Page 1

Les pensés de rêve sont des pensés de veille des siècles

avant: mémoire inconscient; mémoire de la race (1)


que est-il

l’oubli seulement

ou

Est-ce mémoire

que

montre qui

ce

Le passé se lentille colorée,

Qu’est mon et

existe une question

dans modifie

c’est

vraiment de quantité

une de

mon

comme effacement de poussière sur un objet

comme façon

passé,

instant présent personnalise ma

le

de la obsolète ?

sorte de percevoir.

passé.


Qui passé

Peux-je passé

de

si

un souvenir

suis, l’homme et

définir son

je

événement apparaît

sinon de ma

comme toujours

mon nation

de

partie ma

passé

une derrière

et

de rétine

et ma

mon (?)

le famille.


Pluies

d’informations,


pluies

d’émotions


Je ne sais plus qui je suis, est-ce que vous pouvez m’aider à me retrouver?

Une vidéo, un ticket de caisse, s’il vous plaît..

Je te dirai ce que je mange, me diras-tu, qui je suis?

Madame,

avez

vous

la

carte?


L’

ét a

t

ve

ut

passé,

co

nt

le

le à

tra

ver

s

la sauvegarde

des secret

s

;

les entre

prise

s utili

sent

statistiques

stratégies

et

pour analyser

modifier

et

les habitudes

leurs

clients.

de


Aujourd’hui on veut vo instant, le plus ra ainsi les mauvaises images L’empire occidental guerre juste pour violence du global passe Les maisons, les bâtiment et les villes parlent de Les images transversale se somment avec l Nos yeux n’ont plus les limites Le regarder d’aujourd’h défit du mélange entr contaminations des langa Images comme des armes ce terrorisent les esprits et re La soumission et l’élo diffusion des images sous-t L’asymétrie est une guerre que frappe aus


oir tout dans le même apidement possible, et naviguent avec les bonnes. l définit la notre bien, et la à travers l’architecture. ts, les rues, les places e l’histoire des hommes. d’une réalité la vision de notre quotidien. s pour distinguer les détails. hui est subordonné au re les images et les ages et des contextes. elle des quotidiens, elles endent le jugement instable. oignement à travers la titrées est déjà commencée. nouvelle forme de ssi le premier monde. (2)


r

. même

soi-

mente

incré

pour

temps

du

besoin a Pouvoir

Le

travail. égal Temps


Comme “Sainte Barbara” , “Shining” Comme nous sommes riches… très très riches ! Nous faisons de l’aide à domicile C’est Dieu qui nous a donné tout ça Je suis extrêmement riche… Tu n’a pas remarqué? Il est très dangereux ce type-là, un voleur, un tueur T’énerve pas, tu es très nerveux Monte sur le bateau, on va à la maison Je suis extrêmement riche Riche rois, Richelieu Ahhh Riche, extrêmement riche ! Là, là, là Big bisous dans les oreilles, dans le cou ! Daga danga daga danga Big bisous ! Ehh ! Ohh ! The christmast Je te le donnerai à Noël À partir du 10 fevrier Voilà Et ça et ça L’argent, c’est de l’argent Nous sommes riche Ce n’est pas l’argent des pauvres On te va rembourser, n’aie pas peur N’est pas un truc de la Mairie N’aie pas peur Voilà ne t’enquête pas Voilà Tararirà tirarà Iiiihhhh ahhhh J’ai été étonné Il fait chier Vas cagé dans ton chapeau... vas ! ah aha ah(3)


La strategie des Mayas c’etait de décider d’annuler leur temps pour ne plus en donner. (4) Le futur est p r o g r a m m a t i o n , investissements à long terme, prévision.

Les événements pas prévus ou ces qui l’on ne veut pas voir comme p r é v i s i b l e s , déclenchent la panique.


Cours, vite, fluide, sans obstacles. Un sourire, une embrassade. Un bisous avec les langues enroulées. Une étreinte que fait sentir l’amour. Visages, voix, souvenirs. J’ai le sentiment que les autres ont plus de détails que moi, de ma vie. Mon corps, mes os, restent les seuls avoirs la correcte histoire du moi-même, pas mon esprit. Rentrer en Italie est comme rentrer dans le passé, un passé créateur que va influencer mon présent.


ta

di v

a nt i n

is

s

<pa

re c

t

ta

nt--

--future> ----------

-i ns

s co m m e u n p oi nt adi m e n sio n ne l cou li ss a nt le t e m p

sur u ne

en

n ta

co n ç u le a

io n d e l’e spa

ce

ie l

L a c o n ce pt et

str

sé du f ut u re.(5) m e n t le p a s du

du

d i a b le

te

in

rré m é nt i a t ns r i pa

mp

e

-

- ---

l’ép

s s é----

de qu

s

o


Husserl dans le 1905 trouve un objet temporel sur lequel il peut étudier la temporalité de la conscience: la Mélodie. Tous les objets sont temporels parce qu’il ne sont pas éternels; mais l’objet proprement temporel, il se trame au fil du temps, comme flux s’évanouissant à mesure qu’il se produit. Chaque

écoute

donne

un

nouveau

phénomène.

Il ne s’agit plus de la même oreille d’une écoute à l’autre, parce que l’oreille de la deuxième écoute a été affectée par la première. Il s’agit de la même mélodie mais non des mêmes oreilles, de la même conscience. La première fois, je n’avais jamais entendu la mélodie. La second fois du déjà connu me donne miraculeusement de l’inconnu. (6)


SECRET

ZEIT

PASSAGE

Mémoire #1  

Marseille, May-June, 2008

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you