Issuu on Google+


EDITO

Depuis quelques temps, nous constatons que la romance est en plein essor. Les rayons chez nos libraires s’épanouissent et les éditeurs développent leurs collections féminines. Sur Boulevard des Passions, nous, qui suivons de près la romance, avons décidé de nous lancer et de publier une Newsletter consacrée à l’actualité de la romance. Nous espérons tous, avec ce nouveau rendez-vous, pouvoir vous éclairer sur les dernières sorties et celles à venir, ainsi que vous donner envie de découvrir les auteurs de talent et les romans que nous aimons tant ! Vous découvrirez donc quelques uns de nos coups de cœur tels que la saga Vampires de Kerrelyn Sparks, un mélange détonnant d’humour, d’amour et de crocs ! Mais aussi notre chouchoute Christy Saubesty qui nous fait le plaisir de nous offrir un avant-goût de son prochain roman ! Dans ce premier numéro, il y aura aussi de quoi contenter les cinéphiles, les amateurs de romance historique et contemporaine, bref nous espérons que chacun y trouvera son compte et vous souhaitons une bonne lecture ! Je tiens tout spécialement à dire un grand merci aux membres du forum qui ont travaillé avec tant de soin pour cette première Newsletter BdP !

Swolen


SOMMAIRE

Dossier : Vampires de Kerrelyn Sparks

4-9

Nouvelle : La promesse de Christy Saubesty

10 - 13

La romance historique fait son cinéma

14 - 17

Arrêt sur Catherine Anderson

18 - 19

Les débauchés de Loretta Chase

20 - 21

Vous avez dit RITA Awards ?

22 - 23

Aperçu sur les prochaines parutions en romance

24 - 32

Clotho’s Ladies club

33


Dossier Vampires de Kerrelyn Sparks Prenez une petite goutte de sang pétillant et plongez dans le monde de la romance paranormale aux côtés de Kerrelyn Sparks et de sa série sur les vampires!

Mais qui est donc cette auteure à l’imagination débordante et à l’humour omniprésent ? ien ne destinait Kerrelyn Sparks à devenir l’auteure d’une série de romance paranormale. Quadragénaire lorsqu’elle se décide enfin à prendre la plume, cette ancienne professeure d’histoire et de français, passionnée de romance historique, voit son premier livre publié en 2002 sous le titre plus ou moins humoristique de « Insatiable and Saucy » (Insatiable et déluré). Un livre coquin et plein d’humour qui a pour cadre la Révolution Américaine. L’éditeur jugera plus prudent de modifier par la suite le titre en quelque chose de plus… conventionnel. Ainsi l’ouvrage prendra-t-il le nom de « For Love or Country » (pour l’amour ou la patrie).

R

Devant le développement de la romance paranormale, intriguée par ce genre, Madame Sparks décide de se prêter au jeu. Le premier tome de sa série sur les vampires, Bons baisers du vampire (How to marry a millionaire vampire), voit le jour en 2005. Il connaît dès sa sortie un immense succès et se classe parmi les meilleures ventes de romance aux États-Unis cette même année. C’est le début d’une longue série de bestsellers, tous salués par la critique et par les fans.

Mais d'où lui vient cette imagination débordante ? L’inspiration, Kerrelyn la puise un peu partout : la musique, les films, les séries télés, au travers de ses lectures, en observant les gens, de ses propres expériences mais aussi en échangeant avec ses amis et ses fans. Elle avoue franchement être influencée par les grandes dames de la romance, quel que soit le genre : Jayne Ann Krentz (aussi connue sous le nom d’Amanda Quick pour les historiques), Julie Garwood (notre grande maîtresse des Highlanders), Jude Deveraux (l’incontournable pour les romantiques), JK Rowling (la maman de Harry Potter), et Karen Marie Moning (faut-il vous la présenter?). Des femmes dont elle admire le sens de l’humour et le style d’écriture. Écrivain, certes, mais également livrophage affamée. Sa PAL rivalise avec celles de nos membres les plus férues de lecture : Meg Cabot, Kelly Armstrong, Shana Abe, Gaelen Foley, Pamela Palmer, Lara Adrian, Joss Ware, Teresa Medeiros, Lynsay Sands, Julie Anne Long, Charlaine Harris... pour ne vous citer que les plus connues nues !

4


Les vampires de Kerrelyn Sparks Les vampires de Kerrelyn Sparks (« Love at Stake » en version originale, que l’on peut traduire par L’amour en jeu) est une série de 10 tomes parus aux États-Unis et avec le petit 11ème attendu pour la rentrée 2011 et un 12ème à venir également. Traduite dans plus de dix langues différentes, elle connaît aujourd’hui un succès mondial qui ne cesse de croître. Concernant la version française, les droits sont acquis en 2009 par ADA, une maison d’édition québécoise encore assez méconnue en France. La traduction est confiée à un québécois qui décide de ne pas trahir ses origines et de nous livrer un roman pimenté de quelques expressions de nos cousins d’Amérique. Ainsi le porte-monnaie devient la bourse, ou tomber amoureux revient à tomber en amour… Une touche d’excentricité qui n’est pas pour nous déplaire.

Comment lui est donc venue cette idée ? Grande fan de comédies, mais aussi du sexy et mystérieux vampire Frank Langella (l’interprète du comte Dracula dans le célèbre film du même nom), Kerrelyn Sparks a coupé la poire en deux et décidé de mêler le côté humour au côté sexy. Un cocktail jusqu’ici gagnant.

De quoi ça parle ? Suivant les grandes traditions vampiriques, les vampires de Kerrelyn Sparks sont immortels et se nourrissent de sang humain. Ils peuvent mourir si on les poignarde en plein cœur, en se faisant couper la tête ou bien en se faisant tout simplement griller par le soleil. Créatures nocturnes, ils tombent dans un profond sommeil dès les premières lueurs du jour. Dotés de pouvoirs psychiques, ils sont capables de manipuler les humains à leur guise mais également de se téléporter là où ils le désirent. Enfin, le seul moyen de devenir un vampire est de se faire transformer par un autre suceur de sang. Mais ses vampires sont loin d’être tous diaboliques! Pour Kerrelyn, la mort n’a aucun effet sur la personnalité de la personne. Les hommes bons deviennent ainsi de bons vampires (les héros de ses livres) tandis que les hommes foncièrement mauvais se transforment en méchants vampires (surnommés les Mécontents), qui terrorisent et assassinent les êtres humains selon leur bon plaisir. Si le gouvernement connaît leur existence et cherche à les éliminer, la plupart des humains ignorent quant à eux que le mythe est en fait réalité… L’invention du sang synthétique va venir révolutionner leur existence. Plus besoin de mordre pour se nourrir! Mais cette solution n’est pas au goût de tous les vampires… Certains ne peuvent résister à l’appel du vrai sang. Nos héros doivent donc protéger le monde en combattant les Mécontents. Chacun de ses livres met ainsi en scène une héroïne et un héros différents.

5


Voici un petit apercu des tomes deja parus en France... Tome 1 - Bons baisers du vampire (How to marry a millionaire Vampire)

dentiste de toute urgence sous peine d’avoir des problèmes d’alimentation pour le reste de l’éternité.

C’est avec un seul mot d’ordre (faire rire) que Kerrelyn a écrit sa toute première romance paranormale, dotée d’un début accrocheur qui lui a valu d’être aussitôt repérée par un éditeur.

Shanna est une jeune humaine, dentiste de son métier, qui vit en planque depuis des mois, jusqu’à ce que Roman débarque et ne lui sauve la vie. Et il va vite se rendre compte que la jeune demoiselle est en fait poursuivie par des vampires.

Roman est un puissant maître vampire, millionnaire, dirigeant d’un grand laboratoire mais surtout le grand inventeur du sang synthétique, celui qui permet aux vampires de ne plus mordre les humains pour se nourrir. Mais le jour où ce bon vampire plante ses petits crocs là où il n’aurait pas dû, Roman est contraint de se chercher un Tome 2 - Vampires à New York (Vamps and the city) Autrefois célèbre journaliste, Darcy a intégré le harem de Roman suite à sa transformation. Maintenant que ce dernier s’est trouvé chaussure à son pied et s’apprête à se marier, tout le harem est au chômage. Qu’à cela ne tienne, la jeune femme décide de postuler pour un emploi à la télévision des vampires (la RTNV). Une émission de télé-réalité un peu particulière voit alors le jour. Le sujet : élire « l’homme le plus séduisant de la terre ». La petite coquine décide d’ajouter son grain de sel : quelques mortels parmi les candidats! Et puisque les autres femmes n’ont plus d’occupation, Darcy va mettre à contribution l’ancien harem de Ro-

6

Shanna va se retrouver embarquée dans un monde dont elle ignore tout et c’est dans la demeure de Roman qu’elle va commencer à prendre conscience de l’étrangeté de son sauveur. Des gardes highlanders, un harem de femmes pour le moins excentriques, un homme qui tombe comme une masse au premier rayon de soleil... Ce premier tome est une vraie bouffée d’air frais.

man, qui se transforme en jury pour l’occasion. Soulagée d’être enfin sortie du harem, Daisy met tout son coeur dans ses nouvelles fonctions. Mais c’est sans compter l’un des candidats qui va lui faire tourner la tête… Austin travaille pour une branche très spéciale et top secrète du gouvernement. Celle dont le but est l’éradication des buveurs de sang de la surface de la Terre, qu’ils soient gentils ou non, cela ne fait aucune différence. Dirigée par Sean (le père de Shanna), qui souhaite retrouver sa fille à n’importe quel prix, ils doivent pénétrer dans le monde des vampires. Quel meilleur moyen qu’un espion infiltré? Avec son physique ravageur, Austin est l’homme parfait pour postuler à l’émission de télé-réalité. Mais lorsqu’il celui-ci rencontre Darcy... vous imaginez la suite! Un casting hilarant, des femmes vampires déchaînées et une émission à se tordre de rire.


Tome 3 - Emma contre les vampires (Be still my vampire heart)

de vampires. Mais ces expéditions nocturnes rendent furieux les Mécontents qui accusent Roman et ses amis d’en être responsable.

