Issuu on Google+

Publication sp茅cial de swissT.net Sektion 42 swissRobotics.net Ao没t 2009

www.revue-polytechnique.ch


2

.

Expositions

swissRobotics.net 2009

Performant et poussé aux limites ? Certainement.

Nos robots n’ont pas peur d’aller jusqu’aux limites de leurs performances. Car ABB Robotics Suisse, c’est la compétence en robotique et en automatisation robotisée. ABB Robotics Suisse permet à ses partenaires d’utiliser leurs robots de façon ciblée et à exploiter pleinement leur potentiel. Le client final profite ainsi des solutions d‘automatisation les plus efficaces et les plus productives. www.abb.ch/robotics

ABB Suisse SA, Robotics go. automation technology Bâle, du 1er au 4 sept. 09 Halle 2, stand n° C18

CH-8048 Zurich, Suisse Tél.: +41 (0)58 586 05 15 e-mail: get.info@ch.abb.com


.

Éditorial

2009 swissRobotics.net

La roue a (généralement) déjà été inventée Le principal article de ce numéro, «Plus souple que n’importe quel ouvrier spécialisé», débute par un exemple significatif: «Dès 1992, le propriétaire a eu l’idée, en venant à un salon spécialisé dans l’automatisation, de faire vernir les cercueils par un robot.» Il n’est pas rare que des projets d’automatisation aient démarré en suivant ce modèle: des projets déjà réalisés donnent des idées lumineuses pour apporter des solutions à des projets individuels d’automatisation. Du 1er au 4 septembre de cette année, le salon «go» donne l’occasion de découvrir des solutions de branche intéressantes ou encore d’examiner des propositions lors de discussions professionnelles avec les exposants. Avec «swissRobotics.net», la section 42 de swissT.net a créé sa propre marque, sous laquelle les utilisateurs trouvent l’interlocuteur compétent pour les solutions de robotique et de manutention. Dans le cadre de go 2009, cette plate-forme ayant pour thème la manutention industrielle et la robotique est présentée, avec un centre de compétences. Sur une surface de quelque 1000 m2, les membres exposeront leurs produits et leurs prestations, ainsi qu’un parc thématique. Mais un salon ne peut pas résoudre le problème «à lui seul». C’est sur sa page d’accueil www.swissrobotics.net, que SwissRobotics réalise à temps pour «go», une matrice d’application sur laquelle les personnes intéressées trouvent de nombreuses applications; pour une fois, celles-ci ne sont pas structurées selon les fournisseurs, mais selon un segment de branche/une matrice d’application. Le visiteur y trouvera, par exemple, des solutions d’emballage réalisées dans le domaine des denrées alimentaires, des solutions de traitement de surfaces dans le secteur du bois ou des solutions de montage dans le solaire. Cette bibliothèque d’applications clairement structurée lui offre, pour l’avenir, y compris entre les périodes des salons, une multitude de suggestions pour résoudre ses problèmes d’automatisation. Cette matrice offre ainsi un complément idéal aux expositions spécialisées, d’une part, ainsi qu’aux demandes concrètes des fournisseurs, d’autre part Martin Gysi, Chefredaktor technica

Impressum swissRobotics.net Publication spéciale de La Revue Polytechnique en collaboration avec swissT.net Section 42 Industriestrasse 4a, 8604 Volketswil eins 1 ag Zur Kesselschmiede 29, 8400 Winterthour Tirage: 10500 ex. Rédaction Martin Gysi, ing. en mach. ing. FH (mg) Tél. 058 200 56 29, martin.gysi@technica-online.ch Conseil à la clientèle Thorsten Krüger, tél. 058 200 56 32 Thomas Kolbeck, tél. 058 200 56 31 Verena Müller, tél. 058 200 56 42 Editeur © AZ Fachverlage AG Neumattstrasse 1, 5001 Aarau Tél. 058 200 56 50, Fax 058 200 56 61 Directeur d’édition: Karen Heidl Directeur marketing: Jürg Rykart

Concept et production: Bernhard Kettner, Ursula Urech Impression Vogt-Schild Druck AG Gutenbergstrasse 1, 4552 Derendingen POLYMEDIA MEICHTRY SA Chemin de la Caroline 26, 1213 Petit-Lancy/Genève Tél. 022 879 88 20, Fax 022 879 88 25 Directeur général, rédacteur responsable Marcel Meichtry Directeur adjoint: Cedric Favre Rédaction Michel Giannoni, ing. EPFL, Dr ès sc. m.giannoni@polymedia.ch Marketing et annonces Suisse romande Cedric Favre, ing. HES - c.favre@polymedia.ch Tél.: +41 (0)22 879 88 20 Publicité Laurent Champod - l.champod@polymedia.ch Tél.: +41 (0)22 879 88 20

3


4

.

Entreprises

Il vous cherche.

Lorem ipsum dolor vol sum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore diam voluptua. At vero eamet, conseaccusam et magna aliquyam erat, sed diameamet, conseaccusam et magna aliquyam erat, sed diam voluptua.

swissRobotics.net 2009

LOGOAGLOGO

Système à chargement rapide avec vannes intégrées

LOGO AG Mustestrasse 32 SA KUKA Robot Suisse 3456 Musterlingen Riedstrasse 7 Tel. +41 000 00 00 8953 Dietikon Fax +41 00744 00 90 90 Tél. +41000 (0)44 www.logo.ag Fax +41 (0)44 744 90 91 mail@logo.ag www.kuka-roboter.ch

moveline AG Obstgartenstr. 19 8910 Affoltern a/A Tél. +41 (0)44 762 61 00 Fax +41 (0)44 762 61 19 www.moveline.ch info@moveline.ch

Neuronics AG Technoparkstrasse 1 8005 Zurich Tél. +41 (0)44 445 16 40 Fax +41 (0)44 445 16 44 www.neuronics.ch info@neuronics.ch

Robotec Solutions AG Seetalstrasse 2 5703 Seon Tél. +41 (0)62 775 90 00 Fax +41 (0)62 775 90 01 www.robotec-ag.com info@robotec-ag.com

Robotronic AG 8406 Winterthur Tél. +41 (0)52 203 35 65 Fax +41 (0)52 203 35 66 www.robotronic.ch Generalvertretung für Mitsubishi Roboter

Le système à chargement rapide intégré SWS-I-011 de Schunk économise du temps et de l’argent lors de fréquents procédés de mise à niveau. Le système à chargement rapide intégré SWS-I-011 de Schunk englobe six électrovannes 3/2, qui remplacent un îlot de distributeurs complet. Au lieu d’un faisceau de câbles et de conduites, il n’y a plus besoin que d’une seule conduite pour l’alimentation en air comprimé et en électricité, car le préhenseur et les autres outils sont commandés par les vannes intégrées et il n’est pas nécessaire de les câbler séparément. On peut facilement poser les deux conduites d’alimentation restantes à l’intérieur du bras des robots Scara et on peut même les guider à l’aide d’une perforation centrale d’un diamètre de 12 mm seulement. Étant donné que lors de la mise en service, il n’est désormais plus nécessaire d’effectuer de câblage, cela permet d’économiser beaucoup de temps. On peut ainsi mettre rapidement en service un préhenseur ou l’adapter à un autre préhenseur. Tous les utilisateurs qui ont besoin d’une grande souplesse et d’une mise en service rapide, bénéficient ainsi du nouveau système à chargement rapide SWS-I, lorsqu’il faut fréquemment passer à d’autres préhenseurs pour une très grande variété de produits, par exemple. Le système à chargement rapide intégré SWS-I-011 se compose de deux parties - une tête interchangeable côté robot, et un adaptateur interchangeable côté outils - qui sont montés sur les outils, comme un préhenseur, par exemple. L’adaptateur, qui est verrouillé dans la tête du robot à l’aide d’un dispositif mécanique à billes breveté, est alimenté en air comprimé par l’intermédiaire des vannes intégrées. Deux des six vannes pneumatiques 3/2 sont nécessaires pour le verrouillage et le déverrouillage de l’adaptateur interchangeable, les quatre autres restant à disposition et pouvant être utilisées pour commander deux préhenseurs par un seul adaptateur, par exemple. L’alimentation électrique est effectuée par une plaque à plots ayant six contacts libres, présentant un courant admissible d’un ampère cha-


cun. Ils peuvent, par exemple, alimenter en courant jusqu’à quatre détecteurs de proximité et retourner leurs signaux à la commande. Le système à chargement rapide intégré SWS-I-011 est pèse 570 g; il a été dimensionné pour des robots dont la charge maximale est de 16 kg. Le verrouillage à blocage automatique intégré ne présente absolument aucun jeu; il offre une force d’attraction de 1400 N et une répétitivité de 0,01 mm. Le système n’exige pratiquement aucun entretien; la durée de vie des vannes à soupape utilisées atteint plus de 50 millions de cycles de commutation. SCHUNK Intec AG Spann- und Greiftechnik 8134 Adliswil 044 710 21 71 info@ch.schunk.com, www.schunk.com

