Issuu on Google+

VIEUX-LA-ROMAINE

“Bientôt notre 250 000e visiteur !” N° 130 - 26 AVRIL 2012

Emmanuelle Amsellem, directrice du musée gallo-romain PAGE 2

PRESIDENTIELLE PAGES 6 ET 7 Tendance Ouest au cœur du débat SANTE Dents de sagesse : un vrai marché UNIVERSITE Un plongeon entre deux cours

PAGE 10

PAGE 12

SORTIES PAGE 19 Une kyrielle de châteaux à découvrir

Commerce

L’explosion des “drive” La région caennaise compte aujourd’hui une dizaine de “drive”. Faire ses achats sur Internet puis venir les retirer à l’extérieur de l’hypermarché : le concept fait de plus en plus d’adeptes. Un vrai phénomène. PAGE 4.

formation initiale Une formation générale :

formation continue Pour l’ingénierie de l’Internet :

Algorithmique Bases de données Gestion de projets Réseaux

Chargé de communication Développeur web Graphiste orienté web Webmestre

Et ses nombreuses spécialités :

Et la maîtrise d’outils :

Cryptographie Intelligence artificielle Sécurité des systèmes informatiques Traitement automatique de la langue Traitement de l’image Business intelligence

Administration système et réseau Audit de sécurité informatique Imagerie médicale Intégration multimédia Recherche d’information multimédia


N° 130 - 26 avril 2012

Les temps forts

30, Avenue du 6 juin - 14000 Caen Tél. 02.31.30.29.33 - Fax : 02.31.24.83.10

Radio 100.2 - Le journal de Caen - www.tendanceouestcaen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 30 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

✔✔ Inauguration Le village d’entreprises Oceanis ouvrira vendredi 4 mai à 11h30, dans le parc Object’ifs sud à Ifs.

✔✔ Emploi Matinée pour l’emploi, vendredi

✔✔ Apprentis Les 27, 28 et 29 avril, finales

✔✔ Football Mercredi 2 mai, 19h, le Stade

✔✔ Concert Jeudi 3 mai, à 20h, le Big Band

✔✔ Conférence Samedi 28 avril, à 14h, confé-

régionales du concours “meilleurs apprentis de France” au centre des Congrès de Caen. Café accueille le groupe français Revolver à Hérouville.

AU COURRIER

27 avril de 9h à 13h, ouverte à tous à la mairie d’Hérouville, avec la participation de 38 structures. Malherbe Caen reçoit à domicile le FC Lorient pour le compte de la 35e journée de Ligue 1. rence autour de la prévention du suicide à l’Hôtel de ville de Caen.

en direct

“Cocorico patriotique”

vieux-la-romaine  La cité antique va accueillir son 250 000e visiteur

“Plutôt cocorico dans ses dires, trouvant pourtant tout ce qui se fait ailleurs meilleur que ce qui se fait dans son propre pays, le Français achète de préférence des produits au meilleur prix. Il déplore de voir les fleurons de l’industrie française disparaître au fil du temps pour se délocaliser vers des pays où le prix de la production est inférieur au nôtre, et ressent la pression du chômage sur lui ou sur des proches. Pour économiser 1 ¤, son cocorico patriotique s’envole. Il ne semble pas réaliser que la balle est en partie dans son camp. A lui de savoir que la réunion de chaque citoyen fait une nation de 70 millions de consommateurs, donc un potentiel énorme de travail.” P. Brosset

”Vive les élections”

“Quelle joie j’ai eue dimanche d’aller voter. Non pas que j’étais content d’aller mettre un bulletin pour mon favori, mais surtout parce que j’ai vu beaucoup de monde se rendre aux urnes à Caen. Les échanges verbaux aussi bien politisés que portant sur de tout autres sujets, animaient les cours de récréation. Un moment très citoyen !” J. Carret

■■ Courriers, communiqués Ecrivez-nous à Tendance Ouest Caen, 30, avenue du 6 juin - 14000 Caen, ou redactioncaen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Caen, 30, avenue du 6 juin - 14 000 Caen - Tél 02.31.30.29.33

Dix ans de fouilles archéologiques

E

mmanuelle Amsellem, directrice du musée de Vieux-la-Romaine, était l’invitée de l’émission “en direct”, diffusée sur Tendance Ouest, le mercredi midi (100.2 FM). ■■ Que trouve-t-on à Vieux-la-Romaine ? “Les visiteurs peuvent découvrir les vestiges d’une cité antique, une ville galloromaine, vieille de 2 000 ans et qui s’appelait Aregenua. Depuis les années 80, le Conseil général du Calvados a acquis des terrains autour du site et a lancé de grandes opérations de recherches archéologiques.”

■■ Qu’a-t-on découvert précisément sur place ? “Les archéologues ont découvert une domus, baptisée maison au grand péristyle. Elle ressemble à un palais de 1 400 m2 et était richement décorée. Les objets qui y ont été trouvés sont visibles dans le musée qui a ouvert en 2002 et dont on fête cette année les 10 ans! Plus récemment a été découvert une autre maison à la cour en U, plus modeste, de 200 m2, mais de belle facture tout de même. Et

tendance 

■■ Emmanuelle Amsellem, directrice du musée de Vieuxla-Romaine.

puis, il y a le Forum actuellement en cours de fouilles. Son état de conservation est exceptionnel et c’est le seul site de ce genre en France”.

blissement et sur les trois sites de Vieux-la-Romaine, nous accueillons 20 000 à 25 000 visiteurs par an, dont près de 10 000 scolaires”.

■■ En dix ans, qu’estce qui a marqué l’histoire du site ?

■■ Et combien de visiteurs en dix ans ? “Nous sommes presque à 243 000 ! Et nous devrions cette année accueillir le 250 000e visiteur !”.

“Les années 80 ont été une période de grandes fouilles et de recherches scientifiques. A partir des années 90, le Conseil général a choisi de mettre en valeur les vestiges découverts pour en faire un jardin archéologique à ciel ouvert. Devant la belle affluence, l’idée de créer un musée à émerger. Aujourd’hui, dans l’éta-

■■ Comment vous renouvelez-vous pour ne pas lasser votre public ? “Nous savons que nous avons beaucoup d’ habitués et nous savons aussi que nous avons de nouveaux visiteurs à séduire. Tous les ans, nous fai-

sons le choix d’une exposition temporaire surprenante et d’une programmation culturelle décalée”. ■■ Vous allez vous lancer aussi sur de nouveaux services multimédias... “Ce sont les grands projets qui occupent les équipes de Vieux-la-Romaine : la perspective d’un portail internet mais aussi d’une visite virtuelle du musée. Nous espérons aussi pouvoir prochainement mettre en ligne nos catalogues de collections. Cela permettra aux visiteurs de préparer leur visite ou de donner la possibilité à ceux qui ne pourront jamais venir de découvrir Vieux-la Romaine”. ■■ A retenir . Février 1973 Naissance . 1996 DEA d’histoire médiévale . Février 2002 Ouverture du musée . 2005 “Futur antérieur”, exposition la plus marquante du musée . Mai 2006 Emmanuelle Amsellem devient directrice du musée . Février 2012 Le musée va dépasser les 242 000 visiteurs

Sur internet et votre radio 100.2 FM THE VOICE en direct!

Gagnez l’e-tremplin

normandie matin

●● Chaque samedi, vous

●● Tendance Ouest re-

●● Chaque matin entre

êtes des millions à suivre le nouveau télé-crochet de TF1 : “The Voice”. La grande finale se déroulera samedi 12 mai à Paris, et Tendance Ouest vous y invite ! Dès ce week-end, jouez par SMS en envoyant le code “TENDANCE” au 7 11 12 (0.50€ + coût d’envoi de votre message). Un tirage au sort sera effectué vendredi 4 mai. Vous pourrez vivre la finale au plus près de Jenifer, Garou ou Louis Bertignac.

cherche le groupe normand de demain ! L’opération e-Tremplin donne la possibilité à deux groupes ou artistes normands de se produire sur scène. Le “Prix spécial du jury”, pour jouer au festival “Écoute s’il pleut” en juin à Valognes en première partie de Mickaël Miro. Le gagnant sera sur le plateau Tendance Live, samedi 22 juin à St Lô. Inscrivez-vous maintenant sur etremplin. tendanceouest.com.

7h00 et 7h30 jouez avec Nolwenn à “La Chasse du petit-déjeuner”  : fouillez dans la cuisine de Tendance Ouest pour retrouver l’un des cadeaux mis en jeu chaque semaine. Vous avez le choix entre 5 objets : réfrigérateur, cafetière, micro-ondes, presse-agrumes et grille-pain. Repartez avec des albums, des places de concert, des bons carburant et vos entrées dans des parcs d’attractions et de loisirs.


N° 130 - 26 avril 2012

demain

3

Colombelles en pleine expansion : 187 logements de plus en 2014

Première livraison dès mai 2013 Les noms attribués aux quatre îlots - “Hegel”, “Kant”, “Fichte” et “Luther”, patronymes des philosophes allemands au cœur de la thèse soutenue par Jean Jaurès pour son doctorat

de philosophie, pourraient inspirer ceux des futurs bâtiments. “Hegel” est sorti de terre et sera livré en mai 2013. Il comprendra 40 logements en habitat collectif et intermédiaire. “Kant”, en phase de construction, offrira, en septembre de la même année, 36 logements répartis dans trois immeubles. “Fichte”, le plus grand, devrait livrer ses 82 appartements début 2014. Quant à “Luther”, il proposera cinq pavillons individuels parmi ses 29 logements. Partout, les immeubles disposeront de T1 jusqu’au T5 et devraient favoriser la mixité sociale. Ils seront labellisés “basse consommation”, entraînant des charges locatives moins importantes. A terme, les 18 hectares consacrés à l’habitat dans la ZAC Jean Jaurès accueilleront environ 800 logements, dont 264 logements sociaux. S’ajouteront par la suite 2 000 m² de commerces et de services.

www.images-in-situ.fr

C

olombelles n’en finit pas de se renouveler. A peine étaient inaugurés, jeudi 19 avril, 28 logements dans la Zone d’aménagement concerté (ZAC) du Libera qu’un grand chantier de 187 logements sociaux débutait à quelques centaines de mètres. C’est cette fois-ci sur la ZAC Jean Jaurès, au nord du plateau de Colombelles, que l’office public d’aménagement Calvados Habitat supervise la construction de deux des quatre îlots dont il a la maîtrise d’ouvrage. L’ensemble immobilier de 16 424 m2 de surface au sol viendra remplacer les logements récemment démolis dans le cadre du renouvellement urbain de la ville.

■■ L’îlot “Fichte” est le plus grand des quatre ensembles que construit actuellement Calvados Habitat dans la ZAC Jean-Jaurès. Il offrira à lui seul 82 logements à l’angle des futures rue Gracchus Babeuf et avenue Pierre Mendès-France.


4

N° 130 - 26 avril 2012

NEWS

La guerre des “drive” est déclarée Le principe Sur internet, le

client choisit ses produits, valide et règle sa commande en ligne, puis fixe le jour et l’heure où il viendra réceptionner ses achats au dépôt.

Clients En majorité, de jeunes

familles urbaines qui effectuent leurs courses pour leur quotidien et achètent des produits “lourds” : conserves, boissons, produits d’entretien...

Consommation 10,4%

de ménages français ont commandé au moins une fois en 2011 leurs courses alimentaires sur internet, en “drive” ou en livraison.

Pionniers

 La formule “drive” a été lancée par Auchan en 2004, suivi par Casino et Système U, puis développée à grande échelle par Leclerc en 2010 et Carrefour en 2011.

P

un rythme de 350 commandes par jour, contre six à sept fois moins au “Carrefour drive” de Mondeville, ouvert en décembre dernier.

eu nombreux sont les secteurs commerciaux à pouvoir se targuer d’un tel dynamisme. Le nombre de leurs clients a presque doublé en un an, les ventes enregistrent des courbes de croissance à deux chiffres d’un mois sur l’autre ! Ce sont les “drive”, ces nouveaux systèmes de distribution qui s’épanouissent dans l’agglomération caennaise, en incitant les consommateurs à commander leurs achats sur internet pour les retirer ensuite en sortie de magasin ou de dépôt.

20 000 références Depuis l’apparition du premier à Cormelles-le-Royal, huit autres “drive”, ou apparentés “e-commerce”, ont ouvert. Onze établissements au total, en comptant ceux de Rots, Douvres-la-Délivrande et Ouistreham. La plupart des clients y ont rapidement trouvé leur intérêt : gain de temps, pas de cohues à subir dans les rayons, pas de tentation d’achat impulsif en passant devant le chocolat ou les promotions à l’entrée du magasin. Quant au prix des produits entre le “drive” et le supermarché, ils ne changent pas, selon notre enquête. Un non-sens pour certains clients qui estiment que les produits vendus en ligne devraient être moins chers que ceux mis en rayon, la logistique étant moins importante. “Il faut rappeler que le drive est un service gratuit, au contraire

La croissance des effectifs du personnel sur chaque site traduit elle aussi ce dynamisme apparent. Le “drive Leclerc Côte de Nacre” a doublé le nombre de ses salariés depuis son ouverture en août 2010, pour atteindre une trentaine de personnes aujourd’hui.

■■ Au Coradrive de Rots, Stéphane Travers supervise, au sein d’un vaste entrepôt, une équipe d’une dizaine de personnes, capable de puiser dans un catalogue de 20 000 produits pour composer les commandes des clients.

des livraisons à domicile”, répond Stéphane Travers, responsable du Coradrive de Rots. Si le nombre de produits proposés en ligne varie d’un “drive” à l’autre - de 12 000 jusqu’à 20 000 références au Coradrive ou au “drive” de l’Hyper U de Douvres, c’est bien que leur mode de fonctionnement n’est pas toujours identique. “Nous proposons un aussi large

choix car nous puisons directement dans les rayons de l’hypermarché”, explique Stéphane Travers. Idem pour les “drive” Super U de Beaulieu, Ifs, Colombelles et Hérouville, ou encore pour l’Intermarché de Louvigny.

La tendance à délocaliser Chez Leclerc, l’organisation est toute autre. Une fois la commande passée sur internet, elle est immédiatement

transmise à l’entrepôt des deux “drive” dit “déportés”, à Cormelles-le-Royal ou à Caen, qui ne sont donc pas accolés à l’hypermarché. Trois équipes travaillent sur une même commande : une pour les produits surgelés, qui représentent 10% des ventes, une autre pour les produits frais, qui constituent 30% des commandes, et une dernière pour le reste composé de produits secs.

“Ce choix de nous éloigner de nos supermarchés est stratégique. Il vise à attirer de nouveaux clients”, explique Benoît Gruau, responsable du “drive” Leclerc Côte de Nacre, loin de son hypermarché de la rue Lanfranc. “95% des clients de ce drive ne venaient pas dans notre magasin du centre-ville”. Pas moins de 11 000 personnes ont fréquenté son “drive” en mars dernier, qui tourne à

Même élan au “Chronodrive” ouvert au printemps 2010 qui compte désormais 47 salariés, contre une vingtaine à ses débuts en juin 2010. Installé le long de la route de Falaise à Ifs, ce dernier dépend du groupe Auchan, qui a bien saisi l’importance de l’emplacement. Situées sur un axe majeur, les stations pour prendre en mains les achats ne désemplissent pas aux heures de pointe. “Nos clients viennent le midi ou le soir après leur travail, avant de rentrer chez eux”, constate Laurent Barbet, directeur du magasin. Dans les cartons des grands distributeurs, de nombreux autres projets locaux sont à l’étude et devraient éclore dans les prochaines années. Il est certain qu’il est beaucoup plus facile, pour les investisseurs, d’obtenir les autorisations administratives pour ouvrir un “drive”, plutôt qu’un supermarché. Maxence Gorréguès


N° 130 - 26 avril 2012

NEWS Dysfonctionnements du tram : Bombardier devra payer Le tribunal administratif de Caen a tranché en faveur de Viacités, le syndicat mixte qui assure la gestion des transports en commun dans l’agglomération caennaise, dans l’affaire qui l’opposait à Bombardier. Le constructeur de tramway a été condamné à verser

●● muguet  La folle journée du 1er mai

A l’occasion du mardi 1er mai, des points de vente seront mis à la disposition des commerçants fleuristes qui pourront justifier de leur inscription au registre du commerce Exceptionnellement ce jour là, les particuliers auront la possibilité de procéder à la vente de muguet sauvage ou de jardin, en brins et en l’état, sans vannerie, ni poterie, uniquement au panier, sans installation fixe.

