Page 1

yxkdyikdykdyk


PROFIL

CURRICULUM VITAE

FORMATION 2012

- DIPLÔME D’ETAT D’ARCHITECTE

ENSACF, Domaine d’étude Développement durable.

2011

- LAUREAT WORKSHOP COOPERATION ARCHITECTURALE & URBAINE

Workshop organisé par l’ENSACF à l’école d’Erevan (Arménie).

2009

- LICENCE D’ARCHITECTURE Mention Assez bien.

ENSACF, mention assez bien.

2007

- DUT GENIE CIVIL

Institut Universitaire de Technologie du Havre.

2004

- BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE

Lycée Jean-Perrin, Rezé. Option Physique-chimie.

COMPETENCES INFORMATIQUE MAITRISE: Autocad, Photoshop, Illustrator, InDesign, Sketchup, Artlantis. BASE: Archicad, 3D Studio Max.

MANUELLE Croquis, Relevés, Dessins de plans, maquette.

LINGUISTIQUE ANGLAIS: Niveau TOEIC intermédiaire. ESPAGNOL: Notions.

CENTRES D’INTERÊT VOYAGES Inde, Arménie, Hambourg, Fribourg, Lisbonne, Milan, Bruxelles, Amsterdam, Barcelone, Bilbao.

SPORTS CO. Basketball, football, volleyball.

ART GRAPHIQUE Conception de pochettes CD / jaquettes.


MAXIME FAVEROT 19/02/1987 Nantes maxime.faverot@gmail.com 06.87.63.16.01 10 RUE DU GRAND FAY 44120 VERTOU PERMIS B

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES 2011

STAGES - VINCENT PERRAUD ARCHITECTURE (1 mois, Nantes)

Travail de conception sur un projet de maison individuelle. Réalisation d’une maquette de présentation de projet.

2009

- AUP ARCHITECTURE, URBANISME, PATRIMOINE (1 mois, Nantes)

Travail de conception sur le projet d’aménagement de la Ria de Pornic. Réalisation de plusieurs scénarios d’aménagement de la gare de Pornic.

2007

- ATELIER D’ARCHITECTURE PIERRE ABELA (1 mois ½, Nantes)

Etude de faisabilité sur un projet de maison individuelle. Réalisation d’un dossier de Permis de Construire pour l’extension d’une maison.

2006

- AGENCE D’ARCHITECTURE Olichon-Pavageau (3 mois, Nantes)

Projet d’aménagement intérieur d’une maison. Suivi de chantier, réalisation de plans pour des projets de centres commerciaux.

2005

- SERITEL ENTREPRISE D’INGENIERIE DU BATIMENT (1 mois, Nantes)

Suivi de chantier, économie de la construction, conception.

2013

TRAVAIL - ATELIERS NORMAND, AGENCEMENT TCE (2 mois, Nantes)

Plans d’aménagement intérieur et plans de fabrication de mobilier bois. Etude de faisabilité sur le projet d’aménagements d’un navire de recherche sismique.

2011

2009

- MONITEUR EN ENSEIGNEMENT DE PROJET D’ARCHITECTURE (2 semestres) ENSACF. Pour des étudiants de 1ère année de licence.

- ATELIERS NORMAND, AGENCEMENT TCE (1 mois ½, Nantes)

Plans d’aménagements d’un paquebot pour le chantier naval de Saint Nazaire. Relevé, suivi de chantier, réalisation de plans d’exécution.

2007

- ATELIER D’ARCHITECTURE PIERRE ABELA (1 mois, Nantes)

Elaboration CCTP, création d’images de présentation de projet.

2005

- CHATEAU DES DUCS DE BRETAGNE (1 mois, Nantes)

Ouvrier sur le chantier de rénovation du château.


ENTRE PARTITION ET IMPROVISATION PROJET ARCHITECTURAL

CONCEPTION D’UN ATELIER D’ARTISTE Décembre 2007 - Royat (Fra 63)

La musique électronique met en relation deux états d’esprits qui finalement n’en forment plus qu’un au sein du travail de l’artiste. Le travail de recherche intime donne suite à des performances live qui apportent une dualité à cette activité. L’œuvre artistique se nourrit de cette double démarche. Cette décomposition de l’activité influe directement sur le projet. Ce concept implique la création de deux espaces interdépendants. Un premier espace qui permet l’enregistrement et la recherche ; Cet espace intime se retrouve dans ses qualités techniques. En effet, une très bonne isolation phonique est nécessaire sans aller aux dépens de la communication visuelle avec le deuxième espace. On est là dans l’espace « partition », c’est un lieu de travail protégé, sorte de cocon capitonné, propice à la recherche.

Le deuxième espace s’inscrit dans le projet à la manière d’une scène qui élabore une relation bilatérale entre le projet et le parc mais également au sein du projet lui-même entre la salle de travail et la zone de vie. C’est une zone de dialogue, de communication, elle rattache l’artiste à ses relations intimes, sa famille, ses amis. Mais c’est aussi une plate-forme totalement ouverte, tout le monde peut l’emprunter, s’y rencontrer, rencontrer le public. Il y a là une ouverture totale pour cet espace « improvisation ». Cette scène permet au projet de s’émanciper au-delà de ses limites physiques, de sorte que le principe fondamental selon lequel le bâtiment est tourné vers le jardin s’inverse, à l’occasion des concerts ; alors c’est tout le parc qui se retourne vers la scène.


