Page 1

http://labougeotte.sytes.net/

Journal Communautaire sans but lucratif

Saint-Albert, Vol. 3 Janvier 2011

Une bonne et lumineuse année 2011 ! Dans ce numéro :

1 an de Santé, 52 semaines d'Amour, 365 jours de Joie, 8 760 heures de satisfaction, 525 600 minutes de prospérité, 31 536 000 secondes de bonheur

BONNE ANNEE 2011

BABILLARD

…2

MOT DU MAIRE INFOS MUNICIPALES

...3

FADOQ

…4

MÉMOIRE

...5

PRÉVENTION INCENDIE L’EAU…

...6

FERMIÈRES

… 11

PRÉVENTION INCENDIE CALENDRIER … 12

Où sont-ils ces petits chanteurs? À l’entrée du village bien sûr!

PROCÈS-VERBAL AGENDA 3 MOIS

… 13,14

JANVIER MOIS DE SENSIBILISATION À L'ALZHEIMER

Programme Nouveaux Horizons pour les ainés.


BABILLARD

PROCHAIN NUMERO : fin janvier Vos articles avant le 15 janvier S.V.P.

Page où l’on achète, on annonce, on vend, on collectionne, etc. BRAVO À tous les citoyens qui ont décoré leur maison pour les Fêtes. Le village, les domaines et les rangs sont très illuminés et ceci donne un ton de joie et de bonheur pour ces Fêtes de fin d’année. Comme vous pourrez le voir dans le journal, la Municipalité n’est pas en reste et a de très belles décorations.

AVIS Ayant eu quelques plaintes à l’effet que des gens ne recevaient pas toujours le journal, il serait approprié d’en aviser votre facteur ou encore votre maître des postes. À VENDRE La municipalité désirant renouveler une partie de ses équipements de location vend des tables et chaises, soit: petites tables 30’’X 30’’ à 5$ chacune grandes tables 60’’X30’’ à 10$ chacune 200 chaises à 2,50$ chacune. Les tables et les chaises peuvent être vendues en lot ou à l’unité. Ils ont des pattes fixes qui ne plient pas. Info: 819-353-3300 Courriel: stalbert@munstalbert.ca

APPEL AUX COMMERÇANTS La Municipalité de St-Albert sollicite les commerçants de StAlbert pour offrir des certificats-cadeaux de leur entreprise afin de bonifier les trousses de bienvenue offertes aux nouveaux résidents propriétaires de notre localité. La trousse de bienvenue est remise par Mme Colette Gagnon, conseillère municipale, et M. Alain St-Pierre, maire. Elle comprend des informations générales sur notre municipalité ainsi que différents petits présents. L’ajout de certificats-cadeaux vous procurera, comme commerçants, une visibilité supplémentaire. Le montant du certificat est laissé à votre discrétion et le nombre de paniers distribués annuellement est d’environ 10 à 15. Pour plus amples informations ou pour joindre votre contribution, veuillez communiquer avec le bureau municipal au 819-353-3300. MERCI à l’avance de votre générosité! Colette Gagnon, conseillère

VISITE DE LA CRÈCHE Les petits et les grands enfants sont tous invités à venir à l’église de St-Albert samedi le 8 janvier 2011, à compter de 13h30. Un guide vous expliquera le rôle de chaque personnage faisant partie de cette sainte crèche. Il y a aura des surprises. Venez en grand nombre. LIVRES ET CONTES RELIGIEUX Si vous possédez des livres et/ou contes religieux pour enfants et que vous voulez vous en départir, vous seriez bien aimable de communiquer avec Louise avant le 6 janvier 2011 afin que nous puissions préparer des petits tirages pour les enfants. Merci de votre générosité. Louise Malenfant: 819-353-2320

À VENIR EN FÉVRIER Brunch des placoteux avec chanteur/animateur. Le tout organisé par la Fadoq St-Albert et Ste Séraphine et le journal communautaire J’AÎ la Bougeotte. Réservez votre date du 6 février 2011. À SUIVRE... BONNE ANNÉE à tous les participants de la Place des Jeunes. Il me fait plaisir de vous souhaiter une très Bonne Année 2011. J’ai bien hâte de vous revoir en grande forme et prêts à participer, à vous amuser et à rire. Nous serons de retour quelque part en janvier. Surveillez la publicité. Nous vous aviserons de la date où les activités recommenceront. En attendant, profitez de vos congés, amusez -vous et revenez-nous en grande forme et surtout , en santé Any Lemay, animatrice Place des Jeunes.

PRÉSENCE POLICIÈRE Plusieurs citoyens appellent à la Municipalité pour demander davantage de présence policière à différents endroits sur le territoire de la Municipalité. La Municipalité désire vous dire qu’effectivement nous pouvons être l’intermédiaire pour contacter la Sûreté du Québec. Par contre, il est hautement PLUS EFFICACE LORSQUE C’EST LE CITOYEN QUI APPELLE DIRECTEMENT LES POLICIERS AU MOMENT EXACT DES FAITS! Puisque souvent, lorsque le citoyen nous fait part d’un évènement survenu et qu’il désire que nous le signalions à la Sûreté, les faits sont passés…donc, les policiers ne peuvent intercepter les malfaiteurs. Donc, c’est autant la responsabilité DU CITOYEN QUE CELLE DE LA MUNICIPALITÉ de SIGNALER UN ÉVÈNEMENT AUX POLICIERS.

Journal Communautaire J’Aî la Bougeotte 25, rue des Loisirs, St-Albert, Qué. J0A 1E0 Courriel : la.bougeotte@hotmail.com http://labougeotte.sytes.net/

Publicité Carte d’affaires 10,00$ / parution ¼ page 30,00$ / parution ½ page 60,00$ / parution 1 page 125,00$/ parution Veuillez joindre la publicité que vous désirez, le nombre de parutions et votre chèque au nom de Journal Communautaire à l’adresse ci-haut mentionnée. Contactez : Huguette Routhier (358-2088) Sylvie G.Boisvert: (353—2992)

2

Tirage : 650 exemplaires, 10 parutions / an Distribution : St-Albert (gratuit) Abonnement: 20$/an POLITIQUE D’INFORMATION Le journal « J’AÎ la Bougeotte » appartient à la population de St-Albert et chacun peut s’y exprimer librement par des opinions, chroniques, compte rendu, nouvelles, etc. La rédaction se réserve le droit de corriger le français, pour une meilleure lecture ou compréhension, et de refuser ou de faire modifier tout article qui ne respecte pas les objectifs du journal. L’Équipe du journal : C.A. de la Fadoq de St-Albert et Ste-Séraphine Huguette Routhier, chargée de projet Sylvie G. Boisvert, secrétariat. Sous-comités de bénévoles Le genre masculin est utilisé afin de faciliter la lecture.


