Issuu on Google+

n. 49 summer

Au fil de l’eau

Les plus belles terrasses de Suisse

Rencontre Imany, la nouvelle muse de la soul

International Section

Interview

Steven Spielberg,

Hollywood’s greatest living filmmaker

Fashion

One Day at the Geneva Country Club

Escape

Fascinating Beirut

Fairs

Baselworld & Art Basel retrospectives


TRANSPHERE SA ’13

AL AWIR ROAD DUBAI - 11 A.M.

BRuNEllo CuCiNElli robe, cardigan, collier, sac

2


fashion

L’été est enfin arrivé,

et avec lui le désir de se faire du bien en profitant pleinement des beaux jours. Sur La Terre a donc élaboré cette nouvelle édition pour répondre à vos envies et en susciter de nouvelles. Ainsi, pour accueillir comme il se doit la saison estivale, notre shooting mode vous propose une garde-robe colorée et sensuelle (p.66), tandis que nos pages beauté mettent en lumière les soins, parfums et maquillages de votre été. Vous pourrez alors parader sur les plus belles terrasses du sol helvétique (p.28), avant de visiter Beyrouth, la capitale libanaise chic et glamour du moment (p.106). En chemin, vous succomberez au charme du talentueux Steven Spielberg (p.84) ou à celui de Bruce Willis (p.88). Bien d’autres choses encore vous attendent dans ce numéro, où il sera aussi question des deux foires internationales que la ville de Bâle accueille chaque année (pp.94 et 61) mais également des dernières tendances déco (p.98) et high tech (p.102), alliant avec brio esthétisme, confort et prouesses technologiques. Tout un programme !

Très bel été!

Désirée Mitterrand Directrice de la publication

© Jorg Brockmann

making-of

edito

Restez en contact avec Sur La Terre en nous suivant sur Twitter @surlaterre

Laurence Baud

« Donner du style à vos envies », telle est la promesse de Laurence Baud, qui a conçu l’ambiance déco de notre shooting mode. Fondatrice de Art Your Home et Art Your Office, Laurence crée des intérieurs uniques et vibrants. Elle transforme aussi vos espaces de travail en de véritables vecteurs d’image. www.art-your-home.com ; www.art-your-office.com

Christophe Durand

Responsable création pour le groupe Chanel/Bourjois, directeur make-up de la marque Une et ancien collaborateur du célèbre coiffeur parisien Jean-Marc Maniatis, Christophe Durand a fondé en 2011 le Bal des Créateurs, un espace unique réunissant un salon de coiffure, une galerie d’art, une librairie, un bar de jour et une boutique. Il est à l’origine des coiffures et maquillages des mannequins de notre shooting mode. www.lebaldescreateurs.wordpress.com

Jonathan Lanfrit

Après un passage remarqué au festival de coiffure Métamorphoses 2012, ce jeune coiffeur et coloriste de talent a récemment rejoint l’équipe du Bal des Créateurs, où il assiste Christophe Durand dans toutes ses prestations.

En couverture: Steven Spielberg © DreamWorks II Distribution Co., LLC. All Rights Reserved.


n. 49 éTé

index

2

10

Idées boutiques

16

Focus boutique

18

Focus Online

20

Focus Horlogerie

22

Idées restos

28

Au fil de l’eau

33

Focus hôtel

34

Focus plaisance

36

Idées bien-être

38

Idées expos

Kunz célèbre l’été

Zojora, des accessoires venus d’ailleurs

Jacob & Co cultive sa différence

Les plus belles terrasses de Suisse

L’hôtel Royal à Crans-Montana

Sunreef Power, l’alternative


NOUVELLE BAGUE ULTRA

www.chanel.com

OR BLANC, CéRAMIQUE ET DIAMANTS


G E N E VA

LO N D O N

(OPENING SOON)

W W W . B O G H - A R T. C O M

BRUS SELS


n. 49 éTé

index

6

40

Focus Déco

42

People

52

Rencontres

60

international section

61

WATCHES

66

Fashion

80

SHOPPING WOMAN

82

BEAUTY ADVISOR

84

INTERVIEWS

Pascal Luthy, l’art et la lumière

Les dames de cœur de la Fondation Aide aux Enfants Foyer «Bambi» Imany, la nouvelle muse de la Soul

Vintage Baselworld

One Day at the Geneva Country Club

Essentials for her

Cosmetic novelties

Meet Steven Spielberg and die hard with Bruce Willis


n. 49 éTé

index

8

90

Good Grooming

92

SHOPPING MAN

94

Art

98

DECORATION

102

HIGH TECH

106

ESCAPE

112

World map

116

RESTAURANT GUIDE

122

agenda

126

TRANSLATIONS

Men’s latest fragrances and skin care

Essentials for him

Art Basel Restrospective

Direct Objects

The Techno Addict Era

Fascinating Beirut

Worldwide Events Guide

by SLT


LAUSANNE

i d ée s

boutiques

Chic Cham

ROLLE

A ses débuts en 2010, Chic Cham est une marque d’accessoires d’intérieur éditant des pièces imaginées et dessinées par Annabelle et Pauline, avant d’être réalisées en Inde par des artisans expérimentés puis présentées dans la boutique

en ligne de la marque. En ce printemps, le duo créatif à l’origine de Chic Cham franchit une étape supplémentaire, en ouvrant un showroom éponyme à Lausanne.

Située dans une ancienne forge industrielle de 300 m2 transformée en loft, l’arcade présente les collections régulièrement renouvelées de Chic Cham, des coussins aux tapis tissés à la main en passant par des rideaux et linges de lit, mais aussi des pièces vintage et des objets pour la maison aussi chic que pratiques. Parmi eux, on craque pour le mobilier de jardin signé Eternit, pour les porcelaines Astier de Villatte, les bougies à la cire de soja Munio Candela, les chaises au design industriel de Xavier Pauchard (1880-1948), sans oublier les miroirs géométriques de la marque espagnole Omelette-ed et les inoxydables Swiss Tools de Victorinox. Enfin, quelques produits de la marque Aesop et les tatouages Tattly, lancés par la bloggeuse et designer swissmiss, viennent compléter la sélection. On adore ! Chic Cham Route de Prilly 2 1004 Lausanne Tél. 021 691 89 03 www.chiccham.com

Passionnée de mode, Delphine Martin a lancé en 2011 Dressingbook, un concept inédit de dépôt-vente en ligne d’articles haut de gamme. Forte du succès que rencontra son projet, récompensé par l’association Genilem, Delphine a ouvert une petite arcade au cœur de Rolle, mettant à l’honneur la sélection de prêt-à-porter et accessoires pour femmes et enfants présentée en ligne. Dans un cadre chic et zen, alliant le bois naturel à des couleurs neutres, vous vous plairez à chiner de belles pièces uniques signées Isabel Marant, Vanessa Bruno, Bel Air, Sandro ou Maje. Côté mode enfantine, vous découvrirez un choix régulièrement renouvelé de vêtements tendance des marques Burberry, Bonpoint, Jacadi, Ralph Lauren, IKKS, Petit Bateau ou Kenzo. Soucieuse de proposer des articles lavés, repassés et ayant très peu servi, Delphine respecte une chartre qualité stricte, qui satisfait une clientèle de plus en plus nombreuse. A découvrir absolument !

10

Photographie : droits réservés

Dressingbook

Photographie : Chic Cham / Catherine Gailloud

Textes : Gaëlle Hennet

Dressingbook 18, avenue de la Gare 1180 Rolle Tél. 021 825 54 50 www.dressingbook.ch


Sole

G E N E VA B O U T I Q U E , R U E D U R H Ô N E 2 7 - T E L . + 4 1 ( 0 ) 2 2 3 1 7 1 0 8 2

ABU DHABI

DUBAI PA R I S

• •

G E N E VA

G S TA A D

PORTO CERVO

K U WA I T

ROME

LONDON

ST BARTHELEMY

www• degrisogono• com

• •

MIAMI

MOSCOW

ST MORITZ

TOKYO

NEW YORK


Genève

i d ée s

boutiques

Van Cleef & Arpels

Photographie : droits réservés

Depuis le début du printemps, le nouveau concept store Eastside nous plonge au cœur

de New York, le temps d’une virée shopping en plein centre de Genève. Sur deux étages, l’arcade présente, dans un cadre industriel, un large choix de marques de prêt-à-porter et accessoires pour hommes et femmes de marques principalement américaines, telles qu’Hudson, American Apparel, 7 for all Mankind, Citizens of Humanity, Sam Edelman, qui séduiront fashionistas et adeptes d’articles de qualité à des prix accessibles. Dès l’entrée Eastside donne le ton avec le grand lustre composé de chaînes de vélos recyclées, ouvrant sur un grand espace lumineux, où sont exposés les articles de la griffe hollandaise Scotch & Soda. Après avoir poursuivi votre visite dans

une pièce au cadre plus intimiste, accueillant des ballerines, sacs, pochettes et minaudières aux teintes acidulées, vous découvrirez, au sous-sol de la boutique, un grand choix de jeans pour hommes et femmes. Et comme il est bien connu que le shopping fatigue et ouvre l’appétit, Eastside a aménagé pour vous un espace lounge et un bar, offrant sirops et cookies. A découvrir rapidement !

Eastside 9, place des Eaux-Vives 1207 Genève Tél. 022 700 77 22

Harry Winston

Sise le long de la rue du Rhône depuis plus de 50 ans, la boutique Van Cleef & Arpels présente désormais ses créations féériques dans un espace relooké et considérablement agrandi. Tons poudrés, de gris et de rose ponctué de violet, matériaux nobles et volumes généreux agrémentés de canapés confortables, de tables basses et de petites lampes : la nouvelle boutique semble distiller sur deux niveaux le raffinement d’un appartement privé à l’atmosphère chaleureuse et sereine. Ici, trois espaces sont respectivement dédiés à la joaillerie, la haute joaillerie et l’horlogerie, tandis qu’un salon accueille à l’étage les clients dans un cadre plus intimiste. Celui-ci présente la collection Héritage, composée d’une sélection des pièces anciennes de la maison datées des années 1920 à 1970 et élégamment exposées dans des vitrines aux contours arrondis, lorsqu’elles ne sont pas mises en majesté sous d’imposantes cloches transparentes, pour le plus grand bonheur des amateurs et collectionneurs.

Après l’ouverture de sa manufacture en 2007, la maison horlogère et joaillière new-yorkaise Harry Winston consolide son implantation sur le sol genevois, en prévoyant pour la fin de l’été l’inauguration d’une boutique le long de la très chic rue du Rhône. D’une superficie de 442 m2 répartis sur deux niveaux, l’élégant écrin propose une variation moderne du traditionnel style Winston. Mis en valeur par de magnifiques tentures de soie tissées à la main, la sélection de mobilier laqué noir, d’antiquités et d’armoires vitrées aux tonalités bronzes créent une ambiance feutrée, tandis que des lampes vintage et un chandelier spécialement dessiné pour Harry Winston viennent compléter ce décor raffiné. Ici, vous admirerez les collections joaillières et horlogères de la marque, comme les nouveautés de la ligne Midnight Monochrome, ou encore la Harry Winston Opus XIII et ses 59 aiguilles pivotantes des minutes. A découvrir absolument !

Boutique Van Cleef & Arpels 31, rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 311 60 70 www.vancleefarpels.com

Harry Winston 42, rue du Rhône 1204 Genève www.harrywinston.com

12

Photographie : droits réservés

Eastside

Photographie : Eastside-communication

Textes : Gaëlle Hennet


G

H

O

S

T

Multi Time Zone GPS Timepiece, Black PVD Stainless Steel, Interchangeable Cage N e w Yo r k + 1 . 2 1 2 . 7 1 9 . 5 8 8 7 Geneva +41.22.310.6962 jacobandco.com


zurich

i d ée s

boutiques Photographie : droits réservés

Textes : Anja Mikula

Apartement tion est parachevée par des accessoires, tels que des sacs de la marque canadienne m0851, laquelle a suscité l’enthousiasme de la clientèle zurichoise, tout comme Mismo du Danemark ou les chaussures de COMMON Projects - une collaboration italo-New Yorkaise. Tous ces éléments, ainsi que les collections de la prochaine saison sont très originales, tant en ce qui concerne la matière que la forme, ce qui rend Apartement si incontournable.

Apartment 1 rue Löwen 8001 Zurich Tél. 043 2431551 www.theapartmentstore.ch

MEGLIO FATTO A MANO Il est rare que l’on se retrouve dans une atmosphère aussi italienne: Au 62 Talstrasse, au cœur de Zurich, a surgi un nouveau lieu de rencontre dédié à l’artisanat italien. Le nom: MFM « Meglio Fatto A Mano ». Là, deux activités s’y rejoignent dans une ambiance moderne alliant la qualité et le « Made in Italy ». En effet d’un côté vous trouverez, le salon de coiffure Enzo e… doté des dernières techniques et emprunt du professionnalisme et de l’expérience d’Enzo Bernardo. Ici, c’est le Maestro lui-même qui officie. Enzo Bernado est un coiffeur passionné par ce métier depuis l’âge de quatorze ans. Sa profession a conduit le jeune prodige napolitain de la mode à Londres, Milan, Rome, Florence et Saint Moritz, avant d’ouvrir enfin son premier établissement à Lecco. Il a aujourd’hui réalisé son rêve en ouvrant son deuxième salon à Zurich, pour le plus grand bonheur de ses clients suisses. De l’autre, le mobilier italien de Spreafico, oscillant entre modernité et tradition. Le concepteur

14

italien de meubles Gianluigi Spreafico, qui descend d’une famille d’ébénistes, sait avec souplesse et précision concevoir chaque pièce en fonction de vos souhaits et vous accompagner de la conception jusqu’à l’installation de votre commande. Ce ne sont pas seulement ses propres créations qui sont sélectionnées chez MFM, mais aussi les meubles et accessoires de B&B Italia et Max Alto.

Vous l’aurez compris, MFM est un concept store où vous pourrez changer de coiffure et de mobilier la même journée, what else ?! Meglio Fatto A Mano 62 Talstrasse 8001 Zurich Tél. 044 211 99 11 www.megliofattoamano.com

Translations page 126

Photographie: droits réservés

Il y a neuf ans, deux spécialistes reconnus de la branche textile suisse, Marcel Hofmann et Hanspeter Limacher, ont travaillé sur le projet commun du magasin Apartment. Ils ont partagé la même vision d’un style propre au monde de la mode zurichoise. Un coup de chance. Avec Apartement est né une adresse réputée qui compte parmi les lieux incontournables du design de renom. Le mariage d’un style moderne pour les hommes et les femmes citadins avec un look dépouillé, concentré sur l’essentiel. C’est à cinq minutes de la rue de la gare et de la place des fêtes, que se trouve cette véritable mine de vêtements. La collection présente toujours plus d’attrait dans chacun de ses éléments. La surface du magasin est belle à voir et présente les marques proposées avec discrétion. On y trouve un mélange d’exotisme et de cosmopolitisme avec Avangarde et Independent, mais aussi des pièces de la créatrice belge Sophie D’Hoore et de Stephan Schneider. La collec-


Boutique

: Rue du Rh么ne 56 - Geneva - Switzerland - T. +41 22 312 03 44

www.vdb.ch

info@vdb.ch


FOCUS

boutique

Kunz célèbre l’été Texte : Désirée Mitterrand Photographies : droits réservés

R

affinés, élégants et dans l’air du temps, les bagues, boucles d’oreilles et pendentifs de la bijouterie Kunz sont d’irrésistibles tentations. Françoise Breza-Kunz nous présente ici quelques-unes des pièces incontournables de l’été.

Bague Art Nouveau en or rose et diamants Repossi 12’500 CHF

Bague Art Nouveau en or gris noirci et diamants Repossi 12’500 CHF

Pendentif cœur La Brune et La Blonde en diamant et chaîne en or rose 1’300 CHF

Bague Polvere di Stelle en or rose, diamants et saphirs roses dès 4’200 CHF

Boucles d’oreilles Berbère 4 anneaux en or gris et turquoise Repossi 5’400 CHF (la pièce) Bague Raani en or gris et diamants Repossi 54’600 CHF

Bague Berbère 7 anneaux en or gris et turquoise Repossi 22’000 CHF Existe également en or gris et émail turquoise 6’500 CHF

Bagues Arabesque en or et pierres semi-précieuses dès 3’000 CHF

Bijouterie Kunz 23, quai des Bergues 1201 Genève Tél. 022 731 09 20 www.bijouterie-kunz.ch

16


FOCUS

online

Zojora, Des accessoires venus d’ailleurs Texte : P.R Photographies : droits réservés

U

Serviettes de tables en tissu de coton chiné dans les marchés et confectionnées par une ONG à Saigon

ne br une, une blonde, deux mar is et 6 enfants, Candice et Tara ont le monde à leurs pieds et sont bien décidées à en profiter. Et pour notre plus grand plaisir, ce que les deux amies aiment autant que voyager, c’est partager leurs découvertes à travers leur marque baptisée Zojora, acronyme des prénoms de leurs enfants. Candice et Tara, après des études secondaires et un début de carrière à New York, en communication pour la première, chez Sotheby’s puis à la galerie Gagosian pour la seconde, rentrent toutes les deux à Genève où elles ont grandit. Dès lors, chacune suit sa voie sans pour autant se perdre de vue. Tara devient acheteuse dans une boutique de prêtà-porter pour femmes et enfants, dénichant à l’époque des marques maintenant établies comme Vanessa Bruno ou Antik Batik, tandis que de son côté Candice crée « Margaret » avec sa sœur Oriane, une marque de bijoux dessinés par cette dernière. Et si, aujourd’hui,

Tara vit à Singapour et Candice toujours à Genève, les amies se retrouvent dès qu’elles le peuvent, quelque part entre Katmandou, Bali, Goa et le Kilimanjaro, sommet qu’elles ont d’ailleurs gravit en deux ou trois enjambées il y a quelques années. Fortes de leur passion pour le voyage et le partage, les jeunes femmes ont créé l’année dernière Zojora, une marque destinée à nous faire découvrir les trouvailles qu’elles n’ont de cesse de rapporter dans leurs bagages. Linge de table, bijoux, mochilas (sacs tissés par des femmes Wayuu d’Amérique du Sud),

paréos et bien d’autres choses encore sont en vente sur leur site www.zojora.com. Ici, tout est issu du commerce équitable et privilégie l’artisanat, à l’instar des délicates serviettes de table en tissus, confectionnées par Fair Fashion, une ONG à Saigon. Vendus online, les produits Zojora sont aussi disponibles dans leurs boutiques préférées : Noa et Le Panapé de Caméla à Genève, Comptoir 102 à Dubai, Sip Sip à Harbour Island et, depuis peu, le Club 55 à Saint Tropez. Enfin, découvrez vite leur dernier hit : de ravissants colliers en perle fait main.

Collier Java en petites perles fait main

Paréo provenant de Bali en tissu de coton Ikat Mochila tissé en Colombie

18


Découvrez Gübelin.


FOCUS

horlogerie

Jacob & Co

cultive sa différence Texte : Gaëlle Hennet Photographies : droits réservés

J

acob Arabo a de quoi se réjouir : lors de la der nière édition de Baselworld, la marque horlogère et joaillière qu’il fonda il y a un peu plus de 25 ans a repoussé les limites de la créativité. Idéalement positionnée dans la prestigieuse halle 1.1, l’enseigne newyorkaise s’est dotée d’un nouveau stand, qui a présenté sur plus de 600 m2 une centaine de références horlogères. Par mi celles-ci, trois nouveautés sont déjà cultes.

L’heure étincelante : la Brilliant Steel Collection Féminins et élégants, les nouveaux modèles de la collection Brillant Steel arborent des cadrans nacrés ornés de diamants blancs taillés brillant, saphirs jaune ou orange, tsavorites ou rubis. Quant à la version entièrement pavée, elle affiche pas moins de 400 diamants sur son cadran de 44 mm de diamètre. Si la variété de sertissage est mise à l’honneur dans cette collection d’exception, celle-ci n’en garde pas moins une identité forte, logée le long des boîtiers délicatement sertis de diamants ou des bracelets en satin.

Un esprit, un style : la Ghost Fièrement arborée par Cristiano Ronaldo sur l’image de la dernière campagne de la marque, cette montre digitale a nécessité deux années de recherche aux horlogers de Jacob & Co, qui ont développé une puce de pilotage personnalisée capable de gérer son interface complexe. Sur un écran LCD, ce véritable bijou de technologie peut afficher en 7 couleurs pas moins de 20 fuseaux horaires et le nom des villes correspondantes. Parée d’une cage interchangeable en PVD noir, PVD noir serti de diamants, or rose serti de diamants ou en fibre de carbone, la Ghost se recharge sur ordinateur ou secteur, via un câble USB.

Le temps du voyage : l’Epic SF 24 Perpétuant les recherches de la marque sur l’affichage multiple du temps, ce nouveau modèle s’entiche d’un cadran qui révèle un système original du choix de fuseau horaire, rappelant le split-flap, ce tableau des départs et arrivées présent dans les aéroports. Ainsi, l’abréviation SF se réfère à ce système unique d’affichage, tandis que le chiffre 24 correspond au nombre de fuseaux horaire que ce garde-temps peut afficher. Quant au cadran, il met à jour les complexités d’un mouvement automatique pourvu d’une réserve de marche de 40 heures. Disponible en or rose, or blanc ou titane, ce garde-temps s’annonce déjà comme le meilleur compagnon de route qui soit.

20


Renew an old acquaint nce.

New rooms. New suites. All new

Quai Turrettini 1, 1201 Geneva, Switzerland. For reservations call +41 (22) 909 00 00 or visit www.mandarinoriental.com


Genève

i d ée s

restos Texte : Gaëlle Hennet

Par une belle journée ensoleillée, rien de tel qu’une pause déjeuner sur la terrasse du M ! Anciennement Le Morgan, le restaurant a fait peau neuve il y a quelques mois, sous l’impulsion des nouveaux propriétaires, Jasmine et Lloyd La Marca. Tables en vieux bois, cave à vins, peaux de vaches et bougies, la décoration intérieure s’apparente à celle d’un chalet chic, tandis que des tables hautes composent une charmante terrasse. Au plaisir des yeux s’ajoute le ravissement des papilles, grâce à une carte mettant à l’honneur une savoureuse cuisine de saison. On se régale en entrée d’un tartare de thon au citron vert et guacamole, avant de succomber à un plat de fagottini à la truffe d’été, un filet de loup rôti ou un poulet au curry. Enfin, les amateurs de hamburgers se réjouiront de personnaliser leur plat favori. Au choix : burger de bœuf, de poulet, d’agneau ou végétarien, accompagné de

Photographie : droits réservés

Le M garnitures classiques et originales, telles que fois gras, roquefort, coleslaw et frites au brie truffé. Pari réussi pour Jasmine et Lloyd, qui préparent déjà l’ouverture d’un nouveau restaurant au bord du lac.

Le M 14, rue de la Madeleine 1204 Genève Tél. 022 311 81 00 www.mgeneve.ch Ouvert du mardi au samedi de 9h à 2h

Petit déjeuner au cœur de la ville qui se réveille, déjeuner ou moment de détente à l’ombre du parasol et belles soirées gastronomiques dans la douceur d’une nuit d’été...

17, place Longemalle - 1204 Genève - Tél. +41 (0)22 818 40 40 - Fax. +41 (0)22 818 40 50 - www.cigogne.ch - info@cigogne.ch

22


Genève

i d ée s

restos FloorTwo Restaurant Il Vero de pieds de vignes et de cyprès pensé par «Le Fleuriste des Augustins» ainsi que l’ambiance lumineuse créée par l’architecte et spécialiste de l’éclairage Youri Agebekov redessinent comme par magie la terrasse. Vous l’aurez compris, le FloorTwoRestaurant Il Vero accueille désormais un véritable petit coin de Toscane avec une vue imprenable sur le Lac Léman!

FloorTwo Restaurant Il Vero 19, quai du Mont-Blanc 1201 Genève Tél. 022 908 90 81

Le Windows de l’hôtel d’Angleterre Au cœur de la belle bâtisse de l’hôtel d’Angleterre, inscrite au patrimoine historique de la Ville de Genève, le bien nommé restaurant gastronomique Le Windows offre, le temps d’un déjeuner d’affaires ou d’un dîner en amoureux, une vue à couper le souffle sur le lac Léman et le Mont-Blanc. Dans un cadre cosy, à la décoration élégante, faite de larges banquettes en cuir, de belles tables en bois et de magnifiques lustres, vous découvrirez la cuisine de saison audacieuse et particulièrement raffinée du chef Philippe Audonnet, élaborée à partir de produits locaux. Des cuisines de l’hôtel Ritz à Paris à celles du Cap Eden Roc, l’excellence du chef s’est renforcée au contact de grands noms, et s’apprécie depuis plus de 14 ans au Windows. Passé maître dans l’art de marier les saveurs et de travailler les produits, le chef propose une carte estivale mettant notamment à l’honneur

24

une bolognaise de homard à la mangue verte et ses pommes de terre coupées à la manière de spaghettis, un filet d’omble chevalier cuisiné à l’huile de Chorizo vanillé, ou encore un ris de veau aux morilles et crevettes inoubliable. Pour satisfaire les plus pressés, il a même conçu le menu Fast and Delicious. Un vrai bonheur !

Le Windows 17, quai du Mont-Blanc 1201 Genève Tél. 022 906 55 55 www.dangleterrehotel.com

Photographie : Christine de Loë

Le FloorTwo, restaurant emblématique du Grand Hôtel Kempinski, revisite sa carte en invitant l’Italie à sa table et devient le FloorTwo Restaurant Il Vero. C’est à la fin du mois de mai que le jeune, mais déjà très expérimenté, chef Marcello Salvatore, tout juste âgé de 27 ans, a pris les rênes du nouveau restaurant. Italien et passionné par la cuisine méditerranéenne, il a décidé de cuisiner au plus près de ses racines, et de privilégier pardessus tout le goût et la qualité des produits. Ainsi, la carte élaborée par le Chef propose de savoureuses recettes italiennes traditionnelles à travers des plats authentiques tels que le tartare de loup de mer, les raviolis noirs, le risotto aux gambas, les incontournables penne all’arrabbiata, l’escalope milanaise, la dorade ou le filet de cochon de lait au marsala. Puis, lorsqu’arrivera l’heure du café, la machine Cimabali qui trône dans le restaurant vous emportera définitivement en Italie avec son inimitable café Amici. Enfin, côté décoration, un paysage composé

Photographie : droits réservés

Textes : Désirée Mitterrand, Gaëlle Hennet


f

o

l

l

o

w

y

o

u

r

o

w

n

s

E l P r i m E ro C h ro n o m a s tE r 19 6 9

w w w . z e n i t h - w a t c h e s . c o m

Reconnu comme le meilleur chronographe du monde, il est l’héritier du légendaire El Primero dévoilé pour la première fois en 1969. Les couleurs iconiques du premier calibre automatique haute fréquence à roue à colonne sont là. Une audacieuse prouesse mécanique incarne, en 36 000 battements par heure, l’exceptionnel savoir-faire de la Manufacture.

t

a

r


zurich

i d ée s

restos Textes : Anja Mikula

ils seront, à n’en pas douter, totalement séduits par ces plats, qui mettent en valeur des produits régionaux issus du commerce équitable. « Ici, les légumes ont le goût qu’ils doivent avoir » déclare avec satisfaction Pierre Meyer. Tout est dit !

Hôtel Ambassador Restaurant - Opera 6 Falkenstr 8008 Zurich Tél. 044 258 98 98 www.ambassadorhotel.ch

ValeFritz catering atelier de cuisine afin de développer son service traiteur. Avec son équipe, il prépare pour l’instant des menus pour 70 personnes maximum. Extravagants et minimalistes, les plats de ValeFritz, composés à partir des meilleurs ingrédients, séduiront les gourmets aventureux et exigeants. Ici, les associations de saveurs règnent et revisitent tous les classiques de la cuisine tout comme le dressage à l’esthétisme très appuyé, véritable marque de fabrique du traiteur. Une expérience gustative et visuelle enthousiasmante.

Si vous êtes à la rechercher d’un traiteur pas comme les autres, ValeFritz est alors celui qu’il vous faut. C’est durant ses études universitaires d’économie que Valentin Diem a commencé à cuisiner pour

26

les autres. Ce qui n’était alors qu’un passe-temps est vite devenu un métier, et c’est ainsi qu’il y a deux ans, ce jeune autodidacte de 27 ans a dirigé dix mois durant un restaurant à Zurich. Aujourd’hui, Valentin Diem travaille dans son

ValeFritz catering www.valefritz.ch hunger@valefritz.ch

Translations page 128

Photographies : Fabian Haefeli

Dans le nouveau Gewand, il faut signaler le remarquable restaurant Opéra de l’hôtel Ambassador. Transformé cet automne en une oeuvre surréaliste et baroque par les dessins de l’artiste Tatjana Tiziana, représentant différentes scènes d’opéra, le restaurant accueille également un nouveau chef, Pierre Meyer, qui s’est vu décerner l’année dernière 14 points au Gault Millau pour sa cuisine extrêmement créative. Si la nouvelle carte d’Opéra fait toujours la part belle au poisson, avec des recettes aussi savoureuses qu’inventives et des menus changeant tous les jours, les amateurs de viandes et les végétariens ne sont pas oubliés : des plats raffinés, toujours renouvelés, leurs sont ici aussi proposés. Enfin, les gourmets hésiteront entre les coquilles St Jacques confites accompagnées de leurs 3 chutneys, les penne bio faits maison au piment ou à la tomate, ou encore la selle d’agneau « Mcbeth » avec sa polenta aux épinards et ses tomates cerises farcies. Mais quoiqu’ils prennent

Photographies : droits réservés

Opera


swiss fine real estate

“ The home should be the treasure chest of living.” Le Corbusier

www.ci-exclusive-properties.com Comptoir immobilier Sa · CourS de rive 7 · Cp 3753 · 1211 Genève 3 · t + 41 (0)22 319 89 15 · ContaCt@Ci-exCluSive-propertieS.Com


fo cu s

été Les plus belles terrasses de Suisse

Texte : Désirée Mitterrand & Gaëlle Hennet Photographies : droits réservés

S

i le soleil s’est fait attendre, il est aujourd’hui grand temps de profiter de ses rayons. Pour célébrer comme il se doit l’arr ivée des beaux jours, nous vous avons concocté une sélection des plus belles terrasses de Suisse… au bord de l’eau ! Visite guidée.

