Issuu on Google+

B U L L E T I N

M U N I C I P A L

D E S

A R É D I E N S

| ACTUALITÉS |

N° 86

JUIN 2014

PAGES 2/3

ÉLECTIONS MUNICIPALES ET APRÈS ? | ACTUALITÉS | • Budget 2014

• Vacances d'été

| MÉMOIRE |

•L  A SECONDE GUERRE MONDIALE : 1939-1945

www.saintyrieixsurcharente.fr

Le 23 mars dernier vous avez élu vos conseillers municipaux ; ils vous représentent pour les 6 prochaines années. Retrouvez dans ce numéro les résultats par bureau de vote, découvrez l’installation de ce nouveau Conseil Municipal et le premier dossier important : le vote du budget 2014.


ENVIRONNEMENT

TERRE SAINE

UN PREMIER PAPILLON... Nous vous en avons déjà parlé à plusieurs reprises : en 2012 la municipalité a adhéré à la charte Terre Saine et s'est ainsi engagée à réduire l'usage de produits phytosanitaires.

Le premier papillon décerné à Saint-Yrieix vient valoriser la démarche entreprise. Il valide la première étape d'un changement important dans la manière d'entretenir et de traiter les espaces verts. Il atteste notamment que : ​• les agents utilisant les produits phytosanitaires sont correctement formés • ​ les conditions de stockage, d'application et de destruction de ces produits toxiques sont conformes à la réglementation • ​ ​ une communication à destination du public est mise en place pour informer du dispositif • ​un plan d'entretien a été élaboré et mis en application sur un minimum de 15% des surfaces concernées.

Nous allons même plus loin puisque nous répondons déjà aux critères d'obtention d’un second papillon : nous appliquons les préconisations du plan d'entretien sur plus de 50% des surfaces communales ! Néanmoins, notre engagement dans la démarche n'a pas vocation à collectionner les papillons mais bien à mettre en œuvre une stratégie d'entretien des espaces publics respectueuse de l'environnement et préservant en particulier les ressources en eau. C'est aussi une volonté de maintenir une biodiversité la plus large possible sur notre territoire. Cependant, cet engagement n'a d'intérêt que s'il est partagé par le plus grand nombre. Il est donc important, d’une part, que chacun soit conscient de l'impact que peuvent avoir ces produits chimiques hautement toxiques et d’autre part qu'il existe des alternatives. Nous proposons ainsi aux Arédiennes et aux Arédiens qui jardinent de consulter les fiches réalisées par l'agence de l'Eau Adour Garonne à disposition sur le site internet de la mairie (www.saintyrieixsurcharente.fr). Vous y découvrirez des solutions pour réduire l'usage des phytosanitaires dans votre jardin et contribuer, vous aussi, à la préservation de notre environnement commun et à la bonne santé de chacun !


ĒDITORIAL

SAINT-YRIEIX INFOS

NOUVEAU Saint-Yrieix Infos est maintenant disponible en version audio à l'intention des non-voyants et mals-voyants à la mairie et sur le site : www.saintyrieixsurcharente.fr

Sommaire

Je suis très heureux de pouvoir à nouveau signer cet édito, le premier de ce mandat entamé il y a quelques semaines. Je vous remercie de la confiance que vous me témoignez à moi et à toute mon équipe. La période électorale est derrière nous depuis quelques mois seulement, et déjà le travail ne manque pas.

N° 86 - Juin 2014 ACTUALITÉS Les élections municipales et après ? Budget 2014 Vacances d'été

2/3 4/5 6

TRAVAUX

7

MÉMOIRE La seconde guerre mondiale : 1939 - 1945

8/9

BRÈVES

10/11

VIE MUNICIPALE

11/12

AGENDA

13

Edition : Mairie de Saint-Yrieix sur Charente Avenue de l’Union - 16710 Saint-Yrieix Tél. 05 45 38 69 50 - Fax 05 45 38 13 15 Mail : saintyrieix-16@saintyrieix-16.fr Rédaction : Commission Communication Conception graphique : Christophe ANDRÉ | www.zeportfolio.fr Crédit photos : M. Le Bras Impression : Imprimerie Couvidat Dépôt Légal : à parution Date de parution : Juin 2014

Imprimé avec des encres à base d’huiles végétales sur Satimat Green, papier couché sans bois avec 60 % de fibres recyclées et 40 % de fibres vierges FSC (issues de forêts gérées) respectant toutes les normes environnementales en vigueur, produit dans des usines certifiées ISO 14001 (Environnement).

Nous vous présentons dans ce magazine l'installation du Conseil Municipal. C'est un moment important puisqu'il s'agit de mettre l'équipe municipale en ordre de marche pour les 6 prochaines années : attribution des commissions, représentation de la commune dans les organismes de coopération (crèche familiale, CCAS, fourrière...). Dans la foulée, et là encore nous vous en rendons compte dans ce numéro, il a fallu voter le budget 2014. Vous le verrez, nous gardons notre ligne de conduite : efficacité ! A nouveau le taux des impôts locaux restera stable, à nouveau nous mènerons les projets sans recours à l'emprunt afin de conserver toutes les marges nécessaires pour réaliser le projet « petite enfance » et le remplacement de Ludarédie dans de bonnes conditions. Comme lors du vote de chaque budget, il y a toujours des déçus : telle association aurait souhaité une subvention plus importante, tel habitant aurait souhaité une ligne budgétaire pour la réfection de la voirie devant chez lui, tel service aurait souhaité davantage de moyens... Monter un budget, c'est faire des choix, les nôtres sont clairement assumés : modération des dépenses, maintien de services publics de qualité et projets utiles au plus grand nombre. Dans quelques semaines les vacances d'été s'installeront et avec elles une plus grande sérénité, mais soyez sûrs que services municipaux et élus restent mobilisés. Vous pourrez profiter de nombreuses animations en famille, notamment autour du plan d'eau. Je pense en particulier à l'opération « Eté actif » portée par le GrandAngoulême en partenariat avec le Conseil général, mais aussi au traditionnel feu d'artifice du 14 août. Fin août se tiendra également la 2ème édition du festival « Clairière en chanter », n'hésitez pas à y venir, vous découvrirez une très belle programmation musicale. Au plaisir de vous y croiser !

Denis Dolimont

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

1


LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET APRÈS ?

ACTUALITÉS

LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET APRÈS ? Le dimanche 23 mars 2014 les résultats ont été les suivants : LISTES

Bureau 1

Bureau 2

Bureau 3

Bureau 4

Bureau 5

Bureau 6

TOTAL

D. DOLIMONT

231

347

294

316

315

310

1 813 (58,86 %)

N. GUIRADO

117

312

193

260

208

177

1 267 (41,14 %)

Vous avez élu ce jour-là une liste de conseillers municipaux. Voilà ce qui se passe ensuite à la Mairie … La loi impose de réunir le Conseil Municipal dans les 8 jours qui suivent les élections. L’assemblée délibérante est donc convoquée le samedi 29 mars. Les conseillers municipaux (23 issus de la liste majoritaire et 6 issus de la liste d’opposition) sont installés dans leurs fonctions. Le Maire sortant remet la présidence de séance au doyen d’âge du Conseil Municipal. Celui-ci nomme un secrétaire de séance. L’élection du maire et des adjoints peut avoir lieu.

Le Maire et les Adjoints, tout juste élus par le conseil municipal.

