Issuu on Google+


S ommaire • p 4 ACTUALITÉS Travaux, "de l'importance d'être conseiller général"

• p 6 AFFAIRES SCOLAIRES Dossier

DITORIAL

• p 8 MANIFESTATIONS Fête des Vendanges, Nettoyons la Nature, Bal de l'Airial, Rencontres Girondines…

• p 10 INFOS PRATIQUES Infos, pharmacies de garde, Le truc du jardinier, fiches pratiques…

• p 12 CULTURE Bibliothèque, Ecole de musique…

• p 13 TERRE DE GASCOGNE Rubrique sur les mots gascons…

Madame, Mademoiselle,

Monsieur,

• p 14 JEUNESSE

Les Centres de loisirs, la Maison des Jeunes……

• p 15 SPÉCIAL FORUM DES ASSOCIATIONS

Points de vue croisés……

• p 17 TRIBUNE LIBRE • p 18 ETAT CIVIL

SUPPLÉMENTS Journal des Associations

Les finances de l'Etat sont en crise. Il manque 9 milliards d'euros pour boucler le budget de la Sécurité Sociale, le système bancaire et de l'assurance est destabilisé. Vous vous imaginez bien que cela a des conséquences importantes sur le budget de notre commune : le manque à gagner provenant de l'Etat qui a desindexé ses participations au budget de la commune s'élève en retour à déjà 100 000 euros en seulement 3 ans ! Pour notre commune, cela est très grave, d'autant plus que le budget 2008 doit faire face : • aux dépenses supplémentaires liées à la réparation de la toiture des Halles de Gascogne (novembre-décembre 2007) • et bien sûr au sauvetage de la rentrée scolaire 2008 suite à l'effondrement d'un camion grue sur l'école primaire Jean Jaurès (30% de nos classes ont disparu d'un seul coup !) La conséquence de tout cela est que les économies accumulées au fil des années (1 millions d'euros en 2006) fondent comme neige au soleil. Nous sommes donc contraints de revoir un certain nombre de nos actions communales. Nous le ferons dans la transparence, dans la concertation et avec explications.

LE MAGAZINE DE LÉOGNAN N°4/08 - AUTOMNE (en supplément le Journal des Associations) Edité par la Mairie de Léognan 11 cours du Maréchal de Lattre de Tassigny 33850 Léognan Accueil : 05 57 96 00 40 Tirage : 4000 exemplaires Papier recyclable

Nous devons prendre nos responsabilités ! Nous n'avons aucune prise sur l'Etat, ni sur les coups du sort. C'est dans l'adversité que se mesure le courage et la lucidité; Nous savons que nous pouvons compter sur votre collaboration pour négocier au mieux l'avenir de notre commune.

Directeur de la publication : Bernard Fath

Rédaction - conception - réalisation : Véronique Pelletier - 05 57 96 02 11 vero.pelletier@mairie-leognan.fr Photos : Véronique Pelletier - Sébastien Ochoa Régie Publicitaire : EDIR - 05 57 81 70 77

Bernard FATH Maire de Léognan Conseiller Général du canton de La Brède Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

PAGE 3


CTUALITÉS Visite du chantier de la résidence Jean Monnet par Bernard Fath, les adjoints, Sigrid Monnier et Alain Labarbe, respectivement Directrice Générale et Directeur de l'investissement de Gironde Habitat.

TRAVAUX Carrefour de Pirèques Les travaux d'aménagement du giratoire ont débuté mi-septembre sous maîtrise d'ouvrage du Conseil Général. Pendant toute la durée des travaux (environ trois mois), le tronçon du chemin de Bel Air situé entre l'avenue de Bordeaux et le chemin de Grandjean sera fermé à la circulation. Il servira de base de vie au chantier et d'entrepôt des matériaux. La part communale concernant les bordures, trottoirs et canivaux et l'aménagement paysager, s'élève à 70 000 € TTC.

Assainissement • Un poste de refoulement va être installé route de Gradignan face à la résidence l'Ecureuil. Cet équipement permettra de PAGE 4

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

modifier le réseau eaux usées dans ce secteur et d'éliminer le réseau vétuste qui passe en propriété privée. Le poste de relevage situé en amont à l'intersection du chemin de Bel Air sera réhabilité. Les travaux d'un coût de 60 000 € TTC devraient démarrer courant octobre. • L'extension du réseau chemin de Bertrandille est programmée. Le dossier est en cours d'élaboration pour une consultation des entreprises prévue début 2009. La réalisation des travaux prendra deux mois et coûtera environ 100 000 €.

Route de La Brède Le démarrage des travaux est planifié au mois de mai 2009. En amont, la commune doit réaliser la réhabilitation des réseaux eaux usées et eau potable ainsi que la reprise de l'éclairage public. Parallèlement, EDF doit procéder au déplacement des poteaux électriques afin qu'ils soient situés sur le même côté de route. Pour mémoire, les aménagements comprennent : • l'élargissement de la route avec création d'une bande cyclable de part et d'autre de la chaussée jusqu'au chemin de Bertrandille, puis d'une piste

cyclable en site protégé jusqu'au rond-point de l'Europe. • la réalisation d'un tourne à gauche au croisement avec la route de saucats et d'un giratoire au carrefour Karl Marx/ Branon. • l'élimination des virages dangereux par la modification du tracé de la route à partir du chemin de Bertrandille.La circulation se fera en mode alterné pendant toute la durée des travaux, soit environ sept mois. Eglise Saint-Martin La première phase de restauration (façade et clocher) a reçu l'aval du Ministère de la Culture. Ces travaux, réalisés sous maîtrise d'œuvre de l''Architecte en Chef des Monuments Historiques sont programmés pour 2009 et évalués à environ 200 000 € TTC. L'ensemble de la restauration durera cinq ans (voir le Magazine n° 2/08 - p 6) Avant le démarrage de chaque phase, le Directeur Régional des Affaires Culturelles doit adresser à la commune l'autorisation d'engagement et l'arrêté attributif des subventions ministérielles. Les prochaines tranches de travaux concerneront l'intérieur

du bâtiment, notamment les peintures, la réfection du sol, la mise en conformité de l'électricité et du chauffage. Pour l'heure, l'Etat n'engage pas les opérations qui relèvent pourtant de sa compétence !

Résidence Jean Monnet Située route de Gradignan, cette résidence fait partie d'un programme global de 49 logements, le domaine de Leuhnan. Onze appartements, dont la construction est gérée par l'Office Public d'Aménagement et de Construction Gironde Habitat (OPAC) rentrent dans le cadre de la loi Solidarité et renouvellement urbainen vigueur depuis 2000 qui impose aux communes un quota de 20% de logements sociaux. Les appartements sont dotés de capteurs solaires (eau chaude) et d'une très bonne isolation. Ils seront livrés en avril 2009. Le reste du programme est composé de logements de type pavillonaire construits par la société privée Océanis et sont d'ores et déjà achevés. Dans le même esprit, le programme du Moulin de Brisson (chemin du Coquillat) comporte vingt-deux logements individuels à caractère social.