●● mémoire  Une plaque pour des Canadiens

Jeudi 19 avril a été dévoilée à Saint-Germain-la-BlancheHerbe une plaque à la mémoire des combattants du Canadian Scottish Regiment. Ce régiment avait mené, le 8 juillet 1944, la bataille de Cussy, du nom du hameau où se trouve aujourd’hui ce lieu de recueillement.

●● Roman  Un nouveau livre pour Alain Lambert Alain Lambert, écrivain caennais, vient de publier son dernier roman La lettre de sable ou Les trois tondus de l’île Pelée aux Éditions Isoète. Roman historique et intrigue philosophique, ce livre emmène son lecteur à quelques encablures de Cherbourg, sur l’île Pelée, qui portait bien son nom jusqu’à ce qu’on y construise une caserne fortifiée pouvant devenir à l’occasion une prison royale ou républicaine.

5

transport

330  000  € d’indemnités suite à des dysfonctionnements réguliers. Aux heures de pointe, 21 rames doivent circuler et dès que ça n’est pas le cas, Viacités engage une procédure de pénalités. Bombardier contestait la procédure. Voilà pourquoi la justice avait été saisie.

Le restaurant “Taï Pan“ cherche un repreneur A son ouverture, en juillet dernier, le Taï Pan avait apporté un souffle nouveau à la restauration caennaise dans un décor majestueux. Mercredi 4 avril, le restaurant situé dans l’ancienne CCI, en face de Monoprix, a été placé en redressement judiciaire par le tri-

bunal de commerce. “Nous avions pourtant démarré très fort avec 300 couverts par jour”, se souvient Fabienne Brunet, la directrice. Aujourd’hui, le Taï Pan cherche un repreneur. Le bien est en vente. “Nous avons des contacts dont plusieurs restaurateurs”.

Le Préfet tranchera l’avenir de Viacités

L

a classe politique départementale vient de livrer un nouvel épisode dans le divorce annoncé depuis fin 2011, entre le Conseil général et Caen la mer, au sein de Viacités. Ces deux collectivités sont les deux institutions à composer ce syndicat mixte en charge de la gestion des transports en commun de l’agglomération.

Liberté d’investir Lundi 23 avril, le Conseil général a voté la saisine du Préfet en vue de lui demander la dissolution de Viacités. “Comme nous ne possédons que 25% des voix au sein de Viacités, le Conseil général ne souhaite pas être

prisonnier des décisions budgétaires de ce syndicat, afin de pouvoir garder le contrôle de nos dépenses”, explique le président de l’institution, Jean-Léonce Dupont. Ce vote désole le président de Viacités, Eric Vève. Par ailleurs vice-président de Caen la mer, il craint que ce retrait ne limite les capacités d’investissements de son syndicat. “Nous continuerons à verser jusqu’en 2018 notre participation annuelle à hauteur de 3 078 000 € au remboursement des dettes actuelles de Viacités”, précise Jean-Léonce Dupont. “Mais pour les investissements suivants, le Conseil général accordera des subventions au cas par cas”.  

■■ La rencontre avec le Préfet, pour déterminer l’avenir de Viacités, pourrait avoir lieu avant la fin du mois de juin.


6

elections

présidentielle

En France, François Hollande vire en tête, talonné par le président sortant

2012 CAEN

Inscrit : 60 499 Votants : 48 683 Participation : 80% F. Hollande 35,16% N. Sarkozy 24,96% J-L. Mélenchon 12,39%

F. Bayrou 10,94% M. Le Pen 9,43% E. Joly 3,57% N. Dupont-Aignan 1,47% P. Poutou 1.33% N. Arthaud 0,49% J. Cheminade 0,24%

Herouville Inscrit : 13 219 Votants : 10 405 Participation : 79%

■■ François Bayrou, Mouvement démocrate, MoDem

N° 130 - 26 avril 2012

Avec un taux de participation de 79,47% sur le plan national, le premier tour de l’élection présidentielle a désigné comme finalistes à l’élection présidentielle François Hollande qui a obtenu 28,63% des suffrages et Nicolas Sarkozy qui en a recueilli 27,18%. L’écart

entre les deux candidats est mince et le résultat dépendra des reports de voix des électeurs du Front national, du MoDem et du Front de gauche. En position d’arbitres, Marine Le Pen a réalisé un score de 17,9%, François Bayrou 9,13 % et Jean-Luc Mélenchon

11,11%. Derrière eux, se suivent Eva Joly (écologistes), 2,31%, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République), 1,79%, Philippe Poutou (NPA), 1,15%, Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), 0,56% et Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès), 0,25%.

Qui sera l’élu des Calvadosiens ?

F. Hollande 41,27% J-L. Mélenchon 15,74% N. Sarkozy 14% F. Bayrou 12,02% M. Le Pen 10,58% E. Joly 2,90% P. Poutou 1,59% N. Dupont-Aignan 1,25% N. Arthaud 0,47% J. Cheminade 0,19%

Ifs Inscrit : 7 206 Votants : 6 073 Participation : 84%

■■ Nicolas Dupont-Aignan, Débout la République

F. Hollande 36,74% N. Sarkozy 21,3% M. Le Pen 13.11% J-L. Mélenchon 12,29% F. Bayrou 10,15% E. Joly 2,16% N. Dupont-Aignan 2,16% P. Poutou 1,24% N. Arthaud 0,43% J. Cheminade 0,42%

N

Le Pen en campagne, Hollande en ville La hausse de la participation et la baisse des suffrages en faveur du président sortant par rapport à ses scores de

2007, a profité amplement à Mme Le Pen qui s’offre le luxe de distancer les deux prétendants à l’Elysée dans plus de 50 communes rurales  ! Peu de villes ou bourgs ont résisté - comme l’ont fait Caen, Hérouville, Louvigny, Bretteville sur Odon, Saint-Contest, Mathieu ou Epron, - cette vague bleu marine qui a retiré tout espoir à Jean-Luc Mélenchon de monter sur la troisième marche du podium. Dans le Calvados, ce dernier, qui a “cartonné” à Dives sur mer et Giberville,

dépasse seulement d’une courte tête François Bayrou. Le candidat MoDem a partout reculé, par rapport à 2007, y compris à Hérouville, le fief de son principal soutien, Rodolphe Thomas. Quant à Eva Joly, son score est légèrement inférieur à celui qu’elle obtient sur le plan national en dépit de la forte poussée écologiste aux dernières élections régionales. Elles est talonnée par Nicolas Dupont-Aignan qui dépasse lui aussi les 2 %. A l’issue de ce premier tour, la gauche conforte

sa position à Caen et dans son agglomération. Dans la capitale régionale, le représentant du PS gagne à lui seul quatre points par rapport à 2007 et le cumul des voix de gauche (52,9 %) plus de dix points. Tandis que la majorité gouvernementale actuelle (26,4 %) a concédé quatre points entre les deux élections. Ces deux mouvements inverses pourraient peser dans les résultats locaux du dimanche 6 mai, mais aussi dans le cadre des élections législatives qui suivront en juin.

Inscrit : 7 711 Votants : 6 056 Participation : 79%

■■ Philippe Lailler, mouvement démocrate (MoDem)

■■ Alain Tourret (Parti radical de gauche)

■■ Grégory Berkovicz (Parti radical)

■■ Patrick Arz (Nouveau parti anticapitaliste)

N. Sarkozy 32,13% F. Hollande 30,31% M. Le Pen 14,25% J-L. Mélenchon 9,2% F. Bayrou 8,7% E. Joly 1,96% N. Dupont-Aignan 1,63% P. Poutou 1,19% N. Arthaud 0,49% J. Cheminade 0,15%

■■ Clara Osadtchy (Europe Ecologie Les Verts)

■■ Jean-François Lejeune (Debout la République)

■■ Cédric Nouvelot (UMP)

■■ Antoine Casini (Parti socialiste)

Mondeville Inscrit : 6 952 Votants : 5 732 Participation : 82%

■■ Nathalie Arthaud, Lutte Ouvrière

■■ Durant toute la soirée de dimanche dernier, les élus locaux et les porte-paroles des partis ont réagi et commenté les résultats de l’élection en direct des studios caennais de tendance Ouest.

F. Hollande 38,12% N. Sarkozy 17,18% M. Le Pen 15,33% J-L. Mélenchon 14,92% F. Bayrou 8,24% E. Joly 1,67% P. Poutou 1,67% N. Dupont-Aignan 1,53% N. Arthaud 1,1% J. Cheminade 0,23%

icolas Sarkozy a viré en tête en Basse-Normandie, au premier tour. Mais le duel a tourné à l’avantage de François Hollande dans le Calvados, notamment dans les principales villes du département : Bayeux, Falaise, Hérouville, Lisieux, Vire, Caen et son agglomération.

Ouistreham

■■ Eva Joly, Europe Ecologie les Verts


N° 130 - 26 avril 2012

7

elections

présidentielle

Nicolas Sarkozy à deux points du candidat socialiste dans le département Dans le département du Calvados, qui a compté à l’occasion de ce premier tour de l’élection présidentielle 408 055 votants sur 490 761 inscrits (83,15% de taux de participation), les électeurs ont placé en tête des suffrages François Hollande avec 29,34% des voix.

Tendance ouest 

Nicolas Sarkozy obtient lui un score de 27,34%. Comme à l’échelle nationale, c’est Marine Le Pen qui arrive en troisième position, suivie de Jean-Luc Mélenchon (10,56%), François Bayrou (10,10%), Eva Joly (2,13%), Nicolas Dupont-Aignan (2,05%),

Philippe Poutou (1,34%), Nathalie Arthaud (0,66%) et Jacques Cheminade (0,25%). Dans la Manche et l’Orne, Nicolas Sarkozy arrive en tête avec respectivement 28,82% et 29,64% des voix (27,04% et 24,26% pour François Hollande).

Au centre du débat

2012 BAYEUX Inscrit : 9 391 Votants : 7 575 Participation : 81% F. Hollande 29,95% N. Sarkozy 27,61% M. Le Pen 13,64%

F. Bayrou 11,61% J-L. Mélenchon 10,36% E. Joly 2,26% N. Dupont-Aignan 2,17% P. Poutou 1,58% N. Arthaud 0,62% J. Cheminade 0,2%

VIRE Inscrit : 8 376 Votants : 6 672 Participation : 80% F. Hollande 32,46% N. Sarkozy 27,58% M. Le Pen 13,92% F. Bayrou 10,19% J-L. Mélenchon 9,52% E. Joly 1,63% N. Dupont-Aignan 2,05% P. Poutou 1,51% N. Arthaud 0,88% J. Cheminade 0,28%

■■ Jacques Cheminade, Solidarité et Progrès

BLAINVILLE Inscrit : 4 126 Votants : 3 386 Participation : 82%

■■ Les deux hommes forts du département, Jean-Léonce Dupont et Philippe Duron, au micro de Tendance Ouest, au cours d’un duel au fleuret moucheté.

S

eul lieu de débat radiophonique en direct dans le Calvados, les studios caennais de Tendance Ouest ont réuni dimanche soir autour du micro les élus et porte-parole des candidats à l’Elysée. “Tout reste jouable” Pour Joël Bruneau, président de l’UMP dans le Calvados, “tout reste jouable : le total des voix obtenues par François Hollande et JeanLuc Mélenchon est beaucoup plus faible que prévu”. Ce qui ne tempère pas l’optimisme de Clara Osadtchy,

porte-parole d’Europe Ecologie-Les Verts, malgré le mauvais score d’Eva Joly. “C’était attendu. Il n’en reste pas moins que nous sommes le seul parti à placer au coeur de notre projet la crise environnementale”. Et d’appeler au rassemblement derrière le candidat socialiste. Même message d’Alain Tourret, vice-président radical de gauche du Conseil régional, qui plaide pour “un rassemblement au-delà de la gauche”. Déçu mais toujours aussi pugnace, Rodolphe Tho-

mas, maire Modem d’Hérouville, n’a pas donné de consigne de vote, glissant néanmoins qu’aux dernières élections régionales, “il n’y avait pas eu de report de voix sur le candidat UMP”. Savourant son bonheur, Philippe Chapron se réjouissait du bon score de Marine Le Pen. “Sarkozy va se retrouver bien seul au second tour !”, estimait le représentant du Front National. En fin de débat, face à face, Jean-Léonce Dupont, président du Conseil général du Calvados (Nouveau

Centre) et Philippe Duron, député-maire de Caen (Parti socialiste) ont défendu, bec et ongles, le programme de leur candidat finaliste. Philippe Duron a insisté sur un “premier tour qui s’inscrit dans le prolongement des grandes époques de la gauche et notamment de l’élection de 1981”. “Tous ceux qui sont pour une société d’innovation, d’amélioration et d’expansion doivent prendre leurs responsabilités”, a insisté Jean-Léonce Dupont, au nom du président sortant.

F. Hollande 36,76% N. Sarkozy 16,78% J-L. Mélenchon 15,58% M. Le Pen 15,49% F. Bayrou 9,21% E. Joly 2,01% N. Dupont-Aignan 1,95% P. Poutou 1,56% N. Arthaud 0,51% J. Cheminade 0,15%

■■ Philippe Poutou, Nouveau parti anticapitaliste

CORMELLES Inscrit : 3 669 Votants : 3 102 Participation : 85% F. Hollande 34,68% N. Sarkozy 22,94% M. Le Pen 16,49% J-L. Mélenchon 10,86% F. Bayrou 9,54% E. Joly 2,04% N. Dupont-Aignan 1,35% P. Poutou 1,12% N. Arthaud 0,69% J. Cheminade 0,3%

■■ Marine Le Pen, Front National

COLOMBELLES ■■ Stéphanie Derobert (EELV)

■■ Rodolphe Thomas (MoDem)

■■ Philippe Chapron (Front National)

■■ Etienne Adam (Front de Gauche)

■■ Pierre Casevitz (Lutte Ouvrière)

■■ Christophe Mal (Front national)

■■ Joël Bruneau (UMP)

■■ Philippe Duron (PS) et Jean-Léonce Dupont (NC)

Inscrit : 4 116 Votants : 3 239 Participation : 79% F. Hollande 40,2% J-L. Mélenchon 17,15% M. Le Pen 17,15% N. Sarkozy 13,48% F. Bayrou 6,08% P. Poutou 1,79% N. Dupont-Aignan 1,69% E. Joly 1,16% N. Arthaud 1,03% J. Cheminade 0,25%

■■ Jean-Luc Mélenchon, Front de Gauche


8

NEWS Les pavés réinvestissent Saint-Sauveur ! Méconnaissable depuis le début des travaux de piétonnisation, la place Saint-Sauveur retrouve peu à peu son charme. Les anciens pavés sont en effet en cours de réimplantation sur le parvis de l’église. Les travaux des réseaux eau potable et eaux pluviales

L’ENSEIGNE

ifs  

Pause détente et bien-être

D

■■ Dans un espace ouvert et lumineux, Sandra Lim accueille ses clients du lundi au samedi, de 10h à 19h.

Beauty Way, centre dédié au bien-être à la mode californienne, a ouvert début février. Sandra Lim, gérante, propose un soin Sun institute, “bronzer sans difficulté, sans soleil, avec un soin appliqué à l’aide d’un brumisateur sur le visage, les jambes ou le corps et per-

N° 130 - 26 avril 2012

mettant d’obtenir un teint halé progressif”. Aucune partie du corps n’est oubliée dans cet espace bienêtre et beauté. Le sourire est mis à l’honneur avec la pause de bijoux dentaires. Pratique. 23 avenue du 6 Juin à Caen. Tel : 09 82 29 19 50

sont eux achevés. D’autres travaux, concernant notamment les réseaux multimédia ou les réseaux d’éclairage public, sont toujours en cours. Restera aussi à paver l’autre pan de la place. La fin des travaux est prévue pour novembre 2012.

Le Conseil général déménagera en 2015 Actuellement réparti entre l’Hôtel du Département, rue Saint-Laurent, et trois bâtiments du centre-ville de Caen, le Conseil général vient d’annoncer son intention de se réorganiser. De 2015 à 2017, le temps de rénover son siège, le Département s’installera dans le

nouveau quartier d’affaires, des Rives de l’Orne, près de la gare. Ces locaux, d’une surface de 5 562 m2, ont été acquis pour un montant d’environ 19 millions d’euros et accueilleront, à terme, la direction de la solidarité et à la maison de l’enfance.

