Issuu on Google+

CHAQUE JOUR

EACH DAY ALL PHOTOS AND BUZZ

Croisette ÉDITION DU MERCREDI 18 MAI

GLAMOUR

TOUS LES LOOKS DU RED CARPET

PARTIES LET’S DANCE !

ABACA

Bar Refaeli

Doutzen Kroes

STARFACE

Naomi Campbell

ZOE SALDANA + GÉRARD DARMON

ABACA

INTERVIEWS On iPhone and iPad too !


REDCARPET

JODIE FOSTER AND MEL GIBSON HAVE KNOWN AND ADMIRED EACH OTHER FOR MORE THAN 20 YEARS. FOR THE BEAVER, SHE OFFERED HIM A PART IN WHICH HE EXCELLED. WHAT AN UNFAILING FRIENDSHIP.

FOREVER

JODIE FOSTER ET MEL GIBSON SE CONNAISSENT ET S’ADMIRENT DEPUIS PLUS DE VINGT ANS. DANS LE COMPLEXE DU CASTOR � 4


RACHID BELL AK

PHOTOS : ABAC A

Se sont-ils concertés avant de se retrouver au bas des marches du Palais ? La réalisatrice et son personnage principal avaient tout deux opté pour le couturier Giorgio Armani – robe de soie bleue pour elle, costume pour lui. Chaussée par Salvatore Ferragamo, Jodie Foster portait également un bracelet Cartier. Did they co-ordinate their outfits before meeting at the foot of the Palais stairs? The director and her lead actor had both chosen to wear Giorgio Armani – a blue silk dress for her, a suit for him. Jodie Foster also wore Salvatore Ferragamo shoes and a Cartier bracelet.

� THE BEAVER, EN VO � ELLE LUI A OFFERT UN RÔLE À SA DÉMESURE. UNE AMITIÉ… À TOUTE ÉPREUVE. 5


6

STARFACE

ABAC A

REDCARPET

3

1

2


STARFACE ABACA

Above, Albert Dupontel (in a Dior Homme suit) and Cedric Klapisch, director of Professional, Georges Lautner (centre), Guy Bedos and Jean-Pierre Marielle: so many loyal friends for Bebel.

What emotion. At the opening of Le Magnifique, Belmondo wore a Zegna suit, and was accompanied by Barbara Gandolfi (in an Armani dress from her personal collection, and Swarovski jewellery). All the photographers put down their cameras to applaud him (1). Claude Lelouch, Gilles Jacob, Samy Naceri, Jeff Domenech (director of the documentary on Bebel), and Georges Lautner attended the presentation of his Palme d’honneur (2). People said they were fighting, but there was nothing of the sort: Paul and Luana Belmondo (in a Gucci dress, Boucheron jewellery and with hair by Franck Provost) wouldn’t have missed this evening for the world (3).

ABACA

Intense émotion. A l’arrivée du Magnifique, en costume Ermenegildo Zegna, au bras de sa compagne, Barbara Gandolfi (en robe Armani de sa collection personnelle et accessoires Swarovski), tous les photographes ont lâché leur appareil pour l’acclamer (1). Claude Lelouch, Gilles Jacob, Samy Naceri, Jeff Domenech (réalisateur du documentaire sur Belmondo), et Georges Lautner ont assisté à la remise de sa Palme d’honneur (2). On les disait fâchés, il n’en est rien : Paul et Luana Belmondo (en robe Gucci, bijoux Boucheron et coiffée par Franck Provost) n’auraient manqué la soirée pour rien au monde (3).

STARFACE

En haut, Albert Dupontel (en costume Dior Homme) et Cédric Klapisch, le réalisateur du Professionnel, Georges Lautner (au centre), Guy Bedos et Jean-Pierre Marielle : autant d’amis fidèles pour Bebel.


STARFACE

ABACA

REDCARPET

Adriana Karembeu, magnifique dans une robe de sa copine styliste Lucie Carrasco, a pris la pose avec le mannequin allemande Nadja Auermann (coiffée par Franck Provost) dans une robe, des chaussures et une pochette Fendi.

STARFACE

Adriana Karembeu, stunning in a dress by her stylist friend Lucie Carrasco, posed with German model Nadja Auermann (hair by Franck Provost) in a Fendi dress, shoes and clutch.

Aure Atika vêtue d’une robe Gucci portait le bracelet python pavé de tsavorites, saphirs et diamants sur or noirci. ABACA

Aure Atika, wearing a Gucci dress, with a python bracelet covered in tsavorites, sapphires and pure or black diamonds.

8


REDCARPET L’égérie L’Oréal, Doutzen Kroes dans une robe Pucci (maquillage L’Or L’Or L’Or L’Oréal).

Claudia Cardinale dans une robe Armani et coiffée par Franck Provost. A droite, deuxième montée des marches en deux jours pour la femme du ministre de l’Industrie, Yasmine Besson.

The face of L’Oréal, Doutzen Kroes, in a Pucci dress (make-up by L’Or L’Or L’Or L’Oréal).

