Issuu on Google+

AGENDA 21

“Il faut tout miser sur le durable” rudy l’Orphelin, maire-adjoint chargé de l’environnement

N° 82 - 28 avril 2011

Page2

CHeMiN verT Patience pour le collège

Page 3

TravaUX rOUTierS Le contournement Sud avance

Page 5

iNFOrMaTiQUe Les yeux remplacent la souris ! PrOMOTiON Votre annonce gratuite

Page 8

PageS 22 et 23

Déminage Xxxxxxxx Ils risquent leur vie Ils risquent leur vie xxxxxxxxxxxx

A Caen et dans sa région, les traqueurs de bombes et autres vestiges de la guerre sont constamment sur le qui-vive. Page 4


N° 82 - 28 avril 2011

Les temps forts ✔✔ Football Dimanche 1er mai, les joueurs du

✔✔ Fermeture L’autoroute A13 sera fermée

✔✔ 1er mai Dimanche 1er mai, fête des tra-

✔✔ CHU Jeudi 5 mai, journée “Hygiène des

Stade Malherbe Caen se déplacent à Nice. Coup d’envoi du match à 17 h.

30, Avenue du 6 juin - 14000 Caen Tél. 02.31.30.29.33 - Fax : 02.31.24.83.10

Radio 100.2 - Le journal de Caen - www.tendanceouestcaen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 32 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

vailleurs, défilé à partir de 10h30. Point de rendez-vous : la place Saint-Pierre.

entre les échangeurs de Troarn et de Mondeville de 21h à 7h, dans la nuit du mardi 3 au 4 mai.

mains”, avec l’équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière, dans le hall du FEH, de 10h à 16h.

✔✔ Vide-greniers Dimanche 1er mai, vide-gre- ✔✔ Antiquités Du jeudi 5 au lundi 9 mai, niers sur la place de la mairie d’Hérouville de 7h à 19 h avec l’association “Perle précieuse”.

AU COURRIER

salon des antiquaires au parc des expositions de Caen. Entrée : 5 euros.

EN DIRECT

Mention “express”

AGENDA 21  Caen a lancé sa révision

“Le 8 avril, à 10 heures, en raison d’une attente trop importante au service des cartes grises de la préfecture, je dépose mon dossier complet dans une enveloppe fournie, portant la mention “express”. Ce système qui a un surcoût, puisque la carte grise est renvoyée par la Poste au domicile, est censé faciliter la démarche et, vu la mention “express”, faire gagner du temps. A ce jour (26 avril), je n’ai toujours rien reçu et, après renseignements auprès d’autres usagers (jusqu’à plus d’un mois d’attente), cela semble un fait acquis : le mot “express” n’est qu’un leurre. Si j’avais effectué le changement de carte grise (nouveau propriétaire) en passant par un garage agréé, moyennement un surcoût également, je l’aurais obtenue en 48 heures maximum. Cherchez l’erreur”. G. Lebas

“Sans effort aucun” “Les jeunes filles rêvent de devenir mannequin. Les garçons veulent être footballeurs. Le désir de célébrité, de l’argent facile forment une nouvelle religion. On veut qu’elle ou qu’il vous tombe dessus comme cela, sans effort, sans rien pour le mériter. Pourquoi s’étonner de tant d’insatisfaction, d’amertume causées par ce déclin des valeurs réelles” ? F. Letertre

■■ Vous aussi, vous souhaitez vous exprimer ? Ecrivez-nous à Tendance Ouest Caen, 30, avenue du 6 juin - 14000 Caen, ou redactioncaen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Caen, 30, avenue du 6 juin - 14 000 Caen - Tél 02.31.30.29.33

“Il faut tout miser sur le durable” Rudy l’Orphelin, maire adjoint en charge de l’environnement et du développement durable, était l’invité de “En direct”, l’émission diffusée sur Tendance Ouest le mercredi midi. Sur 100.2. ■■ Il y a un an, la Ville a lancé la révision de son Agenda 21. Qu’est-ce que signifie concrètement cet “agenda” ? “La notion d’Agenda 21 est née de la volonté de 173 pays qui, lors de la conférence de Rio en 1992, se sont engagés à décliner des actions en matière de développement durable au niveau local. Ainsi, l’Agenda 21 doit aider concrètement à répondre aux grands défis d’aujourd’hui : le changement climatique, la crise énergétique ou l’érosion de la biodiversité... Et ce, en essayant de définir des modes de production et de consommation responsables et solidaires”. ■■ Depuis 1992 se sont écoulées près de deux décennies. Pourquoi Caen ne s’y consacre-t-elle qu’aujourd’hui ? “Il existait déjà un Agenda  21 quand nous avons gagné les élections

TENDANCE 

■■ Rudy l’Orphelin, maire adjoint en charge de l’environnement, du développement durable et des déplacements.

en 2008. Mais nous avons souhaité engager sa révision pour lui donner plus de force dans le contexte que nous connaissons, avec une crise environnementale et une crise sociale qui ne cessent de s’accentuer. Il nous paraissait indispensable de pouvoir le retravailler. Nous avons commencé par un diagnostic et nous en sommes aujourd’hui à la définition du programme d’action. Il devrait être publié d’ici à la rentrée de septembre”. ■■ A Caen, y a-t-il des problématiques particulières ? “Les faiblesses en matière de développement durable

sur ce territoire, nous les connaissons aujourd’hui assez bien. Elles résident dans un logement très énergivore et un étalement urbain qui oblige les gens à faire de plus en plus de kilomètres pour se déplacer. Sur la question de l’étalement urbain, par exemple, on sait que la ville et son agglomération sont extrêmement révélatrices en France du mode de consommation de l’espace et de terres agricoles notamment. Il y a donc nécessité de construire davantage de logements à Caen même, en tenant compte des normes les plus exigeantes, mais aussi d’avoir une politique

de transports durables beaucoup plus affirmée”. ■■ Q u e l s s o n t l e s exemples de la démarche de développement durable de la Ville ? “Avec Caen Habitat, nous allons travailler à l’isolation de plus de 700 logements sur la Folie-Couvrechef. Nous allons aussi mettre en place une opération d’amélioration de l’habitat. Tous les propriétaires pourront bénéficier d’aides pour faire des travaux d’économie d’énergie dans leurs logements... Et les Caennais peuvent continuer à faire des propositions au travers d’un blog à leur disposition : caen-ville-durable.blogspot. com”. ■■ Une vie, six dates . 1982 Naissance à SaintLô . 2001 Rejoint le groupe Les Verts . 2002 Diplômé d’une licence de sociologie . 2008 Élu au conseil municipal de Caen . 2010 Début de la révision de l’Agenda 21 . Septembre 2011 Publication et mise en oeuvre du plan d’action de l’Agenda 21

Sur Internet et à la radio (100.2FM) BEACH-SOCCER

E-TREMPLIN

CADEAUX

●● Ce samedi 30 avril, Tendance Ouest est partenaire de la grande journée de découverte du beach soccer au Village Oxylane de Mondeville. Profitez donc sur place des ateliers d’initiation, du freestyle et des matchs d’exhibition au son de la samba et des rythmes brésiliens. Avec de nombreux cadeaux à remporter !

●● Découvrez bientôt sur le site “etremplin. tendanceouest.com” l’artiste ou le groupe gagnant de ce grand concours. Le chanteur ou la formation musicale jouera sur la scène du Tendance Live, grand concert gratuit organisé par votre radio le 21 juin prochain sur la Plage Verte de Saint-Lô, au pied des remparts.

●● Vous en avez assez des prix du carburant qui ne cessent d’augmenter ? Ecoutez Tendance Ouest (100.2FM) et remportez des “bons carburant” chaque mois et jusqu’à cet été. Avant votre départ en congé, Tendance Ouest peut aussi vous faire gagner un GPS, pour emprunter sans souci le beau chemin des vacances !


N° 82 - 28 avril 2011

3

Collège Albert Jacquard : encore un peu de patience D

epuis l’annonce de sa fermeture en 2008, les usagers du collège Albert Jacquart, établissement implanté au cœur du quartier du Chemin Vert, s’interrogent sur son avenir. Seule certitude : parmi les solutions envisagées, celle de le reconstruire sur le site de l’école d’Authie Sud a été rejetée, après une levée de boucliers de la part de certains parents d’élèves. Vers une fusion avec le collège Dusnois ? Après le renouvellement récent du Conseil général, seul décisionnaire au final de l’emplacement futur du collège, la mairie de Caen vient de communiquer trois nouvelles suggestions. La première viserait le site de la rue Lesomptier ; la seconde, celui du groupe scolaire Authie Nord ; la troisième enfin serait de reconstruire un bâtiment sur son emplacement actuel, en créant de nouveaux accès pour le désenclaver. “Le site qui aura ma préfé-

rence sera celui qui pourra être aménagé le plus rapidement possible”, déclare le principal, Bruno Girouard. Pour la municipalité et son maire-adjoint du quartier également, “il faut prendre une décision avant l’été afin de ne pas perturber la prochaine rentrée scolaire”. Sonia de la Provôté, nouvelle conseillère générale du canton concerné (Caen  III), semble moins optimiste quant à la date de prise de décision du Conseil général. Selon l’élue de la majorité départementale, “elle ne sera pas rendue avant six mois, le temps de faire les dernières études”. Les différents intéressés paraissent au moins d’accord sur un point : ils retiennent l’idée de voir le collège Jacquard fusionner avec le collège Dusnois, situé plus au sud du quartier. “Pour réussir un projet pédagogique cohérent, il nous faut au moins 500 élèves, alors que nous n’en avons que 250”, justifie Bruno Girouard.

■■ Le collège Albert Jacquard, situé au cœur du quartier du Chemin Vert à Caen, avait été inauguré en 1968. Ayant compté jusqu’à 500 élèves, il n’en accueille aujourd’hui que 250...


4

N° 82 - 28 avril 2011

NEWS

Les démineurs du risque Formation Les démineurs

sont formés dans une école située près de Pont-à-Mousson (Meurtheet-Moselle). L’Hexagone compte 24 centres de déminage comme celui de Caen.

Recrutement Le recrute-

ment des démineurs se fait par l’intermédiaire de la Police nationale. Ils dépendent de la Direction de la Sécurité civile, dont le siège est à Asnières, près de Paris.

Onze

 C’est le nombre de démineurs du centre interdépartemental de Caen. En France, ils sont environ 300. En cas de découverte de munitions, prévenez les autorités qui feront appel à leur service.

“Dépiégeage” Autre

activité des démineurs : les “Voyages officiels”. Ils sont chargés du “dépiégeage” des sites qui accueillent le Président de la République ou le Premier ministre.”

D

’eux, vous ne saurez que les prénoms. C’est une règle chez les démineurs de Caen. Menaces de terrorisme oblige. À Caen, ceux qui traquent et détruisent principalement les vestiges meurtriers de la dernière guerre sont en permanence sur le qui-vive. Le 17 avril, ils sont à nouveau intervenus, cette fois-ci à Colombelles et Fleury-surOrne, pour désarmorcer deux bombes : l’une américaine de 222 kg, l’autre britannique de 463 kg. “Le centre interdépartemental de Caen rayonne sur le Calvados, la Manche, l’Orne, la Sarthe et la Mayenne”, précise Olivier, son patron. Lorsque ses hommes n’interviennent pas sur des opérations spectaculaires, celles qui nécessitent l’évacuation de la population, ils assurent dans l’ombre leur mission : le ramassage et la destruction de munitions. “C’est un travail de tous les jours et qui se fait de façon assez discrète”.

1 000 appels par an Le jour de notre reportage, un habitant d’Asnelles, près de Bayeux, a fait appel au centre après avoir découvert une mine de 7 à 8 cm d’épaisseur dans son jardin. Des exemples comme celui-ci se présentent quotidiennement. “Le premier travail du démineur, c’est de savoir si la munition est dangereuse ou non, transportable ou pas. Si elle ne l’est pas, il faut qu’il trouve les moyens de la neutraliser

■■ Olivier, responsable du Centre interdépartemental de déminage de Caen, nous montre sa “collection” d’engins les plus divers qui sert à la formation des jeunes démineurs.

sur place”, indique Olivier. Dans le cas contraire, la munition est transportée, stockée, enfouie puis détruite sur des terrains militaires (le Calvados n’en possède pas). “Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Nous connaissons la méthode. Nous connaissons les risques. Nous essayons d’en prendre le moins possible”, témoigne Christophe. Ce démineur, comme ces

Avec l’AFPA, devenez cuisinier ou serveur en contrat de professionnalisation

Réunion d’information Jeudi 5 mai, de 9h à 10h sur notre campus de Caen, rue de Rosel www.basse-normandie.afpa.fr

0800 02 8000

collègues, est en mesure d’identifier des centaines d’engins explosifs. Il ne les connaît cependant pas tous par cœur. “Ce n’est pas souhaitable. Le démineur doit toujours garder un petit doute”, souligne Olivier pour qui le déminage est une vraie vocation. “Ce n’est pas une passion. Ce serait dangereux. Le démineur doit savoir prendre le temps de la

réflexion. Mais aussi savoir prendre une décision”. Face à la pression et aux dangers de leur activité, les démineurs caennais se montrent soudés. “Le cursus du démineur tient du compagnonnage”, précise Olivier. Toujours à deux, ils veillent l’un sur l’autre. “Ma règle ? J’assure la sécurité de mon collègue, donc celle de la population et

forcément quelque part la mienne. Notre objectif est de neutraliser la bombe mais aussi d’évacuer la population le moins longtemps possible”. Dans leur mission, les démineurs caennais font également de la prévention. Dans leur viseur figurent les entreprises de terrassement, premières “victimes” d’une terre de combats intenses. “Les munitions au phosphore

s’enflamment au contact de l’air. Le bon réflexe, si une pelleteuse en met une à jour, est de la recouvrir immédiatement de terre”, explique Olivier. Chaque année, le PC opérationnel du centre de déminage reçoit en moyenne un millier de demandes. L’équivalent de dix à vingt tonnes de munitions à neutraliser... Floriane Bléas

Soixante-dix obus d’un coup !

S

i l’action des démineurs du Centre interdépartemental est peu visible au quotidien, certaines opérations de désamorçage sont plus médiatiques que d’autres. En février 2010, la découverte d’une bombe de 500 kg sur un chantier du campus 1 de l’université de Caen avait nécessité l’évacuation de plus de 20 000 personnes. Tuer ou mutiler A Longues-sur-Mer plus récemment, à une quarantaine de kilomètres au nordouest de Caen, les démi-

■■ Lors d’une opération de déminage.

neurs ont été appelés pour neutraliser deux obus. Ils en ont finalement découvert près de 70 ! Les petits engins font aussi l’objet d’une prévention particulière du centre interdépartemental. “Ce sont les plus dangereux. Dans un obus de 2 cm, il y a 5 à 6 grammes d’explosif. Matériellement, on ne les reconnaît pas. Ils sont pourtant suffisants pour tuer. Ou mutiler”. Le centre interdépartemental de déminage de Caen traque aussi les engins explosifs improvisés, c’est-àà-dire plus “artisanaux”.


N° 82 - 28 avril 2011

NEWS Région : point d’étape pour Laurent Beauvais d’affirmer la “cohésion” de son équipe. Il a notamment illustré son action dans l’innovation à travers l’actualisation du contrat de projet État-Région pour la nouvelle faculté de médecine de Caen, dont les plans ont été présentés en assemblée plénière.

L’ASSOCIATION

TRAVAUX ROUTIERS  

Le vélo se transforme en jeu

L

■■ Xavier Pesnel, président de Urban Bike, est un ancien coureur cycliste.

U

passion de la bicyclette, les membres du CUB ont en commun le goût du “bike polo”. Adaptation citadine du polo à cheval, c’est un sport en plein développement dans l’hexagone. Ses effectifs doublent chaque année. Il se joue à deux équipes de trois joueurs, sur un terrain de 30 mètres sur 20, l’équipe gagnante étant la première à marquer cinq buts. Les 27 et 28 mai, à Toulouse, aura lieu le championnat de France, l’occasion d’une première participation pour les Caennais qui prenent pour exemple le voisin rouennais, référence française dans ce domaine. Contact  : caen.urbanbike@gmail.com

e projet du contournement routier au sud de Caen se poursuit. La liaison reliant l’ancienne Nationale 13 entre Caen et Lisieux à l’autoroute A13 en est le premier jalon. Dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 mai, la pose d’un pont métallique de 55 mètres enjambant l’autoroute en constituera un point d’étape important. Les quatre kilomètres de 2 x 2 voies devraient être mis en service en décembre prochain. Le tarif du péage reste à déterminer. La seconde étape en suspens L’étape suivante du futur contournement vise à joindre la N13 à la voie ra-

Une seule CCI régionale pour la Normandie Vendredi 22 avril, à Deauville, Jean-Claude Lechanoine, président de la Chambre régionale de commerce et d’industrie de Basse-Normandie, et son homologue haut-normand, Jean-Pierre Désormeaux, ont annoncé la décision de ces deux compagnies

consulaires de fusionner d’ici à 2014. Ce mouvement s’accompagnera aussi du rapprochement de quelques-unes des douze chambres de commerce et d’industrie normandes. La CCI du Pays d’Auge pourrait ainsi fusionner avec celle du Havre.

Le contournement sud avance

pide (N158) Caen-Falaise. Cette section ne figurait pas au programme de modernisation des itinéraires routiers 2009-2014, impulsé par l’Etat. “Nous souhaitons que cette partie fasse l’objet d’une concession à la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN), comme c’est le cas de la liaison en cours”, précise Jean-Marie Agnès, directeur de cabinet du Conseil général. La dernière partie du contournement est déjà réalisée : il relie la N158 à la D562 vers la Suisse Normande. A terme, l’ensemble devrait faciliter la circulation entre Vimont et Caen et les déplacements entre les grands axes autoroutiers.

SAPN/Eric Bénard

Un an après son élection à la tête de la Région BasseNormandie, Laurent Beauvais, en compagnie des présidents de groupe de la majorité de gauche, a fait un point d’étape le 19 avril. L’occasion d’insister sur la “cohérence” des actions du Conseil régional, mais aussi

n peu partout en France, le vélo et la ville ont souvent du mal à cohabiter. Depuis quelques années cependant, la petite reine redresse le guidon et apprivoise le béton. L’association Caen Urban Bike (CUB) est le fruit de cette mouvance jusqu’alors “underground” du vélo qui s’approprie les aires bitumées, là où l’air pur préfère se cacher. Les fondateurs de l’association sont tous des cyclistes urbains. Du polo à deux roues Une quinzaine de passionnés a donc créé l’association pour promouvoir les activités ludiques, culturelles et sportives autour du vélo. Mise à part la

5

■■ Les 3 et 4 mai, une partie de l’A13 sera fermée.


6

N° 82 - 28 avril 2011

NEWS Pour ne pas oublier ceux qui sont morts pour la France Dimanche 23 avril, une cérémonie sobre et poignante en mémoire des fusillés et des déportés de l’arrondissement de Caen durant l’occupation nazie s’est déroulée place de la Résistance. 440 noms ont été cités, suivis du symbolique “morts pour la France”. Maurice

Jonchery, ancien déporté, a allumé la flamme symbole du souvenir. Corinne Feret, maire-adjointe de Caen, Rodolphe Thomas, conseiller général-maire d’Hérouville, et le Préfet Didier Lallement, ont déposé des gerbes de fleurs sur la plaque commémorative.

La campagne d’impôt sur le revenu est lancée Les habitants de l’agglomération caennaise peuvent dès à présent remplir leur fiche de déclaration d’impôt. Le dépôt des déclarations sur papier doit se faire impérativement avant le lundi 30 mai au 145 rue de la Délivrandre. L’échéance est plus longue sur Internet

TRAVAUX EN VILLE

MAISON DU HANDICAP  16 000 personnes accueillies par an

●● CENTRE  Des fouilles archéologiques limiteront le stationnement place Saint-Sauveur jusqu’au 15 août. Circulation réduite et interdiction de stationner rue du Onze Novembre pour assurer l’aménagement de places de stationnement, du 9 au 27 mai. Du 18 mai au 3 juin, circulation réduite et stationnement interdit rue de l’Oratoire, à hauteur du Théâtre, afin d’assurer la mise en conformité d’emplacements de stationnement pour personnes handicapées.

