Issuu on Google+

aeROPORT Page 5 Une liaison Caen-Tunis ? STaTiONNeMeNT Page 6 Les places payantes gagnent du terrain

FOOTBALL

“Je vais pouvoir exploser ! ” N° 91 - 30 juiN 2011

Frédéric Bulot, nouvelle recrue offensive du Stade Malherbe Page16

CHu, SaiNT-MaRTiN Page 7 Les hôpitaux caennais dans les meilleurs SPeCiaL VaCaNCeS Bougez, c’est l’été !

PageS 11 a 14

HLM

L’agglo bonne élève La loi oblige les villes à compter 20 % de logements sociaux. L’agglomération Caen-la-mer s’en sort plutôt bien. Page 4


N° 91 - 30 juin 2011

Les temps forts ✔✔ Baccalauréat L’ensemble des résultats

✔✔ Économie Conférence lundi 4 juillet au

✔✔ Festival Les cultures urbaines investissent la place Bouchard, mercredi 6 juillet à partir de 18h30.

✔✔ Course La Corrida pédestre de Caen et ses

des candidats du 1er groupe seront diffusés mardi 5 juillet entre 8 h et 20 h.

30, Avenue du 6 juin - 14000 Caen Tél. 02.31.30.29.33 - Fax : 02.31.24.83.10

Radio 100.2 - Le journal de Caen - www.tendanceouestcaen.com

Directeur de la publication : Benoit LECLERC Directeur délégué : François GILLOT Tirage : 35 000 exemplaires. Journal édité par la société Tendance Ouest, quai Joseph Leclerc-Hardy 50000 Saint-Lô Publicité : Nord Ouest Communication, tendancecaen@nordouestcommunication.com Impression : Centre d’Impression de Presse de l’Ouest quai Joseph Leclerc-Hardy - BP 20803 - 50958 Saint-Lô Cedex 9 Reproduction interdite de tout article, illustration, publicité sauf accord écrit du journal.

✔✔ Place Inauguration de la place Jean Collin

samedi 2 juillet à 10 h dans le quartier VenoixBeaulieu.

AU COURRIER

Mémorial de Caen à 17h30 avec Daniel Cohen sur “la crise et la sortie de crise”

deux courses auront lieu le vendredi 1er juillet à partir de 19h15, dans le parc Guynemer.

✔✔ Festival Hérouville attend 20 000 personnes pour le troisième festival de Beauregard, du vendredi 1er au dimanche 3 juillet.

EN DIRECT

“Machine arrière”

LOGEMENT  L’association “Habitat et humanisme” se bat pour la mixité sociale

“les tricheurs du volant ont gagné, le gouvernement a capitulé. Mais pourquoi, dès l’origine, a-t-on annoncé les radars par des panneaux aussi ostensibles ? Il était évident que ces automobilistes et motocyclistes prendraient de mauvaises habitudes, mettant fin à leur vitesse excessive que pour un court instant. A un an de la Présidentielle, un bulletin dans l’urne semble avoir plus d’importance qu’un mort sur les routes”. R. Lagneau

“Pas d’étendard sur la mairie”

“J’ai été choquée de voir au fronton de l’hôtel de ville de Caen l’étendard arc-en-ciel des associations homosexuelles. Les préférences sexuelles des uns et des autres relèvent exclusivement de la sphère privée, elles ne peuvent être arborées par une mairie, bâtiment neutre par essence”. H. Britsch

“Hérouville est un bon exemple” Xavier Douesnel, président de l’association caennaise “habitat et humanisme” était l’invité de l’émission “En direct”, diffusée sur Tendance Ouest le mercredi midi (100.2 FM). ■■ Quels sont les objectifs de votre association ? “Nous nous adressons aux personnes en difficulté qui ne peuvent accéder ni au marché privé ni au logement HLM. Nous travaillons à leur réinsertion par le logement, en les réinstallant dans des quartiers où elles pourront profiter d’un maximum de services de proximité. Aujourd’hui, de plus en plus d’entre elles sont dans le besoin. Toute notre activité est centrée sur l’accompagnement à la fois de nos donateurs et des bénéficiaires de notre action qui intègrent de nouveaux logements”. ■■ V o u s c h e r c h e z aussi à inciter les Caennais à les accueillir chez eux... “Outre cette activité de réaménagement de locaux (une trentaine de logements gérés autour de Caen), une trentaine de particuliers nous ont aussi confié la

TENDANCE 

tion pour tenter de recueillir des subventions pour un projet qui s’élève à 1,5 million d’euros”.

■■ Xavier Douesnel : “Nous voulons réinsérer par le logement les personnes dans le besoin”.

gestion de leur logement. Nous mettons actuellement en place plusieurs dispositifs juridiques pour faciliter ce processus. Nous invitons tous les propriétaires qui disposent de logements vides à contacter ainsi notre siège social pour connaître la démarche à effectuer.” ■■ Le besoin est important : le nombre de logements sociaux est-il suffisant dans les communes ? “L’État et les collectivités ne peuvent pas systématiquement répondre aux énormes besoins. Nous avons la volonté d’y répondre par nos propres moyens.”

■■ L ’ h a b i t a t s o l i daire est l’un des thèmes abordés récemment par le Conseil régional. Vous sentez-vous soutenus dans votre combat par les pouvoirs publics ? “Nous sommes beaucoup soutenus dans la réalisation de nos projets. Mais les montants des sommes affectées au logement par l’Etat pour les personnes à très faible revenu sont en baisse importante. Certains projets rencontrent ainsi aujourd’hui des obstacles à leur mise en place. C’est le cas d’une maison-relais située dans le quartier de la Charité : sur cette zone, nous sommes en négocia-

■■ On parle souvent d’Hérouville Saint-Clair comme d’une référence dans ce domaine.. Nous cherchons, à Habitat et humanisme, à pratiquer la mixité sociale en essayant de favoriser la rencontre entre personnes de tous les âges, en créant des petites structures avec tous types de public. La commune d’Hérouville répond en effet à ces critères, en associant logements sociaux et mixité inter-générationnelle”. Habitat & humanisme, 18 rue de la girafe. Tél. 02 31 84 62 52.

■■ Dates et chiffres . 60 bénévoles, et 30 accompagnateurs . 1994 : création de l’antenne caennaise d’habitat et humanisme . 23 juin 2011 : inauguration de sept logements sociaux rue d’Auge . septembre 2011 : réhabilitation de quatre logements avenue de Creully

Sur Internet ou à la radio SENSATIONS FORTES

L’ÉVÉNEMENT

LE PLEIN DE CADEAUX

●● Vous désirez vous mettre

●● Tendance Ouest sera en

●● Dès lundi 4 juillet,

au défi au Viaduc de la Souleuvre à la Ferrière-Harang, dans le bocage virois. N’hésitez pas, sensations fortes garanties en “ridant” la tyrolienne géante à 100km/h sur une distance de 400 mètres, en expérimentant le saut pendulaire à 130 km/h, ou en tentant le grand saut à 61 mètres de haut au bout d’un élastique (photo). Des cadeaux à remporter tout l’été sur Tendance Ouest 100.2 FM!

direct du festival “Écoute s’il pleut” vendredi 8 et samedi 9 juillet à Valognes. Ne manquez pas les nombreuses interviews de chanteurs en direct ces vendredi et samedi après-midi de toute l’équipe des organisateurs, ou encore les prestations d’artistes comme Merzhin, Guillaume Grand ou Nolwenn Leroy, qui viendront donner de la voix samedi soir dès 22h30 sur la plaine de jeux de Valognes.

retrouvez tous les programmes de l’été sur Tendance Ouest. Chaque jour de la semaine, vous avez rendez-vous avec Pierre entre 10 h et 14 h, pour jouer notamment à “La Voix des Normands”. Le but du jeu : retrouver une phrase prononcée par un normand célèbre (qu’il soit acteur, musicien, journaliste, homme politique) et gagner toutes sortes de cadeaux sur 100.2 FM.


N° 91 - 30 juin 2011

3

Caen-Thury-Harcourt à pied ou à vélo : la voie est ouverte ! 7

00 kilomètres de voies vertes : c’est l’objectif que s’est fixé le Conseil général il y a dix ans, face à l’engouement pour ces chemins ouverts aux vélos et aux piétons dans le Calvados. Autour de Caen, elles fleurissent peu à peu et le projet de relier la ville à Thury-Harcourt en s’appuyant sur l’ancienne voie ferrée devient réalité. La première section de cet aménagement, entre Louvigny et la forêt de Grimbosq, est sur le point de voir le jour. Train touristique ou vélo-rails ? Mercredi 29 juin, le comité de pilotage associant collectivités territoriales, offices de tourisme et associations concernés, s’est réuni pour scruter les moindres détails du tracé retenu. D’une emprise de 16 mètres, la voie verte doit concilier un maximum d’activités. “Nous voulons privilégier la pratique du vélo familial et de loisir”, explique Paul

Chandelier, vice-président chargé du dossier au Conseil général, “mais les piétons et randonneurs ne sont pas oubliés. Un revêtement pour les rollers est aussi envisagé.” Plusieurs étapes jalonneront la voie verte, dans un souci pédagogique. Les familles ou les écoliers pourront accéder à vélo au “barrage du vieux moulin”, station de comptage de poissons, comme au site géologique “incontournable” de Laizela-ville ou de la centrale hydro-électrique du Pont de Brie. Finalement, les rails n’ayant heureusement pas été supprimés, un train touristique ou des vélorails devraient pouvoir circuler sur la voie de chemin de fer. Le démarrage du chantier est prévu début 2012, ouvrant la voie à de nouvelles pistes : “La section de Louvigny à la forêt de Grimbosq n’est à nos yeux que la première étape d’un grand couloir vert. À terme, il sera possible de rejoindre la Loire depuis Ouistreham !”

■■ La future voie verte s’appuiera sur le tracé de l’ancienne ligne désaffectée Caen-Thury-Harcourt. Elle s’inscrit à terme dans le projet d’une grande voie permettant de rejoindre les châteaux de la Loire depuis le littoral caennais !


4

N° 91 - 30 juin 2011

NEWS

HLM : l’agglomération plutôt bon élève En France 38 % des 996

communes françaises de plus de 3 500 habitants (1 500 pour l’Île de France) sont en dessous du seuil de 20 % de logements sociaux.

Les plus sociales St-

Germain-la-Blanche-Herbe compte le taux le plus élevé d’HLM (47,9 %). Suivent Colombelles (45,7 %), Hérouville (43,5 %) et Blainville (37,7 %).

Bénéficiaires

 Les ressources annuelles imposables ne doivent pas dépasser un plafond de ressources pour une HLM : 25 313 € pour deux personnes par exemple.

Parc locatif Caen la mer

compte sur l’ensemble de ses 26 principales communes 97 030 résidences principales dont 25 338 logements sociaux, soit 26,2 % (DDTM, 2009).

L

’accès au logement est un droit. Et pour le préserver, la société française s’est organisée pour proposer des loyers modérés à sa population, notamment à partir de 1949 avec l’apparition des premières Habitations à loyer modéré (HLM). Depuis la loi du 13 décembre 2000, dix ans, les communes françaises de plus de 3 500 habitants sont tenues de disposer d’au moins 20 % de logements sociaux. Alors que plus d’un tiers de ces communes ne respecte toujours pas cette disposition légale, l’agglomération Caen la mer se montre bon élève puisque son parc immobilier, concernant les résidences principales, est constitué à 26,16 % d’HLM. Caen elle-même se situe dans la moyenne de l’agglomération avec 24,24 % de logements sociaux. Face à la demande, cette performance se révèle cependant insuffisante, comme on le constate au service “habitat” de l’agglomération : près de 8 000 personnes sont aujourd’hui sur liste d’attente.

■■ Une partie des 35 logements sociaux livrés l’été dernier à Bretteville-sur-Odon, seule commune de l’agglomération Caen la mer à ne pas respecter la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains qui fixe à 20 % le minimum requis d’HLM sur un territoire de plus de 3 500 habitants.

Le retard de Bretteville Sur les 29 communes qui composent Caen la mer, 15 sont en dessous du seuil de 20 %, mais seul Bretteville-sur-Odon ne respecte pas les règles de la loi RSU puisqu’elle compte plus de 3 500 habitants. “Nous avons aujourd’hui 15,5 % de logements sociaux, et nous continuons nos efforts pour parvenir à 20 %”, assure

Pierre Estrade, le maire de la commune. “Cette loi est partie d’un bon sentiment, mais le poids de l’histoire dans chaque ville fait qu’il était impossible du jour au lendemain d’atteindre un tel seuil pour des communes comme la nôtre qui, avant la loi, ne comptait que 9 % de logements sociaux”. Pierre Estrade aime employer la métaphore du chien qui

court après sa queue sans jamais pouvoir la saisir, afin de schématiser une situation délicate qui met les élus dans l’embarras, à chaque fois qu’une construction de logements est à l’étude. Les petites communes font peu d’efforts Selon la Direction départementale des territoires et de la mer, les toutes petites communes de Périers-sur-le-

Dan et de Saint-Aubin d’Arquenay ne comptent aucun logement social, d’autres comme Authie dépasse seuil qui dépassent tout juste le seuil de 2 % d’HLM. Le manque de celles-ci est encore plus révélateur sur des territoires plus peuplés comme ceux d’Hermanvillesur-Mer (2 600), BiévilleBeuville (2 500 habitants), et Lion-sur-Mer (2 500) qui

comptent respectivement 2,4, 5,51, et 6,14 % de logements sociaux. Mathieu, Bénouville, Saint-Contest, et Sannerville font également partie des mauvais élèves (dans l’ordre 3,5, 6,2, 6,7, et 9,8 % ). Pour réussir le défi du logement social, Caen la mer a adopté vendredi 24 juin un Programme local de l’habitat (PLH), “afin de donner un

objectif commun à l’ensemble des municipalités”, souligne Paul Ragot, maire d’Eterville dont la commune de 1 600 habitants passera bientôt le seuil des 17 % d’HLM, avec notamment 48 logements en construction. “L’idée de ce PLH est de faire jouer la solidarité entre toutes les communes, quelle que soit leur taille”. Maxence Gorréguès

Les logements sociaux se laissent acheter

I

l est désormais possible de devenir propriétaire d’un logement HLM. Il faut pour cela être locataire d’un bien immobilier de ce type, ou souhaiter acquérir un logement HLM vacant, et il faut que ce même logement soit construit ou acquis depuis plus de dix ans par un organisme HLM, type Calvados Habitat ou Le Foyer Normand. Des maires sceptiques Quelques bénéficiaires ont déjà reçu chez eux des lettres de leur bailleur social leur proposant de se

■■ L’État invite les bailleurs sociaux à vendre des biens.

porter candidats. Il reste que dans l’agglomération Caen la mer, rares sont les maires favorables à cette mesure. Un accord de principe vient même d’être passé entre les 29 municipalités de l’agglomération et les six principaux bailleurs sociaux pour laisser les communes choisir de vendre ou non des logements HLM, en faisant valider cette décision au travers de conseils municipaux. “Certaines communes auraient beaucoup à y perdre”, estime Paul Ragot, maire d’Eterville.


N° 91 - 30 juin 2011

NEWS Sept logements “très sociaux” inaugurés rue d’Auge L’association Habitat et Humanisme a inauguréle 23 juin, un nouvel établissement à vocation sociale près de la gare. L’immeuble, acheté à la ville de Caen, a été rénové et réhabilité grâce notamment à une aide financière de la Mairie. Composé de

Le stade nautique et la BMVR en réunion publique IFS  

■■ Une trentaine d’habitants de Ifs étaient présents.

Une réunion publique avait lieu jeudi 23 juin, à Ifs. Elle avait pour objet deux projets phares de l’agglomération caennaise: le stade nautique et la bibliothèque municipale à vocation régionale. Cette initiative faisait suite à une exposition à la mairie

5

sur le même sujet. Alain Lepareur et Marie-Jeanne Gobert, de la commission Culture et Sports de Caen la Mer, ont assuré la présentation des projets et répondu aux questions des habitants. Des interrogations qui étaient le plus souvent d’ordre pratique.

AÉROPORT 

C

trois T2 et quatre studios, il accueillera huit personnes “en difficultés”, bénéficiaires du RSA. Dans l’objectif de leur permettre une réinsertion sociale, un accompagnement par des éducateurs spécialisés leur sera également prodigué (lire aussi page 2).

La fermeture de l’école Robert Desnos programmée en 2012 Le maire de Caen Philippe Duron est allé annoncer, lundi 27 juin, aux parents d’élèves de l’école Robert Desnos dans le quartier de la Folie Couvrechef, la fermeture de leur établissement pour la rentrée 2012. Deux autres écoles du quartier, 5-continents

et Michel-Trégore, sont concernées par cette décision puisqu’elles accueilleront en septembre 2012 les élèves de Robert Desnos. Dans ce dossier, la municipalité a rappelé que le quartier avait perdu 224 élèves depuis 2000 et qu’il y avait donc une école de trop.

