Issuu on Google+

SOLIDARITE

“Tout, sauf un garde-meuble” ! David Prual, co-responsable de la communauté d’Emmaüs du Calvados

N° 150 - 4 OCTOBRE 2012

PAGE 2

AVIRON PAGE 12 Les Caennaises championnes de France

Dans l’univers des restos U de Caen

Ils servent près de 1 800 000 repas par an ! Dans les six restaurants universitaires de Caen, on ne chôme pas. Sur le campus 2 Côte de nacre, par exemple, le personnel est confronté durant la pause-déjeuner à un flot ininterrompu de 2 500 étudiants en moins de deux heures. Plongée dans l’univers du “Ru”. PAGE 4.


N° 150 - 4 octobre 2012

Les temps forts ✔✔ Emploi Jeudi 11 et vendredi 12 octobre, le ✔✔ Handicap Journée multisports “Valides-

30, Avenue du 6 juin - 14000 Caen Tél. 02.31.30.29.33 - Fax : 02.31.24.83.10

Radio 100.2 - Le journal de Caen - www.tendanceouestcaen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 30 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Régie Ouest, tendancecaen@regieouest.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

AU COURRIER

6e édition du “Parcours pour l’Emploi” se tient à la Fonderie, à Hérouville.

handicapés, pour un sport ensemble” au stade Hélitas de 10h à 16h, samedi 6 octobre.

✔✔ Environnement  Deuxième édition de

✔✔ Don du sang Une collecte est organisée

✔✔ Animaux La SPA de Basse-Normandie, située à Verson, organise des Portes ouvertes samedi 6 et dimanche 7 octobre.

✔✔ Concours de beauté Miss Teenager

“Caen-La-Terre”, le samedi 6 octobre, place Saint-Paul à Caen, de 11 h à 18 h.

vendredi 5 (15h-19h) et samedi 6 octobre (11h-18h) à l’Hôtel de Ville de Caen.

Calvados (13 à 18 ans) sera élue au cabaret O’ Rock ‘nd Girls, 28 rue du 11 novembre.

EXPLIQUEZ-VOUS

“7,4 % de hausse, non ce n’est pas rien” “Quel beau métier, celui de chargé des finances de Caen la mer, lorsque le budget se valide avec une hausse de la taxe d’habitation de 7,4%, que ces recettes sont des impôts, que ces impôts tombent en période de crise. Que de nuits blanches pour en arriver là ! Lorsqu’en plus, on habille le tout avec un brillant argument du style “ce n’est rien, c’est même pas 4 € de plus par mois”, on entre dans le burlesque. Cela me rappelle ma boulangère qui augmente la baguette de 10% en me disant “ce n’est rien, c’est 10 centimes”, mon plein d’essence qui prend 10% en un mois, ce n’est rien c’est aussi 10 centimes/litre, la garderie des enfants qui passe de 36€à 40€, ce n’est rien c’est 4€ (enfin 10% encore)... Cette somme de petits riens que je (nous) ne peux malheureusement éviter commence à peser très lourd”.

Y.Sambre

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Caen, 30, avenue du 6 juin - 14000 Caen, ou redactioncaen@tendanceouest.com

TENDANCE OUEST CAEN ET FRANCE CONCERT vous offrent 10 places pour assister au ballet Le Lac des Cygnes au Zenith de Caen mercredi 7 novembre à 20h30 Soyez les premiers à nous téléphoner au 02 31 30 29 33, lundi 8 octobre à partir de 9h00

URGENCES SAMU : faire le 15. CHU : 02 31 06 31 06 CHR : 02 31 27 27 27 SOS MEDECINS : 36 24 URGENCES DENTAIRES (dimanche et jours fériés) : 02 31 85 18 13 PHARMACIES DE SERVICE : 32 37 SAPEURS·POMPIERS : le 18 POLICE SECOURS : le 17 COMMISSARIAT : 02 31 29 22 22 GENDARMERIE : 02 31 35 92 00 GAZ (dépannage) : 0800 47 33 33 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 09 726 750 14 PRÉFECTURE : 02 31 30 64 00 ALLÔ LA MAIRIE : 02 31 30 45 55 SNCF renseignements voyageurs : 08 92 35 35 35

EMMAÜS  705 tonnes de matériel collectés par an à Caen et Tailleville

“Tout sauf un garde meuble” ! David Prual, co-responsable de la communauté Emmaüs dans le Calvados, était “L’invité de la rédaction” sur Tendance Ouest (100.2 FM). ■■ Quel est l’origine d’Emmaüs ? “Il s’agit d’un mouvement laïque fondé par l’abbé Pierre en 1949. Ce mouvement encourage la solidarité entre tous, avec des valeurs basées sur le respect, la tolérance, l’équité et le travail. Notre mission première est l’accueil de personnes qui se retrouvent en difficulté dans leur vie, à un moment donné”. ■■ Vous disposez de deux adresses, l’une à Tailleville, l’autre à Caen. Pourquoi ne pas les fusionner ? “Le premier site a été fondé en 1973 près de Douvres-laDélivrande. Et le deuxième en 1987 à Caen, principalement pour répondre aux besoins de la population qui ne pouvait pas venir jusqu’à Tailleville. Car pour s’y rendre, il faut une voiture. Sur les deux sites, nous vendons toutes sortes d’objets, mais Tailleville se distingue par un centre d’accueil qui peut héberger une cinquan-

■■ “Les gens qui donnent, c’est vraiment pour aider la communauté. Le matériel trop abîmé devient un coût pour nous.”

taine de personnes”. ■■ Combien de temps peuvent-ils rester ? “On ne se base pas sur des durées fixes, du genre six mois, qu’on renouvellerait. On peut y rester une journée, comme y rester vingt ans. L’essentiel, c’est que le compagnon se reconstruise et retrouve une place. A Emmaüs, on a le temps. Actuellement, nous sommes complets, à une ou deux places près”. ■■ Emmaüs est connu pour entreposer des objets et les vendre. Qu’estqui vous différencie d’un garde meuble ? “Le but n’est pas de faire du

commerce, mais de la solidarité. Nos communautés Emmaüs ne reçoivent pas de subventions pour fonctionner. Si nos camions ne tournent pas pour récupérer du matériel et si les gens ne nous en apportent plus, nous n’aurons plus de possibilité de récolter de l’argent et donc d’accueillir les personnes en difficulté qui font appel à nous”. ■■ Si les prix augmentent dans vos entrepôts, c’est pour suivre l’inflation ? “Je ne suis pas sûr que les prix augmentent chez nous. On a tendance à faire plus bas, car les gens qui vien-

nent nous voir ont de plus en plus de problèmes financiers. Ils se plaignent assez rarement des prix”. ■■ Et ce mois d’octobre, vous organisez une opération spéciale... “Nous nous sommes rendus compte que les étudiants peinaient à se meubler à la rentrée. Et du coup, nous leur proposons -50% sur tout le mobilier. Le 13 octobre, nous organisons aussi une braderie de vêtements. Et sur le site de Caen exclusivement, jusqu’à la fin du mois, nous organisons une vente exceptionnelle de vêtements, sacs à mains, chapeaux, chaussures, linge de maison, vaisselle, machine et tableaux.” ■■ Emmaüs en bref . 45 bénévoles dans le Calvados, dont un tiers est réellement actif. .10 salariés en insertion. .1820 nuitées en urgence . Adresses : Caen, 102 av. de Rouen (du mardi au vendredi : 14h-17h30 et samedi: 9h30-12h et 14h-17h30); Tailleville, Le Château (9h30-12h et 14h-17h et jeudi: 14h-17h)


N° 150 - 4 octobre 2012

DEMAIN

3

Sur le terrain Poincaré, les gens du voyage vont se sédentariser

“Pas question de lâcher la caravane” ! A l’automne 2013, 14 logements administrés par Caen Habitat seront livrés aux 18 familles volontaires pour rester sur le site. Une vingtaine d’autres ont dû plier bagages pour aller s’installer sur les aires d’accueil de Carpiquet, Mondeville et Giberville. “Il était temps de faire quelques chose”, estime Xavier Le Coutour, en charge de l’urbanisme à la mairie de Caen. “Et cela n’a pas été simple car il a fallu réaliser un travail en profondeur pour savoir quelles

familles devaient rester sur place, sachant que les trois quarts des habitants y sont sédentaires.” Le coût global du chantier est estimé à 1,3 million d’euros. Chaque habitat disposera d’une cuisine, d’une douche, de toilettes et d’un espace de vie. “Mais pas question d’abandonner notre caravane”, déclare Natacha, 28 ans. “Je suis ravie que les travaux commencent, car ces installations nous assureront plus de confort, notamment pour les enfants.” En contrepartie, le loyer mensuel, actuellement de 150 €, passera à 260  €, les allocations familiales pouvant venir alléger les charges. Mais pour la sœur de Natacha, Sylvie, ces logements “risquent de casser un peu certaines coutumes et le rapport aux autres”. Tous sont cependant d’accord pour reconnaître l’urgence des travaux. Sur le terrain Poincaré, une petite révolution culturelle est en marche.

Caen Habitat

D

es grillages abîmés et de grands murs de plaques de ciment délimitent l’aire d’accueil des gens du voyage, à proximité du quartier de la Guérinière. Perçu par certains riverains comme une “verrue urbaine”, le terrain Poincaré connaîtra à partir de la fin du mois, des travaux d’aménagement destinés à lui permettre de changer de visage.

■■ Les habitants de l’aire d’accueil des gens du voyage, sur le terrain Poincaré, se disent ravis des échanges avec Caen Habitat et les représentants de Caen la me, “qui ont su respecter nos demandes, comme de garder la caravane”.


4

N° 150 - 4 octobre 2012

NEWS

A l’université, 1 800 000 repas par an Vrai prix Quand un repas est

facturé 3,10€ à un étudiant, son coût de revient est de 5,99€. La différence est prise en charge par des subventions de l’État.

Tarif Un déjeuner coûte 3,10€ à

un étudiant qui peut justifier de son statut, 4,20€ ou 5,45€ à un administratif selon son indice de salaire et 6,50€ à une personne de passage.

Projet Un projet d’extension du

Ru Claude Bloch, sur le Campus 4 (2 938 étudiants), est à l’étude. L’objectif serait de doubler sa capacité d’accueil.

Cafétéria Sur les campus,

nombreuses sont les cafétérias où boire un café et acheter un sandwich. La “cafet” de Côte de Nacre en vend une cinquantaine tous les midis.

E

n 2011, les Restaurants universitaires de l’université de Caen ont servi près de 1 800 000 repas ! Reportage au coeur d’une journée ordinaire. 10h45. Le Restaurant universitaire (ou Ru) du campus 2 est en éveil. Dans moins de trois-quarts d’heure, les premiers étudiants en quête d’un déjeuner vont arriver. Les 1 200 places assises de l’établissement, entièrement réhabilité en 2010, sont encore vides, à l’exception d’une trentaine, occupées par les salariés. Avant la cohue, eux aussi se sustentent. 11h15. L’ouverture est imminente. Tout est prêt pour accueillir un flux continu de convives : “2 500 repas en 1h30”, précise Claudie Saille, la directrice. 11h30. Le Ru se remplit. Les îlots centraux sont pris d’assaut. Les premiers passages aux caisses sont enregistrés. La plupart des étudiants payent avec une carte Monéo : 3,10€ l’entrée, le plat et le dessert. “Nous proposons aussi une saladerie et différents espaces : plats du jour, poissons, grillades, pizzas et pâtes”. Le choix est important et qui veut vraiment manger équilibré en a la possibilité (il suffit de faire fi des frites, des CROUS Burger et autres tentations !). 12h Premiers retours des plateaux à l’endroit prévu

■■ Entre 11h30 et 13h30, le rstaurant universtaire du campus 2 (Côte de Nacre) est assailli par un flot ininterrompu d’étudiants : 2 500 repas sont servis en moins de deux heures ! selon la directrice Claudie saille.

à cet effet. Le plastique est trié par les convives. Le plateau part sur une chaîne automatique où l’attendent, à l’autre bout, jusqu’à sept personnes : assiettes, verres et coupelles sont placés dans un lave-vaisselle, taille XXL, et les couverts sont aspirés par une hotte aimantée. “Les restes alimentaires sont convoyés dans le faux plafond, direction un broyeur

puis le composteur”. 12h25. “Dommage que la majorité des cours s’achève en même temps. Avec des horaires décalés, ce serait moins la cohue”. 12h30. Le hall d’entrée devient impraticable. Les files d’attente s’allongent. Alexandre de Bosschere, le chef cuisinier des lieux,

est concentré. “J’élabore les menus. Je fais le point sur ce qui fonctionne. Il n’y a pas de cuisine centrale. Chaque Ru est autonome. Sauf pour les commandes : nous passons des marchés pour faire baisser les coûts”. Dans la salle, il devient difficile pour les groupes de trouver suffisamment de places assises pour déjeuner ensemble. Le constat est identique

dans les cinq autres Ru de l’agglomération. “Au Ru du campus  1, durant l’heure de pointe, c’est difficile de se déplacer !”, relève Lisa, étudiante en 3e année de Langues Étrangères Appliquées. “C’est souvent la bousculade. Quand je manque de temps, le supermarché d’à côté est mon allié”, indique Hugo, étudiant en 2e année d’IUT Information Communica-

tion sur le Campus 3. 13h30. Le calme est revenu. Après le rangement et le nettoyage, 150 repas en moyenne seront encore servis le soir, entre 18h30 et 20h30. Le campus 2 compte une cité universitaire de 343 chambres. En soirée, la moitié des résidents fait encore le choix du Ru. Floriane Bléas


N째 150 - 4 octobre 2012

5


6

NEWS Août : le chômage gagne du terrain en région Mercredi 26 septembre sont tombés les chiffres de l’emploi pour le mois d’août 2012. Alors que la barre symbolique des 3 millions de chômeurs a été franchie en France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie A s’établit à 62 031 en

C’est une tradition. Chque année,le président du Conseil général du Calvados reçoit à la rentrée les maires du département au château de Bénouville. Cette année, Jean-Léonce Dupont était accompagné du nouveau préfet de Basse-Normandie, Michel

Lalande. “C’est l’occasion de se rencontrer dans la convivialité et d’entretenir les liens entre le Conseil général du calvados et les élus des mairies ou des intercommunalités”, expliqueJean-Léonce Dupont. Le Calvados est composé de près de 700 communes.

R

■■ Jeanne Lautier et José Mauduit entourant leur vache de compagnie !

beaucoup de clients à Paris.” L’humour, principal let-motiv Leur réussite repose sur le fait qu’ils ne veulent pas ressembler aux autres agences. Ils tiennent plus que tout à cultiver leur différence : celle de l’humour. “Dès que c’est possible et que la commande n’est pas trop restrictive, nous essayons de placer des illustrations humoristiques,” expliquentils. Tous deux issus d’une école de communication visuelle, leur avenir se dessine d’un mois sur l’autre. Pour le moment, c’est une collaboration avec le dessinateur Chaunu qui est à l’honneur à l’Abbaye aux Dames.

ien ne va plus entre la mairie d’Hérouville et le Syvedac, le Syndicat en charge de l’élimination et la valorisation des déchets dans l’agglomération de Caen. En cause : le refus d’Hérouville de signer une convention établissant à 20€ le prix du mégawattheure de chauffage urbain, contre 12€ en 2010. La société Sirac, exploitante du réseau hérouvillais, réclame à la Ville, qui n’a pas réglé ses factures depuis février 2011, un arriéré de plus de 3 millions d’euros. Chauffage coupé ! L’affaire a pris une nouvelle tournure, car la Sirac,au terme de l’été, n’a pas rétabli le chauffage. La commune

JEUX ÉQUESTRES  

D

ans moins de deux ans, débuteront à Caen les Jeux équestres mondiaux (JEM). Avec l’Euro de football et la Ryder Cup de golf, ils font partie des plus grands événements sportifs organisés en France d’ici à 2018. 500 000 spectateurs sont attendus, dont près de 200 000 venant de toute la France et de l’étranger. 12 000 accrédités Pour loger tous ces visiteurs, le comité d’organisation a réservé 45 000 nuitées sur la période des JEM qui se

CONSEIL GÉNÉRAL 

L

e Conseil général, en session lundi 1 er octobre, est revenu sur le problème que lui pose Viacités, le syndicat des transports de Caen la mer. Pour Jean-Léonce Dupont, président du Département, “ce dossier a pris une dimension politique. La participation annuelle du Conseil général (3,2 millions d’euros) a doublé en dix ans et celui-ci n’a plus les moyens de suivre. Nous souhaitons donc en sortir”. Comment ? En s’appuyant sur la réforme territoriale adoptée en oc-

pourrait être contrainte de recourir au gaz. “On arrive à du chantage : nous chauffer au gaz représenterait un surcoût de 120%, mais le Syvedac doit comprendre que la hausse demandée est trop importante. La commune est prête à faire des efforts pour régler ses arriérés, mais à un prix raisonnable”, réagit Rodolphe Thomas, le maire d’Hérouville. De son côté, son président Jean-François Le Querlerrappelle que ce système de chauffage urbain a offert pendant 25 ans un tarif bien moindre à ceux des autres communes dont le Syvedac est en charge. “Hérouville pourrait participer à l’effort collectif”.

