Issuu on Google+

PLAYTENNIS N°327 • 4,50e • Décembre 2010 / Janvier 2011 31 e Année • Bureau de Dépôt Bruxelles X p405246

Magazine de l’Association Francophone de Tennis

l’année de tous les défis Nadal-Federer: le duel

Justine: yes she can!

Kim: vers le trône de number one ?

Coupe Davis: y croire !

Fed Cup: l’année ou jamais!


PLAY TENNIS EST LE MAGAZINE DE L’ASSOCIATION FRANCOPHONE DE TENNIS

n°327 14

Le «Dream Team» belge attend les Etats-Unis

n Paparazzi................................ 6 nC  ’est du belge...................... 12 n F ed Cup : Belgique-USA à Anvers........ 14 nG  uy Forget : l’entretien vérité................. 16 n A la découverte de Ruben Bemelmans.......... 22

La Belgique rêve de remporter une deuxième Fed Cup, dix ans après le sacre de Madrid. Première mission sur la route de la gloire : battre les Etats-Unis, les 5 et 6 février, au Sportpaleis d’ Anvers.

33

Le bouquet final de Sir Roger Federer

nK  im Clijsters : le sacre de Doha.................. 28 nR  oger Federer reste le maître..................... 33 n Coupe Davis : la Serbie entre dans l’histoire............ 38 n La nouvelle vie de Christophe Rochus.......... 42 n Préparation technique......... 48

Sommaire

n Préparation physique.......... 51

Vainqueur à Londres de son cinquième Masters, Roger Federer a terminé la saison sur un feu d’artifice. En finale, il a dominé le n°1 mondial Rafael Nadal, fatigué par une saison fabuleuse.

Rédaction: PLAY TENNIS, Lasne Business Park Chaussée de Louvain, 431 D 1380 Lasne - Tél: (02) 379.29.90 Fax: (02) 354.35.67 E-mail: miguel.tasso@brutele.be Direction générale: Bernard de Wasseige, Thierry Milan, Axel Defort rédaction EN CHEF: Miguel Tasso Collaborateurs: Rudy Bauwens, Marie Busine, Christophe Blaivie, Marcel Coppens, Serge Fayat, Hugues Feron, Georges Homsi, Thibaut Hugé, Loïc Struys, Walter Thijs Photographes: Reporters, Philippe Buissin, Alain Schroeder, photos.com Photo couverture: Reporters Editeur responsable: Bernard de Wasseige Lasne Business Park - Chaussée de Louvain, 431 D - 1380 Lasne Rédaction AFT: Galerie de la Porte Louise 203 (8è étage) – 1050 Bruxelles - Tél: 02/513.29.20 Fax: 02/513.79.50 Editeur responsable et Rédacteur en Chef AFT: Pierre Delahaye Collaborateurs AFT: Thomas Weron, Cédric Bouillon, Christian Laurent, Herman Lingg, Pa Picha. Publicité: Direct Advertising Belgium Thierry Milan - Gsm: 0474/29.12.88 E-mail: thierry.milan@icecube.be Alain Devleschoudere - Gsm: 0475/39.39.00 E-mail: alain@dabelgium.be Clos du Vallon, 4, 1440 Braine-le-Château Tel: 02/3545521 - Fax: 02/354.35.67

n Business : l’empire Tecnifibre............... 54

Matériel publicitaire: Thierry Milan

n Bye, bye Elena Dementieva............... 58

Impression: Imprimerie Van Lijsebetten Entrepotstraat, 27 - 9100 SINT NIKLAAS Tel : 03/760.18.00

n La saison 2010 dans le rétroviseur.............. 62

Diffusion: AMP

n Multimédia.......................... 70

Conception graphique: Christophe Roelandts - AzurGraphic Sprl.

• Abonnements: Peuvent démarrer à tout moment. Belgique: 24 Euros 1 an (= 6 numéros). Pour l’étranger: demandez notre tarif au (02) 379.29.90

n E thias Trophy 2010.............. 73

• Changement d’adresse: Prière d’avertir directement le service abonnements par mail (play.tennis@ventures.be) ou fax (02/379.29.99) en mentionnant clairement l’ancienne et la nouvelle adresse.

nD  es chiffres et des lettres... 91

• Paiement: Vous nous versez la somme requise au 001-4142573-70.

n Les calendriers ATP et WTA 2011................. 71


Editorial

Un cru 2011 qui s’annonce exceptionnel

D

écidément, le repos des guerriers n’existe pas en tennis. Début décembre, la Coupe Davis marquait la fin officielle de la saison 2010. Mais, dès les premiers jours de l’an neuf, les champions seront déjà à l’ouvrage dans l’Hémisphère Sud, histoire de préparer au mieux l’Open d’Australie, premier grand rendez-vous de la nouvelle saison. Un jour, il conviendra de revoir complètement le calendrier démesuré des joueurs professionnels. Mais c’est une autre histoire. Que va nous réserver le cru 2011? D’un point de vue belge, les attentes sont immenses. En s’adjugeant l’US Open, puis le Masters de Doha, Kim Clijsters a prouvé qu’elle avait le calibre pour largement étoffer son palmarès, voire récupérer la couronne de numéro un mondiale tombée sur la tête de Caroline Wozniacki. La Limbourgeoise ne le cache pas : elle espère ajouter, cette année, d’autres tournois du Grand Chelem à son tableau de chasse. L’Open d’Australie, qui lui a toujours obstinément résisté jusqu’ici, tombe à point nommé. Au meilleur de sa forme, sur une surface qui convient parfaitement à son jeu, Kim a clairement le potentiel pour vaincre, à Melbourne, le fameux signe indien. Le cas de Justine Henin est différent. Voilà six mois que la Rochefortoise n’a plus disputé un tournoi officiel. Gravement blessée au coude à Wimbledon, elle a, de son propre aveu, envisagé un moment de ranger définitivement sa raquette. Mais, têtue et ambitieuse, elle a décidé de repartir en croisade. Voilà plusieurs mois qu’elle s’entraîne à un rythme effréné : la connaissant, ce n’est pas pour faire de la figuration! Lors de son début de saison 2010, Justine avait prouvé n’avoir rien perdu de son talent. C’est très rassurant. Osons croire simplement que son nouveau «come back» ne sera plus freiné par des soucis d’ordre physique. Il est possible que le rendez-vous australien arrive un peu tôt pour elle. Mais - on le sait - ses deux grands objectifs sont printaniers et s’appellent Roland-Garros et Wimbledon. Ceci dit, Kim Clijsters et Justine Henin sont également attendues, en 2011, sous les couleurs de l’équipe nationale belge de Fed Cup, de retour au sein du Groupe Mondial. Nos deux championnes ont coché la compétition dans leur agenda. Et, accompagnées de Yanina Wickmayer et Kirsten Flipkens, elles peuvent raisonnablement viser haut. Très haut. Dix ans après le triomphe de Madrid, l’idée d’un deuxième titre n’a même rien de farfelue.

Pour rappel, un mois plus tard, ce sera au tour de nos garçons de défrayer la chronique en accueillant l’Espagne - avec Rafael Nadal? - au premier tour du Groupe Mondial de Coupe Davis. Cette fois, l’événement se déroulera au Spiroudome de Charleroi. Nous aurons évidemment l’occasion d’en reparler dans le prochain numéro. Oui, décidément, cette année 2011 s’annonce très riche en événements sur le sol belge. La naissance d’un nouveau tournoi WTA à Bruxelles en est une autre preuve. Doté de 600.000 dollars, il se disputera sur la terre battue du Primerose la semaine qui précède Roland-Garros. Les dates ne sont pas idéales pour Kim et Justine, qui n’ont pas inscrit ce tournoi à leur agenda. Mais avec plusieurs joueuses du Top 10 et Yanina Wickmayer, l’épreuve sera, quoiqu’il arrive, d’un très haut niveau. Alors, ne boudons pas notre plaisir. C’est la période des voeux : portons dès lors un toast à la bonne santé d’un tennis belge plus conquérant que jamais. Miguel Tasso

Editorial

Pour son entrée en lice dans la compétition, l’équipe de Sabine Appelmans accueillera, les 5 et 6 février prochains, les Etats-Unis au Sportpaleis d’Anvers. Ce sera le premier grand rendez-vous tennis de l’année en Belgique ! A l’heure où nous rédigeons ces lignes, la sélection américaine n’a pas encore été dévoilée. S’il est acquis que Serena Williams toujours blessée - ne sera pas présente, il se chuchote que sa soeur Venus sera, elle, du voyage. Tant mieux pour le spectacle!

5


PAPARAZZI

Kim et Justine récompensées

Le râteau de Ronaldo

Kim Clijsters a été élue par la presse internationale de tennis «Meilleure joueuse de l’année ». Elle avait déjà reçu ce même Prix en 2005 et succède au palmarès à l’Américaine Serena Williams, choisie ces deux dernières années. «C’est une récompense dont je suis très fière» a confié Kim, ravie. De son côté, Justine Henin a obtenu le prix du «Meilleur retour à la compétition de l’année». La néo-Bruxelloise, qui a été choisie comme joueuse de l’année en 2003 et 2007, a remporté les tournois de Stuttgart et de Rosmalen et disputé la finale de l’Open d’Australie, avant de se blesser à Wimbledon. Pour rappel, en 2009, c’est Kim Clijsters qui avait obtenu ce trophée après son succès à l’US Open un mois après son retour à la compétition

Une récente biographie consacrée au célèbre joueur de football brésilien Ronaldo (à ne pas confondre avec Cristiano) nous apprend qu’il était très attiré par…Anna Kournikova. Enzo Ballindini, auteur du livre, raconte ainsi que l’ancien attaquant du Barça et du Real aurait même effectué plusieurs aller-retour à Moscou pour conquérir le cœur de la belle. En vain. Celle-ci n’aurait, en effet, jamais succombé au charme du double Ballon d’Or.

Ca grogne!

AZ PAPAR

ZI

Les puissants grognements que poussent certains joueurs en frappant la balle pourraient avoir un effet perturbateur sur leurs adversaires en les distrayant et en ralentissant leur temps de réaction, ont indiqué des scientifiques de l’Université de Colombie-Britannique, dans l’ouest canadien.

6

A les croire, il est évident que le bruit «bloque la capacité de prêter attention à un événement multisensoriel». A cause d’un grognement, un joueur pourrait donc percevoir une balle lancée à 80 km/h, 60 centimètres plus près de son adversaire qu’elle ne l’est en réalité. Info ou intox? Maria Sharapova et, dans une moindre mesure, Rafael Nadal sont, en tout cas, montrés du doigt...

Les placements de Federer En période de crise, la brique est toujours un bon placement. C’est ce que doit penser Roger Federer ! Déjà propriétaire d’une maison à Zurich et d’un appartement à Dubaï, le champion suisse va faire construire deux nouvelles maisons dans le canton des Grisons. L’une sera pour lui, sa femme, et ses jumelles ; et l’autre pour ses parents. Le site choisi offre une vue imprenable sur la vallée. L’ancien numéro un mondial connaît bien cette région puisqu’il y a passé ses vacances de ski durant son enfance.

Rochus et Darcis blessés Olivier Rochus et Steve Darcis ne participeront pas à l’Open d’Australie. Les deux joueurs sont actuellement blessés et ne seront pas rétablis pour le rendez-vous de Melbourne. Touché au mollet lors du tournoi de Montpellier, l’Auvelaisien a subi une longue convalescence. Si tout va bien, il ne devrait faire son retour sur les courts que fin janvier. Quant au Liégeois, décidément très malheureux en 2010, il s’est blessé à la voûte plantaire en jouant un match de football. Dur, dur: d’autant que Steve devait participer à la Hopman Cup en compagnie de Justine Henin.


PAPARAZZI

Burberry show pour Serena

Leconte, bon voisin Henri Leconte a animé une nouvelle émission de télé-réalité sur TF1. Celleci n’avait rien à voir avec le tennis. Elle traitait en effet du bon voisinage ! En clair, « Riton » s’efforçait de résoudre des conflits, plus ou moins graves, entre voisins. Pour sa pendaison de crémaillère, l’émission a réussi un vrai carton au niveau de l’audience. «Je me suis servi de mes expériences passées, notamment pour la gestion du stress face à la caméra et pour essayer d’être le plus naturel possible. Je suis resté humble et naturel» a précisé l’ancienne gloire du tennis français..

Serena Williams et Andy Murray ont récemment assisté, à Londres, au Burberry Show, le prestigieux défilé organisé par la marque du même nom. Un évènement que les deux champions n’ont pas manqué de commenter sur leurs comptes Twitter respectifs. Serena Williams n’en revenait pas d’être assise à côté de Sarah Jessica Parker, l’actrice star de « Sex and the City ». Pas très loin, on apercevait aussi Kristen Stewart, la jolie Bella de Twilight ou l’animatrice de télé Alexa Chung. Andy Murray semblait, lui, moins impressionné. « J’étais assise à côté de Serena. Elle est adorable et elle était vraiment très belle  »  a-t-il commenté, très diplomate.

Indigestion

AZ PAPAR

ZI

Ana Ivanovic se souviendra longtemps du tournoi de Linz. D’abord, parce qu’elle l’a remporté de brillante façon. Ensuite, parce qu’elle a failli abandonner dès le deuxième tour. Opposée à la Tchèque Strycova, la jolie Serbe s’est absentée du court dès les premiers échanges. « Je ne me sentais vraiment pas bien. J’ai dit à l’arbitre qu’il fallait absolument que j’aille aux toilettes. Il m’a répondu que je ne pouvais pas quitter le court avant la fin du jeu de service de mon adversaire. Mais j’ai insisté. A mon retour, il m’a dit qu’il m’infligeait un point de pénalité par tranche de vingt secondes d’absence» a expliqué l’ancienne n°1 mondiale. Une sanction qui ne l’a pas empêché de survoler le match. C’est un yaourt visiblement peu frais qui a causé à Ana tous ces ennuis gastriques. « Cela m’apprendra à manger ce genre d’aliment juste avant une rencontre… »

8

Anna Kournikova prend la pose A défaut d’encore défrayer les chroniques côté court, Anna Kournikova reste très populaire auprès des magazines de mode. L’ancienne tenniswoman a fait ainsi la couverture d’un numéro de «Maxim», dans lequel elle pose en maillot de bain. Visiblement, la belle n’a rien perdu de son charme…


Mauresmo bat Noah au marathon !

Amélie Mauresmo et Yannick Noah ont participé, pour le fun, au dernier marathon de New-York. Et ils se sont plutôt bien débrouillés. A 50 ans, l’ancien vainqueur de Roland-Garros a relevé le défi en 4 heures 1 minutes et 38 secondes. Pas mal si l’on sait qu’il revenait d’une tourné promotionnelle intense de son dernier album. Amélie Mauresmo, de près de 20 ans sa cadette, a pour sa part terminé avec un chrono de 3 heures 40 minutes et 20 secondes…

Le baiser de Steffi

Chaque année, Andre Agassi organise, dans sa ville natale de Las Vegas, son « Grand Chelem pour les enfants », un évènement caritatif visant à réunir des fonds pour les gosses défavorisés. De nombreuses stars du sport, mais aussi de la chanson ou du cinéma, profitent de la soirée pour apporter leur soutien à l’ancien tennisman.

Le bonjour des anciennes En tennis la valeur attend parfois le nombre des années ! La Thaïlandaise Tamarine Tanasugarn, 33 ans, a ainsi remporté le tournoi d’Osaka face à la Japonaise Kimiko Date Krumm, 40 ans. Jamais une finale WTA n’avait opposé deux joueuses si âgées. La victoire est revenue à la…benjamine  ! Si Date Krumm, qui a fait son retour à la compétition l’an passé après avoir pris sa retraite en 1996, s’était imposée, elle serait devenue la première joueuse quadragénaire à remporter un tournoi WTA en simples. Le record appartient à Billie Jean King, victorieuse à Birmingham en 1983 à l’âge de 39 ans et 7 mois.

Steffi Graf et Michael Phelps étaient, cette année, présents. Un baiser de l’ancienne championne, mis aux enchères, a rapporté 25.000 $ à l’association, tandis qu’une séance d’entraînement avec l’octuple médaillé d’or des J.O de Pékin a été remportée pour 60.000 $. Au total, ce sont 5,7 millions de dollars qu’a récolté Andre Agassi.

