Page 1

IMEC Page 3 L’Imprimerie Nationale va s’y installer

JUSTICE

“C’est la juridiction du simple citoyen” N° 108 - 17 novembre 2011

PLACE SAINT-SAUVEUR La statue crée des remous

Dominique Kimmerlin, présidente du tribunal administratif de Caen

Page 2

HEROUVILLE La guerre du chauffage SORTIES L’Amérique investit la mairie

Page 6

Page 8

Page 19

L’explosion

des zones commerciales Les parcs commerciaux fleurissaient déjà dans l’agglomération autour des grands hypermarchés. L’entrée en scène d’Ikéa accentue le mouvement. Tour d’horizon, Page 4.


N° 108 - 17 novembre 2011

Les temps forts

30, Avenue du 6 juin - 14000 Caen Tél. 02.31.30.29.33 - Fax : 02.31.24.83.10

Radio 100.2 - Le journal de Caen - www.tendanceouestcaen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 33 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

✔✔ Alimentation Festival de films documentaires sur la mal-bouffe à l’université de Caen, lundi 21 novembre, avec le cinéma Lux.

✔✔ Rugby L’Ovalie caennaise, deuxième du

✔✔ Ifs Jeudi 24 novembre, débat public à

✔✔ Hockey Les Drakkars accueillent Neuilly-

✔✔ Dédicaces Danielle Jardin, auteur de “Sur

✔✔ Concert Le Suédois Jay Jay Johanson fera

20h30 salle Mitterrand sur “La fiscalité en France en 2011 : réalités et enjeux” la plage, un ciré jaune” sera à la librairie Brouillon de culture vendredi 18 novembre à 17h.

AU COURRIER

Top 10, accueille Rennes au stade Hélitas (15h), dimanche 20 novembre. sur-Marne en Ligue Magnus, samedi 19 novembre (20h), à la patinoire Caen la mer.

résonner ses rythmes trip-hop au Big band café d’Hérouville, vendredi 18 novembre à 20h.

EN DIRECT

“Un visage de vie”

TRIBUNAL ADMINISTRATIF  Litiges entre particuliers et administrations

“Simple réaction - positive - à votre article de la semaine dernière : “Il maquille les morts”. Je confirme : la toute dernière image que l’on garde de son défunt est importante ; elle aide à faire son deuil. Ma maman est décédée il y a sept ans au CHU de Caen. Le thanatopracteur qui l’a prise en charge lui a redonné son visage de vie. Il a utilisé ses produits de maquillage, notamment son rouge à lèvres et a respecté sa carnation, sa coiffure. Vraiment, sans savoir qui il est, je le remercie du fond du coeur”. Laurentine

“Le respect de l’adversaire”

“L’équipe de France de rugby vient d’écoper d’une amende de 2 880 euros pour avoir franchi, lors de la Coupe du Monde, la ligne médiane du terrain au moment où les All Blacks exécutaient leur célèbre haka. Pour les instances suprêmes du rugby, la France avaient manqué de respect aux joueurs locaux. Que dire pourtant de la version du haka qui nous fut présentée ? Les Néo-Zélandais ont encore crû bon de conclure leur “chorégraphie” par un geste ignoble d’égorgement. Est-ce ainsi que l’on respecte son adversaire ? Cela ne méritet-il pas également une amende de 2 880 euros” ? E. Hamel

■■ Pour vos courriers, vos communiqués Ecrivez-nous à Tendance Ouest Caen, 30, avenue du 6 juin - 14000 Caen, ou redactioncaen@tendanceouest.com

Abonnez-vous à Vous souhaitez recevoir votre journal à votre domicile porté par votre facteur ? Il vous suffit de nous faire parvenir votre nom et votre adresse accompagnés de votre réglement, 58 € pour un an à : Tendance Ouest Caen, 30, avenue du 6 juin - 14 000 Caen - Tél 02.31.30.29.33

“La juridiction du simple citoyen” Dominique Kimmerlin, présidente du tribunal administratif de Caen, était l’invitée de l’émission “En direct”, diffusée sur Tendance Ouest le mercredi midi (100.2 FM). ■■ Pour quel genre d’affaire et qui peut saisir le tribunal administratif ? “Deux sortes de contestation peuvent être portées par tout citoyen devant le tribunal administratif : la première concerne les litiges entre les particuliers et les administrations. Par exemple, lorsqu’un simple citoyen n’est pas d’accord avec une décision prise par une autorité administrative, il peut en demander l’annulation. La seconde catégorie concerne le contentieux indemnitaire, c’est-à-dire les litiges dans lesquels un justiciable va réclamer à une personne publique le paiement d’une somme à un titre quelconque. C’est par exemple le patient qui estime avoir été victime d’une faute à l’hôpital public ou le contribuable mécontent d’un calcul de l’imposition réalisé par les services fiscaux et qui va venir le contester devant le tribunal administratif”.

TENDANCE 

■■ Dominique Kimmerlin : “Le ressort du tribunal administratif de Caen correspond au territoire de la région”.

■■ Quelle est la part d’indépendance du tribunal vis-à-vis de l’État ? “Elle est absolue ! Nous sommes des magistrats exerçant des fonctions de juges. A ce titre, nous sommes amenés à contrôler la qualité de la gouvernance publique. Et il nous arrive quotidiennement d’annuler des décisions prises par des personnes publiques”. ■■ Est-il facile de saisir votre tribunal ? “Oui, la saisine de la juridiction reste très souple puisque, dans la plupart des contentieux, la présence d’un avocat n’est pas obligatoire. Sachez aussi

que nos décisions peuvent faire l’objet d’un appel ou d’un pourvoi en cassation selon que le juge a statué en premier ou en dernier ressort. Dans le premier cas, c’est la cour administrative d’appel de Nantes qui est compétente en ce qui concerne le contrôle des jugements rendus par le tribunal administratif de Caen. Dans le second cas, la voie de contestation passe par le Conseil d’Etat qui est notre juridiction suprême de contrôle”. ■■ Combien de procédures ont été enregistrées au tribunal administratif de Caen en 2011 ?

“Sur les douze derniers mois, nous avons enregistrés 2 600 requêtes et nous en avons jugé 2 704 à ce jour. C’est le volant habituel d’activité de la juridiction. Nous notons toutefois cette année une légère augmentation de l’ordre de 3% par rapport à 2009 et 2010 qui avaient connu une baisse des procédures enregistrées”. ■■ Le tribunal administratif de Caen passe pour l’un des plus rapides de France. Est-ce toujours le cas ? “Oui. Le délai est actuellement de sept mois et cinq jours contre onze mois et dix jours pour la moyenne nationale” ■■ Une vie, cinq dates . 1958 Naissance à Caen . 1986 Diplômée de l’Ecole nationale d’administration . 1986 Entrée dans la juridiction administrative, à Rouen . 2002 Présidente du tribunal administratif d’Amiens, puis de Versailles et enfin de la cour administrative d’appel de Douais . 2010 Présidente du tribunal administratif de Caen

Sur Internet et à la radio (100.2 FM) TENDANCE EN LIGNE

UN BUZZ PAR JOUR !

LA STATION CINÉMA

●● A l’occasion du lancement de ses nouvelles applications sur smartphone et tablettes, lundi 21 novembre, Tendance Ouest vous offre des tablettes fonctionnant sur Androïd en partenariat avec les magasins Daltoner de la région. Téléchargez ces applications sur iPhone, iPad ou smartphone Androïd et retrouvez à tout moment et en tout lieu l’actualité, la météo et tous les programmes en ligne de Tendance Ouest.

●● Dans Normandie Matin (5h-9h) sur Tendance Ouest, retrouvez le “buzz du jour” à 6h25 et 8h25. Pierre vous conte un moment insolite vu à la télévision, entendu à la radio ou sur internet. Si vous aussi vous souhaitez partager vos vidéos et extraits sonores insolites, envoyez vos messages par mail à pierre@ tendanceouest.net. Vous pouvez aussi retrouver “le buzz du jour” sur notre site www.tendanceouest.com.

●● Chaque jour, l’actualité

du cinéma se décline sur Tendance Ouest à 19h25 : les nouveautés de la semaine, les infos exclusives, les sorties DVD et le boxoffice chaque vendredi. Le mercredi, un programmateur d’une salle bas-normande vous dévoile son coup de coeur à 11h45. Tendance Ouest vous offre aussi des dizaines de places chaque semaine, valables dans l’ensemble des cinémas normands.


N° 108 - 17 novembre 2011

3

L’Imprimerie Nationale va prendre ses quartiers à l’Abbaye d’Ardenne L

’histoire débute en 2008. Alors que Jack Lang devient président de l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), installé depuis 2004 sur le site de l’Abbaye d’Ardenne à Saint-Germain la Blanche Herbe, il défend l’idée d’y accueillir un patrimoine historique et technique unique au monde. Depuis quelques années, les collections typographiques (caractères, poinçons et matériel dès le XVIe siècle) du groupe Imprimerie Nationale, qui édite aujourd’hui les passeports biométriques français, reposent donc en attente dans un hangar de la région parisienne.

“Il nous faut un musée” Aujourd’hui, la décision est prise. Le comité de pilotage, présidé par le préfet de région Didier Lallement et le président du Conseil régional Laurent Beauvais, étudie désormais les conditions d’installation d’un tel projet. L’équipe de l’IMEC et sa directrice générale Nathalie

Léger voient les choses en grand : “le projet d’intégration que nous soutenons consiste à installer l’atelier de production de l’Imprimerie Nationale et d’y associer des innovations contemporaines, notamment dans le domaine du numérique. Cela n’a de sens que si un grand musée de l’écriture et de la mémoire des textes ouvre ce patrimoine à un large public. Notre objectif, c’est de faire vivre ces anciens savoir-faire. Nous confirmerons ainsi la spécialité de la région en terme de culture écrite, déjà reconnue dans le monde”. Recherche scientifique et animation culturelle iront de paire avec la création, la recherche et l’ouverture au grand public. Encore faut-il que le budget alloué au projet soit à la hauteur des ambitions : 13 millions d’euros ont été déjà mis de côté par les acteurs institutionnels du projet. Les différents groupes de travail rendront leurs conclusions début 2012. L.S Jacquel-Blanc

■■ La décision a été prise : l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine accueillera bientôt les ateliers de l’Imprimerie Nationale et un musée présentant ce patrimoine unique au monde.


4

N° 108 - 17 novembre 2011

NEWS

Parcs commerciaux : ça explose ! Le dernier né A Rots,

à côté du magasin Cora, un parc commercial a vu le jour il y a moins d’un an. Les enseignes ont répondu présent : Truffaut, Darty, Intersport...

Rives de l’Orne Le

quartier qui sort actuellement de terre près de la gare de Caen comprendra 21 500 m² de commerces et d’un multiplexe cinéma de dix salles.

Blainville Un centre Leclerc

de 4 400 m2 doit voir le jour au nord de Blainville-sur-Orne, en bordure de la quatre-voies qui relie Caen à Ouistreham.

Délais Un dossier déposé

devant la Commission départementale d’aménagement commercial doit être instruit dans les deux mois après son enregistrement.

A

à quand le parc commercial que le géant Ikéa souhaite développer à Fleury sur Orne après avoir acquis une quarantaine d’hectares autour de son magasin désormais sur les rails ? Son projet d’un centre régional consacré à l’équipement de la maison est annoncé pour 2014. Depuis le début de la crise, Inter Ikea a revu sa copie. “Et le projet est bouclé”, confiet-on à Paris. “Nous avons simplement préféré laisser passer l’ouverture du magasin avant de communiquer”. “Trop d’offre nuit à l’offre” Dans l’agglomération, l’arrivée de cette énième zone commerciale a fait grincer des dents. “Nous assistons à une véritable explosion d’urbanisme commercial. Il va y avoir des dégâts collatéraux. On laisse faire tout et son contraire !”, s’insurge Rodolphe Thomas, le maire d’Hérouville. Ce qui n’empêchera pas, en octobre 2012, la seconde ville du département d’accueillir elle-même un nouveau complexe, “Le Val Saint-Clair” sur 17 000 m2 de surfaces d’activité. “Il s’agit de renforcer l’existant”, se défend M. Thomas. L’entrée en scène d’Ikéa semble avoir engendré la riposte. Pas le repli sur soi. Au nord, le centre commercial de la Côte de Nacre, construit à l’origine en périphérie, a été depuis avalé par la ville. Lui aussi sera réhabilité et transformé dans les prochaines années. A l’est, on active la

■■ En 2011, la Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) n’a émis qu’un seul avis négatif sur les projets qui lui étaient soumis. Il s’agit de l’agrandissement de la galerie marchande de Mondeville 2.

revitalisation de la friche Supermonde à Mondeville. A l’ouest, Cora s’entoure de nombreuses enseignes. Au sud, Verson ne renonce pas à son projet retoqué par deux fois. D’autres, plus modestes, sont en gestation. Et la ville-centre elle-même continue à susciter des vocations, à commencer par le complexe commercial lié au développement du quartier

des Rives de l’Orne. Face à cette situation, le président de l’agglomération Philippe Duron avance avec prudence : “Je pense aussi qu’il y a trop d’offre et que trop d’offre nuit à l’offre. Mais cet excès est lié à la loi de modernisation de l’économie qui a levé tous les filtres dont nous disposions pour l’équilibrer avec la capacité d’achat de la zone de chalandise”. Mais

n’a-t-il pas les moyens, en tant que membre de droit de la Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC), d’influer sur ses décisions ? Bons et mauvais projets “Nous n’autorisons que ce qui n’existe pas déjà sur l’agglomération”, répond-il. “Et reconstruire sur la ville comme sur la friche de Supermonde ou sur le plateau nord, par

exemple, nous semble pertinent”. En tant que maire, M. Duron ne peut pas non plus perdre de vue la nécessité de ne pas affaiblir le commerce du centre-ville caennais. “Des études récentes montrent que le chiffre d’affaires du commerce urbain est équivalent à celui du commerce péri-urbain. L’important, c’est de maintenir cet équilibre”, rassure-t-il.

“Tous les projets ne verront pas le jour”, renchérit Gilles Moreau, directeur de Normandie Aménagement. “Un avis favorable de la CDAC ne veut pas dire que le projet ira jusqu’au bout. Il faut ensuite convaincre les enseignes de s’implanter. Les bons projets sont ceux qui bénéficient d’un bon emplacement et d’une enseigne “locomotive”. Floriane Bléas

Le véritable arbitre du commerce La Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) du Calvados donne ou non son accord aux dossiers déposés. “Le Préfet les instruit mais ne délibère pas”, rappelle-t-on en Préfecture. Siègent à cette commission huit membres : l’élu de la commune où l’implantation est envisagée, des représentant de la communauté de communes à laquelle elle appartient, de la ville la plus peuplée dans la zone d’implantation, du Conseil général, du Schéma de

■■ Plus de 1 000 m2 , : c’est une Commission qui tranche.

cohérence territoriale, et trois personnalités qualifiées (dans les domaines respectifs de l’aménagement du territoire, du développement durable et de la consommation). “Dans le contexte économico-financier actuel, nous avons une baisse du nombre de dépôts de dossiers. En moyenne, nous en comptons actuellement une vingtaine par an. Le deuxième trimestre 2011 a connu une énorme demande. Le troisième, un léger flottement”, indique t-on en Préfecture.


N째 108 - 17 novembre 2011

5


6

N° 108 - 17 novembre 2011

NEWS

Trois millions d’euros pour Tourisme à Caen : l’informatique dans les collèges une nouvelle organisation

TRAVAUX EN VILLE ●● CENTRE-VILLE   Du 22 au 24 novembre 2011, le stationnement sera interdit avenue du Six Juin, côté pair, à hauteur du n° 40, pour une intervention sur le réseau de gaz.

●● FOLIE COUVRECHEF   La circulation des véhicules

sera alternée par des feux et par instant, rue d’Epron, du 23 novembre au 16 décembre, pour permettre les marquages routiers.

●● GARE   Du 23 novembre au 7 décembre, le stationnement est interdit rue des Muets pour une intervention sur le réseau de gaz. ●● JARDIN DES PLANTES  Une intervention sur le réseau de gaz entraînera une interdiction de stationner entre le n°5 et le n°15, du 22 novembre au 8 décembre, rue Desmoueux. Circulation et stationnement interdits à hauteur du n°13 de la rue des Rosiers les 17 et 18 novembre, à cause d’une intervention sur le réseau GDF. ●● MALADRERIE  Stationnement interdit rue Général Moulin, entre le n° 12 et le n° 29, du 28 novembre au 2 décembre pour une intervention sur le réseau d’eau et d’assainissement.