ENTRE PARTITION ET IMPROVISATION PROJET ARCHITECTURAL

CONCEPTION D’UN ATELIER D’ARTISTE Décembre 2007 - Royat (Fra 63)

La musique électronique met en relation deux états d’esprits qui finalement n’en forment plus qu’un au sein du travail de l’artiste. Le travail de recherche intime donne suite à des performances live qui apportent une dualité à cette activité. L’œuvre artistique se nourrit de cette double démarche. Cette décomposition de l’activité influe directement sur le projet. Ce concept implique la création de deux espaces interdépendants. Un premier espace qui permet l’enregistrement et la recherche ; Cet espace intime se retrouve dans ses qualités techniques. En effet, une très bonne isolation phonique est nécessaire sans aller aux dépens de la communication visuelle avec le deuxième espace. On est là dans l’espace « partition », c’est un lieu de travail protégé, sorte de cocon capitonné, propice à la recherche.

Le deuxième espace s’inscrit dans le projet à la manière d’une scène qui élabore une relation bilatérale entre le projet et le parc mais également au sein du projet lui-même entre la salle de travail et la zone de vie. C’est une zone de dialogue, de communication, elle rattache l’artiste à ses relations intimes, sa famille, ses amis. Mais c’est aussi une plate-forme totalement ouverte, tout le monde peut l’emprunter, s’y rencontrer, rencontrer le public. Il y a là une ouverture totale pour cet espace « improvisation ». Cette scène permet au projet de s’émanciper au-delà de ses limites physiques, de sorte que le principe fondamental selon lequel le bâtiment est tourné vers le jardin s’inverse, à l’occasion des concerts ; alors c’est tout le parc qui se retourne vers la scène.


Ch.

Ch.

Ch.

12m²

10m²

Ch.

Ch.

12m²

12m²

Ch.

12m²

Cuisine 8.5m²

Séjour 27m²

9m²

Séjour 25m²

Celier

Cuisine 10m² SDB 8m²

WC

Ch.

Ch.

12m²

12m²

Ch. 9m²

Ch. 9m²

Ch. 13m²

SDB

WC

8m²

wc

SDB 8m²

Atelier 20m²

wc Ch. 9m²

Cuisine 11m²

Séjour 25m²

SDB 8m²

Celier

wc

Ch. 9m² Cuisine 13m²

Ch. 9m²

Ch. 9m²

Séjour 38m²

Ch. 9m²

Séjour 25m²

Ch. 13m²

Ch. 9m²

Ch. 13m²

Celier

Ch. 9m²

Celier

wc

SDB 8m²

Ch. 12m²

Cuisine 8.5m² Séjour 25m² SDB 6m²

Ch. 12m² Séjour 40m²

Ch. 9m²

SDB 8m²

Cuisine 15m²

Cuisine 13m²

Ch. 9m²

wc

Séjour 21m²

Ch. 13m²

Ch. 9m²

SDB 8m²

Cuisine 11m²

SDB 6m²

Ch. 11m²

Ch. 12m²

Cuisine 8.5m² Séjour 25m²

Ch. 13m²

SDB 6m²

Ch. 12m²

SDB 6m²

Ch. 11m²

Ch. 12m²

Cuisine 8.5m² Séjour 25m²

Ch. 12m² Bureau 25m²

Local tech.

wc

wc

Ch. 9m²

Local poubelle

SDB 6m²

Ch. 11m²

SDB 8m²

Ch. 12m²

SDB 6m²

wc

SDB 8m²

Ch. 12m²

Ch. 9m²

Cuisine 11m²

Ch. 10m²

Cuisine 11m²

Ch. 10m²

Cuisine 11m²

Ch. 13m²

Séjour 25m²

Ch. 13m²

Séjour 25m²

Ch. 13m²

Séjour 25m²


ENTRE PARTITION ET IMPROVISATION PROJET ARCHITECTURAL

CONCEPTION D’UN ATELIER D’ARTISTE Décembre 2007 - Royat (Fra 63)

UE 6.2A / REUILLARD - AUBERGER - MARQUETTE 2008/2009 Dominique BACHMAN - Maxime FAVEROT - Grégoire ORIOL - Thomas REY TERRITOIRE EN MUTATION : LE PLATEAU MINIER LIVRADOIS FOREZ - CONDITION D’UNE REQUALIFAICATION

Mègecote La musique électronique met en relation deux Pointplus de qu’un départaud’un nouveau dynamisme du bassin. états d’esprits qui finalement n’en forment sein du travail de l’artiste. Le travail de recherche intime donne suite à des performances live qui apportent une dualité à cette activité. L’œuvre artistique se nourrit de cette double démarche. Cette décomposition de l’activité influe directement sur le projet. Ce concept implique la création de deux espaces interdépendants. Un premier espace qui permet l’enregistrement et la recherche ; Cet espace intime se retrouve dans ses qualités techniques. En effet, une très bonne isolation phonique est nécessaire sans aller aux dépens de la communication visuelle avec le deuxième espace. On est là dans l’espace « partition », c’est un lieu de travail protégé, sorte de cocon capitonné, propice à la recherche.