9


PAPARAZZI

Frayeur pour Kim ! Kim Clijsters a été victime d’un léger accident de voiture, à Doha, en se rendant au stade pour y disputer sa demi-finale du Masters ! La voiture dans laquelle avaient pris place la championne limbourgeoise et son manager Bob Verbeeck a été heurtée par un autre véhicule au niveau de la portière du passager. Plus de peur que de mal, heureusement ! Le match face à Stosur a simplement été retardé d’une dizaine de minutes. Et, à l’arrivée, Kim a remporté le tournoi !

AZ PAPAR

ZI

Jim Courier, capitaine US

10

Jim Courier, 40 ans et ancien n°1 mondial, a été nommé au poste de capitaine de l’équipe des EtatsUnis de Coupe Davis. Courier, qui a soulevé le Saladier d’argent à deux reprises (1992, 1995) en tant que joueur, remplace Patrick McEnroe, démissionnaire en septembre après dix ans à ce poste et avec une victoire au compteur (2007). Jim Courier avait fait connaître son intérêt pour le poste dès l’annonce du départ de McEnroe, lors de l’US Open à New York, alors qu’il commentait des matches pour la chaîne américaine CBS. Le Floridien, qui avait déjà assisté McEnroe à cinq reprises en Coupe Davis entre 2001 et 2003, fera ses débuts lors de la rencontre de premier tour du Groupe mondial au Chili (4-6 mars).

Isner, l’as des aces L’Américain John Isner est devenu le cinquième joueur à dépasser la barre des 1000 aces dans une saison depuis 1991, lors de son quart de finale perdu contre Gaël Monfils à Montpellier. A l’issue de son match, le géant (2,06 m) de 25 ans totalisait 1011 aces, après en avoir infligé 12 au Français. Il rejoint dans ce Panthéon des serveurs le Croate Goran Ivanisevic, qui avait dépassé le palier en 1994, 1996 - avec un total record de 1477 - 1997 et 1998. Un autre Croate, Ivo Karlovic, avait accompli la performance en 2007, tout comme les Américains Andy Roddick (2004) et Pete Sampras (1993). L’ATP n’a commencé à comptabiliser les aces qu’en 1991.

Les anciens remettent le couvert La deuxième édition de l’Optima Open, tournoi réunissant d’anciennes stars du tennis masculin, aura lieu du 19 au 21 août au Zoute. Bjorn Borg, Goran Ivanisevic, Pat Cash, Henri Leconte, Guy Forget et Richard Krajicek s’étaient affrontés cet été à la côte dans le cadre de la première édition du tournoi, qui fait partie de l’ATP Champions Tour, un circuit international pour «légendes vivantes» du tennis ayant quitté le circuit professionnel depuis au moins deux ans et ayant 35 ans ou plus.


C’est du Belge

Les deux meilleures joueuses du monde à Bruxelles C’est une surprise : un tournoi WTA aura lieu, au Primerose, du 16 au 21 mai, soit une semaine avant Roland-Garros. Henin et Clijsters ne participeront pas à l’événement. Wozniacki, Zvonareva et Wickmayer, elles, ont déjà confirmé leur présence sur la terre battue bruxelloise.

C’est du Belge

Caroline Wozniacki

12

Vera Zvonareva


Fed Cup

Le « Dream Team » belge attend les Etats-Unis

14

La Belgique rêve de remporter une deuxième Fed Cup, dix ans après le sacre de Madrid. Première mission sur la route de la gloire : battre les Etats-Unis, les 5 et 6 février, au Sportpaleis d’ Anvers.

I

l y a dix ans, l’équipe belge s’adjugeait, de superbe façon, la première Fed Cup de son histoire. Sur la scène du Parc des Expositions de Madrid, elle battait, en finale, la Russie après avoir dominé, lors de la phase de poule, l’Allemagne, l’Australie et l’Espagne. Justine Henin et Kim Clijsters étaient, déjà, de la fête. Agées respectivement de 18 et 17 ans, elles débutaient à peine leur carrière professionnelle. Et cette victoire madrilène parachevait leur première saison sous les feux de la rampe avec, notamment, une finale à Roland-Garros (face à Capriati) pour la Limbourgeoise et une finale à Wimbledon (face à Venus Williams) pour la Rochefortoise.

Dix ans plus tard, Justine et Kim sont toujours là, bon pied, bon œil. Au fil des saisons, l’une et l’autre ont collectionné les triomphes et se sont constitués un palmarès en béton armé. Mais, curieusement, elles n’ont jamais plus soulevé cette fameuse Fed Cup. La faute aux blessures, aux agendas surbookés et, parfois, à des relations difficiles. Et si, en 2011, l’heure de la Belgique sonnait à nouveau ? De retour au sein du Groupe Mondial, l’équipe de Sabine Appelmans a, de fait, très fière allure. Désireuse de frapper un grand coup, Justine et Kim Clijsters ont décidé, à l’unisson, de faire de la Fed Cup l’un des objectifs de leur saison. Tout comme Yanina Wickmayer et Kirsten


Guy Forget :

« Justine peut redevenir n°1 mondiale » Capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, Guy Forget est un observateur attentif de l’évolution du tennis. L’ancien champion évoque, pour Play Tennis, la situation sur les circuits masculin et féminin. Sans langue de bois. Interviewe à bâtons rompus.

interview

Play Tennis : L’année 2010 a été riche : le petit Chelem et la place de numéro 1 de Nadal, la montée en puissance de Wozniacki chez les filles, le retour de Justine Henin,… Quelle image forte gardez-vous de cette année ?

16

Guy Forget : « Incontestablement, le retour de Nadal. A mon sens, c’est la très belle surprise de cette saison. Ce qu’il a réalisé tout au long de 2010 (trois Grands Chelems, retour à la place de n°1) est sublime. Après une année 2009 marquée par les blessures » (et le divorce de ses parents qui l’aurait fortement affecté, ndlr), « il est revenu, contredisant les plus sceptiques qui le voyaient fini, ritournelle quand un joueur de sa trempe commence à perdre… deux matchs de suite. Et Nadal est le joueur sur lequel pèse le plus de scepticisme. Je me souviens que lors de sa première victoire à Roland-Garros, beaucoup d’observateurs lui prédisaient une carrière éclair. Il a désormais gagné neuf Grands Chelems » (soit un de plus que Federer au même âge, ndlr) « et, à terme, il pourrait même battre le record du Suisse».


interview

Ruben Bemelmans :

22

« Je roule en Mini. ça me caractérise bien... » Interdit de football par sa maman lorsqu'il était gamin, le Limbourgeois Ruben Bemelmans est déterminé à réussir en tennis. En 2010 il a gagné son tout premier match dans un tournoi du circuit de l'ATP Tour et a eu l'immense privilège de défier Rafael Nadal


Kim : la consécration à Doha

Avec Caroline Wozniacki, finaliste malheureuse

M a s t e r s WTA

Victorieuse de son troisième Masters, Kim Clijsters a terminé l’année 2010 en boulet de canon !

28

Elle peut envisager sereinement la suite de sa carrière et, plus précisément, l’Australian Open 2011.


Le bouquet final de Sir Roger Federer

M a s t e r s ATP

Vainqueur à Londres de son cinquième Masters, Roger Federer a terminé la saison sur un feu d’artifice. En finale, il a dominé le n°1 mondial Rafael Nadal, fatigué par une saison fabuleuse.

33


Si après quelques heures de route vos pneus avaient perdu 2 kg Vous diriez quoi ? Mais si après quelques heures de jeux votre cordage a perdu 2 kg de tension et bouge en plus, vous ne dites rien ?! Et pourtant vous devriez exiger que la tension de votre cordage NE BOUGE PAS

Tout comme vous devriez exiger que les cordes de votre cordage NE BOUGENT JAMAIS!

Ce cordage existe: le

« Big Banger »

Il est « unique ». Pourquoi ? Parce que la matière première avec laquelle il est fabriqué est le Poly-Ether-Ether. Il est donc tout à fait différent du polyester dont sont faits la plupart des cordages mono-fil.

En quoi consiste cette différence ? • Il ne perd pas de tension. Il faut donc tendre moins fort. • Il ne bouge plus une fois tendu, ce qui est très très important. • Il est beaucoup plus nerveux et puissant qu’un cordage en polyester. • Enfin il est nettement plus résistant : il tient, en moyenne, beaucoup plus longtemps que n’importe quel autre cordage.

Son prix ? Le calcul est facile à faire. Comme il dure bien plus longtemps que n’importe quel autre cordage, même si au départ il est plus cher, il est toujours moins cher que 3 autres cordages même d’un prix particulièrement bas.

Le Big Banger s’adapte à tous les jeux : pour ceux qui jouent en puissance, en toucher, qui liftent, qui recherchent une grande précision, un certain confort; il y a l’Alu Power, rough ou fluoro, l’Original, l’Hybride, l’Ace, le Supersense ... CAPAC S.A. rue Konkel,3 1150 BRUXELLES - 02/771.98.98 E-mail: capac@skynet.be


Le sacre de tout un peuple !

Coupe Davis

Un Saladier d'Argent qui symbolise l'insolente réussite d'un tennis serbe en état de grâce

38

La Serbie a remporté, pour la première fois de son histoire, la Coupe Davis en dominant (3-2) la France lors de la finale de Belgrade. Une fabuleuse récompense pour ce petit pays au tennis très riche.

L

a Coupe Davis est décidément une compétition à part. Menant 1-2 le samedi soir grâce à la victoire épique remportée en double par la paire Llodra-Clément, la France pensait la victoire à portée de raquette. C’était sans compter sur l’orgueil et le talent de cette équipe serbe qui, en état de grâce, allait complètement renverser la situation lors des deux derniers simples. Il revint d’abord à Novak Djokovic, porté par tout un peuple, d’égaliser à 2-2 en dominant, en trois sets, un Gaël Monfils

asphyxié. Et ce fut ensuite au tour de Viktor Troicki d’apporter le point de la victoire en ne laissant aucune chance trois sets également - à un Michaël Llodra complètement dépassé. « C’est dur, très dur. Mais c’est le tennis. Je crois avoir fait les bons choix. Mais il n’y avait pas grand-chose à faire. Djokovic a joué à son meilleur niveau face à Gaël. Et je n’ai jamais vu un joueur retourner aussi bien que Troicki face à Mika… » avouait, du fatalisme plein le verbe, un Guy Forget à la fois admiratif et résigné.


>>>

Message reçu cinq sur cinq ! C’est dans une ambiance de folie, proche de l’hystérie et à la limite de la sportivité, que se disputa le simple décisif. Tétanisé par l’enjeu, constamment sous pression face à un rival en état d’apesanteur, Llodra manqua le rendez-vous avec la gloire. Et Viktor Troicki, solide gaillard d’un mètre nonante au service dévastateur et au revers implacable, scella le triomphe de tout un pays.

Une génération dorée On ne saura jamais si le résultat aurait été différent avec Jo-Wilfried Tsonga sur le court. Blessé, le n°1 français a été contraint de déclarer forfait pour cette finale de Belgrade. « Jo nous a manqué, c’est vrai. Avec lui, ç’aurait été une autre histoire. Mais cela ne peut pas être une excuse » ajouta Forget. A l’évidence, la Serbie mérite en effet son titre. Lors de cette édition 2010, elle a successivement battu les Etats-Unis (3-2), la Croatie (1-4), la République Tchèque (3-2) et la France (3-2). C’est un parcours sans faute qui situe bien la valeur de cette équipe. Et qui symbolise la santé d’un tennis qui ne cesse de progresser sur tous les plans. Faut-il rappeler que, si brillante chez les garçons, la Serbie l’est aussi chez les filles avec des joueuses du niveau de Jelena Jankovic ou de Ana Ivanovic ! Toute cette génération dorée a connu l’envers du décor, les conditions d’entraînement préhistoriques, les longs voyages en bus pour trouver un court de tennis. La voilà récompensée de ses efforts. Miguel Tasso

Coupe Davis

Les plus titrés

40

1 Etats-Unis

32

2 Australie

28

3 France

9

Grande-Bretagne

9

5 Suède

7

6 Espagne

4

7 Allemagne

3

8 Russie

2

9 Croatie

1

République tchèque

1

Italie 1

1

Afrique du Sud

1

Serbie

1

Fed Cup : l'Italie impériale

L'

Italie a étendu son règne sur la Fed Cup en remportant le trophée pour la troisième fois en cinq ans grâce à une victoire (1-3) sur les Etats-Unis lors de la finale jouée, en novembre, à San Diego (Californie). Après la mainmise des Russes (4 victoires de 2004 à 2008), c'est désormais la Squadra Azzura, déjà victorieuse des USA lors de la finale 2009, qui domine le tennis féminin par équipes. Privées des services des sœurs Williams, blessées, les Américaines n'ont jamais réussi à inquiéter leurs rivales. Au soir de la première journée, les Italiennes menaient déjà 0-2 grâce aux succès de Francesca Schiavone et Flavia Penetta sur la jeune Coco Vandeweghe (18 ans) et Bethanie Mattek-Sands, respectivement. Melanie Oudin, victorieuse de Schiavone le dimanche, redonna un moment espoir à ses couleurs mais Penetta se chargea d'entériner le triomphe de la Squadra. "Je suis un capitaine chanceux", a réagi Corrado Barazzutti. "Quatre finales et trois victoires en cinq ans: j'ai vraiment une grande équipe. Les filles sont de très bonnes joueuses, elles sont amies et adorent défendre les couleurs de leur pays. Ce n'est pas difficile d'être leur capitaine."

Etats-Unis - Italie : 1-3 Francesca Schiavone (Ita) bat Coco Vandeweghe (USA) 6-2, 6-4 Flavia Pennetta (Ita) bat Bethanie Mattek-Sands (USA) 7-6 (7/4), 6-2 Melanie Oudin (USA) bat Francesca Schiavone (Ita) 6-1, 6-3 Flavia Pennetta (Ita) bat Coco Vandeweghe (USA) 6-1, 6-2


Christophe Rochus

La nouvelle vie de Christophe Rochus

42


Bons pour le Service! Le service est l’un des secteurs clés du tennis. C’est vrai pour les champions mais aussi pour les joueurs amateurs. Dans cette nouvelle rubrique technique, réalisée en collaboration avec les deux Ligues, Jacques Leriche, Directeur Sportif de l’AFT, prodigue de précieux conseils pour améliorer la première balle.

Les secrets de la première balle

D

TE C HNI Q UE

epuis le début des années 80, le tennis que pratiquent les champions ne cesse d'évoluer. Les matériaux utilisés dans la fabrication des raquettes, l'utilisation des nouvelles technologies et l'importance accordée par les meilleurs joueurs à la préparation physique sont autant de facteurs qui ont contribué à l'enrichissement du jeu. Un des secteurs qui a le plus progressé est sans aucun doute le service, que ce soit en première comme en deuxième balle.

48

D'après une étude du professeur Weber (Université de Cologne), basée sur les matches du tableau masculin des éditions de Roland Garros 2002 à 2009, la vitesse moyenne des premiers services est passée de 165,1 km/h à 188,9 km/h, le nombre d'aces de 2,2 à 8,6 par match, le pourcentage de points gagnés sur la première balle de 67,4 à 71,5 et le pourcentage de premières balles de 60,2 à 64,4. On peut ainsi en conclure que les joueurs modernes possèdent un premier service plus rapide et plus régulier, avec un plus grand nombre d'aces et de points gagnants sur leur première balle. Roddick et Karlovic (229 km/h et 228 km/h), lors du Roland-Garros 2009, ont

Par Jacques Leriche, Directeur Sportif de l’AFT

largement dépassé les 220 km/h, comme presque tous les pensionnaires du top 20 mondial. Plus encore, selon la même étude, le nombre de coups gagnés en moins de quatre frappes (deux pour le serveur et deux pour le relanceur au maximum) a également progressé. Entre 2008 et 2009, toujours lors du French Open masculin, la différence est énorme  : 48,6 % pour 62,8 %. Trente-cinq pour cent des points sont terminés après le service et le retour. La qualité de la première balle de service est devenue de toute évidence indispensable pour les joueurs de haut niveau. Tactiquement, si les serveurs ont sans doute donné la priorité à la vitesse jusqu'aux années 2005, ils ont ensuite varié davantage, en recherchant à ouvrir plus le terrain, en améliorant leur service slicé dans la diagonale des points pairs et leur service lifté dans la diagonale des points impairs. Quand on sait que la vitesse sur services extérieurs est de loin inférieure aux services plats au T et que la vitesse moyenne des services est restée la même depuis les années 2005, malgré la recherche plus présente des angles, on peut en déduire que les vitesses maximum ont encore bien progressé.


