Page 1

Agenda 21

Bureau Information Jeunesse Année du littoral Gestion des espaces naturels Opération "Foyers témoins"

Un document pour faire le point sur les actions inscrites depuis 2010 dans l'Agenda 21 de la Communauté de communes de l'île d'Oléron


20 ans après avoir été adopté au sommet de la Terre à Rio, l’Agenda 21 local, est devenu en France un véritable outil de développement durable pour les collectivités et les territoires. L’Agenda 21 local marque la volonté d’intégrer aux projets locaux toutes les composantes du développement durable : équilibre entre le court et le long terme, conciliation des exigences économiques, sociales et environnementales, prise en compte des enjeux locaux et globaux (efficacité énergétique, effet de serre…), développement écologiquement et socialement responsable. la Communauté de communes de l'île d'Oléron est engagée depuis 2008 dans une démarche d'Agenda 21. Adopté en décembre 2010, le programme d'actions "Oléron Durable", élaboré de manière participative (voir frise ci-dessous), structure la politique de la collectivité.

Un point d'étape pourquoi? Lors de la validation en Conseil communautaire du programme d'actions "Oléron durable", les élus s'étaient engagés à faire un retour annuel sur les engagements pris dans le cadre de l'Agenda 21. L'évaluation permanente des actions de la collectivité est nécessaire à l'amélioration continue. Elle permet de faire le point sur l'avancée des actions du programme "Oléron Durable" et de s'assurer que les objectifs de "développement durable" sont recherchés dans l'ensemble de la politique de la collectivité.


La place de l'Agenda 21 dans la politique de la CDC L'Agenda 21 local peut être considéré comme la "colonne vertébrale" de l'action de la Communauté de communes. D'une part parce qu'à travers les actions inscrites au programme "Oléron durable", il concerne l'ensemble de ses services et d'autre part parce que les principes du développement durable cherchent à être appliqués dans l'ensemble des actions et du fonctionnement de la collectivité. Cela se traduit par la formation continue en interne, une évolution des méthodes de travail (transversalité, participation, évaluation) et une attention particulière portée sur les consommations internes de la Communauté de communes. La reconnaissance de notre Agenda 21 L'Agenda 21 de la Communauté de communes de l'île d'Oléron a reçu le 22 février 2012 la reconnaissance « Agenda 21 local France » du ministère de l'Écologie, du développement durable,et de l'énergie. La reconnaissance est prononcée pour 3 ans. Elle reconnait la qualité des projets engagés et la cohérence des politiques menées à l’échelon local. La Communauté de communes fait ainsi partie des 304 territoires reconnus depuis 2007 pour la qualité de leur engagement. 27 communautés de communes y sont distinguées. En Poitou-Charentes seules trois autres collectivités bénéficient de l'appelation "Agenda 21 local France" (Pays de Gâtine, Communauté d'agglomération du grand Poitiers et Ville de Buxerolles). En Charente-Maritime, la Communauté de communes de l'île d'Oléron est la première collectivité reconnue pour sa démarche d'Agenda 21.


Mise en oeuvre du plan d'actions Aujourd'hui plus des trois quarts des actions inscrites au programme d'actions "Oléron durable" sont mises en oeuvre par les services de la Communauté de communes. Sur les 66 actions inscrites au programme: - 50 actions sont réalisées ou en cours de réalisation - 9 actions sont programmées en 2013 - 7 actions sont pour l'heure mise de côté. Leur mise en oeuvre est complexe ou bien, après étude, elles ne correspondent finalement pas à un besoin avéré. L'ensemble des services de la Communauté de communes est mobilisé autour du plan d'actions. L'organisation de sessions de formation autour du développement durable, le suivi du "tableau de bord Agenda 21" et la mise en oeuvre d'un plan d'actions interne assurent l'intégration des enjeux et des principes du développement durable dans le quotidien de chaque agent. Au coeur de chaque projet sont appliqués les principes de transversalité, de participation, d'amélioration continue et d'évaluation. La présence d'un service développement durable au sein de la collectivité permet l'accompagnement technique et méthodologique des services. Il peut aussi accompagner localement les entreprises, associations et collectivités désireuses de mener des actions liées au développement durable.


