02.35.98.28.62

Web Radio - Le journal de Rouen - www.tendanceouestrouen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 45 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancerouen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

✔✔ Conseil Le prochain conseil municipal de Rouen se tient ce vendredi 6 avril, dès 17h30, à l’Hôtel de Ville. Ouvert au public.

✔✔ Flânez ! L’opération touristique “Au printemps, la Normandie se découvre” débute ce samedi 7 avril. Lire page 14.

✔✔ Coupe de France Quevilly-Rennes, demi-

✔✔ Pony Pony Run Run Le groupe de rock

✔✔ National De son côté, le FC Rouen reçoit le GFCO Ajaccio, vendredi 6 avril à 20 h, au stade Diochon, au Petit-Quevilly.

✔✔ Cinéma Le cinéma de l’Europe de l’Est à

finale : mercredi 11 avril à 20h55 à Caen. Et en direct sur France 2 ! Gagnez votre place, page 11

AU COURRIER

électro en vogue est en concert au 106, à Rouen, samedi 7 avril, à 20h.

l’honneur aux cinémas Omnia et Ariel. Festival “A l’Est du nouveau”, du 12 au 21 avril.

EXPLIQUEZ-VOUS

“Politique spectacle”

agglomération  Les “petits” maires de la Crea ont la parole

“La politique est-elle devenue un spectacle ? Que l’on soit de droite, du centre ou de gauche, il faut que tous les Français aient la volonté de sortir du marasme actuel. Dans le combat politique, il est vrai qu’il y a le poids des mots mais parfois aussi le choc de la désillusion. Attendons cependant jusqu’au bout les propositions des candidats pour en tirer les conclusions. En souhaitant que le vainqueur de la Présidentielle ne soit pas le parti de l’abstention”.

Jean-Pierre Breugnot est le maire de Gouy, village de 830 habitants à l’est de Rouen. Entretien.

“Les escaliers ou rien” “Je m’étonne que les trois ascenseurs des quais de Rouen soient inutilisables depuis de nombreux mois. Au niveau du pont Jeanne d’Arc, rive droite, une personne en fauteuil roulant, une maman avec poussette ou une personne âgée aura bien du mal à approcher la Seine. Idem sur le Pont Flaubert : sur les deux rives, les ascenseurs installés pour permettre une traversée de l’ouvrage indiquent désespérément “hors service”. Voilà un fleuve... inaccessible.” J. Servin

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Rouen, 30, avenue de la République - 76000 Rouen, ou sur redactionrouen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Rouen,

30, avenue de la République - 76000 Rouen - Tél. 02.35.98.28.25

■■ Gouy est à moins de 12 kilomètres de Rouen mais c’est un village de campagne. Pourquoi voulez-vous protéger ce caractère rural ? “Mon prédecesseur avait déjà cette approche. L’idée est de dire que la terre, les bottes ou la bouse, nous les acceptons. Il faut être moderne, permettre un développement et continuer d’accueillir de nouveaux habitants, mais ne pas basculer pour autant vers une mentalité d’urbains. C’est aux nouveaux arrivants de s’assimiler, pas l’inverse. Nous tenons à cultiver encore un esprit de village, le sens du voisin. Nous y tenons.” ■■ Les communes du plateau Est, dont la vôtre, sont très attractives. Qu’en est-il à Gouy ? “La population a doublé depuis les années 1970. Ici, c’est vrai, les maisons mises en vente partent très vite. En même temps, nous avons toujours refusé d’être dans une logique de lotissements à tout va. A chaque

Nos DIFFUSEURS 

C

■■ “Un petit maire doit savoir mettre les pieds dans l’eau et la boue lors d’une inondation. Les habitants attendent ça.”

fois, nous ne mettons en vente qu’une petite dizaine de parcelles, en veillant bien à l’harmonie du village. Il y a, en outre, un réel attachement à la commune : beaucoup de Gauvassiens d’origine (le nom des habitants de Gouy) reviennent s’installer ici et certaines familles y vivent depuis plusieurs générations.” ■■ Evoquée un temps, la fermeture d’une classe dans votre école à la prochaine rentrée a finalement été annulée... “Notre population est assez jeune et la perspective de la fermeture d’une classe, dans une école qui en compte

quatre, a suscité de vives réactions. Mais notre dynamisme de jeunesse, justement, nous a permis de la sauver.” ■■ Comment voyezvous votre rôle de maire ? “Un “petit” maire est davantage aux manettes qu’à la baguette ! Il doit être un gestionnaire avant tout, allier force et discrétion, en ayant une approche honnête des responsabilités confiées et des deniers publics. Il faut aussi rassembler. Je n’ai pas d’étiquette partisane et aucune couleur politique n’émerge au conseil municipal. C’est pour cela que je n’ai apporté mon soutien à

■■ Une vie, six dates 1955 : naît à Choisy-le-Roi (Val de Marne) 1981 : s’installe à Gouy 1983 : élu conseiller municipal pour la première fois 1997 : intègre le service commercial de France Télécom, à Rouen 2001 : élu maire de Gouy 2008 : réélu maire de la commune

Un bouquet de nouvelles fraîches

ela fait un peu plus d’un an que Nathalie Tharaud a repris le Rapid’Flore de Petit-Quevilly. La boutique de vente de fleurs en libre-service, alliant savoir-faire et passion, propose des bouquets et compositions pour toutes les cérémonies. Et au milieu des senteurs délicates, vous trouverez aussi votre journal !

Pratique. Rapid’Flore, rondpoint des Bruyères, à Petit Quevilly. Tél. 02 35 72 57 79. Ouvert tous les jours de 8h à 20h.

aucun candidat à la présidentielle.” ■■ Si vous étiez président de la Crea, que changeriez-vous ? “Nous sommes satisfaits de nombreux services proposés par la Crea, mais plus on est petit, plus on souffre. Car aujourd’hui, à chaque petit projet que nous lançons, il nous faut fournir un dossier de financement et beaucoup de documents adminitratifs. A notre échelle, c’est très lourd. Si j’étais président, je ferais en sorte que les projets d’une petite commune puissent être suivis dans leur ensemble sur plusieurs années, voire un mandat entier. Cela pourrait permettre de lever certains freins administratifs.”

Photo Laura Lelandais

JC. Fontaine

“C’est aux urbains de s’adapter”

■■ Nathalie Tharaud, devant sa boutique Rapid’Flore.


N° 52 - 5 avril 2012

demain

3

Docks en Seine, le premier bébé de Luciline

Grands appartements “anti-investisseurs” Sans conteste, c’est d’abord son architecture qui happe le regard. Le Parisien François Leclercq a imaginé un “empilement” audacieux, loin d’un monolithisme écrasant. “Au moment du concours, les images ont marqué”, se souvient Frédéric Delabie, chef de projet à Cirmad, le développeur immobilier, filiale de Quille, qui

construira trois des quatre immeubles de cet îlot A (Luciline est découpé en treize îlots). Le quatrième, qui abritera uniquement des bureaux, sera bâti par Sogeprom, filiale de la Société Générale. Idéalement placé, “pionnier” dans la longue naissance annoncée du quartier, “Docks en Seine” a tout pour séduire. Et pour éviter que le quartier ne devienne le terrain de jeu des investisseurs, la Ville de Rouen a souhaité limiter le nombre de studios et de petits appartements. La gamme ira du grand T2 au T5. “La cible, ce sont les propriétaires occupants”, confirme Frédéric Delabie. Sans révéler les prix, Seri Ouest, chargée de commercialiser le projet, assure par la voix de son directeur régional, Guillaume Basile, “qu’ils sont identiques à ceux du neuf à Rouen. Nous espérons vendre la moitié des appartements d’ici à septembre”. Thomas Blachère

Visuel Francois Leclercq Architectes Urbanistes

T

oujours rien en vue. Ni pelleteuse, ni grue. Le projet du futur quartier Luciline, à l’ouest de Rouen, semble en sommeil. Mais ne vous fiez pas au calme apparent. Ce vendredi 6 avril, le top départ de la commercialisation de l’immeuble “Docks en Seine”, le premier appelé à voir le jour, sera donné. Un petit événement. En face des Docks 76 et de la Seine, l’étonnant édifice aux dix étages et 64 logements devrait commencer à sortir de terre à partir du début 2013, pour une livraison attendue vingt mois plus tard.

■■ Au rez-de-chaussée, sous les 64 logements, 500 m2 de commerces prendront place. Sur le même îlot, Cirmad va construire deux autres immeubles de logements sociaux.


4

N° 52 - 5 avril 2012

NEWS

Ils font la pluie et le beau temps Le Verrier A la fin XIX

e, cet astronome normand crée la météorologie moderne en affirmant l’utilité de mettre en place un réseau d’observatoires et de prévisions.

Boos Avant de s’installer à côté

de l’aéroport de Boos, en février 1968, le centre météo faisait ses prévisions depuis le Madrillet, à l’emplacement de l’actuel Parc Expo.

Informations Depuis

quelques années, les données métérologiques se sont multipliées, grâce à l’installation d’appareils à bord d’avions, satellites ou encore bateaux.

Service public La mission de Météo France, et par conséquent de toutes ses antennes régionales, est la mise en sécurité des personnes et des biens.

S

ur le carré d’herbe qui héberge la station météo locale de Boos, un héliomètre, un pluviomètre ou encore un visibilimètre En apparence, rien d’extraordinaire. Mais ces instruments aux formes curieuses offrent des informations essentielles pour les employés de Météo France. “Les données collectées servent à alimenter nos modèles météorologiques qui nous servent de base pour les prévisions”, explique Robert Astoul, directeur du centre régional de Météo France, basé au pied de la tour de contrôle de l’aéroport de Boos. Dix stations régionales L’interprétation se fait, pour toute la Haute-Normandie, dans les bureaux de ce centre. C’est là que les prévisionnistes étudient la masse des données qui leur parviennent des cinq stations météo seino-marines, mais aussi des images satellites retransmises sur un écran. Ils sont dix à se succéder, sept jours sur sept, pour décortiquer ce qui se passe au dessus de nos têtes. Chaque matin, les agents reçoivent les prévisions du Centre national de Météo France, basé à Toulouse. “Il nous envoie ce que l’on appelle les modèles numériques. C’est une cartographie générale de la France, avec les grandes tendances météorologiques. A partir de là, nous l’affinons pour la région haut-normande”. Cette carte nationale a pu être élaborée grâce aux informations collectées sur

■■ L’héliomètre est un instrument qui permet de mesurer le taux d’ensoleillement d’un lieu. Les données recueillies au sein de la station météo sont autant d’informations qui seront nécessaires pour prévoir finement le temps sur trois à quatre jours et analyser l’évolution du climat.

toute la surface du globe. A Rouen, le modèle le plus utilisé est baptisé Arome. Celui que le centre national de Toulouse envoie tous les matins s’appelle Arpège. Lorsque les paramètres météo sont stables, les agents sont en mesure de prédire le temps pour les trois à quatre jours à venir, avec un indice de confiance élevé. Trois fois par jour, les pré-

visionnistes produisent des bulletins météorologiques. Seuils d’alerte Lorsque les seuils d’alerte sont atteints, des messages “météo flash” sont envoyés aux différents organes de sécurité. “Quand la météo se complique, des conférences sont organisées avec les autorités et les organes de sécurité ‘météosensibles’ comme les pompiers ou la Préfecture.”

Une fois les données de base analysées, les prévisions se dessinent peu à peu. Les informations recueillies dans les stations météo de la région, couplées à celles délivrées par le Centre national, sont intégrées dans un logiciel qui calcule alors les scénari possibles pour les jours suivants. “Nous partons de l’état météo initial pour calculer les prévisions

à venir. Nous faisons évoluer, de quinze minutes en quinze minutes, les paramètres en fonction de lois physiques basées sur des équations connues”. En somme, les prévisionnistes se projettent dans le futur. Les calculs établis, le travail est loin d’être fini. “Nous comparons différents modèles, qui indiquent chacun un scénario pour détermi-

ner lequel est le plus proche de la réalité, et donc le plus fiable. Nous vérifions et recoupons sans cesse les informations”, détaille un des prévisionnistes du centre rouennais.“Grâce à la multiplicité des informations, nous réussissons à obtenir sur trois à quatre jours la finesse de prévision dont on disposait il y a quinze ans.” Anne Letouzé

Les températures à la hausse

A

24 heures sur 24 les prévisions météo sur notre site

Boos, le recul que nous avons n’est pas très important puisque nos données les plus anciennes remontent à 1969”, relativise Robert Astoul, directeur du centre régional de Météo France, à Boos. “Mais force est de constater qu’il existe une tendance globale à la hausse.” A la lecture de la moyenne annuelle de la température établie entre 1969 et 2011, il apparaît que les anomalies chaudes se sont multipliées depuis la fin des années 80. Ainsi, les prévisionnistes

commencent à évoquer un “risque de sécheresse” pour 2012.

■■ En plus de recueillir les données météo et délivrer des prévisions, les agents travaillent sur des études climatologiques.

“Depuis septembre 2011”, note Robert Astoul, “la Haute-Normandie connaît un déficit de précipitations qui s’échelonne entre 6 et 40 %”. Sans compter que le mois de décembre, qui fut extrêmement pluvieux dans l’agglomération rouennaise (205mm sont tombés au lieu des 89mm de normale saisionnière) cache au niveau des statistiques les déficits des mois précédents et suivants.