Mes conseils pour la première balle 1. Se

concentrer et avoir l'intention ferme de frapper fort avec précision, et ne pas forcer en se fiant sur la potentielle deuxième balle de service. Il est nécessaire d'augmenter la vitesse, de réduire la surface des zones cibles en gardant le plus haut pourcentage possible (photo 1).

5. Suivre la première balle au filet pour

créer le doute chez le relanceur (retour long ou court). Il est cependant nécessaire de maîtriser suffisamment la volée.

6. Bien se relâcher avant de servir grâ-

ce à des rituels entraînés : sautillements, relâchement des bras, …

7. Veiller à ne pas rechercher la force dès le début de la frappe, mais mettre tout en œuvre pour que la tête de la raquette atteigne sa plus grande vitesse à l'impact.

prise, les débutants ont intér��t à rechercher un service slicé qui augmente le pourcentage, aide à varier et à trouver l'angle court croisé.

2. La

balle doit être présentée en avant du corps, au niveau de la tête ou très légèrement à droite et un peu au-dessus du futur impact. La balle doit être tenue sur les deuxièmes phalanges des doigts allongés, le bras toujours en extension.

8. S’entraîner souvent, lors de chaque

séance, et organiser des séances entières basées uniquement sur le service et le retour.

Les clés au niveau technique 1. La prise de la raquette doit être une

perturber le relanceur:

• Service plat dans toutes les directions mais surtout au T.

• Service slicé, court croisé sur toutes surfaces, surtout sur les rapides.

• Service lifté, court décroisé, sur terre principalement.

Ne pas oublier les services rentrant au corps qui sont particulièrement gênants et qui offrent de belles opportunités d'attaque sur le deuxième coup de raquette.

3. Mettre en place deux ou trois sché-

mas tactiques préférentiels à utiliser lors des points importants (service et coup suivant) et anticiper en fonction de la qualité du service.

4. Tenir compte en priorité de ses propres

points forts, mais aussi profiter des points les plus faibles du relanceur.

nécessite une pronation de l'avantbras qui accentue la vitesse. Elle est essentielle pour des services à effet efficaces. Pour pouvoir garder cette

Le transfert partiel du poids du corps de la jambe arrière à la jambe avant permet d'élever la hanche avant et l'épaule avant. La main peut ainsi contrôler la balle plus longtemps, celle-ci la quittant en étant "présentée" et non "lancée". Ce transfert permet de placer l'épaule avant plus haut que l'épaule arrière dans une "position armer" idéale.

TE C HNI Q UE

2. Varier la direction et les effets pour

prise revers minimum ou "continentale". La raquette est ainsi dans le prolongement de l'avant-bras, sans compensation du poignet. Les doigts sont allongés et l'index légèrement décalé (Photo 2). Cette prise permet un impact plus haut, une meilleure action du poignet et

49


3. En

fin de préparation, le bras est fléchi, dans le prolongement de la ligne des épaules au niveau de la hauteur et au niveau latéral.

4. La

descente du bras gauche combinée à la poussée des jambes vers le haut et vers l'avant déclenche la frappe. Le bras gauche (pour un droitier) doit se tourner, présentant la paume de la main vers l'avant pour pouvoir descendre rapidement. Il se repliera toutefois devant le corps à l'impact pour éviter une fuite prématurée de l'épaule avant, avant de passer à gauche du corps (droitier). La poussée des jambes vers le haut va déclencher les impulsions successives des différents segments pour donner la vitesse maximale à l'impact. La raquette descend dans le dos en s’écartant de celui-ci et non parallèlement à la ligne des épaules. Le coude est projeté vers le haut et vers l’avant.

5. La

bascule des épaules permet d'avoir un impact élevé en ayant le bras écarté du tronc avec un angle de 100 à 110 degrés. C'est dans cet angle que le bras a sa plus grande laxité articulaire. Cela permet d'atteindre de plus grandes vitesses, en augmentant l'amplitude de la rotation interne du bras qui contribue à 40 % à la vitesse du service.

Rotation externe – Rotation interne: 40 % de la vitesse Pronation de l'avant-bras + action du poignet : 25 % de la vitesse Il est donc essentiel de concentrer toute son attention sur l'action principale au niveau du bras, en veillant à être très relâché au moment de cette ultime partie du coup.

6. Le rythme doit être progressivement

TE C HNI Q UE

accéléré afin que la tête de la raquette atteigne la vitesse maximale à l'impact.

50

7. En

fin de frappe, il est nécessaire de retomber à l'intérieur du terrain avec le pied gauche tout à fait orienté dans la direction de la frappe (droitier). L'ouverture de la hanche avant aide ainsi à ramener les hanches dans la direction de la frappe et permet le passage complet de l'épaule et du bras frappeur vers l'avant, la raquette terminant son trajet à gauche du corps.


Les étirements: pour bien terminer! Dans un précédent numéro, je vous avais expliqué l’intérêt d’un échauffement préalable à votre entrée sur le court ou à une séance d’entraînement. Je vous propose, cette fois, les postures d’étirements les plus efficaces à réaliser après votre passage sur le court. Par Eric HOUBEN Ostéopathe,C.O. et préparateur physique

• Par contre, si vous souhaitez augmenter votre souplesse fondamentale, je vous conseille de vous étirer, en-dehors de tout autre entraînement, 1 à 2 fois par semaine, en vous focalisant uniquement sur cet objectif. En effet, dans un entrainement physique bien programmé, vous travaillerez la condition physique certains jours, la force et la puissance musculaire d’autres jours, et votre souplesse à des moments bien déterminés ! Logiquement, vous ne travaillez pas tous les déterminants de la condition physique en même temps !

E

Les postures que je vous présente ici répondent à certaines exigences vous permettant de les réaliser en toute sécurité :

Les objectifs d’étirements bien conduits sont multiples :

• Elles ne doivent pas provoquer de douleurs et se pratiquent « en douceur ». • Elles se réalisent sous contrôle de la respiration, en expirant pendant la phase d’étirement. • Elles doivent s’effectuer dans le calme, en se focalisant sur les zones étirées. • Elles s’effectuent pendant une durée moyenne de 10 à 15 minutes minimum. Prenez le temps de les apprendre et de les intégrer à votre « hygiène sportive » afin de pouvoir profiter le plus longtemps possible de votre activité physique favorite!

ncore dénommé « stretching » ou « assouplissements», les étirements occupent une place capitale dans un programme de mise en condition physique.

• Améliorer la récupération musculaire en utilisant l’effet de « pompe musculaire » d’un stretching actif alternant les phases de mise en tension musculaire avec les phases de relâchement, ceci afin de favoriser l’élimination des déchets métaboliques dus aux efforts en facilitant la circulation sanguine. • Augmenter la mobilité générale du corps afin de vous déplacer avec plus d’aisance en dépensant moins d’énergie. • Régler l’état de tension musculaire : des muscles souples et détendus seront capables de se contracter et de se relâcher plus efficacement via une communication plus fine et plus rapide entre le cerveau et l’ensemble de chaines musculaires. • Permettre d’enchaîner plusieurs jours de matches et de vous entraîner plus régulièrement sans accumuler ni de tension musculaire ni de raideur articulaire. • Garder à l’esprit que le seul objectif d’un stretching réalisé après un effort intense n’est pas un gain d’amplitude musculaire. Je conseille donc de travailler à 70% de votre souplesse maximale. En effet, un muscle étiré « à chaud » est toujours plus extensible, avec le risque d’aller trop loin dans l’étirement et de provoquer des micro-lésions au sein de votre muscle qui risqueraient de le fragiliser.

Dans un objectif de progression, je vous invite à réaliser vos postures en respectant la progression suivante : Semaine 1 : 2 à 3 cycles respiratoires pour chaque posture ; Semaine 2 : 3 à 4 cycles respiratoires pour chaque posture ; Semaine 3 et ensuite : 4 à 5 cycles respiratoires pour chaque posture ; Pour certains exercices, je vous demanderai de réaliser des phases de contractions et de relâchements musculaires rythmées sur votre respiration.

PREPARATION PH Y S I Q UE

En résumé, si vos muscles sont régulièrement étirés et si vos articulations gagnent en amplitude, ce sera l’ensemble de votre système musculaire, articulaire et tendineux qui deviendra plus élastique, vous permettant de frapper la balle avec plus de vitesse et plus d’impact donc avec plus d’efficacité et de régularité.

51


Pour votre dos… Posture 1 : « La détente du bassin et du dos avec les 2 membres»

Démarrer cette posture en vous couchant sur le dos, pieds écartés largeurs de hanches, les mains posées au sol. Amener ensuite un genou et puis l’autre vers votre poitrine. Le plus important dans cette posture est de diriger la pression de vos mains vers le bas et non vers votre poitrine !

L’objectif ici est de détendre les muscles du dos et ceux responsables des rotations. Démarrez cette posture en vous couchant sur le dos, pieds écartés largeurs de hanches, les mains posées au sol. Posez votre pied droit sur votre genou gauche et décalez ensuite votre bassin vers la droite et laissez tomber vos genoux vers la gauche en expirant. Remarque : si vous ne pouvez pas toucher le sol, placez un appui sous vos genoux (un sac, un essuie roulé…). Idem de l’autre côté.

Posture 3 : « La suspension» laissez vos membres inférieurs s’étendre. Veillez à ne pas forcer l’extension des genoux. Ressentez l’étirement tout le long de l’arrière des membres inférieurs. Vous pouvez tirer les orteils vers le bas en fin d’extension afin d’étirer vos mollets. Cinq fois aller/retour puis rester dans la posture étirée le temps de plusieurs expirations.

Gardez vos fesses au sol et ressentez la détente dans le bassin et tout le long de votre colonne.

Posture 5 : « Le chevalier servant»

PREPARATION PH Y S I Q UE

Posture 2 : « La torsion latérale en couché dorsal »

52

Pour cette posture, utilisez un support vous permettant de vous accrochez. Démarrez en position debout puis, en expirant, laissez-vous descendre en position presque accroupi. Veillez à utiliser vos cuisses pour retenir le poids de votre corps et pensez à tirer vos mains vers le bas en imaginant que vous sortez la tête de vos épaules. Ressentez l’étirement tout le long de la colonne. Deux à trois fois jusqu’à ressentir les cuisses qui fatiguent.

Pour vos membres inférieurs Posture 4 : « Etendre la chaine postérieure avec 1 swiss ball» Pour cette posture, utilisez un mur ou un support vous permettant de déposer votre swiss ball. Démarrez en position genoux à la poitrine puis, en expirant,

Ce sont vos hanches et vos cuisses que vous assouplissez ici. En utilisant un support confortable pour votre genou (essuie roulé,…) placez un genou fléchi au sol et l’autre membre en extension, talon au sol. Penchez- vous ensuite vers l’avant en gardant le dos étiré et en plaçant vos mains sur votre genou. Restez dans cette position en vous concentrant sur votre hanche et votre cuisse arrière. Remarque : vous pouvez vous aider en tenant un support pour faciliter votre équilibre (votre sac, votre raquette, une chaise…). Cinq fois aller/retour puis restez dans la posture étirée le temps de quelques expirations.


Pour vos membres supérieurs

Exercice 3 : « Le chandelier »

Exercice 5 : « Le trio : cou, épaule et bras »

Le stretching de votre épaule Il est capital d’étirer spécifiquement votre épaule dominante afin de la préserver des raideurs capsulaires.

Exercice 1 : « Les mains croisées»

Une fois arrivé à votre position maximale, tenir 8 à 10 secondes avant de revenir en position de départ. Dix fois.

Une fois arrivé à votre position maximale, tenir 8 à 10 secondes avant de revenir en position de départ. Dix fois.

« Le stretching de vos bras» Exercice 4 : « Les avants-bras »

Exercice 2 : « Le sleeper’s stretch»

Position de départ, debout, pieds écartés largeur de bassin. Placez votre main de sorte que les doigts se touchent. Votre coude est tendu.

Position de départ : couché latéral, côté épaule à étirer. Placez un soutien sous votre tête. Votre coude se trouve au niveau de votre épaule et votre avantbras est perpendiculaire au sol. Saisissez le poignet de votre bras côté sol avec la main côté plafond  : poussez 8 à 10 secondes vers l’extérieur puis relâchez avant de pousser votre avant-bras vers le sol jusqu’à ressentir un étirement au niveau de votre épaule. Dix fois.

En expirant, tournez votre bras vers l’intérieur jusqu’à ressentir la tension sur la face externe de votre avant-bras. Enfin, tournez la tête en direction opposée et laissez votre oreille se rapprocher de votre épaule : vous ressentez à présent l’étirement dans le cou. Cinq fois aller/ retour puis restez dans la posture étirée le temps de quelques expirations. Merci à Julien Gries pour les photos Position de départ, à 4 pattes, poids du corps sur les mains, doigts orientés vers vous. Reculez lentement, en expirant, jusqu’à ressentir la tension le long de vos 2 avants-bras. Cinq fois aller/retour puis restez dans la posture étirée le temps de quelques expirations.

Pour tous renseignements sur les formules d’entraînements personnalisés ou sur les formules de stages, contactez le +32486/853.279 ou visitez le site www.its4fit.com

PREPARATION PH Y S I Q UE

Position de départ, couché dorsal, les 2 mains croisées l’une dans l’autre, posées sur votre ventre. Placer un soutien sous votre tête. Vos mains se dirigent vers l’arrière, en direction de votre tête. Recherchez l’étirement au niveau de vos épaules.

Position de départ, debout, face au coin d’un mur, les deux bras sont posés sur le mur, coudes fléchis à 90°. Avancez-vous vers le mur et recherchez l’étirement au niveau de vos épaules.

53


Tecnifibre : plus d’une corde dans sa raquette !

La société française Tecnifibre est aujourd’hui le leader mondial du cordage multifilaments grâce à une expertise et à un savoir faire incomparable. Visite guidée.

B U S INE S S

L

54

es champions de tennis du top nide) et la « multifibre » (un mélange de veau ne jurent que par du matédivers filaments synthétiques). Il existe riel...également au top. Comment aussi des procédés avec un simple cors’étonner, dans ce contexte, que nomdage au centre et diverses fibres tout bre d’entre eux utilisent les produits de autour. la marque française Pour réaliser un corTecnifibre, spécialiste dage, 10 à 14 bobien matière de corda« Tecnifibre produit nes sont rattachées à ge des raquettes de une machine. Grâce tennis depuis 1980. 120.000 cordages à la combinaison réNée d’une fusion mensuellement » sine, colle, polyuréentre Major Sports thane et chaleur (80 et Cousin Frères, la à 150 degrés) naît le société est établie à produit fini, livré généralement via des Wervicq, tout près de Menin et à deux rouleaux d’une longueur de 100 à 200 pas de la frontière avec la Belgique. mètres. Tecnifibre dispose, à cet effet, de 84 machines, grâce auxquelles la baLes cordages synthétiques sont divisés gatelle de 120.000 cordages peuvent en deux catégories  : la «  monofibre  » être réalisés mensuellement. (un seul cordage polyester ou polyami-


Elena Dementieva tire sa révérence

Elena Dementieva

A la surprise générale, Elena Dementieva a décidé de prendre sa retraite. A 29 ans, la Russe souhaite privilégier sa vie de famille. Sans regret et sans titre du Grand Chelem…

58


REMEMBER 2010 L’année 2010 a été fertile en émotions ! De la prise de pouvoir de Rafael Nadal chez les hommes aux succès de Kim Clijsters à l’US Open et au Masters de Doha, en passant par les hauts et les bas de Roger Federer, Serena Williams ou Justine Henin, les images se bousculent dans nos têtes. Petit regard dans le rétroviseur…

nt moins en ertains le dise r le passé, pa jambes que par le tennis, moins concerné r le circuit. la vie su un peu las de Sur le court, Roger s! le Paroles, paro un plaiun devoir – et Federer se fait Certes, r ces ragots ! sir – de balaye se, 29 ans, a perdu is le champion su méro un mondial, nu sa place de superRafael Nadal au profit d’un reste, malgré tout, il sonique. Mais n triomphe lors du So . là en bi et est la là de Londres en récent Masters . «  Federer est le ve plus belle preu mps » de tous les te pas ur ue jo ur a meille n’ i qu s Nadal répète d’ailleur tir. men l’habitude de ie (son pen d’Austral Lauréat de l’O Grand Chele) en en avait 16ème sacre on, le Suisse chais sa début de nnée sur les commencé l’a La mécanique s’est s. peaux de roue avec, notamment, e pé ip gr ite su à Roen ns précoces io at in ) et à deux élim ace à Söderling land-Garros (f e à Berdych). Encoac Wimbledon (f pen (cette fois par O S l’U à u tt ba derer re mi-finale), Fe fin de en Djokovic, en ment réveillé gue, s’est définitive or , pour point d’ de saison avec cre au Masters au sa un cinquième les exhibitions. ab rit vé terme de là, ense: ce FedererQu’on se le di s dit son dernier pa chanteur, n’a en, en 2011, ajoubi nd te son mot et en res majeurs à ée tit es tr ag ter d’au dr tenir la palmarès et and rival espa gr n so haute à i promet ! gnol. Voilà qu

REMEM B ER 2 0 1 0

C

62

Federer

n’abdique pas!


