Tamaya Sapey-Triomphe - portfolio

Page 1

P ORTFO L IO

TAMAYA SAPEY-TRIOMPHE tamayasapeytriomphe@gmail.com www.tamayasapeytriomphe.com


S éLEC TIO N d e p r o j e t s 2019-2022 grands formats

expositions

fresque XXL Prazkowsky Gallery œuvre pérenne école EFAJ / EFJ, 75014 Paris 2021

œuvres

Jungle Jap carte-blanche pour Kenzo installation Kenzo, 75002 Paris 2019

recherches

« où sont les palais idéaux triptyque I » 200 x 150 x 15cm peinture sur bois, feuilles d’or 2021

Ne pas oublier de se souvenir mémoire de recherche ENSA Paris-Malaquais 2020 LE M Usé e d e p rox im it é

9 , PL AC E T E S S I E R 9 16 7 0 A N G E R V IL L E DU 11 M A I A U 13 JUIL L E T 2020

des étoiles en plein jour - tam cities Prazkowsky Gallery œuvre pérenne école bilingue Chardin, 75016 Paris 2021

Le Musée de Proximité Institution Bulding CIVA, Musée de l’Architecture, Bruxelles (Belgique) 2021

divers

Atomic Dislexia réalisation video-clip pour Prosper 2021

Calendrier 2022 réalisé avec Quentin Leroy 2021

Si je voulais m’installer dans cette vitrine condamnée à être vide, alors je devais prendre en compte les 3 conditions qui rendent possible l’architecture contemporaine là où on en veut pas : - que le projet soit réversible ; c’est-à-dire démontable très facilement et rapidement. - que le projet ne se voit pas ; qu’il ne bouscule pas l’état actuel de la ville en ne laissant aucune trace. - que personne ne soit responsable ; l’agent immobilier, le Maire, le service Urbanisme, le service technique de la Mairie ; personne ne se portera responsable de ce projet. Et j’ai donc pris en compte toutes ces conditions afin d’ouvrir un musée fermé au public ; le seul musée ouvert en cas de re-confinement ; le Musée de Proximité. J’ai pensé à un protocole qui joue avec le volume intérieur et qui permette de s’installer dans des lieux inaccessibles au public. Ce dispositif est conçu sur-mesure pour le 9, place Tessier à Angerville mais peut être mis en place dans toutes les vitrines vides.

La vitrine vide, telle qu’on peut la voir à Angerville, ou dans toutes les communes françaises, est ubuesque. Pensée pour être remplie et exposer quelquechose, ces vitrines sont désormais totalement vides et pour la plupart, sont condamnées à le rester. La vitrine vide en tant que lieu du projet m’a semblé être cohérent avec mon questionnement sur l’ordinaire et sur le délaissé et me donnait la possibilité de faire projet à mon échelle, à échelle 1.

Le protocole est pensé en fonction des ouvertures sur la rue dont je dispose ; ici, il y en 3 : 2 vitrines et 1 porte. Je vais donc avoir 3 programmes.

Le Roi et Giotto 210 x 150 cm feutre sur papier 2021

Vitrines Vides série de maquettes carton 2021 commandes

EP7 créations originales pour l’EP7 façade numérique et print EP7, 75013 Paris 2018 -2020

ENSA PARIS-MAL AQUAIS encadrants : CHRISTIAN POTTGIESSER bertrand l amarche

A N G E R V ILLE

Toutes les vitrines d’Angerville et des environs sont vendues ou louées par Dao Immobilier, avec qui je suis entrée en contact et qui m’a confié les clefs du salon de coiffure de la place Tessier, la place du marché, à Angerville, fermé depuis 25 ans. En entrant dans ce salon de coiffure, j’ai rêvé à de nombreux projets, à des formes de musées différents où les visiteurs et les oeuvres s’empareraient de l’espace totalement ; où les commissaires d’exposition ne seraient plus la seule autorité pour faire d’un objet une oeuvre ; où les artistes pourraient penser eux-mêmes l’espace qui accueillerait leurs oeuvres etc. Puis j’ai été directement confrontée à la réalité, à tout ce qu’on nous apprend pas à l’école c’est-à-dire à négocier avec les instances légiférantes. Si je voulais rouvrir cet espace, alors j’avais besoin d’autorisations. Et le Maire, juste après lui avoir expliqué mes intentions, m’a stoppé net : le local n’est pas aux normes, il va falloir remplir des CERFA, souscrire des assurances et se responsable. En résumé, le Maire m’a autorisé à ouvrir un musée mais pas à y faire entrer du public.