MOT DU MAIRE

B

fierté de la Municipalité de StAlbert d’avoir une entreprise de Vous savez déjà, probablement cette taille sur son territoire : tous, que la quincaillerie Groupe bravo à toute la famille Landry! Grenier Ducharme a fermé ses portes à St-Albert. Cette fer- Le comité de vigiles - protection meture est bien triste, mais du voisinage se forme. Il reste aucun doute que la décision encore quelques secteurs non d’affaire était justifiée. Un mer- couverts de la Municipalité. ci sincère pour les nombreux Puisqu’en effet, nous souhaiservices rendus par la quincail- tons des citoyens de chaque lerie au fil des dernières décen- coin du territoire afin de travailnies. Je ne peux que souhaiter ler tous ensemble à l’élaborabonne chance dans la continuité tion de moyens pour dénoncer de leur réseau ailleurs sur le les actions dites illégales et faire territoire. Heureusement, à St- de la prévention. Si le tout Albert demeurent, entre autres, vous intéresse, informez-vous la meunerie et les engrais qui auprès du bureau municipal. continueront à donner le même très beau projet service. Merci à la famille Du- Un charme pour toutes ces années «Municipalité Amie des Aîde labeur! Et bonne chance à nés» (M.A.D.A.) a été présenté tous les employés replacés dans et accepté par les élus à la derle réseau ou ceux qui ont perdu nière séance. Nous sommes en attente d’une réponse gouverleur emploi. nementale…à suivre. Pour plus Une belle soirée de la Fadoq a de détails sur cette demande de eu lieue le 11 décembre der- subvention et l’étendue du pronier : encore merci de l’invita- jet, lisez le procès-verbal joint à tion! En plus, récemment, a eu ce journal. lieu une visite guidée de la ferme Landrynoise. Ce fut un Le comité de la politique famifranc succès! Je ne peux liale est maintenant formé. Les m’empêcher de souligner la noms des citoyens siégeant sur tous durant l’année 2010.

onjour à tous !

J’espère que vous avez passé de belles Fêtes en famille et entre amis. Espérant que ce temps de réjouissances vous permette de commencer votre année avec un regain d’énergie! Les élus et employés municipaux vous souhaitent une année 2011 remplie de beaux projets d’avenir! Encore cette année, j’ai une pensée très spéciale pour tous ceux et celles qui auront eu le malheur de vivre un deuil, une maladie ou une épreuve en 2010. Que le courage et l’amour de vos proches puissent vous aider à passer ce moment de vie difficile. Le budget 2011 a été adopté à la séance du 6 décembre dernier. J’en profite pour remercier tous les élus et le personnel pour leur excellent travail à la mise en œuvre de cet outil de travail à la hauteur de vos attentes et de votre capacité de payer. Je les remercie également pour leur dévouement à

ce groupe vous seront communiqués un peu plus tard en 2011. Si la démarche d’élaboration se déroule bien, le document d’orientation sera terminé en septembre prochain. La politique familiale se veut un portrait de la situation des familles et des aînés de la Municipalité ainsi que les orientations souhaitées pour les années à venir afin de répondre aux besoins et attentes des citoyens. Respectueusement,

Alain St-Pierre, maire

INFOS MUNICIPALES TERRAINS À VENDRE Quatre (4) terrains sont encore disponibles en face du restaurant Les Dalton, le long de la rue Principale. Deux (2) ont 1500 mètres carrés de superficie, 20 000$ plus taxes chacun et un de 2310 m carrés à 30 792$ plus taxes. Ils sont desservis par le service d’égout. De plus, un grand terrain longeant la rivière est aussi disponible au coût de 60 000$ plus taxes. Notez cependant que ce dernier n’aura pas de service d’égout. Également un terrain au Domaine Mon Repos soit au 15, 4ième avenue Est. Il a 1393.54 mètres carrés (15 000 pi carrés). Desservi par le service d’égout. 18 500$ plus taxes Les conditions de vente sont les suivantes: -Acompte de 1000$ pour la réservation du terrain; -Transfert de propriété (chez le notaire) dans un délai maximal d'un mois suivant la date de l'acompte; -Construction d'une propriété dans un délai maximal d'un an suivant le transfert de propriété du terrain. Info: 819-353-3300, Bureau municipal.

DÉNEIGEMENT Il est très important que vous installiez vos balises sur votre propriété et non dans la rue. La rue appartient à la municipalité et la largeur appartenant à celle-ci n’est pas juste la partie asphaltée. La plupart des rues ont une largeur de 50 pieds et plus selon les Domaines. La municipalité tolère que vous fassiez pousser la pelouse jusqu’au bord de l’asphalte, mais ne pas prendre pour acquis que cette partie vous appartient. L’hiver s’en vient et il faut savoir que la neige doit être poussée dans l’emprise de la rue. Alors si vous avez piqueté votre terrain et que les poteaux disparaissent parce que vous les avez installés dans la rue… nous ne pouvons rien faire. La Municipalité. STAGE AGRICOLE POUR ÉTUDIANTS FRANÇAIS

Nous sommes un lycée agricole en France (en Bretagne). Nos élèves de Bac Pro (17/18 ans) en élevage et machinerie agricole séjourneront en juin 2011 au Québec. Nous serons accueillis au Cégep de Victoriaville pour la 17ème année. Nos jeunes découvriront quelques aspects de votre agriculture par des visites de fermes, des visites de concessionnaires ou fabricants de machinerie. Ils feront également des rencontres culturelles avant d'aller en stage en ferme du 7 au 29 juin. Ils possèdent un savoir-faire pratique réel pour avoir travaillé dans le domaine agricole et sont pour la plupart nés dans des familles d'agriculteurs ou en milieu ruraL Nous recherchons des producteurs chez qui nos jeunes pourraient faire leur stage.