N° 52 - 5 avril 2012

NEWS L’US Quevilly bichonnée par les collectivités locales Comme lors de son quart de finale de Coupe de France, l’US Quevilly a reçu le soutien de la Crea, du Conseil régional et du Conseil général, en vue de sa demifinale contre Rennes, le 11 avril prochain à Caen. Les trois collectivités débloqueront au total 35 000 € pour

●● crea  Légère hausse de la taxe sur les ordures Lors du conseil du 26 mars dernier, la Communauté d’agglomération Rouen Elbeuf-Austreberthe a donné quelques informations au sujet des taxes prélevées pour l’année 2012. La taxe d’habitation et la taxe foncière sur le non-bâti ne devraient pas augmenter et resteront respectivement à 8,35 % et 2,60 %. Par contre, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (Téom) va augmenter de 0,15 %, en passant de 7,75 à 7,90 %.

●● enseignants  Le Cefedem perd une formation La nouvelle est arrivée par le biais d’une lettre de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) : en septembre 2012, il n’y aura pas de formation en 1re année de danse au Centre de formation des enseignants de la danse et de la musique (Cefedem), situé rue Orbe, à Rouen. Il est à craindre que la promotion de danse de l’année prochaine soit la dernière. Les directeurs de l’établissement et de la formation danse ont été reçus à la Drac, le 3 avril.

●● elbeuf  La ville a un tout nouveau site internet La Ville d’Elbeuf a lancé son nouveau site internet le 28 mars. Informations pratiques et dossiers sont mis à disposition de l’internaute. Une mine d’informations, notamment, pour les nouveaux habitants. www.mairie-elbeuf.fr.

5

gare 

E

le club. En plus de l’achat d’écharpes aux couleurs des Canaris, ces aides exceptionnelles permettront d’affréter près de 80 bus pour les supporteurs se rendant au stade d’Ornano. Un exploit vaut bien cela. Et en cas de finale, rendez-vous au stade de France ?

Nouvelle semaine cruciale pour la raffinerie Petroplus Alors que les repreneurs avaient jusqu’à ce jeudi 5 avril pour déposer leur offre, la vie continue à la raffinerie Petroplus. Jeudi 29 mars, l’intersyndicale a envoyé une “charte de l’industrie” aux candidats à l’élection présidentielle. Ces derniers ont jusqu’au

11 avril pour préciser leur position sur quatre propositions de loi formulées dans le document. Par ailleurs, la raffinerie prépare actuellement son redémarrage, afin d’honorer, à partir de la fin du mois de mai, son contrat de “processing” passé avec Shell.

Toujours aussi polluée depuis dix ans

n dix ans, l’état de l’air respiré à l’intérieur de la gare de Rouen ne s’est guère amélioré. Pire : la concentration de dioxyde d’azote s’est accentuée et “les mesures réalisées sur le quai sont supérieures, pour tous les paramètres, aux valeurs mesurées dans l’atmosphère extérieure”, explique la SNCF qui vient de rendre publiques les conclusions de l’étude confiée début 2011 à Air Normand. Quant aux particules en suspension, les concentrations “sont inférieures aux seuils recommandés par le Haut Comité de Santé Publique dans les enceintes ferroviaires souterraines, mais ont dépassé quotidiennement le seuil

d’information aux personnes sensibles selon les normes en air extérieur, durant les deux semaines de mesure”. Travaux en vue Consciente du problème, la SNCF avait procédé, en 2002, 2003 et 2005, à des travaux pour tenter d’assainir l’air. Cela n’a pas suffi. La direction régionale annonce aujourd’hui qu’elle va notamment investir 3,2 millions d’euros dans le système de ventilation et sensibiliser les conducteurs des trains thermiques ou “bibi” (électricité et diesel) au sujet. Mais c’est bien “l’électrification croissante du parc TER” qui devrait, dans le futur, rendre l’air de la gare de plus respirable.

■■ La gare de Rouen Rive Droite est “encastrée dans une tranchée et inscrite entre deux tunnels”, rappelle la SNCF.


6

N° 36 - 8 décembre 2011

NEWS Massacre à la tronçonneuse en face de l’hôtel de ville Un paisible platane ne fait pas long feu face à une tronçonneuse et un bras articulé. Mardi 3 avril, la Crea a fait abattre une vingtaine de ces feuillus dans la partie nord-ouest de la place du Général de Gaulle, sous l’œil impassible de Napoléon. L’opération a été

TRAVAUX EN VILLE ●● préfecture  Rue de Tanger. Reconstruction

presidentielle 

suite à l’incendie du magasin Brico Dépôt. Stationnement interdit sur 15 emplacements. Jusqu’au 31 août.

menée pour permettre les grands travaux d’aménagement de la ligne 7 de bus, qui débuteront en juin. A l’automne, trois métaséquoias, appelés aussi séquoïas de Chine et considérés comme des “fossiles vivants”, seront plantés à la place.

Et si le préfet limitait la circulation en cas de pollution ? Après sept jours ininterrompus de pollution aux particules fines dans tout le nord-ouest de la France, Valérie Fourneyron, députée-maire de Rouen, a adressé vendredi 30 mars un courrier à Pierre de Bousquet, préfet de SeineMaritime et de Haute-Nor-

mandie. Elle s’est dit favorable à l’application de mesures fortes pour lutter contre le phénomène, notamment la “suspension ou (la) restriction de la circulation”, une décision que seul le préfet peut prendre en vertu de l’article R411-19 du Code de la route.

A la pêche aux indécis

●● préfecture  Rue du Renard. Du boulevard

Jaurès au numéro 241. Circulation réduite et alternée, stationnement interdit. Jusqu’au 13 avril.

●● préfecture  Rue de Carville. Remplacement des branchements plomb. Circulation interdite, sauf riverain. Jusqu’au 18 avril. ●● gare rive droite  Rue de Brazza. Travaux sur l’éclairage public. Circulation réduite et stationnement interdit. Jusqu’au 16 avril. ●● boulingrin  Création d’un îlot entre la rampe Beauvoisine et le boulevard de l’Yser. Déviation mise en place. Jusqu’au 18 juin. ●● hyper-centre  Rue Lenepveu. Pose de conduites. Circulation interdite entre les rues Deshayes et Lecanuet. Accès riverain maintenu. Jusqu’au 13 avril. ●● hyper-centre  Rue Percière. Comblement de cave. Circulation interdite rue percière. Circulation réduite rues Ganterie et Saint-Lô. Jusqu’au 26 avril.

●● hyper centre  Rue Boudin. Aménagement du plateau piétonnier.Circulation interdite. Circulation réduite rue aux Juifs. Jusqu’au 27 avril. ●● hyper centre  Rue aux Ours. Stationnement interdit entre les rues Jeanne d’Arc et des Vergetiers Circulation interdite jusqu’à la rue Camille SaintSaëns. Jusqu’au 4 mai.

●● centre rive droite  Quai du Havre. Stationnement interdit sur 50 mètres en rive sud de la chaussée sud, avant le carrefour formé avec le pont Jeanne d’Arc. Jusqu’au 31 août.

●● RIVe gauche  Place Carnot. Travaux de réaménagement de la ligne 7 de bus. Circulation modifiée et stationnement limité. Une déviation est mise en place.

●● RIVe gauche  Saint-Julien. Construction de logements. Circulation interdite rue Roger Bésus à partir de la rue de Chanzy. Circulation réduite autour de la place des Chartreux. Jusqu’en avril 2013.

URGENCES SAMU : faire le 15 POLICE SECOURS : le 17 SAPEURS-POMPIERS : le 18 CENTRE ANTI-POISON : 02 35 88 44 00 VETERINAIRE - SOS VETO : 02 35 36 30 00 GAZ (dépannage) : 0 810 433 076 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 333 076 SOS MÉDECINS : 02 33 01 58 52 PHARMACIES DE GARDE : 32 37 CHU CHARLES NICOLLE : 02 32 88 82 84 PEDIATRIE : 02 32 88 80 29 HOPITAL SAINT-JULIEN : 02 32 88 65 65 CLINIQUE DE L’EUROPE : 02 32 18 11 69 MAIRIE DE ROUEN : 02 35 08 69 00 ALLO ROUEN ESPACES PUBLICS : 0 820 000 760 ALLO COMMUNAUTE (LA CREA) : 0 800 021 021 PREFECTURE DE SEINE-MARITIME : 02 32 76 50 00

■■ Un militant d’Europe Ecologie Les Verts distribue “Ecologie Hebdo” à Rouen, mardi 3 avril.

■■ Devant le QG du MoDem, Régine Marre, entourée d’Olivier Legris (à gauche) et Richard Lecœur.

deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle, les formations politiques intensifient leurs actions. Suite de notre tour de ville des partis. Du orange... “L’exceptionnelle popularité de François Bayrou est bien réelle. Nous la ressentons sur les marchés”, glisse Régine Marre, conseillère nationale du Mouvement démocrate (MoDem) et conseillère municipale de Rouen. La pression monte. Le 2 avril, le parti centriste

dont une bonne centaine dans l’agglo de Rouen. Et la présence de Pierre Albertini dans l’équipe de Bayrou ? “C’est toujours un atout d’avoir avec nous un homme politique de grande expérience”, estime le rouennais Richard Lecœur, conseiller national. ... au vert Du côté d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), l’heure n’est pas à l’euphorie. L’effet Eva Joly ? “Il y a encore des convaincus” ! nuance Laetitia Sanchez, la secrétaire régionale d’EELV. “Il

A

ENTREPRISE 

E

prenait possession de son nouveau QG de campagne départemental, au 63 rue Jean Lecanuet. Deux jours plus tard, mercredi 4 avril, les militants orange accueillaient le candidat Bayrou, en visite à Petroplus puis en meeting à la Halle aux Toiles. Depuis janvier, le MoDem multiplie les actions, au côté de l’Alliance centriste et du Parti libéral démocrate : affichage, tractage, programmes dans les boîtes aux lettres... Le parti compterait près de 300 militants en Seine-Maritime,

faut remobiliser, remotiver et continuer. Cette élection, c’est au moins une tribune pour exprimer nos idées”. Si les écolos usent des techniques de campagne traditionnelles, ils tentent également d’innover. Ainsi, mardi 3 avril, ils ont distribué “Ecologie Hebdo” dans les gares SNCF de la région. EELV aime faire dans le “décalé”. Le 14 avril, ses militants laveront les vitrines de certaines banques. “Et avec les Jeudis de l’écologie, nous misons sur le débat de fond”, ajoute Laetitia Sanchez.

Avec Bioclean, c’est du propre

n 1988, Bioclean a démarré son activité de nettoyage industriel avec celui des dalles de faux plafonds. Peu à peu, les salariés se sont formés à diverses techniques de nettoyage et se sont spécialisés récemment dans les prestations de gommages et de peeling. “On pulvérise un produit qui durcit au contact de la pierre et s’enlève ensuite comme un film. C’est la technique que nous avons utilisée pour nettoyer l’intérieur de l’église d’Elbeuf”, explique Sandrine Dacruz,

chargée d’affaires Bioclean. Hôtels, maisons de maître, monuments classés, machines : les techniques et nettoyants sont spécifiques aux surfaces à traiter. “Nous travaillons avec des produits biodégradables ou au pH neutre, non nocifs pour ne pas altérer les surfaces.” Le plus complexe reste sans doute le nettoyage des machines pleines d’hydrocarbures, très grasses, de certaines usines. Pratique. Bioclean, 15 rue Jeanne d’Arc, Le GrandQuevilly, www.bioclean.fr.

■■ Le nettoyage extérieur de l’église d’Elbeuf a duré trois mois.


N° 52 - 5 avril 2012

NEWS Les anciens locaux de l’Institution Rey ont disparu Des anciens locaux de l’Institution Rey, rue Verte à Rouen, il ne reste plus que les immeubles qui hébergeaient encore récemment la direction. Elèves et professeurs avaient déménagé, pour la rentrée des vacances d’hiver, dans les nouveaux locaux du lycée

Après dix ans passés à la tête de la RBS, Arnaud Langlois-Meurinne cède sa place à Philippe Corrubl, qui arrivera le 14 mai. Ce diplômé d’HEC Paris et ancien élève du MBA de l’Université de Californie, Berkeley, et de la Faculté d’économie de l’Université de Cologne est actuellement professeur de droit international des affaires à HEC Paris.

●● Concours  Participez à “Fleurissons Rouen”

Les inscriptions au concours “Fleurissons Rouen” sont lancées. Vous avez jusqu’au jeudi 31 mai pour poser votre candidature afin de concourir dans la catégorie “jardins” ou bien “façades”. Les formulaires à remplir sont disponibles à l’Hôtel de Ville ainsi que dans les mairies annexes.

●● solidarité  Les enfants défavorisés découvrent le sport

Cultures du cœur Haute-Normandie et le Comité Départemental Olympique et Sportif de Seine-Maritime, en partenariat avec le SPO Rouen, proposent aux enfants accompagnés par les professionnels de l’action sociale, une après-midi de découvertes sportives mercredi 11 avril de 13h30 à 17h au gymnase Dévé à Rouen.

formation 

L

catholique privé, à BoisGuillaume. A partir de septembre, de nouveaux bâtiments construits par Bouygues Immobilier sortiront de terre. Ce futur ensemble immobilier hébergera 174 nouveaux logements. Livraison prévue début 2015.

Encore plus de vidéoprotection à Sotteville-lès-Rouen Une subvention pour restaurer le matériel de vidéoprotection existant et l’étendre, c’est la demande faite par le maire de Sotteville, Pierre Bourguignon, auprès ministère de l’Intérieur. Le plus urgent est de remplacer les systèmes de surveillance du parking

souterrain et de l’entrée de la mairie. Si la totalité de la subvention est accordée, la place de l’Hôtel de Ville ainsi que la façade arrière de la mairie seront équipées. L’ensemble des travaux coûterait 153 000 €. Le projet ne fait pas l’unanimité au sein du conseil.