Archives

La vache multitâche

■■ L’usine de valorisation des déchets de Colombelles alimente la ville d’Hérouville en chauffage.

45 000 nuits d’hôtel réservées dérouleront du 24 août au 7 septembre 2014. “Notre dispositif nous permet de sécuriser des chambres pour les 12  000 personnes accréditées de la compétition, comme les cavaliers et leurs accompagnateurs”, annonce Paul-Vincent Marchand, responsable logistique. Ces réservations dans 55 hôtels représentent 20% des chambres disponibles entre Bayeux et Deauville, afin de laisser au “grand public” de nombreuses options pour se loger pendant la compétition.

Complet 4 © FFE

BRAS DE FER   

Basse-Normandie, soit une augmentation de 0,9% par rapport à juillet, et 7,7% sur un an. Dans le Calvados, en août, ce nombre augmente de 0,7% par rapport à juillet. Toutes catégories confondues, la Basse-Normandie comptait en août 108 966 chômeurs.

Bénouville : les maires font leur rentrée

Le torchon brûle à Hérouville

ENTREPRENDRE

La vache qui meuh” est née il y a quatre ans à Hérouville Saint-Clair de l’union de José Mauduit, graphisteillustrateur, et de Jeanne Lautier, graphiste-webdesigner. Le nom n’effraie personne en Normandie, à l’exception de quelques uns. “Ils n’osent pas nous appeler parce qu’ils pensent que nous ne sommes pas sérieux”, relate José Mauduit. Dans la réalité, c’est un travail complet et précis que le duo réalise pour des institutions, des collectivités, des cinéastes ou des particuliers et sur tous les supports. “Nous voulons nous faire connaître en Normandie. Pour le moment, nous avons

N° 150 - 4 octobre 2012

■■ Quatre des six épreuves prévues à Caen connaîtront une répétition générale l’été prochain (lire en pages Sports).

“Deux atouts contre Viacités” tobre 2010. Lorsqu’une collectivité territoriale épouse le territoire d’un syndicat intercommunal, stipule-t-elle, ce dernier doit disparaître. C’est le cas pour la communauté d’agglo. Viacités est donc illégal. Il y a menace de procès... Seconde possibilité ouverte par la mise en place officielle d’une communauté d’agglomération élargie au 1er janvier prochain : elle doit demander au Conseil général s’il reste ou non partenaire de Viacités. Celui-ci sera alors en position de force.

■■ Pour contrer le syndicat des transports caennais, le président du Conseil général mise sur une stratégie juridique.


N° 150 - 4 octobre 2012

NEWS L’Institut Lemonnier se dote d’un nouvel espace technique Vendredi 28 septembre, l’Institut Lemonnier a inauguré un nouveau bâtiment de 7 500 m² visant à accueillir 900 des 1 103 élèves de l’établissement caennais. A l’intérieur, des ateliers bois et des salles de maintenance électronique, d’informatique, d’automa-

L’ENSEIGNE

COLLÈGE 

Body Tempo initie le “Sh’bam”

O

■■ Le cours de “Sh’bam” rencontre un fort succès auprès des clients du club de sports Body Tempo.

La salle de sports Body Tempo se trouve dans le quartier de la Côte de Nacre depuis 2007. Fabrice Marie, gérant, propose quinze activités dans ses salles de cardio, de musculation et son espace aquatique. Cinq coachs donnent soixante-quinze

7

cours par semaine. Cette structure est l’initiateur du “Sh’bam” : une nouvelle activité de danse inspirée de la zumba sur des airs récents. Les inscriptions se font sur place. Pratique. 10, rue Jean Colbert à Caen. Tél. 02 31 44 24 24

tismes et d’électrotechniques modernes permettront aux élèves d’étudier dans “des conditions de travail et d’apprentissage optimales” dès cette année. A l’arrière, des terrains synthétiques rendront possible la pratique d’activités sportives diverses.

Rots : moins de bruit pour les riverains de la RN13 Le chantier a créé des perturbations mais à la mi-octobre, la construction de deux écrans acoustiques sur la RN13, à hauteur de Rots, sera achevée. Le premier mur, situé après le centre commercial Cora, mesure 268  mètres de longueur et 3 de hauteur.

Le second, à l’est du pont qui franchit la RD170, mesure 424 mètres de long et 2,50 de haut.Ces aménagements, conçus pour ramener les niveaux sonores en dessous des seuils réglementaires, représentent un coût de 1,2 million d’euros, financés par l’État.

Une classe pour les enfants précoces

n les appelle aujourd’hui “enfants intellectuellement précoces”. A l’école comme à la maison, ces jeunes comprennent plus vite que la moyenne, et vont souvent au-delà de la simple question qui leur est posée. C’est pour leur offrir quelques années de scolarité adaptée que l’Institution Saint-Pierre dispose depuis presque vingt ans de deux classes qui leur sont consacrées à l’entrée du collège. Soif de savoir Cette année, ils sont sept sur les 24 élèves que compte la classe de sixième : “Nous souhaitons leur apprendre l’intégration dans la vie scolaire, tout en répon-

dant à leur soif de savoir. Le contenu est le même que pour les autres classes, mais l’enseignement est différent : on s’adapte aux intérêts de chaque enfant. Les échanges sont plus nourris”, explique leur professeur principal, Lydie Stevenot. C’est dans ce but qu’ont été créées des “après-midi découverte” qui les fait pénétrer dans les coulisses de structures comme le théâtre de Caen. “Une vraie bouffée d’oxygène dans leur emploi du temps”, relève Nathalie Bellotti, mère de trois petits précoces, pour qui la didactique de l’établissement est à la fois “d’un grand confort” et bien plus rassurant pour les enfants.

■■ Pour enseigner à une classe d’enfants précoces, “l’humour, la fermeté et le plein d’idées sont autant de qualités”.


8

N° 150 - 4 octobre 2012

NEWS Hérouville fait de la place aux sportifs Jeudi 27 septembre, Hérouville a inauguré un nouveau local associatif dans le quartier de Prestavoine, à proximité du terrain synthétique. Il abritera les bureaux du SC Hérouville Football, des Artistochats (école de cirque) et du Hérouville Volley Club.

L’ASSOCIATION

SAINT-ETIENNE 

Mettre le pied à l’étrier

L

■■ Chaque année, les étudiants en techniques de commercialisation se passent les rênes de l’association.

B

asée sur le concept d’une agence d’intérim, l’association étudiante Interface TC met en relation les étudiants en techniques de commercialisation de Caen et les entreprises de l’agglomération. Le but  ? “Appuyer notre formation et valoriser notre parcours universitaire, grâce à une expérience professionnelle dans notre domaine de formation et donner aux étudiants l’opportunité de mettre un pied à l’étrier”. Animations commerciales, enquêtes par questionnaire, inventaires... Ils démarchent les entreprises en quête de main d’œuvre pour faire réaliser ces missions

par des étudiants motivés. Une démarche qui se veut simple et rapide. Un plus pour les entreprises (exonérées des charges et taxes) et un avantage pour les étudiants qui voient leur CV dopé tout en percevant une rémunération. “La vente est au cœur de notre apprentissage. Nous mettons un point d’honneur à proposer un service compétitif et de qualité. Nous travaillons actuellement avec une dizaine d’entreprises”. Bref, Interface TC se veut une association des étudiants pour les étudiants. Pratique. Interface TC, boulevard Maréchal-Juin à Caen. Tél. 02 31 56 71 43

●● ACADÉMIE  Un nouveau recteur à Caen

CNAM

Ali Saïb, professeur titulaire de chaire au Conservatoire national des arts et métiers, a été nommé recteur de l’académie de Caen et devrait s’y installer dans quelques jours. Il remplace Catherine Sarlandie de la Robertie, nommée à ce poste en novembre 2010. Ali Saïb a été lauréat en 2006 du Prix de l’information scientifique au Festival international du scoop et du journalisme.

●● TRIBUNAL  La reconstruction confirmée

A l’issue des arbitrages budgétaires arrêtés par le Premier Ministre, la reconstruction du Tribunal de grande instance (TGI) de Caen a été inscrite au projet de loi de finances de 2013. Laurence Dumont, informée par Christiane Taubira, ministre de la Justice, s’est félicitée de la nouvelle, “l’état des locaux actuels rendant les conditions de travail difficiles et la sécurité des personnes délicate”. Le TGI de Caen sera construit sur la Presqu’île de Caen à l’horizon 2015.

Financé par la Ville et le Conseil général à hauteur de 501 000 €, ce local dispose de plus de 200  m² de bureaux et d’espaces mutualisés. Une tribune en dur (avec vestiaires et bureaux) doit maintenant être construite sur le stade Prestavoine.

Keolis Caen : les salariés font don de leur crédit temps Voilà un bon exemple de solidarité. Vendredi 21 septembre, un nouvel accord sur le “compte épargne temps” a été signé chez Keolis Caen, opérateur du réseau Twisto. Dorénavant, un salarié dont un enfant est gravement souffrant pourra bénéficier de jours

cumulés par ses collègues. Le don est anonyme et l’entreprise abonde de 4 heures pour chaque palier de 80 heures offertes ! Une mère de famille, conductrice de bus, va ainsi bénéficier de plusieurs semaines de congé pour être au plus près de son enfant malade.

Un nouveau souffle d’orgue

a différence ne passe pas inaperçue aux oreilles de l’amateur d’orgue. Après six mois de travail, le grand instrument de l’abbatiale Saint-Etienne de Caen vit une nouvelle jeunesse. Débarrassées de la poussière qui s’y déposait depuis l’année 2000 et leur dernière grande restauration, les grandes orgues offrent une vibration au volume et à la clarté décuplés. 3 800 tuyaux à nettoyer “Il a fallu régler toutes les parties mécaniques et retirer chaque tuyau de l’ensemble pour le nettoyer à la soufflette, le réaccorder et le réajuster”, détaille l’organiste Alain Bouvet. “Un travail de fou, quand on sait que cet

orgue compte pas moins de 3 800 tuyaux” ! Denis Lacourre, facteur d’orgue à Nantes, a conduit le chantier avec plusieurs de ses employés spécialisés dans les instruments réalisés par Aristide Cavaillé-Coll. L’exemplaire de l’abbatiale Saint-Etienne fait partie des chefs d’œuvre de ce dernier. “C’est une perfection. Il dispose d’une mécanique très compliquée et d’un degré de complexité très important. Il figure techniquement parmi les plus aboutis et jouit d’une réputation mondiale”, s’enthousiasme le facteur d’orgue : 55 000 euros ont été déboursés pour redonner à l’orgue de Saint-Etienne son timbre si particulier.

■■ Les grandes orgues de Cavaillé-Coll trônent depuis 1882 au fond de l’abbatiale Saint-Etienne.


N° 150 - 4 octobre 2012

NEWS Des enfants nettoient la pelouse du château Cinquante-deux élèves du collège Lemière ont ramassé vendredi 28 septembre des ordures autour du château Ducal. Cette opération s’inscrivait dans le cadre de l’opération “Nettoyons la nature” organisée le week-end dernier. En une heure, 400 litres

O P

Des spécialistes du prêt bancaire à la déco... Sur 10 000m2, une trentaine d’exposants sont rassemblés pour répondre aux questions du public. “Les visiteurs peuvent rencontrer des professionnels de tous les secteurs liés à la maison neuve ou à la rénovation”, explique Maryline Bourdon. Pour le volet financier, une banque ainsi qu’un courtier en prêt seront notamment présents. “Il y aura aussi des spécialistes du carrelage, de la brique, de la charpente et

en matière d’énergie, GRDF et Primagaz seront là, tout comme des professionnels du chauffage”, poursuitelle.

... sans oublier le jardin Les extérieurs auront aussi leur espace grâce aux conseils de jardiniers avisés. “Le public pourra également se faire une idée précise de la décoration intérieure de son habitat grâce à des stands consacrés aux luminaires, aux rampes d’escalier”, précise Maryline Bourdon. Pratique. Le rendez-vous de l’habitat, de 10h à 20h, vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 octobre. Rendez-vous sur la zone d’activité commerciale de Cagny. Entrée gratuite. Conférences samedi 5 et dimanche 7, à 11h et 15h, sur la réglementation thermique 2012 et le logement du futur.

●● CONSEIL GENERAL Marie-Line Sesbouë s’installe

Mariée, 55 ans, enseignante, adjointe socialiste au maire de Saint-Germain la Blanche Herbe, Marie-Line Sesbouë a remplacé au Conseil général Michel Pondaven, décédé l’été dernier. Elle représente le canton Caen 2, regroupant les quartiers caennais du Chemin Vert, de la Folie Couvrechef et de la Maladrerie, ainsi que les communes de Saint-Contest, d’Authie, de Carpiquet et de Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, soit plus de 25 000 habitants.

●● PATRIMOINE   Le château privé d’un pont

Les passagers de la Brittany Ferries ont dû faire face à 11 jours de paralysie sur les traversées de la Manche, avant que le personnel et la direction de la compagnie ne signent un accord, lundi 1er octobre. Les équipages ont fini par approuver le plan d’économies destiné

à retrouver de la compétitivité. L’arrêt des activités pendant ce conflit social a fait perdre près de 6 millions d’euros de recettes à la société, alors que son déficit atteint déjà 70 millions d’euros, dont 10 millions pour la seule année 2012.

ADOLESCENCE  

■■ L’an dernier, la première édition du “Rendez-vous de l’habitat” avait rencontré un vif succès.

C

d’ordures ont été collectés. Marianne Viel, la principale adjointe du collège, soulignait “la prise de conscience des enfants face à leur environnement et à la ville”. Les jeunes, quant à eux, étaient satisfaits de leur travail accompli. Ils ont été récompensés par un bon goûter .

Ouistreham : les ferries de la Brittany ont repris la mer

Une maison d’accueil thérapeutique

Le rendez-vous à ne pas manquer pour tout savoir HABITAT 

es vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 octobre, la zone d’activité commerciale de Cagny, à l’est de Caen en direction de Mézidon-Canon, accueille la seconde édition du “Rendez-Vous de l’Habitat”. L’événement est organisé par Maison Iso Confort, constructeur de maisons individuelles.

9

Dans le cadre des travaux de restauration et de consolidation du château de Caen, les équipes techniques de la Ville ont procédé à l’enlèvement du pont de la Porte des Champs, lundi 1er octobre. Il s’agit du point d’accès qui se trouve sur le côté Est des remparts. Ce pont devrait être rapidement remplacé, afin que ce passage soit de nouveau en service d’ici la fin de l’année.

ffrir à des adolescents en souffrance la possibilité de s’extraire de leur environnement : c’est ce que propose depuis début septembre la Maison des adolescents du Calvados à Cairon, près de Saint-Contest. “Il s’agit d’une unité d’hébergement thérapeutique”, explique Aymeric De Fleurian, psychiatre. “Nous avons huit places pour des enfants de 12 à 18 ans”. Trois mois maximum Les jeunes accueillis, en accord avec leurs parents, sont souvent en rupture. “Ils ont besoin de soins mais leur état ne nécessite pas une hospitalisation. Nous n’avons pas vocation à répondre à l’urgence”. La maison n’ouvre

d’ailleurs ses portes qu’à 17h. En journée, les jeunes sont scolarisés ou en formation. Le soir, ils se retrouvent autour d’un film, de la table de ping-pong ou de toute autre activité classique. “Nous proposons une vie relationnelle qui a une valeur thérapeutique”, précise le Dr De Fleurian. Encadré par ce dernier, des éducateurs, des infirmières et une maîtresse de maison, le jeune peut rester jusqu’à trois mois, renouvelable une fois. Il s’agit du seul endroit dans le département, et même dans la région, à proposer ce type d’accueil. Pratique. Maison des adolescents, tél. 02 31 15 25 25.