1998 - 2008 : L'IMPORTANCE D'ÊTRE CONSEILLER GÉNÉRAL C'est en mars 1998 que Bernard Fath, maire de Léognan, a été élu pour la première fois Conseiller Général du canton de La Brède. Dix ans après, les bénéfices d'un travail de terrain constant et combatif sont une réalité pour la commune de Léognan.

Le Conseiller Général L

1

2

E au cœur du système perEtre met d'agir plus efficacement. m Léognan est la plus importanL tte commune du canton de La Brède en terme de population B mais aussi d'infrastructures. m Le Conseil Général est un parL ttenaire fondamental pour une ccommune car il a vocation à ssoutenir et réaliser des équippements fondamentaux. Etre Maire et Conseiller Général M ppermet de passer du local au ggénéral et vice et versa, de réfléchir sur les grandes orientattions d'aménagement du territtoire cantonal et de développer ddes solidarités intercommunales tout en préservant l'idenle ttité environnementale de la ccommune.

Un cadre de vie touU jjours préservé

3

4

5 Légendes photos : 1-) Seres de la station d'épuration - 2) Rond-point du bourg dans le cadre de la Convention d'Aménagement de Bourg - 3) Inauguration de la Maison des Pitchouns en présence de Philippe Madrelle, Président du Conseil Général - 4) Giratoire du Pontaulic - 5) Déchetterie de Migelane avec tourne à gauche sur la départementale en direction de Saucats.

U cadre de vie contamment Un pperfectible est un leit motiv important pour construire im aautrement. La commune de Léognan s'est considérableL ment transformée ces dernièm rres années et, si le premier rôle eest tenu par le Maire, le mettteur en scène des connexions eet aménagements territoriaux eest parfois le Conseiller Générral, notamment pour : • Les réseaux d'assainissement eet d'eau potable où les subventtions sont indispensables pour m mener des travaux de qualilité. Dans ce registre, la station dd'épuration est un exemple pparlant. Cet équipement est à la pointe de la technologie, innovant dans le traitement in dde nos boues et à ce titre, larggement subventionné par le Conseil Général. C • Nos quatre axes routiers majeurs sont des routes départementales. Sans cesse, les dossiers ont été travaillés pour que chacune d'elle soit repensée,

recalibrée, aménagée pour un meilleur confort. Le résultat est à la hauteur des attentes : l'avenue de Cestas et l'avenue de Gradignan ont fait l'objet de travaux colossaux avec pistes cyclables, rondspoints, … et demain ce sera le tour de l'avenue de La Brède. Sans l'acceptation du Conseil Général, ces travaux sont impensables. • L'insertion de Léognan dans le schéma départemental des chemins de randonnées est en phase finale de concrétisation. Il a fallu beaucoup de tenacité pour obtenir ce résultat, beaucoup de pugnacité et dans ces cas là ; être Conseiller Général est un atout ! • La Convention d'Aménagement de Bourg signée avec le Conseil Général a remodelé le centre de Léognan, lui donnant un visage plus structuré, plus pratique et plus esthétique mais toujours à l'échelle d'une commune où il fait bon vivre. La prochaine tranche s'attachera au parvis de l'église, patrimoine classé monument historique.

La jeunesse considérée Penser l'avenir c'est aussi s'attacher à ce que la jeunesse léognanaise, dès son plus jeune âge, soit satisfaite non seulement de son environnement mais également de ses conditions de vie. Etre Conseiller Général c'est penser loin, c'est construire l'avenir sur des bases solides pour les plus jeunes • l'accueil des tout-petits fait partie de ces priorités afichées. L'octroi de subventions pour la construction de la structure multi-accueil de la Maison des Pitchouns a été décisive. Aujourd'hui, c'est dans un lieu

confortable et agréable mais surtout adapté que nos jeunes enfants passent leurs journées. • le dur combat mené pendant de longues années par Bernard Fath pour la construction d'un troisième collège s'est terminé par une victoire. En septembre 2006, le collège de Cadaujac ouvrait ses portes dégonflant ainsi les effectifs du collège François Mauriac à Léognan. Aujourd'hui, les conditions d'accueil et de travail y sont très correctes. Parallèlement, des travaux de modernisation et d'aménagement ont été réalisés comme la réfection du restaurant, la réhabilitation des classes de sciences, la construction d'un nouveau préau… autant de réponses favorables aux demandes d'un Maire mais néanmoins élu départemental. • Les transports scolaires des collègiens ont été améliorés en terme de circuits puisque deux quartiers ont été rajoutés à la demande du Conseiller Général : Loustalade et Mignoy. Par ailleurs, lors de la reprise de la délégation par la Communauté de communes de Montesquieu, Bernard Fath a veillé à ce que les tarifs restent abordables pour tous ceux qui empruntent ce service.

Subventions facilitées Dans bien des domaines le Conseil Général est incontournable, que ce soit pour la réalisiation des projets, leur faisabilité ou leur financement. C'est un travail quotidien qui doit être rigoureux et suivi car les procédures sont extrêmement complexes. "Nous nous sommes toujours efforcés d'obtenir le maximum des aides auxquelles la commune de Léognan peut prétendre" précise Bernard Fath. Plutôt avec succès !

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

PAGE 5


AFFAIRES SCOLAIRES

Bernard Fath et le Conseil municipal dont François Boulanger, adjoint aux affaires scolaires, et l'Inspectrice de l'Accadémie, Madame Lia, accueillent les enseignants lors du traditionnel pot de rentrée le 11 septembre dernier en Mairie.

UNE RENTRÉE MOUVEMENTÉE BIEN GÉRÉE Le mercredi 27 août, un camion grue s'est renversée sur l'école primaire Jean Jaurès. La stupéfaction a laissé la place à une très forte mobilisation de tous pour que les enfants reprennent le chemin de l'école en toute sérénité. Pari réussi bien que très coûteux ! Retour sur les faits. Les quelques travaux d'étanchéité à réaliser avant la rentrée ne nécessitaient pas l'intervention d'un tel engin. En effet, l'entreprise titulaire du marché a pris la décision d'utiliser un camion grue sans en informer la collectivité, d'où une totale incrédulité à l'annonce : "une grue s'est écroulée sur Jean Jaurès" explique Patrick Gantch, Directeur Général des Services de la commune de Léognan. Malgré cet accident, la reprise s'est déroulée sans heurts. Le dynamisme et la réactivité de tous les acteurs, élus, directeurs d'école, employés municipaux, associations, la compréhension des parents devant les difficultés d'organisation… ont permis une rentrée quasi normale.

En attendant les murs.

De haut en bas : Bernard FATH constate les dégats à Jean Jaurès - Une école provisoire face à la mairie - Les élus redécouvre les joies de la maternelle sous le regard de l'Inspectrice de l'Académie; PAGE 6

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

Pour pallier la destruction partielle de l'école primaire Jean Jaurès, la municipalité a "réquisitionné" les préfabriqués face à la mairie et ceux de l'école Marcel Pagnol le temps de recomposer une structure scolaire. La solution choisie consiste en des

modules de type Algéco installés sur le terrain de sport devant Jean Jaurès. Les enfants et leurs instituteurs (trices) s'y sont installés le 29 septembre au matin. Il aura seulement fallu un petit mois pour recomposer une nouvelle école !