Genève Le Chat-Botté, hôtel Beau-Rivage Genève Situation : Au centre-ville de Genève, sur la rive droite, cet hôtel de charme est depuis 1865 l’une des adresses les plus prisées de Suisse. Carte : Lors d’un déjeuner ou d’un dîner en semaine et le samedi soir, on se plaît à découvrir au Chat-Botté la cuisine française, créative et contemporaine de Dominique Gauthier, 1 étoile au Michelin 2013. Quant aux passionnés de vins, ils dégusteront les nombreuses références de la cave du Beau-Rivage, l’une des plus riches de Suisse. Terrasse : Durant les beaux jours, l’hôtel dévoile ses différentes terrasses au gré des heures et des moments à partager. Outre celle du Chat-Botté, qui offre une magnifique vue sur le lac Léman et les Alpes, la terrasse du bar de l’Atrium est idéale pour savourer quelques douceurs, tandis que l’on s’imagine en train de se prélasser sur la terrasse de la suite Sissi. www.beau-rivage.ch

Le Grill, Grand Hôtel Kempinski Genève Situation : De juin à septembre, Le Grill prend ses quartiers d’été et monte d’un étage à l’heure du déjeuner pour s’installer sur l’agréable terrasse du FloorTwo Bar. Carte : La carte demeure la même : le chef Yann Lohez et son équipe vous proposent une multitudes de plats tous plus savoureux les uns que les autres. Impossible de passer à côté du burger de bœuf Angus, des côtes d’agneau, du homard, de la sole pochée et de la truite cuite à basse température. Terrasse : Les amateurs de viandes et de poissons grillés profiteront d’une terrasse bénéficiant d’une vue imprenable sur le lac Léman et le jet d’eau. Le restaurant sera cependant ouvert comme à son habitude tous les soirs au 1er étage, laissant place, dès 17h, au légendaire FloorTwo Bar pour les soirées endiablées de l’été. www.kempinski.com

28


Le Sud, hôtel Mandarin Oriental Situation : A Genève, sur les quais de la rive droite, le restaurant Le Sud de l’hôtel Mandarin jouit d’une très belle vue sur le Rhône. Carte : La brasserie, dirigée par le chef triplement étoilé Paul Bocuse et son complice Jean Fleury, propose une carte simple mais raffinée composée de plats français traditionnels aux accents méditerranéens. Une cave impressionnante, comprenant 1500 bouteilles de crus locaux et internationaux, est à découvrir. Terrasse : Elégante, la terrasse reste cependant très conviviale et se prête tant à des repas d’affaires qu’à des déjeuners et dîners moins formels. www.mandarinoriental.fr

Poolgarden, hôtel Président Wilson Situation : Au premier étage de l’hôtel, le Poolgarden s’ouvre sur une belle piscine à ciel ouvert. Carte : A l’arrivée des beaux jours, le restaurant vous accueille en semaine et le week-end pour déguster, le temps d’un déjeuner, d’un brunch ou d’un dîner, la cuisine rafraîchissante du chef Michel Roth, au bord de la piscine d’eau marine de l’établissement. Ici, vous vous régalerez notamment d’un suprême de volaille grillé accompagné de quinoa au citron confit, de pâtes aux fruits de mer et de grillades de viandes et de poissons. Terrasse : Surplombant le lac, la terrasse du Poolgarden est un lieu où il fait bon se ressourcer. www.hotelpwilson.com

Le Lodge, hôtel La Réserve Genève Situation : Logé dans un parc de 4 hectares situé sur la rive droite du lac Léman, l’hôtel La Réserve est un havre de calme à 5 km du centreville de Genève. Carte : L’ambiance est au grill près de la piscine, sous la tente blanche du Lodge. Ceviché de bar, burgers, poulet fermier à la broche, sushis et pavé de thon composent les mets incontournables d’une carte estivale mettant en valeur la simplicité et la fraîcheur. Dès 18h, on se plaît à découvrir le large choix de tapas proposé par l’établissement. Terrasse : A quelques mètres des eaux bleues d’une vaste piscine et à une enjambée du lac, la terrasse du Lodge est un véritable lieu d’évasion. www.lareserve.ch

Le Jardin, hôtel Le Richemond Situation : Sur la rive droite de Genève, l’hôtel Le Richemond accueille l’élégant restaurant Le Jardin. Carte : Inventive, elle se constitue de mets fins à base de poissons, viandes et pâtes. La soupe de petits pois parfumés à la menthe, le risotto au homard et la côte de veau à la milanaise sont à découvrir de toute urgence. Le Jardin jouit d’une grande renommée culinaire qui le place parmi les meilleures tables de la ville.
 Terrasse : Face au jardin des Alpes et au lac, cette terrasse est un lieu où il fait bon déjeuner, bruncher ou dîner en marge du tumulte de la ville. www.lerichemond.com

n. 49


fo cu s

La Belotte Situation : A 3 minutes du centre de Genève, la belle bâtisse de la Belotte surplombe le port de Cologny et jouit d’une vue exceptionnelle sur le lac Léman. Carte : Entièrement rénové, le restaurant propose une carte variant au gré des saisons, composée de produits simples mais de grande qualité. Cet été, vous succomberez au très frais tartare de crabe, avocat et pommes Granny Smith, aux douces briques de chèvre chaud au miel, à la cocotte de poulet sauce à l’estragon, ou encore au fameux tartare de bœuf Charolais coupé au couteau. Terrasse : Au bord de l’eau et sur deux niveaux, l’immense terrasse vous accueille tous les jours de la semaine pour déjeuner, dîner et même pour bruncher. www.labelotte.ch

Le Creux de Genthod Situation : A 10 minutes en voiture du centre-ville et de l’aéroport de Genève, ce restaurant est à l’image de la commune de Genthod, qui a gardé tout son cachet. Carte : Spécialiste en préparation de poissons du lac et sauvages, le chef vous suggère des mets aussi raffinés que créatifs au travers d’une cuisine régionale élaborée au gré des saisons, avec des produits du terroir et de culture bio et biodynamique. Ouvert du lundi au samedi, le restaurant propose à midi un menu au choix ainsi qu’un plat du jour. En soirée, le menu plaisir est à l’honneur. Terrasse : Elle offre une vue imprenable sur le lac et le massif du Mont-Blanc. www.creuxdegenthod.com

Le Floris Situation : A un petit quart d’heure en voiture du centre-ville de Genève, au cœur du charmant village d’Anières, Claude Legras, élu Meilleur Ouvrier de France en 1991, vous accueille du mardi au samedi dans son restaurant gastronomique, classé 2 étoiles Michelin, et sa brasserie. Carte : Côté restaurant, la cuisine estivale de Claude Legras se décline en 4 menus, mettant notamment à l’honneur un délicieux filet de rouget accompagné de son macaroni garni au caviar d’aubergines, une queue de homard pochée au beurre demi-sel, ou encore un filet d’omble chevalier du Léman cuit meunière. Terrasse : Dès l’arrivée des beaux jours, le restaurant et la brasserie se rejoignent pour composer l’une des plus belles terrasses de Suisse. www.lefloris.com

Auberge du Lion d’Or Situation : Située sur un coteau dominant le lac Léman, au cœur de la charmante commune de Cologny, cette auberge est un lieu bien connu des Genevois. Carte : Aux fourneaux, les chefs Tommy Byrne et Gilles Dupont, qui ont repris l’auberge il y a plus de 10 ans, proposent une cuisine aux multiples saveurs, à déguster le temps d’un déjeuner ou d’un dîner en semaine. Terrasse : Surplombant le lac et offrant une vue imprenable sur le Jura, la terrasse de ce Relais & Châteaux est l’une des plus prisées de Suisse. www.dupont-byrne.ch

30


L’Etage, brasserie du Parc des Eaux-Vives Situation : Lieu d’exception à plusieurs titres, la brasserie du Parc des Eaux-Vives se loge dans une maison de maître construite au 18ème siècle, située au cœur de l’un des plus beaux parcs de la ville de Genève, abritant notamment des séquoias tricentenaires. Carte : Le chef Julien Schillaci propose à L’Etage, le grill de la brasserie, une cuisine raffinée qui met en valeur les produits locaux, comme le filet de bœuf de Meinier aux graines de sésames et soja, une longe de cochon grillé ou un filet du lac accompagné de légumes, pommes au four ou riz basmati. Terrasse : Les deux terrasses de l’établissement offrent une magnifique vue sur le lac et le Jura. www.parcdeseauxvives.ch

© Fabrice Ramber t

VAUD Beau-Rivage Palace Lausanne Situation : A proximité du centre-ville de Lausanne, cet hôtel 5 étoiles est situé sur les bords du lac Léman. Carte : Ouvert du lundi au samedi, le restaurant Miyako propose une cuisine traditionnelle japonaise assurée par Ayato Sugimoto, maître sushi. Tous les plats sont préparés à la minute, avec une dextérité et un savoir-faire appris dans les meilleures écoles du Japon. La salade de crabe, rehaussée d’une sauce à l’huile de sésame, mais aussi les makis retournés, sont à découvrir de toute urgence. Terrasse : Le restaurant s’ouvre sur une agréable terrasse, offrant une vue imprenable sur les rives du lac Léman et la chaîne des Alpes française. Adjacente à celle du Miyako, la terrasse du BAR est un lieu idéal pour siroter de délicieux cocktails l’après-midi et le soir. www.brp.ch

La Table d’Edgard, Lausanne Palace Situation : Au cœur de Lausanne, l’hôtel bénéficie d’une vue privilégiée sur le lac Léman et les Alpes. Carte : La table d’Edgard, dirigée par le chef étoilé Edgard Bovier, propose une carte gastronomique toute en légèreté grâce à la finesse des mets qui la compose. Ici, les légumes sont aussi savoureux que les viandes, poissons et crustacés qu’ils accompagnent. Salade de homard à l’écrasé de petits pois, fleur de courgette soufflée au croustillant de langoustine, loup en pavé épais sont autant d’exquises saveurs à déguster dans une ambiance qui vous transportera immédiatement dans le Sud. Terrasse : La cuisine, la vue et la décoration sobre du lieu en font un endroit unique pour célébrer la saison estivale. www.lausanne-palace.com

Le Restaurant Hôtel des Trois Couronnes Situation : A Vevey, sur les bords du lac Léman, à 5 minutes des vignes du Lavaux, l’hôtel des Trois Couronnes est un luxueux havre de paix. Carte : Le menu estival comprend désormais un buffet méditerranéen. Ce dernier est servi chaque jour de midi à 22h, week-ends compris. Terrasse : Afin de pouvoir profiter au maximum des beaux jours, la partie bar de la terrasse s’est agrandie. Ici, vous pourrez à toute heure de la journée commander un café, prendre un apéritif accompagné de tapas ou un repas rapide et léger. Quant au business lunch, il est servi de midi à 15h, du lundi au vendredi, et propose un menu différent chaque semaine. www.hoteltroiscouronnes.ch

n. 49


fo cu s

Neuchâtel Le Colvert, hôtel Palafitte Situation : Construit sur pilotis au bord du lac de Neuchâtel, au cœur d’un site magique. Carte : Le restaurant Le Colvert propose une cuisine raffinée, à l’instar du pavé de bar de ligne clouté de cédrat confit, marinière de légumes et coquillages ou encore des noisettes d’agneau rôties, caviar d’aubergine émulsion d’ail des ours. Un véritable voyage gastronomique. Terrasse : Totalement féérique, la sublime terrasse de 50 places, ouverte de mai à septembre, semble comme suspendue sur l’eau. Sa décoration, mettant à l’honneur les tons de beige et de crème, participe à la magie du lieu. www.palafitte.ch

Fribourg Le Vieux Manoir Situation : Proche de la cité médiévale de Murten, sise dans la municipalité de Meyriez, ce manoir anglo-normand de charme se niche au cœur d’un vaste parc donnant sur les eaux calmes du pittoresque lac de Morat. Carte : Le chef Franz W. Faeh propose dans ses deux restaurants une cuisine gourmande élaborée à partir de produits frais. Spacieux, le restaurant Juma, réparti sur deux entresols dans le jardin d’hiver de la maison, offre une cuisine aux influences asiatiques. Quant au second restaurant, La Pinte de Meyriez, il met à l’honneur une délicieuse cuisine française. Terrasse : La terrasse de La Pinte de Meyriez offre une vue imprenable sur le lac. Pour un dîner en tête-à-tête, Le Vieux Manoir met à votre disposition La Volière, le plus petit restaurant de Suisse, sis au cœur d’un agréable pavillon au bord du lac. www.vieuxmanoir.ch

Zurich Rive Gauche, hôtel Baur Au Lac Situation : Au sein d’un parc privé, le légendaire Baur Au Lac jouit d’une vue unique sur les Alpes et le lac. A quelques minutes à pied de la Paradeplatz et de la Bahnhofstrasse, l’hôtel offre néanmoins un cadre d’une quiétude absolue. Carte : Le restaurant Rive Gauche propose, avec son Grill Room, une cuisine aux accents méditerranéens et aux influences internationales. Carpaccio de poulpe, ravioli aux épinards et à la ricotta, homard ou entrecôte grillés sont autant de plats à savourer dans une ambiance élégante mais détendue. Terrasse : Endroit exclusif s’il en est, la terrasse est l’endroit idéal pour profiter pleinement des beaux jours dès le mois d’avril. Ouverte tous les jours de 10 heures à minuit, vous pourrez y déjeuner, dîner mais également savourer de délicieux cocktails et de petits snacks tout au long de la journée. www.bauraulac.ch

32


fo cu s

Détente

L’Hôtel Royal et l’Occitane

associent leur savoir-faire au cœur de Crans-Montana

S

i le nouveau visage du Royal a marqué le lancement de la saison d’hiver, l’ouverture du premier «Spa par l’Occitane» de Suisse au sein de l’hôtel ne manquera pas de laisser son empreinte sur la saison estivale 2013. Situé au cœur de Crans-Montana depuis 1932, l’Hôtel Royal a soufflé ses quatre-vingts bougies en s’offrant un lifting de circonstance. Entièrement rénové pour l’occasion, l’établissement a néanmoins su garder toute son âme et son authenticité. Désormais rehaussée d’une touche design et moderne, ses grandes et belles chambres orientées plein sud offrent une vue époustouflante sur les Alpes et la nature environnante. Piscine chauffée, lounge bar et vaste terrasse invitent à la détente et à la douceur de vivre.

Deux fourchettes au Michelin Côté papilles, la Provence n’est pas loin non plus. Le Chef Maxime de Bosschère - ancien cuisinier de Philippe Chevrier à Genève -, régale aussi bien la clientèle de l’Hôtel que les visiteurs grâce à une cuisine inventive, où les accents méditerranéens côtoient habilement la tradition valaisanne. p

La Provence à Crans-Montana Déjà présents dans les chambres, les produits l’Occitane s’emparent désormais du spa, entièrement transformé lui aussi. Réputée dans le monde entier, l’enseigne a en effet

choisi d’implanter son premier «Spa par l’Occitane» de Suisse à Crans-Montana, l’air pur et l’ensoleillement exceptionnel de la station valaisanne véhiculant parfaitement l’esprit de la marque. Formés par les experts de l’Occitane, les masseurs du spa prodiguent modelages, enveloppements et autres gommages dans le respect des protocoles préconisés par l’enseigne. L’Hôtel Royal a préféré quant à lui axer son offre sur les soins du corps dans un premier temps, afin de mettre au mieux en valeur tout le savoir-faire de l’Occitane.

A la carte du B&R  Terrine de légumes du soleil confits à l’huile d’olive de Crête, mozzarella di buffala et pesto de basilic ; pressé de foie gras de canard à la joue de bœuf, toasts de brioche tresse et bouquet de salades ; cœur de saumon bio roulé au jambon cru du valais, laitue braisée et sauce

émulsionnée au laurier, côte de veau cuite à basse température, sauce au poivre long de Java, poêlée de champignons et frites de polenta ou encore melon en trois textures, granité de basilic et sacristain au lard de nos montagnes. Une créativité d’ores et déjà récompensée par deux fourchettes au Guide Michelin.

n. 49


fo cu s

Plaisance 90 Sunreef Power, L’alternative

S

Texte : Désirée Mitterrand Photographies : droits réservés

unreef Yachts a récemment présenté son nouveau motor yacht, le 85 Sunreef Power, un événement marquant dans la conception des catamarans à moteur, puisque le bateau allie le design d’un yacht au confort d’un catamaran. Ce nouveau concept a suscité une réelle implication des clients de Sunreef et des propr iétaires, conduisant à l’augmentation de la longueur du bateau à 90 pieds et à l’ajout de 7 pieds à la largeur pour un confort extrême et un espace de vie de 522m2. Visite guidée.

34


Ici, le pont principal occupe toute la largeur, offrant à l’intérieur des espaces de restauration et de détente pouvant recevoir une dizaine de personnes. Grâce à un vitrage panoramique, la cabine principale, située à l’avant, possède une vue à 180° et les cabines invités ont toutes leurs propres salles de bains. Quant au flybridge, il abrite le poste de pilotage et deux salons, l’un intérieur et l’autre extérieur. A l’avant du pont principal, la terrasse privée accueille un jet ski et des bains de soleil tandis qu’à l’arrière le beach club permet aux occupants d’être au plus près des flots au mouillage ou à vitesse réduite, et facilite également l’accès à tous les jeux nautiques ainsi qu’à l’annexe située dans le garage. La ligne très contemporaine du yacht contribue à lui donner une image sportive en harmonie avec la décoration intérieure très épurée comprenant, sur le pont principal, des meubles modulables. Toutes les finitions et autres aménagements sont bien évidemment faits sur mesure et les grands vitrages en parfait accord avec le design intérieur et extérieur du 90 Sunreef Power accueillent la lumière comme personne.

Vous l’aurez compris, c’est le design et l’aménagement des motor yachts couplés à la stabilité, aux beaux volumes et au confort des catamarans, que propose Sunreef avec son 90 Sunreef Power. Enfin, sachez que celui-ci peut atteindre la vitesse maximale de 30 nœuds et traverser l’Atlantique. Rien de moins ! p

n. 49


zurich

i d ée s

bien-être Textes : Anja Mikula, Gaëlle Hennet

Blow Dry 41 Talacker 8001 Zurich Tél. 044 221 18 80

EstheMedic Center Directrice d’un institut esthétique à Paris et ambassadrice des produits Bellefontaine Switzerland, Betty Laboureau a récemment inauguré l’EstheMedic Center, sis au cœur des galeries commerciales du Grand Hôtel Kempinski de Genève. Dans un cadre apaisant, l’institut propose notamment des consultations anti-âge alliant des séances de conseils à des soins et injections de toxine botulique, un traitement exclusif de revitalisation cellulaire associant des produits fabriqués en Suisse, mais aussi des bilans de santé qui vous permettront de définir votre profil métabolique, de connaître vos risques d’encourir certaines affections et de les prévenir en modifiant vos habitudes alimentaires. Soucieuse de proposer à sa clientèle un large choix de traitements esthétiques, Betty Laboureau accueille également dans les locaux d’EstheMedic une styliste ongulaire, des masseurs, chirurgiens et médecins, comme le Dr Denis Guillo, spécialisé dans

36

la technique de lifting non invasif par fils crantés. Une nouvelle adresse bien-être à ne pas manquer !

EstheMedic Center 19, quai du Mont-Blanc 1201 Genève T. 022 738 55 00 www.esthemedic.ch

Translations page 128 142

Photographie : droits réservés

Genève

Un brushing rapide, efficace et glamour comme à New York, Los Angeles ou encore Berlin… c’est désormais possible à Zurich ! Markus Haimburger, coiffeur passionné et scénographe, prête la main à Martin Fink pour la réalisation de chevelures structurées dans une petite échoppe baroque à l’atmosphère bohème. Le concept est simple: sans rendez-vous, il est possible d’être coiffé avec élégance en quelques minutes. Après un bref coup d’œil jeté sur le portfolio des coiffures dans le vent, choisissez la vôtre et c’est parti ! Classique, sophistiqué ou plus excentrique pour un dîner d’affaire, une fête ou votre mariage, le brushing répondra à toutes vos envies. Si vous le souhaitez, vous pourrez également être maquillée pour l’occasion. Enfin, rendez-vous sur www.blowdry.ch, afin de découvrir les autres offres proposées comme la pose de faux-cils et d’extensions à la kératine.

Photographies : droits réservés

Blow Dry


sur un bateau ou dans une clinique seul l’homme fait la différence

Genolier | Lausanne | Fribourg | Zurich | Montreux | Genève | Winterthour | Lugano | Soleure | Neuchâtel I Sion


Zurich

i d ée s

expos

Isabelle Wenzel : 10 Seconds Du 21 juin au 27 juillet 2013

partie surréels, en partie dynamiques. Accrobate au talent prometteur durant son enfance, Isabelle Wenzel a fait du corps féminin le point central de ses oeuvres. Elle est ici la photographe, mais aussi son propre modèle dévoilant son monde en nous offrant de nouveaux angles et perspectives. En l’espace de 10 secondes, le temps pour elle d’appuyer sur le déclencheur et de prendre la pose, elle nous offre le cliché fugace d’un souvenir.

Bum 1,2010, from the series Building images, 150 x 100 cm,.

Galerie Hauser 17 Pflanzschulstrasse 8004 Zurich Tél. 043 243 8606 www.hausergallery.ch

Laure Albin Guillot (1879-1962), L’enjeu classique Du 5 juin au 1er septembre 2013

llustration pour le Narcisse de Paul Valéry, 1936, Paris, Collection particulière.

38

Cet été, le musée de l’Elysée présente en collaboration avec le Jeu de Paume une exposition consacrée à l’une des photographes françaises les plus en vogue de l’entre-deux-guerres : Laure Albin Guillot. Photographe indépendante, elle s’illustre autant dans le portrait et la photographie de mode que dans la représentation de l’infiniment petit, tout en utilisant les nouveaux modes de diffusion de l’image pour fournir à la presse et à l’édition des illustrations et des créations publicitaires à succès, dans les secteurs de la bijouterie haut de gamme, de la mode et de l’industrie cosmétique. Après des débuts marqués par l’exercice de la photographie de mode, Laure Albin Guillot publie en 1931 Micrographie décorative, un ouvrage jouant sur l’ambigüité de l’origine du

sujet photographié par la représentation de minéraux et végétaux saisis au microscope. Les planches de cette parution très médiatisée seront exposées au musée de l’Elysée, aux côtés de celles figurant dans l’ouvrage Photographie publicitaire, publié en 1933, et d’un ensemble conséquent de magazines et documents d’époque mettant en valeur le travail de celle qui fut aussi une figure institutionnelle de son temps, en exerçant la fonction de directrice des Archives photographiques des Beaux-arts dès 1932, puis de la Cinémathèque française.

Musée de l’Elysée 18, avenue de l’Elysée 1014 Lausanne Tél. 021 316 99 11 www.elysee.ch

Translations page 128

Photographie : Laure Albin Guillot / Roger-Viollet

LAUSANNE

Depuis la fin du mois de janvier, Zurich est en possession d’un secret encore bien gardé: la galerie Hauser. Cette petite adresse réputée de l’art contemporain se trouve tout près de la Langstrasse. Il est difficile de croire qu’il s’y déroule mois après mois des expositions excitantes et rares sur l’art contemporain. Et pourtant, après les expositions de la belge Anouk Griffioen et des artistes jumeaux Huber. Huber, le propriétaire Rene Hauser savoure dans sa galerie un nouveau succès avec l’exposition « 10 Seconds » d’Isabelle Wenzel. C’est la première exposition de cette artiste allemande en Suisse. Dans celle-ci, Isabelle Wenzel emmène le visiteur de la galerie dans un tout autre monde. Les photographies de la jeune artiste allemande domiciliée à Amsterdam confronte le spectateur à ses univers composés d’études de corps en

Photographie : droits réservés

Textes : Ania Mikula, Gaëlle Hennet


SEPTEMBRE MUSICAL 31.08 – 12.09.2013 Philippe Béran Frédéric Chaslin Charles Dutoit Neeme Järvi Yuri Temirkanov

Martha Argerich Lisa Batiashvili Renaud Capuçon Corey Cerovsek Alexandra Conunova Clément Dami Terezie Fialóvá Kirill Gerstein Lilit Grigoryan Paavali Jumppanen Markéta Kubínová Elisabeth Leonskaja Andrea Meláth Roland Muhr Roman Patočka Balint Szabo Daniil Trifonov Cheng Zhang

www.septmus.ch Orchestre de la Suisse Romande Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg Royal Philharmonic Orchestra London Eben Trio Orchestre du Collège de Genève Finale du 25e Concours international de piano Clara Haskil


FOCUS

Deco

Pascal Luthy,

l’art et la lumière Texte: Désirée Mitterrand Photographies : droits réservés

P

ascal Luthy a créé pour la Maison Dupin une collection de mobilier extraordinaire au sens propre du ter me. Il a en effet développé une technique révolutionnaire, aujourd’hui brevetée, per mettant au bois de s’illuminer comme par magie. Rencontre.

C’est dans les locaux de la Maison Dupin, entreprise fondée en 1820 à Genève, que Pascal Luthy nous fait découvrir son travail de designer. Passionné par le bois, cette matière vivante aux motifs si variés, il commence sa carrière comme ébéniste puis poursuit ses études aux Etats-Unis où il obtient un BFA en design ainsi qu’un BFA en architecture d’intérieur. De retour à Genève, Pascal Luthy reprend les rênes de la maison familiale et exécute un grand nombre de projets en Suisse ainsi qu’à l’étranger pour des sociétés et des clients internationaux. Certaines de ses créations sont d’ailleurs exposées dans des collections privées, ainsi qu’au Cooper Hewitt Museum à New York. Designer passionné, il n’a de cesse d’imaginer et de donner vie à des pièces de mobilier, à l’instar de la toute nouvelle Collection Pascal Luthy, créée en exclusivité pour la Maison Dupin.

Pascal Luthy

40


Dans le showroom de la rue Marziano, le designer nous dévoile ses récentes créations. Notament réalisées en loupe de frêne, citronnier et louro faia, ces dernières s’éclairent de l’intérieur comme par magie grâce à une technique complexe que Pascal Luthy a aujourd’hui fait breveter. Ainsi, les LED mis en place dans le mobilier permettent aux différentes essences de réfléchir davantage encore la lumière qui les traverse, révélant toute la beauté de leurs nervures. Console, panneau, table de chevet et bureau aux reflets discrets la journée se transforment complètement le soir, s’illuminant et changeant de couleur en fonction de l’envie du moment. Les laques incrustées de cristaux Swarovski ou de cristal de roche, les tissus métalliques, eux aussi éclairés par de petits spots cachés derrière la matière, ornent également ce mobilier haute-couture. Enfin, les créations conçues au sein même des ateliers de la maison sont exécutées sur demande et chaque modèle, limité à 18 exemplaires, se décline en 56 choix d’assemblage de matériau. Vous l’aurez donc compris, si la technologie est ici omniprésente, le respect de la tradition et de la qualité est toujours promulgué avec force ce qui, à n’en pas douter, satisfera les exigences des amateurs de pièces originales et précieuses. p


peo ple

Le Ladies Afterwork Cocktail de Tag Heuer

Le 30 mai dernier, l’enseigne Tag Heuer de Genève a organisé son premier afterwork de l’année. Dans une ambiance décontractée, les invitées présentes ont notamment admiré les dernières nouveautés de la ligne Link Lady et les articles de maroquinerie proposés en boutique. Gaëlle Hennet 4

1

2

6

3

5

7

8

1. Mary Bonfanti (Ex-Voto) - 2. Ino Maria Simitsek, Alexandra Chabin et Alexandrine Pellier (Cinqbis) - 3. Ado Mako, Annie Molliet et Anne-Marie Plâtret - 4. Alexandra Chabin (Amex) et Nathalie Drevot (Tag Heuer) - 5. Mary Bonfanti, Catherine Mespoulet, Alexandrine Pellier et Mireille Iacazi - 6. Nora Nadem (Daniel Benjamin) - 7. Catherine Mespoulet et Laurent Cartier - 8. Alexandrine Pellier - Photographies : Christine de Loë

Inauguration d’un shop-in-shop Frédérique Constant

En présence de nombreux invités, Aletta et Peter Stas, fondateurs, COO et CEO de la marque horlogère Frédérique Constant, ont inauguré le 14 mai dernier leur premier shop-in-shop de Suisse. Sis au sein de la bijouterie Espace Temps de Genève, cet espace qui reprend l’univers de la marque vise à renforcer son image sur le sol helvétique. Gaëlle Hennet

chez Espace Temps

1

2

5

6

3

4

7

8

1. Olivier Cohen, directeur d’Espace Temps, en compagnie d’Aletta et Peter Stas - 2. Aletta et Peter Stas en compagnie d’Anita et Carlo Lamprecht, président du Grand Prix d’Horlogerie de Genève - 3. Myriam Cohen en compagnie d’Audrey, Marine et Laurence Ribot - 4. Jeanne Arn et Jessica Cohen - 5. Olivier Cohen et ses collaboratrices - 6. Alexis Gouten, directeur de Macher SA, Valérie Andrey, Brand Manager, et Olivier Cohen - 7. Antonin Chatelain et Aurélie Ruffin - 8. Jennifer Cohen et Fabio Bisetto - Photographies : droits réservés

42


Donnons aux enfants malades la chance d’être des enfants avant d’être des malades. Notre fondation réalise les vœux d’enfants malades. www.makeawish.ch


peo ple

Action innocence Le 24 mai dernier à Genève, dans un décor noir et blanc, le gala d’Action Innocence a réuni, sous une tente dans les jardins de la Réserve, 600 invités venus du monde entier. La soirée a débuté avec un concert exceptionnel de John Legend qui a enchanté les hôtes ainsi que les nombreuses personnalités présentes. La vente aux enchères qui a suivi a remporté un immense succès et permis de récolter CHF 2’300’000.- grâce à des lots exceptionnels. La totalité des fonds sera allouée à la prévention des risques liés à Internet et à la lutte contre la pédocriminlaité sur Internet. Lucie Bayle

3

4

2

1

7

5

6

11

8

13

9

14

12

10

15

16

17

1. Michèle Cahen, Bernadette Chirac et Valérie Wertheimer (Présidente-Fondatrice d’Action Innocence) - 2. Ariane Dandois, Ondine de Rothschild et Andy Khawaja - 3. Marianne El Hage Graas, Marine Robert et Anne Callet - 4. Massimo Donada, Alexander Carpentier, Anne-Flore Reybier-Carpentier et Madame Dimitri Augenblick - 5. Mohammed Al Turki, Hofit Golan, Sheik Mohammed El-Khereiji, Amaury Nolasco et Ricardo Tattoni - 6. Julie Ordon - 7. Gabriella O’Hana, Rahman Khalilov et Gulum Khalilova - 8. John Legend - 9. Valérie Gut et Fawaz Gruosi - 10. Marthe Keller et Clotilde Courau - 11. Andy Khawaja, Natasha Siggers et leurs amis - 12. Monsieur et Madame Bob Manoukian et leur fille Siran - 13. Elie Saab Jr. et Claudine Saab - 14. Timur Tillyaev et Lola Karimova - 15. David Wertheimer et Clotilde Courau - 16. Monsieur et Madame Philippe Leopold-Metzger - 17. Olivier Bizon et Carol Asscher Photographies : Teamreporters.ch/Pascal Bitz

44


peo ple

LA NUIT des bains Le 2 mai dernier à Genève, le Quartier des Bains a créé l’événement avec la deuxième Nuit des Bains de l’année. A cette occasion, 15 galeries et 4 institutions culturelles ont verni en commun leurs expositions, pour le plus grand plaisir des quelques milliers de visiteurs présents. Gaëlle Hennet

1

3

2

4

6

5

9

10

7

11

12

8

13

1. Edward Mitterrand et Stéphanie Cramer, galerie Mitterrand + Cramer - 2. Marc Jancou, galerie Marc Jancou Contemporary - 3. François Ceysson et Loïc Bénétière, galerie Bernard Ceysson - 4. Kristin Stein, Sybille Rochat et Danaé Panchaud, galerie SAKS - 5. Simon Lamunière, président d’artgenève, Philippe Davet, directeur de Blondeau & Cie, et Thomas Hug, directeur d’artgenève - 6. Philippe Cramer, designer, et ses Tinted Woods - 7. Michèle Freiburghaus, chargée du Fond d’art contemporain de la ville de Genève (FMAC) - 8. Samuel Gross, fondation Speerstra, et Jenny Milevoj - 9. Stéphane Ribordy, galerie Ribordy Contemporary, et l’artiste exposé, Zak Kitnick - 10. Yves Bélorgey, exposé chez Xippas Art Contemporain - 11. Marie-Claude Stobart, galerie Blancpain Art Contemporain - 12. Caroline Vogelsang, Pierre-Henri Jaccaud, galerie Skopia, et Patrice Bezos, architecte - 13. Pierre Huber et Robert Gomez-Godoy, galerie Art & Public - Photographies : Olivier Vogelsang

n. 49


peo ple

Kempinski

Spring Party C’est au Grand Hotel Kempinski Geneva que se réunissent 2 à 3 fois par an les responsables presse, communication et médias des prestigieuses marques de luxe basées à Genève et à ses alentours. Partenaire officiel de ces rencontres amicales, l’hôtel détermine un thème et un lieu différent lors de chaque nouvelle rencontre. La première a eu lieu en octobre dernier dans la somptueuse Geneva Suite du dernier étage. En avril dernier, le Chef James Norman a proposé de célébrer le printemps au bord de la piscine du spa, autour d’un cocktail original et raffiné. Une partie de pêche aux canards avec quelques lots dont une escapade à l’hôtel Kempinski Mirador ont fini de conquérir les hôtes qui ne manqueront pas de revenir en septembre pour un cours de cuisine géant au restaurant du Grill. Lucie Bayle 1

3

2

4

7

5

8

6

9

10

11

12

1. Delphine Nicolas (Grand Hotel Kempinski Geneva), Thierry Lavalley (directeur général du Grand Hotel Kempinski Geneva), Gaelle Reiman, Carine Delorme (Clarince) et Corinne Delli Gatti - 2. Aude Muller (Blancpain) - 3. Christine d’Incau Decrevel et Gaelle Barras (Louis Vuitton) - 4. Aude Pittard Campanelli (Vacheron Constantin) et Valérie Steck - 5. Marine Lemonnier-Brennan (Hublot) et Brigitte BocquetMakhazani (Montres Journe SA) - 6. Gaelle Reiman et Carine Delorme - 7. Gaelle Barras, Asta Ponzo et Christine d’Incau Decrevel - 8. Hertha Baumann (Banque Mirabaud), Sonia Godoy (Cartier) et Sophie Lambert - 9. Sophie Lambert et Christine d’Incau Decrevel - 10. Yvonne Leuthard (Hermès) et Corinne Delli Gatti (Baume & Mercier) - 11. Lisa Feldman, Sandra Leu (Ralph Lauren Watches) et Jasmine Vidal (De Grisogono) - 12. Nicole Boghossian (Caran d’Ache) et Julie Sartori (Clinic Lemanic) - Photographies : droits réservés

46


peo ple

Les afterworks du

Geneva Polo Club En attendant l’organisation d’événements en plein air, le Geneva Polo Club a convié une centaine d’invités à chacun de ses deux afterworks du printemps, qui se sont déroulés au Little Buddha et au Mirror Bar du Swissôtel Métropole. Autour de tapas et cocktails, les invités ont dansé sur les sons distillés par un Dj et le saxophoniste Ismael Kuide, et deux d’entre eux ont eu la chance de recevoir des bons d’initiation au polo. Gaëlle Hennet

5

6

7 8

1

2

9

3

4

Le gala Minor Opus 2

de la fondation Dr Henri Dubois-Ferrière Dinu Lipatti

1

10

1. Charlotte Claeys et Andrea Aliotti - 2. Eileen Hofer et Myriam Byrd - 3. Martin La Roche et des amis 4. Manuel Lopez et Sylvestre Olivet - 5. Charlotte Claeys, Raphaëlle Paradis et Myriam Byrd - 6. Ismael Kuide et des danseurs - 7. Coast et Christine Sullenger, Myriam Byrd - 8. Oswald Arbuah, Anne Michel et Michelle Donatelli - 9. Charles Verneuil, Anne Michel et des amis - 10. Anne Michel, Emmanuel de La Vallée Poussin et Michelle Donatelli - Photographies : droits réservés

Le comité Minor de la fondation a organisé le 4 mai dernier son deuxième événement musical, en faveur de l’avancée des traitements des leucémies et autres maladies du sang chez l’enfant et l’adolescent. Au cours de la soirée, les invités ont apprécié la voix de la chanteuse australienne Nadéah et le spectacle de l’humoriste Arek Gurunian, avant de participer à une tombola dotée de lots prestigieux. Alloués au projet du Dr Marc Ansari, les fonds récoltés se sont élevés à 145’000 CHF. Gaëlle Hennet