Rafa,

le « numero uno » !

En vérité, «  Ra fa avoir de limite   » ne semble pas . Seule incert itu l’état de ses ge noux, tradition de: ne ment fragiles. Du coup, en 20 lles’est forcé à m 10, il ie drier, faisant no ux gérer son calentamment l’im passe sur la Coupe Davis. Qu’en sera-t-il en 2011 ? La Be l’Espagne au lgique, qui recevra mois de mar s, s’interroge…

REMEM B ER 2 0 1 0

A

24 ans, il a signé la plus belle saison de sa carrière avec, nota veaux titres da mment, trois nouns les tourno Grand Chelem is . Vainqueur de du land-Garros, de Rol’US Open, Ra Wimbledon et de fa loi tout au lo el Nadal a dicté sa ng de la saison terminé l’exerc et a ic installé sur le e confortablement trône de num ér mondial. «  C e fut une an o un née incroyable qu’il m impossible de e sera sans doute rééditer » adm et-il. L’Espagnol a franchi un ca p portant cette année en ét imoffant largement so n notamment su registre de coups, r sert désormai le plan offensif. Il s des aces et n’hé plus à termin er les points à site la volée. Résultat: il est devenu performant sur tout es les surfaces . tableau de ch asse 2010 en Son est la plus belle preu ve avec des su sur terre ba ttue (Monte ccès -Carlo, Rome, Madrid , Ro gazon (Wimbl land-Garros), sur edon), sur ci (US Open) et ment sur dur (Tokyo ) ! Et il fallut un Federe r art pour l’empê au sommet de son cher de s’adju ger le Masters!

63


Justine :

de nombreuses inconnues

cé avait commen ustine Henin en t, an bour batt la saison tam urfinale des to en t se hissan ce fa ch at m l ne (que ne ur nois de Brisba bo s  !) et de Mel tains à Kim Clijster Cer . s) m ia ill W (contre Serena relancée vers les jà la voyaient dé ets. Malgré deux m m so s alen, plus haut art et à Rosm tg ut St à ant succès nd pe ise n’a ce la Rocheforto suite. Eliminée dès en landpas confirmé de finale à Ro e a es in les huitièm st imbledon, Ju Garros et à W ent un terme à sa mis prématurém e vilaine blessure un saison suite à ctée sur le gazon ra nt co e 2010 au coud omme prévu, rès C «  n. ie london ap n tio e de transi le rea été une anné , le el tdi jouer», 18 mois sans uvelle né vers la no gard déjà tour l’ancienne numés, saison. A 28 an prouvé n’avoir rien a al di on m un ro eilleur talent. Au m ent m perdu de son elle reste claire de sa forme, joueuse du circuit. t la meilleure si, physiquemen Reste à savoir pa ca t es le el t, et mentalemen défi. Réponse le ble de relever en 2011.

REMEM B ER 2 0 1 0

J

64


Caroline Wozniacki :

number one !

REMEM B ER 2 0 1 0

A

vingt ans, Car olin terminé la sais e Wozniacki a on place de la hiér à la première archie mon Certes, la jolie Danoise n’a pa diale. s encore remporté le m oindre tourno i du Grand Chelem. Mais el long de l’année le a prouvé, tout au , tentiel, sur tout l’étendue de son poes les surfaces . «  tout l’avenir de vant elle. Elle Elle a top durant de se nombreuses an ra au a d’ores et dé jà prévenu Kim nées  » Clijsters. Victorieuse de si (Ponte Vedra x tournois en 2010 Beach, Copen Montréal, New hague, kin), la demoi Haven, Tokyo et Péselle d’Odens e manque juste un peu d’ ex ne cesse de pr périence. « Mais elle ogresser  » ajou père Piotr qui est aussi son te son coach et son mentor. A nc fessionnel polo ien footballeur prona une influence is, ce dernier exerce énorme sur «  Trop énorm sa fille. e  » affirment certains. Une chose es t sû méro un mon re  : la nouvelle nudi plein les cordes ale a de l’ambition de sa raquette veut, en 2011 . , asseoir défi- Et elle nitivement so n statut en fa isant taire ses détracteurs.

65


iams de Serena Will es statistiques ette C . es surprenant usont toujours sp di i ns ai icaine n’a année, l’Amér m re a en le Mais el  ! is no ur to x si : l’Austé que des moindres  s pa et ux de que porté imbledon. Rien W et n pe O n tralia imposer, en tenté de s’ bi it ra au le El ça ! ais une à l’US Open m , ée ul fo la dans contracsure au pied, es bl e us rie té mys de verre, t sur des débris an ch ar m en e té ent fin à tre prématurém et m à é lig ob l’a . mois de juillet sa saison dès le Chelem à res du Grand est la Avec treize tit chasse, Serena et la son tableau de he ric tivité la plus de et m joueuse en ac m so elle reste, au im us plus titrée. Et pl la pionne am ch la e, sa form ent, à sa grâce, notamm pressionnante . Reste à pe rce de frap fo e al én om phén 1 mons, l’ancienne n° an 29 à , si ir à l’idée savo rs aussi motivée ou uj to t es e dial Son forfait et de gagner ! r ne aî tr en tras’ de in Open d’Aus pour le procha de n ce propos, rie lie n’augure, à bon...

REMEM B ER 2 0 1 0

L

Serena :

toujours la même chanson


O

Kim :

« I love America »

Il ne lui rest e étoffer son pa plus, à présent, qu’à lm d’autres tourno arès et à remporter is du Grand C helem sur d’autres surfac es les moyens. Très . Elle en a clairement m à Roland-Garro arquée par son forfait s et son élimin atio coce à Wimbled on, elle espère n préde belles reva savourer nc a priori, la terr hes en 2011. Certes, e conviennent m battue et le gazon lui oins que le cim elle a prouvé être capable de ent. Mais toutes les surf br aces. De son pr iller sur opre aveu, « Maman Kim  » haut niveau du ne va plus jouer au plus ra nées. Mais elle nt de nombreuses anveut terminer so par l’un ou l’a utre coup d’éc n œuvre lat. Premier rendez-vous  : Melbourne en janvier procha in…

REMEM B ER 2 0 1 0

n se souvient qu avait, en 2009 e Kim Clijsters , à la compétitio fêté son retour n en s’adjuge l’US Open. C ant ette année, la geoise a remis Limbourle couvert. M ême lieu, même scénar io. neur avec sa pe Et même tour d’hontite Jada dans A l’évidence, Kim apprécie les bras. l’air newyorkais !


Le court de tennis clé sur porte Le marché de la construction des courts de tennis est stable en Belgique. Après le boum des années 80, il a trouvé son rythme de croisière. Exemple avec la société Nonet, spécialisée dans le « clé sur porte ».

C

réée en 1958, la société Nonet, sise à Bois-de-Villers, est une référence dans la construction d’extérieurs. «  Nous travaillons sur le tennis depuis le début des années 80. Le créneau a été très porteur durant quelques années. Aujourd’hui, il est stable » confie Simon Nonet, directeur commercial de cette entreprise familiale.

Nonet

Spécialisée dans le « clé sur porte », la société Nonet s’efforce de proposer le meilleur rapport qualité/prix et met évidemment toute son expérience dans la maîtrise des techniques d’aménagement au service de sa clientèle. « Aujourd’hui, pour le privé, la tendance est au revêtement multifonctions, comme le gazon synthétique ou l’hydrocarboné poreux… »

68

De quoi s’agit-il ? « L’hydrocarboné poreux est une surface intermédiaire entre la brique pilée et le béton. Il présente le double avantage d’être moins coûteux que les autres types de surfaces et de demander très peu d’entretien » poursuit Simon Nonet.

Le gazon synthétique est également à la mode. C’est un revêtement convivial, souple et rapide. «  Ces surfaces, très prisées, réclament un budget moyen d’environ 30.000 euros en clé sur porte, là où le MasterClay et le French Court nécessitent un budget légèrement supérieur… » Les clubs de tennis, eux, restent le plus souvent fidèles à la bonne vieille terre battue. L’entretien est évidemment bien plus lourd et la durée de vie plus aléatoire. Mais il s’agit toujours de la surface extérieure préférée des joueurs amateurs. «  Ceci dit, pour les courts

couverts, les résines sportives sont de plus en plus demandées. Le terrain est "coulé" in situ de différentes façons et offre une grande polyvalence » précise Simon Nonet. Il est évident que la crise économique et financière de ces dernières années n’a pas favorisé le secteur. D’autant que les subsides accordés aux clubs ont été revus à la baisse. Mais le marché belge du tennis reste, néanmoins, une niche intéressante. Et les nouveaux matériels, de plus en plus pointus, sont de plus en plus accessibles pour une nouvelle clientèle.


www.youtube.com/watch?v=i4_zt_xNU78

Patrick Rafter parodie Federer

www.youtube.com/watch?v=JNKC62PdTjI Souvenez-vous du buzz créé par la vidéo de Roger Federer, où le génie suisse nous faisait croire qu’il disposait de quelques gênes de Guillaume Tell. Patrick Rafter lui est Australien et n’a certainement aucun lien avec le légendaire héros suisse. Il n’est pas moins dénué d’un certain sens de l’humour. Récemment désigné capitaine de l’équipe de Coupe Davis Aussie, Pat’Rafter tente (et en slip s’il vous plaît, mesdames) à son tour un exercice de précision au service. Avec plus ou moins de réussite ? En tout cas, réalisé sans trucage nous assure-t-on.

M u lt i m é d i a s

Mika et Roger ont beau se connaître depuis des années, ils ne s’étaient jamais affrontés en match officiel. Depuis le tournoi de Toronto, c’est chose faite. Si le Français ne remporta pas la victoire, il conservera néanmoins un petit souvenir de cette partie. A la surprise du Suisse, Mika lui propose un échange de t-shirt qu’il accepte avec le sourire.

70

Mais qui fait pleurer Clijsters?

www.youtube.com/watch?v=OCDQtX4eQvc Pas de doute, Kim est émotive. La scène se déroule lors de l’annonce du départ à la retraite d’Elena Dementieva. A peine son dernier match terminé lors de la Masters Cup de Doha, la jolie russe surprend tout le monde en annonçant son retrait du circuit professionnel. Un moment émouvant durant lequel les joueuses, présentes sur le court, n’ont pu retenir quelques larmes de tristesse. Pour la petite histoire, Dementieva a perdu le dernier match de sa brillante carrière face à Francesca Schiavone (6-4, 6-2). Da svidaniya, Elena !

Le smash à 360 degrés

www.youtube.com/watch?v=PEgpQy1fjvg Après le « Hanescu », dont le Roumain a déposé la marque de fabrique lors du 2e tour de l’US Open face à Mikael Llodra, voici le Super Copter. C’est à Gaël Monfils que l’on doit ce nouveau style de smash. Le fantasque joueur français tente et réussit un coup impressionnant, mais va-t-il oser le reproduire en match ?

Rubrique réalisée par Loïc Struys

Llodra et Federer, en mode footballeurs


Calendrier ATP 2011

JAN

FEV

MAR

AVR

MAI

JUIN

JUIL

AOU

SEP

OCT

NOV

Date

Tournoi

Pays

Catégorie

Surface

03/01 - 09/01

Brisbane

Australie

ATP 250 Series

Dur

03/01 - 09/01

Chennai

Inde

ATP 250 Series

Dur

03/01 - 09/01

Doha

Qatar

ATP 250 Series

Dur

10/01 - 16/01

Auckland

Nouvelle-Zélande

ATP 250 Series

Dur

10/01 - 16/01

Sydney

Australie

ATP 250 Series

Dur

17/01 - 30/01

Open d'Australie

Australie

Grand Chelem

Dur

31/01 - 06/02

Santiago

Chili

ATP 250 Series

Dur

31/01 - 06/02

Zagreb

Croatie

ATP 250 Series

Indoor

31/01 - 06/02

Johannesbourg

Afrique du Sud

ATP 250 Series

Dur

07/02 - 13/02

San Jose

Etats Unis

ATP 250 Series

Indoor

07/02 - 13/02

Rotterdam

Pays-Bas

ATP 500 Series

Indoor

07/02 - 13/02

Costa Do Sauipe

Brésil

ATP 250 Series

T. Battue

14/02 - 20/02

Marseille

France

ATP 250 Series

Indoor

14/02 - 20/02

Memphis

Etats Unis

ATP 500 Series

Indoor

14/02 - 20/02

Buenos Aires

Argentine

ATP 250 Series

T. Battue

21/02 - 27/02

Acapulco

Mexique

ATP 500 Series

T. Battue

21/02 - 27/02

Dubaï

Emirats Arabes Unis

ATP 250 Series

Dur

21/02 - 27/02

Delray Beach

Etats Unis

ATP 250 Series

Dur

07/03 - 20/03

Indian Wells

Etats Unis

Masters Series

Dur

21/03 - 03/04

Miami

Etats Unis

Masters Series

Dur

04/04 - 10/04

Houston

Etats Unis

ATP 250 Series

T. Battue

04/04 - 10/04

Casablanca

Maroc

ATP 250 Series

T. Battue

11/04 - 17/04

Monte Carlo

Monaco

Masters Series

T. Battue

18/04 - 24/04

Barcelone

Espagne

ATP 500 Series

T. Battue

25/04 - 01/05

Belgrade

Serbie

ATP 250 Series

T. Battue

25/04 - 01/05

Estoril

Portugal

ATP 250 Series

T. Battue

25/04 - 01/05

Munich

Allemagne

ATP 250 Series

T. Battue

02/05 - 08/05

Madrid

Espagne

Masters Series

Indoor

09/05 - 15/05

Rome

Italie

Masters Series

T. Battue

16/05 - 22/05

Nice

France

ATP 250 Series

T. Battue

23/05 - 05/06

Roland Garros

France

Grand Chelem

T. Battue

06/06 - 12/06

Halle

Allemagne

ATP 250 Series

Gazon

06/06 - 12/06

Queen's-Londres

Angleterre

ATP 250 Series

Gazon

13/06 - 19/06

Eastbourne

Grande Bretagne

ATP 250 Series

Gazon

13/06 - 19/06

's-Hertogenbosch

Pays-Bas

ATP 250 Series

Gazon

20/06 - 03/07

Wimbledon

Angleterre

Grand Chelem

Gazon

04/07 - 10/07

Newport

Etats Unis

ATP 250 Series

Gazon

11/07 - 17/07

Stuttgart

Allemagne

ATP 500 Series

T. Battue

11/07 - 17/07

Bastad

Suède

ATP 250 Series

T. Battue

18/07 - 24/07

Hambourg

Allemagne

Masters Series

T. Battue

18/07 - 24/07

Atlanta

Etats Unis

ATP 250 Series

Dur

25/07 - 31/07

Umag

Croatie

ATP 250 Series

T. Battue

25/07 - 31/07

Los Angeles

Etats Unis

ATP 250 Series

Dur

25/07 - 31/07

Gstaad

Suisse

ATP 250 Series

T. Battue

01/08 - 07/08

Washington

Etats Unis

ATP 250 Series

Dur

08/08 - 14/08

Montréal

Canada

Masters Series

Dur

15/08 - 21/08

Cincinnati

Etats Unis

Masters Series

Dur

29/08 - 11/09

US Open

Etats Unis

Grand Chelem

Dur

19/09 - 25/09

Metz

France

ATP 250 Series

Indoor

19/09 - 25/09

Bucarest

Roumanie

ATP 250 Series

T. Battue

26/09 - 02/10

Kuala Lumpur

Malaisie

ATP 250 Series

Dur

26/09 - 02/10

Bangkok

Thaïlande

ATP 250 Series

Indoor

03/10 - 09/10

Pekin

Chine

ATP 250 Series

Dur

03/10 - 09/10

Tokyo

Japon

ATP 500 Series

Dur

10/10 - 16/10

Shanghaï

Chine

Masters Series

Dur

17/10 - 23/10

Moscou

Russie

ATP 250 Series

Indoor

17/10 - 23/10

Stockholm

Suède

ATP 250 Series

Indoor

24/10 - 30/10

Montpellier

France

ATP 250 Series

Dur

24/10 - 30/10

Vienne

Autriche

ATP 500 Series

Indoor

24/10 - 30/10

St Petersbourg

Russie

ATP 250 Series

Indoor

31/10 - 06/11

Bâle

Suisse

ATP 250 Series

Indoor

31/10 - 06/11

Valence

Espagne

ATP 250 Series

T. Battue

07/11 - 13/11

Paris-Bercy

France

Masters Series

Indoor

20/11 - 27/11

ATP World Tour Finals

Etats Unis

Masters Series

Indoor

Vainqueur

71


Calendrier WTA 2011

JAN

FEV

MAR

AVR

MAI

JUIN

JUIL

AOU

SEP

OCT

72

Date

Tournoi

Pays

Catégorie

Surface

03/01 - 09/01

Auckland

Nouvelle-Zélande

Int.