Schmalz GmbH Eigentalstr. 1 8309 Nürensdorf Tél. +41 (0)44 888 75 25 Fax +41 (0)44 888 75 29 www.schmalz.com schmalz@schmalz.ch

Partenaire Automation

La Migros mise avec doigté sur les robots Les robots d’ABB contribuent à préparer pour la livraison, les croissants au jambon et les ramequins au fromage surgelés. L’entreprise moveline AG, dont le siège est à Kestenholz, a Grâce au système de préhension polyvalent, mis en place une inle robot palettise des cartons de tailles les stallation de palettiplus diverses sation centralisée pour les entreprises de production de Migros Jowa dans la commune argovienne de Gränichen. C’est là que sont notamment fabriqués, sur différents étages, des produits surgelés comme les croissants au jambon, les mini-pizzas, les ramequins au fromage et le pain. Les produits surgelés parviennent au sous-sol grâce à un important système de transport, où ils sont palettisés, étiquetés, préparés pour le transport, pour être ensuite transférés dans l’entrepôt frigorifique en vue de la livraison. À cet effet, un robot ABB prête son assistance avec dynamisme: pour l’IRB 6650 et son système de préhension polyvalent, peu importe le produit qui est préparé dans une quelconque taille de carton et sur quelle ligne que ce soit; il palettise tout avec assiduité et beaucoup de doigté. Car à la Migros, la production de produits surgelés est très importante, ce qui exige de toute l’installation un rendement et une disponibilité élevés. moveline AG 8910 Affoltern a/A 044 762 61 00 info@moveline.ch www.moveline.ch

Vonesco Technik AG Gewerbestrasse 6 8162 Steinmaur Tél. +41 (0)44 855 66 67 Fax +41 (0)44 855 66 50 www.vonesco.com technik@vonesco.com

SCHUNK Intec AG Soodring 19 8134 Adliswil 2 Tél. +41 (0)44 710 21 71 Fax +41 (0)44 710 22 79 www.schunk.com info@ch.schunk.com

Sommer-automatic GmbH& Co. Niederlassung Schweiz 4500 Solothurn Tél. +41 (0)32 621 51 52 Fax +41 (0)32 621 51 53 www.sommer-automatic.ch

Rapide et précis Stäubli AG Seestrasse 238 8810 Horgen Tél. +41 (0)43 244 22 66 Fax +41 (0)43 244 22 67 www.staubli.com robot.ch@staubli.com

SUPSI-DTI Galleria 2 6928 Manno Tél. +41 (0)58 666 65 11 Fax +41 (0)58 666 65 71 www.dti.supsi.ch dti@supsi.ch


.

Entreprises

swissRobotics.net 2009

TX200: extension de la catégorie des robots de 100 kg

ABB IRB4600 ABB Suisse SA Services & Robotics Badenerstrasse 780 8048 Zürich Tél. +41 (0)58 586 05 15 Fax +41 (0)58 586 05 99 www.abb.ch/robotics get.info@ch.abb.com

Intégrateur robotique Bachofen SA Route de Prilly 25 1023 Crissier Tél. +41 (0)21 637 21 70 Fax +41 (0)21 637 21 99 www.bachofen.ch vsr@bachofen.ch

Lorem ipsum dolor vol

LOGOAGLOGO b

6

®

LOGO AG engineering ag bachmann Mustestrasse 32 8 Henzmannstrasse 3456 Zofingen Musterlingen 4800 Tel. +41 000 00 49 49 Tél. (0)6200752 00751 00 46 47 Fax +41 +41 000 (0)62 www.logo.ag www.bachmann-ag.com mail@logo.ag info@bachmann-ag.com

Bosch Rexroth Schweiz AG Hemrietstrasse 2 8863 Buttikon Tél: +41 (0)55 46 46 366 Fax: +41 (0)55 46 46 265 www.boschrexroth.ch info@boschrexroth.ch

Compar SA vision systems & robotics Rietbrunnen 44 8808 Pfäffikon (SZ) Tél. +41 (0)55 416 10 60 Fax +41 (0)55 416 10 61 www.compar.ch info@compar.ch

Le robot à six axes TX200 de Stäubli Très peu de temps après la mise sur le marché du robot gros porteur haut de gamme à bras articulés TX200, Stäubli complète sa gamme par plusieurs exécutions optimisées pour l’utilisation. Ces machines ultrarapides représentent partout le premier choix, y compris là où l’on doit assurer les temps de cycle les plus courts. Parmi les grands robots à six axes, on trouve maintenant également la version TX200L à bras allongé, ainsi que la version HE pour les environnements humides, de même que les différentes exécutions pour salles blanches. Grâce à la construction encapsulée, le degré de protection IP65 est déjà garanti en version standard. La crasse, la poussière et les projections d’eau ne peuvent ainsi gêner ce robot. HE, qui signifie «Humid Environment», souligne l’aptitude du robot à être installé dans des espaces humides. Le TX200HE est donc destiné à toutes les applications dans lesquelles le robot entre en contact avec de l’humidité ou des éclaboussures d’eau, que ce soit pour du découpage au jet d’eau, du nettoyage ou des opérations de manutention dans l’industrie alimentaire. En ce qui concerne la variante «cleanroom» pour salles blanches, le TX200 satisfait aujourd’hui aux sévères exigences de la classe 4, ce qui le destine à des utilisations dans l’industrie des semi-conducteurs, dans le secteur solaire, ainsi que dans la biotechnologie et la technique médicale. Avec le TX200, il existe aujourd’hui aussi dans la catégorie des 100 kg, une machine haut de gamme possédant les caractéristiques habituelles propres à Stäubli; rapidité, précision, compacité et fiabilité. Sa conception innovante lui confère une très grande adaptabilité aux applications les plus larges, de l’industrie automobile, solaire, alimentaire ou des matières synthétiques jusqu’aux utilisations en salles blanches et dans la technique médicale, en passant par les fonderies, le TX200 est partout du premier choix. Stäubli AG 8810 Horgen 043 244 22 66 www.staubli.com robot.ch@staubli.com


Le robot Scara, l’ultrarapide

FANUC Robotics Europe S.A. Erlenstrasse 35a, Postfach 2555 Brügg bei Biel Tél. +41 (0)56 641 03 70 Fax +41 (0)56 641 03 71 www.fanucrobotics.ch strahmc@fanucrobotics.ch

Software-Engineering

Le nouveau robot Scara TS80 Stäubli Robotics, un fabricant de robots novateurs à la pointe de la technologie, destinés à l’industrie et aux salles blanches, annonce la mise sur le marché d’une nouvelle série de robots Scara ultrarapides, d’un rapport qualité-prix bien pensé. Ces modèles de nouvelle génération allient l’ensemble des avantages caractéristiques de Stäubli dans le domaine de la construction et du développement. Ils sont comparables aux robots Scara les plus rapides du marché. Le modèle de pointe, le TS 80, atteint une vitesse de 100 coups par minute. Outre sa vitesse optimale, cette nouvelle série se caractérise par la précision bien connue de Stäubli. Des applications comme la mise en place, la manutention, l’emballage, le montage, le chargement de machines, le contrôle ou la distribution, peuvent être réalisées rapidement et à moindre coût. La version «salle blanche» répond à la classe ISO 6 et à la protection IP54; elle est donc également destinée à de nombreuses applications très exigeantes. Les robots de la série TS sont pilotés par le contrôleur compact CS8C léger et technologiquement le plus avancé; ils sont ainsi parfaitement équipés pour des applications exigeant les contrôles de procédé les plus complexes. Avec sa large gamme de robots industriels à quatre et six axes, Stäubli couvre aujourd’hui une plage de capacité de charge de 0,5 kg à 250 kg et une portée de 220 mm à 3500 mm. Tous les modèles sont commandés à l’aide d’une plate-forme de contrôle unique.