4

5

6

7

2

3

1. Mme Raffaella Bidawid et un ami - 2. Guilaume Barazzone et le Dr Marc Ansari - 3. Le comité Minor - 4. L’humoriste Arek Gurunian - 5. La chanteuse Nadéah - 6. Colombe Dispard Melgrani, Lorenzo Poglia et Yasmine Dubois-Ferrière Cuendet - 7. M. et Mme Peverelli entourant Nadine Mottu - Photographies : Julien Barro et Guillaume Mégevand

n. 49


peo ple

rivoli Beauty Art Gallery

Le vernissage de l’exposition Sancta Venustas En mars dernier, une soixantaine d’amateurs d’art se sont rassemblés à la Rivoli Beauty Art Gallery pour le vernissage de l’exposition Sancta Venustas de l’artiste milanais Daniele Cima. A cette occasion, les convives ont également pu découvrir les produits cosmétiques de la gamme Rivoli Genève proposés par la galerie qui, depuis son ouverture en novembre dernier, s’est donné pour objectif de relier la beauté de l’art à l’art de la beauté. D.P

1

2

1

3

4

5

6

9

8

7

1. Pierre Schweikert, propriétaire de la galerie et de la marque Rivoli Genève et Charles Berney - 2. Caroline de Riedmatten, Christoph Sanne, Marie Reszler, Alix Bellac et Patricia Gross - 3. Ilaria Panzeri, directrice artistique, Rivoli Genève - 4. Les œuvres de Daniele Cima - 5. Céline Kuhn, Charlyne Boutros et Muriel Chamo Badir - 6. Alexandra Caron, Mandarin Oriental Genève, Pamela Redaelli, directrice de projets, My personal PR, Alain Bisiaux, CEO Drakkar Timepieces et son épouse Oxana BisiauxYankevic - 7. Corinne Feghali et Philippe de Dardel - 8. Camille Bozonnet, directrice de projets, Sous la Verrière, Benjamin Perrier, associé direction Alpeo Edition et Céline Kuhn - 9. Elena Gorter et Grégory Gremaud - 10. Victoria Hristova et Victor M. Reincke - Photographies : François Ferrand

48

10


peo ple

UN bal du printemps

sous l’océan

Organisée par la fondation internationale pour la recherche en paraplégie (IRP), la 15e édition du Bal du Printemps s’est tenue le 21 mars dernier à la Halle Sécheron de Genève. A cette occasion, 450 convives se sont plongés dans le décor magique d’une soirée de gala sur le thème des fonds marins. Outre le concert de Christophe Maé, le témoignage du Professeur Grégoire Courtine sur les résultats de ses recherches, visant à restaurer la mobilité des personnes paraplégiques, restera dans les mémoires. Quant à la vente aux enchères, elle aura permis de récolter CHF 122’000.-. Gaëlle Hennet

2

3

1

6

7

5

4

10 9

8

13 12

11

1. Simon Kidston et Muriel Siki - 2. René Goetz, Lina Tabbara, Eleanor Cardozo et Alexandre Mouravian - 3. Christophe Maé durant son concert - 4. Thomas Puttalaz, M. et Mme Caveng et Sue Puttalaz - 5. Marc-Eric Torres, Junior Ferrari, Joëlle Snella, René Goetz, Lina Tabbara, Philippe Boissonnas, Danielle Burri, Rocco Giudice, Marc-Olivier Perotti, Loïc Schmid, William Tavelli et Pierre Guyaz - 6. Marie-Claire Messerli et Céline Bagnoud - 7. Manon Boidin (Ralph Lauren), Philippe Boissonnas, Président du Bal du Printemps, et Valérie Miller (Ralph Lauren) - 8. Xavier Oberson, Aigeliya Murzabekova, Burcu Berki et Henri Berchtold 9. Muriel Siki, Stéphanie Meriguet et Grâce de Capitani - 10. Astrid Ferrari, Pierre Magistretti, Président de la Fondation IRP, Christine Magistretti, Alessandro Di Napoli et Philippe Boissonnas - 11. Nicole Boissonnas, Jean-Marie Gerber et Romaine Jean 12. Philippe et Béatrice Weber, Jacques et Sonia Boissonnas - 13. Jacquelin et Grégoire Courtine, Jean-François Desmarchelier - 14. Daniel et Françoise Joggi, Conseil de Fondation IRP - 15. Catherine Leopold Metzger et Tiziana Belluci Photographies : Johann Sauty

14

15

n. 49


peo ple

EASTSIDE

L’inauguration du concept store Le 24 avril dernier, la boutique Eastside a inauguré son nouvel espace au cœur de Genève, à l’occasion d’un cocktail animé, qui a réuni plus de 500 personnes. Aux sons distillés par DJ Olivier Chamala et un saxophoniste, ceux-ci ont eu le plaisir de découvrir le large choix de vêtements, jeans, chaussures et accessoires tendance présentés, mais aussi de participer à un tirage au sort, qui permit à l’un des invités de gagner un vol pour New York. Gaëlle Hennet

1

3

2

5

6

4

8

7

1. Soraya Bakthiar et Ines de Bavier - 2. Janine Dunand et Florian Nicolier - 3. Renata Cerantola et Selin Veyrat - 4. Albert et Anna Maria El-Eini - 5. William Tavelli - 6. Cyril Léger et Yaëlle Sultani - 7. Coralie Chehab et Coraline Lepinoy -8. Monique et Kim Ymar - Photographies : joshfassbind.com

cocktail Officine Panerai

à la Société Nautique de Genève C’est face au coucher du soleil que s’est tenu le 5 juin dernier le cocktail Officine Panerai à la SNG. A cette occasion, les invités ont eu le plaisir de découvrir les derniers garde-temps de la marque, comme la Pocket Watch Tourbillon ou la Regatta, qui rappelle le frisson au départ de chaque régate. D.P

2

1

4

5

6

3

7

1. Joel Grandjean, Nev’eda Tegin, Claude Marpaud et Mauro Sica, directeur Panerai pour la Suisse - 2. Olivier Brotto et son épouse en compagnie de Claude Marpaud - 3. Joel Grandjean et Mauro Sica - 4. Joel Grandjean et Mauro Sica - 5. Philippe Macchiaioli (Nespresso), Christophe Schüll (Nespresso), Anna Maria Gentile (Amag) et Mauro Sica - 6. Viktor Krpelj, John Richards, Michael Hamilton et Frédéric Adjiwanou - 7. Bart van Leemput (Lombard Odier) entouré de son fils et Johnsy Perrot (Les Ambassadeurs) - Photographies : droits réservés

50


peo ple

Le Grand Prix Les Ambassadeurs

à la Société Nautique de Genève A l’occasion du Grand Prix Les Ambassadeurs, la deuxième étape du Vulcain Trophy 2013, les invités de la maison horlogère et joaillière ont été accueilli par la Société Nautique de Genève et ont pu assister à 3 régates tout au long du dernier week-end du mois de mai. La météo capricieuse a mis les nerfs des 12 équipages en lice à rude épreuve, et a parfois donné lieu à des résultats inattendus. Gaëlle Hennet

1

2

3

4

6

7

5

8

11 9

10

14

12

1. L’équipage Ylliam de Bertrand Demole, classé en 3ème position - 2. Bernard Fleury, CEO de la manufacture Vulcain, et Joachim Ziegler, CEO du groupe Les Ambassadeurs - 3. La Nautical Seventies de Vulcain et son édition limitée créée spécialement pour le Vulcain Trophy 2013 - 4. Nicolas Grange, Ye Jia, Joaquim Jacob, Lei Follonier, Johnsy Perrot, Ignaz Steg, directeur de la boutique Les Ambassadeurs de Genève, Joachim Ziegler et Philippe Meyer, directeur marketing de Les Ambassadeurs - 5. Les D35 en pleine compétition - 6. Wilfried Opalinski, horloger chez Vulcain - 7. Nicolas Grange et son épouse - 8. Les équipages engagés interviewés par le journaliste François Egger - 9. Philippe Meyer et Jean-Marc Guillod, de Vulcain - 10. Nicolas Grange et son équipe, vainqueurs du Grand Prix - 11. L’équipage Zen Too de Guy de Picciotto, classé en 2ème position - 12. Diana Likholetova, M. et Mme Roje et Ignaz Steg - 13. Diana Likholetova, Valérie Ravoire, Dila Karlimoulina et Johnsy Perrot, l’équipe de la boutique Les Ambassadeurs de Genève - 14. L’équipage de Tilt, composé de jeunes marins - 15. Ernesto Bertarelli saluant le retour au port de l’équipage d’Okalys-Corum, vainqueur du Grand Prix Les Ambassadeurs - 16. Pierre-Yves Firmenich, président de la Société Nautique de Genève - Photographies : droits réservés

13

15

16

n. 49


R en co ntr e

Dames de coeur Interview : Désirée Mitterrand Photographies portrait : Elias Amari Photographies exposition : Gustavo Ten Hoever

L

© Elias Amari

es Genevoises Diane G robet G ranelli et Sabine Rosset dédient leur temps et vouent une énergie sans faille à la Fondation Aide aux Enfants Foyers «Bambi», qui vient en aide aux enfants défavor isés et à leurs mères en Colombie. Passionnées et généreuses, les jeunes femmes nous parlent de leur engagement. Inter view.

Diane Grobet Granelli et Sabine Rosset

52


© Elias Amari

Sur La Terre : Quand et comment est née la Fondation Aide aux Enfants, Foyers « Bambi » ? Diane Grobet Granelli  : C’est en 1985 que la fondation a été constituée par le docteur Rupert Spillmann, médecin suisse, lors d’un stage en Colombie. Il a été profondément ému par la misère des enfants des bidonvilles. Ces derniers, issus de populations déplacées en raison du conflit armé, étaient d’autant plus vulnérables qu’il n’existait pas - et c’est encore le cas aujourd’hui - d’infrastructures d’accueil préscolaire destinées aux milieux défavorisés. Les mères étaient souvent contraintes de les abandonner pour trouver du travail. Ainsi, il créa le premier Foyer « Bambi » à Cali, accueillant une vingtaine d’enfants livrés à eux-mêmes. SLT : Parlez-nous de votre parcours, de ce qui vous a conduit à rejoindre cette fondation en particulier ? D.G.G : Après des études en Relations Internationales, qui ont sans doute renforcé une certaine fibre « humanitaire », mon souhait était de pouvoir rejoindre un jour une organisation non gouvernementale. La cause de l’enfance me tenait particulièrement à cœur. J’ai adhéré à l’institution en 1999 en tant que membre du Comité d’action en charge d’organiser des événements en faveur de la fondation. En 2006, j’ai occupé le poste de secrétaire du conseil de fondation, à un moment où je souhaitais me réorienter professionnellement. Mais c’est en me rendant sur place en 2007 que j’ai été totalement acquise à cette magnifique cause. Je suis aujourd’hui la secrétaire générale de la fondation.

Sabine Rosset : A la suite d’une formation journalistique, j’ai longtemps travaillé dans le milieu artistique et la promotion culturelle en Suisse. Après une dizaine d’années d’activité dans le domaine des arts, j’ai eu envie de revenir vers un univers en lien avec le terrain, une réalité concrète. Je suis aujourd’hui responsable de la recherche de fonds au sein de la fondation. SLT : En quoi consiste votre engagement ? D.G.G : Nous avons la responsabilité de trouver les financements de nos structures pour garantir l’avenir des enfants et des mères. C’est tout un réseau social qui s’est tissé en Colombie, autour duquel des vies se reconstruisent. Nous employons aujourd’hui 140 personnes dans nos foyers. Assistantes sociales, médecins, nutritionnistes, jardinières : tous nos employés sont d’origine colombienne. La fondation ne bénéficiant d’aucun fonds propre, chaque année est un nouveau défi pour réussir à tenir nos engagements ! S.R : On oublie trop souvent que la Colombie fait face à une crise humanitaire et sociale sans précédent. Ce pays est en effet détenteur du triste record du plus grand nombre de déplacés internes, avec plus de 5 millions de personnes - dont 80% de femmes seules et isolées. Forcées de quitter les zones rurales, ces dernières rejoignent les villes, avec souvent plusieurs enfants à charge. Notre engagement consiste donc à sensibiliser les personnes privées, les fondations donatrices et les entreprises. Bien sûr, les urgences humanitaires sont multiples. De nombreuses parties du monde sont en difficulté, et pas si loin de nos régions. Mais il faut bien commencer quelque part !

n. 49


R en co ntr e

SLT : Il y a beaucoup de fondations caritatives destinées à venir en aide aux femmes et aux enfants en Amérique latine, en quoi Bambi est-elle différente ? Quels sont les programmes spécifiques mis en place ? S.R : La fondation se distingue par le fait qu’elle pallie deux situations d’urgence. D’abord, elle vient combler le manque frappant de structures d’aide préscolaire. Les six premières années de vie d’un enfant sont déterminantes pour sa destinée et son développement. Il est donc fondamental d’agir dans ce laps de temps au niveau nutritionnel, médical et pédagogique, afin de donner une chance à ces êtres en devenir. Mais il est tout aussi fondamental de considérer la situation actuelle des mères. Le succès du programme d’insertion professionnelle PROMEFA est en ce sens considérable, puisqu’il permet chaque année à plus de 400 mamans sans ressource de récupérer leurs enfants et d’assurer leur avenir. D.G.G : Nous avons également mis en place un programme d’éducation préscolaire pour préparer les enfants à leur insertion. Au moins 2.5 millions d’enfants entre 5 et 15 ans travaillent en Colombie. Le travail infantile est une conséquence directe de l’échec des processus d’inclusion scolaire. Les enfants issus des foyers les plus pauvres vont en classe avec trois ans de retard ou davantage, et ces derniers ont quatre fois plus de chances d’abandonner le cursus primaire que ceux qui commencent à l’âge normal. Nous sensibilisons les mères à l’importance de cet éveil pédagogique. C’est en agissant à la fois sur l’enfant et sur la mère que les résultats aboutissent, et c’est en cela que l’enjeu de notre fondation est précurseur. SLT : Qui supervise la mise en œuvre des projets ? D.G.G : En Suisse, la fondation est organisée autour d’un conseil de fondation, constitué de 14 membres. Une délégation suisse se rend sur place au moins une fois par an. En Colombie, nous avons instauré une direction nationale, qui veille à la mise en œuvre des décisions et au bon fonctionnement des foyers « Bambi ». D’autre part, nous avons fondé un comité national et des comités locaux dans chaque ville où est implanté un foyer, chargés de l’administration des fonds alloués. SLT : A quelles instances règlementaires rapportez-vous ?

assuré à 100% par la Suisse, est aujourd’hui proche d’un 50/50 avec la Colombie. SLT : Pouvez-vous nous parler de vos projets et événements à venir ? S.R : En septembre prochain, nous organisons en faveur de la fondation, avec le généreux soutien du FLUX Laboratory de Genève, l’exposition «  Poverty Paradise  », qui présentera les photographies de l’artiste Gustavo Ten Hoever. D.G.G : A cette occasion, nous ferons une conférence Skype en direct avec les enfants de notre Foyer « Bambi » de Bogotá, en incorporant leurs dessins dans la thématique de l’artiste. Nous sensibiliserons également les jeunes et les étudiants des écoles de Genève, car ils sont la relève de la philanthropie de demain. Nous inviterons à cet égard les étudiants qui ont effectué un stage dans nos foyers « Bambi » à partager leurs expériences et leurs impressions du terrain. SLT : Comment peut-on soutenir vos projets ? Etes-vous en mesure d’offrir une place active aux donateurs qui le souhaiteraient ? S.R : Nous agissons grâce aux dons, grâce au soutien fidèle de nos donateurs. C’est une aventure commune que nous partageons ensemble. Tous nos remerciements vont vers celles et ceux qui nous font confiance d’année en année. Il y a certes une concurrence dans la philanthropie actuelle. Rien qu’en Suisse, on dénombre plus de 12’000 fondations. Faire un don n’est pas un acte anodin. En ce sens, j’aimerais inciter toutes les personnes qui voyageront en Colombie, un pays sublime qui s’ouvre actuellement, à visiter nos foyers. C’est à partir de ce moment-là qu’un lien se crée, que l’on sait à qui l’on donne. D.G.G : Chaque donateur peut nous soutenir de diverses façons : en faisant un don directement sur notre site (www.fondation-bambi.org), en acquérant une œuvre de notre exposition de septembre prochain, en suivant nos événements annuels. A titre d’exemple, le coût du programme PROMEFA en faveur des mères colombiennes représente 8 CHF par mois, versés par 1000 personnes. Ce qui permettrait à 400 mères par année de sortir de la misère. Un bel impact philanthropique, non ? p

D.G.G : En Suisse, nous répondons au service de surveillance des fondations et bénéficions du label de qualité Zewo, qui reconnaît la gestion rigoureuse, la transparence et l’efficacité de notre institution. En Colombie, nos foyers « Bambi » sont reconnus par les labels ISO 9001 et nous devons répondre aux normes requises par l’ICBF (Instituto colombiano de bienestar familiar) en matière d’hygiène et de sécurité. SLT : Parlez-nous des réalisations de la fondation, qu’est-ce que Bambi a apporté en Colombie depuis ces trente dernières années ? D.G.G : Depuis sa création en 1985, nous avons recueilli près de 13’600 enfants et permis à près de 3’200 mères de construire un projet de vie durable pour leur famille dans leur propre pays. S.R : Du premier Foyer « Bambi » de Cali, nous sommes passés, en près de trente ans, à sept foyers implantés dans cinq villes de Colombie : Bogotá, Cali, Medellin, Marinilla et Darien Valle. Aujourd’hui, nous recueillons chaque année près de 1’200 enfants pour leur permettre de retrouver un équilibre physique et psychologique. Au fil du temps, un vrai partenariat est né avec le gouvernement colombien, qui soutient nos programmes dans la lutte contre la dénutrition, l’abandon, la mendicité, la violence et le travail infantile. Le financement, qui était au départ

54

Fondation Aide aux Enfants Foyers « Bambi » Colombie 12, rue de la Corraterie 1211 Genève 11 Tél. 022 810 16 16 www.fondation-bambi.org info@fondation-bambi.org


© Gustavo Ten Hoever

© Gustavo Ten Hoever

Le 26 septembre prochain, la Fondation Aide Aux Enfants Foyers «Bambi» exposera, au Flux Laboratory de Genève, les photographies de Gustavo Ten Hoever. Il s’agit d’une série d’images baptisées Poverty Paradise que le photographe uruguayen a prises lors de son voyage en Colombie. L’exposition, qui présentera une vingtaine d’œuvres, aura pour thème la maison et illustrera en partie les habitations précaires des populations défavorisées. Des images, dotées d’un charme étonnant, dont la vente servira à financer les programmes humanitaires de la fondation. En octobre, l’exposition s’envolera à Zurich.

© Gustavo Ten Hoever

Poverty Paradise

Programme des divers événements qui auront lieu durant l’exposition: Vernissage 26 septembre 2013 au Flux Laboratory - Allocution du Président de la fondation Monsieur Hans Rudi Spillmann - Présentation du photographe Gustavo Ten Hoever - Vidéo conférence Skype avec les enfants du Foyer Bambi de Bogota « Dessine-moi ta maison » : présentation des dessins des enfants Finissage 10 octobre 2013 Thématique « Gage d’avenir : les jeunes ». Paroles données aux étudiants qui ont effectué un stage en Colombie.

Flux Laboratory
 10, rue Jacques-Dalphin
 1227 Carouge Tél. 022 308 14 50
 www.fluxlaboratory.com

n. 49


R en co ntr e

Imany :

la nouvelle muse De la soul Interview: Gaëlle Hennet Photographies : Stéphane Harnisch & Barron Claiborne

A

© Barron Claiborne

près une carrière de mannequin à New York, Imany dévoile au public sa voix rauque et envoûtante dans « Acoustic Sessions », son premier EP sorti en 2010. Moins d’une année plus tard, la chanteuse française d’or igine comor ienne arpentait déjà les plus grandes salles d’Europe pour y défendre un album teinté de soul et de folk, « The Shape Of A Broken Heart ». A l’occasion de son concert au Montreux Music Live, qui s’est déroulé en mars der nier au Casino Barr ière de Montreux, la belle est revenue sur les événements marquants de son parcours et nous a fait part de ses projets.

56


Sur La Terre : Adolescente, vous défiliez en Europe, avant de vous envoler pour New York. Pourquoi avoir choisi d’y rester 7 ans ? Imany : Ma carrière dans le mannequinat a commencé à Paris, lorsque j’avais 17 ans. Petit à petit, j’ai réalisé que cette activité pouvait me permettre de voyager, à condition de m’y consacrer à plein temps. Sur le conseil de mon agence, je suis alors partie à New York, pour me présenter à un casting organisé par Calvin Klein. Je n’ai pas décroché le contrat, mais je suis tombée amoureuse de cette ville ! Elle représentait pour moi le lieu de tous les possibles, mais aussi de tous les risques, à un moment où je ressentais le besoin de me mettre en danger. SLT : Là-bas, vous vous êtes même lancée dans le relooking…

© Stéphane Harnisch

I : Absolument. Tout a commencé lorsque j’ai entrepris de relooker ma colocataire de l’époque ; une New-Yorkaise superbe, avocate, le genre de fille à qui tout réussit, mais qui s’habillait comme un sac ! Je l’ai relookée de la tête aux pieds, et elle m’a ensuite recommandée à toutes ses connaissances. Ce sont ces petits mandats qui m’ont permis de financer ma première démo.

I : L’envie de faire de la musique a toujours été en moi. Mais j’ai vraiment commencé à me lancer dans cette voie en 2001, lorsque les marchés se sont effondrés outre-Atlantique, et qu’il est devenu de plus en plus difficile de trouver des petits boulots, ou des contrats dans le mannequinat. J’ai alors pris des cours d’art dramatique et de chant, avant de revenir à Paris en 2008, et de faire la rencontre de Malick N’Diaye, le producteur d’Ayo, qui m’a encouragé à persévérer, à écrire de nouvelles chansons. Au fil des mois, j’ai commencé à faire les premières parties d’artistes, notamment d’Angie Stone et d’Anthony Hamilton. J’ai beaucoup travaillé pour cette reconversion, et je suis très heureuse que celle-ci ait abouti sur un premier album !

© Barron Claiborne

SLT : Quel fut le déclic de votre reconversion dans la musique ?

n. 49


r en co ntr e

SLT : Née Nadia Mladjo, vous avez choisi Imany pour nom d’artiste. Pourquoi ?

I : Pas du tout. Lorsque vous êtes mannequin, vous vous devez d’incarner une marque, de jouer un rôle en permanence, de n’être qu’un cintre. Il n’y a pas de réelle mise en danger de soi. Face à mon public, je me dois en revanche de me livrer, de lui ouvrir mon cœur. Ce don de soi implique de laisser de côté sa timidité, ce qui m’était difficile il y a quelque temps. Aujourd’hui, j’apprécie de plus en plus l’exercice de la scène.

I : Au début de ma carrière dans le mannequinat, mon agence m’avait demandé de changer de prénom, car beaucoup de filles dans le milieu se prénommaient Nadia. J’ai alors choisi Imany, en référence à la princesse du film « Un Prince à New York » de John Landis. J’ai appris par la suite que ce prénom signifiait foi en swahili, et ça m’a plus !

© Stéphane Harnisch

SLT : Votre expérience dans le mannequinat vous a-t-elle aidée à vous sentir à l’aise sur scène ?

SLT : Votre premier album est teinté de soul, de folk et de blues. Quels sont les musiciens qui vous ont inspiré ?

« Lorsque l’on est honnête sur scène, le courant passe, et dépasse les barrières linguistiques. »

I : Mes influences musicales sont très diverses ; j’apprécie autant la soul de Nina Simone, Tracy Chapman ou de Billie Holiday que la rage d’un Kurt Cobain, ou le hip-hop des années 90, d’un Tupac par exemple. En fait, j’aime les signatures vocales de ces artistes, qui les rendent reconnaissables entre tous, mais aussi l’émotion que leur voix et leurs mots véhiculent. SLT : L’amour déçu, la solitude, mais aussi la foi en la vie – ou en Dieu – sont des thèmes qui jalonnent votre album. Les paroles que vous composez trouvent-elles leur origine dans certains événements marquants de votre vie ?

SLT : A ce propos, quels sont vos plus beaux souvenirs de scènes ? I : J’ai récemment vécu à Varsovie un moment inoubliable ! J’y ai donné un concert devant un public de plus de 2000 personnes qui connaissait toutes les paroles de mes chansons par cœur, même celles en comorien. Sur le moment, je n’ai pas pu m’expliquer les raisons de cette alchimie. Et puis, j’ai compris que lorsque l’on est honnête sur scène, le courant passe, et dépasse les barrières, qu’elles soient linguistiques ou culturelles.

58

I : Evidement ! C’est le cas par exemple de la chanson « I Lost My Keys », qui figure dans l’album mais que j’ai composé il y a plus de 10 ans, lorsque je venais de m’installer à New York. A l’époque, je sortais à peine de l’adolescence, et j’étais seule dans cette grande ville, loin de ma famille que je n’avais jusque-là jamais quittée. Ce titre exprime ce sentiment d’abandon, en s’appuyant plus concrètement sur une anecdote qui m’est arrivée quelques temps après mon installation à New York, lorsque j’ai passé une nuit dehors, mon agence d’alors ne m’ayant pas donné le bon jeu de clés du logement qui m’était destiné. Si ce titre


© Barron Claiborne

exprime la solitude, d’autres de mes chansons sont plus positives : j’ai aujourd’hui 34 ans, et je suis beaucoup plus épanouie qu’auparavant ! SLT : Dans « The Shape Of A Broken Heart », vous vous adressez à l’Afrique comme s’il s’agissait d’une femme… pourriez-vous nous raconter l’histoire de cette chanson ? I : Il s’agit sans doute du titre le plus mystique de l’album, et le seul pour lequel j’ai écrit les paroles avant de composer la musique. Il y a quelques temps, j’étais chez une amie qui, au hasard d’une conversation, m’a dit que dessiner était une histoire de lâcher prise. J’ai alors pris une feuille, et commencé à tracer les contours du continent africain en fermant les yeux, avant de me rendre compte en les ouvrant que la forme obtenue ressemblait à un cœur brisé. J’ai alors immédiatement pensé à ma grand-mère, qui mène une vie difficile en Afrique. Son histoire, qui me touche tout particulièrement, m’a inspiré les paroles de ce titre, qui donna son nom à l’album. SLT : Fin 2012, vous revisitiez votre premier album en invitant le chanteur Tété sur « Un Gospel pour Madame », variante de votre titre « Pray For Help ». Pouvez-vous nous dire quelques mots sur cette rencontre ? I : J’aime la musique de Tété depuis plus de 10 ans, mais je l’ai récemment redécouverte à l’occasion d’un concert. J’ai alors immédiatement su que c’était avec cet artiste que je voulais travailler. Tout s’est passé très vite  : une semaine après notre rencontre, il avait déjà composé la version française de ce titre, et nous nous sommes envolés pour Cuba, où nous avons réalisé le clip. SLT : Votre public attend avec impatience un deuxième album. Avez-vous déjà commencé à composer ?

SLT : Que peut-on vous souhaiter pour la suite ? I : Que je continue sereinement ma route, dans la musique comme dans la vie ! p

© Barron Claiborne

I : Oui, j’ai déjà commencé à travailler. Cet album à venir sera aussi en anglais, et mettra notamment à l’honneur des sons venus d’ailleurs, d’Afrique et d’Inde notamment. Mais je ne suis pas pressée : je dois à mon public un album aussi abouti que le précédent !

n. 49


I n t e r n at i o n a l s ec t i o n

INTERNATIONAL SECTION The latest fashion, beauty & decoration, interviews with Steven Spielberg and Bruce Willis and a trip to the fascinating Beirut. All this and much more in Sur La Terre’s International Section, IN ENGLISH.

60


WATCHES

Vintage Baselworld More than 120,000 fans and collectors of exclusive timepieces were in Basel in March for the 41st Baselworld fair. In a brand new setting, they admired the technological achievements and new designs of the latest watches from today’s most prestigious brands. An overview.

Calatrava 5227, Patek Philippe 81 years after the launch of the first Calatrava, Patek Philippe presents another example of the timeless quality of this legendary collection. Available in yellow, grey or rose gold, the watch sports a round body with a diameter of 39 mm, with the slightly concave bezel, curved lugs and slim profile typical of the Calatrava family. But, there is innovation here too: the case has a hinge which is invisible when the watch is worn on the wrist. It can only be seen when the case is examined closely, whether to read an engraved dedication or to admire, through the transparent backing , the magnificence of the automatic inner mechanisms of the watch. Combining elegance and technical accomplishment, this new model has already become a cult item!

Text: Gaëlle Hennet Photographs : all rights reserved

MP-05 LaFerrari, Hublot Paying homage to the functionality and beauty of the LaFerrari, this timepiece, which has been designed entirely by Hublot and will be limited to an edition of just 50, can bear comparison with the star car itself. A true concept watch, this unique model already holds two records, with its 637 components integrated into a tourbillon movement, and its 50-day power reserve. In terms of design, it makes subtle reference to the shape and colours of the LaFerrari, with its sapphire crystal face in a complex shape and the red bars on either side of the cylinders. The lucky owners of this racing car of a watch will discover that the attention to detail has gone so far as to include the design of the presentation case, made of leather and carbon fibre, which contains the tools needed to wind it up.

n. 49


WATCHES

MegaWind, MB&F Derived from the HM3 series, the MegaWind offers an unrestricted view of the movement, and keeps hold of our attention thanks to the two cones emerging from its asymmetric case, displaying the hours on the left and the minutes on the right. The Megawind’s motor, with its 270 components, is a real technological feat on the part of Jean-Marc Wiederrecht, who, in order to invert the movement, has devised a system of ceramic ball bearings, visible through the back, which transmits the time to the rotating hour and minute cones. A machine to show off as soon as possible!

Chronograph Grande Date, Blancpain True to tradition, the new Chronograph Grande Date from Blancpain combines a mother-of-pearl face, a self-winding mechanism and several complexities into a model with a lavish setting. From the first glance, two parts of the mother-of-pearl dial can be seen clearly, divided by two arrays of 17 diamonds of different sizes. At 12 o’clock the Roman numerals displaying the hours and minutes form a dynamic counterpoint with the Arabic numerals of the chronograph counters; meanwhile, at 6 o’clock an aperture shows the date, formed by two discs. And as for the automatic winding mechanism of this exceptional timepiece, it contains 495 components!

Première Flying Tourbillon Sapphires, Chanel Horlogerie Elegant and refined, this new model from Chanel, offered in a limited edition of 5, has a white gold bezel set with 112 baguette-cut blue sapphires, which surround a dial with hands and a tourbillon in white gold set with diamonds, the fruit of a close collaboration between Chanel and the Swiss manufacturers, engineers and watchmakers of Renaud & Papi. The exclusive mechanical movement, with manual winding , has a power reserve of 40 hours.

Carrera CMC Concept Chronograph, Tag Heuer This new watch stands out as one of the most futuristic versions of the famous TAG Heuer Carrera, the watch inspired by motor sports designed by Jack Heuer in 1963. Including the same carbon composite composites found in a Formula One and the aerospace industry, which makes it light and exceptionally tough, this new watch is driven by a movement developed entirely in-house, the Calibre 1887, which has 320 components. With a case very similar to that of the Carrera Mikrogirder, winner of the prestigious Aiguille d’Or at the most recent Grand Prix d’Horlogerie in Geneva, the Tag Heuer Carrera CMC Concept Chronograph takes watch-making technology to a new level.

62


Breguet Type XXII 3880, Breguet Joining Breguet’s emblematic collection this year is a beautiful model in rose gold. The latest model encloses a chronograph movement with silicon escapement and flat balance, whose frequency has been raised to 10 Hz, the equivalent of 72,000 vibrations per hour. More than ever, this watch is characterised by precision, with the second hand completing a full rotation in 30 seconds. Besides the second time zone on the dial, there is no doubt that you will appreciate the aesthetics of this model, with a brown dial contrasting with flyback features, shown in red, and the luminescent hands and indices; a perfect marriage of beauty and features.

Pilot Montre d’AÊronef Type 20 Tourbillon, Zenith In titanium and rose gold this tourbillon watch displays its rotating cage on the upper left side of the dial, which includes a display of the day of the month. The asymmetric aesthetic allows the mechanism of the tourbillon to be highlighted while preserving the elegance of the proportions and lines. The date is shown via a disc placed at the edge of the cage. The calibre of the El Primero 4035 D constitutes the heart of the movement of this timepiece, which is as sporty as it is elegant.

S39 Instrumentino, de Grisogono This year, de Grisogono is adding a model to its emblematic Instrumentino collection with colour and precious materials. Dressed in pink, and adorned with salmon shagreen bracelet and 717 diamonds elegantly arranged on the rose gold case and dial, this ultra-feminine version of the Instrumentino really opens the door to telling time, with its double display of hours in the centre of the dial and the automatic movement opening onto a second time zone.

n. 49


WATCHES

L.U.C Perpetual T, Chopard New from the L.U.C. range, the Perpetual T epitomises the standards inherent to the legacy of Louis Ulysse Chopard. With this model’s refined aesthetics, the mechanism fulfils one of the world’s most prestigious horological combinations: the coupling of a tourbillon at the base of the dial with a perpetual calendar, in pride of place with a large date shown in a double aperture. At 9 o’clock, the day of the week is shown along with a day/night display, while at 3 o’clock are found the months and the leap-year cycle. And to complete these impressive features, the Perpetual T has a nine-day power reserve.