Dur

03/01 - 09/01

Brisbane

Australie

Int.

Dur

10/01 - 16/01

Sydney

Australie

Premier

Dur

10/01 - 16/01

Hobart

Australie

Int.

Dur

17/01 - 30/01

Open d’Australie

Australie

Grand Chelem

Dur

06/02 - 13/02

Paris

France

Premier

Indoor

06/02 - 13/02

Pattaya

Thaïlande

Int.

Dur

14/02 - 20/02

Dubaï

Emirats Arabes Unis

Premier

Dur

14/02 - 20/02

Memphis

Etats Unis

Int. Championships

Indoor

14/02 - 20/02

Bogota

Colombie

Int. Championships

T. Battue

21/02 - 27/02

Doha

Qatar

Premier

Dur

21/02 - 27/02

Acapulco

Mexique

Int. Championships

T. Battue

28/02 - 06/03

Monterrey

Mexique

Int.

Indoor

28/02 - 06/03

Kuala Lumpur

Malaisie

Int.

Dur

07/03 - 20/03

Indian Wells

Etats Unis

Premier Events

Dur

21/03 - 03/04

Miami

Etats Unis

Premier Events

Dur

04/04 - 10/04

Charleston

Etats Unis

Premier Events

T. Battue

04/04 - 10/04

Marbella

Espagne

Int.

T. Battue

18/04 - 24/04

Fès

Maroc

Int.

T. Battue

18/04 - 24/04

Stuttgart

Allemagne

Premier

Indoor

25/04 - 01/05

Estoril

Portugal

Int.

T. Battue

25/04 - 01/05

Barcelone

Espagne

Int.

T. Battue

02/05 - 08/05

Madrid

Espagne

Premier Events

T. Battue

09/05 - 15/05

Rome

Italie

Premier Events

T. Battue

16/05 - 22/05

Bruxelles

Belgique

Premier

T. Battue

16/05 - 22/05

Strasbourg

France

Int. Championships

T. Battue

23/05 - 05/06

Roland Garros

France

Grand Chelem

T. Battue

06/06 - 12/06

Birmingham

Grande Bretagne

Int. Championships

Gazon

06/06 - 12/06

Copenhague

Danemark

Int.

Indoor

13/06 - 19/06

Eastbourne

Grande Bretagne

Premier

Gazon

13/06 - 19/06

‘s-Hertogenbosch

Pays-Bas

Int. Championships

Gazon

20/06 - 03/07

Wimbledon

Grande Bretagne

Grand Chelem

Gazon

04/07 - 10/07

Bastad

Suède

Int.

Dur

04/07 - 10/07

Budapest

Hongrie

Int.

T. Battue

11/07 - 17/07

Palerme

Italie

Int.

T. Battue

11/07 - 17/07

Bad Gastein

Autriche

Int.

T. Battue

18/07 - 24/07

Portoroz

Slovénie

Int.

Dur

25/07 - 31/07

Stanford

Etats Unis

Premier

Dur

25/07 - 31/07

Elkridge

Etats Unis

Int.

Dur

01/08 - 07/08

San Diego

Etats Unis

Premier Events

Dur

08/08 - 14/08

Toronto

Canada

Premier Events

Dur

15/08 - 21/08

Cincinnati

Etats Unis

Int. Championships

Dur

22/08 - 28/08

New Haven

Etats Unis

Premier

Dur

29/08 - 10/09

US Open

Etats Unis

Grand Chelem

Dur

12/09 - 18/09

Tashkent

Ouzbékistan

Int.

Dur

12/09 - 18/09

Quebec

Canada

Int. Championships

Indoor

19/09 - 25/09

Guangzhou

Chine

Int. Championships

Dur

19/09 - 25/09

Séoul

Corée du Sud

Int.

Dur

26/09 - 02/10

Tokyo

Japon

Premier Events

Indoor

03/10 - 09/10

Pekin

Chine

Premier

Dur

10/10 - 16/10

Linz

Autriche

Premier

Indoor

10/10 - 16/10

Osaka

Japon

Int.

Dur

17/10 - 23/10

Luxembourg

Luxembourg

Premier

Indoor

17/10 - 23/10

Moscou

Russie

Premier Events

Indoor

24/10 - 30/10

WTA Championships

Turquie

Masters

Indoor

Vainqueur


La malédiction de Steve Darcis

Steve Darcis, dépité, serre la main de Adrian Mannarino. Le Liégeois a joué la finale diminué par une blessure.

C

ette année 2010 est décidément maudite pour Steve Darcis  ! En position idéale pour devenir le deuxième joueur belge à remporter l’Ethias Trophy (après Olivier Rochus en 2005), il a cédé, en finale de l’édition 2010, face au Français Adrian Mannarino. Battu en deux sets (7-5, 6-2), le Liégeois nourrissait de légitimes regrets. «  J’avais plutôt bien commencé la rencontre. Je me sentais bien. Malheureusement, dès le cinquième jeu, j’ai ressenti une vive douleur au pectoral droit. J’ai appelé le kiné. Durant quelques minutes, le mal a disparu. Mais alors que je menais 5-3, il est réapparu de façon bien plus forte. J’ai aussitôt compris que c’était fini… » expliquait-il, dépité.

De fait, Steve ne fut plus capable, ensuite, de servir avec sa force habituelle. Et la rencontre bascula. « Dans un autre tournoi, j’aurais jeté l’éponge après la première manche. Mais, là, devant tout le public belge, je n’en avais pas le droit… » Cela n’enlève rien, bien sûr, aux mérites d’Adrian Mannarino. Agé de 22 ans, le Français a signé un remarquable tournoi, remportant tous ses matches en deux sets. « J’ai connu un début de saison très difficile, avec une grave blessure au genou. Depuis quelques mois, la forme revient. J’avais déjà gagné, en aout, un Challenger à Istanbul. Ce succès à Mons confirme que je suis sur le bon chemin. A terme, mon objectif est

de réintégrer le Top 100 mondial » résume le Parisien. Au demeurant, Darcis et Mannarino se connaissent bien. Ils s’étaient rencontrés pour la première fois lors du tournoi qualificatif de Roland-Garros en 2007. « Steve m’avait battu 9-7 dans le dernier set. C’était très dur à avaler. Je suis content d’avoir pris ma revanche même si j’ai été un peu aidé par le destin » poursuit-il. De son côté, Steve Darcis s’efforçait de rester zen. Ce n’était cependant pas évident. « J’en ai vraiment ras-le-bol de ces blessures à répétition. Cette année, rien ne m’aura été épargné  ! Il ne me reste plus qu’à faire appel à un mara>>>

Ethias Trophy

Blessé lors de la finale de l’Ethias Trophy, Steve Darcis a été battu par le Français Adrian Mannarino. La série noire continue !

73


DES CHIFFRES ET DES LETTRES

Kim Clijsters

Montpellier

Tour 1: battue par Marion BARTOLI (FRA, 11) 6-4 6-4

Tour 1: battu par Michaël LLODRA (FRA) 2-3 ab.

Pekin

Steve Darcis

Tour 1: battue par Dominika CIBULKOVA (SLQ) 6-0 7-6(6)

Torhout (ITF) Tour 1: bat Urszula RADWANSKA (POL,WC) 6-3 7-6(3) 8èmes de finale: bat Pauline PARMENTIER (FRA) 7-6(5) 7-6(1) Quarts de finale: bat Mona BARTHEL (ALL, Q) 6-3 7-6(9) Demi-finales: bat Andrea HLAVACKOVA (RTC) 4-6 6-2 6-4 Finale: bat Simona HALEP (ROU) 6-3 6-2

Luxembourg

Mons (Challenger)

Tour 1: battue par Patty SCHNYDER (SUI) 6-4 6-4

Tour 1: bat Christophe ROCHUS (BEL,WC) 6-4 2-6 7-6(0) 8èmes de finale: bat Bjorn PHAU (ALL, 6) 6-2 6-3 Quarts de finale: bat Denis GREMELMAYR (ALL) 6-4 6-7(6) 6-3 Demi-finales: bat Marc GICQUEL (FRA, LL) 7-6(3) 7-6(3) Finale: battu par Adrian MANNARINO (FRA) 7-5 6-2

Bali Quarts de finale: battue par Daniela HANTUCHOVA (SLQ, WC) 6-4 7-6(5) Masters (Doha) Groupe blanc: bat Jelena JANKOVIC (SER, 8) 6-2 6-3 Groupe blanc: bat Victoria AZARENKA (BLR, 10) 6-4 5-7 6-1 Groupe blanc: battue par Vera ZVONAREVA (RUS, 2) 6-4 7-5 Demi-finales: bat Samantha STOSUR (AUS, 7) 7-6(3) 6-1 Finale: bat Caroline WOZNIACKI (DAN, 1) 6-3 5-7 6-3

Kirsten Flipkens

Xavier Malisse

Metz Tour 1: bat Edouard ROGER-VASSELIN (FRA, Q) 7-6(3) 6-4 8èmes de finale: bat Ivan LJUBICIC (CRO, 3) 7-5 6-2 Quarts de finale: battu par Gilles SIMON (FRA, 8) 7-5 4-6 6-1 Tour 1: battu par Santiago GIRALDO (COL) 6-4 1-6 6-1

Bâle Tour 1: battu par Andrey GOLUBEV (KAZ) 7-5 6-2

Tour 1: bat Bojana JOVANOVSKI (SER, Q) 2-6 6-3 6-4 8èmes de finale: bat Yaroslava SHVEDOVA (KAZ, 6) 6-4 6-1 Quarts de finale: battue par Nadia PETROVA (RUS, 1) 6-2 6-1

Tour 1: bat Eduardo SCHWANK (ARG) 6-2 7-5 8èmes de finale: battu par Gael MONFILS (FRA, 3) 6-4 6-4

Ruben Bemelmans

Vienne

Séoul

Montpellier

Bangkok Tour 1: bat Frederik NIELSEN (DAN, Q) 6-2 6-3 8èmes de finale: battu par Rafael NADAL (ESP, 1) 6-1 6-4

Mons (Challenger)

Tour 1: battu par Jarkko NIEMINEN (FIN, Q) 6-4 6-3

Tour 1: bat David GOFFIN (BEL,WC) 7-5 7-5 8èmes de finale: battu par Marc GICQUEL (FRA, LL) 6-3 3-6 6-2

Olivier Rochus

Kristof Vliegen

Open de Bercy

Torhout (ITF) Tour 1: battue par Kiki BERTENS (HOL, Q) 6-7(4) 6-4 6-1

Luxembourg Tour 1: bat Lucie HRADECKA (RTC, Q) 6-2 6-3 8èmes de finale: bat Aravane REZAI (FRA, 2) 6-0 6-1 Quarts de finale: battue par Roberta VINCI (ITA) 7-6(5) 6-1

Yanina Wickmayer

Bangkok Tour 1: bat Juan Martin DEL POTRO (ARG, 5) 7-6(7) 6-4 8èmes de finale: battu par Mikhail KUKUSHKIN (KAZ) 6-4 5-7 6-3

Metz

Mons (Challenger)

Mons ( Challenger)

Tour 1: bat Ilia BOZOLJAC (SER) 7-5 6-4 8èmes de finale: battu par Igor SIJSLING (HOL) 6-3 6-3

Tour 1: bat Thomas SCHOOREL (HOL) 6-3 7-6(4) 8èmes de finale: bat Andreas BECK (ALL, 7) w.o Quarts de finale: battu par Marc GICQUEL (FRA, LL) 7-6(5) 6-4

Stockholm Tour 1: battu par Arnaud CLEMENT (FRA) 6-0 6-4

Tour 1: bat Federico DEL BONIS (ARG, LL) 6-2 4-6 6-3 8èmes de finale: battu par Jarkko NIEMINEN (FIN) 6-4 6-1

DE S C HI F F RE S ET DE S LETTRE S

Les Belges sur le tour

Tokyo

91


ATP Metz: Simon maître dans l’Hexagone (du 20 au 26 septembre – Dur – 382 250€)

DE S C HI F F RE S ET DE S LETTRE S

Gilles Simon a mis fin à une année de disette en France, son dernier titre remontant à septembre 2009 à Bangkok. Le Niçois, qui avait éliminé Malisse en quarts de finale, a dominé logiquement un Mischa Zverev issu des qualifications qui disputait la première finale de sa carrière sur le circuit ATP. C’est le septième titre de la carrière du Français.