Un coût exorbitant. La location des modules, les surcoûts de transports scolaires, d'aménagements temporaires, d'achats de mobiliers, clôtures et réseaux… tous les préjudices matériels consécutifs ont dû être comptabilisés. L'assurance de la commune a décidé d'anticiper les remboursements afin de ne pas pénaliser la commune et par extension les enfants. A titre indicatif, la location des bâtiments modulaires représentent un coût de 9000 euros hors taxes par mois ! Il est donc dans l'intérêt des assurances de trouver rapidement un terrain d'entente pour la reconstruction de la partie endommagée. Quoi qu'il en soit, il apparaît peu problable que ce soit avant la rentrée 2009.

De Kotonou à Léognan. L'école primaire Jean Jaurès était à l'honneur cette année, car après le matériel, ce sont les effectifs qui ont été bouleversés tant dans les enseignants que dans les élèves. Ainsi, l'école accueille un nouveau directeur, Stéphane Sinnaeve qui arrive tout droit de l'école française de la capitale du Bénin, Kotonou. Trois autres enseignants ont fait leur première rentrée à Léognan : Madame Pascale Feydieu (CP), Claude Brayle , binome de Stéphane Sinnaeve dans son temps de gestion administrative, et enfin, Madame Pigeyre, nommée pour l'ouverture d'une dixième classe. Cette classe supplémentaire permet de dégonfler les CM2 et de faire deux CM1, sans doubles niveaux. L'école primaire Marcel Pagnol accueille également une nouvelle institutrice en charge d'une classe de CM1/ CM2, Maud Guittonneau. Nous leur souhaitons de passer une très bonne année à Léognan.


A

savoir

L'année scolaire 2008-2009 concerne 848 enfants répartis comme suit : • Primaire Jean Jaurès : 10 classes pour 252 élèves • Maternelle Jean Jaurès : 5 classes pour 123 enfants • Primaire Marcel Pagnol : 12 classes pour 312 écoliers • Maternelle Pauline Kergomard : 6 classes pour 161 élèves • Quotidiennement, 640 repas sont préparés en moyenne, 355 enfants sont pris en charge par le service municipal de transport scolaire et 220 élèves fréquentent les accueils périscolaires.

Info Monsieur Picamal, nouveau principal du collège François Mauriac, remplace Monsieur Mangarduque.

Calendrier Cette année, les vacances scolaires sont les mêmes pour tout le monde, primaires, collègiens et lycéens. • Toussaint : du samedi 25 octobre au jeudi 6 novembre 2008 • Noël : du samedi 20 décembre 2008 au lundi 5 janvier 2009 • Hiver : samedi 14 février au lundi 2 mars 2009 • Printemps : du samedi 11 avril au lundi 27 avril 2009 • Eté : du jeudi 2 juillet au mercredi 2 septembre 2009 Le départ en vacances a lieu après la classe, la reprise des cours le matin des jours indiqués.

Comme de coutume, François Boulanger, adjoint délégué aux Affaires Scolaires, Patrick Gantch, Directeur Général des Services et Pascal Dubernet, responsable du service Education accueillaient le 24 septembre dernier le personnel municipal intervenant dans les écoles (services, bus, cuisines…).

MANGER BIO, C'EST TOUT BON ! Dans le cadre de sa politique de développement durable, la municipalité a souhaité intégrer des repas bio aux menus des enfants dans les restaurants scolaires. Un repas bio hebdomadaire. L'organisation de repas bio dans les restaurants scolaires est loin d'être anecdotique pour l'environnement et pour la santé. D'une part, cela permet d'éduquer les enfants sur les liens qui existent entre alimentation, agriculture et environnement, et d'autre part, offre la possibilité à tous les enfants, quels que soient les revenus de leurs parents de tester, de goûter les produits bio et de bien manger. Dans le cadre du renouvellement de contrat avec la Sodexo, la municipalité a souhaité intégrer aux menus scolaires des repas bio. Arriver à un repas par semaine est l'objectif mais il faut le faire progressivement car le coût de l'opération est assez élevé. Sachant qu'il était impensable d'augmenter le prix des repas, la planification dans le temps s'est avéré comme la meilleure solution. Dès cette année scolaire, les enfants auront un repas bio par mois, l'an prochain ce sera un toutes les trois semaines et ainsi de suite jusqu'en 2011 où il y aura un repas bio hebdommadaire. Le 16 septembre dernier, les enfants des écoles maternelles et élémentaires ont pu apprécier et parfois découvrir ce que signifiait "un repas bio". Car il n'y a pas que des légumes ! Le menu était très alléchant : couscous (légumes et viandes garantis bio), camembert et fruit. Prochain repas attendu en octobre, et au menu…la surprise du chef Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

PAGE 7


ANIFESTATIONS Un grand merci à tous les participants

1

3

2

7 8

4

9 10

5 11 12 13

6 PAGE 8

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

Légendes photos : 1) Ouverture de la Fête des Vendanges - 2, 3) Dégustations rue des Teroirs- 4) Jeux anciens pour les enfants - 5) Les mannequins du concours d'élégance - 6) Repas pique-nique samedi midi- 7) Démonstration des rouleurs de barriques - 8) Band'a Léo - 9) Dégustation du vin nouveau - 10) Remise des récompenses du concours de peinture - 11) Inauguration du rond-point Pessac Léognan au carrefour de la route de Cestas et du chemin des Terres Rousses - 12) Les jeunes de la Maison des Jeunes et du Conseil Municipal des Jeunes distribuent les éco-gobelet - 13) Rue Louise Michel pendant le bric à brac dimanche matin.

7


GALERIE PHOTOS

6

1

7

2

2

7

3 8

9

4 5 1) Inauguration du local de l'Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne (AMAP Pêche de vigne) qui permet à tous les adhérents de récupérer un panier de légumes et autres produits livré directement par le producteur (renseignements : http//pechedevigne.free. fr)- 2) Inauguration de l'exposition sur le Japon de Andrée Gellier en présence de Michel Zimmer, adjoint à la culture, et des conseillères municipales Marie-Hélène Dubois et Elise Tolo - 3) Discours de Bernard Fath devant un parterre de Directeurs Généraux des Services de la Fonction Publique Territoriales lors des Rencontres Girondines à Léognan (sept. 2008)- 4, 5) Bal traditionnel de l'Airial pour la Fête du Patrimoine - 6) Concert des jeunes suédois du Kortjake à l'église Saint-Martin - 7) L'équipe des Sylvie's de Léo, composée des léognanaises Sylvie Bancheraud et Sylvie Condon est partie le 9 octobre pour la 8ème édition du Trophée des Roses des Sables - 8) Opération Nettoyons la nature avec les jeunes léognanais encadrés par - 9) Ouverture du Point Infos Tourisme

9 Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

PAGE 9


NFOS PRATIQUES les numéros utiles sont disponibles dans le guide léognan pratique et sur le site www.mairie-leognan.fr

PHARMACIES DE GARDE

> OCTOBRE <

•/• LES DECHETS

•/• SERVICES

◊ COLLECTE

◊ MAIRIE

• verts et encombrants

Tél : 05 57 96 00 40 Fax : 05 57 96 00 41 Services Techniques Municipaux : 05 57 96 02 20 www.mairie-leognan.fr • lundi, mercredi, jeudi : 8h > 12h 14h > 17h 30 • mardi : 8h > 12h / 14h > 19h • vendredi : 8h > 12h / 14h > 16h

◊ RECENSEMENT

•/• A SAVOIR

◊ FORUM EMPLOI

0 805 020 002 (appel gratuit) Pour les dates de collecte, reportez-vous au calendrier 2008.