Oyster Perpetual Lady-Datejust Pearlmaster, Rolex This new timepiece has noble contours, diamonds on its 29-mm diameter case and its bezel, generously set. This exceptional look shouldn’t cause one to overlook, however, the technical qualities of this Oyster, which has a waterproof case up to 100 metres with a base hermetically sealed using a special tool unique to the Rolex watchmakers and synthetic sapphire crystal which is virtually unscratchable. Finally, the Pearlmaster has the 2235 calibre, a mechanical movement with automatic winding which is 100% designed and manufactured by Rolex.

Speedmaster, Omega Both sporty and distinguished, this new model has a black ceramic dial and case, highlighting the superb white gold indices and hands. In addition to this contrast, reading the time is also facilitated by the red tip of the central chronograph hand, and the Super-LumiNova coating of the hour and minute hands. Finally, this model is based on an ultra-sophisticated movement, the Co-Axial calibre 9300, with a silicon balance spring.

Grande Heure GMT, Jaquet-Droz This new model clearly shows the time via two apertures. With 24 indices in Arabic numerals positioned around an ivory-coloured enamel dial, it has two magnificent compass-shaped hands, one in red gold showing the local time and the other in blue steel, showing the destination time. Simplicity and elegance are complemented by the bold choice of a unique system of time setting , via a single crown.

64


Emergency II, Breitling This year, Breitling has reaffirmed its role as a pioneer in the field of watch-making techniques by launching the Emergency II, the first wristwatch with a personal dual-frequency distress beacon. This model has a rechargeable battery, integrated antennae and a dual frequency transmitter which meets the specifications of the international satellite alert system, allowing it to both send a distress signal and guide localisation and rescue operations. The Emergency’s unparalleled technological features also include a robust and lightweight titanium case, which adds to the technical and powerful looks of this timepiece.

Dior VIII in rose gold and ceramic, Dior Horlogerie For Baselworld, Dior Horlogerie has abandoned its dichotomy between black and white to come up with a rose gold trim for its Dior VIII models, directly inspired by fashion trends. Complemented by the black ceramic of the case and fine diamonds accentuating the bezel, the rose gold also adorns the hour and minute hands, as well as appearing on the clasp of the bracelet.

Arceau Temps Suspendu, Hermès Inside its pavillion, created by the winner of the 2013 Pritzker prize Toyo Ito, Hermes unveiled the latest model from its Le Temps Suspendu collection, which was introduced in 2011. Classic and elegant, this new timepiece has a 38 mm-diameter case in rose gold set with 62 diamonds, surrounding a silver-plated dial with motherof-pearl highlights. The new Arceau can make time stand still: a simple press on the button located at 9 o’clock stops the hands in their tracks, giving an unexpected break from the onward march of time.

Discovery Expedition special edition, Da Vindice Genève The 500th anniversary of the discovery of Florida by Ponce de León was the occasion which Da Vindice of Geneva marked with the unveiling of three Florida Discovery 1513-2013 special edition watches, offered to President Obama, the adventurer Alvaro de Marichalar, who this year has retraced on a jet ski the route taken by the explorer, and the Spanish nation. Including the features which made the Race Challenge model such a success, the watches has a steel case and a Valjoux 7750 mechanical movement with automatic winding , granting a power reserve of 42 hours.

n. 49


FA SHION

One Day at the Country Club Sensual materials, pseudorelaxed silhouettes and sparkling jewellery, this summer signals the return of a certain elegance.

Photographed by Marc Ninghetto Photo assistant: Timothée Jeannotat Fashion styled by Mélanie Hearnden Deco styled by Laurence Baud www.art-your-home.com Hair & make-up by Christophe Durand (Le Bal des Créateurs) Hair & make-up assistant: Jonathan Lanfrit www.lebaldescreateurs.wordpress.com Model: Aga and Gautier from VIP Models Special thanks to Country Club Geneva, Mr. Frédéric Bouvier and the team www.countryclubgeneva.ch T. 022 959 79 00 info@countryclubclubgeneva.ch

66


Sun lounger “Mistral” by Roda, design by Rodolfo Dordoni (Arcadia Geneva) Plants, Cyril for Trend Geneva

Printed blouse by Missoni (Bon Génie Geneva) “Gipsy” white leather belt by Hermès Yellow skirt by Comptoir des Cotonniers (Globus Geneva) “Anouk” pink shoes by Jimmy Choo Yellow and white diamond earrings by Graff “Wave” bracelet in white gold and white round diamonds by Graff

n. 49


Floor Rocker “Fedro” by Dedon, design by Lorenza Bozzoli (Artopia Geneva) SHE: Silk dress by Dior Suede shoes by Gaspard Yurkievich (La Muse Geneva) Spinnakers scarf by Hermès “Madagascar” necklace by Gübelin Pink gold, diamonds and fine stones bracelet by Cartier Pink gold, diamonds and fine stones earrings by Cartier “Brilliant” watch by Jacob&Co

68

HE: Black and white tee-shirt by Sandro Golfer trousers by Gaspard Yurkievich (La Muse Geneva) Basket by Hermès “Ocean Sport” chrono watch by Harry Winston


Black top by Sandro Kimono by Prada Black leather belt by Isabel Benenato (Apollinaire Geneva) Printed organza skirt by Christopher Kane (Apollinaire Geneva) Shoes by Fendi “Magic Alhambra” necklace in gold and malachite by Van Cleef & Arpels “Vintage Alhambra” bracelet in gold and cornelian by Van Cleef & Arpels “Colpo di Fulmine” ring in pink gold, amethyst and ruby by Pomellato (Les Ambassadeurs Geneva)

Natual bamboo chair “Yin Yan” by Kenneth Cobonbue (Artopia Geneva)

n. 49


“Intoxe” pink swimsuit by Erès Necklace in white gold and emeralds by Benoit de Gorski “Madagascar” spinell and tourmaline bracelet by Gübelin Pink gold, morganite and diamonds ring by Ponti Joaillier Geneva Rose gold with pink sapphires earrings by Benoit de Gorski

70


SHE: Violet silk top by Toupy (Bon Génie Geneva) White lace short by N°21 (Sab’s Geneva) “Galet” sandals by Hermès Necklace in pink gold and white quartz by Pasquale Bruni (Les Ambassadeurs Geneva) “Pan di Zucchero” bracelets with a superposition of fine stones on pink gold by Vhernier “Floral” shopping bag by Gucci

Lounge chair “Dansk” by Gloster, design by Philip Behrens (Artopia Geneva) Vases “Cutting” (Ligne Roset) Plants, Cyril for Trend Geneva HE: Flowered swimsuit by Massimo Dutti Leather tong by Hermès “Ghost” watch by Jacob&Co

n. 49


“Catalina” swimsuit by Hermès Yellow short by IKKS (15TER Geneva) “Manila” sandals by Visconti du Réau Earrings by Djula (Ponti Joaillier Geneva) Jackie Onassis gold cuff by Van Cleef & Arpels “Pan di Zucchero” ring with a superposition of imperial jade on pink gold by Vhernier “Gil” shopping bag by Halaby (La Muse Geneva)

72


Chairs and footstool “Papilio� by B&B Italia, design by Naoto Fukasawa (Artopia Geneva) Baskets, large and small models by Bidum (Ligne Roset) Plants, Cyril for Trend Geneva n. 49


Chair and footstool “Fifty”, design by Dögg&Arnved (Ligne Roset) 2 blue vases “Jo” by Eric Jourdan (Ligne Roset) Plants, Cyril for Trend Geneva

Striped blouse by Elisabeth and James (7ème Etage Geneva) Black panties by Prada Shoes by Gaspard Yurkievich (La Muse Geneva) “Nérrée” pink gold cuff by Repossi (Bijouterie Kunz Geneva) “Première” chain bracelet, yellow gold and diamonds watch by Chanel Pink gold and diamonds ring by Djula (Ponti Joaillier Geneva)

74


Chairs “Cabrio” in vinyl by Living Divani, design by Piero Lisoni (Arcadia Geneva) Abstract dog “Puppy” by Magis, design by Eero Aarnio (Arcadia Geneva)

HE: White jacket by Fendi Striped tee-shirt by Sandro Jogging by Paul Smith (15TER Geneva) Shoes by Lacoste “White vision” watch by Technomarine

SHE: White dress by N°21 (Sab’s Geneva) Golfer shoes by Hermès Hat by Chanel White mother of pearl and diamonds earrings by Bogh’Art “Khesis” watch by Chaumet (Bijouterie Kunz Geneva) “Raani” ring by Repossi (Bijouterie Kunz Geneva) Lamb leather and silk jacket by Hermès

n. 49


Footstool and basket “Nido” by Paola Lenti (Artopia Geneva)

76


Black swimsuit by Chanel “Tahiti” printed chino by Hermès “Ursula” ankle-strap blue sandals by Gucci Diamond inlaid into blue opal earrings by Bogh’Art Diamond inlaid into blue opal necklace by Bogh’Art Diamond inlaid into blue opal ring by Bogh’Art “Premier Feathers” quartz watch by Harry Winston

n. 49


Flowered shirt by Paul Smith (15TER Geneva) “Genève” navy blue chino by Berence Navy suede basket by Paul Smith (15TER Geneva) Worldtimer watch by Frédérique Constant (Maverick Geneva)

Swivel chairs “Chair One” by Magis, design Konstantin Grcic (Arcadia Geneva) Portable light in black “May-Day” by Flos, design Konstantin Grcic (Arcadia Geneva)

78


HE: Striped linen shirt by Massimo Dutti Red short by Lacoste “O” leather camel belt by Berence Vintage watch by Bell&Ross (Les Ambassadeurs Geneva)

SHE “Atoll” swimsuit by Hermès Printed chino by Virginie Castaway (15TER Geneva) Shoes by Lacoste Original chrono quartz watch by Technomarine “Bonheur” ring in pink gold with white quartz by Pasquale Bruni (Les Ambassadeurs Geneva) Headband by Fendi Deep blue clutch bag by Gucci

Rotating chair “Spun” by Magis, design by Thomas Heatherwick (Arcadia Geneva) Totem “Arlequin” (Ligne Roset) n. 49


s h o ppi n g

“GG 4241/S” sunglasses, Gucci 430 CHF

Scarf, Altea Available at Bon Génie Grieder 150 CHF

Golf cap, Hermès 450 CHF

woman Gold plated “Serenity” necklace with ebony tiger beads, Rita & Zia 449 CHF

Selection : Désirée Mitterrand & Gaëlle Hennet Images: All rights reserved.

essentials for her “Strawberry Margarita Cocktail Inspiration” white gold ring , Piaget Price on request

Tan wide belt, Doketti Genève 245 CHF

Cuff “Liens Croisés” in pink gold set with 22 brilliant-cut diamonds, Chaumet Price on request

Yellow, blue, red and black leather bag , Chanel 2800 CHF

Baby pink point-toe pump with yellow patent platform, Christian Louboutin 695 CHF Three-Row “Berbère” ring in white gold and turquoise enamel, Repossi Available at Bijouterie Kunz Geneva 2900 CHF

80

Extrafine top in cashmere, Eric Bompard 145 CHF


Limited Edition Box “un petit tour”, 8 macarons Ladurée 25 CHF

“Plissé” folder, Hay Available at Chic Cham : www.chiccham.com 35 CHF

“Jackpot” swimsuit, Eres 410 CHF

Pendant earrings in pink gold and diamonds, Cartier Price on request

Monogram canvas “Ikat Neverfull” bag , Louis Vuitton 1140 CHF

Cord bracelet “Pi Chinois” in pink gold, Dinh Van 455 CHF Slippers in suede, Tod’s 390 CHF

“Milena” swimsuit, Pain de Sucre 245 CHF

Range of beauty products, Rivoli Genève Price on request

n. 49


b e au t y a dv i so r

B e au t y News

A new season means brand new beauty products to match with the weather. Here’s our summer selection of the latest fragrances, skin care, and makeup innovations.

Hair Spray

This collector’s edition by Phytho is a blessing for your hair. A protective sun oil imparting shine for protecting and preserving radiance in the most damaged hair type. Thanks to the olive wax anti-salt and anti-chlorine you will be able to keep your hair soft all summer long. 100ml 21.70 CHF

LET IT SHINE

Selection: Désirée Mitterrand Images: All rights reserved.

Oily hair feels heavy and unclean. As for the skin, the scalp needs an astringent formula to slow down the oily process and provide hair with fresh sensation. Enriched with Yuzu extract, which blossoms on the flanks of Mount Fuji and wellknown for its astringent properties, Shu Uemura cleansing oil formula draws out grease from roots to tips. Each and every fiber is resplendent with beauty, protected from regreasing , infused with extreme lightness and a unique nude touch.

INTENSE LASHES

So Intense thickening and strengthening Mascara by Sisley has a groundbreaking formula whose unique skincare benefits improve the length and thickness of bare lashes in only 4 weeks. Strengthened by a cocktail of beautifying , nourishing and protective skincare active ingredients. To provide lashes with more vitality, the formula is enriched with nourishing and protective active ingredients which beautifies and smoothes lashes. At last, the brush designed like a comb captures each lash at its base, stretching lashes to infinity and curling them. So Intense comes in 3 shades: deep black, deep brown, deep blue. 7,5ml 57 CHF

BIRD OF PARADISE

Legend has it that the bird of paradise flies through the skies, never coming down to earth. Free, flamboyant and elusive, it refreshes itself on heavenly dew. For summer 2013, this imaginary bird has inspired Tyen, and is unfurling its shimmering colours on the Dior makeup collection. From azure blue to indigo, and peacock green to hibiscus pink, eyes and nails display the exotic shades of lush nature. Alluring , and radiantly fresh, lips are tinted pink, coral and peach. 5 couleurs Eye Shadow 92 CHF Bird of Paradise Lacquer Duo Samba 47 CHF

Feminine

This summer, Dahlia Noir, Givenchy’s elegant and iconic fragrance, shows a lighter side with Dahlia Noir Eau de Parfum a squeeze of fresh citrus and romantic rose. As, silky, seductive as its predecessor but this time with notes of zesty mandarin, lemon and peach-kissed rose petals spiced with a hint of pink pepper, carnal amber and vanilla. A very feminine scent to use without moderation day and night. Approx. 75 CHF

FRESH LOOK

82

FOCUS ON THE EYES

SENSUAL

Calvin Klein’s graceful new fragrance «Sheer Beauty» is inspired by feminity. It opens with refreshing top notes of nashi pear blossom and white peach where a delicate blend of turkish rose petals, precious peony and magnolia envelops the heart. You will also find a dry down of sheer musks, hints of creamy vanilla and intoxicating cedarwood that creates extreme sensuality. 100ml 137 CHF

© Guido Mocafico / Clarins

Diamants de Beauté, programme yeux précieux anti-âge, jour & nuit is an innovative treatment duo by Carita is based on the skin’s natural cycles, to revitalise and rejuvenate the eye area. An innovation based on gemmo-cosmetics that brings the quintessence of the plant and mineral worlds together with the latest biotechnological advances. It is two unique and complementary formulas for optimal and maximised results: Elixir yeux anti-âge – Jour, that extends cell life in the eye contour area to regenerate its inner youth and Concentré yeux anti-âge – Nuit, that places the delicate skin of the eye contour area in an exceptional environment to promote overnight cell recuperation. 2x15ml 370 CHF

Clarins’ researchers have now reformulated the brand’s bestselling Eye Make-Up Removers with two new products that are an effective solution for all types of make-up. The Gentle Eye Make-Up Remover is a refreshing, soothing lotion which perfectly and gently removes all traces of make-up and impurities and the Instant Eye Make-Up Remover is a bi-phase lotion with no oily feel which quickly removes all make-up, even heavy and waterproof. Gentle Eye Make-Up Remover 125ml, 32 CHF Instant Eye Make-Up Remover 125ml, 38 CHF


François Demachy, the Dior Perfume Creator, has created Eau Délice for a confident and elegant young girl.This is a luminous chapter in the light-hearted saga of Dior Addict, a voluptuous scent composition that emphasizes the sweet and sour notes of the Cranberry. The entrance is sharp but delicate, opening onto a fresh floral heart note. It is here that Indian and Egyptian Jasmine Grandiflorum, and the rare and exceptional Mahoran Ylang Ylang bloom. In the background, white musks add density, distinction and a cottony softness. For light and soothing sensuality. 100ml 149 CHF

HYDRATE YOUR SKIN

© Chanel

DELICIOUS

In 2013, Chanel adds two new products to the Hydra Beauty Line : Hydra Beauty Essence Mist, an energizing mist and Hydra Beauty Gel Yeux, eye contour care. Applied alone or together with another product, they infuse skin with intense hydration, pleasure and radiance. Fully replenished, skin is soft, fresh and glowing with beauty. Hydra Beauty Essence Mist instantly reviving the skin’s radiance and giving a burst of freshness to the complexion. Hydra Beauty Gel Yeux delivers intense freshness to gently revive the beauty of the delicate eye contour area, while helping to prevent dark circles and fine lines from forming. Hydra Beauty Essence Mist 50ml 88 CHF Hydra Beauty Gel Yeux 15ml 78 CHF

A DREAM OF FEMININITY

Elie Saab’s Eau de Parfum Intense is the third and newest version of the brand’s fragrance. Orange Blossom, Ylang-ylang , Rose Honey, Patchouli and Amber are new accords that defines the contours of a voluptuous oriental floral. The bottle faceted like a fine gem captures the light and casts it back in infinite reflections. Here everything is conceived to showcase the fragrance, whose captivating tint alternates between copper and the red sheen of fire opal. A fragrance and a bottle made for a mysterious, sensual woman that no one will forget. Available in 30ml, 50ml, 90ml

POWER DOSE

Cellular Power Serum truly allows your skin to strengthen its natural defenses. It acts as a daily dose of power, energy and defense for skin, tapping into the skin’s natural anti-oxidant “self-defense” network to activate the defense line and helping support it so that it remains in a constant state of “alert” and can function optimally. Essentially, Cellular Power Serum by La Prairie supplies your cells with a first line of defense and protection, delivered with a boost of energy imploring your cells to combat oxidative stress and act as it did when it was younger. 50ml 544 CHF

BE A BOND GIRL

OPI launches Bond Girls, a collection of six new Liquid Sand™ nail lacquers featuring a textured, matte finish infused with reflective sparkle fitting the allure surrounding the Bond Girls. In hues of white, pink, blue, purple, gold and coral, Bond Girls offers a range of shimmering shades with the distinctive Liquid Sand finish. The six shades are named after some of the most iconic Bond girls: Solitaire, Pussy Galore, Tiffany Case, Vesper, Honey Ryder and Jinx. Just choose your name! 15ml 23.90 CHF

© José Crespo

PERFECT BODY

This rich, luxurious body oil by L. Raphael energizes, tightens and tones skin, restores elasticity and “bounce” and helps to protect against skin aging. An exclusive combination of Rosemary, Peppermint and Geranium essential oils firm skin and enhance well-being. Skin looks and feels smoother, sleeker, visibly “lifted” and incredibly supple with enhanced energy, radiance and glow. 100ml 288 CHF

SUN KISSED LIPS

Just in time for summer, Bobbi Brown introduces the Nude Beach Collection. Inspired by her favorite summertime look, this collection features a range of ultra wearable sun-kissed shades for the face and body. It’s an effortless way to create that bronzy natural-looking glow that we love to have. For a sheer hint of color Bobbi Brown’s Tube Tints are just perfect. Featured in easy-to-use tubes, they make lips pop without looking or feeling heavy. Essential! Available in 4 shades: Bronzed Pink, Naked, Pink Cloud, Air Kiss. 15ml 30 CHF

n. 49


INTERVIEW

Steven Spielberg :

“That is who I am at this time in my life.”

Interview: Patrick Korben Photographs: DreamWorks II Distribution Co., LLC.

84

© DreamWorks II Distribution Co., LLC. All Rights Reserved.

W

idely regarded as the greatest living filmmaker in Hollywood, Steven Spielberg’s four-decade career has seen him twice win the Academy Award for Best Director for Schindler’s List (1993) and Saving Pr ivate Ryan (1998). Three of his films — Jaws (1975), E.T. the Extra-Terrestr ial (1982), and Jurassic Park (1993) — achieved box office records, each becoming the highestgrossing film made at the time. We met him for his latest movie, Lincoln, starr ing Daniel Day-Lewis, charts the president’s bid to pass the 13th Amendment, abolishing slavery and ending the Civil War…


Patrick Korben : You work so hard. What’s the longest period you have gone without directing? Steven Spielberg : Three years. I had a couple of times I have had three years. I was still working though. I was developing scripts and I was working on TV shows but I wasn’t physically directing. I think there was three years from 1994 to 1997 and then I did the sequel to Jurassic Park, The Lost World. In that period I directed three films in one year, The Lost World, Amistad and Saving Private Ryan. I shot all three films inside a one-year period just like the old directors used to do. And then I was so exhausted after doing that, that I took three years off. So I have had two stretches of three years. P. K. : Going back to directing afterwards, is it easy, just like riding a bike, or does even Steven Spielberg feel a bit wobbly? S. Spielberg : It is a bit wobbly. It is not like riding a bike at all. Maybe I should go to film school and get a primer before I spend the studio’s money. I am joking, of course, because all of this is part of my DNA now, but it was a bit wobbly the first couple of weeks back after three years of not directing, that’s for certain.

“Lincoln was an 11-year process. I kept getting to a starting mark and having to back down off the blocks. About nine times I was at the starting blocks and then I had to stand down.”

P. K. : Before you start shooting any film you like to revisit certain films and filmmakers, Lean, Kurosawa etc. Did you run through anything specific before you began shooting Lincoln? S. Spielberg : No, I didn’t, because Lincoln was an 11-year process. I kept getting to a starting mark and having to back down off the blocks. About nine times I was at the starting blocks and then I had to stand down. So I didn’t prepare in that sense. And also my inspiration was the actual historical record not the Hollywood version of history so I didn’t use Hollywood to jump-start my inspiration with Lincoln. I found Lincoln to be a fine inspiration. P. K. : That said, were there any films made about him that you found interesting if not inspirational? S. Spielberg : The last time I saw the Henry Fonda film was about 20 years ago. That was Young Mr. Lincoln made in 1938. And I purposely avoided seeing that. My memory of that movie is vague. The other film that I only saw once, and that was maybe 20 years ago as well, was the 1940 film with Raymond Massey, who played Lincoln. With those two exceptions there has not been a movie made about Abraham Lincoln for 72 years.

P. K. : Each film has its own unique challenges but are you able to compare the difficulty of making Lincoln with any of your other films? S. Spielberg : It is not my job to compare my movies. I don’t like to compare my films with other movies because I don’t really have that perspective. It is an intellectual exercise but it doesn’t intuitively come to me. I can’t compare it to Schindler’s or to Ryan. I can’t compare it to Jaws or E.T. and I just know that that is who I am at this time in my life. I couldn’t have guessed that I would be telling a story about Abraham Lincoln 30 years ago, but I didn’t know I would be making E.T. ten years before that. P. K. : What did you take from the experience of making the film? S. Spielberg : I guess it just confirmed my deep love of history and the fact that I am a patriot and that I have a love for this country. I have expressed that in other movies but it was something that I really tried to express in this one. A respect for the fact that democracy works and the machinery of the democratic process is really no different today than it was 150 years ago. I wanted to point that out. We have a fourth branch of government now called the media. We didn’t have that then but there was no less checking and balancing. What went on up there on the Hill is similar in a way to what we all witness happening today on cable and satellite news. P. K. : Lincoln loomed large in your childhood but what was the era of history that first excited you? S. Spielberg : My first interest in history was war — the European war, WWII, and that would be because my father fought in that war and those were the first stories that he told me. P. K. : Your father fought in the China-Burma-India theatre, right? S. Spielberg : Yes, CBI. He was involved in a couple of sorties, bombing missions and then because he was so good at electronic equipment and radios he became the Tech Sergeant, Head of Communications, for the airbase. So at that point he was grounded, but my dad did talk to me all through my childhood about WWII. P. K. : It has been said that Lincoln is inspired in part by your reconciliation with your father… S. Spielberg : Not really. I had a reconciliation with my father 22 years ago. My father and I have been so close for 22 years and we were close before our hiatus from each other. That informed a lot of my movies, certainly, but it hasn’t informed my decisions to make certain movies. Even if I had had a really happy relationship with my father and there was no emotional hiatus for a decade and a half, I would still have probably made some of the same choices of movies that I have made. P. K. : What did you learn about Lincoln as a father — you explore that aspect in the film? S. Spielberg : Lincoln had a very free parenting style. He let his kids run free and wild. When Willie was alive, Willie and Tad were two terrors, making mincemeat out of the White House staff and hooking up a homemade cart to a pet goat and racing up and down the corridors of the White House. That was fact. And then when Willie died Lincoln got closer to Tad because Tad really didn’t have a mother. Mary went into deep mourning and not just for six months, but for over two years and Lincoln, in a very protective way, always had Tad at his side dressed in his little Union Blues.

n. 49


i nterv i e w

But Robert and the President were a bit estranged, uncomfortable with one another and that is how we played it in the film. P. K. : You must have been very conscious of not over-eulogising the man? S. Spielberg : What Tony [Kushner, the screenwriter] and I avoided was any form of hero worship. Also we weren’t going to any great lengths to explore every aspect of him, because most of that to me was unknown, especially his depths. They are a private matter and scholars and historians can only speculate about where he went when he would go fugue and deep. That was often interpreted as depression but perhaps it was just that he was going some place to figure out the future. Nobody really knows and he certainly didn’t have a therapist in 1855. We did want him interacting not just with the big issue at hand — which was fighting to get enough votes to pass a constitutional amendment that would abolish slavery and end the war — but also we wanted to see him as a father and a husband.

“I guess it just confirmed my deep love of history and the fact that I am a patriot and that I have a love for this country. I have expressed that in other movies but it was something that I really tried to express in this one.” P. K. : This film is your most dialogue heavy. Did you deliberately avoid action pieces, or were they just extraneous to the story you were telling? S. Spielberg : James McPherson, who is the great Civil War historian, said to us that the Civil War is a landscape so vast that even a gigantic figure like Abraham Lincoln could get lost in it. And we never forgot those words and to trifurcate this film between the North and the South on the battlefields of America, and Abraham Lincoln prosecuting the war, and trying to balance his righteous position, would have been like one of those Greatest Hits albums. We would not have been able to even attempt to allow you to get to know Lincoln, the man, the human being. So the war had to go. P. K. : Did Lincoln’s own attitude towards slavery change at all or was it consistent? S. Spielberg : He never shifted perspective at all but he was an Artful Dodger when it came to political theatre. Lincoln was disgusted by slavery from the very first memories in his life but he told the South what they wanted to hear, to try to stem the loss of blood before the blood really started to spill. He told them, ‘Look, don’t secede and you can keep your slaves.’ People wrote that down and made an assumption that he wasn’t an Abolitionist at all. But Lincoln knew what he was saying. His mantra was ‘Union, Union, Union.’ But his subtext from

86

childhood was ‘Equality, equality, equality.’ When the South seceded, seven states in a little under a week and a half, with four more states over the next three months, Lincoln told them what they wanted to hear to keep them from joining the other 11 states. If that had happened, the war would have been over and the world would have been changed. The world we know today would not be the world that we know. You would need a passport to go from New York to West Virginia. But he developed a reputation among his critics. It seemed for a while that everyone was a critic of his being a prevaricator, or of being a closet racist, which was not true at all. P. K. : Daniel Day-Lewis said no to a Lincoln project you had around a decade go. How did you go about persuading him that this was the movie to do? S. Spielberg : I was having dinner with Leonardo DiCaprio who is a family friend of myself and my wife and he was over at our house and said, ‘What is happening with Lincoln?’ And I told him the whole story with Daniel, about how he had turned me down many years ago. He did so in his inimitable, gentlemanly fashion saying no in a beautifully handwritten letter. And Leo just listened. And the next day Leo called me in the office and gave me Daniel’s cell phone number. Leo had called Daniel and said, ‘You have just got to talk to this guy.’ And that’s what started it rolling. P. K. : Lincoln had a tough upbringing and also had difficulties with his father; is that right? S. Spielberg : He had a tough upbringing because he and his father had a strained relationship and he moved around a lot. Remember, he was born in Springfield, Illinois, and he lived in Kentucky, Indiana, and then when he became a lawyer he was always on the legal circuit, which was a lot of riding horses and going from place to place. You don’t have a law office where your clients come to you; you go out into the world to try and earn a living and try to help them with their problems. He had his heart broken before he met Mary and probably that part of his heart never healed. That was his one true love but Mary saw the next president of the United States when she first danced with him. She could have gone out with Stephen Douglas [the Democratic Party nominee for President in the 1860 election who lost to Lincoln]. She had a choice. She could either marry Stephen Douglas or Abraham Lincoln but she knew that Lincoln was destined to be the 16th president. So Mary was Lincoln’s ambition. He didn’t have a lot of personal ambition but what he lacked Mary had a surplus of. P. K. : You must have been delighted with the Mary character in the script and also with Sally Field’s portrayal of her, because it would have been easy to make her a sketch? S. Spielberg : Yes, very easy to make her a sketch and she has had so many unpleasant things written about her. They are unfair and very unpleasant. Sally is a force of nature as an actor and I knew Sally would create an unforgettable Mary and not shy away from the fact that Mary was always standing on the edge of her own cliff. p


Š DreamWorks II Distribution Co., LLC. All Rights Reserved.

Lincoln In this film, Steven Spielberg examines the tumultuous final months of the mandate of the 16th President of the United States. In a nation torn apart by the Civil War and shaken by the winds of change, Abraham Lincoln tries everything in his power to put an end to the conflict, to unify the country, and, also, to abolish slavery. This is a story about a man with exceptional determination and moral courage having to make choices that will have a profound impact on the fate of generations to come.

n. 49


© © 2012 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved.

INTERVIEW

Bruce Willis,

25-year Anniversary of Die Hard Interview: Patrick Korben Photographs: rights reserved

H

e has been playing a day-to-day superhero, in the figure of John McClane, for a quarter of a century now. We inter viewed Br uce Willis on a good day to die hard.

88


anything in common with them. And I think that the family which we have created in these films really has a lot to do with this theme.

Bruce Willis : You have to acknowledge that you never know when this kind of thing, this kind of part will come up, and how it will go. It’s always a surprise. You can’t predict that a film will become a cult movie. I’d been asked to work on Die Hard several times, but I couldn’t do it because I was working on Moonlighting, the TV series. Actually, the person I have to thank is my partner, Cybil Shepherd, as she had fallen pregnant at that point and Glenn Carron had to interrupt filming the series for eleven weeks. During that time, I was able to go off and shoot the first Die Hard. This first Die Hard definitely made movie history. It almost became an institution. I think the character has grown a bit over nearly twentyfive years, but that he continues to make the same mistakes as he always has. He thinks he’s right about things he’s not really certain about. He thinks that he understands his children much more than he really does and so he makes mistakes. And he’s always [TN: word missing] everything around him! This is really fun to do as an actor: jumping over obstacles, setting fire to something... The part always makes me laugh and it’s always a funny story, with each new chapter, and this applies to this one too. This time, I have to go and help my idiot of a son, who has gotten into trouble in Moscow. It turns out I don’t help him much! But the episode finishes with a happy end and the story is good. There’s still as much action as usual: we fall, we get robbed, we break down, we get shot at...

P. K. : How can you give people what they expect, while still making a high quality film?

P. K. : Do you believe it’s impossible for someone to avoid turning into their parents?

P. K. : But still, no-one can go through Chernobyl and still remain standing!

B. W. : No, I don’t think you can avoid it. I think it’s inevitable that you end up with their DNA profoundly rooted in your way of being or acting. When you’re a child, though, you don’t think you’re like your parents. You think you’re going to be your own person, without having

B. W. : I have to admit I had my doubts about this. It’s an interesting place, you know. But be careful, kids, if you’re travelling with radioactive materials, don’t play with them, don’t touch them, don’t pick them up, don’t put them on your head. It’s not good for you! p

B. W. : What I’ve ended up coming to understand is that most people who are fans of this film seem to think that they know what the next story will be like, what I should do, or how I should play the character. They always have the hope that we will come back to a story that is as good as the first one. But you can’t really recreate this film. These are new chapters, with a character that you know and whose aims and failings you understand. The stories change but the character himself has really become an institution. P. K. : Do you think that new generations should also discover the Die Hard experience? B. W. : I think it’s really good for those who were young enough to see the first film to be able able to show it to their children now [TN: I think he means “old enough” – but he might be making a play on words, so am leaving this in]. It was rated as “PG-13” [TN: there is no “12” rating in the US, so I assume this is what he means] in the USA, but I think it’s a fun experience. It’s also an experience that makes you feel safe. In the sense that it looks like the whole world is about to explode each time, but that in the end no-one is wounded or really gets hurt.

© © 2012 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved.

Patrick Korben : What initially attracted you to the role of John McClane?

Die Hard V In A Good Day to Die Hard, Bruce Willis returns to his most mythical role, John McClane – the “real hero”, who has the talent and moral fibre to always stick with it right to the end. Having gone to Moscow to help his son, Jack, the ultimate tough cop, ends

up, as he always does, in the wrong place at the wrong time. Caught between the Russian mafia, who are after them, and their battle to avoid the start of a war, the two McClanes discover that their different but complementary methods will turn them into heroes that nothing can stop.

n. 49


b e au t y a dv i so r

GOO D Grooming Here’s a round-up of the latest men’s skin care products & fragrances ideal for the summer season.

Be a man

The new fragrance for men from the house of Ermenegildo Zegna baptised Uomo is a thrilling composition developped by perfumer Alberto Morillas. A combination of two powerful ingredients, citrus Zegna Bergamot, and Violettyne Captive for a fresh but very masculine and powerful fragrance. 100ml 128 CHF

Selection: Désirée Mitterrand Images: All rights reserved.