BLOC NOTES URGENCES SAMU faire le 15. CHU : 02 31 06 31 06 CHR : 02 31 27 27 27 SAPEURS·POMPIERS : 18 POLICE SECOURS : 17  COMMISSARIAT : 02 31 29 22 22 GENDARMERIE : 02 31 35 55 55 GAZ (dépannage) : 0 810 031 000 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 053 000 PRÉFECTURE : 02 31 30 64 00 ALLÔ LA MAIRIE : 02 31 30 45 55 SNCF renseignements voyageurs : 08 92 35 35 35 URGENCES DENTAIRES (dimanche et jours fériés) : 02 31 85 18 13 PHARMACIES DE SERVICE : 32 37 SOS MÉDECINS : 36 24

tamment consacrés à l’informatique. L’objectif pour le CG14, est qu’au plus vite, chaque collège soit doté d’un ordinateur pour huit élèves. Le coût de fonctionnement des collèges dans le Calvados est estimé à 36 millions d’euros.

PLACE SAINT-SAUVEUR  

L

a statue emblématique de la Place Saint Sauveur à Caen va-t-elle être “guillotinée”... par les pieds ? Un projet viserait à remplacer son piedestal en pierre par un socle transparent ! Certains s’en inquiètent. Ce projet que des amoureux du patrimoine qualifient de “ facétie” verrait le jour dans le cadre du réaménagement programmé de la place rendue à terme et pour partie aux piétons. il est prévu dans cette perspective de déplacer la statue en bronze de Louis XIV “habillé” en soldat romain pour la poser à l’entrée de la place non loin de l’ancien tribunal. C’est en profitant

UNIVERSITÉ 

Un accord a été trouvé mardi 8 novembre entre l’Office de tourisme de Caen et la Ville. Une Société par actions simplifiée (SAS) regroupera désormais l’activité office de tourisme et le bureau des congrès “Caen Event”. Cette SAS aura pour but de “dynami-

ser l’offre touristique et l’activité congrès sur la ville”, indique la mairie. Pour le groupe d’opposition La Voix du Centre, ce regroupement empêche “à tout jamais” l’office de tourisme de “devenir intercommunal alors que la politique économique est d’agglomération”.

Une affaire de statue

de ce déménagement qu’on aurait eu l’idée de ce socle contemporain. La DRAC, Direction Régionale des Affaires Culturelles, n’a pas souhaité commenter ce projet qui, pourtant, serait le sien. Pas plus que les affaires culturelles de la ville et de l’agglomération. A la mairie de Caen, on rappelle seulement que ce projet a été dans les cartons sans confirmer s’il est aujourd’hui confirmé. Une réunion de travail a eu lieu récemment à ce sujet. Le sort de Louis XIV est il “tranché” ? Bref, pour l’heure il a toujours les pieds sur... pierre, à défaut d’avoir la tête ailleurs. Etonnant voyageur, louis

Frédérique Lecapitaine

Le président du Conseil général, Jean-Léonce Dupont, recevait les 82 principaux des collèges du Calvados, jeudi 10 novembre, au château de Bénouville. Il leur a présenté les orientations budgétaires pour 2012 en matière d’éducation : 3 millions d’euros seront no-

■■ A la faveur de son déménagement, la statue de Louis XIV va-t-elle changer de piedestal ? Certains s’en émeuvent.

La maison des langues est née

L

’université de Caen s’est dotée cette rentrée d’un nouveau “guichet unique d’accueil international”. Après deux ans de travaux et son ouverture le 16 août dernier, la Maison de langues et de l’international (MLI) a finalement été inaugurée jeudi 10 novembre. Elle regroupe désormais l’unité de formation et de recherche (UFR) de langues vivantes étrangères, l’une des plus importantes de l’université, et l’ensemble des activités liées aux relations internationales du

campus. “Il s’agit d’améliorer encore notre attractivité à l’international en mutualisant nos moyens : nous sommes actuellement la 6e université française en termes de mobilité internationale. L’année dernière, nous avons accueilli 4 800 étudiants de 118 nationalités différentes ”, souligne ainsi Josette Travert, la présidente de l’université. Tout proche de la Maison de l’étudiant, le bâtiment accueille 2 000 étudiants et 150 enseignants et administratifs.

■■ Le bâtiment de 5 000m2, qui se veut écologique par son isolation et son éclairage, a coûté 11 millions d’euros.


N° 108 - 17 novembre 2011

NEWS Un jardin du partage et de l’amitié est né à St Jean-Eudes C’était un jardin très attendu. Samedi 12 novembre, les députés Philippe Duron et Laurence Dumont, un représentant de Calvados Habitat et les membres de l’Union sportive Saint Jean-Eudes (USSJE) ont inauguré puis visité le nouveau jardin par-

A CAEN LES FLEURS 

récompensées

7

Deux femmes

L

■■ Les lauréats du concours récompensés par la Ville lors de la cérémonie.

Les participants au concours “A Caen les Fleurs” ont été récompensés mardi 8 novembre à la mairie. Cette 23e édition du concours, destiné à “récompenser les amoureux de la nature qui embellissent la ville”, se compose de deux catégories : maison et ap-

SÉCURITÉ  

partement. Dans la catégorie appartement, Christiane Helpiquet a remporté le premier prix. Et Georgette Revert s’est vu décernée le premier prix de la catégorie maison. “Fleurir sa maison, c’est répandre la bonne humeur” affirmet-elle en souriant.

tagé en compagnie des habitants du quartier. Ils ont ensuite planté un arbre, symbolisant l’ouverture de cet espace. Situé Clos Charmant, le “jardin de l’amitié” est ouvert à tous. Pratique. Contactez l’USSJE au 02 31 93 00 36.

Les réserves de sang s’amenuisent Jusqu’au 25 novembre, les antennes normandes de l’établissement français du sang (EFS) augmentent leurs horaires d’ouverture pour pallier le manque de sang dans les réserves. L’EFS fait savoir que 500 dons par jour sont nécessaires en région pour

répondre aux besoins. En France, seuls 4 % de la population en âge d’en faire don s’est déjà rendue dans un lieu de collecte. EFS à Caen, 1 rue Pr Rousselot. Tél. 02 31 53 53 53. Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h, et le samedi 19 novembre de 9h à 12h30.

Les nouveaux patrouilleurs veillent

undi 14 novembre, 14h30. Comme chaque jour, depuis le mois de juin dernier, des patrouilleurs de l’hôtel de police de Caen prennent place à bord de leur véhicule. Direction Hérouville Saint-Clair. Leur statut de patrouilleur a été institué il y a quelques mois par le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant : une pâle copie pour certains de la police de proximité ; une avancée pour d’autres. “Notre leitmotiv ? La flexibilité et l’adaptabilité”, explique le brigadier Didier Bechade. “Nous nous déplaçons en fonction des lieux de délinquance. Notre but, c’est d’être visible”. Et d’interpeller, en cas de fla-

grant délit. En voiture ou à pied, leurs yeux sont à l’affût du moindre signe de perturbation. Ce jour-là, les patrouilleurs montent dans le tramway.

Dix neufs en mission Un passager se précipite pour valider son ticket. Sourire des patrouilleurs. “Nous sommes très présents sur le tramway en ce moment car une affaire de caillassage a semé le trouble récemment. Le tramway est un lieu public. Les passagers doivent s’y sentir en sécurité”, souligne le brigadier Bechade. A Caen, dix-neuf policiers ont le statut de patrouilleurs, dont onze titulaires et huit adjoints de sécurité.

■■ A chaque arrêt de tram, les patrouilleurs vérifient la situation sur le quai. Prêts à descendre en cas de problème.


8

NEWS Quatre-vingt-treize ans après, le souvenir reste vif Vendredi 11 novembre, Didier Lallement, préfet du Calvados, Philippe Duron, député-maire de Caen, et les autorités exécutives locales ont rendu hommage aux Morts de la Première guerre mondiale au cours de la cérémonie commémorant le 93e anniversaire

L’ENTREPRISE

HEROUVILLE 

Voyager gratuit, c’est l’avenir !

E

■■ Opti’miles, récompensée du Prix Synergia pour l’innovation, lance en France le concept du voyage gratuit.

C

aen-Paris en voiture sans débourser un euro : une utopie me direz-vous ? Eh bien non, c’est même pour demain ! Optimiles, société caennaise créée par des ex-étudiants de l’IFAG, lance le premier concept de voyage gratuit, une nouveauté en France mais aussi en Europe ! Rentable pour tous Fonctionnant en partenariat avec les grandes agences de location de véhicules, Opti’miles est une plate-forme de mise en relation entre ces acteurs de la location et les particuliers. Le problème que rencontrent les sociétés de location concerne le rapatriement des voitures

N° 108 - 17 novembre 2011

une fois le trajet effectué par un particulier. Là intervient Opti’miles, en trouvant un autre particulier souhaitant faire le trajet inverse. Un concept qui évite aux agences de location d’avoir recours à des transporteurs et, surtout, qui améliore le taux d’utilisation des véhicules. Dans les faits, il faut s’inscrire dès à présent sur www. opti-miles.com. Puis dès 2012, vous recevrez des offres concernant vos besoins via des alertes mail et sms. En utilisant Opti’miles, vos voyages seront garantis 100% gratuits. Le principe peut laisser pantois, mais il fait déjà fureur en Australie. Alors, pourquoi pas chez nous ?

de l’Armistice de 1918. Ils étaient entourés , place Foch, d’écoliers et de collégiens de Caen, ainsi que des Anciens combattants de la région. Après avoir déposé des gerbes au pied du monument aux Morts, ils ont réanimé la flamme du souvenir.

Hébergements : “la baisse de moyens est révoltante” Les élus et militants Europe Ecologie Les Verts de Basse-Normandie participaient mardi 8 novembre à un rassemblement organisé par plusieurs associations mobilisées contre la réduction des moyens alloués par l’Etat aux Centres d’hébergement et de réinsertion

sociale (CHRS). “C’est une catastrophe et un mépris pour les publics les plus en difficulté, quand le Secours Catholique vient encore d’alerter sur la montée de la précarité des jeunes”, a souligné Clara Osadtchy, la porte-parole du mouvementen Basse-Normandie.

La guerre du chauffage

n matière de chauffage urbain, la barre du million d’euros de dette vient d’être franchie par la Ville d’Hérouville. Pas de quoi inquiéter son maire, Rodolphe Thomas : “Depuis février, nous refusons de payer notre fournisseur, n’acceptant pas la très forte hausse de la tarification.”

la fourniture de chaleur de la couper”, menace Jean-François Le Querler, président du Syvedac. “Quand vous ne payez plus votre facture de téléphone, votre opérateur bloque vos communications. Pourquoi ce serait différent avec le chauffage ?”

Le Syndicat pour la valorisation et le traitement des ordures ménagères de l’agglomération caennaise (Syvedac) avait décidé en 2010 d’augmenter le prix de vente de l’énergie produite par l’incinérateur de Colombelles, de 12,09 € à 20 € le megawat/heure. “Nous pouvons demander à notre prestataire qui assure

Après l’échec des négociations entre les deux parties, la mairie d’Hérouville a déposé un recours devant le tribunal administratif de Caen en mars dernier, pour remettre en question cette augmentation. En prenant le risque qu’en cas de coupure, elle serait obligé de recourir au gaz et au fioul, à un prix qui serait près de 2,5 fois plus élevé que celui qui lui est actuellement facturé.

CONSEIL GENERAL 

Un passage à travers les jardins ?

C

’est un souhait “très fort” de la Ville : relier le nouveau quartier Gardin à la place de la République en coupant par les jardins du Conseil général. “Il s’agit de désenclaver et rapprocher le quartier et l’hippodrome du centre-ville”, plaide Xavier Le Coutour, adjoint au maire chargé de l’urbanisme. Ce projet de passage piétonnier, long de 150 mètres et large de 5 à 8 mètres, n’est pas récent. “Cela fait vingt ans que la demande est formulée. Elle est inscrite au Plan d’occu-

pation des sols de la Ville.” L’Hôtel du département, qui devra bientôt être remis aux normes, pourrait nécessiter un permis de construire délivré par la Ville. Une occasion pour celle-ci de faire valoir l’emplacement qu’elle avait réservé. Le projet ne réjouit pas Frédéric Olivier, directeur des services au Conseil général : “Le passage romprait un ensemble cohérent, et nécessiterait des travaux pour séparer les entrées utilisées par nos services”. La Préfecture voisine n’entend pas prendre position.

■■ 6 500 foyers à Hérouville bénéficient d’un chauffage bon marché, grâce à la récupération de chaleur de l’incinérateur.

■■ Le passage envisagé traverserait ces jardins devant l’Hôtel du département, masqué à droite de la photo par les arbres.


N° 108 - 17 novembre 2011

NEWS

DR

Miss Ronde : la candidate basnormande bientôt élue Ce samedi 19 novembre a lieu l’élection de Miss Ronde Basse-Normandie. Le comité, présidé par Miss France Ronde, originaire de Caen, devra décider qui des sept candidates sera l’ambassadrice de la Normandie à la finale nationale. Les concurrentes seront notées

L’ENSEIGNE

ÉTUDIANTS  

Habits, produits à petits prix

L

■■ Stokomani, spécialiste du déstockage depuis cinquante ans, s’inscrit dans une démarche de qualité d’accueil.

S

tokomani, spécialiste de la revente de fin de séries depuis cinquante ans, s’installe à Mondeville. L’entreprise experte du déstockage présente 20 000 références sur une surface de 1 700 m². Elle propose des marques à des prix “défiant tout concurrence” dans le textile homme, femme, enfant mais aussi sur les jouets, l’alimentaire, l’hygiène, la beauté, la maison et actuellement sur les décorations de Noël. Pionniers du déstockage L’installation de Stokomani répond à une demande des consommateurs qui souhaitent le meilleur rapport qualité/

9

prix.“Nous poursuivons un plan d’ouverture ambitieux”, explique Emmanuel Pilillo, président de Stokomani “ à un rythme de trois à quatre ouvertures par an sur l’ensemble du territoire national”. L’Enseigne à Caen est la 34e du groupe. Pionnière du déstockage, l’entreprise familiale, fondée en 1961 par Maurice Namini, souhaite se distinguer comme un “acteur de qualité” et se présente comme une “référence sur le marché”. Stokomani s’est installé à Mondeville dans un bâtiment neuf sur l’ancien site de l’entreprise Cool Jet, route de Paris. Pratique. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h.

Les parcours du musée du Mémorial de Caen peuvent désormais se découvrir depuis un iPhone ou un mobile compatible Androïd à travers vidéos, galeries photo, et même un extrait de la visite virtuelle. La nouvelle application comptera également un

récapitulatif des activités culturelles du musée, avec les conférences et soirées thématiques prévues, tout comme sa géolocalisation pour le calcul d’itinéraires GPS. Une version améliorée pour “tablette HD” devrait voir le jour d’ici à la fin de l’année.

Ils ont leur propre agence d’intérim

’association Jobs Service existe depuis 1989 au sein de l’Ecole de management de Normandie. Elle est en perpétuelle évolution pour être au plus près du mode de fonctionnement d’une véritable agence de travail temporaire. A sa tête, six étudiants de niveaux différents. En quête de missions “Notre force par rapport à de véritables agences, c’est que nous avons un fort pouvoir de mobilisation des étudiants de l’école”, souligne le président, Valentin Barthel. Illustration en septembre dernier quand il a fallu mobiliser sur quelques jours 70 personnes pour faire l’inventaire du magasin Leroy

TRANSPORT 

sur leur “beauté, l’harmonie de leurs rondeurs, la démarche, et le discours qu’elles feront”. La cérémonie, qui se déroulera à la salle des fêtes de Cuverville à 19h30, devrait prouver une nouvelle fois que l’on peut être “belle, ronde, et s’assumer pleinement”.

Le Mémorial de Caen visible en version mobile

Merlin.“En plus, nous nous occupons de toutes les démarches administratives en assurant le back-office, ce qui libère l’entreprise d’un poids”, ajoute Capucine Boccas, responsable du pôle commercial de l’association. Depuis plusieurs mois, Jobs Service est en contact avec Ivalis, leader français de l’externalisation d’inventaires. “Notre slogan demeure : nos étudiants au service de votre entreprise”, rappelle François-Xavier Bedhet, membre actif de l’association. Une trentaine de partenariats sont conclus chaque année, offrant des missions temporaires à une centaine d’étudiants. Pratique. Tél. 02 31 46 78 78.

■■ Les six membres actifs de Jobs Service, à l’écoute des entreprises et au service de leurs camarades.

