Page 1

DES MÉTIERS PORTEURS D’AVENIR! QUI T’ASSURE UN APPRENTISSAGE OÙ TU TE DONNES À FOND? NOUS, LES TECHNICIENS DU BÂTIMENT.


Modernité et tradition Les métiers de la technique du bâtiment bénéficient d’une forte tradition mais sont aussi au top de la modernité: • Les spécialistes utilisent une technique innovatrice, respectueuse de l’énergie et de l’environnement et emploient des matériaux écologiques. • Ils réalisent les meilleures solutions pour une utilisation rationnelle de l’eau, de l’énergie et de l’air dans les bâtiments - même sous les aspects esthétiques. • Ils veillent au confort et au bien-être de la population, donc à la qualité de vie. En ce qui concerne les éléments vitaux tels que l’air et l’eau, ils mettent tou- jours l’accent sur l’hygiène et la santé. • Ils proposent aux clients des solutions globales et planifient des systèmes combinés. Par exemple des pompes à chaleur couplées avec des installations solaires permettant de chauffer l’eau par l’énergie solaire. Les métiers présentés permettent donc de préserver dans une large mesure notre environnement et les ressources naturelles. C’est ce que l’on appelle le développement durable. Préapprentissage ou apprentissage Demande à une entreprise de ta région de faire un préapprentissage! Tu trouveras ce type d’entreprise dans l’annuaire téléphonique sous chauffage, ventilation/climatisation, sanitaire, ferblanterie, bureau d’études ou d’ingénieurs. D’autres informations sur les différents métiers ou sur la branche de la technique du bâtiment ainsi que des offres de places d’apprentissage sont disponibles sur le site www.topapprentissages.ch.

Fort potentiel de carrière Les métiers de la technique du bâtiment offrent de multiples perspectives: • De nombreux professionnels motivés se mettent à leur compte un jour ou l’autre. • D’autres deviennent contremaîtres, chefs de service ou directeurs. • Sécurité des places de travail, bonnes rémunérations et possibilités d’avance ment. Il existe plusieurs possibilités de faire carrière: • Formation continue de contremaître ou maître. • Ecole professionnelle supérieure de technicien/technicienne dipl. ES. • Haute école spécialisée: bachelor HES (maturité professionnelle nécessaire). • EPF: master EPF. • Formation complémentaire (technicien certifié en automation des bâtiments (domoticien), chef de projet en TB, conseiller / conseillère énergétique des bâtiments.


4 | 5

QUI M’ASSURE DE DÉCOLLER, DANS MON MÉTIER AUSSI? NOUS, LES TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

Installatrice / Installateur en chauffage CFC

Descriptif du métier Les installateurs en chauffage sont les spécialistes du montage des installations de chauffage et autres installations techniques produisant de la chaleur, sans oublier les conduites d‘eau de refroidissement. Leur activité inclut aussi les travaux d’entretien, de maintenance et de réparation. Le poste de travail consiste essentiellement en un établi avec un étau et un poste à souder, des machines et des outils spéciaux. Les installateurs en chauffage préparent, selon une liste, le matériel destiné au chantier. Ils installent sur place et selon les plans de montage, les composants d’une installation tels que chaudières ou pompes à chaleur aux emplacements prévus. Ils posent et isolent (contre les pertes de chaleur) les conduites à embranchements. Ils installent les pompes de circulation, les vannes, les appareils de mesure et de régulation ainsi que divers systèmes de chauffage (radiateurs et surfaces chauffantes, chauffages à distance, installations de chauffage pour l’eau chaude sanitaire). Les spécialistes en chauffage connaissent les installations de récupération de chaleur, les technologies des énergies renouvelables comme l’énergie solaire; ils les intègrent dans les systèmes de chauffage.

avantageux

important

très important

Habileté manuelle Goût pour le travail des métaux / matières synthétiques Bonne constitution Intérêt pour des lieux de travail variés Indépendance et fiabilité Esprit d’équipe et camaraderie Résistance à la chaleur, au froid et au bruit Sens de l‘organisation Compréhension de la technique Capacité de représentation dans l’espace