Age-defeying

Lab Series Skincare for Men is launching BB Tinted Moisturizer SPF 35, a multi-functional corrective and reparative skin treatment that instantly improves the skin’s appearance and helps to maintain those effects with high-tech, long-term technology. This exclusive, 10-in-1 formula is designed to help men realize immediate improvement in the tone and texture of their skin, while also promoting benefits such as hydration, SPF protection and oil control. 50ml 66 CHF

Sensitive

This ultra gentle, non-drying foaming base an alcoholfree formula contained in this shaving gel by Lierac, softens hair and ensures ideal razor glide. Its foam forms a protective film on the skin surface for clean, precise and irritation-free shaving. Skin feels soft and comfortable. All men, for all types of skin, even the most sensitive skin. Apply a small amount of the gel morning and/or night to damp face. Massage gently to work up a lather. Shave, then rinse thoroughly. 150ml 16.50 CHF

Even-looking skin

This powerful serum was created to reduce the appearance of sun spots, dark spots, acne scars-on all skin types and tones. Clinique promise that in just 4 weeks you will see less of dark spots and more even-looking skin. Than in 12 weeks, see even more improvement in dark spots, texture and tone. Another plus: tests showed it also helps reduce ingrown hairs. Formulated for men’s skin. 30ml 95 CHF

gentleman Givenchy Gentlemen Only is a neo-aromatic woody fragrance created for modern nonchalant men. The fragrance initially gives off an aromatic and spicy freshness - a blend of green mandarin orange, pink peppercorns, nutmeg and birch leaves. Then, the sensuality is revealed by a trio of noble woods (cedar, patchouli, vetiver). A charming scent, in a classic yet contemporary blue-toned bottle, only for gentlemen. 100ml 112 CHF

90

Fresh eyes

Clinique’s Skin Supplies For Men Anti-Fatigue Cooling Eye Gel helps reduce puffiness while cooling and refreshing the appearance of tired eyes. The lightweight serum dries quickly for a hydrated look and feel and helps to reduce the appearance of dark circles. 15ml 40 CHF


Body Spray

This summer, Azzaro is offering its two men’s fragrances, Azzaro Pour Homme and Chrome, in body sprays that are a lighter scent version of these two iconic fragrances. A sophisticated scented mist with an aromatic fougère signature note for Azzaro Pour Homme and an aquatic freshness for Chrome. These lightweight aluminum sprays will go goes wherever you go! Body Spray Azzaro Pour Homme ou Chrome 200ml, 30 CHF Summer Edition Chrome eau de toilette 100ml 79 CHF

Face the sun Radiant skin

Vichy’s Code Pureté is a gentle and effective cleansing gel that removes impurities and sebum. The combination of LHA with Salicylic Acid and Glycolic Acid makes this purifying cleansing gel a powerful weapon that fights imperfections. Deeply cleansed and purified, skin recovers its radiance and loses its excess shine. For all skin types. Code Pureté Purifying Cleansing Gel is hypoallergenic, and non-comedogenic as well as Paraben free and includes Vichy Thermal Spa Water that has a soothing , fortifying , and regenerating effect on skin. 100ml 15 CHF

Anthelios SPF 50+ Dry touch gel-cream absorbs immediately into skin without leaving any white marks or a greasy feeling. The ultradry finish has a strong mattifying effect, it is water-resistant and stays put in the even most extreme conditions of transpiration. The optimal SPF 50+ protection is reinforced against UVA rays thanks to the patented filtering system Mexoplex® combined with La Roche-Posay Thermal Spring Water, which has a soothing and antioxidant effect. The formula has been dermatologically tested and is fragrance-free, parabene-free and noncomedogenic. Therefore suitable for sensitive skin to skin prone to sun intolerance. 50ml 29 CHF

Kiehl’s

If you are seeking for a shine-reducing daily hydrator, Kiehl’s Facial Fuel NoShine Hydrator is for you.This oil-free gel lotion works 24/7 to control shine and sweat while providing clean, healthy hydration. The high concentrations of Magnesium, Zinc and Sodium help regulate sebum levels, absorbing excess oil and boosting optimal intra-cellular hydration. The Menthol alos provides nice cooling sensation. At last, Facial Fuel no-shine hydrator is an oil-free, siliconfree, fragrance-free and paraben-free formula. 75ml 39 CHF

Sinful

After Gucci Guilty and Gucci Guilty Intense, Gucci Guilty Black Pour Homme is a new edgy version dedicated to young hedonists. The fragrance is a vital green fougère with top notes that are a mix of green coriander and lavander, orange flower and neroli for middle notes and patchouli and cedarwood for base notes. 90ml 104 CHF

Perfect

Total Perfector, the first skin optimizing moisturizer by Biotherm Homme. This is 
a one-step skincare solution for men who require more than basic moisturizers. This breakthrough formula features the P. Pavonica Mediterranean sea Algae: a gel-cream that provides an instant aqueous fresh feeling which transforms into a silky and mattifying finish with instant skin-perfecting effect. The skin is hydrated and smooth. The formula’s non-greasy, nonshiny and non-sticky texture assures a 24-hour hydrating power. 40ml Approx. 78 CHF

n. 49


s h o ppi n g

Shirt, Gant by Michael Bastian Price on request

“Pi” cord bracelet in silver and onyx, Dinh Van 249 CHF

man Selection : Désirée Mitterrand & Gaëlle Hennet Images: All rights reserved.

“BeoPlay H6” headphones, Bang & Olufsen 479 CHF

Briefcases, Hermès Price on request

essentials for him

“Pershing Tourbillon Abyss” watch, Parmigiani Fleurier Price on request

Titanium aviator sunglasses in antique gold and matte tortoise shell, Matsuda Available at Le Labo Geneva 695 CHF

Sac Marin, Louis Vuitton 4050 CHF Calf leather sandal, Hermès 770 CHF

92


Leather belt, Urban Box Available at Bon Génie Geneva 230 CHF

Cotton towel, Vilebrequin 230 CHF ”Luminor Submersible 1950 Bronzo” watch, Panerai Price on request Leaf print “Kroobeach” swim shorts, Diesel 105 CHF

Calfskin iPad case Canali

Silver-hued key holder, Tod’s 130 CHF

French aperitif wine, Lillet Available at Globus Geneva 19.95 CHF 20 milk chocolate pralines, Avelines 14.50 CHF

n. 49


art

Art Basel Retrospective Text: Gaëlle Hennet & Désirée Mitterrand Photographs : all rights reserved

F

rom June 13 to 16, aficionados from all over the contemporary art world came together in Basel for the 44th edition of Art Basel. Considered to be one of the most prestigious inter national art fairs, the event attracted over 300 galler ies from across Europe, the United States, Asia and Australia, exhibiting the works of highly accomplished contemporary and moder n artists. Here’s a personal selection of some of the galler ies who contr ibuted to the success of the fair.

© © D.R. courtesy Air de Paris, Paris.

Air de Paris Founded by Florence Bonnefous and Edouard Merino in 1990 in Nice, this contemporary art gallery of international renown moved to Paris in 1997. Taking its name from one of Marcel Duchamps’ famous readymade works from 1919, notable among the gallery’s exhibits this year at Art Basel Bruno Serralongue, Trois jours de danses et de concerts au Nyakoron Cultural Centre, (Jonglei State, Women Association), Juba Sud-Soudan, 11 juillet 2011, 2011, Série Sud Soudan, 125 x 156 cm.

Albert Baronian The art dealer Albert Baronian opened his first gallery in Brussels in 1973, prior to partnering with Edmond Francey in 2002 to open a joint space, the “Baronian-Francey” gallery, which is still located in Brussels. Today, Albert Baronian is once again the sole captain of his own gallery and has brought to Basel the work of the American painter Stanley Whitney, exhibited side by side with the work of the art couple Gilbert & George. First known as performance artists, Gilbert & George became known from their large scale photomontages, often enlivened by a bold and contrasting colour scheme. www.albertbaronian.com

Stanley Whitney, Big Dipper, oil on linen, 244 x 244 cm, 2012.

94

was the work of French photographer Bruno Serralongue (1968), which questions the conditions, practices and status of media imagery. Drawing on subjects provided him by the kind of information he peruses and selects from the media, Serralongue travels the world in pursuit of his interest in events that have caught his attention, concentrating on the peripheral news stories and creating an artistic approach to documentary images. The newly declared independence of South Sudan is one such story, with images from three days of celebrating in the new capital Juba shown at Basel. www.airdeparis.com

Gilbert & George, Teen, mixed media, 151 x 190 cm, 2011.


Jaume Plensa, Nuria VI, alabaster, 2009, 168 x 68 x 69 cm.media, 151 x 190 cm, 2011.

Giuseppe Penone, Ripetere il bosco – frammento 7, white pine, 2007, 270 x 35 x 15 cm.

© © The Artist Courtesy Galerie Bob van Orsouw.

© © The Artist Courtesy Galerie Bob van Orsouw.

Bob van Orsouw Gallery The gallery Bob van Orsouw, established in 1988, presents and promotes international and Swiss contemporary art, showcasing established artists and newcomers alike. At Art Basel the gallery exhibited seven artists and their large-scale sculptures or extensive bodies of work. Their booth featured three different artists for two days at a time. Most of the works were created specifically for this year’s fair. Thus, the Iranian artist Shirana Shahbazi exhibited on one wall her newly geometrical compositions, entirely made without digital image processing. Canadian artist Julia Dault showed her physical engagement with the material through paintings and sculptures created on site. Ger van Elk works from the beginnings of Conceptual art (1960s/1970s) were also showed as a sequel to the gallery

Ger Van Elk, The Haircut, Big Cut, Big Savings, 1971, Diptych 2 color photographs.

solo exhibition in 2012. Bob van Orsouw presented as well vintage prints from the 1970s of the Japanese photographer Daido Moriyama. The Brazilian artist Ernesto Neto installed a large-format steel sculpture, created specifically for the fair. Dutch artist Marcel van Eeden created a large series of drawings consisting of “snapshots” in rapid successions. At last, the gallery showcased Armen Eloyan’s dramatic canvases in lush primary tones. www.bobvanorsouw.ch

Shirana Shahbazi, Kugel-01-2013 C-print on aluminium.

© © The Artist Courtesy Galerie Bob van Orsouw.

Alice Pauli Active in the art world since 1962 in Lausanne, the Alice Pauli gallery has shown the works of numerous Swiss, European and American artists, regularly collaborating with several museums by lending the work of artists that it represents. Part of the Basel scene since the early 1970s, this year the gallery showed the work of two sculptors: the Catalan Jaume Plensa (1955), who divides his time between Barcelona and Paris, as well as the work of the Italian Giuseppe Penone (1947), considered to be one of the major artists of arte povera. Questioning the practice of sculpture and its relation to man and nature, the work of Penone shown at Art Basel was taken from a composed piece, here reconstructed as a forest amidst the environment of the art fair. www.galeriealicepauli.ch

Daido Moriyama, New Japan Scenic Trio 2: Ueno Terminal Station, 1982, Gelatin silver print.

n. 49


art

Fortes Vilaça Gallery Inaugurated in 2001 in Sao Paulo, under the direction of Márcia Fortes, Alessandra d’Aloia, and Alexandre Gabriel, the Brazilian gallery Fortes Vilaça has a program that includes young and also established Brazilian and foreign artists. The gallery collaborates frequently with guest curators for group shows. In 2008, Galpão Fortes Vilaça opened downtown São Paulo in an industrial warehouse of 1.500 m². Entirely accessible to the public, the space includes an exhibition space, an art storage and a viewing room. This year at Artbasel Galeria Fortes Villaça showed the Brazilian artist Adriana Varejào’s

«Carnivoras», three-dimensional panels which mixe oil and plaster on canvas, as well and among others Rivane Neuenschwander’s delicate and ethereal polyptich « One Thousand and One Possible Nights » and Luiz Zerbini’s luminous works that always juxtaposes styles, techniques organic and geometrical patterns. www.fortesvilaca.com.br

Adriana Varejão, Carnívoras -­ ‐Branca [white], 2012, Oil and plaster on canvas, 296 x 591cm [overall], Polyptych of 18| 8,5 x 98,5 cm (each)

Adriana Varejão, Carnívoras -­ ‐verde [green], 2012, Oil and plaster on canvas, 296 x 690cm [overall], Polyptych of 21| 8,5 x 98,5 cm (each)

© Eduardo Ortega. Courtesy Galeria Fortes Vilaça

Rivane Neuenschwander, One Thousand and One Possible Nights, 2011, Collage on paper, Polyptych of 67: 50 x 39 cm (each)

96

© Courtesy Gagosian Gallery, Massimo De Calo and National Gallery of Art – Zacheta.

Gagosian Gallery Founded in the mid 1980s in Los Angeles, from its very inception the Gagosian Gallery devoted itself to the organization of prominent contemporary art exhibits, while concomitantly showing major works of the modern period: from the paintings of JeanMichel Basquiat to those of Roy Lichtenstein, Willem de Kooning, Andy Warhol or Jackson Pollock, few works of renown haven’t hung on the picture rails of the Gagosian Gallery. Today, the gallery is an institution in its own right, with 12 branches in such cosmopolitan cities as New York, Hong Kong, London, Paris, Rome, Geneva. This international reputation is heightened by its partnering with major events of the cultural calendar. At the occasion of Art Basel, the gallery reserved a section called Art Unlimited to show the large-scale pieces of the Polish artist Piotr Uklanski (1968), active between New York, Paris and Warsaw, who is particularly known for his series of photographs of actors interpreting Nazis on film (The Nazis, 1998). Far from these past concerns, the monumental

Luiz Zerbini, Pastel, 2013, Slides, tape and colored gelatin paper, 60 x 60 cm. Photo: Courtesy Galeria Fortes Vilaça.

Piotr Uklanski, Untitled (Open Wide), 2012. work on display in Basel evoked the anatomy of the human oral cavity.

www.gagosian.com


Thomas Huber, Massgaben 1, 2012, oil on canvas, 200 x 350 cm. Skopia Founded in Nyon in 1989 by Pierre-Henri Jaccaud, the Skopia gallery moved to Geneva in 1994, establishing itself in the heart of the neighborhood known as Les Bains. On the occasion of its 10th participation in the

© Thomas Müller Courtesy: the Artist and Xavier Hufkens.

Xavier Hufkens Xavier Hufkens gallery located in Brussels, maintains a diverse exhibition program with solo exhibitions of the gallery artists as well as group exhibitions and special projects. The gallery deals in a distinctive

Roni Horn, If 1, 2011, powdered pigment, graphite, charcoal, colored pencil and varnish on paper 247.7 x 255.3 cm.

painting by the American artist Joan Mitchell (1925-1992). www.delaberaudiere.ch

Joan Miró, Untitled, 1926, lead pencil, pencil and pastel on paper, 5.26, 46 x 62 cm – 18 1/8 x 24 ½ in.

Joan Mitchell, Once, 1987, oil on canvas, 199.4 x 180.3 cm – 78 ½ x 71 in.

Basel Art Fair, the gallery remains close to its roots, presenting the works of Swiss artists of international renown such as Thomas Huber (1955), who now lives in Düsseldorf. Resting on the idea that there is no part of the world that can’t be represented, the paintings by this Zurich native place great emphasis on symbols, highlighting the fundamental role of the installation and perspectives, drawing the viewer into the representation space. Alongside the work of Thomas Huber, the Skopia gallery has presented the works of six major artists, such as the German Franz Erhard Walther (1939), exhibited on four occasions at the Documenta of Kassel, in addition to the work of Silvia Bächli (1956), an artist who represented Switzerland at the Venice Biennale in 2009, and the work

of Alain Huck (1957), who uses different mediums to show the uneasy cohabitation of mind and body. www.skopia.ch

combination of painting, drawing, sculpture, photography, video and installation-based work and represents some thirty artists from different generations. Xavier Hufkens is also part of the six-member selection committee for Art Basel and participates in many international Arts Fairs annually. The gallery has partnerships with the estates of Louise Bourgeois, Willem de Kooning and Robert Mapplethorpe. This year at Art Basel the gallery showed, among others, the Canadian artist based in New York David Altmejd highly detailed sculptures that often blur the distinction between interior and exterior, surface and structure, representation and abstraction as well as Michel François’ conceptual works and Roni Horn’s drawings that have this unique emotional dimension.

www.xavierhufkens.com

Franz Erhard Walther, Versuch eine Skulptur zu sein, 1958, photographie 2010, éd. 5/5, 120 x 180 cm.

© Courtesy: the Artist and Xavier Hufkens, Brussels Photo-credit: Kurt Deruyter.

Jacques de la Béraudière Following on the success of an artistic space in Paris located in the very chic avenue Matignon, in 2009 Jacques de la Béraudière chose the old town of Geneva as the site of a gallery specialized in painting and sculpture by 19th and 20th century masters. The walls of this Geneva gallery opened up much of its space to the works of the surrealists, displaying the works of artists such as Giorgio De Chirico, Salvador Dali, Max Ernst, René Magritte and Joan Miró. So it was natural enough that for Art Basel Jacques de la Béraudière and his team chose to present a drawing signed by Miró (18931983), from the Catalan artist’s period in Paris in the newfound company of surrealist poets. At its art fair stand this graphic drawing was positioned next to a powerful oil

David Altmejd, Figure with Cantaloupe Shoulders, 2013, epoxy clay, artificial hair, dyed resin, metal, steel, quartz, acrylic paint, coconut, foam, wood, aluminium wire, 236.2 x 90.2 x 71.1 cm.

n. 49


DECORATION

Direct Objects Beauty is not singular, it is born out of the sum of our impressions. In order to embellish our daily lives, each of us must select objects and works that reflect each aspect of our personal styles. Text: Anne & Judikael Hirel Photographs : all rights reserved Gentleman Driver For this first foray into the world of furniture in all of its 90 years, Bentley has joined forces with Luxury Living Group, which decorates the most beautiful houses, meeting rooms, flats, hotels, yachts and private jets. Bentley Home will thus offer an “haute couture” collection for prestigious and sophisticated living , aimed at connoisseurs who know how to appreciate modern luxury and artisanal excellence, such as this sofa designed by architect Carlo Colombo. With leather, precious wood panelling , metal, wool, silk and glass, the new Bentley Home collection will combine the traditional spirit of the English gentleman behind the wheel with new contemporary English trends, an approach which is brilliantly conveyed by the Bentley Suite of the St. Regis Hotel in New York. Bentley Home Collection, sofa Charles. www.luxuryliving.it

Futurist Flower Dalia is a poetic and contemporary armchair designed by Marcel Wanders, which echoes the shape of the flower it is named after. Its shell is made out of glass fibre and resin, the seat and back are in polyurethane foam. The fixed cover is available in a wide range of fabrics, and even in Alcantara leather. Capellini, Dalia. www.capellini.it

Grand Bleu This sofa, designed by Cédric Ragot and available from September 2013, is covered in padded Net Turquoise fabric and Tress Capri fabric, over a solid wood structure. While this 4-seat sofa cannot be completely undressed, its beauty is such that its visitors should feel free to do so. Roche Bobois Nautil. www.roche-bobois.com

98


Low Angle The legendary Philippe Starck has here designed a system of lounge sofas that invites its users to get comfortable and, at the same time, to stay in contact with each other. The designer has taken up the challenge of adapting to the needs and habits of a world that is constantly changing , and in which work and pleasure are more and more indistinguishable from each other. Cassina, MyWorld. www.cassina.com

Total Comfort When a fashion designer and an interior designer join forces to create a collection of seats, you get the best friend of anyone who wants to sit down in a regressive way, like on a cuddly toy from our childhood. Maurizio Galante & Tal Lancman, Chummy. www.verone.se/fr

Designed Exteriors Why live inside when you can enjoy relaxing outside, which is an art of living in itself? Manutti has just unveiled its new modular composition outdoors sofa, in pale grey shades that almost blend into the blue of the sky. Manutti, Elements. www.manutti.com

Private Island Who has never dreamed of owning their own private island? You will tomorrow, right in the middle of the living room of your new penthouse, hanging onto a steep mountainside, thanks to this islet of sofas designed by Marcel Wanders, on which you will be able to bring together your tribe of friends and loved ones. Zliq Island by Marcel Wanders for Moooi. www.moooi.com

n. 49


DECO

Interior Canopy This beautifully designed coffee table is the work of Noé Duchaufour Lawrance, one of the most innovative French designers around, who is in fact a sculptor before he is a designer. His design is inspired by the umbrella pines of the Villa Borghese in Rome, while its metal structure reproduces the ramifications of the branches and supports three wooded platforms. You can even combine several tables together to create and expand a real interior canopy. La Chance, Borghese table. www.lachance.fr

Coloured Vision Who said that light wasn’t enough to furnish a room? Carlotta de Bevilacqua and Laura Pessoni beautifully prove it by combining LED lighting , colours and temperatures to create this creative optical space that breaks down the light, and thus creates a new vision, a new perception of the scene. Artemide, Scrittura. www.artemide.com

Personal Comfort This armchair designed with Spanish designer Jaime Hayon, and available in nine different colour schemes, combines two different textures: one for the external shell, and one for the cushions. Fritz Hansen entrusted Jaime Hayon with the mission of “creating a comfortable chair for one person”. “We have invested a lot of effort into creating this armchair inspired by the human body. We wanted it to be as comfortable as it is beautiful.” “My aim was to create a refined and elegant armchair, perfect for reflexion and comfort,” explains Jaime Hayon. Fritz Hasen, Ro chair. www.fritzhansen.com

Factory Lighting Philippe Cazer and Frédéric Winkler are reediting the lampe gras (gras lamp), which was so beloved of le Corbusier. It was originally used in factories, until in 1928 Le Corbusier found a place for it inside the home. This beautiful light device can also be placed on a table with its double elbow which can extend up to 85 cm from its base, or even go above a computer screen. Lampe Gras. www.lampegras.fr

100


Interior Lighting Less is more. Rather than overloading your interiors with all kinds of furniture, get rid of the lights and use this magnificent armchair that is lit up from the inside. Available in black, white or in a natural colour scheme, it naturally creates an atmosphere in your interiors. Natevo nuvola di luce. www.natevo.com

Ultimate Essentials During Milan design week, Hermès presented its new collection of furniture, fabrics and wallpapers, expanding its interior universe to pieces of furniture that are as delicate as they are practical, conceived by French designer Philippe Nigro as a range of refined items aimed at an exceptional interior space: yours. Hermès, Les Nécessaires. www.hermes.com

Gatsby Spirit With their style, and their designs that are at once abstract and geometrical, these pieces of furniture designed by Taillardat wouldn’t look out of place in an Art Deco interior belonging to Francis Scott Fitzgerald’s famous Gatsby. This cherry wood chiffonier, a limited edition artistic work, has Art Deco decorations designed by the Midavaine workshop. As for the chest of drawers, it was decorated with white gold leaves based on a screen by Jean Dunand. Taillardat, Paul chiffonnier & Maurice chest of drawers. www.taillardat.fr

n. 49


h i g h tec h

Beautiful Curves Why be content with the usual flatscreen TV? In Asia, LG has just launched pre-orders for its future 55-inch curved Oled TV, which was unveiled last January during the Las Vegas CES. This is definitely the most desirable television around at the moment, for anyone who literally wants to dive into the picture. TV LG Oled 55», soon, www.lge.com

The Techno Addict Era You can’t stop progress… In a single decade, high tech has pushed back countless limits, and has no intention of stopping there. Text : Anne & Judikael Hirel Photographs : all rights reserved

Titanium Spirit Solid, elegant, light and luxurious: four adjectives are enough to describe the new smartphone made by Vertu. Now Android-based, its titanium case is combined with a ceramic pad and visible screws, producing a finish and design worthy of high class watch making. Each item is made by hand by a craftsman, in the heart of the Hampshire countryside. Vertu Ti, from €7900, www.vertu.com

Luxury Calls Why carry around the same smartphone as anybody else when you can have this limited edition gold BlackBerry? The exclusive 25 units in this very limited range, with a 24 carat gold case and a leather back, will be available this summer in Porsche Design boutiques. Porsche Design P’9981

102

Double Dose Are you allergic to the distorted sound of digital audio files that are too compressed to be faithful? Put some surround sound in between your ears thanks to this beautiful wireless headset that integrates Dolby Digital Plus technology. Combined with a dedicated iPhone or Android app, it allows you to get crystal-clear and high definition sound and to personalise your listening experience according to your taste using a made-to-measure equaliser. Jabra Revo Wireless, €249, www.jabra.com


International Reporter Do you take the art of photography seriously? Next time you go on an adventure to the end of the world looking for pictures, keep your Fuji hybrids safe in this anodised aluminium briefcase. This is a real padded case with pre-cut foams that will enfold your camera and its key accessories. Fujifilm, X Premium briefcase, €579, www.fujifilm.com

3D Conductor This new generation home cinema integrates a 360° loudspeaker system to create an acoustic effect that comes as close as possible to that of a concert hall or cinema. Thanks to its personalisation options, its configurations can vary from 3.1 to 7.4, wireless, depending on your sonic desires and the configuration of the room. Loewe 3D Orchestra, from €1700, www.loewe.com

Diving Do you own a Beovision 11, the jewel in the crown of Bang & Olufsen connected TVs? Dive into its picture with these new 3D glasses, which are compatible with all Beovision models. You are in the heart of your living room, in the middle of the film, and completely immersed in the action. B&O, 3D glasses, €99, www.bang-olufsen.com

Overhaul The iPad isn’t the only thing in the land of tablets. Sony has done it again with a racing tablet, that is Wi-Fi and 4G compatible to allow you to surf fast and well wherever you are. In terms of aesthetics, we have to admit that we are particularly attracted to the white version. Sony Xperia Z tablet, from €499, www.sonystyle.fr

Wireless This is the new digital magic that we would like to see spreading as quickly as possible: an induction recharger, without cable or charger, to fill our favourite smartphones with energy. This is now possible thanks to this portable speaker, which allows you both to recharge your Nokia Lumia and to play your music without any wires. JBL Power Up, €390, www.jbl.com

n. 49


h i g h tec h

Top of the Class What is the must-have portable device at the moment? This one. It was awarded a prize for best new smartphone 2013 during the Barcelona Mobile World Congress. On top of a one-piece aluminium shell, it has a magnificent screen, two stereo loudspeakers, and one Ultrapixel receptor to embellish your snaps. HTC One, €650, www.htc.com

Near Future Will Apple’s iWatch ever really come out? Who knows… Toshiba, for its part, has joined forces with an old Swiss watchmaking company to present the first luxury smartwatch: titanium case, high quality leather bracelet, but Oled screen and digital technology. You can proudly display the best of both worlds on your wrist. Aerowatch, €2000, www.aerowatch.com

The Spirit of Design With its integrated FM radio, its colourful look and its hyper modern design, this very Apple portable speaker works wirelessly via Bluetooth to play the playlists from your favourite smartphone wherever you are. iHome iBT4, €100, www.ihomeaudio.com

Interior Ambiance Following its mythical portable speaker, the Zeppelin, B&W has now returned with a faultless multimedia speaker. All you have to do is have it sit in a room or living room, or buy several of them, to appreciate the best of wireless or connected music, via Airplay or by connecting it to your home’s digital network. Bowers & Wilkins A7, €800, www.bowers-wilkins.com

A Carnival of Colours The pioneer of techno-fashion audio headsets is back with a new range of headsets in eight trendy colours, which you can take everywhere with you in their semi-rigid transport case. Ultimate aesthetes will love this limited edition created by Futura, the expert graffiti artist, available only in Apple Stores. Beats solo HD, €200, www.beatsbydre.com

104


Transformist The specialist for innovative high-tech objects now allows you to see double with the first all-in-one computer which integrates a double operating system that runs Windows in PC mode and Android in portable mode. Even better: its 18.5 inch Full HD screen can be removed and transformed into an XXL Android tablet, with around 5 h battery life and 32 Gb memory. Asus Aio Transformer, €1299, www.asus.com

Indestructible Whatever it is you want to do with this speaker, whether it is putting it down on the edge of the pool or throwing it nonchalantly into the snow on the edge of a ski slope, it doesn’t really matter: throw it around, pour liquids on it, submerge it underwater, it is as waterproof as it is shock-resistant, almost indestructible in fact. This doesn’t prevent it from also being ultra-light and well-designed, and to have twelve hours of battery life. Braven BRV-1, €200, www.braven.com

The Spirit of the Paddock Did you miss the bends and the tunnel of the mythical Monaco Grand Prix? It doesn’t matter, the Scuderia will shine just as brightly in all the other Grand Prix races this season. As an extreme fan, you have already made a day-to-day fashion item out of these headphones, with their design that is directly based on the headsets used in the paddocks. Ferrari P200, €250, www.store.ferrari.com

Audiophile luxury Audiophile pleasure has a new name: Final Audio, a Japanese company that has been dedicated to high range sound since the 70s. And here is its last sonic fantasy: using the properties of precious metals to better diffuse sound inside our ears. With no vibration, or distortion, these gold-based earphones push back the limits of music and of audio luxury. Final Piano Forte, €3000, www.final-audio-design.com

n. 49


e sc ape

BEIRUT with VickyH

106


Text: Nicolas Ambrosetti Photographs : all rights reserved

What Beirut is depends entirely on where you are. If you’re gazing at the beautifully reconstructed colonial relics and mosques of central Beirut’s Downtown, the city is a triumph of rejuvenation over disaster. If you’re in the young, vibrant neighbourhoods of Gemmayzeh or Achrafiye, Beirut is about living for the moment: partying, eating and drinking as if there’s no tomorrow. If you’re standing in the shadow of buildings still peppered with bullet holes, or walking the Green Line with an elderly resident, it’s a city of bitter memories and a dark past. If you’re with Beirut’s Armenians, Beirut is about salvation; if you’re with its handful of Jews, it’s about hiding your true identity. Here you’ll find the freest gay scene in the Arab Middle East, yet homosexuality is still illegal. If you’re in one of Beirut’s southern refugee camps, Beirut is about sorrow and displacement; other southern districts are considered a base for paramilitary operations and south Beirut is home to infamous Hezbollah secretary general, Hassan Nasrallah. For some, it’s a city of fear; for others, freedom.

n. 48


e sc ape

I

s there anything more distinctly Lebanese than a greasy late-night kebab? Perhaps not. But while Beirut may have built its culinary reputation on a lamb grill or falafel wrap, the city’s restaurant critics are nowadays more likely to extol the virtues of Chinese dim sum or Californian sushi. The cafe owners and restaurateurs that fled for Europe and the Gulf states during the decade-long, 1980s civil war have returned in droves, bringing tastes and flavours from around the world. Nowadays, the city’s motto is make lunch, not war. Walk in any direction, from an early breakfast to a late Lebanese dinner, and it is hard not to be wowed by the city’s epicurean charms. Take the temperature of the city’s eat-fast, partyhard attitude at Momo at the Souks, the latest venture from celebrated Algerian restaurateur Mourad Mazouz, who already made his mark in London, Paris and Dubai with his hip mix of North African cuisine and New York style cocktails. Part of the gargantuan Beirut Souks, a multi-brand shopping complex in downtown Beirut, Momo has to be seen to be believed — its exotic Yves Saint Laurent inspired finedining room is a mash up of surreal mirrors, antique furniture and one-off Cubist couches. Do not miss the Moroccan pastille (meat pie) with wood pigeon, washed down with a housesignature vodka mojito. In the same complex, check out La Cave de Joël Robuchon a wine cellar from the world-renowned French chef and Michelin star restaurateur. Nearby is Le Gray Hotel, owned by Scottish hotelier Gordon Campbell Gray. More famous for hosting five-star soirees at his luxury escape Carlisle Bay in Antigua, he surprised everyone by opening his second hotel in downtown Beirut. The art gallery styled lobby is the entry point for a number of restaurants and bars, including Indigo on the Roof, a 360 degree panorama restaurant that has some of the best trained bartenders in Lebanon. What is really getting Beirutis excited though is the arrival of high-end Japanese eaterie Zuma. With outlets already in Miami, Hong Kong and Istanbul, it is expected to open in Beirut at the end of the year.