Les objectifs du stage sont de participer aux travaux de saison (foin, ensilage...) pour connaître les particularités de votre agriculture : son organisation, ses producteurs, ses animaux, ses terres, ses cycles de production, sa machinerie... Il n'y a pas de contrat de travail à signer et les assurances sont prises en charge par notre lycée agricole. Christine BLIN, Enseignante ISSAT Redon Lycée agricole 26 rue du Châtelet BP 80502 35600 REDON France +33 2 99 71 11 00 www.issat.info

3


Fadoq St-Albert et Ste-Séraphine

L

ors du souper des Fêtes du 11 décembre dernier, 110 convives furent reçus chaleureusement par le conseil d’administration. Une ambiance festive, des décorations illuminées pour la circonstance, un repas copieux et délicieux préparé par le traiteur Serge Lampron, tous les ingrédients pour une belle soirée réussie. Des invités spéciaux ont participé avec entrain à ce rassemblement, soit: M. André Bellavance, député fédéral et son attaché de presse, M. Mathieu Levasseur, les maires de Ste-Séraphine et StAlbert: Messieurs Claude Lampron et Alain St-Pierre, le président de la nouvelle caisse des Bois-Francs: M. Claude Lacharité, la présidente régionale de la Fadoq: Mme Suzanne Castonguay et la vice-présidente de la Fadoq régionale: Mme Armande Denoncourt. Après avoir souligné les anniversaires de mariage de 4 couples membres de la Fadoq, une soirée de danse et de musique animée par René Paradis a permis aux participants de brûler les quelques calories en trop tout en pratiquant tout un répertoire de pas de danse! Un merci sincère à vous tous pour votre participation et contribution aux paniers du comité d’Entraide. Le Conseil d’Administration

Les 4 couples fêtés en compagnie du député André Bellavance ainsi que des maires de Ste-Séraphine et St-Albert, Messieurs Claude Lampron et Alain St-Pierre.

Solange et Fernande ont su égayer l’assemblée avec des chants adressés tout particulièrement aux jubilaires. Monsieur Bellavance, quant à lui, y est allé d’un petit discours de bons vœux et de Félicitations!

50 ans de mariage: À gauche: Hervé Labarre et Lucille Beauchesne et à droite: Lise Chabot et Marcel Baril. Deux membres du conseil d’administration, soit Monique Raîche et Estelle Brunelle ont remis une gerbe de fleurs aux jubilaires. FÉLICITATIONS! 35 ans de mariage: À gauche: Claudette Gouin et Alain Bergeron. 25 ans de mariage: À droite: Chantal Paradis et Claude Lampron. Estelle et Monique ont aussi remis une gerbe de fleurs aux heureux couples. FÉLICITATIONS!

4


M ÉMOIRE DE NOS AÎNÉS

E

Marcel Baril et Lise Chabot

n ce temps des Fêtes, nous vous présentons un couple qui a souligné son cinquantième anniversaire de mariage l’été dernier. Il s’agit de Lise Chabot et Marcel Baril. Lise est née le 8 mai 1939. Elle est la dernière d’une famille de quinze enfants, soit 11 filles et quatre garçons. La plus âgée de la famille, Lise ne l’a pas connue car elle est décédée avant sa naissance. Elle est morte de la diphtérie et, comme elle était contagieuse, elle fut opérée dans la maison. Lise est la fille de Alyda Gosselin et de Joseph Chabot. Elle a vécu son enfance sur une ferme aujourd’hui disparue, dans le Rang Petit 6 de StAlbert. De cette période, elle garde de bons souvenirs car, avec les voisins Blanchette et Houle et le nombre d’enfants qu’ils étaient, elle n’avait pas le temps de s’ennuyer. Elle devait aussi faire de petits travaux comme rentrer le bois pour la maison, traire les vaches et, l’été, aider aux travaux extérieurs. Elle alla à l’école du rang située, dans ce temps-là, sur la route de Warwick face au restaurant Lucky (existant aujourd’hui). Elle s’y rendit tous les jours où il y avait de l’école, et ce durant les sept années du cours primaire.

fit entre elle et un jeune homme du village plètent bien leur petite famille. lors d’un pique-nique. Après cette rencontre, un amour vit le jour et dura par intermittence Il y a plus de quatre ans, en février 2006, ils jusqu’à leur mariage le 13 août 1960. eurent le malheur de perdre leur fille Louise. Celle-ci est décédée suite à un anévrisme au Le jeune homme dont nous parlons plus haut cerveau qui l’a emportée en quelques heures est en fait Marcel Baril. Marcel est né le 30 seulement. Cette épreuve est et sera toujuin 1937. Fils de Maurice Baril et Antoinette jours pour eux une grande douleur qui ne Bussières, il est le huitième d’une famille de s’effacera jamais. Depuis ce temps, le souneuf enfants dont cinq filles qui le précèdent tien et l’amour de leurs enfants, des conjoints ainsi que deux garçons, et un dernier qui est de ceux-ci et de leurs petits-enfants, les ainé après lui. La troisième de ses sœurs est dent à conserver une confiance en la vie, une décédée à l’âge de quatre ans d’un appendici- joie de vivre qui les représente si bien. Ils te. sont très importants pour nous disent-ils avec les yeux pétillants. Il est né dans le rang 7, aux limites de StAlbert et Ste-Séraphine. Il perdit son père En 1970, Madame Antoinette Baril, en raison lorsqu’il avait environ un an et demi. Celui-ci de son âge, se retire du bureau de poste. est décédé d’une pneumonie, un nouveau Lise y fit alors application et obtint ce poste. médicament appelé «pénicilline» l’aurait sans Pendant vingt-deux ans, elle fut à l’emploi de doute sauvé, mais il n’était pas encore admi- Postes Canada, travail qu’elle a beaucoup nistré par les médecins. Sa mère, devenue aimé étant donné qu’elle avait un contact veuve, déménagea sur une ferme au coin du quotidien avec le public. rang Petit 7 et, un an plus tard, elle vint demeurer au village. Depuis leur mariage, ils vivent dans la même maison au cœur du village de St-Albert où ils Il commença l’école à l’âge de six ans et ter- espèrent y demeurer encore longtemps, car mina son cours primaire après la septième St-Albert est, pour eux, un petit paradis. année. Ensuite, il alla suivre un cours à l’école d’Arts et Métiers au collège Sacré-Cœur à Nous les remercions de leur chaleureux acVictoriaville qui est aujourd’hui le CEGEP. Il cueil lors de notre rencontre pour recueillir s’engagea ensuite chez un fabricant de cer- leurs précieux souvenirs. Nous leur souhaicueils pendant cinq ans, puis chez Ventilateur tons longue vie. Victoria pendant treize ans, dans la construction dix-huit ans et chez les Industries Ling à Thérèse Désilets Warwick pendant 10 ans. Durant toutes ces Antoine Lincourt. années, Marcel fut secrétaire trésorier à la commission scolaire de St-Albert, pendant sept ans, il était aidé dans ce travail par Lise. Après le pique-nique où ils s’étaient rencontrés, Marcel se décida malgré le malaise qu’il ressentait et la peur du refus à téléphoner à Lise pour l’inviter à aller veiller dans une salle de danse. Il reçut une réponse favorable, ce qui allégea son stress. Nous avons écrit plus haut qu’ils Marcel et Lise en compagnie de leurs 4 ense connaissaient depuis leur enfance; Marcel fants. Claudine, Louise, David et Martine. nous a signalé que, lorsqu’il servait la messe à l’église, il était plus intéressé aux tresses de Note du journal : Vous comprenez donc pourla petite Chabot qu’aux prières du curé. quoi nous sommes si heureux que Lise viennent

