Page 1

CHAQUE JOUR

EACH DAY STARFACE

fashion

ALL PHOTOS AND BUZZ

ÉDITION DU SAMEDI 3 MARS 2012

AFTER SHOW

ABACA

ANNE VALÉRIE HASH

HOGAN BY LAGERFELD ABACA

ISABEL MARANT

DIORISSIMO!

ABACA

ROLAND MOURET

LES CODES DE CHRISTIAN DIOR THE CODES AT CHRISTIAN DIOR

STARFACE

YOHJI YAMAMOTO

DAWEI SUN ET LING LIU

“CACHAREL IS MORE THAN JUST LIBERTY” GF03-03-01.indd 3

ABACA

“CACHAREL NE SE RÉSUME PAS AU LIBERTY” SONIA RYKIEL

03/03/12 00:08


jeanpaulgaultier.com Sans titre-1 1SS12_GALA.indd 1 JPGAULTIER

24/02/12 12:32


Sans titre-1 1

24/02/12 14/02/12 12:35 15:25


STARFACE

PODIUMS

DIOR NOUS LIVRE UN ÉLÉGANTISSIME PAS DE DEUX, HOMMAGE À L’ÉLÉGANCE PARISIENNE QUE LE MONDE ENTIER NOUS ENVIE.

UNE FÉMINITÉ MAÎTRISÉE ABSOLUTE FEMININITY

DIOR STAGES A SUPREMELY SOPHISTICATED PAS DE DEUX, A TRIBUTE TO THE PARISIAN ELEGANCE ENVIED THE WORLD OVER.

GF03-03-04-05.indd 4

03/03/12 00:20


STARFACE

CHRISTIAN

DIOR

Pour l’hiver prochain, Bill Gaytten signe un « new look » à la silhouette longue et fluide. Les codes masculins de la griffe, dont la célèbre veste Bar, s’allient à la douce féminité inspirée de la danse classique. Une collection séduisante.

PHOTOS : STARFACE

ABACA

Bill Gaytten produces a “new look” for next winter in a long, flowing silhouette. The label’s masculine codes, including the famous Bar jacket, are harmonised with gentle, ballet-inspired femininity. A winning collection.

LES DÉFILÉS EN VIDÉO SUR

ABACA

.fr

GF03-03-04-05.indd 5

5

03/03/12 00:20


PODIUMS

ISABEL

MARANT

PHOTOS : STARFACE

The French designer wraps herself in American cultural heritage. Jeans and shirts with desert-flower embroidery, eyelet-laced-up leather, vintage-style sheer blouses and miniskirts comprise the wardrobe of this sexy cowgirl.

PHOTOS : ABACA

La créatrice française s’empare de l’héritage culturel américain. Jeans et chemises brodés de fleurs du désert, cuirs lacés par des œillets, blouses et jupons mini aux transparences vintage composent le vestiaire de cette cowgirl à la dégaine sexy.

AMAYA

ARZUAGA Le jour, la styliste espagnole s’inspire de la période cubiste et renoue avec ses références géométriques : pulls mohair multicolores ou nervurés, dessins graphiques centrés sur des draps de laine. Le soir, elle fait la part belle aux drapés de satin, qui dégagent une séduction sans ostentation.

By day, the Spanish designer takes inspiration from the Cubist period and returns to her geometric landmarks: multicolour mohair or ribbed sweaters, graphic designs on draped wool. By night, she gives centre stage to draped satin, exuding unpretentious seduction.

6

GF03-03-06-07.indd 6

03/03/12 00:51


SONIA

RYKIEL

PHOTOS : ABACA

Not a stripe in sight! Instead, small chic suits and crêpe de chine blouses just a smidge matronly; wool cropped pants and knee-length wraparound skirts… all worn with vertiginous platform shoes.

STARFACE

Pas une rayure en vue ! A sa place, beaucoup de petits tailleurs chics et des blouses en crêpe de chine un brin dame ; des pantalons courts en laine et des jupes portefeuille longueur genou… Le tout porté avec des souliers ultracompensés.

