Page 34

Perspectives

L’avenir du cloud: local à vocation mondiale Pour les particuliers, Internet prend un visage toujours plus local. En effet, 80% de leurs besoins et de leurs activités de tous les jours ont un fort ancrage local: famille, amis, travail, banque, magasin d’alimentation, médecin, club sportif, soit l’ensemble de l’écosystème local. De leur côté, les entreprises performantes entendent s’intégrer habilement dans cette dynamique, sans pour autant renoncer à leur vocation d’acteur mondial. A l’avenir, elles en auront la possibilité. Swisscom est en train de bâtir le «Cloud à 360°». Les particuliers pourront y conserver toutes leurs données personnelles – leur vie numérique – dans un coffre-fort virtuel. Quant aux entreprises, elles pourront développer et intégrer des applications relatives à cette vie numérique. Par exemple des logiciels pour extraire les données à l’intention de la déclaration fiscale. Ou des solutions dans le domaine de la santé, qui permettront aux particuliers de partager leurs données médicales avec leur médecin au travers du cloud.

Les possibilités sont infinies. A l’inverse, la sphère privée dans le cloud est clairement délimitée, et donc intouchable aux yeux de Swisscom. Chaque individu définit lui-même qui est autorisé à accéder à ses données. Toutes les informations sont stockées dans des centres de calcul en Suisse. Conjugué à des mégatendances comme la mobilité, les big data et l’Internet des objets, le cloud devient ainsi le catalyseur de la quatrième révolution industrielle. Swisscom pose les jalons de la numérisation de l’économie suisse, à l’échelle locale et mondiale.