• porte à porte - om 05 57 96 01 22 / 05 57 96 01 24

◊ DÉCHETTERIES La déchetterie de Migelane est ouverte tous les jours sauf les jours fériés : • du lundi au vendredi inclus de 13h à 18h • le samedi de 8h 30 à 18h • le dimanche de 8h 30 à 13h.

•/• L'ENTRETIEN Pour tout litige de voisinage, contacter le conciliateur du canton, monsieur Navarro au 05 56 67 32 33

◊ TRAVAUX BRUYANTS Ils sont autorisés uniquement les • jours ouvrables : 8h 30 à 12h et 14h 30 à 19h 30 • samedis : 9h > 12h / 15h > 19h • dimanches, fériés : 10h > 12h.

FEUX DE JARDIN • Par arrêté préfectoral du mois de juillet 2005, les incinérations sont interdites. • En forêt, ne faîtes pas de feu et ne fumez pas. • En cas d'incendie ou de départ de feu, appelez le 18 ou le 112.

◊ TROTTOIRS De manière générale, les propriétaires ou les locataires doivent maintenir leurs trottoir et caniveau en état de propreté. En hiver, ils sont tenus de permettre le passage des piétons en toute sécurité.

◊ ÉLAGAGE L'élagage des arbres et des haies incombe au riverain, propriétaire ou locataire, qui doit veiller à ce que rien ne dépasse de sa clôture sur la rue. En revanche, il est interdit de couper les branches dépassant d'une clôture sans l'accord du propriétaire. PAGE 10

par mail à vero.pelletier@mairie-leognan.fr ou par courrier.

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

◊ CCAS Toutes les personnes qui ont besoin d'une assistance respiratoire peuvent bénéficier, en cas de catastrophe naturelle type tempête de 1999, de l'installation d'un groupe électrogène. Renseignement au CCAS : 05 57 96 00 46 (48)

•/• NOUVEAU ◊ EXPERT COMPTABLE En novembre 2007, Béatrice Guillemin a ouvert un cabinet d'expertise comptable 157 route de Loustalade (fiscalité, social, tenue de compte… sauf commissariat aux comptes). Pour tous renseignements : Tel/fax : 05 56 64 72 59 06 21 60 72 31 / 09 61 01 26 11 beatrice.guillemin@hotmail.fr

◊ SOINS À DOMICILE Un nouveau cabinet infirmier s'est installé au Hameau de Bel Air, 8 avenue de Bayonne. • Myriam Vincent Lassus : 06 79 85 95 99

◊ ESTHÉTIQUE • Le Palais de la Beauté vous invite à découvrir un univers à petit prix depuis le 8 juillet dernier. Ouvert du mardi au samedi inclus - 05 57 96 76 89

◊ GUIDE PRATIQUE Le guide Léognan Pratique est en cours de réactualisation. Si vous avez des modifications ou des informations à signaler, n'hésitez pas à contacter le service communication par téléphone au 05 57 96 02 11 ou

Le prochain recensement de la population aura lieu du 15 janvier au 14 février 2009. Durant cette période, des agents recenseurs se présenteront chez vous pour accomplir les formalité necessaires. (voir page ci-contre) Le Plan Local Pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE) des Graves et ses partenaires organisent le 20 novembre prochain le Forum emploi aux Halles de Gascogne. Plus d de 50 entrepriGascogne ses issues du tissu économique local sont attendues. Elles proposeront des emplois de tous niveaux de qualification dans différents secteurs d’activité. Plusieurs modalités de rencontre seront possibles : stands, bourse à l’emploi, mais aussi "job dating", entretiens express de 5 à 10mn pour se présenter et établir un premier contact… Renseignements : PLIE des Graves : 05 56 49 62 75

• le 19 : LAFUE (842, route de Toulouse, Cadaujac) 05 56 30 71 07 • le 26 : CENTRE (7 cours Maréchal Leclerc, Léognan) 05 56 64 75 58

> NOVEMBRE < • le 1ER : DESBORDES (route Mirebeau, Martillac) 05 56 72 01 14 • le 2 : GOI (place Gustave Lamarque, Castres) 05 56 67 01 32 • le 9 : BLONDEL (1 route de Castres, St-Morillon) 05 56 20 20 75 • le 11 : ORENES (avenue Général de Gaulle, Cadaujac) 05 56 30 94 02 • le 16 : LATOUCHE (Lotissement Baron d'Eyrans, St-Médard) 05 56 72 75 16 • le 23 : BÉZIADE (route de l'Aruan, Beautiran) 05 56 67 53 33 • le 30 : VARINOT (avenue Charles de Gaulle, Saucats) 05 56 72 22 30

◊ CPAM 36 46 : c’est le nouveau numéro de téléphone de la Caisse primaire d'assurance maladie de la Gironde. Grâce à cette nouvelle numérotation les assurés bénéficient d’une baisse du prix de l’appel (0,028 € la mn en heures pleines contre 0,12 € auparavant).

◊ POINT TOURISME Le point d'informations sera ouvert tout le mois d'octobre les samedis de 10 à 13 heures. Il sera ensuite fermé n'ouvrant que pour des circonstances exceptionnelles comme, par exemple, la journée portes ouvertes des Pessac - Léognan. Tél : 05 56 78 47 72 mail : info@otmontesquieu.