Les bateliers du futur

a profession de batelier comprend aussi bien le métier de pilote d’unité de transport que celui d’organisation de toute la logistique fluviale. Le Conservatoire National des Arts et Métiers Haute-Normandie (CNAM) propose l’une des seules formations de batelier délivrée en France. Celle-ci se déroule au sein de l’Institut supérieur de la navigation intérieure(ISNI), à Elbeuf. Polyvalence “Nous formons les acteurs de la logistique fluviale”, indique Gilles Maléfan, directeur du CNAM HauteNormandie. Cependant, si l’enseignement porte principalement sur le transport

fluvial, les élèves sont capables de gérer le passage d’un mode de transport à l’autre. La formation, délivrée en deux ans, comprend trois semestres de cours et un stage de cinq mois en entreprise. Les promotions, de 12 à 13 personnes,attirent des profils très variés. Hommes, femmes, âgés de 25 ou 40 ans s’y côtoient. “C’est un métier contraignant, on ne le choisit pas par défaut.” Aujourd’hui, le transport fluvial ne pèse encore que 10 % dans le fret de marchandises, mais sa part ne cesse de croître. Pratique. www.cnamhaute-normandie.com. Portes ouvertes à l’INSI, les 12 et 13 avril.

Photo CNAM

●● études  Nouveau directeur à la RBS

7

■■ Grâce à l’aide financière de la Région Haute-Normandie, le CNAM a acquis deux péniches : le Cyclone et le Marica.


8

N° 52 - 5 avril 2012

NEWS A la rescousse de la ruine de Saint-Pierre-du-Châtel Ces derniers jours, la ruine de l’église Saint-Pierre-duChâtel, rue Camille Saint Saëns, à deux pas de la rue aux Ours, a été tirée de sa torpeur par quelques ouvriers de Normandie Rénovation. L’entreprise y mène actuellement des travaux d’étaiement des arcs-boû-

●● livre Suivez les traces de Flaubert

Gilles Henry vient de faire paraître un ouvrage, Dans les pas de Gustave Flaubert. Le livre retrace l’histoire du grand écrivain normand et nous dévoile la genèse de son premier roman Madame Bovary. Dans les pas de Gustave Flaubert, par Gilles Henry. Orep Editions, 160 p. 29,90 €.

●● concours Les résultats de “Musique de RU”

Sur les 14 groupes d’étudiants haut-normands candidats, sept ont été retenus, le 27 mars, pour participer au concours régional “Musique de RU”, organisé par le CROUS de Haute-Normandie. Darjeeling Keepers est arrivé en tête, devant Playbox et le Groupe Aviaire. Les deux premiers groupes participeront au volet national de “Musique de RU”.

●● insolite Un roman disponible sur smartphone

Jusqu’au 8 avril, à l’occasion de la semaine du développement durable, la TCAR s’est associée à Veolia Transdev et Smart Novel pour proposer un roman sur smartphone : Les grands moyens, de Pierre Lemaître. Une bombe explose à Paris. Le coupable s’est dénoncé mais le lecteur parcourt la ville afin de découvrir comment il s’y est pris pour déclencher cette bombe.

patrimoine 

E

tants, mal en point. La végétation folle a également été arrachée. Coût des travaux : plus de 11 000 €. Pour rappel, cette église d’origine médiévale est en ruines depuis la seconde guerre mondiale. Au fil des ans, son état s’est naturellement dégradé.

La Crea sort un guide sur les randonnées dans l’agglo La Crea vient de sortir un plan de randonnées “De Seine en forêts”. Il couvre l’Ouest de l’agglomération et détaille l’itinéraire de 26 circuits, longs de 2 à 15 km qui sillonnent les bords de Seine ou plongent dans les profondeurs des massifs forestiers. Ce plan est

disponible au siège de la Crea, rue Pasteur à Rouen, aux pôles de proximité de Duclair, d’Elbeuf et du Trait, à l’office de tourisme de Rouen, aux points d’information touristique d’Elbeuf, Duclair et Jumièges. Il est téléchargeable également sur www.la-crea.fr.

Saint-Nicaise, béton en danger

lle est au cœur du quartier qui porte son nom et bordée de maisons. Si bien que pour apercevoir la façade de l’église Saint-Nicaise, il faut lever la tête. Elle est née petite et très simple. “L’église a été construite au XIIIe, dans ce qui était alors un quartier modeste, où logeaient les ouvriers travaillant pour les drapiers de laine”, raconte Henry Decaëns, membre de l’association des Amis des Monuments Rouennais. Reconstruction béton Au début du XVI e, la paroisse, plus riche, fait reconstruire le chœur. De l’édifice d’alors il ne reste que le chœur : par une nuit de mars 1934, un feu s’est

déclaré, anéantissant une grande partie de l’église. “La nef, qui n’avait pas été modifiée au XVIe, était couverte d’une charpente, ce qui explique la violence de l’incendie.” Seul le chœur, ses vitraux et son retable ont échappé à la violence des flammes. La ville de Rouen a lancé alors un concours d’architecture, afin de redonner corps à l’église disparue. Le lauréat de ce concours ne fut autre que Pierre Chirol. Autour des vestiges XVI e, l’architecte rouennais a édifié une structure de béton, très utilisée alors. Inauguré en 1940, l’édifice est fermé depuis une quinzaine d’années pour des raisons de sécurité.

■■ La flèche de Saint-Nicaise culmine à 60 mètres.


N° 52 - 5 avril 2012

9

SpEcial FOIRE Xxxxxxxx Voyage au cœur de l’Olympisme Xxxxxxxxxxxxxx avec la Foire Internationale de Rouen Le Comité olympique Xxxxxxx Haute-Normandie et la Foire mettent à l’honneur les valeurs du sport. En prélude aux J.O. de Londres, redécouvrez l’histoire des Jeux avec l’exposition “Au cœur de l’Olympisme”. Fabrice Bourgoin, passionné des mouvements sportifs,

STANDS

découverte 

Délices du Village du terroir

L

■■ Cela fait une vingtaine d’années que Martine Ebran participe à la Foire de Rouen.

P

rès de 25 % des exposants de la Foire internationale de Rouen sont des producteurs régionaux. Martine Ebran, gérante des “Visons de la Marnière” à DaubeufServille, est secrétaire trésorière de l’association du Village du Terroir hautnormand. Son objectif est de permettre aux producteurs régionaux de se regrouper pour bénéficier de conditions tarifaires avantageuses, que ce soit pour leur participation aux grandes foires-expos (Rouen, caen, Paris) ou leurs déplacements. Produits naturels Cette année, ils sont huit à venir à la Foire Internationale de Rouen : pro-

ducteurs de fromages de chèvre à Boos, de Neufchâtel et de Graval à Graval, brasseur de bière et de whisky à la Chapelle SaintOint, cidrier, producteur d’escargots de Bretonne à Beauvoir en Lyons, apiculteur à Saint-Nicolas d’Aliermont, confiturier. “C’est notre Foire, il faut que l’on y soit ! C’est notre vitrine ! Le but est de faire un petit chiffre d’affaires mais aussi de retrouver nos clients, de montrer que l’on est toujours là. Quand on habite à la campagne, il faut sortir pour aller les chercher.” “Les clients recherchent la qualité du produit. Aujourd’hui surtout, ils aiment manger des produits naturels, fabriqués et vendus comme autrefois.”

Xxxxxxx Mouvement olympique, les symboles et rituels olympiques... Pratique. Vendredi 6 avril : de 9h30 à 15h30 animation “Hand in Cap”, de 10h à 18h, informations sur le sport handicap ; de 18h à 20h, conférence “les valeurs de l’Olympisme : conserva-

toire cosmopolite ou laboratoire universaliste ?”, avec Patrick Clastres, chercheur au Centre d’Histoire de Sciences Po ; du 6 au 9 avril exposition “Au Cœur de l’Olympisme”, Salon “Sport pour tous”, Foire Internationale de Rouen, Parc des Expositions de Rouen.

La Foire de Rouen, côté coulisses

’invité d’honneur est choisi un an et demi à deux ans avant le début de la Foire. La commercialisation des stands est lancée quant à elle neuf à dix mois avant. Toute l’équipe commerciale s’y met», explique Laure Aubert, responsable à Rouen Expo Evènements. En coulisses, entre dix à vingt prestataires se croisent pour prendre en charge la partie technique et sécurité de la foire : installation générale, électricité, plomberie, moquette, lignes téléphoniques. L’organisation des différentes interventions est gérée par la coordinatrice technique. Enfin, la veille de l’ouverture, la Commission de sé-

maroc 

a réuni objets personnels, photographies, agencés dans un visuel linéaire de 32 mètres. De nombreux écrans retransmettent d’anciens films sur les Jeux. L’exposition s’articule autour de onze thèmes comme les Jeux antiques, Pierre de Coubertin, le

curité passe afin de vérifier la conformité des installations en général, des stands des exposants en particulier. Artisans étrangers “La plus importante partie est la commercialisation des stands qui, en période de crise, se complique et nécessite d’aller chercher de nouveaux exposants.” Autre problème, les visas. L’association doit fournir aux ambassades la preuve de la participation des artisans étrangers à la Foire. “Elles sont de plus en plus réticentes à laisser partir leurs artisans et délivrent, semble-t-il, un nombre limité de visas”, note Denise Barbin Blanchet qui a dû se battre pour faire venir un artisan uruguay.

■■ Des exposants du bout du monde : cette femme, venue du Kenya sculpte la pierre de Kisii, dite pierre de savon.

L’art de la damasquinerie

L

■■ A la Foire de Rouen, Abdeljalil Chekrouni est l’ambassadeur de la damasquinerie.

es artisans d’art en damasquinerie sont rares. A Meknès, on en compte une dizaine. Parmi eux, Abdeljalil Chekrouni, 60 ans, a été initié il y a cinquante ans par son grandpère à la boutique familiale de la Médina. Il fabrique des pièces décoratives à partir de fer forgé qu’il incruste de fil d’argent. Plusieurs étapes sont nécessaires, de la mise au point du dessin à la formation de la tôle de fer. “On la fait rayer dans tous les sens, on le remet sur le feu jusqu’à ce qu’elle devienne

bleue. On fait alors passer le fil d’argent en lui donnant un dessin particulier.”Repassé sur le feu, le fer est poli afin que la pièce devienne lisse. Il est ensuite plongé dans le charbon de bois, nettoyé à l’eau et au savon avant d’être lustré avec un chiffon. L’artisan fabrique avant tout des pièces décoratives (vases, animaux) et des bijoux (bracelets, bagues). Mais sa spécialité reste le plateau. D’une valeur de 400 à 30 000 dirhams, “un marocain ne peut se l’acheter pour lui mais pour offrir.”


N° 52 - 5 avril 2012

10

Terrible meurtre en Seine-Maritime : Alexandre, 17 ans, deux balles dans la tête Les quatre adolescents qui avaient monté un véritable guet-apens pour piéger leur camarade et le tuer en forêt de Lyons, lundi 26 mars, ont été mis en examen pour assassinat et écroués trois jours plus tard. A Beauvoir-en-Lyons, Alexandre, 17 ans, avait été abattu de

●● ROUEN Le voleur n’avait pas le vertige

Lundi 2 avril, à Rouen, les forces de l’ordre sont appelées pour un vol rue d’Ernemont. Des témoins ont vu un voleur-escaladeur ! Son butin : un ordinateur portable. Arrivés sur place, les policiers découvrent l’homme au deuxième étage de l’immeuble. Celui-ci prend alors la fuite par les toits et se laisse tomber dans une cour intérieure, dont il brise le toit en plastique. Un vrai chat de gouttière ! Dans sa chute, l’homme perd toutefois son portable et une montre, avant d’être finalement rattrapé par la police. Le voleur, né en 1972 et résidant à Rouen, a été formellement reconnu par sa victime. L’ordinateur portable a été retrouvé sous un paillasson.

●● darnétal Quatre coups de feu retentissent

Vendredi 30 mars, vers 23h30, des coups de feu ont retenti dans la résidence Muchedent, à Darnétal. Quatre jeunes gens discutaient à l’entrée du batiment A lorsque deux individus ont surgi, tiré quatre coups de feu, sans faire de blessés, puis se sont enfuis. Enquête en cours.

●● ROUEN Vente d’alcool : l’épicier brave l’arrêté

Un épicier de Rouen a été pincé en train de vendre de la bière à plus de 3 heures du matin. Cela s’est passé samedi 31 mars. C’est un jeune homme, sortant de cette échoppe du boulevard de la Marne avec un pack de bière sous le bras, qui a mis la puce à l’oreille à l’équipe de police secours en patrouille. Toutefois, quand les policiers ont voulu entrer dans la boutique, les gérants avaient déjà fermé à double tour. Ils ont été convoqués ultérieurement à l’hôtel de police. A Rouen, un arrêté municipal interdit la vente d’alcool à emporter entre 22h et 6h du matin.

●● Le trait Trois hectares de forêt incendiés

Un incendie de forêt en Seine-Maritime, qui plus est en avril, voilà qui est rare. Lundi 2 avril, en milieu de journée, un peu plus de trois hectares d’une parcelle de la forêt domaniale du Trait-Maulévrier, à l’ouest de Rouen, sont partis en fumée. Vers 12h45, les sapeurs-pompiers ont dépêché une quarantaine d’hommes sur le terrain et huit engins incendie et feux de forêt.

●● amfreville Le vieil homme disparu retrouvé mort dans la Seine

Jeudi 29 mars, un cadavre a été retrouvé par un batelier, dans la Seine, à Amfreville-la-Mivoie. Il s’agirait du corps de l’homme, né en 1923, ayant fait l’objet d’une déclaration de disparition le 15 mars par la gendarmerie de Quincampoix. Une autopsie devait être pratiquée afin de déterminer les causes exactes de la mort.