PHOTOS : ABACA

STARFACE

Claudia Cardinale in an Armani dress with hair by Franck Provost. Right, the second time up the stairs in two days for the Minister of Industry’s wife, Yasmine Besson

The face of the 64th Cannes Film Festival, Faye Dunaway, with a friend. Right, Naomi Campbell, in a dress by Azzedine Alaia, accompanied by Russian millionaire Vladimir Doronin.

10

STARFACE

L’égérie du 64e festival de Cannes, Faye Dunaway, avec un ami. A dr., Naomi Campbell, dans une robe Azzedine Alaïa, avec son compagnon, le milliardaire russe Vladimir Doronin.


u d e m l a p la r

u o m a l G

CHAQUE JOUR, GALA DÉCERNE LE PRIX DE LA STAR LA MIEUX LOOKÉE EACH DAY, GALA AWARDS THE PRIZE FOR BEST�DRESSED STAR

COIFFURE Mise en beauté par le coiffeur Jacques Dessange, l’égérie Garnier avait opté pour une queue de cheval ultraracée. Simple et sauvage, on copie.

HAIR With gorgeous hair done by hairstylist Jacques Dessange, the face of Garnier chose a super straight ponytail. Simple

BIJOUX / ACCESSOIRE Au lendemain de la fête Chopard, Diamonds are a Girl’s Best Friend, le top avait choisi une parure de diamants du joaillier. Elle portait également une pochette en brillants Ferragamo. Lumineuse…

JEWELLERY/ACCESSORIES The morning after the Chopard – Diamonds are a Girl’s Best Friend – party,

ROBE 1, 74 m de splendeur… Sublimissime dans sa robe de jersey rebrodé bleu nuit Roberto Cavalli (pré-collection hiver 2011), et perchée sur des stilettos Jimmy Choo, elle assure !

DRESS 1.74 m of splendour… Sublime in herembroidered midnight blue long-sleeved dress by Roberto Cavalli

Bar

Refaeli NNING ISRAE IN MIDNIGHT BLUE, THE STU

12

ABACA

AVER… LE RED CARPET DE THE BE R SU E ÇU ER AP IN ÉE SS NT PAS PA AÉLIENNE N’EST POURTA FOR THE BEAVER… TICED ON THE RED CARPET BLEU NUIT, LA SUBLIME ISR NO UN GO T NO DID Y UT LI BEA


IWC Portugaise. Conçue pour les navigateurs.

Aussi très utile. Portugaise Yacht Club Chronographe. Réf. 3902: en haute mer, les créations horlogères les plus élaborées sont de mise. Depuis 1868 déjà, les mouvements de montres de poche créés par nos ingénieurs indiquent l’heure avec précision et la position sur les océans du monde entier, sans jamais se tromper. Comme le veut la philosophie d’IWC: «Probus Scafusia», produit éprouvé de Schaffhausen. Au poignet des plus grands marins et navigateurs, les montres IWC se révèlent à la fois une assurance vie et une preuve de bon goût. IWC. Conçue pour les hommes.

IWC Schaffhausen, Suisse. www.iwc.com Pour information 01 58 18 14 65

Mouvement de chronographe mécanique de manufacture IWC (illustration) | Fonction flyback | Remontage automatique IWC à doubles cliquets | Indication de la date | Verre saphir antireflet | Fond en verre saphir | Étanche 6 bar | 18 ct or rouge


FLASHCROISETTE

CARTON PLEIN POUR LA PETITE MAISON FULL HOUSE FOR LA PETITE MAISON Installé sur la terrasse de l’Hôtel Majestic Barrière, c’est le restaurant incontournable du Festival. La Petite Maison… ce nom vous dit certainement quelque chose. Il est l’un des restaurants les plus réputés de Nice, spécialiste de la cuisine régionale, dont les puristes – et les VIP – gardent jalousement l’adresse depuis vingt ans. Résultat, depuis le début du Festival, c’est un défilé permanent de personnalités : de Jude Law à Jean Dujardin, en passant Quincy Jones et Robert De Niro. Et ça n’est pas fini. N. S.

PHOTOS : STARFA

CE

DR

On the terrace of the Majestic Barrière Hotel is THE Festival restaurant. La Petite Maison…the name surely rings a bell for you, yes? It’s one of the most famous restaurants in Nice, specialising in regional cuisine, and purists – and VIPs – have been jealously guarding the address of the place for twenty years. This means that it has seen a constant personality stream since the Festival started: Jude Law, Jean Dujardin, Quincy Jones, Robert De Niro… and there’s more to come. N.S.

14

NOVAK DJOKOVIC PREMIÈRE RED CARPET POUR LE CHAMPION THE CHAMPION’S FIRST RED CARPET De la terre battue au tapis rouge du festival de Cannes, il n’y a qu’un pas franchi avec élégance par le tennisman. A moins d’une semaine du début de Roland-Garros, celui qui vient de battre deux fois coup sur coup Rafael Nadal, et qui s’annonce comme le « potentiel futur numéro 1 mondial » du tennis, a innover dans sa préparation avant les Internationaux de France. Un peu de tapis rouge, une dose de « Grand Journal » sur Canal+, un dîner avec Robert De Niro, son idole depuis toujours et avec qui il lui arrive d’échanger quelques balles… Si avec ça, il ne décroche pas la Coupe des Mousquetaires ! P. H. It’s only one elegant step from red clay to red carpet at Cannes for this tennis champ. With Roland Garros starting in less than a week, he who just defeated Rafael Nadal twice in quick succession and promises to be the “potential future world number 1” of the tennis world, was quite inventive in how he prepared for the French Internationals. A little red carpet, a splash of Le Grand Journal on Canal Plus, dinner with Robert De Niro, his long-time idol and with whom he happened to pass a few balls over the net... If he can’t win the Mousquetaires Cup after all that…P.H.