YOHJI

YAMAMOTO Chez le créateur japonais, une allure militaire se féminise avec des touches d’astrakan, des couleurs franches (violet, rose et rouge…) et des cheveux tie & dye. La démarche est assurée dans des boots à plateformes. Capes et manteaux se portent sur du satin noir. Easywear !

The Japanese designer feminises a military look with touches of astrakhan, bold colours (purple, pink and red) and tie-dye hair. The look is concretised with platform boots. Capes and coats worn over black satin. Easywear!

A PHOTOS : ABACA

: c e .

GF03-03-06-07.indd 7

LES DÉFILÉS EN VIDÉO SUR

.fr

03/03/12 00:33


PODIUMS

ROLAND

MOURET

A la fois fluides et architecturées, les silhouettes sont d’une féminité extrême. Teintées d’une tonalité après-guerre avec leur longueur sous le genou, les robes galbent les corps par un travail savant de coupes et découpes. Les modèles défilent sur des souliers dessinés par Roland Mouret récemment nommé directeur artistique de Robert Clergerie. Une collection sans faux pas…

PHOTOS :ABACA

The looks are supremely feminine, both fluid and structured. Tinged with a post-war palette, the dresses fall below the knee, shaped close to the body thanks to skilful cuts. The models pace the runway in shoes designed by Roland Mouret, recently appointed Artistic Director at Robert Clergerie. A sure-footed, stylish collection...

8

GF03-03-08.indd 8

03/03/12 01:12


MON NOUVEAU PARFUM

GUERLAIN.FR

LPRN EDP - GALA 231x318 SP-OFFSET.indd 1

07/02/12 09:25


PODIUMS

MAISON MARTIN

MARGIELA PHOTOS : ABACA

Les frimas ne passeront pas par Margiela ! Les manteaux très masculins escamotent les mains et les cols oversize cachent les visages. Mais la femme Margiela en tissu plastifié, touches de fourrure et cachemire, toute jambe dehors n’a pas froid aux yeux !

Winter’s chill won’t be felt by Margiela! Very masculine coats engulf hands while oversized collars shield faces from the elements. But the Margiela woman, in plasticised fabric, touches of fur and cashmere, will venture a leg out in any weather!

ANNE VALÉRIE

HASH .fr

PHOTOS : STARFACE

LES DÉFILÉS EN VIDÉO SUR

Une collection très construite grâce à des coupes savantes. La créatrice joue avec des empiècements sur des robes bimatières. Des blouses en mousseline à cols montants habillent des costumes asymétriques. Un masculin très féminin. Skilful cuts make for a very structured collection. The designer explores yoke cuts on dual-fabric dresses. High-collar chiffon blouses enhance asymmetrical suits. Very feminine masculinity.

10

GF03-03-10.indd 10

03/03/12 00:05


BRILLANCE DÉMULTIPLIÉE INTENSITÉ COULEUR LÉGENDAIRE NOUVEAU

LA COLORATION PRÉFÉRÉE DU COLORISTE-CRÉATEUR CHRISTOPHE ROBIN.

ROUGE RUBIS par

L’ÉLIXIR HAUTE-BRILLANCE : UN NOUVEAU SECRET DE COLORISTE.

UNE SÉLECTION UNIQUE DE COLORANTS HAUTE-RÉSISTANCE. 26 COULEURS DE LÉGENDE.

Le Rouge créé pour Coco Rocha. Paris - Septembre 2011

ÉCLAT LONGUE-DURÉE.

L’ORÉAL - SA au capital de 120 198 517 euros - Siège social : 14, rue Royale - 75008 Paris - RCS Paris 632 012 100

OREF1112_145_SP Preference_Coco V2_231x318_GalaFashionWeek.indd 1

7 :3 4 1 2 /0 8

0 08/02/12 14:37


LANVIN

ABACA

PODIUMS

Basques inversées en Néoprène, constellations de cabochons, coloris chatoyants, satins peints et fourrures tribales, la femme Alber Elbaz est à la fois forte, féminine et étincelante, bref unique. Pour son dixième anniversaire chez Lanvin, le couturier nous livre une collection éblouissante.