●● l’or noir Siphonneurs de tracteur

Trois personnes ont été interpellées mercredi 28 mars à Saint-Etienne-du-Rouvray après avoir siphonné le réservoir d’un véhicule à la recherche du très cher carburant. A l’origine, c’est un homme qui avait mis en fuite les trois individus surpris en train de siphonner son tracteur. Après recherche, la brigade anti-criminalité a finalement retrouvé les trois hommes portant bidons et tuyaux. Agés de 25 et 31 ans, ils étaient d’origine roumaine et sans domicile fixe. Ils ont été ramenés à l’hôtel de police.

●● ROUEN Deux taggeurs arrêtés dans l’école normale d’institutrices

La petite soirée graff a mal fini. Deux hommes de 23 et 28 ans ont été arrêtés mercredi 27 mars, vers 21h, dans l’ancienne école normale d’institutrices de Rouen, rue de Lille. C’est le gardien de veille qui a alerté la police, suite aux aboiements de son chien. Une porte était ouverte. Sur place, la police a rapidement retrouvé et interpellé les deux hommes. Dans leur sac à dos : un pied de biche, un coupe-boulons et des bombes de peinture. Ils ont reconnu avoir voulu tagger ce lieu inoccupé, où la Matmut va construire un centre de congrès de plus de 1000 places.

BOURREAU

A

deux balles dans la tête et son corps aspergé d’essence puis brûlé. D’après les premiers éléments de l’enquête, le jeune homme aurait été tué car il était au courant d’un cambriolage commis en mars par les quatre autres. “Nous sommes face à un meurtre

de kebabs en dessous de chez elle et commande un sandwich et deux cocas. Un client propose de régler l’addition. P., resté sur le trottoir, les voit ressortir ensemble. Le ton monte. Les insultes fusent. L’ex-copine reçoit deux coups au visage et tombe au sol. Les témoignages concordent. L’homme éconduit a

PEDO-PORNOGRAPHIE 

S

eptembre 2006, l’office central pour la répression des violences aux personnes est informé qu’un forum contient de nombreux liens de vidéos pédopornographiques sur un serveur web en Allemagne. Certains internautes, repérés, voient leur domicile perquisitionné, leurs matériels informatiques saisis. Parmi

MAROMME 

I

porté de violents coups de pied au visage et au corps, “comme s’il jouait au foot. Après, il l’a piétinée au sol”. Dans le coma “Arrêtez !”, a crié le client avant d’être à son tour frappé au visage et à la nuque. Et de perdre connaissance. Les autres témoins alertent la police, ce qui provoque la fuite de

l’agresseur. La jeune femme, dans le coma, souffre de multiples fractures à la tête. Son bourreau, repentant, passe la voir à l’hôpital. Le 28 mars, face au tribunal correctionnel de Rouen, P., multirécidiviste, a tenté de minimiser les violences. Il a été condamné à trois ans de prison ferme.

3 500 images d’enfants

eux figure un habitant de Petit-Couronne, âgé de 53 ans, qui, au moment de son interpellation, dit aux gendarmes “vouloir cesser de télécharger ce genre d’images”. Père de deux adolescents, il mène, semble-t-il, une vie de couple harmonieuse et indique ne pas éprouver d’attirance particulière pour les enfants. Pourtant,

les connexions sur ces sites se renouvellent jusqu’en août 2008. Est-ce lui ou un tiers ? Le domicile est à nouveau perquisitionné. Quand les policiers arrivent à 6 heures du matin, ils trouvent l’homme, debout sur une chaise, en train de cacher un disque dur dans le faux plafond. Le 28 mars dernier, le pré-

venu a été condamné à 8 mois de prison avec sursis et à une amende de 800 € par le tribunal correctionnel de Rouen pour avoir détenu près de 3 500 images et vidéos pédo-pornographiques. Il a affirmé “ne pas ressentir de plaisir à regarder ce genre d’images mais à les rechercher pour le plaisir de braver l’interdit.”

Fuyards dans une voiture volée

u petit matin du 15 août 2010, quatre jeunes gens rentrent en voiture de boîte de nuit. Les gendarmes, postés au détour d’un rond-point, font signe au conducteur de stopper. Ce dernier fait mine de s’arrêter mais au dernier moment, il prend la fuite. Les forces de l’ordre le poursuivent. L’Opel roule

TRIBUNAL 

nesse, Liancourt, Le Havre et Rouen. Pour un tel acte, les deux mineurs de 15 et 16 ans encourent la moitié de la peine maximale, soit 20 ans de réclusion. Les deux adolescents les plus âgés pourraient en revanche être condamnés à la prison à perpétuité.

Battue jusqu’à tomber dans le coma

sa sortie de prison, P. fait la connaissance d’une jeune Rouennaise. Ils deviennent amants. Or, le 25 juillet, tous deux vident une bouteille de whisky chez un copain. En sortant, il l’invite à son domicile. Mais elle, désireuse de rompre, refuse. Boulevard des Belges, elle se rend chez le marchand

A

avec préméditation. La mise en examen pour assassinat se situe au sommet de l’échelle des pénalités françaises”, rappelle Michel Senthille, le procureur de la République de Rouen. Les quatre meurtriers présumés, âgés de 15 à 17 ans, ont été écroués à Longue-

vite, très vite, rendant la course-poursuite périlleuse. Puis, à Maromme, le jeune homme perd le contrôle. Ses passagers et lui sortent en vitesse de l’habitacle en train de s’enflammer. Interpellation musclée L’un des occupants se rebelle : il repousse violemment le gendarme dont il fait involontairement tom-

ber les lunettes. Elles se retrouvent écrasées. Un autre se saisit d’une bombe lacrymogène avant de la reposer sur ordre du gendarme. Quant aux deux autres, ils se sont réfugiés sur les toits. Le 27 mars dernier, les deux majeurs ont comparu devant le tribunal correctionnel de Rouen, le premier pour rébellion, le second

pour recel et conduite sans permis. Savaient-ils que le véhicule était volé ? “C’est mon instinct qui m’a dit de mettre des gants pour conduire”, s’est exclamé le prévenu. “Ce n’est pas une attitude tout à fait banale”, a rétorqué le juge. Ils ont été respectivement condamnés à des amendes de 450 et 300 €.

Le car s’était encastré dans la trémie

l est 6h15, ce 5 février 2010, lorsque cette conductrice de car entame son premier aller-retour entre Fontaine-sousPréaux et Isneauville et dépose les collégiens. Ces derniers s’avèrent particulièrement agités. Vers 9h15, elle s’arrête à l’école de Fontaine-sous-Préaux pour prendre en charge une classe qui va visiter le Musée maritime de Rouen. Peu après, elle se rend compte de la disparition de son trousseau de clés. Qu’importe, elle doit retourner

au musée afin de récupérer la classe. Vers 11h, les 38 passagers repartent en direction de l’école. Le car circule sur le boulevard du Mont-Riboudet, entre 50 et 55 km/h, quand, soudain, il percute la trémie “Corneille”, au niveau dela rue de la République. Les vitres explosent. Le car est décapité. Tous les occupants sont en état de choc, certains adultes et enfants sont gravement blessés. Que s’est-il passé ? La conductrice ne téléphonait pas. Elle n’avait pas bu

ni consommé de stupéfiant. Alors, pourquoi s’est-elle déportée à droite ? “Je me suis posée la question : quelque chose m’a peut-être gênée ? J’allais tout droit. J’étais sur la bonne voie. J’ai regardé à droite. Quand j’ai relevé la tête, j’ai vu le mur et après plus rien”, a-t-elle expliqué le 29 mars devant le tribunal correctionnel de Rouen. Ce matin-là, la perte de ses clés la préoccupait. Ce stress serait-il à l’origine de l’accident ? En novembre 2009, lors d’une évaluation, l’examinateur notait en outre

une tendance à manquer d’anticipation. La prévenue affirme avoir décéléré peu avant le choc… Depuis, l’inculpée est arrêtée pour accident de travail. Certaines victimes ont déjà été indemnisées par les assurances. A l’audience, la moitié d’entres elles se sont constituées parties civiles quoique leurs demandes ne seront examinées qu’en juin prochain. Six mois de prison avec sursis ont été requis contre la conductrice. Délibéré attendue le19 avril. Marianne Sirgo-Donnaes


N° 52 - 5 avril 2012

11

SPORTS

Photo François Béguin

Le SPO Rouen se donne un peu Baseball : début de saison idéal  pour les Huskies de Rouen d’air en Pro B Ça fait du bien ! Après des semaines de disette, les basketteurs du SPO Rouen se sont imposés assez nettement, vendredi 30 mars, face à Fos-sur-Mer, cinquième du championnat, sur le score de 83 à 66. Une victoire acquise notamment grâce à une bonne défense

et des réussites aux shoots. Les Rouennais restent toutefois 16es au classement mais profitent des défaites de ses concurrents directs pour se donner un peu d’air. Prochain match : SPO Rouen-JSA Bordeaux (7e), samedi 7 avril, à 20h, à la salle des Cotonniers.

Lors de la 3 e journée de championnat Élite, dimanche 1er avril, les Huskies de Rouen ont dominé, à domicile, le Stade Toulousain. Dès la première manche les Rouennais ont imposé leur rythme, en ne laissant aucune chance à leurs adversaires. Score

final, 10-0. Le deuxième match fut à l’image du premier : victoire 12 à 1. Au classement, invaincus, les Huskies tiennent la tête du championnat aux côtés du Paris UC. Le prochain match aura lieu dimanche 15 avril en Gironde, contre les Panthères de Pessac.

coupe de france L’US Quevilly a rendez-vous à Caen avec son histoire

HOCKEY

A 90 minutes du Stade de France

Le titre à portée de crosse

■■ Les Rouennais mettent la pression sur la cage de Grenoble. Ils mènent trois victoires à deux.

B

elle opération pour le Rouen Hockey Elite 76 ! Les Dragons ont pris l’avantage en finale de Ligue Magnus en s’imposant sur Grenoble lors du cinquième match, mardi 3 avril (5-1). Après deux défaites vendredi 30 et samedi 31 mars sur la glace grenobloise (5-4) et (6-4), les Rouennais redressent la barre et mènent désormais 3 matchs à 2. Ce dernier match, disputé à la patinoire de l’île Lacroix, a été rondement mené par les joueurs de Rodolphe Garnier. Ces derniers n’ont pas permis une seconde aux Grenoblois de souffler, tant leur domination a été forte sur la cage de Raibon. Bien

emmenés par “Captain Carl” (Mallette), auteur d’un triplé et d’une assistance, les Rouennais n’ont commis qu’une erreur en défense, à cinq secondes du terme : sur une mauvaise relance, Grenoble a alors inscrit son unique but du match, empêchant au gardien rouennais Fabrice Lhenry, auteur d’un match parfait pour son retour sur la glace, un “blanchissage”. Les Rouennais sont désormais à une victoire d’un douzième titre de champion de France. Pour le décrocher, il faudra gagner lors du 6e match, à Grenoble, ce samedi 7 avril. En cas de défaite, un ultime match devra être disputé mardi 10 avril.

TENDANCE OUEST et

la ville de petit-quevilly vous offrent 30 places pour le match USQ/OM le 11 avril au stade d’Ornano de Caen Soyez les premiers à nous téléphoner au

02 35 98 28 25

vendredi 6 avril à partir de 14h00

Photo Aline Chatel

Photo Paul Schmitt

D

eux emaines épiques durant lesquelles ils n’ont pas le temps de gamberger. Avant leur demi-finale tant attendue de coupe de France face à Rennes, mercredi 11 avril, à 20h45, à Caen, les joueurs de l’US Quevilly semblent sereins. En championnat, après une belle victoire à Colmar (1-3) le 28 mars, les Canaris ont enchaîné sur un match nul face au Red Star (1-1), avant d’aller affronter Nîmes, vendredi 6 avril. Oublier 2010 Mais revenons à ce qui intéresse la Normandie toute entière : cette deuxième demi-finale en deux ans, “le vrai exploit de l’US Quevilly”, selon Michel Mallet, le président, comblé, du club. Après le Paris Saint-Germain en 2010, c’est Rennes (Ligue 1) qui s’érige comme l’ultime obstacle avant le Stade France. L’adversaire est bien connu des Jaunes et noirs, puisque ces derniers s’étaient imposés face à ces mêmes Bretons en huitième de finale de l’épopée 2010 (1-0). Tout un symbole. Le défi est immense. La victoire face à l’Olympique de Marseille en quart a donné des ailes aux joueurs de Régis Brouard, qui ont retrouvé, dans la foulée, de belles couleurs en National. L’US Quevilly (13e de son championnat) abordera

■■ Zanké Diarra (US Quevilly) lors du quart de finale face à l’Olympique de Marseille. Au duel ici avec... Alou Diarra, son frère.

donc sa demi-finale avec un moral au beau fixe, après avoir réussi à s’éloigner de la zone rouge dans laquelle ils s’étaient empêtrés. De leur côté, les Rennais affiche un bilan un peu plus mitigé. Les joueurs de Frédéric Antonetti restent sur une série de quatre matchs sans victoire depuis

la dernière obtenue face à Lorient (2-0) : match nul face à Auxerre (1-1), défaite face à Toulouse (0-1) puis Valenciennes (1-0) et enfin match nul contre Lyon (1-1). Les Rennais (7e de Ligue 1), qui visent une cinquième place au championnat directement qualificative pour la Ligue Europa,

sont doublement motivés pour remporter la Coupe de France qui leur permettrait d’obtenir cette qualification directement. La soirée s’annonce bouillante. Près de 21 000 Haut-normands sont attendus au stade d’Ornano. Ils rêveront tous d’une seule chose : une finale au stade de France le soir du 28 avril.