1 – LE MAIRE Le maire est élu au scrutin secret et à la majorité absolue parmi les membres du conseil municipal. Seul M. Dolimont se déclare candidat. Chaque conseiller, à l’appel de son nom, dépose son bulletin dans l'urne. Après le vote du dernier conseiller, le dépouillement a lieu. Résultats du premier tour de scrutin : • Nombre de conseillers présents à l’appel n’ayant pas pris part au vote : 0 • Nombre de votants (enveloppes déposées) : 29 • Nombre de suffrages exprimés : 23 M. Dolimont obtient 23 voix, il est proclamé maire et immédiatement installé.

2 – LES ADJOINTS Aussitôt après, le conseil procède à l’élection des adjoints. Elle a lieu sous la présidence du nouveau maire. Au préalable à cette nouvelle élection, il convient de fixer le nombre d’adjoints.

2

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

L’article L 2122-2 précise que « le conseil municipal détermine le nombre des adjoints au maire sans que ce nombre puisse excéder 30 % de l’effectif légal du conseil municipal ». Pour une commune de notre strate démographique, le nombre maximum d’adjoints est donc de 30 % de 29 conseillers municipaux, soit 8,7 postes, soit 8 adjoints. Liste des candidats aux fonctions d’adjoint : l’ordre de présentation de la liste des candidats aux fonctions d’adjoint n’est pas lié à l’ordre de présentation des candidats à l’élection municipale et peut être différent de celui-ci. Les listes sont des listes bloquées (sans possibilité de panachage ou de vote préférentiel). Parité : sur chacune des listes, l’écart entre le nombre total de candidats de chaque sexe ne peut être supérieur à un. Les listes doivent donc comporter autant d’hommes que de femmes en cas d’élection d’un nombre pair d’adjoints ou un écart égal à un entre le nombre d’hommes et de femmes en cas d’élection d’un nombre impair d’adjoints.


ACTUALITÉS

L’alternance d’un candidat de chaque sexe n’est pas prévue pour les listes de candidats aux fonctions d’adjoint. Ce 29 mars, le maire constate qu’une seule liste de candidats aux fonctions d’adjoints au maire, conduite par Monsieur Patrick Vaud, est déposée. Résultats du premier tour de scrutin : • Nombre de conseillers présents à l’appel n’ayant pas pris part au vote : 0 • Nombre de votants (enveloppes déposées) : 29 • Nombre de suffrages exprimés : 23 La liste d’adjoints conduite par M. Vaud recueille 23 voix Les adjoints élus prennent rang dans l’ordre suivant : 1er adjoint : Patrick Vaud, 2ème adjoint : Sylvie Sesena, 3ème adjoint : Annette Feuillade-Masson, 4ème adjoint : Thibaut Simonin, 5ème adjoint : Maryse Roux, 6ème adjoint : Annie Lamiraud, 7ème adjoint : Martial Bouissou, 8ème adjoint : Robert Bauer. Aucune réclamation ni observation ne sont faites. L’élection des adjoints est rendue publique, par voie d’affichage, dans les 24 heures.

3 – LES CONSEILLERS MUNICIPAUX Après le maire et les adjoints viennent les conseillers municipaux. En ce qui les concerne, l’ordre du tableau est déterminé : 1 – par ancienneté de leur élection, depuis le dernier renouvellement intégral du conseil municipal ; 2 – entre conseillers élus le même jour, par le plus grand nombre de suffrages obtenus ; 3 – et, à égalité de voix, par priorité d’âge. Le tableau ainsi rédigé sera déposé dans les bureaux de la mairie et de la préfecture où chacun peut en prendre connaissance ou copie.

4 – LES COMMISSIONS Le Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT) ainsi que d’autres textes prévoient la création de commissions qui permettent au maire et au conseil municipal de préparer les décisions selon les pouvoirs respectifs qui leur sont attribués. Elles sont composées exclusivement de conseillers municipaux (néanmoins, des personnes extérieures peuvent participer à titre d’expert et avec voix consultative). Elles sont convoquées par le maire, qui en est le président de droit. Dans les communes de plus de 1 000 habitants, la composition des différentes commissions, y compris la commission d’appel d’offres, doit respecter le principe de la représentation proportionnelle pour permettre l’expression pluraliste des élus au sein de l’assemblée communale.

LES ÉLECTIONS MUNICIPALES ET APRÈS ?

Les commissions n’ont aucun pouvoir de décision, mais elles jouent un rôle essentiel dans le processus d’élaboration des décisions municipales. Elles examinent les affaires qui leur sont soumises, émettent des avis ou formulent des propositions. Le conseil municipal fixe le nombre de commissions permanentes à 9 ainsi que le nombre de membres dans chaque commission : • Affaires générales - Finances et ressources : 12 • Enfance - Petite enfance et affaires scolaires : 10 • Affaires sociales : 8 • Action culturelle - Mise en valeur du patrimoine et secteur de l'animation : 9 • Vie associative - Affaires sportives et jeunesse : 8 • Travaux : 12 • Aménagement du territoire : 12 • Communication et relations publiques : 9 • Commission d'appels d'offres : 6* La Commission d’Appel d’Offres, lorsqu’il s’agit d’une commune de 3 500 habitants et plus, est composée de membres à voix délibérative : • Du Maire ou de son représentant (président de la CAO), • De 5 membres du Conseil municipal élus en son sein à la représentation proportionnelle au plus fort reste. Il est procédé, selon les mêmes modalités, à l’élection de suppléants en nombre égal à celui des membres titulaires

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) est un établissement public administratif qui exerce dans chaque commune des attributions à vocation sociale. Il intervient essentiellement dans trois domaines : • L’aide sociale légale qui, de par la loi, est sa seule attribution obligatoire ; • L’aide sociale facultative et l’action sociale, matières pour lesquelles il dispose d’une grande liberté d’intervention et pour lesquelles il met en œuvre la politique sociale déterminée par les élus locaux ; • L’animation des activités sociales. Le nombre des membres du conseil d'administration est fixé à 14. Le Maire en est le Président.

5 – LES REPRÉSENTANTS DU CONSEIL AU SEIN DES ORGANISMES DE COOPÉRATION Toujours au cours de cette même séance, sont élus les représentants [délégué(s) titulaires(s) et/ou suppléant(s)] au sein des principaux organismes de coopération intercommunale (6) : crèche familiale, syndicat de la fourrière, syndication de gaz et d’électricité, syndicat d’accueil des gens du voyage…

6 – DÉLÉGATIONS AU MAIRE Après la fixation des indemnités de fonction du maire et des adjoints, le conseil municipal délègue au Maire, pour la durée de son mandat, certaines attributions, conformément au CGCT, en vue de faciliter la bonne marche de l’administration communale. En début d’après-midi, ce samedi 29 mars, le conseil municipal peut dorénavant agir. La séance a duré près de 3 heures.

