Issuu on Google+

ENVIRONNEMENT

jEuX EQuESTRES MONDiAuX Caen déjà dans les starting blocks

“Il faut réduire CHu nos déchets” jean-François le Querler, président du Sydevac

N° 90 - 23 juiN 2011

Page 2

Une réorganisation totale

PAgE 3

PAgE 6

ALLERgiES PAgE 8 L’agglomération bat tous les records SANNERViLLE Un festival très reggae

PAgE 24

Grimbosq

Un vrai poumon vert Depuis 40 ans, les Caennais disposent d’une forêt de 475 hectares à 20 minutes du centre ville. Un formidable espace de loisir. PAgE 4


N° 90 - 23 juin 2011

Les temps forts ✔✔ Opéra Projection gratuite exceptionnelle de

30, Avenue du 6 juin - 14000 Caen Tél. 02.31.30.29.33 - Fax : 02.31.24.83.10

Radio 100.2 - Le journal de Caen - www.tendanceouestcaen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 34 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

✔✔ Fête du cinéma Du 25 juin au 1er juillet,

l’opéra “Atys”, de Lully, sur grand écran au Château de Caen ce vendredi 24 juin à 22h30.

c’est la Fête du cinéma. Séances à 3€ dans tous les cinémas de l’agglo après l’achat d’une place.

✔✔ Inauguration Samedi 25 juin, de 10 h à 22h30, inauguration de la place du Commerce à la Grâce de Dieu. Animations gratuites.

✔✔ Concerts Samedi 25 et dimanche 26 juin, Fête des Coteaux à Fleury sur Orne, sur le site de l’Île enchantée.

✔✔ Drive in à Beauregard Samedi 25 juin, 22h, projection en plein air du film “Spinal Tap” au parc de Beauregard.

✔✔ Adoption La SPA de Louvigny ouvre ses

AU COURRIER

portes samedi 25 et dimanche 26 juin au 11, chemin des Carreaux de 14 à 18h.

EN DIRECT

“Côte fragile”

ENVIRONNEMENT  Un défi aux Caennais d’ici à 2015

“Le terminal des ferries du port de Caen-Ouistreham s’agrandit. Fort bien. Mais pour le seul plaisir des touristes, on n’hésite pas à empiéter sur le domaine marin, en sachant pertinemment que cela risque d’entraîner un profond bouleversement de l’équilibre fragile des courants, des dunes et des plages environnantes. Dites-moi vraiment, le jeu en vaut-il la chandelle”?” P. Daumergues

“Hausse très électrique”

“Après contrôle de mes factures d’électricité, je constate que, de mars 2010 à mars 2011, le prix du kWh a augmenté en heures pleines de 7,39 % et en heures creuses de 7,32 %. De plus, le prix du kWh de la contribution au service d’électricité a augmenté sur un an de 66,67 % Etes-vous au courant “? J. Rousselin

L’AGENCE DE L’EAU SEINE NORMANDIE et

TENDANCE OUEST CAEN VOUS OFFRENT 5 PLACES POUR LE FESTIVAL BEAUREGARD Soyez les premiers à nous téléphoner au

02 31 30 29 33

à partir de lundi 27 juin à 9h00

“Réduisons nos déchets de 7%” Jean-François Le Querler, président du Syndicat pour la valorisation et l’élimination des déchets de l’agglomération caennaise (SYVEDAC), et Jacques Benoist, délégué à la prévention des déchets, étaient les invités de l’émission “en direct” de Tendance Ouest, diffusée le mercredi midi sur 100.2. ■■ Quelles sont les missions du SYVEDAC ? “Les collectivités ont la compétence de la collecte des déchets. Nous ne nous occupons que de leur traitement, c’est-à-dire de leur valorisation ou de leur élimination”. ■■ Le SYVEDAC a mis en place un programme local de prévention des déchets. Il prévoit une réduction des déchets de 7% d’ici à 2015. Comment allez-vous faire ? “L’enjeu est important ! Aujourd’hui, il s’agit d’aller plus loin que le tri. Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. Il faut donc agir sur différents leviers : le compostage de la partie fermenticide de notre poubelle, la promotion de

TENDANCE 

■■ Jean-François Le Querler, président du SYVEDAC, et Jacques Benoist, délégué.

la consommation de l’eau du robinet plutôt que l’achat de bouteilles en plastique et la multiplication du “stop pub”. Aujourd’hui, 95% des habitants se plaignent de recevoir trop de publicité mais seulement 5% apposent le “stop pub” sur leurs boîtes aux lettres”. ■■ Pourquoi ce programme de prévention est-il nécessaire ? “Il est la suite logique du Grenelle II de l’environnement. Les dispositions prises par le gouvernement et qui imposent ces 7% de réduction sont accompagnées de mesures incitatives. Le plan de prévention des déchets

doit durer cinq ans et un financement de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie est prévu chaque année à hauteur de 300  000  ¤. Nous allons sensibiliser les élus des collectivités adhérentes au SYVEDAC à la problématique de réduction des déchets puisque ce sont des relais naturels pour le grand public”. ■■ Pourquoi avoir tablé sur une réduction à 7% ? “C’est, je crois, l’objet du travail qu’ont réalisé JeanLouis Borloo et le Grenelle de l’environnement. Sur le territoire du SYVEDAC,

nous pouvons déjà nous féliciter d’une réduction du poids des déchet. Il y a une prise de conscience des habitants mais il reste une grande marge de manœuvre. C’est très incitatif d’avoir cet objectif de 7%. Il doit être atteint, voir dépassé”. ■■ Comment les habitants de Caen la mer peuvent-ils réduire leur production de déchets ? “En faisant évoluer leurs gestes d’achat. Dans un rayon d’hypermarché, par exemple, il faut choisir le produit qui a le moins d’emballage. Nous avons déjà fait le test dans des enseignes de l’agglomération entre un caddie classique et un caddie sans suremballage. La différence est nette en termes de poids et en prix”. ■■ Le SYVEDAC en chiffres . 93 communes adhèrent au SYVEDAC, soit 7 collectivités et 290 000 habitants . Le SYVEDAC traite 50% des déchets du Calvados, soit 120 000 tonnes chaque année. . L’usine d’incinération de Colombelles a été ouverte en 1973

Sur Internet et à la radio (100.2FM) A VOUS BEAUREGARD

UN BEL ANNIVERSAIRE

L’ÉTÉ EST LÀ

●● Gagnez sur Tendance

●● R e t r o u v e z s u r t e ndanceouest.com toutes les photos, vidéos et reportages du Tendance Live Show, le grand concert gratuit du 21 juin dernier sur la plage verte de Saint-Lô avec les groupes Ycare, Mathieu Bouthier, Oldelaf, Les Décalés du Bocage ou encore Cock Robin. Et merci aux milliers de spectateurs présents mardi dernier pour fêter à cette occasion les 29 ans de Tendance Ouest.

●● Dès lundi 4 juillet, découvrez les programmes estivaux de notre radio (100.2 FM), les nouvelles émissions, les nouveaux jeux et de nombreux rendez-vous pour vivre pleinement votre été en Basse-Normandie. Vous retrouverez la météo des plages dans le Calvados ou encore le jeu de l’été “le Grand Plongeon” pour gagner de nombreux cadeaux sous le signe des loisirs de l’été (saut à l’élastique, kart, piscine, visites...).

Ouest les dernières places pour le festival Beauregard, les 1er, 2 et 3 juillet à Hérouville Saint-Clair avec comme têtes d’affiche Gaëtan Roussel, ZZ Top ou encore Zazie (photo). Des places offertes par l’Agence de l’eau SeineNormandie. Pour jouer, il vous suffit de répondre à une question très simple sur l’eau potable à Caen et dans son agglomération, chaque jour à 18h25 dans “Génération Tendance”.


N° 90 - 23 juin 2011

3

Les Jeux équestres mondiaux sont déjà dans les starting-blocks

60 nations inscrites Pour attirer le grand public dans l’univers équestre d’ici au mois d’août 2014, le comité d’organisation mise sur quatre valeurs autour du “cheval loisir et de la rencontre” : l’exploit, l’ouver-

ture, le respect et la transmission. À l’image des 250 projets qui avaient accompagner l’exposition “Normandie impressionniste” l’an dernier, il ambitionne un événement qui dépasse largement les tribunes. “Autour des 39 épreuves qui constituent les huit championnats du monde, nous comptons installer à Caen un village avec des concerts, des restaurants, des boutiques, des animations...”, annonce Fabien Gorbon qui espère attirer au moins 400 000 personnes à Caen pendant les JEM. L’équitation est-elle suffisamment populaire pour générer un tel engouement de masse ? Fabien Gordon se veut optimiste : “la Normandie est une terre de cheval et nous savons déjà que nous pouvons compter sur les fans de ce sport, sachant que la fédération française, troisième en nombre de licenciés en compte à elle seule 700  000 licenciés. À nous d’aller chercher les autres”.

Normandie 2014

B

ien sûr, les Jeux équestres mondiaux (ou JEM)n’auront lieu que dans trois ans. Dans un bon millier de jours. Mais comme il s’agit du plus grand événement sportif international organisé en France d’ici à 2020, avec l’Euro en 2016 et la Ryder Cup en 2018, les organisateurs sont déjà dans les starting-blocks. L’assemblée générale du groupement d’intérêt public en charge de l’événement s’est tenue le 17 juin pour valider le plan d’action. Les élus politiques ont décidé de confier l’organisation des JEM à Fabien Gorbon, ancien directeur du sponsoring à Roland Garros. Ce dernier dispose d’une enveloppe de 64 millions d’euros !

■■ Les Jeux équestres mondiaux 2014 à Caen ? Ce seront huit championnats du monde sur deux semaines, 2 000 bénévoles, 60 nations, 850 cavaliers, 900 chevaux, 400 000 personnes attendues et un budget de 64 millions d’euros.


4

N° 90 - 23 juin 2011

NEWS

La forêt des Caennais Arbres Outre cet espace de 475 hectares, la Ville de Caen compte dans sa superficie urbaine près de 40 000 arbres de 243 espèces, dont 16 000 délimitent la voirie.

Entretien La Ville de Caen

a en charge l’entretien et la sécurité des chemins et des équipements mis à disposition. L’Office national des forêts gère les ressources forestières.

Insolite La forêt de Grimbosq

accueille un cimetière d’animaux domestiques. Plus de six cents concessions de quatre ans, renouvelables une fois, y sont disponibles.

Y aller La signalétique n’est pas

très développée mais l’accès est aisé. Prendre la voie rapide en direction de Thury-Harcourt, sortir à hauteur de Saint-Laurent de Condel. Vous y êtes !

À

la question : “Quel est le plus grand espace vert appartenant à la Ville de Caen ?”, la plupart des Caennais répondront “La Prairie, bien sûr !” Et bien non. À quinze kilomètres de la ville, c’est un parc communal forestier de 475 hectares qui s’étend entre les communes de Grimbosq et Saint-Laurent de Condel. La forêt de Grimbosq, ancien lieu stratégique médiéval pour contrôler le franchissement de l’Orne, et dont les terres étaient considérées comme trop pauvres par les moines pour en faire des cultures, est restée un lieu de verdure. Il flotte de cette époque quelques souvenirs dans les appellations toujours d’usage, dont celle du “chemin du coupegorge”, où des bandits de grand chemin venaient s’en prendre aux convoyeurs de sel, qui se vendait à prix d’or. Au nord, la motte féodale du XIe siècle témoigne de la position privilégiée du site. À 20 minutes du centre C’est en 1971 qu’une famille propriétaire vend la forêt de “Grimbosq” (le “bois” en langue germanique) à la Ville de Caen. Le maire Franck Duncombe, clairvoyant, entendait augmenter le volume des espaces verts caennais, après l’hécatombe arboricole de la deuxième guerre mondiale. Ce superbe espace de loisir naturel est désormais à vingt minutes du centre-ville en voiture, desservi par la voie rapide D562 en direction de

■■ À quinze kilomètres de Caen, la forêt de Grimbosq est le poumon vert de Caen. Véritable espace de loisir, il est aussi un lieu de pédagogie pour les plus jeunes. Victime de son succès, il arrive à quasi-saturation.

Thury-Harcourt. 260 000 visiteurs par an Lieu prisé de détente et d’activités physiques, Grimbosq est aujourd’hui une référence pour de nombreuses disciplines. Les randonneurs le traversent en empruntant le GR36, qui relie Ouistreham au Mans. Les vététistes s’en donnent aussi à cœur joie sur les circuits recensés par leur fédération.

Plus récemment, des sports tels que la course d’orientation (la forêt est classée parcours national de cette discipline) ou les raids aventure ont contribué à y attirer de nombreux sportifs, mais aussi des scolaires et des retraités. La forêt de Grimbosq n’est pas seulement la plus grande forêt communale de la région, mais aussi l’une des plus fréquentées.

“Nous arrivons presque à saturation en termes de fréquentation. La forêt accueille chaque année 260 000 visiteurs et la cohabitation entre les activités n’est pas toujours facile”, relève Sylvain Février, responsable des espaces verts de la Ville de Caen. Principalement fréquentée en automne et au printemps, Grimbosq offre une alternative gra-

tuite à la plage, en même temps qu’une offre pédagogique intéressante pour les enfants et les familles. Un vaste arboretum compte des espèces d’arbres en provenance de trois continents. Un parc animalier de 8 hectares présente des espèces “classiques” de cervidés et de faune des bois. “Répertoriée dans l’inventaire des zones naturelles d’intérêt,

elle abrite des reptiles, amphibiens et oiseaux qui bénéficient d’une protection au niveau national”, précise Sébastien Étienne, de l’Office national des forêts. Dans l’entretien et le maintien de la sécurité des voies et chemins de la forêt, la Ville doit prendre en compte ces critères. Parfois un vrai casse-tête. LS Jacquel-Blanc


N° 90 - 23 juin 2011

5

NEWS Concours Talents 2011 : la prime aux créateurs La remise des prix du Concours “Talents 2011” s’est déroulée jeudi 15 juin au Conseil Régional de Basse-Normandie. Organisé par BGE (ensemBle pour aGir et Entreprendre), ce concours récompense des parcours de créateurs accompagnés. Trente can-

L’épave du Spitfire va rejoindre l’Australie D DAY  

L

■■ L’avion était dans un état de détérioration avancé.

L’avion australien Spitfire, mis à jour, selon le ministère de la Culture, de manière “illégale, non professionnelle et partielle” au large de Ouistreham en octobre dernier, a été discrètement renfloué du nouveau bassin du port de Caen, mardi 14 juin,

didats ont participé et le lauréat de chaque catégorie a reçu un chèque de 1 500 euros. Les gagnants : Caroline Sinitzine (commerce), Antoine Elleaume (économie sociale et solidaire), Emmanuelle de Maistre (artisanat), Paulo Geraldes (services).

ÉCOLE CATHOLIQUE  

où il avait été immergé en février dernier (photo) pour des raisons de conservation. Soixante-sept ans après le D. Day, il va retrouver l’Australie, où il sera exposé. Les dépouilles du pilote reposent désormais au cimetière anglais de Ranville.

es enfants de 2 ans auront à la rentrée 2011 leur place dans les établissements Saint-Joseph et Saint-Paul qui ouvrent chacun une classe pour les accueillir, avec le soutien de la direction diocésaine de l’enseignement catholique. Une passerelle “Compte-tenu des effectifs importants dans les classes, on ne peut plus accueillir les enfants de cet âge. Nous créons ainsi une passerelle entre la crèche et la première section de maternelle. Un moment essentiel pour la socialisation et l’éveil de l’enfant”, explique Christine Maignan, membre de la commission “Petite enfance” du diocèse. Les deux classes, dites “hors-

Le Sénat met l’université de Caen à l’honneur Nathalie Havas, enseignante-chercheuse en Droit public à l’université de Caen, va recevoir mardi 28 juin le premier Prix du Sénat pour sa thèse intitulée “La responsabilité ministérielle en France. Contribution à une approche historique des responsabi-

lités politique et pénale des ministres de la révolution de 1789 à la Cinquième république.” Chaque année, le Sénat décerne un Prix visant à distinguer un ou plusieurs travaux de doctorat, portant sur la vie politique et parlementaire ou les collectivités territoriales.

Elle s’ouvre aux deux ans

contrat”, seront entièrement à la charge des établissements. Elles représenteront un coût plus important pour les familles mais semblent répondre à leurs besoins : “À l’école Saint-Paul, on enregistre déjà une vingtaine de demandes. Nous avions un espace adapté pour les enfants de 2 ans. Nous voulons offrir un service de qualité pour un projet pédagogique qui tienne la route”, souligne la directrice de l’école SaintPaul, Catherine Bosseboeuf. Les deux établissements se sont investis à titre expérimental. Si l’expérience est concluante, d’autres structures caennaises devraient suivre le nouveau modèle, dès la rentrée 2012.

■■ Chaque classe devrait comporter vingt enfants.