Emma haït les vampires, responsable de la mort de ses parents. Comme Austin, elle travaille pour le gouvernement. La jeune femme n’a qu’une devise : les seuls vampires qui n’ont pas tort sont les vampires qui sont morts. Alors la nuit, après son service, la jeune femme hante Central Park armée de ses pieux, gravés de « Maman » et « Papa », et se transforme en tueuse

Angus McKay, 493 ans d’âge vampirique pour être tout à fait exacte, le général vampire Highlander qui n’a jamais abandonné le kilt, le sporran et la claymore, est alors chargé par Roman de lui flanquer « une bonne frousse ». C’est sans compter le caractère explosif d’Emma. Cette « bonne frousse » va se transformer en duel avec un exhibitionniste au beau milieu de Central Park. Une première rencontre explosive et la relation qui s’ensuit est pleine d’étincelles.

Tome 4 - Le vampire d’à côté (The undead next door)

est des plus déplaisantes, une rencontre va venir tout bouleverser.

Le maître vampire Jean-Luc Écharpe, grand couturier dont le talent est mondialement reconnu, a dû quitter la France. Quand on fait la une des magazines pendant des décennies sans prendre une ride, c’est un peu embêtant. Exil contraint et forcé aux États-Unis donc, loin des paparazzis… Juste un quart de siècle et il pourra revenir en se présentant comme son propre fils.

Une boutique française de luxe au beau milieu du Texas, très peu pour Heather. Surtout lorsque le créateur de renom la surprend en train de faucher une croquette de crabe à la réception. Cette jeune maman sort d’un mariage houleux. Personne ne lui fera plus tourner la tête. Même ce beau français (sur)protecteur et sexy à se damner. Malheureusement pour elle, il se trouve que Jean-Luc est poursuivi par « Loui » qui, pour d’obscures raisons, tue ses petites-amies les unes après les autres et a décidé qu’Heather était bien partie pour être la prochaine sur la liste. Dès lors, impossible de se débarrasser de ce beau français auquel Heather ne peut s’empêcher de succomber… même si cet homme est pour le moins étrange…

En attendant, pourquoi ne pas développer les filières américaines? Un trou pommé du Texas verra donc l’ouverture d’un nouveau magasin. Pour l’occasion, voilà tous nos gentils vampires réunis « en famille ». Mais si la perspective de s’enterrer au fin fond de nulle part durant toutes ces années

Sans prétention, l’auteure avoue franchement son désir d’écrire pour faire rire. C’est avec des situations cocasses et les plus improbables que Kerrelyn Sparks réussie son pari. Mais attention! Si les premiers tomes sont concentrés sur les vampires, elle ne se cantonne pourtant pas à eux, introduisant au fur et à mesure de sa série des métamorphes tels que les loups garous, les panthères-garous, les ours, les tigres et dernièrement même les anges déchus ! ante et et qqui ui nnee se se tarie tarie pas. pas. Une Une série série qqu’il u il fait fait bon bon ddee lire et où le rire n’est Une imagination foisonnante jamais loin !

7


Et pour ceux qui ont dEjA englouti les 4 premiers tomes, voici les personnages des tomes suivants, en attendant la traduction ! Tome 6 : Lorsque Jack, le fils du célèbre Casanova, fait la connaissance ance de l’officier de police Lara Bou Boucher …

Tome 5 : Toni Duncan se fait passer pour une garde du corps et rencontre Ian MacPhie, ce vampire écossais de près de cinq siècles

Tome 8 : Psychologue au FBI, Olivia Sotiri d décide de prendre des vacances en Grèce et tombe sur Robby MacKay, un mystérieux écossais.

Tome 7 : Reconvertie ertie en gérante d’un nightclub, Van Vanda doit accepter l’aide de Phil, qui se révèle bien différent de ce qu’il paraît …

8


Tome 9 : Carlos Panterra cherche une compagne et s’éprend de Caitlyn Whelan, la sœur de Shanna et la fille d’un d un agent de la CIA Tome 10 : Marielle, ange déchue, trouve la protection auprès de Connor Buchanan, le vampire écossais au cœur le plus froid.

Tome 11 : Pour sauver les vampires de l’Apocalypse, Gregori est chargé de négocier avec le président des États-Unis mais se rapproche surtout de la fille de ce dernier …

Sortie du tome 11 en VO prévue le 27 septembre 2011

Tout premier roman de Kerrelyn Sparks, For love or country, romance historique, a été publié en 2002 en version originale et n’a cependant pas été traduit.

Julie-Ambre 9


La promesse de Christy Saubesty

Ceduna, Australie Méridionale, 4h du matin.

Il

n’aurait pas dû la regarder ainsi. Depuis plus d’une heure, Ephrem prodiguait ses soins à la jeune humaine qui n’avait plus la force de se battre. Elle était d’une beauté saisissante malgré les blessures qui marquaient son corps épuisé. Gunhild l’avait fait appeler tard dans la nuit. D’ordinaire, il évitait de se déplacer jusqu’à la ferme. Trop de souvenirs le hantaient encore, bien que des années se soient écoulées depuis le drame. Il passa à nouveau le linge humide sur le visage contusionné de la jeune fille. Quel âge pouvait-elle avoir ? Quinze ans ? Dix-huit ? Il s’étonna de se poser une telle question, jamais il n’avait porté d’intérêt à la gent féminine depuis... cette nuit-là. Sans parvenir à s’en empêcher, il contempla encore les traits délicats de l’humaine. Elle avait de soyeux cheveux bonds qui s’éparpillaient joliment sur l’oreiller. Sa peau diaphane semblait si fine qu’il avait eu du mal à s’autoriser à la toucher, de crainte de la blesser davantage. Ses lèvres étaient aussi claires que les pétales d’une rose à peine éclose. La colère rua dans ses veines. La magicienne lui avait raconté comment les archers avaient découvert cette fille. Abandonnée dans le désert, laissée pour morte, le corps marqué des abus des chasseurs de Nougraa. Il savait ce que faisaient les créatures de la sorcière aux humaines qu’ils enlevaient. La rage grossit plus violemment encore dans ses tripes. Si elle survivait, cette pauvre enfant ne pourrait plus jamais vivre comme avant. Il y a longtemps, très longtemps, il avait été incapable de soigner une autre jeune femme. Les images de son passé le frappèrent avec force. Shenilah... C’était il y a si longtemps... - Penses-tu pouvoir la sauver ? demanda doucement la petite femme qui se tenait près de lui. - J’ai fait tout ce que je pouvais sans risquer de nous trahir. - Cette petite a besoin de ta magie, Ephrem.

- Ma magie ne lui rendra pas ce que ces montres lui ont pris. Gunhild acquiesça tristement, elle connaissait les démons qui hantaient la mémoire du mage. Des siècles plus tôt, la compagne d’Ephrem avait subi une attaque de chasseurs... mais n’y avait pas survécu. Les chasseurs... Ces êtres hybrides créés par la sorcière Nougraa, étaient issus de manipulations génétiques entre toutes sortes d’espèces animales. Mais ils étaient surtout conçus à partir d’ovocytes humains prélevés sur des femmes choisies avec soin. Des humaines vidées de leur essence vitale puis offertes aux appétits sauvages et débridés des hybrides sanguinaires une fois devenues inutiles. La plupart des victimes ne survivaient même pas aux prélèvements d’ovocytes et quand elles y parvenaient, elles restaient à jamais marquées par ces horreurs et perdaient la raison. Ephrem passa sa main sur son visage et soupira d’impuissance. Il ne pouvait rien faire de plus pour cette humaine. Au moins fut-il soulagé de ne pas avoir à abréger ses souffrances comme il avait dû le faire pour Shenilah par le passé. * * * Cinq jours plus tard... Jade s’éveilla en grimaçant. Elle avait le sentiment d’être passée quinze fois sous un camion lancé à pleine vitesse sur une autoroute désertique. Une douleur lancinante lui arracha un gémissement bien qu’elle soit incapable d’en déterminer l’origine. En fait, tout son corps était douloureux. Lentement, la jeune fille ouvrit les yeux sur un environnement qu’elle ne connaissait pas. La chambre où elle se trouvait était plongée dans une douce obscurité et un léger parfum floral flottait dans l’air. Une femme se pencha au-dessus d’elle et un instant, Jade faillit hurler de terreur. - Chuuut... fit la femme en caressant l’ovale de son visage meurtri. N’essaie pas de parler.

La Promesse de Christy Saubesty


- Ne me... balbutia la malheureuse, terrifiée au plus haut point. - Je suis Gunhild, la propriétaire de la ferme. Tu vas aller mieux, maintenant. Dans les profondeurs limpides des prunelles de cette femme, Jade lut alors des souvenirs qu’elle aurait préféré oublier à jamais. Des hommes était arrivés dans son quartier résidentiel peu avant l’heure du dîner. Elle avait d’abord cru à une alerte militaire car ces gens étaient tous vêtus de treillis et leurs visages étaient maculés de peinture noire comme on en voit dans les films. Le père de Jade avait quitté la table et tout s’était alors enchaîné très vite. La porte avait volé en éclat et les premiers cris s’étaient répandus partout. Dehors, dedans. Partout. L’horreur s’étaient matérialisée devant elle sans lui laisser aucune chance de l’ignorer. Les hommes sortirent de longs couteaux de leurs manches et en plantèrent les lames acérées dans chaque corps qu’ils croisèrent. Sans pitié, avec des cris aigus et sauvages, ils avaient massacré tout le monde. Jade avait eu le temps de voir sa mère, étendue au sol, baignant dans son sang, éventrée jusqu’à la gorge, avant de sombrer elle-même dans le chaos. Quand elle avait reprit connaissance, elle se trouvait dans une sorte de bloc opératoire et une douleur atroce lui broyait le ventre. Elle s’était évanouie plusieurs fois. Durant ses brèves phases d’éveil, elle n’avait pu faire autrement que subir les assauts des hommes qui grognaient en remuant sur elle. Son corps n’était plus que douleur, cris et terreur. Elle avait fini par sombrer complètement dans un silence artificiel où rien ne pouvait plus l’atteindre. La jeune fille se mit à trembler, incapable d’empêcher ces horreurs de lui revenir en mémoire. - Comment suis-je... arrivée... bredouilla-t-elle en s’étranglant entre ses larmes. - L’un de mes fils t’a trouvée dans le désert. Ne parle plus, ma chérie. C’est fini, maintenant. Ça va aller mieux. Jade aurait voulu croire cette femme qui s’adressait à elle avec une douceur toute maternelle. Mais les images intolérables de cette nuit atroce l’assaillaient sans cesse. La femme lui fit boire une tisane au goût acre qui lui brûla la gorge, puis l’obligea à se rallonger. Les jours suivants, Jade les passa à alterner entre de courtes périodes d’éveil flou et de réminiscences de souvenirs bien réels qui la torturaient sans relâche. Le moindre bruit la faisait frémir, les voix