DR

PHOTOS : ABACA

FLASHCROISETTE

BEAUTY BARS LA BEAUTÉ À VOLONTÉ BEAUTY BARS ALL-YOU-CANPREEN

MAJE UN FESTIVAL GAGNANT MAJE A FESTIVAL WINNER Elles sont vingt, toutes des actrices françaises en vue, à être passées par le showroom de la marque Maje – représenté par Valérie Boukobza –, sur la plage du Majestic et à avoir littéralement craqué. Mélanie Thierry, Alexandra Lamy, Elodie Bouchez, Maïwenn Le Besco, Léa Seydoux, Karine Viard, Michèle Laroque… ont pu dénicher la tenue idéale pour les conférences de presse, interview et même pour aller en soirée. Il paraît que la veste à paillettes et le Perfecto en cuir se sont arrachés. Mais chut. N. S. Twenty French actresses, all very much in the public eye, stopped by the Maje brand showroom - represented by Valérie Boukobza on the Majestic beach and literally fell headover-heels in love. Mélanie Thierry, Alexandra Lamy, Elodie Bouchez, Maïwenn Le Besco, Léa Seydoux, Karine Viard, Michèle Laroque...were all able to find the perfect outfits for press conferences, interviews and their evenings out. It seems the sequined jacket and leather Perfecto were selling like hotcakes. But keep it to yourself! N.S.

16

PHOTOS :ABACA

PHOTOS : DR

Avis à tous les festivalier(e)s surbooké(e)s : le U Spa Barrière a ouvert cinq Beauty Bars le temps du Festival. Ce concept qui fait fureur dans les capitales du monde entier, permet de vous faire bichonner aux petits oignons sans prise de rendez-vous ! Bar à ongles, pédicures et manucures (siglées La Ric, société viennoise référence internationale en matière de soins de luxe pour les pieds et les mains), bar à sourcils, à make-up, à chignon, épilation… voici ce qui vous attend, si vous avez une minute évidemment ! N. S. Attention all overbooked festival-goers: The U Spa Barrière has opened five Beauty Bars for the length of the Festival. This concept is all the rage in the world’s capital cities and is your chance to be pampered like royalty without making an appointment! Nail bar, manicures, pedicures (by La Ric, an international-standard Viennese company with luxurious foot and hand treatments), eyebrow bar, makeup bar, chignon bar, hair removal... all this awaits you, but only if you have a minute! N.S.

THOMAS NGIJOL ET FABRICE EBOUÉ SUR LA CASE DÉPART THOMAS NGIJOL AND FABRICE EBOUÉ GETTING STARTED Les choses sérieuses commencent ! Non qu’ils aient renoncé au rire, mais les humoristes – superpotes dans la vie – se lancent dans le 7e art. Et quel meilleur endroit qu’une plage cannoise pour promouvoir Case départ l’hilarante comédie sur fond de racisme et de préjugés, qu’ils ont écrite, réalisée et dans laquelle ils jouent ? En attendant la sortie en salles, le 6 juillet, les compères jouent le jeu… de la promo. A. DE M. Now the real fun begins! Not that they’ve given up hilarity. No indeed! These two comedians – BFFs in real life – are throwing themselves into cinema. And what better place than a Cannes beach to promote the hilarious comedy Case Départ (“Starting Block”) about racism and prejudice, which they wrote, directed, and in which they act? While awaiting the July 6th theatrical release, these cronies are doing another kind of stand-up: PR. A. de M.


Artiste Joaillier

Eau de Parfum 50ml

www.mauboussinparfums.com


INTERVIEW

Jodie FOSTER “J’ABORDE MES ÉMOTIONS EN FAISANT DES FILMS

G

ala : Votre troisième réalisation, The Beaver, traite des troubles mentaux. Est-ce un thème qui vous attire particulièrement ? Jodie Foster : Les acteurs adorent la

psychologie ! C’est pour ça qu’ils sont acteurs… Moi, je fais des films sur les crises intérieures. Peut-être est-ce ma façon de faire face à ma propre crise ? Je ne suis pas très douée pour m’apitoyer sur mon propre sort, j’ai du mal à accepter quand quelque chose m’ennuie, quand on m’a déçue ou blessée. Du coup, j’aborde mes émotions en faisant des films ! Par le biais des personnages, je rumine. C’est une sorte de processus de guérison. Gala : Votre acteur principal, Mel Gibson, vient de vivre des temps tumultueux… Redoutez-vous un impact négatif sur l’accueil que le public réservera au film ? J. F. : Pas vraiment. Pour moi, il n’y avait

