Page 1

// N°14 - NOVEMBRE 2010

L’ÉCHO Le

journal

de

l’école

des

métiers

de

l’environnement

ÉDITO Une nouvelle année scolaire commence, qui s’annonce dynamique. L’année 2009 avait débuté avec l’adoption de nouveaux statuts, 2010 démarre avec l’admission à la Conférence des Grandes Ecoles, la signature de partenariats recherche, de conventions avec des établissements européens,…, autant de raisons qui poussent l’Ecole dans sa démarche d’amélioration continue avec toujours un objectif en ligne de mire : l’insertion professionnelle de tous les élèves, en conformité avec leur projet. Il faut maintenant enchaîner sur des relations extérieures toujours enrichies, tant avec les collectivités qu’avec les entreprises pour que tous soient satisfaits : je ne doute pas des capacités de l’équipe de l’EME à mettre son énergie au service des élèves pour de nouvelles réussites. Marie-Dominique de Cayeux Directeur

L’actualité



Admission de l’EME à la Conférence des Grandes Ecoles A l’issue d’un examen de son dossier de candidature et d’un audit, l’EME vient d’être admise parmi les membres de l’organisation de référence des Grandes Ecoles d’Ingénieurs et de Management : la Conférence des Grandes Ecoles. Cette reconnaissance ouvre à l’Ecole de nouvelles perspectives : partenariats académiques, formations de niveau post-master, recherche, relations internationales.

De nouvelles destinations pour les séjours d’études à l’étranger Le BDI (Bureau de l’International) de l’Ecole compte de plus en plus d’universités partenaires. Les conventions signées dans le cadre d’ERASMUS permettent aux étudiants du cycle ingénieur de valider un ou deux semestres dans une université étrangère, sur les modules consacrés à l’environnement. Cette rentrée a vu se nouer de nouvelles relations avec le Danemark (Engineering College of Aarhus, Southern Denmark University, Aalborg University), l’Espagne (Universidad de Huelva), l’Allemagne, la Suède, la Norvège…

Deux nouvelles conventions ciblées sur la recherche Ces conventions permettent aux enseignantschercheurs de l’EME d’intégrer des équipes de recherche reconnues, sur des programmes de dimension internationale, et de bénéficier des moyens de centres de recherche importants. Tout d’abord, le LERES, laboratoire de recherche de l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique), après plusieurs collaborations avec l’EME, a concrétisé ce rapprochement par la signature d’une convention en mars dernier. Celle-ci encadre le travail d’AudeValerie Jung et de François Pétavy. Dans son sillage, c’est aujourd’hui l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes qui s’engage dans une convention avec l’Ecole. Trois enseignants-chercheurs de l’école – Hayet Djelal, Catherine Ricordel et Romuald Tatin – collaborent maintenant avec les équipes de l’Ecole de Chimie sur différents sujets de recherche.

L’EME partenaire de l’ADEME et de la Région Bretagne pour le Plan Eco-Energie Bretagne Le Plan Eco-Energie Bretagne e­­­st un plan d’actions volontaires élaboré dans le cadre du Contrat de Projets Etat-Région par l’Etat, l’ADEME et la Région Bretagne. Pour contribuer à la diffusion des connaissances et promouvoir l’éco-responsabilité chez les professionnels, l’EME coorganise avec l’ADEME et la Région Bretagne un cycle de conférences à destination de l’ensemble des acteurs de la construction. La première édition, consacrée aux Bâtiments Basse Consommation (BBC), aura lieu le vendredi 21 janvier 2011.

/ / E c h o

n ° 1 4


ECHO DE L’ÉCOLE // MERCI LAURENCE Laurence Le Gal, force de développement et de créativité au sein de l’école depuis sa création, a quitté l’établissement cet été pour suivre son conjoint dans une autre région. Nous lui souhaitons très bonne chance dans cette nouvelle vie et profitons de ce nouvel Echo de l’EME pour réaffirmer les valeurs qu’elle a portées au sein de l’école.

Mettre les formations au service de l’emploi : un engagement à l’égard de nos élèves Enseignante en économie, droit et gestion, Laurence a accompagné les promotions d’étudiants dans leur chemin vers l’emploi : élaboration de CV, lettres de motivation, préparation à l’entretien d’embauche, … Parallèlement, elle a encouragé « l’esprit d’entreprise » chez les élèves avec des opérations comme les « Entrepreneuriales ». Responsable des relations extérieures, elle s’est toujours rendue disponible pour aider les jeunes diplômés dans leur démarche de recherche d’emploi et pour mettre les réseaux de l’Ecole au service de leurs projets professionnels. A l’origine de l’Observatoire des Métiers et Emplois en Environnement de l’EME, elle a mené les enquêtes d’insertion professionnelle auprès des anciens élèves. Par l’analyse des compétences actuelles et attendues dans les métiers de l’environnement, elle a largement contribué à faire correspondre les formations de l’Ecole avec les besoins du marché du travail. Ses compétences ont également été mises à profit dans son rôle de Présidente de la commission Métiers de l’AFITE (Association française des ingénieurs et techniciens de l’environnement) au niveau national.