résonnaient dans son corps comme des menaces et chaque fois qu’on la touchait, pour quelque raison que ce soit, elle hurlait. Gunhild en vint à réclamer à nouveau la présence d’Ephrem. S’il n’aidait pas cette malheureuse, elle allait sombrer dans la folie. * * * Ephrem arrêta son pick-up dans la cour. Après l’appel de la magicienne et les explications qu’elle lui avait fournies pour le convaincre de revenir voir l’humaine, il s’était senti affreusement impuissant. Il avait déjà tant de fois tenté de sauver l’âme des victimes des chasseurs. Il avait reconnu les signes dans le récit de Gunhild. Cette jeune fille ne s’en remettrait pas et il souffrait d’être celui qui lui rendrait la paix. Une paix définitive. Il claqua la portière de son Hilux et avança d’un pas déterminé vers la lourde porte de bois où l’attendait déjà la magicienne. - Merci d’être venu aussi vite, lui dit-elle. Il ne répondit pas et se contenta de pénétrer dans la maison. Sans attendre, il se dirigea vers la petite chambre où l’humaine avait été installé trois semaines plus tôt. Il allait entrer dans la pièce lorsque Gunhild le retint par le bras. - Nous avons découvert qui elle était, lui apprit-elle. Ephrem ne parut pas surpris. Vivant parmi les mortels, il était facile de suivre les actualités et la disparition de cette fille n’avait pas dû passer inaperçue. - Elle s’appelle Jade Dwight. Elle a dix-sept ans et vit à quarante kilomètres d’ici. Sa résidence a été saccagée, ses parents assassinés et la plupart de ses voisins aussi. Apparemment, les hybrides ont disjoncté. - De quoi se souvient-elle ? - De tout, déclara sombrement la magicienne en baissant les yeux. Il faudrait des jours de patience et d’acharnement à Ephrem pour réussir à obtenir la confiance de Jade. Mais il était prêt à en faire le sacrifice. Il poussa la porte de la chambre et ne laissa pas Gunhild le suivre à l’intérieur. Jade était assise à même le sol, dans un coin de la pièce. Sa lourde chevelure blonde en pagaille, ses grands yeux bleus affolés, ses traits figés sur une expression d’horreur. Ephrem eut du mal à reconnaître la frêle petite chose qu’il avait soignée.

La Promesse de Christy Saubesty


* * * Lorsqu’elle entendit la porte s’ouvrir, Jade se précipita dans un coin de sa chambre, une paire de ciseaux dérobée dans la table de chevet -, cachée derrière son dos. Quelque chose, qu’elle était incapable de définir, l’avait avertie que ce n’était pas la petite femme qui venait la voir habituellement, qui allait entrer. Son cœur se mit à battre si vite que c’en fut douloureux. Puis elle le vit. Un homme vêtu d’un jean usé et d’une chemise blanche ouverte au col. Ses cheveux, qu’il portait un peu trop longs sur son front et sa nuque, était d’un joli blond doré. À la lumière du jour qui baignait la chambre, elle remarqua le bleu irisé de ses prunelles lorsqu’il regarda dans sa direction et l’ombre naissante d’une barbe fine sur ses joues. Il était l’homme le plus beau qu’il lui eut été donné de voir depuis longtemps. Jade se tassa plus encore contre le mur et brandit rageusement les ciseaux. Ephrem s’accroupit lentement devant elle, inclina légèrement la tête et ne fit aucun geste. Il était essentiel qu’elle ne se sente pas menacée par lui. - Bonjour, Jade. Elle expira bruyamment. La voix de cet homme était plus caressante que la soie bien qu’elle fût un peu rauque. Les grands yeux de Jade brillaient d’une crainte qu’il connaissait trop bien. - Je suis médecin, dit-il, surtout pour la rassurer. La jeune femme secoua la tête et ravalant un sanglot mais la douleur qu’elle ressentait était si vive qu’elle fut incapable de retenir longtemps ses larmes. - Tu veux bien poser ces ciseaux ? J’ai peur que tu te fasses du mal. Jade fixa son arme de fortune. Sa main tremblait et les ciseaux lui parurent soudain très lourds dans sa paume. Elle tendit le bras et abandonna l’objet sur le sol. - C’est très bien. Je vais les prendre et les ranger, d’accord ? Elle acquiesça et suivit chaque geste qu’il fit avant de revenir près d’elle. - Je m’appelle Ephrem. Je peux simplement te parler ou bien, tu peux parler et je t’écouterai. Gardant obstinément le silence, Jade le dévisageait avec une intensité qui déstabilisa un peu le mage. Il percevait chacune de ses pensées, chacune de ses angoisses. Et à l’instant, il savait qu’elle désirait qu’il la réconforte en la prenant dans ses bras mais elle s’in-

terdisait de céder, convaincue qu’il lui ferait du mal. Comme les autres. Savoir qu’elle le craignait autant que les chasseurs de Nougraa lui fit mal. - Je reviendrai un peu plus tard, si tu préfères. Il n’est pas utile de parler maintenant. Il ressentit son soulagement et fut satisfait d’avoir franchi ce maigre pas. Le premier d’une longue série avant qu’elle ne lui fasse confiance. * * * Ce ne fut que trois longues semaines plus tard que, pour la première fois, quand Ephrem entra dans la chambre de Jade, la jeune femme lui accorda un timide sourire. - Bonjour, Jade. Il la saluait toujours de la même façon et restait debout, à deux mètres d’elle sans tenter de la toucher. Aujourd’hui, elle portait une robe fleurie qui couvrait à peine ses genoux. Sur ses bras nus, des cicatrices qui ne disparaîtraient jamais, commençaient à s’éclaircir. Elle avait cessé de le menacer avec ses ciseaux dès la fin de la première semaine. Et elle était parvenue à ne plus chercher à le fuir systématiquement au cours de la seconde. À chaque visite, elle ne disait rien. Ephrem lui parlait de ce qui se passait dehors, de ses amis pêcheurs, de ses patients facétieux, de la ferme où elle vivait depuis plus de deux mois. Il n’avait jamais évoqué les chasseurs ni le massacre de ses parents. - C’est une très jolie robe que tu portes, aujourd’hui, lui assura-t-il de sa voix troublante. - C’est à Elora. Elora, une fey du peuple d’Arktensys. Elle était la compagne de Torek, le meilleur disciple auquel Ephrem apprenait les rouages de la magie. Il n’avait pas décelé chez la jeune fille, la volonté de répondre à ce compliment et s’en trouva fortement troublé. Le timbre cristallin de Jade était un pur ravissement. Il dut prendre sur lui pour s’obliger à se ressaisir. Elle fit un pas dans sa direction et pointa du doigt la chevalière en argent qu’il portait à son annulaire droit. - C’est une jolie bague, rajouta Jade qui semblait enfin décidée à communiquer. - Merci. C’est un bijou ancien... Et sur un coup de tête, Ephrem retira sa chevalière et la lui tendit. Jade parut hésiter et dévisagea longuement celui qu’elle prenait toujours pour un simple médecin de campagne. Se saisissant de la bague avec

La Promesse de Christy Saubesty


une infime précaution, la jeune fille la contempla en souriant, radieuse. - Asseyez-vous, lui proposa-t-elle. Ephrem prit place sur une chaise sans la quitter des yeux. Jade commença alors le récit de son calvaire. Elle raconta dans les moindres détails, les interminables heures qui avaient précédées sont arrivée à la ferme. Elle lui révéla comment elle avait été abusée, frappée, torturée. N’omit aucune facette de son calvaire, allant jusqu’à lui avouer qu’elle avait espéré mourir pour ne plus rien sentir. Sa voix ne tremblait plus et ses larmes étaient depuis longtemps taries. Quand elle eut terminé de parler, elle le fixa sans ciller, un besoin muet gonflant dans son esprit. Alors Ephrem se leva pour combler l’espace qui les séparait et la prit dans ses bras. Sans avoir pu s’y préparer, il fut submergé par le désir de la soulager, d’effacer toutes ces horreurs, d’anéantir ce mal qui la rongeait, de lui créer d’autres souvenir. Une urgence sans nom s’empara de lui tandis que

croissait en elle une attente dont elle ignorait tout. Il frissonna. Elle était bien trop jeune, trop fragile et... humaine. Ephrem savait que céder lui était interdit. Jamais il ne lui serait permis d’aller au-delà de la compassion ou de la tendresse avec elle. Pourtant, le feu qui les embrasait tous les deux, à cet instant précis, n’avait rien de tendre. Elle avait besoin de lui et il voulait l’aider. Il la serra plus fort contre son torse et alors qu’elle s’accrochait à lui avec la force du désespoir, il se fit une promesse. À compter de ce jour, il veillerait sur elle comme sur sa propre vie. Elle ne devrait rien savoir. Devrait tout ignorer du monde dans lequel il allait l’entraîner. Il scella son serment d’un chaste baiser qu’il déposa sur ses paupières closes avant de murmurer quelques mots que la jeune fille ne comprit pas. Plus rien ni personne ne se dresserait entre eux. À compter de ce jour, Jade était sa vie.

de Un mot l’ ’auteur

~ Un mot de l ‘auteur ~ Cette petite nouvelle est directement liée à une série que j’ai commencé à écrire, Kolderich, dans laquelle il sera question de feys, de magiciens et de vampires alliant leurs puissances pour sauvegarder l’espèce humaine de la folie d’une sorcière qui manipule des ovocytes humains pour créer sa propres races de guerriers sanguinaires... et ce ne sera pas tout ! Étant fortement influencée par les écrits de JR Ward, Kresley Cole, Jeaniene Frost ou encore Lara Adrian, le monde de la romance paranormale et bit-lit fait foisonner mon imagination. La série devrait compter au moins trois tomes où seront abordés une quinzaine de personnages principaux dont Ephrem et Jade, qui tiendront d’ailleurs une place importante dès ce premier tome. J’ai déjà soumis le synopsis aux Éditions Sharon Kena qui ont été intéressées par le projet. Actuellement, le prologue et seize chapitres sont achevés, le premier tome sera très certainement disponible dès cet automne ! Chaque jour, l’intrigue se dessine un peu plus et je m’applique à en étoffer les contours.