Gala : Quelle direction lui avez-vous donné sur le tournage ? J. F. : Il est parvenu à incarner le tumulte

intérieur qu’il connaît bien. C’est vrai : il veut changer, ne plus être ce qu’il a été. Je lui suis reconnaissante de cette performance. Il a compris mieux que quiconque à quel point il devait être ancré dans la réalité. Etre vrai. Gala : Cette honnêteté de jeu pourrait-elle être la clef de sa réhabilitation, selon vous ? J. F. : Je ne sais pas. Ce que je peux dire,

c’est que ce film a été pour lui quelque chose d’important. Il y a un côté thérapeutique. Je sais qu’il est fier du résultat, qu’il aimerait que les gens le perçoivent sous ce côté-là. C’est quelqu’un de discret, de réservé et ce qu’il montre à l’écran est d’une profondeur incroyable. Je l’ai entendu dire : « Voilà ce que je suis. » Gala : Mel est également votre ami de longue date. Vous lui avez toujours été très fidèle… J. F. : Je ne peux pas excuser son

comportement. Il est le seul à pouvoir l’expliquer. Nous sommes tous responsables de nos actes. Mais je le connais bien, c’est un ami loyal, réfléchi. Je peux parler de tout et de rien pendant des heures au téléphone avec lui. Il est complexe, mais j’apprécie cette complexité. RECUEILLIS PAR AMÉLIE DE MENOU

18

ABACA

personne de mieux que Mel pour ce rôle. Nul ne sait mieux que lui jouer à la fois la légèreté, l’humour et saisir le désordre intérieur du personnage.

“I DEAL WITH MY EMOTIONS BY MAKING MOVIES”

G

ala: The third movie you’ve directed, The Beaver, deals with mental disorders. Is this a topic you’re particularly drawn to? Jodie Foster: Actors love psychology! That’s why they’re actors...I make films about domestic crises. Maybe this is how I deal with my own crises? I’m not very good at feeling sorry about my own situation, I have a hard time accepting it when something bothers me, when someone’s deceived or hurt me. So I deal with my emotions by making movies! I ruminate via the characters. It’s a kind of healing process. Gala: Your lead actor, Mel Gibson, just went through some tumultuous times...Are you afraid of any negative impact from that in terms of how the film is received by the public? J. F.: Not really. For me, there was no-one better than Mel for this role. No one knows better than he how to keep it light, play the humour, and grasp the character’s inner chaos. Gala: What direction did you give him on the set?

J. F.: He managed to embody the inner turmoil, which he knows well. Yes, it’s true: He wants to change, to no longer be what he was. I’m grateful for this performance. He understood better than anyone how important it was for him to be anchored in reality. To be real. Gala: Do you think this realness, this honesty in acting be the key to his rehabilitation? J. F.: I don’t know. What I can say is that this movie was something important for him. It has a therapeutic side. I know he’s proud of it, that he’d like people to see it from that perspective. He’s a discreet and reserved person and what he shows on-screen is of incredible depth. I heard him say, “This is what I am.” Gala: Mel is also your long-time friend. You’ve always been very faithful to him that way... J.F.: I can’t excuse his behaviour. He’s the only one who can explain it. We’re all responsible for our actions. But I know him well; He’s a loyal, thoughtful friend. I can talk for hours on the phone with him about anything and everything. It’s complex, but I like the complexity. INTERVIEW BY AMÉLIE DE MENOU


www.franckprovost.com - Franck Provost utilise les produits


INTERVIEW

Zoe SALDANA “MONTER LES MARCHES,C’EST COMME JOUER UN RÔLE”

G

ala : Vous êtes à Cannes avec l’équipe de Colombiana emmenée par Luc Besson (scénariste et producteur) et Olivier Megaton (réalisateur). Comment vous êtes-vous sentie lundi soir, au Palais des festivals ? Zoe Saldana : Nerveuse ! Monter les

Gala : Vous qui faites preuve d’une souplesse incroyable à l’écran – on l’a vu l’an dernier dans Avatar et, cette fois, encore dans Colombiana – auriez-vous redouté ces fameuses vingt-quatre marches ? Z. S. : Oui, j’avoue. J’étais rassurée d’arriver

en haut et j’avais besoin qu’on me tienne la main… C’est bête, non ? (Elle sourit.) Gala : Vous étiez Neytiri dans Avatar, vous êtes une tueuse en série dans Colombiana. Aimeriez-vous un rôle plus glamour ? Z. S. : Je n’y suis pas opposée, mais je ne

cours pas après. J’aime interpréter des femmes à la fois fortes et si fragiles à l’intérieur. Elles me demandent un travail mental et physique considérable mais… J’avoue : j’adore manier les revolvers ! Et ça n’est pas incompatible avec la féminité. Au contraire. Gala : Vous pourriez aussi vous lancer dans la comédie ! Z. S. : J’adore en regarder, mais, à vrai dire,

je ne suis pas sûre d’être drôle… C’est une chose de faire rire ses potes après un bon verre de vin – j’ai un côté très clown en petit comité – mais c’en est une autre d’être un personnage comique à l’écran. Non, vraiment, je ne crois pas que ce soit mon truc… PROPOS RECUEILLIS PAR AMÉLIE DE MENOU

20

ABACA

marches, c’est un comme jouer un rôle. En tout cas, c’est comme ça que je le vis. J’enfile ma robe comme un costume. Les personnes qui s’occupent de me maquiller et de me coiffer sont des magiciens : ils font de moi une autre personne. Je me sentais incroyablement bien, en pleine maîtrise de moi-même et à la fois si stressée. Comme avant d’entrer en scène. C’est un moment d’exposition tellement fort !