Nos Services à demande de client, dans la domaine informatique industrielle, concernant la robotique et l’automatisation: Études & analyses • Consultation • Spécification • Realisation • Mise en service

IEE AG Oberdorfstrasse 50 CH-4125-Riehen/BS Tél. +41 (0)61 381 55 22 Fax +41 (0)61 381 55 03 www.iee.ch postmaster@iee.ch

www.insys.ch

INSYS Industriesysteme AG Buchliweg 12 CH-3110 Münsingen Tél. +41 (0)31 720 77 77 mail@insys.ch

Kaiser engineering GmbH Theodorshofweg 22 /PF 332 4310 Rheinfelden Tél. +41 (0)61 845 91 91 Fax +41 (0)61 845 91 90 www.kaiser-engineering.ch info@kaiser-engineering.ch

Stäubli AG 8810 Horgen 043 244 22 66 www.staubli.com robot.ch@staubli.com

Protection de machine The MathWorks GmbH Nussbaumstrasse 21 3006 Bern Tél. +41 (0)31 950 60 20 Fax +41 (0)31 950 60 22 www.mathworks.ch info@mathworks.ch

KERN STUDER SA Av. de Grandson 48 1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 (0)24 445 66 00 Fax +41 (0)24 445 66 01 www.kern-studer.ch contact@kern-studer.ch


8

.

Expositions

swissRobotics.net 2009

Il vous cherche.

Robot poli cherche travail non raboté. Mon nom est KR 140 Comp et je me recommande pour le secteur du bois. Je suis un artisan honnête et je taille, je fraise ou je polis selon vos besoins. Pas plus, mais pas moins non plus. Vous trouverez plus d’informations sur moi et mes collègues motivés sur www.kuka-roboter.ch KUKA Roboter Schweiz AG | Riedstrasse 7 | 8953 Dietikon T +41 (0)44 744 90 90 | F +41 (0)44 744 90 91 | www.kuka-roboter.ch


.

Robotique

2009 swissRobotics.net

9

On ne connaît pas de bien d’investissement aussi universel que le robot

Plus souple que n’importe quel ouvrier spécialisé Le robot est un appareil qui soude les carrosseries dans les usines de production d’automobiles modernes. C’est exact, mais si le robot ne pouvait rien faire d’autre, il ne serait pas aussi omniprésent en Suisse. Il maîtrise également la manutention du bois, tout comme l’emballage des médicaments, l’assemblage des montres, l’enduction des matières synthétiques, le polissage d’implants ou la manutention des panneaux solaires. Oui, on l’utilise même comme maçon, footballeur ou acteur de cinéma. Comme le montre un coup d’œil à travers le champ d’application du robot en Suisse, les limites d’utilisation se trouvent plutôt dans la fantaisie de l’utilisateur que dans les barrières techniques.

Avant le vernissage, le robot brosse la pièce à usiner pour qu’elle soit propre.

Commençons ce tour d’horizon par les emplois créés en Suisse par les robots dans une «branche» un peu macabre pour le profane, mais parfaitement banale pour les menuisiers, à savoir la production de

AUTOR Martin Gysi Chefredaktor Technica

cercueils. En 1992 déjà, le propriétaire de la deuxième plus grande fabrique de cercueils du pays, située à Lindau dans le canton de Zurich, a eu l’idée lors d’un salon spécialisé sur l’automatisation, de faire vernir les cercueils par un robot. La première cellule robotique a été mise en service en 1994. Le robot a eu pour tâche de nettoyer les cercueils fabriqués à la main, de graver les ornements et, pour finir, de vernir tout le cercueil à l’aide de deux pistolets différents. Dès 1996, un deuxième robot s’est chargé de la production individuelle, à savoir

l’assemblage et le collage de dix planches fabriquées manuellement. Les deux robots sont capables de fabriquer quinze variantes, y compris la nuit, sans surveillance, en produisant alors ainsi automatiquement 40 cercueils. De manière générale, l’automatisation joue un rôle toujours plus important dans l’industrie du bois. Et souvent, la fabrication en «taille de lot 1» est un thème central. C’est justement pour satisfaire à de telles exigences, que le robot peut faire valoir l’avantage de sa flexibilité. Il crée, comme pour une production de panneaux pour meubles à l’aide d’un centre d’usinage CNC, les conditions requises pour l’usinage pendant la durée du procédé, ce qui entraîne, bien sûr, des avantages considérables pour ce qui est de l’optimisation de la capacité et de la réduction des coûts. Le robot alimente le centre d’usinage BAZ CNC avec des pièces brutes et effectue des tâches de manutention, telles que le tri des pièces, la préparation des plaques protectrices ou le déchargement des produits finis dans les chariots à claies. Pendant que le centre BAZ fabrique déjà la pièce suivante, le robot charge un agrégat d’usinage externe afin de rectifier les arêtes à l’aide d’une fraise de profilé et d’un racloir.

Le robot sur le chantier Un robot qui sait ériger des façades en briques! Mais comment arrive-t-il sur le


10

.

Robotique

swissRobotics.net 2009

est l’homme. Par contre, le robot ne laisse

À l’aide d’un marteau pneumatique, le robot débite des blocs de granit pour en faire des bordures.

chantier? Il fait partie d’une installation logée dans un conteneur de 20 pouces, comprenant également une unité linéaire, un dispositif de dosage pour appliquer la colle, ainsi qu’une alimentation en pierres. Ce système de robot peut fabriquer directement des éléments de façades en briques ayant jusqu’à 4 m de longueur et d’une hauteur de 2,8 m, selon les spécifications du projet. Cette nouvelle technologie de projet et de construction permet de construire des parois en briques transparentes en choisissant les motifs. À l’aide d’une illustration, le logiciel est capable de calculer la déformation des pierres et l’ouverture des joints, de manière à produire l’image de la paroi spécifiée. Encore plus difficile est le travail qu’un robot doit réaliser dans une fabrique de bordures en granit, dans la vallée de la Maggia. Ces blocs sont déplacés dans son «rayon d’action» à l’aide d’un chariot élé-

Le robot prélève les pierres dans un conteneur et les colle pour fabriquer n’importe quel élément de paroi à empiler.

vateur et placés dans des auxiliaires de positionnement. Le robot mesure ensuite la position exacte afin de pouvoir utiliser le matériau de manière optimale et, dans la mesure du possible, de ne produire aucun déchet. Mais les exigences n’étaient pas encore entièrement satisfaites par le robot à lui seul. Le principal défi était de trouver l’outil adapté à l’usinage, qui devait être précis et résistant. Après quelques essais, on a trouvé la bonne solution: en montant un marteau pneumatique standard sur le robot, la transmission des vibrations n’a plus posé de problème. La combinaison avec un préhenseur aspirant a même permis finalement de palettiser les roches fragmentées. Il a suffi pour cela d’adapter la périphérie du robot. Puis, le burin pneumatique a permis d’imiter le travail manuel. Grâce à lui, on a usiné la pierre en plusieurs passages dans une ligne, jusqu’à ce qu’elle se fragmente dans sa structure naturelle. L’installation a fait ses preuves. Elle produit et fragmente des pierres avec succès depuis plus de deux ans. L’association d’un robot avec d’autres outils comme le marteau, la meule, l’application de la flamme ou même une installation de découpage au jet d’eau, ouvre des possibilités insoupçonnées d’usinage des pierres naturelles.

pas de pellicules et ne rejette aucune particule de saleté. Cela fait de lui un «assistant de laboratoire» très apprécié pour l’emballage des produits pharmaceutiques. Dans une cellule de salle blanche où l’on contrôle et scelle des produits dans des tubes, il effectue les opérations de contrôle de qualité, il pose le blister, il applique le couvercle à sceller, il effectue le scellement, le marquage, la palettisation, ainsi que l’élimination des rebus, et ceci dans la classe 5 de salle blanche. De la même manière, sur «plusieurs postes de travail» de la technique médicale, le robot s’avère précis et infatigable; il est également un «ouvrier spécialisé» insensible à la chaleur. Cette dernière qualité est mise en valeur par un spécialiste du revêtement plasma à Wohlen, dans le canton d’Argovie. Pas seulement, mais essentiellement pour des pièces du génie médical, il a des surfaces à traiter. Lors de la conduite du brûleur à plasma, il fait ses preuves en raison de sa grande portée, mais surtout grâce à sa répétabilité, car des déplacements précis et reproductibles du robot sont une condition essentielle pour garantir la régularité des surfaces. Mais cette répétabilité n’est pas seulement mise à profit dans la rectification et le polissage d’implants et de vis orthopédiques dans les cellules d’usinage. Le robot effectue, par exemple, aussi bien le polissage grossier que fin de toutes les surfaces des implants du genou en acier ou en titane, après l’opération de fraisage brut. On l’utilise également, après le lavage, pour le pré-polissage et le lustrage des implants. Aussi bien pour la rectification que pour le polissage, il travaille de manière fiable en respectant les spécifications requises relatives aux dimensions et à la qualité de surface. La logisti-

Le préparateur en pharmacie dans la salle blanche Il est bien connu que dans une salle blanche, la plus importante source de saleté

Un robot emballe des produits pharmaceutiques dans une salle blanche.