La construction du Musée s’est faite de manière empirique. Ca a été un chantier fait d’essais à échelle 1 et de maquettes grandeur nature. En tant que future architecte, j’ai expérimenté une manière personnelle d’appréhender l’espace et le chantier.

Le Musée de Proximité diplôme de fin d’études ENSA Paris-Malaquais 2020

parutions

Le Formydable Studio pour MYD Ed Banger installation Radio Nova, 75018 Paris 2021

Go for Good Galeries Lafayette impressions format XXL Galeries Lafayette Paris & France 2020

TAMAYA S AP EY-TRIOMP H E

Sculptures-Trophées cabinet du Premier Ministre réalisé avec Pietro Mariat 2021

Calendrier de l’avent SNS 75002 Paris 2021

Les Palais Idéaux série en cours crayon sur papier 2021

Les Palais Idéaux série en cours tricot 2021

Good Sisters Party affiches Good Sisters AGency 2021

Le Roi et Giotto 21 x 29,7 cm feutre sur papier 2021

Paname Bouquine direction artistique les Bouquinistes de Paris 2021

Tarjeta Basta! 30 x 30 cm technique mixte 2019

âme-demeure revue Maison 2021

journal Libération parutions ponctuelles depuis 2021

Pulse illustrations du Grand Paris 4 pages 2021

Escuta Mag Largo, Lisbonne (Portugal) 100 pages illustrées 2019

Les Inrockuptibles hors-série spécial Sexe 2019


fresque XXL commande de Prazkowsky Gallery œuvre pérenne école EFAJ / EFJ, 75014 Paris 2021


des étoiles en plein jour - tam cities commande de Prazkowsky Gallery œuvre pérenne école bilingue Chardin, 75016 Paris 2021


Le Formydable Studio pour MYD commande d’Ed Banger installation Radio Nova, 75018 Paris 2021


Go for Good commande des Galeries Lafayette impressions format XXL Galeries Lafayette Paris & France 2020


EP7 créations originales pour l’EP7 façade numérique et print EP7, 75013 Paris 2018 -2020


Jungle Jap carte-blanche pour Kenzo installation Kenzo, 75002 Paris 2019


Entre juin et juillet 2020, le salon de coiffure de la place du marché d’Angerville (91016, France), abandonné depuis 25 ans, s’est transformé en Musée de Proximité. Ouvert tous les jours, le Musée exposait des productions artistiques reconnues ou à reconnaitre ; des objets qui ont un intérêt public selon les riverains ; des œuvres confinées depuis trop longtemps. Le Musée de Proximité incitait à « venir présenter ce qui, de votre point de vue, à sa place au musée ». Au CIVA, le Musée de Proximité ouvre ses portes et modules d’exposition aux habitants des quartiers 10050 et 10060 Bruxelles. Chaque jour d’ouverture, une œuvre et son cartel sont présentés à travers l’oeillet donnant sur la rue ; l’œuvre de la veille intègre le module d’exposition permanente, qui s’agrandit quotidiennement jusqu’à accueillir 45 œuvres. Le Musée de Proximité est une installation architecturale et artistique qui permet de repenser, avec les riverains, la place et le rôle physique et psychologique d’un musée dans la ville, et de permettre à tous de choisir ce et ceux qui compose une collection.

Le Musée de Proximité Institution Bulding CIVA, Musée de l’Architecture, Bruxelles (Belgique) 2021


« où sont les palais idéaux - triptyque I » 200 x 150 x 15cm peinture sur bois, feuilles d’or 2021