Le deuxième espace s’inscrit dans le projet à la manière d’une scène qui élabore une relation bilatérale entre le projet et le parc mais également au sein du projet lui-même entre la salle de travail et la zone de vie. C’est une zone de dialogue, de communication, elle rattache l’artiste à ses relations intimes, sa famille, ses amis. Mais c’est aussi une plate-forme totalement ouverte, tout le monde peut l’emprunter, s’y rencontrer, rencontrer le public. Il y a là une ouverture totale pour cet espace « improvisation ». Nouvelle trame végétale

Cette scène permet au projet de s’émanciper au-delà de ses limites physiques, de sorte que le principe fondamental selon lequel le bâtiment est tourné vers le jardin s’inverse, à l’occasion des concerts ; alors c’est tout le parc qui se retourne vers la scène. Nouvelle trame viaire

N


N

UE 6.2A / REUILLARD - AUBERGER - MARQUETTE 2008/2009 Dominique BACHMAN - Maxime FAVEROT - Grégoire ORIOL - Thomas REY TERRITOIRE EN MUTATION : LE PLATEAU MINIER LIVRADOIS FOREZ - CONDITION D’UNE REQUALIFAICATION

N

UE 6.2A / REUILLARD - AUBERGER - MARQUETTE 2008/2009 Dominique BACHMAN - Maxime FAVEROT - Grégoire ORIOL - Thomas REY TERRITOIRE EN MUTATION : LE PLATEAU MINIER LIVRADOIS FOREZ - CONDITION D’UNE REQUALIFAICATION

Un nouveau pôle de vie

Mégecoste : Un carrefour d’échanges

Plan masse Ech : 1/500

Coupes sur l’équipement culturel

Cadastre

Vue aérienne sur l’opération de logement

Trâme viaire

Réaménagement de l’ancienne verrerie en équipe-

Trâme bâti Projet

Existant

Comparaison entre l’existant et le projet

PARVI

GARE

QUAI

Barrière visuelle Gare classique : gare dans un bâti unique créant une coupure le quai et le parvi.

Plan masse 1/500

Lien visuel Création d’une porosité du bâti afin d’instaurer un lien visuel entre le quai et le parvi

La Gare de Mégecoste: La gare de Mégecoste vient jouer un rôle d’articulation entre les différentes interventions, afin de former un système, support d’une nouvelle dynamique. Pour cela la gare vient se placer à proximité du rond point situé sur la départementale D17. Ce lien entre la départementale et la voie de chemin de fer permet de donner un rôle de colonne vertébrale à cet axe Nord Sud. Ce carrefour intermodale va venir irriguer la nouvelle dynamique économique de Mégecoste, et son nouveau pôle de loisir. Afin de remplir son rôle de gare de proximité, la gare se décompose en plusieurs bâti qui viendront accueillir différents services de proximité.

Au sud du site vient s’implanter une zone culturelle et une zone d’habitation qui sont connectés aux autres interventions par la coullée verte et par une ruelle qui surplombe le site et arrive directement sur la gare. La verrerie est donc réaménagée en équipement culturelle polyvalent qui vient renforcer le pôle de formation déja existant. Il est composé de 3 espaces connectés entres eux. Le premiere espace est clot, il peut accueillir des représentations, des projections, des réunions... Il est en relation direct avec une halle couverte de manière à ce que les évennements qui s’y déroulent puissent s’étaler sur un espace ‘aéré’. Cette hall donne sur une place qui peut accueillir des évennements à ciel ouvert. Une résidence est également aménagée pour acceuillir les différentes personnes qui interviennent et pour permettre aux étudiants du pôle de formation de dormir sur place pendant la semaine. Une zone de stationnement est crée pour acceuillir le public lors des évennements et les étudiants du pôle de formation. La zone de logement est relation direct avec l’équipement culturel. Elle est également connectée à la coulée verte. Cette zone de logement est la pour acompagner le nouveau dynamisme du site et anticiper la densification de Mégecoste. Photos de la verrerie existante

Lien physique prolongation du quai sur le parvi créant ainsi un lien physique entre celui-ci et le parvi de la gare. Cela permet de créer un réel liens entre l’espace publique et les départ sde trains.