Une ligne Caen-Tunis à l’étude

et été, depuis CaenCarpiquet, il est possible de rejoindre la Corse, Nice, l’Irlande ou encore la Turquie. Autant de destinations qui évoquent les vacances, mais qui ne comblent pas totalement les rêves de développement de la Chambre de commerce et d’industrie de Caen pour son aéroport. Parmi les principales nouvelles pistes à l’étude figure Tunis. Pourparlers en cours “Cette ligne n’est pas un doux rêve puisque nous sommes en contact direct avec les ministres de la Culture et du Tourisme”, confirme Michel Collin, le président de la CCI. L’un des élus de la Chambre a même rencon-

tré le ministre tunisien du tourisme ces derniers jours pour faire avancer le projet. “La Tunisie a bien compris que le tourisme demeure son premier vecteur de développement. Donc, si on trouve une solution économique avec un billet intéressant, il y aura des propositions concrètes”. Et pour obtenir un billet à un prix abordable, Michel Collin espère que le gouvernement tunisien mettra la main à la poche en subventionnant Tunisair. Lors du dernier G8 à Deauville, un important soutien financier a été accordé aux pays du Maghreb, afin qu’ils puissent notamment soutenir les secteurs porteurs de leur économie.

■■ Michel Collin (à droite) avec un représentant tunisien.


6

N° 91 - 30 juin 2011

NEWS A la Grâce de Dieu, la place du commerce a repris vie Les habitants du quartier attendaient sa transformation depuis longtemps. La nouvelle place du commerce de la Grâce de Dieu a été inaugurée samedi 25 juin. De nombreux élus, dont le maire de Caen, étaient présents pour célébrer ce moment important.

TRAVAUX EN VILLE ●● HYPER-CENTRE   Stationnement interdit sur

STATIONNEMENT 

M. et Mme Roger, habitants du quartier depuis 1974, se réjouissent de ce changement : “Nous avons participé aux réunions de préchantier pour donner notre avis car nous en avions assez de voir le quartier sans vie.” Coût de l’aménagement : 2,7 millions d’euros HT

Stationnement : La Voix du Centre élève le ton Le groupe politique “La Voix du Centre” dénonce dans un communiqué l’extension des zones de stationnement payant dans le centre ville de Caen (lire ci-dessous). “Nous avons toujours suggéré qu’à ces modifications, se couple une politique de création de

nouveaux parcs de stationnement pour permettre à l’usager de laisser sa voiture aux portes de la ville en utilisant la fiabilité du transport public. À Caen, on réduit le stationnement, on fait payer l’usager, on verbalise à tout va... On n’incite pas, on contraint.”

Nouvelles mesures

quelques places du parking de la place de la République pour assurer sa réfection de l’accès et de la sortie, jusqu’au 17 juillet.

●● CENTRE   Le stationnement est interdit et la circulation limitée par moment et jusqu’au 8 juillet pour assurer la réalisation de marquages routiers boulevard Aristide Briand, fossés Saint-Julien, rue Choron, rue des Carmélites, rue Docteur le Rasle, rue du Baillage, rue Fred Scamaroni, rue Jean Marot, rue Pasteur et rue Saint-Martin. ●● PRAIRIE  Le stationnement des véhicules sera interdit sur une portion du boulevard Aristide Briand à hauteur des numéros 4 et 6, les 5 et 6 juillet prochains pour une intervention sur le réseau d’assainissement. ●● SAINTE-THÉRÈSE   Le stationnement et la cir-

culation des véhicules sur une portion du cours Montalivet sont limités jusqu’au 4 juillet pour assurer le renforcement des digues de lutte contre les inondations. La circulation des vélos est interdite sur la piste cyclable du cours Montalivet, entre la limite communale Caen/ Mondeville et le pont Alexandre Stirn.

BLOC NOTES URGENCES SAMU faire le 15. CHU : 02 31 06 31 06 CHR : 02 31 27 27 27 SAPEURS·POMPIERS : 18 POLICE SECOURS : 17 COMMISSARIAT : 02 31 29 22 22 GENDARMERIE : 02 31 35 55 55 GAZ (dépannage) : 0 810 031 000 ÉLECTRICITÉ (dépannage) : 0 810 053 000 PRÉFECTURE : 02 31 30 64 00 ALLÔ LA MAIRIE : 02 31 30 45 55 SNCF renseignements voyageurs : 08 92 35 35 35 URGENCES DENTAIRES (dimanche et jours fériés) : 02 31 85 18 13 PHARMACIES DE SERVICE : 32 37 SOS MÉDECINS : 36 24

■■ Le stationnement caennais comptera à partir de septembre 4 370 places payantes et 2 850 places gratuites.

L

e Conseil municipal a adopté pour la rentrée une réforme du stationnement conséquente, qui devrait modifier les habitudes des Caennais dans le centre ville. Elle entraîne une redistribution des espaces payants “dans le but de redynamiser les commerces et de favoriser l’usage des transports en commun”. Parmi les grands changements, le stationnement payant de l’hypercentre, symbolisé par la couleur rouge, sera réduit à 1 285 places, soit 450 places en moins. Il coûtera égale-

CONSEIL 

ment plus cher, en passant à 1,20 € l’heure, et le temps de stationnement y sera limité à 75 minutes, contre 90 auparavant.

10 % de places payantes en plus La “zone jaune”, qui concerne les espaces plus périphériques, se verra pour sa part augmentée de 850 places pour atteindre 3 085 places dans cette zone. Il sera possible de s’y garer durant deux heures et demie, pour un tarif de 0,80 € l’heure.

“Il s’agit d’optimiser l’existant en assurant une meilleure rotation des véhicules. Le nombre de places payantes va augmenter de 10 %, mais une bonne part de la capacité de stationnement restera gratuite”, relativise Rudy L’Orphelin, le maire adjoint en charge des déplacements. “C’est une condition indispensable pour assurer l’attractivité du centre-ville. Et nous demeurons l’une des grandes villes les moins chères de France.” Parmi les autres mesures mises en place, le parking du person-

nel de l’Hôtel de Ville sera désormais ouvert les weekends. Un stationnementminute sera installé place Saint-Sauveur et devant le Conservatoire. Les six parkings souterrains de la ville, considérés comme sous-utilisés, resteront ouverts jusqu’à minuit au lieu de 20 h ou 21 h. Le stationnement pour les résidents sera élargi, avec un abonnement mensuel de 15 € en zone jaune. En zone rouge (centre-ville), les abonnés payeront en plus 2 ¤ par jour.

Les autres grandes décisions

. Parallèlement à la requalification de la place SaintSauveur, l’église du Vieux Saint-Sauveur va bénéficier d’une restauration de sa façade principale, d’un montant estimé à 420 000  ¤. Fin des travaux prévue en décembre 2012. . Le Théâtre de Caen sera rénové et modernisé à partir de septembre 2013, pour un montant estimé à 20,5 millions d’euros. . Rue Montcalm, dans le quartier de la Pierre Heuzé, 66 logements de la Résidence pour personnes âgées

vont être réhabilités. La Ville accorde sa garantie à 100 % à l’office public Caen Habitat pour le remboursement d’un emprunt de 210 446 ¤. . La voie verte réalisée récemment entre la passerelle des Rocquemonts et la rue de Champagne dans le quartier du Chemin Vert a reçu le nom de “promenade Jacques Tati”. . La ligue de football de Basse-Normandie a acquis un terrain dans la ZAC Beaulieu : il accueillera son nouveau siège social, rue de Brocéliande.

■■ Le Théâtre de Caen va être entièrement rénové.


N° 91 - 30 juin 2011

NEWS La société SE.DEL.KA a présenté mardi 21 juin la maquette de sa nouvelle résidence “Le Prévert” qui sera construite Chemin de la cavée, à Mondeville. Située en face de la piscine et à deux pas du bourg et de ses commerces, la résidence composée de trois

immeubles sortira de terre dès la fin de l’année pour être livrée en 2013. Elle comptera 79 logements allant du T1 au T3 pour un prix allant de 73 000 à 167 000 €. À noter que l’intégralité de la résidence bénéficiera du label Bâtiment basse consommation.

L’ENTREPRISE

HÔPITAUX, CLINIQUES

Protéger les fonds marins

A

■■ Alice Badin, salariée, et Yanis Souami, directeur-fondateur de Sinay, présentent une balise acoustique.

A

nemental des activités industrielles maritimes. Contrairement à l’idée reçue, Yanis Souami affirme que “les industriels se soucient des risques environnementaux”. Ses principaux clients sont les comités de pêche et l’Etat qui obligent les usagers des mers à des analyses avant exploitation. Le rôle des quatre salariés permanents est donc de dimensionner des équipes d’experts selon le genre de missions. Sinay est spécialisé en analyses dans les domaines de la pêche, des mammifères marins, des énergies renouvelables et de l’acoustique sous-marine. Plus d’informations sur www.sinay.fr

Et si l’amour était au rendez-vous ?

u tableau d’honneur 2011 des meilleurs établissements hospitaliers français, publié par le journal Le Point dans son édition du 16 juin dernier, les deux locomotives de Caen en matière de santé caracolent dans le peloton de tête. Le CHU grimpe à une belle 14e place parmi les hôpitaux qui fournissent un service complet aux patients, tandis que la clinique privée Saint-Martin demeure dans les cinq les plus performants en France, en se classant au 4e rang.

Le CHU brille notamment dans les disciplines suivantes : traumatologie du genou (2 e), chirurgie du canal carpien (3e), des tu-

CHU  

Le projet de Pôle régional d’art contemporain abandonné Le Conseil régional et l’Etat ont officiellement abandonné, jeudi 23 juin l’idée de créer un Pôle régional d’art contemporain à Colombelle, sur l’ancien site de la SMN. Le projet a essentiellement été annulé à cause de délais trop contraignants. Les 25 mil-

lions d’euros prévus par le contrat Etat-Région aurait dû être dépensés entre 2007 et 2010. Le Fonds régional d’art contemporain recevra donc 10 de ces 25 millions. Les 15 autres millions d’euros seront affectés à la rénovation de théâtres et à l’abbaye d’Ardennes.

Caen dans la cour des grands !

meurs osseuses (10e), du colon et de l’intestin (10e), du rectum (15e), chirurgie cardiaque (15e), des carotides (8e), des artères (7e), endocrinologie (15e), foie/ pancréas (8e), estomac et oesophage (8e), pneumologie (10e), infarctus (6e), cancer du poumon (15e). Parmi les cliniques, le CH privé Saint-Martin décroche l’excellence en chirurgie de la colonne vertébrale et pour les infarctus du myocarde(1er) ! Mais aussi en chirurgie des carotides (2 e). Elle se distingue en chirurgie de l’intestin (4e), des artères (4e), en proctologie et en chirurgie cardiaque (11e), pour les hernies de l’abdomen (15e).

■■ Le CH privé Saint-Martin, 4e des cliniques françaises.

Pierre, au cœur de l’urgence

P

ierre Phelouzat, 29 ans, est médecin urgentiste au CHU de Caen. Fort de six ans d’internat et d’un doctorat spécialisé dans la médecine d’urgence, le Dr Phelouzat a été titularisé en novembre dernier au service des urgences du Centre hospitalier, un service qui reçoit plus de 180 personnes chaque jour. Pour lui, le choix des urgences s’est fait naturellement. “C’est l’assurance d’accomplir des tâches chaque jour différentes”, précise-t-il. Sa position de chef

d’équipe l’oblige à jongler entre les pôles d’urgence, tout en gardant les mêmes responsabilités : surveiller les patients, assurer la coordination entre les services, rester calme et surtout, ne pas commettre d’erreur. “Mon travail est profondément humain, et l’inconnue est mon quotidien.” Aux urgences, le temps est précieux. On n’y court pas, mais presque. Les entrées s’enchaînent et les degrés d’urgence varient. L’urgence vitale y côtoie souvent la détresse sociale.

Loïc Picard - IUT de Caen

SE.DEL.KA - www.images-in-situ.fr

Mondeville : résidences “Le Prévert”, le projet est lancé

l’heure où l’écologie apparait comme un principe primordial de la survie humaine, une entreprise caennaise s’est spécialisée dans la préservation des fonds marins et de leur faune. La société Sinay a été créée en 2008 à l’initiative de Yanis Souami, passionné par la mer et diplômé d’école d’agronomie, en spécialité pêche. Analyse et prévention Convaincu que la protection de l’environnement est, non pas une contrainte, mais un avantage pour les entreprises off-shore, il s’est donc lancé dans la fourniture de produits et services pour étudier l’impact environ-

7

■■ Pierre Phelouzat, au chevet de l’un de ses patients


8

NEWS Les Foulées des Bistrots ont attiré 800 participants Vendredi 24 juin, après un défilé de tous les participants déguisés, rue Gémare, les Foulées des Bistrots ont à nouveau créé l’événement dans les rues caennaises. 800 coureurs se sont élancés dès 20h30 sur un parcours de 3,5 km, pour deux tours hauts en

L’ASSOCIATION

PATRIMOINE 

Un meilleur devenir au Togo

L

■■ Fabrice Ahonda kokou, Mathilde Warthmann, Lise André, Emmanuel Guitton, bénévoles de l’association

F

abrice Ahonda kokou est le fondateur de “Meilleur devenir”. Cette association qui a vu le jour en août 2003 au Togo a pour mission d’oeuvrer à l’épanouissement socio-économique et culturel des populations togolaises et surtout des enfants. Ce pays de 6 millions d’habitants souffre d’une espérance de vie qui régresse et d’un niveau de vie très faible. Chômage, inadaptation de l’éducation, délinquance juvénile, ont poussé un groupe de jeunes à créer “Meilleur devenir”. “Nous devons soulager les difficultés de l’Afrique de demain, permettre à la population d’avoir accès à la connaissance, leur ouvrir

N° 91 - 30 juin 2011

une porte sur le monde”, rappelle Fabrice. Le défi est de taille : restauration d’écoles, création de bibliothèques, concours d’orthographe et de mathématiques, construction de dispensaire, mesures d’hygiène...L’équipe de bénévoles qui vient de mettre en place une antenne en France a besoin de renfort aussi bien financier qu’humain. “Nous cherchons des compétences pour faire grandir les projets”, ajoute Lise. Pour donner un coup de pouce à l’association, l’adhésion est de 15 euros. On peut également offrir un peu de son temps. Pratique. Tél. 06.31.94.18.30 meilleurdevenirfrance@gmail.com

Qu’on se rassure, ils vont bien. “Ils sont actuellement à l’abri dans un entrepôt de la ville qui sert habituellement pour stocker tous types d’objets lors de travaux de voirie”, indique-t-on au service communication de la Ville. Une réflexion a effectivement été menée pour savoir s’il y avait un intérêt à les garder ou à les vendre aux particuliers résidant autour de la place : “La place crée une

S

Le Conseil Régional a signé, vendredi 24 juin, une convention avec l’Association “Pour l’Accès aux Garanties Locatives” (APAGL) et le collecteur d’Action Logement Logiliance Ouest. Cet accord marque la création d’un dispositif de garantie des risques locatifs

(GRL) : la Région s’engage ainsi à prendre en charge une assurance pour loyers impayés aux propriétaires bailleurs louant leur logement à des jeunes de moins de 30 ans. La BasseNormandie est la première région à mettre en place ce système d’aide.

Les pavés de St Sauveur vont bien !

es plus folles rumeurs ont circulé ces dernières semaines au sujet d’une disparition des pavés médiévaux de la place Saint-Sauveur. Qu’en était-il devenu après avoir été retirés pour laisser place aux fouilles archéologiques ?

LOCATION 

couleurs. Des points de ravitaillement avaient été installés en moyenne tous les 750 mètres. L’équipe du “Coq et ses poules” sont les grands gagnants du déguisement de cette 9e édition 2011.

La Région garantit le paiement des loyers des moins de 30 ans

illusion d’optique qui laisse penser qu’il aurait été possible de tous les récupérer pour repaver l’ensemble de la place. Or, il n’y en a pas assez”, nous a-t-on précisé. “J’aurais bien aimé en profiter pour paver ma cour, mais il n’y a jamais eu de suite”, regrette un riverain interrogé. Devant la vieille église Mais les architectes et urbanistes en charge du projet en ont finalement décidé autrement. Les fameux pavés seront disposés devant le vieux Saint-Sauveur tandis que l’essentiel de la place aura droit à un autre revêtement. Le coût du réaménagement avoisine 4 millions d’euros, pour une livraison au printemps 2012.

■■ Les précieux pavés n’ont pas disparu !

Une enquête révèle des irrégularités

ur les 320 litiges liés au logement et enregistrées à l’antenne caennaise de l’UFC Que Choisir en 2010, 168 concernaient des locations. Aussi, un administrateur national de L‘Union fédérale des consommateurs s’est rendu en personne dans neuf agences immobilières à Caen, ces derniers mois, pour mener une enquête, en se présentant comme un particulier souhaitant louer un appartement de 40 m2. Selon Gérard Bécher, “ce fut l’occasion de noter un certain

nombre d’irrégularités. Il est souvent demandé au candidat locataire des documents interdits comme un chèque de réservation pour le logement, une photo d’identité, une attestation de l’employeur ou encore une attestation du précédent bailleur”, affirme-t-il. “Nous avons même trouvé une agence qui fait payer l’envoi de quittances alors que c’est un service gratuit”, a constaté Gérard Bécher. Il a également noté plusieurs fois le manque d’affichage des honoraires.