92

Quarts de finale: Philipp Kohlschreiber (ALL/N.6) > Marin Cilic (CRO/N.1) 6-4, 6-1; Gilles Simon (FRA/N.8) > Xavier Malisse (BEL) 7-5, 4-6, 6-1; Richard Gasquet (FRA/N.4) > Tommy Robredo (ESP/N.7) 7-6 (7/3), 7-6 (7/5); Mischa Zverev (ALL) > Jarkko Nieminen (FIN) 7-6 (7/0), 6-3 Demi-finales: Gilles Simon (FRA/N.8) > Philipp Kohlschreiber (ALL/N.6) 6-3, 6-2; Mischa Zverev (ALL) > Richard Gasquet (FRA/N.4) forfait Finale: Gilles Simon (FRA/N.8) > Mischa Zverev (ALL) 6-3, 6-2

Bucarest: Chela double la mise (du 20 au 27 septembre – terre battue – 368 450€) Chela a remporté son 2e titre de l’année après celui glané à Houston en avril, également sur terre battue. L’Argentin a dominé un novice en finale, à savoir Andujar, 105e mondial. Chela, qui a battu la tête de série N.1, l’Espagnol Albert Montanes, en demi-finale, a réussi la performance d’également s’imposer en double, associé au Polonais Lukasz Kubot. Quarts de finale: Albert Montañés (ESP/N.1) > Jérémy Chardy (FRA/N.8) 6-3, 1-6, 6-3; Juan Ignacio Chela (ARG/N.4) > Björn Phau (ALL) 6-3, 6-3; Marcel Granollers (ESP) > Potito Starace (ITA/N.3) 3-6, 7-6 (9/7), 6-4; Pablo Andújar (ESP) > Pablo Cuevas (URU) 6-4, 6-4 Demi-finales: Juan Ignacio Chela (ARG/N.4) > Albert Montañés (ESP/N.1) 6-1, 6-3; Pablo Andújar (ESP) > Marcel Granollers (ESP) 7-6 (7/5), 4-6, 6-4 Finale: Juan Ignacio Chela (ARG/N.4) > Pablo Andújar (ESP) 7-5, 6-1

Bangkok: Garcia-Lopez fait tomber Nadal (du 27 septembre au 3 octobre – dur – 551 000$) L’Espagnol Garcia-Lopez s’est offert le deuxième titre de sa carrière après celui remporté à Kitzbuhel l’an dernier. Surtout, après avoir défait le Letton Ernst Gulbis en quarts, il a décroché un succès de prestige en demi-finale contre Rafael Nadal, battu 2-6, 7-6(3), 6-3. Le n°1 mondial n’a pas réussi à convertir 24 de ses 26 balles de break. GarciaLopez n’a eu besoin, lui, que d’une occasion pour prendre le service du gaucher et s’imposer... Quarts de finale: Rafael Nadal (ESP/N.1) > Mikhail Kukushkin (KAZ) 6-2, 6-3; Guillermo García-López (ESP) > Ernests Gulbis (LAT/N.4) 7-6 (7/4), 4-6, 6-3; Jarkko Nieminen (FIN) > Jurgen Melzer (AUT/N.3) 6-3, 7-6 (7/4); Benjamin Becker (ALL) > Daniel Brands (ALL) 6-4, 6-2 Demi-finales: Guillermo García-López (ESP) > Rafael Nadal (ESP/N.1) 2-6, 7-6 (7/3), 6-3; Jarkko Nieminen (FIN) > Benjamin Becker (ALL) 6-3, 6-2 Finale: Guillermo Garcia-Lopez (ESP) > Jarkko Nieminen (FIN) 6-4, 3-6, 6-4

Kuala Lumpur: Youzhny près du Top 8 mondial (du 27 septembre au 3 octobre - dur – 850 000$) Le Russe Mikhail Youzhny a décroché en Malaisie un joli succès. En finale, il a battu le Kazakh Golubev, qu’il avait déjà dominé cette année à Rotterdam puis à l’US Open. Golubev, 39e mondial, avait pourtant été très performant durant la semaine en écartant le Suédois Robin Soderling (N.5 mondial) puis l’Espagnol David Ferrer (N.11). Quarts de finale: Andrey Golubev (KAZ/N.8) > Robin Soderling (Suè/N.1) 6-3, 6-2; David Ferrer (ESP/N.5) > Tomas Berdych (TCH/N.3) 4-6, 7-5, 6-4; Mikhail Youzhny (RUS/N.4) > Marcos Baghdatis (CYP/N.6) 6-7 (5/7), 7-5, 6-1; Igor Andreev (RUS) > Milos Raonic (CAN) 6-1, 3-6, 6-3 Demi-finales: Andrey Golubev (KAZ/N.8) > David Ferrer (ESP/N.5) 7-5, 7-6 (7/4); Mikhail Youzhny (RUS/N.4) > Igor Andreev (RUS) 3-6, 6-0, 6-2 Finale: Mikhail Youzhny (RUS/N.4) > Andrey Golubev (KAZ/N.8) 6-7 (7/9), 6-2, 7-6 (7/3)

Pékin: Djokovic en roue libre (du 4 au 11 octobre – dur – 2 100 000$) Le numéro deux mondial Novak Djokovic a remporté son deuxième tournoi de l’année en battant à Pékin l’Espagnol David Ferrer en deux sets 6-2, 6-4, lors d’une finale qui avait dû être interrompue et reportée la veille à cause de la pluie. Le Serbe, qui conserve son titre à Pékin, s’est facilement débarrassé de son adversaire qui a commis de nombreuses fautes en fond de court. Quarts de finale: Novak Djokovic (SER/N.1) > Gilles Simon (FRA) 6-3, 6-2; John Isner (USA) > Nikolay Davydenko (RUS/N.4) 7-6 (7/2), 6-4; David Ferrer (ESP/N.8) > Robin Soderling (SUE/N.3) 6-2, 6-4; Ivan Ljubicic (CRO) > Andy Murray (GBR/N.2) 6-3, 6-2 Demi-finales: Novak Djokovic (SER/N.1) > John Isner (USA) 7-6 (7/1), 6-2; David Ferrer (ESP/N.8) > Ivan Ljubicic (CRO) 6-4, 4-6, 6-4 Finale: Novak Djokovic (SER/N.1) > David Ferrer (ESP/N.8) 6-2, 6-4

Tokyo: Nadal surclasse Monfils (du 4 au 10 octobre – dur – 1 100 000$) Rafael Nadal a remporté le tournoi de Tokyo, en surclassant le Français Gaël Monfils en deux sets 6-1, 7-5, lors d’une finale expéditive. Nadal signe ainsi sa septième victoire de la saison malgré une demi-finale difficile puisqu’il avait dû sauver deux balles de match contre le Serbe Viktor Troicki. Le vainqueur du dernier US Open en septembre comptait désormais à son palmarès 43 victoires en tournois. Quarts de finale: Radek Stepanek (TCH) > Jarkko Nieminen (FIN) par forfait; Gaël Monfils (FRA/N.5) > Andy Roddick (USA/N.2) 7-6 (7/5), 4-6, 7-6 (8/6); Rafael Nadal (ESP/N.1) > Dmitry Tursunov (RUS) 6-4, 6-1; Viktor Troicki (SER) > Guillermo Garcia-Lopez (ESP) 6-2, 3-6, 6-4 Demi-finales: Rafael Nadal (ESP/N.1) > Viktor Troicki (SER) 7-6 (7/4), 4-6, 7-6 (9/7); Gaël Monfils (FRA/N.5) > Radek Stepanek (TCH) 6-3, 6-3 Finale: Rafael Nadal (ESP/N.1) > Gaël Monfils (FRA/N.5) 6-1, 7-5

Shanghai: Murray écoeure Federer (du 10 au 17 octobre – dur – 3 240 000$) Le Britannique Andy Murray, infranchissable mur en fond de court, a écoeuré Roger Federer en finale du tournoi de Shanghai (6-3, 6-2). En Chine, l’Ecossais de 23 ans a obtenu le sixième titre de sa carrière dans un Masters 1000 et son huitième succès en treize confrontations face au Suisse. Le dernier datait du mois d’août en finale du Masters 1000 de Toronto (7-5, 7-5). Murray a rajouté un seizième titre à son palmarès, dans lequel ne manque qu’un Grand Chelem.

Quarts de finale: Juan Monaco (ARG) > Jurgen Melzer (AUT/N.13) 6-7 (6/8), 7-5, 6-2; Andy Murray (GBR/N.4) > Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.12) 6-2, 6-2; Roger Federer (SUI/N.3) > Robin Soderling (SUE/N.5) 6-1, 6-1; Novak Djokovic (SER/N.2) > Guillermo García-López (ESP) 6-2, 6-3 Demi-finales: Andy Murray (GBR/N.4) > Juan Monaco (ARG) 6-4, 6-1; Roger Federer (SUI/N.3) > Novak Djokovic (SER/N.2) 7-5, 6-4 Finale: Andy Murray (GBR/N.4) > Roger Federer (SUI/N.3) 6-3, 6-2

Stockholm: Federer rejoint Sampras (du 17 au 24 octobre – dur – 531 000€) Après avoir dépossédé Sampras de son record de victoires en Grand Chelem (16 aujourd’hui contre 14 à l’Américain), Federer l’a rejoint à la quatrième place au palmarès des titres remportés avec 64 trophées. Seuls John McEnroe (77), Ivan Lendl (94) et Jimmy Connors (109) ont fait mieux. C’est assez rare que Federer s’aligne dans un tournoi de cette catégorie. Il dit l’avoir fait par amitié pour les organisateurs, les anciens joueurs Thomas Johansson et Jonas Björkman. Quarts de finale: Roger Federer (SUI/N.1) > Stanislas Wawrinka (SUI/N.5) 2-6, 6-3, 6-2; Ivan Ljubicic (CRO/N.4) > Ivan Dodig (CRO) 4-6, 6-2, 6-4; Jarkko Nieminen (FIN) > James Blake (USA) 6-0, 6-2; Florian Mayer (ALL) > Robin Soderling (SUE/N.2) 7-6 (10/8), 6-1 Demi-finales: Roger Federer (SUI/N.1) > Ivan Ljubicic (CRO/N.4) 7-6 (7/5), 6-2; Florian Mayer (ALL) > Jarkko Nieminen (FIN) 4-6, 6-4, 7-6 (7/3) Finale: Roger Federer (SUI/N.1) > Florian Mayer (ALL) 6-4, 6-3

Moscou: Troicki, clap, première (du 18 au 24 octobre – dur – 1 000 000$) La «Coupe du Kremlin» a d’abord été marquée par une hécatombe des favoris avec les défaites d’entrée de Nikolay Davydenko et Jo-Wilfried Tsonga ainsi que le forfait de Mikhail Youzhny. Le dernier gros bras à céder a été Marcos Baghdatis, sur la corde raide toute la semaine avant de craquer en finale face à Troicki, 43e mondial, qui remporte le premier titre de sa carrière, à 24 ans. Quarts de finale: Pablo Cuevas (URU) > Radek Stepanek (TCH/N.5) 6-4, 7-6 (7/3); Viktor Troicki (SER) > Horacio Zeballos (ARG) 6-2, 6-1; Marcos Baghdatis (CYP/N.4) > Oleksandr Dolgopolov Jr. (UKR) 6-2, 7-6 (9/7); Denis Istomin (UZB) > Igor Kunitsyn (RUS) 6-2, 6-4 Demi-finales: Viktor Troicki (SER) > Pablo Cuevas (URU) 6-3, 6-3; Marcos Baghdatis (CYP/N.4) > Denis Istomin (UZB) 6-4, 6-7 (5/7), 7-6 (7/2) Finale: Viktor Troicki (SER) > Marcos Baghdatis (CYP/N.4) 3-6, 6-4, 6-3

St Petersbourg: Kukushkin, la surprise kazakhe (du 25 au 31 octobre – dur – 663 750$) Le Kazakh Mikhail Kukushkin, 22 ans et 88e mondial, s’est offert le premier titre ATP de sa carrière, en battant le Russe Mikhail Youzhny en finale à Saint-Pétersbourg, 6-3, 7-6 (7/2). Youzhny, demi-finaliste de l’US Open et déjà victorieux à Munich et Kuala Lumpur cette année, a payé cash ses efforts consentis face à son compatriote Dmitry Tursunov, la veille en demi-finale, remportée 7-5, 4-6, 7-6 (10/8) après plus de trois heures de jeu. Quarts de finale: Mikhail Youzhny (RUS/N.1) > Victor Hanescu (ROU/N.8) 6-7 (5/7), 6-3, 7-6 (8/6); Dmitry Tursunov (RUS) > Oleksandr Dolgopolov Jr. (UKR) 6-4, 6-2; Mikhail Kukushkin (KAZ) > Janko Tipsarevic (SER/N.3) 7-5, 3-6, 6-4; Illya Marchenko (UKR) > Benjamin Becker (ALL) 6-4, 2-6, 6-2


Tokyo, Monfils débloque enfin ses compteurs cette année. Il ajoute également une troisième ligne à son palmarès après Sopot (2005) et Metz (2009).

Finale: Mikhail Kukushkin (KAZ) > Mikhail Youzhny (RUS/N.1) 6-3, 7-6 (7/2)

Quarts de finale: Albert Montanés (ESP/N.6) > Nikolay Davydenko (RUS/N.1) 3-6, 7-6 (7/3), 7-6 (7/4); Ivan Ljubicic (CRO/N.4) > Jarkko Nieminen (FIN) 4-6, 6-3, 7-6 (8/6); Gaël Monfils (FRA/N.3) > John Isner (USA/N.5) 3-6, 6-4, 6-4; Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.2) > Gilles Simon (FRA) 6-3, 6-7 (0/7), 6-3

Vienne: Melzer conserve son titre (du 25 au 31 octobre – dur – 575 250€) L’Autrichien Jurgen Melzer a conservé son titre au tournoi de Vienne, au terme d’un match très disputé face à son compatriote Andreas Haider-Maurer, 6-7 (10/12), 7-6 (7/4), 6-4. Cette finale 100% autrichienne était la première à Vienne depuis 22 ans et la victoire de Horst Skoff sur Thomas Muster. A 43 ans, ce dernier a tenté un retour sur le circuit à Vienne, mais l’expérience a tourné court puisque l’ex-N.1 mondial a été éliminé par Haider-Maurer au 1er tour. Quarts de finale: Jurgen Melzer (AUT/N.1) > Philipp Kohlschreiber (ALL/N.7) par forfait; Nicolas Almagro (ESP/N.3) > Juan Ignacio Chela (ARG/N.8) 7-5, 3-6, 6-3; Michael Berrer (ALL) > Marcos Baghdatis (CYP/N.4) 5-7, 6-1, 6-4; Andreas Haider-Maurer (AUT) > Marin Cilic (CRO/N.2) 7-6 (7/1), 6-4 Demi-finales: Jurgen Melzer (AUT/N.1) > Nicolas Almagro (ESP/N.3) 6-4, 6-4; Andreas Haider-Maurer (AUT) > Michael Berrer (ALL) 7-6 (8/6), 6-7 (1/7), 6-3 Finale: Jurgen Melzer (AUT/N.1) > Andreas Haider-Maurer (AUT) 6-7 (10/12), 7-6 (7/4), 6-4

Montpellier: Monfils, sa bataille (du 25 au 31 octobre – dur – 575 250€) Gaël Monfils n’a pas craqué face au Croate Ivan Ljubicic, battu 6-2, 6-4 à l’Open Sud de France à Montpellier. Soit une performance qui vient récompenser le bel automne du Français. Défait en finale à Stuttgart, sur abandon, puis à

Demi-finales: Ivan Ljubicic (CRO/N.4) > Albert Montanes (ESP/N.6) 6-3, 7-6 (7/4); Gaël Monfils (FRA/N.3) > Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.2) 7-6 (7/2), 2-6, 6-4 Finale: Gaël Monfils (FRA/N.3) > Ivan Ljubicic (CRO/N.4) 6-2, 5-7, 6-1

Valence: Ferrer s’ouvre le Masters (Du 1er au 8 novembre – Dur – 1 357 000€) Neuvième titre, le deuxième de l’année, pour David Ferrer, qui lui permet de se qualifier pour le Masters de Londres. Solide pendant tout le tournoi, avec des victoires sur GarciaLopez, Gabashvili, Starace et Soderling, le n°8 mondial a mis fin au parcours de rêve de Granollers, «lucky-loser» après le forfait de Jo-Wilfried Tsonga. Quarts de finale: Marcel Granollers (ESP) > Juan Monaco (ARG) 1-6, 6-3, 6-4; Gilles Simon (FRA) > Nikolay Davydenko (RUS/N.6) 6-4, 6-7 (5/7), 6-3; David Ferrer (ESP/N.4) > Potito Starace (ITA) 7-5, 6-4; Robin Soderling (SUE/N.2) > Gaël Monfils (FRA/N.8) 6-3, 6-2 Demi-finales: Marcel Granollers (ESP) > Gilles Simon (FRA) 6-4, 6-4; David Ferrer (ESP/N.4) > Robin Soderling (SWE/N.2) 6-3, 3-6, 6-3 Finale: David Ferrer (ESP/N.4) > Marcel Granollers (ESP) 7-5, 6-3

Bâle: Federer maître chez lui (Du 1er au 8 novembre – Dur – 1 225 000€) Cette fois, Djokovic n’a pas empêché Federer d’écrire un nouveau chapitre de sa belle histoire avec un tournoi dont il fut ramasseur de balle dans son enfance et qu’il a remporté pour la quatrième fois après 2006, 2007 et 2008. Impérial pendant toute la semaine, notamment pour battre Andy Roddick pour la vingtième fois en demi-finale, le n°2 mondial a terminé sur un superbe troisième set face à “Djoko” pour remporter son quatrième trophée de l’année. Il dépasse Pete Sampras au nombre de trophées dans sa carrière avec 65 coupes dans sa vitrine, soit le quatrième meilleur total de l’histoire, loin toutefois des 109 de Jimmy Connors. Quarts de finale: Roger Federer (SUI/N.1) > Radek Stepanek (TCH) 6-3, 6-2; Andy Roddick (USAN.4) > David Nalbandian (ARG) 6-4, 6-4; Viktor Troicki (SRB) > Richard Gasquet (FRA) 6-4, 6-2; Novak Djokovic (SRB/N.2) > Robin Haase (P-B) 6-2, 6-3 Demi-finales: Roger Federer (SUI/N.1) > Andy Roddick (USA/N.4) 6-2, 6-4; Novak Djokovic (SRB/N.2) > Viktor Troicki (SRB) 7-6 (7/4), 6-4 Finale: Roger Federer (SUI/N.1) > Novak Djokovic (SRB/N.2) 6-4, 3-6, 6-1

Paris-Bercy: Soderling, enfin un Masters 1000 (Du 8 au 14 novembre - Dur - 2 227 500€) Le Suédois Robin Soderling a remporté son premier tournoi de Paris-Bercy en battant le Français Gaël Monfils en deux sets 6-1, 7-6 (7/1) en finale, et après avoir notamment sauvé trois balles de match la veille en demi-finale face à Michaël Llodra. C’est le sixième titre pour le n°5 mondial et c’est le plus beau puisqu’il s’impose pour la première fois dans un Masters 1000, la catégorie de tournois qui vient juste après ceux du Grand Chelem en ordre d’importance. Battu en fi-

DE S C HI F F RE S ET DE S LETTRE S

Demi-finales: Mikhail Kukushkin (KAZ) > Illya Marchenko (UKR) 6-3, 6-4; Mikhail Youzhny (RUS/N.1) > Dmitry Tursunov (RUS) 7-5, 4-6, 7-6 (10/8)


nale de Roland-Garros par Roger Federer en 2009 et Rafael Nadal cette année, Soderling, 26 ans, devient le premier Suédois à s’imposer à Bercy depuis Thomas Enqvist en 1996.