LEROUX - BROCHARD

S OUVERT A TOU

OFFRE SPECIALE Fête des Pères ASPIRATEUR EAU ET POUSSIERE NILFISK

NETTOYEUR HAUTE PRESSION NILFISK

110€

117€

100 L - Matériel PRO Réf. MK 102-100-3M 230V / 2.2 kW / 3 cv Volume engendré : 20 m3/h Pression maxi : 10 bars

Multi 20 - Réf. 107402044 - 1400 W Dépression 210 m bar (avec fonction soufflerie)

TTC

TTC

430€

ZAC du Citis - 2, avenue de la 3e DIB

HEROUVILLE-SAINT-CLAIR 02.31.54.54.00

LOT MEULEUSES BOSCH

KIT MULTIFONCTION MOVA

C 110.3-5 PCxtra Réf. 126139570 - 110 bars 440 L/heure + patio cleaner

GWS22-230H - GWS6-125 (Diam. 230 et 125 mm) Matériel Pro

Réf. 4516 - Lame 3 dents Tête nylon automatique Coupe-branches scie - Taille haies

TTC

TTC

TTC

180€

390€

Photos non contractuelles

COMPRESSEUR FINI

fert f o l ie ic f f o n o l l a b Un ticles l’achat de l’un de ces ar pour


6

N° 90 - 23 juin 2011

NEWS

Lutte contre le cancer : le centre Bourguébus : Schneider electric Baclesse reçoit 200 000 € délocalise en Chine Le comité départemental de la Ligue contre le cancer, représenté par sa présidente Françoise Edmond, a remis le 16 juin, de la part de ses adhérents, deux chèques de 100 000 € au centre François Baclesse de Caen. Ces dons sont destinés respectivement à financer l’acquisi-

BLOC NOTES URGENCES SAMU faire le 15. CHU : 02 31 06 31 06 CHR : 02 31 27 27 27 SAPEURS·POMPIERS : 18 POLICE SECOURS : 17 COMMISSARIAT : 02 31 29 22 22 GENDARMERIE : 02 31 35 55 55 GAZ (dépannage) : 0 810 031 000 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 053 000 PRÉFECTURE : 02 31 30 64 00 ALLÔ LA MAIRIE : 02 31 30 45 55 SNCF renseignements voyageurs : 08 92 35 35 35

CHU 

tion d’un nouvel appareil de tomothérapie - traitement de radiothérapie plus précis que les appareils classiques - et la création d’un jardin thérapeutique dont les travaux devraient débuter en septembre et dont l’inauguration est prévue pour juin 2012.

L’usine Schneider electric installée à Bourguébus, au sud de Caen, va devoir se séparer de 42 de ses salariés d’ici à 2012, après la décision du groupe de délocaliser une partie de sa production en Chine. Le site, spécialisé dans les produits d’automatisme de petite

taille, va en effet cesser la fabrication de relais temporisés, qui représentait près de 30% de sa production. Les salariés s’indignent de cette décision, “alors que l’entreprise fait des bénéfices” et craignent à terme une fermeture définitive de l’usine.

Un nouveau projet médical

PHARMACIES DE SERVICE : 32 37 Après 22h passer obligatoirement par le Commissariat de Caen, muni d’une ordonnance du jour. SOS MÉDECINS : 36 24 CHIRURGIENS-DENTISTES : Urgences dentaires ( dimanche et jours fériés), appeler le 02 31 85 18 13.

■■ Angel Piquemal, directeur général du CHU, souhaite modifier profondement l’organisation interne du CHU de Caen.

M

ercredi 15 juin, Angel Piquemal, directeur général du CHU de Caen, a dévoilé le projet médical du CHU de Caen pour les années à venir. “Ce n’est pas un catalogue d’actions, c’est une définition stratégique”, a t-il précisé. “Ce projet médical est un projet de rupture”. Les auteurs du document de 64 pages abandonnent en effet les modèles acquis afin, notamment, de désengorger les urgences. “Le recours aux urgences est souvent inadapté”. Objectif

HÉROUVILLE

C

affiché  : diminuer de 30% les entrées en cinq ans. Pour autant, les responsables du CHU ne souhaitent pas se désintéresser de ces patients mais simplement, les réorienter. Désengorger les urgences Ils comptent sur les médecins traitants pour y parvenir et modifier en profondeur l’organisation de l’hôpital. “Les urgences ne sont pas la seule porte pour entrer au CHU”, souligne Angel Piquemal. “Nous allons mettre en

place un centre de diagnostic pluridisciplinaire et un centre de gestion du parcours du patient”. Les médecins traitants, souvent premiers prescripteurs des entrées au CHU, pourront ainsi, dans chaque discipline, échanger avec des médecins hospitaliers sur les suites à donner à la problématique d’un patient. En ce sens, le projet médical est aussi un “projet incontestablement d’ouverture, qui nécessite que le CHU soit disponible à l’égard du médecin traitant”. Le nouveau projet médical

fixe également priorité au traitement ambulatoire (hospitalisation de très courte durée), à moins d’hospitalisation traditionnelle et plus d’hospitalisation programmée. Le patron du CHU entend par ailleurs resserrer les liens de celui-ci avec les autres établissements de la région et contribuer à la résolution des problèmes de démographie médicale. Ce projet médical servira enfin de “socle à la reconstruction de l’établissement de santé public caennais”.

3 000 tonnes de poteaux recyclés !

haque année, le Syndicat intercommunal d’énergies du Calvados (SDEC Energie) et ERDF, gestionnaire des réseaux de distribution locale de l’électricité, enfouissent près de 200 kilomètres de lignes électriques : 40% du réseau calvadosien est désormais souterrain. Cet enfouissement conduit à la dépose annuelle de 3 000 tonnes de poteaux en béton non réutilisables. C’est pourquoi les deux partenaires se sont engagés dans une action commune de concas-

sage et de recyclage des matériaux. L’opération de concassage, comme celle qui a été présentée vendredi 17 juin aux élus locaux, consiste à sectionner puis broyer ces poteaux pour en extraire la ferraille. Le fer est ensuite fondu tandis que les gravats de béton sont réutilisés dans les chantiers de travaux publics. Ce procédé permet de recycler 100% des matériaux. L’action s’inscrit parmi les objectifs de développement durable du SDEC Energie et d’ERDF.

■■ L’opération de concassage dans le Bassin de Calix.


N° 90 - 23 juin 2011

7

NEWS Quartier Clémenceau : les Villas Le maire d’Hérouville interdit Mathilde bientôt achevées la pose d’une antenne-relais Ce jeudi 16 juin, deux nouveaux bâtiments de l’ensemble résidentiel “Les Villas Mathilde”, situé le long de l’avenue Georges Clémenceau, ont été inaugurés par Alexandre Guillot, directeur général de Nexity Georges V Normandie. Deux appartements té-

L’ENSEIGNE

Spécialistes de la chaleur

■■ L’équipe du nouvel espace vente-conseil des Cheminées Benoist, dans le 88 Design Park de Mondeville.

L

a famille Benoist est experte en la matière depuis plus d’un demi-siècle. Créée en 1949 et basée à Courseulles-surMer, la société a décidé de se rapprocher de sa clientèle caennaise en ouvrant un espace à Mondeville. Cette nouvelle enseigne

vient compléter l’offre de mobilier haut de gamme du 88 Design Park. Plus de mille produits sont proposés. Moyens de chauffage ou d’agrément, foyers gaz ou encore poêles à peler, tout est à découvrir en magasin, avec de nombreux conseils. www.benoist.fr

FOOT  

L

moins sont désormais accessibles. Le chantier, débuté en 2007, s’achèvera avec la livraison des deux derniers bâtiments à la fin de l’année 2012. L’ensemble comptera au total 333 logements allant du T2 au T4, dont 180 logements étudiants.

Dans un arrêté signé le 14 juin 2011, le maire d’Hérouville Saint-Clair, Rodolphe Thomas, s’est opposé à l’implantation d’une antenne-relais de téléphonie sur le toit d’un immeuble du quartier des Belles Portes, en s’appuyant sur le principe de précau-

tion. Cette décision intervient après l’annonce faite par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) selon laquelle les champs électromagnétiques de radio-fréquence, comme ceux émis par les antennes de téléphonie, seraient potentiellement cancérogènes.

L’arbitrage amateur cherche ses soldats

es arbitres de la Ligue de football de BasseNormandie (LFBN) sont en vacances. Comme les joueurs. Et comme eux, ils seront plusieurs à se poser la question cet été de savoir s’ils renouvellent ou pas leur licence. Depuis plusieurs années déjà, les effectifs ne cessent de diminuer. Ces deux dernières saisons, la Ligue a ainsi perdu 8 % de ses arbitres, pour en compter aujourd’hui 265 dans le Calvados. Moins de violence pourtant “Ce n’est pas la faute à la violence sur les terrains. À Caen par exemple, nous n’avons eu aucun problème cette saison”, avance Serge Duval, prési-

dent de la commission régionale de l’arbitrage. Il n’en oublie pas moins de rappeler qu’ils sont toujours la cible régulière des quolibets venus de certains joueurs ou de dirigeants. “Pour moi, la vraie raison de la baisse de nos effectifs est surtout liée au fait qu’il existe aujourd’hui bien plus de sports qu’il y a dix ans, et que désormais, les jeunes arbitres préfèrent officier dans le cadre des sports individuels”, explique Serge Duval. Depuis la signature en 2003 d’une charte du fair-play entre la Ligue et les équipes pédagogiques au sein des clubs, les instances dirigeantes du football ont pu noter une baisse sensible des actes violents.

■■ Le nombre d’arbitres a chuté de 8 % en deux ans.


8

N° 90 - 23 juin 2011

NEWS Des milliers de motards ont défilé à Caen Impressionnant. Plusieurs milliers de motards ont envahi samedi 18 juin le centre-ville de Caen pour manifester leur opposition contre les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement afin d’améliorer la sécurité sur les routes. La Fédération

ALLERGIES 

française des motards en colère leur avait donné rendez-vous sur l’esplanade du stade d’Ornano pour dénoncer notamment “la suppression des panneaux avertissant la présence d’un radar qui montre bien que l’objectif est de faire de l’argent et de piéger les gens.”

Plus de victimes à Caen

■■ La période du rhume des foins a commencé plus tôt cette année, après que le pollen de bouleau ait fait des ravages.

L

e printemps 2011 restera gravé dans la mémoire des personnes sujettes aux allergies polliniques à Caen. “Les pollens dus aux arbres ont tous été très importants cette année à cause de la sécheresse en avril-mai, avec une activité supérieure à la moyenne pour les bouleaux”, confirme Brigitte Gosselin, allergologue à Caen. “Quand toutes les plantes se sentent bien, c’est que les conditions sont optimales pour la pollinisation”, rappelle Air Com, le réseau de surveillance de la qualité

ÉDUCATION 

de l’air en Basse-Normandie. Le nombre de cas d’allergie au pollen de bouleau, typiques des débuts de printemps, fut plus important que les années précédentes, eux qui prennent régulièrement en otage le nord de la France. “Ce sont des arbres qui ne poussent pas très bien dans le sud et qui sont plutôt plantés par chez nous”, complète Brigitte Gosselin pour qu’il s’agit “d’une particularité géographique, comme c’est aussi le cas pour le frêne qui a beaucoup pollénisé chez nous cette année”.

Bouleau et rhume des foins La plaine de Caen est également connue du Réseau national de surveillance aérobiologique pour toutes les réactions liées aux graminées. Ses champs de céréales entraînent tous les ans le rhume des foins entre le 15 mai et le 15 juillet, deuxième période critique pour les allergies. Au cours de la première moitié de juin, Air Com estimait que le risque était de 4 sur 5, avec un peu d’avance comparé aux années précé-

dentes. C’est finalement le long des axes routiers que les pollens sont les plus irritants, car chargés en particule de diesel, ce qui n’a fait qu’aggraver les allergies aux pollens. Tous les cabinets d’allergologue à Caen ont vu leurs demandes de rendez-vous augmenter ces dernières semaines, avec des réactions plus violentes qu’à l’accoutumée. “Si notre activité ne cesse d’augmenter, c’est aussi parce que c’est de plus en plus médiatisé”, estime Brigitte Gosselin.

La mairie s’attaque aux inégalités

L

a municipalité de Caen entend “rompre avec les inégalités à l’école”. Son nouveau Projet éducatif local vise à favoriser la réussite scolaire de tous les enfants. Les grandes lignes de cette politique seront présentés au conseil municipal du lundi 27 juin. Au cœur du plan, 47 projets para-scolaires (éducation à l’alimentation, rencontres artistiques de proximité, spectacles en famille, échanges européens, activités sportives...) soutenus par la mairie. Une enveloppe

de 200 000 euros leur est consacrée. Près de 250 organismes et établissements locaux seront mobilisés à la rentrée de septembre pour que les enfants “aient accès plus facilement au monde qui les entoure”, comme le souligne le maire, Philippe Duron, et que “l’acte éducatif aille au-delà de l’enseignement avec un véritable éveil à la vie”. “Un tel projet permet de créer du liant entre tous les acteurs de la société”, résume Annie Lebon, son adjointe chargée des affaires scolaires.

■■ “Il faut notamment améliorer la pause du midi”.


N° 90 - 23 juin 2011

NEWS Les lauréates du Concours national de la résistance Samedi 18 juin, Clotilde Subts et Jeanne Simonnet, élèves au collège Pasteur, ont respectivement reçu le 1er et le 2e prix du Concours national de la Résistance et de la déportation à la préfecture, après avoir lu l’Appel du Général De Gaulle place Foch.

L’ASSOCIATION

THÉÂTRE  

Sur des airs latinos-américains

L

■■ L’équipe bénévole de l’association Normandie Salsa présente son festival qui a lieu du 21 au 26 juin.

R

ien de tel que de s’évader sur des rythmes latinos américains. C’est ce que propose l’Association Normandie Salsa. Dix-sept bénévoles passionnés, dont deux professeurs, œuvrent pour vous faire découvrir les danses latines à travers des soirées-événements, des stages, des cours et un festival. “Nous souhaitons apporter ce soleil qui vient d’Amérique latine. La Salsa, au-delà de la danse, c’est tout une culture, un art de vivre”, rappelle Matthieu Duboc, professeur de danse de l’association au côté d’Aline Turquin. Tous deux donnent des cours à la MJC du Calvaire SaintPierre pour tous niveaux

9

et tous types de Salsa. Les vendredis soirs, a lieu à l’Orient Express la soirée “Salsa Express” avec des initiations et de la danse libre. Mais l’événement de l’association, c’est bien sûr le “Normandie Salsa Festival” qui a commencé ce mardi et se poursuit jusqu’à dimanche. Au programme, soirée concert avec Timbalive ce vendredi 24 juin au Cargö, stages et soirées-shows ces samedi 25 et dimanche 26 juin. Danseurs, spectateurs, novices, initiés, ce festival est ouvert à tous. Pratique : Infos et réservation sur www.normandiesalsa.com

Et si l’amour était au rendez-vous ?

Le 7 avril dernier, elles ont planché pendant deux heures sur la répression des résistants français par les autorités d’occupation et le régime de Vichy. “C’est notre manière à nous de leur rendre hommage”, ont tenu à ajouter les deux jeunes filles.

Des yeux à quatre pattes pour les déficients visuels Quatre chiens-guides ont été remis gracieusement à leurs nouveaux maîtres vendredi 17 juin par l’association “À vue de truffe”, l’école de chiens-guides d’aveugles de Caen-Normandie. Doug, Cachou, Dandy et Eliot, de race Golden-labradors et Flat-

retrievers, assisteront leur maître dans leur vie quotidienne après avoir reçu une formation intensive dispensée par Stéphane Moreau, éducateur de chiens-guides et créateur de l’école. Douze personnes sont encore en attente d’un chien-guide dans la région.

Belle saison pour la Comédie de Caen

a saison 2010-2011 de la Comédie de Caen a totalisé plus de 106  000 spectateurs. Un résultat réjouissant pour le Centre dramatique national de Normandie, qui affiche une hausse de 34 % de spectateurs payants et de 41 % d’abonnés en un an, soit 100 % d’augmentation depuis l’arrivée de son nouveau directeur Jean Lambert-Wild en 2007. Cette performance hisse le théâtre caennais au neuvième rang des centres dramatiques nationauxde France en termes de fréquentation. Le Centre dramatique s’exporte bien “C’est le signe de la qualité du travail de toute l’équipe.

Mais il reste encore beaucoup de travail à faire : la Comédie de Caen doit élargir son public et veiller à une plus grande mixité sociale”, tempère le directeur. “Le Centre dramatique de Normandie doit devenir un point de référence des productions européennes, pour que Caen devienne la capitale culturelle qu’elle doit être.” Le pari est en passe d’être gagné concernant la réputation de la Comédie de Caen, en France et à l’étranger : 190 représentations ont été données hors de Caen la saison dernière, attirant 46 000 spectateurs. Cet été encore, une tournée se rendra en Corée, au Japon, au Danemark et en Suisse.

■■ Le théâtre d’Hérouville, une des deux scènes dédiées.


10

N° 90 - 23 juin 2011

NEWS

Des nouvelles d’Arnaud Richard Olympiades des métiers 2015, sur la route de Téhéran la Basse-Normandie candidate Partie de Caen le 5 mars dernier, Arnaud Richard et son vélo “Alphonse” ont déjà parcouru plus de 5 000 kilomètres sur les continents européen et asiatique. Cet instituteur caennais d’une trentaine d’années s’est lancé dans le projet de parcourir

Faites des économies d’énergie

optez pour une MAISON BBC

JFR MAISONS INDIVIDUELLES MAISONS INDIVIDUELLES

Techno Parc du Golf Route de Douvres

EPRON - Tél. 02.31.95.07.00 www.maisons-jfr.com

glomération Caen-la mer, Laurent Beauvais, président du Conseil régional, et Yanic Soubien, vice-président en charge de la formation, ont présenté les atouts de la candidature bas-normande. En concurrence avec l’Alsace, la décision sera rendue en novembre prochain.

Un voilier sur mesure !

■■ Le futur propriétaire de ce superbe catamaran projette de faire le tour du monde une fois le chantier achevé.

D

e mémoire d’architecte naval, Vincent Lebailly n’avait encore jamais eu à répondre à une telle demande. Il y a quelques mois, un habitant du Nord de la France, lui a commandé les plans d’un catamaran voilier qu’il construira lui-même, de ses dix doigts ! “La construction amateur est assez rare mais elle s’explique par trois raisons : la première, c’est l’envie de construire. Ensuite, c’est le rêve d’une vie de pouvoir dire “J’ai construit le bâteau sur lequel je navigue et c’est un

IFS 

* Bâtiment Basse Consommation. Facture estimative annuelle, calculée d’après l’étude thermique Bastide-Bondoux (usage chauffage, eau chaude sanitaire et abonnement gaz naturel). Tarif régulé du gaz naturel au 14 décembre 2010. Cette maison fait l’objet d’une demande de labellisation BBC effinergie.

