Page 1

SWISS UNIHOCKEY

RAPPORT ANNUEL 2013/14


Impressum

Éditeur : swiss unihockey Ostermundigenstrasse 69 Case postale 621 3000 Berne 22 Tél. 031 330 24 44 Fax 031 330 24 49 info@swissunihockey.ch Responsable de réalisation : Monika Reinhard-Brand (Secrétariat de swiss unihockey) Mise en page : Fresch Identity, Bern Photos : Fabian Trees, Beatrice Flückiger, André Burri

RAPPORT ANNUEL 2013/14

2


Contenu

RAPPORT ANNUEL 2013/14

swiss unihockey: Qui sommes-nous ?

4

Le Comité central

5

Rapport annuel du Président central

7

Rapport annuel Sélections

8

Rapport annuel Ligue nationale

9

Rapport annuel Ligue régionale

10

Rapport annuel Sport & Technique

11

Rapport annuel Finances

12

Rapport annuel Marketing

13

Rapport annuel du secrétariat

14

Rapport annuel éthique

15

Rapport annuel du Tribunal de l’Association

16

Rapport annuel de la Commission disciplinaire

17

Bilan 2013

18

Compte des résultats 2013

20

Explications sur les comptes annuels 2013

22

Rapport de l’organe de révision

23

Annexe sportive

25

Tableau Winner 2013/14

27

Équipe nationale Messieurs

28

Équipe nationale Dames

29

3


swiss unihockey: Qui sommes-nous ?

L’unihockey inspire, a un rayonnement po-

Au sein de ces structures, la direction de

côté juridique pour remettre en place ceux

sitif, passionne ses supporters, ses specta-

swiss unihockey, c’est-à-dire le Comité

qui ne se tiennent pas aux règlements.

teurs et les sportifs. swiss unihockey s’en-

central, développe les objectifs stratégiques

gage activement en tant qu’association

de l’unihockey en Suisse de façon durable à

La seule raison d’être de ces moyens est de

pour ces valeurs et leur développement.

l’interne et le positionne à l’externe dans les

créer les conditions-cadres nécessaires pour

domaines politiques, économiques, spor-

que l’unihockey puisse se jouer dans un en-

L’association construit sur des fondements

tifs et envers les médias. Les commissions

vironnement défini et contrôlable et puisse

solides pour assurer un développement sain

se préoccupent des tâches tactiques pour

être vécu.

et durable. Ce fondement, ce sont nos clubs

assurer de bonnes conditions-cadres : les

avec leurs joueuses et leurs joueurs. Les

règlements, les directives et les bases de pla-

structures de notre association sont donc

nification ; le secrétariat de swiss unihockey

ciblées sur les besoins de nos membres.

veille à l’application opérationnelle de ces objectifs. Last but not least, il faut assurer le

Assemblée des délégués

Conseil de l‘association

Comité central

Organes jurdiques Rechtspflegeorgane – Commission disciplinaire – Tribunal de l‘Association

Commissions – Marketing – Finances – Internet – Organe de contrôle

Secrétariat swiss unihockey

Comité Sport

RAPPORT ANNUEL 2013/14

Commissions sportives – Commission Formation et Espoirs – Commission technique – Commission des arbitres

4


Le Comité central

Le Comité central, direction stratégique de swiss unihockey, planifie à long terme. Il est pondéré, anticipe à temps les développement futurs et fixe les glissières de sécurité pour assurer un développement sain et durable de l’unihockey.

Le comité central avec son directeur : Joe P. Stöckli, Andreas Iseli, Daniel Brunner, Susanna Krenger, Mark Wolf, Daniel Bareiss, Jörg Beer, Daniel Bollinger.

Président central Daniel Bareiss

Directeur Daniel Bollinger

Chef Sélections Mark Wolf

Sélections nationale et régionale

RAPPORT ANNUEL 2013/14

Président Ligue régionale Joe P. Stöckli

Conférence des présidents de Ligue régionale

Président Ligue nationale Andreas Iseli

Comité Ligue nationale

Chef Sport & Technique Daniel Brunner

Comité Sport

Cheffe Finances Susanna Krenger – Finances – Organe de contrôle – Internet

Chef Marketing Jörg Beer

Marketing

5


RAPPORT ANNUEL 2013/14

6


Rapport annuel du Président central

President’s Day, stratégie de swiss unihockey, nombre record de membres, le Roi Football, abus sexuels, Super-finale etc., etc.: de multiples événements ont marqué cette année associative. La transparence se vit au quotidien. La transparence n’est souvent pas mise assez en avant là où des conséquences négatives et peut-être évitables pourraient entrer en jeu, là où on a peur de se fourrer dans un guêpier. Les abus sexuels sont un sujet qui reste tabou. Toute association sportive est confrontée à ce fléau, chaque club le sera probablement un jour ou l’autre. Il faut arrêter de se voiler la face, il faut éclaircir les cas douteux, prêter attention aux reproches ou aux observations et appliquer au pied de la lettre les directives de Swiss Olympic. La position de swiss unihockey est claire : Tolérance zéro. La définition de la tolérance zéro a été envoyée à tous les clubs avec les lignes directrices et la marche à suivre à l’avenir. Stratégie 2014-18 Celui qui ne sait pas ce qui se passera demain, ne sera pas fier demain de ce qui se passe aujourd’hui. Élaborer la stratégie 20142018 a été une des tâches centrales du Comité central durant cette année de rapport. Le résultat : une définition claire des objectifs liée à des buts mesurables et réalisables ainsi que des glissières de sécurité précises (conventions). Le document «  stratégie » sera communiqué à l’assemblée générale 2014. Elle a été présenté pour la première fois aux différents comités pour l’examiner. Une bonne initiative. Même si la stratégie relève de la compétence du Comité central, elle doit pouvoir être co-assumée avec les autres organes de swiss unihockey. Un pas vers la base Un nouveau pas vers la base a été fait avec l’organisation de l’Euro Floorball Tour à Schaffhouse. Un EFT qui mérite l’appellation « excellence » à tous les niveaux d’évaluation. Parfaitement organisé, une infrastructure en harmonie avec l’événement, de nombreux spectateurs, des matches palpitants, un événement dont ont profité tous les foncti-

RAPPORT ANNUEL 2013/14

onnaires et comme grande nouveauté : le President’s Day. Une bonne centaine de présidentes et présidents ont participé à cette réunion échangeant informations et idées. Leurs commentaires ont été très positifs. Le prochain President’s Day aura lieu à Zurich lors de la Coupe des champions 2014 en octobre prochain.

Football », mais avec une marge d’avance sur le volleyball, le hockey sur glace et le handball. Mais notre tâche, après une phase de consolidation, est de continuer à croître. L’unihockey est un sport très attrayant avec un grand potentiel de croissance et de commercialisation. À nous de faire notre job. Et de bien le faire.

Introduction d’une Super-finale La Super-finale, c’est pour bientôt ! Il faut du courage et de la volonté pour faire bouger les choses. Les clubs Messieurs et Dames LNA ont donné leur assentiment l’automne dernier pour l’organisation d’une Super-finale. Compliment  ! D’autres associations sportives y songent aussi. Au courage et à la volonté, il faut ajouter la motivation, l’engagement et le professionnalisme. Nous avons tous les atouts en main pour faire de cette Super-finale un grand événement. Il suffit d’agir !

Merci ! Merci à mes collègues du Comité central. J’apprécie votre ouverture d’esprit et la culture qui s’est établie ces dernières trois années et comment elle est ressentie. Grand merci aux collaboratrices et aux collaborateurs du Secrétariat de swiss unihockey qui ont trouvé la bonne méthode pour répondre aux exigences rehaussées et gérer le changement sans effets secondaires extérieurs. Merci aux fonctionnaires, entraîneurs, présidents, et, et... à tous ceux qui s’engagent à titre honorifique pour notre sport. Merci à tous.

En mutation Nous sommes en pleine mutation. Des sports comme le nôtre et aussi le volley, le handball et le basket reçoivent un accueil favorable. Le Roi Football souffre depuis un certain d’une détérioration de son image. Fini le temps où la finale de Coupe se jouait à guichet fermé. Fini le temps où on allait en famille au match de foot le dimanche. S’il vous plaît, comprenez-moi bien – je suis aussi un fan de foot. Je sais aussi qu’il ne faut que quelques casseurs pour faire beaucoup de dommages. Mais si l’Association suisse de football et les clubs n’arrivent pas à maîtriser la situation, il y aura de plus en plus de fans de sport à se désintéresser du foot et à chercher des alternatives.

Je vous souhaite un bel été et attends avec impatience l’ouverture de la prochaine saison.