“CLIMBING THOSE STAIRS IS LIKE PLAYING A PART”

G

ala: You’re in Cannes with the Colombiana crew led by Luc Besson (writer and producer) and Olivier Megaton (director). How did you feel Monday night at the Palais des Festivals? Zoe Saldana: Nervous! Climbing those stairs is a like playing a part. That’s how I see it, in any case. I put my dress on like a costume. The people taking care of my makeup and hair are magicians: They make another person out of me. I felt incredibly good, fully in control of myself and yet so stressed out at the same time. Like before going on stage. It’s such an incredible moment of exposure! Gala: You who show appear so smooth on the screen – we saw that last year in Avatar and now again in Colombiana – could it be you dreaded these famous twenty-four steps? Z.S.: Yes, I admit it. I was relieved to reach the top and I needed someone to hold my hand... Pretty stupid, huh? (She smiles.)

Gala: You were Neytiri in Avatar, you’re a serial killer in Colombiana. Would you like a more glamorous role? Z.S.: I wouldn’t say no, but I’m not chasing that sort of role. I like playing women who are strong yet so fragile inside. Those roles require considerable physical and mental work... I must confess, I love wielding those guns! And that’s not incompatible with femininity. Quite the opposite, in fact. Gala: You could also go into comedy! Z.S.: I love to watch comedy, but, frankly, I’m not sure I’d be that funny... It’s one thing to make your buddies laugh after a good glass of wine - and I can be a real clown in small get-togethers - but quite another to be a comedic character on the screen. No, really, I don’t think that’s my thing... INTERVIEW BY AMÉLIE DE MENOU


L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION


INTERVIEW INTERVIEW

1 MINUTE CHRONO

Gérard DARMON “CANNES M’A PERMIS DE RENCONTRER MON IDOLE” Gala : Quelle est votre plus belle rencontre cannoise ? Gérard Darmon : J’ai eu la chance de passer une soirée assez folle avec

une de mes idoles, le footballeur Pelé. A Cannes, on rencontre des gens que l’on ne voit pas spécialement à Paris. J’aime bien boire des verres au 3.14 chez mon pote Patrick Partouche. Ça s’éternise souvent jusqu’au petit matin… Gala : Dans Low Cost, vous jouez un pilote d’avion, c’était un rêve de gosse ? G. D. : Oui, j’ai eu ma période où je rêvais d’être pilote. Je sais plus si c’était

avant ou après pompier. Le prestige de l’uniforme, l’avion qui va vite, c’était un grand fantasme de môme. galères, la perte de bagages, le fait qu’il faille payer 10 euros pour un verre d’eau. Ce qui est marrant, c’est de voir comment 50 ou 100 personnes peuvent partir en cacahuètes. J’aime bien observer les gros râleurs, les gens. C’est très anxiogène un avion. Gala : Tournez cinq semaines dans un avion, ce n’est pas trop éprouvant ? G. D. :Mon prochain film ce ne sera pas dans un avion mais dans un

paquebot, qui s’appelle Bienvenue à bord, avec Valérie Lemercier et Franck Dubosc. J’ai plus qu’à essayer de trouver un scénario sur le métro ou la SNCF. Gala : Avec vos copains, Jean-Paul Rouve et Maurice Barthélémy, le tournage devait être animé ? G. D. :Les gens pensent que l’on passe notre temps à se marrer, à se taper

STARFACE

Gala : Ça vous arrive de prendre des avions low cost ? G. D. : Oui, quand les horaires me correspondent bien. J’ai eu quelques

E R T È M O M L PA GOODBUZZ BADBUZZ

sur le ventre, on est content on fait déjà du cinéma. Mais ça demande beaucoup d’attention, de concentration, de rigueur si on veut réussir à atteindre cette mécanique très subtile qu’est le rire et la comédie. Ça ne nous empêche pas de rire, mais ce ne sont pas des films de vacances. C’est pas pour ce que l’on fait un film de copain

G

ala: You’re in Cannes to promote Low Cost, in which you play a pilot. Was that a childhood dream? Gérard Darmon: I went through my phase when I dreamed of being a pilot, but I can’t remember if it was before or after wanting to be a fireman. (Laughter.) The prestige of the uniform, the plane that goes fast, it’s a huge fantasy for a kid. Gala: Do you ever travel on low-cost flights? G.D.: Yes, when I have no choice. I had a few headaches, lost luggage, delays, the fact that you have to pay 10 euros for a glass of water. What’s funny is how people can quickly go nuts on a plane. It has a real anxiety-provoking side to it. I like watching the big complainers. Gala: Filming with your friends, JeanPaul Rouve and Maurice Barthélémy, must have meant things were pretty lively on the set? G.D.: People think we spend all our time