12

France MONDE

automobile française

“Ce n’est pas la catastrophe” Les immatriculations de voitures neuves françaises ont reculé de 23,5 % en mars, mais “ce n’est pas la catastrophe”, dit l’industrie automobile. Cependant, Volkswagen, Nissan ou Hyundai ont élargi leurs parts de marché en France. L’automobile nationale est-elle sur la mauvaise pente ? Trop tôt pour le dire… En effet l’année 2011 avait été dopée par la prime à la casse, qui s’appliquait encore aux véhicules livrés jusqu’au 31 mars 2012. Il faut donc attendre les résultats du trimestre suivant. Commentaire de Flavien Neuvy (observatoire Cetelem de

l’automobile) : “On pense que l’essentiel de la baisse de l’année a été réalisée au premier trimestre et que le scénario des deux millions de véhicules sur l’année reste d’actualité, au vu des prises de commandes et des nouveaux modèles qui arrivent.” Les constructeurs, eux, demandent que l’Union Européenne freine l’importation de véhicules d’occasion en Europe centrale, pour y développer le marché du neuf… Quant aux acheteurs français, la mauvaise passe fait leurs affaires : elle s’accompagne d’une baisse des prix de vente.

Le mali dans la tourmente

La charia à Tombouctou Il se nomme Iyad Ag Ghaly et il veut imposer la charia (la loi islamique) par les armes : son groupe de combattants touareg, “Ansar Dine” (“défenseur de l’islam”), s’est emparé le 2 avril de la ville de Tombouctou et en a chassé d’autres rebelles touareg, mais “laïques” : ceux du MNLA. C’était la 3e des villes du Nord-

Mali à tomber aux mains des insurgés, après Kidal et Gao. L’armée sud-malienne, sous-équipée et perturbée par le putsch militaire en cours à Bamako depuis le 22 mars, n’a opposé aucune résistance. Mais l’hostilité entre les Touareg islamistes et les autres laisse prévoir que l’indépendance du nord ne se fera pas sans massacres.

Claude Guéant expulse quatre islamistes étrangers

N° 52 - 5 avril 2012

La campagne déçoit les Français

■■ Campagne offensive pour le candidat Nicolas Sarkozy face à François Hollande. Malgré tout, les électeurs ne font pas preuve de motivation pour cette élection et les candidats pourraient pâtir d’une abstention forte.

Les électeurs se demandent pourquoi on ne parle pas plus d’économie. Ils semblent lassés par la campagne.

P

as ou peu de trêve pascale pour les candidats à l’Elysée. Nicolas Sarkozy joue offensif : il s’acharne à créer l’événement, pour renverser le pronostic qui donne toujours François Hollande vainqueur au second tour. De son côté, François Hollande joue défensif tout en tentant à muscler sa campagne, pour empêcher Jean-Luc Mélenchon de lui saper son premier tour. Et Mélenchon fait le forcing pour améliorer sa position de “troisième homme”. Les autres sont dans la diffi-

culté. Marine Le Pen, désarçonnée depuis quinze jours, s’escrime à proclamer que les sondages déforment la réalité : elle a du mal à admettre que son déclin ait continué malgré le drame de Toulouse, qui aurait dû jouer en sa faveur. Les sondages prévoient une forte abstention Quant à François Bayrou, il semble avoir échoué une fois de plus à contourner le combat droite-gauche : peut-être n’y a-t-il pas de place pour le centre dans une élection présidentielle… Le thermomètre des enquêtes continue à signaler une déception dans l’opinion. Face à la crise économique qui menace la survie du modèle social, les élec-

teurs attendaient un grand déballage de propositions. Ils n’ont vu jusqu’à maintenant que des échanges de tirs… Résultat : on regarde moins les émissions politiques. “L’intérêt devrait augmenter mais ce n’est pas le cas”, déclarent les analystes de l’Ifop. Le 28 mars, TNSSofres constatait que 74 % seulement des électeurs étaient “tout à fait certains” de prendre part au vote du premier tour. En 2007 et à pareille date, le chiffre dépassait les 81 %… Ce n’est qu’un repli de 7 points, mais il dénote un manque de motivation. Et 7 points pourraient faire la différence au cas où les deux candidats principaux se trouveraient au coude à coude.  Si oui, quel candidat en pâti-

rait le plus : Nicolas Sarkozy, ayant lassé ? ou François Hollande, ayant déçu ? Le flottement dans l’opinion sévira-t-il jusqu’au 22 avril ? Et quel rôle donnerait-il aux candidats de seconde ligne ? La montée de Mélenchon promet-elle un réservoir de voix à Hollande, et dans quelles proportions ? A contrario, l’idée d’une présidence Hollande donnant des gages à la gauche mélenchoniste n’aurait-elle pas de quoi rallier à Sarkozy une part des voix de Bayrou, et même de Marine Le Pen ? Finalement, l’apparition du phénomène “Front de gauche” rend cette campagne présidentielle plus incertaine que prévu : c’est son seul piment jusqu’à nouvel ordre.

Total accident en mer du Nord

■■ Les responsables de la communauté musulmanne ont été reçus par Claude Guéant le 30 mars.

U

n extrémiste algérien et trois imams (un Malien, un Saoudien et un Turc) : quatre islamistes étrangers expulsés pour “atteinte aux intérêts fondamentaux de l’Etat” ! C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Intérieur le 2 avril… Il s’agit des premières retombées de l’affaire Merah, le djihadiste assassin de sept personnes à Toulouse et Montauban. La semaine dernière, le ministère de l’Intérieur avait aussi refusé l’entrée en France à quatre prédicateurs de guerre sainte invités au rassemblement annuel de l’Union des organisations islamistes de France (UOIF), qui se tenait au Bourget, en Seine-SaintDenis. L’un des quatre

était un judéophobe fanatique qui avait fait l’apologie de la Shoah sur les ondes de la télévision du Qatar. Sur fond de campagne présidentielle, le PS dénonce dans les mesures de Guéant une opération destinée à mettre en valeur la “fermeté” de Nicolas Sarkozy face au “laxisme” prêté à François Hollande. Dans tous les cas, le gouvernement se trouve devant une contradiction : peut-on interdire à des étrangers de venir parler, mais ne pas interdire le rassemblement qui les y invitait ? “Ce qui est finalement en cause, c’est la légalité d’une organisation islamiste comme l’UOIF organisatrice du Bourget”, suggèrent d’autres fédérations musulmanes.

E

n mer du Nord au large de l’Ecosse, accident la semaine dernière sur une plateforme de forage de Total : fuite de gaz, danger d’explosion ! Après avoir évacué les 238 personnes qui travaillaient sur la plate-forme, Total a discuté cette semaine avec les autorités britanniques. La firme pétrolière proposait d’envoyer une équipe d’experts pour stopper la fuite en injectant de la boue de forage pour boucher le puits. Mais les représentants du personnel de Total protestaient : selon eux, cette opération était trop dangereuse en raison de la masse de gaz environnant la plateforme. En ce cas, quelle autre solution ? Le plan B consisterait à creuser deux puits de secours, opération qui prendrait six mois. Délai pendant lequel le méthane, gaz hautement inflammable, continuerait à fuir en quantité…

■■ Contre la fuite de gaz et le danger d’explosion sur la plateforme de forage de Total au large d’Aberdeen, en mer du Nord, la solution semble difficile à trouver.

Total a fait savoir qu’en dépit de cet accident, il “ne prévoyait pas de réviser ses objectifs d’investissements et de dividendes”. La firme annonce 23 milliards de dollars d’investissements par an pour 2012-2014. “Il

est trop tôt pour donner une estimation des coûts futurs liés à la fuite”, indiquent les porte-parole de la multinationale. Total continue par ailleurs ses pressions sur le gouvernement français pour forer en plusieurs endroits

de France des puits de méthane (le “gaz de schiste”), malgré les polémiques soulevées en Amérique du Nord sur les dangers de cette exploitation pour les nappes phréatiques et l’environnement humain.


N° 52 - 5 avril 2012

DETENTE

LA RECETTE

13

LA TABLE

Les fabuleuses pâtes chinoises d’Ho Lamian

Joyeuses Pâques ! C’est Pâques. Voilà de quoi faire carillonner les papilles avec cette recette qui réserve une envolée de saveurs. Les œufs-cocotte au foie gras. Pour 4 personnes Préparation : 10 mn cuisson : 10 mn ●● 8 œufs ●● 120 g de foie gras entier ●● 15 cl de crème fraîche

liquide ●● 2 cuillères à soupe de beurre doux ●● Sel ●● Poivre du moulin ●● Baguette pour les mouillettes

Préchauffer le four à 200°C. Casser les œufs et séparer les jaunes des blancs. Réserver 4 jaunes entiers dans une assiette creuse. Fouetter légèrement tous les

blancs avec une fourchette, verser la crème fraîche, saler et poivrer en mélangeant bien. Beurrer les cocottes, couper le foie gras en gros dés, et les déposer au fond des cocottes. Verser les blancs battus et enfourner 10 minutes à mi-hauteur. A la sortie du four, déposer délicatement un jaune d’œuf sur le dessus de chaque cocotte, saler et poivrer. Servir aussitôt avec des mouillettes de pain toasté. Ajouter quelques copeaux de foie gras au-dessus.

toutes nos recettes sur

Mots croisés Verticalement 1 – Un vrai sac de noeuds. 2 – Très confus.Taffetas et satin. 3 – Fabriquant la bière. 4 – Ville d’Italie atteinte par les tunnels du Grand-SaintBernard et du Mont-Blanc. Elle monte au printemps pour descendre en hiver. – 5 – Mouvement de foule. Sur-Tille. 6 – Catégories animales. 7 – Tranches d’âge. Vraiment sans importance. 8 – Repères de boussole. C’est une question de test. Directions opposées. 9 – Il aura toujours gagné une période de répit. 10 – Pleines croissances. Il relève le goût.

A B C D E F G H I J

Sudoku

PM

PM

BM

BM

A N O D I N

8 9 10 S S E O U S R S I S O T I R E T S M A I S E R E O E L

7 A N S

Samedi 7

110-112 00.25 07.20 00.05 06.40 11.50 06.20 11.36 06.56 12.50 19.45 12.25 19.00 18.40 23.59 19.18

Dimanche 8

112-110 01.10 08.05 00.45 07.20 00.10 07.05 07.40 13.30 20.25 13.10 19.45 12.30 19.25 12.20 20.02

Lundi 9

107-102 01.50 08.50 01.30 08.05 00.50 07.45 00.42 08.23 14.15 21.10 13.50 20.30 13.15 20.10 13.06 20.44

Mardi 10

97-90

02.35 09.35 02.10 08.50 01.35 08.30 01.28 09.05 14.55 21.55 14.35 21.15 13.55 20.55 13.53 21.25

Mercredi 11

82-74

03.20 10.20 02.55 09.40 02.20 09.20 02.14 09.46 15.45 22.45 15.25 22.00 14.45 21.45 14.43 22.06

Jeudi 12

66-59

04.10 11.10 03.45 10.30 03.05 10.10 03.04 10.28 16.40 23.40 16.20 22.55 15.40 22.35 15.39 22.50

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

7 A N S

BM

2 M E L E

PM

102-107 12.05 06.35 05.55 11.05 05.35 10.55 06.09 18.55 11.40 18.15 23.30 17.55 23.17 18.33

8 9 10 S S E O U S R S I S O T I R E T S M A I S E R E O E L

BM

Vendredi 6

A N O D I N

2 M E L E

PM

DEAUVILLE TROUVILLE

5 6 R R U E E E S P B E C E I S S

5 6 R R U E E E S P B E C E I S S

Coeff.

LE HAVRE

3 4 B A R O A S S T S E A N S T E V S E

3 4 B A R O A S S T S E A N S T E V S E

Dates

FECAMP

S O I E S

S O I E S

L’horaire des marées du 6 au 12 avril DIEPPE

Horizontalement A – Provoque une certaine gêne. B – Gros poisson carnassier. Avant vous. C – Revenues de tout. Sont en reste. D – Ils sont à accommoder. Unité de sensibilité photographique. E – Symbole du sélénium. Subir les conséquences fâcheuses. F – Patrie de l’oncle Sam. Pas très malins. G – Particules élémentaires. Profond sommeil. H – Dispose en couches. Petit bout de pied. Fausse note. I – Bande de papier peint. Elle protège les yeux. J – Crochets de boucherie. C’est la fête de la Nativité. Les solutions 1 E M B R O U I L L E

1 E M B R O U I L L E

LES MAREES

A B C D E F G H I J

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A B C D E F G H I J

Horizontalement A – Provoque une certaine gêne. B – Gros poisson carnassier. Avant vous. C – Revenues de tout. Sont en reste. D – Ils sont à accommoder. Unité de sensibilité photographique. E – Symbole du sélénium. Subir les conséquences fâcheuses. F – Patrie de l’oncle Sam. Pas très malins. G – Particules élémentaires. Profond sommeil. H – Dispose en couches. Petit bout de pied. Fausse note. I – Bande de papier peint. Elle protège les yeux. J – Crochets de boucherie. C’est la fête de la Nativité.

Verticalement 1 – Un vrai sac de noeuds. 2 – Très confus.Taffetas et satin. 3 – Fabriquant la bière. 4 – Ville d’Italie atteinte par les tunnels du Grand-SaintBernard et du Mont-Blanc. Elle monte au printemps pour descendre en hiver. – 5 – Mouvement de foule. Sur-Tille. 6 – Catégories animales. 7 – Tranches d’âge. Vraiment sans importance. 8 – Repères de boussole. C’est une question de test. Directions opposées. 9 – Il aura toujours gagné une période de répit. 10 – Pleines croissances. Il relève le goût.

■■ Au restaurant, Ho Lamian, rue Eau de Robec, le cuisinier confectionne les pâtes sous vos yeux.