Après avoir annoncé en février dernier sa candidature à l’organisation des 43e Olympiades des métiers en 2015, la région Basse-Normandie a reçu vendredi 17 juin la délégation du comité national de sélection. Associés à la ville de Caen, ainsi qu’à la communauté d’ag-

Vincent Lebailly Yacht Design

INSOLITE 

Caen-Téhéran à vélo sous la bannière de l’association “Dans la roue d’Alphonse”. Actuellement au nord de la Turquie, il devrait atteindre dans les jours à venir la frontière iranienne. Pour suivre son périple, rendez-vous sur le site : www.larouedalphonse.fr .

L

bateau qui me correpondant parfaitement”. Enfin, il y a forcément l’aspect financier qui est intéressant”, explique l’architecte naval, installé dans la pépinière d’entreprises Norlanda, à Caen. “En général, on dit que le prix d’un bateau, c’est 50% de main d’œuvre et 50% de matériaux. Si l’on part du principe que dans ce cas, la main d’œuvre est gratuite, on peut imaginer que le coût est réduit de 50%. Mais c’est beaucoup plus compliqué que cela puisque lorsque l’on compare avec des prix

de bateaux construits sur un chantier, les matériaux sont achetés par dizaine d’unités”.

Livraison dans trois ans Le futur propriétaire, marié, père de quatre enfants, a vu les choses en grand. “Il est arrivé avec une idée assez précise de son projet et un plan d’aménagement : six cabines doubles et quatre cabinets de toilettes avec douche séparée”, indique Vincent Lebailly. “Tout cet aménagement est dans les deux flotteurs. Dans la na-

celle centrale, on trouvera une cuisine en U, un grand carré accueillant jusqu’à douze personnes et la table à carte. A l’étage, en extérieur, se trouvera le poste de barre et un espace détente”. La coque du catamaran sera construite en contre- plaqué et sera renforcée avec une résine et de la fibre de verre. “Des matériaux faciles à travailler”. Ce chantier amateur devrait démarrer dans quelques semaines. Livraison prévue, au plus tôt, dans trois ans.

Un cimetière pas comme les autres

e temps des cimetières gris où s’accumulent les sépultures les unes à côté des autres semble révolu. Preuve en est avec le cimetière paysager Nampioche d’Ifs, bel écrin arboré qui s’étend sur plus de 16 000 m2 à l’extrémité sud de la commune. Un vrai petit parc Surtout, l’agencement achevé l’an dernier lui a permis de changer d’identité. “Il faut rendre la visite d’un cimetière agréable malgré tout”, assure Gérard Dumaine, maire adjoint.

Inauguré le 11 juin dernier, ce cimetière a vu sa capacité d’accueil augmenter pour les sépultures traditionnelles de 577 à 1 477, pour les cavurnes en sol de 59 à 149 et pour les cavurnes en columbarium, de 45 à 135. “C’est devenu un petit parc, avec par exemple un jardin zen et des bancs pour que les personnes âgées fassent des pauses”, souligne Chantal qui y travaille. Un système de récupération d’eau a été mis en place pour permettre aux visiteurs d’aller arroser les plantes sur les tombes.

■■ Le coût global des travaux avoisine les 600 000 euros.


N° 90 - 23 juin 2011

11

NEWS Le Ricard Live réveille Caen et remplit la place Courtonne Pour la deuxième année consécutive, le Ricard Live Music a créé l’invasion de la place Courtonne de Caen, jeudi 16 juin. Près de 15 000 personnes ont pu assister gratuitement à une série de trois concerts. En début de soirée, Namasté, lauréat du tremplin des talents mu-

sicaux “Lance-toi en live”, a ouvert le bal. Puis le groupe belge Puggy s’est chargé de prouver aux Caennais sa capacité à accoucher de rythmes “tubesques”. Le trublion dandy et décalé Julien Doré n’a pas eu de mal à conclure en triomphe une mémorable soirée.

Une deuxième vie pour les bus de l’agglomération Mardi 21 juin, le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération caennaise a offert six bus à des associations locales. “Après 14 ou 15 ans de bons et loyaux services, un nouvel avenir humanitaire, social ou pédagogique se dessine pour ces véhicules”

souligne Eric Vève, président de Viacités, qui en a profité pour lancer un nouvel appel à projets pour la cession de sept autres bus d’ici 2012. Cette opération s’inscrit dans les plans de renouvellement de bus, au bénéfice du confort des usagers du réseau Twisto.

FOUILLES  Dans l’ombre des grands chantiers

L’ENTREPRISE

Le web sur mesure

Le sous-sol est bavard Grands chantiers ou travaux publics : avant de démarrer, les archéologues sont souvent appelés à y fourrer leurs pinceaux.

E ■■ Emmanuel Constant propose des sites sobres et ergonomiques pour attirer le visiteur sans l’agresser.

T

out le monde rêve de vivre de sa passion, Emmanuel Constant a choisi de le faire. Aficionado du web, il a quitté, à 30 ans, son poste dans une société d’ingénierie sociale pour reprendre des études de webmaster et gestion d’intranet. En 2009, il profite du statut d’autoentrepreneur pour créer son agence web : Pixelea. Formation et réactivité L’activité prépondérante de la société est la création ou la refonte de sites internet, qu’il s’agisse de sites vitrines ou d’e-commerce. Pixelea propose cinq formules adaptées aux besoins du client. En accompagnement du travail de création, Emmanuel

Constant prodigue une formation et assure une veille hebdomadaire de ses réalisations. Outre l’activité de production de site, Pixelea propose la création d’identités visuelles (logos, brochures, flyers), de bannières, l’installation de logiciels et la gestion de campagne “Google Adworks”. Depuis le lancement de l’activité, Pixelea a conçu 24 sites internet, dont ceux de la ville de Louvigny et de la crèche multi-accueil “Pomme de Rainette”. La réalisation la plus importante a été réalisée pour le compte de JRM Finanças, une société brésilienne, dont le site est entièrement en portugais !

xtraire du sol le maximum d’informations historiques en un temps limité : l’archéologie préventive va droit au but. Car, derrière, les bulldozers du développement économique sont prêts à construire.

“On étudie et on détruit” “Notre but est de comprendre en très peu de temps ce qui s’est passé : on étudie, on démonte et on détruit” , explique Jean-Yves Langlois, agent scientifique et technique à l’INRAP de Basse-Normandie, l’Institut national de recherches et d’archéologie préventive.Détruire d’éventuels vestiges gaulois, romains ou médiévaux ? Comprenez que le lieu et les fondations, pourtant essentiels dans le travail de compréhension d’une population ancienne, sont destinés à être “gommés” par le béton, perdus sous une future bretelle d’autoroute, une zone commerciale ou un lotissement.L’archéologie préventive a pour mission de creuser, de gratter et de

■■ Le sous-sol de la place Saint-Sauveur est en train de livrer ses derniers secrets, avant d’être bientôt recouverte dans le cadre de sa piétonnisation..

défaire. C’est la grande différence avec l’archéologie programmée qui travaille sur un lieu préservé. “Bien entendu, le mobilier que nous trouvons, nous l’extrayons en totalité et nous le conservons à Bourguébus, notre base, pour l’étudier.” Dans les années 1980, l’Etat a estimé qu’il était préfé-

rable de prévenir plutôt que de sauver. C’est la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), qui prend la décision de sonder un sol avant le début de travaux. Grands chantiers, autoroutes : le Service de l’archéologie peut demander un diagnostic s’il estime que la zone a des chances

de renfermer des vestiges historiques. L’aménageur ne peut s’y opposer. Actuellement, l’INRAP basnormand ne sait plus où donner de la tête. Son carnet de commandes explose.  n bon révélateur du dyU namisme économique régional.


12

Grandcamp-Maisy

Port-en-Bessin

Bayeux

NEWS

Honfleur

Deauville Ouistreham

Promenades insolites : la chapelle oubliée

Lisieux

Caen Villers-Bocage

Vire

Condésur-Noireau

L

e petit chemin longe l’ancienne voie ferrée désaffectée mangée d’herbes hautes. De l’autre côté du vieux pont rouillé, de jolis champs de blés descendent à la rivière : le jardin “Fleury” et ses maisons qui, du haut du coteau font les fières, l’oeil rivé sur le périphérique sud de Caen. Saint-Orthaire, guérisseur des rhumatismes A l’arrière des champs, du fouillis de verdure, l’agglomération se pousse du col et recule peu à peu les frontières. Du béton, encore un peu plus de béton... Saint Orthaire est de ce pays-là : chapelle oubliée, coincée dans le hameau d’Etavaux, sur la commune de Saint-André-sur-Orne entre le bitume, l’ancienne voie de chemin de fer et la ville. C’est une enclave, quelques pierres usées par le temps, un cimetière tout autour, de vieilles tombes abîmées et, en contrebas, un versant de blé qui mène aux bords de l’Orne.

Falaise

La chapelle Saint-Orthaire était autrefois un lieu de culte très populaire. “Saint Tortaire” redressait les membres “torts”. Autrement dit, il était invoqué contre les rhumatismes et autres “goutteux”, les choses bancales, les tordus. La chapelle tire son nom de cet ermite, évangélisateur des campagnes au VIe siècle et issu de la noblesse normande. Il choisit, dit-on, la vie monacale à l’âge de 12 ans pour fonder ensuite une abbaye en forêt d’Andaine. Il vécut jusqu’à l’âge de 98 ans. Sa chapelle fut édifiée au XIIe siècle en pierre de Caen. A l’intérieur, la statue en pierre de Saint Ortaire, représenté en moine tonsuré date du XVIe siècle. La petite chapelle oubliée trouve aujourd’hui le temps long à regarder, de l’autre côté du champ de blé, les voitures filer sur le périphérique. Son voisin est un peu comme elle, nostalgique : il bichonne ses vieilles DS. Alain Fergent

L’appel du 18 juin se rappelle à notre souvenir MÉMOIRE 

■■ Les autorités ont honoré la mémoire de ce 18 juin.

Samedi 18 juin, une commémoration s’est déroulée place Foch en l’honneur de l’Appel du 18 juin 1940, événement fondateur de la naissance de la France Libre. Depuis Londres, le

N° 90 - 23 juin 2011

général De Gaulle prononçait son appel à la résistance sur les ondes de la BBC. 71 ans plus tard, deux collégiennes de 15 ans ont relu les célèbres lignes du Général.

■■ La chapelle Saint-Orthaire plantée au beau milieu des champs de blé, sur les bords de l’Orne aux portes de Caen. Autrefois, la chapelle qui fut édifiée au XIIe siècle était un lieu important de rassemblement annuel au mois de mai.

INÉDIT 

L

Un bout de jardin sur votre mur

es cloisons végétales envahissent les intérieurs, les jardins, les balcons. Véritable décorations tendance, on en trouve de tout type et pour tous les prix sans entretien particulier. “Une cloison végétale est composée de 32 à 40 plantes et coûte entre 500 et 1 000 € le m2 ”, précise Thomas Lecaplain, paysagiste et directeur de la société “Chlorophile” située à Hérouville. Ces murs végétaux peuvent avoir différentes caractéristiques : naturels, synthétiques et... stabili-

sés : un produit ralentit le vieillissement de la plante pour la faire durer dix ans. Autre décor avec la récente entreprise “GardenBox” qui propose la création et la réalisation de murs végétaux. La vente se fait sur lnternet depuis début avril afin de proposer aux clients des prix moins élevés. Teddy Fontaine, paysagiste de formation, a lancé son entreprise où “tout est artisanal et fait sur mesure”. Pratique : GardenBox, tél. 06 87 96 27 09. Chlorophile, tél. 06 68 55 02 00.

■■ Teddy Fontaine, gérant de GardenBox.


N° 90 - 23 juin 2011

CAEN 100.2

La radio libre et indépendante.

13


N° 90 - 23 juin 2011

14

Trois excès de vitesse importants après l’accident mortel de Saint-Martin de Fontenay Les forces de l’ordre enquêtent sur les causes de l’accident mortel survenu vendredi 27 juin en début d’après-midi sur la route départementale 562 à Saint-Martin de Fontenay, au sud de Caen. Il est ressorti des observations du vendredi 17 et du samedi

CHUTE

Le patron condamné

Le tribunal correctionnel de Caen a décidé de condamner jeudi 17 juin le patron d’une entreprise de couverture, à la suite de la chute mortelle de l’un de ses employés le 17 mai 2010, sur un chantier à Grandcamp-Maisy. Une échelle mal fixée avait provoqué l’accident. La victime, âgée de 47 ans, était alors tombée de sept

mètres de haut. La Justice a reproché au chef d’entreprise qu’aucun échafaudage n’avait été installé au préalable, ce qui aurait ralenti la chute de cet employé. Un autre incident en 2003 n’ont pas joué en la faveur du prévenu. Il a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et à 3 000 € d’amende.

●● CAEN  Un enfant tombe du 1er étage Un jeune garçon de 7 ans a sauté du 1er étage de son immeuble samedi 18 juin à Caen. S’il ne souffre que de blessures légères, il a eu une belle peur. Il tentait d’échapper à la surveillance de ses parents, alors qu’il refusait de faire ses devoirs.

●● LISIEUX  Une bande finit derrière les barreaux La police est parvenue à mettre la main mercredi 15 juin sur une bande de quatre personnes soupçonnées d’avoir participé à près d’une centaine de vols dans le département, mais aussi dans l’Eure. L’enquête se poursuit.

●● IFS  Bijoux volés chez un particulier Un pavillon situé allée Gutenberg à Ifs a été visité par un ou plusieurs malfaiteurs. Aucun dégât, mais 80 € et des bijoux en or ont été volés.

●● CALVAIRE ST-PIERRE Un salon de coiffure “visité” Le salon de coiffure “L”, installé dans le quartier du Calvaire St-Pierre à Caen, a été visité dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 juin. Des produits, deux tondeuses et 45 € ont été dérobés. La vitrine a été brisée.

VIRE 

Un accident intolérable

Le tribunal de Caen a condamné un jeune Virois jeudi 16 juin à 12 mois de prison avec sursis et à verser 5 000 euros au père de l’enfant qui se trouvait à l’arrière de sa voiture lors d’un accident le 9 avril 2010. Il avait alors cherché

à dépasser un camion qui roulait déjà à la limite de la vitesse autorisée. Après avoir perdu le contrôle de son véhicule, sa voiture s’est retournée. Son neveu de cinq mois qui se trouvait à l’arrière, n’avait pas survécu à l’accident.

DÉNONCIATION 

18, deux grands excès de vitesse. Le premier a été commis à hauteur de la commune de Fontenay-leMarmion sur cette même RD 572. Un homme de 31 ans, cuisinier de métier et résidant à Colombelles, a été enregistré à bord d’une Golf 4 à 172 km/h au lieu

des 110 autorisés. Le lendemain, dans la même commune, un Caennais de 35 ans a été intercepté à 204 km/h, toujours au lieu des 110 autorisés. Il conduisait une BMW 320d. Par ailleurs, les gendarmes ont également enregistré un autre excès de vitesse

important sur la départementale 515 reliant Caen à Ouistreham, dimanche 19 juin. Un homme de 61 ans, à bord d’une BMW Z4, a été contrôlé à 193 km/h au lieu de 110. Les trois conducteurs passeront devant le tribunal de police de Caen en septembre prochain.

Un montage pour s’en débarrasser

L

’homme victime des faits est bien connu du tribunal depuis plusieurs années. Sous curatelle et traitement médicamenteux, il avait menacé verbalement des voisins dans son village, entre autres méfaits qui lui ont été reprochés. Il avait alors été interdit de séjour dans cette commune.

Difficile de trouver sa place Afin de respecter la décision du tribunal, et compte tenu de ses ressources financières, il avait été logé dans un hôtel près de la gare de Caen qui accueille de nombreuses personnes en situation de précarité.

Mais l’intégration à ce nouvel environnement ne fut pas facile. Il a d’ailleurs depuis été sanctionné pour une altercation avec des résidents qu’il aurait menacés avec un couteau. Selon lui, il ne faisait que se défendre, estimant que ses interlocuteurs l’ennuyaient avec son passé judiciaire, et l’intimidaient avec une corpulence nettement supérieure à la sienne. Entretemps, le patron de l’hôtel lui a confié l’entretien courant de l’établissement. Une activité ayant pour but de faciliter son acclimatation. Cette tâche amena cet homme plutôt frêle, par ailleurs placé sous curatelle, à faire des remarques

à ceux qui ne laissaient pas certains lieux dans un état convenable. Il avait pris sa mission très à cœur. Le 15 avril dernier, une plainte arrive. Il aurait volontairement détérioré la voiture d’une résidente, en représailles à un comportement qu’il n’aurait pas apprécié. Compte tenu de ses “états de service”, il risque une nouvelle comparution immédiate, et un emprisonnement pour récidive.

Une dénonciation calomnieuse Mais, après plusieurs auditions, il apparaît que l’histoire était un montage de la part de deux résidents qui voyaient là un moyen pour

débarrasser l’hôtel de sa présence… Les deux prévenus ont alors dû répondre de dénonciation calomnieuse le jeudi 16 juin. La propriétaire de la voiture a affirmé qu’elle a cru son co-prévenu sur parole. Elle a été relaxée de sa mise en cause. Le vrai coupable, vu son affirmation contredite par un témoignage qui a innocenté la victime, a lui été condamné. Cet homme, qui a précédemment obtenu des dommages et intérêts pour avoir été impressionné par le couteau, hérite de trois mois d’emprisonnement avec sursis et de 500 euros de dommages et intérêts pour garde à vue infondée.