> PRODUIRE ET CONSOMMER DURABLEMENT SUR OLÉRON L'économie locale est dynamique. Stimulée par un réseau de PME important, elle est cependant fragilisée par le caractère saisonnier de certaines de ses activités (tourisme et commerce notamment). Pour permettre un développement à l'année plus respectueux des enjeux environnementaux et sociaux, la collectivité locale doit proposer des cadres pour que la prise en compte du développement durable soit plus simple à mettre en œuvre et soit synonyme de développement et d'efficacité. 374kg par an et par habitant, c'est la production moyenne d'ordures ménagères et assimilés en France en 2009 (source ADEME). Les coûts d'élimination augmentent sans cesse pour adapter les techniques à des normes environnementales et sanitaires toujours plus exigeantes. Pour réguler ces coûts, il s'agit pour le territoire d'une part de réduire à la source la production de déchets et d'autre part de les valoriser au maximum. Mots clés → agriculture, formation, déchets, sensibilisation, réduction, valorisation, développement économique, innovation, circuits-courts

→ DÉVELOPPER UNE ÉCONOMIE LOCALE DURABLE → RÉDUIRE LES DÉCHETS PRODUITS → DÉVELOPPER DES FILIÈRES LOCALES DE VALORISATION DES DÉCHETS


DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » EN COURS *Création du comité pour le développement d'une agriculture locale *Valorisation produits locaux : Journées agricoles *Création de la ZAE des 4 moulins selon une Approche Environnementale de l'Urbanisme (AEU) *Programme local de réduction des déchets *Création d'un poste d'animateur du tri et de la collecte *Promotion des écomanifestations *Optimisation de la collecte des déchets *Développement de la valorisation des déchets (écopôle) *Appui à la valorisation déchets activités primaires *Accompagnement de la mise en place des déchèteries portuaires *Gestion et valorisation des algues d'échouage *Redevance ordures ménagères incitative pour les professionnels DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » MISES DE CÔTÉ *Valorisation produits locaux : Atelier de transformation *Ateliers cuisine *Développement filière valorisation mobil'home et bateaux

DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » PROGRAMMÉES POUR 2013 *Parcours de formation Développement durable des professionnels *Développement de la filière tri des papiers pour les professionnels

DES ACTIONS NOUVELLES À AJOUTER AU PLAN D'ACTIONS « OLÉRON DURABLE » * Opération "Foyers témoins" * Projet ressourcerie * Soutien à la mise en place d'un rucher-école avec le GDSA * Achat du Moulin de la Brée et projet de valorisation * Cordee tpe (aide à l'innovation) * Charte aménagement centre ville * Fournitures responsables en interne

ZOOM "OPÉRATION FOYERS TÉMOINS" *Des volontaires qui pèsent leurs déchets, s'engagent sur trois gestes de prévention déchets et témoignent de leurs actions (auprès de leurs proches et dans des événements organisés par la collectivité) *Initié début 2012 - 16 foyers témoins - réduction moyenne de 34,3kg de déchets/personnes/an *Points forts du projet : bon relais dans les médias, récolte de données locales, impliquer des citoyens dans la sensibilisation *Frein et difficultés du projet : les foyers recrutés étaient déjà sensibilisés à la question des déchets *Critères et outils d'évalaution : diminution de la production de déchets sur le territoire *Espaces de participation dans le projet : témoignage de citoyens


Indicateurs "Oléron durable" À NOTER → 3 postes créés depuis 2009 pour le service développement économique → Une campagne de prévention mené en partenariat avec le réseau EEDD → Un site dédiés aux déchets : l'écopôle