22

laughing and buddying around, but acting with your friends actually requires a lot of attention, concentration, and discipline if you want to succeed in achieving the very subtle workings known as comedy. Gala: After five weeks in a plane, you just shot on a cruise ship (Welcome Aboard with Franck Dubosc and Valérie Lemercier). Are you specialising now? G.D: Yes, I just need to find a screenplay set on the subway or the train...Attention all directors! Gala: What was your most beautiful encounter in Cannes? G.D.: I was lucky enough to spend a pretty crazy evening with one of my idols, the footballer Pelé. You can make some pretty unlikely friends in Cannes. I like having a drink at the 3.14 with my buddy Patrick Partouche. It often drags on until the wee hours of the morning... INTERVIEW BY ALEXANDRE MARAS

ABACA

ABACA

“CANNES GAVE ME THE CHANCE TO MEET MY IDOL” MAÏWENN

BRAD PITT

La fête battait son plein au Club by Albane, lorsque la réalisatrice de Polisse est arrivée en peignoir au milieu du dance floor, filmée par un de ses amis. La veille, c’est l’une des actrices du film, Marina Foïs, qui avait fait la même chose.

Attendu pour la soirée officielle du film Tree of Life, l’acteur a brillé par son absence. La star était pourtant dans la même voiture que Luc Besson. Malgré l’insistance de ce dernier, Brad a préféré dîner avec l’éqÉuipe du film au restaurant l’Affable.

The party was in full swing on the Club by Albane when Maïwenn, the director of Poliss, alighted in the middle of the dance floor wearing a bathrobe, being filmed by one of her friends. The night before, one of the movie’s actresses, Marina Foïs, did the same thing.

Expected for the official party for the movie Tree of Life, Brad Pitt was conspicuous by his absence. The star was nevertheless in the same car as Luc Besson. Despite his efforts to convince him to stop by for a few minutes, Brad chose to dine with the film’s crew at Affable.


Prix de la meilleure Interprétation Masculine ESP, de 97 à 115 g/ km de CO2, Stop&Start, Système d’aide au créneau Magic Parking, Navigation et Connectivité Blue&Me-TomTom Live TM , VIP Service inclus

Nouvelle Ypsilon est révélée en exclusivité et avant-première à La Plage Ypsilon by Lancia, boulevard de la Croisette à Cannes*. * Face à l’hôtel Miramar.

www.nouvelleypsilon.lancia.fr


PARTIES

Emmanuel-Philibert de Savoie et Clotilde Courau, tout deux en Fendi.

D E G I S O G O N O , À L’ E D E N R O C

NUIT MAGIQUE A NIGHT OF MAGIC

Goldie Hawn

D

es toilettes des beautiful ladies invitées par le joaillier, au somptueux feu d’artifice tiré de la mer, la soirée De Grisogono ne manquait pas d’éclats. Servi tardivement, le dîner n’a pourtant pas failli à sa réputation. Langouste sur carpaccio de mangues, médaillon de noix de carré de veau, crémeux au mascarpone et vanille… Suivi d’un mix de Will.i.am sur le dance floor à ciel ouvert. Brillant ! � A. DE M.

Rob Lowe et sa femme

From the beautifully dressed ladies invited by the jeweller, to the sumptuous fireworks fired over the sea, the Grisogono party did not lack in flamboyancy. The dinner, while served late, did not however fail its reputation. Crayfish with a mango carpaccio, medallions of nutty veal racks, creamy light mascarpone and vanilla… Followed by a Will.i.am mix on the open air dance floor. Brilliant! � A. DE M.

Naomi Campbell et Quincy Jones

Nadja Auerman Fawaz Gruosi et Bianca Balti

Harvey Weinstein et son épouse

SOIRÉE ITALIENNE OBLIGE, LES

A MU

24

Adriana Karembeu

CONVERSATIONS TOURNAIENT

PRINCIPALEMENT AUTOUR DE

AROUND COMPARING DSK AN VERSATION CENTRED MAINLY CON G, NIN EVE N LIA ITA AN AT ST

LA COMPARAISON DSK / BERLUS

D BERLUSCONI.

CONI.

RACHID BELLAK ET JACOVIDES

Karolina Kurkova et son lover


Vahina Giocante, Actrice

PLUS QU’UN SHAMPOOING,

UNE CRÈME LAVANTE POUR LES

*

- Lave sans décaper - Nourrit sans alourdir - Préserve l’éclat pendant 7 semaines** Des conseils coiffure sur secrets-dessange.com

Toute la compétence professionnelle Dessange chez vous

LASCAD - SNC au capital de 18 000 € - siège social : 7 rue Touzet - 93400 SAINT OUEN - RCS Bobigny n° 319 472 775

*sans

tensio-actif sulfaté

** test

instrumental

CHEVEUX COLORÉS


PARTIES

Coucher de soleil vu de la Terrazza Martini.

À LA TERRAZZA MARTINI

CARTE BLANCHE À BESNEHARD CARTE BLANCHE FOR BESNEHARD

L

e soleil n’était pas encore couché que les invités commençaient à arriver. Dominique Besnehard, le célèbre ex-agent de comédiens devenu producteur, a choisi Cannes pour présenter son « bébé », le festival du Film francophone d’Angoulême. Il commença par dévoiler les grands moments de son festival – qui se déroulera du 24 au 28 août – puis invita l’assistance à se diriger vers le bar. Afin de célébrer le cinéma. Ça tombe bien… N. S.