Biopolynov défie les matières plastiques

epuis plus d’un an, l’entreprise Natureplast est entrée dans une nouvelle dimension, grâce à la mise en service de son laboratoire, répondant au nom savant de Biopolynov, inauguré le jeudi 19 avril dernier. “Il s’agit du premier centre européen uniquement dédié à la recherche et au développement sur les bioplastiques”, présente l’instigateur du projet, Thomas Lefèvre, 33 ans. Une cuisine très bio Autrement dit, l’objectif est de fabriquer des plastiques à base de matières premières biodégradables, comme les céréales, pour certains excluant toute composition à base de pétrole. Depuis sa

création en 2011, Biopolynov a collaboré avec une dizaine d’industriels, “du porteur de projet à la multinationale”, afin de leur proposer un bioplastique aux caractéristiques nouvelles. “Notre laboratoire, c’est un peu comme une grande cuisine. Si le client veut que le bioplastique soit plus rigide, ou plus résistant à la chaleur, nous modifions la recette initiale”. Et Biopolynov compte déjà 500 fiches techniques, définissant chacune autant de bioplastiques. Le marché se veut porteur. En un an, le groupe Natureplast a vu son chiffre d’affaires croître de 70%, pour atteindre 470 000 €, avec cinq salariés seulement.

■■ Le laboratoire de recherche sur les bioplastiques, Biopolynov, est installé à Ifs.


N° 130 - 26 avril 2012

NEWS

Des élèves caennais iront à Portsmouth concours 

Le conseil municipal d’Hérouville Saint-Clair a autorisé le maire, lundi 23 avril, à solliciter des subventions de 500 000 ¤ de la région Basse-Normandie, et de 1,35 million d’euros de la part de l’Etat, dans le cadre du Contrat de plan EtatRégion. La somme ainsi

Relations internationales / Ville de Caen

Expérience  

■■ Carnet de route, chant et jeu coopératif ont été à l’ordre du jour du concours.

binômes gagnants participeront à un séjour de deux semaines ensemble, pour moitié à Caen et à Portsmouth autour de journées à thème : histoire, sport, cuisine, littérature, développement durable … Les séjours auront lieu entre mi-mai et fin juin.

D

récupérée permettra de financer ces prochains mois, des travaux d’urgence, de sécurité, d’étanchéité et de conformité du théâtre d’Hérouville, dont la gestion culturelle est assurée par la Comédie de Caen. Cette salle est pourvue de 700 places.

AGC David Miroiterie ferme ses portes La nouvelle est tombée comme un couperet. AGC David Miroiterie, implantée dans la zone industrielle Mont Coco à Caen et spécialisée dans la transformation verrière, notamment le façonnage et la fabrication de double vitrage, ferme ses portes. Créée en 1928 et

rachetée en 2010 par AGC Glass Europe, l’entreprise emploie à Caen 42 salariées et a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires d’environ 6,5 millions d’euros. Jointe par téléphone, la direction caennaise d’AGC David Miroiterie n’a pas souhaité commenter la situation.

Réduire ses déchets, c’est possible !

ix-sept foyers avaient joué le jeu au côté du Syndicat pour la valorisation et l’élimination des déchets de l’agglomération caennaise (Syvedac). Lundi 23 avril, l’organisme a présenté le bilan de son opération “Foyers Témoins”, inscrite dans le programme local de prévention des déchets et dont l’objectif est d’atteindre d’ici fin 2015 une réduction des quantités de déchets de 7 %, soit 26 kg par habitant. Dans seize des foyers observés, “les quantités de déchets jetés ont diminuées”, se félicite Nathalie Euzenne, chargée de la prévention des déchets. Et il a fallu de simples gestes pour y parvenir : boire l’eau

du robinet (moins 3 kg de déchets par an et par habitant) ou encore apposer un autocollant “stop pub” sur la boîte aux lettres (moins 23 kg de déchets par an et par habitant)... “C’est un engagement qui porte ses fruits petit à petit. Cela devient naturel de consommer différemment”, témoigne un foyer caennais. Et si moins jeter ne semble pas évident pour tout le monde, jeter différemment est par contre accessible à tous, en utilisant par exemple un composteur pour les épluchures de légumes ou de fruits, ou en choisissant dans les supermarchés les produits les plus pauvres en emballages.

Archives

Comédie de Caen

Plus d’un million d’euros pour le théâtre d’Hérouville

Des élèves des établissements René Lemière, Cinq continents et Puits Picard ont été récemment primés, avec des homologues britanniques, dans le cadre du concours des échanges de correspondances “Mystères de la culture de notre voisin (Monc)”. Les

9

■■ Quelques-uns des témoins qui ont accepté de se prêter à cette expérimentation.


10

N° 130 - 26 avril 2012

NEWS Crédit renouvelable : l’UFC de Caen dénonce un “fléau” L’UFC-Que Choisir de Caen a rendu public, mardi 24 avril, les résultats de son enquête sur les crédits à la consommation, dans huit lieux de vente du Calvados. Les résultats sont “accablants” selon l’association. 66% des enseignes visitées ne respectent pas

L’ENTREPRISE

SANTE 

Axeos s’installe pour de bon

C

■■ Les supports de communication créées et fabriqués par Axeos répondent aux exigences de la technologie.

E

n mars dernier, Axeos a installé ses quartiers à Fleury-sur-Orne. Un tournant dans l’histoire de la société jusqu’alors hébergé au sein de la pépinière Plug’n work, qui accueille les start-up à fort potentiel d’innovation. Axeos prends son envol vers la réussite Spécialisé dans le design et la fabrication de mobilier pour l’affichage dynamique et la vidéoconférence, avec un chiffre d’affaires de 1,6 millions d’euros, Axeos, compte désormais parmi les succès de la région. “Notre métier consiste à habiller la technologie, pour la présenter sous son plus

beau jour, et en assurer l’intégration optimale dans l’environnement”, précise Mickael Huron, son président. “Nous proposons des solutions techniques et esthétiques à nos clients. Nous travaillons dans le haut de gamme. Environ 95 % de nos produits sont fabriqués dans le Calvados, ce qui est pour nous une question d’éthique et de qualité ”. Fort de son expérience, et avantagé sur un marché porteur, Axeos compte s’ouvrir à l’export et étendre ainsi son activité à l’étranger dans les années qui viennent. Pratique. Axeos, route des Digues à Fleury sur Orne. Tél : 02 31 28 59 37.

En partenariat avec Calvados Stratégie, Comité d’Ex p a n s i o n E c o n o m i q u e d u C o n s e i l G é n é r a l d u C a l v ados qui accompagne le développement des entreprises. Tel. 02 31 15 62 70 - www. calvados-strategie.com

URGENCES SAMU : faire le 15. CHU : 02 31 06 31 06 CHR : 02 31 27 27 27 SOS MEDECINS : 36 24 URGENCES DENTAIRES (dimanche et jours fériés) : 02 31 85 18 13 PHARMACIES DE SERVICE : 32 37 SAPEURS·POMPIERS : le 18 POLICE SECOURS : le 17 COMMISSARIAT : 02 31 29 22 22 GENDARMERIE : 02 31 35 92 00 GAZ (dépannage) : 0800 47 33 33 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 09 726 750 14 PRÉFECTURE : 02 31 30 64 00 ALLÔ LA MAIRIE : 02 31 30 45 55 SNCF renseignements voyageurs : 08 92 35 35 35

la loi, les obligeant à proposer une alternative au crédit renouvelable. Dans 82 % des cas, les vendeurs ne vérifient pas non plus la solvabilité du client. L’UFC a porté plainte contre un hypermarché de Caen, et demande l’interdiction du crédit renouvelable.

Six entreprises caennaises dans le CAL 40 Pour la deuxième année, la Chambre de commerce et d’industrie de Caen a publié son CAL 40. Il s’agit de la liste des 40 entreprises les plus performantes du Calvados, pour leur chiffre d’affaires, leurs effectifs, leur export, leur rentabilité et leur innovation.

Parmi elles, six caennaises (Agrial, CH Robinson, Hippocampe, Ipdia, Quertech Ingenierie et Système U), cinq hérouvillaises (Eiffage, Farmaclair, Laboratoires Gilbert, Legallais et Sabiluc), les colombelloises Webhelp et NXP, et les mondevillaises Carrefour et Noyon.

Le marché bondé des dents de sagesse

’est un constat dressé par tous les chirurgiens-dentistes de l’agglomération caennaise : le travail ne manque pas pour les spécialistes de chirurgie orale. Aujourd’hui, ils sont moins d’une dizaine à y pratiquer régulièrement l’extraction des dents de sagesse, pourtant une des opérations chirurgicales les plus courantes du milieu médical. “C’est ma principale activité : je ne pratique pas moins de 2 000 extractions par an !”, témoigne un spécialiste caennais, également enseignant à l’université de Rennes. Voilà plusieurs mois qu’il cherche un associé pour son cabinet. “Malgré une clientèle très nombreuse

à Caen, peu de jeunes praticiens veulent s’y implanter. Ils privilégient l’environnement de travail, et préfèrent donc l’animation des villes plus grandes. Et puis, ils s’installent plus volontiers près de leur lieu d’études...” Un pôle odontologique au CHU Pour les convaincre de l’intérêt de venir à Caen, le CHU devrait bientôt accueillir une dizaine d’étudiants en odontologie à Rennes : ils viendront effectuer leur septième année d’études dans le service, au plus près des patients. En attendant, la liste d’attente s’allonge : trois mois pour se faire enlever les dents de sagesse. Et c’est un minimum !

■■ Les techniques de radiographie et d’extraction des dents de sagesse ont considérablement évolué.


N° 130 - 26 avril 2012

NEWS ERDF offre du matériel à la Croix-Rouge du Calvados La société Électricité Réseau Distribution France apporte son soutien aux organisations humanitaires. Elle a remis, lundi 23 avril, des masques, des solutions hydro-alcooliques et des lingettes désinfectantes à la délégation de la CroixRouge française du Calva-

L’ASSOCIATION

expatries

Le jazz qui tient bon la route

I

■■ La scène itinérante, le Camion jazz, à Louvigny produit le concert jazz du trio de David Reinhardt le 28 avril.

I

l est passé par ici, il repassera par là. C’est le collectif jazz de référence en Basse-Normandie. Depuis 10 ans maintenant, “Camion Jazz”, sillone les routes de la région et même au-delà, au service de la musique et pour le plus grand plaisir du public ! Sur les chapeaux de roues ! Complètement aménagée et réinventée, derrière ce qui semblerait être une semi-remorque se cache en vérité, une salle de spectacle qui tient bon la route et son moteur va à 100 à l’heure ! La première scène itinérante multiplie les concerts et les projets artistiques, dédiés au jazz.

11

Le but ? Rendre la musique accessible à tous et en tous lieux. “Conçu et géré par des musiciens passionnés, le camion jazz offre une programmation diversifiée et de qualité”, affirme Guillaume Martouré, président de l’association. “Et à l’heure de la Belle saison, on appuie sur le champignon !” Samedi 28 avril, à partir de 21h, c’est le trio attendu de David Reinhardt, petit fils du célèbre Django et virtuose affirmé, qui tiendra le volant du Camion Jazz, à Louvigny, le port d’attache de l’association. Ça va swinger. Pratique. Camion Jazz, Route de la rivière à Louvigny. Tél : 02 31 97 03 21. www.camionjazz.com

L’actualité en direct, la musique en toile de fond : vous êtes sur le site 100 % normand

dos. Ces dons d’une valeur totale de 28 000 ¤, seront utilisés dans des postes de secours et lors d’actions sociales, maraudes et situations d’urgence. Chaque année, plus de 500 personnes sont prises en charge par la Croix-Rouge dans le Calvados.

La Banque alimentaire a besoin de 90 tonnes de denrées Vendredi 27 et samedi 28 avril, les bénévoles de la Banque alimentaire du Calvados se mobilisent à l’occasion de la collecte de Printemps. Au total, 1 200 personnes seront réparties dans 120 magasins du département, et particulièrement dans l’agglomération.

“Pour faire face à l’augmentation de la demande d’aide alimentaire qui s’est encore accrue de 10% depuis l’année dernière, notre objectif est de collecter 90 tonnes soit, 180 000 repas”, a déclaré Jean Louis Boileau, président de la Banque alimentaire du Calvados.

L’idylle allemande se poursuit à Berlin

ls n’ont pas encore 30 ans, mais ont déjà passé la grande majorité de leur vie professionnelle à l’étranger. A Francfort en Allemagne, puis à Berlin pour Eric Bouthors, et à Francfort, Bruxelles et désormais Berlin pour Marie Labussière. Et à les écouter, aucun retour en France n’est pour l’instant à l’ordre du jour.

Coût de la vie plus bas Après des études à l’IUP banques-assurances de l’université de Caen, Eric est parti poursuivre sa formation en Allemagne, lui ouvrant de nombreuses portes dans le monde bancaire outre-Rhin. Marie l’avait

alors suivi à Francfort pour un stage, avant de trouver un emploi pendant trois ans à Bruxelles, “puis de changer de voie, pour le retrouver à Berlin”. “Berlin c’est la ville de la start-up, et du coup les entreprises font vite confiance aux jeunes”, soutient-elle. “Berlin, très verte et avec beaucoup de quartiers bien définis, est très agréable, d’autant que le coût de la vie pour une capitale y est bien plus appréciable qu’ailleurs”, souligne Eric. “Nous payons le même prix pour un 75m2 à Berlin, que ma sœur à Paris pour un 22m2”, complète Marie. “Sans oublier la diversité culturelle propre à une capitale et que nous apprécions beaucoup”.

■■ Après avoir passé leur enfance et fait une partie de leurs études à Caen, Marie et Eric habitent à l’étranger depuis 8 ans.


12

N° 130 - 26 avril 2012

NEWS

Retour à l’emploi garanti à 70% Collaborateurs, fournisseurs et pour l’AFPA en 2011 clients dans une même course L’association nationale pour la formation des adultes (Afpa) a permis à sept stagiaires sur dix formés en Basse-Normandie de retrouver un emploi, pour les personnes sorties entre avril 2010 et mars 2011. 5 543 stagiaires y ont été formés l’an passé, soit

Le pôle éducatif Malfilâtre en bonne voie hérouville 

La Coopérative métropolitaine d’entreprise générale (CMEG), basée à Bretteville l’Orgueilleuse et connue pour la construction d’immeubles (dont le chantier des Rives de l’Orne), organise jeudi 26 et vendredi 27 avril “Les 24H CMEG”. Il s’agit d’un relais sportif

caritatif de 200 kilomètres entre Caen et Rouen. Il réunira 170 “collaborateurs, partenaires, fournisseurs et clients autour d’une aventure humaine partagée”. Un euro par km parcouru et par participant sera reversé à l’association Vaincre la mucoviscidose.

Un crawl entre deux cours !

Ville d’Hérouville

universite 

1,5% de plus qu’en 2010, la majorité des personnes accueillies étant des demandeurs d’emploi (58%), contre 42% de stagiairessalariés. Le secteur du bâtiment a attiré 37% d’entre eux, contre 22% dans l’industrie et 25% dans les métiers du tertiaire.

■■ Le Pôle éducatif Malfilâtre sera le plus grand de Normandie.

Après deux ans d’importants travaux, Hérouville a annoncé, mardi 24 avril, l’ouverture du Pôle éducatif Malfilâtre pour la rentrée prochaine. Celui-ci a été construit en lieu et place de l’ancien groupe scolaire du même nom, vieillissant. A terme,

l’établissement accueillera une crèche collective de 60 places, une école maternelle de cinq classes, une école élémentaire de sept classes, une cuisine centrale (2 000 repas) et des locaux périscolaires. Coût de l’opération : 11,5 millions d’euros

■■ Après un nettoyage à Pâques, la piscine de l’université est à nouveau prête à accueillir tout Caennais amateur de natation.

L

es vacances de Pâques viennent de se terminer, et avec elles le grand ménage de la piscine universitaire de Caen. Lundi 23 avril, le grand bassin de 25 mètres de long et 10 de large a de nouveau accueilli les étudiants. Sur les 7 000 d’entre eux inscrits aux activités que propose le service des sports (SUAPS), qui gère l’infrastructure, on estime à 70 % ceux qui s’y rendent régulièrement. Mais si des créneaux leur sont réservés, notamment pour l’apprentissage de la

natation dont beaucoup d’étudiants étrangers profitent, ou pour des cours de plongée ou d’aquagym, les étudiants ne sont pas les seuls à s’y rendre.