Relation espace public - Quai de Gare

UE 6.2A / REUILLARD - AUBERGER - MARQUETTE 2008/2009 Dominique BACHMAN - Maxime FAVEROT - Grégoire ORIOL - Thomas REY TERRITOIRE EN MUTATION : LE PLATEAU MINIER LIVRADOIS FOREZ - CONDITION D’UNE REQUALIFAICATION

N

UE 6.2A / REUILLARD - AUBERGER - MARQUETTE 2008/2009 Dominique BACHMAN - Maxime FAVEROT - Grégoire ORIOL - Thomas REY TERRITOIRE EN MUTATION : LE PLATEAU MINIER LIVRADOIS FOREZ - CONDITION D’UNE REQUALIFAICATION

N

Un nouveau pôle de loisir à l’échelle régionale

La coulée verte La mis en place d’une coulée verte s’inscrit dans une logique d’homogénéisation des circulations.Elle développe à la fois une ballade sur un axe Nord-Sud le long de la Leuge et des chemins sur l’axe Est-Ouest qui viennent se raccorder au chemin existant partant sur Arrest. Les points de franchissement de la départementale reçoivent un traitement au sol spécifique qui incite les automobiliste à ralentir. La coulée verte s’inscrit dans le prolongement d’une voie verte allant jusqu’à Frugères au Sud et se termine au Nord sur le point de départ vers le parc paysager. Le parc intègre les jardins présents sur le site et comporte des aires de jeux pour les enfants, des terrains de boules ainsi que du mobilier pour se reposer ou prendre des repas. A l’intérieur du parc se développe des habitations en rez-de-chaussée le long de la Leuge, avec des toitures végétalisées pour s’intégrer au mieux dans le site.

3

Photographies existant

Périmè

tre acr o-b

ranche

2

Bassin d’épuration

Montages d’ambiance

s

L’ Allier

1

Réhabilitation de la station de pompage. Accueil Acro-branches Bassin de baignade écologique

Implantation d’un restaurant panoramique

3/

2/ AMÉNAGEMENTS

INTERVENTION SUR LA CENTRALE

DES BERGES DE L’ALLIER

Coupe n°1 sur le parc

1/

AMENAGEMENT DES ABORDS DU LAC

Coupe n°2 sur le parc

Coupe n°3 sur le parc Volumétrie de la coulée verte

L’ allier ( source )

Bassin d’ épuration

Bassin de baignade

Coupe de principe / baignade écologique

Plan masse ech : 1/500

Coupe de principe globale


TERRITOIRE RURAL & ENTRÉE DE VILLE PROJET URBAIN & ARCHITECTURAL

CONCEPTION D’UN ATELIER D’ARTISTE Décembre 2007 - Royat (Fra 63)

La musique électronique met en relation deux états d’esprits qui finalement n’en forment plus qu’un au sein du travail de l’artiste. Le travail de recherche intime donne suite à des performances live qui apportent une dualité à cette activité. L’œuvre artistique se nourrit de cette double démarche. Cette décomposition de l’activité influe directement sur le projet. Ce concept implique la création de deux espaces interdépendants. Un premier espace qui permet l’enregistrement et la recherche ; Cet espace intime se retrouve dans ses qualités techniques. En effet, une très bonne isolation phonique est nécessaire sans aller aux dépens de la communication visuelle avec le deuxième espace. On est là dans l’espace « partition », c’est un lieu de travail protégé, sorte de cocon capitonné, propice à la recherche.

Le deuxième espace s’inscrit dans le projet à la manière d’une scène qui élabore une relation bilatérale entre le projet et le parc mais également au sein du projet lui-même entre la salle de travail et la zone de vie. C’est une zone de dialogue, de communication, elle rattache l’artiste à ses relations intimes, sa famille, ses amis. Mais c’est aussi une plate-forme totalement ouverte, tout le monde peut l’emprunter, s’y rencontrer, rencontrer le public. Il y a là une ouverture totale pour cet espace « improvisation ». Cette scène permet au projet de s’émanciper au-delà de ses limites physiques, de sorte que le principe fondamental selon lequel le bâtiment est tourné vers le jardin s’inverse, à l’occasion des concerts ; alors c’est tout le parc qui se retourne vers la scène.


Le quartier de la gare, actuellement delaissé, se transforme en quartier d’échange multimodale : mise en place d’un parking silo en lien avec une nouvelle gare routière, aménagement d’espaces dediés aux mode de circulation doux ( piétons, vélo). Ces aménagements établissent un fil conducteur entre les infrastructures culturelles de la gare (bibliothèque), la nouvelle avenue commerciale de l’entrée de ville et les logements, pensée de manière à s’adapter aux préocupations actuelles en matière de sauvergarde de l’environnement. Ces modifications sont retranscrites dans un language architectural moderne qui vient donner une nouvelle lecture des éléments de patrimoine du secteur. Le parvis de la gare reçoit un traitement spécifique visant à favoriser l’implantation d’événement temporaire ainsi que les regroupements exceptionnels. A noter également la réhabilitation et l’extension de l’hôtel de la gare.

La coulée verte qui traversent l’ïlot du Nord au Sud conserve l’emprise au sol nécessaire à la réimplantation d’une voie ferrée en direction de Riom. Cette bande verte accueille les modes de circulations doux, dégage des points de vue en direction de la gare, et favorise l’infiltration et l’écoulement des eaux de pluies (mise en place d’une noue).Cette ballade est animé par des jardins collectifs.

La vocation du site à être un lieu d’activités sportive et culturelle est ici renforcé par la réorganisation du skate-parc ; Le remplacement du terrain tracé au sol par un «city-stade» plus adapté aux demandes des jeunes et mieux sécurisé ; L’implantation d’une Maison des Jeunes et de la Culture, laissant place aux initiatives associatives (artistiques, musicales et sportives). Châtelguyon est désormais dotée d’équipement la rendant plus attractive pour les jeunes. Ce secteur est également le point départ des randonnées en direction de Puy Bechet.