N° 90 - 23 juin 2011

15

FAITS DIVERS Le réseau de prostitution du cours Montalivet mis à mal Un réseau de proxénétisme nigérian et sierra-léonais, étendu à la France, à l’Espagne et à l’Italie, a été démantelé à la mi-juin, au terme d’une vaste enquête lancée par le parquet de Bordeaux. Au total, 26 personnes ont été interpellées. Dans le cadre de l’enquête,

ASSISES 12 ans de prison pour

VOITURE VOLEE

L

D

avoir agressé le boulanger a Cour d’assises du Calvados a condamné vendredi 17 juin les trois brigands qui avaient agressé en janvier 2009 un boulanger de Vimont, petite commune située à 16 km au sud-est de Caen. Les peines s’étendent de sept à douze ans de prison. Le procès s’est étalé sur quatre jours, du mardi 14 au vendredi 17 juin. Le 17 janvier 2009, les trois agresseurs, âgés de 20 à 31 ans, pénètrent à l’intérieur du domicile du boulanger qui est à table avec sa sœur et le compagnon de celle-ci. Les intrus demandent alors aux victimes de se coucher à terre. Le compagnon re-

fuse. Il est frappé, ce qui n’est pas sans provoquer une réaction du boulanger qui s’interpose. Il sera lui aussi frappé. Mais devant cette résistance, les agresseurs décident de quitter les lieux. Cédric Anquetil, Dimitri Delaquaize et Nordin Bengraa Belabbas ont donc été condamnés pour tentative de vol avec arme et vol en réunion. Le premier a écopé de 12 ans de réclusion criminelle. C’est notamment lui qui avait porté les coups au boulanger et à son “beau-frère”, avec un pied de biche. Dimitri Delaquaize et Nordin Bengraa Belabbas devront purger 7 et 9 ans de prison.

Véhicules volés Le 25 mai, c’est décidé, il leur faut une voiture pour certaines missions et un peu d’argent pour tenir jusqu’au mois de septembre. Ils ont tous deux passé avec succès des tests chez Manpower, le “Créateur de solutions pour

P

Conditions d’accès : Etre âgé de 24 ans au moins au 1er octobre de l’année de l’examen ou de 20 ans si l’on justifie de 2 années d’expérience professionnelle. Formules : Cours du soir/Enseignement à distance. Retrait des dossiers : S.U.F.C.A. Service Universitaire de Formation Continue et d’Apprentissage : Université de Caen - Bat Sciences 1er cycle - BP 5186 - Esplanade de la Paix - 14032 Caen Cedex Service Universitaire de Formation Continue et d’Apprentissage

L

liberté d’expression et de manifestation ” et “est à classer parmi les tentatives d’intimidation”. Ce mardi, le comédien attendait sa convocation devant le tribunal de police ou le tribunal correctionnel pour “déconsidération du drapeau national.

l’emploi”. Un chantier de plus d’un an leur est offert après formation. Ravis, ils se rendent en zone industrielle de Verson dans une entreprise, et volent deux véhicules ainsi qu’un ordinateur portable. Le « boxer » est destiné à la revente, mais d’un commun accord, ils décident de garder la 205 pour aller travailler. Malheureusement pour eux, un employé de l’entreprise, venu embaucher  après minuit signale quasi-immédiatement le vol. Les véhicules sont équipés d’un système de géolocalisation et sont repérés ipso-facto. Julien Paprota, qui conduit la 205 où ils se sont rejoints pour une “virée”, fuit devant les

gyrophares et tente d’échapper ainsi aux autorités. Son casier judiciaire, riche d’une dizaine de mentions, lui fait craindre une nouvelle interpellation. Course-poursuite dans Caen C’est ce qui s’est inévitablement produit après une course-poursuite dans Caen. La traque de la voiture se conclura même par un accident. Dernier élément plus qu’embarrassant pour leur défense : aucun des deux protagonistes ne possède le permis de conduire. En renvoi de comparution immédiate le vendredi 17 juin, Julien Paprota et Fréderic Fleury risquent la peine-plancher de trois ans

d’emprisonnement pour récidive. Ils étaient déjà ensemble lors de leur précédent délit qui remonte à l’année 2008. Délinquants, mais aussi “bons travailleurs”, ils présentent des garanties de réinsertion, et cette peine ne leur sera pas appliquée. Deux ans de prison ferme immédiats sont néanmoins dévolus à Julien Paprota, qui avec un bac pro, était arrivé premier aux tests. Son co-prévenu, Fréderic Fleury, moins connu des services de police, écope de 18 mois dont six mois avec sursis. Il est reparti libre et pourra entamer sa formation mais aussi indemniser la victime. Nathalie Levergeois

Des déclarations qui coûtent cher

révenu de provocation à la discrimination raciale, nationale ou religieuse, un docteur en sciences économiques de 37 ans a dû répondre de ses propos devant le tribunal correctionnel de Caen, le jeudi 16 juin. Ou quand des érudits remettent en question les principes de la République française. Amalgames condamnables Par deux fois lors de réunions publiques, au Mémorial pour la Paix de Caen le 18 juin 2010, et le 27 no-

VIOLENCE  

Un comédien qui portait une burqa, dont le motif représentait le drapeau de la France, a été interpellé par des policiers en fin d’aprèsmidi à Caen, mercredi 15 juin. Pour Gilbert Marie, de la Ligue des droits de l’homme, “cette attitude policière porte atteinte à la

Ils voulaient absolument travailler

eux jeunes hommes de 28 ans, originaires de la région parisienne, sont venus à Caen pour changer d’air et trouver du travail. En intérim, et colocataires d’un logement, ils ont du mal à joindre les deux bouts, en fonction de missions parfois aléatoires. Mais visiblement motivés, ils continuent de chercher du travail.

RACISME  

des agents de l’Office central pour la répression de la traite des êtres humains étaient de passage à Caen mardi 14 juin, où des interpellations ont eu lieu. Ces femmes “oeuvrent” le plus souvent le long du cours Montalivet ou sur la Presqu’île.

Interpellé pour avoir porté une burqa lors d’un spectacle

vembre suivant à l’Ecole supérieure des arts et médias située sur la Presqu’île, la Justice a reconnu qu’il avait tenu des propos déplacés. Il a ainsi utilisé des expressions à connotation raciste comme “bande de noirs et d’arabes” faisant un lien avec des violences ou le viol. Il a également prétendu que les élus d’Hérouville avaient payé sous la contrainte des voyages en Arabie Saoudite à des musulmans. À chaque fois, les organisateurs de ces soirées ont rapidement signalé ces propos au Procu-

reur de la République. Devant le tribunal, le prévenu s’est défendu seul. Bénéficiaire du RSA, il poursuit une activité de soutien scolaire et envisage de devenir maître de conférences par concours. Les limites de la liberté d’expression Il explique que ses propos ont été déformés. “Je voulais faire réagir les politiques. J’ai voulu ainsi dire que les élus ne pourraient plus payer la paix sociale par le RMI, la CMU ou les mosquées”, explique-t-il.

Le procureur de la République, par la voix de Leila Goutas, a rappelé que la liberté d’expression avait des limites et a requis 2 000 euros d’amende, et la publication du jugement. Plus sévère, le tribunal a condamné le prévenu à trois mois d’emprisonnement avec sursis, et à 500 euros qui serviront à financer la publication du jugement par voie de presse. Sans antécédents judiciaires, le prévenu a promis qu’il ne renouvellerait pas ce type “d’alerte”.

Riverain, gendarmes roués de coups

e mercredi 15 juin, deux jeunes majeurs et un mineur décident de terminer leur soirée “chez Jean-Claude”, chez qui ils s’invitent, pour boire son alcool, à Amayé-sur-Orne. Ivres en rentrant chez eux, vers 22h30, l’un des majeurs commence à taper sur un bloc de boîtes aux lettres dans la rue. Le geste n’est pas sans provoquer du bruit et attirer l’attention. Un riverain, qui sort à ce moment prendre des affaires dans sa voiture, s’approche et lui demande de s’arrêter.

La requête n’est pas du goût du violent (2 g/l d’alcool par litre de sang). Il frappe alors l’homme qui vient de le réprimander. Pire, lorsque celui-ci rentre chez lui, il le poursuit et, à l’aide des deux autres, le traîne sur la route.

Les gendarmes ont besoin de renforts Deux gendarmes arrivent rapidement, mais devant les insultes et les coups, la femme de la victime appelle à nouveau les forces de l’ordre pour demander des renforts. Deux autres

gendarmes arrivent à la rescousse afin d’interpeller les trois belliqueux.

Impossible de trouver un mobile En comparution immédiate dès le vendredi 17 juin, aucune explication quant à leurs actes n’est donnée. “C’est l’alcool”, soutiennentils, bien incapables de définir un mobile clair. Le deuxième majeur (1,25 g/l) nie avoir porté des coups. “C’est le mineur qui est venu me chercher chez Jean-Claude pour soutenir mon ami ; un

ami, c’est un ami”. Seuls des outrages seront finalement retenus contre lui avec, comme sanction, trois mois d’emprisonnement avec sursis. L’autre, déclaré coupable de six infractions, déjà connu des services de police, écope de dix mois de prison assortis d’un sursis soumis à l’exécution de 140 heures de travaux d’intérêt général. 150 et 300 euros seront alloués à deux gendarmes qui se sont portés partie civile. Le mineur sera jugé par les juridictions compétentes.


16

N° 90 - 23 juin 2011

ÉVÉNEMENT

■■ La foule s’est massée autour des courses.

■■ Sur la Rochambelle, l’humour était au rendez-vous.

■■ 2 000 jeunes au départ à la mairie le 17 juin.

Les courants de la liberté : des courses pour la vie

■■ Le Caennais DJ Lorio s’est amusé à animer la rue en tête de cortège. L’ambiance était à la fête.

A

vec près de 25 000 coureurs inscrits pour cette 24e édition, les Courants de la Liberté ont confirmé une fois encore leur immense succès populaire. “C’est un nouveau record”, précise Sébastien Lefèvre, coordinateur de l’événement. “Il n’y a qu’au marathon où le nombre de participants a déçu, sans doute du fait que celui de Rennes avait lieu une semaine plus tard”. Le vent puissant et de face sur une longue partie du parcours a de surcroît privé l’épreuve reine du record espéré. En revanche,

le match attendu entre Ethiopiens et Kenyans a bien eu lieu. Il a tourné en faveur des premiers, Desta Morbaka s’imposant en 2h15’54” devant Benjamin Bitok. En terminant onzième, le Colombellois Claude Chausset a récupéré pour sa part le titre de champion de Basse-Normandie. Autre local à s’être distingué : Loïc Letellier, licencié à Mondeville, a pris la deuxième place du semimarathon, une minute derrière le Kenyan Patrick Cherotwo (vainqueur en 1h06’20”).

■��� Le coureur éthiopien Desta Morbaka s’est imposé sur le marathon en 2h15’54’’.

■■ Nouveau record aussi pour la Rochambelle, en soutien à la lutte contre le cancer, avec 14 000 inscrites cette année.

■■ L’ancienne présidente du Conseil général, Anne d’Ornano vient de retirer son lot.

■■ Quelques 280 participants se sont élancés sur la course réservée aux rollers.


N° 90 - 23 juin 2011

SPORTS La ville de Caen récompense ses champions Chaque année, alors que les saisons sportives se terminent, “Caen fête le sport” distingue ses champions et met à l’honneur tous ceux qui contribuent à la vie sportive locale. Vendredi 17 juin, neuf athlètes, équipes, bénévoles ou projets ont été récompen-

Fabien Delahaye est abonné aux deuxièmes places. Après avoir terminé la Transat Bénodet Martinique et la Normandy Channel Race à ce rang, le skipper caennais a récidivé à l’occasion de la Generali Solo, conclue samedi 18 juin. Il prend ainsi les commandes du championnat de France de course au large en solitaire. De bon augure avant la Solitaire du Figaro en août.

●● BASKET  Des Mondevillaises chez les Bleues

Tandis qu’Aurélie Bonnan dispute actuellement le championnat d’Europe avec l’équipe de France, d’autres Mondevillaises sont sur le pont. Johanna Joseph, qui quittera elle aussi l’USOM cet été, a été retenue parmi les douze Françaises pour disputer le championnat du Monde des moins de 19 ans (du 21 au 31 juillet au Chili). Cinq autres Mondevillaises sont actuellement en équipe de France, des cadettes aux espoirs.

●● TWIRLING  Gala le 25 juin

Le Twirling Club de Caen organise son gala de fin d’année le samedi 25 juin (20h) au Cosec de la Guérinière. L’accès aux différentes animations est gratuit. Les licenciés du club presenteront leur travail, avec en première partie, toutes les sportifs qui ont participé aux championnats départemental, régional et fédéral. En seconde partie, un spectacle chorégraphique sur le thème de Mickael Jackson sera donné.

FOOT 

L

sés à la mairie : le skipper Fabien Delahaye, le Caen Handball, qui a fêté sa deuxième accession consécutive (photo), ou encore les jeunes basketteuses du lycée Victor-Hugo, championnes de France UNSS et médaillées de bronze au championnat du Monde.

Le Comité départemental olympique honore le fair-play Le Comité départemental olympique et sportif (CDOS) a remis les trophées du fair-play vendredi 17 juin. 26 jeunes sportifs ont ainsi été récompensés, parmi lesquels figurent les athlètes Maëlys Audouard (Mondeville-Hérouville) et Anoine Brillet (Caen AC).

Le Challenge fair-play 2011 a été remporté par le comité du cyclisme. Ces trophées mettent en avant les concurrents s’étant distingués par leur comportement à l’égard des arbitres, de leurs adversaires et de leurs partenaires tout au long de la saison.

Lenny Nangis sur la trace des champions

’équipe de France des 17 ans a lancé sa Coupe du monde par une large victoire 3-0 sur l’Argentine, samedi 18 juin au Mexique. Parmi les Bleuets, un Caennais s’est encore distingué. Lenny Nangis (1m74), qui compte déjà 28 sélections internationales et 14 buts sous le maillot français, a délivré deux passes décisives lors de cette entrée en matière convaincante. Un jeune équilibré “Personnellement, tout va bien du moment que l’équipe gagne”, répond-il simplement à cette forme étincelante, lui qui avait également marqué trois fois lors des deux derniers matchs de préparation.

Sourire facile et allure de garçon bien élevé, Lenny Nangis n’est pas du genre à tirer la couverture sur lui. Arrivé de Guadeloupe il y a deux ans, il termine au Mexique “une saison remplie de bonheur”. “J’ai effectué cette année mes premiers pas au sein du groupe CFA, j’ai été aux portes des phases finales avec les U19, j’ai participé a mon premier championnat d’Europe avec l’équipe de France et en ce moment même je suis a la Coupe du monde... rien de plus magnifique.” S’il continue à ce rythme, l’attaquant vif et adroit, amené à signer un premier contrat professionnel à son retour de sélection, ira très loin.

fff.fr

●● VOILE  Delahaye deuxième de la Generali Solo

17

■■ Lenny Nangis : “Mon rêve : jouer au plus haut niveau”.


18

SPORTS Kayak : Caen s’offre cinq médailles Le Canöe Club de Caen a ramené 5 médailles des championnats de Normandie de slalom, dimanche 12 juin à Pont-Audemer (Eure). En canoë biplace junior, Martin Mottais et Louis Bouclier l’ont emporté et seront aux championnats de France à Metz,

PORTRAIT

Lauret vise toujours plus haut

■■ Samuel Lauret a battu deux records personnels cette année.

S

amuel Lauret a 22 ans et de l’envie à revendre. Le meilleur perchiste bas-normand a donné une nouvelle dimension à sa jeune carrière en rejoignant le Pôle France de Bordeaux il y a de cela dix mois. Il a établi un nouveau record personnel en salle (5,34 m) et à l’extérieur (5,31 m) pour se positionner comme un candidat aux championnats de France élite, lui qui n’y a encore jamais participé. “C’est l’objectif principal de l’année depuis deux ans ! Ça m’a toujours passé sous le nez, comme les sélections. Le premier qui n’était pas pris, c’était moi (sourire). Maintenant, je m’entraîne

avec les plus grands, je n’ai plus peur de personne.” Douzième et dernier qualifié au moment du meeting d’Hérouville, le 10 juin, sa contre-performance ce jour-là (5,11 m) ne lui a pas permis de reprendre un peu d’air au bilan. Depuis, ses concurrents ont mis la barre un peu plus haut. Virtuellement, le Mondevillais n’est plus qualifié pour le rendezvous national à Albi, du 28 au 30 juillet. Il devra sortir le grand jeu à Sottevillelès-Rouen, le 2 juillet, pour récupérer sa place. “Je reste dans une dynamique de progression. Je ne peux pas rêver mieux. J’ai toutes les armes, c’est à moi de jouer”, conclut-il.

Maxime Forcin champion de Normandie

TENNIS

■■ Maxime Forcin rêve d’entrer dans le top 1 000.

Maxime Forcin (TC Caen), est devenu champion de Normandie lundi 13 juin. En l’absence des meilleurs régionaux, le jeune homme de 21 ans a tenu son rang de favori, écartant le Haut-

N° 90 - 23 juin 2011

Normand Arnaud Desobry en finale (5-7, 7-5, 6-0). “Mon objectif est de grimper le plus haut possible dans le classement mondial.” Il est actuelement au-delà de la 1000e place.