Vers l’âge de 16 ans, elle s’engagea chez un fabricant de vêtements pour hommes appelé Robin Bross, elle y demeura pendant cinq De leur union Lise et Marcel eurent quatre ans. enfants qui sont leur raison de vivre et d’aimer la vie : Claudine, Louise, Martine et DaMaintenant, parlons de ses amours. Se vid. Cinq petits-enfants et trois autres par connaissant depuis leur enfance, un déclic se l’alliance de Martine avec Alain Gauthier com-

nous aider au pliage du journal à tous les mois (il n’y a qu’une maîtresse postière pour faire des beaux paquets comme cela). Et, en plus, pour agrémenter notre pliage, nous avons régulièrement son Marcel qui vient nous aider, qui raconte des histoires et qui aime aussi s’en faire raconter. Merci à vous deux.

5


L

’EAU NE DEVRAIT PAS ÊTRE EMBOUTEILLÉE

L’eau est-elle plus sûre et plus propre parce qu’elle est embouteillée ? N’est-elle pas en train de -=devenir un bien de luxe ? Voilà deux questions lancées ces jours-ci par Développement et Paix et ses quelques 11 500 membres. L’organisme de solidarité internationale mène actuellement une campagne sur l’eau potable. Dépliants, affiches, vidéo viral et cartes d’engagement personnel sont distribués lors d’activités organisées par les membres. Développement et Paix constate que la vente d’eau embouteillé est en augmentation dans les pays du Sud. Et que les plus pauvres ont de la difficulté à se procurer cette ressource vitale. «Les entreprises d’eau embouteillée représentent une

6

menace grandissante pour les sources d’eau des populations rurales dans les pays du Sud», déclare Claire Doran, directrice du Service de l’éducation de Développement et paix. Elle donne en exemple la ville de Sukabumi, en Indonésie, où l’industrie de l’eau en bouteille accapare les terres où se trouvent les sources qui approvisionnaient les petits agriculteurs. «L’embouteillage et la vente de l’eau font que cette ressource est considérée de plus en plus comme une marchandise ou un bien privé accessible seulement à ceux et celles qui en ont les moyens», déplore-t-elle. En 2025, on estime que 1,8 milliard de personnes vont vivre dans des régions où l’eau sera une ressource rare. Au Nord comme au Sud, «on ne devrait jamais accepter que l’eau embouteillée soit une alternative aux services publics d’eau», ajoute Claire Doran. UN GESTE CONCRET L’organisme souhaite que chaque individu prenne un engagement individuel. «Chaque fois que cela est possible, on devrait appuyer les services publics d’eau

en choisissant d’utiliser l’eau du robinet plutôt que l’eau embouteillée». Développement et paix croit aussi que les institutions publiques comme les écoles, les centres de loisirs et les édifices municipaux devraient s’abstenir de vendre de l’eau en bouteille. «Avec cette campagne, nous voulons envoyer un message clair. À l’échelle de la planète, l’eau est un bien commun qui doit être partagé» ajoute Claire Doran. Le matériel promotionnel de cette nouvelle campagne de Développement et Paix est disponible auprès de son personnel d’animation présent partout au Canada. Il est aussi disponible en ligne (www.devp.org).


Cahier de services À votre service!

Yvon Vallières Député de Richmond Président de l’Assemblée nationale 50, rue Daniel-Johnson, C.P. 160 Danville (Québec) J0A 1A0

Tél. : (819) 839-3326 Sans frais : 1-800-567-3596

7


Cahier de services

8


9


Carole St-Pierre, gérante 819-353-1516 Mario St-Pierre PROPRIÉTAIRE

Nouveau salon de coiffure Situé au 86, Route 161, St-Valère. ♥Prix compétitifs; ♥Carte de fidélité disponible; ♥Salle d’attente confortable et paisible comme à la maison; ♥Possibilité de pose d’ongles en gel sur rendez-vous seulement. Horaire: Mercredi au vendredi: de 9h00 à 20h00 Samedi: de 8h00 à 13h00 Bienvenue à tous!

Coiffure R.G. 20 ans d’expérience 819-357-0157

10


Cercle de Fermières de St-Albert

L Yolande Constant, présidente, posant fièrement devant la panoplie de cadeaux qui furent distribués aux dames présentes.

a réunion du 8 décembre 2010 s’est terminée par un dîner chaud pour les 33 participantes du cercle de St-Albert. Une belle réussite au dire du conseil d’administration. Le Père Noël a été généreux cette année. Le cercle a défrayé une partie des frais du lunch et chacune des participantes a reçu un cadeau choisi par quelques fées des étoiles. Bienvenue à la prochaine réunion de janvier 2011. Le conseil d’administration

ENSEMBLE POUR AGIR

L

e thème de l’année 2010-2011 rappelle à chacune des membres que Les Cercles de Fermières du Québec posent des actions concrètes pour améliorer les conditions de vie des femmes et des familles. Il faut se rappeler que le Comité Dossiers joue un rôle primordial dans la poursuite de la mission des CFQ. Afin d’attendre notre objectif consistant à favoriser le mieux-être des femmes, quatre actions seront privilégiées cette année. ANALYSER LA SITUATION Afin de bien cibler les besoins de nos familles et ceux de notre communauté, une analyse de la situation relative aux proches aidants doit être réalisée dans chaque Cercle. Certaines ressources existent pour faciliter cette démarche, notamment le Regroupement des aidants naturels du Québec, les CLSC et les services de maintien à domicile. Les témoignages de proches aidants

CANARDS ILLIMITÉS

O tions.

Une partie des 33 femmes qui ont participé avec joie au dîner de Noël.

