Page 1

www.tcsge.ch –

facebook.com/tcsge

i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

ob M

Genève

Section genevoise du Touring Club Suisse – N° 2 Mai 2011

RE R T E NO SSI DO

Circulation

Les deux-roues dans la jungle • Vélos, scooters, motos ont du succès. Avec quelles conséquences?

Pages 8-14

Nouveau cours!

Le TCS Genève et la mobilité douce

Un nouveau cours «confiance au volant» s’adresse à ceux qui Page 27 doutent.

Le résultat étriqué de la votation IN144 exprime le besoin de sécurité des cyclistes et piétons mais aussi Page 20 l’inquiétude des Genevois.

110% Audi. Plus d’Audi. Pour moins d’argent.

Centre Audi AMAG Genève Ch. J.-Ph. De-Sauvage 46, 1219 Châtelaine, Tél.: 022 970 36 36, www.chatelaine.amag.audi.ch, geneve.audi@amag.ch


Le nouveau Roadster SLK Dès maintenant, sortez découverts !

à partir de CHF 59’900.-

Disponible aux conditions anniversaire :

-10% du prix de base, cumulable avec votre rabais flotte entreprise ou avec votre avantage diplomatique.

Carouge - Meyrin - Nyon

www.andre-chevalley.com


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs  ÉDITORIAL

Le libre choix du mode de transport Le principe constitutionnel du libre choix du mode de transport est valable pour tous les modes de déplacement. La Section genevoise du Touring Club Suisse était l’une des associations à l’origine de son inscripGuy Zwahlen Président tion dans la Constitution cantonale. A l’époque, ses détracteurs avaient exposé qu’il s’agissait là d’un texte destiné à garantir la liberté de choix pour l’automobiliste et le motocycliste.

Cela est erroné. L’adoption récente par le Conseil d’Etat du plan de mobilité douce a confirmé que la position de la Section genevoise du TCS était exacte. En effet, le Gouvernement genevois se réfère expressément à cette disposition constitutionnelle comme base légale. Il est important de relever que la population genevoise est très attachée à ce principe. L’initiative 144 n’a été acceptée que par une majorité de 0,3%, ce qui démontre que, en réalité, le peuple de Genève n’entend pas privilégier un mode de transport au détriment d’un autre. La mise en œuvre de cette initiative devra concrétiser ce

qui est opportun pour la sécurité et le confort des cyclistes, tout en respectant le principe de la proportionnalité, à savoir de prendre des mesures qui seront les moins restrictives possibles pour les autres modes de transport, collectifs ou individuels. Le but de ces mesures, comme l’a toujours demandé le TCS, doit être la sécurité et le confort des cyclistes et des piétons et non l’entrave aux autres modes de déplacement. PS: Donnez votre avis!  reaction@tcsge.ch  facebook.com/tcsge

 SOMMAIRE

Mobilité

Sécurité

Mobilité

Dossier: les motos, scooters et vélos succèdent aux voitures. Comment les gérer? Pages 8-14 

Sécurité

Sécurité en deux-roues motorisé: les cours TCS Pages 24-25 

Services

Attention, la loi s’applique à tous dans toute sa sévérité Page 33

La traversée du lac revient: le canton a déposé un projet pour une réalisation en 2030 Page 23 Services

«Cours confiance» pour retrouver sa sécurité Page 27

Loisirs

Ne manquez pas le brunch du 1er Août et la visite de la Fondation Bodmer Page 38

Loisirs

Journal imprimé sur du papier certifié FSC ®

Le TCS ouvrait le marathon avec la Smart et une moto Page 31

Profitez des évasions TCS! Page 35

3


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

Succès sur iPhone UTILE En octobre 2010, le TCS a lancé son application pour iPhone. Elle a été téléchargée près de 155 000 fois. Dix mille utilisations quotidiennes la positionnent en deuxième place des outils de navigation gratuits sur le shop suisse d’Apple. Septante pourcent des téléchargements ont été effectués en langue allemande, 24% en français et près de 5% en italien. Prochaine étape, la même chose sur Androïd. 

Les motos de marque Honda sont réputées pour leur maniabilité et conviennent bien aux instructeurs.

Instructeurs équipés!

Autorisation préfectorale N° 05/2011 du 31 mars 2011

MOTOS Les pistes de Test&Training TCS accueillent plusieurs cours pour les motards. Cette année, la marque Honda a mis à disposition neuf motos flambant neuves pour les instructeurs. Elles ont toutes été remises

à Genève, avant de partir pour les différents centres de formation et d’instruction du TCS. La piste TCS du Plantin, à Genève, en fait bien sûr partie. 

e Annemass

t e l l i u j 7 2 er juin au 1 u D

N O I T A D I U LIQ

E L A T TO UX A V A R T T AVAN ESSOIRES – TEXTILES

C VÉLO – AC

26 Rue des Buchillons 04 50 84 06 44 VILLE-LA-GRAND

Rue des Voirons

AUDI

chillons Rue des Bu

Annemasse

on Route de Thon


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

L’arc lémanique grandit ATTRACTION Le pouvoir d’attraction du Léman se confirme. Les chiffres: - Le grand Genève «Bellegarde-Genève-Nyon» (860 000 habitants en 2010), dont la ville de Genève qui compte toujours plus d’habitants (186 000 fin 2009) - Le Grand Bâle «Pays de Saint Louis-Bâle-Fricktal argovien» (830 000 habitants) mais la ville de Bâle a perdu près de 47 000 habitants depuis 1970: 166 000 fin 2009! - La croissance de l’agglomération lausannoise (324 000 habitants en 2009) est supérieure à celle de l’agglomération bernoise (349 000 habitants en 2009). La ville de Lausanne compte désormais davantage d’habitants (environ 130 000) que Berne, qui a perdu 11 000 habitants depuis 1990. - On assiste ainsi à la montée en puissance historique de l’arc lémanique en Suisse et nous avons un grand Zurich (1 900 000 habitants) au nord-est et l’arc lémanique Genève-Lausanne-Montreux-Monthey (1 300 000 habitants) au sud-ouest. (Source: Centre patronal) 

TCS Genève renseignait les frontaliers qui peuvent profiter de devenir sociétaires.

Frontaliers bienvenus SALON Le TCS rend service aux Suisses mais TCS Genève s’adresse aussi aux frontaliers puisqu’ils vivent des deux côtés de la frontière. Un stand les a renseignés du 14 au 16 avril au Salon des Transfrontaliers à Annemasse; de nombreuses personnes se sont intéressées aux avantages de devenir membre du TCS. Un point de contact sera ouvert dans la même ville pour rappeler les mérites du sociétariat aux frontaliers. 

www.mu.peugeot.ch

by Peugeot

Avec

bougez comme ça vous chante.

JEUDI

VENDREDI

SAMEDI

DIMANCHE

LUNDI

MARDI

à découvrir chez Peugeot Genève rue Boissonnas 11, 1227 Les Acacias JOIN THE MUVE. Venez découvrir le tout nouveau et innovant service de mobilité «Mu by Peugeot» chez Peugeot Genève, sur le site des Acacias. De l’utilitaire au vélo ou au scooter, en passant par le cabriolet, tous les modèles Peugeot – accessoires compris – sont à votre disposition pour répondre à vos besoins de mobilité. Flexible, simple et bien plus avantageux qu’un tarif de location normal. Bougez comme ça vous chante, la Peugeot la plus proche est à portée de clic. Plus d’infos sur www.mu.peugeot.ch

MERCREDI


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

Tram: Meyrin, enfin!

La mobilité c’est… • 415 millions de bénéfice d’exploitation pour les CFF en 2009 mais… • 6,61 milliards de recettes sans les subventions,16,23 milliards de coûts, couverture de 40,7% (43,4% en 2008).

La venue du tram et la tranchée couverte ont changé la circulation aux abords du village.

TRAVAUX Les commerçants et les habitants se réjouissent, la tranchée couverte de Meyrin a pris son service. Le tram de Meyrin, devenu réalité, permet une cohabitation plus harmonieuse entre les différents types de transport. Près de quatre ans de travaux ont mis les nerfs du voisinage à rude épreuve… 

NOS CONSEILS Rappelons que la Section genevoise du TCS est intervenue pour soutenir les habitants, notamment pour que le tracé du tram se poursuive jusqu’à Champs-Fréchets.

• 2291 km parcourus en train par chaque Suisse en 2009, en 49 déplacements, champions européens de la fréquence mais le Japon fait mieux avec 71! • 12 596 t de pétrole ont été utilisées en 2009 en Suisse (12 199 en 2008 mais 12 663 en 2006). • 91 840 voitures neuves vendues entre janvier et avril 2011 (+9,4%) • + 45,2% pour les propulsions «alternatives» • +18,8% pour les diesels. • +15,5% pour les 4x4 • 351 000 vélos vendus en 2010 • 39 200 vélos électriques selon la dernière statistique de «velosuisse»

Cyclocivisme aux Bastions TEST Les familles étaient conviées à la journée cyclocivisme de la Ville de Genève, le 19 mars aux Bastions. Le TCS en était partenaire avec Pro Velo. Quelques instants pour prendre conscience des risques et participer à un concours. Une occasion de se réjouir également de la venue de la marque «ezee» qui répare le vélo électrique Scoobike que le TCS avait soutenu voici deux ans avec un grand succès. 

 INFOS PRATIQUES • «ezee» suisse, 103 route de Chancy 022 792 21 18

6

Les connaissances des cyclistes étaient mises à l’épreuve au moyen de questionnaires.

 www.ezeesuisse.ch

• 3940 scooters vendus entre janvier et mars soit +10,61%, le succès continue • 5054 motos (+10,76%) • 592 Harley-Davidson, en tête (+36,15%) • 103,6 millions de km parcours par CarPostal en 2010, un record! • 121,2 millions de passagers sur 798 lignes


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Prévention en film

Trafic sûr, éclairage LED

Un film démontre comment augmenter la sécurité des cyclistes. La commission de sécurité va le présenter à des écoliers et il est projeté au Centre technique de la route de Meyrin.

CYCLISTES La commission de sécurité du TCS Genève utilise un nouveau support de prévention. Elle a commandé un film à la société Totem, qui présente les comportements à adopter quand on est - presque - le maillon le plus faible dans le trafic et qu’on circule à vélo. Ce film peut être projeté en

version sonore, muette avec du texte ou interactive. Il fait partie des cours d’éducation routière du TCS dans les écoles, les cycles et l’enseignement secondaire postobligatoire. La version muette passe sur l’écran de télévision dans l’entrée du Centre technique de la route de Meyrin. 

ÉCONOMIES La réduction de la consommation électrique a atteint 60%! La commune de Laupen a remplacé les lampes à vapeur de mercure par des LED (diodes luminescentes). L’éclairage du tronçon routier s’en est trouvé amélioré, les piétons trouvent le rendu des couleurs naturel. Faible coût d’entretien, peu de consommation, un choix judicieux! 

Le chien enfermé PATROUILLE Témoignage d’un patrouilleur TCS, appelé en urgence sur la place d’une gare suisse. Un conducteur a oublié sa clé de voiture à l’intérieur; or son chien s’y trouve enfermé, la voiture est noire, garée en plein soleil. Le patrouilleur constate que la température extérieure affiche 25 degrés, celle d’un habitacle peut rapidement grimper 10 degrés au-dessus quand l’auto est exposée. Il ne lui faut que quelques minutes pour ouvrir la voiture et le hayon. Le conducteur, soulagé, s’étonne quand même que son 4x4 allemand soit si facile à ouvrir! Il donne rapidement à boire à son labrador, qui se jette sur l’eau. Il a passé plus d’une demi-heure enfermé. Désolé, l’automobiliste explique qu’il allait conduire sa belle-mère à la gare et qu’en faisant une course il avait constaté l’absence de ses clés. Le temps d’appeler, que le patrouilleur TCS intervienne, les 30 minutes avaient assoiffé l’animal. Merci au TCS! 

 INFOS PRATIQUES • Le TCS, avec ses 1,6 million de membres, est leader dans l’assistance aux véhicules. Il dénombre 225 patrouilleurs répartis sur tout le territoire. Chaque année, ils règlent 300 000 pannes. En appelant le 140 et en donnant votre numéro de sociétaire, vous avez rapidement l’aide dont vous avez besoin.

Devenir membre du TCS Oui, je désire recevoir la documentation de vos activités. Nom: Prénom:

Age: Adresse: Téléphone: E-mail:

Section genevoise du TCS – 2, quai Gustave-Ador – 1207 Genève Fax: 022 735 48 15 – Téléphone: 022 735 46 53 Pour vous inscrire en ligne:  www.tcsge.ch/membre

7


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

RE R T E NO SSI DO

Deux-roues motorisés: CIRCULATION • Le nombre de deux-roues motorisés dénote une tendance très nette à la hausse. Avec

C’

est une évidence: la difficulté de circuler – fortement aggravée par les chantiers ouverts un peu partout – et de stationner a fait exploser le nombre des deux-roues, motorisés ou non, dans les rues de Genève. Leurs avantages intrinsèques et certaines libertés prises par leurs utilisateurs les rendent plus «performants» dans le trafic que les automobiles. Etat des lieux.