L

●● HASTINGS  La réfection totale de la chaussée,

allée des Genêts, dans sa partie comprise entre la rue Guillaume de la Tremblaye et la rue Le Nôtre, entraîne une interdiction de stationner et de circuler jusqu’au vendredi 6 mai. Une intervention sur le réseau de gaz jusqu’au 12 mai provoque une interdiction de stationner et, par moments, une interdiction de circuler dans les allées des Noisetiers (du n°2 au 8) et des Genêts (du n°1 au 7) et dans la rue Hardouin Mansard (du n°10 au 12).

●● PLATEAU NORD  Des interventions sur le réseau

de fibre optique entraînent une circulation alternée, rue Jean-Baptiste Colbert, jusqu’au 13 mai.

●● GRÂCE DE DIEU  La réfection des trottoirs, du 2 au 6 mai dans les rues Armand Marie, Capucines et Sir Alexander Fleming, entraîne une réduction de la chaussée pour circuler.

●● SAINT-JEAN EUDES  Une intervention sur le ré-

seau GDF entraîne une interdiction de stationner et une circulation alternée, rue de la Masse, à hauteur de l’intersection avec la rue Basse, jusqu’au vendredi 29 avril. Circulation réduite rue Basse pour assurer la création de branchements de gaz, jusqu’au vendredi 29 avril.

●● VAUCELLES  Une intervention sur le réseau France

Télécom oblige à une circulation réduite et à une interdiction de stationner rue de Falaise, à hauteur des n°82 et 95, jusqu’au vendredi 29 avril.

●● MULTI-QUARTIERS  La circulation sera temporairement réduite pour assurer des marquages au sol jusqu’au 6 mai sur les voies suivantes : avenue Charlemagne, rue Maréchal Galliéni, boulevard Maréchal Juin, boulevard Leroy, rue du Magasin à Poudre, rue Général Moulin, rue Jean-Baptiste Colbert, avenue de Courseulles et rue Pierre Gringoire.

BLOC NOTES URGENCES SAMU faire le 15. CHU : 02 31 06 31 06 CHR : 02 31 27 27 27 SAPEURS·POMPIERS : 18 POLICE SECOURS : 17 COMMISSARIAT : 02 31 29 22 22 GENDARMERIE : 02 31 35 55 55 GAZ (dépannage) : 0 810 031 000 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 053 000 PRÉFECTURE : 02 31 30 64 00 ALLÔ LA MAIRIE : 02 31 30 45 55 SNCF renseignements voyageurs : 08 92 35 35 35 URGENCES DENTAIRES (dimanche et jours fériés) : 02 31 85 18 13 PHARMACIES DE SERVICE : 32 37 SOS MÉDECINS : 36 24

où les dossiers peuvent être remplis en ligne jusqu’au jeudi 9 juin. Un accueil spécifique pour les sourds et les malentendants est disponible au centre de Caen Délivrande. Dans le Calvados près de 380 000 contribuables sont appeler à faire leur déclaration .

Le guichet unique est vite saturé

a Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ne dispose pas toujours d’une bonne image auprès des intéressés. Ouverte en 2006 à Caen, dans la foulée de la loi de 2005 visant à améliorer l’intégration et le soutien des personnes handicapées, elle permet pourtant à de nombreux bénéficiaires de simplifier grandement leurs démarches administratives. “Cette loi reste une révolution, mettant fin au parcours du combattant qui consistait à se rendre à cinq adresses différentes, alors qu’il n’y en a plus qu’une aujourd’hui”, insiste Annie Coletta, directrice de la MDPH.

“L’État n’a pas tenu ses engagements” Les personnes concernées n’hésitent plus à faire valoir leurs droits. Dans le Calvados, le nombre de demandes à examiner annuellement est ainsi passé de 13 000 en 2005, à 25 000 en 2010. “Le revers de notre travail d’information et de sensibilisation, c’est que ces demandes continuent de croître à un rythme de 12 % par an”, explique Sylvie Lenourrichel, vice-présidente du Conseil général en charge de la dépendance. “Et l’État n’a pas tenu ses engagements en matière de financement, puisqu’au lieu d’avoir 52

SPORT 

L

■■ La Maison départementale des personnes handicapées est chargée d’offrir à toute personne handicapée et à sa famille, un accès unique aux droits et prestations.

postes équivalents tempsplein, nous n’en disposons que de 47”. De son côté, Gilles Déterville, maire-adjoint de Caen chargé de la cohésion sociale, estime que “le fonctionnement de la MDPH n’est pas en cause et confirme que le retard dans le traitement des dossiers est dû au

manque d’effectif”. Avant d’affirmer avec force que “ce n’est pas au Conseil général de financer les cinq postes manquants, ce qu’il pourrait faire, mais qui deviendrait une bien mauvaise habitude à la grande joie de l’État”. Loin de ce discours et de son aspect comptable, les familles se plaignent

d’autres problèmes. “Le manque d’effectif n’excuse pas les informations incomplètes qui nous parviennent” explique ainsi Emmanuelle, mère d’un jeune trisomique. “Attendre une aide de vie scolaire pendant 14 mois, c’est très long”. Et son cas ne semble pas isolé. Maxence Gorréguès

Le full contact se féminise à Hérouville

a maison des jeunes et de la culture (MJC) d’Hérouville Saint-Clair propose, pour la première fois cette année, des cours de full contact exclusivement féminin. “Prendre confiance” Le full contact est un sport de lutte proche du karaté pieds-poings. Le cours réservé aux femmes est moins physique que celui des hommes mais tout aussi exigeant. Les règles et le respect de l’adversaire sont les mêmes. Ce sport très complet, où chacun peut évoluer

très vite et à n’importe quel âge, fait travailler toutes les parties du corps et permet “de prendre confiance en soi et d’apprendre à gérer son stress”, selon Arlindo Cardoso, l’ entraîneur. “Le but est d’amener les femmes vers un cours mixte”. Les cinq femmes du cours s’entraînent tous les jeudis de 17h30 à 19 h pour un prix de 135 € par an. Les intéressés précisent qu’elles ne sont pas “des filles à problèmes”. “On vient ici pour se défouler et pour apprendre à se défendre”, confie Justine.

■■ Les élèves du cours, en position de combat.


N° 82 - 28 avril 2011

NEWS Le premier KFC bas-normand ouvre à Hérouville L’enseigne de restauration rapide KFC (pour Kentucky Fried Chicken) a ouvert sa première adresse en Basse-Normandie mardi 26 avril. C’est le 124e en France. Cette chaîne, créée aux Etats-Unis il y a plus de soixante-dix ans, a la particularité de proposer

Quatre étudiants réalisent un tour de solidarité

EN TANDEM 

■■ Les étudiants quelques minutes avant le départ

Baptiste Canonne, Maxime Basquin, Hyacinthe Tremblais et Sylvain Culot, étudiants caennais, ont pris la route à vélo samedi 23 avril pour un tour de Normandie solidaire en tandem de 800 kilomètres. “L’objectif de ce projet est de réaliser une boucle à vélo pendant douze

7

jours en apportant notre soutien à des associations. Nous alternerons une journée de vélo et une journée d’aide”, explique Maxime. Vincent Roumier, qui a participé au projet l’an passé, a dû annuler son départ au dernier moment à cause d’une tendinite.

●● INTERCOMMUNALITÉ  “Une censure” La décision du préfet du Calvados Didier Lallement de différer l’extension de Caen la mer (lire ci-contre) n’est pas du goût des élus locaux. Philippe Duron, président de la communauté d’agglomération, dénonce une “censure” qui “pénalise le territoire en suspendant cette procédure”. “C’est l’intérêt politicien qui se substitue à l’intérêt général”, s’est-il indigné.

CAEN LA MER 

L

quasiment exclusivement des recettes de poulet sur sa carte. “Cette implantation a permis la création de 80 emplois, dont la moitié sont des CDI”, explique Mathias Thomas, le directeur de l’établissement. Plus de 200 personnes étaient présentes à l’inauguration.

La faculté de médecine paye enfin un loyer au CHU Le Conseil de surveillance du CHU de Caen a examiné vendredi 22 avril un rapport de la Chambre régionale des comptes. Cette dernière a pointé du doigt un vieil usage de la faculté de médecine, intégrée dans les locaux du CHU, et qui, faute de documents

contractuels entre les deux parties, ne payait pas de loyer et de frais divers au CHU depuis les années 70. “Une négociation a eu lieu entre l’université et le CHU et actuellement, le loyer est payé”, assure le doyen de la faculté. Et pour les décennies passées ?

L’extension remise à plus tard

es élus de Caen la mer avaient rendu, jeudi 21 avril, un avis favorable sur le principe d’une proposition du préfet du Calvados Didier Lallement, d’élaborer une nouvelle carte des futures limites de la communauté d’agglomération. Ils accompagnaient leur avis par trois hypothèses d’extension possible de la collectivité territoriale. La première concernait une “extension logique” autour du canal de l’Orne, avec l’intégration des communes de Ouistreham, Colleville-Montgomery et Saint-André-sur-Orne ainsi que de l’intercommunalité des Rives de l’Odon. La seconde visait une nouvelle

entité élargie à toutes les communautés voisines. La dernière était un compromis entre les deux premières, élargissant Caen la mer à la deuxième couronne de l’agglomération. Dans les trois cas, il s’agit “d’exister” aux côtés des deux métropoles de Rouen et Le Havre. Mais le calendrier était remis en question vendredi 22 avril, sur instructions du gouvernement. “A la demande de parlementaires, je diffère de plusieurs semaines la tenue de la prochaine commission départementale de manière à ce qu’une discussion apaisée puisse se poursuivre dans le département”, a expliqué Didier Lallement.

■■ Les élus locaux de Caen la mer n’ont pas apprécié.

«LOCATION - ACCESSION» Devenez propriétaire avec le maximum de sécurités*

●● HISTOIRE  A 20 ans, il vole un avion à Carpiquet Le 29 avril 1941, Denys Boudard et Jean Hébert, deux Caennais alors âgés de 20 ans, dérobaient un avion allemand à Carpiquet pour rejoindre la France Libre en Angleterre. Philippe Bauduin raconte dans Les ailes de l’évasion, ce “coup de main audacieux qui marque de façon indélébile le premier centenaire de l’aviation locale”. LAPIETON éditions 2, rue Lechartier à Caen, 8 €.

●● TOUTE UNE VIE La doyenne a 108 ans !

●● TOURISME   De nouveaux moyens pour réserver Le comité départemental du tourisme vient de présenter ses trois nouveaux outils de promotion touristique ouverts à l’ensemble des prestataires du secteur. Il s’agit d’une plate-forme de réservation en ligne, d’une application I-Phone et d’une version mobile de son site Internet … Avez ça, le tourisme ne peut être qu’à la page !

●● LOURDES   Inscription pour le pèlerinage Le 138e pèlerinage national à Lourdes a lieu cette année du 11 au 16 août. Il devrait regrouper plus de 10 000 personnes sous la présidence de Mgr Emmanuel Lafond, évêque de Cayenne. L’inscription s’effectue par le biais des 23 comités régionaux. Les habitants de l’agglomération souhaitant participer peuvent contacter Jacques Dupont par téléphone au 02 33 57 98 08 ou par courriel: comite.normandie@pelerinage-national.org.

●● POLITIQUE  Parti de la France, nouveau visage Guy Lebas succède à Eric Pinel au poste de responsable départemental du Parti de la France dans le Calvados.

* Voir conditions en agence

Hélène Garot, doyenne du Calvados, a fêté mercredi 20 avril, son 108e anniversaire à la résidence Les Héliades de Cabourg où elle réside.


8

N° 82 - 28 avril 2011

NEWS Miss France inaugure le village Playmobil de Côte de Nacre Laury Tilleman, élue Miss France 2011 à Caen en décembre, était présente vendredi 22 avril à la galerie commerciale Côte de Nacre pour l’inauguration du Village Playmobil. Cette animation propose jusqu’au samedi 7 mai, une aire de jeux où les enfants pour-

L’ENSEIGNE

LOGICIEL

ront inventer des histoires et dessiner, mais également gagner tous les jours des jouets Playmobil. Lors de cette journée, Miss France a dédicacé une centaine de photos et a offert aux petits des cadeaux de la marque, ainsi qu’un excellent goûter.

L’université de Caen recrute des travailleurs handicapés L’université de Caen recrute huit personnes, disposant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, dans les domaines de la biologie, de l’informatique, de la logistique et du contrôle financier. Les postes sont à pourvoir à compter du jeudi 15 sep-

tembre. Les candidatures doivent être adressées dès à présent à Pôle Emploi. Les renseignements et les modalités de candidature sont disponibles en ligne sur www.unicaen.fr à la rubrique “recrutement de contractuels en situation de handicap”.

Ses yeux remplacent la souris !

Nissan voit plus grand

■■ Reconstitution d’un bivouac du Team Dessoude, qui compte 29 participations au rallye-raid du Dakar.

L

es petits plats ont été mis dans les grands pour l’inauguration de la nouvelle concession Nissan Dessoude-Macon, le 21 avril en soirée. Plus de 400 invités, une importante gamme de voitures exposées, un bivouac de rallye-raid reconstitué et la présence du directeur de Nissan France pour l’occasion. Toujours située dans la zone industrielle de la Sphère à Hérouville, l’enseigne a été déplacée de quelques mètres pour l’installer dans des locaux plus étendus. C’est un agrandissement nécessaire pour le concessionnaire qui est passé d’un parc de cinquante véhicules à 450 en à peine sept ans. Mais

aussi un gain d’espace utile aux salariés dont le nombre à quadruplé depuis 2004, atteigant un total de 21 à ce jour auquel il faut ajouter l’ouverture d’un poste en alternance. Cet investissement est surtout l’opportunité d’une meilleure visibilité pour le client, le nouvel établissement étant en bordure de la route de Lion-sur-Mer. Bénéficiaire du nouveau concept de décoration de la marque japonaise, la nouvelle concession se veut moderne et accueillante. Pratique. Concession Nissan Dessoude-Macon : ZI de la Sphère, Hérouville Saint-Clair.

●● LIGNE À GRANDE VITESSE  Sarkozy s’exprime

Jeudi 21 avril, Nicolas Sarkozy, Président de la République s’est exprimé lors de sa visite au Havre sur la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN). Il souhaite que la ligne soit “prête pour 2017, pour le 500e anniversaire de la création du Havre, et non pour 2020 comme l’annoncent certains experts”. Si les procédures administratives sont trop longues, il promet de faire une loi spécifique, “Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation”, a indiqué Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie.

●● DEAUVILLE-LONDRES  Quatrième liaison

L’aéroport de Deauville a inauguré une quatrième ligne régulière entre Deauville et Londres, lundi 25 avril. Désormais, il est possible de rejoindre la capitale anglaise les lundis (12h05), mercredis (13h40), vendredis (15h) et dimanches (17h55).

●● JARDIN  Contre les moucherons

Des pontes de chrysopes et de coccinelles sont distribuées tous les vendredis de 9h30 à 11h30 à l’accueil du jardin des Plantes jusqu’au vendredi 8 juillet.

■■ Ce logiciel va révolutionner la vie des personnes très handicapées. Sur la photo, Claire Schiebold et Jean-Marie Lorpain.

C

’est une invention qui pourrait révolutionner le quotidien des personnes handicapées moteur. La société Starnav, implantée à Chicheboville (à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Caen), vient d’entamer les premiers essais cliniques de son logiciel “Eyes and Head Pilot” au CHU de Caen. “C’est un système qui permet de contrôler un ordinateur grâce à l’analyse des mouvements de la tête de l’utilisateur par une webcam”, explique Claire Schiebold de la société

PÊCHE 

Starnav. Le résultat est spectaculaire  : face à l’écran, en bougeant simplement les yeux, ou légèrement le visage, l’utilisateur contrôle l’interface informatique par le biais de son curseur. Une révolution pour Jean-Marie Lorpain. Cet habitant de l’agglomération caennaise, ancien instituteur, ne peut plus se servir de ses bras depuis qu’il est atteint d’une maladie dégénérative. Il aspire pourtant à utiliser un ordinateur, comme tout le monde. “Je

veux pouvoir faire du traitement de texte, aller sur Internet ou téléphoner avec le logiciel Skype”, explique t-il. Autant de possibilités qui lui étaient restreintes avant “Eyes and Head Pilot”.

1 500 € hors taxes Les promoteurs de ce logiciel, déjà commercialisé, cherchent maintenant à obtenir l’expertise médicale du Centre de recherche clinique de Basse-Normandie, avec l’appui de l’Agence nationale de la recherche. “Nous mesurons et quanti-

fions les réactions des sujets pour que nous puissions adapter tous les paramètres de ce programme informatique”, explique Stéphane Besnard, praticien hospitalier et maître de conférence à l’université de Caen. “Nous testons aussi la fatigue des sujets face au système. Il faut compter encore une année pour rendre le système parfaitement robuste”. “Eyes and Head Pilot” est toutefois déjà commercialisé par un réseau de distributeur spécialisé, au prix de 1 500 € hors taxes.

Un espace adapté pour les handicapés

L

es pêcheurs sont de sortie, souvent les premiers à en profiter dès l’aube quand le temps est au beau fixe. À Louvigny, c’est aussi un loisir ouvert à tous. Sur la rive droite de l’Orne, à l’entrée de la commune, un ponton de pêche a été adapté pour les personnes en situation de handicap. De bois et de métal, la structure est équipée de rambardes de sécurité, d’un “poste” de deux sièges qui permettent d’y fixer son fauteuil, et d’un appui pour les cannes à pêche. C’est aussi

un accès plus large. “On ne compte pas encore de nombreux pêcheurs handicapés à Caen. Mais pour eux, c’est une sécurité et un confort conséquent”, explique Roger Potard, président de l’association “Union Gaule et gardon caennais”, qui gère ce lieu de pêche. Conçu en concertation avec l’Association des Paralysés de France et la mairie de Louvigny, cet “espace handicapêche” répond aux réglementations en vigueur. Il est le seul de l’agglomération caennaise.

■■ L’espace réservé est facile d’accès et idéalement placé.


N° 82 - 28 avril 2011

NEWS Un nouvel espace maçonnerie pour l’AFPA L’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) de Caen a désormais un nouvel espace unique de formation maçonnerie, inauguré jeudi 21 avril. Auparavant, deux espaces existaient mais se situaient à l’opposé du

La formation qui a le vent en poupe

LOISIRS NAUTIQUES 

■■ Toute l’équipe du projet au centre aquatique Sirena.

Espace Récréa et l’association PAF (Pluriactivité action formation) lancent le BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse et de l’éducation populaire du sport) des activités aquatiques et de la natation. “Cette nouvelle formation d’un an en alternance va

9

permettre de répondre aux attentes du public en formant des éducateurs nouvelle génération, capables de conjuguer à la fois l’apprentissage de la natation, des loisirs tels que l’aquafitness et du bien-être”, explique Gilles Sergent, président d’espace Récréa.

●● CULTURE  Succès de Cartooning for Peace Samedi 23 avril, 3 000 personnes étaient présentes au Mémorial de Caen lors de la première rencontre internationale des dessinateurs de “Cartooning for Peace”. pour rencontrer 26 dessinateurs venus du monde entier. Xia, dessinatrice de presse chinoise, a remporté le prix Honoré Daumier du dessin international de presse.

●● POLYHANDICAP   Florence Cospain présidente Jeudi 21 avril, Florence Cospain a été élue à la présidence de l’association “Handy rare et poly”, qui vient en aide aux familles d’enfants atteints de polyhandicap ou de handicap rare. Florence Cospain succède à Sylvie Hamon.

●● STAGE  Pour les femmes au foyer L’Union féminine civique et sociale (UFCS) de Caen propose aux femmes au foyer un stage de six demi-journées à partir du jeudi 12 mai. La formation vise à identifier ses compétences pour mettre en perspective un projet d’activité professionnelle ou bénévole. Coût : 75 € pour les adhérentes et 130 € pour les non-adhérentes.