12800 écocup loués à 13 structures en 2012


> CHANGEMENT CLIMATIQUE : LUTTER ET S'ADAPTER Le secteur des transports est en France le premier émetteur de CO2 (34% des émissions de CO2 – source ADEME). Sur l'île d'Oléron l'utilisation de la voiture individuelle est en constante augmentation. Le trafic moyen journalier sur la route départementale « dorsale » croît années après années (de 12 365 voiture/jour en 2005 à 12 932 voitures/jour en 2009 – source CG17). Il en est de même pour le trafic moyen journalier sur le pont de l'île d'Oléron (de 15 023 voitures/jour en 2005 à 15 328 voitures/jour en 2009 – source CG17). La problématique de la voiture individuelle est transversale. D'une part la période estivale est particulièrement problématique, d'autre part la prédominance de ce mode de transport peut se révéler handicapante et excluante pour des personnes en difficulté économique et sociale. 20% des émissions de Gaz à Effet de Serre sont issues du bâtiment (source ADEME). Localement, dans ce domaine l'enjeu est double. Il se pose d'abord en terme de sobriété et d'efficacité car sur Oléron le parc d'habitat principal a été construit en majorité (52% - source Habitat et développement) avant 1974 alors qu'aucune réglementation thermique n'était encore en vigueur. Les besoins en réhabilitation sont donc bien réels. Il se pose ensuite autour du développement des énergies renouvelables. Le changement climatique est une réalité inéluctable à laquelle il faudra s'adapter. Les prévisions locales sont encore incertaines mais il est sûr que des mesures d'urbanisme et d'aménagement seront nécessaires. Elles sont intégrées dans ce plan d'action de manière transversale. Mots clés → déplacements, économies d'énergie, énergies renouvelables, gaz à effet de serre (GES), conseils, éco-construction

→ DÉVELOPPER LES ALTERNATIVES À LA VOITURE INDIVIDUELLE → ALLIER SOBRIÉTÉ ET EFFICACITÉ DANS LES CONSOMMATIONS D'ÉNERGIE → EXPÉRIMENTER DES NOUVELLES TECHNOLOGIES


DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » EN COURS *Transports en commun vers les sites touristiques *Création de parking covoiturage (CG17) *Plateforme internet sur offre déplacement (site CDC) *Politique de soutien aux commerces de centreville *Plan vélo 3 *Bonus rénovation écologique *"Jeudis d'Oléron" - Conseil aux élus et services urbanisme des communes *Espace info énergie *Bilan énergétique du patrimoine de la Communauté de communes *Réhabilitation de la Maison Paysanne *Membrane photovoltaique sur hangar aérodrome *Achat véhicules électriques DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » MISES DE CÔTÉ *Soutien aux initiatives déplacements doux *Appui aux démarches collectives d'expérimentation énergies renouvelables

DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » PROGRAMMÉES POUR 2013 *Maitrise de l'énergie dans les bâtiments publics *Appel à projet écoquartier *Formation éco-habitat pour les artisans locaux *Pôle d'échange mutimodal

DES ACTIONS NOUVELLES À AJOUTER AU PLAN D'ACTIONS « OLÉRON DURABLE » * Programme d'actions prévention submersion (PAPI) * Plan Global de Déplacement * Liaison maritime la Rochelle/Boyardville * Rédaction du Document d'Aménagement Concerté * Mise en place de bornes de recharge pour véhicules électriques dans les communes

À NOTER

→ Des programmes d'actions structurants : Plan Global de Déplacement, Plan d'Actions Prévention Innondation)


Indicateurs "OlĂŠron durable"


> ACCUEILLIR ET MAINTENIR LES JEUNES ACTIFS SUR LE TERRITOIRE L'île d'Oléron est marquée par une croissance démographique constante (+ 4,8% entre 1999 et 2006 – source INSEE) portée principalement par l'arrivée de nouveaux habitants (solde migratoire positif> 750 au cours de la période 1982-2006 alors que le solde naturel est inférieur à -150 pour la période 1982-2006 – source INSEE). On assiste à un vieillissement de la population (la part des + de 60 ans en 2006 est supérieure à 30% et même à 40% au nord de l'île alors qu'en France elle représente 22,6% de la population (INSEE – RP 2006). D'autre part on note une répartition inégale des richesses entre actifs et retraités. Le niveau de retraite moyen (1524€/mois) est supérieur au niveau moyen des revenus du travail (1456€/mois) alors qu'en moyenne en France c'est l'inverse. Si on ajoute à cela une part importante et en constate progression des résidences secondaires (60,6% en 1999 et 68,6% en 2006), on note une forte spéculation foncière et une difficulté croissante d'accession à la propriété pour les jeunes actifs. La dynamique associative et culturelle à l'année a connu un fort développement ces dernières années, notamment sous l'impulsion des collectivités locales. Elle permet de proposer à tous une offre culturelle accessible et de qualité. Un effort à poursuivre. Un tiers des chefs d'entreprises de l'artisanat, du commerce et des services à plus de 50 ans (Source : RM et RCS). Il y a donc une nécessité de reprise des entreprises mais des difficultés dans ce domaine sont observées par l'effet conjugué de la taille souvent importante des entreprises et du coût élevé du foncier. Il existe donc un enjeu fort à ce niveau pour accompagner les jeunes entrepreneurs. Mots clés → logement, culture, social, formation, emplois, dynamisme économique, accession à la propriété, politique enfance-jeunesse