La conduite précise de la torche à plasma permet d’obtenir une surface régulière.

que des pièces lui incombe également pour 24 tailles d’articles, tout compte fait.

Pour les denrées alimentaires, on exige vitesse et hygiène L’industrie alimentaire présente des exigences élevées concernant la vitesse et l’hygiène. Un exemple est donné par l’empilage des emballages initiaux comme les sachets ou les poches, dans des emballages secondaires à l’intérieur d’une cellule d’emballage compacte. Monté en position suspendue, le robot effectue en temps réel la distribution sur le tapis roulant à haute vitesse. Afin de satisfaire les hautes exigences de souplesse, l’installation robotique est complétée par un système de caméra. Après avoir vérifié l’orientation et la conformité des produits, le robot saisit le sachet «au vol» et le pose à la bonne place dans le récipient. Le débit de l’installation est de 50 sachets/min. Cette solution à haute vitesse, spécifique au produit, se sert d’un système de préhenseur compact et universel, facilement adaptable lors du changement de format d’emballage. Les produits sont également transportés délicatement à haute vitesse, en respectant les exigences de qualité, grâce à la «dextérité» du robot. Lorsque l’on manipule des fruits, il faut le faire avec précaution. Que les robots disposent de la sensibilité nécessaire, se vérifie dans un atelier de mûrissement de bananes à Kaiseraugst, dans le canton d’Argovie, dans lequel ils manipulent inlassablement et délicatement des caisses de bananes. Les bananes livrées par chemin de fer sont conservées à Kaiseraugst dans 31 cellules de mûrissement, qui accueillent chacune jusqu’à 1200 cartons. Les cartons sont ensuite empilés pour l’expédition aux POS. Grâce à des systèmes de préhension spécialement mis au

point, les robots sont parfaitement adap-

marquables rendant les robots intéres-

tés à ce travail. Par exemple, le préhenseur est capable de compenser des différences dans une couche, qui pourraient faire glisser une des caisses de bananes. Lors de la manutention automatique, il est important que les caisses contenant les bananes délicates soient prélevées et déposées avec douceur et qu’elles ne soient ni renversées, ni retournées, sinon les empreintes résultantes pourraient noircir les fruits. Le palettiseur à longue distance saisit les palettes mesurant le plus souvent 1000 x 1200 mm, conformément à l’échantillon d’emballage, en plaçant alternativement deux caisses longitudinalement et trois caisses transversalement. À cet effet, le préhenseur tourne et avance ou recule selon les pinces intégrées de la charge. Les pinces bloquent pneumatiquement les parois latérales du carton; des capteurs indiquent que la pression de prélèvement requise est atteinte. Les cartons sont déposés sur un tapis roulant, contrôlés, puis empilés par paires en sept ou huit couches sur des palettes Euro, par un robot du même type. Depuis l’installation de ce système comportant trois robots, aussi bien la qualité que les rendements ont nettement augmenté.

sants pour l’industrie photovoltaïque. Dans la première étape de production, la fabrication des cellules solaires à partir de tranches de silicium extra minces (wafers), il faut un «ramasseur» ultrarapide. Les nombreuses étapes du procédé exigent un fréquent déplacement des tranches de silicium, avec une forte cadence. Les robots suspendus avec leurs trois bras fins en Keflar à la place d’un bras articulé, reconnaissent, avec une rapidité foudroyante, les pièces à prélever à l’intérieur de leur rayon d’action de plus d’un mètre, grâce à un système de caméra, «ramassent» les wafers, les trient selon la qualité et les placent tout aussi rapidement - et cela avec une répétabilité de ±0,05 mm. Dans les autres étapes de production des panneaux solaires, le robot trouve également de nombreux «emplois», souvent grâce à son maniement précis, rapide et précautionneux des produits intermédiaires délicats, parfois également en salle blanche. Ainsi, le déplacement fiable de cellules solaires à film mince de 1,5 m2, mais de 3 mm d’épaisseur seulement, sur une base de substrat en verre dans une salle blanche de classe 5, serait tout à fait impossible manuellement. Toutefois, dans l’industrie solaire, le robot travaille non seulement comme un «manœuvre spécialisé», mais également comme un «monteur de précision». Après avoir assemblé, dans ce qu’on appelle

De lumineuses perspectives pour les robots Vitesse, précision et compatibilité avec les salles blanches sont les avantages re-

Deux robots placent transversalement des chaînes de panneaux solaires extrêmement délicats.


12

.

Robotique

swissRobotics.net 2009

ligne idéale du mouvement de polissage est directement transmise sur le robot à partir des données CAD.

Le robot crée la sécurité

Empilage ultrarapide d’emballages initiaux à partir d’un tapis roulant à haute vitesse.

une «serre», des cellules solaires pour en faire des chaînes, le module photovoltaïque est produit par assemblage transversal de ces chaînes. Cette étape, qui exige la plus haute précision, est effectuée par des robots. Ceux-ci posent tout d’abord une bande isolante puis, à l’aide d’un préhenseur spécial, les rubans à braser ultra minces, spécialement façonnées pour l’assemblage transversal des chaînes. Les rubans doivent être positionnés exactement - le plus petit effleurement en dehors des points de brasage prévus pouvant provoquer un court-circuit et des dégâts irréparables dans le module achevé. Lors du brasage, on utilise une tête à souder spéciale munie d’une caméra intégrée, qui reconnaît exactement la position des rubans à souder éclairés par le bas. Les modules achevés et raccordés quittent la cellule robotique à une cadence de 100 secondes, puis sont prélevés manuellement pour les affiner. «Dans une ligne traditionnelle de câblage transversal, au lieu des quatre robots, on a employé 30 à 40 personnes en plusieurs équipes», explique l’exploitant de l’installation. Mais également pour d’autres sources d’énergies alternatives, le robot fait ses preuves, lors du montage de cellules électrochimiques, par exemple. Dans le cadre d’un programme de recherche, on évalue actuellement les possibilités d’automatisation pour la production de cellules électrochimiques. La tâche du robot est d’assembler avec précision les composants sensibles d’une cellule, car une erreur peut rendre toute la «pile»

(empilement de cellules) inutilisable. Pour ces travaux de recherche, l’avantage du robot à bras articulé réside dans sa souplesse. Ce type de construction permet de tester les différents procédés de production, sans que cela n’exige de coûteuses mesures de reconversion.

Le luxe par le robot Les montres coûteuses sont toujours fabriquées à la main. C’est exact, si l’on tient aussi compte des mains des robots! Grâce à sa précision, sa souplesse et sa vitesse, le robot a trouvé de nombreux champs d’application dans l’industrie horlogère. Un robot Scara équipé d’un système de vision reconnaît, contrôle et positionne de petites pièces à partir de la surface d’un vibreur. Cette solution particulièrement souple, permet d’effectuer des changements rapides de production et donc de fabriquer des petites séries de manière rationnelle. Dans une autre application, un robot à six axes à bras articulé alimente une machine-outil avec des ébauches de mouvement d’horlogerie. Il travaille de manière autonome, en trois équipes, à l’aide d’un chargeur de palettes intégré. Cette solution, également très souple, convient aussi pour fabriquer de la monnaie, par exemple. Les robots maîtrisent également la rectification optique et le polissage de haute précision et de qualité élevée des pièces détachées de montres. À cet effet, le préhenseur saisit la pièce de la montre pour la conduire sur les différents disques de rectification et stations de polissage. La

Un fabricant connu de cordes d’escalade utilise un robot pour fabriquer des cordes avec encore davantage de sécurité. Jusqu’à présent, les cordes étaient livrées en rouleau. Avec ce qu’on appelle le conditionnement sans torsade, on crée maintenant un argument clé de vente. Pour les non-alpinistes, ce qu’on appelle «torsade» se produit fréquemment lors de la première utilisation, lorsque la corde n’est pas convenablement enroulée ou lorsqu’elle n’est pas torsadée autour de l’axe longitudinal. Ce qui n’est que gênant pour des câbles téléphoniques, peut constituer un danger de mort avec une corde d’escalade. En cas de chute, une corde torsadée peut, le cas échéant, se bloquer dans un mousqueton et la sécurité de la corde n’existe plus. Pour supprimer la torsade, une manutention en trois dimensions est indispensable. Seul un robot procure la souplesse nécessaire. Les mouvements du robot doivent compenser ceux d’un alpiniste lors de la prise d’une corde. La charge limite et la mobilité dans l’espace de travail représentaient d’autres critères de choix. Malgré sa bonne portée de 1,5 m, le robot utilisé travaille dans une situation extrême lorsqu’il va chercher l’extrémité de la corde avec son bras presque totalement étiré.