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

3


ACTUALITÉS

BUDGET 2014

BUDGET 2014 Dépenses d’investissement 2014 Travaux de bâtiments

301 300 €

Remboursement capital emprunt

294 000 €

Travaux de voirie

137 000 €

Acquisitions diverses

117 300 €

Plan Climat

63 000 €

Dépenses imprévues

44 272 €

Projet petite enfance

41 000 €

Plan accessibilité

40 000 €

Révision du PLU

30 000 €

Eclairage public

10 000 €

Recettes de fonctionnement 2014 1 - Produits d’exploitation (recettes des cantines scolaires et foyers)

269 000 €

2 - Subventions recouvrement (principalement aides de la CAF)

558 700 €

8,5 %

3 - Dotations d’État

1 436 000 €

4 - Fiscalité directe et indirecte (impôts directs, taxes sur l’électricité, emplacements publicitaires)

3 926 300 €

5 - Divers (excédent antérieur : 387 166 €, opérations d’ordre : 190 000 €) TOTAL

4% 8,3 %

577 166 € 58 %

6 767 166 €

21,2 %

Dépenses de fonctionnement 2014 1 - Masse salariale 2 - Transferts (participations apportées par la commune aux différents syndicats et subventions aux associations et aux écoles) 3 - Frais de fonctionnement (fonctionnement des services, prestations extérieures, frais de transport...) 4 - Divers (autofinancement : 1 331 395 €, opérations d’ordre : 210 150 €, dépenses imprévues : 100 000 €) 5 - Frais financiers (intérêts des emprunts) TOTAL

4

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

3 370 000 €

13,8 %

1,1 % 49,8 %

966 739 €

1 423 461 €

931 166 €

75 800 € 21 %

6 767 166 €

14,3 %


ACTUALITÉS

BUDGET 2014

BUDGET 2014 Ce mandat a débuté par le vote du budget réalisé 2013 et par l'adoption du budget 2014. Monsieur le Maire a tenu à féliciter l'ensemble des agents municipaux qui, une nouvelle fois, ont su tenir au mieux les dépenses. Ainsi, aucun recours à l’emprunt n’a été nécessaire en 2013, il en sera de même pour l’année en cours. Autre bonne nouvelle, les taux d'imposition ne sont pas augmentés grâce notamment à l'évolution attendue des bases fiscales (nouvelles constructions, agrandissements...). Si la prudence reste de mise, compte-tenu de la situation économique et de l’évolution des dotations d'Etat dans les prochaines années, ce budget 2014 dessine d'ores et déjà un certain nombre de priorités pour le mandat.

Pour répondre à des normes toujours plus exigeantes et au développement de l’ASSY (club de football), les vestiaires du stade seront agrandis et une nouvelle salle de réunion sera créée. Le sol du premier gymnase sera refait à neuf après 20 ans de bons et loyaux services. C’est également l'occasion de mettre à jour les tracés pour le basket. Le club de tennis quant à lui bénéficiera d'une réfection de 2 terrains. Le montant de tous ces travaux réalisés sur les équipements sportifs avoisine les 232 000 €.

L'enfance et l'éducation

L'opération « orchestre à l'école » se poursuit cette année : la commune financera environ 800 € pour les instruments des enfants.

Pour la première fois, nous financerons le fonctionnement des TAP (Temps d'Activités Périscolaires) sur une année pleine. Vous le savez, nous avons souhaité garantir un haut niveau d'encadrement et un large choix d'activités qui nécessitent l'intervention de nombreux personnels municipaux auprès des enfants (75 000 €). Les cours le mercredi matin occasionnent un ramassage scolaire supplémentaire dont la dépense s’élève à 17 000 € (35 mercredis) pour l'année. La participation financière de la commune aux budgets de fonctionnement des écoles est maintenue à hauteur de 66 € par élève soit un total de 39 260 € à laquelle s’ajoutent cette année 3 345 € pour aider aux financements des classes transplantées. Au-delà des groupes scolaires, les études concernant la création du nouveau pôle petite enfance (en prévision de la fermeture de Ludarédie) sont inscrites au budget pour un montant d'environ 40 000 €.

Environnement Avec la création d'une commission « développement durable » permanente (à la place de l'atelier), les projets vont se poursuivre. Pour 2014, ce sont 63 000 € qui y sont affectés. Le remplacement des lampes à vapeur de mercure très énergivores par des lampes sodium plus économiques continue (environ 18 000 €). Après l’attribution d’un premier papillon dans le cadre de la charte Terre Saine (Cf première page), une part de ce budget est affectée aux actions visant à réduire toujours plus l'utilisation des produits phytosanitaires : • former les agents des services techniques afin de mettre en pratique des techniques alternatives d’entretien des espaces publics conformément au plan d’entretien communal (fauchage différencié, désherbage manuel…), • acquérir du matériel adapté à ces nouvelles pratiques,

Une action culturelle à destination du plus grand nombre

Une enveloppe de 20 000 € permettra de renouveler et d’enrichir le fond documentaire de la médiathèque, notamment les DVD, mais aussi les ouvrages littéraires et les magazines. De nombreux concerts, spectacles et évènements culturels, pour tous les publics sont d'ores et déjà prévus (certains en partenariat avec le Conseil Général, GrandAngoulême…) pour un montant avoisinant les 16 400 € : Musiques métisses, Fête de la musique, Ciné plein air, feu d'artifice du plan d’eau... La quasi totalité de cette programmation est gratuite ! A travers l'ensemble de cette politique de proximité, nous souhaitons rendre les animations culturelles accessibles à tous.

Travaux / entretien voirie et bâtiments. L'entretien de la voirie communale se poursuit avec un budget voté à 139 200 €. Les rues Jean de la Fontaine, de la Fontaine des Pots et du 19 mars 1962 seront rénovées d'ici la fin de l'année. Un aménagement de carrefour et un plateau ralentisseur seront réalisés rue de l'Epineuil afin d'améliorer la sécurité. 20 000 € sont inscrits pour la mise en conformité de cheminements dans le cadre du PAVE (Plan de Mise en Accessibilité de la Voirie et des aménagements des Espaces publics) et financer la mise en place d'un plateau entre les 2 écoles du groupe scolaire Claude Roy (12 000 €). Plus de 300 000 € seront investis dans des travaux d'entretien ou d'amélioration des bâtiments publics. Rappelons entre autres l'agrandissement des vestiaires du stade des Rochers, le sol du premier gymnase ou encore la réfection des cours de tennis (respectivement pour 121 000 €, 100 000 € et 12 000 €). La toiture de l'école Nicolas Vanier sera rénovée pour un montant de 42 000 €. Une enveloppe supplémentaire de 20 000 € affectée au plan accessibilité permettra entre autres d’aménager une salle de soins au groupe scolaire Claude Roy pour les enfants atteints d'un handicap).

• organiser des actions de sensibilisation auprès des Arédiens …

Le monde associatif Les associations de notre commune accueillent un grand nombre d'adhérents, de tout âge et de tout milieu. Cette mixité est importante et la municipalité continue de les aider en attribuant près en leur attribuant près de 186 000  € de subventions. Elles sont également accompagnées tout au long de l'année par les services municipaux dans l'organisation de leurs manifestations, sans oublier l'entretien des équipements mis à leur disposition...

Dans ce budget, nous avons voulu proposer des actions ciblées et raisonnées. Il ne s'agit pas de se lancer dans des projets coûteux alors que nous savons que la situation économique est et restera compliquée quelques temps encore. Nous poursuivons les investissements utiles aux Arédiens, ceux qui permettent de faire de Saint-Yrieix une ville attirante, dynamique et plaisante à vivre !

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

5


ACTUALITÉS

L’ÉTÉ À SAINT-YRIEIX

L’été à Saint-Yrieix L’été est souvent synonyme, pour les enfants comme pour les adultes, de tout un tas d’activités en plein air, sportives ou culturelles : baignade, randonnées à pied, à vélo, camping, lecture, manifestations et spectacles divers et variés. S'ennuyer à Saint-Yrieix ? Difficile ...