VAUCELLES 

C

centre. L’AFPA de Caen compte 32 apprentis maçons en formation continue ou en alternance, âgés de 18 à 50 ans. Le secteur de la maçonnerie est en quête de main d’œuvre. Dans un premier temps, un débutant peut toucher de 1 300 à 1 500 € de salaire.

L’ENSICAEN, 25e meilleure école d’ingénieurs de France

L’Ecole nationale supérieure d’ingénieurs de Caen et son centre de recherche (ENSICAEN) ont été classés à la 25e position des 124 écoles d’ingénieurs par le magazine Industrie & Technologie. Ce palmarès évalue les écoles et leur potentiel de recherche selon

trois critères : le montant des contrats de recherche, le nombre de brevets déposés depuis 2006 et le nombre de doctorants et post-doctorants. Actuellement, l’ENSICAEN accueille 600 personnes au sein des sept laboratoires de l’établissement.

Le jardin partagé des habitants

’est dans le parc de la Venelle aux Champs que se cache le jardin partagé de l’association “Jardine ta ville” créé il y a un an à l’initiative des habitants du quartier Vaucelles. Le principe est simple, un collectif d’habitants connaisseurs ou non de la terre, se partage un terrain pour faire pousser ensemble fleurs, fruits et légumes. Le jardin de 300m2, prêté par la mairie, se veut respectueux de l’environnement. “Cela correspond à la politique écologique de la municipalité caennaise”, rappelle Éléonore Guezenec, l’un des jardiniers. La fabrication d’un compost est en projet. Les pesticides y sont bannis.

“Ce jardin va dans le sens du partage des connaissances et des récoltes”.

Solidarité et respect Partager un jardin en ville est une chance pour ceux qui vivent en appartement mais “c’est également l’occasion de découvrir de nouvelles personnes et de partager”. La solidarité et la culture du respect entre habitants est au cœur de ce projet. Le jardin attend d’ailleurs de nouvelles mains, vertes ou novices. Pratique: Rue de la Venelle aux Champs, pique-nique partagé les samedis 7 et 21 mai (13h) et goûter les mercredi 4 mai et 1er juin (16h). http://jardinetaville.fr

■■ L’apprentissage du jardin se fait à tout âge.


10

NEWS Les élèves en coiffure créent leur agenda Dix-huit élèves, préparant leur brevet professionnel de coiffure au Centre interprofessionnel de formation de l’artisanat (CIFAC), ont été sélectionnés parmi 1 500 autres pour participer à un projet pédagogique sur le développement durable. Ils ont créé une

1100 ANS D’HISTOIRE

Un Rocher très normand L’un de ses ancêtres Grimoald aurait, dit-on, épousé la fille de Rollon, le chef viking. Albert II a un peu de sang normand dans les veines  : c’est ce qu’il est venu rappeler ce mercredi 27 avril à Saint-Lô en inaugurant une exposition consacrée à sa famille. Plus tard, l’imprévisible a également rendu cousins le Rocher de Monaco et le Duché de Normandie. En 1715, le mariage de Jacques IV de Matignon, issue d’une famille bretonne en Normandie, dans la région de Torigni-surVire, avec Louise-Hyppolyte Grimaldi, duchesse de Valentinois, scelle l’alliance

N° 82 - 28 avril 2011

TITANIC 

mini-entreprise afin de fabriquer dans une démarche écologique un agenda pour les apprentis en alternance. Celui-ci comprendra moins de pages car les apprentis n’utilisent généralement qu’un tiers d’un agenda scolaire habituel, ayant moins de cours que les lycéens.

Les Guillaume et Mathilde seront à la fête ce samedi Ce samedi de 10h30 à 17h, sont attendus sur le port de plaisance les prénommés Mathilde, Guillaume, William, Robert et tous les natifs du jour. Ils seront accueillis sur Le Dreknow, un drakkar de 24 mètres de long, pour une visite et une photo. La fête se poursuivra

à 18h à la salle de l’Échiquier du château Ducal, pour une soirée “Happy Birthday Normandie !” Philippe Duron, maire de Caen, Alain Touret, président du Comité régional du tourisme et Laurent Beauvais, président de la Région, seront présents.

Sur les traces des Français

des deux familles. Jacques IV de Matignon devint alors Prince de Monaco sous le nom de Jacques 1er. Son descendant, le Prince Albert, a conservé ses titres. L’histoire de la Normandie passe donc par ces liens de parenté dont on a perdu la trace pendant de nombreuses années : les souvenirs de famille, les œuvres d’art ont été dispersées à la Révolution et leur château manchois de Torigni fut démantelé. Le musée de Saint-Lô possède néanmoins une collection unique de 17 portraits des Grimaldi-Matignon, famille normande sur le... Rocher !

Arnaud Richard au tiers de son parcours VÉLO 

■■ Arnaud Richard, à Vienne.

Le 5 mars dernier, le Caennais Arnaud Richard prenait la route sur son vélo, Alphonse, direction Téhéran, capitale de l’Iran. Mercredi 20 avril, comme convenu, il nous écrivait

depuis Vienne : “J’ai parcouru les 2000 premiers kilomètres dans de très bonnes conditions. Je suis au tiers de mon voyage. Je commence à oublier que je pédale. C’est bon signe”!

●● BANQUE ALIMENTAIRE  84 tonnes collectées

84 : c’est le nombre de tonnes de denrées collectées par la Banque Alimentaire du Calvados lors de sa collecte de printemps, début avril dans les grandes surfaces. Un chiffre en hausse de 5,6 % par rapport à la même collecte en 2010. Ces dons vont être redistribués à 26 associations, partenaires de la Banque Alimentaire, venant en aide à plus de 12 000 personnes dans le département.

●● ÉCHANGE  Le bien-être au travail en question

CSP Formation organise une matinée d’échange sur le thème “Le bien-être au travail : une autre approche des risques psychosociaux”, mardi 10 mai à partir de 8h30 à l’hôtel Mercure, rue de Courtonne.

●● ÉTUDE   Le service à la personne en plein boom

L’INSEE de Basse-Normandie vient de publier une étude sur “Les services à la personne : un secteur économique en croissance, des emplois à professionnaliser”. Le service à la personne représente 6,4% de l’emploi salarié régional avec 32 400 personnes employées. En BasseNormandie, 13,4% des ménages recourent aux services à la personne contre 10,9% au plan national.

■■ C’est dans la “Gazette des Sociétés” qu’Alain Dufief a retrouvé la trace de l’une des naufragées.

C

ertaines tragédies marquent au-delà de la mémoire de ceux qui les ont vécues. Le naufrage du Titanic, le 15 avril 1912, en fait partie. A la veille de son centenaire, un collectif d’auteurs publie “Les Français du Titanic”. Alain Dufief, Hérouvillais, a participé à sa genèse aux côtés de cinq chercheurs. Fasciné par l’histoire du Titanic depuis la découverte de son épave par 3 800 mètres de fond en 1985, il adhère à l’association française du Titanic, la référence

DEAUVILLE 

N

sur le sujet. Il s’attache, au printemps 2010, à continuer le travail de recherche d’archives entrepris sur la trace des 49 Français, passagers et membres d’équipage, embarqués pour la première et dernière traversée à bord du superbe paquebot. “Nous disposions déjà de nombreux éléments, mais parfois seulement des noms et de l’âge des passagers. Des familles nous ont apporté de nouvelles informations, tandis que d’autres ne souhaitaient pas être ennuyées par cette vieille histoire. Dans certains cas,

j’en connais plus sur certains que ses propres descendants”, s’amuse Alain Dufief.

Il n’en manque qu’un Âgés en moyenne de 30 ans, les Français embarqués avaient des profils très différents. En majorité d’origine parisienne, aucun Bas-Normand n’était présent malgré la première escale à Cherbourg le 10 avril. Parmi l’équipage, on comptait un stewart 1e classe et plusieurs cuisiniers français, de même qu’un violoncelliste dans l’orchestre...

Des situations insolites ont été mises à jour. Comme celle de Michel Navratil, tailleur, en instance de divorce lorsqu’il embarque sous un faux nom avec ses deux enfants... à l’insu de sa femme. Il a disparu dans le drame, mais pas ses enfants. Seul Georges-Jules Jouannault, 24 ans en 1912, né à Stuttgart, demeure “introuvable”. Alain Dufief reste confiant : “on finira par le retrouver !” Pratique. “Les Français du Titanic”. Marine Editions, 24 €.

Une incroyable donation

icole Hambourg, veuve du peintre figuratif André Hambourg, a légué à la ville de Deauville 534 toiles de son mari. Ce legs a été approuvé à l’unanimité mercredi 20 avril lors du conseil municipal de la ville. Un musée dans trois ans Pour valoriser ce fonds unique, un musée va être construit par la Ville, d’ici deux à trois ans. “Mon mari a beaucoup travaillé à Deauville, j’ai pensé que le projet du musée était une occasion remarquable,” explique Ni-

cole Hambourg. “Ce ciel normand qu’il a tant aimé abritera très bien ses oeuvres”. Ce premier legs devrait être suivi de deux autres donations d’oeuvres de l’artiste, concernat cette fois-ci des gravures, lithographies, pastels, aquarelles, ainsi que des oeuvres d’autres artistes qu’il avait acquis. “Mon mari aimait la peinture des autres, je vais donc donner les oeuvres des peintres qu’il appréciait”. Nicole Hambourg espère à présent que le futur musée sera “aussi vivant que les toiles de [son] mari”.

■■ “Rue Tournefort, Paris 1928” par André Hambourg.


N° 82 - 28 avril 2011

NEWS Ouistreham : le collège Jean Monnet refait à neuf Pour sa première inauguration en tant que président du Conseil général du Calvados, Jean-Léonce Dupont, a eu une mission pour lui lourde de sens : “L’inauguration d’un collège a quelque chose de différent, les enjeux sont importants...Il en va de la jeunesse de demain, de

L’ENTREPRISE

MONDEVILLE  

Le top des hanches artificielles

P

■■ Christophe Cueille, directeur de Stryker Orthopaedics, présente ici un modèle de hanche artificielle.

S

pécialiste reconnu des prothèses de la hanche depuis plus de cinquante ans, Stryker Orthopaedics s’est implanté à Hérouville en 1999.La société américaine rachetait alors l’entreprise française Benoist Girard, du nom de ses deux fondateurs. Depuis le mois de septembre 2010, le groupe Lisi a repris la partie production du site laissant le soin à Stryker de s’occuper de la recherche et développement, Lisi devenant son principal soustraitant. Vingt salariés travaillent sur le site hérouvillais, dont une majorité de dessinateurs-chefs de projets, qui suivent les prothèses de la conception

11

à la mise sur le marché. 550 000 d’entre elles sont produites chaque année !

Relocalisation dans l’agglomération Stryker Orthopaedics Besnoit Girard développe des implants nouveaux à la pointe de la technologie, en concertation avec les plus grands chirurgiens. L’enseigne devrait d’ailleurs se rapprocher du CHU d’ici à l’été 2012 puisque des négociations sont en cours quant au transfert de l’activité dans des bâtiments à la Citis. Elle demeurera donc à Hérouville “pour ne pas modifier les habitudes des salariés”, selon son directeur Christophe Cueille.

son avenir.” Le Collège Jean Monnet de Ouistreham a été complètement restructuré pour laisser place à un équipement moderne et agréable. Sa reconstruction a coûté 6,77 millions d’euros et permet d’accueillir ses 626 élèves dans des conditions optimales.

Le Guide des bonnes tables vient de sortir

La 14 e édition du Guide des restaurants du Calvados est disponible depuis jeudi 14 avril. Les saveurs du terroir et de la mer sont à l’honneur parmi les 148 restaurants présentés dans ce guide qui indique , selon ses auteurs, les meilleurs restaurants et brasseries.

La capitale régionale et ses alentours compteraient 32 adresses où il fait bon manger et déguster les saveurs normandes (fromages, foie gras, moules, crème, cidre, calvados...). Ce guide gratuit est disponible dans tous les offices de tourisme.

Le jeudi, c’est apéro-entrepreneur

etit à petit, ce rendezvous mensuel qui a lieu tous les jeudis s’est fait une place dans le cercle des soirées où il faut se rendre pour développer son réseau quand on est entrepreneur à Caen. Ici, pas de conférence ou de table ronde, nul besoin non plus de porter une cravate ou même d’arriver à l’heure. L’objectif est de rassembler des responsables d’entreprise dynamiques et désireux de partager leur expérience. Parler de son entreprise “Nous souhaitons que les entrepreneurs, qu’ils travaillent seul ou dans de grandes entreprises, depuis quelques semaines ou depuis des an-

nées, puissent se retrouver et échanger dans un espace très convivial”, explique Aurore Lepaintre, co-organisatrice de ces rendez-vous à Mondeville. Le principe est simple, et le succès certain. De 15 personnes lors de la première réunion en février, le nombre de participants est passé à 40 dès la troisième séance. “La soirée se déroule très simplement, puisque l’idée est juste d’échanger sur l’entreprenariat, de relater ses expériences ou de communiquer des contacts”, assure l’autre organisatrice, Anaëlle Le Coguic. Pratique. Apéro à 19 h le premiers jeudi du mois à la “Case à bière”, 52, route de Paris, Mondeville.

■■ Un moment de rencontre et de partage d’informations.


N° 82 - 28 avril 2011

12

Les pompiers s’entraînent dans le Bocage Jeudi 21 avril, l’équipe spécialisée de sauvetage et de déblaiement du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Calvados a participé à une manoeuvre en conditions réelles dans les locaux d’une ancienne usine à Maisoncelles-la-Jourdan, dans

Les chiffres de la délinquance pour le mois de mars Mercredi 20 avril, la Préfecture a publié les chiffres de la délinquance pour le mois de mars 2011. Les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont baissé de -7,90 % (303 faits contre 329 en mars 2010). Baisse également du nombre d’atteintes

le bocage virois. Au total, 70 sapeurs-pompiers ont joué un scénario impliquant une explosion de gaz avec une vingtaine de victimes. Une façon pour eux de répéter des gestes pouvant être effectués dans le cadre de catastrophes naturelles ou technologiques majeures.

●● CALVADOS  Week-end pascal meurtrier

Le week-end de Pâques est traditionnellement l’un des plus meurtriers sur les routes de France. Le département n’a malheureusement pas échappé à la règle cette année. Vendredi 22 avril, vers 22h, un jeune homme de 24 ans a perdu la vie sur la route départementale 515, qui relie Caen à Ouistreham. Selon les premiers éléments de l’enquête, il aurait perdu le contrôle de son véhicule alors qu’il doublait une voiture. Quelques heures plus tard, vers 8h30 samedi 23 avril, deux voitures se sont percutées de plein fouet sur la commune de Blonville-sur-Mer, près de Deauville. Une homme d’une vingtaine d’années a été tué sur le coup. Deux autres personnes, gravement blessées, ont été transportées au CHU de Caen.

●● CAEN  Le duo voulait s’emparer du scooter

Dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 avril, vers 1 h du matin, la brigade anti-criminalité a mis la main sur deux jeunes gens de 16 et 17 ans. L’un faisait le guet pendant que l’autre dérobait un deux roues dans une résidence. Déjà connus des services de police, ils ont été placés en garde à vue.

●● VARAVILLE  Des chenilles hautement urticantes

Le littoral de la commune de Varaville, à une vingtaine de kilomètres de Caen, est actuellement touché par une prolifération de chenilles “Bombyx cul brun”. Celles-ci, hautement urticantes, peuvent déclencher, en cas de contact, des allergies importantes chez les sujets sensibles, notamment des irritations cutanées. Un traitement d’éradication sera effectué afin d’éviter la propagation aux communes avoisinantes.

●● CAEN  Accident spectaculaire boulevard Dunois

Dimanche 24 avril, vers 7 h du matin, les pompiers ont été appelés pour intervenir sur le lieu d’un accident, boulevard Dunois à Caen, face à l’Hôtel de Police. Selon le témoignage des forces de l’ordre, le véhicule arrivait à vive allure. Les pompiers ont désincarcé le conducteur, un homme d’une trentaine d’années. Il a été transporté dans le coma au CHU.

●● PORT-EN-BESSIN  L’avant-port vidé

Un habitant de Port-en-Bessin de 63 ans est recherché depuis mercredi 7 avril. Si les autorités n’ont aucune piste ou information sérieuse à exploiter, elles n’abandonnent pas les recherches pour autant. Ainsi, l’avant-port de Port-en-Bessin a été vidé vendredi 22 avril au matin pour fouiller le fond et déterminer si le malheureux n’a pas été victime d’une chute. Ce Portais avait quitté son domicile en fin de journée. Inquiet de ne pas le voir revenir, c’est son fils qui a donné l’alerte.

●● PÉRIPHÉRIQUE  Perte de contrôle

Lundi 25 avril, la voiture d’un homme âgé de 43 ans a heurté un terre plein central à hauteur de la sortie Porte de Bretagne sur le périphérique caennais. L’homme gravement blessé a été transporté au CHU.

●● NORON-LA-POTERIE  Le camion se couche

La circulation a été perturbée mardi 26 avril sur la départementale 572, dans le sens Saint-Lô – Bayeux. Un camion de 19 tonnes transportant de la viande s’est couché sur la chaussée à la sortie de Noron-le-Poterie. Le conducteur, un homme de 29 ans, n’a été que très légèrement blessé. Les opérations de levage du véhicule ont elles pris plusieurs heures en revanche. La circulation a été alternée le temps de la manoeuvre.

●● CAEN  Il scie les barreaux de la porte

Dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 avril, la police a interpellé un individu en flagrant délit de tentative de vol par effraction. La scène s’est déroulée boulevard du général Moulin à Caen. L’homme de 34 ans était en fait en train de scier les barreaux d’une porte pour entrer dans un débit de boissons. Il a été placé en garde à vue.

CAVALE  

C

aux biens : -4,20 % (1 527 faits contre 1 594 en mars 2010). En revanche, légère augmentation du nombre d’escroqueries et d’infractions économiques et financières : +7,78 %, soit 180 faits de ce type contre 167 en mars de l’an dernier.

Des crises d’angoisse récurrentes

aennais de fraîche date, le prévenu de 23 ans était porteur d’un bracelet électronique chez ses parents à Hotot-enAuge (près de Cambremer), lorsque le 7 février 2010, il le brise et s’enfuit. Il veut rejoindre sa petite amie et, “en pleine crise d’angoisse” vole une voiture, avec, pour seule idée “d’aller sur Paris”.

“DETTE DE SHIT”  

A

20 ans, Swen Gimenez a déjà un lourd passé judiciaire : 16 mentions à son casier depuis 2006. Jeudi 21 avril, il prend un traitement médicamenteux, qu’il mélange sciemment avec de l’alcool (une bouteille de whisky par jour) pour en décupler les effets, et y associe en plus de la morphine. C’est dans

A Falaise, il extorque une cartouche de cigarettes, vole du carburant pour continuer à rouler, fuit après un accrochage avec un véhicule et entreprend, le 9 février, d’incendier la voiture volée pour effacer ses empreintes. Sa cavale prend fin lorsque son père le découvre inanimé, au pied de la maison familiale, le 12 février. Mic-

E

ENGRENAGE  

par sa famille. Le tribunal a finalement écarté la peine plancher et l’a condamné à 24 mois d’emprisonnement assortis d’un sursis mise à l’épreuve de deux ans. Le président lui a conseillé de se faire hospitaliser, en cas de nouvelles angoisses, ou de retrouver sa famille, plutôt que de commettre de nouveaux délits.