Ouverte le samedi matin Comme une piscine municipale, celle de l’université est ouverte à tous, moyennant une entrée à 2 euros. “Ca fonctionne bien !”, se réjouit Mélanie Guillot, assistante de direction au SUAPS. “Et c’est sans compter l’accueil des écoles primaires ou de l’université inter-âges. Il est

bijoux gourmands 

très rare que la piscine soit complètement libre, malgré la mise en place de nos horaires de printemps dès lundi !” La piscine est par exemple ouverte le samedi matin, tous les midis de la semaine, mercredi parfois jusqu’à 21h et jeudi jusqu’à 19h30. Mais contrairement aux autres piscines de l’agglomération, elle fermera ses portes à la mi-juin, tout de même un mois après la fin des cours. Plus qu’un service supplémentaire, ce grand bassin est une vraie spécificité

L-S Jacquel-Blanc

A consommer sans modération

I

l ne faut pas s’y méprendre. Ce n’est pas parce que de petits réglisses font office de bagues, ou que d’alléchants macarons pendent au bout d’une boucle d’oreille, qu’il faut se laisser tenter par la gourmandise. Elodie Bignon, 24 ans, laisse parler son imaginaire depuis huit ans pour composer des centaines de bijoux gourmands.

Vive l’artisanat “Tous sont fabriqués avec de la pâte fimo. Le plus dur à reproduire, c’est l’aspect de

de l’université caennaise : elle en dispose depuis 1963, comme seules huit autres en France (sur 90) ! Et depuis tant de temps, le bassin avait bien besoin de quelques coups de peinture... C’est chose faite depuis l’été dernier. La signalétique, inchangée depuis l’après-guerre, a aussi été remise au goût du jour au mois de septembre. Une grande rénovation qui devrait faire de cet espace de loisir l’un des endroits les plus fréquentés de la fac.

la crème !” Sa passion a pris une tout autre tournure l’été dernier. Animatrice dans le milieu de la petite enfance, elle a lancé son entreprise pour “booster” son activité, elle qui rêve un jour d’ouvrir sa “propre boutique”.

■■ Ses créations sont à retrouver sur rose-macaron.jimbo.com et dans cinq magasins à Caen, dont O bar à beauté.

Ses créations accessibles dès 3 € continuent de remporter un franc succès auprès d’un public qui n’a aucun complexe à les savourer. “Les adolescentes aiment plus les couleurs vives, alors que les autres femmes optent plus pour du beige, du marron ou du noir”, assure-t-elle.


N째 130 - 26 avril 2012

13


14

N° 130 - 26 avril 2012

FAITS DIVERS

Braquage de la rue de Porté disparu en 2010, retrouvé l’Oratoire : l’antiquaire va mieux mort la semaine dernière A Caen, l’enquête piétine suite au braquage d’un magasin d’antiquités, rue de l’Oratoire dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 avril. Deux hommes cagoulés ont tiré plusieurs coups de feu, blessant le gérant, âgé de 49 ans. Transporté dans un état très préoccu-

●● POTIGNY  La fillette meurt écrasée

Jeudi 19 avril, à la mi-journée, une fillette de 9 ans est morte sous le poids du chargement du tracteur de son père, une plaque de plâtre, à Potigny près de Falaise. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances précises de l’accident.

●● HÉROUVILLE  Incendies

Dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 avril, plusieurs voitures ont été détruites ou endommagées à Hérouville Saint-Clair. L’origine du sinistre est inconnue.

●● AIRAN  Un bébé blessé

Samedi 21 avril, vers 17h45, deux véhicules se sont percutés sur la RD47 à hauteur de la commune d’Airan, entre Caen et Mézidon-Canon. Quatre personnes ont été légèrement blessées dont un enfant de 18 mois et une femme qui a du être désincarcérée. La circulation a été perturbée sur ce secteur pendant près de deux heures.

●● SAINT-AUBIN  Une cheminée s’effondre

Mardi 24 avril, la cheminée d’une vieille bâtisse s’est effondrée à Saint-Aubin-sur-Mer, sur la cote du Calvados. Cinq personnes ont été évacuées mais personne n’a été blessé.

●● CALVADOS  L’eau impropre à la consommation

Pendant près de 24h, plusieurs habitants de communes du Calvados ont été priées de ne plus consommer l’eau du robinet suite à la rupture d’une canalisation. Les communes de Saint-Pair, Basseneville, Saint-Samson, Goustranville, Troarn, Saint-Pierre-du-Jonquet et Janville ont été concernées, soit près de 5 500 habitants.

TRAFIC  

A

●● ARNAQUE  L’homme se fait voler sa carte bleue

u cours de perquisitions dans le quartier de la Grâce-de-Dieu à Caen, deux personnes sont découvertes en possession de plusieurs centaines de grammes de “drogues dures” (héroïne, cocaïne). Elles désignent toutes les deux G.T dont elles seraient les “nourrices” (NDLR : qui garde la drogue). Pour les

BRETTEVILLE  

Un homme d’une soixantaine d’années s’est fait voler sa carte bleue la semaine dernière à Hérouville. Le malfaiteur, un Français à fort accent anglais, lui a fait croire qu’il était en panne d’essence et qu’il avait besoin de téléphoner. L’homme lui a prêté sa carte bleue pour s’acquitter de la conversation téléphonique dans une cabine... Le malfaiteur ne lui a jamais rendu !

●● VITESSE  Deux conducteurs privés de permis

Samedi 21 avril, un jeune automobiliste a été flashé à hauteur de la commune de Coulvain à 181km/h au lieu de 110, vitesse maximale sur l’A84 en cas de pluie. Le jeune homme a remis son permis aux forces de l’ordre et sera prochainement convoqué devant la justice. Mardi 17 déjà, un motard de 37 ans avait été contrôlé à 195 km/h soit plus de 100 km/h au dessus de la vitesse autorisée. Cela s’était passé à Grainville-Langannerie. Le contrevenant a fait l’objet d’un retrait immédiat de son permis de conduire et devra répondre de ses actes prochainement devant le tribunal de police de Caen.

L

●● DÉLINQUANCE  Les mauvais chiffres de mars

Les chiffres de la délinquance sont en hausse dans le Calvados ! En mars, les agressions physiques ont augmenté de 9,90%, par rapport à la même période un an plus tôt. Les cambriolages progressent eux de 2,94 %. Le trafic des stupéfiants fait lui un bon de 17,65 %.

●● A84  Un blessé léger dans un accident

Lundi 23 avril, en milieu d’après-midi, un accident impliquant deux véhicules s’est produit sur l’A84 (sens Caen-Rennes), entre Verson et Villers-Bocage. Bilan : un blessé léger et de gros ralentissements sur l’autoroute.

DROGUE  

“dédommager” du risque encouru, l’individu leur donne quelques grammes de drogue dont elles sont “accros”. Entre 5 et 8 kgs de cannabis En comparution immédiate, lundi 23 avril, G.T persiste à dire qu’il ne connaît pas les “nourrices”. Pourtant, dans leur téléphone respectif,

est bien enregistré son numéro. Dans la mesure où il ne vend pas lui-même, ni ne stocke chez lui, il comparaît pour complicité de détention, d’offre ou de cession de drogue. Un autre témoin confirme que les deux revendeurs-consommateurs ne sont que ses “bras armés”. Entre 5 et 8 kgs de résine de cannabis,

de l’héroïne et de la cocaïne auraient été ainsi revendus. G.T, 24 ans, sans profession, une seule mention à son casier, a finalement été condamné à deux ans et demi d’emprisonnement dont six mois avec sursis. Une arme, la drogue retrouvée et 2 240 € saisis en liquide ont été confisqués.

suspect de 37 ans est arrêté à Eterville, la commune où il réside. Ce récidiviste est jugé dès le vendredi 20 avril en comparution immédiate. Une de ses victimes est présente, le genou visiblement tuméfié et enflé, avec la main droite abîmée et égratignée. Le prévenu, qui s’excuse auprès de ses victimes paraît complète-

ment désinséré socialement. Sa compagne est actuellement détenue pour des faits commis ensemble, tandis que leur bébé a été confié à sa grand-mère. Sans travail, il explique qu’il avait besoin d’argent et demande un délai pour préparer sa défense. Un délai accordé au 20 juin. Le procureur réclame le maintien en détention du

suspect afin de garantir de sa représentation en justice, d’éviter la réitération de faits similaires mais aussi pour éviter que des pressions ne soient exercées sur les victimes. Le prévenu encourt jusqu’à 20 ans de réclusion pour récidive de vols aggravés, et quatre ans de peine plancher pour refus d’obtempérer en récidive.

Il entrepose 2 kg chez sa belle-soeur

.A, 29 ans, est le compagnon de la sœur de Mickael, 19 ans. Ils travaillent tous deux comme saisonniers et étaient poursuivis, lundi 23 avril, pour détention illégale, offre et cession de cannabis. Selim prétend avoir acheté de la résine de cannabis pour sa consommation personnelle et avoir entreposé deux

TROIS-MONTS  

D

disparu depuis juillet 2010 sans que les recherches terrestres et aériennes engagées ne donnent de résultat. Son identité a finalement pu être confirmée après un examen du corps, mais aussi grâce à des papiers retrouvés dans son sac à dos.

Il volait des sacs à main à l’arraché

es 13, 16, et 17 avril, trois vols de sacs à main, dit “à l’arraché”, sont perpétrés à Brettevillesur-Odon, commune limitrophe de Caen. L’individu opère à l’aide d’un scooter. L’une des femmes agressée a été traînée sur plus de trois mètres, alors qu’elle tenait encore son sac. Très rapidement identifié, un

S

Vendredi 20 avril, le corps d’un randonneur de 66 ans a été retrouvé sans vie dans un relief très accidenté des gorges du Verdon, dans le département des Alpes-deHaute-Provence. Originaire de la ville littorale de Merville-Franceville, à l’est de Ouistreham, l’homme avait

Dénoncé par ses “bras armés”

●● PÉRIPHÉRIQUE  Fuite dans un réservoir

Lundi 23 avril, dans la matinée, un poids lourd a perdu le contenu de son réservoir sur la chaussée du périphérique, à hauteur de Bretteville-sur-Odon. La circulation a été perturbée pendant près d’une heure à cause de cette fuite.

pant au CHU de Caen, ce dernier est depuis sorti du coma. “A priori, il est hors de danger”, indiquait mardi 24 avril la procureur de Caen, Catherine Denis. La police judiciaire, chargée de l’enquête, poursuit actuellement ses investigations.

imanche 1er avril, en matinée, les policiers repèrent près de la gare de Caen, une Mercedes qui roule très lentement. Dès lors, ils s’approchent pour un contrôle. Le conducteur de 61 ans, agriculteur, circule une fois de plus sans son permis, faute de points restants. Il n’a pour autant jamais rendu son permis à la préfecture depuis 2009. B.L, craignant une nouvelle comparution devant le tribunal correctionnel décide alors de “semer” les forces de l’ordre. A 90 km/h, il “grille

kilos dans l’armoire à vêtements de sa belle-sœur, où habite aussi Mickaël, à Cabourg : “La dernière fois, j’ai déjà eu une perquisition chez moi, et sous les yeux de mes deux enfants. Alors, je n’ai pas voulu que cela se reproduise”. Le procureur note l’achat de 1 500 € de produits, ce qui ne correspond pas à

son “train de vie”. Selim répond : “C’était pour que ma consommation me coûte moins cher. J’avais des économies, et c’était 1 000 € le kilo, ou 1 500 € les deux kilos !” Comme il a donné le nom de son fournisseur à Lisieux, et qu’il est par ailleurs inséré, le tribunal s’est montré clément, et a finalement condamné S.A à un an de

prison ferme, mais, sans mandat de dépôt. Mickael a lui écopé de quatre mois de prison assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans. Les deux kilos de cannabis ont été confisqués, ainsi que les 200 € d’espèces découverts au domicile, lors de la perquisition.

L’agriculteur fonce sur la police allègrement quatre feux rouges, un stop”, et rejoint sa campagne par Louvigny. Trois voitures de police sont maintenant à sa poursuite, gyrophares à l’appui. A 130 km/h, l’agriculteur frôle un groupe de randonneurs, évite un groupe de cyclistes avant de se retrouver face à un véhicule des forces de l’ordre, sur une petite départementale. “Ils m’ont foncé dessus”, déclare le prévenu. Dans le choc, la voiture de police ne peut redémarrer, tandis que le chauffard poursuit sa route.

Ce n’est que dans la cour de sa ferme, à Trois-Monts, que d’autres policiers parviennent à l’interpeller. Non sans mal, puisqu’il faudra quatre hommes pour le menotter.

Deux ans ferme Le lendemain, en comparution immédiate, B.L obtient un délai pour préparer sa défense. Vendredi 20 avril, il persiste à dire qu’il a paniqué et réfute les violences sur les six policiers blessés. Son avocat insiste sur la personnalité particulière de son

client, entièrement dévoué à son exploitation, et sa vie entièrement dédiée à son travail. Le tribunal l’a finalement condamné à deux ans de prison. S’y ajoutent deux mois d’un ancien sursis. Chaque policier blessé recevra 350 € et 800 € de frais de procédure. L’un plus gravement blessé, sera indemnisé après expertise. B.L pourra voir le juge-commissaire pour suivre son exploitation de la maison d’arrêt. Nathalie Levergeois


N° 130 - 26 avril 2012

SPORTS

Prochain match de Caen : Nancy proche du maintien Il n’y a pas si longtemps, Nancy semblait condamné à la Ligue 2. Huit matchs sans défaite et 18 points empochés plus tard, série en cours, son maintien ne fait pas l’ombre d’un doute. Nancy surfe sur une vague impressionnante depuis le 3 mars, même si les deux

PORTRAIT

De la réalité

au rêve

Ligue 1 

derniers matchs marquent un léger ralentissement. Les recrutements de Yohan Mollo et Sébastien Puygrenier au mercato hivernal ont permis de lancer la machine. Une victoire contre Caen, dimanche 28 avril (17h), assurerait à Nancy, son maintien.

15

CFA : lourde chute pour la réserve malherbiste à Mantes Le spectre de la relégation en CFA 2 se rapproche pour la réserve du Stade Malherbe Caen qui a lourdement chuté sur la pelouse de Mantes (3-0), samedi 21 avril. Pourtant Mantes se trouvait derrière les Caennais au classement, avant le coup d’envoi. Les jeunes

de Philippe Tranchant se trouvent désormais à la merci de Pontivy, premier relégable et qui compte le même nombre de points. La réserve tentera de repartir de l’avant dimanche 28 avril (15h) face au cinquième, Romorantin, sur les pelouses de Venoix.

Les Verts ont puni Malherbe

■■ Le capitaine de l’AS PTT Caen, Anthony Levionnois, est également conseiller bancaire depuis cinq ans.

S

on appartement donne toujours sur le stade d’Ornano mais Anthony Levionnois “ne se fait plus trop d’illusions”. Son avenir n’est pas sur la pelouse de la prestigieuse enceinte caennaise. Il y a quelques années, le latéral droit de l’ASPTT Caen (DH) pouvait pourtant légitimement rêver d’une carrière professionnelle sous les couleurs du Stade Malherbe.

Fidèle à l’ASPTT Il est resté cinq ans au centre de formation, des moins de 15 ans à l’équipe réserve, en CFA 2. “C’est au centre que j’ai passé les meilleures années de ma carrière”, confie-t-il sans

hésitation. Stagiaire pro lors de sa dernière année de contrat, Anthony Levionnois devait accepter un statut amateur pour rester à Caen. Il a préféré rejoindre Pontivy en CFA, “un échec personnel” rapidement avorté. Le jeune homme a ensuite passé un an à Dives et un autre à Deauville, en CFA 2 à chaque fois, avant de retrouver son club de cœur, l’ASPTT. “J’ai toujours eu la tête sur les épaules et j’ai assuré mes arrières par les études, mais j’en connais qui ont longtemps espéré...” A 26 ans, Anthony Levionnois a trouvé son équilibre mais garde en tête que “vivre de sa passion, c’est le plus beau rêve”.

■■ Pour son retour à d’Ornano, Mbaye Niang a su faire valoir ses qualités athlétiques, sans pour autant trouver le chemin des filets.

A

vec cette septième défaite à d’Ornano depuis le début de la saison, contre SaintEtienne samedi 21 avril (1-4), le Stade Malherbe Caen a retrouvé le fauteuil de la plus mauvaise équipe de Ligue 1 à domicile. Le football ne se résume certes pas à une affaire de statistiques, mais cette donnée n’est guère rassurante à cinq journées de la fin. Il faut remonter à la saison 2002/2003, pour voir la plus mauvaise équipe à domicile, Ajaccio, se mainte-

cfa 2 

C

nir en Ligue 1. “Ce résultat contre Saint-Etienne ne nous arrange bien sûr pas du tout, mais nous étions moins forts sur ce match, dans tous les secteurs du jeu”, témoignait le milieu de terrain caennais, Grégory Proment. “Il n’y a donc pas de regrets à avoir”.