> DÉCEMBRE < • le 7 : CENTRE (7 cours Maréchal Leclerc, Léognan) 05 56 64 75 58 • le 14 : CAPDEVILLE (6 place Montesquieu, Labrède) 05 56 20 20 06 • le 21 : SABLES (rue Jules Guesde, Léognan) 05 56 64 76 66 • le 25 : NORMANDIN (22 avenue Mal Foch, Léognan) 05 56 64 01 37 • le 28 : DESBORDES (route Mirebeau, Martillac) 05 56 72 01 14


RECENSEMENT Depuis 2004, le recensement de la population a lieu tous les cinq pour les communes de moins de 10 000 habitants. Il permet de connaître la population de la France dans sa diversité ainsi que son évolution. Le recensement respecte les procédures approuvées par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). (Cnil) Les réponses aux questionnaires sont strictement confidentielles. Elles sont transmises à l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), seul habilité à exploiter ces données. Le recensement est une opération placée sous la responsabilité de l'Etat. Il est : • utile car il fournit des statistiques sur le nombre d'habitants, le nombre de logements et sur leurs caractéristiques : âges, professions exercées, conditions de logement, modes de transport, déplacements quotidiens… Les résultats du recensement permettent d'éclairer les décisions des pouvoirs publics, des professionnels, des entreprises et des associations pour mieux répondre aux habitants. • Obligatoire, car même si participer au recensement est un acte civique, c'est également une obligation aux termes de la loi du 7 juin 1951. Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez consulter le site : www.insee.fr (rubrique recensement)

LE JARDINIER TRUC DU

Trucs

Le jardinier se doit de préparer le potager pour le printemps prochain. Il apportera une bonne fumure en incorporant fumier ou compost bien décomposé (attention auxs planches où l'on doit semer les légumes ne le tolérant pas tels que oignons, échalotes, aulx, pois...). En fumure de fond, on peut apporter de la poudre d'os, du Patentkali. La chaux, quant à elle ameublit les terres argileuses, diminue leur compacité ; à épandre en fin d'automne avant de tourner la terre. On se doit de rappeler que comme les cendres de bois, il ne faut pas l'incorporer en même temps que le fumier car leur contact provoque la perte de l'ammoniaque que celui-ci contient. Enfin, il est encore possible de récolter vos propres graines en fin de saison. Coupez par temps sec les fleurs (oeillets et roses d'inde, gazanias, basilic, persil…) et faites les sécher sur un papier journal. Stockez les tout simplement dans des enveloppes à l'abri de l'humidité sans oublier toutefois d'y inscrire le nom de la variété. • Pour nos cuisinières, un morceau de sucre dans l'eau de cuisson des petits pois les rends plus moelleux • Ramassez plus aisément les feuilles mortes en tendant un morceau de grillage entre les dents de votre rateau. • Conservez des pommes de terre juste épluchées sans qu'elles se colorent en brun dans de l'eau très citronnée.

LES MAJORATIONS • La règle : les allocations familiales sont versées sans conditions de ressources dès le deuxième enfant en métropole (dès le premier dans les DOM). Elles sont dues à compter du mois civil qui suit la naissance ou l'accueil du deuxième enfant. En plus des allocations familiales, des majorations sont octroyées en fonction de l'âge des enfants sachant que l'aîné d'une famille de deux enfants ou d'une famille où il ne reste que deux enfants à charge n'y a pas droit. Enfin, une allocation forfaitaire est versée pour les jeunes de 20 ans jusqu'au mois précédent leur 21ème anniversaire sous réserve que, s'il travaille, il ne gagne pas plus d'un montant plafonné déterminé et d'avoir perçu les allocations familiales pour au moins trois enfants. Ce qui change : à partir du 1er mai 2008, les deux majorations des allocations familiales octroyées pour les enfants âgés de 11 ans puis 16 ans disparaît au profit d'une seule servie à l'âge de 14 ans. • En pratique : la majoration unique ne concerne que les enfants nés après le 30 avril 1997. Les anciennes dispositions (deux majorations) restent applicables aux enfants qui en bénéficiaient avant cette date et qui continueront à les percevoir jusqu'à leur 20 ans. Le montant de la majoration unique à 14 ans sera égale à la majoration actuelle pour un enfant de 16 ans. Les autres montants des majorations (11 et 16 ans) sont inchangés. Pour tous renseignements complémentaires : www.caf.fr ou 0 820 25 33 10

L'ÉCO-PARTICIPATION Par Jocelyne Pellet - conseillère municipale

Les déchets e : Les déchets d'Equipe-ments Electriques et Electroniques font l'objett n d'un décret quant à leurs collecte et revalorisation (n°2005-829).Les distributeurs doivent les repren-dre gratuitement lors de l'achat d'un appareil neuf. La Communauté de communes de Montesquieu organise la collecte de ces déchets 3E depuis septembre 2007 et, pour ce faire, adhére fié à Ecologic, à Recyclum, organismes agréés par l'Etat, et a confi au groupement Sita Sud-Ouest/Envie/Val+ la collecte, le dé-mantèlement, le réemploi et la valorisation de ces déchets.

cinq famille permettent de distinguer ces déchets. Lee gros électroménager du froid (GEM froid) correspondant aaux congélateurs, réfrégirateurs, climatiseurs… Le gros électroménager hors froid (GEM hors froid) comme les lave-linges, les radiateurs électriques… Les écrans type téléviseurs, minitels, informatiques… Les petits appareils en mélange (PAM) et les Lampes (hors lampes à filaments)

Développement durable : Envie Gironde et Val + sont des roentreprises d'insertion par l'économique. Envie Gironde propose également les appareils rénovés à bas prix dans son ma-gasin de Pessac. Le choix de ce groupement permet d'allier préservation de l'environnement et développement d'une économie sociale et solidaire.

l'éco-participation est payée par le consommateur lors de l'achat d'un nouvel appareil. Correspondant aux coûts de collecte et de traitement de cet appareil en fin de vie, elle est répercutée à l'identique du producteur au distributeur jusqu'au consommateur, dernier maillon de la chaine. Participer au financement de la fin de vie des produits que nous consommons, en toute connaissance de cause, rapporter nos appareils usagés d dans un point de collecte, c’est aussi une autre façon de consommer, plus citoyenne et plus responsable.

Chronique des Jardiniers de France : 0 826 02 03 13 Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

PAGE 11


ULTURE

BIBLIOTHÈQUE : UN PROGRAMME CHARGÉ Après le forum des associations, les animations proposées par la bibliothèque redémarrent : Lire en Fête, Fête du Livre, lectures à voix hautes, contes deNoël…il y en a pour tout âge. Allons voir…

Espagne E Es pa en fête. Les 10 et 12 octobre tob dernier deux animations deu étaient propoéta sées à l'Espace sé culturel Georcu gges Brassens dans le cadre d de la manifesd tation Lire en tat Fête organisée avec l'association Lettres du Monde sur le thème de l'Espagne. • Le vendredi 10, la Compagnie Gardel nous emmenait dans la Barcelone de l'aprèsguerre civile pour une ne lecture avec piano et vidéo de L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon. 2 • Le dimanche 12 us s'adressait aux plus

jeunes, de 3 à 6 ans, et leur proposait comptines, berceuses et jeux de doigts en français et espagnol. Colibri et Laurent T. ont été très appréciés des petits !

promouvoir la lecture. De nombreux ateliers autour de la littérature jeunesse seront proposés, des auteurs ou illustrateurs feront des interventions dans les écoles et au collège mais aussi des séances de dédicace, des expos, la vente de livre, des jeux, des lectures animées…

Ma maison…

La Fête du Livre a accueilli plus de trois mille visiteurs en 2007 ! Fenêtre sur le monde, le livre reste un incontournable à l'ére du tout numérique.