LES DÉFILÉS EN VIDÉO SUR

.fr

PHOTOS : STARFACE

Neoprene peplums, constellations of cabochons, shimmering colours, painted satins and tribal furs, the Alber Elbaz woman is strong, feminine, glittering… unique. The designer gives us a dazzling collection for his tenth anniversary at Lanvin.

12

GF03-03-12.indd 12

03/03/12 01:00


BRILLANCE DÉMULTIPLIÉE INTENSITÉ COULEUR LÉGENDAIRE NOUVEAU

LA COLORATION PRÉFÉRÉE DU COLORISTE-CRÉATEUR CHRISTOPHE ROBIN. UNE TECHNOLOGIE GEL UNIQUE*.

BLOND OSLO par

L’ÉLIXIR HAUTE-BRILLANCE : UN NOUVEAU SECRET DE COLORISTE.

UNE SÉLECTION UNIQUE DE COLORANTS HAUTE-RÉSISTANCE. 26 COULEURS DE LÉGENDE.

Le Blond créé pour Doutzen Kroes. Paris - Avril 2011

8 SEMAINES D’ÉCLAT**.

* En grande et moyenne surfaces. ** Éclat préservé jusqu’à 8 semaines. Test instrumental après utilisation du kit. L’ORÉAL - SA au capital de 120 198 517 euros - Siège social : 14, rue Royale - 75008 Paris - RCS Paris 632 012 100

OREF1112_145_SP Preference_Doutzen_231x318_GalaFashionWeek.indd 1

5 :3 4 1 2 /0 8

0 08/02/12 14:35


0 5 6

WHAT’S UP

FA S H I O N & B E A U T Y

DR

RUE DU MAIL

BALMAIN

FELIPE OLIVEIRA BAPTISTA

THE ARTIST

La mode aussi se met au noir et blanc ! Si Martine Sitbon pour Rue du Mail lui donne un effet poétique en perforant sa laine feutrée, Olivier Rousteing chez Balmain y dépose mille et une perles et cristaux ceinturés d’or. Felipe Oliveira Baptista, plus réaliste, opte pour un graphisme animalier chic et urbain. Tout ça nous laisse… sans voix ! N. B. Fashion is now showing in black and white, too! Rue Du Mail’s Martine Sitbon gives the stark duo a poetic effect by perforating her wool felt. Balmain’s Olivier Rousteing covers it in thousands of pearls and crystals trimmed in gold. The more down-to-earth Felipe Oliveira Baptista opts for chic urban animalistic graphics. We’re speechless! N. B.

ilin ite 650 lim rate the unve to celeb

Dernière minute L’histoire d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé va être portée à l’écran par le réalisateur Jalil Lespert. Last minute The story of Yves Saint Laurent and Pierre Bergé will be made into a movie by director Jalil Lespert.

FEMMES INVISIBLES INVISIBLE WOMEN Sur le catwalk des créateurs belges An Vandevorst & Filip Arickx, les visages des mannequins disparaissaient sous des feutres géants et des étoles de fourrure. N’y voyez rien de timoré, avec leurs longs cache-poussière et leurs pardessus géants, les silhouettes conquérantes avaient fière allure. V. P. On the catwalk of Belgian designers An Vandevorst & Filip Arickx, the models’ faces were hidden under giant fedoras and thickly wrapped fur stoles. Timidity? Heavens, no… with their long dusters and giant overcoats, the ladies cut confident, even dashing figures on the runway. V. P. PHOTOS : STARFACE

ABACA

STARFACE

na o z a m gs A s pour a b r e vité . pap n i x u ts a tion ORO r e f f o nt été elle collec Loewe were o e w Loe e la nouv s by s g a é b n r g ction. e i e p d s l l a t o p c n a e on RO lancem d-edition Amazg of the new O

14

GF03-03-14-15.indd 14

02/03/12 22:08

en cél

give


DR

ée t i m i l dition é n e na r le e r b é l our cé STARFACE

ZAPPING

uests g o t t u iven o g e r e w .