Daniel Bareiss, Président central

Chiffre record de membres 30’000 – un chiffre impressionnant. Pour la première fois dans l’histoire de swiss unihockey, nous avons franchi le seuil de 30‘000 joueuses et joueurs avec licence. Une comparaison avec d’autres sports n’est pas facile, car certaines associations comptent les fonctionnaires dans leur contingent de licenciés et d’autres non. Selon les derniers chiffres ajustés, l’unihockey est le deuxième sport d’équipe de Suisse, juste après le Roi

7


Rapport annuel Sélections

Les unihockeyeuses et les unihockeyeurs particulièrement doués sont le capital de swiss unihockey. Pour rester dans les nations de tête, nous devons investir en première ligne dans la formation de futurs joueurs de haut niveau. Conditions de base : journées d’activité en commun, entraîneurs avec bonne formation, conditions-cadres optimales et collaboration étroite avec les clubs. La finale CM des M19 Messieurs à Hambourg est sans doute l’événement marquant de ces deux dernières années sous l’angle Sélections. La façon dont la jeune équipe s’est présentée a soulevé l’enthousiasme. Quelques-uns des joueurs ont d’ailleurs accédé directement depuis cet événement au cadre élargi de l’équipe nationale A. C’est la preuve indéniable que la philosophie et la structure Sélections sont t bien établies. L’équipe nationale A Messieurs est en pleine mutation suite au succès du CM en Suisse (décembre 2012). Une équipe de jeunes joueurs va être maintenant mise sur pied pour le CM 2016 ; elle sera dirigée par Petteri Nykky. Mais auparavant, l’équipe se battra pour ravir une médaille à Göteborg en 2014. L’équipe nationale A Dames s’est battue avec acharnement au CM 2013 à Ostrava et a pu remporter la médaille de bronze dans la pro-

RAPPORT ANNUEL 2013/14

longation. Après la déception au CM 2011 en Suisse, Sascha Brendler a repris le flambeau et l’équipe s’est montrée très persuasive en Tchéquie. Les jalons sont posés pour un bel avenir de l’unihockey Dames. La voie stratégique 2012-2016 pour les Sélections a fait ses preuves et sera poursuivie. Il existe un grand potentiel dans l’encouragement individuel des talents et dans la mise sur pied qualitative et quantitative des Journées d’activités Sélections. La collaboration avec les clubs s’est fortement améliorée, mais il y a encore bien des ressources inexploitées dans ce domaine. Si tous coopèrent et que nous visons ensemble l’objectif CM Or, nous pourrons puiser dans le potentiel de notre équipe Sélections. Objectifs & défis Sélections - Responsabilité stratégique pour le domaine Sélections - Guider les Sélections nationales et régionales - Développer une philosophie uniforme pour les Sélections - Ériger une culture des prestations (Performance Lifestyle) - Responsabilités pour entraîneurs de Sélections (Nati-A – M17) - Représentant chef sport de prestations envers Swiss Olympic et OFSPO - Membre du groupe de compétences sports d’équipe et EFT-CO de l’IFF

Objectifs remplis - Projets CM-A et résultat Nati A Messieurs 2012 (Médaille de bronze) - Réultat M19-CM Messieurs à Hambourg 2013 (médaille d’argent) - Résultat CM-A Dames à Ostrava 2013 (médaille de bronze) - Création du trophée Sélections régionales M17 et trophée de finale M15 Messieurs - Application de la stratégie Sélections 20122016 avec manuel Sélections pour les entraîneurs - Remaniement des directives Sélections pour les Espoirs À atteindre - Soutien individuel des talents - Diagnostic standardisé des prestations, controlling et assurance du savoir-faire - Infrastructure Sélections Espoirs Equipes Dames

Mark Wolf, Chef Sélections

8


Rapport annuel Ligue nationale

Des spectateurs en grand nombre à quelques grands événements ne se sont malheureusement pas répercutés sur le quotidien de l’unihockey. En outre, l’unihockey Messieurs et l’unihockey Dames se développent à des rythmes différents. Les deux dernières saisons nous avons vécu des championnats d’une grande intensité. Les grands moments à la Saison 20122013 auront été l’ouverture spectaculaire du championnat avec un match de championnat suédois, puis le Derby bernois dans une salle omnisport comble au Wankdorf à Berne (2500 spectateurs) ainsi que le CM inoubliable en Suisse avec d’innombrables moments de grande tension et une finale où l’Hallenstadion à Zurich a affiché complet (11000 spectateurs). Les deux finales de Coupe ont aussi affiché complet (au moins 3000 spectateurs). Le quotidien unihockey a malheureusement été différent et nous avons constaté une baisse des spectateurs aussi bien aux matches Messieurs que Dames. Il faut croire que les grands événements attirent plus ; les présidents de la Ligue nationale ont donc décidé que dès la saison prochaine, les champions Dames et Messieurs seraient élus lors d’une finale playoff, ladite Super-finale. Mais ce qui marche bien en Suède et en Tchéquie, ne le sera peut-être pas en Suisse où la situation initiale en matière d’infrastructures sportives et de paysage TV Sport est fort différente. Je souhaite et j’espère que cette Super-finale aura des retombées positives sur le championnat. Car cette réalité au quotidien assure la prospérité de tout club. Lors d’un séminaire, les ligues nationales ont pris des décisions pour rehausser l’attractivité des championnats normaux. Des bases et des concepts seront élaborés concernant l’infrastructure

RAPPORT ANNUEL 2013/14

(places de travail pour les médias, zone VIP/ networking, tapisol spéciaux pour les championnats). Un autre groupe de travail examine actuellement la faisabilité et les possibilités de prolonger le championnat. Continuité chez les Messieurs, situation différente chez les Dames L’unihockey Messieurs se développe avec régularité aussi bien sous l’angle sportif qu’organisationnel. Ceci se constate dans l’infrastructure à la base qui est bien répartie avec les championnats Espoirs Grand terrain (M21/M18/M16) que ce soit dans la gamme des âges, des prestations ou géographiquement ; la différence est peu accentuée entre les meilleures équipes 1ère ligue et les équipes moins performantes LNB. Ce qui fait souci, c’est l’unihockey féminin. Malgré une ligue compacte de 8 équipes LNA et 8 équipes LNB, les différences entre les ligues sont énormes et nous devons nous occuper fréquemment de retrait d’équipes et du manque d’équipes Espoirs. A croire que les besoins et les attentes des deux sexes – certainement aussi du fait qu’il n’y a que 15% de licences Dames – ne sont pas comparables. Selon moi, il faudrait songer prochainement à séparer le sport élite Dames du sport élite Messieurs. Chaque ligue pourrait ici progresser à son rythme et entreprendre ses phases de développement sans stress. Il y a cinq ans, j’ai quitté le SV Wiler-Ersingen , une équipe de ligue nationale expérimentée, pour propager l’unihockey au niveau sport d’élite. J’ai vécu cinq années intensives de présidence Ligue nationale et de par toutes nos activités et les mesures que nous avons prises, nous avons certainement visé des objectifs très élevés. Mais j’ai dû aussi apprendre que ceci n’est pas toujours simple dans une organisation basée sur la démocratie de base avec des intérêts et des

attentes divergents. Le développement de la LNA Messieurs avec l’introduction des 8e de playoffs, celle de la LNB Messieurs avec la reprise du mode LNA, divers Mobiliar-Games et l’établissement d’un paquet attrayant de sponsoring sont à mon avis des activités fort appréciées et très salutaires pour la Ligue nationale. Malheureusement, ce qui n’a pas fonctionné, c’est le Masters Swiss Unihockey, boudé, il a dû être supprimé après deux matches par manque de soutien de la Ligue nationale. Aujourd’hui, je ne me représente plus pour une réélection et je suis un peu amer. De nombreux défis passionnants pourront être abordés avec de nouvelles forces et un nouveau dynanisme. Je remercie tous ceux qui m’ont accompagné au Comité Ligue nationale et au Comité central ; nous avons vécu de belles expériences ensemble  ; je remercie les collaborateurs du Secrétariat de swiss unihockey pour leur coopération constructive et de qualité Je souhaite à mon successeur bien du succès dans sa nouvelle fonction.

Andreas Iseli, Président Ligue nationale

9


Rapport annuel Ligue régionale

Deux années viennent de passer. Et la sensation qu’il ne s’est rien passé ou que l’on n’a pas atteint nos objectifs surgit une nouvelle fois. Un regard en arrière est toujours propice pour faire le point et jeter un regard en avant. Si l’on passe en revue ces deux dernières années, on constate que les objectifs atteints ont été plus nombreux qu’on ne penserait à première vue. Se fixer des objectifs, oui, mais ils ne peuvent être atteints que pas à pas d’autant que tous les fonctionnaires assument leurs tâches à titre honorifique. Si dans la Ligue régionale bien des points et des thématiques sont d’ordre politique, certains présentent aussi des aspects sportifs pour lesquels la décision relève du Comité Sport (CS). Le sport de masse et la voie qui mène au sport d’élite sont du ressort de la Ligue régionale. La délimitation entre Grand terrain et Petit terrain, entre Messieurs et Dames ne doit en aucun cas être sous estimée. C’est exactement dans cette diversification qu’est la difficulté de diriger efficacement la Ligue régionale, mais qui donne aussi du piment à la fonction de président de Ligue régionale. Le sport de masse est lié au sport d’élite – et vice-versa ! A l’unihockey, ceux qui ne veulent pas pratiquer le sport d’élite, mais qui n’en sont pas pour autant moins ambitieux, sont la majorité. C’est d’ailleurs dans ce creuset que se recrutent les talents. Ceci prouve clairement que le sport de masse et le sport d’élite sont étroitement liés. Pourtant ces rouages ne sont pas encore partout bien huilés. Pour mieux percevoir les besoins de la base, la Ligue régionale a lancé en alternance diverses rencontres de ligue aussi bien pour le Petit terrain que pour le Grand terrain, la ligue Dames et la ligue Messieurs. Ces contacts portent déjà leurs fruits, plus que nous ne l’aurions pensé. Et les résultats sont là. Impact positif des playoffs L’introduction de matches playoffs en 1ère ligue GT a été efficace. Les clubs ont réagi positivement et se réjouissent de cette nouveauté. À mentionner : leur extension à la 2e ligue.