Un bus contre la mobilité réduite

I

l en existait déjà un dans l’agglomération avec Mobisto de Viacités. Le Conseil général compte désormais également un bus destiné aux personnes à mobilité réduite, désireuses de se déplacer où elles le souhaitent dans le Calvados. Baptisé l’Accèobus, il a été lancé lundi 7 novembre par Keolis. “Nous sommes très satisfaits de ce véhicule fonctionnel qui permet à des personnes handicapées de sortir de chez elles”, affirme Philippe Stephanazzi, président de l’association Han-

■■ L’Accèobus, mis en place par le Conseil général, circule de 7h à 19h30 du lundi au vendredi, ainsi que le week-end.

dicap mieux vivre accueil. “Pour utiliser ce service, il suffit de réserver du matin pour l’après-midi, ou de la veille pour le lendemain”, assure Bruno Guegant, directeur départemental de Keolys. Le prix du billet est semblable à celui pratiqué pour les lignes régulières des Bus Verts. Le parc comprend trois bus dont le coût global de fonctionnement est évalué à 500 000 €. Le Conseil Général l’a inscrit à son budget 2012. Pratique. Tél. 0810 214 214 ou www.busverts.fr


10

N° 108 - 17 novembre 2011

NEWS Le film “L’ordre et la morale” inspiré par un Caennais Philippe Legorjus, excommandant du GIGN et originaire de Caen, est au coeur du nouveau film de Matthieu Kassovitz. Aussi a-t’il choisi l’UGC pour promouvoir lundi soir le film L’ordre et la morale. Il relate la participation de l’ancien gendarme aux né-

L’ASSOCIATION

SORTIR  

Vaincre des maladies rares

C

■■ Jacques Fouré souffre d’Ostéogénèse Imparfaite. Il entend combattre et informer sur la maladie des os de verre.

L

’ostéogènese imparfaite, plus connue sous le nom de maladie des os de verre, est une pathologie rare et complexe qui touche actuellement 3 000 personnes en France. L’Association de L’Ostéogénèse Imparfaite (AOI) a été créée pour aider et informer les malades, et surtout pour permettre des avancées dans la recherche génétique. Une maladie méconnue Ses adhérents sont des malades, des parents de malades, des médecins référents. Il s’agit d’une association nationale, qui a des antennes régionales. En Basse-Normandie, le relais est Jacques Fouré. Particulièrement actif, il

participe notamment depuis de nombreuses années à la foire de Caen. “C’est une maladie méconnue et difficile à gérer, surtout pour les parents car parfois on prend ces soucis de santé pour de la maltraitance. L’AOI intervient pour soutenir les malades et leur entourage.” Il existe sept types d’ostéogénèse imparfaite et les personnes atteintes souffrent en général d’autres problèmes de santé. “La difficulté de la recherche est qu’il n’y a pas deux personnes en France qui aient les mêmes symptômes.” Pour faire un don ou un leg à l’AOI, contacter le 03 22 66 84 70 ou info@ aoi.asso.fr

gociations et à l’assaut dramatique de la prise d’otages d’Ouvea qui a fait plusieurs morts en 1988. Avec Matthieu Kassovitz dans le rôle de l’ex-commandant, ce film à “dimension humaine très forte” revient sur le choix d’un homme, ses valeurs et ses dilemmes.

Un ballon lancé du centre du Calvados rejoint l’Angleterre Le 1er octobre, un lâcher de ballons était organisé en forêt d’Ifs pour célébrer la reconnaissance symbolique du point central du département. L’un de ceux-ci, accompagné d’un message, a traversé la Manche et est parvenu le lendemain à 200 kilomètres plus au

nord, jusqu’au jardin de Jackie et Donna Paterson, à Heathfield, dans l’East Sussex, non loin d’Hasting. Ils ont aussitôt envoyé un message en retour. “C’est un clin d’œil à l’histoire et une nouvelle invasion... autrement plus sympathique !”, a relevé la municipalité ifoise.

La salle George Brassens prête à renaître

aen n’avait pas de cabaret. C’est désormais chose faite. L’inauguration du O’Rock’nd Girls lundi 14 novembre a consacré le débarquement d’un élément fort de la culture musicale états-unienne dans la capitale bas-normande. Des icônes de la culture pop du siècle dernier se sont installées dans la mythique salle George Brassens au 28 rue du 11 novembre, en manque de soirées animées depuis sa fermeture en 1996. Une fois la magnifique porte en fer forgé passée, Michael Jackson sur le mur et Marilyn Monroe derrière le bar se chargent d’accueillir le client. Les murs invitent à un

PREVENTION 

voyage outre-Atlantique : ici une carte de la Route 66, plus loin une majestueuse Statue de la Liberté ou encoreune immense photo de la skyline new-yorkaise. “Pour mon mari et moi, ouvrir un cabaret franco-américain était un rêve”, confie Sandrine Ceschuitti, la gérante qui n’oublie pas de rappeler que le spectacle sera assuré tous les soirs sur scène et que le restaurant proposera “une cuisine traditionnelle”. Après quatre mois de travaux intensifs, l’ancienne salle George Brassens est prête à reprendre vie. Au programme : country, sosies, danseurs-chanteurs, illusionnistes, magiciens ou encore transformistes.

■■ Le Cabaret O’Rock’nd Girls ouvre tous les jours, rue du 11 Novembre. Menu+Cabaret à partir de 35 € par personne.

Le retour du monoxyde de carbone

B

eaucoup de personnes ignorent encore que le monoxyde de carbone peut entraîner la mort. Avec l’hiver qui approche, les risques d’intoxication sont accrus, tout particulièrement parce qu’à la maison comme dans les entreprises, l’heure est à l’allumage du chauffage. Il s’agit d’un gaz “indétectable” par l’odorat, car inodore. “Il est issu de la combustion imparfaite de combustibles solides, liquides ou gazeux”, explique Catherine Boutet, ingénieur sa-

nitaire à l’Agence régionale de santé. Les particuliers sont donc inviter à bien aérer leur logement et à faire vérifier les chaudières, poêles et autres chauffe-eaux par un professionnel. Mots de tête, nausée et vomissements peuvent faire partie des symptômes. “En cas d’urgence, il faut aérer immédiatement les locaux, arrêter les appareils à combustion, évacuer au plus vite et appeler le 112 ou le 15”, prévient Noëlla Malherbe, spécialiste dans ce domaine.

■■ Il est obligatoire de faire réviser sa chaudière une fois par an. En cas de sinistre, l’assurance exigera l’attestation.

●● SOLIDARITÉ  Une aide aux Caennais en difficulté

A l’occasion des fêtes de fin d’année, la Ville de Caen et le Centre communal d’action sociale (CCAS) offrent des aides financières aux personnes en difficulté : chèquescadeau de 15 et 30 € pour les familles, colis gourmands pour les seniors, prime de 150 € pour les demandeurs d’emploi. Les demandes sont à déposer au CCAS, au 45 rue de Bernières, ou dans les Pôles de vie caennais.

Menuiserie, Fabricant, Installateur

●● PHOTO  Un casting pour les aînés

Le Studio 101, rue Caponière, accueille jusqu’au 16 décembre des candidates et candidats de plus de 70 ans à un “témoignage photographique”. Vingt d’entre eux seront retenus par la photographe du studio, Florence Grall, pour être pris en photo et figurer lors d’une exposition “en hommage à la beauté des âges”, qui se déroulera au printemps prochain.

●● GRÂCE DE DIEU  Le bureau de poste en travaux

Le bureau de poste de Caen Grâce de Dieu est fermé du lundi 14 au mardi 29 novembre pour des travaux de rénovation. Celui de Caen Vaucelles, rue de Falaise, prend le relais.

SAS

• Sas d’entrée • Portes coulissantes • Portes fenêtres • Fenêtres • Verrières • Portails aluminium Lundi au vendredi : de 9h à 12h et de 14h à 17h30 Samedi : de 10h à 12h et de 14h à 17h

Hall d’exposition : ZAC des Grands Prés - Avenue de la Liberté

14160 DIVES-SUR-MER - Tél. 02.31.28.07.76 www.verandas-ats.fr


N° 108 - 17 novembre 2011

FAITS DIVERS

Premar

Un chalutier s’échoue au pied des falaise Mercredi 9 novembre, un chalutier immatriculé à Saint-Malo s’est échoué au petit matin près des falaises de Port-en-Bessin. Ce bateau de 16 mètres de long avait quatre personnes à bord. Elles ont été secourues par la SNSM, à bord du canot “La Madone des

●● ENSICAEN  Pollution chimique sans gravité Lundi 14 novembre, l’EnsiCaen, école d’ingénieurs située sur le campus 2 de l’université, a été le théâtre d’une pollution chimique. En cause : un carton de bouteilles d’acide qui s’est renversé dans un laboratoire. Une forte fumée s’est alors formée. Personne n’a été intoxiqué.

CAGNY  

A

●● GRÂCE DE DIEU  Un exhibitionniste arrêté Samedi 12 novembre, la police a interpellé un homme de 62 ans à proximité d’une aire de jeu du quartier de la Grâce de Dieu. Il est soupçonné d’exhibitionnisme et a été placé en garde à vue.

INCENDIAIRE  

Mardi 8 novembre, un patrouilleur de la Marine nationale en mission de surveillance a repéré le cadavre d’un cétacé d’une quinzaine de mètres de long à quinze nautiques (28 km) de Ouistreham. Le cadavre a été remorqué afin de prévenir toute collision avec un navire dans cette zone.

●● IKEA  Le magasin évacué à cause d’un colis Samedi 12 novembre au matin, le magasin Ikea a été contraint d’évacuer sa clientèle à cause d’un colis suspect. Les démineurs sont intervenus. Il s’agissait finalement d’un simple carton oublié par un fournisseur. Bilan : quelques heures de chiffre d’affaires perdues.

A

D

vin, de bijoux et d’un violon ancien dans son étui. Les victimes de cambriolages peuvent se présenter à la gendarmerie de Caen, 29 avenue du 43 e régiment d’artillerie, en ayant pris rendez-vous avec la brigade des recherches, tél. 02 31 35 95 14.

confondre. Les deux prévenus sont largement connus des services de justice. Un casier très lourd Le premier a un casier judiciaire lourd de 30 mentions accumulées depuis 1983 mais conteste farouchement sa présence sur les lieux du larcin. Le second, qui a reconnu les faits et a mis en cause son ami, n’a “que” 15

mentions depuis 1985. Et les deux sont actuellement emprisonnés pour d’autres faits. Lundi 14 novembre, lors de l’audience, le procureur a souligné les multiples récidives des prévenus ainsi que leur âge, signe qu’ils semblent avoir acquis le vol comme mode de vie. Nourredine Belmari, considéré comme “suiveur”, a été

condamné par le tribunal à trois ans d’emprisonnement ferme. Mohamed Benmerzoug a lui écopé de quatre ans de prison, soit un an de plus que la peine-plancher. Ils devront en outre verser 3 000  € au boulanger, et 2 050 € au propriétaire de la Ford Escort qu’ils avaient volée pour se rendre jusqu’à Cagny.

registrements de vidéo surveillance d’un chantier voisin. La vidéo révèle qu’un individu s’est approché de la clôture, a posé une mèche avant d’asperger le Zodiac d’essence. Les reflets des jantes de la voiture ont aussi attiré l’attention : ce sont celles d’un break Audi A6, propriété du plaignant ! Un relevé d’information de

sinistres révèle aussi que le prévenu s’est déjà fait voler une moto et avait brûlé sa Maserati de collection à 27 500 euros. A l’audience du jeudi 10 novembre, Thomas est absent. Le procureur ironise : “Les chiropracteurs sont des manipulateurs. Le prévenu excelle déjà dans la manipulation de l’assurance”. Il requiert un an de

prison avec sursis. Le tribunal a suivi le procureur et a aussi condamné le prévenu à rembourser ses victimes : les expertises inutiles pour l’assureur : 1 134 € ; les frais d’avocat : 600 €. Et 5 600€ au propriétaire d’une petite vedette ainsi que 2 500 € au propriétaire du petit bateau, eux aussi endommagés par l’incendie au yacht club.

Trois jeunes traumatisent un autiste

ernier trimestre 2004 à Soliers. Une aidesoignante fête les 20 ans de son fils, Aurélien, en compagnie de deux de ses amis Stéphanie, 15 ans, et Jérémie, 19 ans. La mère invite aussi sa voisine qui a un fils de 24 ans, Jean-Sébastien, autiste profond, muet et handicapé physique. L’aide-soignante le connaît

COUR D’ASSISES  

S

La gendarmerie du Calvados a récemment procédé à plusieurs perquisitions qui ont amené à la découverte de nombreux objets pouvant provenir de vols commis dans la région entre 2008 et fin octobre 2011. Il s’agit notamment de nombreuses bouteilles de

Trahi par le reflet des jantes

27 ans, Thomas est étudiant en dernière année de chiropraxie. Le 14 septembre 2010, il porte plainte pour la destruction par le feu de son Zodiac, qui était à vendre, alors qu’il était entreposé sur le parking d’hivernage du Yacht club de Cabourg. Un expert, méfiant, demande à visionner les en-

JUSTICE  

feux”. Le chalutier a été remorqué le soir-même, à la faveur de la pleine mer. Selon le patron du bateau, Jean-Paul Lebouban, le navire n’a subi “aucun dégât”. “De toute façon, l’essentiel est que l’équipage soit sain et sauf”, a t-il souligné sur les quais.

Le butin de plusieurs cambriolages retrouvé

Le vol comme mode de vie

Cagny, le 27 octobre 2009, le boulanger du village tombait nez à nez dans son magasin avec deux cambrioleurs armés d’un couteau. Mohamed Benmerzoug, 45 ans, et Nourredine Belamri, 51 ans, seront interpellés quelques temps plus tard. Des témoignages, ainsi qu’une trace ADN, ont permis de les

●● OUISTREHAM  Un cétacé à la dérive

11

ix affaires sont examinées par la Cour d’assises du Calvados depuis le 14 novembre. Cinq sont des affaires de moeurs. En premier lieu, un homme de 32 ans, résidant à Vaudry, est jugé pour viol et violences sur son ancienne compagne. A l’heure où nous imprimons, le verdict n’est pas connu. La seconde affaire est similaire : le prévenu de 31 ans est accusé de relations contraintes avec violences sur son ex-concubine, dans un contexte d’ébriété. L’ac-

bien puisqu’elle prodigue régulièrement des soins à ce jeune homme. La soirée se passe puis se termine par des jeux d’eau. Quelques temps plus tard, la voisine constate que son fils n’accepte plus du tout qu’elle s’occupe de sa toilette intime. Avec l’aide d’une orthophoniste, et par clavier interposé, Jean-Sé-

bastien parvient à révéler à sa mère qu’il a été victime d’un viol lors de la fameuse soirée d’anniversaire. Aurélien et ses amis Stéphanie et Jérémy sont condamnés à quatre mois de prison avec sursis et à 3 000 € de dommages et intérêts pour agression sexuelle. Jeudi 10 novembre, l’affaire était jugée en appel à

la demande de Jérémie et Stéphanie. Jérémie explique qu’il a “seulement mimé une pénétration, sans que la victime soit dévêtue et sans contact physique”. Le tribunal l’a toutefois condamné à la même peine qu’en première instance. Stéphanie, mineure au moment des faits, sera jugée ultérieurement.

Un meurtre et cinq viols cusé comparaît libre. Le verdict est attendu vendredi 18 novembre. Lundi 21 novembre, la Cour d’assises jugera une affaire en appel de la Cour d’assises de la Manche. L’accusé, 54 ans, est accusé d’avoir violé une femme dans la région saint-loise. En première instance, il avait été condamné à cinq ans de prison. Du 23 au 25 novembre sera examiné le cas d’un homme de 28 ans, accusé de viol sur sa sœur, en août 2006 près de Cambremer, après avoir déjà été condamné

pour agression sexuelle sur la même victime alors qu’il était encore mineur. Du 28 au 29 novembre, un homme de 52 ans comparaîtra pour avoir, lors d’un week-end de mars 2009 à Lisieux, forcé sa conjointe à satisfaire son appétit sexuel. Tortures et barbarie Enfin, du 30 novembre au 2 décembre, deux hommes de 46 et 52 ans devront répondre de meurtre, de tortures ou actes de barbarie et d’atteinte à l’intégrité d’un cadavre. Dans la nuit du 19 au 20 janvier 2009, dans un

appartement du Calvaire Saint-Pierre à Caen, trois hommes passent une soirée ensemble. Ils ont chacun un passé pénal et sont décrits comme des marginaux. Le ton monte. Le plus jeune, âgé de 38 ans, est pris à partie. Son corps sera retrouvé nu, sans vie, au pied de l’immeuble, portant les traces d’au moins 80 lacérations et d’une émasculation post mortem. Qui a porté les coups ? Les deux hommes encourent la réclusion criminelle à perpétuité. Verdict le 2 décembre au soir.