D

ans le cadre charmeur de la rue Eau de Robec, le cuisinier d’Ho Lamian, originaire de Hong-Kong, a posé ses plats. Sous les yeux des clients il fabrique les pâtes chinoises traditionelles qui constituent la base de sa cuisine et ont donné son nom au restaurant : les lamian. Avec ou sans bouillon Le restaurant est tout petit mais s’étend sur la terrasses durant les beaux jours. Pensez donc pas à réserver. En entrée ma voisine choisit des raviolis pékinois au poulet farci aux champignons. Les petites bouchées sont tendres et très parfumés. En plat de résistance ce sera des Lamian au poulet fermier, accompagnées d’une sauce de gingembre salée dans leur bouillon de viande. Le plat est copieux, et joliment

présenté. Je choisis pour ma part des lamian aux fruits de mer, sans bouillon. Coquilles Saint Jacques, calamars et crevettes se marient admirablement avec ces pâtes savoureuses. Une sauce pleine de goût, rehausse subtilement ce plat succulent. En dessert mon voisin goûte le mamelon, un petit dessert renfermant une fraise fraiche, entouré d’une crème à la pistache et entourée de pâte de riz. J’opte pour le gâteau de lune au lait de coco. Sous une fine pate de riz, la crème au lait de coco est onctueuse et pleine de goût. Ici pas de formule, comptez environ 15 € pour un plat-dessert. Un très bon rapport qualitéprix. Pratique. Ho Lamian, 243 rue eau de Robec, Rouen. Tél. 02 76 28 50 87.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A BLA METEO Risque d’averses C Vendredi 6 avril - Temps : ciel variable. temps sec. D - Températures : minimales de 2 à 4°, maximales de 12 à 14°. E - Vent : Nord-Est. F Samedi 7 avril - Temps : une perturbation apporte quelques pluies faibles. Frais. G - Températures : minimales de 3 à 5°, maximales de 11 à 13°. H - Vent : Nord. I Dimanche 8 avril - Temps : ciel variable, parfois menaçant, risque d’averse J - Températures : minimales de 5 à 7°, maximales de 11 à 13°. - Vent : Nord.

Lundi 9 avril

- Temps : temps instable avec un risque d’averse. - Températures : minimales de 5 à 7°, maximales de 11 à 13°. - Vent : Nord


14

●● DéCOUVERTE . La nuit des crapauds   En avril, crapauds, grenouilles, tritons et salamandres sortent pour se reproduire. C’est l’occasion de les apercevoir. Un spécialiste en batrachologie du Parc guide la visite au milieu de la nuit. Vendredi 6 avril, 21h, La Mailleraye-sur-Seine (forêt de Brotonne). Gratuit. Réservation obligatoire au 02 35 37 23 16. . Les Pluriels  C’est le week-end du festival des Pluriels. Samedi 7 avril, 17h30, Traversée corporelle du Jardin de l’Hôtel de Ville ; à 18h15, guinguette au Jardin de l’Hôtel de Ville.  À l’affiche : Collectif le fil d’Ariane, Le gros (chanson française), les Aminches (traditionnel balkanique) ; à 18h30, Chaussée interdite aux piétons par la compagnie Macadâmes. Départ sous le Gros Horloge et arrivée à la Cathédrale. Renseignements www.lespluriels.com. . Cherchez l’œuf !   Le Secours Populaire organise une chasse aux œufs de Pâques, dimanche 8 avril, à Saint-Pierre-Lès-Elbeuf, dans la ZA les Oisons 1. Rendez-vous à 10h30. Sur place : stand de maquillage et foire à tout.

●● SPECTACLES . Les sœurs pot de fleurs   Deux vieilles soeurs acariâtres, un SDF assommé par un pot de fleur, des dialogues truculents : voilà la dernière farce abracadabrante de la DL Compagnie. Les 5, 6, 7 et 8 avril à 20h30 au théâtre de l’Almendra, à Rouen. Renseignements au 02 35 70 52 14 .

SORTIES L’humour décapant d’Alex Lutz arrive à Charles Dullin

Le fado enivrant de Misia au Hangar 23

Il fait partie de ces comédiens aux multiples facettes capable de jouer autant au cinéma, à la télévision qu’au théâtre. Le spectacle qu’il propose est fait de scénettes caricaturant des personnages de la vie quotidienne. Vous retrouverez ainsi ses classiques qui ont

Misia ? Elle est une figure emblématique du Portugal, elle qui a modernisé le chant fado traditionnel. Pour son dixième album, “Senhora da noite”, elle honore les textes de grandes chanteuses portugaises comme Amalia Rodrigues. Elle sera ac-

événement 

L

jours de 9h à 20h. Tél. 02 35 61 50 60. . Abbaye de Saint-Martin de Boscherville. Découverte pédagogique du jardin de l’abbaye, les mercredis 11, 18 et 25 avril et 2 mai, de 15h à 16h30. Tél. 02 35 32 10 82. . Parc de Clères. Ateliers vacances pour les 6-11 ans, les 23, 24, 26, 27, 30 avril et 2, 3 et 4 mai, à 14h. Sur réservations au 02 35 15 63 22. . Raconte-moi ta ferme, à Cressy. Visites sur les thèmes du lait, des animaux et de la culture, mercredi 11 avril, de 14h à 16h. Tél. 02 35 32 80 61. Pratique. Programme complet sur www.lanormandiesedecouvre.com.

I

. Blankass  La révolte et l’espoir, le rire et les larmes, la tendresse et la dérision, les jeunes et les vieux, l’accordéon et la guitare, le rouge et le noir... Blankass, c’est tout cela et plus encore. Vendredi 13 avril, 20h30, au Trianon transatlantique, à Sotteville-lès-Rouen. Tarif à partir de 19,80€. Renseignements au 02 35 73 65 99.

. Super scream  Dans le cadre des lundis du Kalif, l’école de musique reçoit en concert “Super Scream” groupe de métal. Lundi 9 avril à 20h, au Kalif, 33 route de Darnétal, Rouen. Gratuit pour les adhérents (6 € l’adhésion). Réservation indispensable. 02 35 98 35 66 ; www.lekalif.com. . Breton-Indietronica  Voila un groupe qui ne passera pas inaperçu. Du rock destructuré au pop futuriste, le groupe nage dans l’expérimentation musicale permanente. Mardi 10 avril, à 20h, au 106, Rouen. Tarifs de 3 à 9 €. Renseignements : 02 32 10 88 60 ; www.le106.com . Johnny au Zénith  Le chanteur préféré des Français enflammera la scène du Zénith de Rouen, le jeudi 8 novembre, à 20h. Les réservations sont déjà ouvertes. www.zenith-de-rouen.com.

■■ Des visites spécialement conçues pour les enfants sont organisées. Ici au musée des Antiquités de Rouen.

Le retour de Fernandel et de Bourvil

●● CONCERTS

. Zeb  Le chanteur réunionnais offre un spectacle musical autour des musiques du monde. Le concert se déroulera vendredi 6 avril, à 21h, à la rhumerie Gibier de Potence, 80 quai du Havre, Rouen. Renseignements au 02 35 08 11 40.

compagnée par la traditionnelle guitare à laquelle se joindront l’accordéon, le piano et le violon. Pratique. Misia, vendredi 6 avril, à 20h30, au Hangar 23, Rouen rive droite. Tarifs entre 15 et 26€. Informations au 02 32 76 23 23.

Au printemps, visitez normand

e printemps arrive et avec lui, depuis 7 ans, l’opération “Au printemps, la Normandie se découvre”. Du 7 avril au 6 mai, de nombreuses activités nature, patrimoine, loisirs et découverte, conçues pour les enfants et à prix avantageux, sont proposées en Haute et Basse-Normandie. Parmi les 300 idées sorties normande, vous trouverez : . Promenade sur Seine, à bord de bateau fonctionnant à l’énergie solaire. Du mardi au dimanche, de 10h à 17h. Départ du Pont Flaubert, à Rouen. Tél. 02 35 75 41 93. . Chevalerie de la Bretèque, à Bois-Guillaume. Scéances découverte chevaux ou poneys, tous les

comédie 

fait le “buzz” sur internet comme la vendeuse ou l’adolescente, mais aussi un directeur odieux ou encore un technicien sous X. Pratique. Alex Lutz, mercredi 11 avril, 20h, Théâtre Charles Dullin, Le GrandQuevilly. Tarifs de 10 à 19 €. Infos 02 35 68 48 91.

. L’Opéra au cinéma  Manon Lescaut, l’opéra de Puccini d’après le roman de L’Abbé Prévost, sera retransmis en direct du Metropolitan Opera de New-York, samedi 7 avril, à 18h, au cinéma Pathé des Docks 76, Rouen. Tarifs à partir de 15 €.

. Les 30 ans de Galaor  L’association Galaor fête son 30e anniversaire en musique. Les 6, 7 et 8 avril, les musiciens ayant participé à l’aventure Galaor depuis ses débuts sont conviés à la MJC Rive Gauche pour des concerts, bals et animations autour des musiques irlandaise, française, africaine, d’Europe de l’est et d’Amérique du nord. Programme sur www.galaor.com.

N° 52 - 5 avril 2012

■■ Sur scène, quinze comédiens redonnent vie aux chansons de Bourvil et Fernandel.

concert au 106

ls ont fait connaissance avec la notoriété nationale avec leur formidable comédie sur Boby Lapointe. La comédie Framboise est de retour et récidive avec Bourvil et Fernandel. Rire et émotion Les répertoires de ces deux monstres sacrés du cinéma et de la chanson ont été revus et corrigés pour s’adapter aux normes de la prestation scénique des 15 comédiens. A la chanson “Félicie aussi” et son humour grinçant, répond la candeur de “la Tendresse”.

Pratique. Redis-me-le, vendredi 13 avril, à 20h30, Théâtre Montdory, rue du Général Giraud, Barentin. Tarif : à partir de 16,70 € Infos 02 32 94 90 20.

Il y a de l’électricité dans l’air

P

ony Pony Run Run c’est l’histoire d’une rencontre entre deux frères musiciens d’Angers et un claviériste nantais. Formé en 2005, le groupe obtient deux consécrations en 2010. Il est nommé groupe révélation du public aux Victoires de la musique et meilleur groupe français de l’année aux Music Awards. Pony Pony Run Run était déjà passé sur la scène du 106. Après un premier album disque de platine, les trois Français revien-

La troupe redonne des couleurs et du pep’s à une ribambelle de chansons maintes fois explorées ces 40 dernières années. Des musiques entraînantes, une chorégraphie scénique drôle et enjouée : tous les ingrédients sont réunis pour emmener le spectateur dans un tourbillon de rires et d’émotions.

nent à Rouen avec leur nouvel opus, portant tout simplement leur nom. Au menu de cette soirée : de l’électro dance floor et du rock “power pop”, par l’un des groupes les plus déjantés de la scène actuelle. Influence rock des années 80 et mélodies pop tout azimut, c’est l’événement du mois d’avril !

■■ La renommée est déjà grande pour ce groupe qui n’en est pourtant qu’à son deuxième album.

Pratique. Pony Pony Run Run, samedi 7 avril, à 20h, au Hangar 106, quai Jean de Béthencourt, à Rouen. Tarif : 22,80 €. Infos au  02 32 10 88 60.


N° 52 - 5 avril 2012

SORTIES

DECOUVERTE

Composé entre 1788 et 1789 par Joseph Haydn, cet opéra bouffe est un éloge à la constance, à travers le personnage de Rosina, l’épouse cachée du Comte Errico. La production, qui a tourné dans toute l’Europe, met en scène les lauréats du concours international

au zénith 

de chant “Toti dal Monte” de Trevise. Ils joueront à Rouen leurs dernières représentations. Pratique. La Vera Costanza, vendredi 6 avril, 20h, dimanche 8, 16h et mardi 10, 20h, Théâtre des Arts, Rouen. Tarifs entre 10 et 65 €. Tél. 02 35 98 50 98.

I

■■ Thomas, Antoine, Clément et Antoine forment les quatre éléments de Fourteen.

I

Bad Mother Rocker Tout a commencé en 2006 : Thomas monte un groupe de rock au lycée, qui s’étoffe jusqu’à obtenir, en octobre 2010, sa formation actuelle. Depuis, les quatre compères

Aujourd’hui, Fourteen passe un cap : il a sorti, le 23 mars, son premier album, Bad Mother Rocker. P r a t i q u e .  w w w . f a c e book.com/fourteenstyle. Concerts à Rouen, vendredi 6 avril, à 21h, à l’Emporium et jeudi 19 avril, à 21h, au Bateau Ivre.

La 7 e édition du festival de cinéma “A l’Est, du Nouveau” se déroulera du jeudi 12 au samedi 21 avril à l’Ariel, à Mont-Saint-Aignan, et l’Omnia, à Rouen. Son but ? Explorer les richesses et les nouveautés du cinéma des pays de l’Est européen. C’est l’occasion

■■ Candeloro revient sur la glace avec cet adaptation du célèbre roman de Jules Verne.

jazz 

de dénicher quelques perles rares du septième art. En ouverture du festival, ne ratez pas la projection de “KI” Drame de Leszek Dawid (Pologne), jeudi 12 avril, 19h30, au cinéma L’Ariel. Tarifs entre 4 et 6 €. Programmation sur www. alest.org.

Le tour du monde avec Candeloro

Fourteen sort son 1er album

enflamment bars et salles. Ils se sont d’abord fait remarquer par leur reprise de tube connu. Les chansons de leur cru ont vite suivi. Tous les quatre travaillent à l’élaboration des titres, même si en général c’est Thomas qui s’attelle à l’écriture des textes. “On compose souvent la musique avant les paroles, pour qu’elles collent le mieux possibles aux sons.”