LES MOTOS ET LES SCOOTERS ONT LE VENT EN POUPE

8

Les colonnes de chiffres de l’Office cantonal de la statistique en témoignent: alors que les voitures de tourisme (sans les véhicules de livraison mais avec les taxis) en circulation à Genève passaient de 203 081 en 1990 à 214 444 en 2010, le total des motocycles (motos et scooters de plus de 50 cc) bondissait dans le même temps de 17 852 à 44 537! Toujours durant ces deux décennies, le nombre des cyclomoteurs plongeait vertigineusement de plus de 17 000 à un petit millier, alors que les motos légères (en fait souvent des scooters), parties de près de 4000 en 1990, retombaient à un peu plus de 3000 en 2010 non sans avoir connu un pic d’environ 7500 en 2002. On peut ainsi noter au passage que les deux-roues motorisés de 50 cc, prisés surtout par les jeunes, ont passé

Difficile de ne pas reconnaître les avantages de l’agilité des deux-roues, qu’ils soient avec ou sans moteur.

d’un total de plus de 21 000 en 1990 à guère plus de 4000 vingt ans plus tard. Nos jeunes d’aujourd’hui ont-ils redécouvert les vertus de la marche, du vélo ou ont-ils été conquis par les performances des transports en commun?

LE CONSTAT DES PROFESSIONNELS La statistique officielle groupe dans la catégorie motocycles les motos et les scooters de plus de 50 cc. Pour en savoir plus, nous avons demandé à Honda (Suisse) SA, importateur national basé à Vernier, la ventilation de ses ventes à Genève. Les chiffres récents qui nous ont été transmis sont sans appel qui montrent, à travers quelques fluctuations au cours

des trois dernières années et selon les modèles, les parts respectives des motocycles jusqu’à 125 cc en 2008, 2009 et 2010 (183) et des plus de 125 cc (559) littéralement enfoncées par les scooters jusqu’à 125 cc (1723) et de plus de 125 cc (366). Soit une victoire des scooters de près de 3 contre 1! Et Honda ne commercialise pas de scooters de 50 cc. Selon le porte-parole de Honda, Genève, canton essentiellement urbain, est un marchétype pour les scooters, alors qu’au niveau national la proportion est à peu près de 50/50 pour les motos et les scooters. Quid de l’avenir? Pour Honda, le marché potentiel des scooters est encore large: «Les innovations à venir, notamment en ce qui concerne la fiabilité des


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

pour le meilleur et le pire quelles conséquences? véhicules, la consommation et le respect de l’environnement, de même que les problèmes toujours plus lancinants de circulation et de parcage vont sans aucun doute décider ceux qui ne sont pas encore convaincus de l’efficacité d’un tel moyen de transport.» Denis Mouther, qui a repris il y a un peu plus d’un an l’agence Star Motos (Yamaha) présente à l’avenue des Morgines au Petit-

Lancy depuis plus de trente ans, confirme quant à lui la tendance et va même plus loin: «Si les ventes de scooters, «boostées» notamment par l’encombrement et les travaux, n’avaient pas pris depuis une dizaine d’années le relais face à un marché de la moto en décomposition, nous aurions pu fermer boutique, et d’autres avec nous.» Les vrais motards auraientils perdu leur engouement?

En Suisse alémanique pas tellement. Mais en Suisse romande et à Genève en particulier, l’exiguïté, les chicanes, les contraintes et contrôles de toute sorte voire une certaine «réprobation» – sans doute un peu la même que celle qui vise les voitures de sport, les grosses cylindrées et les 4x4! (ndlr) – ont eu raison de leur passion, analyse Denis Mouther. >>>

3,9% 1

LEASING OU PRIME JUSQU’À

NOUVELLE HONDA JAZZ

HONDA CIVIC

DÈS CHF 16 900.– NET OU PRIME CHF 900.–

DÈS CHF 26 900.– NET OU PRIME CHF 3000.–

CHF 9000.– HONDA INSIGHT HYBRID DÈS CHF 29 800.– NET OU PRIME CHF 3000.–

+ BONUS D’ÉTÉ CHF 1000.–

HONDA ACCORD SEDAN DÈS CHF 36 600.– NET OU PRIME CHF 8000.– 2

+ BONUS D’ÉTÉ CHF 1000.–

HONDA CR-V 4X4 DÈS CHF 37 400.– NET OU PRIME CHF 3000.–

DÈS CHF 38 400.– NET OU PRIME CHF 8000.–

DÈS CHF 29 900.– NET OU PRIME CHF 3000.–

+ BONUS D’ÉTÉ CHF 2000.–

3

www.honda.ch **Leasing (ou primes) valables jusqu’au 30.09.2011. Exemple de calcul pour la Jazz 1.2i « S », 5 portes, 66 kW, 90 ch, 1198 cm3: prix catalogue CHF 16 900.- net. Valeur de reprise: CHF 7098.–. Pour un 1er loyer facultatif de 20% du prix catalogue, 10 000 km par an et 48 mensualités: leasing CHF 172.–/mois. Coût annuel total: CHF 390.– (amortissement et assurance de l’objet de leasing exclus) avec un taux d‘intérêt de 3,9% (taux effectif de 3,97%). Aucun leasing ne sera accordé s’il occasionne le surendettement de la cliente ou du client. Consommation mixte (80/1268/CEE): 5,3 l/100 km. Emissions mixtes de CO2: 123 g/km (moyenne de tous les modèles neufs 188 g/km). Catégorie de rendement énergétique: A. Photo Jazz: 1.4i Elegance, 5 portes, 73 kW, 100 ch, 1339 cm3, CHF 24 400.– net. Civic 1.4i Comfort, 73 kW/100 ch, 1339 cm3, 5 portes. Insight Hybrid 1.3i « S », 72 kW/98 ch, 1339 cm3, 5 portes. Photo: Insight Hybrid 1.3i Elegance, 72 kW/98 ch, 1339 cm3, 5 portes, CHF 32 100.– net. CR-V 2.0i Comfort, 110 kW/150 ch, 1997 cm3, 5 portes. Accord Sedan 2.0i Elegance, 115 kW/156 ch, 1997 cm3, 4 portes. Accord Tourer 2.0i Elegance, 115 kW/156 ch, 1997 cm3, 5 portes. 2 Offre valable jusqu‘à épuisement des stocks sur les Accord de série identifiées (2009 à 2011). CR-Z Hybrid 1.5i S tandard, 91 kW/124 ch, 1497 cm3, 3 portes. 3 Chez les concessionnaires participant.


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

RE R T E NO SSI DO

Le trafic des cyclistes se trouve souvent confonté à celui des scooters; mais attention, officiellement il n’y a pas de tolérance.

LE DEUXIÈME APPRENTISSAGE DE L’AUTOMOBILISTE

10

Alors qui sont ces nouveaux scootéristes qui roulent 125, 250 voire 500 cc? Tous les vendeurs s’accordent sur ce constat: pour la plus grande part des automobilistes (femmes et hommes) qui en ont un jour eu ras-le-bol de voir doubler la durée de leur trajet entre le lieu de domicile et celui du travail, marre des colonnes arrêtées, des feux où les voitures ne passent qu’au compte-gouttes. Moyen de déplacement bien plus qu’objet de passion, le scooter est-il, sinon vénéré et chouchouté comme le sont les gros cubes par leurs propriétaires, du moins correctement entretenu? Pour Denis Mouther cela s’est amélioré. Il y a quelques années encore, il n’était pas rare de voir débarquer un ou une scootériste poussant son engin tombé en panne faute d’un entretien minimum. Aujourd’hui on a pris conscience que ces véhicules très techniques, conçus pour répondre eux aussi à des normes sévères notamment

en matière de protection de l’environnement, et pouvant atteindre un prix relativement élevé, méritaient des soins, un peu les mêmes que ceux auxquels on consent pour une voiture.

(IN)SÉCURITÉ TOUS AZIMUTS Reste une grande question qu’on placera sous le signe de la sécurité: ces nouveaux scootéristes, des gens qui peuvent passer en un tournemain et quelques heures de motoécole du siège d’une voiture à la selle d’un deux-roues (du moins pour les 125 cc) sontils vraiment aptes à se lancer dans le trafic de manière suffisamment sûre pour les autres et pour eux-mêmes? Voulant profiter – et c’est normal – des avantages que procure leur nouvel engin par rapport à l’automobile, ne vont-ils pas faire un peu tout et n’importe quoi pour arriver à bon port plus rapidement qu’avec celle-ci? Même s’il ne met pas tout le monde dans le même panier, Denis Mouther est catégorique: «Lorsque je roule en ville notamment, je suis consterné par le comportement, l’indis-

cipline de nombre d’entre eux. Et le respect n’est pas le fort du scootériste comme il est en général celui du motard: question d’état d’esprit!» Or il ne faut pas oublier que le deux-roues, certes maniable et souple dans la circulation, est aussi extrêmement vulnérable: une touchette voire un frôlement et le conducteur peut se retrouver par terre, glisser, se fracasser contre un obstacle ou passer sous les roues d’un autre véhicule. Mais l’insécurité au guidon peut aussi prendre une autre forme. Chez Motonorm, à Plainpalais, on constate que trop souvent des gens n’ont pas l’équipement qui convient à la discipline «sportive» qu’ils pratiquent: ski, équitation, vélo et… moto. Répondant récemment à la Tribune de Genève (supplément auto-moto du 21 avril 2011), Stéphanie Frerichs insiste sur l’importance de l’équipement, et pas seulement pour la compétition: «Je suis consternée de voir des motards rouler en été en T-shirt et pieds nus dans des sandales!». Au-delà du casque devenu obligatoire, il y a bien d’autres parties du corps qui devraient être impérativement

Le respect devrait constituer une règle absolue pour tous les usagers. Et... nous sommes tous piétons à un moment ou à un autre.


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs protégées. Il existe aujourd’hui par exemple des vestes et des combinaisons qui ménagent le dos en cas de chute. La spécialiste va jusqu’à suggérer des contraintes légales minimales, «comme en Valais». Et relève en s’en réjouissant que le TCS lui envoie des gens qu’elle peut ainsi conseiller.

MAIS QUE FAIT LA POLICE? C’est un truisme: les deux-roues motorisés ne présenteraient qu’un intérêt limité dans la densité et la complexité du trafic actuel si leurs conducteurs ne prenaient certaines libertés par rapport au code de la route stricto sensu. Cela relève du système D, parfois de l’irrespect. Mais se faufiler entre des files de circulation, zigzaguer entre des voitures en frôlant les rétroviseurs pour venir se planter en masse devant les capots et la ligne blanche d’arrêt, sous prétexte qu’on démarrera plus vite au feu vert, emprunter les voies de bus voire les pistes cyclables, déborder d’une double ligne blanche pour se retrouver en tête, comme se garer un peu n’importe où, est-ce admissible? En d’autres termes, le tolèret-on, officiellement, ou officieusement, pour ne pas enlever à ce type de moyens de transport toute son attractivité et aggraver encore les encombrements? Ou pas vu pas pris? Nous avons posé la question au service de presse de la police et Patrick Pulh, un de ses porte-paroles, nous a donné la réponse «officielle» qui suit: «Tous les comportements cités sont «sanctionnables» car il s’agit d’infractions au droit sur la circulation routière. Il n’y a donc pas de tolérance officielle ou officieuse. Les infractions consta-

tées sont sanctionnées à moins que la patrouille ou le policier n’ait une mission/réquisition à effectuer (critère d’urgence ou de priorité) qui l’empêche de le faire. Dans tous les cas, il faut pouvoir relever le numéro d’immatriculation du véhicule ou pouvoir l’intercepter, et cela sans mettre en danger les autres usagers de la route. C’est parfois délicat vu la densité du trafic et les différences de moyens de locomotion.» En conséquence – et c’est nous qui le relevons –, «sanctionnables» sans doute, mais, en proportion de ce qu’on peut observer tous les jours, pas très souvent sanctionnés!

