Page 1

Les activités de la BERD dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED) Décembre 2012

La partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen est la nouvelle région dans laquelle la Banque opère pour soutenir le changement économique et la démocratie. À la suite des changements historiques intervenus en 2011 au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et en réponse aux appels de la communauté internationale et des nouvelles démocraties arabes, les actionnaires de la BERD ont apporté leur soutien unanime à l’élargissement du mandat de la Banque, autorisant ainsi le lancement d’activités dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED), qui comprend l’Egypte, la Jordanie, le Maroc et la Tunisie.

La BERD va appliquer à cette nouvelle région les enseignements de l’expérience qu’elle a acquise depuis plus de 20 ans en soutenant le processus de changement économique et démocratique en Europe orientale. Les activités dans la région SEMED seront lancées selon un processus en trois étapes. L’aide technique financée par les donateurs et le lancement d’investissements par le biais des fonds spéciaux ont déjà été mis en œuvre. Pendant la première phase, les fonds de coopération ont permis à la Banque de commencer un travail de recherche, de définir et de préparer les projets d’investissement, de renforcer les capacités des clients potentiels et de favoriser la coopération avec d’autres institutions actives dans la région. La Banque s’est également impliquée avec les gouvernements, les entreprises, les représentants de la société civile et les institutions financières internationales pour développer sa compréhension des priorités des pays. La deuxième phase, actuellement en cours, a vu le lancement d’investissements par le biais des fonds spéciaux. En mai 2012, lors de l’Assemblée annuelle de la BERD, le Conseil d’administration a alloué 1 milliard d’euros provenant du revenu net de la Banque pour la mise en œuvre rapide d’opérations d’investissement. Le Conseil des gouverneurs a également accordé aux quatre pays le statut de pays bénéficiaire potentiel. Aujourd’hui, la BERD dispose d’un bureau local dans chacun d’entre eux. D’ici à 2015, elle s’attend à investir jusqu’à 2,5 milliards d’euros dans la région SEMED. La troisième et dernière phase verra le lancement d’activités complètes, une fois

Investissements dans la région SEMED Pays de la région SEMED

Égypte, Jordanie, Maroc et Tunisie

que les amendements nécessaires à l’Accord portant création de la Banque auront été adoptés.

Les priorités de la BERD dans la région du SEMED L’objectif est d’améliorer le financement du secteur privé, notamment des petites et moyennes entreprises (PME), par des investissements sous forme de prêts et de prises de participation, tout en apportant un soutien et des compétences à travers la concertation, le renforcement des capacités et d’autres formes d’assistance technique. La Banque a défini les priorités initiales suivantes : ►►

Développement de lignes de crédit et d’une assistance aux PME, dont le développement a un impact majeur sur la croissance et la création d’emplois ;

►►

Amélioration de la chaîne de valeur dans l’industrie agro-alimentaire en stimulant les rendements, en rationalisant la logistique et en utilisant au mieux les ressources. La Banque cherchera à instaurer des méthodes de production efficaces dans l’agriculture en soutenant le développement d’une industrie agro-alimentaire plus compétitive.

►►

►►

Renforcement des capacités de prise de risque et d’innovation en matière de produits dans le secteur bancaire, pour que ce secteur puisse s’adresser à de nouvelles catégories de clients et répondre à des besoins pour lesquels l’offre est actuellement insuffisante. Le développement de marchés financiers locaux en collaboration avec d’autres IFI constituera un objectif majeur. Appui aux investissements favorisant l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique. La Banque aidera les gouvernements à dégrouper et à libéraliser progressivement le secteur tout en consolidant les organismes de

Investissements initiaux de la BERD

30 millions de dollars

Mécanisme de financ ement des échanges avec INVESTBANK pour soutenir les entreprises jordaniennes dans le commerce international

20 millions d’euros

Troisième fonds d’actions privé pour le Maghreb (MPEF III) destiné à soutenir le développement des fonds d’actions privés au Maroc et en Tunisie

20 millions d’euros

Prêt à Société Générale Maroc pour rétrocession à des micro, petites et moyennes entreprises

réglementation. Des pratiques attentives à l’efficacité énergétique doivent être introduites dans tous les secteurs de l’économie. ►►

Mise au point de solutions non souveraines dans l’infrastructure. Ce secteur a d’importants besoins en investissements, pour lesquels les ressources budgétaires ne peuvent suffire. La décentralisation des services municipaux, la participation du secteur privé et d’autres méthodes, associées à une solide régulation afin d’offrir le meilleur rapport qualité-prix pour les utilisateurs, seront importants pour tous les pays de la région SEMED dans les années à venir.