Les installateurs en chauffage travaillent principalement à l’abri des intempéries, plus précisément dans les bâtiments en construction ou en cours de transformation. Ils travaillent la plupart du temps avec un collègue, parfois en plus grandes équipes de montage. Sur le chantier, ils coopèrent souvent avec des artisans d’autres corps de métier du bâtiment, ce qui exige le sens de la collaboration et l’esprit d’équipe. Par souci de simplification, seul le masculin est utilisé pour désigner les métiers. Condition Scolarité obligatoire terminée Formation initiale Formation professionnelle initiale de 3 ans Selon l’ordonnance fédérale sur la formation professionnelle initiale d’«installatrice / installateur en chauffage CFC». Formation pratique La formation professionnelle initiale a lieu dans une entreprise d’exécution de la branche du chauffage ou dans une entreprise mixte de chauffage / ventilation / sanitaire, complétée par des cours interentreprises. Formation scolaire Les apprentis suivent une formation théorique d’un jour par semaine à l’école pro-

fessionnelle. L’enseignement comporte les branches des connaissances professionnelles et les branches de culture générale.

Formation continue Offres de cours dans les centres de formation de suissetec, les écoles professionnelles et techniques locales ou les centres régionaux de formation.

Branches enseignées: Développement durable, sécurité au travail, calcul, connaissances de base en chimie et en physique, Apprentissages complémentaires matériaux, thermique et dynamique des abrégés (CFC) fluides, électrotechnique, mesure – com- • Monteur / monteuse frigoriste mande – régulation, dessin professionnel, • Constructeur / constructrice systèmes de chauffage et leurs compo- d’installations de ventilation • Installateur / installatrice sants. sanitaire • Projeteur / projeteuse Examen final en technique du bâtiment La réussite de la procédure de qualification donne droit au certificat fédéral de capa- (spécialisation chauffage) cité d’«installatrice / installateur en chaufExamens professionnels fage CFC». (brevet fédéral) • Contremaître en chauffage Maturité professionnelle En cas de très bons résultats scolaires, l’ap- • Spécialiste en combustion prenti à la possibilité de fréquenter, pen- • Contrôleur / contrôleuse des dant ou après la formation initiale de 3 ans, installations de combustion l’école préparant à la maturité profession- • Spécialiste en thermique nelle. L’obtention de ce diplôme est la • Chef / cheffe de projet en condition pour entrer dans une haute technique du bâtiment • Conseiller / conseillère énergé- école spécialisée. tique des bâtiment

Examens professionnels supérieurs (diplôme fédéral) • Maître chauffagiste avec diplôme fédéral • Dirigeant de maintenance diplômé Ecoles professionnelles supérieures (ES) • Technicien diplômé / technicienne diplômée ES, technique de chauffage • Technicien diplômé / technicienne diplômée ES, automation des bâtiments Hautes écoles spécialisées (HES) • Bachelor HES en technique du bâtiment, spécialisation chauffage, ventilation, climatisation (CVC) • Bachelor HES en technique du bâtiment, spécialisation chauffage - sanitaire (CS)


6 | 7

QUI M’ASSURE DE MARQUER DES POINTS, DANS MON MÉTIER AUSSI? NOUS, LES TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

Constructrice / Constructeur d’installations de ventilation CFC

Descriptif du métier Les constructeurs d’installations de ventilation sont les spécialistes de la fabrication et du montage des installations de climatisation et de ventilation. Leur activité inclut aussi des travaux d’entretien, de maintenance et de réparation. Les plans de montage sont des documents essentiels sur le chantier.

Les constructeurs d’installations de ventilation déterminent, sur la base des plans de montage, les emplacements exacts des appareils, gaines et instruments à installer dans l’ouvrage. Les composants des conduites de ventilation sont préparés à l‘atelier. Les constructeurs d’installations de ventilation connaissent tous les travaux de tôle fine et de profils de jointure. Ils utilisent, selon les règles de l’art, les techniques appropriées de raccordement, de joints et de fixation comme la soudure, le vissage et le rivetage. Pour ce faire, ils emploient des machines et des outils spéciaux. Ils doivent prêter main forte lors du transport et du stockage des matériaux ou surveiller les travaux. Ils installent les appareils de préparation de l’air, les instruments de commande et les régulateurs ainsi que les gaines et les

avantageux

important

très important

Habileté manuelle Goût pour le travail des métaux / matières synthétiques Bonne constitution Intérêt pour des lieux de travail variés Indépendance et fiabilité Esprit d’équipe et camaraderie Résistance à la chaleur, au froid et au bruit Sens de l‘organisation Compréhension de la technique Capacité de représentation dans l’espace