(Comité dossiers)

sont d’autres moyens à privilégier pour informer La motivation vient souvent d’un groupe, alors nos membres. Il faut prendre le temps d’analy- pourquoi ne pas organiser des activités à pratiser les besoins et les ressources disponibles. quer en groupe, telles qu’un club de marche ou une période de danse en ligne ? PRENDRE POSITION S’IMPLIQUER SOCIALEMENT Après avoir analysé la situation, il est temps maintenant de prendre position pour l’améliorer Les CFQ soutiennent la Fondation OLO, la Fonet préparer des recommandations. Dans notre dation MIRA et l’Associated Country Women of démarche, il faut se rappeler la force de notre the World (ACWW). En tant que responsable Association et sa capacité (une force de 36 701 provinciale du comité Dossiers, je vous invite à membres) de changer les choses. Dans un continuer vos efforts pour la Fondation OLO ; prochain numéro, des informations vous seront des bébés naîtront en santé grâce à vous. fournies afin de vous aider à préparer de bonnes Quant à la fondation MIRA, il est facile d’amasrecommandations. ser des cartouches d’encre et de vieux téléphones portables pour offrir le soutien à des personPRATIQUER UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE nes atteintes de problème de vision. De plus, notre engagement auprès de l’ACWW permettra Il est important de bouger pour être en bonne d’aider des femmes et des familles démunies à forme physique. L’activité physique ouvre l’ap- travers le monde. Agissons ensemble ! pétit et, combinée à une saine alimentation, elle permet de refaire ses forces. Dans chaque Cer- Thérèse Gendron, cle, les membres devront en prendre conscience. Responsable au Provincial.

L’observateur débutant

n peut devenir un naturaliste en constituant une première liste de ses observa-

La liste s’avère un excellent moyen d’entreprendre l’observation des oiseaux. Vous pouvez commencer par la mangeoire derrière chez vous : un bon guide vous suffira. Puis, à l’occasion de promenade, vous pourrez évaluer le nombre d’oiseaux que vous êtes capable d’identifier et d’étudier. Un marais se prête très bien à l’observation, surtout durant la couvaison. D’autres endroits appropriés : les marécages, les forêts riveraines et les rives des lacs.

blissent toutes sortes de listes : oiseaux qu’ils ont vu durant leur vie, l’année, la journée, dans une municipalité, dans une région et ainsi de suite. Cette façon de faire peut être d’autant plus stimulante qu’elle se transforme souvent en compétition. D’autres étudient différentes facettes de leur comportement. Devenir un observateur d’oiseaux est un excellent moyen d’aller sur le terrain et de commencer à expérimenter de première main la nature. Yves Bergeron Canards Illimités Comité des bénévoles St-Albert.

Sur le terrain, il vous faudra une bonne paire de jumelles, un guide (si possible procurez-vous un guide régional) et, bien sûr, un robuste carnet de notes. On peut également en profiter pour faire des dessins et des esquisses sur le terrain. On peut observer les oiseaux de différentes façons. Certains éta-

11


dim.

lun.

mar.

mer.

jeu.

ven.

JANVIER 2011 2

3

4

9

10 19h30 Conseil Municipal

11

16

17

18

23

24

25

30

31

12

1 5

6

12

13

Vie Active

19

20

Vie Active

26

27

Vie Active

sam.

Vie Active

Vie Active

Bonne Année

7

8 13h30 Visite de la crèche

14

15

21

22

28

29


PROCÈS-VERBAL MUNICIPALITÉ ST-ALBERT DÉCEMBRE 2010 Province de Québec M.R.C. d’Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Ouverture de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Albert, tenue le 6 décembre 2010 à 19 h 30, au bureau municipal au 25, rue des Loisirs. Sont présents : Colette Gagnon, conseillère Mélanie Vogt, conseillère Justin Chabot, conseiller Denis Giguère, conseiller Jean Boissonneault, conseiller Michel Ducharme, conseiller Tous formant le quorum sous la présidence du maire, Monsieur Alain St-Pierre. Madame Suzanne Crête, directrice générale et secrétaire-trésorière, agit comme secrétaire de la réunion. La séance ordinaire est ouverte à 19 h 30. 2010-170

Adoption de l’ordre du jour

Proposé par Monsieur Jean Boissonneault, conseiller Que l’ordre du jour du 6 décembre 2010 soit adopté et que le varia demeure ouvert. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-171 Adoption du procès-verbal de la réunion du 1er novembre 2010

Proposé par Madame Mélanie Vogt, conseillère Que le procès-verbal de la réunion du conseil du 1er novembre 2010 soit adopté tel que rédigé. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-172 Approbation des comptes pour la période du 1er novembre au 6 décembre 2010 Sur proposition de Monsieur Michel Ducharme, conseiller Il est résolu à l’unanimité des conseillers, d’adopter les comptes à payer suivants, tels que présentés au journal des déboursés, dont une copie a été remise à chacun des membres du conseil lors de la séance par la directrice générale et secrétaire-trésorière : Registre des chèques # 2331 à #2413 Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-173 Adoption du calendrier des séances du conseil municipal pour l’année 2011 Attendu qu’un calendrier des séances du conseil municipal a été déposé aux élus comme suit : Le premier lundi de chaque mois pour les mois suivants soit : 7 février 2011, 7 mars 2011, 4 avril 2011, 2 mai 2011, 6 juin 2011, 4 juillet 2011, 3 octobre 2011, 7 novembre 2011, 5 décembre 2011; Le deuxième lundi du mois pour les mois suivants soit : Le 10 janvier 2011 en raison du congé des Fêtes et le 12 septembre 2011; De plus, la séance du mois d’août, sera le dernier lundi du mois soit le 29 août 2011 en raison de la fermeture du bureau municipal pour les vacances d’été. Attendu que les séances auront lieu à 19h30; Il est proposé par Monsieur Denis Giguère, conseiller Que la Municipalité accepte ce calendrier des séances du conseil municipal pour l’année 2011. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-174 Entente desserte matières dangereuses-Ville de Drummondville