RAPPORT ANNUEL 2013/14

L’unihockey Dames a été l’objet de beaucoup d’attention dans le passé. La plus grande difficulté pour monter en 1ère ligue reste la réglementation du contingent d’arbitres. Tout le travail doit venir de la base. La plupart des joueuses de moins de 21 ans jouent généralement dans l’équipe fanion ce qui rend difficile la mise en place d’une équipe M21. Heureusement l’organisation d’un championnat-projet M17 a été acceptée. Mais pour avoir suffisamment d’équipes, il faut du temps, quelques clubs avec Juniores se sont mis ensemble. Il ne faut pas précipiter les choses. On pense depuis longtemps à rendre obligatoire la mise sur pied d’une équipe M21 et/ ou M17. Le Petit terrain a été au centre des préoccupations ces deux dernières années. Des playoffs ont été introduits pour la 1ère ligue aussi bien pour les équipes Messieurs que Dames. Il en est résulté un incroyable essor. Les matches ont gagné en dynamisme et en attractivité. La liste des préqualifiés en Coupe de ligue a donné un regain d’attractivité à l’unihockey. La plus grande et aussi la plus radicale nouveauté chez les Dames a été décidée dernièrement : la réforme proposée par la Ligue régionale – d’ailleurs un des résultats des rencontres PT Dames – a été approuvée par le Comité Sport pour la Saison 2015-2016.

Fondation des associations cantonales – une étape importante Mais ce qui reste en suspens, c’est la fondation d’associations cantonales. En vue de la régionalisation, ceci est une étape importante d’autant que par le passé, de nombreuses réflexions ont eu lieu dans ce contexte. Comment aider les régions ? Comment approcher les régions unihockeyennes éloignées ? Un sujet complexe qui m’a causé bien du souci : des cultures différentes que ce soit du point de vue géographique que linguistique. Mais le premier President’s Day en novembre 2013 a montré que nous sommes sur la bonne voie avec une restructuration possible de la Ligue régionale, même si les divergences persistent. Je remercie les sept présidents des régions et les responsables de la CT-RL pour leur collaboration intensive et les discussions animées au cours de ces deux saisons. Un grand merci aussi au Secrétariat de swiss unihockey, aux fonctionnaires et aux bénévoles.

Joe P. Stöckli, Président Ligue régionale

Le championnat des Seniors PT a aussi subi quelques modifications. Des propositions moins contraignantes ont été élaborées et seront applicables lors d’un prochain championnat. Notre but n’est-il pas que les anciens « actifs  » restent dans les clubs  ? Le championnat loisirs a aussi été discuté sous différents angles. Il ne faut pas oublier les différentes thématiques traitées par le passé en ce qui concerne les équipes partenaires, le dédommagement formation et les contingents de licences. Ces sujets influent sur le développement de l’unihockey.

10


Rapport annuel Sport & Technique

Depuis notre dernière assemblée générale, le Comité Sport est un organe autonome. La thématique du domaine des Espoirs est au centre de ses travaux. Le remaniement des statuts à la dernière assemblée générale a permis de créer les conditions de base pour que le Comité Sport (CS) puisse agir en organe autonome avec des compétences clairement définies. Les premiers mois, il a fallu s’accoutumer et trouver un terrain d’entente entre nous. Grâce au règlement d’organisation interne élaboré au sein de la commission, les phases de travaux et les délais ainsi qu’un processus de consultation transparent (là où c’est nécessaire) ont été fixés et ont caractère obligatoire. Les décisions du Comité Sport sont ciblées sur des conditions-cadres optimales pour tous les groupes concernés et se focalisent sur les besoins des clubs ; un fil conducteur de développement pour les athlètes a ainsi été mis sur pied. Les solutions pragmatiques visant le développement de l’unihockey prévalent. Au cours de la Saison 2012/13, le CS s’est réuni cinq fois en soirée et a tenu deux séminaires au cours de l’été 2013. Au cours de la Saison 2013/14, il y a eu 4 réunions et deux séminaires d’une journée. Les thèmes du domaine Espoirs ont été traités en priorité puisqu’il y a de nouveaux créneaux ou des adaptations de forme de jeu. L’accent a aussi été mis sur la nouvelle stratégie AC au chapitre du sport ainsi que diverses adaptations de règlement. J’aborde ci-après deux sujets qui me tiennent à cœur : Unihockey enfants Sur la base des résultats du sondage 2012/13 au Roadshow, nous avons concrétisé les premières adaptations au début de la Saison 2013/14 à la forme de jeu des Juniors D. Le feedback des participants a été excellent et a confirmé aux responsables qu’ils s’étaient engagés sur la bonne voie. Autres améliorations: p. ex. une répartition des classements

RAPPORT ANNUEL 2013/14

pour freiner des résultats trop élevés est proche de l’application chez les Juniors C et D. En outre des contacts ont été établis avec des institutions qui ont des championnats libres avec des systèmes de jeu différents, il en est résulté des entretiens constructifs et fort améliorés qui mettent en exergue les points communs et les objectifs. L’avenir des Juniors C- / M14 Un groupe de travail a étudié à fond le cas des Juniors C et M14 et a élaboré plusieurs modèles (nouveau championnat complet sur Grand terrain, championnat parallèle Petit/Grand terrain) qui ont été présentés sous forme de sondage sur internet pour prise de position. Sur la base des feedbacks, un championnat complet M14 a été organisé pour la Saison 2014/15. Malheureusement, il n’y a pas eu assez d’inscriptions et le lancement de ce championnat a été remis d’une année. Si bien qu’à la saison prochaine, la variante « Championnat parallèle » pour laquelle la commission Formation avait opté sera de nouveau appliquée.

d’adapter ces thèmes (y inclus des domaines apparentés telles les « équipes partenaires ») à des besoins actuels et nouveaux du sport. Je remercie les membres du Comité Sport pour leur engagement et leur esprit coopératif. Leur fonction au sein de la Commission Sport leur prend beaucoup de temps et il l’exerce à titre honorifique, ceci est impressionnant et ne peut pas être assez loué. Mes remerciements vont aussi aux commissions spécialisées (Commission des arbitres, Commissions technique, Formation et Espoirs) et au Secrétariat de swiss unihockey. Je me réjouis de poursuivre cette bonne collaboration et d’échanges intéressants et fructueux en perspective.

Daniel Brunner, Chef Sport & Technique

Deux nouveaux groupes de travail Les conséquences des résolutions du CS de ces deux dernières années seront examinées périodiquement sous un angle critique. Si cela s’avère nécessaire, il y aura encore d’autres adaptations et corrections. Ces derniers mois, le Comité Sport a mis sur pied deux nouveaux groupes de travail qui se sont attaqués à un sujet important. Je profite de la rédaction de ce rapport annuel pour vous les présenter succinctement. Le premier groupe a élaboré les critères d’un « label inscription  »  ; il récompense financièrement les clubs qui fournissent un bon travail avec les Espoirs et ont des structures de qualité. L’idée de ce projet est née d’un échange constructif entre les représentants de la Ligue nationale et de la Ligue régionale siégeant dans le Comité Sport. Le deuxième groupe analyse les règlements existants en matière de licence, double droit de jouer et droit d’intervention  ; il s’efforce

