Page 103

des espaces d’adressage dynamiquement. Autrement dit, la taille des espaces d’adressage peut être redimensionnée à la demande en fonction des besoins du système.

Le système de fichiers A la manière de la couche HAL qui masque les spécificités techniques de certains composants et périphériques, le système de fichiers (file system) ou système de gestion de fichiers, fait de

Les bibliothèques dll de Windows sont contenues pour la plupart dans le répertoire Windows/ System32 (ou encore SysWOW64 pour les systèmes 64 bits).

métadonnées (date du dernier accès, taille, propriétaire du fichier, type du fichier, etc.), indexation, etc. C’est par conséquent le système de fichiers qui permet de manipuler tous les fichiers, de gérer la sécurité en assurant la confidentialité des données, mais aussi le partage des fichiers entre les programmes et les utilisateurs. Bien connu, le FAT32 ne permettait pas d’utiliser les métadonnées, en plus de limiter la taille des fichiers à 4 Go, et celle des partitions à 32 Go en pratique (8 To en théorie). Ce dernier est aujourd’hui supplanté par un NTFS qui s’appuie

A retenir

Le site Web www.polymorphe.org héberge de nombreux documents d’apprentissage sur l’architecture d’un système d’exploitation GNU/Linux.

Le noyau Linux supporte davantage de systèmes de fichiers que Windows.

même en offrant une couche abstraite de fichiers indépendamment du périphérique de stockage. Autrement dit, une structure de données servant de modèle au système d’exploitation pour ordonnancer les fichiers : partition,

répertoire, hiérarchisation et localisation des données à partir d’un chemin d’accès, droits d’accès en lecture/ écriture, suppression, association d’un nom de fichier à son contenu, description des données d’un fichier à l’aide de

• Le noyau, ou kernel, représente le coeur du système d’exploitation. • On distingue un noyau bas niveau responsable du contrôle, de la gestion et de la communication de toutes les fonctions élémentaires de la structure matérielle d’un PC. • Elément complémentaire du noyau bas niveau, la couche HAL (Hardware Abstraction Layer) offre au système d’exploitation une couche abstraite indépendante des spécificités matérielles de la machine. • Le noyau haut niveau caractérise une couche logicielle restrictive permettant à l’utilisateur d’exécuter des programmes indépendamment de la machine. • C’est le système d’exploitation qui assure la transition entre le haut et bas niveau du noyau. • Géré par le noyau, le processus est l’élément fondamental d’un système d’exploitation et caractérise un programme en cours d’exécution. • Une zone d’adressage mémoire indépendante des autres est allouée à chaque processus. • Un thread est un processus léger dans un processus. • Le thread partage la même zone d’adressage mémoire que le processus auquel il appartient. • Les bibliothèques ne peuvent pas être exécutées et représentent des petits bouts de code contenant des routines de base pouvant être communes à plusieurs applications. De cette façon, les développeurs ne sont pas contraints d’intégrer certaines fonctions basiques dans leurs programmes.

Hardware Magazine

I 103

Hardware mag 40  

numéro d'avril 09

Hardware mag 40  

numéro d'avril 09

Advertisement