En pratique Pour les enfants de 2 à 13 ans contactez le centre de loisirs Ludarédie (tél. 05 45 69 35 10 ou 05 45 38 69 50) : les activités, les veillées, les jeux, les sorties et l’esprit inventif de l’équipe d’animateurs les distrairont sans aucun doute. Voir l’agenda (page 13). Pour les adolescents de 11 à 17 ans, contactez le CSCS Amicale Laïque : il organise des « Vacances à la carte », ainsi que des sorties, des animations en direction des familles. Renseignements : 05 45 92 14 82. Enfin, les nombreux chemins de promenade permettront aux personnes avides de calme et de verdure de découvrir le patrimoine arédien ou tout simplement de « décompresser » sur la Coulée Verte en marchant au fil du fleuve Charente. Horaires d'été de la médiathèque (du 7 juillet au 30 août) : • Mardi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30 • Mercredi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30 • Le vendredi de 14 h 30 à 18 h 30 • Le samedi de 10 h à 13 h

6

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

LE PLAN D’EAU DE LA GRANDE PRAIRIE Entre amis, seul ou en famille, les concerts, les activités sportives ou culturelles de « l’Eté Actif » vous attendent à la Base de Voile Eric Tabarly (Tél. 05 45 68 42 46 l’après-midi) au Plan d’eau de la Grande Prairie. La plupart d’entre elles (canoë, VTT, tir à l’arc, water jump, handball, etc..) sont gratuites, certaines demandent réservation. Des terrains de volley, des tables de ping-pong sont disponibles sur le site, sans parler du parcours sportif autour de l’étang équipé de matériel pour vous étirer et vous détendre. Comme chaque année, le cirque John Beautour revient pour divertir petits et grands : activités à destination des enfants et spectacles pour tous. Il sera là du 5 juillet au 10 août. Le principal attrait du plan d'eau reste la baignade, surveillée de 14 h à 20 h tous les jours ; la plage est équipée de cabines, douches et sanitaires. C’est gratuit. Vous trouverez également sur place de quoi vous restaurer, vous rafraîchir ou vous offrir à vous ou à vos enfants une petite douceur… A proximité, le complexe sportif Nautilis (tél. 05 45 95 50 00) vous permettra de vous baigner d’une manière plus sportive grâce à sa piscine à vagues et ses pentagliss ; vous pourrez prendre soin de vous en profitant des espaces balnéo, ludique et cardio-training. Là aussi, vous pourrez au choix grignoter ou vous restaurer. La médiathèque et la ludothèque s’installent à nouveau en juillet et août au Plan d’Eau : c’est « Lire et jouer à la Plage ».

Les animatrices vous accueilleront les jeudis après-midi de 14 h 30 à 18 h à partir du 10 juillet jusqu’au 28 août. Renseignements au 05 45 95 38 00 ou 05 45 92 14 82. A noter : l’Esplanade reste bien évidemment ouverte au public aux jours et horaires d'été. La Maison d’accueil du Plan d’eau (tél. 05 45 37 40 61) est là pour vous renseigner sur tous les évènements des mois de juillet et août. Vous y trouverez non seulement toutes sortes d’informations mais pourrez admirer au passage les toiles d’amateurs ou professionnels exposées jusqu’au mois d’octobre. C’était une première en 2013. Le festival « Clairière en Chanter » revient en force cette année. Il aura lieu du 29 au 31 août au Plan d’Eau avec les concerts de six groupes en tête d’affiche les vendredi et samedi en soirée : reggae, rock, hip-hop électroswing, funk, soul, il y en aura pour tous les goûts. Les scènes «découvertes » qui auront lieu en journée seront gratuites. Renseignements : www.clairiere-en-chanter.com Le camping du Plan d’Eau (tél. 05 45 92 14 64) accueille toujours bien évidemment les touristes ; doté de 4 étoiles cette année, il est équipé d’une piscine et d’un restaurant, ouvert à tous (Tél. 06 15 74 47 47) tenu par un nouveau gérant. Spécialités : barbecue ! Et pour toutes et tous, petits et grands, rendez-vous le jeudi 14 août à 23 h ! C’est le feu d’artifice !


TRAVAUX

CADRE DE VIE

TRAVAUX Au cours des derniers mois, qu’il s’agisse de petits travaux ou de chantiers plus importants, d’entretien d’espaces verts ou d’aménagement de bâtiments municipaux, nos services techniques se sont mobilisés au quotidien. Ils sont notamment intervenus sur le bâtiment de la Poste dont la commune est propriétaire pour résoudre un problème d’étanchéité au niveau de la toiture. Le vestiaire du Centre Technique Municipal a été également réaménagé. Le printemps reste la saison où les plantations et l’entretien des espaces verts sont abondants et fréquents. Cela n’empêche en rien des travaux plus ponctuels, voire nouveaux : notons par exemple la réalisation d’un talus et de plantations le long de la rue de Bellevue. Citons également une technique récente mais qui sera sans doute amenée à se développer dans les prochaines années : les plantations de jachères fleuries en pied de mur. Des essais sont en cours dans le quartier de Vénat, rue Basse et rue de chez Migounet.

Plusieurs arbres ont également été plantés dans la cour de l’école Nicolas Vanier, suite à la tempête de juillet dernier, pour remplacer les peupliers qui avaient été abattus pour des raisons de sécurité. Il s’agit de muriers châtrés. Cette essence ne donne pas de fruits, a tendance à monter moins haut, possède un système racinaire qui s’enfonce plus profondément, et s’étend davantage : l’espèce est ainsi plus résistante au vent et offre une plus grande surface d’ombre, aspect non négligeable dans une cour d’école !

La réalisation d’un plateau sur la rue du Petit Rouillac a représenté un chantier conséquent. Cet aménagement poursuit un objectif : la sécurisation de la voie, déjà entamée avec la réduction de sa largeur et la végétalisation des accotements en fin d’année dernière. Ce plateau permet de « casser la vitesse » des véhicules, mais aussi de faciliter la traversée des piétons dans un secteur propice aux balades familiales. Il vient ainsi terminer le recalibrage de cet axe, autrefois route départementale très passante qui retrouve aujourd’hui un caractère plus urbain et qui relie de manière plus apaisée l’ancien et le nouveau centreville (Vénat / les Rochers).

Dans le cadre de la manifestation « Djala Michto, Rencontres Tziganes », l’installation d’un chapiteau et toute la logistique qui l’accompagne (branchements provisoires d’eau et d’électricité, sanitaires, …) ont nécessité plusieurs jours de travail ; les mesures de sécurité imposent quant à elles de nombreuses contraintes tant techniques qu’administratives. Mais aujourd’hui, artistes et visiteurs semblent satisfaits ! Les élections, municipales en mars puis européennes en mai, ont nécessité de nombreuses interventions de nos agents à quelques semaines d’intervalle. L’installation des « panneaux d’affichage » à eux seuls prennent beaucoup de temps : les emplacements sont en effet au nombre de 12, répartis à différents points de la commune. Dans chaque bureau, au nombre de 6 à Saint-Yrieix, tout le matériel nécessaire (les urnes, les isoloirs, les tables, etc…) est installé la veille ou l’avant-veille du scrutin afin de ne pas gêner l’accueil à la mairie, les activités des salles ou tout simplement le bon fonctionnement des écoles. Et pour les mêmes raisons, tous ces aménagements et ces transports sont renouvelés en sens inverse dans les deux jours qui suivent le scrutin …