12

N째 108 - 17 novembre 2011


N째 108 - 17 novembre 2011

13


14

SPORTS

La zone de relégation se rapproche pour la réserve Malgré la présence en ligne d’attaque de deux professionnels, Benjamin Morel et Mbaye Niang, la réserve du Stade Malherbe Caen n’a pas inscrit le moindre but sur le synthétique de son homologue lorientais, samedi 12 novembre. Les hommes de Philippe Tran-

ENTRETIEN

Dumas : “Je suis satisfait”

L

e coach caennais revient sur le premier tiers de championnat de son équipe. ■■ Caen est 9e après 13 journées. Satisfait ? “Satisfait. Je retrouve la valeur de mon équipe, et j’insiste sur le mot valeur. On aura forcément des moments plus difficiles, mais aussi des moments plus agréables comme contre Dijon. Il faudra savoir en profiter.”

■■ Contre Dijon, certains remplaçants habituels ont rendu une très bonne copie. Avez-vous

un groupe plus étoffé que l’an passé ? “Non. Il a fallu pallier les absences de Nicolas Seube et de Benjamin Nivet sur ce match-là. C’était donc pour moi l’occasion de faire des changements, en plaçant Bulot derrière la pointe, Nangis à gauche... Bulot a notamment un gros volume et une grosse capacité de déplacement. Je savais qu’il pouvait être performant dans ce rôle, mais contre Dijon, il a été très performant.” ■■ Ce déplacement à Ajaccio, samedi 19 novembre, c’est forcément une belle occasion de prendre trois points... “Oui, mais les déplacements en Corse ne sont jamais faciles. Ajaccio n’a pas le droit de lâcher. Ils n’ont pas le luxe de baisser la tête et ils se battront. On sait ce qui nous attend.”

Votre rubrique sportive avec

LIGUE 1 

chant se sont mêmes inclinés (2-0), sur des buts de Sarr et Mulumba. Une issue qui ne souffre aucune contestation. Avec ce revers, la “B” de Malherbe se retrouve au bord de la zone de relégation avec un seul point d’avance sur la Vitréenne.

N° 108 - 17 novembre 2011

Prochain adversaire de Caen : Ajaccio ne décolle pas Dernier avec sept points au compteur, soit quatre de retard sur le premier non-relégable, Ajaccio confirme en ce début de saison son statut de Petit Poucet du championnat. Le promu, plus mauvaise attaque et deuxième plus mauvaise défense de Li-

gue 1 (devant Dijon), n’a obtenu qu’une victoire cette saison. Il reste sur quatre revers consécutifs sans le moindre but marqué. Caen, qui n’a gagné qu’une fois dans la capitale corse en huit matchs, aura un bon coup à jouer, samedi 19 novembre (19h).

Caen peut voir venir

■■ Grâce à un bon premier tiers de championnat, les Caennais sont dans une situation bien plus confortable que l’an passé à la même époque. A eux d’en profiter pour se mettre le plus rapidement possible à l’abri de la relégation.

A

vec la trêve internationale qui a vu les Bleus évoluer contre la Belgique et les Etats-Unis, les joueurs du Stade Malherbe ont eu le droit à quelques jours de repos. Pas de quoi se couper cependant du rythme de la compétition, puisque les Malherbistes étaient en Vendée le vendredi 11 novembre, pour entretenir leur forme en amical contre Châteauroux. “Il manquait beaucoup de monde, mais ce n’est pas une excuse pour expliquer cette défaite (ndlr :

CFA 2 

L

3-1)”, confiait Molla Wagué sur le site officiel du club. Pour ce déplacement, le coach Franck Dumas avait décidé de se passer de Frau, Seube, Raineau et Van Dam. Avec Frédéric Bulot convoqué en sélection espoir, Mbaye Niang et Benjamin Morel appelés à jouer en CFA, l’entraîneur caennais a aligné une équipe qui ne ressemblait guère à la formation qui évolue habituellement en Ligue 1. L’un des rares rescapés, Romain Hamouma, a même été

contraint de sortir prématurément après un choc au genou. Difficile donc de tirer des enseignements d’une rencontre qui a surtout permis au staff malherbiste de voir évoluer face à une écurie de Ligue 2, des joueurs qui pourraient être amenés à rendre de bons services d’ici la fin de saison. La Ligue 1 reprend ses droits ce samedi 19 novembre avec un déplacement corsé à Ajaccio, pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. “J’aimerais bien qu’on ait au moins 22-23 points d’ici la

trêve”, annonce le gardien Alexis Thébaux. Le SM Caen a six matchs devant lui pour répondre à ce souhait. Classement : 1.Paris 30pts; 2.Montpellier 27pts; 3.Lille 24pts; ...9.CAEN 18pts... 18.Nancy 11pts, 19.Dijon 11pts, 20. Ajaccio 7pts. 14e journée, le samedi 19 novembre à 19h : AjaccioCAEN; Dijon-Bordeaux; EvianLorient; Lyon-Rennes; Nice-StEtienne; Toulouse-Lille; à 21h: Montpellier-Marseille; le dimanche 20 novembre à 17h: Brest-Sochaux; ValenciennesAuxerre, à 21h : PSG-Nancy

Mondeville perd avant la Coupe

es footballeurs mondevillais n’ont pas préparé de la meilleure des manières leur septième tour de Coupe de France. Ils ont concédé leur premier revers de la saison à l’extérieur, samedi 12 novembre sur la pelouse du désormais leader de CFA 2, Saint-Malo (3-1). Les Mondevillais auraient pu prendre l’avantage en première période à la faveur d’un pénalty, qu’ils n’ont pas réussi à transformer. Toujours cinquièmes du classement, ils vont rouvrir la parenthèse Coupe de France,

samedi 19 novembre (18h) chez La Montagnarde. Mondeville s’était imposé contre cet adversaire samedi 5 novembre après une fin de match spectaculaire et tendue. En coupe, le contexte sera tout autre. “Ils vont récupérer des joueurs qui étaient absents et ils ont une histoire en Coupe de France”, souligne Jean-François Péron. Le Stade Malherbe ne peut pas dire le contraire, battu en 2002 par ce même club, qui évoluait alors en Division d’Honneur.

■■ Mondeville retrouve La Montagnarde en Coupe.


N° 108 - 17 novembre 2011

SPORTS Handball (N2M) : les Vikings font tomber un cador Après trois défaites consécutives en championnat et en Coupe de France, le Caen Handball est brutalement sorti d’une mauvaise passe, samedi 12 novembre à Torcy. Les Vikings ont écrasé l’ancien pensionnaire de Nationale 1, qui occupait la deuxième place

●● HOCKEY  Jérémie Romand sur le retour

Absent des patinoires depuis le mois de mai, l’attaquant des Drakkars a repris l’entraînement depuis plusieurs semaines et espère être apte à jouer contre Neuilly-surMarne, samedi 19 novembre. “Il ne faut pas que j’aille trop vite pour rejouer donc ce sera peut-être un peu court pour Neuilly, mais je suis vraiment sur la voie de la guérison”, a-t-il fait savoir.

●● ROLLER HOCKEY  Les Conquérants confirment

Les Conquérants de Caen se sont imposés à Nice (7-6), samedi 12 novembre. L’attaquant Charly Hallard a signé un deuxième triplé consécutif. Caen obtient ainsi une deuxième victoire de rang. Après Villeneuve ce samedi 19 novembre, Caen accueillera la Coupe des Confédérations avec l’espoir de décrocher une première médaille sur la scène européenne.

●● BASKET  Sixième victoire pour le CBC

Le Caen Basket Calvados a ajouté une cinquième victoire à sa série d’invincibilité à domicile, samedi 12 novembre contre Vitré (93-86). Les Caennais ont dû s’employer pour battre l’une des plus grosses écuries de leur poule. “Ce n’est pas une petite performance que d’avoir gagné”, souligne leur entraîneur Fabrice Calmon. Les Caennais, qui comptent deux victoires de retard sur le leader. Ils tenteront de décrocher samedi 19 novembre à Vanves leur premier succès hors de leurs bases.

BASKET 

DECATHLON LOGISTIQUE RECRUTE pour son site de CAGNY

des étudiants en CDI temps partiel des CDD, des CDI, temps complet ou partiel Tous pratiquants de sports, les collaborateurs de DECATHLON conjuguent au quotidien passion du sport et du service, guidés par des attitudes simples

VOTRE PROFIL : Dynamique, passionné(e) de sports et pratiquant(e), votre enthousiasme est communicatif et vous faites preuve d’esprit d’équipe. Organisé(e), rigoureux(se), vous avez du bon sens et de la réactivité. Disponible et impliqué(e), vous êtes soucieux(se) du service clients.

L

Jeudi 10 novembre, Mondeville a débuté l’Eurocup par un succès étriqué face au Spartak Noginsk, localisé dans la banlieue de Moscou (51-52). Fort de ce succès, de nouveau acquis à la faveur d’une défense très efficace, Mondeville se rendait à Aix-en-Provence en confiance, dimanche 13

VOTRE FUTUR METIER MAGASINIERS (H/F) Vous déchargez, réceptionnez et contrôlez les commandes dans les meilleurs délais. Vous préparez, contrôlez et chargez qualitativement les commandes à destination de nos magasins.

Envoyer votre lettre de motivation et votre CV par courrier ou par mail

Decathlon Logistique Normandie

Route de Giberville 14630 CAGNY recrutement.cagny@oxylane.com Tél. 02.31.82.01.10

S

A

Les handballeuses colombelloises ont réalisé leur deuxième match nul consécutif en Nationale 1, dimanche 13 novembre contre Poitiers (26-26). Le CLCH s’est fait rejoindre à l’amorce des dix dernières minutes après avoir dominé la majeure partie du match.

“On s’est fait remonter parce qu’on était en panne offensivement et qu’on dû mal a gérer le mental sur la fin”, déplore l’entraîneur Philippe Breysacher. Désormais troisièmes au classement, les Bas-Normandes se rendront, dimanche 20 novembre, à Lille.

novembre. Un temps reléguées à douze longueurs, les joueuses d’Hervé Coudray inversaient la vapeur, égalisant juste avant la mi-temps. Les vingt dernières minutes furent totalement à leur avantage. Porté par les 25 points de KB Sharp, qui passa trois années en Provence, Mondeville s’imposait 66 à 55. Une fois encore, sa défense avait pris le meilleur sur le secteur offensif, pourtant très performant, des Aixoises. Avant de recevoir Lyon, avant-dernier, dimanche 20 novembre (15h30), l’USOM pointe au cinquième rang de Ligue féminine à égalité de points avec le quatrième, Bourges.

■■ KB Sharp est étincelante en ce moment.

L’Ovalie caennaise gagne et progresse

i elle voulait faire la fine bouche, l’Ovalie pourrait regretter de ne pas avoir pris un point de bonus offensif, dimanche 13 novembre à Lille. Mais les Caennaises ont décroché dans le Nord, leur cinquième victoire de la saison (6-13), chez un promu qui avait surpris trois grosses équipes en début d’exercice. “On est satisfaits non seulement de la victoire mais aussi de la manière, souligne l’entraîneur caennais Gilles Rabier. On a su hausser notre niveau de jeu par rapport aux

JUDO 

du championnat avant la rencontre (22-34). “Moi aussi je suis surpris”, avoue leur entraîneur Christian Le Moal. Les Calvadosiens sont quatrièmes du classement à deux points du leader Rezé, qu’ils accueilleront dimanche 20 novembre (16h) au Palais des Sports.

N1F : Colombelles accroche le leader poitevin

La belle semaine de l’USOM

’USO Mondeville a bouclé dimanche 13 novembre une semaine en déplacement des plus prolifiques. Les basketteuses mondevillaises, bien que privées de leur leader offensif Egle Sulciute, ont confirmé leur bon début de saison tant sur la scène européenne que dans le cadre du championnat de France.

RUGBY 

POUR POSTULER

15

trois derniers matchs.” Caen, qui a aplati par deux fois dans l’en-but adverse, n’a pas encaissé d’essai pour la deuxième fois consécutive, preuve de la qualité de son travail défensif. Battues une seule fois cette saison, les Bas-Normandes restent deuxièmes du classement, un point derrière Montpellier, deux devant Lons et Perpignan. Une série de “gros matchs attend désormais l’Ovalie, avec la réception de Rennes en guise de mise en bouche, dimanche 20 novembre (15h).

■■ Programme chargé avec Rennes, Montpellier et Bobigny.

Un air de Mongolie à l’Avant-Garde

rrivé en juin 2010 en France pour fuir son pays d’origine, Bayartulga Jambaldorj a rapidement été orienté vers l’Avant-Garde caennaise. Âgé de 28 ans, il fait partie des tous meilleurs judokas mongols, lui qui monte sur le tatami depuis l’âge de 6 ans. Il évolue aujourd’hui à 28 ans, en -73kg. Nouvelles techniques Avec l’AGC, il participait samedi 12 et dimanche 13 novembre au championnat de France de Première division à Liévin. Les mauvais

résultats obtenus renvoient l’AGC au niveau inférieur. Pas de quoi altérer l’envie de pratiquer de “Bayar”. Malgré la barrière de la langue, il s’est rapidement intégré, comparant l’AGC à “une famille”. “Bayar a la technique pure du judo asiatique, moins physique que le judo européen, et il a donc beaucoup de choses à nous apprendre”, note Florent Rouget, le président de la section judo de l’AGC. “Je veux devenir français et pouvoir travailler ici”, confie la nouvelle arme du club.

■■ Bayar prône le respect et le courage autour du judo.


16

FRANCE MONDE

ÉTUDIANTS

Du mal à se soigner

S

elon la mutuelle étudiante LMDE, un étudiant sur cinq a renoncé à se soigner au cours des douze derniers mois. Près de 20 % des étudiants n’adhèrent pas à une mutuelle, alors que la moyenne nationale des Français “sans mutuelle” est seulement de 6 %… En cause : la hausse des tarifs des mutuelles complémentaires étudiantes, sous le coup de la taxe. Et le prix des consultations médicales, qui rendent inabordables pour beaucoup les visites chez le dentiste ou le gynécologue. Le 27 octobre dernier, deux organisations étu-

diantes ont lancé une pétition et demandé à rencontrer le ministre de l’Education nationalequi disait cet été : “Je veux me pencher sur la santé des étudiants, ils sont beaucoup trop nombreux à ne pas se soigner…” Pas de réponse de Wauquiez, bien qu’il ait promis un “chèque santé” notamment, qui devait faciliter l’adhésion aux mutuelles. L’Unef a donc lancé une campagne de pression sur les parlementaires, pour qu’ils exemptent de taxe les mutuelles. Le Sénat a voté dans ce sens le 8 novembre. Que vont faire les députés ?

BANQUES ALIMENTAIRES

Deux ans de sursis Les banques alimentaires respirent un peu : l’Allemagne, principal contributeur au programme européen d’aide alimentaire (PEAD), a consenti le 12 novembre à prolonger un peu sa contribution financière à l’aide alimentaire européenne. Sous la pression de ses membres les plus riches (Europe du Nord), l’Union

a décidé de diminuer de 80 % cette aide annuelle aux plus démunis. Ce qui condamne l’aide à disparaître. En France, le PEAD représente 70  % de l’aide distribuée à 4 millions de personnes dépendantes. Pour les gouvernements d’Europe du Nord, l’aide doit être à la charge des seuls Etats.

À Marseille, c’est la fronde du PS contre Guérini

N° 108 - 17 novembre 2011

Italie : mission périlleuse

■■ Mario Monti, nouveau chef du gouvernement italien, a une lourde tâche. Mais il est déterminé à gouverner jusqu’à la fin de la législature, malgré les revendications de Silvio Berlusconi.

A

gé de 69 ans, Lombard, professeur d’économie politique puis vice-président de banque, nommé à Bruxelles en 1994 par la grâce de Berlusconi, Mario Monti a été commissaire européen chargé du Marché unique, puis de la Concurrence. Sa rigueur autoritaire a plu : à tel point qu’il fut reconduit dans ses fonctions en 1999 par le nouveau chef du gouvernement italien, Massimo d’Alema (ex-communiste). Revenu dans la politique italienne en 2004, il a fini par se poser comme l’antithèse de Berlusconi et de son système. Cette attitude était naturelle de sa part. Mario Monti est humainement le contraire exact du

“Cavaliere”. Humainement, Mario Monti est l’inverse de Berlusconi Austère et peu souriant, d’une courtoisie méticuleuse, ennemi des batailles de mots et du bruit des meetings, il incarne l’orthodoxie européiste dans la ligne de Jacques Delors. Tandis que l’opportuniste Berlusconi n’hésite pas à donner des coups de canif dans l’européennement-correct, en affirmant par exemple que la monnaie unique était une mauvaise idée “qui n’a convaincu personne”. La dégradation accélérée de l’image de Berlusconi, sur fond de crise financière internationale et d’assaut des spéculateurs contre la zone

euro, a consommé cette année la rupture entre le “Cavaliere” et les milieux dirigeants de l’économie italienne. Rupture aussi entre Berlusconi et le président de la République Giorgio Napolitano, vieil ex-communiste devenu l’homme de confiance de Bruxelles… A leurs yeux le successeur tout indiqué était Mario Monti. Voici donc Berlusconi évincé après dix-sept ans de pouvoir. Le 12 novembre au soir, il a démissionné sans tambour ni trompette mais en menaçant, à mi-voix, pour garder contenance, de “débrancher la prise” du futur gouvernement “à n’importe quelle minute”. Les électeurs trancheront, plus tard.