ET LE STATIONNEMENT? Dans ce domaine, les infractions sont principalement sanctionnées par les agents de la Fondation des parkings, note Patrick Pulh, porte-parole de la police. On ajoutera: et par ceux de la police municipale, qui ont parfois la main lourde. Comme celui qui a collé le patron d’une petite entreprise d’électricité qui avait garé son scooter sur un trottoir devant son arcade. «Un large trottoir finissant dans une impasse, sur lequel il n’y a pratiquement jamais personne» se défend le coupable. «En hiver, quand il y a de la neige ou de la glace, je dois le dégager parce que c’est «mon» trottoir. Mais pas question d’y mettre mon véhicule pour pouvoir le surveiller dans ce quartier un peu interlope: là c’est du domaine public!». Et notre interlocuteur de conclure, amer: «J’ai troqué la voiture contre le scooter pour tous les cas de livraison ou d’intervention qui ne nécessitent pas le transport de gros matériel. Lorsque les deux-roues devront

eux aussi payer leur écot pour stationner sur la voie publique, comme certains en ont conçu le projet, et que je devrai garer à des centaines de mètres de

mes clients, on aura bouclé la boucle de l’entrave et de la dissuasion et je n’aurai plus qu’à fermer boutique!»  Didier Fleck

COMMENTAIRE

Le choix des roues La latitude de se réserver «le libre choix du mode de transport», inscrit dans la Constitution genevoise et que certains voudraient remettre en cause, ne résulte pas que d’un goût voire d’un égoïsme personnel. Elle relève le plus souvent de la réponse à donner à différentes contraintes: type, longueur et durée du trajet, aptitudes physiques, transport de tiers et d’objets, météo, disponibilité ou non d’une bonne desserte de transports publics, moyens financiers et l’on en passe. Ainsi, bien des automobilistes… qui le restent occasionnellement mais qui ont adopté le deuxroues pour certains déplacements ont vu leur décision dictée un jour par des impératifs extérieurs à leur volonté, allongement insupportable de la durée du parcours en tête. Lorsqu’il pleut, vente ou gèle, ils préféreraient pour la plupart se déplacer bien au chaud et rapidement dans leur voiture et se parquer gratuitement devant leur entreprise ou leurs clients que risquer la crève ou pire au guidon de leurs deux-roues. Et quand s’ajoutent entre un point A et un point E des points B, C et D pour déposer une grand-mère, récupérer un enfant ou livrer un gros colis, le scooter et le tram ne peuvent pas tout. Certes, la gestion du trafic avec un volume en hausse de tous les moyens de transport terrestres disponibles devient un casse-tête dans une région essentiellement urbaine telle que Genève. Nombre de restrictions et de contraintes sont déjà entrées en force au cours des années, mais l’autorité se doit, jusqu’à nouvel avis, de favoriser non seulement le principe du libre choix mais aussi sa pratique, qui s’étend au stationnement de tous les véhicules. Parfois un peu antagonistes sur les routes, automobilistes, motards et scootéristes ont intérêt à retrouver la solidarité pour faire pièce aux dogmatismes. Une solidarité qui porte un nom: mobilité. Didier Fleck

11


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

RE R T E NO SSI DO

Diverses pistes pour une TECHNOLOGIE • Quels seront les moyens de transport individuels du futur? Quelques idées surgissent

U

n certain tapage se manifeste autour des voitures électriques. Pour en avoir testé, nous pouvons témoigner que leur usage citadin n’est pas exclu. Ainsi, un modèle précurseur, la Mitsubishi i-Miev, affiche une autonomie de plus de 100 km. Mais cela sans chauffage, climatisation, ou phares et essuie-glaces enclenchés! La même voiture ou presque s’appelle iOn chez Peugeot. La marque française présente, en exclusivité à Genève, un concept intéressant appelé «Mu by Peugeot». Le constat est que, tout électrique soitelle, la voiture reste encombrante, soumise aux ralentissements et pas toujours facile à garer en ville. Dès lors, un

Ne plus posséder de véhicule mais payer pour son usage? Mobility le fait pour les voitures, «Mu by Peugeot» pour auto-scooter-vélo...

système de location très simple permet de choisir le véhicule adapté à sa journée, une voiture à essence pour une virée, une camionnette pour des objets encombrants, un scooter ou un vélo électrique pour une série de rendez-vous. Réservation sur internet ou chez le

concessionnaire, voilà une voie du futur bien esquissée.

ELECTRICITÉ PARTOUT Autre constat: le vélo électrique acquiert ses lettres de noblesse. La technique a évolué mais quelques contraintes demandent à être clarifiées. La

Tentatives à suivre

12

Des engins différents posent quelques problèmes d’homologation. Le Segway paraît très utile. Deux roues côte à côte, on se tient debout et le «guidon» en T sert à tout. Or, comme il ne dépasse pas les 25 km/h, il devrait pouvoir emprunter les pistes cyclables. Il a été catégorisé comme un motocycle léger! Donc, sur la route, mais pas besoin de casque selon l’importateur. Inutile de dire qu’il n’est pas utilisable, sauf dans des lieux particuliers, comme à Palexpo où les collaborateurs l’apprécient pour arpenter les halles. Le Yikebike aura-t-il le même sort? Sorte de roue sur laquelle on s’assied, les pieds posés de chaque côté, cet engin de 10 kg pour 10 km d’autonomie se range dans un sac. Vous arrivez en train, déployez votre Yikebike et… au boulot. Sauf que pour le moment vous ne savez pas où rouler! La loi, c’est bien connu, a toujours du retard. Les besoins actuels et les réponses originales vont demander un petit coup… d’accélérateur. G.E.

Le Yikebike sera-t-il considéré comme un vélo?


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

mobilité du futur

Section genevoise du TCS a fait la promotion d’un vélo, dorénavant entretenu par «eZee», le repreneur de Scoobike. Son patron M. Van Khai Nguyen nous explique que, selon la loi, un tel véhicule ne doit disposer de la puissance du moteur que quand les pédales sont action-

nées. Or, l’incertitude d’un cycliste survient précisément aux premiers tours de pédale, il faudrait donc autoriser la puissance au démarrage. Affaire d’homologation où un petit effort s’impose encore car ces bicyclettes existent, elles fonctionnent sans pédaler jusqu’à

6 km/h et ne dépassent pas les 25 km/h. Elles sont assimilées aux machines dont l’assistance supérieure permet des vitesses de 50 km/h, classées dans une autre catégorie, avec casque obligatoire comme pour les vélomoteurs. >>>

CRAQUANTE, LA M{zd{2 EN LEASING À 1.99%! À partir de CHF 16 990.—

Appelez-nous dès aujourd’hui pour une course d’essai ! G B & M ,

V O T R E

R E F E R E N C E

R o u t e d u N a n t - d ’ Av r i l 3 4 • T é l . 0 2 2 9 3 9 0 6 3 0

WWW.m{zd{.ch

A U T O M O B I L E . •

1 2 1 4 Ve r n i e r w w w . g b m . c h

Catégorie de rendement énergétique A — D, consommation mixte 4,2 — 6,3 l/100 km, émissions de CO2 110 — 146 g/km (moyenne de toutes les voitures neuves 188 g/km). Exemple de calcul : Mazda2 Youngster, 1.3 (75 ch), prix catalogue CHF 16 990.—, 1er loyer conséquent CHF 4417.—, durée 48 mois, kilométrage annuel 15 000 km, taux d’intérêt annuel effectif 1,99%, mensualités CHF 149.—. Contrat de vente jusqu’au 30.06.2011 (avec livraison du véhicule au client jusqu’au 31.10.2011). Une offre d’ALPHERA Financial Services, Alphabet Gestion Parc de Véhicules (Suisse) SA. Tous les prix sont indiqués 8% TVA incluse. Assurance casco intégrale obligatoire en sus. L’attribution d’un crédit est interdite si elle entraîne un surendettement du client. Le modèle représenté peut différer de l’offre.


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

RE R T E NO SSI DO

M. Van Khai Nguyen précise que les nouvelles batteries autorisent 100 km d’autonomie à plat, 60 avec les phares et un parcours plus tourmenté. Mais elles ont un prix, les vélos bon marché sont loin de parvenir à un tel résultat.

SCOOTERS ET MOTOS ÉLECTRIQUES Surprise, des images de course de motos ressemblant à s’y méprendre aux motos GP nous interpellent. Il s’agit de courses de motos électriques! Charles Hennekam, de la FIM à Mies (International Motorcycling Federation) explique que ces compétitions sont des laboratoires irremplaçables pour faire évoluer la technique. Un besoin qui se vérifie de manière éclatante en Chine où certaines villes interdisent les engins qui

ne seraient pas mus par l’électricité. Nul doute que la recherche va avancer à grands pas dans cet immense pays. En Europe où ces règles ne sont pas - encore - appliquées, des start-ups s’activent déjà. Le défi reste toujours le même: obtenir des batteries légères et plus performantes. D’ores et déjà, les unités de commande électronique les gèrent au mieux mais des progrès restent à faire. A noter que KTM, en Europe, a déjà des machines courant dans des courses de motocross qui leur sont réservées. Un bond en avant pourrait provenir des prix des carburants, qui peuvent encore sérieusement augmenter. Chez les constructeurs, on observe la demande. Yamaha a déjà construit des scooters électriques et même des motos de cross. Honda s’apprête à

Des motos de compétition presque silencieuses fonctionnant à l’électricité: un laboratoire d’essai irremplaçable.

Le vélo électrique devient œuvre d’art! Mme Anne Rosat a décoré cet eZee offert pour un concours lors de la journée cyclocivisme.

présenter sa gamme de deuxroues mus par des moteurs hybrides ou électriques. Piaggio utilise également ces motricités alternatives, comme sur son scooter MP-3 à trois roues. L’encombrement des deux roues, surtout les vélos, diminue l’emprise au sol mais… leur nombre finit par poser des problèmes; des solutions, notamment en sous-sol, contribueront à les résoudre. Car la saturation, non des voies de circulation, mais des parkings deux-roues, approche quand elle n’est pas dépassée en certains endroits.  Gil Egger


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

Mobilité: interview de Mme PROJETS • Les grands chantiers s’achèvent peu à peu. Mais qu’en sera-t-il dans l’avenir?

L

16

e Plan directeur de la mobilité douce laisse supposer des aménagements. Quelles conséquences auront-ils? Sur le plan général de la circulation, nous avons interrogé la conseillère d’Etat Mme Michèle Künzler. - Après les grands chantiers pour les trams, ceux en faveur de la mobilité douce aurontils les mêmes effets désastreux sur la circulation? L’inauguration toute récente de la dernière étape du tram TCMC et de la tranchée routière couverte de Meyrin, et celle prévue en décembre prochain du TCOB jusqu’à Onex et Bernex, signent la fin de l’ère des gros chantiers d’infrastructures ouverts au cœur de la ville, initiés en 1993 avec l’arrivée du tram 13 à Cornavin, puis relancés en 2001 avec le début des travaux à la rue de Lausanne. Le défi consistait rien moins qu’à reconstruire l’épine dorsale d’un réseau de transports publics digne de ce nom, essentiel pour absorber la demande croissante de mobilité qui touche Genève et sa région. Nous sommes en passe de le relever, et je tiens à remercier l’ensemble des usagers de la route de leur compréhension et de leur patience. Dans ce contexte, l’aménagement de voies de mobilité douce est sans commune mesure! Tout le monde peut comprendre que réaliser des pistes pour des véhicules de

moins de 100 kilos, les cyclistes et leur machine, n’a rien à voir, en termes d’impact sur la mobilité générale, avec la construction d’un tram! - Favoriser la mobilité douce demande des «P+R», des «Park&Walk», une logique qui se heurte au dogme antiparking de ses partisans. Comment faire? Les voix qui s’élèvent contre la construction de nouveaux parkings estiment qu’il y a suffisamment de places à disposition mais que les offres sont méconnues ou mal utilisées. Ils relèvent en outre le prix très élevé des places en souterrain, entre 50 000 et 70 000 francs la place. La raison impose, comme cela est prévu dans le premier Plan directeur du stationnement que le Conseil d’Etat a transmis au Grand Conseil, de commencer par réaliser l’inventaire des places de parc publiques et privées déjà disponibles. Après cela, nous serons en mesure d’estimer rationnellement si de nouveaux parkings sont nécessaires, pour quel usage. Je constate que, notamment à la Jonction, David Dufour et l’Hôtel des Finances disposent de places vides. Nous avons fait des offres mais nous n’avons eu que quelques réponses. Même chose aux Pâquis, aux Grottes, à des prix normaux mais nous n’avons pas de succès. Qui va vouloir financer des parkings habitants vides? A Genève nous

La conseillère d’Etat Michèle Künzler estime que le domaine très complexe de la mobilité doit être mieux expliqué.

rejoignons peu à peu d’autres grandes villes, où 40 à 50% des ménages n’ont pas de voiture. Dans ce contexte, la création de nouveaux parkings reste parfaitement envisageable, pour autant que ceux-ci répondent à de vrais besoins: ceux des habitants, et pour ce qui est de l’accès aux rues piétonnes, à ceux des visiteurs. En ce qui concerne les P+R, certains fonctionnent bien comme à Sous-Moulin mais pas à Blandonnet par exemple. Reste qu’il faut encore réaliser 5000


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Künzler, conseillère d’Etat

places pour répondre à tous les besoins. Cela pose a priori un problème économique. Nous allons fixer un prix par mois que la collectivité va subventionner à hauteur d’un certain montant, sans critère. Pour une allocation logement ou la caisse maladie, on demande des renseignements aux bénéficiaires alors que là, pour un parking d’échange, rien. Mon objectif est d’avoir une vue très rationnelle, en mettant en évidence les financements. Nous sommes aussi en train de mettre au point la tarification pour des P+R à la journée ou à la demi-journée. Nous devons parvenir à Genève à une vision objective et à dépasser les idéologies. - Qui dit mobilité douce dit aussi zones piétonnes, avec parkings à proximité. Or ceux qui défendent les premières ne sont pas favorables aux seconds, et inversement… La mobilité douce est d’abord un état d’esprit! J’estime qu’il est possible de sortir du blocage idéologique et politique qui pénalise Genève non seulement sur cette question mais sur toutes celles liées aux transports et à la mobilité. Nous sommes tous ou presque tantôt piéton, automobiliste, scootériste, cycliste ou usager des transports publics. Observez la mutation récente de nombreuses villes françaises, qui ont réussi à s’affranchir d’une logique passéiste

d’opposition en créant à la fois de nombreuses zones piétonnes, des nouvelles lignes de tram, des aménagements urbains dignes de ce nom, tout en ne prétéritant pas le trafic automobile. Côté suisse, Lausanne aussi a réussi à dépasser ce débat. - Quelle est votre position par rapport à l’exigence: places de parking enlevées en surface compensées à 100% en sous-sol? Le compromis à la zurichoise que vous mentionnez me paraît être un point de départ pertinent, tout en rappelant le coût de telles infrastructures, alors que le taux de motorisation des habitants du centre ville décroit très clairement. Dépasser l’idéologie passe par la rationalité, à commencer par le comptage des places de parking. Je vais aussi relancer la question du parking de Rive ou du parking sous-lacustre car nous devons une réponse aux investisseurs. Mais le «deal» ne peut pas se résumer à une place supprimée en surface, une place créée en sous-sol. Les places existantes et vides doivent être prises en compte. Je pense que la piétonisation de l’ensemble du secteur de Rive constitue un beau projet. On pourrait imaginer un vrai boulevard à l’italienne avec une vraie place. Il est absurde d’avoir quelques voitures à la rue du Prince ou à la place Longemalle pour y amener une

poignée de clients, alors qu’un tram en amène trois cents toutes les cinq minutes. Et pourquoi pas compléter le périmètre avec un parking pour les deux-roues motorisés ? - Aménager deux cents rues piétonnes, est-ce réaliste et réalisable? Je rappelle que c’est aux services concernés de l’Etat d’approuver ces aménagements au cas par cas, quitte à accorder dans un premier temps des autorisations provisoires pour procéder à des essais. Il paraît clair que chaque rue fermée à la circulation doit faire l’objet d’une analyse systémique approfondie en lien avec les impacts globaux sur la circulation. >>>


