Page 1


SOMMAIRE EDITO

3

L’INNOVATION ENTREPRENEURIALE EN MARTINIQUE... 5 PRESENTATION DE TECHNOPOLE MARTINIQUE

6

ANIMER LE RESEAU DES ACTEURS DE L’INNOVATION Renforcement du réseau Animation du système d’innovation Promotion de l’innovation

7 7 8 10

ACCOMPAGNER LES PROJETS INNOVANTS Chiffres-clés des projets accompagnés Nouveaux projets accompagnés Missions d’expertise en innovation

11 11 12 13

HEBERGER LA JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE Contacts et détection Typologie des sociétés en pépinière Taux d’occupation

15 15 16 17

INFORMATIONS BUDGETAIRES

18

PERSPECTIVES 2013

18

2


EDITO L’innovation martiniquaise : Une responsabilité politique

Dans le monde entier, les générations futures se trouvent confrontées à d’énormes difficultés sociales, environnementales et économiques. La Martinique n’est pas épargnée et ne restera pas immobile face au débat. Il nous faut nous donner les moyens de relever ces défis qui constituent aujourd’hui un impératif moral et politique pour notre pays, pour nous-mêmes et pour demain, c’est notre responsabilité individuelle mais aussi collective. Les élus de la CACEM ont su reconnaître, très tôt, la nécessité de mettre en place une politique de l’innovation en Martinique. Oui, l’innovation est un véritable atout face à la crise, face aux enjeux et aux réalités qui nous alarment au quotidien. Cependant, il s’agit aussi de se poser les vraies questions : « quelle innovation ? », « quelles technologies ? », « avec quels acteurs ? » et dans « quel projet de développement ? » Le dispositif TECHNOPOLE MARTINIQUE, que nous avons fait naître à la CACEM depuis plusieurs années, démontre l’enthousiasme que nous avons pour le sujet à travers, notamment, notre label de Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation et la Pépinière d’entreprises. Avec beaucoup de lucidité et de courage politique, la CACEM fait régulièrement l’évaluation de ce dispositif. Elle propose aujourd’hui d’ouvrir de nouveaux espaces politiques et de mener une réflexion plus énergique sur l’accompagnement d’entreprises émergentes, notamment autour de la recherche et de l’innovation. A titre d’exemple, l’Espace d’Incubation mis en service au sein de la Technopole illustre bien notre volonté d’être très tôt aux côtés des projets innovants les plus prometteurs mais également les plus risqués. En ajoutant ce nouvel outil à sa gamme de prestation d’accompagnement, la collectivité communautaire joue ainsi pleinement son rôle de « créateur des conditions d’innovation ». Au-delà des considérations techniques ou structurelles, Il s’agit de mettre en place un nouveau projet de développement, faisant de l’innovation un nouveau tremplin pour la Martinique. TECHNOPOLE MARTINIQUE, référence incontournable de l’accompagnement de projets innovants, prendra toute sa part à cette réflexion. Notre expertise, notre accompagnement, notre organisation, nos compétences, notre fonctionnement, nos outils, nos espaces, notre bâtiment…, au service de l’INNOVATION. La diversité culturelle régionale et la responsabilité économique de chaque acteur fondent notre capacité à transformer notre système d’innovation au même rythme que notre jeunesse, que nos créateurs d’activité, que nos investisseurs, que nos bâtisseurs, que nos entreprises innovantes, au même rythme que vous.

L’avenir de ce pays, c’est l’inventivité de chacun d’entre nous, c’est notre capacité à innover pour créer, pour faire travailler, pour faire rêver, pour avoir la force de regarder demain !