De son côté, Mario Monti avait dressé d’avance sa liste de ministres “exigés par la situation de crise” : peu de politiciens mais beaucoup de techniciens, capables (espère-t-il) de faire accepter de l’opinion italienne de nouvelles mesures de rigueur accentuée. Privatisations, démantèlement des lois sociales… Mais aussi, pour faire contrepoids, répression des fraudeurs fiscaux et taxe sur le patrimoine ! Ce sera un ensemble de mesures “impopulaires”, a-t-il prévenu, d’avance et à voix haute, afin de “rassurer les marchés”. Telle est en effet la tâche à laquelle se réduit aujourd’hui l’action des gouvernements d’Europe.

Syrie : Assad dos au mur

D ■■ Jean-Noël Guerini devant le Tribunal de grande instance de Marseille après sa mise en examen.

Il refuse de démissionner. C’est une situation que nous regrettons parce qu’on voit bien la manière dont la droite se sert de ça”, déclare Benoît Hamon, porte-parole du PS. Formule maladroite : elle suggère que si “la droite” ne se servait pas de l’affaire, ce refus de démissionner ne poserait pas de problème au PS.  En réalité, l’attitude de Jean-Noël Guérini, président socialiste du conseil général des Bouches-duRhône depuis mars 2011, constitue bel et bien un problème. Mis en examen pour “association de malfaiteurs dans le cadre de l’affaire des marchés publics”, Guérini a tenté la semaine dernière une

pression désespérée sur ses partenaires : il a écrit au président (socialiste) de la communauté urbaine, Eugène Caselli, le menaçant, s’il ne le soutenait plus, de ne pas financer un certain nombre de projets marseillais pourtant programmés. Or, la position de Guérini est trop compromise désormais pour qu’il puisse se permettre de parler sur ce ton. Du coup, mutinerie chez les conseillers généraux PS : la douzaine d’entre eux (sur 40 élus de gauche) qui ne l’avaient pas encore lâché, est en train de le faire. Et l’argent que ne voulait pas verser Guérini, va l’être par le Conseil régional présidé par un autre socialiste : Michel Vauzelle.

écision historique : la Ligue arabe a exclu le régime syrien de Bachar el-Assad, enlisé dans une guerre civile qui fait des milliers de morts.  Jusqu’à présent, cette Ligue fondée il y a cinquante ans était un cénacle de diplomates spécialisés dans les communiqués creux et le langage fleuri. Soudain la voilà qui prend une décision tranchante, et cela à l’égard du pouvoir autoritaire le plus incrusté dans le paysage : celui de Damas !  L’ONU s’en félicite : “décision forte et courageuse”, a déclaré le secrétaire général Ban Ki-moon.  C’est l’effet des révoltes syrienne, égyptienne et libyenne. Aussi trouble que soit la situation à Tripoli et Benghazi, aussi coincée qu’elle soit au Caire, aussi ambiguë qu’elle soit à Tunis, les dirigeants du monde arabe voient que les opinions publiques se dérobent

■■ Dimanche 13 novembre à Damas, des milliers de personnes se sont rassemblées pour soutenir le régime, après la décision d’exclusion de la Ligue arabe.

à leur emprise, et qu’une ère d’instabilité est en train de s’ouvrir. En Syrie, la résistance d’une partie de la population tente maintenant de s’organiser sur le plan militaire. Des officiers et soldats refusent de

tirer sur la foule, désertent et passent en grand nombre dans le camp de l’insurrection (ils se comptent 17 000 à ce jour). Une partie d’entre eux se sont rassemblés à Wadi Khaled, au nord du Liban, et se rattachent à

une “Armée syrienne libre” sous les ordres du colonel Ryad al-Assad. Mais la répression ne faiblit pas et se fait de plus en plus meurtrière : notamment dans la ville de Homs à la fin de la semaine dernière.


N° 108 - 17 novembre 2011

17

AUTOMOBILE

Duster 4x4 : pourquoi dépenser plus ?

Repères ● Patchwork tech-

D

éjà très présent surnos routes, le Duster - “celui qui soulève la poussière” en anglais - n’est pas si connu dans sa définition la plus aboutie : en 4 roues motrices. Un système sophistiqué A l’intérieur, on remarque la commande rotative dédiée au pilotage du système 4x4, implantée au bas de la façade centrale. Avec trois sélections possibles à la clef, à partir d’une commande électrique. Le mode automatique gère la répartition variable de la motricité entre les trains avant et arrière, tout en privilégiant les roues antérieures pour éviter les frottements inutiles. Le mode “Lock” verrouille électroniquement la transmission 4x4 pour optimiser les progressions en tout-terrain. Enfin, le dernier mode, “4x2”, laisse le Duster en traction avant, minimisant ainsi la consommation et les émissions de CO2. Sur le plan technique, le Duster 4x4 troque l’essieu arrière déformable des séries habituelles au profit d’une épure multibras plus précise. Nouvelle et spécifique, la boîte manuelle TL8

DIABETE

nique : Elaborée sur la plateforme B0 du groupe (Clio, Micra, Logan...), l’architecture du Duster est une sorte de patchwork qui réutilise un maximum de pièces existantes pour limiter les coûts. A l’instar du parebrise, des portes avant et du train avant qui proviennent de la Sandero, avec un essieu arrière issu de la Logan break MCV en 4x2. ● Prix : 8 versions essence, de 11 900 à 17 350 euros. Et 13 versions diesel, de 14 850 à 19 350 euros.

■ Notre Dacia Duster 4x4 au ravitaillement de gazole sur une station-service autoroutière Petrom, pétrolier national et première entreprise de la Roumanie.

à 6 vitesses se signale par une première très courte qui fait office de réducteur en terrain difficile. Enfin, la transmission intégrale proprement dite repose sur un coupleur électromagnétique puisé chez Nissan. En le testant comme je l’ai fait sur les méchantes routes de Roumanie, la suspension à grands débattements du Duster 4x4 “boit” littéralement “l’obstacle” en lissant le confort d’amortissement vers le haut. Coupleux, le

1.5 dCi 110 ch n’a aucun mal à mouvoir cette caisse légère et on navigue sans problème autour des 5,8 l./100 sur la route et en ville, et 7 l./100 à 130 km/h sur l’autoroute. Mais c’est bien à l’escalade des alpages de Transylvanieque le Duster 4x4 montre l’étendue de son grand savoir-faire. Sur des sentiers boueux aux pentes impressionnantes, empruntés dans les deux sens, la moindre perte de motricité se trouve jugulée

sur l’instant, par une reprise d’adhérence immédiate et probante sur une ou plusieurs roues. Le Duster 4x4

s’impose comme l’un des meilleurs SUV compact, surtout avec son prix qui le rend encore plus attractif.

Votre rubrique automobile avec

● Les limites du Duster : Le SUV de Dacia apparaît en retrait sur deux points : son classement en 3 * aux crashtests EuroNCAP (avec une contre-performance en protection piéton) et un équipement un peu maigre, même en “haut de gamme”. ● Verdict : 17.5/20 Sécurité *** Finition *** Confort *** Economie d’usage **** Séduction/Prix ****

tous nos essais sur

Un véritable fléau moderne

Est-il mieux détecté qu’avant ? Le nombre de cas de diabète explose en tout cas depuis plusieurs années dans les pays occidentaux. Beaucoup y voient la dégradation de nos habitudes alimentaires, faites de plus en plus de plats préparés, au détriment de produits sains et naturels. Ce n’est pas la seule raison. Retrouvez toutes nos infographies sur www.lamanchelibre.fr

Le diabète De tout temps, le diabète a existé. Parfois héréditaire, il était une maladie auto-immune née de la rivalité entre les cellules du corps. Ce diabète de type 1 dit insulinodépendant ne concerne plus que 10 à 15 % des cas. Un nouveau diabète menace enfants et adultes. Le diabète gras ou non insulinodépendant résulte de notre mode de vie. Nous mangeons trop de graisses et de sucres.

Il existe 2 formes principales de diabète

1

2

NE PEUT PAS ÊTRE ÉVITÉ LE DIABÈTE INSULINODEPENDANT

1 Chez un malade, la molécule CD3

présente dans la paroi des globules blancs (lymphocytes T) reconnaît, dans les îlots de Langherans, les cellules ß (bêta) du pancréas qui produisent l'insuline.

CD3 LT

blancs partent à l'assaut des cellules ß langheransiennes et les détruisent.

à fabriquer l'insuline. Celle-ci devient d'abord moins efficace. 2 Dans un deuxième temps, le pancréas n'arrive même plus à fabriquer suffisamment d'insuline : c'est l'insulino-nécessitance. Cellule bêta Comme dans le cas du diabète de type 1, le glucose se trouve en trop forte quantité en forme dans les vaisseaux sanguins. Des comprimés insulinosensibilisateurs sont généralement prescrits. Mais il faut souvent avoir recours à une thérapie multiple : statine, hypertenseur, aspirine…

3 La production d'insuline

s'arrête. Or, dans le sang, Cellule ß l'insuline régule le taux de sucre. Très vite, les cellules de glucoses encombrent les vaisseaux sanguins. Normalement, le niveau de sucre dans le sang ne doit pas dépasser 70 à 140 milligrammes par décilitre. L'apport artificiel d'insuline est le remède habituel Vaisseau sanguin normal Les molécules de glucose sont très minoritaires par rapport aux globules rouges.

Globules rouges

Calé derrière le duodénum, le pancréas réagit à la présence d'aliments dans la partie supérieure du tube digestif en secrétant un suc riche en enzymes qui décomposent les graisses, les acides nucléiques pour produire de l'énergie...

1 Si trop de sucre arrive jusqu'au pancréas, Il s'épuise Lymphocytes T

LE PANCRÉAS

Actuellement, on compte 346 millions de diabétiques dans le monde. Ce nombre va doubler d'ici à 2025. En France, il y en aura près de 3 millions. Déjà, le diabète de type 2 est responsable de 15 % des infarctus, de plus de 500 cécités. Environ 40 % des dialyses rénales sont prescrites à la suite d'un tel diabète.

PEUT ÊTRE PRÉVENU LE DIABÈTE GRAS

Le pancréas, situé derrière l'estomac, est une glande. Elle secrète des enzymes digestives et des hormones qui régulent les taux de glucose dans le sang.

2 Ainsi téléguidés, les globules

Une véritable épidémie

– de 2 % de 2 à 5 % de 5 à 8 % de 8 à 11 % de 11 à 14 %

Estimation des cas de diabète en 2025

+ de 14 %

(En % de la population)

Le diabète a tué 3,4 millions de personnes en 2005

Le diabète pourrait devenir la 7e principale cause de décès dans le monde d’ici 2030.

80 % des décès dus au diabète se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Prévenir La Maladie

Glucose Duodénum Vaisseau sanguin encombré de glucose

Insuline Cellule bêta fatiguée

Le diabète favorise les maladies du cœur et de la circulation, rend aveugle, entraîne une insuffisance rénale et peut conduire à l'amputation d'un ou plusieurs membres. Il importe de respecter dès l'enfance certaines consignes alimentaires. Obésité et diabète de type 2 sont liés. Éviter la restauration Limiter la consommation • Limiter la consom• • rapide quand la nourriture, des gâteaux, mation d'alcool. y est trop sucrée. biscuits et bonbons. • Manger moins de sel. Préférer les aliments Ne pas abuser Manger à des heures • • • grillés, bouillis ou cuits des boissons gazeuses régulières. à la vapeur aux aliments frits. sucrées. • Faire du sport. Source : OMS


18

DETENTE

LA RECETTE

Une petite douceur pour les fêtes Pour une trentaine de marrons

●● 1,5 kg de marrons éplu-

Infusion : 1 nuit. Marinade : 6 jours. Repos : 1 journée. Cuisson : 40 mn

chés ●● 1,7 kg de sucre ●● 1 gousse de vanille

Préparez le sirop :  dans une casserole, mettez le sucre, 1, 2 l d’eau et la gousse de vanille fendue en deux. Fouettez, portez à ébullition, puis laisser refroidir. Laissez infuser la vanille ainsi toute la nuit. Le lendemain, placez les marrons épluchés dans une casserole d’eau froide et mettez à chauffer lentement jusqu’à obtenir une légère ébullition. Laissez mijoter ainsi pendant 20 mn environ :  les marrons doivent cuire sans se briser. Pour vérifier la juste cuisson, piquez-les avec une aiguille :  elle doit pénétrer et ressortir facilement. Faites

ce geste fréquemment pour éviter une cuisson trop longue. Egouttez les marrons et laissez-les refroidir. Retirer les demi-gousses de vanille du sirop et ajouter les marrons. Portez à très légère ébullition, puis stopper la cuisson. Laisser refroidir et macérer 6 jours au réfrigérateur. Passé ce temps, égouttez les marrons sur une grille à pâtisserie pendant 1 journée afin qu’ils sèchent. Présentez les marrons glacés dans une coupe sans trop les entasser afin qu’ils ne se brisent pas. Vous pouvez les garder 6 mois dans le sirop en les plaçant au froid. toutes nos recettes sur

Mots croisés Horizontalement A – Il est payé pour agir à la place des autres. B – Très difficiles à assimiler. C – C’est la note du chef. Pas vraiment à l’aise. D – Ce fut un cadeau pour Diane de Poitiers. Ombre chinoise. E – Passer au crible. C’est de l’iridium. F – Laisse sur le carreau. Il écrit mais il ne signe pas. G – Tendant un piège. H – Petite ville bourguignonne. Deux, à Rome. Prêts à fondre. I – Femme standard. J – Belle nappe nord-américaine. Anciennes mesures de longueur.

Verticalement 1 – Pourvu d’une force armée. 2 – Bouquet de pensées. Dépasser les limites. 3 – Lettres d’église. Tas informe. Symbole du curie. 4 – Haut représentant. 5 – Marquées par les ans. Dément totalement. 6 – Essaient de détourner du droit chemin. C’est le tantale du chimiste. 7 – Résine malodorante. Voisine d’Oléron. Elle coule de source. 8 – Question de test. Petit garçon. 9 – Second de portée. Il passe en courant. Vieux ruminant. 10 – Elles mettent pratiquement à sec.

PM

BM

PM

BM

2 A N A

02.53 09.55 02.50 09.51 02.56 09.46 02.51 09.27 15.16 22.24 15.13 22.20 15.14 22.16 15.08 21.59

3 4 5 N D A D I G G E A N E M I S A T S A N I I C R E I E

47-47 04.04 10.57 04.01 10.54 04.04 10.51 03.58 10.35 16.31 23.34 16.28 23.30 16.26 23.29 16.19 23.13

6 7 8 T A I E S T N E E T M E R N E G T A E M T A I A U N

9 10 R E E S S A O I R R E U U S R E E S

Dimanche 20 49-52 05.20 17.48 12.16

05.17 17.45

05.25 05.18 12.12 17.47 12.09 17.40

11.53 -

Lundi 21

57-63 06.30 00.55 06.27 00.51 06.34 00.49 06.27 00.32 18.55 13.36 18.52 13.32 18.55 13.28 18.48 13.10

Mardi 22

69-76

Mercredi 23

82-88 08.22 03.16 08.18 03.12 08.28 03.10 07.51 02.46 20.45 15.40 20.41 15.43 20.52 15.41 20.15 15.17

Jeudi 24

93-97

07.29 02.10 07.26 02.06 07.33 02.04 06.56 01.41 18.53 14.46 19.49 14.41 19.56 14.38 19.19 14.15

09.10 04.15 09.07 04.11 09.20 04.10 08.42 03.45 21.35 16.44 21.31 16.39 21.45 16.39 21.08 16.14

Les solutions

2 A N A

BM

9 10 R E E S S A O I R R E U U S R E E S

PM

6 7 8 T A I E S T N E E T M E R N E G T A E M T A I A U N

PM

OUISTREHAM COURSEULLES SUR-MER

3 4 5 N D A D I G G E A N E M I S A T S A N I I C R E I E

DIVES SUR-MER

A B U S E R

A B U S E R

Samedi 19

51-49

Sudoku

TROUVILLE DEAUVILLE

BM

Horizontalement A – Il est payé pour agir à la place des autres. B – Très difficiles à assimiler. C – C’est la note du chef. Pas vraiment à l’aise. D – Ce fut un cadeau pour Diane de Poitiers. Ombre chinoise. E – Passer au crible. C’est de l’iridium. F – Laisse sur le carreau. Il écrit mais il ne signe pas. G – Tendant un piège. H – Petite ville bourguignonne. Deux, à Rome. Prêts à fondre. I – Femme standard. J – Belle nappe nord-américaine. Anciennes mesures de longueur. 1 M I L I T A R I S E

1 M I L I T A R I S E

Vendredi 18

Coeff.

