Page 32

Dossier

DFI LanParty UT P45-T2RS Intel 775, DDR2, 200 euros Performances

Prix ?

Overclocking

Intel 775

Equipement

En règle générale, DFI fabrique d’excellents produits dans ses gammes LanParty, particulièrement LanParty UT, mais ils sont hélas sur le marché quelques mois après la concurrence, si bien que DFI a rarement sa place au sein des comparatifs. Seule carte mère 775 de ce dossier, la LanParty UT P45-T2RS est une carte mère haut de gamme pour processeurs Core 2, arrivée sur le marché bien après tout le monde, à la fin de l’automne 2008 ; elle mérite toutefois que l’on s’y intéresse. Une fois de plus, le look ravageur et la qualité de fabrication sautent aux yeux, c’est un bon départ. Basée sur un chipset Intel P45 accompagné du ICH10R, elle offre un équipement des plus complet, ajoutant notamment un second contrôleur de stockage et du FireWire par rapport aux modèles pour AMD de la série LanParty DK testés précédemment. L’overclocking reste le domaine de prédilection de DFI et cette carte en est un nouvel exemple. Le BIOS, baptisé Genie BIOS, est une nouvelle fois ultracomplet et nous retrouvons une paire de fonctionnalités uniques à DFI. Par exemple, en cas d’overclocking trop violent et si le PC ne redémarre pas, il est possible de paramétrer le nombre d’essais de reboot avant que les paramètres par défaut soient automatiquement remis à zéro. Dans le même esprit, pour réinitialiser le BIOS, il est possible de le faire très simplement en appuyant simultanément sur les touches Power et Reset. Grâce à la fonction Auto Boost System, vous pouvez très facilement overclocker sous Windows en faisant défiler divers profils d’overclocking en appuyant sur la touche F1. A ce prix, nous lui préférons légèrement l’Asus Maximus II Formula mais la DFI est notre second choix, devant la Gigabyte EP45-Extreme.

DFI LanParty UT X58-T3eH8 Intel 1366, DDR3, 310 euros Performances

Prix

Overclocking

Pas d’eSATA

Intel 1366

Refroidissement chipset

32

I Hardware Magazine

Nous restons chez DFI pour l’essai de la première carte socket 1366 de ce comparatif. Autant le dire tout de suite, la LanParty UT X58-T3eH8 est la plus haut de gamme des cartes DFI, c’est du lourd. Pour autant, nous ne pouvons pas faire autrement que râler en raison du prix de vente de la bête. A peu de chose près, elle ressemble à la carte UT P45-T2RS qui coûte plus de 100 euros de moins ! Au passage, en X58 (support du Core i7 oblige), cette carte ne se distingue de la version P45 que par l’upgrade (négligeable) de la carte son ALC885 vers ALC889 et la présence d’un plus gros radiateur. Ça fait cher la différence… mais c’est un reproche que l’on peut, hélas, faire à toutes les cartes mères pour Core i7 depuis leur sortie. A propos de prix, si vous craquez pour la belle DFI (il faut tout de même admettre qu’elle fait rêver), prenez le temps de bien comparer les tarifs dans plusieurs boutiques ; nous l’avons trouvée à de multiples prix, de 280 euros à 360 euros ! Nous retrouvons toutes les qualités d’une belle DFI LanParty UT sur cette carte, le chipset étant ici refroidi de façon drastique. En effet, une partie du radiateur se trouve à l’extérieur du PC, sortant via des caloducs par les connectiques arrière. Mine de rien, le chipset reste désormais très frais, un atout pour grimper très haut en fréquence de base pour overclocker les Core i7 non Extreme (sans perdre de vue le fait que la fréquence BCLK maximum dépend également du processeur et pas uniquement de la carte mère). La préférez-vous à l’Asus Rampage II Extreme ? Pas évident !

Hardware mag 40  

numéro d'avril 09

Hardware mag 40  

numéro d'avril 09

Advertisement