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

7


MÉMOIRE

LA SECONDE GUERRE MONDIALE : 1939 - 1945

LA SECONDE GUERRE MONDIALE : 1939 - 1945 Le 31 décembre 1939, la journée est calme. Il neige abondamment sur Paris et les Parisiens emplissent les restaurants à la mode pour fêter la nouvelle année. Et pourtant. Après l’Angleterre, la France a déclaré la guerre à l’Allemagne le 3 septembre 1939. La Seconde Guerre mondiale constitue le conflit le plus vaste que l’humanité ait jamais connu, mobilisant plus de 100 millions de combattants de 61 nations, déployant les hostilités sur quelque 22 millions de km², et tuant environ 62 millions de personnes, et davantage de civils que de militaires. La guerre sévit sur l’ensemble du globe et les pertes correspondent à l’immensité du champ de bataille mais ce sont surtout les conditions dans lesquelles sont morts ces millions de personnes qui ont frappé les esprits : les bombardements de villes par toutes les armées, les différentes batailles (Stalingrad, Arras, ...), les bombes atomiques des Etats-Unis au Japon (Hiroshima et Nagasaki) et bien évidemment la shoah, les camps d’extermination, les camps de concentration (Ravensbruck, Dachau, Mauthausen pour ne citer que les plus connus). Le bilan matériel est lourd et l’Europe est considérablement affaiblie. A l’inverse, la guerre contribue à l’émergence de deux superpuissances qui vont se partager le monde : les Etats-Unis et l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS). La notion de « crime contre l’humanité » apparaît quand les responsables de la guerre sont jugés, notamment à Nuremberg pour les nazis. L’Organisation des Nations Unies (ONU) dont le but est d’éviter de nouvelles guerres et l’amélioration des conditions de vie sur terre, est créée le 26 juin 1945 à San Francisco.

Le Maquis de Bignac à Saint-Yrieix

Sources : Marcel Simonet Charente Libre – Simone Charrier – Yvette Renaud « ​Le Petit Rouillac » Pierre Viaud Photos : droits réservés, Archives départementales de la Charente

8

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

Elément actif de la Résistance en Charente, le maquis de Bignac naît en avril 1944, de la rencontre de quelques hommes sûrs avec Charles Corbin, alias Camille, officier canadien parachuté, traqué par les Allemands en Gironde où sa tête est mise à prix par la Gestapo. Il vient en Charente pour y créer des groupes de résistants et organiser la réception des parachutages. « Camille » rencontre Henri Duchais. Ces deux hommes au courage exceptionnel seront le « noyau dur » du maquis de Bignac dont les effectifs

augmentent par le jeu du bouche à oreille. Le premier parachutage a lieu dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. « Ce vin est trop arrosé » est le message attendu chaque soir autour du récepteur de campagne. Le terrain repéré est la prairie de Bignac, en face de l’école. On frôle la catastrophe. Le camion qui devait conduire les containers à destination ne vient pas : armes et munitions ne peuvent pas être enlevées dans la nuit. L’équipe décide de tout cacher de son mieux sous les buissons pour revenir la nuit suivante. Mais dans le village, on a entendu l’avion ; une bergère a découvert les containers. La nouvelle fait son chemin. Henri Duchais décide d’essayer de sauver les armes et en cache une partie chez lui… Par une dénonciation, les Allemands sont prévenus. Ils arrivent chez le maire, Albéric Duchais, le père d’Henri. Ils menacent de fusiller vingt otages pris parmi les habitants de la commune mais récupèrent les armes presque en totalité. Le courage et l’autorité du maire sauvent la situation. Le débarquement du 6 juin apporte une diversion et d’autres préoccupations pour les autorités. Revenus à Bignac, ils se déclarent satisfaits et l’affaire se termine là. Mais le groupe n’est pas découragé. Pour le transport des armes, on attèle Pinson, le cheval aux sabots emmaillotés de chiffons et une charrette dont les roues sont elles aussi emballées dans des chiffons… Même si Bignac est un village tranquille, le bruit


MÉMOIRE

LA SECONDE GUERRE MONDIALE : 1939 - 1945

d’un avion à basse altitude dans la nuit n’échappe pas à tout le monde. Le bouche à oreille fonctionne et de nouvelles recrues viennent rejoindre le groupe. Les radios doivent se déplacer pour éviter le repérage et vont émettre leurs messages en forêt de Bois Blanc. Deux autres parachutages auront lieu sans incident les 25 juillet (2 avions) et 5 septembre (3 avions). De juin à août, le groupe sabote à plusieurs reprises la voie ferrée Paris-Bordeaux entre Saint Amant de Boixe et Angoulême. Le 22 août 1944, le groupe prend position à Vénat. Il doit participer avec d’autres maquis à l’attaque d’Angoulême, mais des unités allemandes remontent du Sud. Les maquis reçoivent l’ordre de repli… sauf le maquis de Bignac qui reste sur place et que les Allemands recherchent. Le combat a lieu le 25 août 1944. En début d’après-midi, une colonne allemande composée d’un side-car, d’une voiture de gradés, d’une automitrailleuse et de plusieurs camions de soldats se présente sur la RN 139. Elle vient d’Angoulême, se dirige vers Rouillac en traversant le dispositif du Maquis de Bignac sans rien remarquer. Aussitôt après son passage, la garde-barrière de Vénat ferme et cadenasse les barrières du passage à niveau. Au Puy du Maine, à quelques kilomètres de là, des peupliers bordant la RN ont été abattus. Ils stoppent les Allemands qui font demi-tour. Ils se trouvent bloqués par les barrières du passage à niveau. La fusillade éclate. Elle est violente et le combat est acharné. Des maquisards du groupe franchissent la nationale pour prendre l’ennemi à revers. Les voitures allemandes sont prises d’assaut et incendiées. Le combat de Vénat fait 18 morts et 2 prisonniers côté allemand ; leur étendard est saisi. Les maquisards n'ont qu'un blessé léger. Le 26 août, les Allemands et les miliciens en civil intensifient les patrouilles, persuadés que les maquisards sont autour de Vénat. Des rumeurs de représailles planent sur le bourg. Le 27 août, les Allemands reviennent en force, endommagent plusieurs maisons, font un prisonnier, Monsieur Denis, père de la Chef de gare, et détruisent complétement la gare et le passage à niveau de Vénat. La panique est à son comble. Monsieur Taupignon, instituteur et chef de la Résistance locale, organise à partir du Château de La Pouyade l’évacuation par barques de la population qui va trouver refuge sur l’autre rive de la Charente à Balzac. Le bétail est évacué dans la petite prairie de Vénat. Le soir, les occupants relâchent le prisonnier porteur d’un ultimatum : la Kommandantur exige pour le lendemain à 17 h, pas moins de 25 otages, sinon Vénat sera détruit. Le 28 août, le Maire, Monsieur Michaud, l’Abbé CazenaveVerges curé de la paroisse, Monsieur Valtaud, Adjoint, et Monsieur Maingourd, Conseiller, constituent une délégation et se rendent à la Préfecture. Ils supplient le Préfet de la Charente, Monsieur Daguerre, d’intervenir auprès de la Kommandantur pour épargner Saint-Yrieix. Toute l’aprèsmidi l’émotion est immense lorsqu’à 16 h 50, dix minutes avant l’expiration de l’ultimatum, un télégramme de la préfecture annonce qu’il n’y aura pas de représailles. Ils obtiennent des occupants que ceux-ci renoncent à leur projet. Par mesure de précaution, la population continue à coucher à la belle étoile dans la nuit du 28 au 29 août. Saint-