A B C D E F G H I J

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A B C D E F G H I J

A B C D E F G H I J

LES MARÉES Dates

N° 108 - 17 novembre 2011

Verticalement 1 – Pourvu d’une force armée. 2 – Bouquet de pensées. Dépasser les limites. 3 – Lettres d’église. Tas informe. Symbole du curie. 4 – Haut représentant. 5 – Marquées par les ans. Dément totalement. 6 – Essaient de détourner du droit chemin. C’est le tantale du chimiste. 7 – Résine malodorante. Voisine d’Oléron. Elle coule de source. 8 – Question de test. Petit garçon. 9 – Second de portée. Il passe en courant. Vieux ruminant. 10 – Elles mettent pratiquement à sec.

LA TABLE

Le Bœuf ferré : le terroir normand revisité

■■ L’enseigne du “Bœuf ferré” est plutôt mystérieuse. Mais une fois installée, la bonne table délivre tous ses charmes.

I

nstallée depuis plus de vingt-cinq ans au 10, rue des Croisiers, le Bœuf ferré est un restaurant conçu pour les amoureux de la cuisine traditionnelle autant que pour les gourmets en recherche de qualité à prix décent. Dès l’entrée, les poutres de bois apparentes et la pierre de Caen de la demeure du XVe siècle laisse présager le meilleur du terroir. A mi-journée, le restaurant est très souvent plein, et il fait bon réserver. La clientèle, en majorité d’âge mûr, laisse supposer des tarifs un peu plus élevés qu’ailleurs. Pas le midi, pour lequel une formule déjeuner (entrée, plat et café ou thé gourmand) à moins de 14 € est proposée. Ce jour, la formule est alléchante : comme entrée, un croustillant d’avocat,

crevette et saumon en aumonière sur un lit de mozarella. Insolite, et relevé à la perfection. Avec le plat principal, on révise ses classiques avec un aloyau sauce au poivre qui dénote notamment un souci du détail : il est accompagné de tomates finement aillées et d’une galette de pommes de terre très réussie. Pour couronner le tout, mon thé gourmand compte un financier, et deux crèmes brûlées originales... Un succès. D’autres menus à 22, 30, 34 ou 42 € offrent autant de plats paraissant tout aussi succulents (coquelet rôti au cidre, filet d’agneau poêlé...). A noter aussi le menu du “petit chevalier” pour les enfants, à 11 €. Le Bœuf ferré, 10 rue des Croisiers. Tél. 02 31 85 36 40. Ouvert le dimanche !

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

A LA METEO B le week-end prévu par C Vendredi 18 novembre - Temps : agréable. Périodes ensoleillées. - Températures : minimales de 5 à 8° Calvados, 7 à D 10° Manche, maximales de 11 à 14°. - Vent : de sud-est à sud faible, devenant modéré. - Mer : belle à peu agitée vers le Cotentin. E Samedi 19 novembre - Temps : passagèrement pluvieux par l’Ouest. F - Températures : minimales de 5 à 8°, maximales de 11 à 14°. - Vent : de sud-ouest à sud faible. G - Mer : belle à peu agitée. - Indice de confiance : 3 sur 5. H Dimanche 20 novembre - Temps : ensoleillé. - Températures : minimales de 5 à 8°, maximales de I 11 à 14°. - Vent : de sud-ouest faible à modéré. - Mer : belle à peu agitée. J - Indice de confiance : 3 sur 5


SORTIES

●● SPECTACLES

. Deux farces d’Anton Tchekov. “La demande en mariage” et “L’ours”, jeudi 17 (15h30-20h30), vendredi 18 (20h30), samedi 19 novembre (20h30) à la Fermeture éclair, Quai Mitterrand. Tél. 02 31 83 20 35. . Imitation au Niouzz. Vendredi 18 novembre à 20h, le jeune Anthony se lance dans une heure d’imitations au Niouzz, 15 bd Leroy. Précisions au 02 31 34 95 28. . Contes libertins à la Crea. Samedi 19 novembre, “La Fontaine et son valet” seront contés à 20h30 rue Charles de Coulomb à Mondeville. Tél. 02 31 84 19 53. . L’impro normande sur la côte. Samedi 19 novembre à 20h30, l’équipe Macédoine de Caen organise un match d’impro contre La FRIT’ du Havre, à la salle polyvalente d’Hermanville-sur-mer. Tél. 02 31 73 02 72.

●● MUSIQUES

. Le retour de Tri Yann au Zénith. Vendredi 18 novembre, les Bretons présentent “40 ans et toutes ses dents” dès 20h. Précisions sur www.zenith-caen.fr. . Univers pop au Cargö. Le groupe Oxygen se produit vendredi 18 novembre à 19h30. Tél. 02 31 86 79 31. . Jay Jay Johanson à la Fnac de Caen. L’artiste suédois de trip-hop présente son dernier album en showcase, vendredi 18 novembre à 17h30 au Forum Fnac. . Mozart au Château de Caen. Le café Mancel accueille un concert instrumental de Mozart, interprété par le Chœur & orchestre universitaire régional, vendredi 18 novembre à 20h15. Réservations au 02 31 86 63 64. . Jazz à Louvigny. Le camion jazz, route de la rivière, accueille samedi 19 novembre le Sébastien Joulie trio dès 21h. Tél. 02 31 97 03 21. . Brahms au théâtre du Champ Exquis. Dimanche 20 novembre à 17h, duo violon et piano de musique de chambre au théâtre de Blainville. Tél. 02 31 44 08 31. . Musiques improvisées au conservatoire. Mardi 22 novembre, place aux grandes figures Henry Threadgill & Zooid à 20h. Infos au 02 31 30 46 70.

●● EN FAMILLE

. Cirque et jonglage à Mondeville. Vendredi 18 novembre, instruments et jongleurs sont dans “Zéphyr” à 20h30 à la Renaissance, rue de l’hotellerie. Tél. 02 31 35 65 94. . Equilibrisme à la Comédie de Caen. Jeudi 17, vendredi 18 à 14h30, samedi 19 à 17h et dimanche 20 novembre à 15h, “Sur la route...” mêle funambulisme et chorégraphie, à voir dès 9 ans. Tél. 02 31 46 27 29. . La fête du ping-pong à Oxylane. Samedi 19 novembre (14h-18h), le village sportif de Mondeville fait découvrir l’univers pongiste. Infos, tél. 0810 507 507.

Cette semaine, l’humour est à l’honneur au Zénith. Samedi 19 novembre, à 20h30, Les Chevaliers du Fiel viendront sur la scène caennaise présenter leur spectacle “La brigade des feuilles” (37 à 43€). Mardi 22 novembre, à 20h30, c’est Laurent Gerra qui

EXPOSITION 

prend le relais. L’humoriste et imitateur jouera ses grandes figures pour son nouveau spectacle (48 à 53€). Fous rires garantis ! Pratique. Samedi 19 et mardi 22 novembre à 20h30. Plus d’infos dans les points de vente habituels ou sur www.zenith-caen.fr

Mercredi 23 novembre, le Big Band Café d’Hérouville Saint-Clair accueille l’artiste-DJ allemand Shantel. Originaire de Roumanie, Shantel aime mixer des airs nord-africains avec des chants traditionnels d’Europe de l’Est. Pour présenter son nouvel album

“Disko Partizani”, il sera accompagné du Buconiva Club Orchestra. L’Orchestre du Grand consul assurera quant à lui la première partie. Pratique. Mercredi 23 novembre à 20h au Big Band Café, à Hérouville. 14/19 €. Tél. 02 31 47 96 13.

La Normandie se dévoile en images

L

a Normandie illustrée s’expose à la galerie Place des Arts, rue des Croisiers, à Caen. Du vendredi 18 au jeudi 24 novembre, le photographe Hervé Belhaire présente ses travaux de photographies modifiées à la manière de dessins. Intitulée “Normandie en images, du pixel au pastel”, cette exposition est une vision poétique de la Normandie au fil des saisons. “Le dessin a rencontré la photo” Chaque œuvre conserve en filigrane son aspect photographique. Hervé Belhaire, photographe-plasticien, explique le contenu de son travail : “J’ai commencé à

INTERNATIONAL 

D

Des airs d’Europe de l’Est au Big Band Café d’Hérouville

dessiner à l’âge de six ans. À l’époque, je dessinais au fusain des scènes de western, des chevaux et des paysages. Puis la photo est passée par là... Je cherchais déjà une solution pour la marier au dessin. C’est plus tard, avec l’informatique, que la rencontre a abouti. Mon but, c’est de compléter ma vision, mes sentiments lors de la prise de vue”. Hervé Belhaire utilise des logiciels de dessin informatisé comme Photoshop et Painter. Le résultat est pour le moins surprenant ! Pratique. Du 18 au 24 novembre 2011, à la Galerie Place des Arts, rue des Croisiers à Caen. Ouvert tous les jours de 14h à 19h. Infos : www.croquimage.net

© Hervé Belhaire

DR

Laurent Gerra et Les Chevaliers du Fiel au Zénith de Caen

19

■■ La zone portuaire caennaise fait partie des thèmes qui ont inspiré Hervé Belhaire.

L’amérique à l’honneur en mairie

ans le cadre du mois de l’international à Caen, ainsi que du 20e anniversaire du jumelage avec les villes américaines de Nashville et Alexandria, la Ville de Caen accueille jusqu’au 24 novembre l’exposition “3 voices” (en français : 3 voix) dans les murs de l’Abbaye aux Hommes et de l’Hôtel de ville, en partenariat avec l’ISAA (Institut supérieurs des Arts appliqués) de Rennes et le Consulat des États-Unis. Créée en février 2010, lors du “Black History Month”, le

festival des cultures Noires aux USA, cette exposition regroupe le travail typographiques des étudiants de l’ISAA sous forme d’affiches qui illustrent et célèbrent les discours de trois grandes personnalités américaines : Martin Luther King Junior, Abraham Lincoln et Barack Obama. Pratique. C’est à l’Hôtel de Ville, salle du Scriptorium, jusqu’au 24 novembre. Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h, et le weekend de 9h30 à 17h30. Infos : www. caen.fr et 02 31 30 45 55.

DR

N° 108 - 17 novembre 2011

■■ L’exposition “3 voices” est visible jusqu’au 24 novembre à l’Hôtel de Ville.


20

SORTIES

. Mardi 22 novembre à 18h, débat “Regard oblique sur la tauromachie”, Maison de la recherche en sciences humaines, Campus 1. Tél. 02 31 46 70 80. . Mercredi 23 novembre à 18h, débat “Votre avenir à la campagne, et pourquoi pas ?” à l’université de Caen, Campus 1, batiment Sciences A, amphithéâtre Dumont d’Urville. Tél. 02 33 66 74 67.

●● VISITES

. Vendredi 18 novembre : Visite-conférence sur la mosquée d’Hérouville à 15h30. RDV au 02 31 27 14 14. . Lundi 21 novembre : L’Abbaye d’Ardenne, siège de l’IMEC à 14h30. RDV au 02 31 27 14 14. . Mercredi 23 novembre : Centre de tri à Rocquancourt (9h-17h). Réservation obligatoire au 02 31 28 40 03.

●● EXPOSITIONS

. Hyper-expo place Letellier. Jusqu’au 15 janvier du jeudi au samedi de 15h à 19h, la galerie Hypertopie expose l’art contemporain - 50 artistes. Tél. 06 08 96 48 13. . Xam rue Saint-Laurent. Jusqu’au 31 décembre, les œuvres de Xavier Mabille sont accrochés aux murs de la galerie International Design. Tél. 02 31 86 26 48.

●● AU SORTIR DE L’AGGLOMÉRATION

. Le ferme culturelle du Bessin fait le show. Le lieu d’Esquay-sur-Seulles (25km à l’ouest de Caen) accueille Patchamama pour un concert reggae electro à 21h, vendredi 18 novembre. Le lendemain à 20h, vous pourrez dîner... dans le noir : “une expérience sensorielle originale et conviviale”. Infos au 02 31 21 05 62. . Des ventes aux enchères à Bayeux. Samedi 19 et dimanche 20 novembre à 14h15, l’Hôtel des ventes de Bayeux accueille deux grandes ventes de tableaux modernes et contemporains : la première est consacrée à l’atelier du peintre André Hardy, la deuxième aux œuvres de peintres normands. Tél. 02 31 92 04 47. . Hommage à Nougaro à Orbec. Samedi 19 novembre, le chanteur et jazzman Claude Nougaro est mis à l’honneur au centre culturel de la commune avec un concert à 20h30, et une exposition inaugurée dès 11h30 en présence de son épouse. L’expo restera jusqu’au 4 décembre. Renseignements au 02 31 32 82 02. . Bourse aux jouets à May-sur-Orne. Dimanche 20 novembre, l’association Les Phœnix, gérée par des parents d’élèves de l’école Edmond Lejeune, s’installe de 9h à 17h à la salle des fêtes. Tél. 02 31 85 38 21.

FESTIVAL

Dans le cadre du festival “Music Contact International”, les 47 choristes du Walton High School Chorus, se produiront pour un concert gratuit en l’église Saint-André, au Calvaire StPierre, lundi 21 novembre. Originaire d’Atlanta (Géorgie), aux Etats-Unis, le Wal-

ton chorus est en tournée en France. Après avoir enchanté le public de NotreDame de Paris ou encore de l’American Church of Paris, ce concert à Caen est leur ultime date française. Pratique. Lundi 21 novembre, 20h à l’église StAndré, Caen.

L’alimentation sur grand écran

N

ouveau rendez-vous cinéma et prise de conscience avec la Maison de l’étudiant et le cinéma Lux. Lundi 21 novembre, l’amphi Pierre Daure accueille à partir de 14h30, le festival “Alimenterre”. Au programme, trois sessions de projections dans le cadre du Mois des films documentaires. À 14h30, le documentaire “Dive !” de Jeremy Seigert, ouvre le bal. Inspiré par la mauvaise habitude américaine de gaspiller, le documentaire montre comment le réalisateur et ses amis ont, en fouillant les poubelles de grands supermarchés, sauvé pour quelques milliers de dollars de nourri-

BORÉALES 2011  

D

ans le cadre de la vingtième édition du festival des Boréales, l’artothèque de Caen reçoit jusqu’au 30 décembre, l’exposition du photographe finlandais Ville Lenkkeri “The place of no roads”, en partenariat avec le Centre régional de Lettres de Basse-Normandie. Réalisées au cours d’un voyage dans l’archipel norvégien de Svalbard, à l’extrême nord de l’Arctique, les photographies de Lenkkeri racontent l’existence passée d’une société utopique. Adroitement

PASSION 

“L’or du Rhin”. Sam. 19 à 14h30, suite avec la célèbre “Walkyrie” suivie du 3e volet, “Siegfried” à 20h30. Dim. 20, à 16h, dernier épisode avec “Le Crépuscule des Dieux”. Pratique. Les 18, 19 et 20 novembre au théâtre. Infos sur www.theatre.caen.fr.

ture comestible et de bonne qualité. (Gratuit) À 17h, on reste dans le thème avec la projection de trois courts métrages. “Comment nourrir tout le monde”, “Je mange donc je suis” et “Du riz et des Hommes” seront suivis d’une rencontre avec Seydou Ouedraogo, de l’Institut Free Afrique. (Gratuit) Enfin à 20h, grand moment du festival avec la projection de “Global Steak : nos enfants mangeront des criquets”, suivi d’un débat avec deux enseignants de l’université de Caen. (Entrée 3€) Pratique. C’est à l’Amphi Daure, campus 1, lundi 21 novembre. Billetterie sur place. Tél. 02 31 56 60 93.

© Alimenterre

●● RENCONTRES ET DEBATS

Vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 novembre, le théâtre de Caen laisse place à la Ring saga de Richard Wagner. Séparé en quatre représentations, cet opéra s’annonce comme un des temps forts de la saison. Ven. 18 à 20h : premier acte de la Ring-saga avec

Le Walton Chorus pousse la chansonnette

■■ En marge des projections, des ateliers et des dégustations équitables sont prévues à partir de 18h30.