Valérie SALLER-ERIN Conseiller Communautaire Présidente du Comité d’Agrément de Technopole Martinique

3


L’INNOVATION ENTREPRENEURIALE EN MARTINIQUE :

DONNEES GENERALES EN 2012

4


L’INNOVATION ENTREPRENEURIALE EN MARTINIQUE :

DONNEES GENERALES EN 2012

(Source : Technopole Martinique)

3864

5


TECHNOPOLE MARTINIQUE Pour faire de la Martinique un territoire d’excellence et offrir aux entreprises un environnement favorable, la CACEM (Communauté d’Agglomération du Centre de la Martinique) s’est dotée d’une structure ayant pour vocation de soutenir les démarches d’innovation des entreprises martiniquaises : la Technopole Martinique. Forte de ses labellisations en Technopole et en CEEI 1, Technopole Martinique couvre les missions essentielles pour le développement d’un tissu entrepreneurial innovant :  La mise en réseau des acteurs de l’innovation et l’animation du système d’innovation sur le territoire martiniquais, pour favoriser l’émergence d’une culture de l’innovation  L’accompagnement des projets d’innovation des PME, par des prestations sur mesure  L’hébergement de la jeune entreprise innovante, avec un accompagnement personnalisé 1Centre

Européen d’Entreprise et d’Innovation

L’efficacité technopolitaine

Forte de ses labellisations en Technopole et en CEEI, Technopole Martinique agit comme un outil de développement au service du tissu entrepreneurial local. Elle soutient les démarches d’innovation des entreprises martiniquaises.

Label CEEI

Label Technopole

Les Centres européens d’entreprise et d’innovation (CEEI) sont des organismes de soutien aux PME et ent r e pr en eu rs in no v ant s, reconnus par la Commission européenne sur base d’une certification de qualité, le label européen «EC BIC». Investis d’une mission d’intérêt public, ils offrent une gamme de services intégrés d’orientation et d’accompagnement de projets de PME innovantes, et contribuent ainsi au développement régional.

Le label « Technopole » est décerné par RETIS, Réseau national des Technopoles, Incubateurs, CEEI et Pôles de Compétitivité. Il permet de reconnaître une dynamique de territoire, c’est-àdire la mobilisation et la coordination des acteurs, des ressources et des infrastructures locales, ayant pour vocation de soutenir l’innovation et la compétitivité des entreprises.

6


ANIMER LE RESEAU DES ACTEURS DE L’ INNOVATION

Par ses actions de mise en réseau et de marketing territorial, Technopole Martinique participe à l’animation du système d’innovation sur le territoire martiniquais, contribuant ainsi à l’émergence d’une culture de l’innovation. Pour cela, en 2012, la Technopole a mis l’accent sur :  le renforcement du réseau des acteurs de l’innovation ;  l’animation du « système d’innovation » sur le territoire par : la poursuite de la sensibilisation aux problématiques liées à l’innovation, le rapprochement entre les différents acteurs, la promotion de l’innovation.

Renforcement du réseau  Par de nouveaux partenaires Convention avec l’EGC Dans le cadre de son partenariat avec l’EGC (Ecole de Gestion et de Commerce) ,Technopole Martinique souhaite mettre un accent particulier sur des aspects d’incubation des projets innovants, notamment par le développement des qualités entrepreneuriales des porteurs de projet.

Collaboration initiée avec le Campus Caraïbéen des Arts Conscients de la place que tient le design dans les démarches d’innovation, Technopole Martinique et le Campus Caribéen des Arts de Martinique ont initié un partenariat, qui devrait aboutir à la signature d’une convention en 2013, afin de faciliter l’émergence et l’accompagnement de création d’entreprises innovantes intégrant le design, dès la phase de conception. Il s’agit plus spécifiquement du Département Arts visuels – Option Design du Campus. 7


 Par des actions partenariales 1ère édition de la Journée de l'Innovation Conseil Régional de la Martinique - 28/02/2012 L’intervention de Technopole Martinique, en sa double qualité de partenaire-acteur de l’innovation et membre de la CTSE (Cellule Technique de Suivi et d’Evaluation du Comité Stratégique Régional de l’Innovation), se situait à 3 niveaux :  Une participation à la présentation de la Stratégie Partenariale de l’innovation  Deux mini-conférences sur les thématiques de « La conduite-clé de projets innovants » et de « L’intégration d’une entreprise en pépinière »  La tenue d’un stand institutionnel.

Membre du jury du Prix de la Qualité et de la Performance Martinique ADEM – 08/06/2012 La Technopole Martinique, partenaire du Prix Qualité et Performance, a participé à la 9ème édition en tant que membre du jury.