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

- L’aménagement de zones 30, notamment les mesures d’accompagnement comme la suppression de places de parcage, rencontre désormais des oppositions pratiquement systématiques. Comment adaptez-vous votre position? La thématique des zones 30 est complexe. Celles-ci sont réclamées par les citoyens, mais une fois mises en place, il s’avère qu’elles ne permettent pas de ralentir suffisamment la circulation. La réintroduction de passages piétons et de feux de signalisation est demandée, ce qui n’est pas prévu dans la législation fédérale. En Suisse alémanique, les zones 30 sont respectées parce que les contrôles y sont plus fréquents et que des radars y sont même installés. - La traversée du lac est-elle une chance pour la mobilité douce et pour «pacifier» le trafic? Il faut le voir à très long terme, au mieux elle sera réalisée en 2030. J’aimerais pacifier les choses avant. Et pour avoir de l’effet il faut prendre d’importantes mesures, comme supprimer des voies sur les quais. Mais tout ça est très loin, nous avons bien des choses à faire avant. Comme la passerelle du pont du Mt-Blanc pour les cyclistes ou les piétons. - N’y a-t-il pas un déficit d’information, le sentiment du

public étant qu’à chaque fois on pénalise le trafic individuel souvent davantage que nécessaire? La gestion de la mobilité est un domaine très complexe, et doit être davantage et mieux expliquée, tout comme l’effet domino de chacun des éléments à prendre en considération pour gérer le système et son environnement. Mes services s’emploient à améliorer cette communication entre les acteurs et avec le public.  Propos recueillis par Gil Egger

COMMENTAIRE

Qualité de vie La mobilité, professionnelle ou privée, fait partie des nécessités de l’époque. Défendre la compensation des places de parkings supprimées en surface, tout en étant ouvert à la négociation, relève d’une logique orientée vers la qualité de vie. Les investissements, lourds, pour les transports publics, ceux à venir pour les P+R et les parkings habitants, contribuent à calmer les antagonismes et à résoudre le problème. De même, le remplacement spectaculaire de la voiture par les deux roues, motorisés ou non, rend nécessaire la réflexion sur des parkings dédiés. Abrités ou en sous-sol, ils mettront un terme à l’anarchie qui menace. Dès lors qu’il n’y aura que ce choix, personne, après les habituelles récriminations marquant un changement d’habitude, ne contestera qu’il vaut mieux une place Longemalle ou un rond-point de Rive dégagés avec les véhicules escamotés qu’une forêt de deux-roues immobiles une bonne partie de la journée. Certes, cela a un coût. Mais les usagers de tous les transports paient déjà lourdement leurs besoins de mobilité, quelle qu’elle soit. Il appartient à la collectivité d’assurer que la qualité de vie soit réelle et pas une apparence: une belle place ne le sera que si vous y accédez sans inutiles tracasseries, avec le moyen de transport de votre choix. C’est dans ce sens que s’inscrit l’action du TCS et son engagement, depuis longtemps, dans toutes les négociations possibles à ce sujet. Gil Egger

Peney (GE) 022 753 14 05 www.pneusclaude.ch

LE PLUS AVANTAGEUX

Succursale: Vésenaz - 022 752 45 85


www.citroen.ch

CITROËN DS4

Avec Citroën DS4, dites OUI à un nouveau concept automobile. OUI à la noblesse des matériaux, OUI à la technologie responsable, OUI à des sensations de conduite inégalées. Citroën DS4, un coupé 4 portes surélevé qui domine la route, un pare-brise panoramique pour une perspective élargie, un système de surveillance d’angle mort, des motorisations aux couples généreux et performants notamment grâce à son moteur THP 200ch*. Dites OUI, et faites le choix d’être unique. *

Selon version.

Citroën (Suisse) S.A. - Succursale de Genève - Route des Acacias 27 - 1211 Genève 26 022 308 03 53 - 022 308 02 49 - www.citroen-geneve.ch


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

Le TCS et la mobilité douce ACTIONS • Les votes des citoyens confirment la vocation du TCS

L

a mobilité douce devient un concept utilisé à toutes les sauces. Pour le TCS, elle représente des actions concrètes depuis fort longtemps. D’ailleurs, ainsi qu’en atteste une plaque à la rue JeanFrançois Bartholoni, le club fut fondé par des cyclistes le 1er septembre 1896! Au cours du temps, il est devenu le défenseur de la mobilité individuelle, qui comprend tout ce qui permet de se déplacer, pieds compris…

LA SÉCURITÉ D’ABORD Les prises de position médiatisées ne sauraient cacher la première préoccupation du plus grand club de Suisse avec 1,6 million de membres: la sécurité. Rappelons que cette notion commence dès le plus jeune âge. Régulièrement, tout au cours de l’année, les «ateliers de sécurité routière» confrontent les écoliers avec les premières règles à appliquer, les précautions à prendre et les comportements utiles sur la route. Ils concernent non seulement les petits cyclistes mais également les piétons.

du canton» cycliste, à fin août (le 28 août cette année) auquel participent non seulement des Genevois mais également des amateurs de tout le pays. Partenaire du «slow up», de la journée du cyclocivisme et promoteur des vélos électriques quand ils n’étaient encore pas assez connus, TCS Genève s’implique directement dans la vie de tous ceux qui se déplacent. Avec Suisse Mobile, des itinéraires d’escapade dans tout le pays s’adressent aussi bien aux amateurs de petite reine qu’à ceux des rollers, du canoë ou aux marcheurs.

INTERVENTIONS Les consultations permettent également au TCS d’exprimer son point de vue pour les aménagements, en particulier routiers. Il soutient des réalisations spécialement attendues, comme la passerelle du pont du Mont-Blanc, qui devrait déjà être en chantier tant elle tombe sous le sens pour rendre la traversée des piétons et des cyclistes sûre et agréable. 

Le moment est venu d’accélérer des réalisations qui permettent de sécuriser la circulation des cyclistes et des piétons tout en maintenant la fluidité du trafic. Par exemple en commençant à réaliser la passerelle du Mont-Blanc!

 TOUT SAVOIR La section genevoise du TCS et la mobilité douce, c’est: • Une commission de circulation qui s’intéresse à toute problématique de la mobilité.

PARCOURS CYCLISTES

20

Les paysages du canton offrent des visions magnifiques à qui sait les regarder. Et quel meilleur moyen de le faire que le vélo? Depuis fort longtemps, le TCS s’est attaché à baliser des parcours intéressants. Il organise également un «tour

• Une commission «mobilité douce». • Une commission «eco-action» tournée vers le futur.

 INFOS PRATIQUES • Rappel: «Vélo-Assistance» vous couvre avec la casco accident, la protection juridique, l’assistance en Suisse et à l’étranger, etc. • Vous pouvez devenir «membre cycliste» du TCS.

• Une commission tourisme orientée vers la découverte. • «Vélo-Assistance» Plus que centenaire, le TCS a été fondé par des cyclistes.

 www.tcs.ch/main/fr/home/ assistance/velo.html


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

La BioMobile devient de plus en plus écologique RECHERCHE • Coque en bananier, cellulose, lin et papier, BioMobile devient de plus en plus «verte»

L

e projet BioMobile évolue sans cesse pour affronter les défis que sont l’EcoMarathon Shell et «EducEco», à Nogaro. Seule équipe non française à participer à ce dernier, celle de hepia, une école de la HES-SO de Genève, considère la compétition de cette année comme une préparation. La course s’est en effet déroulée avec la coque de l’«ancienne» BioMobile mais contenant plein de nouveautés.

ADIEU CARBONE BONJOUR BANANIER Dès l’an prochain, la silhouette, éprouvée dans les installations de soufflerie sous le pont Butin, sera faite de fibres de bananiers. Elle existe déjà mais elle doit encore subir des tests avant de pouvoir être utilisée. Les fibres sont obtenues par un procédé mécanique, tout recours à des méthodes chimiques a été exclu pour rester dans la philosophie d’une réalisation la plus écologique possible. La résine pour la construire est végétale à 55% - il s’agit de pin - et fos LE SAVIEZ-VOUS? Le biocarburant est une essence obtenue à partir de déchets végétaux. La fibre de bananier est tirée de déchets également, un bananier ne vivant qu’une année. Ce ne sera pas le cas des fibres de bambou mais ce végétal pousse plus vite que de la mauvaise herbe!  www.biomobile.ch  www.educeco.com

La nouvelle coque n’a pas encore été utilisée en course. Toutefois à Nogaro, voici quelques jours, des tests sur les nouvelles solutions mécaniques ont pu être effectués.

sile à 45%. Le but de parvenir à du «tout végétal» pour le fonctionnement et la construction pourrait être atteint, un groupe industriel chimique ayant proposé de se pencher sur le sujet de résines végétales adaptées. Et l’idée de construire un châssis en fibres de bambou flotte dans l’air. Rendez-vous est pris pour 2012, mais le professeur Michel Perraudin avoue que ces choix se révèlent très compliqués, bien plus que le carbone!

CONTRÔLES Le système Togodo, mis au point pour BioMobile, surveille tous les mouvements, sauf ceux du vent. Un nouveau dispositif va effectuer une mesure tridimensionnelle de l’écoulement sur la carrosserie afin d’ajouter ce paramètre. La mesure de la vitesse de rotation des roues avant se fait désormais avec de minuscules lasers. Un nouveau radar détecte les véhicules qui suivent la voiture. Les rétroviseurs sont obligatoires mais ne donnent qu’une vision partielle. Le radar indique par des LED à gauche

et à droite du joystick servant de volant d’où provient un véhicule suiveur. La transmission est toute neuve car elle avait cassé à Nogaro en 2010. Ces éléments seront tous testés encore cette année afin de les améliorer en vue de la nouvelle BioMobile 2012. 

 EN DEUX MOTS Laboratoire utile aux étudiants, BioMobile accueille cinq stagiaires provenant d’universités françaises. Deux vont s’occuper de communication. Les autres veilleront à l’aérodynamique des roues (merci à Mavic qui s’implique en fournissant les jantes) et à la mesure tridimensionnelle de l’écoulement sur la carrosserie.

Abaisser la consommation Cette année, de nombreuses nouveautés vont rendre la voiture plus performante encore, afin d’abaisser la consommation de 0,12l/100 km, déjà très basse. Pour la première fois, certaines concernent le moteur, jusque-là resté intact. Les bielles passent au titane, le taux de compression change et, surtout, il passe à un «cycle Miller», à double détente. Un gain mais cela exige de le faire tourner pratiquement à un seul régime. Le nouveau démarreur est très attentif! Soumis à rude épreuve, car il fonctionne plusieurs fois à chaque tour de circuit, il devient quasiment autonome pour diminuer au maximum la dépense énergétique. A Nogaro en mai, la course avec l’ancienne carrosserie a permis de tester les nouvelles solutions mécaniques et d’essuyer les plâtres, avec une consommation inchangée. TCS Genève soutient le projet depuis plusieurs années.

21


La voiture des échappées belles. La nouvelle Eos.

Distribution tous ménages Prestations liées marketing direct Distribution matinale de la presse quotidienne aux abonnés

Route des Jeunes 95 Case postale 1169 1211 Genève 26

Avenue de Sévelin 15 Case postale 43 1000 Lausanne 20

Tél. 022 343 01 00 Fax 022 343 88 21

Tél. 021 623 33 55 Fax 021 623 33 79

AMAG RETAIL Genève Route du Pont-Butin, 1213 Petit-Lancy, Tél. 022 870 92 00 geneve@amag.ch, www.geneve.amag.ch AMAG RETAIL Carouge Rue de Plaisance 5, 1227 Carouge, Tél. 022 809 59 59 Nos partenaires : – Garage Lory SA, chemin Malombré 3, 1206 Genève – Garage Georges Bove, chemin Louis-Dégallier 10, 1290 Versoix – Garage Centre-Auto Dubler, route d’Oulteret 44, 1260 Nyon – Garage de la Crétaux Humbert SA, rue du Midi 5, 1196 Gland – Garage Chatelanat SA, rue Eugène-Marziano 18, 1227 Les Acacias

VÉHICULES UTILITAIRES RENAULT. PROFITEZ D’UNE REMISE FLOTTE ATTRACTIVE.