“Je vais trouer ton copain” un état second qu’il décide à 7 h du matin de récupérer une dette de shit. Armé d’une réplique de fusil d’assaut chargé de billes de plastique, il chemine jusqu’à son “débiteur”. Il croise un employé de Véolia qu’il insulte et deux employés municipaux, qu’il vise, avec son fusil. Quant à son supposé débiteur, absent de son

PETITE RECETTE, GROS DÉGÂTS   n comparution immédiate, vendredi 22 avril, deux complices se justifient : “Si on vole du cuivre, c’est par nécessité”. Ils ont été interpellés la veille en flagrant délit, sur un chantier d’Hérouville. Les prévenus opéraient avec des vélos et mettaient les câbles volés dans leur sac à dos. L’un d’entre eux,

kael a tenté de se suicider en absorbant du Lexomil. En récidive de certains délits, le prévenu encourt une peine plancher de trois ans. Maître Martial, avocat de la défense, explique que son client n’est pas seulement toxicomane mais réellement malade. Il a d’ailleurs déjà fait plusieurs tentatives de suicide mais est très entouré

domicile, c’est la compagne de celui-ci qui en a été quitte pour une grosse frayeur : “Je vais trouer ton copain s’il ne me donne pas 2 000 € ”. La jeune femme s’enfuit, son fils de 2 ans en pleurs dans les bras. Les gendarmes interviennent, alertés par des témoins. Le tribunal a condamné Swen Gimenez à seize mois de prison dont

huit mois avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans durant lesquels il devra se soigner. Il devra aussi verser 500 € aux employés municipaux et à l’employé de Véolia. Avant d’être emmené purger sa peine, il a adressé un signe de victoire à ses amis, présents dans la salle...

Ils volaient du cuivre

Jonathan, 24 ans, en rupture familiale, a depuis sa dernière peine trouvé une formation de mécanicien. Il ne veut plus être pâtissier, depuis un accident du travail, qui a abouti à l’amputation d’une phalange. Mais, en attendant que son stage devienne rémunéré, au mois de mai, “il faut survivre”. Son compagnon de fortune,

Julien, 22 ans, également en rupture familiale, serveur de formation, s’oppose à son ancien employeur, devant le conseil des prud’hommes et se retrouve sans ressources, avec plusieurs mois de retard pour le loyer de sa chambre. En quatre mois, ils ont revendu pour 1 200 € de cuivre volé et auraient occasionné pour 75 000 €

de dégâts. Une somme réclamée par les entreprises victimes. Les avocats des prévenus avancent que leurs clients ne sont pas seuls à opérer sur l’agglomération. Jonathan Bourdon a néanmoins écopé d’une peine de six mois de prison et de six mois avec sursis. Julien a été condamné à six mois avec sursis.

Une bien “lourde page” à tourner

V

ire, le 24 avril 2009 : Marie-Dominique se rend sur la tombe de sa fille décédée à l’âge de cinq jours en 1978. Ce jourlà, elle décide de mettre à exécution un vieux dessein : tuer son beau-père. Elle donne alors rendez-vous à sa mère pour l’éloigner de son domicile. A l’heure dite, elle approche du vieux monsieur, grabataire et en fauteuil roulant depuis un accident cérébral. Par l’arrière, pour ne pas le voir, elle lui entoure la tête de gros scotch. C’est l’aide

ménagère qui le découvrira peu de temps après et alertera les secours. Que s’est-il passé pour que cette femme âgée de 54 ans aujourd���hui en arrive à un tel acte ?

Détresse psychologique incommensurable En audience correctionnelle jeudi 21 avril, il apparaît que c’est une vie de calvaire qui s’est cristallisée ce 24 avril 2009. Née orpheline de père, Marie-Dominique a été martyrisée par un beau-

père tyrannique, avec qui sa mère a par ailleurs eu quatre autres enfants, brutalisés eux aussi. Devant la justice, aucun d’entre eux ne s’est cependant constitué partie civile. Mais tous ont attesté de la véracité des souffrances infligées. Ce premier beau-père, lui, est décédé en décembre 2010. Marie-Dominique raconte aussi devant les juges sa rencontre, à l’âge de 18 ans, avec le père de sa fille décédée. Une mort qu’elle lui impute justement, à cause des coups que ce der-

nier lui a infligés durant sa grossesse. Tenant compte de la détresse psychologique incommensurable de cette femme, le tribunal l’a condamnée à quatre ans d’emprisonnement avec sursis et à une détention correspondant à une période préventive effectuée, soit cinq mois et dix-sept jours. Le président du tribunal Christophe Subts lui a toutefois rappelé la gravité de son geste et l’a encouragée à tourner “cette lourde page” et à se reconstruire. Nathalie Levergeois


N° 82 - 28 avril 2011

13

SPORTS

CFA : la réserve se rapproche du Prochain adversaire de Caen : maintien Nice lutte aussi pour le maintien Le maintien se rapproche à grands pas pour l’équipe réserve du SM Caen. Après quatre défaites consécutives, les jeunes Caennais ont confirmé samedi 23 avril le redressement effectué une semaine plus tôt contre La Vitréenne. Ils se sont imposés à Luçon,

PORTRAIT

Mbaye Niang, le surdoué

LIGUE 1 

grâce à un coup-franc d’Ilies Aftis, 17 ans, en début de match (0-1). Huitième du groupe D de CFA, Caen dispose désormais de sept longueurs d’avance sur le premier relégable, avec toutefois un match de plus. Prochain match, samedi 7 mai à Saint-Pryvé.

Nice fait partie des candidats au maintien en Ligue 1. Quatorzièmes avant leur match en retard à Marseille, qui se déroulait mercredi 27 avril, les Aiglons restaient néanmoins sur sept matchs sans défaite, entrecoupés d’une élimination en demi-finale de

la Coupe de France contre Lille (0-2). Ils pourraient faire un grand pas vers le maintien s’ils s’imposaient contre Caen, dimanche 1er mai (17h). Deuxième plus mauvaise attaque de L1, Nice comptera sur Anthony Mounier (3 buts, 10 passes décisives) pour y parvenir.

Caen lâche encore des points

■■ Mbaye Niang est devenu le plus jeune joueur caennais à fouler une pelouse de Ligue 1, dimanche 24 avril.

À

son âge, Mbaye Niang devrait jouer au sein du championnat national réservé aux moins de 17 ans. Au lieu de cela, l’adolescent de 16 ans, déjà surclassé chez les U19 la saison dernière, a effectué sa première apparition en Ligue 1, dimanche 24 avril contre Toulouse. L’attaquant au solide gabarit (1m84, 74 kg) est devenu le plus jeune joueur à évoluer sous le maillot malherbiste. Une suite logique pour celui qui a pris l’habitude d’aligner les buts en CFA. “C’est un gamin pétri de qualités”, dit de lui Franck Dumas. “Il a beaucoup d’audace. Pour lui, jouer à d’Ornano ou à Ve-

noix, c’est la même chose.” Puissant, percutant, adroit face au but, Mbaye Niang est une pépite que le Stade Malherbe chérit. Le club qu’il a rejoint à l’âge de 13 ans en provenance des Mureaux (Yvelines) lui a proposé un premier contrat professionnel de trois ans, signé en février. L’international U17, qui a disputé le dernier quart d’heure du match contre Toulouse, pourrait-il faire la différence dans ce sprint pour le maintien ? “Je ne sais pas si ce sera une solution, mais ça peut être une opportunité”, soulève son entraîneur. “C’est à moi de ne pas lâcher, ce n’est que le début”, répond en écho Mbaye Niang.

■■ Si Romain Hamouma (à gauche) a pu ouvrir le score contre le cours du jeu, les Caennais n’ont pas conservé leur avantage, après un pénalty accordé aux Toulousains dans la confusion. Malherbe est toujours relégable.

M

alherbe a encore laissé filer deux points dimanche 24 avril à domicile, en concédant le match nul devant Toulouse (1-1). Les Bas-Normands ne furent pas aidés par l’arbitrage, ce qui ne doit cependant pas masquer une animation offensive bien terne. Il fallut attendre les dix dernières minutes et l’entrée en jeu, notamment, de Benjamin Nivet, pour voir les Caennais construire leurs attaques. Trop tard. Bien avant, Romain Ha-

mouma avait habilement ouvert le score grâce à une ouverture lumineuse de Grégory Leca (1-0, 29’).

“Kick and rush” Mais dix minutes plus tard, la fête était gâchée par un pénalty accordé aux Toulousains. Lors de l’exécution de la sentence, le portier Alexis Thébaux n’a même pas cherché à arrêter le ballon. Et pour cause, il n’a pas entendu le coup de sifflet de l’arbitre, comme les 15 563 spectateurs présents... Après la rencontre, le coach

DIVISION D’HONNEUR 

E

n trois semaines, la Maladrerie a gagné plus de matchs qu’au cours des sept mois précédents. Très longtemps abonnés à la dernière place de Division d’Honneur, “condamnés par tout le monde” aux dires de leur entraîneur Thierry Moreau, les Caennais sont aujourd’hui dixièmes du classement avec trois points d’avance sur l’actuel premier relégable. Ils restent sur trois succès dont deux consécutifs face à Bayeux (0-2 et 2-0). “On sort la tête de l’eau au bon moment”, remarque Thierry

Franck Dumas reconnaissait volontiers que son équipe n’avait pas cherché à produire du beau jeu, évoquant même un “kick and rush” peu complaisant, expliquant que ses “joueurs s’étaient adaptés à l’exigence de résultat”. Pourtant, face à une équipe toulousaine guère plus inspirée et qui a dû s’en remettre à des exploits individuels pour créer le danger, Caen aurait dû s’imposer. “Ce n’est pas bon au niveau comptable, mais c’était beaucoup mieux au niveau esprit”, tempère Franck

Dumas qui aura besoin de ce genre de comportement pour s’imposer à Nice, ce dimanche 1er mai. Classement : 1. Lille 60pts; 2.Marseille 58pts; 3.Lyon 53pts... 17. Nancy 38 pts; 18. CAEN 36pts, 19.Lens 30pts, 20. Arles 14pts. 33e journée, le samedi 30 avril à 19h: Lens - Lorient; Lille - Arles ; Rennes - Bordeaux ; Sochaux - Nancy ; à 21 h : Paris - Valenciennes; le dimanche 1er mai à 17 h : Nice - CAEN; Marseille - Auxerre; Montpellier Brest; Toulouse - Lyon; à 21 h : St-Etienne - Monaco

La MOS réagit au bon moment

Moreau, qui a annoncé son départ à l’issue de la saison. Au cœur d’un combat toujours âpre pour le maintien, le mental des joueurs de la MOS pourrait bien faire la différence, surtout qu’il s’accompagne d’une solidité retrouvée et d’une efficacité offensive qui leur a pourtant fait défaut cette saison (17 buts marqués en 22 matchs). Les jeux ne sont pas encore faits. Mais parmi les quatre rencontres qui restent à disputer, la prochaine contre la B de Cherbourg, 12e au classement, sera crucial.

■■ Khoualed et la MOS sont en train de réaliser un petit exploit.


14

SPORTS Jean Satis, 62 ans de basket dans les jambes Les années n’ont pas d’emprise sur la passion. À 74 ans, Jean Satis continue de gambader allègrement sur les parquets de basket. Ancien joueur de première division dans les années 1950 et 1960, il évolue actuellement au sein de l’équipe loisirs du Caen Venoix Bas-

Le Caen TTC a de quoi s’inquiéter TENNIS DE TABLE  

■■ Beaucoup d’espoirs reposent sur Hachard, 16 ans.

Le Caen TTC est dans le dur. Sur le plan purement sportif, le club de tennis de table pointe provisoirement à l’avant-dernière place de Pro B, avec un point et un match de plus qu’Auch. Les Caennais ne comptent pas la moindre victoire après

N° 82 - 28 avril 2011

quatorze rencontres (cinq matchs nuls et neuf défaites) et ont encaissé un sévère 4-0 lundi 25 avril à Saint-Maur. Comme si cela ne suffisait pas à leur malheur, ils ont dû faire face au départ de leur numéro 2, Marcos Madrid, qui a été mis à pied.

●● BASKET  Ifs se met à rêver

Pour leur premier match en playoffs de Nationale 2, les filles d’Ifs se sont offert une belle victoire contre le leader de la saison régulière, Aulnoye, qui ne s’était incliné qu’à deux reprises au cours de la saison régulière. Victoire 60-49. Une excellente défense en fin de rencontre leur a permis de faire la différence. Prochain match à Sannois ce samedi 30 avril.

●● VOLLEY  Dernière pour l’ASPTT Caen

Les filles de l’ASPTT Caen disputeront leur dernier match de la saison samedi 30 avril contre Asnières (salle Pierre Heuzé Sud). Et pour l’occasion, l’entrée est gratuite. Les Caennaises sont assurées de finir à la deuxième place en Nationale 3.

●● VOLLEY  Tournoi en nocturne à Carpiquet

Le Comité départemental de volley-ball du Calvados organise un tournoi en nocturne à la salle omnisport de Carpiquet le vendredi 6 mai. Au total, 36 équipes sont attendues. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au dimanche 1er mai. Pratique. Tél. 06 85 02 82 90 ou par mail à tournoicd14@hotmail.fr.

BASKET 

T

(83’), Cormelles dispose désormais de quatre points d’avance sur la zone rouge. Les Calvadosiennes ont même gravi une place au classement, laissant Rouen derrière. Prochain match de championnat chez le cinquième Bischheim, dimanche 15 mai.

surtout en première mitemps, le manque d’agressivité défensive ou de justesse dans le jeu d’attaque, ont obligé Lenae Williams à sortir le grand jeu. La shooteuse américaine, en signant 35 points, a largement contribué au succès de sa formation.

Hausser le niveau Opposée à Basket Landes en demi-finale, l’USOM s’attendait à une toute autre opposition. “Il faudra montrer un tout autre visage”, prévenait Hervé Coudray à l’issue des quarts de finale. Le match aller s’est déroulé ce mercredi 27 avril à Mondeville. Le retour quelques jours plus tard sera tout aussi chaud.

■■ La grande Lenae Williams est-elle de retour ?

Le lycée Victor Hugo brille en Chine

D

ouze élèves du lycée Victor Hugo disputent actuellement le championnat du Monde UNSS de basket en Chine, après avoir été sacrées championnes de France en février. Les Caennaises ont entamé la compétition par deux larges succès devant le Luxembourg (8433) et l’Italie (64-50). Avant le dernier match de poule contre le Danemark, elles étaient assurées de participer aux quarts de finale de la compétition. Huit de ces demoiselles sont issues du centre de forma-

BASKET 

À deux journées de la fin de la saison, l’Entente sportive cormelloise a fait un grand pas vers le maintien en disposant d’un concurrent direct, dimanche 24 avril. Victorieux 2-0 de Leers, grâce à des buts d’Ysaline Hureau (21’) et de Stéphanie Marie sur penalty

L’USOM encore dans le Challenge Round

ranquille, Mondeville... Sans forcer leur talent, les Mondevillaises ont passé l’obstacle Hainaut Basket, mercredi 20 avril et le vendredi suivant, pour atteindre les demi-finales du Challenge Round. Après leur victoire de dix points au match aller (60-50), les Normandes disposaient d’un matelas confortable au retour. Elles l’ont géré sereinement, en dépit d’une entame de match encore ratée (2-14), mais sans étincelles (victoire 73-68). “On a fait le job”, fait remarquer AnneSophie Pagnier. “J’aurais aimé un autre match, plus de dorure”, semble lui répondre Hervé Coudray. Les nombreuses pertes de balle,

BASKET 

ket, dont il est aussi entraîneur. Ce bénévole assidu, qui a signé sa 62e licence en début de saison, a reçu mercredi 20 avril à Caen, la médaille d’or fédérale, la plus haute des distinctions, des mains du président de la Fédération française, Jean-Pierre Siutat.

Football féminin : Cormelles proche du maintien

tion de l’USO Mondeville, représenté aussi par les entraîneurs Didier Godefroy et Yannick Poulen. “Ma priorité sera toujours d’essayer de gagner, mais je ferai attention à ce que chacune puisse repartir en étant forte de cette expérience”, indiquait le premier avant le départ. “L’ambition n’est pas d’être champion du Monde.” Le lycée Victor Hugo, qui compte quelques jeunes internationales, peut prétendre à un beau parcours sportif, en plus de l’inoubliable aventure humaine.

■■ Awa Sissoko, capitaine de l’équipe du lycée Victor-Hugo.

Le CBC termine en beauté

A

ssurés de leur maintien en Ligue 1, les “Cébécistes” se sont attelés samedi 23 avril à bien terminer leur saison, en disposant à domicile de Saint-Brieuc (94-69). Longtemps serré, le match s’est décanté dans le dernier quart-temps, conclu sur un 33-13 pour les locaux. Pendant que Mickaël Vérove sortait sous les ovations du public pour sa dernière prestation à Caen, après une saison de très haut niveau, son entraîneur exultait. “On a un groupe extraordinaire”,

répétait Fabrice Calmon. “C’est presque dommage que ça se termine maintenant. On va essayer de peaufiner le groupe, tirer des conclusions sur ce que l’on a fait cette année, faire un bon recrutement.” Le Caen Basket Calvados a bouclé la saison à la dixième place de Nationale 2, avec 15 défaites pour 13 victoires, à trois points du quatrième rang. Si le CBC parvient à obtenir un peu plus de moyens financiers, il pourra prétendre à d’autres ambitions que le seul maintien.

■■ Mickaël Vérove quitte Caen sur une dernière victoire.


N° 82 - 28 avril 2011

SPORTS Roller hockey : le bon départ des Conquérants en playoffs Le Roller Skating Hockey Caen a débuté les playoffs par une belle victoire sur Amiens, samedi 23 avril (3-2). “On n’était pas loin du match parfait”, s’est félicité l’attaquant Benoît Leterrier. Un match nul ou une victoire samedi 30 avril enverrait Caen en demi-fi-

■■ Marion Bouquet en pleine action.

RUGBY 

l’Ovalie a d’abord mené 170. Mais Caen s’est fait une grosse frayeur en laissant son adversaire égaliser, avant de marquer un ultime essai. Caen a deux semaines pour préparer les deux matchs restant contre les deux derniers, Sassenage et Chilly-Mazarin.

Les Caennais tranquilles

L

e Stade caennais disputera le 32e de finale aller du championnat de France de Fédérale 3, dimanche 1er mai, face à Saint-Denis, deuxième de sa poule. Caen jouera sans pression. “On a déjà fait plus que ce qu’on espérait”, souligne le vice-président Dominique Barthélémy.

Niveau en hausse Les rugbymen caennais ont réalisé une deuxième partie de saison exceptionnelle, remportant entre décembre et avril douze des treize matchs disputés. Les

sept premières rencontres s’étaient pourtant soldées par cinq défaites. Deuxième du championnat, Caen s’est maintenu en atteignant les playoffs. Pour autant, il s’attend à vivre une saison 2011-2012 très difficile. “Le niveau de la Fédérale 3 a été resserré, il y aura cinq ou six équipes descendant de Fédérale 2 dans notre poule”, explique Dominique Barthélémy. “Nous serons le Petit Poucet. Pour l’instant, notre budget ne nous permet pas de viser une montée.”

●● VOILE  Delahaye est bien arrivé aux Antilles

Le skipper caennais Fabien Delahaye a franchi la ligne d’arrivée de la transat Bénodet-Martinique en quatrième position mardi 26 avril, après avoir traversé l’Atlantique en 16 jours, 5 heures, 28 minutes et 13 secondes, soit 15 minutes seulement après le vainqueur Nicolas Lunven.

●● LUTTE LIBRE  Déception pour Caen

Cinq athlètes représentaient la ligue de Basse-Normandie au championnat de France de lutte libre minimes et cadets, du 22 au 24 avril à Roubaix. Aucun podium. Seul le Bayeusain, Achille Reggiani s’en est approché, terminant cinquième chez les cadets (-76 kg). Les Caennais Fatih Yildiz (-55 kg, minimes), Antoine Charles (-76 kg, cadets) et Gana Enkheef (-63 kg, cadets), ont respectivement terminé 7e, 7e et 13e de leur catégorie.

●● VTT��� Deux Caennais champions de France

Quatre employés de la ville de Caen ont participé dimanche 24 avril au cinquième championnat de France VTT des agents territoriaux, en Bretagne. Deux d’entre eux ont été sacrés champion de France : Gérard Carrel chez les hommes et Renée Jardin chez les femmes, dans la catégorie “master 4”.