Manque de réalisme Pourtant, après avoir concédé l’ouverture du score peu avant la mitemps sur un but contre son camp, les Caennais ont eu l’occasion de revenir au

score, peu après la pause, si Kandia Traoré avait cadré une grosse occasion. Les Caennais se faisaient alors punir à nouveau, les Verts doublant la mise dans la foulée par Pierre-Emerick Aubameyang (60 e ). Ils manquèrent encore de réalisme quand Mbaye Niang se retrouva seul face au but stéphanois. Il dévissa sa reprise, avant que les visiteurs n’en profitent à nouveau sur l’action suivante pour “tuer le match” par Max Gradel (0-3, 70e). En déplacement à Nancy,

dimanche 29 avril, Malherbe n’aura plus le droit de lâcher des points. Classement : 1.Montpellier 69pts; 2.Paris 67pts; 3.Lille 62pts... 15.CAEN 34pts... 18.Brest 33pts; 19.Sochaux 33pts; 20.Auxerre 28pts. 34e journée de Ligue 1, vendredi 27 avril à 19h: Toulouse-Montpellier; à 21h: Lorient-Marseille; le dimanche 29 à 17h : Nancy-CAEN; Auxerre-Brest; Rennes-Ajaccio; St-Etienne-Dijon; Sochaux-Bordeaux; Valenciennes-Nice; à 21h: Lille-Paris. Le 10 mai à 21h: Evian-Lyon.

Mondeville mal payé à Guingamp

ette fois, les choses ont tourné dans le mauvais sens. Souvent vainqueur, ou égalisateur, dans les dernières minutes de jeu cette saison, Mondeville est passé de bourreau à victime contre l’équipe réserve de Guingamp. Nettement dominateurs, les Mondevillais ont mené deux fois au score sur la pelouse des jeunes bretons, samedi 21 avril. A plusieurs reprises, ils ont même eu l’occasion de faire le break après les buts de Teddy Gaudiche (46e) et Maxime Legrand

(58 e). Guingamp a en a profité pour forcer la différence dans le dernier quart d’heure pour marquer le but victorieux à la 88e minute (3-2). Cette deuxième défaite de suite oblige l’USONM à regarder derrière. Neuvièmes avec cinq points d’avance au classement, les Bas-Normands peuvent néanmoins rester sereins avant la réception de Vannes, samedi 28 avril (18h). Ils ont besoin de deux victoires sur les six derniers matchs pour assurer leur maintien.

■■ Le nouveau but de Teddy Gaudiche n’a pas suffi contre Guingamp.


16

N° 114 - 5 janvier 2012

SPORTS

Patinage : sixième place pour le Hockey : du mouvement couple caennais aux Mondiaux chez les Drakkars La saison du couple caennais champion de France en titre, composé de Daria Popova et de Bruno Massot, s’est achevée dimanche 22 avril par une sixième place au championnat du monde, organisé cette année à Tokyo. Lors du programme court, une chute de Daria

Les Vikings accrochés à Floirac handball (n2m) 

■■ Paul Laisney et les Caennais sont tombés contre Floirac, une semaine après un succès étriqué.

Les Vikings ont subi un accroc à Floirac sur la route vers la Nationale 1. Les Caennais se sont logiquement inclinés face à des Girondins agressifs, toujours difficiles à jouer chez eux (33-30), dimanche 22 avril. Les Vikings ont craqué en fin de première

mi-temps (18-13, 30’). Caen conserve une belle marge de cinq points sur la troisième place, occupée par St-Gratien, mais devra s’imposer contre Nantes dimanche 29 avril au Palais des Sports (16h) pour ne pas se faire d’inutiles frayeurs.

Hérouville devrait retrouver la Nationale 3 volley 

■■ Le match retour entre bleus a tourné à l’avantage d’Hérouville, qui évoluera en N3 la saison prochaine.

S’ils s’imposent contre le Caen Volley Club, samedi 28 avril, les Hérouvillais assureront leur montée en Nationale 3 un an après en avoir été relégués administrativement. L’équipe

a bataillé toute la saison avec Coutances, s’y inclinant à l’aller. Le match retour gagné 3-1, ce 22 avril a déterminé qui des deux rivaux devrait accéder à la Nationale 3.

●● handball (n1f)  Colombelles repart de l’avant

Sans victoire depuis le 4 février, les Colombelloises restaient sur cinq revers de suite avant d’affronter Stella Saint-Maur, dernier représentant du Top 5 à son calendrier. Colombelles a pourtant réussi à prendre les devants dans le Val de Marne, s’imposant de cinq longueurs (20-25). A confirmer dimanche 29 avril (16h) contre Rochechouart.

●● basket  Les cadettes veulent tout rafler

Les cadettes de Mondeville ont obtenu leur qualification pour la finale de la Coupe de France de leur catégorie face à Challes-les-Eaux, dimanche 20 mai à Bercy. Ce billet a été acquis après avoir battu Bourges (59-53), puis Strasbourg (61-52), ces 21 et 22 avril. Mondeville s’attaquera aux quarts de finale du championnat de France cadettes, samedi 28 avril à Poitiers.

●● Golf  Bertheaume se distingue à Houlgate

Olivier Bertheaume, licencié au golf de Caen, a terminé premier bas-normand du Grand Prix fédéral d’Houlgate qui s’est tenu samedi 21 avril. Une compétition de pro/ Am est prévue le 8 mai sur ce même parcours.

LFB 

Popova ne leur permettait pas de tutoyer le podium. Le programme libre le lendemain, samedi 21 avril, ne leur permit pas de combler leur retard, à cause notamment de nouvelles erreurs techniques. La France a terminé au troisième rang de ces mondiaux.

Outre les départs de Numa Besson et Clément Fouquerel, et l’arrêt d’Udo Marie, c’est au tour de l’attaquant Pierre Bennett, de raccrocher les patins pour se consacrer à ses études de droit. Deux joueurs ont en revanche prolongé leur contrat à Caen : le Québé-

Mondeville parie sur la

M

ondeville aurait préféré meilleure sortie. C’est par une lourde défaite à Bourges que sa saison a pris fin, samedi 21 avril (67-47). Eliminées en demi-finale des playoffs malgré une résistance remarquable au match aller, les Mondevillaises ont néanmoins réussi leur année.

tième de finaliste de l’Eurocoupe, le neuvième budget de Ligue féminine n’a cessé de surprendre. “On a été capable de relever le pari jeunesse proposé au mois de mai dernier, celui d’une équipe athlétique qui allait courir, défendre et prendre du rebond”, résume l’entraîneur Hervé Coudray.

Pari jeune réussi “Si on m’avait dit en début de saison qu’on finirait dans les quatre premiers, j’aurais tout de suite signé”, reconnaît le président Daniel Dufour. “Il nous a manqué un peu plus d’expérience pour gérer les fins de match, mais ce fut un très bon exercice.” Quatrième de la saison régulière, hui-

Mondeville mise sur la continuité. Toutes les joueuses hormis la Tchèque Katerina Zohnova ont été conservées dans l’effectif. Une jeune meneuse française et une shooteuse étrangère arriveront bientôt. “L’objectif est de doubler tous les postes de jeu dans la perspective de l’Euroligue”, précise Hervé Coudray.

volley 

stabilité

■■ Kadidia Minté et KB Sharp peuvent se féliciter : Mondeville a réussi sa saison.

Les PTT se tournent vers la Nationale 2

I

l reste un match à jouer mais l’ASPTT Caen est d’ores et déjà assurée d’évoluer en Nationale 2 la saison prochaine. Les volleyeuses caennaises ont validé leur billet pour l’étage supérieur en s’imposant devant Vitry, dimanche 22 avril (3-0). Le dernier du classement n’a pas fait le poids face au leader. En moins d’une heure, l’affaire était bouclée (258, 25-9, 25-10). “Il fallait toujours se méfier d’un possible faux rythme mais nous sommes restées sérieuses pen-

rugby 

cois Jean-Christophe Gauthier et le deuxième gardien Lucas Savoye. Aussi, deux nouveaux éléments débarquent à Caen : le gardien Lucas Normandon, 23 ans en provenance d’Angers, et Blake Cosgrove, 26 ans, défenseur canadien qui évoluait à Reims (D1).

dant tout le match”, apprécie Sandra Piquot, la vice-présidente du club. Longtemps restées cette saison dans le sillage de Coutances, qui les a battues deux fois en deux confrontations, les Caennaises ont profité de la défaillance des Manchoises ces dernières semaines pour passer devant. Leurs dirigeants préparent activement la suite des opérations. “Le budget doit augmenter, car nous devrons sans doute payer des joueuses”.

■■ Avant même leur déplacement à Quimper, dimanche 29 avril, les Caennaises ont assuré leur montée en N2.

Terrible scénario pour l’Ovalie

D

es regards perdus, quelques larmes au bord des yeux et le souvenir tout frais de ce ballon qui, défiant le vent, s’en alla se loger entre leurs deux poteaux. Battues d’un point par le leader Montpellier sur une dernière pénalité convertie dans les arrêts de jeu, les Caennaises étaient effondrées à l’issue de cette rencontre cruciale, dimanche 22 avril (défaite 5-6).

Chasser les regrets En cas de succès, elles au-

raient fait un immense pas vers les demi-finales du championnat de France. Désormais, pour terminer dans le carré final, il faudra prendre le point de bonus offensif à Bobigny, dimanche 6 mai, et espérer que les Nordistes ne fassent pas de même contre l’avantdernier Sassenage. Si elle échoue à la cinquième place, l’Ovalie pourra nourrir bien des regrets, à l’image de son dernier match à domicile contre Montpellier. Le manque d’efficacité a de nouveau coûté cher.

■■ L’Ovalie de Julie Duval méritait mieux contre des Montpelliéraines leaders, mais peu impressionnantes.


N° 130 - 26 avril 2012

France MONDE

Espagne

Proche d’une “catastrophe” ? Après que la BCE eut prêté aux banques 1 000 milliards, la crise européenne avait disparu des gros titres de la presse. “La crise est derrière nous”, avait même assuré Nicolas Sarkozy… François Hollande avait calé ses promesses électorales sur cette idée. Mais le tocsin sonne à nouveau, cette fois en Espagne où la dette s’alourdit et où le gouvernement de droite semble désemparé. En annonçant à l’improviste un “effort supplémentaire d’économies” de 10  milliards d’euros, Mariano Rajoy a paniqué les marchés. “L’Espagne est le pays qui

doit affronter le plus important ajustement budgétaire, encore plus considérable que celui garanti en Italie par le plan d’austérité au début du mandat du gouvernement Monti”, déclare Pier Carlo Padoan, chef économiste de l’OCDE. Sauver l’Espagne si elle tombait dans une situation à la grecque coûterait “250  milliards d’euros”, affirment les analystes de la Bank of America Merrill Lynch. “Faux”, disent les espagnols : “depuis la fin 2011, nos banques ont racheté la dette nationale.” Mais ces banques ellesmêmes sont dans une situation périlleuse…

CFDT

Contre la politisation du 1er mai “Grand rassemblement” sarkozyste, parade du FN rue de Rivoli, OPA de Mélenchon sur les cortèges syndicaux : tout cela irrite la CFDT. Elle déclare : “Au lendemain du premier tour, il est inquiétant d’entendre des responsables politiques s’auto-désigner uniques représentants des travailleurs en voulant détourner l’objet du premier mai… Nous

17

appelons plus que jamais à faire du 1er mai un événement syndical centré sur ces préoccupations fortes des salariés.” François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, souhaite “un 1 er-Mai syndical, pas un 1er-Mai politique”. Quant à Bernard Thibault (CGT), il dément que Mélenchon soit “son chouchou”.

Intégristes : vont-ils se réconcilier avec Rome ?

Élection : Sarkozy derrière Hollande

■■ La bataille s’annonce dure entre les deux candidats. Ouverture de la campagne électorale officielle vendredi 27 avril. Nicolas Sarkozy et François Hollande tiendront chacun un rassemblement de masse mardi 1er mai.

Le président sortant a-t-il les réserves de voix qui lui permettraient de battre le candidat socialiste ?

A

u lendemain du premier tour, cinq sondages donnaient François Hollande vainqueur du second tour avec un score variant de 53 à 56 %. Cela s’il y avait un report de 60  % des voix lepénistes sur Sarkozy et si ce dernier n’attirerait qu’un tiers seulement des voix de François Bayrou (qui a fait 9 % au 1er tour).

Deux semaines tendues La forte participation des électeurs au premier tour supprime une partie des abstentions, vivier classique des reports de second tour lors des élections présiden-

tielles antérieures. En 2012, les abstentionnistes du premier tour ne sont que 20,53 % : ce qui réduit d’autant la cible potentielle. Dans ces conditions, la bataille s’annonce dure pour le président sortant. Car, et à l’inverse, malgré des programmes parfois opposés, les reports de voix en faveur de François Hollande s’annoncent bien. Entre 83 % et 91 % des électeurs de JeanLuc Mélenchon s’apprêtent à voter pour le candidat socialiste : non par sympathie envers sa personne, mais “pour battre Sarkozy”, comme l’a tonitrué Mélenchon le soir du 22 avril. Additionné au tiers des voix de Bayrou et à la totalité de celles d’Eva Joly, ces reports donnent à Hollande la marge nécessaire. D’où les chiffres avancés par les

instituts d’opinion pour ce second tour : selon eux, le candidat socialiste peut l’emporter aisément. Que va-t-il se passer maintenant ?

Sarkozy “respecte les électeurs du FN” Jeudi 26  avril, Nicolas Sarkozy et François Hollande s’exprimeront l’un après l’autre sur France 2, dans l’émission “Des paroles et des actes”. Le 27 s’ouvrira la campagne électorale officielle. Le 30, les télévisions commenceront à diffuser les spots de campagne. Le 1er mai, grand tapage politique en plein air… Deux rassemblements de masse, pour Sarkozy et pour Hollande ; et deux démonstrations parisiennes, celle du Front de gauche dans les cortèges syndicaux, et celle du Front national entre la

rue de Rivoli et l’Opéra. On y entendra Marine le Pen parier sur l’implosion de l’UMP, et Mélenchon proclamer que son Parti de gauche est le courant de l’avenir (bien que le PCF donne déjà des signes de réticence). La campagne prendra fin le 4 mai à minuit. Elle a commencé avant même son début légal : dès le matin du 23 avril, François Hollande recommençait à labourer le terrain des régions, avec un raid sur Quimper et Lorient ; Nicolas Sarkozy déclarait de son côté qu’on devait “respecter les électeurs du Front national et leur apporter une réponse”, indiquant ainsi l’axe de ses efforts de persuasion pour les deux semaines à venir.

France : repli économique

■■ Porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi n’a pas fait de commentaire sur le rapprochement..

L

e supérieur international de la “Fraternité sacerdotale St Pie X”, Mgr Bernard Fellay, va-t-il enfin signer sa réconciliation avec le Vatican ? Il ne manque en effet que son paraphe au bas du document que lui propose Benoît XVI et qui scellerait la réintégration des “lefebvristes” : des catholiques séparés de Rome depuis que leur fondateur (feu Mgr Marcel Lefebvre) a sacré illégalement quatre évêques en 1988. Le problème est épineux. D’une part, les lefebvristes rejettent le concile Vatican II, trop “moderne” à leurs yeux. D’autre part, leur mouvement est imprégné d’idées d’extrême droite, en contradiction avec l’esprit de l’Eglise catho-

lique en 2012. Situation illustrée par le scandale de l’évêque négationniste Williamson, il y a trois ans… Mais le pape tient, pour des raisons théologiques, à réduire la fracture, même si le lefebvrisme ne représente que quelques dizaines de milliers de fidèles et centaines de prêtres – principalement en France. Or le district de France de la Fraternité St Pie X est le plus “dur” : il récuse d’avance tout rapprochement avec le Vatican. Il est prêt à désavouer Mgr Fellay si ce dernier finit par signer avec le pape. Auquel cas une partie du mouvement lefebvriste restera schismatique, et Benoît XVI manquera son objectif de réunification.