Le Roi et Giotto 210 x 150 cm feutre sur papier 2021


Vitrines Vides série de maquettes carton 2021


Les Palais Idéaux série en cours crayon sur papier 2021


Les Palais Idéaux série en cours tricot 2021


Le Roi et Giotto 21 x 29,7 cm feutre sur papier 2021


Tarjeta Basta! 30 x 30 cm technique mixte 2019


Appel à manifestation d'intérêt Mondes Nouveaux - 2021

NE PAS OUBL IER DE SE SOUVENIR est un m ém oir e consacr é aux m onum ent s spont anés, diff ér ent s et f r agiles, ér igés par des ar t ist es, com m e les m onum ent s aux philosophes de Thom as Hir schhor n, l’Hôt el Saint - Aignan de Chr ist ian Bolt anski ou les Poilus du «Bousquet ou». Il s’agit d’int er r oger la r elat ion ent r e l’ar chit ect ur e, le souvenir et l’espace public. Le m ém oir e est r endu sous la f or m e d’un objet com posé d’im ages inser ées dans des pochet t es t r anspar ent es, de calques et de f euillet s qui appor t ent une valeur cognit ive, plast ique et est hét ique à la r echer che. Ne pas oublier de se souvenir mémoire de recherche - mention recherche encadré par Jac Fol et Marco Assennato mention très bien avec les féliciations du jury ENSA Paris-Malaquais 2020


L E M U sée d e p r ox im it é

9, P L ACE TE S S IE R 9 16 70 ANGERVILLE D U 1 1 M AI A U 13 JUIL LET 2020

TAMAYA S APE Y-TR IOMPHE

E N SA PA R I S- M A L AQ U A IS e n c a d r a n ts : C H R I STI A N P O TTGI E SSE R b e r tr a n d l a m a r c h e

Si je voulais m’installer dans cette vitrine condamnée à être vide, alors je devais prendre en compte les 3 conditions qui rendent possible l’architecture contemporaine là où on en veut pas : - que le projet soit réversible ; c’est-à-dire démontable très facilement et rapidement. - que le projet ne se voit pas ; qu’il ne bouscule pas l’état actuel de la ville en ne laissant aucune trace. - que personne ne soit responsable ; l’agent immobilier, le Maire, le service Urbanisme, le service technique de la Mairie ; personne ne se portera responsable de ce projet. Et j’ai donc pris en compte toutes ces conditions afin d’ouvrir un musée fermé au public ; le seul musée ouvert en cas de re-confinement ; le Musée de Proximité. J’ai pensé à un protocole qui joue avec le volume intérieur et qui permette de s’installer dans des lieux inaccessibles au public. Ce dispositif est conçu sur-mesure pour le 9, place Tessier à Angerville mais peut être mis en place dans toutes les vitrines vides.

La vitrine vide, telle qu’on peut la voir à Angerville, ou dans toutes les communes françaises, est ubuesque. Pensée pour être remplie et exposer quelquechose, ces vitrines sont désormais totalement vides et pour la plupart, sont condamnées à le rester. La vitrine vide en tant que lieu du projet m’a semblé être cohérent avec mon questionnement sur l’ordinaire et sur le délaissé et me donnait la possibilité de faire projet à mon échelle, à échelle 1.

Le protocole est pensé en fonction des ouvertures sur la rue dont je dispose ; ici, il y en 3 : 2 vitrines et 1 porte. Je vais donc avoir 3 programmes. ANG ER V ILLE

La construction du Musée s’est faite de manière empirique. Ca a été un chantier fait d’essais à échelle 1 et de maquettes grandeur nature. En tant que future architecte, j’ai expérimenté une manière personnelle d’appréhender l’espace et le chantier.

Toutes les vitrines d’Angerville et des environs sont vendues ou louées par Dao Immobilier, avec qui je suis entrée en contact et qui m’a confié les clefs du salon de coiffure de la place Tessier, la place du marché, à Angerville, fermé depuis 25 ans. En entrant dans ce salon de coiffure, j’ai rêvé à de nombreux projets, à des formes de musées différents où les visiteurs et les oeuvres s’empareraient de l’espace totalement ; où les commissaires d’exposition ne seraient plus la seule autorité pour faire d’un objet une oeuvre ; où les artistes pourraient penser eux-mêmes l’espace qui accueillerait leurs oeuvres etc. Puis j’ai été directement confrontée à la réalité, à tout ce qu’on nous apprend pas à l’école c’est-à-dire à négocier avec les instances légiférantes. Si je voulais rouvrir cet espace, alors j’avais besoin d’autorisations. Et le Maire, juste après lui avoir expliqué mes intentions, m’a stoppé net : le local n’est pas aux normes, il va falloir remplir des CERFA, souscrire des assurances et se responsable. En résumé, le Maire m’a autorisé à ouvrir un musée mais pas à y faire entrer du public.