Suite à des discussions, les membres du conseil rejettent l’entente de desserte de matières dangereuses de la Ville de Drummondville au coût de 557.75$ pour l’année 2011 puisqu’en cas de déversement, le Ministère de l’Environnement va prendre en charge le problème et ce dernier va lui-même commander des équipes d’intervention. 2010-175 Demande de subvention au programme Municipalité des Aînées (MADA) Attendu que le comité de pilotage de la politique familiale et de la démarche Municipalité Amie des Aînés (MADA) propose un projet dans le cadre du projet MADA; Attendu que le projet sera l’installation des bancs de parc le long de la rue Principale avec des tables de pique-nique et des poubelles et du béton pour l’assise des bancs. De plus, le projet compte quatre stations de parcours santé, une télévision grand format, un lecteur DVD, un système de son et des élastiques pour le programme Vie Active Aînés; Attendu que le projet proposé est autorisé par le conseil de la Municipalité de Saint-Albert; Attendu que le conseil de la Municipalité de Saint-Albert s’engage à payer sa part des coûts admissibles et des coûts d’exploitation continus du projet; Il est proposé par Madame Colette Gagnon, conseillère Que le projet ci-dessus décrit dans le cadre du programme MADA est autorisé par le Conseil de la Municipalité SaintAlbert. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-176 Politi qu e de ges tion contractuelle Attendu que le gouvernement du Québec, suite à l’adoption de la Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant principalement le processus d’attribution des contrats, oblige les organismes municipaux à adopter une politique de gestion contractuelle avant le 1er janvier 2011; Attendu que ces modification à la Loi ont pour but de rassurer la population sur la bonne utilisation des fonds publics dans les contrats liés aux travaux de construction et au regard de ceux versés par l’État dans les infrastructures publiques; Attendu que l’élaboration de cette politique de gestion contractuelle a été réalisée par une table de concertation regroupant différents directeurs généraux de la région; Il est proposé par Madame Mélanie Vogt, conseillère Que la Municipalité de St-Albert adopte la politique de gestion contractuelle telle que déposée Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-177 Affectation du surplus accumulé affecté de 30 000$budget 2011 Attendu que lors de la séance d’étude du 29 novembre 2010, les élus ont fait l’analyse actuelle des finances de la Municipalité de St-Albert permettant de conclure un surplus pour l’année 2010; Attendu que de surplus, le conseil désire attribuer un montant de 30 000$ afin de diminuer l’impact financier pour

les contribuables de la hausse des valeurs des propriétés suite au dépôt du nouveau rôle d’évaluation 2011-2013; Il est proposé par Monsieur Justin Chabot, conseiller Que la Municipalité de Saint-Albert affecte 30 000$ de son surplus de l’année 2010 au budget de 2011 afin de réduire le taux de taxation foncière pour 2011. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-178 Réserve des boues de 5000$-budget 2011 Attendu que la Municipalité se réserve un montant de 3000$ par année, pour un montant accumulé actuel de 9000$, pour la vidange éventuelle des boues de la station d’épuration des eaux de la Municipalité; Il est proposé par Monsieur Michel Ducharme, conseiller Que la Municipalité de Saint-Albert augmente à 5000$ le montant à verser à la réserve pour les boues pour l’année 2011 puisque la prochaine vidange devrait être plus hâtive que prévu initialement. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-179 Offre de service pour caméras de surveillance dans le stationnement du bureau municipal Attendu que la Municipalité de SaintAlbert a subi de nombreux actes de vandalisme cette dernière année sur les installations de la Municipalité; Attendu que la Municipalité de SaintAlbert a demandé des offres de soumissions pour l’installation de systèmes de caméras de surveillance à deux entreprises : • Gabsky communication : 5440$ plus taxes • Auger BC Sécurité : 4575$ plus taxes Il est proposé par Monsieur Jean Boissonneault, conseiller Que la Municipalité de Saint-Albert accepte l’offre de service d’Auger BC Sécurité à 4575$. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-180 Frais d’inscription de nonrésidents pour les activités ayant lieu à Warwick et Victoriaville Attendu que la Municipalité de SaintAlbert désire augmenter sa contribution financière aux frais d’inscription de nonrésidents pour l’année 2011 afin d’alléger le fardeau financier aux citoyens participant à des activités ayant lieu en dehors de la Municipalité; Attendu que la Municipalité de SaintAlbert a renouvelé les ententes de loisirs avec les villes de Warwick et Victoriaville; Il est proposé par Madame Mélanie Vogt, conseillère Que pour les activités se déroulant à la Ville de Warwick : • La Municipalité paie 100% des frais de non-résidents pour le baseball, le soccer et la piscine soit 33$ par activité, par citoyen, par année; • La Municipalité paie 2 inscriptions pour la piscine par année, par citoyen; • La Municipalité paie le premier 50$ de frais ainsi que 50% de l’excédent, pour la bibliothèque, le terrain de jeux et le cours apprendre à patiner, par année, par citoyen; • La Municipalité paie un maximum de 100$ pour le hockey et le patinage artistique, par citoyen, par année; Que pour les activités se déroulant à la

Ville de Victoriaville: • La Municipalité paie 50% des frais de non-résidents, soit 79$ par activité, par citoyen, par année. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-181 Mandat pour l’obtention d’offres de services pour les placements de la Municipalité Attendu que la Municipalité de SaintAlbert a des placements à faibles taux d’intérêts avec la Caisse populaire Desjardins de Saint-Albert; Attendu que la Municipalité de SaintAlbert désire augmenter les revenus d’intérêts de ces sommes; Il est proposé par Monsieur Michel Ducharme, conseiller Que la Municipalité de Saint-Albert autorise Mme Suzanne Crête, directrice générale et secrétaire-trésorière à demander des offres de services à d’autres institutions financières; Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-182 Avis de motion est donné par Monsieur Justin Chabot, conseiller, que sera adopté à une séance ultérieure le règlement numéro 2011-01 fixant le remboursement d’une partie des frais encourus pour l’achat de couches de coton. 2010-183 Cession de terrain sur la Route 122 à M. Ghislain Parent Attendu que l’arpenteur-géomètre Daniel Collin nous a transmis la description technique de la parcelle de terrain d’une superficie de 522.3 mètres carrés (5622.18 pieds carrés) située du coté Est de la propriété de M. Ghislain Parent qui longe la Route 122 afin d’agrandir son propre terrain situé au 2043 Route 122; Attendu que la Municipalité de SaintAlbert a accepté de vendre à M. Ghislain Parent cette parcelle au prix de 1$ du pied carré, pour un total de 5622.18$ plus taxes; Il est proposé par Madame Colette Gagnon, conseillère Que M. Alain St-Pierre, maire, et Mme Suzanne Crête, directrice générale et secrétaire-trésorière, soient autorisés à signer le contrat devant notaire, pour et au nom, de la Municipalité de SaintAlbert. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-184 Demande de dérogation mineure de M. Guillaume Fiset Attendu que M. Guillaume Fiset fait une demande de dérogation mineure de 40.11 mètres carrés pour le terrain situé au 2 rue Michel sur le lot 773-P, d’une superficie de 2959.89 mètres carrés; Attendu que le règlement municipal exige une superficie minimale de 3000 mètres carrés pour construire une propriété; Attendu que l’inspecteur municipal, M. Clément Paquet recommande la demande de dérogation considérant que le dit terrain ne peut être agrandit d’aucune façon; Il est proposé par Monsieur Jean Boissonneault, conseiller Que la Municipalité de Saint-Albert accepte la demande de dérogation mineure de M. Guillaume Fiset. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-185 Offres de service pour analyse d’eau du centre communautaire du Pavillon du Général Maurice Baril et de la