■■ Gérard Bécher a choisi neuf agences pour son étude.


N° 91 - 30 juin 2011

9

NEWS Mobilité : les apprentis bas-normands honorés

Un nouveau président pour l’IAE de Caen Ludovic Spiers, directeur général d’Agrial, a été élu le 17 juin dernier à la tête de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Caen. Le conseil d’administration de l’établissement, qui compte plus de 2000 étudiants, s’était réuni à la suite du départ d’Agnès

Grangé, ex-délégué régionale du groupe La Poste. Très heureux d’être au côté du directeur Fabrice Le Vigoureux et de ses équipes, le nouveau président souhaite notamment contribuer au rapprochement avec l’Ecole de management de Normandie.

Lundi 27 juin, la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie (CCIR) et le Conseil Régional ont reçu, au Centre d’Enseignement Supérieur Artisanat Métiers (CESAM), les 98 apprentis bas-normands qui ont bénéficié du programme de mobilité Movil’App

depuis jullet 2010. Ces jeunes, en préparation de leur diplôme, ont séjourné durant deux à six semaines dans des entreprises européennes. L’occasion pour eux de se confronter à un environnement nouveau. Depuis 1998, 654 apprentis ont partagé l’expérience.

L’ENSEIGNE

MALENTENDANTS 

Le sous-titrage en direct de Caen

Bose présente son vidéo Wave

S

■■ Stephan Dubois, responsable, et Aymeric Septvant.

Spécialisé dans le multimédia et le home cinema, Bose s’est installé à Caen en 2009 et propose des produits haut de gamme innovants. Le dernier petit bijou du magasin est arrivé : le vidéo Wave, premier écran au monde à offrir le home cinéma

intégré.”Aucune enceinte extérieure, pas de caisson de basse, tout est intégré dans l’écran,” explique M. Dubois. “Nous apportons un service personnalisé à nos clients pour que leur home cinéma s’intègre parfaitement chez eux.” Pratique : Tél. 09 65 37 39 71

ystème Risp, entreprise de transcription écrite simultanée basée à Caen, s’est imposée dans le domaine du soustitrage en direct pour personnes mal-entendantes en étant la seule en France à utiliser un clavier spécifique : le Velotype. Celui-ci permet de retranscrire sur écran et en direct la parole, pour permettre aux personnes sourdes de lire les propos tenus.“Que ce soit en conférence, en colloque, en réunion : partout où les gens parlent, il y a un besoin. Ils sont énormes : c’est un confort certain pour les personnes souffrant de ce handicap”, explique Evelyne Hamon, créatrice et gérante

de la société qui a inauguré, lundi 27 juin, ses nouveaux locaux rue Albert Kastler. Ils sont notamment dotés d’une isolation phonique pour les transcriptions à distance et équipés de neuf “vélotypes”, qui permettent une grande rapidité de frappe en créant des syllables d’une seule pression. Forte de son succès, Système Risp doit maintenant faire face au développement d’un nouveau métier : celui de “vélotypistes”. Soutenue notamment par le Conseil régional, l’entreprise a mis en place un dispositif de formation en alternance en deux ans. Avis aux intéressés. Infos sur www.systemerisp.com

■■ Système RISP forme au nouveau métier de vélotypiste.

LEROUX - BROCHARD

S OUVERT A TOU

OFFRE SPECIALE Fête des Pères ASPIRATEUR EAU ET POUSSIERE NILFISK

NETTOYEUR HAUTE PRESSION NILFISK

110€

117€

100 L - Matériel PRO Réf. MK 102-100-3M 230V / 2.2 kW / 3 cv Volume engendré : 20 m3/h Pression maxi : 10 bars

Multi 20 - Réf. 107402044 - 1400 W Dépression 210 m bar (avec fonction soufflerie)

TTC

TTC

430€

ZAC du Citis - 2, avenue de la 3e DIB

HEROUVILLE-SAINT-CLAIR 02.31.54.54.00

LOT MEULEUSES BOSCH

KIT MULTIFONCTION MOVA

C 110.3-5 PCxtra Réf. 126139570 - 110 bars 440 L/heure + patio cleaner

GWS22-230H - GWS6-125 (Diam. 230 et 125 mm) Matériel Pro

Réf. 4516 - Lame 3 dents Tête nylon automatique Coupe-branches scie - Taille haies

TTC

TTC

TTC

180€

390€

Photos non contractuelles

COMPRESSEUR FINI

fert f o l ie ic f f o n o l l a b Un ticles l’achat de l’un de ces ar pour


10

N° 91 - 30 juin 2011

NEWS L’Université de Caen honore ses 151 docteurs de 2011 Josette Travert, présidente de l’Université de Caen, a remis très officiellement 151 diplomes de doctorat, samedi 25 juin, aux étudiants ayant soutenu leur thèse en 2010. Pour Thomas Delaroque, Caennais de 28 ans, ce diplôme, qui correspond à un niveau bac

Trois prêtres ont fêté leur anniversaire sacerdotal RELIGION 

■■ Michel Lemasson, Gérard Pitel et Jean-claude M’Bra

Cela fait 40 ans que Gérard Pitel exerce sa vocation de prêtre. Ses confrères, Michel Lemasson et Jeanclaude M’Bra, fêtaient eux quant à eux leur 25 et 10 ans de fidélité à Dieu. Dimanche 26 juin, en ce jour symbolique de la fête du Sacerdoce, une seule

messe paroissiale a donc été célébrée en l’Eglise Saint-Jean pour ces trois anniversaires. “Notre mission au service de Dieu nous amène à faire des rencontres extrêmement variées. Nous sommes reconnaissants de tout ce qu’on reçoit”, confiait Michel Lemasson.

●● PRÉCISION  La forêt de Grimbosq appartient à Caen grâce à Jean-Marie Giraud

Dans notre précédent numéro, nous évoquions le rachat de la forêt de Grimbosq par la municipalité de Caen en 1971. Franck Duncombe était alors maire-adjoint chargé de l’environnement, auprès de Jean-Marie Giraud, maire de Caen jusqu’en 2001. “Ce fut une de mes premières initiatives de maire. Et à cette époque, c’était une innovation de premier ordre”, tient à préciser ce dernier.

●● LABEL   Ouistreham hisse le Pavillon bleu

Pour la 13e année consécutive, le bassin de plaisance de Ouistreham a reçu le Pavillon Bleu d’Europe, label de qualité remis par la fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe. La pavillon est hissé depuis mercredi 29 juin dans la cité balnéaire.

●● MÉDIÉVAL   Un livret de recettes originales

À l’occasion du 1100e anniversaire de la Normandie, les restaurateurs normands ont concocté des duos de recettes médiévales et innovantes. L’ensemble de ces recettes ont été compilées dans un livret : “Normandie Viking Food 911-2011”. Disponible au 02 31 47 22 52.

Avec l’AFPA, devenez cuisinier ou serveur en contrat de professionnalisation

Réunion d’information le jeudi 7 juillet, à 9h sur notre campus de Caen, rue de Rosel www.basse-normandie.afpa.fr

0800 02 8000

INSOLITE 

+8, est l’aboutissement d’un long travail personnel mené pendant trois années. Mais c’est aussi le début d’une nouvelle aventure : “On vient de me proposer un poste en CDI chez Presto engineering, justement spécialiste dans la micro-électronique, sujet de ma thèse.”

4e édition des Odyssées pour le “Relais d’sciences” Vendredi 24 juin, une centaine d’élèves issus de six classes de section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) de l’académie de Caen était réunis à l’abbaye d’Ardenne, située à SaintGermain-la-Blanche-Herbe, pour conclure leur parcours

de découverte autour des mathématiques et de la littérature. Ce projet innovant est organisé depuis quatre ans par le “relais d’sciences” basé sur le campus Efficience de Colombelles. Pratique. Informations au 02 31 06 60 53 et sur www. relais-sciences.org

Il a coiffé les stars d’Hollywood

C

e nouveau coiffeur installé dans le quartier de la Demi-lune a le souvenir modeste. Au lieu d’afficher, sur un mur de son salon, une lettre de recommandation de l’ancien président américain Bill Clinton, Fabien Saint-Val préfère la garder dans son bureau. “Je coiffais le bras droit de Bill Clinton à sa fondation de New-York. Le président m’a alors fait confiance pour organiser une soirée de charité à San Francisco, d’où cette lettre”, explique-t-il. Son destin hors du commun l’a d’abord amené à travailler à New York pour la comédie musicale Cats. Après un bref retour en France, il choisit de partir à

San Francisco. Entre 2005 et 2009, il exerce son art de studios-télé en plateaux de cinéma ou de publicité, en passant par les défilés et autres soirées. L’occasion lui est donnée de coiffer des vedettes de l’actualité “people” comme Paris Hilton. Un coin de Californie Depuis son retour en France en 2008, “pour se rapprocher de sa fille”, il a toujours eu envie d’ouvrir son salon. C’est chose faite. Fabien Saint-Val a opté pour un cadre résolument convivial, où les clients se laissent coiffer dans un fauteuil et bénéficient de massages. L’inauguration est prévue ce lundi 4 juillet, grande fête nationale aux États-Unis.

■■ Le salon Loft vient d’ouvrir au 148 bd Leroy à Caen.


N° 91 - 30 juin 2011

SPECIAL VACANCES

11

Transports : circulez vert jusqu’à la plage !

L

’été est là, alors tous à la plage ! Courez, pédalez, ou encore prenez le bus ou louez un vélo. Vous avez l’embarras du choix. Plus économique et plus respectueux de notre planète que la chère voiture, Twisto relie Caen à Hermanvillesur-Mer et Lion-sur-Mer par la ligne 62 en proposant un Pass Été valable sur tout le réseau. Ou encore une journée de transport pour 2,50 € par personne ou 4 € pour les groupes jusqu’à cinq personnes. Côté Bus Verts, les lignes 1, 3 et 20 desservent toutes les plages : Ouistreham, Luc-

●● EXPOSITIONS

sur-Mer, Langrune... avec également un tarif estival. Le ticket “Spot” permet à quatre personnes de se déplacer pour 10,50 € allerretour. Plus sportifs, les Véols sont gratuits la première demiheure, puis pour 1 € toutes les 30 minutes. Enfin, les vedettes qui empruntent le canal jusqu’à Ouistreham offrent une manière charmante de faire bronzette, même durant le trajet. Pratique. www.twisto.fr, www.busverts.fr, www. veol.caen.fr et www.lesvedettesdenormandie.fr

. Biennale de Sculpture. Ouistreham accueille jusqu’au 3 juillet l’édition 2011 de la Biennale Internationale de Sculpture. Une soixantaine d’oeuvres à découvrir dans la Grange aux Dîmes, les Jardins de l’abbaye, le Centre Socioculturel, le Cinéma Le Cabieu et le Casino. Tél. 02 31 25 51 60. . Illustres Normands.  Quarante portraits d’illustres Normands, croqués par le caricaturiste Chaunu, avec des textes signés Jean-Jacques Lerosier, sont à voir à l’Abbaye-aux-Dames, de 8 h à 19 h du lundi au vendredi, de 14 h à 18 h les samedis et dimanches. Entrée libre. Tél. 05 46 97 48 48. . Mémoire de guerre.  L’exposition temporaire “Alliés : Canadiens et Britanniques dans la Seconde Guerre Mondiale” débute le 1er juillet à Courseulles-sur-mer. Cette nouvelle expo conçue et réalisée par l’Association Centre Juno Beach-Canada sous la direction de l’historien et doctorant canadien Eric McGeer présente le combat des deux nations côte à côte pendant les temps forts de la Seconde Guerre mondiale. Au Centre Juno Beach à Courseulles-sur-Mer. Tel. 02 31 37 32 17.

■■ Sportif ou non, chacun trouvera cette année son moyen de se rendre à la plage en abandonnant sa voiture, et en évitant les ennuis de stationnement pour commencer l’été !

FESTIVAL 

F

Polyfollia donne le “la”

aire découvrir le meilleur des musiques vocales polyphoniques internationales” : c’est le beau projet que s’est donné l’association Polyfollia en organisant son festival d’été de chant choral du 1er au 10 juillet dans de nombreuses villes normandes, dont Luc-sur-Mer, Bretteville-sur-Laize ou Évrecy. Des choeurs mixtes, d’enfants, des ensembles vocaux de parfois plus de quarante chanteurs venus du monde entier viendront donner le « la » de ce début de saison en Normandie.

Le gratin des ensembles vocaux internationaux interprèteront un répertoire traditionnel, contemporain, nordique, slave et même pop et humoristique. Une programmation d’excellence à découvrir d’urgence. Pratique. Lundi 4 juillet à l’église Saint-Quentin de Luc-sur-mer à 18h30, mardi 5 juillet à l’église d’Évrecy à 20h, jeudi 7 juillet à l’église de Vieux Pont-en-Auge à 20h30, samedi 9 juillet à l’église de Bretteville-surLaize à 19h30. Infos : www.polyfollia.org

■■ Les chœurs mixtes d’enfants, souvent plébiscités.


12

N° 91 - 30 juin 2011

SPECIAL VACANCES Une semaine sous le signe des cultures urbaines à Caen Du hip-hop au slam et du roller au BMX, les cultures urbaines repartent d’un bon pied après leur dixième bougie soufflée l’an dernier. De lundi 4 à vendredi 8 juillet, c’est toute une semaine pour pratiquer gratuitement des activités pas toujours faciles d’accès.

“Le Grand Toutou” : un stage culturel qui a du chien “Le Grand Toutou” : c’est l’appellation du stage estival de création artistique multidisciplinaire organisé par la compagnie Amavada dans son local provisoire de la Fermeture Éclair. L’occasion est donnée de découvrir ou approfondir les arts du théâtre, de la musique,

Les jeunes participants, qui choisissent leur activité, présenteront leur travail sous forme d’un spectacle ou d’une performance. Et mercredi, ne manquez pas la soirée freestyle à 18h30 place Bouchard. Pratique. De lundi 4 au vendredi 8 juillet. Tél. 02 31 93 10 80

de la vidéo, de l’édition du 4 au 26 juillet. Une création triptyque sur le rapport passionnel entre l’homme et la fiction sera mis en œuvre. Alors en scène ! Pratique. Du lundi 4 au mardi 26 juillet à La Fermeture Éclair, 23 Quai Caffarelli. Tel. 02 31 83 20 35

HÉROUVILLE  Le festival Beauregard attire les foules ce week-end

ENTRETIEN

Yves Trémorin à l’artothèque

1, 2 et 3 : c’est John que revoilà !

À

Y

ves Trémorin, photographe français amoureux du Mexique, revient d’un grand voyage dont il rapporte une série d’oeuvres, “La Dérivée Mexicaine”. ■■ En quoi consiste cette exposition? “Il s’agit de dresser un portrait contemporain de ce pays en mêlant photographies d’hommes, d’animaux, d’objets, de végétaux qui incarnent des figures mythologiques du passé. C’est un travail symbolique et emblématique. Les séances ont été entièrement réalisées en studio. Les modèles ont été convoqués pour rencontrer ces sujets, ces emblèmes, ces symboles du Mexique. Ce

fut extrêmement intéressant, tous les aspects de l’histoire mexicaine y ont été abordés”. ■■ Quelle lecture peut-on faire de cette exposition en tant que spectateur? “La première impression est vive et colorée. On peut ensuite réfléchir au calme pour trouver sa propre réflexion sur les figures mythologiques abordées. Je plonge le spectateur dans une série de signes : c’est à lui de les interpréter et de les comprendre avec sa propre pensée, son propre vécu. C’est une recherche sur ce que nous sommes”. Pratique. Jusqu’au 3 septembre à l’Artothèque. Tél. 02 31 85 69 73.

Pratique. Tout le programme sur www.festivalbeauregard.com

CHANT LYRIQUE 

■■ Trois jours, trente groupes, trois écrans géants et trente-trois hectares pour l’année n°3 du festival Beauregard.

Saint Nicolas, place des belles voix

D

Laurence Navarro

■■ Yves Trémorin questionne la symbolique à l’artothèque jusqu’au 3 septembre.

l’occasion de sa troisième édition, le Festival Beauregard se métamorphose pour mieux régaler nos tympans. Désormais sur trois jours, dans un parc agrandi, garni d’écrans géants, l’événement pop rock estival de la région met les petits plats dans les grands et varie sa programmation. Début des festivités le vendredi 1er juillet avec notamment Gaëtan Roussel, Katerine, Kasabian, les rockeurs-bikers de Motörhead, Two Door Cinema Club et le gros son de Birdy Nam Nam pour finir. Reprise dès 15h30 le samedi avec en tête d’affiche Agnes Obel, Morcheeba, les Cold War Kids, AaRON suivi du groupe régional qui monte, qui monte : Concrete Knives. Back to the seventies avec ZZ Top et retour vers le futur avec l’electro belge de Stromae pour finir la nuit. Le dimanche sera éclectique. On passera de Zazie à Archive, de The Kooks à Patrice, sans oublier les Ting Tings, Eels ou encore Keziah Jones. Le festival s’est aussi voulu innovant en accueillant le championnat de France de “Air Guitar”, une discipline bien rock, mais sans guitares !