CLUB 

L

Son principal ambassadeur est un lutteur de 16 ans, champion de France cadet et international français, Muhammed Güzel. Le club présidé par Jean-Michel Le-

le titre régional”, a-t-il indiqué. À 45 ans, il reste un concurrent redoutable, capable de boucler les 45,195 km en 2h38’24” devant le Mémorial de Caen, dimanche 19 juin. Cuisinier dans le civil, il va couper un mois après dix semaines de préparation.

bel compte aussi dans ses rangs deux champions de France benjamins en fullcontact et un en escrime. De la lutte au jogging avec la course “courir entre deux O” qui a atteint une solide renommée, en passant par le basket, la musculation ou la boxe, il couvre un large éventail de disciplines ouvertes à tous. Il aspire à poursuivre ses actions en faveur du sport adapté. “On a intégré deux enfants trisomiques dans notre équipe de basket et on aimerait créer une équipe handisport pour les enfants en fauteuil”, indique Laurent Palfresne. Le cyclo-tourisme pourrait suivre ces prochains mois pour les non-voyants.

■■ L’international français, Mohamme Güzel.

Les motards ont leurs courses de côte

L

a moto de compétition ne se limite pas seulement aux circuitS de bitume ou de terre. Joël Guilard participe à des courses de côte au guidon de sa Yamaha 1300 cm³ dans le cadre du championnat de Bretagne. “Il n’y a rien en Normandie donc beaucoup de passionnés se déplacent en Bretagne”, explique-t-il. Président de l’association Yellow Bar Team, ce Caennais fait de la compétition depuis cinq ans, s’exerçant dans la plus grosse catégorie. Les classements sont établis en

BÉNÉVOLAT 

V

Après deux ans d’absence pour cause de blessure, Claude Chausset a effectué un retour remarqué sur le Marathon de la Liberté. Le coureur du CL Colombelles a pris la onzième place de l’épreuve, terminant par la même occasion premier normand. “Je venais pour

Les Cheminots sur de bonnes bases

’Union Sportive des Cheminots de Caen va mieux, beaucoup mieux. Après avoir essuyé une sérieuse crise il y a quelques mois suite à la démission de son président, elle “bouge aujourd’hui dans le bon sens” d’après son nouveau vice-président, Laurent Palfresne. Créée en 1928 et figurant aujourd’hui parmi les huit clubs omnisports du territoire caennais, l’USCC compte près de 700 licenciés répartis dans onze sections.

MOTO 

fin juillet. Anthony Mottais a obtenu la médaille d’argent en kayak sénior, comme son père Jean-Luc chez les vétérans. Deux médailles de bronze sont venues compléter ce beau bilan : Martin Mottais en canoë junior et le trio Deschemaeker, Mottais, Breton.

Marathon : Claude Chausset récupère son titre

fonction des chronos réalisés, les pilotes partant chacun leur tour et non tous ensemble. Dimanche 26 juin, Joël Guilard concourra à Tréglonou, dans le Finistère, avec la ferme intention d’effacer sa dernière prestation des 4 et 5 juin à Trélivan. Le Caennais espère remonter dans la hiérarchie, lui qui pointe actuellement au onzième rang du classement après avoir fini la saison dernière à la septième place. Il lui reste cinq épreuves à disputer jusqu’au 9 octobre.

■■ Le Caennais Joël Guilard en compétition.

Jean-Paul Dick passe le flambeau

endredi 24 juin, JeanPaul Dick tournera une page dans sa riche existence. Récemment élu “bénévole de l’année”, il cèdera sa place à la présidence de l’ASPTT Caen, ce club omnisports aux 15 sections et 1 200 licenciés créé il y a 80 ans. “J’avais déjà l’intention de quitter mon poste l’année dernière. Il est temps de passer le flambeau et d’amener du sang neuf mais personne ne veut reprendre” indique-t-il. “Ça occupe bien  ! Tous les adhérents sont bénévoles, or il

faut soigner le bénévole. Cette gestion humaine est un des volets principaux de l’activité. L’autre concerne les relations avec les institutions et nos partenaires”, fait savoir cet ancien ingénieur à France Télécom, investi dans la vie associative en 1980. Sa passion pour l’aéronautique l’a d’abord amené à la tête de cette section, avec laquelle il a notamment mis en place l’opération “Rêves de gosse”, qui permet à des enfants handicapés ou défavorisés d’effectuer des rallyes aériens.

■■ Jean-Paul Dick, “bénévole de la saison 2010-2011”


N° 90 - 23 juin 2011

FRANCE MONDE

LYBIE

Les “Bavures” de l’OTAN

N

euf morts et dixhuit blessés civils dans un immeuble d’un quartier résidentiel de Tripoli : bilan d’un missile de l’OTAN tombé dans la nuit du 11 au 12 juin... Face à ce désastre, l’organisation militaire atlantique déclare “regretter la perte de vies de civils innocents”, selon les mots du général canadien Charles Bouchard, qui commande l’intervention occidentale en Libye. Vingt-quatre heures plus tôt, déjà, l’OTAN admettait avoir “détruit par erreur” une colonne de véhicules des forces rebelles dans la région de Brega. 

Ces mauvaises nouvelles se greffent sur une situation déjà morose : au bout de trois mois d’opérations militaires atlantiques, les forces loyales à Kadhafi ne montrent aucun fléchissement, et les insurgés ne progressent guère. La guerre civile paraît enlisée.

Quant aux Etats membres de l’OTAN, leur résolution s’affaiblit.

la colère contre l’UMP Jean-François Copé. Plus diplomate, Claude Guéant déclare : “je demande au PS de proposer des garanties afin que le secret de l’opinion des gens puisse être préservé.” Saisie de cette polémique, la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) donne donc un mois au PS pour détruire ces listes après le vote. 

Colonna est bien l’assassin du préfet Erignac Le soir du lundi 20 juin, après six semaines d’audiences, Yvan Colonna, jugé pour la troisième fois, a de nouveau été déclaré coupable de l’assassinat du préfet Claude Erignac en 1998. Mais sans la peine de sûreté incompressible de 22 ans qui avait été réclamée par l’avocate générale... Les neuf magistrats de la cour d’assises spéciale en ont ainsi décidé. Les spéculations sur la date de sa libération ont donc commencé.  Colonna s’est d’ailleurs

Sauvetage à la grecque...

Le 11 juin, au Caire, une réunion de l’ONU, de l’Union européenne, de la Ligue arabe, de l’Organisation de la conférence islamique et de l’Union africaine a demandé “une solution politique”.

PRIMAIRE DU PS

Entre 400 000 personnes et 4 millions pourraient participer à la primaire qui désignera le candidat socialiste à la présidentielle, les 9 et 16 octobre prochains. Mais les listes de votants poseront un problème de confidentialité et de sécurité pour les participants à ce scrutin : “ fichage politique !”, accuse le leader UMP

19

pourvu - une fois de plus en Cassation. Si celle-ci devait être prononcée, cette décision aurait pour effet de susciter un quatrième procès de Colonna devant une cour d’assises spéciale.  Mais le prononcé d’une nouvelle cassation pourrait ne pas être aussi facile que la fois précédente : en effet l’arrêt de la cour d’assises de 2011 est abondamment et précisément expliqué dans son dispositif même. C’est une innovation dans la pratique judiciaire française.

■■ Le Premier ministre George Papandréou ouvre les débats le 19 juin, au Parlement grec.

Colère du peuple grec à Athènes, méfiance de l’Europe à Bruxelles : le sauvetage de la Grèce se complique.

L

e FMI et les 17 ministres des Finances de la zone euro voulaient bien débloquer 12 milliards d’euros pour aider la Grèce à ne pas s’effondrer durant l’été. Mais en exigeant que les députés grecs - y compris la droite - votent la confiance au gouvernement (social-démocrate) de M. Papandréou, et que ce gouvernement adopte, la semaine prochaine, un nouveau plan de réformes : c’est-à-dire d’austérité draconienne. Les exigences de l’UE et du

FMI se fondent sur un précédent : l’habitude des gouvernements grecs de communiquer de faux chiffres et des bilans lacunaires. Bruxelles soupçonne le ministre grec des Finances, Evangelos Venizelos, de finasser pour gagner du temps.  La révolte du désespoir Le sauvetage grec se heurte à un autre problème : comment amener le secteur privé à financer lui aussi ce plan, en rachetant de la dette grecque ? Nicolas Sarkozy et Angela Merkel y tiennent. Mais Jean-Claude Trichet trouve l’idée mauvaise. Et les banques et autres fonds de pension renâclent à participer au plan, oubliant le rôle déstabilisateur qu’ils ont joué depuis trois ans...

Pendant ce temps, le peuple grec se révolte avec l’énergie du désespoir. Il refuse de payer pour les fautes et les malhonnêtetés de ses gouvernants passés.  L’Appel de Theodorakis Lancé par le célèbre musicien Mikis Theodorakis, un “appel d’Athènes” proclame : “La démocratie est née à Athènes quand Solon a annulé les dettes des pauvres envers les riches. Il ne faut pas autoriser aujourd’hui les banques à détruire la démocratie européenne, à extorquer les sommes gigantesques qu’elles ont ellemême générées sous forme de dettes. Comment peut-on proposer un ancien collaborateur de la Goldman Sachs pour diriger la Banque centrale européenne ? De quelle

sorte de gouvernements, de quelle sorte de politiciens disposons-nous en Europe ? Si vous autorisez aujourd’hui le sacrifice des sociétés grecque, irlandaise, portugaise et espagnole sur l’autel de la dette et des banques, ce sera bientôt votre tour. Vous ne prospérerez pas au milieu des ruines des sociétés européennes. Nous avons tardé de notre côté, mais nous nous sommes réveillés. Bâtissons ensemble une Europe nouvelle ; une Europe démocratique, prospère, pacifique, digne de son histoire, de ses luttes et de son esprit. Résistez au totalitarisme des marchés qui menace de démanteler l’Europe en la transformant en tiers-monde, et qui monte les peuples européens les uns contre les autres.”

Tunis juge ben Ali

L

e 20 juin s’est ouvert à Tunis le procès de Zine el-Abidine ben Ali, de sa femme Leïla Trabelsi, des membres de la famille et d’une centaine de collaborateurs et de membres de son parti. Ben Ali et ses proches ne sont pas présents dans la salle d’audience : jugés par contumace, ils sont réfugiés en Arabie Saoudite. Leur défense est assurée par une équipe d’avocats désignés par le tribunal. L’avocat français Jean-Yves Le Borgne et son confrère libanais Akram Azouri, conseils habituels de ben Ali, ne sont pas autorisés à plaider à Tunis : “un avocat non-tunisien ne peut assurer la défense d’un Tunisien, surtout s’il s’agit d’un procès par contumace”, souligne le ministre de la Justice Lazhar Karoui Chebbi. Ben Ali lui-même est inculpé sur dix-huit points, mais l’ensemble des procès couvre 93 chefs d’accusation, dont

■■ C’était en 2010. Le président tunisien ben Ali était alors en pleine gloire.

35 relèvent des tribunaux militaires. Les audiences se sont ouvertes cette semaine sur deux dossiers : d’abord, l’accaparement des fonds publics et le détournement de ces fonds, avec vol et transfert illicite de devises

étrangères. Ensuite, le trafic de stupéfiants... Suivront des affaires de haute trahison, homicide avec préméditation, torture, blanchiment d’argent, corruption immobilière, etc. Pour plusieurs de ces chefs d’inculpa-

tion, l’ex-président encourt la peine capitale. L’Arabie saoudite refuse d’extrader ben Ali et sa famille. Mais un mandat d’arrêt international est émis à leur encontre, et Tunis a constitué un dossier d’extradition.


20

N° 90 - 23 juin 2011

AUTOMOBILE

Une Eos toujours plus hédoniste

VOLKSWAGEN 

C

’est une Eos remise au goût du jour que Volkswagen vient de lancer. Sa révision permet désormais de disposer, de série ou en option selon la finition, de feux bi-xénon à LED, d’aide au parking de dernière génération ou d’un cuir “climatisé” limitant la chaleur l’été. A celà s’ajoute un diesel “common rail” qui apporte, avec l’abandon des injecteurs-pompe, un silence bienvenu dans cet élegant coupé-cabriolet. L’essence n’est pas en reste avec deux blocs turbo à injection directe de 122 et 210 ch. Extérieurement, les innovations portent sur une signature VW qui se retrouve, à l’avant, dans l’adoption du nouveau style de calandre propre

RENAULT  

à la marque et, à l’arrière, par des feux rouge à LED en deux parties. Au volant de ce coupé-cabriolet capable d’alterner conduite décontractée et comportement sportif, l’onctuosité du 140 ch apparaît bien adaptée, avec un comportement sain, sans surprise (à partir de 30 890 € avec cette motorisation). Très agréable, la boîte auto DSG à six rapports se révèle également bien sécurisante en mode “sport”, lorsque les virages se succèdent à un rythme rapide. Enfin, ce TDi en exécution BlueMotion Technology minimise la consommation (5,3 l/100) et les émissions de CO 2 (139 g/km) pour mieux ancrer cette voiture plaisir en phase avec l’environnement.

■■ Débutant sur la gamme Scénic et Grand Scénic, le 1.6 dCi 130 ch marque sa différence autant par sa sobriété que par son agrément de conduite supérieur.

R

éduction des consommations de carburant et des émissions de CO2 sont les deux mamelles qui nourrissent le gros des recherches des motoristes. Ils vont devoir encore progresser pour répondre à l’objectif drastique fixé par les instances européennes pour 2020 : pas plus de 95 g/km de CO2 par voiture, en moyenne. Les prochains modèles électriques contribueront à faire passer ce cap, mais Renault vient aussi de présenter,

Votre rubrique automobile avec

DÉTENTION  

Avec le dCi 130, le silence est d’or

à cet effet, une nouvelle génération de 4 cylindres turbo-diesel, dont le premier maillon est un 1.6 dCi de 130 ch, remplaçant le 1.9 dCi de même puissance.

Directement issu de la Formule 1 Mis en évidence par une réduction de cylindrée de 300 cm3, le rendement bien supérieur du nouveau propulseur s’accompagne d’une somme d’innovations suffisamment originales pour être couvertes par trente

brevets. Dont trois sont des transpositions directes de la Formule 1, telles les cotes super-carrées de l’équipage mobile, le refroidissement transversal plus efficace, ou encore la segmentation particulière de cette nouvelle famille de turbo-diesel. Moyennant quoi le 1.6 dCi 130 ch émet 20 % de CO2 de moins sur son devancier, soit 1 litre/100 de gazole épargné. Et c’est plus à l’oreille qu’à l’accélérateur que le progrès s’avère le plus sensible, car

la sonorité diesel est devenue indiscernable, à l’exception de certaines phases, comme le ralenti. Essayé sur les Scénic et Grand Scénic avec lesquels il accomplit ses débuts, avant d’essaimer sur l’ensemble de la gamme Mégane, le 1.6 dCi 130 ch est aussi bien plus vif. Et désormais très comparable à un moteur à essence dans son utilisation.

tous nos essais sur

Autopsie des prisons françaises

A l’occasion de la détention de Dominique Strauss-Kahn, de nombreux français se sont offusqué des conditions d’emprisonnement à New York. Les prisons françaises ne sont pas vraiment, non plus, des exemples à suivre. Suicides, surpopulation sont autant de problèmes à régler chez nous.

retrouvez nos infographies sur Retrouvez toutes nos infographies sur www.lamanchelibre.fr

Les prisons en France Les mauvais chiffres des prisons françaises

Les nouvelles gardes à vue

Les incidents recensés dans les prisons en 2009 (variation sur 1 an)

21 évasions

Notification du droit au silence de la personne gardée à vue

+ 320 %*

Assistance possible d'un avocat pendant les auditions et les confrontations tout au long de la garde à vue

* 5 évasions en 2008

contre 739 agressions le personnel

+ 24 %

de violences 509 actes entre détenus

+ 9,7 %

115

Les suicides en prison

2 599 tentatives de suicides

4 Prises d’otages

Source : ministère de la Justice

115 + 5,5 %

1 gardé à vue sur 3

a demandé la présence d'un avocat (chiffre «en constante progression»)

Source: Ministère de la Justice

En nombre

suicides en détention

Depuis le 15 avril (mise en œuvre anticipée des nouvelles règles officiellement en vigueur à partir du 1er juin)

93

La religion en prison

122

121

96

Principaux constats sur l’exercice du culte en prison

Droits des minorités religieuses bafoués.

Neutralité de l'Etat remise en cause vis-à-vis du fait religieux.

Commentaires tendancieux des personnels sur les convictions religieuses jugés nuisibles et inutiles.

+ 53 %

2006

2007

2008

2009*

*personnes en semi-liberté, en permission de sortie, en hospitalisation ou sous bracelet électronique incluses.

Manquements en terme d'aménagement de lieux réservés aux prières et aux offices collectifs.

2010* Source : d’après l’Avis du 24 mars 2011, extrait du Journal officiel de la République française

Nombre d'aumôniers non conforme au nombre de personnes qui se réclament d'une religion.


N° 90 - 23 juin 2011

BEL OUVRAGE  

21

LIVRES

Ils en ont piqué pour l’Abeille Liberté

Normands, le peintre Jean-Loup Eve et l’écrivain Gilbert Hurel nous plongent dans les entrailles de l’Abeille Liberté.

D

ans sa maisonnée, Gilbert Hurel effleure du doigt la couverture de son dernier livre, “Abeille liberté, la vie à bord d’un remorqueur d’assistance”. Dans son regard de ciel de mer, il y a toute la fierté cachée du marin de Chausey et de l’écrivain de Granville. Amusé par tant de pudeur, son aquarelliste et ami Jean-Loup Ève l’observe du coin de l’œil. Entre les deux hommes, la complicité est réelle et invite l’étranger à écouter sagement l’aventure littéraire. Pas de chichis, on est dans l’histoire brute, de celle qui fait le grand livre des marins. Pour une fois, point de Chausey, point de MontSaint-Michel, les deux amis ont trouvé dans la force du remorqueur de haute mer l’essence d’un carnet de bord empreint d’inspiration artistique et d’écriture ciselée à la sève d’huile de

coude. À l’invitation des deux maîtres à bord du remorqueur de haute mer qui tire son nom des Liberty ships, ces cargos construits pendant la dernière guerre pour ravitailler les forces alliées, Pascal Potrel et du Breton Patrick Cartron, Jean Loup Ève et Gilbert Hurel ont pénétré dans ce “supplément de beauté” de la Marine.