Participation au CDAC : « La création d’espaces d’innovation sur le territoire Centre Martinique » Conseil de Développement de l’Agglomération Centre - 27/04/2012 Sous la houlette de M. Marcel OSENAT, Président du CDAC, une trentaine de participants de la société civile et du monde de l’entreprise ont échangé durant 2h30 autour de la thématique : « L’économie du territoire centre et… perspectives ? »

Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche DRRT-UAG – 06 et 08/10/2012 En juillet 2012, ont été lancées les Assises de l'enseignement supérieur et de la recherche, destinées à se traduire, début 2013, par des mesures législatives, réglementaires et contractuelles. Ces assises ont été déclinées au niveau territorial et organisées, par le Comité territorial de pilotage, composé notamment de : l’UAG (Université Antilles Guyane), la DRRT et d’autres acteurs de la recherche et de l’innovation en Martinique. La participation de Technopole Martinique s’inscrit ainsi dans le cadre du partenariat initié en 2011 avec l’UAG, dans le but d’appuyer les efforts de l’université en matière de valorisation de la recherche.

 Participation aux travaux de structures d’innovation locales et nationales. Pour un bon fonctionnement en réseau, Technopole Martinique :  travaille à la Stratégie Régionale de l’Innovation (SRI) martiniquaise, en collaboration avec le Conseil Régional, le Conseil Général, l’Etat et les socioprofessionnels ;  soutient le développement de logique collective telle que le propose la grappe d’entreprises INOVAGRO, à travers un accord-cadre signé en mars 2012 avec le PARM et INOVAGRO.  s’implique dans le Réseau RETIS (association française des technopoles, incubateurs et CEEI), par sa participation, comme chaque année, à l’assemblée générale de RETIS du 10 au 12 juillet 2012, à Brest (organisation assurée par le Technopôle Brest-Iroise).

Animation du système d’innovation  Par les ateliers de l’innovation pour les porteurs de projets et entreprises Atelier « Propriété intellectuelle : comment protéger votre innovation ? » Cabinet CAMUS-LEBKIRI - 10/02/12 Pour la 2ème fois, Technopole Martinique a organisé un atelier autour de la problématique de la propriété industrielle, dans le cadre d’une convention globale avec l'INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle), sur un programme de promotion de la propriété industrielle au profit des PME martiniquaises. Deux objectifs majeurs pour les 17 participants à cet atelier (entreprises innovantes en création ou en développement) :  les sensibiliser aux enjeux de la propriété intellectuelle pour la protection de leurs innovations  favoriser une prise de conscience des atouts compétitifs générés par la propriété industrielle. 8


Atelier « Industrie agro-agri : innovation et collaboration » Efficient Innovation – 15/03/12 Le couple innovation-collaboration semblant constituer une réponse aux problématiques des TPE/PME agroalimentaires, il convenait de bien définir le cadre et d’identifier les risques corrélés à ce type de partenariat ainsi que les bonnes pratiques et les écueils. Cet atelier s’adressait particulièrement aux entreprises de la grappe INOVAGRO, déjà inscrites dans une dynamique collaborative.

 Par des ateliers de l’innovation pour le monde de l’enseignement Deux ateliers de sensibilisations des étudiants à « La conduite de projets innovants » Technopole Martinique, qui rapproche les mondes de l'entreprise, de l'enseignement et de la recherche, a organisé deux actions de sensibilisation des étudiants : 

EGC Martinique – 17/01/12, avec une quarantaine d’étudiants de 3ème année de l’Ecole de Commerce

Campus Caraïbéen des Arts – 29/10/12, avec des étudiants du Département Arts visuels (Option Design de la 1ère à la 4e année) et des enseignants, dans le cadre des conférences « Les Ecritures » du lundi, au Campus.

Cette action a constitué un préambule à l’établissement de la convention entre les deux structures.

 Par les ateliers de la jeune entreprise Le jeune entrepreneur, et singulièrement l’innovateur, est souvent un véritable expert dans son domaine d’activité avec néanmoins une faible dimension entrepreneuriale. Aussi, l’équipe de la pépinière d’entreprises de Technopole Martinique a-t-elle mis en place un dispositif d’actions d’accompagnement et d’animation, dont les Ateliers de la Jeune Entreprise. Ces réunions collectives autour d‘une thématique liée au métier/statut de chef d’entreprise doivent permettre aux entrepreneurs de sortir de leur isolement, s’informer, se former, d’échanger avec d’autres acteurs économiques et de nouer de nouvelles relations professionnelles. Ces ateliers s’adressent plus largement à toutes les entreprises en démarrage du territoire martiniquais.