“A l’Est, du Nouveau” une autre facette du cinéma

l s’appelle Philippe Candéloro. Il aime les défis et adore toujours patiner. Deux critères essentiels pour se lancer dans sa première pièce de théâtre sur glace. Les aventures de Philéas Fogg Nous sommes en 1872, Philéas Fogg, campé par Philippe Candeloro, fait le pari insensé de faire le tour du monde en 80 jours seulement, accompagné de son fidèle serviteur Passepartout. Mais c’est sans compter le redoutable inspecteur Fix qui se pose beaucoup de questions. Devant ce départ précipité, ce dernier se demande si ce monsieur Fogg

ne serait pas l’auteur du cambriolage de la banque d’Angleterre. Au-delà de l’intrigue, les artistes patineurs nous emmènent dans un magnifique voyage sur glace, qui emmène le public à la découverte des continents et des coutumes. Toujours partant pour réaliser des prouesses sur la glace, le champion français rappellera son talent au public rouennais tout au long d’un spectacle époustouflant et rocambolesque. Pratique. Le tour du monde en 80 jours, vendredi 13 avril, à 20h 30, au Zenith de Rouen. 44 Avenue des Canadiens, Le Grand-Quevilly. Tarifs de 29 à 49 €. Informations au 02 32 91 92 92 ; www.zenithde-rouen.com

Une légende au Rive gauche

C

arla Bley s’exprime dans la langue du jazz depuis 1960. Elle a d’abord accompagné de grandes vedettes avant de se lancer en 1972 dans une carrière qui la conduira dans les hautes sphères du jazz. L’Américaine a su s’imposer. Son style particulier ne faisait pas l’unanimité au cœur des années 70, dans un monde où, malgré les apparences, difficile de bousculer les règles édictées par des grands musiciens. Carla Bley a cassé ces conventions en apportant

au jazz un esprit nouveau ainsi qu’une folie musicale peu habituelle.La pianiste sera accompagnée sur scène par le saxophoniste Andy Sheppard et le bassiste Steve Swallow. N’hésitez pas à entrer dans l’univers intimiste de cette fantastique artiste qui a traversé le temps et marqué le jazz d’une empreinte éternelle. Pratique. Carla Blez Trio, le 13 avril à 20h30, au Rive gauche, 20, avenue du ValL’Abbé, à Saint-Etienne-duRouvray.Tarif 27 €. Info au 02 32 91 94 94.

Photo R. Levine

Photo Alfredo-Anceschi

La Vera Costanza, chef d’œuvre méconnu de Joseph Haydn

l respire la bonne humeur et l’on comprend vite pourquoi : Fourteen n’est pas qu’un groupe de musique, c’est aussi une bande de potes : Thomas (guitare et voix), Clément (batterie), et les deux Antoine(guitare et basse). Leur musique ? “Du rock surtout mais aussi du punk et parfois de la pop. Mais on aime explorer d’autres styles, comme le reggae ou le rap.”

15

■■ Au fil des années, la chanteuse jazz a su imposer son style


16

N째 52 - 5 avril 2012


N° 52 - 5 avril 2012

SUR LES ÉCRANS UGC Saint Sever

17

CINEMA

Sur la piste du marsupilami

Centre Commercial Saint-Sever - Rouen - Tél. 08 92 70 00 00

●● 2 days in New York (VO) : tous les jours 10h55, 13h35, 15h45, 17h50, 20h, 22h25.

●● Cloclo : jeu. 5, 10h40, 13h45 ; ven. 6, sam. 7, dim. 8, lun. 9,

mar. 10, 10h40, 13h45, 16h40, 19h30. games : tous les jours 11h, 14h, 16h50, 19h35, 22h05. ●● L’oncle Charles : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, dim. 8, lun. 9, 19h50, 22h. ●● Le choc des titans 2 : La colère des Titans (3D) : tous les jours 10h55, 13h40, 16h, 18h05, 20h25, 22h30. ●● Le fils de l’autre (VO) : tous les jours 11h10, 14h10, 16h30, 19h45, 22h10. ●● Les Adieux à la reine : tous les jours 10h50, 13h35, 15h45, 20h05. ●● Les infidèles : jeu. 5, 10h45 ; ven. 6, sam. 7, dim. 8, lun. 9, mar. 10, 10h45, 22h25. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : tous les jours 11h05, 14h05, 16h05, 18h05, 20h05, 22h05. ●● Mince alors ! : tous les jours 11h10, 13h50, 16h, 18h10, 20h20, 22h30. ●● My week with Marilyn (VO)  : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. ●● Projet X  : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 10h35, 12h30, 14h25, 16h25, 18h25, 20h25, 22h25 ; dim. 8, 10h35, 14h25, 16h25, 18h25, 20h25, 22h25. ●● Rec 3 Génesis : tous les jours 10h45, 12h30, 14h20, 16h20, 18h20, 20h30, 22h25. ●● Sur la piste du Marsupilami : tous les jours 10h50, 12h25, 13h45, 14h40, 15h50, 17h, 18h10, 20h15, 22h30. ●● Titanic (3D, VO) : tous les jours 13h25, 17h05, 20h45. ●● Young adult (VO) : tous les jours 18h, 22h15.

●● Hunger

Omnia 28, rue de la République - Rouen - Tél. 02 35 07 82 70

●● 2 days in New York (VO) : jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar. 10,

14h10, 16h30, 19h45, 21h45 ; sam. 7, dim. 8, 10h35, 14h10, 16h30, 19h45, 21h45. ●● Perfect sense (VO)  : jeu. 5, dim. 8, lun. 9, mar. 10, 14h, 19h50, 21h50 ; ven. 6, 19h50, 21h50 ; sam. 7, 14h, 21h50. ●● Young adult (VO) : jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar. 10, 15h40, 20h40 ; sam. 7, dim. 8, 11h, 15h40, 20h40. ●● Bellflower (VO)  : jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar. 10, 16h20, 21h50 ; sam. 7, dim. 8, 10h30, 16h20, 21h50. ●● Bye Bye Blondie  : jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar. 10, 15h30, 20h40 ; sam. 7, dim. 8, 11h05, 15h30, 20h40. ●● Eva (VO) : jeu. 5, lun. 9, mar. 10, 13h30, 18h ; ven. 6, sam. 7, dim. 8, 13h30. ●● Alois Nebel (VO) : ven. 6, dim. 8, lun. 9, mar. 10, 21h45. ●● Cloclo : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, dim. 8, lun. 9, 13h35, 17h30, 20h30 ; mar. 10, 13h35, 17h30. ●● Entre les bras la cuisine en héritage  : ven. 6, lun. 9, 19h50 ; sam. 7, dim. 8, 16h25. ●● Nouveau souffle (VO) : jeu. 5, sam. 7, lun. 9, 17h50 ; ven. 6, dim. 8, mar. 10, 13h30. ●● Terraferma (VO) : jeu. 5, sam. 7, lun. 9, 13h30 ; ven. 6, dim. 8, mar. 10, 17h50. ●● Elena (VO) : jeu. 5, 14h05 ; ven. 6, lun. 9, 14h05, 16h25 ; sam. 7, dim. 8, 14h05, 19h35 ; mar. 10, 16h25, 19h35. ●● If.... (VO) : ven. 6, sam. 7, dim. 8, 18h. ●● Le Vilain Petit Canard : sam. 7, dim. 8, 10h35. ●● Pierre et le Loup : sam. 7, dim. 8, 11h15. ●● Low life : jeu. 5, ven. 6, lun. 9, mar. 10, 14h, 16h40, 19h25 ; sam. 7, dim. 8, 10h30, 14h, 16h40, 19h25. ●● More (VO) : jeu. 5, 19h15.

■■ La Palombie et son marsupilami sur grand écran ! Effets spéciaux, trouvailles et surprises en tous genres émaillent cette comédie française très amusante. Elle arrive à point nommé pour les vacances de printemps.

S

ous la menace d’un renvoi, Dan Geraldo doit effectuer un reportage, de préférence plein de scoops, en Palombie. Pour l’aider dans cette tâche, il fait appel à un guide local, Pablito, qui vit avec 25 enfants, des orphelins qu’il a recueillis. Ceux-ci se moquent de lui, car il affirme avoir vu un marsupilami. Tout le monde le sait, le marsupilami n’existe pas. Dan Geraldo et Pablito

partent ensemble dans la jungle pour interviewer les hommes de la tribu des Payas... Alain Chabat rêvait de porter à l’écran une adaptation de la BD de Franquin. Avec un scénario plein de trouvailles, il a réussi un film réjouissant et truffé de clins d’œil. L’action, menée à un rythme vif, réserve en permanence des surprises, toutes plus hilarantes les unes que les

Pathé Docks 76 Centre Commercial Docks 76 - Rouen - Tél. 08 92 69 66 96

●● 2

days in New York : tous les jours 11h15, 14h20, 16h20, 18h20, 20h20, 22h20. ●● Cloclo : tous les jours 11h, 13h55, 16h50, 19h45, 22h. ●● Hunger games : tous les jours 10h50, 13h40, 16h30, 19h20, 22h10. ●● L’oncle Charles : jeu. 5, mar. 10, 11h, 20h30 ; ven. 6, sam. 7, dim. 8, lun. 9, 11h, 20h30, 22h30. ●● Le choc des titans 2 : La colère des Titans (3D)  : tous les jours 11h, 14h, 16h, 18h10, 20h20, 22h30. ●● Les Adieux à la reine  : tous les jours 11h, 13h35, 15h40, 17h45, 19h55, 22h35. ●● Les infidèles : jeu. 5, mar. 10, 11h, 13h45, 16h, 22h30 ; ven. 6, dim. 8, lun. 9, 11h, 13h45, 16h, 20h15, 22h30  ; sam. 7, 11h, 13h45, 22h30. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : tous les jours 11h, 13h10, 15h. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout (3D) : tous les jours 16h50, 18h40. ●● Mince alors ! : tous les jours 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h20. ●● My week with Marilyn (VO)  : tous les jours 11h15, 14h, 16h05, 18h10, 20h15, 22h20. ●● Projet X  : tous les jours 11h15, 13h10, 15h, 16h55, 18h45, 20h40, 22h35. ●● Sur la piste du Marsupilami : tous les jours 11h, 13h, 13h50, 15h10, 16h, 17h20, 18h10, 19h30, 20h20, 21h40, 22h30. ●● Target : tous les jours 11h, 14h, 16h05, 18h10, 20h20, 22h30. ●● Young adult (VO) : jeu. 5, ven. 6, dim. 8, lun. 9, 18h10.

autres, et on ne sait jamais dans quelle direction le réalisateur va nous embarquer. Les effets spéciaux sont très réussis, en particulier ceux du marsupilami qui, en plus d’être très réaliste, est craquant (les enfants vont tous en vouloir un !). L’interprétation est remarquable, avec une mention spéciale pour Fred Testot, épatant en vieux scientifique qui rajeunit et Lambert Wilson, surprenant en dicta-

teur d’opérette qui pousse la chansonnette dans une scène d’anthologie. Seule petite ombre, une scène, très amusante par ailleurs, pas vraiment destinée aux enfants... Il reste que ce film ravira les enfants et réjouira les parents. Marie-Christine d’André

toute l'actualité du cinéma

8, 11h, 13h35, 15h45, 17h55, 20h05, 22h20.

●● Le choc des titans 2 : La colère des Titans (3D) : jeu. 5, ven.

6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h25 ; dim. 8, 11h, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h25. ●● La dame en noir : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 14h, 17h, 19h45, 22h30 ; dim. 8, 11h, 14h, 17h, 19h45, 22h30. ●● Les infidèles : tous les jours 16h45, 22h15. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : jeu. 5, 13h45 ; ven. 6, lun. 9, mar. 10, 13h45, 18h ; sam. 7, 13h45, 15h50, 18h ; dim. 8, 11h10, 13h45, 18h. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout (3D)  : jeu. 5, 15h50 ; ven. 6, dim. 8, lun. 9, mar. 10, 15h50, 20h ; sam. 7, 20h. ●● Mince alors ! : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h35, 15h45, 17h55, 20h05, 22h20 ; dim. 8, 11h, 13h35, 15h45, 17h55, 20h05, 22h20. ●● Projet X : jeu. 5, lun. 9, 13h45, 15h50, 20h10, 22h30 ; ven. 6, sam. 7, mar. 10, 13h45, 15h50, 18h, 20h10, 22h30 ; dim. 8, 11h, 13h45, 15h50, 18h, 20h10, 22h30. ●● Rec 3 Génesis : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h45, 16h, 18h, 20h, 22h30 ; dim. 8, 11h, 13h45, 16h, 18h, 20h, 22h30. ●● Sur la piste du Marsupilami : jeu. 5, 13h30, 14h30, 15h45, 16h45, 17h55, 20h10, 21h30, 22h25  ; ven. 6, lun. 9, mar. 10, 13h30, 14h30, 15h45, 16h45, 17h55, 19h, 20h10, 21h30, 22h25 ; sam. 7, 13h30, 14h30, 15h45, 17h55, 19h, 20h10, 21h30, 22h25 ; dim. 8, 11h, 13h30, 14h30, 15h45, 16h45, 17h55, 19h, 20h10, 21h30, 22h25. ●● Target  : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, mar. 10, 14h, 16h30, 19h30, 22h25  ; dim. 8, 11h, 14h, 16h30, 19h30, 22h25  ; lun. 9, 14h, 19h30, 22h25. ●● Titanic (3D)  : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h30, 17h15, 21h10 ; dim. 8, 10h45, 13h30, 17h15, 21h10. ●● Voyage au centre de la terre 2 - l’ïle mystérieuse : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 14h30 ; dim. 8, 11h10, 14h30. ●● Voyage au centre de la terre 2 - l’ïle mystérieuse (3D) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, dim. 8, lun. 9, 19h45.

Gaumont Grand-Quevilly 26, bd Pierre Brossolette - Grand-Quevilly - Tél. 08 92 69 66 96

●● A l’aveugle : tous les jours 22h15. ●● Aux yeux de tous : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h50,

Le Melville

●● Cloclo : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h35, 16h30,

●● A moi seule : tous les jours 13h45, 15h45, 18h, 21h. ●● La terre outragée : jeu. 5, 14h15, 16h30, 20h ; ven. 6, sam. 7,

16h, 18h, 20h, 22h15 ; dim. 8, 11h, 13h50, 16h, 18h, 20h, 22h15.