Kuala Lumpur en février. «Cette victoire va m’aider à intégrer le Top 20, pas immédiatement certes, mais j’y crois», s’est félicitée la Russe, 28e mondiale avant la semaine coréenne.

Quarts de finale: Roger Federer (SUI/N.1) > Jurgen Melzer (AUT/N.11) 6-1, 7-6 (7/4); Gaël Monfils (FRA/N.12) > Andy Murray (G-B/N.3) 6-2, 2-6, 6-3; Robin Soderling (SUE/N.4) > Andy Roddick (USA/N.8) 7-5, 6-4; Michaël Llodra (FRA) > Nikolay Davydenko (RUS/N.10) 7-5, 6-1

Quarts de finale: Nadia Petrova (RUS/N.1) > Kirsten Flipkens (BEL) 6-2, 6-1; Klara Zakopalova (TCH) > Dinara Safina (RUS) 7-5, 6-3; Alisa Kleybanova (RUS/N.5) > Ekaterina Makarova (RUS) 6-1, 6-2; Agnes Szavay (H0N/N.8) > Kimiko Date Krumm (JAP) 6-2, 6-7 (3/7), 6-3

Demi-finales: Robin Soderling (SUE/N.4) > Michael Llodra (FRA) 6-7 (0/7), 7-5, 7-6 (8/6); Gaël Monfils (FRA/N.12) > Roger Federer (SUI/N.1) 7-6 (9/7), 6-7 (1/7), 7-6 (7/4)

DE S C HI F F RE S ET DE S LETTRE S

Finale: Robin Soderling (SUE/N.4) > Gael Monfils (FRA/N.12) 6-1, 7-6 (7/1)

94

WTA Guangzhou: première pour Groth (du 13 au 19 septembre – dur – 220 000$) L’Australienne Jarmila Groth a remporté à Canton son premier titre WTA, en battant aisément en finale 6-1, 6-4 la Russe Alla Kudryavtseva. Groth, âgée de 23 ans et originaire de Slovaquie, a dominé ce tournoi de la tête et des épaules, remportant ses cinq matches dans la semaine sans céder le moindre set, et en laissant troix jeux en moyenne par rencontre à ses adversaires. Accomplissant la meilleure saison d’une carrière entamée en 2005, elle a atteint cette année les huitièmes de finale à Roland-Garros puis dans la foulée à Wimbledon où elle avait perdu de très peu face à Venus Williams (4-6, 6-7). Quarts de finale: Jarmila Groth (AUS/N.1) > Maria Elena Camerin (ITA) 6-0, 6-2; Edina Gallovits (ROU) > Xinyun Han (CHN) 3-6, 6-2, 6-4; Shuai Zhang (CHN) > Sania Mirza (IND) 6-4, 1-6, 6-4; Alla Kudryavtseva (RUS) > Ksenia Pervak (RUS) 6-3, 6-1 Demi-finales: Jarmila Groth (AUS/N.1) > Edina Gallovits (ROU) 6-0, 6-1; Alla Kudryavtseva (RUS) > Shuai Zhang (CHN) 6-0, 6-4 Finale: Jarmila Groth (AUS/N.1) > Alla Kudryavtseva (RUS) 6-1, 6-4

Québec: Paszek de retour (du 13 au 19 septembre – dur – 220 000$) La jeune Autrichienne Tamira Paszek, lauréate du tournoi de Québec en battant en finale l’Américaine Bethanie Mattek-Sands 7-6 (10/8), 2-6, 7-5, a inscrit un deuxième titre à son palmarès après celui de Portoroz en Slovénie en 2006 remporté à l’âge de 15 ans et 9 mois. «J’ai toujours cru que je pouvais revenir» dans le Top 50, a déclaré la jeune championne de 19 ans, ancienne 35e joueuse mondiale, longtemps blessée en 2009. Quarts de finale: Christina McHale (USA) > Alexa Glatch (USA) 6-3, 6-1; Tamira Paszek (AUT) > Sofia Arvidsson (SUE/N.8) 6-3, 6-4; Bethanie Mattek-Sands (USA) > Rebecca Marino (CAN) 6-4, 7-6 (7/4); Lucie Safarova (TCH/N.3) > Melanie Oudin (USA/N.5) 4-6, 6-2, 6-4 Demi-finales: Tamira Paszek (AUT) > Christina McHale (USA) 6-2, 6-2; Bethanie Mattek-Sands (USA) > Lucie Safarova (TCH/N.3) 6-2, 6-1 Finale: Tamira Paszek (AUT) > Bethanie Mattek-Sands (USA) 7-6 (10/8), 2-6, 7-5

Séoul: Kleybanova proche du Top 20 (du 20 au 26 septembre – dur – 220 000$) La Russe Alisa Kleybanova a remporté à Séoul le deuxième titre WTA de sa carrière en s’imposant en finale sur la Tchèque Klara Zakopalova 6-1, 6-3. L’Asie réussit à Kleybanova, 21 ans, qui, pour sa première finale avait remporté le tournoi de

Demi-finales: Klara Zakopalova (TCH) > Nadia Petrova (RUS/N.1) 5-4 (abandon); Alisia Kleybanova (RUS/N.5) > Agnes Szavay (H0N/N.8) 6-3, 6-2 Finale: Alisa Kleybanova (RUS/N.5) > Klara Zakopalova (TCH) 6-1, 6-3

Tachkent: Kudryavtseva, un nom à retenir (du 20 au 25 septembre – dur – 220 000$) La Russe Alla Kudryavtseva a remporté son premier titre WTA en dominant sa compatriote Elena Vesnina 6-4, 6-4, en finale à Tachkent. Battue la semaine précédente en finale à Guangzhou (Chine), Kudryavtseva, 22 ans a notamment été portée par son gros service (elle mesure 1,78 m). Vesnina, 24 ans, déjà battue en finale à Istanbul en juillet sur dur, manque elle l’occasion d’accrocher un premier titre à son palmarès (quatre finales perdues). Quarts de finale: Monica Niculescu (ROU/N.5) > Alexandra Dulgheru (ROU/N.1) 7-6 (7/5), 2-6, 6-3; Elena Vesnina (RUS/N.4) > Darya Kustova (BLR) 6-0, 6-1; Evgeniya Rodina (RUS) > Stefanie Vögele (SUI) 6-4, 4-6, 6-0; Alla Kudryavtseva (RUS/N.7) > Akgul Amanmuradova (OUZ/N.2) 7-6 (7/5), 6-3 Demi-finales: Elena Vesnina (RUS/N.4) > Monica Niculescu (ROU/N.5) 6-3, 3-6, 6-4; Alla Kudryavtseva (RUS/N.7) > Evgeniya Rodina (RUS) 6-1, 3-6, 6-3 Finale: Alla Kudryavtseva (RUS/N.7) > Elena Vesnina (RUS/N.4) 6-4, 6-4

Tokyo: Wozniacki en number one (du 26 septembre au 2 octobre – dur – 2 000 000$) La Danoise Caroline Wozniacki, éliminée au premier tour lors de ses deux précédentes participations, a remporté le tournoi de Tokyo en battant en finale la Russe Elena Dementieva 1-6, 6-2, 6-3. Ce nouveau titre était le 5e de la saison pour la jeune Danoise, après ceux de Ponte Vedra Beach, Copenhague, Montréal et New Haven. Ce qui lui permettait de détrôner Serena Williams (blessée) en tête du classement WTA. Quarts de finale: Caroline Wozniacki (DAN/N.1) > Agnieszka Radwanska (POL/N.6) 5-0 (abandon); Victoria Azarenka (BLR/N.8) > Coco Vandeweghe (USA) 6-2, 6-1; Francesca Schiavone (ITA/N.5) > Kaia Kanepi (EST) 7-5, 4-6, 7-5; Elena Dementieva (RUS/N.7) > Vera Zvonareva (RUS/N.2) 7-5, 6-2 Demi-finales: Caroline Wozniacki (DAN/N.1) > Victoria Azarenka (BLR/N.8) 6-2, 6-7 (3/7), 6-4; Elena Dementieva (RUS/N.7) > Francesca Schiavone (ITA/N.5) 6-4, 7-5 Finale: Caroline Wozniacki (DAN/N.1) > Elena Dementieva (RUS/N.7) 1-6, 6-2, 6-3

Pékin: Wozniacki impériale en Asie (du 2 au 11 octobre – dur – 4 500 000$) La Danoise Caroline Wozniacki a remporté le tournoi de Pékin face à la Russe Vera Zvonareva 6-3, 3-6, 6-3. Il s’agissait du sixième titre de la saison pour la Danoise âgée de 20 ans. Wozniacki et Zvonareva, qui s’étaient affrontées en demi-finales de l’US Open en septembre pour une victoire de la Russe (26 ans), avaient dû patienter une journée après le report de la finale, initialement prévue dimanche, en raison de la pluie.

Quarts de finale: Caroline Wozniacki (DAN/N.1) > Ana Ivanovic (SER) 7-6 (7/1), 6-4; Shahar Peer (ISR/N.15) > Timea Bacsinszky (SUI) 7-6 (7/4), 6-4; Li Na (CHN/N.9) > Anastasija Sevastova (LAT) 7-6 (8/6), 6-3; Vera Zvonareva (RUS/N.2) > Francesca Schiavone (ITA/N.5) 6-0, 6-2 Demi-finales: Caroline Wozniacki (DAN/N.1) > Shahar Peer (ISR/N.15) 7-5, 6-2; Vera Zvonareva (RUS/N.2) > Li Na (CHN/N.9) 6-3, 6-3 Finale: Caroline Wozniacki (DAN/N.1) > Vera Zvonareva (RUS/N.2) 6-3, 3-6, 6-3

Linz: Ivanovic, le retour (du 11 au 17 octobre – dur – 220 000$) Venue à Linz en dernière minute à la faveur du forfait de l’Américaine Serena Williams, blessée, la Serbe de 22 ans a remporté le 9e tournoi de sa carrière et son premier en deux ans. C’était à Linz qu’Ivanovic avait remporté son dernier trophée en 2008. Ivanovic, qui avait passé quelques semaines au rang de N.1 mondiale en 2008 avant de retomber à la 29e place, s’est imposée face à Schnyder, 31 ans, dans sa première finale depuis celle d’Indian Wells en mars 2009. Quarts de finale: Roberta Vinci (ITA) > Sara Errani (ITA/N.9) 5-7, 6-3, 6-4; Andrea Petkovic (ALL/N.6) > Eleni Daniilidou (GRE) 6-3, 6-2; Patty Schnyder (SUI) > Daniela Hantuchova (SVK/N.2) 6-4, 6-4; Ana Ivanovic (SER/N.7) > Julia Görges (ALL) 7-6, 6-2 Demi-finales: Ana Ivanovic (SER/N.7) > Roberta Vinci (ITA) 6-3, 7-5; Patty Schnyder (SUI) > Andrea Petkovic (ALL/N.6) 6-2, 4-6, 7-5 Finale: Ana Ivanovic (SER/N.7) > Patty Schnyder (SUI) 6-1, 6-2

Osaka: Krumm (40 ans) proche de l’exploit (du 11 au 17 octobre – dur – 220 000$) La Thaïlandaise Tamarine Tanasugarn (33 ans) a brisé les rêves de Kimiko Date Krumm, de devenir à 40 ans et 19 jours la joueuse la plus âgée à remporter un tournoi WTA, en battant la Japonaise 7-5, 6-7 (4/7), 6-1 en finale à Osaka. En cas de victoire, la Japonaise, ex-N.4 mondiale en 1995, sortie au printemps 2008 d’une retraite sportive de près de douze ans, aurait effacé des tablettes l’Américaine Billie Jean King, qui demeure la joueuse la plus âgée victorieuse d’un tournoi, celui de Birmingham sur gazon en 2003, à 39 ans 7 mois et 23 jours. Tamarine Tanasugarn a soulevé, elle, le quatrième trophée de sa carrière, après ceux à Hyderabad (Inde) en 2003 et à Bois-le-Duc (Pays-Bas) en 2008 et 2009. Quarts de finale: Kimiko Date Krumm (JAP/N.6) > Samantha Stosur (AUS/N.1) 5-7, 6-3, 7-6 (7/4); Shahar Peer (ISR/N.3) > Iveta Benesova (TCH/N.7) 6-2, 6-0; Tamarine Tanasugarn (THA) > Chang Kai-Chen (TPE) 6-3, 2-6, 6-4; Marion Bartoli (FRA/N.2) > Jill Craybas (USA) 6-1, 6-2 Demi-finales: Tamarine Tanasugarn (THA) > Marion Bartoli (FRA/N.2) 6-2, 7-5; Kimiko Date Krumm (JAP/N.6) > Shahar Peer (ISR/N.3) 3-6, 7-6 (7/5), 7-5 Finale: Tamarine Tanasugarn (THA) > Kimiko Date Krumm (JAP/N.6) 7-5, 6-7 (4/7), 6-1

Moscou: Azarenka, en l’absence des meilleures russes (du 18 au 24 octobre – dur – 1 000 000$) Azarenka, 10e joueuse mondiale, a remporté le cinquième titre de sa carrière, le deuxième de l’année. Elle a gagné un tournoi marqué par l’absence des meilleures Russes et le crash spectaculaire de la tête de série N.1 Jelena Jankovic, battue 6-1, 6-2 par l’inconnue Kazakhe Zarina Diyas au deuxième tour. Quarts de finale: Maria Kirilenko (RUS/N.6) > Zarina Diyas (KAZ) 6-1, 6-2; Vera Dushevina (RUS) > Anna Chakvetadze (RUS) 6-3, 7-6 (9/7); Maria José Martinez (ESP/N.8) > Dominika Cibulkova (SVK) 6-2, 6-3; Victoria


Azarenka (BLR/N.2) > Alisa Kleybanova (RUS/N.7) 6-1, 6-3 Demi-finales: Maria Kirilenko (RUS/N.6) > Vera Dushevina (RUS) 6-1, 6-1; Victoria Azarenka (BLR/N.2) > María José Martínez (ESP/N.8) 6-3, 6-3 Finale: Victoria Azarenka (BLR/N.2) > Maria Kirilenko (RUS/N.6) 6-3, 6-4

Luxembourg: Vinci a trouvé le code

DE S C HI F F RE S ET DE S LETTRE S

(du 18 au 24 octobre – dur – 220 000$) Que ce soit Dementieva, Rezaï, Wickmayer, Ivanovic ou Hantuchova, toutes les vedettes ont rapidement débarrassé le plancher pour laisser la place à une finale surprise où l’Italienne Roberta Vinci, 45e mondiale, a décroché le 3e titre de sa carrière.