“Ses flancs prolongés par deux grandes ailes d’écume blanche” “L’Abeille liberté est de la famille des petits remorqueurs noirs bardés de pare-battages improbables faits de pneus d’autos, d’ananas de chanvre, fumant, éructant, arc-boutés contre des forces invisibles”, écrit Didier Decoin, président des Écrivains de marine dans la préface. “Mais au physique, elle ne leur ressemble pas, la branche des anges. Il suffit pour s’en convaincre de la voir se ruer dans la tempête, ses flancs comme prolongés par deux grandes ailes d’écume blanche.” Manchois de cœur, résidant de La Hague et donc amoureux de la mer et de

son caractère imprévisible, Didier Decoin n’en a pas dit plus de peur de déflorer les “mots justes et forts” de Gilbert Hurel et les “aquarelles pleines et précises” de JeanLoup Ève.

Légèreté de l’aquarelle et rigueur de l’écriture Pour être complet, on ajoutera seulement quelques mots à la plume du Prix Goncourt pour décrire le long travail des deux Granvillais. L’aquarelliste fut dans l’insondable légèreté de son art et l’écrivain dans la profondeur de la rigueur. “On a été parfaitement complémentaires”, se contente de préciser Jean-Loup Ève. Pour saisir la finalité de leur labeur, il faut demander à d’autres aussi érudits. “Leurs talents conjugués ont abouti à un texte passionnant”, ajoute un brin admiratif, l’Amiral Philippe Périssé, ancien préfet maritime de la Manche. Pour lui, il ne fait aucun doute. “Le résultat est tout à fait remarquable. Ils ont trouvé un juste équilibre, en évitant les pièges d’une description trop technique qui aurait vite rebuté les néophytes ou à l’inverse

■■ Les missions à bord de l’Abeille Liberté ne relèvent jamais de la routine. L’équipage est prêt à risquer sa vie pour en sauver de nombreuses autres.

d’une vulgarisation trop superficielle qui aurait déçu les lecteurs initiés des sujets maritimes.” Ce livre qui se lit comme une histoire est aussi un vibrant hommage à “l’esprit d’équipe” de l’Abeille liberté. “À la demande de l’équipage, on n’a pas voulu personnaliser ni les uns ni les autres”, reconnaît Gilbert Hurel. De toutes les manières, leur

tempérament leur aurait interdit tout dérapage. Il fallait juste qu’ils prennent le temps de les écouter et comprendre leur organisation. Deux ans après, Jean-Loup Eve et Gilbert Hurel sont allés au fond des choses, d’où l’on revient forcément savant de fortune de mer et de fortune tout court. L’Abeille liberté est le plus gros navire de nos côtes.

Sueurs froides chez les moines tibétains…

Eté 1944 : près de 60.000 morts en Normandie…

T

L

out commence en 1923 à Berlin avec le meurtre d’une vieille dame sur fond d’extorsion d’argent et d’idéologie sulfureuse. La suite, c’est l’Inde et sa magie. L’auteur, qui aime entretenir le mystère, laisse le lecteur deviner ce qui se cache derrière “l’Organisation” et ses thèses eugénistes… Sur cet arrière-plan angoissant, Le Nabour nous entraîne dans une haletante course-poursuite où il est question de secret d’explo-

rateurs et de sceau au pouvoir fabuleux, à mi-chemin entre le thriller politicopolicier et “Les aventuriers de l’arche perdue”. Amy, la femme de Matthias, le héros, a disparu. Tuée ?  Enlevée ?  Matthias part à sa recherche jusque dans les montagnes tibétaines… Mais l’ennemi veille !  Une narration endiablée, que le lecteur achève en s’épongeant le front et en se raccrochant au confort rassurant de son fauteuil. 

Les Anges de Jaipur Auteur : Eric Le Nabour Genre : roman Edition : Presses de la Cité, 318 pages, 20, 50 euros

’idée germée dès juin 40 dans l’esprit de Churchill devint l’opération “Overlord”, déclenchée dans la nuit du 5 au 6 juin 44. Ce devait être l’affaire de trois semaines. Cela dura dix fois plus longtemps. Et si la France, à partir de septembre 44, a pu être “si rapidement” libérée, c’est que la Normandie en avait payé le prix :  trois mois de martyre. Des villes réduites en champs de ruines, des

villages anéantis et des dizaines de milliers de morts :  20 000 parmi civils, 37 000 parmi les troupes alliées. Et combien plus encore de blessés… N’oublions jamais, à côté de nos morts, le sacrifice des “boys” américains, canadiens et anglais dans ce qui fut une des plus sanglantes épopées de l’histoire, que retracent ces photographies accompagnées de commentaires explicatifs. Un album d’une rare qualité iconographique et textuelle. 

Frigide Barjot, porte-étendard de Benoît XVI !

Un monstre sacré de la chanson du XXe siècle

T

Ce que vous allez lire est l’histoire d’une conversion au catholicisme”, écrit-elle. Nous sommes toutefois bien loin de saint Augustin !  - Encore que… Tout bascule en 2003, lorsqu’on propose à cette “déjantée” de la bande à Ruquier de se prêter à une parodie provocatrice anticatholique. La nuit portant conseil, le lendemain matin elle refuse. “Et cette cassure fut une libération, dit-elle. Parce que j’ai compris… Qu’il y a un Dieu, et

qu’il existe des choses plus importantes que l’argent ou une chaotique carrière à la télévision”. Sa fréquentation des milieux politiques, du showbiz et des soirées branchées ont propulsé cette parodiste sur le devant de la scène médiatique, mais cela ne l’empêche pas de monter au front pour défendre l’Eglise et le pape !  Un récit autobiographique d’une verve redoutable et d’un humour décapant. 

Confessions d’une catho branchée Auteur : Frigide Barjot Edition : Plon, 396 pages, 21, 90 euros

oute une littérature de chansons et d’histoires :  telle résonnera à nos oreilles et nos cœurs l’œuvre de Dylan, bien audelà de cette “tournée sans fin” que maintenant septuagénaire il a entamée sans date d’expiration. Entre l’auteur de cette biographie et Robert Allen Zimmerman, dit “Bob Dylan”, les rencontres ponctuent les décennies de l’après-guerre aux années 1960-70, celles d’Elvis et de James Dean, de Kerouac et de la Guerre

froide, celles d’une certaine Amérique dont ses rebelles nous ont fait aimer le visage. Les amateurs de Dylan ne pourront pas faire l’économie de cette biographie :  le chanteur-poète y est côtoyé au quotidien. Du jeune “paumé” disciple de Woodie Guthrie au vieux baladin du “Never Ending Tour”, le mythe prend chair mais continue de faire rêver. 

nos sélections sur

Il fallait un cœur gros comme cela pour en parler… une volonté comme une montée d’orage dans un ciel chausiais. Jean-Christophe Collet

 Pratique : Abeille liberté, la vie à bord d’un remorqueur d’assistance, texte de Gilbert Hurel, aquarelles de Jean Loup Eve, au prix de 35 euros.

Normandie 44 Auteur : Jean Quellien Genre : histoire Edition : OREP Editions,  244 pages, 24, 90 euros

La ballade de Bob Dylan Auteur : Daniel Mark Epstein Genre : biographie Edition : Robert Laffont, 538 pages, 22, 50 euros


22

DETENTE

LA RECETTE

Une recette haute en couleur dans laquelle le fruit libère toute sa saveur. A déguster sans modération !

Couronne de fruits Ingrédients: ●● 2 jaunes d’œufs, ●● 50 g de sucre ●● 1 cuillerée à soupe de farine ●● 1 cuillerée à soupe de maïzena ●● ¼ de litre de lait ●● 4 feuilles de gélatine ●● 2 cuil. à soupe de jus d’orange ●● 1 citron ●● 2 yaourts ●● 2 kiwis ●● 12 fraises environ ●● Feuilles de menthe Travailler dans une casserole les jaunes d’œufs, le sucre, la farine et la maïzena. Mouiller avec le lait froid et mettre sur le feu. Amener à ébullition en

tournant (donner 1 à 2 bouillons). Laisser refroidir. Tremper les feuilles de gélatine à l’eau froide. Essorer et ajouter la préparation ainsi que le jus d’orange, le zeste du citron et les yaourts. Beurrer un moule à couronne. Disposer les kiwis coupés en tranches ainsi que les fraises sur le fond et les côtés. Verser la préparation et mettre une nuit au réfrigérateur. Démouler en trempant un instant dans l’eau chaude. Décorer avec des fraises et de la menthe.

toutes nos recettes sur

Mots croisés Horizontalement

Verticalement

A – Moments de détente. B – Reptile saurien des Galapagos. Terme poussant à prendre la porte. C – Ensemble de poèmes épiques. Samarium du chimiste. D – Arrivé à la trame. Ferme aussi. – E – Épées longues et effilées. F – Le plus lourd des halogènes. En l’air ou en mer. Sortis par le col. G – Entretiens. Après vous. H – Complètement à sec. Article pour chats. I – Suit le docteur de près. Réfléchi pour moi. Pointe à tailler. J – Qui déclenche une angoisse.

1 – Elles n’ont pas un grand rôle. 2 – Ils se comptent en années. Plaisir du petit-déjeuner. 3 – Faire le malin. Cité sumérienne fouillée. 4 – Pianiste français. Range dans la cale d’un navire. 5 – Qui dépassent toute attente. 6 – Fin de journée. Métal blanc utilisé en alliages. Est anglais. 7 – Compositeur du “Carnaval des Animaux” (Saint). Pour mon bien. 8 – Prêt à être mis en boîte. Fibre textile. 9 – Il met en relation. Remplissent. 10 – Liquides végétaux. A bout.

Sudoku PM

BM

OUISTREHAM COURSEULLES SUR-MER

PM

BM

PM

BM

8 9 10 T E S I T E M V B L E R E S E S T U L E S I N E N T E

Vendredi 24

45-42 05.04 05.01 17.42 12.00 17.39

Samedi 25

40-39 06.08 00.31 06.05 00.28 06.05 00.25 05.58 00.11 18.47 12.54 18.44 12.52 18.47 12.48 18.38 12.33

Dimanche 26

39-41

Lundi 27

44-47 08.23 02.45 08.19 02.42 08.21 02.38 08.15 02.23 20.50 15.14 20.47 15.10 20.50 15.07 20.43 14.49

Mardi 28

51-56

Mercredi 29

60-65 10.05 04.48 10.02 04.44 10.07 04.41 10.02 04.24 22.23 17.11 22.19 17.06 22.24 17.03 22.17 16.44

Jeudi 30

70-74

11.57 05.03 11.54 04.56 11.38 17.42 17.33 -

07.18 01.34 07.14 01.31 19.52 14.01 19.49 13.59

07.15 19.52

01.26 07.08 01.13 13.54 19.44 13.38

09.18 03.52 09.15 03.48 09.18 03.45 09.13 03.28 21.39 16.17 21.36 16.13 21.40 16.11 21.33 15.52

10.47 05.37 10.44 05.33 10.51 05.31 10.15 05.07 23.03 17.59 22.59 17.55 23.06 17.52 22.29 17.26

8 9 10 T E S I T E M V B L E R E S E S T U L E S I N E N T E

PM

BM

Verticalement

A – Moments de détente. B – Reptile saurien des Galapagos. Terme poussant à prendre la porte. C – Ensemble de poèmes épiques. Samarium du chimiste. D – Arrivé à la trame. Ferme aussi. – E – Épées longues et effilées. F – Le plus lourd des halogènes. En l’air ou en mer. Sortis par le col. G – Entretiens. Après vous. H – Complètement à sec. Article pour chats. I – Suit le docteur de près. Réfléchi pour moi. Pointe à tailler. J – Qui déclenche une angoisse. Les solutions 2 3 4 5 6 7 A R N I E N G U A N E E S T E S S E S T A R A P I E T R E N O U R R I S A R I E S S M E M T R E S S A

2 3 4 5 6 7 A R N I E N G U A N E E S T E S S E S T A R A P I E T R E N O U R R I S A R I E S S M E M T R E S S A

Coeff.

Horizontalement

1 F I G U R A N T E S

1 F I G U R A N T E S

Dates

A B C D E F G H I J

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A B C D E F G H I J

A B C D E F G H I J

LES MARÉES DIVES SUR-MER

LA TABLE

Greedy Guts, Un végétarien très goûtu

L’été, c’est fruité !

TROUVILLE DEAUVILLE

N° 90 - 23 juin 2011

1 – Elles n’ont pas un grand rôle. 2 – Ils se comptent en années. Plaisir du petit-déjeuner. 3 – Faire le malin. Cité sumérienne fouillée. 4 – Pianiste français. Range dans la cale d’un navire. 5 – Qui dépassent toute attente. 6 – Fin de journée. Métal blanc utilisé en alliages. Est anglais. 7 – Compositeur du “Carnaval des Animaux” (Saint). Pour mon bien. 8 – Prêt à être mis en boîte. Fibre textile. 9 – Il met en relation. Remplissent. 10 – Liquides végétaux. A bout.

■■ Greedy Guts est devenu le premier restaurant de la rue aux Fromages (au n°5).

À

peine quelques semaines d’existence et on s’y presse déjà. Les amateurs de plats végétariens ont glissé cette adresse dans la liste de leurs bons plans. Car cette table allie la joie du goût et le plaisir de se sentir à l’aise dans un restaurant. Ses créateurs ont misé sur une décoration fournie avec des coussins en vitrine pour mieux profiter des bancs, des transistors obsolètes ou de vielles boîtes en métal pour voyager dans le temps, et des sourires comme pour mieux présenter les plats du moment. Une fois la table choisie, je suis allé commander au comptoir. Il faut le savoir ! Deux possibilités : opter pour une tarte (9 €) ou pour un pancake salé (8 €). L’un ou l’autre est copieusement

accompagné de crudités et de céréales. N’ayez pas peur, impossible de ressortir de Greedy Guts avec un creux au ventre. Et c’est un grand amateur de viande qui vous parle ! Place au bio L’impression d’ensemble est d’autant plus agréable que la chef sait marier les saveurs. Ma tarte garnie de patates douces, de carottes et de pecorino a séduit mon palais dès la première bouchée. Son homologue couverte de feta, de basilique et de courgettes plut tout autant à la personne qui m’accompagnait. Il faudra alors garder de la place pour le dessert, dont les variantes sont peu nombreuses, mais tout aussi délicates pour les papilles. Pratique. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h30.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A LA METEO B le week-end prévu par C Vendredi 24 juin - Temps : frais, nuages et belles éclaircies. - Températures : le matin de 9 à 12° et l’après-midi de D 16 à 18° du Cotentin au sud-Manche. - Vent : d’ouest faible. - Mer : peu agitée à agitée au large en matinée. E Samedi 25 juin - Temps : nuages en matinée, éclaircies en journée. F - Températures : minimales allant de 9 à 11°. Les maximales sont en hausse, de 17 à 21°. - Vent : de sud-ouest faible à modéré. G - Mer : belle à peu agitée l’après-midi. - Indice de confiance : 4 sur 5. H Dimanche 26 juin - Temps : estival avec soleil et chaleur. - Températures : minimales de 12 à 14° et les I maximales de 20 à 25° - Vent : de sud-ouest faible à modéré. - Mer : belle à peu agitée. J - Indice de confiance : 4 sur 5.


N° 90 - 23 juin 2011

23

SORTIES

Timbalive met le Cargö à l’heure La place du commerce de la des tropiques cubains Grâce de Dieu en fête le 25 juin Sortez les tongs, les paréos et les gros cigares : le Cargö accueille vendredi 24 juin le groupe de salsa cubaine Timbalive dans le cadre de la Normandie Salsa festival. Prix de la révélation 2009 avec leur album “From Miami a la Habana” au Fiesta Cubana

AGENDA SPECTACLES Musiques

. Samedi 25 et dimanche 26 juin : La Fête des Coteaux avec Anne-Flore, Dar.K, La Tchoucrav’ et les Neg’Marrons à Fleury-sur-Orne, sur le site de l’île enchantée. 02 31 84 43 29 MANIFESTATIONS . Samedi 25 juin : “Les deux heures de Trouville”, courses de rosalies sur l’esplanade du pont de Trouville à 19h30. 02 31 14 60 70 . Dimanche 26 juin : Procession de la Fête-Dieu depuis le monastère de la Visitation, rue de l’Abbatiale, à partir de 17h. 02 31 86 37 21 . Dimanche 26 juin : Coupe du monde de Normandie de “Molkky” (jeu d’adresse finlandais) au stade Michel Farré à Mondeville. 02 31 35 52 00 EXPOSITIONS . Jusqu’au mercredi 29 juin : Lisa Delattre expose au Carrefour socio-culturel, rue Ambroise Croizat à Mondeville. 06 79 89 55 47 . Samedi 25 et dimanche 26 juin : l’espace Yvonne Guégan ouvre les portes de ses ateliers d’artistes de 10h à 19h. 02 31 74 51 68

awards en 2009, le groupe a conquis l’Europe occidentale tout au long de tournées rassemblant amateurs et néophytes de salsa. Ça va chauffer sur l’esplanade du Cargö ! Pratique. Vendredi 24 juin au Cargö à 20h30. 17/21 €. Tél. 02 31 86 79 31

Avec l’inauguration de sa place centrale samedi 25 juin, le quartier caennais de la Grâce de Dieu marque une étape importante de sa rénovation. Et pour fêter ça, l’effervescence y sera de mise de 10h à 22h : un marché d’artisanat prendra ses quartiers sur la promenade

piétonne, des animations et des jeux pour tous les âges. L’après-midi, des lectures pour tous, des sculptures de ballon et des déambulations diverses auront aussi pignon... sur place ! Pratique. Samedi 25 juin, place du commerce de 10h à 22h. Tél. 02 31 30 41 00

ÉVÉNEMENT DU 1100E  Le Musée de Normandie lance sa nouvelle exposition

La Normandie, vue du Grand Est

L

es Normands : un peuple cosmopolite ? C’est en tout cas cette part de notre histoire que retrace l’exposition : “Russie Viking : Vers une autre Normandie”. De Novgorod à la Russie du nord, des migrations scandinaves à la fin du Moyen-Âge, l’exposition traite tour à tour des traces culturelles de la présence des Vikings en Russie, des formes de culture et de civilisation. Au total, plus de cinq cent pièces archéologiques sont présentées au public pour la première fois en France : objets de parure en métal précieux, jeux d’enfants en bois, tablettes d’écriture en écorce de bouleau côtoient ainsi outillage agricole et ustensiles pour la pêche, armes et vêtements admirablement conservés… Cette exposition, réalisée par les membres du Musée de Normandie en collaboration avec plusieurs instituts russes prestigieux, vient tout naturellement s’ajouter à la célébration du 1100e anniversaire de la fondation de la Normandie par Rollon à Saint-Clair-sur-Epte. pendant quatre mois, le musée de Normandie dévoilera ces facettes méconnues de l’identité du peuple normand. Pratique. Du 25 juin au 31 octobre au Musée de Normandie à Caen. Tel. 02 31 30 47 62

GROLUX 

■■ Plus de 500 pièces archéologiques seront présentées au musée de Normandie du 25 juin au 31 octobre. L’exposition sera inaugurée vendredi 24 juin à 17h.