9

Visite de sensibilisation à l’entreprenariat innovant IUT Département Hygiène Sécurité Environnement - HSE – 29/03/2012 Technopole Martinique a accueilli une quinzaine d’étudiants en 2ème année d’IUT HSE, à la pépinière d’entreprises de la CACEM. Pour la 3ème année consécutive, cette collaboration s’inscrit dans le cadre du Plan Réussite Licence, opération impulsée par le ministère de la Recherche et de l’Enseignement, dans le but de leur permettre d’appréhender l’Insertion Professionnelle par la création d’entreprise. Lors de cette édition, les étudiants ont pu découvrir le métier du Conseil en communication avec le Directeur d’une agence de publicité hébergée en pépinière, avant de visiter le futur espace incubation. A l’issue de cette visite, les étudiants ont échangé sur le parcours, sur les démarches et les écueils de la création d’entreprise avec :  une consultante résidant en pépinière, orientée vers le conseil et l’assistance opérationnelle  un chef d’entreprise dans le domaine de l’hygiène, la santé et l’environnement.


Les clés d’accès à la commande publique pour les jeunes TPE/PME - 03/10/2012 Afin de favoriser la participation des TPE/PME à la commande publique, les pouvoirs publics ont mis en place un certain nombre de règles et dispositifs en leur faveur. Pour la vingtaine d’entreprises participantes, cet atelier visait à :  faire connaître les dispositifs et les règles qui facilitent l’accès à la commande publique ;  proposer une méthode pour aborder les marchés publics ;  présenter une solution de financement des créances publiques. L’animation était assurée par :  Isabelle JULIANS : Responsable du Service Achats Opérationnels, CACEM  Philippe ARDON : Responsable du Service OSEO Financement/Innovation

Louer un bureau en Martinique ? Installer son entreprise chez soi ? Quelles solutions immobilières pour une jeune entreprise ? 13/11/2012 Sachant que le coût de la location peut représenter un frein à l’engagement de jeunes entrepreneurs, cet atelier visait à présenter aux 19 participants un panel de solutions au-delà du bail commercial:  une photographie de la situation du marché de la location professionnelle de bureau sur la Martinique ;  les différentes options d’hébergement d’une activité professionnelle ;  les possibilités d’accompagnement à la recherche immobilière. L’animation de l’atelier était assurée par :  Philippe SCHAFER, Président de la FNAIM Antilles-Guyane  Christophe BEUNAICHE, Agence immobilière ARTHUR LOYD  Déborah BONTEMPS, Responsable de la pépinière d’entreprises de Technopole Martinique  Rodrigue LARMAILLARD, Conseiller/ gestionnaire en immobilier d’entreprise, CACEM

Promotion de l’innovation En 2012, 8 nouveaux articles ont été réalisés et mis en ligne sur le site portail de l’innovation : www.technopolemartinique.org / Découvrir l’innovation en Martinique / Dires d’innovateurs  De la recherche universitaire au projet innovant  Ciné pad : l’information cinéma au bout des doigts  Le High Tech à la conquête des transports  Parfumeur Soleil : la Martinique se met aux parfums  La sérénade des saveurs : fructifier grâce aux recettes d’antan  Rhum Clément : l’innovation est une tradition  Champignonnière des Antilles : le pleurote, le champignon bio de Trinité  Biosphères : la goyave, un fruit plein de promesses

BIOSPHERES La goyave, un fruit plein de promesses La santé se trouve d’abord dans… nos jardins créoles. Les chercheurs de BIOSPHERES, le prouvent avec leur programme sur les qualités nutritionnelles des fruits tropicaux. Ils ont étudié trois anti-oxydants majeurs présents dans quatre variétés de goyave rose, premier modèle végétal étudié et le plus avancé. (…) Ce programme de recherche sur la goyave est innovant à plus d’un titre. (…) les résultats servent aux acteurs de la branche agro-alimentaire (…) l’avancée de la recherche au niveau international (…) la connaissance et la valorisation de la biodiversité végétale (…) Odile MARCELIN FRANCOIS-HAUGRIN Juliette SMITH-RAVIN