■■ Une partie des membres de l’équipe de l’unité d’hébergement thérapeutique. Elle sera inaugurée le 8 novembre.


N° 150 - 4 octobre 2012

10

Pêche illégale : un coquillier arraisonné Un navire de pêche battant pavillon britannique a été arraisonné par un patrouilleur de la Marine Nationale, vendredi 28 septembre, alors qu’il pêchait dans les eaux territoriales françaises, en baie de Seine. La patron du coquillier avait de surcroît

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE

De nouveaux magistrats

HÉROUVILLE  

L ■■ Lors de l’audience solennelle d’installation des nouveaux magistrats du Parquet.

Jeudi 27 septembre, à l’occasion de l’audience solennelle du Tribunal de grande instance (TGI) de Caen, Jacques Stoll, président, et Catherine Denis, procureur de la République, ont solennellement installé trois nouveaux magistrats : Anne-Sophie

Giret, juge de l’application des peines, Bertrand Gouarin, vice-procureur et Anne-Sophie Sirinelli, substitut. Une nouvelle greffière en chef adjointe a également été accueillie lors de cette audience de rentrée. Il s’agit de Gaëlle Bossard.

●● BAIE DE SEINE  Un câble d’acier bloqué

Lundi 1er octobre, un coquillier a été secouru en baie de Seine par le patrouilleur de service public Cormoran. Un câble d’acier s’était coincé dans l’hélice du bâteau. Les conditions météorologiques étant particulièrement mauvaises, la mission a été périlleuse mais pas impossible puisqu’au bout d’une vingtaine de minutes, le navire a pu reprendre sa pêche.

●● MOYAUX  Le maire agressé à son domicile

Le maire de Moyaux, au nord est de Lisieux, a été agressé à son domicile, vendredi 28 septembre. Michel Tesson s’est retrouvé nez-à-nez avec un homme armé et au visage masqué, vers 23h30. Le malfaiteur a réclamé argent et carte bleue, avant de repartir avec 150 euros en liquide et de menacer l’élu de représailles. Une enquête a été ouverte.

●● OUISTREHAM  Conditions de secours “extrêmes”

Lundi 24 septembre, en tout début d’après-midi, le chalutier New Look, victime d’une avarie de propulsion, a sollicité une assistance alors qu’il se trouvait en Baie de Seine, au nord de Ouistreham. Compte-tenu des conditions météorologiques dégradées, la mission de sauvetage “dans des conditions extrêmes” a été confiée au canot de la SNSM, Sainte Anne des Flots. Le chalutier et ses trois occupants ont été mis en sécurité, à bon port à Ouistreham, après une intervention qui a duré près de cinq heures.

●● MATHIS  15 000€ de récompense

Nathalie Barré, la maman du petit Mathis, 9 ans, enlevé par son père à Caen le 4 septembre 2011, ne cesse pas son combat. Elle a récemment promis une récompense de 15 000 € à celui qui l’aidera à retrouver son enfant. Sylvain Jouanneau, le père de Mathis, a été interpellé en décembre dernier puis incarcéré à Caen. Depuis, il refuse de dire où se trouve son fils. Si vous disposez d’informationsn contactez le 0800 95 80 81.

D

SANNERVILLE 

intervenir pour les séparer. Tee-shirt déchiré, le jeune homme sort quelques minutes puis revient immédiatement sur les lieux. Vengeur, il a pris une bombe lacrymogène dans sa voiture et en asperge copieusement le vigile. Prudent, il se rend au commissariat faire une main courante, précisant qu’il n’a fait que répondre

à une provocation. Mais, une bombe lacrymogène est considérée comme une arme, et son usage est répréhensible. Le 28 septembre, il est enfin localisé alors qu’il vient d’entrer par effraction chez son ex-compagne, qui alerte le commissariat. Quand la police arrive, M. C s’est échappé par les toits. Les pompiers viennent alors

empêcher qu’il puisse tomber au risque de sa vie. S’ensuivent insultes et résistance à monter dans le fourgon. En comparution immédiate, lundi 1er octobre, M.C est condamné à un an de prison dont six mois avec sursis. Les quatre policiers insultés recevront chacun 300 euros de dommages et intérêts.

hicule leur dit qu’en plus de l‘incendie, on lui a volé ses courses, dont un pack d’eau minérale. Le jeune homme est alors rapidement interpellé. Durant son transport au commissariat, il s’endort. Au réveil, il indique s’être “shooté” avec les médicaments de sa compagne et ne se rappelle que d’avoir cassé la vitre d’une voiture.

En comparution immédiate, lundi 1er octobre, son avocate explique que, malgré les apparences, son client fait des efforts et suit son traitement au Subutex, destiné à le sevrer de son addiction à l’héroïne. Il a laissé tomber ses anciennes “mauvaises fréquentations”, vit en couple avec sa nouvelle amie, enceinte de

quatre mois, et vient de passer son permis de cariste. J.S, 25 ans, a été condamné à deux ans d’emprisonnement, dont un an assorti d’une mise à l’épreuve de trois ans. Deux mois d’un ancien sursis tombent également. Il devra indemniser sa victime. Sans mandat de dépôt, il pourra aménager sa peine.

Menace de mort : “une promesse”

.R, 36 ans, fait partie de la communauté des gens du voyage dont le campement est établi à Sannerville. Les onze membres de son “clan” l’assistent à l’audience de comparution immédiate du vendredi 28 septembre. Des incidents ont émaillé sa procédure de divorce. Sa femme et ses deux filles

LA GUÉRINIÈRE 

A

été condamnée à deux ans ferme pour non empêchement de crime. Enfin, J.-M D., 54 ans, a été condamné à cinq ans de prison dont trois ans avec sursis mise à l’épreuve d’une durée de trois ans. Il était poursuivi pour le viol de sa nièce.

Son pack d’eau minéral le trahit

ans la nuit du 26 au 27 septembre, à Bayeux, les policiers sont appelés pour une 206 en train de brûler. Vers 1h06 du matin, en chemin vers les lieux, ils croisent un jeune homme muni d’un pack d’eau dans une main et d’un cabas de victuailles dans l’autre. Arrivés sur place, la propriétaire du vé-

A

Devant la Cour d’ Assises, M.P, 24 ans, a été condamné à 8 ans de prison et à 5 ans de suivi socio-judiciaire. Il avait abusé des filles de sa compagne. D.B a lui écopé de 15 ans de réclusion criminelle. Il avait abusé de sa bellefille. La mère de la victime a

Le vigile avait été agressé

e 20 juin, M.C, Hérouvillais de 19 ans, croise le vigile d’une boîte de nuit dans un centre commercial. Ce dernier, selon lui, le refoule trop souvent. Il entreprend alors de se moquer de lui. Les deux hommes en viennent rapidement aux mains, à tel point que les surveillants du centre commercial doivent

BAYEUX  

désactivé son traceur GPS pour ne pas être repéré par les autorités. Le navire a été dérouté vers Ouistreham. Le parquet de Caen a déclenché une double procédure, pénale et administrative. L’armateur devra verser 75 000 euros pour récupérer son bateau.

Assises du Calvados : trois violeurs condamnés

la Guérinière, mardi 22 septembre, S.K, 34 ans, voit son exconjointe et sa fille qui attendent le bus. Il propose alors de les ramener chez elles, mais s’énerve rapidement devant leur refus. Il commence par donner une gifle à sa fille parce qu’il s’aperçoit qu’elle porte du vernis à ongles. Ses lunettes volent. Puis, c’est le tour de son ex : il lui donne une telle claque que sa tête heurte la paroi de l’abribus. Affolée, la fillette crie “arrête papa” et se cache derrière

ont déjà été victimes de violences et l’homme a interdiction d’entrer en contact avec elles. “Je vais vous tuer” Mais, du 24 au 26 septembre, il multiplie les messages sur le téléphone de sa fille, “Regarde la 15. Je vais vous tuer. Ce n’est pas une menace, c’est une promesse”. Vérification faite, l’émission

de télé relate l’assassinat d’une femme, abattue de 13 balles à Saint Quentin, par d’autres “voyageurs”. Au collège, les professeurs ont remarqué l’attitude étrange de la jeune fille et effectue un signalement aux services départementaux, ce qui a amené l’interpellation du prévenu. Celui-ci affirme qu’il n’aurait jamais fait de

mal à sa famille. Mais, sur le campement, deux fusils de chasse ont été retrouvés ainsi qu’une carabine 22 long rifle, arme de 4° catégorie. A.R a été condamné à six mois de prison ferme à exécuter immédiatement. Ses armes lui sont confisquées et il devra verser 500€ de dommages et intérêts à sa fille.

Il tabasse son ex-conjointe un homme qui attendait lui aussi le bus. Lorsque ce dernier sort son portable pour appeler la police, il est aussitôt menacé de mort. La mère de la fillette est pourchassée. M. K. lui fait une balayette et, lorsqu’elle est à terre, lui donne des coups de pied et de poing.

Neuf mois fermes Puis, il quitte les lieux en emportant le sac à main de la femme et le cartable de la fillette, tout en enjoignant la petite de s’occuper de sa mère. En comparution

immédiate le vendredi 28 septembre, le prévenu de violences en récidive et de vol justifie ses actes par un manque de communication. “Je voulais juste pouvoir être avec ma fille. Mais, avec la réponse de mon ex, n’importe quel humain aurait éclaté”. Il conteste la violence des coups donnés. Le procureur retient que la femme, qui est sortie de l’hôpital avec une minerve, a une dent fêlée et des contusions compatibles avec la description de la scène. Le prévenu, qui a déjà cinq mentions à son casier,

vient en peu de temps de défoncer trois fois la porte de l’appartement de son ex. Trois de prison ferme et une interdiction de contact sont requis. Me Eric Gaillard plaide l’enfermement de son client, réputé psychorigide dans un conflit qui dure depuis des années. S. K a finalement écopé de 18 mois de prison, dont neuf mois assortis d’un sursis mise à l’épreuve. Il est parti immédiatement en maison d’arrêt et devra indemniser son ex-femme après expertise médicale ultérieure.


ENERGIE

“J’ai testé la voiture 100 % électrique” A bord d’une petite citadine

N° 150 - 4 octobre 2012

PAGE V

NEWS Les nouveautés du grand salon 2012 Une bonne année à Caen ! ACCESSOIRES Le radar a la cote ACHAT On peut toujours négocier

PAGE II

PAGE IV

PAGE VII

PAGE VII

Rendez-vous

DR

incontournable

Jusqu’au dimanche 14 octobre, Paris est la capitale mondiale de l’automobile. Cette exposition géante rassemble tous les modèles proposés à la vente en Europe. Et dévoile de nombreuses nouveautés.


II

MONDIAL DE L’AUTO

N° 150 - 4 octobre 2012

Parmi les nouveautés du Salon Renault Clio 4 C’est la première Renault de série à avoir été modelée sous la houlette d’un nouveau designer Néerlandais. La différence est bien au rendez-vous, museau incisif et flancs sculptés dans la sportivité insufflant à cette citadine un sacré caractère! Et la nouvelle représentante de cette gamme phare satisfait à la fois l’habitabilité et le coffres. L’autre petite révolution tient au traitement intérieur qui fait la part belle à un design épuré et moderniste. Citroën DS3 Cette 3 portes enlève le haut pour se métamorphoser en DS3 Cabrio. Davantage “découvrable” que “cabriolet”, son toit de toile se replie en 16 secondes et l’opération est possible jusqu’à 120 km/h. Il faudra toutefois être patient pour profiter de ce toit découvrable, moins générateur de turbulences u’une simple capote : la DS3 Cabrio arrive

début 2013.

Chevrolet Trax Pour conquérier le vieux continent, Chevrolet élargit un peu plus sa vaste gamme avec un SUV urbain. Accueillant cinq passagers tout en libérant un espace de chargement intéressant, cette nouveauté se signale aussi par un style typiquement “Chevy”. ce SUV urbain joue la carte de la polyvalence, des faibles consommations et d’une bonne maniabilité. Mitsubishi Outlander Le nouvel Outlander arbore le nouveau style maison, aux lignes mieux marquées faites pour accrocher le regard. Recevant des motorisations adaptées à l’Europe malgré sa vocation très internationale, il sera animé par un 2.0i ClearTec essence, ainsi qu’un 2,2 l. diesel DID, à 2 ou 4 roues motrices,généralisant tous le système Stop/Start.

Le grand rendez-vous à ne pas manquer PARIS 

■■ Parmi les vedettes populaires du Mondial de l’automobile, lLa Renault Clio 4 entend donner un nouvel élan au losange.

SOUS LE FEU DES PROJECTEURS  Chacun souhaite innover

La bataille des constructeurs

■■ Près de 1,3 million de visiteurs en 2010, lors du dernier Mondial de l’Automobile à Paris. Combien cette année ?

C’est le premier rendezvous incontournable de tous ceux qui aiment vraiment l’automobile… ou en vivent. Monopolisant neuf pavillons entiers du parc des expositions de la ville de Paris, à la Porte de Versailles au sud de la capitale près de la Seine, cette exposition géante rassemble tous les modèles proposés à la vente en Europe occidentale et s’étale sur une surface de 96 000 mètrescarrés. Une centaine de nouveautés sont présentées en “premières mondiales”, pour chaque modèle de voiture vous avez toutes les informations, mais aussi ce qu’il faut savoir dans les domaines connexes concernant de près ou de loin son usage, pneus, lubrifiants,

projecteurs et accessoires. Bref, 18 jours durant lesquels on pourra admirer et, pourquoi pas, rêver devant toutes ces belles dames mises en valeur durant ce Mondial. Pour les plus patients, ou les plus tenaces, on pourra même les essayer. Philippe Hervieu

Pratique. Jusqu’au dimanche 14 octobre, de 10 h à 20 h. Nocturnes les jeudis 4 et 11 et les vendredis 5 et 12 octobre, de 10 h à 22 h. Tarifs. Entrée adulte 13 €, jeunes (10-18 ans) et étudiants 7 €, enfants de moins de 10 ans, gratuit, groupes et comités d’entreprise, avecminimum 15 personnes, 11 € par personne.

■■ La petite mais ambitieuse Opel Adam est mini, chic et classique. Sans être trop néo-rétro..

Opel Adam Opel fait son entrée dans la catégorie des citadines chic, très prisées des femmes mais aussi des hommes, avec une inédite Adam. La nouvelle mini éponyme mesure 3,70 m de long. Mini, mais chic et classique. Cette 4 places délaisse cependant toute connotation néo-rétro, au profit d’une modernité visuelle qui accroche spécialement l’oeil au niveau d’un toit paraissant

bien détaché des flancs de la carrosserie.

Nissan Note 2 A l’allure très sculptée et sophistiquée, elle s’inspire du concept Invitation et sera lancée sur le marché européen au premier semestre 2013. Ce nouveau modèle est porteur de grandes ambitions puisque le constructeur japonais s’attend à ce que son minispace devienne “le leader de son segment”.

Lancée en 2005 au Japon, la Note s’était fait une place sur le marché européen un an plus tard et a totalisé 940.000 immatriculations. Après avoir bénéficié d’un restylage en 2008, elle avait désormais besoin d’une héritière

Volkswagen Golf 7 La septième génération, disponible courant novembre, se repère instantanément de la masse des autres autos,

en s’inscrivant résolument dans l’air du temps avec ses lignes plus tendues et bien dans le coup. La nouvelle Golf impressionne par son intérieur cossu, avec une console centrale franchement orientée vers le conducteur, rappelant les BMW d’antan ! Dernière prouesse de la nouvelle venue : être mieux équipée que sa devancière tout en étant plus abordable, à modèle comparable.