These are my few adresses and tips according to Beirut’s areas: ACHRAFIEH/SASSINE Achrafieh is one of the oldest historically Christian neighborhoods in east Beirut, and it has a distinct French flavor. Tall buildings line the narrow, winding streets that house a multitude of shops, restaurants, and cafés. The luxury residential towers are wrapped in large balconies filled with city gardens tumbling down the railings, often overlooking

108

one of many old churches like the St. Nicholas Cathedral, built in 1876. STAY Le Gabriel is a swank hotel in the heart of Achrafieh with views of the Mediterranean. Fittingly owned and operated by the luxury French hotel chain Sofitel, the high-end blend of European-Lebanese is a perfect fit for this Francophile neighborhood. SHOP Maus-Haus is a home furniture and design boutique founded in 2003 by husband-andwife team Ana Corbero, a painter and sculptor from Barcelona, and Nabil Gholam, an architect and urban planner and Beirut native. They put their international gallery-worthy talent into producing creative, functional furniture, most of which can be shipped to the US for very reasonable prices. EAT Leila is a quirky Lebanese restaurant inside ABC Mall. Besides having killer mezza, I fell in love with the colorful vintage-retro design aesthetic, including a towering, off-kilter bookshelf wall adorned with old photos and the adorable embroidered napkins. For arguably the best falafel in Beirut, I love Falafel Freiha across from ABC Mall. It’s a holein-the-wall place where you’ll usually find a crowd of businessmen sitting outside on plastic chairs or standing on the sidewalk eating.


is simplicity defined — there is no dinner menu; everyone gets a meal of salad, steak and pommes frites slathered in that delicious green sauce. Yasmina is a hip Indian-French fusion restaurant that feels like stepping into the living quarters of a maharaja’s teenage daughter, decorated in plush turquoise and gold. The cuisine is a unique interpretation of traditional Indian flavors. For a taste of traditional Lebanese village food, visit Al Falamanki, a combination restaurant and boutique agro-grocer that offers goods made in local Lebanese villages. There’s a huge outdoor seating area with plush chairs and tables, good for challenging your friends to a game of cards or backgammon. KARANTINA/NAHR Located along the Beirut River (nahr is Arabic for river) in northeast Beirut, Karantina is sandwiched between Gemmayze and the Armenian neighborhood of Bourj Hammoud. Like Beirut itself, the Karantina/Nahr area is a story of rebirth. This low-income industrial neighborhood saw some of the worst fighting early in the war in the 1970s but is now the up-and-coming art spot in Beirut, thanks to the youthful energy of the Lebanese art community. The large, derelict warehouses and factories are being converted into funky urban galleries, bars, and cafés. This is the place to go if you’re looking for emerging Lebanese artists. MONOT/GEMMAYZE Monot Street and Gemmayze are technically in Achrafieh, but since they contain a large portion of Beirut’s clubs, lounges, pubs, cafés, and restaurants, they are often referred to as if they were separate neighborhoods. These areas both contain the beautiful historic buildings and French influence of the rest of Achrafieh. Once the dominant nightlife scene in Beirut, Monot is a very narrow, winding street that makes driving a headache; although if you take a cab, you can be dropped off and navigate fairly easily on foot. While Monot is still very much synonymous with the urge to party, it has given ground to neighboring Gemmayze, which has risen in popularity due to the laid-back bohemian feel that is a little quieter than its heyday counterpart. This charming area is definitely worth a visit day or night, and Gemmayze is a fairly short walk to the Downtown city center. STAY One of the loveliest accommodations in Beirut, Hotel Albergo is a wonderful boutique hotel that quietly welcomes guests with a wroughtiron arch surrounded by lush landscaping.

I love this place because while the entire hotel is decorated to honor the distinct mix of cultures across history that makes up Lebanon, each room is themed with a different aspect of this blend. The rooftop pool doesn’t hurt, either.

GALLERIES Smogallery is a clean, open space dedicated to contemporary design and fine art, including furniture, painting, sculpture, lighting, and installations. They feature works by both local and international artists.

SHOP Au Gant Rouge will make you want to host a fancy dinner party so you can take advantage of all their beautiful serving pieces (also an ideal spot to find hostess and wedding gifts). I especially love their selection of Raynaud coffee cups and saucers. Don’t be surprised if you’re offered a coffee or chocolate if you stop in for a visit.

The Running Horse is a contemporary gallery focusing on emerging Middle Eastern fine artists. I love that they also have a Running Kids art class program to foster artistic talent in children.

L’Artisanat Libanais is one of the best souvenir shops in Beirut for handmade gifts such as slippers, backgammon sets, ceramics, wooden boxes, and evil-eye charms. Sales support Lebanese craftsmen in need. EAT Whenever I’m in Beirut, I always make a stop at one of my favorite restaurant: Le Relais de Venise-L’Entrecôte. This Paris restaurant

The Sfeir-Semler Gallery acts as a bridge between its two locations in Hamburg, Germany, and Beirut, allowing for an exchange of art ideas between the Middle East and Europe. In addition to focusing on artists working in the Arab world, they often partner with other art institutions to curate large exhibition programs. EAT Al Mandaloun is a French fusion/sushi bar restaurant inside a fantastic old theatre renovated to resemble a train station. This place can also fall under the “nightlife”

n. 49


e sc ape

category because after dinner the stage hosts a variety of dance-encouraging musical performances for a unique night on the town. HAMRA Hamra Street is often considered the intellectual and business hub of Beirut, thanks to its secular history and proximity to many of Beirut’s most important universities, including the American University of Beirut (AUB). Historically, the abundance of cafés and theatres made Hamra a gathering spot for many Arab thinkers, writers, and artists and was Beirut’s trendiest neighborhood in Lebanon’s 1960–1970s heyday. The “authentic” appeal of Hamra, in addition to the number of hotels, bars, Western chains like Starbucks, and shops, make the area very appealing to tourists year-round; in turn, recent renovations have led to a resurgence in the nightlife scene among locals. Each autumn brings a large crowd to the popular Hamra Street Festival to enjoy the local performers, artists, food, and drink. SHOP House on Mars is Hamra’s version of a headshop complete with a tattoo studio and piercing parlour. They specialize in Arabic calligraphy, so if you’ve ever wanted to get that ethnic tattoo, here’s the place. You can also pick up a variety of body jewelry, clothing, and oddities in the boutique part of the store. Abdel Aziz Street, Hamra; tel +961 1 749 746

110

EAT Brisk is an adorable little quick-order café that serves up healthy sandwiches, salads, vegetarian/vegan items, and traditional Lebanese fare. They are an eco-friendly operation and make their tasty meals from scratch — it’s a win-win. The most popular breakfast spot in Hamra would arguably be artisan bakery Bread Republic, which serves an all-day breakfast and lunch menu featuring international dishes and desserts in a charming outdoor café setting. Even better, many of their ingredients are locally sourced, and they host weekly farmers’ markets for local produce. RAS BEIRUT/AIN MREISSE Meaning the tip of Beirut, Ras Beirut is the westernmost part of the city that juts out into the Mediterranean Sea. Starting in the 1930s, luxury hotels started to spring up—such as the famous St. George Hotel—that stretched down the boardwalk, and the area became a playground for the jetsetters that flocked to Beirut in the 1960s and ’70s. Postcards from this golden age show glamorous couples strolling the Avenue des Français boardwalk. Today, Ras Beirut/Ain Mreisse is once again known for having a high concentration of luxury hotels and is arguably the most diverse neighborhood in Beirut, thanks to the international student population that resides close by.

STAY If you want a taste of golden age Beirut, The Riviera Hotel is one of the survivors that flourished in the 1960s and still does today. In addition to the sea-view rooms, the Riviera has probably the coolest hotel pool ever — a massive boardwalk winds around the main pool and family pool, connecting them to the sea and the sunbathing deck. EAT The Sporting Club Restaurant is the type of place that makes Lebanese expats homesick. One of the rare institutions from the pre-war heyday that’s still in successful operation and hasn’t been extensively renovated, Sporting Club has a sort of rundown luxury and nostalgia that keeps loyal patrons coming back. While the club itself is private, anyone can dine in the seafood restaurant and enjoy the beautiful sunset view over an Almaza. CULTURE The American University of Beirut (AUB) is one of the oldest and most-respected higher education institutions in Lebanon. Established in 1866, this urban college has a beautiful 61acre campus overlooking the Mediterranean Sea. The AUB Archaeological Museum is definitely worth a visit; one of the oldest in the Middle East, it has a fantastic collection of findings from Lebanon’s ancient civilizations dating back to the pre-Stone Age.


The Corniche Beirut is a nearly 5 kilometer stretch of boardwalk that begins at St. George Bay and ends at the intersection of Avenue Général de Gaulle and Avenue Rafic Hariri. This palm tree-lined seaside promenade is popular with joggers, rollerbladers, and families out for a stroll enjoying beautiful views of the Mediterranean. The two huge rock formations at Raouché, known as Pigeons’ Rock, jut out of the sea next to the Corniche. Some of the world’s oldest archaeological remains have been found around these rocks, now currently on display in AUB’s Archaeological Museum. There are plenty of cafés with a view of Pigeons’ Rock — try timing your visit with the sunset or sunrise for a great photo op. DOWNTOWN The shiny new heart of Beirut (also referred to as the Beirut Central District (BCD) or Centre Ville) was destroyed during the war and lay festering for years as a sort of no-man’s land until it was rebuilt largely by one company, Solidere, in an ambitious reconstruction plan. Many of the buildings left standing have been caught in a demolish-or-renovate battle, resulting in a mix of old and new, and Eastern and Western architecture styles. While some

MY PERSONAL BESTS Hayete Guesthouse The Lebanese shabby-chic-styled Hayete Guesthouse, located in the Ashrafieh district, has become a favorite accommodation spot in the city center. Its charming and distinctive flavor sets it apart from the plethora of pre-packaged hotel chains spreading around the city. Set in a historic 19th-century building, Hayete Guesthouse encapsulates the golden age feel of an authentic Lebanese home when ‘the Paris of the Middle East’ was at its peak. Authentic vintage tiles floor the rooms, typical of that period; the overall decor is artistic and elegant. Their spacious rooms, adorned with hand-picked retro furniture make for a great backdrop to a 1942 genuine Lebanese-styled photo-shoot! As the small B&B offers only four rooms, make sure to book well in advance! www.hayete-guesthouse.com Paper Cup Paper cup is a small bookstore in a charming genuine area, Mar Mikhael. It is probably the best specialized art and design bookshop in the city, if not the only one! Its

have complained that the new tourist-targeted luxury areas are starting to resemble Dubai more than old Lebanon, an organic downtown culture is also developing as more local interests move into the neighborhood. STAY If you’re looking for luxury, sophistication, and top-notch design, it just does not get any better than Le Gray. Conceived by British luxury hotelier Gordon Campbell Gray, the fabulous interior is the result of a Gray and Mary Fox Linton collaboration, while the sleek exterior was designed by Australian architect Kevin Dash. Even if you don’t stay as a guest, stop in for a coffee at the Gordon Café to gawk at some of the 500 pieces of art from around the world hand-selected as part of the hotel décor, or swing by at night to enjoy a cocktail in one of the rooftop lounges with stunning views of the city. SHOP If you’ve got designer tastes, you’ll adore wandering around the Beirut Souks. One of the rare pedestrian-friendly areas of Beirut, it’s a large open complex of high-end shops and cafés. What elevates the Souks from mere mall status is the interesting architecture interspersed with large modern-art sculptures

modern interior hones long shelves of organized books and publications of all visual art and communication disciplines. Every international major design magazine can be found here. More importantly, a significant collection of local publications and books are to be found - which makes this store a great way to get an overview on design publishing in Lebanon. After a long stroll in the city, Paper Cup is ideal place for a cup of coffee and some quiet time browsing a rich specialized collection. www.papercupstore.com Kitsch Kitsch is a unique concept store that is located in the well-preserved and hyped Gemmayze area in an old authentic Lebanese house,. This boutique-café-bakery offers a variety of items under one roof. Its typical Lebanese architecture- with its charming floor tiles, arches and window details- is probably its best design added value. The colorful interior and pattern rich furniture makes this place a cozy location for coffee and homemade cupcakes. The store’s collections include fashion pieces, bags, accessories and books. One book in the collection stands out: Shop Beirut, published by ABCD Publishing. Beyond just a regular shopping guide, this beautiful publication

and ancient ruins; I love how the Souks sort of meld into the surrounding streets with no obvious start or end. Discover Lebanon’s up-and-coming fashion designers at the Starch boutique in Saifi Village. The boutique is run by the Starch Foundation, founded by Lebanese designers Rabih Kayrouz and Tala Hajjar, which features a yearly rotating collection from four to six fledgling designers who receive help marketing, branding, and advertising their designs. EAT Zaitunay Bay is the latest addition to the restaurant/nightlife scene in downtown Beirut. It’s a collection of open-air restaurants, cafés, bars, and shops along a gorgeous teak promenade overlooking a marina (with some of the largest luxury yachts I’ve ever seen in person) that was built on rehabilitated land. I had a lovely time strolling along the boardwalk at night, stopping to have a drink in the ample outside seating areas of each restaurant; the people-watching was fantastic as the air carried over bits of conversations in a dozen different languages.

provides a rich visual journey into Lebanese culture through its art & design scene. www.kitschconcept.com 7- Tawlet Restaurant The widely acclaimed and highly publicized Tawlet restaurant is a spin-off from Lebanon’s first farmers’ market - Souk El Tayyeb. Tawlet, found in Mar Mikhael, offers local organic food and fresh produce within a modern interior mixed with traditional and rustic Lebanese furniture. Depending on the time of year and the chef, you get a wonderful distinct Lebanese culinary experience accompanied by a fantastic list of Lebanese wines and arak. The diverse mix of hearty tradition and modern interior, both in the atmospheric and culinary experience, makes this place a common favorite among the design-conscious crowd. www.tawlet.com

Booking and Information: Vickyh destinations 92, rue des Eaux-Vives 1207 Geneva Tel. +41 22 940 17 47 travel@vickyh.ch www.vickyh.ch

n. 49


wo r ld ma p

Cool Events

around the World Text & Selection: Gaëlle Hennet Photographs : all rights reserved

Major sporting events, renowned international film festivals, un-missable exhibitions; this summer promises to be full of exciting events. From the southern coasts to European capitals, each destination only serves to kindle the desire to travel brought on by the summer season. Who will be the Wimbledon Champion? This question will be on the lips of all the sports forecasters, whereas art lovers will be anxious to visit Tate Britain to discover the eagerly awaited exhibition of British painter Lawrence Stephen Lowry (1887-1976), the naïve touch which characterises his representations of industrial landscapes is instantly recognisable. In a completely different fashion, the exhibition Portraits in Time at the Vancouver Art Gallery explores the boundaries of this genre by presenting videos, photographs and paintings from artists such as Rodney Graham and Althea Thauberger. After this Canadian stopover, performing art and film buffs will fly on to Manchester, where they will enjoy concerts and performances from world famous artists before treading the red carpets at the Venice and Locarno festivals. As for those who love the sea breeze, they will meet in Sydney, Cannes or Monaco, in order to admire the best looking pleasure-boats of the moment. And then the best season of all will come to an end… The blazing sun that will greet the guests attending the Hublot Polo Gold Cup will fade. But why stop there? The Dubai international dance festival promises to be the start of a long Indian summer!

112

MANCHESTER

Manchester International Festival From 4 to 21 July 2013 www.mif.co.uk

NEW YORK Us Open

From 26 August to 9 September 2013 www.usopen.org

CANNES

Festival de la Plaisance de Cannes From 10 to 15 September 2013 www.salonnautiquecannes.com

VANCOUVER

Portraits in Time Vancouver Art Gallery From 29 June to 14 October 2013 www.vanartgallery.bc.ca


OSLO

Oslo Jazz Festival From 12 to 17 August 2013 www.oslojazz.no

LONDON

Lowry and the Painting of Modern Life Tate Britain From 26 June to 20 October 2013 www.tate.org.uk

LONDON

Wimbledon 2013 From 24 June to 7 July 2013 www.wimbledon.com

MOSCOW

Jet Expo 2013 From 19 to 21 September 2013 www.jetexpo.ru

GSTAAD

Hublot Polo Gold Cup From 15 to 18 August 2013 www.pologstaad.ch

VENICE

Venice Film Festival From 28 August to 7 September 2013 www.labiennale.org

SYDNEY

LOCARNO

Sydney International Boat Show

Locarno Film Festival From 7 to 17 August 2013 www.pardo.ch

From 1 to 5 August 2013 www.sydneyboatshow.com

DUBAI MONACO

Monaco Yacht Show

Dubai International Dance Festival From 25 to 28 September 2013 www.dubaidancefestival.com

From 25 to 28 September 2013 www.monacoyachtshow.com

BEIJING

Mid-Autumn Festival

Š Buzz Com / Stephen Hearnden

19 September 2013 www.chinahighlights.com

n. 48 49


Abonnez-vous à POUR UN AN POUR SEULEMENT CHF 60.Découvrez chaque trimestre Sur La Terre Suisse pour le tarif de CHF 60.- par année ainsi que les éditions annuelles de Gstaad Sur La Terre, St Moritz Sur La Terre et Crans-Montana Sur La Terre.

les avantages - 7 NUMéROS pour CHF 60.- LIVRAISON GRATUITE

VISITEZ www.surlaterre.com APPELEZ 022 308 08 08 ou RENVOYEZ ce bulletin d’abonnement sous enveloppe affranchie à l’adresse suivante: Dynapresse, Avenue Vibert 38, Case postale 1756, 1227 Carouge Suivez-nous sur twitter www.twitter.com/surlaterre et devenez fan sur facebook, www.facebook.com/surlaterre OUI! I Je m’abonne à Sur La Terre Suisse pour un an (7 numéros) à CHF 60.Prénom Nom Rue/No. NPA / Ville

Mode de Paiement: Facture BVR Visa

Mastercard

Date de validité [_ _ /_ _]

Tél.

No de carte:

Email

[_ _ _ _][_ _ _ _][_ _ _ _][_ _ _ _] Date & signature:

1346


GENEVE PLAGE SE DOTE D’UN BAR LOUNGE EPHEMERE DE 600 m2 Dès le 15 juin prochain, un nouveau bar lounge éphémère viendra compléter la riche palette de prestations de Genève Plage au bord du lac Léman. L’espace de détente à ciel ouvert de 600 m2 mariera une terrasse en teck et une plage de sable fin à une vue panoramique sur le Jet d’Eau. Ouvert 7 jours sur 7, ce lieu d’exception proposera des soirées à thèmes animées par des DJs et autres surprises, ainsi que des formules pour les entreprises.


GUIDE

restaurants Genève AILLEURS

Arabesque libanais

Hôtel Président Wilson 47 quai Wilson Tél. 022 906 67 63 dernier service 23h

Café Dunia

asie

12, chemin Frank Thomas 1208 Genève Tél. 022 700 49 25 Ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h30 non stop

Caviar House & Prunier russe

spécialités de caviar et saumon balik Place de la Fusterie Tél. 022 781 34 47 dernier service 22h

Himalaya

indien

18 rue de Neuchâtel Tél. 022 731 26 96 fermé sam et dim midi dernier service 23h sur réservation

Little India

indien

20 rue du Prieuré Tél. 022 731 11 71 fermé sam et dim midi dernier service 23h

Nirvana

indien

21 rue du Rhône Tél. 022 310 13 00 dernier service à minuit

Rasoi by Vineet

Yo’Mo Lounge

libanais

1 rue Pierre-Fatio 022 735 30 76 fermé dim et lun de 9h à 19h

Mandarin Oriental 1 Quai Turrettini Tél. 022 909 00 06 dernier service 22h30

Sens

méditerranéen

Eastwest Hôtel 4 rue des Paquis 022 708 17 17

Entrecôte St-Jean 79 boulevard Carl-Vogt

Tél. 022 321 99 41 fermé sam midi, dim midi et lun dernier service 22h15

THAÏ

Le Comptoir

9 rue Richemont Tél. 022 731 32 37 fermé dim et lun dernier service 22h Ouvert tous les jours

Na Village

57 rue de Saint-Jean

Tél. 022 344 44 40 spectacles de danse thaï fermé sam midi et dim dernier service 22h30

Patara

Hotel Beau Rivage 13 quai du

Mont-Blanc Tél. 022 731 55 66 Brunch Thaïlandais le dimanche dernier service 21h45

Thaï

3 rue Neuve-du-Molard

Tél. 022 310 12 54 fermé dim dernier service 22h

CHINOIS

65 rue des Bains

Tél. 079 436 77 18 un festival de dim sum

Tsé Fung

Hôtel La Réserve 301 route de Lausanne Tél. 022 959 58 88 dernier service 22h15

Tsé Yang

Grand Hôtel Kempinski

19 quai du Mont Blanc Tél. 022 732 50 81 dernier service 22h45

Bistrot du Bœuf Rouge

17 rue Alfred-Vincent Tél. 022 732 75 37 ambiance bouchon lyonnais fermé sam et dim dernier service 21h30

La Broche

36 rue du Stand Tél. 022 321 22 60 fermé sam midi et dim dernier service 22h30

Le Bistrot du Boucher 15 Ave Pictet-de-Rochemont

116

Capocaccia 6 rue Bémont

Tél. 022 310 15 15 réputé pour ses vins et ses paninis fermé dim dernier service minuit

Il Mirtillo

Tél. 022 784 26 26 fermé dim et lun dernier service 22h

La Closerie 14 place du Manoir

Tél. 022 736 13 55 fermé lun et mar midi dernier service 22h30

Relais de l’Entrecôte 49 rue du Rhône Tél. 022 310 60 04 parmi les incontournables dernier service 23h

La Taverne du Valais

4 chemin des Sellières Aïre-Le Lignon Tél. 022 796 23 23 réputé pour sa charbonnade fermé lun midi et sam midi

Le Cheval Blanc

Auberge communale d’Onex

18 route de Loëx Tél. 022 792 32 59 fermé dim et lun dernier service 22h00

Terrasse

Le Dorian

Tél. 022 748 48 48 fermé sam et dim midi, dernier service 23h30 sinon petite carte, minuit 30 Roberto 10 rue Pierre-Fatio Tél. 022 311 80 33 dernier service 23h

Le Jardin

Hôtel Le Richemond Jardin Brunswick Tél. 022 715 71 00

Senso

56 bis rue du Rhône

Tél. 022 310 39 90 fermé sam midi et dim dernier service 22h30

JAPONAIS

Hashimoto

6 rue de Villereuse Tél. 022 736 76 80 réputé pour son suki yaki fermé sam midi et dim dernier service 21h30

Miyako

Tél. 022 328 25 36 fermé sam et dim dernier service minuit

11 rue de Chantepoulet Tél. 022 738 01 20 fermé dim dernier service 21h30

1 place René-Payot

L’Evento

50, rue du Stand

1205 Genève

Tel. 022 732 21 21

Les Trois Verres

3, rue Hornung

1204 Genève

Tel. 022 320 84 62

ITALIEN

6 rue de la Rôtisserie

Quirinale

130 route de Veyrier

Service Tardif

9 route Louvière Tél. 022 759 11 35 fermé mer et jeu dernier service 21h30

44 route des Carres Tél. 022 750 14 01 fermé dim dernier service 21h45

Ouvert 7/7

Auberge communale de Présinge

Tél. 022 736 56 36 réputé pour son tartare et ses desserts fermé sam midi et dim dernier service 22h30

Le Thé

indien

VIANDE

Hostaria de Villette

55, route de Villette Tél. 022 789 04 70 fermé dim dernier service 22h00

Nologo

11 rue de Fribourg

Tél. 022 901 03 33 fermé sam midi et dim dernier service 22h30

Brunch

Uchino

66 route Suisse Versoix Tél. 022 755 10 32 pas de cartes de crédit fermé dim et lun dernier service 21h30

FONDUE & RACLETTE

Babel

fondue

17 place de-Brunes Bardonnex Tél. 022 771 04 03 fermé mar et mer dernier service 21h50

Edelweiss

fondue

Hôtel Edelweiss Manotel 2 place de la Navigation Tél. 022 544 51 60 dernier service 22h30


Le Gruyérien

fondue

2 rue de Chêne-Bougeries Chêne-Bougeries Tél. 022 349 10 12 fermé sam et dim midi dernier service 22h30

Brasserie LIPP

Curiositas

cuisine française

cuisine française

8 rue de la Confédération Tél. 022 311 10 11 dernier service minuit 45

Café des Bains

cuisine française

européen

26 rue des Bains Tél. 022 321 57 98 fermé dim et lun dernier service 22h15

Qibi

12, rue Kléberg 1201 Genève Tel. 022 732 74 24

TRADITIONNEL Auberge de Floris

cuisine française

287 route d’Hermance Tél. 022 751 20 20 fermé dim et lun service tard sur réservation

Arthur’s rivegauche

cuisine française

7 rue du Rhône

Tél. 022 810 32 60 fermé dim dernier service 23h30

Auberge du Lion d’Or

cuisine française

5 place Pierre-Gautier Tél. 022 736 44 32 fermé sam et dim dernier service 21h45

Bayview

cuisine française

Hôtel Président 47 quai Wilson Tél. 022 906 65 52 fermé dim et lun dernier service 22h15

La Belotte

cuisine française

11 chemin des Pêcheurs Vésenaz Tél. 022 752 08 91 dernier service 22h

Bistrot Dumas

cuisine française

7 avenue Dumas Tél. 022 347 74 22 ambiance bouchon lyonnais fermé sam et dim dernier service 22h

Café des banques cuisine française

6 rue de Hesse Tél. 022 311 44 98 dernier service 23h

Chat Botté

Ouvert 7/7

cuisine française Hôtel Beau Rivage 13 quai du Mont-Blanc Tél. 022 716 69 20 fermé sam midi et dim dernier service 21h45

Café des Négociants cuisine française

29 rue de la Filature

Tél. 022 300 31 30 fermé sam et dim dernier service 22h

Café de Peney

cuisine française

130 route d’Aire-la-Ville Tél. 022 753 17 55 dernier service 21h30

Café Rafael

cuisine française

Mandarin Oriental Hôtel du Rhône 1 quai Turrettini Tél. 022 909 00 05 dernier service 23h

La Cigogne cuisine française

17, place Longemalle Tél. 022 818 40 60 Fermé dimanche midi dernier service 22h

Château d’If

cuisine française

51 route de Thonon Tél. 022 752 12 11 fermé sam midi dernier service 22h30

8-10 rue des Vieux Grenadiers 1205 Genève Tél. 022 321 30 37 Lundi au vendredi: 10h-2h Samedi: 17h-2h fermé dim

Demi-Lune

cuisine française

3 rue Etienne-Dumont Tél. 022 312 12 90 fermé sam et dim midi dernier service 23h30

Domaine de Châteauvieux gastro

16 chemin de Châteauvieux Satigny Tél. 022 753 15 11 fermé dim et lun dernier service 21h15

L’Esquisse

7, rue du Lac

1207 Genève

Tel. 022 786 50 44

Floortwo

Il Lago gastro

Four Seasons Hôtel des Bergues 33 quai des Bergues Tél. 022 908 70 00 dernier service 22h30

Java Club Restaurant cuisine française

19 quai du Mont Blanc Tél. 022 908 90 89 fermé dim et lun dernier service 1h

Jules Verne

cuisine française

20 rue Jean- Violette Tél. 022 321 51 00 fermé lun midi, sam midi et dim dernier service 22h

Kudeta

cuisine française

9 rondeau de Carouge Tél. 022 342 58 58 réputé pour ses entrecôtes fermé dim dernier service 22h15

L’Adresse

cuisine française

cuisine française

Grand Hôtel Kempimski Geneva 19 Quai du MontBlanc Tél. 022 908 90 81

32 rue du 31-Décembre Tél. 022 736 32 32 fermé dim et lun dernier service 22h

Gourmet Brothers

52 route de Thonon

1222 Vésenaz

022 772 30 30

Hôtel InterContinental cuisine française

7-9 chemin du Petit- Saconnex Tél. 022 919 39 39

Hôtel Tiffany

cuisine française

20 rue de l’Arquebuse Tél. 022 708 16 06 dernier service 22h

Hostellerie de la Vendée cuisine française

28 chemin de la Vendée Tél. 022 792 04 11

Service Tardif

Terrasse

La cantine des commerçants

cuisine française

29 Boulevard Carl-vogt 1205 Genève Tél. 022 328 16 70 fermé dim dernier service 23h

Le Paris Bistrot CUISINE FRANCAISE 29, avenue du Mail 1205 Genève Tel. 022 781 44 51

L’Esquisse

CUISINE FRANCAISE 7, rue du Lac 1207 Genève Tel. 022 786 50 44

Les Délices du Comptoir

cuisine française

cuisine française

Swissôtel Métropole 34 Quai Guisan 1204 Genève Tél. 022 318 34 63 dernier service 22h

Le Griffin’s Garden cuisine française

36 boulevard Helvétique Tél. 022 735 28 63 fermé dim et lun

Le Loti

cuisine française

Hôtel La Reserve 301 route de Lausanne Tél. 022 959 59 79 dernier service 22h45

Le Nabuchodonosor cuisine française

14 rue Jean Violette 1205 Genève Tél. 022 320 62 61 fermé sam midi et dim 11h-15h et 17h-minuit

Le Petit Lac

Le Grand Quai

14 quai de Corsier Tél. 022 751 11 44 dernier service 22h

Parc des Bastions

cuisine française

cuisine française

1 Promenade des Bastions Tél. 022 310 86 66 dernier service 23h

Parc des Eaux-Vives cuisine française

82 quai Gustave-Ador Tél. 022 849 75 75 fermé dim et lun dernier service 22h

Poolside hôtel Intercontinental

cuisine française

7-9 chemin du Petit Saconnex 1211 Genève 19 Tél. 022 919 39 39 dernier service 21h30

40 bis rue de la Filature Tél. 022 300 03 35 fermé sam midi, dim et lun dernier service 20h45

Brunch

n. 49


gu ide

restaurants Genève

Portobello & Co cuisine française

Hôtel Epsom Manotel 18 rue

n. 49 été Magazine trimestriel édité par : Siège social

Sur la Terre (Suisse) S.A. 49, route des Jeunes CH-1227 Carouge / Genève Tél. +41 (0)22 310 48 00 Fax +41 (0)22 310 48 01

Directrice de la Publication et Rédactrice en Chef

Désirée Mitterrand

desiree.mitterrand@surlaterre.com maquette

Carlo Trentin www.carlotrentin.COM Direction Artistique

Richemont Tél. 022 544 66 60 dernier service 23h

Relais de Chambésy cuisine française

8 place de Chambésy Tél. 022 758 11 05 fermé sam et dim dernier service 22h

Restaurant du Creux-de-Genthod cuisine française

29 route du Creux-de- Genthod Genthod Tél. 022 774 10 06 Terrasse ouverte 1er mars à mi-déc. dernier service 22h et 23h juin-juil.-août

Stephen Hearnden

stephen.hearnden@buzzcom.ch www. buzzcom.ch

Rédactrice et responsable digital media

gaElle.hennet@surlaterre.com Photographe Fashion

182 route de Florissant Tél. 022 347 11 04 fermé sam et dim dernier service 22h

Marc Ninghetto

www. MarcNinghetto.com

Gaëlle Hennet

Stylisme fashion

Mélanie Hearnden www.justmelane.com Stylisme Déco

Laurence Baud

Restaurant du Vallon cuisine française

Rive Droite

Hôtel Royal Manotel 41 rue de Lausanne Tél. 022 906 14 60 dernier service 22h

www.art-your-home.com

Soupçon

Ont collaboré à ce numéro NICOLAS AMBROSETTI, Patrick Borben, Lucie Bayle, Judikael & Anne Hirel, Anja Mikula Publicité Publi Annonces S.A. Régie Publicitaire Presse & Internet Laurence Chalvet, Kelifa Rechik 3, chemin de la charpente 1219 le lignon/Genève geneve@publi-annonces.ch Tél. +41 22 308 68 78 Impression : PCL Holding S.A SUMMER 2013 21’200 copies certification wemf/ remp Tous droits de reproduction réservés (titres, textes et photos). La Direction décline toute responsabilité concernant les photos événements qui lui sont fournies par les différents organisateurs.

cuisine française

cuisine française

8 place du Bourg-de-Four Tél. 022 318 37 37 réputé pour ses tartares de bœuf fermé dim dernier service 22h

Why Not

cuisine française

Suisse romande

2 rue des Glacis-de-Rive Tél. 022 736 66 67 fermé sam et dim service tard sur réservation

Traditionnel

Windows

Denis Martin

cuisine française

Hôtel d’Angleterre 17 quai du Mont-Blanc Tél. 022 906 55 14 dernier service 22h

GASTRO 2, rue du Château 1800 Vevey Tel. 021 921 12 10 Ma-Sa : dès 19 :00 h

Woods Intercontinental cuisine française

Hôtel InterContinental 7-9

chemin du Petit-Saconnex Tél. 022 919 33 33

10, ch de la Poste 1027 Lonay Tel. 021 802 59 08 La cuisine de Stéphane

Wine & Beef

Pour vos beaux yeux

Viande

8, route du Courtil 1774 Montagny-les-Monts Tel : 026 660 59 47

4 Rue Pécolat 1201 Genève 022 732 5345

Zinette

cuisine française

45 route du Grand- Lancy Tél.022 743 12 00 dernier service 21h

LOUNGE

The Mirror Bar Swissôtel Métropole Genève 34 Quai Général Guisan Tél. 022 318 34 64

Fenomeno 28 rue de Pâquis 1201 Genève

Tél. 022 732 32 02

Vertig’o

cuisine française

Hotel de la Paix 11 quai du Mont-Blanc Tél. 022 909 60 00 Mardi à Vendredi midi et soir et Samedi soir ouvert Samedi midi, Dimanche et Lundi fermé

Le Bar Hôtel Le Richemond Jardin

Brunswick Tél. 022 715 70 00

Sur la Terre International S.A. 49, route des Jeunes CH-1227 Carouge/Genève Tél. +41 22 310 48 00 Fax +41 22 310 48 01

www.surlaterre.com 118

Ouvert 7/7

Service Tardif

Terrasse

Brunch


restaurants Zurich INTERNATIONAL Tao’s

Augustinergasse 3, Kreis 1 044 448 11 22 www.taos-lounge.ch

Rive Gauche Talstrasse 1, Kreis 1 044 220 50 60 www.agauche.ch fermé le dimanche

Segantini Ankerstrasse 120, Kreis 4 044 241 07 00 www.segantini.ch fermé le dimanche

Sonnenberg

Hitzigweg 15, Kreis 7 044 266 97 97 www.sonnenberg-zh.ch

Didi’s Frieden Stampfenbachstrasse 32, Kreis 6 044 253 18 10 www.didisfrieden.ch fermé le dimanche

Kaufleuten

Pelikanstrasse 18, Kreis 1 044 225 33 33 www.kaufleuten.com

Kronenhalle Rämistrasse 4, Kreis 1 044 251 66 69 www.kronenhalle.com

Lindenhofkeller Pfalzgasse 4, Kreis 1 044 211 70 71 www.lindenhofkeller.ch fermé le dimanche

Parkhuus (Park Hyatt) Beethovenstrasse 21, Kreis 2 043 883 1075 www.zurich.park.hyatt.com fermé samedi et dimanche