Trafic –28%

Master –28%

Kangoo Express Fr. 1 500.– –24% +Prime Business + www.renault-leman.ch Fr. 1 500.–

*Offres réservées aux clients professionnels jusqu’au 30.06.11. Garantie et Renault Assistance: 36 mois/100 000 km (au 1er des 2 termes atteint). Exemples de primes offertes par votre représentant Renault: Kangoo Express Compact 1.6 90, prix catalogue CHF. 17 700.– moins prime CHF. 4 248.– (=24% de remise) moins prime Business CHF. 1 500.– = CHF. 11 952.–; Kangoo Express 1.6 90, prix catalogue CHF. 19 800.– moins prime CHF. 4 752.– (=24% de remise) moins prime Business CHF. 1 500.– = CHF. 13 548.–; Trafic Fourgon L1H1 2.0 16V, prix catalogue CHF. 29 600.– moins prime CHF. 8 288.– (=28% de remise) = Fr. 21 312.–; Master Fourgon L1H1 2.3 dCi 101, prix catalogue CHF. 33 400.– moins prime CHF. 9 352.– (=28% de remise) = CHF. 24 048.–. Tous les prix mentionnés ne comprennent pas la TVA. Renault a affiché les meilleures ventes avec une part de marché de 15,9% en 2010.

NOUVEAU: LE MASTER DÉSORMAIS DISPONIBLE EN PROPULSION! Renault vous propose des véhicules utilitaires sur mesure. Vous avez le choix entre 200 configurations possibles Prime Business répondant à tous les types de besoins: fourgon, transport ouvert, transport de personnes. Faites confiance au leader européen du marché des utilitaires.

RENAULT Genève Plan-les-Ouates, Rte de St-Julien 180, 022 884 10 10


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

La traversée du lac en projet DÉLAI • Le Conseil d’Etat a présenté son rapport et écrit une lettre à Berne concernant «la» traversée

L

a date retenue pour évaluer les impacts du trafic et des projets: 2030. Pour une traversée du lac dont on parle depuis soixante ans, ce délai paraît raisonnable! Le Conseil d’Etat a demandé d’inscrire la traversée dans l’arrêté fédéral sur les routes nationales. La Section genevoise du TCS a toujours soutenu l’idée de terminer le contournement de Genève.

TRAFIC EN HAUSSE Les gros efforts consentis pour les transports publics, CFF y compris, de même que ceux pour la mobilité douce, n’empêcheront pas le trafic d’augmenter. C’est que la région accroit son attractivité, donc le nombre de ses habitants, que les entreprises se développent ou s’y implantent. Il y a de quoi se réjouir, cela dénote une économie prospère. Ainsi que le montrent les chiffres, le trafic routier est à la hausse: on a enregistré +62% au poste frontière franco-gene-

vois de Bardonnex entre 2002 et 2010 et +22% sur l’autoroute près de Rolle pendant la même période. L’observation des cartes montre bien que l’autoroute de contournement ne… contourne pas Genève, il lui manque ce tronçon essentiel. Même en élargissant ladite autoroute actuelle, cela ne résoudra pas certains problèmes lancinants, comme d’avoir le seul pont de transit traversant le lac, le pont du Mont-Blanc, à 150 m. du centre-ville!

LE TRACÉ, PONT OU TUNNEL? Le tracé retenu court entre le Vengeron et le nord de la réserve de la Pointe-à-la-Bise, sans toucher celle-ci. Le raccordement direct aux réseaux routiers est prévu mais, comme le précise le rapport, le canton n’a pas compétence pour aller plus loin, notamment pour engager des discussions avec les autorités françaises. Gageons que, raisonnablement, un tel axe

Contourner Genève passe par une traversée du lac, dont le nouveau projet prend forme, mais patience: rien ne sera réalisé avant 2030.

ne pourra se passer d’un lien cohérent avec les autoroutes du pays voisin. Dans l’état actuel, un pont paraît plus facilement réalisable

et moins coûteux qu’un tunnel mais, sagement, notre Exécutif ne décide pas de la variante qui pourra être préférée. 

Impact sur le trafic Les prédictions partent des 150 000 véhicules empruntant les principaux axes du centre-ville et le pont du Mont-Blanc. En 2030, ce devrait être 170 000. Avec la traversée du lac et les mesures d’accompagnement, il devrait retomber à 120 000. Sans compter les énormes gains de temps entre les deux rives, qui s’accompagneront d’une baisse des émissions. Le coût est estimé à 3,1 milliards pour un pont, 3,7 milliards pour un tunnel, plus difficile à réaliser en raison des contraintes, notamment géologiques. Dans les deux cas, un tunnel sous Choulex préservera la plaine de la Seymaz. Sur internet, le rapport du Conseil d’Etat  www.ge.ch/dcti/presse/2011-04-11_conf.pdf

AUTOS - PNEUS CHENOIS

MECANIQUE TOUTES MARQUES – REMPLISSAGE CLIMATISATION – ANTIPOLLUTION – LAVAGE CHÂSSIS/MOTEUR – DÉPLACEMENT POUR EXPERTISE – NOTRE FORFAIT VISITE – VIDANGE DEVIS PRÉPARATION VISITE GRATUIT

98.– 50.– 96.– 90.– 213.– 98.–

PROMOTIONS SUR PNEUS – NEUF dès – OCCASION dès – GARDIENNAGE – ECHANGE DE VOS PNEUS ETÉ/HIVER – GÉOMÉTRIE

NOUVEAU DIAGNOSTIC ELECTRONIQUE

022 348 71 47

69.– 30.– 25.– 80.– 50.– MONTAGE + ÉQUILIBRAGE GRATUIT


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

Motards plus sûrs sur la route COURS • Conduire en circuit, avec des instructeurs professionnels, augmente la sécurité sur la route

L

es cours destinés aux conducteurs de deux-roues motorisés ne visent qu’un seul but: augmenter la sécurité sur la route. Pour ce faire, des parties théoriques alternent avec des moments de pratique sur piste. Ils ont lieu notamment sur la piste du Plantin à Vernier et à Lignières dans le canton de Neuchâtel. Pour les motards chevronnés, il existe également des cours donnés à l’étranger, sur des circuits plus longs et plus techniques.

LE CONTENU Il est possible et même recommandé de commencer par un cours basique. Tout utilisateur d’une moto devrait s’y astreindre car lorsqu’on évoque la sécurité pour un motard, on entend surtout la sienne d’abord, aucune ne carrosserie ne le protègeant.

Trajectoires, freinages et conseils de comportement donnent une meilleure assurance, donc une sécurité accrue, aux motards qui suivent les cours de Test&Training TCS.

Pour les motards chevronnés, des cours sportifs ont lieu sur le circuit de Lignières, qui durent une journée. Ils proposent: • Position optimale du pilote • Technique du regard • Trajectoires • Exercices de freinage (à vitesse élevée) • Piste libre

POUR LES SCOOTERS Pour les conducteurs/trices de scooters, Test&Training TCS a développé des cours spécialement adaptés à leurs besoins. 

 BON À SAVOIR • Les cours intensifs et de perfectionnement moto sont subventionnés à hauteur de 200 fr. par cours par le Fonds de sécurité routière jusqu’à fin juin 2010 et dès juillet 100 fr. Ce montant vous sera directement déduit du prix du cours.  www.test-et-trainingtcs.ch


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs  INFOS PRATIQUES • Cours basique • Juin: lundi 13, jeudi 16, mardi 21, vendredi 24, lundi 27, mardi 28 • Juillet: jeudi 14, mardi 19, vendredi 29 • Août: vendredi 12, jeudi 18. • Prix pour les membres TCS, 260 fr. en semaine moins la réduction de 100 fr. du Fonds de sécurité routière (200 fr. jusqu’à fin juin), ce qui met la journée dès 60 fr. seulement! (300 prix en semaine pour les nonmembres)

Sécurité élémentaire Les motards devraient tous s’équiper correctement. Les conducteurs de scooter aussi! Récemment, un peu d’humidité dans un giratoire a fait glisser la roue avant du scooter d’un membre du TCS, pourtant chevronné sur deux roues. Il conduit aussi une moto, aussi avait-il mis sa veste. Conclusion: l’épaule et le coude auraient été atteints sans elle, une chute sans gravité aurait pu laisser des blessures.

• Le week-end 300 fr. (200 fr. avec la subvention), ou 340 fr. (240) pour les non-membres (100 et 140 jusqu’à fin juin!).

Voir: votre écran de casque doit être changé s’il peut entraîner une incertitude, par exemple avec de la lumière en face et plein de traces d’insectes.

• Inscriptions: Le Plantin/Genève, 10 ch. Adrien Stoessel, 1217 Meyrin. Tél 022 417 23 97, romandie@tcs. ch, www.test-et-trainingtcs.ch

Etre vu: vêtements noirs à la mode, bien sûr, souvent. Enfilez un gilet réfléchissant, dans tous les cas, même de jour. Vêtements: des jeans avec des fibres spéciales, comme le kevlar, protègent votre peau. Les mieux lotis comprennent des protections. La veste spéciale s’impose pour tous, motos ou scooters. La combinaison pour les sorties, voire pour tous les jours selon le trajet, avec un petit sac pour se changer.

Chuard Motos Sàrl

www.chuardmotos.ch

Le plaisir de conduire

Casque: un casque ne doit pas être trop grand. Faites-vous conseiller! Protections: dos, épaules, coudes, genoux, chevilles, en particulier malléoles, figurent en première ligne en cas de chute et tous les équipements pour les protéger existent. Les dernières technologies permettent d’avoir des éléments souples qui durcissent instantanément en cas de choc. Les gants spéciaux protègent toute la main et le poignet. Renoncez définitivement aux sandales et savates! Même en été, des chaussures protectrices ne vous gêneront pas.

la nouvelle KTM 125 Duke dès CHF 4’980.-

EXACTEMENT COMME AVANT. MAIS MEILLEURE. LA NOUVELLE BMW R 1200 R CLASSIC ABS/ASC. CHUARD MOTOS SÀRL, Rue de Lyon 84, 1203 Genève CHUARD MOTOS SÀRL, Chemin de Saugy 12, 1023 Crissier www.chuard-motos.ch

rue Puiserande 7 - Jonction - Genève | T 022 329 10 10 | www.bassetmotos.ch


Survolez le trafic!

X-Max 125/250 ABS dés CHF 7 090.–

Neo‘s 50

CHF 3770.–

Vity 125

CHF 2990.–

Jog RR 50

CHF 3 920.–

BW‘s 125

CHF 3 990.–

X-Max 250 Sport

Majesty 400 ABS

CHF 7690.–

CHF 10740.–

www.yamaha-motor.ch

Aerox 50

CHF 4 180.–

Cygnus 125

CHF 4 450.–

T-Max 500 ABS

CHF 14 990.–


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Cours

2011

Nouveau cours! «Confiance sur la route» ACTUEL • Vous n’avez plus conduit depuis longtemps? Plus confiance? Envie d’une simple remise à niveau? Le TCS vous aide

V

oici une nouveauté attendue! TCS Genève propose des stages de conduite axés sur la sécurité spécialement mis au point pour les conducteurs de longue date et tous ceux qui désirent reprendre confiance au volant. Une demi-journée, ce n’est pas long et vous en tirez tout de suite profit!

THÉORIE ET PRATIQUE Lors de la partie théorique, vous aurez l’occasion de revoir quelques nouveautés concernant les règles de circulation, les différentes techniques de conduite en situation d’urgence ainsi que les systèmes d’assistance à la conduite qui équipent les véhicules d’aujourd’hui. La partie pratique s’effectue sur la piste avec votre propre véhicule afin de mieux connaître ses réactions. Les exercices ont lieu sur différents revêtements glissants afin de pouvoir comprendre, anticiper et maîtriser facilement les situations délicates les plus courantes. Tous les exercices, slalom, freinages et évitements sont effectués sous le regard attentif d’un expert de la sécurité routière de Test & Training TCS spécialement formé pour ce genre de cours. Il vous donnera toutes les informations et conseils personnalisés pour de nombreuses années de conduite en toute sécurité.

 INFOS PRATIQUES • Ces stages d’une demi-journée ont lieu au centre de conduite Test & Training TCS du Plantin à Meyrin de 8h à 12h ou de 13h à 17h. Pause et assurance casco comprises. • Tarif spécial membres TCS: Cours de conduite d’une demijournée: 150 fr. • Option 1 le cours de conduite + le contrôle de votre véhicule: 240 fr. (au lieu de 270 fr.)

Ne vous laissez pas atteindre par le doute et l’insécurité: le nouveau cours TCS a pour but de vous redonner confiance.

Ce que l’on a appris jadis est constamment soumis à modification et adaptation. Grâce à notre cours, vous apprenez comment rester au top dans le trafic urbain. 

NOS CONSEILS Prochaine date prévue: le 22 juin le matin ou l’après midi. Inscrivezvous rapidement!

• Option 2 le cours de conduite + le contrôle de votre véhicule + le contrôle complet de la vue: 340 fr. (au lieu de 439 fr.) • Renseignement et inscription: Test & Training TCS chemin Adrien-Stoessel, 10 1217 Meyrin 022 417 23 97

Les options: votre véhicule et votre vue Vous pouvez opter pour le cours seul ou un cours avec option. Option 1: le cours de conduite + le contrôle de votre véhicule (90min). Pour éviter toutes les mauvaises surprises, votre véhicule à également besoin d’un contrôle régulier approfondi effectué par des experts neutres; c’est pourquoi la Section genevoise du TCS propose à tous les participants au cours senior de venir faire un test complet de leur voiture à un tarif avantageux. Option 2: le cours de conduite + le contrôle de votre véhicule + le contrôle complet de votre vue. La vue est le sens le plus important dans la conduite d’un véhicule: un simple contrôle ne suffit pas toujours, seul un suivi régulier permet un dépistage rapide des éventuels soucis et des soins appropriés. La Section genevoise du TCS propose, en partenariat avec la Clinique de l’œil, un contrôle complet de votre vision.