96

Quarts de finale: Angelique Kerber (ALL) > Polona Hercog (SLO) 6-4, 6-2; Julia Görges (ALL/N.8) > Ana Ivanovic (SER/N.4) 6-3, 6-1; Anne Keothavong (GBR) > Iveta Benesova (TCH) 6-7 (3/7), 6-2, 6-4; Roberta Vinci (ITA) > Kirsten Flipkens (BEL) 7-6 (7/5), 6-1 Demi-finales: Julia Görges (ALL/N.8) > Angelique Kerber (ALL) 6-4, 3-6, 6-1; Roberta Vinci (ITA) > Anne Keothavong (GBR) 6-4, 6-2 Finale: Roberta Vinci (ITA) > Julia Görges (ALL/N.8) 6-3, 6-4

Bali: Ivanovic au “Masters bis” (du 3 au 8 novembre – Dur – 600 000$) Ivanovic succède à Aravane Rezaï, éliminée d’entrée cette année, au palmarès du «Masters bis» qui, avec une nouvelle formule, a réuni une sélection amoindrie de lauréates d’un

Classement final WTA 2010 1. Caroline Wozniacki (Dan)......................... 8035 2. Vera Zvonareva (Rus)................................ 6785 3. Kim Clijsters............................................... 6635 4. Serena Williams (USA).............................. 5355 5. Venus Williams (USA)............................... 4985 6. Samantha Stosur (Aus)............................. 4982 7. Francesca Schiavone (Ita)......................... 4935 8. Jelena Jankovic (Ser)................................. 4445 9. Elena Dementieva (Rus)............................ 4335 10. Victoria Azarenka (Blr)............................ 4235 11. Na Li (Chn)............................................... 3555 12. Justine Henin . ........................................ 3415 13. Shahar Peer (Isr)...................................... 3365 14. Agnieszka Radwanska (Pol)................... 3000 15. Nadia Petrova (Rus)................................ 2702 16. Marion Bartoli (Fra)................................. 2645 17. Ana Ivanovic (Ser)................................... 2600 18. Maria Sharapova (Rus)........................... 2591 19. Aravane Rezai (Fra)................................. 2575 20. Maria Kirilenko (Rus).............................. 2550

Les autres Belges : 23. Yanina Wickmayer ................................ 2450 77. Kirsten Flipkens . ...................................... 829 367. Tamaryn Hendler . .................................. 114 422. Sofie Oyen ................................................ 86 469. An-Sophie Mestach . ................................ 70 502. Gally De Wael . ......................................... 63 587. Valerie Verhamme . .................................. 44 713. Anouk Delefortrie .................................... 28 807. Nicky Van Dyck . ....................................... 18 829. Alison Van Uytvanck . .............................. 17 929. Elyne Boeykens ........................................ 12 1012. Michaela Boev .......................................... 7 1110. Goele Lemmens . ...................................... 3

tournoi cette saison. Ce titre pourrait relancer l’ancienne n°1 mondiale, tombée jusqu’à la 65e place mondiale en deux ans de contre-performances, dans l’optique de 2011. Quarts de finale: Daniela Hantuchova (SVK) > Yanina Wickmayer (BEL/N.4) 6-4, 7-6 (7/5); Alisa Kleybanova (RUS) > Aravane Rezaï (FRA/N.2) 6-1, 6-2; Kimiko Date Krumm (JAP) > Li Na (CHN/N.1) 6-4, 3-6, 6-4; Ana Ivanovic (SER) > Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/N.3) 6-0, 6-1 Demi-finales: Ana Ivanovic (SER) > Kimiko Date Krumm (JAP) 7-5, 6-7 (5/7), 6-2; Alisa Kleybanova (RUS) > Daniela Hantuchova (SVK) 6-3, 6-1 Match pour la 3e place: Kimiko Date Krumm (JAP) > Daniela Hantuchova (SVK) 7-5, 7-5 Finale: Ana Ivanovic (SER) > Alisa Kleybanova (RUS) 6-2, 7-6 (7/5)

Classement final ATP 2010 1. Rafael Nadal (Esp)................................... 12450 2. Roger Federer (Sui)................................... 9145 3. Novak Djokovic (Ser)................................ 6035 4. Andy Murray (G-B).................................... 5760 5. Robin Soderling (Suè)............................... 5580 6. Tomas Berdych (Tch).................................. 3955 7. David Ferrer (Esp)...................................... 3735 8. Andy Roddick (USA).................................. 3665 9. Fernando Verdasco (Esp).......................... 3240 10. Mikhail Youzhny (Rus)........................... 2920 11. Jurgen Melzer (Aut)................................ 2785 12. Gael Monfils (Fra)................................... 2485 13. Jo-Wilfried Tsonga (Fra)......................... 2345 14. Marin Cilic (Cro)....................................... 2300 15. Nicolas Almagro (Esp)............................. 2160 16. Mardy Fish (USA).................................... 1991 17. Ivan Ljubicic (Cro).................................... 1965 18. Sam Querrey (USA)................................. 1860 19. John Isner (USA)..................................... 1850 20. Marcos Baghdatis (Chy).......................... 1785

Les Belges 60. Xavier Malisse .......................................... 816 109. Steve Darcis ............................................ 521 113. Olivier Rochus ........................................ 515 179. Ruben Bemelmans ................................. 300 231. David Goffin ........................................... 210 234. Yannick Mertens .................................... 206 247. Christophe Rochus ................................. 189 257. Kristof Vliegen ....................................... 184 297. Niels Desein ............................................ 149 480. Alexandre Folie ........................................ 68 514. Julien Dubail . ........................................... 56 715. Bart Govaerts ........................................... 21 772. Marco Dierckx .......................................... 17 789. Germain Gigounon .................................. 15 822. Maxime Authom ...................................... 13 826. Yannik Reuter . ......................................... 13 837. Yannick Vandenbulcke . ........................... 13 879. Dick Norman . ........................................... 10 929. Arthur De Greef ......................................... 9


Résultats WTA 2010

FEV

Tournoi

Pays

Catégorie

Surface

Vainqueur

04-01

>

10-01

Auckland

Nouvelle-Zélande

4

Dur

Yanina Wickmayer

04-01

>

10-01

Brisbane

Australie

4

Dur

Kim Clijsters

11-01

>

17-01

Sydney

Australie

2

Dur

Elena Dementieva

11-01

>

17-01

Hobart

Australie

2

Dur

Alona Bondarenko

18-01

>

31-01

Open Australie

Australie

GC

Dur

Serena Williams

08-02

>

14-02

Paris-Open GDF

France

2

Indoor

Elena Dementieva

08-02

>

14-02

Pattaya

Thaïlande

4

Dur

Vera Zvonareva

15-02

>

21-02

Bogota

Colombie

3

Terre

Mariana Duque Marino

15-02

>

21-02

Memphis

Etats-Unis

3

Indoor

Maria Sharapova

15-02

>

21-02

Dubaï

Emirats Arabes Unis

2

Dur

Venus Williams

22-02

>

28-02

Acapulco

Mexique

3

Terre

Venus Williams

01/03

>

07/03

Monterrey

Mexique

4

Indoor

Anastasia Pavlyuchenkova

MAR 08-03

>

21-03

Indian Wells

Etats-Unis

1

Dur

Jelena Jankovic

22-03

>

04-04

Miami

Etats-Unis

1

Dur

Kim Clijsters

05-04

>

11-04

Ponte Vedra Beach

Etats-Unis

4

Indoor

Caroline Wozniacki

12-04

>

18-04

Charleston

Etats-Unis

1

Terre

Samantha Stosur

12-04

>

18-04

Barcelone

Espagne

4

Terre

Francesca Schiavone Iveta Benesova

AVR

MAI

JUIN

JUIL

Aou

SEP

OCT

NOV

26-04

>

02-05

Fès

Maroc

4

Terre

26-04

>

02-05

Stuttgart

Allemagne

2

Indoor

Justine Henin

03-05

>

09-05

Rome

Italie

1

Terre

Maria Jose Sanchez Martinez

03-05

>

09-05

Estoril

Portugal

4

Terre

Anastasja Sevastova

10-05

>

16-05

Madrid

Espagne

1

Indoor

Aravane Rezaï Alexandra Dulgheru

17-05

>

23-05

Varsovie

Pologne

2

Terre

17-05

>

23-05

Strasbourg

France

3

Terre

Maria Sharapova

24-05

>

06-06

Roland-Garros

France

GC

Terre

Francesca Schiavone

07-06

>

13-06

Birmingham

Grande-Bretagne

3

Gazon

Na Li

14-06

>

20-06

Hertogenbosch

Pays-Bas

3

Gazon

Justine Henin

14-06

>

20-06

Eastbourne

Grande-Bretagne

21-06

>

04-07

Wimbledon

Angleterre

2

Gazon

Ekaterina Makarova

GC

Gazon

05-07

>

11-07

Bastad

Serena Williams

Suède

4

dur

Aravane Rezaï

05-07

>

11-07

Budapest

Hongrie

4

Terre

Agnes Szavay

12-07

>

18-07

Palerme

Italie

4

Terre

Kaia Kanepi

12-07

>

18-07

Prague

Rép.Tchèque

4

Terre

Agnès Szavay

19-07

>

25-07

Portoroz

Slovénie

4

Dur

Anna Chakvetadze

19-07

>

25-07

Bad Gastein

Autriche

4

Terre

Julia Görges

26-07

>

01-08

Istanbul

Turquie

3

Terre

Anastasia Pavlyuchenkova

26-07

>

01-08

Stanford

Etats-Unis

2

Dur

Victoria Azarenka

02-08

>

08-08

SanDiego

Etats-Unis

1

Dur

Svetlana Kuznetsova

09-08

>

15-08

Cincinnati

Etats-Unis

3

Dur

Kim Clijsters

16-08

>

22-08

Montréal

Canada

4

Dur

Caroline Wozniacki

23-08

>

29-08

New-Haven

Etats-Unis

2

Dur

Caroline Wozniacki

30-08

>

12-09

US Open

Etats-Unis

GC

Dur

Kim Clijsters

13-09

>

19-09

Guangzhou

Chine

3

Dur

Jarmila Groth

13-09

>

19-09

Quebec

Canada

3

Indoor

Tamira Paszek

20-09

>

26-09

Séoul

Corée du Sud

4

Dur

Alisa Kleybanova

20-09

>

26-09

Tashkent

Ouzbékistan

4

Dur

Alla Kudryavtseva

27-09

>

03-10

Tokyo

Japon

1

Indoor

Caroline Wozniacki

04-10

>

10-10

Pekin

Chine

2

Dur

Caroline Wozniacki

11-10

>

17-10

Linz

Autriche

2

Indoor

Ana Ivanovic

11-10

>

17-10

Osaka

Japon

4

Dur

Tamarine Tanasugarn

18-10

>

24-10

Luxembourg

Luxembourg

2

Indoor

Roberta Vinci

18-10

>

24-10

Moscou

Russie

1

Indoor

Victoria Azarenka

25-10

>

31-10

Masters

Qatar

M

Indoor

Kim Clijsters

01-11

>

07-11

Bali

Indonésie

3

Dur

Ana Ivanovic

Calendrier WTA

JAN

Date

M = Masters / GC = Grand Chelem


Résultats ATP 2010 JAN

Calendrier ATP

FEV

MAR

AVR

MAI

JUIN

JUIL

AOU

SEP

OCT

NOV

Date 04-01 04-01 04-01 11-01 11-01 18-01 01-02 01-02 01-02 08-02 08-02 08-02 15-02 15-02 15-02 22-02 22-02 22-02 08-03 22-03 05-04 05-04 12-04 19-04 26-04 03-05 03-05 03-05 10-05 17-05 24-05 07-06 07-06 14-06 14-06 21-06 05-07 12-07 12-07 19-07 19-07 26-07 26-07 26-07 02-08 09-08 16-08 23-08 30-08 20-09 20-09 20-09 27-09 04-10 04-10 11-10 18-10 18-10 25-10 25-10 25-10 01-11 01-11 08-11 14-11

> > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > > >

Tournoi 10-01 10-01 10-01 17-01 17-01 31-01 07-02 07-02 07-02 14-02 14-02 14-02 21-02 21-02 21-02 28-02 28-02 28-02 21-03 04-04 11-04 11-04 18-04 25-04 02-05 09-05 09-05 09-05 16-05 23-05 06-06 13-06 13-06 20-06 20-06 04-07 11-07 18-07 18-07 25-07 25-07 01-08 01-08 01-08 08-08 15-08 22-08 29-08 12-09 26-09 26-09 03-10 03-10 10-10 10-10 17-10 24-10 24-10 31-10 31-10 31-10 07-11 07-11 13-11 20-11

Brisbane Chennai Doha Auckland Sydney Open Australie Vina del Mar Zagreb Johannesbourg San Jose Costa Do Sauipe Rotterdam Buenos Aires Memphis Marseille Acapulco Dubaï Delray Beach Indian Wells Miami Houston Casablanca Monte-Carlo Barcelone Rome Munich Belgrade Estoril Madrid Nice Roland-Garros Halle Queen's Londres Eastbourne s’Hertogenbosch Wimbledon Newport Bastad Stuttgart Atlanta Hambourg Los Angeles Gstaad Umag Washington Toronto Cincinnati New-Haven US Open Metz Bucarest Bangkok Kuala Lumpur Tokyo Pekin Shanghaï Stockholm Moscou Montpellier Vienne St-Petersbourg Valence Bâle Paris-Bercy Masters à Londres

Pays

Catégorie Australie Inde Qatar Nouvelle-Zélande Australie Australie Chili Croatie Afrique du Sud Etats-Unis Brésil Pays-Bas Argentine Etats-Unis France Mexique Emirats Arabes Unis Etats-Unis Etats-Unis Etats-Unis Etats-Unis Maroc Monaco Espagne Italie Allemagne Serbie Portugal Espagne France France Allemagne Angleterre Grande-Bretagne Pays-Bas Angleterre Etats-Unis Suède Allemagne Etats-Unis Allemagne Etats-Unis Suisse Croatie Etats-Unis Canada Etats-Unis Etats-Unis Etats-Unis France Roumanie Thaïlande Malaisie Japon Chine Chine Suède Russie France Autriche Russie Espagne Suisse France Angleterre

2 2 2 2 2 GC 2 2 2 2 2 1 2 1 2 1 2 2 MS MS 2 2 MS 1 MS 2 2 2 MS 2 GC 2 2 2 2 GC 2 2 1 2 MS 2 2 2 2 MS MS 2 GC 2 2 2 2 1 2 MS 2 2 2 1 2 2 2 MS MS

Dur Dur Dur Dur Dur Dur Terre Indoor Dur Indoor Terre Indoor Terre Indoor Indoor Terre Dur Dur Dur Dur Terre Terre Terre Terre Terre Terre Terre Terre Indoor Terre Terre Gazon Gazon Gazon Gazon Gazon Gazon Terre Terre Dur Terre Dur Terre Terre Dur Dur Dur Dur Dur Indoor Terre Indoor Dur Dur Dur Dur Indoor Indoor Indoor Indoor Indoor Terre Indoor Indoor Indoor

Vainqueur Andy RODDICK Marin Cilic Nikolay Davydenko John Isner Marcos Baghdatis Roger Federer Thomaz Bellucci Marin Cilic Feliciano Lopez Fernando Verdasco Juan Carlos Ferrero Robin Soderling Juan Carlos Ferrero Sam Querrey Michaël Llodra David Ferrer Novak Djokovic Ernests Gulbis Ivan Ljubicic Andy Roddick Juan Ignacio Chela Stanislas Wawrinka Rafael Nadal Fernando Verdasco Rafael Nadal Mikhail Youzhny Sam Querrey Albert Montanes Rafael Nadal Richard Gasquet Rafael Nadal Lleyton Hewitt Sam Querrey Michaël Llodra Sergiy Stakhovsky Rafael Nadal Mardy Fish Nicolas Almagro Albert Montanes Mardy Fish Andrey Golubev Sam Querrey Nicolas Almagro Juan Carlos Ferrero David Nalbandian Andy Murray Roger Federer Sergiy Stakhovsky Rafael Nadal Gilles Simon Juan Ignacio Chela Guillermo Garcia-Lopez Mikhail Youzhny Novak Djokovic Rafael Nadal Andy Murray Roger Federer Viktor Troicki Gaël Monfils Jurgen Melzer Mikhail Kukushkin David Ferrer Roger Federer Robin Söderling Roger Federer

MS = Masters serie / GC = Grand Chelem



Playtennis - extraits déc 2010 / jan 2011