DR

3

QUESTIONS À

LE CHÂTAIN DE LA RAISON ALEXANDRE DE BETAK L’infatigable scénographe de 500 défilés signe les shows CRISIS-PROOF CHESTNUT La coloration ne connaît pas la crise ! Cet hiver, elle célèbre le retour d’une couleur élégante quasi éternelle comme ce châtain impec vu chez Prada. A reproduire chez soi avec la coloration Préférence, L’Oréal Paris, élaborée par Christophe Robin himself, bourrée de reflets subtils et enrichie d’une huile végétale de tournesol pour une brillance XXL. V. P. The economic mood hasn’t touched hair colour! This winter, tinting celebrates the return of an elegant, nearly timeless shade like this faultless brunette seen at Prada. Do it yourself at home with Preference hair colour from L’Oréal Paris, developed by Christophe Robin himself, rich with subtle, glossy highlights and enriched with sunflower oil for extra shine. V. P.

HAUTE FANTASMAGORIE ! PHANTASMAGORICAL WRISTWEAR! Imaginez un Kelly, un Birkin et un Nausicaa, pas plus hauts que trois pommes (15 cm) en écaille d’or rose, en or blanc ou encore constellés de diamants. Il s’agit de bijoux – copies réduites et magiques des sacs icôniques du célèbre sellier – qui se déclinent chacun en trois exemplaires. Haute Bijouterie Hermès, de 500 000 à 1,5 million d’euros, le prix du rêve ! V. P.

DR

Imagine a Kelly, a Birkin and a Nausicaa in miniature, just 15cm high, in rose-gold reptilian scales, white gold or studded with diamonds.These creations are jewellery, petite copies of the three iconic models from the famous saddler’s bag legacies. From Haute Bijouterie Hermès and dreamily priced at €500,000 to €1.5 million. V. P.

GF03-03-14-15.indd 15

d’Anthony Vaccarello, de Christian Dior, de John Galliano, de Hussein Chalayan et de Viktor & Rolf, ce jour.

1. Quelle est l’énergie de l’hiver 2012 ? L’heure n’est pas à l’extravagance, mais la mode n’est pas morose ! Nous ne sommes pas là pour brouiller le message des créateurs, mais pour le traduire. 2. Quelle tendance se dégage de vos défilés ? Nous travaillons avec des maisons radicalement différentes. Pour Anthony Vaccarello en pleine construction, de la salle à la lumière en passant par la chorégraphie, chaque décision compte. Nous travaillons à inscrire la maison Dior dans la modernité, même si cette saison est plus douce, plus romantique. Depuis plus de dix ans, avec Viktor & Rolf, nous poussons chaque détail de leur inspiration à l’extrême. Avec Hussein Chalayan, nous avons inventé un langage différent autour de la sociologie, la religion, la politique, ses thèmes fétiches. 3 Votre plus beau défilé ? Celui qui arrive ! PROPOS RECUEILLIS PAR VIRGINIE PICAT The indefatigable stage designer of 500 fashion shows is at the moment working for Anthony Vaccarello, Christian Dior, John Galliano, Hussein Chalayan, and Viktor & Rolf. 1. What’s the vibe ofWinter 2012? It’s not quite extravagance, but the fashions aren’t morose, either! We’re there to translate the designers’ message, not to interfere with it. 2. What trends can be found in your shows? We work with radically different houses. For Anthony Vaccarello, which is underway, every decision counts, from the room to the light to the choreography. We’re working to keep the Dior set modern, even if this season is softer and more romantic. With Viktor & Rolf, for over a decade we’ve been pushing every facet of their inspiration to the extreme. In the case of Hussein Chalayan, we invented a different language built around sociology, religion, politics, his pet themes. 3. Your best show ever? The one that’s coming up! V. P.