BAR Barfussbar

Sa 10 :00 -0 :30 h Di : 10 :00-18h

Devil’s Pearl Bar 83, Birmensdorf 8003 Zurich Lu – Je 17 :00 -00 :00 h Ve-Sa : 17 :00 -02 :00 h

espagnol

Italia italien

Zeughausstrasse 61, Kreis 4 043 233 88 44 www.ristorante-italia.ch

Collana Bar e Caffe

Sisu

Theaterstrasse 9 8001 Zurich Tel. 044 250 59 10

FINNOIS 1, Meinrad-Lienert 8003 Zurich Tel : 043 817 25 35 Ma-Ve : 9 :00 – 00 :00 h Sa-Di : 10 :00- 18 :00

Madrid

espagnol

Froschaugasse 15, Kreis 1 044 251 13 33 www.restaurant-madrid.ch

Accademia Del Gusto italien

Neumarkt

Cantinetta d’Antinori

Augustinergasse 25, Kreis 1 044 211 72 10 www.bindella.ch

Altes Klösterli

cuisine du marché

italien

cuisine du marché

Germaniastrasse 99, Kreis 7 044 201 05 66 www.restaurantrigiblick.ch

R 21

cuisine du marché

Orellistrasse 21, Kreis 7 044 268 35 35 www.zuerichberg.ch

Tre Fratelli

Kilchbergstrasse 15, Kreis 2 044 482 81 00 www.restaurantbuergli.ch

Da Angela Terroir

Gasometerstrasse 7 8005 Zurich Tel. 044 211 99 77

Bürgli

italien

Quadrino (Rigiblick)

Times

Klosterweg 36, Kreis 7 044 254 26 40 www.zoo.ch fermé le lundi

fermé samedi et dimanche

Neumarkt 5, Kreis 1 044 252 79 39 www.wirtschaft-neumarkt.ch fermé le dimanche

Tobelhofstrasse 236, Kreis 7 044 251 11 93 www.tobelhof.ch

Stampfenbachstrasse 38, Kreis 6 044 362 35 09 www.casaferlin.ch fermé samedi et dimanche

cuisine du marché

Tellstrasse 10, Kreis 4 044 242 52 12 www.restaurant-exer.ch fermé samedi et dimanche

Gasometerstrasse 7 8005 Zurich Tel : 044 211 99 77

Alter Tobelhof

Casa Ferlin

Exer

Amalfi

italien

Seefeldstrasse 223, Kreis 8 044 388 68 40 www.blaue-ente.ch

Times restaurant

Fabrikstrasse 12, Kreis 5 044 271 39 19 www.restaurant-alpenrose.ch fermé le lundi

Mainaustrasse 23, Kreis 8 043 497 96 86 www.amalfi-zh.ch fermé le dimanche

Blaue Ente

cuisine du marché

cuisine du marché

Alpenrose

italien

Florhofgasse 4, Kreis 1 044 250 26 26 www.florhof.ch

Suisse

cuisine du marché

Nordstrasse 182, Kreis 10 044 363 33 03 www.trefratelli.ch fermé le dimanche

Bohémia

Rämistrasse 32, Kreis 1 044 262 04 44 www.terroir.ch

Klosbachstrasse 2, Kreis 7 044 383 70 60 www.bohemia.ch

Korner Gartenstrasse 10 8002 Zurich Tel. 044 542 92 50

1, Gartenhofstrasse 8004 Zurich Tel. 043 266 63 63 Lu-Ve : 11 :45- 14h

Service Tardif

Limmatquai 3, Kreis 1 044 251 10 74 www.bindella.ch

Florhof

Rotwandstrasse 48, Kreis 4 044 241 62 43 www.accademiadelgusto.ch fermé samedi et dimanche

Gartenhof

italien

Lavaterstrasse 87, Kreis 2 044 201 16 13 www.iltartufo-zuerich.ch

Langstrasse 209, Kreis 5 044 272 77 44 www.casaaurelio.ch fermé le dimanche

Ouvert 7/7

Terrasse

Casa Aurelio

In der Frauenbadi am Stadthausquai 8001 Zurich Tel. 044 251 33 31

59, Sihlstrasse 8001 Zurich Tel : 043 497 25 28 Lu-Ve 8 :00 -0 :30 h

MEDITERRANéen

Seilergraben 9, Kreis 1 044 262 63 63 www.restaurant-hirschberg.ch fermé samedi et dimanche

Il Tartufo

EUROPéen

Hohlstrasse 449, Kreis 9 044 492 29 31 www.daangela.ch fermé le dimanche

Bar Bassso

Hirschberg

italien

Terrasse

Brunch

n. 49


ADRESSES

Genève AESOP 15, rue de la Fontaine 1204 genève Tel. 022 311 87 00 Apollinaire 61 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 311 77 21 ARCADIA 20 rue des Eaux-Vives 1207 Genève Tél. 022 700 13 60 Artopia 2 rue François-Versonnex 1207 Genève Tél. 022 786 80 02 Artvera’s 1 rue Etienne Dumont 1204 Genève Tél. 022 311 05 53

BLANCPAIN LES BOUTIQUES SA 40 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 312 59 39 BON GENIE 34 rue du Marché 1204 Genève Tél. 022 818 11 11 BOTTEGA VENETA 55 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 319 27 20 Boucheron 13 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 311 70 71 Boutique 15Ter 15 rue de la Terrassière 1207 Geneve Tél. 022 735 70 87

AUDEMARS PIGUET 12 place de la Fusterie 1204 Genève Tél. 022 319 06 80

BOVET Les Ambassadeurs 39 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 318 62 22

AVAKIAN 19 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 819 60 00

BRACHARD 10 rue de la Corraterie 1204 Genève Tél. 022 817 05 55

BOGH-ART 19 quai du Mont-Blanc 1201 Genève Tél. 022 900 00 30 42 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 311 55 26

BUCHERER 45 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 319 62 66

A. Collet 8 pl. du Molard 1204 Genève Tél. 022 318 48 48 BALLY 18 rue du Marché 1204 Genève Tél. 022 310 22 87 B&B 1 quai du Mont Blanc 1201 Genève Tél. 022 732 31 18 BANG & OLUFSEN CENTER Balsopal radio TV SA 16 rue de l’Hôtel-de-Ville 1204 Genève Tél. 022 310 99 00 BENOIT DE GORSKI 86 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 14 30 BENOIT DE GORSKI 1 Place des Bergues 1201 Genève Tél. 022 716 27 16 BIJOUTERIE KUNZ 23 Quai des Bergues 1201 Genève Tél. 022 731 09 20

120

BULGARI 30 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 317 70 70 BURMA 90 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 311 06 40 CARTIER 35 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 818 54 54 CELINE 47 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 312 14 60 CHANEL 43 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 311 08 62 CHARRIOL 4 rue de la Tour-de-L’Ile 1204 Genève Tél. 022 310 65 18 CHAUMET 21 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 72 50 CHOPARD 27 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 70 50

Chimento 19 quai du Mont-Blanc 1201 Genève Tél. 022 731 59 47

GRAFF DIAMONDS 29 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 819 60 60

Lacoste Live 6 rue Verdaine 1204 Genève Tel. 022 310 73 02

Daniel Benjamin 5 rue Céard 1204 Genève Tél. 022 311 36 87

Girard-Perregaux 26 rue De-Candolle 1205 Genève Tél. 022 807 04 38

Lanvin 78 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 81 43

DAVIDOFF 2 rue de Rive 1204 Genève Tél. 022 310 90 41

GUBELIN 1 Place du Molard 1204 Genève Tél. 022 310 86 55

Le Labo 14 rue Blanvalet 1207 Geneve Tél. 022 735 93 90

de GRISOGONO 25-27 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 317 10 82

GUCCI 92 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 84 06

LEONARD 40 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 312 40 23

De WITT 3 rue du Mont-Blanc 1201 Genève Tél. 022 716 27 22

GUILHEM SA 19 Place Longemalle 1204 Genève Tél. 022 311 21 01

Léon Hatot 40 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 319 23 49

DINH VAN 11 rue Neuve-du-Molard 1204 Genève Tél. 022 311 07 11

Guys & Dolls 8 rue d’Italie 1204 Genève Tél. 022 310 89 1

LES AMBASSADEURS 39 rue des Rhône 1204 Genève Tél. 022 318 62 22

DIOR 60 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 62 55

HARRY WINSTON 8 chemin du Tourbillon 1228 Plan-Les-Ouates Tél. 022 716 29 00

LIGNE ROSET 18 boulevard Helvétique 1207 Genève Tél. 022 735 65 77

Elie Saab 10, quai Général-Guisan 1204 Genève Tél. 022 788 65 39

Hermès 43 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 311 76 77

Loro Piana 80-82 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022  311 80 82

ENIGMA 84 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 318 60 80

HOGAN & TOD’S 108-110 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 08 10

LOUIS VUITTON 2 place du Lac 1204 Genève Tél. 022 311 02 32

Fauchon 118 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 735 60 46

Hugo Boss 110 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 732 36 86

Noa 10bis rue du Vieux-Collège 1204 Genève Tél. 022 810 05 03

FENDI 62 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 319 30 10

IWC SCHAFFHAUSEN BOUTIQUE 2 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 36 86

Mademoiselle Jeanne 8 rue du Port 1204 Genève Tel. 022 310 62 16

Ferragamo 104 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 818 13 61 FIGue 8 rue du Vieux Collège 1204 Genève Tel : 022 12 29 64 Franck Muller 1 rue de la Tour-de-l’Ile 1204 Genève Tél. 022 818 00 30 Gant 8 passage Malbuisson 1204 Genève Tél. 022 310 80 82 Ghiso 16, rue Verdaine 1204 Genève Tel. 022 310 35 12

JAEGER-LECOULTRE 2 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 61 50 Jill Wolf 39 Grand Rue 1204 Genève Tél. 022 312 00 84 JIMMY CHOO 30, rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 310 76 80 JOHN LOBB 4 Place Longemalle 1204 Geneve Tél. 022 310 75 77 L’Adresse 32 rue du 31 Décembre 1207 Genève Tél. 022 736 32 32

Maverick Geneva 19 quai du Mont-Blanc 1201 Genève Tél. 022 300 05 55 MONTBLANC 3 rue Céard 1204 Genève Tél. 022 312 27 70 MONTRES PRESTIGES 19 quai du Mont-Blanc 1201 Genève Tél. 022 731 83 87 OMEGA 31 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 319 25 50 PATEK PHILIPPE 41 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 809 50 50


ADRESSES

Paul&Joe 6 rue de la Madeleine 1204 Genève Tél. 022 311 17 12

YESLAM Place de la Fusterie 1204 Genève Tél. 022 300 63 63

PIAGET 40 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 817 02 00

Zadig et Voltaire 1, rue du Perron 1204 Genève Tel. 022 310 64 44

PONTI JOAILLER 3, rue du Port 1204 Genève Tél. 022 310 18 00

Zbinden 4 rue de Coutance 1201 Genève Tél. 022 731 36 96

Raffi Cigares 2 pl. Longemalle 1204 Genève Tél. 022 311 97 40 ROLEX 3 rue de la Fontaine 1204 Genève Tél. 022 311 08 55 Septième Etage 10 rue du perron 1204 Genève Tél. 022  310 77 70 SPICE’S SHOP Hôtel Président Wilson 47 quai Wilson 1211 Genève Tél. 022 906 66 66 Stephen Webster 19 quai du Mont-Blanc 1201 Genève Tél. 022 900 19 19 TAG HEUER 9, rue Robert-Céard 1204 Genève Tél. 022 818 72 72 Technomarine 2 rue de la Rôtisserie 1204 Genève Tél. 022 317 00 60 Trend 5 rue du Vieux-Collège 1204 Genève Tél. 022 310 87 27 VACHERON CONSTANTIN 7 Quai de l’Ile 1204 Genève Tél. 022 316 17 40 VAN CLEEF & ARPELS 31 rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 311 60 70 VAN DER BAUWEDE 56, rue du Rhône 1204 Genève Tél. 022 312 03 44 VERSION & CO 18, rue des Eaux-Vives 1207 Genève Tél. 022 735 83 67 Vhernier 19 place Longemalle 1204 Genève Tél. 022  311 21 01

suisse romande BB Touch 25 avenue d’Ouchy 1006 Lausanne Tel : 021 617 30 31 Claudie Pierlot 16-20 rue du Bourg 1003 Lausanne Tel. : 021 312 24 85 Chronométrie Meylan 4 place du marché 1800 Vevey Eleven Design 27 rue du Lac 1800 Vevey Tel. : 021 558 48 11 FLAVIO CASTELLANI 4, rue de Lion d’Or 1003 Lausanne Tel. : 021 323 90 56 Gueule d’Ange 21 rue des Moulins 2000 Neuchâtel Tel. : 032 724 62 76 Kizuku 22, rue du Lac 1800 Vevey Tél. 021 922 27 01 Little Miss Design 7 chamin du Suchet 1007 Lausanne Sur RDV : 079 622 28 80 Pryma 82, avenue d’Echallens 1004 Lausanne Tél. 079 694 83 36 Spice your Life 11, rue de Raulan 1269 Bassins Tel. 022 366 22 47

Zurich A.C. Bang Pelze Bahnhofstrasse 1 Agent Provocateur Bärengasse 10 Airbijoux Bahnhofstrasse 1

Albert Gilbert Bijouterie Bahnhofstrasse 10

Feldpausch Modehaus Bahnhofstrasse 88

Meister Uhren & Schmuck Bahnhofstrasse 33

Bally Bahnhofstrasse 66

Ferragamo Bahnhofstrasse 40

Montblanc Bahnhofstrasse 25

Beldona Bahnhofstrasse 71

Fogal Bahnhofstrasse 38

Beyer Chronometrie Bahnhofstrasse 31

Giorgio Armani Bahnhofstrasse 25

No 2 Brotgasse 3 8008 Zurich Tél. 043 343 91 40

Benjamin Daniel Fourrures Bahnhofstrasse 30 Blancpain Bahnhofstrasse 28 Blumen-Krämer Bahnhofstrasse 38 Bottega Veneta Bahnhofstrasse 25 Bovet c/o Les Ambassadeurs Bahnhofstrasse 64 Bucherer Uhren & Schmuck Bahnhofstrasse 50 Bulgari Bahnhofstrasse 25 Burger Fashion Bahnhofstrasse 42 Cartier Bahnhofstrasse 47 Chanel Bahnhofstrasse 39 Burberry Bahnhofstrasse 44 Chopard Bahnhofstrasse 40 Christian Dior Bahnhofstrasse 13

Globus Schweizergasse 11 Götte Optik Bahnhofstrasse 100 Gross Couture Bahnhofstrasse 22 Grieder les Boutiques Bahnhofstrasse 30 Gübelin Juwelen & Uhren Bahnhofstrasse 36 Gucci Poststrasse 3 Gut Juwelier Bahnhofstrasse 61 Hackett London Paradeplatz 4 Hermès Bahnhofstrasse 28a Hugo Boss Bahnhofstrasse 39 IWC Bahnhofstrasse 37 Jelmoli Seidengasse 1 Jimmy Choo Bahnhofstrasse 26

Diesel Bahnhofstrasse 48

Kari Kari 43 rue Kalkbreite 8003 Zurich Tel. 044 450 20 55

Dieter Wyssbrod Pelze Bahnhofstrasse 3

Kurz Schmuck & Uhren Bahnhofstrasse 80

Day Alfred Bahnhofstrasse 12

La Serlas Juwelen Bahnhofstrasse 25

Dolph Schmid Taylor Bahnhofstrasse 18

Les Ambassadeurs Bahnhofstrasse 64

Einzigart 36 rue Joseph, 8005 Zurich 96 rue Seefeld 8008 Zurich 34 Talacker, 8001 Zurich Tel . 044 440 46 00

Longchamp Bahnhofstrasse 58

Louis Vuitton Bahnhofstrasse 30

Ermenegildo Zegna Bahnhofstrasse 25

Marsano Blumen Bahnhofstrasse 28

Fabric Frontline Bahnhofstrasse 25

Massimo Dutti Bahnhofstrasse 53

Omega Bahnhofstrasse 52 Parfumerie Osswald Bahnhofstrasse 17 Paul & Shark Bahnhofstrasse 31 Pelikamo Pelikanstrasse 11 8001 Zurich Tel. 044 210 04 06 Prada Bahnhofstrasse 18 Saint-Phil Bahnhofstrasse 14+20+26 Swatch Bahnhofstrasse 94 Tiffany Bahnhofstrasse 14 Tod’s Bahnhofstrasse 32 Türler Uhren & Juwelen Bahnhofstrasse 28 Tommy Hilfiger Bahnhofstrasse 24 Van Cleef & Arpels Bahnhofstrasse 25 Waldraud Furnishings – Fashion Josefstrasse 142 8005 Zürich Tel. 044 554 60 50 WALTER VINT Geroldstrasse 15 8005 Zürich Tel. 044 201 83 83 Weinberg Mode Bahnhofstrasse 10-13 Wolford Bahnhofstrasse 47

Loro Piana Bahnhofstrasse 26

n. 49


AGENDA

Juillet

MANIFESTATIONS DU 1ER JUILLET AU 30 SEPTEMBRE 2013 genève

Informations fournies par Genève Tourisme, sous réserve de modifications. Programme actualisé sur www.geneve-tourisme.ch, rubrique Evénements.

Festival

Avec ses palmiers, ses bananiers, ses corbeaux freux et ses écureuils de Sibérie. S’il y a du soleil, il sera partenaire de jeu. S’il pleut, chacune des gouttes sera accueillie. C’est la promesse de Vincent Aubert et de Jessica Arpin

5.7.13 – 6.7.13 GENA FESTIVAL OPEN AIR Le Gena Festival propose deux très belles soirées. La programmation de cette 16ème édition a focalisé son attention sur la découverte et la promotion des formations locales et régionales. La part belle a été faite aux artistes suisses, et plus particulièrement au terreau genevois. Les festivaliers viendront écouter du rock, blues, pop et festif. Nombreux stands d’artisanat et de nourriture, bars à bière, bar à cocktail et buvette sont à découvrir.

Fête 18.7.13 – 31.7.13 PRE-FETES DE GENEVE En prélude aux Fêtes de Genève qui débuteront le 1er août, le Jardin anglais s’anime tous les soirs avec des concerts en plein-air et des espaces de restauration.

9.7.13 – 17.7.13 FESTIVAL DE BELLERIVE La Ferme de Saint-Maurice Festival de musique classique en pleine campagne genevoise. Le festival, créé en 1985, s’épanouit, depuis 1999, dans le cadre idyllique du domaine de la Ferme de Saint-Maurice. Situé sur les hauteurs de la commune de Collonge-Bellerive, à 7 kilomètres de Genève, ce domaine magnifiquement arborisé permet au public de contempler en musique un panorama exceptionnel sur le lac Léman et le vignoble collongeois. Cette année, c’est au Quatuor Serafino que reviendra l’honneur d’inaugurer le festival le 9 juillet 2013 à 20h30.

Expositions 20.3.13 – 6.10.13

Théâtre

ARTS DE L’ANTIQUITE, UNE COLLECTION CENTENAIRE

12.6.13 - 6.7.13

Musée Barbier Mueller

HAMLET, ANATOMIE DE LA MELANCOLIE Théâtre Orangerie Revenu du royaume des morts, la figure spectrale du roi défunt, père d’Hamlet, fait son apparition. Au nom du père, il y a d’abord une vengeance par procuration. Tuer cet oncle, frère du père d’Hamlet, qui a ravi « à la fois existence, couronne et reine » par un fratricide monstrueux. Quant à la reine-mère, si, en un mois à peine, elle est venue souiller le lit royal en épousant ce monstre incestueux de Claudius : « que ton âme s’abstienne de tout projet hostile à ta mère ! Abandonnela au ciel et à ces épines qui s’attachent à son sein pour la piquer et la déchirer » lui ordonne le Spectre.

Cette exposition est le reflet de la passion de trois générations de collectionneurs pour l’art antique. Les pièces choisies pour leur qualité esthétique, ambassadrices de civilisations aussi variées que celles des Cyclades, de l’Égypte prédynastique et pharaonique, de Grèce et de Rome, entre autres, jalonnent ce parcours représentatif de la production artistique antique. Le panorama offert aux visiteurs illustre les grandes tendances, l’extraordinaire diversité et la vitalité de l’art antique depuis le VIe millénaire avant J.-C jusqu’au IIIe siècle après J.-C.

11.4.13 – 4.8.13 NOIRS D’ENCRE. REGARDS CROISES Fondation Baur

2.7.13 - 7.7.13 ZINGARO - CALACAS Plaine de Plainpalais Après avoir martelé la terre de son Théâtre équestre Zingaro, durant plus d’un quart de siècle, voici que Bartabas s’attaque au ciel. Et qu’il entend y festoyer de plus belle en mettant la camarde en cavale et les morts vivants à cheval. Préparez-vous à entrer dans une danse de l’âme joyeusement macabre, déroulée sous vos yeux autant qu’au-dessus de vos têtes. Un double carnaval endiablé mené au son du tambour des chinchineros, des fanfares mexicaines et des orgues de Barbarie. Avec encore et toujours le cheval, le plus sûr animal psychopompe qui soit comme passeur, coursier, messager et ange gardien.

5.7.13 - 6.7.13 SPECTACLE DE SORTIE Théâtre du Loup Encourager la jeune création, c’est aussi accompagner les jeunes comédiens. C’est pourquoi le Théâtre du Loup invite la Haute école de théâtre de Suisse romande à présenter les nouveaux diplômés de la promotion F. Ces derniers auront la chance de travailler avec le brillant et remuant metteur en scène Árpád Schilling – qui présentera par ailleurs son dernier projet Noéplanet en janvier 2013 à la Comédie. La rencontre entre le jeune metteur en scène hongrois et les comédiens fraîchement issus de La Manufacture promet un bouquet final des plus explosifs au festival C’est déjà demain.3.

Théâtre pour enfants 18.7.13 - 28.7.13 CONTE D’UN MATIN D’ETE Théâtre Orangerie Conte en plein air, Jeune public dès 4 ans: Il était une fois… une histoire à inventer. Une histoire qui compterait activement sur la participation des petits et des grands pour s’écrire, s’échafauder, se risquer. Une aventure qui aurait pour seul décor le cadre du parc de l’Orangerie.

122

Musique classique

Cette exposition met en parallèle des lithographies de Hans Hartung provenant du cabinet d’art graphiques de Genève et des peintures chinoises contemporaines, issues de collections privées, autour de trois temps: le mouvement, le calme et l’espace.

26.4.13 - 25.8.13 DENIS SAVARY Musée d’art et d’histoire L’artiste suisse Denis Savary investit l’une des salles des beaux-arts avec un ensemble d’œuvres, sculptures et édition d’artiste, réalisées spécialement pour le Musée d’art et d’histoire. Son travail s’inspire d’une hypothèse extravagante soutenue par l’historien d’art suisse Édouard Gaillot au milieu du siècle dernier. Celle-ci avance que le peintre Jean-Baptiste Camille Corot serait le véritable auteur de divers chefsd’œuvre de l’histoire de l’art, tels La Finette de Watteau ou l’antique Torse du Belvédère, sur lesquels l’historien serait parvenu à déceler la signature secrète « Corot ».

17.5.13 – 15.9.13 M SELECTION Musée Rath Cette exposition présente un choix d’œuvres de la collection du Migros Museum für Gegenwartskunst à Zurich. Initiée par Gottlieb Duttweiler, fondateur de Migros, avec la création du Pour-cent culturel en 1957, cette collection est dédiée à l’art contemporain international. L’exposition, qui réunit une trentaine d’artistes, met l’accent sur les rapports de l’art actuel avec celui des années 1970, à travers des installations, des vidéos et des photographies. Plusieurs grandes figures telles que Sol LeWitt, Gerhard Richter ou Andy Warhol sont exposées aux côtés d’une nouvelle génération d’artistes, comme Sylvie Fleury, Christoph Büchel et Douglas Gordon.

Animation 3.6.13 - 31.12.14 PASSEPORT BIG BANG CERN Le LHC est le plus grand accélérateur de particules du monde. Son anneau de 27 km est enfoui à 100 mètres sous la campagne franco-genevoise. Le LHC a été conçu pour percer les grands mystères de notre Univers... Que s’est-il passé après le Big Bang ? Comment notre Univers a-t-il évolué ? Et ce ne sont que quelques questions parmi beaucoup d’autres. Le Passeport Big Bang, c’est une promenade interactive pour partir à la rencontre d’un géant de la science.


AGENDA

Août Fête

22.3.13 – 11.8.13 R. PFUND LE MULTIPLE ET LE SINGULIER Musée d’art et d’histoire

1.8.13 – 11.8.13 FETE DE GENEVE Les Fêtes de Genève réjouissent près de 2 millions de visiteurs par année. Bienvenue aux concerts gratuits pour toutes les générations, offerts sur 4 scènes open air. Faites un tour du monde des goûts en 30 cuisines et offrez-vous le grand frisson sur les 70 manèges forains !

Festival 30.8.13 – 14.9.13 BELLE ET SEBASTIEN

Peintre et homme de communication, Roger Pfund aborde avec le même appétit insatiable toutes les formes de création. Ses billets de banque, affiches et ouvrages véhiculent l’esprit de sa peinture qui nourrit tout ce qu’il entreprend et qui constitue son laboratoire de recherche. À travers un parcours de près de 250 œuvres, l’exposition révèle cette interpénétration du travail de l’artiste avec celui du graphiste. Le caractère rétrospectif de la présentation permet d’appréhender l’ensemble de sa carrière en abordant une multitude de domaines : papiers-valeurs, affiches, identités visuelles, architectures événementielles ou pérennes, aménagements intérieurs, maquettes d’ouvrages ou illustrations.

27.4.13 – 25.8.13 LA LECTURE A L’ŒUVRE

LA BATIE La Bâtie, c’est 16 jours à vivre au pas de course pour ne rien manquer des dernières créations et des spectacles marquants de la scène contemporaine d’artistes venus d’ici et d’ailleurs, ou comment avaler sans en perdre une miette, une quarantaine de projets pluridisciplinaires dans un grand nombre de lieux différents, éparpillés en Ville de Genève, dans les communes avoisinantes et même à Annemasse ou Divonne. La Bâtie, c’est aussi un lieu central au cœur de la ville. Un point de rencontre incontournable où se retrouver pour boire un verre, savourer un bon repas, se déhancher quand la nuit tombe et se forger des souvenirs qui nous tiendront chaud l’hiver…

Festival pour enfants 15.8.13 – 18.8.13 FESTIVAL BIMBADABOUM

Fondation Martin Bodmer Le livre ? « Un petit tas de feuilles sèches » (Sartre)…, jusqu’au moment où un lecteur se l’approprie et le fait vivre. Cette exposition illustre les différents rôles que le lecteur joue dans la transformation du livre et montre qu’un texte, depuis toujours, n’est pas un système figé, mais un espace où on se promène, une architecture qu’on façonne, un objet en devenir.

12.6.13 – 15.9.13 REPORTER SANS FRONTIERES SIG De grands reporters suisses exposent, au nom de Reporters Sans Frontières, leurs photographies de Fukushima, de Libye, d’Afghanistan, d’Haïti, de Chine et du Congo. Des films, des affiches et des animations ludiques compléteront cette exposition. Une occasion unique de mieux comprendre l’importance de la liberté d’informer et d’être informé partout dans le monde.

Salle communale J.J Gautier Durant quatre jours, le festival vous propose des activités créatives et innovantes ainsi que des spectacles magiques, colorés et captivants. Rires et bonne humeur sont au rendez-vous.

Balades 3.8.13

Théâtre

LES SAMEDIS DU VELO

31.7.13 - 11.8.13 REQUIEM DE SALON Théâtre Orangerie C’est dans une folle comédie familiale où se mêlent musique, chant et même un abat-jour, que l’on découvre des enfants dévoués, appelés illico presto au chevet de leur mère. Veuve d’un célèbre artiste, cette mère tentaculaire, en diva tuberculeuse, mène son petit monde à la baguette pour arriver à ses fins ? Avant sa fin. Comme dans toutes les retrouvailles familiales, pertes et fracas sont au rendez-vous. Les assiettes vont voler, les langues se délier et l’abat-jour se renverser.

Théâtre pour enfants 6.8.13 - 18.8.13 LA PROMENADE DU ROI Théâtre Orangerie Marionnettes, Jeune public dès 4 ans: A la fin de sa vie, terrassé par la maladie, Matisse ne tient plus sur ses jambes et se trouve encore moins capable de manier un pinceau. Qu’à cela ne tienne, l’artiste le troque contre une paire de ciseaux et se met à « dessiner dans la couleur » à grands coups d’entailles, d’assemblages et de collages. Guy Jutard embarque le spectateur au cœur même de l’atelier du peintre, qui avait pour habitude d’épingler au mur ses découpes afin de pouvoir composer. La simplicité des marionnettes de papiers colorés bidimensionnelles, avec lesquelles joue ici Xavier Loira, trouve profondeur et puissance dans leur couleur même. Sortie tout droit d’un orgue de barbarie, même la musique qui accompagne le petit roi dans sa quête de pouvoir et d’identité est ici de papier... perforé !

Expositions

Les Samedis du vélo regroupent 4 activités: vélo-tours (balades culturelles et guidées à vélo, pour redécouvrir la ville), cours de conduite cycliste (pour apprendre à pédaler et à rouler dans la circulation), cours de mécanique (pour réparer et remettre sa monture en état) et des ateliers de réparation ambulants (pour un entretien express de votre vélo).

Cirque 23.8.13 - 12.9.13 LES SAMEDIS DU VELO Plaine de Plainpalais Le cirque Knie régale les spectateurs d’un programme haut en couleurs, un moment de pur plaisir. Constitué de prouesses acrobatiques et de numéros d’animaux créés avec patience et amour, le spectacle a cette année pour devise « émotions ».

Animation 30.8.13 NUIT DES CHAUVES-SOURIS A GENEVE, 17e EDITION Musée d’histoire naturelle La 17e édition de la Nuit des chauves-souris offre à nouveau aux participants la possibilité d’observer et mieux connaître cet animal aux mœurs nocturnes. Cet événement qui se tiendra cette année au Musée d’histoire naturelle, est organisé par le Centre de coordination ouest pour l’étude et la protection des chauves-souris (CCO), dont le siège central se trouve au musée. Remarque: le programme complet de la Nuit des chauves-souris sera disponible début août.

n. 49


AGENDA

Septembre Concert

débordante, des textes percutants et une répartie mordante. Il revient tour à tour sur les petits métiers qu’il a exercé : cuisinier, animateur, nounou, etc. et sur les professions qu’il n’aurait pas aimé faire.

27.9.13 ASAF AVIDAN Salle des Fêtes de Thônex Il y a des voix qui ont le pouvoir de mettre KO. Celle d’Asaf Avidan en fait partie ; une voix de soie sublimement écorchée et souvent comparée à Janis Joplin, Robert Plant ou Jeff Buckley. Mais la musique de l’auteur-compositeur-interprète israélien ne ressemble qu’à elle-même, un folk punk rétro-futuriste qui abrite un chant rauque’n’soul.

Théâtre 9.9.13 - 29.9.13

DERNIERS REMORDS AVANT L’OUBLI Le Poche

C’est un dimanche à la campagne, dans la maison qu’habitaient il y a quinze ans Paul, Hélène et Pierre. Ils ont vécu une passion à trois, à la Jules et Jim, puis Hélène et Paul sont partis, se sont mariés chacun de leur côté. Pierre, lui, est resté seul dans la maison où il vit toujours. Quand la pièce commence, Hélène et Paul reviennent avec leurs conjoints, embarrassés, pour parler de la vente de la maison, autrefois achetée en commun. Mais parler d’argent est un exercice périlleux… et sont-ils vraiment venus pour cela ? Il y aurait tant de choses à se dire après toutes ces années… comment et par où commencer ? Que sait-on réellement de l’autre ? Et puis il y a le nouveau mari, la nouvelle femme, l’enfant…

17.9.13 - 22.9.13 LA RONDE Théâtre Orangerie Longtemps méditée par son auteur qui disait cette suite de scènes parfaitement impubliable, cette pièce, écrite en 1896, met en scène dix couples qui s’affrontent l’un après l’autre, sur le thème de la séduction amoureuse et du désir sexuel. A partir de variations et combinaisons sur le duo amoureux et sur l’origine sociale des amants, Schnitzler se joue de ce que les hommes et les femmes veulent cacher et se cacher.

24.9.13 - 20.10.13 UN MARI IDEAL Théâtre des Amis Créée à Londres trois mois avant la tragique comparution de l’auteur en justice, l’avant-dernière comédie d’Oscar Wilde joue sur les oppositions entre une société brillant de tous les feux de l’Empire triomphant, les règles morales qui préservent ses apparences, et le mensonge qui garantit ses privilèges.

3.9.13

9.9.13 – 19.9.13 LES NOCES DE FIGARO Grand Théâtre de Genève Opera buffa en 4 actes de Wolfgang Amadeus Mozart: Au château du Comte Almaviva, son valet Figaro et Susanna, la camériste de son épouse, préparent leur mariage, mais le Comte voudrait profiter de la belle Susanna avant sa nuit de noces et regrette d’avoir aboli le droit du seigneur sur ses terres. Figaro décide de donner une leçon à son maître. La Comtesse délaissée et son filleul mort d’amour, le page Cherubino, seront recrutés pour mettre en œuvre l’ingénieux projet de Figaro qui connaîtra plusieurs revers jusqu’à ce que la Comtesse elle-même prenne en charge une situation d’une complexité vertigineuse.