11


Rapport annuel Finances

Les comptes annuels 2013 se sont clos avec des résultats nettement meilleurs que budgétés. En contrepartie, l’introduction d’un processus de budget, une analyse des TIC et le remaniement du TTA (finances) nous ont tenus en haleine. Un an déjà que le CM Messieurs à Berne et à Zurich est terminé, il a mis sous pression les responsables des finances qui ont vécu dans l’expectative cette aventure difficilement estimable du point de vue financier. Ce championnat Messieurs n’a pas seulement été formidable du point de vue prestations sportives. Sans tenir compte des coûts en personnel, le CM a été très satisfaisant sous l’aspect financier. Mais je ne voudrais pas passer sous silence la charge supplémentaire que de tels événements génèrent pour les collaborateurs de swiss unihockey. Cela signifie en chiffres : 2000 heures supplémentaires de travail, en majorité pour ce CM Messieurs. L’année du CM 2012 s’est close avec un bénéfice de Fr. 24‘156.95 (budget : déficit de Fr. 81’206.00). Le capital de swiss unihockey est passé à Fr. 451’230.62. Introduction d’un processus budgétaire 2013 aurait du être une année sans grand événement. Mais celui qui comptait passer une année tranquille a dû revoir sa copie. Avec l’introduction du processus de budget, une analyse des TIC ainsi que le remaniement du TTA, il y a eu du travail sur la planche. Et la maxime « il faut économiser » était toujours en vigueur. Par conséquent, un des objectifs principaux en 2013 a été l’optimisation des dépenses. Pour prendre conscience des coûts, il faut s’occuper des chiffres, resp. des coûts. A cet effet, un processus budgétaire a été introduit l’an passé avec pour but que les responsables des commissions et des sections examinent à fond les coûts /dépenses dans leur domaine, qu’ils prennent conscience des coûts qu’engendrent certaines activités et tâches et soient responsables de leur budget. Dans bien des cas, cette introduction ne s’est pas

RAPPORT ANNUEL 2013/14

faite sans problème et on verra dans quelle mesure les chiffres budgétés correspondent à la situation réelle. Le processus budgétaire pour l’exercice comptable 2015 débutera juste après l’assemblée générale 2014. Sur la base de ce que l’on peut présumer pour 2014, les responsables de budget devront encore optimaliser les phases et l’exécution de leurs activités. Comptes 2013 nettement meilleurs que budgétés Les efforts entrepris pour faire des économies méritent un compliment. Un grand merci aussi aux collaborateurs du secrétariat de swiss unihockey. Ils se sont toujours efforcés de limiter les coûts dans leur domaine et leurs efforts n’ont pas été vains puisque les comptes 2013 se sont clos bien mieux que budgétés (voir les détails dans le document « Explications sur les comptes annuels  »). L’exercice comptable 2013 clôt avec un déficit de Fr.  30’564.75 alors qu’un déficit de Fr.92’690.00 avait été budgété. Le capital propre de l’association a ainsi diminué et passe à Fr. 420 665.87. Remaniement TTA, analyse TIC, développement controlling En 2013, le remaniement de la directive TTA (Taxes, Taxes, Dédommagements, Amendes) commencé l’année précédente s’est poursuivi en 2013. Malheureusement, nous avons dû constater que les coûts de déplacement des arbitres qui sont une composante des dédommagements n’avaient pas été adaptés au renchérissement. Le calcul était fondé sur le tarif des TP de 2004 alors que les frais effectifs étaient remboursés. Force est de constater que l’augmentation des tarifs TP selon les informations des CFF a été de presque 14%. Les dédommagements ont maintenant été adaptés aux coûts actuels TP et approuvés par le Conseil de l’association en même temps que l’augmentation du dédommagement pour arbitrage demandée par la CA.

Sur la base des provisions faites ces dernières années dans ce domaine, les dépenses à court terme et à moyen terme devraient toutefois pouvoir être financées. Le développement d’un controlling dans le domaine des finances a commencé en 2013. Le Comité central et la direction de swiss unihockey devraient avoir désormais un instrument de gestion qui leur permet de détecter rapidement des changements et de réagir en conséquence. Déficit important de la Coupe des champions swiss unihockey est placé de nouveau devant un grand événement à Zurich en 2014 avec la Coupe des champions. Sur la base des premiers chiffres du budget et les expériences faites précédemment, resp. les chiffres des organisateurs suédois et finlandais, il faut compter avec un déficit important. Il ne reste qu’à espérer que la scène suisse de l’unihockey et aussi ceux qui ne jouent pas à l’unihockey viendront nombreux à Zurich. Même si je me répète : swiss unihockey est sur la bonne voie, mais il faut continuer à optimiser les coûts. La vigilance s’impose pour que swiss unihockey ait une base financière saine.

Susanna Krenger, Cheffe Finances

Les résultats de l’analyse externe des TIC ont montré qu’il y avait lieu d’agir, ce qui bien sûr aura des répercussions sur les finances.

12


Rapport annuel Marketing

Le ressort Marketing existe depuis début 2013 et fait partie du Comité central; les domaines : il s’articule autour de « la commercialisation des produits de swiss unihockey, la communication et les events ». Faire connaître l’unihockey en Suisse et garantir un financement durable de l’association avec des instruments de commercialisation efficaces et des activités de commercialisation dynamiques sont les tâches principales de ce nouveau ressort du CC. La concrétisation de ces deux activités principales est assurée par les collaborateurs du secrétariat de swiss unihockey du secteur Marketing, events et communication avec le Chef Marketing. Le Comité central a défini les premières esquisses du marketing dans la stratégie de l’association - swiss unihockey se positionne par rapport à ses groupes cibles en tant qu’association sportive moderne et est ouvert à de nouvelles idées visant l’accroissement de la popularité de l’unihockey en Suisse et des recettes de sa commercialisation. - swiss unihockey communique de manière ouverte, transparente et en temps propice avec les groupes cibles internes et externes ; swiss unihockey utilise des instruments de communication modernes et appropriés à ces groupes. Les commentaires suivants résument les activités principales de marketing en 2013 : Analyse de l’offre de sponsoring Au début de l’année 2013, la structure du sponsoring et l’offre en sponsoring avec les prix y attenant a été traitée à fond et quelques adaptations ont eu lieu sur la base des résultats. Une structure pertinente avec diverses catégories de sponsorings garantit des prestations de communication attrayantes qui sont offertes aux sponsors et aux annonceurs potentiels. Parallèlement les mesures d’acquisition ont été intensifiées. Mais force est de reconnaître que l’unihockey a encore du mal à se positionner auprès des promoteurs de l’économie en Suisse – ceux-ci s’engagent plus facile-

RAPPORT ANNUEL 2013/14

ment dans des sports comme le football, le hockey sur glace et le ski.

mes en 2018 auprès de l’Association internationale d’unihockey IFF.

Introduction du meilleur marqueur Mobilière Il est réjouissant d’annoncer que le partenariat avec notre sponsor principal « La Mobilière  » a été prolongé de plusieurs années. Un nouvel instrument a été développé «  le meilleur marqueur  » pour les équipes LNA Messieurs et Dames. Ainsi la Mobilière investit – outre les activités classiques comme le sponsoring associatif – une somme substantielle dans l’encouragement des Espoirs des clubs LNA. La compagnie d’assurances dispense d’ailleurs son engagement « Meilleur marqueur » aussi aux trois sports d’équipe en salle : handball, volleyball et basketball. Cette initiative de la Mobilière a eu des retombées positives puisque les quatre associations de sport d’équipe se sont rapprochées et s’engagent ensemble dans des actions communes comme une présence médiatique accrue.

Création de la Super finale En outre, un groupe de travail composé de représentants LNA et du Comité national ainsi que du secrétariat de swiss unihockeya élaboré un concept pour une « Super finale » où serait déterminée le champion suisse et la championne suisse. Cette Super finale aura lieu pour la première fois en avril 2015 à la Kolping Arena à Kloten. Une bonne nouvelle : la télévision suisse a manifesté son intérêt pour cette idée et a exprimé son intention de retransmettre en direct – en fonction des possibilités – cette Super finale. swiss unihockey travaille intensivement à l’organisation de ce nouvel événement vedette.

Suspension de la revue de l’association Une décision exemplaire durant l’année associative 2013 a été la suspension de la parution du magazine de l’association « Powerplay » et le début d’un partenariat médiatique avec le magazine spécialisé «  unihockey. ch ». Des économies de coûts et des possibilités de synergie ont conduit à cette décision. Nouvelle pratique d’attribution lors d’événements Dans le domaine des événements, l’attribution de manifestations organisées par l’association a été refondue  ; cette nouvelle base vise à plus de transparence, à ce que ces événements s’autofinancent et tiennent compte des aspects régionaux. L’attribution de l’Euro Floorball Tour Messieurs à Schaffhouse, la finale de Coupe 2014 une nouvelle fois à Berne ainsi que la Coupe des champions IFF à Zurich s’est faite selon le nouveau standard d’attribution.

Initiative Olympia 202x Pour donner un coup de pouce à l’unihockey en général en Suisse, l’initiative « Olympia 202x » à laquelle des personnalités des milieux de l’économie, de la politique et du sport apportent leur soutien a été mise sur pied. L’objectif est de soutenir l’association internationale (IFFF) dans ses efforts pour que l’unihockey soit reconnu discipline olympique.