tuyaux connexes. Parallèlement au montage, la maintenance et l’entretien des installations techniques de ventilation font aussi partie de leur travail. Les constructeurs d’installations de ventilation travaillent principalement à l’abri des intempéries, plus précisément dans les bâtiments en construction ou en cours de transformation. Ils travaillent la plupart du temps avec un collègue. Sur une installation importante, de plus grandes équipes de montage peuvent être engagées. Sur les chantiers, ils coopèrent souvent avec les artisans d’autres corps de métier du bâtiment pour coordonner certaines phases de travail. Condition Scolarité obligatoire terminée Formation initiale Formation professionnelle initiale de 3 ans Selon l’ordonnance fédérale sur la formation professionnelle initiale de «constructrice / constructeur d’installations de ventilation CFC». Formation pratique La formation professionnelle initiale a lieu dans une entreprise d’exécution de la branche ventilation / climatisation ou dans une entreprise mixte de chauffage / ventilation / sanitaire, complétée par des cours interentreprises. La formation est structurée en 2 domaines spécifiques, à savoir au choix une spécialisation atelier ou montage.

Formation scolaire Les apprentis suivent une formation théorique d’un jour par semaine à l’école professionnelle. L’enseignement comporte les branches des connaissances professionnelles et les branches de culture générale. Branches enseignées: Développement durable, sécurité au travail, calcul, connaissances de base en chimie et en physique, matériaux, thermique et dynamique des fluides, électrotechnique, mesure – commande – régulation, dessin professionnel, composants et systèmes, technique de montage et d‘atelier, connaissances de base en construction. Examen final La réussite de la procédure de qualification donne droit au certificat fédéral de capacité de «constructrice / constructeur d’installations de ventilation CFC». Maturité professionnelle En cas de très bons résultats scolaires, l’apprenti a la possibilité de fréquenter, pendant ou après la formation initiale de 3 ans,

l’école préparant à la maturité professionnelle. L’obtention de ce diplôme est la condition pour entrer dans une haute école spécialisée. Formation continue Offres de cours dans les centres de formation de suissetec, les écoles professionnelles et techniques locales ou les centres régionaux de formation. Apprentissages complémentaires abrégés (CFC) • Installateur / installatrice en chauffage • Monteur / monteuse frigoriste • Installateur / installatrice sanitaire • Ferblantier / ferblantière • Projeteur / projeteuse en technique du bâtiment ventilation

Examen professionnel (brevet fédéral) • Chef / cheffe de projet en technique du bâtiment • Conseiller / conseillère énergétique des bâtiments Ecoles professionnelles supérieures (ES) • Technicien diplômé / technicienne diplômée ES, technique de climatisation • Technicien diplômé / technicienne diplômée ES, automation des bâtiments Hautes écoles spécialisées (HES) • Bachelor HES en technique du bâtiment, spécialisation chauffage, ventilation, climatisation (CVC)


8 | 9

QUI M’ASSURE DE REMPORTER LA PARTIE, DANS MON MÉTIER AUSSI? NOUS, LES TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

Installatrice / Installateur sanitaire CFC

Descriptif du métier Dans les bâtiments, les installateurs sanitaires sont les spécialistes du montage des installations d’eau chaude et d’eau froide, des installations d’eaux usées, de gaz et d‘air comprimé. En outre, ils montent la robinetterie et les appareils correspondants. Leur activité inclut aussi les travaux d’entretien, de maintenance et de réparation des installations sanitaires.

Les installateurs sanitaires travaillent principalement à l’abri des intempéries, plus précisément dans les bâtiments en construction ou en cours de transformation. Ils travaillent la plupart du temps avec un collègue, parfois en plus grandes équipes de montage. Sur le chantier, ils coopèrent souvent avec d’autres corps de métier, ce qui exige le sens de la collaboration et l’esprit d’équipe.

Le poste de travail consiste essentiellement en un établi, avec un étau, des machines et des outils spéciaux.

Condition Scolarité obligatoire terminée

Les installateurs sanitaires sont les spécialistes de la denrée alimentaire «par excellence»: l‘eau. Nous utilisons leurs services tout au long de la journée: cuisine, douche, bain, lessive ou arrosage des plantes. Ils posent, dans le gros oeuvre d‘un bâtiment, les conduites d‘alimentation en eau et les conduites d’écoulement des eaux usées. Dès que les conduites sont posées, ils installent baignoires, douches, lavabos, robinetteries, etc. Par ailleurs, ils assurent l‘élimination des eaux usées d’un bâtiment vers une station d’épuration.