The sun had not yet set as guests started arriving. Dominique Besnehard, the famous ex-agent for actors who is now a producer, had chosen Cannes to present his ‘baby’: The Angouleme French Film Festival. He started by unveiling key parts of his festival – which will take place between 24-28 August – then invited the audience to head to the bar. To celebrate cinema of course. Works for us… N.S. Delphine Chanéac

Nathalie Baye et Dominique Besnehard

RACHID BELLAK ET ABACA

Dj Misty Rabbit

Dounia Coesens, Ambroise Michel et et Flavie Péan de Plus belle la vie

26

Hippolyte Girardot et, à g., Philippe Vandel, bien entouré.


PHOTOS : ABACA

GOSSIPS

28 000 euros. C’est la bagatelle qu’a dépensé un heureux fan de NOVAK DJOKOVIC pour acheter, aux enchères, sa raquette de tennis, au profit de la Croix-Rouge japonaise à la soirée Fashion for Relief organisée par NAOMI CAMPBELL. Jeu, set et match... Reconnu. Présentateur du « Journal du Hard » sur Canal+ pendant sept ans, PHILIPPE VANDEL bénéficie encore de quelques avantages. Aujourd’hui, journaliste sur France Info et Paris Première, Philippe n’a pas besoin d’invitations pour rentrer dans les soirées branchées cannoises. Très fréquemment, les videurs lui ouvrent grandes les portes se souvenant avec nostalgie des premiers samedis du mois sur la chaîne cryptée. Superstitieuse… DEBORAH FRANÇOIS croise toujours les doigts lorsqu’elle rencontre les frères Dardenne. C’est avec ces réalisateurs belges talentueux qu’elle a fait ses débuts dans L’enfant, Palme d’or en 2005. Comme elle les a croisés encore à Cannes, elle se déclare très optimiste pour ses projets de film. Overbooké. JEAN ROCH n’arrête pas pendant le festival de Cannes. En plus de recevoir toutes les stars chaque soir dans son établissement du VIP Room, le roi de la nuit est, le jour, en plein tournage de son nouveau single, I’m Alright, aux côtés de Kat Deluna et Flo Rida. Accompagné d’une quarantaine de figurants, Jean Roch a choisi d’investir un petit village de pêcheurs dans un décor sensé rappeler la dolce vita des années 60. Décalage garanti !

ABACA

MÉLANIE LAURENT est une femme heureuse. Après sa prestation réussie en tant que maîtresse de cérémonie, l’actrice de 28 ans vient d’apprendre une bonne nouvelle puisqu’elle va bientôt tourner avec le sex-symbol JUSTIN TIMBERLAKE. La jolie blonde va faire des envieuses.

LEO JOUE L’ARLÉSIENNE Mais où est passé DiCaprio ? L’acteur est annoncé chaque soir dans les soirées les plus branchées et il ne vient jamais. Leo préfère les rendez-vous discrets sur le yachts de ses amis, comme celui de Steven Spielberg

LEO KEEPS OUT OF SIGHT Where oh where did DiCaprio go? Every night, the actor is announced as expected at the trendiest parties and he never shows. Leo prefers discreet rendezvous on the yachts of his friends, like Steven Spielberg. €28,000. That’s the paltry sum spent a happy NOVAK DJOKOVIC fan to buy his tennis racket at a charity auction for the Japanese Red Cross at the Fashion for Relief event organised by NAOMI CAMPBELL. Game, set and match ... Recognised. After presenting the “Journal du Hard,” a monthly look at the porn industry, for seven years on Canal Plus, PHILIPPE VANDEL still enjoys a few advantages. Now a journalist on France Info and Paris Première, Philippe hasn’t needed invitations to get into the trendy Cannes parties. The bouncers, more often

than not, are opening the doors wide without hesitation and with a fair amount of nostalgia for the first Saturday of the month on the encrypted channel. Overbooked. J EAN R OCH is running non-stop during the Cannes Festival. Not only does he host all the stars every night in his VIP Room establishment, but, by day, the king of the night is busy filming for his new single, “I’m Alright,” alongside KAT DELUNA and FLO RIDA. With forty extras on site, Jean Roch has chosen to besiege a small fishing village with décor that’s supposed to look like

Bellissima Elisabetta

Superstitious. DEBORAH FRANÇOIS always crosses her fingers when she runs into the DARDENNE brothers. She made her debut with these talented Belgian directors in The Child, Palme d’Or winner at Cannes in 2005. Since she ran into them again in Cannes, she says she’s very optimistic about her filmmaking future. MÉLANIE LAURENT is a happy woman. After her successful performance as mistress of ceremonies, the 28-year-old actress just got more good news, because she’ll soon be filming with sex symbol JUSTIN TIMBERLAKE. That pretty blonde will make more than a few green with envy.