15

02/03/12 22:08


INTERVIEW

L

a collection automne-hiver 2012 de Cacharel est la seconde que signe le jeune binôme chinois Ling Liu, 33 ans et Dawei Sun, 30 ans. Les deux stylistes qui s’étaient rencontrés pendant leurs études à l’Ecole de la Chambre Syndicale à Paris, ont travaillé dans les ateliers de Balenciaga, Yves Saint Laurent, Lolita Lempicka et John Galliano. En 2009, ils ont créé à Beijing leur propre griffe, Belle Ninon. Dans leur première collection pour Cacharel, ils mélangeaient les coupes masculines, les drapés façon origami, et les imprimés délicatement empreints de motifs floraux. Liu étant à Beijing pour superviser la production de Belle Ninon, c’est Sun qui a fait part à Gala de leurs projets communs pour « offrir encore plus de choix et de surprises à nos clients Cacharel » la saison prochaine.

Dawei SUN et Ling LIU

“CACHAREL NE SE RÉSUME PAS AUX IMPRIMÉS LIBERTY !”

Gala : Comment Cacharel vous a-t-il rencontrés ? Sun : C’est grâce au prix que nous avions

décroché l’année dernière au concours des Nouveaux talents sponsorisé par le magazine Elle et le ministère de la Culture et de la Communication. Le président de Cacharel, Jean Bousquet, nous a alors demandé de prendre contact avec lui.

nous avons débuté chez Cacharel, nous nous sommes plongés dans les archives des années soixante-dix et nous avons rencontré de nombreux anciens clients. C’est une marque qui porte en elle le pouvoir de rendre les gens heureux tout au long des années et qui évoque des souvenirs merveilleux. Ling et moi voulons continuer dans cette voie et raconter plein d’histoires magnifiques.

Gala : Comment cela se traduit-il dans vos vêtements ? Sun : Nous avons dessiné beaucoup de

nouveaux imprimés puisqu’ils sont, bien sûr, l’un des codes de Cacharel même si Cacharel ne peut se résumer aux imprimés Liberty, vous le savez bien ! Nous avons aussi introduit de grands ensembles en maille et aussi des coloris spéciaux pour cet hiver. Moi, je suis plutôt porté sur le noir, mais Ling, elle, n’a pas peur d’utiliser les couleurs. Gala : Comment fonctionne votre duo de stylistes ? Sun : Ling dessine bien mieux que moi,

et elle habille directement le mannequin comme le faisait Madeleine Vionnet, qu’elle admire. Je conçois des « vêtements construits » aux coupes bien tranchées. Nous nous complétons à merveille. Gala : Jamais de dispute, alors ? Mais, au cas où, comment résolvez-vous le conflit ? Sun : (Rires.) Ah oui ! Et comment ?

En général, c’est celui ou celle qui a l’idée la plus forte qui l’emporte.

PROPOS RECUEILLIS PAR CHARLA CARTER

XAVIER CARIOU

Gala : Etait-ce un rêve de travailler pour une maison de mode française ? Sun : Vous pouvez le dire, un vrai rêve ! Quand

“CACHAREL IS MORE THAN JUST LIBERTY PRINTS!”

T

his fall/winter Cacharel collection is the second signed by Chinese design duo Ling Liu, 33, and Dawei Sun, 30. The pair met while studying at Paris’s Ecole de la Chambre Syndicale, have worked in the ateliers of Balenciaga,YSL, Lolita Lempicka, and John Galliano before starting their own, Beijing- based label, Belle Ninon, in 2009. Their first collection for Cacharel was a mix of masculine tailoring, origami draping, and soft «floral-esque» prints. With Liu in Beijing supervising Belle Ninon’s production, Sun chatted with GALA about the pair’s plans to provide «even more choice and surprises for our Cacharel clients» next season.

ourselves in ‘70s archives and spoke with a lot of old clients. It’s a brand that really seems to have made people happy over the years, provoking wonderful memories. Ling and I would like to continue providing lots of lovely stories. Gala: How does that translate into clothes? Sun: Well, we’ve designed a lot of new prints,

as those are really one of Cacharel’s codes although Cacharel is about more than just Liberty prints, you know! We’ve also introduced some great knitwear pieces and some special colors this winter. I’m more of a «black» guy, but Ling isn’t afraid to use color.