19h30, 22h ; dim. 8, 10h45, 13h35, 16h30, 19h30, 22h.

●● Comme un chef : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 14h,

19h30 ; dim. 8, 11h10, 14h, 19h30. ●● Hunger games : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, lun. 9, mar. 10, 13h40, 16h35, 19h30, 22h ; dim. 8, 10h45, 13h40, 16h35, 19h30, 22h. ●● John Carter : dim. 8, 10h45. ●● John Carter (3D) : jeu. 5, ven. 6, sam. 7, dim. 8, lun. 9, 16h45, 22h15 ; mar. 10, 16h45. ●● L’oncle Charles : jeu. 5, lun. 9, 13h35, 15h45, 17h55, 22h20 ; ven. 6, sam. 7, mar. 10, 13h35, 15h45, 17h55, 20h05, 22h20 ; dim.

75, rue du Général Leclerc - Rouen - Tél. 02 32 76 73 21 dim. 8, lun. 9, mar. 10, 14h15, 16h30, 18h30, 20h30. ●● Les Adieux à la reine : ts les jours 14h, 16h15, 18h45, 21h15. ●● Hasta la Vista! (VO) : jeu. 5, sam. 7, lun. 9, 16h, 20h45 ; ven. 6, dim. 8, 13h30, 18h15 ; mar. 10, 18h15. ●● El chino ! (VO) : sam. 7, lun. 9, 18h15. ●● Une bouteille à la mer : jeu. 5, 13h30 ; ven. 6, mar. 10, 16h ; dim. 8, 20h45. ●● L’Exercice de l’Etat : jeu. 5, 18h15 ; ven. 6, mar. 10, 20h45 ; sam. 7, lun. 9, 13h30 ; dim. 8, 16h.


18

No 52 - 5 avril 2012

IMMOBILIER LOCATION

IMMOBILIER VENTES

ROUEN

AGGLOMERATION

■ Rouen près CHU et toutes commodités, loue F2 et F3 bis libres, tout confort, calme, double vitrage. Tél. 06.88.64.29.44. ■ Rouen Boulingrin près CHU, loue F2, 45 m2 environ, au calme, double vitrage, tout confort, libre. Particulier. Tél. 06.07.35.90.22.

AGGLOMERATION ■ Elbeuf, 500 €, rue des Martyrs, plein centre ville, loue grand F4 rénové compr. entrée, salle, salon, 2 chambres, cuis. indép. équip., s. de b., wc indép. Chauff. central au gaz indiv. dble vitrage. 1e étage. Parking fermé sécurisé. Dans le quartier le plus agréable d’Elbeuf. Avenir Marketing Immobilier Tél. 06 07 47 33 72

saisissez votre petite annonce en ligne sur

■ Sotteville-Lès-Rouen, 54 000 €, 4, place Voltaire, vds fonds de commerce avec bail commercial d’une surface de 115 m2 avec cave, situé ds un quartier commerçant desservi par le métro. Activités : tous commerces excepté la restauration de type rapide. Renseignements : Service Foncier de la ville de Sotteville-LèsRouen. Tél. 02 35 63 60 58.

AUTRES DEPARTEMENTS ■ Ouistreham, 169 000 €, quartier calme, vds maison de bourg de 4 p.p. avec séjour, cuis., 2 chambres, bureau, s. d’eau. Terrain de 250 m2. DPE : E. Réf. 8777. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000 ■ Folie-Couvrechef, 169 000 €, proche écoles et commerces, vds appt de 4 p.p., 75 m2 hab. ds résidence avec asc., séjour balcon, cuis. A, 3 chambres, s. de b. Cave. DPE : D. Réf. 8801. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000

■ Caen-Rue de Bayeux, 212 490 €, ds résidence recherchée, vds F4 de 84 m2, séj./salon de 35 m2 avec terrasse au sud, cuis. A/E, 2 chambres, garage motorisé avec cave. DPE : D. Réf. 14003-51116. SCP DESFOUX, VIELPEAU, MARGUERITE, LEFORT et DESCLOS, Tél. 02.31.85.52.00.

■ Ouistreham, 254 000 €, vds maison avec entrée, séj./salon/cheminée, cuis. A, arr.cuis., wc. Etage : 5 chambres, bureau, s. de b.. Garage. Terrain 360 m2. DPE : E. Réf. R8806. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000 ■ Mathieu, 86.000 €, vds dans résid. de stand., studio en excel. état avec séjour, cuis. amér. A/E, s. d’eau wc, cave. DPE E. Réf. R8799. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000

■ Ouistreham, 284 000 €, proche commerces, vds maison récente de 6 p.p. avec séj./salon, cuis. amér., 4 chambres, 2 s. de b. Terrain 230 m2. DPE : C. Réf. 8800. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000

■ Hermanville, 237.000 €, exclusivité, vds maison anc. rénovée de 6/7 p.p., 125 m2 hab., séjour chem, salon, s de b., 3 chambres, bureau + 2 p.p. en dépend. de 35 m2 hab. env. Garage, terrain 121 m2. DPE : en cours. Réf. R 8778. Albatros Immobilier Tél. 02.31.08.4000

■ Hérouville-Saint-Clair, 139.000 €, Exclusivité, proche commerces et écoles, vds appt de 4 p.p., entrée-placards, séjour avec cuis. amér., 3 chambres, s. de b., wc, cave. DPE D. Réf. R8793. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000

■ Ouistreham, 275.000 €, vds maison de 5 p.p. de plainpied, entrée, séjour-salon chem., cuis., s. d’eau, wc, 3 chambres. Terrain 730 m2. DPE F. Réf. R8764. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000

■ Ouistreham, 153.000 €, Exclusivité, vds maison de bourg de 4 p.p. en parf. état. Véranda, séjour avec cuis., 2 chambres, s. d’eau, terrasse expo ouest. DPE NC. Réf. R8797. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000 ■ Mondeville, 119 800 €, vds appt 3 p.p. de 59 m2, séjour avec balcon exp. sud, cuis. meublée, wc, s. de b., 2 chambres, nbx placards, cave et parking privé. Ravalement récent. DPE : D. Réf. 14003-54563. SCP DESFOUX, VIELPEAU, MARGUERITE, LEFORT et DESCLOS, Tél. 02.31.85.52.00.

■ Caen-Calvaire St Pierre, 109 500 €, proche tram, vds appt 4 p.p. de 68 m2 compr. entrée, séjour avec balcon expo. ouest, cuis., 2 chambres, cave et garage. Huisseries PVC. Classe énergie E. Réf. 14003-55579. SCP DESFOUX, VIELPEAU, MARGUERITE, LEFORT et DESCLOS Tél. 02.31.85.52.00.

■ Caen-Rive Droite, 140 400 €, vds appt 4 p.p. de 70 m2, compr. entrée, séj./salon avec balcon, wc, s. de b., 2 chambres, nbx placards, cave et garage en s/sol. Classe énergie D. Réf. 14003-53986. SCP DESFOUX, VIELPEAU, MARGUERITE, LEFORT et DESCLOS, Tél. 02.31.85.52.00.

■ Louvigny, 186 740 €, vds pavillon plain-pied de 73 m2 sur s/sol complet compr. : entrée, séjour, cuis., wc, s. de b., 2 chambres. Terrain clos de 733 m2. Au calme. DPE : E. Réf. 14003-56022. SCP DESFOUX, VIELPEAU, MARGUERITE, LEFORT et DESCLOS Tél. 02.31.85.52.00.


No 52 - 5 avril 2012

■ Ouistreham, 219 000 €, pour les amoureux de la pierre et du bois, vds maison ancienne rénovée de 4/5 p.p. avec cuis. A, séjour salon, 3 chambres, s. de b. Terrain et dépendances. DPE : D. Réf. 8809. Albatros Immobilier, Tél. 02 31 08 4000

19

■ 508 2L HDi, 5/2011, 140 cv, gris cendré, 7 200 km. Automobile Nicolas Bois-Guillaume Tél. 02 35 12 44 00

RENAULT ■ Megane III DCi Dynamique Berline, 110 FAP, 5 cv, nomb. options, pack city, beige cendré, 7 mois, 6.000 km, 18.000 €, libre de suite. Retraité Renault. Tél. 06.13.39.92.90.

■ 308 1.6L HDi, Nav Teq, 01/2011, 110 cv, gris alu, 13 500 km, GPS. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

AUTRES MARQUES

AUTOMOBILES PEUGEOT ■ 308 1.6L HDi, Business Pack, 12/2011, 92 cv, Vapor grey, 2 600 km, GPS, Toit panoramique. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 308 SW 1.6 L HDi, Premium, 6/2010, 110 cv, noire, 33 500 km. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 308 RCZ 2L HDi, 4/2011, 163 ch, noire, 9 900 km, GPS 3 D, cuir, JBL. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ Peugeot 406, 3.000 € à débattre, T.B.E., CT ok, embrayage et courroie de distrib. refaits, très propre, attelage, factures présentées. Particulier. Tél. 06.83.74.43.21 (le soir).

■ Partner Tepee 1.6L HDi, 6/2010, 110 cv, gris alu, 24 200 km. Automobile Nicolas Bois-Guillaume Tél. 02 35 12 44 00

■ 207 SW 1.6L HDi, Outdoor, 7/2011, 6 600 km, 92 cv, gris alu. Automobile Nicolas Bois-Guillaume Tél. 02 35 12 44 00

■ 308 CC Féline 2L HDi, 7/2011, 163 cv, noire, 5 100 km, jantes 18, GPS, cuir. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 3008 1.6L HDi, Active, 12/2011, 112 cv, gris shark, 18 300 km, GPS. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 3008 2L HDi, Premium Pack, 11/2011, 150 cv, Vapor grey, 5 100 km. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ 5008 1.6L HDi, Premium Pack, 3/2011, 112 cv, gris alu, 11 000 km, 7 places. Garage de l’Est Franqueville-Saint-Pierre Tél. 02 35 80 11 10

■ BMW 316 i, année 1997, gris métal, TBE, 58 600 km, 5 800 €. Tél. 02.35.68.42.66

■ BMW 325 DA coupé-cabriolet sport Design gris, 05/2009, 38 500 kms, tout cuir gris, filet coupe vent, automatique, 6 vitesses, palettes au volant, GPS, USB, phares zenons, dispo à partir 15/04/2012. TBE. A voir. 34.000 €. Contacter Jean-Francois au 06.07.45.56.22

Retrouvez toute l'actualité au quotidien sur

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Rouen, 30 avenue de la République, 76000 Rouen ou faxez-le au 02.35.98.28.62. Vous pouvez également le télécharger sur "www.tendanceouestrouen.com".

DEMANDES D'EMPLOI ■ Dame sérieuse et compétente rech. heures de ménage et/ou repassage sur Rouen et agglomération. 10 € nets par heure. Tél. 06.23.58.81.84. ■ Sénior retraité auto-entrep. est à votre disposition 7/7 jours pour coupe gazon, vidange voiture sur place, contrôle boîte de vitesse + cartouche + filtre. Petits prix. Tél. 06.22.44.30.39.

choisissez votre rubrique Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

Forfait 4 lignes

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1

BONNES AFFAIRES

2

■ Living en merisier (2,40m) composé d’un bar, 1 vitrine, 1 table avec 2 rallonges, 6 chaises cannelées, 1 meuble TV. 1.800 € à débattre. Tél. 02.35.89.63.85.

4

3

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin.


N° 52 - 5 avril 2012

portrait-passion

20

Bernard Roger donne de la voix

Deux cents voix “C’est bien là, la difficulté : le son fait tellement partie de notre quotidien qu’il est de-

venu d’une évidence absolue. Mais allez couper le son : vous verrez, cela change tout !” prévient-il. “On n’imagine pas tout le travail qu’il y a derrière.” Pour satisfaire des clients éparpillés aux quatre coins de la planète, Bernard Roger fait donc du sur-mesure. De la grosse entreprise qui veut organiser un séminaire à la petite boutique qui cherche à créer une ambiance sonore : “Nous sommes des travailleurs de l’ombre !” Trouver le son exact qui collera à l’image, l’intonation qui capte l’attention, la voix capable d’entrer dans le personnage pour que précisément l’animation sonne naturelle. Dans les studios de Voix-là, sur la rive gauche de Rouen, près de 200 voix tournent régulièrement. Sachant qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise voix, insiste Bernard Roger : “il y a juste des gens qui savent ou non utiliser leur voix.” Voilà qui est dit. Ariane Duclert

Photo Ariane Duclert

I

l ponctue son discours d’automatismes. Voilà. Bien sûr, il ne fait pas exprès. Il a même essayé de se corriger. Surtout depuis la création, il y a dix ans, de son entreprise de production sonore, Voix-là. Ancien animateur radio, formé au cinéma, Bernard Roger est un passionné du son et en explore toutes les voix. Le son est porteur d’identité, pense-t-il. Alors que l’image fige, le son fait rêver. Il emmène les gens en voyage... Au départ très axée sur la réalisation de messages publicitaires pour la radio, son entreprise se diversifie peu à peu. Les sons sont partout, dans les jouets des enfants, sur les messages d’attente téléphonique, les smartsphones, en voix-off sur des films ou encore sur internet avec l’e-learning qu’il développe et décline aujourd’hui en 35 langues.

■■ Dans les studios de son entreprise, Voix-là, Bernard Roger dispose d’une palette de deux voix, dans laquelle il pioche pour créer l’ambiance ou le son qui conviendra parfaitement à son client.

Tendance Ouest Rouen du 05 avril  

Découvrez la dernière édition du jounal gratuit.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you