Des possibilités d’utilisation pratiquement illimitées Les exemples d’applications décrits pour les robots ne représentent qu’une petite sélection de leurs possibilités d’utilisation, pratiquement illimitées. •Dans des installations galvaniques, les robots déplacent les supports de pièces entre les différents bains. •Ils rectifient et polissent les aubes de turbines, les réservoirs en acier chromé, ainsi que d’autres grandes pièces. •Directement en collaboration avec l’homme, ils installent les filaments de chauffage. •Ils ébavurent les marmites en fonte ainsi que d’autres pièces moulées. •Ils chargent et déchargent les machines-outils et les presses d’injection.


Du côté sortie de la cellule, on peut bien observer comment le robot enroule la corde au fur et à mesure.

•Ils peuvent monter des pièces en matière synthétique, coller et étancher, contrôler, tester et emballer. •Ils servent à souder et découper – à souder des châssis de go-kart entre eux, p. ex. •Ils déchargent les machines à mouler sous pression. Cette liste est loin d’être exhaustive. Dans quels domaines d’application n’at-on pas encore utilisé de robots? On demande au lecteur inventif de se faire con■ naître. .(mg)

www.staubli.com/robotics

Ultra rapide. Extrêmement précis. Une nouvelle référence. La gamme de nos robots SCARA TS est de loin l'une des plus rapides du marché mondial. ■ Jusqu'à 100 prises/min ■ Charge transportable jusqu'à 8 kg et rayon d'action jusqu'à 800 mm ■ Répétabilité de +/- 0.01 mm ■ Structure très rigide pour une dynamique optimale S TS

ARA ize e SC h s bom s i o u r / c i S r m ière à Zu li.co Prem.11.2009 w.staub w 3. - 5 iption: w Inscr

SwissRobotics-Entreprises hall 2.0 ABB Schweiz AG Bosch Rexroth Schweiz AG Compar AG Kaiser engineering GmbH Kern Studer AG Robotronic AG KUKA Roboter Schweiz AG Neuronics AG SOURCES: ABB Suisse SA Services & Robotics 8048 Zurich www.abb.ch/robotics

bachmann engineering ag 4800 Zofingen www.bachmann-ag.com FANUC Robotics Europe S.A. 2555 Brügg www.fanucrobotics.ch INSYS Industriesysteme AG 3110 Münsingen www.insys.ch

S'adapter aux évolutions du marché. Dynamiquement.

C18 B28 C08 B02 C02 D09 B18 C01

KUKA Robot Schweiz AG 8953 Dietikon www.kuka-robot.ch Neuronics AG 8005 Zurich www.neuronics.ch Robotec Solutions AG 5703 Seon www.robotec-ag.com Stäubli AG 8810 Horgen www.staubli.com

Stäubli SA, Tel. +41 43 244 22 66 Staubli est une marque de Stäubli International AG enregistrée en Suisse et d'autres pays © Stäubli, 2008


14

.

Entreprises

swissRobotics.net 2009

La manutention automatique de matériaux offre l’ergonomie et une disponibilité élevée ne d’abord la totalité de l’emballage (caisse) et donc les pièces qui sont en désordre, puis calcule les coordonnées de chaque pièce à prélever. À l’aide d’un protocole, le système envoie ces données au robot, qui alimente la machine avec les pièces correspondantes en les mettant à la bonne place. Ceci fonctionne aussi bien pour des pièces très complexes que pour des pièces simples.

Un coup d’œil dans la cellule de fabrication. Le robot prélève les pièces de la caisse, les dépose dans la machine de production et les palettise à la bonne place. «Avec le Bin-Picking (bras sortant de la caisse), nous avons transformé notre travail pour le rendre ergonomique et économique. On a pu considérablement accroître l’utilisation des machines, car le robot travaille 24 heures sur 24», déclare Ronnie Bergh, chef de projet des nouvelles lignes de production chez Haldex. Début 2008, Haldex Brake a installé des appareils Bin-Picking de type SensActive sur trois lignes de production. L’investissement dans de nouvelles machines de production a permis de lancer la recherche de solutions d’alimentation automatique adéquates. On a d’abord mis en avant la nécessité d’améliorer le travail des

opérateurs et l’utilisation des machines. Auparavant, on alimentait manuellement les pièces d’un poids de 2 à 3 kg à l’aide d’une bande transporteuse, directement à partir de la caisse. «Ce n’était pas ergonomique; surtout lorsqu’on considère que l’opérateur fait cela huit heures par jour», ajoute Ronnie Bergh. Dans ce contexte, Ronnie Bergh a cherché sur le marché des solutions adaptées à l’alimentation automatique des machines. Il a alors découvert le système BinPicking (bras sortant de la caisse) fabriqué par l’entreprise Dynamis AB. Le système SensActive utilise un scanneur laser 3D, qui scan-

Le système SensActive utilise un scanneur laser 3D, qui scanne d’abord la totalité de l’emballage (caisse) et donc les pièces qui sont en désordre, puis calcule les coordonnées de chaque pièce à prélever.

De grands avantages économiques

«Nous avons beaucoup apprécié d’avoir une influence et une vue d’ensemble lors de la mise en œuvre et de l’installation de la ligne», poursuit Ronni Bergh. «Depuis le début de la production avec cette solution Bin-Picking de SensActive, nous avons réussi à faire de nombreuses

économies.» L’opérateur place l’emballage avec les pièces non triées dans la cellule et peut en même temps prélever un autre emballage contenant les pièces fabriquées, qui sont palettisées à la bonne place à l’aide d’un logiciel supplémentaire de SensActive. «Un autre avantage essentiel réside dans l’efficacité de la machine qui a énormément augmenté, car les robots travaillent 24 heures sur 24. Ce taux d’utilisation élevé raccourcit considérablement le temps d’amortissement de l’installation», explique Ronnie Bergh.

bachmann engineering ag 4800 Zofingen 062 752 49 49 info@bachmann-ag.com www.bachmann-ag.com


LA SAISIE DEPUIS LA CAISSE!

Prélèvement des pièces non triées directement depuis leurs contenants. La réalisation grâce à une technique laser en 3D la plus moderne.

b

Nous intégrons pour vous SensActive™.

®

bachmann e n g i n e e r i n g ag Henzmannstrasse 8

CH-4800 Z o f i n g e n

Tél. +41 (0)62 752 49 49 Fax +41 (0)62 751 46 47 www.bachmann-ag.com info@bachmann-ag.com

Obstgartenstrasse 19, CH-8910 Affoltern a/A Telefon +41 (0)44 762 61 00 Fax +41 (0)44 762 61 19 www.moveline.ch, info@moveline.ch www.moveline.ch / info@moveline.ch

Automatisierung aus einer Hand. moveline AG ist Ihr kompetenter Partner für alle Automationssysteme! Auf der Basis von Industrierobotern und mehrachsigen Handlinggeräten, erstellen wir für Sie Ihre individuelle, professionelle Produktionsanlage.

Wir testen Zukunftsschrittmacher. In der Nachwuchsförderungs-Bewegung darwin21 vermitteln wir heute den Technikern von morgen das Rüstzeug für wegweisende Ideen. www.darwin21.ch Presenting Partner:

Hosting Partner:

Patronat:

Supplying Partner:

swiss technology network

Supporter:

Teams: Babel Hochschule Luzern – Technik & Architektur

Unsere Produkte und Dienstleistungen: » Roboteranlagen (Knickarm- und Portalroboter) » Erweiterung von bestehenden Anlagen » Implementierung von Hard- und Software » Wartung und Service

Phoenix Contact AG Bacchus Ecole d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg Hochschule für Technik und Architektur Freiburg

Während der gesamten Planung, Montage und Inbetriebnahme der Anlage und auch nach deren Fertigstellung sind wir gerne für Sie da.

Saia-Burgess Controls AG Bajazzo Berner Fachhochschule Technik und Informatik Beckhoff Automation AG

Wir bleiben für Sie in Bewegung.

JUST MOVE.

Balbo HFTbiel – Höhere Fachschule für Technik Biel Siemens Schweiz AG

Balu Berufsakademie Karlsruhe Endress+Hauser Flowtec AG Ben Hur Gewerblich-industrielle BERUFSFACHSCHULE LIESTAL Endress+Hauser Flowtec AG Berni MSW Winterthur SMC Pneumatik AG

B odo Höhere Fachschule für Technik des Kantons Solothurn HFT-SO Distrelec – Bereich der Dätwyler Schweiz AG Borex HSR – Hochschule für Technik Rapperswil, IMA Bosch Rexroth Schweiz AG

Big Boss SUPSI

Bruce FHNW – Fachhochschule Nordwestschweiz, Institut für Automation

KUKA Roboter Schweiz AG

Sick AG

STEMMER IMAGING AG Billy Boy AVIL, BBZ, Wibilea Weidmüller Schweiz AG

Eine Produktion von www.eins1.ch

Buster FHNW – Fachhochschule Nordwestschweiz, Institut für Automation ifm electronic ag


16

.