Lenkkeri s’expose à l’artothèque positionnée entre mythe et réalité glaciale, cette exposition évoque le voyage d’un homme à la recherche d’un idéal de société. À noter : dans le cadre des Samedis de l’art, une visite commentée de l’exposition est prévue samedi 26 novembre à 14h30. Pratique. L’artothèque de Caen, Hôtel d’Escoville, place Saint-Pierre, jusqu’au 30 décembre. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h30. Renseignements : www.artotheque-caen.net et au 02 31 85 69 73.

© Ville Lenkkeri

© Sébastien Michaud

La “Ring saga” de Wagner au Théâtre de Caen

. Annulation. Le colloque-débat sur le thème “Combattre en Afghanistan”, prévu vendredi 18 et samedi 19 novembre au Mémorial, n’aura pas lieu faute de participants.

N° 108 - 17 novembre 2011

■■ Museum, (Photographie 100x125) fait partie des œuvres exposées à l’artothèque jusqu’au 30 décembre.

Où déguster du vin à Caen ?

C

a n’est pas une surprise : le Calvados n’est pas une terre de vins. Mais ça n’est pas une raison pour ne pas goûter ceux des autres régions ! Voici quelques endroits où vous pouvez tester diverses références et vous aider à choisir vos vins de Noël, avec les conseils du caviste. Il n’y a à Caen qu’un seul endroit où la dégustation est gratuite comme il est de coutume : c’est à la cave “Le rouge et le blanc”, rue Saint-Sauveur, qui propose chaque samedi plusieurs

■■ Goûter avant d’acheter, histoire de ne pas se tromper.

vins de diverses régions à goûter. D’autres, comme le “Nez Palais” rue StLaurent et “Les Domaines qui Montent” rue de Bras ont monté des ateliers thématiques payants autour de cépages (type de raisin) ou de façon de travailler le vin. Enfin, il est possible d’aller goûter les quelques (bons) vins de la production normande des “Arpents du soleil” à Grisy (vers StPierre-sur-Dives), les lundis et vendredis après-midi. Pratique. Contacts sur www.tendanceouest.com.


N° 108 - 17 novembre 2011

SUR LES ÉCRANS UGC

21

CINEMA

A l’affiche : L’ordre et la morale

Mondeville - Tél. 02.31.55.00.00 - Rép. 0800 000 000

●● Twilight chap. 4 : révélation - 1ère partie :

tous les jours à 10h50, 11h40, 13h30, 14h30, 16h00, 17h00, 18h30, 19h30, 21h00, 22h05. ●● Le stratège : jeu. 17, lun. 21, mar. 22, 10h35, 13h10, 15h50, 19h05, 21h45 ; ven. 18, sam. 19, 10h35, 13h10, 15h50 ; dim. 20, 10h35, 19h05, 21h45. ●● Intouchables : tous les jours à 10h45, 11h30, 13h05, 14h00,15h25, 16h30, 17h45, 19h00, 20h05, 21h30, 22h30. Séances supplémentaires : ven. 18, sam. 19, 20h00, 22h25 ; dim. 20, 14h05, 16h35. ●● L’ordre et la morale : tous les jours à 11h00, 13h45, 16h30, 19h15, 22h00. ●● Contagion : tous les jours à 11h10, 13h30, 15h45, 18h00, 20h20, 22h35. ●● Les aventures de Tintin, le secret de la licorne : tous les jours à 10h35, 12h50, 15h05. ●● Les aventures de Tintin, le secret de la licorne (3D) : tous les jours à 17h20, 19h40, 21h55 , sauf lun. 21, 17h20, 22h15. ●● Mon pire cauchemar : tous les jours à 11h15, 13h25, 15h35, 17h55, 20h15, 22h25. ●● Polisse : tous les jours à 11h05 sauf dim. 20, à 13h40, 16h15, 19h20, 22h10. ●● On ne choisit pas sa famille : tous les jours à 10h40, 12h50, 15h00, 17h10, 19h55 sauf lun. 21, 22h10. ●● Toutes nos envies : jeu. 17, ven. 18, lun. 21, 11h20, 14h10, 16h40, 19h30, 22h00 ; sam. 19, dim. 20, 19h30, 22h00 ; mar. 22, 11h20, 14h10, 16h40, 22h00. ●● Un monstre à Paris : sam. 19, dim. 20, 11h20, 14h10, 16h40. ●● Time out : avant première lundi 21 à 20h00. ●● Les adoptés : avant première lundi 21 à 19h45. ●● The Lady : avant première mardi 22 à 19h30. ●● Mission : noël - les aventures de la famille Noël (3D) : avant première dimanche 20 à 11h00.

●● Pathé Lumière 15 Bd du Maréchal Leclerc - Caen - Rep. 0892 696 696 ●● Twilight 4 révélation - première partie: tous les jours à 13h10, 13h40, 15h30, 16h15, 18h00, 19h15, 21h50 sauf dim. 20, à 11h05, 13h10, 13h40, 15h30, 16h15, 18h00, 19h15, 21h50. ●● On ne choisit pas sa famille : tous les jours à 20h15, 22h20 sauf dim. 20, à 11h05, 20h15, 22h20. ●● Polisse : tous les jours à 13h30, 16h05, 18h55, 21h45 sauf dim. 20, à 11h00, 13h30, 21h45. ●● Les Intouchables : tous les jours à 13h10, 15h25, 17h40, 19h55, 22h10 sauf dim. 20, à 11h00, 13h10, 15h25, 17h40, 19h55, 22h10. ●● Les aventures de Tintin : jeu. 17, ven. 18, lun. 21, mar. 22, 13h10, 15h30, 17h45, 20h00, 22h15 ; sam. 19, 13h10, 15h30 ; dim. 20, 11h00, 13h10, 15h30, 17h45, 20h00, 22h15. ●● Contagion : tous les jours à 13h15, 15h35, 17h50, 20h05, 22h15 sauf dim. 20, à 11h05, 13h15, 15h35, 17h50, 20h05, 22h15. ●● Mon pire cauchemar : tous les jours à 13h20, 15h30, 17h45, 19h55, 22h05 sauf dim. 13, à 11h05, 13h20, 15h30, 17h45, 19h55, 22h05. ●● Satyagraha : avant première samedi 19 à 18h55. ●● La belle au bois dormant : avant première dimanche 20 à 16h00.

Le café des images 4 square du théâtre - Hérouville Saint-Clair ●● Les neiges du Kilimandjaro : jeu. 17, 14h00, 15h45, 17h15, 21h30 ; ven. 18, 11h45, 15h15, 19h00, 21h15  ; sam. 19, 13h50, 18h15, 20h20  ; dim. 20, 12h15, 16h30, 18h45, 21h30 ; lun. 21, 13h10, 15h15, 19h30, 21h45 ; mar. 22, 12h30, 16h40, 19h00, 21h20. ●● Sleeping beauty (VO): jeu. 17, 15h15, 18h00, 19h30  ; ven. 18, 13h15, 17h30, 19h30  ; sam. 19, 12h50, 19h20, 22h30  ; dim. 20, 12h00, 17h30, 19h30, 21h00 ; lun. 21, 14h00, 16h00, 20h00, 22h00 ; mar. 22, 12h15, 14h45, 16h50, 21h30. ●● Au seuil de la vie (VO) : jeu. 17, 13h30 ; ven. 18, 16h00 ; dim. 20, 21h15 ; lun. 21, 13h20, 17h30.

■■ Mathieu Kassovitz propose une œuvre forte qui reconstitue, heure par heure, la tragédie de la grotte d’Ouvéa. Un drame puissant, porté par une mise en scène brillante et une interprétation qui l’est tout autant.

E

n avril 1988, en fin de cohabitation Mitterrand/Chirac, dans l’île d’Ouvéa en NouvelleCalédonie, une gendarmerie est attaquée. Trente gendarmes sont pris en otages par un groupe d’indépendantistes kanaks et détenus dans un endroit difficile d’accès de l’île. Sans hésiter, le gouvernement envoie 300 militaires depuis la métropole pour rétablir l’ordre et retrouver les gendarmes.

Il y a là l’armée de terre et le GIGN, conduit par le capitaine Philippe Legorjus. Celui-ci parvient à établir le contact avec Alphonse Dianou, chef des preneurs d’otages, et entame un dialogue. Car les Kanaks ont une éthique, une coutume qui leur fait privilégier le dialogue. Mais la situation politique en métropole va singulièrement brouiller les cartes. Après s’être égaré à Hol-

●● Drive (VO) : sam. 19, 10h26. ●● Edvard Munch, la danse de la vie (VO) : jeu. 17,

20h00. ●● Emilie Jolie : sam. 19, 11h00 ; dim. 20, 13h30. ●● Ice crimes - la nouvelle vague du polar scandinave : ven. 18, 23h16. ●● Il était une fois en Anatolie (VO) : jeu. 17, 16h15 ; ven. 18, 16h10 ; sam. 19, 16h15 ; dim. 20, 18h15 ; lun. 21, 15h30, 21h00 ; mar. 22, 18h30. ●● Insomnia (VO) : ven. 18, 21h33. ●● Jar city (VO) : ven. 18, 14h00 ; sam. 19, 21h30. ●● Les marches du pouvoir (VO) : jeu. 17, 19h15 ; sam. 19, 21h45 ; dim. 13, 16h15 ; lun. 14, 18h00 ; mar. 15, 16h30. ●● Morse (VO) : sam. 19, 7h57. ●● Trilogie Pusher (VO) : ven. 18, 00h21. ●● Sauna (VO) : sam. 19, 6h14. ●● La source des femmes (VO) : jeu. 17, 21h15 ; ven. 18, 20h30 ; sam. 19, 16h50, 19h10 ; dim. 20, 15h05 ; lun. 21, 18h30 ; mar. 22, 18h50, 21h15. ●● Un monstre à Paris (2D) : sam. 19, 10h45. ●● Un monstre à Paris (3D) : sam. 19, 14h50  ; dim. 20, 14h30. ●● Le vilain petit canard : dim. 20, 14h15.

Cinéma Lux 6 av. Ste Thérèse - Caen - Rep. 0892 680 043

●● Jeanne captive : jeu. 17, 13h45, 19h30 ; ven. 18,

13h45, 18h50 ; sam. 19, 11h10, 16h10, 19h50 ; dim. 20, 14h00, 17h50, 19h40 ; lun. 21, 16h00, 17h45  ; mar. 22, 18h00, 21h45. ●● Toutes nos envies : jeu. 17, 17h00, 19h15, 21h30 ; ven. 18, 13h45, 17h00, 19h15, 21h30 ; sam. 19, 14h00, 17h15, 19h30, 21h45 ; dim. 20, 13h45, 17h15, 19h30, 21h45 ; lun. 21, 13h45, 21h30 ; mar. 22, 13h45, 17h00, 19h15. ●● Polisse : jeu. 17, 19h20 ; sam. 19, 21h30 ; dim. 20, 13h50. ●● Noces éphémères (VO) : ven. 18, 17h15 ; sam. 19, 13h45.

lywood, où il a signé des films indignes de son talent, Mathieu Kassovitz revient, toujours en chevalier blanc de la morale, avec une œuvre forte qui reconstitue, heure par heure, la tragédie de la grotte d’Ouvéa. Bien sûr, le cinéaste est habitué à choisir sans nuances son camp et à faire la morale aux méchants, tout en s’attribuant le beau rôle, celui du héros, le capitaine Philippe Legorjus, auteur

du livre dont s’est inspiré le cinéaste pour écrire son scénario. Mais, si l’on veut bien passer sur ce politiquement correct, on pourra trouver bien des qualités à ce drame puissant, porté par une mise en scène brillante et une interprétation qui l’est tout autant. toute l'actualité du cinéma

●● Bonsai (VO) : jeu. 17, 17h40 ; ven. 18, 16h00 ; sam. 19, 18h00 ; lun. 21, 19h40.

●● Les géants : jeu. 17, 16h00 ; ven. 18, 20h40 ; dim. 20, 20h20 ; lun. 21, 18h00.

●● Love and Bruises : jeu. 17, 14h00, 21h45 ; ven. 18,

22h15 ; sam. 19, 14h10, 17h20 ; dim. 20, 22h00 ; lun. 21, 13h50, 18h00 ; mar. 22, 16h00, 21h40. ●● L’exercice de l’Etat : ven. 18, 17h50  ; sam. 19, 19h20  ; dim. 20, 18h10 ; lun. 21, 15h50  ; mar. 22, 21h00. ●● Poulet aux prunes : ven. 18, 20h00  ; dim. 20, 16h00 ; lun. 21, 21h45 ; mar. 22, 16h15. ●● L’ours montagne : sam. 19, 10h50 ; dim. 20, 15h45. ●● Le Gruffalo : sam. 19, 16h15. ●● Ici on noie les Algériens : ven. 18, 15h30  ; mar. 22, 19h45. ●● The artist : jeu. 17, 15h30 ; sam. 19, 15h20 ; dim. 20, 16h15. ●● Putty Hill (VO) : jeu. 17, 17h30 ; lun. 21, 20h00. ●● Ludwig - le crépuscule des Dieux (VO) : lun. 21, 19h30. Projection proposée dans le cadre du mois du documentaire sur la (dé)Colonisation. ●● Bird (VO) : lun. 21, 14h30 ; mar. 22, 18h00. ●● Tomboy : jeu. 17, mar. 22, 15h00. ●● Spectres : sam. 19, 11h00. Projection proposée dans le cadre du mois du documentaire sur la (dé)Colonisation. ●● Colorful : jeu. 17, 21h15  ; ven. 18, 21h50  ; sam. 19, 21h40  ; dim. 20, 21h30 ; mar. 22, 13h50.


22

No 108 - 17 novembre 2011

IMMOBILIER LOCATION CAEN

■ Caen Venoix, loue F3, 66 m2, entrée, salle-salon, chambre, terrasse, parking, cave, 560 € + 115 € charges. Particulier. Tél. 06.82.44.00.69 ■ Caen centre, loue studio 14 m2 quartier bassin St Pierre décoration soignée entree kitchenette équipée cabine de douche, interph., stationnement gratuit, loyer 295 € charges comprises. Particulier. Tél. 06.15.17.52.91 ■ Caen, 710 €, Venoix, ds résidence neuve, loue beau F3, 67 m2 hab., entrée, gd séjour cuisine 34 m2, 2 chambres, placards, s. de b., wc, balcon, parking intérieur. Dispo. 02/01/2012. Classe énergie : D. FA 710 €. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50 ■ Caen, 320 €, nord, campus, proche IUT, loue studio semimeublé avec balcon, kitchenette équipée. Classe énergie : D. Loyer CC, FA 149 € TTC. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50

■ Caen, carrière de Vaucelles, loue garage, 49 euros/mois, libre. Particulier. Tél. 02.31.26.76.23 ■ Caen, 400 €, loue maison/ appart. 2 pièces de 28 m2 en rdc au 69 bis rue du Dr Calmette, dans quartier CHR, FAC comprenant séjour, cuisine américaine, chambre, s. d’eau + wc. Classe énergie G. Loyer HC, DG 400 €, FA 381.16 €. Réf. 3683368 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06 ■ Caen, 485 €, loue F2, 18 rue Saint-Michel, entrée avec placards, cuisine indépend. avec placards, séjour et chambre avec parquet, s. de b. et wc séparés, appart. lumineux, gge, ascenseur. Chauff. et eau chaude indiv. gaz. Proche toutes commodités. Classe énergie NC. Loyer HC + 122 € charges, DG 485 €, FA 437.26 €. Réf. 3682450 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06 ■ Caen, La Folie Couvrechef, loue apt F2 duplex, 48 m2 avec balcon, très lumineux, immeuble avec jardin, local 2 roues, gge en sous-sol, loyer 520 € + 60 € ch. Libre 01/12/11. Particulier. Tél. 02.33.46.01.72

De Père en Fils depuis 1971

27, bd Leroy

14000 CAEN

02 31 34 35 41

www.aladinpeinture.com

■ Caen, 850 €, centre, en résidence neuve, loue bel appart. de 3 pièces, 2 chambres, cuisine aménagée, belles prestations, cave et gge. Classe énergie : D. Loyer CC, FA 850 € TTC. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50

■ Caen centre, loue F1, 22 m2, 3ème étage, propre, lumineux, meublé, calme, chauf. élect. Loyer : 430 euros C.C. Particulier. tel. 06.83.16.51.19

■ Caen, 640 €, rive droite, loue appart. 3 pièces, sis en étage, entrée, cuisine aménagée, séjour, 2 chambres, s. de b., parquet, chauff. gaz. Classe énergie : F. Loyer CC, FA 640 € TTC. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50