Formation initiale Formation professionnelle initiale de 3 ans Selon l’ordonnance fédérale sur la formation professionnelle initiale d’«installatrice / installateur sanitaire CFC». Formation pratique La formation professionnelle initiale a lieu dans une entreprise d’exécution pour installations sanitaires ou dans une entreprise mixte de chauffage / ventilation / sanitaire, complétée par des cours interentreprises. Formation scolaire Les apprentis suivent une formation théorique d’un jour par semaine à l’école professionnelle. L’enseignement comporte les branches des connaissances professionnelles et les branches de culture générale.

avantageux

important

très important

Habileté manuelle Goût pour le travail des métaux / matières synthétiques Bonne constitution Intérêt pour des lieux de travail variés Indépendance et fiabilité Esprit d’équipe et camaraderie Résistance à la chaleur, au froid et au bruit Sens de l‘organisation Compréhension de la technique Capacité de représentation dans l’espace

Branches enseignées: Développement durable, sécurité au travail, calcul, connaissances de base en chimie et en physique, matériaux, thermique et dynamique des fluides, électrotechnique, mesure – commande – régulation, travail sur plans, préparation du travail, alimentation en eau froide et en eau chaude sanitaire, évacuation des eaux usées, alimentation en gaz, technique de montage et technique sanitaire. Examen final La réussite de la procédure de qualification donne droit au certificat fédéral de capacité d’ «installatrice / installateur sanitaire CFC». Maturité professionnelle En cas de très bons résultats scolaires, l’apprenti a la possibilité de fréquenter, pendant ou après la formation initiale de 3 ans, l’école préparant à la maturité professionnelle. L’obtention de ce diplôme est la condition pour entrer dans une haute école spécialisée.

Formation continue Offres de cours dans les centres de formation de suissetec, les écoles professionnelles et techniques locales ou les centres régionaux de formation.

Examens professionnels supérieurs (diplôme fédéral) • Maître sanitaire avec diplôme fédéral • Dirigeant diplômé / dirigeante diplômée de maintenance

Apprentissages complémentaires abrégés (CFC) • Installateur / installatrice en chauffage • Constructeur / constructrice d’installations de ventilation • Ferblantier / ferblantière • Projeteur / projeteuse en technique du bâtiment sanitaire

Ecoles professionnelles supérieures (ES) • Technicien / technicienne diplômé(e) ES, technique sanitaire • Technicien / technicienne diplômé(e) ES, automation des bâtiments

Examens professionnels (brevet fédéral) • Contremaître sanitaire • Chef / cheffe de projet en tech nique du bâtiment • Conseiller / conseillère énergé- tique des bâtiments

Hautes écoles spécialisées (HES) • Bachelor HES en technique du bâti- ment, spécialisation chauffage, sanitaire (CS) • Bachelor HES en technique du bâtiment, spécialisation chauffage, ventilation, climatisation (CVC)


10 | 11

Nous nous engageons pour le confort, le bien-être, la santé et l’hygiène – pour la qualité de vie.

Installatrice / Installateur sanitaire Ils sont les spécialistes de l‘eau et de l‘hygiène. Grâce à eux, la population bénéficie en tout temps d‘une eau potable de qualité et dispose d‘eau sanitaire. Ils sont les spécialistes du «wellness»: ils installent des salles de bains esthétiques, des saunas et des jacuzzis fonctionnels.

Par une technologie innovatrice, respectant l’énergie et l’environnement, nous veillons à une utilisation rationnelle de l’eau, de l’énergie et de l’air dans les bâtiments.

Ferblantière / Ferblantier Ils sont les artistes de notre branche. Ils «enveloppent» la toiture ou les façades en utilisant des matériaux variés. Ils protègent les bâtiments de la pluie, de la neige et du vent et les embellissent. Les ferblantiers montent aussi le paratonnerre ou l‘installation solaire sur le toit.

Installatrice / Installateur en chauffage Ils assurent notre confort: la chaleur règne dans la maison par le chauffage au sol, les radiateurs ou les parois chauffantes.

Projeteuse / Projeteur en technique du bâtiment Ils conçoivent et planifient les installations avec le maître de l‘ouvrage et l‘architecte. L‘installateur sanitaire et l’installateur en chauffage ainsi que le constructeur d’installations de ventilation se chargent ensuite de les poser dans le bâtiment.

Constructrice / Constructeur d‘installations de ventilation Ils veillent à la bonne circulation de l’air frais dans un bâtiment, sans courant d’air. Ils garantissent un air sain et oxygéné, même lorsque les fenêtres doivent rester fermées en raison des bruits extérieurs, de la poussière et de la saleté.

Aide en technique du bâtiment Les aides en technique du bâtiment réalisent des travaux simples de préparation et de montage dans l’un des 4 domaines spécifiques: chauffage, ventilation, sanitaire ou ferblanterie.