N째 150 - 4 octobre 2012

III


IV

MONDIAL DE L’AUTO

N° 150 - 4 octobre 2012

Marché caennais : une bonne année 2012 A

vec l’annonce, cet été, de la fermeture de l’usine PSA Peugeot Citroën à Aulnay et alors qu’à l’échelle nationale, le pire est annoncé (une chute annuelle de 12% des immatriculations de voitures neuves, le salon de l’automobile s’est ouvert cette année sur un marché en berne. En local, les concessionnaires font pourtant preuve d’un esprit positif et le marasme semble loin d’être général.

“Nous sommes loin du scénario catastrophe” “Naturellement, c’est plus dur qu’en 2010 ou en 2011 parce qu’il y avait eu un phénomène d’emballement avec la prime à la casse. Mais ce n’est pas aussi catastrophique que les médias le disent”, explique Fabrice Lambert, responsable de la concession Opel et Chevrolet. Et les chiffres le prouvent. “Sur la marque Opel, nous sommes à l’identique de l’année dernière. Sur Chevrolet, nous progressons

de 15%. Nous sommes loin du scénario catastrophe”. Jean-Christophe Dessirier, directeur du site Toyota GCA de Caen, partage le constat. “Certaines marques connaissent plus la crise que d’autres”.

L’hybride : l’avenir de l’automobile “Notre marque a su saisir un nouveau marché. Celui de l’hybride. Le malus écologique en 2013 va doubler. L’hybride, c’est donc selon moi, l’avenir de l’automobile”, souligne Jean-Christophe Dessirier. Toyota a d’ailleurs sorti récemment la Yaris (notre photo) et le Prius +, un monospace de sept places, en version hybride (électrique et carburant). Opel lance deux nouveaux véhicules : l’Opel Adam, une citadine, et l’Opel Mokka, un cross-over. Le secret d’un marché vivant réside peut-être dans le renouvellement des gammes chez les constructeurs.

■■ En juin dernier, Toyota a sorti la Yaris Hybride. Jean-Christophe Dessirier, directeur des sites de Caen et Bayeux, compte particulièrement sur ce modèle pour que 2013 soit une année aussi faste que 2012.


N° 150 - 4 octobre 2012

MONDIAL DE L’AUTO

J’ai testé la voiture 100% électrique “

Tester une voiture électrique relève-t-il du gadget”? C’est en tout cas la question que je me posais avant de m’installer à bord de la Peugeot Ion, lancée fin 2010. La clé enfoncée sous le volant, j’ai eu du mal à réaliser que le moteur tournait déjà. Il ne me restait plus qu’à passer la marche arrière sur le boîtier automatique, pour me dégager de mon stationnement.

Silence impressionnant Premier coup d’accélérateur et deuxième surprise :  le silence du moteur. La Peugeot Ion n’a rien a envié aux citadines classiques en matière de démarrage. Sur l’autoroute en revanche, c’est une autre histoire. Mes yeux se rivèrent alors directement sur la console. Le compte-tours permet de mesurer à quel point sa conduite peut être “énergivore”. De son côté, la jauge renseigne sur l’autonomie du véhicule, prêt à avaler 120 kilomètres d’une traite.

Pour recharger la batterie, seules cinq bornes sont disponibles dans l’agglomération, dont deux à la gare et au village Oxylane à Mondeville, en accès libre. Comme dans son garage, avec une simple prise, il faut alors compter six à sept heures pour la recharger entièrement.

0 % d’émission de CO2 La Peugeot Ion présente l’avantage d’être plus compacte (3,48 m x 1,47 m) que la majorité des voitures en circulation, tout en comptant quatre portes, avec quatre vraies places. Elle demeure intéressante sur les courts trajets du quotidien, sur lesquels les thermiques sont les plus polluants. Ses détracteurs argueront certainement que sa consommation d’énergie ravira l’industrie du nucléaire en France, et donc la consommation d’uranium. Personne ne pourra en revanche lui reprocher d’émettre 0% de CO2.

■■ Il faut compter en moyenne 8 € pour faire 100 kilomètres avec un moteur diesel, et 1,5 € avec une voiture électrique. A l’achat, une Peugeot Ion coûte près de 29 500 €, desquels il faut déduire un bonus écologique de 7 500 €.

V


VI

N째 150 - 4 octobre 2012


N° 150 - 4 octobre 2012

VII

MONDIAL DE L’AUTO

En matière d’accessoires, l’utile prend le pas sur l’esthétisme L

a société de consommation a accouché de millions de voitures qui ont du mal à ne pas se ressembler toutes un peu. Chaque année à travers le monde, dans les différents salons de l’automobile, designers et autres concepteurs ont beau rivaliser d’ingéniosité pour proposer des lignes plus modernes les unes que les autres, l’accessoirisation de sa voiture et les options à choisir demeurent le meilleur moyen pour personnaliser son véhicule.

Personnaliser sa voiture “En matière d’accessoires, la priorité va à l’utile plutôt qu’à l’esthétisme”, annonce d’emblée Bertrand Chapleau, directeur de J-F-C automobiles à Biéville-Beuville. “Les produits les plus vendus sont les crochets d’attelage et les tapis”. Dès lors, l’installation de certains accessoires par le concessionnaire demeure la meilleure option à prendre, pour éviter de se retrouver face à des instructions indéchiffrables. “J’avais dû me

rendre dans un garage après avoir acheté une grille pour chien que je pensais être capable de fixer moi-même”, se souvient Thierry Izabel, récent acquéreur d’une Volvo break. Si les accessoires à installer n’altèrent généralement pas le délai de livraison d’une voiture neuve, une période d’attente est parfois à observer lorsqu’il s’agit des options. Rétroviseurs rabattables électriquement, installation d’un pack multimédia haut de gamme, incrustation d’écran dans les sièges arrières... sont autant d’éléments qui peuvent ralentir la sortie d’usine. Le radar a la cote Si la fermeture centralisée, la climatisation ou la baisse automatique des vitres sont bien souvent compris dans les options de base, les radars de stationnement et les caméras de recul pour détecter les obstacles sont aujourd’hui les plus demandés. Une fois encore, l’utile prime sur l’esthétisme.

■■ Cette voiture Volvo exposée au garage J-F-C de Biéville-Beuville, dispose de nombreuses options en série, pour mieux séduire l’acheteur potentiel.

ACHAT  Comment obtenir son véhicule neuf au meilleur prix ?

L’heure est à la négociation

■■ Parmi les opportunités, les séries limitées donnent la possibilité d’un modèle moins cher, avec des options offertes.

L

es ventes de véhicules neufs sont en berne et le stock s’accumule chez certains concessionnaires. Si la période est compliquée pour les constructeurs, elle n’en est que plus propice à la négociation pour les particuliers s’offrant une voiture ou voulant en changer. C’est le moment de faire de bonnes affaires, à condition de connaître les quelques ficelles qu’il est possible de tirer.

Première règle dans le domaine : choisir le bon moment d’achat. La fin du mois est toujours propice aux affaires, quand il manque au concessionnaire quelques véhicules pour atteindre son objectif. Il sera alors plus magnanime. Visez aussi les offres promotionnelles qui fleurissent à la télévision comme sur Internet, où certains constructeurs ont même créé des sites dédiés. Mais attention, car

les promotions peuvent être importantes quand le prix de départ l’est aussi... Il faut être flexible “Acheter la meilleure voiture au meilleur prix n’est pas forcément la meilleure affaire. Encore faut-il une voiture qui vous convient”, prévient Fabrice Létang, directeur de la concession Nissan à Hérouville. Mais pour disposer de la meilleure offre, il est toujours mieux d’être flexible. Si telle couleur du

véhicule souhaité est en stock, elle sera sans doute moins chère à acquérir. Par ailleurs, les modèles qui ont déjà quelques années derrière eux (Clio 3, 207...) seront toujours plus faciles à négocier que les nouveautés des marques. Dernier élément à prendre en compte, la reprise de votre ancien véhicule. Un conseil : négociez d’abord ce que vous vendez, avant de négocier ce que vous achetez !


VIII

N째 150 - 4 octobre 2012


N° 150 - 4 octobre 2012

SPORTS

A. Chatel

Coupe de France : Ifs se fait surprendre à Coutances

ENTRETIEN

“La confiance est toujours là”

A l’occasion du 4 e tour de la Coupe de France de football qui s’est déroulé les samedi 29 et dimanche 30 septembre, Ifs (DH) s’est incliné sur la pelouse de Coutances (DSR), sur la plus petite des marges (10). Mondeville (photo, CFA 2) a eu du mal à se défaire

LIGUE 2 

d’Agon-Coutainville qui évolue en DHR (2-5). Dans un duel de DH, Dives a pris le meilleur sur Flers (2-2, tab : 5-4 ). Hérouville, La Maladrerie, l’AS PTT Caen, Courseulles, Vire seront également au prochain tour qui se déroulera les samedi 13 et dimanche 14 octobre.

11

D’Ornano testé pour les Jeux équestres mondiaux en 2014 Quatre des six épreuves des Jeux équestres mondiaux qui se dérouleront à Caen du 24 août au 7 septembre 2014, auront droit à une répétition générale dès l’été prochain. Pour le concours de saut d’obstacles et le dressage, tous deux prévus sur la pelouse

du stade Michel d’Ornano, la session d’essai aura lieu en juin 2014, à l’issue de la saison des footballeurs du Stade Malherbe Caen. L’occasion sera ainsi donnée aux différentes délégations de repérer les lieux et de vérifier les moyens mis à leur disposition.

Malherbe coince à domicile

versaire prend confiance et une fois qu’il a marqué, il est encore plus regroupé, ce qui nous pose des problèmes pour trouver la faille.”

L

e capitaine du Stade Malherbe Caen revient sur la défaite de son équipe contre Tours (0-1), samedi 29 septembre, la troisième en neuf journées. ■■ Dominer, ce n’est pas gagner... “Sur le terrain, on n’a pas réussi à trouver la clé. C’est très frustrant, car c’est la deuxième fois que cela nous arrive à domicile cette saison. C’est difficile à encaisser. Il faut garder la tête froide, rester solidaires et surtout ne pas se déchirer, tout en continuant à travailler.”

■■ Comment expliquer que vous vous faites piéger deux fois de suite de la même manière ? “Deux fois de suite ou pas, le problème ne se situe pas là. On se crée les occasions en premier, et on ne marque pas. Derrière, l’ad-

“Tours a bien défendu et à su agir en contre. C’est certainement ce que leur coach leur avait demandé. On s’attendait à ce genre de match et il va falloir s’attendre à ce genre de rencontres à domicile jusqu’à la fin de la saison. Pour passer cet obstacle, il faudra fournir plus d’efforts, plus d’envie, et être des tueurs dans la zone de vérité.” ■■ Vous êtes désormais obligés de réagir à l’extérieur, à Istres... “De toute façon, on est obligé de faire des résultats à chaque match, compte tenu de nos ambitions. On est sixièmes. A nous de faire le maximum pour remonter le plus rapidement possible pour être dans le peloton de tête, surtout que la confiance est là depuis notre bon début de saison.”

■■ Pour son premier match en tant que titulaire en Ligue 2, le jeune Neeskens Kebano a manqué une bonne occasion en première période, contre Tours, samedi 29 septembre. Par la suite, il n’eut guère l’opportunité de se trouver seul devant le but.

P

erdre contre la lanterne rouge, cela fait toujours un peu tâche. Un peu plus encore quand il s’agit de la deuxième défaite d’affilée à domicile. Samedi 29 septembre, les Caennais ont perdu trois points précieux dans la course à la montée, contre Tours (0-1).

“Un jeu stéréotypé” Après vingt premières minutes attaquées tambour battant, les Rouge et Bleu ont peiné pour trouver le chemin du but adverse, abusant de centres peu dan-

FUTSAL 

gereux. Et pour cause, ils étaient incapables de faire la différence dans le jeu court, dans les 30 derniers mètres. Dès lors, l’ouverture du score de Thomas Gamiette (52e) n’a pas surpris grand monde dans un stade qui encore une fois sonnait creux, avec officiellement 7 000 spectateurs présents. “Autant contre Le Mans (ndlr : défaite 0-2) j’avais pointé du doigt le manque d’envie, autant là je n’ai rien à leur reprocher”, a assuré le coach Patrice Garande, qui reconnaissait les limites

de son équipe : “On a manqué de lucidité, avec un jeu stéréotypé et des centres faits pour que l’adversaire brille.” Pour rester accrochés au peloton de tête, les Bas-Normands sont contraints de ramener un résultat positif d’Istres, surprenant troisième, vendredi 5 octobre. “Ce que je crains surtout làbas, ce sont les conditions de jeu, avec ce stade que je déteste. Pour le reste, on est capables de battre tout le monde”, a lancé Patrice Garande. L’électrochoc est attendu.

Classement : 1.Monaco 18pts; 2.Angers 18pts; 3.Istres 18pts... 6. CAEN 14pts... 18.Ajaccio 7pts; 19.Clermont 7pts; 20.Sedan 6pts. Le programme de la 10e journée de Ligue 2. Vendredi 5 octobre à 18h45 : Istres-CAEN; ArlesClermont; Ajaccio-Nantes; Guingamp-Laval; Le HavreAuxerre; Le Mans-Sedan; Lens-Niort; Tours-Nîmes. Le samedi 6 octobre à 14h : Dijon-Angers. Le lundi 8 octobre à 20h30 : MonacoChâteauroux.

Premier succès pour Hérouville

H

érouville tient sa première victoire ! Promus en championnat de France, la seule division nationale de futsal, les Hérouvillais ont remporté le premier match de leur histoire à ce niveau de compétition, samedi 29 novembre.

Les frères Alla en forme Devant 300 spectateurs, le SCH a dominé Arcueil au terme d’une rencontre à suspense (6-5). Les locaux ont fait la décision sur coup-franc dans la dernière minute de jeu. Et à trente

secondes de la sonnerie, leur gardien Eddy Franchet a sorti un pénalty. Comme souvent, les frères Alla se sont distingués. Nabil a signé un triplé, Samir un doublé. Leur absence face au Sporting Club de Paris la semaine précédente avait pesé lourd. Hérouville s’était incliné 17-2 chez les vice-champions de France. La troisième journée de championnat relance les Hérouvillais avant un déplacement difficile à Roubaix, deuxième du classement, samedi 6 octobre.

A. Chatel - Archives

■■ Jérémy Sorbon, titularisé neuf fois en neuf journées.

■■ A domicile, vous vous retrouvez confrontés à des équipes qui, tout en restant derrière, parviennent à vous battre. Quel est la clé pour les dominer ?

■■ Samir Alla a largement contribué à la victoire des siens contre Arcueil.


12

SPORTS Basket : la mauvaise surprise des Mondevillaises à Toulouse A la surprise générale, les Mondevillaises se sont inclinées à Toulouse, promue cette saison en Ligue féminine de basket (61-58), samedi 29 septembre. “Les deux équipes qui avaient fait la plus forte impression le week-end dernier ont mordu la poussière, dont

HOCKEY 

Simon, Gasquet, Benneteau...

D

■■ Quels seront les pro présents ?

L

e président du Tennis club de Caen, Aristide Olivier, présente les grandes lignes du prochain Open de Caen.

■■ La 5 e édition de l’Open de Caen aura-telle bien lieu au Zénith ? “Oui, du 8 au 11 décembre. Devant le succès de l’édition passée déjà au Zénith, il était difficile d’aller ailleurs. Aussi, l’Open reste un événement populaire, et nous maintenons cette année des prix bas à partir de 6 €.” ■■ Quels objectifs vous êtes-vous fixés en tant qu’organisateur ? “L’idée c’est d’aller encore plus loin. Nous avons donc augmenté le budget. On est passé de 40 partenaires à près de 70, d’où la hausse de budget puisque nous passons de 360 000 à 450 000 €. Nous allons encore franchir un

“Nous aurons la chance d’avoir à Caen, trois des quatre médaillés olympiques : Gilles Simon, le vainqueur de l’Open l’an passé, Richard Gasquet qui réalise une très bonne saison, et Julien Benneteau. Seront également présents, Michaël Llodra et Paul-Henri Mathieu. ■■ Pas de tête d’affiche internationale en revanche... “A partir du moment où les Français ont tous dit oui, il était difficile d’aller chercher d’autres joueurs. On verra la piste étrangère pour une autre année.” ■■ Que faites-vous du tournoi amateur en amont ? “Il reste !  On garde ce principe de mélange entre joueurs pro et amateurs. Les qualifications auront lieu du 25 octobre au 7 novembre, sur les terrains du Tennis Club de Caen, à la Folie Couvrechef, avec pas moins de 800 matchs. Près de 500 joueurs y participeront, avec une finale au Zénith en décembre, et un match contre un pro à la clé, voire plus...”