Entreprises

swissRobotics.net 2009

Des solutions d’automatisation pour l’industrie du bois et des meubles grâce aux robots Kuka

Agir avec souplesse Grâce à ses solutions d’automatisation spécifiques aux clients, les robots Kuka ont déjà enthousiasmé de nombreux spécialistes du bois. Kuka bénéficie maintenant, pour la première fois, de la plate-forme internationale de la Ligna à Hanovre, lui permettant de présenter ses solutions d’automatisation pour ses clients dans le cadre de l’industrie du bois. Ainsi, avec la mise sur le marché des trois robots de palettisation KR 300 PA, KR 470 PA et KR 700 PA, Kuka peut aisément être considéré comme un spécialiste du secteur du bois.

Avec ses nouveaux robots de palettisation, la société Kuka Roboter Schweiz AG propose de toutes nouvelles utilisations possibles destinées à l’industrie du bois: palettiser, empiler, saisir, alimenter, chaîner, charger et décharger, préparer les commandes. Les robots Kuka effectuent aisément les tâches de l’industrie du traitement du bois. Percer, visser, attacher, coller, découper, cintrer, jointoyer, coller: un robot Kuka utilise avec facilité et style les outils correspondants et, si nécessaire, 24 heures sur 24. Monter, scier, modéliser, rectifier, lisser, polir, ébavurer, fraiser, brosser, dépoussiérer, vitrifier, réparer - le système de changement d’outils breveté Kuka, permet de réaliser ces travaux, soit alternativement, ou l’un après l’autre. Les robots aident à fabriquer des panneaux en bois massif, des meubles, des palettes, des maisons préfabriquées, des éléments de coffrage, des matériaux en bois, des clôtures de jardin, des jouets et des parquets, déchargeant ainsi leurs mandants. Ils agissent donc sans raideur aucune.

Plus haut, plus vite, plus loin Avec la mise sur le marché des trois habiles robots KR 300 PA, KR 470 PA et KR

Info Kuka Roboter Schweiz AG 8953 Dietikon 044 744 90 90 info@kuka-roboter.ch www.kuka-roboter.ch

Un robot KR 1000 titan empile des panneaux en bois (MDF) sur une unité linéaire.

700 PA, Kuka Roboter complète son assortiment de produits avec la gamme de robots de palettisation probablement la plus variée au monde. L’entreprise d’Augsbourg offre ainsi un vaste éventail de variantes de palettisation, qui se caractérise par des temps de cycle extrêmement brefs, de grandes portées, ainsi qu’une plage de capacités de charge de 40 kg à 1300 kg. Le KR 1000 1300 «titan» PA est la star de cette série de produits: il peut soulever 1300 kg, ce qui est impressionnant. Ce porteur géant est le grand frère du KR 1000 «titan», le premier robot au monde d’une capacité de charge de 1000 kg.

Tous les robots de palettisation Kuka offrent un très grand espace de travail, permettant ainsi les hauteurs les plus élevées d’empilage et l’utilisation des préhenseurs les plus grands possibles. De brefs temps de cycle assurent un rendement élevé.

Un système de commercialisation idéal en vue d’une solution idéale pour les clients Kuka Roboter Schweiz AG dispose également, dans le secteur du bois, d’un vaste réseau d’intégrateurs de systèmes. Ce succès de collaboration avec des spécialistes de la branche permet de traiter les


André Rösler a réalisé ce tableau abstrait pour la mise sur le marché des nouveaux palettiseurs KUKA KR 300 PA, KR 470 PA et KR 700 PA

demandes spécifiques à chaque client et de proposer des solutions flexibles. Kuka réagit ainsi aux besoins du secteur du bois et tente de répondre à toute suggestion. C’est justement dans l’industrie du traitement du bois que la coopération de l’homme et de la machine est d’une grande importance. Avec sa «technologie de robot propre», Kuka offre à l’homme la sécurité de pouvoir agir dans la zone de protection du robot et de travailler avec lui main dans la main. Un robot Kuka permet d’utiliser efficacement la force de travail de l’employé pour des tâches valorisantes. De nombreux autres aspects militent en faveur de l’utilisation des robots dans le secteur du bois: la protection de la santé et la sécurité du travail, le droit à une qualité constante, la reproductibilité, l’accroissement de la productivité et de la disponibilité, une logistique souple et, naturellement, la réduction des coûts.

E N

Mais que se cache-t-il derrière cela? Les

Avec cette campagne, Kuka montre ce que

robots de palettisation KUKA sont finalement des professionnels de l’empilage et des artistes de l’ordre. Afin de prouver ses compétences dans le domaine de la palettisation, le KR 700 PA nous fait entrer dans «l’ordre, ce grand art», en remplacement de ses collègues. Le designer André Rösler a réalisé une peinture abstraite, spécialement pour la mise sur le marché des trois nouveaux palettiseurs KR 300 PA, KR 470 PA et KR 700 PA.

palettiser veut dire: les produits les plus divers passent d’un état à l’autre du rangement. On peut ainsi utiliser en général les palettiseurs Kuka avec un maximum de souplesse. Seule l’imagination de l’utilisateur peut en limiter les utilisati■ ons possibles. (mg)

R O U T E

V E R S

D E

N O U V E A U X

Axes linéaires MLD à entraînement direct Dynamique et précision grâce au système modulaire Spécialement conçu pour applications à grande vitesse Déplacement dynamique et Positionnement précis et répétable Compact et puissant www.schunk.com

Le grand art de ce secteur Pour la mise sur le marché des trois nouveaux robots de palettisation, Kuka a imaginé une campagne publicitaire particulière ayant pour titre «L’ordre, ce grand art».

H O R I Z O N S

MO D ULE S D E P RÉ HE N SI O N

MODU L ES DE RO TAT ION

MODULES LINÉAIRES

ACCESSOIRES DE ROBO T

TECHNIQUE D‘ASSEMBL AGE MODU L AIRE

SCHUNK Intec AG · Soodring 19 · 8134 Adliswil 2 Tel. +41-44-7102171 Fax +41-44-7102279 · info@ch.schunk.com · www.schunk.com

S Y S T ÈMES DE V ISION INDU S T RIEL L E


18

.

Entreprises

swissRobotics.net 2009

Les robots d’ABB contribuent à utiliser l’énergie solaire avec efficacité

Bientôt la grille de parité grâce aux robots L’automatisation fait son entrée dans l’industrie solaire. Les robots assument toujours des tâches multiples et, dans cette jeune industrie, le potentiel d’automatisation n’est pas encore épuisé, et de loin. Ces dernières années, l’industrie photovoltaïque a vécu un boom. Des programmes d’aide étatique, ainsi que la sensibilisation des consommateurs d’énergie ont permis à la demande de modules solaires de s’accroître.

La manipulation simple et rapide de tranches de silicium et de cellules solaires dans les procédés de tri et de chargement est décisive pour fabriquer des cellules de manière hautement efficace et productive. Avec une accélération maximale de 15 g et une performance de mise en place atteignant 200 cycles/min, le robot IRB 360 illustré ici est le plus rapide du marché!

Bien que l’industrie solaire souffre également de la situation économique actuelle, tout le monde s’entend sur le fait que la production d’énergie solaire gagnera considérablement en importance au cours des prochaines années. Selon les prévisions du Conseil scientifique du Gouvernement fédéral allemand, le courant solaire contribuera, dès 2050, à un quart de la totalité de la production d’énergie. Vu ainsi, la demande de produits provenant de l’industrie solaire va augmenter dans une large mesure. Les entreprises qui développent cette technologie, encore très jeune, voient la positivité de telles perspectives, mais celles-ci

présentent de grands défis. La grille de parité et la qualité ne sont que deux des mots-clés concernant les thèmes dont s’occupe la branche.