12 | 13

QUI M’ASSURE DE METTRE LES GAZ, DANS MON MÉTIER AUSSI? NOUS, LES TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

Ferblantière Ferblantier CFC

Descriptif du métier Les ferblantiers sont les spécialistes du travail de la tôle et des étanchéités de l‘enveloppe du bâtiment. Leur activité inclut aussi le façonnage de la tôle fine et le montage de paratonnerres. En posant des chéneaux, des tuyaux de descente, des revêtements de façades en tôle, des couvertures, des toitures métalliques et des paratonnerres, les ferblantiers protègent durablement les bâtiments contre les intempéries.

Les ferblantiers travaillent le plus souvent à l‘atelier et à l‘extérieur dans les bâtiments en construction ou en rénovation. Ils travaillent parfois de manière indépendante, parfois en petites équipes. Sur le chantier, ils coopèrent souvent avec d’autres corps de métier, ce qui exige le sens de la collaboration et l’esprit d’équipe.

Après avoir pris les mesures précises sur le chantier, les ferblantiers découpent chaque pièce dans l‘atelier. Ils utilisent plusieurs types de tôles et parfois des matières synthétiques. Des machines modernes les aident dans leurs travaux. De nombreux détails exigent toutefois un façonnage manuel des tôles et diverses techniques de raccordement. Les techniques de façonnage et de raccordement sont variées. Les pièces sont ensuite montées sur le chantier, dans les bâtiments en construction ou en rénovation. Les ferblantiers effectuent aussi les éventuelles réparations.

Formation initiale Formation professionnelle initiale de 3 ans Selon l’ordonnance fédérale sur la formation professionnelle initiale de «ferblantière/ ferblantier CFC».

Les ferblantiers sont les artistes parmi les artisans. Ils contribuent à l‘esthétique d‘un bâtiment. Ils réalisent des objets destinés à l‘industrie et à l‘artisanat, mais aussi des objets décoratifs tels que les flèches et les revêtements. De nombreux bâtiments historiques et modernes témoignent du savoirfaire artisanal et créatif des ferblantiers.

avantageux

important

très important

Habileté manuelle Goût pour le travail des métaux Bonne constitution Intérêt pour des lieux de travail Indépendance et fiabilité Esprit d’équipe et camaraderie Résistance à la chaleur, au froid et au bruit Sens de l‘organisation Absence de vertige Capacité de représentation dans l’espace

Condition Scolarité obligatoire terminée

Formation pratique La formation professionnelle initiale a lieu dans une entreprise de ferblanterie, complétée par des cours interentreprises. Formation scolaire Les apprentis suivent une formation théorique d’un jour par semaine à l’école professionnelle. L’enseignement comporte les branches professionnelles et les branches de culture générale. Branches enseignées: Développement durable, sécurité au travail, calcul, connaissances de base en chimie et en physique, matériaux, dessin professionnel, préparation du travail, techniques de fixation et de

pose, connaissance du bâtiment, toits en pente et toits plats, revêtements et placages en tôle fine, prévention contre l‘incendie et la foudre. Examen final La réussite de la procédure de qualification donne droit au certificat fédéral de capacité de «ferblantière / ferblantier CFC». Maturité professionnelle En cas de très bons résultats scolaires, l’apprenti a la possibilité de fréquenter, pendant ou après la formation initiale de 3 ans, l’école préparant à la maturité professionnelle. L’obtention de ce diplôme est la condition pour entrer dans une haute école spécialisée. Formation continue Offres de cours dans les centres de formation de suissetec, les écoles professionnelles et techniques locales ou les centres régionaux de formation.

Apprentissages complémentaires abrégés (CFC) • Constructeur / constructrice d’installations de ventilation • Installateur / installatrice sanitaire • Couvreur / couvreuse

Ecoles professionnelles supérieures (ES) • Filières de formation dans des spécialisa tions apparentées, par ex. technicien diplômé / technicienne diplômée ES en technique du bâtiment

Examens professionnels (brevet fédéral) • Contremaître en ferblanterie • Chef / cheffe de projet en technique du bâtiment • Conseiller / conseillère énergétique des bâtiments

Hautes écoles spécialisées (HES) • Bachelor HES en technique du bâtiment, spécialisation façades et constructions métalliques • Bachelor HES of Arts, Haute école d’art et de design