13


PROCÈS-VERBAL MUNICIPALITÉ ST-ALBERT DÉCEMBRE 2010 station d’épuration des eaux

Attendu que la Municipalité de SaintAlbert fait analyser l’eau depuis nombres d’années par la compagnie Biolab et que le délai pour l’obtention des résultats des échantillons est long; Attendu que la Municipalité de SaintAlbert a demandé une offre de service pour l’analyse d’eau à la compagnie d’Environnex et que la différence de coûts est de 200$ de moins que Biolab; Il est proposé par Monsieur Denis Giguère, conseiller Que la Municipalité de Saint-Albert accepte l’offre de service d’Environnex pour une période d’essai d’un an. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-186 Dépôt du budget 2011 de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Saint-Albert Attendu que l’OMH dépose son budget pour l’année 2011 et que le maintien de l’OMH exige une contribution financière de la Municipalité de 10% des frais d’exploitation; Attendu que la contribution financière de la Municipalité de Saint-Albert pour l’OMH pour l’année 2011 demeure le même montant que l’an dernier soit 6094$; Il est proposé par Monsieur Michel Ducharme, conseiller Que la Municipalité de Saint-Albert verse la contribution financière de 6094$ à l’OMH pour l’année 2011. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-187 Ajournement de la séance du 6 décembre 2010 Il est proposé par Monsieur Justin Chabot, conseiller Que la séance du 6 décembre 2010 soit ajournée à 20h25. Alain St-Pierre, maire Suzanne Crête, directrice-générale et Secrétaire-trésorière _________________________________ Province de Québec M.R.C. d’Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Ouverture de la séance extraordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Albert, tenue le 6 décembre 2010 à 20h26, au bureau municipal au 25, rue des Loisirs. Sont présents : Colette Gagnon, conseillère Mélanie Vogt, conseillère Justin Chabot, conseiller Denis Giguère, conseiller Jean Boissonneault, conseiller Michel Ducharme, conseiller Tous formant le quorum sous la présidence du maire, Monsieur Alain St-Pierre. Madame Suzanne Crête, directrice générale et secrétaire-trésorière, agit comme secrétaire de la réunion. La séance spéciale est ouverte à 20h26. 2010-188 Adoption du budget 2011 de la Municipalité de Saint-Albert Attendu que la Municipalité a préparé le budget 2011 et qu’une copie a été

remise à chaque élu; Il est proposé par Monsieur Jean Boissonneault, conseiller Que les prévisions budgétaires 2011 soient adoptées que le montant des revenus et des dépenses prévues est de 1 122 565$; Que les résultats des différents taux de taxes seront les suivants : Taxe foncière Incendie Voirie locale Service de Police Dette Pavillon Dette Gesterra

0.0024$ 0.0009$ 0.0015$ 0.0009$ 0.0002$ 0.0002$

Égout frontale Égout superficie Égout village taux fixe Égout DMR taux fixe Usine taux fixe Ordure permanente Ordure saisonnière

1.3198$ 0.0258$ 169.6976$ 301.6415$ 115.6259$ 242.07$ 121.04$

Total :

0.0061$

Que le budget 2011 soit accepté, tel que déposé. Adopté à l’unanimité des conseillers 2010-189 Adoption du règlement 2010-07 ayant pour objet de décréter les différents taux de taxe pour l’année 2011 Attendu que la Municipalité de SaintAlbert a adopté son budget pour l’année 2011 qui prévoit des revenus au moins égaux aux dépenses qui y figurent soient 1 122 565$; Attendu qu’un avis de motion relatif au présent règlement a été donné à la séance du conseil tenue le 1er novembre 2010 ; À ces causes, il est proposé par M. Denis Giguère, conseiller Et résolu à l’unanimité que le conseil de la Municipalité de Saint-Albert ordonne et statue par le présent règlement ainsi qu’il suit, à savoir : Article 1 Préambule Le préambule du présent règlement en fait partie intégrante. Article 2 Année fiscale Les taux de taxes et de tarifs énumérés ci-après s’appliquent pour l’année fiscale 2011. Article 3 Taxe foncière générale Une taxe foncière générale est, par les présentes, imposée et sera prélevée sur tous les immeubles imposables de la Municipalité selon leur valeur telle qu’elle apparaît au rôle d’évaluation à un taux de 0.6100$/100.00$ d’évaluation. Article 4 Transport et collecte Élimination des déchets – traitements des matières recyclables et des matières putrescibles Aux fins de financer le transport, la collecte et l’élimination des déchets ainsi que le traitement des matières recycla-

bles et des matières putrescibles, il est imposé et sera exigé de chaque propriétaire d’un immeuble imposable situé sur le territoire de la Municipalité, un tarif de compensation pour chaque immeuble dont il est propriétaire, tel qu’établi ciaprès : 242.07$ par logement; 121.04$ par chalet. Article 5 Taux applicables aux règlements d’emprunt Les taux applicables aux règlements d’emprunt énumérés ci-après, tels qu’établis par ces règlements, sont les suivants : Règlement numéro 36-02-91 décrétant les travaux d’égout secteur village 169.6976$/unité 1.3198$/frontale 0.0258$/superficie Règlement numéro 99-11-02 décrétant les travaux d’égout secteur Domaine mon Repos : 301.6415$/unité Article 6 Taux applicables pour l’assainissement des eaux usées Aux fins de financer le service d’assainissement des eaux usées, il est imposé et sera exigé de chaque propriétaire d’un immeuble imposable, un tarif de compensation pour chaque immeuble desservi par ce service : 115.6259$/unité Article 7 Nombre et dates des versements Toutes les taxes municipales peuvent être payées, au choix du débiteur, en un seul versement unique ou en quatre versements égaux, lorsque dans un compte, le total de ces taxes est égal ou supérieur à 300.00$. La date ultime où peut être fait le versement des taxes municipales est le trentième (30) jour qui suit l’expédition du compte de taxes et tout versement postérieur au premier doit être fait respectivement le soixantième (60) jour où peut être fait le versement précédent. Toutefois, le conseil autorise le directeur général et secrétaire-trésorier à allonger le délai de paiement en fixant une autre date ultime où peut être fait le versement unique ou chacun des versements égaux. Article 8 Paiement exigible Lorsqu’un versement n’est pas fait dans le délai prévu, seul le montant du versement échu est alors exigible immédiatement. Article 9 Autres prescriptions Les prescriptions des articles 7 et 8 s’appliquent également à toutes les taxes ou compensations municipales perçues par la Municipalité, ainsi qu’aux suppléments de taxes municipales découlant d’une modification du rôle d’évaluation. Article 10 Taux d’intérêt sur les arrérages À compter du moment où les taxes

deviennent exigibles, tout solde impayé porte intérêt au taux annuel de 12%. Ce taux s’applique également à toutes les créances impayées avant l’entrée en vigueur du présent règlement. Les frais de perception sont de 15 % du total dû lorsque les comptes ont à être perçus par un huissier ou un avocat. Article 11 Frais d’administration Des frais d’administration de 20,00$ sont exigés de tout tireur d’un chèque ou d’un ordre de paiement remis à la Municipalité dont le paiement est refusé par le tiré. Article 12 Entrée en vigueur Le présent règlement entre en vigueur conformément à la loi. Adopté à Saint-Albert, le 6 décembre 2010. Alain St-Pierre, Maire Suzanne Crête, Directrice générale & secrétaire .trésorière AVIS DE MOTION : 1er novembre 2010