Du 6 au 13 novembre prochain, c'est sur le thème Maisons du monde que se tiendra aux Halles de Gascogne Gasc la 13ème édition éditi de la Fête du Livre Liv jeunesse. Le FCPE FC a passé le relais re à l'association t léognanaise Marquepage M qui œuvre œ afin de

LA MUSIQUE SE MET EN SCÈNE Un document d'information sur l'enseignement musical disme pen pensé à Léognan a éété édité à l'occasion du Forum ca d des associations. V Vous y trouverrez toutes les informations indispensables PAGE 12

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

comme les disciplines possibles, les professeurs et leurs coordonnées, les modalités d'inscription… N'hésitez pas à vous le procurer, il est disponible à l'Espace culturel Georges Brassens et en Mairie. Vous pouvez également le télécharger sur le site de la commune.

Plus d'animations En fin d'année, deux autres animations seront proposées aux léognanais : des lectures théâtralisées par Nougatine et des contes de Noël pour

les tout-petits par la comp ag nie de l'Arbre soleil début décembre. V o u s trouverez toutes ces informations dans le document "Programme automne" disponible à la bibliothèque. La bibliothèque municipale dispose d'un fonds de 18 000 documents, des magazines, des jeux sur cd-roms, des livres audio et met à votre disposition la presse du samedi. Vous pourrez également naviguer sur internet et télécharger sur le site municipal la liste trimestrielle des nouveautés. www.mairie-leognan.fr

L'o r c h e s tre à cordes de Michel Moureau, professeur à Léognan Mu sique, composé d'artistes confirmés s'est installé une semaine en résidence à l'Espace culturel Georges Brassens cet été. Un concert gratuit a ensuite été donné dans l'Eglise Saint-Martin. Du pur bonheur pour les mélomanes.


LÉOGNAN,

Cette nouvelle chronique traitera de notre culture gasconne. e.

TERRE DE GASCOGNE SC O G N E

par Dominique Gourguess avec la précieuse collaboration d'Elise Tolo, et de Marie-Christine Ithurria.

L unh han n, pa paí deu Lop, viladge de Gaasconha país Am mic i leccte t ur, adiù. Com va ? Que va plan ? Bienvenu, de nouveau, dans les arcanes de notre "paíss de deu Lop". Lo Les noms gascon Lo ns de Léognan sont quasiment autant d’énigmes à déchiffrer. V ilà commen Vo en nt n no ous allons essayer dee faire pour en élucider le plus grand nombre. Nous avons divisé Léognan en n quatre grands secteurs en fonction des axes de circulation qui croisent notre commune : Route d qu de Bordeaux / Avenue de Cestas, Avenue de Cestas / Route de M de Mont de Marsan, Route de Mont de Marsan / Avenue de la Brède, Avenue de La Brède / Route de Bor de o deaux. Nous avons recensé, parr secteur, tous les noms de quartiers, de lieux-dits, d’airials, de rues même, dès lors qu’ils semblentt relever d’une histoire, d’une caractéristique, d’une particulari la rittéé gasconnes Nous publierons ces listes lors du prochain Léognan-Magazine, et nous verrons sii eelll lles sontt ju j stes et exhaustives, car, amic a lecteur, aco, ce sera à vous de jouer, si vous voulez nous f irre parven fa nirr une modification, corrigger une erreur, compléter un oubli. Puis, à chaque parution de notre jou ou urn r al communal, nous pro oposerons d’expliquer, de manière justifiée, quelques uns de ces noms, ré r pa p rtis sur les quatre secteeurs. Si vous n’êtes pas d’accord avec notre explication, vous nous le dire rez aussi. Enfin, si nous ne parvenons re p pas à donner une explication pour un mot, nous l’avou ou o uer eronss et solliciterons votre aide. Impossible n’est pas gascon et l’union fait la force. No ouss publiierons toutes vos contributiions, tous vos commentaires, sauf si vous vous y opposez. Et saauf u si vouss nous l’interdisez, nous m mentionnerons également vos noms, pseudonymes ou toute maanièree de de vous faire connaître que vo ous souhaiterez, ainsi que votre quartier, et votre commune, si vou us n’ n êtes pas de Léognan. Po ou ur nous joindre : • Paarr courrier : Dominique GO OURGUES – Conseiller Municipal – Rubrique Gasconne du "L Le Ma Ma Magazine nee" - Mairie de Léognan – Avenue de Cadaujac – 33850 LEOGNAN. • Par fax : 05.57.96.00.41 • Par mail à la rédaction du Maagazine : vero.pelletier@mairie-leognan.fr Allez, avant de terminer, une p petite mise en appétit : • Les Peyrères : Peyrè , en gascon , veut v dire maçon. Peyrero , ce sont les carrières de pierre et peyro, la pierre. Quant aux peyrigos, ce sont des champs couverts de pierre, des routes empierrées. Dans les années 1700, à Léognaan, la noblesse et le clergé se partagent les domaines et le lééog o na nanais du peuple y est serviteur, s’’il ne travaille pas à l’extraction de la pierre dans les peyrères ou dans ou ans le an les fabriques de tuiles et de po oteries. •L Le e Coqu oquillat : on trouve à Léogn oq nan de très nombreux fossiles d’animaux marins et de coquil qui qu illaage ges da d ta t nt de l’époque tertiaire, alors qu’une grande partie de l’Aquitaine était encore sous les eeaau le uxx de la la mer. C’est dans le quartieer du Coquillat qu’on en a trouvé le plus grand nombre, d’où so on nom nom. L’eexxp no plliica c tion des pèlerins dee Saint Jacques de Compostelle, munis de leur signe de reco onn nnai aaiiss ss nce ssan ce, leeur coquille, accrochéee à leur bourdon, (bâton) n’est pas en l’occurrence celle qu’il faut rettenir, m fa mêême s’ils passaient par L Léognan en grand nombre. L’église Saint Martin possédait à ce moment-làà un petit dispensaire pou ur les soigner. Vous verrez bientôt leur itinéraire de traversée de notre commu une ne de l’avenue de Graadignan au chemin du Barp, reconstitué et fléché. ne, Et une peti tiite légende, pour finir, rapportée par M. SAVIGNAC, de Mignoy. Il y a plusieurs siècles, un hiver très riigoureux s’abattit sur la région bordelaise. Le froid fut si intense et si durable que les bêtes férocess sortirent des grandes forêts et s’approchèrent des maisons. On vit alors des ours, dans le quartierr de Lipomey, près du chemin du Barp, au sud de la Commune. C’est depuis que ce quartier a pris p ce nom. D’accord ? Pas d’accord ? Et pourquoii ? Il nous semblait que l’origine de ce nom pouvait venir de "pomèir ou pomèr", (prononcer "poum meÿ ou poumè"), le pommier. Les ours aimaient-ils "las pomas", les pommes ? Ou étaient-ils "pau umés", loin de leurs forêts originelles ? Adixatz la companha. A benlèu. E haut Leunhan ! Au revoir à tous. A bientôt. Et vive Léognan.