■■ Les concerts auront lieu à l’église Saint Nicolas.

u 4 au 9 juillet, le septième Festival des Voix “Viva Voce” rassemblera des artistes du monde entier pour des concerts qui mêleront répertoire classique et compositions modernes. De la musique ancienne au jazz, des musiciens de grande notoriété, mais aussi de jeunes talents remarqués, offrent une programmation résolument éclectique et audacieuse. In et off Comme c’est le cas chaque année, le festival se scinde

en deux. Un programme Off, gratuit, à 18 heures, réunissant des chorales amateurs de la Région et un programme In, payant, à 20 h30, mettant en scène des ensembles professionnels régionaux, nationaux et internationaux. Parmi les têtes d’affiche, on retiendra notamment les Folies françoises, la découverte jazz Virginie Teychené, ou encore la comédie musicale de clôture West Side Story de Bernstein. Pratique. www.vivavoce.fr ou 02 31 15 65 50


N° 91 - 30 juin 2011

SPECIAL VACANCES

L’office de tourisme de Bayeux ouvre de nouveau cette année les visites “exclusives” de la cathédrale de Bayeux, consacrée en 1077 en présence de Guillaume Le Conquérant en personne. Ces visites guidées ont la particularité d’ouvrir l’accès à la salle du

trésor et à la salle capitulaire, ordinairement fermées au public. Et pendant cet été, la cathédrale sera dénuée d’échaufaudages pour la première fois depuis quatre ans ! Pratique. Jusqu’au 26 août à 10h30, 11h45, 14h30, 15h45 et 17h. Tél. 02 31 51 28 28.

●● ANIMATIONS

. Showcase de Da Brasilians !  Le groupe sera en showcase à l’espace culturel Leclerc, rue Lanfranc à Caen, vendredi 1er juillet à 17h30. . Brocante.  Découvrez des créations uniques, originales pour tous les styles ce dimanche 3 juillet, place De Gaulle à Courseulles-sur-Mer. Pour le week-end national du fait-main, vous pourrez entre autres admirer de la sculpture sur ballon. De 15 h à 20 h, tous aux travaux manuels ! Tél. 06 62 86 44 15. . Défilé de chiens lévriers.  Le rendez-vous canin de la côte, c’est samedi 2 juillet à 15 h devant l’Office de Tourisme de Saint- Aubin-sur-Mer ou l’on pourra applaudir et contempler les toilettes de nombreux lévriers lors d’un défilé médiéval. Tél. 02 31 97 07 51 . Nocturnes à Cabourg.  Les comédiens en costumes d’époque invitent les visiteurs à voyager dans le temps et illustrent les moments forts de la vie de la Haute Société et des pêcheurs cabourgeais à travers six saynètes. Lundi 4 juillet de 21h à 22h30, suivez le guide. . Course d’ânes attelés à Grainville.  Dimanche 3 juillet, le stade municipal de Grainville-Langannerie, à mi-chemin entre Caen et Falaise, sera le théâtre de courses d’ânes. Des concours de pronostics auront lieu ainsi qu’un match de football. Jeux gonflables et produits artisanaux sur place dès midi. Tél. 02 31 90 51 66. . Hommage aux coupés d’antan.  Le Rétro festival est de retour sur l’hippodrome de Caen, avec ses défilés de véhicules vintage samedi 2 et dimanche 3 juillet. Tél. 02 31 27 50 80.

●● MANIFESTATIONS SPORTIVES

. Tour de France à Lisieux.  À l’occasion de sa 5e étape, la Grande Boucle fait étape à Lisieux jeudi 7 juillet. Auparavant, la caravane aura parcouru 113 km dans le Calvados en passant notamment par Vire, Condé-surNoireau et Falaise. Arrivée prévue vers 17h. . Beach soccer.  Samedi 2 et dimanche 3 juillet, Ouistreham propose une journée sous le signe du sport et de la détente pour tous. L’Olympique normand de Beach Soccer vous donne rendez-vous au Poste de Secours n°1. . Sports nautiques à Villers-sur-Mer.  Week-end maritime samedi 2 et dimanche 3 juillet à Villers-surMer : on pourra admirer et encourager les concurrents de la régate du Cercle Nautique de Villers-sur-Mer, à partir de 9h. 02 31 87 01 18.

●● ILS ONT GAGNÉ

. Festival Beauregard  C. Coquelin, S. Tonnerre, R. Takournant, R. Bougy ont joué avec Tendance Ouest et remporté leur pass pour le festival Beauregard.

Parcours Patrimoine Au détour d’une impasse dans le village de Vieux venez découvrir la cité antique d’Aregenua Renseignements :

02.31.71.10.20

vieuxlaromaine@cg14.fr

L’eau sous toutes ses coutures au festival photos “Éléments” L’eau est en 2011 le thèmephare du festival Éléments de l’estuaire de l’Orne. Parmi les nombreuses manifestations organisées, un concours de photos ouvert à tous sous l’appellation “l’eau dans tous ses états”. Sur plus de 400 photos reçues (45 photographes par-

ticipants), le jury présidé par Tristan Jeanne-Vallès en a sélectionné trente. Du 1er juillet au 15 août, tous les jours de 14 à 18 heures, ces clichés sont exposés à Gonneville-en-Auge avant d’être transportés à Bavent les 27 et 28 août pour la clôture du festival.

BAYEUX  C’est le grand rendez-vous du week-end

Les Médiévales font coup double

D

ouble anniversaire pour les Médiévales : l’évènement célèbre sa 25e édition mais aussi le 1 100e anniversaire de la création du duché de Normandie. À cette occasion, les festivités débuteront dès le vendredi soir. Sous l’égide du “plus grand chevalier du monde”, une grande parade médiévale nocturne partira de la Place Saint-Patrice à 21h30 pour se terminer en apothéose par un “embrasement du ciel” au rondpoint d’Ornano. Tout au long du week-end, l’esprit du Moyen-Âge s’emparera de la cité bajocasse. Plus de vingt troupes de reconstitution venues de toute l’Europe installeront leurs campements à travers les rues et feront revivre le quotidien des Vikings, Carolingiens, Normands et Saxons. Au total, 300 “reconstituteurs” nous plongeront au coeur du Moyen-Âge, avec en point d’orgue une grande bataille proposée aux spectateurs le dimanche matin. Pour vous mettre dans la peau de vos ancêtres et vivre au rythme moyen-âgeux, cochez ce premier week-end du mois de juillet sur votre calendrier ! Pratique. Vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 juillet à Bayeux. Infos sur www. mairie-bayeux.fr et tél. 02 31 92 03 30

VIRE 

L

Julien Tack

Visitez les dessous de la Cathédrale

13

■■ Le plus grand chevalier du monde sera l’attraction de la parade, qui aura lieu le vendredi soir et non le dimanche comme à l’accoutumée.

Les Virevoltés font le show

e festival des Virevoltés, c’est un état d’esprit. Depuis vingt-six ans, l’évènement fonctionne selon deux valeurs inaliénables : gratuité et convivialité. Au fur et à mesure des années, les organisateurs de ce festival de spectacles de rue et de musique ont su le pérenniser sans s’installer dans la routine. Les Tambours du Bronx L’an dernier, 35 000 personnes s’étaient rendus dans la capitale du Bocage pour assister à la quarantaine d’évènements organisés.

Pour la 21e édition, les bénévoles espèrent garder ce cap. La présence de la troupe des “Tambours du Bronx”, à la renommée mondiale, va dans ce sens. Les musiciens de Nevers ouvrent les festivités ce samedi 2 juillet. Parmi les têtes d’affiche de cette édition, on retiendra les bretons de “Kevren an daou loupar”, la troupe des “3 points de suspension”, “le cubitus du manchot” ou encore la “Fonky Mobile” qui se produira deux fois. Pratique. Du samedi 2 au dimanche 10 juillet à Vire.

■■ Les Tambours du Bronx, célèbres dans le monde entier.


14

N° 91 - 30 juin 2011

SPECIAL VACANCES

Plongez au cœur du Moyen-Âge à Crèvecœur-en-Auge C

’est seulement après s’être assuré que vous avez fait bonne route “sans croiser de brigands ou d’angloués” que Jeanne de Thibouville, la châtelaine, vous enseigne les lieux. Dans un patois normand adapté à la compréhension de tous, elle conte l’histoire de la vie au château de Crèvecœur-en-Auge en l’an de grâce 1461, une décennie après la fin de la guerre de Cent ans et le départ des Anglais. Au cours de cette visite initiatique, on apprend entre autres que l’une des particularités de la forteresse est sa construction sur des terres basses et non sur une colline, ceci en raison de la proximité des marais de la Dives. Protégeant le château jusqu’au littoral, ils abritaient, selon la légende, les sorcières les plus maléfiques de la région.

L’ambiance du XVe siècle Retrouver cette ambiance du XVe siècle est possible chaque année lors de la semaine médiévale estivale.

Du 7 au 15 août, des troupes de France et de Navarre investiront le domaine afin de reconstituer la vie seigneuriale de l’époque. Cet été, l’accent sera mis sur le travail et les loisirs et il sera possible, sur réservation, de partager un banquet d’époque. Mais le Château de Crèvecœur n’est pas seulement un site de pèlerinage historique, il a su garder au fil des siècles, l’essence des hommes et des activités qu’il a accueillis. Ainsi, les multiples expositions qu’il abrite invitent à la découverte de l’évolution des us et coutumes à travers les âges. Depuis 1970, le château est l’hôte du Musée Schlumberger, du nom de deux chercheurs français qui, au début du XXe siècle, furent les pionniers de l’exploitation minière et pétrolière. On leur doit d’ailleurs la restauration du château, pour le plus grand plaisir des visiteurs. Pratique. 02 31 63 02 45.

■■ A une trentaine de kilomètres de Caen, découvrez une enceinte médiévale typique avec ses constructions et ses rites d’époque mais aussi l’héritage des frères Schlumberger, pionniers de la recherche pétrolière.

Paintball et laser tag : les grands jeux de l’été J

ouer au gendarmes et aux voleurs, “c’est bien quand on est enfant”, me direz-vous. Pourtant, ne dit-on pas qu’il n’y a pas d’âge pour s’amuser ? C’est en vertu de ce principe et après avoir visionné Star Wars que l’américain Georges Carter III eut l’idée, au début des années 80, d’adapter un système d’entraînement militaire fictif pour en faire une activité ludique à la portée de tous. Ainsi naquit le jeu laser. Trois décennies plus tard, la technologie s’est exportée et ses adeptes sont nombreux. Répartis en équipe, munis d’un pistolet laser (non nocif), ou à infrarouge et d’un gilet à capteurs, le but est d’atteindre le maximum de fois ses adversaires en une vingtaine de minutes.

Quatre centres proches de Caen

■■ Pour moins de 10 euros par partie, laser tag et paintball sont accessibles à toute la famille pour un moment récréatif où la compétition reste joyeuse.

Le terrain de jeu n’est plus le bac à sable mais un labyrinthe d’environ 500 m2 décoré selon l’esprit créatif de ses initiateurs. Pour

exemple, au Hamak, boulevard de Tourville à Caen, le dédale reprend l’aspect des fonds marins. La particularité du Laser Game de Bretteville-sur-Odon est sa grande capacité d’accueil : jusqu’à 70 personnes dans deux salles de jeu. Pour les claustrophobes aussi il y a une solution : le paintball. Cela dit, il vous faudra porter des vêtements auxquels vous ne tenez pas trop ou être très habile et fin stratège pour éviter d’être couvert de peinture. La pratique, c’est à Paintball Fury, à Caen, près du Zénith. Enfin, quelle que soit l’activité, ne manquez pas de récupérer votre grille de score pour pouvoir chambrer vos amis. Ca fait aussi partie du jeu ! Pratique. LaserGame à Bretteville-surOdon. Tél. 02 31 74 44 92 LaserMaxx à Douvres-laDélivrande. 02 31 25 25 26 Le Hamak à Caen. Tél. 02 31 44 89 50 Paintball Fury à Caen. Tél. 02 31 74 19 09


15

N° 91 - 30 juin 2011

Les atteintes aux personnes ont baissé au mois de mai Les chiffres de la délinquance ont été publiés mardi 21 juin par la préfecture du Calvados pour le mois de mai. Il en ressort une diminution de près de 7  % des atteintes volontaires à l’intégrité physique sur un an (-6,74 % avec 318 faits). La baisse

Sécurité routière : un mois de mai moins meurtrier Dans le Calvados, les chiffres sur la sécurité routière publiés par la Préfecture jeudi 23 mai font état d’une “évolution mensuelle favorable” pour mai 2011. Trois personnes ont cependant encore perdu la vie sur les routes le mois dernier contre quatre, l’an passé,

depuis le début de l’année est de -3,80 %. Idem pour les atteintes aux biens, qui ont chuté de plus de 14 % en mai (-14,29 % avec 1 566 faits). Les infractions économiques et autres escroqueries ont en revanche augmenté de près de 22,73 %, avec 189 faits relevés.

●● RIVE DROITE  Un boulanger très karaté

Un homme de 30 ans a été interpellé lundi 27 juin à Caen, après avoir été maîtrisé, à l’aide d’une prise de karaté, par le boulanger qu’il avait tenté de braquer quelques instants plus tôt, boulevard Leroy. C’est la femme du boulanger qui a donné l’alerte alors qu’elle était sous la menace d’un pistolet, grâce à une alarme reliée à un réseau de surveillance.

●● LA FLÈCHE  Poursuivis pour viols en réunion

À Caen, trois hommes ont été interpellés mardi 21 juin, et pourraient être poursuivis pour viol en réunion. Le 14 juin dernier, ils s’étaient rendus à la Flèche pour rejoindre une jeune femme Ornaise chez elle, “rencontrée” sur Internet. Ils auraient alors abusé d’elle, lui intimant de leur faire une fellation, ce que démentent les trois suspects qui auraient néanmoins dérobé l’ordinateur de la plaignante pour effacer les traces des conversations préalables sur internet.

●● ASSISES   Il tente de tuer avec sa voiture

Rachid Lakhal, un Hérouvillais de 28 ans, a été condamné vendredi 24 juin à dix ans de réclusion criminelle à Caen. Il a été reconnu coupable de violences volontaires ayant entraîné l’infirmité permanente de la victime. En juin 2009, il avait percuté avec sa voiture un client d’une discothèque avec qu’il venait d’avoir un échange verbal houleux.

ACCIDENT  

L

Il roule trop vite, sa femme est tuée

e 28 février 2009, un couple se dispute dans la voiture sur la route qui mène à Vaux-sur-Aure près de Bayeux. Le conducteur, 22 ans, très énervé, roule à plus de 140 km/h. Après avoir voulu éviter une voiture qui arrive en face, il perd le contrôle de son véhicule. Le choc est tel que la passagère de 21

COUPLE  

L

À

Conditions d’accès : Etre âgé de 24 ans au moins au 1er octobre de l’année de l’examen ou de 20 ans si l’on justifie de 2 années d’expérience professionnelle. Formules : Cours du soir/Enseignement à distance. Retrait des dossiers : S.U.F.C.A. Service Universitaire de Formation Continue et d’Apprentissage : Université de Caen - Bat Sciences 1er cycle - BP 5186 - Esplanade de la Paix - 14032 Caen Cedex Service Universitaire de Formation Continue et d’Apprentissage

A

Trop de fautes En sept ans d’exercice, le procureur n’avait jamais vu un tel tableau de fautes. Il estime que dans ces conditions, il n’est plus possible

de parler d’homicide involontaire. Le jeune homme, réputé suicidaire depuis l’annonce de leur séparation, non seulement roulait trop vite, mais avec un taux d’alcool de 1,02 g par litre de sang, la cheville plâtrée jusqu’au genou et sans ceinture de sécurité. Son avocate a plaidé le fait que la conduite ambivalente

de la jeune femme avait fait perdre la tête à son client. D’habitude réservé, prudent et travailleur, il n’aurait pas supporté que “la femme de sa vie” sorte avec son cousin. Quatre ans d’emprisonnement ont été requis, dont deux avec sursis. L’annulation du permis est de droit. le tribunal tranchera le 26 juillet prochain.

térique, casse des objets, et par deux fois m’a frappée”. L’accusé avoue à l’audience avoir beaucoup souffert de cette séparation houleuse. “Elle était jalouse et ne supportait pas que je joue souvent sur l’ordinateur. J’aurais dû partir avant”, dit-il. Insultes au tribunal Pour lui, l’enjeu est de taille, il se retrouve pour ses vio-

lences placé en “grande récidive”, et encourt une peine-plancher de deux ans. Toute la plaidoirie de son avocate consiste alors à lui éviter la prison ferme, pour cet homme de 34 ans qui aurait été sauvé de son addiction à l’héroïne par le poker. Mais, comme c’est l’usage, le prévenu a la parole en dernier. Contre toute at-

tente, il se met à porter des accusations sur la supposée vie dissolue de son ancienne compagne, à tel point que le tribunal lui demande de se taire. Pire, lorsqu’il est assis dans la salle d’audience, il l’insulte au passage lorsqu’elle sort de la salle. Dès lors, la sanction tombe, avec un an de prison ferme.