Yrieix est sauvé. Le repli rapide des troupes allemandes vers Royan et La Rochelle, devient le souci premier de la Kommandantur : s’attarder sur Saint-Yrieix, c’est perdre du temps dans une situation critique, face à une Résistance dont elle évalue mal l’importance. Dans la nuit du 31 août, un contingent FTP (francs-tireurs et partisans) arrive à Saint-Yrieix. C’est la liesse de la Libération. Angoulême est libérée depuis trois jours. « Un ami viendra ce soir - 2 fois » : c’est le message qui annonce le dernier parachutage à Bignac. Deux avions sont attendus. Tandis que parachutes et containers sont ramassés, un troisième appareil lâche une autre livraison ! C’est la fuite, chacun essayant de se mettre à l’abri. Le lâcher est mal ajusté en raison du brouillard et les parachutes descendent dans les arbres. L’un d’entre eux tombe sur une grange. C’est la panique ! Tout se termine sans blessé. Cet avion, attendu à Ruffec, n’ayant pas trouvé de terrain balisé, a parachuté ses containers à Bignac… Une stèle fut érigée par la suite sur les lieux du combat pour commémorer cet acte de résistance et une petite voie prit le nom de « Chemin du Maquis de Bignac ». Là se termine l’histoire du maquis de Bignac. Les pionniers ont aujourd'hui disparu ; les plus jeunes n’oublieront jamais l’été 1944 à Bignac. Mais « ces plus jeunes » ont aujourd’hui 80, 90 ans. Alors, à notre tour de conserver et transmettre cette mémoire : par devoir et par respect pour eux. SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

9


BRÈVES

EN BREF A SAINT-YRIEIX Commémoration du 8 mai 1945

CCAS - Plan canicule

Le 8 mai 2014, les Anciens Combattants des associations FNACA et FNCR se sont retrouvés pour commémorer la fin de la guerre 1939-1945 en Europe. La cérémonie au monument aux « Morts pour la France » de Vénat est un moment toujours empreint de solennité et de gravité pour ne pas oublier cette époque douloureuse. Après le dépôt des gerbes, de multiples bouquets et fleurs par les élèves de l’école Claude Roy, c’est la sonnerie « aux Morts » et la minute de silence. C’est un retour personnel sur soi, pour ne pas oublier que toutes les guerres entraînent la mort, la désolation, la douleur… pour que nos enfants perpétuent la tradition. Un passeport « Souvenir et Citoyenneté » leur a été remis par Madame Lamiraud et Monsieur Billy. Les élèves ont ensuite chanté accompagnés au tambourin par leur directrice d’école le très beau et difficile texte « Nuit et brouillard ». Pour clore cette cérémonie, les enfants et les Anciens Combattants, en chœur, ont entonné notre chant national. Un vin d’honneur salle Georges Hyvernaud a précédé le repas organisé pour plus de soixante convives des deux associations unies dans un moment d’amitié, de convivialité. Une journée de fraternité comme il y a soixante-neuf ans. d’après mes souvenirs de gamin. Merci au personnel municipal, au traiteur et à ceux qui apportent leur savoir-faire pour le bonheur de tous. Pierre Clisson, président de la FNACA.

Comme chaque année avant le 1er juin, les mairies ont pour obligation de recenser, sur la base du volontariat, les personnes isolées, handicapées ou fragilisées par la maladie, afin de leur venir en aide, en cas de problème, lors d’une période de canicule (alerte déclenchée par Monsieur le Préfet). Pour information, le plan canicule est activé du 1er juin au 31 août de chaque année. Les personnes de 75 ans et plus ont été d’ores et déjà destinataires, en novembre 2013, d’un courrier les invitant à se faire inscrire sur ce registre valable tant pour le plan canicule que pour le plan grand froid. Les personnes déjà recensées sont invitées à nous communiquer les éventuelles modifications. Les personnes non inscrites peuvent se faire connaître en mairie. Tél. 05 45 38 51 94

Citoyenneté Parce qu’il est important de se responsabiliser, ensemble préservons nos espaces de vie : • Dépôts sauvages : ils sont devenus fréquents, dans la nature, sur les trottoirs et même à côté des containers à verre et des containers le Relais. Beaucoup de bouteilles sont même retrouvées au pied des containers… Cet acte regrettable est passible d’une amende allant de 150 à 1 500 €, 3 000 € en cas de récidive.

Points de recyclage aux Planes Afin de faciliter le stationnement d’un commerce ambulant (confection et vente de pizzas) rue de Royan, le container à verre et le container « Le Relais » de la place Jean Jaurès ont été déplacés : ils sont toujours aux Planes, mais ont été installés un peu plus loin, quelques centaines de mètres avant la côte Sainte Barbe.

Opération « Tranquillité Vacances » Le service de police municipale vous rappelle, qu’à votre demande, ils pourront assurer gratuitement une surveillance particulière de votre domicile pendant vos absences. Il vous suffit de remplir un imprimé disponible en mairie ou de l’imprimer à partir du site de la mairie.

Démarchage à domicile Attention ! N'hésitez pas à vérifier l'identité des personnes qui vous démarchent, soit en téléphonant à l'organisme qui les envoie, soit à la police municipale (tél. : 05 45 38 51 90).

10

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

• Aujourd'hui, le nombre de chiens vivant dans les foyers ne cesse d'augmenter. Avec ce phénomène suit également une augmentation remarquable des déjections canines. Il est désagréable de se promener en ville en réalisant un véritable parcours du combattant pour tenter d’éviter les obstacles nauséabonds allègrement laissés par nos amis les chiens, de rentrer chez soi avec les chaussures des enfants ou les roues de poussette souillées par ces déjections. Loin de vouloir brimer ces canidés dans cet acte inné et institué par Dame nature, il s’agit plutôt d’éduquer leurs propriétaires à un geste civique simple mais efficace consistant non seulement à ramasser les crottes de leurs chiens mais également à les tenir en laisse. Là aussi, vous êtes passible d’une amende de 35 €. S’agissant dans les deux cas d’atteintes à la salubrité publique, et au regard du mécontentement grandissant des administrés, la police municipale n’hésitera pas dorénavant à verbaliser.


VIE MUNICIPALE

Compte-rendu des délibérations FĒVRIER

Comités de jumelages Séjour à Colletorto du 6 au 17 août 2014

Le Conseil Municipal, à l’unanimité : • Valide les projets de réfection de la toiture de l’école Nicolas Vanier, de la réfection du sol du gymnase et de l’acquisition d’un tracteur tondeuse et autorise le lancement de consultations d’entreprises sous forme de marché à procédure adaptée. • Approuve la convention entre la commune, le SMAPE et la FCOL pour la surveillance de la baignade au plan d’eau de la Grande Prairie. • Autorise Monsieur le Maire à signer l’avenant n°4 à la convention entre le GrandAngoulême, la commune et Logélia Charente pour la réalisation du programme de logements locatifs dénommé « Les Grillauds » - La Grosse Pierre. • Autorise Monsieur le Maire, suite aux besoins liés à la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, à passer le temps d’un agent de 32 h à 35 h. • Décide de « désherber » (élimination) l’ensemble des documents proposés par le personnel de la médiathèque afin de conserver un fonds en bon état et actuel.

MARS Le groupe sera formé d'une quinzaine de jeunes du CSCS et d'une trentaine d'adultes. Nous passerons six jours dans la ville jumelle durant lesquels nous partagerons la vie des habitants de ce petit village du sud de l'Italie. Florian, un jeune arédien qui fait ses études à Milan, nous fera découvrir cette ville du nord de l'Italie (halte d'une journée complète). Nous visiterons également San Gimignano et Sienne, deux villes de la région de Toscane. comitejumelages.saintyrieix@laposte.net Renseignements au 05 45 38 14 40 Inscriptions au 05 45 94 32 17

Feux de plein air – rappel Ils sont interdits par arrêté préfectoral tout au long de l’année. Le maire peut accorder des dérogations à l’exception de la saison d’été où toute demande sera refusée.