Découvrez l’intégralité des articles sur ww.technopolemartinique.org 10


ACCOMPAGNER LES PROJETS INNOVANTS

Labellisée Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation (CEEI), Technopole Martinique apporte son soutien aux porteurs de projets innovants sur l’ensemble du territoire martiniquais. Son Service d’Accompagnement de l’Innovation et sa Pépinière d’Entreprises déploient une gamme de prestations visant à mûrir les démarches d’innovation. Avec vingt années d’expérience, Technopole Martinique est un référent de l’accompagnement de l’innovation agissant dans un cadre strict de confidentialité.

Chiffres-clés des projets accompagnés  L’innovation entrepreneuriale

11


Nouveaux projets accompagnés

 Répartition par type d’activité 78% des projets concernent l’industrie

En 2012, 10 nouveaux projets ont été détectés et accompagnés, contre 38 projets en 2011. Nous notons une baisse en nombre et en qualité des projets, dans un contexte économique au ralenti.

Libellé du projet

 Répartition par secteur d’activités 67% des projets relèvent du domaine agroalimentaire

Système d’information intégré embarqué à bord des véhicules de transport en commun

KNOWLEDGE SECURITY

Modernisation d’une unité de fabrication de Kombucha

TERRE DE MIEL

Développement d’une activité de visites virtuelles, panoramas géants et timelapse

COULEURS 360

Développement d’une culture de champignons

LA CHAMPIGNONNIÈRE DES ANTILLES

Amélioration d’une IVème gamme d’épices

75% des projets concernent des innovations produits

12

BELNATI

Développement technique et organisationnel d’un abattoir mixte

FERME GRANDE ROCHELLE

Offre de service à destination des médecins libéraux

STEEVE VICTOIRE

Création de parfums tropicaux et d'un centre d'olfaction

 Répartition selon la nature de l’innovation

Raison sociale

PARFUMEUR SOLEIL

Location de voitures de tourisme entre particuliers

CARFULLY

Conception et mise sur le marché de profilés en matériaux composites incorporant des fibres végétales locales

CABEX INDUSTRIES


Missions d’expertise en innovation En 2012, 14 missions d’expertise en innovation ont été mandatées. Pour accompagner les projets d’innovation d’entreprises et favoriser leur maturation, Technopole Martinique mobilise des compétences d’experts à travers des partenariats formalisés et appropriés. Les entrepreneurs bénéficient ainsi de l’expertise de centres de ressources et de consultants pour étudier la faisabilité technologique et économique des projets. Selon les besoins du projet, Technopole Martinique organise et finance l’intervention des centres de ressources technologiques suivants :

 CETIM Centre Technique des Industries de la Mécanique  CTBA-FCBA Centre Technique du Bois et de l’Ameublement  PARM Pôle Agro-alimentaire Régional de Martinique

 Expert en Management de l’Innovation Efficient Innovation  Expert en Business Plan TJB Consultants

 AFAQ-AFNOR  Expert en organisation OC2 Consultant  CETIM

 Expert en Propriété Intellectuelle Cabinet CAMUS-LEBKIRI  INPI Institut National de la Propriété Intellectuelle

13


CHAMPIGNONNIERE DES ANTILLES : LE PLEUROTE, LE CHAMPIGNON BIO DE TRINITE Unique producteur de champignons dans la Caraïbe, Jacky PASCAULT, ancien Directeur Technique de l’usine du Galion, commercialise des pleurotes frais et déshydratés. (…) Le processus de production est certifié Agriculture Biologique par Ecocert depuis 2004. Il intègre la valorisation des déchets de la canne à sucre tout au long du cycle de culture. (…) Les eaux de pluie sont également récupérées. (…) « Les champignons, c’est l’avenir de notre alimentation », affirme Jacky PASCAULT convaincu que le pleurote, peu calorique, riche en vitamine B et protéines, répond aux attentes des consommateurs en matière de nutrition. (…)