Musique classique 12.9.13 CONCERT PRESTIGE N°1 - CREATION Bâtiment des Forces Motrices Concert Geneva Camerata: Direction: David Greilsammer Violoncelle: Steven Isserlis

Animations 26.9.13 – 5.11.13 FESTIVAL WAGNER Musée d’art et d’histoire Que l’on soit cependant adversaire acharné ou thuriféraire de l’œuvre de Richard Wagner, force est de constater que son influence s’est exercée sur de nombreux artistes, dans tous les domaines et jusqu’à nos jours, qu’ils créent après, d’après ou contre Wagner. Bien convaincu que le bicentenaire de la naissance du compositeur serait l’occasion de monter ses opéras dans le monde entier et dans les meilleures conditions, le Cercle Romand Richard Wagner a souhaité adopter une démarche plus singulière : susciter la création et fédérer autour et à propos de l’œuvre de Richard Wagner les institutions culturelles genevoises, qu’il s’agisse de la musique, de la littérature, de l’art dramatique, des arts plastiques, de la danse ou encore du cinéma.

27.3.13 – 8.9.13

26.9.13 - 29.9.13

8 ARTISTES ET LA TERRE

TRAGEDY OF A FRIENDSHIP - WAGNER FESTIVAL Comédie de Genève Friedrich Nietzsche et Richard Wagner connurent une connivence intellectuelle aussi rare que parfaite, avant que le premier ne finisse par rejeter le second, avec une violence à la mesure de son admiration passée. Entre les ambitions musicales de Nietzsche, resté compositeur de second plan, et les rétentions philosophiques de Wagner, prisonnier d’une prose emphatique, chacun des deux portait en lui une facette de l’autre. C’est cette relation tourmentée que l’emblématique artiste flamand Jan Fabre met en scène dans Tragedy of a Friendship, spectacle où musique, danse et théâtre s’unissent en un même questionnement : Wagner et Nietzsche n’incarnent-ils pas la fascination autant que les tensions inhérentes?

Humour

Musée de l’Ariana Cette exposition rassemble 8 artistes unis par l’amitié et par l’amour de la terre, Claude Champy, Bernard Dejonghe, Philippe Godderidge, Jacqueline Lerat, Michel Muraour, Setsuko Nagasawa, Daniel Pontorau et Camille Virot. Ils forment une palette représentative de la diversité de la scène céramique française au tournant du 21e siècle.

19.4.13 – 26.10.13 L’ART NOUVEAU DANS LA RUE Bibliothèque de Genève Art de rue et de l’éphémère, l’affiche Art Nouveau à Genève s’expose dans une exceptionnelle mise en scène de rue à la bibliothèque de Genève aux Bastions.

12.9.13 LA NUIT DES BAINS

24.9.13 - 24.9.13 ARTUS Théâtre de la Comédie de la Gare ARTUS dans son spectacle “De A à S” occupe la scène avec une énergie

124

Conférence

Opéra

Expositions

Spectacle

Genève, et organise trois Nuits des Bains – vernissages communs - par année, en mars, mai et septembre.

Bibliothèque de Genève L’association d’art contemporain du Quartier des Bains regroupe 15 galeries et 4 institutions culturelles. Elle a pour objectif l’encouragement et le rayonnement de l’art contemporain dans le Quartier des Bains à

DIALOGUES POUR LA TERRE Palais des Nations Les Dialogues pour la Terre sont une série de forums publics qui rassemblent la société civile et les secteurs publics et privés afin de chercher des solutions pour résoudre les défis les plus urgents et interconnectés que sont l’insécurité, la pauvreté et la dégradation de notre environnement. Ces 7èmes Dialogues pour la terre vont rassembler des centaines de personnes, parmi lesquelles des conférenciers de haut niveau venant des quatre coins du monde, et se concentreront sur 5 thèmes principaux : Leçons apprises (de Rio à Rio+20) ; Croissance basée sur une économie verte et inclusive (à la recherche d’un nouveau modèle de développement) ; Réinventer le multilatéralisme (climat, eau, nourriture, sécurité) ; Préparation pour le futur.


AGENDA

MANIFESTATIONS DU 1ER JUILLET AU 30 SEPTEMBRE 2013 VAUD

Juillet Festivals

Lausanne 23.5.13 – 29.9.13 CHARLES STEFFEN Collection de l’Art Brut

Avenches 5.7.13 – 18.7.13 FESTIVAL D’OPERA A l’occasion de la 19ème édition de ce festival, Nabucco, la célèbre œuvre de Giuseppe Verdi, sera présentée dans le site grandiose des arènes romaines d’Avenches. Cette grande fête de l’opéra connaît aujourd’hui un succès grandissant. Un cadre unique, des artistes de renommée internationale, une mise en scène de qualité et des décors somptueux attirent en effet plusieurs dizaines de milliers de spectateurs chaque année. www.avenchesopera.ch

Montreux 5.7.13 – 20.7.13 MONTREUX JAZZ FESTIVAL Crée en 1967, le Montreux Jazz Festival est devenu un point de ralliement incontournable pour les amateurs de musique du monde entier. Tous les plus grands s’y sont rendus, de Miles Davis à Ray Charles, en passant par David Bowie ou Prince. En-dehors des artistes de renommée internationale, le Montreux Jazz Festival est également une plateforme idéale pour de jeunes musiciens. www.montreuxjazz.com

Lausanne 9.7.13 – 14.7.13 FESTIVAL DE LA CITE Ce festival consacre les arts et la découverte dans le quartier historique de Lausanne. Sa programmation marie le théâtre à la musique, l’humour à la danse et la littérature aux arts visuels, pour un trait d’union entre arts vivants, créations in situ, installations artistiques et culture urbaine. Dans une ambiance conviviale, 100’000 spectateurs se laissent ainsi envoûter chaque année par des performances d’artistes d’ici et d’ailleurs. www.festivalcite.ch

Nyon 23.7.13 – 28.7.13 PALEO FESTIVAL Rock, folk, chanson française, reggae, théâtre de rue… en six jours, plus de 230’000 spectateurs forment l’un des plus grands festivals open air d’Europe. La formule Paléo ? Un mariage idéal entre fête et concerts, entre plateforme de découvertes et vedettes internationalement reconnues. Au-delà des six scènes et des 160 spectacles présentés, la plaine de L’Asse accueille également des stands de restauration et d’artisanat du monde entier, des bars, des terrasses et des animations pour les plus jeunes. Un camping est aussi à la disposition des festivaliers. www.paleo.ch

Expositions

Originaire de Chicago, Charles Steffen (1927-1995) voulait consacrer sa vie au dessin et à la photographie. Ni l’irruption de la schizophrénie pendant ses études en 1950, à l’âge de 23 ans, ni ses années d’internement dès 1952 jusqu’en 1963, ni encore les traitements aux électrochocs qu’il y a subi n’ont interrompu sa fibre créatrice. Sur du papier Kraft, il trace à la mine de plomb de grandes figures, essentiellement des nus féminins, mais aussi des portraits de sa mère - avec laquelle il vivra jusqu’à son décès - ou encore des autoportraits où on le voit fumant sa pipe. 
 www.artbrut.ch

28.6.13 – 22.9.13 RAISONS ET SENTIMENTS Musée cantonal des beaux-arts Le XVIIIe siècle balance entre tête et cœur. Classicisme, rococo, néo-classicisme et romantisme se succèdent à une vitesse époustouflante. C’est le profil de l’homme moderne qui s’ébauche dans une société avide de renverser les pouvoirs établis, de faire progresser les savoirs et de sonder les mystères de l’âme humaine. Donnant à découvrir des pans peu connus de la collection du musée, enrichie par des prêts d’institutions publiques et de collections particulières, l’exposition montre les artistes à l’œuvre, dans un monde partagé entre lumières et ténèbres. www.beaux-arts.vd.ch

Gastronomie Salavaux 21.7.13 BALADE GOURMANDE DU VULLY Promenade pédestre de 5 km consacrée à la découverte des mets régionaux et à la dégustation des vins du Vully. www.balade-gourmande-vully.ch

Sport

7.8.13 – 17.8.13 FAR° FESTIVAL DES ARTS VIVANTS Le théâtre, la danse, les performances et la musique d’aujourd’hui bousculent les habitudes, sortent des sentiers battus. Ce festival en salle amuse et surprend, propose des rencontres avec les artistes et vous convie à son restaurant sous les étoiles, dans une ambiance conviviale. www.festival-far.ch

Avenches 14.8.13 – 17.8.13 ROCK OZ’ARENES En cette fin d’été, les magnifiques arènes romaines d’Avenches prêtent leurs pierres empreintes d’histoire à la 22ème édition du Festival Rock Oz’Arènes, connaissant au fil des ans un succès grandissant. La magie des lieux alliée à une programmation variée fera vibrer un public conquis d’avance. www.rockozarenes.com

Vevey 23.8.13 – 25.8.13 FESTIVAL DES ARTISTES DE RUE Pour sa 21ème édition, le Festival des Artistes de Rue réunit une trentaine de troupes d’artistes, qui présenteront près de 200 spectacles gratuits durant 3 jours de fête au cœur de la vieille ville de Vevey. Leurs performances seront jugées par des personnalités locales et internationales. Un prix spécial offrira la possibilité au public de désigner également son groupe favori. Des spectacles de rue de plus grande envergure auront lieu le dimanche. www.artistesderue.ch

Fête Vaud FETE NATIONALE SUISSE

4.7.13 ATHLETISSIMA 2013 Membre de la Diamond League, ce meeting d’athlétisme, donnant rendez-vous à plus de 250 athlètes de 70 pays, a acquis au fil des ans une renommée internationale. La manifestation se déroule au stade olympique de la Pontaise. www.athletissima.ch

Août Festivals Nyon

Lausanne 28.6.13 – 27.10.13 MIRO. POESIE ET LUMIERE Fondation de l’Hermitage La Fondation de l’Hermitage accueille cet été un ensemble exceptionnel de 80 œuvres de Joan Miró (1893-1983), provenant de la Fondation Pilar i Joan Miró à Palma de Majorque, détenant une grande partie du patrimoine de l’artiste. L’exposition se concentre sur les œuvres de la maturité, réalisées au cours des trente dernières années de sa vie dans l’atelier majorquin où le grand maître vécut de 1956 à sa mort. L’exposition illustre l’ultime phase de production de la longue carrière du peintre, au moment où il concrétise son rêve : celui d’avoir à sa disposition un grand atelier et un laboratoire où travailler en paix et en silence, en contact direct avec la nature, source d’inspiration infinie. «Majorque est la poésie et la lumière», affirmait Miró en 1957. Vaste espace propice à la création, l’atelier conçu par l’architecte catalan Josep Lluís Sert lui permit de réaliser plusieurs œuvres à la fois, dans un foisonnement constant d’idées nouvelles. www.fondation-hermitage.ch

19.6.13 – 6.10.13 COUP DE SAC Mudac L’exposition aborde la thématique du sac en plastique sous plusieurs aspects : elle présente des travaux d’artistes, des installations, mais revient aussi sur l’histoire de la production graphique de sacs mythiques qui ont marqué nombre de générations. Si ce médium est utilisé dans certaines installations artistiques, c’est bien souvent pour dénoncer notre société de consommation. www.mudac.ch

Sport

1.8.13

Lausanne

Expositions

De nos jours, le 1er août est célébré dans toutes les communes suisses par le traditionnel feu d’artifice et des processions. Chaque destination du canton de Vaud organise sa propre journée du 1er août. Programme complet : www.vd.ch

Musique classique Saint-Prex 20.8.13 – 31.8.13 SAINT-PREX CLASSICS Avec sa nouvelle infrastructure scénique, ce festival est devenu le rendez-vous incontournable des plus grands artistes de musique de chambre, ballet et opéra. Au programme de l’édition 2013 : des rencontres exclusives et prestigieuses entre les stars du classique, au cœur de l’écrin aussi authentique que merveilleux du bourg médiéval de Saint-Prex. www.stprexclassics.com

Lausanne 24.8.13 – 25.8.13 TRIATHLON DE LAUSANNE A l’occasion de sa 20ème édition, le Triathlon de Lausanne mettra tout en œuvre pour offrir un week-end inoubliable aux triathlètes amateurs et professionnels. Inscriptions dès 7 ans. www.trilausanne.ch

Septembre Festival Lausanne 13.9.13 – 16.9.13 BD-FIL, FESTIVAL DE BANDE DESSINEE Réalisée au cœur de Lausanne, cette manifestation est l’un des plus grand rendez-vous européen dédié au 9ème art. Elle rend hommage à la bande dessinée

n. 49


AGENDA

d’hier et d’aujourd’hui au travers d’un vaste programme d’expositions, de rencontres et dédicaces avec plus de 70 auteurs, de conférences, de projections, de performances et d’animations pour petits et grands. www.bdfil.ch

Humour Mezières 27.9.13 MICHAËL GREGORIO Théâtre du Jorat Après avoir conquis plus de 300’000 personnes avec « Michaël Gregorio pirate les chanteurs », l’imitateur revient avec une nouvelle création, « En ConcertS ». Excellent chanteur, véritable bête de scène, ce passionné de musique n’imite que des chanteurs. Tout le gratin de la chanson francophone et internationale y passe dans un medley jubilatoire, de Michael Jackson à Nirvana, d’Edith Piaf à Johnny Halliday, sans oublier Shakira ou encore Jay-Z. Dans son nouveau spectacle, Michaël Gregorio surprend avec de nouvelles voix, des groupes incontournables et des duos aussi improbables que drôles et émouvants. www.theatredujorat.ch

Musique classique Montreux/Vevey 30.8.13 – 15.9.13 SEPTEMBRE MUSICAL Le festival réunit une sélection des meilleurs ensembles symphoniques et de musique de chambre, mais aussi de brillants chefs d’orchestre, des solistes prestigieux et de jeunes talents. Pour partager ces moments musicaux, les lieux se multiplient : de l’auditorium Stravinski au Théâtre de Vevey en passant par le Château de Chillon. Ce festival fête cette année sa 67ème édition. www.septmus.ch

Expositions Vevey 21.6.13 – 13.10.13 LEMANCOLIA. TRAITE ARTISTIQUE DU LEMAN Musée cantonal des Beaux-Arts Réputé pour avoir inspiré le premier paysage identifiable de l’histoire de l’art (Konrad Witz, La Pêche miraculeuse, 1444), le lac Léman connaît au cours des siècles une fortune artistique hors du commun, aux enjeux surprenants. Au cœur de l’Europe, sur le chemin de l’Italie, l’immense lac offre au voyageur une double perspective: depuis les hauteurs avoisinantes, le mélange mer-montagnes et la rotondité perceptible de la terre favorisent l’impression de « paysage mondial » (Turner, Hodler, Kokoschka, Duchamp). Or ce « miroir du monde » se double d’un « miroir de l’homme ». Dès la Renaissance en effet, mais surtout avec le romantisme, le Léman devient le miroir physique de l’âme humaine, un gigantesque réservoir de la mélancolie (Shelley, Corot, Courbet, Vallotton, Hergé, Godard). Miroir du monde et miroir de l’homme, ces deux aspects donnent l’articulation en deux volets de l’exposition, conçue comme le traité artistique d’un paysage singulier. www.museejenisch.ch

126

Lausanne/Pully 21.9.14 NUIT DES MUSEES Une fois par année, la nuit, les portes des musées s’ouvrent. Pour sa 13ème édition, la Nuit des Musées de Lausanne et Pully revient sur ses fondamentaux et décline la magie nocturne à travers ses affiches et son programme. Mais cette nuit n’est pas comme les autres : elle est le résultat d’une superposition de couleurs et de fluorescence qui évoque l’effervescence de la manifestation. A travers cette expérience unique, la Nuit des Musées renouvelle son invitation à découvrir nos cultures de manière différente. Qu’elles proviennent de l’histoire, de l’Antiquité à l’époque contemporaine, ou des derniers développements de la science et des arts, elles nous invitent à comprendre nos origines et imaginer notre avenir. www.lanuitdesmusees.ch

Sport équestre Lausanne 12.9.13 – 15.9.13 LAUSANNE INTERNATIONAL HORSE SHOW La 2ème édition du Lausanne International Horse Show proposera sur 4 jours les 30 meilleurs cavaliers mondiaux de saut d’obstacles, qui s’affronteront lors de la seule étape suisse du Global Champions Tour. Enfin, un village et des animations transformeront la Place Bellerive en un lieu convivial. Le Global Champions Tour est le premier circuit de saut d’obstacles du monde, et propose 13 épreuves de prestige sur trois continents. www.lausannehorseshow.com

Avenches 12.9.13 – 15.9.13 EQUUS HELVETICUS Pour les amoureux du cheval, l’Institut Equestre National Avenches (IENA), en collaboration avec le Haras National Suisse, organise le traditionnel festival équestre Equus Helveticus. Nombreuses compétitions hippiques, telles que le National FM, le Championnat de Suisse des chevaux de sport CH, des courses de trot et de galop ainsi que les Journées familiales « A la découverte du cheval », ont lieu sur le site unique de l’IENA. www.iena.ch

Cirque Lausanne 27.9.13 – 9.10.13 CIRQUE KNIE Le Cirque National Suisse Knie est le principal cirque suisse. Fondé par la famille Knie en 1803 (date de la fondation de la dynastie), il existe sous sa forme actuelle depuis 1919 (date où il passe de l’arène à ciel ouvert au chapiteau). Le cirque Knie est aujourd’hui une entreprise comptant 200 employés et une centaine de véhicules et d’animaux. Elle est actuellement dirigée par Frédy Knie Jnr. et Franco Knie. www.knie.ch

translations

Apartment Mit dem Ladengeschäft Apartment machten vor neun Jahren gleich zwei bekannte Spezialisten der Schweizer Textilbranche – Marcel Hofmann und Hanspeter Limacher – gemeinsame Sache. Beide teilten sie die gleiche Vision eines eigenständigen Stils in der Zürcher Modewelt. Ein Glücksfall. Mit Apartment entstand eine stadtbekannte Adresse, die heute zu den heiligen Hallen in Sachen erwachsener, essentieller Designermode zählt. Der Mix aus einem modernen Stil für die urbanen Damen und Herren mit dem eher schlichten und auf Essentielles konzentrierten Look hat Erfolg. 5 Minuten von Bahnhofstrasse und Paradeplatz entfernt, befinden sich an der Löwenstrasse 1 Unaufgeregtes und wahre Kleiderschätze, die durch ihr Understatement und ihre Eleganz oftmals erst auf den zweiten Blick ihr gewisses Etwas offenbaren. Ob das in der Qualität, im verwendeten Material, in einem speziellen Detail des Schnittes und der erstklassigen Verarbeitung liegt: Das erlesene Sortiment bietet stets Stück für Stück einen Mehrwert. Apartment setzt auf einen schlichten, reduzierten Stil, Farben werden bedacht und effektvoll eingesetzt. Die Verkaufsfläche ist dezent gehalten und lässt den hier zu Schau gestellten Labels mit Zurückhaltung den Vortritt: Geboten wird ein spannender und internationaler Mix aus Avantgarde und Independent. Kollektionen der belgischen Designerin Sophie D’Hoore und Stephan Schneider sind ebenso im Standardsortiment zu finden wie Margaret Howell aus London. Aus Paris im Sortiment sind A.P.C, aus Stockholm Stutterheim und aus Berlin ist Firma vertreten. Ergänzt wird das Sortiment durch Accessoires wie Taschen des kanadischen Labels m0851, welches von Anfang an auf große Begeisterung bei der Zürcher Kundschaft traf, sowie Mismo aus Dänemark und die Schuhe von Common Projects – einer Kollaboration zwischen New York und Italien. All diesen Teilen als auch der weiteren saisonal ergänzenden Labels ist das Besondere an Material und Design gemein, das Apartment so einzigartig macht. Ein Besuch in der Löwenstrasse 1 sei also jedem, dessen Herz für subtile Mode schlägt an ebendieses gelegt. Eine ehrliche und stilsichere Beratung sind garantiert. Meglio Fatto A Mano Soviel Italianità auf einem Raum erlebt man nicht alle Tage: An der Talstrasse 62 im Herzen von Zürich ist ein neuer Treffpunkt des italienischen Handwerks entstanden. Der Name: MFM – „Meglio fatto a mano“. Hier finden sich in einem modernen Ambiente zwei Aktivitäten wieder, die Qualität und das handgemachte “Made in Italy“ vereinen. Ein einzigartiger Stil, der aus Handarbeit und Kreativität entsteht: Enzo e... , Hairdresser mit neuster Technik, geprägt durch die Professionalität und Erfahrung des Maestro Enzo Bernardo und Essenz by Spreafico, italienische Designermöbel zwischen Tradition und Moderne. Während des Coiffeurbesuchs entspannen und dabei den Blick über schöne Möbel und Interior-Gegenstände schweifen lassen? Kein Problem!  Bei Enzo e… legt der Maestro noch selbst Hand an: Enzo Bernado ist passionierter Coiffeur seit seinem 14. Lebensjahr. Sein Beruf führte den jungen, vielversprechenden Haute Couture Hairdresser mit neapolitanischen Wurzeln über London, Mailand, Rom, Florenz und St. Moritz ehe er schließlich in Lecco sein erstes eigenes Geschäft eröffnete. Mit der Eröffnung seines zweiten Hairsalons in Zürich ist ein Traum für ihn in Erfüllung gegangen. Seine langjährige Schweizer Kundschaft, die für einen Haarschnitt bisher immer nach Lecco pilgern musste, schätzt sich sicherlich glücklich, nun auch in Zürich von Enzo und seinem Team gestylt zu werden. Was Enzo für die Haare, das ist Essenza by Spreafico für das Interior Design bei MFM. Das Label mit der Leidenschaft für Designermöbel und maßgeschneiderte Lösungen kann bereits auf eine 200jährige Tradition zurückblicken. Der italienische Möbeldesigner Gianluigi Spreafico entstammt einer traditionsreichen Schreinerfamilie, Das Unternehmen aus Lecco weiss es mit Flexibilität und präzisem Handwerk auf jeden individuellen Kundenwunsch Möbel nach Mass zu gestalten und seine internationale Kundschaft von der Planung bis zur Umsetzung in der Inneneinrichtung zu begleiten. Nicht nur eigene Kreationen aus auserwählten Hölzern sondern auch Möbelstücke wie z.B. von B&B ITALIA, MAXALTO und ausgesuchte Wohnaccessoires runden das Angebot ab. Kurzum: MFM legt Wert auf Qualität und will ein ansprechender Ort für den Eintretenden sein, für eine neue Frisur, ein Designerstück, ein Bild… Und wer auf der Suche nach einem Stückchen Italien mitten in Zürich ist, wird hier sicherlich zwischen all den schönen Dingen ein wenig Linderung für sein Fernweh finden.


translations Opera Im neuen Gewand meldete sich das alt ehrwürdige Hotel Ambassador an der Oper aus der langen Winterzeit wieder: Mit einer neuen Lounge in der Hotel Lobby, einem neuen Lichtkonzept und einem neuen Chef de Cuisine bricht für das hoteleigene Restaurant Opera fast schon eine neue Ära an, die im Februar bei einer fulminanten Eröffnung in den stilvollen Räumlichkeiten eingeläutet wurde. Das Restaurant Opera ist einzigartig in Zürich. Frei nach dem Motto Kunst, Kulisse und Kulinaria bewegt man sich hier in den von der Malerin Tatjana Tiziana gestalteten Räumen beinahe schon in einem Bühnenbild der geniesserischen Art. Kontrastierend zu den prunkvoll bemalten Räumlichkeiten, lässt es sich in der neuen Lounge der Hotel Lobby bei gedämpfter Lichtstimmung entspannt und ungestört den Tag ausklingen. Der neue Chef de Cuisine ist Pierre Meyer, der in Deutschland aufgewachsen und dort die klassisch deutsche Sterneküche erlernt hat. Der Einfluss aus seiner Heimat macht sich auf der Speisekarte des Restaurant Opera im Hotel Ambassador eher nur gelegentlich bemerkbar: Fisch ist und bleibt Passion – im Restaurant Opera und beim Chefkoch persönlich. Die neue Speisekarte präsentiert sich daher mit Fischspezialitäten und regionalen Schweizer Köstlichkeiten. Neben dem Fisch, der sicherlich eine Hauptrolle auf der Karte des Restaurant Opera spielt, kommen aber auch Fleischliebhaber oder Vegetarier kulinarisch voll auf ihre Kosten. Das Menü wartet immer wieder mit neuen Kompositionen auf. Feinschmecker können sich von Pierre Meyer bekochen lassen. Bevor der Spitzenkoch die Gäste des Opera verwöhnte, war er Küchenchef im “Excelsior Hotel Ernst” in Köln und erkochte sich dort 15 Punkte Gault Millau. In der Schweiz zeichnete er sich verantwortlich für die Küche im Golfhotel Saanenmöser. Seit Herbst ist er der neue Chef im Opera. Seine Küche gilt als ausgesprochen kreativ und wurde vom Gault Millau Führer 2012 mit 14 Punkten ausgezeichnet. Gründe, wieso Zürcher Feinschmecker dem Restaurant Opera einen Besuch abstatten sollten, gibt es demnach viele. Neben den neu gestalteten Räumlichkeiten der Lobby ist es sicherlich die Haltung, mit der der neue Chef de cuisine seiner Arbeit nachgeht: Ein guter Chefkoch holt aus allen Zutaten das Beste heraus und zaubert daraus kulinarische Hochgenüsse. Im Restaurant Opera wird grossen Wert auf die Verwendung natürlicher und regionaler Zutaten sowie fair gehandelter Produkte gelegt. Chefkoch Pierre Meyer freut sich ganz besonders über die qualitativ hochwertigen Produkte aus der Schweiz, wie z.B. dem Emmental oder dem Zürcher Unterland. „Hier schmeckt das Gemüse noch, wie Gemüse schmecken soll“, erklärt er leidenschaftlich. ValeFritz Catering Sie planen einen Event und möchten Ihren Gästen wirklich ganz außergewöhnliche Essenskreationen bieten? Warum nicht einen Absolventen der Universität St. Gallen den Kochlöffel schwingen lassen? Klingt abenteuerlich? Das ist es auch! Wahrscheinlich würden die meisten nicht zuerst einen Quereinsteiger beauftragen um seine Liebsten kulinarisch zu umsorgen. Doch im Fall des Caterings ValeFritz lohnt ein bisschen Wagemut und wird bestimmt nicht enttäuscht. Versprochen! Während des Wirtschaftsstudiums war es noch ein Hobby unter Freunden. Valentin Diem begann mit einem Freund für andere zu kochen. Daraus entstand das Catering ValeFritz. Nach einem durchaus gelungenen Karrierestart wurde es dem Freund von Vale jedoch zu bunt: Er entschied sich für die Musikkarriere und überliess Vale von nun an das Küchenzepter. Vor rund zwei Jahren eröffnete der 27jährige Autodidakt dann zusätzlich zum Cateringbusiness ein Pop-up Restaurant im Kreis 4, welches er zehn Monate, bis Ende 2011 führte. Im Zentrum stand damals, wie heute immer noch, das Kochen mit den bestmöglichen, frischen und saisongerechten Produkten. Das daraus entwickelte Foodkonzept beinhaltet stets neuartige Geschmackskombinationen, welche sich klar von klassischen Gerichten unterscheiden. Dabei legt Vale viel Wert auf eine gelungene Präsentation, denn das ästhetische Erlebnis von Essen ist für ihn eine echte Herzensangelegenheit. Das wird auch schnell bei einem Besuch auf seiner Website klar: Wie aus dem Ei gepellt präsentieren sich hier seine Kreationen, die schön abgebildet auf den ersten Blick nicht alle Zutaten preisgeben wollen. Momentan kocht Valentin Diem in seinem Foodatelier in Zürich um sein kulinarisches Angebot fortlaufend weiter zu entwickeln. Mit seinem Team zusammen stemmt er mittlerweile schonmal Caterings mit bis zu 70 Gästen. Wer neugierig geworden ist und Lust hat auf extravagante und doch minimalistische Kompositionen aus bestmöglichen Zutaten, dem sei ValeFritz ans Herz gelegt. Neue Geschmackserlebnisse und Produkte höchster Qualität verpackt in einem mehr als kreativen Ansatz sind garantiert.

128

Blow Dry Was in Metropolen wie New York, L.A., London und Berlin bereits seit längerem der letzte Schrei ist, gibt es seit letztem August nun auch erstmalig in der Schweiz im Herzen von Zürich: Kein Schneiden, kein Färben, nur Blow Dry – ein kleiner Luxus für zwischendurch. Der neue Hot Spot befindet sich am Talacker 41, nähe Kaufleuten und Vior. Markus Haimburger, selbst leidenschaftlicher Coiffeur und Szenograph legte beim kleinen, aber feinen Ladenlokal gleich selbst Hand an und verwandelte das Bijou zusammen mit Martin Fink in einen Hair Tempel mit BohemianAtmosphäre. Die Idee dahinter ist simpel: Ohne Voranmeldung kann man sich hier innert weniger Minuten die Haare stylen lassen. Kurz einen Blick in das aktuelle Hairlookbook der Saison werfen und sich den Wunschstyle auf den Kopf zaubern lassen. Perfekt ist der professionelle Look für den wichtigen Businesslunch oder die rauschende Party. Natürlich kann man sich bei Blow Dry – je nach Wunsch – zudem mit einem passenden Make Up zusätzlich verschönern lassen. Ein weiterer spannender Aspekt sind die ausgedehnten Öffnungszeiten, denn Dienstag und Mittwoch wird hier von 12.00 Uhr bis 19.00 Uhr, Donnerstag und Freitag von 12.00 Uhr bis 21.00 Uhr und Samstag 12.00 Uhr bis 19.00 Uhr gearbeitet. Und auch zukünftige Bräute sollten das Blow Dry im Hinterkopf behalten. Mit dem speziellen Wedding Service wird ein Rundum-Paket für die Braut mit Hochsteckfrisur, Make up-Auffrischen und natürlich Prosecco zu ihrem Jubeltag angeboten. Das volle Angebot dieser und weiterer Specials wie beispielsweise Wimpernverlängerung und Keratin Hairsmoothing findet sich auf www.blowdry.ch Isabelle Wenzel: «10 Seconds» Vernissage: Donnerstag, 20. Juni 2013, 18-21 Uhr - Die Künstlerin wird bei der Vernissage anwesend sein. Ausstellung: 21. Juni - 27. Juli 2013 Öffnungszeiten: Mi - Fr 14-18 Uhr, Sa 13-16 Uhr Seit Ende Januar dieses Jahres ist Zürich mittlerweile im Besitz eines noch gut gehüteten Geheimnisses: Die Hauser Gallery. In unmittelbarere Nähe und doch jenseits vom Trubel der Langstrasse liegt in der unscheinbaren Pflanzschulstrasse diese kleine, aber feine Adresse für zeitgenössische Kunst. Schwer zu glauben, dass einen hier Monat für Monat ausgefallene und aufregende Ausstellungen zeitgenössischer Künstler erwarten. Und doch gelingt Inhaber Rene Hauser in seiner Galerie nach den Ausstellungen der Belgierin Anouk Griffioen und der Schweizer Künstlerzwillinge huber.huber mit «10 Seconds» von Isabelle Wenzel gerade einmal fünf Monate nach der Eröffnung ein grosser Wurf: Es ist die erste Ausstellung der angesagten deutschen Künstlerin in der Schweiz. Nach der Ausstellung von huber.huber nimmt «10 Seconds» von Isabelle Wenzel den Galeriebesucher in eine ganz andere Welt mit. Plakativ muten ihre Fotografien an. Die junge deutsche Künstlerin mit Wohnsitz in Amsterdam konfrontiert den Betrachter in ihren Bildwelten mit teils surrealen, teils dynamischen Körperstudien. Besonders der weibliche Körper und dessen sexualisierte Weiblichkeit rückt sie in ihren Arbeiten in den Mittelpunkt. Ihre intensive Auseinandersetzung mit dem menschlichen Körper lässt sich mit ihrer Kindheit erklären, einer Zeit in der Wenzel als vielversprechende Akrobatin galt und in ihrer Freizeit Salti und Backflips perfektionierte. Diesen Bezug nutzt sie gekonnt und lässt den Betrachter ihre Wurzeln in der Performance Kunst spüren. Wenzel hat die Fotografie als das optimale Medium für sich erkoren um den perfekten Moment einzufangen. Die Künstlerin findet diesen in den scheinbar unmöglichsten Positionen des menschlichen Körpers, die gleichzeitig vor Dynamik und Surrealismus strotzen. Es ist Isabelle Wenzel selbst, die in ihren Werken als Fotografin und Modell, beziehungsweise Skulptur fungiert: Nachdem sie den Selbstauslöser gedrückt hat bleiben ihr gerade einmal zehn Sekunden um ihre Position einzunehmen. So erschafft sie einen flüchtigen Augenblick der Erinnerung an etwas Vorausgegangenes und lässt dem Bild somit die Freiheit eine eigene imaginierte Wirklichkeit darzustellen. Schlussendlich wird auch Wenzel zur Betrachterin ihrer eigenen Bilder. Somit verschmelzen alle Ebenen bei ihr zu einem völlig neuen Medium, das dem Betrachter einen grösstmöglichen Assoziationsfreiraum bietet. Fotocredits: Bum 1, 2010, from the series Building images, 150 x 100 cm, Edition of 3.


Osez une nouvelle forme de communication Neo Advertising, un réseau d’affichage digital de plus de 900 écrans en Suisse. Des produits impactants, spectaculaires et maximisant l’expérience client.

Neo Advertising | Av. Blanc 47 | CH-1202 Genève | Tel +41 22 949 77 77 | info@neoadvertising.com | neoadvertising.com


LE GRAND CRU QUE VOS MATINS ATTENDAIENT

www.nespresso.com/linizio


SUR LA TERRE Switzerland no49