Pour prendre la suite ? // Mélanie Bézard, juriste de formation, titulaire d’un DEA en droit public et d’un Mastère en analyse et gestion de l’environnement, chargée des formations de techniciens (EMTE). melaniebezard@ecole-eme.com

Répondre au besoin de compétence des professionnels : un engagement à l’égard des acteurs économiques Représentante incontournable de l’école, Laurence a construit au fil du temps la reconnaissance de l’EME par les entreprises en s’investissant dans des associations professionnelles : le Club Bretagne éco-entreprises, l’ATEE, l’AFITE… L’accueil d’entreprises et d’institutionnels au sein de l’Ecole a été pour elle un souci constant comme en juin 2010, avec l’organisation d’une journée consacrée à la redevance incitative.

Pour prendre la suite ? // Mathieu Nicolas, précédemment responsable du service Régional Environnement à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, prend les rênes des Relations Extérieures et de la Formation Continue de l’EME. mathieunicolas@ecole-eme.com Et toujours, pour les offres de stages et d’emplois : stage@ecole-eme.com

Faire de l’EME une école exemplaire en matière de développement durable Nommée Responsable du Développement durable par Marie-Dominique de Cayeux, Laurence Le Gal a lancé, avec un groupe d’élèves, d’enseignants, d’administratifs, l’agenda 21 de l’Ecole. Au-delà de la maîtrise de ses propres impacts, l’EME se doit également de jouer un rôle moteur auprès de ses partenaires publics et privés. C’est en ce sens que Laurence Le Gal a par exemple représenté l’EME dans le Plan Vert du Campus de Ker Lann, participé au Comité de Promotion et d’Accompagnement de la Charte du Développement Durable de la ville de Bruz en 2009.

/ / E c h o

n ° 1 4

Le Développement durable fait désormais partie intégrante de la politique de l’école. Sur cette fonction, l’Ecole a engagé Anne Cikankowitz, actuellement en post-doctorat à l’IFREMER et qui prendra ses fonctions dès janvier 2011. L’agenda 21 de l’EME devrait ainsi voir le jour l’an prochain.


ECHO DE L’ENTREPRISE // LA TAXE D’APPRENTISSAGE Cette année, près de 200 entreprises, des PME aux grands groupes industriels, ont choisi de soutenir l’EME par le versement de la Taxe d’apprentissage (TA). Ressource essentielle au développement de l’Ecole, la Taxe d’apprentissage représente près de 10 % de son budget. Elle est principalement employée pour : • renforcer l’encadrement pédagogique et administratif • améliorer l’accompagnement des élèves sur leurs stages et projets pédagogiques • limiter le montant des frais de scolarité payés par les familles des élèves L’an prochain, la TA contribuera en particulier : • au démarrage du projet de réhabilitation de notre bâtiment et à la démarche exemplaire d’économie d’énergie • au recrutement d’enseignants pour toujours améliorer l’encadrement pédagogique des élèves et compléter nos domaines d’expertise • à la création de nouvelles spécialisations pour répondre aux enjeux des entreprises • à faciliter l’accès à l’école aux élèves issus des milieux les moins favorisés • à une participation plus grande de l’Ecole dans les dynamiques d’innovation L’Ecole souhaite inscrire la TA dans un véritable partenariat et se met au service des entreprises par la diffusion d’offres de stages et d’emploi, l’organisation de journées techniques, la formation continue.

La TA est le seul impôt dont l’entreprise peut choisir le bénéficiaire. Attribuer sa Taxe d’apprentissage à l’Ecole des Métiers de l’Environnement, c’est lui apporter un soutien réel et contribuer à l’acquisition de compétences pour un Développement durable. L’EME est habilitée à recevoir la TA hors quota pour les catégories B et C, et A par cumul. Pour verser sa Taxe d’apprentissage à l’EME, il suffit d’identifier notre établissement comme bénéficiaire sur le formulaire transmis par l’organisme collecteur ou d’en informer son cabinet d’expertise comptable, en désignant comme bénéficiaire des versements : // Ecole des Métiers de l’Environnement – Campus de Ker Lann – 35 170 BRUZ

Anciens élèves, parents d’élèves actuels, partenaires entreprises, fournisseurs..., vous souhaitez nous aider dans notre campagne de collecte ? Nous vous invitons à communiquer cette information aux décideurs de la TA dans votre entreprise ou à nous transmettre leurs coordonnées. Votre contact : Mathieu NICOLAS - Responsable Relations Extérieures et Formation Continue. Mobile : 06 63 63 17 89 • Tél : 02 99 05 88 00 • Courriel : mathieunicolas@ecole-eme.com

Situation des jeunes ingénieurs de la promotion 2010 : Un premier bilan de l’insertion professionnelle des jeunes ingénieurs de l’EME a été établi à l’occasion de la remise des diplômes 2010, deux mois après la fin de leur stage.