DÉCOUVERTE 

nale, contre Anglet. Une défaite d’un but serait synonyme de prolongation en mort subite. Instaurés cette année, les playoffs vont déterminer le champion de France. Anglet, vainqueur de tous ses matchs de championnat, se présente comme l’immense favori.

Gala de full contact à Fleury-sur-Orne Le traditionnel gala de full contact de Fleury-surOrne aura lieu le samedi 30 avril au gymnase municipal. Treize combats, dont quatre de classe B (haut niveau), seront organisés au cours de ce qui constitue la plus grosse compétition pieds-poings de la région.

Le Redteam fleurisien, club local qui compte dans ses rangs environ 80 licenciés, sera représenté par dix boxeurs. Débuts des combats à 20 heures. Entrées 12 € pour les adultes, 8 € pour les enfants. Bénéfices au profit de la famille d’un enfant atteint de leucémie.

Jean-Luc Hamon règne sur le sanda

J

ean-Luc Hamon est bel et bien le patron du sanda en France. Le Caennais de 24 ans a conservé son titre national dans ce sport de combat chinois peu connu en Occident, association des pieds, des poings et de la lutte, dimanche 17 avril à Toulouse. “Ça s’est encore mieux passé que les années précédentes”, apprécie celui qui fut aussi champion de France universitaire en boxe. “J’ai bien progressé”, souligne ce sportif exigeant, toujours en quête de meilleures performances. En s’imposant seize à vingt heures d’entraînement par semaine, dont plus de la moitié consacrée au travail

physique, Jean-Luc Hamon met toutes les chances de son côté avant les championnats du Monde qui auront lieu à l’automne prochain en Turquie. “Mon premier objectif est d’y participer, et ensuite de gagner chaque combat que je disputerai. C’est peut-être présomptueux de le dire, mais j’ai toutes mes chances”, confie-t-il, serein. Entre un stage en équipe de France fin mai, un gala à Lyon le mois suivant puis, un match contre l’Iran, l’une des meilleures nations au Monde (la France est cinquième) en août, le vicechampion d’Europe 2010 se réserve un été encore bien rempli.

Solveig de La Hougue

L’Ovalie caennaise l’a échappé belle

RUGBY  

L’Ovalie caennaise a assuré sa sixième place de D1 en battant difficilement SaintOrens, près de Toulouse, dimanche 24 avril (17-22). “L’objectif était de gagner les quatre derniers matchs, c’est bien parti”, assure le co-entraîneur Patrick Ichambre. Bien entrée dans le match,

15

■■ Jean-Luc Hamon pense déjà aux Mondiaux.


16

FRANCE MONDE

BOURBIER AFGHAN

475 talibans s’évadent Dans la nuit du 24 au 25 avril, à Kandahar (deuxième ville de l’Afghanistan), 475 talibans, dont une centaine de commandants, se sont évadés de la prison principale par un tunnel de 320 mètres de long, creusé de l’extérieur, pendant cinq mois.

N° 82 - 28 avril 2011

L’évasion a duré quatre heures et demi... Reposant sur un grand nombre de complicités à l’intérieur de la prison, ce tour de force montre, une fois de plus, l’incapacité du gouvernement de Kaboul soutenu par l’argent et l’effort de guerre des Occidentaux.

Crise de l’immigration en Europe

CATASTROPHE DE FUKUSHIMA

Les dirigeants au régime Pour financer les frais de reconstruction des installations électriques et les dédommagements dus à la population de la région de Fukushima, la société Tepco a décidé d’amputer de moitié les salaires de son p-dg et d’autres hauts dirigeants. Les rémunéra-

tions des cadres intermédiaires seront réduites de 25 %, et celles des simples salariés de 20 %. Tepco ne versera de dividendes à ses actionnaires ni pour 2010, ni pour 2011. Elle annule le recrutement de 1 100 personnes qui était prévu en 2012.

FRONT NATIONAL

Le Pen sabote la campagne Si Marine Le Pen veut “civiliser” l’image du FN, son père Jean-Marie ne l’entend pas de cette oreille. Il a fait deux apparitions à la télévision, durant le week-end de Pâques, commettant notamment un dérapage volontaire en suggérant que le salut

nazi était un geste sans gravité... alors qu’un élu venait justement d’être exclu du FN par sa fille pour avoir fait ce geste... D’une pierre deux coups : JeanMarie le Pen revient sur le devant de la scène dans son rôle de provocateur, et “s’amuse” à gêner Marine.

■■ Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy ont finalement reconnu que le système dit “de Schengen” avait sans doute vécu.

L

e système dit “de Schengen” avait été conçu dans l’euphorie des années 1980. Il fallait supprimer toutes les cloisons qui séparaient les pays européens depuis le début du siècle dernier. Les choses se sont brouillées avec l’élargissement de l’Europe. En 1990, une nouvelle “convention Schengen” s’étendait à des pays moins vigilants. Puis, en 2007, à

des Etats problématiques d’Europe centrale, véritables passoires devenant la “frontière” de l’UE. Restent à venir la Roumanie, la Bulgarie, Chypre...

Une circulation limitée Tout étranger non-Européen recevant un “visa Schengen” dans l’un des pays membres, obtient le droit de circuler à travers toute l’Europe. D’où le clash de ce mois d’avril

avec l’Italie, à propos des 25 000 immigrants clandestins arrivés par Lampedusa. Ne voulant pas essayer de les rapatrier dans leur pays d’origine, le gouvernement Berlusconi a choisi de leur donner des visas Schengen. Les immigrants se sont aussitôt dirigés en masse vers la frontière française... Paris a alors fermé celle-ci, allant jusqu’à suspendre le trafic ferroviaire avec Vintimille.

Puis des ministres français se sont mis à évoquer l’idée de suspendre aussi le fonctionnement du système Schengen ! Ce qui a suscité un tollé à Bruxelles. Suivi d’un démenti de l’Elysée : il n’était plus question de sortir de Schengen, mais seulement de “réviser les clauses de sauvegarde sur la libre circulation des personnes en Europe, afin de pouvoir rétablir le cas échéant des contrôles aux frontières nationales”.

Syrie : le carnage d’Assad

Sessions Internationales animées par la Communauté de l’Emmanuel

été 2011 ■■ Le président syrien a lancé les chars contre la foule.

L

e sang coule en Syrie : des centaines de morts... L’Allemagne, la France, la GrandeBretagne et le Portugal demandent à l’ONU de condamner la répression. La panique et l’instabilité se répandent à travers le pays. Le week-end dernier, à Deraa (75 000 habitants) où est née la contestation populaire, les troupes de sécurité du régime ont entrepris d’écraser la révolte. A l’aube du 25 avril, plus de trois mille miliciens, lourdement armés et appuyés par des blindés, sont entrés dans la cité et ont commencé à la ratisser, quartier par quartier : “les hommes avancent derrière les blindés en rafalant dans toutes les directions, et des snipers postés sur les toits

nous empêchent de bouger”, racontait par téléphone un insurgé. Deraa était coupée du monde extérieur. Des opérations militaires du même type se déroulaient au même moment à Douma, près de Damas, et à al-Mouadamiyeh, banlieue de la capitale. A Jableh, près de la cité portuaire de Lattaquié, l’armée a encerclé la ville et commencé à tirer indistinctement sur ses habitants. Dans les villes où la colère populaire n’avait pas encore pris la forme d’un soulèvement, la police secrète opérait des vagues d’arrestations préventives. Plusieurs centaines de personnes ont ainsi disparu au cours du week-end.

Et vous, que faites-vous cet été 1-6 juillet

Session Cœur de Jésus

9-14 juillet

Session pour les 25/35

16-21 juillet 20 juillet

?

Session pour les familles et pour tous «Famille et adoration» Journée de prière pour les malades

23-28 juillet

Session pour les familles et pour tous Session pour les gens du voyage Zoom amour et sexualité

30 juil.-4 août

Session pour les familles et pour tous Zoom amour et sexualité

6-11 août

Session pour les familles et pour tous Parcours célibataires

11-15 août

Forum International des jeunes Préparation aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Madrid

Paray-le-Monial, au cœur de la Bourgogne, entre Mâcon et Moulins

+33 (0)3 85 81 56 00 - www.paray.org


N° 82 - 28 avril 2011

AUTOMOBILE

Des améliorations pour l’Exeo SEAT 

Lancée fin 2008, la Seat Exeo vient d’être retouchée. Outre l’adoption de nouveaux feux arrière à LED qui accentuent le chic de sa poupe, la berline reçoit une banquette arrière réaménagée pour gagner 44 mm d’habitabilité au niveau des genoux. En-

17

TOYOTA  

Verso-S : petite mais spacieuse

fin, le diesel common rail 2.0 TDi 143 ch peut être accouplé à une boîte automatique Multitronic à 7 rapports combinant économie d’usage et sportivité, par un système à variation continue qui s’avère réussi. Cette disposition vaut aussi pour le break ST.

DS4 : une très belle ambition

CITROEN 

Avec la DS4 appelée à faire son entrée sur la scène commerciale, Citroën aborde une phase plus délicate de son plan ambitieux pour un constructeur généraliste : s’arroger une part du gâteau dans la catégorie “premium”, jusqu’alors solidement

tenue par les marques spécialistes germaniques. S’appuyant cette fois-ci sur la plate-forme de la récente et attractive C4, la DS4 a donc pour mission de passer pour un bel objet capable de faire la fierté de son propriétaire sous 4,27 m de long.

Votre rubrique automobile avec

UNION PRINCIÈRE 

■■ Facile à conduire et passablement tonique en diesel, la Toyota Verso-S dispose aussi d’une technologie dernier cri qui émaille les différentes facettes de sa fiche technique.

A

vec moins de 4 m de long, l’inédite VersoS vient se placer juste en-dessous de sa récente grande sœur, la Verso tout court, prenant en quelque sorte la place laissée vacante par feu la Yaris Verso. Avec des arguments différents liés à l’évolution du temps, puisque cette nippone s’adresse autant aux jeunes familles qu’aux seniors. Et si la silhouette est réussie, c’est d’abord à l’intérieur que la Verso-S marque des points par ses

aspects pratiques.

“Small, space et smart” Mis en exergue dans son appellation par la dix-neuvième lettre de l’alphabet, pour “Small”, “Space” et “Smart”. Ce qui donne, en bon français, “petit”, “spacieux” et “astucieux”. Un cahier des charges à l’évidence respecté, par exemple au niveau des sièges arrière qui se rabattent très aisément par l’intermédiaire de poignées logées dans les côtés du coffre.

Et ce dernier offre un plancher à deux hauteurs pour en accroître la capacité. Assemblages soignés, commandes tombant bien sous la main et confort des plus correct ne sont pas moins convaincants. Et, à partir de la finition intermédiaire Dynamic, un magnifique toit en verre inonde l’habitacle de lumière. En coulisses, certaines conceptions innovent, tel l’allégement des sièges avant, empruntés au concept de la toute mini IQ, ou bien les faisceaux de

câbles en alu. Au volant, la Verso S témoigne d’une tenue de route sans histoire. En revanche, malgré ses 99 ch, le 1.3i essence s’avère vite à la peine, alors que le diesel 1.4 D4-D de 90 ch (à partir de 17 800 € en finition d’accès Active) permet de mieux savourer, grâce à son bon couple, les bons et loyaux services procurés par la dernière-née de Toyota.

tous nos essais sur

La royauté fascinerait-elle les Français ?

Le mariage, ce vendredi, du Prince William, héritier de la couronne, et de Kate Middleton, crée l’effervescence en Grande Bretagne. Les Français aussi sont fascinés par les mariages royaux ou princiers. Presque un paradoxe au pays de la Révolution !

retrouvez nos infographies sur Retrouvez toutes nos infographies sur www.lamanchelibre.fr

Le mariage de William et Kate LES CHIFFRES DU MARIAGE

Le 29 avril, le prince William, fils aîné de la princesse Diana et du Prince Charles, héritier après lui du trône d'Angleterre, épousera Kate Middleton, qu'il a connue en 2002 à l'université. Voici les détails d'une cérémonie hors du commun.

1 900 invités à la cérémonie à l'abbaye de Westminster 600 invités au déjeuner offert par la reine à Buckingham Palace 10 000 petits fours prévus en apéritif 300 invités au dîner offert par le prince de Galles à Buckingham Palace 5 carrosses pour transporter les familles de l'abbaye de Westminster à Buckingham Palace 2 chœurs et 3 orchestres assureront la musique pendant la cérémonie 1 témoin pour le marié (son frère Harry), une demoiselle d'honneur pour la mariée (sa sœur Pippa)

Catherine («Kate») Middleton

PHOTOS REUTERS

William de Galles

Le fils aîné du prince Charles et de Lady Diana Spencer est né le 21 juin 1982 à Londres. À 13 ans, il entre au collège d'Eton (où avait été sa mère). À 18 ans, il passe une année loin de l'Angleterre (entraînement militaire au Belize, enseignement à de jeunes enfants au sud du Chili). Rentré en Grande-Bretagne en 2001, il s'inscrit au prestigieux collège universitaire écossais de Saint Andrews (où il rencontre Kate Middleton) pour étudier er l'histoire de l'art puis la géographie. C'est dans cettee matière qu'il obtient en 2005 le plus haut diplôme jamais décroché par un membre de la famille royale d'Angleterre. Il décide alors d'entamer une carrière militaire et passe l'année 2006 à l'Académie de Sandhurst où il obtient le grade de lieutenant. En 2008, il choisit la spécialisation de pilote d'hélicoptère (missions de recherche et de sauvetage) dans la Royal Air Force, ce qui lui permet d'avoir un rôle actif sans prendre part à des combats. Il sert depuis 2010 dans une unité basée au Pays de Galles, dans l'île d'Anglesey.

Fille aînée de Michael et Carole Middleton qui, après avoir été steward et hôtesse de l'air, ont fait fortune en créant «Party Pieces», une entreprise de vente par correspondance d'accessoires de fête, Kate est née le 9 janvier 1982 à Reading, à l'ouest de Londres. En 2001, elle intègre le collège de Saint Andrews en Ecosse où elle rencontre le prince William, qui loge dans le même foyer qu'elle. Officialisée en 2003, leur relation souffre de l'attention des médias (Kate, qui ne tient pas à se fiancer trop vite, y gagne le surnom de «Waitie Katie») et semble rompue en avril 2007 avant de se reformer officieusement quelques mois plus tard. Le 19 octobre dernier, William fait sa demande à Kate lors d'un séjour au Kenya et les deux jeunes gens peuvent faire annoncer leurs fiançailles le 16 novembre et leur prochain mariage. Diplômée en histoire de l'art, elle travaille comme chef de produit et photographe pour la firme de ses parents. Si ses ancêtres sont la plupart originaires du nord de l'Angleterre, elle est aussi d'ascendance française puisque l'un d'eux était un chirurgien huguenot du Périgord parti se réfugier outre-Manche après la révocation de l'Édit de Nantes.

Downing Street

La résidence et le bureau du Premier ministre sont situés au n°10. Depuis mai 2010, c'est le premier ministre conservateur David Cameron qui y habite.

National Gallery

Trafalgar Square

Palais Pala Pa lais aiss de de Sai S Sa Saint Sain int nt Ja James am mes Royal Horse Guards

* Heure anglaise. Rajouter une heure pour l'heure française.

Horse Guards Parade

Green Park Le Mall

St-James Park

Foreign Office Whitehall Trésor

L’abbaye de Westminster

Buckingham Palace

C'est la résidence londonienne de la reine Elisabeth II et des monarques britanniques avant elle depuis la reine Victoria. Kate, William et leurs familles y apparaîtront au balcon à 13h25, pour saluer la foule et regarder un défilé aérien.

Clarence House

Ce fut la résidence de la reine mère (arrière-grand-mère de William) jusqu'à sa mort à 101 ans en 2002. Elle est depuis celle du Prince Charles et de sa seconde épouse Camilla Parker Bowles. Le jardin est commun avec le palais de Saint James où habitait le prince Charles avant 2002.

Les monarques britanniques y sont couronnés depuis bien longtemps. Mais ils ne s'y marient que depuis le 20e siècle, et pas tous : les parents de William, Charles et Diana, avaient préféré la cathédrale Saint Paul. Le service durera de 11h à 12h15 mais les premiers invités arriveront dès 8h15 (la reine à 10h45). Il sera dirigé par l'archevêque de Canterbury, principal dignitaire de l'église anglicane.

Le Parlement arlem m et Big B Ben

Jouxtant la célèbre horloge de Big Ben, le Parlement constitue un ensemble architectural imposant qui regroupe la Chambre des Communes et celle des Lords.

La Tamise

Arrivés séparément à l'abbaye de Westminster, à Londres, William (avec son témoin Harry à 10h15*) et Kate (en Rolls-Royce avec son père juste avant 11 h) en sortiront mariés à midi et quart. Le cortège parcourra alors Whitehall (la rue reliant le Parlement à Trafalgar Square et où se trouvent la plupart des ministères), traversera Horse Guards Parade, puis longera le Mall avant d'arriver au palais de Buckingham.


18

N° 82 - 28 avril 2011

DETENTE

LA RECETTE

LA TABLE

L’imprimerie, pour les amateurs de simplicité

On ne fait guère plus simple C’est la saison des entrées fraîches et simples. Notre suggestion : des crevettes en sauce rose, pour 4 personnes (préparation : 10 mn) ●● Quelques belles feuilles de

laitue ou de batavia ●● 300 g de crevettes roses décortiquées ou 500 g de crevettes non décortiquéesPour la vinaigrette : ●● 1 cuillerée à café de moutarde ●● 1 cuillerée à soupe de concentré de tomate ●● 1 cuillerée à soupe de vinaigre ●● 4 cuillerées à soupe d’huile de tournesol ●● Sel, poivre Si vous avez acheté des crevettes entières, décortiquez-les et conservez leur jus. Remettez-les au frais. Préparez la vinaigrette : mélangez la moutarde, le

vinaigre, le concentré de tomate et, éventuellement, le jus des crevettes ; salez et poivrez. Battez énergiquement avec un fouet métallique en versant l’huile en filet. Mélangez cette sauce aux crevettes. Répartissez les feuilles de salade dans les assiettes, garnissez de crevettes en sause rose et placez au frais jusqu’au moment de servir. Notre conseil : vous pouvez ajouter 1 cuillerée à café de whisky et quelques gouttes de tabasco à la sauce rose si vous la préférez plus relevée. toutes nos recettes sur

L

Mots croisés Horizontalement A – D’une sévérité excessive. B – Son père est européen et sa mère asiatique ou vice versa. C – Impossible de résister au charme de cette femme fatale. Ils forment les angles d’un édifice. D – Comme rêvé. Place de milan. E – Personnel réfléchi. Signal sonore. Ils garnissent les panses. F – Maisons de retraite. Il traversait le ciel d’Egypte. G – Créaient des inégalités. H – Un quart. Position supérieure. Démonstratif. I – Fin de mode. Sont pris par le patient. J – Répands la culture chinoise. Petit modèle.

Verticalement 1 – Regardées avec insistance. 2 – Coups décochés par l’arrière. Il devient sélectif pour les verts. 3 – Elle est recherchée sur le lieu du crime. Les vagues déferlent sur ses côtes. 4 – En état d’agir. Partie de rire. 5 – Ils finissent dans la bière. Manifestations joyeuses et générales. 6 – Refusa de vider son sac. Chant religieux. 7 – Victoire de l’Aigle. Faisaient rage autrefois. 8 – Sans aucune déduction. 9 – Courses sans arrivée. 10 – Localisées pour le maître. Epreuve de validité.

LES MARÉES DIVES SUR-MER

PM

PM

BM

BM

OUISTREHAM COURSEULLES SUR-MER

Dates

Coeff.