ON COMPREND POURQUOI le beau George

Clooney a craqué pour la sublime Italienne. Au top de sa forme, elle passe le Festival sur le yacht de son ami Roberto Cavalli. WE UNDERSTAND WHY the handsome George Clooney fell for the gorgeous Italian. Looking like a million (or more), she came a-Festivaling on the yacht of her friend Roberto Cavalli.

GALA HEBDO 100 % EXCLU Et rendez vous dans les points de vente de Presse de Cannes et sa région pour découvrir toutes les infos de Gala hebdomadaire 28

the dolce vita of the Sixties. Wackiness on the horizon!

GALA CROISETTE Réalisé par la rédaction du Gala Hebdo délocalisée au Majestic Barrière Prisma Presse – 13, rue Henri Barbusse 92230 Gennevilliers. Société en nom collectif au capital de 3 000 000 €, d’une durée de 99 ans, ayant pour gérant Gruner & Jahr Communication GmbH. Ses trois principaux associés sont Media Communication SAS, Gruner & Jahr Communication GmbH, France Constanze Verlag GmbH & Co KG.

Rédacteur en chef : Matthias Gurtler. Conception Graphique : Olivier Modol, Stéphane Drusi, Claudia Waksman. Photos : Roland Schmitt, Nathalie Duchesne. Secrétariat de rédaction : Lydie Lesage, Alain Mazerus. Reporters : Thomas Durand, Alexandre Maras, Amélie de Menou, Virginie Picat, Nora Sahli, Séverine Servat. Coordinateur technique : Romain Bauvillard. Traduction : TagLine. Directeur de la publication : Rolph Heinz. Editeur : Philippe Labi. Directrice Exécutive : Aurore Domont. Directeur d’édition : Philipp Schmidt. Marketing et Diffusion : Virginie Baussan. Imprimerie : Trulli Imprimerie, 120, chemin du Moulin de la Clue, 06140 Vence. Dépot légal : mai 2011. © 2011 Prisma Presse / Gala Croisette.


Canne* by

Saint-Tropez - Paris - Londres - Taïwan - Dubaï - Hong-Kong - Koweit www.eden-park.com

*La canne à pêche est l’outil principal pour la pêche. Elle est composée d’un corps rigide à l’extrémité souple, sur lequel on monte une ligne, ou un moulinet avec un hameçon, ou une cuillère et un appât pour attraper du poisson.


18mai

CHECKLIST

S E I T R A P ABACA

REPLAY

La marque de jeans Replay organise à partir de 22 h 30 au Martinez une fête de plus en plus courue par les VIP. Moment très attendu : le concert privé donné par Jamiroquai. Parmi les invités attendus : Bar Refaeli, Sean Penn et Alessandra Ambrosio.

Jamiroquai

CARL COX

La légende des dj electro débarque sur la Croisette pour un mix événement sur la plage Zanzibar (près du port Canto). Depuis le début du Festival, cette plage se démarque par sa programmation pointue, inspirée des soirées données sur les plages d’Ibiza.

S G N I N SCREE 14 H ET 22 H 30 “MELANCHOLIA” de Lars Von Trier (sélection officielle) au Grand théâtre Lumière.

ROBERTO CAVALLI

Le créateur inaugure sa nouvelle boutique sur la Croisette à partir de 18 heures. Le styliste italien est attendu, ainsi que de nombreuses personnalités, toutes fans de la marque. Une fête sera donnée sur la plage Miramar (redécorée par le maestro) pour un cocktail party so fashion. Côté musique, c’est la djette Cécile Togni qui sera aux platines.

17 “HANEZU NO TSUKI”

de Naomi Kawase (Sélection officielle) au Grand Théâtre Lumière.

19 H 30 “LA CONQUÊTE”

MAISON VENDÔME

21 H 30 “LE MAGNIFIQUE”

de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo au Cinéma de la plage.

“MELANCHOLIA”

Le film de Lars Von Trier donnera une soirée exceptionnelle sur la plage Nikki Beach. Les invités dégusteront des piscines (champagne avec des glaçons) Mandarine. Charlotte Gainsbourg est attendue avec l’équipe du film.

’S W O R R TOMOENINGS SCRE 8 H 30 “LA PIEL QUE HABITO” de Pedro Almodovar (sélection officielle) au Grand Théâtre Lumière.

PAUL SMITH

26

DR

de Xavier Durringer (éhors compétition) au Grand Théâtre Lumière.

Lance le premier champagne haute couture : LC Prestance. Un défilé de maillots de bains Ashley Paige sera organisé à 21 heures autour de la piscine de la terrasse by Nikki Beach.

Ichimei DR

Soirée en l’honneur du couturier britannique à la Terrazza Martini avec en concert, à partir de 21 heures, June et Lula mais aussi les BB Brunes.

Melancholia

11 H 30 “ICHIMEI”

de Takashi Miike (sélection officielle) au Grand Théâtre Lumière


id ? d t a pect h W ex you

*

P o u r v o t r e s a n t é , m a n g e z a u m o i n s c i n q f r u i t s e t l é g u m e s p a r j o u r. w w w. m a n g e r b o u g e r. f r

*Vous vous attendiez à quoi ?

Uma Thurman


www.lacoste.com

UNCONVENTIONAL CHIC

chic non conventionnel


Gala croisette numéro 8