La Promesse de Christy Saubesty


uoi qu’’on en dise, di qu’’on aime i ou non, qu’ils ’il soient i td des adaptations d t ti d de romans ou non, les films historiques ne laissent jamais indifférent, parce qu’ils sont une représentation du passé, d’une époque à laquelle nous n’avons pas vécu, avec regret peut-être... Pour les grandes romantiques que nous sommes, le sous-genre de la romance historique est l’apogée de nos fantasmes les plus aventureux et sensuels, même si la rigueur historique n’est pas toujours de mise. Mais peu importe ! Au pays des rêves, les fantasmes sont rois et la réalité morne et ennuyeuse est oubliée. Après tout, qui n’a jamais pleuré à la fin du dernier des Mohicans ? Qui n’a jamais eu envie de retrouver Kevin Kostner dans son fort pour danser avec les loups autour du feu ? Qui encore n’a pas bavé devant Troie et aurait voulu se retrouver dans la peau de la belle esclave Briséis. Osez avouer que vous auriez voulu être une actrice et vous retrouver dans les bras de Shakespeare in Love ! De l’Antiquité à la seconde guerre mondiale, de la Chine jusqu’en Amérique du Sud, la romance historique cinématographique nous fait rêver et nous emporte (avec le vent!?) dans une réalité alternative, où tous les fantasmes sont permis. Nous vous présentons ici quelques uns de nos coups de cœurs !

Q

~ La sélection de Clotho ~ Le secret des poignards volants, réalisé par Zhang Yimou, avec : Andy Lau, Zhang Ziyy, Takeshi Kaneshiro... Chine, 859. Un empire sur le déclin, des guerriers rebelles, des espions, des combats épiques, une histoire d’amour interdite et une déchirure entre le devoir et le désir... Cette romance historique asiatique est un pur régal pour les yeux. Bien sûr, certains aspects typiques des épopées guerrières et romantiques du cinéma asiatique peuvent dérouter. Vous savez, les guerriers aux techniques de combat aériennes, presque magiques. Ce n’est pas réaliste du tout, mais cela fait partie du folklore asiatique, c’est pourquoi il faut apprécier ce cinéma à sa juste valeur. On a du mal à imaginer nos chevaliers européens pesant 150 kg avec leur armures se battre dans les airs... Mais passés ces aspects culturels, la beauté de l’image, ces décors dépaysants et surtout cette romance poignante et tragique ne peuvent que susciter des émotions chez

14


nous. Servie par de magnifiques acteurs, des costumes splendides et une superbe bande son, cette romance historique a de quoi vous retourner et vous faire rêver de cette Chine médiévale.

Medieval Pie : Territoires Vierges, réalisé par David Leland, avec Hayden Christensen, Mischa Barton, Tim Roth... Florence, XIVe siècle. Du temps de la grande peste qui décime la population de Florence, un jeune homme fuit ses créanciers. Une jeune femme qui souhaite échapper au mariage décide, elle-aussi, de fuir la ville avec des amis. Semée d’embuscades, d’épisodes grivois et d’aventures en tous genres, cette adaptation libre du Décaméron de Boccace (poète italien du 14e s) est quelque peu... Particulière. Les blagues potaches et les références sexuelles débridées, ça passe ou ça ne passe pas. Cependant, il faut garder en mémoire que le Décaméron originel n’est pas dénué de grivoiseries et de récits salaces, voire grotesques et ce, afin de condamner les meurs du siècle. En ce sens, ce film, sous couvert du genre adolescent n’est pas si éloigné de l’œuvre originale. Et puis, quand on débranche son cerveau et qu’on se laisse emporter par les petites romances désopilantes de l’histoire, les décors anachroniques et les petites blagounettes, malgré les filles toutes nues, on passe un bon moment. Il suffit de le vouloir !

Un mariage de rêve de Stephan Elliot, avec Jessica Biel, Ben Barnes, Kristin Scott-Thomas, Colin Firth... Les années trente, Angleterre, milieu bourgeois... Un jeune homme anglais tombe sous le charme d’une américaine et décide de l’épouser. Je vous laisse imaginer la réaction de Bellemaman face à cette aventurière sans manière ! Ce film est une adaptation de la pièce de théâtre «Easy Vertue» de Noël Coward, écrite en 1924. C’est drôle, c’est frais. On retrouve bien les milieux guindés et aristocratiques anglais. Colin Firth est idéal dans son rôle de beau-père désabusé et pince sans rire. Jessica Biel joue parfaitement l’américaine un peu folle amoureuse de la vie qui mène une guerre des mots avec la super belle-mère incarnée par Kristin Scott-Thomas. Le pauvre futur

15


mari est pris entre deux feux et ne sait plus quoi faire pour réconcilier les deux femmes de sa vie. Bref, on passe un bon moment et on plonge dans cette période historique. Faites attention, une romance peut en cacher une autre...

~ La sélection de Teodubois ~ Raison et sentiments, de Ang Lee avec Emma Thomson, Hugh Grant et Kate Winslet Angleterre, XVIII ème siècle. Elinor et Marianne Dashwood sont deux sœurs aux tempéraments opposés. L’une est respectueuse des conventions et l’autre aime les bousculer. Elinor rencontre un jour le réservé et mystérieux Edouard Ferrars au charme duquel elle ne reste pas insensible. Puis dans leur nouvelle communauté la fougueuse Marianne attire l’attention du Colonel Brandon et de John Willoughby. Un jour Elinor découvre le secret d’Edouard et Willoughby part sans explication. Cette oeuvre, auréolée de l’oscar 1996 de la meilleure adaptation, est signée par une Emma Thomson qui interprète divinement la digne Elinor. Ce film dépeint avec justesse et humour parfois les travers, les injustices et les codes étriqués de la société anglaise de l’époque. Les femmes sont prises dans le carcan duquel elles ne peuvent s’échapper sans encourir l’opprobre. Elles sont les jouets des évènements et ne peuvent s’en remettre qu’à leur seule force et au destin, pour espérer trouver le bonheur. Une chose est certaine Jane Austen s’entend à brouiller les pistes car finalement de la raison ou des sentiments on ne sait pas bien qui remporte la victoire. La courtisane, de Marshal Herskovitz avec Catherine McCormack et Rufus Sewell Venise, XVIIème siècle : une cité opulente, rayonnante mais aussi décadente où les femmes, maintenues dans une pauvreté intellectuelle que l’on jugerait scandaleuse aujourd’hui, sont utilisées pour assurer la lignée, sceller des alliances et garantir fortune et puissance. Pourtant certaines parviennent à acquérir éducation, séduction et as-

16


cendance sur les hommes. Ce film, adapté d’une histoire vraie, raconte le destin exceptionnel de l’une d’entre elle. Véronica Franco est amoureuse de Marco Venier mais leur amour est impossible car il est noble. Sa mère lui suggère alors de devenir courtisane, seul moyen d’obtenir argent et pouvoir à Venise pour une femme. D’abord rétive, elle cède finalement vaincue par sa soif d’érudition atout indispensable de sa future position. Dès ses débuts Véronica connaît un grand succès d’autant qu’elle peut enfin déployer ses talents de poétesse. Mais succès rime avec jalousies et elle devra finalement faire face à la plus redoutable institution de l’époque.

Le gentilhomme de la Louisiane (The Mississipi Gambler), 1953, de Rudolph Maté avec Tyron Power et Piper Laurie Etats-Unis, XIXème siècle. Jeune homme aventureux et honnête, Mark Fallon, décide de se lancer dans la dangereuse carrière de joueur sur les bateaux parcourant le Mississipi. Au cours de sa première traversée, il tombe sous le charme d’une ravissante créole, Angélique Dureau. Hélas elle est également la sœur d’un adversaire malchanceux, qu’il a délesté d’un magnifique collier de famille. A la fois comédie romantique et film d’aventure c’est une sorte de Western sur le Mississipi avec comme décor la magnifique ville de La Nouvelle Orléans et ses célèbres bateaux à aubes. Il a un charme désuet avec ses couleurs fanées et ses personnages stéréotypés. Pourtant il vous transporte à une époque qui m’a personnellement toujours fait rêver au point que je n’ai pas pu résister à l’envie d’aller en Louisiane. Et vous retrouvez ici l’ambiance de cette ville, de ces demeures d’antan, dans lesquelles vous vous attendez toujours à voir au coin de la rue une de ces splendides jeunes femmes en crinoline ou un de ces beaux messieurs à cheval. Bref un merveilleux moment de dépaysement.

Tels Dorothée, dans le magicien d’Oz, nous avons tenté de vous entraîner dans un tourbillon d’émotions au travers de nos coups de cœur. Chaque film découvre un aspect de la romance historique qui peut tour à tour se faire drôle, coquine, passionnée, romantique ou encore sérieuse. Dans une débauche de costumes et de décors magnifiques vous entrez dans un monde révolu ou interprété mais avant tout qui va vous faire rêver.

Clotho et Teodubois 17


G

rande auteure de romance contemporaine ou historique, ses romans sont classés parmi les best sellers selon le New York Times. Toute petite déjà, Catherine Anderson se rêvait écrivain à succès. Elle commence donc à écrire très tôt tout en entamant des études pour travailler avec son mari au sein de sa société. Mais elle revient vite à sa première passion pour notre plus grand plaisir ! Avec un premier roman publié en 1989 aux États-Unis et 6 ans plus tard chez nous, ses œuvres connaissent un tel engouement, que ses autres publications seront tout autant couronnées de succès. Mais Catherine Anderson est surtout connue chez nous pour sa saga (pas totalement publiée par J’ai Lu) Les Kendrick et les Coulter et dernièrement pour la réédition de son roman La chanson d’Annie qui connait actuellement un nouvel élan. Commençons tout d’abord par La chanson d’Annie, roman plébiscité sur notre forum mais aussi ailleurs, il nous offre une histoire tout a fait originale. Thème récurrent que le handicap, abordé ici par Catherine Anderson. En effet l’héroïne souffre d’un handicap, à cause duquel les gens la voient comme une simple d’esprit et qui l’empêche de se faire comprendre et de comprendre le monde extérieur. Cela lui vaut d’être rejetée jusque dans sa propre famille. Trait marquant chez Catherine Anderson, elle aime mêler handicap physique, mental ou complexes comme pour montrer que toute infirmité peut être vaincue si chacun se donne les moyens de la surmonter.

Dans son dernier roman paru dans la collection «Promesses» : Dans le bleu de tes yeux, elle choisit pour héroïne, une jeune femme aveugle. La force de ce roman réside dans le fait que Carly va non seulement revoir le monde qui l’entoure pour un temps, mais aussi trouver l’amour (après des débuts pourtant très peu prometteurs avec le héros...) et la force de fonder une famille, chose pas facile pour quelqu’un souffrant de cet handicap. Catherine Anderson ne choisit pas la facilité avec des héroïnes parfaites, mais pousse ses personnages très loin pour montrer aux lecteurs que mener une vie normale est possible malgré certains problèmes et que finalement... la vie est belle !