L

’attentisme des entreprises vient-il s’ajouter à celui des ménages, dans le climat d’incertitudes politiques de la campagne électorale ? Mauvaises nouvelles cette semaine : les observateurs économiques signalent “une dégradation de l’activité et du climat des affaires en France”. L’industrie, le bâtiment-travaux publics et les services marqueraient ainsi “leur plus fort repli depuis six mois”. Ce signal d’alarme, qui vise spécialement les PMI, est renforcé par l’enquête de conjoncture publiée (cette semaine aussi) par l’Insee : le moral des industriels français “s’est dégradé en avril”, constate cette analyse. Le repli proviendrait du secteur de l’automobile et de la métallurgie : “au vu des perspectives de production, l’activité pourrait encore reculer au cours des prochains mois”, souligne l’Insee. La reprise économique

■■ Le bâtiment-travaux publics, comme l’industrie et les services, marque un fort repli depuis six mois. Et les observateurs économiques ne sont pas optimistes.

française se présente donc comme faiblarde, voire anémique, alors que Nicolas Sarkozy l’avait promise vigoureuse… Tombant entre les deux tours de la présidentielle et après le décevant résultat du président-

candidat le 22 avril, cette information ne peut qu’aggraver l’un des reproches adressés à ce dernier par l’opposition : “avoir trop souvent annoncé des choses qui ne se concrétisaient pas ensuite”.

L’état-major de campagne de François Hollande a aussitôt sauté sur l’occasion : “comment les chefs d’entreprise ressentiraient-ils une confiance que les autres Français ne ressentent pas ?”, fait mine de s’interroger le PS.


18

N° 130 - 26 avril 2012

DETENTE

LA RECETTE

LA TABLE

Le Maritime, une cuisine sûre dans un espace tranquille

Le surimi : on n’en perd pas une miette Simple à utiliser et peu cher, le surimi permet de réaliser facilement et rapidement des recettes aussi gourmandes que légères. A découvrir ou à redécouvrir, notamment pour des entrées décalées. Vos invités apprécieront. Friands de Surimi Pour 4 personnes

Temps de préparation : 10 mn Temps de cuisson : 20 mn Ingrédients ●● 12 bâtonnets de surimi ●● Une pâte feuilletée (toute prête) ●● Le jus d’un citron ●● Persil haché ●● Jaune d’œuf Pour la béchamel  ●● 100 g de beurre ●● 100 g de farine ●● 1/2 litre de lait ●● 5 œufs ●● Sel, poivre, muscade Faites une béchamel. Etalez la pâte feuilletée.

Découpez des disques de 15 cm de diamètre. Mélangez le jus de citron et le persil à la béchamel. Placez 2 bâtonnets sur une moitié de disque. Versez 2 cuillères à soupe de préparation sur chaque disque. Repliez l’autre moitié de la pâte, pincez bien les bords de la pâte en laissant un petit trou au milieu puis dorez le dessus des friands au jaune d’œuf. Enfournez à four chaud (220°). Laissez cuire 20 mn. Servir ces friands de surimi avec une salade panachée.

toutes nos recettes sur

D

Mots croisés Horizontalement A – Parvenir à décrypter un message codé. B – Grand soulèvement populaire. Port japonais sur l’île de Honshu. C – Pour cela. Elle s’oppose à tout empressement. D – Il a tout du paresseux. Terminaison infinitive. E – Jolis gazouillis d’enfants. F – Maintenant soustraite. Vraiment idéale. G – Coup de pied. Exposées en plein air. H – C’est une petite toupie. I – Très tonifiant. J – Point sur la rose. Indique le lieu ou l’origine. Petite île vendéenne.

Verticalement 1 – Cette défaite est cuisante. 2 – Emissions d’odeurs. 3 – Il est démonstratif. Mise en garde. 4 – Crie la nuit, dans la forêt. Symbole de richesse. 5 – Avec lui, la messe se termine. Une créature adorable. 6 – Elle laisse passer la lumière. Avisé des nouveautés. 7 – Galères grecques. 8 – Voie de circulation. En forme d’oeuf. Berceau des Agéens. 9 – Qui a l’apparence de l’ivoire. 10 – Transport en commun. Marque de possession. Petit mot entre amis.

LES MARÉES DIVES SUR-MER

PM

PM

BM

BM

OUISTREHAM COURSEULLES SUR-MER

Dates

Coeff.

Vendredi 27

61-56

02.28 09.42 02.25 09.38 02.32 09.34 02.26 09.16 14.57 22.00 14.53 21.56 15.01 21.51 14.57 21.32

PM

BM

PM

Samedi 28

52-48

03.12 10.21 03.09 10.17 03.15 10.13 03.09 09.54 15.49 22.44 15.46 22.40 15.50 22.36 15.45 22.16

BM

Dimanche 29 44-42 04.10 11.11 04.07 11.08 04.08 11.04 04.02 10.46 16.59 23.43 16.56 23.40 16.53 23.38 16.47 23.20 Lundi 30

41-42

Mardi 1

45-49 06.48 01.05 06.45 01.01 06.44 01.01 06.36 00.46 19.33 13.46 19.30 13.43 19.35 13.43 19.29 13.28

Mercredi 2

55-62

Jeudi 3

70-77 08.53 03.41 08.49 03.37 08.54 03.32 08.17 03.09 21.22 16.11 21.18 16.06 21.28 16.04 20.51 15.40

05.27 18.20 12.21

05.24 18.17 12.18

05.18 18.19

05.10 12.01 12.17 18.11 -

07.57 02.31 07.54 02.27 07.55 02.23 07.48 02.06 20.32 15.05 20.29 15.01 20.35 14.58 20.29 14.41

Transports Publics HUSSON

Depuis 1999

• Transport de personnes • Accompagnement aéroport et gare toutes distances avec chauffeur TRANSPORTS • Circuits touristiques 7/7 - 24/24 • Chauffeurs bilingues

Tél. 02.31.86.55.11 - 06.74.00.99.24 ulysse.tph@wanadoo.fr

e l’autre côté du port de plaisance, tout proche du canal qui mène à Ouistreham, il est une bonne table à l’écart du centre-ville, et qui mérite un passage. Le bar/brasserie Le Maritime fait partie de ces endroits adaptés pour s’échapper le temps de midi. Et pour un peu que le soleil soit au rendez-vous, sa grande terrasse permettra de prendre l’air en même temps. A condition de ne pas arriver trop tard, car c’est un endroit qui compte de nombreux habitués.

Simplicité et efficacité A la carte, le restaurant ne prend pas beaucoup de risques, mais tous les plats sont assurés avec maîtrise. Le jour où je m’y rends, je dois me décider entre les différents plats du jour :

Sudoku

TROUVILLE DEAUVILLE

■■ Au menu du restaurant Le Maritime, de la cuisine populaire et sans chichis dans un environnement agréable.

Les solutions

Horizontalement A – Parvenir à décrypter un message codé. B – Grand soulèvement populaire. Port japonais sur l’île de Honshu. C – Pour cela. Elle s’oppose à tout empressement. D – Il a tout du paresseux. Terminaison infinitive. E – Jolis gazouillis d’enfants. F – Maintenant soustraite. Vraiment idéale. G – Coup de pied. Exposées en plein air. H – C’est une petite toupie. I – Très tonifiant. J – Point sur la rose. Indique le lieu ou l’origine. Petite île vendéenne.

salade de gésiers, rôti froid mayonnaise, steak hâché du boucher... Associé à un buffet d’entrées bien garni et très varié comptant salade de museau, rillettes, salade piémontaise ou oeuf mayonnaise, il en coûtera 10,40€, autant que pour un plat et un dessert. En suggestion du jour, tripes ou faux-filet (13,90€). Pour finir le repas, j’ai le choix entre une tarte à la rhubarbe, un sabayon aux fruits rouges, crumble à l’abricot. J’opte pour la simplicité : un fromage blanc au sucre ! Voilà bien un repas sans fioritures et particulièrement efficace, dans une ambiance décontractée qui change des adresses mouvementées des rues du centre. Pratique. Le Maritime, au 3 avenue de Tourville. Tél. 02 31 93 87 69

Verticalement 1 – Cette défaite est cuisante. 2 – Emissions d’odeurs. 3 – Il est démonstratif. Mise en garde. Vendredi 4 – Crie la nuit, dans 27 la avril - Temps : alternance d’éclaircies et de passages nuageux forêt. Symbole de richesse. donnant quelques averses. 5 – Avec lui, la- Températures messe se: minimales de 6 à 8°, maximales 14 à 16° : Sud modéré. termine. Une - Ventcréature - Mer : peu agitée. adorable. 6 – Elle laisseSamedi passer28la avril - Temps : ledes ciel s’ennuage par le Sud du département et lumière. Avisé le temps devient pluvieux, parfois orageux. nouveautés. - Températures : minimales 6 à 8°, maximales 14 à 16°. 7 – Galères grecques. - Vent : rotation de Nord-Est modéré. 8 – Voie de circulation. En à agitée. - Mer : peu agitée - Indice de confiance : 3 sur 5. forme d’oeuf. Berceau des Agéens. Dimanche 29 avril - Temps : pluies 9 – Qui a l’apparence deorageuses le matin suivies d’un ciel plus variable entre éclaircies, nuages et ondées. l’ivoire. - Températures : minimales 6 à 8°, maximales 14 à 16°. 10 – Transport en commun. - Vent : variable à faible. Marque de possession. - Mer : peu agitée à belle. - Indice de confiance : 3 sur 5. Petit mot entre amis.

LA METEO

le week-end prévu par


N° 130 - 26 avril 2012

SORTIES

Les plus beaux jardins du Calvados ouvrent dès dimanche

●● CA bouge sur la cote

des châteaux de Canon (photo), Brécy, Balleroy ou d’Outrelaise (à Gouvix) comme les jardins du Pays d’Auge à Cambremer ou encore ceux de Castillon. Pratique. A voir dimanche 29, lundi 30 avril et mardi 1er mai autour de Caen. Infos sur www.neurodon.fr

. “Ecol’Eau week-end” à Merville-Franceville. Du vendredi 27 au dimanche 29 avril, l’eau est à l’honneur à la salle polyvalente et dans les rues de la commune : balades, ateliers ludiques et spectacles de rues au programme. Infos au 02 31 24 21 83. . Les étudiants sur scène à Cabourg. Six troupes d’étudiants amateurs défendent leur université pour le festival de théâtre universitaire et des grandes écoles sous le haut patronage du ministère de la culture, du jeudi 26 au samedi 28 avril à l’Hôtel de Ville de Cabourg. Infos au 02 31 06 20 00. . Concours photo à Ouistreham. Jusqu’au 21 juin, les amateurs photographes peuvent envoyer leurs clichés sur le thème “Fleurs et animaux en ville” à la mairie d’Ouistreham. Des prix de l’originalité, jeunesse (- de 18 ans) ou noir et blanc seront décernés vendredi 29 juin, et exposés en mairie dès le 22. Infos : 02 31 97 73 19. . Salon “livres & musiques” à Deauville. Au programme: débats, lectures musicales, promenades littéraires, concerts, et rencontres autour des livres et leur auteurs inspirés par la musique. Du vendredi 27 au dimanche 29 avril au Centre international, 1 avenue Lucien-Barrière, à Deauville. Tél. 02 31 14 14 14.

Un week-end très jazzy au théâtre et au conservatoire

Serge Douillet

La Fédération pour la recherche sur le cerveau mobilise autour des maladies neurologiques et s’associe aux propriétaires de vingt “Parcs et Jardins” bas-normands. Dimanche 29, lundi 30 avril et mardi 1er mai, vous pourrez découvrir les espaces verts d’exception

19

VISITES 

Le théâtre de Caen programme vendredi 27 avril à 20h sa Nuit du jazz. C’est la voix acclamée de Laïka Fatien qui ouvre le bal, suivie de l’invité d’honneur de cette édition, le pianiste jamaïcain Monty Alexander, puis du trio de Philippe Carment “à l’énergie

débordante”. Et dimanche 29 avril à 17h, le conservatoire accueille le rendezvous mensuel du Collectif jazz de la région, avec les artistes Das Kaff +2 et Imperial Quartet. Pratique. Théâtre de Caen : 02 31 30 48 00 et Conservatoire de Caen : 02 31 30 46 70.

Au cœur des châteaux du Bessin

L

eur élégance résonne jusque sous les combles. Les châteaux du Calvados participent indéniablement au charme de la région, qui recèle de ces merveilles architecturales. De véritables dentelles de pierre qui trônent fièrement et ornent les villes et villages de leur mystères historiques. A l’approche de la belle saison, le patrimoine ouvre son cœur au public. Petit tour d’horizon de quelques châteaux entre le Bessin et la plaine de Caen, à visiter cet été. Demeure de la Renaissance, le château de Fontaine Henry abrite une collection importante de meubles et tableaux ancien. Sa façade

exposition

■■ Pendant l’été, le château de Fontaine Henry s’anime et s’ouvre au public. Informations au 02 31 26 93 67.

Un voyage vers l’illusion

D

ans le cadre du Festival Interstice, l’artiste japonais Ryota Kuwakubo présente “The Tenth Sentiment”. Des objets sont disposés au coeur d’une pièce plongée dans le noir. Et soudain, une lumière au loin. C’est celle d’un petit train électrique. Équipé d’une lampe LED, il se fraye un chemin dans l’obscurité. Et tandis qu’il roule et doucement se rapproche, son faisceau envoie les ombres des objets danser sur le sol, le plafond et les murs. Une forêt, des ruines,

spectacle 

richement sculptée et ses toits très élevés lui confèrent un caractère unique. A Condé-sur-Seulles, on prend plaisir à se laisser guider à travers l’escalier intérieur, les boiseries et le jardin en terrasse d’un château du 18e siècle. Élevé selon le style des “folies” de l’époque, le château de Vaulaville, situé à Tour en Bessin, regorge de porcelaine et jouets anciens. A Creully, le château ne passe pas inaperçu, mais on se laisse surprendre par les salles voûtées, et les tours carrées d’un château fort de l’époque médiévale. Pratique. Plus d’informations sur www.calvadostourisme.com.

un portail, des jetées apparaissent et s’animent. Dissociées de leurs références, les ombres créent un paysage illusoire et c’est une composition subtile qui saute aux yeux, résonne dans l’esprit et ravive les souvenirs. Questionnant les éléments : la lumière, les objets, l’espace et le temps, l’exposition fait appel à la sensibilité de chacun au rythme d’un balai majestueux. Pratique. Jusqu’au 4 mai, à l’école des Beaux-Arts de Caen. Du lundi au samedi (13h-19h). Tél. 02 14 37 25 00.

■■ Caen accueille la 7e édition du Festival international multimédia Interstice jusqu’au 28 avril.

Les abeilles sur le devant de la scène

A

vec “La Sagesse des abeilles”, c’est un essaim bien vivant qui attend le spectateur sur la scène du théâtre des Cordes, à Caen. Dans un bruissement d’insectes, lyrisme et poésie se déchaînent. Un spectacle vrombissant Après “Le recours aux forêts” et dans la continuité de cette éloge à la nature complice, le texte s’élève comme une leçon donnée par le Cosmos aux Hommes. Ceuxlà même qui habitent un monde sans plus le contempler. Celui de ces mouches

à miel, qui, souffrant d’amnésie, se laissent mourir d’avoir perdu le chemin de leur ruche. “La première leçon de Démocrite” est un spectacle vrombissant, une prouesse théâtrale au cours de laquelle l’Homme et les abeilles conversent à merveille.

■■ Le philosophe Michel Onfray présente son nouveau spectacle, La sagesse des abeilles, produit par Jean Lambert-wild.

Pratique. Jeudi 26 (14h3019h30), vendredi 27 (20h30), mercredi 2 et jeudi 3 (19h30), vendredi 4 mai (20h30) au théâtre des Cordes, à la Comédie de Caen. Réservations au 02 31 46 27 29.


20

N° 130 - 26 avril 2012

SORTIES Cerf-volant : Trouville dans le vent ce week-end ! De drôle d’oiseaux colorés inondent le ciel depuis la plage de Trouville ce weekend. Pilotés par des mains habiles, les plus beaux cerfvolants de France déploient leur ailes dans un spectacle éblouissant qui va ravir petits et grands. Aux démonstrations s’ajoutent des

●● animations

. Concours de peinture à la Grâce de Dieu. Samedi 28 avril, l’association “Les amis de la Palette” investit la place du commerce et l’espace Malraux pour son concours “Esquisses de quartier” : les œuvres sont exposées toute la journée. Infos au 02 31 84 51 55. . “La course la plus déjantée de Normandie”. Dimanche 29 avril dès 9h30 sur le site de la Fonderie à Hérouville, place à une course à pied ludique parsemée d’obstacles naturels et artificiels, de 5 ou 10 km. Infos au 06 44 28 13 27 et sur www.herouvilledanslacourse.com. . Visitez le quartier de Vaucelles. Samedi 28 avril, l’historien amateur Gérard Dumont fait découvrir l’église, l’histoire des rues, la maison hantée et d’autres sites méconnus du quartier. RDV à 14 h à la maison de quartier du 1 rue Branville. Réserver au 06 11 37 16 92.