Examens professionnels supérieurs (diplôme fédéral) • Maître ferblantier diplômé


14 | 15

QUI M’ASSURE DE PLONGER DANS UN MÉTIER PASSIONNANT? NOUS, LES TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

Projeteuse / Projeteur en technique du bâtiment CFC

Les projeteurs en technique du bâtiment – spécialisation chauffage, ventilation ou sanitaire, font partie d’un domaine professionnel soumis à un règlement commun de formation professionnelle. Condition Scolarité obligatoire terminée avec de bons résultats en mathématiques, géométrie et physique. Formation initiale Formation professionnelle initiale de 4 ans Selon l’ordonnance fédérale sur la formation professionnelle initiale et l’examen de fin d’apprentissage de «projeteuse / projeteur en technique du bâtiment». Formation pratique Dans une entreprise d’exécution de la branche du sanitaire, du chauffage ou de la ventilation ou dans un bureau d’ingénieurs spécialisé dans la technique du bâtiment, complétée par des cours interentreprises et un stage en entrepôt, à l’atelier et sur les chantiers. Formation scolaire Chaque année d’apprentissage, un jour par semaine à l’école professionnelle, complété par des cours-blocs. L’enseignement comporte les branches des connais-

avantageux

important

très important

Habileté dans les négociations Sens des détails techniques, capacité d’abstraction Intérêt pour des lieux de travail variés Indépendance Capacité de représentation dans l’espace Intérêt pour les processus physiques Esprit d’équipe et camaraderie Sens de l‘organisation Goût pour le dessin technique, à main levée et sur ordinateur Endurance, sens des responsabilités

sances professionnelles et les branches de culture générale. Branches enseignées: Mathématiques, physique, chimie, matériaux, connaissances spécialisées, électrotechnique et régulation, informatique, technique de construction de bâtiments, langue et communication, gymnastique et sport. Organisation de l’entreprise, développement durable, sécurité au travail, mathématiques, bases de la chimie et de la physique, thermique, mécanique des fluides, électrotechnique, mesure/commande/régulation, technique de la construction et du bâtiment, processus de planification et, selon la spécialisation choisie: installations de chauffage, de ventilation et climatisation ou sanitaires. Examen final La réussite de l’examen de fin d’apprentissage donne droit au certificat fédéral de capacité de: • Projeteuse diplômée / projeteur diplômé en technique du bâtiment, spécialisation chauffage CFC • Projeteuse diplômée / projeteur diplômé en technique du bâtiment», spécialisati on ventilation CFC • Projeteuse diplômée / projeteur diplômé en technique du bâtiment», spécialisati on sanitaire CFC

Maturité professionnelle En cas de très bons résultats scolaires, l’apprenti a la possibilité de fréquenter, pendant ou après la formation initiale de 4 ans, l’école préparant à la maturité professionnelle. L’obtention de ce diplôme est la condition pour entrer dans une haute école spécialisée. Formation continue Offres de cours dans les centres de formation de suissetec, les écoles professionnelles et techniques locales ou les centres régionaux de formation. Apprentissages complémentaires abrégés (CFC) Il est possible de suivre un apprentissage complémentaire abrégé dans l’une des autres spécialisations (chauffage, ventilation ou sanitaire). • Projeteuse / projeteur en réfrigération CFC

Examens professionnels (brevet fédéral) • Cheffe / chef de projet en technique du bâtiment • Conseillère / conseiller énergétique des bâtiments Examens professionnels supérieurs (diplôme fédéral) • Projeteuse projeteur / sanitaire avec diplôme fédéral Ecoles professionnelles supérieures (ES) Technicienne diplômée / technicien diplômé / ES, spécialisations: • technique chauffage • technique du froid • technique • ventilation

• technique sanitaire • automation des bâtiments Hautes écoles spécialisées (HES) Bachelor HES en technique du bâtiment, spécialisations: • chauffage, ventilation et climatisation (CVC) • chauffage et sanitaire (CS) • Master of Science in Engineering (MSE) Etudes postgrades Etudes postgrades dans des écoles professionnelles supérieurs ou hautes écoles spécialisées Enseignement Formation de chargé / chargée de cours ou de maître professionnel.


16 | 17

plans: plans de projet, d’exécution, plans de détail mais aussi croquis à main levée.