Jörg Beer, Chef Marketing

Candidatures à des événements internationaux Le Comité central s’est préoccupé de l’accueil et donc de l’organisation de nouveaux événements internationaux durant cette année de rapport annuel et s’est porté candidat pour l’organisation du Championnat mondial M19 Messieurs en 2017 et des Da-

13


Rapport annuel du secrétariat

Et année pour année revient le rapport d’activités. Une bonne occasion pour dresser un bilan des événements positifs et négatifs, des rencontres ou des moments de grandes émotions. Dans notre société où tout va si vite, cela fait du bien et encourage à regarder l’avenir avec conviction et dynamisme et à avoir des visions. Dans un an, swiss unihockey fêtera ses 30 ans ! Seulement 30 ans ou déjà 30 ans  ? C’est certes un choix subjectif. Points de comparaison, 1985  : lancement de la vignette autoroutière, premières émissions sur SAT 1, Boris Becker remporte son premier tournoi à Wimbledon, présentation du Commodore Amiga (premier modèle d’ordinateur personnel) et l’épave du Titanic est localisée. Peu importe que 30 ans soient considérés une période longue ou courte : l’unihockey s’est développé à une vitesse endiablée comme probablement aucun autre sport en Suisse. Nous comptons aujourd’hui 30‘000 licenciés et 18‘000 matches se disputent chaque saison arbitrés par quelque 1’500 arbitres. Nous sommes de plus en plus présents dans les médias et le nombre de spectateurs est à la hausse  ; nous commençons aussi à être reconnus par le grand public – grâce entre autres aux deux CM (2011 et 2012) qui se sont disputés en Suisse, et petit à petit, on constate une amélioration de l’infrastructure, resp. de l’extension des salles omnisports. On pourrait poursuivre cette énonciation à volonté. Mais un point est pour moi capital  : le développement de l’unihockey ne serait pas possible sans l’engagement des bénévoles. Un grand merci à tous  ! Sans cette base, nous ne serions pas arrivés où nous sommes aujourd’hui. Mais je vais arrêter de regarder en arrière et vous donner un aperçu général de ce qui s’est passé au secrétariat de swiss unihockey à la saison dernière : Organisation/Personnel - Bienvenue à Monika Reinhard, Reto Gyger, Carla Spielmann, Carla Scheidegger, Fabienne Christen. - Au revoir et bonne continuation à Daniel Bitterli, Daniel Kupferschmied, Thomas Baumann, Simon Leuenberger, Ryan Winkler - Chiffres Secrétariat swiss unihockey (état mai 2014) : 19 collaborateurs (dont 3 stagiaires et 1 intérimaire), total 1460 %

RAPPORT ANNUEL 2013/14

Partenariat - Reconduite des contrats avec la Mobilière, Rivella, Concordia, Adidas, Gast Reisen, SUVA, OFSPO, Swiss Olympic - Conclusion de nouveaux contrats avec Jordi Médias, Unihockey pour les enfants de la rue, Tixtec - Activités en cours : acquisitions partenariats, ponctuellement aussi avec des agences de marketing Informatique - Implémentation dans les délais de l’organisation extension et programme TIC sur la base de l’analyse TIC 2013 - Réalisation du changement de fournisseurs : solution de l’association (nouveau : Technology Astronauts); hébergement (nouv. Green); CMS (nouv. Concrete5); support TIC secrétariat swiss unihockey (nouv. Inhouse) - Projets d’efficacité accrue (pour clubs et association) et développement sont lancés et les délais (rapport de match online, plateforme vidéo, serveur affaires, intégration du module DK, optimisation du portail des clubs et solution de l’association, etc.) sont fixés. Sport - Intégration de la base (selon décision des organes sportives) : feedback des clubs dans le cadre d’une roadshow, analyse et développement des instruments de jeu, surtout chez les Juniores et Juniors D, C, M14, M17. - Relance des formations d’entraîneurs swiss unihockey, en particulier dans les catégories enfants, gardiens de but et équipes nationales (ENA). - Projets de professionnalisation : modernisation des sélections, extension de la structure label, lancement d’une nouvelle solution d’enregistrement vidéo vaste en LNA (pour la première fois aussi au secteur féminine), introduction d’une solution de publication uniforme des règlements. Communication - Nouvelle version du moyen de communication avec les fonctionnaires de l’association  ; extension planifiée de la newsletter standard, nouveau design et remaniement du manuel CI/CD  : visuels et applications communicatives pour les événements, site Web, imprimés de l’association, etc. - Révision complète (mise en page, design, contenus) du site Web www.swissunihockey.ch en préparation (Going-live au cours de l’année 2014)

Marketing/événements - Meilleur marqueur « la Mobilière » : plateforme attrayante de sponsoring avec rayonnement étendu - Grand succès d’événements dans le sport de masse et de haut niveau : haute fréquentation des camps de jeunes. - Record de participants aux Rivella Games, Finale de la Coupe Messieurs à guichet fermé, record de spectateurs chez les Dames et Coupe de ligue, meilleur EFT Messieurs à Schaffhouse depuis le début de cette série de tournois. - Lancement de nouveaux projets/événements, resp. développement des formats existants  : Coupe des champions IFF à Zurich (1er au 5.10.2014), Super finales à Kloten (avril 2015), extension Rivella Games (+ de tournois et + de participants), mise au concours/évaluation des comités locaux d’organisation pour deux tournois EFT en 2015 en Suisse, préparation de la fête des trente ans de swiss unihockey. Administration/Finances - Pour la première fois, le budget a été établi sur la base de la nouvelle structure des centres des charges - Préparation laborieuse et adaptation de l’infrastructure technique et du logiciel pour la comptabilité en rapport avec l’introduction du calcul des centres de charges. - Chiffres : 30‘154 licencié-e-s (année précédente 29‘800), 418 clubs (année précédente 430), 2‘080 équipes (année précédente 2‘052), 2‘119 transferts de joueurs/joueuses (année précédente 1‘948) Et maintenant respirons bien fort et prenons la route, la route d’un sport empreint de plus de professionnalisme, encore plus attrayant, un sport avec le succès à la clé  ! Faisons la route ensemble, montrons que nous sommes jeunes et dynamiques, que nos idées sont toujours meilleures que celles des autres. Je vous remercie tous, toutes fonctions confondues, je me réjouis de vous rencontrer et de passer un bon moment avec vous.

Daniel Bollinger, Directeur

14


Rapport annuel éthique

swiss unihockey s’engage pour un unihockey de haute qualité. Le respect résolu, l’application des principes éthiques et un comportement adéquat sont des critères importants pour assurer un sport durable. Des problèmes éthiques peuvent surgir de la structure de base, de la nature et des objectifs du sport : bien que le sport dispose d’un potentiel élevé pour réaliser des valeurs humaines essentielles, il peut aussi exercer une influence négative. Le sport peut ainsi passer à côté de représentation des valeurs et pervertir, par ex. quand l’ambition sportive nuit à la santé. Le sport peut promouvoir l’intensité du vécu et la cohabitation, mais peut enfreindre les règles de la communauté p. ex. par le non-respect de l’égalité des chances, la discrimination ou un comportement déloyal. C’est pourquoi, swiss unihockey respecte et soutient la charte d’éthique du sport de Swiss Olympic dans sa totalité. Cette charte éthique de Swiss Olympic est basée sur sept principes contraignants pour un sport sain, correct et respectant la personne. 1. Traiter toutes les personnes de manière égale ! La nationalité, le sexe, l’âge, l’orientation sexuelle, l’origine sociale, les préférences religieuses et politiques ne sont les éléments d’aucun désavantage. 2. Promouvoir l’harmonie du sport avec l’environnement social ! Les exigences relatives à l’entraînement et à la compétition sont compatibles avec la formation, l’activité professionnelle et la vie de famille. 3. Favoriser le partage des responsabilités ! Les sportives et les sportifs sont associés aux décisions qui les concernent. 4. Respecter pleinement les sportifs et les sportives au lieu de les surmener ! Les mesures prises pour atteindre les objectifs sportifs des individus ne lèsent ni leur intégrité physique ni leur intégrité psychique.

RAPPORT ANNUEL 2013/14

5. Éduquer à une attitude sociale juste et à un comportement responsable envers l’environnement. Les relations mutuelles entre les personnes tout comme l’attitude envers la nature sont empreintes de respect. 6. S’opposer à la violence, à l’exploitation et au harcèlement sexuel ! La prévention s’effectue sans faux tabous  : être vigilant, sensibiliser, intervenir à bon escient. 7. S’opposer au dopage et aux toxicodépendances ! Expliquer sans relâche et, en cas de consommation, réagir immédiatement . Dans le cadre du traitement stratégique 2014-2018, swiss unihockey attache grande importance à l’éthique et formule ses objectifs sur la base de la charte Swiss Olympic. Selon le nouveau modèle d’encouragement de Swiss Olympic et de la convention de prestations y associées valable quatre ans, les associations membres de Swiss Olympic doivent élaborer un concept d’éthique, le soumettre à l’association faîtière et lui en faire rapport régulièrement. La direction de swiss unihockey considère que ces mesures éthiques ne doivent pas être appliquées uniquement sur la base des directives de Swiss Olympic, mais doivent venir de swiss unihockey elle-même avec une focalisation renforcée sur ce domaine sensible et des objectifs durables. swiss unihockey s’implique déjà aujourd’hui dans le traitement de thèmes éthiques. Ceci ne se fait toutefois pas encore sur la base d’une documentation concrète ou d’une planification systématique avec les objectifs de l’association. Les thèmes ci-après ont été élaborés ou sont en cours d’élaboration : - Avec la SUVA  , prévention des accidents: prix fairplay, lunettes de protection, Sport Basics - Prévention du tabagisme (Snus) avec cool&clean (Swiss Olympic)