ENTRE PARTITION ET IMPROVISATION PROJET ARCHITECTURAL

CONCEPTION D’UN ATELIER D’ARTISTE Décembre 2007 - Royat (Fra 63)

La musique électronique met en relation deux états d’esprits qui finalement n’en forment plus qu’un au sein du travail de l’artiste. Le travail de recherche intime donne suite à des performances live qui apportent une dualité à cette activité. L’œuvre artistique se nourrit de cette double démarche. Cette décomposition de l’activité influe directement sur le projet. Ce concept implique la création de deux espaces interdépendants. Un premier espace qui permet l’enregistrement et la recherche ; Cet espace intime se retrouve dans ses qualités techniques. En effet, une très bonne isolation phonique est nécessaire sans aller aux dépens de la communication visuelle avec le deuxième espace. On est là dans l’espace « partition », c’est un lieu de travail protégé, sorte de cocon capitonné, propice à la recherche.

Le deuxième espace s’inscrit dans le projet à la manière d’une scène qui élabore une relation bilatérale entre le projet et le parc mais également au sein du projet lui-même entre la salle de travail et la zone de vie. C’est une zone de dialogue, de communication, elle rattache l’artiste à ses relations intimes, sa famille, ses amis. Mais c’est aussi une plate-forme totalement ouverte, tout le monde peut l’emprunter, s’y rencontrer, rencontrer le public. Il y a là une ouverture totale pour cet espace « improvisation ». Cette scène permet au projet de s’émanciper au-delà de ses limites physiques, de sorte que le principe fondamental selon lequel le bâtiment est tourné vers le jardin s’inverse, à l’occasion des concerts ; alors c’est tout le parc qui se retourne vers la scène.


ENTRE PARTITION ET IMPROVISATION PROJET ARCHITECTURAL

CONCEPTION D’UN ATELIER D’ARTISTE Décembre 2007 - Royat (Fra 63)

La musique électronique met en relation deux états d’esprits qui finalement n’en forment plus qu’un au sein du travail de l’artiste. Le travail de recherche intime donne suite à des performances live qui apportent une dualité à cette activité. L’œuvre artistique se nourrit de cette double démarche. Cette décomposition de l’activité influe directement sur le projet. Ce concept implique la création de deux espaces interdépendants. Un premier espace qui permet l’enregistrement et la recherche ; Cet espace intime se retrouve dans ses qualités techniques. En effet, une très bonne isolation phonique est nécessaire sans aller aux dépens de la communication visuelle avec le deuxième espace. On est là dans l’espace « partition », c’est un lieu de travail protégé, sorte de cocon capitonné, propice à la recherche.

Le deuxième espace s’inscrit dans le projet à la manière d’une scène qui élabore une relation bilatérale entre le projet et le parc mais également au sein du projet lui-même entre la salle de travail et la zone de vie. C’est une zone de dialogue, de communication, elle rattache l’artiste à ses relations intimes, sa famille, ses amis. Mais c’est aussi une plate-forme totalement ouverte, tout le monde peut l’emprunter, s’y rencontrer, rencontrer le public. Il y a là une ouverture totale pour cet espace « improvisation ». Cette scène permet au projet de s’émanciper au-delà de ses limites physiques, de sorte que le principe fondamental selon lequel le bâtiment est tourné vers le jardin s’inverse, à l’occasion des concerts ; alors c’est tout le parc qui se retourne vers la scène.


Issoire, le renforcement du pôle de gare comme support d’un nouveau dynamisme. Analyse et Stratégie d’intervention pour la ville d’Issoire

voies principales

PARIS CLERMONT - FD

pénétrante non-adaptées voie principale en projet

Sortie Z.I. Perrier

A 75

piste cyclable autoroute

D 716

St Yvoine

Issoire, le renforcement du pôle de gare comme support d’un nouveau dynamisme.

Aulhat St Privat

voie ferrée cheminement le long de le Couze limites physique

Plateau de Boulade

échangeur autoroutier zone de nuisance sonore de l’autoroute

Sortie centre ville gare

Analyse et Stratégie d’intervention pour la ville d’Issoire Perrier

Parentignat

PARIS CLERMONT - FD

D 996

voies principales

G

G

pénétrante non-adaptées Sortie ISSOIRE Sud

Sortie Z.I. Perrier

voie principale en projet

A 75

piste cyclable autoroute

D 716

St Yvoine

Aulhat St Privat

voie ferrée cheminement le long de le Couze limites physique

Plateau de Boulade

échangeur autoroutier zone de nuisance sonore de l’autoroute

Plateau de Hauterive

Sortie centre ville gare

Solignat Le Broc

Sortie Le Broc

Parentignat G

MONTPELLIER NIMES

G

Bâti

Circulation

- Maillage viaire à compléter, finir la boucle du boulevard de contournement. - Renforcer le rôle de la gare comme pôle de développement en améliorant l’accès de celle ci depuis les parkings périphériques. - Améliorer la sécurité des voies cyclables. - Mettre en place un réseau de circulation douce paysagère le long de la vallée de la Couze jusqu’aux rives de l’Allier ainsi qu’en direction des plateaux et permettre ainsi le franchissement de la Couze du Nord au Sud.