ADOPTION : 6 décembre 2010 PUBLICATION : 8 décembre 2010 2010-190 Levée de la séance extraordinaire du 6 décembre 2010 Il est proposé par Madame Colette Gagnon, conseillère Que la séance extraordinaire du 6 décembre 2010 soit levée à 20h30. Alain St-Pierre, maire Suzanne Crête, directrice-générale et Secrétaire-trésorière ________________________________ Province de Québec M.R.C. d’Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Réouverture de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Albert, tenue le 6 décembre 2010 à 20 h 31, au bureau municipal au 25, rue des Loisirs. Sont présents : Colette Gagnon, conseillère Mélanie Vogt, conseillère Justin Chabot, conseiller Denis Giguère, conseiller Jean Boissonneault, conseiller Michel Ducharme, conseiller Tous formant le quorum sous la présidence du maire, Monsieur Alain St-Pierre. Madame Suzanne Crête, directrice générale et secrétaire-trésorière, agit comme secrétaire de la réunion. Il fut discuté d’un sujet à huis clos. 2010-191 Levée de la séance ordinaire du 6 décembre 2010 Il est proposé par Monsieur Michel Ducharme, conseiller Que la séance ordinaire du 6 décembre 2010 soit levée à 20h50. Alain St-Pierre, maire Suzanne Crête, directrice-générale et Secrétaire-trésorière

AGENDA TROIS MOIS JANVIER 2011 1 Bonne Année 8 Visite de la Crèche 10 Séance du conseil Vie active tous les mardis et jeudis

14

FÉVRIER 2011 6 Brunch des placoteux (Fadoq) 7 Séance du conseil 14 Saint-Valentin Vie active tous les mardis et jeudis

MARS 2011 7 Séance du conseil Brunch des Fermières (date à déterminer) Vie active tous les mardis et jeudis


Caisse populaire de Saint-Albert Nous voilà encore une fois arrivés à la fin d’une année. C’est une période propice aux bilans sur tous les plans. Souvent c’est aussi la période de l’année pendant laquelle nous évoquons les bons moments de l’année et l’on émet nos vœux pour celle à venir. Cette année, pour la Caisse populaire Desjardins de Saint-Albert, c’est une période propice aux remerciements, à l’aube d’une nouvelle année très prometteuse. Le premier merci s’adresse à tous ses membres qui croient en la coopération et qui choisissent la Caisse comme institution financière. Ce qui permet à Desjardins d’être une institution financière concurrentielle avec du personnel qualifié, qui vous offre toute la gamme des services dont vous avez besoin. MERCI! Merci à toutes les personnes qui s’impliquent comme dirigeants, que ce soit au niveau du Conseil d’administration ou du Conseil de surveillance. Ces personnes sont impliquées dans la gestion de votre Caisse. Elles sont aussi votre voix car elles vivent dans le même milieu que vous avec les mêmes réalités. MERCI! Merci aux employés qui ont toujours eu à cœur d’offrir le meilleur service possible à tous les membres et qui vont continuer de le faire dans l’avenir. MERCI! En 75 ans, la Caisse populaire Desjardins de Saint-Albert a vécu plusieurs transformations et deux changements majeurs. D’abord en 1985, il y a eu fusion avec la Caisse populaire de SainteSéraphine et en 2002 avec la Caisse populaire de Saint-Valère. Un troisième changement majeur se profile à l’horizon, car c’est le 1er janvier 2011 que se réalisera le regroupement avec les Caisses Desjardins de Daveluyville, du Sud des Bois-Francs et de Victoriaville, qui donnera naissance à la Caisse Desjardins des Bois-Francs. Ce sera toujours votre Caisse avec 14 centres de services, 2 centres libre-service, 1 centre financier aux entreprises (CFE) et 300 employés. Votre équipe sera composée de personnes spécialisées qui seront à l’écoute de vos besoins.

Vous aurez toute une équipe à votre service!

Siège social 1245, rue Principale, Saint-Albert (Québec) J0A 1E0 (819) 353-3400, ou sans frais 1 866-575-3400 Télécopieur : (819) 353-3419

Centre de services Saint-Valère 1617, rue Principale Saint-Valère (Québec) G0P 1M0 (819) 353-3431 Télécopieur : (819) 353-3439

15


Caisse populaire de Saint-Albert

Les dirigeants et les employés de la Caisse populaire Desjardins de Saint-Albert vous offrent leurs meilleurs vœux de paix, santé et bonheur pour la nouvelle année qui s’annonce. Les dirigeants : Claude Lacharité Florent Landry Mario Richard Égide Chabot Julie Bergeron Stéphane Fournier Martial Vincent Caroline Bourque Pierre Allard Huguette Routhier Bergeron Pierre Lallier David Turcotte Les employés : Jacinthe Savoie Claudine Baril Luc Bleau France St-Onge Carline Fleury Lyne Labonté Donna O’Brien Patricia Roy Lynda Pouliot Isabelle Therrien Marie-Claude Talbot Jessica M. Allard Stéphanie Gagnon Sylvie St-Amand Clémence Nadeau Vous souhaitent une année 2011 riche en nouvelles expériences, qui agrémentent le quotidien et gardent l’esprit ouvert sur l’avenir.

Siège social 1245, rue Principale, Saint-Albert (Québec) J0A 1E0 (819) 353-3400, ou sans frais 1 866-575-3400 Télécopieur : (819) 353-3419

16

Centre de services Saint-Valère 1617, rue Principale Saint-Valère (Québec) G0P 1M0 (819) 353-3431 Télécopieur : (819) 353-3439

Journal J'ai la Bougeotte de Janvier 2011  

Journal de St-Albert

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you