Nids de frelons asiatiques Si vous découvrez un nid de frelons, n’hésitez pas à le signaler à la mairie (tél. 05 45 38 51 90). La police municipale viendra constater sa présence et contactera ensuite le Conseil général qui assurera sa destruction. Cette intervention est gratuite pour les administrés.

Tournée de conservation cadastrale Avis aux propriétaires fonciers, la Direction Générale des Finances Publiques informe les propriétaires fonciers que Monsieur MANABERA, géomètre du cadastre, est de passage sur la commune depuis le 3 juin afin de procéder à la mise à jour du plan cadastral. Il se déplacera sur l’ensemble du territoire communal pendant au moins deux mois. En cas d’absence, il laissera un avis de passage dans votre boîte aux lettres afin de convenir d’une nouvelle visite.

Le Conseil Municipal, après avoir été installé au vu des résultats des élections : • Elit le Maire par 23 voix, • Fixe le nombre des adjoints à 8 et les élit tels qu’ils figurent sur la feuille de proclamation des résultats, • Détermine le nombre de commissions permanentes et le nombre de membres dans chaque commission puis les désigne à la représentation proportionnelle, • Compose la Commission d’Appel d’Offres, • Décide de fixer à 14 le nombre des membres du Conseil d’Administration du Centre Communal d’Action Sociale et les élit. • Elit les représentants du Conseil Municipal dans différents syndicats intercommunaux, • Etablit les indemnités de fonction du Maire et des Adjoints, • Donne délégation à Monsieur le Maire de certaines attributions de l’assemblée délibérante.

16 AVRIL Le Conseil Municipal, à l’unanimité : • Adopte le compte de gestion dressé par Madame la Trésorière Municipale et approuve l’affectation des résultats 2013, • Accepte de créer, dans la limite des crédits prévus à cet effet, les emplois budgétaires non permanents correspondant aux accroissements temporaires ou saisonniers d’activité à intervenir, • Autorise Monsieur le Maire à signer la convention avec la ville d’Angoulême portant répartition des charges de fonctionnement sur cette base forfaitaire. Le Conseil Municipal, à la majorité des voix 23 « pour » et 6 « abstentions » : • autorise Monsieur le Maire à recruter des agents non titulaires en remplacement d’agents titulaires ou contractuels absents temporairement pour des motifs tels que congés annuels, maladie, maternité ou paternité, parentaux, etc. lorsque ce remplacement est indispensable à la continuité du service. • Le Conseil Municipal constate le bilan des cessions et des acquisitions réalisées lors de l’exercice 2013 sur le budget général de la commune. • Après débat public au sein de l’assemblée délibérante sur les orientations budgétaires, et après avoir entendu l’exposé de Monsieur le Maire, chacun a pu s’exprimer librement sur les propositions émises et formuler une opinion.sur cette base forfaitaire.

24 AVRIL Le Conseil Municipal, à la majorité, par 23 voix « pour » et 6 voix « contre » : • décide de ne pas modifier les taux 2014 des ménages (TH, TF, TFNB), • adopte le budget prévisionnel 2014, Le Conseil Municipal, à l’unanimité : • Donne un avis favorable au projet de révision du Plan de Prévention des Risques Naturels d’Inondation du bassin de la Charente sur l’agglomération d’Angoulême. • Approuve la création, conformément à la règlementation, d’une Commission Communale pour l’Accessibilité aux Personnes Handicapées et autorise Monsieur le Maire à arrêter la liste des membres de ladite commission. • Fixe à 8 le nombre des membres de la commission « Développement Durable » et les désigne. • Désigne, à la demande du Ministère de la Défense, un(e) « correspondant défense ». • Autorise Monsieur le Maire à signer la convention de partenariat avec Musiques Métisses. Le Conseil Municipal : à la demande de Madame la Directrice Départementale des Services Fiscaux, constitue la Commission Communale des Impôts Directs. Le Conseil Municipal, élit, par 29 voix : les représentants des associations et fédérations auxquelles la commune adhère.

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

11


VIE

MUNICIPALE

Espace d’expression réservé à la majorité

Espace d’expression réservé au groupe d’opposition

ON VOUS DIT TOUT !

ĒLECTIONS MUNICIPALES

On va commencer par vous dire que l'opposition a fait l'essentiel de la campagne des municipales sur le thème « nous sommes apolitiques »... On va donc vous dire que le numéro 2 de la liste est un cadre de l'UMP Charente, on va également vous dire que lors d'une réunion publique la liste a reçu le soutien de M. Bonnefond, nouveau maire UMP d'Angoulême. On va enfin vous dire que le conseiller communautaire issu de l'opposition municipale a d'entrée de jeu rejoint le groupe de droite à l'Agglomération. Si nous n'avons pas de problème avec une telle candidature (et même au contraire : c’est l’opportunité pour tous les Arédiens de faire un choix), nous sommes davantage gênés par l'incapacité de l'opposition à assumer sa sensibilité politique voire sa volonté de la dissimuler aux électeurs !

La bataille est finie, le peuple a parlé, le maire est élu et maintenant il représente pour six années le peuple arédien.

On va également vous dire que ce même numéro 2 continue de briller par son absence depuis le début du mandat comme tout au long du précédent d'ailleurs : présent en coup de vent le jour de l’élection municipale, absent au conseil municipal d’installation, absent lors du vote du budget, absent à 9 commissions des finances sur 12 depuis son élection de 2008, absent à 33 CCAS au cours des 6 dernières années (sur 42 réunions)... Que d’autres obligations le retiennent, c’est sans doute légitime, mais dans ce cas, pourquoi prétendre représenter la population arédienne ? On voit bien ainsi l’engagement qu’il témoigne auprès des électeurs qui lui ont accordé leur confiance... On va maintenant vous dire que l'application des rythmes scolaires se passe très bien sur la commune. On va vous dire que l'encadrement est de grande qualité, avec des taux d'encadrement plus exigeants que la réglementation. On va vous préciser que les personnels municipaux qui encadrent les TAP (temps d’activités périscolaires) dépendent tous des services scolaire ou animation et qu'ils ont toujours été au contact des enfants. On va également vous rappeler que pour les plus jeunes élèves, des ATSEM travaillent en binôme avec les agents municipaux. On va vous dire que malgré les critiques acerbes de l'opposition depuis la rentrée et plus encore pendant la campagne (remise en cause des compétences de l’encadrement) une très grande majorité des parents d'élèves est tout à fait satisfaite de cette nouvelle organisation. Bon, cette tribune était l'occasion de nous essayer à la pratique qui a été celle de l'opposition pendant les 6 dernières années ! Dès le prochain numéro, nous vous parlerons des sujets qui vous préoccupent et sur lesquels nous travaillons au quotidien, bien loin des polémiques faciles... Vos élus « Vivre Saint-Yrieix » contact@vivre-saint-yrieix.fr 12

SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

Tout d'abord un très grand merci aux gens de notre liste qui ont consacré beaucoup de leur temps à vous parler, à vous écouter et à vous faire des propositions pour améliorer votre quotidien. Mais surtout MERCI à tous ceux qui ont voté pour notre liste et qui nous ont soutenus et fait confiance. Cela fait chaud au cœur et nous a permis d'obtenir près de 42% des voix donc 6 conseillers municipaux. Vous avez reçu il y a quelque temps dans votre boite aux lettres un tract de notre maire vous promettant de belles choses qui étaient pourtant absentes de ses préoccupations pré-électorales. Où diable a-t-il été cherché ces idées généreuses ? En toutes confidences, je vais vous le dire : ELLES SONT TOUTES DANS NOTRE PROGRAMME « Saint-Yrieix de nouveaux horizons ». Cela nous amène à plusieurs commentaires : ∞ la liste d'opposition qui vous était proposée se composait de gens sérieux proches de vos préoccupations quotidiennes. ∞ le maire n'a jamais parlé de l'accessibilité des personnes âgées aux déplacements de proximité, ni de l'intérêt du haut débit, ni de l'entretien de la voirie dans tous ces quartiers abandonnés. Nous sommes ravis que le maire parte sur les pistes que nous avons tracées ; nous ne sommes pas propriétaires de ces idées nous souhaitons simplement qu'elles deviennent réalité. Et nous serons fermes dans notre rôle d'élus de l'opposition. Monsieur le Maire vous vous êtes lancé un défi, et bien maintenant réalisez le. En êtes-vous capable ?