8% 44%

Tableau récapitulatif de ces dernières années :

47% En poste En recherche d’emploi Poursuite d’études

Le taux d’emploi marque un redémarrage avec 47% de diplômés embauchés contre 44% l’an passé. Mais l’évolution de la conjoncture est surtout significative quand on observe les types de contrat : 13 CDI cette année contre seulement 4 l’an passé. La confiance des employeurs semble ainsi revenue.

Situation des anciens élèves au jour de la remise des diplômes

2007

2008

2009

2010

En CDD/ Intérim/ VIE

13

9

23

16

En CDI

14

21

4

13

En poursuites d’études

5

6

4

5

En recherche d’emploi

12

8

27

27

Pourcentage des élèves interrogés

89

88

84

100

/ / E c h o

n ° 1 4


Esprit d’école //

Une école bien remplie… Pour 2010-2011, les quelques 400 étudiants, dont presque 200 nouveaux, sont répartis de la manière suivante :

BTS HPE

DEPS

CYPRES

Nouveaux enseignants Marie-Armelle AUBRY a la charge des enseignements en gestion et traitement des déchets.

Christophe MORVANT, Ingénieur Centrale Nantes, rejoint l’équipe pédagogique sur la spécialité « Energie et Bâtiment ».

Encadrant les projets de l’Ecole en « déchets et innovation », elle compte huit années d’expérience professionnelle en milieu industriel et public dans le traitement des déchets industriels spéciaux et ménagers.

Ancien consultant en bureau d’études, il apportera son expérience professionnelle aux étudiants de la section TEB (Technicien Energie et Bâtiment), ainsi qu’aux élèves ingénieurs en dernière année dans le cadre des Travaux d’Ingénierie.

Cette ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure de Géologie de Nancy, également diplômée d’un mastère en administration des entreprises (IAE de Rouen), assure les cours de gestion des entreprises du cycle ingénieur de l’EME.

Ses compétences le placent également en première ligne pour les projets de rénovation de l’école.

La tradition veut que le week-end d’intégration de l’EME - le « WEI » - se déroule sur le littoral breton, dans un camping au cœur d’un environnement d’exception. Cette tradition, si elle exclut tout bizutage, n’en demeure pas moins fidèle au rituel de « mission environnement ». La mission est établie en concertation avec la municipalité choisie. Cette année, la commune de Plouhinec a mis à profit l’énergie des jeunes étudiants pour le nettoyage de la plage du Maguëro. Merci au Bureau des Elèves pour l’organisation sans faute de ce moment inoubliable !

Le premier trimestre est marqué par ce moment d’émotion tant pour les jeunes diplômés que pour leurs parents, famille, amis, venus parfois de très loin pour l’occasion. Tapis rouge, Champagne, cette année encore, « les petits plats ont été mis dans les grands » par l’équipe administrative et des étudiants bénévoles pour accueillir les jeunes diplômés du BTS HPE, du DEPS et du Cycle Ingénieur. Comme toujours, les enseignants mobilisés pour remettre les diplômes avaient préparé un petit mot pour chacun. Les participants ont également pu profiter d’un amphithéâtre entièrement rénové.

Un nouveau Bureau pour l’AAEEME. Ce moment tout particulier a également été choisi par le nouveau bureau de l’association des anciens élèves de l’école (AAEEME) pour se déclarer. Les anciens élèves pourront désormais compter sur Nolwenn Léguillon (présidente), Pierre-Marie Urvoy (secrétaire) et Thomas Arnaud (trésorier).

L’arrivée des diplômés – samedi 13 novembre

Ecole des Métiers de l’Environnement

Campus de Ker Lann / Rennes – Avenue Robert Schuman – 35170 BRUZ Association loi 1901 - Établissement Privé d’Enseignement Supérieur / Reconnu par l’Etat

Tél. : 02 99 05 88 00 • Fax : 02 99 05 88 09

w w w . e c o l e - e m e . c o m / / E c h o

n ° 1 4

02 99 30 30 30

Week-end d’Intégration 2010 : convivialité et mission d’intérêt général au rendez-vous

CÉRÉMONIE DE REMISE DES DIPLÔMES

Directeur de la publication : Marie-Dominique de Cayeux • Comité de rédaction : Mathieu Nicolas - Julie Fabre - Hayet Djelal - Catherine Ricordel. Nathalie Savina.

CYCLE INGÉNIEUR

Echo de l'EME  

Les principales actualités de l'Echo de l'EME