Laurent et Jacky PASCAULT Co-gérants de la Champignonnière des Antilles

LE HIGH TECH A LA CONQUETE DES TRANSPORTS (…) ! La société Knowledge Technology a mis au point un boîtier multitâche embarqué dans les véhicules de transport en commun. (…) L’innovation de ce nouvel équipement réside dans la combinaison de trois fonctions dans une même interface utilisateur : un système d’information voyageur (SIV), un système d’aide à l’exploitation (SAE) et un système d’alerte et de vidéosurveillance. (…) « Grâce à TECHNOPOLE MARTINIQUE, la société a pu bénéficier de l’apport de deux cabinets conseils. Le premier axé sur la propriété industrielle, le second sur le marketing du produit »

L’équipe de Knowledge Technology

Découvrez l’intégralité des articles sur ww.technopolemartinique.org 14


HEBERGER LA JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE

Rejoignez la fabrique des entrepreneurs

La pépinière d’entreprises de Technopole Martinique permet aux jeunes entreprises de démarrer leur activité en leur offrant des locaux adaptés à des tarifs privilégiés et des services communs d’un accompagnement personnalisé. Ante-création, les porteurs de projets peuvent bénéficier d’un hébergement en espace d’incubation.

Contacts et détection

Rapport Prise de contact / Premier rdv Evolution 2006 à 2012

 La tendance de 2006 à 2012

80%

Le nombre de premières prises de contact a subi une baisse progressive et importante, depuis la création de la pépinière en 2006 jusqu’à 2011. Depuis 2011, la courbe s’inverse.

70% 60% 50% 40%

30% 20%

La tendance à la baisse des cinq premières années est principalement liée à une méconnaissance du dispositif pépinière d’entreprises. En inaugurant la première pépinière d’entreprises de la Martinique, la CACEM a dû mettre en place un plan de communication pour éviter la confusion entre ce dispositif et une pépinière horticole.

10%

Ceci explique la tendance inverse de la courbe de qualification des contacts : d’année en année, le ratio prise de contact/premier rdv s’améliore pour se stabiliser, depuis 2012, autour de 75%.

100

0% 2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Prise de contact - Evolution 2006 à 2012 140 120

80 60 40 20 0 2006

15

2007

2008

2009

2010

2011

2012


 La stratégie de qualification des contacts depuis 2012 Avec l’arrivée de la nouvelle équipe en 2012, la stratégie de qualification des contacts a changé. Jusqu’en 2011, le choix était fait d’accompagner jusqu’au Comité d’Agrément l’ensemble des candidats intéressés, en laissant ce Comité entièrement responsable de la décision.

En 2012

En 2011

46 prises de contact

74%

43

34 contacts retenus pour une première entrevue

8 contacts éligibles pour une candidature

23%

Depuis 2012, l’équipe en place a fait le choix de qualifier les potentiels candidats et de limiter les passages en Comité d’Agrément aux seuls candidats qui lui semblent éligibles. Ce changement est lié, entre autre, à l’évolution des profils des candidats.

21 nc

3 dossiers de candidature remplis

13%

100%

49%

12

3 agréments obtenus

5

42%

L’impact de ce changement de stratégie est le suivant : réduction du taux d’ajournement / refus des candidatures en Comité d’Agrément.

Typologie des sociétés en pépinière  Evolution du nombre hébergées 2006-2012

d’entreprises

Après une montée en puissance progressive de 2006 à 2008, le nombre d’entreprises hébergées oscille entre 11 et 15 (ce nombre inclut les entreprises en hôtel d’entreprises). Le pic de 2008 s’explique par les entrées progressives d’entreprises sans sortie, les premières ayant intégré la pépinière moins de 3 ans auparavant. 2012-2013 sont des années charnières : de nombreuses entreprises arrivent en effet en fin de contrat. D’où la nécessité de lancer une nouvelle campagne de détection pour renouveler les effectifs.

Nb moyen d’entreprises en pépinière 2006-2012 25

20

15

10

5

0 2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

 Profil des entreprises présentes en 2012  Secteur d’activité

 Capital social

Les entreprises sont à 100% des entreprises de service. Sont principalement représentées les activités de type TIC et Conseil, aussi bien dans le cadre d’activités B to B que B to C. 