27


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

Cours

2011

Conduisez pendant une semaine à 17 ans

 INFOS PRATIQUES • Au Plantin (pratique) avec visite du Centre technique, de l’OCAN (Office cantonal des automobiles et de la navigation) • Du lundi au vendredi, 8h-17h.

PERMIS DE CONDUIRE Prendre

le volant à 17 ans, c’est possible grâce à la piste TCS du Plantin à Vernier. Les futurs candidats au permis de conduire prennent le volant chaque jour de la semaine. Des animateurs expérimentés les guident et leur montrent les particularités d’une voiture. Des virages, des changements de vitesse, des exercices de parcage effectués en toute sécurité permettent un premier contact rassurant.

• Les prochaines dates: 4 au 8 juillet 22 au 26 août 24 au 28 octobre • Prix 400 fr. repas de midi compris • Renseignements et inscriptions au Centre technique TCS 212 route de Meyrin 1217 Meyrin 022 782 77 95 (8h-17h)

Les premiers exercices de parcage donnent aux jeunes participants une idée des dimensions d’une voiture.

 LA PISTE DU PLANTIN

COURS SAMARITAIN La semaine comprend aussi une partie théorique. Les cours samaritain en font partie. Obligatoires, ils restent acquis pour l’obtention du permis. Des renseignements sont donnés sur la conduite automobile, des films illustrent certains comportements et des échanges permettent de poser toutes les

questions. Des visites complètent cette riche semaine d’activités. Attention, les places sont limitées!   EN DEUX MOTS Une semaine réservée aux juniors pour faire le tour du futur permis de conduire et même faire connaissance avec le volant.

NOS CONSEILS Renseignez-vous et inscrivez-vous bien en avance, ces semaines sont très prisées. Tous nos cours sont sous:  www.tcsge.ch/cours

Sécurité au volant dès 17 ans INITIATION Prendre le volant,

assister à des démonstrations à 17 ans, recevoir des conseils juridiques: l’après-midi d’initiation mise au point par la Section genevoise du TCS est bien remplie. Les jeunes qui s’inscrivent prennent le volant, sous les conseils avisés d’animateurs professionnels. Pour cer-

tains, il s’agit du tout premier contact avec un volant. Les démonstrations de la distance de freinage surprennent souvent; comment se fait-il qu’elle augmente autant entre 30 et 60 km/h? Des films montrent des crash-tests. Les responsabilités juridiques du conducteurs sont aussi expli-

quées. Instructif, un an à un an et demi avant le permis. 

 EN DEUX MOTS

22-26 août 24-28 octobre

Conduire une voiture et apprendre les rudiments de la loi permet une première approche pour les jeunes gens de 16-17 ans

Renseignements: 022 785 56 80 Initiation à la conduite Une demi-journée, le mercredi après-midi au Plantin (16-17 ans) 12 octobre

• Cours d’initiation, une demi-journée le mercredi

9 novembre

• Prochaines dates: 12 octobre, 9 novembre

Renseignements: 022 735 46 53 Confiance sur la route au Plantin

• Prix du cours: 25 fr.

28

Camps juniors au Plantin 4-8 juillet

 INFOS PRATIQUES

• Inscription: Secrétariat de la Section genevoise du TCS, 2, quai Gustave Ador, 1207 Genève 022 735 46 53

Agenda TCS Genève

22 juin Renseignements: 022 417 23 97 Faire connaissance avec une voiture, se faire expliquer ses réactions, les lois et assister à des démonstrations remplissent bien un mercredi après-midi!

Tous les cours mis à jour sur www.tcsge.ch/cours


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Faites contrôler votre véhicule SÉCURITÉ • Votre voiture ou votre deux-roues motorisé mérite un peu d’attention

L

e Centre technique de la Section genevoise du TCS effectue des contrôles utiles pour votre voiture ou votre deux-roues motorisé. Certifié ISO 9001, ce centre dispose des appareils de mesure nécessaires et l’expérience de ses techniciens permet de vous livrer un diagnostic neutre et précis. Un tel contrôle permet de garantir votre sécurité, il peut être particulièrement utile dans le cas d’achat et de vente d’un véhicule. Le passage par le Centre technique constitue un gage de qualité pour cet échange.

gation). Le tableau ci-dessous résume toutes ses prestations. Planifiez votre visite et appréciez les locaux récemment rénovés qui vous permettent de venir en toute tranquillité, d’attendre ou d’aller faire quelques courses. De plus vous pourrez lire les publications à disposition, sur les prestations du TCS, ainsi que la presse. 

Les contrôles soigneux contribuent à la sécurité et permettent d’avoir une vision exacte de l’état de son véhicule.

 212, ROUTE DE MEYRIN

 INFOS PRATIQUES

NOS CONSEILS - Nouveau en 2011, la 1re visite obligatoire OCAN au TCS! - Vous pouvez déposer votre voiture dès 7h30

• Appelez le Centre technique TCS de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h. 022 782 77 95  www.tcsge.ch/ct

TOUS LES BESOINS Le Centre technique du TCS à la route de Meyrin dispose de tous les équipements nécessaires pour effectuer les contrôles, y compris la première visite obligatoire OCAN (Office cantonal des automobiles et de la navi-

Type de contrôle et détails

1re visite obligatoire OCAN

Durée du contrôle 30 min.

Prix sociétaires Section GE

Prix nonsociétaires Section GE

70.- (prix unique)

Test pré-expertise TCS  Contrôle de tous les éléments de sécurité: essai routier, ripage, tachymètre, freins, amortisseurs.  Contrôle visuel du moteur: niveaux, durites, courroies, etc. SANS lecture code de défauts (témoins)

60 min.

80.–

120.–

90 min.

120.–

240.–

30 min.

40.–

80.–

30 min.

60.–

80.–

15 min.

30.–

60.–

30 min.

60.–

80.–

45 min.

60.–

80.–

Test occasion TCS

ORGANE OFFICIEL DE LA SECTION GENEVOISE DU TOURING CLUB SUISSE Editeur: Comité de la Section genevoise du TCS. Editeur responsable: Me Guy Zwahlen, Président de la Section genevoise du TCS. Rédacteur en chef: Gil Egger. Secrétariat: 2, quai Gustave-Ador, 1207 Genève, Tél. 022 735 46 53 (de 9h à 17h). Maquette: Etienne & Etienne, Carouge. Mise en page: SPN SA, Lynda Stebler. Impression: Centre d’impression Edipresse. Publicité: SPN SA, 22 avenue du Mail, 1205 Genève, Tél. 022 807 22 11, Fax 022 807 22 33. Dates de parutions 2011: 21 février, 30 mai, 26 septembre, 28 novembre. Le tirage de ce numéro: 242 500 exemplaires. Ecrivez-nous à: info@tcsge.ch.  www.tcsge.ch et www.facebook.com/tcsge

 Identique au contrôle pré-expertise  + lecture code de défauts (témoins)

Test antipollution  Essence et diesel OBD ( sur véhicules à partir de 01.01.2004)

Diagnostic électrique  Lecture de défauts (témoins)

Partiel  Vérification d’éléments séparés tels que freins, phares, charge, antigel, corrosion, etc.

Test TCS hiver  Savoir si vous êtes paré pour la mauvaise saison

Contrôle motos-scooters  58 points de contrôle

Attention: les contrôles ne comprennent aucun démontage.

29


Thalasso et farniente sous le soleil méditerranéen Thalasso à Port-Fréjus

Détente et remise en forme à Djerba

Port Fréjus – Méditerranée – France Hôtel Mercure Thalassa ***

Djerba – Tunisie Hôtel Djerba Plaza ****

A 5h30 de Genève en voiture, la marina de Port-Fréjus, entre mer et massif de l’Estérel, est un heureux mélange de tradition et d’innovation. L’hôtel Mercure Thalassa, avec vue splendide sur la mer, le port ou la ville, offre 116 chambres aux tons pastels et se trouve à 5 km de St-Raphaël.

Entièrement rénové, le Djerba Plaza se dresse au cœur d’un immense et magnifique jardin très bien entretenu entre mer et terrain de golf. Il offre 295 chambres et 4 suites, toutes avec balcon, donnant sur la mer ou le jardin et se trouve à 18 km de Oumt Souk, principale ville de Djerba.

Dates de séjour : du 28 août au 24 décembre 2011

Dates de séjour : du 01 juin au 31 octobre 2011

Prix par personne en CHF • 7 nuits en demi-pension • 6 jours de thalassothérapie

Prix par personne, en CHF • 7 nuits en All Inclusive • 3 jours de thalassothérapie

Fugue

double

individuelle

du 28.08 au 29.10.11

1719.–

2013.–

Dates

double

Vue Jardin individuelle

double

Vue mer individuelle

du 30.10 au 24.12.11

1567.–

1861.–

du 01.06 au 24.06.2011

1150.–

1200.–

1200.–

1217.–

Marina

double

individuelle

du 25.06 au 29.07.2011

1610.–

1743.–

1701.–

1827.–

du 28.08 au 29.10.11

1819.–

2113.–

du 30.10 au 24.12.11

1667.–

1961.–

du 30.07 au 26.08.2011

1652.–

1848.–

1736.–

1925.–

Mer

double

individuelle

du 27.08 au 02.09.2011

1775.–

1992.–

1880.–

2097.–

du 28.08 au 29.10.11

1957.–

2258.–

du 03.09 au 07.10.2011

1719.–

1824.–

1810.–

1922.–

du 30.10 au 24.12.11

1812.–

2106.–

du 08.10 au 31.10.2011

1771.–

1876.–

1862.–

1967.–

Tarifs valables pour les réservations avant le 30 juin. A partir du 1er juillet: tarifs sur demande.

Non cumulable avec toute autre offre.

Early booking pour toute réservation effectuée avant le 30.06.11 (séjour du 28.08 au 24.12): surclassement offert de chambre Fugue à chambre Marina (soit une valeur de CHF 100.– par personne). Prestations incluses : 7 nuits en demi-pension • 6 jours de thalassothérapie (24 soins) • Accès à l’espace forme Non inclus : Transport (vol easyjet, Genève/Nice, prix sur demande) • Transferts (en taxi, prix indicatif : €150 par trajet) • Frais de dossier • Assurance annulation (nous vous recommandons le livret ETI, à commander sur www.tcs.ch) Acheminement : Votre agence vous renseignera volontiers

Prestations incluses : Vol de ligne Tunisair (Cl. I) de Genève à Djerba et retour du mercredi • Taxes d’aéroport et surcharge carburant (CHF 118.–) • Transferts directs de l’aéroport de Djerba à l’hôtel et retour • 7 nuits en All Inclusive • 3 jours de thalassothérapie Viva Zen (1 parcours marin, 1 gommage corporel, 2 bains multijets au sérum d’algues ou huiles essentielles, 2 enveloppements d’algues sur lit flottant, 1 séance d’aquastretching, 1 douche à jet, 1 séance de sauna, 1 massage suédois, 1 bain nordique et 1 modelage sous-affusion. Non inclus : Supplément vol du samedi: CHF 20.– jusqu’au 24.06; CHF 50.– à partir du 25.06 (Cl. I). Autres classes, sur demande. • Frais de dossier • Arrangement sans transport: CHF 75.– par personne; maxi CHF 150.– par dossier • Assurance annulation (nous vous recommandons le livret ETI, à commander sur www.tcs.ch)

AVANTAGE MEMBRES (pour réservation avant le 30.06)

AVANTAGE MEMBRES (pour réservation avant le 30.06)

Accueil VIP • Surclassement de chambre Fugue à Chambre Marina

Tarifs spéciaux exclusifs • 20 % de réduction sur tous les soins « à la carte » (à régler sur place)

Destinations Santé Tél. 022 960 95 00 Retrouvez ces offres sur

www.voyages-tcs.ch/wellness

En collaboration avec

Réservez dès maintenant: Kuoni Destinations Santé Genève – Tél. 058 702 60 77 ou dans votre agence Kuoni


M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

Le TCS au cœur du Genève Marathon for Unicef HUMANITAIRE • Les Smart du TCS ouvraient la compétition, sur un nouveau parcours

L

 CHIFFRES CLÉS • 7e édition en 2011 • 5700 participants (+2100) • 60% d’hommes, 40% de femmes

e président de la Section genevoise Guy Zwahlen faisait partie des 5700 compétiteurs ayant participé à l’une des quatre courses du week-end du Genève-Marathon for Unicef. Sans ambition sportive particulière face au temps excellent du vainqueur, l’Ethiopien Hallu Begashaw, 2h17’45’’. Mais cela démontre son soutien à cette sympathique initiative ainsi que celui du TCS Genève.

• Âge de 6 à 76 ans • 70% se sont inscrits pour la première fois • 600 bénévoles • 11 communes traversées • 45 000 spectateurs • Le jour même, nous avons publié des images. Devenez nos «amis» sur facebook!  facebook.com/tcsge

SMART CHRONO En tête devant les coureurs, la Smart aux couleurs du TCS portait le chronomètre, permettant aux concurrents de tête de surveiller leur progression. D’autres bénévoles de la Section accompagnaient cette manifestation. Le nouveau tracé traversait onze communes et, contrairement à d’autres compétitions,

Le président du TCS Genève Guy Zwahlen court le marathon en amateur depuis plusieurs années..

ne passait pas deux fois au même endroit. L’édition 2011 semble montrer que ce parcours se révèle assez rapide. Les organisateurs caressent toujours l’ambition d’inscrire cette manifestation parmi le «top 15» en Europe.