AGGLOMERATION

■ Caen, 549 €, résidence Le Weygand, loue beau F2, entrée, séjour, cuisine kitchenette, chambre, chauff. indiv. électr., placards, cave. Classe énergie : D. Loyer CC, FA 549 € TTC. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50 ■ Caen, 790 €, centre, résidence Les Marines, loue beau F3, 80 m2, parquet, cuisine séparée, balcon, ascenseur, séjour cheminée, cave. Chauff. et eau froide inclus. Poss. prof. libérale. Libre décembre 2011. Classe énergie : F. Loyer CC, FA 790 € CC. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50 ■ Caen, 355 €, loue F1, av. Thies, 19 m2, entrée avec placards, séjour avec coin cuisine équipée, s. de b., wc. Parking privé extérieur. Ascenseur, interphone et gardien. Proche université, tram et tous comm. Classe énergie E. Loyer HC + 33 € charges, DG 355 €, FA 351.46 €. Réf. 3682247 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06

■ Caen, 800 €, loue F5 de 95 m2 au 27 rue Arcisse de Caumont, en hyper centre, gd séjour salon de 35 m2, 3 chambres + 1 chambre de bonne, cuisine côté cour, s. de b. wc. Garage. Classe énergie : G. Loyer HC + 105 € charges, DG 800 €, FA 645.16 €. Réf. 3683353 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06 ■ Caen, 390 €, loue F1, 7 rue Jean Monnet, 26 m2, séjour avec coin cuisine équipée, s. de b., parking extérieur, interphone, ascenseur et gardien, proche ts comm. Classe énergie E. Loyer HC + 32 € charges, DG 390 €, FA 374.56 €. Réf. 3682220 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06 ■ Caen, 630 €, loue F3 + gge 70 m2, ds quartier Mémorial, 38 bd Mal. de Lattre de Tassigny, séjour + terrasse, cuisine séparée, 2 chambres avec placard penderie. Classe énergie NC. Loyer HC + 75 € charges, DG 630 €, FA 532.96 €. Réf. 3683878 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06

■ Hérouville, 375 €, loue F2, 1016 quartier Haute Folie, 32 m2, résidence Arcole, séjour en parquet, cuisine, 1 chambre, s. d’eau, chauff. + eau chaude collectifs. Proche tram et bus. Classe énergie : E. Loyer HC + 90 € charges, DG 375 €, FA 364.66 €. Réf. 3683862 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06 ■ Hérouville, 572 €, Montmorency, en résidence neuve, loue beau 2 pièces avec balcon, entrée, séjour, chambre, s. d’eau, balcon. Dispo. Noël 2011. Classe énergie : D. Loyer CC, FA 572 € CC. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50

■ Mondeville, 795 €, loue maison de ville récente, située rue Louise Michel, avec jardinet et gge, séjour de 28 m2, cuisine indépend. et 3 chambres. Et. : s. de b. Chauff. électrique. Classe énergie NC. Loyer HC, DG 795 €, FA 641.86 €. Réf. 3683837 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06

CALVADOS

■ Douvre-la-Délivrande, loue pavillon 6 pièces, sous sol, jardin fermé, libre, DPE: D. Loyer : 850 € C.C. Tél. 02.31.86.02.22 ■ Courseulles, 940 €, loue pavillon récent compr. 6 pièces de 97 m2, ds lotissement, au centre, à 500 m. de la mer, proche des comm., terr. 425 m2, gge, 4 chambres, séjour salon, chauff. électr. Classe énergie E. Loyer HC, DG 940 €, FA 737.56 €. Réf. 3682955 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06 ■ Subles, 790 €, loue maison récente, proche de Bayeux, de 5 pièces principales, d’env. 97 m2, avec entrée, séjour salon, 4 chambres et 1 garage. Classe énergie : E. Loyer HC, DG 790 €, FA 638.56 €. Réf. 3683096 Cabinet Billet-Giraud Pères et Fils Tél. 02.31.39.71.06


No 108 - 17 novembre 2011

AUTRES DEPARTEMENTS

■ Val Thorens, Domaine 3 vallées, loue 2 studios côte à côte pour 4 personnes par studio, centre station, pied des pistes, balcon exposé sud - vue sur le cœur de la station et le domaine. Particulier. Tél. 02.31.72.14.25

IMMOBILIER VENTES CAEN

■ Caen région, belle propriété avec mais. de maître, pte mais. annexe, bâts, parc. Prévoir travaux. DPE sans objet. 464.822 € HNI.SCP GOULEY, BOMPAIN-CHATELARD ET RIZZOTTO, tél. 02.31.23.60.07 ■ Caen, (réf. 225161), Ouest, magnifique mais., 7 pp, comp. : ent. av. placards, vaste séj./salon, cuis. amén., arr. cuis., ch. av. SE ; à l’étg. : 4 ch., gde mezz. (salle de jeu), le tt sur ter. env. 1.000 m2. Classe energie : D. 393.035 € HNC. SCP CHRISTOPHE ET GUILLAUME COQUELIN, tél. 02.31.97.70.13 www.coquelin.calvados.notaires.fr

23

■ Caen, (réf. MA00316), rive droite, quart. Arquette, 142 m2 habit., terr. 213 m2, 4 ch. Terrasse intér. et jard. Bcp de charme. DPE : C. Prix : 413.327 €. SCP GOUHIER ET BOISSET, tél. 02.31.80.73.75

■ Caen, 79.000 €, centreville, à saisir, ds résidence étudiante avec ascenseur, vds studio neuf de 20 m2 avec parking compr. entrée, gd séjour, s. de b., wc et kitchenette. Un emplacement remarquable à 500 m. du campus universitaire, proche tant du centre-ville que le périphérique de Caen, dans une architecture contemporaine. Frais de notaire offerts. Nexity, contacter Jérôme Barthélémy Tél. 06.29.69.11.50 ■ Caen, 119.990 €, Mémorial, vds F3 de 55 m2 en rez-dejardin (20 m2) diposant d’une entrée placard, séjour cuisine 24 m2, 2 chambres avec placard, s. de b., wc. Expo. ouest. Classe énergie : D. Prix FAI. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50

■ Caen, (réf. MA00362), place St-Martin, 150 m2 habit. DPE : F. Exclusivité, ens. de bureau à rénover. Emplac. nº 1 pour activité commerciale ou habitation. Prix : 361.832 €. SCP GOUHIER ET BOISSET, tél. 02.31.80.73.75

■ Caen, (réf. MA00320), Ouest St-Manvieu-Norrey, 120 m2 habit., terr. 1.015 m2, 4 ch., SDB, 2 WC. Gar. DPE : E. Prix : 269.141 €.SCP GOUHIER ET BOISSET, tél. 02.31.80.73.75

■ A 5 mn de Villers-Bocage et de l’A84, vends terrain à bâtir 1300 m2 hors lotissement. Particulier. Tél. 02.31.85.27.06 après 18h. ■ Falaise, 2 km, proche A88, vends maison récente, cuis. ouverte, cellier, ch. avec s. de douche, wc, étage : 2 chambres, s. de bain, mezzanine, wc, 115 m2 hab., garage, terrain déco soignée, 860 m2, 199 000 €. Particulier. Tel. 06.32.29.05.55

■ Femme sérieuse, motivée, recherche heures de ménage, repassage, nombreuses années exp., Caen et agglomération. Tél. 02.31.73.37.96 le soir. ■ Jeune femme rech. travail, 34 ans, véhiculée, trilingue français-anglais-allemand, informatique, sur Caen et agglomération, étudie ttes propositions. Tél. 07.62.21.18.08 ■ Jeune fille de 17 ans recherche un brevet professionnel en coiffure sur Villers Bocage et aux alentours de 30 km. Tél. 06.36.93.19.22 ■ Femme recherche activité dans l’accompagnement à la personne dépendante ou repassage, disponible, grande expér. prof., CESU. Tél. 06.82.38.88.53

BONNES AFFAIRES ■ Coffre toit ( break - camp. car), état neuf, 4 fermetures dont 2 à clés, long.: 2.32 m , l : 0.52 m, Ht : 0.32 m. Prix : 100 euros. Tél. 02.31.95.53.10 le soir ■ Ampli-home cinéma Yamaha RXV 559, état neuf, 100 €, télécommande + manuel. Tél. 02.31.68.60.14

Toutes les heures de 6 h à 22 h l'actualité nationale et internationale sur 100.2 FM

ANIMAUX

AUTOMOBILES CITROEN

■ Saxo, 2003, 86.000 km, 3500 € à déb., bon état général, auto-radio CD, fermeture centralisée, fenêtres électriques, révision récente, vehicule non fumeur. Tél. 06.50.16.64.56

■ Tapis tissage mécanique en laine de mouton 3.50m x 2.50m, très bon état. Visible à Caen. Prix : 150 €. Tel. 02.61.32.09.59

■ Chatons persans, LOF, pure race, mère 250269801412231, pucés, vaccines, nés le 09/09/2011, dispo de suite sur Caen calvados. Particulier. Tél. 06.70.74.98.16, à partir de 13 h.

ACHETE VOS MEUBLES OBJETS ANCIENS ET DESIGN Paiement comptant - Estimation gratuite

59 av. Pierre Mendès-France (route de Paris) - MONDEVILLE 02.31.84.33.52 - horlogepenchee@wanadoo.fr - www.horloge-penchee.com

retrouvez toute l'information en vidéo sur

AGGLOMERATION ■ Caen, (réf. 225057), Nord, jolie mais. S/s.s cplet comp. : ent., séj./SàM, cuis., 5 ch., gge atelier, cave, ter. clos et arboré, TBE. Classe : E. 361.830 € HNC. SCP CHRISTOPHE ET GUILLAUME COQUELIN, tél. 02.31.97.70.13 www.coquelin.calvados.notaires.fr

CALVADOS

■ Mondeville centre, vends appt T2 neuf, 1er étage avec asc., résidence standing, DPE : B, parking privé sous sol, 160 000 €. Particulier. Tél. 06.07.06.16.01 ■ Hérouville-St-Clair, vends appt F1, 30 m2 environ, cave et séchoir, 3e étage avec ascenseur, cuisine et salle de bain séparées, lumineux (orientation est). Prix : 54 500 €. Particulier. Tél. 06.65.98.29.78 ■ Epron, 240.000 €, Caen nord, vds maison de pl.-pied, 6 pièces, séjour salon cheminée 47 m2, 4 chambres, bureau, cuisine, arr.-cuisine, s. de b., s. de d., jardin 540 m2. Classe énergie : F. Prix FAI. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50

■ C8 2.0 HDi 16V 110 FAP pack GPS, 04/2003, 165.000 km, gris, 6 sièges, clim auto, vitres électriques av/ar sur-teintées, portes arrières électriques, GPS 2010/2011, 7.490 €. Tél. 06.37.73.56.97

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Caen, 30 avenue du 6 juin, 14000 Caen ou faxez-le au 02.31.24.83.10. Vous pouvez également saisir votre annonce sur "www.tendanceouest.com".

choisissez votre rubrique PEUGEOT

■ Peugeot 307 essence, 89.300 km, airbag avant, clim. automatique, vitres électriques, 5 portes, état intérieur/ extérieur parfait, 5.500 euros. Tél. 06.89.32.58.73

Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

Forfait 4 lignes

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3

OFFRES D'EMPLOI ■ Biéville-Beuville, 295.000 €, Caen nord, vds pavillon de 98 m2 hab., entrée, séjour salon, belle véranda, cuisine aménagée, 3 chambres, s. de b., s. de d., 2 wc, sous-sol complet, terr. 604 m2. Classe énergie : E. Prix FAI. Quesnee Immobilier, Tél. 02.31.34.08.50

■ Entreprise de charpente couverture sur Avranches recherche ouvrier qualifié. Tél. 02.33.58.68.20 ■ Rech. ambassadrices pour vente cosmétiques naturelles en réunion à domicile sur Caen, rémunéraation % sur les ventes. Tél. 06.63.03.17.34

DEMANDES D'EMPLOI ■ Recherche heures de ménage, repassage, cuisine, courses, aide à la personne du lundi au vendr. inclus le matin, ou dame de compagnie, CESU, 10 ans exp. Tel. 06.75.20.90.42

4

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin.


24

Grandcamp-Maisy

Port-en-Bessin

Bayeux

Honfleur

Deauville Ouistreham

Beuvron Lisieux

Caen Villers-Bocage

Vire

Condésur-Noireau

L

e jour de ses obsèques, la cathédrale Saint Pierre de Lisieux était trop petite pour accueillir toutes celles et tous ceux dont il avait, soit-disant, guéri les âmes, soigné les corps. Michel Royer s’en était allé le 26 octobre 2010. Un an après sa mort, une messe anniversaire a rassemblé ses fidèles, autour de ses proches. Sur l’Internet, les forum de discussion très nombreux ne tarissent pas d’éloges et entretiennent la mémoire, autant d’hommages de celles et ceux qui ont croisé sa route à SaintPair-du- Mont.

Les secrets de Michel Arielle est venue, comme des milliers d’autres, frapper à la porte de sa grande maison à colombages, un haras connu des éleveurs de trotteurs : “C’était un grand monsieur. Je lui dis un grand merci pour son écoute et l’apaisement qu’il m’a apporté”. Laurent s’en souvient avec des larmes dans les yeux : “J’ai connu

Falaise

cet homme, bon, généreux. Il laisse un grand vide derrière lui. Il a aidé mes grands-parents, mes parents, certains de mes proches. Moi aussi, j’ai pu compter sur lui”. Quel était donc le secret de Michel ? “Je dis aux gens quand je ressens des menaces qui pèsent sur eux. D’autres que moi ont ce type de dons. Chacun a ses problèmes. Le corps est important, il faut le respecter et je sais si je peux enlever une douleur à quelqu’un. Je ne suis ni un dieu, ni un saint, simplement un intermédiaire”. Michel, quand il parlait, ne disait pas grand chose, plutôt taiseux. “Je peux faire des choses mais je n’ai rien le droit de dire. Ce sont des secrets”. Ces secrès ont fait le tour de la Normandie jusqu’à ce minuscule cimetière du Pays d’Auge, sur les hauteurs de Cambremer. Michel y repose au pied d’un énorme buis, sous les arbres d’un chêne. Le guérisseur semble éternel. Alain Fergent

N° 108 - 17 novembre 2011

DECOUVERTES

Promenade insolite : la tombe du “guérisseur”

■■ C’est dans ce petit cimetière de Saint-Pair du Mont, tout près d’une ancienne chapelle, que repose Michel Royer, le guérisseur. Chaque jour, sa tombe est recouverte de fleurs fraîches et de plaques de remerciements.

Stéphane Pugnat, le maître-restaurateur de Caen C

■■ Dans l’ambiance très cosy de l’hôtel-restaurant Le Dauphin, Stéphane Pugnat, unique maître-restaurateur à Caen, évoque son métier : “Ce qui compte, c’est le rapport humain, l’entente avec ses collaborateurs”.

hef de l’hôtel-restaurant Le Dauphin, Stéphane Pugnat, toque en tête et sourire chaleureux, est l’unique cuisinier caennais à bénéficier du titre de “maître-restaurateur”. Il figure ainsi parmi les dix labellisés dans le Calvados : “Ce titre reconnu est délivré par la préfecture selon plusieurs critères tels que la qualité des produits, la façon de cuisiner ou encore le cursus suivi”. Du Mont-Blanc à Caen-la mer Originaire de la région du Mont-Blanc, en Haute-Savoie, Stéphane Pugnat a toujours souhaité travailler dans l’hôtellerie:“Mes parents étaient également restaurateurs, j’ai donc mis la main à la pâte très tôt. En fait, c’est une vocation”. Le néo-caennais s’est formé à l’école d’hôtellerie de Strasbourg avant de travailler en Angleterre et au Lion d’Or de Bayeux. Après avoir racheté le Dauphin en 1997 à ses beaux-parents,

il travaille aujourd’hui avec son épouse: “Il est important d’avoir beaucoup pratiqué pour être le plus crédible possible auprès de sa clientèle”. Un spa au Dauphin Soucieux du détail, M. Pugnat explique avec passion son métier :“Nous sommes des artisans de l’hôtellerie, en quelque sorte des aubergistes. Il est donc important de travailler dans le respect de la tradition et de donner une âme différente à chaque lieu”. Ainsi, il fait actuellement construire un spa, dans le but de répondre à la concurrence mais aussi d’innover : “Nous avons l’avantage d’être très bien placés, en plein centre- ville”. Composé d’un hammam, d’un bassin biotonique et d’une cascade d’eau, l’ouverture du spa est prévue le mois prochain. Il alliera modernité et histoire puisqu’il sera installé dans le bâtiment Prieuré, au sein d’un ancien couvent du XVe siècle ! Aimée Le Goff

Tendance Ouest Caen du 17 novembre  

Découvrez la dernière édition de votre journal gratuit à Caen

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you