●● SPORT ADAPTE  Valides et handicapés à Hélitas Des associations sportives favorisant l’intégration de personnes handicapées au sein de leur structure, animeront une journée au stade Hélitas, samedi 6 octobre (10h16h). Au menu : équitation, pétanque, handbike, basket, tennis de table, tir à l’arc, tir sportif, aéromodélisme...

Caennais savent pourtant faire le dos rond. En première période, ils ont tenu bon dans les Hautes-Alpes. Non content de tenir Briançon en respect, Caen a trouvé la faille en début de deuxième période par l’intermédiaire de Thimothée Franck (0-1, 25e). Mais au lieu de tenir, le HCC craqua par la suite, encaissant quatre buts en deux minutes trente !

Quatre buts en 2’30’’ ! La défense des Drakkars, qui était restée inviolée lors de ses deux premiers matchs officiels, est en panne. “C’est souvent dû à des erreurs individuelles qui ont de lourdes conséquences”, regrette le coach, Luc Chauvel. Les

“Chacun doit élever son degré d’exigence envers lui-même. Il faut être beaucoup plus solide et accepter de jouer dans une logique défensive.” Les Caennais joueront gros samedi 6 octobre (20h) devant Chamonix, dernier de Ligue Magnus.

C’est un truc de malade  !” Marie Lory a vécu un week-end de rêve du 28 au 30 septembre à Mantes-la-Jolie, où se déroulaient les championnats de France séniors d’aviron. Déjà médaillée d’argent en cadette et junior ces deux dernières années, la Caennaise de 17 ans a décroché la récompense suprême chez les grandes. À peine plus âgées, ses trois partenaires du quatre de couple partagent probablement le même enthousiasme débordant. Camille

TIR A L’ARC 

“Avant une compétition, le rythme est parfois difficile à gérer avec quatre entraî-

Les rugbywomen caennaises se sont inclinées à Bobigny (20-17), dimanche 30 septembre. Un poteau rentrant à la dernière seconde a privé les visiteuses d’un match nul mérité. Prochain match, dimanche 7 octobre, devant Saint-Orens à domicile (12h).

“Elles ont écrasé la course en finale et n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires”, raconte leur entraîneur, Matthieu Chapron. Les BasNormandes s’étaient préparées durant deux mois et demi, passant leur été sur le canal, parcourant huit cents kilomètres !

■■ Cette médaille maintient la Société Nautique Caen Calvados dans le top 15 du classement général des clubs français.

E

Après deux défaites, le CLCH a décroché son premier succès de la saison, samedi 29 septembre à Poitiers (2328). Prochain match contre La Rochelle, dimanche 14.

●● RUGBY  L’Ovalie échoue sur le fil

Leclerc, Delphine Cavoit, Agathe Pichon et donc Marie Lory, bien qu’attendues sur le podium avant que la compétition ne débute, ont créé la surprise en damnant le pion aux grosses cylindrées.

Une championne de France à Caen

●● HAND (N1F)  Colombelles retrouve le sourire

Le Caen Basket Calvados s’est imposé devant l’un des favoris de sa poule, Saint-Brieuc, samedi 29 septembre (72-67), avant de se déplacer à Ormes, samedi 6 octobre.

■■ Les hommes de Thibault Geffroy, le capitaine caennais, sont en train de couler.

Quatre rameuses caennaises en or

n mars dernier, Marianne Levadé a obtenu la troisième position au tir en salle à Chartres. “Je voulais terminer première,” raconte-t-elle. Le temps pour elle de monter en puissance, car après seulement trois ans et demi de pratique du tir à l’arc, la jeune benjamine des Archers de Caen, a décroché un titre de championne de France le 26 août dernier à Lyon, en tir fédéral à cinquante mètres.

●● BASKET (N2M)  Première victoire pour le CBC

deux cinquièmes places obtenues, aussi bien à l’issue du programme court que du programme libre. Ce résultat correspond aux objectifs fixés avant l’épreuve. Ils seront de nouveau sur la glace du vendredi 6 au dimanche 8 octobre, au Master’s d’Orléans.

Les Drakkars continuent de sombrer

epuis leur victoire à Strasbourg en entame de saison, les Drakkars ne flottent plus. Ils coulent. Quatre défaites se sont accumulées en l’espace de 15 jours. Après le 5-0 à Rouen en Coupe de la Ligue, Caen a encaissé 21 buts en trois rencontres : 4-7 devant Villard, 7-1 à Angers (coupe) et 7-2 à Briançon, samedi 29 septembre.

AVIRON 

Le couple caennais champion de France en titre, Maria Popova et Bruno Massot, a lancé sa saison, les jeudi 27 et vendredi 28 septembre, à l’occasion du Nebelhorn Trophy en Allemagne. Ils ont logiquement terminé cinquièmes au classement général, après

nements de trois heures par semaine”, confie son entraîneur, William Carville.

H. Blondel

cap au niveau du plateau de joueurs. ”

nous”, constatait le coach Hervé Coudray. Un money time à suspense vit les locales virer en tête, alors que l’USOM avait passé les 33 premières minutes devant. Mondeville tentera de rebondir, le samedi 6 octobre, à la Halle Bérégovoy contre Tarbes (20h).

Patinage : belle cinquième place en Allemagne

A. Chatel

TENNIS

■■ Aristide Olivier vise 13 000 spectateurs.

N° 150 - 4 octobre 2012

■■ Marianne Levadé et son entraineur William Carville lors de la Fête du sport au stade Hélitas.

Accessible à tous Egalement championne de Normandie, Marianne Levadé porte haut les couleurs du club et enrichit grandement le palmarès des Archers de Caen. L’association compte 80 adhérents et possède deux terrains d’entraînements au gymnase Albert Ier et à la Grâce de Dieu. Des initiations sont proposées aux adultes le lundi (20h) et aux enfants le mardi (18h).


N° 150 - 4 octobre 2012

13

FRANCE MONDE

VIOLENCE DE JEUNES

Elle inquiète les éducateurs Dix arrestations le 1 octobre dans une cité d’Echirolles, près de Grenoble, trois jours après qu’une bande de la cité a lynché à mort deux jeunes… Le même soir, François Hollande est venu à Echirolles avec le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, pour rencontrer les familles des victimes. Tandis que se préparait une “marche blanche” à Echirolles, les professeurs du lycée où avaient été scolarisées les deux victimes organisaient une unité médicale de secours psychologique pour les autres élèves, comme s’ils étaient menacés de er

troubles mentaux. Ce repli sur la médicalisation, comme l’impuissance des pouvoirs publics, est un symptôme de la gravité du problème de la violence des jeunes. Le lynchage d’Echirolles est survenu après plusieurs agressions d’enseignants par des élèves, et l’assassinat d’un élève par un autre, dans le reste de la France. Après chacun de ces drames, les habitants et les enseignants disent “ne pas comprendre”. Mais la multiplication des violences atteint un seuil alarmant, et beaucoup d’entre elles n’ont aucun rapport avec le trafic de drogue.

MATCH TRUQUÉ

L’énorme scandale Les milieux sportifs sont sous le choc, et le procureur lui-même paraît surpris par l’énormité du cas. Plusieurs joueurs vedettes du célèbre club de handball de Montpellier, dont les frères Luka et Nikola Karabatic, ont été déférés au juge d’instruction le 2 octobre. Ils sont soupçonnés d’avoir truqué un match pour le perdre

après avoir parié, notamment par le biais de leur conjointe, sur la défaite de leur propre équipe (gain : plus de 250 000 euros) ! Arrêtés le 1er octobre au sortir d’un autre match devant les caméras de la télévision, interrogés dans les locaux de la police des jeux à Nanterre, près de Paris, les joueurs ont été transférés à Montpellier.

Marseille : des Maghrébins s’en prennent aux Roms

L’Etat français cherche à agir

■■ Les salariés d’Arcelor Mittal de Florange, en Moselle près de Metz, ne baissent pas les bras. Mardi 2 octobre, ils organisaient une opération escargot sur l’Autoroute A 31 reliant Metz au Luxembourg.

A

Florange, dès l’aube du 1 er octobre, les salariés des hauts fourneaux – mis à l’arrêt par ArcelorMittal depuis 2011 – étaient rassemblés et bloquaient les accès. L’angoisse se lisait sur leurs visages. Le couperet est tombé sur eux dans la matinée : la direction du groupe, réunie à Saint-Denis près de Paris, a confirmé au comité d’entreprise la fermeture définitive du coeur du site. Six cents salariés au chômage, et les sous-traitants en faillite... On connait les arguments de Lakshmi Mittal : la chute de la demande d’acier dans le monde (moins 25 % en quatre ans), venant s’ajouter au coût de production “trop élevé en Europe”, “contraint” le groupe in-

dien à fermer ses neuf sites européens (sur vingt-cinq) les “moins rentables” : par exemple ceux de Lorraine et celui de Liège. “L’Etat cherche un moyen de revenir sur la scène” Mais des experts de l’industrie lourde, dont l’auteur du rapport remis à Jean-Marc Ayrault cet été, estiment possible une reprise de la demande d’acier en 2013. Auquel cas, le sabordage de Florange par Mittal - qui avait déjà mis fin à celui de Gandrange en 2009 - deviendrait une erreur... Pour éviter un désastre social, que peut faire le gouvernement de gauche qui affiche sa volonté d’être “à l’écoute des Français?  Après une entrevue de

Lakshmi Mittal avec François Hollande à l’Elysée, les ministres se sont sentis obligés de montrer leur engagement aux côtés des salariés de Florange. Arnaud Montebourg est allé la semaine dernière sur le site. Jean-Marc Ayrault a exprimé sa grande préoccupation lors de sa soirée questions-réponses à France 2... Délai de deux mois “Nous voulons”, ont-ils martelé, “obtenir de Mittal un délai de deux mois pour trouver un repreneur et relancer l’activité à Florange”. Mais pour cela, encore fallait-il que Lakshmi Mittal, peu “social” même pour un milliardaire indien, accepter de se dessaisir du site fermé. Le gouvernement n’était pas en mesure de l’y forcer. Il

aurait fallu pour cela disposer d’une loi qui n’est pas encore votée, et qui devrait imposer le rachat de sites aux industriels voulant s’en défaire. A France 2, Jean-Marc Ayrault avait évoqué la situation de façon peu encourageante : il n’avait, disait-il, “aucune garantie” de la bonne volonté de Mittal. Une rumeur circulait pourtant : l’industriel indien était sur le point d’accepter la requête du gouvernement français, et de lui laisser Florange pour un euro symbolique. La réponse est venue le 1er octobre. Mittal ne concède que le délai de deux mois...

Europe : la gauche divisée

■■ La question des populations tsiganes, et notemment celle des immigrants roumains, devient explosive.

L

a semaine dernière, des habitants maghrébins d’une cité miséreuse de Marseille forçaient un groupe de familles roms à évacuer un campement illégal en les menaçant de mettre le feu à leurs véhicules. La question des immigrants roumains devient explosive. Samia Ghali, sénatrice et maire PS des XVe et XVIe arrondissement de Marseille, prend à partie Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire UMP de la ville. Mme Ghali déclare comprendre l’opération musclée des habitants contre les Roms… Jean-Claude Gaudin qualifie les propos de Mme Ghali “d’insensés”. Le PS de Marseille tente de noyer le poisson en appelant au “vivre ensemble” et

en condamnant “les actes de police privée”, tout en affirmant que “les difficultés de coexistence sont exaspérées par la crise sociale”. L’affaire de Marseille n’est pas un cas isolé. Dans plusieurs grandes villes de France, des incidents ont commencé à opposer des habitants à des Roms, accusés par eux de ne pas se comporter comme les “gens du voyage” bien connus en France. Bien que le terme “Roms” désigne en principe l’ensemble des populations tsiganes (7 millions de gens en Europe, dont seulement 2 % sont “du voyage”), les médias réservent actuellement ce nom aux groupes de population tsigane de nationalité roumaine qui fuient leur pays d’origine.

U

n peu plus de 40 000 personnes dans Paris le 30 septembre “pour dire non à l’Europe de l’austérité” : 48 heures avant l’examen du traité budgétaire européen à l’Assemblée nationale, la “gauche de gauche” a fait opposition envers Jean-Marc Ayrault. Soixante organisations, dont le PCF et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, ont défilé de la place de la Nation à la place d’Italie : “Ce jour est le jour où le peuple français entre en mouvement contre la politique d’austérité”, a proclamé Mélenchon, revendiquant “80 000 manifestants” et ajoutant : “le gouvernement PS, c’est les pingouins : ils se dandinent et ils applaudissent”. Le 1er octobre, Mélenchon renchérissait : “JeanMarc Ayrault est un problème dans la mesure où il ne parle à personne…” Trois jours plus tôt, le leader du Front de gauche

■■ Jean-Luc Mélenchon et les ténors de l’extrême gauche fustigent le gouvernement et lui reprochent de céder à la tentation de l’austérité.

avait accusé – en des termes extrêmement violents – le Premier ministre de n’être au courant de “rien” : “La vérité est qu’il ne lit rien, ne connaît rien. Il ne sait donc rien à propos des arguments contre le traité actuel. Il est

donc incapable de répondre à quoi que ce soit de précis… Il y a un grand problème avec cette gauche sectaire et Ayrault est une bonne partie du problème ”! La division à gauche amuse l’UMP. Notamment Jean-

François Copé, partisan du traité comme beaucoup de… députés PS : “C’est un texte absolument essentiel parce qu’il obligera notre pays au courage politique. Et comme François Hollande en manque singulièrement…”


14

DETENTE

LA RECETTE

La cuisine basque  a du piquant Axoa d’espelette pour 6 personnes

●● 1, 2 kg d’épaule de veau ●● 1 oignon ●● 11 piments verts doux

Préparation : 20 mn cuisson : 20 mn

(ou 2 poivrons verts)

●● 2 ou 3 pincées de poudre

de piment rouge d’Espelette (ou 1/2 pincée de piment de Cayenne) ●● 4 cuillères à soupe d’huile d’arachide ●● 800 g de pommes de terre ●● 3 cuil. à soupe de graisse d’oie ●● 1 gousse d’ail Coupez la viande de veaux en lamelles, puis en dés. Emincez l’oignon et détaillez les piments verts en bâtonnets.Dans une poêle, versez 4 cuillerées à soupe d’huile d’arachide, ajoutez l’oignon émincé, la viande et le piment vert. Assaisonnez de sel et de la poudre de piment. Cuisez 7 mn à feu vif, puis

7 mn à feu doux tout en remuant. Couvrez et laissez encore cuire 6 mn à l’étouffée. Quand le jus de viande, trouble au départ, devient clair, voire transparent, la cuisson est à point, retirez du feu. Accompagnez ce plat de pommes basquaises et de fines rondelles de pommes de terre à chair fine. Dans une sauteuse, laissez fondre la graisse d’oie, ajoutez la gousse d’ail et les pommes de terre. Laissez dorer à feu vif. Salez à mi-cuisson, baissez le feu et ajoutez les piments verts coupés en bâtonnets. Servez très chaud avec l’axoa et dégustez aussitôt.

toutes nos recettes sur

Mots croisés Horizontalement A – Implanté à l’étranger. B – Hors du commun. C – Travailleur qui espère un avenir meilleur ailleurs que dans son pays d’origine. D – Orifice creusé par les eaux d’infiltration. Sans eux, gare à l’éboulement ! E – Est arrivée au terme d’une conception. Soumit à un entraînement. F – Dégager une odeur répugnante. G – Démonstratif. Soeur d’Hélios. Cela va de pair avec DIN. H – Plus important. Petite Bourguignonne. I – Banque d’archives audiovisuelles. Respirée. J – Le Vieillard de la mer. Son coup est rapide.