Partenariats avec les donateurs Le généreux soutien des donateurs a permis à la Banque d’engager des activités de coopération technique dans la région SEMED en 2011. À ce jour, le financement d’environ 60 projets de coopération technique a été approuvé. Des projets de coopération technique d’un montant de plus de 25 millions d’euros en sont actuellement à leur phase préparatoire ou de passation de marchés. À travers ce financement, la BERD fournit des compétences aux petites et moyennes entreprises. La Banque se concentre également sur la préparation de projets pour être prête à investir. Parmi ces projets figurent le dispositif spécifique au secteur des agro-industries actuellement mis en place avec des entreprises du secteur alimentaire dans les quatre pays, ainsi qu’un mécanisme destiné aux entreprises locales pour préparer de petites opérations de financement direct. D’autres projets s’attachent à préparer les investissements dans des entreprises de services publics en Jordanie et au Maroc. Par ailleurs, la Banque effectue des évaluations sectorielles, notamment concernant les opportunités en matière de transport dans le secteur privé en Égypte, au Maroc, en Tunisie et en Jordanie ; des évaluations des systèmes juridiques en vue d’un financement infra-souverain dans ces mêmes pays ; et des études de la demande sur le marché pour des investissements favorisant l’énergie durable dans l’ensemble des quatre pays.

Contacts La Banque travaille en étroite collaboration avec d’autres IFI, en particulier le Fonds monétaire arabe, dans le cadre d’une initiative de développement de marchés financiers locaux. Ce projet s’inscrit dans une perspective à plus long terme, mais concerne un aspect indispensable pour permettre un financement durable de l’investissement et de la croissance.

Financement des donateurs à la région SEMED Compte multi-donateurs pour la région SEMED

Les donateurs financent également des activités de renforcement des capacités, notamment la formation de spécialistes dans des banques partenaires potentielles, l’assistance technique aux banques pour leur permettre d’améliorer les produits de microfinancement et la gestion des risques et des bilans.

Unité de cofinancement officiel

Adrian Keler, Directeur kelera@ebrd.com Tél. : +44 (0)20 7338 6862

Banque européenne pour la reconstruction et le développement (siège)

One Exchange Square London EC2A 2JN Royaume-Uni Standard téléphonique central Tél. : +44 20 7338 6000 Fax : +44 20 7338 6100

Demandes d’information

En millions d’euros Allemagne Australie Finlande France Italie Norvège Pays-Bas Royaume-Uni Suède Autres BERD (à partir du revenu net) Facilité d’investissement pour le voisinage de l’UE

Région SEMED

Hildegard Gacek Directrice principale Tél. : +44 (0)20 7338 6000 Fax : +44 (0)20 7338 7682

1,0 0,5 0,5 3,0 0,5 2,0 2,0 5,8 1,0 20,0 20,0

Pour toute demande d’information ou question d’ordre général, veuillez utiliser le formulaire disponible sur : www.ebrd.com/about/contacts/pipform.htm

Questions et propositions relatives aux projets

Tél. : +44 20 7338 7168 Fax : +44 20 7338 7848 Courriel : newbusiness@ebrd.com

Demandes relatives aux publications

Tél. : +44 20 7338 7154 Fax : +44 20 7338 6102 Courriel : pubsdesk@ebrd.com

Service de presse

Tel: +44 20 7338 7805 Fax: +44 20 7338 6690 Courriel : press@ebrd.com

Collaboration avec la société civile

Tél. : +44 20 7338 6629 Fax : +44 20 7338 6857 Courriel : ngo@ebrd.com

Les entreprises marocaines bénéficient de conseils d’experts Au Maroc, l’équipe de la BERD chargée du soutien aux petites entreprises (équipe SBS) travaille avec Folly Fashion, une société de confection de vêtements féminins qui associe, sous la marque Marwa, design moderne et inspiration traditionnelle. L’entreprise utilise les conseils d’un spécialiste du secteur pour élargir ses activités et éliminer les blocages qui ralentissent la production et le réapprovisionnement des magasins. Ce n’est que le début de l’action au Maroc de l’équipe SBS, dont le programme dans la région SEMED est généreusement soutenu par l’UE, via la Facilité d’investissement pour le voisinage (FIV). Depuis décembre 2011, sur l’ensemble de la région SEMED, l’équipe SBS a mis en place 39 projets dans des secteurs aussi divers que l’agro-industrie, le textile, les technologies de l’information et des communications et le commerce de détail.

Informations complémentaires sur le SBS: www.ebrd.com/sbs

EBRD SEMED FRENCH  

Les activités de la BERD dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you