Le soutien à l’Unicef s’est manifesté par le versement de 50 000 francs. Ainsi, l’action en faveur de l’accès à l’eau potable, entre autres aides apportées par l’organisation d’aide à l’enfance, peut-elle se poursuivre.  La Smart du TCS porte le chrono.

Allo Scoobike? Ici eZee!

Vous avez acheté chez Scoobike un eZee, vélo à assistance électrique (VAE) élu «meilleur vélo électrique» en 2008-2009 par le TCS (section Genève)? Nous sommes à votre service: désirez-vous une révision ou tester nos nouveaux modèles encore plus performants et écologiques? Huit modèles différents pour satisfaire tous les goûts ! eZee Suisse, filiale du groupe eZee Kinetics Technology, est importateur exclusif des vélos et tricycles électriques VAE de la marque eZee en pleine expansion et réputée dans le monde entier pour son puissant moteur, son autonomie et son rapport qualité/prix. Adresse eZee Suisse Sàrl (Showroom et Maintenance Center) Av. du Bois-de-la-Chapelle 106 1213 Onex T 022 7922118 M 077 4594123 info@ezeesuisse.ch Portes ouvertes eZee Day, tous les 2ème samedis du mois, 10h00-16h00


CIE Centre d’Impression Edipresse s.a. Ch. de Mochettaz 8 – CP 80 CH – 1030 Bussigny Tél. +41 (0)21 349 57 57 Fax: +41 (0)21 349 57 39 info@edipresse.ch www.cie-imprimeries.ch

TOUS LES JOURS DE LA VIE À LA POINTE DU PROGRÈS Seul en Suisse: Le CIE imprime vos journaux «waterless» sur KBACortina Seulement de l’encre et du papier! + écologique + économique + qualitatif


M ob i SĂŠ litĂŠ cu r Se itĂŠ rv ic Lo es is irs

Des règles aussi quand on n’a que deux roues DROIT • Une faute grave sanctionne aussi les cycles

O

n constate depuis de nombreuses annÊes l’augmentation de l’utilisation des vÊhicules à deux roues et aussi la tendance marquÊe de certains d’entre eux à prendre quelques distances par rapport aux règles de la circulation routière. Les autoritÊs font preuve d’une certaine tolÊrance; nÊanmoins, il convient de rappeler qu’en cas d’accident la loi sera appliquÊe dans toute sa rigueur, en ce qui concerne tant l’apprÊciation d’une faute pÊnale et sa sanction, que la constatation d’une faute civile, ce qui en principe entraÎne le devoir de prendre en charge, en totalitÊ ou en partie, le dommage subi par autrui.

RĂˆGLES SPÉCIFIQUES Rapplons que tous ces usagers devraient respecter les signaux lumineux de façon stricte. Le non-respect d’une telle signali-

sation est considÊrÊ comme une faute grave dans le cadre de la circulation routière, même pour les cyclistes. Ceux-ci doivent utiliser les pistes et les bandes cyclables, si elles existent. Il leur est interdit de circuler de front, sauf s’ils roulent sous conduite en formation de plus de 10, si la circulation des cycles et des cyclomoteurs est dense, s’ils utilisent des pistes cyclables ou des chemins de randonnÊe pour cyclistes, ces derniers devant être indiquÊs par des signaux se trouvant sur des routes secondaires ou dans des zones de rencontres. Les cyclistes peuvent devancer une file de vÊhicules automobiles par la droite, lorsqu’ils disposent d’un espace suffisant. Il leur est interdit de se faufiler entre les vÊhicules et ils ne doivent pas empêcher la file de progresser. Les cyclistes

peuvent garer leur vÊhicule sur les trottoirs, pour autant qu’il reste 1,50 m. alors que cette possibilitÊ n’est pas accordÊe aux motocyclistes.

MOTOS: RESTER DANS LA FILE! En ce qui concerne cette catÊgorie d’usagers, ceux-ci ne doivent pas circuler de front, sauf si cela est indiquÊ quand ils se trouvent dans une file de voitures automobiles. Dans cette situation, si la circulation est arrêtÊe, les motocyclistes resteront à leur place. Un cycliste qui veut utiliser un trottoir ou un passage pour piÊtons doit descendre de sa bicyclette et la pousser. En ce qui concerne les bandes cyclables, qu’il ne faut pas confondre avec les pistes cyclables, les conducteurs des autres vÊhicules peuvent rouler sur celles-ci, si elles

Des feux spĂŠcifiques? A respecter par les vĂŠlos comme... tous les feux!

sont dĂŠlimitĂŠes par une ligne discontinue et pour autant que la circulation des cycles ne soit pas entravĂŠe. On insistera pour rappeler que les prioritĂŠs et la signalisation s’appliquent aux deux-roues quels qu’ils soient. Enfin, une règle primordiale pour tout conducteur de deuxroues: la prudence, dès lors qu’il ne dispose d’aucune carrosserie lui assurant une protection en cas d’accident. ď Ž Guy Zwahlen Avocat au Barreau de Genève

Treat the earth well Membre du

 



BĂŠnĂŠficiez de 15% de rĂŠduction

 



 







 



www.ezeesuisse.ch


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

Portrait de voyageurs TRAVELCLUB TCS • Ils aiment parcourir le monde et racontent leurs expériences

J

eunes retraités, Petra et Bernard Borneman, membres du TCS depuis 1970, partagent la passion des voyages. Chaque année ils découvrent de nouvelles destinations avec Voyages TCS et le programme de circuits-croisières francophones, Travelclub. Comment avez-vous connu le Travelclub ? Le premier contact avec le TCS comme organisateur de voyages a été établi par une brochure dans notre boîte aux lettres, comprenant un voyage sur un brise-glace en Antarctique. C’était en 1999. Nous n’avons pas hésité une minute. L’organisation était parfaite. Le TCS Travelclub nous avait extrêmement bien préparés à ce programme particulier. Pendant le voyage, l’accompagnateur réglait les transferts, les bagages et les pourboires. Il avait toujours le mot juste envers chacun d’entre nous. Depuis cette date, le Tra-

34

velclub est devenu notre point de référence. Pour quelles raisons choisir le TCS et le Travelclub? Pour nous, le TCS est synonyme de sécurité, de confiance. Le Travelclub apporte le label de qualité et de grand confort en matière de voyages francophones accompagnés. Nous apprécions les petits groupes. Nous retrouvons d’ailleurs régulièrement des compagnons de nos précédents voyages et l’équipe d’accompagnateurs est toujours la même. Il règne véritablement une bonne ambiance. Pour vous, quels sont les critères déterminants pour le choix d’un voyage? La brochure Travelclub offre un large choix de voyages, que ce soit en Europe et dans le monde entier, avec toujours la recherche d’une touche d’originalité. La nouveauté, la destination et les dates sont bien entendu déterminantes dans notre choix.

Une révélation, un désert magique lors d’un voyage Bolivie-Pérou.

Petra et Bernard apprécient les voyages et les découvertes de toute sorte dans toutes les régions du monde.

Quel a été jusqu’à maintenant votre plus beau voyage? C’est difficile à dire. Toutefois, le duo Bolivie Pérou a notre préférence. La Bolivie nous a surpris, les traditions sont très présentes et le tourisme a encore eu peu d’impact sur la population. Le désert d’Uyuni fut une révélation émouvante. Nous avions également un guide bolivien d’exception: Ernesto. Dans un français chanté et roulé, outre la connaissance et l’amour pour son pays, il avait une dimension spirituelle rayonnante. Grâce à lui et en harmonie avec notre accompagnatrice Liliane, nous avons vécu des moments magiques. Avez-vous une anecdote ? Ah oui, forcément… Celle qui me vient à l’esprit maintenant est celle de la Pologne. Un voyage plein de surprises. Cela a commencé à l’aéroport à Genève, où la compagnie avait tout bonnement annulé notre vol. Notre accompagnatrice Mirka a dû se démener pour tous nous faire partir le même jour, mais elle y est arrivée et notre programme a été maintenu comme prévu. Ensuite, le Travelclub nous avait fait la surprise d’un trajet en voiture «old timer» et un concert de musique

privé dans un château… autant de délicieux détails pour égayer un voyage riche en découvertes. Quel est votre prochain projet? Une croisière d’Alexandrie à Aqaba, en novembre. Bernard tenait à effectuer la traversée du Canal de Suez et moi, de par mon prénom, avais à cœur de découvrir un jour la cité rose de Petra. Avec ce programme, nous réunissons les deux. De plus, ce qui ne gâte rien, le Travelclub a organisé cela avec une petite compagnie française et un bateau de seulement 32 cabines où la gastronomie est à l’honneur! Un de nos projets 2012 sera de retourner au Japon avec le programme inédit du Japon secret… Merci beaucoup Bernard et Petra 

 INFOS PRATIQUES • Pour commander la brochure des voyages TCS Travelclub, veuillez vous adresser à • Voyages TCS & Kuoni Travelclub – 15 rue Pierre Fatio – 1204 Genève – 058 702 70 40 ou vous adresser à votre agence Kuoni la plus proche.


4-10

SEPTEMBRE 2011

M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

DIMANCHE-SAMEDI

cial Voyage spé TCS Genève

Informations et réservations: 022 736 10 00 voyages-tcs-geneve@tcsge.ch

Le meilleur de l’Irlande CLASSIQUE • Une semaine de circuit traditionnel, avantageux pour les sociétaires TCS

L

e circuit classique par excellence dans ce petit pays surnommé «l’île verte» et où il y a tant que choses à voir. En une semaine bien remplie, nos découvertes iront des bocages verdoyants de la vallée du fleuve Shannon au décor presque lunaire du Burren, en passant par les landes sauvages du Connemara… sans oublier les charmes de Dublin, l’une des capitales les plus agréables que nous connaissions. En petit groupe de 16 à 22 personnes et avec les services d’un guide local francophone du premier au dernier jour, cette découverte vous est proposée par la Section genevoise du

Rendez-vous incontournable, la pinte fait partie des plaisirs et des surprises d’un tel voyage.

TCS, à une période de l’année où les journées sont encore très longues: début septembre, le soleil a beaucoup de peine à se coucher avant 20 heures! 

IRLANDE

• Membres TCS 2180 fr. • Non membres 2330 fr. • Supplément chambre individuelle 325 fr. • Participation: 16 personnes minimum, max. 22

 INFOS PRATIQUES Les prestations • Parcours aériens avec Aer Lingus en classe économique • Taxes d’aéroport et suppléments «carburant» connus à ce jour (CHF 138.-) • Logement en hôtels 3* • Pension complète pendant tout le voyage • Transferts, visites et excursions • Guide local francophone durant tout le circuit • Entrées aux sites et monuments • Taxes locales et service.

 PROGRAMME 4 septembre: Genève – Dublin – Tullamore Envol pour Dublin. Accueil et départ immédiat pour Tullamore, grosse bourgade située au cœur de l’île et visite de l’ancienne distillerie de whiskey. 5 septembre: Tullamore – Galway Par les beaux paysages de la vallée du fleuve Shannon et l’étrange site monastique de Clonmacnoise, nous rejoignons Galway: balade en ville. 6 septembre: Galway – le Connemara Toute la journée, découverte du Connemara, région sauvage aux rivières et aux lacs étincelants, aux chaumières peintes à la chaux, aux innombrables moutons. 7 septembre: Galway – le Burren – Bunratty Traversée du Burren et de ses paysages minéraux, arrêt aux célèbres « Cliffs of Moher » qui surplombent la mer de plus de 200m. et visite d’une fumerie de saumon. 8 septembre: Bunratty – Dublin Visite du château de Bunratty et de son parc folklorique qui retraçe l’histoire de l’Irlande rurale au 19e siècle. Par Nenagh et Portlaoise, retour à Dublin. 9 septembre: Dublin Matinée consacrée à la découverte de Dublin et de ses principaux monuments. Après-midi libre. Le soir, dîner en musique dans un pub typiquement irlandais. 10 septembre: Dublin – Genève Début de matinée libre, puis transfert à l’aéroport et envol pour Genève, où l’arrivée est prévue pour le milieu de l’après-midi.

 PRIX PAR PERSONNE

A prévoir en plus • Pourboires aux guides et chauffeurs locaux • Boissons et dépenses personnelles • Frais de service membres 40 fr., non membres 60 fr. • Assurancesvoyage (livret ETI-Europe vivement recommandé).

• Organisation technique: l’Atelier du Voyage  PROCHAINS VOYAGES

Les côtes irlandaises dessinent des paysages bruts, naturels et toujours impressionnants.

• 20 novembre au 3 décembre 2011: Le meilleur de l’Indochine (Vietnam, Laos et Cambodge) • 7 au 16 mars 2012: Le meilleur du Costa Rica • 24 au 30 avril 2012: En croisière sur la Seine.