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

PAGE 13


EUNESSE Centres de loisirs - pot de clôture

LES CENTRES DE LOISIRS SE PORTENT BIEN ! Les familles sont venues nombreuses aux Halles de Gascogne assister au spectacle des enfants suivi d'un apéritif de clôture de la saison estivale offert par la municipalité. Le petit livret rouge. Tous les animateurs ont reçu le "petit livret de l'animateur" lors de leur recrutement. Une innovation 2008 qui deviendra la règle : ce fascicule rappelle les fondamentaux du métier d'animateur.

Pour les plus grands (616 ans), les effectifs sont restés stables par rapport à l'an passé. Les activités sportives remportent toujours autant d'adhésion, et les camps affichent complet. Cette année, seize enfants ont vécu leur première semaine de camping et cinq jeunes ont participé à un miniraid à Villandraut.

Changement d'adresse. Cette année, le centre de loisirs des 3-6 ans (photos de 1 à 4) s'est implanté dans les locaux de l'école maternelle Pauline Kergomard en raison de travaux de restructuration à l'école maternelle Jean Jaurès avec une fréquentation toujours à la hausse. Durant toute l'année les tout-petits continueront d'être accueillis dans l'école Pauline Kergomard. Les activités extra-centre o ont remporté un grand ssuccès : la vallée musicale d du Verdelais, Aqualand ((une première fois !) ou eencore la forêt des Landes où chaque enfants a d planté une graine de pin p dans la pépéinière. d

PAGE 14

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

Spectacle émouvant. Les derniers jours de centre ont été consacré à la préparation d'un spectacle à l'attention des parents. Ainsi, lors du pot de clôture de la saison le 29 août dernier, les enfants ont donné une représentation unique sur le thème de l'Afrique devant un parterre ébahis de parents, directeurs, animateurs et élus, dont Monsieur le Maire !

EN BREF Conseil Municipal des Jeunes : la reprise.

L première La iè année é d de mandat d t s'est achevée le 5 juillet dernier par un pique-nique républicain au Lac Bleu. Avec la rentrée, les réunions mensuelles ont repris dès le samedi 20 septembre dans la salle du Conseil Municipal. Les prochaines dates de rencontres sont programmées les samedis suivants de 10h 30 à 12h : • 11 octobre - 15 novembre - 13 décembre - 10 janvier - 7 février - 7 mars - 4 avril - 16 mai - 6 juin et 4 juillet (pique-nique)

Rappel Les centres de loisirs 3-6 ans et 6-16 ans sont ouverts tous les mercredis et durant toutes les vacances scolaires de 7h 30 à 18h 00 excepté pour

les vacances de Noël.

La Maison des Jeunes fonctionne tous les mercredis de 14h à 18h et les vendredis de 20h à minuit. Durant les vacances de Toussaint, des activités à la carte seront possibles sur proposition des jeunes présents.


PÉCIAL FORUM DES ASSOCIATIONS

POINTS DE VUE CROISÉS Les quatre "metteurs en scène" du Forum des associations, Muriel Eyl, adjointe aux sports, Michel Zimmer, adjoint à la culture et à l'animation, Christophe Bedou, président de l'Office Municipal Socio-Culturel et Stéphane Garcia, président de l'Office Municipal des Sports répondent à trois questions…

• Que représente le Forum des Associations ? Muriel Eyl : le Forum des Associations est un moment phare pour le sport à Léognan. C'est à ce moment précis que tout se joue en terme d'inscription ! Les parents viennent avec leurs enfants pour choisir une activité, ensemble. Et c'est chaque année une vraie réussite ! Michel Zimmer : je suis toujours étonné de la solidarité qui se dégage du Forum des Associations. Cette manifestation est le reflet de cette envie, de cette volonté de faire les choses ensemble, en harmonie. Christophe Bedou : le Forum des Associations, c'est avant tout la mise en lumière du travail des bénévoles. C'est un projet commun qui nécessite l'implication de tous, élus, associations, employés municipaux… Il existe une collaboration très fraternelle et conviviale qui nous pousse vers un résultat commun… plutôt réussi. C'est aussi le moment où chacun peut se dire que le mouvement associatif ce n'est pas seulement "consommer de l'activité" mais aussi se demander dans quelle association on peut être utile. Stéphane Garcia : c'est un moyen de présenter ce qui se fait sur la commune : en un point, en un jour, chaque léognanais voit toutes les activités associatives de la commune. Le Forum permet aux associations de se rencontrer, de créer un lien social fondamental, en atteste le repas du midi auquel

participe quasi unanimement toutes les associations. Cette année 170 repas ont été servis !

C'est une dynamique essentielle qu'il faut renforcer.

• Peut-il, doit-il évoluer ? ME : le Forum a beaucoup

repas de midi où les associations se retrouvent et échangent sans se demander qui est "sport" ou qui est "culture". Il y a de la générosité, de la joie à être ensemble. Le Forum ferme au public et, ce temps consacré, dédié aux membres actifs bénévoles des associations est extrêmement riche. MZ : il y en a plein, du matin au soir, mais il est vrai que le temps du repas est irremplaçable ! C'est un travail très lourd pour les associations et ce pique-nique convivial respire la joie et la bonne humeur. CB : J'ai beaucoup aimé et apprécié le sens de l'animation de mon collègue président de l'OMS, et plus généralement le bon état d'esprit qui a régné entre tous les participants. La fermeture entre 13 et 15 heures permet aux acteurs de ce forum de partager un excellent repas préparé avec soin par une équipe de bénévoles bien rodée ! SG : Le temps fort c'est le Forum ! Permettre au travers d'un travail en commun entre la municipalité, les deux Offices et tous les participants bénévoles, l'existence même de ce Forum qui, de manière exhaustive, présente toute la richesse de la vie associative léognanaise, voilà un moment fort que nous devons nous attacher à reconduire chaque année !

évolué depuis sa création : de fête du sport en 1996, il est ajourd'hui un moment incontournable pour toutes les associations léognanaises, qu'elles soient culturelles, sportives, caritatives… C'est un investissement énorme, en temps, en matériel… C'est environ sept à huit mois de travail pour tout caler. MZ : je crois qu'il faudrait avant tout poser la question aux associations. A la fin de la journée, les participants sont épuisés. Cette année, près de mille personnes sont venues ! CB : Nous avons apporté des modifications d'ordre matériel : disposition en étoiles, plan des stands, diaporama… Nous pouvons toujours chercher des améliorations techniques comme une meilleure sonorisation de l'arène ou proposer un planning d'animation des assos plus dense, donner un aspect très spectaculaire… mais je crois que cette année 2008 nous avons atteint notre rythme de croisière et qu'un bon équilibre a été trouvé. SG : Bien sûr ! Je crois qu'il faut intensifier les animations au centre de l'arène qui est le poumon du Forum. Il faut permettre à un maximun d'associations de participer aux démonstrations.