Son patron le sort de prison

37 ans, le prévenu a déjà perdu la garde de ses enfants à cause de l’alcool. Depuis 2007, ses sept condamnations sont relatives à des délits routiers : conduite sans permis, alcoolisée ou sous l’emprise de stupéfiants. Le 2 juin dernier, jour de sa dernière récidive, il s’est fait arrêter avec 1,84 g.

ALCOOL  

ans, mère de deux enfants, est éjectée. Elle ne portait pas sa ceinture. Elle meurt le 1er mars des suites de son traumatisme crânien.

Il casse la plaidoirie de son avocat

e jeudi 23 juin, un ancien couple se déchire devant le tribunal correctionnel. Des scènes de violences, remontant aux 12, 13 et 16 juillet 2010, sont en cause. Les disputes ont éclaté lorsque le prévenu, ancien moniteur sportif, a perdu au poker en ligne. Selon la victime, “lorsqu’il perd, il devient hys-

RECIDIVE  

sur la même période. Le nombre total d’accidents corporels a fortement diminué, passant de 55 accidents à 32, soit une baisse de -41,8 %. De même, on a enregistré une chute de 37 % du nombre de blessés et de 15,7 % pour les blessés hospitalisés.

d’alcool par litre de sang, sans permis, ni carte grise. Désormais, il encourt une peine-plancher. De la prison en guise de congés Devant le tribunal, vendredi 24 juin, Me Bénédicte Guillemon avance pour la défense de son client que depuis le décès de sa mère, il a resserré ses liens avec sa fra-

trie, a pris une carte de bus et, parce qu’il était en retard pour accueillir son fils, a pris le risque d’une récidive pour lui préparer un bon repas. Par ailleurs, l’entreprise de carrosserie qui l’emploie a fait savoir qu’elle avait besoin de ses compétences spécifiques. Pour ne pas le licencier, ses journées de prison ont été considérées

par l’employeur comme des congés ! Pour préserver cette réinsertion, le tribunal n’a pas ordonné de mandat de dépôt pour les trois mois d’emprisonnement ferme prévus. Cette peine est assortie d’une interdiction de conduire tout véhicule durant un an, et de 200 ¤ d’amende.

Il ne verra pas naître son fils

près la fin de la fête de la musique le 21 juin dernier, un jeune couple se demandait comment rentrer à Colombelles depuis le centre ville. La jeune femme, enceinte de huit mois et demi, fit alors part de sa fatigue  à son compagnon : impossible de rentrer à pied à plus de trois heures du matin. Thomas Servain, qui de son côté venait de “vider” une bouteille de Whisky, ne vit qu’une solution : voler une voiture. Le délit fut commis quelques instants plus tard dans

le quartier du Jardin des plantes. Mais, au lieu de rentrer directement, il se laissa tenter par l’invitation de copains qui lui proposèrent de faire un “petit gymkhana” du côté de la Folie Couvrechef. Compte tenu de l’état d’ébriété du conducteur, la voiture heurta un mur, arracha un arbre et finit par heurter des poubelles. Réalisant que, sans permis, et avec ses quatre mentions au casier judiciaire, “il risquait de prendre cher”, Thomas ne vit alors qu’une seule issue à cette histoire : effacer ses

empreintes en incendiant la voiture.

La prison au lieu d’un CDI Vite interpellé, il se retrouva en comparution immédiate le lundi 27 juin, la veille de signer un CDI après une période d’essai satisfaisante. À l’audience, on apprend que ce jeune homme de 22 ans a commencé à consommer de l’alcool dès l’âge de 12 ans, et qu’il a du mal à trouver sa place au milieu d’une fratrie de six enfants. Il fut constamment sous la menace d’être “jeté de-

hors” par sa mère. Ses efforts d’intégration vantés par son avocat ne lui seront d’aucune utilité. Thomas Servain a été condamné par le tribunal correctionnel de Caen à 30 mois d’emprisonnement dont quinze avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans. À quelques jours de voir son enfant naître, il est parti directement pour la maison d’arrêt de Caen en sanglotant, ainsi que sa compagne, présente à l’audience.


16

SPORTS

Une préparation semée de matchs amicaux Quatre matchs amicaux sont pour le moment au programme des Malherbistes d’ici à la reprise du championnat le samedi 6 août. Les dirigeants aimeraient bien en organiser un cinquième. Le premier se déroulera à Vichy contre Clermont (L2) le 9 août,

avant de retrouver Le Havre (L2) le 14 juillet à Gonfreville-l’Orcher pour le Trophée des Normands. Les Caennais affronteront Cherbourg (Nat.) le 23 juillet à Bayeux, puis Brest (L1) le 30 à Ouistreham. Le match contre Lorient (L1) le 27 a été annulé.

N° 91 - 30 juin 2011

Un marché des transferts loin d’être clos pour Caen Parmi les joueurs du SM Caen présents à la reprise de l’entraînement lundi 27 juin, Pierre-Alain Frau n’est pas passé inaperçu. Même s’il n’a pas encore signé, attendant notamment l’expiration de son contrat avec Lille au 30 juin pour s’engager, l’ancien joueur de Lyon

et de Sochaux est la recrue phare de se mercato côté caennais. Il tentera de faire oublier Youssef El Arabi. En plus de la signature de Frédéric Bulot,Caen aimerait mettre la main sur un latéral droit. Le jeune lillois, Jerry Vandam correspondrait au profil recherché.

FOOTBALL La reprise du championnat aura lieu le samedi 6 août

ENTRETIEN

Bulot : “À Caen pour exploser”

Les Malherbistes sont de retour

■■ International avec les Bleuets, Frédéric Bulot devrait remplacer Yohan Mollo sur le côté gauche.

F

rédérique Bulot, milieu de terrain offensif en provenance de Monaco, vient de s’engager avec Caen pour trois ans. ■■ Pourquoi Caen ? “A Monaco, j’avais un peu de temps de jeu, mais pas suffisamment pour pouvoir exploser. Les coachs ici m’ont vraiment motivé pour venir et mon choix a été fait rapidement.” ■■ Quelles sont vos qualités ? “Je suis plutôt un joueur offensif. Je suis polyvalent par rapport à ça. Je peux jouer à gauche, dans l’axe, ou à droite et on m’a demandé de venir jouer ici en tant que milieu gauche. Après on verra comment

cela évolue.” ■■ Que connaissezvous de Malherbe ? “J’avoue que je n’y connais pas grand chose. Surtout à propos de la ville. Je suis venu une fois en sélection, mais pas plus”. ■■ Avez vous échangez avec Yohan Mollo (Monaco) passé par Caen ? “Oui, il m’a dit qu’au niveau des structures, ce n’était pas Monaco, mais que c’était plus familial. Et je pense que c’est important qu’on se sente bien dans un club. Après, c’est à moi aussi de faire les efforts pour bien m’intégrer.”

■■ Un groupe d’une vingtaine de joueurs a repris l’entraînement, lundi 27 juin.

U

n petit footing de trente minutes et quelques étirements auront laissé le temps à la vingtaine de joueurs, présents lundi 27 juin pour la reprise de l’entraînement à Venoix, de parler de leurs vacances. Et le soleil présent pour l’occasion a bien cadré avec les mines halées des Rouge et Bleu. “On est tous très heureux de se retrouver, de se raconter ce qu’on a fait pendant quatre semaines”, confiait le gar-

FÉMININES 

dien Alexis Thébaux à l’issue de cette première séance de la saison 2011/2012, avant d’ajouter : “Nous allons vraiment rentrer dans le vif du sujet avec notre stage de préparation que nous effectuons cette année à Vichy”. Départ lundi 4 juillet pour dix jours.

À la croisée des chemins Pour certains joueurs, c’est aussi l’occasion de dire aurevoir au club, de façon temporaire ou définitive. C’est le cas notamment de

Julien Toudic, prêté à Reims la saison dernière et qui doit prochainement s’engager avec Lens. Son arrivée dans le Nord ne dépend plus que de l’avancement des discussions entre les dirigeants des Sang et Or et leurs homologues caennais au sujet de son indemnité de transfert. Autre attaquant sur le départ, Livio Nabab qui a obtenu un bon de sortie de la part de ses dirigeants. Il n’est pas à exclure non

plus que le jeune milieu de terrain Thibault Moulin soit prêté une saison. Son départ pourrait être conditionné par un éventuel transfert de Sambou Yatabaré. Finalement, il ne manquait que Youssef El Arabi, auteur de 17 buts la saison dernière, lors de ce premier entraînement. Le Genoa et le FC Séville tiennent toujours la corde pour le faire venir. Les dirigeants caennais ont déjà annoncé que le dossier avancera rapidement.

Le succès de la formation cormelloise

A

près le maintien de l’équipe première, l’ES Cormelles a pu fêter en juin un autre succès  : les U19 féminines évolueront au plus haut niveau national la saison prochaine. Championnes de Basse-Normandie cette saison sans avoir perdu la moindre rencontre, et vainqueurs de la Coupe du Calvados, les jeunes Cormelloises ont survolé les débats. Les statistiques témoignent de leur nette supériorité : treize victoires et un nul, 105 buts marqués (7,5 par

match en moyenne) pour seulement sept encaissés. “Il y a quelques filles qui s’ennuyaient”, ne cache pas leur coach Valérie Bourel. “Il était grand temps pour elles de jouer à un niveau supérieur et à onze”, puisqu’au niveau régional, les matchs se jouent à neuf sur terrain réduit. La promotion cache néanmoins une menace, le club étant habitué à faire évoluer des U18 dans son effectif séniors. Il ne sera pas facile la saison prochaine de jouer sur deux tableaux.

■■ Léa Quinio, capitaine des U18 la saison dernière.


N° 91 - 30 juin 2011

SPORTS Le Caen Handball dévoile son recrutement La montée en Nationale 2 n’a pas provoqué de chamboulement au sein de l’effectif du Caen Handball. Quatre arrivées sont actées, une autre devrait suivre, un seul contrat professionnel a été signé en plus de celui de Simon Maillard. Caen reste fidèle à sa ligne de

conduite. Le plus gros CV parmi les arrivées est incontestablement celui d’Hamdi Mizouni (photo). Ancien international tunisien, il évoluera au poste d’arrière. “Il vient pour être un leader dans le groupe”, indique l’entraîneur Christian Le Moal.

PORTRAIT

NOUVEAU PRÉSIDENT 

Perreira, joueuse modèle

L

■■ Audi Pereira fait l’unanimité à Colombelles, dont elle est devenue capitaine.

A

udilinéa Pereira n’a pas échappé au choc des cultures à son arrivée en France. Elle a jeté le premier fromage qu’elle avait acheté, le pensant impropre à la consommation avant de s’apercevoir que le goût prononcé du camembert était tout à fait normal. La jeune femme de 32 ans a laissé un mari et un fils au Brésil il y a deux ans pour jouer au handball et subvenir aux besoins de sa famille. Après une saison en D2 à Issy-les-Moulineaux, ponctuée d’un titre, elle s’est engagée en faveur de Colombelles. C’est autant pour ses qualités humaines, qui font d’elles une joueuse ex-

17

trêmement appréciée du vestiaire, que pour son approche et ses performances sportives que son coach Philippe Breysacher l’a promue au poste de capitaine. Perfectionniste, Audi Pereira estime pourtant son apport insuffisant. Elle “cherche toujours l’excellence”, qui consiste en grande partie à “aider les autres à bien jouer”, dit-elle dans un français correct mais parfois hésitant. Passée pro à 18 ans, alors jeune maman, sept fois championne du Brésil, Audi est une mordue de sport. Ravie d’être en Europe, elle a prolongé son contrat de deux saisons en faveur de Colombelles.

e Hockey Club de Caen vient de tourner une page importante de son histoire. Après deux ans de présidence, Gilbert Hue a cédé sa place à Jean-Marc Soghomonian à la tête du HCC. L’ancien international français, vice-champion de France avec Caen comme joueur, était auparavant trésorier du club, poste qu’occupe désormais Pascal Lemasson.

De nombreux défis À 40 ans, le nouveau président relève le défi en s’inscrivant dans le sillage de son prédécesseur. “Cela fait des années que je contribue dans l’ombre aux actions du club”, indique le jeune quadragé-

TRANSPLANTÉS 

L

Gildas Savidan, de Thury-

E

Près de 120 cyclistes s’élancent ce vendredi 1er juillet, à 20 h, pour la 8ème édition du critérium nocturne du port de Caen. Avec une vitesse moyenne frôlant les 35km/h, les cyclistes parcourront plus de 100 kilomètres autour du bassin portuaire. “Il est important

de préciser que cette épreuve compte pour le championnat de France”, rappelle Denis Catherine, de la Fédération française de cyclisme. À noter qu’à partir de 18h30, 30 handi-cyclistes prendront le départ de la course, pour leur première participation.

Le Hockey dans la continuité

naire. “L’idée, c’est de ne pas changer tout ce qui a été fait”, ajoute-t-il. Les chantiers entamés sous le précédent mandat ne manquent pas, allant du rajeunissement des installations vieillissantes à la nécessité de relancer le hockey mineur, peu prolifique depuis l’éclosion il y a quelques années d’une brillante génération spontanée. La première des priorités concerne toutefois la Ligue Magnus, dans laquelle le club compte bien s’installer durablement en évitant, pour sa deuxième année de présence depuis son retour à ce niveau, la poule de relégation.

■■ Gilbert Hue et Jean-Marc Soghomonian.

Un Caennais sur le toit du monde

a petite délégation basnormande, présente aux Jeux mondiaux des transplantés du 17 au 24 juin en Suède, est revenue auréolée de trois médailles dont une en or. Le Caennais Dominique Barraux a conservé son titre en tennis malgré une opération de l’hernie discale en avril qui a perturbé sa préparation. Il a remporté ses cinq matchs, (tous en un set, le premier à huit jeux l’emporte) étalés sur une seule journée, pour sortir vainqueur.

CLUB 

Cyclisme : 8e critérium du port de Caen

Harcourt, a glané de l’argent en pétanque et du bronze au badminton. “Ce n’est pas mal du tout comme bilan”, commente le double champion du Monde. Cette compétition, à laquelle participaient 45 Français, rassemblait mille athlètes de 54 pays. Audelà de l’aspect purement sportif, “le but était aussi de promouvoir le don d’organes en montrant qu’il sauvait des vies et permettait de remettre les gens sur pied”, explique Dominique Barraux, greffé d’un rein en 2007.

■■ Dominique Barraux a conservé son titre mondial.

À l’AGC, le dynamisme n’a pas d’âge

n envoyant deux représentants aux Championnats du Monde vétérans (Fabrice Marie et Grégory Mendiburu) et en obtenant un titre de championne de France militaire avec Angélique Duriez, le judo a encore fait honneur à l’Avant-Garde Caennaise durant le mois de juin. À l’image de sa section la plus compétitive, le premier club omnisports de l’agglomération caennaise affiche son dynamisme du haut de ses 108 printemps. Avec 1 650 adhérents répartis dans près

de vingt disciplines, l’AG Caen est une place forte du sport local. La clé du succès ? Le sérieux et l’innovation, d’après son secrétaire général Denis Le Thorel. “On a la réputation d’être un club bien structuré, avec des entraîneurs de qualité”. L’ouverture de la section féminine de foot, il y a trois ans, constitue un bon exemple d’innovation. Elle rassemblera six équipes à la rentrée prochaine. Loisir ou compétition, l’AGC “ne veut pas privilégier une pratique par rapport à une autre”.

■■ La section gym compte 480 licenciés.


18

FRANCE MONDE

BORLOO “ CANDIDAT EN 2012”

Mais que pèse-t-il ?

J

ean-Louis Borloo devant plusieurs centaines de centristes, le week-end dernier à Epinay : “Nous n’avons pas le droit de laisser dire que les problèmes de logement sont liés à la mondialisation, et à l’immigration !” Et aussi : “J’en ai marre de la politique de dénonciation de l’autre et de la politique spectacle ! Nous avons une obligation d’action immédiate et concrète !” Voilà donc Borloo membre fondateur d’une confédération des centres, intitulée ARES (“Alliance républicaine écologiste et sociale”) et groupant le Nouveau Centre d’Hervé

Morin, le Parti radical de Borloo et la Convention démocrate d’Hervé de Charette. Ne doutant de rien, Borloo s’est laissé aller, devant la presse, à évoquer sa future vie présidentielle à l’Elysée et à déclarer : “J’ai déjà en tête le nom d’un Premier ministre.” Il tonitrue vouloir “oxygéner la vie politique française” et ne pas craindre “les pressions de l’Elysée”... Les commentateurs spéculent sur le tort électoral que Borloo pourrait causer à Nicolas Sarkozy, bien qu’il n’ait pas encore prouvé qu’il représentait quelque chose dans les urnes.