35


Informations pratiques, agences et sous agences de marques à Genève FIAT

FORD

GARAGE D’AÏRE SA

FORD

JANIN & MANITTA SA

A. Malerba

Véhicules Neufs et occasions Véhicules Neufs et occasions Vente-Réparation toutes marques Vente-Réparation toutes marques Rue de Lyon 27bis, 1201 Genève Tél. 022 344 11 74 Fax 022 345 49 16 www.janinmanitta.ch

19, chemin de la Source St-Jean 1219 Aïre-le-Lignon Tél. 022 796 72 72 – Fax 022 797 52 22 info@garagedaire.com

HYUNDAI

HONDA

GARAGE CARROSSERIE TANNER & WEBER CH. MISCHLER SA 9, route d’Hermance – 1222 Vésenaz Tél. 022 752 33 00 Fax 022 752 33 39 E-mail: info@garagemischler.ch

OPEL

Agent principal Mécanique • Electricité • Carrosserie Vente • Achat • Crédit • Leasing Chemin Delay 50 • 1214 Vernier Tél. 022 341 40 35 • Fax 022 341 50 36

16, chemin du Foron 1226 Thônex Tél. 022 349 44 64

SUBARU 4WD

GARAGE DES ROIS SA

CENTRE AUTOMOBILE COLARUSSO FRÈRES

Concessionnaire Rive gauche

Réparations toutes marques

GARAGE SAINT-CHRISTOPHE SA Mécanique – Carrosserie

- Mécanique toutes marques - Carosserie - Vente voitures neuves et occasions

29, rue des Délices 1203 Genève Tél. 022 344 74 55

264, route de Saint-Julien 1258 Perly Tél. 022 771 39 19

www.saintchristophe.ch

Le N° 1 des compactes

PIÈCES ET ACCESSOIRES CARROSSERIE

SUZUKI

Le N 1 du dépannage

mécanique carrosserie pièces détachées vente-achat crédit leasing

pièces détachées automobiles toutes marques

Réparations toutes marques et mécanique

www.alpauto.ch

Jean-Pierre AGU

2, rte de Jussy 12, rue du Dauphiné 1225 Chêne-Bourg 1203 Charmilles 022.349.33.22 022.344.23.23

24, route des Jeunes – 1227 Carouge Tél. 022 343 43 22 – Fax 022 300 13 64 agu-freres@span.ch

La meilleure offre CONDITIONS ET REPRISES EXCEPTIONNELLES

291, rte de Meyrin Tél. 022 782 16 00 www.meyrinoise.ch

30 ans

DÉPANNAGE

1981-2011

ÉLECTRICITÉ AUTOMOBILES

RÉPARATIONS TOUTES MARQUES

CENTRE ÉLECTRICITÉ GARAGE DAYTONA N. Hassler SA AUTOS ACACIAS SA Climatisation Electricité autos GPS et Multimédia 20, rue Boissonnas – 1227 Acacias Tél. 022 343 60 36

Véhicules neufs et occasions Mécanique toutes marques Spécialiste Mitsubishi Rue de Lausanne 64-66 – 1202 Genève Tél. 022 732 98 37 – Fax 022 738 68 82

RÉPARATIONS TOUTES MARQUES

– Voitures – Poids lourds – Utilitaires 24h /24 – Motos 7j/7 www.auto-secours.com

Station d’essence avec serviceman Composer: Rive droite: 022 341 48 48 Rive gauche: 022 735 22 25

Réparations Entretien mécanique Carrosserie toutes marques

Voitures de location dès Fr. 60.– par jour

HABILLAGE VÉHICULE

GARAGE DE JUSSY Véhicules – Vitrines – Enseignes

Georges Schmutz

Décorez votre véhicule dès 500 francs

294, route de Jussy 1254 Jussy Tél. 022 759 17 14

19, rue Ancienne – 1227 Carouge www.generalepub.ch

Stations de lavage et tunnels à Genève Garage

Lieu

Horaire d’ouverture

Système

GARAGE DES VOLLANDES

Route de Frontenex 49 1207 Genève Tél. 022 737 45 50 www.vollandes.ch

Lundi-vendredi 7h à 19h30 Samedi 8h à 17h30

Tunnel de lavage 4 programmes à choix

GARAGE POUPONNOT SA

Route de Chêne 86 1224 Chêne-Bougeries Tél. 022 349 65 33

24 h/24 h 7 jours/7 Sans séchage nuit + dimanche

GARAGE TANNER & WEBER

Chemin du Foron 16 1226 Thônex Tél. 022 349 44 64

STATION-SERVICE DANCET GARAGE CASONATO SA

Rue Dancet 10 1205 Genève Tél. 022 329 80 10 Shop Tél. 022 321 01 64

Nbre instal.

Prix

Accessoires

1

Fr. 12.– à Fr. 16.– Abonnements avec rabais 10%

Pneumatiques Mécanique-Vente Aspirateurs, air, boissons Essence 24 h/24 h

Portique de lavage 8 programmes - Francs Suisse - Euros 10.– et 20.–

1

Fr. 6.– à Fr. 19.– Retour monnaie Abonnements avec bonus

3 Aspirateurs Vente-Mécanique-Carrosserie Distributeur monnaie et lingettes

8h à 19h 7 jours/7

Tunnel de lavage 4 programmes à choix

1

de Fr. 8.– à Fr. 15.– Abonnements avec rabais 10%

Aspirateur libre service

Lundi-vendredi 8h à 18h30 non-stop Samedi 8h à 17h30

Tunnel de lavage Aspirateur et vitres compris 6 programmes à choix

1

de Fr. 17.– à Fr. 28.– Abonnements

Essence 24h/24h Alimentation-Shop 7/7 Mécanique Pneumatiques


22 JUIN

M ob i Sé lité cu r Se ité rv ic Lo es is irs

MERCREDI

relle Sortie cultu TCS Genève

Informations et inscriptions: Point de contact TCS Genève 022 735 46 53

Soljénitsyne au musée FONDATION BODMER • Après le succès rencontré par la visite privée organisée en mars, nous réitérons l’expérience

N

 INFOS PRATIQUES • Nombre de places limité Rendez-vous • Fondation Martin Bodmer Route du Guignard 19-21 1223 Cologny

ous proposons aux sociétaires du TCS Genève de découvrir en exclusivité la prochaine exposition temporaire organisée dans l’institution colognote, «Soljénitsyne, le courage d’écrire». Rendezvous mercredi 22 juin 2011.

• Durée: environ 1 heure 30 Accès • TPG : Bus A depuis Rive, arrêt « Cologny-temple » (départ de Rive à 18h27, arrivée Cologny 18h41. Le Musée se trouve à 50 m. du rond-point, à l’entrée du village) • Bus 33, depuis Rive, arrêt «Croisée de Cologny» (départ de Rive à 18h27 ou 18h37, arrivée «Croisée de Cologny» 10 minutes plus tard. Le Musée Bodmer se trouve à 3 min. à pied, à gauche, sur la route du Guignard qui mène à Cologny)

Des souvenirs émouvants du parcours incroyable de cet immense écrivain se dévoilent à la Fondation Bodmer. (©Oleg Parshin)

 ROUTE DU GUIGNARD 19-21 n GU

Ma

FA

ir i e

Salle com. Mairie Ecole du Gerdil

LL

O

la

I

de

N

Ch

.

e

d

h.

te R

d es

em

in

Pla

rs

n ta

Ha

nta in

du

. Ch

Tir e

na

Mon Plaisir

ag

Gu

ig

P la

de

Cimetière

Chem

s

s

in

de

êt

a

Cr s u tCh em

Ch.de Plant

Ecole du Manoir

du

C

Cologny

de

Fou Centre culturel

V

a

n

d

L

d e

u

te

rd

o

y

Ch

.

Temple

te

L’exposition «Soljénitsyne, le courage d’écrire», constitue aussi, en cette année du 40e anniversaire de la Fondation Martin Bodmer, un hommage à ce grand collectionneur et fondateur de l’institution, qui s’engagea, dans le cadre du Comité international de la Croix Rouge, pour donner aux prisonniers de guerre l’accès aux livres et à la lecture. 

• En voiture : parking de la Forge, au centre de Cologny

Ch

Conduits en petits groupes, par des guides spécialisées, les participants s’arrêteront aussi devant un certain nombre

d’objets de la collection permanente qui retrace l’histoire de la civilisation, des origines de l’écriture à nos jours.

mi

et d’objets personnels. Un voyage à la mesure de l’œuvre immense de l’auteur d’Une journée d’Ivan Denissovitch ou de L’Archipel du Goulag, qui emmène le visiteur dans les zones d’ombre de l’histoire soviétique.

Rou

Conçue par le professeur Georges Nivat, spécialiste bien connu du monde russe, l’exposition présente le destin et l’œuvre de celui qui reçut le prix Nobel de littérature en 1970, au travers de plus de deux mille pages autographes

• Départ des visites guidées: 19 heures précises

R

C’est une des figures marquantes de l’écrivain engagé du 20e siècle que présente la Fondation Martin Bodmer, du 14 mai au 16 octobre. Alexandre Soljénitsyne changea le cours de l’histoire en devenant le porte-voix de millions de victimes du monde concentrationnaire soviétique.

• Sur place à 18h45

 BON À SAVOIR • Un musée, le soir: c'est une formule qui jalonnera l'année, au rythme de quatre visites réservées à nos membres.

Gratuit Soljénitsyne au travail: un courage, une volonté et une résistance hors du commun. (©Famille Soljénitsyne)


TCS Genève – N° 2 Mai 2011

DIMANCHE

28 AOÛT

ste Brevet cycli TCS Genève

Inscriptions: Point de contact TCS Genève 022 735 46 53 A l’avance: www.tcsge.ch/velo ou www.swiss-cycling.ch.

Vélo: Tour du canton

 INFOS PRATIQUES • Inscriptions: sur place le jour même du brevet, le 28 août dès 7h15.

BREVET TCS • Amateurs de bicyclette, rendez-vous le dernier dimanche d’août Comme ces dernières années, le Tour du canton va rassembler des amateurs de vélo venus de tout le canton, bien sûr, mais également de toute la Suisse. Une belle occasion pour ceux qui ne l’ont pas encore effectué de découvrir les beaux paysages genevois. Le parcours totalise pas loin de 130 kilomètres. Ne croyez pas que la région soit toute plate, la dénivellation représente tout de même près de 1000 m. La variété des routes ajoute au charme, d’autant que la plupart ne sont pas des axes de grande circulation. Les ravitaillements, en deux endroits, apporteront des forces aux participants, avec boissons énergétiques et produits à déguster pour se redonner du courage. Ce sont également les points où présenter la feuille de contrôle, en plus de l’arrivée, car ce Tour du canton est également un brevet cycliste. 

Prix spécial membres TCS

LUNDI

er

1 AOÛT

e et Gourmandis rêve paysage de

C’est un lieu d’exception qui nous accueillera pour cette désormais traditionnelle sortie du 1er Août organisée par le TCS Genève. Le petit-déjeuner à la ferme promet d’être aussi exceptionnel que le cadre: bar à omelettes, pancakes, pains de toutes sortes, fruits du jardin, röstis… sans oublier le célèbre gâteau de la région. Une balade s’imposera, après ces agapes: vous serez guidés sur le sentier du Mont-Vully qui relie des sites historiques et offre un panorama magnifique sur les lacs de Morat et de Neuchâtel, de même que sur les Alpes et le Jura (promenade d’une heure et Prix demi environ. Prévoir des baskets spécial ou chaussures de marche).  membres TCS

• Finance d’inscription 25 fr. pour les membres TCS ou de Swiss-Cycling, sur présentation de la carte de membre uniquement. Non-membres, 35 fr. • Départ de 7h30 à 9h devant la Section. Fermeture de l’arrivée à 16h. • Point de contact TCS Quai Gustave-Ador 2 1207 Genève Tél. 022 735 46 53 Fax 022 735 48 15 cyclo@tcsge.ch • Des images de l’an dernier  www.tcsge.ch/velo

Informations et inscriptions: Point de contact TCS Genève 022 735 46 53

Brunch à la ferme À DÉCOUVRIR • Sur les hauts du Vully, la fête nationale avec vue …

• Ou en avance sur www.tcsge.ch/velo ou www.swiss-cycling.ch.

 INFOS PRATIQUES Nombre de places limité. Transport • Par car, au départ de la gare routière • Rendez-vous à 8h; retour vers 17h30 Prix: • Sociétaires: 50 fr. enfants jusqu’à douze ans 25 fr. • Non-sociétaires: 80 fr. enfants jusqu’à douze ans 50 fr. • Enfants de moins de 3 ans: gratuit


Le nouveau break sport Volvo V60 R-Design avec pack Swiss Edition: DES équipements premium avec un avantage tarifaire sensationnel.

Le break sport le plus infernal, maintenant aussi disponible avec le pack Swiss Edition. Profitez de nombreux équipements supplémentaires et d’un avantage tarifaire pouvant aller jusqu’à CHF 4295.–. Pour de plus amples informations contactez-nous ou rendez-vous sur le site www.volvocars.ch. Faites un tour d’essai maintenant.

www.volvocars.ch

Volvo. for life

> AUTOBRITT AUTOMOBILES SA RUE VIGUET 1 | ACACIAS > AUTOBRITT GRAND-PRÉ SA RUE DU GRAND-PRÉ 2 | SERVETTE

022 308 57 00 022 919 05 00


*Qashqai 5 portes dès CHF 27’400.-

*Juke 5 portes 1.6 L dès CHF 23’600.sixty-six.ch

* Disponibles en boîte automatique contre supplément

*New Micra 5 portes 1.2 L dès CHF 15’690.-

G A R A G E

135, route de Chêne 1224 Genève-Chêne T 022 349 30 50 www.garage-caveng.ch

SHIFT_ the way you move

Revue section genevoise  

Les informations de la section genevoise du TCS. Toutes les infos sur la mobilité, la sécurité et les activités loisirs.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you