- Limiter l’étalement urbain en se concentrant sur les quartiers déjà urbanisés, notamment à l’intérieur de la deuxième ceinture. - Développer l’offre de commerces à l’ouest de la ville. - Finir le maillage et compléter les zones vides liées à l’étalement urbain. - Maintenir l’offre de logements sociaux. - Accompagner le développement avec une offre d’équipement publique ciblée.

Bâti

Circulation

- Maillage viaire à compléter, finir la boucle du boulevard de contournement. - Renforcer le rôle de la gare comme pôle de développement en améliorant l’accès de celle ci depuis les parkings périphériques. - Améliorer la sécurité des voies cyclables. - Mettre en place un réseau de circulation douce paysagère le long de la vallée de la Couze jusqu’aux rives de l’Allier ainsi qu’en direction des plateaux et permettre ainsi le franchissement de la Couze du Nord au Sud.

- Limiter l’étalement urbain en se concentrant sur les quartiers déjà urbanisés, notamment à l’intérieur de la deuxième ceinture. - Développer l’offre de commerces à l’ouest de la ville. - Finir le maillage et compléter les zones vides liées à l’étalement urbain. - Maintenir l’offre de logements sociaux. - Accompagner le développement avec une offre d’équipement publique ciblée.

Perrier

D 996

Paysage / Patrimoine

Sortie ISSOIRE Sud

- Préserver les espaces naturels des plateaux en limitant l’étalement urbain. - Préserver et mettre en valeur les coulées vertes de l’Allier et de la Couze via l’aménagement de circulations douces. -Traiter la façade autoroutière. - Protéger et valoriser le patrimoine bâti. Plateau de Hauterive

Solignat Le Broc

Sortie Le Broc

MONTPELLIER NIMES

Paysage / Patrimoine - Préserver les espaces naturels des plateaux en limitant l’étalement urbain. - Préserver et mettre en valeur les coulées vertes de l’Allier et de la Couze via l’aménagement de circulations douces. -Traiter la façade autoroutière. - Protéger et valoriser le patrimoine bâti.

G

G

G

G

Lieux stratégiques d’intervention

Réhabilitation d’un bâtiment situé à proximité du secteur de la gare en bâtiment tertiaire.

.Accompagnement du développement du pôle de gare par l’implantation d’équipements et de services adaptés. .Dynamique de reconquête du centre.

Réhabilitation d’un ancien bâtiment situé en façade autoroutière et au bord de la coulée verte de la Couze. .Traitement de la façade autoroutière. .Aménagement d’un espace paysager avec la réimplantation des anciennes serres municipales. .Mise en valeur des bords de Couze.

Mise en place d’un bâtiment dédié à l’enfance au niveau du secteur de la gare.

.Création de services adaptés à la dynamique du renforcement du pôle de gare et de créations de logements qui est mis en place par la mairie. .Dynamique de reconquête du centre. Réhabilitation d’un bâtiment situé à proximité du secteur de la gare en bâtiment tertiaire. .Mise en valeur des du bords de Couze. du pôle de gare par l’implantation d’équipements et de services adaptés. .Accompagnement développement .Développement des circulations douces le long de la Couze. .Dynamique de reconquête du centre.

Lieux stratégiques d’intervention

Réhabilitation d’un ancien bâtiment situé en façade autoroutière et au bord de la coulée verte de la Couze. .Traitement de lasur façade autoroutière. -Intervention le secteur du centre culturel Pomel et de la médiathèque. .Aménagement d’un culturel. espace paysager avec la réimplantation des anciennes serres municipales. .Offre d’équipement .Mise en valeur des bords de .Dynamique de reconquête duCouze. centre.

Mise en place d’un bâtiment dédié à l’enfance au niveau du secteur de la gare.

.Création de services adaptés à la dynamique du renforcement du pôle de gare et de créations de logements qui est mis en place par la mairie. .Dynamique de reconquête du centre. .Mise en valeur des bords de Couze. .Développement des circulations douces le long de la Couze. Accès au cheminement en bord de Couze

Présentation du secteur de la gare

-Intervention sur le secteur du centre culturel Pomel et de la médiathèque. .Offre d’équipement culturel. .Dynamique de reconquête du centre.