Toujours à votre disposition, le groupe d’opposition. N’hésitez pas à nous contacter ∞ Nicole Guirado : nicole.guirado@wanadoo.fr ∞ Benoît Miège Declercq : benoîtmiegedeclercq@hotmail.com ∞ Marie-France Changeur : gil.chang@orange.fr ∞ Nathalie Contant : contant.n@wanadoo.fr ∞ Michel Tamisier  : mich.tam@wanadoo.fr ∞ Jean-Pierre Couralet : jeanpierre.couralet@sfr.fr


AGENDA

L’AGENDA DE SAINT-YRIEIX JUIN Jeudi 19 Club de l’Age d’Or : voyage à Chalonne sur Loire

Vendredi 20 Service culturel : Fête de la Musique à partir de 20 h sur le parvis de la mairie. Participation des périscolaires et pauses méridiennes

Samedi 21 Comité des Fêtes : à l’espace Ludarédie journée plein air : concours de pêche, repas et concours de pétanque. Renseignements au 06 79 72 37 91 Club de Voile Base Eric Tabarly au plan d’eau de la Grande Prairie : régate « Les doigts de pieds en éventail ». Tél. : 05 45 68 42 46 l’après-midi

Dimanche 22 Amicale sportive de Saint-Yrieix : 12ème bric à brac devant le stade des Rochers gymnases des Berneries. Entrée gratuite. Tarif exposant : 2 € le mètre. Renseignements au 06 71 79 42 53

Vendredi 27 Association Indépendante des Parents d’Elèves de Bardines : kermesse de l’école à partir de 16 h 30

Samedi 28 Association Pause-Théâtre : salle Georges Hyverbaud à La Combe « Nuit du théâtre » à partir de 17 h 30 : « Le Bal tourne mal » de la troupe Kinder-Théâtre (dernière représentation), « Pyjamoi-çà » de la troupe Pause Théâtre 1 (création) et « Poussez ! » de la troupe Pause-Théâtre 2 (première représentation). C’est aussi le 30ème et 20ème anniversaire de Pause Théâtre 1 et de Kinder-Théâtre. Tél. : 06 82 45 00 64

JUILLET

Du lundi au vendredi du 7 juillet au 29 août Stages de voile à la Base de voile Éric Tabarly au Plan d’eau de la Grande Prairie A partir de 8 ans sur optimist de 14 h à 16 h A partir de 12 ans en multi glisse (funboat, planche à voile, laser) de 16 h à 18 h Tél. : 05 45 68 42 46 l’après-midi

Mardi 8 Club de l’Age d’Or : loto du club

Mardi 15 Club de l’Age d’Or : anniversaires des mois d’avril, mai et juin

Mardi 2 Club de l’Age d’Or : reprise des activités

Les vendredis du 12 sept. au 10 oct. Stages de voile à la Base de voile Éric Tabarly au Plan d’eau de la Grande Prairie A partir de 8 ans sur optimist de 17 h à 19 h A partir de 12 ans sur funboat et laser de 17 h à 19 h Tél. : 05 45 68 42 46 l’après-midi

Vendredi 25 Passeur d’images à 21 h : projection d’un film en plein air au pied des marches de l’Esplanade « Le jour des Corneilles ». Renseignements au 05 45 92 14 82 au CSCS AL ou au 05 45 38 95 00 à la médiathèque. Gratuit pour tous.

Samedi 26 Club de Voile Base Eric Tabarly au plan d’eau de la Grande Prairie : Water jump party Tél. : 05 45 68 42 46 l’après-midi

Mardi 29 Club de l’Age d’Or : repas de clôture de l’année

Jeudi 31 Don du sang de 16 h 30 à 20 h 00 : salle Georges Hyvernaud au domaine de la Combe

AOÛT Jeudi 14 Feu d’artifice à 23 h 00 Tél. : 05 45 68 42 46 l’après-midi

Samedi 13 Club de Voile Base Eric Tabarly au plan d’eau de la Grande Prairie : Régate du club Tél. : 05 45 68 42 46 l’après-midi

Mardi 16 Club de l’Age d’Or : repas de reprise des activités

Dimanche 21 Association Pause-Théâtre : à Coulgens à 20 h 30 « Poussez ! ». La vie chevaleresque du docteur Louis Ferrand joué par Pause Théâtre 2. Renseignements au 06 82 45 00 64

Dimanche 28 Comité des Fêtes : bric à brac à Vénat. Renseignements au 06 79 72 37 91

Samedi 5 Association Expressions : gala de danse au Centre Culturel de Ruelle. Deux séances : 15 h et 20 h 30. Billetterie au bureau d’Expressions à l’Esplanade à partir du vendredi 23 mai. Renseignements au 05 45 93 14 97

OCTOBRE Samedi 4 Club de Voile Base Eric Tabarly au plan d’eau de la Grande Prairie : Régate du club Tél. : 05 45 68 42 46 l’après-midi

Du lun. 7 juillet au ven. 29 août Centre de Loisirs Ludarédie : vacances d’été, activités, sorties, veillées… Organisées par le CCAS de Saint-Yrieix Tél 05 45 38 69 50 ou 05 45 69 35 10 Inscriptions les mercredis à Ludarédie de 9 h à 18 h 30 semaines scolaires Puis du lundi au vendredi de 7 h 30 à 18 h 30 pendant les vacances Se munir du carnet de santé et de l’attestation d’assurance.

SEPTEMBRE

Dimanche 31 Amicale sportive de Saint-Yrieix : vide-greniers de la rentrée devant le stade des Rochers gymnases des Berneries. Entrée gratuite. Tarif exposant : 2 € le mètre. Renseignements : 05 45 94 85 08 ou 07 78 42 09 20

Mardi 7 Club de l’Age d’Or : anniversaires des mois de juillet, août et septembre

Jeudi 9 Don du sang de 16 h 30 à 20 h 00 : salle Georges Hyvernaud au domaine de la Combe

Prochain numéro de Saint-Yrieix Infos en octobre 2014 | Autres informations sur la vie municipale : www.saintyrieixsurcharente.fr SAINT-YRIEIX INFOS N° 86 - JUIN 2014

13


Opération Ciné Plein Air à l’Esplanade le 25 juillet à 22 h « repli au gymnase en cas de pluie »

Le jour des Corneilles

Film d’animation réalisé par Jean-Christophe Dessain


Saint-Yrieix-sur-Charente - Magazine municipal 86 - Juin 2014