18


Reste à savoir si J’ai Lu va rééditer ou éditer les livres qu’il nous manque pour compléter notre collection !? A suivre...

Na-Dia La Saga Les Kendrick et les Coulter

19


Gros plan sur Les débauchés de

Loretta Chase

B

onne nouvelle pour toutes les lectrices assidues de la collection Aventures & Passions! Les éditions J’ai lu ont décidé de gâter leurs lecteurs au mois de juillet en misant sur des valeurs sûres de la romance historique, dont la réputation n’est plus à faire, notamment Loretta Chase. Une de ses célèbres sagas va être éditée, celle consacrée aux débauchés, les Scoundrels en version originale. Nous en avions déjà eu un aperçu avec Le prince des débauchés publié début 2009, qui connut un grand succès chez les amatrices de romance historique. Après le succès de sa série sur les Carsington, la très réputée Loretta Chase, souvent comparée aux non moins renommées Julia Quinn et Mary Balogh, nous transporte dans un univers différent et alléchant ! Elle a écrit cette série, qui compte quatre tomes, au début des années 90. Il ne s’agit pas de sa première série mais l’auteur l’a écrite à ses débuts. Son succès est essentiellement dû aux personnages masculins, qui ne sont pas banals et le point fort de ces Scoundrels (débauchés) est que ce sont des héros atypiques aux comportements extrêmes voire destructeurs. On est d’ores et déjà certains que le deuxième tome de cette série paraîtra au mois de juillet. Le tome 1, dont la sortie était initialement prévue pour le 6 juillet, devrait finalement être édité en novembre 2011. Il paraîtra sous le titre La fille du lion et sera consacré à Esme Brentmor et Lord Edenmont, ce dernier étant, comme on peut s’y attendre, un débauché. Voici le résumé pour vous mettre l’eau à la bouche : Elle se nomme Esmé Brantmore, une rebelle sans peur au coeur tendre mais dotée d’un tempérament plus brûlant que ses cheveux de feu. Secrètement déterminée à venger la mort de son père, elle est forcée de voyager avec un bel anglais, un bon à rien, à travers un pays dur et dangereux. Varian St. George, un arrogant aristocrate, a perdu au jeu la fortune familiale et vit de son charme considérable et de son physique avantageux. En dépit du mépris d’Esmé pour son égoïsme, la flagrante sensualité de Varian éveille en elle une passion suave et brûlante. Et alors que leur périlleux voyage les rapproche l’un de l’autre, Esmé découvre derrière la façade de Varian un homme d’honneur et courageux, se battant pour être digne d’elle, avide de la faire sienne et tout destiné à lui appartenir pour l’éternité. (Traduction de Julie-Ambre)

20


Malgré le report de ce 1er tome au 16 novembre 2011, J’ai lu a décidé de ne pas retarder pour autant la parution du 2ème tome de la série. Ainsi, celui-ci sera bien disponible au mois de juillet, comme cela était prévu au départ. Toutefois, ce désagrément ne devrait pas tellement gêner notre lecture, les tomes étant relativement indépendants les uns des autres. Cette décision ne peut que ravir les lectrices affamées que nous sommes ! Ce roman sera consacré au très séduisant Comte d’Esmond, objet de toute l’attention de la gent féminine. En voici un résumé en attendant sa sortie prévue pour le 13 juillet :

Il y a neuf ans, la ravissante peintre Leila Beaumont a perdu son père, assassiné en d’étranges circonstances. Lorsque l’on découvre cette fois le corps inanimé de son mari, la jeune femme est inévitablement soupçonnée. Bien décidée à découvrir la vérité, elle demande l’aide du très séduisant comte d’Esmond, qui semble cependant cacher sa véritable identité et un passé fort trouble. Mais Leila, ne peut ignorer plus longtemps la passion qui la consume et se risque à un jeu particulièrement dangereux avec le comte.

Ne ratez pas la réédition du désormais célèbre troisième tome, déjà publié il y a deux ans et qui a été victime de son succès puisqu’il est maintenant indisponible. Il s’agit du Prince des débauchés qui a été récompensé par un RITA award en 1996 et a reçu d’excellentes critiques. Sa sortie est prévue normalement pour le 21 septembre 2011 et fera très certainement partie des romances à succès de la rentrée prochaine. Pour clore cette série, le quatrième tome, The last hellion, dont le titre français n’a pas encore été dévoilé, devrait paraître à l’automne 2011. Les héros de cet ultime aventure seront Lydia Grenville et Vere Mallory, le Duc d’Ainswood. Il ne nous reste plus qu’à découvrir cette série acclamée par la critique, et à nous précipiter sur Le Comte d’Esmond comme les livrophages affamées que nous sommes !

Perle

21


V

ous avez sûrement déjà entendu parler des RITA Awards ou encore de la RWA Conference (surtout si vous aimez la romance), sans peut être savoir exactement à quoi cela correspond. Je vous propose de faire un tour du côté des Etats-Unis, plus exactement à Huston,Texas, en 1980 où a été fondée l’association RWA (Romance writers of America) par 37 auteurs de romance. Cette association avait alors pour but de soutenir ses membres auteurs de romance et a permis des évolutions telles que la mise en place par les éditeurs (comme Harlequin) de droits d’auteurs sur les publications ou encore de donner le droit à un auteur de conserver son nom de plume lors de changement d’éditeur, ce qui n’était pas acquis à cette époque. A ce jour, plus de 10 000 auteurs de romance sont membres de l’association. Chaque année vers la fin du mois de juin, RWA est l’organisateur de la RWA Conference, un évènement qui durant 4 jours, réunit des auteurs de romance et des éditeurs venant des 4 coins du monde. C’est le moment pour chacun de créer ou fortifier son réseau, présenter ses ouvrages ou encore de profiter de dizaines d’ateliers thématiques sur l’édition et l’écriture organisés par l’association. Cette année 2100 auteurs, éditeurs et autres professionnels de l’industrie éditoriale étaient attendus à New-York, pour une conférence présidée entre autres par Madeline Hunter, Sherrilyn Kenyon, Julia Quinn et Meg Cabot. C’est lors du dernier jour de la conférence que sont remis deux types de récompenses : les RITA Awards (dont le nom vient de la première présidente de l’association : Rita Clay Estrada) décernés à des auteurs d���ouvrages publiés ; ainsi que les Golden hearts Awards qui récompensent des auteurs d’ouvrages non publiés. Les RITA Awards, c’est chaque année, plus de 1200 romans proposés par les auteurs ou leurs éditeurs, qui entrent en compétition dans 12 catégories de romance (retrouvez la g liste de ces catégories dans les résultats de 2011). Les Golden hearts Awards enregistrent également dans les 1200 manuscrits non publiés, qui sont répertoriés selon 10 catégories (les mêmes que pour les RITA Awards, à l’exception de : Meilleur premier roman/ Best first book et Nouvelle/Novella).

22


Si on s’intéresse de plus près aux gagnants des RITA Awards des années précédentes, on constate que cette récompense influence les publications au-delà des frontières des EtatsUnis. Ainsi, en 2009 ont été récompensés entre autres : L’amour ne dort jamais de Rachel Gibson, La maison aux souvenirs de Nora Roberts, Le maître de mon cœur de Joanna Bourne. Puis en 2010 : Nous resterons ensemble de Sherry Thomas et Le baiser du roi démon de Kresley Cole (tome 6 des Ombres de la nuit), ainsi que Irrésistible alchimie de Simone Elkeles. En ce qui concerne les récompenses de cette année, nos éditeurs français ne sont pas à la traîne puisque certains titres ont déjà été publiés ou sont prévus tels que La princesse maudite de Julie Kagawa, publié en juin 2011 dans la collection Darkiss d’Harlequin, élu meilleure romance young adult (jeunes adultes) ou encore Celle de j’attendais de Sherry Thomas qui est prévu en septembre dans la collection Aventures & Passions de J’ai Lu.

Swolen Ethan a disparu… A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu’on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu’elle est une fille fée, la princesse maudite d’un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l’autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles… Série Les royaumes invisibles « Une nouvelle Alice, mais au pays des maléfices… »

Seul le mariage pourrait libérer Elissande Edgerton de son oncle, le tyrannique Edmund Douglas. Lorsqu’elle épouse le stupide lord Vere, elle n’imagine pas que derrière ce masque se cache un agent secret qui traque de dangereux criminels. Elissande et lord Vere découvrent bientôt qu’ils ne sont pas ce qu’ils prétendent être, mais au-delà des secrets que chacun protège, pourront-ils se faire confiance et laisser libre court à leur passion ?

23


Winner for Regency Historical Romance Wi Romancee historique de type Régence The e Mischief of the e Mis stletoe de Lauren Willig 7èm me tom me de sa saga de Régence Pink carrnatiion, mélaange d’espionnage et d’amour … malheureu usement pas encore de publication en VF. Winneer for Historical Romance / Romance historique His s at Nig ght de Sher rry Thomas Déjà récom mpen nsée par un RITA en n 2010 pour son roman n Nous resterons ensembble, His at nigh ht est le deernierr roman en date de l’autteure et vous aureez le plaiisir de le découvrrir en VF en septembre 2011 sous le titree Celle de j’attendais, dans la co ollecttion Aventures & Passions de J’ai Lu. Winner for In nspiraational Rom mance / Romance dee type sppirituel In Harm’s Way de Ire ene Ha annon Une auteure dont les œuvres n’ont pas encore été traduites en français. Cee roman n est le 3èm me tome des Héroos de Quanttico, une saga de ro oman ntic-ssuspense. Elle a égalemen nt remp portté un RIT TA en 2003 dans la même catégorie. Winn nerr for Young Adult Romance / Romancee jeuness ad dultess The Iron King de Jul lie Kaga awa Laa princessee maudite esst le premier rom man publié de Julie Kagawa, 1er to ome de la saga Les royaum mes invisibless, pub blié en juin 2011 dans la colllection Darkiss d’’Harllequin. Winner for Conteemporar y Series Ro omancce / Saga de romance contemporaine Welcom me Ho ome, Cow wboy de Karen Templ leton 4ème tome de saa série Maariages daans l’Ouest, le tome 3 de cette saga a été publiéé en VF sous le tiitre L’amant de Tierrra Rosa juillet 2010 danss la collectio on Passion ns d’Harlequin n. Karen Templeto on est régulièremen nt publiée dans cette collection, on la retrou uve égalemen nt en Red Dress Inc avvecc lee tittre Moi, l’amour et autres catastroph hes. Elle a également remporté un RITA en n 20099 daans la même cattégo orie. Winnerr for Contemp porary Series Roman nce: Susspense//Adventure Saga contemporain ne dee romantiic-susppen nse The Moon That Nigh ht de e Hele en Brenn na

24

Une auteure so ouventt pub bliée en VO par Harllequin,, deux titrees sont parus en françaiss Un étranger pourr époux chez Bllack rose en juin 20111 et L’h homme au secrett ch hez Prellud d’ en janviier 20100. Ellee a remporté un RITA en 20008 dans la même catéggorie..