L’objectif: la parité de réseau Atteindre la grille de parité, c’est-à-dire la parité de réseau, est l’un des principaux objectifs de l’industrie. Le courant électrique produit à partir de l’énergie solaire doit pouvoir être injecté dans le réseau public aux prix actuels du marché, également sans subventions. Pour atteindre cet objectif, il faut à la fois augmenter le rendement des modules solaires et réduire leurs coûts. Les ex-

perts estiment qu’en doublant le nombre de modules fabriqués, les coûts pourraient baisser de 18 % environ. Au cours des dernières années, on a réussi, tous les deux ans, à doubler ainsi la production, ce qui rend naturellement inévitable le besoin de l’automatiser. L’automatisation peut contribuer de manière décisive à la réduction des coûts de fabrication des modules. Des procédés de fabrication complexes, parfois dans des conditions de salle blanche, encouragent en outre la demande d’automatisation industrielle. Ainsi, l’utilisation de robots industriels, y compris dans les pays à bas salaires comme la Chine et l’Inde, est intéressante. L’exigence de qualité est un autre aspect favorisant ce développement. Avec la demande d’un meilleur rendement des modules photovoltaïques, les exigences de qualité des différents composants augmentent parallèlement. Par ailleurs, les machines et les robots peuvent déplacer et usiner les produits semi-fabriqués extrêmement sensibles et très chers, de manière plus fiable que ce que l’homme est en mesure de faire. La production de rebuts ainsi évitée contribue fortement à atteindre l’objectif de réduction des coûts.

La capacité de travailler en salle blanche est essentielle ABB propose, pour l’ensemble de la gamme de robots, plusieurs produits convenant particulièrement bien pour l’utilisation dans le secteur de l’énergie solaire. Une grande partie de ces robots


swiss technology network

swissSolutionMarket.net présent au salon go:

Une destination de choix

Lors du procédé de brasage pour le câblage transversal, un robot positionne le ruban de brasage pendant qu’un second effectue le brasage. L’utilisation d’un système multi-mouvements assure, avec une seule commande, l’exploitation de quatre robots. L’excellente précision de positionnement, de 0,05 mm env. permet, en outre, de fabriquer avec exactitude pour une production optimale.

utilisés plusieurs fois dans la fabrication de modules photovoltaïques, sont aptes à travailler en salle blanche et ont été certifiés pour cette application par l’IPA (Institut Frauenhofer). Les robots ont déjà fait leurs preuves dans l’industrie automobile, ainsi que dans d’autres secteurs de fabrication. Ainsi, avec les robots d’ABB, le secteur solaire peut recourir à des produits extrêmement fiables, ayant fait leurs preuves. En étroite collaboration avec des constructeurs de lignes et des intégrateurs de systèmes, ABB a déjà mis au point diverses solutions standard, qu’il propose à ses partenaires. Ainsi, d’excellentes solutions d’ABB sont disponibles pour la production de tranches de silicium, de cellules solaires, ainsi que pour l’ensemble de la fabrication des modules, ce qu’on appelle l’arrière-plan. Afin de couvrir les besoins futurs de l’industrie solaire et d’encourager l’utilisation des énergies renouvelables, ABB poursuit le développement de solutions novatrices pouvant procurer un avantage concurrentiel à ses partenaires et aux fabricants de produits solaires. .

INFOS ABB Schweiz AG Robotics Andreas Arnold 8048 Zürich www.abb.ch/robotics andreas.arnold@ch.abb.com

Lors du salon go 2009, il y aura, en sus de «swissRobotics.net», une autre destination à ne pas manquer: le centre de compétences «swissSolutionMarket.net», au rez-de-chaussée du hall 2. Vous y trouverez, sur 600 m2, les entreprises d’ingénierie, les IUT et les fournisseurs de systèmes suisses les plus renommés. Et tous les jours à 11 h 00,rien de tel qu’un peu d‘infodivertissement. L’ingénieur JP Dellapietra animera les débats avec ses thèses polémiques … et vous fera passer à l’apéro.


20

.

Expositions

swissRobotics.net 2009

Exposition au Museum für Gestaltung à Zurich

Les robots – du mouvement à l’émotion Quelles émotions les robots suscitent-ils? C’est la question que pose une exposition au Museum für Gestaltung à Zurich. ? l’aide d’automates du XIXe siècle jusqu’aux robots actuels, elle montre comment la technique et la perception du public ont évolué.

de phoque réagit aux caresses et lorsqu’on lui adresse la parole, exerçant ainsi un effet apaisant. Par contre, le robot de service ASIMO peut porter un plateau et monter des escaliers, le robot jockey K-Mel est utilisé à la place des enfants jockeys, interdits pour les courses de chameaux dans les pays du Golfe, et le robot ExoMars prélèvera des échantillons de pierres lors de la prochaine expédition sur la planète Mars.

L’aptitude au mouvement provoque des émotions Les effets émotionnels que les robots exercent sur nous, dépendent également de la conception visuelle. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont découvert qu’il n’est pas nécessaire qu’un robot ait une apparence humaine ou celle d’un animal pour engendrer des émotions. Les robots ayant des corps technoïdes peuvent susciter des réflexes sociaux uniquement en raison de leur aptitude au mouvement. C’est L’exposition de Zurich démontre que les robots ne doivent pas obligatoirement ressembler à l’homme pour susciter des émotions …

Les robots sont omniprésents, mais les rapports qu’ils ont avec le public sont ambivalents. L’exposition du Museum für Gestaltung de Zurich, que l’on peut encore voir jusqu’au 4 octobre, pose la question de savoir ce que l’acceptation ou le refus des robots nous apprend et quelles sont les propriétés qui déterminent les relations entre les hommes et la machine. On peut en voir près de 200 exemplaires, depuis les automates histo-

Les robots - du mouvement à l’émotion? Museum für Gestaltung de Zurich Ausstellungsstrasse 60, Zurich jusqu’au 4 octobre 2009 Du mardi au jeudi, 10 – 20 heures du vendredi au dimanche, 10 – 17 heures. La longue nuit du musée les 5 et 6 septembre, 19 – 02 heures

riques du XIXe siècle jusqu’aux robots jouets, en passant par les robots dans l’industrie cinématographique, dans les foyers et à l’armée. On peut également y voir un robot industriel d’ABB dans une application pour la branche des biens de consommation.

ce que démontrent clairement des étudiants de la Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK), qui présentent actuellement des projets de recherche concernant différen■ tes séries de mouvements.. (mg)

De la science-fiction à l’expédition sur Mars Si l’on percevait auparavant les robots comme des ennemis, ainsi que comme une possible menace pour l’emploi, ils sont aujourd’hui des partenaires de l’homme. Non seulement dans l’industrie, mais également dans la médecine, où on les utilise pour des opérations ou des thérapies, comme au Japon, par exemple, où un robot blanc en forme

… un robot d’allure fonctionnelle peut également déclencher des réflexes sociaux grâce à ses mouvements.


Entreprises

2009 swissRobotics.net

.

21

Le robot Spider économise du temps, de l’argent et de la place La dimension de la zone de travail est en principe dictée par la longueur du bras du robot. Les robots standard Scara présentent une plage morte relativement grande au centre de la zone de travail. Aussi est-il est nécessaire de recourir à un robot de grande taille pour pouvoir atteindre toutes les positions. Avec le RS Spider, le fabricant de robots Epson est parvenu à supprimer cette zone morte d’une manière stupéfiante. Le robot est fixé au plafond et peut pivoter en dessous de lui-même. Cette solution brevetée peut ainsi desservir la totalité de la zone de travail de 360° et, de ce fait, l’exploiter de manière optimale. Grâce à sa cinématique spéciale, l’Epson RS Spider atAinsi, le robot ne se gêne plus teint chaque point à l’intérieur de son espace de travail lui-même et peut accéder à chacylindrique. que point par une voie directe. Il Connaissez-vous ce problème? La cellule en résulte, en outre, des temps d’exécution devrait être dotée d’un robot du plus faible nettement plus courts. encombrement possible, capable Dans des applications où, jusqu’à ce jour, d’atteindre la totalité de la surface de base. on avait besoin d’un Scara standard ayant

Installés en nid d’abeilles, plusieurs systèmes Spider peuvent être associés dans un espace très réduit. une longueur de bras de 800 mm, un RS Spider avec son bras de 350 mm peut désormais desservir les trois mêmes palettes et ceci sur une surface de travail plus petite, avec un temps de cycle réduit et, de plus, à un prix plus intéressant. Compar AG, vision systems & robotics 8808 Pfäffikon SZ 055 416 10 60 info@compar.ch www.compar.ch

Stäubli Robotics, même en environnement toxique ou stéril

UN ROBOT EQUIPE D’YEUX! C18 d n a St 2.0 Hall

Un automate de chargement qui fait preuve de la plus haute flexibilité pour les pièces les plus diverses. Tout cela est regroupé dans le système Miniflex de SVIA® clé en main.

b

Veuillez tester notre Miniflex ! Rendez-nous visite à notre stand C18, hall 2.0, à l’occasion de la go-automation 09.