Verticalement 1 – Religieux de l’ordre des Prêcheurs. 2 – Place en position verticale. Lésion cutanée. 3 – Associée pour défendre des intérêts. Moyen de transport. 4 – Il est difficile à rassasier. Noire en Europe, elle devient Rouge en Afrique. 5 – Service d’espionnage américain. Fonde une famille. 6 – Documents joints à un texte principal. 7 – Planches de bois. Elle attira la vengeance d’Héra. 8 – Pour monsieur. Interprète d’une oeuvre. 9 – Mauvais traitements. Deux autre. 10 – En matière de. Pantalon bouffant.

LES MARÉES

Sudoku

L’horaire des marées du 5 au 11 octobre TROUVILLE DEAUVILLE

DIVES SUR-MER

PM

PM

BM

BM

OUISTREHAM COURSEULLES SUR-MER

Dates

Coeff.

Vendredi 5

71-66

PM

BM

PM

BM

Samedi 6

60-55 02.22 09.32 02.18 09.28 02.27 09.21 02.23 09.04 14.36 21.47 14.33 21.43 14.37 21.38 14.32 21.22

Dimanche 7

49-44 03.00 10.02 02.57 09.58 03.02 09.53 02.58 09.36 15.17 22.23 15.14 22.20 15.17 22.16 15.11 21.59

Lundi 8

38-34 03.53 10.44 03.49 10.41 16.20 23.15 16.16 23.12

Mardi 9

31-30

Mercredi 10

32-36 06.50 00.31 06.47 00.29 06.53 00.30 06.45 00.18 19.20 13.23 19.17 13.21 19.17 13.20 19.10 13.08

Jeudi 11

42-49 08.03 02.16 08.00 02.12 08.04 02.11 07.58 01.57 20.25 14.59 20.22 14.55 20.21 14.49 20.15 14.33

01.49 09.07 01.45 09.02 01.57 08.56 01.53 08.38 14.03 21.20 13.59 21.16 14.07 21.10 14.02 20.54

05.15 17.52

11.47 -

Horizontalement A – Implanté à l’étranger. B – Hors du commun. C – Travailleur qui espère un avenir meilleur ailleurs que dans son pays d’origine. D – Orifice creusé par les eaux d’infiltration. Sans eux, gare à l’éboulement ! E – Est arrivée au terme d’une conception. Soumit à un entraînement. F – Dégager une odeur répugnante. G – Démonstratif. Soeur d’Hélios. Cela va de pair avec DIN. H – Plus important. Petite Bourguignonne. I – Banque d’archives audiovisuelles. Respirée. J – Le Vieillard de la mer. Sonsolutions coup est rapide. Les

05.12 17.49

03.51 10.38 03.46 10.20 16.13 23.09 16.07 22.52

11.44 05.04 11.43 04.56 11.26 17.39 17.28 -

Les initiales PM et BM signifient pleine mer et basse mer. Malgré toute l’attention apportée à la rédaction de ce tableau nous déclinons toute responsabilité pour les erreurs qui auraient pu s’y glisser

Verticalement 1 – Religieux de l’ordre des Prêcheurs. 2 – Place en position verticale. Lésion cutanée. 3 – Associée pour défendre des intérêts. Moyen de transport. 4 – Il est difficile à rassasier. Noire en Europe, elle devient Rouge en Afrique. 5 – Service d’espionnage américain. Fonde une famille. 6 – Documents joints à un texte principal. 7 – Planches de bois. Elle attira la vengeance d’Héra. 8 – Pour monsieur. Interprète d’une oeuvre. 9 – Mauvais traitements. Deux autre. 10 – En matière de. Pantalon bouffant.

N° 150 - 4 octobre 2012

LA TABLE

L’ilôt Jardin, rue des Jacobins

■■ La spécialité sucrée de L’ilôt Jardin : les crêpes croustillantes. A partir de 7,70€ sur la carte.

D

ans cet établissement, tout est histoire de dualité. En rez-de-chaussée, la salle qui accueille la clientèle offre les couleurs d’un jardin ; en mezzanine, la pièce a le charme du bord de mer, d’où le nom : L’ilôt Jardin ! Cette modeste crêperie de la rue des Jacobins propose plusieurs formules le midi : celle du jour (un plat, une crêpe beurre sucre ou confiture et un verre de cidre ou de soda) pour 10,90€, ou l’Express (galette oeuf jambon emmental, crêpe beurre sucre, Nutella ou confiture) pour 8,90€. Des tomates cuisinées à merveille La carte a également des propositions alléchantes. Je choisis la galette Berger, chèvre, tomates cuisinées et crème fraîche. Celle-ci

est servie avec une feuille de salade, confinée dans un morceau de galette, façon tulipe. C’est charmant. Le goût est aussi au rendezvous et les tomates cuisinées sont particulièrement savoureuses. Avec un peu de cidre en boisson, c’est idéal. L’établissement propose aussi des Saint-Jacques à la crème de pommeau déglacée au cidre (maison) servies avec des pommes caramélisées sur galette de blé noir... A retenir pour une prochaine visite ! Je termine par une touche sucrée : une crêpe banane chocolat. Classique. A noter la gentillesse du service et les petits câlins de Caramel, le chien, au moment de régler l’addition. Pratique. L’ilôt Jardin 36, rue des Jacobins à Caen. Tél. 02 31 50 07 36.

LA METEO le week-end prévu par Vendredi 5 octobre

- Temps : maussade, sous un ciel couvert donnant des pluies plus ou moins fortes. - Températures : minimales voisines de 12° et maximales de 18°. - Vent : de Sud-Ouest modéré à assez fort avec rafales. - Mer : agitée à forte.

Samedi 6 octobre

- Temps : matinée assez nuageuse, l’après-midi devient de plus en plus ensoleillé. - Températures : minimales de 6 à 8° et maximales de 16 à 18°. - Vent : de Nord-Ouest modéré puis de nord faible. - Mer : agitée devenant peu agitée. - Indice de confiance : 3 sur 5.

Dimanche 7 octobre

- Temps : l’anticyclone est sur la région donnant un temps calme, ensoleillé, après la dissipation des habituelles brumes matinales. - Températures : minimales 4 à 8°, maximales 14 et 18° - Vent : s’établissant au secteur est, faible à modéré. - Mer : peu agitée ou belle. - Indice de confiance : 3 sur 5.


A Coeur Joie - Le Studio

LOISIRS-SORTIES

N° 150 - 4 octobre 2012

●● FLEURI Fontaine-Henry sous les bosquets

●● SOUFFLÉ La saison est ouverte à Hérouville

●● VIBRANT Des choristes de 18 à 28 ans

✔✔ Samedi 6 et dimanche 7 octobre de 10h à 19h. Parc du Château de Fontaine-Henry. Entrée 5€.

✔✔ Le samedi 6 octobre à 20h30. SMH, 10.06, quartier du Bois, à Hérouville. Infos : 02 50 50 98 51.

✔✔ Dimanche 7 octobre, à 15h. Billetterie à l’Office du tourisme. Infos au 02 31 27 14 14.

Grande fête des jardiniers de la région sur le thème du jardin et du bois. Au programme : concours de compositions florales, baptême d’une nouvelle rose...

L’Office du tourisme vous donne rendez-vous avec le Chœur national des jeunes pour un concert dans l’église Saint-Pierre de Caen.

Archives

Eric Robillard

La Saison musicale d’Hérouville s’ouvre avec le spectacle des Sourds-Doués, quatre musiciens qui s’affrontent dans une compétition très second degré !

●● NORMAND Muz’nouch et SouinQ

●● AMERICAN Rock’n’Roll & Country

●● CHALEUREUX Le Yéti met le feu au Tandem !

✔✔ Jeudi 11 octobre à partir de 20h, au Cargö, 9 cours Caffarelli. Infos au 02 31 86 79 31.

✔✔ Samedi 6 et dimanche 7 octobre dès 20h, au Joli pont du Coudray, à Amayé-sur-Orne. Entrée 5€, réservations au 06 79 04 61 38 ou au 02 31 80 53 12.

✔✔ Samedi 6 octobre, à 20h, au Tandem, 8 rue Nicolas Oresme. Renseignements : 02 31 29 54 54.

Le Cargö et Art’Syndicate organisent une soirée chanson avec le groupe caennais Muz’nouch qui présente son nouvel album, et le groupe havrais SouinQ.

L’EXPO DE LA SEMAINE  L’amoureux

Caen expose à la Prairie Le centre d’animation la Prairie organise une exposition du peintre Gilles Bourg, sur le thème “le vieux Caen”. Cet autodidacte a entamé sa carrière de peintre à l’âge de 40 ans par l’obtention du grand prix du public “du meilleur peintre du dimanche” de la région Nord Pas-de-Calais. Surnommé par certains médias “le peintre du bon vieux temps”, il peint principalement la ville de Caen et sa fameuse pierre blanche. Pour les nostalgiques, et les autres !

de

✔✔ Jusqu’au vendredi 12 octobre au centre d’animation de La Prairie, 11 Avenue Albert Sorel à Caen. Plus de renseignements au 02 31 85 25 16.

Plongez dans l’ambiance Rock-Country avec une soirée dansante, un repas, un défilé et des motos américaines !

OVNI 

L

Salle culturelle et de loisirs, le Tandem commence sa saison en musique avec un concert du groupe rock Yéti et ses textes inspirés qui ne laissent jamais indifférent.

La plage de Ouistreham envahie !

a deuxième édition du festival de cerfs-volants à Ouistreham, organisé par le club “Cerfs-volants Folie”, a lieu ce week-end sur la plage de Riva-Bella. Au programme dans le ciel : des vols de démonstration en musique de plusieurs cerfs-volants acrobatiques en présence du champion d’Europe et du champion de France. A voir aussi, une compétition régionale qualifiera les meilleurs de leur catégorie pour les championnats de France. Pour impressionner les

plus jeunes, de gros cerfsvolants monofils de toutes formes vogueront dans le ciel d’Ouistreham. Sur la plage, ils trouveront aussi leur bonheur en construisant des cerfs-volants et en attrapant les bonbons lâchés depuis un cerf-volant géant. Le samedi soir, à 21h30, un vol de nuit sera assuré par les membres du club. Pratique. Samedi 6 à partir de 14h et dimanche 7 octobre de 10h à 18h à Ouistreham. Gratuit. Renseignements sur www.cerfsvolantsfolie.fr

■■ Les cerfs-volants monofils revêtiront d’impressionnantes formes sur la plage de Ouistreham.


N° 150 - 4 octobre 2012

16

Kozyrev_Libya_

SORTIES

●● EPISTOLAIRE Un festival littéraire à Caen

“Les Automnales normandes” célèbrent l’écriture autour de Jérôme Garcin, écrivain, journaliste et cavalier.

✔✔ Du mercredi 10 au vendredi 12 octobre à la bibliothèque du centre-ville et au Conservatoire de Caen. Infos : 02 31 30 47 00.

●● ANIMATIONS Réflexions philosophiques à Hérouville. L’Ate-

lier de philosophie s’interroge sur les thèmes qu’il souhaite aborder chaque mois cette année.

●● NAUTIQUE Ouistreham expose ses bateaux

●● RISQUÉ Correspondants de guerre...

✔✔ Vendredi 5 à dimanche 7 octobre au bassin de plaisance de Ouistreham. Tél. 02 31 43 90 99.

✔✔ Du lundi 8 au dimanche 14 octobre à Bayeux. Infos sur www.prixbayeux.org.

La 7e édition du salon Boat Expo a lieu ce week-end. Avec près de 250 bateaux neufs ou d’occasion à vendre, l’heure est aux affaires !

THEATRE

Le Prix Bayeux-Calvados est un hommage rendu aux correspondants de guerre. Cette année, la Syrie fera l’objet d’une soirée spéciale le 12 octobre.

L’espace Jean Vilar se défoule

✔✔ Vendredi 5 octobre à la Maison des associations d’Hérouville, 1018 Grand Parc. Précisions : 02 31 95 11 81.

La cuisine romaine comme d’antan. Julie Amsellem, plasticienne et cuisinière, s’est plongée dans les épices de Méditerranée pour vous apprendre à concocter pains, galettes, confits ou viandes tels qu’on en mangeait autrefois. ✔✔ Samedi 6 octobre de 10h à 13h au musée de Vieux-la-Romaine. Plus d’infos au 02 31 71 10 20.

Défilé de lingerie à Luc-sur-Mer. Les mannequins bénévoles de la société Charlott’ Lingerie présenteront les produits de la marque.

✔✔ Vendredi 5 octobre à 20h30 au casino de Luc-surMer. Plus d’infos au 02 31 97 32 19.

Confiseries en stock. Pour la “journée des petits

plaisirs”, la Café des Brumes (Caen) et le Café Sud (Ifs) offrent des sachets de confiserie aux clients...

✔✔ Vendredi 5 octobre toute la journée au 23, boulevard des Alliés (Caen) et au 1 rue Edouard Branly.

●● SPECTACLES Slam au bar El Camino. La scène du Camino est ouverte à la libre expression slam, poésie et rap.

✔✔ Tous les 2e mardis du mois. Mardi 9 octobre au bar El Camino, rue de Vaucelles. Infos au 02 31 84 40 04.

Le théâtre Foz présente sa saison. C’est l’heure de relancer ses spectacles tout public pour le Foz, qui promet une saison toujours aussi magique. ✔✔ Samedi 6 octobre dès 20h30 au théâtre Foz, rue Eustache Restout à Caen. Tél. 02 31 72 54 09.

Théâtre comique au Champ Exquis. Le théâtre

familial de Blainville présentera sa saison à l’issue de la représentation de “Mime de rien”, entre humour et performances.

✔✔ Mardi 9 octobre, 20h au théâtre du Champ Exquis, rue du stade, Blainville. Infos : 02 31 44 08 31.

■■ Le jeudi 11 octobre, “Le cubitus du manchot”, un spectacle bien ancré dans la veine du nouveau cirque.

L’Espace Jean Vilar? un lieu ouvert sur le monde à la croisée des chemins”. Telle est la devise de l’espace culturel d’Ifs. Ses maîtres mots ? La curiosité, la convivialité, l’exigence, le respect et l’audace. Jugez-en par la nouvelle programmation ! En octobre La saison s’ouvrira le vendredi 5 dans le chaleureux bistrot “Chez Dame Jeanne” de la compagnie des Vins Berges. Le cirque et les marionnettes sont ensuite à l’honneur avec, jeudi

11 octobre, “Le cubitus du Manchot”, qui ne manquera pas de vous laisser haletant devant les chorégraphies et figures époustouflantes des trois comparses en scène. Le jeudi 25, la Compagnie La Magouille présente la version Playmobil de la pièce “Cet enfant” de Joël Pommerat. Un spectacle inventif qui illustre à merveille le dicton “On ne choisit pas sa famille” ! En novembre Le jeudi 8, la compagnie caennaise Sans Soucis ouvre les portes de sa fabrique et

propose une visite de chantier de leur création Peer Gynt. Les 23, 24 et 25, vous pouvez partir en excursion le temps d’une soirée. Les “Par-Courts Croisés” vous promènent en bus d’un spectacle à l’autre dans trois villes de l’agglomération. L’ambiance sera au rendez-vous lors du trajet en car, qui réserve quelques surprises... En décembre Les mardi 4 et mercredi 5, la mignonne marionnette “Pomme” vous racontera le désespoir que c’est d’être un

fruit quand on voudrait être un homme. Les 11, 12 et 13, la compagnie Les Anges au plafond présente leur dernière création “Les mains de Camille ou le temps de l’oubli”. Des marionnettes de papiers et des comédiennes cohabiteront pour nous faire comprendre la vie de Camille Claudel, sculpteur incomprise du siècle dernier. Pratique. Espace Jean Vilar, square de Niederwerrn à Ifs. Programme sur espacejean-vilar.com et billeterie au 02 31 82 69 69.