Winner for Novel with Strong Romantic Elements Roman contenant de forts effets de la romance Welcome to Harmony de e Jodi Thoma as C’est le 1er tome de la saga contemporaine, Harmony, une petite ville du Texas. Malgré une très longue bibliographie (avec un début de carrière en 1988) et 3 autres RITA remportés en 1992, 1995 et 2006, les romans de Jodi Thomas n’ont pas encore été traduits en français. Winner for Romance Novella / Romance format nouvelle Shifting Sea de Virginia a Ka antra Shifting sea a été publié en VO dans un recueil de nouvelles de romance paranormale regroupant des auteures tels que Nalini Singh que nous apprécions beaucoup ! Virginia Kantra a déjà été publiée en français chez Harlequin dans les collections Blanche et Intrigue. Winner for Romantic Suspense / Romantic-suspense Silent Scream de e Karen Rose Est-ce vraiment nécessaire de la présenter ? Régulièrement publiée par Harlequin, en particulier dans la collection Best sellers, la réputation de Karen Rose en romantic-suspense n’est plus à faire, elle a également déjà reçu un RITA en 2005 dans cette même catégorie. Winner for Paranormal Romance / Romance paranormale Unchained : The Dark Forgotten de Sharon Ashw woo od 3ème tome de la saga The dark forgotten une série de romance paranormale sombre et brûlante, regroupant vampires, loups-garous et autres créatures. Winner for Best First Book / Meilleur premier roman Pieces of Sky de Kaki War rner Premier roman de l’auteure et premier tome d’une saga de romance historique qui se déroule dans l’ouest des Etats-Unis.

Winner for Contemporary Single Title Romance / Romance contemporaine Simply Irresistible de Jill l Sh halv vis Ce roman est le premier d’une saga de romance contemporaine pleine d’humour et d’émotions. Jill Shalvis a souvent été traduite en français par Harlequin dans diverses collections.

25


Romance Historique

JUILLET 201

Angleterre, 1180. Frémissante, Honora s’abandonne dans les bras de MacEgan. Plus rien n’existe pour elle sinon le contact brûlant des lèvres de son ténébreux guerrier. Qui aurait dit qu’Ewan MacEgan, avec lequel elle a grandi, deviendrait ce conquérant si séduisant ? Ewan dont elle était follement éprise et qui n’avait déjà d’yeux que pour sa sœur, la douce et fragile Katherine, si différente d’elle... A cette pensée, Honora est brusquement ramenée à la réalité, et repousse le guerrier avec colère. Comment ose-t-il l’embrasser alors qu’il est de retour pour prétendre à la main de Katherine ? Alors qu’il convoite une autre femme ? N’at-il donc aucun honneur ? Bouleversée, Honora s’enfuit, déterminée à tout faire, désormais, pour résister à la scandaleuse attirance que le bel Irlandais exerce sur elle...

New York et San Francisco, 1876. Quelle folie d’avoir voulu secourir cet inconnu ! Amber ne peut croire à sa malchance : elle qui espérait vivre l’aventure à bord du Young America, la voilà confinée, en quarantaine, dans la cabine de celui qu’elle a sauvé! Pis encore, on l’a désignée malgré elle pour prendre soin de cet étranger. Un étranger dont la proximité, elle doit bien l’admettre, éveille en elle d’embarrassants émois, tant il est viril et magnifique. Pourtant, et malgré son trouble, elle s’efforce de jouer son rôle sans ciller. Jusqu’à cette nuit où, en proie à une terrible fièvre, l’inconnu la réveille d’un baiser brûlant. Emportée par son désir, Amber s’abandonne. Sans imaginer un seul instant que cet homme n’est pas un passager ordinaire...

Londres, 1812.Pour échapper à un mariage forcé, la fière Alexandra s’est réfugiée sous le masque et l’uniforme d’un valeureux hussard. Aux yeux de tous, elle est Alexeï Alexandrov, aide de camp de l’empereur de Russie. Mais voilà que le subterfuge qui l’a protégée jusque-ici semble maintenant se refermer sur elle comme un piège. Car face à Dominic Calder, l’officier anglais désigné pour escorter le tsar lors de son séjour à Londres - un officier si fascinant, si viril -, Alexandra frémit et s’enflamme... sans pouvoir lui révéler sa véritable identité. Mais elle ne voit plus comment brider la passion dévastatrice qu’elle éprouve pour Calder...

Londres, 1817.Qu’adviendrait-il d’Arabella, héritière des Saint Clair, si la bonne société de Londres découvrait qu’elle chavire dans les bras du plus grand libertin qui soit ? Que le seul homme capable d’éveiller son désir est Darius Wynter, ce débauché notoire ? Tandis que son envoûtant cavalier l’emporte dans le tourbillon d’une valse, lady Arabella ne peut empêcher ces questions de la hanter. Car telle est la scandaleuse vérité : en dépit de la froideur qu’elle affiche, elle ne rêve que de frémir sous les caresses de Wynter et de connaître enfin la passion véritable grâce à lui. Au point qu’elle ne lui oppose aucune résistance lorsqu’il l’entraîne à l’écart pour lui voler fiévreusement un baiser. Un instant de faiblesse qu’elle ne tarde pas à regretter lorsque son frère les surprend enlacés...

26


Depuis deux ans, Catherine Marks est demoiselle de compagnie auprès des sœurs Hathaway – un emploi agréable, avec un bémol. Leur frère aîné, Leo Hathaway, est absolument exaspérant. Elle se refuse à croire que leurs prises de bec pourraient dissimuler une attirance réciproque. Mais, quand l’une de leurs querelles se termine par un baiser, Cat est choquée par l’intensité de sa réaction – et encore plus choquée lorsque Leo lui propose une dangereuse liaison. Laura Prescott est promise à Christopher Chandler depuis sa naissance. Mais elle aime en réalité son frère cadet, le tendre Nicholas Chandler. Les deux frères se disputent Laura, et la jeune femme est torturée par un terrible dilemme. Tout bascule lorsqu’elle réalise les véritables sentiments de Nicholas et qu’elle se venge de lui. Tandis que leurs familles se déchirent sous le poids des rivalités, des jalousies et des passions, Laura prend conscience des élans de son cœur envers Christopher… Toute la famille Malory s’est réunie pour célébrer Noël. Un paquet enrubanné, posé près de la cheminée, suscite la curiosité. L’emballage doré ne révèle qu’un vieux cahier relié de cuir, pourtant chacun a la certitude que son existence va être bouleversée. Car il s’agit du journal à quatre mains qu’ont tenu, un siècle plus tôt, Christopher Malory et son épouse, la mystérieuse Anastasia. Il y a deux choses que tout le monde sait, à propos d’Alex Ridgely. Il est le duc d’Ashbourne, et il ne veut surtout pas se marier. Du moins, jusqu’au jour où une jeune Américaine se jette sous les roues d’un fiacre pour sauver la vie à son neveu. Elle est tout ce qu’Alex n’imaginait pas qu’une femme puisse être. Drôle, intelligente, courageuse, droite. Mais elle est aussi femme de chambre, ce qui ne peut absolument pas convenir à un duc… A moins qu’elle ne soit pas tout à fait ce qu’elle prétend…

Chaque printemps, le séduisant Constantine Huxtable choisi une maîtresse parmi les jeunes veuves de Londres. Il jette son dévolu sur Hannah Reid, duchesse de Dunbarton, qui arrive au terme de son deuil. Hannah a retrouvé sa liberté et elle sait exactement qu’en faire : prendre un amant, mais pas n’importe lequel. Elle n’en veut qu’un, Constantine Huxtable. Les deux jeunes gens, aux mœurs libertines et scandaleuses, réalisent très vite qu’ils ne peuvent se dérober à la passion qui les embrase…

Angleterre, 1825. Alistair, le neveu de sa chère et tendre amie, a jeté à la rue Cerynise Kendall. Elle gagne les docks où elle espère trouver un moyen de se rendre à Charleston pour y retrouver son oncle. Elle retrouve un ami d’enfance, le capitaine Birminghan. Mais Alistair poursuit la jeune fille. Pour le capitaine, la seule solution pour aider Cerynise : l’épouser. C’est donc en temps que mari et femme qu’ils entament leur traversée. Mais il leur faudra affronter bien des périls s’ils veulent connaître le bonheur.

Fin du XXe. Daisy Merrick vit avec sa sœur aînée, Lucy, dans une pension à Londres. Orphelines, les deux jeunes filles sont obligées de travailler pour survivre. Impulsive, bavarde, elle a du mal à garder son emploi. Elle décide donc de se consacrer à sa passion, l’écriture. On lui propose de critiquer la dernière pièce du célèbre auteur, le comte d’Avermore, Sebastian Grant. Fort critique, elle éreinte la pièce, et sera fort embarrassée lorsqu’elle est obligée de travailler avec le comte.