®

bachmann e n g i n e e r i n g ag Henzmannstrasse 8

CH-4800 Z o f i n g e n

Tél. +41 (0)62 752 49 49 Fax +41 (0)62 751 46 47 www.bachmann-ag.com info@bachmann-ag.com

La formidable dextérité des robots Stäubli est utilisée dans des domaines divers et donc des environnements très différents. Dans leur version standard, nos robots 6 axes sont non seulement IP65/67 pour l’environnement machine-outil mais aussi salle blanche classe 100 pour l’industrie médicale (jusqu’à subclass 1 possible). Dans la plasturgie, ils dialoguent directement avec les machines d’injection via le protocole Euromap 67. Ils sont parfois intégrés dans des environnements humides pour l’industrie alimentaire ou explosifs pour la peinture. Pour nous, la parfaite compatibilité de nos robots avec votre environnement de production est capitale pour la réussite de vos projets ! Avec le ( stericlean )®, Stäubli Robotics fait un nouveau pas dans cette direction. Le ( stericlean ) est en effet le premier robot 6 axe au monde pouvant être décontaminé au peroxyde d’hydrogène (H2O2). Avec un traitement de surface spécifi-

que, des pièces en acier inoxydables et des joints adaptés, cette nouveauté ouvre aujourd’ hui la voie vers les applications robotiques en milieux stériles ou toxiques. A noter également que son système de connexions entièrement protégé sous la base du robot est une option innovante qui est aussi très appréciée dans le domaine de la machine-outil. Stäubli AG 8810 Horgen 043 244 22 66 www.staubli.com robot.ch@staubli.com


22

.

Robotique

swissRobotics.net 2009

L’industrie de la robotique renforce la position de l’Europe avec une vision commune de l’avenir

La robotique européenne en position de leader EUROP, la plate-forme technologique européenne pour la robotique, a présenté il y a quelques semaines à Bruxelles, un agenda commun, le «Robotic Visions to 2020 and beyond - The Strategic Research Agenda for robotics in Europe, 07/2009». Ce cadre général axé sur le futur est le résultat d’un travail intense qui a duré trois ans. Le «nec plus ultra» de la robotique européenne – 130 organisations leader de l’industrie et de la science -, avec l’aide du projet CARE (Coordination Action for Robotics in Europa) de la Commission européenne, a développé l’image d’avenir des robots dans la société.

Voici une étape importante pour l’industrie européenne de la robotique: les technologies à élaborer pour l’avenir influenceront et domineront non seulement la branche, elles modifieront et faciliteront également l’ensemble de l’économie et de la vie publique. Le programme de recherche est présenté par Horst J. Kayser, président d’EUROP et PDG de KUKA AG. Il sera assisté par des représentants de haut rang de toutes les branches de la robotique, de la science et de la politique.

Visions des produits – La robotique améliorera durablement notre vie Ces 15 prochaines années, des robots travailleront avec et pour

les hommes dans toujours davantage de domaines, c’est ce que pensent les experts d’EUROP: aussi bien dans l’industrie de la production, que dans le secteur des services, pour des branches

importantes comme la médecine, la logistique, la sécurité et l’astronautique, mais également dans le secteur domestique, dans la formation et dans les loisirs. Les robots deviennent plus intelligents, plus indépendants et plus coopératifs. Ils interagiront avec l’homme en totale indépendance, aussi bien physiquement, que sur la base de l’échange et du traitement de l’information, et ceci dans tous les domaines de la vie courante. Il est très vraisemblable que la robotique deviendra un élément clé quand il s’agira de relever les défis de la communauté, comme le vieillissement de la société, la création et le maintien d’un travail hautement qualifié et assurant l’égalité des chances, la


défense contre les menaces affectant la

personnes âgées et aux handicapés. Ils

comme le déclarent les experts d’EUROP:

sécurité intérieure et extérieure, ainsi que la réduction des inégalités économiques qui ont résulté de l’extension de l’UE.

ont l’avantage d’être sur place pendant toute la journée, ils accomplissent de nombreuses tâches et maîtrisent seuls les obstacles en étant totalement indépendants. Ainsi, ils rappellent aux personnes ayant besoin de soins, qu’elles doivent prendre leurs médicaments ou encore partent à la recherche d’une clé perdue. Afin d’être prise au sérieux dans son rôle de formidable accompagnante, la robotique doit porter un regard particulier sur les technologies, pouvoir saisir, traiter et également simuler la gestuelle, les mimiques et les émotions qui en résultent.

«L’homme l’assiste».

Visions des produits – Nos collègues les robots Les technologies ciblées dans le programme de recherche permettront à l’industrie de la robotique de travailler en étroite collaboration avec l’homme. Dans la fabrication, elles peuvent aider les travailleurs dans des emplois manuels pour des activités de montage, par exemple. Les conditions nécessaires sont une installation, une programmation et un maniement simples. Ainsi, les technologies de la robotique deviennent rentables pour les multiples variantes de fabrication de petites séries et les entreprises qui craignent aujourd’hui encore, d’engager des dépenses pour l’introduction des technologies robotiques, par exemple, pourront les utiliser. D’une manière générale, on peut se servir des robots avec davantage de souplesse et la fabrique du futur sera plus facile à transformer, si bien que l’on pourra fabriquer à moindre coûts des produits de haute qualité des plus divers, adaptés à l’utilisateur final – comme nous avons déjà aujourd’hui l’habitude de le faire dans la fabrication en grandes séries.

Visions des produits – Des robots en tant qu’assistants personnels Dans le domaine des tâches ménagères, les robots domestiques sont toujours davantage utilisés en tant qu’assistants personnels, telle est la vision des produits du programme de recherche stratégique d’EUROP. Les robots effectuent des traitements de physiothérapie et sont une aide pour les soins prodigués aux

Indépendant et malin Le robot du futur apprend à penser et gagne en autonomie. Il ne fera pas que collecter des données comme jusqu’à présent, il les traitera, les évaluera et les interprétera. C’est justement dans le domaine de la surveillance et de l’intervention, que les membres d’EUROP voient un potentiel élevé pour des robots autonomes dans le domaine de l’eau, de la terre et de l’air. Dans les prochaines années déjà, des robots pourront s’adapter à des modifications imprévues et identifier des activités hors de la routine. Grâce à leurs aptitudes cognitives et à une certaine dose d’indépendance contrôlée, ils évalueront des situations, prendront des décisions et en informeront les hommes - avant, pendant et après leur travail. On le voit aujourd’hui déjà dans le secteur des transports, avec les transports publics automatiques. Les robots autonomes ayant des capacités cognitives, signifient que l’homme peut se décharger des situations et des conditions de travail fatigantes, coûteuses, mais également dangereuses. Lorsque l’homme et la machine interagissent, il faut s’assurer d’une certaine sécurité,

est

au

centre,

le

robot

La robotique, un marché d’avenir La robotique européenne détient actuellement dans le monde, une part de marché de 25 pour cent environ. Les robots industriels en représentent la partie la plus importante. Selon le rapport annuel sur la robotique «World Robotics 2008» du service des statistiques de l’IFR, l’automobile, la chimie, l’électronique, l’industrie alimentaire, ainsi que les métaux et la construction de machines, sont les principales branches concernées. En Europe, ce sont l’Allemagne et l’Italie qui sont les plus grands marchés. Les pays d’Europe de l’Est, comme la République tchèque et la Pologne, ont un fort potentiel de croissance. Le rapport de l’IFR prédit, pour les robots industriels, une croissance moyenne mondiale de 4 pour cent environ d’ici à 2011. Pour l’Europe, les prévisions dépassent même ce chiffre. Cela représente une augmentation du nombre de robots industriels, de près d’un million en 2008, à 1,2 million environ en 2011. Pour les robots de services dans le domaine professionnel, on prévoit même une augmentation de quelque 11 pour cent. Plus de 54’000 nouveaux robots effectueront des tâches dans des secteurs tels que la défense, la sécurité, la gestion des installations et la médecine. Dans le secteur privé, cela donnera plus de douze millions de nouvelles unités, principalement dans les domaines domestique et du divertissement. Par la suite, 1,2 million de robots industriels et 17 millions de robots de services au total peupleront la Terre entière. Le programme de recherche complet est disponible sous www.robotics-platform.eu/sra.


24

.

Expositions

swissRobotics.net 2009

DIALOGUE AVEC LA TECHNOLOGIE

Où découvrez-vous autant de produits, de tendances et d’innovations? Bienvenue à go 2009.

Avec présentation spéciale: future technology professionals

Le salon technologique pour l’automatisation et l’électronique Présenté par:

Du 1er au 4 septembre 2009 Messe Basel | Halle 2 | www.go-automation.ch

competition


Swissrobotics_2009_FR