N° 150 - 4 octobre 2012

SUR LES ÉCRANS

17

CINEMA

Kirikou et les hommes

UGC Mondeville 2 - Caen - Tél. 02 31 35 84 50

••Le Magasin des suicides : tous les jours 12h20,

16h. ••Le Magasin des suicides (3D) : tous les jours 10h35, 14h10, 17h50, 19h40, 21h40. ••Rebelle : sam. 6, dim. 7, 10h50, 13h20, 16h15. ••l’âge de glace 4 la dérive des continents : sam. 6, 10h30, 12h20, 14h10, 16h ; dim. 7, 10h30, 12h20, 14h10. ••Camille redouble : jeu. 4, ven. 5, mar. 9, 10h40, 13h, 15h20, 17h40, 20h, 22h20 ; sam. 6, dim. 7, 15h20, 17h40, 20h, 22h20 ; lun. 8, 10h40, 13h, 15h20, 17h40, 22h20. ••Des hommes sans loi : jeu. 4, lun. 8, mar. 9, 10h50, 13h10, 15h30, 18h05, 20h20, 22h35 ; ven. 5, 10h50, 13h10, 15h30, 18h05, 22h35 ; sam. 6, dim. 7, 18h05, 20h20, 22h35. ••Jason Bourne: L’héritage : tous les jours 10h50, 13h30, 16h30, 19h20, 22h05. ••Les saveurs du palais : tous les jours 10h45, 13h50, 15h50, 17h50, 19h50, 22h. ••Les seigneurs : tous les jours 10h50, 13h40, 15h40, 17h50, 20h, 22h15. ••Quelques heures de printemps : jeu. 4, 10h40, 15h10 ; ven. 5, sam. 6, dim. 7, lun. 8, mar. 9, 10h40, 15h10, 19h50. ••Resident Evil: Retribution : tous les jours 12h25, 14h20, 18h20. ••Resident Evil: Retribution (3D) : jeu. 4, ven. 5, lun. 8, mar. 9, 10h30, 16h20, 20h20, 22h30 ; sam. 6, dim. 7, 10h30, 20h20, 22h30. ••Savages : tous les jours 10h55, 14h10, 16h50, 19h30, 22h10. ••The secret : jeu. 4, 13h ; ven. 5, sam. 6, dim. 7, lun. 8, mar. 9, 13h, 17h30, 22h20. ••Do Not Disturb (av. prem.) : tous les jours 10h30, 12h20, 14h10, 16h10, 18h10, 20h10, 22h15. ••Kirikou et les hommes et les femmes (av. prem.) : tous les jours 10h30, 12h20, 14h10, 16h10, 18h10, 20h10, 22h10. ••Taken 2 : tous les jours 10h35, 12h30, 14h30, 16h30, 18h30, 20h30, 22h30. ••Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté (av. prem., 3D) : dim. 7, 16h15. ••Dans la maison (av. prem.) : lun. 8, 20h. ••Ted (av. prem.) : ven. 5, 20h20.

Café des Images 4, sq. du Théatre - Hérouville-St-Clair - Tél. 08 92 68 81 08

••Diana Vreeland: The Eye Has To Travel (VO) :

jeu. 4, 13h10, 19h30 ; ven. 5, 19h10 ; sam. 6, 13h20, 22h10 ; dim. 7, 15h50, 22h ; lun. 8, 17h ; mar. 9, 15h30. ••Elle s’appelle Ruby (VO) : jeu. 4, 17h10, 21h30 ; ven. 5, 19h30, 22h20 ; sam. 6, 13h15, 20h ; dim. 7, 15h40 ; lun. 8, 19h ; mar. 9, 13h30, 19h30. ••Kirikou et les hommes et les femmes : jeu. 4, 17h40 ; ven. 5, 18h30 ; sam. 6, 15h50, 19h30 ; dim. 7, 10h30, 15h30 ; lun. 8, 18h05 ; mar. 9, 17h, 19h. ••Kirikou et les hommes et les femmes (3D) : ven. 5, 17h30 ; sam. 6, 13h50, 17h50 ; dim. 7, 13h40, 17h40. ••Rêve et silence (VO) : jeu. 4, 13h20, 19h20 ; ven. 5, 13h20, 20h20 ; sam. 6, 15h10, 21h20 ; dim. 7, 17h50, 19h40 ; lun. 8, 16h, 17h50 ; mar. 9, 20h30. ••Gebo et l’ombre : jeu. 4, 15h, 19h15 ; ven. 5, 15h30 ; lun. 8, 13h50 ; mar. 9, 16h30. ••Le chien du Tibet : sam. 6, 10h20. ••Sauna on moon (VO) : jeu. 4, 12h40 ; ven. 5, 12h ; dim. 7, 22h10 ; mar. 9, 15h15. ••Tous Cobayes ? : jeu. 4, 21h20 ; ven. 5, 14h ; dim. 7, 21h40 ; lun. 8, 13h30. ••Vous n’avez encore rien vu : jeu. 4, 14h40,

■■ Kirikou, toujours aussi ingénieux, vif et généreux, continue d’enchanter les petits. Et même si les histoires sentent le déjà entendu, le charme opère toujours.

T

oujours assis dans sa grotte bleue, le grand-père de Kirikou évoque plusieurs souvenirs d’enfance de ce dernier, à travers cinq histoires, toutes caractéristiques de son intelligence vive et de son altruisme. Parmi ces histoires, qui mettent également en scène la terrible sorcière Karaba, il y a celle de l’arrivée d’une griotte dans le village. Celle-ci va commencer à raconter de vieilles légendes aux villageois fascinés.  Parmi eux, Kirikou, qui va découvrir ainsi son talent de griot (pas celui qui raconte les histoires, mais celui qui les invente !). On retrouve avec plaisir l’univers plein de charme et de cocasserie des films d’animation de Michel Ocelot, ainsi que son délicieux petit héros qui a enchanté des générations d’enfants (et d’adultes !) avec, en prime, la technologie de la 3D.  Les dessins sont toujours aussi beaux dans leur simplicité, mais les couleurs sont plus ternes en 3D, ce qui est dommage. 

21h10 ; ven. 5, 14h20, 16h40, 21h ; sam. 6, 17h35, 19h50, 22h ; dim. 7, 13h30, 17h30, 19h50 ; lun. 8, 12h30, 14h50, 21h ; mar. 9, 13h20, 21h. ••Quelques heures de printemps : jeu. 4, 17h ; ven. 5, 16h20 ; sam. 6, mar. 9, 17h20 ; dim. 7, 19h50 ; lun. 8, 15h40, 20h. ••Camille redouble : jeu. 4, 15h20 ; ven. 5, 21h30 ; sam. 6, 15h15 ; dim. 7, 13h20 ; lun. 8, 22h10 ; mar. 9, 14h10, 21h30. ••La Chevauchée fantastique (VO) : mar. 9, 20h30. ••Le Petit fugitif : mar. 9, 18h30.

Pathé-Lumière 17, bd du Maréchal-Leclerc - Caen - Tél. 02 31 86 36 33

••2h37 : jeu. 4, ven. 5, sam. 6, lun. 8, mar. 9,

13h20, 15h20, 17h20, 19h30, 21h45 ; dim. 7, 11h05, 13h20, 15h20, 17h20, 19h30, 21h45. ••Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté

La musique, d’inspiration africaine, souligne bien l’action, et les histoires sont faites pour mettre en valeur l’ingéniosité, la vivacité et la générosité du petit héros, toujours prêt à venir en aide aux autres. C’est charmant et plein de fantaisie, avec une jolie morale destinée aux enfants. Cependant, il est dommage que le cinéaste ne se renouvelle guère avec ces histoires dont on a l’impression qu’il nous les a déjà contées, et qui finissent par distiller un certain ennui… sauf pour les petits qui semblent prendre toujours autant de plaisir à suivre les aventures de leur héros. Et comme le film leur est destiné…. Marie-Christine d’André

●● Film d’animation français en 3D. De

Michel Ocelot, avec les voix de Romann Mombo (Kirikou), Awa Sène Sarr (Karaba) (1 h 28).

Cinéma LUX 6, av. Sainte-Therese - Caen - Tél. 08 92 68 00 43

••Después de Lucia (VO) : jeu. 4, 14h10, 21h45 ;

ven. 5, 14h, 19h50 ; sam. 6, 17h40, 21h30 ; dim. 7, 13h45, 19h50 ; lun. 8, 13h50, 18h ; mar. 9, 15h50, 19h50. ••Kirikou et les hommes et les femmes : jeu. 4, 16h45, 18h30 ; ven. 5, 17h, 18h45 ; sam. 6, 10h45, 15h30, 18h ; dim. 7, 17h15, 19h ; lun. 8, 17h30, 19h15 ; mar. 9, 9h30, 18h. ••Kirikou et les hommes et les femmes (3D) : jeu. 4, sam. 6, lun. 8, 13h45 ; ven. 5, 13h50 ; dim. 7, 14h, 15h45 ; mar. 9, 14h. ••Pauline détective : jeu. 4, 14h30, 16h, 19h50, 21h40 ; ven. 5, 15h50, 17h50, 21h40 ; sam. 6, 14h15, 15h40, 19h30, 21h40 ; dim. 7, 13h50, 15h50, 17h50, 21h40 ; lun. 8, 14h, 16h, 19h50, 21h50 ; mar. 9, 13h50, 17h15, 19h15, 21h15. ••Reality (VO) : jeu. 4, 15h30, 19h30 ; ven. 5, 15h40, 17h50, 20h ; sam. 6, 10h50, 17h20, 19h40 ; dim. 7, 17h30, 19h40 ; lun. 8, 15h30, 17h45, 21h ; mar. 9, 15h45, 17h40, 21h30. ••Compliance (VO) : jeu. 4, 21h40 ; ven. 5, 22h10 ; sam. 6, 16h15 ; lun. 8, 21h45. ••Les Mouvements du bassin : jeu. 4, 17h45 ; ven. 5, 22h15 ; sam. 6, dim. 7, 21h50 ; lun. 8, 20h ; mar. 9, 19h45. ••Alyah : jeu. 4, 18h ; ven. 5, 13h45, 20h30 ; sam. 6, 13h50, 19h45 ; dim. 7, 20h45 ; lun. 8, 15h45 ; mar. 9, 21h40. ••Associés contre le crime... : sam. 6, 11h ; mar. 9, 15h. ••Le Cirque (VO) : jeu. 4, 20h15 ; ven. 5, 15h30 ; dim. 7, 15h40.

Le Méliès 12, rue Genas-Duhomme - Bayeux - Tél. 08 92 68 42 31

••Kirikou et les hommes et les femmes : sam.

6, 14h30, 21h ; dim. 7, 14h30 ; lun. 8, 14h15, 20h30 ; mar. 9, 17h. ••Taken 2 : ven. 5, 21h ; sam. 6, 14h30, 21h ; dim. 7, 17h, 20h30 ; lun. 8, 20h30 ; mar. 9, 17h. ••Les seigneurs : ven. 5, 21h ; sam. 6, 14h30, 21h ; dim. 7, 14h30, 20h30 ; mar. 9, 20h30. ••Resident Evil: Retribution : ven. 5, 21h ; dim. 7, 20h30. ••Les saveurs du palais : sam. 6, dim. 7, mar. 9, 17h ; lun. 8, 14h15, 20h30. ••Camille redouble : sam. 6, dim. 7, 17h ; mar. 9, 20h30. ••Du Vent dans mes mollets : sam. 6, 17h ; lun. 8, 14h15. ••Une bouteille à la mer (VO) : mar. 9, 20h30. ••Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté (av. prem., 3D) : dim. 7, 14h30.

(3D) : dim. 7, 16h.

••Camille redouble : jeu. 4, ven. 5, sam. 6, lun. 8, mar. 9, 13h40, 19h ; dim. 7, 11h, 13h40, 19h.

••Jason Bourne: L’héritage : jeu. 4, ven. 5, sam. 6,

lun. 8, mar. 9, 16h05, 21h30 ; dim. 7, 21h30. ••Les saveurs du palais : jeu. 4, ven. 5, sam. 6, lun. 8, mar. 9, 13h35, 15h40, 17h45, 19h50, 21h55 ; dim. 7, 11h10, 13h35, 15h40, 17h45, 19h50, 21h55. ••Les seigneurs : jeu. 4, ven. 5, sam. 6, lun. 8, mar. 9, 13h20, 15h40, 17h55, 20h, 22h15 ; dim. 7, 11h15, 13h20, 15h40, 17h55, 20h, 22h15. ••Resident Evil: Retribution (3D) : jeu. 4, ven. 5, sam. 6, lun. 8, mar. 9, 13h35, 15h45, 18h, 20h05, 22h15 ; dim. 7, 11h05, 13h35, 15h45, 18h, 20h05, 22h15. ••Savages : jeu. 4, ven. 5, sam. 6, lun. 8, mar. 9, 13h40, 16h40, 19h15 ; dim. 7, 11h, 13h40, 16h40, 19h15. ••Savages (VO) : tous les jours 21h50. ••Taken 2 : jeu. 4, ven. 5, sam. 6, lun. 8, mar. 9, 13h35, 15h40, 17h45, 19h50, 21h55 ; dim. 7, 11h10, 13h35, 15h40, 17h45, 19h50, 21h55.

Transports Publics epuis HUSSON D1999 • Transport de personnes • Accompagnement aéroport et gare toutes distances avec chauffeur TRANSPOR TS • Circuits touristiques 7/7 - 24/24 • Chauffeurs bilingues

Tél. 02.31.86.55.11 - 06.74.00.99.24 ulysse.tph@wanadoo.fr

toute l'actualité du cinéma


18

No 150 - 4 octobre 2012

IMMOBILIER LOCATION CAEN ■ Caen, loue F1 meublé dans maison quartier Venoix, pour étudiant, bus à proximité, 365 € charges comprises, libre. Particulier. Tél. 06.84.59.67.03 ■ Caen Lepanorama, 4e étage, interph., asc., park., cave, au sud : chambre et séjour avec balcon, cuis. au nord, loyer 520 € + 160 € ch. incluant chauf., eau C/F, DPE : D, GES :E. Particulier. Tél. 02.31.23.91.94 ■ Caen, 650 €, rue du Bailliage (Quatrans), loue appt F2 en rez-de-ch., belles prest., chauff. électr., volets électr., cuis. amén. Libre 14-09. Classe Energie E. Loyer 620 € + ch. 30 € + FA 669 € + DG 620 €. Réf. 5503690. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen Couvrechef, loue studio rénové 21 m2 , 1er étage, ascenseur., interph., cuis. équip., salle d’eau, chauff. ind, tous comm., bus, IUT, place parking, bon standing, 295 €/mois + 25 € ch. Libre. Particulier. Tel. 02.31.86.30.08 ■ Caen-Vaugueux, 1 170 €. Proche du centre ville et des commodités. Loue appt 4/5 pièces de 116 m2, 2e étage avec ascens. Belles prestations, à visiter. Vaste entrée avec rangements, séj./salon de 42 m2 , cuis. A/E, 2 wc, s. d eau, s. de b., 3 chambres, dressing. cave et garage en s-sol. Chauffage collectif. Classe énergie : D. Loyer CC. Honoraires : 648 €. Safaur Immobilier. 14, rue Saint-Pierre - 14000 Caen. Tél. 02 31 15 56 56 02 31 15 56 57. www.safaur.fr

■ Caen, rue Tilleuls, prox. fac, loue F1 + mezzanine, 36 m2, gde pièce + cuisine amén. + chambre étage+ SDB, libre 15/10, loyer 460 €+ 20 € ch. Particulier. Tél. 02.31.74.66.63 ou 06.21.69.14.36

■ Caen centre, St Jean, loue F2, 56 m2, 3e étage, chauf. ind., cave, séjour, cuisine refaits à neuf, loyer 500 € + ch. 70 €. Particulier. Tél. 02.31.44.79.79 après 19h.