- Élaboration d’une campagne « respect  » avec cool&clean et les associations de sport en salle : volleyball, handball, basketball (lancement à la Saison 2014-2015) - Définition et attitude de l’association envers les abus sexuels (Tolérance zéro) - Campagne de sensibilisation avec Swiss Olympic dans le cadre des assemblées générales 2014 - Premiers efforts avec Special Olympics dans le contexte de l’approche, resp. de l’intégration de l’unihockey pour personnes avec handicap mental - Partenariat avec l’association « Unihockey pour les enfants de la rue » - Analyse d’une coopération dans le domaine de l’utilisation renforcée des transports publics - Organisation de la Coupe des champions 2014 sur la base du concept ecosport de Swiss Olympic - Ancrage explicite du domaine Ethique et de la charte Ethique dans les statuts de swiss unihockey - Sur la base d’un chèque Ethique programmé et structuré, swiss unihockey va maintenant étudier sur quels sujets éthiques elle se focalisera ces prochaines années et élaborera sur la base des résultats de son enquête un concept d’éthique appropriée. Nous comptons sur la collaboration et le soutien de nos clubs. Nous voulons développer des outils de travail et des instruments à caractère obligatoire qui transmettent un certain savoir, donnent des explications et influent sur le comportement et les relations. L’éthique et la durabilité doivent être des éléments immuables dans le sport organisé et dans la vie des clubs. En tant que membre de Swiss Olympic, nous faisons nôtres trois valeurs de notre association faîtière : excellence, amitié respect.

Daniel Bollinger, Directeur

15


Rapport annuel du Tribunal de l’Association

Le Tribunal de l’Association (TA) constate que le nombre de recours est stationnaire. Par contre, le TA est plus souvent contacté pour des demandes d’informations juridiques en dehors d’une procédure juridique. Si la position indépendante dans laquelle le Tribunal de l’association exerce son activité est prise en considération, la croissance ou l’augmentation des cas à traiter ne peut être un objectif. Le Tribunal n’a pas d’influence et n’influe pas sur le développement de ses tâches : ces influences viennent de l’extérieur et ne sont pas prévisibles. Mais du point de vue qualitatif, les objectifs sont possibles et ils n’ont pas changé. - traiter les recours en suspens, la recherche de la vérité étant toujours le but de notre activité. - appréciation la plus juste possible en cas de litige avec l’association

Nombre de recours stationnaire Depuis le dernier rapport annuel, nous constatons que le nombre de recours stagne, resp. n’augmente guère. Le Tribunal doit donc se réunir moins souvent qu’il y a 5-6 ans, un effet certes positif. Une analyse de ce phénomène (reconnaissable statistiquement) n’apporterait pas de réponse concrète. Il se peut que les décisions en première instance soient acceptées plus facilement, surtout pour ce qui est des pénalités dans le secteur administratif (délais non respectés, contingents d’arbitres non atteints). On constate d’ailleurs que les recours sont moins fréquents qu’il y a quelques années en matière de contingent non atteint. Bien que dans une procédure en cours qui n’a pas encore été traitée par le TA, aucune information ne devrait être fournie, il arrive que le TA donne quelques conseils qui aideront le requérant à mieux évaluer ses chances de gagner en amont d’une procédure de recours. Le Tribunal aide aussi de temps autre à améliorer les règles associatives (règlements et statuts).

Merci Au nom du Tribunal de l’association, je remercie tous les clubs, et en particulier les joueuses et les joueurs pour leur fairplay. Tous les fonctionnaires, CD incluse, pour leur collaboration très efficace. Merci à mes collègues juges pour leur précieuse coopération.

Rudolf Buri, Président du Tribunal de l’Association

Un regard en arrière sur les activités du TA l’an passé fournit quelques informations :

Statistique

2012/13

2013/14

Nombre de recours reçus

4 cas

4 cas

Renvoi à l’instance antérieure pour révision de l’appréciation

0 cas

0 cas

Non entrée en matière

0 cas

0 cas

Retrait avant l’audience principale

1 cas

0 cas

Cas jugés par le TA

3 cas

4 cas

Recours rejeté

0 cas

2 cas

Recours rejetés partiellement

2 cas

0 cas

Recours acceptés

1 cas

2 cas

en suspens (au moment où le rapport a été rédigé)

RAPPORT ANNUEL 2013/14

0 cas

16


Rapport annuel de la Commission disciplinaire

Cette année, la Commission disciplinaire a eu moins de cas à traiter que l’année précédente. La plupart de ces cas concernaient des infractions au Règlement des matches et au Règlement des arbitres. Le nombre de pénalités III est resté stable. Durant ces deux dernières années, et ce jusqu’au 31.3.2014, la Commission disciplinaire a traité 1‘363 cas (Saison 09/10 et 10/11 au total 2‘583) annoncés par le Secrétariat de swiss unihockey, la Commission des arbitres ou les clubs. Ce sont en majorité des infractions au Règlement des Matches (RdM) et au Règlement des arbitres. À la différence des autres années, de nombreuses annonces – grâce à la saisie électronique des événements par les arbitres – ont été numériques. Rares ont été les rapports rédigés manuellement. Grâce à la saisie numérique, le temps de traitement des données par la Commission disciplinaire a été significativement réduit. D’autre part, la saisie numérique a permis aux arbitres de mentionner des comportements de moindre gravité qui, à l’époque du rapport écrit à la main étaient rarement signalés, p. ex. l’ordre correct des dossards sur le rapport de match. Moins d’infractions au Règlement des licences, nombre de pénalités de match III stable Une différence sensible par rapport aux précédentes saisons, il y a eu nettement moins d’infractions au Règlement des licences (joueurs), soit 6, auparavant 15. Toutefois sur la base des cas dénoncés, l’abus excessif de licences laisse supputer qu’il y a des lacunes dans le domaine « Jouer sans qualification nécessaire ».

RAPPORT ANNUEL 2013/14

Le nombre de pénalités III (PM3) prononcées, resp. traitées est resté presque stable. Il convient de mentionner que dans les ligues, resp, les niveaux supérieurs, il y a eu très peu de pénalités III de prononcées. À l’encontre des ligues inférieures (GT et PT) où l’on constate le manque de respect des joueurs envers les arbitres et les adversaires qui entraîne des dérapages verbaux ou des agressions physiques. Dans de nombreux cas, les joueurs n’avaient pas pris conscience de leur comportement fautif et ne comprenaient pas pourquoi une pénalité PM3 leur avait été infligée ou ils faisaient valoir qu’ils avaient été obligés de passer à l’action. Dans de telles situations, il n’est donc pas étonnant que la fonction d’arbitre soit impopulaire et que les clubs aient non seulement du mal à remplir leur contingent en arbitres, mais certains ne trouvent personne : à la saison 2012/13, ils ont été 216 clubs (2010  : 195 ; 2011 : 202). Au moment de la rédaction de rapport annuel, le chiffre pour la saison 2013-14 n’était pas encore connu.

Nous nous efforcerons d’annoncer rapidement aux clubs toute situation perturbante durant la prochaine période de rapport. Les clubs doivent pouvoir prendre rapidement des mesures pour éviter des infractions répétées. La Commission disciplinaire remercie les clubs, le secrétariat de swiss unihockey et les fonctionnaires pour leur coopération.

Beat Haberthür, Commission disciplinaire

Moins de décisions par club Les tâches par club ont été plus importantes qu’à la période précédente : presque chaque club était concerné par une décision, mais le nombre de décisions par club a nettement baissé. 15% concernaient les clubs LNA/LNB. 5% des envois n’ont pas été réceptionnés par les destinataires. Dans ce rapport, les travaux (pour pénalités de match II, divers manquements aux délais) et les coûts y attenant qui ont été traités par le secrétariat de swiss unihockey ne sont pas inclus.