Présentation du secteur de la gare

Accès au cheminement en bord de Couze

1- Implantation du foyer des jeunes travailleurs comme première réponse à la volonté de renforcer le secteur de la gare. Premier souffle du nouveau dynamisme du quartier. 2- Afin d’anticiper le développement de l’offre de logement dans le secteur de la gare et pour répondre aux besoins déjà existants sur Issoire, le bâtiment du bout du monde est réhabilité en bâtiment dédié à l’enfance. Il offrira la possibilité aux jeunes parents travaillant sur Issoire ou à l’extérieur de la commune la prise en charge leurs enfants pendant la journée. Il sera également un lieu d’échange et d’information pour les jeunes parents. Des 1- Implantationseront du foyer des jeunes ateliers pédagogiques également mis entravailleurs place. Ces comme activités première ludiques réponse la faune volontéet de renforcer le secteur de de la gare. Premier souffle du autour deà la la flore seront l’occasion faire découvrir aux plus nouveau du quartier. jeunes lesdynamisme qualités environnementales de leur commune et d’avoir un premier éveil à l’éco-responsabilité. 2- Afin d’anticiper le développement de l’offre de logement dans le secteur 3de Opération la gare et de pour répondre aux besoins déjà existants sur Issoire, logement à l’emplacement actuel des serres munile bâtiment bout duen monde est réhabilité bâtiment dédié àdel’enfance. cipales qui du intervient parallèle de deux en autres opérations logementIl offrira possibilité aux jeunes sur Issoire à l’extérieur dans lela centre d‘Issoire. Cela parents s’inscrittravaillant dans la logique de ou reconquête du de la commune la prise en charge leurs enfants pendant la journée. Il sera centre, en réponse à l’étalement urbain. également un lieu d’échange et d’information pour les jeunes parents. Des ateliers pédagogiques seront également mis en place. Ces activités ludiques autour de la faune et la flore seront l’occasion de faire découvrir aux plus jeunes les qualités environnementales de leur commune et d’avoir un premier éveil à l’éco-responsabilité.

Phase 1 Foyer des jeunes travailleurs

Foyer des jeunes travailleurs et bâtiment du bout du monde (réhabilitation en bâtiment dédié à l’enfance)

Phase 3

Opération de logements

Phase 2 Bâtiment dédié à l’enfance

Phase 1 Foyer des jeunes travailleurs

Foyer des jeunes travailleurs et bâtiment du bout du monde (réhabilitation en bâtiment dédié à l’enfance)

Phase 3

Opération de logements

Phase 2 Bâtiment dédié à l’enfance

Bâtiment du bout du monde, serres existantes et ripisylve de la Couze Pavin

3- Opération de logement à l’emplacement actuel des serres municipales qui intervient en parallèle de deux autres opérations de logement dans le centre d‘Issoire. Cela s’inscrit dans la logique de reconquête du centre, en réponse à l’étalement urbain.

Bâtiment du bout du monde, serres existantes et ripisylve de la Couze Pavin

Bâtiment du bout du monde, serres existantes et ripisylve de la Couze Pavin

Equipements

Circulation

Paysage - Patrimoine

- Proximité du centre ville. (5min à pied) - Proximité de centre de grande distribution. - Proximité de la gare. - Projets de logements.

A l’échelle du territoire :

- Qualité paysagère du site.

- Proximité de la gare SNCF. - Proximité de l’autoroute A75.

- Espace situé au bord de la Couze Pavin, entre le parc du centre-ville et le parc sportif.

EQUIPEMENTS SOCIAUX Equipements

A l’échelle de la ville : Circulation

-Paysage Cheminement existant en bord de Couze à révéler. - Patrimoine

- Le site ce trouve à proximité du centre ville (moins de 5min à pied). - Cheminements vers les équipements sportifs. - Présence de nombreux cheminements en bords de la Couze Pavin. - Proximité grande surface. A l’échelle du territoire :

- Bâtiment patrimoniaux (trois bâtiments présents sur le cadastre du XVIIIeme siècle). Ancienne manufacture dont la cheminée a été conservée au centre du site.

- Proximité de la gare SNCF. - Proximité de l’autoroute A75.

- Espace situé au bord de la Couze Pavin, entre le parc du centre-ville et le parc sportif.

A l’échelle de la ville :

- Cheminement existant en bord de Couze à révéler.

- Le site ce trouve à proximité du centre ville (moins de 5min à pied). - Cheminements vers les équipements sportifs. - Présence de nombreux cheminements en bords de la Couze Pavin. - Proximité grande surface.

- Bâtiment patrimoniaux (trois bâtiments présents sur le cadastre du XVIIIeme siècle). Ancienne manufacture dont la cheminée a été conservée au centre du site.

- Maison des jeunes. - Foyer des jeunes travailleurs. - Foyer pour personnes âgées. EQUIPEMENTS SPORTIFS -- Proximité centre ville. (5mindeà tennis. pied) - Salle de musculation. Terrains dedufootball. - Terrains -Piscine. Proximité de centre de grande distribution. - Gymnase. - Proximité de la gare. - Projets de logements. EQUIPEMENTS SOCIAUX - Maison des jeunes. - Foyer des jeunes travailleurs. - Foyer pour personnes âgées. EQUIPEMENTS SPORTIFS - Terrains de football. - Terrains de tennis. - Salle de musculation. Piscine. - Gymnase.

- Qualité paysagère du site.