27


Romance Historique Romance contemporaine

JUILLET 201 28

Il y a trois ans, le père de Jessica a été assassiné sous ses yeux. Le choc, d’une violence inouïe, lui a fait perdre la mémoire. Seule trace de son passé : une horrible scène qui ne cesse de la hanter. Et le meurtrier court toujours... Peutil s’agir de lord Dundas, le nouveau propriétaire de Hawkshill Manor ? Non, c’est absurde ! S’il avait commis ce forfait, il n’aurait jamais accepté de louer le manoir à la jeune femme. Jessica ne peut dissimuler ni ses craintes envers lui ni ce trouble qui l’envahit…

Il y a neuf ans, la ravissante peintre Leila Beaumont a perdu son père, assassiné en d’étranges circonstances. Lorsque l’on découvre cette fois le corps inanimé de son mari, la jeune femme est inévitablement soupçonnée. Bien décidée à découvrir la vérité, elle demande l’aide du très séduisant comte d’Esmond, qui semble cependant cacher sa véritable identité et un passé fort trouble. Mais Leila, ne peut ignorer plus longtemps la passion qui la consume et se risque à un jeu particulièrement dangereux avec le comte. Il y a trois ans, le père de Jessica a été assassiné sous ses yeux. Le choc, d’une violence inouïe, lui a fait perdre la mémoire. Seule trace de son passé : une horrible scène qui ne cesse de la hanter. Et le meurtrier court toujours... Peut-il s’agir de lord Dundas, le nouveau propriétaire de Hawkshill Manor ? Non, c’est absurde ! S’il avait commis ce forfait, il n’aurait jamais accepté de louer le manoir à la jeune femme. Jessica ne peut dissimuler ni ses craintes envers lui ni ce trouble qui l’envahit…

Declan Fitzgerald est irrépressiblement attiré vers Manet Hall, un vieux manoir perdu au cœur du bayou. C’est au milieu de ces eaux dormantes, qui ne tolèrent que les âmes courageuses, que Declan fait la connaissance d’Angelina Simone, une sublime jeune femme. Très vite, Declan réalise que le manoir est hanté. Et si sa rencontre avec Angela n’était que les simples retrouvailles d’un passé séculaire ? Quels fantômes éperdus se cachent dans les murs de Manet Hall ?

Au moment de dire oui, Georgie a paniqué et s’est enfuie. Elle a convaincue John, un des hockeyeurs de l’équipe dirigée par feu le fiancé, de l’emmener. Bien sûr, John ne sait rien et, lorsqu’il découvre quelques kilomètres plus tard, il apprend son identité et il comprend que son avenir dans l’équipe de hockey est bien compromise, mais Georgie est si charmante…

Adoptée à la naissance, Jane a besoin de retrouver ses racines pour avancer dans la vie. Pour effectuer ses recherches, elle accepte un poste de nurse auprès des deux enfants d’un chef d’entreprise veuf et qui se bat pour garder son agence. Au début, leurs deux mondes semblent s’opposer, mais leurs douleurs respectives et leur sentiment de solitude les rapprocheront l’un de l’autre. Ils devront alors faire face à leur culpabilité avant de s’avouer leur amour. Restera encore à vaincre les résistances de la fille d’Asher, adolescente rebelle.


Romance érotique

Le très sexy John Huntington, commandant de la Navy, vient de s’installer chez la ravissante Suzanne Barron, jeune décoratrice d’intérieur. Tous deux succombent très vite à une ardente passion mais la jeune femme s’inquiète face à cette liaison torride : qui est réellement John, et ses intentions sont-elles sérieuses à son égard ? Et, lorsqu’un violent individu tente de l’assassiner, Suzanne ne peut espérer la protection que d’un seul homme : John. Mais en revanche, qui la protègera de cet intrigant séducteur ? Jane le sait : lord Matthew peut être dur. Cassant. Impitoyable avec ceux qu’il pense faibles. Pourtant, lorsqu’elle l’a trouvé, affreusement blessé, dans l’hôpital où elle travaille, et qu’elle l’a veillé jour et nuit, c’est lui qui, les yeux protégés par un bandage, se trouvait à sa merci. Lui, l’homme à la réputation sulfureuse, qui la suppliait de le laisser toucher son visage, sa peau, ses lèvres, son corps tout entier, comme si ces gestes troublants avaient le pouvoir de le ramener à la vie. Alors aujourd’hui, même s’il a recouvré la vue et risque de la trouver laide, comparée à ses nombreuses maîtresses, même s’il est redevenu l’aristocrate arrogant dont les frasques libertines défrayent la chronique mondaine, Jane est décidée à se livrer à lui, corps et âme. Un choix insensé qui pourrait la détruire, mais devant lequel elle ne reculera pas. Car à l’instant où Matthew a posé les mains sur elle, elle a su qu’elle avait trouvé son maître... Chaque jour, Marlowe prête sa plume aux fantasmes d’hommes qu’elle ne connaît pas, et compose pour eux des lettres enflammées qu’ils offriront à une autre. Elle éprouve alors un plaisir intense à trouver les mots qui feront naître de délicieux frissons érotiques chez les femmes qui les liront, et à mêler les mots d’amour passionnés aux scénarios les plus audacieux. Jusqu’au jour où un client pas comme les autres se présente à elle. Car l’énigmatique Gideon Brown a une demande très particulière : il désire qu’elle écrive cinq lettres érotiques pour lui, célébrant chacune l’un des cinq sens. Mais avant qu’elle ne lui livre ces récits brûlants, il tient à les imaginer avec elle, et à l’entendre les lui raconter à voix haute…

Romance paranormale

Laissez-vous surprendre par les confidences de quatre femmes très différentes, toutes en proie à un singulier désir ... Elle Kavanagh a trouvé en Dan Parker l’amant parfait, disposé à satisfaire tous ses désirs, quels qu’ils soient. Mais jusqu’où est-elle vraiment prête à aller avec lui ? Victime d’un sort puissant, Mira brûle d’un désir irrépressible, que nul amant ne semble pouvoir satisfaire. Mais ce qu’un seul homme ne peut faire, deux y parviendront peut-être... Pour Eve, rien n’est plus excitant que de livrer à des inconnus, par blog interposé, ses fantasmes les plus fous. Protégée par l’anonymat de son clavier, elle n’hésite pas à aller très loin dans l’exploration de ses désirs. Jusqu’au jour où le monde virtuel et le monde réel se rejoignent... Katie est délicieusement troublée par le défi qu’elle vient de lancer à Dean, son meilleur ami gay : à l’entendre, il serait le meilleur amant du monde. Mais serait-il capable de donner du plaisir à une femme ? En l’occurrence, à elle...

Membre du clan Kahill, Arlan s'attèle à débarrasser le monde des humains les plus pervers et enquête sur la tristement célèbre affaire de l'Enterreur. Lorsqu'il rencontre la principale informatrice de cette affaire, Macy, Arlan tombe amoureux. Il s'était pourtant juré de ne plus avoir de relation avec une humaine...Mais Macy est une femme au passé bien plus inquiétant qu' Arlan pourrait imaginer. Et lorsque l'Enterreur frappe de nouveau, Arlan découvre que Macy est intimement liée à cette affaire...


30

Romance paranormale

JUILLET 201

Lorsque le docteur Elliott Drake se réveille après un sommeil de cinquante ans, il est horrifié : l’Apocalypse a eu lieu, les villes sont désertées, la nature a tout envahi, et l’Humanité est menacée par les « Immortels », des êtres criminels. Dans ce monde ravagé, il rencontre la ravissante Jade, une jeune femme farouche, qui, séduite et troublée, le laisse approcher. Mais Elliott protège un terrible secret et Jade ne sait si elle peut écouter son cœur et lui faire entièrement confiance. Une chose est certaine, s’ils veulent survivre aux ténèbres, ils doivent s’unir et combattre les forces du mal qui s’acharnent contre eux…

Perplexe, Luc dévisage en silence la femme qui se tient en face de lui. Se peut-il réellement que cette guérisseuse qu’il a promis à son clan de ramener avec lui ignore tout de sa véritable nature ? Mais tandis qu’il cherche ses mots pour lui révéler qu’elle porte en elle une part de loup, il sent brutalement une pulsion inconnue l’envahir. Abasourdi, incrédule, Luc, le loup solitaire, comprend alors l’incroyable vérité : cette femme troublante qui le regarde d’un air étonné est son âme sœur, sa compagne du destin...

Alors qu’elle enquête sur des meurtres mystérieux à La Nouvelle-Orléans, Caitlin MacDonald est contrainte d’accepter le concours d’un homme : Ryder Mallory, chasseur de prime au passé trouble. Bien décidée à garder ses distances vis-à-vis de ce personnage cynique qui ne lui inspire aucune confiance, Caitlin doit pourtant bientôt se rendre à l’évidence : elle ne peut se passer de lui. D’abord parce qu’il connaît mieux que quiconque les coutumes des métamorphes, le peuple de l’ombre impliqué dans les crimes. Mais surtout parce qu’il exerce sur elle une fascination irraisonnée qui fait battre son cœur bien trop fort...

Les fiancés de la nuit, Heather Graham - Quand, à la mort de son père, Alexandra Gordon revient à Victory, la ville de son enfance, elle est très vite saisie par l’atmosphère de peur qui règne dans la petite bourgade, et il ne faut pas longtemps pour qu’elle apprenne, terrifiée, qu’une bande de vampires s’apprête à fondre sur la ville. Par bonheur, une poignée d’habitants réunis autour d’un homme, Cody Fox, tente de s’organiser pour tenir tête aux créatures de la nuit. Mais si tous semblent faire confiance à Fox, Alexandra, elle, est saisie d’un sombre pressentiment dès qu’elle croise son regard de prédateur. Quel secret peut bien le lier au peuple de l’ombre qu’il traque avec tant d’acharnement ? Suivi de : L’étreinte de l’ombre, Tanith Lee - Dans le jardin de sa nouvelle demeure, Vivien contemple chaque jour la statue d’un homme à la beauté troublante. Un jour, elle reçoit la visite de l’ancien propriétaire dont la ressemblance avec la statue l’intrigue. Et bientôt, des choses étranges se produisent. Comme si la statue prenait vie...


24 août 2011 31 août 2011 7 sept. 2011

L’insolente de Stannage Park de Julia Quinn Lorsque le riche et séduisant William Dunford hérite de Stannage Park, il découvre que la succession comprend la responsabilité d’Henriette Barrett, une jeune fille effrontée qui est déterminée à le chasser. Il en est hors de question et, d’ailleurs, Dunford va transformer ce garçon manqué en une jeune fille bien éduquée ! Mais alors qu’une irrésistible passion enfièvre leurs cœurs, chacun doit se résoudre à baisser les armes…

L’aventurière de Tessa Dare, Trois destinées T2 Fuyant un mariage sans amour et le poids de la Haute Société, Sophia Hathaway embarque sur l’Aphrodite, sous une fausse identité. Elle y rencontre Benedict Gray, un dangereux corsaire sans foi ni loi. Alors que le navire vogue vers les eaux tropicales, la passion devient irrépressible. Auprès de Sophia, l’impénitent séducteur rachètera-t-il ses péchés ? Et si le secret de l’héritière en fuite avait raison de leur seule chance d’aimer ?