Gala: How did Cacharel find you both? Sun: It was thanks to a prize we were awarded in

Gala: How do you work together as a design tandem? Sun : Ling sketches better than I do, but

a «New Talents» competition sponsored by Elle magazine and the Ministry of French Culture and Communication last year. Cacharel’s president, Jean Bousquet, then asked to meet us.

she drapes fabric directly on a mannequin like Madeleine Vionnet did, whom she admires. I design «constructed» clothes with sharp cuts. We’re really very complementary.

Gala: Was it your dream to work for a French fashion house? Sun: It was a dream for us to work for Cacharel!

Gala: Do you ever fight? If so, how do you resolve your conflicts? Sun: (laughing) Oh yes. And how! Usually,

When we first started working here, we buried

the one with the strongest thought wins. C. C.

16

GF03-03-16.indd 16

02/03/12 21:31


20.02.2012

17:59

PDF_QUADRI_300dpi_txvecto


AFTERSHOW

De g. à dr. : Keira et Dolores Chaplin et Anthony Delon. Salma Hayek et Diego Della Valle.

GALERIE BAILLY, À PARIS

HOGAN BY KARL LAGERFELD

P

our sa quatrième collaboration avec la marque Hogan, Karl Lagerfeld a dévoilé quelques pièces de sa collection sportswear automne-hiver 2012-2013. Pas de défilé impr essionnant, mais une pr ésentation intime et conviviale dans la pr estigieuse Galerie Bailly Contemporain du 7e arrondissement de Paris. Le maestro, ainsi que Diego et Andrea Della Valle (propriétaires du groupe Tod’s), en hôtes parfaits, ont accueilli leurs invités et pris la pose avec un plaisir non dissimulé. Avant de les conduire à la Maison du Caviar pour un dîner très privé, où la sexy Katy Perry, moulée dans une robe Balmain, les attendait sagement. Karl a encore une fois prouvé qu’il est bel et bien le pape de la mode !  NORA SAHLI For his fourth collaboration with the Hogan brand, Karl Lagerfeld unveiled a few articles from his Fall-Winter 2012-2013 sportswear collection.No flashy catwalk show for the occasion; instead, an intimate and friendly presentation in the prestigious Galerie Bailly Contemporain in Paris’ 7th arrondissement. The maestro and Diego and Andrea Della Valle (owners of the Tod’s group) were the perfect hosts, welcoming their guests and posing for pix with undisguised pleasure. Guests were then driven to the Maison du Caviar for a very private dinner, where sexy Katy Perry, in a body-hugging Balmain dress, awaited them with well-behaved aplomb. Karl once again proves that he is indeed the pope of fashion!  N. S.

Bérénice Marlohe et Andrea Della Valle.

18

GF03-03-18-19.indd 18

Karl Lagerfeld et Katy Perry.

LES SOIRÉES EN VIDÉO SUR

.fr

02/03/12 22:27


HAPPENINGS SALONS/TRADESHOW

PREMIÈRE CLASSE

Jardin des Tuileries, rue de Rivoli, Paris 1er (9 h-19 h, jusqu’au 5 mars)

EXPOS/EXHIBIT RAQIB SHAW : OF BEASTS AND SUPER-BEASTS

Galerie Thaddaeus Ropac, 7, rue Debelleyme, Paris 3 (jusqu’au 7 avril)

Amel Bent.