●● SPECTACLES

. Florent Heau au théâtre d’Hérouville. L’Ensemble Orchestre de Basse-Normandie accompagne le clarinettiste pour la symphonie n°44 d’Haydn et un concerto pour clarinette de Mozart, samedi 28 avril à 20h30. Infos et réservations au 02 31 46 27 29. . Un cirque de l’absurde à l’espace Jean Vilar. La salle d’Ifs reçoit le spectacle “Le cirque précaire”, où Julien Candy manipule toutes sortes d’objets improbables dans une mise en scène aux interrogations loufoques. Précisions au 02 31 82 69 69. . Les Dissonances au théâtre de Caen. L’ensemble musical y interprétera deux partitions de Mozart (concerto pour clarinette et symphonie n°38) et la romance pour violoncelle et orchestre de Strauss, mercredi 2 mai à 20h. Infos au 02 31 30 48 00. . Du papier... animé au théâtre Foz. Samedi 28 avril à 20h30, “Je me souviens” est une démonstration de “théâtre de papier” en provenance de Corée à retrouver rue Eustache Restout. Infos au 02 31 84 42 80.

●● vide-greniers

. Dimanche 29 avril de 9h à 18h au stade d’Hérouvillette. 100 à 200 exposants. Infos : 02 31 78 83 21. . Dimanche 29 avril au stade Anthony Deroin, rue Pierre de Courbertin à Authie. Précisions : 02 31 26 29 77. . Dimanche 29 avril place du champ de foire de Cormelles-le-Royal. 100/200 exposants. 02 31 84 62 30.

●● vente aux encheres

. Dimanche 29 avril dès 14h15, 280 pièces de porcelaine de Bayeux et Isigny à l’hôtel des ventes de Bayeux. Exposition samedi 28 avril (10h-12h30 et 15h-18h) et dimanche 29 (9h-11h). Détails au 02 31 92 04 47.

●● exPosition... derniers jours

. Une promenade artistique. Jusqu’au 30 avril, l’artiste Gilles Bourg invite à l’office de tourisme de Caen à une “promenade citadine en peinture” : 18 tableaux qui mettent en lumière l’architecture et la Pierre de Caen. Informations complémentaires au 02 31 27 14 14.

expositions, des concours, et des ateliers. Puis son, lumières et artifice viennent fleurir le bouquet final de cette 7e édition du festival du cerf volant, lors d’un vol de nuit. Pratique. Samedi 28 avril, de 10h à 18h, à Trouville-sur-mer.Tél. 02 31 14 60 70.

produits du terroir 

C

e week-end, les gourmands se donnent rendez-vous au cœur des collines et des vergers du pays d’Auge. Bienvenue à Cambremer ! Samedi 28 et dimanche 29 avril, le village accueille la 18e édition du Festival des produits AOC/ AOP de Normandie. Et cette année, il sort des sentiers battus ! Car si elle a des allures de grand marché, la manifestation vise aussi à éclairer les pratiques gastronomiques pour réinventer ces produits patrimoniaux, dévoiler leur originalité et leur qualité. Expositions, ateliers, démonstrations... débordent d’un panier garni d’animations. C’est

audiovisuel 

L’exposition “Bzzz, le peuple pollinisateur” s’intéresse jusqu’à septembre à ces insectes au rôle prépondérant dans la reproduction des végétaux. Samedi 28 avril, toute la journée est consacrée à l’espèce locale d’abeille, “l’abeille noire”, avec l’inauguration d’un

rucher conservatoire destiné à sa sauvegarde, à 14h à Sallenelles. A noter aussi des dégustations de miel, des spectacles gratuits et des ateliers de fabrication d’abris. Pratique. Samedi 28 avril dès 9h30 à la Maison de la Nature de Sallenelles. Tél. 02 31 78 71 06.

Cambremer se laisse déguster

l’occasion d’un échange gourmand et passionnant avec des producteurs venus des quatre coins du pays. C’est le massif central qui est l’invité d’honneur des Rencontres de Cambremer en 2012. La région des volcans, des sources et des grands espaces apporte son magnifique plateau de fromages locaux et ses vins d’Auvergne. On se laisse déambuler dans les allées, et musarder d’étal en étal pour se délecter, questionner, apprendre ! Alors à vos papilles, prêts, goûtez ! Pratique. Samedi 28 et dimanche 29 avril (10h à 19h), à Cambremer. Tél. 02 31 63 08 87.

■■ Le festival est un terrain de promotion, de pédagogie et de réflexions autour des produits d’appellation d’origine.

Une immersion dans son monde

L

’association RADARNormandie organise ce week-end ses “rencontres régionales de l’audiovisuel”, un événement qui fait le point sur la création locale dans le monde de l’image. Vendredi 27 avril, c’est la grande soirée du Super 8, un format amateur un peu oublié à l’heure du numérique, “dans une ambiance intimiste et chaleureuse”. Toute l’après-midi du samedi 28 avril sera consacré à un véritable temps échange autour de plusieurs thèmes comme

histoire 

Une journée à la découverte de l’abeille noire du Calvados

“Démarches de création” ou “Faire voir”, ou comment créer un film, avec quel argent et comment le diffuser. “Il s’agit avant tout de pouvoir se rencontrer, mutualiser les expériences et donner la parole à tout le monde”, explique t-on à l’association. Pratique. Vendredi 27 avril à partir de 20h30 au cinéma Lux, rue Sainte-Thérèse (3  €), samedi 28 avril à partir de 14h30 à la Cité/ Théâtre, rue de Bretagne (gratuit). Infos, programme et réservations sur http:// radar-normandie.org.

■■ Maxime, membre, et Guillaume, vice-président du RADARNormandie, ont contribué à ces rencontres.

Un saut dans le passé de Vire

E

n 2012, à Vire, les regards se tournent vers la reconstruction historique de la ville après la Guerre et c’est l’ensemble de ses structures culturelles qui se met au diapason. À partir du 28 avril et jusqu’en novembre, le musée de la ville accueille “Permis de (re)construire”, une exposition événement. Un visage pittoresque (celui de l’entre deux guerre),un visage défiguré, (le prix à payer pour la Libération) et finalement celui d’une “ville nouvelle” (au 20 e siècle),

Vire dévoile ses rides et son vécu depuis 1944 jusqu’en 1965. Qu’il s’agisse d’éclairer les transformations architecturales ou les changements radicaux de la vie des habitants, grâce à un travail d’analyse des archives et une collecte des témoignages, “Permis de (re)construire” est un laissez-passer dans l’époque. Objets du quotidien, plans, films et images inédits nous plongent dans l’Histoire de la ville. Pratique. Jusqu’au 4 novembre au musée de Vire. Tél. 02 31 68 10 49.

■■ Cette nouvelle exposition fait le point sur le renouveau de Vire après un passé tourmenté.


N° 130 - 26 avril 2012

SUR LES ÉCRANS UGC

21

CINEMA

A l’affiche : Le prénom

Mondeville 2 - Tél. 02 31 35 84 50 - Rép. 0800 000 000

●● Avengers  : tous les jours 11h, 14h10, 17h10, 20h30.

●● Avengers (3D)  : tous les jours 10h40, 13h30, 16h20, 19h10, 22h05.

●● Battleship  : jeu. 26, ven. 27, 11h05, 13h50,

16h40, 19h30, 22h10  ; sam. 28, dim. 29, lun. 30, mar. 1, 16h40, 19h30, 22h10. ●● Blanche Neige  : tous les jours 11h, 13h10, 15h20, 17h30, 19h45, 21h55. ●● Le prénom : tous les jours 10h35, 13h20, 15h30, 17h45, 20h, 22h15. ●● Le roi lion  : sam. 28, dim. 29, lun. 30, mar. 1, 10h50, 12h45, 14h40. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout  : sam. 28, dim. 29, lun. 30, mar. 1, 10h30, 12h25, 14h20, 16h15. ●● Les vacances de Ducobu  : jeu. 26, ven. 27, 10h45, 13h20, 15h30, 17h40, 19h50, 22h ; sam. 28, dim. 29, lun. 30, mar. 1, 10h45, 11h10, 13h20, 14h, 15h30, 16h10, 17h40, 18h20, 19h50, 22h. ●● Lock out : tous les jours 11h05, 13h40, 15h50, 18h, 20h15, 22h30. ●● Mince alors ! : tous les jours 10h45, 13h, 15h10, 17h20, 19h40, 21h50. ●● Nouveau départ : Et si on achetait un zoo? : tous les jours 10h55, 13h50, 16h50. ●● Plan de table : jeu. 26, ven. 27, 10h35, 12h30, 14h30, 16h30, 18h30, 20h25, 22h20 ; sam. 28, dim. 29, lun. 30, mar. 1, 20h25, 22h20. ●● Radiostars  : jeu. 26, ven. 27, 10h55, 13h10, 15h20, 18h10, 20h20, 22h30 ; sam. 28, dim. 29, lun. 30, mar. 1, 18h10, 20h20, 22h30. ●● Sur la piste du Marsupilami  : tous les jours 10h50, 13h40, 15h50, 18h, 20h10, 22h25. ●● Titanic (3D) : tous les jours 20h30.

Pathé-Lumière 17, bd du Maréchal-Leclerc - Caen - Rép. 0892 696 696 ●● Avengers (3D)  : tous les jours 13h10, 16h, 18h50, 21h40. ●● Battleship : tous les jours 21h50. ●● Hunger games : tous les jours 15h45, 21h30. ●● Le prénom  : jeu. 26, ven. 27, sam. 28, lun. 30, mar. 1, 13h15, 15h30, 17h45, 20h, 22h15 ; dim. 29, 11h, 13h15, 15h30, 17h45, 20h, 22h15. ●● Les vacances de Ducobu  : jeu. 26, ven. 27, sam. 28, lun. 30, mar. 1, 13h30, 15h40, 17h50, 20h, 22h10 ; dim. 29, 11h20, 13h30, 15h40, 17h50, 20h, 22h10. ●● Lock out : jeu. 26, ven. 27, sam. 28, lun. 30, mar. 1, 13h35, 19h ; dim. 29, 11h, 13h35, 19h. ●● Projet X : jeu. 26, ven. 27, sam. 28, mar. 1, 13h15, 15h30, 17h45, 20h  ; dim. 29, 11h, 13h15, 15h30, 17h45, 20h ; lun. 30, 13h15, 15h30, 17h45. ●● Radiostars  : jeu. 26, ven. 27, sam. 28, lun. 30, mar. 1, 13h30, 15h45, 18h, 20h05, 22h15 ; dim. 29, 11h20, 13h30, 20h30, 22h30. ●● Sur la piste du Marsupilami : jeu. 26, ven. 27, sam. 28, lun. 30, mar. 1, 13h15, 15h30, 17h45, 20h, 22h15  ; dim. 29, 11h, 13h15, 15h30, 17h45, 20h, 22h15. ●● American Pie 4 (av. prem.) : lun. 30, 19h45.

■■ Patrick Bruel et Charles Berling sont au mieux de leur forme, mais c’est Valérie Benguigui qui, en une scène d’anthologie, crève l’écran par la justesse de son jeu.

F

rère et sœur, Vincent et Élisabeth ont l’habitude de se retrouver en famille, avec leurs conjoints, Anna, toujours en retard, et Pierre. Claude, un ami d’enfance, est toujours de la partie. Ce soir-là, on fête la future paternité de Vincent, et tout le monde le presse de révéler le prénom du futur bébé. Lorsqu’il l’annonce, c’est la consternation. Il n’en faut pas davantage pour que la discussion dérape et que

le linge sale ressorte, sans nuance ni délicatesse. Les adaptations de pièces de théâtre à succès, surtout les pièces de boulevard, font rarement de bons films. Pourtant, Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patelière, auteurs de la pièce qui fit un succès au théâtre, ayant décidé d’écrire eux-mêmes l’adaptation et de la mettre en scène, ont réussi un sansfaute avec cette œuvre réjouissante, portée par des

●● Impunité (VO) : jeu. 26, 13h15, 20h ; sam. 28, 15h ;

dim. 29, lun. 30, 17h45 ; mar. 1, 19h. ●● Les Vieux chats (VO) : jeu. 26, 18h ; ven. 27, 13h45, 19h30, 22h  ; sam. 28, 13h45, 15h30, 19h30  ; dim. 29, 12h, 16h, 20h ; lun. 30, 15h, 21h ; mar. 1, 12h45, 15h20, 19h20, 21h45. ●● Querelles (VO) : jeu. 26, 19h45 ; ven. 27, 15h45 ; sam. 28, dim. 29, 15h45, 19h45  ; lun. 30, 14h15, 19h45 ; mar. 1, 17h. ●● L’amour et rien d’autre (VO) : jeu. 26, 16h, 19h30 ; ven. 27, 15h30, 21h ; sam. 28, 13h, 21h30 ; dim. 29, 14h30, 18h30, 22h ; lun. 30, 13h, 19h, 21h30 ; mar. 1, 13h20, 17h20, 21h20. ●● Le temps dure longtemps (VO) : jeu. 26, 15h15 ; ven. 27, 17h45 ; sam. 28, lun. 30, 21h45 ; mar. 1, 14h45. ●● A pas de loup : dim. 29, 14h15 ; lun. 30, 16h15. ●● Despair (VO)  : jeu. 26, 17h15  ; ven. 27, 16h30  ; dim. 29, 20h30 ; mar. 1, 21h. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : lun. 30, 13h30. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout (3D) : ven. 27, lun. 30, 17h30 ; sam. 28, 17h ; dim. 29, 16h30. ●● Water, le pouvoir secret de l’eau (VO) : sam. 28, 17h45 ; lun. 30, 17h. ●● Voyage au centre de la terre 2 - l’ïle mystérieuse : sam. 28, 13h20 ; dim. 29, 14h ; mar. 1, 13h45. ●● Ponyo sur la falaise : jeu. 26, 14h ; ven. 27, 14h15. ●● La Soif du mal (VO) : ven. 27, 13h30.

Café des Images 4, square du Theatre - Hérouville-St-Clair - Tél. 08 92 68 81 08 ●● Avé (VO) : jeu. 26, 13h30, 17h30, 21h30 ; ven. 27, 19h, 21h30  ; sam. 28, 17h30, 21h  ; dim. 29, 12h15, 12h30, 18h, 21h40 ; lun. 30, 19h30 ; mar. 1, 17h45, 19h45.

vierge

Cinéma LUX 6, av. Sainte-Therese - Caen - Tél. 08 92 68 00 43 ●● I Giorni contati (Les Jours comptés) (VO) : jeu. 26, 19h50 ; ven. 27, 14h10 ; dim. 29, 21h30 ; mar. 1, 14h. ●● Tyrannosaur (VO) : jeu. 26, 13h45, 16h10, 21h45 ; ven. 27, 16h10, 21h45 ; sam. 28, 11h10, 18h10, 21h50 ; dim. 29, 13h50, 21h45 ; lun. 30, 16h40, 21h50 ; mar. 1, 16h, 18h, 21h50. ●● l’enfant d’en haut : jeu. 26, 14h, 16h, 19h45 ; ven. 27, 14h30, 18h20 ; sam. 28, 11h, 16h20, 19h50 ; dim. 29, 13h45, 18h20 ; lun. 30, 14h, 16h, 21h40 ; mar. 1,

comédiens très en forme (tous interprètes de la pièce, à l’exception de Charles Berling, qui a remplacé Jean-Michel Dupuis). Les dialogues sont parfaitement écrits, avec quelques bons mots d’auteur, et le rythme ne laisse pas une minute de répit au spectateur. Dans ce joyeux jeu de massacre, qui fait tomber les masques des uns et des autres, on ne peut s’empêcher de penser au récent

“Carnage”, de Roman Polanski, adaptation de la pièce de Yasmina Reza, tant la situation est proche : des bobos qui semblent bien s’entendre, finissent par s’étriper vigoureusement pour… un simple prénom.  C’est très amusant, parfois cruel, mais toujours passionnant, et la morale de cette histoire réjouissante, c’est que chacun conserve toujours sa part d’ombre. Marie-Christine d’André

14h20, 19h40.