17


Bilan 2013

Bilan en CHF au 31.12.2013 année précédente au 31.12.12 Désignation

Bilan 13

Bilan 12

ACTIFS Liquidités 1000

Caisse

1010

Compte postal 30-18879-7

1015

Compte postal 25-313864-8

1021

EEK 16 2.101.723.09

1022

Credit Suisse 595795-61-7

1025

Caution loyer Valiant

Total liquidités

1’759.30 2’980.70 1’429’535.38

458’678.86

12’463.20

24’971.90

147’270.72

769’961.02

0.00

21’746.34

19’498.00

19’468.75

1’610’526.60

1’297’807.57

Débiteurs 1055

Compte courant des clubs

846’919.74

793’106.67

1056

Débiteurs en Suisse

311’808.95

530’889.00

1059

Ducroire

Total débiteurs clubs

-58’000.00 -66’200.00 1’100’728.69

1’257’795.67

Réserves matériel et amortissements 1062

Imprimés

1065

Compte courant Clubs Events

1070

Matériel relations publiques

1160

Débiteur TAV

1180

Impôt anticipé

Total Réserves matériel et amortissements

1.00 1.00 11’249.06

11’243.46

5’700.00

10’950.00

0.00

9’589.65

265.18

46.65

17’215.24

31’830.76

Réajustement 1090

Actifs transitoires

1091

Travel Cash Cards des chefs d‘équipe

1094

Provision Recours Clubs

1099

Compte de passage pour éclaircissements

Total Réajustement

238’481.70

1’033’373.05

3’010.10

6’084.26

0.00

-500.00

-4’495.80

-97’677.30

236’996.00

941’280.01

Installations 1100

Mobilier

1110

Machines et appareils

1120

Informatique

92’220.00 184’440.00

1130

Matériel pour matches (bandes/tapis sol)

23’600.00

1.00

1440

Agrès et accessoires

3’800.00

0.00

119’921.00

184’443.00

Total Installations

1.00 1.00 300.00

1.00

Total ACTIFS

RAPPORT ANNUEL 2013/14

3’085’387.53

3’713’157.01

18


Désignation

Bilan 13

Bilan 12

PASSIF CAPITAL DE TIERS

Fournisseurs 2000

Créanciers

Total Fournisseurs

238’235.74 717’324.98 238’235.74

717’324.98

Autres créanciers 2020

Cautions nouveaux clubs

0.00

1’000.00

2025

Fonds d‘arbitre

222’800.00

157’200.00

457’000.00

468’000.00

75’000.00

0.00

32’133.35

25’133.35

3’219.20

2’868.60

2026

Cautions des clubs

2027

Fonds de persistance

2030

Capital Fond d‘action SML

2035

Impôt à la source

2121

Taxe à la valeur ajoutée (TVA)

Total autres créanciers

16’341.97

0.00

806’494.52

654’201.95

Provisions 2087

Impôts

Total Provisions

15’000.00 15’000.00 15’000.00

15’000.00

Réajustement 2090

Passifs transitoires

Total Réajustement

1’090’441.40

1’360’849.46

1’090’441.40

1’360’849.46

Provisions 2600

Provisionsn

Total Provisions

514’550.00 514’550.00 514’550.00

514’550.00

Capital 2150

Capital de l‘association

Total Capital

451’230.62

427’073.67

451’230.62

427’073.67

Pertes / profits

-30’564.75

24’156.95

Total PASSIFS

RAPPORT ANNUEL 2013/14

3’085’387.53

3’713’157.01

19


Compte des résultats 2013

Désignation

Compte 2012

Compte 2013

Budget 2013

Différence

CHF CHF CHF CHF

R E C E T T E S

Cotisations membres

Diminution du rendement

4’304’933.00

4’169’634.00

4’045’500.00

-1’361.75

-3’684.58

-10’000.00

6’315.42

Contributions du domaine public

289’515.00

172’473.70

159’000.00

13’473.70

Contributions du domaine privé

736’018.29

620’195.54

700’000.00

-79’804.46 12’866.34

Recettes publicitaires

Recettes des manifestations

124’134.00

465.34

13’366.34

500.00

2’705’448.42

446’451.93

362’000.00

84’451.93

Recettes Formation continue et de base

178’300.00

186’406.00

155’000.00

31’406.00

Diverses recettes de l‘entreprise

401’738.76

486’686.58

391’500.00

95’186.58

Total

R E C E T T E S

8’615’057.06

6’091’529.51

5’803’500.00

288’029.51

C H A R G E S

RESULTATS FINANCIERS

Produits financiers

-419.22

-637.95

-500.00

-137.95

Charges financières

2’877.14

1’101.75

3’500.00

-2’398.25

Total

Résultats financiers

2’457.92

463.80

3’000.00

-2’536.20

AUTRES RESULTATS

Produit Fonds extérieurs

Charges Fonds extérieurs

Total

Autres Résultats

-42’303.10

-9’198.85

0.00

-9’198.85

-801.25

0.00

0.00

0.00

-43’104.35

-9’198.85

0.00

-9’198.85

SPORT D‘ELITE CM/Coupe

201’216.22 100’306.82

Compétition

197’948.46 206’994.55 178’500.00 28’494.55

Entraînement

142’369.57

Médecine sportive

Total

Sport d‘elite

88’000.00 12’306.82

82’010.03

64’500.00 17’510.03

55’468.79

24’432.15

32’000.00

-7’567.85

597’003.04

413’743.55

363’000.00

50’743.55

SPORT DE PERFORMANCE DE LA RELEVE

Championnats mondiaux Juniors

20’049.66

57’169.29

42’000.00

15’169.29

Compétition

95’761.98

69’152.32

93’000.00 -23’847.68

Entraînement

72’778.07

45’612.10

61’500.00 -15’887.90

Médecine sportive

11’519.73

21’069.59

6’150.00

14’919.59

Projets concernant la relève/Scouting

3’089.20

31’579.64

0.00

31’579.64

Total

Sport de la relève

203’198.64

224’582.94

202’650.00

21’932.94

RAPPORT ANNUEL 2013/14

20


Désignation

Compte 2012

Compte 2013

Budget 2013

Différence

CHF CHF CHF CHF

SPORT POPUALAIRE Compétition

9’374.00

3’829.00

18’000.00 -14’171.00

Entraînement

52’938.58

52’703.46

66’000.00 -13’296.54

Trophy / Sélections cantonales

39’204.01

55’579.08

52’000.00

3’579.08

Equipement équipes sélections

111’909.15

171’694.84

140’000.00

31’694.84

Total

Sport populaire

213’425.74

283’806.38

276’000.00

7’806.38

FRAIS DE PERSONNEL

Salaires et appointements des collaborateurs 1’333’072.40

1’236’139.20

1’208’040.00

Honoraires et indemnitées de tiers

1’135’004.44

1’089’951.81

1’070’300.00

19’651.81

Prestations sociales

224’269.40

230’303.05

210’000.00

20’303.05

Autres frais de personnel

Total

Frais de personnel

28’099.20

20’699.84

16’544.97

25’500.00

-8’955.03

2’713’046.08

2’572’939.03

2’513’840.00

59’099.03

FRAIS DE DEPLACEMENT ET DE REPRESENTATION

Frai de déplacement

Frais de représentation

Charges promotionnelles / promotions

Organe de l‘association

Internet (www)

Total

Frais déplacement et représentation

702’670.91

685’367.92

626’500.00

58’867.92

51’738.37

64’526.31

80’000.00

-15’473.69 22’193.37

24’773.20

42’193.37

20’000.00

380’216.09

303’267.49

300’000.00

3’267.49

82’707.96

218’901.14

150’000.00

68’901.14

1’242’106.53

1’314’256.23

1’176’500.00

137’756.23

DEPENSES EN MATERIEL

Charges immobilières et loyers

305’500.52

302’104.67

262’000.00

40’104.67

Charges administratives

198’698.82

146’989.19

260’500.00

-113’510.81

Assurances, taxes et cotisations

104’398.82

118’319.42

164’700.00

-46’380.58

Frais juridiques et de conseil

53’875.98

15’248.15

15’000.00

248.15

Coûts d‘entretien

106’791.47

59’812.54

140’000.00

-80’187.46

Leasing Amortissements Total

Dépenses en matériel

46’239.59 188’080.00 1’003’585.20

34’898.42 121’748.46 799’120.85

29’000.00

5’898.42

60’000.00 61’748.46 931’200.00

-132’079.15

MANIFESTATIONS Total

Coûts Manifestations

2’640’181.31

497’907.48

390’000.00

107’907.48

DEPARTEMENTS / DEPENSES Total

Départements / dépenses

19’000.00

24’472.85

40’000.0

-15’527.15

Total

C H A R G E S

8’590’900.11

6’122’094.26

5’896’190.00

225’904.26

Profit (+) / perte (-)

RAPPORT ANNUEL 2013/14

24’156.95

-30’564.75

-92’690.00

62’125.25

21


Explications sur les comptes annuels 2013

PRODUIT Contributions Membres Le nombre d’équipes et de joueurs a légèrement augmenté. Il en résulte une augmentation des recettes des licences et tournois par rapport à la somme budgétée. Une différence a trait à la suppression de la contribution de durabilité CM de 5 CHF/licence perçue l’année précédente. Contributions du secteur public Les contributions de l’association de Swiss Olympic ont été réglées sous forme de forfait. L’excédent s’explique par une allocation spéciale.

ckey. C’est pourquoi les recettes et les coûts de marchandises ont été plus élevés que budgétés. Le marchandisage a été partiellement arrêté, resp. remis à l’externe. - L’OFSPO a participé à l’achat des casques pour les arbitres. - La vente de prestations a différents sponsors n’avait été budgétée non plus. - Au total, les recettes s’élèvent à CHF 95‘000.- de plus que budgété. LE MONTANT TOTAL DES RECETTES DÉPASSE DE CHF 288‘000.- LA SOMME BUDGÉTÉE.