PM

BM

PM

BM

Vendredi 29

55-59

Samedi 30

64-67 09.49 04.39 09.46 04.35 09.51 04.31 09.14 04.09 22.09 17.00 22.06 16.55 22.12 16.52 21.36 16.29

Dimanche 1

71-74

10.24 05.24 10.20 05.19 10.28 05.17 09.50 04.55 22.42 17.42 22.38 17.37 22.45 17.36 22.08 17.12

Lundi 2

76-78

10.57 06.02 10.53 05.58 11.01 05.57 10.25 05.35 23.13 18.19 23.10 18.14 23.18 18.13 22.41 17.50

Mardi 3

80-81

11.29 06.37 11.26 06.32 11.35 06.32 11.00 06.09 23.44 18.53 23.41 18.48 23.50 18.47 23.14 18.22

Mercredi 4

82-82

07.09 12.02 19.24

Jeudi 5

82-81

00.16 07.41 00.12 07.37 00.23 07.35 12.09 07.12 12.35 19.57 12.32 19.52 12.43 19.49 19.25

09.10 03.45 09.07 03.42 09.10 03.37 09.04 03.21 21.34 18.10 21.31 16.06 21.37 16.02 21.30 15.43

11.58 -

07.05 07.04 11.34 06.40 19.20 12.09 19.18 23.47 18.53

es clients, qui se rendent pour la première fois au restaurant “l’Imprimerie”, auront peut-être un peu de mal à le trouver, caché au fond d’une cour partagée avec le lieu de spectacles du Bazarnaom et le magasin Bonnaventure. Mais ils ne regretteront sans doute pas cette recherche, d’autant que le stationnement à proximité y est facile et gratuit. A noter, l’accès pour les personnes handicapées.

Qualité et bon marché Les beaux jours sont là, et la terrasse aussi offrant une quinzaine de places au soleil ou à l’ombre pour profiter le midi d’un bon moment de détente. L’intérieur, style industriel, n’est pas moins agréable avec ses deux zincs qui donnent

Horizontalement A – D’une sévérité excessive. B – Son père est européen et sa mère asiatique ou vice versa. C – Impossible de résister au charme de cette femme fatale. Ils forment les angles d’un édifice. D – Comme rêvé. Place de milan. E – Personnel réfléchi. Signal sonore. Ils garnissent les panses. F – Maisons de retraite. Il traversait le ciel d’Egypte. G – Créaient des inégalités. H – Un quart. Position supérieure. Démonstratif. I – Fin de mode. Sont pris par le patient. J – Répands la culture chinoise. Petit modèle. Les solutions

Sudoku

TROUVILLE DEAUVILLE

■■ Au 65 rue des Rosiers, au fond d’une cour, la table “L’imprimerie” jouxte le magasin de musique Bonnaventure.

Verticalement 1 – Regardées avec insistance. 2 – Coups décochés par l’arrière. Il devient sélectif pour les verts. 3 – Elle est recherchée sur le lieu du crime. Les vagues déferlent sur ses côtes. 4 – En état d’agir. Partie de rire. 5 – Ils finissent dans la bière. Manifestations joyeuses et générales. 6 – Refusa de vider son sac. Chant religieux. 7 – Victoire de l’Aigle. Faisaient rage autrefois. 8 – Sans aucune déduction. 9 – Courses sans arrivée. 10 – Localisées pour le maître. Epreuve de validité.

envie d’y boire un verre, et son personnel chaleureux. Dans l’assiette, c’est tout ce qu’on peut attendre d’une “bonne table” : simplicité, qualité et bon marché. Plat du jour à 8€ (aujourd’hui : côte de porc et pommes de terre sautées), combiné à un dessert (faisselle au miel ou crêpe sucrée) et un café pour 10,50 €. A la carte, des salades autour de 7€, de brebis, betteraves et autres crudités, ou d’anchois, harengs et pommes de terre. En sus, un choix de galettes (2,10 à 6,50 €) et de crêpes en dessert, à des prix défiant toute concurrence. Une galette et un dessert pour 11€, cette adresse a vite fait de se créer des habitués ! Pratique. “L’imprimerie”, 65 rue des Rosiers. Ouvert du mardi au samedi, de 9 h à 15 h. Tél. 02 31 08 42 42.

LA METEO

le week-end prévu par Vendredi 29 avril

- Temps : en matinée, les nuages dominent. Brèves éclaircies l’après-midi en bord de mer et nuages menaçants avec ondées. - Températures : minimales de 6 à 8°, maximales de 14° sur les côtes nord et est, 15 à 18° ailleurs. - Vent : de nord-est faible à modéré. - Mer : belle à peu agitée.

Samedi 30 avril - Temps : le temps se montre à nouveau agréable. On ne peut exclure une petite ondée en cours d’après-midi. - Températures : minimales de 9 à 11°, maximales de 20 à 23° en général, plus basses sur les côtes nord et est. - Vent : d’est modéré. - Mer : belle à peu agitée. - Indice de confiance : 4 sur 5.

Dimanche 1er mai - Temps : très agréable avec du soleil et des passages nuageux. - Températures : minimales de 11 à 12°, maximales de 21 à 24°, toujours plus fraîches sur les côtes nord et est. - Vent : d’est modéré. - Mer : belle à peu agitée. - Indice de confiance : 4 sur 5


N° 82 - 28 avril 2011

SORTIES

Un petit tour par la campagne normande à Canon Nouveau rendez-vous festif pour le 1100e de la Normandie : la ferme du Château de Canon accueille dimanche 1er mai la “Fête de la paysannerie normande”. Dès 10h se succèderont animations theâtralisées autour des paysans normands, démonstrations

MANIFESTATIONS . Samedi 30 avril et dimanche 1er mai : Exposition d’animaux de basse-cour à la salle Tessel de Luc s/ mer de 9h à 19h. 2€. 02 31 92 05 07 . Mercredi 4 mai : “Le plan de Rome”, spectacle audiovisuel de la ville antique puis projection en stéréoscopie, à la Maison de la recherche en sciences humaines à l’université de Caen, esplanade de la Paix de 9h à 12h et de 14h à 17h. 02 31 56 62 00 . Jeudi 5 mai : “Le jardin des plantes médiévales” par la société centrale d’horticulture de Caen, 39 rue Desmoueux à 17h30. 02 31 85 77 07 Enfants

. Du jeudi 28 au samedi 30 avril et du lundi 2 au dimanche 6 mai : Jeu découverte des salles de l’Abbaye aux Hommes. 02 31 30 42 81 . Jeudi 28 avril : “Ig’loup”, spectacle (2-8 ans) à la bibliothèque de l’Esplanade François Mitterand de Ifs, à 15h. 02 14 37 29 93 . Samedi 30 avril : Atelier de magie avec Makito, magicien professionnel (9-14 ans), au 1702 grande delle à Hérouville Saint-Clair à 14h30. 8€. 02 31 44 20 12 . Jeudi 5 et vendredi 6 mai : “Impressions d’Afrique”, stage “cinémusée” (7-12 ans) entre peinture et cinéma au Musée des Beaux-Arts de 10h à 12h et de 14h à 16h30. 02 31 30 47 70 Visites

. Samedi 30 avril : “Les constructions à pans de bois”, RDV donné à l’office de tourisme, Place Saint Pierre, 4,50/5,50€. 02 31 27 14 14 . Samedi 30 avril : Visite commentée de l’exposition “Captives”, de Majida Khattari au Centre chorégraphique national de Caen Basse-Normandie, rue du Carel à 14h30. 02 31 85 83 93 . Mercredi 4 et dimanche 8 mai : “Petit cœur et moule à beurre” (dès 5 ans), contes et chansons à partager au Musée de Normandie à 15h. 02 31 30 47 60 Cinéma

. Samedi 30 avril : Soirée ciné discussion autour du film “Rabbit Hole” au cinéma Lux à 17h50, par l’association Vivre son deuil. 02 31 82 20 16 SPECTACLES Musiques

. Vendredi 29 avril : TBK (jazz) au Cargö, cours Cafarelli à 19h. Gratuit. 02 31 86 79 31 . Jeudi 5 mai : Lilly Wood and the prick + Manatee au Big band café d’Hérouville à 20h. 17 à 24€. 02 31 47 96 13 Danses

. Samedi 30 avril : Bal musette du printemps à la salle mobile d’animation des quartiers avenue du Général Laperrine à 20h. 8€. 02 31 23 16 53 EXPOSITIONS . Jusqu’au lundi 2 mai : “La Nouvelle Orléans” au bar la Garsouille, rue Arcisse de Caumont. 06 66 39 94 29 . Jusqu’au vendredi 6 mai : “Écarlate” du Frac BasseNormandie à l’université, campus 1. 02 31 93 09 00 . Jusqu’au samedi 7 mai : Judikaël expose à l’espace “Place des Arts”, 9 rue des Croisiers, de 15h à 19h. 06 08 40 55 81 . Jusqu’au 28 mai : “Etats d’âme de femmes” (photo-montages) à l’espace Tandem, rue Nicolas Oresme. 02 31 29 54 54 . Jusqu’au 12 juin : Valérie Jouve au Fonds régional d’art contemporain, rue Vaubenard. 02 31 93 09 00

Comment “Ecrire et mettre en scène aujourd’hui” au Panta Insolite rendez-vous que ces rencontres, dès lundi 2 et tout le mois de mai, au Panta théâtre. C’est la première partie d’un “allerretour” d’expérimentations entre Finlande et France. Chaque séquence de travail est dirigée par un metteur en scène, un auteur avec

un groupe de cinq acteurs. Un moyen “d’explorer une écriture, une forme” et de faire découvrir au public une écriture originale, à travers ses répétitions et sa représentation ultime. Pratique. Durant le mois de mai au Panta Théâtre. Tél. 02 31 85 15 07

ÉVÉNEMENT  C’est la fête internationale des cerfs-volants à Houlgate

Houlgate, toutes voiles dehors !

L

e moment est attendu par les enfants autant que par leurs familles : Houlgate accueille du vendredi 29 avril au dimanche 1 er mai la 15 e édition de “Houlgate Plein vent”, son grand festival de cerfs-volants. Sur 1,3 kilomètre de plage, ils seront cette année 250 à 300 personnes à tirer les ficelles de cette pratique artistique ! Les pointures internationales du genre ne manqueront pas à l’appel : certains viennent de Nouvelle-Zélande côtoyer anciens champions du monde et anciens champions de France de la discipline. Une bonne partie de la plage sera consacrée aux cerfs-volants acrobatiques, où les voiles danseront au rythme de la musique. Soixante pièces géantes seront aussi de la fête, certaines atteignant... 45 mètres de long ! “Il y aura de tout”, précise Frédéric Naze, de l’association Plein Vent qui organise l’événement, “tout, pourvu que ça vole !” Les enfants auront leur atelier de fabrication de cerf-volant, et les malchanceux qui ne pourront venir profiteront des plus de 1500 photos postées chaque jour sur Facebook... Pratique. Du vendredi 29 avril au dimanche 1er mai sur la plage d’Houlgate. Tél. 02 31 24 34 79

CIRCUIT 

Michel NOËL © Juin 2009

AGENDA

de tontes de moutons et marché du terroir. A 18h, place au banquet Viking (15€) avant le spectacle historique et pyrotechnique de clôture. Pratique. Dimanche 1er mai de 10h à 23h à la Ferme de Canon. 4€, gratuit aux costumés ! Tél. 02 31 90 94 49

19

■■ Les cerfs-volants prennent parfois les formes les plus inattendues, comme ce champ de voiles multicolores, en 2009.

A la découverte de la pierre de Caen

L

’exposition “Pierre de Caen” avait remporté un franc succès au Musée de Normandie. L’exposition n’est plus, mais les amateurs peuvent toujours partir sur ses traces à travers le patrimoine caennais, dans des lieux plus ou moins connus. A travers 32 étapes, un parcours proposé par ce même musée vous emmène à la découverte de ses différentes utilisations. Il démarre au pied des remparts du château, rénovés en 2003 avec de la pierre de Caen extraite des carrières

de Cintheaux, au sud de Caen. Suivent les fossés du château, d’où a été extraite la pierre du château dès le XIe siècle, les deux Abbayes et de nombreuses églises. On retrouve ensuite d’anciens fronts de taille rue Basse, de beaux bâtiments comme l’Hôtel d’Escoville et la Cour des Imprimeurs, vers la place Bouchard. Sans oublier les venelles en pente qui permettaient son transport facile vers le port. Pratique : Circuit disponible au musée de Normandie. Tél. 02 31 30 47 60

■■ L’un des plus beaux exemples : l’église Saint-Pierre.


20

SORTIES Se former à l’art de la marionnette au théâtre Foz Voilà une petite formation pour débutants, qui ravira tous ceux qui évoluent proches des enfants et veulent apprendre comment les amuser. Du lundi 2 au samedi 7 mai, le théâtre Foz anime en effet un programme intitulé “Le théâtre de papier”. C’est

DE SAISON 

L

■■ Bayeux aventure est ouvert pour les vacances, à trente minutes en voiture de Caen.

L’association “Perle Précieuse” organise à Hérouville Saint-Clair son vide-grenier sur la place François Mitterrand de 7h

■■ Décrivez-le nous. Nous avons trois activités, toutes assez physiques ! L’accrobranche se décline en cinq parcours de différents niveaux, et propose plus de cinquante ateliers pour tous, dès 5 ans. Deux terrains de paint-ball de 2 500 m2 viennent s’y ajouter pour les amateurs de suspense. Enfin, une piste de karting à pédales longue de 3 kilomètres vient compléter notre offre pour les enfants dès 3 ans. ■■ Quel public visezvous ?

■■ Vous vous démarquez aussi par quelques “plus”... Oui. Je suis originaire du milieu agricole, j’aime les animaux et souhaite donner un côté affectif au parc en y accueillant des chèvres naines. Et puis, je souhaite diversifier à l’avenir le site en modifiant régulièrement les activités. Pratique. Bayeux Aventure, à Mosles. Tél. 06 24 11 18 16

●● PRIX  Le Théâtre de Caen représenté aux Molière Jeudi 21 avril, “Une Flûte enchantée” de Peter Brooke, coproduit par le Théâtre de Caen, a reçu le Molière du meilleur spectacle musical. Le Théâtre avait aussi accueilli le spectacle primé comme meilleure pièce comique : “Thé à la menthe ou t’es citron ?”. Une reconnaissance de plus pour l’établissement culturel.

●● OPÉRA  En direct de New York au Pathé Lumière   “Le Trouvere” de Giuseppe Verdi, dirigé par James Levine, est à découvrir sur les écrans du Pathé Lumière, en direct du Metropolitan Opera de New York, samedi 30 avril à 19h00 (durée : 3h) pour un tarif unique de 27€. Plus de renseignements au 02 31 86 36 33.

●● SPORT   La course la plus folle de Normandie

Pour la deuxième année consécutive, l’association Sport et Loisir Hérouville organise “la course la plus folle de Normandie” répondant au nom d’ “Hérouville dans la ville”, dimanche 8 mai (départ à 9h30). Des surprises et des animations amusantes surprendront les participants tout au long du parcours. Inscriptions au 06 88 07 49 15, à partir de 4 €.

e week-end du 1er mai sera placé sous le signe de la brocante. Le climat estival installé depuis quelques semaines sur la Basse-Normandie sera peutêtre encore le meilleur allié des chineurs, et pas un dimanche de printemps ne devrait passer sans qu’une foule d’amateurs ou de professionnels arpente les allées remplies de babioles en tous genres. Pas moins d’une quarantaine de manifestations se tiendront dimanche prochain dans le Calvados.

1100E 

programmée dans le cadre de l’inauguration du dispositif, incluera des soustitrages spéciaux et proposera des écouteurs. Pratique. Vendredi 29 avril au cinéma Le Normandie à 21h. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Tél. 02 31 28 88 88

jusqu’à 18h. Une centaine d’exposants devraient être présents pour l’occasion. À Mondeville, ce sera à l’Espace Vert ZAC Corday de 14h à 19h. Conjuguer farniente et bord de mer sera aussi possible avec la “Foire à tout” de Lion-sur-Mer, à la mairie et sur la digue. Au sud de Caen, deux autres vide-greniers auront lieu à Bretteville-sur-Laize où on attend pour la journée jusqu’à 200 exposants place de la mairie, et à St-Martin de Fontenay. Pratique. Hérouville : 06 66 64 96 61. Mondeville : 06 89 39 79 98. Lion : 02 31 97 14 76. Bretteville-sur-Laize : 02 31 39 52 47. St-Martin de Fontenay : 09 81 95 14 38.

■■ Pour chiner ou pour flaner, c’est la saison des vide-greniers.

À Deauville, la Normandie mise en boîte

V

ous souhaitez vous promener en Normandie ? Plus besoin de faire des kilomètres, vous pouvez découvrir en photos et en infos une douzaine de villes présentées dans les rues de Deauville. C’est dans le cadre du 1100e anniversaire de la création de la Normandie que la ville s’est équipée de douze “cubes” colorés de 3 mètres de large sur 2,5 de haut. Ces grands panneaux décrivent les intérêts patrimoniaux ou historiques de chacun des hauts-lieux des deux régions

VIEUX-LA-ROMAINE 

normandes. Chacune des villes y a aussi ajouté ses douze mots préférés : “scène rock” et “arts lyriques” font partie de ceux choisis par Caen. Les autres villes sont Alençon, Bayeux, Cherbourg, Evreux, Falaise, Fécamp, Le Havre, le Mont Saint-Michel, Lisieux, Rouen et Saint-Lô : toutes disposées dans Deauville de façon à reproduire la carte de la Normandie et leur situation géographique. Pratique. Jusqu’au 31 octobre dans les rues de Deauville. Tél. 02 31 14 02 02

Delphine Barré-Lerouxel

U

Le cinéma Le Normandie de Cabourg met en place un équipement novateur et qui s’ouvre à un public souvent délaissé par le 7e art : les personnes malvoyantes et malentendantes. Vendredi 29 avril à 21h, une projection du film “La ligne droite” de Régis Wargnier,

Le grand retour des vide-greniers

Bayeux aventure, à Mosles

Un public assez large : à la fois les familles les mercredis et pendant les vacances scolaires, les ados et adultes le week-end, et toutes les personnes de passage qui veulent s’amuser !

là, la deuxième date d’apprentissage, après que le théâtre a créé l’an dernier un centre de formation à l’art de la marionnette et du jeune public. Pratique. Du lundi 2 au samedi 7 mai au théâtre Foz, rue Eustache Restout. Tél. 02 31 84 42 80

Cabourg ouvre son cinéma aux malvoyants et malentendants

■■ Le “cube” de Caen titre “une capitale à vivre”.

L’archéologie haute en couleurs

H

aut en couleur : rien qu’à entendre le nom de la nouvelle exposition temporaire installée au musée archéologique de Vieux-la-Romaine jusqu’au 18 septembre, on s’attend à un programme relevé et à destination du grand public. C’est la fresque et le décor peint, omniprésents à l’époque romaine, qui sont ici mis en avant. Chaque thème développé y est expliqué en panneaux et illustré par des objets archéologiques, des projections de photographies et des

reconstitutions. L’occasion de porter aux yeux de tous l’une d’entre elles, grandeur nature : une peinture murale de 11,60m de long sur 0,70m de large, découverte en 2009 mais non exposable telle quelle. Plus loin, un chantier de décoration antique montre le travail des artisans dits “fresquistes”. Et pour finir, une pièce fermée, peinte comme dans un bâtiment romain. À voir ! MariodelCurto

ENTRETIEN

n nouveau site de loisirs en plein air a ouvert à Mosles. Nous avons recontré Charles Henry, le gérant.

N° 82 - 28 avril 2011

■■ Un espace ludique est aussi consacré aux enfants.