IMMIGRATION ET ÉCOLE

Guéant corrigé par l’Insee Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, affirmait le 25 mai que “les deux tiers” des enfants d’immigrés sortent de l’appareil scolaire sans diplômes. Cette évaluation s’appuyait, selon lui, sur les chiffres de l’Institut national de la statistique (Insee). L’Insee, prié de confirmer ou d’infirmer l’affirmation

du ministre, a fini par publier cette mise au point : “La proportion d’enfants d’immigrés parmi les élèves sortis sans qualification de l’enseignement secondaire peut être estimée à environ 16 % pour les enfants de familles immigrées. Si l’on y ajoute les enfants de familles “mixtes” , cette proportion passe à environ 22 %.”

Allemagne nucléaire : Les Verts passent à droite !

N° 91 - 30 juin 2011

Nicolas Sarkozy change de style

■■ Le président Sarkozy souhaite endosser l’habit d’un homme “différent”, attentif à tous et aux attentes de chacun, ne courant pas sans cesse partout, se voulant calme et serein. Il s’est présenté ainsi, lors d’une conférence lundi 27 juin à l’Elysée.

Plus attentif aux gens, jouant moins en solo, il veut lancer l’idée d’un second mandat “différent du premier”.

L

undi 27 juin à l’Elysée, grande conférence de presse de Nicolas Sarkozy ! Il s’agissait de couper l’herbe sous le pied de Martine Aubry, qui devait lancer son “message aux Français” le lendemain à Lille... Mais il s’agissait surtout de se poser en homme de l’avenir. Le sujet de la conférence de presse était le grand emprunt de 35 milliards d’euros lancé à la fin de 2009 – en pleine crise internationale, emprunt censé doper les secteurs de pointe de l’économie : le numérique, l’industrie, la

recherche médicale...  Il se pose en responsable de l’avenir  Moyen, pour Nicolas Sarkozy, de se montrer en responsable du long terme, capable de voir au delà des péripéties immédiates... et au delà de son premier quinquennat. Ce qui sous-entend qu’il en mérite un second. Le bénéfice de la manœuvre est évident : Nicolas Sarkozy se renforce ainsi dans son nouveau personnage, celui d’un Sarkozy “différent”, veillant à la continuité de son action, respectueux des attentes des citoyens. Et même attentif à ses propres collaborateurs. Pour preuve : dès le lendemain 28 juin, tandis que Martine Aubry allait (sauf surprise de dernière minute) annoncer sa

candidature après celle de Ségolène Royal et de plusieurs autres notables du PS, Sarkozy partait pour la Sarthe bras dessus bras dessous avec son Premier ministre François Fillon, démentant ainsi les rumeurs d’hostilité mutuelle. 

Le “Sarkozy nouveau” Depuis le dernier remaniement gouvernemental, le 27 février, le président de la République ne donne plus l’impression de se défier de ses ministres et de tout faire à leur place : travers mal jugé par les Français, qui ne souhaitent pas voir leur président se disperser et courir partout sans cesse. Les élus UMP se déclarent enchantés de ce “Sarkozy nouveau”. “Il est très calme,

de plus en plus serein, complètement dans ses habits de président”, déclare aux journalistes le député Alain Gest. Le sénateur JeanRené Lecerf constate avec satisfaction que le nouveau Sarkozy ne piaffe plus d’impatience quand il visite une région : “Il prend son temps, les élus locaux y sont sensibles...”   Ne plus monter au filet en toute circonstance, ne plus consulter ses SMS en public, ne plus traiter les ministres en mollassons incapables ? Nicolas Sarkozy semble se convertir à une conception chiraquienne du rôle de chef de l’Etat : cette même conception qu’il jugeait “ringarde” en 2007. On sent que la présidentielle approche, et qu’elle s’annonce serrée.

Embrouilles au bac

B ■■ Jürgen Trittin, ancien ministre du “Green Party”

E

n décidant de “faire sortir l’Allemagne du nucléaire en dix ans”, la chancelière Angela Merkel a-t-elle réussi un coup de poker ? Les Verts allemands ont décidé de soutenir sa nouvelle politique énergétique. Mieux : ils envisagent une alliance avec la CDU, le parti conservateur... qu’ils combattaient depuis quarante ans.  Ce basculement historique s’est accompli le 25 juin à Berlin, où les Verts tenaient un “congrès exceptionnel”. La direction du parti, unanime, a appelé les 819 délégués de la base à approuver la sortie du nucléaire et le gouvernement qui venait de la décider. Après des débats violents, les délégués ont adopté la motion de la di-

rection. Non sans ressentir un vertige : se rallier à Mme Merkel (32 % des intentions de vote) alors que les Verts allemands viennent de s’envoler – grâce à Fukushima – jusqu’à 25 %, c’est en effet une situation étrange. “Pas si étrange que ça”, affirme l’un des deux chefs du groupe vert au Bundestag, l’ex-ministre Jürgen Trittin : “C’est nous qui avons forcé Angela Merkel à faire un virage à 180 % sur le nucléaire.”  Quant à l’allié habituel de la CDU, le FDP libéral, il s’est effondré à 5 % des intentions de vote. Si Mme Merkel remplace le FDP par les Verts, elle gagnera au change. Au moins en nombre de sièges.

ug en 2011 pour le baccalauréat ! D’abord il y a eu la “fuite” d’un sujet de mathématiques du bac S : un jeune internaute a publié la photo de cet exercice sur le forum du site jeuxvideo.com. D’où venait la fuite ? D’un imprimeur... D’où arrestations.  Puis il y a la décision du ministre de l’Education nationale, Luc Chatel  : l’association des professeurs de mathématiques exigeant l’organisation d’une nouvelle épreuve, Chatel s’est contenté d’annuler l’exercice litigieux. Mais sa décision a soulevé un tollé : pétition de quinze mille signatures demandant que les 4 points de l’exercice soient attribués “à tous les candidats au nom de l’égalité des chances”, manifestations de lycéens, recours à Paris devant le Conseil d’Etat, saisies des tribunaux administratifs à Paris et Poitiers... Puis, la rumeur se répan-

■■ Le frère aîné de l’auteur de la publication sur internet de l’exercice du sujet du Bac S.

dait, au début de cette semaine, d’une autre fuite : celle-là par SMS et visant les épreuves d’anglais et de physique. Inquiets, les parents de la fédération PEEP ont signalé que ces plaintes en justice risquaient de faire

annuler “tout le bac S pour toute la France”. A l’inverse, une autre organisation de parents de l’enseignement public (la FCPE), et les deux organisations socialistes de lycéens (la FIDL et l’UNL), récla-

ment maintenant la suppression du bac, “diplôme uniquement fondé sur un examen terminal”. Si le bac se met à dysfonctionner par incivisme généralisé, le supprimer serait une solution comme une autre...


N° 91 - 30 juin 2011

DETENTE

LA RECETTE

La bonne période pour les asperges Devant ces belles en bottes, pour sûr, la gourmandise pointe ! En robe blanche, verte ou violette, le défilé tient la longueur.

Asperges marinées au barbecue Pour 4 personnes Préparation : 40 mn Cuisson : 5-10 mn

●● 1 kg d’asperges vertes (env. 24 asperges) ●● 10 cuil. à soupe de sauce wok asiatique (de type Sukiyaki Kikkoman) ●● Quelques feuilles d’estragon ●● 3 cuil. à soupe d’huile de noix ●● 8 tranches de jambon cru ●● 8 tranches de fromage à pâte demi-molle Pour la mayonnaise : ●● 1 jaune d’œuf, 2 cuil. à soupe de moutarde ●● 1 cuil. à soupe de vinaigre ●● 125 ml d’huile de colza ●● 3-4 cuil. à soupe de sauce soja à teneur réduite en sel Laver et éplucher les as-

perges. Faire bouillir 1,5 litre d’eau, le sucre et 3 cuillères à soupe de sauce wok, y faire cuire les asperges environ 10 minutes, puis les égoutter. Mélanger le reste de la sauce wok avec l’estragon et l’huile de noix et répartir sur les asperges. Envelopper les asperges trois par trois avec une tranche de fromage, puis une tranche de jambon, les disposer sur une barquette alu et faire cuire au barbecue environ 5-10 minutes. Pour préparer la mayonnaise, battre le jaune d’œuf, la moutarde et le vinaigre. Incorporer progressivement l’huile et assaisonner de sauce soja à teneur réduite en sel. toutes nos recettes sur

Mots croisés Horizontalement

Verticalement

A – Pour le moins essentiel. B – Il vit dans les arbres des régions tropicales. C – Achats de la vie courante. D – Réunion de cardinaux. Ça encombre les trottoirs. E – Elle est utile au pêcheur. Il fait office d’auxiliaire. F – Opération de sélection. Saint de Bigorre. Période idéale pour les migrations. G – Mis au placard. H – Freud l’a analysé. Profite de l’existence. I – Chatterie pour chien. Organisation des Etats américains. J – Ils font vibrer le coeur des hommes.

1 – C’est bon pour la feuille de paye. 2 – Unité connue du physicien. Cours à Florence. 3 – Son avis n’est jamais réjouissant ! 4 – Équidés à la tête dure ! Petit patron. 5 – Dans un compte suédois. Arme blanche. 6 – Pratique devenue habituelle. Ville d’Angleterre où se déroule un célèbre Derby. 7 – On peut la contracter au jeu. Sortie du lot. 8 – Sans aucune vigueur. Bougie sur le gâteau. 9 – Espèces ou genres. 10 – Jalon chinois. Passées par le col. Héritage commun.

LES MARÉES

A – Pour le moins essentiel. B – Il vit dans les arbres des régions tropicales. C – Achats de la vie courante. D – Réunion de cardinaux. Ça encombre les trottoirs. E – Elle est utile au pêcheur. Il fait office d’auxiliaire. F – Opération de sélection. Saint de Bigorre. Période idéale pour les migrations. G – Mis au placard. H – Freud l’a analysé. Profite de l’existence. I – Chatterie pour chien. Organisation des Etats américains. J – Ils font vibrer le coeur dessolutions hommes. Les

Sudoku

TROUVILLE DEAUVILLE

DIVES SUR-MER

PM

PM

BM

Horizontalement

BM

OUISTREHAM COURSEULLES SUR-MER

Dates

Coeff.

PM

BM

PM

BM

Vendredi 1er

78-81

11.27 06.23 11.24 06.19 11.33 06.18 08.21 03.03 23.41 18.45 23.38 18.40 23.46 18.38 20.56 15.39

Samedi 2

78-84

07.08 07.04 12.06 19.30 12.03 19.25 12.14

Dimanche 3

86-88 00.21 07.52 00.18 07.48 00.27 07.49 12.20 07.24 12.47 20.13 12.43 20.09 12.56 20.08 19.42

Lundi 4

89-90 01.02 08.36 00.59 08.31 01.10 08.32 00.32 08.08 13.30 20.58 13.26 20.52 13.40 20.50 13.03 20.26

Mardi 5

89-88 01.46 09.18 01.42 09.13 01.53 09.14 01.15 08.50 14.14 21.39 14.10 21.34 14.24 21.32 13.47 21.08

Mercredi 6

86-84 02.31 09.59 02.27 09.55 02.38 09.54 02.00 09.31 15.00 22.20 14.56 22.16 15.09 22.12 14.32 21.50

Jeudi 7

81-77

07.04 11.38 06.39 19.23 23.50 18.57

03.18 10.41 03.14 10.37 03.23 10.34 02.46 10.12 15.49 23.04 15.45 22.59 15.56 22.55 15.20 22.34

19

LA TABLE

Initiez-vous aux Saveurs du wok, rue de l’Engannerie

■■ Saveurs du wok est ouvert du mardi au samedi (11h3014h et 17h-21h), et le dimanche (11h-14h et 18h30-21h).

L

e wok fait irruption à Caen. Déjà ultra-favori des assiettes branchées dans les pays nordiques, ce type de cuisine asiatique, réalisée dans une poële concave du même nom, commence à n’en pas douter à conquérir les bouches normandes. Le restaurant “Saveurs du wok” l’a bien compris, et s’est installé rue de l’Engannerie pour les mangeurs rapides comme ceux qui aiment profiter de leur midi. Le design est sobre et propre, avec des couleurs sombres, mettant en valeur le bois et la pierre. Seules cinq places assises sont disponibles, mais elles sont confortables. Un excellent samoussa Deux menus sont proposés, tous deux composés d’une entrée, d’une viande (10,20 € avec bœuf ou pou-

let ; 10,90 € avec canard ou crevette) et d’un accompagnement, ainsi que d’une boisson. Au choix en entrée, des samoussas au bœuf ou au poulet (1,60 €), des accras, des nems au crabe ou au porc (1,60 €), des galettes vietnamiennes (2,20 €)... Le samoussa est excellent, et très riche. Le plat est au choix entre bœuf aux oignons, poulet caramel, poulet ananas ou au saté (4,50 € à 5,50 € au bol). Pour l’accompagnement, c’est riz cantonais, pâtes macao ou nouilles de singapour. Le tout est très goûtu, et réalisé avec des produits de première qualité. Et si vous désirez l’apprécier chez vous, Saveurs du wok fait aussi le traiteur. Pratique. 26 rue de l’Engannerie. Fermé le lundi. Tél. 02 31 26 07 14.

Verticalement 1 – C’est bon pour la feuille de paye. 2 – Unité connue du physicien. Cours à Florence. 3 – Son avis n’est jamais réjouissant ! 4 – Équidés à la tête dure ! Petit patron. 5 – Dans un compte suédois. Arme blanche. 6 – Pratique devenue habituelle. Ville d’Angleterre où se déroule un célèbre Derby. 7 – On peut la contracter au jeu. Sortie du lot. 8 – Sans aucune vigueur. Bougie sur le gâteau. 9 – Espèces ou genres. 10 – Jalon chinois. Passées par le col. Héritage commun.

LA METEO

le week-end prévu par Vendredi 1er juillet

- Temps : ensoleillé sur les plages. Quelques nuages. - Températures : minimales de 10 à 13°, maximales de 18 à 23° de Barfleur vers le sud-Manche. - Vent : faible s’orientant au nord-est. - Mer : belle.

Samedi 2 juillet - Temps : agréable sous un soleil bien présent. - Températures : minimales et maximales en hausse d’1 à 2°. - Vent : variable faible avec des effets de brise. - Mer : belle. - Indice de confiance : 4 sur 5.

Dimanche 3 juillet - Temps : quelques nuages qui restent inoffensifs. - Températures : dignes d’un mois de juillet. - Vent : tendant à l’ouest faible à modéré. - Mer : belle à peu agitée. - Indice de confiance : 3 sur 5.


20

N° 91 - 30 juin 2011

AUTOMOBILE

Une citadine dans l’air du temps

REPERES ●● Lancia repart: Aux côtés

des Ypsilon, Musa et Delta, deux nouveautés arriveront dès la rentrée, la grande berline Thema et le monospace Voyager. Un cabriolet 4 places Flavia et un SUV suivront ultérieurement. Bien entendu, ces arrivées sont le fruit du regroupement de Lancia avec Chrysler au sein du groupe Fiat.

Lancia souhaite imposer son Ypsilon parmi les citadines de luxe. Elle est bien partie pour y parvenir.

N

ée Y10 en 1985, l’Ypsilon réalise ses meilleurs scores auprès des conductrices, conquises par ses airs de citadine chic… Et dans le marché de l’urbaine “premium” à présent bien élargi, la cinquième génération du modèle a des atouts. D’abord, en rejoignant le clan des mini 5 portes. L’Ypsilon offre une silhouette qui camoufle les portes arrière au regard, suggérant par-là même un profil de coupé râblé. L’accession à la distinction Point fort de cette urbaine, les équipements de série et les 4 niveaux de finition (Silver, Gold, Platinium et Platinium +) lui permettent de gagner par-là même ses galons de voiture chic. Quelques options rares évoquent également le haut de gamme, à l’instar du “Magic Parking”, qui gare tout seul l’Ypsilon dans des créneaux

●● Une personnalisation

■■ Dûment caractérisée Lancia, la petite italienne inaugure une évolution de la calandre emblématique de la marque, toujours triangulaire mais désormais striée de barres verticales chromées.

pas si grands. Et l’option de quatre peintures bicolores (1 000 €), avec capot peint en contraste, ajoute au sexappeal de la mignonne Ypsilon. Etrennant une plate-forme évoluée de la 500, la dernière Ypsilon est animée par trois motorisations : 1.2i 8 soupapes 69 ch, récent bicylindre 0.9i TwinAir de 85 ch et diesel 1.3 Multijet 95 ch avec filtre à particules. Au volant, l’Ypsilon se mène facilement. Maniable et

agile, le mode City, exclusivité italienne qui dope l’assistance de la direction, fait merveille. Mais la mini Lancia n’a rien d’une sportive et le montre en s’écrasant sur ses roues au moindre virage prononcé. Ce talent mitigé à survoler la trajectoire est compensé par une suspension confortable. Le diesel 1.3 Mjt lui sied le mieux et lui donne du ressort sur la route. Bien qu’intéressant et auréolé du titre de “moteur de l’année”, le TwinAir

essence aurait malgré tout tendance à “téter” plus que de raison avec le pied lourd. Prix : quatorze versions es-

sence et diesel de 12 500 € (1.2i 8v 69 ch Silver) à 20 100 € (1.3 Multijet 95 ch DPF Platinium +).

