Issuu on Google+

Protocole

39 Bd Vincen' Delpuech

13255 MOl"Hilie cedex 06

SOINS ASSISTANCE

MaitrÎse du risque infectieux lié à un cathéter veineux périphérique (CVP) N° du protocole PROT/HAD/CH2R16c14/A/2008

Définition: Introductiun et ablation dans le système veincux d'un cathéter court par voie transcutanée, sur prescription médicale, dans un but thérapeutique. lnfectiollllosocomiaie

:

Vient du grec nosocomia « infection associée aux soins ». La maîtrise des infections nosocomiales est un enjeu économique et humain majeur pour les professionnels de santé. Selon l'enquête nationale de prévalencc 2006, inter région SUl) EST, le cathéter reste la portc d'entrée d'infection nosocomiale la plus fréquente (65,60 %). Les micro-organismes

(M.Q) en cause:

Provenance: • flore cutanée, • manu portage. lJ!J& :

• • •

1

staphylocoque coagula~e négative, staphylocoque doré, entérobactéries .. '"

N' du protocole:

PROT/HAD/CH2R16c141A12008

Page 1

.sury]


Les différentes périphérique.

portes d'entrée

CAUSES Les mall1s de l'opérateur mauvais lavage.

des micro-organismes

liées à un

La contamination du ou des solutés, des robinets, raccords et rampes.

La plaie d'insertion.

La Oore cutanée du patient.

Complications mécaniques favorisées par un calibre de cathéter inadapté et/ou un site de ponction mal choisi: - mauvaise adéquation cathéter/veine insertion dans un pli articulaire repositionnement en amont lors d'un cha!!E:ementde site. Complications mécaniques favorisées par le caractère thrombogénique des hiomatériaux du cathéter: - rigidité des biomatériaux après insertion, - durée de pose supérieure à 96 heures - thrombose veineuse si pose sur membre paralysé ou infecté. Le garrot: - non désinfecté est source de contamination lors de la mise en place de la VVP, une pose du garrot trop longue?

1

N" du protocole:

PROT/HAD/CH2R16c141A/2008

lors de la pose du cathéter

veineux

PRECAUTIONS - au plus près du soin, lavage simple des mains avec un savon doux, - au plus près du som, friction des mams avec une solution hydro-alcoolique. désinfection du bouchon, - injection des solutions en respectant l'asepsie, - manipulation après friction des mains avec SHA, - utilisation de compresses imbibées de solution antiseptique pour les différentes manipulations. - l'antiseptie cutanée du patient à 4 temps: 1- appliquer la Bétadine ®scrub, 2- rincer au sérum physiologique, 3- essuyer avec une compresse stérile, 4- appliquer la Bétadine ® dennique. - laisser sécher avant de piquer, - fixer le cathéter avec un pansement stérile transparent et semi pennéable. - un cathéter posé en urgence doit être enlevé dès que (cf. possible et reposé suivant le protocole recommandations ci-dessus). - choisir un réseau veineux superficiel, commencer par le membre supérieur, du plus loin au plus près du cccur en commençant par le dos de la main ou du pied chez l'enfant.

-

-

-

-

utiliser un cathéter adapté: rose pour des perfusions courantes, 0 bleu pour les enfant et adultes ayant un faible 0 capital veineux, vert pour réaliser un remplissage rapide. 0 Il faut qu'il y ait un rapport veine-cathéter qui pennelle au flux sanguin de passer. utiliser un garrot en silicone, propre, lavé, séché et désinfecté auparavant (Procédure d'utilisation des lingettes : PRO/HAD/HG), garrot destiné au patient.

Page 2 sur3 ]


CONCLUSION La pose et l'ablation d'un CV!' sc font sur prescriptions médicales écrites, datées et signées et sont effectuées par un IDE (Articles R 43) )-5, R 4311-7, R 43) 1-9). L'opérateur doit: );> Se conformer aux précautions « standard» en utilisant la blouse livrée, );> Respecter l'hygiène des mains et Ic port des gants obligatoires, ~ Utiliser les collectcurs à déchets, Choisir le cathéter veincux correspondant aux solutés à injecter et au calibre de la veine.

»

Le paticnt doit être in formé el installé confortablemcnt.

I.es exprcssions bleues suulignécs servent de liens vers les procédures et/ou formulaires auxquels elles font référence.

Rédigé par: l'EOHH Fonction:

Le : 07 Février 2008

1

N" du protocole:

PROT/HAD/CH2R16c141A/2008

_____

Page 3 sur 3 1


MAITRISE%20DU%20RISQUE%20INFECTIEUX%20LIE%20AU%20CVP