Pratique. Jusqu’au 18 septembre au musée archéologique de Vieux-la-Romaine. 3/5€. Tél. 02 31 71 10 20


N° 82 - 28 avril 2011

SUR LES ÉCRANS UGC Mondeville - Tél. 02.31.55.00.00 - Rép. 0800 000 000 ●● Thor en 3D : tous les jours à 10h40, 14h20, 16h50, 19h30, 22h00. ●● BAT (Bon à Tirer) : tous les jours à 10h55, 13h30, 15h45, 18h00, 20h15, 22h30. ●● Moi, Michel G, milliardaire, maitre du monde : tous les jours à 11h10, 14h05, 16h05, 18h05, 20h05, 22h05. ●● Winnie l’Ourson : tous les jours à 11h25. ●● Source Code : tous les jours à 14h15, 16h15, 18h15, 20h20, 22h20. ●● Et soudain tout le monde ma manque : tous les jours à 11h05, 13h50, 16h00, 18h10, 20h15, 22h25. ●● Titeuf le film : tous les jours à 11h20, 13h25, 15h20, 17h15. ●● Scream 4 : tous les jours à 19h35, 21h55. ●● La fille du Puisatier : tous les jours à 10h55, 13h15, 15h30, 17h45, 20h00, 22h15. ●● Rio : tous les jours à 11h00, 13h30, 15h40, 17h50. ●● Rio en 3D : tous les jours à 10h45, 13h40, 15h50, 18h00, 20h10, 22h20. ●● La proie : tous les jours à 19h55 sauf mar. 3, 22h10. ●● Le chaperon rouge : tous les jours à 15h50, 17h55, 20h00, 22h05. ●● Rango : tous les jours à 10h50, 13h35. ●● Detective Dee, le mystère de la Flamme Fantome : tous les jours à 16h30, 21h45. ●● Mon père est femme de ménage : tous les jours à 11h15, 14h25, 19h40. ●● La croisière : tous les jours à 10h50, 13h55, 16h05, 18h15, 20h25, 22h30. ●● De l’eau pour les éléphants : avant première mardi 3 à 19h45.

Pathé Lumière 15 Bd du Maréchal Leclerc - Caen - Rep. 0892 696 696 ●● Thor en 3D : tous les jours à 13h10, 15h25, 17h40, 19h55, 22h05 sauf dim. 1er, 11h00, 13h10, 15h25, 17h40, 19h55, 22h05. ●● BAT (Bon A Tirer) : tous les jours à 13h25, 15h30, 17h40, 19h50, 22h00 sauf dim. 1er, 11h05, 13h25, 15h30, 17h40, 19h50, 22h00. ●● Source Code : tous les jours à 13h35, 15h40, 17h45, 19h45, 21h50 sauf dim. 1er, 11h05, 13h35, 15h40, 17h45, 19h45, 21h50. ●● La fille du puisatier : tous les jours à 13h15, 15h25, 17h40, 19h50, 22h05 sauf dim. 1er, 11h05, 13h15, 15h25, 17h40, 19h50, 22h05. ●● Scream 4 : tous les jours à 13h10, 15h25, 17h40, 19h55, 22h10 sauf dim. 1er, 11h00, 13h10, 15h25, 17h40, 19h55, 22h10. ●● Rio en 3D : tous les jours à 13h25, 19h40 sauf sam. 30, 13h25 et dim. 1er, 11h10, 13h25, 19h40. ●● Rio en numérique : tous les jours à 15h30, 17h35 sauf sam. 30, 15h30. ●● Titeuf en 3D : tous les jours à 13h30, 19h35, sauf sam. 30, 13h30 et dim. 1er, 11h10, 13h30, 19h35. ●● Titeuf en numérique : tous les jours à 15h35. ●● La croisière : tous les jours à 17h30, 21h35 sauf sam. 30, 17h30, 21h55. ●● La proie : tous les jours à 21h45 sauf sam. 30, pas de séance. ●● Fast and furious 5 : avant première samedi 30 avril à 19h45. ●● Opéra Le Trouvere de Giuseppe Verdi : samedi 30 avril à 19h00, en direct de New York.

Cinéma Lux 6 av. Ste Thérèse - Caen - Rep. 0892 680 043 ●● Animal Kingdom (VO) : jeu. 28, 11h00, 16h00, 21h50 ; ven. 29, 15h40, 17h50, 20h00  ; sam. 30, 11h00, 13h50, 19h40  ; dim. 1er, 13h50, 17h50, 22h00 ; lun. 2, 16h00, 19h40, 21h50 ; mar. 3, 17h30, 19h40. ●● Rabbit Hole (VO) : jeu. 28, 18h10 ; sam. 30, 17h50  ; dim. 1er, 18h00  ; lun. 2, 21h45 ; mar. 3, 20h00. ●● Mr. Nice ( VO): ven. 29, 22h10 ; sam. 30, 21h50 ; dim. 1er, 15h20 ; lun. 2, 13h45 ; mar. 3, 18h30. ●● Robert Mitchum est mort : jeu. 28, 21h00 ; ven. 29, 17h30 ; sam. 30, 19h30 ; dim. 1er, 21h40 ; lun.

21

CINEMA

A l’affiche : Thor

■■ Thor est banni par son père. Expédié sur la Terre, dépossédé de ses pouvoirs, il doit apprendre patience et humilité.

C

ela fait des années que le vieux roi Odin a assuré à son peuple du royaume galactique d’Asgard une paix totale, grâce à sa victoire sur le royaume de glace de Jotunheim. Il songe bientôt à goûter aux joies d’une retraite bien méritée et a décidé d’introniser roi son fils aîné Thor. Mais, au milieu de la cérémonie, un groupe de soldats de Jotunheim s’introduit dans le palais, en violation du traité

qui lie les deux peuples. Furieux, Thor désobéit à son père et se rend, avec ses amis, en expédition punitive sur la planète de Jotunheim. Les choses se passent mal, et la petite troupe est sauvée in extremis, tandis que le roi Odin décide de bannir Thor en l’expédiant sur Terre, non sans l’avoir dépossédé de tous ses pouvoirs. C’est ainsi que Thor arrive en plein désert du Nouveau-Mexique et tombe

2, 18h15. ●● Bonobos : jeu. 28, 10h50, 13h45 ; ven. 29, 10h50, 14h30  ; sam. 30, 16h00  ; dim. 1er, 16h15  ; lun. 2, 13h45 ; mar. 3, 14h15. ●● Les femmes du 6ème étage : dim. 1er, 20h00 ; lun. 2, 15h50 ; mar. 3, 10h50. ●● Animaux et Cie : jeu. 28, 10h45, 14h10 ; ven. 29, 10h45, 13h50 ; sam. 30, 10h45, 16h00 ; dim. 1er, 16h00 ; lun. 2, 10h45, 14h00 ; mar. 3, 13h50, 15h40. ●● Règlement de comptes (VO) : jeu. 28, 16h45 ; sam. 30, 17h45 ; lun. 2, 20h00. ●● Arrietty le petit monde des chapardeurs : jeu. 28, 15h30 ; ven. 29, 11h00, 14h00 ; sam. 30, 14h00 ; dim. 1er, 16h00 ; lun. 2, 10h50 ; mar. 3, 10h45, 14h10. ●● American trip (VO) : jeu. 28, 20h45. ●● Tomboy : jeu. 28, 17h20, 19h00 ; ven. 29, 15h50, 18h30, 21h30 ; sam. 30, 11h10, 15h50, 19h50 ; dim. 1er, 13h45, 17h40 ; lun. 2, 11h10, 15h30, 19h30 ; mar. 3, 16h30, 18h20, 21h45. ●● L’étrangère (VO) : jeu. 28, 14h15, 18h45 ; ven. 29, 16h15, 19h15, 22h00  ; sam. 30, 13h45, 17h30, 21h30 ; dim. 1er, 14h00, 19h15, 21h30 ; lun. 2, 17h15, 21h10 ; mar. 3, 11h00, 16h00, 20h45. ●● All That I love (VO) : jeu. 28, 20h00 ; ven. 29, 20h10  ; sam. 30, 21h20  ; dim. 1er, 19h50  ; lun. 2, 17h50 ; mar. 3, 21h50. ●● Ciné-rencontre : Judd Apatow, comédie mode d’emploi : jeu. 28, à partir de 19h30. Dès 19h45, présentation et dédicace de son ouvrage “Judd Apatow : comédie mode d’emploi” par Emmanuel Burdeau. A 20h30, projection de American Trip ( Get him to the Greek), suivie d’une rencontre avec Emmanuel Burdeau.

Le café des images 4 square du théâtre - Hérouville Saint-Clair ●● Coup d’éclat : jeu. 28, 16h00, 21h15 ; ven. 29, 17h30, 21h15  ; sam. 30, 14h15, 19h30  ; dim. 1er, 16h45, 19h30 ; lun. 2, 16h30, 21h15 ; mar. 3, 18h15, 22h15. ●● La Barra (VO): jeu. 28, 19h30 ; ven. 29, 17h45  ;

sur la jolie Jane Foster, une astrophysicienne qui fait des études assez pointues sur les galaxies. Il y a du Shakespeare dans cette histoire tirée des légendes vikings et qui voit s’affronter un père et son fils sur l’art de gouverner le peuple. La mise en scène est spectaculaire, avec des décors et costumes éblouissants. Certes, les combats sont un peu lassants, et l’histoire

ne devient réellement intéressante que lorsque le héros débarque sur Terre. Mais qu’importe ! Le spectateur en aura pour son argent avec ces aventures fantastiques, des soldats indestructibles et un héros qui va devoir apprendre la patience et l’humilité.

toute l'actualité du cinéma

sam. 30, 21h45 ; dim. 1er, 18h00 ; lun. 2, 17h30 ; mar. 3, 17h15. ●● Les couleurs de la montagne : jeu. 28, 16h30 ; ven. 29, 15h45 ; sam. 30, 15h45 ; dim. 1er, 16h00 ; lun. 2, 15h30 ; mar. 3, 15h15. ●● Détective Dee : le mystère de la flamme fantôme (VO) : jeu. 28, 12h30, 18h00, 20h30 ; ven. 29, 12h30, 15h00, 19h30  ; sam. 30, 16h15, 18h45, 21h15 ; dim. 1er, 13h00, 18h45, 21h15 ; lun. 2, 14h00, 18h30, 21h00 ; mar. 3, 14h00, 16h30, 21h00. ●● Ma part du gâteau : jeu. 28, 21h30 ; ven. 29, 17h00, 22h00 ; sam. 30, 21h30 ; dim. 1er, 21h30 ; lun. 2, 21h30 ; mar. 3, 19h15. ●● Les Moomins et la chasse à la comète : ven. 29, 13h45 ; sam. 30, 14h00 ; lun. 2, 13h45 ; mar. 3, 10h30. ●● La Nostra Vita : ven. 29, 21h45 ; sam. 30, 19h45 ; dim. 1er, 14h00, 20h00 ; mar. 3, 21h30. ●● Pina en 2D (VO) : jeu. 28, 17h15 ; sam. 30, 13h30 ; dim. 1er, 13h30. ●● Pina en 3D (VO) : jeu. 28, 19h15 ; ven. 29, 19h15 ; sam. 30, 17h30 ; dim. 1er, 17h30 ; lun. 2, 19h15 ; mar. 3, 16h15, 20h15. ●● Rango (VO) : jeu. 28, 10h00, 14h15 ; ven. 29, 10h00, 14h00 ; sam. 30, 15h30 ; dim. 1er, 15h30 ; lun. 2, 10h00, 14h15, 16h15 ; mar. 3, 10h00, 14h15, 19h00. ●● Sale temps pour les pêcheurs (VO) : ven. 29, 19h45 ; sam. 30, 17h45 ; dim. 1er, 22h00 ; lun. 2, 19h30. ●● Les sept frères : jeu. 28, 10h30 ; ven. 29, 10h30 ; lun. 2, 10h30 ; mar. 3, 13h45. ●● Vent de folie à la ferme : jeu. 28, 15h00, 16h15, 18h30 ; ven. 29, 16h00 ; dim. 1er, 15h45.


22

No 82 - 28 avril 2011

IMMOBILIER LOCATION CAEN ■ Caen, 126 rue de Bayeux, loue garage dans résidence sécurisée. Particulier. Tél. 06.82.01.60.24 ■ Caen ou aux alentours de Caen, recherche un F4, environ 600 euros charges comprises. Contact : orianne0307@hotmail.fr

■ Caen, 230.000 €, à 2 mn du centre ville, grand appt F5 duplex dans résidence de standing avec asc., beau séjour parqueté lumineux ouvrant sur balcon avec vue dégagée sur la ville, grande cuisine, 3 chbres dont 1 de 25 m2, sdb avec douche et baignoire d’angle, belles prestations ! 2 grands balcons, 2 caves et 2 garages. DPE : E Agence BM Caen Tél. 06 60 54 83 44

AGGLOMERATION ■ Hérouville-Saint-Clair, loue chambre meublée, douche, wc, accès cuisine et jardin. Particulier. Tél. 06.60.74.70.37

IMMOBILIER VENTES

■ Caen, prox. université, appart. 84 m2 à rafraîchir comp. : 2 ch., bur., salon-séjour, cuis. A/E, gar. et dble cave. Prix : 191.898 € NI. Classe énergie E. - SCP DEVILLE ET POREE, tél. 02.31.29.33.06

■ Caen, (réf. V0013026), Belvédère, bel appart. 4 pp. env. 83 m2, séjour 31 m2, vue impren. Gar. 176.450 €. - SCP DESHAYES ,LEMAIRE ET COURS-MACH, tél. 02.31.27.55.68

■ Caen, proche gare SNCF, appart. F2 en BE, 4e ét. asc., cuis. équipée. Cave, park. Classe énergie E. Prix : 94.058 € NC. - SCP CHUITON - BARRE, tél. 02.31.27.93.92. www.caen-notaires.fr ■ Caen, (réf. MI836), 10 p. de caract., TBE, rive droite. Au calme. Gar. Terr. 621 m2. Classe énergie C. Prix : 650.204 € NI. - SCP CHUITON - BARRE, tél. 02.31.27.93.92. www.caen-notaires.fr

CAEN ■ Caen université, vends maison 1960 entièrement rénovée et amén., toute équipée, normes, chauf. central gaz, s/sol partiel, terrain clos 425 m2. Classe énergie D. 325.780 € NC. - SCP DESFOUX, VIELPEAU, MARGUERITE ET LEFORT, tél. 02.31.85.52.00 ■ Caen, 227.000 €, quartier Mémorial, maison 5 PP à 5 mn du centre ville en parfait état offrant séjour double traversant ouvrant sur véranda et cour d’un côté, grande terrasse bois et jardin de l’autre, 3 chambres à l’étage, cuisine am. et equipée, garage et cave. DPE : D. Agence BM Caen Tél. 06 28 80 19 01

■ Caen, (réf. Loc dev) joli F3 comp. : entrée, s. de b., 2 chambres, cuis., séjour avec balcon, garage. - SCP CHRISTOPHE ET GUILLAUME COQUELIN, tél. 02.31.97.70.13 www.coquelin.calvados.notaires.fr ■ Caen, (réf. V0013003), centre ville, proche Monoprix, ds copro av asc., F3 env. 77 m2, séjour chem. 28 m2 + 2 ch. Cave et grenier. Classe énergie D. 207.347 €. - SCP DESHAYES ,LEMAIRE ET COURS-MACH, tél. 02.31.27.55.68 ■ Caen Hastings, (réf. At 585), petit immeuble pierre, beau F4, 2e étage, balcon, chauf. indiv. gaz, stationn. sur cour privée. Class énergie F. 207.340 € NC. - SCP DESFOUX, VIELPEAU, MARGUERITE ET LEFORT, tél. 02.31.85.52.00 ■ Caen, (réf. PA00925), Jardin des Plantes, 4 pp. ds rés. de standing, au 4e ét. av asc., vaste séjour salon parquet sur balcon expo sud, 2 ch. Cave, gar. Produit rare. 217.646,46 € dt 7.646,46 € de négo. Classe D.SCP PASCREAU ET ENAULTPASCREAU, tél. 02.31.86.94.75

■ Caen, (réf. PA00900), Venoix, F4 ds rés. au 3e et dernier étage : séjour, 3 ch. Cave, park. 127.015,26 € dt 5.015,26 € de négo. Classe D.- SCP PASCREAU ET ENAULT-PASCREAU, tél. 02.31.86.94.75

■ Caen, rés. J. Cartier, 5e ét., ascenceur, v. F4, 75,07 m2, cave, gardienne, entrée avec penderie, cui., arr. cuis., gd séjour avec balcon, 3 chambres, salle d’eau neuve, couloir avec penderie et placards, chauf. collectif fuel, très propre, 130.000 €. Particulier. Tél. 06.73.11.59.00

■ Caen, Clémenceau, idéal investisseur, F1 parf. état ds pte coprop. des années 1930, 13 m2 (Carrez) et 21 m2 au sol, kitchen. av coin repas, ch. av plac. ss combles. Chauff. collectif gaz. Prix 55.000 € NC. DPE G. - Me SOURISSE, tél. 02.31.85.14.12

■ Caen Nord, (réf. 225.572) mais. au calme ds bourg ts commerces : bât. ppl. : entrée, sde, cuis. amén., séjour, chbre. Et. 2 chbres. Annexe : buand., chbre indépend. avec sde et wc. Garage. Classe énergie D. 197.055 € HNC. - SCP CHRISTOPHE ET GUILLAUME COQUELIN, tél. 02.31.97.70.13 www.coquelin.calvados.notaires.fr ■ Caen, St-Gilles - bassin StPierre, appart. F5 (145 m2), 3e ét; asc., cave, gar. Classe énergie D. Prix : 464.822 € NC. SCP CHUITON - BARRE, tél. 02.31.27.93.92. www.caen-notaires.fr

■ Caen Nord, (réf. 225.057), jolie mais. sur s/sol complet : entrée, séjour/SàM, cuis., 5 chbres, garage, atelier, cave, terrain clos et arb. Très bon état. Classe énergie E. 361.830 € HNC. - SCP CHRISTOPHE ET GUILLAUME COQUELIN, tél. 02.31.97.70.13 www.coquelin.calvados.notaires.fr ■ Caen, (réf. PA00964), StPaul, maison tard. 1955, 140 m2 habit., 878 m2 de terr., 5-6 ch., séjour-salon chem. Gar. Dépend. Chauff. gaz. 341.234,46 € dont 11.234,46 € de négo. CLasse E.- SCP PASCREAU ET ENAULT-PASCREAU, tél. 02.31.86.94.75

■ Caen, 218.000 €, centre ville, 5e et dernier étage d’un immeuble avec ascenseur, très bel appartement de 4PP, beaux volumes, récemment rénové avec goût, offrant entrée, séjour-salon ouvrant sur balcon, 2 grandes chbres, sdb, cave. DPE : D Agence BM Caen Tél. 06 60 54 83 44

■ A 20 mn Caen sud, à v. maison en pierre, bien exposée, sans vis-à-vis, véranda, terrasse, séjour cheminée, 3 chambres, cuisnie équipée, terrain clos, arbres fruitiers 1.500 m2, classe énergie D, 245.000 €. Particulier. Tél. 02.31.79.72.52

■ Caen, rive droite, appart. F1, 3e av asc., balcon sud. Au calme. Classe énergie E. Prix : 63.161 € NC. - SCP CHUITON - BARRE, tél. 02.31.27.93.92. www.caen-notaires.fr

AGGLOMERATION ■ Bretteville-sur-Odon, (réf. V0012974), pavillon de belle allure, rue calme : séjour au sud 33 m2 + 4 ch. Ss-sol. Terr. env. 600 m2. 263.991 €. - SCP DESHAYES ,LEMAIRE ET COURS-MACH, tél. 02.31.27.55.68

■ Fleury-sur-Orne, (réf. AP00295), au 4e ét., 57 m2 habit., 2 ch., SDB, séjour exposé sud, cave. Classe énergie F. Prix 126.500 €. - SCP GOUHIER ET BOISSET, tél. 02.31.80.73.75

■ Ifs, 232.000 €, dans quartier résidentiel et en impasse, maison de 6PP offrant entrée, séjour-salon ouvrant sur véranda, 4 chbres dont 1 au RDC, sous sol total avec garage, jardin paysagé d’environ 500m2 ! DPE :C Agence BM Caen Tél. 06 60 54 83 44