PRÉSENTATIONS/DISPLAYS

ALBERTO BIANI

5, rue de l’Université, Paris 7e (10 h-15 h)

CESARE PACIOTTI

Bar du Plaza, hôtel Plaza Athénée, 25, av. Montaigne, Paris 8e (14 h-18 h, cocktail 18 h-20 h)

JITROIS

202, rue de Rivoli, Paris 1er (9 h-20 h)

APERLAÏ

Favori, 233, rue Saint-Honoré, Paris 1er (10 h-19 h)

DROME

12, rue du Parc Royal, Paris 3e (10 h-15 h)

NEIL BARRETT

Salle Erard, 13, rue du Mail, Paris 2e (14 h 30-16 h 30)

SANDRINE PHILIPPE

6, rue Hérold, Paris 1er (9 h 30-20 h, jusqu’au 8 mars)

ZUHAIR MURAD

Hôtel de Crillon, 10, place de la Concorde, Paris 8e (10 h 30-17 h)

Daphne Guinness.

PARTIES

OISEAUX DE NUIT

Tribute to Raqib Shaw, Maxim’s, 3, rue Royal, Paris 8e (23 h)

Saskia de Brauw.

CLUB SANDWICH

Dress for success, le Queen, 102, av. des Champs-Élysées, Paris 8e (23 h)

ANDREA CREWS

After show party with Arthur King, La Fidélité, 12, rue de la Fidélité, Paris 10e (23 h)

GALA FASHION

Réalisé par la rédaction du Gala Hebdo

A g. : Candice Swanepoel. A dr. : Jefferson Hack et Amanda Harlech.

PHOTOS : DR

Delphine Chaneac.

Olivia Palermo et Johannes Huebl.

Alek Wek.

Prisma Media – 13, rue Henri Barbusse, 92230 Gennevilliers. Société en nom collectif au capital de 3 000 000 €, d’une durée de 99 ans, ayant pour gérant Gruner & Jahr Communication GmbH. Ses trois principaux associés sont Media Communication SAS, Gruner & Jahr Communication GmbH, France Constanze Verlag GmbH & Co KG.

Rédacteur en chef : Matthias Gurtler. Rédactrice en chef adjointe : Dominique Stringer-Vigna. Conception Graphique : Allal Brahmi, Françoise Beuzen, Stéphane Drusi, Olivier Modol, Véronique Roy, Claudia Waksman. Photos : Roland Schmitt, Nathalie Duchesne, Hortense Lamoureux, Françoise Paris. Rédaction : Nathalie Baumgartner, Florence Beaufre, Charla Carter, Virginie Picat, Nora Sahli, Malika Slimani. Secrétariat de rédaction : Lydie Lesage, Yasmina Benchehida, Véronique Buon, Claire Mahier, Alain Mazerus. Traduction : TagLine. Directeur de la publication : Rolf Heinz. Editeur : Philippe Labi. Directrice Exécutive : Aurore Domont. Directeur d’édition : Philipp Schmidt. Marketing et diffusion : Virginie Baussan et Marine de Saint Lager. Fabrication : Céline Charvin, Bertrand Creiser, Mélanie Moitié. Imprimerie : CSP 19, rue de Verdun, 77410 Claye-Souilly Photogravure : Made For Com, 5, rue Olof-Palme, 92110 Clichy. Dépot légal : mars 2012. © 2012 Prisma Media / Gala Fashion. Diffusion du Gala Fashion sur Paris Le Café de Flore, Ralph’s, Le Germain, Café Marly, Café Ruc, Jules & Jim, le Derrière, le Georges, hôtel Costes, Colette, L’Arc, Le66, L’Eclaireur, Le Royal Monceau, Montaigne Market, le Plaza Athénée, le Matignon, MotorVillage, Hôtel de Crillon, Le Meurice, L’Opéra, hôtel Banke, Café Carmen et Le Tranoï (Montaigne, Bourse).

19

GF03-03-18-19.indd 19

02/03/12 22:27


2 avenue Montaigne, 75008 Paris - 01 47 20 57 50

www.paulandjoe.com

Gala 1 231x318 31x318 JupeImprimee_FR.indd upeImprimee_FR.indd 1

1

08/02/12 10:32 0:32

Gala Fashion 3 mars 2012  

Gala Fashion 3 mars 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you