Projeteuse / Projeteur en technique du bâtiment - chauffage Les projeteurs en technique du bâtiment – spécialisation chauffage, s’occupent de la planification et du calcul des chaudières et des installations techniques du chauffage. Lors de la construction ou de la transformation de bâtiments de tous types, ils dessinent les installations de chauffage en collaboration avec le maître de l’ouvrage et l’architecte. Puis les projeteurs en technique du bâtiment se chargent des détails. Ils font les calculs nécessaires à la réalisation et dessinent les plans pour la fabrication et le montage des installations. Ils utilisent souvent l’ordinateur: les plans sont réalisés par DAO (dessin assisté par ordinateur) et les parties de l’installation sont conçues à l’aide de logiciels. Le travail se fait souvent à l’atelier ou sur le chantier. Les détails de l’exécution sont en-

suite à discuter avec le personnel de montage, l’architecte ou le maître de l’ouvrage. Les projeteurs en technique du bâtiment conseillent le maître de l’ouvrage, l’architecte et l’ingénieur. Ils connaissent tous les systèmes de chauffage, que ce soient le simple radiateur, le chauffage, les divers processus ou encore la pompe à chaleur. Parmi les ressources énergétiques les plus courantes, ils déterminent les énergies les plus rationnelles et ils étudient en même temps l’utilisation des énergies renouvelables. C’est pourquoi ils jouent un rôle important en matière d’économie d’énergie et de protection de l’environnement. Les projeteurs en technique du bâtiment – spécialisation chauffage, veillent à faire régner une chaleur confortable dans la maison.

Projeteur / Projeteuse en technique du bâtiment - ventilation Les projeteurs en technique du bâtiment – spécialisation ventilation, s’occupent de la planification et du calcul des installations techniques de ventilation des locaux. Ils discutent tout d’abord avec le maître de l’ouvrage et l’architecte des différentes possibilités de ventilation et de climatisation. Ils déterminent ensemble le climat ambiant. Puis toutes les bases et les conditions de la planification de l’installation sont mises au point de façon précise. Par divers calculs, les projeteurs effectuent le dimensionnement des appareils et des parties de l’installation. Une grande partie de ces travaux est réalisée par ordinateur. Puis les plans de l’installation de ventilation et de climatisation sont intégrés dans les plans de l’architecte, le plus souvent à l’aide des programmes DAO (dessin assisté par ordinateur). Il existe plusieurs types de

Sur le chantier, les projeteurs en technique du bâtiment – spécialisation ventilation, surveillent le déroulement du montage et ils règlent les détails de l’exécution avec le personnel de montage, l’architecte ou le maître de l’ouvrage. L’installation, une fois terminée, est mise en service et ses fonctions techniques sont testées. Finalement, les directives de fonctionnement de l’installation sont établies et le personnel utilisateur est informé du maniement de l’installation. Les projeteurs en technique du bâtiment – spécialisation ventilation, ont une prédisposition pour la technique et veillent à faire régner un climat agréable.

Projeteuse / Projeteur en technique du bâtiment - sanitaire Les projeteurs en technique du bâtiment – spécialisation sanitaire, s’occupent de la planification et du calcul des installations sanitaires. Lors de la construction ou de la transformation de bâtiments de tous types, ils dessinent les installations sanitaires (eau, gaz, eaux usées) en collaboration avec le maître de l’ouvrage et l’architecte. Puis les projeteurs en technique du bâtiment se chargent des détails. Ils font les calculs nécessaires à la réalisation et dessinent les plans pour la fabrication et le montage des installations. Ils utilisent souvent l’ordinateur: les plans sont réalisés par DAO (dessin assisté par ordinateur) et les parties de l’installation sont conçues à l’aide de logiciels. Le travail se fait souvent au bureau ou sur le chantier. Les détails de l’exécution sont ensuite à discuter avec le personnel de montage, l’architecte ou le maître de l’ouvrage.

Les projeteurs en technique du bâtiment conseillent le maître de l’ouvrage, l’architecte et l’ingénieur. Ils connaissent toutes les normes et prescriptions à respecter pour le montage des installations sanitaires. Ils connaissent aussi les différents matériaux et systèmes ainsi que les offres des fabricants de robinetterie et d’appareils. Ils maîtrisent les technologies modernes telles que les collecteurs solaires ou les systèmes de récupération de chaleur. Ils jouent un rôle important dans le domaine des économies d’énergie. Les projeteurs en technique du bâtiment – spécialisation sanitaire, apportent l’hygiène et le confort directement dans la maison.


18 | 19

QUI M’ENCOURAGE À ME DONNER À FOND, DANS MON MÉTIER AUSSI? NOUS, LES TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

Aide en technique du bâtiment AFP

Une ordonnance commune de formation regroupe, en un seul champ professionnel, la formation d’aide en technique du bâtiment avec les domaines spécifiques chauffage, ventilation, sanitaire ou ferblanterie.