Effectif

Le capital social moyen des entreprises hébergées en pépinière en fin décembre 2012 est de 7909€. A noter, cependant, des écarts importants, l’échelle allant d’un capital de 1500 à 15000€.  Statuts juridiques

Fin décembre 2012, l’effectif moyen par entreprise est de 2.5 personnes, soit 33 professionnels hébergés en pépinière (les gérants sont inclus dans le calcul, quel que soit leur statut).

La très large majorité des entreprises de la pépinière sont des SARL.

16


Taux d’occupation Le taux d’occupation (calculé en % de superficie louée) s’est globalement stabilisé autour de 70% après le pic de 2008 expliqué plus haut. La baisse progressive et constante de ce taux depuis janvier 2012 est liée à deux facteurs : entreprises en fin de contrat en 2012 demandes de réduction de surface par les entreprises hébergées

PARFUMEUR SOLEIL : LA MARTINIQUE SE MET AUX PARFUMS

S’est ouvert à la Pointe du Bout, une petite boutique de parfums aux senteurs locales baptisée Akaya. (…)

Ce deuxième facteur est à souligner, car il s’agit d’une tendance très claire des entreprises de limiter au maximum leurs frais fixes, quitte à faire des demandes de location additionnelle à court terme, en cas de pic temporaire d’activité.

Ses parfums subtils sont formulés pour être adaptés aux Antillais et au climat tropical. (…) Après le lancement de la boutique, Rachana NOSSIN ouvrira un centre d’olfaction et de création de parfums tropicaux regorgeant de services innovants. (…)

Taux d'occupation 2012

A partir de janvier 2013, elle embaumera les locaux du centre d’affaires Agora, dans l’espace d’incubation de la Technopole, mis à sa disposition deux jours par semaine pour se consacrer à la réussite de son entreprise.

en % de superficie louée 100% 80% 60% 40% 20% 0%

Taux d 'occupation moyen 2006-2012 en % de superficie louée 100% 80%

Rachana NOSSIN Gérante de l’entreprise Parfumeur Soleil

60% 40% 20%

S2 2012

S1 2012

S2 2011

S1 2011

S2 2010

S1 2010

S2 2009

S1 2009

S2 2008

S1 2008

S2 2007

S1 2007

S2 2006

S1 2006

0%

Découvrez l’intégralité des articles sur www.technopolemartinique.org

17


INFORMATIONS BUDGETAIRES Budget prévisionnel 2012

Budget prévisionnel 2013

DEPENSES Charges à caractère général

314 058 €

512 158 €

Charges de personnel

385 000 €

402 598 €

Autres charges courantes

20 000 €

40 108 €

Charges exceptionnelles

26 807 €

10 000 €

Opérations d’ordre

117 500 €

133 330 €

DEP. DE FONCTIONNEMENT

863 365 €

1 098 194 €

Produits et services

15 000 €

16 000 €

Dotations et participations

53 000 €

190 000 €

Autres produits de gestion courante

795 365 €

806 900 €

REC. DE FONCTIONNEMENT

863 365 €

1 012 900 €

RECETTES

PERSPECTIVES 2013 L’année 2012 a été consacrée à la mise en place et à la stabilisation d’une nouvelle organisation. Désormais, Technopole Martinique couvre des missions essentielles au développement d’un tissu entrepreneurial innovant : accompagner les projets d’innovation des PME martiniquaises, héberger la jeune entreprise et animer un réseau d’acteurs de l’innovation. Pour que les efforts entrepris en 2012 produisent leurs effets en direction des « porteurs » d’innovation, la Technopole doit partir du constat suivant : la dégradation du contexte économique accroît les inégalités face à la prise de risque économique ! De nouveaux avantages concurrentiels émergent et d’autres disparaissent. La perception de l’innovation évolue sans cesse, au rythme de l’acuité des grandes demandes sociétales martiniquaises. Ainsi, la création de nouvelles richesses sur notre marché insulaire de petite taille passera, inévitablement, par l’émergence de domaines d’activités situés à la croisée des préoccupations environnementales, sociales et de la performance économique (la valorisation des écosystèmes insulaires, les agro-technologies, les éco -matériaux, les nouveaux services à la personne…). Face à ces évolutions, c’est à Technopole Martinique, en qualité de référent de l’accompagnement de projets innovants, de savoir adapter son offre de services et (re)créer des conditions favorables à l’innovation entrepreneuriale. Ainsi, en 2013, la politique de soutien à l’innovation définie par la CACEM et mise en œuvre par Technopole Martinique aura pour ambition de contribuer activement à la transformation du « système local d’innovation ». Les orientations retenues pour concrétiser cette ambition sont les suivantes :