Dead to rights de JA Jance, Les enquêtes de Joanna Brady, T4 Lorsque le vétérinaire du comté de Cochise est retrouvé mort, tous les soupçons se tournent vers Morgan, dont la femme a été tuée dans un accident de voiture alors que le vétérinaire était soûl. Seule Joanna Brady croit en son innocence. Mais son jugement professionnel n’est-il pas troublé par le souvenir de son récent veuvage? Entre un contexte familial difficile, ses sentiments naissants pour cet homme et la recherche du vrai coupable, elle a du pain sur la planche…

One last breath de Laura Griffin Lorsque l’ancienne cheerleader Feenie Malone accepte un travail de pigiste pour le journal local du Texas où elle vit, elle ne sait pas encore qu’elle va tomber sur un scoop susceptible de lancer sa carrière – si elle n’est pas assassinée auparavant. Et qu’elle va rencontrer le très macho détective Marco Juarez… aussi inquiétant que sexy.

Tant d’amour dans tes yeux de Karen Ranney Fuyant la Révolution française, Jeanne du Marchand se réfugie en Écosse où elle retrouve par hasard son ancien amant, Douglas MacRae, qui l’a autrefois lâchement abandonnée. Jadis fière aristocrate, Jeanne n’est plus désormais qu’une simple domestique et, démunie, elle accepte le poste de gouvernante que Douglas lui propose… sans savoir qu’elle est tombée dans un piège, car il n’aspire qu’à exercer la vengeance qu’il prépare depuis des années.

Voleuse de cœur de Johanna Lindsey, Les frères Malory, T7 Jeremy Malory requiert les services d’un habile pickpocket. Dans une sordide taverne, il fait la connaissance de Danny, une belle orpheline et toute jeune voleuse, qui devient très vite sa complice et plus encore, sa protégée. Peu à peu la passion s’éveille en eux mais, lorsque l’on tente d’assassiner la jeune femme, celle-ci réalise que si elle veut vivre pleinement son amour avec Jeremy, elle devra élucider le secret de sa naissance.

Ami, amant, tout autant de Shiloh Walker Douce, jolie et talentueuse, Lauren a tout pour être heureuse et pourtant, depuis cinq ans, elle nourrit en secret un amour impossible pour Dave, un séducteur impénitent qui multiplie les conquêtes. Lauren doit s’y résoudre, elle n’aura jamais plus que le rôle de confidente et de meilleure amie. Et, lorsque cette nuit-là Dave porte sur elle un autre regard, un regard embrasé par la passion et le désir, Lauren succombe au trouble qui l’envahit…

Dans la chaleur des tropiques de Erin McCarthy Lorsque son patron lui demande de l’accompagner aux Caraïbes, Mandy Keeling ne peut refuser, surtout qu’il s’agit de l’autoritaire Damien Sharpton, surnommé le « Démon ». Mandy devrait se réjouir de cette parenthèse sous les tropiques sauf que, depuis deux mois elle s’ingénie à éviter Damien, car elle lui a caché un léger détail : elle est enceinte et ce qu’elle dissimule sous son strict tailleur sera beaucoup moins discret en bikini sur la plage…

Mésalliance de Liz Carlyle Si aucun homme ne demande Zoë Anderson en mariage par crainte d’une mésalliance, la jeune femme capricieuse n’hésite pas à user de sa beauté pour leur briser le cœur et à mener une existence de plaisirs et d’ivresse. Mais très vite, elle se retrouve précipitée dans les préparatifs d’un mariage forcé avec son ami d’enfance, Robin Rowland. Très vite, elle réalise que son frère, Stuart Rowland, exerce sur elle une attirance irrépressible. Nous avons rencontré Zoe dans Une nuit dans tes bras.

L’amour sans entraves de Pamela Clare, La famille Blakewell T1 Pour sa plantation familiale en Virginie, Cassie Blakewell achète l’esclave Cole Braden, un ancien criminel. Lorsqu’il lui dit être en réalité un gentleman anglais du nom d’Alec Kenleigh et victime d’un complot, Cassie en reste stupéfaite. Qui est cet homme au sombre passé, un dangereux assassin ou un honnête lord anglais ? Malgré les doutes, elle ne peut réprimer ses émotions pour ce bel étranger, mais un amour entre une femme libre et un esclave est formellement interdit...


7 septembre 2011 21 septembre 2011 32

Les trésors du désir de Johanna Lindsey, Les frères Malory T8 Gabrielle Brooks est envoyée à Londres faire ses premiers pas dans la Haute Société, aux côtés de James Malory, un ami de son père. Elle y rencontre Drew Anderson, un charmant capitaine, hélas, rétif au mariage. Mais lorsque celui-ci l’implique au cœur d’une affaire scandaleuse, Gabrielle n’a plus qu’un désir, se venger : elle part pour les Antilles à bord du navire de Drew qu’elle détient prisonnier. Mais en pleine mer, la passion l’emporte sur ses résolutions…

Ensorcelée de SE Phillips, Les Chicago Stars T5 Depuis la mort de son mari, Rachel Stone mène une existence désastreuse mais, pour Edward, son fils de cinq ans, elle est prête à tout, jusqu’à retourner à Salvation dans l’espoir de récupérer un trésor. Lorsqu’elle découvre qu’un poste est à pourvoir dans le drive-in de Gabriel Bonner, c’est pour Rachel une joie inespérée et, malgré la rudesse de Gabriel, elle se sent irrépressiblement attirée. Mais son frère, Ethan Bonner, ne l’entend pas de cette oreille et d’étranges incidents lui confirment qu’elle n’est pas la bienvenue à Salvation.

L’aigle noir de Lisa Hendrix, Les guerriers maudits T1 An 1095. Le valeureux guerrier Ivo de Vassy mène une existence solitaire jusqu’au jour où le roi William lui donne pour épouse la magnifique Alaida, dont il tombe éperdument amoureux. Mais Ivo est rongé par un terrible secret : autrefois maudit, il est condamné à vivre mi-homme mi-aigle pour l’éternité et, par sa faute, Alaida est en danger. Pour la protéger, il lui faut s’éloigner, mais la passion qui l’embrase est trop intense pour y renoncer et Ivo est déterminé à briser le sortilège qui l’emprisonne.

Venin de Jennifer Estep, L’exécutrice T3 Gin Blanco n’a qu’un but, se venger de l’élémentale de feu qui a autrefois assassiné sa famille. Lorsqu’elle apprend que son ami Roslyn Philipps est traqué par le sadique Eliott Slater, il lui faut agir et tuer cette crapule. Autre problème, sa vie privée, bien compliquée entre Owen Grayson qui semble très sérieusement lui tourner autour, et sa sœur, toujours en vie, qu’elle a retrouvée, mais à qui Gin n’a pu avouer sa véritable identité : celle d’une tueuse sans merci et sans scrupules.

Celle que j’attendais de Sherry Thomas Seul le mariage pourrait libérer Elissande Edgerton de son oncle, le tyrannique Edmund Douglas. Lorsqu’elle épouse le stupide lord Vere, elle n’imagine pas que derrière ce masque se cache un agent secret qui traque de dangereux criminels. Elissande et lord Vere découvrent bientôt qu’ils ne sont pas ce qu’ils prétendent être, mais au-delà des secrets que chacun protège, pourront-ils se faire confiance et laisser libre court à leur passion ?

Le valeureux guerrier de Kris Kennedy En l’an 1152, l’Angleterre est ébranlée par de violentes guerres civiles qui opposent le roi Henri II et le roi Stephen. Une nuit, Gwyn de l’Ami, la jeune comtesse d’Everoot, fait la rencontre du ténébreux guerrier Griffyn Sauvage, elle est immédiatement séduite. Mais Griffyn est en quête de vengeance et il n’a qu’une idée, récupérer les terres qui lui ont autrefois été volées et dont Gwyn est désormais l’héritière...

Le prince des débauchés de Loretta Chase, Les Débauchés T3 « Un démon ! » C’est ainsi que l’on décrit le marquis de Dain, un libertin aux mœurs scandaleuse, avide de sensations fortes. Jessica Trent est furieuse car ce dépravé tente d’entraîner Bethie, son jeune frère, dans la plus vile débauche, mais il en est hors de question ! Résolue, la jeune femme part en guerre contre le marquis mais à sa grande stupeur, elle tombe sous son charme et se livre à un jeu dangereux avec le diable… « Un démon ! » C’est ainsi que l’on décrit le marquis de Dain, un libertin aux mœurs scandaleuse, avide de sensations fortes. Jessica Trent est furieuse car ce dépravé tente d’entraîner Bethie, son jeune frère, dans la plus vile débauche, mais il en est hors de question ! Résolue, la jeune femme part en guerre contre le marquis mais à sa grande stupeur, elle tombe sous son charme et se livre à un jeu dangereux avec le diable…

Conflits, amour et préjudices de Julie James Payton Kendall, féministe convaincue, et J.D. Jameson, fils d’un juge de renom, sont radicalement différents et… rivaux. Avocats depuis huit ans dans un même cabinet à Chicago, ils vont être contraints de collaborer durant plusieurs semaines sur une importante affaire. Mais lorsqu’ils apprennent que seulement l’un des deux sera promu à l’issu de ce dossier, une véritable concurrence s’installe et la guerre des sexes peut alors commencer ! Jusqu’à ce qu’une irrésistible attirance, occultée depuis bien longtemps, s’éveille en eux…


Nom de famille d'une auteure de romance se prénommant Lisa. Que représente Ramsay House pour Amélia et sa famille ? Véritable nom d’un certain Merripen. Nom du furet de Beatrix. Harry Rutledge en possède un. Nom de famille de Cam. Merripen et Cam sont Rom et... ? Qui a dû quitter l’Angleterre pour se faire soigner dans une clinique française ? Prénom de Melle Marks.

Mot mystère : Le tome 4 de quelle saga est tant attendu pour juillet ?

33 Réponse du mot mystère : Les Hathaway ! Répo Ré


Remerciements Aux membres du forum qui ont participé à l’élaboration de cette Newsletter, un grand merci, c’est grâce à vous qu’elle existe ! o

oA

notre forum partenaire Bit-lit.com, merci pour votre présence et votre gentillesse !

o Aux

éditeurs :

- Merci à Emmanuelle de J’ai Lu qui se rend toujours un maximum disponible ! - Merci à Hortense d’Harlequin qui est toujours à l’écoute !

Nous espérons que cette première Newsletter aura su capter votre attention et vous donnons rendez-vous dans 3 mois pour un nouveau numéro sur nos lectures du moment !


Newsletter n° 1 Boulevard des Passions - Juillet 2011