■ Hérouville-Saint-Clair, maison sur ss-sol de 6-7 pp. Gar., terrasse, jard. Le tt sur 200 m2 env. Classe énergie C. Prix 289.739 € FNI. - SCP RAUX, ENGELHARD, GARNIER ET BLOCHE, tél. 02.31.51.60.01

■ Hérouville, (réf; MA00238), Lebisey, maison 133 m2 habit., terr. 527 m2, 4 chambres, SDB. Classe énergétique D. Idéal div. en F2 + F3. Prix 284.590 €. SCP GOUHIER ET BOISSET, tél. 02.31.80.73.75

■ Saint-Contest, (réf. 0567), pavillon sur ss-sol : séjour-salon chem., 4 chambres dont 1 en RDC. Terr. 1.567 m2. Environn. agréable. Classe énergie E. 310.337 € HNI. - SCP VÉRONIQUE ET STÉPHANE DE PANTHOU, tél. 02.31.77.70.00

■ Fleury-sur-Orne, à v. maison rénovée, RDC : ent., séj./salon, cuis. ouverte, arr. cuis., 1er étage : 2 chambres, SDB, 2e étage : 1 chambre s/ combles, ter., appentis. Classe énergie : C. 238.244 € HNI. SCP GOULEY, BOMPAIN-CHATELARD ET RIZZOTTO, tél. 02.31.23.60.07 ■ Mathieu, (réf. MI811), 9 pièces de caractère avec 3 bât. pierre, terr. 3.785 m2. Classe énergie D. Prix : 928.278 € NC. - SCP CHUITON - BARRE, tél. 02.31.27.93.92. www.caen-notaires.fr

■ Mathieu, (réf. V0013011), Caen Nord, maison sur 1.400 m2, salle-salon, cuis. US, 1 ch. au RDC + SDE. Mezz. et 2 ch. au 1er + 50 m2 à aménager si besoin. DEP : D. 433.925 €. - SCP DESHAYES ,LEMAIRE ET COURS-MACH, tél. 02.31.27.55.68

CALVADOS ■ Basly, (réf. 213735), propriété compr. d’un appartement type F2 d’env. 50 m2 compr. : séjour avec coin cuis., ch., buand., SDE ; et d’un appartement type F4 compr. : séjour-salon, cuis. amén., 2 chambres, SDB, wc, bureau, jardin, prix négo incluse 227.946 €. DPE : F. - SCP VILLEDIEU ET KERGUENO, tél. 02.31.37.30.05 ■ Bellengreville, à v. pav. plain-pied comp. : ent., cuis. amén., séj./salon avec chem. insert, SDB, wc, 3 chambres, garage accolé, ter. clos de murs. Classe énergie : E. 189.839 € HNI. - SCP GOULEY, BOMPAIN-CHATELARD ET RIZZOTTO, tél. 02.31.23.60.07 ■ Bourguebus, belle maison anc. rénovée d’env. 180 m2, avec 3 chambres, bureau, salon, séjour, sous-sol, garage, beaucoup de cachet. Prix 351.533 € NI. Classe énergie F. - SCP DEVILLE ET POREE, tél. 02.31.29.33.06

■ Moult, pav. de qualité S/s.s, RDC : ent., grande cuis. amén., séj./salon av. chem., 1 ch., SDB, WC, étage : 3 chambres dont 1 avec SE, aspiration cent., 2 grandes dépend. avec garage. Classe énergie : E. 341.234 € HNI. - SCP GOULEY, BOMPAIN-CHATELARD ET RIZZOTTO, tél. 02.31.23.60.07 ■ Douvres-la-Délivrande, (réf. 225.089), magnif. appt de 3 p. p. : entrée, cuis. ouv. sur vaste séj., gd terrasse sans vis à vis, 2 chambres, s. de b., belles prestations. Classe énergie : NC. 227.952 € HNC. - SCP CHRISTOPHE ET GUILLAUME COQUELIN, tél. 02.31.97.70.13 www.coquelin.calvados.notaires.fr

■ Fontenay-Le-Marmion, 12 km Caen, vends maison jumelée, 4 p. p., expo. sud, 3 chambres, chauffage gaz, garage, dépend., DPE classe énergie E, 185.000 euros. Particulier. Tel. 06.08.42.00.45 ■ Cairon, (réf. PA00960), maison récente 170 m2, terr. clos 694 m2, séjour-salon, 5 ch. dt 1 au RDC, gar. dble, cuis. A/E, SDB, SDE, au calme. TBE. 320.636,46 € dt 10.636,46 € de négo. Classe E.- SCP PASCREAU ET ENAULT-PASCREAU, tél. 02.31.86.94.75

■ Saint-Aignan-de-Cramesnil, (réf. V0011695), proche sud de Caen, pavillon plain-pied : séjour chem., 2 chambres, soussol complet. 2 dépend. 27 et Terr. 1.000 m2. 52 m2. 186.749 €. - SCP DESHAYES ,LEMAIRE ET COURS-MACH, tél. 02.31.27.55.68

■ Thaon, pavillon plain-pied 5 pp. sur sous-sol complet compr. : entrée, cuis., séjoursalon chem., 3 ch. Terr. clos 700 m2. Classe énergie D, émission de CO2 E. 205.765 € NI. Me PEAN, tél 02.31.29.39.00

■ Lantheuil, (réf. V0012348), nord de Caen, très belle maison sur 1.350 m2, 6 pp. env. 160 m2 habit. Ss-sol, séjour 55 m2. DEP : E. 310.337 €. - SCP DESHAYES ,LEMAIRE ET COURSMACH, tél. 02.31.27.55.68

■ Douvres-la-Délivrande, (réf. V0012937), à v. maison de bourg 46 m2 non jumelée proche commodités. DEP G. 104.357 €. - SCP DESHAYES ,LEMAIRE ET COURS-MACH, tél. 02.31.27.55.68

■ Colomby-sur-Thaon, (réf. V0011276), proche Caen Nord, gde maison trad., espace de vie sur 3 volumes : séjour + salon + véranda 84 m2 l’ens.), cuis. 17 m2, 7 ch. Ss-sol complet. Terr. 930 m2. Classe E. 341.234 €. - SCP DESHAYES ,LEMAIRE ET COURS-MACH, tél. 02.31.27.55.68


No 82 - 28 avril 2011

■ Reviers, à vendre grange pierre d’une quarantaine de m2 au sol à réhabilité. 47.691 € NI. - Me PEAN, tél 02.31.29.39.00

■ Cresserons, (réf. 225.055), magnifique maison : entrée, séjour salon, cuis., arr. cuis., chambre avec salle de bains. Et. 4 chambres, s. de b. Annexe garage double, cave, grenier, jard. clos et arb. A voir. Classe énergie D. 380.393 € HNC. SCP CHRISTOPHE ET GUILLAUME COQUELIN, tél. 02.31.97.70.13 www.coquelin.calvados.notaires.fr ■ Courseulles-sur-Mer, (réf. 213729), appart. au RDC av ent., séjour, salon, ch., cuis., SDB, wc, rangt. parking au sous-sol. Prix négo incluse 73.460 €. DPE : E. - SCP VILLEDIEU ET KERGUENO, tél. 02.31.37.30.05 ■ Vaux-sur-Seulles, (réf. MA00283), corps de ferme rénové, 180 m2 habit., terr. 8.209 m2. Install. à éco d’énergie. 2 dépend. rénovées à us. de ch. d’hôtes. A voir. Classe énergie C. Prix 567.812 €. - SCP GOUHIER ET BOISSET, tél. 02.31.80.73.75 ■ Mézidon-Canon, vends maison avec terrain 700 m2, 2 sous-sol 93 m , salle-salon, 4 chambres, cuisine, s. de b., très bien située 25 km de Caen, 160.000 €. Particulier. Tel. 02.31.20.12.60

AUTOMOBILES CITROEN ■ C3 Picasso Exclusive black pack HDi 110 cv, bitter lemon, an. 2010, 19.000 km, connecting box + kit main libre bluetooth,18.000 €. Tél. 06.87.09.13.16

PEUGEOT

23

■ 407 1.6 HDi, 100 cv pack Premium Phase 2, 01/2009, 45.000 km, toutes options, gris Moondust, excellent état, 16.500 € à debattre. Tél. 06.68.88.90.44 ■ 806 TD, 4.000 €, 97, 238.000 km, distri, rotule, bat., échap., 4 amort., freins avt/ar. + répartiteur, 4 pneus neufs, fact. récente, prix ferme vu les frais. Tél. 06.37.55.46.57

■ Kia 1,6 l diesel, CEE D, SW, 6 cv, 03/2010, 25.000 km, ttes opts, gtie constructeur 6 ans, gris métal, 15.000 €. Tél. 06.72.16.68.19

MOTOS ■ 207 1.6 HDi 90 cv, 06/2009, 19.100 km, TBE, gtie jusqu’en juin 2011, gris métal, série spéciale 64, vitres av. élect., radio CD, com. au volant, prise USB, rétros élect., toit ouvrant. Tél. 06.06.77.41.20

■ 406 break 1.8 l, modèle 1997, essence, 82.000 km d’origine, première main, entretenue ( factures). C.T. OK, 3.600 euros. Tel. 06.98.15.06.88 ou 02.31.44.23.39 ap. 19 h.

AUTRES MARQUES ■ Mercedes Classe A 180 CDi, 16.500 €, 04/2008, 90.644 km, Edition, clim. manuelle, jantes alu, toit panoramique à lamelles, radio CD. Aubin Normandie, Mercedes Caen. Tél. 02.31.350.350 www.groupe-aubin.com

■ Mercedes Classe E 350 CDi, 52.900 €, 04/2010, 19.485 km, cabriolet Exécutive blueefficiency, bte auto, pack, pack confort, sièges chauffants, projecteurs ILS. Aubin Normandie, Mercedes Caen. Tél. 02.31.350.350 www.groupe-aubin.com

■ Peugeot 125 LXR, juin 2010, 4600 km, état neuf, nombreux accessoires, 2.400 € à débattre. Tél. 02.50.59.13.25. ■ Vds très belle Yamaha Royalstar, 97, 32.850 km d origine, nombreuses options, révision totale faite pour la saison, prête à partir ! 6.800 €, très belle affaire. Tél. 06.78.12.91.55 ■ Derbi 125, 3.300 €, 07/2009, 4.000 km, sacoches de voyage et top case 2 casques, garantie fin juillet, prix à débattre. Tél. 02.31.68.47.44 -06.64.74.33.58

CAMPING-CARS CARAVANES ■ Camping-car Challenger Magéo 172, 34.000 €, 20.000 km, 2007, état neuf, panneau solaire, porte vélos (4). Tél. 02.33.05.36.62 ou 02.33.05.27.77

■ Urgent, vds camping-car Profilé Renault Trafic T 1400 D Rapido 710, diesel, dir. ass.,118.683 km, an. 95, bon état général, 4 places, s. de b avec wc, prix : 15.000 €, visite sur RDV. Tél. 06.30.74.15.38

■ Rech. employé de maison aide à domicile, à Bayeux, sachant cuisiner, temps complet, horaire pouvant s’adapter pr mère de famille ayt des enfants en âge scolaire, envoyer CV à M. Michel Laisney, 9 rue François Coulet, 14400 Bayeux ou Tél. 02.31.51.17.90 -06.80.41.74.59

■ First 18 5.50, voilier Quillard, bateau marin, rapide, bon état, nombreux équipements, grand-voile Genois spi Asy, moteur Mercury (peu servi), visible Ouistreham. Prix : 3.500 €. Tel. 06.17.95.74.85

DEMANDES D'EMPLOI

■ Boyard 425, moteur 20 cv Yamaha, auto. lube., remorque route et mise à l’eau galvanisée, T.B.E. Tél. le soir 02.33.49.09.78

OFFRES D'EMPLOI ■ Rech. serveurs(veuses) à Bayeux, en CDi plein temps, anglais exigé + CDi mi-temps midi, fermé dimanche. Tél. 02.31.92.00.82

■ Perdu jeune femelle boxer bringé nommée Safy, elle est pucée. Nous l’avons perdu aux alentours de Rocquancourt le 23 avril entre 17 h et 19h. Ses maitres la pleure. Aidez nous à la retrouver s’il vous plaît. Tél. 06.87.85.31.20

■ A saisir : meubles de salle de bains Sanijura, marine et blanc, l 120 x p 60 + l 35 x p 35 x h 90, bon état, à v. 150 €, px cat. Sanijura 2007 : 3220 € + demi-armoire, visible à Caen disponible de suite. Tél. 06.85.64.49.22

■ Six bébés reborn à adopter, filles et garçons, yeux ouverts ou fermés, pièces uniques, réalisées et signées par une artiste professionnelle, vendus entre 150 € et 500 €. Tél. 06.86.30.99.03 ■ Recherche mécanicien ou toute personne expérimentée en mécanique pour montage kit embrayage sur 206 diesel. Proposez tarifs au 06.18.66.77.73

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Caen, 30 avenue du 6 juin, 14000 Caen ou faxez-le au 02.31.24.83.10. Vous pouvez également saisir votre annonce sur "www.tendanceouest.com".

choisissez votre rubrique

Forfait 4 lignes

Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

2

Toutes les heures de 6 h à 22 h l'actualité nationale et internationale sur 100.2 FM

■ Camping-car Intégral Frankia, 54.000 km, Fiat 146 cv, châssis Alko, 5 couchages, soute, porte vélos, équipé hiver, douche séparée, jantes alu, toutes options, gazinière, T.B.E., 46.500 €. Tél. 02.31.95.89.24

3 4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Temps complet ou partiel Dans les services de soins - Titulaire du diplôme d’Etat Postes situés à Caen, à pourvoir très rapidement.

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom :

CV + lettre de motivation crosville-a@chu-caen.fr

ANIMAUX

■ 4 chaises en bois, siège paille, 15 € l’ensemble. Tél. 02.31.73.57.71 ■ Canapé Karina 146 x 72 x 42 avec têtières et fauteuil Karina 72 x 84 x 42 avec têtière, tissu Clean blanc, l’ensemble : 1.000 €. Tél. 02.31.83.50.07

1

Le CHU de Caen recrute des

INFIRMIERS (H/F)

■ H. rech. place de commercial, toutes régions, 20 ans d’expérience en restauration. Tél. 06.81.61.13.84 ■ H., 30 ans exp. dans le bâtiment, rech. tous travaux, Caen et envi., charpente, couverture, zing, maçonnerie, placo, isol., vélux, chez particulier ou entreprise. Tél. 06.82.53.74.41 ■ H. rech. poste de dessinateur, toutes régions, 25 ans, maîtrise logiciels Autocad 2000-2010, MS office, Adobe, Photoshop, Autodesk. Tél. 02.33.48.91.19, mail : robhamilton@orange.fr ■ H. compétent, soigné, rech. trav. jardinage ou reconstruction de murs en pierre, Caen et agglo., réglement CESU. Tél. 06.17.16.11.81

BONNES AFFAIRES

rédigez votre annonce

■ 307 SW 1.6 HDi, 9.900 €, 2007, 91.400 km, crochet d’attelage. Tél. 06.32.73.16.36 ou 02.31.80.66.95

■ 406 break 1.8 l essence, mod. 97, 82.000 km d’origine, 1re main, bien entretenue (factures), contrôle tech. ok, prix 3.600 euros. Tél. 06.98.15.06.88 ou 02.31.44.23.39, après 19 h

■ Fisher 430, 3800 €, cabine, 30 cv Yamaha, autolub, visible Pirou. Tél. 06.76.14.85.01 -06.88.54.76.09

BATEAUX ■ Zodiac Mark I (BM 50), moteur Honda 6 cv, remorque avec roues de mise à l’eau, matériel neuf. Tél. 02.31.84.63.94, le soir

Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin. *Offre non-cumulable réservée aux particuliers, limitée à 1 bulletin par numéro et par famille.


24

N° 82 - 28 avril 2011

DECOUVERTES

Il a fait sauter deux millions de personnes dans le vide I

l a beau sauter dans le vide aux quatre coins de la planète, AJ Hackett n’oublie jamais la Normandie. Ce Néo-Zélandais de 53 ans, qui a popularisé le saut à l’élastique sur tous les continents dans les années 90, a su faire de sa passion un métier auquel il ne renoncerait pour rien au monde. “Nous avons ouvert un premier site en Nouvelle-Zélande quelques mois avant de sauter à Paris depuis le deuxième étage de la Tour Eiffel en 1987, une performance qui a permis de faire connaître le saut à l’élastique à toute la planète”.

“La Souleuvre, c’est la Nouvelle-Zélande, les volcans en moins” Trois ans plus tard, AJ Hackett investit le viaduc de la Souleuvre dans le bocage virois. “Un ami m’a invité à visiter la vallée”, se souvientil. “Alors que tout le monde me disait de ne pas ouvrir un site à cet emplacement, j’ai tout de suite été emballé par ce viaduc au milieu de nulle part, impressionné par

la taille de la vallée qui me rappelait le nord de la Nouvelle-Zélande, les volcans en moins”. Vingt et un ans plus tard, près de 200 000 personnes ont sauté dans le vide, du haut des 61 mètres du viaduc. “La difficulté du site normand, c’est qu’il est saisonnier”, explique-t-il avant d’ajouter : “mais son pouvoir d’attraction est fort avec quatre activités différentes et nous avons la confiance des élus locaux puisque nous sommes engagés avec la communauté de communes pour les 25 prochaines années”. De passage en Normandie à la mi-avril, AJ Hackett s’en est allé cheveux au vent, des idées plein la tête. “Le jour où je n’aurais plus de projets, c’est que je serai dans ma tombe”, prévient-il, en préprant l’ouverture de trois nouveaux sites, à Singapour, en Chine et en Russie. Grâce à lui, plus de 2,5 millions de personnes ont déjà tenté l’aventure du grand saut à travers le monde.

■■ AJ Hackett est à l’origine du site dédié au saut à l’élastique installé au viaduc de la Souleuvre, près de Vire. La saison est ouverte depuis la mi-avril.

Sa deuxième famille, c’est Malherbe C

hristophe Vaucelle n’oubliera jamais ce jour de juillet 1988 quand, pour la première fois, il pénétra dans le mythique stade Venoix. Arrivé au sommet des marches menant au chaudron caennais, il revoit et entend encore la ferveur d’un public chantant à l’unisson. “Quand j’ai vu ça, je me suis dit « ouah... ». C’était énorme.”

■■ Derrière le Stade Malherbe depuis 1988, “Olaf” consacre une grande partie de son temps à sa passion pour le club, entre les déplacements, la préparation des animations ou encore la gestion du groupe de supporters.

Un choix de vie Crâne rasé, moustache rousse et carrure imposante, Christophe Vaucelle, connu aussi sous le pseudonyme d’Olaf, est devenu un personnage emblématique des tribunes caennaises. Un fidèle parmi les fidèles, élu il y a deux ans, président du Malherbe Normandy Kop 1996, seule organisation de supporters à Caen. Normand pur sucre, ancien défenseur rugueux et fan de football britannique, Christophe Vaucelle ne peut concevoir la vie sans le “supportérisme”. Et ce depuis

près d’un quart de siècle. “Cela m’a apporté énormément de choses”, témoignet-il. “Je me suis fait une deuxième famille. J’ai appris à organiser des déplacements et des animations, à m’exprimer avec la presse, les joueurs, les dirigeants du club ou les élus... Être supporter, c’est un choix de vie.” Christophe Vaucelle, 40 ans, voit dans sa passion une composante essentielle de son identité, au point d’avoir fait tatouer “Malherbe Normandy Kop” sur son bras gauche. Contestant avec vigueur le “football business”, il espère retrouver un jour les ambiances d’un passé égaré, celui de Venoix. Au cœur de la tribune Luc Borrelli, du nom de l’ancien gardien malherbiste qui fut son ami, il poursuit sa mission sans faiblir : encourager ceux qui défendent les couleurs de son club, de sa ville, de sa région. “Tout ce que je leur demande, c’est de donner le meilleur d’eux-mêmes. Rien de plus.” Aline Chatel


Tendance Ouest Caen du 28 avril