• Quel est le temps fort ? ME : c'est sans conteste le

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

PAGE 15


RIBUNE LIBRE PROGRÈS ET OUVERTURE POUR LÉOGNAN

L'allocution très attendue du président de la République Nicolas Sarkozy, jeudi 25 septembre à Toulon, pourrait se résumer ainsi : la France va mal, la France est en crise. Ce discours était jalonné de plusieurs annonces comme la "suppression de 30 600 postes de fonctionnaires en 2009" pour redonner un peu d'air et préparer l'avenir, l'extension du bonus-malus "pour relever le défi écologique" ou encore, ce qui concerne tout particulièrement le fonctionnement des communes "la diminution du nombre d'échelons territoriaux (…) source d'inefficacité et de dépenses supplémentaires". Un discours plein de compassion pour ces "français qui ont peur pour leur emploi, leurs économies, leur pouvoir d'achat", mais avec peu de propositions pour réguler ce marché qui s'est emballé, juste une conclusion : il n'existe pas de solution miracle ! L'analyse est lucide, les conclusions pragmatiques mais tellement tardives ! Cette crise a évidemment des conséquences désatreuses pour le budget des collectivités locales. Déjà, l'accélération de la décentralisation, dans les compétences mais pas dans les financements, a énormément amputé les budgets et donc, par voie de conséquence, les projets, les investissements… Les collectivités locales doivent faire face sur tous les fronts. "Il ne s'agit pas de sacrifier l'avenir au présent" déclarait le Président, soit. Mais il ne faut pas non plus sacrifier le présent et prendre encore plus à ceux dont le pouvoir d'achat est déjà faible. Alors, les collectivités vont devoir s'adapter car, malgré les nombreuses annonces gouvernementales de ces dernières semaines, la crise est devant nous. La commune de Léognan, comme tant d'autres, va devoir revoir sa politique publique. C'est un système qui s'effondre sous nos yeux, et nous, collectivités territoriales sommes en première ligne. Nous devrons être lucides, responsables mais également optimistes. Nous devrons prendre des décisions et les assumer. Nous l'avons toujours fait, continuerons à le faire dans la transparence, le dialogue et la concertation.

Bernard Fath Maire de Léognan Conseiller Général du canton de La Brède

ENSEMBLE POUR LEOGNAN Madame, Mademoiselle, Monsieur, Rentrée difficile pour les élèves de Jean Jaurès : après l'accident survenu avant le rentrée des classes, félicitons les services techniques pour leur bonne réactivité. Il est toutefois regrettable que le groupe d'opposition n'ait été prévenu que par la presse ou la télévision : communication sélective ? Gestion financière : Monsieur le Maire a fait appel à un groupe d'études financières spécialisé dans la gestion des ressources et des coûts. Ce cabinet travaille auprès des collectivités territoriales dans le but de maîtriser les dépenses et d'optimiser les ressources. A Léognan, Monsieur le maire a fait le choix d'optimiser les ressources, c'est plus facile ! Cette mission s'appuiera sur l'analyse économique de la fiscalité : taxe foncière, taxe d'habitation ; pour faire simple, comment vous prendre encore de l'argent ? Contrairement aux effets d'annonces sur le résultat exceptionnel de la gestion communale 2007, cette démarche, nous conforte dans notre analyse : La Commune de Léognan vit au dessus de ses moyens. Pour information : en application des nouvelles règles de recensement des communes de moins de 10 000 habitants, le recensement général de la population de Léognan s'effectuera du 15 janvier au 14 février 2009. Toujours à votre écoute : Ensemble pour Léognan -13, rue de Bellevue 33850 LEOGNAN A.PLOUZEAU : 05 56 64 91 07 / J.JEGOT : 05 56 64 06 17 / P.DIAS : 06 11 11 41 99 / ensemblepourleognan@orange.fr Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008

PAGE 17


TAT CIVIL Pour tous renseignements, contactez le service Etat civil de la mairie : 05 57 96 00 33

ILS

SONT

NÉS

• Le  juin  BEDIN Méline BIZOT Tidyan • Le  juillet  PAILLER Evahn • Le  juillet  HAMON Mathis • Le  juillet  LANZERAY Louane • Le  juillet  NORMANDIN Aurélien • Le  juillet  JUANEDAPOURTÉ Carla MÉNARD Simon • Le  août  ROBINET Lison • Le  août  BARRIÈRE Tia • Le  août  AZOUG Ilan • Le  août  AZAÏS Rihanna • Le  août  LORENTE Axel • Le  août  ROBINO Marie • Le  août  SCHIANO Arthur • Le  septembre  LANDUREAU Matias • Le  septembre  MOREL Lucas et MOREL Yohan • Le  septembre  BLOCK Lily • Le  septembre  GARRIGUES Jade • Le  septembre  TORRENT Mathilde • Le  octobre  MAILLE Pierre

ILS

NOUS ONT

QUITTÉS

• Le  juin  PETIT Esther veuve Messines • Le  juin  CARVAYAT Bernard DABO Marie veuve Rey • Le  juin  LOBROFF Liliane veuve Dusser • Le  juillet  DESTRADE Jean • Le  juillet  MATHIEU Michel • Le  juillet  LUBAT Jeannine veuve Vrillaud • Le  juillet  DELAUNAY Anne-Marie • Le  juillet  AMBLARD Hippolytte • Le  août  DUCHER Louis • Le  août  SUTRA Maryse épouse Labouhume • Le  septembre  POMAREL Anick épouse Ader • Le  septembre  FAUGÈRE Paulette veuve Tisserand • Le  septembre  DE SOUSA Maria veuve Domingues • Le  septembre  LEVEUGLE Philippe • Le  septembre  PERRIN Antoine • Le  septembre  AZCONA Luis

ILS

SE SONT

UNIS

• Le  juin  TRINH Van Huynh et DÉCAMPS Chantal RICHARD Frédéric et LARRÉ Stéphanie DARROUZES Yoann et FAUCHIER Cora BRUSSAC Romain et MOUJAHID Elodie • Le  juillet  AMESLANT Cédric et MERLE Elodie • Le  juillet  MARCHAND Jean-Claude et ROUQUIER Blanche • Le  juillet  SAEZ Thierry et CASTELLAN Elsa • Le  juillet  FABBRIS Faber et PREVOT Sophie • Le  août  BERNARD Sébastien et LAÏACHI Nabila • Le  août  CASIMIR Arnaud et SEGUIN Caroline • Le  août  MIAILHE Julien et DELAGE Lucie • Le  août  GUIMARAES Mathieu et MEBARA Yamina MALLET Christian et MATHIEU Caroline • Le  septembre  PEREIRA Frédéric et SÉGUIN Cynthia BELY Guillaume et CHOISY Jessica

PAGE 18

Magazine de Léognan - octobre - novembre - décembre 2008


Electricité Générale Travaux du bâtiment, plâtrerie, menuiserie, maçonnerie, couverture Michel VINUESA

LEOGNAN Tél/Fax 05 56 64 58 22 Mob. 06 11 91 26 45


SARL Juzeau & Fils M A Ç O N N E R I E - N E U F - R É N O V AT I O N

ZA La Rivière 16, rue Latecoère 33850 LÉOGNAN Tél. 05 56 45 25 56 - 06 09 57 53 66 Fax 05 56 45 23 26


Léognan Magazine