Votre rubrique automobile avec

poussée : En mariant les différents effets de peinture (bicolore, Metallescente, mica et irisé), les jantes, les selleries (dont le cuir et le daim synthétique Castiglio) et les accessoires, pas moins de 600 combinaisons peuvent personnaliser la dernière perle de Lancia. ●● Quatre ou cinq

places : De série, la configuration habituelle de l’Ypsilon est de 4 places, avec banquette arrière rabattable en deux parties égales pour agrandir le coffre. Mais une option 5 places (200 €) est proposée. ●● Verdict :  15.5/20

Sécurité ** Finition *** Confort **** Economie d’usage *** Séduction/Prix **

tous nos essais sur


N° 91 - 30 juin 2011

SUR LES ÉCRANS UGC Mondeville - Tél. 02.31.55.00.00 - Rép. 0800 000 000 ●● Transformer 3 la face cachée de la lune (3D) : tous les jours à 10h45, 14h00, 17h15, 20h30. ●● Transformer 3 la face cachée de la lune (2D) : tous les jours à 11h15, 14h30, 17h45, 21h00. ●● Les Tuche : de ven. 1er à mar. 5, 11h10, 13h40, 15h50, 18h00, 20h10, 22h20. ●● Nicostratos, le Pélican : tous les jours à 11h10, 13h40, 15h45, 17h50, 19h55, 22h00. ●● L’élève Ducobu : tous les jours à 11h05, 13h30, 15h40, 17h50, 20h00, 22h10. ●● Omar m’a tuer : tous les jours à 11h25, 13h50, 15h55, 17h55, 19h55, 21h55. ●● Kung Fu panda 2 (2D) : tous les jours à 11h20, 14h15, 16h15, 18h15, 20h15, 22h15. ●● Kung Fu panda 2 (3D) : jeu. 30, 10h50, 13h20, 15h25, 17h35, 19h40, 21h45 ; ven. 1er, sam. 2, dim. 3, lun. 4, mar. 5, 10h50, 13h20, 15h25, 17h35. ●● Very bad trip 2 : tous les jours à 10h55, 15h35, 20h10. ●● Blitz : tous les jours à 13h20, 17h55, 22h30. ●● Insidious : jeu. 30, 10h55, 14h10, 16h30, 19h40, 22h00 ; ven. 1er, sam. 2, dim. 3, lun. 4, mar. 5, 19h40, 22h00. ●● X Men, le commencement : tous les jours à 10h45, 13h35, 16h25, 19h15 (sauf jeu. 30), 22h05. ●● Limitless : tous les jours à 11h00 (sauf dim. 3), 13h15, 15h30, 17h45, 20h05, 22h25. ●● Pirate des caraïbes, la fontaine de Jouvence : tous les jours à 10h40, 14h20, 17h30, 20h45. ●● Hop : avant première dim. 3, 11h00. ●● Les mythos : avant première jeu. 30, 20h00.

Pathé Lumière 15 Bd du Maréchal Leclerc - Caen - Rep. 0892 696 696 ●● Transformer 3 en 3D : tous les jours à 14h00, 21h00. ●● Transformer 3 en 2D : tous les jours à 17h00. ●● L’élève Ducobu : tous les jours à 13h30, 15h35, 17h45, 19h55, 22h05, 22h00. ●● Les Tuche : de ven. 1er à mar. 5, 13h25, 15h25, 17h35, 19h45, 21h55. ●● Insidious : jeu. 30, 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00 ; ven. 1er, sam. 2, dim. 3, lun. 4, mar. 5, 13h35, 19h30. ●● Very bad trip 2 : tous les jours à 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00  sauf lun. 4, 13h20, 15h30, 17h45 et mar. 5, 13h20, 15h30, 17h45, 22h00. ●● X men : jeu. 30, 13h20, 16h05, 18h50, 21h35 ; ven. 1er, sam. 2, dim. 3, lun. 4, mar. 5, 16h05, 21h35. ●● Limitless : tous les jours à 13h20, 15h30, 17h45, 19h50, 22h00. ●● Kung Fu Panda 2 (3D) : tous les jours à 13h35, 15h40, 17h45, 19h50, 21h55  sauf lun. 4, 13h35, 15h40, 17h45. ●● Switch : avant première mardi 5 juillet à 19h45. 

21

CINEMA

A l’affiche : Nicostratos le pélican

■■ L’histoire de Yannis (Thibault Le Guellec) qui adopte un superbe pélican d’une espèce rare, se déroule dans les paysages magnifiques d’une belle île grecque. Une charmante comédie française, pour petits et grands.

S

ur la jolie petite île grecque où il vit, Yannis, 14 ans, n’est pas très heureux. Depuis la mort de sa mère, son père, un pêcheur taciturne, ne semble guère se soucier de lui. Aussi, lorsque Yannis découvre dans la cale d’un bateau un oisillon en piteux état, il décide de l’adopter pour lui sauver la vie. Mais le capitaine, qui fait du trafic d’animaux exotiques, exige de l’argent en échange. La

mort dans l’âme, Yannis lui donne sa médaille en or, ultime souvenir de sa mère. C’est le pope de son village qui apprend à l’adolescent que l’oisillon est un pélican d’une espèce rare. En quelques semaines, à force de soins et d’affection, Nicostratos, ainsi qu’il a été nommé, devient un superbe pélican, dont les vols majestueux autour de l’île commencent à attirer l’attention des habitants et,

Le café des images 4 square du théâtre - Hérouville Saint-Clair ●● My little Princess : jeu. 30, 13h15, 15h30, 19h30, 21h45 ; ven. 1er, 14h45, 17h30, 19h45, 22h00 ; sam. 2, 14h45, 17h45, 20h00, 22h15 ; dim. 3, 14h30, 17h30, 19h45, 22h00 ; lun. 4, 14h00, 17h30, 19h45, 22h00 ; mar. 5, 13h45, 16h00, 21h30. ●● La prima cosa bella (VO) : jeu. 30, 15h15, 19h00 ; ven. 1er, 14h00, 19h30 ; sam. 2, 15h15, 19h45 ; dim. 3, 16h30, 18h45 ; lun. 4, 15h45, 20h00 ; mar. 5, 17h45, 22h15. ●● Beginners (VO) : jeu. 30, 21h15 ; ven. 1er, 15h15 ; sam. 2, 17h30 ; dim. 3, 21h30 ; lun. 4, 13h30 ; mar. 5, 13h30, 20h00. ●● Là-haut : sam. 2, 14h15 ; dim. 3, 13h45. ●● La ligne rouge (VO) : jeu. 30, 15h45  ; ven. 1er, 16h15 ; lun. 4, 12h15, 20h45 ; mar. 5, 18h15. ●● Les moissons du ciel (VO) : jeu. 30, 13h45 ; sam. 2, 12h45 ; lun. 4, 15h30 ; mar. 5, 15h45. ●● Omar m’a tuer : jeu. 30, 17h45, 19h45 ; ven. 1er, 13h30, 19h15, 21h45 ; sam. 2, 19h15, 22h00 ; dim. 3, 15h45, 21h15 ; lun. 4, 18h00 ; mar. 5, 15h30, 19h30. ●● Pater (VO) : jeu. 30, 13h00, 17h30, 21h30 ; ven. 1er, 12h30, 17h00, 21h00 ; sam. 2, 13h00, 17h00, 21h00 ; dim. 3, 14h15, 16h45, 19h00 ; lun. 4, 16h15, 18h30, 22h15 ; mar. 5, 13h15, 17h15, 21h15. ●● Winnie l’Ourson : sam. 2, 16h15.

Cinéma Lux 6 av. Ste Thérèse - Caen - Rep. 0892 680 043 ●● Ni à vendre, ni à louer : jeu. 30, 13h45, 17h30, 21h30 ; ven. 1er, 13h50, 15h30, 19h40, 21h40 ; sam. 2, 13h45, 15h20, 20h10, 21h45 ; dim. 3, 14h10, 17h40, 21h15 ; lun. 4, 13h45, 15h20, 18h30, 20h10 ; mar. 5, 16h10, 17h45, 21h15. ●● Une séparation (VO) : jeu. 30, 19h10 ; ven. 1er, 19h20 ; sam. 2, 17h00, 21h50 ; dim. 3, 18h40 ; lun. 4, 19h20 ; mar. 5, 21h30.

bientôt, celle des touristes. Pendant l’été, Yannis fait la connaissance d’Angéliki, la jolie nièce du patron de l’unique bistrot de l’île. Olivier Horlait raconte une émouvante histoire d’amitié entre un adolescent et un bel oiseau exotique. Ce n’est pas un thème nouveau, mais Olivier Horlait, scénariste de nombreux films, raconte aussi l’histoire d’un père qui a du mal à communiquer avec

son jeune fils, car il s’est replié sur lui-même après la mort de sa femme. C’est ce cocktail entre l’histoire spectaculaire et cocasse du bel oiseau et l’histoire plus intime et émouvante entre l’adolescent et son père qui fait tout l’intérêt d’un film qui séduira petits et grands. 

toute l'actualité du cinéma

●● Balada triste (VO) : jeu. 30, 15h20, 18h50 ; ven. 1er,

17h00, 21h30 ; sam. 2, 15h45, 18h00 ; dim. 3, 17h20, 21h40 ; lun. 4, 19h15 ; mar. 5, 16h30, 21h00. ●● La dernière piste (VO) : jeu. 30, 21h20 ; ven. 1er, 13h45, 19h30 ; sam. 2, 13h45, 17h50 ; dim. 3, 16h40 ; lun. 4, 21h45 ; mar. 5, 18h50. ●● Pourquoi tu pleures ? : jeu. 30, 21h00 ; ven. 1er, 15h45, 21h15 ; sam. 2, 14h00, 19h50 ; dim. 3, 19h15 ; lun. 4, 16h15, 21h20 ; mar. 5, 14h30, 19h20. ●● Le chat du rabbin : jeu. 30, 14h10 ; ven. 1er, 17h40 ; sam. 2, 19h20 ; dim. 3, 14h40 ; lun. 4, 21h40 ; mar. 5, 14h15. ●● Blue valentine (VO) : jeu. 30, 14h00  ; ven. 1er, 17h10 ; dim. 3, 19h30. ●● Mafrouza / coeur ( Mafrouza 2) VO : jeu. 30, 16h15 ; dim. 3, 14h30 ; mar. 5, 18h40. ●● Pirates des caraïbes : la fontaine de Jouvence (VO) 3D : jeu. 30, 16h10 ; sam. 2, 21h20 ; lun. 4, 14h00. ●● The Tree of life (VO) : dim. 3, 21h00  ; lun. 4, 16h40 ; mar. 5, 16h15. ●● Rango : sam. 2, 16h00 ; dim. 3, 15h45 ; lun. 4, mar. 5, 14h10. ●● La chatte sur un toit brûlant (VO) : jeu. 30, 19h15, ven. 1er, 14h30 ; lun. 4, 17h00.


22

No 91 - 30 Juin 2011

IMMOBILIER LOCATION CAEN ■ Caen, loue F4, séjour balcon, 3 chambres, grands placards, s. de b. baignoire, cuis., cave, park., chauff. collectif, DPE C. Libre. Loyer 610 euros + charges. Particulier. Tel. 02.31.75.25.43 ■ Caen, rue de Bayeux, loyer 260 euros + 50 euros ch. (inclus chauf., O.M, eau ch. et fr.), loue chambre avec s. de b., wc et kitchenette, 2 plaques, frigo, 4 placards, tout refait à neuf, libre 1er août 2011, calme, déco au goût du jour. Particulier. Tel. 06.81.65.61.44 ■ St Gerbold à Venoix, loyer 660 € charges comprises, loue F3, 62,50 m2 rés. calme, ascenseur, interphone, salle d eau, wc, 2 chambres et cuisine sur séjour, expo sud, eau et chauffage collectif. Particulier. Tél. 06.17.54.51.95 ■ Caen, 750 € + charges70 € + centre ville, château, Fac ,loue très bel appt, refait, 70m2, lum., parfait état, parquet dans 2 chambres + séj. + sal., cuis. amé., s. de b. neuve, 2 gds balcons,1cellier, 1 cave, chauf ind gaz, coloc. accept. Particulier. Tél. 06.09.95.50.98

■ Caen, 112.000 €, hyper centre, université, appt 2/3 p.p. au dernier étage d’un immeuble pierres avec de très faibles charges et situé à 50 mètres de l’université : kitchenette am. ouverte sur pièce de vie, 2 chbres dont 1 sous les combles. Cave et parking privatif. DPE : E. Idéalement situé pour un investissement locatif. Très urgent, faire vite. Uniquement à l’agence BM. Agence B. Mathieu, Caen Tél. 06.28.80.19.01

■ Caen, 435.000 €, Nice caennais, maison années 30, 6 p.p., lumineuse et beaux volume, coup de coeur offrant séjour double, avec cheminée, ouvrant de plain pied sur magnifique jardin arboré très au calme, 4 chbres dont 1 en rdc, cave et dépendance habitable, stationnements. Le tout dans un quartier très recherché à proximité immédiate du centre. DPE : D. Beaucoup de charme, faire offre. Prix FAI Agence B. Mathieu, Caen Tél. 06.28.80.19.01

MANCHE ■ Bretteville-sur-Ay, loue pour vacances bord de mer, maison 6 pers., Manche ouest, 10 km sud Portbail, face îles Jersey, 500 m plage. Libre première quinzaine juillet et fin août. Particulier. Tel. 02.31.44.54.44

IMMOBILIER VENTES CAEN ■ Caen, 182.000 €, Haie Vignée, appt 5 p.p., au calme, bien exposé et entièrement parqueté à proximité immédiate centre, séjour double ouvrant sur balcon cuisine am. et équip., 3 chbres. Cave et grand grenier. Le tout entièrement rénové (état neuf) et de bon goût. DPE : D. Très urgent, faire offre. Prix FAI négociable. Agence B. Mathieu, Caen Tél. 06.28.80.19.01

■ Nord de Caen, 269.000 €, nouveau, dans environnement calme, pavillon en excellent état comprenant une cuisine aménagée et équipée, un séjour-salon avec cheminée et mezzanine ouvrant sur terrasse exposée sud, 3 chambres, bureau, garage et buanderie. Jardin clos et arboré. DPE : D. Protection garantie revente (voir conditions). Prix FAI b-IMMOBILIER Tél. 02.31.24.24.16

■ Caen, 142.000 €, Haut chemin vert, F3 de 62 m2 offrant : séjour expo sud sans vis-à-vis, cuis. équipée, 2 chambres, salle d eau et wc. Cave et garage box. Ravalement 2010. Prix attractif. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Caen , 249.000 €, Zenith, F4 de 78 m2 avec balcon en dble expo, séj. avec cuis. américaine moderne équipée, 3 chambres, sdb et wc. Cave et parking en s/sol. Prestation haut de gamme. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Caen sud, 265.000 €, axe Falaise, belle maison en pierre F7 de 190 m2 hab. à 15 mn Caen sud, entrée, séj.-salon parqueté 32 m2 avec chem., gds cuis. 33 m2, ét. 5 chambres 15, 13, 12, 11, 11 m2 parquetées, s. d’eau amén., s. de b., gd gge. Terr. 900 m2. Prix FAI à déb. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen, 190.000 €, bd Detolle, rés.Olympia, F4 de 78 m2 exposé Ouest proposant salon et séjour, cuis. aménagée, 2 chbres, sdb et wc. Cave et garage box s/sol. Nbx parkings à disposition. A saisir. Prix FAI. I@D France Tél. 02.31.94.71.36