●● Rock’n’love (VO) : jeu. 26, 18h10, 21h40 ; ven. 27,

20h10 ; sam. 28, 14h40, 18h15 ; dim. 29, 20h15 ; lun. 30, 18h ; mar. 1, 16h20, 20h15. ●● I wish nos voeux secrets (VO) : jeu. 26, 21h ; ven. 27, 16h  ; sam. 28, 19h20  ; dim. 29, 15h45  ; lun. 30, 14h10 ; mar. 1, 17h50. ●● Les nouvelles aventures de Capelito  : sam. 28, 16h ; dim. 29, 15h30. ●● Twixt (VO) : jeu. 26, 18h ; ven. 27, dim. 29, lun. 30, 20h ; sam. 28, 14h30, 21h40 ; mar. 1, 21h45. ●● Le fils de l’autre : jeu. 26, 14h15 ; dim. 29, 17h50. ●● Le Juif qui négocia avec les nazis (VO) : ven. 27, 13h45 ; sam. 28, 17h ; lun. 30, 18h30. ●● Réussir sa vie : jeu. 26, 15h30 ; ven. 27, 18h30 ; dim. 29, 21h50 ; mar. 1, 18h. ●● 2 days in New York : jeu. 26, 17h10 ; ven. 27, dim. 29, 16h30 ; sam. 28, 21h45 ; mar. 1, 21h40. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout : sam. 28, 10h45 ; dim. 29, 16h ; mar. 1, 16h15. ●● Les pirates ! Bons a rien mauvais en tout (3D) : sam. 28, 16h15 ; lun. 30, 16h30. ●● Vol spécial : sam. 28, 14h ; lun. 30, 19h40. ●● Aurora (VO) : dim. 29, 18h10 ; lun. 30, 20h45. ●● Les Adieux à la reine : ven. 27, 18h ; lun. 30, 14h30 ; mar. 1, 19h50. ●● Chronicle (VO) : ven. 27, 21h45 ; sam. 28, 20h ; lun. 30, 18h20 ; mar. 1, 14h30. ●● Cinq pièces faciles (VO) : jeu. 26, 19h ; dim. 29, 14h.


22

No 130 - 26 avril 2012

IMMOBILIER LOCATION CAEN ■ Caen, 538 €, rue Caponière, loue appt F2 en résidence av. parking, 2e étage, chauff. indiv. élect. Classe énergie E. Libre. Loyer 508 € + ch. 30 €. DG 508 € + FA 548 €. Réf. 1334631. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, 678 €, résidence Sanchez, loue beau F2 avec séjour parqueté, balcon, 1 chambre, parking, cave. Chauff. collectif. Classe énergie : E. Libre. Loyer 548 € + charges 130 €. DG : 548 €. FA : 591 €. Réf. 1334605. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Falaise, à louer studio meublé 20 m2, bon état, 1er étage, DPE D, libre 1er juin 2012, clair, PVC, loyer 270 € + 15 € charges (inclus eau), 1 mois caution. Particulier. Tél 06.81.65.61.44

■ Caen, à louer appt F1, 36 m2, sortie P. Heuzé, très propre, vue sur parc, sud-ouest, 390 € + 70 € ch. Particulier. Tél. 02.33.95.11.36 ou 06.07.04.65.30 ■ Caen, 465 €, rue Barbeux, loue appt F2 en RC et parking, cuis. amén. Classe énergie G. Libre. Chauff. indiv. élect. Loyer 445 € + ch. 20 €. DG 445 € + FA 480 €. Réf. 1334554. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, 555 €, Place SaintSauveur, loue charmant F2 ancien, rénové, env. 44 m2 + cave, cheminées décoratives, petite dépend.. Chauff. élect. Classe énergie : E. Libre. Loyer 520 € + charges 35 €. FA : 350 €. DG : 520 €. Réf. 1334578. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, à louer chambre/studette 12 m2, refait à neuf, prox. rue de Bayeux, kitchenette 2 plaques, frigo, salle d’eau, WC, libre 1er juin 2012, loyer 310 € C.C, RDC surélevé, 20 min. à pied université. Particulier. Tel. 06.81.65.61.44

■ Caen, 620 €, avenue Tourville (résidence), loue appt duplex F2/3 avec garage + cave, chauf. ind. gaz, classe énergie : D, libre, revenus plafonnés demandés. Loyer 550 € + ch. 70 €. DG : 550 € + FA 594 €. Réf. 5489215. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, 682 €, rue Pierre Girard, loue appt F3 conventionné, 2e étage. 2 belles chambres, cuis. séparée, chauf. ind. gaz, classe énergie D. Loyer 627 € + ch. 55 €. FA 677 € + DG 627 €. Réf. 2360349. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, 650 €, rue Ecuyère, loue appt F2 avec séjour, chambre, cave. Classe énergie G. Libre. Loyer 570 € + ch. 80 €. DG 570 € + FA 615 €. Réf. 5489215. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen - St-Ouen , 760 €, ds bel immeuble ancien, loue charmant appt de 3 p.p., 2 chambres, beau séjour, parking. Classe énergie F. Libre 3/07. Loyer 680 € + ch. 80 €. DG 680 € + FA 734 €. Réf. 1334316. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen Venoix, 669 €, loue appt F3, cuis. ouv., beau séjour, 2 chambres, park., chauff. indiv. électr., eau indiv. Classe Energie E. Libre. DG 669 € + FA 722 €. Réf. 4339046. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

■ Caen, loue F4/F5, 119 m2, résidence Jean Jaurès, 1er étage, libre le 15 juillet 2012, 1 salle d’eau, 1 SDB, parking + gge privatif, grand séjour, électr. neuve, fenêtres PVC, stores élect. neufs, balcon, cuisine aménagée et équip. en chêne, divers dressings, double expo, pied bus, écoles, proche université, poss. coloc. à 3, loyer 1050 € C.C (eau, chauff. inclus). Particulier. Tél. 06.81.65.61.44

■ Caen, 425 €, rue de Bayeux, loue appt F1 bis duplex, chauff. indiv., coin cuis. équip. Classe énergie G. Libre. Loyer 395 € + ch. 30 €. FA 250 € + DG 395 €. Réf. 1334262. Barré Immobilier. Tél. 02.31.86.38.59.

CALVADOS ■ Ouistreham, 680 €, loue maison neuve, 2 chambres, jardin, garage, calme, expo. estouest, gaz, cuisine ouverte aménagée, libre 1/07. Particulier. Tél. 02.31.75.06.89

IMMOBILIER VENTES CAEN ■ Caen, 292.000 €, 5mn Caen, bus de ville, vds jolie maison de 1968 construite en briques rouges sur 3 niveaux. RDC : entrée, escalier, couloir, 2 chambres, s. d’eau, wc, garage. Etage 1 : séjour, salle à manger cheminée sud, grde cuisine, s. d’eau, wc, étage 2 : 3 belles chambres, s. de b., wc. Joli terrain sud de 461m2. A voir vite ! beau potentiel. Foncier: 1000 €. Chaudière à condensation neuve, conso 120 € /mois. Prévoir travaux de décoration. Réf. 7444006. Contacter stéphane Stankovic 06 66 12 37 34 Agence Nouvelles-Demeures.com


No 130 - 26 avril 2012

■ Caen, 167.000 €, centre, proche théâtre, vds belle brasserie refaite à neuve avec cuis. neuve, bar neuf, cave, arrière cuis. Cuis. ouverte sur restaurant très cosy. 45 places assises, licence 4. A voir vite ! Réf. 7452841. contacter stephane stankovic 06 66 12 37 34 Nouvelles-Demeures.com

■ Caen, 137.000 €, vds bel appt, rue de Falaise, refait à neuf, bien exposé de 69 m2 au 2e étage. Pièce principale de 28 m2, cuisine de 8 m2, 2 chambres (12 m2 et 9 m2), s. de b. de 3,35 m2, dressing de 1,35 m2. Possib. location de garage. Chauffage collectif. Charge : 180 €, IF : 900 €. Réf. 7443382. Contacter Alisson Bazire 06 75 18 94 94 Agence Nouvelles-Demeures.com

AGGLOMERATION ■ Hérouville-Saint-Clair, 228.000 €, coup de coeur ! Vds très belle maison jumelée de 130 m2 avec 160 m2 de jardin exposé sud ouest. Pièce principale de 32 m2, cuis. de 10 m2. A l’étage : 3 chambres avec placards (12m2, 10m2, 9m2), s. de b., avec douche et baignoire, de 9 m2, sauna de 4 m2, comble aménagé de 25 m2. IF : 1031 €, charge GDF : 145 €. Réf. 7421227. Contacter Alisson Bazire 06 75 18 94 94 Agence Nouvelles-Demeures.com

Toutes les heures de 6 h à 22 h l'actualité nationale et internationale sur 100.2 FM

23

CALVADOS ■ Ouistreham, 286.000 €, vds très belle maison de 70 m2, vue sur le port et le phare, séjour de 12 m2, cuisine A/E. A l’étage : 2 chambres de 12 m2 et 9 m2 avec une belle salle de bain de 6 m2. Comble aménagé avec une belle pièce à vivre de 15 m2 et une chambre de 12 m2. Grand sous sol de 30 m2 et grd garage. IF : 850 €. Réf. 7402861. Contacter Alisson Bazire 06 75 18 94 94 Agence Nouvelles-Demeures.com

■ Bayeux, 200.000 €, vds pavillon 1979 entiér. rénové avec goût compr. entrée, salle salon de 28 m2 avec grande cheminée ouverte en pierre, cuis. A/E de 15 m2, arriére cuis., chambre de 12 m2 avec wc indép. A l’étage : 3 chambres, s. de b. avec douche. Au dessus, 1 grde chambre avec s. d’eau et espace bureau. Sous sol : 1 chambre et 1 garage. Fenêtres double vitrage, chauffage central au gaz de ville. TF 924 €. Réf. 7436455. Contacter Fabrice HOFFNUNG 06 22 22 28 52 Agence Nouvelles-Demeures

■ Asnelles, 260.000 €, vds maison de 110 m2 hab. complét. rénovée en 2001 à 400 m de la plage avec vue mer compr. salon séjour de 28 m2 avec cheminée fermée, cuis. de 27 m2 A/E avec ilot central et coin repas, 1 chambre, 1 s. de b. avec baignoire balnéo encastrée, wc, chaufferie, cave à vin et garage. A l’étage : 2 chambres dont une avec vue panoramique sur la mer, s. d’eau wc. Terrain de 480 m. Idéale pour résidence secondaire. Chauffage central au gaz, citerne. Trés calme entre campagne et mer. Réf. 7450623. Contacter Fabrice Hoffnung 06 22 22 28 52 Agence Nouvelles-Demeures

■ Bayeux, 62.000 €, vds terrain à bâtir, en lotissement, de viabilisé. Réf. 737 m2, 7450626. Contacter Fabrice Hoffnung au 06 22 22 28 52. Agence Nouvelles-Demeures.

■ Je garde vos enfants, en journée et en soirée, sur Caen, baby sitting assuré. Tél. 06.10.38.70.22 ■ Professeur anglaise certifiée donne cours d’anglais, tous niveaux, révisions vacances, Côte de Nacre, nord de Caen et Caen, CESU. Tél. 06.26.94.96.46

ANIMAUX ■ Bayeux, 249.600 €, vds maison de bourg ancienne au pied des commerces et des écoles, centre ville, au calme avec cour plein sud, sans vis à vis. Entrée avec sas, couloir, salon de 28 m2, cuis. A/E, arrière cuis., wc et véranda, idéale pour faire un bureau. A l’étage 1 chambre avec mezzan., dressing de 38 m2 au plancher. 2 chambres avec s. de b., wc. Au second 1 chambre, bureau, grenier et 1 chambre de dépannage sous comble. Trés bonne isolation, fenêtres PVC, murs isolés. Réf. 7382719. Contacter Fabrice Hoffnung 0622222852 Agence Nouvelles-demeures

■ Bayeux, 447.000 €, vds maison contemporaine de 2003 dans une résidence très calme, de 6 p.p., de 143 m2 hab. + salle de jeux de 47 m2, sur un terrain de 1200 m2. Construction en brique exposé plein sud. DPE B. Au rdc : hall d’entré, salle salon avec cuis. ouverte A/E, belles prestations de 60 m2, 1 chambre avec s. d’eau, wc lave mains. A l’étage : 3 chambres, s. de b., wc, mezzan., dressing. Dble garage. Adoucisseur d’eau. Chauffage central gaz de ville. Réf. 7407954. Contacter Fabrice Hoffnung 06 22 22 28 52 Agence Nouvelles-Demeures

■ A adopter Fido, chat roux 2 ans, castré, tatoué HIM984, propre, calin, vient sur les genoux, besoin d’une maison. Particulier. Tél. 06.88.11.24.76

ACHETE VOS MEUBLES OBJETS ANCIENS ET DESIGN Paiement comptant - Estimation gratuite

59 av. Pierre Mendès-France (route de Paris) - MONDEVILLE 02.31.84.33.52 - horlogepenchee@wanadoo.fr - www.horloge-penchee.com

BONNES AFFAIRES ■ Scooter électrique Indépendance Royale, valeur 3 650 €, vendu 1.000 €, très bon état. Tél. 06.03.74.46.35 ■ Tondeuse Wolf thermiquetractée, 41 cm, mod. Net 2, neuve, valeur 499 €, vendue 250 €, cause double emploi. Tél. 02.31.38.57.39

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Caen, 30 avenue du 6 juin, 14000 Caen ou faxez-le au 02.31.24.83.10. Vous pouvez également le télécharger sur "www.tendanceouest.com".

choisissez votre rubrique Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi

AUTOMOBILES

Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

AUTRES MARQUES

■ Opel Corsa essence, noire, belle, 3 portes, 5 cv, 1997, 136.000 km, CT ok, bon état général, 1.500 €. Tél. 02.31.25.49.46

DEMANDES D'EMPLOI

■ Peintre qualifié recherche travaux peinture, revêtements muraux, Caen et Calvados. Tél. 06.50.72.59.92 ou 06.63.85.98.61 ■ H., 30 ans d’expérience dans le bâtiment rech. tous travaux dans le Calvados, charpente, couverture, zing, maçonnerie, placo, isolation, pose velux, menuiserie bois, pvc, parquet, etc.., pour particulier. Tél. 06.82.53.74.41

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce

RENAULT

■ Scenic I essence 1.6 l, 1999, vert pâle, 211 000 km, clim. manuel., radio-CD, qql rayures, 1 600 € à déb. Tél. 06.62.51.49.57

Forfait 4 lignes

1 2 3 4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin.


24

PORTRAIT-PASSION

N° 130 - 26 avril 2012

Une hockeyeuse, à toute vitesse ! C

amille Gandit avait trois ans quand sa vie a pris un tournant aux conséquences que nul ne pouvait alors envisager. En vacances à la montagne, son père l’avait emmenée voir un match de hockey sur glace. “Je veux faire ça”, s’était alors exclamée la petite fille. Une lubie passagère ? Pas vraiment. Seize ans plus tard, la demoiselle a bien grandi (1,75 mètre) et n’a rien perdu de son attirance pour le sport collectif le plus rapide du monde.

Sacrifices récompensés Camille Gandit est internationale française A depuis l’été 2011. Elle a disputé ses premiers championnats du Monde séniors du 10 au 16 avril derniers en GrandeBretagne. “C’était génial, même si les résultats ont été un peu décevants”, juge la Caennaise, double buteuse durant la compétition. Native de Troyes mais arrivée dans la capitale basnormande avant même son

premier anniversaire, elle n’a passé qu’une année loin du Hockey Club de Caen. Le Pôle France, qui accueille les meilleures joueuses françaises, lui avait proposé de poursuivre sa formation à Chambéry. L’expérience ne s’est pas éternisée. “Vis-àvis de mes études, cela ne me convenait pas. En plus, mon club me manquait trop. Ici, c’est ma deuxième maison.” Egalement passionnée par la musique, Camille n’y compte pas ses heures. Le haut niveau, bien qu’amateur, est exigeant. “Cette année, j’avais entraînement le matin et le soir, entre mes cours à la fac.” L’attaquante au profil de finisseuse joue actuellement pour trois équipes différentes : les cadets masculins du HCC, les féminines du HCC en deuxième division et celles de Cergy en Elite. “Je n’ai pas vraiment de temps pour moi mais les récompenses sont tellement énormes que les petits sacrifices valent la peine.”

■■ “Je vis hockey, je ne pense qu’au hockey”, confie Camille Gandit, 19 ans et déjà internationale A depuis l’été dernier. Elle vient d’ailleurs de disputer les championnats du monde avec les Bleues.


Tendane ouest du 26 avril 2012