Le Musée de Proximité diplôme de fin d’études encadré par Christian Pottgiesser et Bertrand Lamarche mention très bien avec les félicitations du jury ENSA Paris-Malaquais 2020


Étienne Martin, Le manteau (1962), 250 cm x 230 cm x 75 cm. Matériaux : métal, toile de bâche, tissus, passementeries, corde, cuir. Acquisition : don de l'artiste au Centre Pompidou (1973)

avec le ison qui ne fasse qu’un ’une ma d e v ê je r revue maison

vec l’ âm s et a e. corp

Il y a quelques jours, je racontais à l’artiste Evelyne Boinot mon intérêt pour les maisons habitées par des âmes. Elle m’a conseillé de regarder le travail du sculpteur Étienne Martin, dont une des statues flotte sur un étang de nénuphars dans le parc près de chez moi. J’aime la photo où il porte son œuvre Le manteau, demeure n°5 (1962) sur laquelle les tissages pourraient être un plan masse d’une ville où les maisons sont à la fois des chemins et des entrées. J’aime qu’Étienne Martin porte un ensemble d’espaces intérieurs et extérieurs sur ses épaules, comme un escargot qui a la capacité de se déplacer en emportant tout avec lui .

TAMAYA SAPEY TRIOMPHE

N° 0

âme-demeure contribution pour la revue Maison 2021


Fleuve Congo avril 2021 parution Libération


DJ POV” illustration pour Libération septembre 2021


Pulse illustrations du Grand Paris 4 pages 2021


Escuta Mag 2019 100 pages parution résidence Largo, Lisbonne (Portugal)


double page dans le hors-série spécial Sexe des Inrockuptibles 2019


dessin préparatoire pour sculptures-trophées commande du cabinet du Premier Ministre pour


Calendrier de l’avent SNS 75002 Paris 2021


Calendrier 2022 réalisé avec Quentin Leroy 2021


Paname Bouquine direction artistique les Bouquinistes de Paris 2021


Calendrier 2022 réalisé avec Quentin Leroy 2021


https://www.youtube.com/watch?v=YVqo7ceubL0

Atomic Dislexia réalisation video-clip pour Prosper 2021


DIV ERS


illustr

ations

Interview dessinée agence Patricia Lucas 2021


illustr

ations

Rouvrons les musées 2021


reche

rche

extraits de recherches théoriques et graphiques


reche

rche

extraits de recherches théoriques et graphiques


éditio

ns

La Presque Galerie projet avec Chloé Detchart extraits du catalogue 2017-2018


éditio

ns

fanzines architecturaux 2017


éditio

ns

fanzines architecturaux 2017


éditio

ns

fanzines graphiques 2017


illustr

ations

affiche des journées portes ouvertes de l’école Paris-Malaquais réalisées en binome avec Chloé Detchart 2017


illustr

ations


illustr

ations


illustr

ations

Drawing in USA Los Angeles / NYC / Texas 2018-2019


illustr

ations


illustr

ations


illustr

ations


dessin animé

Stay home dessin animé en 10 scènes www.instagram.com/p/B97XucqglzL/ 2020


reche

rche

extraits des recherches écrites et illustrées pour le projet Le Musée de Proximité


illustr

ations

REPORTS FROM Marchais-Béton, Bourgogne, France / Addis-Abeba, Ethiopie 2019


s g ra n d s t forma

Drawing in USA Los Angeles / NYC / Texas 2018-2019


s g ra n d s t forma

Nao Newspapers peinture sur calque New-York, USA 2016


objets

Saludos a mi madre peinture, papier, collage 10x15xm Santiago, Chile 2018

Tu ne te souviendras pas peinture sur bois 15x25cm Santiago, Chile 2018

Happiness has now a color peinture céramique Paris, France 2019


divers

création de filtres Instagram @tamayasapeytriomphe


divers

stories Instagram @tamayasapeytriomphe


g ra p h

isme

LA VIE DE GALILEE impressions 118,9x84cm Paris, France, 2019

La Vie de Galilée 118,9x84cm 2019