■ Caen sud (14320), 265.200 €, maison traditionnelle de 7 p. de 140 m2 comprenant : séjour avec chem., 5 chbres dont 2 au rdc, sdb, salle d eau et wc. S/sol avec garage. Terrain de 638 m2. Construction de qualité. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Caen, 189.800 €, axe A84, 20 mn, maison en pierre F6 en camp. avec entrée, séj. salon 27 m2 avec poutres et chem., cuis. amén. et équip. 21 m2, s. d’eau, chambre au rdc 11.40 m2, ét. 3 chambres de 13, 10, 8 m2, chauff. centr. + insert, expo. sud, dépend. avec gge, terr. arboré 1.200 m2. Prix FAI. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen, 189.800 €, 15 mn du périph. sud, pavillon 155 m2 hab., F7, hors lotissement sur ss-sol complet avec gde entrée, séj.-salon 30 m2 et chem. insert, cuis. amén. 11.5 m2, 2 chambres en rdc de 11 et 10.5 m2, bureau 8 m2, ét. 3 chambres de 21, 17 et 16 m2, s. d’eau, chauff. central + insert, terrasse, terr. clos 950 m2 au calme, ramassage scolaire école, collège et lycée à prox. Prix FAI. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen sud, 225.000 € , belle maison en pierre rénovée de 145 m2 hab, entrée, séjour salon 40 m2, cuis amén + véranda, à létage, 3 chambres parquetées, salle de bains, bureau, salle de jeux, chauff cent, PVC, garage 50 m2, école et commerces. Terrain 800m2. Prix FAI à déb. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen, 229.000 €, Prairie rive gauche, splendide F6 en duplex de 129 m2 offrant gd salon et séjour, cuis. équipée, 3 chambres rdc et 1 gde en mezzanine, sdb, wc. Huisseries PVC dble vitrage. Garage box. Excellent ratio prix/superficie. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Caen, 74.800 €, beau terrain à bâtir de 700 m2 hors lotissement avec CU, situé à 2 km du périph. direction Troarn, non viabilisé sur base de 8.000 €. Gaz de ville poss. Excellente situation, prox. écoles et petits comm., 2 km de Mondeville2. Prix FAI Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen sud, 149.800 €, 25 km périph., belle maison en pierre apparente rénovée de 110 m2 hab. F5 compr. au rdc séj. 17 m2 ouvert sur cuis. amén. de 16 m2, salon 24 m2, 3 chambres 20 m2, 12 m2, 12 m2, s. d’eau, abri de jardin, toit neuf. Prévoir quelques finitions. Terr. 485 m2. Prix FAI. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen, 159.000 €, 15 mn, périph. sud, en camp., belle maison en pierre avec dépend. sur 1.300 m2 terr. compr. cuisine 20 m2, s. avec chem. 20 m2, chambre 14 m2 avec s. de b., ét. chambre 17 m2, 2 autres chambres poss. de 15 m2, cave, gge et préau en dépend., PVC, expo. sud, calme. Prévoir quelques finitions. Prix FAI. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen, 249.800 €, à 15mn du périph. ouest de Caen, sortie Eterville, maison en pierre de 150 m2 hab. avec au rdc entrée, séj. 19 m2, salon 23 m2 avec chem., cuis. amén. 11 m2, ét. 4 chambres de 23, 10, 14 et 14 m2, s. de b. et s. d’eau, petit gge, atelier, chauff. centr. Expo sud, terr. 1.200 m2 clos et arboré, au calme. Prix FAI. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen, 229.000 €, sur les quais de l Orne, F4 parqueté de 97 m2, offrant séjour avec chem., 3 chbres dont 1 gde, cuis. équipée, dressing, sdb avec dble vasque, wc. PVC dble vitrage. Gde cave. Vue imprenable. Prix FAI I@D France Tél. 02.31.94.71.36

■ Caen, 109.000 €, sur les hauteurs de la Prairie, rés. Joffre, F2 de 50 m2 avec gd balcon offrant séjour, cuis. équipée, chbre, sdb agencée avec wc, nbx placards. Cave et parking. Budget raisonnable. Prix FAI I@D France Tél. 02.31.94.71.36

■ Caen, 237.800 €, belle maison en pierre rénovée à 15 mn du périph. de Caen, axe Thury, compr. entrée, séj. 20 m2 avec poutres, salon 24 m2 avec chem., véranda avec vue impr., cuis. amén. 15 m2, cellier, ét. 4 chambres, s. de b. + s. d’eau (studio poss.), préau pour 2 voitures, chauff. centr. avec pompe à chaleur, fenêtres PVC, puits, portail électr. Expo sud avec terr. 1.500 m2 arboré. Prix FAI. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

■ Caen sud, 398.500 €, grand corps de ferme en cour fermée, prox. Suisse Normande compr. 3 maisons en pierre de 170, 150 et 100 m2 chacune indépend., gde dépend. séparée avec atelier gge, cave autre dépend. à usage de remise, bâtiment agricole de 500 m2 au sol, herbage attenant pour 7 hect., chauff. centr., dble vitr., très au calme, sans voisins. Prix FAI à déb. Normandy Immobilier Tél. 02.31.80.49.00

AGGLOMERATION ■ Ifs, 298.000 €, pavillon de 6 p. de 134 m2 composé : 1 gd salon et séj., cuis. équipée, 4 chbres dont 1 suite parentale au rdc. S/sol avec garage. Terrain de 592 m2. Décoration soignée. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Ifs, 230.000 €, dans quartier résidentiel et en impasse, maison de 6 p.p. offrant séjour double ouvrant sur véranda, 4 chambres dont 1 au rdc, soussol complet avec garage, jardin paysagé d’environ 500 m2 au calme ! Le tout en parfait état proche commerces et TVR. Idéal famille. DPE : C. Nouveau, uniquement chez BM. Prix FAI. Agence B. Mathieu, Caen Tél. 06.60.54.83.44

■ Bénouville, 255.934 €, maison en pierre de 4 p. de 2 95 m . Corps de ferme entièrement restauré, composée sur 3 niveaux d 1 gd séjour avec coin cuis.ouverte, 3 chbres dont 1 suite parentale avec sdb, salle d eau et wc à chaque étage. Jardinet, parking extérieur et garage. Matériaux de qualité, produit d exception. Prix FAI I@D France Tél : 02.31.94.71.36

■ Bénouville, 308.201 €, dans corps de ferme entièrement restauré, maison en pierre de 4 p. de 95 m2 offrant sur 3 niveaux : 1 gd séjour avec coin cuis.ouverte, 1 bureau, 3 chbres dont 1 suite parent.. avec sdb, salle d eau et wc. Jardin, parking extérieur et garage. Matériaux de qualité, produit d exception. Prix FAI I@D France Tél. 02.31.94.71.36

CALVADOS ■ Leffard (30 km Caen et 8 km Falaise), 93.000 €, v. maison en pierre composée de 3 chambres, salle salon avec insert et cuisine aménagée, terrain 380 m2, travaux extérieurs. Particulier. Tél. 06.61.14.60.14 ■ Aux portes de Bayeux, prestations de qualité pour cette maison entièrement rénovée dans un style contemporain alliant charme, élégance et modernité, situation idéale. Particulier. Tél. 02.31.22.63.36 -06.63.44.12.51 ■ Jurques, 150.000 €, 2 min A 84, 20min Caen, v. pavillon 2007, plain-pied, façade plein sud, 70 m2 hab. sur terrain 1.770 m2, séjour-salon 28 m2, cuisine 11 m2, 2 chambres, sde, WC, garage 20 m2. Particulier. Tél. 07.60.76.30.59 -/06.64.73.39.15

Toutes les heures de 6 h à 22 h l'actualité nationale et internationale sur 100.2 FM


No 91 - 30 Juin 2011

AUTOMOBILES CITROEN ■ C4 Picasso HDi 1.6 Pack ambiance, 20 kms, options. Prix usine 18 500 euros à déb. Tel. 02.31.73.71.65 ou 06.70.17.61.72 ■ C3 Confort 1.4 HDi, 12.950 €, + options, 70 cv, an. 09/2010, 9.000 km, ABS, clim. auto, régul. vit., bluetooth, prises USB, sièges velours, antibrouillard, p. métal gris alu. Prix TTC, gtie constr. CCB Import, Tél. 02.31.77.72.72, www.ccbimport.com

■ C4 Grand Picasso, 22.450 €, Millenium, 7 pl., 1.6 HDi, 112 cv, an. 2011, 10 km, clim. auto, GPS coul., bluetooth, pack urbain (radar ar.) + pack chrome, régul. vit., peint. métal gtie. Prix TTC. CCB Import Tél. 02. 02 31 77 72 72, www.ccbimport.com

23

RENAULT ■ Grand scenic exception, 21.950 €, 7 pl., DCi, 130 cv, an. 2011, 10 km, peint. mét., GPS TomTom intégré Europe, CD MP3, rgt coul., radar av/ar + caméra, j. alu 16", clim. auto, régul. Prix TTC. Gtie constr. CCB Import Tél. 02.31.77.72.72, www.ccbimport.com

■ Scenic Bose 1.5 DCi, 20.990 €, 110 cv, an. 2011, 10 km, peint. métal., vitres ar. surteintées, GPS TomTom Europe, roue de secours radar av/ ar, audio Bose, bluetooth, j. alu 17", black style, gtie constr. Prix TTC CCB Import Tél. 02. 31.77.72.72, www.ccbimport.com

■ Audi TT 2.0 TDi, 28.990 €, 170 cv, Quattro, 08/01/2010, 32.641 km, cuir, clim. auto, j. alliage, radio cd. JW Auto, Biéville-Beuville Tél. 02.31.44.09.90

■ Skoda Roomster, 13990 €, 1.9 TDi, 105 cv, confort, 29/04/2010, 11.768 km, clim., régul. vit., radio cd. JW Auto, Biéville-Beuville Tél. 02.31.44.09.90

DEMANDES D'EMPLOI

■ F. sérieuse recherche heures ménage ou décollage papier peint, part. ou bureau Caen et centre ville, pas sérieux s’abst. Tel. 06.19.75.43.78 ■ Jeune fille rech. contrat en alternance pour B.T.S. vente, pour septembre et recherche emploi vente juillet / août. Faire proposition au 06.16.25.24.58 ■ H. 30 ans, exp. dans le bâtiment, rech. tous travaux, charpente, couverture, zing, maçonnerie, placo, isol., pose velux, chez particulier ou entreprise région Caen et environ rayon 50 km. Tél. 06.82.53.74.41

ANIMAUX

■ Apparence jack russell, chiots, non LOF, nés 03/05/11, pucés, vac., vermifugés, père Flip de l’As Dupere Flip de l’As du Mont, 2GPA 289, mère Vanille 2 DRW 241. Particulier. Tél. 06.31.20.42.46 -06.73.94.7256 ■ Chatons persans, vac., pucés, nés 9 mai 2011, parents Loof, mère 250269801412231, pour août 2011, sur Caen et Calvados. Particulier. Tél. 06.70.74.98.16 ttes heures.

AUTRES MARQUES ■ Golf VI, 19.490 €, 1.6 TDi, 105 cv, confortline, an. 25/11/2010, 22.538 km, clim. auto, régul. vit., j. alliange, radio CD. JW Auto Tél. 02.31.44.09.90

PEUGEOT ■ 3008, 26.250 €, premium pack, 2.0 HDi, 150 cv, an. 05/2011, 10 km, peint. mét., toit pano., clim. auto, GPS Bluetooth, régul. vit., radar, j. alu, pack chrome. Prix TTC. Stock, gtie constr. CCB Import, Tél. 02.31.77.72.72, wwww.ccbimport.com

■ Volkswagen LT 35, 7.900 € à déb., 2006, 220.000 km, nombreuses factures,CT ok, T.B.E.G. Tél. 06.21.69.15.33 ■ Polo, 12.990 €, 1.6 TDi, 75 cv, Trend Line, 26/07/2010, 20.792 km, clim., régul. vit., radio cd. JW Auto, Biéville-Beuville Tél. 02.31.44.09.90

■ Golf SW, 14.490 €, 1.9 TDi 105 cv, Confort Line, 09/09/2008, 87.700 km, clim. auto, régul. vit., j. alliage, radio cd. JW Auto, Biéville-Beuville Tél. 02.31.44.09.90

■ Audi A1 TSi, 23.990 €, 122 cv, S Line, S Tronic, 12/01/2011, 6.021 km, j. alliage, radio cd, clim. auto. JW Auto, Biéville-Beuville Tél. 02.31.44.09.90

■ Recherche chat noir et blanc à queue courte, perdu secteur Ouistreham, récompense. Tel. 02.31.96.10.77 ou 06.75.36.68.41 ou 02.31.44.55.65

BONNES AFFAIRES ■ Tapis type Oman 3.50m x 2.50m, couleur marron et beige, prix : 70 €. Tel. 02.61.32.09.59 ■ Living style ancien. T.B.E, visible à Caen. Prix : 200 € à débattre. Tel. 06.61.78.32.61 ou 09.81.26.69.56 ■ Porte bébé écharpe Tikamak, Red Castle Sport, neuf , 35 € et porte bébé 3 positions Equipbaby, 18 €. Tel. 06.72.93.91.18 ■ A louer Fiat Ducato, 4 places, kms illimités 500 euros la semaine sauf juillet et aout 750 euros, pour plus de renseignement veuillez me contacter par Tél. au 06.18.23.00.46 ■ Plusieurs éléments de cuisine et 2 meubles bas avec tiroirs, coloris entre ivoire et sable, bon état, éléments du haut 4 portes dont un 3 portes, un 2 portes et deux de une porte, un dessus de hotte pour 250 €. Tél. 02.31.73.02.23 ■ 2 canapés Roche Bobois, 100 € pièce - 1 meuble TV haut bois massif, 250 €, excellent état. Tél. 02.31.80.30.20

■ Appareil Bridge Fujifim finepix s1500, zoom x2 , 10 million de pixel , B.E., il a 1 an, pour tout renseignement veuillez me contacter au 02.31.22.63.18

Toutes les heures de 6 h à 22 h l'actualité nationale et internationale sur 100.2 FM

Découpez ce bulletin puis envoyez-le ou déposez-le avant le lundi soir à Tendance Ouest Caen, 30 avenue du 6 juin, 14000 Caen ou faxez-le au 02.31.24.83.10. Vous pouvez également saisir votre annonce sur "www.tendanceouest.com".

choisissez votre rubrique ■ Mercédès C 270 CDi, 8.000 € à débattre, année 2001, toutes options, excellent état, 300.000 km. Tél. 06.03.26.52.95 ■ Passat, 28.800 €, 2.0 TDi, 140 cv, carat DSG, an. 11/01/2011, 30.645 km, clim. auto, cuir alcantara, j. alliage. JW Auto Tél. 02.31.44.09.90

■ Loue nuit de gabion, proche Isigny, 3 pièces, mare, 2 hectares, dispo. L/M, M/J, J/ V.Tel. 02.31.77.28.14 ou 06.84.63.99.20 ■ Table en fer forgé, plateau en verre biseauté, 4 chaises, 2 fauteuils assises en velours, ensemble de qualité en bon état. disponible et visible sur Caen nord? prix : 350 €. Tél. 02.31.93.78.50

Forfait 4 lignes

Immobilier, automobile, nautisme, bonnes affaires, motos, scooters, meubles, demandes d'emploi Offres d’emploi Suppléments : ❏ Fond gris 3 €

La ligne supplémentaire

4€ 6€

1€ 2€

❏ Domiciliation au journal 10 € (prix TTC réservés aux particuliers).

rédigez votre annonce 1 2 3 4

■ Dacia Duster 1.5 DCi, 17.690 €, lauréate, 110 cv, 4x2, an. 2011, 10 km, peint. métal., vitr. électr. ar. + pack look, ESP, CD MP3, comm. au volant, j. alu, RS, clim. Gtie constr. Prix TTC CCB Import Tél. 02.31.77.72.72, www.ccbimport.com

Ecrire en majuscules : une lettre, signe ou espace par case - un seul bien par annonce

Rubrique :

...........................................

Nombre de parution :

indiquez vos coordonnées Nom et prénom : Adresse :

........

semaine(s)

(renseignements non publiés)

........................................... .....................................................................................................................

............................................................. .....................................................................................................................

Code postal :

....................................

Ville :

.....................................................................................................................

Particuliers, la photo vous est offerte ainsi que la 3ème parution. Règlement comptant par chèque bancaire ou postal joint à ce bulletin. *Offre non-cumulable réservée aux particuliers, limitée à 1 bulletin par numéro et par famille.


24

DECOUVERTES

N° 91 - 30 juin 2011

Sandra Rabier porte haut les couleurs du rugby français L

’anecdote fait toujours son petit effet. Avant de se consacrer au rugby, Sandra Rabier faisait aussi de la danse classique. Imaginer cette solide troisième ligne en tutu et petites ballerines a de quoi vous étonner. L’intéressée s’en amuse, pas mécontente d’avoir tranché en faveur du ballon ovale il y a près de quinze ans.

Au plus haut niveau À 26 ans, Sandra Rabier fréquente le plus haut niveau national et international depuis maintenant une décennie. La joueuse originaire de Vire est venue au rugby encouragée par son père, qui a également la particularité d’être son entraîneur. “C’est lui qui m’a transmis sa passion et je ne peux que l’en remercier car sans le rugby, je ne serai pas ce que je suis devenue”, assure-t-elle. Adolescente, Sandra Rabier était déjà promise à un grand avenir. À 16 ans, elle rejoignait l’équipe féminine de Caen et effectuait ses dé-

buts en Première Division À 20, elle intégrait l’équipe de France dont elle deviendra capitaine quelques années plus tard. Aujourd’hui, le matelot Rabier (elle bénéficie d’un contrat aménagé avec la Marine) comptabilise entre autres cinq tournois des Six Nations et une Coupe du Monde ! Mais les derniers rendez-vous internationaux ne lui ont pas apporté que des satisfactions, à l’image d’un dernier Mondial raté sur le plan collectif (quatrième place) dont elle a fait les frais en perdant ses galons de capitaine. Porte-drapeau d’une discipline exigeante et peu valorisée dans sa pratique féminine, elle est également une intervenante régulière des débats de société sur la femme et le sport. “Cela demande beaucoup de temps et parfois des sacrifices familiaux et amicaux. Mais je pense que le jeu en vaut la chandelle sur les plans humain et sportif.” Aline Chatel

■■ Sandra Rabier, capitaine de l’Ovalie Caennaise, fest membre depuis six ans de l’équipe de France dont elle a également été le chef de file.


Tendance Ouest Caen du 30 juin