DÉPENSES Contributions du secteur privé Les recettes de sponsoring comportent pour moitié le sponsoring de la saison 2012/13 et autre moitié le sponsoring de la Saison 2013/14. Les contributions fixes aux clubs LNA à la Saison 2012/13 ont été plus élevées qu’à la Saison 2013/14 ce qui ne figurait pas dans le budget. Recettes publicitaires Les coûts de production pour les contributions des sponsors à la revue « unihockey. ch » ont été comptabilisés. Recettes des manifestations Les recettes de la vente de billets à l’Euro Floorball Tour à Schaffhouse ont été plus élevées que budgétées. Quelques recettes du CM Messieurs ont aussi été comptabilisées. Diverses recettes - L’action «  tenues/dress  » pour les arbitres s’est faite par l’entremise de swiss uniho-

RAPPORT ANNUEL 2013/14

Personnel Pour les indemnités aux entraîneurs, arbitres et observateurs, il a été dépensé plus que budgété ce d’où une augmentation des dépenses en assurances sociales. Au total, ces dépenses ont alourdi le budget de CHF 59‘000.-.

Voyages/frais représentation/frais marchandises/TIC - Les frais de déplacement des arbitres et des observateurs ont atteint CHF 89‘000.- de plus que budgété. Les autres frais de déplacement ont été moindres. - La collaboration débutée en 2013 avec unihockey.ch a permis d’économiser CHF 77‘000.- par rapport à l’année précédente. - Pour le développement des applications principales TIC (technologie de l’information et de la communication), le CC a approuvé un supplément au budget de CHF 90‘000.-.

Autres dépenses Pour le matériel administratif (matériel de bureau, ports, imprimés, traduction) et coûts d’entretien dans le secteur électronique, des économies substantielles ont été réalisées grâce à la vigilance du Bureau de swiss unihockey. Les amortissements calculés selon les directives légales ont été plus élevés que planifiés. Les économies en matériel par rapport au budget s’élèvent à CHF 132‘000.-. Manifestations Pour les manifestations sportives, les dépenses ont alourdi le budget de CHF 108‘000.(mais aussi encaissé CHF 84‘000.- de plus que budgété). La majorité des dépenses est due au CM 2012 et à l’hébergement des équipes à l’EFT. Ces dépenses ont toutefois été transmises. La différence de CHF 24‘000.- s’explique par la réunion President’s Day et celle des fonctionnaires à l’EFT à Schaffhouse.

LE TOTAL DES DÉPENSES DÉPASSE LE BUDGET DE CHF 225‘900.-.

22


Rapport de l’organe de révision

Rapport de l’organe de révision à l’attention de l’Assemblée des délégués de swiss unihockey, Berne En notre qualité d‘organe de révision, nous avons examiné la comptabilité et l‘exercice annuel (bilan et compte d’exploitation) de swiss unihockey de l‘exercice qui s‘est terminé le 31 décembre 2013. Le Comité central est responsable de cet exercice alors que notre tâche consiste à examiner et à les comptes. Nous mentionnons que nous remplissons les exigences en ce qui l’autorisation et l’indépendance. Notre révision s’est faite selon les standards suisses qui s’étendent à une révision limitée. Cette révision doit être planifiée et exécuter de manière à ce que des déclarations lacunaires essentielles puissent être reconnues dans l’exercice annuel. Une révision réduite se réfère surtout à une enquête et à des vérifications analytiques ainsi qu’à un examen détaillé et pertinent des documents à disposition de l’entreprise contrôlée. Par contre, un contrôle de la gestion de l’entreprise et le système de contrôle interne ainsi que des enquêtes et d’autres contrôles pour détecter des actions frauduleuses ou autres infractions à la loi ne font pas partie de la révision. Lors de nos travaux de révision, nous n’avons constaté aucun état de fait qui nous aurait amené à conclure que l’exercice annuel n’est pas conforme à la loi et aux statuts. L’exercice annuel a été établi selon le manuel de présentation des comptes Swiss Sport GAAP de Swiss Olympic. Gümligen, le 24 mars 2014 T+R AG

Vincent Studer

Beat Nydegger

Expert comptable dipl.

Expert comptable dipl.

Chef réviseur

RAPPORT ANNUEL 2013/14

23


RAPPORT ANNUEL 2013/14

24


Annexe sportive

RAPPORT ANNUEL 2013/14

25


RAPPORT ANNUEL 2013/14

26


Tableau Winner 2013/14

Champion Grand terrain Messieurs: SV Wiler-Ersigen Dames: piranha chur Petit terrain Messieurs: UHCevi Gossau Dames: UHCevi Gossau Vainqueur de Coupe Grand terrain Messieurs: Grasshopper Club Zürich Dames: Zug United Petit terrain Messieurs: UHCevi Gossau Dames: UHC Oekingen Succès internationaux Messieurs A 4e place Euro Floorball Tour à Schaffhouse 4e place Euro Floorball Tour en Tchéquie Dames A 3e place CM en Tchéquie 1ère place Polish Open 2e place Euro Floorball Tour en Suède 3e place Euro Floorball Tour en Finlande Messieurs M19 3 place Euro Floorball Tour à Schaffhouse Dames M19 4e place CM en Pologne 2e place Polish Cup 4e place Euro Floorball Tour en Suède

RAPPORT ANNUEL 2013/14

27


Équipe nationale Messieurs

2013 13.09.2013

Oslo (NOR)

Suède - Suisse

6:3

Match amical

14.09.2013

Oslo (NOR)

Suisse - Finlande

3:5

Match amical

15.09.2013

Oslo (NOR)

Norvège - Suisse

5:7

Match amical

01.11.2013

Schaffhouse (SUI)

Suisse - Finlande

3:7

Euro Floorball Tour

02.11.2013

Schaffhouse (SUI)

Suisse - Suède

5:6 aP

Euro Floorball Tour

03.11.2013

Schaffhouse (SUI)

Suisse - Tchéquie

4:5 aP

Euro Floorball Tour

2014 29.01.2014

Bratislava (SLO)

Suisse - Belgique

20:0

Qualification CM

30.01.2014

Bratislava (SLO)

Slovaquie - Suisse

2:10

Qualification CM

31.01.2014

Bratislava (SLO)

Serbie - Suisse

0:12

Qualification CM

02.02.2014

Bratislava (SLO)

Suisse - Estonie

9:4

Qualification CM

25.04.2014

Ceska Lipa (CZE)

Finlande - Schweiz

3:1

Euro Floorball Tour

26.04.2014

Ceska Lipa (CZE)

Schweiz - Suède

2:9

Euro Floorball Tour

27.04.2014

Ceska Lipa (CZE)

Tchéquie - Schweiz

8:7

Euro Floorball Tour

RAPPORT ANNUEL 2013/14

28


Équipe nationale Dames

2013 13.09.2013

Rakoniewice (POL)

Tchéquie - Suisse

3:6

Polish Open

13.09.2013

Babimost (POL)

Suisse - Pologne

9:4

Polish Open

14.09.2013

Rakoniewice (POL)

Finlande - Suisse

3:1

Polish Open

14.09.2013

Babimost (POL)

Suisse - Slovaquie

11:1

Polish Open

15.09.2013

Zbaszyn (POL)

Norvège - Suisse

1:2

Polish Open

01.11.2013

Göteborg (SUE)

Tchéquie - Suisse

4:7

Euro Floorball Tour

02.11.2013

Göteborg (SUE)

Suisse - Finlande

5:6 nP

Euro Floorball Tour

03.11.2013

Göteborg (SUE)

Suède - Suisse

8:2

Euro Floorball Tour

07.12.2013

Brno (TCH)

Suisse - Lettonie

6:1

CM / Ronde qual.

08.12.2013

Brno (TCH)

Tchéquie - Suisse

1:2

CM / Ronde qual.

09.12.2013

Brno (TCH)

Norvège - Suisse

3:6

CM / Ronde qual.

12.12.2013

Ostrava (TCH)

Suisse - Allemagne

8:0

CM / Quart de finale

14.12.2013

Ostrava (TCH)

Suisse - Finlande

2:6

CM / Demi-finale

15.12.2013

Ostrava (TCH)

Suisse - Tchéquie

4:3 nV

CM / Match Bronze

2014 25.04.2014

Eerikkilä (FIN)

Suède - Suisse

12:2

Euro Floorball Tour

26.04.2014

Eerikkilä (FIN)

Suisse - Finlande

2:5

Euro Floorball Tour

27.04.2014

Eerikkilä (FIN)

Suisse - Tchéquie

6:3

Euro Floorball Tour

RAPPORT ANNUEL 2013/14

29


swiss unihockey remercie ses sponsors

Partenaire principal

Sponsors Or

Neue Farbe: 60/100/45/30 Bisher: 55/100/20/0

Sponsors Argent

Equipementiers

Partenaires PrĂŠvention

Partenaire MĂŠdias

Profile for swiss unihockey

swiss unihockey Rapport annuel 2013/14  

swiss unihockey Rapport annuel 2013/14