Bâtiment du bout du monde, serres existantes et ripisylve de la Couze Pavin


e 1/200

âtiment dédié à

e par sa masse,

ce des espaces mune au projet.

e façon à gérer , c’est le traitecine municipale

Création d’un bâtiment dédié à l’enfance Plan RDC_1/100


Création d’un bâtiment dédié à l’enfance

Création d’un bâtiment dédié à l’enfance

Création d’un bâtiment dédié à l’enfance

Plan R+3_1/100

Plan R+3_1/100

Plan R+3_1/100

Plan R+2_1/100

Plan R+2_1/100

Plan R+2_1/100

Plan R+1_1/100

Plan R+1_1/100

Plan R+1_1/100


Clématite orientalis ‘Orange Peel’

Clématite ‘Huldine’

Clématite montana ‘Freda’

Chèvrefeuille henryi

Chèvrefeuille henryi

Clématite orientalis ‘Orange Peel’

Clématite ‘Early Sensation’

Clématite ‘Early Sensation’ Chèvrefeuille henryi

sthétique en sous face.

Clématite montana ‘Freda’

Clématite de noël ‘Wisley Cream’ Chèvrefeuille henryi

Chèvrefeuille henryi

Clématite de noël ‘Wisley Cream’ Rosier de Banks ‘Lutea’ Clématite armandii ‘Apple Blossom’

Profil 2

Clématite ‘Early Sensation’

Clématite orientalis ‘Orange Peel’

Clématite ‘Rhapsody’

Chèvrefeuille henryi Rosier de Banks ‘Lutea’ Clématite ‘Early Sensation’

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’ Clématite armandii ‘Apple Blossom’ Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Plancher bois massif, principe des planches clouées en quinconce

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Chèvrefeuille henryi

Clématite montana ‘Freda’

Clématite ‘Rhapsody’

Clématite ‘Huldine’

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

Chèvrefeuille henryi

Clématite ‘Early Sensation’

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

Clématite cirrhosa ‘Freckles’

Clématite montana ‘Wilsonii’

Clématite montana ‘Freda’

Clématite orientalis ‘Orange Peel’

Clématite montana ‘Freda’

Chèvrefeuille henryi

Clématite ‘Huldine’

Clématite ‘Early Sensation’

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

Clématite ‘Early Sensation’ Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’ Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Echantillon

Chèvrefeuille henryi

Chèvrefeuille henryi Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

Clématite armandii ‘Apple Blossom’ Clématite de noël ‘Wisley Cream’ Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’ Chèvrefeuille henryi

Echantillon

Eclaté de l’assemblage

Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Clématite montana ‘Freda’

Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Clématite orientalis ‘Orange Peel’ Clématite armandii ‘Apple Blossom’

Clématite cirrhosa ‘Freckles’

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

Clématite ‘Henryi’

Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Chèvrefeuille henryi

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’ Clématite ‘Early Sensation’ Clématite orientalis ‘Orange Peel’

Clématite cirrhosa ‘Freckles’

Clématite ‘Rhapsody’ Clématite orientalis ‘Orange Peel’ Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Eclaté de l’assemblage

Clématite cirrhosa ‘Freckles’

Chèvrefeuille henryi

Clématite ‘Early Sensation’

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Chèvrefeuille henryi

Clématite montana ‘Wilsonii’

Clématite montana ‘Freda’

Clématite orientalis ‘Orange Peel’

Clématite cirrhosa ‘Freckles’

Chèvrefeuille henryi

Clématite ‘Early Sensation’

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

Profil 1

Chèvrefeuille henryi

Clématite ‘Early Sensation’

Clématite montana ‘Wilsonii’

Clématite ‘Huldine’

Clématite orientalis ‘Orange Peel’

Chèvrefeuille henryi

Clématite de noël ‘Wisley Cream’

ment d’améliorer le confort

Rosier de Banks ‘Lutea’ Clématite de noël ‘Wisley Cream’

Clématite ‘Early Sensation’

ment d’améliorer le confort

Chèvrefeuille henryi

s, répond à deux problématiques: toiture.

Clématite ‘Early Sensation’

sthétique en sous face.

Clématite cirrhosa ‘Freckles’

s, répond à deux problématiques: toiture.

Chèvrefeuille henryi

Clématite cirrhosa ‘Freckles’

Clématite cirrhosa ‘Winter Parasol’

ches clouées en quinconce

Création d’un bâtiment dédié à l’enfance

ches clouées en quinconce Profil 1 Principes constructifs

4

Coupe Transversale AA_1/100

Profil 2 du décalage Principe

Principe du décalage 4

Schémas de principe constructif -L’inclinaison à 3% de la face supérieur permet tout d’abord de gérer la pente nécessaire à l’écoulement des eaux en toiture.

Le plancher bois massif réalisé en planches de résineux clouées en quinconce répond à deux problématique:

-Le décalage dans la hauteur d’une planche sur deux permet également d’améliorer le confort acoustique dans les salles tout en apportant une plus-value esthétique en sous-face.

Coupe Transversale BB_1/100

Coupe Longitudinale CC_1/100

Création d’un bâtiment dédié à l’enfance

Schémas de composition florale Façade Nord_1/100

Façade Est_1/100

Façade Sud_1/100

Façade Ouest_1/100


Vue depuis terrasse

Vue sur espace extérieur crêche

Vue sur espace extérieur crêche Vue sur espace extérieur crêche

Vue depuis la rue du Bout du Monde

Vue depuis la rue du Bout du Monde Vue depuis la rue du Bout du Monde

Essai 2