Issuu on Google+

20 mars 2013

Présentation du projet de redéploiement de Terra Lacta s’articulant autour de deux volets : un partenariat avec Bongrain SA et un recentrage de son activité sur son ancrage régional

Afin de résoudre ses difficultés économiques et de sauvegarder sa compétitivité, Terra Lacta propose un projet de redéploiement en deux volets qui a été présenté ce jour aux Instances Représentatives du personnel. Un projet de partenariat avec Bongrain SA Ce projet de partenariat permettrait de : -

développer les synergies marketing, commerciales et industrielles entre les deux Groupes afin de consolider leurs positions sur les marchés des produits laitiers ;

-

conserver la production de lait sur les régions Poitou Charente et Vendée en garantissant une base contractuelle de longue durée et la pérennité des débouchés dans la construction d’une filière laitière régionale durable ;

-

valoriser l’AOP (Appellation d’Origine Protégée) beurre Charentes Poitou.

Au sein de Bongrain SA, deux ensembles accueilleraient les activités concernées de Terra Lacta :  d’une part,l’activité Produits Fromagers, avec la création d’une co-entreprise (51% Bongrain SA et 49 %Terra Lacta) pour les activités de fromage de chèvre et de spécialités. Cette société aurait pour vocation de développer les marques de Terra Lacta sur ces segments en s’appuyant sur les savoir-faire de Bongrain SA.  d’autre part, l’activité Autres Produits Laitiers Le projet consisterait à valoriser les synergies entre les marques, les produits, les outils industriels de la Compagnie Laitière Européenne, et les produits et marques des sites concernés de Terra Lacta ,en privilégiant 5 axes :     

valoriser l’AOP Charentes Poitou ; développer la crème en France et à l’international ; mieux valoriser la ressource en sérum ; massifier la capacité de séchage et de gestion des excédents de lait ; optimiser le bilan laitier.

Le projet de partenariat se ferait dans le cadre de l’application des dispositions de l’article L 1224-1 du Code du travail au profit du personnel. Un projet de recentrage de Terra Lacta sur son cœur de métier L’impératif de ce projet est de sauvegarder la compétitivité et de pérenniser l’activité de Terra Lacta : -

en préservant l’ancrage régional de ses produits et de ses marques, et la garantie du maintien de la production de lait dans les régions Vendée et Poitou Charente ; 1


en donnant une priorité aux produits et aux marques de dimension régionale, dans le respect des orientations stratégiques qu’il a toujours poursuivies dans les domaines :

-

 de la collecte ;  des services aux producteurs ;  de la transformation du lait, de la commercialisation et de la distribution des produits laitiers régionaux. Ce projet s’organiserait autour : -

du site, des produits et des marques de « Les Fayes », bénéficiant d’une forte notoriété régionale et d’un haut niveau de qualité des fabrications de l’usine ;

-

de La SICA Poitou Charente (grossiste en charge de la distribution régionale des produits Terra Lacta), qui serait réorganisée sur un seul site situé au barycentre géographique de sa zone de distribution – Surgères - afin de gagner en compétitivité face aux concurrents grossistes plus agressifs commercialement et mieux organisés ;

-

de l’activité lait UHT qui serait restructurée, car en grande partie responsable de la dégradation de la performance économique de Terra Lacta :  trouvant des débouchés plus valorisants pour le lait de Vendée ;  restructurant l’activité lait UHT en Auvergne, dans un outil performant et redimensionné

- du Siège, qui devrait être réorganisé pour tenir compte des conséquences des choix d’organisation dans le cadre du projet de partenariat et s’ajuster au nouveau périmètre de Terra Lacta. Ce projet permettrait à Terra Lacta d’assurer sa compétitivité et sa pérennité et à Bongrain SA, de renforcer ses positions dans le fromage de chèvre, et dans ses métiers beurre, crème et poudres. L’ensemble du projet sera soumis au processus d’information et/ou consultation des représentants des Instances Représentatives du personnel de Terra Lacta et des filiales Bongrain SA concernées.

2


Communiqué Terra Lacta