L’agglo accueille le festival de Groland

F

riands d’humour noir à la grolandaise, ce festival est pour vous. Né d’une association entre le programme de fausse information humoristique de Canal + “Groland” et le cinéma d’arts et d’essais le Lux, Grolux mêlera cinéma, animations loufoques et concerts jusqu’au 26 juin à Caen, Ifs et Louvigny. Au programme, “futchbal” dont le gagnant est tiré au sort avant le début du match pour éviter “tout esprit de compétition”, des rallyes de caddies, de vélos, de pous-

settes, des concerts farfelus mais aussi des actions plus sérieuses comme des projections de films, de documentaires, et une journée “cinéma et handicap” qui aura lieu le 24 juin à l’amphi Pierre Daure à Caen. Amis grolandais, rendez-vous “joudi” !

■■ Dès le 23 juin, Groland et le cinéma Lux ne font qu’un.

Pratique. Jusqu’au dimanche 26 juin au Cargö, à l’amphithéâtre Pierre Daure, au cinéma Lux à Caen, à l’Espace Jean Villar à Ifs, à Louvigny. Tel. 06 81 10 72 84. www.cinemalux. org


24

N° 90 - 23 juin 2011

SORTIES Marcher ou rouler pour découvrir la Suisse Normande Dimanche 26 juin, le Rallye Touristique entre Troarn et Thury-Harcourt accueille les véhicules motorisés : autos, motos... anciennes et insolites sont les bienvenues. Les piétons pourront réaliser leur propre parcours, ponctué d’étapes, de questions et de jeux à

ENTRETIEN

SANNERVILLE 

Théâtre : “l’Oreille arrachée”

D

■■ Michel Lambert est un candidat fictif à la présidentielle. Sarah Paline, sa “chargée de propagande”.

I

nterview avec Myriam Lotton, alias Sarah Palline, personnage phare de la compagnie de théâtre l’Oreille Arrachée.

■■ L’Oreille Arrachée, qu’est ce que c’est? Nous sommes une compagnie de théâtre d’intervention constituée de deux personnages : Michel Lambert, candidat à la présidentielle 2012 et Sarah Palline sa “chargée de propagande”. Nous répondons à des commandes d’associations à but souvent social pour véhiculer un message par le biais du théâtre satyrique et burlesque lors d’événements. Notre binôme politique a tellement bien fonctionné

que nous avons voulu lui donner vie grâce au spectacle de rue.

Le thème de nos interventions est en lien étroit avec l’actualité politique : il est le fil conducteur de nos représentations. Le 26 juin, il y aura une “rencontre diplomatique avec un président étranger”, en réalité celui de Groland dans le cadre du festival Grolux. Puis l’université d’été et les résultats des primaires seront présentés sous forme de feuilleton au forum des étudiants en septembre. Pratique. Rencontre dimanche 26 juin à Louvigny à 14h. Tél. 06 61 13 61 28

T

●● COURSE  Tous aux “Foulées des bistrots” !

La 9e édition de cette course insolite partira vendredi 24 juin pour 7 km de parcours dans le centre-ville, dans une ambiance festive et des animations dans les bars le long du parcours. Limité à 800 coureurs. Tél. 06 24 66 60 16

●● JEU PATHÉ “Les contes de la nuit”

Ils ont joué avec Tendance Ouest et remporté leurs places pour l’avant première du film “Les Contes de la nuit” : Y. Finel, L. Pacôme, I. Lecarpentier, A. Lemaire, V. Laloire, M. Djouadi, R. Essanaa, N. Martin, J. Bisson, D. Legallais.

manes avec les reconnus Ahmet Ortatchdah (ténor) et Yifnag Luo au piano. De l’amour, de la musique, de l’art : un spectacle qui donne le ton de ce début de saison d’été. Pratique. Vendredi 24 juin à 20h au musée des Beaux Arts à Caen. Tel. 02 31 30 47 70

Un festival reggae “éthique”

Pratique. Du vendredi 24 au dimanche 26 juin, place François Mitterrand à Sannerville. Tel. 06 77 95 22 11

THÉÂTRE  

L’ensemble vocal et instrumental “La Fugue & compagnie” sera en concert vendredi 26 à l’église abbatiale de Saint-Pierre-sur-Dives à 18h. Il chantera des musiques de l’an 1000 à l’an 2000 avec voix et instruments anciens, en costumes, mis en espace et en lumière. Tél. 02 31 73 69 19

La Fête de la Musique joue les prolongations vendredi 24 juin avec le Récital “Amoureux du Lyrique”, donné par MisenChant à l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts de Caen. Mélodies françaises et airs d’opéra seront au rendezvous pour ravir les mélo-

e l’afro-beat, du dance hall guinéen, du calypso... autant de styles à écouter au “Rast’Art Festival” de Sannerville, du vendredi 24 au dimanche 26 juin. Seront présents trois groupes phares de la scène internationale  : Maka B, Takana Zion et Rod Taylor, mais aussi une quinzaine d’artistes locaux. Un festival reggae qui se veut aussi éthique et éducatif : il veut faire découvrir les richesses créatives de la région avec un village culturel avec capoeira, stand de vêtements rasta, bijoux tibétains...

■■ Quel est le programme à venir?

●● CHANT  1 000 ans en chansons

Bretteville-sur-Laize et Thury-Harcourt. Une journée de belles ballades pour découvrir ou re-découvrir sa région avec déguisement pour ceux qui le souhaitent. Pratique. Le 26 juin à Saint-Pair (près de Troarn), départs à 8h30 et 14h. Tel. 02 31 94 53 60

Saison estivale : Caen chante le lyrique

■■ Encore au programme du festival 2011, le groupe “Emmanuel king of Israël”.

Rideau sur les saisons amateurs

rois spectacles, trois troupes pleines d’enthousiasme, trois rendez-vous immanquables du théâtre amateur caennais.

toujours dans le même lieu la pièce “Rideau”, par la troupe Les Acrostiches. Du théâtre contemporain, par et pour les amateurs !

Au Panta-Théâtre, Françoise Labrusse met en scène un spectacle résolument contemporain et inventif : “Comment pourrais-je être un oiseau ?”, les jeudi 23 et vendredi 24 juin. À la Maison de Quartier de Venoix, la troupe de Carpiquet donne son interprétation de “La Cour des Miracles” vendredi 24 juin, tandis que le samedi 25 se jouera

Pratique. “Comment pourrais-je être un oiseau” au Panta-Théâtre, 24 rue de Bretagne à Caen jeudi 23 et vendredi 24 juin à 20h30 (Tel. 02 31 85 15 07). “La Cour des Miracles” et “Rideau” à la Maison de Quartier de Venoix, 18, avenue des Chevaliers à Caen, respectivement les vendredi 24 et samedi 25 juin à 20h30. (Tel. 02 31 74 48 70)

■■ “Comment pourrais-je être un oiseau”, au Panta.


N° 90 - 23 juin 2011

SUR LES ÉCRANS UGC Mondeville - Tél. 02.31.55.00.00 - Rép. 0800 000 000 ●● L’élève Ducobu : tous les jours à 11h05, 13h30, 15h40, 17h50, 20h00, 22h10. ●● Omar m’a tuer : tous les jours à 11h10, 13h50, 15h50, 17h50, 19h50, 21h50. ●● Blitz : tous les jours à 11h00, 13h25, 15h40, 17h55, 20h15, 22h30. ●● Kung Fu panda 2 (2D) : tous les jours à 11h20, 14h15, 16h15, 18h15, 20h15, 22h15. ●● Kung Fu panda 2 (3D) : tous les jours à 10h50, 13h20, 15h25, 17h30, 19h40, 21h45. ●● Pirate des caraïbes, la fontaine de Jouvence : tous les jours à 10h40, 13h30, 16h20, 19h10, 22h00. ●● Very bad trip 2 : jeu. 23, ven. 24, sam. 25, 10h55, 13h45, 16h05, 19h35, 21h55  ; dim. 26, 13h45, 16h05, 19h35, 21h55  ; lun. 27, 10h55, 13h45, 16h05, 22h20  ; mar. 28, 10h55, 13h45, 15h55, 19h35, 22h05. ●● X Men, le commencement : tous les jours à 10h45, 13h35, 16h25, 19h15, 22h05. ●● Rio : sam. 25, dim. 26, 10h55, 14h05. ●● Insidious : sam. 25, dim. 26, 16h35, 19h45, 22h05 ; jeu. 23, ven. 24, lun. 27, mar. 28, 10h55, 14h05, 16h35, 19h45, 22h05. ●● Limitless : tous les jours à 10h45, 13h15, 15h30, 17h45, 20h00, 22h20. ●● Monsieur papa : tous les jours à 10h55, 14h10, 16h15, 18h20, 20h20, 22h25 ; mar. 28, 10h55, 14h00, 16h00, 18h00, 22h25. ●● London Boulevard : tous les jours à 13h40, 18h05, 22h30 sauf mar. 28. ●● Low cost : tous les jours à 11h15, 16h00, 20h25 sauf mar. 28. ●● Transformers 3 la face cachée de la lune (3D) : avant première mar. 28 à 21h00. ●● Les Tuche : avant première mar. 28 à 20h00. ●● Nicostratos, le pélican : avant première dim. 26 à 11h00. ●● Colombiana : avant première lun. 27 à 20h00.

25

CINEMA

A l’affiche : “Omar m’a tuer”

■■ Sami Bouajila, qui ressemble à s’y méprendre au vrai Omar Raddad, fait une composition impressionnante et confirme, avec ce film, son immense talent.

L

e 24 juin 1991, Ghislaine Marchal est retrouvée morte dans la cave de sa maison de Mougins. Sur une porte, les policiers découvrent l’inscription “Omar m’a tuer” écrite avec son sang. Justement, le jardinier de la victime s’appelle Omar. Le lendemain, la police vient l’arrêter chez lui, devant sa femme et ses enfants. Mais Omar Raddad, un Marocain, parle très mal le français et il a bien du

mal à comprendre ce qui lui arrive. De toute manière, la police tient un coupable et le présente au juge.  En 1994, Omar Raddad est reconnu coupable et condamné à dix-huit ans de prison. Pierre-Emmanuel Vaugrenard, écrivain, est scandalisé par ce qu’il considère comme une injustice et il décide de se rendre à Nice, pour mener son enquête et écrire un livre sur le sujet.  Nul n’a oublié ce tragique fait

divers ni le retentissement du livre de Jean-Marie Rouart, alias Pierre-Emmanuel Vaugrenard dans le film. Pour son second film comme réalisateur, Roschdy Zem, convaincu de l’innocence d’Omar Raddad, réalise un plaidoyer en faveur de celuici, sans l’ombre d’un doute ni d’une nuance. Mais le film, qui met en parallèle l’histoire d’Omar Raddad et l’enquête menée par l’écrivain, est très prenant, d’autant que l’inter-

prétation est sensationnelle. Sami Bouajila, qui ressemble à s’y méprendre au vrai Omar Raddad, fait une composition impressionnante et confirme, avec ce film, son immense talent. Il reste que, si l’on passe un bon moment, le mystère de cette étrange affaire reste entier. 

toute l'actualité du cinéma

Pathé Lumière 15 Bd du Maréchal Leclerc - Caen - Rep. 0892 696 696 ●● L’élève Ducobu : tous les jours à 13h30, 15h35, 17h45, 19h55, 22h05 sauf dim. 26, 11h15, 13h30, 15h35, 17h45, 19h55, 22h05. ●● Insidious : tous les jours à 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00 sauf dim. 26, 11h15, 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00. ●● Very bad trip 2 : tous les jours à 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00 sauf dim. 26, 11h00, 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00. ●● Pirate des caraïbes en 3D : tous les jours à 16h05, 21h35. ●● Pirate des caraïbes en 2D : tous les jours à 13h15, 18h50. ●● X men : tous les jours à 13h20, 16h05, 18h50, 21h35. ●● Limitless : tous les jours à 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00 sauf dim. 26, 11h05, 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00. ●● Kung Fu Panda 2 (3D) : tous les jours à 13h35, 15h40, 17h45, 19h50, 21h55 sauf dim. 26, 11h20, 13h35, 15h40, 17h45, 19h50, 21h55 lun. 27, 13h35, 15h40, 17h45, 21h55, mar. 28, 13h35, 15h40, 17h45. ●● Les contes de la nuit (3D) : avant première dimanche 26 à 11h00.  ●● Les Tuche : avant première lundi 27 à 19h45. ●● Transformer 3 (3D) : avant première mardi 28 à 21h00.

Le café des images 4 square du théâtre - Hérouville Saint-Clair ●● Omar m’a tuer : jeu. 23, 17h15, 21h30 ; ven. 24, 19h15, 22h15 ; sam. 25, 16h45, 21h30  ; dim. 26, 12h30, 16h30 ; lun. 27, 14h15, 18h15, 21h30 ; mar. 28, 15h15, 21h30. ●● Pater : jeu. 23, 15h00, 19h00, 21h15 ; ven. 24, 14h30, 16h45, 21h15 ; sam. 25, 13h00, 18h45, 21h00  ; dim. 26, 14h15, 18h45, 21h00  ; lun. 27, 11h45, 14h00, 20h30 ; mar. 28, 13h00, 17h45. Rencontre avec Alain Cavalier lundi 27 juin à 20h30, animée par Jean-Michel Frodon. ●● La balade sauvage (VO) : jeu. 23, 17h30 ; ven. 24, 12h30 ; dim. 26, 19h30 ; lun. 27, 17h30 ; mar.

28, 17h00. ●● Beginners (VO) : jeu. 23, 13h30 ; ven. 24, 13h30 ; sam. 25, 13h30 ; dim. 26, 13h00 ; lun. 27, 13h30 ; mar. 28, 17h30. ●● Le chat du Rabbin en 3D : jeu. 23, 15h30, 19h30 ; ven. 24, 15h15, 17h15 ; sam. 25, 19h30  ; dim. 26, 15h00, 17h00, 21h20  ; lun. 27, 15h30, 19h30  ; mar. 28, 13h30, 19h30. ●● Le chat du Rabbin en 2D : jeu. 23, 13h30 ; ven. 24, 13h00 ; sam. 25, 15h30 ; dim. 26, 13h00 ; lun. 27, 13h30 ; mar. 28, 17h30. ●● Le gamin au vélo : sam. 25, 17h30  ; lun. 27, 22h15 ; mar. 28, 13h45, 20h00. ●● Gianni et les femmes : jeu. 23, 14h00 ; dim. 26, 13h30 ; lun. 27, 16h15 ; mar. 28, 15h45. ●● Medianeras (VO) : jeu. 23, 13h00, 20h15 ; ven. 24, 18h00 ; sam. 25, 18h00, 22h15 ; dim. 26, 15h30 ; lun. 27, 18h00 ; mar. 28, 21h15. ●● Les moissons du ciel (VO) : jeu. 23, 16h00 ; ven. 24, 16h00 ; sam. 25, 16h00 ; dim. 26, 17h30 ; lun. 27, 16h00 ; mar. 28, 15h30. ●● Le petit chat curieux : sam. 25, 15h15. ●● “3ème rendez-vous Nanarland” : ven. 24 juin. A 19h30 : Comtesse Hachish et à 21h00 : Yor le chasseur du futur. ●● Drive-in “Spinal Tap” : sam. 25, 22h00. Dans le parc du Château de Beauregard. Réservation indispensable.

Cinéma Lux 6 av. Ste Thérèse - Caen - Rep. 0892 680 043 ●● Balada triste (VO) : jeu. 23, 13h50, 19h15  ; ven. 24, 15h50, 22h00 ; sam. 25, 17h15, 21h45 ; dim. 26, 13h50, 21h20 ; lun. 27, 21h50 ; mar. 28, 16h15, 21h50. ●● La dernière piste (VO) : jeu. 23, 14h00, 18h00  ; ven. 24, 20h00 ; sam. 25, 15h45, 19h45  ; dim. 26, 19h30 ; lun. 27, 15h45, 21h45 ; mar. 28, 13h50, 17h50. ●● Une séparation (VO) : jeu. 23, 16h50, 21h20  ; ven. 24, 13h45, 19h20 ; sam. 25, 14h30, 19h20 ; dim. 26, 16h40, 19h00  ; lun. 27, 14h30, 19h30  ; mar. 28, 13h45, 18h40.