Les aides en technique du bâtiment réalisent des travaux simples de préparation et de montage dans l’un des 4 domaines spécifiques: chauffage, ventilation, sanitaire ou ferblanterie. Les aides disposent d‘une bonne habileté pratique et technique, d’une certaine souplesse et indépendance. Ils travaillent en équipe et agissent selon les demandes de la clientèle. Le domaine spécifique choisi est précisé dans le contrat d’apprentissage et mentionnée ultérieurement dans le carnet de notes.

Descriptif du métier Cette formation initiale est destinée à des jeunes doués sur le plan manuel mais qui ne sont pas en mesure de suivre une formation initiale de 3 ans. La «formation professionnelle pratique» de 2 ans permet à ces personnes d‘acquérir une formation initiale approfondie. Les ordonnances de formation garantissent qu’après cette formation, le jeune, s’il possède les aptitudes nécessaires, peut entrer ultérieurement en deuxième année de la formation initiale de 3 ans.

Les exigences manuelles sont à peu près équivalentes à celles des métiers installateur / installatrice en chauffage, constructeur / constructrice d’installations de ventilation, installateur / installatrice sanitaire ou ferblantier / ferblantière. Mais la matière enseignée à l‘école professionnelle est plus simple. Les aides en technique du bâtiment sont actifs dans les nouvelles constructions et les rénovations. Sur le chantier, ils travaillent la plupart du temps en équipe, sous la conduite d’un collègue expérimenté. Souvent, ils travaillent aussi avec des artisans des autres corps de métiers.

avantageux

important

très très important important

Habileté manuelle Goût pour le travail des métaux / matières synthétiques Bonne constitution Intérêt pour des lieux de travail variés Indépendance et fiabilité Fiabilité Esprit d’équipe et camaraderie Résistance à la chaleur, au froid et au bruit Sens de l‘organisation Compréhension de la technique Compréhension Capacité de représentation de la technique dans l’espace Capacité de représentation dans l’espace

Condition Scolarité obligatoire terminée. Formation initiale Formation professionnelle initiale de 2 ans Selon l’ordonnance fédérale sur la formation professionnelle initiale d’«aide en technique du bâtiment AFP». Formation pratique Elle a lieu dans une entreprise d’exécution, à savoir, selon le domaine spécifique choisi, dans une entreprise d’installation sanitaire, de chauffage, de ventilation ou dans une ferblanterie; la formation est complétée par des cours interentreprises.

Formation scolaire Les apprenants suivent une formation théorique d’un jour par semaine à l’école professionnelle. L’enseignement comporte les branches des connaissances professionnelles et les branches de culture générale. Branches enseignées: Développement durable, sécurité au travail, outils et machines, calcul, connaissance du bâtiment, techniques de façonnage, matériaux, préparation du travail et technique de montage et des installations selon le domaine spécifique choisi.

Examen final La réussite de l’examen final donne droit à l’attestation fédérale d’«aide en technique du bâtiment AFP», domaine spécifique: chauffage, ventilation, sanitaire ou ferblanterie.


TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

GEBÄUDETECHNIKER. DELLA COSTRUZIONE.

TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

WIR, DIE NOUS, LES GEBÄUDETECHNIKER. TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

NOUS, LES WIR, DIE NOI, I TECNICI TECHNICIENS BÂTIMENT. GEBÄUDETECHNIKER. DELLADUCOSTRUZIONE.

NOI, I TECNICI NOUS, LES DELLA COSTRUZIONE. TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

WIR, DIE NOUS, LES GEBÄUDETECHNIKER. TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

NOUS, LES NOI, I TECNICI TECHNICIENS BÂTIMENT. DELLADU COSTRUZIONE.

NOI, I TECNICI DELLA COSTRUZIONE.

NOUS, LES TECHNICIENS DU BÂTIMENT.

NOI, I TECNICI DELLA COSTRUZIONE.

WIR, DIE GEBÄUDETECHNIKER.

POUR EN SAVOIR PLUS: WWW.TOPAPPRENTISSAGES.CH

Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband Association suisse et liechtensteinoise de la technique du bâtiment Associazione svizzera e del Liechtenstein della tecnica della costuzione Associaziun svizra e liechtensteinaisa da la tecnica da construcziun Auf der Mauer 11, Postfach, 8021 Zürich Telefon 043 244 73 00, Fax 043 244 73 79www.suissetec.ch

Des métiers porteurs d'avenir!  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you