 Participer à l’élaboration des stratégies d’actions à l’échelle du territoire Depuis fin 2009, la Communauté d'Agglomération Centre de la Martinique (CACEM) s'implique fortement dans la construction de la Stratégie Régionale d’Innovation (SRI); et plus particulièrement dans les travaux de la Cellule Technique de Suivi et d'Evaluation (CTSE), espace de concertation et de propositions pour le pilotage de la SRI. C’est le signe de la volonté des élus communautaires de construire, avec l'ensemble des partenaires, une

véritable dynamique d'innovation, au profit du monde de l'entreprise, de la recherche et de l'enseignement. Dans cette optique, TECHNOPOLE MARTINIQUE s’impliquera dans la définition d’une Stratégie de spécialisation intelligente du territoire, dans l’élaboration des futurs Programmes Opérationnels 2014-2020, dans la mise en place du Plan d’Actions et de Développement de la Martinique (PADM). 18


 Poursuivre la conception et la structuration d’espaces d’accueil de l’entreprise innovante En effet, à l’écoute des créateurs, des industriels, des artisans, des chercheurs, des étudiants, TECHNOPOLE MARTINIQUE aide à concrétiser les volontés d’innover, non seulement en intervenant sur tout le territoire, mais aussi en offrant un lieu d’accueil et de ressources. Le site TECHNOPOLE MARTINIQUE, où se mêlent services d’ingénierie de l’innovation, hébergement en pépinière, incubation de projets innovants et ateliers de sensibilisation,

reflète notre volonté de multiplier la création de vrais « lieux d’innovation ». En 2013, cette orientation prend tout son sens dans le cadre de plusieurs objectifs opérationnels dont : la préprogrammation d’une pépinière d’agro transformation, l’étude d’opportunité de mise en place d’un espace de co-working, le renouvellement des entreprises hébergées en pépinière, la montée en charge de l’espace d’incubation…

 Adapter l’offre d’accompagnement en réponse à l’évolution des besoins des projets et des innovateurs L’entreprise martiniquaise est l’acteur économique le mieux placé dans une période où la crise économique génère de nouveaux besoins et modèles de création de valeur. Au consommer plus, succède le consommer mieux. La question environnementale désormais prégnante oriente de façon déterminante la demande et les stratégies de développement. Par ailleurs, dans une situation économique dégradée, ces phases d’identification et d’évaluation des risques liés aux projets innovants, deviennent déterminantes pour la bonne conduite et la réussite des démarches d’innovation entrepreneuriale.

Faire vivre les partenariats au profit des créateurs et chercheurs-entrepreneurs En 2012, la Technopole a mis l’accent sur le renforcement du réseau des acteurs de l’innovation, en créant de nouveaux liens avec le monde de l’enseignement et de la recherche et, singulièrement, l’Université Antilles Guyane. Il s’agit, en 2013, d’organiser les espaces de sensibilisation et d’échanges qui permettront aux chercheurs de l’UAG, aux étudiants du design de se confronter à l’entreprenariat innovant. Mais également, d’amener l’entreprise existante à découvrir les compétences en développement et recherche présentes sur le territoire.

Fort de ce constat, la CACEM propose en 2013 un nouveau dispositif d’accompagnement : l’Aide au Premier Projet Innovant, visant à financer les phases de faisabilité des programmes d’innovation.

Au-delà de ces orientations « métier », un challenge stratégique est également à relever en 2013 : définir une gouvernance de la Technopole, reflet d’un consensus régional et garantissant le maintien des Labels, sources d’attractivité pour nos territoires qui en ont bien besoin.

Gilles GESTEL Directeur de Technopole Martinique

19


20

Rapport d'activités 2012 Technopole Martinique  

Bilan 2012 de la Direction Technopole Martinique de la CACEM