●● Pourquoi tu pleures ? : jeu. 23, 16h00, 21h00  ;

ven. 24, 14h30, 16h30, 18h30 ; sam. 25, 13h45, 17h45, 19h40  ; dim. 26, 17h40, 19h40, 21h40  ; lun. 27, 13h45, 19h50 ; mar. 28, 15h50, 19h50. ●● Blue Valentine (VO) : jeu. 23, 18h50  ; ven. 24, 13h40 ; sam. 25, 17h30, 21h40 ; dim. 26, 17h20 ; lun. 27, 14h45, 17h00 ; mar. 28, 21h15. ●● Mafrouza - Oh la nuit ! (VO) : jeu. 23, 16h15 ; dim. 26, 14h30 ; mar. 28, 18h40. ●● American Translation : sam. 25, 13h50 ; lun. 27, 21h15. ●● Vivre sa vie - film en douze tableaux : ven. 24, 16h10, 17h45 ; mar. 28, 14h20. ●● Pirates des caraïbes : la fontaine de Jouvence (VO) : ven. 24, 21h45 ; dim. 26, 14h00 ; lun. 27, 16h50 ; mar. 28, 21h00. ●● The tree of Life (VO) : jeu. 23, 14h10  ; sam. 18, 21h30 ; mar. 28, 16h00. ●● Animal Kingdom (VO) : dim. 26, 21h30 ; lun. 27, 17h40. ●● Gnoméo et Juliette : sam. 25, 15h50  ; dim. 26, 16h00. ●● Chasse à l’homme (VO) : ven. 24, 18h00 ; lun. 27, 19h15. ●● Les contes de la nuit : avant première jeudi 23 à 20h00. ●● Ni à vendre, ni à louer : avant première vendredi 24 à 20h30. En présence de Pascal Rabaté et d’une partie de l’équipe du film.


26

No 90 - 23 Juin 2011

IMMOBILIER LOCATION CAEN ■ Caen, propose colocation F2, 300 euros. Particulier. Tél. 06.67.62.23.76 ■ Caen Prairie, loue F2 duplex, 38 m2, dans grande propriété, rez de jardin, poutres, s. de b., confort, calme, soleil, chauf. gaz ind., interphone, parking, cave, loyer : 580 € C.C. Particulier. Tél. 02.31.83.70.30 ou 06.66.07.79.60 ■ Caen, 35 rue Richard Lenoir, à louer F2 de 39 m2 au 2e étage, parking, très bon état, cuisine équipée, 530 € + 55 € de charges. Particulier. Tél. 06.62.31.15.69

AGGLOMERATION ■ Mondeville, loue F4, séjour, salon, balcon, 2e étage, 2 chambres, cuis., s. de b., placards, asc, cave, parking, chauffage gaz indiv., DPE C, loyer 625 € + ch. DPE D, libre. Particulier. Tel. 02.31 75.25.43

IMMOBILIER VENTES CAEN ■ Caen, 139.000 €, 5 mn centre, très bel appt 76 m2, séj. lumineux avec balcon, 3 gdes chambres, cuisine A/E + arr.-cuisine, sdb + wc, cave + box fermé. Nbx rangements, proche comm. Classe énergie E. Vue imprenable sur Caen. Prix FAI. Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, quartier gare, boulevard Lyautey, vds parking extérieur dans résidence sécurisée, 3.800 €. Particulier. Tél. 06.19.38.46.82 ■ Caen, 229.000 €, Prairie rive gauche, splendide F6 en duplex de 129 m2 offrant gd salon et séjour, cuis. équipée, 3 chambres rdc et 1 gde en mezzanine, sdb, wc. Huisseries PVC dble vitrage. Garage box. Excellent ratio prix/superficie. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Caen , 249.000 €, Zenith, F4 de 78 m2 avec balcon en dble expo, séj. avec cuis. américaine moderne équipée, 3 chambres, sdb et wc. Cave et parking en s/sol. Prestation haut de gamme. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Caen, 214.000 €, quartier Hastings, F4 en duplex en parfait état comprenant séjour avec balcon, cuisine, 3 chambres dont une de 25 m2, salle de bains avec douche et baignoire. 2 parkings sécurisés en sous-sol. Libre à la vente. Possibilité professions libérales. DPE : E. Prix FAI. Protection garantie revente (voir conditions). Exclu. b-IMMOBILIER b-IMMOBILIER Tél. 02.31.24.24.16

■ Caen sud (14320), 265.200 €, maison traditionnelle de 7 p. de 140 m2 comprenant : séjour avec chem., 5 chbres dont 2 au rdc, sdb, salle d eau et wc. S/sol avec garage. Terrain de 638 m2. Construction de qualité. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Caen, 229.000 €, sur les quais de l Orne, F4 parqueté de 97 m2, offrant séjour avec chem., 3 chbres dont 1 gde, cuis. équipée, dressing, sdb avec dble vasque, wc. PVC dble vitrage. Gde cave. Vue imprenable. Prix FAI I@D France Tél. 02.31.94.71.36

■ Caen, 142.000 €, Haut chemin vert, F3 de 62 m2 offrant : séjour expo sud sans vis-à-vis, cuis. équipée, 2 chambres, salle d eau et wc. Cave et garage box. Ravalement 2010. Prix attractif. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Caen, 235.000 €, proche hippodrome, appart. de qualité avec de beaux volumes, gd salon/s. à m. parquetée, 3 chambres, s. de b., cuisine, dressing. Classe énergie E, vue sur l’Orne. Prix FAI. Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, 259.000 €, quartier St Paul, nouveau et rare, pavillon de 5 pp sur terrain clos et arboré de 350 m2, séjour/salon expo sud, cuisine aménagée, 3 chambres spacieuses, excellent état général, garage, possibilité extension environ 40 m2. Libre à la vente. DPE : E. Prix FAI. Protection garantie revente (voir conditions). b-IMMOBILIER Tél. 02.31.24.24.16

■ Caen, 190.000 €, bd Detolle, rés.Olympia, F4 de 78 m2 exposé Ouest proposant salon et séjour, cuis. aménagée, 2 chbres, sdb et wc. Cave et garage box s/sol. Nbx parkings à disposition. A saisir. Prix FAI. I@D France Tél. 02.31.94.71.36

■ Caen, 222.600 €, jardin des plantes, exclu., dans résidence de standing, appt 5 p.p., cuisine, salon/salle à manger offrant de beaux volumes avec balcon, 3 chambres, s. de b., cave, parking. A voir très vite. Prix FAI. Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, 755.000 €, 5 mn sud, propriété de caract. sur parc clos de murs d’environ 6.500 m2, 350 m2 hab. dont 6 chambres, boiseries cheminées d’époque, 3 belles dépendances. Classe énergie E. Prix FAI Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, 238.500 €, centre ville, Canada, F4 ancien avec vue dégagée ds petite copropriété, 2 chambres, salon/salle à manger cheminée, s. de b., wc, cuisine A/E, cave. Beaucoup de charme. Classe énergie E. Coup de coeur. Prix FAI Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, 546.000 €, université, maison cossue 7 p.p. édifiée sur 1.200 m2 arboré et clos, séjour double, cuisine A/E 20 m2, 5 chambres + grenier, sous-sol total, dépend. 100 m2 + gge. Classe énergie E. A négocier. Prix FAI. Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, quartier recherché Vaucelles, à v. maison ancienne de caractère, rénovée, 105 m2, séj., cuis., 4 chambres, 2 s. de b., cour, terrasse avec appentis et garage: 298.000 €, DPE classe énergie E. Particulier. Tél. 06.65.50.17.86

■ Caen, 550.000 € FAI, négociable, hyper centre, place de la République, 2e étage d’un immeuble 18e, appt hors normes, 5/6 PP 160 m2 hab. env., offrant de beaux volumes très lumineux (triple exposition). Le charme de l’ancien, poutres parquets pierres et cheminées, 4 chbres, séjour double avec jolie vue, grande cuisine 30 m2 env. avec coin repas. Cave et parking. Ideal activité libérale. DPE : E Uniquement à l’agence B. Mathieu. Tél. 06.28.801.901

■ Caen, 217.000 € FAI négociable, Tour Leroy, hyper centre ville, au 4e et dernier étage, appt de 4 PP lumineux, entrée, cuisine aménagée, séjour-salon ouvrant sur balcon, 2 grandes chambres, parfait état ! DPE : D. Faire très vite ! Agence B. Mathieu Tél. 06.60.54.83.44

L’info et la musique d’ici... et d’ailleurs

■ Evrecy, 495.000 € FAI, exceptionnel, bordée d’un parc arboré d’environ 6000m2, magnifique maison de maître de 1840, 250m2 habitables, en parfait état, offrant cuisine et arrière-cuisine, vaste salle-salon avec cheminée, salle à manger, 4 grandes chambres dont 3 suites parentales avec s. de b. chacune, salon, possibilité 5e chambre ! Dépendance, maison d’amis d’environ 70m2, piscine ! Garage double. Nouveau et rarissime ! DPE : D Agence B. Mathieu Tél. 06.60.54.83.44

■ Caen Centre, 116 000 € FAI. Appt 2PP, 40 m2 hab. env. entièrement rénové proche place des anciennes boucheries et très au calme offrant belle pièce de vie avec cuisine US, aménagée et équipée, chbre avec dressing très faibles charges. Ideal investisseur. DPE : D. Nouveau, faire offre. Agence B. Mathieu. Tél. 06.60.54.83.44

■ Caen, 1.312.500 €, exceptionn., magnifique propriété 11 p.p., env. 400 m2, 6 chambres, gde dépend. Le tout sur terr. 1.600 m2. Classe énergie E. Propriété de 1900, bien de prestige. Prix FAI. Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, 714.000 €, centre, belle maison début XXe de 195 m2 offrant 6 chambres, 4 p. d’eau, séj. salon cheminées parquet, moulures, beau jardin clos de murs, dble gge et cave. Classe énergie E. Prix FAI. Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, 109.000 €, sur les hauteurs de la Prairie, rés. Joffre, F2 de 50 m2 avec gd balcon offrant séjour, cuis. équipée, chbre, sdb agencée avec wc, nbx placards. Cave et parking. Budget raisonnable. Prix FAI I@D France Tél. 02.31.94.71.36


No 90 - 23 Juin 2011

■ Caen, 149.500 €, hyper centre, très bel appt 51 m2 dans immeuble ancien compr. 1 séjour, 1 chambre avec dressing, cuisine A/E, s. de b., une cave. Beaucoup de charme. Prix FAi. Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

■ Caen, 180.200 €, Prairie, appt T3 79 m2, bon état général, 2 chambres, cuis. A/E, séjour, cave, ascenseur, chauff. indiv. gaz. Classe énergie E. Faire très vite. Prix FAI. Halley Immobilier Tél. 02.31.37.69.17

27

■ Bénouville, 308.201 €, dans corps de ferme entièrement restauré, maison en pierre de 4 p. de 95 m2 offrant sur 3 niveaux : 1 gd séjour avec coin cuis.ouverte, 1 bureau, 3 chbres dont 1 suite parent.. avec sdb, salle d eau et wc. Jardin, parking extérieur et garage. Matériaux de qualité, produit d exception. Prix FAI I@D France Tél. 02.31.94.71.36

■ Ifs, 298.000 €, pavillon de 6 p. de 134 m2 composé : 1 gd salon et séj., cuis. équipée, 4 chbres dont 1 suite parentale au rdc. S/sol avec garage. Terrain de 592 m2. Décoration soignée. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Twingo II Expression 1.2 l, 4 cv, mars 2011, vanille, 1 500 kms, roue de secours, 8.300 €, garantie constructeur 20 mois. Tél. 02.31.75.38.64 ■ Grand Espace IV, 11.990 €, 2.2 DCi, 150 cv, 101.500 km, privilège, an. 02/2006, pack complet, régul., clim. auto, xenons, 6 sièges. Distri. ok, gtie 6 mois. Socadia Tél. 02.31.43.00.03

■ Grand Scenic III 1.9 DCi, 130 cv, jade de 2010, 7 pl., 26.000 km, peinture métal, gris éclipse, sellerie cuir beige, toit ouvrant élect., etc..., garantie jusque fév. 2012, 22.000 €. Tél. 06.80.89.24.62

AUTRES MARQUES

AGGLOMERATION ■ Cambes-en-Plaine, au nord de Caen (bus de ville, commerces, écoles), maison 135 m2, cuis aménagée ouverte, séjour/ salon cheminée, bureau aménagé 25 m2, 3 chambres, terrasse, jardin, parking. Particulier. Tél. 06.78.35.52.68 ■ Bénouville, 255.934 €, maison en pierre de 4 p. de 95 m2. Corps de ferme entièrement restauré, composée sur 3 niveaux d 1 gd séjour avec coin cuis.ouverte, 3 chbres dont 1 suite parentale avec sdb, salle d eau et wc à chaque étage. Jardinet, parking extérieur et garage. Matériaux de qualité, produit d exception. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

RENAULT

AUTOMOBILES CITROEN ■ Saxo diesel, mod SX, blanche, date de mise en circulation : 31/10/2001, 5 portes, 171.000 km, 4 cv, T.B.E, entretien toujours fait en garage (factures). Tél. 02.31.85.12.30

■ Opel Corsa 1.2, 7.900 € , Enjoy, 3 portes, an. 02/2008, 36.000 km, clim., pack électr., radio comm. volant. Gtie 12 mois. Socadia Tél. 02.31.43.00.03 ■ Fiat Croma, 13.490 €, JTD, 120 cv, 71.000 km, Elégance, GPS, an. 09/2008, pack électr. complet, toit électr. pano., régul. vit., GPS monochrome, gtie 12 mois. Socadia 02.31.43.00.03

■ DS3, 19.990 €, HDi, 90 cv, 2.600 km, so chic, an. 03/2011, GPS coul., régul., détecteur pluie + lumière, clim. auto. Gtie construct. Socadia Tél. 02.31.43.00.03

■ Alfa GT, 18.500 €, 150 cv, 43.000 km, JTDM 92, an. 06/2009, clim. auto, sellerie cuir noir, j. alu 18", régul. Gtie 12 mois. Socadia Tél. 02.31.43.00.03

■ Recherche coiffeuse CDi, 30 h., expérimentée, bonne présentation. Tél. 02.31.80.71.62 ou 06.72.39.12.28, urgent.

DEMANDES D'EMPLOI ■ Rech. emploi dans le secteur de la distribution en tant qu’employée de libre service, j’ai déjà de l’expér. (Leroy Merlin, Mondeville, facing mise en rayon) disponible. Tél. 06.58.69.92.62

■ Chatons persans, vac., pucés, nés 9 mai 2011, parents Loof, mère 250269801412231, pour août 2011, sur Caen et Calvados. Particulier. Tél. 06.70.74.98.16 ttes heures.

■ Recherche chat noir et blanc à queue courte, perdu secteur Ouistreham, récompense. Tel. 02.31.96.10.77 ou 06.75.36.68.41 ou 02.31.44.55.65

ANIMAUX ■ Ford Fiesta 1.4, 10.990 €, TDCi, 5 portes, an. 05/2010, 24.000 km, clim. auto, pack électr., anti-brouillard av. Gtie 12 mois. Socadia Tél. 02.31.43.00.03

■ A adopter Gaston, beau chat gris & blanc, 8 ans, aime les caresses et apprécie la compagnie, son petit surnom ? Potde-colle, besoin maison, castré, vac. et identifié 250268710017365. Particulier. Tél. 06.31.63.32.45

Toutes les heures de 6 h à 22 h l'actualité nationale et internationale sur 100.2 FM

BONNES AFFAIRES ■ Lit parapluie pliant en toile pour bébé, T.B.E., prix : 15 €. Tél. 02.61.32.09.59 ■ Evier composé de 2 bacs et d’un mitigeur marron, disponible avec ou sans le meuble bas blanc, dim. : longueur 118 cm, largeur 59 cm, hauteur avec le meuble 85 cm, bon état général. Tél. 02.31.40.09.21

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Caen, 30 avenue du 6 juin, 14000 Caen ou faxez-le au 02.31.24.83.10. Vous pouvez également saisir votre annonce sur "www.tendanceouest.com".

PEUGEOT ■ 207, 12.990 €, HDi, 110 cv, 45.200 km, premium, pack, 5 p., an. 06/2009, pack électr. complet, régul., clim. auto, j. alu. Gtie 12 mois. Socadia Tél. 02.31.43.00.03

OFFRES D'EMPLOI

■ Alfa Mito, 14.990 €, 90 JTDM Sélective, an. 03/2009, 38.600 km, clim. auto bi-zones, radars. arr., détecteur pluie + lumière, chassis sport, j. alu 17", sellerie cuir noir, bluetooth, gtie 12 mois. Socadia Tél. 02.31.43.00.03

choisissez votre rubrique

Forfait 4 lignes

Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce

retrouvez toute l'information en vidéo sur 1 2 3

■ Ford S-Max, 20.990 €, TDCi, 140 cv, Titanium, 7 places, an. 05/2010, 50.500 km, pack électr. complet, radars av/ ar., régul. de vit., clim. auto bizones. Gtie 12 mois. Socadia Tél. 02.31.43.00.03 ■ Fiat Punto Evo, 10.990 €, 26.500 km, 1.3 MTJ, Dynamique, 5 p., an. 02/2010, pack électr., climatisation, régul. vit., système bluetooth, gtie 12 mois. Socadia Tél. 02.31.43.00.03

4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin. *Offre non-cumulable réservée aux particuliers, limitée à 1 bulletin par numéro et par famille.


28

N째 90 - 23 juin 2011


Tendance Ouest Caen du 23 juin 2011