Page 1

018 2 t û let - ao l i u j N°10

Sommaire : P.1 - Le mot de la présidente / Lutte contre les chiens errants P.2 - Retour sur 2017 P.3 - Parasitisme : le coucou et le wapipi P.4 - Le parc en 2018 P.5 - Calendrier / Contacts


Le mot de la présidente Ce nouveau numéro de la Voix des Grandes Fougères vous permettra de prendre connaissance du programme d’investissement prévu au cours de l’année et jusqu’à début 2019 dans le parc des Grandes Fougères, avec toujours le même objectif : mieux répondre aux attentes- des usagers du parc. Votre attention est également attirée sur les problèmes que peuvent poser les chiens dans le parc. Veillons à ne pas les laisser en divagation.

les Le chiens coin

Les chiens peuvent être de redoutables prédateurs et au cours des mois passés, un nombre extrêmement élevé de cagous ont été tués par ces animaux dans le parc des Grandes Fougères. L’élimination des chiens errants par abattage ou piégeage s’est révélée possible mais très aléatoire. Devant l’importance des attaques et l’absolue nécessité d’assurer la sauvegarde des cagous dans le parc, des campagnes d’empoisonnement des chiens errants pourront désormais être conduites, selon une méthode éprouvée et sans danger pour l’Homme. Cette méthode consiste à disposer des appâts empoisonnés à intervalles réguliers de 300 à 500 m, de préférence le long de sentiers. Les appâts, attractifs pour les chats et les chiens, se présentent sous forme de pastilles. Ils sont placés dans des tubes carrés de 20 cm d’ouverture et de 20 cm de long permettant de les repérer et de les abriter de la pluie. Les appâts sont ramassés 2 semaines après la pose et une évaluation de la 5 semaines lorsqu’ils ne sont pas ramassés. Plusieurs campagnes peuvent être conduites successivement, de façon préventive ou curative. Le syndicat mixte des Grandes Fougères reste à la disposition des personnes souhaitant obtenir de plus amples informations à ce sujet. L’introduction de chiens dans le parc, y compris pour la chasse, est strictement interdite et il est fait appel au civisme de chacun pour empêcher la divagation des chiens.

Crédit photo : Yuji OKAHISA

Corine VOISIN


Retour sur 2017 visiteurs

465

visiteurs à la Fête de la Musique

179

51

participants aux sorties nature

enfants aux ateliers des P’tits Fous Gèrent

228 cerfs

191 cochons

abattus lors des chasses et des opérations de régulation

Nouveaux aménagements Ouverture du sentier dit du “four à pain”

Réalisation d’un abri au pic de la mine Launay Réalisation d’une clôture contre les cerfs au creek Blay

Ouverture de la boutique du parc


Parasitisme : le coucou et le wapipi La gérygone mélanésienne (ou wapipi) et le coucou cuivré sont 2 La gérygone mélanésienne (wapipi) et le coucou cuivré Coucou cuivré sont 2 espèces sous-endémiques. Lors de la reproduction, le coucou parasite la gérygone en pondant un œuf dans son nid et c’est la gérygone qui couve l’œuf à sa place. Il y a alors deux possibilités : soit le wapipi éjecte le poussin coucou hors du nid, soit le poussin coucou jette les poussins gérygones hors du nid pour parents. bénéficier seul du nourrissage par les parents.

© Lara GROSS

4 chercheurs venus d’Europe bénéficient de fonds au cours de la période 2017 à 2020, pour étudier la « relation entre le coucou et la gérygone mélanésienne » et plus spécifiquement le mécanisme qui permet au wapipi de différencier ses poussins de celui du coucou.

Ces chercheurs viendront chaque année durant 3 mois en Nouvelle-Calédonie pendant la période de reproduction des 2 oiseaux soit de de mi-septembre à mi-décembre. Leurs recherches sont conduites en forêt sèche (Domaine de Deva, presqu’île Lebris) et en forêt humide (Farino et parc des Grandes Fougères). Cette première année de recherche ne s’est pas déroulée comme prévue à cause de la sécheresse qui a retardé à novembre la période de reproduction des 2 oiseaux. Assez peu de nids ont pu être trouvés, 65 au total dont 24 nids dans le parc des Grandes Fougères, dont aucun n’était parasité par le coucou. L’expérience initiale consistait à placer un faux poussin (soit poilu, soit de la même couleur) et d’observer la réaction du wapipi. Au cours des 2 essais réalisés, le wapipi a accepté le faux poussin mais le nombre trop réduit de test a été insuffisant pour que des conclusions puissent être établies. Pendant ces 3 mois, les chercheurs ont tout de même observé que : • Le territoire du wapipi s’étend de 50 à 60 m autour du nid ; • Les wapipis se battent beaucoup entre eux et sont très territoriaux ; • Les prédateurs principaux du wapipi sont (par ordre d’importance) l’émouchet bleu, le coucou et le rat

De gauche à droite : Michal WALESIAK, Alfredo ATTISANO, Lara GROSS et Léa BOUTAULT


Le parc en 2018

Le programme d’investissement Le programme d’investissement voté par le conseil d’aministration du SMGF pour 2018 comprend les opérations suivantes : Installation de sculptures Aménagement d’un arboretum Réalisation d’une volière à papillons Remplacement de l’installation photovoltaïque Réalisation d’un sentier pédagogique accessible aux personnes en situation de handicap Construction d’un bloc sanitaire Construction d’un local pour le traitement des animaux abattus Aménagement d’un local pour les prestataires touristiques Ouverture de nouveaux sentiers pédestres et VTT Mise en place d’une nouvelle signalétique

Les activités de loisirs Sur réservation : Randonnée pédestre – Marie-Claude MONEFARA (91 92 72) Randonnée équestre – La Foa Randonnée (78 84 13) Randonnée ornithologique – Caledonia Birds (78 78 49) www.caledoniabirds.nc Footbike - Kick ‘n Ride (81 43 33)


Calendrier 7-8 septembte 2018 : L’anniversaire du parc des Grandes Fougères : Vendredi 7 à partir de 18h et samedi 8 septembre toute la journée, le parc des Grandes Fougères fête ses 10 ans. De nombreuses animations sont prévues. Entrée gratuite. Plus d’information à venir sur notre site internet (www.grandes-fougeres.nc) et notre page Facebook (parc des Grandes Fougères). Les sorties nature-découvertes : Thème

Date et heure

Nombre maxi- Age mum

Les plantes médicinales

7 juillet à 9h et 13h 12 personnes

Tout âge

Les oiseaux

11 août à 13h30

15 personnes

Tout âge

Patrimoine

8 septembre

12 personnes

Tout âge

Les oiseaux

13 octobre à 13h30 15 personnes

Tout âge

La permaculture

10 novembre à 9h

Tout âge

Les geckos

15 décembre à 18h 12 personnes

15 personnes

A partir de 10 ans

Les P’tits Fous Gèrent (atelier de découverte de l’environnement) : pour les enfants de 4 à 8 ans de 10h à 11h30. Thème

Date et heure

Nombre maximum

Les oiseaux

4 juillet à 10h

10 personnes

Place Paul-Louis Mariotti BP 10 - 98 881 Farino Tél. : (+687) 43 72 00 Fax : (+687) 43 72 01 Parc des Grandes Fougères www.grandes-fougeres.nc

La Voix des Grandes Fougères n°10  
La Voix des Grandes Fougères n°10  
Advertisement