→ FACILITER L'ACCÈS AU LOGEMENT DES JEUNES → DÉVELOPPER UNE OFFRE DE SERVICES SOCIAUX ET CULTURELS ATTRACTIVE → ASSURER LA FORMATION ET LA PROMOTION DES JEUNES DANS L'ÉCONOMIE LOCALE


DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » EN COURS *Étude sur le besoin en logement des jeunes *Observatoire habitat et foncier (Pays Marennes Oléron) *Optimisation accueil petite enfance *Structuration de la politique jeunesse (création du BIJ) *Offre culturelle accessible *Critères développement durable pour subventions aux associations *Promotion alternance et apprentissage (forum annuel de l'apprentissage) *Travaux pour accueil du CEPMO (Saint Trojan) *Création d'une maison des entreprises (ZAE 4 moulins) DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » MISES DE CÔTÉ *Favoriser accession à la propriété des jeunes *Sensibilisation à l'économie sociale et solidaire

DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » PROGRAMMÉES POUR 2013 * Adhésion à l'Association Nationale des Elus du Littoral *Organisation de formations professionnelles sur le territoire (médiathèque st Georges + Maison des initiatives et des services)

DES ACTIONS NOUVELLES À AJOUTER AU PLAN D'ACTIONS « OLÉRON DURABLE » * Rédaction participative du Projet Educatif Local 2012-2015 * Web-reporters * Festival cut-back (films réalisés par des jeunes) * Pass muzik * Mise en place d'un Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes (CLLAJ) * Création de la Maison médicale de garde

ZOOM "CRÉATION DU BUREAU INFORMATION JEUNESSE" * Un lieu d'informations pourles jeunes. Point de permanence du CLLAJ (logement jeunes) et de la Mission locale * Le local situé au centre sportif de l'Oumière à Saint Pierre d'Oléron a été inauguré en juin 2012 * Réunir dans un même endroit BIJ, CLLAJ et Mission locale * Critères d'évaluation : fréquentation des jeunes + évolution des fréquentation des permanences (une hausse nette des RDV mission locale est déjà notée) * Un comité technique composé de partenaires (DDCS, réseau régional info jeunesse, animateurs socio-culturels) et réflexion sur l'opportunité d'ouvrir un espace de participation pour les usagers


Indicateurs "OlĂŠron durable"


> PARTAGER ET PRÉSERVER NOTRE ENVIRONNEMENT L'environnement local est reconnu pour ces spécificités et sa qualité. Par les pouvoirs publics d'abord, qui le protège en partie par des outils de réglementations nationaux et européens Natura 2000 (marais, dunes et forêts), ZPPAUP, ZNIEFF...et l'île d'Oléron, depuis avril 2011 est « site classé pour l'environnement » sur près de 80% du territoire. Par ses visiteurs et ses habitants, qui en reconnaissent la qualité mais exercent une forte pression sur les milieux et les espèces. D'un côté le tourisme estival y est massif et de l'autre, la densité de population à l'année est en constante progression (de 103 hab/km2 en 1982 à 129hab/km2 en 2006 - densité nationale 99,9 hab/km2- source INSEE RP2006). Mots clés → tourisme, espaces naturels, biodiversité, connaissances, sensibilisation, protection, usages partagés

→ ALLER VERS UN DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE PLUS HARMONIEUX → PRENDRE EN COMPTE LA BIODIVERSITÉ ET L'ENVIRONNEMENT DANS LES AMÉNAGEMENTS → CONNAÎTRE LES SPÉCIFICITÉS ENVIRONNEMENTALES DU TERRITOIRE


DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » EN COURS

DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » PROGRAMMÉES POUR 2013

*Mise en oeuvre du PAPI (Programme d'Actions de Prévention des Innondations) *Guide du jardin durable *Etude stratégie touristique Pays Marennes Oléron *Brigade écogardes *Soutien aux événements-nature *Travaux d'accessibilité de tous à tous les sites *Intégration biodiversité aménagements communauté de communes *Lutte alternative contre chenilles processionnaires *Comité de gestion espaces naturels *Infos environnement dans Vent Portant *Observatoire environnement local (Pays Marennes Oléron)

DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » MISES DE CÔTÉ

DES ACTIONS NOUVELLES À AJOUTER AU PLAN D'ACTIONS « OLÉRON DURABLE »

*Règlement intercommunal de publicité * Action espèce exotiques envahissantes * Aménagement du site du Douhet * Inventaire patrimoines agricole et maritime

ZOOM "RESTAURATION DE LA DUNE BOISÉE DE L'ANCIEN CENTRE DE VACANCES DU DOUHET" * Effacer les traces vestiges de l'ancienne activité de camping, renaturer le site, installer association et équipe écogardes * Démolition et renaturation réalisés / diagnostic faunistique et floristique et étude aménagement site en cours *Projet fédérateur et expérimental pour l'ensemble de la gestion des espaces naturels / Nombreux matériaux récupérés et valorisés *Pluralité des acteurs aux enjeux différents et difficulté à mobiliser des financements *Surfaces démolies, évalaution plan de gestion tous les 5 ans À NOTER *Un comité de pilotage pour le suivi du projet *Action commune du Pays, du bassin de Marennes et de l'île d'Oléron sur l'écotourisme *Reprise en régie de la gestion des espaces verts de la Communauté de communes *Science participative sur les espèces invasives


Indicateurs "OlĂŠron durable"


> FAVORISER L'ÉDUCATION À L'ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Une partie des questions liées au développement durable trouve des réponses dans des propositions techniques innovantes mais pour le reste, et c'est sans doute la partie la plus importante, c'est de la prise de conscience des enjeux et de l'évolution des comportements que viendront les vrais progrès pour aller vers une société plussoutenable. Jeunes, adultes, professionnels, touristes...autant d'acteurs et usagers du territoire qui, une fois sensibilisés, agiront. Le domaine de l'éducation à l'environnement et au développement durable en marche depuis près de vingt ans en France est en pleine structuration sur le territoire. Voici un point d'ancrage à soutenir pour toucher l'ensemble des publics. Mots clés → sensibilisation, associations, soutien, projets scolaires, connaissances

→ ACCOMPAGNER PAR LA SENSIBILISATION DE TOUS LES PUBLICS LES ACTIONS DE L'AGENDA 21 → SOUTENIR LES STRUCTURES D'ÉDUCATION À L'ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE


DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » EN COURS *Page vacances ecoresponsable dans guide Maison du toursime *Cycle conférences *Pérennisation appel à projet eedd *Formation agents collectivités *Soutien labellisation CPIE *Adhésion réseau eedd *Participation tableau de bord eedd

DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » MISES DE CÔTÉ

DES ACTIONS « OLÉRON DURABLE » PROGRAMMÉES POUR 2013 *Économie de ressources chez publics en difficulté

DES ACTIONS NOUVELLES À AJOUTER AU PLAN D'ACTIONS « OLÉRON DURABLE » *accueil des nouveaux agents

ZOOM "ANNÉE DU LITTORAL" * Une "année du littoral" avec deux expositions au Musée et un cycle de conférences * L'opération s'est déroulée de septembre 2011 à octobre 2012 * Travail interservices et mise enpalce d'un comité sientifique pour la création de l'exposition "Révolution Littorale" * Frein et difficultés du projet * 630 Participants aux conférences et .....visiteurs de l'exposition "Xynthia le jour d'après" et ...pour "Révolution Littorale"

À NOTER

*Transversalité entre les services *Partenariat fort avec le réseau d'éducation à l'environnement et au développement durable du Pays Marennes Oléron


Indicateurs "Oléron durable"

16.25 ETP dans les structures du réseau éducation à l'environnement et au développement durable du pays Marennes Oléron


Vos idée, vos remarques, vos propositions sont toujours les bienvenues pour alimenter notre projet de développement durable. Plus de renseignements sur www.cdc-oleron.com et au 05 46 47 24 68 et auprès du service Agenda 21 - Sylvaine Courant sylvaine.courant@cdc-oleron.fr

"Oléron durable", 2 ans après où en sommes-nous?  

Le 6 décembre 2012, le second Forum de suivi de l'Agenda 21 de la Communauté de communes de l'île d'Oléron nous a permis de faire le point s...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you