■ Caen, 680 c.c., rue Ecuyère, loue appt F3, 2 chambres, cuis. séparée, cave, chauf. électr. Classe Energie F. Libre 21-09 (poss. avant). Loyer 600 € + ch. 80 € + DG 600 € + FA 648 €. Réf. 5090816. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, 700 € c.c., rue Damozanne, loue appt F3, cuis. éq., séjour parqueté, 2 chambres. Classe Energie D. Libre. Chauff. collect., garage. Loi Besson, revenus plafonnés exigés. Loyer 595 € + ch. 105 € + FA 514 € + DG 595 €. Réf. 1334597. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, prox. campus 2, loue studette équip., salle d’eau-wc, résid. calme, DPE : G, loyer 330 € + 70 € ch. (eau ch.+ chauf. + élect. inclus), libre. Particulier. Tél. 06.32.81.68.13 ■ Caen, 628 € c.c., résid. Sanchez, loue beau F2 avec séjour parqueté, balcon, 1 chambre, park., cave, chauff. collect. Classe Energie E. Libre. Loyer 498 € + ch. 130 € + DG 498 € + FA 537 €. Réf. 1334605. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, proche Hôtel de Ville, loue T3, 65m2, au RDC dans résidence avec gardien, 2 chambres, pkg au sous-sol, libre, loyer : 690 € + 95 € charges. Particulier. Tél. 02 31 79 11 85

■ Caen rue d’Authie, loue F2, 50 m2, séjour expo S/O au calme, libre, DPE F, 595 € ch. comprises. Particulier. Tél. 06.23.44.46.36

■ Caen, 635 € c.c., rue Pierre Girard, loue appt F3 conventionné, 2 belles chambres, cuis. séparée, 2e étage, chauff. indiv. gaz. Classe Energie D. Libre. Loyer 580 € + ch. 55 € + FA 626 € + DG 580 €. Réf. 2360349. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, 480 € c.c., rue Caponière, loue appt F2 en résid. avec park., 2e étage, chauff. indiv. électr. Classe Energie E. Libre. Loyer 450 € + ch. 30 € + DG 450 € + FA 389 €. Réf. 1334631. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59. 0231863859

■ Caen, 490 € c.c., rue SaintGabriel, résid., loue appt F1, cuis. séparée, séjour, balcon. Libre. Grenier, park. ss-sol. Classe Energie E. Loyer 395 € + ch. 95 € + FA 340 € + DG 395 €. Réf. 1334584. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

AGGLOMERATION ■ Mathieu, 990 €, loue maison neuve env. 117 m2 avec 4 chambres dont 1 rez-de-ch., mezzan., cuis. amén., terrasse, garage, chauff. gaz. Classe Energie B. Libre. DG 990 E + FA 1.069 €. Réf. 7511918. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, 832.000 €, vds maison contemp. très lumin. d’exception aux portes de Caen nord de 380 m2 env., sur 1.032 m2 terrain plein sud, bus de ville à 200 m, arboré, terrasse longeant la propr. , piscine int. chauffée (douche), chambre s. de b., dressing, rezde-ch. séjour salon 90 m2, cuis. s. à m. 50 m2, étage avec mezzan., 4 chambres avec toutes s. de b. wc séparés. Etage 2 en mezzan. avec grand espace aménagé, chauff. gaz de ville, garage dble, au calme, accès direct tous axes.Réf. 7352023. Agence Nouvelles-Demeures, Tél. 02.50.50.95.51. 06.66.12.37.34 Nouvelles-Demeures.com

CALVADOS ■ Boulon, à louer, maison en pierre à 10 mn de Caen, 3 chambres, cuis., séjour, terrain 600 m2, loyer : 740 €, libre novembre. Particulier. Tél. 06.24.70.70.86

IMMOBILIER VENTES CAEN

■ Caen, 203.000 €, Bus nº 2, vds appt dernier étage ouest avec vue sur nature de 82 m2, séjour 30 m2, 2 belles chambres, égal. lumin., grand dressing ind., très belles cuis. et s. de b. neuves, arr.-cuis., buand., cave, park. priv., charges 250 €/mois (chauff., park., cave et eau). Réf. 7855803. Honoraires 4% Agence Nouvelles-Demeures, Tél. 02.50.50.95.51. Nouvelles-Demeures.com

■ Caen, 77.000 €, à 20 mn, au calme, 400 m de la mer, au pied des commerces, exclusivité, vds appt en bois en rez-dejardin de 20 m2, chauff. électr. compr. terrasse bois, pièce de vie avec cuis. A/E de 16 m2, s. d’eau avec wc, étage 1 chambre mansardée, idéal pour location saisonn., bon rapport. Réf. 7872745. Honoraires 4%. Contact Fabrice Hoffnung Tél. 06.22.22.28.52. Nouvelles-Demeures.com

■ Caen, 437.000 €, Exclusivité, vds très beau pavillon de 2003 dans quart. résid. au calme, somptueuses prest. intér. sur terrain 660 m2, rez-dech. entrée hall avec mezzan. ouv. de 10,9 m2, cuis. A/E de 14 m2, grand séjour salon de 40 m2 avec chem. insert, chambre de 13 m2 avec s. d’eau priv. et wc, arr.-cuis. et garage carrelé avec douche pour retour plage. Etage 3 chambres de 15 et 17 m2 carrelées, s. de b. et wc, grenier aménageable avec plancher béton. Réf. 7419169. Contacter Fabrice Hoffnung Tél. 06.22.22.28.52 Nouvelles-Demeures.com

■ Caen, vds appt T3, 65 m2, RDC calme sans vis à vis, parking sous-sol, cave, ascens., résidence Elitas, prix 180000 €, libre. Particulier. Tél. 02.31.79.11.85

■ Caen, 386 € c.c., avenue Tourville, loue appt cuis. séparée, park., cave, chauff. indiv. Classe Energie D. Libre, vue sur canal. Loyer 350 € + ch. 36 € + DG 350 € + FA 302 €. Réf. 3256217. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, 325 € c.c., rue Caponière, loue studio en rez-de-ch. avec kitchen., park., chauff. électr. Classe Energie E. Loyer 300 € + ch. 25 € + DG 300 € + FA 259 €. Réf. 4318213. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

1ère radio indépendante de Normandie


No 150 - 4 octobre 2012

■ Caen, 550 000 €, Exclusivité à 10 mn vers la mer, superbe demeure en pierre du 17e, de 260m2, sans vis à vis, beau terrain sud 640m2, dép. aménagée, à voir vite, belle entrée, séjour chem., s. à m., cuis. chem., chambre s. de b., étage 1 : 3 belles chambres, bureau, s. de b, étage 2 : 1 gde chambre avec s. de b. et dressing, A voir vite, toiture refaite en 2006 (tuiles de bavent), plomb. et électr. à neuf, dble vitr. Réf. 7859847. Agence Nouvelles-Demeures Tél. 02.50.50.95.51. Nouvelles-Demeures.com

■ Caen, 1.250.000,00 €, exclusivité vds ferme manoir du 17e s. d’un prestigieux château classé au nord-ouest de Caen, d’une superf. de 420 m2, parc 3.700 m2 sud , parfait. rénovée avec piscine couv. de 5 x 10 m, poolhouse de 30 m2. Séjour salle à m. 80 m2, cuis. sup. ouv. A/E, vaste buand., chambre d’hôte atten. avec salle cuis. Etage chambre s. d’eau le tout en prestige, niveau 2 : 4 vastes chambres, bureau, s. d ’eau, s. de b., dressing, niv. 3 parental avec palier, bureau, chambre avec salon et s. de b., garage, beau terrain clos sans vis-à-vis environnt except. Agence Nouvelles-Demeures, Tél. 02.50.50.95.51. (Honoraires 4%) Nouvelles-Demeures.com

■ Caen, 281.000 €, Exclusivité, Centre Folie Couvrechef, vds maison familiale de 140 m2 hab. env., 5 chambres sur terrain 490 m2, terrasse, expo est/ouest, ss-sol lumin. de 54 m2 amén. salon, 2 chambres. Rez-de-ch. entrée dégagée, cuis. ouv. sur séj. salon env. 35 m2, wc, bureau avec s. d’attente + wc/vasque pour activité ind. Etage 3 chambres 11, 12, 13 m2 dont 2 avec grands placards et s. d’eau, belle s. de b. baign. douche vasque, chaudière récente gaz de ville. TF 1.800 €/an, toutes commodités, proche centre ville. Réf. 7582390. Honoraires 4%. Agence Nouvelles-Demeures, Tél. 02.50.50.95.51. Nouvelles-Demeures.com

19

CALVADOS ■ Saint-Laurent-de-Condel, 49 000 €. Vds terrain constructible viabilisé 424 m2, 10 mn Caen sud par voie rapide, expo sud. Bordure forêt de Grimbosq, Tous commerces et écoles à proximité. Libre choix constructeur, Albion Promotion Tél. 06 79 95 12 93

■ Sainte-Croix-GrandTonne, 1.144.000 €, vds relais de poste du XVIIe, 10 mn Caen ouest, idéal hôtellerie de luxe, projet de thalasso ou autre 3.000 m2 hab., 2,6 ha terrain avec park. 40 places amén. bus, surf. totale HOB après travaux 3.303,7 m2. Réf. 3787626. FAI 4%. Contact Stéphane Stankovic Tél. 06.66.12.37.34. Nouvelles-Demeures.com

■ Bayeux, 150.000 €, Exclusivité vds maison de 1932, plain-pied à rénover prox. commerces et écoles compr. grand hall d’entrée de 18m2, 4 chambres, cuis. et arr.-cuis., salle de séjour de 16 m2, s. de b. wc, débarras. Réf. 7582484. Contacter Fabrice Hoffnung Tél. 06 22 22 28 52 Nouvelles-Demeures.com

■ 307 SW HDi 90 cv, 2005, 102 000 km, pneus, disques, freins neufs, ordi. de bord, régul. vitesse, vidange OK, T. bon état, 7500 €. Tél. 02.31.74.79.95

■ 207 1.4 l, bte auto, 16 v, 90 cv, 2-tronic, 10/2008, 27000 kms. T.B.E, gris cendre, tissu anthracite, entretien fait. Particulier. Tél. 06.80.92.62.89. Bayeux

AUTRES MARQUES ■ Mercedes E320 CDi, Avantgarde, 2003, 190.600 km, contrôle technique zéro défaut en mai 2012, nombreuses options, entretien et état parfait, prix interessant. Tél. 06.14.19.19.66

■ Saab 9.5 vector, mod. mars 2003, 4 portes, 3 l diesel, 219 000 km, bon état général, couleur gris clair métal, int. cuir tissu, prix 5000 €. Tél. 06 89 96 46 96

■ Fiat Punto EVO, modèle nov. 2011, 5 portes 1,4 l essence 20100 km en parfait état, garantie constructeur 14 mois. Prix : 8000 € Tél. 06 89 96 46 96

■ Pers. sérieuse et soignée rech. heures de ménage sur Caen. Tél. 02.31.24.75.75 ou 06.83.21.23.02 ■ Personne sérieuse recherche heures de ménage, repassage chez particulier, Caen ou proches alentours. Tél. 06.23.55.21.34

DEMANDES D'EMPLOI ■ A Caen, famille d’accueil agréée, 38 ans de pratique vous remplace les après-midi, de 11h à 19h pour 20 €. Tél. 06.64.34.59.44 ■ Cours solfège, guitare, piano, tous styles, enfants et adultes, cours particuliers donnés par professeur diplômée. Tél. 02.31.93.70.32 ou 06.60.79.93.63 ■ Peintre qualifié recherche travaux peinture, revêtements muraux, Caen et Calvados. Tél. 06.50.72.59.92 ou 06.63.85.98.61

ANIMAUX ■ A réserver 3 yorks nés le 10/08/12, une femelle et deux mâles, non LOF, non pucés, femelle 400 €, mâles 300 €, libre mi-octobre, mère née le 23/09/09 pucée 250269801433972. Particulier. Tél. 07.86.29.10.97

OFFRES D'EMPLOI ■ Rech. homme toutes mains pour dame, âgée de 80 ans, valide ne pouvant rester seule, H. sérieux, retraité, logé, nourri, pour petit ménage, entretien, jardinage, subvenir à ses besoins, avec permis de conduire, Cesu. Tél. 02.31.79.00.73 ou 06.31.97.48.25

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Caen, 30, avenue du 6 juin - 14 000 Caen - Tél 02.31.30.29.33

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Caen, 30 avenue du 6 juin, 14000 Caen ou faxez-le au 02.31.24.83.10. Vous pouvez également le télécharger sur "www.tendanceouest.com".

■ Subles, 208.000 €, Exclusivité, vds pavillon de 106 m2, état impecc., belles prest., terrain 1.600 m2 hors lotiss. au calme, pas isolé, accès 4 voies en 5 mn, beau jardin arboré, expo sud W, terrasse carrelée de 35 m2, ramass. scolaire, compr. hall d’entrée, chambre en rez-de-ch. avec wc s. de b., cuis. A/E de 11 m2, salle-salon en aile avec chem., étage 2 chambres avec penderie, s. d’eau wc, ss-sol carrelé, buand., cuis. d’été, cave, 2 voit., avec accès facile, fenêtres PVC, produit rare, prix justifié, à voir vite. Réf. 7833796. Contacter Fabrice Hoffnung Tél. 06.22.22.28.52 FAI 4%. Nouvelles-Demeures.com

choisissez votre rubrique

Forfait 4 lignes

Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

Suppléments : ❏ Fond gris 3 € ❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3 4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

Toutes les heures de 6 h à 22 h l'actualité nationale et internationale sur 100.2 FM

AUTOMOBILES PEUGEOT ■ 406 5 V 16 S, 10 cv, 1995, très bon état avec factures, 215 135 km, pneus et batterie neufs, prix 2100 €. particulier. Tél. 02.33.67.23.08

................................................

indiquez vos coordonnées

Nombre de parution :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

Nom et prénom : ........................................................ ............................................................................................................................................................ Adresse : ............................................................................ ............................................................................................................................................................ Code postal : ................................................. Ville : ........................................................................................................................................................... Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin.


20

INSOLITE

N° 150 - 4 octobre 2012

Le Val des centenaires ! Q

uel est le secret de la Résidence du Val, à Hérouville ? Le mois dernier, l’établissement a fêté quatre de ses résidents  : tous centenaires ! “C’est révélateur de ce qui se passe ici. L’équipe propose un vrai projet de vie”, explique Sylviane Lepoittevin, adjointe au maire. “C’est une fierté pour nous”, sourit Sylvie Hibert, directrice de la Résidence. A 104 ans, Eugène Dagorn est le doyen des lieux. Entouré de ces dames, il a tout pour s’épanouir. Et pour expliquer sa longévité, pas de miracle : “On vieillit doucement”, indique t-il, tout simplement. Cet ancien gendarme de Bretteville-sur-Odon a gagné Hérouville en 1966 et ne l’a depuis plus quittée. Sa voisine, Jeanne, née le 5 juillet 1912 à Livarot, est la plus jeune des quatre. Et cela se voit : elle galope comme une enfant, déambulateur à l’appui. Une photo pour la presse ? Aucun souci ! C’est tout sourire que cette

habitante du quartier de Lébisey de 1949 à 1976, puis du quartier du Val, accueille Tendance Ouest Caen. Aglaé, 100 ans le 20 avril dernier, est une Normande d’adoption. Arrivée à Saint-Martin de Fontenay en 1960, elle séjourne à la résidence du Val depuis 1993, “très entourée par ses enfants et ses petits-enfants”.

24 heures d’avion : ça maintient la forme Gabrielle, “connue pour sa coquetterie et son dynamisme”, est une ancienne aide-infirmière des Forces Françaises de l’Intérieur. Cette résistante de caractère, Ornaise de naissance, est d’une nature très solide. “Elle a enduré une embolie pulmonaire à 72 ans et une opération de la vésicule biliaire à 79 ans !” Mieux, il y a huit ans, elle n’a pas hésité à faire 24 heures d’avion pour rendre visite à membre de sa famille à Tahiti ! Les voyages ne forment-il pas la jeunesse ?

■■ Jeanne Pouzioux, Eugène Dagorn, Aglaé Thomas et Gabrielle Plet sont les quatre centenaires de la Résidence du Val. Leur secret ? “prendre la vie comme elle vient”, “être curieux de tout, “l’amour pour ses proches”, “la volonté de vivre” , selon eux.


Tendance Ouest Caen du 4 octobre 2012